ETUDE ET DEVELOPPEMENT D UNE APPLICATION DE CONSULTATION DES RESEAUX DE L AEROPORT DE LYON

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ETUDE ET DEVELOPPEMENT D UNE APPLICATION DE CONSULTATION DES RESEAUX DE L AEROPORT DE LYON"

Transcription

1 MARTI Tristan Promotion DESS SIG et Gestion de l Espace, Université Jean Monnet de Saint-Etienne, ENISE Rapport de stage Du 1er Mars au 30 Juillet 2004 ETUDE ET DEVELOPPEMENT D UNE APPLICATION DE CONSULTATION DES RESEAUX DE L AEROPORT DE LYON Professeur responsable : Ingénieur responsable : M. Rusaouen M. Deborde Entreprise : Aéroport Lyon-Saint-Exupéry Chambre de Commerce et d Industrie de Lyon Satolas

2 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 REMERCIEMENTS... 4 INTRODUCTION... 5 I. Contexte de stage [13, 14, 15] Lieu de stage... 6 A. La Chambre de Commerce et d Industrie de Lyon... 6 B. La CCIL Aéroports de Lyon... 7 a. Historique... 7 b. Quelques chiffres de l aéroport... 8 c. Mission... 8 d. Organisation... 9 C. Le Département Réseaux et Systèmes d Information L environnement SI du projet A. Un SI du patrimoine B. Le SIG au sein du SI C. Le projet GRAL II. Le projet Objectifs Méthode de travail Etude préliminaire A. Etude de l existant a. L application GRAL existante b. Les outils informatiques à disposition c. Les données à disposition d. Bilan B. Etude des besoins C. Analyse et proposition de scénarios D. Les choix effectués Réalisations A. Les outils de développement a. Les langages b. Les logiciels B. L architecture logicielle de l application C. L étude du schéma de données «cablage» de la base «SIG» D. Réalisation de l interface [1, 2, 4, 5, 10, 11] E. Migration du code de génération des schématiques [1, 2, 4, 5, 10, 11] F. Paramétrage d ArcGIS Schematics [6, 7, 8, 9] G. Utilisation des coordonnées géographiques [3] H. Intégration à ArcGIS [7, 8, 17] a. Connexion directe avec Oracle 9i b. Paramétrage d ArcGIS Schematics I. Fonctionnement de l application Bilan CONCLUSION LEXIQUE BIBLIOGRAPHIE

3 Nota : Les termes définis dans le lexique se trouvent en italique dans le texte lors de leur première occurrence. Les numéros entre crochets [1] font référence aux ouvrages de la bibliographie. La photo de la page de garde est extraite de la photothèque du site Internet de l aéroport

4 REMERCIEMENTS Je tiens à remercier l'ensemble des personnes grâce auxquelles ce stage a été une période enrichissante tant sur le plan de ma formation que sur le plan personnel. Mes remerciements vont à tous ceux qui m'ont accueilli, m'ont fait découvrir l'entreprise, m'ont donné de leur temps, m'ont fait profiter de leurs connaissances et de leur expérience et m'ont aidé dans les moments plus difficiles du stage. Je remercie particulièrement : Monsieur Pascal DEBORDE, chef de projet du Département Réseaux et Systèmes d Informations, pour avoir accepté de se charger de l'encadrement de mon stage et pour ses conseils et sa disponibilité. Monsieur Eric FAVIER, maître de conférence et responsable du Centre de Ressources Informatiques et de Calcul Scientifique (CRI-CS) de l Ecole Nationale d Ingénieurs de Saint-Etienne (ENISE), pour m avoir aidé à trouver ce stage et pour ses conseils. Monsieur Gilles RUSAOUEN, maître de conférence de l Université Claude Bernard de Lyon, pour son suivi attentif du projet, ses conseils et sa disponibilité. Monsieur Claude MANECY, administrateur réseau, pour m avoir fait profiter de ses connaissances sur le projet

5 INTRODUCTION Dans le cadre du DESS Systèmes d Information Géographique et Gestion de l Espace effectué en parallèle avec ma cinquième année d études d ingénieur à l ENISE, j ai réalisé un stage, d une durée de cinq mois, au sein de la Chambre de Commerce et d Industrie de Lyon, à l Aéroport Lyon-Saint-Exupéry, dans le Département Réseaux et Systèmes d Information de la Direction Technique. Mon projet consiste à développer une application de consultation des réseaux de l aéroport, avec pour finalité de développer le Système d Information de l aéroport. Cela s'inscrit dans la continuité de mon projet personnel, qui m'a fait choisir de faire mon stage de 3 année au CRI-CS de l'enise dans le but de mieux maîtriser les outils informatiques. Ensuite j ai fait mon stage de 4 année dans le service informatique de l usine MICHELIN de Bad Kreuznach (Allemagne) où j ai pu évaluer l'importance de ces outils dans le fonctionnement et la gestion des centres de production (communication entre machines, communication entre systèmes de production, gestion et suivi de la production ). Cette année, j ai choisi de suivre le pôle d excellence Systèmes d Information à l ENISE, anisi que le DESS-SIG et GE pour approfondir mes connaissances concernant les outils et les méthodes de gestion actuels et pour les élargir au domaine spécifique de la gestion de l information géographique. En effet, j ai pu constater que cette dimension spatiale est de plus en plus présente dans les organisations et entreprises importantes. La maîtrise des données localisées géographiquement est importante pour le bon fonctionnement de l entreprise, où l espace doit donc être géré le plus efficacement possible. L aéroport de Lyon est évidemment un lieu privilégié pour se familiariser avec les outils de gestion de ces données. Mon stage me permet, à travers la conduite d un projet concret, de me rendre compte sur le terrain de l importance des SI et des SIG au sein d une entreprise, tant pour l organisation, que pour la gestion ou la prise de décision. Ce rapport présente le problème posé, le cadre, l environnement informatique et les différentes étapes du travail, de l étude aux réalisations

6 I. Contexte de stage [13, 14, 15] 1. Lieu de stage A. La Chambre de Commerce et d Industrie de Lyon La Chambre de Commerce et d'industrie de Lyon (CCIL) est à l'image de toutes les CCI définies par la loi organique de un Établissement public à caractère administratif. Elle est placée sous la tutelle administrative du ou des ministres en charge de l'industrie et du commerce. Elle a une grande autonomie d'action. Sa vocation globale est de défendre les intérêts généraux de l'économie de sa circonscription. Elle a deux grandes catégories de missions : mission institutionnelle ou d'appui aux entreprises : ses ressources en ce domaine proviennent essentiellement de l'impôt, mission industrielle et commerciale : les services qu'elle gère sont rémunérés par les utilisateurs. La Chambre de commerce de Lyon (l appellation complète de «Chambre de commerce et d industrie» date seulement de 1960), créée par lettres patentes le 20 juillet 1702 par Louis XIV, compte parmi les plus anciennes CCI de France, au nombre de 166. Elle fut la troisième à voir le jour après celle de Marseille, en 1659, et celle de Dunkerque, en Elle avait alors pour but de recueillir l opinion des commerçants : «discuter et examiner les mémoires des marchands-négociants contenant les propositions sur ce qui leur paraîtrait le plus propre à faciliter et à augmenter le commerce ou les plaintes de ce qui peut y être contraire» et les envoyer avec un avis au conseil du commerce du roi. Cette fonction de conseil du gouvernement dans le domaine de la politique économique se retrouve dans la loi fondamentale de 1898 qui dote les chambres du statut d établissement public. La CCIL représente aujourd'hui entreprises réparties sur une large partie du département du Rhône. Concrètement, c'est une assemblée élue par les industriels, commerçants, prestataires de services de la circonscription. Les 52 membres de l'assemblée générale sont des chefs d'entreprises bénévoles, élus pour 6 ans, les mandats étant renouvelés par moitié tous les 3 ans. Cette assemblée procède à l élection du bureau qui est «l'exécutif» de la Chambre. L Assemblée Générale est complétée par 27 membres associés désignés à chaque renouvellement de la chambre pour un mandat de 3 ans par le Préfet du Rhône. Ils participent aux décisions avec voix consultative. L Assemblée Générale est souveraine. Elle détermine et vote les grandes orientations de l'institution consulaire et traite de toutes les questions qui entrent dans la compétence de la Chambre. Les attributions de la CCIL sont essentiellement : représenter et promouvoir l économie de la région lyonnaise auprès des pouvoirs publics et des collectivités locales, conseiller les entreprises, créer et gérer, seule ou avec d'autres collectivités locales, les équipements nécessaires au développement économique : aéroports, entrepôts, zones d'activités, centres de recherche et de formation - 6 -

7 Les activités qui en découlent sont multiples, de l'aide à la création d'entreprise à la formation, en passant par la concertation et la participation aux décisions en matière d'aménagement du territoire. La CCIL a notamment en charge la gestion des aéroports de Lyon (Lyon-Saint-Exupéry et Lyon-Bron), équipements de premier plan pour l'accessibilité et l'attractivité économique de la région et pour son ouverture sur le monde. B. La CCIL Aéroports de Lyon a. Historique 1929 : la CCIL obtient la concession aéroportuaire de l aéroport de Lyon-Bron. Il est le premier en France dont la gestion est assurée par une instance consulaire : devant l impossibilité de développer le site de Bron et le nombre pourtant croissant de voyageurs, il est décidé de créer une nouvelle plate-forme aéroportuaire : l aéroport Lyon-Satolas est achevé en avril et la CCIL se voit attribuer la concession de sa gestion pour une période de 25 ans : l'aéroport de Lyon-Satolas entreprend un important programme d investissements qui permettra un doublement de sa capacité (création d'une deuxième piste, réaménagement des aérogares ) : inauguration de la gare TGV de Satolas. Satolas devient une plate-forme multimodale (air, routes, autoroutes, rail) : en juin, l'aéroport de Satolas est rebaptisé Lyon-Saint-Exupéry, à l occasion du centenaire de la naissance à Lyon le 29 juin 1900 de l'aviateur et écrivain Antoine de Saint-Exupéry. En novembre, l aéroport définit son Schéma directeur d aménagement qui fixe les grandes orientations de son aménagement pour les 20 ans à venir : la concession accordée à la CCIL pour la gestion des plates-formes aéroportuaires de Lyon-Saint-Exupéry et Lyon-Bron est renouvelée en mars par l Etat pour une période de 10 ans : la signature d un Contrat d objectif avec l Etat permet à l aéroport d investir plus et plus vite. Le 3 Avril 2002, la certification ISO est remise à l aéroport Lyon-Saint- Exupéry pour l ensemble de ses activités. «La norme ISO prescrit les exigences relatives à un système de management environnemental permettant à un organisme de formuler une politique et des objectifs prenant en compte les exigences législatives et les informations relatives aux impacts environnementaux significatifs». [16] L aéroport devient ainsi le tout premier des aéroports de région français à être certifié pour sa gestion environnementale et se place dans le cercle des quelque 20 aéroports européens exemplaires en matière de développement durable. Cette politique de développement durable, de qualité et de sécurité est confirmée par le programme d investissements pour

8 b. Quelques chiffres de l aéroport INFRASTRUCTURE Superficie de l aéroport 2000 hectares (dont réserve de 900 hectares) Superficie construite m² dont m² pour le fret Pistes Piste A : 4000 mètres catégorie III Piste B : 2670 mètres capacité 50 mouvements/heure Parkings avions 16 avec passerelles télescopiques et 80 en postes éloignés Parkings voitures 9200 places Terminaux Terminal 1 et terminal 2 : m² Terminal fret Superficie de m², avec une station vétérinaire / denrées périssables de 720 m² Capacités 4 millions de passagers en millions de passagers en 2002 TRAFIC Compagnies 39 compagnies aériennes régulières 31 compagnies charters Destinations plus de 100 destinations directes Lignes Passagers Ensemble du site CCIL 70 lignes régulières, dont 42 internationales 1977 : 2 millions de passagers 1992 : 4 millions de passagers 1998 : 5 millions de passagers 2000 : 6 millions de passagers Depuis 2000, ce chiffre reste globalement constant. EMPLOI plus de 5200 emplois dans 201 entreprises la plate-forme Lyon Saint-Exupéry est d ailleurs l un des cinq premiers employeurs industriels en Rhône-Alpes 469 salariés à la CCIL-Aéroports en octobre 2003 (à Lyon-Saint- Exupéry et Lyon-Bron) Plusieurs projets sont lancés : création d un hôtel, de 7500 m² de bureaux, d'un centre commercial (World Trade Center) de 2500 m², d'une galerie commerciale et d'un parking couvert de 1923 places. c. Mission La mission de gestion des aéroports de Lyon est un élément central des activités de la CCIL. C'est une mission de service public qui consiste à mettre à disposition des utilisateurs des infrastructures, donnant lieu à paiement de redevances. Concrètement, le gestionnaire est chargé de vendre, exploiter commercialement, développer et promouvoir, maintenir techniquement l'infrastructure (ouvrages, terrains, bâtiments et services nécessaires au fonctionnement des plates-formes aéroportuaires de Satolas et Bron). Ses clients sont principalement les compagnies aériennes, les sociétés d assistance en escale, les entreprises du site (commerces, services). L Etat, lui, reste propriétaire des terrains concédés et ses services garantissent la sécurité, la sûreté, la régulation du transport aérien

9 d. Organisation Depuis juin 2002, une nouvelle organisation interne des services de la CCIL-Aéroports est mise en place pour : «assurer les missions du gestionnaire dans un souci d efficacité, de qualité de service et de profitabilité», «faire des Aéroports de Lyon une entreprise capable d aborder les changements annoncés en matière de gestion des aéroports français». [15] Figure 1 : Organigramme de la structure des Aéroports L organisation adoptée place le client au cœur de ses préoccupations. La «Gouvernance» définit la stratégie de l entreprise, la Direction en fixe les objectifs opérationnels. Avec l Escale, les directions Ressources, Technique, Marketing, ainsi que les directions déléguées, l ensemble est bâti pour atteindre l objectif que s est fixé Lyon-Saint- Exupéry : «être la seconde porte d entrée sur le territoire national». Les axes majeurs de travail définis sont : soutenir le développement et l installation des compagnies aériennes sur le site, poursuivre une politique de développement durable qui prenne en compte les enjeux économiques, sociaux, environnementaux, parfaire l accessibilité terrestre de l aéroport, améliorer la productivité et la rentabilité des produits aéroportuaires dans le respect du Contrat d objectif, s approprier et appliquer les mesures de sécurité et de sûreté conformément aux obligations fixées par l Etat, globaliser les démarches Qualité. Chaque direction œuvre pour atteindre ces objectifs dont le Directeur des Aéroports de Lyon est garant

10 C. Le Département Réseaux et Systèmes d Information Le stage a été effectué dans le département «Réseaux et Systèmes d Information» (RSI), appartenant lui-même à la «Direction Technique» (DT). Cette direction conçoit, réalise et maintient l'ensemble des moyens et équipements nécessaires au bon fonctionnement des Aéroports de Lyon : infrastructures, terminaux, équipements, télécommunications, informatique, énergies. Elle pilote la démarche qualité globale des Aéroports de Lyon. Figure 2 : Organigramme du département RSI Le département «Réseaux et Systèmes d Information», dans lequel j évolue, s occupe de tous les travaux liés aux réseaux de l aéroport et à son Système d Information (SI) (mise en place, maintenance, documentation, ). Je dépends plus particulièrement du service «Etudes et développement». Il comprend un effectif de huit personnes : un chef de projet SI, un chef de projet Parkings, un chef de projets informatiques, quatre chefs de projet / ingénieurs d affaires informatiques, poste qu occupe mon tuteur de stage, M. Pascal DEBORDE, un responsable d interfaces SUNOPSIS

11 2. L environnement SI du projet Un site de l importance et de la complexité de l aéroport s est doté très tôt d outils informatiques performants. Pour assurer ses différentes missions de gestionnaire de façon optimale, la CCIL-Aéroports a développé un SI comprenant de nombreuses applications : pour la gestion des informations aéroportuaires et du trafic, pour la gestion des ressources financières aéroportuaires (comptabilité, achats ), pour la gestion du patrimoine de l infrastructure. (cf. Annexe 1 : architecture du SI) A. Un SI du patrimoine La stratégie informatique de l aéroport pour gérer le patrimoine est représentée par un SI du Patrimoine (SIP). L aéroport se développe, le patrimoine «infrastructures aéroportuaires» augmente. Il faut donc des outils permettant : de conserver la maîtrise de l infrastructure dans le cadre d une politique d externalisation des prestations de maintenance, d améliorer la maîtrise des risques industriels dans le cadre d une politique de respect de l environnement. Ces outils sont différents projets et applications mis en place pour permettre une vue exhaustive du patrimoine de l infrastructure aéroportuaire, stratégique pour le renforcement du gestionnaire. Figure 3 : Le SI pour la gestion patrimoniale des infrastructures SIG : Système d Information Géographique qui référence graphiquement la majorité des réseaux extérieurs du site, la topographie de surface, les bâtiments et les équipements. GTC : système de Gestion Technique Centralisée GMAO : système de Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur GRAL : système de Gestion des Réseaux des Aéroports de Lyon

12 B. Le SIG au sein du SI Pour un site de la taille, de la complexité de celui de l aéroport, et en évolution constante, l intérêt de la dimension géographique est évident. Un SIG permettant de spatialiser les masses d informations en jeu s est donc également imposé très tôt. Le SIG de l aéroport Saint-Exupéry a été créé en Dans le cadre du métier de gestionnaire de l aéroport, il n est pas un outil de gestion du patrimoine à proprement parler, mais il est important. Il sert de référentiel pour la gestion informatisée du patrimoine : il fait l inventaire et la codification du patrimoine-infrastructures (bâtiments, équipements, locaux, réseaux, topographie ), il permet de localiser les informations. En tant que référentiel géographique, le SIG est donc un outil de connaissance du patrimoine-infrastructures, partagée par l ensemble des acteurs de l entreprise et des autres SI de l entreprise. Il est aussi un outil d aide à la décision performant dans le métier de gestionnaire d infrastructures. C. Le projet GRAL Parmi les outils participant à la gestion du patrimoine et utilisant ce référentiel, on trouve le projet GRAL. GRAL est un projet qui a débuté en C est un outil de gestion de la documentation des réseaux informatiques et téléphoniques, et de génération dynamique de la schématique des réseaux à partir de données alphanumériques. Ces réseaux ont une importance stratégique pour le site aéroportuaire et nécessitent un système de gestion efficace. L objectif de ce projet est d avoir en permanence une documentation à jour, afin d améliorer la sécurité de fonctionnement des réseaux. Le GRAL s appuie sur le référentiel unique, «le code SIG», pour identifier les liaisons de câblage, par rapport aux bâtiments, aux locaux et aux baies. Code SIG : référence pour les trois systèmes. SIG GTC GMAO GRAL Figure 4 : GRAL et SIG

13 Le projet développé pendant le stage s inscrit donc dans cet environnement, à savoir dans le projet GRAL, lui-même partie intégrante du SIP. Il s inscrit également dans les changements en cours dans le SI de l entreprise, pour accompagner les changements dans le métier de gestionnaire d infrastructures et pour s adapter à la nouvelle stratégie de l entreprise. II. Le projet 1. Objectifs Ce projet s'inscrit dans la démarche globale de l'entreprise définie plus haut, dans laquelle le SI doit répondre à de nouveaux enjeux pour valoriser l infrastructure : intégration des applications meilleure gestion documentaire meilleures réactivité et sécurité de fonctionnement. Il s agit de «mieux gérer l information pour gagner plus : plus de réactivité et de performance, plus de service, plus de clients». Dans ce cadre, une transformation du produit GRAL actuel est nécessaire pour améliorer la gestion des réseaux informatiques et téléphoniques. C est ici que se place mon intervention. L'objectif final du projet qui m'a été assigné, a été fixé lors des premières entrevues de consultation avec mon responsable. Il s'agit de développer une nouvelle interface de consultation de schématiques du réseau informatique et téléphonique de l aéroport avec intégration dans ArcGIS 8.1. L'application à développer doit permettre à ses utilisateurs de générer des schématiques de réseau avec une plus grande flexibilité qu'avec le programme existant. De plus, si le poste sur lequel est installée l'application dispose du SIG ArcGIS, les schématiques générées doivent être capables d'interagir de manière dynamique sur la connectivité de tous les types de réseaux avec la vue géographique de l'aéroport. Cela permettra d utiliser mieux le SIG de l aéroport pour améliorer la gestion des équipements. D autre part, l application existante n est aujourd hui utilisée que par un nombre restreint de personnes. La volonté affirmée avec ce projet est de rendre le programme plus accessible avec sa nouvelle interface et ses nouvelles fonctionnalités pour étendre son utilisation aux techniciens d intervention

14 2. Méthode de travail

15 3. Etude préliminaire A. Etude de l existant a. L application GRAL existante On l'a vu précédemment, le projet s'emboîte dans une application de gestion et de documentation du réseau de l'aéroport déjà existante, qu il doit améliorer. L'analyse et l'appropriation de ses outils et données ont donc été nécessaires pour une bonne intégration du projet dans l existant. Partie à reprogrammer Figure 5 : Structure de l application GRAL Cette application dispose d interfaces de saisie, de recherche et de représentation graphique des liaisons de câblage. Elle fonctionne sous une version personnalisée de Microsoft Access, intégrant les fonctionnalités d ArcGIS Schematics (logiciel de modélisation de réseau, complément du SIG ArcGIS). Elle est composée de modules Visual Basic Application (VBA) qui, accédant aux tables Oracle du câblage via un pilote ODBC, gèrent les traitements des tables et les interprétations des données pour la génération de schémas. Les objets présents dans les schémas de câblage de l application GRAL sont : les bâtiments, les câbles (fixes), les locaux, les jarretières (câbles mobiles), les baies, les éléments du réseau. Les schématiques de câblage disponibles sont : le câblage inter-bâtiments, le câblage intra-local, le câblage inter-locaux, le câblage interne d un local. (cf. Annexe 2 : un exemple de schématique de réseaux informatiques, présentant une vue de câblage inter-locaux avec, comme éléments, câbles et locaux)

16 b. Les outils informatiques à disposition Parmi les divers outils informatiques disponibles au sein de la structure, voici ceux qui me sont utiles pour le bon déroulement de mon projet : ArcGIS 8.1 : logiciel de SIG développé par l entreprise ESRI, ArcGIS Schematics : extension de génération de schématiques de réseau d ArcGIS 8.1, Oracle 9i : version du Système de Gestion de Base de Données (SGBD) intégrant la cartouche spatiale d Oracle permettant de gérer les objets de type géographique, Microsoft Access 2000 : logiciel permettant de créer des bases de données et des interfaces personnalisées à l aide de VBA, Microsoft Visual Basic 6.0 : logiciel permettant de développer des applications indépendantes sous Windows en Visual Basic (VB). c. Les données à disposition Les données exploitables sont celles contenues dans la base de données Oracle, notamment sur les bases SIG avec le schéma de données «cablage», et SIG8i avec le schéma «SIGEXPLOITATION» où l on retrouve les coordonnées géographiques servant de référentiel pour l application. La volumétrie de chacun des schémas utilisés est d environ 500 méga-octets. Les données modélisées dans le schéma «cablage» sont sous la forme de tables dont la liste est consultable Annexe 3. Derrière toute schématique de câblage, on retrouve les tables du modèle de données. Table «element_reseau» Table «nœud_cablage» Table «jarretiere» Table «cable» Figure 6 : Schématique de détail d une liaison entre deux nœuds de câblage en référence à la base de données Dans l exemple ci-dessus, les tables citées sont elles-mêmes reliées entre elles par l intermédiaire des tables «nœud_interne» et «tete_cable», ce qui permet au niveau de la schématique de relier les éléments ensemble (cf. Annexe 4 : modèle relationnel de données du schéma «cablage» pour un aperçu complet du modèle de données)

17 d. Bilan L application ainsi conçue permet donc de gérer la documentation des réseaux et de générer des schémas de ces réseaux. A l usage, certains manques sont apparus : l application ne permet d éditer qu un nombre limité de schémas d ensemble, sur ces schémas, les différents éléments sont placés suivant un algorithme de génération, non selon leur localisation réelle, d autre part, les schémas montrent les interconnexions au sein du réseau, mais pas leur localisation. Cette dynamique purement de documentation limite l utilisation et l efficacité de l application. D où la demande d un outil permettant d obtenir : des schémas personnalisés, répondant à une demande précise, par exemple un schéma inter-bâtiments de certains bâtiments choisis, ainsi que de leur type de liaison, au lieu de l unique schéma actuel montrant tous les bâtiments et liaisons, un positionnement géographique des éléments, pour connaître leur localisation sur le terrain et leur localisation réelle les uns par rapport aux autres, une interaction entre schématiques et plans géographiques pour, par exemple, pouvoir retrouver un élément de la schématique sur la vue géographique. Il faut donc intégrer ces demandes et créer une nouvelle application de consultation indépendante, comprenant de nouvelles fonctionnalités, et intégrable à ArcGIS. Avec cette nouvelle application, on veut aussi se tourner vers une dynamique d intervention (en effet, aujourd hui avec un schéma, en terme d intervention, on ne sait pas forcément où aller sur le terrain). Après développement, on veut une interface capable de générer un nombre grandement accru de schémas et capable de dire où se trouvent les locaux et équipements recherchés. B. Etude des besoins Après analyse de l existant et consultation des principaux clients (administrateur réseau, chef de projet, techniciens d intervention) de la future application, une liste de besoins a été établie. Ces besoins sont : établir un état des lieux du schéma de base de données «cablage» utilisé par l application GRAL existante, proposer un nouveau modèle de données intégrant de nouvelles spécifications, par exemple la notion de circuit, faire migrer la partie consultation et génération de schémas de l application existante, une application VBA avec tables Access liées Oracle, vers une nouvelle application développée en VB dialoguant directement avec Oracle et intégrable sous ArcGIS, développer de nouvelles fonctionnalités pour l interface de consultation et de génération apportant de la flexibilité à celle-ci (vues personnalisées à la demande et vue par circuit), développer un jeu d interactions entre vues schématique et géographique ArcGIS

18 C. Analyse et proposition de scénarios Après l'étude préalable, je suis passé à la phase de conception de l'application. Dans un premier temps, j'ai réalisé une étude portant sur l état actuel du schéma de base de données. Ensuite une estimation a été faite quant à la quantité de travail nécessaire pour un remodelage de la base. Dans un second temps, via une familiarisation avec les outils de développement et l application existante, une estimation de la quantité de travail à fournir pour le développement et du temps associé a été établie. A partir de là, j'ai proposé des scénarios de réalisation, des temps de réalisation, et ainsi des priorités ont été dégagées. Concernant la base de données, les scénarios proposés sont les suivants : mise à jour et «nettoyage» des données, ajout des contraintes manquantes, élargissement du modèle pour intégrer les nouvelles notions, et enfin rédaction d un document de saisie pour les données non automatiques, travail énoncé précédemment plus création d un nouveau modèle et alimentation de celui-ci par l ancienne base. Concernant le développement, les scénarios proposés sont les suivants : migration de l application VBA vers une VB avec dialogue direct avec Oracle et intégration sur le serveur des travaux de tables temporaires Access sous la forme de procédures stockées PL/SQL, puis ajout de fonctionnalités pour la génération de schématiques et intégration à ArcGIS, migration de l application VBA vers une VB avec dialogue Oracle/Client interfacé par tables temporaires Access gérées par du code VB, puis ajout de fonctionnalités pour la génération de schématiques et intégration à ArcGIS. D. Les choix effectués Ces propositions ont été discutées avec mon directeur de projet et les personnels directement concernés par la réalisation. Compte tenu des priorités du service (avoir une application qui tourne en fin de stage, qui apporte la dimension géographique aux schématiques et dialogue avec ArcGIS), des choix ont été arrêtés. Pour le travail sur la base de données, aucun des deux scénarios n a été retenu, compte tenu du temps nécessaire à une telle entreprise par rapport au temps disponible. De plus, les problèmes liés à la saisie de données subsisteront tant que celle-ci ne sera pas totalement automatisée. L état des lieux effectué servira de base de travail lors d un projet futur. Pour ce qui est du développement, c est le premier scénario qui a été retenu. Les critères de choix ont été les suivants : langage VB car il est le langage le plus proche de VBA et permet une migration de l existant plus facile. De plus, il est nécessaire de choisir un langage pouvant générer l application sous la forme d un DLL ActiveX pour pouvoir être exécutable ou non dans l environnement ArcGIS Schematics ou ArcGIS 8, liaison directe avec Oracle pour éviter d alourdir le client avec des tables temporaires Access pas réellement utiles et pour avoir une meilleure sécurité des données. Deux autres grands avantages d Oracle sont sa grande portabilité et sa robustesse,

19 rapatriement des requêtes sur le serveur Oracle pour dissocier code application et code base de données. Ainsi on obtient une seule copie du code base de données, ce qui en rend la mise à jour plus facile. En termes d évolution du code, celui-ci est supérieur. Un phasage de réalisation a alors été établi : Mai Juin Juillet S1 S2 S3 S4 S1 S2 S3 S4 S1 S2 S3 S4 S5 Création de l interface Migration des fonctions existantes et développement des nouvelles fonctionnalités Intégration à ArcGIS et développement d interactions Tests et qualification de l application Cette première partie du travail consistant à cerner et définir méthodiquement le projet à réaliser a été complétée par une formation au logiciel ArcGIS Schematics durant la troisième semaine de stage. 4. Réalisations A. Les outils de développement a. Les langages Le SQL SQL signifie «Structured Query Language». C est un langage d interrogation standardisé de base de données. Il permet aux utilisateurs d accéder aux données présentes dans les Systèmes de Gestion de Base de Données Relationnelles (SGBDR), de définir et manipuler les données au sein de la base. Le type de SQL utilisé est le SQL2. Un exemple de requête SQL est visible Annexe 5. L'utilisation du langage SQL s'explique par le fait que c est le langage standard utilisé en interaction avec le SGBD Oracle. Le Visual Basic 6.0 VB est un langage de programmation de Microsoft qui permet de programmer des applications indépendantes sous l environnement Windows

20 Il est intégré dans tous les logiciels de bureautique de MicroSoft (Word, Excel, Access) sous le nom de VBA. VB est un langage compilé. Pour comprendre le processus de développement d une application, il est utile d assimiler certains concepts sur lesquels est fondé VB. Comme il s agit d un langage de développement Windows, il convient également de s être familiarisé avec cet environnement. Le fonctionnement de Windows s articule autour de trois concepts essentiels : les fenêtres, les événements, les messages. Un extrait de code est visible en Annexe 6. VB 6.0 a été choisi parce qu il est le langage le plus proche de VBA et qu ainsi la migration de l application s en trouve facilitée et parce qu il permet de générer des DLL ActiveX. b. Les logiciels Microsoft Access 2000 Access 2000 est un logiciel développé par l entreprise Microsoft. Access est un SGBD, ce qui signifie qu il permet de créer une base de données et de la gérer. Pour mieux effectuer cette gestion et permettre à l utilisateur d accéder plus facilement aux données, il est possible de créer une interface VBA (Visual Basic Application), qui est le langage de développement orienté objet cousin de VB mais ayant été intégré aux produits Microsoft. Ainsi certaines fonctions spécifiques ont été développées pour une meilleure interaction entre lui et les produits. Access ne m a pas été utile pour faire du développement mais l ancienne application à porter étant Access/VBA, il a fallu se familiariser avec l outil. Microsoft Visual Basic 6.0 C est l environnement logiciel utilisé pour développer l application en Visual Basic 6.0. Il appartient à la famille des Rapid Application Development (RAD). La structure d un programme Visual Basic se divise en trois parties distinctes dans l environnement de programmation : les «forms» : c est l ensemble des fenêtres composant l interface utilisateur que comporte le programme. Sur chacune peuvent se trouver des boutons, des zones textes, des menus, des listes les «modules» : ce sont les déclarations de toutes les variables et fonctions globales utilisables dans l application. les «modules de classe» : ce sont des modules contenant la définition d un nouvel objet. Chaque instance d une classe crée un nouvel objet. Les procédures définies dans le module deviennent des propriétés et des méthodes de l objet

Utilitaire d importation et d exportation de données pour NewWayService 4

Utilitaire d importation et d exportation de données pour NewWayService 4 Utilitaire d importation et d exportation de données pour NewWayService 4 Copyright 1996-2009 OroLogic Inc. http://www.orologic.com Révision 4.01 Table des matières I Table des matières Introduction à

Plus en détail

Qu est-ce que ArcGIS?

Qu est-ce que ArcGIS? 2 Qu est-ce que ArcGIS? LE SIG ÉVOLUE Depuis de nombreuses années, la technologie SIG améliore la communication, la collaboration et la prise de décision, la gestion des ressources et des infrastructures,

Plus en détail

clef primaire ; clef étrangère ; projection ; restriction ; jointure ; SQL ; SELECT ; FROM ; WHERE

clef primaire ; clef étrangère ; projection ; restriction ; jointure ; SQL ; SELECT ; FROM ; WHERE Cas Neptune hôtel Base de données et langage SQL Propriété Intitulé long Formation concernée Matière Notions Transversalité Présentation Description Neptune Hôtel. L interrogation d une base de données

Plus en détail

Gestion des réseaux, topologie et topographie, TNDB - ResElec

Gestion des réseaux, topologie et topographie, TNDB - ResElec Systèmes d information Gestion des réseaux, topologie et topographie, TNDB - ResElec Table de matières : Les objectifs Le concept Présentation de TNDB: topologie Présentation de ResElec: topographie Les

Plus en détail

Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique

Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique Guides Pratiques Objecteering Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique Auteur : Version : 1.0 Copyright : Softeam Equipe Conseil Softeam Supervisée par Philippe Desfray Softeam

Plus en détail

Sofrecom, filiale du Groupe France Telecom Orange - Intégrateur de solution SIG

Sofrecom, filiale du Groupe France Telecom Orange - Intégrateur de solution SIG Sofrecom, filiale du Groupe France Telecom Orange - Intégrateur de solution SIG Migration de données, transformer des données DAO vers des solutions SIG Sommaire Présentation de Sofrecom Notre offre SIG

Plus en détail

ARCGIS DESKTOP. Qu est-ce que ArcGIS Desktop?

ARCGIS DESKTOP. Qu est-ce que ArcGIS Desktop? ARCGIS DESKTOP Qu est-ce que ArcGIS Desktop? ArcGIS Desktop comprend une suite d applications intégrées : ArcMap, ArcCatalog et ArcToolbox. A l aide de ces trois applications, vous pouvez effectuer toutes

Plus en détail

Système de Gestion Informatisée des. Exploitations Agricoles Irriguées avec Contrôle de l Eau

Système de Gestion Informatisée des. Exploitations Agricoles Irriguées avec Contrôle de l Eau MINISTERE DE L AGRICULTURE DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE DIRECTION DU GENIE RURAL PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES NATIONALES DE SUIVI DES RESSOURCES EN EAU AXE SUR LA GESTION DE L EAU AGRICOLE Système

Plus en détail

et Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11747-7

et Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11747-7 Tsoft et Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11747-7 OEM Console Java OEM Console HTTP OEM Database Control Oracle Net Manager 6 Module 6 : Oracle Enterprise Manager Objectifs Contenu A la fin de ce module,

Plus en détail

Etude et développement d un module de visualisation géographique des équipements de l aéroport au sein de l outil GMAO

Etude et développement d un module de visualisation géographique des équipements de l aéroport au sein de l outil GMAO MAISONNEUVE Alain Promotion 2004-2005 Master SIG et Gestion de l Espace, Université Jean Monnet de Saint-Etienne, ENISE Rapport de stage Du 1er Mars au 29 Juillet 2005 Etude et développement d un module

Plus en détail

Armand PY-PATINEC 2010

Armand PY-PATINEC 2010 Armand PY-PATINEC 2010 EPREUVE PRATIQUE : TABLEAU SYNOPTIQUE Activités Inventaire de bières et de leur lieu de fabrication Gestion des clients pour un programme de facturation Emploi du ruban de l interface

Plus en détail

Incarner un aéroport différent, à taille humaine

Incarner un aéroport différent, à taille humaine Incarner un aéroport différent, à taille humaine Notre aéroport dispose d un des plus forts potentiels de développement en Europe. Notre ambition est d incarner un aéroport différent. A taille humaine.

Plus en détail

Sofrecom, filiale du Groupe France Telecom Orange - Intégrateur de solution SIG. Expériences et solutions SIG

Sofrecom, filiale du Groupe France Telecom Orange - Intégrateur de solution SIG. Expériences et solutions SIG Sofrecom, filiale du Groupe France Telecom Orange - Intégrateur de solution SIG Expériences et solutions SIG Sommaire Présentation de Sofrecom Notre offre SIG Le projet TIGRE pour France Telecom, notre

Plus en détail

Communiqué de Lancement

Communiqué de Lancement Direction du Marketing Produits Sage - Division Mid Market Communiqué de Lancement Rapprochement Bancaire 1000 Produit : Rapprochement Bancaire 1000 Bases de Données : Oracle - MS/SQL Server Microsoft

Plus en détail

INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES. Guide d étude

INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES. Guide d étude INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES Guide d étude Sous la direction de Olga Mariño Télé-université Montréal (Québec) 2011 INF 1250 Introduction aux bases de données 2 INTRODUCTION Le Guide d étude

Plus en détail

Développer avec les technologies ESRI. ESRI Developer Network (EDN) Gaëtan LAVENU ESRI France Jérémie MAJEROWICZ ESRI France

Développer avec les technologies ESRI. ESRI Developer Network (EDN) Gaëtan LAVENU ESRI France Jérémie MAJEROWICZ ESRI France Développer avec les technologies ESRI ESRI Developer Network (EDN) Gaëtan LAVENU ESRI France Jérémie MAJEROWICZ ESRI France Le système ArcGIS Desktop Client mobile Client léger ArcReader ArcView ArcEditor

Plus en détail

Généralités sur les bases de données

Généralités sur les bases de données Généralités sur les bases de données Qu est-ce donc qu une base de données? Que peut-on attendre d un système de gestion de bases de données? Que peut-on faire avec une base de données? 1 Des données?

Plus en détail

Introduction à ADO.NET

Introduction à ADO.NET 1 Introduction à ADO.NET Introduction à ADO.NET Sommaire Introduction à ADO.NET... 1 1 Introduction... 2 1.1 Qu est ce que l ADO.NET?... 2 1.2 Les nouveautés d ADO.NET... 2 1.3 Les avantages d ADO.NET...

Plus en détail

1. LA GESTION DES BASES DE DONNEES RELATIONNELLES

1. LA GESTION DES BASES DE DONNEES RELATIONNELLES Dossier G11 - Interroger une base de données La base de données Facturation contient tout un ensemble d'informations concernant la facturation de la SAFPB (société anonyme de fabrication de produits de

Plus en détail

SQL Server Installation Center et SQL Server Management Studio

SQL Server Installation Center et SQL Server Management Studio SQL Server Installation Center et SQL Server Management Studio Version 1.0 Grégory CASANOVA 2 SQL Server Installation Center et SQL Server Management Studio [03/07/09] Sommaire 1 Installation de SQL Server

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA LOMAGNE GERSOISE

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA LOMAGNE GERSOISE Maître d'ouvrage : COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA LOMAGNE GERSOISE - URBANISME - FOURNITURE ET DEPLOIEMENT D UN LOGICIEL D INSTRUCTION DES DOCUMENTS D URBANISME CAHIER DES CLAUSES techniques OCTOBRE 2012

Plus en détail

ArcGIS. for Server. Partenaire officiel Esri France

ArcGIS. for Server. Partenaire officiel Esri France ArcGIS for Server Partenaire officiel Esri France ArcGIS for Server Créer, distribuer et gérer des services SIG Vous pouvez utiliser ArcGIS for Server pour créer des services à partir de vos données cartographiques

Plus en détail

Initiation aux bases de données (SGBD) Walter RUDAMETKIN

Initiation aux bases de données (SGBD) Walter RUDAMETKIN Initiation aux bases de données (SGBD) Walter RUDAMETKIN Bureau F011 Walter.Rudametkin@polytech-lille.fr Moi Je suis étranger J'ai un accent Je me trompe beaucoup en français (et en info, et en math, et...)

Plus en détail

1 Introduction et installation

1 Introduction et installation TP d introduction aux bases de données 1 TP d introduction aux bases de données Le but de ce TP est d apprendre à manipuler des bases de données. Dans le cadre du programme d informatique pour tous, on

Plus en détail

Copyrigth Fasoft 2001-2003

Copyrigth Fasoft 2001-2003 Roger ROSEC Copyrigth Fasoft 2001-2003 CHAPITRE 1 - VBA ET SON ENVIRONNEMENT 5 VBA et son environnement Dans ce chapitre 1.1 - Programmer AutoCAD 1.1.1 Le VBA 1.1.2 - Comparaison VBA et Visual Basic 1.1.3

Plus en détail

Gestion du parc informatique matériel et logiciel de l Ensicaen. Rapport de projet. Spécialité Informatique 2 e année. SAKHI Taoufik SIFAOUI Mohammed

Gestion du parc informatique matériel et logiciel de l Ensicaen. Rapport de projet. Spécialité Informatique 2 e année. SAKHI Taoufik SIFAOUI Mohammed 6, bd maréchal Juin F-14050 Caen cedex 4 Spécialité Informatique 2 e année Rapport de projet Gestion du parc informatique matériel et logiciel de l Ensicaen SAKHI Taoufik SIFAOUI Mohammed Suivi ENSICAEN

Plus en détail

Créer le schéma relationnel d une base de données ACCESS

Créer le schéma relationnel d une base de données ACCESS Utilisation du SGBD ACCESS Polycopié réalisé par Chihab Hanachi et Jean-Marc Thévenin Créer le schéma relationnel d une base de données ACCESS GENERALITES SUR ACCESS... 1 A PROPOS DE L UTILISATION D ACCESS...

Plus en détail

UC4 effectue tout l ordonnancement batch pour Allianz en Allemagne

UC4 effectue tout l ordonnancement batch pour Allianz en Allemagne UC4 effectue tout l ordonnancement batch pour Allianz en Allemagne La société Le groupe Allianz est un des principaux fournisseurs de services globaux dans les domaines de l assurance, de la banque et

Plus en détail

Modélisation relationnelle de la représentation d'une entité géographique sous le logiciel SIG ArcInfo / ArcView

Modélisation relationnelle de la représentation d'une entité géographique sous le logiciel SIG ArcInfo / ArcView Modélisation relationnelle de la représentation d'une entité géographique sous le logiciel SIG ArcInfo / ArcView Alexis Bensch, FAO - Alicante (España) Denis Berthier, FAO - Rome (Italia) L intégration

Plus en détail

Migration du pack office 2003. Planification, préparation, déploiement et formation

Migration du pack office 2003. Planification, préparation, déploiement et formation Migration du pack office 2003 Planification, préparation, déploiement et formation Planification : Comment s y prendre pour assurer au mieux la migration? Deux solutions : La première solution consiste

Plus en détail

L essentiel. Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base. web aucotec.com

L essentiel. Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base. web aucotec.com L essentiel Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base web aucotec.com Les défis La globalisation des structures d ingénierie avec le travail en réseau sur des sites dispersés

Plus en détail

Mise en place d'un serveur d'application SIG au Conseil général de Seine-et-Marne

Mise en place d'un serveur d'application SIG au Conseil général de Seine-et-Marne Mise en place d'un serveur d'application SIG au Conseil général de Seine-et-Marne Conférence francophone ESRI 2006 12 octobre Issy-les-Moulineaux Conseil général de Seine-et-Marne Direction Générale des

Plus en détail

Sélection d un moteur de recherche pour intranet : Les sept points à prendre en compte

Sélection d un moteur de recherche pour intranet : Les sept points à prendre en compte Sélection d un moteur de recherche pour intranet : Les sept points à prendre en compte 1Les bases : vos objectifs 2 Sélection d un moteur de recherche pour intranet : Les sept points à prendre en compte

Plus en détail

Le service pack 6 (SP6) est le dernier disponible pour visual studio 6. Ce dernier devrait être maintenu par Microsoft jusqu en 2008.

Le service pack 6 (SP6) est le dernier disponible pour visual studio 6. Ce dernier devrait être maintenu par Microsoft jusqu en 2008. 1 CONCEPT DE BASE 1.1 Visual Basic 6 1.1.1 Pour quoi faire? VB est un langage de type RAD : «Rapid Application Development». Il permet de créer des applications rapidement grâce à une conception simple

Plus en détail

Sage 100 CRM Guide de l Import Plus avec Talend Version 8. Mise à jour : 2015 version 8

Sage 100 CRM Guide de l Import Plus avec Talend Version 8. Mise à jour : 2015 version 8 Sage 100 CRM Guide de l Import Plus avec Talend Version 8 Mise à jour : 2015 version 8 Composition du progiciel Votre progiciel est composé d un boîtier de rangement comprenant : le cédérom sur lequel

Plus en détail

PRODIGE V3. Manuel utilisateurs. Consultation des métadonnées

PRODIGE V3. Manuel utilisateurs. Consultation des métadonnées PRODIGE V3 Manuel utilisateurs Consultation des métadonnées Pour plus d'information sur le dispositif : à remplir par chaque site éventuellement 2 PRODIGE V3 : Consultation des métadonnées SOMMAIRE 1.

Plus en détail

Gestion de projets. avec. Microsoft Office PROJECT 2003

Gestion de projets. avec. Microsoft Office PROJECT 2003 Gestion de projets avec Microsoft Office PROJECT 2003 Décembre 2006 1 Sommaire 1. Présentation de MS Office Project 2003 2. Aperçu général de l interface 3. Elaboration d un plan de projet 4. Gestion des

Plus en détail

OSIRIS/ Valorisation des données PORTAIL BO MANUEL UTILISATEUR

OSIRIS/ Valorisation des données PORTAIL BO MANUEL UTILISATEUR OSIRIS/ Valorisation des données PORTAIL BO MANUEL UTILISATEUR HISTORIQUE DES VERSIONS Vers. Date Rédacteur Objet de la modification 1.00 Juillet 2007 GTBO_AGRI Création du document 1.01 Février 2009 SAMOA

Plus en détail

MODULE 3 Analyses thématiques

MODULE 3 Analyses thématiques MODULE 3 Analyses thématiques Ce module a pour objectif d approfondir les différents modes de représentation cartographique des données attributaires à l'aide de la gestion des styles. - la nouvelle symbologie

Plus en détail

Chapitre 9 : Informatique décisionnelle

Chapitre 9 : Informatique décisionnelle Chapitre 9 : Informatique décisionnelle Sommaire Introduction... 3 Définition... 3 Les domaines d application de l informatique décisionnelle... 4 Architecture d un système décisionnel... 5 L outil Oracle

Plus en détail

FAITES CONFIANCE AU NUMÉRO 1

FAITES CONFIANCE AU NUMÉRO 1 FAITES CONFIANCE AU NUMÉRO 1 PROFIL DE L'ENTREPRISE CaseWare International Inc. 145 rue King Est, 2e étage Toronto, Ontario, Canada M5C 2Y8 Téléphone: 416-867-9504 Télécopieur: 416-867-1906 Courriel: info@caseware.com

Plus en détail

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur Indications

Plus en détail

Business Intelligence avec SQL Server 2012

Business Intelligence avec SQL Server 2012 Editions ENI Business Intelligence avec SQL Server 2012 Maîtrisez les concepts et réalisez un système décisionnel Collection Solutions Informatiques Extrait Alimenter l'entrepôt de données avec SSIS Business

Plus en détail

Tarification comparative pour l'industrie des assurances

Tarification comparative pour l'industrie des assurances Étude technique Tarification comparative pour l'industrie des assurances Les technologies de l'information appliquées aux solutions d'affaires Groupe CGI inc., 2004. Tous droits réservés. Aucune partie

Plus en détail

Les stratégies de restrictions Logicielles

Les stratégies de restrictions Logicielles Les stratégies de restrictions Logicielles Guillaume DESFARGES Laboratoire Supinfo des Technologies Microsoft The Moderator Présentation Dans un environnement d'entreprise, les utilisateurs sont rarement

Plus en détail

BASES DE DONNÉES RELATIONNELLES. Eric Marcon

BASES DE DONNÉES RELATIONNELLES. Eric Marcon BASES DE DONNÉES RELATIONNELLES Eric Marcon 02/05/2011 Les opinions émises par les auteurs sont personnelles et n engagent pas l UMR EcoFoG ou ses tutelles. Sommaire Objectifs... 5 Structurer les données...

Plus en détail

Créer et partager des fichiers

Créer et partager des fichiers Créer et partager des fichiers Le rôle Services de fichiers... 246 Les autorisations de fichiers NTFS... 255 Recherche de comptes d utilisateurs et d ordinateurs dans Active Directory... 262 Délégation

Plus en détail

ArcGIS. for Server. Sénégal. Comprendre notre monde

ArcGIS. for Server. Sénégal. Comprendre notre monde ArcGIS for Server Sénégal Comprendre notre monde ArcGIS for Server Créer, distribuer et gérer des services SIG Vous pouvez utiliser ArcGIS for Server pour créer des services à partir de vos données cartographiques

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE...1 LA CONNEXION ODBC :...1. CONNEXION AU TRAVERS D EXCEL(tm)...6. LOGICIEL QUANTUM GIS (Qgis)... 10

INTRODUCTION GENERALE...1 LA CONNEXION ODBC :...1. CONNEXION AU TRAVERS D EXCEL(tm)...6. LOGICIEL QUANTUM GIS (Qgis)... 10 PROGRAMME RÉGIONAL DE RENFORCEMENT DE LA COLLECTE DES DONNÉES STATISTIQUES DES PECHES DANS LES ÉTATS MEMBRES ET DE CREATION D UNE BASE DE DONNÉES REGIONALE Manuel de formation TABLE DES MATIERES INTRODUCTION

Plus en détail

Nom de l application

Nom de l application Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Direction Générale des Etudes Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Gafsa Département Technologies de l Informatique

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS DIRECTION ET SERVICE : DIRECTION DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE, DU SPORT ET DES LOISIRS SERVICE DU PATRIMOINE CULTUREL

POUR DIFFUSION AUX AGENTS DIRECTION ET SERVICE : DIRECTION DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE, DU SPORT ET DES LOISIRS SERVICE DU PATRIMOINE CULTUREL MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/JF/FG/DCPSL/N 14-04 Equipe RH4 01 43 93 82 93 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : ADMINISTRATEUR DE BASES DE DONNEES ET SITE

Plus en détail

FLEXIBILITE CONTINUITE LIAISON PAR INTERNET SOLUTIONS STANDARD

FLEXIBILITE CONTINUITE LIAISON PAR INTERNET SOLUTIONS STANDARD RITOP Le système de conduite de processus pour le service des eaux et de l énergie COMPATIBILITE FLEXIBILITE CONTINUITE LIAISON PAR INTERNET SOLUTIONS STANDARD Aperçu Solutions sur mesure pour aujourd

Plus en détail

Le "tout fichier" Le besoin de centraliser les traitements des fichiers. Maitriser les bases de données. Historique

Le tout fichier Le besoin de centraliser les traitements des fichiers. Maitriser les bases de données. Historique Introduction à l informatique : Information automatisée Le premier ordinateur Définition disque dure, mémoire, carte mémoire, carte mère etc Architecture d un ordinateur Les constructeurs leader du marché

Plus en détail

DOSSIER SOLUTION CA ERwin Modeling. Comment gérer la complexité des données et améliorer l agilité métier?

DOSSIER SOLUTION CA ERwin Modeling. Comment gérer la complexité des données et améliorer l agilité métier? DOSSIER SOLUTION CA ERwin Modeling Comment gérer la complexité des données et améliorer l agilité métier? CA ERwin Modeling fournit une vue centralisée des définitions de données clés afin de mieux comprendre

Plus en détail

Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.»

Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.» Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.» Projet de fin d études 2 Sommaire OBJET DU DOCUMENT... 3 LES ETAPES DU PROJET... 4 ETUDE PREALABLE...5 1 L étude d opportunité...

Plus en détail

Guide utilisateur S.I.G Système d Information Géographique

Guide utilisateur S.I.G Système d Information Géographique Guide utilisateur S.I.G Système d Information Géographique Taper l adresse du site dans Internet Explorer : http://sig.siceco.fr En cas de problèmes sur l identifiant et/ou Mot de passe contacter : M.

Plus en détail

Requêtes en Web Intelligence Rich Client

Requêtes en Web Intelligence Rich Client 81 Chapitre 3 Requêtes en Web Intelligence Rich Client 1. Vue d'ensemble Requêtes en Web Intelligence Rich Client Comme nous l'avons évoqué dans un chapitre précédent, la requête sur un univers est le

Plus en détail

Fourniture de licences Microsoft. Cahier des Clauses Techniques Particulières. Pièce contractuelle n 2

Fourniture de licences Microsoft. Cahier des Clauses Techniques Particulières. Pièce contractuelle n 2 Page 1/9 Fourniture de licences Cahier des Clauses Techniques Particulières Pièce contractuelle n 2 Entité adjudicatrice : SOCIETE AEROPORTS DE LYON SA à Directoire et Conseil de Surveillance, Capital

Plus en détail

Introduction à la B.I. Avec SQL Server 2008

Introduction à la B.I. Avec SQL Server 2008 Introduction à la B.I. Avec SQL Server 2008 Version 1.0 VALENTIN Pauline 2 Introduction à la B.I. avec SQL Server 2008 Sommaire 1 Présentation de la B.I. et SQL Server 2008... 3 1.1 Présentation rapide

Plus en détail

CQP ADMINISTRATEUR DE BASES DE DONNÉES (ABD) ----------------------------------------------------------------------------------------------------

CQP ADMINISTRATEUR DE BASES DE DONNÉES (ABD) ---------------------------------------------------------------------------------------------------- ORGANISME REFERENCE STAGE : 26587 20 rue de l Arcade 75 008 PARIS CONTACT Couverture : M. Frédéric DIOLEZ Paris, Lyon, Bordeaux, Rouen, Toulouse, Marseille, Tél. : 09 88 66 17 40 Strasbourg, Nantes, Lille,

Plus en détail

IMA promotion 2009. Rapport de stage de première année. Stage industriel au Crédit du Nord

IMA promotion 2009. Rapport de stage de première année. Stage industriel au Crédit du Nord DUBRULLE Alain ENSEEIHT IMA promotion 2009 Rapport de stage de première année Stage industriel au Crédit du Nord Sommaire Présentation de l entreprise Le Crédit du Nord 3 La Direction des Systèmes d'information

Plus en détail

DAO - Dessin Assisté par Ordinateur «horizontal» CAO - Conception Assistée par Ordinateur «vertical» Dessin & Image «vecteur et raster» Du 2D au 3D

DAO - Dessin Assisté par Ordinateur «horizontal» CAO - Conception Assistée par Ordinateur «vertical» Dessin & Image «vecteur et raster» Du 2D au 3D HOPITECH - georges.khairallah@aiga.eu - g.khairallah@rennes.archi.fr 8 Octobre 2009 DAO - Dessin Assisté par Ordinateur «horizontal» CAO - Conception Assistée par Ordinateur «vertical» Dessin & Image «vecteur

Plus en détail

Manuel Qualité Service d Information Géographique

Manuel Qualité Service d Information Géographique Pôle Infrastructures et Ressources Direction des Ressources PRESENTATION DU SERVICE, DES ACTIVITES ET DU PRODUIT 2 DOMAINE D APPLICATION DU SYSTEME QUALITE 3 ORGANIGRAMMES 3 ORGANIGRAMME DE LIMOGES METROPOLE

Plus en détail

Cyberclasse L'interface web pas à pas

Cyberclasse L'interface web pas à pas Cyberclasse L'interface web pas à pas Version 1.4.18 Janvier 2008 Remarque préliminaire : les fonctionnalités décrites dans ce guide sont celles testées dans les écoles pilotes du projet Cyberclasse; il

Plus en détail

BUSINESS INTELLIGENCE

BUSINESS INTELLIGENCE GUIDE COMPARATIF BUSINESS INTELLIGENCE www.viseo.com Table des matières Business Intelligence :... 2 Contexte et objectifs... 2 Une architecture spécifique... 2 Les outils de Business intelligence... 3

Plus en détail

Les bases de données Page 1 / 8

Les bases de données Page 1 / 8 Les bases de données Page 1 / 8 Sommaire 1 Définitions... 1 2 Historique... 2 2.1 L'organisation en fichier... 2 2.2 L'apparition des SGBD... 2 2.3 Les SGBD relationnels... 3 2.4 Les bases de données objet...

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (CCTP) MISE EN PLACE ET MAINTENANCE D UN MOTEUR DE RECHERCHE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (CCTP) MISE EN PLACE ET MAINTENANCE D UN MOTEUR DE RECHERCHE PREMIER MINISTRE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DU GOUVERNEMENT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (CCTP) MISE EN PLACE ET MAINTENANCE D UN MOTEUR DE RECHERCHE SUR LES SITES INTERNET GÉRÉS PAR LA DOCUMENTATION

Plus en détail

ArcGIS. for Server. Comprendre notre monde

ArcGIS. for Server. Comprendre notre monde ArcGIS for Server Comprendre notre monde ArcGIS for Server Créer, distribuer et gérer des services SIG Vous pouvez utiliser ArcGIS for Server pour créer des services à partir de vos données cartographiques

Plus en détail

BASE ELEVES 1er degré. Manuel utilisateur de la Mairie

BASE ELEVES 1er degré. Manuel utilisateur de la Mairie BASE ELEVES 1er degré Manuel utilisateur de la Mairie Février 2014 à partir de la version 13.2 de BE1D Direction générale de l enseignement scolaire Bureau du suivi des systèmes d information Sommaire

Plus en détail

Communiqué de lancement Paie 100 pour SQL Server

Communiqué de lancement Paie 100 pour SQL Server Communiqué de lancement Paie 100 pour SQL Server Sage complète son offre Ligne 100 SGBDR en proposant aujourd hui Paie 100 pour SQL Server, version 11.01. Paie 100 pour SQL Server permet de répondre à

Plus en détail

Sql Server 2005 Reporting Services

Sql Server 2005 Reporting Services Sql Server 2005 Reporting Services Un grand merci à Mr F. B. pour sa franchise, son sens de la relation humaine et son humilité. Sql Server 2005 Reporting Services - 2 / 30 - Sommaire Sommaire...2 Introduction...3

Plus en détail

Installation d un ERP gratuit

Installation d un ERP gratuit Installation d un ERP gratuit Tutoriel réalisé par le labo 2 1 Sommaire Introduction :... 3 1 Présentation d un ERP... 3 1.1- Les ERP propriétaires... 4 1.2- Les ERP Open Source... 6 2- Présentation de

Plus en détail

Access et Org.Base : mêmes objectifs? Description du thème : Création de grilles d écran pour une école de conduite.

Access et Org.Base : mêmes objectifs? Description du thème : Création de grilles d écran pour une école de conduite. Access et Org.Base : mêmes objectifs? Description du thème : Création de grilles d écran pour une école de conduite. Mots-clés : Niveau : Bases de données relationnelles, Open Office, champs, relations,

Plus en détail

Fonctions Informatiques et Supports Opérationnels

Fonctions Informatiques et Supports Opérationnels Fonctions Informatiques et Supports Opérationnels Nos métiers par activité Nos métiers de l informatique comprennent d une part un volet études et d autre part la gestion des infrastructures ; les fonctions

Plus en détail

RAPPORT MAIRIE PARIS. Ville de Paris. Interview du 14 Février 2013 avec Richard Malachez, Chef du Bureau des Projets Patrimoniaux et Géographiques.

RAPPORT MAIRIE PARIS. Ville de Paris. Interview du 14 Février 2013 avec Richard Malachez, Chef du Bureau des Projets Patrimoniaux et Géographiques. Ville de Paris Interview du 14 Février 2013 avec Richard Malachez, Chef du Bureau des Projets Patrimoniaux et Géographiques. Mail : richard.malachez@paris.fr Tel : 01 43 47 62 96 Organisme d accueil Présentation

Plus en détail

DESCRIPTION DE L APPLICATION GEOANALYSTE

DESCRIPTION DE L APPLICATION GEOANALYSTE CRENAM Centre de REcherches sur l'environnement et l'aménagement CNRS UMR5600 / Université Jean Monnet Saint Etienne Renaud.Mayoud (Renaud.Mayoud@univ-st-etienne.fr) Thierry.Joliveau (Thierry.Joliveau@univ-st-etienne.fr)

Plus en détail

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application Architecture Multi-Tier Traditionnellement une application informatique est un programme exécutable sur une machine qui représente la logique de traitement des données manipulées par l application. Ces

Plus en détail

Table des matières. Historique... 2. Droits d'auteurs et de reproductions... 3

Table des matières. Historique... 2. Droits d'auteurs et de reproductions... 3 Table des matières Historique... 2 Droits d'auteurs et de reproductions... 3 Introduction... 4 Objectifs du document... 4 Portée du produit/document... 4 Définitions... 5 Document de références... 5 Aperçu

Plus en détail

LES ACCES ODBC AVEC LE SYSTEME SAS

LES ACCES ODBC AVEC LE SYSTEME SAS LES ACCES ODBC AVEC LE SYSTEME SAS I. Présentation II. SAS/ACCESS to ODBC III. Driver ODBC SAS IV. Driver ODBC SAS Universel V. Version 8 VI. Références I. Présentation Introduction ODBC, qui signifie

Plus en détail

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation Base de données S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Présentation du module Contenu général Notion de bases de données Fondements / Conception Utilisation :

Plus en détail

PROFIL DE POSTE AFFECTATION. SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU POSTE

PROFIL DE POSTE AFFECTATION. SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU POSTE PROFIL DE POSTE BAP : CORPS : NATURE : SPÉCIALITÉ : E ITRF Externe IGR 2, Chef de projet développement ÉTABLISSEMENT : Rectorat SERVICE : VILLE : SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU

Plus en détail

Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION

Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Classe de terminale de la série Sciences et Technologie du Management et de la Gestion Préambule Présentation Les technologies de l information

Plus en détail

Intégration d une nouvelle source applicative

Intégration d une nouvelle source applicative Intégration d une nouvelle source applicative Sommaire Intégration d une nouvelle source applicative 1 Introduction 2 Pré-requis 2 Initialisation d une nouvelle source 3 Importation des éléments liés à

Plus en détail

Services technologiques mondiaux IBM Canada Services de personnel d appoint. Catalogue des fonctions techniques

Services technologiques mondiaux IBM Canada Services de personnel d appoint. Catalogue des fonctions techniques technologiques mondiaux IBM Canada de personnel d appoint Catalogue des fonctions techniques de personnel d appoint Catalogue des postes techniques de personnel d appoint Postes techniques Table des matières

Plus en détail

Se connecter à un serveur distant...7. S identifier...9

Se connecter à un serveur distant...7. S identifier...9 Chapitre 1 Remarques préalables sur BCDI collège lycée Structure générale : les tables (fichiers) de BCDI...2 Les répertoires d installation de BCDI...3 1. Généralités...3 2. Les répertoires d installation

Plus en détail

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation STATISTICA Entreprise Server Remarques : 1. L'installation de STATISTICA Entreprise Server s'effectue en deux temps : a) l'installation du serveur et

Plus en détail

Le logiciel «Nouveau bureau»

Le logiciel «Nouveau bureau» Centre de Formation et de Ressources de Lille Sud Inspection de l Education Nationale de Wattignies 4 Rue du Petit Bois 59139 WATTIGNIES E-Mail : jmarie.herbaux@ia59.ac-lille.fr Tel 03 20 97 22 11 Fax

Plus en détail

CJConsultants S.A.S PRESENTATION DE L ENTREPRISE ENTREPRISE CERTIFIEE ISO 9001. CJConsultants S.A.S. Partenaire de vos projets

CJConsultants S.A.S PRESENTATION DE L ENTREPRISE ENTREPRISE CERTIFIEE ISO 9001. CJConsultants S.A.S. Partenaire de vos projets Partenaire de vos projets CJConsultants S.A.S Z.I du VAZZIO BP 506 20189 AJACCIO CEDEX 2 Téléphone : +33 (0)4 95 10 50 10 Télécopie : +33 (0)4 95 10 50 11 Courriel : contact@cjconsultants.com Site Internet

Plus en détail

PostgreSQL. Formations. SQL avancé... 10. Calendrier... 18

PostgreSQL. Formations. SQL avancé... 10. Calendrier... 18 Formations PostgreSQL Catalogue 2015 PostgreSQL Administration... 4 PostgreSQL Avancé... 5 PostgreSQL Hot Standby... 6 PostgreSQL Performance... 7 PostgreSQL Sauvegardes... 8 SQL : Conception & Mise en

Plus en détail

ArcGIS Mobile 9.3. Cédric Pesty Gael Simon. Conférence SIG 2008 Ateliers Techniques. S'il vous plait! Merci d'éteindre vos appareils portables

ArcGIS Mobile 9.3. Cédric Pesty Gael Simon. Conférence SIG 2008 Ateliers Techniques. S'il vous plait! Merci d'éteindre vos appareils portables Conférence SIG 2008 Ateliers Techniques 1 er et 2 Octobre 2008 S'il vous plait! Merci d'éteindre vos appareils portables ArcGIS Mobile 9.3 Cédric Pesty Gael Simon 1 Agenda de la session Introduction sur

Plus en détail

Cours Base de données relationnelles. M. Boughanem, IUP STRI

Cours Base de données relationnelles. M. Boughanem, IUP STRI Cours Base de données relationnelles 1 Plan 1. Notions de base 2. Modèle relationnel 3. SQL 2 Notions de base (1) Définition intuitive : une base de données est un ensemble d informations, (fichiers),

Plus en détail

SOUTIEN INFORMATIQUE DEP 5229

SOUTIEN INFORMATIQUE DEP 5229 SOUTIEN INFORMATIQUE DEP 5229 Le Diplôme d études professionnelles D.E.P. en soutien informatique a une durée totale de 1800 heures à temps plein. Le programme permet de développer les compétences nécessaires

Plus en détail

FileMaker 13. Guide ODBC et JDBC

FileMaker 13. Guide ODBC et JDBC FileMaker 13 Guide ODBC et JDBC 2004-2013 FileMaker, Inc. Tous droits réservés. FileMaker, Inc. 5201 Patrick Henry Drive Santa Clara, Californie 95054 FileMaker et Bento sont des marques commerciales de

Plus en détail

Portail collaboratif Intranet documentaire Dématérialisation de processus

Portail collaboratif Intranet documentaire Dématérialisation de processus Portail collaboratif Intranet documentaire Dématérialisation de processus 2 Le groupe Divalto, Solutions de gestion Catalyseur de performance Créé en 1982, le groupe Divalto propose des solutions de gestion

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE D ETE

RAPPORT DE STAGE D ETE UNIVERSITE DE SOUSSE INSTITUT SUPERIEUR DES SCIENCES APPLIQUEES ET DE TECHNOLOGIE DE SOUSSE ALFA COMPUTERS & CONSULTING RAPPORT DE STAGE D ETE Développement d une application de gestion de trésorerie d'entreprise

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU CENTRE DE DONNÉES DE L ISU

GUIDE D UTILISATION DU CENTRE DE DONNÉES DE L ISU GUIDE D UTILISATION DU CENTRE DE DONNÉES DE L ISU Table des matières Page I. DÉMARRER... 4 1. Comment accéder au Centre de données de l ISU?... 4 2. Quels sont les types de tableaux statistiques disponibles

Plus en détail

Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges

Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges Plan de la fiche : 1 : Présentation de la fiche 2 : Introduction : les grands principes 3 : Contenu, 1 : positionnement et objectifs du projet 4 : Contenu,

Plus en détail

PLATEFORME MÉTIER DÉDIÉE À LA PERFORMANCE DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION

PLATEFORME MÉTIER DÉDIÉE À LA PERFORMANCE DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION PLATEFORME MÉTIER DÉDIÉE À LA PERFORMANCE DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION KEOPS Automation Espace Performance 2B, rue du Professeur Jean Rouxel BP 30747 44481 CARQUEFOU Cedex Tel. +33 (0)2 28 232 555 -

Plus en détail

Maitriser Cegid Business En situation de formation

Maitriser Cegid Business En situation de formation Maitriser Cegid Business En situation de formation Livret professeur Claude Terrier Edition Casteilla Sommaire Sommaire livret... 1 1. Organisation et méthodologie... 2 11. Préparation de la formation...

Plus en détail

Application COBOL sur le Web

Application COBOL sur le Web Application COBOL sur le Web Roger Engel Éditions Eyrolles ISBN : 2-212-09116-8 2000 Avant-propos En informatique, nous vivons actuellement des temps fort captivants, caractérisés par de profonds bouleversements,

Plus en détail