Le droit à l image???

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le droit à l image???"

Transcription

1 Le droit à l image??? Dans ma propre philosophie, je peux parler de DROIT sans évoquer les DEVOIRS.. Vous me permettrez donc de vous en entretenir de prime abord avec cependant les nuances suivantes: Le DROIT à l image est associée au patient Les DEVOIRS sont associées au chirurgien.votre «patron» Vous serez porteuses du message.. Dr Jean-Pierre REYNAUD Chef de Pôle de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique Cabinet Branchet 1

2 La qualité des photos Avant de disposer des images des patients: Il faudra recueillir leur consentement: Cela fera l objet de 5 planches et d un échange questions/réponses Il faut exiger une QUALITE de photos exemplaire Cela fera l objet de 12 planches et de conseils Si c est conforme à la pratique de votre Cabinet, transmettez des félicitations Si non : transmettez les conseils Dr Jean-Pierre REYNAUD Chef de Pôle de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique Cabinet Branchet 2

3 LA PHOTO EN CHIRURGIE PLASTIQUE ET ESTHETIQUE PRINCIPES GENERAUX MATERIEL LA PRISE DE PHOTO L ARCHIVAGE: seulement évoqué Orateur suivant Dr Jean-Pierre REYNAUD Chef de Pôle de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique Cabinet Branchet 3

4 Les principes (1) Les photographies sont un élément MAJEUR et INDISPENSABLE de la consultation en chirurgie plastique et esthétique Document de travail Document médico-légal fondamental FAIT PARTIE INTEGRANTE DE L IMAGERIE MEDICALE Et doit être considéré comme tel dans le dossier médical au même titre que d autres imageries (echo, radios, scanner, IRM, etc ) D où l importance de la QUALITE! 4

5 Les principes (2) La «séance» photo est SYSTEMATIQUE A la première consultation (ne pas attendre la veille de l intervention (ou le matin!...) Aux consultations de suivi SURTOUT si complications ou problèmes On ne photographie pas uniquement dans le but de publier, mais POUR LE DOSSIER MEDICAL, et pour se défendre. 5

6 Le matériel (1) Bien évidemment numérique Inutile d avoir une résolution «de pointe» (fichiers trop lourds) 3,5 pixel suffisent si bon matériel Privilégier: La qualité de l electronique La qualité de l optique Organiser un «espace photo» là où se déroulent les Consultations 6

7 Le matériel (2) Les appareils: bonne électronique et bonne optique Les optiques: focale 100 de préference. Pas de téléobjectif Jamais de grand angle Idéal : Un appareil (qui peut être volumineux) pour la consultation Un appareil plus petit «à glisser dans la poche» qui suit partout La qualité des clichés pris par «smartphones» est maintenant excellente 7

8 Le matériel: technique (1) L espace photo Un fond unique pour tous clichés de consultation Préférer fond sombre Se tenir entre 1,50m et 2 m Utiliser ensuite le zoom Réglage spécial macro «fleur» 8

9 Le matériel: technique (2) Le fond. UNI Il faut impérativement éliminer tout «parasite» visuel: Poignées de porte.. Lavabos. Table d examen et accessoires. Tout ce qui peut distraire le regard de celui qui regarde (ou regardera) la photo 9

10 Le matériel: technique (3) Le fond. 10

11 Ce qu il faut éviter Mauvais cadrage Cadrages différents pre op/post op Photos pre-op en salle Présence de pièces vestimentaires Présence d objets permettant une identification: Bijoux Mèches de cheveux. 11

12 Ce qu il faut privilégier Pour chaque site ou zone anatomique: Clichés de face, de profil, 2 trois-quarts Plus des «incidences» spécifiques : Exemple : rhino = tête en hyper-extension type Blondeau.. Etablir un protocole (comme en imagerie radiologique) et l appliquer dans tous les cas 12

13 Le problème des clichés «corps nu» Il peut paraître délicat de demander aux patientes de se dénuder Mais le bon examen clinique Avec prise de mensurations Examen debout, couché..a déjà justifié un déshabillage approprié Bien expliquée, et motivée, il n y a pas d obstacle vrai à cette demande 13

14 A éviter! 14

15 Mauvais cadrage Trop loin Trop prés et téléobjectif A éviter! 15

16 Règles générales : DROIT A L IMAGE Avant toute diffusion publique (ou utilisation) d une photographie : Presse Site internet Télévision Revues Blogs Press-book Tous supports confondus : papier, numérique Le diffuseur (ou utilisateur) doit obtenir l autorisation expresse de la personne concernée La personne concernée peut s opposer à l utilisation de son image 16

17 DROIT A L IMAGE (en pratique 1) 1. Les photos DANS le dossier médical personnel en sont une partie importante et indissociable tant qu elles restent attachés à ce dossier..et donc liées au secret médical Aucun problème 2. Si l on doit utiliser les photos pour un contrôle quelconque ( Contrôle Médical): il vaut mieux en avertir la personne en expliquant que le but est de défendre ses intérêts 3. En justice : l expert DOIT faire signer une autorisation de joindre des photos à son rapport : même raisonnement 17

18 DROIT A L IMAGE (en pratique 2) Lorsque l on désire placer des photos dans «l espace public»: Publications (congrès et revues), Sites personnels, blogs, Press-book et films vidéos pour salle d attente, Il faut faire signer un document d autorisation Sur ce document il faut expressément mentionner : Le but précis (publication scientifique, site internet ) Le support (électronique, papier..) Une description des moyens destinés à limiter au maximum les possibilités d identification Un document trop généraliste peut être contesté! 18

19 CARACTERES D IDENTIFICATION 1. Photos de corps et membres sans face visible A priori peu de problèmes Mais.. On peut avoir affaire à des personnes agressives, donc: Eliminer tout élément vestimentaire (rappel ) Faire retirer (ou cacher) les bijoux «la médaille sur la nuque» Attention aux tatouages! Cas particulier où l utilisation de logiciels photo est licite : outil «gomme» ou «pinceau» 2. La face : Plus délicat.mais il y a des solutions 19

20 A la face L outil classique de la «gommette» sur les yeux est peu efficace pour dépersonnaliser complètement le sujet et peut être très gênant pour les clichés de chirurgie orbitopalpébrale. Idem pour le «flouttage» Il est possible d utiliser l outil «rectangle de sélection» et «couper» des logiciels photo : n utiliser qu un bandeau étage orbito-palpébral Mais il faut au départ une haute résolution pour ne pas avoir d altération après modification 20

21 En Congrès... Les outils destinés à rendre impossible l identification peuvent altérer la qualité pédagogique des clichés Faire préciser expressément qu ils ne seront pas utilisés lors du recueil de l autorisation Eviter la «régionalisation»! 21

22 INTERET CAPITAL ARCHIVAGE Logiciels spéciaux (photos liées au dossier médical) Plus simple et artisanal: photothèque personnelle identifiée Sous Power point Sous Publisher» Le système demande du travail mais permet de bien mémoriser les cas» 22

23 23

24 OUTILS 24

25 Le dossier photographique est au chirurgien plasticien : Ce que l artériographie est au chirurgien vasculaire.. Ce que la radiographie du squelette est au chirurgien orthopédiste. Ce que l échographie est à l obstétricien.. Que penser d un collègue d une de ces spécialités qui opérerait sans imagerie? La photographie numérique est NOTRE outil! 25

Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes.

Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes. La photographie intra buccale : méthode de réalisation. Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes. La photographie numérique est un formidable outil de communication pour nos patients

Plus en détail

Pourquoi un appareil photo numérique?

Pourquoi un appareil photo numérique? Pourquoi un appareil photo numérique? Un appareil photo est dit numérique, car les photos vont être principalement lues sur un ordinateur. L impression sur papier photo reste possible chez le photographe,

Plus en détail

D INFORMATIONS RECONSTRUCTION DU LIGAMENT CROISÉ ANTÉRIEUR EN AMBULATOIRE CAPIO CLINIQUE DE LA SAUVEGARDE. 480 avenue Ben Gourion, 69009 Lyon

D INFORMATIONS RECONSTRUCTION DU LIGAMENT CROISÉ ANTÉRIEUR EN AMBULATOIRE CAPIO CLINIQUE DE LA SAUVEGARDE. 480 avenue Ben Gourion, 69009 Lyon LIVRET D INFORMATIONS CAPIO CLINIQUE DE LA SAUVEGARDE 480 avenue Ben Gourion, 69009 Lyon 04.72.17.26.26 Accès bus : C6, 89, C14, 66, 19 RECONSTRUCTION DU LIGAMENT CROISÉ ANTÉRIEUR EN AMBULATOIRE Accès

Plus en détail

PLATE-FORME COMMUNE UNE SOLUTION LOGICIELLE UNIQUE POUR AMÉLIORER LA PRODUCTIVITÉ. Logiciel DIRECTVIEW V5 pour CR et DR

PLATE-FORME COMMUNE UNE SOLUTION LOGICIELLE UNIQUE POUR AMÉLIORER LA PRODUCTIVITÉ. Logiciel DIRECTVIEW V5 pour CR et DR Logiciel DIRECTVIEW V5 pour CR et DR UNE SOLUTION LOGICIELLE UNIQUE POUR AMÉLIORER LA PRODUCTIVITÉ Vous pouvez faire confiance aux systèmes CR et DR de Carestream pour leur qualité de prise d images. Maintenant

Plus en détail

CAT devant un traumatisme du pied

CAT devant un traumatisme du pied CAT devant un traumatisme du pied Entorse de la cheville du ligament latéral externe (LLE) : Important : Il vaut mieux faire une radio pour rien, que passer à côté d une fracture. Traitement chirurgical

Plus en détail

Classer transformer ses photos

Classer transformer ses photos Classer transformer ses photos GraphicConverter 4-5 Photoshop Elements 2.0 iphoto 4-5 shareware 28 logiciel Adobe "gratuit" MacOSX inclus dans ilife http://www.macvf.com/graphicconverter/info.html Quelques

Plus en détail

cursus d implantologie orale Les clés du succès par le compagnonnage

cursus d implantologie orale Les clés du succès par le compagnonnage cursus d implantologie orale Les clés du succès par le compagnonnage Validé par un certificat - Crédit de 200 points Accrédité par le Conseil National de la Formation Continue en Odontologie Numéro d accréditation

Plus en détail

Ensemble léger de prise de photo sous UV-A Tam Photo Kit n 1 pour appareil photo compact

Ensemble léger de prise de photo sous UV-A Tam Photo Kit n 1 pour appareil photo compact Ensemble léger de prise de photo sous UV-A Tam Photo Kit n 1 pour appareil photo compact Phone +33 (0)130 808 182 - Fax. +33 (0)130 808 199 /15 rue des Frères Lumière - ZI des Ebisoires BP136-78374 PLAISIR

Plus en détail

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTE, SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL. Proposition d assurance Professionnels libéraux

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTE, SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL. Proposition d assurance Professionnels libéraux ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTE, SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL Proposition d assurance Professionnels libéraux Questionnaire de déclaration d activité professionnelle Tous les proposants, quelle

Plus en détail

Les photographies individuelles des élèves «Chacun a droit au respect de sa vie privée.» La circulaire N 2003-091 DU 5-6-2003 parue au Bulletin

Les photographies individuelles des élèves «Chacun a droit au respect de sa vie privée.» La circulaire N 2003-091 DU 5-6-2003 parue au Bulletin Publier des photos d élèves sur l internet Publier des photographies d élèves mineurs sur l internet doit toujours se faire avec l accord des parents. Ce document fait le point sur le sujet et fournit

Plus en détail

RVG 6100/5100. Un standard. Deux solutions.

RVG 6100/5100. Un standard. Deux solutions. RVG 6100/5100 Un standard. Deux solutions. Doublement innovants À la recherche de l excellence Les systèmes de radiologie numérique RVG 5100 et 6100 vous apportent une technologie d'imagerie de pointe.

Plus en détail

Pop-Art façon Roy Liechtenstein

Pop-Art façon Roy Liechtenstein 1 sur 6 22/01/2010 22:35 Pop-Art façon Roy Liechtenstein Ce tutoriel peut paraître loin de la photographie, mais il contient des techniques très utiles, voire indispensables en matière de retouche. 1 -

Plus en détail

Énoncé de la SCO relativement aux valeurs des services non assurés au Canada

Énoncé de la SCO relativement aux valeurs des services non assurés au Canada Énoncé de la SCO relativement aux valeurs des services non assurés au Canada Introduction Un certain nombre de services de santé pour les yeux qu offrent des médecins ne sont pas considérés médicalement

Plus en détail

MODULE D EXERCICE PROFESSIONNEL NOTION MÉDICO-ÉCONOMIQUE DES DE RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE. Dr F Lefèvre (1-2), Pr M Claudon (2)

MODULE D EXERCICE PROFESSIONNEL NOTION MÉDICO-ÉCONOMIQUE DES DE RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE. Dr F Lefèvre (1-2), Pr M Claudon (2) MODULE D EXERCICE PROFESSIONNEL NOTION MÉDICO-ÉCONOMIQUE DES DE RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE Dr F Lefèvre (1-2), Pr M Claudon (2) 1 - SCP Radiolor 2 - CHU de Nancy MODE D EXERCICE DU PRATICIEN Choix

Plus en détail

Chapitre 22 Optimisation pour diffusion à l'écran, pour le web

Chapitre 22 Optimisation pour diffusion à l'écran, pour le web 1 1 9 9 7 7 Optimisation pour diffusion à l'écran, pour le web Diffusion pour le web........................ 31 Les paramètres avant l exportation................. 31 Optimisation pour le web......................

Plus en détail

FICHE METIER. «Opérateur de prises de vue» Opérateur de prises de vue vidéo. Cadreur. Pointeur vidéo APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Opérateur de prises de vue» Opérateur de prises de vue vidéo. Cadreur. Pointeur vidéo APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Opérateur de prises de vue Version 1 «Opérateur de prises de vue» APPELLATION(S) DU METIER Opérateur de prises de vue vidéo Cadreur Pointeur vidéo DEFINITION DU METIER L'opérateur de prises de vue assure

Plus en détail

Quelle place pour e-toile au cabinet du médecin?

Quelle place pour e-toile au cabinet du médecin? ASSOCIATION DES MÉDECINS DU CANTON DE GENÈVE Quelle place pour e-toile au cabinet du médecin? Dr Pierre-Alain Schneider, président AMG Cabinet médical diverses formes cabinet individuel cabinet de groupe

Plus en détail

RÈGLES RELATIVES À L ACCRÉDITATION DE MÉDIA

RÈGLES RELATIVES À L ACCRÉDITATION DE MÉDIA RÈGLES RELATIVES À L ACCRÉDITATION DE MÉDIA Du 3 au 5 juillet 2015 RÈGLES RELATIVES À L ACCRÉDITATION DE MÉDIA CUEILLETTE DES LAISSEZ-PASSER ET DE LA TROUSSE MÉDIA À votre arrivée au Palais des congrès,

Plus en détail

IMPACT PEDAGOGIQUE D UN SITE INTERNET DE SERVICE HOSPITALIER

IMPACT PEDAGOGIQUE D UN SITE INTERNET DE SERVICE HOSPITALIER IMPACT PEDAGOGIQUE D UN SITE INTERNET DE SERVICE HOSPITALIER N.LABONNE - F.GROSPRETRE - A.BLUM Service d Imagerie Guilloz - CHU NANCY www.imagerieguilloz.com JFR 2010 SOMMAIRE - Le site - Historique et

Plus en détail

Préparation d un post (article) pour idweblogs

Préparation d un post (article) pour idweblogs Préparation d un post (article) pour idweblogs 30/09/2013 Préparation des documents... 2 Le texte... 2 Les images... 2 Les vidéos... 3 Transmission des documents à idweblogs... 4 Par mail... 4 Via notre

Plus en détail

Code de vie St-Norbert

Code de vie St-Norbert Code de vie St-Norbert 1. Tenue vestimentaire Je suis propre et je porte des vêtements et accessoires convenables, de bon goût et décents. Pour les journées chaudes, je porte un chandail à manches courtes

Plus en détail

aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé

aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé Champ référentiel 1.2 Chapitre 1, domaine 2 : Juridique Les principes généraux du droit d accès aux données de santé aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de

Plus en détail

L ANALYSE DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES. Le point de vue de l assureur

L ANALYSE DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES. Le point de vue de l assureur 43ÈMES JOURNÉES DE LA SFMP L ANALYSE DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES Le point de vue de l assureur 15 novembre 2013, Monaco Marianne Henry-Blanc, Consultante Pôle services Présentation de notre société

Plus en détail

Clinique de chirurgie esthétique, Tunis. Résultats Audit

Clinique de chirurgie esthétique, Tunis. Résultats Audit Clinique de chirurgie esthétique, Tunis Résultats Audit Cet audit se présente sous formes d affirmations aux questions simples. Ces affirmations, regroupées par thème, permettent de définir la qualité

Plus en détail

Gamme I-Max Touch. Panoramique numérique PAN / CEPH / 3D. Panoramique évolutif 3 en 1

Gamme I-Max Touch. Panoramique numérique PAN / CEPH / 3D. Panoramique évolutif 3 en 1 Gamme I-Max Touch Panoramique numérique PAN / CEPH / 3D Panoramique évolutif 3 en 1 3D Une nouvelle dimension pour un diagnostic complet I-MAX TOUCH 3D Evolutive, simple, rapide La panoramique réalise

Plus en détail

BUREAU CENTRAL DE TARIFICATION - 1 rue Jules Lefebvre 75431 Paris Cedex 09 Statuant en matière d'assurance de responsabilité civile médicale

BUREAU CENTRAL DE TARIFICATION - 1 rue Jules Lefebvre 75431 Paris Cedex 09 Statuant en matière d'assurance de responsabilité civile médicale Statuant en matière d'assurance de responsabilité civile médicale QUESTIONNAIRE PROPOSITION PROFESSIONNELS DE SANTE Document général CONTRAT EN COURS : DATE DE FIN DES GARANTIES :.. NOM DE L'ASSUREUR :..

Plus en détail

Quand doit-on utiliser un grand-angle?

Quand doit-on utiliser un grand-angle? 3 n La vérité sur les objectifs Quand doit-on utiliser un grand-angle? SCOTT KELBY Un grand-angulaire standard a une focale de 24 à 35 mm. Il est idéal pour photographier les paysages, c est-à-dire une

Plus en détail

QUEL RÔLE DONNER À LA TÉLÉMÉDECINE DANS NOTRE SOCIÉTÉ ACTUELLE?

QUEL RÔLE DONNER À LA TÉLÉMÉDECINE DANS NOTRE SOCIÉTÉ ACTUELLE? Séminaire Aristote 12 juin 2013 QUEL RÔLE DONNER À LA TÉLÉMÉDECINE DANS NOTRE SOCIÉTÉ ACTUELLE? Jean-Pierre Blanchère Coordinateur Département «e-santé et domotique» Pôle TES Justifications de la télémédecine

Plus en détail

SOFARTHRO.com. Réparation arthroscopique de la coiffe des rotateurs par bandelettes ou fils : étude comparative et prospective

SOFARTHRO.com. Réparation arthroscopique de la coiffe des rotateurs par bandelettes ou fils : étude comparative et prospective Réparation arthroscopique de la coiffe des rotateurs par bandelettes ou fils : étude comparative et prospective Boyer P, Bouthors C, Ben Hamida F, Mylle G, Massin P service d orthopédie, Hôpital Bichat

Plus en détail

Cours de numérisation sur Epson Perfection

Cours de numérisation sur Epson Perfection Cours de numérisation sur Epson Perfection 1- Vérifiez la propreté de la vitre, placez l original sur celle-ci. À savoir, on peut numériser des transparents avec ce scanner ; il a un capteur CCD dans le

Plus en détail

L ouverture. Un petit rappel peut-être?

L ouverture. Un petit rappel peut-être? L ouverture L ouverture ce n est pas le plus facile à appréhender parmi les 3 éléments, mais une fois que vous aurez compris cette partie, le reste vous paraîtra plus facile. Et surtout, l ouverture et

Plus en détail

ERGONOMIE ET OPTIMISATION DU TAUX DE CONVERSION D UN SITE INTERNET Partie 1/2

ERGONOMIE ET OPTIMISATION DU TAUX DE CONVERSION D UN SITE INTERNET Partie 1/2 Lorraine ERGONOMIE ET OPTIMISATION DU TAUX DE CONVERSION D UN SITE INTERNET Partie 1/2 Attirer des visiteurs sur un site internet, c est bien ; les transformer en clients, c est mieux! Cette phrase semble

Plus en détail

Sony étend sa gamme de «Smart Lens» : de véritables appareils photo pour smartphones

Sony étend sa gamme de «Smart Lens» : de véritables appareils photo pour smartphones Communiqué de presse IFA, Berlin, le 3 septembre 2014 Sony étend sa gamme de «Smart Lens» : de véritables appareils photo pour smartphones et tablettes QX1 : appareil photo à optiques interchangeables,

Plus en détail

Le dossier médical. du médecin libéral. Patrice MARIE LE GUIDE DE L ENTRÉE DANS LA VIE PROFESSIONNELLE

Le dossier médical. du médecin libéral. Patrice MARIE LE GUIDE DE L ENTRÉE DANS LA VIE PROFESSIONNELLE du médecin libéral Patrice MARIE, c est l ensemble des documents concernant la santé d un patient donné que le médecin garde, en temps que médecin traitant. La loi, promulguée le 4 mars 2002, réaffirme

Plus en détail

Bernard Lecomte. Les photos sur Internet

Bernard Lecomte. Les photos sur Internet Bernard Lecomte Les photos sur Internet Les photos sur Internet Vous possédez un blog ou des «pages perso» sur Internet et vous souhaitez les illustrer avec quelques photos, rien de plus facile! Mais,

Plus en détail

Présentation de la Caméra intra-orale KODAK 1500

Présentation de la Caméra intra-orale KODAK 1500 Présentation de la Caméra intra-orale KODAK 1500 Nouvelle version filaire USB et pilote TWAIN Pourquoi utiliser une caméra intra-orale? Communiquez, éduquez, motivez Les patients voient ce que vous observez

Plus en détail

Le backup LOGOSw (Backup interne)

Le backup LOGOSw (Backup interne) Le backup LOGOSw (Backup interne) LOGOSw est fourni avec son propre programme de backup Backup très performant utilisant le format PKZIP PKZIP = format industriel de compression de données, actuellement

Plus en détail

ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE MEDICALE CHIRURGIE PLASTIQUE RECONSTRUCTRICE ET ESTHETIQUE

ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE MEDICALE CHIRURGIE PLASTIQUE RECONSTRUCTRICE ET ESTHETIQUE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE MEDICALE CHIRURGIE PLASTIQUE RECONSTRUCTRICE ET ESTHETIQUE Instructions Merci : de répondre complètement à toutes les questions, d écrire lisiblement, de signer et dater

Plus en détail

Résonance magnétique (IRM)

Résonance magnétique (IRM) (IRM) Le médecin a prescrit une résonance magnétique (IRM) et vous vous demandez en quoi consiste cet examen. Afin de répondre à vos questions, voici quelques informations. But de l examen Les examens

Plus en détail

La visioconférence en pratique

La visioconférence en pratique La visioconférence en pratique Sommaire Intérêts/difficultés de mise en oeuvre de la visioconférence... 2 Agencement de la salle de visioconférence... 2 Matériel de visioconférence... 3 Disposition des

Plus en détail

Usage des photos pour Internet et pour la presse

Usage des photos pour Internet et pour la presse Usage des photos pour Internet et pour la presse Que ce soit sur Internet ou dans la presse, l'usage de photographies a la même fonction qui est d illustrer le propos. Pour bien jouer son rôle d information

Plus en détail

FACE 2 F@CE 02-03 NOVEMBRE 2012 / CANNES COMPTE- RENDU RELATIONS PRESSE

FACE 2 F@CE 02-03 NOVEMBRE 2012 / CANNES COMPTE- RENDU RELATIONS PRESSE FACE 2 F@CE 02-03 NOVEMBRE 2012 / CANNES COMPTE- RENDU RELATIONS PRESSE Communiqué de presse post- événement La beauté du visage célébrée à Cannes Face 2 Face 2012 2 et 3 novembre Palais des Festivals

Plus en détail

PROGRESSONS MAIN DANS LA MAIN EN IMPLANTOLOGIE

PROGRESSONS MAIN DANS LA MAIN EN IMPLANTOLOGIE PROGRESSONS MAIN DANS LA MAIN EN IMPLANTOLOGIE Institut de Formation en Parodontologie et Implantologie Orale Véritable formation à la fois clinique & théorique basée sur la transmission des connaissances

Plus en détail

Panorama Caractéristiques Spécificités Techniques Accessoires Produits Compatibles Avis de consommateurs

Panorama Caractéristiques Spécificités Techniques Accessoires Produits Compatibles Avis de consommateurs 1 sur 5 09.10.2013 12:19 France Pour acheter maintenant, appelez-nous: 01 55 69 51 27 Lun-Ven de 9h à 18h, Sam de 10h à 16 h Produits professionnels Produits Offres Boutiques Assistance Communauté My Sony

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU TABLEAU NUMERIQUE INTERACTIF

GUIDE D UTILISATION DU TABLEAU NUMERIQUE INTERACTIF LYCEE L OISELET à BOURGOIN-JALLIEU GUIDE D UTILISATION DU TABLEAU NUMERIQUE INTERACTIF Interactive whiteboard Hitachi FX duo. Ce document s adresse aux professeurs du lycée l Oiselet dans le cadre du projet

Plus en détail

GROUPE DE PAROLE SUR L HYGIENE ET LA PRESENTATION

GROUPE DE PAROLE SUR L HYGIENE ET LA PRESENTATION GROUPE DE PAROLE SUR L HYGIENE ET LA PRESENTATION Programme d éducation et de motivation à l hygiène pour les patients en psychiatrie Cécile GABRIEL-BORDENAVE C.H. St Egrève (38) Problèmes d hygiène corporelle

Plus en détail

GESTION D UN SCANNER

GESTION D UN SCANNER MODULE D EXERCICE PROFESSIONNEL NOTION MÉDICO-ÉCONOMIQUE GESTION D UN SCANNER DES DE RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE Dr F Lefèvre (1-2-3), Pr M Claudon (2-3) 1 - Radiolor 2 - CHU de Nancy 3 GCS Bois le

Plus en détail

Outils et bonnes pratiques LES DIX COMMANDEMENTS DU QR CODE. Le guide de référence. by Unitag

Outils et bonnes pratiques LES DIX COMMANDEMENTS DU QR CODE. Le guide de référence. by Unitag Outils et bonnes pratiques LES DIX COMMANDEMENTS DU QR CODE Le guide de référence by Unitag Préface Une campagne QR Code doit être structurée, organisée afin de se révéler efficace. Pour cela ce guide

Plus en détail

La Photographie - Page 1 / 13

La Photographie - Page 1 / 13 La Photographie - Page 1 / 13 Table des matières 1. Généralités sur la lumière... 3 2. La photographie... 5 2.a. Le support... 5 2.a.i. L argentique... 5 2.a.ii. Le numérique... 6 3. L outil appelé appareil

Plus en détail

Les cours sont donnés par Mme Ania Freindorf ania.freindorf@gmail.com - http://aniafreindorf.photoshelter.com/

Les cours sont donnés par Mme Ania Freindorf ania.freindorf@gmail.com - http://aniafreindorf.photoshelter.com/ Le STU organise des cours de photographie donnés par un photographe professionnel. Ces cours seront organisés par groupe de 6 personnes maximum. Les cours sont en français et anglais (suivant les participants).

Plus en détail

Comment choisir son smartphone?

Comment choisir son smartphone? + Comment choisir son smartphone? Sommaire Ø Critère n 1 : l ergonomie Ø Critère n 2 : le système d exploitation Ø Critère n 3 : les capacités techniques Ø Critère n 4 : la connectivité Ø Critère n 5 :

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DE I-PHOTO

GUIDE D UTILISATION DE I-PHOTO GUIDE D UTILISATION DE I-PHOTO 1 INTRODUCTION Objectif du tutoriel : Il doit vous permettre de faire le tri parmi les photos que vous avez obtenues lors d une phase de terrain et de les «traiter» avant

Plus en détail

Choisir entre le détourage plume et le détourage par les couches.

Choisir entre le détourage plume et le détourage par les couches. Choisir entre le détourage plume et le détourage par les couches. QUEL CHOIX D OUTILS ET QUELLE METHODE, POUR QUEL OBJECTIF? Il existe différentes techniques de détourage. De la plus simple à la plus délicate,

Plus en détail

RETOUCHE D IMAGES AVEC PHOTOFILTRE (V. 6)

RETOUCHE D IMAGES AVEC PHOTOFILTRE (V. 6) RETOUCHE D IMAGES AVEC PHOTOFILTRE (V. 6) PhotoFiltre est un logiciel gratuit qui permet d effectuer quelques retouches de base aux photos venant d appareils photo numériques ou scannées. On peut le télécharger

Plus en détail

Présentation du Club Info Saison 2010/2011

Présentation du Club Info Saison 2010/2011 Présentation du Club Info Saison 2010/2011 Club Informatique Esp@ce Clic Les locaux L esp@ce clic appartient à la Communauté de Communes Moselle et Madon. C est un lieu public mis gratuitement à la disposition

Plus en détail

PUBLICITÉ IPAQ POCKET PC

PUBLICITÉ IPAQ POCKET PC REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES ET STÉRÉOTYPES DANS L IMAGE PUBLICITÉ IPAQ POCKET PC FICHE EXERCICE // PUBLICITÉ / 9-13 ANS

Plus en détail

Vous êtes concerné par le cancer de la gorge? Découvrez comment la Chirurgie da Vinci peut vous aider à guérir du cancer de la gorge

Vous êtes concerné par le cancer de la gorge? Découvrez comment la Chirurgie da Vinci peut vous aider à guérir du cancer de la gorge Vous êtes concerné par le cancer de la gorge? Découvrez comment la Chirurgie da Vinci peut vous aider à guérir du cancer de la gorge Le traitement: radio-chimiothérapie ou chirurgie Une fois que le diagnostic

Plus en détail

RÈGLEMENT DU CONCOURS «Parle m en, gagne un voyage pour 2 à Paris avec le Parlement de la Fédération Wallonie Bruxelles»

RÈGLEMENT DU CONCOURS «Parle m en, gagne un voyage pour 2 à Paris avec le Parlement de la Fédération Wallonie Bruxelles» RÈGLEMENT DU CONCOURS «Parle m en, gagne un voyage pour 2 à Paris avec le Parlement de la Fédération Wallonie Bruxelles» Article 1 : Organisation Le Parlement de la Fédération Wallonie Bruxelles, rue de

Plus en détail

Coup d oeil sur la chirurgie réfractive

Coup d oeil sur la chirurgie réfractive Coup d oeil sur la chirurgie réfractive Dr Jean-Pierre Chartrand, MD Q et R La chirurgie réfractive au laser excimer pratiquée par les ophtalmologues est l une des deux procédures chirurgicales les plus

Plus en détail

Veraviewepocs 3De Le Panoramique dentaire qui répond à tous vos besoins en imagerie tridimensionnelle (3D)

Veraviewepocs 3De Le Panoramique dentaire qui répond à tous vos besoins en imagerie tridimensionnelle (3D) Veraviewepocs 3De Le Panoramique dentaire qui répond à tous vos besoins en imagerie tridimensionnelle (3D) Thinking ahead. Focused on life. Veraviewepocs 3De Le générateur à Rayons X pour tous vos besoins

Plus en détail

Colloque ASSETEC 6 Octobre 2012

Colloque ASSETEC 6 Octobre 2012 Colloque ASSETEC 6 Octobre 2012 Projet en troisième La photographie : Art et Science Durée 50 minutes La naissance du projet Une rencontre Jacques Honvault : Ingénieur photographe Isarien La naissance

Plus en détail

Contester vos flashs de radar automatique : le mode d emploi

Contester vos flashs de radar automatique : le mode d emploi Contester vos flashs de radar automatique : le mode d emploi Vous venez de vous faire flasher par un radar automatique et vous souhaitez contester? SauverMonPermis vous fournit un guide précis pour mener

Plus en détail

Participation de l Assurance Maladie à l assurance en Responsabilité Civile Professionnelle des médecins libéraux

Participation de l Assurance Maladie à l assurance en Responsabilité Civile Professionnelle des médecins libéraux Participation de l Assurance Maladie à l assurance en Responsabilité Civile Professionnelle des médecins libéraux HAS réunion des gestionnaires d Organismes agréés 25 novembre 2013 Participation à l Assurance

Plus en détail

Dossier de Presse. Et si elle disparaissait? Et si elle était plus fun? Et si elle communiquait? Et si elle vous ressemblait?

Dossier de Presse. Et si elle disparaissait? Et si elle était plus fun? Et si elle communiquait? Et si elle vous ressemblait? Et si elle disparaissait? Et si elle était plus fun? Et si elle communiquait? Et si elle vous ressemblait? Dynamise le monde de la Parabole! Dossier de Presse Elle disparait... Réduit la visibilité de

Plus en détail

Guide de bonnes pratiques en chirurgie sénologique

Guide de bonnes pratiques en chirurgie sénologique Guide de bonnes pratiques en chirurgie sénologique Pierre Lèguevaque CHU Rangueil Toulouse Intérêt de la démarche qualité: L amélioration de la qualité des pratiques professionnelles est devenue nécessaire

Plus en détail

numérique Votre rendez-vous mensuel Ergonomie et optimisation du taux de conversion du site internet (partie 1/2) Le gabarit > Les blocs

numérique Votre rendez-vous mensuel Ergonomie et optimisation du taux de conversion du site internet (partie 1/2) Le gabarit > Les blocs Performance numérique Votre rendez-vous mensuel Ergonomie et optimisation du taux de conversion du site internet (partie 1/2) Attirer des visiteurs sur un site internet, c est bien ; les transformer en

Plus en détail

1. L écran d accueil. 2. Importer des images. Sélectionnez cette option pour créer un nouveau document puis cliquer sur Suivant.

1. L écran d accueil. 2. Importer des images. Sélectionnez cette option pour créer un nouveau document puis cliquer sur Suivant. 1. L écran d accueil Utiliser Photorecit (ou Photostory) Sélectionnez cette option pour créer un nouveau document puis cliquer sur Suivant. 2. Importer des images Cliquez sur ce bouton pour importer des

Plus en détail

A quoi sert un plan de communication

A quoi sert un plan de communication Séminaire-atelier Bujumbura 8-9 Octobre 2014 La Communication Parlementaire A quoi sert un plan de communication 1. La communication c est quoi? Même si ces concepts sont connus il n est pas inutile de

Plus en détail

Manuel utilisateur. Mini-site régions. Drupal est un système de gestion de contenu (abrégé CMS en anglais) libre et open source.

Manuel utilisateur. Mini-site régions. Drupal est un système de gestion de contenu (abrégé CMS en anglais) libre et open source. Manuel utilisateur Mini-site régions Version 07/2012 Drupal est un système de gestion de contenu (abrégé CMS en anglais) libre et open source. Un CMS est un logiciel qui permet de gérer le contenu d un

Plus en détail

CRITERES DE REMPLACEMENT

CRITERES DE REMPLACEMENT ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES - 7 semestres dans des services agréés pour le DES d anatomie et cytologie pathologiques, dont au moins 5 doivent être accomplis dans des services hospitalouniversitaires

Plus en détail

Entrez dans un univers d innovation GAMME VISTEO. Visteo / Visteo Touch. L'imagerie intra-orale universelle PROFESSIONAL INNOVATION PRIZE

Entrez dans un univers d innovation GAMME VISTEO. Visteo / Visteo Touch. L'imagerie intra-orale universelle PROFESSIONAL INNOVATION PRIZE Entrez dans un univers d innovation GAMME VISTEO Visteo / Visteo Touch L'imagerie intra-orale universelle PROFESSIONAL INNOVATION PRIZE Une révolution dans l imagerie dentaire le capteur intra-oral à induction

Plus en détail

Une question se pose souvent à l Expert, en France notamment, le scanner est il un examen obligatoire dans le traitement implantaire?

Une question se pose souvent à l Expert, en France notamment, le scanner est il un examen obligatoire dans le traitement implantaire? Les données acquises de la science en implantologie. Patrick Missika MCU PH Université de Paris 7 Garancière Professeur Associé Tufts University Boston Expert près la Cour d Appel de Paris Expert National

Plus en détail

Expertise de la chirurgie viscérale hautement spécialisée Résultats intermédiaires

Expertise de la chirurgie viscérale hautement spécialisée Résultats intermédiaires Expertise de la chirurgie viscérale hautement spécialisée Résultats intermédiaires Esther Waeber-Kalbermatten Cheffe du Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Mandat d expertise

Plus en détail

Scanner intra-oral Lava C.O.S. numérique. au cabinet dentaire

Scanner intra-oral Lava C.O.S. numérique. au cabinet dentaire Scanner intra-oral Lava C.O.S. L empreinte numérique au cabinet dentaire Bienvenue dans le futur 3M ESPE : l expertise de l empreinte Si 3M ESPE est l un des fournisseurs favoris des chirurgiens dentistes

Plus en détail

Utilisation du TNI en classe d anglais. PROJET INNOVANT présenté par la SECTION D ANGLAIS du Lycée Jean-Paul de Rocca Serra, 20137 Porto-Vecchio

Utilisation du TNI en classe d anglais. PROJET INNOVANT présenté par la SECTION D ANGLAIS du Lycée Jean-Paul de Rocca Serra, 20137 Porto-Vecchio Touch N Invent! Utilisation du TNI en classe d anglais PROJET INNOVANT présenté par la SECTION D ANGLAIS du Lycée Jean-Paul de Rocca Serra, 20137 Porto-Vecchio Sylvie Chiariglione, Brigitte Collomb, Régine

Plus en détail

Régime Premier. Adhérents CFE - États-Unis Tableau des prestations. Détails du régime Réseau Conventionné Réseau non-conventionné

Régime Premier. Adhérents CFE - États-Unis Tableau des prestations. Détails du régime Réseau Conventionné Réseau non-conventionné Régime Premier Adhérents CFE - États-Unis Tableau des prestations Détails du régime Zone de couverture États-Unis États-Unis Montant annuel maximal des garanties Illimité Illimité Franchises annuelles

Plus en détail

Visite test de certification V2014 Retour du CHU de Rennes GCS CAPPS Vendredi 12 juin 2015

Visite test de certification V2014 Retour du CHU de Rennes GCS CAPPS Vendredi 12 juin 2015 Visite test de certification V2014 Retour du CHU de Rennes GCS CAPPS Vendredi 12 juin 2015 CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES Le CHU de Rennes Etablissement MCO, SSR, SLD de 1860 lits et places

Plus en détail

A l Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille, Octobre Rose est l occasion de mettre en valeur la filière de soins dédiée au cancer du sein.

A l Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille, Octobre Rose est l occasion de mettre en valeur la filière de soins dédiée au cancer du sein. OCTOBRE ROSE 2013 La campagne Octobre Rose a pour but d inciter les femmes de 50 à 74 ans à participer au dépistage organisé du cancer du sein. Une femme sur trois ne se fait pas dépister ou pas de manière

Plus en détail

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE Session découverte La Gestion des photos avec Windows Vista / Windows 7 et le traitements d images numériques 1 Généralités sur le jargon de l image numérique

Plus en détail

RAPPEL DES OBLIGATIONS LEGALES EN FRANCE

RAPPEL DES OBLIGATIONS LEGALES EN FRANCE RAPPEL DES OBLIGATIONS LEGALES EN FRANCE La consultation sur rendez vous durant laquelle la demande du patient est appréciée et discutée, donne lieu à une ou plusieurs propositions de correction qui doivent

Plus en détail

Inspection Pédagogique Régionale de Technologie Académie de Reims juin 2008 1/8

Inspection Pédagogique Régionale de Technologie Académie de Reims juin 2008 1/8 Inspection Pédagogique Régionale de Technologie Académie de Reims juin 2008 1/8 La rénovation des programmes de technologie nécessite des activités pédagogiques centrées sur l objet technique ce qui nécessite

Plus en détail

CPAM REGLES D ASSOCIATION DES ACTES

CPAM REGLES D ASSOCIATION DES ACTES CPAM REGLES D ASSOCIATION DES ACTES Règle générale L'association de deux actes au plus, y compris les gestes complémentaires, peut être tarifée. L'acte dont le tarif hors modificateurs est le plus élevé,

Plus en détail

Modules optionnels. Passer à l acte en implantologie

Modules optionnels. Passer à l acte en implantologie Passer à l acte en implantologie Modules optionnels est un cycle de formation basé sur des travaux pratiques de chirurgie implantaire, permettant de confirmer les acquis théoriques. À l issue du cursus,

Plus en détail

Propositions de conduite à tenir pour les femmes porteuses d implants mammaires : Avis d experts coordonné par l Institut National du Cancer (INCa)

Propositions de conduite à tenir pour les femmes porteuses d implants mammaires : Avis d experts coordonné par l Institut National du Cancer (INCa) Propositions de conduite à tenir pour les femmes porteuses d implants mammaires : Avis d experts coordonné par l Institut National du Cancer (INCa) Mars 2014 Propositions de conduite à tenir pour les femmes

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3159 Convention collective nationale IDCC : 2596. COIFFURE ET PROFESSIONS CONNEXES

Plus en détail

Consultez ci-dessous le support vous concernant afin de prendre connaissance des éléments nécessaires à votre demande d accréditation.

Consultez ci-dessous le support vous concernant afin de prendre connaissance des éléments nécessaires à votre demande d accréditation. ACCREDITATION PAR SUPPORT Consultez ci-dessous le support vous concernant afin de prendre connaissance des éléments nécessaires à votre demande d accréditation. Presse écrite et multimédia Merci d adresser

Plus en détail

Service d orientation anticipée. Déclaration du salarié

Service d orientation anticipée. Déclaration du salarié Service d orientation anticipée Déclaration du salarié Service d orientation anticipée Déclaration du salarié Les formulaires ci-après doivent être présentés dans les dix jours ouvrables suivant le début

Plus en détail

DOC REF : DD_COM_DC.001.V2 26/08/2015

DOC REF : DD_COM_DC.001.V2 26/08/2015 1 STINATION DEMAIN Activité INFORM@TIQUE. THEMES PROPOSES. Ces séances de communications sont gratuites, elles consistent à découvrir les différents thèmes proposés par l association. Le nombre de places

Plus en détail

Création d un diaporama photo sur fond musical avec iphoto et itunes dans un contexte scolaire

Création d un diaporama photo sur fond musical avec iphoto et itunes dans un contexte scolaire Création d un diaporama photo sur fond musical avec iphoto et itunes dans un contexte scolaire Guide pour Mac OS X septembre 2004 Suzanne Harvey Conseillère pédagogique Service local du RÉCIT Commission

Plus en détail

Formation pour les parents Se familiariser avec la tablette ipad et les applications d apprentissage pour enfants

Formation pour les parents Se familiariser avec la tablette ipad et les applications d apprentissage pour enfants Formation pour les parents Se familiariser avec la tablette ipad et les applications d apprentissage pour enfants 1. Le fonctionnement de base de l ipad 2. Les applications utilitaires 3. Se connecter

Plus en détail

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la scintigraphie osseuse et le TEP-SCAN

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la scintigraphie osseuse et le TEP-SCAN Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la scintigraphie osseuse et le TEP-SCAN Docteur Antoine MONET Centre d Imagerie Fonctionnelle Clinique Saint Augustin Jeudi 25 Septembre 2008 Un peu d histoire

Plus en détail

Votre solution professionnelle Open Source pour archiver, trouver, gérer, partager... tous vos fichiers multimédia!

Votre solution professionnelle Open Source pour archiver, trouver, gérer, partager... tous vos fichiers multimédia! Octobre 2010 Votre solution professionnelle Open Source pour archiver, trouver, gérer, partager... tous vos fichiers multimédia! Utilisez Phraseanet pour pouvoir gérer efficacement et rapidement vos photos,

Plus en détail

Commission Statut et Juridique AH-HP. COMMENTAIRES et OBSERVATIONS sur le PROJET du CODE de DEONTOLOGIE du CONSEIL NATIONAL de l ORDRE des INFIRMIERS

Commission Statut et Juridique AH-HP. COMMENTAIRES et OBSERVATIONS sur le PROJET du CODE de DEONTOLOGIE du CONSEIL NATIONAL de l ORDRE des INFIRMIERS Commission Statut et Juridique AH-HP COMMENTAIRES et OBSERVATIONS sur le PROJET du CODE de DEONTOLOGIE du CONSEIL NATIONAL de l ORDRE des INFIRMIERS Février 2010 1 Origine du code de déontologie Faisant

Plus en détail

Carestream Vincent Marcé, Directeur GCS TéléSanté Centre LA SÉCURITÉ DANS LE PROJET MUTUALISATION DES IMAGES MÉDICALES EN RÉGION CENTRE

Carestream Vincent Marcé, Directeur GCS TéléSanté Centre LA SÉCURITÉ DANS LE PROJET MUTUALISATION DES IMAGES MÉDICALES EN RÉGION CENTRE Carestream Vincent Marcé, Directeur GCS TéléSanté Centre LA SÉCURITÉ DANS LE PROJET MUTUALISATION DES IMAGES MÉDICALES EN RÉGION CENTRE Le Projet MIRC PACS Archivage Echange & Partage Processus d amélioration

Plus en détail

RAPPORT DE VISITE : CH Montluçon (Allier) Chambres des détenus hospitalisés. Chambres sécurisées Centre hospitalier de Montluçon (Allier)

RAPPORT DE VISITE : CH Montluçon (Allier) Chambres des détenus hospitalisés. Chambres sécurisées Centre hospitalier de Montluçon (Allier) RAPPORT DE VISITE : CH Montluçon (Allier) Chambres des détenus hospitalisés Chambres sécurisées Centre hospitalier de Montluçon (Allier) le 21 avril 2011 2 Contrôleurs : Anne Galinier, Jean-François BERTHIER.

Plus en détail

-3- Table des matières

-3- Table des matières -2- Avertissement Ce document accompagne le cours qui a été conçu spécialement pour les stagiaires des cours de Denis Belot. Le cours a été réalisé en réponse aux diverses questions posées par les stagiaires.

Plus en détail

G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge de votre mélanome cutané

G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge de votre mélanome cutané G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre mélanome cutané Mars 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide pour vous informer sur le mélanome

Plus en détail

La ville de Sceaux organise un concours photo ayant pour thème "Pot(s) de fleurs insolite(s)" ouvert aux Scéens de tous âges.

La ville de Sceaux organise un concours photo ayant pour thème Pot(s) de fleurs insolite(s) ouvert aux Scéens de tous âges. La ville de Sceaux organise un concours photo ayant pour thème "Pot(s) de fleurs insolite(s)" ouvert aux Scéens de tous âges. Vous avez jusqu au 26 septembre inclus pour déposer votre cliché et gagnez

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT

LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre question, n hésitez surtout

Plus en détail