Développement d'applications et intégration de bases de données hétérogènes : une approche méthodologique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Développement d'applications et intégration de bases de données hétérogènes : une approche méthodologique"

Transcription

1 TEXTES DES COMMUNICATIONS - Tome I Développement d'applications et intégration de bases de données hétérogènes : une approche méthodologique Gabriella SALZANO Université de Marne-la-Vallée, 5, Boulevard Descartes, Champs-sur-Marne, Marne-la-Vallée Cedex 2. Mots clés : Méthodologie, Développement de logiciel, Modernisation, Intégration, Hétérogénéité, Bases de données. Keywords : Methodology, Software Development, Modernization, Integration, Heterogeneity, Databases. Palabras claves : Metodología, Desarrollo de software, Modernización, Integratión, Heterogeneidad, Base de datos. Sommaire Un des défis majeurs pour les systèmes d'information est la coopération entre applications : d'une part, on souhaite utiliser le capital d'information présent dans les applications existantes et d'autre part les bases de données propriétaires, construites pour répondre à des besoins spécifiques, ne peuvent pas être utilisées telles quelles, car elles présentent une très forte hétérogénéité. Cet article présente une approche méthodologique dont les étapes prennent en compte aussi bien les besoins de modernisation que d'intégration. Cette approche est comparée explicitement par rapport à d'autres et ses caractéristiques sont détaillées. Un exemple illustre comment les problèmes d'intégration entre applications peuvent être étudiés et résolus très en amont dans le cycle de développement des systèmes logiciels. 1 Introduction Les besoins actuels d'information nécessitent un contexte coopératif de différentes applications, impliquant l'échange et le partage des informations, mais aussi, parfois, des nouvelles formes d'organisation. Tous les domaines d'applications (production, administration, finance, commerce, santé) sont touchés par ces défis informationnels et organisationnels, relevant du travail coopératif et du "pilotage", dans des systèmes d'information dits étendus. Le développement du Web, lui-même assimilable à une énorme base de données, extrêmement hétérogène et distribuée, accélère inévitablement ce mouvement. Plus généralement, la maturité atteinte par de nombreuses technologies (les nouvelles technologies de l'information et de la communication), comme les bases de données, les réseaux, les technologies objets, et dans les méthodologies, poussent les utilisateurs à exprimer des nouveaux besoins informationnels, concernant aussi bien la technique que l'organisation et le domaine de la décision. Ces besoins sont plus complexes qu'autrefois, mais réalistes : on pourra par exemple prendre en compte l'évolutivité des sources, réaliser la traçabilité des actions et évaluer les impacts de la coopération. Les systèmes jugés satisfaisants il y a quelques années, s'appuyant sur des bases de données dites "propriétaires", sont perçus maintenant comme incontournables, pour le capital d'information qu'ils contiennent, mais répondant seulement à des besoins d'information limités aux domaines pour lesquels ils ont été conçus et développés. Les bases de données propriétaires, tout en continuant à évoluer, aussi bien sur le contenu que sur la forme, ne peuvent pas être utilisées, dans l'état actuel, pour bâtir des systèmes coopératifs ou décisionnels, compte tenu de leur grande hétérogénéité. Un problème se pose donc : moderniser les systèmes actuels et leur permettre de s'intégrer avec d'autres applications dans un contexte coopératif. IRIT - DELTA VEILLE 97

2 VSST'2001 La solution à ce problème requiert une approche méthodologique, car les problèmes d'intégration sont très difficiles à traiter a posteriori. Or nous avons constaté que d'une part les méthodes de modernisation (ou de développement) d'applications ([2], [4], [6]) n'évoquent pas de façon explicite les problèmes d'intégration de bases de données hétérogènes, et que d'autre part les approches d'intégration de bases de données hétérogènes ([1], [7], [9]) ne se situent pas explicitement dans le cycle de vie du développement logiciel. Dans cet article nous présentons une approche méthodologique qui définit explicitement les différentes étapes à effectuer pour moderniser des systèmes d'information et résoudre les problèmes d'intégration. Nous définissons cette approche par le sigle M&I (Modernisation & Intégration). Afin de positionner M&I par rapport à une méthode récente de conception de systèmes d'information, nous présentons rapidement les principes du processus unifié de développement logiciel [6], (désigné par PUDL dans la suite), ainsi que l'approche d'intégration de bases de données hétérogènes. Ensuite nous développerons les caractéristiques propres de M&I, à savoir : le pilotage par les cas d'utilisation et l'intégration, l'architecture basée sur des composantes de référence, destinées à résoudre les problèmes d'hétérogénéité, l'itérativité et enfin les différents types de documentation produite. Un exemple illustrera les apports de cette méthodologie lors de la spécification d'une application devant intégrer plusieurs bases de données hétérogènes. 2 Approches méthodologiques En vue de présenter l'approche méthodologique M&I, nous synthétisons les principes du processus unifié de développement de systèmes logiciels (PUDL) [6], ainsi que du processus d'intégration de bases de données hétérogènes ([7], [9]). 2.1 Processus unifié de développement de systèmes logiciels Le cycle de développement d'un système à forte composante logicielle comprend les phases de Création, Élaboration, Construction et Transition. Chaque phase réalise un ensemble d'activités, et il est à noter qu'une activité peut se dérouler pendant plusieurs phases. Les activités macroscopiques identifiées classiquement sont : Recueil des besoins, Analyse, Conception, Implémentation, Tests (fig. 1). Fig. 1 Enchaînement des phases et des activités (à partir de [6]). 98

3 TEXTES DES COMMUNICATIONS - Tome I On résume ici très schématiquement le contenu des différentes phases et activités. Les phases de Création et d'élaboration sont les plus riches et innovantes du point de vue conceptuel: dans la Création, le produit est "imaginé" dans ces grandes lignes, les principes des cas d'utilisation sont tracés, une étude de rentabilité est effectuée, les coûts relatifs au projet sont estimés et une ébauche d'architecture est esquissée. L'Élaboration précise tous ces éléments : en particulier on élabore en détail les différents modèles du système. Les phases de Construction et Transition amènent respectivement à la production du système et à sa livraison aux utilisateurs. Concernant les activités, le Recueil des besoins identifie les besoins et les exprime sous forme compréhensible par les utilisateurs, en terme de cas d'utilisation et types d'acteurs. L'Analyse produit des modèles conceptuels d'analyse, basés sur des classificateurs et sur leurs collaborations, pour réaliser les cas d'utilisation. La Conception produit des modèles plus proches du physique, en détaillant précisément les modèles d'analyse et en spécifiant les éléments, comme les composantes ou les bases de données. Ces éléments seront réalisés dans la phase d'implémentation. Enfin la phase de Test procède à l'intégration du système développé avec les systèmes existants et effectue les tests sur les différentes parties. Les phases et les activités que nous analysons plus en détail dans cet article sont celles dites généralement "amont", à savoir la Création et l'élaboration, dans lesquelles sont réalisées presque en totalité les activités de Recueil des besoins et d'analyse, avec une vaste partie de Conception, et sont aussi fixés les principes de l'implémentation (fig. 1). Les problèmes posés par l'hétérogénéité des bases de données associées aux systèmes existants ne sont pas identifiés explicitement dans le processus PUDL. En vue de prendre en compte ces problèmes dans M&I, et d'indiquer une approche pour les résoudre, nous rappelons synthétiquement le processus d'intégration. 2.2 Intégration de bases de données hétérogènes Les différentes phases du processus d'intégration des bases de données hétérogènes, sont ([7], [9]): Pre-intégration, Recherche de correspondances, Mise en conformité des schémas, Fusion et Restructuration. Nous résumons ici les principales activités menées lors de ces phases. La Pre-intégration commence par définir les langages et outils de modélisation, qui vont être utilisés dans la modélisation des contextes des différentes bases de données locales. Cette phase recommande également l'utilisation d'ontologies, de standards ou, en général, de formalismes qui devront être satisfaits par la solution intégrée. Elle définit aussi les objectifs de l'intégration (simplicité, complétude, exhaustivité), la stratégie d'intégration des différentes bases (priorités, ) et la typologie de la solution (multidatabase, fédération, datawarehouse, ). Concernant cette typologie, on peut distinguer au moins deux grandes familles de solutions d'intégration, selon que la solution est basée sur des vues (multidatabase avec schéma global, sans schéma global, fédération) ou sur des bases de données matérialisées (bases de données distribuées, datawarehouses, bases de données interopérables) (fig. 2). Trois facteurs, parfois liés au domaine d'application, ont une influence sur le choix du type d'intégration : la distribution, l'autonomie (de conception, d'exécution, de contrôle), et le degré d'hétérogénéité [1]. Ceux-ci déterminent la nature des composantes d'intégration et les modalités d'interaction entre celles-ci et les composantes locales. La Recherche des correspondances compare les schémas des bases de données existantes, en cherchant des portions de schémas qui soient intéressantes pour l'application cible. Ces portions de schémas peuvent être identiques dans les différentes bases, similaires ou bien concerner des concepts différents mais pouvant être rapprochées dans un but applicatif ([9], [12]). La Mise en conformité des schémas traite les conflits induits par les correspondances, en suivant les objectifs fixés dans la phase de Pré-intégration. Ces conflits peuvent être de différents types, liés à la définition des entités, des structures, des domaines de valeurs. Ils peuvent aussi porter sur des contraintes : en effet, des contraintes existantes au niveau local peuvent générer implicitement des contraintes au niveau de la solution intégrée. La résolution des conflits est une étape très délicate de l'intégration : la proposition de solutions conformes aux objectifs requiert parfois l'intervention d'experts des différents domaines. Enfin, la Fusion des schémas et la Restructuration produisent les schémas des solutions intégrées, et indiquent comment accéder aux données intégrées et les manipuler. IRIT - DELTA VEILLE 99

4 VSST'2001 vues couplage fort Multidatabase avec schéma global Multidatabase sans schéma global Fédération couplag e Bases de données distribuées Datawarehouse bases de données matérialisées Bases de données interopérables Fig. 2 : Typologie d'intégration de bases de données hétérogènes. 2.3 Définition et Positionnement de M&I Dans [10] et [11] nous avons présenté une architecture d'intégration s'appuyant sur des composants de référence ([5]), dont l'objectif est de résoudre les problèmes d'hétérogénéité et de satisfaire les contraintes induites par l'intégration. Nous y avons également souligné les apports des ontologies ([13]) pour résoudre de façon rigoureuse les conflits, surtout s'ils sont sémantiques et liés aux contraintes. Dans cet article nous définissons globalement les phases et activités de M&I, en précisant celles plus concernées par l'intégration. Notre présentation est axée sur des besoins d'intégration de bases de données hétérogènes, mais elle peut être généralisée à un contexte plus général, d'intégration de systèmes, en considérant aussi, en plus des bases de données, d'autres aspects des systèmes, au niveau logique, organisationnel et physique. Le principe conducteur de M&I consiste dans le fait de poser explicitement les problèmes d'intégration très en amont du cycle de développement, et de trouver les solutions à ces problèmes de façon rigoureuse, en suivant une approche éprouvée. Nous commençons donc par expliciter quelles sont les phases du processus de développement des systèmes logiciels dans lesquelles il faut prendre en compte la démarche d'intégration des bases de données hétérogènes. Nous soulignons que les deux approches (processus PUDL et d'intégration) doivent être menées simultanément, en particulier dans les phases de Création et Élaboration, fondamentales pour le développement des systèmes que nous analysons, et, à l'intérieur de ces phases, dans les activités de Recueil des besoins, Analyse et Conception, qui y sont prépondérantes (fig. 1). Compte tenu des phases et des activités du processus d'intégration, nous remarquons en effet que l'intégration se prépare et se construit essentiellement pendant ces trois phases, tout en influençant fortement les phases en aval. Pour le nouveau processus de développement, M&I, on peut préciser les phases et les actions à réaliser. M&I est caractérisé par les phases de Création, Élaboration, Construction et Transition, et, dans chaque phase, par des activités de Recueil des besoins, Analyse, Conception, Implémentation, Tests. Les activités de chaque phase seront obtenues à partir de celles définies pour PUDL, enrichies par un sous-ensemble opportun des activités propres à l'intégration (fig. 3). Nous remarquons aussi que, à chaque phase, les différents aspects de l'intégration sont traités, avec des mailles d'étude (granularités) différentes. En particulier, en phase de Création, la Pré-intégration et la Recherche des correspondances sont largement traitées et on aborde seulement la Résolution de conflits et la Fusion, qui seront amplement traitées dans la phase d'élaboration. 100

5 TEXTES DES COMMUNICATIONS - Tome I M&I = PULD + Intégration I 1 I 2 I 3 I 4 a c t i v i t é s Recueil des besoins Analyse Conception Recueil des besoins Analyse Conception I 1 I 2 I 3 I 4 Création Élaboratio n phases Fig. 3 : Phases et activités de M&I. Dans certains cas, notamment si l'intégration est très faible, les phases d'intégration seront parcourues rapidement. Si l'intégration est possible, la Pré-intégration spécifiera les objectifs des composantes de référence, les principes de l'architecture, les standards de modélisation à suivre, les standards de documentation ainsi que les outils de modélisation. Nous soulignons enfin que M&I n'est pas simplement une liaison de deux approches (PUDL et Intégration), car les phases des deux processus se retrouvent modifiées, dans leurs objectifs et dans la façon de les conduire : par exemple, les tests d'intégration seront anticipés dans M&I par rapport à PUDL. Nous allons maintenant détailler des caractéristiques de M&I par rapport aux approches PUDL et d'intégration. 3 Caractéristiques de l'approche M&I 3.1 Pilotage par les cas d'utilisation et l'intégration L'architecture d'un système logiciel ([6]) s'intéresse aux éléments structurants du système (comme les sous-systèmes, les classes, les composantes, les nœuds), aux compositions de ces éléments et à leurs interactions au travers d'interfaces. L'architecture logicielle est décrite d'abord au niveau conceptuel, ensuite au niveau logique et enfin au niveau physique, par un ensemble de vues issues de différents modèles (cas d'utilisation, analyse, conception, implémentation et déploiement). 1 cas d'utilisation 2 architecture cas d'utilisation 1 3 architecture type d'intégration 2 PUDL M&I Fig. 4 : Pilotage par les cas d'utilisation (PUDL) et par les cas d'utilisation et par l'intégration (M&I). Comme illustré dans la fig. 4, dans PUDL, les cas d'utilisation pilotent la spécification de l'architecture, et à son tour, celle ci influence la réalisation des cas d'utilisation. IRIT - DELTA VEILLE 101

6 VSST'2001 Dans M&I, les cas d'utilisation représentent les aspects fonctionnels que le système doit satisfaire ; ils pilotent une ébauche d'architecture pour le système. Le choix de l'architecture d'intégration est proposé aussi dans les activités de Pré-intégration, en phase de Création. Celles-ci seront menées très en amont et constituent donc une contrainte forte pour la détermination de l'architecture du système. Une fois celle-ci dessinée dans ses grandes lignes, elle sera affinée et validée dans les phases suivantes (Analyse, Développement, Tests), toujours en référence aux cas d'utilisation. 3.2 Architecture basée sur l'utilisation de composantes d'intégration L'approche M&I permet de déterminer différents types d'architecture, caractérisées par l'existence de composantes d'intégration. Celles-ci facilitent l'utilisation de standards de différents domaines, permettent le partage des données, avec contrôle décentralisé ou centralisé aux données partagées, et peuvent concerner aussi d'autres aspects, comme les présentations externes liées aux cas d'utilisation. L'étendue et la structuration de ces composantes de référence, destinées à résoudre les problèmes d'hétérogénéité, dépendent d'un ensemble de critères. Pour illustrer la complexité et la variété des critères à prendre en compte, nous allons en classer certains, selon différents niveaux : niveau décisionnel : - la politique d'évolution du /des système(s) d'information de l'entreprise, en termes de définition du niveaux d'intégration et de traçabilité souhaités, de degré d'autonomie (de conception, de contrôle, d'exécution) entre les systèmes existants et le système cible, - l'ouverture (à court et moyen terme) vers l'exploitation des nouvelles technologies (Internet, SGBD, ) - les besoins en terme de coûts et délais niveau conceptuel et logique : - la prise en compte de standards et classifications - le nombre de types d'organisations, de domaines, d'activités, de types d'acteurs, dont il faut couvrir les besoins - le nombre de bases à intégrer, leurs volumes - la fiabilité et la représentativité des différentes bases locales par rapport aux nouveaux objectifs - la diversité des types de données (numérique, texte, son, image, multimédia, non structuré, ) gérés par les différents systèmes locaux niveau organisationnel : - le degré de connaissance sur les différentes applications, la documentation existante, l'expertise que l'on peut solliciter, - la formation des différents acteurs - la gestion simultanée des applications existantes et des évolutions Ainsi, des types d'architecture sont illustrés dans la figure 5. Les composantes de référence déterminées dans chaque type d'architecture sont respectivement : - des vues constituant un schéma global dans un système de type multidatabase (a) ; - des vues constituant des portions de schémas dans un système de type fédération (b) ; - des bases de données réalisant des intégrations partielles entre systèmes (avec duplication de données), avec contrôle centralisé des accès ( c ) et sans contrôle centralisé des accès (d). Ces composantes d'intégration permettent aux systèmes locaux, S 1, S 2 et S 3, d'évoluer : pour la lisibilité de la figure, les nouvelles configurations de ces systèmes (les systèmes modernisés) sont marquées en pointillé seulement pour S 1. Le type d'architecture (a) conviendra par exemple dans les cas de forte intégration et très faible autonomie, tandis que dans les cas d'intégration sur quelques portions des schémas, avec archivage et contrôles partiels des transactions sur ces données, on optera pour des solutions de type (d). Grâce à l'utilisation des composantes, les phases du développement du système ne voient pas celui-ci de façon monolithique : à partir des cas d'utilisation et de l'intégration choisie, on mènera les différentes phases en partie système par système et en partie sur les composantes de référence, qui représentent les parties intégrées. 102

7 TEXTES DES COMMUNICATIONS - Tome I Nous remarquons aussi que la valeur ajoutée, apportée par l'intégration des systèmes, doit être mesurée : pour cela, au sein de ces composantes, il faudra spécifier et mettre en place des indicateurs permettant de mesurer la réelle coopération des systèmes par rapport aux objectifs d'intégration. Schéma global S 1 S 3 S 2 S 1 S 2 S 3 a) Multidatabase b) Fédération S S 2 S 3 S 3 1 S 2 S 1 c) Interopérabilité centralisée d) Interopérabilité décentralisée Fig. 5 : Exemples d'architectures d'intégration. 3.3 Documentation Une bonne documentation assure que le système pourra être utilisé et maintenu. La documentation produite par le processus M&I comprend deux familles de documents : 1. ceux qui décrivent le système logiciel en termes d'objectifs, utilisations, architecture, conception détaillée et outils de développement. Ces documents accompagnent le déroulement de chaque phase et de chaque activité. PUDL en prévoit un certain nombre (les artefacts), comme les diagrammes UML, les commentaires, les descriptions des composantes, des interfaces utilisateurs, des plans de tests, des réalisations de tests, ([3], [6]). On inclura dans cette famille tous les documents traçant les différentes phases et activités relevant de l'intégration, comme par exemple les choix de pré-intégration, la détection et la caractérisation des correspondances parmi les différentes bases de données, les choix liés à la résolution des conflits, la fusion des modèles en correspondance. 2. ceux qui constituent des documents générés par le système logiciel produit par M&I (par exemple des documents liés aux diverses activités du domaine d'application et apparaissant en entrée ou en sortie). Cette deuxième famille de documents sera le plus possible structurée comme un ensemble de "patterns", qui seront ensuite spécifiés au cas par cas. Pour ces documents, il est important de prévoir l'utilisation de standards de documentation garantissant la pérennité des productions. Une certaine souplesse dans ces patterns peut être introduite grâce aux formats semi structurés [8]. Ces formats permettent la définition de structures de données partielles, incomplètes, hétérogènes ou parfois inconsistantes, répondant ainsi à des besoins de gestion et manipulation de données issues du Web. Compte tenu de la particularité des systèmes visés par M&I, nous incluons dans cette famille de documents aussi ceux qui correspondent à l'activité d'évaluation de la qualité du système logiciel produit, par rapports aux objectifs de la coopération (il s'agira en particulier du cahier des charges de l'évaluation, avec spécification des indicateurs, des sources et des modalités d'évaluation). IRIT - DELTA VEILLE 103

8 VSST' Processus incrémental Le processus M&I peut être utilisé de façon itérative pour intégrer des nouvelles bases de données, voire (après généralisation) des nouveaux systèmes, à chaque fois que des besoins d'extension se présentent. Chaque itération tirera profit des documents établis à l'itération précédente, dont certains pourront être exploités de façon automatique. Dans ce sens, le processus est incrémental. Comme illustré dans la figure 6, à une itération n de M&I, à partir des systèmes S 1, S 2, S n, on a créé un système nouveau, coopératif, CS 1. Si l'évaluation de CS 1 est positive, et si on recense des besoins de coopération de CS 1 avec d'autres systèmes S n+1, S n+2, S n+k, le même processus M&I sera réappliqué. Lors de cette nouvelle itération, la phase d'analyse sera plus rapide, car on s'appuiera sur tous les artefacts produits pour CS 1 et sur l'évaluation de son fonctionnement. itération n S 1 S 2 S 3 M&I CS 1 avec documentation itération n+1 S 4 CS 1 M&I CS 2 avec documentation avec documentation Fig. 6 : Itérativité du processus M&I. 4 Un exemple Nous présentons ici un exemple pour illustrer les contributions de l'intégration dans la phase de Création de M&I. La figure 7 illustre trois applications, chacune s'appuyant sur une base de données : - la base Travaux Publics, avec des informations concernant des bâtiments et des rues ; - la base Environnement, avec des informations concernant l étude des matériaux et des forêts ; - La base Transport, avec des informations concernant les routes et les trains. ENVIRONNEMENT TRAVAUX PUBLICS TRANSPORTS Matériaux Trains Forêts Routes Bâtim ent_m atériaux Bâtim ents Rues Fig. 7 : Informations "vues" différemment dans différents domaines. D'une part, les informations concernant les routes sont vues différemment par les bases Travaux Publics et Transport, d autre part, les Matériaux sont étudiés en détail dans la base Environnement, et seulement mentionnés dans la base Travaux Publics. La figure 8 résume les relations et contraintes des trois bases. Chaque application existante est sous le contrôle d'organismes différents. Ceux-ci nécessitent la mise en cohérence et le partage des informations. Ainsi, la phase de Création pour un nouveau système va recueillir les besoins décisionnels des différents organismes. En particulier, l'organisme chargé des Travaux Publics souhaite utiliser les informations relatives à la nocivité des matériaux utilisés dans les bâtiments et celles concernant l'état des routes. Base TRAVAUX PUBLICS 104

9 TEXTES DES COMMUNICATIONS - Tome I R 1 =BATIMENTS_MATERIAUX (N bâtiment, Nom_matériel, Quantité) R 2 =BATIMENTS ( N bâtiment, Type_bâtiment) R 3 =RUES ( N rue, Type_rue, Année) Contraintes: (N bâtiment, Nom_matériel ) Quantité; N bâtiment Type_bâtiment; N rue Type_rue, Année Type_rue in [1,200] Π N bâtiment (BATIMENTS_MATERIAUX ) Π N bâtiment (BATIMENTS) Base ENVIRONNEMENT S 1 =MATERIAUX ( N matériel, Libellé_matériel, Nocivité) S 2 =FORETS ( N parc, Nom_parc) Contraintes: Libellé_matériel N matériel; N matériel Libellé_matériel, Nocivité; Nocivité in [1,5 ] Base TRANSPORT T 1 =ROUTE ( N route, Type_route, Nb_voies, État) T 2 =TRAINS ( N train, Train_type) Contraintes: Type_route in [1,50] N route Type_route, Nb_voies, État Fig. 8 : Relations et contraintes des bases propriétaires. Compte tenu des objectifs de la coopération et du degré d'autonomie souhaité par les trois organismes, l'architecture choisie en Pré-intégration est la fédération. Les correspondances détectées sont : Nom_matériel Libellé_matériel entre R 1 et S 1, N rue N route et Type_rue Type_route entre R 3 et T 1 Après avoir déroulé la suite du processus d'intégration pendant la phase de Création, les résultats de la fédération, vus par le système gérant les Travaux Publics, sont illustrés par la figure 9. R 3 R 1 ER Nom_matériel 1 Nocivité Type_rue Type_route R 2 Type_route ER 3 Largeur N rue Nb_voies ER 2 Fig. 9 : Construction de la base étendue TRAVAUX PUBLICS. Les nouveaux schémas définis pour l'extension de la base sont résumés dans la figure 10. Nous remarquons que la contrainte Type_rue in [1,50] limite le contexte de validité de la fédération. ER 1 =MATERIAUX_NOCIVITE (Nom_matériel, Nocivité) ER 2 =CARACTERISTIQUES_RUES(N rue, Type_route, Nb_voies, État) ER 3 =RUES_ROUTES (Type_rue, Type_route) avec les contraintes : Nom_matériel Nocivité N rue Type_route, Nb_voies, État Type_rue Type_route Type_route Type_rue ; Type_rue in [1,50] Fig. 10 : Schémas définis pour l'extension de la base Travaux Publics. IRIT - DELTA VEILLE 105

10 VSST'2001 Ces réflexions sur l'intégration alimentent donc l'élaboration, qui est la phase suivante dans le développement du système. 5 Conclusions Dans cet article, nous avons introduit les principes généraux du processus M&I pour moderniser des systèmes logiciels, auxquels sont associées des bases de données hétérogènes, dans l'objectif de permettre l'évolution de ces systèmes dans un contexte intégré et coopératif. Nous allons poursuivre cette recherche avec trois objectifs successifs : approfondir l'analyse des besoins d'intégration et de coopération sur des domaines d'activité spécifiques ; identifier des classes de problèmes pour lesquels préconiser des choix d'architecture et des types de composantes d'intégration les plus adaptées ; préciser, pour ces classes de problèmes, le contenu des phases et activités de M&I. Bibliographie [1.] CONRAD S. et SAAKE G., Integrating heterogeneous Databases, EDBT'98, Valencia, March 23, [2.] CORNELLA-DORDA S., WALLNAU K., SEACORD R.C. et ROBERT J., A survey of Legacy Modernization Approaches, CMU/SEI-2000-TN-003. [3.] ERIKSSON H.E. et PENKER M., UML Toolkit, Wiley Computer Publishing, 1998 [4.] GABAY J. et BERHANOU GEBRE, La conduite des projets d'évolution des systèmes d'information, InterEditions, 1999, Dunod Paris 1999, ISBN [5.] HAINES G., CARNEY D. et FOREMAN J., Component Based Software development / COTS Integration, SEI, Software Technology Review, [6.] JACOBSON I., BOOCH G. et RUMBAUGH J., Le Processus Unifié de développement logiciel, Eyrolles, [7.] JARKE M., LENZERINI M., VASSILIOU Y., VASSILIADIS P., Fundamentals of Data Warehouses, Springer, ISBN , [8.] MENCGCHI L. et TOK WANG L., A data model for Semistructured Data with Partial and Inconsistent Information, Zaniolo et al. (eds.): EDBT 2000, LNCS 1777, pp , Springer- Verlag, [9.] PARENT C. et SPACCAPIETRA S., Intégration de bases de données: panorama des problèmes et des approches, Ingénierie des Systèmes d'information, Vol. 4, n. 3, p , [10.] SALZANO G., Building integrated components for heterogeneous, distributed systems, such as telemedicine applications, HEALTHCOM 2001, 3 rd International Workshop on Enterprise Networking and Computing in Health Care Industry, June 29 th July 1 st, L Aquila, Italy. [11.] SALZANO G., Integration Methodology for Heterogeneous Databases in Heterogeneous Information Exchange and Organisational Hubs, Kluwer (to appear in 2001). [12.] SALZANO G. et BESTOUGEFF H., Finding Related Information in Distributed Heterogeneous Systems, in Proceedings of 16th International CODATA Conference Data Management in the Evolving Information Society, New Delhi, November [13.] WIEDERHOLD G. et JANNINK J., Composing Diverse Ontologies, prepared for IFIP Working Group on Database 8 th Working Conference on Database Semantics (DS-8), in Rotorua, New Zeland, Jan

Chapitre I : le langage UML et le processus unifié

Chapitre I : le langage UML et le processus unifié I. Introduction Les méthodes d analyse orientées objet sont initialement issues des milieux industriels. La préoccupation dominante de leurs auteurs est le génie logiciel, c est-àdire les principes et

Plus en détail

Méthodologies de développement de logiciels de gestion

Méthodologies de développement de logiciels de gestion Méthodologies de développement de logiciels de gestion Chapitre 5 Traits caractéristiques des deux approches de méthodologie Présentation réalisée par P.-A. Sunier Professeur à la HE-Arc de Neuchâtel http://lgl.isnetne.ch

Plus en détail

Modélisation Principe Autre principe

Modélisation Principe Autre principe Modélisation Principe : un modèle est une abstraction permettant de mieux comprendre un objet complexe (bâtiment, économie, atmosphère, cellule, logiciel, ). Autre principe : un petit dessin vaut mieux

Plus en détail

LISTE DES PUBLICATIONS

LISTE DES PUBLICATIONS LISTE DES PUBLICATIONS DE GABRIELLA SALZANO Bases de données et Systèmes d'information A - Chapitres d ouvrages collectifs édités A1. SALZANO, G., Dimension géographique des Systèmes d'information de santé,

Plus en détail

O RMATION. Ingénierie Système Management de Projet Évaluation de la Maturité

O RMATION. Ingénierie Système Management de Projet Évaluation de la Maturité PLANS F de O RMATION Ingénierie Système Management de Projet Évaluation de la Maturité O R G A N I S A T I O N ACTEURS CONCERNÉS Les concepteurs de systèmes doivent détecter, analyser les besoins des utilisateurs,

Plus en détail

CONCEPTION ET REALISATION D'UN GENERATEUR DE TABLEAUX DE BORD PROSPECTIFS MULTIDIMENSIONNELS

CONCEPTION ET REALISATION D'UN GENERATEUR DE TABLEAUX DE BORD PROSPECTIFS MULTIDIMENSIONNELS CONCEPTION ET REALISATION D'UN GENERATEUR DE TABLEAUX DE BORD PROSPECTIFS MULTIDIMENSIONNELS Nazih Selmoune (*), Zaia Alimazighi (*) Selmoune@lsi-usthb.dz, Alimazighi@wissal.dz (*) Laboratoire des systèmes

Plus en détail

Entrepôt de données 1. Introduction

Entrepôt de données 1. Introduction Entrepôt de données 1 (data warehouse) Introduction 1 Présentation Le concept d entrepôt de données a été formalisé pour la première fois en 1990 par Bill Inmon. Il s agissait de constituer une base de

Plus en détail

Le Processus RUP. H. Kadima. Tester. Analyst. Performance Engineer. Database Administrator. Release Engineer. Project Leader. Designer / Developer

Le Processus RUP. H. Kadima. Tester. Analyst. Performance Engineer. Database Administrator. Release Engineer. Project Leader. Designer / Developer Le Processus RUP Database Administrator Project Leader H. Kadima Performance Engineer Release Engineer Analyst Designer / Developer Tester Table des matières 1. De l artisanat à l industrialisation de

Plus en détail

IFT2255 : Génie logiciel

IFT2255 : Génie logiciel IFT2255 : Génie logiciel Chapitre 6 - Analyse orientée objets Section 1. Introduction à UML Julie Vachon et Houari Sahraoui 6.1. Introduction à UML 1. Vers une approche orientée objet 2. Introduction ti

Plus en détail

Concevoir des applications Web avec UML

Concevoir des applications Web avec UML Concevoir des applications Web avec UML Jim Conallen Éditions Eyrolles ISBN : 2-212-09172-9 2000 1 Introduction Objectifs du livre Le sujet de ce livre est le développement des applications web. Ce n est

Plus en détail

Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique

Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique Guides Pratiques Objecteering Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique Auteur : Version : 1.0 Copyright : Softeam Equipe Conseil Softeam Supervisée par Philippe Desfray Softeam

Plus en détail

Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques

Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques Méthode Analyse Conception Introduction à UML Génie logiciel Définition «Ensemble de méthodes, techniques et outils pour la production et la maintenance

Plus en détail

CONCEPTS ET MISE EN PRATIQUE POUR LA VALIDATION DE GRANDS SYSTÈMES

CONCEPTS ET MISE EN PRATIQUE POUR LA VALIDATION DE GRANDS SYSTÈMES MODEL-BASED TESTING (MBT) CONCEPTS ET MISE EN PRATIQUE POUR LA VALIDATION DE GRANDS SYSTÈMES Le Model-Based Testing est une pratique de test en plein développement dans l'industrie pour accroitre l'efficacité

Plus en détail

Les nouvelles architectures des SI : Etat de l Art

Les nouvelles architectures des SI : Etat de l Art Les nouvelles architectures des SI : Etat de l Art Objectif Mesurer concrètement les apports des nouvelles applications SI. Être capable d'évaluer l'accroissement de la complexité des applications. Prendre

Plus en détail

Le Web sémantique, une infrastructure d'intégration de sources de données

Le Web sémantique, une infrastructure d'intégration de sources de données Le Web sémantique, une infrastructure d'intégration de sources de données Chantal Reynaud Université Paris X & LRI (Université Paris-Sud & CNRS), UR INRIA Futurs Plan de l'exposé 1. Importance du point

Plus en détail

En synthèse. HVR pour garantir les échanges sensibles de l'entreprise

En synthèse. HVR pour garantir les échanges sensibles de l'entreprise En synthèse HVR pour garantir les échanges sensibles de l'entreprise Le logiciel HVR fournit des solutions pour résoudre les problèmes clés de l'entreprise dans les domaines suivants : Haute Disponibilité

Plus en détail

Structure défendue par H. Fayol, qui met en avant l'unité de commandement : chaque individu n'a qu'un seul supérieur.

Structure défendue par H. Fayol, qui met en avant l'unité de commandement : chaque individu n'a qu'un seul supérieur. Structure défendue par H. Fayol, qui met en avant l'unité de commandement : chaque individu n'a qu'un seul supérieur. Découpage des activités (et donc des responsabilités) par fonctions, par unités de

Plus en détail

L i v r e B l a n c. Graduer les mesures qualités lors de la mise en œuvre d'un système MES configurable. Livre Blanc

L i v r e B l a n c. Graduer les mesures qualités lors de la mise en œuvre d'un système MES configurable. Livre Blanc Graduer les mesures qualités lors de la mise en œuvre d'un système MES configurable. Rolf Blumenthal, Werum Software & Systems AG Livre Blanc L i v r e B l a n c Sommaire Le temps est quasiment révolu,

Plus en détail

Service de planification et de conception de réseau sans fil unifié Cisco

Service de planification et de conception de réseau sans fil unifié Cisco Service de planification et de conception de réseau sans fil unifié Cisco Augmentez la précision, la vitesse et l'efficacité du déploiement d'une solution de réseau sans fil unifié Cisco. Adoptez une approche

Plus en détail

Rational Unified Process

Rational Unified Process Rational Unified Process For Christiane DAVOINE-GUHUR Société GICAB - Vannes Christiane.Davoine@CA-GICAB.fr Table des Matières 1 INTRODUCTION... 1 2 LES COMPOSANTS ET LES GRANDS PRINCIPES DU PROCESSUS...

Plus en détail

basée sur le cours de Bertrand Legal, maître de conférences à l ENSEIRB www.enseirb.fr/~legal Olivier Augereau Formation UML

basée sur le cours de Bertrand Legal, maître de conférences à l ENSEIRB www.enseirb.fr/~legal Olivier Augereau Formation UML basée sur le cours de Bertrand Legal, maître de conférences à l ENSEIRB www.enseirb.fr/~legal Olivier Augereau Formation UML http://olivier-augereau.com Sommaire Introduction I) Les bases II) Les diagrammes

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

Oracle Fusion Middleware Concepts Guide 11g Release 1 (11.1.1) Figure 1-1 Architecture Middleware

Oracle Fusion Middleware Concepts Guide 11g Release 1 (11.1.1) Figure 1-1 Architecture Middleware 1 Introduction Ce chapitre décrit Oracle Fusion Middleware. Il comprend : o Qu'est-ce que Middleware o Les fonction de Middleware o L'architecture de conception Middleware o L'architecture orientée services

Plus en détail

Renforcez la flexibilité et la réactivité de votre entreprise Dotez votre entreprise d'un système de gestion des données de référence éprouvé

Renforcez la flexibilité et la réactivité de votre entreprise Dotez votre entreprise d'un système de gestion des données de référence éprouvé Renforcez la flexibilité et la réactivité de votre entreprise Dotez votre entreprise d'un système de gestion des données de référence éprouvé Point de vue client «En exploitant une infrastructure MDM bien

Plus en détail

Université de Bangui. Modélisons en UML

Université de Bangui. Modélisons en UML Université de Bangui CRM Modélisons en UML Ce cours a été possible grâce à l initiative d Apollinaire MOLAYE qui m a contacté pour vous faire bénéficier de mes connaissances en nouvelles technologies et

Plus en détail

2. Activités et Modèles de développement en Génie Logiciel

2. Activités et Modèles de développement en Génie Logiciel 2. Activités et Modèles de développement en Génie Logiciel Bernard ESPINASSE Professeur à l'université d'aix-marseille Plan Les Activités du GL Analyse des besoins Spécification globale Conceptions architecturale

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Les Bases de Données occupent aujourd'hui une place de plus en plus importante dans les systèmes informatiques. Les Systèmes de Gestion de Bases de Données

Plus en détail

ÉCONOMIE ET GESTION LYCÉES TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNEL

ÉCONOMIE ET GESTION LYCÉES TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNEL ÉCONOMIE ET GESTION LYCÉES TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNEL Au niveau du second degré, l'économie et gestion recouvre un ensemble de champs disciplinaires relevant de l'économie, du droit, des sciences de

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION L.M.D.

OFFRE DE FORMATION L.M.D. REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE OFFRE DE FORMATION L.M.D. MASTER PROFESSIONNEL ET ACADEMIQUE Systèmes d Information

Plus en détail

Enterprise Intégration

Enterprise Intégration Enterprise Intégration Intégration des données L'intégration de données des grandes entreprises, nationales ou multinationales est un vrai cassetête à gérer. L'approche et l'architecture de HVR est très

Plus en détail

URBANISME DES SYSTÈMES D INFORMATION

URBANISME DES SYSTÈMES D INFORMATION FAYCAL AYECH GL2. INSAT 2010/2011 INTRODUCTION AUX SYSTÈMES D INFORMATIONS URBANISME DES SYSTÈMES D INFORMATION De l Urbanisme à L Urbanisation des SI Urbanisme : Mise en œuvre des politiques urbaines

Plus en détail

UNE DÉMARCHE D ANALYSE À BASE DE PATRONS POUR LA DÉCOUVERTE DES BESOINS MÉTIER D UN SID

UNE DÉMARCHE D ANALYSE À BASE DE PATRONS POUR LA DÉCOUVERTE DES BESOINS MÉTIER D UN SID 1 UNE DÉMARCHE D ANALYSE À BASE DE PATRONS POUR LA DÉCOUVERTE DES BESOINS MÉTIER D UN SID 31 janvier 2012 Bordeaux Présentée par :Mme SABRI Aziza Encadrée par : Mme KJIRI Laila Plan 2 Contexte Problématique

Plus en détail

MODELISATION UN ATELIER DE MODELISATION «RATIONAL ROSE»

MODELISATION UN ATELIER DE MODELISATION «RATIONAL ROSE» MODELISATION UN ATELIER DE MODELISATION «RATIONAL ROSE» Du cours Modélisation Semi -Formelle de Système d Information Du Professeur Jean-Pierre GIRAUDIN Décembre. 2002 1 Table de matière Partie 1...2 1.1

Plus en détail

Comprendre ITIL 2011

Comprendre ITIL 2011 Editions ENI Comprendre ITIL 2011 Normes et meilleures pratiques pour évoluer vers ISO 20000 Collection DataPro Table des matières Table des matières 1 Les exemples à télécharger sont disponibles à l'adresse

Plus en détail

Cours Gestion de projet

Cours Gestion de projet Cours Gestion de projet Méthodes de conduite de projet Version Date Auteur V1.8 Septembre 2007 Pascal HEYER 1 Méthodes de conduite de projet Ce document est publié sous la licence libre Creative Commons-BY-NC-SA

Plus en détail

Les ressources numériques

Les ressources numériques Les ressources numériques Les ressources numériques sont diverses et regroupent entre autres, les applications, les bases de données et les infrastructures informatiques. C est un ensemble de ressources

Plus en détail

Urbanisation des Systèmes d Information

Urbanisation des Systèmes d Information Urbanisation des Systèmes d Information Introduction à un cours en Master 1 et Master 2 Miage Urbanisation des Systèmes d'information Henry Boccon Gibod 1 Organisation du cours Le cours est structuré selon

Plus en détail

Comprendre ITIL 2011

Comprendre ITIL 2011 Editions ENI Comprendre ITIL 2011 Normes et meilleures pratiques pour évoluer vers ISO 20000 Collection DataPro Extrait 54 Comprendre ITIL 2011 Normes et meilleures pratiques pour évoluer vers ISO 20000

Plus en détail

Démarches d urbanisation : réorganiser le Système d Information en structurant ses fonctions dans des blocs fonctionnels communicants.

Démarches d urbanisation : réorganiser le Système d Information en structurant ses fonctions dans des blocs fonctionnels communicants. Plan du chapitre Master Informatique et Systèmes Urbanisation des Systèmes d Information Architecture d Entreprise 04 Architecture du SI : identifier et décrire les services, structurer le SI 1 2 3 4 5

Plus en détail

En outre 2 PDD sont impliqués dans le développement de politiques locales destinées à favoriser l'insertion des personnes handicapées.

En outre 2 PDD sont impliqués dans le développement de politiques locales destinées à favoriser l'insertion des personnes handicapées. PHOES Version : 2.0 - ACT id : 3813 - Round: 2 Raisons et Objectifs Programme de travail et méthodologie Dispositions financières Dispositions organisationnelles et mécanismes décisionnels Procédures de

Plus en détail

Méthodes de développement. Analyse des exigences (spécification)

Méthodes de développement. Analyse des exigences (spécification) 1 / 16 Méthodes de développement Analyse des exigences (spécification) 1 -Objectifs de l'analyse des exigences... 2 2 - Approfondissement et formalisation du besoin... 2 2.1 Séparation des besoins, contraintes

Plus en détail

Développement spécifique d'un système d information

Développement spécifique d'un système d information Centre national de la recherche scientifique Direction des systèmes d'information REFERENTIEL QUALITE Procédure Qualité Développement spécifique d'un système d information Référence : CNRS/DSI/conduite-proj/developpement/proc-developpement-si

Plus en détail

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة Phase 3 Planification de la solution retenue et stratégie de changement Elaboration du Schéma Directeur du Système d Information des agences urbaines 2013 Sommaire

Plus en détail

Phase ERP : Usages et effets. Problématiques technique et organisationnelle de la phase d'exploitation de l'erp

Phase ERP : Usages et effets. Problématiques technique et organisationnelle de la phase d'exploitation de l'erp Phase ERP : Usages et effets Problématiques technique et organisationnelle de la phase d'exploitation de l'erp Dominique Chabord Ingénieur Directeur de SISalp Conseil sur le logiciel libre OpenERP dominique.chabord@sisalp.org

Plus en détail

CA ERwin Modeling Suite Conception de base de données : du concept à la réalité

CA ERwin Modeling Suite Conception de base de données : du concept à la réalité DOSSIER SOLUTIONS : CA ERWIN MODELING SUITE CA ERwin Modeling Suite Conception de base de données : du concept à la réalité CA Database Management CA Database Design & Modeling CA Database Administration

Plus en détail

Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges

Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges Plan de la fiche : 1 : Présentation de la fiche 2 : Introduction : les grands principes 3 : Contenu, 1 : positionnement et objectifs du projet 4 : Contenu,

Plus en détail

Service de réplication des données HP pour la gamme de disques Continuous Access P9000 XP

Service de réplication des données HP pour la gamme de disques Continuous Access P9000 XP Service de réplication des données HP pour la gamme de disques Continuous Access P9000 XP Services HP Care Pack Données techniques Le service de réplication des données HP pour Continuous Access offre

Plus en détail

«Converged Infrastructure» des «buzzword» du marketing ou une approche du système garantissant le succès?

«Converged Infrastructure» des «buzzword» du marketing ou une approche du système garantissant le succès? Acceleris GmbH Webergutstr. 2 CH-3052 Zollikofen Téléphone: 031 911 33 22 info@acceleris.ch «Converged Infrastructure» des «buzzword» du marketing ou une approche du système garantissant le succès? Du

Plus en détail

Nom-Projet MODELE PLAN DE MANAGEMENT DE PROJET

Nom-Projet MODELE PLAN DE MANAGEMENT DE PROJET Nom-Projet MODELE PLAN DE MANAGEMENT DE PROJET Glossaire La terminologie propre au projet, ainsi que les abréviations et sigles utilisés sont définis dans le Glossaire. Approbation Décision formelle, donnée

Plus en détail

Systèmes de transport public guidés urbains de personnes

Systèmes de transport public guidés urbains de personnes service technique des Remontées mécaniques et des Transports guidés Systèmes de transport public guidés urbains de personnes Principe «GAME» (Globalement Au Moins Équivalent) Méthodologie de démonstration

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 3 : Progiciels de Gestion Intégrés Sommaire Définition... 2 ERP... 2 Objectifs

Plus en détail

Qu'est-ce que le BPM?

Qu'est-ce que le BPM? Qu'est-ce que le BPM? Le BPM (Business Process Management) n'est pas seulement une technologie mais, dans les grandes lignes, une discipline de gestion d'entreprise qui s'occupe des procédures contribuant

Plus en détail

Urbanisation des Systèmes d Information Architecture d Entreprise. 04 Architecture du SI : identifier et décrire les services, structurer le SI

Urbanisation des Systèmes d Information Architecture d Entreprise. 04 Architecture du SI : identifier et décrire les services, structurer le SI Plan du chapitre Master Informatique et Systèmes Urbanisation des Systèmes d Information Architecture d Entreprise 04 Architecture du SI : identifier et décrire les services, structurer le SI 1 2 3 1.1

Plus en détail

ISO/CEI 20000-1 NORME INTERNATIONALE. Technologies de l'information Gestion des services Partie 1: Exigences du système de management des services

ISO/CEI 20000-1 NORME INTERNATIONALE. Technologies de l'information Gestion des services Partie 1: Exigences du système de management des services NORME INTERNATIONALE ISO/CEI 20000-1 Deuxième édition 2011-04-15 Technologies de l'information Gestion des services Partie 1: Exigences du système de management des services Information technology Service

Plus en détail

Dossier d'étude technique

Dossier d'étude technique Centre national de la recherche scientifique Direction des systèmes d'information REFERENTIEL QUALITE Guide méthodologique Dossier d'étude technique Référence : CNRS/DSI/conduite-projet/developpement/technique/guide-etude-technique

Plus en détail

Brique BDL Gestion de Projet Logiciel

Brique BDL Gestion de Projet Logiciel Brique BDL Gestion de Projet Logiciel Processus de développement pratiqué à l'enst Sylvie.Vignes@enst.fr url:http://www.infres.enst.fr/~vignes/bdl Poly: Computer elective project F.Gasperoni Brique BDL

Plus en détail

Communiqué de Lancement

Communiqué de Lancement Direction du Marketing Produits Sage - Division Mid Market Communiqué de Lancement Rapprochement Bancaire 1000 Produit : Rapprochement Bancaire 1000 Bases de Données : Oracle - MS/SQL Server Microsoft

Plus en détail

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application Architecture Multi-Tier Traditionnellement une application informatique est un programme exécutable sur une machine qui représente la logique de traitement des données manipulées par l application. Ces

Plus en détail

Architecture Logicielle

Architecture Logicielle Architecture Logicielle Chapitre 3: UML pour la description et la documentation d une architecture logicielle Année universitaire 2013/2014 Semestre 1 Rappel L architecture d un programme ou d un système

Plus en détail

Le Workflow comme moteur des projets de conformité

Le Workflow comme moteur des projets de conformité White Paper Le Workflow comme moteur des projets de conformité Présentation Les entreprises sont aujourd'hui soumises aux nouvelles régulations, lois et standards de gouvernance les obligeant à mettre

Plus en détail

ERP5. Gestion des Services Techniques des Collectivités Locales

ERP5. Gestion des Services Techniques des Collectivités Locales Gestion des Services Techniques des Collectivités Locales Cte 1 2 P 3 s tio T 4 m ilg h trc c n p.o 5 re u fe ro a le tio c M S tw u aa c e O 2 Relation Citoyen Interventions Patrimoine Core Ressources

Plus en détail

Le "tout fichier" Le besoin de centraliser les traitements des fichiers. Maitriser les bases de données. Historique

Le tout fichier Le besoin de centraliser les traitements des fichiers. Maitriser les bases de données. Historique Introduction à l informatique : Information automatisée Le premier ordinateur Définition disque dure, mémoire, carte mémoire, carte mère etc Architecture d un ordinateur Les constructeurs leader du marché

Plus en détail

Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC

Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Les emplois repères de cette enquête sont disponibles selon les trois blocs suivants

Plus en détail

Cybernet : Utilisation de métaphores et des techniques de réalité virtuelle pour la représentation de données. Application à la gestion de réseau.

Cybernet : Utilisation de métaphores et des techniques de réalité virtuelle pour la représentation de données. Application à la gestion de réseau. Cybernet : Utilisation de métaphores et des techniques de réalité virtuelle pour la représentation de données. Application à la gestion de réseau. P. Abel*, P. Gros*, D. Loisel* & J.P. Paris** Institut

Plus en détail

Conception, architecture et urbanisation des systèmes d information

Conception, architecture et urbanisation des systèmes d information Conception, architecture et urbanisation des systèmes d information S. Servigne Maître de Conférences, LIRIS, INSA-Lyon, F-69621 Villeurbanne Cedex e-mail: sylvie.servigne@insa-lyon.fr 1. Introduction

Plus en détail

et les Systèmes Multidimensionnels

et les Systèmes Multidimensionnels Le Data Warehouse et les Systèmes Multidimensionnels 1 1. Définition d un Datawarehouse (DW) Le Datawarehouse est une collection de données orientées sujet, intégrées, non volatiles et historisées, organisées

Plus en détail

Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises

Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises Jihed Touzi, Frédérick Bénaben, Hervé Pingaud Thèse soutenue au Centre de Génie Industriel - 9

Plus en détail

Un datawarehouse est un entrepôt de données (une base de données) qui se caractérise par des données :

Un datawarehouse est un entrepôt de données (une base de données) qui se caractérise par des données : Page 1 of 6 Entrepôt de données Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'entrepôt de données, ou datawarehouse, est un concept spécifique de l'informatique décisionnelle, issu du constat suivant

Plus en détail

Concevoir et déployer un data warehouse

Concevoir et déployer un data warehouse Concevoir et déployer un data warehouse Ralph Kimball Éditions Eyrolles ISBN : 2-212-09165-6 2000 2 Le cycle de vie dimensionnel Avant d étudier de plus près les spécificités de la conception, du développement

Plus en détail

STACCINI Pascal UFR Médecine Nice Université Nice-Sophia Antipolis

STACCINI Pascal UFR Médecine Nice Université Nice-Sophia Antipolis 2.3 : Apprécier les normes et standards et les technologies permettant l interopérabilité et le travail en réseau Chapitre 2 : Travail collaboratif en santé Normes et technologies de l interopérabilité

Plus en détail

Contenu attendu des guides nationaux de bonnes pratiques d hygiène GBPH

Contenu attendu des guides nationaux de bonnes pratiques d hygiène GBPH Contenu attendu des guides nationaux de bonnes pratiques d hygiène GBPH Note d information à l usage des professionnels En complément de cette note, des informations relatives au contenu des GBPH sont

Plus en détail

THOT - Extraction de données et de schémas d un SGBD

THOT - Extraction de données et de schémas d un SGBD THOT - Extraction de données et de schémas d un SGBD Pierre-Jean DOUSSET (France), Benoît ALBAREIL (France) pj@miningdb.com, benoit@miningdb.com Mots clefs : Fouille d information, base de données, système

Plus en détail

Conduite de projets et architecture logicielle

Conduite de projets et architecture logicielle s et architecture logicielle ABCHIR Mohammed-Amine Université Paris 8 15 février 2011 1/36 ABCHIR Mohammed-Amine (Université Paris 8) Conduite de projets et architecture logicielle 15 février 2011 1 /

Plus en détail

Projet : Plan Assurance Qualité

Projet : Plan Assurance Qualité Projet : Document : Plan Assurance Qualité 2UP_SPEC_DEV1 VERSION 1.00 Objet Ce document a pour objectif de définir la démarche d analyse et de conception objet ainsi les activités liées. Auteur Eric PAPET

Plus en détail

Contrôle interne et organisation comptable de l'entreprise

Contrôle interne et organisation comptable de l'entreprise Source : "Comptable 2000 : Les textes de base du droit comptable", Les Éditions Raouf Yaïch. Contrôle interne et organisation comptable de l'entreprise Le nouveau système comptable consacre d'importants

Plus en détail

Fiche de l'awt Rédiger un cahier des charges

Fiche de l'awt Rédiger un cahier des charges Fiche de l'awt Rédiger un cahier des charges Quels sont les éléments principaux dont il faut tenir compte pour la rédaction d'un cahier des charges dans le cadre d'un projet lié aux TIC (technologies de

Plus en détail

BD réparties. Bases de Données Réparties. SGBD réparti. Paramètres à considérer

BD réparties. Bases de Données Réparties. SGBD réparti. Paramètres à considérer Bases de Données Réparties Définition Architectures Outils d interface SGBD Réplication SGBD répartis hétérogènes BD réparties Principe : BD locales, accès locaux rapides accès aux autres SGBD du réseau

Plus en détail

Intégration de données hétérogènes et réparties. Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr

Intégration de données hétérogènes et réparties. Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr Intégration de données hétérogènes et réparties Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr 1 Plan Intégration de données Architectures d intégration Approche matérialisée Approche virtuelle Médiateurs Conception

Plus en détail

M2 GST SPÉCIALITÉ CARTHAGÉO DESCRIPTIF DÉTAILLÉS DES ENSEIGNEMENTS

M2 GST SPÉCIALITÉ CARTHAGÉO DESCRIPTIF DÉTAILLÉS DES ENSEIGNEMENTS M2 GST SPÉCIALITÉ CARTHAGÉO DESCRIPTIF DÉTAILLÉS DES ENSEIGNEMENTS UE 1 : Tronc commun Carthagéo-Géoprisme Un certain nombre d enseignements de la formation professionnelle Carthagéo est mutualisée avec

Plus en détail

Modélisation et optimisation participative des processus métier assistées par un jeu de rôles

Modélisation et optimisation participative des processus métier assistées par un jeu de rôles Modélisation et optimisation participative des processus métier assistées par un jeu de rôles Les organisations doivent aujourd hui s'adapter de plus en plus vite aux évolutions stratégiques, organisationnelles

Plus en détail

Génie logiciel (Un aperçu)

Génie logiciel (Un aperçu) (Un aperçu) (sommerville 2010) Laurent Pérochon INRA URH 63122 St Genès Champanelle Laurent.perochon@clermont.inra.fr Ensemble d activités conduisant à la production d un logiciel Sur un échantillon de

Plus en détail

CARTE HEURISTIQUE...1 ARCHITECTURES APPLICATIVES...2

CARTE HEURISTIQUE...1 ARCHITECTURES APPLICATIVES...2 Table des matières CARTE HEURISTIQUE...1 ARCHITECTURES APPLICATIVES...2 CLIENT/SERVEUR :... 2 Les principes de base...2 MIDDLEWARE... 3 VUE EN NIVEAUX... 3 1 Tier...3 2 Tier...3 3 Tier...3 n Tier...4 L'ÉVOLUTION

Plus en détail

SFR. Mise en place de la gestion des exigences sous DOORS dans le cadre de la refonte du système d'information commercial 14/11/2007

SFR. Mise en place de la gestion des exigences sous DOORS dans le cadre de la refonte du système d'information commercial 14/11/2007 SFR Mise en place de la gestion des exigences sous DOORS dans le cadre de la refonte du système d'information commercial 14/11/2007 1 Sommaire 1- Le contexte et l historique de la Gestion des EXigences

Plus en détail

GLOBAL SUPPLY CHAIN MANAGEMENT & STRATEGIE LOGISTIQUE

GLOBAL SUPPLY CHAIN MANAGEMENT & STRATEGIE LOGISTIQUE GLOBAL SUPPLY CHAIN MANAGEMENT & STRATEGIE LOGISTIQUE La logistique représentait traditionnellement l activité allant de la mise à disposition des produits finis par l usine ou le négociant jusqu à la

Plus en détail

Conduite et Gestion de Projet - Cahier des charges

Conduite et Gestion de Projet - Cahier des charges Conduite et Gestion de Projet - Cahier des charges 1 Introduction Sophie Toulouse LIPN - Université Paris 13 +33.1.49.40.40.73 99 av. Jean-Baptiste Clément toulouse@lipn.univ-paris13.fr 93430 Villetaneuse

Plus en détail

BACHELOR OF SCIENCE INFORMATICIEN-NE DE GESTION

BACHELOR OF SCIENCE INFORMATICIEN-NE DE GESTION Informatique de gestion BACHELOR OF SCIENCE HES-SO BACHELOR OF SCIENCE INFORMATICIEN-NE DE GESTION Plans d études et descriptifs des modules Filière à plein temps et à temps partiel Table des matières

Plus en détail

Le Guide Pratique des Processus Métiers

Le Guide Pratique des Processus Métiers Guides Pratiques Objecteering Le Guide Pratique des Processus Métiers Auteur : Version : 1.0 Copyright : Softeam Equipe Conseil Softeam Supervisée par Philippe Desfray Softeam 21 avenue Victor Hugo 75016

Plus en détail

Business Process Modeling (BPM)

Business Process Modeling (BPM) Business Process Modeling (BPM) Mineure SOA Cécile Hardebolle cecile.hardebolle@supelec.fr Programme 8 nov. 15 nov. Introduction. Enjeux, rôle de l'architecte SI Partie n 1 du cas d'étude Architecture

Plus en détail

FORMATION. Connaître les exigences réglementaires appliquées aux Systèmes d Information. 1 JOUR soit 7 heures. Réf.AQ-Q1

FORMATION. Connaître les exigences réglementaires appliquées aux Systèmes d Information. 1 JOUR soit 7 heures. Réf.AQ-Q1 Réf.AQ-Q1 Les Systèmes d'information des entreprises réglementées font l'objet d'exigences spécifiques. Celles-ci sont souvent difficiles à appréhender pour les spécialistes métier de l'assurance Qualité,

Plus en détail

INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES. Guide d étude

INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES. Guide d étude INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES Guide d étude Sous la direction de Olga Mariño Télé-université Montréal (Québec) 2011 INF 1250 Introduction aux bases de données 2 INTRODUCTION Le Guide d étude

Plus en détail

GESTION DE PROJET SÉANCE 2 : LES CYCLE DE VIE D'UN PROJET

GESTION DE PROJET SÉANCE 2 : LES CYCLE DE VIE D'UN PROJET GESTION DE PROJET SÉANCE 2 : LES CYCLE DE VIE D'UN PROJET 1 Tianxiao LIU Licence Professionnelle Réseaux & Sécurité Université de Cergy-Pontoise http://depinfo.u-cergy.fr/~tliu/lpg.php PLAN Objectif et

Plus en détail

SECTION 5 BANQUE DE PROJETS

SECTION 5 BANQUE DE PROJETS SECTION 5 BANQUE DE PROJETS INF 4018 BANQUE DE PROJETS - 1 - Banque de projets PROJET 2.1 : APPLICATION LOGICIELLE... 3 PROJET 2.2 : SITE WEB SÉMANTIQUE AVEC XML... 5 PROJET 2.3 : E-LEARNING ET FORMATION

Plus en détail

Macroscope et l'analyse d'affaires. Dave Couture Architecte principal Solutions Macroscope

Macroscope et l'analyse d'affaires. Dave Couture Architecte principal Solutions Macroscope Macroscope et l'analyse d'affaires Dave Couture Architecte principal Solutions Macroscope Avis Avis d intention Ce document a pour but de partager des éléments de vision et d intentions de Fujitsu quant

Plus en détail

Exemple d implémentation d un. Projet SAP avec ASAP

Exemple d implémentation d un. Projet SAP avec ASAP Exemple d implémentation d un Projet SAP avec ASAP Implémentation d un ERP dans une organisation problématiques : adéquation aux besoins conduite du changement adaptation de l ERP adaptabilité aux utilisateurs

Plus en détail

Systèmes d information

Systèmes d information 11 Systèmes Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est de concevoir, développer, exploiter et entretenir des solutions (logicielles et matérielles) répondant aux besoins collectifs et individuels

Plus en détail

Le génie logiciel. maintenance de logiciels.

Le génie logiciel. maintenance de logiciels. Le génie logiciel Définition de l IEEE (IEEE 1990): L application d une approche systématique, disciplinée et quantifiable pour le développement, l opération et la maintenance de logiciels. Introduction

Plus en détail

Processus d Informatisation

Processus d Informatisation Processus d Informatisation Cheminement de la naissance d un projet jusqu à son terme, deux grandes étapes : Recherche ou étude de faisabilité (en amont) L utilisateur a une idée (plus ou moins) floue

Plus en détail

Cours de Génie Logiciel

Cours de Génie Logiciel Cours de Génie Logiciel Sciences-U Lyon Diagrammes UML (2) http://www.rzo.free.fr Pierre PARREND 1 Avril 2005 Sommaire Les Diagrammes UML Diagrammes de Collaboration Diagrammes d'etats-transitions Diagrammes

Plus en détail