Rapport. ASSEMBLEE COI\/IMt]i\E. Exercice ler juillet 1954 au 30 juin 1955) Document To 23. Session ordinaire (tle Partie)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport. ASSEMBLEE COI\/IMt]i\E. Exercice 1955-1956. ler juillet 1954 au 30 juin 1955) Document To 23. Session ordinaire (tle Partie)"

Transcription

1 Dcumen $ C f^ f G COMMUNAUTE EUROP EE\N E DU CHARBON ET DE L'ACER ASSEMBLEE CON/MT]\E Exercice Sessin rdinire (lle Prie) Linrry Cpl Rppr fi u nm de l Cmmigsin de l cmpbili6 e de' Pdminierin de l Cmmunu6 e de laesembl6e Cmmune risi0me rppr du Cmmissire ux cmpes (Exercice s'6endn du ler juille 1954 u 30 juin 1955) pr f\ T \0?ș,\ M. Gerhrd KREYSSG Rppreur L,u \ JUN 1956 $

2 rl \

3 !'!' r '

4 ,, 1 *\ i - i * (

5 ? Dcumen T F' C O M M U \A JT E E TJ R O P E E \ \ E DU CHARBON ET DE L'ACER ASSEMBLEE CO\/M]i\E Exercice Sessin rdinire (le Prie) 5 Rppr fi u nm de Cmmiesin de l cmpbili6 e de l'dminisrin de l Cmmunu6 e de l'aseembl6e Cmmune sur le risidme rppr du Cmmissire ux cmpes (Exercice s'6endn du ler juille 1954 u 30 juin 1955) pr M. Gerhrd KREYSSG R p p r e u r ll { JUN 1956

6 i -.,!.: r'-', -..i.1,,,,..f&: '\ '! 1,^

7 JT i? Les membres de l, Cmmissin de l cmpbi,l1. e de L'dminisrin de l Cmmunu e de l,'assembl1e Cmmu,ne se sn rdunrs le 77 rsril 1956 d, Srsburg e les 29 e 30 mi, 1956 d, Lu,remburg, fin d'erminer le rppr du Cmmissire u,r cmpes. M. Knpvssrc 66, d4signl crnme rppreur.. L Cmmisnn dp6, Le rppr d, l,'unnimi e 30 mi, 1956 d Lunemburg. Een prz,sens : MM. Bleux,Pr2,nden; MencuE, Vice-Pr1,sden ; Cnen,r, Knrvssrc, Sssnm. l,

8 r.. -r!

9 ,l i,. S O MMARE Rppr de M. Gerhrd Knvssrc sur le risidme rppr du Cmmissire ux cmpes (exercice s'6endn du 1er juille 1954 u 30 juin 1955) 9 Prpsiin de resluin 15

10 J:...,1,;'::,,.-l..,l.:}..-:.i." l...\,,,rr.,i,",,:1.r., \. ' :,.r LT i'' i'1,, ;; l r f:,' i. i.\ : 'd {. i fr )' i :: ', i ri ( i'.i(

11 [' r l{ RAPPORT de M. Gerhrd Knnvssrc le risidme rppr du (Exercice s'6endn; du Ler Cmmissire ux cmpes juille 1954 u 30 juin 1955) M nsieur l.e P r 6siden, Mdemiselle, M essieur s, 1. Vre Cmmissin es ppe16e, pur l risidme fis, A fire rppr i 1'Assembl6e sur 1'civi6 du Cmmissire ux cmpes de l Cmmunu6 e d pr6sener ses bservins sur le rppr du Cmmissire ux cmpes relif, cee fis, u risidme exercice, qui s'6end du 1er juille 1954 u 30 juin L'Assembl6e se rppeller que les deux ures rpprs du Cmmissire ux cmpes n susci6 d'ssez vivesl criiques e qu'en vn l r6sluin clourn le d6b, l'assembl6e Cmmune frmul6 e dp6 A 1'unnimi6, l'n dernier, un cerin nmbre de criiques er de 2. Le Cmmissire ux cmpes pr6sen6 sn rppr de cee nn6e en ris pries disinces cuvrn u l 395 pges ; il 66 imprim6 en rds peis crcdres i el pin qu'en impressin nrmle, sn vlume uri presque dubl6. Vre Cmmissin regree que le Cmmissire ux cmpes n'i ps cc6d6 u exprim6 pr l'assembl6e Cmmune dns s r6sluin de l'nn6e pr6c6dene pur 'invier d lirnier ses rvux i l'bje sp6cifique que leur ssigne le prgrphe 6 de l'ricl.e 78. Tu en recnnissn l n6cessi6 de sumere A un cnr6le rigureux r6gulri6 de l gesin finncidre e des p6rins cmpbles de ues les ins;iuins de l Cmmunu6, vre Cmmissin persise d crire que ce rvil percl de s vleur, si les rpprs cninuen d eindre le vlume impsn dn e Cmmissire ux cmpes semble s'6re fi une rdgle. 3. L Cmmissin esime que les 6udes sp6ciles ccupen une rp lrge plce e que, pur cmpldes qu'elles sien, elles ne fn ps jusice des bjec- 9

12 :. /l.-lr.r.i::!.l lr n.i;f,. ins vnc6es 'n dernier. Bien que vre Cmmissin s'effre d'hrmniser les qure insiuins de l Cmmunu6 e de les rendre cmpr:bles, un qu'il es pssible, n du pin de vue de '6blissemen e de l srucure de leurs Es pr6visinnels que dns les ures dmines, bien que le Cmmisire ux cmpes s'che d eindre le m6me bu en muliplin bleux cmprifs e sisiques, il impre d'insiser explieiemen, une fis de p]us, sur l'impssibili6 d'ppliquer sur de nmbreux pins d'imprnce primrdile, des cridres unifrm6men vlbles pur des insiuins dn l'civi6 e l'mpleur diffdren de l'une d 1'ure. 4. Vre Cmmissin vudri 6vier de r6p6er dbs criiques d6jd frmul6es 'n dernier ; elle veu se brner A fire bserver. qu'd sn 916, le Cmmissire ux cmpes envie ux insiuins de Cmmunu6 des quesinnires rp nmbreux, exigen rp de rvux suppl6menires ; il impre en effe de signler que le Cmmissire ux cmpes envie des quesinnires mqme lrsqu'il dispse de ue l dcumenin n6cessire pur puvir nmmen dresser ses bleux sns l'inervenin des services dminisrifs des nsiuins. e 1 ( S. L'nn6e pr6c6dene d6ji, vre Cmmissin vi d6clrrs sns mbges, e 1'Assembl6e Cmmune s'6i ssci6e A cee cncepin, QUe le cnr6le des pidces jusificives de 1'Assembl6e Cmmune, insiuin prlemenire, ne puvi vir lieu en dehrs des lcux du Secr6ri. Vre Cmmissin e regre de cnser que les dispsiins rr66es pr le Bureu n'n ps enu cmpe de ce vis" * * 6. Dns l prique, i en r6sule pur les services dminisrif cerines difficul6s, 6n dnn6 que pr suie de l'bsence des livres pendn une semine u dvnge, ucune p6rin de cmpbilisin ne peu vir lieu, ce qui ne semble gudre jusifible du pin de vue de l echnique cmpble e ce que le Cmmissire ux cmpes devri 6vier. 7. L l6giimi6, l n6cessi6 m6me du rvil du Cmmissire ux cmpes ressren suru, mlgr6 les criiques exps6es dns es rpprs.relifs u risidme exercice finncier de Cmmunu6, du fi que les v6rificins du Cmmissire ux cmpes permeen prds cup de d6erminer le degr6 de perinence des indicins furnies A vre Cmmissin pr chcune des insiuins, u suje de 'exciude de l'e pr6visinnel qu'elle 6bli. 8. En priculier, le rppr du Cmmissire ux cmpes fi pprire que les cr\d:r,s que L Hue Auri pr6.s d, sn E prluisnnel n'n ps 66 clcul6s vec un de sin e d'exciude que puvien le lisser crire les ssurnces dnn6es A vre Cmmissin. 1 mnre que l Hue Auri6 dcr pprer d sn E pr6visinnel des mdificins rds subsnielles e rds 10

13 rr nmbreuses ; e ce 6grd, il fu sp6cilemen criiquer e fi que l Hue Auri6 n' ps jug6 n6cessire de fire rppr d l'assembl6e Cmmune u d s Cmmissin cmp6ene, sur les mdificins insi ppr6es, ni sur l'e pr6- visinnel suppl6menire pur e risidme exercice finncier. 9. A plusieurs reprises, l Cmmissin signl6 l n6cessi6, pur les nsiuins uxquelles le Tri6 perme d'6blir des Es prlrssinnels sr'ppl6- menires, de suppuer les d6penses de leurs Es pr6visinnels en serrn l r6li6 d'ussi prds que pssible. Les cr6dis suppl6menires qui ppririen n6cessires purrien 6re sllici6s, dns ces insiuins, sus frme d'es pr6visinnels suppl6menires qui serien sumis A l Cmmissin de l Cmpbili6 e de l'adminisrin de Cmmunu6 e de 1'Assembl6e Cmmune. 70. L plus grve des criiques uxquelles s'expse Hue Auri6 prvien de ce que e Cmmissire ux cmpes reldve e publie que dns sn E pr6visinnel pur 1'exercice , l Hue Auri6 prc6d6 A des uiremens d'ricle d ricle e cmpbilis6 des d6penses dn cerines d6- pssen nblemen les cr6dis primiivemen rr66s, sns y vir 66 u pr6lble uris6e pr l Cmmissin des Qure Pr6sidens, cmme le prescri le Tri6. l es bslumen cnrire ux dispsiins du Tri6 que Cmmissin des Qure Pr6sidens ppruve les d6pssemens e les viremens de cr6di prds cup, en d6cembre 1955, c'es-d-dire lngemps prds l cldure de 'exercice finncier e du d6li pr6vu pur 1 reddiin des cmpes. 1,7. Ceres, ce prc6d6 respece frmellemen lere du Tri6, mis ceci pse fcum; n6nmins, vre Cmmissin es d'vis qu'il ne di se r6pr6er en ucune circnsnce. Chcune des insiuins de l Cmmunu6, e l'ensemble de l Cmmunu6, n u in6r6 i ce que les quesins budg6ires e finncidres de l Cmmunu6 sien ri6es vec une exciude scrupuleuse. l suffir de meninner que le Cmmissire ux cmpes relev6 e criiqu6 6glemen un cerin nmbre d'6criures cmpbles errn6es dns l cmpbili6 du Cnseil de Minisres e de Cur de Jusice. 12. En midre d'dninsri,n g1n1rle e de persnnel, le rppr du Cmmissire ux cmpes perme de cnser les fis suivns : ) Ni Hue Auri6, ni e Cnseil de Minisres n'n ppliqu6 ux heures suppl6menires les dispsiins du rdglemen prvisire du persnnel. (C'es insi qu'd l Hue Auri6, l'hrire hebdmdire cmpre un l de 41slr heures de rvil, cnre 421lz heures u Secr6ri de 'Assembl6e Cmmune. 1 en r6sule qu'd Hue Auri6, e nmbre des heures suppl6menires se clcule d6i prir de 4L3/+ heures pr semine) ; 11

14 ;'ll.:rybs1'q; ;[ :l;ff,''.',l'jirt. il j":,' ': ] :,r:"r 11 b)l Hue Auri6 mnifesemen ccup6 un grnd nmbre d'gens en quli6 de emprires, lrs que leurs presins n eu le crcdre d'une ccupin d lng erme, eignn prfis une nn6e e plus. 73. Le Cmmissire ux cmpes fi 6 d'un cerin nmbre d'vnges, p6cuniires e ures, recnnus u Pr6siden e ux membres de l Hue Auri6 insi qu'ux juges de l Cur de Jusice; il reldve de fgn criique le c0 ssez 6lev6 des fris de repr6senin de l Hue Auri6 e de 1 Cur de Jusice ; il cnse un mnque de clr6 dns l srucure dminisrive de l Hue Auri6 e dns l r6priin des ribuins ; de plus, le persnnel de l Hue Auri6 e de l Cur de Jusice b6n6fici6 de subsnielles mjrins des riemens, sns que l'n puisse cliremen se rendre cmpe des cridres ir6s de l fncin des inrsress6s 74. * ** En ce qui cncerne le Secr\n de l'assemblle Cmmune, e Cmmissire ux cmpes reldve d plusieurs reprises que les r6frmes inervenues n eu d'heureux r6suls, en priculier en midre de cmpbilisin des d6penses, d'dminisrin finncidre e d'rgnisin du Secr6ri. Le Cmmissire ux cmpes meninne le fi que us les renseignemens qu'il sllici6s lui n 66 g6n6rlemen furnis d'une mnidre suffismmen rpide e cmplde. 15. Dns l risidme prie de sn rppr, il cnse en priculier que l simplificin benue pr l r6rgnisin du Secr6ri m6lir6 l'6quilibre e, en g6n6r1, quli6 du rvil. L enue de 'inueni,re du mbilier, qui vi 66 criiqu6 dns le dernier rppr, es devenue depuis lrs prfiemen crrece. l1! 76. Au suje de biblihdque, le Cmmissire ux cmpes frmule des criiques, d juse ire, --il semb16. C'es purqui le Bureu d6je d6cid6 d'6udier 'rgnisin de l biblihdque e l'6lbrin d'un clgue seln les direcives inerninles pplicbles ux biblihdques publiques ; il chrg6 un exper de ces rvux. 17 ** * Lrs de l premidre sessin exrrdinire de l'exercice , Le 24 nvembre 1955, 'Assembl6e Cmmune n' fi que prendre ce des cmpes des d6penses du Secr6ri pur l'exercice Le Cmmissire ux cmpes ermine sn rppr en recmmndn d'ppruver sns r6serves les cmpes de l'assembl6e Cmmune. Vre Cmmissin, prds exmen, buiux m6mes cnclusins. Elle prie 1'Assembl6e, cnfrm6men u prgrphe 4 de l'ricle 44 du Rdglemen, d'rrder d smme de frb ,- les cmpes de 'Assembl6e Crnmune pur e risidme exercice finncier. 12

15 i. r ; /' 19. Vre Cmmissin l prie ensuie d'ccrder d6chrge u Secr6ire g6n6rl e u Secr6ri de l'assembl6e Cmmune pur l gesin budg6ire du risidme exercice ( ) e remercie us les gens du Secr6ri. 79. En ce qui cncerne srucure de 'E prbuisnnel de ues les insiuins, le Cmmissire ux cmpes cnclu d l n6cessi6 e i 1'ppruni6 de prc6der d l r6priin des cr6dis en d penses rdinires e errrd:nires sur des bses unifrmes, vlbles pur ues les insiuins. Dns les rpprs qu'ee sumis d 'Assembl6e Cmmune en 1955, vre Cmmissin vi d6jd pris psiin d ce 6grd e 61br6 des cridres qui n 66 reenus en vue d'6blir les Es pr6visinnels pur l'exercice A juse ire, le Cmmissire ux cmpes signle qu'i seri inpprun que les diverses insiuins pr6ldven uprds de Hue Auri6 e gdren elles-m6mes des li,quidibs d'un mnn sup6rieur ux n6cessi6s, ne seri-ce qu'en risn des peres d'in6r6s bncires que cee p6rin prvque en 96- n6rl. 11 prpse que les diverses insiuins ne r6clmen ps de mnns sup6rieurs ux besins pr6sum6s d'un mis. 1 suggdre ussi que si cr66e une cisse cmmune g6r6e pr l Hue Auri Pur ce qui regrde 1'Assembl6e Cmmune, vre Cmmissin cnse que cee insiuin n' jmis sllici6 de l Hue Auri6 des myens de r6srerie sup6rieurs ux besins. En ure, les liquidi6s du Secr6ri b6n6- ficien A Luxemburg d'un ux d'in6r6 mins 6lev6 que e ux benu pr l Hue Auri6. En revnche, l'assembl6e Cmmune dispse e Srsburg de cmpes bncires f sn d6ps6es des smmes nblemen plus cnsid6rbles. Le minien de ces cmpes bneires i Srsburg es requis pur l'rgnisin des sessins d Srsburg. En ure, il fu dire e ux ppliqurs u cmpe de Srsburg, si 2,5 0/0, irrespnd d peu prds u ux myen benu pr l Hue Auri6 pur ses cmpes. 22. Les ehefs des dminisrins des qure insiuins n esim6 ne puvir reenir l suggesin du Cmmissire ux cmpes de cr6er me cisse cm' lnu,ne. Le pin de svir si les bnques peuven ccrder de meilleures cndiins d'in6r6s en g6rn les cmpes bncires des qure insiuins cmme des subdivisins d'un cmpe cllecif es cuellemen d 1'6ude. 23, Vre Cmmissin pre d l cnnissnce de 1'Assembl6e Cmmune que e Cmmissire ux cmpes prps6 i l Cmmissin des Qure Pr6sidens d'ppruver sns ucune r6serve es cmpes des qurb insiuins de Cmmunu6. Vre Cmmissin se cnener de signler 1e fi, qui pprien d6-13.l

16 r ' i.:. srmis u pss6, que le Cmmissire ux cmpes n'vi pu se r6sudre, 'nn6e pr6c6dene, A fire m6me prpsiin d 1'6grd du Secr6ri de l'assembl6e Cmmune, bien que les criiques <iu'il vi frmul6es d l'6pque fussen lin d'vir l m6me grvi6 que celle qu'i fu, seln sn risidme rppr, ribuer d s criique de l Hue Auri6 e de l Cmmissin des Qure Pr6sidens. Vre Cmmissin n'h6sie ps d exprimer u Cmmissire ux cmpes s sisfcin de ce qu'il exps6 ses criiques e ses cnss en ue ind6pendnce e sns ucune resricin. 24. Vre Cmmissin prie 1'Assembl6e Cmmune d'ppruver l prpsiin de r6sluin qu'elle lui sume. ] L4

17 , PROPOSTON DE RESOLUTON E1 ' L' Assembl,6,e Cmrnu,ne, prend ce du rppr du Cmmissire ux cmpes relif u risidme exercice finncier (1er juille juin 1955) ; ppruve le rppr de l Cmmissin de cmpbili6 e de 'dminisrin de l Cmmunu6 e de 1'Assembl6e Cmmune sur le risidme rppr du Cmmissire u cmpes; dnne d6chrge u Secr6ire g6n6rl e u Secr6ri de l'assembl6e Cmmune de l gesin finncidre de l'exercice , cl6ur6 A l smme de frb ,-. L'Assembl,6e Cmmune se f6licie de ce que e d6li impri pur le d6p6 du rppr du Cm-. r missire ux cmpes cnfrm6men d l'ricle 78, prgrphe 6, 66 respec6 cee nn6e seln les veux de 1'Assembl6e Cmmune;. end de l Hue Auri6 que dns s gesin budg6ire elle se cnfrme d6srmis rigureusemen ux dispsiins du Tri6. > j 15.?

18 r, \i, i',,'i. '.,...':. '.i' : i

19

20 SERVCE DES PUBLCATONS DE LA COMMUNAUTE EUROPEENNE L763/2/56/2

c.jossin J:\TRAVAIL\AUTOM\Algèbre_de_Boole\_Algèbre_de_Boole.doc Algèbre de BOOLE

c.jossin J:\TRAVAIL\AUTOM\Algèbre_de_Boole\_Algèbre_de_Boole.doc Algèbre de BOOLE cjossin J:\TRAVAIL\AUTOM\Algère_de_Boole\_Algère_de_Booledoc Algère de BOOLE SOMMAIRE : 1 Présenion, hisorique 2 Propriéés; 21 Ideniés remrqules; 22 Théorèmes de DE MORGAN 3 Représenions grphiques : 31

Plus en détail

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. Audience publique du 7 janvier 2014 Rejet M. ESPEL, président.

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. Audience publique du 7 janvier 2014 Rejet M. ESPEL, président. COMM. IK COUR DE CASSATION Audience publique du 7 janvier 2014 Rejet M. ESPEL, président Purvi n B 12-29.190 Arrêt n 13 F-D R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS LA COUR DE CASSATION,

Plus en détail

MATRICES EXERCICES CORRIGES Exercice n 1.

MATRICES EXERCICES CORRIGES Exercice n 1. MATRICES EXERCICES CORRIGES Exercice n. 6 8 4 On considère l mrice A = 0 7 3. 7 0, 8 ) Donner le form de A ) Donner l vleur de chcun des élémens 4, 3, 33 3 3) Ecrire l mrice rnsposée A de A donner son

Plus en détail

certificat féd. de capacité (CFC) Formation initiale, 3 ans, avec 5 orientations avec esprit d'équipe étanchéité couverture construction de façades

certificat féd. de capacité (CFC) Formation initiale, 3 ans, avec 5 orientations avec esprit d'équipe étanchéité couverture construction de façades de façades Frmain iniiale, 3 ans, avec cerifica féd. de capacié (CFC) 5 rienains avec espri d'équipe éanchéié cuverure cnsrucin Cnsrucin d échafaudages sysèmes de precin slaire Dynamisme pure! Plybâisseurs

Plus en détail

CEGID Business 2006. Prérequis sur Plate-forme IBM eserver iseries/i5. Mise à jour au 10 octobre 2005. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025

CEGID Business 2006. Prérequis sur Plate-forme IBM eserver iseries/i5. Mise à jour au 10 octobre 2005. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Nte technique CEGID Business 2006 Prérequis sur Plate-frme IBM eserver iseries/i5 Mise à jur au 10 ctbre 2005 Service d'assistance Téléphnique 0 825 070 025 Nte technique Pré requis CEGID Business Smmaire

Plus en détail

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat.

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat. Une fis la prductin écrite et la synthèse du TPE rendus, il faut préparer la sutenance rale! Pur t aider, nus avns demandé à Carl, une prfesseure de SVT qui fait partie chaque année d un jury de TPE, de

Plus en détail

Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace

Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace Une fis l espace créé par le CRDP, il y a un certain nmbre de travaux à prévir avant de puvir l utiliser avec les étudiants. D une manière générale,

Plus en détail

GESTION D UN SCANNER

GESTION D UN SCANNER MODULE D EXERCICE PROFESSIONNEL NOTION MÉDICO-ÉCONOMIQUE GESTION D UN SCANNER DES DE RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE Dr F Lefèvre (1-2-3), Pr M Claudn (2-3) 1 - Radilr 2 - CHU de Nancy 3 GCS Bis le Duc

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER)

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) Chapitre 3 : Page d accueil La page d accueil est la page d entrée sur le site internet Que cntient-elle? Menu principal (haut gauche) Cmme pur tutes les

Plus en détail

Approbation des comptes administratifs 2012

Approbation des comptes administratifs 2012 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 14 MARS 2013 ============== Etaient présents : tus les cnseillers sauf MM. GEFFROY et LEROUX Apprbatin des cmptes administratifs 2012 Le Cnseil Municipal, réuni sus

Plus en détail

CONSEIL m OABIMBT DU 8 STRIER 1929. PRO CES - VSEBAI, N e 63

CONSEIL m OABIMBT DU 8 STRIER 1929. PRO CES - VSEBAI, N e 63 CONSEIL m OABIMBT DU 8 STRIER 1929. PRO CES - VSEBAI, N e 63 SQMM&IBE. : 1) Augmentatin des tarifs des chemins de fer; S) Prjet de li prtant mdificatin de l'article 255 du. Cde électral; 3) Prjet de li

Plus en détail

En collaboration avec la direction territoriale du MFA

En collaboration avec la direction territoriale du MFA Prpsitins pur faciliter l utilisatin de l Entente de services de garde à cntributin réduite. En cllabratin avec la directin territriale du MFA Nus recherchns des slutins visant à : Simplifier le prcessus;

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DU 21 juin 2012. Le quorum étant atteint avec 15 membres présents, Mr COMBES, Principal, ouvre la séance.

COMPTE-RENDU DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DU 21 juin 2012. Le quorum étant atteint avec 15 membres présents, Mr COMBES, Principal, ouvre la séance. COMPTE-RENDU DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DU 21 juin 2012 Le qurum étant atteint avec 15 membres présents, Mr COMBES, Principal, uvre la séance. Mnsieur Atthar, Principal Adjint, s étant prté vlntaire est

Plus en détail

Résumé Les particularités des machines à sous et leur incidence sur le comportement des joueurs compulsifs

Résumé Les particularités des machines à sous et leur incidence sur le comportement des joueurs compulsifs Résumé Les particularités des machines à sus et leur incidence sur le cmprtement des jueurs cmpulsifs K. Finlay 1 H. H. C. Marmurek V. Kanetkar J. Lnderville Sujet de la recherche Quelques recherches laissent

Plus en détail

Cycle d informations et d échanges

Cycle d informations et d échanges La gestin financière des établissements d enseignement supérieur et de recherche Fiche n 8 : Les cmptables publics : l agent cmptable principal, les agents cmptables secndaires et les régisseurs Ainsi

Plus en détail

Travaux de maintenance

Travaux de maintenance Travaux de maintenance La cmmunicatin cncernant la campagne Des cntacts nt été pris avec BEMAS qui regrupe de nmbreuses entreprises de la maintenance, mais sans succès. L annnce de la campagne s est faite

Plus en détail

3 Illusrios Iiérire de l bore 5 à l bore 6. PRÉSENTATION Le lc des Breoières de l ville de Joué-lèsTours qui s éed sur 40 hecres. Il offre ue grde vriéé de presios. Poi d que Poubelle LAC DES BRETONNIÈRES

Plus en détail

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes:

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes: Descriptin de la prpsitin du Canada cncernant l élabratin d une Li type sur les règles de cmpétence et de cnflits de lis en matière de cntrats de cnsmmatin dans le cadre de la CIDIP-VII Dans le cadre de

Plus en détail

Choisir un coach-mentor

Choisir un coach-mentor Ce texte est une traductin d un dcument prduit par Assciatin f Cach Training Organizatins (ACTO)( www.actnline.cm), et endssé par Internatinal Cach Federatin (ICF). Dans ce texte le masculin inclut le

Plus en détail

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ;

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ; Chapitre 3 : Analyse de la trésrerie 1 Intrductin La gestin de la trésrerie est indispensable à tute entreprise puisqu elle lui permet d assurer sa slvabilité. Le rôle du gestinnaire de trésrerie demande

Plus en détail

Crèche Les Petits Pas

Crèche Les Petits Pas Crèche Les Petits Pas Règlement intérieur Smmaire 1- Généralités 2- Calendrier d uverture et hraires 2.1 Calendrier 2.2 Hraires 3- Fnctinnement 3.1 Place des parents 3.2 Alimentatin 3.3 Décharge des parents

Plus en détail

Renouvellement d une police d assurance

Renouvellement d une police d assurance AGENTS, COURTIERS Renuvellement d une plice d assurance La prcédure de renuvellement vise à aider les représentants à respecter leurs bligatins lrs du renuvellement d une plice d assurance. Ces bligatins

Plus en détail

-------oooooo------- CADRE DES TERMES DE REFERENCE POUR LES PROPOSITIONS DE CHAQUE VILLE

-------oooooo------- CADRE DES TERMES DE REFERENCE POUR LES PROPOSITIONS DE CHAQUE VILLE PROJET DE GESTION ECOLOGIQUEMENT RATIONNELLE DES DECHETS MUNICIPAUX ET DANGEREUX POUR REDUIRE LES EMISSIONS DE POLLUANTS ORGANIQUES PERSISTANTS NON INTENTIONNELS -------------- CADRE DES TERMES DE REFERENCE

Plus en détail

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009 COMPTE-RENDU de la réunin des ACMO de l UPMC Réunin du 15 septembre 2009 Le 30/09/2009 Présents : Les ACMO : 79 ACMO Campus Jussieu et Sites parisiens Les représentants du Service Hygiène et Sécurité (SHS)

Plus en détail

TÉLÉMÉDECINE. Docteur Xavier DEAU Conseiller National de l Ordre des Médecins Exercice Professionnel

TÉLÉMÉDECINE. Docteur Xavier DEAU Conseiller National de l Ordre des Médecins Exercice Professionnel TÉLÉMÉDECINE Dcteur Xavier DEAU Cnseiller Natinal de l Ordre des Médecins Exercice Prfessinnel TÉLÉMÉDECINE DÉONTOLOGIE DR DEAU CNOM INTRODUCTION La télémédecine est un myen exceptinnel d ptimiser la qualité

Plus en détail

Rapport spécial. relatif au contrôle du secrétariat de la médiateure

Rapport spécial. relatif au contrôle du secrétariat de la médiateure Rapprt spécial relatif au cntrôle du secrétariat de la médiateure Table des matières I. LES CONSTATATIONS ET RECOMMANDATIONS DE LA COUR DES COMPTES...5 1. PRÉSENTATION DU CONTRÔLE DE LA COUR...5 1.1.

Plus en détail

Formation Willems 2015/2016

Formation Willems 2015/2016 Frmatin Willems 2015/2016 Présentatin générale - mdule 1 INTRODUCTION Ce mdule 1 crrespnd à la 1 ère année de frmatin au Diplôme mettant en place les fnctinnements dans tus les chapitres, principalement

Plus en détail

Rapport relatif à l'écart salarial - lettre d'accompagnement: formulaire abrégé

Rapport relatif à l'écart salarial - lettre d'accompagnement: formulaire abrégé Rapprt relatif à l'écart salarial - lettre d'accmpagnement: frmulaire abrégé Sur la base des cnditins énncées dans la li sur l'écart salarial, vtre entreprise dit, dans les tris mis de la clôture de l'exercice

Plus en détail

1. Contribution au raccordement

1. Contribution au raccordement TARIFS 215 CHAUFFAGE A DISTANCE CONTRIBUTIONS AU RACCORDEMENT 1. Contribution u rccordement 1.1 L contribution u rccordement est clculée en fonction des kw th souscrits dns le cdre des puissnces normlisées.

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION DE LA FORMULE QUIETUDE PLUS

NOTE DE PRESENTATION DE LA FORMULE QUIETUDE PLUS NOTE DE PRESENTATION DE LA FORMULE QUIETUDE PLUS Buygues immbilier est un acteur majeur de l immbilier neuf. Nus smmes à vs côtés pur vus guider dans vtre chix d investissement tut en respectant vs prirités.

Plus en détail

SOMMAIRE. Partie 3 - L ORGANISATION D UN TOURNOI : - LES FONDAMENTAUX LOGISTIQUES : LE VILLAGE

SOMMAIRE. Partie 3 - L ORGANISATION D UN TOURNOI : - LES FONDAMENTAUX LOGISTIQUES : LE VILLAGE 2008 ORGANISER UN TOURNOI LES FONDAMENTAUX SOMMAIRE Partie 1 - LE FRANCE BEACH VOLLEY TOUR Présentatin Le principe Les différents niveaux de turnis Etre candidat à l rganisatin d un turni Prcédure Caractéristiques

Plus en détail

Le présentoir virtuel. Paul FABING

Le présentoir virtuel. Paul FABING L préir virl Pl FABING L x L'ffi ri ' viié q pr fibl prpri ri éjr A i 80% r ifri ppr xi à l'ffi ri C ppr v b hz l prir ri 50% Frçi éqipé rph L û xi à ir vi l 3G pr l érgr prhibiif rriir è r ri i ff L'

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 3-1/7/2011 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 1.0-28/10/2009 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE. Master Transport, Logistique Et Commerce International

DOSSIER DE CANDIDATURE. Master Transport, Logistique Et Commerce International Pht d identité NOM : Prénm : DOSSIER DE CANDIDATURE Master Transprt, Lgistique Et Cmmerce Internatinal Nta Bene : vus devez remplir signeusement ce dssier (le jury s appuiera dessus lrs de vtre entretien

Plus en détail

OLYMPIADES ACADEMIQUES DE MATHEMATIQUES 2011 ACADEMIE DE BESANÇON

OLYMPIADES ACADEMIQUES DE MATHEMATIQUES 2011 ACADEMIE DE BESANÇON OLYMPIADES ACADEMIQUES DE MATHEMATIQUES 2011 ACADEMIE DE BESANÇON Durée : 4 heures Les clcultrices sont utorisées. Le sujet comprend qutre exercices indépendnts qui peuvent être trités dns l'ordre que

Plus en détail

FORMATIONS LINGUISTIQUES : COURS DE PERFECTIONNEMENT ESPAGNOL & FRANCAIS

FORMATIONS LINGUISTIQUES : COURS DE PERFECTIONNEMENT ESPAGNOL & FRANCAIS FORMATIONS LINGUISTIQUES : COURS DE PERFECTIONNEMENT ESPAGNOL & FRANCAIS CHAMBRE OFFICIELLE DE COMMERCE D ESPAGNE EN FRANCE 22, Rue Saint Augustin 75002 Paris Tél. : 01 42 61 33 10 Fax: 01 42 61 16 22

Plus en détail

de la population 2016 pour construire demain AU RECENSEMENT DE DEMAIN? MODE D EMPLOI

de la population 2016 pour construire demain AU RECENSEMENT DE DEMAIN? MODE D EMPLOI PRÊTS Des chiffres À PARTICIPER aujurd hui AU DE DEMAIN? DEVENEZ SUPERVISEUR CAMPAGNE DE CMMUNICATIN DU 206! MDE D EMPLI Renuvelez le succès de la cllecte par Internet. DES UTILS SIMPLES ET EFFICACES PUR

Plus en détail

VENDANGES 2014. Saisie des TESA par Internet www.msafranchecomte.fr

VENDANGES 2014. Saisie des TESA par Internet www.msafranchecomte.fr VENDANGES 2014 Saisie des TESA par Internet www.msafranchecmte.fr En cas de besin, vus puvez cntacter l assistance Internet de 8H30 à 12H00 et de 13h30 à 16h30 Téléphne : 09 69 36 37 01 Du temps de gagné

Plus en détail

KDJHU HQHUJ\ manuel de l'xwlolvdteur tebis

KDJHU HQHUJ\ manuel de l'xwlolvdteur tebis manuel de l' teur tebis SOMMAIRE SOMMAIRE Page 1. PRESENTATION GENERALE DU SITE HAGER-ENERGY... 2 2. CONNEXION AU SITE... 3 3.... 4 3.1 COMPTE... 4 3.2 PAGE D ACCUEIL... 5 3.3 APPAREILS... 5 3.4 MON LOGEMENT...

Plus en détail

Le déploiement du télétravail alterné au commercial passage

Le déploiement du télétravail alterné au commercial passage Le dépliement du télétravail alterné au cmmercial passage Principes, cnditins et mdalités CE Cmmercial France décembre 2014 Les bjectifs du Télétravail alterné Purqui l entreprise dévelppe-t-elle le télétravail

Plus en détail

Les milieux d accueil de la petite enfance et leurs travailleurs créateurs de lien et vecteurs essentiels d inclusion sociale

Les milieux d accueil de la petite enfance et leurs travailleurs créateurs de lien et vecteurs essentiels d inclusion sociale Les milieux d accueil de la petite enfance et leurs travailleurs créateurs de lien et vecteurs essentiels d inclusin sciale De nmbreuses familles vivent en Belgique des situatins de pauvreté, de précarité

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE DEPOT DE REGLEMENT

PROCÈS-VERBAL DE DEPOT DE REGLEMENT Standard : 0 45 63 7 63 HSBC 30056 008 080047364 29 CCP 5 342 4 J 020 PROCÈS-VERBAL DE DEPOT DE REGLEMENT L'AN DEUX MILLE TREIZE ET LE DIX JUIN A la requête de : La sciété Cm des Grands dnt le nm cmmercial

Plus en détail

EXERCICE DU DROIT SYNDICAL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE NOUVELLES DISPOSITIONS

EXERCICE DU DROIT SYNDICAL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE NOUVELLES DISPOSITIONS n 2015-01 Drit syndical PRÉAMBULE EXERCICE DU DROIT SYNDICAL DANS LA NCTION PUBLIQUE TERRITORIALE NOUVELLES DISPOSITIONS Infrmatin destinée aux cllectivités affiliées au Centre de Gestin Après les électins

Plus en détail

Annexe 1 Annexe technique de la convention d habilitation «expert en automobile»

Annexe 1 Annexe technique de la convention d habilitation «expert en automobile» Annexe 1 Annexe technique de la cnventin d habilitatin «expert en autmbile» «Expert en autmbile indépendant» (cnventin cmplète) 1 Ntice explicative... 2 1.1 Préambule...2 Principe général de l habilitatin...2

Plus en détail

Intégration. Rappels. Définition 3. Soit I un intervalle réel et f : I E. On dit que F : I E est. f(x) f(a) x a

Intégration. Rappels. Définition 3. Soit I un intervalle réel et f : I E. On dit que F : I E est. f(x) f(a) x a Intégrtion Les fonctions considérées ci-dessous sont des fonctions définies sur un intervlle réel I, à vleurs réelles ou complees ou, plus générlement, à vleurs dns un espce vectoriel normé de dimension

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT Réfrme des retraites La cessatin prgressive d activité Guide de la cessatin prgressive d activité des fnctinnaires et des agents nn titulaires

Plus en détail

Basculer entre un réseau domestique et celui de votre lieu de travail

Basculer entre un réseau domestique et celui de votre lieu de travail Prise en main de Windws : Cnnexin de vtre rdinateur prtable du travail à vtre réseau dmestique www.univ-infrmatique.cm Dans cet article Basculer entre un réseau dmestique et celui de vtre lieu de travail

Plus en détail

SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2

SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2 SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2 Objectif : Cette activité se divise en deux parties. Dans la première activité, les élèves cmprendrnt ce qu est le revenu. Ils explrernt

Plus en détail

Cf. Document : Les différents modes de financement des entreprises

Cf. Document : Les différents modes de financement des entreprises / 7 3 e rtie : Les modes de finncement (à moyen et long terme) Cf. Document : Les différents modes de finncement des entrerises Cf. Fiche conseil.37 : Les modes de finncement des investissements - L utofinncement

Plus en détail

VENDANGES 2015. Saisie des TESA par Internet www.msafranchecomte.fr

VENDANGES 2015. Saisie des TESA par Internet www.msafranchecomte.fr VENDANGES 2015 Saisie des TESA par Internet www.msafranchecmte.fr En cas de besin, vus puvez cntacter l assistance Internet de 8H30 à 12H00 et de 13h30 à 16h30 Téléphne : 09 69 36 37 01 assistanceinternet@umsage.msa.fr

Plus en détail

Groupe de liaison Cols bleus

Groupe de liaison Cols bleus Grupe de liaisn Cls bleus Cmpte rendu Rencntre tenue jeudi 17 septembre 2015 de 13 h 30 à 16 h 15 - Mntréal Nm Organisatin Présent Absent Nm Organisatin Présent Absent Michel P. Bildeau SCFP 2729 Sherbrke

Plus en détail

Conditions auxquelles un médecin doit répondre pour acquérir et maintenir la qualité d'accrédité

Conditions auxquelles un médecin doit répondre pour acquérir et maintenir la qualité d'accrédité Cnditins auxquelles un médecin dit répndre pur acquérir et maintenir la qualité d'accrédité (Texte appruvé par le Grupe de directin de l accréditatin du 15 février 2006) 1. Médecin bientôt agrée u récemment

Plus en détail

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM.

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM. PHASE 1 : chix et définitin du sujet du TM. Le chix du sujet est une partie imprtante du TM. Ce chix se fait durant la 1 ère phase. La prblématique du thème cncerne le rapprt entre la chimie et la vie

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES Fnctin : Chef de Divisin Cntrôle des pératins Financières Versin : 3 Nvembre 2014 FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES DÉPARTEMENT : Département Opérateurs DIVISION : Divisin

Plus en détail

POLITIQUE ACA-FESC EN MATIÈRE DE FORMATION CONTINUE. et de LICENCE TABLE DES MATIÈRES

POLITIQUE ACA-FESC EN MATIÈRE DE FORMATION CONTINUE. et de LICENCE TABLE DES MATIÈRES POLITIQUE ACA-FESC EN MATIÈRE DE FORMATION CONTINUE et de LICENCE Révisin le 22 juin 2012 TABLE DES MATIÈRES But... 2 Définitin... 2 Aperçu... 2 Particularités... 3 Crédits de licence... 4 Délai d exécutin

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 21 NOVEMBRE 2013 EXPOSE DES MOTIFS

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 21 NOVEMBRE 2013 EXPOSE DES MOTIFS SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 21 NOVEMBRE 2013 POINT FINANCES Drits de virie, fire à la bricle et turnages de films Tarifs 2014 EXPOSE DES MOTIFS Dans le cadre de l'élabratin du budget primitif 2014,

Plus en détail

SOMMAIRE. Partie 3 - L ORGANISATION D UN TOURNOI : - LES FONDAMENTAUX LOGISTIQUES : LE VILLAGE

SOMMAIRE. Partie 3 - L ORGANISATION D UN TOURNOI : - LES FONDAMENTAUX LOGISTIQUES : LE VILLAGE SOMMAIRE Partie 1 - LE FRANCE BEACH VOLLEY SERIES Présentatin Le principe Les différents niveaux de turnis Etre candidat à l rganisatin d un turni Prcédure Caractéristiques minimales d rganisatin Rétr

Plus en détail

CAS FR300 A Advanced Language Practicum

CAS FR300 A Advanced Language Practicum CAS FR300 A Advanced Language Practicum Printemps 2012 Prfesseur : Sphie JOËSSEL CAS FR 300 : Advanced Language Practicum Enseignante : Titre : Adresse électrnique : Sphie JOËSSEL Maîtrise de Français

Plus en détail

ASSEMBLÉE DU 18 DÉCEMBRE 2014. Sont présents :

ASSEMBLÉE DU 18 DÉCEMBRE 2014. Sont présents : ASSEMBLÉE DU 18 DÉCEMBRE 2014 Prcès-verbal de l assemblée rdinaire de la Sciété de transprt de l Outauais tenue au siège scial de la Sciété, le jeudi 18 décembre 2014 à 11 heures, sus la présidence de

Plus en détail

Attention : Tous prêteurs L information pour toutes les personnes enregistrées en vertu de la Loi sur la communication du coût du crédit

Attention : Tous prêteurs L information pour toutes les personnes enregistrées en vertu de la Loi sur la communication du coût du crédit Attentin : Tus prêteurs L infrmatin pur tutes les persnnes enregistrées en vertu de la Li sur la cmmunicatin du cût du crédit Cmmissin des services financiers et des services aux cnsmmateurs Divisin des

Plus en détail

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 1 ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 2 CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL SOMMAIRE PREAMBULE OBJET DES GROUPES DE TRAVAIL CREATION ET DISSOLUTION

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE. Programme Executive MBA

DOSSIER DE CANDIDATURE. Programme Executive MBA Pht d identité NOM : Prénm : DOSSIER DE CANDIDATURE Prgramme Executive MBA Nta Bene : vus devez remplir signeusement ce dssier (le jury s appuiera dessus lrs de vtre entretien ral) et y jindre les pièces

Plus en détail

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015 Vente de Capacités de Stckage de gaz Prduit & Quantité Prpsée SEDIANE NORD 120 90 JUIN 2015 1 TWh sur le Grupement Sediane Nrd. Type de prduit Capacité Nminale de Stckage : vlume dnnant drit à des capacités

Plus en détail

Mode d emploi : PHILAPLUS pour PC équipé de Windows

Mode d emploi : PHILAPLUS pour PC équipé de Windows 2. Vue série Tuches de navigatin Revenir au 1 er timbre Aller au précédent- au suivant au dernier timbre Série Timbre du n x au n x Intitulé de la série Descriptin du timbre Ccher ici les timbres dnt vus

Plus en détail

Conditions de Vente LUMINEO

Conditions de Vente LUMINEO Article 1 : Champs d'applicatin et Mdificatin des Cnditins Générales de Vente Les présentes cnditins générales de vente s'appliquent à tutes cmmandes passées sur le site Internet www.lumine.cm. lumine.cm

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 26 MARS 2012

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 26 MARS 2012 DEPARTEMENT DES VOSGES Arrndissement de NEUFCHATEAU Cantn de CHATENOIS Mairie de CHATENOIS 1 Rue de Lrraine BP 40 88 170 CHATENOIS : 03.29.94.51.09 Fax : 03.29.94.59.40 E-Mail : ville-chatenis88@wanad.fr

Plus en détail

Fiche n 4 : La convention annuelle

Fiche n 4 : La convention annuelle Fiche n 4 : La cnventin annuelle Champ d applicatin 1. Opérateurs cncernés 2. Prduits cncernés 3. Durée de la cnventin annuelle 4. Date de cnclusin de la cnventin annuelle Cntenu de la cnventin annuelle

Plus en détail

TP2 Programmation Web - Correction

TP2 Programmation Web - Correction TP2 Prgrammatin Web - Crrectin Un Chat en PHP On veut réaliser une applicatin de chat en ligne. Chaque visiteur s identifie à sn arrivée, ce qui lui permet d apparaître dans l annuaire des persnnes cnnectées.

Plus en détail

QUATRE ACTIVITES INTERNET POUR MIEUX COMPRENDRE LE PARLEMENT FEDERAL

QUATRE ACTIVITES INTERNET POUR MIEUX COMPRENDRE LE PARLEMENT FEDERAL QUATRE ACTIVITES INTERNET POUR MIEUX COMPRENDRE LE PARLEMENT FEDERAL PUBLIC CIBLE 3 E -4 E -5 E -6 E -7 E SECONDAIRE INFORMATIONS SUR L ACTIVITE Grupe-cible Durée Matériel Objectifs 3è-4è-5è-6è-7è secndaire

Plus en détail

Financement des investissements Page 1 sur 6

Financement des investissements Page 1 sur 6 Financement des investissements Page 1 sur 6 Une UC a tujurs besin d investir que ce sit pur : - Remplacer du matériel bslète (ex : investir dans l util infrmatique) - Augmenter sa capacité de vente (ex

Plus en détail

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. Audience publique du 25 novembre 2015 Rejet Mme BATUT, président. Arrêt n 1318 FS-P+B

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. Audience publique du 25 novembre 2015 Rejet Mme BATUT, président. Arrêt n 1318 FS-P+B CIV. 1 MF COUR DE CASSATION Audience publique du 25 nvembre 2015 Rejet Mme BATUT, président Purvi n Y 14-25.216 Arrêt n 1318 FS-P+B R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS LA COUR

Plus en détail

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

Relations binaires. Table des matières. Marc SAGE. 18 octobre 2007. 1 Amuse gueule 2. 2 Combinatoire dans les quotients 2. 3 Problème d extréma 3

Relations binaires. Table des matières. Marc SAGE. 18 octobre 2007. 1 Amuse gueule 2. 2 Combinatoire dans les quotients 2. 3 Problème d extréma 3 Reltions binires Mrc SAGE 8 octobre 007 Tble des mtières Amuse gueule Combintoire dns les quotients 3 Problème d extrém 3 4 Un théorème de point xe 3 5 Sur l conjugisons dns R 3 6 Sur les corps totlement

Plus en détail

ROUTE PLUS. Informations Générales et Préconisations

ROUTE PLUS. Informations Générales et Préconisations ROUTE PLUS Infrmatins Générales et Précnisatins PARTIE 1 : PRESENTATION... 2 PARTIE 2 : ARCHITECTURE ROUTE PLUS... 3 1 : Mnpste... 3 2 : Multipstes... 3 3 : Serveur d applicatin / Terminaux... 4 PARTIE

Plus en détail

Analyse de la mortalité infantile

Analyse de la mortalité infantile Cours «Anlyse e modèles démogrphiues» pr A.Avdeev 6/2/22 Universié Pris Pnhéon Sorbonne, Insiu de démogrphie I U P Cours d nlyse démogrphiuepr Alexndre Avdeev, niveu : Mser de démogrphie Chpire 3 Anlyse

Plus en détail

Salon. 3 & 4 octobre. de la femme. éthique &naturel

Salon. 3 & 4 octobre. de la femme. éthique &naturel Sl de l femme éthique &turel 3 & 4 ctbre Dmie de l Bruerie Vir Slfemme de l 3e édit i évlue Après le succès des 2 précédetes ées à Mtud et L Rivière ù le sl ccueilli e tut 80 expsts et evir 2000 visiteurs.

Plus en détail

URGENT : AVERTISSEMENT DE SECURITE Erreur du code-barres à l étiquette n 23 WIZARD 2

URGENT : AVERTISSEMENT DE SECURITE Erreur du code-barres à l étiquette n 23 WIZARD 2 PerkinElmer Singapre Pte Ltd 28 Ayer Rajah Crescent #04-01/08 Singapre 139959 C. Reg. N. 199707113D Phne 65 6868 1688 Fax 65 6779 6567 www.perkinelmer.cm 13 Mai 2015 URGENT : AVERTISSEMENT DE SECURITE

Plus en détail

CGV Wood n Sea Lodge

CGV Wood n Sea Lodge CGV Wd n Sea Ldge Tute réservatin au Wd n sea Ldge implique la cnnaissance et l acceptatin des Cnditins Générales de Vente ci-dessus : Cnditins de Réservatin La réservatin se fait par mail u par téléphne.

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION ET CETERA

STATUTS DE L ASSOCIATION ET CETERA STATUTS DE L ASSOCIATION ET CETERA (Brchure " Assciatins, régime général ", JO, n 1068) Article 1 - Titre Il est fndé, entre les adhérents aux présents statuts, une Assciatin régie par la li du 1 er juillet

Plus en détail

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB)

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB) Charte de l Assciatin Suisse de Prtage des Bébés (ASPB) 1. Rôle et missin L ASPB est une assciatin à but nn lucratif et indépendante de tutes marques,qui suhaite prmuvir un prtage respectueux du dévelppement

Plus en détail

1 OBJET DE LA CONSULTATION

1 OBJET DE LA CONSULTATION CONSULTATION DANS LE CADRE DE L ASSISTANCE SYSTEME ENVIRONNEMENTS INFORMATIQUES Z/OS, UNIX, WINDOWS AU CTIG (INRA DE JOUY EN JOSAS) 1 OBJET DE LA CONSULTATION Le CTIG suhaite btenir une assistance système

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION DOSSIER D INSCRIPTION Année sclaire 2014-2015 PRENOM ET NOM DE L ELEVE :... PHOTO Avant de nus returner le dssier d inscriptin de vtre enfant, assurez- vus que l ensemble des pièces demandées ci- dessus

Plus en détail

Prénom et nom de l enfant : Sexe de l enfant : M F L âge de l enfant : Nom de la garderie ou du CPE : Adresse : Téléphone :

Prénom et nom de l enfant : Sexe de l enfant : M F L âge de l enfant : Nom de la garderie ou du CPE : Adresse : Téléphone : Veuillez prendre nte qu il est primrdial que le questinnaire sit transmis de façn cnfidentielle, sit directement de la garderie à l écle. Tut dcument reçu par l entremise des parents sera refusé. Date

Plus en détail

Guide des MOOC à l UL

Guide des MOOC à l UL Guide des MOOC à l UL Infrmatins pur les enseignants Page SOMMAIRE Qu est-ce qu un MOOC? Quelle différence entre un MOOC et un curs en ligne? Sur quelle platefrme héberger sn MOOC? J ai un prjet de MOOC

Plus en détail

Créer un outil pour les non-professionnels de la statistique : Récit d une expérience

Créer un outil pour les non-professionnels de la statistique : Récit d une expérience Créer un util pur les nn-prfessinnels de la statistique : Récit d une expérience Stéphane HERAULT cntact@adscience.fr I. INTRODUCTION Dcteur en Bilgie-Santé, les quelques années pendant lesquelles j ai

Plus en détail

COMMUNAUTE HOSPITALIERE DE TERRITOIRE

COMMUNAUTE HOSPITALIERE DE TERRITOIRE COMMUNAUTE HOSPITALIERE DE TERRITOIRE Cmmunauté Hspitalière de Territire Le persnnel en danger Les représentants du persnnel nt enfin pu avir cnnaissance du cntenu de la cnventin de CHT entre Hyères, Brignles

Plus en détail

La rupture conventionnelle du CDI

La rupture conventionnelle du CDI La rupture cnventinnelle du CDI Préambule La li du 25 juin 2008 prtant mdernisatin du marché du travail a instauré un nuveau mde de rupture du cntrat de travail à durée indéterminée (en plus de la démissin

Plus en détail

Les documents de référence (2012-05-D-14-fr-7 et 2012-05-D-15-fr-8) peuvent être consultés sur le site des écoles européennes.

Les documents de référence (2012-05-D-14-fr-7 et 2012-05-D-15-fr-8) peuvent être consultés sur le site des écoles européennes. X) Types d aide aux apprentissages. Crdinateurs du sutien («Supc») : Mme Maria BRENNAN et Mme Irene THOMAS pur l écle primaire Mme Charltte HENRIKSEN pur l écle secndaire. Les dcuments de référence (2012-05-D-14-fr-7

Plus en détail

MODELE DE DIRECTIVES SUR LE CLASSEMENT ET L ARCHIVAGE DES DOCUMENTS COMMUNAUX. Micheline Guerry-Berchier, secrétaire générale ACF

MODELE DE DIRECTIVES SUR LE CLASSEMENT ET L ARCHIVAGE DES DOCUMENTS COMMUNAUX. Micheline Guerry-Berchier, secrétaire générale ACF MODELE DE DIRECTIVES SUR LE CLASSEMENT ET L ARCHIVAGE DES DOCUMENTS COMMUNAUX Micheline Guerry-Berchier, secrétaire générale ACF 1 1. Principe a. Qu entend-n par directives cmmunales? b. Intérêt de la

Plus en détail

PRÉSENTATION DU CONCEPT E-LOSTBAG

PRÉSENTATION DU CONCEPT E-LOSTBAG PRÉSENTATION DU CONCEPT E-LOSTBAG 1 1- LES CHIFFRES Aujurd hui, 82 000 bagages snt perdus chaque jur dans le mnde, 13 % ne snt jamais retruvés. La première cause de perte est due aux étiquettes arrachées.

Plus en détail

MISSIONS COMMERCIALES

MISSIONS COMMERCIALES DEVELOPPEMENT ET OBJECTIFS MISSIONS COMMERCIALES Prcédure et bjectifs Le but d'une missin cmmerciale est de distribuer et prmuvir les prduits u services d'une entreprise. Les démarches à suivre snt les

Plus en détail

Notes explicatives Accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1

Notes explicatives Accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1 1 Ntes explicatives Accrd Canada États-Unis pur un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1 Li de mise en œuvre de l Accrd Canada États-Unis pur un meilleur échange de renseignements fiscaux

Plus en détail

Document d information

Document d information Dcument d infrmatin Dépôt du rapprt du Bureau du vérificateur général sur la vérificatin de gestin de l Administratin de la Chambre Au sujet de la vérificatin Prtée La vérificatin avait pur but d examiner

Plus en détail

Règlement du concours «Fruits en Fête!» - 16 juin 2015

Règlement du concours «Fruits en Fête!» - 16 juin 2015 Unin Des Ingénieurs Hspitaliers en Restauratin Haut Patrnage Assciatin Française des Diététiciens Nutritinnistes www.alimentatin.guv.fr www.afdn.rg www.udihr.fr Règlement du cncurs «Fruits en Fête!» -

Plus en détail

Sommaire: I/ Convertir un fichier.vmdk en.vdi..2. II/ Changer la taille d un disque.2. III/ OS pris en charge.4

Sommaire: I/ Convertir un fichier.vmdk en.vdi..2. II/ Changer la taille d un disque.2. III/ OS pris en charge.4 Virtualisatin BTS SIO Adrien Chade 13 Smmaire: I/ Cnvertir un fichier.vmdk en.vdi..2 II/ Changer la taille d un disque.2 Pur VirtualBx 2 Pur VmWare.3 III/ OS pris en charge.4 Par Virtual Bx..4 Par VmWare

Plus en détail

RÈGLEMENT DE L'AIDE DÉPARTEMENTALE À LA PENSION ET DEMI-PENSION

RÈGLEMENT DE L'AIDE DÉPARTEMENTALE À LA PENSION ET DEMI-PENSION RÈGLEMENT DE L'AIDE DÉPARTEMENTALE À LA PENSION ET DEMI-PENSION L'aide départementale à la pensin et demi-pensin est accrdée : - aux élèves internes : sclarisés dans les cllèges publics u privés d'études

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION SUISSE DES AMIS DES GRANDES ECOLES (ASAGE)

STATUTS DE L ASSOCIATION SUISSE DES AMIS DES GRANDES ECOLES (ASAGE) STATUTS DE L ASSOCIATION SUISSE DES AMIS DES GRANDES ECOLES (ASAGE) Le 16 février 2010, les membres fndateurs de l Assciatin Suisse des Amis des Grandes Ecles (ASAGE) se snt réunis au restaurant la Mère

Plus en détail