Echo mutualiste COMMENT GARDER UN COEUR EN BONNE SANTÉ? SENIORS DOSSIER. Rire et santé : quels bienfaits? De bonnes dents pour rester en bonne santé

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Echo mutualiste COMMENT GARDER UN COEUR EN BONNE SANTÉ? SENIORS DOSSIER. Rire et santé : quels bienfaits? De bonnes dents pour rester en bonne santé"

Transcription

1 Echo mutualiste SENIORS JANVIER 2015 Rire et santé : quels bienfaits? De bonnes dents pour rester en bonne santé DOSSIER COMMENT GARDER UN COEUR EN BONNE SANTÉ? Programme S Académie Janvier-juin 2015 Magazine d'information édité par la Fédération des Mutualités Socialistes du Brabant / Edition Seniors / Trimestriel 1er trimestre 2015 Editeur responsable : M. Michiels, rue du Midi, Bruxelles / ISSN / Bureau de dépôt : Bruxelles X / P405313

2 ECHO MUTUALISTE SENIORS 1 er TRIMESTRE 2015 MAGAZINE D'INFORMATION ÉDITÉ PAR LA FÉDÉRATION DES MUTUALITÉS SOCIALISTES DU BRABANT EDITEUR RESPONSABLE Michel Michiels REDACTION Service Infocom CONCEPTION ET MISE EN PAGE PHOTOS Shutterstock IMPRESSION Dessain TIRAGE exemplaires EDITION SENIORS À partir de 60 ans Janvier 2015 CONTACT RÉDACTION Ce document n'a qu'une valeur informative. L'éditeur ne peut être tenu responsable d'éventuelles erreurs. Jef Baeck Président de la Fédération des Mutualités socialistes du Brabant Un gouvernement asocial au service des escrocs de la haute finance La Belgique dispose d un nouveau gouvernement fédéral. Celui-ci est d une composition sans précédent dans notre Histoire. Les francophones y sont sous-représentés et un parti nationaliste souhaitant tout simplement la disparition du pays y est déterminant. Mais la caractéristique principale de cette formation est son orientation à droite de façon radicale et agressive. Ce sont le patronat et la finance qui sont au pouvoir. Le résultat risque sur le plan social d être catastrophique. Nous savons déjà aujourd hui que le démantèlement des acquis sociaux entraînera des répercussions matérielles extrêmement douloureuses pour l ensemble de la population et principalement pour les plus défavorisés d entre nous. Il est révoltant de constater que d un côté, les revenus modestes et les classes moyennes sont touchés de plein fouet alors que les plus nantis sont, quant à eux, épargnés. D un côté diminution et suppression des allocations sociales, saut d index, augmentation de la tva mais réduction du contrôle sur l évasion et la fraude fiscale. Les théories ultralibérales appliquées par ce gouvernement prétendent stimuler l économie en diminuant les charges sur le travail, soit les dépenses en matière de sécurité sociale. La diminution de la couverture sociale, soins de santé, allocations familiales, allocations de chômage, pensions, entraînera, au contraire, une diminution du pouvoir d achat de la population et provoquera donc, inévitablement, un ralentissement de l activité économique. Le pays sera, de ce fait, plus pauvre après le passage, que nous espérons le plus éphémère possible, de ce gouvernement de la droite radicale. On s en prend aux plus vulnérables et on préserve les plus riches. C est là la vraie nature de cette clique réactionnaire et asociale qui se révèle au grand jour. Et pour mener cette politique de régression sociale, ce gouvernement au service du grand capital et de la finance doit s attaquer aux défenseurs naturels des travailleurs et des allocataires sociaux tels que les mutualités et les syndicats. L offensive a déjà commencé. Si elle aboutit, elle privera la population d outils irremplaçables pour la défense légitime de leurs intérêts fondamentaux. On détruit la protection sociale La politique de démantèlement méthodique du droit du travail et du système de protection sociale a pour but de contraindre les travailleurs à accepter des conditions de travail et d emploi de plus en plus régressives. C est la qualité de vie qui est menacée. Une réaction vigoureuse s impose si nous voulons préserver l avenir et assurer au plus grand nombre une existence digne et prospère. Il faut pour cela combattre avec force et vigueur les projets désastreux de ce gouvernement de malheur. Jef Baeck Président 21/11/ ECHO MUTUALISTE / SENIORS

3 SOMMAIRE Comment garder un coeur en bonne santé? 05 Faites du sport! 06 Halte au tabac! 08 Mangez équilibré! News 14 Votre mutualité étoffe son offre d avantages! 15 Envie d'être le premier informé? 15 e-mut 15 zorgverzekering 15 Medishop rire et santé : quels bienfaits? 10 La mécanique du rire 11 Les bienfaits attribués au rire Programme S'Académie Janvier-juin Journées thématiques Mardis curieux Activités sportives 24 Marches et balades 25 Cyber Seniors Ateliers et cycles de formation 28 Séjours 29 S'Académie, en pratique! 30 Fiche d inscription De bonnes dents pour rester en bonne santé 12 Les effets du vieillissement sur nos dents 12 Les effets d une mauvaise santé bucco-dentaire 13 Comment maintenir une bonne santé bucco-dentaire? 13 Dentimut, nos couvertures dentaires pour rester en bonne santé ECHO MUTUALISTE / SENIORS 03

4 Le coeur est le véritable chef d'orchestre de notre organisme. Mais, avec l'âge, les risques de maladies cardiovasculaires augmentent. Nous ne pouvons rien faire contre les années qui passent, mais nous pouvons agir pour que notre coeur reste en bonne santé! Comment garder un COEUR en bonne sante? La liste des facteurs de risque cardiovasculaires est longue et, contre certains d entre eux, nous ne pouvons hélas rien. Il en est ainsi de l hérédité familiale, de l avancée en âge, de l appartenance au sexe masculin ou encore de la survenue de la ménopause. Par contre, il existe une liste de facteurs sur lesquels nous pouvons avoir une influence pour diminuer notre risque cardiovasculaire. les plus connus et les plus dangereux sont le tabagisme, une tension élevée, un excès de cholestérol, un manque d activité physique, un excès de poids, le stress et le diabète. La conjugaison de ces facteurs, même de faible intensité, fait courir un risque élevé à vos artères et votre cœur. Ainsi, quelqu'un qui aurait un peu de cholestérol, un peu de surpoids et dont la pression artérielle est un peu trop élevée a, dans la majorité des cas, un risque cardiovasculaire beaucoup plus important que quelqu un qui présente une seule de ces anomalies de manière plus prononcée. En Belgique, les maladies cardiovasculaires restent la première cause de mortalité. la mortalité cardiovasculaire représente 45% de la mortalité totale, en d autres termes, 1 Belge sur 2! Des enquêtes scientifiques ont démontré que la «prévention» associée à l évolution de nouveaux traitements médicamenteux et techniques en cardiologie peuvent diminuer la mortalité cardiovasculaire. 04 ECHO MUTUALISTE / SENIORS Votre mutualité intervient! Nous remboursons le ticket modérateur légal pour certaines prestations et ce, quel que soit votre âge! Plus d infos? / / dans nos agences

5 Faites du sport DOSSIER Le manque d activités physiques est un facteur de risque cardiovasculaire extrêmement répandu. Plus d un Belge sur trois, tous âges confondus a un mode de vie sédentaire. Les bienfaits du sport La pratique régulière d'une activité physique a un effet favorable sur la plupart des facteurs de risque cardiovasculaire. Elle permet une vasodilatation des petites artères, ce qui fait baisser la tension artérielle, la quantité d'hormones de stress, ainsi que le taux de mauvais cholestérol. Le bon cholestérol augmente et le sucre est mieux assimilé par les cellules. Elle aide également à perdre des kilos et à conserver un poids normal. Quels types d activités Pour garder un corps et un cœur en pleine forme, rien de tel que 30 minutes d exercices par jour. Cela peut vous paraître beaucoup, mais il faut savoir que ces 30 minutes ne doivent pas être ininterrompues. Vous pouvez aussi «additionner» les activités : dans ce cas, toute activité qui vous fera respirer plus vite et plus profondément entre en ligne de compte pour autant que vous l exerciez pendant environ 10 minutes. Vous ne devez pas forcément faire des efforts physiques intenses. L essentiel est de vous activer tous les jours : jardiner, bricoler, se promener avec ses petits-enfants, monter les escaliers plutôt que de prendre l'ascenseur, etc. toutes ces activités font travailler votre cœur pour son plus grand bien. Il n y a pas vraiment de sport déconseillé pour le cœur. Bien entendu, il faut veiller à choisir un sport adapté à votre état cardiaque, à vos capacités physiques et à votre âge. Le cœur apprécie tout particulièrement les activités physiques dites d'endurance, dont les trois principales sont la natation, la course et le vélo. Le principal avantage du sport d'endurance est d'apprendre à notre coeur à travailler à l'économie. Un coeur entraîné est plus tonique, plus puissant, plus efficace. Il est plus à l aise pour remplir sa fonction de pompage. Les artères conservent quant à elles plus de souplesse, notamment les coronaires qui approvisionnent le coeur en oxygène. La circulation sanguine est facilitée et l organisme, mieux irrigué et mieux alimenté. Le vélo Quand il est pratiqué à allure modérée et régulièrement. Un départ lent permet une adaptation cardiaque progressive. La natation La natation permet de développer des muscles qui, habituellement, ne travaillent pas. Ce sport fait profondément travailler le coeur, tout en évitant les traumatismes articulaires puisque les contacts avec le sol sont inexistants. La course à pied A pratiquer à son rythme, à son souffle, selon les capacités musculaires de son âge, sans essoufflement ni crampe. Sources: www. liguecardioliga.be, Votre mutualité intervient! La Mutualité socialiste intervient à hauteur de 45 lors de votre affiliation auprès d un club de sport ou de fitness. Plus d infos? / / dans nos agences ECHO MUTUALISTE / SENIORS 05

6 HALTEtabac AU! Le tabagisme est un des plus important facteur de risque cardiovasculaire. Ainsi, par rapport aux non-fumeurs, le taux de maladies cardiaques est 70% plus élevé chez les fumeurs. Près de 30% des infarctus sont dus au tabagisme et la probabilité d attaque cérébrale est trois fois plus élevée que chez le non-fumeur. Les maladies cardiovasculaires sont la première cause des décès liés au tabac, avant le cancer du poumon. La nicotine et le monoxyde de carbone sont les principaux responsables des effets néfastes cardiovasculaires du tabagisme. La nicotine provoque une hausse de la pression artérielle et du rythme cardiaque. Le monoxyde de carbone a, quant à lui, la propriété de se fixer sur l hémoglobine du globule rouge à la place de l oxygène. Ainsi, l'aspiration de Co a pour effet de réduire la quantité d'oxygène disponible pour les muscles, le cerveau, le cœur, etc. Le fumeur régulier est donc un hypertendu intermittent et un semiasphyxié permanent, deux situations que le système cardiovasculaire n apprécie guère quand la situation se répète jour après jour. 06 ECHO MUTUALISTE / SENIORS

7 DOSSIER Comment arrêter? les méthodes pour arrêter sont nombreuses mais trouver celle qui vous convient va dépendre de votre profil de fumeur, des quantités fumées, du nombre d années de consommation, de votre état de santé, de votre degré de dépendance, etc. La nicotine crée un véritable effet de dépendance. Lorsque vous arrêtez de fumer, votre corps se trouve en manque et peut le manifester de diverses façons. Les substituts nicotiniques (chewing-gums, tablettes, patchs et inhalateurs) permettent de supprimer l effet de manque physique. Ces substituts sont délivrés librement en pharmacie. Cependant, lisez attentivement la notice avant usage et demandez toujours conseil à votre tabacologue, votre médecin ou votre pharmacien pour prendre les doses qui vous sont strictement nécessaires. Il existe un certain nombre de médicaments permettant de réduire l importance des symptômes de sevrage. Ces médicaments ne peuvent être obtenus que sur prescription médicale et ne conviennent pas à tout le monde. Seul le médecin peut juger de l intérêt de ces médicaments au cas par cas, en fonction de la dépendance du patient, des contre-indications éventuelles et des interactions médicamenteuses possibles. Acupuncture, thérapie au laser doux, hypnose, homéopathie, cigarette électronique, livres, etc. sont des méthodes alternatives qui, le plus souvent, vont uniquement agir sur la dépendance psychique. Attention aux méthodes miracles vendues sur internet! Si vous avez un doute, demandez conseil à votre médecin, votre pharmacien ou à tabacstop au Pourquoi ne pas se faire accompagner. Les médecins ou les tabacologues sont là pour vous conseiller et vous encadrer. Le médecin vous prescrira les traitements adaptés à votre dépendance physique et vous conseillera dans votre démarche de sevrage. Le tabacologue, quant à lui, vous aidera aussi à vous libérer de la dépendance psychique et comportementale. En comprenant pourquoi vous fumez, en apprenant à gérer votre stress, en évitant les situations qui vous donnent envie de fumer, vous parviendrez plus facilement à devenir un non-fumeur. Les Centres d Aide aux Fumeurs (CAF) proposent des consultations individuelles ou collectives. La liste des CAF est disponible sur Les activités physiques sont particulièrement efficaces pour réduire ou même prévenir les envies de fumer, pour évacuer le stress et diminuer le risque de prise de poids. une aide en ligne ou par téléphone? tabacstop propose de nombreuses méthodes pour vous aider à arrêter de fumer. Pour de plus amples informations sur les aides possibles, surfez sur contactez gratuitement tabacstop au (accessible de 15h à 19h) ou par à Votre mutualité intervient! Vous souhaitez arrêter de fumer? Nous proposons une intervention de 50 aux personnes qui suivent un traitement sous contrôle médical à l aide d un moyen dont la valeur thérapeutique est reconnue tel que le bupropion et/ou des succédanés de la nicotine (patch, chewing gum). Plus d infos? / / dans nos agences ECHO MUTUALISTE / SENIORS 07

8 Mangez équilibré Une alimentation trop riche en graisses ou en sucres et le manque d'activité physique conduisent inévitablement vers le surpoids qui fait souvent équipe avec le diabète, l'excès de cholestérol et l'hypertension artérielle. Avoir une alimentation équilibrée est le meilleur moyen de prévenir les affections cardiaques et vasculaires. Une alimentation équilibrée est une alimentation qui fournit un apport calorique proportionné à nos dépenses d'énergie. Elle doit aussi être suffisamment variée et bien répartie dans la journée pour apporter tout ce dont notre organisme a besoin. 08 ECHO MUTUALISTE / SENIORS

9 Les règles d'une alimentation équilibrée DOSSIER 3 repas variés par jour Il est conseillé de prendre 3 repas afin de bien répartir les apports alimentaires tout au long de la journée. Les aliments se répartissent en sept grandes familles. Une alimentation diversifiée doit comporter chaque jour au moins un aliment de chaque catégorie : viande, poisson, oeuf / lait et produits laitiers / céréales et féculents / fruits et légumes / corps gras en petites quantités (beurre, margarine, huile) / produits sucrés / boissons (eau et boissons non sucrées). 5 fruits et légumes par jour Les fruits et surtout les légumes sont riches en eau et pauvres en graisses, donc peu caloriques. Ils apportent des fibres alimentaires ainsi que de précieux antioxydants. Privilégiez la cuisson à la vapeur, à l eau ou au bouillon. Evitez de trop cuire les légumes. Pour les crudités, préférez un filet d huile végétale avec du jus de citron ou du vinaigre à la mayonnaise. Pain, céréales, pommes de terre ou légumes secs : à chaque repas. Le pain, les pommes de terre, les céréales (riz, maïs, blé ), les pâtes sont naturellement pauvres en graisses et riches en glucides complexes (amidon) : ils constituent une excellente source d énergie. Privilégiez les aliments complets (pain, pâtes et riz ) : ils sont riches en fibres, en minéraux et vitamines. Pensez aux légumineuses ou légumes secs : pois cassés, lentilles, fèves, haricots secs, etc. Ils vous apportent des protéines végétales, des fibres alimentaires et des minéraux, tout en étant pauvres en graisses. Lait et produits laitiers : 3 ou 4 fois par jour Ils sont une source essentielle de calcium et de protéines mais doivent être choisis en version «maigre» ou écrémée (lait, yaourt, fromages ). Il est conseillé de manger un laitage et une portion de fromage par jour. Privilégiez les produits natures, les plus riches en calcium, les moins gras et les moins salés : lait, yaourt, fromage blanc Viande, poisson, produits de la pêche, oeufs : 1 à 2 fois par jour Ils apportent des protéines animales ainsi que certaines vitamines essentielles comme la vitamine D. Privilégiez les viandes maigres et mangez du poisson au moins deux fois par semaine. Limitez les préparations frites et panées. Choisissez les charcuteries les moins grasses ( jambon dégraissé, filet d Anvers, jambon de volaille ). Les oeufs peuvent être consommés à raison de 2 pièces par semaine. Pour les modes de cuisson, privilégiez le four ou la poêle anti-adhésive avec un peu de matière grasse. Matières grasses : à consommer avec modération Les matières grasses sont indispensables, mais en petite quantité. Privilégiez celles qui sont végétales (huile d olive, de colza, de noix ). Limitez celles qui sont d origine animale (beurre, crème fraîche). évitez les matières grasses cuites (plats en sauce, cuisson au beurre ou à l huile, viennoiseries, pâtisseries, charcuterie ). Méfiezvous des graisses cachées contenues dans les biscuits, les pâtisseries, la viande, les charcuteries, etc. Préférez les modes de cuisson sans ajout de gras : vapeur, papillote, grillé, rôti. Buvez de l'eau Boire de l eau est très important pour assurer le bon fonctionnement du corps (travail des reins, régulation thermique, hydratation de la peau) et favoriser le transit intestinal. Il est recommandé de boire 1 litre à 1,5 litre par jour. Limitez les boissons alcoolisées Pas plus de 1 verre de vin par jour pour les femmes et 2 verres pour les hommes. 2 verres de vin sont équivalents à 2 bières ou 6 cl d alcool fort. Sucres et sel : à limiter Il n y a pas de raison de s en priver, mais n en faites pas votre quotidien. Limiter la consommation de produits salés : charcuterie, biscuits apéritifs, eaux gazeuses riches en sodium Utilisez du sel iodé. Pensez aux herbes aromatiques pour donner saveurs et couleurs aux préparations. Source: Votre mutualité intervient! Nous proposons une intervention de 10 (max. 6 séances par an) par réunion Weight Watchers ou par séance, pour les personnes qui suivent un traitement contre l'obésité auprès d'un(e) diététicien(ne). Plus d infos? / / dans nos agences ECHO MUTUALISTE / SENIORS 09

10 Rire et santé quels bienfaits? Si on en croit les livres écrits sur le sujet et les sites web qui lui sont consacrés, le rire, qu'il soit forcé ou spontané, aurait de nombreux effets thérapeutiques. Il permettrait de réduire la douleur, de prévenir les maladies cardio-vasculaires, de chasser le stress, etc. Mais qu'en est-il exactement? La mécanique du rire Le rire entraîne des contractions courtes et des spasmes du diaphragme. Sous l effet des muscles de la respiration, les épaules sont secouées et les autres zones musculaires se détendent. La tête se balance, les mains s ouvrent, les jambes deviennent molles. Visage, larynx, abdomen, mâchoire, etc. : le rire déclenche le jeu d'un grand nombre de muscles. Chacun des muscles du corps va subir une succession de contractions-décontractions pour finir par une décontraction généralisée. Lorsque nous rions, nous alternons un moment d excitation intense et un moment d apaisement tout aussi intense juste après. Le rythme cardiaque augmente pour permettre à l'organisme d'assimiler suffisamment d'oxygène et puis, ralentit de manière durable. Les artères et les vaisseaux se dilatent et la pression artérielle diminue. Parallèlement à ces effets «mécaniques», certaines substances chimiques sont libérées dans le sang : de la noradrénaline qui augmente l'activité du cœur et de la pression artérielle, de l adrénaline qui augmente l activité et la sensibilité de l'organisme et des endorphines qui atténuent ou annulent la perception de la douleur et ont un effet relaxant. on a donc d'abord un effet excitant provoqué par la noradrénaline et l'adrénaline, puis un effet analgésique provoqué par les endorphines. Dès notre plus jeune âge, on rirait jusqu à 300 fois par jour, sans raison, par pur plaisir. À l âge adulte, ce serait moins de 20 fois par jour. Alors, qu'attend-on pour mettre du rire dans nos vies? 10 ECHO MUTUALISTE / SENIORS

11 Les bienfaits attribués au rire RIRE ET SANTÉ La douleur Les endorphines sécrétées lorsqu on rit, ont des propriétés antalgiques qui réduisent immédiatement la douleur. En outre, en distrayant et en réduisant les tensions musculaires, le rire permet d agir sur la douleur de manière significative. Le stress et l'anxiété Les endorphines ont également un effet anxiolytique. Le rire par le sentiment de convivialité qu'il induit, provoque un sentiment de détente. Le rire permet de réguler la respiration et, ainsi, d'évacuer les tensions plus facilement. Le système immunitaire Le rire contribue au bon fonctionnement du système immunitaire. Il permet d'accroître le taux d'anticorps produits par celui-ci, assurant ainsi une meilleure résistance aux infections. Santé cardio-vasculaire Le rire fortifie le cœur et améliore la circulation sanguine et l'oxygénation du muscle cardiaque, ce qui diminue le risque de formation d'un caillot sanguin. Développement des relations interpersonnelles Le rire exerce une fonction sociale importante. Les gens sont plus attirés par les gens de bonne humeur que par ceux qui tirent la tête. Le rire, parce qu'il est associé à une émotion positive, permet d'abattre les barrières et de créer facilement le contact. L'humour permet souvent de désamorcer des situations tendues. Enfin, il semblerait que les personnes qui ont de l'humour, surmontent plus facilement les problèmes de la vie. Si on en croit les défenseurs de la santé par le rire, celui-ci aurait encore beaucoup d'autres vertus. Il faciliterait le transit intestinal, permettrait d'avoir un meilleur sommeil, soulagerait les personnes ayant des problèmes de peau tels que l eczéma et la dermatite atopique, etc. Des preuves sérieuses? Il ne faut pas croire pour autant que le rire est le remède miracle à tous les maux. Les chercheurs font souvent remarquer que des études plus approfondies seraient nécessaires afin de mieux comprendre le concept de l humour et ses implications dans les soins de santé. Cependant, même si les preuves des effets thérapeutiques du rire manquent, il ne faut pas négliger l'aspect psychologique dans le processus de guérison. Le rire engendre la bonne humeur, ce qui permet d appréhender les choses avec optimisme, de relativiser les tracas de la vie et donc, d'être moins ébranlé par les expériences stressantes. Les personnes qui ont de l'humour ont plus tendance à considérer les problèmes comme des défis stimulants que comme des épreuves pénibles. En outre, ils ont en général une plus grande estime d'eux-mêmes. Même s'il ne remplace pas les médicaments, le rire peut venir en complément du traitement médical parce qu'il apporte un bien-être chez la personne et améliore ainsi sa qualité de vie. Ce qui au bout du compte va être bénéfique pour sa guérison. Comment mettre du rire dans sa vie? Pour les personnes qui n'arrivent pas à rire spontanément, il existe les clubs de rire. Ces derniers proposent des séances de rire en groupe. Le but n'est pas de se raconter la meilleure blague. on n utilise pas l humour pour faire rire. Le rire ici est provoqué par des exercices respiratoires, de rire, d étirement, etc. De nombreux jeux sont proposés afin de stimuler le rire et de le rendre contagieux. on va par exemple former un cercle et taper des mains en vocalisant au même rythme des «oh oh oh» et des «ah ah ah» ou sortir la langue en maintenant les yeux ouverts et en rugissant comme un lion, tout en laissant jaillir son rire du ventre. Actuellement, la thérapie par le rire est utilisée dans de nombreuses situations. A l'hôpital, par exemple, des clowns se rendent dans les services de pédiatrie des hôpitaux afin de dédramatiser le séjour et d'offrir un moment de fantaisie et de relaxation aux enfants. En entreprise également, les pratiques autour du rire se développent de plus en plus afin d'aider les employés à mieux gérer leur stress. Sources: ECHO MUTUALISTE / SENIORS 11

12 LES EFFETS DU VIEILLISSEMENT SUR NOS DENTS Le vieillissement s'accompagne de changements physiologiques qui ont un retentissement sur la santé buccodentaire. les effets naturels de l'âge La dent et l ensemble des tissus constituant les dents (émail, dentine, pulpe etc.) n'échappent pas au vieillissement. Au cours du temps, les gencives remontent naturellement, ce qui peut provoquer le déchaussement des dents et exposer des zones qui ne sont pas protégées par l'émail et qui deviennent de ce fait plus sensibles aux caries. Le contact naturel des dents entre elles va provoquer une usure de l'émail ce qui va également les rendre plus vulnérables aux caries. La diminution de la vue et de la dextérité manuelle, des tremblements, des douleurs à la main ou encore, des troubles de la mémoire peuvent rendre la tenue d'une bonne hygiène buccale difficile. DE BONNES DE NTS POUR RESTER EN BONNE SANTÉ tout le monde sait qu'il est important de pratiquer une activité physique et de manger équilibré pour rester en bonne santé. Mais peu de gens savent que leur bien être est également lié à leur santé bucco-dentaire. Et, avec le temps, l importance d une bonne santé bucco-dentaire est encore plus flagrante. Diminution salivaire En vieillissant, la sécrétion salivaire diminue. or, la salive joue un rôle essentiel dans la prévention des caries et participe activement à la bonne santé de la gencive. Elle permet de limiter la prolifération des bactéries et régule l'acidité de la bouche. Elle protège ainsi contre la formation des caries. En outre, elle contribue à la reminéralisation de la surface des dents suite aux attaques acides. un mauvais appareillage La présence prolongée de prothèses dentaires ou une prothèse inadaptée peuvent provoquer des blessures de la bouche. LES EFFETS D UNE MAUVAISE SANTÉ BUCCO-DENTAIRE La santé bucco-dentaire est étroitement liée à l état de santé général et au bien-être. La capacité de mâcher et d avaler est essentielle pour obtenir les substances nutritives dont nous avons besoin pour demeurer en bonne santé. une diminution de l appétit Douleurs, dents cassées ou absentes, prothèses inadaptées, etc. vont compliquer la mastication et donc la digestion. Les personnes vont alors privilégier des aliments plus mous et plus sucrés qui, d une part, aggravent les caries et abîment les gencives et d autre part, conduisent à une alimentation déséquilibrée (malnutrition) ou insuffisante (dénutrition). Ce problème de malnutrition n'est pas à prendre à la légère car il peut affecter l'appareil musculosquelettique (la perte musculaire aggrave le risque de chute et donc de fracture), les facultés mentales (dépression, etc...), la peau (retard de cicatrisation augmentant le risque d'escarre) et le système immunitaire (résistance aux infections amoindrie). une mauvaise image de soi Hormis l'impact sur le statut alimentaire, une santé dentaire insuffisante peut aussi affecter le discours et donc, la confiance en soi. Dans une société où l apparence est reine, l aspect inesthétique d une mauvaise dentition n est pas une question accessoire. La personne qui a honte de sourire ou souffre de problèmes d élocution peut finir par ne plus communiquer, s'isoler des autres ou entrer en dépression. une porte ouverte aux infections La bouche fait entrer divers microbes dans l organisme qui peuvent se propager soit localement, avec des risques d infections des gencives, des sinus, soit à distance, dans les os et les articulations, au cœur (infections des valves cardiaques en particulier), au rein, etc. 12 ECHO MUTUALISTE / SENIORS

13 DE BONNES DENTS Utilisez également du fil dentaire au moins 1 fois par jour. Il permet d'éliminer la plaque dentaire entre les dents, dans des zones que la brosse à dents ne peut atteindre. Les rince-bouches fluorés constituent également un bon moyen de protéger vos dents. Si vous n avez pas la possibilité de vous brosser les dents après un repas, rincez-vous vigoureusement la bouche avec de l eau. Si vous avez des problèmes pour manipuler votre brosse à dents, il existe de nombreuses solutions pour vous permettre de trouver un manche adapté pour les brosses à dents et des supports pour la soie dentaire qui facilitent la manipulation. Ce type de matériel est disponible dans notre Medishop (Tél: ). Le nettoyage de votre prothèse COMMENT MAINTENIR UNE BONNE SANTÉ BUCCO-DENTAIRE? Il est tout à fait possible de garder ses dents pour la vie lorsqu on a de bonnes habitudes alimentaires et d'hygiène buccale. Avoir une bonne hygiène dentaire, c est avoir des dents propres, des gencives roses qui ne saignent pas ou qui ne vous font pas mal et, de manière générale, une bonne haleine. Le brossage des dents La base d'une bonne hygiène dentaire passe par le brossage des dents. Il faut se brosser les dents au moins 2 fois par jour, pendant 3 minutes, le matin et le soir avant d aller se coucher. Utilisez plutôt une brosse à dents à poils souples afin d éviter de blesser les gencives et d abîmer l émail des dents. Les brosses à dents électriques sont encore plus efficaces pour éliminer la plaque dentaire. Veillez à ce que la taille et la forme de votre brosse à dents s adaptent à votre bouche et vous permettent de brosser facilement toutes les dents, même les plus éloignées. Qu elle soit manuelle ou électrique, il faut changer de brosse tous les 2-3 mois car au-delà, elle perd de son efficacité. Enfin, utilisez un dentifrice au fluor car il renforce l émail des dents et joue un rôle important dans la prévention des caries. Sources: Si vous portez une prothèse dentaire, n oubliez pas de la nettoyer après chaque repas. Brossez votre prothèse en dehors de la bouche avec une brosse à dents souple et un dentifrice sans abrasifs ou un nettoyant pour prothèse. Il est conseillé de les enlever pendant la nuit ou au moins quatre heures par jour, de masser les gencives avec une brosse à dents douce et de nettoyer la langue. Lorsqu elles ne sont pas en bouche, les prothèses doivent être couvertes d eau ou d une solution nettoyante conçue à cet effet, afin d en prévenir l assèchement. Si votre prothèse vous fait mal ou si elle bouge, consultez votre dentiste sans tarder. Une visite régulière chez le dentiste Nous avons tous besoin d examens dentaires réguliers. Il est recommandé de rendre visite à son dentiste au moins deux fois par an. N hésitez pas à le consulter pour contrôler que tout va bien. Cela peut vous éviter des soins longs et coûteux. Dentimut, nos couvertures dentaires pour rester en bonne santé Afin de permettre à chacun de bénéficier de soins dentaires de qualité, la Mutualité socialiste du Brabant propose deux couvertures dentaires à la mesure de vos besoins. Dentimut First, une couverture dentaire comprise dans votre assurance complémentaire Dentimut Plus 1, votre assurance dentaire XXL 1. Une assurance dentaire de la Société Mutualiste d Assurances du Brabant (SMAB). ECHO MUTUALISTE / SENIORS 13

14 Votre mutualité étoffe son offre d avantages! La Mutualité socialiste du Brabant élargit son offre d avantages pour garantir un accès aux soins de santé pour tous. Et ce, sans augmentation de la cotisation! Depuis le 01/01/2015! Psychothérapie avantage amélioré! Nous avons doublé notre intervention et augmenté le nombre de séances remboursées. Votre remboursement passe donc de 10 à 20 par séance et nous intervenons pour 8 séances à la place de 6 séances par année civile. soins totalement remboursés jusqu à 18 ans avantage amélioré! Jusqu à 17 ans inclus, nous remboursons le ticket modérateur pour les frais médicaux suivants : la logopédie nouveau! les médicaments génériques nouveau! (max. 100 /année civile) la consultation et visite d un médecin généraliste la consultation d un spécialiste le traitement par un kinésithérapeute les soins dispensés par une infirmière A partir de 18 ans, nous remboursons le ticket modérateur de certaines prestations médicales, au-delà d'une franchise de 25 : Kiné pré et post-natale nouveau! la consultation d un médecin généraliste la consultation d'un gynécologue la consultation d'un ophtalmologue pour les plus de 75 ans, également la visite à domicile d'un médecin généraliste. Chirurgie oculaire nouveau! Nous intervenons à hauteur de 150 par oeil dans les frais liés à la chirurgie corrective au laser et nous remboursons l'implantation de lentille à hauteur de 150 par oeil. lunettes et lentilles avantage amélioré! Intervention de 60 à l achat d une monture et de verres de lunettes ou de lentilles de contact. Parent au chevet d'un enfant hospitalisé avantage amélioré! Les parents qui restent au chevet de leur enfant hospitalisé reçoivent 15 /jour. Pédicure médicale / Podologie avantage amélioré! Intervention de 6,50 par soin de pédicure et de 9,50 par soin de podologie. Weight Watchers avantage amélioré! En plus de la réduction sur les frais d'inscription au programme Weight Watchers, vous bénéficiez d'une intervention de 10 par réunion Weight Watchers (max. 6 séances/année civile). Dentimut First : Prothèses et implants dentaires avantage amélioré! Le remboursement pour les prothèses et implants dentaires passe de 150 à 175. Depuis le 01/09/2014! Dentimut First nouveau! Dorénavant, votre assurance complémentaire comprend une couverture soins dentaires de qualité qui prend en charge les consultations et traitements préventifs (détartrage, etc.), l orthodontie, les prothèses et implants dentaires. Pour bénéficier d une couverture dentaire encore plus importante, vous pouvez compléter votre couverture Dentimut First avec Dentimut Plus, votre assurance dentaire XXL! inscription auprès d une de nos asbl nouveau! Intervention annuelle de 50 dans le coût de l affiliation auprès d une de nos asbl : S Académie, Handicapés et Solidarité, Loisirs et Santé et Fédération nationale pour la promotion des handicapés. Découvrez le programme de S'Académie en page ECHO MUTUALISTE / SENIORS

15 NEWS Envie d'être le premier informé? Vous souhaitez être informé de l actualité de la Mutualité socialiste et de l assurance maladie? Alors, abonnez-vous à notre newsletter mensuelle! Pour vous inscrire, rendez-vous sur E-MUT: votre mutualité ON LINE! Depuis votre ordinateur, consultez votre dossier, vérifiez vos remboursements, demandez ou téléchargez vos documents, etc. e-mut est désormais encore plus facilement accessible grâce à l'identification via la carte d'identité électronique! Rendez-vous sur Nouveau Medishop à Vilvorde Le Medishop prête, loue et vend une large gamme de matériel para(médical). Le 5 janvier, nous avons inaugurer un tout nouveau Medishop à Vilvorde! Quel type de matériel? Mobilité et autonomie : cannes, fauteuils roulants, matériel pour problèmes d'incontinence, etc.; Mise en forme et revalidation : home trainer, ballons d exercices, attelles, bas de contention, etc.; Aménagement du domicile : lit d'hôpital, tapis antidérapants, chaise de douche, etc.; Articles pour bébés : langes pour bébés, produits de soins, tire-lait, etc.; Electro : tensiomètre, aérosol, pèse-personne, téléphones fixes et GSM pour seniors, etc.; Où trouver un Medishop? À Vilvorde : Grote Markt, 38 Nouveau! À Bruxelles : rue du Midi, 112/114 À Louvain : Schipvaartstraat, 18 Tél: Modification de la cotisation à la zorgverzekering. La «zorgverzekering» (assurance dépendance) accorde un soutien financier en matière d'aide et de soins non médicaux à plus de personnes fortement dépendantes qui habitent en Flandre ou à Bruxelles. Nous tenons à attirer votre attention sur l'augmentation de la cotisation en En effet, le Gouvernement flamand a décidé, à partir du 1er janvier 2015, d'augmenter la cotisation à la zorgvezekering de 25 à 50. Cette dernière passe de 10 à 25 pour les personnes qui avaient droit à l'intervention majorée au 1er janvier Selon le Gouvernement flamand, cette augmentation est nécessaire pour pouvoir faire face au vieillissement de la population et continuer à assurer durablement la prise en charge et le soutien aux personnes fortement dépendantes. Plus d'infos? Contactez-nous au Envoyez un mail à Surfez sur Rendez-vous dans l une de nos agences ECHO MUTUALISTE / SENIORS 15

16 Besoin de détente et d'évasion? Profitez des promotions de nos centres de vacances! PROMOTION GRATUITE EN ARDENNE CaSTEL LES SOrBIErS Dans un parc de 18 hectares en bord de Meuse, Castel Les Sorbiers vous propose : Castel Les Sorbiers asbl Centre de tourisme social Rue des Sorbiers, 241 B-5543 Heer-sur-Meuse (Hastière) Tél. : Fax : Notre offre : 224 /personne en chambre double 4 nuits avec buffet petit-déjeuner Tous les soirs : menu 3 services Arrivée le dimanche soir et départ le mercredi matin Valable en semaine du 15 février 2014 au 20 mars 2015 réservez sans tarder : Les membres de la FMSB, en règle de cotisations complémentaires, bénéficient d une réduction sur le prix de la chambre avec petit-déjeuner et sur les arrangements (non cumulable et non valable sur les offres last minute). ACCÈS GRATUIT À LA PISCINE à LA CÔTE DOMEIN WESTHOEK Situé au coeur des dunes, à 800 m de la plage, Domein Westhoek vous propose : Notre offre : Promotion à la côte nuits avec petit-déjeuner buffet Demi-pension (buffet froid et chaud) Cocktail de bienvenue Accès gratuit à la piscine Domein Westhoek vzw Noordzeedreef, 6-8 B-8670 Oostduinkerke Tél. : Fax : Standard (max. 2 pers.) 149 /personne Comfort (max. 2 pers.) 154 /personne Luxe+ (max. 3 pers.) 159 /personne Prestige (max. 4 pers.) 164 /personne Enfant <12 ans 20 /enfant Supplement single 28 Les membres de la FMSB, en règle de cotisations complémentaires, bénéficient d une réduction sur le prix de la chambre avec petit-déjeuner et sur les arrangements (non cumulable et non valable sur les offres last minute). 16 ECHO MUTUALISTE / SENIORS

17 Programme S'Académie Janvier-juin 2015 PROGRAMME Enfourchez votre vélo et profitez de nos nombreuses activités! Faites votre choix d'activités parmi nos prochaines : Journées thématiques Mardis curieux Activités sportives Marches et balades 24 Cyber seniors 25 Ateliers et cycles de formation Séjours 28 S'Académie, en pratique! 29 Fiche d inscription 30 S'ACADÉMIE 17

18 Journées thématiques Miroir, mon beau miroir... Les jeudis 12 et 26 février 2015 à 10h30 Depuis leur création les médias véhiculent des images de réussite et de beauté qui s appuient sur les modes du moment : cheveux courts, cheveux longs, rondeurs ou maigreur, image de star bronzée-droguée... Notre conférencier propose de suivre l'évolution de ces médiatisations sociétales et d en ressortir les fausses croyances, les stéréotypes ainsi que leurs impacts sur les seniors. A midi, nous déjeunerons au restaurant «Le grand Café» (menu deux services). L'aprèsmidi, nous vous proposons la projection du film «Little Miss Sunshine» de Jonathan Dayton (1h40). Ce film retrace le portrait d'une famille américaine atypique dont la fille de 7 ans, olive, se rêve en reine de beauté. Quand elle décroche une invitation à concourir pour le titre très sélectif de Little Miss Sunshine en Californie, toute la famille décide de faire corps derrière elle. Les voilà donc entassés dans leur break Volkswagen rouillé : ils mettent le cap vers l'ouest et entament un voyage tragi-comique de trois jours qui les mettra aux prises avec des événements inattendus... Van gogh à Mons Les jeudis 5, 12 et 19 mars et mardi 10 mars 2015 à 8h00 Dans le cadre de Mons 2015, capitale européenne de la Culture, nous vous proposons de consacrer une journée à Vincent Van gogh. Le matin, nous irons visiter la grande exposition présentée au BAM : «Van gogh au Borinage, la naissance d'un artiste!». Cette exposition comprendra entre 50 et 60 œuvres de Van gogh couvrant toute sa carrière. Le Borinage constitue son lieu de naissance "artistique". Son goût pour des thèmes extraits de réalités de la vie quotidienne des paysans et ouvriers y a puisé sa source et des réminiscences du Borinage se retrouvent dans ses œuvres postérieures. A midi, nous déjeunerons au restaurant. L'après-midi, nous reprendrons la route pour la Maison Van gogh à Cuesmes, demeure où vécut Van gogh d août 1879 à octobre 1880, qui faillit disparaître par vétusté. Elle a été sauvée de la ruine par un groupe de bénévoles de 1972 à 1975 relayé par l office du tourisme. Après des travaux de réhabilitation récents ( ), le site accueille le visiteur dans un nouvel écrin qui intègre un pavillon d accueil et un parcours scénographié. La journée se déroulera entièrement à Mons. Le transport en car (A/r) et le repas sont compris dans le prix. Tes poumons. Ton air. Ta vie. Quand respirer fait mal Les jeudis 26 mars et 2 avril 2015 à 10h00 Les maladies respiratoires affectent de façon croissante l'état de santé de la population belge. on peut distinguer deux groupes de pathologies ; seront abordées les BPCo (emphysème et bronchite chronique) et l asthme. En présence de Martine Spitaels, responsable du service affections respiratoires au FArES (Fonds des Affections respiratoires), nous analyserons les différences, les causes, les facteurs de risque, les moyens de prévention, les différents types de traitement ainsi que l adaptation du quotidien en vue d améliorer la qualité de vie. A midi, nous irons déjeuner au restaurant «Altro Mondo» (menu deux services). L'après-midi, nous vous proposons la visite architectural de l hôpital Brugmann «Aux bons soins du Dr Horta». L asbl «Laeken découverte» propose une exploration de ce village de la santé et de l hygiène, conçu sur 18 hectares par un architecte de génie mu par une foi réconfortante dans le progrès. En prime, la visite s attardera sur un bâtiment moins connu, chef d oeuvre de l Art Déco celui-là : la Fondation médicale reine Elisabeth ( ) de l architecte Henry Lacoste. Une merveille qui ouvrira exceptionnellement ses portes aux visiteurs. Nous irons en car jusqu'à l'hôpital. Vu la proximité du métro, le retour se fera par vos propres moyens. 18 S'ACADÉMIE

19 Peindre le rêve, de Chagall à la renaissance Le jeudi 30 avril et mardi 5 mai 2015 à 10h30 L'œuvre de Marc Chagall est profondément personnelle et laisse une large place à l imagination et au rêve. De tous temps, les artistes ont cherché à rendre visible le mystère des songes et des visions. Le rêve est une échappée vers l audelà, le rêveur entre en contact avec le divin ou peut-être avec ses démons, c'est ce que vous propose Karin Debbaut, conférencière et historienne de l'art. A midi, nous déjeunerons au restaurant «Le grand Café» (menu deux services). L'après-midi sera consacré à la rétrospective «Marc Chagall» au Musée des Beaux-Arts. L'exposition réunit quelques cent vingt œuvres retraçant l ensemble du parcours artistique du peintre. Un écho particulier sera donné à la période russe de l artiste au moment où sa création originale se distingue au cœur d une avant-garde marquée par la révolution cubiste. La présentation rendra compte des grands thèmes qui traversent l œuvre en sollicitant le rapport à la culture hébraïque, l iconographie du village juif, les traditions populaires mais aussi la découverte de la littérature du XVII e siècle avec La Fontaine, la révélation de la lumière, le traitement de la couleur. Quand l'hôpital rend malade Les jeudis 7 et 21 mai 2015 à 9h30 Les infections associées aux soins de santé (infections nosocomiales) préoccupent à juste titre le public. Cette préoccupation est indissociable de la préoccupation grandissante concernant la résistance aux antibiotiques, les risques infectieux en général et le retour de la crainte des grandes épidémies. Cet exposé avec Baudoin Byl, docteur en médecine et hygiéniste à l'hôpital Erasme rappellera les grands enjeux de santé publique autour des risques infectieux et plus particulièrement ceux associés aux soins de santé, les pistes d amélioration et de prévention qui s ouvrent à nous. A midi, nous déjeunerons au restaurant Chaochow City (table de riz). L'après-midi, nous nous rendrons en car (A/r) au château de gaasbeek. Ce château, situé au cœur du Pajottenland et édifié vers 1240 est le premier château en tant que bastion destiné à protéger Bruxelles et le duché de Brabant des attaquants venus du Hainaut et de la Flandre. Il a acquis sa forme romantique à la fin du XIX ième siècle, sous l impulsion de la marquise Arconati Visconti, qui transforma le château en un lieu féerique et romantique, avec une collection prestigieuse d'œuvres d'art. Le parc boisé ainsi que les jardins valent également le détour. RENSEIGNEMENTS PRATIQUES Lieu Dans les bâtiments de la FMSB, rue du Midi, 111 (auditorium niveau -1) Programme Conférence : voir thème repas : 12h00 Activité : 14h00 Participation aux frais (prix tout compris hors boissons à table): 20 pour toutes les journées thématiques sauf Van gogh à Mons 40 pour la journée thématique Van gogh à Mons Participants 80 personnes (maximum) S'ACADÉMIE 19

20 Mardis curieux La grotte de Lascaux Les mardis 24 février, 3 et 10 mars 2015 à 14h30 Cette grotte, peinte et gravée il y a environ ans, est considérée comme un des plus hauts lieux de l art pariétal au monde. Pas moins de animaux (aurochs, cerfs, chevaux, bisons ) ainsi qu une représentation humaine énigmatique, ornent ses parois. Pour des raisons de conservation, la grotte de Lascaux n est plus accessible au public depuis Néanmoins, diverses copies grandeur nature ont été réalisées afin de permettre aux visiteurs d en découvrir les splendeurs. C est la plus récente de ces copies qui est présentée au Musée du Cinquantenaire. Des squelettes d animaux préhistoriques (lion des cavernes, rhinocéros laineux, mégacéros ), une reconstitution d un bébé mammouth, des objets utilitaires et des bijoux provenant des collections du Muséum des Sciences naturelles et du Musée du Cinquantenaire viennent enrichir l exposition. Sous les pavés..., l'yser Les mardis 17 et 24 mars 2015 à 14h00 Cent ans après la fin de la Première guerre Mondiale, les tranchées de l'yser laissent encore bien des cicatrices dans l'histoire de l'etat belge. Cette promenade emmène le visiteur arpenter un quartier bruxellois où les rues résonnent en silence de ces anciens combats, mais racontent aussi des histoires, drôles parfois, d'espoir et de résistance. Cette balade est organisée en collaboration avec Arkadia asbl. La ville serait nulle sans Buls, un micmac sans Max Les mardis 31 mars, 21 et 28 avril 2015 à 10h00 ou 14h00 Qui se souvient encore des bourgmestres à qui l on doit l aménagement du Petit Sablon, le voûtement de la Senne, l exposition universelle de 1910, la jonction nord-midi? ou de ceux qui, par deux fois, refusèrent la loi de l occupant allemand? Si certains bourgmestres fréquentèrent l Hôtel de Ville pendant de très longues périodes, d autres ne firent que passer. Pourtant, pour chacun d entre eux, les anecdotes ne manquent pas : un Hollandais, curé défroqué, élu juste après l indépendance, un franc-maçon qui vécut dans l immeuble d un futur pape, les fox-terriers de Max qui inspirèrent Hergé, bref, tous des sacrés castars... Cette balade est organisée en collaboration avec le Bus Bavard asbl. ville et campagne pour un parcours plein de surprises. Questions pour un... piéton à Jette! Le mardi 5 mai 2015 à 14h00 Un rallye, ce n'est pas écouter bien sagement un guide éclairé sur un thème particulier, comme le veut l'habitude. Un rallye, en tout cas tel que nous l'avons concocté, c'est un jeu ou plutôt une sorte de quizz qui jalonne un parcours pédestre intéressant. Pas besoin d'être historien ou grand savant pour y répondre, toutes les réponses sont à la portée d'un regard attentif! Forts de nos éditions précédentes, nous vous donnons rendez-vous dans la commune de Jette entre 20 S'ACADÉMIE

Les repères de consommation du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a défini des objectifs nutritionnels :

Les repères de consommation du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a défini des objectifs nutritionnels : Le PNNS : «Manger Bouger», les facteurs de risque nutritionnel à tous les âges de la vie. Les repères de consommation du PNNS JL BORNET L alimentation joue un rôle très important sur la santé. A chaque

Plus en détail

LA SANTE PASSE PAR VOTRE ASSIETTE

LA SANTE PASSE PAR VOTRE ASSIETTE LA SANTE PASSE PAR VOTRE ASSIETTE SOMMAIRE 1. Qu est ce qu un(e) diététicien(ne)? 2. Présentation des familles d aliments 3. Les différents nutriments 4. Les diverses associations alimentaires a/ L équilibre

Plus en détail

LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE

LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE LE PETIT DÉJEUNER... POURQUOI? POUR QUI? À Après huit à douze heures de sommeil, les réserves d'énergie de l'organisme sont épuisées : le petit déjeuner

Plus en détail

L alimentation du sportif

L alimentation du sportif L alimentation du sportif Dr F. GANE TROPLENT 04/2013 Faculté de Médecine HyacintheBASTARAUD Activités physiques : Recommandations d activité physique pour la population Pratique d une activité physique

Plus en détail

Pour un match ayant lieu dans la matinée, vous pouvez prendre un petit déjeuner classique :

Pour un match ayant lieu dans la matinée, vous pouvez prendre un petit déjeuner classique : La préparation d un match passe aussi par l alimentation. Pour être performant lors d un match, il est essentiel de bien s alimenter avant! AVANT VOTRE MATCH Pour aborder votre match dans les meilleures

Plus en détail

Équilibre alimentaire : on a tous à y gagner!

Équilibre alimentaire : on a tous à y gagner! Équilibre alimentaire : on a tous à y gagner! Tous concernés! De quoi s agit-il? Notre assiette est la première des médecines. En effet, manger sainement et équilibré contribue à prévenir les principales

Plus en détail

www.coolfoodplanet.org www.efad.org coolf et.org www.eufic.org

www.coolfoodplanet.org www.efad.org coolf et.org www.eufic.org g olf or w. coo n lf o o d p l a et. g or co w w et. ww w.efa d.o.eufic.org w ww rg Te souviens-tu du jour où tu as appris à faire du vélo? Après avoir trouvé ton équilibre, il était facile de faire tourner

Plus en détail

EQUILIBRE ALIMENTAIRE

EQUILIBRE ALIMENTAIRE EQUILIBRE ALIMENTAIRE Sommaire Pourquoi mange t'on? Qu'est ce qui influence notre alimentation? Pourquoi manger équilibré? Comment manger équilibré? Les différents groupes d'aliments. La composition des

Plus en détail

Alimentation Les groupes d aliments

Alimentation Les groupes d aliments Alimentation Les groupes d aliments Au nombre de sept, les groupes d aliments permettent une classification simplifiée des aliments. Ce classement se fait par leurs teneurs en nutriments (protéines, lipides,

Plus en détail

De la naissance à 6 mois

De la naissance à 6 mois De la naissance à 6 mois L alimentation se compose du lait (maternel ou infantile). Seule l eau peut s y ajouter Privilégier l allaitement maternel Le lait maternel - est l alimentation idéale du nouveau-né

Plus en détail

tie vitalité g tei é t i l a t i v www.mnt.fr

tie vitalité g tei é t i l a t i v www.mnt.fr garantie vitalité garantie vitalité www.mnt.fr La vitamine Vitamine de la vue A Une alimentation équilibrée et variée, riche en fruits et en légumes, est la meilleure alliée de votre santé.c est elle qui

Plus en détail

Prévention bucco-dentaire. Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge!

Prévention bucco-dentaire. Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge! Prévention bucco-dentaire Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge! Mise à jour mai 2010 CCAS - Prévention bucco-dentaire - Par le Docteur Dominique Mané-Valette, chirurgien-dentiste

Plus en détail

5 5 en découvrant des recettes qui permettent de réaliser une cuisine minceur tout en se régalant.

5 5 en découvrant des recettes qui permettent de réaliser une cuisine minceur tout en se régalant. Introduction P erdre du poids... facile à dire, mais pas facile à faire. Et la tâche est encore plus ardue si on veut tout à la fois, c est-à-dire maigrir sans fatigue, sans carences, tout en gardant le

Plus en détail

Nutrition et santé : suivez le guide

Nutrition et santé : suivez le guide Prévention ALIMENTATION PLAISIR ET ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE Nutrition et santé : suivez le guide Nous savons tous que l alimentation joue un rôle essentiel pour conserver une bonne santé. En voici quelques

Plus en détail

Santé et activité physique

Santé et activité physique Santé et activité physique J.P. Brackman médecin du sport P. Bruzac-Escanes diététicienne F. Saint Pierre biostatisticien Support d une conférence donnée à l auditorium de Balma le 16 juin 2006 Objectifs

Plus en détail

Avantages - Voordelen. Détails - Details. Organisation - Organisatie

Avantages - Voordelen. Détails - Details. Organisation - Organisatie Organisation - Organisatie Avantages - Voordelen Détails - Details Mutualité Socialistes du Brabant 306 Rue du Midi 111 1000 Bruxelles Tél. : (02) 506 96 11 Fax : (02) 514 59 26 Acupuncture Activité sportive

Plus en détail

Bouche sèche. Parfois, l eau ne suffit pas. Guide pour les patients qui suivent un traitement contre le cancer. Spécialiste de la bouche sèche

Bouche sèche. Parfois, l eau ne suffit pas. Guide pour les patients qui suivent un traitement contre le cancer. Spécialiste de la bouche sèche Bouche sèche Guide pour les patients qui suivent un traitement contre le cancer Parfois, l eau ne suffit pas Spécialiste de la bouche sèche La bouche sèche : un effet indésirable fréquent lors du traitement

Plus en détail

L alimentation du jeune sportif

L alimentation du jeune sportif L alimentation du jeune sportif L entraînement commence à table Damien PAUQUET Diététicien nutritionniste du sport info@nutripauquet.be Plan de l exposé : Les règles du jeu Pour tous ceux qui font du sport,

Plus en détail

prévention hygiène bucco-dentaire Mes quenottes en bonne santé

prévention hygiène bucco-dentaire Mes quenottes en bonne santé prévention hygiène bucco-dentaire Mes quenottes en bonne santé histoire de dents des dents, pour quoi faire? et la salive? Mes dents assurent des fonctions essentielles à la vie : elles permettent la mastication

Plus en détail

L alimentation du jeune sportif FICHES SUR LE RÔLE DES GROUPES D'ALIMENTS LORS D'UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE. www.grenoble.fr

L alimentation du jeune sportif FICHES SUR LE RÔLE DES GROUPES D'ALIMENTS LORS D'UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE. www.grenoble.fr L alimentation du jeune sportif FICHES SUR LE RÔLE DES GROUPES D'ALIMENTS LORS D'UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE www.grenoble.fr LE JEUNE SPORTIF SON ALIMENTATION L'alimentation d'un sportif doit être équilibrée,

Plus en détail

Sportifs, comment couvrir vos proteines? comment couvrir en protéines?

Sportifs, comment couvrir vos proteines? comment couvrir en protéines? COLLECTION BIEN-ÊTRE DU SPORTIF Sportifs, comment couvrir vos besoins vos besoins en proteines? comment couvrir en protéines? Les protéines, seuls éléments bâtisseurs de vos muscles entrent dans la composition

Plus en détail

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs.

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs. L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion www.hopitalvs.ch www.spitalvs.ch SOMMAIRE LES FACTEURS DE RISQUE CARDIOVASCULAIRES 4 1. Le diabète

Plus en détail

Mon énergie en équilibre Bien dans son assiette bien dans ses baskets!

Mon énergie en équilibre Bien dans son assiette bien dans ses baskets! Mon énergie en équilibre Bien dans son assiette bien dans ses baskets! L équilibre en action! Ne pas se sentir à plat mais déborder d'énergie, c'est possible! En mangeant sainement, en bougeant suffisamment...

Plus en détail

VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W

VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W La santé au bout de la fourchette Visio-Décembre.indd 1 8/12/06 10:41:12 L espérance de vie des Belges a augmenté depuis le siècle passé, ce qui est plutôt

Plus en détail

1) Relation entre alimentation et carie dentaire

1) Relation entre alimentation et carie dentaire L équilibre alimentaire : un allié pour nos dents Agnès Nouhant Laurence Plouvier Diététiciennes CHU Jeudi 15 mars 2007 1 Introduction Pour garder de bonnes dents, il ne suffit pas de les brosser avec

Plus en détail

Qui est considéré comme sportif? L alimentation du sportif amateur comment s y prendre? Une alimentation EQUILIBREE, au quotidien 20.11.

Qui est considéré comme sportif? L alimentation du sportif amateur comment s y prendre? Une alimentation EQUILIBREE, au quotidien 20.11. Nutrition et Sport L alimentation du sportif amateur comment s y prendre? Qui est considéré comme sportif? Valérie Ducommun Diététicienne dipl. ES Diplôme universitaire Nutrition du Sportif A.F. Creff

Plus en détail

Alimentation. drépanocytose. L apport en calcium L apport en fibres ou comment lutter contre la constipation

Alimentation. drépanocytose. L apport en calcium L apport en fibres ou comment lutter contre la constipation Alimentation et drépanocytose L apport en calcium L apport en fibres ou comment lutter contre la constipation Drepanocytose et calcium 2 Comme les copains ou copines de ton âge, il est important non seulement

Plus en détail

Santé. Travail Posté SOMMEIL ET ALIMENTATION

Santé. Travail Posté SOMMEIL ET ALIMENTATION Document réalisé par des médecins et infirmières du travail de l AIST 84, médecin préventionniste et diététicienne, du centre d examen de santé CPAM 84, éducateur pour la santé du Codes 84. Avec le soutien

Plus en détail

Marquez des points, Retrouvez toutes les solutions pour éviter les maladies cardio-vasculaires. score + 10 000 pts. reunica-interim.

Marquez des points, Retrouvez toutes les solutions pour éviter les maladies cardio-vasculaires. score + 10 000 pts. reunica-interim. Marquez des points, mangez mieux! Retrouvez toutes les solutions pour éviter les maladies cardio-vasculaires. score + 10 000 pts reunica-interim.com Regles du jeu Garder votre cœur en bonne santé sera

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES EN RESTAURATION POUR EQUIPE SPORTIVE EN DEPLACEMENT

CAHIER DES CHARGES EN RESTAURATION POUR EQUIPE SPORTIVE EN DEPLACEMENT S o c i é t é F r a n ç a i s e d e N u t r i t i o n d u S p o r t contact@sfns.fr CAHIER DES CHARGES EN RESTAURATION POUR EQUIPE SPORTIVE EN DEPLACEMENT NOTE AUX FEDERATIONS : CONDITIONS D APPLICATION

Plus en détail

UNE BOUCHE. EN BONNE SANTé A TOUT ÂGE

UNE BOUCHE. EN BONNE SANTé A TOUT ÂGE UNE BOUCHE EN BONNE SANTé A TOUT ÂGE La muqueuse buccale Couche de cellules très fine et fragile qui tapisse l intérieur de la bouche. Les dents Servent à mâcher et prononcer correctement. Les papilles

Plus en détail

Carnet. de santé. Nom :... Prénom :...

Carnet. de santé. Nom :... Prénom :... Carnet de santé Nom :................................................................... Prénom :.............................................................. Conseils aux parents Alimentation Pendant

Plus en détail

LES MATINALES DE LA FONDATION

LES MATINALES DE LA FONDATION LES MATINALES DE LA FONDATION «Alimentation, quoi de neuf chez les seniors? Bien s alimenter pour bien vieillir» Conférence du Docteur Carol SZEKELY, Chef de Pôle AGE HUPNVS Hôpital Charles Richet à Villiers-le-Bel

Plus en détail

La diététique du jeune joueur de tennis :

La diététique du jeune joueur de tennis : La diététique du jeune joueur de tennis : Bien manger, bien boire! L optimisation des performances des jeunes joueurs de tennis (12/18 ans) peut- elle être liée à une alimentation appropriée? Qu est ce

Plus en détail

Apnées du sommeil et nutrition

Apnées du sommeil et nutrition pnées du sommeil et nutrition Une bonne hygiène de vie est essentielle dans le traitement de l apnée du sommeil! troubles du sommeil déséquilibre alimentaire surpoids diabète www.allianceapnees.org Sommaire

Plus en détail

La rédaction de la Charte a été réalisée à partir des textes réglementaires :

La rédaction de la Charte a été réalisée à partir des textes réglementaires : La rédaction de la Charte a été réalisée à partir des textes réglementaires : - Convention Nationale des Prestataires - Liste des Produits et Prestations - Décret de professionnalisation issu de la Loi

Plus en détail

DEUX DEFINITIONS DE RAPPEL

DEUX DEFINITIONS DE RAPPEL NUTRITION ET CHUTES DEUX DEFINITIONS DE RAPPEL 1. Nutrition correcte, normale, bonne Une alimentation équilibrée et diversifiée qui arrive à subvenir aux besoins de la personne : quantitatifs et qualitatifs.

Plus en détail

COMMENT UTILISER LE FILS DENTAIRE?

COMMENT UTILISER LE FILS DENTAIRE? QU EST-CE QU UN BROSSAGE MINUTIEUX Un brossage minutieux matin et soir vous protège efficacement contre les caries et les maladies parodontales. Dans tous les cas, c est l action mécanique de la brosse

Plus en détail

Sport et alpha ANNEXES

Sport et alpha ANNEXES Sport et alpha ANNEXES Edition 2013 TABLE DES MATIERES Table des matières 1 Alimentation 2 Boire, Boire, Boire... 2 Et à l approche des «20 km de Bruxelles»? 3 Et pendant l épreuve? 3 Stretching 4 Avant

Plus en détail

LA VIE APRES VOTRE INFARCTUS

LA VIE APRES VOTRE INFARCTUS Hôpital Privé d Antony LA VIE APRES VOTRE INFARCTUS Livret d information Hôpital Privé d Antony - OPC/KINE/268 Page 1 sur 5 Intervenants Rédigé par : C.DUPUY M.CERISIER Masseur Kinésithérapeute Masseur

Plus en détail

ALIMENTATION ET DIABETE

ALIMENTATION ET DIABETE Mise à jour 11/2009 4A, rue du Bignon - 35000 RENNES ALIMENTATION ET DIABETE Avec l activité physique, l alimentation constitue l un des axes majeurs de votre traitement. Respecter un minimum de principes

Plus en détail

Prévenir... par plus d activité physique

Prévenir... par plus d activité physique Prévenir... par plus d activité physique 13 L activité physique: Pour la santé, c est capital et c est bon pour le moral! La pratique régulière d une activité physique est essentielle pour préserver un

Plus en détail

DIETETIQUE et SPORT. de la théorie à la pratique. Marie-Hélène Genas Diététicienne UF de biologie et médecine du sport CHU de Grenoble

DIETETIQUE et SPORT. de la théorie à la pratique. Marie-Hélène Genas Diététicienne UF de biologie et médecine du sport CHU de Grenoble DIETETIQUE et SPORT de la théorie à la pratique Marie-Hélène Genas Diététicienne UF de biologie et médecine du sport CHU de Grenoble Pour être en forme et le rester hygiène de vie : - sommeil suffisant

Plus en détail

LE GUIDE POUR RÉDUIRE VOTRE CHOLESTÉROL

LE GUIDE POUR RÉDUIRE VOTRE CHOLESTÉROL LE GUIDE POUR RÉDUIRE VOTRE CHOLESTÉROL Le cholestérol joue un rôle essentiel dans le fonctionnement quotidien de notre corps. Cependant, un excès de cholestérol dans le sang peut nuire à votre santé.

Plus en détail

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Information sur le sodium alimentaire. www.reductionsodium.ca

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Information sur le sodium alimentaire. www.reductionsodium.ca Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle Information sur le sodium alimentaire www.reductionsodium.ca Contact Jocelyne Bellerive, MA Coordonnatrice/Éducatrice Programme réduction

Plus en détail

Manger sainement pour réduire son risque de cancer.

Manger sainement pour réduire son risque de cancer. Manger sainement pour réduire son risque de cancer. Ligue suisse contre le cancer Association suisse pour l alimentation Une publication de la Ligue suisse contre le cancer et de l Association suisse pour

Plus en détail

Nutrition et santé : Où en sommes-nous? 24/09/2014 de 11h à 12h

Nutrition et santé : Où en sommes-nous? 24/09/2014 de 11h à 12h Nutrition et santé : Où en sommes-nous? 24 & 25 septembre 2014 24/09/2014 de 11h à 12h Nicolas NOUCHI, CHD Expert Alexandra RETION, nutritionniste Luc DREGER, Chef Conseiller culinaire Les règles de l

Plus en détail

de bonnes dents pour bébé

de bonnes dents pour bébé l atelier santé ville présente avec le soutien de de bonnes dents pour bébé Conseils bucco-dentaires aux parents de jeunes enfants www.la-crea.fr l apparition des premières dents Les dents permettent la

Plus en détail

Les gencives et la santé générale. Qu est-ce qu une maladie des gencives? d autres types de problèmes de santé ou en causer de nouveaux.

Les gencives et la santé générale. Qu est-ce qu une maladie des gencives? d autres types de problèmes de santé ou en causer de nouveaux. Les gencives et la santé générale Nous savons tous que la prévention est l une des clés du maintien de la santé générale. Nous faisons de l exercice et nous surveillons notre alimentation pour nous aider

Plus en détail

PROGRAMME D'ÉDUCATION SANITAIRE POUR LES PAYS EN VOIE DE DÉVELOPPEMENT LA SANTÉ BUCCALE

PROGRAMME D'ÉDUCATION SANITAIRE POUR LES PAYS EN VOIE DE DÉVELOPPEMENT LA SANTÉ BUCCALE PROGRAMME D'ÉDUCATION SANITAIRE POUR LES PAYS EN VOIE DE DÉVELOPPEMENT LA SANTÉ BUCCALE 36. LA SANTÉ BUCCALE DES ADULTES La carie dentaire est la cause la plus commune des douleurs buccales ou faciales

Plus en détail

Le petit déjeuner : un repas pour partir du bon pied!

Le petit déjeuner : un repas pour partir du bon pied! Le petit déjeuner : un repas pour partir du bon pied! 2 POURQUOI LE PETIT-DÉJEUNER EST-IL UN REPAS SI IMPORTANT? Pour «Recharger les batteries» après une nuit de jeûne Eviter les «creux à l estomac» et

Plus en détail

LA RATION ET L EQUILIBRE ALIMENTAIRE QUOTIDIEN

LA RATION ET L EQUILIBRE ALIMENTAIRE QUOTIDIEN LA RATION ET L EQUILIBRE ALIMENTAIRE QUOTIDIEN Par le Dr Mourad BRAHIMI, médecin du travail au CMB Je vais vous parler aujourd hui de ce que nous devons manger tous les jours et en quelle quantité pour

Plus en détail

Suffisamment dans la journée (sédentaire minimum 3 litres, pour un sportif en activité minimum 4.5), et contrôler la coloration des urines.

Suffisamment dans la journée (sédentaire minimum 3 litres, pour un sportif en activité minimum 4.5), et contrôler la coloration des urines. L A L I M E N T A T I O N, É Q U IL I B R E D E V IE E T D E S A N T É MANGER A des heures régulières sans sauter de repas. BOIRE Suffisamment dans la journée (sédentaire minimum 3 litres, pour un sportif

Plus en détail

CONSEILS DIETETIQUES POUR PREPARER UN MARATHON. 1- Pendant la phase de préparation au marathon (les quelques mois qui précèdent l épreuve)

CONSEILS DIETETIQUES POUR PREPARER UN MARATHON. 1- Pendant la phase de préparation au marathon (les quelques mois qui précèdent l épreuve) CONSEILS DIETETIQUES POUR PREPARER UN MARATHON 1- Pendant la phase de préparation au marathon (les quelques mois qui précèdent l épreuve) 1.1 Adopter une alimentation équilibrée : Veiller aux quantités,

Plus en détail

La carie dentaire. Chaque fois que tu manges, les bactéries transforment les sucres en acide.

La carie dentaire. Chaque fois que tu manges, les bactéries transforment les sucres en acide. La carie dentaire Halte au grignotage! Chaque fois que tu manges, les bactéries transforment les sucres en acide. Cet acide peut ronger et abîmer l émail de tes dents. Si cette attaque par l acide se renouvelle

Plus en détail

La prévention dentaire

La prévention dentaire Comment se brosser les dents? Fil dentaire et brossettes interdentaires? Le brossage chez l enfant Quelle alimentation pour éviter les problèmes dentaires? Pourquoi des visites régulières sont nécessaires?

Plus en détail

DYSFONCTIONS TEMPORO- MANDIBULAIRES

DYSFONCTIONS TEMPORO- MANDIBULAIRES DYSFONCTIONS TEMPORO- MANDIBULAIRES Conseils et instructions pour soulager la douleur Pour vous, pour la vie Les patients souffrants de dysfonctions temporo-mandibulaires peuvent soulager leurs douleurs

Plus en détail

LE GRAND LIVRE Du. Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel. Prévenir les complications. et surveiller la maladie

LE GRAND LIVRE Du. Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel. Prévenir les complications. et surveiller la maladie Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel LE GRAND LIVRE Du diabète Vivre avec le diabète à tout âge Traiter et surveiller la maladie Prévenir les complications, 2012 ISBN : 978-2-212-55509-7

Plus en détail

PROGRAMME D EDUCATION INFIRMIERE

PROGRAMME D EDUCATION INFIRMIERE PROGRAMME D EDUCATION INFIRMIERE INTRODUCTION La réhabilitation respiratoire est un programme personnalisé de prise en charge, dispensé aux patients atteints d une maladie respiratoire chronique, par

Plus en détail

4 e et 5 e années NOTES DE L ENSEIGNANT

4 e et 5 e années NOTES DE L ENSEIGNANT MISSION NUTRITION NOTES DE L ENSEIGNANT SOURCES ÉNERGÉTIQUES POUR LE CORPS Le corps a besoin de l énergie que fournissent les aliments pour que le cerveau pense, que les muscles fonctionnent, que le coeur

Plus en détail

Risque cardiovasculaire sous contrôle

Risque cardiovasculaire sous contrôle beawolf Risque cardiovasculaire sous contrôle Tous concernés! De quoi s'agit-il? Les accidents cardiovasculaires sont dus, le plus souvent, à la formation d un caillot venant boucher une artère du cœur

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 49 SOMMAIRE Les seniors Les chiffres clés Les habitudes alimentaires des seniors Les recommandations Les alternatives Herbalife Les compléments alimentaires

Plus en détail

Les groupes d aliments

Les groupes d aliments PARTIE SOURCES NUTRITIONNELLES CHAPITRE 1 Les groupes d aliments Objectif Identifier les groupes d aliments et leurs constituants caractéristiques E En PFMP au multi-accueil «Les Petits Loups», Lisa est

Plus en détail

Qui sont-ils? Pedro. Tamacha. 9 En quantité, Tamacha mange suffisamment, mais son alimentation n est pas satisfaisante en qualité.

Qui sont-ils? Pedro. Tamacha. 9 En quantité, Tamacha mange suffisamment, mais son alimentation n est pas satisfaisante en qualité. Pedro Tamacha 9 Normalement, Pedro devrait consommer 3 100 kcal/jour pour être en bonne santé et avoir une activité normale, il lui manque 800 calories. 9 Son régime alimentaire est composé de riz, pommes

Plus en détail

Dents saines Corps sain

Dents saines Corps sain OURIEZ Dents saines Corps sain Liens entre la santé buccodentaire et la santé générale Les bactéries qui se trouvent dans la plaque peuventelles vraiment affecter les poumons? Brossage, utilisation de

Plus en détail

Réalisé par Eva MILESI Diététicienne Nutritionniste DE Juin 2011

Réalisé par Eva MILESI Diététicienne Nutritionniste DE Juin 2011 Réalisé par Eva MILESI Diététicienne Nutritionniste DE Juin 2011 Buccal Œsophage Estomac Intestin grêle Colon Portion ano-rectale Mais aussi, nous observons des atteintes: Musculaires, rénales, pancréatico-biliaire,

Plus en détail

AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ

AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ Le présent formulaire sert à obtenir votre consentement éclairé en ce qui a trait à la

Plus en détail

Les fruits et légumes, c est bon pour la santé, et moins compliqué à consommer au quotidien qu on ne le croit

Les fruits et légumes, c est bon pour la santé, et moins compliqué à consommer au quotidien qu on ne le croit Les fruits et légumes, c est bon pour la santé, et moins compliqué à consommer au quotidien qu on ne le croit On peut tous y arriver! Au moins 5 fruits et légumes par jour, ça signifie au moins 5 portions

Plus en détail

DISCIPLINE : SCIENCES

DISCIPLINE : SCIENCES DISCIPLINE : SCIENCES SEQUENCE : L alimentation SEANCE 4 : (60 mns) Période : 1 Niveau : Cycle 3 OBJECTIF : Classification des aliments et leur devenir. COMPéTENCE : Rôle des aliments dans l o rganisme.

Plus en détail

SPORT ET DIETETIQUE. PROTEINES : 1g = 4kcal 15% de l apport énergétique quotidien

SPORT ET DIETETIQUE. PROTEINES : 1g = 4kcal 15% de l apport énergétique quotidien Docteur PAULE MORARD IBM ECULLY SPORT ET DIETETIQUE BESOINS GLUCIDES : 1g= 4kcal 55% de l apport energétique quotidien Glucides à indice glycémique élevé ( IG) : Pain, purée, riz blanc, corn flakes Glucides

Plus en détail

KOPIE. Alimentation et diabète. «A quoi devez-vous faire attention?»

KOPIE. Alimentation et diabète. «A quoi devez-vous faire attention?» Alimentation et diabète «A quoi devez-vous faire attention?» Association Suisse du Diabète Schweizerische Diabetes-Gesellschaft Associazione Svizzera per il Diabete www.associationdudiabete.ch Compte de

Plus en détail

Hygiène bucco-dentaire Les 5 règles d'or. Prévention. Le partenaire santé qui vous change la vie

Hygiène bucco-dentaire Les 5 règles d'or. Prévention. Le partenaire santé qui vous change la vie Hygiène bucco-dentaire Les 5 règles d'or Document non contractuel / MOD.3321/12.2010 / Imprimerie B.F.I - 03.28.52.69.42 Le partenaire santé qui vous change la vie Prévention Histoire «dent» parler simplement!

Plus en détail

Clinique universitaire de cardiologie. Prévention et réhabilitation cardio-vasculaire. Centre Cardio-vasculaire Suisse Berne.

Clinique universitaire de cardiologie. Prévention et réhabilitation cardio-vasculaire. Centre Cardio-vasculaire Suisse Berne. 10ISP 5.4 Clinique universitaire de cardiologie Prévention et réhabilitation cardio-vasculaire Inselspital Prévention et réhabilitation cardio-vasculaire Centre Cardio-vasculaire Suisse Berne CH-3010 Berne

Plus en détail

L ACTIVITE PHYSIQUE DES SENIORS UN ENJEU DE PREVENTION

L ACTIVITE PHYSIQUE DES SENIORS UN ENJEU DE PREVENTION L ACTIVITE PHYSIQUE DES SENIORS UN ENJEU DE PREVENTION Docteur CASCUA Stéphane Médecin du Sport ACTIVITE PHYSIQUE et SEDENTARITE Activité physique Dépense > 2000 kcal/semaine Plus de 30 mn de marche active/jour

Plus en détail

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre insuffisance cardiaque Vivre avec une insuffisance cardiaque Décembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

Nos services de soins et d aide à domicile

Nos services de soins et d aide à domicile Nos services de soins et d aide à domicile Une aide au quotidien pour jeunes et moins jeunes! Mutualité Socialiste du Brabant L accès à la santé pour tous! ula centrale des services de soins et d aide

Plus en détail

Chapitre 3 Malbouffe ou bonne bouffe?

Chapitre 3 Malbouffe ou bonne bouffe? Chapitre 3 Malbouffe ou bonne bouffe? Aujourd hui les gens savent que la santé va de pair avec une alimentation saine. Pourtant, selon les enquêtes nutritionnelles les plus récentes, l alimentation des

Plus en détail

Bouger, c est bon pour la santé!

Bouger, c est bon pour la santé! Bouger, c est bon pour la santé! Tous concernés! De quoi s agit-il? Il s agit de toute activité physique, dès lors que nous bougeons. Ainsi tous les pas comptent, comme ceux que nous faisons chez nous

Plus en détail

«Manger = un plaisir!»

«Manger = un plaisir!» 9. Jeux: 1. Complète: A. Il faut en boire 1,5 litre par jour:... B. Quel est la première activité à réaliser pour éviter la constipation:... C. Certains aliments comme le poisson dégage beaucoup d o...

Plus en détail

ÉQUILIBRÉE POUR UNE GLYCÉMIE LE TRAITEMENT DU DIABÈTE DE TYPE 2 COMPORTE DIFFÉRENTES ÉTAPES : ÉTAPE 4 ÉTAPE 3 ÉTAPE 2 ÉTAPE 1 UN MODE DE VIE ÉQUILIBRÉ

ÉQUILIBRÉE POUR UNE GLYCÉMIE LE TRAITEMENT DU DIABÈTE DE TYPE 2 COMPORTE DIFFÉRENTES ÉTAPES : ÉTAPE 4 ÉTAPE 3 ÉTAPE 2 ÉTAPE 1 UN MODE DE VIE ÉQUILIBRÉ POUR UNE GLYCÉMIE ÉQUILIBRÉE LE TRAITEMENT DU DIABÈTE DE TYPE 2 COMPORTE DIFFÉRENTES ÉTAPES : ÉTAPE 4 ÉTAPE 1 UN MODE DE VIE ÉQUILIBRÉ ÉTAPE 2 Un mode de vie équilibré + UN ANTIDIABÉTIQUE ORAL ÉTAPE 3

Plus en détail

Comment allier nutrition et sport?

Comment allier nutrition et sport? Comment allier nutrition et sport? Bien se nourrir, c est bien! Mais comment y parvenir? Comment distinguer les bonnes infos dans tout ce qu on entend? Nous avons créé cette rubrique afin de vous aider

Plus en détail

Comment garder. des dents en bonne santé? Les réponses à vos questions. A lire. avec vos enfants. ENFANCE les dents

Comment garder. des dents en bonne santé? Les réponses à vos questions. A lire. avec vos enfants. ENFANCE les dents ENFANCE les dents Comment garder des dents en bonne santé? Les réponses à vos questions A lire avec vos enfants Pourquoi a-t-on des dents? Nous avons des dents...... pour manger bien sûr les dents servent

Plus en détail

Une alimentation adaptée pour un entraînement optimal 1

Une alimentation adaptée pour un entraînement optimal 1 Une alimentation adaptée pour un entraînement optimal 1 Les (sucres lents) sont essentiels à la résistance de l organisme pour un effort d endurance. Si vous manquez de réserves, vous vivrez le «mur du

Plus en détail

Le petit déjeuner expliqué aux ados

Le petit déjeuner expliqué aux ados Le petit déjeuner expliqué aux ados Testez vos connaissances De quelle quantité de calcium votre corps a-t-il besoin chaque jour? Autant que dans 1 verre de lait Autant que dans 8 verres de lait Autant

Plus en détail

Les Protéines. Session 2

Les Protéines. Session 2 Les Protéines Session 2 Challenge de la semaine Faisons le point sur notre semaine Challenge12sem-S2-Proteines-Dec2012 2 Nos besoins quotidiens Protéines Contribuent au maintien de la masse musculaire

Plus en détail

Quelques idées de menus entre 18 mois et 3 ans

Quelques idées de menus entre 18 mois et 3 ans Quelques idées de menus entre 18 mois et 3 ans Déjeuner : Avocat-tomate, poisson en papillote, pommes de terre vapeur, yaourt nature sucré, fruits au sirop léger. Concombre-sauce yaourt*, omelette aux

Plus en détail

Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette?

Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette? Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette? Pr Alain FURBER Chef de Service de Cardiologie CHU Angers Président régional de la Fédération Française de Cardiologie Les Facteurs de risque essentiels des Maladies

Plus en détail

La pyramide alimentaire suisse. sge Schweizerische Gesellschaft für Ernährung ssn Société Suisse de Nutrition ssn Società Svizzera di Nutrizione

La pyramide alimentaire suisse. sge Schweizerische Gesellschaft für Ernährung ssn Société Suisse de Nutrition ssn Società Svizzera di Nutrizione sge Schweizerische Gesellschaft für Ernährung p. 1 / 5 Société Suisse de Nutrition SSN, Office fédéral de la santé publique OFSP / 2o11 Sucreries, snacks salés & alcool En petites quantités. Huiles, matières

Plus en détail

NUTRITION & CANCERS. Alimentation, consommation d alcool, activité physique et poids. Faits scientifiques et conseils de prévention

NUTRITION & CANCERS. Alimentation, consommation d alcool, activité physique et poids. Faits scientifiques et conseils de prévention NUTRITION & CANCERS Alimentation, consommation d alcool, activité physique et poids. Faits scientifiques et conseils de prévention 2 NUTRITION ET PRÉVENTION DES CANCERS FACTEURS AUGMENTANT LE RISQUE DE

Plus en détail

INFORMATION ET SENSIBILISATION ALIMENTAIRE DES IMMIGRÉS

INFORMATION ET SENSIBILISATION ALIMENTAIRE DES IMMIGRÉS INFORMATION ET SENSIBILISATION ALIMENTAIRE DES IMMIGRÉS Projet-pilote pour de nouvelles étapes d intégration dans la province de Viterbo Université LUMSA- Faculté de Science de la Formation Regione Lazio-

Plus en détail

Echosde la micronutrition

Echosde la micronutrition N 8 N Spécial «Régime Crétois» édito... Vivre longtemps et bien portant n est-il pas notre souhait le plus cher? A ce titre, l extraordinaire longévité des Crétois a depuis longtemps intrigué médecins

Plus en détail

Prévenir... le risque cardiovasculaire

Prévenir... le risque cardiovasculaire Prévenir... le risque cardiovasculaire 10 Les facteurs de risque favorisant les maladies cardiovasculaires Les facteurs que l on ne choisit pas... L âge : le vieillissement contribue à augmenter le risque

Plus en détail

.D abord par l alimentation!

.D abord par l alimentation! Comment préparer un match?.d abord par l alimentation! La spécificité de l alimentation lors de la pratique certains sports d équipe (basketball, handball, rugby ), tient dans la difficulté d alimentation

Plus en détail

L OBESITE Sommet de l iceberg!

L OBESITE Sommet de l iceberg! L OBESITE Sommet de l iceberg! Docteur Patrick Van Alphen Médecine et Psychologie de l Obésité Clinique du Poids Idéal CHU Saint-Pierre Depuis quelques dizaines d années : Augmentation de la graisse dans

Plus en détail

Glucides Protéines - Lipides

Glucides Protéines - Lipides Glucides Protéines Lipides Le GPL dont notre corps a besoin Les Glucides ou s, moitié de nos calories. Ils sont notre carburant. doivent apporter un peu plus de la Mais où se cachentils? Dans tous les

Plus en détail

Prévention. santé du cœur. Guide d information et de prévention. Anticiper pour mieux vous protéger

Prévention. santé du cœur. Guide d information et de prévention. Anticiper pour mieux vous protéger Prévention santé du cœur Guide d information et de prévention Anticiper pour mieux vous protéger Les ennemis de votre cœur TABAC : LAISSEZ VOTRE CŒUR RESPIRER L'ennemi n 1 de votre cœur Le monoxyde de

Plus en détail

Fanny OLLIER Diététicienne

Fanny OLLIER Diététicienne Fanny OLLIER Diététi icienne INTERVENTIONS DIETETIQUES 1. INTERVENTIONS THEORIQUES Auprès des résidents : Thèmes : Equilibre alimentaire Groupes d aliments Conseils pratiques lors d un repas Pathologies

Plus en détail

Activités physiques et dépense énergétique

Activités physiques et dépense énergétique Observe Le fonctionnement du corps humain et l éducation à la santé : alimentation et hygiène alimentaire Activités physiques et dépense énergétique 1. Voici la quantité d énergie que ton corps dépense

Plus en détail

Le tabac tue. 1 fumeur sur 2

Le tabac tue. 1 fumeur sur 2 Le tabac tue 1 fumeur sur 2 Prends ta santé à cœur, dis non au tabac! En France, le tabac tue chaque année 66 000 personnes. Si on n agit pas, d ici 2025, ce chiffre augmentera jusqu à 160 000! 17 % des

Plus en détail

Carte d identité : Soins et traitements en cours : Antécédents familiaux (allergies, cancer, diabète, HTA, infarctus ) :

Carte d identité : Soins et traitements en cours : Antécédents familiaux (allergies, cancer, diabète, HTA, infarctus ) : Carte d identité : Nom : Prénom : Adresse et ( : Date de naissance : Combien mesurez vous? Comment m avez-vous connue? : Poids? Date et heure du rendez-vous : Tour de taille en cm? Questionnaire en vue

Plus en détail