OBSERVATOIRE DU MARKETING CLIENT 2 ème édition

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "OBSERVATOIRE DU MARKETING CLIENT 2 ème édition"

Transcription

1 OBSERVATOIRE DU MARKETING CLIENT 2 ème édition GINGER, institut d études marketing et de sondages d opinion Tél. :

2 Introduction Objectifs de l Observatoire du marketing client L Union des annonceurs en association avec l institut d études Ginger et Médiapost Publicité ont reconduit l Observatoire du marketing client, pour la 2ème année consécutive. Les objectifs de cette 2ème édition étaient d étudier les évolutions des usages des annonceurs en matière de CRM et leur niveau de maturité en termes de stratégie multicanale, parcours client et big data. Dans le détail ; Détecter les évolutions des pratiques du CRM en entreprise : Les outils CRM utilisés (canal, techniques associées, ), Les priorités et projets 2015, L évaluation du ROI des actions CRM. Identifier les nouveaux enjeux du CRM : La prise en compte des parcours clients. La collecte et l exploitation de la data. 3

3 Introduction Dispositif de l étude Cible interrogée 117 directeurs / responsables CRM ou personnes qui pilotent la stratégie CRM, ecrm, marketing client ou relation client. Secteurs d activité : BtoB et BtoC, tous secteurs (banque assurance, services, biens de consommation courante, loisirs, voyages ). Dates de terrain Mode de recueil Durée du questionnaire L enquête a été menée du lundi 19 septembre 2014 au mercredi 7 janvier Les interviews ont été recueillies via un questionnaire administré par Internet. Environ 15 minutes Les données 2014 présentées dans ce rapport ont été redressées sur la base de l échantillon mesuré en 2013, sur les critères suivants : Redressement des données 2014 Q7 Mode de distribution Votre entreprise a-t-elle un réseau de points de vente en propre, franchisés, un site marchand? Q8 Marché cible Dans le cadre de vos missions CRM, vous travaillez sur le marché ou la clientèle BtoB, BtoC ou les deux? Q53 Taille salariale Combien de salariés compte votre entreprise en France? 4

4 Structure de l échantillon Marché cible et secteur d activité des entreprises Marchés cible Secteurs d activité * Agroalimentaire 17% 82% des annonceurs opèrent sur le marché BtoC. BtoC 52% Hygiène, beauté, pharmacie Equipement de la maison Habillement, articles de sport Automobile 7% 7% 7% 14% 55% Industrie Industrie, BTP, Energie 3% Les deux 30% Banque, assurance Transport, loisirs, tourisme Services Télécoms 5% 8% 12% 12% 39% services Et 49% sur le marché BtoB. BtoB 19% BDD unique : 24% (vs 9%) Progr de fid: 27% (vs 8%) Editions, médias Secteur non marchand 4% 6% * multi-réponse. L addition de ces chiffres n égalise pas 100% car certains annonceurs se positionnent sur plusieurs secteurs. Par exemple, La Redoute commercialise des vêtements mais aussi des produits d équipement de la maison. Q8. Dans le cadre de vos missions CRM, vous travaillez sur le marché ou la clientèle : BtoC, BtoB ou les deux? Q52. Quel est le secteur d activité de votre entreprise? Base : 117 responsables des questions CRM dans leur entreprise 5

5 Structure de l échantillon Accès aux circuits de distribution Distribution 60% ont un réseau de PDV 51% 58% 41% 35% 23% 19% 17% 23% Point de vente en propre Point de vente franchisé Site Internet marchand Ni points de vente, ni site marchand Click and mortar Brick and mortar Pure player Fabricant Q7. Votre entreprise ou organisation a-t-elle : un réseau de point de vente en propre, franchisé, un site Internet? Base : 117 responsables des questions CRM dans leur entreprise 6

6 PARTIE 1 Outils et canaux utilisés dans la stratégie CRM A. Usages de la donnée B. Bases de données C. Programme de fidélité D. Panorama et avenir des canaux CRM utilisés E. Zoom sur les canaux porteurs OBSERVATOIRE DU MARKETING CLIENT 7

7 A Usages de la donnée OBSERVATOIRE DU MARKETING CLIENT 8

8 Usages de la donnée Les 2/3 des annonceurs exploitent des données issues de campagnes, programme fidélité et de transactions Type de données exploitées par les annonceurs Les annonceurs déclarent exploiter en moyenne 4,3 type de données sur 8 mesurées. Données des campagnes Données issues des programmes de fidélité / du CRM Données issues des ventes on/off line Données de navigation sur votre site web/mobile Données liées à l appartenance à différents canaux Données de géolocalisation (Adresse IP, GPS, Borne Beacon,..) Données de display 68% 67% 59% 51% 43% 37% 29% Aujourd hui, les annonceurs utilisent très peu ce type de données ; elles ne rentrent pas dans leurs donnée de ciblage. Données sociales 22% Données mobiles (clics SMS, QR code flashé, utilisation d application) 16% Q10B. Quels types de datas exploitez-vous dans une optique CRM (par exemple pour cibler ou construire vos scénarios)? Base : 117 responsables des questions CRM dans leur entreprise 9

9 Usages de la donnée Principale utilisation : personnaliser les messages Usage et exploitation des données collectées Personnalisation des messages Personnalisation de l offre produit / recommandations 68% 67% Adéquation offre vs. cible 80% retargeting Display retargeting Adaptation de l écran (responsive design) Adaptation et personnalisation des parcours clients Etablissement de scénarios prédictifs (sur la base d une combinaison de données issues de différentes sources du type historique d achat, opérations ing, données de navigation, ) Diffusion de contenu géolocalisé Campagne custom audience de Facebook 27% 35% 34% 24% 22% 22% 44% Retargeting 49% Q10C. Comment utilisez-vous la donnée dans le cadre du CRM? Base : 117 responsables des questions CRM dans leur entreprise 10

10 Usages de la donnée Près des ¾ des annonceurs disposent d une équipe d analystes de données Personne ou équipe dédiée à l analyse de données CRM Oui 54% Non 27% 73% des annonceurs disposent d un ou plusieurs analystes de données. Oui, mais elle est rattachée à un autre département 20% Q10A. Y-a-t-il une personne en charge de l analyse des données au sein de votre équipe CRM? Base : 117 responsables des questions CRM dans leur entreprise 11

11 B Bases de données La majorité a ou prévoit la constitution d une BDD unique Seuls quelques-uns allient BDD unique ET données sociales OBSERVATOIRE DU MARKETING CLIENT 12

12 Usages de la donnée La majorité a ou prévoit la constitution d une BDD unique Base de données clients unique Intégration des données sociales dans la base de données clients 17% 14% N'ont pas de BDD clients unique 28% 24% Ne l'ont pas fait 83% 84% La BDD clients unique est en cours de constitution Ont une BDD clients unique 56% 62% Ont intégré les données sociales de leurs contacts dans leur base de données 17% 16% Aucune évolution significative entre 2013 et 2014 Aucune évolution significative entre 2013 et 2014 Q9. Votre organisation dispose-t-elle d une base de données de clients unique, c est-à-dire une base regroupant l ensemble de vos clients quel que soit leur canal d achat? Base : 117 responsables des questions CRM dans leur entreprise Q10. Etes-vous capables d identifier dans votre base de données, les clients qui sont sur vos réseaux sociaux? Base : 117 responsables des questions CRM dans leur entreprise 13

13 Usages de la donnée Seuls quelques-uns allient BDD uniques ET données sociales Intégration des données sociales Oui, intégration Bonnes pratiques CRM Excellentes pratiques CRM 2% 6% 8% Mauvaises pratiques CRM Sur le chemin des bonnes pratiques CRM Bonnes pratiques CRM Non, pas d intégration 12% 18% 54% Pas de BDD unique Constitution d une BDD unique en cours Présence d une BDD unique Constitution d une BDD unique Q9. Votre organisation dispose-t-elle d une base de données de clients unique, c est-à-dire une base regroupant l ensemble de vos clients quel que soit leur canal d achat? Q10. Etes-vous capable d identifier dans votre base de données, les clients qui sont sur vos réseaux sociaux? Base : 117 responsables des questions CRM dans leur entreprise 14

14 C Programme de fidélité OBSERVATOIRE DU MARKETING CLIENT 15

15 Programme de fidélité le «sans support» détrône la carte physique Programme de fidélité 24% utilisent uniquement la carte physique (vs 43% en 2013) 58% Supports des programmes de fidélité % 45% 39% 33% 41% proposent un programme de fidélité à leurs clients 25% 22% 22% 13% n'en proposent pas 52% 55% Aucune évolution significative entre 2013 et 2014 Carte physique Application mobile dédiée Sans support (simplement en demandant aux clients leur nom ou leurs coordonnées) Autre «un espace dédié sur le site web», «programme à points sur le site web», «si le client dispose de plusieurs abonnements, dégressivité du prix sur un abonnement» Evolution significative entre 2013 et 2014 Q11. Votre entreprise a-t-elle mis en place un programme de fidélité? Base : 117 responsables des questions CRM dans leur entreprise Q12. Ce programme de fidélité fonctionne-t-il avec Base : 53 entreprises qui proposent un programme de fidélité 16

16 D Panorama et avenir des canaux CRM utilisés OBSERVATOIRE DU MARKETING CLIENT 17

17 Panorama des canaux CRM utilisés L ing et le point de vente, canaux les plus utilisés Taux d utilisation des canaux En moyenne 4,7 canaux CRM sont utilisés par les annonceurs 91% 93% 93% 84% 77% 72% 68% 67% 64% 59% 71% 59% 59% 56% ing Réseau de points de vente Base 2013 : 76 annonceurs disposant de points de vente base 2014 : 70 annonceurs disposant de points de vente Site Internet Courrier postal Centre d'appel Médias sociaux Mobile évolution significative entre 2013 et 2014 Q13. Quels sont les canaux utilisés par votre entreprise ou votre organisation pour déployer sa stratégie CRM? Base : 117 responsables des questions CRM dans leur entreprise 18

18 Panorama des canaux CRM utilisés Top 10 des outils CRM les plus utilisés Top Top ings 76% ings 75% Newsletter 61% Newsletter 70% Courriers adressés 46% Courriers adressés 49% Page Facebook 45% Espace client accessible grâce à un identifiant 43% Collecte des coordonnées clients 45% Page Facebook 41% Espace client accessible grâce à un identifiant 44% Intégration de boutons sociaux 35% Intégration de boutons sociaux 36% Compte Twitter 32% Souscription au programme de fid 34% Réception d'appels 31% Compte Twitter 33% Chaîne YouTube 31% Traitement des réclamations et questions clients 33% L'émission d'appels / du phoning 26% Q18,20,22,24,26,2830. Plus précisément, votre entreprise diffuse-t-elle / a-t-elle mi en place...? Base : 117 responsables des questions CRM dans leur entreprise Evolution significative entre 2013 et

19 Avenir et évolution des canaux CRM 3 canaux porteurs : mobile, site Internet, médias sociaux Taux d utilisation des canaux 7% 93% 6% 84% 17% Envisagé à court ou moyen terme Oui, utilisé 2% 8% 21% 21% 72% 67% 64% 59% 56% 92% Prévision d une hausse de budget sur chaque canal 55% 54% 73% 6% 37% 64% ing Réseau de points de vente Site Internet Courrier postal Centre d'appel Medias sociaux Mobile Q13. Quels sont les canaux utilisés par votre entreprise ou votre organisation pour déployer sa stratégie CRM? Q16. Selon vous, dans les deux années qui viennent, comment devrait évoluer le budget de votre entreprise sur ces différents canaux CRM? Base : 117 responsables des questions CRM dans leur entreprise (*base utilisateurs) 20

20 E Zoom sur les canaux porteurs Focus sur le site internet Focus sur les médias sociaux Focus sur le mobile OBSERVATOIRE DU MARKETING CLIENT 21

21 Focus site Internet Pierre angulaire de la stratégie CRM Outils déployés 75% 83% % 63% 47% 21% 39% 39% 27% 30% 28% 26% 31% 26% 16% 22% 36% 20% 13% 8% 8% 11% 0% 4% Espace client Intégration de avec identifiant boutons sociaux Forum ou espace SAV Possibilité de commenter ou noter vos produits ou services Module de sondages Un dispositif click to call Blog Dispositif click to chat Stratégie de diffusion de contenus Forum ou plateforme d entraide Agent virtuel Service visio Evolution significative entre 2013 et 2014 Q24. Plus précisément, votre entreprise diffuse-t-elle? Base : 81 utilisateurs du site Internet dans leur stratégie CRM 22

22 Focus médias sociaux Un canal CRM utilisé pour les clients comme pour la génération de leads Outils déployés Page Facebook Compte Twitter Compte Google + Participation à des forums 21% 23% 36% 46% 65% 76% 96% 88% Pages d échanges grand public 100% Chaîne YouTube Compte Pinterest Compte Instagram Compte TumblR 7% 9% 18% 31% 29% 38% 57% 72% Comptes visuels et dynamiques 79% Page Linked In Page Viadeo Groupes Linked In Groupes Viadeo 14% 12% 33% 49% Comptes professionnels 54% évolution significative entre 2013 et 2014 Q26. Plus précisément, votre entreprise a-t-elle mis en place Base : 65 utilisateurs de médias sociaux dans leur stratégie CRM 23

23 Focus mobile Priorités : adaptation du site web mobile et application mobile Outils déployés Site ou appli mobile Appli mobile Responsive design * 55% 61% 64% Push SMS SMS (lien HTML) 39% 38% 38% 50% Site mobile distinct du site web Reconnaissance Identification produit d'image et/ou redirection (Identification vers du produit, contenu redirection via la reconnaissance vers d'image du contenu) Réalité augmentée M-couponing * * * * 14% 11% 41% 38% SMS+ SMS birectionnels / push-pull MMS MMS+ * 5% * 5% 8% 9% 12% 18% Aucune évolution significative entre 2013 et 2014 * Non mesuré en 2013 Q22. Plus précisément, votre entreprise diffuse-t-elle? Base : 64 utilisateurs du mobile dans leur stratégie CRM 24

24 PARTIE 2 Enjeux de la stratégie CRM A. Priorité et chantiers CRM B. Parcours client C. Mise en œuvre de campagnes multicanales D. Mesure du retour sur investissement E. Responsables CRM et Big Data OBSERVATOIRE DU MARKETING CLIENT 25

25 A Priorités et chantiers CRM OBSERVATOIRE DU MARKETING CLIENT 26

26 Priorités de la stratégie CRM Double objectif : fidéliser et recruter Priorités CRM fin 2014 Historique En 1er En 2ème En 3ème xx% Total cité Recruter de nouveaux clients 32% 29% 22% 79% 72% 79% Fidéliser 36% 23% 20% 78% 77% 78% Augmenter le panier moyen / CA par client 10% 23% 20% 51% 45% 51% Augmenter le ROI de votre CRM 9% 15% 21% 42% 45% 42% Améliorer le parcours cross-canal de vos clients 12% 10% 17% 37% 43% 37% Evolution significative entre 2013 et 2014 Q39. Quelles sont les priorités de votre entreprise en matière de CRM? Base : 117 responsables des questions CRM dans leur entreprise 27

27 Chantiers de la stratégie CRM Des chantiers qui concernent directement le parcours client Chantiers CRM 2015 En 1er En 2ème En 3ème xx% Total Amélioration du cycle de vie client Cohérence et synergie entre vos canaux CRM Refonte de votre stratégie web Constitution d une base de données unique Développement de votre stratégie mobile Refonte / création de votre programme fidélité Développement de votre stratégie sur les médias Refonte de votre stratégie print 3% 3% 4% 9% Autre 2% 2% 3% 17% 26% 9% 19% 21% 15% 23% 8% 6% 9% 11% 9% 10% 7% 9% 11% 11% 13% 29% 28% 27% 16% 27% 11% 44% 35% 51% 55% % 51% 42% 36% 29% 31% 38% 8% Historique % 51% 44% 35% 29% 28% 27% 9% Evolution significative entre 2013 et 2014 Q40. Enfin, quels sont les projets et chantiers CRM sur lesquels votre entreprise travaille en ce moment? Base : 117 responsables des questions CRM dans leur entreprise 28

28 B Parcours client OBSERVATOIRE DU MARKETING CLIENT 29

29 Parcours client Note de lecture Chantiers CRM 2015 prioritaires Amélioration du cycle de vie client Cohérence et synergie entre vos canaux CRM En 1er En 2ème En 3ème Total 17% 9% 19% 26% 27% 16% 51% 55% Chantiers relatifs au travail sur les parcours client Nous avons ensuite demandé aux annonceurs s ils avaient : analysé ou mesuré les parcours on/offline de leurs cibles (clients et prospects), initié un travail de conception ou d optimisation des parcours on/offline de leurs cibles, mis en place une nouvelle organisation dans le cadre de cette stratégie multicanale. 30

30 Parcours client Pour l instant, une majorité travaille sur l optimisation ou la conception des parcours Niveau de maturité des annonceurs sur les parcours client Analyse des parcours Conception / optimisation des parcours Réorganisation interne Non ce n'est pas mis en place 41% 34% 46% Oui, c est en cours de mise en oeuvre Oui, c est déjà fait 58% 40% 55% 54% 37% 18% 11% 17% A analysé ou mesuré les parcours on/offline de vos cibles A initié un travail de conceptionou d'optimisationdes parcours on/offline de vos cibles A mis en place une nouvelle organisation dans le cadre de cette stratégie multicanale 66% ont déjà fait ou initié un travail de conception ou d optimisation des parcours. Q49. Avec l avènement du multicanal, les consommateurs interagissent avec votre entreprise au travers de nombreux points de contact. Les parcours empruntés par vos clients et prospects se multiplient. De plus en plus d entreprises s intéressent à ces parcours. Base : 90 annonceurs disposant de points de vente et/ou d un site marchand 31

31 Parcours client Le parcours des clients est priorisé 66% ont déjà fait ou initié un travail de conception ou d optimisation des parcours. 45% annonceurs ont travaillé les parcours de leurs clients : 50%, les parcours clients magasin, Et 61%, les clients online. Et 6% des annonceurs, les parcours de leurs prospects. Aucun évolution significative entre les sous-cibles Q50. Est-ce que le travail d analyse de l efficacité des parcours a été fait (ou est en cours) pour vos prospects, vos clients magasin, vos clients online? Base : 90 annonceurs disposant de points de vente et/ou d un site marchand 32

32 C Mise en œuvre de campagnes multicanales OBSERVATOIRE DU MARKETING CLIENT 33

33 Mise en œuvre de campagnes multicanales Près des 2/3 des annonceurs mènent des campagnes CRM multicanales Mise en place de campagnes CRM multicanales 15% ne font que des campagnes monocanales 61% des annonceurs mènent des campagnes multicanales 24% envisagent de le faire Q44. Votre entreprise met-elle en œuvre des campagnes CRM multicanales? Base : 117 responsables des questions CRM dans leur entreprise 34

34 Mise en œuvre de campagnes multicanales Les campagnes multicanales au service de l optimisation des parcours clients Objectifs d une campagne multicanale Cité en 1er Cité en 2eme Cité en 3eme xx% Total cité Consumer centric Améliorer le parcours et l expérience client 33% 31% 17% 79% 90% des annonceurs cherchent à optimiser l expérience client. Mieux répondre aux attentes consommateurs 27% 14% 26% 64% Pour 60%, c est une priorité. Développer la performance de la marque/entreprise 17% 27% 22% 63% Améliorer la visibilité de la marque/entreprise et de ses actions 16% 24% 20% 57% Sans BDD unique: 78 % (vs 47%) Se démarquer de la concurrence 4% 8% 15% BDD unique: 19 % (vs 5%) Mieux intégrer le canal réseaux sociaux dans la stratégie CRM 1% 7% 7% Q47. Pour quelles raisons traitez-vous vos campagnes CRM en multicanal? Est-ce pour Base : 71 annonceurs qui mènent des campagnes multicanales 35

35 Mise en œuvre de campagnes multicanales Note de lecture : mix de canaux CRM Nous avons mesuré le nombre de canaux CRM que les annonceurs mixent en moyenne pour mener à bien leurs actions CRM. Actions CRM Actions de recrutement Actions de fidélisation Communications promotionnelle Actions relations clients Opérations de création de trafic Relances de clients abandonnistes Traitement particulier des clients VIP Canaux utilisés pour mener ces actions CRM ing Site Internet Courrier postal Centre d appel Point de vente Mobile Média sociaux Q44. Votre entreprise met-elle en œuvre des campagnes CRM multicanales? Q45. En général, dans vos campagnes CRM multicanales, combien de canaux mixez-vous? Q46. Quels sont les canaux que vous utilisez ou mixez le plus souvent dans le cadre Base : 71 annonceurs qui mènent des stratégies multicanales 36

36 Mise en œuvre de campagnes multicanales Le mix ing et site Internet pour recruter et ing et courrier pour fidéliser Canaux les plus utilisés pour recruter et fidéliser ses clients. Actions de RECRUTEMENT Actions de FIDÉLISATION 3,3 canaux utilisés en moyenne 3,4 canaux utilisés en moyenne L ing 79% L ing 86% Votre ou vos site(s) Internet 67% Le courrier postal 61% Les médias sociaux 42% Votre ou vos site(s) Internet 51% Les actions CRM en points de vente 36% Le centre d appel 40% Le centre d appel 35% Le mobile 34% Le courrier postal 34% Les médias sociaux 28% Le mobile 24% Les actions CRM en points de vente 23% Q46. Quels sont les canaux que vous utilisez ou mixez le plus souvent dans le cadre Base : 71 annonceurs qui mènent des campagnes multicanales 38

37 Mise en œuvre de campagnes multicanales Le mix ing et site Internet favorisé lors de campagnes promotionnelles et de création de trafic Canaux les plus utilisés pour des opérations push. Actions de COMMUNICATION PROMOTIONNELLE 3,2 canaux utilisés en moyenne Opérations de CRÉATION DE TRAFIC (on/offline) 2,7 canaux utilisés en moyenne L ing 88% L ing 74% Votre ou vos site(s) Internet 67% Votre ou vos site(s) Internet 58% Le courrier postal 45% Les médias sociaux 35% Les médias sociaux 35% Le courrier postal 33% Les actions CRM en points de vente Le mobile 35% 21% Le mobile Les actions CRM en points de vente 29% 13% Le centre d appel 16% Le centre d appel 10% Q46. Quels sont les canaux que vous utilisez ou mixez le plus souvent dans le cadre Base : 71 annonceurs qui mènent des campagnes multicanales 39

38 Mise en œuvre de campagnes multicanales Le mix ing et courrier pour les clients VIP et l ing pour la relation client Canaux les plus utilisés pour traiter différentes cibles. Traitement particulier des CLIENTS VIP Actions relation CLIENTS (information sur livraison ) 2,3 canaux utilisés en moyenne 2,3 canaux utilisés en moyenne L ing 61% L ing 71% Le courrier postal 49% Le centre d appel 33% Le centre d appel 39% Le mobile 30% Les actions CRM en points de vente 17% Votre ou vos site(s) Internet 21% Votre ou vos site(s) Internet 13% Le courrier postal 20% Le mobile 11% Les actions CRM en points de vente 16% Les médias sociaux 1% Les médias sociaux 9% Q46. Quels sont les canaux que vous utilisez ou mixez le plus souvent dans le cadre Base : 71 annonceurs qui mènent des campagnes multicanales 40

39 Mise en œuvre de campagnes multicanales Pas de mix, essentiellement l ing pour les clients abandonnistes Canaux les plus utilisés pour traiter différentes cibles (2/2). Relances de CLIENTS ABANDONNISTES 1,8 canaux utilisés en moyenne L ing 68% Le centre d appel 38% Le courrier postal Le mobile Les actions CRM en points de vente Votre ou vos site(s) Internet Les médias sociaux 16% 12% 9% 8% 3% Q46. Quels sont les canaux que vous utilisez ou mixez le plus souvent dans le cadre Base : 71 annonceurs qui mènent des campagnes multicanales 41

40 D Mesure du retour sur investissement OBSERVATOIRE DU MARKETING CLIENT 42

41 Mesure du retour sur investissement Une majorité capable d évaluer le ROI de ses actions CRM Mise en place d un système de mesure de ROI de la stratégie CRM Oui systématiquement sur chaque canal Oui partiellement, sur certains canaux Non 21% 52% 24% 49% 73% des annonceurs peuvent mesurer le ROI de tous ou certains des canaux CRM qu ils utilisent. 27% 27% Aucune évolution significative entre 2013 et 2014 Q32. Est-ce que votre entreprise a mis en place un système de mesure ou d indicateur de ROI de sa stratégie CRM? Base : 117 responsables des questions CRM dans leur entreprise 43

42 Mesure du retour sur investissement mais encore des difficultés pour systématiser la mesure du ROI 76% des annonceurs déclarent manquer d outils permettant de mesurer le ROI sur une partie ou sur la totalité des canaux CRM qu ils utilisent. Manque d indicateurs sur les canaux suivants Les annonceurs déclarent manquer d indicateurs sur 1,8 canal sur 7 en moyenne ing 25% 32% Mobile 18% 21% Médias sociaux 33% 19% Site Internet 23% 21% Canaux digitaux 64% Courrier postal 21% 26% Point de vente 15% 15% Centre d appel 8% 12% Canaux traditionnels 46% Q33. Pour quels canaux CRM votre entreprise ne dispose-t-elle pas de mesures ou d indicateurs de ROI suffisants? Base : 88 entreprises qui n ont pas d indicateurs KPI systématiquement sur tous leurs canaux CRM Evolution significative entre 2013 et

43 Mesure du retour sur investissement La majorité des annonceurs ne mesure que partiellement l efficacité de ses campagnes CRM multicanales Parmi les 61% d annonceurs qui mènent des campagnes CRM multicanales Mesure et analyse des campagnes multicanales 19% des annonceurs ont mis en place des solutions permettant de mesurer l efficacité des campagnes CRM multicanales sur l ensemble des canaux. 9% ne mesurent pas ou rarement, l efficacité de leurs campagnes CRM multicanales. 72% savent mesurer l efficacité de leurs campagnes CRM sur une partie des canaux mais pas sur l intégralité. Q48. Aujourd hui, savez-vous mesurer l efficacité de vos campagnes CRM multicanales? Base : 71 annonceurs qui mènent des campagnes CRM multicanales 45

44 E Responsables CRM et big data OBSERVATOIRE DU MARKETING CLIENT 46

45 Le big data Moins du tiers des annonceurs savent définir le big data Niveau de connaissance du concept big data 32% 29% 23% Ne savent pas définir le big data Connaissent les grandes lignes du concept du big data Connaissent plutôt bien le concept du big data Détails expliqués page suivante Le total n égalise pas 100% ; les autres interviewés apportent des réponses insuffisamment précises pour être classées. Q41. Que connaissez-vous du Big Data? Comment définissez-vous le sujet avec vos propres mots? Base : 117 responsables des questions CRM dans leur entreprise 47

46 19% le décrivent comme l agrégation de données clients internes ET externes (issues du web). Le big data Les annonceurs parlent d agrégation de données et de prédiction «C'est l'agrégation des informations collectées au travers des différents canaux de contact incluant les réseaux sociaux, l'empreinte digitale, les comportements d'achat» «Nouvelle approche qui permet d'exploiter des sources de données variées (données structurées et non structurées). Données first et third party» «C'est une consolidation de toutes les données d'un individu - peu importe les canaux d'où viennent ces informations. Ces données viennent surtout du web qui récupère le plus d'infos» «Croiser les données pour les valoriser en temps réel. Conséquence : optimiser la relation client, performer l'efficacité commerciale, renforcer la fidélisation, mieux gérer les coûts» «Pouvoir collecter et analyser des volumes importants de données non structurées (navigation web...) pour améliorer la connaissance clients et la personnalisation des campagnes» 4% en parlent sous l angle des bénéfices : capacité à construire des scenarii prédictifs. «Stockage et analyse des données pour prévoir et identifier les changements» «Prédiction, rechercher l'info utile, statisticiens / mathématiciens» «Intérêt sur modélisations (segmentation comportementale par exemple mais pas seulement) et scoring prédictifs (optimisations ciblages, cycle de vie pdt, pricing, promotions, ) «Mélange des données issues de plusieurs sources d'où la complexité du sujet. L'enjeu est de définir des algorithmes et des process pour ne tirer des indicateurs pertinents» Q41. Que connaissez-vous du Big Data? Comment définissez-vous le sujet avec vos propres mots? Base : 117 responsables des questions CRM dans leur entreprise 48

47 Le big data Pourtant, la majorité devine un lien pertinent entre le big data et le CRM Même si seuls 23% des annonceurs savent définir ce qu est le big data... 84% reconnaissent un lien entre CRM et big data. Bénéfices perçus du lien entre CRM et big data Oui, un lien à court Oui, terme à court terme 46% 56% anticipent la possibilité d optimiser les actions marketing & communication. Pour 45%, des actions marketing et communication optimisées / personnalisées, Oui, un lien à moyenlong à terme moyen-long Oui, terme Pour 31%, une meilleure connaissance clients, Pour 3%, des actions de marketing prédictif. Vous Ne sait n'en pas savez rien 38% Avec Pdv: 47% (vs 24%) 28% parlent de meilleur ROI, de segmentation facilitée, d accroître le champ exploratoire CRM, 15% 24% ne savent pas. Q42. Voyez-vous un lien direct entre le Big data et le CRM? Base : 117 responsables des questions CRM dans leur entreprise Q43. Quel lien voyez-vous entre Big Data et CRM? Quels usages et quels bénéfices en attendez-vous à moyen ou long terme? Base : 98 individus qui voient un lien entre big data et CRM 49

48 Le big data Bénéfices perçus ; optimisation des actions marketing & comm. Bénéfices perçus du lien entre CRM et big data 56% savent que ce lien permettra une optimisation des actions marketing & comm. «Une meilleure connaissance pour optimiser et renforcer la marque» «En connaissant mieux les habitudes de consommation des clients, on peut leur proposer la bonne offre au bon moment et ainsi accroître le ROI» «Meilleure connaissance des prospects et des clients ; notamment toute la partie à laquelle on n'accède pas avec des moyens classiques. Optimisation des investissements marketing & communication» «L'information qualifiée sur les clients permet de connaitre le client, d'améliorer donc notre relation avec lui et est donc intrinsèquement lié au CRM» «Améliorer la connaissance client grâce aux données issues du big data ; des traitements plus sophistiqués ; une meilleure réactivité» «Une meilleure connaissance client, en dehors du champ transactionnel. Une façon d'évaluer l'engagement du client. Un axe clé pour renforcer la personnalisation des messages et l'efficacité des campagnes» «Optimisation de la connaissance. Amélioration des actions marketing» «Capacité à analyser et segmenter au plus fin nos clients et nos offres. Analyse prédictive pour mieux cibler nos opérations» Q43. Quel lien voyez-vous entre Big Data et CRM? Quels usages et quels bénéfices en attendez-vous à moyen ou long terme? Base : 75 individus qui voient un lien entre big data et CRM 50

Baromètre 2011 de l'e-marketing

Baromètre 2011 de l'e-marketing Baromètre 2011 de l'e-marketing Présentation du 30 mars 2011 MD Expo / UDA Baromètre de l e-marketing 2011 page 1 Sommaire 1. Méthodologie et structure de l échantillon 2. Résultats L acculturation des

Plus en détail

Les enjeux du marketing mobile pour les entreprises

Les enjeux du marketing mobile pour les entreprises Les enjeux du marketing mobile pour les entreprises Présentation de l'étude Azetone - Harris Interactive 26 septembre 2014 Agenda Les enjeux du marketing mobile pour les entreprises les priorités & répartitions

Plus en détail

CONNAISSANCE CLIENT & CROSS CANAL

CONNAISSANCE CLIENT & CROSS CANAL CONNAISSANCE CLIENT & CROSS CANAL INTERVENANTS : Elise Albenque Marketing et Partenariats Médias - Direction de l'information et de la Communication Château de Versailles Marion Bajeux Responsable Marketing

Plus en détail

ballester~consulting Etude MD Expo 2007 L'utilisation du marketing direct multicanal État des lieux et tendances

ballester~consulting Etude MD Expo 2007 L'utilisation du marketing direct multicanal État des lieux et tendances ballester~consulting Etude MD Expo 2007 L'utilisation du marketing direct multicanal État des lieux et tendances Sommaire I. Méthodologie/ échantillon II. La place du marketing direct dans l entreprise

Plus en détail

Le NOUVEAU PROGRAMME de BDD juxtaposée multicanal

Le NOUVEAU PROGRAMME de BDD juxtaposée multicanal Le NOUVEAU PROGRAMME de BDD juxtaposée multicanal Agenda 1. Le Big Data et les enjeux du marché 2. La réponse de Mediapost Communication 3. Comment ça marche? 4. Planning de lancement des offres 5. Conclusion

Plus en détail

Les grands enjeux B2B du marketing mobile. Etude quantitative Vague 2 édition 2015

Les grands enjeux B2B du marketing mobile. Etude quantitative Vague 2 édition 2015 Les grands enjeux B2B du marketing mobile Etude quantitative Vague 2 édition 2015 Les grands enjeux B2B du marketing mobile 2015 1 2 3 Objectifs de l étude Investissements et actions Objectifs et défis

Plus en détail

Les grands enjeux du marketing mobile pour les entreprises. Etude Azetone et Harris Interactive Juin 2014

Les grands enjeux du marketing mobile pour les entreprises. Etude Azetone et Harris Interactive Juin 2014 Les grands enjeux du marketing mobile pour les entreprises Etude Azetone et Harris Interactive Juin 2014 1. Objectifs et dispositif 2. Principaux enseignements 2013 Harris Interactive Inc. All rights reserved.

Plus en détail

BANQUE & DIGITAL : Comportement des consommateurs, enjeux et opportunités

BANQUE & DIGITAL : Comportement des consommateurs, enjeux et opportunités ACTIVIS - 1 BANQUE & DIGITAL : Comportement des consommateurs, enjeux et opportunités SOMMAIRE PARTIE 1 : UNE NOUVELLE RELATION À L ARGENT ET À SA BANQUE PARTIE 2 : ENJEUX ET LEVIERS DIGITAUX ET CROSS

Plus en détail

Digital Trends Morocco 2015. Moroccan Digital Summit 2014 #MDSGAM - Décembre 2014

Digital Trends Morocco 2015. Moroccan Digital Summit 2014 #MDSGAM - Décembre 2014 Moroccan Digital Summit 2014 #MDSGAM - Décembre 2014 Sommaire 04 Objectifs de la démarche 07 Méthodologie 05 Parties prenantes 09 Résultats de l étude 06 Objectifs de l étude 37 Conclusion 02 Contexte

Plus en détail

Les grands enjeux B2B du marketing mobile. Etude quantitative Vague 2 édition 2015

Les grands enjeux B2B du marketing mobile. Etude quantitative Vague 2 édition 2015 Les grands enjeux B2B du marketing mobile Etude quantitative Vague 2 édition 2015 Les grands enjeux B2B du marketing mobile 2015 1 2 3 Objectifs de l étude Investissements et actions Objectifs et défis

Plus en détail

Programme de formations Webmarketing & Réseaux sociaux

Programme de formations Webmarketing & Réseaux sociaux Programme de formations Webmarketing & Réseaux sociaux La Team Web Organisme de formation enregistré sous le numéro 91 34 08306 34 La Team Web SAS au capital de 10 000 8 rue de la Mairie / 34120 Lézignan

Plus en détail

Toutefois, elles éprouvent de réelles difficultés à mettre en place. les résultats ne sont pas mesurés systématiquement.

Toutefois, elles éprouvent de réelles difficultés à mettre en place. les résultats ne sont pas mesurés systématiquement. Les entreprises sont conscientes de l intérêt du canal web pour leurs campagnes marketing. Elles l utilisent pour différents types d opérations et prévoient de poursuivre leurs investissements sur le marketing

Plus en détail

AGENCE COMMERCIALE ENTREPRISES AQUITAINE NORD

AGENCE COMMERCIALE ENTREPRISES AQUITAINE NORD AGENCE COMMERCIALE ENTREPRISES AQUITAINE NORD CHIFFRES CLÉS D3C AQUITAINE NORD NOTRE MARCHE NOS CHIFFRES CLES: CA : 65 M avec 1300 clients Effectifs : 14 commerciaux et 5 experts marchés Logistique & International

Plus en détail

Formation Marketing et communication web

Formation Marketing et communication web Formation Marketing et communication web Le but de cette formation est de connaître les différents outils qui permettent d'être visible sur internet. Sont abordés: les bases du référencement, les liens

Plus en détail

BEE Agency est une AGENCE DE CONSEIL et de COMMUNICATION spécialisée dans les SOLUTIONS DIGITALES, le Web-Marketing et le développement durable.

BEE Agency est une AGENCE DE CONSEIL et de COMMUNICATION spécialisée dans les SOLUTIONS DIGITALES, le Web-Marketing et le développement durable. EN UN CLIN D OEIL BEE Agency est une AGENCE DE CONSEIL et de COMMUNICATION spécialisée dans les SOLUTIONS DIGITALES, le Web-Marketing et le développement durable. Elle est organisée en 3 pôles : SM@RT,

Plus en détail

Le marketing suisse à l'heure du Big Data. 19 Février 2015

Le marketing suisse à l'heure du Big Data. 19 Février 2015 Le marketing suisse à l'heure du Big Data 19 Février 2015 AGENDA 1.Eco système : Gamned! / 1.618 2.Etude «Big Data et Marketing en Suisse romande» 3. Data Digital 4.La connexion des mondes : CRM + digital

Plus en détail

Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur

Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur Better connections. Better results. Livre Blanc Acxiom Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur

Plus en détail

LE DISPLAY RÉVOLUTION. De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée. Janvier 2012 LIVRE BLANC ACXIOM.

LE DISPLAY RÉVOLUTION. De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée. Janvier 2012 LIVRE BLANC ACXIOM. LIVRE BLANC ACXIOM LE DISPLAY EN PLEINE RÉVOLUTION De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée Janvier 2012 Frédéric GRELIER Directeur Europe développement produits Acxiom

Plus en détail

CULTIVATEUR DE DONNÉES 4.0 FAITES FRUCTIFIER VOS DONNÉES, RÉCOLTEZ DU ROI. DU BIG DATA AU SMART DATA

CULTIVATEUR DE DONNÉES 4.0 FAITES FRUCTIFIER VOS DONNÉES, RÉCOLTEZ DU ROI. DU BIG DATA AU SMART DATA CULTIVATEUR DE DONNÉES 4.0 FAITES FRUCTIFIER VOS DONNÉES, RÉCOLTEZ DU ROI. DU BIG DATA AU SMART DATA CULTIVER SON CAPITAL CLIENTS, RECRUTER, FIDÉLISER ET RÉCOLTER DU ROI! La société Base Plus cultive depuis

Plus en détail

Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011

Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011 Présentation Presse Collectif des Plateformes d Affiliation #CPA_Affiliation Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011 Qui sommes-nous? Le CPA regroupe les 7 principaux acteurs du marché : Représentant

Plus en détail

LIVRE BLANC. Smart data, scoring et CRM automatisé : Comment acquérir, qualifier et convertir ses prospects en clients

LIVRE BLANC. Smart data, scoring et CRM automatisé : Comment acquérir, qualifier et convertir ses prospects en clients messaging LIVRE BLANC Smart data, scoring et CRM automatisé : Comment acquérir, qualifier et convertir ses prospects en clients SOMMAIRE Smart data, scoring et CRM automatisé : Comment acquérir, qualifier

Plus en détail

Experian Marketing Services. S appuie sur l analyse des données pour engager les consommateurs où qu ils soient CONNECTER. ENGAGER. INTERAGIR.

Experian Marketing Services. S appuie sur l analyse des données pour engager les consommateurs où qu ils soient CONNECTER. ENGAGER. INTERAGIR. Experian Marketing Services S appuie sur l analyse des données pour engager les consommateurs où qu ils soient CONNECTER. ENGAGER. INTERAGIR. Experian Marketing Services Attirer et fidéliser les clients

Plus en détail

DEESECO E-Commerce Plan de cours et programmation indicatifs des séances

DEESECO E-Commerce Plan de cours et programmation indicatifs des séances DEESECO E-Commerce Plan de cours et programmation indicatifs des séances 2013 FEDUCA SA DEESCOM Communication Plan de cours et programmation indicatifs de séances Table des matières A Contexte du métier

Plus en détail

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles?

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? Livre Blanc Cabestan Des sources de données disparates Il existe autant d'approches pour reconnaître un

Plus en détail

Comment faire cohabiter et optimiser le Print et le Digital dans votre stratégie multicanal?

Comment faire cohabiter et optimiser le Print et le Digital dans votre stratégie multicanal? cycle BtoB Mardi 18 octobre 2011 de 15h30 à 16h15 Comment faire cohabiter et optimiser le Print et le Digital dans votre stratégie multicanal? Nos centres de distribution européens 14 pays 1300 Collaborateurs

Plus en détail

LA TRIBUNE. Atelier BNP Paribas. 23 novembre 2011

LA TRIBUNE. Atelier BNP Paribas. 23 novembre 2011 LA TRIBUNE Atelier BNP Paribas 23 novembre 2011 La relation client peut-elle intégrer le client "roi" du Web 2.0? Quelques chiffres 12 % des acheteurs en ligne ont déjà réalisé un acte d achat via leur

Plus en détail

Etude Email Marketing Attitude BtoC - 2015

Etude Email Marketing Attitude BtoC - 2015 Etude Email Marketing Attitude BtoC - 2015 SOMMAIRE I. L étude en quelques mots II. Méthodologie & Profil des répondants III. Faits marquants IV. Personas V. Conclusion I. L étude EMA BtoC en quelques

Plus en détail

Best Practice fidélisation :

Best Practice fidélisation : Best Practice fidélisation : scoring, trigger, segmentation, recommandation Bruno Florence PIGNONSURMAIL / Eric de Bellefroid - SELLIGENT Les meilleures pratiques en fidélisation Eric de Bellefroid Senior

Plus en détail

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 Le CRM (GRC) est la clef de votre succès Les Principes généraux de la Gestion de la Relation Clients Confidentiel

Plus en détail

Comment capitaliser sur votre audience pour activer intelligemment vos plans médias et marketing?

Comment capitaliser sur votre audience pour activer intelligemment vos plans médias et marketing? Comment capitaliser sur votre audience pour activer intelligemment vos plans médias et marketing? AUTEURS : Daniel BRETON, Directeur Général DATE : 05/06/2015 DATA MANAGEMENT & CRM MULTICANAL QUI SOMMES

Plus en détail

Diginnove, Agence Conseil E-commerce, vous accompagne dans votre apprentissage du Marketing Digital

Diginnove, Agence Conseil E-commerce, vous accompagne dans votre apprentissage du Marketing Digital Diginnove, Agence Conseil E-commerce, vous accompagne dans votre apprentissage du Marketing Digital Des formations personnalisées sur-mesure pour appréhender facilement le Marketing Digital, développer

Plus en détail

Les Best Practices du Marketing Comportemental en Temps Réel

Les Best Practices du Marketing Comportemental en Temps Réel REAL-TIME MARKETING Les Best Practices du Marketing Comportemental en Temps Réel Comment booster rapidement vos taux de conversion? Adrien de Turckheim, Sebastien Etter, BEAMPULSE 16 05 2013 Benoît Liebenguth,

Plus en détail

Les TIC «gisements d efficacité» pour les PME-PMI

Les TIC «gisements d efficacité» pour les PME-PMI 07 octobre 2008 Les TIC «gisements d efficacité» pour les PME-PMI 2.0 Place de marché clients ecommerce Internet intranet esourcing extranet MARCHÉ nouveaux métiers PROSPECTS mobilité nouvelle économie

Plus en détail

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant :

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant : Chap 3 : La connaissance du client I. Les fondements de la connaissance du client A. D une société de consommation à une société de consommateurs Depuis les années 1980, les mutations sociales ont eu d

Plus en détail

Mesurer son ROI Partie 2

Mesurer son ROI Partie 2 Mesurer son ROI Partie 2 Optimisation et Fidélisation Emmanuelle DAHAN - Trafic Manager Oxatis Denis FAGES - Directeur du site www.chacunsoncafe.fr Journées Oxygène 13 et 14 mai 2011 Sommaire Rappel des

Plus en détail

La Renaissance de L emailing à la Performance

La Renaissance de L emailing à la Performance La Renaissance de L emailing à la Performance Eviter l essouflement en revenant aux bonnes pratiques marketing Par Mario Roche, Sales Manager Acxiom France Better connections. Better results. Livre Blanc

Plus en détail

Les compétences clés en 2015 La révolution du Big Data souffle sur les métiers du commerce et du marketing

Les compétences clés en 2015 La révolution du Big Data souffle sur les métiers du commerce et du marketing Communiqué de presse Les compétences clés en 2015 La révolution du Big Data souffle sur les métiers du commerce et du marketing Paris, le 7 avril 2015 A la recherche de leviers permettant de soutenir le

Plus en détail

QUEL EST LE JOUR D ENVOI LE PLUS PERFORMANT EN EMAIL MARKETING EN BtoC?

QUEL EST LE JOUR D ENVOI LE PLUS PERFORMANT EN EMAIL MARKETING EN BtoC? QUEL EST LE JOUR D ENVOI LE PLUS PERFORMANT EN EMAIL MARKETING EN BtoC? Evolution des principaux indicateurs par secteur d activité 1 ère édition V1.0 - Septembre 2008 Cabestan 4-6 rue Gambetta 93583 Saint-Ouen

Plus en détail

Les Data Management Platforms (DMP)

Les Data Management Platforms (DMP) (DMP) Un outil marketing précieux pour les annonceurs Par Vihan Sharma, European Data Products Director Acxiom France Better Connections. Better Results. Parole d expert Acxiom Les Data Management Platforms

Plus en détail

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23 Introduction......................................................................... 1 1. Définition........................................................................ 2 1.1 Le CRM comme processus

Plus en détail

Lundi de l Economie l Mardi 19 novembre. Foix. CCI Ariège

Lundi de l Economie l Mardi 19 novembre. Foix. CCI Ariège Lundi de l Economie l Numérique Mardi 19 novembre Les médias m sociaux Foix CCI Ariège Un réseau = une stratégie Se lancer dans une stratégie de médias sociaux ne se résume pas à ouvrir un compte Twitter

Plus en détail

Économie et réseaux sociaux

Économie et réseaux sociaux Économie et réseaux sociaux Forum financier belge Louvain-la-Neuve 23/10/2012 Économie et réseaux sociaux Olivier de Wasseige @defimedia.be Plus de 7 internautes sur 10 sont membres d au moins un réseau

Plus en détail

Comment lancer son activité sur le Web? Sébastien MAHÉ et Audrey JUIN, Agence Ria Studio

Comment lancer son activité sur le Web? Sébastien MAHÉ et Audrey JUIN, Agence Ria Studio Comment lancer son activité sur le Web? Sébastien MAHÉ et Audrey JUIN, Agence Ria Studio Comment lancer son activité sur le Web? Intervenants : Sébastien MAHÉ et Audrey JUIN Agence RiaStudio www.riastudio.fr

Plus en détail

Formation e-commerce : Webmarketing

Formation e-commerce : Webmarketing Page 1 sur 6 28 bd Poissonnière 75009 Paris T. +33 (0) 1 45 63 19 89 contact@ecommerce-academy.fr http://www.ecommerce-academy.fr/ Formation e-commerce : Webmarketing Votre boutique e-commerce est lancée

Plus en détail

LE COMMERCE CONNECTÉ SHOW

LE COMMERCE CONNECTÉ SHOW 1 ER COMMERCE CONNECTÉ SHOW Salon Dock Pullman - Paris 27 & 28 octobre 2015 LE COMMERCE CONNECTÉ SHOW «There is no Business like Retail Connected Business» Un salon d échange, concentré d expertise et

Plus en détail

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr.

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. Document mis à disposition par : www.marketing-etudiant.fr Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos sources

Plus en détail

Livre Blanc Virtua 2012

Livre Blanc Virtua 2012 Livre Blanc Virtua 2012 LES SECRETS D UNE CAMPAGNE DIGITALE DE NOËL RÉUSSIE Suivez-nous sur Twitter Virtua 021 544 28 00 info@virtua.ch Stratégies et créations digitales 2 Table des matières Préparez votre

Plus en détail

Dossier de Presse. 10 Octobre 2013

Dossier de Presse. 10 Octobre 2013 Dossier de Presse 10 Octobre 2013 Contacts : Anne-Sophie DUPIRE - Responsable Communication Lucie PORREAUX - Chargée des Relations Presse Tel : 0 328 328 000 - anne-sophie.dupire@sarbacane.com Tel : 0

Plus en détail

La vision des annonceurs sur la stratégie digitale et le marché des agences de communication

La vision des annonceurs sur la stratégie digitale et le marché des agences de communication La vision des annonceurs sur la stratégie digitale et le marché des agences de communication MÉTHODOLOGIE La partie de l'image avec l'id de relation rid11 n'a pas été trouvé dans le fichier. Phase qualitative

Plus en détail

L affiliation dans Le mix digital

L affiliation dans Le mix digital L affiliation dans Le mix digital Les évolutions attendues pour L affiliation 1. Le rôle d une agence média 2. Les enjeux globaux pour le digital 3. Le mobile et L affiliation 4. Le pilotage à la performance

Plus en détail

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?»

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» «COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» Sommaire 1. Introduction : les clients, les Médias et la Publicité 2. Construire une Stratégie de Communication

Plus en détail

Offre IDALYS. Le conseil couvrant tous les aspects métiers du commerce digital. Mai 2013

Offre IDALYS. Le conseil couvrant tous les aspects métiers du commerce digital. Mai 2013 Offre IDALYS Le conseil couvrant tous les aspects métiers du commerce digital Focus sur : 1. Équilibre entre CA et Fraude 2. Étude d opportunité e-wallets Mai 2013 IDALYS - Sommaire 1 Présentation d IDALYS

Plus en détail

Fact sheet agence2012

Fact sheet agence2012 Fact sheet agence2012 Chez, nous imaginons chaque jour des dispositifs marketing créatifs, originaux et participatifs pour l acquisition, la qualification et l animation de vos communautés Acquisition

Plus en détail

Baromètre du Digital Marketing 2014. 16 Septembre 2014

Baromètre du Digital Marketing 2014. 16 Septembre 2014 Baromètre du Digital Marketing 2014 16 Septembre 2014 Bienvenue Laurent Duroux Partner Sales Manager France Marketing Cloud 1. Table Ronde : le baromètre commenté par nos invités 2. Tirage au sort et remise

Plus en détail

LES BONNES PRATIQUES DU MARKETING RELATIONNEL

LES BONNES PRATIQUES DU MARKETING RELATIONNEL LES BONNES PRATIQUES DU MARKETING RELATIONNEL marketing opérationnel et relation client Marketing Promotionnel Marketing Relationnel Marketing Services SOMMAIRE CONTEXTE 1 Big data : les sources de données

Plus en détail

1 er OCTOBRE 2015 Hôtel des Arts & Métiers 9 Bis Avenue d Iéna 75016 Paris

1 er OCTOBRE 2015 Hôtel des Arts & Métiers 9 Bis Avenue d Iéna 75016 Paris SALON PROFESSIONNEL DES INNOVATIONS BANCAIRES www.banqueetinnovation.com 1 er OCTOBRE 2015 Hôtel des Arts & Métiers 9 Bis Avenue d Iéna 75016 Paris DOSSIER EXPOSANT www.banqueetinnovation.com NEWSCO EVENTS

Plus en détail

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement»

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» JOURNEE 1 : LA DEMARCHE MARKETING JOURNEE 2 : FOCUS «SITE WEB», «FACEBOOK», «E-REPUTATION»

Plus en détail

Observatoire e-commerce GERS. 2 ème Édition. Février 2014

Observatoire e-commerce GERS. 2 ème Édition. Février 2014 Observatoire e-commerce GERS 2 ème Édition Février 2014 Population Population: Entreprises implantées dans le Gers ayant un site de vente(*) en ligne BtoC en 2012 et active en 2013 Population 2013: 109

Plus en détail

Du Web to Store au Digital in Store

Du Web to Store au Digital in Store Livre blanc Du Web to Store au Digital in Store Quand votre audience online se transforme en acheteurs offline www.kontestapp.com Introduction Le commerce digital et le commerce traditionnel évoluent de

Plus en détail

Université d été du GFII Montpellier 11 septembre 2014. Ana Athayde. PDG Spotter. Rejoignez Spotter sur:

Université d été du GFII Montpellier 11 septembre 2014. Ana Athayde. PDG Spotter. Rejoignez Spotter sur: Expérience Client Comment exploiter la richesse des réseaux sociaux combinée aux canaux traditionnels pour obtenir des insights globaux sur vos clients Université d été du GFII Montpellier 11 septembre

Plus en détail

Sommaire. Présentation de l étude... 3. Les services de Click to Chat... 5. Ils partagent leurs retours d expérience... 16

Sommaire. Présentation de l étude... 3. Les services de Click to Chat... 5. Ils partagent leurs retours d expérience... 16 Sommaire Présentation de l étude... 3 Objectifs et méthodologie... 3 Les services de Click to Chat... 5 Les canaux de contact... 6 Projets Click to Chat - objectifs et déploiement... 7 L expérience client

Plus en détail

Livre blanc. CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise?

Livre blanc. CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise? Livre blanc CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise? Longtemps considéré comme un outil de luxe exclusivement réservé aux grands groupes, le CRM a su démontrer au fil du temps, que son efficacité

Plus en détail

L e-mailing FORUM TELECOM SPI+ 10/06/2004

L e-mailing FORUM TELECOM SPI+ 10/06/2004 L e-mailing FORUM TELECOM SPI+ 10/06/2004 Martine JANSSENS ICHEC ebusiness Bld Brand Whitlock, 2 B-1150 Brussels martine.janssens@ichec.be www.ichec-ebiz.be Martine JANSSENS ICHEC Business School 1 ebiz@ichec.be

Plus en détail

LA STRATÉGIE «BIG DATA» DE ROULARTA MEDIA GROUP PREND DE L AMPLEUR GRÂCE À SELLIGENT TARGET

LA STRATÉGIE «BIG DATA» DE ROULARTA MEDIA GROUP PREND DE L AMPLEUR GRÂCE À SELLIGENT TARGET LA STRATÉGIE «BIG DATA» DE ROULARTA MEDIA GROUP PREND DE L AMPLEUR GRÂCE À SELLIGENT TARGET Le groupe, véritable machine à idées des médias, tire parti de l analyse comportementale pour optimiser son marketing

Plus en détail

FICHE SYNTHÉTIQUE BALmétrie (vague 2012)

FICHE SYNTHÉTIQUE BALmétrie (vague 2012) FICHE SYNTHÉTIQUE BALmétrie (vague 2012) 1 CATÉGORIE : ETUDE D AUDIENCE BALmétrie : LA MESURE D AUDIENCE DU MEDIA COURRIER 1. Introduction Création, en 2011, d un GIE qui réunit les principales parties

Plus en détail

Taille d entreprise Moins de 50 salariés 0% De 50 à 250 salariés 40% De 251 à 5 000 salariés 40% Plus de 5 000 salariés 20%

Taille d entreprise Moins de 50 salariés 0% De 50 à 250 salariés 40% De 251 à 5 000 salariés 40% Plus de 5 000 salariés 20% Baromètre mené en juin 2014 auprès de 1 000 salariés d entreprises et 300 dirigeants/managers impliqués dans le pilotage des réseaux sociaux et du digital pour leurs entreprises de plus de 50 salariés.

Plus en détail

Les clés du succès en e commerce

Les clés du succès en e commerce E COMMERCE Sommaire Le fil conducteur de notre approche Les clés du succès Générer du chiffre d affaires Les caractéristiques d un projet e-commerce L approche multicanal Les données connues et celles

Plus en détail

Gestion et animation de sites web. Synthèse

Gestion et animation de sites web. Synthèse A l usage exclusif des sociétés interrogées en ligne dans le cadre de l étude Gestion et animation de sites web Les métiers, les budgets, les projets L étude de référence Effectifs Budgets Chantiers et

Plus en détail

La GRC ou comment mettre le client au coeur de l entreprise

La GRC ou comment mettre le client au coeur de l entreprise composantes Relation de la Relation relation 4 Les outils 4 Les 4-1 outils Les de bases la GRC de 4-1 données Les bases de données 4-2 Les logiciels et 5 Les de freins la GRC au La GRC ou comment mettre

Plus en détail

Customer Experience Management Comment les transports publics lausannois se sont réinventés sur le digital via un programme de fidélité omnicanal

Customer Experience Management Comment les transports publics lausannois se sont réinventés sur le digital via un programme de fidélité omnicanal Customer Experience Management Comment les transports publics lausannois se sont réinventés sur le digital via un programme de fidélité omnicanal #ECOM15 - #SITB15 - #SMARC15 - @VIRTUA_GFX PRÉSENTATION

Plus en détail

Qui sommes nous? Que proposons nous? +44 (0) 20 3005 3433 anne-constance.gras@markcomedia.com www.codespromotion.fr

Qui sommes nous? Que proposons nous? +44 (0) 20 3005 3433 anne-constance.gras@markcomedia.com www.codespromotion.fr Qui sommes nous? Que proposons nous? +44 (0) 20 3005 3433 anne-constance.gras@markcomedia.com www.codespromotion.fr Qui sommes-nous? 1,3 millions de pages vues / mois 300 000 visites uniques / mois + 513

Plus en détail

PrismaData 30/04/2014

PrismaData 30/04/2014 PrismaData 30/04/2014 La Data, un actif unique pour Prisma Media! Abonnés Digital Boutiques Panels Commun autés 2 millions d abonnés 25 millions d adresses e-mail 14 millions d internautes 4 millions de

Plus en détail

Maîtrise e-marketing- UV34

Maîtrise e-marketing- UV34 L E-MAIL MARKETING SOMMAIRE I/ Etat des lieux II/Quels sont les enjeux pour l entreprise? III/ Cas d entreprise Constantin Magali Labarthe Eve Gellé Fabien IV/ Faire ou faire faire sa campagne? Maîtrise

Plus en détail

Illustrations concrètes : cross selling et up-selling. Illustrations concrètes : la relation client - le social et l emailing

Illustrations concrètes : cross selling et up-selling. Illustrations concrètes : la relation client - le social et l emailing Définition et Enjeux du e-merchandising Illustrations concrètes : les interfaces Illustrations concrètes : cross selling et up-selling Illustrations concrètes : la relation client - le social et l emailing

Plus en détail

Le Display En Pleine Révolution

Le Display En Pleine Révolution Le Display En Pleine Révolution De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée Better connections. Better results. Livre Blanc Acxiom Le Display En Pleine Révolution De l achat

Plus en détail

La 1 ère suite marketing web + mobile + social des TPE/PME. Présentation

La 1 ère suite marketing web + mobile + social des TPE/PME. Présentation La 1 ère suite marketing web + mobile + social des TPE/PME Présentation Pourquoi appyourself? La consommation des contenus numériques ne se fait plus uniquement via un site web mais aussi via un mobile,

Plus en détail

Comparaison européenne du social media et de l email Dialogue interactif avec Facebook, Twitter, email & co. (Volet 3 Enquête Décisionnaires

Comparaison européenne du social media et de l email Dialogue interactif avec Facebook, Twitter, email & co. (Volet 3 Enquête Décisionnaires Comparaison européenne du social media et de l email Dialogue interactif avec Facebook, Twitter, email & co. (Volet 3 Enquête Décisionnaires Marketing) Prologue : Contexte et méthodologie Chapitre 1 :

Plus en détail

Responsable Marketing / Communication Digital 2.0

Responsable Marketing / Communication Digital 2.0 Responsable Marketing / Communication Digital 2.0 12 jours soit 84 heures - Cycle certifiant Les objectifs de la formation 1 2 WEBMARKETING S approprier les nouveaux usages du marketing sur le web pour

Plus en détail

BusinessHIGHLIGHT MULTICANALITÉ : L EXPÉRIENCE CLIENT SANS COUTURE EST-ELLE POSSIBLE? Préconiser. n 5122011 .../... SOMMAIRE INTRODUCTION

BusinessHIGHLIGHT MULTICANALITÉ : L EXPÉRIENCE CLIENT SANS COUTURE EST-ELLE POSSIBLE? Préconiser. n 5122011 .../... SOMMAIRE INTRODUCTION BusinessHIGHLIGHT Préconiser MULTICANALITÉ : L EXPÉRIENCE CLIENT SANS COUTURE EST-ELLE POSSIBLE? SOMMAIRE Aborder la connaissance client sous l angle des canaux Maîtriser les outils de communication et

Plus en détail

We make your. Data Smart. Data Smart

We make your. Data Smart. Data Smart We make your We make your Data Smart Data Smart Une société Une société du du groupe Le groupe NP6 SPECIALISTE LEADER SECTEURS EFFECTIFS SaaS Marketing : 50% Data intelligence : 50% 15 sociétés du CAC

Plus en détail

Avis d expert. Réussir son Site E-Commerce

Avis d expert. Réussir son Site E-Commerce Avis d expert Réussir son Site E-Commerce Réussir son Site E-Commerce Un projet de site E-Commerce revêt une complexité croissante, que ce soit pour créer un nouveau site ou faire évoluer un site existant.

Plus en détail

Notre objectif est de vous communiquer les meilleures solutions pour que vous puissiez

Notre objectif est de vous communiquer les meilleures solutions pour que vous puissiez Toute action marketing a pour objectif nécessairement de vous permettre de maîtriser votre marché, ses contraintes et ses acteurs pour développer une offre, en adéquation parfaite, avec les attentes de

Plus en détail

E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux

E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux Un Pôle de ressources en Drôme Un Pôle de ressources et d'échanges pour :

Plus en détail

LE MULTICANAL. ou comment mettre le dialogue avec vos donateurs au cœur de votre organisation! Atelier animé par David Alonso

LE MULTICANAL. ou comment mettre le dialogue avec vos donateurs au cœur de votre organisation! Atelier animé par David Alonso LE MULTICANAL ou comment mettre le dialogue avec vos donateurs au cœur de votre organisation! Atelier animé par David Alonso Directeur général de Faircom Paris Objectifs de la session Découvrir le multicanal

Plus en détail

Les clés d un bon référencement en 2011. Renaud Alquier: gérant et fondateur de l agence interactive LaNouvelle R

Les clés d un bon référencement en 2011. Renaud Alquier: gérant et fondateur de l agence interactive LaNouvelle R Les clés d un bon référencement en 2011 Renaud Alquier: gérant et fondateur de l agence interactive LaNouvelle R Les points de contact sur Internet et l art du multi canal GÉNÉRER DU TRAFIC, DE LA NOTORIÉTÉ,

Plus en détail

tendances du marketing BtoB à adopter sans tarder.

tendances du marketing BtoB à adopter sans tarder. 2015 tendances du marketing BtoB à adopter sans tarder. Pour réussir son année, 7 sujets majeurs à mettre sur votre to-do-list. Les 7 tendances du marketing BtoB à adopter sans tarder. Selon Laurent Ollivier,

Plus en détail

Petit Déjeuner Web Analytics. 14 Juin 2012 - Intercontinental de Paris

Petit Déjeuner Web Analytics. 14 Juin 2012 - Intercontinental de Paris Petit Déjeuner Web Analytics 14 Juin 2012 - Intercontinental de Paris comscore est un Leader mondial dans la mesure du monde digital NASDAQ Clients SCOR Employés 900+ Siège Couverture mondiale Présence

Plus en détail

PARTIE 1 LA CONNAISSANCE DU MARCHÉ ET DU CYBER CONSOMMATEUR

PARTIE 1 LA CONNAISSANCE DU MARCHÉ ET DU CYBER CONSOMMATEUR AVANT-PROPOS Introduction au e-marketing Section 1 La maturité du commerce en ligne Section 2 Le phénomène web2.0 Section 3 Le plan de l ouvrage PARTIE 1 LA CONNAISSANCE DU MARCHÉ ET DU CYBER CONSOMMATEUR

Plus en détail

LES DONNÉES CLIENTS APPLIQUÉES À LA MOBILITÉ : ENJEUX, ÉVOLUTIONS ET ACTIONS

LES DONNÉES CLIENTS APPLIQUÉES À LA MOBILITÉ : ENJEUX, ÉVOLUTIONS ET ACTIONS LES DONNÉES CLIENTS APPLIQUÉES À LA MOBILITÉ : ENJEUX, ÉVOLUTIONS ET ACTIONS BIG DATA, DIRTY DATA, MULTI DATA : DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE : ARTÉMIS Paris le 4 avril 2013 EFFIA Synergies 20 Bd Poniatowski

Plus en détail

Agence & co m : l agence du blog Webmarketing & co m

Agence & co m : l agence du blog Webmarketing & co m Agence & co m : l agence du blog Webmarketing & co m Top Classement Teads & Golden Blog Award 2013 (catégorie Marketing) + de 100 rédacteurs 250 000 visiteurs uniques/mois 64 000 fans sur Facebook 56 000

Plus en détail

VIENNE LONDRES MUNICH BERLIN ZURICH PARIS HONG KONG PEKIN MOSCOU ISTANBUL

VIENNE LONDRES MUNICH BERLIN ZURICH PARIS HONG KONG PEKIN MOSCOU ISTANBUL Enterprise Email Marketing Solutions & Services IMPLI PERT CATION INE N DÉLIV RABIL CE ITÉ W N E S Guide Pratique de l Emailing 2012 Conseils pratiques sur la meilleure façon de mettre en place des emails

Plus en détail

Recommandation prédictive

Recommandation prédictive Recommandation prédictive La promesse originelle du web : la relation one to one Le futur du web : la recommandation prédictive La data : Le pétrole brut des éditeurs et des marques Mais Au mieux

Plus en détail

MARKETING WEB. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675

MARKETING WEB. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 N N N N N Séminaires Internet Executive Stratégie et Marketing sur Interet : synnthèse et tedances... 3 Stratégie cross-média

Plus en détail

Intégrer le webmarketing à sa stratégie d entreprise

Intégrer le webmarketing à sa stratégie d entreprise # Webmarketing Le mercredi 16 avril 2014 Intégrer le webmarketing à sa stratégie d entreprise # E-marketing # Marketing 2.0 # Net Marketing # Marketing digital # Cyber Marketing Marketing : «Ensemble des

Plus en détail

Générer des leads avec les nouveaux contenus marketing

Générer des leads avec les nouveaux contenus marketing Générer des leads avec les nouveaux contenus marketing Conférence du 20 nov 2010 Agenda Les enjeux du contenu Définir sa stratégie de contenu marketing Les nouveaux canaux de diffusion Retours d expérience

Plus en détail

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement»

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» JOURNEE 1 : LA DEMARCHE MARKETING JOURNEE 2 : SITE WEB ET OPTIMISATION DE SA VISIBILITE WEB

Plus en détail

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente CRM Service Exemples de secteurs concernés Société de commerce et de négoce Société de services informatiques Cabinet de formation Cabinet de recrutement Société de sécurité et de nettoyage Société de

Plus en détail

Alain Sanjaume FAUT-IL CRAINDRE LE CIBLAGE COMPORTEMENTAL? Reach the moving targets.

Alain Sanjaume FAUT-IL CRAINDRE LE CIBLAGE COMPORTEMENTAL? Reach the moving targets. Alain Sanjaume FAUT-IL CRAINDRE LE CIBLAGE COMPORTEMENTAL? 1 Marketing comportemental off-line: la prose de Mr Jourdain Ces techniques marketing sont rentrées dans les mœurs CRM, bases de données client

Plus en détail

Diagnostic CRM en 2 parties. Votre organisation a-t-elle besoin d un CRM? Quels sont vos besoins?

Diagnostic CRM en 2 parties. Votre organisation a-t-elle besoin d un CRM? Quels sont vos besoins? Diagnostic CRM en 2 parties Votre organisation a-t-elle besoin d un CRM? Quels sont vos besoins? Votre organisation a-t-elle besoin d un CRM? Perspective courte durée. L important c est la vente L approche

Plus en détail