Le conseil des ministres s est réuni, hier, mercredi 07

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le conseil des ministres s est réuni, hier, mercredi 07"

Transcription

1 NUMERO 8189 JEUDI 8 septembre FCF Sciences et Technologie Demain, des voitures électriques rechargeables à la pompe? P.11 u Conseil des ministres Le gouvernement adopte le Projet de décret fixant les signes distinctifs dans les Forces rmées et des mesures nominatives Le conseil des ministres s est réuni, hier, mercredi 07 septembre 2011, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République, Président du Conseil des ministres. près examen des points inscrits à l ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes : U TITRE DU MINISTERE DE L INTERIEUR, DE L SECURI- TE PUBLIQUE, DE L DECEN- TRLISTION ET DES FFIRES RELIGIEUSES. Le conseil des ministres a examiné et adopté la Stratégie nationale de formation des acteurs de la décentralisation au Niger. La Stratégie nationale de formation est un cadre d orientation, d organisation, d harmonisation, de suivi et de contrôle des interventions de l Etat et des partenaires, en matière de renforcement des capacités des acteurs de la décentralisation. U TITRE DU MINISTERE DE L DEFENSE NTIONLE. Le conseil des ministres a examiné et adopté le Projet de décret fixant les signes distinctifs dans les Forces rmées. Le présent projet de décret est pris en application des dispositions de l ordonnance n du 9 décembre 2010, portant statut du personnel militaire des Forces rmées, pour formaliser les signes distinctifs des différents grades au sein des Forces rmées. MESURES NOMINTIVES. U TITRE DU MINISTERE DE L INTERIEUR, DE L SECURI- TE PUBLIQUE, DE L DECEN- TRLISTION ET DES FFIRES RELIGIEUSES : - Il est mis fin aux fonctions de Préfet du Département de Birni N Konni, exercées par Monsieur MHMDOU BDOULYE. - Monsieur DMOU MDOU, Chef de Division d dministration Générale, Mle 46064/P, est nommé Préfet du Département de Birni N Konni. U TITRE DU MINISTERE DES FINNCES : dministration Centrale - Monsieur GILLES BILLET, Directeur de Cabinet du Ministre des - Monsieur DJIBRIL HNOU- NOU, Douanes, Mle 30415, est nommé Secrétaire Général du Ministère. - Monsieur LOULI MDOU DN ZOUMI, Inspecteur Principal des Douanes, Mle 57213, est nommé Secrétaire Général djoint du Ministère. - Monsieur HMID HMED, Directeur dministratif, Mle 49875, est nommé Conseiller Technique du Ministre, en matière économique. - Madame ZOULEY HMIDOU MYKI, Inspecteur Principal des Impôts, Mle 53548, est nommée Conseiller Technique du Ministre, chargé des Ressources Internes et de la Fiscalité. - Monsieur ZOULDEINI MLM GT, Directeur dministratif, Mle 30881, est Les membres du gouvernement en réunion du conseil nommé Conseiller Technique, chargé des Réformes financières. - Monsieur HBOU HMIDINE, Trésor, Mle 59858, est nommé Conseiller Technique, chargé du Budget et de la Comptabilité Publique. - Madame HMISSOU MRI- M, Directeur dministratif, Mle 35266, est nommée Directrice Générale de l Inspection des - Madame RBO FTCHIM MDOU, Inspectrice Principale du Trésor, Mle 49097, est nommée Directrice Générale du Contrôle des Marchés Publics. - Monsieur THER HSSNE, Trésor, Mle 66251, est nommé Directeur Général du Contrôle Financier. - Monsieur IBRHIM MSS- LTCHI, Trésor, Mle 68618, est nommé Directeur des Ressources Financières et du Matériel. (Suite à la page 3) Communiqué du Conseil des ministres sur la situation en Libye Le gouvernement réaffirme que Monsieur Mouammar Kadhafi n est pas en territoire nigérien Le gouvernement s est penché sur la situation en Libye et tient à apporter les précisions suivantes : 1 ) Le gouvernement suit de très près l évolution de la situation dans ce pays frère et, en l occurrence, toutes les dispositions sont prises dans l intérêt de notre pays et en concertation régulière avec les responsables du CNT. 2 ) Il y a lieu de noter qu il n y a pas à ce jour un convoi de deux cents (200) véhicules qui soit arrivé en territoire nigérien, contrairement à ce qui est rapporté par la Presse. Par contre, il y a eu l entrée de trois (3) véhicules avec à leur bord quatorze (14) personnes dont quatre (4) nigériens et par la suite d un (1) véhicule à bord duquel se trouvaient quatre (4) personnes dont un (1) nigérien. 3 ) Le gouvernement réaffirme que Monsieur MOUMR KDHFI n est pas en territoire nigérien. En tout état de cause, s agissant des Libyens qui arrivent sur notre territoire, le gouvernement affirme qu ils sont accueillis pour des raisons humanitaires ; ce qui implique qu ils sont tenus de s abstenir d entreprendre toute action ou d avoir tout comportement ou attitude incompatible avec leur état. Ibro Youka/ONEP

2 2 NTION Conférence de presse du ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Porte parole du gouvernement Kadhafi n est pas au Niger en notre connaissance, déclare M. Marou madou Le gouvernement nigérien a rompu le silence sur une éventuelle présence, sur son territoire, de l ancien Guide libyen Mouammar Kadhafi. En notre connaissance, Kadhafi n est pas au Niger. Toutes les rumeurs véhiculées jusqu à cet instant précis ne sont pas justes, a dit M. Marou madou, ministre de la Justice, Gardes des Sceaux, Porte-parole du gouvernement, lors d une conférence de presse qu il a animé, hier après midi à Niamey. Le Porte-parole du gouvernement a par ailleurs apporté des précisions sur l arrivée des réfugiés libyens au moment où le gouvernement a rendu public ce communiqué. Comme l a indiqué le Porte-parole du gouvernement, l arrivée au Niger des réfugiés libyens a été largement débattue lors du Conseil des ministres tenu au cours de la journée d hier. Dans l introduction à cette conférence de presse, le Porte-parole du gouvernement a indiqué que le gouvernement suit de près l évolution de la situation en Libye. Le gouvernement a pris toutes les dispositions nécessaires dans l intérêt de notre pays et en concertation régulière avec le CNT, a-t-il précisé. Parlant de l arrivée au Niger des réfugiés libyens, M. Marou madou a indiqué «qu il n y a pas, contrairement à ce qui avait été annoncé par la presse, un convoi de 200 véhicules qui aient fait son entrée en territoire nigérien, du moins à notre connaissance. Par contre reconnait le ministre, trois (3) Selon le journal, le Niger a de quoi être positif cette année puisqu il deviendra lui aussi producteur de pétrole, ce qui a permis au Ghana par exemple de voir son économie décoller, mais ce qui par contre, a endommagé la prospérité et la stabilité sociale d un autre de ses voisins, le Nigeria. Les revenus pétrolifères doivent être redistribués équitablement et parvenir à juste titre dans les caisses de l Etat. «Le Niger a déjà l expérience des revenus de l uranium, de l or et de nombreuses autres substances minérales qui enrichissent son sous-sol, mais nous avons également beaucoup d autres substances naturelles qui ne sont pas encore en exploitation comme le phosphate, le fer, et bien d autres. Nous comptons aussi exploiter ces ressources dans l intérêt du véhicules avec leur bord, 14 personnes dont quatre (4) Nigériens, puis un quatrième véhicule avec à son bord quatre (4) personnes dont un (1) Nigérien sont entrés au Niger. Relativement à la rumeur de la présence de l ancien guide libyen au Niger, le ministre de la Justice, Gardes Sceaux, Porteparole du gouvernement a affirmé que : le gouvernement tient à informer l opinion nationale et internationale que M. Mouammar Kadhafi n est pas en ce jour en territoire nigérien, en notre connaissance. Par contre, pour les autres libyens, le Porte-parole du gouvernement a expliqué qu ils sont accueillis pour des raisons humanitaires. Ceci implique qu ils sont tenus de s abstenir d entreprendre toute action ou d avoir toute attitude ou comportement contraire à leur Etat a-t-il expliqué. Le gouvernement est entrain de peuple nigérien. Les excédents permettront de financer l agriculture», a précisé SEM. Issoufou Mahamadou. Imouraren est l un des plus grands gisements au monde, ce qui est de bon aloi pour le Niger, précise le journal. C est pour reva le plus gros développement minier avec un milliard d euros d investissements d ici Selon le Point, le gouvernement nigérien va y investir le quart de son budget total dans le site sur les 5 prochaines années pour améliorer la formation professionnelle. «Le jeu en vaut la chandelle, car les retombées sont multiples. Puits et abreuvoirs construits, poste médical ouvert aux populations, familles logées à rlit ou gadez sont une bouffée d oxygène pour la région» écrit le journal. Le pays doit également rétablir le monopole fiscal de prendre toutes les dispositions nécessaires pour assurer la sécurité des personnes et des biens, a-t-il ajouté. Plusieurs aspects de cette situation en Libye ont été abordés dans la séance de questions/réponses ayant suivi l introduction du ministre. C est ainsi que relativement à une question sur l extradition, le ministre de la Justice, Gardes des Sceaux, Porteparole du gouvernement, a indiqué que les libyens qui viennent au Niger sont des réfugiés. Le Niger est un pays de droits de l Homme. Les procédures d extradition varient selon qu il s agisse d Etat à Etat ou de tribunaux internationaux. Le Niger répondra dans la forme à n importe requête régulière, a-t-il l'etat en assainissant le secteur des régies financières, pour réduire les fraudes. Le Président qui veut élargir la recette fiscale dit. Le ministre Porte-parole du gouvernement a par ailleurs reconnu que la situation évolue très vite. Il n est pas exclu qu au moment où je vous parle d autres personnes ou mêmes des personnalités proches de Kadhafi aient traversé nos frontières a-t-il indiqué. Ce qui explique les propos mesurés relativement à l entrée du convoi de 200 véhicules et à la présence de l ancien Guide libyen au Niger. Kadhafi n est pas au Niger, en notre connaissance, avait-il insisté. Mais dans tous les cas, Kadhafi est un ancien chef d Etat, il ne peut pas entrer au Niger sans en informer le Chef de l Etat et en ce moment le gouvernement prendra les dispositions qui constate qu il existe des secteurs qui sont sous-fiscalisés comme celui de l'économie informelle. La pression fiscale passerait ainsi s imposent, a-t-il ajouté. Un autre aspect que le gouvernement n ignore pas c est le contrôle de la vaste étendue du territoire national. Le désert est assez vaste. Mais nous contrôlons les frontières de notre pays. Personne ne rentrera armer dans notre pays et s il le fait, il sera désarmé. Nos concitoyens peuvent en être rassurés, a dit M. Marou madou. ussi, le ministre Porte-parole du gouvernement reconnaît que la situation sera difficile pour notre pays. En plus de la situation en Libye, avec le retour massif des Nigériens, il y a la campagne agricole qui s annonce préoccupante. Nous tenons à informer les partenaires et amis de notre pays que la campagne s annonce préoccupante. Nous disons aussi à nos concitoyens que c est à nous de prendre les mesures qui s imposent pour faire face à cette situation avant l aide internationale a-t-il dit. Le ministre Marou madou a dans ce sens évoqué le vaste programme de culture irriguée qu entend exécuter le gouvernement. C est un investissement de l ordre de 12 milliards de nos francs que le gouvernement veut réaliser. Le Niger dans le journal français «Le Point» paru le 25 août 2011 Pleins feux sur les grands chantiers du gouvernement Faisant le bilan des cent jours du Président de la République, SEM Issoufou Mahamadou au pouvoir, le journal français, «Le Point», dans sa parution du 25 août dernier, a consacré à notre pays, sur sept (7) pages de ses colonnes, une introspection de l économie et des potentialités du Niger, de la bonne gouvernance, et du secteur minier du pays. Dans une «quête de stabilité», comme l a si bien rappelé le Président de la République, cette bonne gouvernance est importante dans le retour au Niger de la démocratie. «Nous luttons d ores et déjà contre la corruption pour créer un environnement économique qui puisse être favorable aux investisseurs et nous donnera les moyens de nos ambitions», devait indiquer le Chef de l Etat. Le ministre Marou madou do Youssouf/ONEP DR Siradji Sanda de 14 à 20% du PIB. En outre, la croissance prévue de 7% par an durant les 5 prochaines années augmenterait les ressources fiscales. Le secteur privé sera donc encouragé à investir. Certes, l'etat fera de nombreux investisse ments mais comme dans le reste du monde, ce sont les investissements privés qui dynamisent l'économie d'un pays. «Le Niger n'est pas un pays pauvre, loin de là, mais c'est un pays mal géré et nous mettrons l'accent sur la gou vernance et la lutte contre la corruption», ponctue celui dont le rêve serait d'avoir réussi, au terme des 5 ans, à couper le lien entre une mauvaise saison des pluies et la faim dans le pays. Pour le Point, le pays regorge finalement d'atouts pour passer à un stade supérieur de développement. Contrairement aux idées reçues, la sécheresse n'est pas synonyme de famine, d'autant plus que le Niger a beaucoup de ressources en eau de surface, notamment grâce au fleuve Niger qui traverse le pays sur 550 kilomètres et rend possible l irrigation de plus de hectares de terres irrigables le long de ses berges. On trouve des terres irrigables ailleurs dans le pays, ainsi que des milliards de m3 d eau en sous-sol. Oumarou Moussa

3 (Suite de la page 1) - Madame IBRHIM MRI- M, Directeur dministratif, Mle 69948, est nommée Directrice des Ressources Humaines. - Madame LBO S, Professeur d Enseignement, Mle 59274, est nommée Directrice des rchives, de l Information et des Relations Publiques. - Monsieur LOMPO FELIX, Directeur dministratif, Mle 51126, est nommé Directeur de la Législation. - Monsieur MOH MOUSS, Directeur dministratif, Mle 85377, est nommé Directeur des Etudes et de la Programmation. - Monsieur KONDO BOUB- CR, Ingénieur Statisticien- Economiste, Mle 36629, est nommé Directeur des Statistiques. - Monsieur BOUBCR HE, Ingénieur Statisticien- Economiste, Mle 68629, est nommé Directeur de l Informatique Financière. - Madame SOUNGOULI RKIETOU, Inspectrice 63044, est nommée Directrice Générale djointe du Budget. - Monsieur DJIBO MÏSS DIOUF, Inspecteur Principal du Trésor, Mle 59300, est nommé Directeur du Budget. - Monsieur SIT SEYNI, Trésor, est nommé Directeur de la Dette. - Madame BSSIROU MRIM, Inspectrice 58016, est nommée Directrice de l Ordonnancement, de la Vérification et de l purement. - Monsieur MOUMOUNI KRIMOU, Inspecteur Principal du Trésor, Mle 29528, est nommé Directeur des Pensions. - Monsieur BOUREIM IDRISS, Inspecteur Central du Trésor, est nommé Directeur de la Solde. - Monsieur MHMN SNI KNT, Directeur dministratif, Mle 64209, est nommé Directeur Général des Réformes Financières. - Monsieur HMZ MYT, Directeur dministratif, Mle 69942, est nommé Directeur des Réformes Financières. - Monsieur MRNKN BRE, Directeur dministratif, Mle 69918, est nommé Directeur de la Monnaie, du Crédit et de l Epargne. - Monsieur BDOU NOM, Domaines, Mle 55985, est nommé Directeur du Contrôle des ssurances. - Monsieur HROUN HMI- DOU, Inspecteur des Finances, Mle 26731, est nommé Directeur Général du Patrimoine de l Etat. - Madame MYKI HSS- N, Inspectrice de Promotion Humaine, Mle 62068, est nommée Directrice du Bâtiment. - Monsieur ISSOUFOU M- DOU SEYDOU, Directeur dministratif, Mle 57225, est nommé Directeur de la Comptabilité Matière. - Madame TCHIMDEN HDTTN SNDY, Inspectrice Principale du Trésor, Mle 55472, est nommée Présidente du CEN- TIF. - Monsieur B DJI EL HDJI HM, Directeur dministratif, Mle 69928, est nommé Directeur du Parc utomobile National et du Garage dministratif. Inspection des Finances - Monsieur GTY SIBOU, Les membres du gouvernement en réunion du conseil Ibro Youka/ONEP Trésor, Mle 33328, est - Monsieur MNI BDOU SLM, Directeur dministratif, Mle 53214, est - Monsieur BOUBCR DJIBO, Inspecteur Principal du Trésor, Mle 53470, est finances. - Monsieur MDOU GRB, Inspecteur Principal des Impôts, Mle 18871, est - Monsieur MODI BOUKRI, Inspecteur des Contributions Diverses, Mle 45918, est - Monsieur GUISS INFI, Trésor, Mle 43181, est NTION Les membres du gouvernement en réunion du conseil Direction Générale des Douanes - Monsieur SIDO ZKRI, Directeur Général djoint des Douanes. - Madame MOUSS ÏSS, Inspectrice Principale des e Directrice de la Lutte contre la Fraude. - Monsieur MROU SEINI, Directeur des Régimes Economiques Particuliers. - Monsieur TTHER BB, Directeur de la Réglementation et des Relations Internationales. - Madame KOUR FTI LOULI SNI, Inspectrice Principale des Douanes, est nommée Directrice des Ressources Humaines. - Madame HMNI OUM KLTOUM, Inspectrice Principale des Douanes, est nommée Directrice du Matériel et des ffaires Financières. - Monsieur MDOU ISS- K, Directeur des Recettes et des Statistiques. - Monsieur DODO ELHDJ, Inspecteur Général des Services. Direction Générale des Impôts - Monsieur ISSOUFOU ISS, Ingénieur Géomètre Principal, Mle 34384, est nommé Directeur Général djoint des Impôts. - Monsieur IBRHIM BW, Ingénieur Géomètre Principal, Mle 36769, est nommé Directeur des ffaires Domaniales et Cadastrales. - Madame ÏSS MIJINY- W, Directeur dministratif, Mle 53191, est nommée Directrice de la Comptabilité et des Etudes. - Monsieur MHMDOU HROUN, Inspecteur Principal des Contributions Diverses, Mle 71937, est nommé Directeur du Contrôle Fiscal et des Enquêtes. - Monsieur GUIMB DOU- RE, Contributions Diverses, Mle 59993, est nommé Directeur de l Encadrement Fiscal des Collectivités Locales et du Secteur Informel. - Monsieur MHMNE ML OUSMNE, Inspecteur Principal des Contributions Diverses, est nommé Directeur des Grandes Entreprises. - Monsieur HMDOU KRI- MOU, Inspecteur Principal des Contributions Diverses, Mle 71923, est nommé Directeur des Petites et Moyennes Entreprises. - Monsieur SEBOU HROU- N, Ingénieur Géomètre Principal, Mle 29351, est nommé Directeur de l Inspection des Services et de la Qualité. - Monsieur SSNE N DIYE DEMB, Inspecteur Principal des Contributions Diverses, Mle 51042, est nommé Directeur de la Législation, du Contentieux et des Relations Internationales. - Monsieur BOUBCR MMDOU COULIBLI, Contributions Diverses, Mle 49095, est nommé Directeur des Ressources Humaines et Financières. Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique - Monsieur NOUHOU BR- CHI, Trésor, Mle 33217, est nommé Directeur Général djoint du Trésor et de la Comptabilité Publique. - Monsieur BDOULYE ISSK, Inspecteur Principal du Trésor, est nommé gent Comptable Central du Trésor. - Monsieur ISSOUFOU BDOUL LYE, Inspecteur Principal du Trésor, Mle 66334, est nommé Payeur Général du Trésor. - Monsieur TTM IBR- HIM BOUREIM, Inspecteur Principal du Trésor, Mle 66281, est nommé Receveur Général du Trésor. - Madame SOULEYMNE GMBO, Inspectrice 43225, est nommé Directrice des Etudes et de la Réglementation Comptable et Financière. - Madame MÏN KGM LPR, Inspectrice 51497, est nommée Directrice Ibro Youka/ONEP 3 des Ressources Humaines et des Moyens Généraux. - Monsieur MMNE DJIBO, Trésor, Mle 54807, est nommé Directeur de l Inspection Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique. COMMUNICTIONS. Le Conseil des ministres a entendu plusieurs communications : une communication du Ministre de l Urbanisme, du Logement et de l ssainissement sur le marché des études techniques et architecturales et le contrôle architectural de l Hôpital de Référence de Niamey. Cette communication a été faite en application de l arrêté n 001/ME/F/SG/DGCMP du 12 janvier 2011 dont l article 2 stipule que tout marché dont le montant est égal ou supérieur à de francs CF doit faire l objet d une communication de la structure responsable du marché, au Conseil des ministres. une communication du Ministre de l griculture sur la situation de la campagne agropastorale au 31 août 2011 La situation pluviométrique de la troisième décade du mois d août 2011 a été caractérisée par des pluies faibles à modérées sur les régions de l Est et du Centre. Elles ont été faibles et très localisées à l Ouest du pays. la date du 31 août 2011, seuls 15 % des semis ont atteint le stade de grenaison. Comme on le constate, la situation alimentaire du pays s annonce pour le moins très difficile. Le gouvernement va dès lors activer le programme d irrigation d urgence et mobiliser des moyens pour que ledit programme commence dès octobre 2011 et rendra d ici là, disponibles les intrants nécessaires. ussi, le gouvernement entreprendra-t-il incessamment des rencontres d information avec les partenaires extérieurs pour les sensibiliser dans ce sens. une communication de la Ministre de l Education Nationale, de l lphabétisation et de la Promotion des Langues Nationales sur l opérationnalisation de l universalité et de la gratuité de l éducation jusqu à seize (16) ans. L ordre du jour étant épuisé, Son Excellence Monsieur le Président de la République a levé la séance.

4 4 NNONCES PROGRMME INDICTIF DE DELESTGE NIMEY du 05 au 11 Septembre 2011 HEURES 15H-16H 12H-13H 09H 10H 10H-11H 00H-01H 23H-00H 13H-14H 21H-22H 11H-12H 20H-21H 17H-18H 16H-17H 21H-22H 21H-22H 16H-17H QURTIERS ET STRUCTURES DELESTES Cités Fayçal & OCI, Zabarkan, Route Filingué, ECOGRE, Hôpital Poudrière, NIGELEC DR & B3, CCOG, Quartier Jangorzo, Kalley-Est, bidjan, Méca Diesel, Soni li Ber, Télé Sahel, Stade G.S. Kountché, Ministère Jeunesse & Sport, Cité Coopérants, Grand Standing, Clinique foua, Nouvelle Maison Radio, lentours station Sikyé Laban Niger, LTPCI, BGRI Niger, Nouveau Marché,Kalley sud,balafon, Dézeybon, Boukoki,Lycée Kassey, ENM, udio visuel, INDRP, Lycée Korombé, Issa Béry, CEG 5, Direction Générale SEEN, Imprimerie lbarka, Corps de la paix, Ecole lliance, OMS,Massaki hotel,commune2, Route Lazaret, Dar-es-Salam (tout le quartier),boukoki 1, 2, 3 & 4 Niamey 2 000, Bassora, camp FNIS, Saga Gorou, Hamdallaye, Banifandou 2&3, Bani Zoumbou,Bani Fandou,Lazaret, CSI Lazaret, Faisceau PK5, Village SOS, Marché Dar-es-Salam,cité chinoise,bobiel, Lotisssement Sonuci, fenifoot, Bani koubai Wadata, Ceinture Verte, Route Filingué, Polyclinique Lahia, Recasement Talladjé, CEG8, Dan Gao, Madina, Collège Mariama, Couronne Nord, Banifandou 1&2, Kouaramé, Djedda, Cité Caisse Cité de la Francophonie, Nord Faisceau, Ouest Faisceau, Koira Tégui, Extension Koira Tégui, Ecole Gendarmerie. Goudel haut et bas, Emetteur Goudel, Lossa Goungou, Gabagoura, Tondibiah, Soudouré,koira kano nord, koubia en partie, SONUCI route Ty, mbassade Libye, Brigade protection de la nature, mbassadeur Belgique & FS ORIB,ONPPC, Gamkalé, battoir frigorifique,cercle MESS,2 ème pont, Cité Dragages, SONIDEP Siège, Hôtels Sahel & Terminus, BIT, Kombo corniche,rev,,télé star,chambre de commerce, Rivoli, EPELEC,,OLNI,Station pompage Statation de pompage SEEN, INRN, IFTIC, Conseil entente, Yantala bas (Maïgari Kouara), mbassades France & Hôpital National de Lamordé, Facultés de l Université de Niamey, CNOU, GRHYMET, CIPH, INJS, Hôpital de district Gaweye, Douanes Rive droite, Tous les quartiers de la rive droite, ménagements hydro agricoles de Saguia, ménagements hydro agricoles de Karey gorou et Namardé et alentours Zone industrielle, Nigerlait, SCM/NIGELEC, Saga et ONH route Kollo, Talladjé, Route éroport, éroport Diori Hamani, Escadrille, Quartier éroport, Cité Bakabé, STU Route Dosso, SONIDEP Sorey Zone industrielle Latex Foam & lentours, CFPP, SNTV voyageurs, PTT 1000 lignes, SNC, Clinique Magori, Direction Oil Libya, CNSS Nouveau Marché, BO Nouveau Marché, CNUT, SPTT, ssemblée Nationale, UGN, Ex Perissac, Palais Justice, CMD, Minist. Economie & Finances, Cour des comptes, Centre transfusion sanguine, Minist. Equipement, Enseignement Sup, DG Douanes,MEN,Credit Niger,M.santé,PLN,Statistique,M enseig Sup, MTP, NIGELEC SIEGE Casernes militaires,grd Travaux,BRS,Marina Market, Commissariat central, ir France, quartier terminus, SONITEL (centraux téléphoniques), DST, Maternité Issaka Gazobi, NIN, El-Nasser, NIN, Mairie (CUN), Leyma,Sonibank,Trésor national, siège.bi Siège,Manutention fricaine, Sureté nationale, chambre de commerce, DGI Cour Suprême, Sapeurs pompiers, quartier Lacouroussou, Grand Marché, rbre Liberté, Rond point Maourey, DR Impôts Niamey,Petit marché, Immeuble BDRN, Cour Lafontaine, Chancellerie llemande, centre culturel méricain, Sofo Labo,clinic lissa, SONR2,BO siège, Minist. Mines & Energie, SONR1, Hotel Gaweye, Grd Hotel, Gouvernorat, BIT Château 8, Ecole Sarey, Yantala 2 ème Forage,SONUCI, PEV Boulangerie Sympax,projet céréalier,rond point Gadafawa,Yantala bas,camping,ppfin,hotel univers, CNSS yantala, Bar Epervier,Ex OMS, Ecobank,coop Danoise, plateau nord, Sonuci direction, château 1 et alentours, Cinema HD et alentours, Yasmina, plateau CEG6,commissariat yantala,,yasmina,ceg6, commissariat Yantala,Plateau,cinema HD et alentours, derrière FNIS,TPbâtiment,Face présidence,clinic Prosanté et alentours, Chateau1 et alentours,, Clinique FO Riyad,SabaraBangou,lotissement Satu,ICIRE, Centre aéré BCEO,Clinique Maggia, Recasement Yantala,cité STIN, France câble, Bobbiel, Clinique Maggia, Riyad, Kouara Kano Nord (CEG 25). NIGELEC remercie sa clientèle pour sa bonne compréhension et lui demande de considérer ses installations comme étant constamment en service.

5 Toutefois le dernier bulletin décadaire publié à cet effet indique que, «la 3 ème décade du mois d'août 2011 a été caractérisée par des pluies faibles à modérées sur les région de l Est et du Centre. insi que des plus faibles à l Ouest du pays. La même source précise par ailleurs que les cultures sont en phase de maturation dans les régions de Dosso, Maradi et Zinder. Seulement, sur le plan phytosanitaire, des attaques de sauteriaux, d'insectes floricoles, de la chenille mineuse de l épi et des pucerons sont signalées par endroits. Quant à la situation alimentaire, elle s'est traduite par une baisse substantielle des prix des céréales sur les marchés par rapport à la décade précédente. Cette décade (la 2 ème du mois d'août 2011) a été aussi selon les services de l agriculture pluvieuse au niveau de la majorité des postes suivis. Cela a entraîné «une amélioration significative de l'état des cultures Il affirme avoir hérité la médecine traditionnelle de son père Mahamadou Dicko, président de l ssociation des Tradi-praticiens du Niger (TPN). ctuellement madou travaille sans relâche dans la vente des produits à base de plantes. Il réside avec sa famille à Koira Tégui mais le principal lieu de vente de ses produits, c est le marché de Katako. madou qui n est pas à ses débuts dans les expositions et autres foras se dit tout simplement un habitué des rencontres qu elles soient nationales ou internationales. C est dans ce cadre qu il aime citer à titre d exemple des pays comme le Mali ou le Burkina Faso où il a séjourné dans le cadre de son travail. Selon madou Dicko, la différence fondamentale à relever dans le cadre des rencontres, si elles sont dominé par la montaison». Mais, sur le plan phytosanitaire, des attaques de sauteriaux, d'insectes floricoles et des pucerons ont été signalées par endroits. En ce qui concerne la situation alimentaire, elle s'est traduite par une baisse substantielle des prix des céréales sur les marchés par rapport à la première décade du mois d août. En fait selon la même source, ce n est qu au cours de cette première décade du mois d'oût 2011 que, les pluies ont été un peu plus régulières sur l'ensemble de la zone agricole du pays. Pendant cette période, «la situation phénologique est dominée par le tallage pour le mil et le sorgho avec un début de floraison du mil (région de Zinder) et la grenaison (région de Dosso). Sur le plan phytosanitaire des attaques sont signalées d'insectes floricoles, de sautériaux et de cicadelles par endroit, les boreurs de tige sur le mil (région de Maradi). La situation alimentaire s'est traduite par organisées localement ou à l extérieur, se situe à deux niveaux. «u niveau national, nous ferons économie des frais de transport et de location du stand. Cette dernière dépense est prise en charge par notre syndicat. Mais les avantages de l extérieur ce SOCIETE Campagne agricole 2011 Une situation préoccupante Les pluies sont peut être de retour dans notre pays. Les inquiétudes qui ont régné chez certains producteurs et chez beaucoup d observateurs, sont entrain de se dissiper Incha llah et les techniciens de l agriculture eux, sont sereins. Le ministère de l'griculture a déjà donné le ton en affirmant au début de la campagne que «la pluviométrie sera "normale à excédentaire" sur l'ensemble de la zone agricole au cours de la campagne agricole de notre pays. La direction des Statistiques agricoles d où émanent les informations précise également que les premières précipitations ont été enregistrées au cours de la première décade de mai 2011 dans la zone agricole. Elle donne des espoirs aux producteurs en annonçant que, selon les prévisions du centre régional ghrymet basé à Niamey, "la probabilité pour que les pluies continuent jusqu'en octobre est de 85%". une baisse substantielle des prix des céréales sur les marchés par rapport à la décade précédente». Parlant du déroulement de la campagne agricole d'hivernage 2011 d une manière générale, le bulletin a indiqué que, cette campagne «a démarré à partir de la première décade du mois de mai 2011, avec les premières pluies utiles qui ont permis d'effectuer des semis partiels de mil au niveau de 110 villages répartis dans les régions de Dosso, Maradi et de Zinder». Par la suite, ajoute la même source, les précipitations se sont poursuivies par endroits au cours de ce mois. Toutefois précise-t-elle, elles ont été irrégulières et mal réparties. Ce qui a entraîné une évolution timide des opérations de semis très localisés qui ont intéressé les régions de Dosso, Maradi, madou Dicko Tradi-praticien de père en fils Les activités entrant dans le cadre de la célébration de la 9 ème édition de la Journée fricaine de la médecine traditionnelle se poursuivent activement à Niamey. Les manifestations qui se dérouleront jusqu au 12 septembre prochain sont une occasion pour les tradi-praticiens de se rencontrer pour échanger. C est dans ce cadre que, nous avons rencontré madou Dicko qui est un tradi-praticien exerçant à Niamey. Le tradi-praticien madou Dicko Kader madou/ ONEP que tu trouveras que la clientèle est ouverte et le chiffre d affaire peut évoluer en fonction de la situation du pays qu il soit riche ou pas». travers cette activité, a-til indiqué, nous assurons notre quotidien mais, il faut dire que c est un travail qui demande beaucoup de patience et qui est aussi hautement sociale, car nous n avons pas de prix fixe. Nous faisons en sorte que tout celui qui vient trouve son compte, ajoute-til. madou Dicko vend plusieurs produits comme celui qu il a nommé djabama ou bienvenue en foulfouldé. C est un produit qui, selon lui, lutte contre l ulcère d estomac ou l ulcère gastrique, les maux du cœur. Il y a aussi Bagnagara qui signifie : tu a trouvé ce que tu cherches. C est un produit qui, selon le tradi-praticien traite l asthme, les troubles respiratoires, la sinusite, le hoquet. Il conseille par ailleurs à ses patients, la prise du weltare pour les maladies comme le paludisme, les problèmes de foie, la jaunisse, l ictère, l hépatite. En somme, toute une variété de produits que Dicko vante de guérir telle ou telle maladie. Toutefois le tradi-praticien se plaint beaucoup Tahoua, Tillabéri et de Zinder. «u cours du mois de juin, on a assisté à la généralisation des opérations de semis qui ont intéressé l'ensemble des régions de la zone agricole du pays». lors que pendant le mois de juillet, les opérations de semis ont été ralenties du fait des ruptures de pluies observées dans la zone agricole du pays au cours des deux premières décades. insi, au 31 juillet 2011, villages Dans l espoir d une bonne campagne agricole agricoles ont semé avec une concentration pendant le mois de juin; soit un taux de couverture de 99,90% en 2011 contre 100% en 2010 à la même période, précise le bulletin qui déduit que, «l'installation de la campagne agricole d'hivernage 2011 a été jugée normale et pratiquement similaire à celle de l'année passée en dépit des retards observés au niveau de 11 villages de la région de Diffa qui ont effectué leurs semis au cours de la première décade du mois d'août». S agissant du développement phénologique Mariage rchives/onep Les familles Elh. Djibo Nouhou à Soudouré ; Feu Elh. Hama Saley à Niamey et Goudel ; Elh. Hamadou Nouhou à Niamey Feu Madougou Nouhou à Soudouré; Elh. Djibo Saley dit Koureykoye à Goudel ; Boubacar bdou Insa à Niamey bdoulsalam Boubacar, MFPT Niamey ; Ibrahim damou dit Tonton à Niamey; Issa Moussa, Ousmane Boukary, Daouda Moussa à Niamey; Médecin Lt Colonel Hamidou Djibo à Niamey ; Mahamane Moussa dit Poker, CNSS Niamey, Elh. Halidou Boureima à Lossagoungou; Moussa bdou à 5 des cultures ou développement végétatif, il a été selon la même source tributaire de l'irrégularité des pluies enregistrées au cours du mois de juillet. «Cette situation s'est traduite par un retard de croissance surtout pour les céréales, qui sont restées en phase initiale (levée et levée avancée) dans une forte proportion. insi, pour les céréales le stade dominant est le tallage alors qu'en pareil moment c'est la montaison qui doit prédominer. Par contre, pour les cultures de diversification dont le niébé et l'arachide principalement, le développement est très satisfaisant», écrit le bulletin. «Sur le plan alimentaire, la situation est apaisée et caractérisée par une tendance à la baisse des prix des produits en raison de l'approvisionnement régulier des marchés et les actions d'atténuation en cours (vente de céréales à prix modéré, distribution gratuite ciblée, Cash transfert, cash et food for work, Blanket feeding, etc.)» indiquent les services du Ministère de l griculture. En somme, selon ces mêmes sources, en dehors des ruptures de pluies ayant occasionné des reprises de semis par endroits, aucun phénomène exceptionnel d'ampleur significative n'a été signalé dans le déroulement de la campagne jusqu'au moment où ils élaboraient le document Ces ruptures de pluies sont malheureusement observées aujourd hui dans la région de Niamey. Souhaitons simplement que, comme prévu par le centre régional grymet basé à Niamey, les pluies continuent dans le temps. I. Fatouma de la mévente. ujourd hui affirme madou, nos produits ne se vendent plus comme avant. «Pourtant, nous sommes en étroite collaboration avec le ministère de la santé qui, à chaque fois, fait son contrôle avant la mise sur le marché d un produit quelconque. Mamane bdoulaye Gomno; Mamoudou Hassane à Gomno; Issa Marou à Gomno ; Le Chef de village de Gomno ; Garba madou dit Gado à Gomno ; Hima Oumarou et famille à Saga Gorou Parents, amis et connaissances ont la joie de vous faire part du Mariage de leurs enfants: M. Oumarou Djibo à Niamey vec M lle Nafissa Garba à Lossagoungou Les cérémonies religieuses auront lieu Incha llah le Samedi 10 Septembre 2011 à 08h 00 au domicile de Elhadj Halidou Boureima à Lossagoungou. La semaine traditionnelle débutera le même jour chez le jeune marié à Yantala à côté de la CNSS. Nécrologie La Direction Générale et le personnel de l ONEP ont le profond regret de vous annoncer le décès du journaliste bdou Saïdou, Chef de Centre Régional de l ONEP à Zinder-Diffa, décès survenu, le mardi 6 septembre 2011 à 5 heures du matin à l Hôpital National de Niamey des suites d une maladie. cette circonstance douloureuse, la Direction Générale de l ONEP, au nom du ministre de la Communication, des Nouvelles Technologies de l Information, Chargé des Relations avec les Institutions, adresse ses condoléances les plus attristées à la famille de l illustre disparu ainsi qu à la grande famille de la presse. Que son âme repose en paix. men!

6 12 Vous venez d être porté à la tête de l ssociation régionale de football de Niamey pour un mandat de 4 ans, peut-on savoir les sentiments qui vous animent à l issue de cette consécration? Cela ne peut être qu un sentiment de satisfaction vu la cadence avec laquelle le vote s est déroulé. Mais la grande satisfaction, c est que, la grande famille de football de Niamey s est enfin retrouvée. Nous allons travailler ensemble pour que la ligue de Niamey qui est le phare du foot nigérien puisse réellement jouer son rôle de pionnier en capitalisant les acquis et en corrigeant les différents travers qui l ont émaillé par le passé. M. le président, les associations régionales baignent souvent dans une certaine inertie. Quelles sont les ambitions que vous nourrissez pour le football de la capitale? Vous savez, nous avons un programme ambitieux. ctuellement bon nombre de supporteurs ont déserté les stades pour des raisons simples : mauvaise qualité de jeux, faible niveau technique des encadreurs, mauvaises performances du corps arbitral pour ne citer que ceux la. Un vaste programme est élaboré pour tenir compte de tous ces aspects afin d en venir à bout et conquérir ce public que l on aime tant. L ssociation régionale de Niamey est la plus fournie en terme de clubs aussi bien en première qu en deuxième division. Comment comptez-vous gérer cet acquis et promouvoir davantage le football dans votre région? La ligue de Niamey compte 9 clubs de 1 ère Division et 18 de deuxième Division sans doute la plus importante du pays. Ce n est pas une tâche facile mais pas impossible de pouvoir faire la promotion d un beau football au niveau régional. Nous allons mettre en place des commissions qui se chargeront des différents axes que nous allons tracer. Une bonne organisation conduit toujours à une bonne gestion et sans nul doute un bon résultat. Le football des jeunes est très souvent négligé dans les structures régionales alors même qu il devrait occuper une place fondamentale dans la promotion de la discipline. Qu est-ce que vous envisagez de faire pour redonner à ce football des petites catégories ses lettres de noblesse? Le football des jeunes occupe une place de choix dans notre système. Les jeunes SPORTS Interview du président de l ssociation Régionale de football de Niamey, M. ttaoulahi Zakaouanou «Nous allons travailler ensemble pour que la ligue de Niamey ( ) puisse réellement jouer son rôle de pionnier» Mariage Les familles Feu Issoufou Djibo à Dessa, nzourou, Ty et Ny ; Feu Hallasso Boro Boro à Dessa, Tillabéry et Niamey ; Feu Hamadou Moussa dit Hamadou Koukouta à Dessa, Tillabéry et Niamey ; Hamadou Harandé, Chef de Canton de Dessa, à Ty et Ny ; Feu Issaka Harandé à Dessa, nzourou, Tillabery et Ny ; La Famille Doumbaye Morou à Dessa, Tillabery et Niamey ; bdoulaye Idrissa dit El hadj kardjo à nzourou et Niamey; boubacar Lamine à Dessa, Kandadji et Niamey ; El hadj Bana Kabiddou à Dessa, Tillabéry et Niamey ; Issoufou Harouna à Dessa et Niamey ; Boubacar Doulla à Dessa et Niamey Les familles La Famille feu Hassane Hameyssatou à Dessa, Niamey, Togo et Ghana; Feu Mazou Issoufou à Dessa, Téra, Niamey, Dosso, Torodi et Matamey ; Feu Hallasso Boro Boro à Dessa, Niamey et Ghana ; Feu Issa Boro Boro à Dessa Kandadji et Niamey ; Feu Boubacar bdoulaye dit Yaro Dessa, à Dessa, Tchonlondi, Niamey et Ghana, Parents, amis et connaissances ont la joie de vous faire part du Mariage de leurs enfants : M. IBRHIM ISSK HRNDE Opticien-Optométriste à bidjan (RCI) avec M elle RBITOU MOUSS LRBOU à Niamey Les cérémonies religieuses auront lieu Incha allah le Samedi 10 Septembre 2011 à 08h 00 au domicile de M. boubacar Lamine sis au quartier Lamordé (Rive droite) derrière le Bureau de la Justice Commune 5, non loin de la PMI. sont la pépinière des clubs de première division donc ils ne sont pas à négliger. Notre ambition est de nous intéresser à cette classe de joueurs tout en intensifiant les tournois de jeunes et en créant les voies et moyens pour épauler fortement tous les clubs à se doter de catégories cadettes et juniors. Le football féminin est depuis longtemps à la traîne dans notre pays. Pourqoi? Dans notre programme, il a été prévu de tailler une place à ce football qui est peu pratiqué au Niger. Il faudrait reconnaître que cette discipline rencontre des obstacles socio culturels peu favorables à son développement. Nous sommes en train de réfléchir pour encourager la pratique de ce sport dans les milieux scolaires et les quartiers, soutenir les clubs déjà existants et multiplier les compétitions. On peut y arriver pourquoi pas, vu l explosion du foot MRIGE M. ttaoulahi Zakaouanou féminin dans le monde sous l impulsion de la FIF. Il faudrait noter que nous sommes très regardants sur ce sport féminin et dans ce domaine, Niamey peut servir de modèle et de locomotive. Propos recueillis par Oumarou Moussa LES FMILLES Les grandes familles Ganda, Tiemo, Bataw, Souley, Hareybane N'Gamou au Tondikandia et Niamey ; Les Grandes Familles Issoufou, Ibrahim et Karanta à Tondikandia et Niamey; Les Grandes Familles Labaran à Doutchi, Maradi et Niamey; Les Grandes Familles Gaoh à Doutchi et Niamey ; La Famille Elhadji madou Soumaila, Elhadji Harouna Hassane; Elhadj madou Kimba à Rome et Niamey ; Général bdou Kaza à Falwel et Niamey ; Les familles bdou Djibo, Boubé Nouhou, Sadou Mounkaila à Fandou, Niamey et Gothèye ; La Famille youba Harouna Maïga à Niamey ; La Famille Elhadji Issoufou Tagaza à Niamey ; La Famille Yaou Zakaria Issa à Niamey et à Bouaké ; La Famille Feu Elhadji Saley Ganda à Tondikandia, Niamey; Kollo, gedez, Filingué ; Elhad Hassoumi Saley à Niamey ; LES FMILLES La Grande Famille Feu Salifou Baré à Niamey; La Grande Famille Moumouni Baré à Niamey et Zaziatou ; La Grande Famille Elhadj Garba Cherif à Niamey et Gaya ; Maman Seydou li, Gestion de l économie au CIDES Plan Niamey Boubé lou, BCEO Niamey, Elhadj Dadé Bako commerçant à Niamey, Feu Mahamadou lou à Niamey, Moussa Gagara DHL Niamey, bdou Falké, Sonibank Niamey, Ousmane llé à Niamey et Doutchi ; La Grande famille Tiémogo Traoré à Ouaga, Bamako et bidjan ; Marafa Kiassa, Chef de Canton de Tibiri/Doutchi ; Capitaine madou Moussa Eaux et Forets à Niamey ; La Grande famille Labo à Niamey, Zinder et Tahoua ; Feu madou Siddo, à Niamey et Boula ; Feu Colonel Malam Oubandawaki à Ny.Tchibiri et aux US ; madou Bako dit Tiémogo à Niamey ; les familles Issoufou Maïnassara, Maidoka, Ibro Mamoudou, Gazama lou et Dan Badjo à Doutchi et Niamey Parents, mis, lliés et Connaissances ont la joie de vous faire part du mariage de leurs enfants: Mr bdoul ziz Hassoumi Saley Banque tlantique Torodi vec Mlle Nana Hadiza Salifou Baré ENSP Niamey Les cérémonies religieuses auront lieu Incha llah le vendredi 9 septembre 2011 à 16 h 30 mn au domicile de M. Mamane Saïdou li derrière le cinéma Zabarkan en face de Djogol Midi. La semaine traditionnelle débutera le même jour chez le jeune marié à Koira Kano. DR LE SHEL Place du Petit Marché ; BP Niamey (R. Niger) Tél : /87 ; Télécopieur : Site web : Directeur de Publication SÏDOU DOUR Direction de la Rédaction et des Centres Régionaux (DR/CR) Directeur : ssane Soumana ; Rédacteur en chef: Idé Fatouma Rédacteur en chef djt: Issaka Saïdou Secrétaire de Rédaction: Oumarou li Direction Technique (DT) Directeur: Issa Madougou ; Réd. en chef informatique: M. S. bandé Moctar Réd. chef informatique adjt: Inoussa Oumarou Direction Commerciale (DC) Directeur: Morou Hamadou Chef service Communiqué et Pub : lhassane ssilila Direction dministrative et Financière (DF) Directrice: Mme Saïdou Rahamou T Chef service Recouvrement: Mme do Haoua Hachimou Composition : ONEP Tirage : 3500 exemplaires MOTS C R O I S E S du H O R I Z O N T L E M E N T 1. Puissant ministre des Finances de la 1ère République (Nom); 2. Gros projectiles- La patrie de Barthélémy Boganda (sigle); 3. Vieux bovidé - Bestial; 4. Labour- Mouvement politique dont le Sawaba fut la section nigérienne (sigle); 5. Demi endormeuse - Oiseau; 6. rticle - Rebelles; 7. Interjection- Patrie d un cloître- Règle; 8. Contraint; 9. Saison - Couturier français; 10. Seconds V E R T I C LE M EN T S o l u t i o n d u 1. Homme politique et écrivain nigérien (Nom et prénom); 2. Toit - Bien arrivés ; 3. Régimbent- Hommes des réserves américaines; 4. Césium symbolique- Sensibilité de la pellicule- Télévision ivoirienne (sigle); 5. Bien disposées ; 6. Cendrier- Epoux de Fatima; 7. Sigle ivoirien- Réprimanda ; 8. Séries d objets de même nature- Il soutient la quille; 9.Vieux roi- Enlever phonétiquement ; 10.Soldats envoyés pour la reconnaissance du terrain. n u m é r o p r é c é d e n t B S S E C O U R R I R E H I E T D O R O U L E R C E B E C E R E E F L N P S S L E F F E T O E V E O E U E R T O L E R E R T I S I L T P R E R E S S S S E R

Communiqué du Conseil des Ministres du 08 novembre 2013

Communiqué du Conseil des Ministres du 08 novembre 2013 Communiqué du Conseil des Ministres du 08 novembre 2013 Le Conseil des Ministres s est réuni en session ordinaire, le vendredi 8 novembre 2013 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous

Plus en détail

INITIATIVE REGIONALE «INVESTIR DANS L UEMOA» ------ TOURNEEE DES INVESTISSIEURS POST CONFERENCE INTERNATIONALE DE DUBAÏ NIGER

INITIATIVE REGIONALE «INVESTIR DANS L UEMOA» ------ TOURNEEE DES INVESTISSIEURS POST CONFERENCE INTERNATIONALE DE DUBAÏ NIGER INITIATIVE REGIONALE «INVESTIR DANS L UEMOA» ------ TOURNEEE DES INVESTISSIEURS POST CONFERENCE INTERNATIONALE DE DUBAÏ NIGER COMMUNIQUÉ FINAL Niamey, le 28 février 2015 Dans le cadre de la tournée des

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 05 DÉCEMBRE 2014

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 05 DÉCEMBRE 2014 COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 05 DÉCEMBRE 2014 Le Conseil des Ministres s est réuni ce jour vendredi 05 décembre 2014, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de

Plus en détail

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 *** Nous sommes réunis ici à Villejuif, à l hôpital

Plus en détail

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice PREMIER MINISTERE REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice Visa -DGLTE -DBC -CF Décret n 092-2007 / PM fixant les attributions du ministre chargé de la Jeunesse et des Sports et l

Plus en détail

CONFERENCE INTERAFRICAINE DE LA PREVOYANCE SOCIALE COMMUNIQUE FINAL DU CONSEIL DES MINISTRES

CONFERENCE INTERAFRICAINE DE LA PREVOYANCE SOCIALE COMMUNIQUE FINAL DU CONSEIL DES MINISTRES CONFERENCE INTERAFRICAINE DE LA PREVOYANCE SOCIALE 19 ème SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL DES MINISTRES DE TUTELLE DE LA PREVOYANCE SOCIALE Abidjan les 13 et 14 février 2014 -------------------------------

Plus en détail

Le financement de l enseignement privé par les collectivités territoriales

Le financement de l enseignement privé par les collectivités territoriales www.jeanclaudegaudin.net Juillet 2006 Le financement de l enseignement privé par les collectivités territoriales Une polémique a récemment surgi à propos du financement de l enseignement privé par les

Plus en détail

Pasteur Amadou Issaka dit Komi. Activités principale : AGR. Kokari Goudel Mme Fati Halidou. Vice Pt UNAN 96 40 09 66

Pasteur Amadou Issaka dit Komi. Activités principale : AGR. Kokari Goudel Mme Fati Halidou. Vice Pt UNAN 96 40 09 66 Projet DECISIPH Annuaire des Groupements des Personnes Handicapées de la Communauté Urbaine de Niamey (Septembre 2008) Commune Groupement Localisation Président Contact Fonction Tel Infos Supp. Femmes

Plus en détail

Contexte. par Garba Hamissou Ingénieur des Eaux et Forêts, Niger

Contexte. par Garba Hamissou Ingénieur des Eaux et Forêts, Niger Evaluation de l incidence de la foresterie participative sur les moyens d existence durables, le comportement des utilisateurs, leur situation socio-économique et l administration forestière au Niger par

Plus en détail

Rapport d activités 2001 et Perspectives pour 2002

Rapport d activités 2001 et Perspectives pour 2002 APCAM/PASIDMA Projet d Appui au Système D Information Décentralisé du Marché Agricole (PASIDMA) Rapport d activités 2001 et Perspectives pour 2002 Version actualisée Bamako, le 7 Mars 2002 Plan d action

Plus en détail

Le point sur la couverture du risque maladie au Niger

Le point sur la couverture du risque maladie au Niger REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE LA LUTTE CONTRE LES ENDEMIES Le point sur la couverture du risque maladie au Niger I PLACE ACTUELLE DE L ASSURANCE MALADIE 1. Recensement des dispositions

Plus en détail

Rapport de supervision de la collecte des données

Rapport de supervision de la collecte des données Institut National de la Statistique (INS) Observatoire National de la Pauvreté Et du Développement Humain Durable ---------------------------------------- Programme des Nations Unies pour le Développement

Plus en détail

Honorables invités, Mesdames et Messieurs,

Honorables invités, Mesdames et Messieurs, Discours du Gouverneur de la Banque Centrale des Comores à l occasion de la cérémonie officielle de lancement de la nouvelle pièce de 250 FC Palais du Peuple, le 02 janvier 2014 - Excellence Monsieur le

Plus en détail

06 /CM/2013 COMMUNIQUE N

06 /CM/2013 COMMUNIQUE N + PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE ------------------------- PREMIER MINISTRE --------------------- SECRETARIAT GENERAL DU GOUVERNEMENT -------------------------- DIRECTION DE LA LEGISLATION REPUBLIQUE DU NIGER

Plus en détail

République Togolaise Ministère de l Economie et des Finances Cabinet AVIS DE RECRUTEMENT

République Togolaise Ministère de l Economie et des Finances Cabinet AVIS DE RECRUTEMENT République Togolaise Ministère de l Economie et des Finances Cabinet AVIS DE RECRUTEMENT Dans le cadre de la mise en place de l Office Togolais des Recettes (OTR), le Ministre de l Economie et des Finances

Plus en détail

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE,

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, REPUBLIQUE DU NIGER DECRET N 2001-220/PRN/MC/PSP PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE MINISTERE DU COMMERCE ET DE du 23 novembre 2001 LA PROMOTION DU SECTEUR PRIVE Portant création, attributions et organisation

Plus en détail

La coordination interministérielle du programme national nutrition santé

La coordination interministérielle du programme national nutrition santé PROGRAMME NATIONAL NUTRITION SANTÉ 55 La coordination interministérielle du programme national nutrition santé Le Programme national nutrition santé (PNNS, 2001-2005), financé par l Etat et l assurance

Plus en détail

Bulletin de veille environnementale:

Bulletin de veille environnementale: Centre Régional AGRHYMET Bulletin de veille environnementale: N Spécial. Septembre 2014 Bilan à mi-parcours à la date du 30 septembre 2014 Synthèse La carte des zones favorables et défavorables résulte

Plus en détail

RAPPORT DE LA MISSION REALISEE AU NIGER DANS LE CADRE DU GAFSP

RAPPORT DE LA MISSION REALISEE AU NIGER DANS LE CADRE DU GAFSP RAPPORT DE LA MISSION REALISEE AU NIGER DANS LE CADRE DU GAFSP Mission menée par M. Djibo Bagna, PCA du ROPPA et membre du Comité de pilotage du GAFSP Du 08 au 11 septembre 2012 1 PLAN DU RAPPORT ABREVIATIONS...

Plus en détail

********************* Par

********************* Par ********************* Par Salifou B DIARRA Dr Niama Nango DEMBELE : OMA : PROMISAM Mai 2006 1 PERSPECTIVES D EVOLUTION DES MARCHES CEREALIERS POUR LA PERIODE DE SOUDURE 2005/06 Introduction On ne parlerait

Plus en détail

Rapport de mission de la coordination régionale du PREDAS au Niger (26 juillet- 06 Août 2005)

Rapport de mission de la coordination régionale du PREDAS au Niger (26 juillet- 06 Août 2005) COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL SECRETARIAT EXECUTIF ------------------ PROGRAMME REGIONAL D APPUI

Plus en détail

LA GESTION DE LA SECURITE ROUTIERE AU BENIN. Nestor VITODEGNI nesvito@yahoo.fr

LA GESTION DE LA SECURITE ROUTIERE AU BENIN. Nestor VITODEGNI nesvito@yahoo.fr LA GESTION DE LA SECURITE ROUTIERE AU BENIN Nestor VITODEGNI nesvito@yahoo.fr Pays de l Afrique de l Ouest limité par : l Océan Atlantique au sud le Nigeria à l Est le Togo à l Ouest le Niger au Nord Est

Plus en détail

Association Sénégalaise de Soutien aux Diabétiques (ASSAD)

Association Sénégalaise de Soutien aux Diabétiques (ASSAD) Association Sénégalaise de Soutien aux Diabétiques (ASSAD) Association Sénégalaise de Soutien aux Diabétiques (ASSAD) STATUTS Adoptés à l unanimité par l Assemblée générale constitutive du 17 décembre

Plus en détail

Développement du marché financier

Développement du marché financier Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Développement du marché financier Juillet 1997 Document de travail n 21 Développement du marché financier Juillet 1997 Le développement

Plus en détail

La Veille environnementale au Centre de suivi écologique (CSE) Utilisation des images d estimation des pluies dans le suivi de la campagne agricole.

La Veille environnementale au Centre de suivi écologique (CSE) Utilisation des images d estimation des pluies dans le suivi de la campagne agricole. La Veille environnementale au Centre de suivi écologique (CSE) Utilisation des images d estimation des pluies dans le suivi de la campagne agricole. Par Papa Boubacar Soumaré 12 et Massimo Martini 13 Résumé

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire

République Algérienne Démocratique et Populaire République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Travail, de l Emploi, et de la Sécurité Sociale Allocution de Monsieur Mohamed EL GHAZI Ministre du Travail, de l Emploi et de la Sécurité Sociale

Plus en détail

& Melinda Gates et Gavi, qui permettra d améliorer la santé des populations des six pays ciblés et de contribuer à la sécurité sanitaire régionale.

& Melinda Gates et Gavi, qui permettra d améliorer la santé des populations des six pays ciblés et de contribuer à la sécurité sanitaire régionale. Communiqué Santé au Sahel : l AFD, la Fondation Bill & Melinda Gates et Gavi s engagent ensemble pour renforcer la vaccination dans six pays de la région du Sahel Paris, le 26 juin 2015 - L Agence Française

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 OFFICE D INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSION («INVESTISSEMENTS PSP») Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 13 novembre 2014 PSP-Legal 1633578-1 Page 2 INTRODUCTION Le conseil d

Plus en détail

Arrêté N 00630/MP du 21 novembre 1997 portant nomination de directeur du projet Recensement Général de la Population et de l Habitat.

Arrêté N 00630/MP du 21 novembre 1997 portant nomination de directeur du projet Recensement Général de la Population et de l Habitat. Bibliographie Les arrêtés, décisions et décrets Arrêté N 0565/MP/DSCN du 20 octobre 1997 portant création d'un Bureau Central, des Bureaux Départementaux, des Bureaux des Communes urbaines et des Bureaux

Plus en détail

Clôture du Sommet Bancaire Francophone en France

Clôture du Sommet Bancaire Francophone en France Clôture du Sommet Bancaire Francophone en France Yousif: Vers la création d une union de banques francophones Torbey: Importance du rôle financier de Beyrouth Obolensky: Nécessité de promouvoir la coopération

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

Niamey, 10-11 Août 2000.

Niamey, 10-11 Août 2000. RAPPORT DU BUREAU DE LA RENCONTRE DE LA COORDINATION DU RESEAU DES OPERATEURS ECONOMIQUES DU SECTEUR AGRO-ALIMENTAIRE DE L AFRIQUE DE L OUEST ( ROESAO ) Niamey, 10-11 Août 2000. Suite à la volonté exprimée

Plus en détail

«LE DEFI DE L'OPTIMISATION DES REGIES FINANCIERES AU SERVICE DE L'ECONOMIE IVOIRIENNE»

«LE DEFI DE L'OPTIMISATION DES REGIES FINANCIERES AU SERVICE DE L'ECONOMIE IVOIRIENNE» «LE DEFI DE L'OPTIMISATION DES REGIES FINANCIERES AU SERVICE DE L'ECONOMIE IVOIRIENNE» I. Introduction II. Définitions des notions clés III. Optimisation des régies financières IV. Conclusion INTRODUCTION

Plus en détail

Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements

Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement La République de Madagascar Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements Thème : Les Nouvelles Approches

Plus en détail

14 ème RENCONTRE GOUVERNEMENT / SECTEUR PRIVE Thème : «Problématique du financement des PME/PMI au Burkina Faso : enjeux, défis et perspectives»

14 ème RENCONTRE GOUVERNEMENT / SECTEUR PRIVE Thème : «Problématique du financement des PME/PMI au Burkina Faso : enjeux, défis et perspectives» De 14 ème RENCONTRE GOUVERNEMENT / SECTEUR PRIVE Thème : «Problématique du financement des PME/PMI au Burkina Faso : enjeux, défis et perspectives» Mot liminaire de la Chambre de Commerce et d Industrie

Plus en détail

Rapport d inspection intégré SPP IS

Rapport d inspection intégré SPP IS A Madame Caps Présidente du CPAS de Oupeye Rapport d inspection intégré SPP IS Inspection SPP IS 2-5-6 RI/L65C-FMAZ-FPSC/FMTH Objet: Rapport d inspection intégré Madame la Présidente J ai l honneur de

Plus en détail

CLIMAT DES AFFAIRES ET OPPORTUNITES D INVESTISSEMENT AU NIGER

CLIMAT DES AFFAIRES ET OPPORTUNITES D INVESTISSEMENT AU NIGER CLIMAT DES AFFAIRES ET OPPORTUNITES D INVESTISSEMENT AU NIGER 1 Présenté par: BONZOUGOU ABDOULLAHI Conseiller Technique du Ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé Plan de la Présentation

Plus en détail

JOURNEE NATIONALE DE PARTENARIAT ETAT SECTEUR PRIVE. Allocution de Madame le Secrétaire Exécutif du Comité de Concertation Etat/Secteur Privé

JOURNEE NATIONALE DE PARTENARIAT ETAT SECTEUR PRIVE. Allocution de Madame le Secrétaire Exécutif du Comité de Concertation Etat/Secteur Privé JOURNEE NATIONALE DE PARTENARIAT ETAT SECTEUR PRIVE Allocution de Madame le Secrétaire Exécutif du Comité de Concertation Etat/Secteur Privé 27 Avril 2015, Sofitel Hôtel Ivoire 1 Monsieur le Premier Ministre

Plus en détail

EVOLUTION ET PERSPECTIVES EN MATIERE DE GESTION DES FORETS NATURELLES AU NIGER : QUELS PROGRES ET QUEL AVENIR?

EVOLUTION ET PERSPECTIVES EN MATIERE DE GESTION DES FORETS NATURELLES AU NIGER : QUELS PROGRES ET QUEL AVENIR? EVOLUTION ET PERSPECTIVES EN MATIERE DE GESTION DES FORETS NATURELLES AU NIGER : QUELS PROGRES ET QUEL AVENIR? DAN BARIA Soumaila Ingénieur des Eaux et Forêts Coordonnateur d Antenne régionale PNEDD- Haute

Plus en détail

BURKINA FASO. Chiffres clés. Contexte

BURKINA FASO. Chiffres clés. Contexte BURKINA FASO Chiffres clés Taux de change : 1$ US Principales villes Population Taux de croissance de la population (2006-2010) Population urbaine (%du total 2010) PNB par habitant Croissance du PIB (réal

Plus en détail

DECRET n 2009-522 du 4 Juin 2009 portant organisation et fonctionnement des Agences d exécution.

DECRET n 2009-522 du 4 Juin 2009 portant organisation et fonctionnement des Agences d exécution. DECRET n 2009-522 du 4 Juin 2009 portant organisation et fonctionnement des Agences d exécution. Le Président de la République Vu la Constitution, Vu la loi n 90-07 du 28 juin 1990 relative à l organisation

Plus en détail

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil AGO BIAT du 28 Mai 2010 Allocution d ouverture Allocution d ouverture de Monsieur le Président du Conseil Chers Actionnaires, Mesdames, Messieurs : L année 2009 a été globalement une année très positive

Plus en détail

Rôle des stratégies nationales de financement du développement durable

Rôle des stratégies nationales de financement du développement durable REPUBLIQUE DU SENEGAL UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI ****** MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN PROCESSUS PREPARATOIRE DE LA TROISIEME CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LE FINANCEMENT DU DEVELOPPEMENT

Plus en détail

MARDI 03 JUIN 2014 10H30

MARDI 03 JUIN 2014 10H30 CONFéRENCE DE PRESSE MARDI 03 JUIN 2014 10H30 dépistage du cancer du col de l utérus à mayotte SOMMAIRE 1- présentation de l association Fonctionnement de l association Territoire d intervention Population

Plus en détail

Normand Lauzon, Directeur Club du Sahel et de l Afrique de l Ouest / OCDE

Normand Lauzon, Directeur Club du Sahel et de l Afrique de l Ouest / OCDE COMMUNICATION Mot de bienvenue et d ouverture Normand Lauzon, Directeur Club du Sahel et de l Afrique de l Ouest / OCDE Réunion restreinte du Réseau de prévention des crises alimentaires au Sahel et en

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE DE LA MISSION COOPAMI 2014 AU TOGO

TERMES DE REFERENCE DE LA MISSION COOPAMI 2014 AU TOGO TERMES DE REFERENCE DE LA MISSION COOPAMI 2014 AU TOGO Contexte En 2006, le Togo s est engagé dans la vision de la protection sociale pour tous. Cette vision est née des assises du dialogue social tripartite

Plus en détail

RESTITUTION DES TRAVAUX EFFECTUES AU COURS DES TROIS DERNIERES SESSIONS DE LA CNUCED/ISAR

RESTITUTION DES TRAVAUX EFFECTUES AU COURS DES TROIS DERNIERES SESSIONS DE LA CNUCED/ISAR LE ROLE DE LA COMPTABILITE DANS LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE SEMINAIRE ORGANISE PAR LE CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITE RESTITUTION DES TRAVAUX EFFECTUES AU COURS DES TROIS DERNIERES SESSIONS DE LA CNUCED/ISAR

Plus en détail

CEREMONIE DE SIGNATURE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA COMMISSION DE L UEMOA ET ADETEF

CEREMONIE DE SIGNATURE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA COMMISSION DE L UEMOA ET ADETEF UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- La Commission ------------ CEREMONIE DE SIGNATURE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA COMMISSION DE L UEMOA ET ADETEF ASSISTANCE

Plus en détail

Rapport de sortie de terrain. Groupe I Restauration Des Potentiels Productifs Des Terres Dégradées

Rapport de sortie de terrain. Groupe I Restauration Des Potentiels Productifs Des Terres Dégradées Rapport de sortie de terrain Groupe I Restauration Des Potentiels Productifs Des Terres Dégradées Site : Village de Yérimadey Gorou dans la Commune Rurale de Dantchandou Coordonnateur Dougbedji FATONDJI

Plus en détail

ATELIER DE LANCEMENT DU PROJET DE GESTION INTEGREE DE LA SECHERESSE EN AFRIQUE DE L OUEST

ATELIER DE LANCEMENT DU PROJET DE GESTION INTEGREE DE LA SECHERESSE EN AFRIQUE DE L OUEST Rapport atelier ATELIER DE LANCEMENT DU PROJET DE GESTION INTEGREE DE LA SECHERESSE EN AFRIQUE DE L OUEST 28 et 29 janvier 2015 GWP/ Afrique de l Ouest NOTE CONCEPTUELLE ATELIER DE LANCEMENT DU PROJET

Plus en détail

EVOLUTION DU CHAMP DE LA FORMATION EN TRAVAIL SOCIAL AU MALI

EVOLUTION DU CHAMP DE LA FORMATION EN TRAVAIL SOCIAL AU MALI EVOLUTION DU CHAMP DE LA FORMATION EN TRAVAIL SOCIAL AU MALI Sidiki TRAORE Professeur Directeur Général de l Institut National de Formation des Travailleurs Sociaux INFTS Bamako,Mali INTRODUCTION Deux

Plus en détail

Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles

Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles République Islamique de Mauritanie Honneur Fraternité - Justice Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles Communication de Madame la Secrétaire d Etat Fatimetou Mint

Plus en détail

Rapport d inspection intégré SPP IS

Rapport d inspection intégré SPP IS Monsieur Alain DESMIT Président du CPAS Rue de la Siroperie, n 7/1 4630 SOUMAGNE Rapport d inspection intégré SPP IS Inspection SPP IS Soumagne-L65C-FMAZ-PVA Objet: Rapport d inspection intégré Monsieur

Plus en détail

INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES. Efficacité énergétique et ville durable : leçons de l atelier d Abidjan

INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES. Efficacité énergétique et ville durable : leçons de l atelier d Abidjan Université d été : Bâtiments, Villes et Territoires durables face aux défis du changement climatique INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES Efficacité énergétique et ville durable : leçons

Plus en détail

PROGRAMME D ANALYSE DES INCIDENTS ET DE SENSIBILISATION DU PUBLIC

PROGRAMME D ANALYSE DES INCIDENTS ET DE SENSIBILISATION DU PUBLIC PROGRAMME D ANALYSE DES INCIDENTS ET DE SENSIBILISATION DU PUBLIC Janvier 2014 AVANT-PROPOS Dans un service de sécurité incendie, il y a de nombreuses mesures par lesquelles nous pouvons évaluer l efficacité

Plus en détail

ALLOCUTION DE MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE

ALLOCUTION DE MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE Cabinet du Premier Ministre, Ministre de l'economie, des Finances Et du Budget ------------ -------- République de Côte d Ivoire Union-Discipline-Travail LANCEMENT DE L OPERATION D EMISSION SUKUK ETAT

Plus en détail

ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC»

ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC» ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC» Par Pierre-Claver NZOHABONAYO SECRETAIRE GENERAL ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES «OPC» 1. OBJECTIFS Dès sa création, l OPC vise une régulation articulée

Plus en détail

Projet Mission Pour l Emploi

Projet Mission Pour l Emploi En partenariat avec la Commune de Diego Suarez Projet Mission Pour l Emploi Madagascar - Antsiranana (Diego-Suarez) Rapport Août 2014 Avec le soutien de l Association Internationale des Mairies Francophones

Plus en détail

-Monsieur le Représentant de la Coopération Néerlandaise, chef de file des Partenaires Techniques et Financiers du PRODESS ;

-Monsieur le Représentant de la Coopération Néerlandaise, chef de file des Partenaires Techniques et Financiers du PRODESS ; ALLOCUTION DU MDSSPA A L OUVERTURE DES TRAVAUX DES JOURNEES DE CONCERTATION SUR UNE STRTATEGIE D EXTENSION DE LA MUTUALITE AU MALI (21 au 23 janvier 2010) --------------------------------------------------

Plus en détail

Unit é* Travail*Progrès SECRETARIAT GENERAL LA VIE DES ASSEMBLEES DANS L ESPACE FRANCOPHONE RECUEIL DES PROCEDURES ET DES PRATIQUES PARLEMENTAIRES

Unit é* Travail*Progrès SECRETARIAT GENERAL LA VIE DES ASSEMBLEES DANS L ESPACE FRANCOPHONE RECUEIL DES PROCEDURES ET DES PRATIQUES PARLEMENTAIRES ASSEMBLEE NATIONALE.. SECRETARIAT GENERAL. SECRETARIAT GENERAL ADJOINT DIRECTION DES AFFAIRES LEGISLATIVES DE LA COOPERATION INERPARLEMENTAIRE ET DES RELATIONS INTERNATIONALES REPUBLIQUE DU CONGO Unit

Plus en détail

Le portrait du villégiateur. ! Âgé de 52 ans! Revenu familial après impôt : 55 000 $ (environ 100 000$ avant impôt)

Le portrait du villégiateur. ! Âgé de 52 ans! Revenu familial après impôt : 55 000 $ (environ 100 000$ avant impôt) Août-septembre 2002 RÉSIDENCE SECONDAIRE 1ERE PARTIE C est à 52 ans que l on est le plus susceptible d acheter une résidence secondaire, d une valeur moyenne de 88 000 $. Source : Statistique Canada, Enquête

Plus en détail

PROJET DE MANAGEMENT DE CONNAISSANCES

PROJET DE MANAGEMENT DE CONNAISSANCES Centre de Recherche-action pour l Environnement et le Développement Intégré CREDI PROJET DE MANAGEMENT DE CONNAISSANCES BP : 80450 Lomé TOGO Tél. /Fax (228) 22.25.37.60 Email : credi@laposte.tg Site web:

Plus en détail

FOND DE DEVELOPPEMENT AGACIRO

FOND DE DEVELOPPEMENT AGACIRO A. Historique FOND DE DEVELOPPEMENT AGACIRO Le Fond de Développement Agaciro est le premier fond de solidarité au Rwanda, basé sur des dons volontaires. Ce fond a été initié par les Rwandais lors du Dialogue

Plus en détail

PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok

PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok OUTIL DE RÉFÉRENCE LA CHARTE D OTTAWA (1986) Une contribution à la réalisation de l objectif de la santé pour

Plus en détail

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays!

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Guide du citoyen L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Sommaire p 4 p 5 p 8 p 12 p 16 p 20 p 24 p 28 Préambule Nos noms dans la République Les grands moments de l existence Acte de

Plus en détail

COTATION BANQUE DE FRANCE UNE ÉVALUATION DES PERFORMANCES

COTATION BANQUE DE FRANCE UNE ÉVALUATION DES PERFORMANCES COTATION BANQUE DE FRANCE UNE ÉVALUATION DES PERFORMANCES Juin 2015 SOMMAIRE 1. Précisions sur la cotation Banque de France et les statistiques présentées... 4 2. Statistiques 2015... 6 2.1. Discrimination

Plus en détail

Préparé par Reda MITALI Lalla Nouama EL JAOUHARI

Préparé par Reda MITALI Lalla Nouama EL JAOUHARI Rapport de la mission d Echange et développement des compétences au CESE Français Préparé par Reda MITALI Lalla Nouama EL JAOUHARI Octobre 2013 REMERCIEMENT On tient à remercier dans un premier temps,

Plus en détail

Cidoc. Note d information aux médias. Centre d information et de documentation citoyennes. Citizen information and documentation center

Cidoc. Note d information aux médias. Centre d information et de documentation citoyennes. Citizen information and documentation center Centre d information et de documentation citoyennes Connaissances, aptitudes et outils pour agir! Cidoc Citizen information and documentation center Knowledge. Skills. Tools. For action! Discussion sur

Plus en détail

Rapport de la 2 ème phase des séminaires itinérants pour les paysans sur le Temps, le Climat et l Agriculture au Niger

Rapport de la 2 ème phase des séminaires itinérants pour les paysans sur le Temps, le Climat et l Agriculture au Niger République du Niger -----0----- Ministère des Transports et de l Aviation Civile -----0----- Direction de la météorologie Nationale -----0----- Service Agrométéorologie Organisation Météorologique Mondiale

Plus en détail

Analyse approfondie des marchés et de la sécurité alimentaire au Niger

Analyse approfondie des marchés et de la sécurité alimentaire au Niger Albichir Analyse approfondie des marchés et de la sécurité alimentaire au Niger Points saillants pour janvier 2014 No. 51 Janvier 2014 Une animation relativement bonne des marchés née de l affluence des

Plus en détail

RAPPORT EUROPÉEN SUR LE DÉVELOPPEMENT 2015

RAPPORT EUROPÉEN SUR LE DÉVELOPPEMENT 2015 RAPPORT EUROPÉEN SUR LE DÉVELOPPEMENT 2015 Associer le financement et les poliaques pour medre en œuvre un programme de développement post- 2015 porteur de changement 22 juin 2015, Ministère des Affaires

Plus en détail

«LES MERCREDI DE L ENA» Termes de référence DANS LES PAYS DE L UEMOA»

«LES MERCREDI DE L ENA» Termes de référence DANS LES PAYS DE L UEMOA» REPUBLIQUE DU SENEGAL =-=-=-= PRIMATURE =-=-=-= ECOLE NATIONALE D ADMINISTRATION =-=-=-= «LES MERCREDI DE L ENA» Edition spéciale Termes de référence THEME : «REFORMES DES FINANCES PUBLIQUES DANS LES PAYS

Plus en détail

SISTERON, UN MARCHE LOCATIF EN DEVENIR L OFFRE

SISTERON, UN MARCHE LOCATIF EN DEVENIR L OFFRE SISTERON, UN MARCHE LOCATIF EN DEVENIR L OFFRE Jusqu à la fin des années 90, le parc locatif privé Sisteronnais était essentiellement situé dans les quartiers anciens de la ville, dans des immeubles vétustes.

Plus en détail

Taux d admission. Débouchés supposés. Aix-Mars. III. M2 mixte Droit et gouvernance des énergies

Taux d admission. Débouchés supposés. Aix-Mars. III. M2 mixte Droit et gouvernance des énergies Universités Intitulés Taux d admission Débouchés supposés Aix-Mars. III M2 mixte Droit et gouvernance des énergies M2 mixte Droit international et européen de l environnement Agent des services juridiques

Plus en détail

PÉDIATRIE. Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr

PÉDIATRIE. Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr Association reconnue d utilité publique - Grande cause nationale 1987 - Prix Nobel de la paix 1999 pédiatrie

Plus en détail

REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE CABINET DU PREMIER MINISTRE, MINISTRE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU BUDGET

REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE CABINET DU PREMIER MINISTRE, MINISTRE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU BUDGET REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE CABINET DU PREMIER MINISTRE, MINISTRE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU BUDGET MOT DE S.E.M. DANIEL KABLAN DUNCAN, PREMIER MINISTRE, MINISTRE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET

Plus en détail

Discours d ouverture du Dr Ibet OUTHMAN Issa, Président du Conseil d administration (PCA) du CORAF/WECARD

Discours d ouverture du Dr Ibet OUTHMAN Issa, Président du Conseil d administration (PCA) du CORAF/WECARD 4 ème Semaine scientifique agricole du CORAF/WECARD et 11 ème Assemblée Générale Discours d ouverture du Dr Ibet OUTHMAN Issa, Président du Conseil d administration (PCA) du CORAF/WECARD Cérémonie d ouverture

Plus en détail

Toronto, le 17 Décembre 2014. A Son Excellence Monsieur le Ministre des Finances et de la Planification du Développement Economique À

Toronto, le 17 Décembre 2014. A Son Excellence Monsieur le Ministre des Finances et de la Planification du Développement Economique À Toronto, le 17 Décembre 2014 Transmis copie pour Information à: - Son Excellence Monsieur le Président de la République, vec les ssurances de notre très haute considération; -Son Excellence Monsieur le

Plus en détail

APPEL A PROJETS pour la mise en œuvre du programme annuel 2013 du Fonds européen pour les Réfugiés

APPEL A PROJETS pour la mise en œuvre du programme annuel 2013 du Fonds européen pour les Réfugiés Fonds européen pour les Réfugiés 2008-2013 APPEL A PROJETS pour la mise en œuvre du programme annuel 2013 du Fonds européen pour les Réfugiés 1 Introduction : La décision n 573/2007/CE du Parlement européen

Plus en détail

CEREMONIE D OUVERTURE DE L ATELIER DE CAPITALISATION DES INTERVENTIONS BENINO- BELGE DANS LE SECTEUR DE LA SANTE

CEREMONIE D OUVERTURE DE L ATELIER DE CAPITALISATION DES INTERVENTIONS BENINO- BELGE DANS LE SECTEUR DE LA SANTE M i n i s t è r e d e l a S a n t é CEREMONIE D OUVERTURE DE L ATELIER DE CAPITALISATION DES INTERVENTIONS BENINO- BELGE DANS LE SECTEUR DE LA SANTE *-*-*-* Cotonou, Hotel du Lac le 11 novembre 2014 Discours

Plus en détail

POUR LA SELECTION D UN CONSULTANT EN VUE DE LA REALISATION

POUR LA SELECTION D UN CONSULTANT EN VUE DE LA REALISATION SSOCIATION ROFESSIONNELLE DES YSTEMES INANCIERS ECENTRALISES DU BURKINA FASO (APSFD-BF) 01 BP 5386 Ouagadougou 01 Burkina Faso Tel.: (00226) 50 36 13 78 Fax: (00226) 50 36 13 78 E-mail: apsfdbf@fasonet.bf

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

Discours d ouverture de Michèle Bourque présidente et première dirigeante Société d assurance-dépôts du Canada Ottawa mercredi 6 février 2013

Discours d ouverture de Michèle Bourque présidente et première dirigeante Société d assurance-dépôts du Canada Ottawa mercredi 6 février 2013 1 Première conférence du Comité régional de l AIAD (Association internationale des assureurs-dépôts) pour l Amérique du Nord sur les règlements transfrontières et les institutions-relais Discours d ouverture

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES 1 DU MERCREDI 30 DECEMBRE 2015

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES 1 DU MERCREDI 30 DECEMBRE 2015 MINISTERE DE LA COMMUNICATION ET DES MEDIAS CHARGE DES RELATIONS AVEC LE PARLEMENT REPUBLIQUE DU CONGO Unité * Travail * Progrès ----------- ---------- CABINET ------------ N /MCMRP/CAB-15 DU MERCREDI

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE : CONSULTATION

TERMES DE REFERENCE : CONSULTATION COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL Bénin Burkina Faso Cap Vert Côte d Ivoire Gambie Guinée Guinée Bissau

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Annexe n 3 - Cadre logique 2009-2012

Annexe n 3 - Cadre logique 2009-2012 1. Objectifs globaux 1. Contribuer à l atteinte des Objectifs du Millénaire (ODM) par la réalisation d actions de proximité (éducation, santé, eau potable, etc.) ; 2. Promouvoir la bonne gouvernance en

Plus en détail

République de Maurice

République de Maurice Cote du document: EB 2009/96/R.18 Point de l ordre du jour: 10 b) iii) Date: 25 mars 2009 Distribution: Publique Original: Anglais F République de Maurice Mémorandum du Président Programme de diversification

Plus en détail

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 04/06/2014

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 04/06/2014 République de Côte d Ivoire Union - Discipline - Travail Porte-parolat du Gouvernement COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 04/06/2014 Le mercredi 04 juin 2014, un Conseil des Ministres s est

Plus en détail

BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BOAD)

BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BOAD) BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BOAD) RAPPORT DE SYNTHESE DE L ATELIER REGIONAL DE VALIDATION DES RESULTATS DE LA PREMIERE PHASE DE L ETUDE DE FAISABILITE POUR LA MISE EN PLACE D UN MECANISME

Plus en détail

REPUBLIQUE DE GUINÉE Travail Justice Solidarité

REPUBLIQUE DE GUINÉE Travail Justice Solidarité REPUBLIQUE DE GUINÉE Travail Justice Solidarité MINISTERE D ETAT CHARGE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DES GUINEENS DE L ETRANGER ====== MINISTERE DELEGUE DES GUINEENS DE L ETRANGER INTERVENTION DE MADAME

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE A RÉUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSÉE LE MERCREDI 6 JUIN 2012 A L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE

Plus en détail

Avenir des retraites : l Assurance retraite lance une grand campagne de communication

Avenir des retraites : l Assurance retraite lance une grand campagne de communication Avenir des retraites : l Assurance retraite lance une grand campagne de communication Alors que les concertations sur la réforme des retraites sont actuellement en cours, l Assurance retraite, premier

Plus en détail

Nobody s Unpredictable

Nobody s Unpredictable Connaissance qu a le public de la Banque du Canada (Comparaison des résultats de l enquête téléphonique et de l enquête en ligne) Enquête de décembre 2010 commandée par la Banque du Canada Nobody s Unpredictable

Plus en détail

Décrète : Chapitre I Dénomination - Objet - Siège

Décrète : Chapitre I Dénomination - Objet - Siège Décret exécutif n 10-227 du 21 Chaoual 1431 correspondant au 30 septembre 2010 portant création, organisation et fonctionnement du centre algérien de développement du cinéma. Le Premier ministre, Sur le

Plus en détail

SOMMAIRE SMART 2010 FICHE TECHN IQUE I. L ESPACE D EXPOSITION 3 II. LES CONFERENCES ET RENCONTRES 4 III. LA COUVERTURE MEDIATIQUE ET PROMOTIONNELLE 5

SOMMAIRE SMART 2010 FICHE TECHN IQUE I. L ESPACE D EXPOSITION 3 II. LES CONFERENCES ET RENCONTRES 4 III. LA COUVERTURE MEDIATIQUE ET PROMOTIONNELLE 5 SMART 2010 FICHE TECHN IQUE SOMMAIRE I. L ESPACE D EXPOSITION 3 II. LES CONFERENCES ET RENCONTRES 4 III. LA COUVERTURE MEDIATIQUE ET PROMOTIONNELLE 5 IV. HEBERGEMENT DES PARTICIPANTS 5 V. PROGRAMME (projet)

Plus en détail

Rôle et importance de la caisse de retraite pour agents et fonctionnaires de l Etat

Rôle et importance de la caisse de retraite pour agents et fonctionnaires de l Etat FORUM INTERNATIONAL DE HAUT NIVEAU SUR LA REFORME ET MODERNISATION DE L ADMINISTRATION PUBLIQUE CONGOLAISE MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE SESSION VII INNOVATION STRATÉGIQUE EN MATIÈRE DE SYSTÈME DE

Plus en détail

LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS

LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS Lois sur les investissements étrangers 13 LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS La Loi sur Investissement Canada (LIC) est la seule loi fédérale sur les investissements étrangers d application générale.

Plus en détail

Thème: Innovations en matière de financement des SPE. Expérience africaine innovante (cas de l ANPE du Niger)

Thème: Innovations en matière de financement des SPE. Expérience africaine innovante (cas de l ANPE du Niger) Thème: Innovations en matière de financement des SPE Expérience africaine innovante (cas de l ANPE du Niger) Présentée par: Monsieur Chégou Kochi MAINA Directeur Général Dakar, Sénégal du 16 au 18 Septembre

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE

REPUBLIQUE FRANCAISE 1 REPUBLIQUE FRANCAISE COUR NATIONALE DE LA TARIFICATION SANITAIRE ET SOCIALE Contentieux n A.98.038 Président : M. DURAND-VIEL Rapporteur : Mme DESCOURS-GATIN Commissaire du gouvernement : Mme ESCAUT

Plus en détail