No 28 Septembre 2008 E U R O P E A N S T A T E L O T T E R I E S A N D T O T O A S S O C I A T I O N. Billets instantanés

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "No 28 Septembre 2008 E U R O P E A N S T A T E L O T T E R I E S A N D T O T O A S S O C I A T I O N. Billets instantanés"

Transcription

1 No 28 Septembre 2008 E U R O P E A N S T A T E L O T T E R I E S A N D T O T O A S S O C I A T I O N Billets instantanés

2 Hosted by the business case November 12-14, 2008 Brussels/Belgium The Executive Committee of the European State Lotteries and Toto Association President Dr. Winfried WORTMANN, Managing Director WESTDEUTSCHE LOTTERIE GmbH & Co. OHG, Germany 1st Vice-President Mr. Christophe BLANCHARD-DIGNAC, President General Director LA FRANÇAISE DES JEUX, France 2nd Vice-President Mr Jussi ISOTALO, Deputy Managing Director VEIKKAUS OY, Finland MEMBERS Prof Vesna BAKRAN, General Manager HRVATSKA LUTRIJA d.o.o., Croatia Mr. Gonzalo FERNÁNDEZ RODRÍGUEZ, General Director LOTERÍAS Y APUESTAS DEL ESTADO, Spain JUDr. Ales HUSAK, Chairman of the Board of Directors and General Director SAZKA a.s., Czech Republic Mr Léon LOSCH, Director LOTERIE NATIONALE, Luxembourg Ms Liliana MINCA (GHERVASUC), President, General Manager COMPANIA NATIONALA LOTERIA ROMANA SA, Romania Dipl. Ing. Friedrich STICKLER, Deputy General Director österreichische Lotterien, Austria Ms Dianne THOMPSON, Chief Executive The National Lottery CAMELOT, United Kingdom Mr Tjeerd VEENSTRA, Director De Lotto, Netherlands NOVEMBRE Séminaire EL/WLA du Jeu Responsable «Cas d études» Dates: Novembre 2008 Lieu: Bruxelles / Belgique Hôte: Loterie Nationale Conférence des Directeurs sur le Droit de la Concurrence Date: 19 Novembre 2008 Lieu: Bruxelles / Belgique CSR & Responsible Gaming DECEMBRE ou FEVRIER 2009 au plus tard Séminaire Info Sharing Dates: à confirmer Lieu: à confirmer Hôte: à confirmer Les inscriptions à tous nos séminaires peuvent se faire sur Contenu 1. Message du Président 3. Editorial 4. Loteries instantanées 15. Prof. Virèn 16. Philippe Vlaemminck Conseiller Juridique EL 18. ELISE 21. Nouvelles des Membres 22. Partenaires Premium 25. Partenaire Semi-Premium 26. Ateliers General Secretariat Bernadette Lobjois Secretary General Av. de Béthusy 36 CH-1005 LAUSANNE Tel Fax internet: . La publicité traditionnelle est-elle en voie de disparition??? Est-il aussi évident que de nouvelles idées révolutionnaires ont été vraiment universellement adoptées ou ont connu un succès universel, au détriment de l approche plus traditionnelle de la publicité? Dans l ère de la publicité segmentée, de la communication individuelle mobile, et des consommateurs aux exigences versatiles, les principes fondamentaux de la publicité sont-ils encore appropriés ou devons-nous non seulement continuellement procéder à des ajustements mais aussi faire preuve de plus d avant-gardisme? Avons-nous besoin d approches radicalement différentes? Ou est-il, paradoxalement, plutôt l heure d être conservateur? Toutes ces questions et bien d autres seront abordées lors du prochain séminaire conjoint EL/WLA du Marketing qui se tiendra à Londres du 28 au 30 janvier Vous pouvez dès maintenant vous inscrire sur notre site Web sur le quel vous trouverez le programme préliminaire du séminaire en temps voulu. Les séminaires précédents ayant rencontré un très grand succès, veuillez vous inscrire rapidement, les chambres et places disponibles étant limitées. Veuillez noter par ailleurs que les participants auront la possibilité, lors de leur séjour, de visiter l exposition internationale «Casino and Gaming» ICE et ICEi qui aura lieu à Earl s Court, Londres, du 27 au 29 janvier Une excellente occasion de rencontres et d échanges. LES DOCUMENTS, POINTS DE VUE, OPINIONS OU COMMENTAIRES EXPRIMES PAR LES AUTEURS, ORATEURS ET PARTICIPANTS AUX TABLES RONDES LEUR SONT PROPRES ET NE REFLETENT PAS NECESSAIREMENT LA POSITION DE PANORAMA OU DE L ASSOCIATION EL. PAR AILLEURS, PANORAMA NE PEUT ETRE TENU RESPONSABLE DE L EXACTITUDE DES INFORMATIONS TRANSMISES PAR LES ANNONCEURS. TOUS DROITS RESERVES. AUCUN ARTICLE DU MAGAZINE NE PEUT ETRE REPRODUIT SANS L AUTORISATION ECRITE PREALABLE DU SECRETARIAT GENERAL EL.

3 Message du président Mesdames et Messieurs, Chers amis, Si la nécessité d une présence EL à Bruxelles était encore à prouver, alors elle l a été de manière indéniable au cours de ces derniers mois. Les discussions sur le financement et l intégrité du sport, le débat dans le cadre du Règlement UE sur les Obstacles au Commerce sur les barrières commerciales au jeu de hasard sur internet aux Etats Unis, la nouvelle attitude de la Commission Européenne quant aux procédures d infraction, une meilleure préparation conjointe des discussions au sein du Conseil et avec la Commission, toutes ces questions ont été suivies de près par notre représentation à Bruxelles. L organisation des jeux de hasard dans la Communauté Européenne n est plus un sujet dont on ne parle qu au sein de la Direction Générale du Marché Intérieur et des Services. Ses incidences directes et indirectes sur le sport, les institutions sociales, la lutte contre le blanchiment d argent et les fraudes sont maintenant des sujets de délibération pour les autres Directions Générales. Ce à quoi, nous, Loteries Européennes, avons largement contribué. Nous sommes parvenus à mieux illustrer qu auparavant, comment et pourquoi les opérateurs d Etat de jeux d argent se distinguent des opérateurs commerciaux. Ce «nous sommes différents» était considéré comme une théorie. Nous sommes maintenant à même de prouver en quoi nous sommes différents, et pour quelles raisons. C est sur les mots clés «Intégrité du Sport» que la discussion s est engagée. Pour presque tous les sports, et en particulier le football, il est de plus en plus évident que la typologie des offres de paris, non seulement a une influence considérable sur le comportement des parieurs, mais met sérieusement en péril la réputation et l intégrité du sport comme des athlètes. Le risque potentiel lié à certains paris en direct, ne peut et ne doit pas être sous-estimé. Les grandes organisations sportives se sont saisies de la question. Avec notre programme de surveillance des paris sportifs, les activités de MatchInfo, les Membres d EL s engagent, sous l égide de EL. Les décisions de l Assemblée Générale de Chypre nous ont donné mandat et la compétence de continuer dans cette voie. C est absolument essentiel. L engagement pour un jeu responsable a des conséquences visibles et concrètes, non seulement en Europe mais partout dans le monde. Cet engagement s impose tout particulièrement en Europe, où les débats juridiques sur l organisation du secteur du jeu de hasard sont beaucoup plus virulents que sur tous les autres continents. Dans ce contexte, nous parlons toujours également sur la base de faits tangibles et de données fiables. Que les données parlent en notre faveur n est pas une supposition mais bien un fait prouvé. Il est dès lors primordial qu en tant qu Association européenne, nous soyons à même de fournir rapidement aux institutions européennes des données fiables pour leur travail. Si nous ne le faisons pas, qui d autre pourrait bien fournir de l information sur le secteur du jeu de hasard dans lequel subsistent de si nombreux malentendus? Pour cette raison, j aimerais vivement vous recommander, dans cette édition de Panorama, le rapport ELISE. Je veux également souligner combien il est important que les éléments de base essentiels soient recueillis par nous mêmes non pas pour marquer des points face à la concurrence, mais pour alimenter les personnes qui en ont la responsabilité dans nos juridictions, avec des données les mieux adaptées à leurs besoins pour leurs prises de décisions. Même si notre Assemble Générale de Limassol a été concise, celle-ci a pris des décisions importantes qui indiquent bien la voie à poursuivre et repris nombre d éléments préparés lors des Journées de l Industrie. J aimerais ici, une fois encore, vivement remercier nos Partenaires ainsi que nos hôtes, la Loterie chypriote, au nom de tous les participants. Nous allons maintenant, dans les mois à venir, mettre sur pied le Congrès d Istanbul de juin Le concept de deux sièges EL, l un à Bruxelles, l autre à Lausanne, a fait ses preuves. Plus que jamais, l amélioration de la transmission des résultats de nos activités à nos Membres constitue le défi que nous nous proposons de lever. Cordialement Winfried Wortmann Président 1

4 POWERED BY TEAMWORK. WINCOR NIXDORF LOTTERY SOLUTIONS. Start finish line victory! Go with Wincor Nixdorf s powerful team. We ve got what champions need: Solutions that fulfill the most demanding requirements. Perfect technology for dynamic processes. Intelligent concepts for any scenario. And a finely-tuned service team that supports you anywhere, any time, worldwide. The best performance it s the only way to win the race! That s why Wincor Nixdorf s products undergo continual development to ensure that our customers benefit from maximum flexibility and a decisive edge over the competition, both today and in the future.talk to us. Give us a call at or visit our website at EXPERIENCE MEETS VISION. 2

5 Editorial L ÉVOLUTION DES BILLETS INSTANTANÉS ET UN AVANT GOÛT DES PROCHAINS SÉMINAIRES Les billets à gratter sont une forme très populaire du jeu d argent, certainement en raison du fait qu ils offrent, pour une mise modeste, la possibilité de gagner instantanément. Dès son lancement, le billet à gratter a pris diverses formes, proposé des tableaux de lots variés et de multiples variantes de thèmes la dernière étant le billet à gratter en ligne. Dans certains pays, la tendance est aux billets à gratter plus chers, avec des gros lots très substantiels. L histoire des jeux instantanés est relativement moderne puisqu ils font leur apparition en 1974 aux Etats Unis, avec un billet à gratter de la Loterie d Etat du Massachusetts. En 1978 a lieu une nouvelle première, lorsque la Société de la Loterie Romande, en Suisse, lance le premier billet à gratter européen. Depuis lors, les jeux instantanés sont très bien adoptés par les joueurs et dès les années soixante-dix, quatre-vingts et début quatre-vingt-dix, la plupart des Loteries européennes avaient opté pour cette nouvelle forme de jeux. Vous trouverez dans cette édition de Panorama une évaluation réalisée auprès d un certain nombre de Loteries, de leurs expériences avec cette catégorie de jeu et les différentes manières de lui conserver son haut niveau de popularité. avec 48 participants de partout, Canada et Afrique compris. Nous nous tournons déjà vers 2009 et son premier séminaire où nous comparerons approche traditionnelle et campagnes d avant-garde en matière de communication et de publicité. Ce séminaire WLA/EL du Marketing aura lieu à Londres, comme d habitude. Les participants auront alors la possibilité de visiter ICE, la plus grande exposition internationale des Casinos et du Jeu. Vous trouverez les informations utiles sur notre site web en temps voulu, afin que vous puissiez en retenir les dates. J aimerais par ailleurs vous rappeler que nous travaillons actuellement à l élaboration de notre rapport ELISE 2007 qui sera prêt à fin novembre. Un séminaire «Info Sharing» est en cours de préparation. Vous en recevrez les détails ultérieurement. Si l une de nos Loteries souhaitait en être l hôte, elle voudra bien le communiquer au Secrétariat Général. J espère que ce numéro de Panorama vous plaira et me réjouis de vous revoir lors d une prochaine réunion. Bernadette Lobjois Secrétaire Général 2008 aura été une année riche en séminaires et continuera de l être jusqu en décembre. Nous sommes fiers de l intérêt toujours plus grand que suscitent nos réunions; n oubliez dès lors pas notre prochain séminaire sur le Jeu Responsable, que nous tiendrons conjointement avec WLA et qui promet d être particulièrement instructif. Cette année, la palme va à l ELU (European Lottery University) qui a battu tous les records d assistance 3

6 Loteries instantanées UN MONDE DE CREATIVITÉ AVEC LES BILLETS À GRATTER 4 Les billets à gratter sont des produits à action rapide et des gains immédiats pour les joueurs. Bien que les billets instantanés soient récents, remontant aux années soixante-dix, quatre-vingts la «Loterie de la Suisse Romande» en Suisse étant le premier opérateur en Europe à avoir lancé un billet à gratter, ce produit a peu à peu atteint une position majeure dans toutes les offres des Loteries. Alors que la popularité du jeu croissait dans toute l Europe, des conceptions plus créatives, des thèmes plus attrayants, des gains et taux de redistribution plus élevés se sont avérés nécessaires. Dans certaines juridictions, les jeux instantanés présentés lors de shows télévisés ont rencontré un énorme succès, comme par exemple «Le Millionnaire» en France. Néanmoins, le même phénomène ne s est pas nécessairement reproduit dans d autres pays européens, et à la fin des années quatre-vingt-dix, pour certaines Loteries, les ventes des jeux instantanés ont même connu des baisses significatives. Pour cette raison, les opérateurs de Loterie ont décidé de repenser leurs jeux instantanés et, depuis lors, les billets à gratter occupent une part importante du marché européen de la loterie. Afin de conforter leur succès, les Loteries ont évalué et amélioré toutes sortes de paramètres pour leurs jeux instantanés certaines de manière permanente, d autres ponctuellement - tels l ajout de zones de jeu sur les billets à gratter, l extension de la gamme de gains allant d un gros lot très substantiel à une multitude de petits gains, ou plus récemment, l introduction de billets à niveaux de mises plus élevés. Nous avons demandé à certains de nos Membres de nous donner une vue d ensemble du marché instantané dans leur juridiction, en mettant l accent sur la distinction entre les billets d accès à niveau de mise faible, et les billets premium de niveau de mise les plus élevés. Ainsi, La Loterie Autrichienne a lancé son premier jeu instantané en 1995 et depuis lors a proposé à ses joueurs, 12 à 13 jeux à gratter différents à des prix allant de e1.50 à e5.00. En 2000 et 2001, la Loterie a lancé des jeux à e7.00 dans la gamme des prix plus élevés et à e6.50 et e7.50 au cours des années suivantes, cela jusqu en Mais, ils ont eu peu de succès, de sorte que la Loterie Autrichienne n a pas poursuivi dans cette voie. En Croatie, le premier jeu instantané a été lancé en 1987 et l offre actuelle se concentre sur la catégorie des mises faibles. L augmentation du niveau de mise se fait progressivement, la Loterie étant d avis qu il n y a pas de demande significative pour l instant, pour des billets à niveau de mise plus élevé sur le marché croate. La Loterie du Baden-Württemberg en Allemagne n offre pas de jeux à gratter à niveau de mise élevé pour le moment. Le billet à e2.00 est très populaire, tout comme les autres jeux instantanés à e1.00. En 1999 et 2000, le billet le plus cher coûtait DM 5. Dans les pages qui suivent, nous présentons les points de vues fort intéressants de plusieurs Loteries sur les jeux instantanés, les mécaniques de jeu, les taux de redistribution et les tableaux de lots: La Française des Jeux/France et Lottomatica/Italie nous parlent de leurs expériences avec des jeux à mises plus élevées, allant jusqu à e10; Veikkaus/ Finlande a offert, pendant un certain nombre d années, des billets instantanés beaucoup plus chers; Szerencsejáték Zrt/ Hongrie et Loterija Slovenije/Slovénie préfèrent adapter leurs jeux instantanés aux préférences de leurs marchés plutôt qu aux catégories de mises, alors que Swisslos/Suisse a depuis longtemps des jeux dans la catégorie des mises élevées. Tous ces exposés contiennent des éléments pratiques d expérimentation, qui pourront constituer des références très utiles sur la diversité possible des jeux instantanés.

7 Loteries instantanées Italie Lottomatica, la performance des jeux de grattage: un enjeu crucial Nous avons commencé à opérer des billets instantanés en Tout d abord, nous offrions des billets de mises unitaires faibles. En 2005, nous n avions que des jeux à 1e, 2e et 3e. Les années suivantes, nous avons lancé un puissant processus d innovation: Ce n est qu en 2007 que notre gamme de jeux instantanés comprenait trois jeux à 1e, sept jeux à 2e quatre à 3e, deux à 5eet un jeu à 10e. En 2008, nous avons lancé sur le marché deux jeux à 2e, un à 3e et un à 1e. En janvier 2007, nous avions décidé d explorer une autre catégorie de prix pour certains jeux instantanés et avions lancé le premier billet avec une mises plus élevée de 10e : «Miliardario Mega». Après presque une année, en février 2008, nous avons lancé un deuxième billet instantané à 10e: «Colpo Vincente». Ces billets les plus récents sont destinés à un autre segment de consommateurs et sont développés sur la base de différents thèmes en fonction de la cible. Un de ces jeux, le «Miliardario Mega» est un jeu à numéros basé sur un thème d argent. L autre «Colpo Vincente» est un jeu multiple (2 jeux) avec pour thème le jeu de hasard. Premier dans son genre, le «Miliardario Mega» à mise élevée a obtenu de très bons résultats, se vendant pour plus de 730 millions e durant les 3 premiers mois (35% du total des ventes). Avant de proposer ces jeux aux joueurs, nous avons mené diverses études de marché focalisées sur le produit et sa cible. Afin de satisfaire les attentes des consommateurs sur ces mises élevées, nous avons développé des caractéristiques de produit innovatrices: nous avons introduit le plus gros lot (1 million e) de toute l histoire des jeux instantanés en Italie, auquel se sont ajoutés un grand nombre de petits lots. Par ailleurs, le taux de redistribution du premier jeu à 10e est de 75%, alors que le taux moyen est de 65% pour les autres jeux. Bien que nous ayons rencontré un vif succès avec ces jeux à 10e, nous ne désirons pas poursuivre dans ce sens pour le moment: Nous ne pensons pas que notre marché est prêt pour des jeux avec des niveaux de mises encore supérieurs mais étudions et testons des solutions en terme de produits qui seraient potentiellement acceptés par nos consommateurs, à une mise même encore plus élevée. En fait, nos billets à mises plus faibles se comportent très bien et nous allons étendre notre gamme d instantanés à ces niveaux. Nos études de marché démontrent que le joueur type s intéressant aux jeux de mise élevée est majoritairement masculin (72%), dans la tranche d âge ans (74%). Il joue également à d autres jeux (principalement aux jeux de paris et sur les machines à sous). Plus de la moitié d entre eux (54%) vit dans le sud de l Italie. Ils sont d un niveau d éducation supérieur à celui des joueurs qui achètent des jeux de mise moins élevée. Raison pour laquelle nous estimons que ces joueurs nous resterons fidèles un fait confirmé par nos études de satisfaction auprès des consommateurs selon lesquelles ils sont très satisfaits de ce type de jeu qui offrent du suspense et un taux de redistribution plus élevé. 5 Etant donné que nous n offrons que deux jeux dans la gamme des mises supérieures, nous ne pensons pas perdre beaucoup de joueurs qui n auraient pas les moyens d acheter ces jeux à ce niveau de mise. Nous avons sur le marché 18 jeux dans la gamme des mises faibles, de sorte que les joueurs, d un pouvoir d achat moindre, ont l embarras du choix. Afin de préserver au jeu son élément de divertissement sans danger, nous avons conçu avec soin les billets, l échelle des gains et leur redistribution, pour prévenir le jeu excessif. Nous envisageons par ailleurs de limiter le nombre d émissions de ces billets de niveau de mise supérieure, pour en réduire la disponibilité dans les points de vente. Enfin, nous préparons également une campagne d information spéciale pour décourager tout comportement de jeu excessif (faisant partie de notre programme de responsabilité sociale d entreprise) et avons imprimé un texte dans ce sens au dos de chaque nouveau billet. Afin d apporter toujours plus de variété à notre gamme de jeux, nous examinons actuellement de nouvelles formules, telles que «rente à vie» et des jeux combinés (instantanés et loteries différées).

8 SOMETIMES THE DEVIL IS IN MORE THAN THE DETAILS Interlocking Security Systems from GTECH: What you don t see counts most. Surprises with lottery results are usually happy occasions. Surprises with lottery operations can be quite the opposite, particularly if no one saw it coming. It can be a sin of omission such as technical mishaps allowing incorrect transactions to be included in drawings or printing duplicate tickets by not clearing information in the printer before the next ticket is printed. Or, a sin of commission when someone outside the system tries to change wagers after they are recorded or access the system from an unauthorized terminal. That s why GTECH has built its unique system of interlocking security features a blanket of seemingly small but essential programs that collectively have the strength to shield a lottery against the devils inside and out seeking to disrupt its business and sow distrust in its integrity. Time-tested, tried and true, this system is at the core of GTECH products. With GTECH s unequalled commitment to looking after the details, everyone gets to enjoy the big picture. GTECH is an advocate of socially responsible gaming. Our business solutions empower customers to develop parameters and practices, appropriate to their needs, that become the foundation of their responsible gaming programs. 6

9 Loteries instantanées Finlande Veikkaus Oy / Finlande: Différentes catégories de prix pour les billets à gratter Veikkaus offre sept jeux instantanés dans les catégories de prix bas et moyens. Ils coûtent e1, e2, e3, e3.50, e4.50 et e5. Parallèlement à cette catégorie d instantanés, Veikkaus a tenté l expérience, entre 1985 et 1988, des billets à gratter dans la gamme des prix plus élevés. Le jeu à gratter double, vendu du 2 septembre 1985 au 30 août 1986, offrait des lots instantanés en espèces à découvrir sous la surface à gratter, ainsi que des tirages hebdomadaires et un jackpot de FIM 1 million (e , correspondant à e au cours actuel). Le prix du billet était de FIM 50 soit e8.41 (e14.26 au cours actuel). L instantané de la Fête des Mères et ceux des Jeux Olympiques (distincts pour les jeux d hiver et ceux d été) ont été mis en vente entre le 20 avril 1987 et le 9 octobre 1988, chacun d entre eux sous la forme d instantanés saisonniers. Ils coûtaient FIM 50 le billet (e8.41 soit e13.77 au cours actuel). Suite à ces essais, Veikkaus a finalement décidé de proposer un jeu instantané plus cher pour Noël Il a été lancé en tant qu alternative à l instantané initial de Noël qui coûtait cinq Euros et qui était devenu un jeu très populaire en Finlande dès Ce calendrier de Noël 2007 coûtait e10. Le calendrier de Noël 2007 qui, à e10, appartenait à la catégorie de prix plus élevés, n a pas répondu à nos attentes, en raison du fait que l impression des billets s est faite trop tard et ne nous a pas permis l application pour le décor du ticket d une couche d aluminium. Par ailleurs, la planification du tirage additionnel hebdomadaire et du tirage principal correspondant, s est avérée inadaptée. En fait, nous aurions dû prévoir le tirage principal après Noël. «Le fait qu ils aient été annoncés lors de shows télévisés préenregistrés a fortement influé sur les tirages supplémentaires», a déclaré Riitta Mesilaakso- Lehtola Directeur Produit pour les Jeux Instantanés de Veikkaus. «Nous avons tiré de cette expérience les conclusions qui s imposaient et cette année nous prévoyons nos tirages de manière différente» a-t-elle ajouté. «La mise plus élevée n est pas apparue comme un obstacle à l achat pour la plupart des joueurs. En fait, le problème était que les billets se distinguaient mal des autres billets à gratter puisqu ils n avaient pas de passage aluminium. Nous pensions que la différence de conception retiendrait l attention», a poursuivi Riitta Mesilaakso-Lehtola. Pour les instantanés de Noël, le tableau de lots se répartit en petits gains, afin qu un aussi grand nombre de personnes possible, ayant acheté un billet ou l ayant reçu comme cadeau, puisse gagner quelque chose et ait la chance d expérimenter le plaisir de gagner. Le jackpot du tirage additionnel a été et restera assez conséquent, e Veikkaus applique son plus haut taux de retour - 60 pour cent aux jeux à gratter de Noël. En ce qui concerne les autres billets, le taux de retour aux joueurs varie entre 45 et 60 pour cent. «Veikkaus ne prévoit pas d abandonner sa gamme de jeux instantanés pas chers. Bien au contraire, les temps étant plus durs, économiquement parlant, et les consommateurs devenant plus attentifs à leurs dépenses, nous devons continuer à offrir des billets à prix abordables», explique Mesilaakso-Lehtola. Veikkaus lancera un nouveau Calendrier de Noël 2008 à 10 Euros. L instantané de Noël est un billet saisonnier qui ne se vend qu avant Noël. Le jeu est basé sur le calendrier traditionnel de l Avent, connu de tous, et de ce fait facile à jouer. 7

10 Loteries instantanées Hongrie Les billets à gratter en Hongrie En Hongrie, nous avons des billets à gratter depuis Il y a actuellement 13 jeux instantanés sur notre marché. Ce sont tous des billets à gratter. Les jeux se vendent à et 500 HUF (de e0,60 à e2). Selon les gains, les billets peuvent offrir ou 5 jeux différents sur un seul billet. Nos trois jeux principaux sont: Black Jack (150 HUF = e0,60), Astro (200HUF = e0,80) et Fáraók kincse (200HUF = e0,80). Par ailleurs, nous émettons 5 à 6 nouveaux jeux chaque année. Les nouveautés sont lancées tous les deux mois. (2e) et 2 autres à 300 HUF (1,20e). Ils offrent déjà plusieurs jeux et, en contrepartie du coût plus élevé, garantissent aux joueurs de cette catégorie de jeux, des premiers lots également plus élevés. Le jackpot de 25 millions de HUF ( e) du Szuper Bankó à 500 HUF incite les gens à jouer. Nous offrons également aux joueurs de la catégorie de jeux à prix supérieur, un taux de retour plus élevé. En ce qui concerne les billets à 300 HUF, le taux de retour est de 62%. Pour le Szuper Bankó, il est de 65%. Par ailleurs, plus le billet est cher, plus il offre de zones de jeu. Pour les différencier des autres jeux de la gamme, le billet plus cher est plus grand et est également le seul à être imprimé sur papier métallisé. 8 Actuellement, notre seul billet cher est le Szuper Bankó à 500 HUF (2e), en vente depuis décembre En termes de nombre de billets vendus, le Szuper Bankó a eu plus de succès que les jeux instantanés à 300 HUF. Etant donné qu il est le seul billet à 500 HUF sur le marché, il génère le quart des ventes de tous les jeux instantanés. Pour 500 HUF, vous avez 5 jeux différents sur le billet. Les joueurs apprécient cette possibilité de pouvoir jouer cinq fois, qui leur offre 5 chances de gagner. A leurs yeux, chaque jeu ne coûte que 100 HUF. Le jackpot (25 millions de HUF = e ) et le nombre élevé de gains intermédiaires constituent de fortes motivations d achat. En , nous avons dans la catégorie de prix plus élevés, 1 billet à 500 HUF Prévoyons-nous de lancer des jeux à mise encore plus élevée? Dans l immédiat, nous estimons que 500 HUF (e2) est un maximum et nous envisageons de lancer un autre jeu dans cette même catégorie de prix. Actuellement, il semble que sur le marché hongrois des jeux instantanés, 500 HUF est le maximum que les joueurs sont disposés à dépenser dans l espoir de gagner. Notre mise la plus élevée

11 Loteries instantanées (500 HUF) est loin d être exceptionnellement haute, ainsi que l a confirmé une étude de marché dans les autres juridictions en Europe et ailleurs. Il est possible que dans les années à venir une nouvelle catégorie à «prix supérieur» (1000 HUF 4e) fasse son apparition en Hongrie. Certains billets à bas prix vont-ils disparaître? Nos billets à 150 HUF seront retirés dès janvier 2009 et nous allons augmenter le prix de notre jeu Black Jack de 150 HUF à 200 HUF. Avant de lancer ces jeux, nous avons cherché à savoir ce que les consommateurs avaient à dire de ces nouvelles mises unitaires. Les études de marché démontrent qu une mise minimum de 200 HUF n éloignera pas les joueurs. Nous en perdrons peut-être quelques uns à court terme mais, avec de nouveaux instantanés attractifs et des innovations variées, nous tenterons de compenser la perte. L avenir de nos jeux instantanés: nous prévoyons de lancer en novembre notre «World Poker Tour», le premier jeu sous licence en Hongrie. Avec ce billet à gratter, les joueurs auront la possibilité de prendre part à un tirage de la deuxième chance qui leur permettra de gagner des lots en espèces, en plus du gain monétaire. Nous sommes très enthousiastes quant au lancement du jeu de Poker qui devrait avoir une bonne acceptation, étant donné que depuis 1 année ou deux, le jeu de Poker semble avoir gagné en popularité. Nous espérons que ce nouvel instantané à thème attirera une nouvelle catégorie de joueurs. Le prix du billet sera de 300 HUF (1,20e). En outre, et comme nous l avons toujours fait, nous continuerons nos efforts de prévention du jeu excessif et du jeu des mineurs. 9

12 Loteries instantanées Les billets instantanés, une autre voie vers le succès Les jeux instantanés ont été lancés en France en Pendant plus de 20 ans, la commercialisation des jeux instantanés a connu un essor et ce sans mises élevées. Un record des ventes de e 3.4 milliards a même été atteint en 2000, uniquement avec des produits à mises faibles ou moyennes (5 et 10 FF). Ce n est qu en septembre 2005 que nous avons finalement lancé un billet à mise élevée. Le produit se nomme 7Extra et coûte 10e. Il est présenté dans une pochette en carton. A l origine, le thème était l argent, mais il a été relancé à deux reprises depuis 2005 avec d autres thèmes: un en 2006 (thème des jeux de casino) ainsi qu en 2007 (thème des 7 merveilles du monde). Ce jeu est resté le seul dans le segment des jeux à mises élevées et aucun n autre produit n a été lancé depuis lors. Les ventes sont toujours modérées en comparaison aux résultats enregistrés par le reste de la gamme de jeux: 7% du total des ventes des jeux instantanés. Le Concept: Le nom du jeu est «7Extra». Le jeu se compose de 7 tickets de jeux à gratter ainsi que d un jeu bonus, lesquels sont conçus par bandes détachables et vendus dans une pochette scellée en carton. En raison de sa taille plus conséquente, le billet est aisément visible dans les comptoirs de vente et présentoirs. Un autre atout est constitué par le renouvellement du thème du jeu chaque année. Avantages pour le consommateur: Le jeu offre l opportunité de gagner un gain élevé: e (seconde place après le Millionnaire 1Me). Il présente une autre opportunité de maximiser les probabilités de gains tout en offrant un nouveau mode de jeu en matière de billets à gratter: 1. 7 jeux différents, 2. Parmi eux, 3 jeux avec une valeur perçue de 1e, 3 de 2e et 1 de 3e, 3. Toutes les pochettes sont gagnantes avec un gain minimum de 3e. 7Extra a obtenu des résultats positifs en 2005 et 2006, et ses ventes se sont à présent stabilisées autour de 250Me: Years Extra: Turnover and market share CA 7Extra Market share 8,00% 7,00% 6,00% 5,00% 4,00% 3,00% 2,00% 1,00% 0,00% Ci-dessus : Ventes en Me/ % des ventes de jeux instantanés de la FDJ 70% de ventes ont été additionnelles à la gamme et la cannibalisation s est avérée limitée. Cette innovation était une bonne expérience. Le lancement de ce jeu était un défi essentiellement technologique: Car nous souhaitions une pochette en carton imprimée et non d un emballage transparent (pour une image optimale), le processus de fabrication a exigé une machine d impression spécifique. En raison du fait que le produit se compose de 7 jeux à gratter + 1 jeu bonus, chacun avec leur propre plan de gains devant se combiner convenablement pour permettre le plan de gain global, l imprimeur a été contraint de développer une nouvelle technologie de programmation. Car 1 seul jeu «principal» (sur les 8) contient des données logistiques et financières et doit être activé alors qu il est encore emballé, une fenêtre a dû être crée sur l emballage ce qui a requis une nouvelle technique de coupe. Car chacun des 8 jeux pouvait être payé séparément et ne contenait pas toutes les données, chacun d eux nécessitait d être lié au jeu «principal», ce qui exigeait une adaptation de la programmation. 10 Afin d expliquer ce nouveau concept aux consommateurs, le lancement a été fortement publicisé en télévision ainsi que via les matériels dans les points de ven-

13 Loteries instantanées tes. En général, le bassin des consommateurs de 7Extra demeure restreint et assez spécifique. L acceptation d un billet avec une telle mise élevée est fondée sur plusieurs facteurs, car avec une mise élevée, les joueurs s attendent: à un jeu offrant de meilleures cotes, à davantage de zones à gratter et de jeux que sur les billets à 3-5e, à un gain maximum important, et bien évidemment, à une multitude de lots intermédiaires (entre 30 et 200e), générant un retour sur investissement attractif. Alors que le gain maximal pour les billets à 5e (incluant 5 jeux) était déjà à e, nous avons décidé d opter pour un gain maximal de e pour le billet de 10e de 7Extra. Il se positionne en seconde position dans la gamme des jeux de grattage (après le gain maximal du jeu Millionnaire à 1 Million e). Le taux de redistribution est un autre facteur important. Pour 7Extra, nous offrons un taux de redistribution de 70%, l un des plus hauts de la gamme: Jeux 1e: 62.5% ou 63% Jeux 2e: entre 60% et 66% Jeux 3e: entre 68% et 70% Jeux 5e: entre 68% et 75%. 7EXTRA édition du 13 septembre billets imprimés Cotes générales: 1 de 4 No. de prix Gains Total e e e e e e e e e e e e e e e e e e e e e TRJ 70,00% Etant donné que nous avons lancé notre dernier jeu sur les événements sportifs (à 5.e sur le thème «Pékin 2008») avec un taux de redistribution de 75%, nous planifions de relancer prochainement 7Extra, en portant son taux de redistribution à 75%. Nous envisageons également d offrir des billets en 2009 ou 2010 dans une tranche de prix de 20 e ou plus, mais allons tout d abord élargir notre gamme à 5 et 10 e. En plus de 7Extra, la Française des Jeux effectue une opération promotionnelle pour Noël et le nouvel-an qui consiste en une «pochette cadeau» contenant les billets des jeux existants et vendue au prix de 20e. Cette activité promotionnelle a débuté en 1994 et représente à présent un «rendezvous» majeur pour les consommateurs. Il s agit de 4 décors différents de pochettes, contenant chacune des jeux standards de la FDJ, cumulant une valeur égale à 20e. La période de vente s étend de début décembre à mi-janvier Ces offres de paquets cadeaux ont été renouvelées régulièrement: : pochettes cadeaux classiques 1997: pochettes cadeaux Pop-up 1998: pochettes cadeaux musicaux 1999: pochettes cadeaux calendriers : pochettes cadeaux musicaux : pochettes cadeaux de luxe 2006: pochettes cadeaux Zip 2007: pochettes cadeaux Zip avec hologramme Exemple de pochette cadeau 2007: 11 Elles sont toujours soutenues en publicité télévision, radio, Internet et matériel promotionnel dans les points de ventes. Comme beaucoup d entre elles sont offertes à des non-joueurs, il s agit d un des moyens les plus efficaces de recruter de nouveaux joueurs pour cette catégorie de jeux. Matériel publicitaire pochettes cadeaux 2007 dans les points de ventes: Cette opération est un vrai succès auprès des consommateurs et accroît les ventes des billets à gratter de 25-30% en comparaison avec une semaine moyenne. En général, les ventes additionnelles représentent 2% du total des ventes annuelles. Par le biais des ventes promotionnelles, les pochettes cadeaux sont amenées à être considérées en tant que produit à part entière par les consommateurs. Ventes additionnelles générées par les pochettes cadeaux. N.B.: les résultants 2001 ont fortement soufferts du changement de taux de change (FF-EUR).

14 Loteries instantanées Les billets instantanés, une autre voie vers le succès 120 M 100 M 80 M 60 M 40 M 20 M 0 M + 73,1 M + 25,3% + 77,7 M + 30,5 M + 24,1% Passage l + 9,4% + 79,5 M + 79,3 M Concentration de nos activités marketing 1e 2e 3e 5e 10e 2007 Numero Sudoku: nouveau 1,2,3 Adjugé: Tous derrière 7Extra: Fétiche: lancement de produit jeu thème le XV de France: casino relancement St Valentin: des enchères jeu événement relancement jeu calendrier sportif (rugby) thème Jan.- Millionnaire: St Valentin: Pékin 2008: 7Extra: Juin relancement jeu calendrier jeu événement relancement 2008 Totemia : jeu sportif (Jeux thème 7 merveilles thème voyage Olympiques) du monde Enquête: jeu thème enquête policière Notre gamme pour la période : 1e 2e 3e 5e 10e Gamme Goal Millionnaire Vegas Tous derrière 7Extra: Jan. Banco Astro Tac O Tac le XV de France: 7 merveilles Morpion Black Jack 1,2,3 Adjugé Pékin 2008 du monde Juin Numero Solitaire Totemia (Jeux Olympiques) 2008 Fétiche Dédé Super Bingo XIII Sudoku Scrabble St Valentin Enquête Nombre de Produits + 25,8% ,2% + 89,8 M + 87,6 M + 82,9 M + 28,7% + 28,4% + 28,5% + 74,1 M * Additional sales in Million uros % of sales increase vs annual average week Néanmoins, en 2007 et 2008, nos activités marketing se sont essentiellement concentrées sur l élargissement et la rénovation de notre segment de jeux à mises moyennes et élevées: Proposer des jeux à mises élevées n éliminera certainement pas notre offre de billets à mise plus faibles. Les joueurs français demeurent très attachés aux jeux à 1 et 2e, très accessibles et qui constituent souvent leur dépense exclusive. Par ailleurs, avant de lancer un nouveau format de jeu, nous étudions toujours les risques que pourrait créer une offre discriminatoire vis-à-vis des consommateurs de jeux à mises modérées, et qui n auraient pas les moyens d acheter de tels jeux de + 25,1% Loterie. En tant que Loterie d Etat, nous ne pouvons nous permettre de prendre ce type risque. De plus, nous ne cherchons pas à affaiblir l offre de jeux à mises modérées car il y aurait un risque élevé de perte de bassin de joueurs, si nous ne soutenions pas l offre de ces billets au profit de jeux à mises élevées. La gamme de jeux à mises faibles (1e le billet) constituée de 4 jeux permanents, joue un rôle important dans le recrutement de nouveaux consommateurs. 50% 45% 40% 35% 30% 25% 20% 15% 10% 5% 0% La gamme de prix à 2e est primordiale car elle représente la majorité de nos ventes (58% des ventes en 2006 et 55% en 2007). Nous consolidons les gammes à 3e et 5e en augmentant le prix de certains produits de 2e à 3e (le jeu éphémère ST Valentin par exemple) et en introduisant régulièrement de nouvelles références à 5e. Avec une mise aussi élevée que le billet 7Extra à 10e, nous attirons peu de nouveaux consommateurs. La pénétration est modérée: 6% versus 51% pour la totalité de la gamme des billets à gratter. Les consommateurs sont plutôt des joueurs réguliers: qui achètent également des billets à 1, 2 et 3e (70% d entre eux), qui dépensent plus que la moyenne des consommateurs: 6,7e par semaine contre 3,3e, qui achètent aussi plus d autres billets que les consommateurs moyens. 10,7 contre 4,9 chaque année. Nous n estimons pas que les billets à mises élevées engendrent de problème spécifique au regard de ce niveau de mise. Cependant, il est de notre devoir de promouvoir, tant que possible, des comportements responsables envers les jeux. Raison pour laquelle nous mentionnons toujours: «restez maîtres du jeu», sur toute communication imprimée (billets, matériels de points de vente, site internet ) et nous nous assurons toujours que nos spots publicitaires soient conformes avec notre politique publicitaire. Notre stratégie n est pas d accroître constamment les niveaux de mises des billets. Globalement, nous devons concilier équilibre de probabilités de gains et jackpots attractifs en vue de maximiser la croissance. Alors que nous planifions de lancer d autres produits à mises élevées (certains avec un gain maximal supérieur à l actuel 7Extra), nous lançons également des billets à mises moyennes avec des probabilités de gains très élevées (par exemple un billet avec une probabilité de gain de 1 chance sur 2). L objectif est de répondre aux différents besoins et profils des consommateurs et à l animation régulière de la gamme par des nouveautés.

15 Loteries instantanées Slovénie Billets instantanés conçus en fonction des préférences des Slovènes Notre jeu instantané le plus ancien est «Ekspres Loterija». Ce dernier a été lancé en En 1993, nous avons introduit un nouveau jeu instantané, le «HIP Loterija», puis en 1997 le «IZREDNA Srečka», et en 2004 le jeu «KVIZ Srečka». Aujourd hui nous vendons quatre catégories de jeux instantanés. Chaque catégorie a des paramètres différents (prix, taux de redistribution, tableau de lots, lot maximum, formules de jeu). Chaque année, nous introduisons entre 2 et 6 jeux différents dans chaque catégorie, pour un total de 10 à 12 jeux différents. Un jeu instantané reste habituellement sur le marché entre 3 et 6 mois avec au moins 6 jeux différents en même temps. Sur le marché slovène, un ticket coûtant plus de 3e est considéré comme un jeu à prix élevé. Nous avons lancé le premier ticket instantané à prix élevé de 5e à la fin de l année 2007 dans la catégorie de IZREDNA Srečka. Le jeu a été imprimé en édition limitée et conçu comme une carte de vœux de nouvel an. La taille du ticket était au moins deux fois plus grande qu un ticket normal. Le joueur devait gratter 12 cases représentant les mois de l année et trois cloches au moins devaient apparaître pour obtenir un gain. Un nombre de cloches plus élevé représentait un gain plus élevé. Le taux de redistribution était de 80% et le gain le plus important s élevait à e. C était le seul billet à prix élevé sur le marché slovène. En 2007, nous avons offert 12 jeux différents. Le jeu ayant rencontré le plus grand succès est «Izredna srečka», également le plus coûteux parmi tous les jeux instantanés mais qui offre les lots les plus attrayants et le taux de redistribution le plus élevé. Nos joueurs préfèrent les billets simples avec des formules de jeu simples (comme découvrir les gains). Les jeux ont des thèmes différents. Les jeux de type casino ont connu, ces deux dernières années, le plus de succès. Depuis 2003, nous offrons également ce que nous appelons le billet du nouvel an, qui engendre de bons résultats en terme de ventes. Le jeu est plus cher qu un jeu ordinaire dans la catégorie de Izredna srečka et a un taux de redistribution plus élevé (plus de 80%). Les ventes du jeu à 5e n ont pas atteint nos espérances. Nous considérons que la raison principale en est le prix car nos joueurs n ont pas l habitude de payer plus de 3e pour un ticket. Nous avons amélioré nos résultats avec une nouvelle approche marketing, en permettant au joueur de recevoir un cadeau quand il achète deux ou davantage de billets. Ce jeu a été conçu de manière à assurer la meilleure adoption par le public, avec un très gros lot et de nombreux petits lots. Le plus petit gain équivalait au prix du billet. Le taux de redistribution était de 80% et presque 65% des tickets étaient gagnants. Le taux de redistribution était plus élevé que celui des autres jeux instantanés, et de même niveau que pour certains jeux événementiels (comme les billets du nouvel an) dans le segment de Izredna srečka. Pour le moment, nous ne planifions pas de lancer de jeux instantanés coûtant plus de 5e. Selon nos études de marché, nos joueurs ne sont pas prêts à dépenser plus pour un ticket de loterie, même si le gros lot est plus attrayant. Nous poursuivrons notre stratégie actuelle offrir 4 catégories de jeux instantanés avec des paramètres différents (prix, taux de redistribution, tableau de lots, lot maximum, formules de jeu). Catégorie Année le lancement Prix Taux redistribution EKSPRES Loterija ,50 e 50,00% - 60,00 % HIP Loterija ,50 e 60% IZREDNA Srečka ,00 e - 3,00 e 70,00% - 80,00% KVIZ Srečka ,00 e 60% 13

16 Loteries instantanées Suisse Des billets instantanés à mises élevées La Suisse a toujours eu des billets à mises élevées: le premier billet de loterie a été vendu en 1937 à CHF 5.--, ce qui pouvait être considéré comme un prix particulièrement élevé. Le premier jeu instantané a été lancé en 1975 au prix de CHF Le billet de loterie passive de l époque avait tout simplement été converti en un billet à ouvrir pré-tiré. Au début des années 90, le prix de ce billet est passé à CHF Le «Benissimo» qui dès son lancement a connu un grand succès, est toujours no 1 des ventes de ce type de jeu dans notre juridiction. Pour Swisslos, les mises unitaires élevées ne sont pas une innovation, comme peut l attester notre gamme de produits actuelle: CHF Benissimo (billet à ouvrir avec tirage télévisé) CHF Piratenschatz (deux billets à jeux multiples dans la même pochette) CHF Pack (6 billets dans une pochette) CHF Millionenlos (billet à jeux multiples avec tirage télévisé et un billet de fin d année, introduit en 1999). Outre la gamme des jeux à mises élevées, nous offrons également les jeux à mises plus faibles suivants: CHF 1.-- CHF 2.-- CHF 3.-- CHF 4.-- CHF 5.-- CHF 6.-- CHF 7.-- CHF 8.-- CHF billet 2 billets 3 billets 1 billet 4 billets 2 billets 1 billet 1 billet 1 billet De toute notre gramme, le jeu instantané ayant le plus de succès avec des résultats substantiels est incontestablement le «Millionenlos», au prix de CHF 100, soit 62e. (CHF 1.- = EUR 0,62 environ) 14

17 Prof. Virèn Prof. Matti Virèn Université de Turku, Département de l Economie, Finlande Les marchés du jeu changent rapidement. Le changement se manifeste dans les institutions, la nature des jeux, le volume et la politique de prix des jeux. Officiellement, le cadre institutionnel n a pas beaucoup changé ces dix dernières années. Cependant, à seconde vue, beaucoup d événements se sont produits. Le moteur de changement le plus important a incontestablement été l Internet, qui a permis le jeu transfrontalier à une échelle sans précédent. Bien que nous ne connaissions pas le volume exact des ventes transfrontalières, nous pouvons nous référer à l estimation d une étude récente auprès des Loteries Européennes. Selon cette étude, les ventes transfrontalières représentent une moyenne de 7.4 pourcent du total des ventes des sociétés. Ce chiffre n est pas vraiment frappant, cependant, lorsque nous examinons les jeux un à un, nous découvrons certains pourcentages très élevés. Par exemple, alors que les ventes transfrontalières des jeux de loterie représentent approximativement 1 pourcent, celles des paris sportifs se montent à plus de 39 pourcent. Pour les organisations en place et les gouvernements, la situation est d ores et déjà alarmante puisqu elle entraîne de grosses pertes de revenus. Les gouvernements sont également touchés: les bookmakers privés ne paient pas d impôt sur leurs ventes transfrontalières, au détriment du trésor public. Quoi qu il advienne, il est évident que nous nous dirigeons vers des marchés plus compétitifs et les prix chuteront Le jeu dans le nouvel environnement du marché: que savons-nous des conséquences des changements? 1 (avec en parallèle une augmentation des lots distribués et des taux de retour aux joueurs). Ainsi, alors que le taux de retour moyen des Loteries Européennes est actuellement de 53.3 pour cent par rapport à 48.5 pour cent il y a dix ans, toutes les sociétés s attendent à ce qu il augmente sensiblement au cours des dix prochaines années. Selon les Loteries Européennes d Etat actuelles, si toutes les restrictions étaient abolies, le taux de retour pourrait atteindre 70 pour cent. Ceci augmenterait forcément le volume des ventes. En nous servant des évaluations subjectives des Loteries, nous pourrions prédire qu un tel changement du taux de retour ferait croître la demande globale de presque un tiers. De tels changements se répercuteraient sur tous les indicateurs: dépenses, production, ressources humaines, publicité et, principalement peut-être, les problèmes liés au jeu. Cela mérite certainement de tenter d analyser la nature et l importance de ces effets plus en profondeur. La tâche n est pas facile et nous ne pouvons pas toujours parvenir à des résultats sans équivoque; pourtant certains sont tout à fait clairs. Très brièvement, nous pourrions dire: Le jeu est bénéfique; son effet global sur le bien-être est clairement positif. Par conséquent, il n y a pas lieu d interdire totalement le jeu, ni de limiter une croissance raisonnable du secteur du jeu. La demande en jeux est sensiblement influencée par les prix non seulement par les prix moyens mais plutôt par les taux de retour aux joueurs. Avec de «meilleurs» tableaux de lots - et avec de «meilleurs» jeux, les ventes de jeux de hasard augmenteront même si le niveau des prix et le revenu moyen des ménages ne changent pas. Concernant les problèmes liés au jeu, la plus grande menace ne provient pas exclusivement de l expansion du jeu de hasard mais du changement de la nature du jeu vers des activités plus intenses à fréquence accrue. Nous devrions nous préoccuper de la structure du marché de l industrie du jeu car le secteur du jeu n est pas un prototype de libre concurrence: en fait, avec l abolition du monopole public, nous 15 pourrions nous retrouver avec un monopole privé. Les questions d imposition sont assez complexes car elles sont de la compétence des gouvernements et des mesures que ces derniers peuvent prendre pour assurer les finances publiques et protéger les consommateurs, sans compromettre le libre esprit d entreprise ainsi que la libre concurrence. Le fait que le jeu de hasard soit la source d importants revenus ne justifie pas en soi une intervention gouvernementale. De nombreuses questions d ordre public n ont pas encore été abordées correctement; notamment la criminalité et le jeu excessif, tout comme les besoins de réglementation et de contrôle. Les activités de lobbying et l interaction entre les nombreux fournisseurs et bénéficiaires des revenus du jeu de hasard sont également des préoccupations d ordre public. Toutes les parties concernées et organisations prônent qu ils tentent simplement d améliorer le bien-être des consommateurs, bien que l inverse soit tout aussi possible. Bien souvent, les alternatives sont présentées comme des choix radicaux. Mais le jeu n est pas si simple. Prenez, par exemple, les problèmes liés au jeu. On peut argumenter que, jusqu ici, ils sont sous contrôle et qu ils ne touchent qu une minorité de joueurs, disons 1 pourcent de la population adulte, une estimation qui semble s appliquer à la plupart des états. Mais nous devons être prudents quant à la portée des problèmes liés au jeu. Une participation réduite ne signifie pas forcément peu d impact économique. De plus, le contrôle des problèmes liés au jeu tel que pratiqué jusqu ici ne donne pas forcément les mêmes résultats avec d autres types et volumes de jeux pratiqués. Le sens de tout ce qui précède est relativement simple. Avant d émettre des conclusions affirmatives, nous ferions mieux de nous informer. Ce qui signifie tout simplement: davantage de données, d analyses et de recherche. 1 Cet article est basé sur un nouveau livre «Gaming in the New Market Environment» (Matti Virèn, éditeur), Palgrave/Macmillan, L étude a été menée par la Loterie nationale finlandaise Veikkaus en avril 2006.

18 Juridique Où l Europe veut-elle aller? Par Philippe Vlaemminck, Conseiller juridique EL Lors de plusieurs conférences, j ai rappelé que, de 1994 à 2007, la Cour Européenne de Justice s est prononcée à l occasion de 14 affaires préjudicielles en matière de services de jeu de hasard. En 2008, la Cour a déjà reçu 14 renvois préjudiciels. Ceci démontre clairement que les conflits juridiques liés au jeu de hasard au sein de l UE requièrent des solutions réglementaires. Dans son avis sur l affaire Placanica, l Avocat Général mentionne en dernière page que les Etats Membres ont déjà manqué plusieurs occasions de réglementer les services de jeu de hasard au niveau communautaire. Bien que le commentaire soit étonnant et injuste, au vu de l inadéquation des solutions proposées par la Commission, cela prouve que la Cour n est pas disposée à devenir l arbitre ultime de ce qui devient un problème politique de plus en plus délicat. Néanmoins, il convient d admettre que, dans ce domaine, la Cour Européenne a agi en tenant le plus grand compte des sensibilités et problèmes en jeu. La Cour, comme d habitude et dans toute la mesure du possible, a assumé ses responsabilités et a largement contribué à créer les conditions permettant aux Etats Membres de comprendre ce qui est possible dans le contexte même du Traité. De Schindler à Placanica, la Cour a fixé le cadre juridique des services de jeu de hasard dans le cadre du Traité, ainsi que ses limites. Le Traité en soi ne fournit en effet pas de réponses complètes à la complexité des questions relatives au jeu de hasard et la Cour en est consciente. Le cas portugais du jeu de hasard sur Internet a démontré l ampleur des difficultés. Aucun des Etats Membres présents, et nombreux étaient les intervenants, ni la Commission ne souhaitent que le marché 16 du jeu de hasard soit gouverné par les forces du marché. Dans le cas Schindler déjà, l Avocat Général a expliqué, dans un avis de très haut niveau et bien argumenté, qu appliquer les règles du marché aux services du jeu ne conduira pas à une meilleure allocation des ressources, comme le prévoit le Traité. Aujourd hui, la crise institutionnelle est sérieuse. Le Commissaire en charge du Marché Intérieur ne veut rien faire d autre qu appliquer le Traité aux services du jeu. Ceci pourrait saper les structures mises en place par les Etats Membres afin de répondre aux questions d addiction et de criminalité liées indiscutablement au jeu. Il a engagé des procédures d infraction contre un nombre croissant d Etats Membres, prouvant par là qu il ne s agit pas d un simple problème juridique mais bien plutôt d un grave problème politique. Les procédures d infraction n apporteront pas de solution ; au contraire elles amplifieront les problèmes. Curieusement, le Commissaire en charge du Marché Intérieur ne souhaite pas relever le défi politique, bien que la conscience du problème augmente au sein de la Commission, à tel point que le Président de la Commission a déclaré qu une «solution à l amiable» doit être recherchée avec les Etats Membres. Les autres institutions, qui ont refusé les solutions antérieures jugées inadéquates (directive sur le commerce électronique, directive sur les services) proposées par la Commission, assument leur responsabilité politique bien qu elles n aient pas légalement de droit d initiative. En effet, à la suite d une réunion des Agents du Gouvernement le 10 juillet 2007 à la Cour Européenne, les Etats Membres ont décidé d ouvrir le dialogue sur ce sujet. Il a fallu attendre jusqu à la Présidence française pour que l idée soit mise sur pied par le «Groupe de Travail Services et Institutions» du Conseil. La Présidence française souhaite rendre compte des discussions de ce Groupe de Travail lors du Conseil de la Concurrence en décembre De manière surprenante, lors de la première réunion en juillet, le Commissaire en charge du Marché Intérieur est allé jusqu à refuser de participer au dialogue avec les Etats Membres instauré par la Présidence française. Espérons que cela changera et que les services de la Commission, qui ont au fil des ans ont acquis une bonne connaissance des problèmes et qui en comprennent les subtilités, pourront prendre part et contribuer à ce dialogue. C est effectivement la seule manière d arriver à un accord dans ce domaine complexe. Bien qu essentiellement consacrée aux problèmes du marché du jeu en ligne, la discussion couvrira tous les aspects du jeu de hasard. Un questionnaire a été adressé à tous les Etats Membres et leurs réponses sont attendues pour le 12 septembre. Le Parlement Européen souhaite aussi parvenir à une meilleure solution. En effet, bien que le Parlement ait initialement rejeté les solutions proposées par la Commission, il est conscient que le Traité en soi n apporte pas de solution. Lors du débat sur le Livre Blanc du Sport, il est apparu que le Parlement Européen reconnaît l importance du rôle et de la contribution des Loteries au modèle du sport européen, basé sur le sport amateur et populaire. En septembre, le Comité IMCO du Parlement Européen souhaite aborder la question du jeu de hasard dans un rapport de sa propre initiative. Bien qu initialement le Parlement Européen n ait envisagé d examiner que les questions relatives au marché du jeu de hasard en ligne, il y a de fortes chances pour que le Parlement prenne en considération tous les aspects inhérents au consommateur ainsi que les éléments d ordre public de prévention de la criminalité. Le Parlement a également l intention de mandater une petite étude sur certains aspects du marché du jeu de hasard pour préparer son propre travail. Les deux initiatives ne peuvent être que saluées et démontrent combien les deux institutions assument leur responsabilité dans la recherche d une solution politique et de réponses réglementaires appropriées, éventuellement sur la base du droit communautaire secondaire, ce que la Cour Européenne ne peut pas faire. Actuellement, il est clair qu un seul Etat Membre ne peut fournir toutes les réponses relatives à une réglementation appropriée du secteur du jeu de hasard. Le principe de subsidiarité, tel que défini dans le protocole du Traité d Amsterdam, exige que l Union Européenne s intéresse aux aspects transfrontaliers principaux du problème. C est ce qui doit être fait. Les mois à venir nous montreront où l Europe veut aller. EL peut apporter une contribution substantielle, en tant que groupe de réflexion expérimenté et représentant de la plus grande partie du secteur du jeu, à l investigation et aux solutions réglementaires.

19 17

20 ELISE ELISE European Lotteries Information Sharing Extended Séminaire Info-Sharing 18 Des données complètes et de qualité sur les Loteries une nécessité «Disposons-nous des données nécessaires sur les Loteries dans l Union Européenne pour appuyer nos messages clés?» se sont demandés les responsables de l Unité Business Intelligence de Veikkaus, la Loterie nationale finlandaise, début Pourrions-nous, par exemple, indiquer avec précision les montants alloués à la société par les Loteries au sein de l UE, sous forme de taxe ou d attributions aux bonnes causes l année dernière? Ou encore, pouvons nous dire si nos ventes ont diminué ou augmenté ces cinq dernières années? Malgré les nombreux questionnaires que reçoivent chaque année toutes les Loteries, la réponse est «non, pas vraiment». Chaque Loterie a évidemment une idée précise de sa position dans sa propre juridiction. Cependant, les parties prenantes hors secteur veulent souvent une image consolidée. Les données devraient être rassemblées de manière sensée et résumées à différents niveaux, afin de fournir une vue d ensemble fondée sur une base détaillée permettant aisément, par exemple, des comparaisons entre pays. Un Séminaire Info-Sharing sera organisé en décembre 2008 ou au plus tard en février Les Loteries désireuses d accueillir cet atelier sont invitées à prendre contact avec le Secrétariat Général Une réflexion politique sensée et fondée, au niveau national et local, ne peut s appuyer que sur une base de données consolidée comparable. Les descriptions complètes les plus récentes proviennent de l Institut Suisse de Droit Comparé dans son «Etude des services de jeux de hasard dans le marché intérieur de l Union Européenne», datant de juin 2006 et «Les Loteries d Etat» par le London Economics de septembre Toutefois, les données de ces rapports ont cinq ans et utilisent des moyens de mesure différents pour les activités économiques des Loteries. Les deux rapports ont mit en exergue la nécessité d améliorer les données et c est exactement l objectif d ELISE. Des données aux messages clés Raisin et vin sont deux choses distinctes. Vous faites du bon vin à partir d une bonne récolte, au bon moment, au bon endroit, de raisin mûri sous la surveillance d œnologues et mis en bouteille et servi à la bonne température, dans le verre approprié. De la même façon, données et informations sont deux choses distinctes. La qualité de votre information dépend tout d abord du choix et de la définition des données qui vous seront utiles pour appuyer le message que vous voulez transmettre. Ensuite, vous rassemblez les données, vous les contrôlez pour vous assurez qu elles peuvent être clairement consolidées, et finalement vous dessinez l image consolidée et transmettez vos messages clés. ELISE jusqu à présent Pour choisir les «grappes» devant être récoltées, les «vignobles», la manière de les stocker et le procédé de fermentation, EL et Veikkaus ont organisé un atelier de deux jours, à Helsinki, en février experts en Business Intelligence de Loteries ont parlé de structure et ont confié à un petit groupe la tâche d élaborer un nouveau questionnaire qui, dans un premier temps, remplacerait le questionnaire général annuel de EL. Le groupe a défini les données nécessaires et chacune a été complétée d une brève explication, afin d assurer une

Communiquer en entreprise. Votre guide SMS

Communiquer en entreprise. Votre guide SMS Communiquer en entreprise Votre guide SMS Pourquoi le SMS est-il si efficace? Quelque soit l activité de votre entreprise il est important que vous puissiez communiquer efficacement avec vos clients, fournisseurs

Plus en détail

Code de conduite en matière de jeu responsable

Code de conduite en matière de jeu responsable Code de conduite en matière de jeu responsable 1 Notre mission Loto-Québec a pour mission première d exploiter dans l ordre et la mesure les jeux de hasard et d argent au Québec. Créée en 1969 afin d implanter

Plus en détail

ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU En collaboration avec

ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU En collaboration avec ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU L I V R E B L A N C En collaboration avec RÉSUMÉ 2 Ce livre blanc repose sur une étude commandée par Karma Gaming et réalisée par Gaming Insights Group. Les données viennent

Plus en détail

Objet : Énonce de la politique de placement, Série Portefeuilles

Objet : Énonce de la politique de placement, Série Portefeuilles Objet : Énonce de la politique de placement, Série Portefeuilles J'ai le plaisir de vous faire parvenir votre énoncé de la politique de placement pour la Série Portefeuilles de revenu. Celui-ci vous servira

Plus en détail

Note technique d orientation n 2 : Élaboration d un plan de travail ITIE

Note technique d orientation n 2 : Élaboration d un plan de travail ITIE Cette note technique a été publiée par le Secrétariat international de l ITIE en collaboration avec GIZ (Coopération internationale allemande). L'objectif de cette note est de prodiguer des conseils aux

Plus en détail

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 Première partie : Analyse du contexte : 1. Justifiez, en mobilisant les références théoriques pertinentes, pourquoi la démarche suivie par Octave

Plus en détail

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Les partenariats de marketing contribuent à augmenter les taux de conversion de ventes La campagne de services à domicile de Home Depot donne des résultats remarquables

Plus en détail

Baloise Fund Invest: donnez des ailes à vos placements

Baloise Fund Invest: donnez des ailes à vos placements Baloise Fund Invest: donnez des ailes à vos placements La gestion de fortune par des professionnels, pour tous les investisseurs Edition pour la Suisse Fonds de diversification des actifs BFI Dynamic (CHF)

Plus en détail

ETUDE DE CAS Marketing relationnel pour l Avent avec Fotokasten

ETUDE DE CAS Marketing relationnel pour l Avent avec Fotokasten ETUDE DE CAS Marketing relationnel pour l Avent avec Fotokasten ENTREPRISE fotokasten SITE WEB www.fotokasten.de DOMAINE Commerce de détail / Édition de photos CAMPAGNE Jeu concours de l Avent Client Fotokasten

Plus en détail

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

Le consommateur devient un Promo sapiens : une plus grande conscience des prix lorsqu il y a beaucoup de promotions sur le point de vente

Le consommateur devient un Promo sapiens : une plus grande conscience des prix lorsqu il y a beaucoup de promotions sur le point de vente Le consommateur devient un Promo sapiens : une plus grande conscience des prix lorsqu il y a beaucoup de promotions sur le point de vente La communication en magasin purement tournée vers la promotion

Plus en détail

Présentation de Magazines Canada. Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations préalables au budget.

Présentation de Magazines Canada. Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations préalables au budget. Présentation de Magazines Canada Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations préalables au budget Août 2010 Sommaire Magazines Canada est l association nationale qui représente

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE)

Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE) Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE) 1 Table des matières Introduction... 3 À propos du Plan pluriannuel d accessibilité de l OQRE... 3

Plus en détail

Bien-être et performance au travail

Bien-être et performance au travail Bien-être et performance au travail Synthèse des résultats de l enquête «Parlons bienêtre au travail» en Suisse romande Cette enquête porte sur 723 employés de Suisse romande. Elle s est déroulée sous

Plus en détail

F Th-Eurocents A05 Bruxelles, le 18.11.2004 MH/SL/JP A V I S. concernant LA PROBLEMATIQUE DES PIECES DE 1 ET 2 EUROCENTS

F Th-Eurocents A05 Bruxelles, le 18.11.2004 MH/SL/JP A V I S. concernant LA PROBLEMATIQUE DES PIECES DE 1 ET 2 EUROCENTS F Th-Eurocents A05 Bruxelles, le 18.11.2004 MH/SL/JP A V I S concernant LA PROBLEMATIQUE DES PIECES DE 1 ET 2 EUROCENTS (entériné par le Conseil Supérieur des Indépendants et des PME le 18 novembre 2004)

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION D IDC

DOCUMENT D INFORMATION D IDC DOCUMENT D INFORMATION D IDC Comment Big Data transforme la protection et le stockage des données Août 2012 Écrit par Carla Arend Sponsorisé par CommVault Introduction : Comment Big Data transforme le

Plus en détail

Faites parler de votre entreprise

Faites parler de votre entreprise Faites parler de votre entreprise Pourquoi annoncer sur Internet? 70 % des consommateurs font confiance aux commentaires laissés sur Internet. 85 % de la population a accès à Internet. 75 % des gens consultent

Plus en détail

Vous avez besoin d argent?

Vous avez besoin d argent? Vous avez besoin d argent? Voici un système qui vous permet d acquérir un revenu récurrent d environ 1500 euros sans trop d effort! Laissez- moi compléter votre lignée pour vous! Du bureau de Joseph Edward

Plus en détail

Mobilisation des ressources 45. Définition et composantes

Mobilisation des ressources 45. Définition et composantes vec l ouverture du Maroc sur l environnement international et sur les mécanismes et les enjeux planétaires du développement et de la coopération socioéconomique, ainsi qu avec le développement du mouvement

Plus en détail

Convention sur la lutte contre la désertification

Convention sur la lutte contre la désertification NATIONS UNIES Convention sur la lutte contre la désertification Distr. GÉNÉRALE 29 juillet 2008 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMITÉ CHARGÉ DE L EXAMEN DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA CONVENTION Septième session

Plus en détail

2014/2015 : Rétrospective et perspectives. Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage

2014/2015 : Rétrospective et perspectives. Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage 2014/2015 : Rétrospective et perspectives Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage Rétrospective 2014 L annonce, l année dernière, par la Réserve fédérale américaine (Fed) de réduire

Plus en détail

Contrôlez et améliorez vos performances Solutions Software GEA. engineering for a better world. GEA Food Solutions

Contrôlez et améliorez vos performances Solutions Software GEA. engineering for a better world. GEA Food Solutions Contrôlez et améliorez vos performances Solutions Software GEA engineering for a better world GEA Food Solutions Mesurer, ça compte! Plus vous en savez sur les mesures de vos paramètres de process, plus

Plus en détail

DEPARTEMENT D ETUDES EUROPEENNES ECONOMIQUES

DEPARTEMENT D ETUDES EUROPEENNES ECONOMIQUES DEPARTEMENT D ETUDES EUROPEENNES ECONOMIQUES GUIDE DES ETUDIANTS Ce guide est destiné à vous introduire au fonctionnement du Collège et du Département d études économiques européennes, en présentant les

Plus en détail

La hausse des coûts de l énergie a-t-il un impact sur votre organisation? Contrôlez-les à l aide de l ISO 50001.

La hausse des coûts de l énergie a-t-il un impact sur votre organisation? Contrôlez-les à l aide de l ISO 50001. La hausse des coûts de l énergie a-t-il un impact sur votre organisation? Contrôlez-les à l aide de l ISO 50001. Décollez avec l ISO 50001 et BSI. Notre expertise peut transformer votre organisation. Depuis

Plus en détail

Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005

Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005 Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005 Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada et Conseil de recherches en sciences humaines

Plus en détail

Votre accès à la sécurité

Votre accès à la sécurité Votre accès à la sécurité security you can trust Votre accès à la sécurité Bienvenu Bienvenu chez Orell Füssli Security Printing Ltd, l une des entreprises les plus expérimentées du monde, spécialisée

Plus en détail

Le profit est-il une priorité? Faites de l ISO 9001 de BSI votre premier choix.

Le profit est-il une priorité? Faites de l ISO 9001 de BSI votre premier choix. Le profit est-il une priorité? Faites de l ISO 9001 de BSI votre premier choix. Pourquoi BSI? Parce que nous savons reconnaître une bonne ISO 9001 quand nous en voyons une. Nous pouvons vous aider à avoir

Plus en détail

CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL

CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL E NATIONS UNIES CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL Distr.: LIMITEE E/ECA/DISD/CODI.3/24 3 avril 2003 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE Troisième réunion du Comité de l'information

Plus en détail

SEMINAIRE DE LANCEMENT DE LA RÉVISION GENERALE DES POLITIQUES PUBLIQUES. Centre de conférences internationales mardi 10 juillet 2007

SEMINAIRE DE LANCEMENT DE LA RÉVISION GENERALE DES POLITIQUES PUBLIQUES. Centre de conférences internationales mardi 10 juillet 2007 SEMINAIRE DE LANCEMENT DE LA RÉVISION GENERALE DES POLITIQUES PUBLIQUES Centre de conférences internationales mardi 10 juillet 2007 Discours de M. Eric WOERTH Messieurs les Ministres, Madame et Messieurs

Plus en détail

Solutions novatrices d éclairage urbain

Solutions novatrices d éclairage urbain Solutions novatrices d éclairage urbain Une nouvelle gamme de produits et systèmes de contrôle pour une performance d éclairage supérieure, efficace et rentable Découvrez nos solutions novatrices d éclairage

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE PROCESSUS OFFICIEL D ADOPTION DE NORMES DE PRATIQUE

POLITIQUE SUR LE PROCESSUS OFFICIEL D ADOPTION DE NORMES DE PRATIQUE 15 MAI 2012 Document 212021 POLITIQUE SUR LE PROCESSUS OFFICIEL D ADOPTION DE NORMES DE PRATIQUE A. INTRODUCTION Le présent document énonce le processus et les critères définis par le Conseil des normes

Plus en détail

BILAN DE L ANNÉE 2010-2011

BILAN DE L ANNÉE 2010-2011 BILAN DE L ANNÉE 2010-2011 Table des matières Grandes lignes... 1 Revue des activités... 2 Énergie... 4 Transport... 4 Mobilité de la main-d œuvre... 4 Collaboration intergouvernementale... 4 La voie à

Plus en détail

Services d affaires mondiaux IBM. Centre national des sondages IBM

Services d affaires mondiaux IBM. Centre national des sondages IBM Services d affaires mondiaux IBM Centre national des sondages IBM Saviez-vous que dans votre organisation se cachent des trésors de connaissances que vous pourriez découvrir et mettre à profit? Un système

Plus en détail

CONSÉQUENCES LOGISTIQUES DU MARKETING ÉLECTRONIQUE.

CONSÉQUENCES LOGISTIQUES DU MARKETING ÉLECTRONIQUE. CONSÉQUENCES LOGISTIQUES DU MARKETING ÉLECTRONIQUE. Jacques Picard School of Business Administration, Netanya Academic College École des Sciences de la Gestion, Université du Québec à Montréal I Introduction.

Plus en détail

RAPPORT DE VÉRIFICATION INTERNE DU CADRE DE CONTRÔLE DE GESTION FINANCIÈRE DES INITIATIVES LIÉES AU PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DU CANADA (PAE) RAPPORT

RAPPORT DE VÉRIFICATION INTERNE DU CADRE DE CONTRÔLE DE GESTION FINANCIÈRE DES INITIATIVES LIÉES AU PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DU CANADA (PAE) RAPPORT RAPPORT DE VÉRIFICATION INTERNE DU CADRE DE CONTRÔLE DE GESTION FINANCIÈRE DES INITIATIVES LIÉES AU PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DU CANADA (PAE) RAPPORT Juillet 2010 PRÉPARÉ PAR LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA

Plus en détail

SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE

SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE Description de programme PROMOUVOIR L AUTONOMIE ÉCONOMIQUE SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE 1125, promenade Colonel By, Ottawa (Ontario) K1S 5B6 Tél. : (613) 520-2600, poste1588 Téléc. : (613) 529-3561 Courriel

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 OFFICE D INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSION («INVESTISSEMENTS PSP») Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 13 novembre 2014 PSP-Legal 1633578-1 Page 2 INTRODUCTION Le conseil d

Plus en détail

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie Par Serge Lamarche, vice-président, Service à la clientèle, ADP Canada Dénicher des employés qualifiés dans le secteur du commerce de

Plus en détail

Chiffres clés de l'europe

Chiffres clés de l'europe Sommaire 1 L économie et les finances... 1 1.1 Le PIB... 1 1.2 La production économique... 3 1.3 Les dépenses du PIB et les investissements... 5 1.4 La productivité de la main-d œuvre... 6 2 La population

Plus en détail

Guide de l assurance vie entière à participation

Guide de l assurance vie entière à participation Avantage Plus Assurance vie entière à participation Guide de l assurance vie entière à participation Table des matières Ce guide est conçu pour vous fournir des renseignements utiles sur l assurance vie

Plus en détail

L Elaboration d un plan stratégique pour un réseau/une association de microfinance

L Elaboration d un plan stratégique pour un réseau/une association de microfinance L Elaboration d un plan stratégique pour un Développé comme partie du Programme de renforcement institutionnel, par Citi Première édition Mai, 2008 L Elaboration d un plan stratégique pour un La planification

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

dossier de franchise

dossier de franchise dossier de franchise CigaMania.com - Spécialiste de la cigarette électronique CigaMania.com est une boutique de vente en ligne de cigarettes électroniques destinée à un large public de vapoteurs. Grâce

Plus en détail

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi!

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Think... Edition Spéciale Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Le 4 avril 2011, Barack Obama annonçait sa candidature à l élection présidentielle américaine de 2012 sur Youtube.

Plus en détail

Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie

Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie Révision du plan stratégique de Volleyball Canada février 2009 Table des

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail

Selon ce sondage en ligne mené à l échelle nationale du 10 au 23 septembre 2014 :

Selon ce sondage en ligne mené à l échelle nationale du 10 au 23 septembre 2014 : SOMMAIRE À LA DIRECTION Dans un nouveau sondage mené à l échelle nationale auprès de 3 000 Canadiens par Greenberg Quinlan Rosner Canada pour le compte de l Institut Broadbent, on a posé des questions

Plus en détail

Les Principes et les Bonnes Pratiques Relatifs à la Sensibilisation et l Education Financières

Les Principes et les Bonnes Pratiques Relatifs à la Sensibilisation et l Education Financières DIRECTORATE FOR FINANCIAL AND ENTERPRISE AFFAIRS Les Principes et les Bonnes Pratiques Relatifs à la Sensibilisation et l Education Financières RECOMMANDATION DU CONSEIL Ces Principes et Bonnes Pratiques

Plus en détail

QUE PENSEZ-VOUS DE VOTRE CLUB? Un outil indispensable pour évaluer les clubs

QUE PENSEZ-VOUS DE VOTRE CLUB? Un outil indispensable pour évaluer les clubs GUIDE ADMINISTRATIF QUE PENSEZ-VOUS DE VOTRE CLUB? Un outil indispensable pour évaluer les clubs QUE PENSEZ-VOUS DE VOTRE CLUB? Un outil indispensable pour évaluer les clubs - Guide administratif Vous

Plus en détail

LE CANADA A BESOIN D UNE NOUVELLE SÉRIE DE BAISSES D IMPÔ

LE CANADA A BESOIN D UNE NOUVELLE SÉRIE DE BAISSES D IMPÔ LE CANADA A BESOIN D UNE NOUVELLE SÉRIE DE BAISSES D IMPÔ T DAVID STEWART-PATTERSON VICE-PRÉSIDENT DIRECTEUR DEVANT LE COMIT É PERMANENT DES FINANCES NOVEMBRE 2004 Merci de nous donner encore une fois

Plus en détail

Organisation de l Aviation Civile Internationale Bureau Afrique Orientale et Australe

Organisation de l Aviation Civile Internationale Bureau Afrique Orientale et Australe Organisation de l Aviation Civile Internationale Bureau Afrique Orientale et Australe Onzième Réunion du sous-groupe Services de la circulation Aérienne/Service d Information Aéronautique/ Recherches et

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL REVISION DU CHAPITRE 5 DU GUIDE D ÉLABORATION D UN PROGRAMME D ACCÈS À L ÉGALITÉ COMMISSION DES DROITS DE LA PERSONNE

DOCUMENT DE TRAVAIL REVISION DU CHAPITRE 5 DU GUIDE D ÉLABORATION D UN PROGRAMME D ACCÈS À L ÉGALITÉ COMMISSION DES DROITS DE LA PERSONNE DOCUMENT DE TRAVAIL REVISION DU CHAPITRE 5 DU GUIDE D ÉLABORATION D UN PROGRAMME D ACCÈS À L ÉGALITÉ COMMISSION DES DROITS DE LA PERSONNE ET DES DROITS DE LA JEUNESSE (CDPDJ) OCTOBRE 2005 LLee ppr réésseennt

Plus en détail

Discours de S.E. M. Renato Brunetta Ministre de l Administration Publique et de l Innovation, Italie. Conférence Ministérielle MENA-OCDE 2009

Discours de S.E. M. Renato Brunetta Ministre de l Administration Publique et de l Innovation, Italie. Conférence Ministérielle MENA-OCDE 2009 Discours de S.E. M. Renato Brunetta Ministre de l Administration Publique et de l Innovation, Italie Conférence Ministérielle MENA-OCDE 2009 Marrakech, 22-23 Novembre 2009 Une gouvernance efficace garantissant

Plus en détail

Découvrez l avantage Raymond James

Découvrez l avantage Raymond James Découvrez l avantage Raymond James En choisissant Raymond James, vous obtenez davantage que des services d un conseiller financier d expérience. Son but : répondre à vos besoins. Vous bénéficiez aussi

Plus en détail

Section 9. Établissement de rapports et communication des résultats

Section 9. Établissement de rapports et communication des résultats Section 9 Établissement de rapports et communication des résultats 135 Établissement de rapports et communication des résultats Distribuer rapidement les résultats aux parties prenantes. Choisir le moyen

Plus en détail

Bourses olympiques pour athlètes «Londres 2012»

Bourses olympiques pour athlètes «Londres 2012» Bourses olympiques pour athlètes «Londres 2012» Objectifs Aider les athlètes d élites désignés par leurs CNO respectifs à se préparer et à se qualifier pour les Jeux de la XXXème Olympiade à Londres 2012,

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration Règles Du Conseil D administration Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS DU CONSEIL... 3 A. Stratégie et budget... 3 B. Gouvernance... 3 C. Membres du Conseil et des comités...

Plus en détail

Construire une équipe éditoriale pour les médias sociaux

Construire une équipe éditoriale pour les médias sociaux Construire une équipe éditoriale pour les médias sociaux Partie 1: Trouver les bonnes personnes Julie Geller, Vice-président, Marketing @juliegeller, La curation de contenu qui consiste en la recherche,

Plus en détail

Importations parallèles: intérêt du consommateur et intégration communautaire

Importations parallèles: intérêt du consommateur et intégration communautaire «Le traitement des restrictions verticales en droit comparé de la concurrence» Université Paris II Panthéon Assas & University College London Paris, le 23 mai 2008 Importations parallèles: intérêt du consommateur

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Introduction: Avant d entreprendre la création d une entreprise, mais également à l occasion du développement d une nouvelle activité, il est absolument conseillé d élaborer un business

Plus en détail

Étude sur la monnaie numérique

Étude sur la monnaie numérique Étude sur la monnaie numérique Allocution de Darren Hannah Vice-président intérimaire, Politiques et Opérations Association des banquiers canadiens Prononcée devant le Comité sénatorial des banques et

Plus en détail

Pour les Canadiens atteints d un handicap

Pour les Canadiens atteints d un handicap BMO Fonds d investissement Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Pour les Canadiens atteints d un handicap Le REEI met à la disposition des personnes handicapées un instrument d épargne et de placement

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Lancement Selligent pour l Audi A3 Sportback - Une histoire d amour CRM

ÉTUDE DE CAS Lancement Selligent pour l Audi A3 Sportback - Une histoire d amour CRM ÉTUDE DE CAS Lancement Selligent pour l Audi A3 Sportback - Une histoire d amour CRM ENTREPRISE Audi SECTEUR D ACTIVITÉ Automobile Le client Audi AG est un constructeur automobile allemand qui dessine,

Plus en détail

Classification des risques Rapport d audit Rapport n o 7/14 20 novembre 2014

Classification des risques Rapport d audit Rapport n o 7/14 20 novembre 2014 Classification des risques Rapport d audit Rapport n o 7/14 20 novembre 2014 Diffusion Destinataires : Président et chef de la direction Premier vice-président et chef de la direction financière Premier

Plus en détail

Le poker en ligne et sa réglementation Québec, Canada et ailleurs

Le poker en ligne et sa réglementation Québec, Canada et ailleurs Le poker en ligne et sa réglementation Québec, Canada et ailleurs 10 septembre 2014 Conférences sur le jeu Chaire de recherche sur l étude du jeu Université de Concordia (sera présentée en anglais) Préambule

Plus en détail

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com Achats en ligne et conversion Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic tradedoubler.com Lorsqu il s agit de choisir une marque ou un produit à acheter, les consommateurs européens

Plus en détail

LA FACTURATION FONDÉE SUR LA CAPACITÉ ET CE QU'ELLE SIGNIFIE POUR LE CONSOMMATEUR CANADIEN

LA FACTURATION FONDÉE SUR LA CAPACITÉ ET CE QU'ELLE SIGNIFIE POUR LE CONSOMMATEUR CANADIEN LA FACTURATION FONDÉE SUR LA CAPACITÉ ET CE QU'ELLE SIGNIFIE POUR LE CONSOMMATEUR CANADIEN TABLE DES MATIÈRES Introduction La facturation fondée sur la capacité arrive au Canada Pourquoi les gens utilisent-ils

Plus en détail

DIRECTIVE DU COMMISSAIRE

DIRECTIVE DU COMMISSAIRE DIRECTIVE DU COMMISSAIRE SUJET: PROCESSUS INTERNE DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS N O: DC-12 DATE DE PUBLICATION: 10 AVRIL 2013 DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 2 SEPTEMBRE 2013 INTRODUCTION Le gouvernement du Canada

Plus en détail

Priorité au discours prononcé. Bonjour à toutes et à tous, je suis heureux de me retrouver parmi vous aujourd hui, ici, à Montréal.

Priorité au discours prononcé. Bonjour à toutes et à tous, je suis heureux de me retrouver parmi vous aujourd hui, ici, à Montréal. David Williamson Premier vice-président à la direction et chef des services financiers Assemblée générale annuelle Montréal (Québec), le 25 février 2010 Priorité au discours prononcé Bonjour à toutes et

Plus en détail

RÉPONSE DU CCBE À LA CONSULTATION PAR LA DG MARKT SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES

RÉPONSE DU CCBE À LA CONSULTATION PAR LA DG MARKT SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES Conseil des barreaux européens Council of Bars and Law Societies of Europe Association internationale sans but lucratif Rue Joseph II, 40 /8 1000 Bruxelles T. : +32 (0)2 234 65 10 F. : +32 (0)2 234 65

Plus en détail

Étude de Cas Client LINPAC Packaging poursuit sa stratégie de gains de performance avec Shopfloor- Online, le MES de Lighthouse Systems

Étude de Cas Client LINPAC Packaging poursuit sa stratégie de gains de performance avec Shopfloor- Online, le MES de Lighthouse Systems Étude de Cas Client LINPAC Packaging poursuit sa stratégie de gains de performance avec Shopfloor- Online, le MES de Lighthouse Systems Gains de productivité et réduction des coûts assurent le retour sur

Plus en détail

Code de conduite sur les paris sportifs pour les athlètes

Code de conduite sur les paris sportifs pour les athlètes Code de conduite sur les paris sportifs pour les athlètes Préparé par EU Athletes, l association européenne des jeux et paris en ligne (EGBA), la Remote Gambling Association (RGA) et l association européenne

Plus en détail

Position de la Fédération suisse pour la formation continue FSEA

Position de la Fédération suisse pour la formation continue FSEA Ordonnance sur la formation continue: Audition Position de la Fédération suisse pour la formation continue FSEA Zurich, le 7 septembre 2015 Monsieur le Conseiller fédéral Schneider-Ammann Nous vous vous

Plus en détail

Honorables invités, Mesdames et Messieurs,

Honorables invités, Mesdames et Messieurs, Discours du Gouverneur de la Banque Centrale des Comores à l occasion de la cérémonie officielle de lancement de la nouvelle pièce de 250 FC Palais du Peuple, le 02 janvier 2014 - Excellence Monsieur le

Plus en détail

LA POLITIQUE CANADIENNE DU SPORT PRIORITÉS DES GOUVERNEMENTS FÉDÉRAL, PROVINCIAUX ET TERRITORIAUX POUR UNE ACTION CONCERTÉE DANS LE DOMAINE DU SPORT

LA POLITIQUE CANADIENNE DU SPORT PRIORITÉS DES GOUVERNEMENTS FÉDÉRAL, PROVINCIAUX ET TERRITORIAUX POUR UNE ACTION CONCERTÉE DANS LE DOMAINE DU SPORT 1142 Fre-OFC.qxd 9/10/07 8:59 AM Page 1 LA POLITIQUE CANADIENNE DU SPORT PRIORITÉS DES GOUVERNEMENTS FÉDÉRAL, PROVINCIAUX ET TERRITORIAUX POUR UNE ACTION CONCERTÉE DANS LE DOMAINE DU SPORT 2007-2012 TABLE

Plus en détail

Les enjeux des domaines skiables européens. Congrès de l OITAF Rio Octobre 2011

Les enjeux des domaines skiables européens. Congrès de l OITAF Rio Octobre 2011 Les enjeux des domaines skiables européens Congrès de l OITAF Rio Octobre 2011 Par Laurent Reynaud Délégué Général de Domaines Skiables de France Représentant de la FIANET Fédération Internationale des

Plus en détail

Un régime d assurance? Si oui, lequel?

Un régime d assurance? Si oui, lequel? Un régime d assurance? Si oui, lequel? AFESH-UQAM 20 novembre 2013 Résumé Ce texte présente quelques pistes de réflexion concernant le régime d assurance collective de l AFESH-UQAM. Il s agit d un document

Plus en détail

Perspectives des FNB canadiens en 2014. Janvier 2014

Perspectives des FNB canadiens en 2014. Janvier 2014 Perspectives des FNB canadiens en 2014 Janvier 2014 Monthly Strategy Report October 2011 Perspectives des FNB canadiens de BMO Gestion mondiale d actifs en 2014 2 Encore une année exceptionnelle pour le

Plus en détail

La démarche d intelligence économique

La démarche d intelligence économique PROGRAMME D APPUI AU COMMERCE ET À L INTÉGRATION RÉGIONALE Un programme financé par l Union européenne RENFORCEMENT DE LA COMPETITIVITE DES ENTREPRISES ET INTELLIGENCE ECONOMIQUE MARINA SAUZET CONSULTANTE

Plus en détail

«La qualité et la fiabilité de la caisse automatique à recyclage. Montepio, Portugal

«La qualité et la fiabilité de la caisse automatique à recyclage. Montepio, Portugal Montepio, Portugal Utiliser la technologie de recyclage des espèces afin d améliorer l authentification et la validation des billets «La qualité et la fiabilité de la caisse automatique à recyclage des

Plus en détail

Pour les Canadiens atteints d un handicap. Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI)

Pour les Canadiens atteints d un handicap. Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Pour les Canadiens atteints d un handicap Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Fonds d investissement BMO 1 Découvrez les avantages du REEI Le régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) offre

Plus en détail

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil AGO BIAT du 28 Mai 2010 Allocution d ouverture Allocution d ouverture de Monsieur le Président du Conseil Chers Actionnaires, Mesdames, Messieurs : L année 2009 a été globalement une année très positive

Plus en détail

Taux de recommandation net ou le ressenti des clients

Taux de recommandation net ou le ressenti des clients Cet article provient de la banque des meilleures pratiques de la Fondation européenne de la qualité. Taux de recommandation net ou le ressenti des clients Introduction Le taux de recommandation net est-il

Plus en détail

La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance)

La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance) La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance) Pour plus d'informations, veuillez visiter le site: http://www.mop.gov.eg/vision/egyptvision.aspx La culture La stratégie

Plus en détail

Témoignage client. Optimisation de la performance et gains de productivité

Témoignage client. Optimisation de la performance et gains de productivité Témoignage client Optimisation de la performance et gains de productivité performances Faciliter les revues de La réputation d Imec repose sur la qualité du travail de ses scientifiques, chercheurs, ingénieurs

Plus en détail

CONFÉRENCE MONDIALE DE TRANSPORT AÉRIEN : DÉFIS ET PROMESSES DE LA LIBÉRALISATION. Montréal, 24 29 mars 2003

CONFÉRENCE MONDIALE DE TRANSPORT AÉRIEN : DÉFIS ET PROMESSES DE LA LIBÉRALISATION. Montréal, 24 29 mars 2003 ATConf/5-WP/107 1 26/3/03 CONFÉRENCE MONDIALE DE TRANSPORT AÉRIEN : DÉFIS ET PROMESSES DE LA LIBÉRALISATION Montréal, 24 29 mars 2003 Point 2 : 2.5 : Examen des questions clés de réglementation dans le

Plus en détail

Stratégie simple et efficace pour augmenter officieusement le taux de vos livrets d épargne défiscalisés

Stratégie simple et efficace pour augmenter officieusement le taux de vos livrets d épargne défiscalisés Stratégie simple et efficace pour augmenter officieusement le taux de vos livrets d épargne défiscalisés Mieux épargner : Livret A LDD Livret Bleu LEP Livret Jeune Oubliez les taux bas du moment! G u i

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Editeur de logiciel pour centre de contacts CONTACT PRESSE

DOSSIER DE PRESSE. Editeur de logiciel pour centre de contacts CONTACT PRESSE Editeur de logiciel pour centre de contacts DOSSIER DE PRESSE CONTACT PRESSE Violaine BRENEZ : marketing executive Boulevard de la Woluwe, 62 1200 Bruxelles Tel : +32 (0)2.307.00.00 Email : v.brenez@nixxis.com

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/MP.PP/2005/2/Add.4 8 juin 2005 Original: ANGLAIS, FRANÇAIS, RUSSE COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE Réunion des Parties à la Convention

Plus en détail

Commencez. l année en. fanfare! 8 conseils pour tirer le plus profit de vos ventes de janvier

Commencez. l année en. fanfare! 8 conseils pour tirer le plus profit de vos ventes de janvier Commencez l année en fanfare! 8 conseils pour tirer le plus profit de vos ventes de janvier La saison des fêtes est en général un bonne période pour les e-commerçants. Les clients achètent plus et de nouveaux

Plus en détail

Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015

Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015 PEROU Ministère de l Economie et des Finances Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015 Conclusions des co-présidents Alonso Arturo SEGURA VASI, Ministre de l Economie et des

Plus en détail

Aperçu du budget fédéral de 2016

Aperçu du budget fédéral de 2016 RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS Aperçu du budget fédéral de 2016 Le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, a déposé le premier budget du gouvernement libéral le mardi 22 mars 2016. Il s agit du premier budget

Plus en détail

PROMOUVOIR L ACCESSIBILITÉ DE L INFORMATION POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE

PROMOUVOIR L ACCESSIBILITÉ DE L INFORMATION POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE PROMOUVOIR L ACCESSIBILITÉ DE L INFORMATION POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE L accès à l information est un droit fondamental de tout apprenant, présentant ou non un handicap et/ou un besoin

Plus en détail

Le défi démographique dans le secteur européen de l assurance Déclaration commune des partenaires sociaux européens du secteur de l assurance

Le défi démographique dans le secteur européen de l assurance Déclaration commune des partenaires sociaux européens du secteur de l assurance Le défi démographique dans le secteur européen de l assurance Déclaration commune des partenaires sociaux européens du secteur de l assurance Introduction Le vieillissement de la population et l inversion

Plus en détail

L avenir du commerce est en ligne

L avenir du commerce est en ligne chapitre 1 L avenir du commerce est en ligne A llons-nous perdre l habitude «d aller» faire nos courses? Succomberons-nous plus facilement à l achat d impulsion au hasard de notre navigation sur le Web

Plus en détail

Préoccupé par la sécurité routière? ISO 39001 vous aidera à sauver des vies.

Préoccupé par la sécurité routière? ISO 39001 vous aidera à sauver des vies. Préoccupé par la sécurité routière? ISO 39001 vous aidera à sauver des vies. Vous êtes entre de bonnes mains avec BSI. Notre gamme de solutions efficaces de gestion des risques permettra à votre organisation

Plus en détail

Règlement sur les normes d accessibilité intégrées

Règlement sur les normes d accessibilité intégrées sur les normes d accessibilité intégrées s de chaque conseil scolaire Date d entrée 2013 Établissement de politiques en matière d accessibilité Le conseil élabore, met en œuvre et tient à jour des politiques

Plus en détail

Swiss Mergers and Acquisitions Concentré sur la vente, fusion et acquisition d entreprises commerciales en Suisse

Swiss Mergers and Acquisitions Concentré sur la vente, fusion et acquisition d entreprises commerciales en Suisse Concentré sur la vente, fusion et acquisition d entreprises commerciales en Suisse Swiss Mergers and Acquisitions Présentation de la société en français 1 Concentré sur la vente, fusion et acquisition

Plus en détail

«Shining examples» : des exemples à suivre la Casa Municipal Do Ambiente, Almada

«Shining examples» : des exemples à suivre la Casa Municipal Do Ambiente, Almada Newsletter n 2 «Shining examples» : des exemples à suivre la Casa Municipal Do Ambiente, Almada Prix «Towards Class A» Editorial La Towards Class A newsletter électronique vous informera sur les activités

Plus en détail

Chapitre 1 : Le plan média (media planning)

Chapitre 1 : Le plan média (media planning) Chapitre 1 : Le plan média (media planning) Introduction Cela consiste à sélectionner les médias et à définir leurs modes d utilisation. Objectif : rechercher l efficacité maximum des médias dans la contrainte

Plus en détail