PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE"

Transcription

1 PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008

2 Maison de l Architecture de Bretagne, 2008 ISSN en cours Dépôt légal : 4 e trimestre 2008 Achevé d imprimer, à Rennes, en octobre 2008 par le studio graphique La Manivelle. Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, de cet ouvrage, est interdite. Sa copie ou reproduction par quelque procédé que ce soit, photocopie, microfilm, bande magnétique, disque ou autres, constitue une contrefaçon passible des peines prévues par les lois du 11 mars 1957 sur la protection des droits d auteur.

3 PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE rue de la Chalotais BP RENNES CEDEX 3 Tél. : Fax :

4 Le Prix Architecture Bretagne Organisé par la Maison de l Architecture de Bretagne, en partenariat avec la ville de Lorient, le Prix Architecture Bretagne récompense les architectes qui, à travers leurs réalisations, témoignent de la vitalité architecturale de la région et participent ainsi à la création d un environnement de qualité. Ces œuvres, contemporaines aujourd hui, sont notre patrimoine de demain. Créé en 1992, et reconnu par la profession, ce prix est devenu au fil de ses éditions un outil de référence, tant pour les architectes eux-mêmes, que pour les maîtres d ouvrage, lesquels y puisent à travers ses catalogues, matière à réflexions pour leurs futures réalisations. Au-delà de la valorisation du travail des architectes, le Prix Architecture Bretagne veut surtout être un outil de sensibilisation du grand public à l architecture et à son importance dans notre cadre de vie. Il a servi de modèle à d autres régions qui ont aussi souhaité promouvoir leur production architecturale. Il a également permis de mettre en avant, au niveau national, plusieurs réalisations bretonnes de qualité, à l occasion des deux éditions du Prix Grand Public de l Architecture organisé par le Ministère de la Culture et de la Communication. Grâce à ses neuf éditions successives, le Prix constitue dès à présent un fonds documentaire de plus de projets et réalisations, inventoriés sur la base de données de la Maison de l Architecture de Bretagne. Ce fonds documentaire est d ores et déjà disponible pour toute exposition, souhaitant refléter, soit la production architecturale la plus récente, soit l évolution de telle ou telle catégorie de bâtiment depuis 1992.

5 Éditorial de Norbert Métairie, maire de Lorient Organisé par la Maison de l Architecture de Bretagne, le Prix Architecture Bretagne sera remis à Lorient le samedi 25 octobre 2008 au Palais des Congrès, à l occasion du salon de l immobilier. Dans ce cadre est présentée l exposition Laissez-vous conter l architecture durable. La raréfaction des matières premières, d une part, le réchauffement climatique, d autre part, mais aussi la question sociale, ont fait apparaître au grand jour la problématique environnementale dans l architecture. L exposition concernera l habitat, tant individuel que collectif. Si l écologie acquiert une place prépondérante dans les médias, la complexité du sujet dans le champ du bâti nuit parfois à sa compréhension. Pléthore de normes et de vocabulaire gravitent autour de l écologie dans la construction, notamment HQE et Effinergie, CERQUAL pour les labels, maisons passives et bioclimatiques pour les concepts. Il convient de clarifier ces notions afin de les rendre intelligibles au plus grand nombre et de les illustrer par des exemples locaux. Cependant, le simple commentaire des thématiques abordées ne suffit pas. En effet, on ne peut limiter de vanter les mérites de l écologie dans la construction à travers quelques exemples : la maison individuelle pour les espaces ruraux et l écoquartier pour les zones urbaines. Quid des transports pour les usagers de la première? Quid de la ville dans son ensemble pour le second? Évaluer les seuls mérites de la défiscalisation des investissements et les vertus technologiques des nouveaux produits proposés, c est omettre deux notions fondamentales : la ville et l architecture. Il faut les replacer au cœur du débat sur l urbanisme et l architecture pour les nouveaux programmes de construction ou de rénovation de l habitat. PAGES

6 Une maison de l architecture, c est : Un outil de sensibilisation à l architecture et au cadre de vie Un lieu de diffusion de la culture architecturale Un réseau de 30 associations régionales indépendantes, aux buts similaires Association de loi 1901, la Maison de l Architecture de Bretagne (Mab) s est fixé pour but de : Faire comprendre et apprécier l architecture au plus large public Participer à la réflexion sur l architecture et le cadre de vie Générer et relayer l information architecturale en région Développer des actions pédagogiques vers les scolaires D une façon générale, apporter une contribution utile à la reconnaissance de l architecture comme activité d intérêt public. La Maison de l Architecture de Bretagne répond à ses missions par des événements qu elle organise : Semaine de l Architecture, Prix Architecture Bretagne, expositions, visites, conférences, actions jeune public, base de données, développement durable. Soutien institutionnel Depuis plusieurs années, l État et les collectivités territoriales et locales soutiennent les actions de la Maison de l Architecture de Bretagne et témoignent de l intérêt de la société pour la valorisation de la culture architecturale. Club des partenaires Le Club des Partenaires est constitué d industriels ayant une relation privilégiée avec la Maison de l Architecture de Bretagne. C est avant tout un lieu d échanges entre les partenaires industriels et les architectes. Adhésions La Maison de l Architecture de Bretagne fonctionne grâce à l adhésion de ses membres, architectes ou non, et à leur soutien, tant moral que financier. Les adhérents participent à l Assemblée Générale et sont conviés aux événements en avant-première, aux visites sur invitation ; ils reçoivent également la lettre d information. Pour en savoir plus :

7 Éditorial de Jacques Gefflot, président de la Maison de l Architecture de Bretagne Le succès est de nouveau au rendez-vous pour cette neuvième édition du Prix Architecture Bretagne (Pab). Plus de 200 projets ont été soumis cette année à l appréciation du jury. Dans un souci de lisibilité accrue, ils sont désormais répartis en cinq catégories seulement et pour la première fois, les projets ont été transmis sous forme numérique. Cette année, le jury, constitué de 11 membres, était placé sous la présidence de l architecte Franck Hammoutène. Ensemble, ils ont longuement délibéré pour sélectionner 43 projets et désigner 11 lauréats et prix spéciaux. Cette compétition ne déroge pas à la règle : elle réserve son lot de surprises, de joies et de déceptions C est pourquoi je tiens à remercier tous les architectes qui ont participé à ce Prix et à souligner la qualité remarquée de l ensemble des réalisations. Les projets sélectionnés présentés dans cette plaquette constitueront une exposition qui voyagera pendant 2 ans en Bretagne mais aussi hors région et à l étranger. Ils participeront également à la création d une base de données de l architecture contemporaine en cours de réalisation par le Réseau des Maisons de l Architecture. Le site internet de la Maison de l Architecture de Bretagne, mis en ligne début novembre (www.architecturebretagne.fr), présentera également cette édition du Pab. Tous ces projets traduisent la vitalité et la diversité de l architecture dans notre région. Il est nécessaire que cet effort des architectes se poursuive lors des prochaines éditions pour refléter au mieux la richesse de la production architecturale en Bretagne. Je tiens à remercier tous ceux qui ont permis à ce Prix d exister et d abord Hervé Beaugé-Berubé, vice-président de la Mab et organisateur de cette manifestation, les membres du jury, les architectes, leurs maîtres d ouvrage et les collectivités qui leur ont fait confiance. Merci à nos partenaires institutionnels, à nos partenaires industriels, aux adhérents de la Mab. Merci à la Ville de Lorient qui nous accueille cette année encore. Enfin, je souhaite rendre hommage à Gabor Magyar, architecte, qui nous a quitté il y a un an. Gabor a présidé la Mab de 2000 à Il était également convaincu de la nécessité de partager la culture architecturale et urbaine. Cette édition du Prix 2008 lui est dédiée. PAGES

8 Le jury 2008 La qualité du Prix Architecture Bretagne dépend bien sûr de celle des projets présentés, mais elle tient aussi à la compétence des membres du jury qui le compose, et au sérieux de leur implication. Le jury, composé majoritairement d architectes, est constitué de trois collèges : élus et représentants d institutions, architectes et journalistes. Une personnalité de la société civile apporte la vision du candide. Président du jury : Franck HAMMOUTÈNE, architecte, Élus ou représentants d institutions : Jean-Yves LE DRIAN, président de la Région Bretagne, Jean-Yves LE CORRE, directeur de la Direction régionale des Affaires culturelles de Bretagne, Vincent EBLÉ, président du Conseil général de Seine-et-Marne Architectes : Pascal TEISSEIRE, architecte, président de la Maison de l Architecture d Aquitaine et secrétaire du Conseil régional de l Ordre des Architectes d Aquitaine Majida PERROT-MAURADY, architecte, présidente de l Ardepa Etienne DEBRÉ, architecte, président de la Maison de l Architecture de Basse-Normandie Anne-Marie LE GLANIC, directeur général de Nantes Habitat Journalistes : Annick LORÉAL, journaliste au Moniteur, chef du bureau de Nantes Didier AUBIN, responsable du cahier Famille de Dimanche Ouest-France Personnalité de la société civile : Olivier ROELLINGER, grand chef cuisinier à Cancale

9 MÉMOIRE EN DEMEURE À SAINT-THÉLO (22) Mathieu Le Barzic, architecte à Saint-Brieuc Tadashi Kawamata, artiste LIEUX D ENSEIGNEMENT Sommaire MAISON FAMILIALE HORTICOLE À SAINT-GRÉGOIRE (35) Clément Gillet, architecte à Chartres de Bretagne 12 COLLÈGE A. RECIPON À ORGÈRES (35) Mostini-Mostini architectes & associés, architectes à Morlaix 13 EXTENSION DU COLLÈGE M. LEBESQUE À MORDELLES (35) a/lta Agence Le Trionnaire-Tassot, architectes à Rennes 14 ESPACE ASSOCIATIF JEANNE-D ARC À BRUZ (35) Atelier Philippe Loyer et Brosset, architectes à Bruz 15 GROUPE SCOLAIRE À UZEL (22) Agence Coquard-Colleu-Charrier, architectes à Saint-Brieuc 16 GROUPE SCOLAIRE À SAINT-BRANDAN (22) Agence Coquard-Colleu-Charrier, architectes à Saint-Brieuc ÉQUIPEMENTS PUBLICS 18 CENTRE CULTUREL HALTE-GARDERIE À PLUDUNO (22) Agence d architecture Robert et Sur, architectes à Saint-Brieuc 20 SALLE DE MUSIQUES ACTUELLES LA CARÈNE À BREST (29) Atelier d architecture Jacques Ripault et Denise Duhart, architectes à Paris 22 ARCHIVES DÉPARTEMENTALES D ILLE-ET-VILAINE À RENNES (35) Ibos et Vitart, architectes à Paris 24 LA SOURIS VERTE, CRÈCHE INTER-ENTREPRISES À LOUDÉAC (22) Atelier d architecture Videlo-Ruffault, architectes à Loudéac 25 CITÉ DE LA VOILE ÉRIC TABARLY À LORIENT (56) Jacques Ferrier, architecte à Paris 26 PÔLE DE SERVICES À SAINT-HILAIRE-DES-LANDES (35) Jean-François Golhen, architecte à Rennes 27 SALLE CULTURELLE À UZEL (22) David Cras, architecte à Rennes 28 LE VOLUME À VERN-SUR-SEICHE (35) Mostini-Mostini architectes & associés, architectes à Morlaix 29 ESPACE CULTUREL LE GRAND PRÉ À LANGUEUX (22) Mostini-Mostini architectes & associés, architectes à Morlaix 30 LE TRAIT D UNION À SAINT-JULIEN (22) Yannick Schvartz, architecte à Saint-Brieuc 31 IMMEUBLE DE BUREAUX BIOCLIMATIQUE CAPV À VANNES (56) Arcau, architectes à Vannes 32 LE 4 BIS À RENNES (35) Yves-Marie Maurer, architecte à Rennes 33 MAISON DE QUARTIER À BREST (29) Michel Quéré, architecte à Brest 34 PÔLE DE L ENFANCE À PLUGUFFAN (29) Michel Grignou, architecte à Quimper 35 PÔLE DE LA PETITE ENFANCE À ERGUÉ-GABÉRIC (29) Michel Grignou, architecte à Quimper 36 SALLE CULTURELLE À LAUZACH (56) Bohuon-Bertic, architectes à Rezé 37 PARC RELAIS HENRI-FRÉVILLE À RENNES (35) Patrice Robaglia, architecte à Saint-Méloir-des-Ondes LIEUX D ENTREPRISES 38 DEUX BÂTIMENTS COMMERCIAUX À RENNES (35) Clément Gillet, architecte à Chartres-de-Bretagne 40 BLANC AÉROTECHNOLOGIE À PLÉRIN (22) Philippe Henocq, architecte à Plérin 42 BUREAUX SCI DE LA VALLÉE À LANGUEUX (22) Lionel Dunet, architecte à Saint-Brieuc 43 BÂTIMENT FLEXIBLE À PONT-L ABBÉ (29) Pierre-Yves Le Goaziou, architecte à Pont-L Abbé 44 IMMEUBLE DE BUREAUX KAÏDO À RENNES (35) Tréguer-Velly, architectes à Rennes 45 EXTENSION D UNE USINE DE DÉCHETS À PLOUFRAGAN (29) ARCAU, architectes à Vannes 46 BUREAUX INGÉNIERIE À BRUZ (35) Atelier Philippe Loyer et Brosset, architectes à Bruz 47 CAP ENTREPRISES À TRÉGUEUX (22) Agence Coquard-Colleu-Charrier, architectes à Saint-Brieuc HABITAT COLLECTIF MAISONS À VERN-SUR-SEICHE (35) Maryvonne Rigourd et Isabelle Hiault, architectes à Rennes 50 LOGEMENTS AU PORT-SAINT-MARTIN À RENNES (35) Michel Kagan, architecte à Paris HABITAT INDIVIDUEL 52 MAISON INDIVIDUELLE À LANNION (22) Atelier Rubin, architectes à Tonquédec 54 EXTENSION D UNE MAISON INDIVIDUELLE À RENNES (35) David Huet, architecte à Rennes 56 MAISON INDIVIDUELLE À HENNEBONT (56) AYA, architectes et urbanistes à Caudan 58 MAISON INDIVIDUELLE À LANNION (22) Fauquert, Espace Architecture, architectes à Lannion 59 MAISON INDIVIDUELLE À PLÉDRAN (22) Mathieu Le Barzic, architecte à Saint-Brieuc 60 MAISON INDIVIDUELLE À HENVIC (29) Alain Le Scour, architecte à Guimaëc 61 MAISON INDIVIDUELLE À PLEURTUIT (35) Christophe Bachmann, architecte à Dinard 62 EXTENSION D UNE MAISON INDIVIDUELLE À BRECH (56) ARCAU, architectes à Vannes 63 MAISON INDIVIDUELLE À LOCTUDY (29) Michel Grignou, architecte à Quimper PAGES

10

11 MÉMOIRE EN DEMEURE À SAINT-THÉLO (22) 250 m TTC Livré en 2006 Commune de Saint-Thélo Mathieu Le Barzic, architecte à Saint-Brieuc Tadashi Kawamata, artiste Ce projet collectif s inscrit à la croisée des disciplines de l art contemporain, de l aménagement et de l architecture. Les conditions de sa réalisation posent également de nombreuses questions relatives à la construction, l usage, ou l histoire des lieux. Cet ouvrage est issu d une collaboration de cinq ans entre l artiste Tadashi Kawamata, la commune, l architecte, le médiateur artistique et le CAUE (programme des nouveaux commanditaires de la fondation de France). La réalisation, un workshop organisé sur trois étés, a permis aux étudiants et entreprises de restructurer ce groupe d anciennes maisons de tisserands en vis à vis du musée des toiles. Ce nouvel espace public, construction hybride, établi un lien puissant avec le paysage et l histoire du site. HORS CATÉGORIE Prix spécial PAGES

12

13 MAISON FAMILIALE HORTICOLE À SAINT-GRÉGOIRE (35) PHOTOS : JAVIER CALLEJAS 513 m TTC Livré en 2006 Maison Familiale Horticole Clément Gillet, architecte à Chartres de Bretagne Insérée dans un site en pente, l extension de la maison familiale horticole relie deux bâtiments existant entre eux. Le projet est simple. La déclivité naturelle du site sert de support au programme par la construction d un amphithéâtre clairement exprimé dans la façade de l immeuble par un cadre coloré vert fluo. L aspect brillant et gris anthracite du projet associé à un effet de damier progressif entre gris clair et gris foncé dématérialise le volume et l insère doucement dans un parc d arbres centenaires. En son cœur, un patio central structure les différents espaces de l école. LIEUX D ENSEIGNEMENT LAURÉAT PAGES

14 COLLÈGE A. RECIPON À ORGÈRES (35) m TTC Livré en 2006 Conseil général d Ille-et-Vilaine Mostini-Mostini architectes & associés, architectes à Morlaix PHOTOGPO.COM STÉPHANE CHALMEAU LIEUX D ENSEIGNEMENT La localisation du projet lui confère une double particularité : il occupe, et d une manière assez dense pour un tel programme, la parcelle qui lui est dévolue, mais il ne s ouvre que sur une seule voie urbaine, la rue de Pont-Péan. Dans une logique urbaine de respect des constructions existantes, nous avons établi le recul des façades du collège en prenant pour base les habitations du lotissement voisin situé à l est. Ce projet se développe uniquement au rez-dechaussée pour permettre l accueil d élèves à mobilité réduite. Le caractère institutionnel est apporté par la grande toiture monopentée en cuivre qui coiffe la médiathèque, le parvis, le hall et qui émerge du socle en béton peint en blanc. Un jeu sur l alignement avec le muret en pierre, l abri des deux roues, l abri bus, la rive du toit génère des décalages, des profondeurs qui animent la façade principale. PHOTOGPO.COM STÉPHANE CHALMEAU Sélectionné STÉPHANE CHALMEAU

15 EXTENSION DU COLLÈGE M. LEBESQUE À MORDELLES (35) m TTC Livré en 2008 Conseil général d Ille-et-Vilaine a/lta Agence Le Trionnaire-Tassot, architectes à Rennes Le projet se décompose en 3 parties : L extension des locaux d enseignement s organise autour d un patio défini par une dent creuse existante, ce qui permet d éclairer naturellement l ensemble des pièces d enseignement et offre un espace de travail privilégié. Création du CDI et revalorisation du préau. Le préau couvert par la dalle qui porte le CDI, évite un effet de masse. Cette dalle s étire par une structure métal-verre, cet abri léger relie l école à son pôle culturel. Création d un bâtiment demi-pension. Il referme la cour et crée une perspective qui la rend plus intime et protégée. Les salles à manger orientées sud-ouest profitent d une vue sur la haie d arbres existante. LIEUX D ENSEIGNEMENT Sélectionné PAGES

16 ESPACE ASSOCIATIF JEANNE-D ARC À BRUZ (35) m TTC Livré en 2007 ASC Jeanne d Arc Atelier Philippe Loyer et Brosset, architectes à Bruz Sur un terrain de m ², cet équipement associatif se dessine avec les lignes de son environnement immédiat. La construction d un mur en panneaux de polycarbonate, en alignement de l avenue Lavoisier à Bruz, identifie le bâtiment et sert d enseigne à l Espace Jeanne-d Arc. Cet écran de 38 mètres de longueur par 8 mètres de hauteur, soit 304 m ², accroche une couleur naturelle verte le jour qui s intègre au paysage bocager. Une baie de 21 m ² théâtralise l activité intérieure et met en scène une des salles de cours avec la rue. Viennent s appuyer sur ce mur de lumière l ensemble des activités et salles de cours, comme un grand secret voilé comme un mur de savoir que l on aimerait percer comme un voile discret et pudique. PHOTOS : STÉPHANE CHALMEAU LIEUX D ENSEIGNEMENT Sélectionné

17 GROUPE SCOLAIRE À UZEL (22) m TTC Livré en 2007 Communauté de Communes du Pays d Uzel Agence Coquard-Colleu-Charrier, architectes à Saint-Brieuc L implantation du nouveau groupe scolaire s inspire directement des contraintes topographiques et géologiques du terrain et s inscrit sans heurt face à la force du site. Tirant profit de la pente, chacun des deux niveaux construits a un accès de plain-pied avec l extérieur : au rez-de-chaussée haut les espaces communs, les maternelles et les cours de récréation, au rez-de-chaussée bas les primaires. Le traitement des extérieurs est sobre et uniforme. Un espace de jardin en cœur de bâtiment accompagne la descente vers le rez-dechaussée bas depuis la cour. Les lignes renforcent les cadrages et travaillent sur la notion d horizontale en réponse à la pente. Le projet ne rivalise pas avec le site, mais vient en accompagnement de celui-ci. LIEUX D ENSEIGNEMENT Sélectionné PAGES

18 GROUPE SCOLAIRE À SAINT-BRANDAN (22) m TTC Livré en 2008 Mairie de Saint-Brandan Agence Coquard-Colleu-Charrier, architectes à Saint-Brieuc LIEUX D ENSEIGNEMENT Les volumes travaillent sur la notion d horizontale en réponse à la pente et à la verticalité des arbres de haute tige. Le projet cadre les vues vers les limites largement boisées. Le bâtiment s enterre légèrement au nord, se surélève au sud. L ensemble du programme se déroule autour de l espace commun extérieur sur lequel donnent les circulations intérieures colorées des classes. Le préau referme le projet au nord-est. Les panneaux de béton préfabriqué à gros agrégats de couleur sombre permettent une accroche particulière de la lumière, répondant aux soucis de mise en œuvre dans la pente et de pérennité. Une chaufferie bois semienterrée prend place en contrebas du terrain du groupe scolaire. Sélectionné

19 PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 PAGES

20

21 CENTRE CULTUREL HALTE-GARDERIE À PLUDUNO (22) 655 m TTC Livré en 2008 Commune de Pluduno Agence d architecture Robert et Sur, architectes à Saint-Brieuc RÉALISATION LABELLISÉE FAUR PAR LA RÉGION BRETAGNE Le projet regroupe, dans une unité bâtie, la bibliothèque, les salles associatives et la halte-garderie. Les équipements et leur accès sont implantés autour d une placette piétonne créée. On comprend alors que le projet vise à renforcer le statut public de cette cour et à valoriser la construction de la profondeur de la parcelle. L entrée sur la place est affirmée par un auvent, qui protège l espace culturel des rayonnements directs du soleil et abrite des intempéries. Sa toiture plate, affirmant l époque de sa construction, dégage la vue pour les logements situés aux étages du bâtiment existant. Au cœur du bâtiment, garderie et salle de réunion bénéficient d une hauteur supérieure, autorisant une prise de lumière haute et identifiant l équipement. ÉQUIPEMENTS PUBLICS Prix spécial PAGES

22

23 SALLE DE MUSIQUES ACTUELLES LA CARÈNE À BREST (29) m TTC Livré en 2007 Brest Métropole Océane et Brest Métropole Agglomération Atelier d architecture Jacques Ripault et Denise Duhart, architectes à Paris Ancré au pied des remparts de Brest, le bâtiment suit les brisures de ce dernier et se détache par ses teintes ocre-rouille mêlées au granit violacé du grand mur. De plain-pied, il se présente comme une progression ascensionnelle vers la cinquième façade du projet visible depuis la ville haute : l ascension se fait par une rampe longeant l édifice, rejoignant l auvent au-dessus du hall et reliant un espace scénique à l air libre au-dessus des volumes des salles de concert (diffusion, rencontre ). La terrasse, promenade extérieure est revêtue de platelages en bois et de végétation (toundra) qui constituent un jardin visible depuis la ville haute. Le projet est un bloc de teinte oxydée, associant lignes obliques, rampes et auvents. ÉQUIPEMENTS PUBLICS LAURÉAT PAGES

24

25 ARCHIVES DÉPARTEMENTALES D ILLE-ET-VILAINE À RENNES (35) PHOTOS : STÉPHANE CHALMEAU m HT Livré en 2006 Conseil général d Ille-et-Vilaine Ibos et Vitart, architectes à Paris Le site, avec sa déclivité et ses dégagements visuels, offre l opportunité d affirmer la présence des Archives depuis le lointain. Le bâtiment se développe, à l échelle du paysage, selon deux directions. À l horizontale, en contact avec le sol, le socle s adresse au public tandis qu à la verticale les stockages se positionnent frontalement dans la perspective. Le parvis, en se glissant sous les arbres, découpe dans la terre de larges auréoles. Le hall s étire longitudinalement, le long des patios dont la succession donne à lire la stratification horizontale de l espace public. Le circuit des documents est parfaitement distinct. Les vides réservés aux extensions futures sont clos par des bardages translucides dont le caractère transitoire, exacerbé par la vibration de la lumière colorée, joue en décalage avec la massivité des cellules pleines. ÉQUIPEMENTS PUBLICS LAURÉAT PAGES

26 LA SOURIS VERTE, CRÈCHE INTER-ENTREPRISES À LOUDÉAC (22) 810 m TTC Livré en 2008 CIDERAL / Communauté de Communes de Loudéac Atelier d architecture Videlo-Ruffault, architectes à Loudéac ÉQUIPEMENTS PUBLICS La crèche, implantée entre un espace culturel et sportif, un lotissement et des jardins ouvriers, se compose ainsi : un hall d accueil, prolongé par le préau et le jardin ; des salles communes à l est (repas, jeux d eau, motricité) ; une rue intérieure à l ouest, ponctuée d alcôves et de puits de lumière, distribuant les locaux du personnel au nord et les trois unités de vie au sud. L objectif est de réduire les impacts énergétiques et environnementaux : installation d un puits canadien et d une ventilation double flux ; protections solaires et isolation thermique renforcées ; filière végétale favorisée (bois, chanvre, lin, végétalisation) ; limitation des dégagements de composés organiques volatils (formaldéhydes, radon, etc.) Sélectionné

27 CITÉ DE LA VOILE ÉRIC TABARLY À LORIENT (56) m HT Livré en 2007 Cap l Orient Jacques Ferrier, architecte à Paris La Cité de la voile est le symbole du renouveau de la base sous-marine de Lorient. Contrastant avec la masse en béton des bunkers, ce vaisseau revêtu d aluminium irisé changeant de couleur au gré du temps semble flotter audessus du quai, ancré à la Tour des vents. La façade vitrée du rez-dechaussée donne à voir les activités d accueil, tandis que le 1 er étage réunit les espaces d exposition dédiés à la course au large. Une passerelle relie ce niveau d exposition aux infrastructures marines de la Tour des vents. Conçu dans un esprit environnemental, le bâtiment est composé d une coque très isolante, de 150 m 2 de panneaux photovoltaïques sur la façade sud et d une pompe à eau de mer. ÉQUIPEMENTS PUBLICS Sélectionné PAGES

28 PÔLE DE SERVICES À SAINT-HILAIRE-DES-LANDES (35) 820 m TTC Livré en 2008 Mairie de Saint-Hilaire-des-Landes Jean-François Golhen, architecte à Rennes RÉALISATION LABELLISÉE ECO-FAUR PAR LA RÉGION BRETAGNE PHOTOS : STÉPHANE CHALMEAU ÉQUIPEMENTS PUBLICS Restaurant scolaire, garderie, espace jeunes, salle de réunion et bibliothèque sont abrités dans cet équipement communal et intercommunal. Implantée sur un terrain à forte pente, en limite du bourg, la composition s appuie sur les données fondamentales du développement durable : insertion paysagère, échanges visuels intérieurs/extérieurs, matériaux et capteurs solaires. Retraits, auvents, orientation et shed central assurent un apport de lumière et une protection solaire. L écriture générale reprend par un jeu d assemblage contemporain la volumétrie des bâtiments en pierre de cette petite commune. Les matériaux naturels, comme la pierre, le zinc, le bois et l ardoise naturelle, sont simplement assemblés par une ligne de couture blanche qui s exprime en feuille de liaison. Sélectionné

29 SALLE CULTURELLE À UZEL (22) m TTC Livré en 2007 Commune d Uzel David Cras, architecte à Rennes Le projet s insère entre la place du champ de foire et le terrain de football, lieux importants dans les activités de la commune. Une longère vient s y rattacher et relie le bâtiment à l évolution historique du bourg. La salle se compose de trois volumes qui s affichent distinctement dans le paysage. L un, en équerre de faible hauteur, accueille les parties techniques, les loges, ainsi qu une salle annexe. Un second, plus haut, dessine l espace de la scène et s ouvre largement sur le terrain de sport, qui devient alors lieu de spectacle offert aux utilisateurs. Le dernier, la longère, contient l accueil, accessible depuis le champ de foire, et retrouve une place réelle au sein de la commune. ÉQUIPEMENTS PUBLICS Sélectionné PAGES

30 LE VOLUME À VERN-SUR-SEICHE (35) m TTC Livré en 2007 Mairie de Vern-sur-Seiche Mostini-Mostini architectes & associés, architectes à Morlaix PHOTOS : STÉPHANE CHALMEAU ÉQUIPEMENTS PUBLICS Médiathèque, salle de musique, espace d exposition, salle de danse. Pour la vie du futur équipement et son intégration dans la cité, une forte liaison piétonne entre le parking de la Chalotais et les quartiers sud de la ville est vitale. C est autour de cet axe de composition que le projet architectural s organise. Le caractère institutionnel qui sied à ce projet fédère, sous une même toiture horizontale, située à 8 mètres au-dessus du rez-de-chaussée, l ensemble des éléments du programme de la première tranche, en l entourant d un péristyle au rythme relativement espacé. Des transparences ont été créées, soit sur la largeur totale du bâtiment comme c est le cas pour le grand hall traversier, soit dans une moindre profondeur comme dans la médiathèque. La vie intérieure est révélée, comme une invitation au public à venir découvrir les différents espaces. Sélectionné

31 ESPACE CULTUREL LE GRAND PRÉ PHOTOS : PHOTOGPO.COM À LANGUEUX (22) m TTC Livré en 2007 Mairie de Langueux Mostini-Mostini architectes & associés, architectes à Morlaix Salle de spectacle de 400 places assises, salles annexes, office, loges, bureaux. Le centre culturel s inscrit par la simplicité de ses lignes et de ses volumes, comme par le tracé orthogonal de son plan et de ses façades dans la continuité de l esprit de composition du parc du Grand pré, dont les élus de Langueux ont confié la conception à la paysagiste Laure Planchais et à l architecte Benoît Robert. Les grands débords de toiture, outre leur rôle d auvent protecteur confèrent au projet une certaine élégance et une légèreté malgré les dimensions importantes et l opacité du volume de la salle. L adjonction d une peau, composée de lames de bois rétifié, dématérialise l enveloppe du bâtiment et adoucit les contours des volumes. Afin d apporter une polyvalence maximale à la grande salle de spectacle, celle-ci est dotée de plafonds mobiles permettant de varier la hauteur en fonction de l usage. ÉQUIPEMENTS PUBLICS Sélectionné PAGES

32 LE TRAIT D UNION À SAINT-JULIEN (22) 798 m TTC Livré en 2007 Commune de Saint-Julien Yannick Schvartz, architecte à Saint-Brieuc ÉQUIPEMENTS PUBLICS Situé en centre bourg, le Centre d Animation Associatif et Culturel est érigé contre l ancien presbytère intégré au projet. Cette bâtisse de belle facture, construite au XIX e siècle, est entièrement rénovée dans le respect de son caractère initial. En contrepoint de celle-ci, l extension neuve est implantée sur son flanc ouest et présente une écriture contemporaine à dominante horizontale, dont les lignes tendues permettent une intégration sans heurt dans l environnement. La rigueur et la simplicité ont prévalu dans la composition des façades, l objectif recherché étant de créer, entre construction neuve et bâtiment ancien, une tension qui renforce la mise en valeur réciproque de chacun. Sélectionné

Une maison de l architecture, c est :

Une maison de l architecture, c est : Le Prix Architecture Bretagne Organisé par la Maison de l Architecture de Bretagne, en partenariat avec la ville de Lorient, le Prix Architecture Bretagne récompense les architectes qui, à travers leurs

Plus en détail

Relocalisation des services de proximité Rive gauche

Relocalisation des services de proximité Rive gauche Relocalisation des services de proximité Rive gauche 1- Présentation du projet - Localisation La ville d Amiens souhaite regrouper différentes activités du Secteur Rive Gauche aujourd hui «éclatées» sur

Plus en détail

5 LE P2P EN PROJET : CBA ARCHITECTURE

5 LE P2P EN PROJET : CBA ARCHITECTURE 5 LE P2P EN PROJET : CBA ARCHITECTURE Ecriture architecturale composition et volumes contemporains Pour l ensemble des bâtiments, nous avons puisé notre vocabulaire architectural dans un registre contemporain

Plus en détail

Votre nouvelle résidence à Pontault-Combault

Votre nouvelle résidence à Pontault-Combault Votre nouvelle résidence à Pontault-Combault Une adresse privilégiée, aux portes de Paris BBC POUR RÉDUIRE VOTRE CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE La Seine-et-Marne, le poumon vert de l Ile-de-France Forêts, surfaces

Plus en détail

LYCEE TECHNIQUE DES ARTS ET METIERS

LYCEE TECHNIQUE DES ARTS ET METIERS MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE LYCEE TECHNIQUE DES ARTS ET METIERS RESTAURANT SCOLAIRE ET HALL DE SPORTS CONFERENCE DE PRESSE 20 mai

Plus en détail

Réunion publique du 14 Juin 2011. Équo-quartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées

Réunion publique du 14 Juin 2011. Équo-quartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées Réunion publique du 14 Juin 2011 Équoquartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées Les temps du projet de la Remise CONCERTATION pendant toute la phase d élaboration du projet Les temps

Plus en détail

Exemples. de de réalisations. Exemples. Maison ossature bois près de Cognac. Commentaires :

Exemples. de de réalisations. Exemples. Maison ossature bois près de Cognac. Commentaires : Exemples Exemples de de réalisations Maison ossature bois près de Cognac Architecte : Agence Nathalie Lambert SHON : 130 m 2 Coût total travaux : 115 KK Entreprise bois : Boinard (Pisany, 17) Montant des

Plus en détail

Département de la Manche. Communauté de communes de Saint-James Plan Local d Urbanisme Intercommunal. Elaboration. Pièce n 1 : Rapport de présentation

Département de la Manche. Communauté de communes de Saint-James Plan Local d Urbanisme Intercommunal. Elaboration. Pièce n 1 : Rapport de présentation Département de la Manche Communauté de communes de Saint-James Plan Local d Urbanisme Intercommunal Elaboration Pièce n 1 : Rapport de présentation Pièce n 1c: Cahier de recommandations architecturales,

Plus en détail

aspects techniques structure : Ossature bois - Poteaux poutres - Planchers en bois avec solivage traditionnel - Charpente traditionnelle

aspects techniques structure : Ossature bois - Poteaux poutres - Planchers en bois avec solivage traditionnel - Charpente traditionnelle Maître d oeuvre : Atelier d'architecture Picquet-Juen Entreprises des lots bois : Fuchs Construction Bois 05 Fuchs Etterlen Localisation : Obermorschwiller (68) Surface habitable : 110 m 2 Coût global

Plus en détail

Guinée*Potin Architectes

Guinée*Potin Architectes FOOTCHEBALL - PLAYGROUND POUR LE VOYAGE A NANTES 2014 / NANTES / 44 TERRAIN DE FOOTCHEBALL, PLAYGROUND, VOYAGE A NANTES 2014 / NANTES / 44 Fiche d identité Programme Réalisation du Footcheball : dans le

Plus en détail

Éco-Jacobins un éco-hameau en coeur de ville

Éco-Jacobins un éco-hameau en coeur de ville semaine de l architecture contemporaine Éco-Jacobins un éco-hameau en coeur de ville Adresse : Boulevard Saint Michel, Le Mans Surface : Hors oeuvre nette : 2 229 m2 Habitable : 1 820 m2 Parti architectural

Plus en détail

Les vingt appartements, destinés à la vente en PPE, sont répartis en 4, 5, 6 pièces et 7 pièces en duplex.

Les vingt appartements, destinés à la vente en PPE, sont répartis en 4, 5, 6 pièces et 7 pièces en duplex. les vieux-chênes Situé au cœur de la commune du Petit-Lancy, à proximité de toutes commodités, ce projet d'habitation destiné à la vente en PPE, est composé de vingt appartements lumineux de 4 à 7 pièces,

Plus en détail

Pôle d excellence éducative Albert Camus Groupe scolaire et centre de loisirs

Pôle d excellence éducative Albert Camus Groupe scolaire et centre de loisirs semaine de l architecture Pôle d excellence éducative Albert Camus Groupe scolaire et centre de loisirs Adresse : rue Paris, Coulaines Surface : 7 125 m2 Parti architectural : un équipement facteur de

Plus en détail

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE Photo aérienne Ville d Annecy prise de vue : mai 2008 1 LE SECTEUR GALERIES LAFAYETTE LOCALISATION GÉOGRAPHIQUE DU SECTEUR

Plus en détail

ETUDE POUR LA RÉALISATION D UN LOTISSEMENT DURABLE À MONTAIGNAC-SAINT-HIPPOLYTE (19)

ETUDE POUR LA RÉALISATION D UN LOTISSEMENT DURABLE À MONTAIGNAC-SAINT-HIPPOLYTE (19) ETUDE POUR LA RÉALISATION D UN LOTISSEMENT DURABLE À MONTAIGNAC-SAINT-HIPPOLYTE (19) Le projet s inscrit dans une démarche durable prenant largement en compte le contexte du projet (économique, social

Plus en détail

Centre aqualudique «PLOUF» Château-du-Loir

Centre aqualudique «PLOUF» Château-du-Loir Semaine de l Architecture Contemporaine 2012. L eau dans l architecture Centre aqualudique (infographie) Centre aqualudique «PLOUF» Château-du-Loir Adresse : 46 rue du 11 Novembre 1918 72500 Château-du-Loir

Plus en détail

Architecture Durable & BOIS 1

Architecture Durable & BOIS 1 Architecture Durable & BOIS 1 Surélévation et extension / chantier Prouesse architecturale Restructuration, extension par l arrière, surélévation en façade! Réalisé par : Pierre-Olivier Chanez Photos :

Plus en détail

CHARTE ARCHITECTURALE TYPOLOGIE, PROPORTIONS ET RYTHMES

CHARTE ARCHITECTURALE TYPOLOGIE, PROPORTIONS ET RYTHMES TYPOLOGIE,PROPORTION ET RYTHMES ELEMENTS REMARQUABLES DU BATI 1 Pignon Mur extérieur dont les contours épousent la forme des pentes d un comble. Dans les immeubles, même à toit plat, on a pris l habitude

Plus en détail

COMMUNE de CIVRIEUX D AZERGUES LE NUANCIER

COMMUNE de CIVRIEUX D AZERGUES LE NUANCIER COMMUNE de CIVRIEUX D AZERGUES LE NUANCIER Les façades Le fond de façade appartient à une famille colorée dominante : les neutres et quelques ocrés (ocre jaune et ocre orangé). Les teintes seront choisies

Plus en détail

centre hospitalier de Modane

centre hospitalier de Modane centre hospitalier de Modane - cote 088 - parvis public - cote 08 - cour de service - cote 0 - enceinte technique croquis d insertion l hôpital dans son quartier centre hospitalier à Modane maître d ouvrage

Plus en détail

PERMIS DE CONSTRUIRE. Guide des pièces à fournir. Gagnons du temps! www.ressonslelong.fr

PERMIS DE CONSTRUIRE. Guide des pièces à fournir. Gagnons du temps! www.ressonslelong.fr PERMIS DE CONSTRUIRE Gagnons du temps! Guide des pièces à fournir www.ressonslelong.fr SOMMAIRE LE PERMIS DE CONSTRUIRE? :... 03 PC1 : LE PLAN DE SITUATION... 04 PC2 : LE PLAN DE MASSE... 05-06 PC3 : LE

Plus en détail

Ywood Les Docks Libres à Marseille

Ywood Les Docks Libres à Marseille Ywood Les Docks Libres à Marseille S. Bouquet 1 Ywood Les Docks Libres à Marseille Stéphane Bouquet NEXITY / YWOOD FR-Paris, Marseille 2 Ywood Les Docks Libres à Marseille S. Bouquet 5 ème Forum International

Plus en détail

Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014. Sommaire. L engagement du Département pour les collèges - p 2

Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014. Sommaire. L engagement du Département pour les collèges - p 2 DOSSIER DE PRESSE Restructuration du collège La source à Mouthe Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014 Sommaire L engagement du Département pour les collèges - p 2 Travaux d extension et de restructuration

Plus en détail

DÉCLARATION PRÉALABLE

DÉCLARATION PRÉALABLE DÉCLARATION PRÉALABLE Gagnons du temps! Guide des pièces à fournir www.ressonslelong.fr SOMMAIRE LA DÉCLARATION PRÉALABLE? :... 03 DP1 : LE PLAN DE SITUATION... 04 DP2 : LE PLAN DE MASSE... 05-06 DP3 :

Plus en détail

Bien implanter. sa maison. Fiche-conseil I Urbanisme

Bien implanter. sa maison. Fiche-conseil I Urbanisme Maison individuelle - Sarthe Philippe Rousseau, architecte Fiche-conseil I Urbanisme Bien implanter sa maison Décider de construire une maison nécessite de réfléchir à son implantation. En effet, toute

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République - 77 340 Pontault-Combault

Plus en détail

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST ENQUÊTE PUBLIQUE DE DÉCLASSEMENT DE LA PORTION DE LA RUE DES HALLES SAINT-LOUIS SITUÉE AU DROIT DE LA RUE DUQUESNE NOTICE EXPLICATIVE 1 LE DECLIN DES HALLES

Plus en détail

CONCERTATION PREALABLE

CONCERTATION PREALABLE CONCERTATION PREALABLE PROJET D AMENAGEMENT DU SITE MULTILOM À LOMME REUNION PUBLIQUE 29 SEPTEMBRE 2011 Pôle Aménagement et Habitat Direction Espace Naturel et Urbain Service Développement Urbain et Grands

Plus en détail

Château Sainte-Suzanne, France : mêler architecture contemporaine et monument classé

Château Sainte-Suzanne, France : mêler architecture contemporaine et monument classé Château Sainte-Suzanne, France : mêler architecture contemporaine et monument classé FICHE D IDENTITÉ Type d établissement : château centre d interprétation de l architecture et du patrimoine Localisation

Plus en détail

Le collège André Malraux à Senones

Le collège André Malraux à Senones Le collège André Malraux à Senones 2 Le collège André Malraux à Senones 4 Le mot du Président du Conseil Général 8 Genèse d un projet 10 Organisation des volumes et fonctions 12 Démarche haute Qualité

Plus en détail

La NEF Logements & bureaux

La NEF Logements & bureaux 4 ème Forum International Bois Construction 2014 La NEF Logements & bureaux l J. P. Desgeorges 1 La NEF Logements & bureaux Jean Philippe Desgeorges BOILLE & Associés FR-Tours 2 La NEF Logements & bureaux

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Rénovation de la résidence Des Pins. Lundi 23 février 2015 17 h 45

DOSSIER DE PRESSE. Rénovation de la résidence Des Pins. Lundi 23 février 2015 17 h 45 DOSSIER DE PRESSE Rénovation de la résidence Des Pins Lundi 23 février 2015 17 h 45 Résidence Des Pins sommaire

Plus en détail

ARCHITECTURE [ ARCHITECTURE ]

ARCHITECTURE [ ARCHITECTURE ] ARCHITECTURE [ ARCHITECTURE ] UNE FAÇADE EMBLÉMATIQUE D UN NOUVEAU PAYSAGE URBAIN Dans l influence immédiate du quartier de La Défense, West Plaza dévoile des lignes pures et une architecture transparente

Plus en détail

PROJET DESCARTES + Atelier Thierry Roche et Associés - 1 -

PROJET DESCARTES + Atelier Thierry Roche et Associés - 1 - PROJET DESCARTES + Atelier Thierry Roche et Associés - 1 - NOTICE EXPLICATIVE Descartes +, un bâtiment avant-gardiste produisant nettement plus d énergie qu il n en consomme Fruit d un passionnant travail

Plus en détail

LIGNE INDIGO à Perpignan

LIGNE INDIGO à Perpignan LIGNE INDIGO à Perpignan Le bien-être en cœur de ville *Ceci n est pas un label. Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC-effinergie, Bâtiment Basse Consommation, auprès de l organisme certifi

Plus en détail

LA REQUALIFICATION DE LA RÉSIDENCE EUCLIDE A TOURCOING INTERVENANTS

LA REQUALIFICATION DE LA RÉSIDENCE EUCLIDE A TOURCOING INTERVENANTS LA REQUALIFICATION DE LA RÉSIDENCE EUCLIDE A TOURCOING INTERVENANTS Maître d ouvrage : Vilogia - Assistance à maîtrise d ouvrage : Itaq Equipe de conception-réalisation - Architecte : Atelier Charles Renard

Plus en détail

URBAN GREY. Devenir propriétaire à Rennes, Quartier La Courrouze. 29 appartements du 2 au 4 pièces Pour la résidence principale

URBAN GREY. Devenir propriétaire à Rennes, Quartier La Courrouze. 29 appartements du 2 au 4 pièces Pour la résidence principale Devenir propriétaire à Rennes, Quartier La Courrouze al 29 appartements du 2 au 4 pièces Pour la résidence principale La Courrouze, vivre en ville, habiter dans un parc, une résidence bien dans la ville

Plus en détail

Orgères quartier des Prairies d orgères. Habitez un quartier Haut en couleur

Orgères quartier des Prairies d orgères. Habitez un quartier Haut en couleur Orgères quartier des Prairies d orgères Habitez un quartier Haut en couleur Une ville d histoire tournée vers l avenir entre bois et cours d eau, champs et haies bocagères, vergers et jardins familiaux,

Plus en détail

PERMIS DE CONSTRUIRE ET DECLARATION PREALABLE. Guide pratique du particulier

PERMIS DE CONSTRUIRE ET DECLARATION PREALABLE. Guide pratique du particulier PERMIS DE CONSTRUIRE ET DECLARATION PREALABLE Guide pratique du particulier Envie de vous lancer dans un projet de construction neuve? Envie d aménager vos locaux ou de modifier votre façade? Vous êtes

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de surélévation : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de surélévation : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de surélévation : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République - 77340 Pontault-Combault

Plus en détail

Minimiser les points d appui / maximiser la lumière Immeuble de bureaux - ZAC Rive Gauche Austerlitz, Paris 13 ème

Minimiser les points d appui / maximiser la lumière Immeuble de bureaux - ZAC Rive Gauche Austerlitz, Paris 13 ème Minimiser les points d appui / maximiser la lumière Immeuble de bureaux - ZAC Rive Gauche Austerlitz, Paris 13 ème Immeuble de bureaux, ZAC Paris Rive Gauche Austerlitz PLANCHE I. Minimiser les points

Plus en détail

Immeuble dit résidence Les Gémeaux

Immeuble dit résidence Les Gémeaux Immeuble dit résidence Les Gémeaux Flaine Forêt Arâches-la-Frasse Dossier IA74000949 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ecole

Plus en détail

2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET

2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET 2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET 2.2.1 CONTEXTE, ENJEUX La recomposition urbaine du secteur délimité par les boulevards Périphérique, Victor Hugo et du Général Leclerc - dit «Triangle» - est un

Plus en détail

destination des constructions, la surface hors oeuvre nette...

destination des constructions, la surface hors oeuvre nette... Les pièces à joindre à un dossier de permis de construire NOTICE EXPLICATIVE Vous trouverez ci-dessous la nature et le détail d établissement des 8 pièces du formulaire nécessaire à l établissement du

Plus en détail

1-1 Saint-Étienne-du-Bois - 2 465 habitants Créer un espace public fédérateur Création d une médiathèque, de 18 logements locatifs, 4 logements en accession et 4 commerces. Donner une «place» au centre-bourg.

Plus en détail

François Bausch. Ministre du Développement durable. et des Infrastructures

François Bausch. Ministre du Développement durable. et des Infrastructures 1 2 3 Préface Depuis des décennies, le secteur des professions de santé est en plein essor et le nombre d élèves qui s intéressent à une formation dans ce domaine en évolution permanente. Ainsi, un agrandissement

Plus en détail

MENTION MAISON INDIVIDUELLE POOL HOUSE / PENNE D AGENAIS

MENTION MAISON INDIVIDUELLE POOL HOUSE / PENNE D AGENAIS POOL HOUSE / PENNE D AGENAIS MENTION MAISON INDIVIDUELLE LE JURY A SOUHAITÉ ACCORDER UNE MENTION À CETTE MAISON QUI S INSTALLE DANS LA PENTE AVEC ÉLÉGANCE ET SIMPLICITÉ (FORMELLE). LE PROJET TROUVE SES

Plus en détail

Equipement. Couverture du bassin extérieur par une structure gonflable Chatillon. Groupe scolaire et bâtiment d extension Paris 20 ème

Equipement. Couverture du bassin extérieur par une structure gonflable Chatillon. Groupe scolaire et bâtiment d extension Paris 20 ème Couverture du bassin extérieur par une structure gonflable Chatillon Groupe scolaire et bâtiment d extension Paris 20 ème Eglise Saint- Thomas Vaulx-en-Velin Centre d'accueil thérapeutique rue de Thionville

Plus en détail

DOSSIER D'INFORMATION :

DOSSIER D'INFORMATION : Atelier d'architecture Nantes : 24 ter, rue Armand Brossard 44000 Nantes Tél. 02 51 25 01 50 Fax 02 51 25 01 55 Paris : 26, rue Rémy Laurent 92260 Fontenay-aux-Roses Tél. 01 55 52 13 13 Fax 01 55 52 13

Plus en détail

LA MAISON RURALE, Adaptée au relief, l habitation est. Regards sur l habitat. Les espaces extérieurs

LA MAISON RURALE, Adaptée au relief, l habitation est. Regards sur l habitat. Les espaces extérieurs Regards sur l habitat 5 Regards sur l habitat LA MAISON RURALE, Situées dans les villages, les hameaux, et à la périphérie des bourgs, les maisons rurales de la Haute Vallée de Chevreuse s affilient par

Plus en détail

17 logements LA CLÉ DES CHAMPS SAINT-CONTEST. Extension urbaine. Densité résidentielle brute. à l hectare

17 logements LA CLÉ DES CHAMPS SAINT-CONTEST. Extension urbaine. Densité résidentielle brute. à l hectare Densité résidentielle brute 17 logements à l hectare Extension urbaine Indicateurs de l'opération Nombre de logements 127 logements (86 individuels et 41 logements collectifs) Surface du terrain 7,28 hectares

Plus en détail

2.4 LE SECTEUR BAC D ASNIERES/VALITON/PETIT

2.4 LE SECTEUR BAC D ASNIERES/VALITON/PETIT 2.4 LE SECTEUR BAC D ASNIERES/VALITON/PETIT Orientations d aménagement par secteur Dossier de PLU Décembre 2015 33 2.4.1 CONTEXTE, ENJEUX Situé en frange de ville, le secteur du Bac d Asnières/Valiton-Petit

Plus en détail

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN Avant d attaquer les travaux, les étapes suivantes doivent être réalisées: le terrain a été acheté. le notaire a édité tous les papiers administratifs nécessaires. les plans ont été dessinés et validés

Plus en détail

Regard sur le béton. Promenons-nous dans les bois

Regard sur le béton. Promenons-nous dans les bois Regard sur le béton Promenons-nous dans les bois A Uccle, l institution scolaire «GO!» (école primaire) a fait construire une nouvelle salle de sport pour ses élèves. Le bureau d architectes URA a proposé

Plus en détail

Dossier de Permis de Construire

Dossier de Permis de Construire Dossier de Permis de Construire Dossier de permis de construire Page 1/10 PCMI 8 - Photo terrain dans son environnement lointain PCMI 7 - Photo terrain dans son environnement proche PCMI 6 - Document d'insertion

Plus en détail

longe l angle nord-ouest du site.

longe l angle nord-ouest du site. Villa Rotonda Goirle, Pays-Bas Architectes : Bedaux de Brouwer Architecten (Pieter Bedaux, Thomas Bedaux, Koen de Witte, Kees Paulussen, Rien Lagerwerf et Cees de Rooij) Maître d ouvrage : particulier

Plus en détail

Orientations d'aménagement REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME

Orientations d'aménagement REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME Orientations d'aménagement REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME SOMMAIRE CARTE DE LOCALISATION DES SECTEURS D ORIENTATIONS D AMENAGEMENT 2 SECTEUR 3.1 : LA POMME 3 Les orientations d aménagement 3 SECTEUR

Plus en détail

Guide des autorisations d urbanisme

Guide des autorisations d urbanisme Guide des autorisations d urbanisme de Service Urbanisme Villenoy 2014 TABLE DES MATIERES QUEL DOSSIER DEPOSER POUR MON PROJET?... 2 QUELQUES NOTIONS POUR BIEN DEMARRER.... 2 MON PROJET EST-IL SOUMIS A

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de comble et velux : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de comble et velux : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de comble et velux : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République 77 340 Pontault-Combault

Plus en détail

Erdréa. Nantes - Erdre-Porterie

Erdréa. Nantes - Erdre-Porterie Erdréa Nantes - Erdre-Porterie Un nouveau quartier au bord de l Erdre Une certaine douceur de vivre Nantes, en liaison directe avec les rives du site classé de l Erdre, l éco-quartier Erdre-Porterie, au

Plus en détail

DOSSIER DE PRÉSENTATION

DOSSIER DE PRÉSENTATION DOSSIER DE PRÉSENTATION HAMADRYADE AVIGNON / AGROPARC Un parti architectural qui repose sur des principes simples pour un espace positif Les atouts et contraintes du site contribuent largement au dessin

Plus en détail

STAP. Rhône-Alpes. CONSTRUIRE UNE PISCINE Savoie

STAP. Rhône-Alpes. CONSTRUIRE UNE PISCINE Savoie Construire une piscine Fiche conseil n 3 Série Urbanisme / Architecture / Paysage / Environnement Direction Régionale des Affaires Direction Régionale Culturelles des Affaires -Alpes Culturelles -Alpes

Plus en détail

A. ACTES ET TRAVAUX PROJETES

A. ACTES ET TRAVAUX PROJETES Service du Logement Rue de la Madeleine 38 Rue Cathédrale 34-4000 Liège Liège, le 10 octobre 2012 RAPPORT A. ACTES ET TRAVAUX PROJETES Rénovation complète et réaffectation en neuf logements d un ensemble

Plus en détail

NÉROLI. Renouveau urbain entre fleuve et coteaux. Communauté urbaine de Bordeaux

NÉROLI. Renouveau urbain entre fleuve et coteaux. Communauté urbaine de Bordeaux NÉROLI Communauté urbaine de Bordeaux Renouveau urbain entre fleuve et coteaux * Ceci n est pas un label. Cet immeuble fera l objet d une demande de certification Bâtiment Basse Consommation, auprès de

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME PLAN LOCAL D URBANISME Cahier de recommandations en vue de la réalisation d une devanture commerciale PLU prescrit le 26 mars 2007 PLU arrêté le 20 septembre 2010 PLU approuvé le 19 septembre 2011 Modification

Plus en détail

MAISON CITÉ-JARDIN Phase 1 : 1915-1935

MAISON CITÉ-JARDIN Phase 1 : 1915-1935 MAISON CITÉ-JARDIN Phase 1 : 1915-1935 L objectif est de préserver l intégrité des caractéristiques architecturales de la typologie maison cité-jardin qui se trouve dans les secteurs de la phase 1. La

Plus en détail

PERMIS de CONSTRUIRE

PERMIS de CONSTRUIRE PERMIS de CONSTRUIRE PERMIS DE CONSTRUIRE UNE MAISON INDIVIDUELLE (PCMI) Démarche à effectuer Quels sont les travaux soumis à Permis de construire? Vous construisez ou vous agrandissez une maison. Vous

Plus en détail

La Cité Wagner. Mulhouse 7. 42 logements individuels denses en rénovation urbaine

La Cité Wagner. Mulhouse 7. 42 logements individuels denses en rénovation urbaine 7 La Cité Wagner 7 42 logements individuels denses en rénovation urbaine 87 83 La Cité Wagner Carte d identité de l opération Cité Wagner Localisation : - Haut-Rhin (68) Contexte urbain : Renouvellement

Plus en détail

Ensemble résidentiel d Obere Widen - Arlesheim (CH)

Ensemble résidentiel d Obere Widen - Arlesheim (CH) Ensemble résidentiel d Obere Widen - Arlesheim (CH) architectes : Proplanning Architekten de Bâle (CH) programme : ensemble locatif de 168 logements, sur un terrain de 4,2 hectares, répartis en 96 appartements

Plus en détail

Communiqué de presse. Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés. Vincennes, le 3 avril 2013

Communiqué de presse. Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés. Vincennes, le 3 avril 2013 Communiqué de presse Vincennes, le 3 avril 2013 Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés En décembre dernier, Bouygues Immobilier, le groupe Brémond, Crédit Agricole

Plus en détail

Sont comprises les activités industrielles, artisanales et les logements liés et nécessaires à l activité.

Sont comprises les activités industrielles, artisanales et les logements liés et nécessaires à l activité. LEXIQUE Accès L accès est un passage privé, non ouvert à la circulation publique, situé sur l emprise de la propriété ou aménagé sur fonds voisin reliant la construction à la voie de desserte. Il correspond

Plus en détail

BOIS MASSIF ET TRADITION TEXTE : PATRICIA PARQUET. PHOTOS : ATELIER DU CYCLOPE.

BOIS MASSIF ET TRADITION TEXTE : PATRICIA PARQUET. PHOTOS : ATELIER DU CYCLOPE. CONSTRUIRE BOIS MASSIF ET TRADITION COSSU, FLAMBANT NEUF, LUMINEUX, CE CHALET EN BOIS MASSIF EST IMPLANTÉ SUR LES HAUTEURS DE SAINT-GERVAIS EN HAUTE-SAVOIE. LE MONT-BLANC D UN CÔTÉ ET LA CHAÎNE DES FIZ

Plus en détail

La maison de village de Mormont (Erezée)

La maison de village de Mormont (Erezée) Les fiches d aménagement rural La maison de village de Mormont (Erezée) Quand développement rural rime avec aménagement du territoire, urbanisme, architecture et patrimoine! 3 Erezée CARTE D IDENTITE En

Plus en détail

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX Version 1 du 23 septembre 2013

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX Version 1 du 23 septembre 2013 DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX Version 1 du 23 septembre 2013 AMENAGEMENT TELECENTRE MELUN PHASE APS MAÎTRE D OUVRAGE ARCHITECTE C.A.M.V.S. Communauté d agglomération de Melun Val de Seine 297, rue Rousseau

Plus en détail

Pavillon des années 70 Le choix d une isolation par l extérieur

Pavillon des années 70 Le choix d une isolation par l extérieur semaine de l architecture contemporaine Pavillon des années 70 Le choix d une isolation par l extérieur Adresse : lotissement Les Logis de l Huisne, Yvré l Evêque Surface : 100 m2 Parti architectural :

Plus en détail

3. ORIENTATIONS D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION

3. ORIENTATIONS D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION 3. ORIENTATIONS D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION 2 Secteur 1 AU a : Stade/Ecole I. Contexte et objectifs Contexte Installé en rive Est de la Commune de Gréasque, le périmètre proposé à l aménagement dessine,

Plus en détail

le bâtiment administratif

le bâtiment administratif Le bâtiment administratif 1, avenue du Rock n Roll L-4361 Esch-sur-Alzette le bâtiment administratif le bâtiment administratif La construction à Belval du premier bâtiment administratif pour le compte

Plus en détail

LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE DEMAIN

LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE DEMAIN CONSTRUCTION RENOVATION EQUIPEMENTS PUBLICS ARCHITECTURE - SECURITE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 14 février 2010 LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE

Plus en détail

Secteur de projets Albert 1 er

Secteur de projets Albert 1 er DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE VILLE DE SCEAUX Secteur de projets Albert 1 er *** ORIENTATIONS D AMENAGEMENT *** Secteur de projet Albert 1 er orientations d aménagement 1/6 La ville de Sceaux s investit

Plus en détail

Immeuble, dit Bellecôte

Immeuble, dit Bellecôte , Bourg-Saint-Maurice Arc 1800 Charvet Références du dossier Numéro de dossier : Date de l'enquête initiale : 2000 Date(s) de rédaction : 2002 Cadre de l'étude : enquête thématique régionale Stations de

Plus en détail

Habitat animé. Ensemble de 34 logements, foyer et commerce. habiter en ville. dossier

Habitat animé. Ensemble de 34 logements, foyer et commerce. habiter en ville. dossier nantes (loire-atlantique) architecte Ameller, Dubois et associés 90 Habitat animé Ensemble de 34 logements, foyer et commerce À Nantes, la ZAC Bottière-Chénaie se pare depuis fin 2014 d un immeuble original

Plus en détail

8 maisons de village à Saint Clément des Baleines I L E D E R É

8 maisons de village à Saint Clément des Baleines I L E D E R É 8 maisons de village à Saint Clément des Baleines I L E D E R É Les Villageoises Sur la route du Phare, à la pointe de l île, découvrez Saint Clément des Baleines, le plus préservé des villages rhétais.

Plus en détail

Immeuble dit résidence Sirius

Immeuble dit résidence Sirius Immeuble dit résidence Sirius Flaine Forêt Arâches-la-Frasse Dossier IA74000946 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ecole d'architecture

Plus en détail

VOCABULAIRE D UNE FAÇADE LUCARNE CORNICHE CROUPE GARDE CORPS BANDEAU ALLÈGE ENCADREMENT DE BAIE SOUBASSEMENT CHASSIS DE TOIT ŒIL DE BŒUF LINTEAU

VOCABULAIRE D UNE FAÇADE LUCARNE CORNICHE CROUPE GARDE CORPS BANDEAU ALLÈGE ENCADREMENT DE BAIE SOUBASSEMENT CHASSIS DE TOIT ŒIL DE BŒUF LINTEAU 2 VOCABULAIRE D UNE FAÇADE LUCARNE CORNICHE CROUPE GARDE CORPS ENCADREMENT DE BAIE ALLÈGE SOUBASSEMENT BANDEAU MODÉNATURE ENSEMBLE DE DÉCORS ET MOULURES CHASSIS DE TOIT ŒIL DE BŒUF LINTEAU QUEUE DE VACHE

Plus en détail

La Timonière. Acigné 19. 18 logements intermédiaires au cœur d une extension urbaine

La Timonière. Acigné 19. 18 logements intermédiaires au cœur d une extension urbaine 19 La Timonière 19 18 logements intermédiaires au cœur d une extension urbaine 87 165 La Timonière 5 932 habitants Carte d identité de l opération Zac de la Timonière Localisation : - Ille-et-Vilaine (35)

Plus en détail

DOSSIER DE PERMIS D AMENAGER Règlement PA10

DOSSIER DE PERMIS D AMENAGER Règlement PA10 Sébastien Le Pape Primaël Nouailles Jean-Louis Départ Pierre Jeanjean Géomètres-Experts Gildas Carré Urbaniste DOSSIER DE PERMIS D AMENAGER Règlement PA10 Jacobus Vos Ingénieur Département de la Dordogne

Plus en détail

Règlement Glossaire GLOSSAIRE. Plan Local d Urbanisme approuvé le 19 novembre 2012 133

Règlement Glossaire GLOSSAIRE. Plan Local d Urbanisme approuvé le 19 novembre 2012 133 GLOSSAIRE Plan Local d Urbanisme approuvé le 19 novembre 2012 133 Abri de jardin Accès Alignement Alignement spécifique Annexe Attique Baie Bardage Bateau d'accès Chien assis Coefficient d occupation du

Plus en détail

LE FRAXINETUM UNE SALLE MULTIFONCTION UN ÉQUIPEMENT DE LOISIRS, SPORTIF ET CULTUREL

LE FRAXINETUM UNE SALLE MULTIFONCTION UN ÉQUIPEMENT DE LOISIRS, SPORTIF ET CULTUREL LE FRAXINETUM UNE SALLE MULTIFONCTION UN ÉQUIPEMENT DE LOISIRS, SPORTIF ET CULTUREL SOMMAIRE 1 I SITUATION / BESOINS / ATTENTES 2 ENJEUX DU PROJET ET OBJECTIFS DE LA MAITRISE D OUVRAGE 3 PROJET D ETABLISSEMENT

Plus en détail

Une Ecole zéro carbone à Nanterre Le Groupe Scolaire Abdelmalek Sayad

Une Ecole zéro carbone à Nanterre Le Groupe Scolaire Abdelmalek Sayad Une Ecole zéro carbone à Nanterre N. Favet, S. Rochet 1 Une Ecole zéro carbone à Nanterre Le Groupe Scolaire Abdelmalek Sayad Nicolas Favet Nicolas Favet Architectes FR-Montreuil Sylvain Rochet Teckicea

Plus en détail

Inventaire préliminaire des bâtiments patrimoniaux de la CSDM Pascale Beaudet et Caroline Tanguay mai 2002

Inventaire préliminaire des bâtiments patrimoniaux de la CSDM Pascale Beaudet et Caroline Tanguay mai 2002 A IDENTIFICATION 1. APPELLATION actuelle Jeanne-LeBer Autre(s) appellation(s) Saint-Jean 2. No. dossier 56 3. No. réf. Archives CSDM 300 / 300 4. ANNÉE de construction 1957 5. ARCHITECTE concepteur Louis

Plus en détail

CRÉATION DE BUREAUX Etude préalable SIVOM de RIEUX Commune de SALLE SUR GARONNE

CRÉATION DE BUREAUX Etude préalable SIVOM de RIEUX Commune de SALLE SUR GARONNE CRÉATION DE BUREAUX Etude préalable SIVOM de RIEUX Commune de SALLE SUR GARONNE Stéphane COUDERC AVRIL 2011 Conseil d Architecture d Urbanisme et de l Environnement de la Haute-Garonne 1, rue Matabiau-31

Plus en détail

VIVRE AU CŒUR D UNE COURONNE VERTE

VIVRE AU CŒUR D UNE COURONNE VERTE Lieusaint - 77 VIVRE AU CŒUR D UNE COURONNE VERTE L es rois qui venaient chasser sur les terres de Lieusaint autrefois étaient en quête d une fabuleuse Dame Bleue. Aujourd hui, c est d abord pour le vert

Plus en détail

Livret d accompagnement

Livret d accompagnement Livret d accompagnement Bien penser son projet... Construire ensemble le patrimoine de demain... Sommaire Qui êtes-vous? Quelle maison imaginez-vous? Premiers pas sur le terrain Les caractéristiques du

Plus en détail

Pose première pierre Immeuble de bureaux et commerces Les Villages d Or

Pose première pierre Immeuble de bureaux et commerces Les Villages d Or Pose première pierre Immeuble de bureaux et commerces Les Villages d Or M a r d i 1 er o c t o b r e 2 0 1 3 1 1 h e u r e s Sommaire Pose de la première pierre p 3 Le projet p 4 Situation p 5 Implantation,

Plus en détail

vie. Hall d entrée, Salon-Séjour avec Cheminée Insert, Salle

vie. Hall d entrée, Salon-Séjour avec Cheminée Insert, Salle Mai / juin 2013 Entre plages et centre ville, cette jolie maison n attend qu un réaménagement pour reprendre vie. Hall d entrée, Salon-Séjour avec Cheminée Insert, Salle à manger, Cuisine indépendante

Plus en détail

CHAPITRE 11 P.I.I.A. 009 SECTEUR DES VÉTÉRANS

CHAPITRE 11 P.I.I.A. 009 SECTEUR DES VÉTÉRANS CHAPITRE 11 P.I.I.A. 009 SECTEUR DES VÉTÉRANS ZONE APPLICABLE : C-308 Ce secteur est caractérisé par un tissu urbain espacé, constitué de bâtiments isolés et d une architecture d exception. La zone est

Plus en détail

Dossier d autorisation du droit des sols

Dossier d autorisation du droit des sols Dossier d autorisation du droit des sols» Permis de Construire» Permis de Démolir» Déclaration Préalable L imprimé CERFA Il existe plusieurs imprimés CERFA selon le type de demande d autorisation : Édito

Plus en détail

Challenge Construction Durable 2014. Réhabilitation du bâtiment C

Challenge Construction Durable 2014. Réhabilitation du bâtiment C Challenge Construction Durable 2014 Réhabilitation du bâtiment C Challenge Construction Durable 2014 1. Introduction 2. Analyse et proposition architecturale 3. Traitement de l enveloppe 4. Accessibilité

Plus en détail

Mixité bois/béton : Une solution mur-manteau intégrée

Mixité bois/béton : Une solution mur-manteau intégrée 6 ème Forum International Bois Construction FBC 2016 Mixite bois/be ton : une solution mur-manteau inteǵreé G. Belus, J. Simon 1 Mixité bois/béton : Une solution mur-manteau intégrée Guillaume Belus Belus

Plus en détail

CONSTRUCTION DE 54 LOGEMENTS NEUFS RÉHABILITATION DE 4 LOGEMENTS COLLECTIFS ET LOCAUX COMMERCIAUX

CONSTRUCTION DE 54 LOGEMENTS NEUFS RÉHABILITATION DE 4 LOGEMENTS COLLECTIFS ET LOCAUX COMMERCIAUX Gare d Eau CONSTRUCTION DE 54 LOGEMENTS NEUFS RÉHABILITATION DE 4 LOGEMENTS COLLECTIFS ET LOCAUX COMMERCIAUX à lille -59 - Charles-Henri Tachon architecture & paysage Mercurey : rue de champ Ladoit 71640

Plus en détail