LA RHINOPLASTIE DU NEZ NORMAL ET DU NEZ MALFORMATIF Président Pr Jacques BARDOT Secrétaire Général Pr Marc REVOL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA RHINOPLASTIE DU NEZ NORMAL ET DU NEZ MALFORMATIF Président Pr Jacques BARDOT Secrétaire Général Pr Marc REVOL"

Transcription

1 59 e CONGRÈS 11, 12 et 13 DÉCEMBRE 2014 NATIONAL de la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique LA RHINOPLASTIE DU NEZ NORMAL ET DU NEZ MALFORMATIF Président Pr Jacques BARDOT Secrétaire Général Pr Marc REVOL Renseignements et Inscriptions : PROGRAMME SCIENTIFIQUE

2

3 !! L EXPERIENCE PERPETUELLE!!!!! Créateur!de!Beauté!Naturelle! 0 500ans0d implants0mammaires0 LABORATOIRES0ARION00 Parc!Haute!Technologie! 694!Avenue!Dr!Maurice!Donat! 06250!MOUGINS!!France0 3

4 SOMMAIRE Session : Seins n 1 p 5 Table ronde du Chapitre Recherche, idées et innovations p 7 Table ronde du Chapitre de Plastique Générale p 7 Session : Seins n 2 p 8 Table Ronde du Chapitre Histoire p 9 Session : Enfants p 10 Table ronde du Chapitre de chirurgie cranio faciale et maxillo faciale p 11 Table ronde du Chapitre de plastique générale pédiatrique p 11 Session : Tête et Cou p 12 Table Ronde du Chapitre Humanitaire p 14 Session : Brûlures p 15 Table Ronde Main et Microchirurgie p 16 Table Ronde du Chapitre Brûlures p 16 Assemblée Générale du Cfcpre p17 Session : Main, Membres, Microchirurgie p 18 Table Ronde du Chapitre Esthétique p 20 Séance d informations aux membres de le Sofcpre p 20 Table Ronde Tabac p 21 Session : Professionnelle p 21 Table Ronde Evénements indésirables graves (EIG) p 21 Session : Esthétique p 22 Rapport du Président p 23 Lecture de D.Toriumi p 24 Séance Solennelle de l a Sofcpre p 25 Conférence d enseignement du Collège p 26 Remise des Diplômes du Collège p 26 Table Ronde commune du chapitre de chirurgie esthétique et du chapitre de sénologie p 26 Intervention de G.Brody p 27 Communications affichées p Concours de l Innovation p 30 à 33 Horaires Plastirisq & Sncpre p 35 Programme des Ateliers p 36 Programme tableau p 38 Plan des stands p 40 Nos partenaires p 42 Agenda du Président 2015 p 43 4

5 Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique 59 ème Congrès National Programme Scientifique Les communications sont telles que déposées par les auteurs. Jeudi 11 décembre Amphithéâtre Goethe Les communications de 3 minutes sont suivies d une discussion de 1 minute. Les communications de 6 minutes sont suivies d une discussion de 2 minutes. 07 : 00 Accueil des Congressistes 08:00-09:55 Session : Seins n 1 Modérateur : F.RIMAREIX (Paris) Secrétaire : A. FITOUSSI (Paris) 1 La reconstruction mammaire par lipostructure exclusive: Résultats à 2 ans. J. HEUSSE (Rennes) parrainé par E. WATIER 2 Correction des malformations et des hypotrophies mammaires par greffe adipocytaire et Brava : étude rétrospective de 38 patientes. R. NAIL BARTHELEMY, V. HUNSINGER, M. HIVELIN, M. DERDER, L. LANTIERI (Paris) 3 Reconstruction mammaire exclusivement par lipofilling apres mastectomie totale. C. HO QUOC, C. FAURE, N. CARRABIN, C. DLIMI, A. MERTENS, E. DELAY (Lyon) 4 Utilisation de l autogreffe adipocytaire en reconstruction mammaire différée et en chirurgie conservatrice. Revue systématique de la littérature et méta-analyse sur 3814 seins reconstruits. P. FROBERT, R. AGHA, A. FOWLER, C. HERLIN, T. GOODACRE, D. ORGILL (Montpellier, Royaume Uni, Boston) parrainé par E. DELAY 5 Lipofilling après reconstruction mammaire par DIEP : analyse tridimensionnelle de la survie de la graisse injectée après lavages et centrifugation douce. X. NELISSEN, L. PREUD'HOMME, C. RONSMANS, F. LHOEST (Liège) parrainé par E. DELAY 6 Greffe de Graisse Autologue en reconstruction mammaire: Récidive locale et à distance sur une série de 228 patientes. I. SARFATI, D. BENYAHI, C. NOS, J. PETIT, V. LOHSIRIWAT, K. CLOUGH (Paris, Milan) 7 Greffe de Graisse Autologue après mastectomie: Etude randomisée quantitative et comparative des réinjections avec ou sans centrifugation. I. SARFATI, D. BENYAHI, C. RAPOPORT, C. NOS, K. CLOUGH (Paris) 5

6 8 Lipofilling et cancer du sein : où en sommes-nous en 2014? C. HO QUOC, N. CARRABIN, C. DLIMI, A. MERTENS, E. DELAY, C. FAURE (Lyon) 9 Devenir des implants mammaires pré-remplis de gel de silicone posés dans un centre hospitalo-universitaire entre 2001 et F. SEIGLE-MURANDI, F. LEFEBVRE, C. BRUANT-RODIER, F. BODIN (Strasbourg) 10 La qualité des prothèses mammaires explantées : résultats préliminaires. F. BODIN, F. DIEVAL, F. SEIGLE-MURANDI, C. DISSAUX, N. CHAKFE, S. WISNIEWSKI, C. JUNG, F. HEIM, C. BRUANT-RODIER (Strasbourg, Mulhouse) 11 Est ce que les Implants anatomiques cohésifs pré-remplis de gel de silicone de différents fabricants, sont interchangeables? Une étude tridimensionnelle biomécanique, et de l adhérence tissulaire sur 5 implants de dimensions équivalentes. M. ATLAN, R. PESSIS, H. MATHILDE, V. LARRETA GARDE (Paris) 12 Surveillance et changement des implants mammaires en gel de silicone : étude multicentrique rétrospective à propos de 130 cas de ruptures d implants. V. PINEAU, J. FYAD, N. BENYACOUB, P. SAURY, C. HUTTIN, A. DE RUNZ, E. SIMON, F. MARCHAL (Nancy, Vandoeuvre-lès-nancy) 13 Reconstruction mammaire immédiate par prothèse avec et sans lambeau d avancement abdominal : étude comparative restrospective de 204 cas. B. SARFATI, N. LEYMARIE, J. GARBAY, C. MAZOUNI, J. HONART, H. ALKHASHNAM, A. PETREA, F. KOLB, F. RIMAREIX (Paris, Villejuif) 14 Amélioration et restauration de la région dorsale après prélèvement de lambeau de grand dorsal par la technique du lipomodelage. E. DELAY, S. GUERID, C. DLIMI, C. HO QUOC, A. MERTENS, G. TOUSSOUN (Lyon) 15 Apport du lipomodelage premier intra-pectoral dans le cadre des reconstructions mammaires par lambeau de grand dorsal sans prothèse. E. DELAY, S. GUERID, C. DLIMI, A. MERTENS, R. HAZIZ, G. TOUSSOUN (Lyon) 09:55-10:25 Pause Visite de l exposition 6

7 10:25 11 :25 Table ronde du Chapitre Recherche, idées et innovations Prise en charge des cicatrices vicieuses en 2014 Organisateur et Modérateur : W. HU (Brest) Avec la participation de : W. HU (Brest), L.MISERY, N. KERFANT (Brest), D. MALADRY (Paris), I. GARRIDO (Toulouse) Introduction W. HU (Brest) 2mn La formation et l évolution de la cicatrice L.MISERY (Brest) 12 mn Que faire devant une cicatrice vicieuse non pathologique? N. KERFANT (Brest) 12 mn Place des greffes cellulo-adipeuses dans la prise en charge des cicatrices vicieuses. D. MALADRY (Paris) 8 mn Les nouveautés dans le traitement des cicatrices hypertrophiques et chéloïdiennes. I. GARRIDO (Toulouse) 12 mn Discussion et conclusion 14 mn 11:25 12:25 Table ronde du Chapitre de Plastique Générale L ombilic Au centre de nos préoccupations en Chirurgie Plastique Organisateur et Modérateur : C. BRUANT-RODIER (Strasbourg), C. LE LOUARN (Paris) Avec la participation de : C. FRANCOIS-FIQUET (Reims), C. LE LOUARN (Paris), JF. PASCAL (Lyon), C. BRUANT-RODIER F. BODIN V. KADOCH A. WILK (Strasbourg), JL. GROLLEAU (Toulouse), M. CHAOUAT (Paris) Anatomie et Morphologie de l ombilic normal L ombilic en Chirurgie Pédiatrique : Omphalocèle et Laparoschisis C. FRANCOIS-FIQUET (Reims) 10 mn L ombilic et la haute tension supérieure Quelle place pour les abdominoplasties péri-ombilicales? C. LE LOUARN (Paris) JF. PASCAL (Lyon) 15 mn Le type de contre-incision dans les transpositions ombilicales influence-t-il la forme de l ombilic? C. BRUANT-RODIER F. BODIN V. KADOCH A. WILK (Strasbourg) 5 mn Transposition ombilicale et insuffisance pariétale JL. GROLLEAU (Toulouse) 7 mn 7

8 Nécrose et reconstruction ombilicale M. CHAOUAT (Paris) 7 mn Discussion 15 mn 12:30-13:30 Pause - Déjeuner libre 13:30-15:10 Session Seins n 2 Modérateur : I. GARRIDO (Toulouse) Secrétaire : F. BODIN (Strasbourg) 16 Reconstruction mammaire par DIEP : évaluation rétrospective de la satisfaction des patientes sur les résultats abdominaux. J. NIDDAM, R. BOSC, F. LANGE, H. CHADER, B. HERSANT, V. BIGORIE, O. HERMEZIU, J. MENINGAUD (Saint-cloud, Creteil) 17 Une nouvelle stratégie pour la prise en charge des patientes BRCA : Annexectomie laparoscopique avec mastectomie et reconstruction immédiate par double lambeau de DIEP. V. HUNSINGER, A. MARCHAC, M. DERDER, M. HIVELIN, F. LECURU, A. BATS, L. LANTIERI (Paris) 18 Evaluation de la satisfaction et de la qualité de vie après reconstruction mammaire par DIEP. R. PESSIS, M. BALLESTER, M. ATLAN (Paris) 19 Avantage de l utilisation de la branche retrograde de la veine thoracique interne comme vaisseau receveur dans les reconstructions mammaires par diep. S. LA PADULA, R. BOSC, B. HERSANT, O. HERMEZIU, JP. MENINGAUD (Paris) 20 Démarrage d une activité de reconstruction mammaire par diep dans un centre hospitalier général : Étude rétrospective. M. DAMMACCO, N. FERRY, F. PACITTI, D. FEUVRIER, C. GAY, J. ANDREOLETTI (Belfort, Rome, Beçançon) 21 Capitonnage par fil cranté du site donneur du lambeau de grand dorsal en reconstruction mammaire. S. GUERID, E. DELAY, C. DLIMI, R. HAFIZ, A. MERTENS, G. TOUSSOUN (Lyon) 22 Mastopexie d augmentation avec un lambeau aicap dans la population bariatrique: evaluation des resultats sur 20 patientes consecutives suivie par imagerie par resonance magnetique. P. PERSICHETTI, B. BRUNETTI, L. PENDOLINO, S. TENNA (Rome) 23 Augmentation du volume mammaire après chirurgie bariatrique: la solution autologue estelle envisageable? C. DISSAUX, F. BODIN, M. ZIADE, S. CHIRIAC, T. SCHOHN, C. BRUANT-RODIER (Strasbourg, Montpellier) 24 Utilisation du modèle porcin comme modèle d entrainement pour les reconstructions mammaires microchirurgicales. 8

9 F. BODIN, A. KOUTSOMANIS, E. ROBERT, A. AL AZZEH, C. DISSAUX, C. BRUANT-RODIER (Strasbourg) 25 Le lambeau musculocutané de gracilis à palette transversale (TMG flap) en reconstruction mammaire : extension du lambeau et risques de complications. F. BODIN, C. DISSAUX, A. BARATTE, T. SCHOHN, C. FIQUET, C. BRUANT-RODIER (Strasbourg) 26 Reconstructions mammaires par lambeaux libres prélevés en dehors de la région abdominale : évaluation des résultats et proposition d algorithme décisionnel. N. LEYMARIE, B. SARFATI, F. RIMAREIX, J. HONART, H. ALKHASHNAM, Q. QASSEMYAR, J. GARBAY, C. MAZOUNI, F. KOLB (Villejuif) 27 Reconstruction de la PAM : Intérêt de la greffe d aréole controlatérale. D. FEUVRIER, F. PACITTI, D. DAMMACCO, N. FERRY, J. ANDREOLETTI (Besançon, Belfort) 28 Incidence des Cancers dans les plasties de Symétrisation mammaire. Étude multicentrique de patientes. T. SORIN, J. FYAD, E. DELAY, P. ROUANET, F. RIMAREIX, J. HOUPEAU, J. CLASSE, I. GARRIDO, T. CHRISTINE (Nancy, Lyon, Montpellier, Villejuif, Lille, Nantes, Toulouse, Bordeaux) 15:10-15:40 Pause Visite de l exposition 15:40 16:40 Table ronde du Chapitre Histoire Hommage à 3 grands anciens: Louis Ombredanne, Félix Lagrot, Daniel Morel Fatio Organisateur et Modérateur : J.GLICENSTEIN (Paris) Avec la participation de : J.GLICENSTEIN (Paris), M.COSTAGLIOLA (Toulouse), M.COSTAGLIOLA, F.FIRMIN, J. GLICENSTEIN (Paris, Toulouse), JP.REYNAUD (Montpellier) Louis Ombredanne, chirurgien plasticien et pédiatre J.GLICENSTEIN (Paris) Présentation du film sur Félix Lagrot. M.COSTAGLIOLA (Toulouse) Félix Lagrot", film (1993) M.COSTAGLIOLA, F.FIRMIN, J. GLICENSTEIN (Paris, Toulouse) Les réparations des pertes de substance cutanées" rapport de Daniel Morel Fatio et Félix Lagrot au Congrès de Chirurgie (1954), JP.REYNAUD (Montpellier) 9

10 Jeudi 11 décembre Salle A 08:00-09:45 Session Enfants Modérateur : V. MARTINOT (Lille) Secrétaire : MP. VAZQUEZ (Paris) 29 Greffe de peau totale versus substitut dermique (Matriderm) dans la prise en harge des pertes de substance latérales dans les cures de syndactylies congénitales : à propos de 40 commissures. M. TRUFFANDIER, P. PERROT, F. BELLIER-WAAST, P. RIDEL, P. BOGAERT, S. YEO, F. DUTEILLE (Nantes) 30 Reconstruction digitale par transfert d orteil chez l enfant, à propos de 10 cas. P. TA, N. KERFANT, C. BLANC, A. TRIMAILLE, A. HENRY, W. HU (Brest) 31 Intérêt du maintien des Centres de Traitement des Brûlés pédiatriques. À propos d'un cas clinique. P. BOGAERT, P. PERROT, F. BELLIER-WAAST, P. RIDEL, S. YEO, F. DUTEILLE (Nantes) 32 Utilisation d'une colle de fibrine à prise lente pour la fixation des greffes dermoepidermiques chez l'enfant: étude préliminaire. L. DE LUCA, S. CASSIER, E. CONTI, M. VAZQUEZ (Paris) 33 Utilisation d un pansement bilogique pour les brulure de la main chez l enfant : Intérêt médico-économique. S. CASSIER, C. CHAVES, L. DE LUCA, E. CONTI, M. VAZQUEZ (Paris) 34 Évaluation fonctionnelle à long terme des reconstructions complexes du talon par lambeau chez l enfant. T. MENEZ, A. MICHOT, J. ALET, B. CHAPUT, A. BONTE, P. PELISSIER (Bordeaux, Toulouse, Lille) 35 Trigonocéphalies Syndromiques. P. GUERRESCHI, A. WOLBER, S. TOUZET, P. PELLERIN, V. MARTINOT, M. VINCHON (Lille) 36 Résultats à long terme des réparations de fente labiale dans la période néonatale chez les patients porteurs d une fente labio-palatine complète unilatérale. J. ELLART, V. MARTINOT, P. GUERRESCHI, A. WOLBER, A. TRIMAILLE, P. PELLERIN (Lille, Brest) 37 A propos de 54 cas d hémangiomes infantiles traités par propanolol, étude rétrospective. F. MESGUICH, N. DEGARDIN, D. CASANOVA, J. BARDOT (Marseille) 38 Evaluation de la déformation nasale des fentes unilatérales totales après chéilorhinoplastie primaire selon la technique de Talmant : Résultats préliminaires et comparaison à la technique de Tennison. P. FROBERT, C. HERLIN, M. LEFEVRE, G. CAPTIER, M. BIGORRE (Montpellier) 10

11 39 Le lambeau libre perforant de l artère circonflexe iliaque superficielle dans la reconstruction du plancher buccal chez l'enfant. C. CHAVES, N. LEYMARIE, F. JANOT, F. KOLB (Paris) 40 Prise en charge chirurgicale de l aplasia cutis congenita du scalp : étude d'une série de 40 cas. N. STROUMZA, F. DI ROCCO, S. HADJ-RABIA, G. BAUJAT, E. ARNAUD (Paris) 09:45-10:25 Pause Visite de l exposition 10:30 11:30 Table ronde du Chapitre de chirurgie cranio faciale et maxillo faciale Réductions partielles du pavillon de l oreille. Organisateur et Modérateur : E. ARNAUD (Paris), F.FIRMIN (Paris) et V. DARSONVAL (Angers) Avec la participation de : M.HITIER (Grenoble), A.MARCHAC (Paris), F.FIRMIN (Paris), S.GUICHARD (Paris) Perte de substance de l Anthélix. M.HITIER (Grenoble) Réparation des anomalies de l Hélix. A.MARCHAC (Paris) Reconstruction après amputation partielle d'oreille. F.FIRMIN (Paris) 9 mn 9 mn 9 mn La chirurgie réparatrice des pertes de substances du 1/3 du pavillon. V. DARSONVAL (Angers) 9 mn Reconstructions auriculaires partielles et états cutanés limites: le rôle du fascia temporal. S.GUICHARD (Paris) 9 mn Discussion 15 mn 11:30 12:30 Table ronde du Chapitre de plastique générale pédiatrique Le point sur le naevus géant Organisateur et Modérateur : MP.VAZQUEZ (Paris), V.MARTINOT (Lille) Avec la participation de : N.DEGARDIN, J.BARDOT (Marseille), D. FRANCK, A. DE MEY (Bruxelles), B.CHRETIEN-MARQUET, J.BUIS (Paris), Equipe C. BODEMER Naevus géant, le curetage néonatal, expérience marseillaise N.DEGARDIN, J.BARDOT (Marseille) mn discussion 11

12 Naevus géant, stratégie bruxelloise D. FRANCK, A. DE MEY (Bruxelles) mn discussion Naevus géant, stratégie parisienne B.CHRETIEN-MARQUET, J.BUIS (Paris) mn discussion Naevus géant, les questions du chirurgien au dermatologue pédiatre Equipe C. BODEMER mn discussion 12:30-13:30 Pause Déjeuner libre 13:30-15:40 Session Tête et Cou Modérateur : D. LABBE (Caen) Secrétaire : E. ARNAUD (Paris) 41 Le lambeau sous-mental : revue de la littérature. B. BERTRAND, D. CASANOVA, J. BARDOT (Marseille) 42 Réinnervation Faciale par Neurotisation Muscle-nerf. A. TAUPIN, D. LABBE, G. FROMAGER, E. BABIN, H. BENATEAU (Saint contest, Caen) 43 De l enroulement du tendon du muscle temporal autour du coroné, et de son intérêt dans la myoplastie d allongement du temporal. D. LABBE, A. MALTEZEANU, A. CHATELLIER, H. BENATEAU (Caen) 44 Reconstruction de la langue après exérèse carcinologique étendue : place des lambeaux régionaux et libres et résultats fonctionnels. A. BONTE, M. JULIERON, P. GUERRESCHI, V. DUQUENNOY-MARTINOT (Lille) 45 Reconstruction trachéale totale autologue par lambeau antébrachial radial armé par des cartilages costaux : 10 ans d expérience. M. SUFFEE, D. FABRE, O. MERCIER, S. MUSSOT, E. FADEL, P. DARTEVELLE, F. KOLB ( créteil, Le plessis-robinson, Villejuif) 46 Traitement des séquelles de brûlures cervicales par lambeau libre de type antéro-latéral de cuisse : à propos de 5 cas. N. STROUMZA, M. HIVELIN, M. DERDER, V. HUNSINGER, L. LANTIERI (Paris) 47 Evolution à long terme de la composante osseuse au cours des allotransplantations composites vascularisées faciales. M. HIVELIN, M. BENJOAR, J. QUILICHINI, A. MARCHAC, M. DERDER, V. HUNSINGER, F. PIGNEUR, F. MARTIN, L. LANTIERI (Paris) 48 Reconstruction carcinologique cervico-faciale par lambeaux libres: Expérience de l'institut Gustave Roussy depuis 13 ans. J. HONART, N. LEYMARIE, B. SARFATI, Q. QASSEMYAR, S. TEMAM, F. JANOT, F. RIMAREIX, F. KOLB (Paris) 12

13 49 Réimplantation du scalp multifragmenté chez une patiente de 63 ans. A. HENRY, N. KERFANT, C. BLANC, P. TA, C. LUCAS, A. TRIMAILLE, B. W. HU (Brest) 50 Les boucles vasculaires pour la reconstruction micro-chirurgicale de la tête et du cou : technique en une ou deux étapes? J. GIOT, S. MOUBAYEB, L. GERTIN, P. HARRIS, J. BOU-MERHI, A. DANINO (Québec, Montréal) 51 Reconstruction latérale du nez par lambeau frontal : l hémipointe, une vraie sous-unité esthétique. B. BERTRAND, J. DURON, W. NOEL, S. MAZOUZ-DORVAL, M. REVOL (Marseille, Paris) 52 Neutralisation par greffes cartilagineuses des forces retractiles fibroblastiques dans les rhinopoieses sur pertes de substances transfixiantes et non transfixiantes en zone perinarinaire apres exerese de lesions tumorales evoluees : vers des nez reconstruits d aspect quasi normal. A. BELMAHI (Rabat) 53 Reconstruction des pertes de substance superficielles du carrefour des sous-unités de la pointe, de l aile et de la face latérale du nez : Etude sur 36 patients. X. GRANDPIERRE, JY SARTRE, P. BOGAERT, P. RIDEL, F. BELLIER-WAAST, P. PERROT, F. DUTEILLE (Nantes) 54 Lipofilling facial en chirurgie reparatrice : experience personnelle de 14 ans. Evaluation d un protocole de microlipofilling utilisant un kit à usage unique. D. KRASTINOVA, C. ZHEGOV (Versailles, Londres) 55 Mise au point sur la correction des asymétries faciales d origine condylienne. M. ABDELMOULA, A. KALLEL, F. KARRAY, M. DHOUIB, S. BRIKI, W. ELLECH, A. AYADI, K. ENNOURI (Tunisie) parrainé par G. MAGALON 56 La prise en charge des tumeurs évoluées du scalp selon l expérience du service de chirurgie plastique de Marrakech Maroc à propos de 33 cas. O. ELATIQI, S. BOUKIND, M. DLIMI, O. DHAIDAH, M. QUABOUL, M. EJJIYAR, M. ELAMRANI, Y. BENCHAMKHA, S. ETTALBI (Marrakech) 15:40-16:10 Pause Visite de l exposition 13

14 16:15-18:10 Table Ronde du Chapitre Humanitaire Engagement humanitaire dans la durée : 25 ans avec l'opération Sourire de Médecins du Monde. Organisateur et Modérateur : S. DE MORTILLET (Tours), F.FOUSSADIER (Paris) Avec la participation de : S. DE MORTILLET (Tours), F.FOUSSADIER (Osny), I. BARTHELEMY, JF.COLLIN (Clermont-Ferrand), D.VOULLIAUME (Lyon), A. COHADE-ZIVKOVIC, directrice de la fondation l'oréal Entreprise Introduction S. DE MORTILLET (Chambray les Tours) 2 mn Historique F.FOUSSADIER (Osny) 6 mn L'opération Sourire à Madagascar ; I. BARTHELEMY, JF.COLLIN (Clermont-Ferrand Aurillac) 6 mn L'opération Sourire en Mongolie ; D.VOULLIAUME (Lyon) 6 mn L'opération Sourire au Togo et au Bénin ; importance de la structure hospitalière et coopération avec les associations locales ; S. DE MORTILLET (Chambray les Tours) 6mn L'opération Sourire ; le compagnonnage et la formation ; F.FOUSSADIER et ISSA (Osny) 6mn L'opération Sourire et mécénat ; A. COHADE-ZIVKOVIC, directrice de la fondation l'oréal Entreprise 6mn Discussion : 21mn 14

15 Jeudi 11 décembre Salle B 08:30-10:00 Session : Brûlures Modérateur : E. DANTZER (Toulon) Secrétaire : E. BEY (Paris) 57 Traitement d une brûlure vaginale liée à l acide acétique : Cas clinique et revue de la littérature. R. LAVOCAT, M. TRAN, M. CHAOUAT, M. LEGRAND, A. BLET, A. MEBAZAA, M. MIMOUN (Paris) 58 Intérêt diagnostique de l angiographie au vert d indocyanine pour évaluer la profondeur des brûlures. Etude préliminaire. S. CASSIER, L. DE LUCA, M. ATLAN, E. CONTI, P. RICHARD, M. VAZQUEZ (Paris) 59 La brûlure en mission humanitaire : expérience au camp de réfugier syrien ZAATARI en Jordanie. A. KHALES, A. ACHBOUK, K. ABABOU, A. ARROB, M. ELKHATIB (Rabat, Agadir) parrainé par A. BELMAHI 60 Chirurgie Plastique Nomade: 10 années, 30 missions, 1500 interventions. P. KNIPPER, P. ANTOINE, B. SCHUMACHER, J. BAUDET, C. CARRE (Paris, Royan, Bordeaux) 61 Leap Motion, un dispositif simple et économique d accès à l imagerie peropératoire sans contact. J. PAUCHOT, A. LOUNIS, D. BERNOT, X. MILLET, Y. TROPET, L. OBERT, S. AUBRY (Besançon) 62 Reconstruction pelvi-périnéale par Lotus-flap modifié, adapté aux pertes de substances péri-anales profondes. P. FROBERT, S. DOMERGUE, M. ZIADE (Montpellier) 63 Place du lambeau charnière de muscle rectus abdominis bilatéral dans la prise en charge des éventrations géantes: à propos de deux cas. C. ALDANA, H. CACERES, G. SAGUIER, A. GIMENEZ (Paraguay) 64 Intérêt des dermes équivalents en cancérologie et de la procédure en un temps. Une alternative possible aux lambeaux. J. PAUCHOT, A. ELKHYAT, G. ROLIN, S. MAC, A. GRUMBLAT, A. FOTSO, P. HUMBERT, Y. TROPET, L. OBERT (Besançon) 65 Intérêts du lambeau «keystone» dans la prise en charge du mélanome : reste-t il une place à la greffe de peau? Étude prospective de faisabilité. B. CHAPUT, I. GARRIDO, T. MERESSE, M. ARTHOZOUL, L. CHANEL, R. LOPEZ, JP. CHAVOIN, J. GROLLEAU (Toulouse) 66 Photographies en Chirurgie Plastique : Pratiques, Usages et Législation. A. DE RUNZ, E. SIMON, M. BRIX, T. SORIN, T. BRENGARD-BRESLER, V. PINEAU, G. GUYON, F. CLAUDOT (Nancy) 15

16 67 Vers un modèle fiable de prévision du comportement mécanique tridimensionnelle du complexe peau - tissu sous cutané. C. HERLIN, G. SUBSOL, B. GILLES, G. CAPTIER (Montpellier) 10 :00 10:25 Pause Visite de l exposition 10:25 11:25 Table Ronde Main et Microchirurgie Nouvelles techniques de micro-anastomoses vasculaires et nerveuses Organisateur et Modérateur : F. Duteille (Nantes), I. AUQUIT AUCKBUR (Rouen), P. PERROT (Nantes) Avec la participation de : A.SEMERE (Grenoble), R.SINNA (Amiens), M.HIVELIN (Paris), T.SCHOELLER (Stuttgart) Les conduits de régénération nerveuse : indications, résultats et perspectives. A.SEMERE (Grenoble) 12 mn La «supermicrochirurgie» de la théorie à la pratique R.SINNA (Amiens) Robotique et microchirurgie M.HIVELIN (Paris) Les nouvelles technologies dans la surveilllance des lambeaux libres T.SCHOELLER (Stuttgart) Discussions et questions 12 mn 12 mn 12 mn 12 mn 11:25-12:25 Table Ronde du Chapitre Brûlures Les brûlures de la région orbito-palpebrale Organisateur et Modérateur : F.Duteille (Nantes), D.Vouillaume (Lyon) E.Dantzer (Toulon) Avec la participation de : AS. PERCHENET (Marseille), D.VOULLIAUME (Lyon), P.PERROT (Nantes), P.DUHAMEL (Clamart) Les brûlures de l oeil, quel enjeu fonctionnel? AS. PERCHENET 12mn 16

17 Les brûlures palpébrales : prise en charge au stade aigu. D.VOULLIAUME (Lyon) Les brûlures palpébrales : prise en charge au stade séquellaire. P.PERROT (Nantes) Les brûlures graves et sauvetage de l'oeil. P.DUHAMEL (Clamart) 12mn 12mn 12mn 12:30 13:00 Assemblée Générale des membres du Collège Français de CPRE (à jour de leur cotisation) Enseignements : -Réalisés en Prévus en Conférence d enseignement Résultats de l examen 2014 & Prix Jean Sauveur Elbaz 2014 Information sur la réforme du Desc : V.MARTINOT (Lille), C.BRUANT RODIER (Strasbourg) Mouvements : -Démissions -Radiations -Demandes de membre Honoraire Bilan financier 2013 Vote ( pour les membres à jour de leur cotisation ). 12 :25 13 :25 Pause - Déjeuner libre 17

18 13:25-16:00 Session Main, Membres, Microchirurgie Modérateur : F. DUTEILLE (Nantes) Secrétaire : AM. DANINO (Canada) 68 Reconstruction du pouce en urgence par transfert d'orteil selon Morrison et derme artificiel Matriderm. Cela est il raisonnable? J. PAUCHOT, M. BENASSAROU, I. PLUVY, S. OULARGH, J. HACQUARD, Y. TROPET, L. OBERT (Besançon) 69 Pollicisation du cinquième doigt contro-latéral paralysé pour la reconstruction du pouce chez un patient brulé par électricité à haute tension. J. GIOT, L. PAEK, E. COEUGNIET, J. BOU-MERHI, P. HARRIS, A. DANINO (Québec, Montréal) 70 Utilisation d un «membre supérieur banque» en traumatologie : à propos d un cas de reconstruction par lambeau libre chimérique associant lambeaux antebrachial radial et interosseux postérieur. K. REM, A. DUHOUX, S. FOSSAT, J. MURISON, F. BAZILE, J. DANIS, R. BARTHELEMY, P. DUHAMEL, E. BEY (Paris, Clamart) 71 Épidémiologie des amputations du membre supérieur au québec. E. KARAM, M. GUEZ, L. PAEK, P. HARRIS, A. DANINO, J. BOU-MERHI (Montréal) 72 Aponevrotomies étagées à l aiguille et greffe adipocytaire dans le traitement de la Maladie de Dupuytren : définition d un protocole et résultats préliminaires. E. SAWAYA, B. SOMMIER, J. GUIMBERTEAU (Pessac) 73 Réimplantation au membre supérieur et transfusion sanguine. Étude rétrospective. Analyse des facteurs favorisants et applications en pratique. J. PAUCHOT, I. PLUVY, J. HACQUARD, S. OULARGH, F. BOURCIER, Y. TROPET, L. OBERT (Besançon) 74 L'exérèse chirurgicale reste-t-elle une indication d'actualité dans le traitement des lymphœdèmes de membres inférieurs évolués? A propos de deux cas. C. ALDANA, H. CACERES, H. ESPINOZA (Paraguay) 75 Méta-analyse sur les lambeaux perforants en hélice au membre inférieur: recherche de facteur de risque de complications. F. BEKARA, C. HERLIN, A. MOJALLAL, R. SINNA, S. DOMERGUE, B. AYESTARAY, JP. CHAVOIN, J. GROLLEAU, B. CHAPUT, (Montpellier, Paris, Toulouse) 76 Les lambeaux suraux à pédicules distaux : mise au point technique et utilisation sur mesure. O. MORNET, R. SINNA, B. CHAPUT, F. BEKARA, C. HERLIN (Montpellier, Amiens, Toulouse) 77 Couverture des fractures ouvertes par lambeau libre musculaire de latissimus dorsi versus fascio-cutané antérolatéral de cuisse. Etude rétrospective comparative à propos de 47 cas. P. MOULLOT, C. PHILANDRIANOS, R. LEGRE, A. GAY, X. FLECHER, D. CASANOVA (Marseille) 78 Intérêt des lambeaux de gastrocnémiens dans le sauvetage des arthroplasties de genoux. F. DUTEILLE, A. LE CORRE, P. PERROT, F. GOUIN (Nantes) 18

19 79 Traumatisme pluri-tissulaire de jambe - place de thérapie par pression négative avec instillation en urgence et reconstruction ostéo-cutanée différée. A. ANDRE, J. LAFFOSSE, M. ARTHOZOUL, P. DELOBEL, B. CHAPUT, J. GROLLEAU (Toulouse) 80 Prise en charge séquentielle des ostéites chroniques: place de thérapie par pression négative avec instillation locale. M. ARTHOZOUL, J. GROLLEAU, J. LAFFOSSE, P. DELOBEL, A. ANDRE (Toulouse) 81 Anatomie de l artère géniculée descendante et lambeau de condyle fémoral médial pour les pertes de substances complexes : Etude Cadavérique et revue de la littérature. P. FROBERT, C. HERLIN, G. CAPTIER, P. PELISSIER, V. CASOLI (Montpellier, Bordeaux) 82 L'angiographie en fluorescence dans la surveillance des lambeaux libres. M. HITIER, C. OCHALA, J. CRAKOWSKI, S. GUILLERMET, G. BETTEGA (Grenoble) parrainé par F. MOUTET 83 Réalisation d un support multimédia pour illustrer les artères perforantes de la peau. M. ISMAIL, F. BOUCHER, H. SHIPKOV, F. BRAYE, A. MOJALLAL (Lyon) 84 Intérêt de la double anastomose veineuse dans la réussite des lambeaux libres : Revue systématique de la littérature. S. RIOT, J. GROLLEAU, C. HERLIN, S. GANDOLFI, T. MERESSE, R. LOPEZ, J. CHAVOIN, I. GARRIDO, B. CHAPUT (Toulouse, Montpellier, Rome) ` 19

20 Vendredi 12 décembre Amphithéâtre Goethe 08:00-09:00 Table Ronde du Chapitre Esthétique Les procédés d embellissement du visage Organisateur et Modérateur : C.LE LOUARN (Paris), A.MOJALLAL (Lyon), P. DE TADDEO (Paris) Avec la participation : D. KRASTINOVA (Versailles), C.MARINETTI (Marseille), O.GERBAULT (Vincennes), C.LE LOUARN (Paris), D.LABBE (Caen) Embellissement du front et du rebord orbitaire supérieur D. KRASTINOVA (Versailles) 10mn Embellisement de la paupière inférieure et de la région centrofaciale C.MARINETTI (Marseille) Embellissement du nez et du menton O.GERBAULT (Vincennes) Embellissement des lèvres C.LE LOUARN (Paris) Embellissement du cou D.LABBE (Caen) 10mn 10mn 10mn 10mn 09:00 10:00 Séance d information des membres de la Sofcpre (Ouvert à tous les membres de la Sofcpre) Annonce du 2 ème Vice Président (pour 2017) Renouvellement du Conseil des Sages Mouvements des membres de la Sofcpre Résultats du renouvellement du Comité Résultats des élections des bureaux des chapitres Résultats comptables : G. FLAGEUL Congrès 2015 Bilan de l activité de la Cellule de vigilance : C. LE LOUARN 20

21 10 :00 10 :30 Pause Visite des stands 10:30-11:30 Table Ronde Tabac Organisateur et Modérateur : J.SABOYE (Toulouse), B.CHAPUT (Toulouse). Avec la participation : E.VICAUT (Paris), I. PLUVY (Besançon), C. REINBOLD (Paris), B. CHAPUT (Toulouse), J. SABOYE (Toulouse) Physiopathologie musculo cutanée liée au tabac E.VICAUT (Paris) 15 min Revue de la littérature I. PLUVY (Besançon) 10 min Tests nicotinurie C. REINBOLD (Paris) 10 min Enquête National sur le tabac auprès des plasticiens B. CHAPUT (Toulouse) 10 min Analyse Juridique J. SABOYE (Toulouse) 10 min 11:30-11:40 Session Professionnelle Modérateur : J. SABOYE (Toulouse), Secrétaire : B. CHAPUT (Toulouse) 85 Cartographie du risque opératoire en Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique. J. REYNAUD, J. BARUCH (Montpellier) 11:40-12:40 Table Ronde Evénements indésirables graves (EIG) Organisateur et Modérateur : J.SABOYE (Toulouse), V.PINSOLLE (Bordeaux) Avec la participation : J.SABOYE (Toulouse), JL.BARON, V.PINSOLLE (Montpellier, Bordeaux), R.ABS, M. ROUIF (Marseille, Tours), G. ABIKAMLO (Toulouse), Y. HEPNER, C. RAULO (Nantes, Paris), V.PINSOLLE (Bordeaux) 21

22 Présentation J.SABOYE (Toulouse) Les EIG, rôle des CME JL.BARON, V.PINSOLLE (Montpellier, Bordeaux) Comment et à qui déclarer les EIG R.ABS, M. ROUIF (Marseille, Tours) Rapport Étude EIG G.ABIKAMLOU (Toulouse) 3mn 5mn 5mn 30 mn Analyse Y. HEPNER, C. RAULO (Nantes, Paris) 10 mn Conclusion V.PINSOLLE (Bordeaux) 2 mn 12 :40 13 :40 Pause - Déjeuner libre 13:40-15:05 Session Esthétique Modérateur : A. MOJALLAL (Lyon) Secrétaire : C. LE LOUARN (Paris) 86 Technique chirurgicale de création d un double pli palpébral supérieur par voie semi-ouverte dans la paupière asiatique. V. NGUYEN VAN NUOï, B. ATHMANI, W. NOEL, J. BINDER, M. REVOL (Paris) 87 Indications respectives des spreaders flaps et spreaders grafts dans la rhinoplastie primaire. S. POIGNONEC, F. TANKERE, G. LAMAS (Paris) 88 Lipofilling to improve face lift rejuvination: a 15 years experience. C. HO QUOC, J. FOYATIER (Lyon) 89 Perception de l asymetrie du sourire : tentative d evaluation grace a photoshop* C. DIAKITE, D. DIEP, H. BENATEAU, D. LABBE (Caen) 90 Apport de la mesure de l élastométrie cutanée dans la chirurgie d augmentation mammaire par implants en silicone: étude prospective. R. FOISSAC, O. CAMUZARD, P. DUMAS, C. GEORGIOU, P. FOTY, S. DAVID, D. CASANOVA, T. BALAGUER, B. CHIGNON-SICARD (Nice, Marseille) 91 Lipofilling en augmentation mammaire esthétique : Qui la pratique, comment, avec quels résultats et quelle surveillance? Une revue systématique. B. CHAPUT, M. VOGLIMACCI, I. GARRIDO, J. CHAVOIN, J. GROLLEAU (Toulouse) 92 Remodelage glutéal par prothèses : étude retrospective sur 95 cas. E. ROYER, B. VELDUNG, P. LEVAN (Paris) 22

Programme Scientifique

Programme Scientifique Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique Congrès de Printemps 8 et 9 juin 2012 Place de la Bourse - Bordeaux Président : Jean-Claude GUIMBERTEAU Secrétaire Général : Marc

Plus en détail

ETAT CIVIL. Nom GRECEA. Prénom Michaela

ETAT CIVIL. Nom GRECEA. Prénom Michaela 1 CURRICULUM VITAE ETAT CIVIL Nom GRECEA Prénom Michaela 2 COMPETENCES CHIRURGICALES / OPERATIONS 1. Types d opérations exécutées : - Reconstruction : chirurgie des pertes de substance (lambeaux locaux

Plus en détail

Section 5. - Chirurgie.

Section 5. - Chirurgie. Section 5. - Chirurgie. Art. 14. Sont considérées comme prestations qui requièrent la qualification de médecin spécialiste dans une des disciplines relevant de la pathologie externe : «c) les prestations

Plus en détail

LES LUNDIS DE LA SANTE

LES LUNDIS DE LA SANTE LES LUNDIS DE LA SANTE BREST, le 11 Avril 2005 Dr Stanislas VALENTIN Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique CHIRURGIE RECONSTRUCTRICE DU SEIN DANS LE CADRE DU CANCER DU SEIN CANCER DU SEIN (RAPPEL)

Plus en détail

LA RECONSTRUCTION MAMMAIRE

LA RECONSTRUCTION MAMMAIRE LA RECONSTRUCTION MAMMAIRE Le sein Symbole de féminité Symbole de la maternité LA RECONSTRUCTION MAMMAIRE Mastectomie = 20 à 30% du traitement chirurgical du cancer du sein Taux de reconstruction après

Plus en détail

LIVRET DU CHIRURGIEN EN FORMATION. Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique Chirurgie maxillo-faciale et stomatologique Chirurgie de la main

LIVRET DU CHIRURGIEN EN FORMATION. Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique Chirurgie maxillo-faciale et stomatologique Chirurgie de la main LIVRET DU CHIRURGIEN EN FORMATION Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique Chirurgie maxillo-faciale et stomatologique Chirurgie de la main ENSEIGNEMENTS PRATIQUES, STAGES HOSPITALIERS ENSEIGNEMENTS

Plus en détail

PARTIE 1 BASES CHAPITRE 1 PEAU ET CICATRISATION

PARTIE 1 BASES CHAPITRE 1 PEAU ET CICATRISATION Table des matières Avant-propos...................................................................................... VII PARTIE 1 BASES CHAPITRE 1 PEAU ET CICATRISATION Structure histologique de la peau.........................................................

Plus en détail

Lambeaux et microchirurgie

Lambeaux et microchirurgie Lambeaux et microchirurgie S. Pannier, Ch. Glorion Hôpital Necker Enfants Malades Université Paris Descartes Couverture d une perte de substance Défi pour les chirurgiens 6 ème siècle avant JC : SUSHRUTA

Plus en détail

Traitement chirurgical et néo-adjuvant des cancers du sein. Le cancer mammaire. Atelier 5. Bases des traitements chirurgicaux de la tumeur mammaire

Traitement chirurgical et néo-adjuvant des cancers du sein. Le cancer mammaire. Atelier 5. Bases des traitements chirurgicaux de la tumeur mammaire Traitement chirurgical et néo-adjuvant des cancers du sein Le cancer mammaire Atelier 5 Pr Carole Mathelin, Pr Bellocq Jean Pierre CHRU Strasbourg Bases des traitements chirurgicaux de la tumeur mammaire

Plus en détail

Les reconstructions mammaires après un cancer du sein. Nicole DROGUE Docteur en Pharmacie

Les reconstructions mammaires après un cancer du sein. Nicole DROGUE Docteur en Pharmacie Les reconstructions mammaires après un cancer du sein Nicole DROGUE Docteur en Pharmacie Ø Les techniques d oncoplastie ont rendu la conservation du sein souvent possible mais la mastectomie est encore

Plus en détail

Département. service CHIRURGIE SÉNOLOGIQUE ET GYNÉCOLOGIQUE. QUELLE RECONSTRUCTION MAMMAIRE ENVISAGEr? >>>

Département. service CHIRURGIE SÉNOLOGIQUE ET GYNÉCOLOGIQUE. QUELLE RECONSTRUCTION MAMMAIRE ENVISAGEr? >>> Département chirurgie service CHIRURGIE SÉNOLOGIQUE ET GYNÉCOLOGIQUE Reconstruction mammaire De façon concertée, les spécialistes (radiologues, oncologues médicaux, oncologues radiothérapeutes, médecins

Plus en détail

KITSIOU Christos M.D.

KITSIOU Christos M.D. KITSIOU Christos M.D. DOB: 23/04/1980 Birth Country / City: Greece, Athens Nationality: Cypriot PLASTIC, RECONSTRUCTIVE AND AESTHETIC SURGERY MICROSURGERY PROFESSIONAL EXPERIENCE AND MEMBERSHIPS Medical

Plus en détail

RECONSTRUCTION MAMMAIRE

RECONSTRUCTION MAMMAIRE Centre Hospitalier Guy de Chauliac Unité Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique Chirurgie Maxillo-Faciale RECONSTRUCTION MAMMAIRE De façon concertée, les spécialistes (radiologues, oncologues

Plus en détail

Unité de Réhabilitation Mammaire

Unité de Réhabilitation Mammaire Unité de Réhabilitation Mammaire Sommaire Définition de la reconstruction Définition de la reconstruction... 3 Reconstruction par prothèse... 4 Reconstruction par expandeur... 6 Complications d une reconstruction

Plus en détail

Introduction. Méthodes de reconstruction du volume mammaire

Introduction. Méthodes de reconstruction du volume mammaire Introduction La reconstruction d un sein après amputation (ou mastectomie) pour un cancer ou une autre pathologie, fait partie des techniques de chirurgie plastique les plus satisfaisantes. Elle fait partie

Plus en détail

IMPLANTS MAMMAIRES ETAT DES LIEUX. Dr Jean Luc BARON Chirurgie Plastique Reconstructrice & esthétique

IMPLANTS MAMMAIRES ETAT DES LIEUX. Dr Jean Luc BARON Chirurgie Plastique Reconstructrice & esthétique IMPLANTS MAMMAIRES ETAT DES LIEUX Dr Jean Luc BARON Chirurgie Plastique Reconstructrice & esthétique UNE ACTUALITÉ BRÛLANTE L affaire PIP et le «préjudice» de la perte de confiance (le Monde 27 avril 2013)

Plus en détail

MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPÉCIALISATION CHIRURGIE PLASTIQUE ET RECONSTRUCTIVE

MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPÉCIALISATION CHIRURGIE PLASTIQUE ET RECONSTRUCTIVE MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPÉCIALISATION CHIRURGIE PLASTIQUE ET RECONSTRUCTIVE 1. Objectifs généraux La Maîtrise universitaire d études avancées en médecine clinique,

Plus en détail

A.R. 10.4.2016 En vigueur 1.6.2016 M.B. 9.5.2016

A.R. 10.4.2016 En vigueur 1.6.2016 M.B. 9.5.2016 A.R. 10.4.2016 En vigueur 1.6.2016 M.B. 9.5.2016 Modifier Insérer Enlever Article 14 CHIRURGIE c) les prestations relevant de la spécialité en chirurgie plastique (DB) : II. Chirurgie plastique spéciale

Plus en détail

PROGRAMME SCIENTIFIQUE

PROGRAMME SCIENTIFIQUE PROGRAMME SCIENTIFIQUE Salle de Pré-Projection 2 : 05 2 ème étage Pour les Salles : Amphithéâtre Moebius Amphithéâtre Blin Salle 2 : 02 Salle 2 : 04 " Nous vous rappelons qu'en application des dispositions

Plus en détail

TECHNIQUES D AVENIR LASER DOPPLER IMAGING LASER DOPPLER IMAGING LASER DOPPLER IMAGING

TECHNIQUES D AVENIR LASER DOPPLER IMAGING LASER DOPPLER IMAGING LASER DOPPLER IMAGING TECHNIQUES D AVENIR Jonathan LONDNER, Aurélie HAUTIER Centre Régional de Traitement des Grands Brûlés Service de chirurgie Plastique, Hôpital de la Conception, Marseille. DIAGNOSTIC DÉTERSION BOURGEONNEMENT

Plus en détail

LA BRULOLOGIE CTB : QUELQUES CHIFFRES. Epidémiologie. Gravité d une brûlure, Quand hospitaliser un brûlé?

LA BRULOLOGIE CTB : QUELQUES CHIFFRES. Epidémiologie. Gravité d une brûlure, Quand hospitaliser un brûlé? SERVICE DE CHIRURGIE PLASTIQUE H.I.A. PERCY Définition LA BRULOLOGIE Epidémiologie CENTRE DE TRAITEMENT DES BRULES Gravité d une brûlure, Quand hospitaliser un brûlé? Dr. BEY Eric Chirurgien plasticien

Plus en détail

Section 5. - Chirurgie.

Section 5. - Chirurgie. Section 5. - Chirurgie. A.R. 23.5.1985 + A.R. 09.11.2015 E.V. 01.02.2016 Art. 14. Sont considérées comme prestations qui requièrent la qualification de médecin spécialiste dans une des disciplines spécialités

Plus en détail

La GARANTIE REPRISE. Chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique

La GARANTIE REPRISE. Chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique La GARANTIE REPRISE Chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique Qu est-ce que la Garantie Reprise? Il s agit d une assurance couvrant les coûts engendrés par une reprise chirurgicale, à condition

Plus en détail

REFERENTIEL METIER/COMPETENCES CHIRURGIEN PLASTICIEN, ESTHETIQUE ET RECONSTRUCTEUR

REFERENTIEL METIER/COMPETENCES CHIRURGIEN PLASTICIEN, ESTHETIQUE ET RECONSTRUCTEUR REFERENTIEL METIER/COMPETENCES DU CHIRURGIEN PLASTICIEN, ESTHETIQUE ET RECONSTRUCTEUR 20.07.2007 1 Les situations de soins types 1 1 Les situations de soins retenues ne sont, bien entendu, pas exhaustives

Plus en détail

PROGRAMME SCIENTIFIQUE

PROGRAMME SCIENTIFIQUE PROGRAMME SCIENTIFIQUE 1 Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique 58 ème Congrès National Programme Scientifique Jeudi 28 novembre Amphithéâtre Goethe Les communications de

Plus en détail

2016 VAL D ISÈRE Centre de congrès Henri Oreiller 73150

2016 VAL D ISÈRE Centre de congrès Henri Oreiller 73150 INSCRIPTION AU CONGRÈS & HÉBERGEMENT ORGANISATEURS Olivier GALATOIRE Thierry MICHAUD SUR LE SITE : www.valdisere-congres.com PAR E-MAIL : regardscroises@valdisere-congres.com OU TÉLÉPHONE : 04 79 06 21

Plus en détail

2 ème Journée d Oncologie de l Hôpital Privé d Antony

2 ème Journée d Oncologie de l Hôpital Privé d Antony 2 ème Journée d Oncologie de l Hôpital Privé d Antony du 2 octobre 2010 CHIRURGIE DE RECONSTRUCTION DU SEIN Docteur Éric DUNET Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique Hôpital Privé d Antony 22,

Plus en détail

PROGRAMME SCIENTIFIQUE Scientifique

PROGRAMME SCIENTIFIQUE Scientifique PROGRAMME SCIENTIFIQUE Scientifique Retrouvez ce programme sur votre Iphone en téléchargeant l application réalisée par ACTIVE DEVELOPPEMENT 2 3 Merci à nos partenaires 4 Société Française de Chirurgie

Plus en détail

57 ème Congrès National Pré programme Scientifique. Lundi 19 novembre (matinée) Amphithéâtre Goethe

57 ème Congrès National Pré programme Scientifique. Lundi 19 novembre (matinée) Amphithéâtre Goethe Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique 57 ème Congrès National Pré programme Scientifique Lundi 19 novembre (matinée) Amphithéâtre Goethe Les communications de 3 minutes

Plus en détail

Reconstruction mammaire et Oncoplastie.. COTHIER-SAVEY I. RIMAREIX F. Réflexions en Gynécologie Obstétrique. 2008. n 3,1. 6-10.

Reconstruction mammaire et Oncoplastie.. COTHIER-SAVEY I. RIMAREIX F. Réflexions en Gynécologie Obstétrique. 2008. n 3,1. 6-10. PUBLICATIONS Mastectomie avec conservation de la PAM et reconstruction mammaire immédiate. R. MAKHOUL, COTHIER SAVEY I, ROUZIER R. Réalités en chirurgie plastique. 2014 Principes de la chirurgie oncoplastique

Plus en détail

Table des matières. LA BEAUTÉ POUR TOUS... p. 5. LES ENNEMIS DE LA BEAUTÉ... p. 8 L image de soi... p. 8 Le tabac... p. 10 Le soleil... p.

Table des matières. LA BEAUTÉ POUR TOUS... p. 5. LES ENNEMIS DE LA BEAUTÉ... p. 8 L image de soi... p. 8 Le tabac... p. 10 Le soleil... p. Table des matières LA BEAUTÉ POUR TOUS... p. 5 LES ENNEMIS DE LA BEAUTÉ... p. 8 L image de soi... p. 8 Le tabac... p. 10 Le soleil... p. 11 DU RÊVE... p. 12 La projection... p. 12 Le désir de changement...

Plus en détail

SAMCEP PRÉ-PROGRAMME. Congrès L ESTHÉTIQUE AU MASCULIN. Hôtel Royal Riviera, Saint-Jean-Cap-Ferrat

SAMCEP PRÉ-PROGRAMME. Congrès L ESTHÉTIQUE AU MASCULIN. Hôtel Royal Riviera, Saint-Jean-Cap-Ferrat VENDREDI 19 & SAMEDI 20 JUIN 2015 Congrès SAMCEP Hôtel Royal Riviera, Saint-Jean-Cap-Ferrat PRÉ-PROGRAMME THÈMES DU CONGRÈS L ESTHÉTIQUE AU MASCULIN Les fondamentaux en esthétique Les dernières nouveautés

Plus en détail

Malgré les progrès réalisés dans la prise en

Malgré les progrès réalisés dans la prise en Peut-on faire une reconstruction mammaire immédiate par lambeau libre? Can we make an immediate breast reconstruction with free flap? Nicolas Leymarie*, Benjamin Sarfati* * Département de chirurgie, institut

Plus en détail

RECONSTRUCTION DU SEIN PAR LAMBEAU ABDOMINAL (DIEP)

RECONSTRUCTION DU SEIN PAR LAMBEAU ABDOMINAL (DIEP) RECONSTRUCTION DU SEIN PAR LAMBEAU ABDOMINAL (DIEP) Cette fiche d information a été conçue par les chirurgiens du service de Chirurgie, Plastique et Reconstructrice du CHU de TOURS comme un complément

Plus en détail

Traitement des plaies par pression négative (TPN) : des utilisations spécifiques et limitées

Traitement des plaies par pression négative (TPN) : des utilisations spécifiques et limitées BON USAGE DES TECHNOLOGIES DE SANTÉ Traitement des plaies par pression négative (TPN) : des utilisations spécifiques et limitées Les systèmes de traitement des plaies par pression négative (TPN) sont des

Plus en détail

Oculoplastic @ Bordeaux 2010

Oculoplastic @ Bordeaux 2010 Oculoplastic @ Bordeaux 2010 Centre de congrès Cité Mondiale 28 et 29 Mai 2010 PROGRAMME Orateurs pressentis Adenis J.P., Limoges Amgar G., Maisons Lafitte Baspeyras M., Bordeaux Biraben Gotzamanis L.,

Plus en détail

Cinquante ans, 49 présidents Fifty years, forty-nine presidents

Cinquante ans, 49 présidents Fifty years, forty-nine presidents Annales de chirurgie plastique esthétique 49 (2004) 89 104 www.elsevier.com/locate/annpla Cinquante ans, 49 présidents Fifty years, forty-nine presidents J. Glicenstein *,1 American Hospital of Paris,

Plus en détail

INFECTIONS OSTEO-ARTICULAIRES : PLACE DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE. Pr. PIERRE BRETON CENTRE HOSPITALIER LYON SUD

INFECTIONS OSTEO-ARTICULAIRES : PLACE DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE. Pr. PIERRE BRETON CENTRE HOSPITALIER LYON SUD INFECTIONS OSTEO-ARTICULAIRES : PLACE DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE Pr. PIERRE BRETON CENTRE HOSPITALIER LYON SUD LYON - 26 novembre 2008 INFECTIONS OSTEO-ARTICULAIRES : PLACE DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE Prévention

Plus en détail

ROYAL BELGIAN SOCIETY FOR PLASTIC SURGERY. Se reconstruire. Informez-vous sur la reconstruction mammaire. Avec le soutien de

ROYAL BELGIAN SOCIETY FOR PLASTIC SURGERY. Se reconstruire. Informez-vous sur la reconstruction mammaire. Avec le soutien de ROYAL BELGIAN SOCIETY FOR PLASTIC SURGERY Se reconstruire Informez-vous sur la reconstruction mammaire Avec le soutien de 1 Le BRA Day en quelques mots Le Bra Day, Breast Reconstruction Awareness Day,

Plus en détail

CHIRURGIE DU SEIN: PLASTIES DE REDUCTION ET RECONSTRUCTION

CHIRURGIE DU SEIN: PLASTIES DE REDUCTION ET RECONSTRUCTION CHIRURGIE DU SEIN: PLASTIES DE REDUCTION ET RECONSTRUCTION Dr. Olivier Bauquis Spéc. FMH de chirurgie plastique, reconstructive et esthétique Chef de clinique au CHUV Clinique Bois-Cerf septembre, 2007

Plus en détail

TPN thérapie? Thérapeutique pression négative

TPN thérapie? Thérapeutique pression négative TPN thérapie? Thérapeutique pression négative QU EST CE QUE LA THERAPIE V.A.C.? Vacuum Assisted Closure Le V.A.C. est une méthode de cicatrisation active, non invasive qui fait usage d une pression négative,

Plus en détail

A l Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille, Octobre Rose est l occasion de mettre en valeur la filière de soins dédiée au cancer du sein.

A l Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille, Octobre Rose est l occasion de mettre en valeur la filière de soins dédiée au cancer du sein. OCTOBRE ROSE 2013 La campagne Octobre Rose a pour but d inciter les femmes de 50 à 74 ans à participer au dépistage organisé du cancer du sein. Une femme sur trois ne se fait pas dépister ou pas de manière

Plus en détail

Jeudi 3 avril 2014. Cours avancé en. esthétique dentaire. Institut Pasteur - Paris

Jeudi 3 avril 2014. Cours avancé en. esthétique dentaire. Institut Pasteur - Paris Jeudi 3 avril 2014 Cours avancé en esthétique dentaire Institut Pasteur - Paris Adresse : Institut Pasteur 28 rue du Docteur Roux Immeuble du C.I.S 75015 PARIS Horaires : De 8h00 à 17h30 EDITORIAL Pour

Plus en détail

SAMCEP PROGRAMME VENDREDI 19 & SAMEDI 20 JUIN 2015. Congrès L ESTHÉTIQUE AU MASCULIN. Hôtel Royal Riviera, Saint-Jean-Cap-Ferrat

SAMCEP PROGRAMME VENDREDI 19 & SAMEDI 20 JUIN 2015. Congrès L ESTHÉTIQUE AU MASCULIN. Hôtel Royal Riviera, Saint-Jean-Cap-Ferrat VENDREDI 19 & SAMEDI 20 JUIN 2015 Congrès SAMCEP Hôtel Royal Riviera, Saint-Jean-Cap-Ferrat PROGRAMME THÈMES DU CONGRÈS L ESTHÉTIQUE AU MASCULIN Les fondamentaux en esthétique Les dernières nouveautés

Plus en détail

Chirurgie oncoplastique et reconstruction dans le cancer du sein. Techniques et indications L expérience de l Institut Curie

Chirurgie oncoplastique et reconstruction dans le cancer du sein. Techniques et indications L expérience de l Institut Curie Chirurgie oncoplastique et reconstruction dans le cancer du sein Techniques et indications L expérience de l Institut Curie Springer Paris Berlin Heidelberg New York Hong Kong Londres Milan Tokyo Sous

Plus en détail

Mamans AFRICA (Association des Femmes pour des Rencontres Intellectuelles, Culturelles et Artistiques), RD Congo

Mamans AFRICA (Association des Femmes pour des Rencontres Intellectuelles, Culturelles et Artistiques), RD Congo 1 RAPPORT Comité Organisateur Unité de Chirurgie Plastique Reconstructive et Esthétique, Chirurgie de la Main et Brûlologie (Professeur Anatole KIBADI KAPAY) Cliniques Universitaires de Kinshasa Faculté

Plus en détail

L'INNOVATION SUISSE AU SERVICE DE LA BEAUTÉ. Ultimate. Le volume par excellence

L'INNOVATION SUISSE AU SERVICE DE LA BEAUTÉ. Ultimate. Le volume par excellence L'INNOVATION SUISSE AU SERVICE DE LA BEAUTÉ Ultimate Le volume par excellence seringue 3ml + pouvoir volumateur exceptionnel = résultats immédiats et durables Les zones d injections Région temporale Coussinet

Plus en détail

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE Depuis plus de 10 ans, l association Actis dentaire formation a pour objectif de former des praticiens à la chirurgie orale, parodontale et implantaire. L expérience pour

Plus en détail

Diplôme d Université (DU) : Plaies, Brûlures et Cicatrisation

Diplôme d Université (DU) : Plaies, Brûlures et Cicatrisation Diplôme d Université (DU) : Plaies, Brûlures et Cicatrisation 120 H : 60 H Formation Théorique & 60 H Formation Pratique - Responsable : Professeur Dominique CASANOVA SESSION 2016 Lundi 18 janvier au jeudi

Plus en détail

Chirurgie plastique bariatrique Pr.Philippe PELISSIER

Chirurgie plastique bariatrique Pr.Philippe PELISSIER Pr.Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Contexte La demande du patient La réponse médicale Les techniques Techniques de base Techniques

Plus en détail

Table des matières. xix. xxi. Avant-propos. Préface, Jean-Pierre Lalardrie. Préface, John Bostwick. Remerciements

Table des matières. xix. xxi. Avant-propos. Préface, Jean-Pierre Lalardrie. Préface, John Bostwick. Remerciements Table des matières Avant-propos Préface, Jean-Pierre Lalardrie Préface, John Bostwick Remerciements xv XVII xix xxi Le sein normal Embryologie Développement normal 3 Les anomalies du développement 4 Anatomie

Plus en détail

DÉFINITION, OBJECTIFS ET PRINCIPES. Information délivrée le : Cachet du Médecin : Au bénéfice de : Nom : Prénom :

DÉFINITION, OBJECTIFS ET PRINCIPES. Information délivrée le : Cachet du Médecin : Au bénéfice de : Nom : Prénom : TRANSFERT GRAISSEUX dans les cas d AUGMENTATION MAMMAIRE À VISÉE ESTHÉTIQUE ou pour MALFORMATIONS CONGÉNITALES (greffe de graisse autologue ou lipomodelage ou lipostructure) Version 3 mise à jour nov 2015

Plus en détail

Injection d acide hyaluronique au niveau du sillon naso-génien et existence de l artère faciale

Injection d acide hyaluronique au niveau du sillon naso-génien et existence de l artère faciale Injection d acide hyaluronique au niveau du sillon naso-génien et existence de l artère faciale Définition du sillon naso-génien:sng Le sillon naso-génien part de l aile du nez en oblique au coin de la

Plus en détail

La Chirurgie Esthétique

La Chirurgie Esthétique La Chirurgie Esthétique Table des matières I. Introduction II. Définition de la Chirurgie Esthétique 4 III. Etapes de la chirurgie Esthétique 7 IV. Typologie de la Chirurgie Esthétique 8 o Apparence du

Plus en détail

PLACE ET INDICATIONS DE LA TOXINE BOTULIQUE DANS LE TRAITEMENT ET LA PREVENTION ANTI-AGING DE BAS DU VISAGE ET DU COU Consensus Français

PLACE ET INDICATIONS DE LA TOXINE BOTULIQUE DANS LE TRAITEMENT ET LA PREVENTION ANTI-AGING DE BAS DU VISAGE ET DU COU Consensus Français PLACE ET INDICATIONS DE LA TOXINE BOTULIQUE DANS LE TRAITEMENT ET LA PREVENTION ANTI-AGING DE BAS DU VISAGE ET DU COU Consensus Français CENTRE DE CHIRURGIE ESTHETIQUE DE LA FACE ET DU COU VERSAILLES Dr

Plus en détail

Sternectomie totale : prothèse de reconstruction sternale sur mesure

Sternectomie totale : prothèse de reconstruction sternale sur mesure Sternectomie totale : prothèse de reconstruction sternale sur mesure GASCON Audrey JEAN Claire LECA Marion UE Dispositifs Médicaux Chirurgie Thoracique Lundi 9 mars 2015 Plan Histoire de la maladie Intervention

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Implantologie dentaire. Une 1ère mondiale à Béziers (34) L Ulna, nouveau site de prélèvement osseux

DOSSIER DE PRESSE. Implantologie dentaire. Une 1ère mondiale à Béziers (34) L Ulna, nouveau site de prélèvement osseux DOSSIER DE PRESSE Implantologie dentaire Une 1ère mondiale à Béziers (34) L Ulna, nouveau site de prélèvement osseux Le 19 octobre 2011 1 Les techniques de greffe déjà existantes L implantologie dentaire

Plus en détail

Le Testicule de l Enfant

Le Testicule de l Enfant Collège Hospitalier et Universitaire de Chirurgie Pédiatrique XXVIIIème Séminaire de Chirurgie Viscérale Pédiatrique Le Testicule de l Enfant Présidents : Pr J. Moscovici, Pr J.M. Guys Caen 26-28 Novembre

Plus en détail

ANESTHESIE EN CHIRURGIE REPARATRICE-ESTHETIQUE ET PLASTIQUE INTERVENTIONS ET ATTITUDES DEFINITIONS CHIRURGIE DES TEGUMENTS ET DES FORMES Chirurgie Réparatrice et Plastique Chirurgie de correction de défauts

Plus en détail

I N F O R M A T I O N S A U X P A T I E N T S

I N F O R M A T I O N S A U X P A T I E N T S I N F O R M A T I O N S A U X P A T I E N T S CHIRURGIE DE LA SILHOUETTE Dr Paule Kuntz LA CHIRURGIE ESTHETIQUE DU BUSTE Réduction ou augmentation mammaire et correction de la ptose (seins tombants) Les

Plus en détail

Membrane Intégra. Technique

Membrane Intégra. Technique Membrane Intégra V. Casoli Les méthodes dites «simples» de couverture des pertes de substance cutanée de la main et des doigts, en dehors des lambeaux, sont représentées essentiellement par la technique

Plus en détail

LIPOMODELAGE ESTHETIQUE DES SEINS (augmentation mammaire par transfert de graisse, augmentation mammaire par greffe de graisse autologue)

LIPOMODELAGE ESTHETIQUE DES SEINS (augmentation mammaire par transfert de graisse, augmentation mammaire par greffe de graisse autologue) LIPOMODELAGE ESTHETIQUE DES SEINS (augmentation mammaire par transfert de graisse, augmentation mammaire par greffe de graisse autologue) DEFINITION, OBJECTIFS ET PRINCIPES L hypoplasie mammaire est définie

Plus en détail

Brûlures de l enfant

Brûlures de l enfant Brûlures de l enfant Epidémiologie 3 e rang des accidents de l enfant 0-4 ans ; moyenne 2 ans ; garçons +++ Etiologies Brûlures thermiques : o Ebouillantage ; projection ; immersion ; flammes, incendies,

Plus en détail

La chirurgie esthétique du nez Ou comment garder le caractère en effaçant la caricature!

La chirurgie esthétique du nez Ou comment garder le caractère en effaçant la caricature! La chirurgie esthétique du nez Ou comment garder le caractère en effaçant la caricature! Dr Frédéric BRACCINI 25 avenue Jean Médecin 06000 Nice www.braccini.net «Opération reine», la rhinoplastie est sans

Plus en détail

Journée des lycéens FILIÈRE «MASSO KINÉSITHÉRAPIE» Faculté de Médecine MARSEILLE Jeudi 21 Novembre 2014

Journée des lycéens FILIÈRE «MASSO KINÉSITHÉRAPIE» Faculté de Médecine MARSEILLE Jeudi 21 Novembre 2014 Journée des lycéens FILIÈRE «MASSO KINÉSITHÉRAPIE» Faculté de Médecine MARSEILLE Jeudi 21 Novembre 2014 KINÉSITHÉRAPIE Du Grec: «KINESIS», mouvement «THERAPEIA», soin C est le soin par le mouvement, ou

Plus en détail

FORMATION 5 JOURS. 1ère SESSION

FORMATION 5 JOURS. 1ère SESSION FORMATION 5 JOURS La formation a pour objectif la transmission des bases fondamentales de l implantologie ainsi que la maîtrise des protocoles innovants qui autorisent le remplacement immédiat des dents

Plus en détail

56 ème Congrès National Programme Scientifique. Lundi 21 novembre (matinée) Amphithéâtre Goethe

56 ème Congrès National Programme Scientifique. Lundi 21 novembre (matinée) Amphithéâtre Goethe Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique 56 ème Congrès National Programme Scientifique Lundi 21 novembre (matinée) Amphithéâtre Goethe Les communications de 3 minutes sont

Plus en détail

I. Histoire de l augmentation mammaire. III. Les différents types d implants mammaires. IV. Critères de choix d implants mammaires

I. Histoire de l augmentation mammaire. III. Les différents types d implants mammaires. IV. Critères de choix d implants mammaires I. Histoire de l augmentation mammaire I. Avant 1945 II. De 1945 à 1962 III. De 1962 à nos jours II. La controverse sur les silicones III. Les différents types d implants mammaires I. L enveloppe II. Le

Plus en détail

18 JUIN PREMIÈRE JOURNÉE DE L'A.C.T.T.C.

18 JUIN PREMIÈRE JOURNÉE DE L'A.C.T.T.C. 18 JUIN PREMIÈRE JOURNÉE DE L'A.C.T.T.C. Chers Amis, Chers Collègues, Le 4 Congrès de l'afcf se déroulera dans les locaux historiques de la Faculté de Médecine de Montpellier, du 18 au 20 juin 2015. Le

Plus en détail

Oculoplastic @ Bordeaux 2010

Oculoplastic @ Bordeaux 2010 Oculoplastic @ Bordeaux 2010 Centre de congrès Cité Mondiale 28 et 29 Mai 2010 PROGRAMME Editorial Pour cette première édition d «Oculoplastic @ Bordeaux», nous sommes heureux de pouvoir réunir tous les

Plus en détail

Membre de la Société de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique. Reconstruction mammaire Fiche D'information

Membre de la Société de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique. Reconstruction mammaire Fiche D'information Dr MC PERROT BASSOUL Ancien Interne des Hôpitaux de Paris Membre de la Société de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique Diplômée en Techniques d'injections et de comblement Diplômée du Collège

Plus en détail

Quel est le principe de l autogreffe de graisse?

Quel est le principe de l autogreffe de graisse? Depuis quand date le lipofilling? La technique du lipofilling, également appelée lipostructure, existe depuis plus de 20 ans. Les chirurgiens qui faisaient des liposuccions ont eu l idée d utiliser la

Plus en détail

Apport du lipomodelage. Guillaume Pollet AMOC 11 avril 2015

Apport du lipomodelage. Guillaume Pollet AMOC 11 avril 2015 Apport du lipomodelage Guillaume Pollet AMOC 11 avril 2015 Sexualité et cancer Altération de l image de soi, de la relation avec l autre Baisse de la libido, du plaisir, de l excitation et de l orgasme

Plus en détail

Un numéro de téléphone pour un rendez-vous mammographie

Un numéro de téléphone pour un rendez-vous mammographie Dossier de presse Lyon, le 4 avril 2012 Cancer du sein : accompagner les patientes à chaque étape de leur maladie Une nouvelle plateforme à l hôpital de la Croix-Rousse Avec plus de 50 000 nouveaux cas

Plus en détail

Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP

Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP Dans son point d information du 28 septembre 2010, l Afssaps a recommandé que les femmes porteuses d implants mammaires PIP concernés par

Plus en détail

TRAUMATOLOGIE PEDIATRIQUE Sémiologie. Dr Frank Fitoussi Hôpital Robert Debré

TRAUMATOLOGIE PEDIATRIQUE Sémiologie. Dr Frank Fitoussi Hôpital Robert Debré TRAUMATOLOGIE PEDIATRIQUE Sémiologie Dr Frank Fitoussi Hôpital Robert Debré Structure osseuse de l enfant épiphyse métaphyse Diaphyse Traumatismes de l enfant Interrogatoire Age de l enfant Antécédents

Plus en détail

La Liposuccion Douce Docteur Hubert Fitoussi Chirurgien Plastique et Esthétique

La Liposuccion Douce Docteur Hubert Fitoussi Chirurgien Plastique et Esthétique Docteur Hubert Fitoussi Chirurgien Plastique et Esthétique Document d information sur la technique de la liposuccion douce La liposuccion douce est une technique mise au point par le Chirurgien Hubert

Plus en détail

Chapitre 1.D.19.3 Prothèses mammaires

Chapitre 1.D.19.3 Prothèses mammaires Chapitre 1.D.19.3 Prothèses mammaires Chapitre 1.D.19.3.a Faut-il changer les prothèses mammaires en gel de silicone? 1 Le contexte : Les prothèses mammaires préremplies en gel de silicone ont été interdites

Plus en détail

le termee C est en des paupières en forme esthétique Car si

le termee C est en des paupières en forme esthétique Car si C est en 1829 que naquit le termee modernee de blépharoplastie sous l égide du chirurgien allemand Johann K. G. Fricke. Il avait développé de nombreuses techniques pour reconstituer des paupières supérieures

Plus en détail

CURRICULIM VITAE. Téléphone: Bureau : 00216 71/981 823 GSM : 00216 23 215 220 Fax: 00216 71/715 213. Courrier électronique: drturki100@yahoo.

CURRICULIM VITAE. Téléphone: Bureau : 00216 71/981 823 GSM : 00216 23 215 220 Fax: 00216 71/715 213. Courrier électronique: drturki100@yahoo. CURRICULIM VITAE TURKI Mohamed Ali Adresse bureau: rue du 25 juillet 1957 Marsa ville Marié (3 enfants) Téléphone: Bureau : 00216 71/981 823 GSM : 00216 23 215 220 Fax: 00216 71/715 213 Courrier électronique:

Plus en détail

Statistiques et enquêtes de satisfaction

Statistiques et enquêtes de satisfaction Statistiques et enquêtes de satisfaction congressistes / exposants réalisées par Pneumologie Développement Document Pneumologie Développement 1 Inscrits : 5301 dont 1662 exposants Pharmacien Infirmier

Plus en détail

CHIRURGIE PLASTIQUE 1

CHIRURGIE PLASTIQUE 1 CHIRURGIE PLASTIQUE 1 Sommaire Que signifie V.A.C. Therapy? Mode d action de la V.A.C. Therapy Indications contre-indications et précautions d emploi V.A.C. : unités et consommables Introduction à la pathologie

Plus en détail

VENDREDI 19 & SAMEDI 20 JUIN 2015. Les fondamentaux en esthétique Les dernières nouveautés en Médecine Esthétique

VENDREDI 19 & SAMEDI 20 JUIN 2015. Les fondamentaux en esthétique Les dernières nouveautés en Médecine Esthétique VENDREDI 19 & SAMEDI 20 JUIN 2015 Congrès SAMCEP Hôtel Royal Riviera, Saint-Jean-Cap-Ferrat PROGRAMME THÈMES DU CONGRÈS L ESTHÉTIQUE AU MASCULIN Les fondamentaux en esthétique Les dernières nouveautés

Plus en détail

Chirurgie du sein. Dr Gay Centre Hospitalier Belfort-Montbéliard Formation infirmière en Oncologie-Hématologie 28 janvier 2010

Chirurgie du sein. Dr Gay Centre Hospitalier Belfort-Montbéliard Formation infirmière en Oncologie-Hématologie 28 janvier 2010 Chirurgie du sein Dr Gay Centre Hospitalier Belfort-Montbéliard Formation infirmière en Oncologie-Hématologie 28 janvier 2010 Différentes chirurgies du sein Chirurgie conservatrice Chirurgie radicale Chirurgie

Plus en détail

D.F.M.S. et D.F.M.S.A. - MEDECINE (2013-2014) POSTES DE F.F.I. OUVERTS AU 1er NOVEMBRE 2013 (Arrêté du 15 novembre 2012) SPECIALITES MEDICALES

D.F.M.S. et D.F.M.S.A. - MEDECINE (2013-2014) POSTES DE F.F.I. OUVERTS AU 1er NOVEMBRE 2013 (Arrêté du 15 novembre 2012) SPECIALITES MEDICALES ANNEXES 2D - A D.F.M.S. et D.F.M.S.A. - (2013-2014) (Arrêté du 15 novembre 2012) SPECIALITES MEDICALES 1ère partie Anatomie et cytologie pathologiques Cardiologie et maladies vasculaires Dermatologie et

Plus en détail

Née le 04/03/1985, La Seyne sur mer 83 Célibataire, sans enfant. BAC Scientifique mention bien et Européen (Anglais Italien) : 2003

Née le 04/03/1985, La Seyne sur mer 83 Célibataire, sans enfant. BAC Scientifique mention bien et Européen (Anglais Italien) : 2003 GERNI Mahaut 25000 Besançon 0607955564 gerni-m@hotmail.fr Née le 04/03/1985, La Seyne sur mer 83 Célibataire, sans enfant 1) Etudes médicales BAC Scientifique mention bien et Européen (Anglais Italien)

Plus en détail

Les métiers en lien avec la filière Masso-kinésithérapie. Monsieur Ph. SAUVAGEON Professeur J.L. JOUVE

Les métiers en lien avec la filière Masso-kinésithérapie. Monsieur Ph. SAUVAGEON Professeur J.L. JOUVE 1 Information PACES 19 Septembre 2013 Filière Masso-Kinésithérapie Les métiers en lien avec la filière Masso-kinésithérapie Monsieur Ph. SAUVAGEON Professeur J.L. JOUVE 2 KINÉSITHÉRAPIE Du Grec: «KINESIS»,

Plus en détail

15 et 16 octobre 2015. Programme. Place de verdun - 59000 lille. Faculte de chirurgie dentaire

15 et 16 octobre 2015. Programme. Place de verdun - 59000 lille. Faculte de chirurgie dentaire 19 65 2015 15 et 16 octobre 2015 Faculte de chirurgie dentaire Place de verdun - 59000 lille Programme 1965 2015 CONGreS DU CINQUANTENAIRE Programme Scientifique d u Jeudi 1 5 Octobre 2015 8h30 Accueil

Plus en détail

Propositions de conduite à tenir pour les femmes porteuses d implants mammaires : Avis d experts coordonné par l Institut National du Cancer (INCa)

Propositions de conduite à tenir pour les femmes porteuses d implants mammaires : Avis d experts coordonné par l Institut National du Cancer (INCa) Propositions de conduite à tenir pour les femmes porteuses d implants mammaires : Avis d experts coordonné par l Institut National du Cancer (INCa) Mars 2014 Propositions de conduite à tenir pour les femmes

Plus en détail

Prothèses mammaires et cancers

Prothèses mammaires et cancers Prothèses mammaires et cancers Prothèses mammaires Au silicone Remplies de sérum physiologique Toujours une enveloppe en silicone Prothèses d expansion Prothèses d augmentation de volume Prothèses de reconstruction

Plus en détail

Un HAUT LIEU de compétences

Un HAUT LIEU de compétences Un HAUT LIEU de compétences pointues et de techniques fiables au service de votre beauté et de votre bien-être. Aujourd hui, les avancées de la médecine et de la chirurgie esthétiques permettent de réaliser

Plus en détail

TESTEZ LA FLEXIBILITÉ ESTHÉTIQUE AVEC LES IMPLANTS STRAUMANN BONE LEVEL

TESTEZ LA FLEXIBILITÉ ESTHÉTIQUE AVEC LES IMPLANTS STRAUMANN BONE LEVEL TESTEZ LA FLEXIBILITÉ ESTHÉTIQUE AVEC LES IMPLANTS STRAUMANN BONE LEVEL LE RÔLE D UNE PARTIE SECONDAIRE DE CICATRISATION PERSONNALISÉE POUR LA GESTION DES TISSUS MOUS DANS LA ZONE ESTHÉTIQUE IMPLANTATION

Plus en détail

Il suffirait de peu pour retrouver des contours plus réguliers. Oui, mais ne risque-t-on pas d y perdre l âme de notre visage?

Il suffirait de peu pour retrouver des contours plus réguliers. Oui, mais ne risque-t-on pas d y perdre l âme de notre visage? COMME UN DESSINATEUR, D UN COUP DE CRAYON, CORRIGE UN OVALE IMPARFAIT, DEVANT SA GLACE, DE SES DOIGTS ON RECTIFIE LA TONICITÉ DE NOTRE PEAU! Il suffirait de peu pour retrouver des contours plus réguliers.

Plus en détail

Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP

Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP Actualisation avril 2011 Afin d aider les femmes et leur chirurgiens dans cette discussion, l Afssaps met à disposition un guide d aide

Plus en détail

PROGRAMME SCIENTIFIQUE

PROGRAMME SCIENTIFIQUE PROGRAMME SCIENTIFIQUE Les communications en noir ont une durée de 3 mn suivie d une discussion de 2 mn Les communications en mauve ont une durée de 6 mn suivie d une discussion de 3 mn 08h15 OUVERTURE

Plus en détail

DIU DE CHIRURGIE ENDOVASCULAIRE. Facultés de Médecine de Clermont-Ferrand, Grenoble, Lyon, Marseille, Montpellier, Nice, Saint-Etienne

DIU DE CHIRURGIE ENDOVASCULAIRE. Facultés de Médecine de Clermont-Ferrand, Grenoble, Lyon, Marseille, Montpellier, Nice, Saint-Etienne 1 DIU DE CHIRURGIE ENDOVASCULAIRE Facultés de Médecine de Clermont-Ferrand, Grenoble, Lyon, Marseille, Montpellier, Nice, Saint-Etienne Enseignant responsable : P Feugier Enseignants : Ph Amabile, JN Albertini,

Plus en détail

mandibule atrophique :

mandibule atrophique : chirurgie/prothèse Réhabilitation d une mandibule atrophique : les nouvelles perspectives de l implantologie basale Antoine MONIN* Jean Claude MONIN** Henri COMBALUZIER*** La réhabilitation implanto-prothétique

Plus en détail

I. Indications - en chirurgie réparatrice

I. Indications - en chirurgie réparatrice I. Indications - en chirurgie réparatrice - en chirurgie esthétique II. Intervention: principes de base communs III. Matériel nécessaire IV. Suites opératoires V. Résultats VI. Complications envisageables

Plus en détail

Traitement chirurgical des cancers du sein. Jean-Christophe MACHIAVELLO Centre Antoine Lacassagne

Traitement chirurgical des cancers du sein. Jean-Christophe MACHIAVELLO Centre Antoine Lacassagne Traitement chirurgical des cancers du sein Jean-Christophe MACHIAVELLO Centre Antoine Lacassagne 2008 1 I- GENERALITES Fréquence : 1 femme sur 11 En France 33 000 nouveaux cas par an Le cancer le plus

Plus en détail

Dr. Elisabeth Zielonka C.H.U. de Charleroi

Dr. Elisabeth Zielonka C.H.U. de Charleroi Dr. Elisabeth Zielonka C.H.U. de Charleroi Introduction Chirurgie plastique: spécialité médicale qui vise à restaurer ou à donner une forme au corps Plastique : dérive du grec «plastikos» et signifie «modeler,

Plus en détail