Virus de l'hépatite B

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Virus de l'hépatite B"

Transcription

1 Virus de l'hépatite B 5A Internat Anne Goffard Université Lille 2 Droit et Santé Faculté des Sciences Pharmaceutiques et Biologiques de Lille

2 Table des matières I - Taxonomie et Structure 3 II - Épidémiologie de l'infection par le VHB 4 1. Répartition du VHB dans le Monde Modes de transmission du VHB... 4 III - Tableaux cliniques des infections par le VHB 5 1. Hépatite aiguë à VHB Infection chronique à VHB Évolutions de l'infection par le VHB... 6 IV - Diagnostic biologique de l'infection par le VHB 7 1. Échantillons biologiques Diagnostic direct Diagnostic indirect Examens complémentaires... 7 V - Prise en charge des infections par le VHB 8 1. Traitement de l'hépatite aiguë à VHB Traitements de l'hépatite fulminante Traitements de l'hépatite chronique Prévention de l'infection par le VHB... 9 VI - Testez vos connaissances sur le VHB par des QCMs 10 Solutions des quiz 13

3 Taxonomie et Structure Taxonomie et Structure I Famille des Hepadnaviridae, genre Orthohepadnavirus, espèce Hepatitis B virus (VHB). Virus enveloppé, à capside icosaédrique et génome de type ADN partiellement double brin. La polymérase du VHB a une activité transcriptase inverse. Infecte les hépatocytes principalement, réplication surtout nucléaire. Virus oncogène. 3

4 Épidémiologie de l'infection par le VHB Épidémiologie de l'infection par le VHB II 1. Répartition du VHB dans le Monde L'infection par le VHB est une pandémie. Certaines régions du monde sont plus touchées : ce sont des régions de forte prévalence. En France, la prévalence est inférieure à 1%. Par contre, elle est supérieure à 10% dans certaines regions d'afrique (Afrique sub-saharienne) ou d'asie (Chine, Japon). Il y a environ 350 millions d'infectés dans le Monde. Prévalence de l'infection à VHB en 2005 Légende de la Carte : En rouge : prévalence supérieure à 8% En orangé : prévalence entre 2 et 7% En gris: prévalence inférieure à 2%. 2. Modes de transmission du VHB Le réservoir du virus de l'hépatite B est humain et la contagiosité élevée du virus, 50 à 100 fois supérieure à celle du VIH. Le VHB se transmet : par voie sexuelle, par voie sanguine : Toxicomanie IV transfusion, greffe d'organes et de tissus,aes, mésothérapie, acupuncture, tatouages, de la mère à l'enfant : Ce mode de contamination est particulièrement important dans les régions de forte prévalence de l'infection par le VHB. au moment de l'accouchement, allaitement. 4

5 Tableaux cliniques des infections par le VHB Tableaux cliniques des infections par le VHB III Le VHB est responsable d'infections aiguës et d'hépatites chroniques. 1. Hépatite aiguë à VHB L'hépatite B aiguë est 3 mois. peu fréquente, elle se caractérise par une période d' incubation de 1 à L'hépatite B aiguë se présente sous différentes formes : une forme asymptomatique ou anictérique dans 70% des cas environ. une forme symptomatique dans 30% des cas environ. La maladie commence par une altération de l'état général, une légère fièvre, des douleurs, le tout évoquant un état grippal ainsi que des troubles digestifs, une perte d'appétit, des nausées, des vomissements. L' ictère apparaît plus tard permettant d'affirmer le diagnostic. On note parfois un prurit comme dans toutes les formes d'hépatite dont il peut être le premier signe. La maladie dure quelques semaines, puis la plupart des personnes touchées présentent une amélioration progressive. une forme fulminante: 1 à 2% des cas environ. Les patients présentent des taux de prothrombine <45% et des signes neurologiques d'insuffisance hépatique. Cette forme est létale dans 90% des cas. Suite à une hépatite B aiguë, certains patients évoluent vers la chronicité : chez l'adulte, la guérison survient dans plus de 95% des cas. Le passage à la chronicité est inversement proportionnel à l'âge auquel survient l'infection. Ce risque est majeur quand l'infection survient avant l'âge de 5 ans : 90% des enfants infectés avant l'âge d'un an et 30% à 50% des enfants infectés entre un an et quatre ans vont développer une infection chronique. Évolutions des infections à VHB 2. Infection chronique à VHB L'infection chronique est définie par la persistance de l'antigène HBs pendant plus de 6 mois après la contamination virale. Elle est le plus souvent asymptomatique. Le plus courant des symptômes est une asthénie qui peut être due à de multiples causes. 5

6 Tableaux cliniques des infections par le VHB Ainsi, l'infection au VHB est très souvent découverte tardivement et de manière fortuite. Par exemple, lors d'un don du sang, d'une grossesse ou d'un bilan sanguin. 3. Évolutions de l'infection par le VHB La cirrhose représente environ 20 % des évolutions naturelles des hépatites chroniques. Une forte consommation d'alcool, supérieure à 20 grammes par jour pour les femmes et supérieure à 30 grammes par jour pour les hommes, est un facteur de risque important dans le développement d'une cirrhose. Évolution vers l'hépatocarcinome : le virus de l'hépatite B est un puissant carcinogène. Le risque de développer un hépatocarcinome est multiplié par 100 chez les porteurs VHB. Après vaccination contre le VHB, il a été démontré une diminution de la fréquence d'apparition de carcinomes hépatocellulaires. 6

7 Diagnostic biologique de l'infection par le VHB Diagnostic biologique de l'infection par le VHB IV 1. Échantillons biologiques Diagnostic biologique systématique en cas d'hépatite virale ou en sécurité virale. Sang (sérum ou plasma) pour le diagnostic sérologique et moléculaire. 2. Diagnostic direct Recherche du génome viral par PCR ou hybridation moléculaire sur sérum ou plasma. Ce test évalue le niveau de réplication virale. Les ADNémies élevées sont souvent > 10 log 10/mL. Séquençage du génome viral pour le génotypage, la recherche de mutations de résistances aux traitements ou la recherche de mutants préc. Recherche d'antigènes spécifiques : antigène HBs (Ag HBs) sigant le portage viral, antigène HBe (Ag HBe) signant normalement la réplication virale. 3. Diagnostic indirect Recherche d'anticorps spécifiques : Ac anti-hbs signant une immunité protectrice soit post-vaccinale (si taux >10 UI/mL) soit post-infectieuse (avec des Ac anti-hbc associés). IgM anti-hbc signant normalement une infection récente (hépatite aiguë). Ac anti-hbe signant la présence d'une réplication virale faible. Si l'adnémie associée est élevée, la présence d'ac anti-hbe suggère l'existence de mutations préc avec un virus ne sécrétant pas d'antigène HBe. 4. Examens complémentaires Bilan biologique Recherche d'une cytolyse hépatique, d'un ictère biologique, d'une hyperlymphocytose modérée. Diagnostic différentiel Avec les autres hépatites aiguës à transmission parentérale (VHC) ou féco-orales (VHA). Au retour des tropiques, penser à une fièvre hémorragique. Chez un immunodéprimé, penser à une hépatite à CMV ou un autre herpesvirus. Rechercher systématiquement en cas de positivité de l'aghbs la présence du virus de l'hépatite Delta (recherche d'anticorps par sérologie et d'arn par RT-PCR). 7

8 Prise en charge des infections par le VHB Prise en charge des infections par le VHB V 1. Traitement de l'hépatite aiguë à VHB Mesures hygiéno-diététiques Limiter l'apport en graisses Arrêt de toute boisson alcoolisée Arrêt de tout médicament non indispensable Si besoin adapter la posologie à la fonction hépatique En cas de prurit : chélateur des sels biliaires Colestyramine (Questran) : 1 sachetx3/j Pas de traitement antiviral spécifique Surveillance de la sérologie VHB pour vérifier la guérison Surveillance de l'évolution des fonctions hépatiques (pour surveiller l'apparition d'une hépatite fulminante) ASAT/ALAT TP Enquête familiale et vaccination de l'entourage 2. Traitements de l'hépatite fulminante Transplantation hépatique en urgence devant des facteurs de gravité Traitement symptomatique 3. Traitements de l'hépatite chronique L'objectif des traitements est l'arrêt de la multiplication virale : ADN viral sérique indétectable, normalisation des transaminases, séroconversion HBe. Bilan pré-thérapeutique : Evaluation de l'activité hépatique de l'infection : PBH, élastométrie) pour établir le score METAVIR. On peut utiliser : les interférons les inhibiteurs nucléosidiques de la transcriptase inverse : Entécavir (Baraclude) : analogue de la guanosine, inhibe la fonction TI de la polymérase virale et la polymérase virale, Telbivudine (Sbivo), 3TC lamivudine (Zeffix), FTC emtricitabine (Emtriva) : réservé aux patients co-infectés VIH-VHB. les inhibiteurs nucléotidiques de la transcriptase inverse : 8

9 Prise en charge des infections par le VHB Ténofovir disoproxil (Viréad) : Analogue nucléosidique de l'adénosine, inhibe la fonction TI, réservé aux patients co-infectés VIH-VHB. Adefovil Dipivoxil (Hepsera) : Analogue nucléosidique de adénosine, inhibe polymérase virale. En fonction de nombreux paramètres (état clinique, motivation du patient...) : ou Interféron alpha pegylé : 180 µ/sem pendant 1 an Ténofovir : 300 mg/j ou entécavir : 500 mg/j, Arrêt de l'alcool Durée du traitement : en fonction de la sérologie HbS... Arrêt de tout médicament hépatotoxique Le paracétamol n'est pas CI Prévention de l'infection par le VHB Vaccination anti-vhb Vaccins actuels sont conçus par génie génétique : Engérix, GenHévac B, HB-Vax Il faut vacciner : les personnels de santé, les personnes à risque : hémodialysés, greffés, toxicomanes, personnes à partenaires sexuels multiples nouveaux-nés de mères AgHBs+ Incitation à la vaccination des nouveaux-nés Aucune contre-indication Effets secondaires : douleur au point d'injection, fièvre, céphalées, douleurs articulaires (rare) Schéma vaccinal 3 injections IM à M0, M1 et M6. Rappel à 1 an Rappels tous les 5 ans Immunoglobulines G anti-hbs Dépistage de l'aghbs systématique à 6 mois de grossesse. En cas de positivité : Injections IV ou IM Sérovaccination des nouveaux-nés de mère Ag HBs + 30 UI/kg à la naissance. A répéter éventuellement Associés à la vaccination du nouveau-né. Les IgG anti-hbs peuvent être proposées en cas d'exposition accidentelle chez une personne non vaccinée (AES...). 9

10 Testez vos connaissances sur le VHB par des QCMs Testez vos connaissances sur le VHB par des QCMs VI Exercice 1 : QCU [Solution p 13] Dans la liste suivante concernant les modes de transmission du virus de l'hépatite B, une seule proposition est fausse laquelle? Transmission oro-fécale Transmission transcutanée par du matériel contaminé Transmission transfusionnelle Transmission périnatale Transmission sexuelle Exercice 2 : QCU Le VHB est extrêmement contagieux. Il est : 2 fois plus contagieux que le VIH. [Solution p 13] 10 fois contagieux plus que le VIH. 30 fois contagieux plus que le VIH. Aussi contagieux que le VIH. Moins contagieux que le VIH. Exercice 3 : QCU [Solution p 13] Parmi les propositions suivantes concernant le virus de l'hépatite B, une seule est vraie laquelle? Il comporte une capside hélicoïdale. Il possède une enveloppe. il possède une phosphoprotéine 65 Il appartient au genre des hépacivirus Il s'agit d'un virus à ARN. 10

11 Testez vos connaissances sur le VHB par des QCMs Exercice 4 : QCU Parmi les propositions suivantes concernant le VHB, laquelle est fausse? Le VHB est un virus à ADN. [Solution p 13] Le VHB est un virus enveloppé. Le VHB appartient à la famille des Hepadnaviridae. Le VHB est un virus latent. Le VHB est un virus strictement humain. Exercice 5 : QCM [Solution p 14] Parmi les propositions suivantes concernant le virus de l'hépatite B, laquelle (lesquelles) est (sont) exacte(s)? Il peut être responsable d'infections nosocomiales. Il peut être impliqué dans les hépatites chroniques. Il peut donner des hépatites aigues Il peut être responsable d'hépatites fulminantes. Il peut être présent en même temps que le virus de l'hépatite Delta Exercice 6 : QCM [Solution p 14] Parmi la/les proposition/s suivante/s concernant l'hépatite à virus B, la/lesquelle/s est/sont exacte/s? Elle peut se rencontrer chez les sujets atteints du virus de l'immunodéficience humaine (VIH) Elle peut se transformer en hépatite chronique Elle a une période d'incubation de 30 à 120 jours la phase aiguë est souvent asymptomatique les transaminases sont le marqueur de l'évolution vers une forme fulminante Exercice 7 : QCU Quel marqueur permet d'affirmer le caractère aigu d'une hépatite B? La recherche d'antigène HBs. [Solution p 14] La recherche d'anticorps IgM anti-hbc. La recherche d'anticorps anti-hbe. La recherche d'antigène Hbe. La recherche d'anticorps anti-hbs. 11

12 Exercice 8 : QCM Testez vos connaissances sur le VHB par des QCMs [Solution p 14] Parmi les propositions suivantes concernant l'infection par le vaccin contre le virus de l'hépatite B, la/lesquelles est/sont vraie/s : vaccin produit génétiquement vaccin contre-indiqué chez la femme enceinte vaccin obligatoire chez les personnels de santé chez le sujet vacciné, les anticorps anti-hbs sont seuls positifs Une fièvre peut survenir dans les 48h après la vaccination 12

13 Ressources annexes Solutions des quiz > Solution n 1 Exercice p. 10 Transmission oro-fécale Transmission transcutanée par du matériel contaminé Transmission transfusionnelle Transmission périnatale Transmission sexuelle > Solution n 2 Exercice p fois plus contagieux que le VIH. 10 fois contagieux plus que le VIH. 30 fois contagieux plus que le VIH. Aussi contagieux que le VIH. Moins contagieux que le VIH. > Solution n 3 Exercice p. 10 Il comporte une capside hélicoïdale. Il possède une enveloppe. il possède une phosphoprotéine 65 CMV Il appartient au genre des hépacivirus VHC Il s'agit d'un virus à ARN. ADN partiellement double brin > Solution n 4 Exercice p. 11 Le VHB est un virus à ADN. Le VHB est un virus enveloppé. Le VHB appartient à la famille des Hepadnaviridae. 13

14 Solutions des quiz Le VHB est un virus latent. Le VHB est un virus strictement humain. > Solution n 5 Exercice p. 11 Il peut être responsable d'infections nosocomiales. Il peut être impliqué dans les hépatites chroniques. Il peut donner des hépatites aigues Il peut être responsable d'hépatites fulminantes. Il peut être présent en même temps que le virus de l'hépatite Delta le Virus de l'hépatite delta co-infecte ou surinfecte des cellules infectées par le VHB. > Solution n 6 Exercice p. 11 Elle peut se rencontrer chez les sujets atteints du virus de l'immunodéficience humaine (VIH) Elle peut se transformer en hépatite chronique Elle a une période d'incubation de 30 à 120 jours oui la phase aiguë est souvent asymptomatique oui les transaminases sont le marqueur de l'évolution vers une forme fulminante non, c'est le TP et le facteur V > Solution n 7 Exercice p. 11 La recherche d'antigène HBs. La recherche d'anticorps IgM anti-hbc. La recherche d'anticorps anti-hbe. La recherche d'antigène Hbe. La recherche d'anticorps anti-hbs. > Solution n 8 Exercice p. 12 vaccin produit génétiquement vaccin contre-indiqué chez la femme enceinte aucune contre-indication vaccin obligatoire chez les personnels de santé même pour les étudiants! chez le sujet vacciné, les anticorps anti-hbs sont seuls positifs 14

15 Solutions des quiz Une fièvre peut survenir dans les 48h après la vaccination 15

Infections par le virus de l'hépatite B

Infections par le virus de l'hépatite B CBP Infections par le virus de l'hépatite B 1.0 ANNE GOFFARD UNIVERSITÉ LILLE 2 DROIT ET SANTÉ FACULTÉ DES SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES DE LILLE ANNE.GOFFARD@UNIV-LILLE2.FR 2012 Table des matières

Plus en détail

VHB: Structure du virus

VHB: Structure du virus Hépatite B VHB: Structure du virus Hepadnaviridae Virus enveloppé, capside icosaédrique, ADN partiellement double brin Particule de Danes (42nm) Particules infectieuses cohabitant avec autres structures

Plus en détail

Les hépatites virales Dr Aissa.FILALI

Les hépatites virales Dr Aissa.FILALI Les hépatites virales Dr Aissa.FILALI 1. Quels sont les agents responsables? 2. Quand suspecter une hépatite virale aigue? 3. Comment faire le diagnostic d une hépatite aigue virale? 4. Comment surveiller

Plus en détail

Virus à hépatites et hépatocarcinome

Virus à hépatites et hépatocarcinome Cancers et agents infectieux en Asie du Sud-Est Virus à hépatites et hépatocarcinome Jean Edouard GAIRIN, Pharma-Dev UMR152 IRD UPS, Toulouse Vientiane, Laos : 30 juin 1 er juillet 2011 Hépatocarcinome

Plus en détail

Item 163: Hépatites virales.

Item 163: Hépatites virales. Item 163: Hépatites virales. Objectifs pédagogiques Connaître les modes de transmission des différentes hépatites virales et les modalités de leur prévention. Prescrire et interpréter les examens sérologiques

Plus en détail

Infections par le virus de l'hépatite C

Infections par le virus de l'hépatite C CBP Infections par le virus de l'hépatite C 1.0 ANNE GOFFARD UNIVERSITÉ LILLE 2 DROIT ET SANTÉ FACULTÉ DES SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES DE LILLE ANNE.GOFFARD@UNIV-LILLE2.FR 2012 Table des matières

Plus en détail

Christelle VAULOUP-FELLOUS Faculté de Médecine Paris Sud Service de Virologie du GH Hôpitaux Universitaires Paris-Sud

Christelle VAULOUP-FELLOUS Faculté de Médecine Paris Sud Service de Virologie du GH Hôpitaux Universitaires Paris-Sud CNR Infections Rubéoleuses Materno-fœtales Christelle VAULOUP-FELLOUS Faculté de Médecine Paris Sud Service de Virologie du GH Hôpitaux Universitaires Paris-Sud CNR Infections Rubéoleuses Materno-fœtales

Plus en détail

Infections par le virus de l'hépatite C

Infections par le virus de l'hépatite C Infections par le virus de l'hépatite C 5A Internat Université Lille 2 Droit et Santé Faculté des Sciences Pharmaceutiques et Biologiques de Lille Paternité - Pas d'utilisation Commerciale - Partage des

Plus en détail

Hépatites virales aigües

Hépatites virales aigües 4 e année médecine Rotation 3 2015/2016 ISM Copy Module de Gastro-Entéro-Hépatologie Hépatites virales aigües Virus hépatotropes Virus A : Picornavirus Virémie : 10 à 20 jours après la contamination Disparition

Plus en détail

Les hépatites virales. Dr Karine LACOMBE ---- Année

Les hépatites virales. Dr Karine LACOMBE ---- Année Les hépatites virales Dr Karine LACOMBE ---- Année 2016 2017 SOMMAIRE Classification des hépatites Elément d anamnèse et de sémiologie générale Epidémiologie et clinique des hépatites HEPATITES VIRALES

Plus en détail

VHB : pas directement cytopathogène!

VHB : pas directement cytopathogène! Hépatite B VHB : pas directement cytopathogène! Réactions immunologiques > effet cytopathogène L intensité du conflit entre le VHB et les défenses immunitaires de l hôte détermine la gravité de l infection

Plus en détail

Les hépatites virales. Hépatite A 05/10/2016 GENERALITES. Caractères généraux des hépatites virales aiguës. Virus de l hépatite A (VHA)

Les hépatites virales. Hépatite A 05/10/2016 GENERALITES. Caractères généraux des hépatites virales aiguës. Virus de l hépatite A (VHA) GENERALITES Les hépatites virales Dr LAMBERT Virus des hépatites A, B, C, D, E Impossibilité ou grande difficulté d isolement en culture, intérêt de la biologie moléculaire dans leur étude Virus A et E

Plus en détail

PREVENTION DE LA TRANSMISSION MERE- ENFANT DU VHB. Anne BOURRIER DES Vendredi 13 Février 2009

PREVENTION DE LA TRANSMISSION MERE- ENFANT DU VHB. Anne BOURRIER DES Vendredi 13 Février 2009 PREVENTION DE LA TRANSMISSION MERE- ENFANT DU VHB Anne BOURRIER DES Vendredi 13 Février 2009 INTRODUCTION Chez la femme enceinte, l'infection par le virus de l'hépatite B (VHB) est dominée par le risque

Plus en détail

HEPATITES VIRALES. Plan 21/10/2016. Introduction Hépatites aiguës Vaccination Hépatites chroniques Hépatite B Hépatite C

HEPATITES VIRALES. Plan 21/10/2016. Introduction Hépatites aiguës Vaccination Hépatites chroniques Hépatite B Hépatite C HEPATITES VIRALES Pr Pascal Crenn APHP-UVSQ pascal.crenn@aphp.fr Introduction Hépatites aiguës Vaccination Hépatites chroniques Hépatite B Hépatite C Plan Etiologie Conséquences / incidences Mécanisme

Plus en détail

HEPATITES VIRALES B et C. D. Capron 26/05/2004

HEPATITES VIRALES B et C. D. Capron 26/05/2004 HEPATITES VIRALES B et C D. Capron 26/05/2004 1 HEPATITES VIRALES B et C Contraste entre la vision «santé publique» et celle du généraliste au niveau individuel Investissement en temps important pour peu

Plus en détail

Les hépatites virales

Les hépatites virales Les hépatites virales Dr Karine LACOMBE ---- Année 2013 2014 Vendredi 20 septembre 2013 SOMMAIRE Classification des hépatites Elément d anamnèse et de sémiologie générale Epidémiologie et clinique des

Plus en détail

DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE DES HÉPATITES VIRALES A, B ET C

DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE DES HÉPATITES VIRALES A, B ET C Concentration relative NUMERO - info 7 2016 DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE DES HÉPATITES VIRALES A, B ET C 1- DIAGNOSTIC SÉROLOGIQUE DE L HÉPATITE A Le diagnostic d une infection récente par le virus de l hépatite

Plus en détail

Hépatite B. Dr Ghassan Riachi HGE-CHU de Rouen. Journée régionale ARS décembre 2016

Hépatite B. Dr Ghassan Riachi HGE-CHU de Rouen. Journée régionale ARS décembre 2016 Hépatite B Dr Ghassan Riachi HGE-CHU de Rouen Journée régionale ARS décembre 2016 Hépatite B 1967: découverte de l antigène Australia (Blumberg et al., 1967), prix Nobel en 1976 1970: VHB en Microscopie

Plus en détail

Les virus des hépatites virales

Les virus des hépatites virales Les virus des hépatites virales Pr.Khelifa - Hépatites primitives : Hépatite A (HAV) Hépatite B (HBV) Hépatite C (HCV) Hépatite D (HDV, agent delta) Hépatite E (HEV) Hépatite G (HGV) - Atteintes hépatiques

Plus en détail

HÉPATITE B : TRAITEMENT Guidelines américaines 2015 * (chez l adulte)

HÉPATITE B : TRAITEMENT Guidelines américaines 2015 * (chez l adulte) HÉPATITE B : TRAITEMENT Guidelines américaines 2015 * (chez l adulte) * AASLD Guidelines for Treatment of Chronic Hepatitis B Terrault NA et al. Hepatology 2016 Claude EUGENE 1 Hépatite B : l histoire

Plus en détail

Réactivation de l hépatite B sous traitement immunosuppresseur. Emna Elleuch, Saba Gargouri, Asma Tlijeni. Rencontres en infectiologie 14-

Réactivation de l hépatite B sous traitement immunosuppresseur. Emna Elleuch, Saba Gargouri, Asma Tlijeni. Rencontres en infectiologie 14- Réactivation de l hépatite B sous traitement immunosuppresseur Emna Elleuch, Saba Gargouri, Asma Tlijeni Rencontres en infectiologie 14- Cas clinique Mr M.L, âgé de 41 ans Suivi en hématologie depuis octobre

Plus en détail

Les virus des hépatites

Les virus des hépatites Les virus des hépatites Virus de l hépatite B Principale cible = foie Les virus des hépatites Hépatite A (HAV) Hépatite B (HBV) Hépatite C (HCV) Hépatite D (HDV, agent delta) Hépatite E (HEV) Hépatite

Plus en détail

Dr PENALBA. Formation NANCY 03 et

Dr PENALBA. Formation NANCY 03 et Dr PENALBA Formation NANCY 03 et 04.02.2016 Hépatite = inflammation du foie toxiques / des virus causée par des Le virus pénètre la cellule, se multiplie, le système immunitaire détruit les cellules infectées

Plus en détail

Diagnostic au laboratoire de l hépatite B Protéine C AgHBc Protéine Pré-S2 Protéine S Protéine Pré-S1 AgHBs Marqueurs sérologiques AgHBs Anticorps anti-hbs ADN viral 42nm Particule de Dane Polymérase Anticorps

Plus en détail

Virus de l hépatite A

Virus de l hépatite A Virus de l hépatite A Famille: Picornaviridae Genre: Hepatovirus Découvert en1973 ARN simple brin positif de 7.5 kb 27-32nm, icosaédrique non enveloppé Variabilité, mais un seul sérotype (Ac neutralisants)

Plus en détail

Traitement préemptif de la réactivation virale B

Traitement préemptif de la réactivation virale B Traitement préemptif de la réactivation virale B Vincent Mallet, MD, PhD Université Paris Descartes Unité d Hépatologie, INSERM. 567 Hôpital Cochin - Paris La problèmatique o Homme de 65 ans, né au Laos

Plus en détail

CONDUITE A TENIR EN CAS D'ACCIDENT

CONDUITE A TENIR EN CAS D'ACCIDENT CONDUITE A TENIR EN CAS D'ACCIDENT Le risque biologique : Il est lié à une exposition à des micro-organismes susceptibles de provoquer une infection, une allergie ou une intoxication. Il repose essentiellement

Plus en détail

HÉPATITE CHRONIQUE VIRALE B

HÉPATITE CHRONIQUE VIRALE B HÉPATITE CHRONIQUE VIRALE B Stratégie thérapeutique Dr Krifa A Farhat Hached Sousse Sousse le 14 mars 2009 INTRODUCTION Évolution considérable dans la prise en charge thérapeutique des infections chroniques

Plus en détail

Viro 7 : VIRUS DE L HEPATITE B, C et D

Viro 7 : VIRUS DE L HEPATITE B, C et D Viro 7 : VIRUS DE L HEPATITE B, C et D V I R U S D E L ' H É P A T I T E B = V H B Famille : Hepadna-viridae Genre : Orthohepadna-virus Touche l homme exclusivement tropisme hépatocytaire Beaucoup plus

Plus en détail

Diagnostic et épidémiologie des hépatites virales Philippe Sogni Hépatologie, Hôpital Cochin, Université Paris Descartes, INSERM U567

Diagnostic et épidémiologie des hépatites virales Philippe Sogni Hépatologie, Hôpital Cochin, Université Paris Descartes, INSERM U567 Diagnostic et épidémiologie des hépatites virales Philippe Sogni Hépatologie, Hôpital Cochin, Université Paris Descartes, INSERM U567 DES 13 Fev 2009 1 Plan Démarche diagnostique Hépatite A Hépatite E

Plus en détail

Dr Jean-Dominique POVEDA

Dr Jean-Dominique POVEDA Hépatite virale B Données épidémiologiques Dr Jean-Dominique POVEDA Laboratoire PASTEUR CERBA Tunis Février 2008 Hépatite virale B Plus de 2 milliards d humains contaminés, Plus de 350 millions de porteurs

Plus en détail

Les hépatites virales en milieu tropical

Les hépatites virales en milieu tropical Les hépatites virales en milieu tropical Hépatites virales Histoire naturelle commune («cosmopolite») Médecin en chef Eric CHAUVEAU Service des Maladies digestives et tropicales HIA Robert Picqué Particularités

Plus en détail

Biothérapie et hépatite virale Cas clinique

Biothérapie et hépatite virale Cas clinique Biothérapie et hépatite virale Cas clinique Dr. Mouni Bensenane CHU Nancy Sixième rencontre autour des Maladies Inflammatoires Chroniques de l Intestin Alger, le 09 novembre 2011 M. B âgé de 18 ans, étudiant

Plus en détail

L hépatite B chez l enfant

L hépatite B chez l enfant L hépatite B chez l enfant L'hépatite B représente l'un des principaux problèmes de santé publique dans le monde On estime à 2 milliards le nombre de personnes ayant été infectées par le virus, dont plus

Plus en détail

HEPATITES VIRALES. -transmission feco-orale +++ MANUPORTAGE personne à personne eau et aliments souillés

HEPATITES VIRALES. -transmission feco-orale +++ MANUPORTAGE personne à personne eau et aliments souillés HEPATITES VIRALES Dr charaoui INTRODUCTION o Infections systemiques atteignant preferentiellement le foie o Lesions inflammatoires et alterations hepatocytaires o 5 virus responsables : virus A, virus

Plus en détail

Module 7 - Edition Item 83 page 1 Copyright CMIT ITEM N 83 : HEPATITES VIRALES ANOMALIES BIOLOGIQUES HEPATIQUES CHEZ UN SUJET ASYMPTOMATIQUE

Module 7 - Edition Item 83 page 1 Copyright CMIT ITEM N 83 : HEPATITES VIRALES ANOMALIES BIOLOGIQUES HEPATIQUES CHEZ UN SUJET ASYMPTOMATIQUE Module 7 - Edition 2008 - Item 83 page 1 ITEM N 83 : HEPATITES VIRALES ANOMALIES BIOLOGIQUES HEPATIQUES CHEZ UN SUJET ASYMPTOMATIQUE OBJECTIFS TERMINAUX I. Diagnostiquer une hépatite virale II. Argumenter

Plus en détail

HEPATITES VIRALES. Dr charaoui Service maladies infectieuses Chu cne

HEPATITES VIRALES. Dr charaoui Service maladies infectieuses Chu cne HEPATITES VIRALES Dr charaoui Service maladies infectieuses Chu cne INTRODUCTION Infections systemiques atteignant preferentiellement le foie Lesions inflammatoires et alterations hepatocytaires 5 virus

Plus en détail

DEPISTAGE ET PRISE EN CHARGE DE L'HEPATITE B EN CDAG/CIDDIST

DEPISTAGE ET PRISE EN CHARGE DE L'HEPATITE B EN CDAG/CIDDIST DEPISTAGE ET PRISE EN CHARGE DE L'HEPATITE B EN CDAG/CIDDIST Journée régionale Sens, 02 Octobre 2015 M Duong Service des Maladies Infectieuses CHU Dijon INFECTION VHB EN FRANCE - Porteurs chroniques(ag

Plus en détail

Hépatite B et grossesse

Hépatite B et grossesse Réseau ville-hôpital hépatites virales B ou C, hépatopathies et transplantation hépatique Réseau Périnatal Alpes-Isère Hépatite B et grossesse Version 2 Date : 30/11/2010 Rédaction : Dr Marie-Noëlle HILLERET,

Plus en détail

Virus des Hépatites à ARN VHA et VHE VHC et VHD

Virus des Hépatites à ARN VHA et VHE VHC et VHD FACULTE DE MEDECINE D ALGER Virus des Hépatites à ARN VHA et VHE VHC et VHD Dr A. BENSALEM Année universitaire 2015-2016 Généralités VIRUS DES HEPATITES Deux modes de transmission préférentiels Parentéral

Plus en détail

29 mars 2016 BONIFAY Valériane CR : CHEMLI Nyl AIH Pr. Antoine NOUGAIREDE 14 pages. Hépatites virales. Plan. A. Généralités

29 mars 2016 BONIFAY Valériane CR : CHEMLI Nyl AIH Pr. Antoine NOUGAIREDE 14 pages. Hépatites virales. Plan. A. Généralités 29 mars 2016 BONIFAY Valériane CR : CHEMLI Nyl AIH Pr. Antoine NOUGAIREDE 14 pages Hépatites virales Plan A. Généralités B. Virus de l'hépatite B - VHB II. Évolution du virus III. Histoire naturelle de

Plus en détail

Hépatites B et C et transplantation rénale

Hépatites B et C et transplantation rénale Hépatites B et C et transplantation rénale Dr Gilles Blancho Service de Néphrologie CHU Nantes La problématique des infections VHB et VHC en transplantation rénale Prévalence supérieure dans les populations

Plus en détail

VIRUS DE L HEPATITE B (VHB)

VIRUS DE L HEPATITE B (VHB) Page 1/9 VIRUS DE L HEPATITE B (VHB) Ce document concerne l'évaluation des risques biologique en milieu de soins. Il est complémentaire du guide EFICATT de l'inrs et a été élaboré puis validé par des médecins

Plus en détail

Virus de l hépatite B et marqueurs

Virus de l hépatite B et marqueurs Virus de l hépatite B et marqueurs Le virus de l hépatite B (VHB) Virus VHB: Hepadnavirus,, ADN enveloppé. Modes de transmission principaux: Parentérale Nosocomiale Toxicomanie intraveineuse Sexuelle Mère-enfant

Plus en détail

Hépatite B : je comprends sa. dépistage et de la prévention

Hépatite B : je comprends sa. dépistage et de la prévention Hépatite B : je comprends sa gravité, l'importance du dépistage et de la prévention L hépatite B est une maladie du foie, due à un virus. On estime à près de 300 000 le nombre de porteurs chroniques de

Plus en détail

VIRUS DE L HEPATITE C (VHC)

VIRUS DE L HEPATITE C (VHC) Page 1/7 VIRUS DE L HEPATITE C (VHC) SOMMAIRE 1 GENERALITES...2 1.1 RESERVOIR, SOURCE...2 1.2 EPIDEMIOLOGIE GENERALE...2 1.3 VIABILITE, RESISTANCE PHYSICO-CHIMIQUE...2 1.4 MODE DE TRANSMISSION INTERHUMAINE

Plus en détail

Hépatites. a. Généralités et modes de transmission Présence du virus dans les selles dès la période d incubation Transmission oro-fécale

Hépatites. a. Généralités et modes de transmission Présence du virus dans les selles dès la période d incubation Transmission oro-fécale Hépatites I. Hépatites virales 1. Hépatite A Présence du virus dans les selles dès la période d incubation Transmission oro-fécale Icubation : 2 à 6 semaines Symptômes : asymptomatique dans 90% des cas.

Plus en détail

HEPATITES VIRALES 22/09/09. Infectieux. Mme Daumas

HEPATITES VIRALES 22/09/09. Infectieux. Mme Daumas HEPATITES VIRALES 22/09/09 Mme Daumas Infectieux Introduction I. Hépatite aigu II. Hépatite chronique III. Les différents types d hépatites A. Hépatite A 1. Prévention de la transmission 2. Vaccination

Plus en détail

Présentation clinique. Présenté par Rdte KOOLI.I

Présentation clinique. Présenté par Rdte KOOLI.I Présentation clinique Présenté par Rdte KOOLI.I Patiente A.A âgée de 38 ans Médecin ATCDS : RAS FRH : *Soins Dentaires (+) *Relations Sexuelles Extraconjugales (-) *Tatouage (-) *Scarification (-) Consulte

Plus en détail

AIH Hépatites virales. Hépatites virales

AIH Hépatites virales. Hépatites virales 18/03/15 LEVERRIER Floriane L2 CR : CHABERT Julie AIH Pr. Antoine NOUGAIREDE 14 pages Hépatites virales Plan A. Généralités B. Hépatite B I. Caractéristiques du virus II. L'évolution du virus III. Histoire

Plus en détail

Contre quelles hépatites existe-t-il un. Il existe aujourd hui des vaccins contre les hépatites A et B. Pourquoi se faire vacciner contre l hépatite

Contre quelles hépatites existe-t-il un. Il existe aujourd hui des vaccins contre les hépatites A et B. Pourquoi se faire vacciner contre l hépatite Hépatites : je comprends pourquoi et quand me faire vacciner 5 000 nouvelles contaminations par le virus de l hépatite B surviennent tous les ans en France, alors qu il existe un moyen sûr et efficace

Plus en détail

Mortalité chez la patients infectés par le VIH : Impact d une hépatite virale chronique

Mortalité chez la patients infectés par le VIH : Impact d une hépatite virale chronique Mortalité chez la patients infectés par le VIH : Impact d une hépatite virale chronique Patients VIH+ décédés en 2000 (n = 822) Maladie hépatique SIDA Autre VHC et VHB (n = 35) VHC (n = 235) VHB (n = 64)

Plus en détail

Hépatites virales. Hygiène individuelle et collective insuffisante Alimentation en eau potable sujette à des pollutions fécales

Hépatites virales. Hygiène individuelle et collective insuffisante Alimentation en eau potable sujette à des pollutions fécales 4 e année médecine Rotation 3 2015/2016 ISM Copy Module d Infectiologie Introduction Hépatites virales Infections systémiques : inflammation avec lésions dégénératives et cytolytiques des hépatocytes.

Plus en détail

Rappel synthétique sur les hépatites virales

Rappel synthétique sur les hépatites virales Rappel synthétique sur les hépatites virales (Sources : AFEF, CDC, INRS, INVS, OMS, Hépatobase) Une hépatite est une inflammation du foie qui perturbe son bon fonctionnement. Elle peut être causée par

Plus en détail

Les hépatites virales

Les hépatites virales Les hépatites virales Tiré du site : http://www.pasteur.fr Sommaire 1 Hépatite B... 2 1.1 Epidémiologie...2 1.2 Transmission...3 1.3 La maladie...3 1.4 Le traitement...3 1.5 Le vaccin...3 1.6 A l'institut

Plus en détail

Vaccin hépatite B Mise au point

Vaccin hépatite B Mise au point Vaccin hépatite B Mise au point Épidémiologie Rappels sur L infection à VHB Les vaccins Historique de la vaccination en France Liens avec affectations démyélinisantes Résultats «mitigés» Recommandations

Plus en détail

Item n 83 : Hépatites virales. Anomalies biologiques hépatiques chez un sujet asymptomatique

Item n 83 : Hépatites virales. Anomalies biologiques hépatiques chez un sujet asymptomatique Item n 83 : Hépatites virales. Anomalies biologiques hépatiques chez un sujet asymptomatique OBJECTIFS TERMINAUX I. Diagnostiquer une hépatite virale II. Argumenter l attitude thérapeutique et planifier

Plus en détail

Surveillance du traitement anti-vhb par analogues. B de Singly, DES,

Surveillance du traitement anti-vhb par analogues. B de Singly, DES, Surveillance du traitement anti-vhb par analogues B de Singly, DES, 14.01.2011 Hépatite B Prévalence : 0.65 % de la population dont 55 % l ignorent Nombre de patients sous analogues en augmentation Traitement

Plus en détail

Denise ANTONA. Hépatite B : données épidémiologiques récentes et stratégie vaccinale

Denise ANTONA. Hépatite B : données épidémiologiques récentes et stratégie vaccinale Denise ANTONA Hépatite B : données épidémiologiques récentes et stratégie vaccinale Connaître l'évolution de l'épidémiologie de l'infection par HBV. Connaître l'état actuel et l'évolution souhaitable de

Plus en détail

LES HÉPATITES VIRALES À TRANSMISSION PARENTÉRALE: DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE

LES HÉPATITES VIRALES À TRANSMISSION PARENTÉRALE: DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE LES HÉPATITES VIRALES À TRANSMISSION PARENTÉRALE: DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE Pr Abdelhalim Trabelsi Faculté de pharmacie de Monastir Laboratoire de Microbiologie Sahloul 16 è m e s j o u r n é e s p h a r m

Plus en détail

Cours de collège: présentation de cas clinique

Cours de collège: présentation de cas clinique Cours de collège: présentation de cas clinique Dr KAABIA N Service de Maladies Infectieuses CHU Farhat Hached Sousse Mars 2009 CAS CLINIQUE M me F, 24 ans, G1P1A0, adressée pour Ag Hbs+ Pas d ATCDS notables

Plus en détail

- Par voie materno-foetale lorsque la future maman est porteuse chronique du virus.

- Par voie materno-foetale lorsque la future maman est porteuse chronique du virus. Épidémiologie Présence du virus dans tous les liquides biologiques y compris la salive. (la transmission salivaire est donc possible bien que non prouvée à ce jour). Mode de contamination : - Par voie

Plus en détail

Hépatite B. Le virus Structure et caractéristiques 07/02/2013

Hépatite B. Le virus Structure et caractéristiques 07/02/2013 Hépatite B Le virus Structure et caractéristiques o o o Famille des Hepadnaviridae Genre orthohepadnavirus Enveloppé, capside icosaédrique, 42 nm 1 Le virus Structure et caractéristiques En microscopie

Plus en détail

QUE FAIRE DEVANT UN AC ANTI- HBC (+) EN CAS DE MICI PREVUE POUR IMMUNOSUPPRESSEUR OU ANTI- TNF

QUE FAIRE DEVANT UN AC ANTI- HBC (+) EN CAS DE MICI PREVUE POUR IMMUNOSUPPRESSEUR OU ANTI- TNF QUE FAIRE DEVANT UN AC ANTI- HBC (+) EN CAS DE MICI PREVUE POUR IMMUNOSUPPRESSEUR OU ANTI- TNF Pr F. HADDAD, Dr I. HALLOULY, Pr R. ALAOUI Service d Hépato- Gastro- Entérologie CHU Ibn Rochd- Casablanca

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DE L INFECTION PAR LE VIRUS DE L HEPATITE B : NOUVELLES RECOMMANDATIONS AMERICAINES HEPATITIS B : AMERICAN NEW RECOMMANDATIONS

PRISE EN CHARGE DE L INFECTION PAR LE VIRUS DE L HEPATITE B : NOUVELLES RECOMMANDATIONS AMERICAINES HEPATITIS B : AMERICAN NEW RECOMMANDATIONS Lu pour vous Reading for your PRISE EN CHARGE DE L INFECTION PAR LE VIRUS DE L HEPATITE B : NOUVELLES RECOMMANDATIONS AMERICAINES HEPATITIS B : AMERICAN NEW RECOMMANDATIONS C. MARRAKCHI, M. BEN JEMAA.

Plus en détail

Dr Soufiene CHOUAIB. Service Gastro-Entérologie B HÔPITAL LA RABTA.

Dr Soufiene CHOUAIB. Service Gastro-Entérologie B HÔPITAL LA RABTA. Dr Soufiene CHOUAIB Service Gastro-Entérologie B HÔPITAL LA RABTA hépatite aiguë plus ou moins sévère, voire fulminante hépatite chronique +/- active risque évolutif vers une cirrhose et CHC. Histoire

Plus en détail

formation n 95 Sommaire Savoir Savoir faire Savoir plus CAHIER RÉDIGÉ PAR NATHALIE BELIN, DOCTEUR EN PHARMACIE,

formation n 95 Sommaire Savoir Savoir faire Savoir plus CAHIER RÉDIGÉ PAR NATHALIE BELIN, DOCTEUR EN PHARMACIE, DOSSIER Cahier de L hépatite B Quiz 1. L hépatite B aiguë: a. est généralement asymptomatique; b. évolue le plus souvent spontanément vers la guérison; c. évolue vers la chronicité dans 50% des cas. 2.

Plus en détail

4. Recommandations de la HAS

4. Recommandations de la HAS 4. Recommandations de la HAS 4.1 Dépistage de l hépatite C La HAS, en accord avec l avis du groupe de travail HAS, valide l algorithme biologique de dépistage de l hépatite C proposé par le groupe de travail

Plus en détail

INTERET DE LA PCR EN TEMPS REEL DANS LE DIAGNOSTIC ET LE SUIVI DES HEPATITES B ET C

INTERET DE LA PCR EN TEMPS REEL DANS LE DIAGNOSTIC ET LE SUIVI DES HEPATITES B ET C La PCR en temps réel est fondée sur la détection et la quantification des produits d amplification au cours de la réaction de PCR, dans le tube fermé, plutôt qu à la fin de la réaction comme c est le cas

Plus en détail

Prise en charge de l hépatite B

Prise en charge de l hépatite B Plan Prise en charge de l hépatite B Maud Berney Lamielle Colloque du 23.02.2011 Présentation d un cas Epidémiologie/transmission Comment interpréter les résultats de labo? Evolution/complications Quel

Plus en détail

Le SIDA : une affection. du système immunitaire

Le SIDA : une affection. du système immunitaire Le SIDA : une affection du système immunitaire Particularités structurales du VIH Le VIH a une enveloppe virale formée de protéines gp 120 et gp 41. D autres protéines forment les capsides : p17 et p24.

Plus en détail

Hospitalier. Dr Levent.Équipe opérationnelle en hygiène Référent en antibiothérapie. Centre Hospitalier de Sambre-Avesnois, 2008.

Hospitalier. Dr Levent.Équipe opérationnelle en hygiène Référent en antibiothérapie. Centre Hospitalier de Sambre-Avesnois, 2008. De Sambre Centre Avesnois Hospitalier Les hépatites virales Dr Levent.Équipe opérationnelle en hygiène Référent en antibiothérapie. Centre Hospitalier de Sambre-Avesnois, 2008 Hygiène/hygiène 2011/outils

Plus en détail

Hépatologie Gastro-entérologie

Hépatologie Gastro-entérologie u ECN EN QUESTIONS ISOL ES Hépatologie Gastro-entérologie Marjorie CANU Editions Vernazobres-Grego 99 bd de l Hôpital 75013 PARIS - Tél. 01 44 24 13 61 www.vg-editions.com Toute reproduction, même partielle,

Plus en détail

Parcours infections de l'immunodéprimé

Parcours infections de l'immunodéprimé Parcours infections de l'immunodéprimé 5A Annie Standaert et Anne Goffard Université Lille 2 Droit et Santé Faculté des Sciences Pharmaceutiques et Biologiques de Lille 2014 2.0 Table des matières I -

Plus en détail

Épidémiologie de l infection l par le VHC dans le monde. Prévalence de la séropositivité VHC en France. Analyse multivariée e = facteurs significatifs

Épidémiologie de l infection l par le VHC dans le monde. Prévalence de la séropositivité VHC en France. Analyse multivariée e = facteurs significatifs Épidémiologie de l infection l par le VHC dans le monde 150 millions de sujets porteurs chroniques Prévalence entre 0,1 et 5 % selon les pays 5 millions en Europe de l Ouestl En Europe, le VHC est responsable

Plus en détail

Faut-il ou non traiter les enfants porteurs chroniques des virus des hépatites B ou C?

Faut-il ou non traiter les enfants porteurs chroniques des virus des hépatites B ou C? Faut-il ou non traiter les enfants porteurs chroniques des virus des hépatites B ou C? Evolution spontanée Résultats des traitements Recommandations Discussion HEPATITE B Transmission chez l enfant PERINATALE

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 29 novembre 2006 BARACLUDE 0,5 mg comprimé pelliculé B / 30 376289-7 : 30 plaquettes thermoformées aluminium de 1 comprimé BARACLUDE 1 mg comprimé pelliculé B / 30 376291-1

Plus en détail

TRAITEMENT PREEMPTIF DU VHB. Clémence Hollande DES

TRAITEMENT PREEMPTIF DU VHB. Clémence Hollande DES TRAITEMENT PREEMPTIF DU VHB Clémence Hollande DES 3 Messages à retenir 1) Chez tous patients allant recevoir un traitement immunosuppresseur: Ag HBs, Ac anti-hbs, Ac anti-hbc 2) Savoir reconnaître une

Plus en détail

1. - LES MESURES COMMUNES AUX ACCIDENTS D EXPOSITION AU SANG. 1. Rappel des principes fondamentaux de la prévention des AES

1. - LES MESURES COMMUNES AUX ACCIDENTS D EXPOSITION AU SANG. 1. Rappel des principes fondamentaux de la prévention des AES Circulaire DGS/VS 2/DH/DRT n 99-680 du 8 décembre 1999 relative aux recommandations à mettre en œuvre. devant un risque de transmission du VHB et du VHC par le sang et les liquides biologiques Messieurs

Plus en détail

ED VIRUS DES HÉPATITES DIAGNOSTIC ET SUIVI BIOLOGIQUE DES HÉPATITES VIRALES

ED VIRUS DES HÉPATITES DIAGNOSTIC ET SUIVI BIOLOGIQUE DES HÉPATITES VIRALES ED VIRUS DES HÉPATITES DIAGNOSTIC ET SUIVI BIOLOGIQUE DES HÉPATITES VIRALES Dr. M. SEGONDY. Objectifs 1. Connaître les virus responsables d hépatites virales, leur épidémiologie, l histoire naturelle des

Plus en détail

Histoire de la prévention de l hépatite B par la vaccination des personnels dans les établissements de santé

Histoire de la prévention de l hépatite B par la vaccination des personnels dans les établissements de santé Histoire de la prévention de l hépatite B par la vaccination des personnels dans les établissements de santé Dr Jean-Luc Marande Service de Santé au Travail AP-HP ANMTEPH Rabat le 9 juin 2009 Le virus

Plus en détail

Chapitre 14 prise en charge des situations d exposition au risque viral. Rapport Morlat Septembre Incidence du VIH en France

Chapitre 14 prise en charge des situations d exposition au risque viral. Rapport Morlat Septembre Incidence du VIH en France Chapitre 14 prise en charge des situations d exposition au risque viral Rapport Morlat Septembre 2013 Incidence du VIH en France Entre 2004 et 2007, 7000 à 8000 contaminations par an, soit une incidence

Plus en détail

L ARNS ET LA RECHERCHE SUR LES HEPATITES VIRALES AU CAMEROUN. Pr Magloire BIWOLE SIDA Gastro-entérologue

L ARNS ET LA RECHERCHE SUR LES HEPATITES VIRALES AU CAMEROUN. Pr Magloire BIWOLE SIDA Gastro-entérologue L ARNS ET LA RECHERCHE SUR LES HEPATITES VIRALES AU CAMEROUN Pr Magloire BIWOLE SIDA Gastro-entérologue LES HEPATITES VIRALES DANS LES PAYS DU SUD Améliorer la prévention et la prise en charge des patients

Plus en détail

Richard Njouom Chef du Service de Virologie Centre Pasteur du Cameroun ANRS

Richard Njouom Chef du Service de Virologie Centre Pasteur du Cameroun ANRS Projet 12303 Étude Observationnelle de l efficacité de la vaccination contre l hépatite B chez les enfants nés de mères AgHBS positives commencée dès la naissance. Richard Njouom Chef du Service de Virologie

Plus en détail

POSSIBILITÉS THÉRAPEUTIQUES DE L HÉPATITE B AU MAGHREB. Alger 15 Décembre 2016

POSSIBILITÉS THÉRAPEUTIQUES DE L HÉPATITE B AU MAGHREB. Alger 15 Décembre 2016 POSSIBILITÉS THÉRAPEUTIQUES DE L HÉPATITE B AU MAGHREB Alger 15 Décembre 2016 Epidémiologie une prévalence mondiale élevée 10 cause de décès dans le monde Lavanchy D. J Hepatitis 2004 Epidémiologie de

Plus en détail

La Vaccination contre l hépatite B des personnels de santé. D. Abiteboul ATELIER VACCINS JNI

La Vaccination contre l hépatite B des personnels de santé. D. Abiteboul ATELIER VACCINS JNI La Vaccination contre l hépatite B des personnels de santé Un jeune médecin péruvien de 24 ans va prendre en 2009 un poste de FFI en chirurgie dans votre hôpital. Il ne se souvient plus trop s il a été

Plus en détail

L épidémiologie de l hépatite E a été totalement revue dans les années 1990.

L épidémiologie de l hépatite E a été totalement revue dans les années 1990. Le virus de l hépatite E (VHE) est un virus non enveloppé à ARN monocaténaire, appartenant à la famille des Hepeviridae, genre hepevirus. Il est responsable d hépatites à transmission entérique. L épidémiologie

Plus en détail

Hépati t t i e t vi v r i ale

Hépati t t i e t vi v r i ale HEPATITES VIRALES OCTOBRE 2015 Dr R.TATOU CH Carcassonne service hépato-gastro-entérologie objectifs Physiopathologies des hépatites virales Modes de transmission Histoires naturelles et les signes clinques

Plus en détail

Chapitre 14 prise en charge des situations d exposition au risque viral. Rapport Morlat Septembre 2013

Chapitre 14 prise en charge des situations d exposition au risque viral. Rapport Morlat Septembre 2013 Chapitre 14 prise en charge des situations d exposition au risque viral Rapport Morlat Septembre 2013 Incidence du VIH en France Entre 2004 et 2007, 7000 à 8000 contaminations par an, soit une incidence

Plus en détail

VIROLOGIE SYSTEMATIQUE

VIROLOGIE SYSTEMATIQUE VIROLOGIE SYSTEMATIQUE 1. Herpesviridae 1.1. Structure 1.2. Classification Abréviation Nom complet Transmission Voie d entrée Cellules cibles HSV1 ou HHV1 Herpes Simplex Virus 1 Contact direct Muqueuses,

Plus en détail

Méthodes et stratégies de diagnostic virologique.

Méthodes et stratégies de diagnostic virologique. Méthodes et stratégies de diagnostic virologique marie-edith.lafon@u-bordeaux.fr 2016-2017 - Principales méthodes de diagnostic virologique prélèvements, sérologies, biologie moléculaire, - Exemples par

Plus en détail

Les hépatites virales, une menace pour la santé publique en République Centrafricaine

Les hépatites virales, une menace pour la santé publique en République Centrafricaine Les hépatites virales, une menace pour la santé publique en République Centrafricaine Narcisse P KOMAS Laboratoire des Hépatites virales Institut Pasteur de Bangui 1 INTRODUCTION (1) Inflammation du foie

Plus en détail

Estimated Incidence of Acute Hepatitis B. United States,

Estimated Incidence of Acute Hepatitis B. United States, Cases per 100,000 Population Estimated Incidence of Acute Hepatitis B 80 70 60 50 40 30 20 10 0 * Provisional date United States, 1978-1995 Vaccine licensed HBsAg screening of pregnant women recommended

Plus en détail

Paule Tissot C.O.S.Beauséjour-hyères IFSI. 2 Année 2004-05. Les généralités

Paule Tissot C.O.S.Beauséjour-hyères IFSI. 2 Année 2004-05. Les généralités Les antiviraux Paule Tissot C.O.S.Beauséjour-hyères IFSI. 2 Année 2004-05 Objectifs fixés Généralités Classification multiplication Mode d action des médicaments Les effets indésirables Les précautions

Plus en détail

Les hépatites virales

Les hépatites virales 10/03/2014 BACCINO Julie L2 AIH Pr. A.Nougairede 26 pages Relecteur n 3 Les hépatites virales Plan : A. Introduction B. Hépatite B I. Caractéristiques du virus II. Épidémiologie III. Modes de transmission

Plus en détail

AES et VHB. D. Abiteboul Service de Santé au travail Hôpital Bichat-Claude Bernard Paris GERES. D. Abiteboul- Journées ANMTEPH 2007

AES et VHB. D. Abiteboul Service de Santé au travail Hôpital Bichat-Claude Bernard Paris GERES. D. Abiteboul- Journées ANMTEPH 2007 AES et VHB D. Abiteboul Service de Santé au travail Hôpital Bichat-Claude Bernard Paris GERES L AES : risque de transmission du VHB au soignant Piqûre 0,07/IDE/an [1990 : 0,4/IDE/an] Taux de transmission

Plus en détail

Tableau comparatif concernant l immunoglobuline anti-hépatique B

Tableau comparatif concernant l immunoglobuline anti-hépatique B I. Conformité réglementaire Commercialisation Avis de conformité Avis de conformité conditionnelle autorisée par Santé Se reporter à la lettre aux clients Canada n o 2007-39 de la Société canadienne du

Plus en détail

Quand peut-on arrêter le traitement de l hépatite B par analogues?

Quand peut-on arrêter le traitement de l hépatite B par analogues? Quand peut-on arrêter le traitement de l hépatite B par analogues? EPU Paris-Diderot 7 janvier 2014 Pr Tarik Asselah MD, PhD Service d Hépatologie INSERM U773, CRB3 Université Paris Diderot Hôpital Beaujon,

Plus en détail

Module 7 - Edition Item 83 page 1 Copyright CMIT ITEM N 83 : HEPATITES VIRALES ANOMALIES BIOLOGIQUES HEPATIQUES CHEZ UN SUJET ASYMPTOMATIQUE

Module 7 - Edition Item 83 page 1 Copyright CMIT ITEM N 83 : HEPATITES VIRALES ANOMALIES BIOLOGIQUES HEPATIQUES CHEZ UN SUJET ASYMPTOMATIQUE Module 7 - Edition 2006 - Item 83 page 1 ITEM N 83 : HEPATITES VIRALES ANOMALIES BIOLOGIQUES HEPATIQUES CHEZ UN SUJET ASYMPTOMATIQUE OBJECTIFS TERMINAUX I. Diagnostiquer une hépatite virale II. Argumenter

Plus en détail

Fiche n 13 : Démarches diagnostics des infections virales

Fiche n 13 : Démarches diagnostics des infections virales Fiche n 13 : Démarches diagnostics des infections virales Prélèvement : qualité du prélèvement qualité des résultats et d interprétation prélèvement précieux : respiratoire (48h max à 4 ) et LCR (24h max

Plus en détail