Élections municipales de Communes de moins de 1000 habitants

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Élections municipales de 2014. Communes de moins de 1000 habitants"

Transcription

1 Élections municipales de 2014 Communes de moins de 1000 habitants

2 Introduction présentation générale de la réforme Importantes modifications du code électoral introduites par la loi du 17 mai 2013 et son décret d application du 18 octobre 2013 Seuil de mode d élection abaissé de habitants à 1000 habitants : découpage des communes en deux typologies : - communes de moins de 1000 habitants : scrutin majoritaire plurinominal 136 communes pour le Tarn-et-Garonne - communes de 1000 habitants et plus : scrutin de liste 59 communes pour le Tarn-et-Garonne 2

3 principaux changements pour les communes de moins de 1000 habitants : 1) déclaration de candidature obligatoire pour tous les candidats 2) le nombre de conseillers municipaux passe de 9 à 7 pour les communes de moins de 100 habitants (9 communes pour le Tarn-et-Garonne) 2) désignation automatique des délégués communautaires résultant de l ordre du tableau du conseil municipal, issu de l élection du maire et des adjoints 3

4 Présentation générale - données chiffrées population de référence : population municipale, déterminée par l INSEE nombre de conseillers municipaux à élire : fixé par strate de population nombre de délégués communautaires : - déterminé par délibérations des communes et des communautés de communes - fixé par arrêté préfectoral pour chaque communauté de communes 4

5 Candidatures modalités générales Période de dépôt de candidatures : fixée par arrêté préfectoral = 3 semaines, du 13 février au 6 mars 2014 Lieux de dépôt de candidature : fixés par arrêté préfectoral = sous-préfecture pour les communes de l arrondissement de Castelsarrasin et préfecture pour les communes de l arrondissement de Montauban Horaires pour le dépôt des candidatures : = heures habituelles d ouverture des bureaux, rappelées dans l arrêté préfectoral Attention pour le dernier jour : jeudi 6 mars 2014, heure limite de dépôt fixée à 18 h (heure d arrivée du candidat) 5

6 Candidatures modalités détaillées La déclaration de candidature est obligatoire pour tous les candidats - une personne qui n a pas procédé à cette déclaration ne peut pas être élue, les suffrages éventuels exprimés en sa faveur doivent être comptabilisés comme nuls - cette déclaration n est obligatoire que pour le 1 er tour : les candidats non élus au 1 er tour sont automatiquement candidats au 2nd tour - dans le cas où le nombre de candidats présents au 1 er tour était inférieur au nombre de sièges à pourvoir, de nouveaux candidats peuvent déposer leur candidature pour le 2nd tour - pas de candidature pour les sièges de délégués communautaires, dans la mesure où ceux-ci seront automatiquement désignés dans l ordre du tableau à l issue de l élection des maires et des adjoints 6

7 l La déclaration de candidature doit être faite sur un imprimé Cerfa spécifique Cf. lien mis en ligne sur le site Internet de la préfecture et annexe au mémento du candidat édité par le ministère Le candidat ou son représentant doit venir déposer sa candidature en préfecture ou sous-préfecture - Les candidatures adressées par courrier ou courriel ne sont pas acceptées - Les candidatures, individuelles ou groupées, peuvent être déposées par un représentant du ou des candidats, dûment mandaté. Ce représentant peut être aussi bien l un des candidats qu un tiers - la personne venant déposer la candidature doit présenter un titre d identité, valide ou périmé 7

8 La déclaration de candidature peut être individuelle ou groupée Cas de candidature groupée : - chaque candidat doit néanmoins déposer une candidature individuelle : dans cette déclaration, le candidat n a pas à indiquer qu il fait partie d une candidature groupée - le nombre de candidats figurant dans la candidature groupée peut être inférieur au nombre de sièges à pourvoir - en l absence de textes organisant une candidature collective, une candidature groupée n engage pas les candidats les uns vis-à-vis des autres, et ne permet pas à un candidat de pouvoir être regardé comme tête de liste - l intérêt d une candidature groupée est de permettre aux candidats de figurer éventuellement sur un seul et même bulletin de vote, et de pouvoir mener une campagne électorale en commun 8

9 Candidature contenu de la déclaration Mentions obligatoires : - désignation de la commune dans laquelle il est fait acte de candidature - nom, prénoms,sexe, date et lieu de naissance, domicile, profession - nom figurant sur le bulletin de vote, qui peut être le nom de naissance ou le nom d usage - signature manuscrite du candidat, permettant d attester de son consentement. Une déclaration de candidature sur laquelle la signature est photocopiée n est pas recevable 9

10 pièces obligatoires à joindre à la déclaration : - si la déclaration est faite par un représentant du candidat, le mandat donné par le candidat à son représentant - les pièces à fournir doivent justifier de la qualité d électeur et de l attache avec la commune où est fait acte de candidature Soit : une attestation d inscription sur une liste électorale, délivrée par le maire dans les 30 jours précédant le dépôt de candidature Pour les candidats ayant déposé une demande d inscription sur les listes électorales 2014, il est demandé de fournir : - soit une attestation du maire certifiant qu ils figurent sur le tableau des inscrits publié le 10 janvier 2014, et que cette inscription n a pas été contestée - soit une copie de la décision du tribunal d instance qui a prononcé leur inscription 10

11 si le candidat n est pas inscrit sur la liste électorale de la commune où il se présente - un acte enregistré attestant que l intéressé est devenu dans l année précédant celle de l élection propriétaire ou locataire dans cette commune - ou une attestation des services fiscaux établissant que l intéressé justifie qu il devrait être inscrit au rôle des contributions directes dans la commune ou il se présente à la date du 1 er janvier 2014 si le candidat est ressortissant d un État membre de l Union Européenne autre que la France il doit joindre une déclaration certifiant qu il n est pas déchu du droit d éligibilité dans l Etat dans lequel il a la nationalité (exemple joint annexe du mémento des candidats) 11

12 délivrance d un récépissé - Le dépôt de candidature donnera lieu à un reçu provisoire, délivré au moment du dépôt - si la candidature est régulière, elle donnera lieu à un récépissé définitif, dans 4 jours suivant le dépôt de la déclaration - si la candidature n est pas régulière, un refus de récépissé sera notifié au candidat retrait de candidature - les candidats au 1 er tour qui n ont pas été élus sont automatiquement candidats aux 2nd tour : pas de possibilité de retrait - toutefois le candidat a la possibilité de ne pas fournir le bureau de vote en bulletins de vote 12

13 Candidatures inéligibilités et incompatibilités conditions d éligibilité : - 18 ans révolus, au plus tard le 22 mars 2014 à minuit - attache avec la commune (lien fiscal) - le nombre de conseillers qui ne résident pas dans la commune au moment de l élection ne peut excéder : - 4 dans les communes de moins de 100 habitants - 5 dans les communes de 100 à 499 habitants - le quart du nombre total des sièges dans les communes entre 500 et 1000 habitants, soit au maximum 3 - le nombre des ascendants, descendants, et frères et sœurs est limité à 2 dans les communes de plus de 500 habitants (conjoints non concernés) (= incompatibilité) 13

14 Inéligibilités : - tenant à la personne (ex. : majeurs placés sous tutelle ou curatelle) - tenant à la fonction notamment - les personnes exerçant, au sein d une collectivité territoriale, d un EPCI à fiscalité propre ou de leurs établissement publics, les fonctions de : - directeur général ou directeur général adjoint des services, directeur ou directeur adjoint des services, chef de service - directeur ou directeur adjoint de cabinet ou chef de cabinet ayant reçu délégation de signature 14

15 - les agents communaux ne peuvent pas être élus conseillers municipaux de la commune qui les emploie ne sont pas compris dans cette catégorie : - ceux qui, étant fonctionnaires publics ou exerçant une profession indépendante, ne reçoivent une indemnité de la commune qu à raison des services qu ils lui rendent dans l exercice de cette profession - ceux qui ne sont agents salariés de la commune qu au titre d une activité saisonnière ou occasionnelle - un agent salarié d un EPCI n est pas considéré comme un agent salarié des communes qui font partie de l EPCI s il n est pas inéligible en raison de sa fonction (directeur des services, etc,,,), il est donc éligible au mandat de conseiller municipal de toutes les communes membres de l EPCI 15

16 Incompatibilités : Incompatibilités supplémentaires pour les conseillers communautaires : - emploi salarié au sein du CIAS - emploi salarié au sein de l EPCI ou d une de ses communes membres 16

17 Liste des candidats - à l issue de la période de dépôts des candidatures, la préfecture établira la liste des candidats pour chaque commune, classés par ordre alphabétique, et indiquera également le nombre de candidats à élire au conseil municipal - cette liste devra être affichée dans chaque bureau de vote de la commune le jour du scrutin 17

18 Campagne électorale et propagande Durée de la campagne électorale - 1 er tour : du lundi 10 mars à 0 h au samedi 22 mars à minuit - 2nd tour : du lundi 24 mars à 0 h au samedi 29 mars à minuit 18

19 Réunions - les réunions publiques sont libres et peuvent se tenir sans autorisation, ni déclaration préalable - elles peuvent se tenir avant l ouverture de la campagne électorale - la commune peut mettre une salle de réunion à disposition d un candidat, à condition de respecter le principe d égalité entre ceux-ci Affiches - les candidats disposent d emplacements d affichage dès l ouverture de la campagne électorale - les demandes d emplacements doivent être formulées auprès des mairies dès le lundi 10 mars (ouverture de la campagne) et au plus tard le mercredi 19 mars pour le 1 er tour, ou le mercredi 26 mars pour le 2nd tour - les emplacements sont attribués dans l ordre d arrivée des demandes 19

20 Tracts - la distribution de tracts est autorisée pendant la campagne électorale (modification introduite par la loi du 14 avril 2011) - la distribution de documents électoraux, et notamment de tracts est toutefois interdite dès la veille du scrutin 0 h (= à partir des vendredis 21 et 28 mars à minuit,soit un jour avant la clôture de la campagne électorale) 20

21 Circulaires (ou profession de foi) - les candidats sont libres de faire imprimer ou non des circulaires, dont ils assurent la diffusion - les circulaires ne répondent à aucune obligation de taille ou de grammage - la combinaison des couleurs bleu, blanc et rouge y est interdite, à l exception de la reproduction de l emblème d un ou plusieurs groupements politiques 21

22 Bulletins de vote - ils doivent être imprimés en une seule couleur sur papier blanc - en cas de candidature groupée, peut figurer sur le même bulletin de vote les noms de l ensemble des candidats, dans l ordre qu ils auront choisi - les bulletins ne doivent pas comporter d autres noms de personnes que celui du ou des candidats - en cas de candidature groupée, aucune disposition ne s oppose à l impression du nom d un des candidats en caractères de dimensions supérieures à celles des autres Les bulletins de vote doivent être déposés par les candidats : - auprès du maire au plus tard à midi la veille du scrutin - dans les bureaux de vote le jour de l élection 22

23 Interdiction à partir du 1 er jour de la campagne électorale (10 mars) - l impression et l utilisation, sous quelque forme que ce soit, de circulaires, affiches et bulletins de vote, en dehors des conditions prévues par les dispositions en vigueur - tout affichage électoral sur l emplacement réservé aux autres candidats Interdiction à partir de la veille du scrutin à 0 h (vendredi à minuit) - la distribution de bulletins de vote, circulaires et tracts - la diffusion par tout moyen de communication au public par voie électronique de tout message ayant le caractère de propagande électorale - de procéder à l appel téléphonique en série des électeurs afin de les inciter à voter pour un candidat 23

24 Interdiction le jour du scrutin - aucun résultat d élection, partiel ou définitif, ne peut être être communiqué au public par voie de presse ou électronique, avant la fermeture du dernier bureau de vote 24

25 Opérations de vote Représentants des candidats Assesseurs et délégués - chaque candidat peut désigner : - un assesseur par bureau de vote, ainsi qu un assesseur suppléant - un délégué par bureau de vote ou pour plusieurs bureaux de vote, ainsi qu un délégué suppléant - le candidat peut lui-même assurer les fonctions d assesseur ou de délégué 25

26 - le candidat doit désigner ses assesseurs ou délégués au plus tard le 3ème jour précédant le scrutin à 18 h (soit les jeudis 20 et 27 mars), en le notifiant au maire par courrier ou dépôt direct en mairie - en l absence d indication contraire, cette désignation est valable pour le 1 er tour et le 2nd tour - le maire délivre un récépissé de cette déclaration du candidat, qui est remis aux intéressés avant l ouverture du scrutin Scrutateurs - le candidat ou son délégué peut désigner des scrutateurs, à raison d un scrutateur par table de dépouillement - il doit l indiquer au président du bureau de vote au moins une heure avant la clôture du scrutin 26

27 Déroulement des opérations de vote dorénavant, dans toutes les communes, quelque soit leur taille, l électeur doit présenter un titre d identité (décret du 18 octobre 2013) 27

28 Prise en compte des suffrages Règles de validité des suffrages - les suffrages exprimées en faveur d une personne qui n a pas effectué sa déclaration de vote en préfecture ou sous-préfecture ne sont pas pris en compte (la liste des candidats régulièrement déclarée est affichée, le jour du scrutin, dans les bureaux de vote) - le fait qu une personne qui ne s est pas déclarée candidate figure sur un bulletin de vote ne remet pas en cause la validité du bulletin et le nom ou les noms des autres candidats (dans cette hypothèse, seuls sont comptés les suffrages exprimés en faveur des candidats régulièrement déclarés) - le panachage reste autorisé - les noms inscrits au-delà du nombre de sièges à pourvoir ne sont pas décomptés - les suffrages exprimés en faveur de candidat n ayant pas déposé de bulletins de vote sont valables 28

29 bulletins de vote nuls - les bulletins blancs - les bulletins trouvés dans l urne sans enveloppe - les bulletins ne comportant pas une désignation suffisante du ou des candidats - les bulletins et enveloppes sur lesquels les votants se sont fait connaître - les bulletins trouvés dans des enveloppes non réglementaires - les bulletins écrits sur papier de couleur - les bulletins portant des signes intérieurs ou extérieurs de reconnaissance et les bulletins contenus dans des enveloppes portant ces signes - les bulletins portant des mentions injurieuses pour les candidats ou pour des tiers et les bulletins contenus dans des enveloppes portant ces mentions 29

30 - les enveloppes contenant plusieurs bulletins portant des noms différents dont le total est supérieur au nombre de sièges à pourvoir (si une enveloppe contient plusieurs bulletins désignant la même liste ou le même candidat, ces bulletins ne comptent que pour un seul) - les enveloppes ne contenant aucun bulletin - les bulletins comportant plus de noms que le nombre de sièges à pourvoir, et pour lesquels le choix de l électeur ne peut être déterminé avec certitude - les bulletins comportant exclusivement le nom de personnes qui n ont pas été déclarées candidates 30

31 sont valables : - les bulletins comprenant plus de noms que de personnes à élire et où il est possible d établir un classement des noms permettant de départager les suffrages valables (premiers noms dans la limite du nombre de sièges à pourvoir) et les suffrages nuls (noms surnuméraires) - les bulletins comportant à la fois le nom de personnes qui ont été déclarées candidates et de personnes non déclarées (dans ce cas, seuls les suffrages exprimés en faveur des personnes qui ont été déclarées candidates sont comptés) - les bulletins manuscrits 31

32 Conditions pour être élu : au 1 er tour - majorité absolue des suffrages exprimés - nombre de suffrages égal au moins au quart du nombre d électeurs inscrits au 2nd tour - majorité relative - en cas d égalité des voix, l élection est acquise au plus âgé 32

33 Recensement des votes - le recensement des votes est opéré par le bureau unique, ou le bureau centralisateur de la commune en cas de bureaux de vote multiples - le président proclame immédiatement le résultat Transmission des résultats en préfecture transmission téléphonique La mairie communique les résultats au numéro de téléphone dédié de la préfecture, sur la base de la fiche élaborée à cet effet par la préfecture transmission par porteur Le maire remet aux services de gendarmerie un exemplaire du procèsverbal de vote, accompagné de toutes les pièces annexes requises 33

Les principes généraux

Les principes généraux Les principes généraux L élection des conseillers départementaux aura lieu le dimanche 22 mars 2015 et en cas de second tour le dimanche 29 mars 2015, dans les départements (à l exception de Paris, de

Plus en détail

Le présent document a pour objet de définir les modalités d organisation de l élection des délégués du personnel (ou du C E) de

Le présent document a pour objet de définir les modalités d organisation de l élection des délégués du personnel (ou du C E) de Le présent document a pour objet de définir les modalités d organisation de l élection des délégués du personnel (ou du C E) de Article 1 er : Effectif de l entreprise Nombre de sièges à pourvoir L effectif

Plus en détail

Département intercommunalité et territoires 18 mars 2013 MCG-HG. Principales dispositions concernant les communes et les intercommunalités

Département intercommunalité et territoires 18 mars 2013 MCG-HG. Principales dispositions concernant les communes et les intercommunalités Département intercommunalité et territoires 18 mars 2013 MCG-HG Principales dispositions concernant les communes et les intercommunalités Projet de loi relatif à l élection des conseillers départementaux,

Plus en détail

DECISION RELATIVE A L ELECTION GENERALE

DECISION RELATIVE A L ELECTION GENERALE DECISION RELATIVE A L ELECTION GENERALE DES REPRESENTANTS ETUDIANTS DE FORMATION DE 3EME CYCLE AU CONSEIL SCIENTIFIQUE DE L INSTITUT NATIONAL DES LANGUES ET CIVILISATIONS ORIENTALES (INALCO) LA PRESIDENTE

Plus en détail

DECISION RELATIVE A L ELECTION DES REPRESENTANTS DE DOCTORANTS AU CONSEIL DE L ECOLE DOCTORALE DE L INALCO

DECISION RELATIVE A L ELECTION DES REPRESENTANTS DE DOCTORANTS AU CONSEIL DE L ECOLE DOCTORALE DE L INALCO DECISION RELATIVE A L ELECTION DES REPRESENTANTS DE DOCTORANTS AU DE L INALCO LA PRESIDENTE DE L INALCO VU le Code de l Education ; VU le décret n 90-414 du 14 mai 1990 portant statut de l Institut National

Plus en détail

ELECTIONS MUNICIPALES ET COMMUNAUTAIRES DES 23 ET 30 MARS 2014. Dans les communes de moins de 1000 habitants

ELECTIONS MUNICIPALES ET COMMUNAUTAIRES DES 23 ET 30 MARS 2014. Dans les communes de moins de 1000 habitants ELECTIONS MUNICIPALES ET COMMUNAUTAIRES DES 23 ET 30 MARS 2014 Dans les communes de moins de 1000 habitants LOI DU 17 MAI 2013 PORTANT REFORMES ELECTORALES ET SON DECRET D APPLICATION DU 18 OCTOBRE 2013

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Approuvé par l Assemblée Générale du 16 avril 2013

REGLEMENT INTERIEUR Approuvé par l Assemblée Générale du 16 avril 2013 Mutuelle d Entreprises Schneider Electric SIREN n 390 820 058, Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité. REGLEMENT INTERIEUR Approuvé par l Assemblée Générale du 16 avril 2013

Plus en détail

OBJET : Organisation des élections cantonales et municipales partielles.

OBJET : Organisation des élections cantonales et municipales partielles. Secrétariat général DIRECTION DE LA MODERNISATION ET DE L ACTION TERRITORIALE Sous-direction des affaires politiques et de la vie associative Bureau des élections et des études politiques CIRCULAIRE N

Plus en détail

ÉLECTIONS MUNICIPALES 2014 MODE D'EMPLOI

ÉLECTIONS MUNICIPALES 2014 MODE D'EMPLOI Supplément spécial ÉLECTIONS MUNICIPALES 2014 MODE D'EMPLOI Mairie-conseils décrypte pour vous les principaux changements apportés par la loi électorale du 17 mai 2013 : abaissement du seuil du scrutin

Plus en détail

Les sièges à pourvoir NOTE D INFORMATION

Les sièges à pourvoir NOTE D INFORMATION NOTE D INFORMATION Des représentants titulaires ayant perdu la qualité au titre de laquelle ils avaient été élus, plusieurs sièges sont déclarés vacants dans les différentes instances de l ENSAIT. Conformément

Plus en détail

Règlement intérieur. de l Union des Démocrates et Indépendants

Règlement intérieur. de l Union des Démocrates et Indépendants Règlement intérieur de l Union des Démocrates et Indépendants TITRE I - LES ADHERENTS Article 1 : Adhésions, cotisations et dons Les demandes d adhésion sont adressées soit aux fédérations, soit aux personnes

Plus en détail

GUIDE DE L ELECTION A L ASSEMBLEE DES FRANÇAIS DE L ETRANGER

GUIDE DE L ELECTION A L ASSEMBLEE DES FRANÇAIS DE L ETRANGER MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET EUROPEENNES GUIDE DE L ELECTION A L ASSEMBLEE DES FRANÇAIS DE L ETRANGER RENOUVELLEMENT DES MEMBRES ELUS DE LA SERIE A CIRCONSCRIPTIONS ELECTORALES D AMERIQUE ET D

Plus en détail

- 29 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi

- 29 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi - 29 - TABLEAU COMPARATIF Texte en vigueur Texte de la proposition de loi Proposition de loi sur la participation des élus locaux aux organes de direction des deux sociétés composant l Agence France locale

Plus en détail

Réunion téléphonique du 20 mars 2014. L installation du conseil municipal et les premières mesures à prendre en début de mandat

Réunion téléphonique du 20 mars 2014. L installation du conseil municipal et les premières mesures à prendre en début de mandat Réunion téléphonique du 20 mars 2014 L installation du conseil municipal et les premières mesures à prendre en début de mandat Le terme du mandat Fin de mandat des conseillers municipaux : le 23 mars 2014,

Plus en détail

Constitution d une Commission d Appel d Offres

Constitution d une Commission d Appel d Offres Constitution d une Commission d Appel d Offres ATTENTION : * Pour les collectivités territoriales et les établissements publics locaux, sont constituées une ou plusieurs commissions d appel d offres à

Plus en détail

Mutuelle d Entreprises Schneider Electric

Mutuelle d Entreprises Schneider Electric SIREN n 390 820 058, Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité Mutuelle d Entreprises Schneider Electric (MESE) REGLEMENT INTERIEUR APPROUVE PAR L ASSEMBLEE GENERALE MESE du

Plus en détail

ELECTIONS DEPARTEMENTALES DES 22 ET 29 MARS 2015

ELECTIONS DEPARTEMENTALES DES 22 ET 29 MARS 2015 PREFET DU FINISTERE Préfecture DIRECTION DES LIBERTES PUBLIQUES Bureau des élections et des libertés publiques pref-elections@finistere.gouv.fr Quimper, le 14 janvier 2015 ELECTIONS DEPARTEMENTALES DES

Plus en détail

La garde des sceaux, ministre de la justice,

La garde des sceaux, ministre de la justice, Arrêté de la DPJJ du 17 décembre 2008 fixant la date et les modalités d organisation des élections des représentants du personnel au sein des commissions administratives paritaires instituées à la direction

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Arrêté du 15 juillet 2014 fixant les modalités d élection et de désignation des représentants du personnel siégeant dans les comités techniques institués dans les services de la protection judiciaire de

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE L ÉLECTION DES DÉLÉGUÉS DU CONSEIL MUNICIPAL ET DE LEURS SUPPLÉANTS EN VUE DE L ÉLECTION DES SÉNATEURS COMMUNE :

PROCÈS-VERBAL DE L ÉLECTION DES DÉLÉGUÉS DU CONSEIL MUNICIPAL ET DE LEURS SUPPLÉANTS EN VUE DE L ÉLECTION DES SÉNATEURS COMMUNE : DÉPARTEMENT (collectivité) :... ARRONDISSEMENT (subdivision) : Effectif légal du conseil municipal : Nombre de conseillers en exercice : Nombre de délégués (ou délégués supplémentaires) à élire : Nombre

Plus en détail

Compte rendu de la séance du 29 mars 2014

Compte rendu de la séance du 29 mars 2014 Compte rendu de la séance du 29 mars 2014 Secrétaire(s) de la séance: Laëtitia MICHON Ordre du jour: - Election du Maire - Détermination du nombre d'adjoint - Election du ou des adjoints Délibérations

Plus en détail

CIRCULAIRE CDG90 LES COMITES TECHNIQUES. Mandat de 6 ans Mandat de 4 ans (art 3 du décret n 85-565 du 30 mai 1985)

CIRCULAIRE CDG90 LES COMITES TECHNIQUES. Mandat de 6 ans Mandat de 4 ans (art 3 du décret n 85-565 du 30 mai 1985) CIRCULAIRE CDG90 11/14 LES COMITES TECHNIQUES Décret n 85-565 du 30 mai 1985 relatif aux Comités Techniques des collectivités territoriales et de leurs établissements publics AVANT NOUVELLES MESURES applicables

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI ORGANIQUE

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI ORGANIQUE TEXTE ADOPTE n o 181 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 DOUZIÈME LÉGISLATURE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2002-2003 24 juillet 2003 PROJET DE LOI ORGANIQUE relatif au référendum

Plus en détail

Invitation des organisations syndicales A négocier le protocole d accord préélectoral Sous forme d affiche

Invitation des organisations syndicales A négocier le protocole d accord préélectoral Sous forme d affiche Invitation des organisations syndicales A négocier le protocole d accord préélectoral Sous forme d affiche Entreprise.. Date.. Lieu Note de service Pour affichage et Lettre recommandée avec AR Les organisations

Plus en détail

Fiche 1. Logo ERIDYA - format enveloppe.jpg LES DELEGUES DU PERSONNEL

Fiche 1. Logo ERIDYA - format enveloppe.jpg LES DELEGUES DU PERSONNEL Fiche 1 Logo ERIDYA - format enveloppe.jpg LES DELEGUES DU PERSONNEL S O M M A I R E Fiche Informations pratiques 1 Les élections 2 Le rôle du délégué du personnel 3 I N F O R M A T I O N S P R A T I Q

Plus en détail

ARRETE RELATIF A L'ORGANISATION DES ELECTIONS DES REPRESENTANTS DES USAGERS AU CONSEIL DE L UFR SANTE Mardi 6 octobre 2015

ARRETE RELATIF A L'ORGANISATION DES ELECTIONS DES REPRESENTANTS DES USAGERS AU CONSEIL DE L UFR SANTE Mardi 6 octobre 2015 ARRETE RELATIF A L'ORGANISATION DES ELECTIONS DES REPRESENTANTS DES USAGERS AU CONSEIL DE L UFR SANTE Mardi 6 octobre 2015 Vu le Code de l Education notamment ses articles L719-1 à L719-3 et D719-1 à D719-40

Plus en détail

23 Secrétaire du comité d entreprise

23 Secrétaire du comité d entreprise 23 Secrétaire du comité d entreprise L E S S E N T I E L Le secrétaire, élu lors de la réunion constitutive, est obligatoirement choisi parmi les membres titulaires. Il occupe une place essentielle au

Plus en détail

Vote électronique par internet : check-list

Vote électronique par internet : check-list Vote électronique par internet : check-list La «check-list» est un outil à destination des organisateurs des élections : IA-DSDEN chefs d établissement responsables de service IEN directeurs d école Elle

Plus en détail

Elections professionnelles

Elections professionnelles Fiche n 6 Loi portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail Elections professionnelles Entrée en vigueur : Ces dispositions entrent en vigueur lors des premières élections

Plus en détail

Rapport du Directeur général des élections sur la mise en application de l article 490 de la Loi électorale. Élections générales.

Rapport du Directeur général des élections sur la mise en application de l article 490 de la Loi électorale. Élections générales. Rapport du Directeur général des élections sur la mise en application de l article 490 de la Loi électorale Élections générales du 8 décembre 2008 Directeur général des élections du Québec, 2008 Dépot

Plus en détail

Commune de NOAILLY CONSEIL MUNICIPAL DU VENDREDI 28 MARS 2014

Commune de NOAILLY CONSEIL MUNICIPAL DU VENDREDI 28 MARS 2014 CONSEIL MUNICIPAL DU VENDREDI 28 MARS 2014 L an deux mil quatorze, le vingt-huit mars à 20 heures 30, en application des articles L 2121-7 et L 2122-8 du Code Général des Collectivités Territoriales (CGCT),

Plus en détail

Guide du membre de poste de vote

Guide du membre de poste de vote Election présidentielle 2016 COMMISSION ELECTORALE NATIONALE AUTONOME Guide du membre de poste de vote 1. Généralités Conformément aux dispositions des articles 28 et 76 du code électoral, la CENA désigne

Plus en détail

ELECTIONS MUNICIPALES DES 23 ET 30 MARS 2014

ELECTIONS MUNICIPALES DES 23 ET 30 MARS 2014 PREFET DU FINISTERE Préfecture DIRECTION DES LIBERTES PUBLIQUES Bureau des élections et des libertés publiques pref.elections@finistere.gouv.fr Quimper, le 6 janvier 2014 ELECTIONS MUNICIPALES DES 23 ET

Plus en détail

«Organisation des élections des Chambres Disciplinaires»

«Organisation des élections des Chambres Disciplinaires» «Organisation des élections des Chambres Disciplinaires» MODE ELECTION CHAMBRE INTERNE CHAMBRE EXTERNE VOTE SUR PLACE 4/03/2010 24/06/2010 A METTRE EN PLACE DES RECEPTION DE LA LETTRE D INFORMATION Marie-Pierre

Plus en détail

Elections locales de 2014. 15 octobre 2013

Elections locales de 2014. 15 octobre 2013 Elections locales de 2014 15 octobre 2013 Elections 2014 Renouvellement de la gouvernance des communautés - posé par la loi de réforme des collectivités territoriales décembre 2010 - délimité par les lois

Plus en détail

ELECTIONS REGIONALES DES 6 ET 13 DECEMBRE 2015 FICHE PRATIQUE CONCERNANT LA PROPAGANDE ELECTORALE POUR LA LOIRE-ATLANTIQUE

ELECTIONS REGIONALES DES 6 ET 13 DECEMBRE 2015 FICHE PRATIQUE CONCERNANT LA PROPAGANDE ELECTORALE POUR LA LOIRE-ATLANTIQUE PREFET DE LA LOIRE-ATLANTIQUE Préfecture de la Loire-Atlantique Nantes, le 8 octobre 2015 Direction de la Réglementation et des Libertés Publiques Bureau de la Réglementation, des Elections, des Associations

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Service émetteur : DT83

REGLEMENT INTERIEUR. Service émetteur : DT83 CONFERENCE DE TERRITOIRE DU VAR Service émetteur : DT83 REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE : La conférence de territoire constituée par le directeur général de l agence régional de santé PACA dans le département

Plus en détail

REGLEMENT DES OPERATIONS ELECTORALES COMITE DEPARTEMENTAL DE GOLF DU GERS.

REGLEMENT DES OPERATIONS ELECTORALES COMITE DEPARTEMENTAL DE GOLF DU GERS. REGLEMENT DES OPERATIONS ELECTORALES COMITE DEPARTEMENTAL DE GOLF DU GERS. PREAMBULE : Le présent règlement a été approuvé par le Bureau Directeur du Comité Départemental de Golf lors de sa séance du 13

Plus en détail

ANNEXE AU REGLEMENT INTERIEUR du Comité d Activités Sociales et Culturelles

ANNEXE AU REGLEMENT INTERIEUR du Comité d Activités Sociales et Culturelles ANNEXE AU REGLEMENT INTERIEUR du Comité d Activités Sociales et Culturelles Adoptée en assemblée générale Du 26 mars 2013 I - LE COLLECTIF EMPLOYEUR Les représentants du collectif employeur sont invités

Plus en détail

Renouvellement du conseil d administration du CCAS/CIAS

Renouvellement du conseil d administration du CCAS/CIAS Renouvellement du conseil d administration du CCAS/CIAS Actes-types : 1 / Fixation du nombre d administrateurs 2 / Délibération portant élections des représentants élus 3 / Affichage pour publicité aux

Plus en détail

Les 20 questions juridiques

Les 20 questions juridiques Supplément élections municipales Les 20 questions juridiques les plus souvent posées au service téléphonique Depuis le mois de décembre 2013, le service de renseignements téléphoniques de Mairie-conseils

Plus en détail

ÉLECTIONS MUNICIPALES DE MARS 2014 M É M E N T O. à l usage des candidats dans les communes de moins de 1 000 habitants

ÉLECTIONS MUNICIPALES DE MARS 2014 M É M E N T O. à l usage des candidats dans les communes de moins de 1 000 habitants ÉLECTIONS MUNICIPALES DE MARS 2014 M É M E N T O à l usage des candidats dans les communes de moins de 1 000 habitants Mis à jour en octobre 2013 1 SOMMAIRE TEXTES APPLICABLES A L ELECTION DES CONSEILLERS

Plus en détail

Règlement Intérieur de la Commission de Soins Infirmiers, de Rééducation et Médico-techniques

Règlement Intérieur de la Commission de Soins Infirmiers, de Rééducation et Médico-techniques Règlement Intérieur de la Commission de Soins Infirmiers, de Rééducation et Médico-techniques Article 1 : Composition -Art.R 6146-52 II. La Commission des Soins Infirmiers, de rééducation et médico-techniques

Plus en détail

PRESENTATION DU PASS PERMIS CITOYEN

PRESENTATION DU PASS PERMIS CITOYEN PRESENTATION DU PASS PERMIS CITOYEN Qu est-ce que le Pass permis citoyen? Une aide forfaitaire de 600 octroyée par le Département aux jeunes qui souhaitent obtenir leur permis B, en contrepartie d une

Plus en détail

ELECTIONS PROFESSIONNELLES

ELECTIONS PROFESSIONNELLES ELECTIONS PROFESSIONNELLES 1. Mise en œuvre des élections a. Date et affichage des élections professionnelles b. Négociation du protocole d accord préélectoral c. Les collèges électoraux 2. Electorat a.

Plus en détail

ÉLECTIONS MUNICIPALES ET COMMUNAUTAIRES

ÉLECTIONS MUNICIPALES ET COMMUNAUTAIRES ÉLECTIONS MUNICIPALES ET COMMUNAUTAIRES 23 et 30 mars 2014 ÉLECTIONS DES CONSEILLERS MUNICIPAUX ET DES CONSEILLERS COMMUNAUTAIRES 23 ET 30 MARS 2014 DOSSIER DE PRESSE Secrétariat général Direction de la

Plus en détail

ELECTIONS DU CONSEIL D ADMINISTRATION D UN CENTRE DE GESTION

ELECTIONS DU CONSEIL D ADMINISTRATION D UN CENTRE DE GESTION le 17 mars 2014 Administration générale L.D. ELECTIONS DU CONSEIL D ADMINISTRATION D UN CENTRE DE GESTION Textes : Décret n 85-643 du 26 juin 1985 modifié relatif aux centres de gestion Arrêté du 15 avril

Plus en détail

ELECTION DES ADMINISTRATEURS DE LA CAISSE DES FRANÇAIS DE L ETRANGER *** Elections du 8 octobre 2015 ***

ELECTION DES ADMINISTRATEURS DE LA CAISSE DES FRANÇAIS DE L ETRANGER *** Elections du 8 octobre 2015 *** ELECTION DES ADMINISTRATEURS DE LA CAISSE DES FRANÇAIS DE L ETRANGER *** Elections du 8 octobre 2015 *** Ce guide préparé par le ministère des affaires étrangères et du développement international est

Plus en détail

RÈGLEMENT D ÉLECTION 01.2011 INDEX. 1 Généralités 2 1.1 Objet 2 1.2 Termes relatifs aux personnes 2

RÈGLEMENT D ÉLECTION 01.2011 INDEX. 1 Généralités 2 1.1 Objet 2 1.2 Termes relatifs aux personnes 2 01.2011 RÈGLEMENT D ÉLECTION INDEX 1 Généralités 2 1.1 Objet 2 1.2 Termes relatifs aux personnes 2 2 Élection du conseil de fondation 2 2.1 Composition du conseil de fondation 2 2.2 Représentants des salariés

Plus en détail

Département de formation Licence de Sciences et Technologies Mention Sciences du Vivant

Département de formation Licence de Sciences et Technologies Mention Sciences du Vivant Département de formation Licence de Sciences et Technologies Mention Sciences du Vivant STATUTS DU DEPARTEMENT DE FORMATION DE LA LICENCE MENTION SCIENCES DE LA VIE Vu le Code de l Education Vu les statuts

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION Décret n o 2012-124 du 30 janvier 2012 relatif à la mise en œuvre

Plus en détail

2) Présidence et administration du comité : chef d entreprise, bureau, secrétaire et trésorier

2) Présidence et administration du comité : chef d entreprise, bureau, secrétaire et trésorier 2) Présidence et administration du comité : chef d entreprise, bureau, secrétaire et trésorier Selon la loi, le comité d entreprise est présidé de droit par le chef d entreprise ou son représentant. Lors

Plus en détail

I. IMPORTANCE DU SCRUTIN

I. IMPORTANCE DU SCRUTIN I. IMPORTANCE DU SCRUTIN Chaque quatre ans, les électrices et électeurs de la commune de Sierre sont appelés à élire leurs autorités municipales, soit : 9 conseillers municipaux (système proportionnel);

Plus en détail

Le Conseil Municipal des jeunes vous présente le

Le Conseil Municipal des jeunes vous présente le Le Conseil Municipal des jeunes vous présente le Dossier de candidature 2016-2018 Fontenilles, le 11 février 2016 A l attention de tous les candidats au Conseil Municipal des Jeunes Cher Candidat, Tu as

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. «ADASP des YVELINES»

REGLEMENT INTERIEUR. «ADASP des YVELINES» REGLEMENT INTERIEUR «ADASP des YVELINES» ARTICLE PREMIER - AGREMENT DES MEMBRES 1.1 Membres actifs du 1er collège : Le 1 er collège est composé au plus de 15 membres. Sont admis de droit les membres actifs

Plus en détail

Élection des membres du Conseil de laboratoire de la MSHE C. N. Ledoux

Élection des membres du Conseil de laboratoire de la MSHE C. N. Ledoux Élection des membres du Conseil de laboratoire de la MSHE C. N. Ledoux Préambule Extrait de la convention de création de l'usr 3124 ARTICLE 7 : CONSEIL DE LABORATOIRE et ASSEMBLEE GENERALE Le directeur

Plus en détail

Règlement relatif à la désignation des membres de la Commission du personnel de l Université

Règlement relatif à la désignation des membres de la Commission du personnel de l Université Règlement relatif à la désignation des membres de la Commission du personnel de l Université Le rectorat, vu l'article du règlement sur le personnel de l Université du 9 mars 009 (entré en vigueur le 7

Plus en détail

DELIBERATION N 2014-112 DU 28 JUILLET 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DU

DELIBERATION N 2014-112 DU 28 JUILLET 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DU DELIBERATION N 2014-112 DU 28 JUILLET 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS NOMINATIVES AYANT

Plus en détail

DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL ------------------------

DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL ------------------------ REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DU BAS-RHIN EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL ------------------------ PROCES-VERBAL DE L INSTALLATION DU CONSEIL MUNICIPAL ET DE L ELECTION DU

Plus en détail

APPROBATION DES MODIFICATIONS DES STATUTS DE LA MNRA Modification des articles 27, 30, 50 et 51

APPROBATION DES MODIFICATIONS DES STATUTS DE LA MNRA Modification des articles 27, 30, 50 et 51 Modalités d élection Modalités d élection Les déclarations de candidature aux fonctions d administrateurs effectuées dans le cadre des Sections de vote visées à l article 25 des présents statuts, doivent

Plus en détail

Education Civique. Le fonctionnement d'un bureau de vote. Chaque bureau de vote est composé d' : FICHE 1 Les élections

Education Civique. Le fonctionnement d'un bureau de vote. Chaque bureau de vote est composé d' : FICHE 1 Les élections FICHE 1 Le fonctionnement d'un bureau de vote Découvrez l'organisation du bureau de vote et le déroulement d'une élection... La constitution des bureaux de vote Chaque bureau de vote est composé d' : un

Plus en détail

Education Morale & Civique

Education Morale & Civique Education Morale & Civique Le fonctionnement d'un bureau de vote Découvrez l'organisation du bureau de vote et le déroulement d'une élection... La constitution des bureaux de vote Chaque bureau de vote

Plus en détail

Le conseil municipal des enfants

Le conseil municipal des enfants Le conseil municipal des enfants Le conseil municipal des enfants (CME) répond à la volonté de la municipalité d écouter les jeunes Donois et leur permettre ainsi d exprimer leurs désirs. Le CME est un

Plus en détail

JORF n 0023 du 28 janvier 2015. Texte n 26 NOR: INTA1429434A. ELI: http://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2015/1/22/inta1429434a/jo/texte

JORF n 0023 du 28 janvier 2015. Texte n 26 NOR: INTA1429434A. ELI: http://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2015/1/22/inta1429434a/jo/texte Le 28 janvier 2015 JORF n 0023 du 28 janvier 2015 Texte n 26 ARRETE Arrêté du 22 janvier 2015 fixant les tarifs maxima de remboursement des frais d impression et d affichage des documents électoraux pour

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES D AZAY LE RIDEAU STATUTS

CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES D AZAY LE RIDEAU STATUTS CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES D AZAY LE RIDEAU STATUTS ARTICLE 1 : OBJECTIF ET MISSION. Le Conseil Municipal des Jeunes a pour objectif de donner la parole aux jeunes Ridellois afin de leur permettre de

Plus en détail

GT CNAS DU 5 MARS 2015 Règlement intérieur du CNAS. Sans changement. Sans changement. Sans changement

GT CNAS DU 5 MARS 2015 Règlement intérieur du CNAS. Sans changement. Sans changement. Sans changement GT CNAS DU 5 MARS 2015 Règlement intérieur du CNAS RI de 2012 Règlement intérieur applicable au conseil national de l action sociale du ministère de l économie, des finances et de l industrie et du ministère

Plus en détail

ÉLECTIONS MUNICIPALES DE MARS 2008. Communes de 3 500 habitants et plus MÉMENTO. à l usage des candidats

ÉLECTIONS MUNICIPALES DE MARS 2008. Communes de 3 500 habitants et plus MÉMENTO. à l usage des candidats ÉLECTIONS MUNICIPALES DE MARS 2008 Communes de 3 500 habitants et plus MÉMENTO à l usage des candidats décembre 2007 1 SOMMAIRE 1. GENERALITES...4 1.1. CHAMP D APPLICATION...4 1.2. TEXTES APPLICABLES A

Plus en détail

Fiche pratique : Institutions Représentatives du Personnel (IRP)

Fiche pratique : Institutions Représentatives du Personnel (IRP) REPRESENTATION DU PERSONNEL La réglementation du travail permet, au personnel des entreprises qui comptent un effectif minimum, de bénéficier d une représentation sous 4 institutions distinctes : les délégués

Plus en détail

a. Sont considérés comme membres actifs : les associations adhérentes, à jour de leur cotisation

a. Sont considérés comme membres actifs : les associations adhérentes, à jour de leur cotisation REGLEMENT INTERIEUR DE L ASSOCIATION 14/03/2013 ARTICLE 1 : En application de l article IV des statuts : Toute personne morale souhaitant adhérer à l URIOPSS fournit à l appui de sa demande : a. ses statuts,

Plus en détail

Section 1. Facilités de service dans le cadre d une candidature à une fonction publique élective

Section 1. Facilités de service dans le cadre d une candidature à une fonction publique élective section temps de travail TITRE I : LES TITULAIRES TROISIEME PARTIE : LES AUTORISATIONS D ABSENCE TROISIEME CHAPITRE : FACILITES DE SERVICE LIEES AUX Dernière mise à jour : Juillet 2012 TEXTES APPLICABLES

Plus en détail

ARRETS TEMPORAIRES D ACTIVITE SUITE AUX INNONDATIONS DANS LE SUD DE LA FRANCE EN DECEMBRE 2003 CARTE EUROPENNE D ASSURANCE MALADIE

ARRETS TEMPORAIRES D ACTIVITE SUITE AUX INNONDATIONS DANS LE SUD DE LA FRANCE EN DECEMBRE 2003 CARTE EUROPENNE D ASSURANCE MALADIE SOCIAL N 67 SOCIAL N 25 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 11 mai 2004 ARRETS TEMPORAIRES D ACTIVITE SUITE AUX INNONDATIONS DANS LE SUD DE LA FRANCE EN DECEMBRE 2003 CARTE EUROPENNE D ASSURANCE

Plus en détail

Règlement Intérieur des Commissions d Attribution de Logements Locatifs Sociaux. - Grand Delta Habitat -

Règlement Intérieur des Commissions d Attribution de Logements Locatifs Sociaux. - Grand Delta Habitat - Règlement Intérieur des Commissions d Attribution de Logements Locatifs Sociaux - Grand Delta Habitat - - Adopté par délibération du Conseil d Administration de Grand Delta Habitat le : 21 novembre 2005

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille

REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille Conformément à l article 14 de ses statuts, le «Orchestre Universitaire de Lille» arrête son Règlement Intérieur d association. ARTICLE 14 - Règlement

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES COMMUNE DE LA LONDE LES MAURES Direction des Services Financiers Service des Marchés Publics BP 62 ou place du XI Novembre 83250 LA LONDE LES MAURES

Plus en détail

ELECTION CONSEIL MUNICIPAL DES ENFANTS

ELECTION CONSEIL MUNICIPAL DES ENFANTS ELECTION CONSEIL MUNICIPAL DES ENFANTS REGLEMENT INTERIEUR - Exemplaire Mairie Le règlement intérieur définit l engagement du candidat, ses droits et ses devoirs. Il précise également les modalités et

Plus en détail

Date limite de dépôt des candidatures : Lundi 2 novembre 2015, à 12 : 00

Date limite de dépôt des candidatures : Lundi 2 novembre 2015, à 12 : 00 Cahier des charges de l Appel à Projets communautaire 2015 «Actions d animations sportives» Le présent cahier des charges porte à la connaissance des porteurs de projets les conditions de sélection des

Plus en détail

Académie de Clermont-Ferrand

Académie de Clermont-Ferrand Académie de Clermont-Ferrand Vers des élections professionnelles généralisées en 2014 2010 et 2011 : dernières élections professionnelles à l éducation nationale Fin 2013 et début 2014 : Textes de convergence

Plus en détail

Le ministre de l intérieur et de l aménagement du territoire Le ministre de l outre-mer. Mesdames et Messieurs les maires

Le ministre de l intérieur et de l aménagement du territoire Le ministre de l outre-mer. Mesdames et Messieurs les maires MINISTERE DE L INTERIEUR ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE MINISTERE DE L OUTRE-MER Paris, le 10 mai 2007 Le ministre de l intérieur et de l aménagement du territoire Le ministre de l outre-mer à Mesdames

Plus en détail

> ELECTIONS des délégués du personnel

> ELECTIONS des délégués du personnel Dès que vous franchissez le seuil des 11 salariés, tout employeur a l obligation d organiser les élections des délégués du personnel. Cet effectif doit être atteint pendant 12 mois, consécutifs ou non,

Plus en détail

Conseil municipal de la ville du Muy REGLEMENT INTERIEUR DES MARCHES A PROCEDURE ADAPTEE

Conseil municipal de la ville du Muy REGLEMENT INTERIEUR DES MARCHES A PROCEDURE ADAPTEE Conseil municipal de la ville du Muy REGLEMENT INTERIEUR DES MARCHES A PROCEDURE ADAPTEE I- Dispositions liminaires 1- Objet Le présent règlement intérieur à pour objet de fixer les règles internes arrêtées

Plus en détail

Vu le code général des Collectivités Territoriales, articles L. 2321 2, L. 1421 1 7 à 11 et articles R 317 1 à R 317 4 sur les archives communales,

Vu le code général des Collectivités Territoriales, articles L. 2321 2, L. 1421 1 7 à 11 et articles R 317 1 à R 317 4 sur les archives communales, Arrêté Règlement de la salle de lecture des Archives Municipales d Amboise Le Maire de la ville d Amboise, Vu le code général des Collectivités Territoriales, articles L. 2321 2, L. 1421 1 7 à 11 et articles

Plus en détail

- Au-delà de 130 000 HT : idem ci-dessus + BOAMP + JOUE (Journal Officiel de l Union Européenne)

- Au-delà de 130 000 HT : idem ci-dessus + BOAMP + JOUE (Journal Officiel de l Union Européenne) MARCHES PUBLICS : GUIDE DE PROCEDURE INTERNE RAPPEL CODE DES MARCHES PUBLICS Textes de référence : - Code des Marchés Publics (D 2006-975 du 1er août 2006) - Règlement Intérieur CCIT de l ARIEGE - Règlement

Plus en détail

SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 OCTOBRE 2012 EXPOSE DES MOTIFS

SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 OCTOBRE 2012 EXPOSE DES MOTIFS SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 OCTOBRE 2012 POINT PERSONNEL Participation de l employeur à la mutuelle des agents Rappel du contexte : EXPOSE DES MOTIFS En juin 2009, le Maire a annoncé la volonté de

Plus en détail

Marché de Fournitures

Marché de Fournitures Marché de Fournitures Cahier des Clauses Particulières pour la fourniture des repas en liaison chaude pour le restaurant scolaire de l école maternelle et élémentaire du RPI MARCLOPT/SAINT LAURENT LA CONCHE

Plus en détail

Election du Conseil Municipal Enfants 2013

Election du Conseil Municipal Enfants 2013 Les élections du CME Faites par vous et pour vous, c est en 2013 Voici l explication! Moi aussi je veux choisir mes représentants! Election du Conseil Municipal Enfants 2013 Demandez le programme Page

Plus en détail

Dossier de consultation FOURNITURE DE DEUX VEHICULES UTILITAIRES LEGERS

Dossier de consultation FOURNITURE DE DEUX VEHICULES UTILITAIRES LEGERS Contenu du dossier Dossier de consultation Règlement de la consultation Formulaires DC1, DC2 et DC4 à compléter Cahier des clauses techniques particulières dans lequel sont précisées les caractéristiques

Plus en détail

Service juridique CSFV

Service juridique CSFV Service juridique LE CALENDRIER DES OPERATIONS ELECTORALES Les délais mentionnés dans cet exemple le sont à titre purement indicatif, dans le respect des minima et maxima imposés par le code du travail.

Plus en détail

COMMUNE DE BOUSSOIS MARCHE D ASSISTANCE TECHNIQUE ET DE PRESTATIONS DE REPAS POUR LE SERVICE DE RESTAURATION COLLECTIVE MARCHE PUBLIC DE SERVICES

COMMUNE DE BOUSSOIS MARCHE D ASSISTANCE TECHNIQUE ET DE PRESTATIONS DE REPAS POUR LE SERVICE DE RESTAURATION COLLECTIVE MARCHE PUBLIC DE SERVICES COMMUNE DE BOUSSOIS MARCHE D ASSISTANCE TECHNIQUE ET DE PRESTATIONS DE REPAS POUR LE SERVICE DE RESTAURATION COLLECTIVE MARCHE PUBLIC DE SERVICES REGLEMENT DE CONSULTATION Article 1 IDENTIFICATION DU POUVOIR

Plus en détail

MODELE DE CONVENTION A TITRE GRATUIT

MODELE DE CONVENTION A TITRE GRATUIT Centre de gestion de la fonction publique territoriale des Landes - juillet 2013 MODELE DE CONVENTION A TITRE GRATUIT CONVENTION DE PARTENARIAT RELATIVE A LA MISE EN ŒUVRE D ACTIVITES PERISCOLAIRES POUR

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DE SURVEILLANCE DE LA FFVB. Application pour la saison 2015/2016 (AG Octobre 2014)

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DE SURVEILLANCE DE LA FFVB. Application pour la saison 2015/2016 (AG Octobre 2014) TABLE DES MATIERES Pour accéder directement aux chapitres, cliquez sur le chapitre puis Ctrl + clic PREAMBULE A LA MISE AUX VOIX DE L ASSEMBLE GENERALE ATTRIBUTIONS Article 1 : Organisme de contrôle Article

Plus en détail

ÉLECTIONS DEPARTEMENTALES DE MARS 2015 M É M E N T O. à l usage des candidats

ÉLECTIONS DEPARTEMENTALES DE MARS 2015 M É M E N T O. à l usage des candidats ÉLECTIONS DEPARTEMENTALES DE MARS 2015 M É M E N T O à l usage des candidats Décembre 2014 7.1.5.Les sanctions Le fait de ne pas déposer une déclaration de situation patrimoniale ou d intérêts, d omettre

Plus en détail

MAISON DES ASSOCIATIONS. 5 bis, rue de la Forêt. 95350 Saint Brice sous Forêt REGLEMENT INTERIEUR

MAISON DES ASSOCIATIONS. 5 bis, rue de la Forêt. 95350 Saint Brice sous Forêt REGLEMENT INTERIEUR MAISON DES ASSOCIATIONS 5 bis, rue de la Forêt 95350 Saint Brice sous Forêt REGLEMENT INTERIEUR 1 SOMMAIRE 1 OBJET DE LA MAISON DES ASSOCIATIONS... 1 2 ACCES A LA MAISON DES ASSOCIATIONS... 1 3 - CONDITIONS

Plus en détail

Règlement intérieur MJC Chazelles sur Lyon

Règlement intérieur MJC Chazelles sur Lyon Règlement intérieur MJC Chazelles sur Lyon 1 - PREAMBULE Ce règlement intérieur complète les statuts de l Association. Il a été entériné par le Conseil d Administration du 9 janvier 2012 et par l Assemblée

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE

RÈGLEMENT INTÉRIEUR RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE RÈGLEMENT INTÉRIEUR Règlement intérieur de la Croix-Rouge française adopté par l assemblée générale extraordinaire du 20 janvier 2012 et approuvé par le ministre de l Intérieur RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA

Plus en détail

Tenue de bureau aux élections professionnelles - Mode d'emploi -

Tenue de bureau aux élections professionnelles - Mode d'emploi - Tenue de bureau aux élections professionnelles - Mode d'emploi - Vérifiez votre affectation (quel bureau de vote ; quelle fonction), celle-ci ayant été transmise à la DRH et à votre encadrement. Justifiez

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Arrêté du 15 juillet 2014 fixant la date et les modalités d organisation des élections des représentants du personnel au sein des commissions administratives paritaires instituées à la direction de la

Plus en détail

cahier des charges de la COMMISSION DU PERSONNEL

cahier des charges de la COMMISSION DU PERSONNEL cahier des charges de la COMMISSION DU PERSONNEL REGLEMENT ET CAHIER DES CHARGES DE LA COMMISSION DU PERSONNEL Dans ce règlement, les termes désignant des personnes s'appliquent aux femmes et aux hommes.

Plus en détail

2 ème PARTIE : LES DÉLÉGATIONS DE FONCTION

2 ème PARTIE : LES DÉLÉGATIONS DE FONCTION 2 ème PARTIE : LES DÉLÉGATIONS DE FONCTION DÉLÉGATION DES FONCTIONS DU CONSEIL MUNICIPAL AU MAIRE Le conseil municipal peut charger le maire, en tout ou partie, de prendre par délégation certaines décisions

Plus en détail

S.E.G.P.A. CONVENTION DE STAGE D APPLICATION

S.E.G.P.A. CONVENTION DE STAGE D APPLICATION S.E.G.P.A. CONVENTION DE STAGE D APPLICATION PRÉNOM, NOM DE L ÉLÈVE DATE DE NAISSANCE ADRESSE RESPONSABLE LÉGAL Il a été convenu ce qui suit, en application des dispositions du Décret N 2003-812 du 26-8-2003,

Plus en détail

Calcul des effectifs pour déterminer la composition des instances paritaires

Calcul des effectifs pour déterminer la composition des instances paritaires PREALABLES Elections professionnelles 2014 - CALENDRIER DES ELECTORALES Au 1 er janvier 2014 Avant le 15 janvier 2014 «dans les plus brefs délais» Calcul des effectifs pour déterminer la composition des

Plus en détail