Pourquoi isoler? Réduire l'usage d'énergie Economiser les frais de chauffage Protéger l'environnement Augmenter la valeur des bâtiments

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pourquoi isoler? Réduire l'usage d'énergie Economiser les frais de chauffage Protéger l'environnement Augmenter la valeur des bâtiments"

Transcription

1 Thème Pourquoi isoler? Pourquoi isoler? Réduire l'usage d'énergie Economiser les frais de chauffage Protéger l'environnement Augmenter la valeur des bâtiments

2 Les indications, illustrations, informations techniques générales et plans figurant dans le présent document ne sont que des descriptions générales et ne montrent qu une représentation schématique des fonctions de principe. Il ne s agit pas d un travail d ingénierie détaillé. Dans la pratique, l application concrète du produit peut différer en fonction des circonstances locales. Les spécifications doivent systématiquement être adaptées aux travaux spécifiques au projet. La documentation ne doit donc pas être considérée comme une présentation du travail ou une prescription de mise en oeuvre. L applicateur / le client est seul responsable de la vérification de l adéquation du produit concerné par rapport au support. Tous les travaux connexes sont seulement représentés sous une forme schématique. Les prescriptions et indications techniques relatives au produits qui figurent dans les fiches techniques et les descriptions de systèmes / agréments doivent être impérativement observées.

3 Contenu Pourquoi isoler? 4 Isoler par l'intérieur ou par l'extérieur? 6 Construction neuve ou rénovation 7 Règlements et primes 10 Types d'isolation 14 Garanties et assurances Sto SA 16 Glossaire 17

4 Pourquoi isoler? Isoler un bâtiment présente de nombreux avantages. Parmi ces avantages, deux ressortent particulièrement: l' d'énergie la réduction des émanations toxiques (gaz à effet de serre) Prenons par exemple un mur extérieur composé d'un bloc de béton creux de 19 cm d'épaisseur et comparons le gain théorique qu'apporterait une isolation. Remarque La valeur k (dont l'unité est W/m²K) est une valeur qui détermine le coefficient de transmission de la chaleur à travers la paroi. Plus ce coefficient est petit, plus la maison est bien isolée. Exemple Coefficient k W/m²K Mur en blocs de béton 19 cm sans isolation 2,05 Economie d'énergie en équivalent mazout Réduction CO² kg/m² Mur en blocs de béton 19 cm avec isolation EPS 5 cm Mur en blocs de béton 19 cm avec isolation EPS 10 cm Mur en blocs de béton 19 cm avec isolation EPS 20 cm 0,57 12,42 l/m² / an 32,8 kg/m² 0,33 14,43 l/m² / an 38,1 kg/m² 0,18 15,69 l/m² / an 41,4 kg/m² Ce calcul théorique relatif à votre propre bâtiment peut vous être fourni par Sto SA. Légende couleurs thermografiques Perte de chaleur = max. Isolé / Non-isolé 4 Très bien isolé!

5 Perte de chaleur 19 cm maçonnerie 19 cm maçonnerie 10 cm isolation 5

6 Isolation par l'intérieur ou l'extérieur? Mur sans isolation Parois à l'intérieur très chaudes en été et très froides en hiver Energivore Formation de condensations Climat à l'intérieur inconfortable Murs non protégés Intérieur Extérieur Mur avec isolation intérieure Baisse rapide de la température lors de l'extinction du chauffage Risque de gel des conduites dans les murs Murs non protégés: - Températures instables - Risque de fissures Ponts thermiques - Condensation à l'intérieur - Humidité Besoin d'une paroi bien ventilée Intérieur Extérieur Mur avec isolation de façade Climat confortable à l'intérieur: - Murs avec une température constante - Le pouvoir du mur d'accumuler la chaleur est optimalisé Ponts thermiques exclus - baisse de la consommation d'énergie - pas d'humidité Intérieur Extérieur 6

7 Construction neuve (Isolation de façade - ETICS) réf = mur traditionnel avec 14 cm terre cuite alvéolée (= snelbouw), 9 cm isolation PUR, 3 cm de vide (coulisse) et 9 cm de parement valeur U = maison 3 façades chauffage gaz surface sol périmètre surface de mur brutte surface de mur nette snelbouw 29/14/14 isolation murs (PU) 9 cm poroton 29/19/14 silico-calcaire 15 cm blocs béton 39/14/19 0,24 W/m²K 80 m² 36 m 175 m² 120 m² 63 /m² 23 /m² 64 /m² 60 /m² 62 /m² béton cellulaire 15 cm maçonnerie module 65 rejointoyage Sto Therm Classic 10 cm Sto Therm Classic 12 cm Sto Therm Classic 14 cm Sto Therm Classic 16 cm fondation prix 1m³ gaz gain thermique pour 1m³ gaz en kw nombre de jours de chauffage différence de température en K 45 /m² 92 /m² 13 /m² 120 /m² 124 /m² 128 /m² 132 /m² 150 /m³ 0,68 /m³ 8, Systèmes * Valeur U en W/m²K épaisseur totale du mur en cm gain d'espace en m² par étage prix construction mur en /m² diff. prix construction mur et réf en /m² prix fondation diff. prix fondation et réf épargne d'énergie en kw/m² épargne d'énergie en /an bénéfice après 10 ans en référence mur creux snelbouw avec 12 cm Sto Therm Classic snelbouw avec 14 cm Sto Therm Classic snelbouw avec 16 cm Sto Therm Classic bloc de béton avec 14 cm Sto Therm Classic bloc de béton avec 16 cm Sto Therm Classic poroton avec 12 cm Sto Therm Classic poroton avec 14 cm Sto Therm Classic béton cellulaire avec 10 cm Sto Therm Classic béton cellulaire avec 12 cm Sto Therm Classic silico-calcaire avec 12 cm Sto Therm Classic silico-calcaire avec 14 cm Sto Therm Classic 0,24 0,24 0,21 0,18 0,21 0,19 0,21 0,19 0,24 0,21 0,24 0, ,0 1,5 1,0 1,5 1,0 0,7 0,2 2,2 1,7 1,7 1, ,00 0,00 2,16 4,32 2,16 3,60 2,16 3,60 0,00 2,16 0,00 2, Tous les prix mentionnés sont hors TVA, incl. placement. Calculé sur base du matériel isolant Top 32. Systèmes Sto: épaisseur spécifiée = épaisseur de l'isolant. 7

8 Habitation avant rénovation Habitation après rénovation Rénovation (Isolation de façade - ETICS) surface mur brute surface mur nette prix 1m³ gaz avantage thermique pour 1m³ gaz en kw nombre de jours chauffés différence de température en K émission de CO² en kg par m³ gaz 175 m² 120 m² 0,68 8, ,8 systèmes* Mur à coulisse non-isolé (avant rénovation)** avec 7 cm StoTherm Classic avec 8 cm StoTherm Classic avec 10 cm StoTherm Classic avec 12 cm StoTherm Classic avec 14 cm StoTherm Classic Valeur U en W/ (m².k) 2,44 0,35 0,31 0,26 0,22 0,20 Valeur U demandé par le PEB en cas de rénovation (2012) --- 2,19 2,50 3,13 3,75 4,38 d'énergie en kw/m² 0 142,73 146,81 152,61 156,41 159,17 de consommation de mazout en l/m² d'émission de CO² en kg d'énergie en / an 16,11 16,57 17,22 17,65 17, systèmes* Mur plein non-isolé (avant rénovation) avec 7 cm StoTherm Classic avec 8 cm StoTherm Classic avec 10 cm StoTherm Classic avec 12 cm StoTherm Classic avec 14 cm StoTherm Classic Valeur U en W/ (m².k) 1,60 0,35 0,32 0,27 0,23 0,20 Valeur U demandé par le PEB en cas de rénovation (2012) --- 2,19 2,50 3,13 3,75 4,38 d'énergie en kw/m² 0 81,41 85,49 91,28 95,09 97,85 de consommation de mazout en l/m² d'émission de CO² en kg d'énergie en / an 9,19 9,65 10,30 10,73 11, * Tous les prix sont excl. TVA, incl. placement. ** La coulisse doit être protégée de l'air circulant après isolation Systèmes Sto: calculé sur base de l'isolation Sto-Top 32. Ne tient pas compte des futures augmentations du prix du mazout. Epaisseur spécifiée est l'épaisseur de l'isolant. Valeurs Rd: Flandre 2 - Bruxelles 2 - Wallonie 2. Mur à coulisse 14/5/9 cm. Mur plein 30 cm. 8

9 Photo propriété historique Photo isolation intérieure Rénovation (Isolation intérieure - ITICS) surface mur brute surface mur nette prix 1m³ gaz avantage thermique pour 1m³ gaz en kw nombre de jours chauffés différence de température en K émission de CO² en kg par m³ gaz 175 m² 120 m² 0,68 8, ,8 systèmes* Valeur U en W/ (m².k) Valeur U demandé par le PEB en cas de rénovation (2012) d'énergie en kw/ m² de consommation de mazout en l/ m² d'émission de CO² en kg d'énergie en / jaar Mur à coulisse non-isolé (avant rénovation)** met 1,5 cm StoTherm In Aevero met 2 cm StoTherm In Aevero met 3 cm StoTherm In Aevero met 4 cm StoTherm In Aevero 2,44 0,73 0,59 0,43 0, ,37 1,69 2,33 2, ,06 133,01 144,71 151,12 13,89 15,01 16,33 17, systèmes* Valeur U en W/ (m².k) Valeur U demandé par le PEB en cas de rénovation (2012) d'énergie en kw/ m² de consommation de mazout en l/ m² d'émission de CO² en kg d'énergie en / an Mur plein non-isolé (avant rénovation) met 1,5 cm StoTherm In Aevero met 2 cm StoTherm In Aevero met 3 cm StoTherm In Aevero met 4 cm StoTherm In Aevero 1,60 0,63 0,53 0,40 0, ,37 1,89 2,50 3, ,73 76,13 85,49 91,25 6,97 8,59 9,65 10, * Tous les prix sont excl. TVA, incl. placement. Après conseil Sto Systèmes Sto: calculé sur base de l'isolation Sto-Top 32. Ne tient pas compte des futures augmentations du prix du mazout. Epaisseur spécifiée est l'épaisseur de l'isolant. Valeurs Rd: Flandre 2 - Bruxelles 2 - Wallonie 2. Mur à coulisse 14/5/9 cm. Mur plein 30 cm. 9

10 Les normes pour construction neuve (Isolation de façade - ETICS) Maisons Basse énergie Maison passive Ecoles / Bureaux Bruxelles** K40 et E70 Umax mur = 0,24 30 kwh/m² sol 15 kwh/m² sol K45 et E75 Umax mur = 0,24 Wallonie** K40 et E 80 Umax mur = 0,24 30 kwh/m² sol 15 kwh/m² sol K45 et E 80 Umax mur = 0,24 Flandre* ** K40 et E60 Umax mur = 0,24 30 kwh/m² sol 15 kwh/m² sol K40 et E60 Umax mur = 0,24 * Partie en énergies renouvelables minimale ** Calculation des noeuds constructifs Les normes pour la rénovation (Isolation de façade - ETICS) Maisons Basse énergie Maison passive Très basse énergie Bruxelles Rd iso 2 (m².k)/w 60 kwh/m² sol 15 kwh/m² sol 30 kwh / an Wallonie Rd min iso 2 (m².k)/w Rd st. iso 3,5 (m².k)/w 30 kwh/m² sol 15 kwh/m² sol Flandre* Rd iso 2 (m².k)/w 30 kwh/m² sol 15 kwh/m² sol * le nouveau décret du 8 mai 2009 sur l'alignement donne la possibilité aux communes de délivrer effectivement un permis de construire pour la pose d'une isolation de façade extérieure sur des bâtiments existants. Ainsi on peut dépasser l'alignement d'un maximum de 14 cm. 10

11 Primes pour construction neuve (Isolation de façade - ETICS) Maisons Emanant de Montant Exigences Plus d'info Wallonie Région Wallonne /unité E w sous E w 65 Prime max. = Basse énergie Emanant de Montant Exigences Plus d'info Flandre Intercommunales par point E extra Niveau E 30 Maison passive Région de Bruxelles-capitale Emanant de Région Bruxelles département environnement Montant Exigences Plus d'info 30, 35, 40 /m² jusqu'à 100 m² 15, 20, 25 /m² de 100 jusqu à 150 m² Bonus 10 /m² pour matériel d isolation naturelle Max par demande Primes basées sur la catégorie des revenus Wallonie Région Wallonne Pas cumulable avec la prime des maisons normales. Pas pour les immeubles collectifs 11

12 Primes pour les systèmes d'isolation de façade Sto pour rénovation (Isolation de façade - ETICS) Maisons Emanant de Sorte de travail Rénovation façade Montant Exigences Plus d'info Variable Maison construite avant 1945 Région de Bruxellescapitale Région Bruxelles département environnement Isolation mur extérieur /m² Bonus 10 /m² pour matériel d'isolation naturelle Maisons unifamiliales et logements collectifs: Rd 3,5 m² K/W, = min. 11 cm EPS Top32 Max. 50% du facture Isolation panneaux: Rd 3,5 m² K/W, = min. 15 cm panneau laine de bois 30 /m² à 42 /m² si 2 Rd < 3,5 m² K/W Max 120 m² / maison Wallonie Région Wallonne Isolation mur extérieur Bonus 20 /m² si Rd 3,5 (m².k)/w Bonus 3 /m² pour matériel d'isolation naturelle Maison construite avant le 1/12/ audit énergétique (Primes basées sur la catégorie de revenu) energie.wallonie.be Flandre* Intercommunales Isolation mur extérieur 15 /m² de façade Min. 8 cm EPS (Rd 2 m²k/w) * Prime combinée: isolation de façade ou isolation de coulisse + verre haute efficacité Région de Bruxellescapitale Emanant de Sorte de travail Montant Exigences Plus d'info Basse énergie Très basse énergie Région de Bruxellescapitale Région Bruxelles département environnement Région Bruxelles département environnement Région Bruxelles département environnement Isolation mur extérieur Isolation mur extérieur Isolation mur extérieur 70, 75, 80 /m² jusqu'à 100 m² 55, 60, 65 /m² de 100 jusqu'à 150 m² Bonus 10 /m² pour matériel d'isolation naturelle 100, 105, 110 /m² jusqu'à 100 m² 85, 90, 95 /m² de 100 jusqu'à 150 m² Bonus 10 /m² pour matériel d'isolation naturelle 130,135,140 /m² jusqu'à 100 m² 115,120,125 /m² de 10 jusqu'à 150 m² Bonus 10 /m² pour matériel d'isolation naturelle Primes basées sur la catégorie des revenus Primes basées sur la catégorie des revenus

13 Les normes pour la rénovation (Isolation intérieure - ITICS) Bruxelles Wallonie Flandre Maisons Rd iso 2 (m².k)/w Rd iso 1,5 (m².k)/w / Primes pour les systèmes d'isolation de façade Sto pour rénovation (Isolation intérieure - ITICS) Maisons Emanant de Sorte de travail Montant Exigences Plus d'info Région de Bruxellescapitale Région Bruxelles département environnement Isolation mur intérieur 20, 25, 30 /m² Bonus de 10 /m² pour matériel d'isolation naturelle Max. 50% de la facture Primes basées sur la catégorie des revenus Wallonie Région Wallonne Isolation mur intérieur 20, 24, 28 /m² Bonus de 3 /m² pour matériel d'isolation naturelle Max.120 m² maison une famille Max. 240 m² autre bâtiment Primes basées sur la catégorie des revenus energie.wallonie.be 13

14 Types d'isolation pour isolation de façade Polystyrène EPS 15 Polystyrène TOP 32 Laine de roche Speedlamelle Laine de bois ʎ d 0,038 W/(m.k) 0,032 W/(m.k) 0,035-0,040 W/(m.k) 0,042-0,046 W/(m.k) μ Coût écologique Classe de résistance au feu Epaisseurs disponibles B-s 2.d0 B-s 2.d0 A 2 -s 1.d0 B-s 1.d0 4 à 40 cm 4 à 40 cm 4 à 22 cm 4 à 16 cm Système StoTherm Classic StoTherm Classic Top 32 StoTherm Mineral StoTherm Wood Elasticité Résistance aux chocs Coût comparatif 100% 105% 120% 130% Remarque Meilleur rapport qualité/prix Meilleure isolation Label "Nature Plus", "Respect de l'environnement et construction durable" (*) voir glossaire 14

15 ʎ d 0,016 W/(m.k) 0,046 W/(m.k) Types d'isolation pour isolation intérieure Aerogel Perlite μ 10 5 Coût écologique Classe de résistance au feu Selon EN 13501: B-S1 d0 Selon DIN 4102: B2 Selon DIN 4102: A2 Epaisseurs disponibles 1 à 4 cm 5 à 20 cm Système StoTherm In Aevero StoTherm In Comfort Contrôle de l'humidité Mortier de colle et d'armature capilaire active Isolation capilaire active Coût comparatif 100% 50% Remarque Meilleure isolation Label "Nature Plus", "Respect de l'environnement et construction durable"

16 Assurances et garanties Les systèmes Sto appliqués par un applicateur spécialisé reconnu par Sto Belgique font l'objet d'une garantie décennale couverte par assurance. Soyez vigilants! Beaucoup d'applicateurs vous proposent une garantie décennale (qui est obligatoire!), mais ne vous présente pas une couverture par assurance! L'assurance décennale de Sto Belgique est couverte par le groupe Protect et Euracor, qui exercent un contrôle régulier de nos chantiers. Cette assurance présente les avantages suivants: Cette assurance n'est applicable que pour des applicateurs spécialisés par Sto SA en Belgique. Ces applicateurs remettent une attestation, avant le début du chantier, qui confirme la couverture par assurance. L'assurance est valable 10 ans, même en cas d'arrêt d'activité du fabricant ou de l'applicateur. Le montant assuré n'est pas dégressif, sauf en cas de perte totale. Le montant assuré est lié à l'indexation. Le travail est assuré 10 ans, sans primes supplémentaires. La prime d'assurance est incluse d'office dans le prix offert par l'applicateur spécialisé. L'assurance est liée au bâtiment. Elle est donc transmissible en cas de vente ou de succession. Remarque importante Pour vous en assurer, vérifiez la liste des applicateurs spécialisés sur notre site et exigez la déclaration à l'assurance avant le début du chantier! 16

17 Glossaire Description des abréviations ʎ d Valeur de conductivité thermique d'un matériau (facilité avec laquelle la chaleur traverse le matériau). Unité W/(mK). Plus petite est cette valeur, mieux c'est. U Coefficient de transmission thermique d'une paroi (facilité avec laquelle la chaleur traverse la paroi). Unité W/m²K. Plus petite est cette valeur, mieux c'est. R d Valeur de résistance thermique d'une couche de matériau ou d'une paroi. Unité (m².k)/w. Plus la valeur est élevée, mieux c'est. Formule: Rd = épaisseur matériel d'isolation (mètres) ʎ d µ Coefficient de perméabilité à la vapeur d'eau d'un matériau proprement dit. K Niveau d'isolation thermique globale de l'enveloppe du volume protégé du bâtiment. Il tient compte de la compacité de la construction. E La valeur E représente le niveau des besoins énergétiques du bâtiment en intégrant les différentes installations techniques et leur rendement en plus du calcul des besoins nets en énergie. (Ew en Wallonie) PEB Performance Energétique des Bâtiments Noeud constructif désigne les endroits où les parois de l enveloppe du volume protégé se rejoignent (jonction) et les endroits où la couche isolante est interrompue localement linéairement ou ponctuellement (acrotères, fondations, raccords aux fenêtres, ) 17

18 Sto SA Z.5 Mollem 43 B-1730 Asse Tél Fax Rev.-Nr. 06/ Printed in Belgium

MONIER CLIMA COMFORT PLUS L isolation de toiture la plus mince. Des performances thermiques maximales et plus de confort

MONIER CLIMA COMFORT PLUS L isolation de toiture la plus mince. Des performances thermiques maximales et plus de confort MONIER CLIMA COMFORT PLUS L isolation de toiture la plus mince. Des performances thermiques maximales et plus de confort www.monier.be MONIER systèmes d isolation de toiture à l extérieur Savez-vous que

Plus en détail

Que nous enseigne la base de données PAE?

Que nous enseigne la base de données PAE? Que nous enseigne la base de données PAE? Séminaire auditeurs PAE 8 juin 2009 Nicolas Heijmans, ir Division Energie et Climat CSTC - Centre Scientifique et Technique de la Construction 00/00/2006 Contenu

Plus en détail

Zone Région de Bruxelles Capitale

Zone Région de Bruxelles Capitale Objet Zone Au Fédéral Région Wallonne Région de Bruxelles Capitale Région Flamande Audit énergétique Thermographie infrarouge Pour audit énergétique (auditeur agréé PAE1 ou 2) dans habitation existante,

Plus en détail

Prise en compte des nœuds constructifs dans la PEB Formation développée dans le cadre de PATHB2010

Prise en compte des nœuds constructifs dans la PEB Formation développée dans le cadre de PATHB2010 Prise en compte des nœuds constructifs dans la PEB Formation développée dans le cadre de PATHB2010 PROGRAMME DE FORMATION Dans le cadre du PROJET PAThB2010 Practical Approach for Thermal Bridges 2010 AVEC

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique: détails techniques Bruxelles Environnement LE SYSTÈME DE CHAUFFAGE ET LA PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE François LECLERCQ et

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement.

Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement. Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement. Isolation thermique plus qu une simple protection de l environnement Une isolation thermique optimale

Plus en détail

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s)

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s) Département Enveloppe et Revêtements Division HygroThermique des Ouvrages N affaire : 12-007 Le 10 avril 2012 Réf. DER/HTO 2012-093-BB/LS CALCUL DES COEFFICIENTS DE TRANSMISSION SURFACIQUE UP ET DES COEFFICIENTS

Plus en détail

Global Construct - www.globalconstruct.be. global construct. Fabriquez vous-même vos propres blocs de béton!

Global Construct - www.globalconstruct.be. global construct. Fabriquez vous-même vos propres blocs de béton! global construct Fabriquez vous-même vos propres blocs de béton! Nos produits Bloc Global Construct Bloc de coffrage (Bloc de mur) K=0,111! Le Bloc Global Construct est le résultat d années d expériences

Plus en détail

L isolation thermique des bâtiments en Région de Bruxelles-Capitale

L isolation thermique des bâtiments en Région de Bruxelles-Capitale L isolation thermique des bâtiments en Région de Bruxelles-Capitale L isolation thermique des bâtiments en Région de Bruxelles-Capitale Editeurs responsables: E. Schamp et J.-P. Hannequart Institut bruxellois

Plus en détail

DESCRIPTIF DE VENTE. LES BUISSONNETS rue de l'eglise 36 - Rixensart

DESCRIPTIF DE VENTE. LES BUISSONNETS rue de l'eglise 36 - Rixensart DESCRIPTIF DE VENTE LES BUISSONNETS rue de l'eglise 36 - Rixensart La société Osmosis Development S.A. vous propose une résidence de charme de 4 logements neufs :! A côté du Château de Rixensart! Construction

Plus en détail

isolons mieux. Parlons peu Multimax 30 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison

isolons mieux. Parlons peu Multimax 30 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison Parlons peu isolons mieux. Multimax 0 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison En rénovation, Multimax 0 permet d optimiser efficacité thermique et espace habitable

Plus en détail

ISOLER LES MURS PAR L EXTÉRIEUR

ISOLER LES MURS PAR L EXTÉRIEUR Lisez aussi : Fiche 1 INTRODUCTION + Fiche 2 MAÎTRISER L ÉTANCHÉITÉ ET PROTÉGER L ISOLANT + Fiche 10 AMÉLIORER LA VENTILATION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS DÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE ISOLER LES MURS PAR

Plus en détail

Émissions de gaz à effet de serre (GES) pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire et le refroidissement

Émissions de gaz à effet de serre (GES) pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire et le refroidissement SDH - SARL n 23 Avenue Gambetta 17100 Saintes Tél. : 05 46 97 61 34 - Fax : 05 46 97 26 30 N SIREN : 504 761 248 Compagnie d assurance : Generali Assurances n AL169975 Diagnostic de performance énergétique

Plus en détail

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13 Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13 Récapitulatif du l audit énergétique de RANTIGNY 1 Sommaire I. Introduction... 3 II. Visite du site... 4

Plus en détail

LE RÉSULTAT DU CERTIFICAT PEB Pour le résidentiel

LE RÉSULTAT DU CERTIFICAT PEB Pour le résidentiel LE RÉSULTAT DU CERTIFICAT PEB Pour le résidentiel 1. A QUOI CORRESPOND LA LETTRE (A,B G) SUR MON CERTIFICAT PEB? La lettre correspond à une consommation théorique qui se base sur les caractéristiques propres

Plus en détail

T. BONNARDOT 17/12/2010

T. BONNARDOT 17/12/2010 CYTHELIA Conseil & Expertise La Maison ZEN 350, route de la traverse 73 000 MONTAGNOLE Tel +33 (0) 4 79 25 31 75 www.cythelia.fr SARL au capital de 140 000 - RCS Chambéry B 393 290 937 - APE 7219 Z RT

Plus en détail

Contrôle thermographique Tarifs et prestations :

Contrôle thermographique Tarifs et prestations : 20 rue Emile ZOLA 41200 ROMORANTIN technimursdeveloppement@gmail.com Tél : 02.54.98.50.15 Mr et Mme DUPONT 20 Rue Emile ZOLA 41200 ROMORANTIN Contrôle thermographique Tarifs et prestations : Habitations

Plus en détail

Déroulement de la certification PEB de votre bâtiment

Déroulement de la certification PEB de votre bâtiment Déroulement de la certification PEB de votre bâtiment La certification énergétique de votre habitation se déroulera en 2 étapes : 1) la visite de votre habitation et le relevé de ses caractéristiques ;

Plus en détail

Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire Edition décembre 2007

Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire Edition décembre 2007 Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire 1. But et objet Une série d'aides à l'application a été créée afin de faciliter la mise en œuvre des législations cantonales en matière

Plus en détail

Soltherm Personnes morales

Soltherm Personnes morales Soltherm Personnes morales Annexe technique Valable pour les travaux faisant l objet d une facture finale datée au plus tôt le 1 er janvier 2015 ou dans des maisons unifamiliales/appartements dont la déclaration

Plus en détail

ISOLER LA TOITURE INCLINÉE

ISOLER LA TOITURE INCLINÉE Lisez aussi : Fiche 1 INTRODUCTION + Fiche 2 MAÎTRISER L ÉTANCHÉITÉ ET PROTÉGER L ISOLANT + Fiche 10 AMÉLIORER LA VENTILATION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE ISOLER LA TOITURE INCLINÉE

Plus en détail

Jean-Yves RICHARD ADEME

Jean-Yves RICHARD ADEME «Matériau de structure,isolant et biocombustible, le bois, une matière au service de la construction durable» - le 12 janvier 2009 Les enjeux environnementaux du bâtiment Jean-Yves RICHARD ADEME Le réchauffement

Plus en détail

Amanlis le 10 mai 2014 AUDIT THERMIQUE EHPAD LANGOURLA

Amanlis le 10 mai 2014 AUDIT THERMIQUE EHPAD LANGOURLA Amanlis le 10 mai 2014 AUDIT THERMIQUE EHPAD LANGOURLA Cet Audit de l existant a été effectué suite à la visite du 17/02/2014. Il prend en considération tous les points ayant un rattachement à la thermique

Plus en détail

PRIME ÉNERGIE B1 ISOLATION DU TOIT

PRIME ÉNERGIE B1 ISOLATION DU TOIT PRIME ÉNERGIE B1 ISOLATION DU TOIT Décision du 11 décembre 2014 du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale d approbation du programme d exécution relatif à l octroi d aides financières en matière

Plus en détail

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E De l estimation des besoins / critères et exemple Février 2012 Présentation : Jérôme DIOT Directeur Technique EGIS Centre Ouest 1 Sommaire Conception

Plus en détail

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Etanchéité à l air dans la construction bois Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Pourquoi des bâtiments étanches à l air? Ne pas confondre : étanchéité à l air et confinement Une bonne étanchéité à l air

Plus en détail

Conseils techniques. L'isolant doit disposer de numéros de certification ACERMI et CE en cours de validité. R 5,5m²K/w

Conseils techniques. L'isolant doit disposer de numéros de certification ACERMI et CE en cours de validité. R 5,5m²K/w Conseils techniques Pour bénéficier du «Micro crédit régional 0 % Energie verte en Poitou-Charentes», le programme impose l utilisation de matériaux répondant à des niveaux de performances minimales. Pour

Plus en détail

L opération étudiée : le SDEF

L opération étudiée : le SDEF L opération étudiée : le SDEF Situation géographique 29 Landivisiau Finistére Zone H2a Altitude : 34 m Acteurs de l opération Maitrise d ouvrage Maître d œuvre / Architecte BET Thermique SDEF Atelier 3

Plus en détail

Retours d expériences: le suivi de bureaux. Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est

Retours d expériences: le suivi de bureaux. Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est Retours d expériences: le suivi de bureaux Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est Sommaire 2 L opération étudiée Visite de chantier Instrumentation Explication des consommations Analyse

Plus en détail

Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état

Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état Le secteur du bâtiment est un des plus grands consommateurs d'énergie et émetteurs de gaz à effet de serre. C'est donc sur ce secteur que s'est

Plus en détail

Services Facilitateur Energie Secteur Tertiaire et aides financières pour le secteur tertiaire en Région bruxelloise

Services Facilitateur Energie Secteur Tertiaire et aides financières pour le secteur tertiaire en Région bruxelloise Services Facilitateur Energie Secteur Tertiaire et aides financières pour le secteur tertiaire en Région bruxelloise Horia Bali Bruxelles, le 7 octobre 2009 Aperçu des aides disponibles en RBC Les services

Plus en détail

Des systèmes de chauffage avec pompe à chaleur et accumulateur de chaleur pour les construction dans les zones de montagne.

Des systèmes de chauffage avec pompe à chaleur et accumulateur de chaleur pour les construction dans les zones de montagne. Des systèmes de chauffage avec pompe à chaleur et accumulateur de chaleur pour les construction dans les zones de montagne. Formation à la promotion des énergies renouvelables à CEFIDEC Vatra Dornei Dănuţ

Plus en détail

ISOLANTS EN FIBRES DE BOIS SyLvAcTIS. En isolation, le progrès c est aussi de savoir s inspirer de la nature. Entreprise certifiée

ISOLANTS EN FIBRES DE BOIS SyLvAcTIS. En isolation, le progrès c est aussi de savoir s inspirer de la nature. Entreprise certifiée En isolation, le progrès c est aussi de savoir s inspirer de la nature. ISOLANTS EN FIBRES DE BOIS SyLvAcTIS Entreprise certifiée PEFC/10-31-2030 PROMOUVOIR LA GESTION DURABLE DE LA FORÊT UNE ISOLATION

Plus en détail

Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures

Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures TZ-fert_franz.QXD 20.09.2006 13:52 Uhr Seite 1 Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures Préparation: Ajouter la quantité d eau requise (voir indications

Plus en détail

Comment optimiser la performance énergétique de son logement?

Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Janvier 2014 AHF / J.M. VOGEL Plan de la présentation Contexte Objectifs Faire un premier bilan énergétique Les différents travaux d économies

Plus en détail

Aide à l'application EN-1 Part maximale d'énergies non renouvelables dans les bâtiments à construire Edition janvier 2009

Aide à l'application EN-1 Part maximale d'énergies non renouvelables dans les bâtiments à construire Edition janvier 2009 Aide à l'application EN-1 Part maximale d'énergies non renouvelables dans les bâtiments à construire Contenu et but Cette aide à l application traite des exigences à respecter concernant la part maximale

Plus en détail

Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016.

Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016. FINANCER MON PROJET Crédit d'impôt développement durable Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016. Mais attention, il ne s'applique pas dans les mêmes conditions et au même

Plus en détail

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Correction des ponts thermiques Maçonnerie de type a RT 2012 Mur Hybride R = 1,45 Pose rapide Porotherm GF R20 Th+ Mur Hybride énergie économie écologie émotion

Plus en détail

Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire

Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire 1. Coordonnées du demandeur Nom du demandeur Adresse de l installation Rue : N :. Code Postal : Commune : Age du bâtiment : - plus de 5 ans - moins de 5 ans 2. 2. Coordonnées de l installateur agréé 1

Plus en détail

Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire

Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire Annexe au formulaire de demande de prime 1. Coordonnées du demandeur Nom du demandeur Adresse Adresse de l installation Rue : N : Code Postal : Commune

Plus en détail

En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES. Quercy Energies

En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES. Quercy Energies En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES Quercy Energies Le réseau EIE en Midi-Pyrénées 4 premiers EIE créés en novembre 2001, toute la région est couverte en 2007 avec 11 CIE dans 9 EIE En MIDI- PYRENEES

Plus en détail

LA RENOVATION ENERGETIQUE. atelier o

LA RENOVATION ENERGETIQUE. atelier o LA RENOVATION ENERGETIQUE LA RENOVATION ENERGETIQUE 1. DIAGNOSTIC Pourquoi rénover? Que faut-il rénover? Comment s y prendre? 2. SOLUTIONS Remplacement du chauffage Capteurs solaires Isolation de l enveloppe

Plus en détail

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos économies d énergie l éco-prêt à taux zéro SOMMAIRE Écoutez vos envies d économies d énergie............ 3 Un éco-prêt à

Plus en détail

PDS (Plaque de Distance de Sécurité)

PDS (Plaque de Distance de Sécurité) PDS (Plaque de Distance de Sécurité) La plaque de distance de sécurité est prévue pour respecter la distance règlementaire entre le conduit et son environnement direct. Elle peut être utilisée pour toutes

Plus en détail

REPORTAGE PHOTOGRAPHIQUE DE LA REALISATION D UN PROJET D HABITATION PASSIVE

REPORTAGE PHOTOGRAPHIQUE DE LA REALISATION D UN PROJET D HABITATION PASSIVE REPORTAGE PHOTOGRAPHIQUE DE LA REALISATION D UN PROJET D HABITATION PASSIVE Evolution et phases de la réalisation d une habitation en ossature bois et en écoconstruction. Qu est-ce qu une maison passive?

Plus en détail

IMMEUBLES COLLECTIFS DE LOGEMENTS CONSTRUITS ENTRE 1949 ET 1974

IMMEUBLES COLLECTIFS DE LOGEMENTS CONSTRUITS ENTRE 1949 ET 1974 DÉPARTEMENT ÉNERGIE SANTÉ ENVIRONNEMENT Division Energie Pôle Performance Energétique des bâtiments DÉPARTEMENT ECONOMIE ET SCIENCES HUMAINES Laboratoire Services Process Innovations ESE/DE/PEB-12.039RR

Plus en détail

Soltis Toitures et Isolation Durable

Soltis Toitures et Isolation Durable Soltis Toitures et Isolation Durable Contactez-nous au 02 779 97 12 www.soltis.be info@soltis.be département de Soltis S.A. avenue Général Wahis 16G 1030 Bruxelles Soltis Toitures et Isolation Durable

Plus en détail

Bâtiments bois à basse consommation d énergie. L étanchéité à l air. Auvergne Promobois Jean-Pierre Mathé chargé de mission construction bois

Bâtiments bois à basse consommation d énergie. L étanchéité à l air. Auvergne Promobois Jean-Pierre Mathé chargé de mission construction bois Auvergne Promobois Jean-Pierre Mathé chargé de mission construction bois Objectifs Performance thermique Pérennité du bâtiment Performance acoustique Protection incendie Santé Confort d été Confort ressenti

Plus en détail

Etude et amélioration du comportement thermique d une habitation

Etude et amélioration du comportement thermique d une habitation Etude et amélioration du comportement thermique d une habitation menée avec ARCHIWIZARD Contexte de l étude Mr et Mme LE LOUSTIC viennent d acquérir une maison se situant à Hennebont (56). Peu de travaux

Plus en détail

LE CHAUFFAGE. Peu d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. Pas d entretien. Pas d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien.

LE CHAUFFAGE. Peu d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. Pas d entretien. Pas d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. LE CHAUFFAGE 1. LE CHAUFFAGE ELECTRIQUE Le chauffage électrique direct ne devrait être utilisé que dans les locaux dont l isolation thermique est particulièrement efficace. En effet il faut savoir que

Plus en détail

Arrêté du XXXX. relatif au contenu et aux modalités de réalisation d un audit énergétique NOR :

Arrêté du XXXX. relatif au contenu et aux modalités de réalisation d un audit énergétique NOR : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement Arrêté du XXXX relatif au contenu et aux modalités de réalisation d un audit énergétique NOR : La ministre

Plus en détail

1.3 RT 2012 du neuf à l existant 13 1.3.1 La RT dans le neuf 13 1.3.2 Le label HPE rénovation et le BBC Rénovation 13

1.3 RT 2012 du neuf à l existant 13 1.3.1 La RT dans le neuf 13 1.3.2 Le label HPE rénovation et le BBC Rénovation 13 PETIT GUIDE REGLEMENTAIRE ET TECHNIQUE DE LA RENOVATION ENERGETIQUE EN COPROPRIETE JANVIER 2012 Sommaire 1 Obligations réglementaires aujourd hui et pour demain 5 1.1 Les grandes lignes du Grenelle de

Plus en détail

Rt 5. L isolant Thermo-réfléchissant. Isolation Maximum... Épaisseur Minimum! 6.1 10.2. www.thermosulit.be. Système de recouvrements plats

Rt 5. L isolant Thermo-réfléchissant. Isolation Maximum... Épaisseur Minimum! 6.1 10.2. www.thermosulit.be. Système de recouvrements plats 6. 0. L isolant Thermo-réfléchissant Rt 5 m²k/w (Rapport CIM 0/007) Système de recouvrements plats Isolation Maximum... Épaisseur Minimum! www.thermosulit.be Découvrez Thermosulit Thermosulit 6. et 0.

Plus en détail

Le SIEL, des compétences au service des consommateurs d énergies de la Loire

Le SIEL, des compétences au service des consommateurs d énergies de la Loire PROJET EUROPEEN ECO N HOME ACCOMPAGNEMENT SPECIFIQUE DES PARTICULIERS RETOUR D EXPERIENCE DANS LA LOIRE 27 Février 2009 Le SIEL, des compétences au service des consommateurs d énergies de la Loire 36 groupements

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

I Facades I Système de murs rideaux ventilés I. StoVentec R

I Facades I Système de murs rideaux ventilés I. StoVentec R I Facades I Système de murs rideaux ventilés I StoVentec R StoVentec: système de murs rideaux ventilés StoVentec Façade est la solution optimale en tant que système de murs rideaux ventilés pour les nouvelles

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

fioul domestique La rénovation thermique des immeubles collectifs

fioul domestique La rénovation thermique des immeubles collectifs fioul domestique La rénovation thermique des immeubles collectifs Fiche conseil Édition décembre 212 Sommaire P 2 : Obligations P 3 : Démarches volontaires P 4 : Les points clés d une rénovation réussie

Plus en détail

en Appartement Besoins, Choix du Système, Coûts...

en Appartement Besoins, Choix du Système, Coûts... Le Chauffage Individuel en Appartement Besoins, Choix du Système, Coûts... www.ale-lyon.org >> Quel est le meilleur système de chauffage chez moi? Il n y a pas de réponse unique, chaque logement et chaque

Plus en détail

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui P a r c naturel régional Loire-Anjou-Touraine Les fiches techniques du Parc Patrimoine bâti Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Réhabilitation d une ancienne grange en gîte touristique Localisation : Gîte

Plus en détail

Compétences Bois. inclinées en rénovation

Compétences Bois. inclinées en rénovation 4 Compétences Isolation des toitures inclinées en rénovation Bois Sommaire 1. Les risques d humidité 2. Notions générales pour isoler une toiture 3. Cas de figures proposés dans le cadre de Compétences

Plus en détail

CERTIFICAT DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

CERTIFICAT DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Rue Knapen 11 100 SCHAERBEEK Superficie brute: 242 m² 1 Performance énergétique du bâtiment Très économe

Plus en détail

Système d énergie solaire et de gain énergétique

Système d énergie solaire et de gain énergétique Système d énergie solaire et de gain énergétique Pour satisfaire vos besoins en eau chaude sanitaire, chauffage et chauffage de piscine, Enerfrance vous présente Néo[E]nergy : un système utilisant une

Plus en détail

1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT ARRÊTÉ

1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT ARRÊTÉ 1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT NOR : SOCU 00611881A ARRÊTÉ relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments existants proposés à

Plus en détail

Construction durable et primes en région de Bruxelles-Capitale - 2011

Construction durable et primes en région de Bruxelles-Capitale - 2011 Construction durable et primes en région de Bruxelles-Capitale - 2011 Sophie Mersch 2 mars 2011 Gestion de l eau dans le bâtiment / Primes et outils / 21 avril 2008 Construction durable et primes 2011

Plus en détail

B1 Cahiers des charges

B1 Cahiers des charges B1 Cahiers des charges B1 cahiers des charges 35 B.1 Cahiers des charges Ce chapitre contient les cahiers des charges. Pour plus d informations, nous réfèrons au paragraphe B.3. Mise en oeuvre et B.4 Détails

Plus en détail

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses.

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois. isolation thermique support d étanchéité sur bac acier ou bois

Plus en détail

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF Simplifiez-vous la avec www.energiespositif.fr , les spécialistes de la et de son financement en Île-de-France 400 000 logements franciliens à rénover d ici à 2020, c est 18 % des copropriétés L énergie

Plus en détail

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? Découvrez la gamme Aquarea de Panasonic Pompe à chaleur Source Air CONÇUE POUR LES MAISONS Une pompe à chaleur Aquarea avec Source

Plus en détail

La combinaison. naturelle DAIKIN ALTHERMA HYDRIDE POMPE À CHALEUR CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE. Informations préliminaires

La combinaison. naturelle DAIKIN ALTHERMA HYDRIDE POMPE À CHALEUR CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE. Informations préliminaires La combinaison naturelle DAIKIN ALTHERMA HYDRIDE POMPE À CHALEUR CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE Informations préliminaires 2 Le futur c'est maintenant 3 et le futur est plus respectueux de l'environnement,

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N :... 2014-09-3370 Valable jusqu au :... 29/09/2024 Type de bâtiment :... Habitation (parties privatives d immeuble collectif) Année de construction

Plus en détail

36% T.Flow VMC hygroréglable & chauffe eau thermodynamique QUAND LA VENTILATION RÉINVENTE L EAU CHAUDE. BÉNÉFICIEZ DE

36% T.Flow VMC hygroréglable & chauffe eau thermodynamique QUAND LA VENTILATION RÉINVENTE L EAU CHAUDE. BÉNÉFICIEZ DE T.Flow VMC hygroréglable & chauffe eau thermodynamique QUAND LA VENTILATION RÉINVENTE L EAU CHAUDE. BÉNÉFICIEZ DE 36% DE CRÉDIT D'IMPÔTS Loi de finance 2011 T.Flow Un système révolutionnaire 2 en 1 Seul

Plus en détail

B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction

B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction B2.1.- Caractéristiques d absorption B2.1.1.- Coefficients d absorption de surfaces couvertes par différents éléments Maçonnerie et enduits

Plus en détail

fermacell combiné avec un chauffage au sol Version juin 2013

fermacell combiné avec un chauffage au sol Version juin 2013 fermacell combiné avec un chauffage au sol Version juin 2013 2 Systèmes de chauffage au sol Le chauffage au sol est sans doute le type de chauffage le plus répandu de nos jours. Par rapport aux radiateurs,

Plus en détail

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat N 5 SUPERSTRUCTURE Enveloppe Seconde œuvre Arezou MONSHIZADE MOBat SUPERSTRUCTURE: Eléments constructifs SUPERSTRUCTURE Murs et baies Plancher Toiture Couverture +Seconde oeuvre INFRASTRUCTURE Sol Semelles

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT LES GRANDS PRINCIPES. Un crédit d impôt : pourquoi? AVANT-PROPOS. Un crédit d impôt : comment? Un crédit d impôt : dans quels cas?

CRÉDIT D IMPÔT LES GRANDS PRINCIPES. Un crédit d impôt : pourquoi? AVANT-PROPOS. Un crédit d impôt : comment? Un crédit d impôt : dans quels cas? Mise à jour mars 2006 CRÉDIT D IMPÔT LES GRANDS PRINCIPES AVANT-PROPOS Le crédit d impôt en faveur des économies d énergie et du développement durable constitue une triple opportunité : Il offre à l utilisateur

Plus en détail

Rendre son installation de chauffage performante grâce à la PEB

Rendre son installation de chauffage performante grâce à la PEB 1 Séminaire Bâtiment Durable: Rendre son installation de chauffage performante grâce à la PEB 21 octobre 2014 Bruxelles Environnement LA REGLEMENTATION CHAUFFAGE PEB Alain BEULLENS, DPT CHAUFFAGE ET CLIM

Plus en détail

Ne jetez plus votre argent par les balcons!

Ne jetez plus votre argent par les balcons! Ne jetez plus votre argent par les balcons! 1 Bâtissez un patrimoine durable avec le réflexe Schöck. Edito L'augmentation des prix de l'énergie, l'impact environnemental et la règlementation thermique

Plus en détail

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE?

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? > Le chauffe-eau thermodynamique est un appareil de production d eau chaude sanitaire. Il se compose d une pompe à chaleur et d une cuve disposant d une isolation

Plus en détail

A. Toitures terrasses support d étanchéité 154

A. Toitures terrasses support d étanchéité 154 > Guide de choix... 152 A. Toitures terrasses support d étanchéité 154 B. Combles et rampants 157 www.placo.fr 151 Guid Isolation du Bâti 4. Isolation des toitures Guide de choix Isolation des toitures

Plus en détail

Guide d utilisation. Partie VIII - Module DPE

Guide d utilisation. Partie VIII - Module DPE Guide d utilisation Partie VIII - Module DPE Sommaire 1 OBJET DU DIAGNOSTIC... 4 1.1 Préambule... 4 1.2 Définitions... 5 1.3 Applications... 6 1.3.1 Définition... 6 1.3.2 Index des types de DPE... 6 1.3.3

Plus en détail

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m²

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Cahier de charge NON définitif. Adaptations possibles selon l arrivée de nouveaux matériaux bois ou la mise en œuvre de techniques

Plus en détail

Dalle Activ Kerkstoel Activation du noyau de béton

Dalle Activ Kerkstoel Activation du noyau de béton Dalle Activ Kerkstoel Activation du noyau de béton Basé sur l expérience, piloté par l innovation L activation du noyau de béton : un système bien conçu, économe et durable. Construire selon ce principe,

Plus en détail

Principe de fonctionnement de la façade active Lucido. K:\15.Lucido \Dossier d'envoi\annexe\2011_12_explicatif du principe de la façade Lucido.

Principe de fonctionnement de la façade active Lucido. K:\15.Lucido \Dossier d'envoi\annexe\2011_12_explicatif du principe de la façade Lucido. Principe de fonctionnement de la façade active Lucido K:\15.Lucido \Dossier d'envoi\annexe\2011_12_explicatif du principe de la façade Lucido.doc 0. Préambule Le présent document est élaboré dans le but

Plus en détail

LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1. Construire vert ne devrait pas être un casse-tête

LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1. Construire vert ne devrait pas être un casse-tête LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1 Construire vert ne devrait pas être un casse-tête LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 2 6/4/08 11:53 AM Page 2 LOG 8869 Residential

Plus en détail

Les règles d or de la. con struction écologique. Rénover l habitat. écologique économique climatiquement. en énergie sain durable

Les règles d or de la. con struction écologique. Rénover l habitat. écologique économique climatiquement. en énergie sain durable Les règles d or de la con struction écologique Rénover l habitat écologique économique climatiquement neutre peu gourmand en énergie sain durable Le Centre suisse d études pour la rationalisation de la

Plus en détail

De La Terre Au Soleil

De La Terre Au Soleil De La Terre Au Soleil Atelier d Architecture S. Anwoir Architecte Les motivations Respect environnemental et investissement à long terme: Participation au développement durable (protéger notre environnement,

Plus en détail

www.hdgdev.com Eco matériaux Quelles performances, quelles assurances?

www.hdgdev.com Eco matériaux Quelles performances, quelles assurances? www.hdgdev.com Eco matériaux Quelles performances, quelles assurances? 1 Contexte L effet de serre un phénomène naturel Contexte Le changement climatique en chiffres 2 Contexte Contexte Le climat en 2100

Plus en détail

5 Applications. Isolation intérieure des murs de fondation. ISOFOIL est un panneau isolant rigide laminé d un pare-vapeur d aluminium réfléchissant.

5 Applications. Isolation intérieure des murs de fondation. ISOFOIL est un panneau isolant rigide laminé d un pare-vapeur d aluminium réfléchissant. FICHE TECHNIQUE 120-1.4 07.21.13.13 1 Nom du produit ISOFOIL 2 Manufacturier ISOFOIL est fabriqué par Groupe Isolofoam, entreprise québécoise et important manufacturier de produits isolants depuis plus

Plus en détail

SOLAIRE BALLERUP LA VILLE CONTEXTE. (Danemark) Ballerup

SOLAIRE BALLERUP LA VILLE CONTEXTE. (Danemark) Ballerup SOLAIRE BALLERUP (Danemark) Utiliser l énergie solaire thermique avec un système de stockage de chaleur classique à accumulation et à régulation sur une longue période est une des alternatives les plus

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 12 DETAILS DE CONSTRUCTION Section 12.3 Les murs 12.3.1 Le mur extérieur en béton armé 12.3.2 Le mur extérieur en maçonnerie traditionnelle 12.3.3 Le mur extérieur

Plus en détail

Centre de Développement des Energies Renouvelables Caractéristiques techniques des Chauffe-eau eau solaires M. Mohamed El Haouari Directeur du Développement et de la Planification Rappels de thermique

Plus en détail

Contenu et but. 1. Domaine d application, état de la technique

Contenu et but. 1. Domaine d application, état de la technique Aide à l'application EN-3 Chauffage et production d'eau chaude sanitaire Contenu et but Cette aide à l application traite des exigences à respecter pour la conception, la mise en place, la transformation

Plus en détail

Fiche d application. 7 octobre 2013 1.0

Fiche d application. 7 octobre 2013 1.0 MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Diagnostic de Performance Energétique Fiche d application Date Version 7 octobre

Plus en détail

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL 1 NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL NOM DE L ETABLISSEMENT : Atelier 1 menuiserie, Ateliers 2, 3 et 4 non connu à ce jour NATURE DE L EXPLOITATION : Ateliers

Plus en détail

A unique sol ution for yo ur i

A unique sol ution for yo ur i TM > Catalogue de produits L unique solution pour vos besoins en isolation A unique sol ution for yo ur i Des produits isolants pour l ensemble de la construction SECTION 07 01 > STYRO RAIL TM LA COMPAGNIE

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS PROJET SOUMIS A CONSULTATION OPPOSABLE A L'ADMINISTRATION JUSQU'A PUBLICATION DE L'INSTRUCTION DEFINITIVE 1. Vous pouvez adresser vos remarques sur ce projet d'instruction, mis en consultation publique

Plus en détail

Attestation d'utilisation AEAI n 20743

Attestation d'utilisation AEAI n 20743 Attestation d'utilisation AEAI n 20743 Groupe 401 Gaines techniques pour l'installation de conduits de fumée Fermacell GmbH FERMACELL AESTUVER EI 90-RF1 Description Système de gaine continue à 4 côtés,

Plus en détail

Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs

Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs Référence: SIB10 CCLB 110 Date : 22/10/2010 Page 1/9 Table des matières 1 PRELIMINAIRES... 3 2 ABREVIATIONS... 3 3 ACCESSIBILITE

Plus en détail