PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE"

Transcription

1 PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008

2 Maison de l Architecture de Bretagne, 2008 ISSN en cours Dépôt légal : 4 e trimestre 2008 Achevé d imprimer, à Rennes, en octobre 2008 par le studio graphique La Manivelle. Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, de cet ouvrage, est interdite. Sa copie ou reproduction par quelque procédé que ce soit, photocopie, microfilm, bande magnétique, disque ou autres, constitue une contrefaçon passible des peines prévues par les lois du 11 mars 1957 sur la protection des droits d auteur.

3 PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE rue de la Chalotais BP RENNES CEDEX 3 Tél. : Fax :

4 Le Prix Architecture Bretagne Organisé par la Maison de l Architecture de Bretagne, en partenariat avec la ville de Lorient, le Prix Architecture Bretagne récompense les architectes qui, à travers leurs réalisations, témoignent de la vitalité architecturale de la région et participent ainsi à la création d un environnement de qualité. Ces œuvres, contemporaines aujourd hui, sont notre patrimoine de demain. Créé en 1992, et reconnu par la profession, ce prix est devenu au fil de ses éditions un outil de référence, tant pour les architectes eux-mêmes, que pour les maîtres d ouvrage, lesquels y puisent à travers ses catalogues, matière à réflexions pour leurs futures réalisations. Au-delà de la valorisation du travail des architectes, le Prix Architecture Bretagne veut surtout être un outil de sensibilisation du grand public à l architecture et à son importance dans notre cadre de vie. Il a servi de modèle à d autres régions qui ont aussi souhaité promouvoir leur production architecturale. Il a également permis de mettre en avant, au niveau national, plusieurs réalisations bretonnes de qualité, à l occasion des deux éditions du Prix Grand Public de l Architecture organisé par le Ministère de la Culture et de la Communication. Grâce à ses neuf éditions successives, le Prix constitue dès à présent un fonds documentaire de plus de projets et réalisations, inventoriés sur la base de données de la Maison de l Architecture de Bretagne. Ce fonds documentaire est d ores et déjà disponible pour toute exposition, souhaitant refléter, soit la production architecturale la plus récente, soit l évolution de telle ou telle catégorie de bâtiment depuis 1992.

5 Éditorial de Norbert Métairie, maire de Lorient Organisé par la Maison de l Architecture de Bretagne, le Prix Architecture Bretagne sera remis à Lorient le samedi 25 octobre 2008 au Palais des Congrès, à l occasion du salon de l immobilier. Dans ce cadre est présentée l exposition Laissez-vous conter l architecture durable. La raréfaction des matières premières, d une part, le réchauffement climatique, d autre part, mais aussi la question sociale, ont fait apparaître au grand jour la problématique environnementale dans l architecture. L exposition concernera l habitat, tant individuel que collectif. Si l écologie acquiert une place prépondérante dans les médias, la complexité du sujet dans le champ du bâti nuit parfois à sa compréhension. Pléthore de normes et de vocabulaire gravitent autour de l écologie dans la construction, notamment HQE et Effinergie, CERQUAL pour les labels, maisons passives et bioclimatiques pour les concepts. Il convient de clarifier ces notions afin de les rendre intelligibles au plus grand nombre et de les illustrer par des exemples locaux. Cependant, le simple commentaire des thématiques abordées ne suffit pas. En effet, on ne peut limiter de vanter les mérites de l écologie dans la construction à travers quelques exemples : la maison individuelle pour les espaces ruraux et l écoquartier pour les zones urbaines. Quid des transports pour les usagers de la première? Quid de la ville dans son ensemble pour le second? Évaluer les seuls mérites de la défiscalisation des investissements et les vertus technologiques des nouveaux produits proposés, c est omettre deux notions fondamentales : la ville et l architecture. Il faut les replacer au cœur du débat sur l urbanisme et l architecture pour les nouveaux programmes de construction ou de rénovation de l habitat. PAGES

6 Une maison de l architecture, c est : Un outil de sensibilisation à l architecture et au cadre de vie Un lieu de diffusion de la culture architecturale Un réseau de 30 associations régionales indépendantes, aux buts similaires Association de loi 1901, la Maison de l Architecture de Bretagne (Mab) s est fixé pour but de : Faire comprendre et apprécier l architecture au plus large public Participer à la réflexion sur l architecture et le cadre de vie Générer et relayer l information architecturale en région Développer des actions pédagogiques vers les scolaires D une façon générale, apporter une contribution utile à la reconnaissance de l architecture comme activité d intérêt public. La Maison de l Architecture de Bretagne répond à ses missions par des événements qu elle organise : Semaine de l Architecture, Prix Architecture Bretagne, expositions, visites, conférences, actions jeune public, base de données, développement durable. Soutien institutionnel Depuis plusieurs années, l État et les collectivités territoriales et locales soutiennent les actions de la Maison de l Architecture de Bretagne et témoignent de l intérêt de la société pour la valorisation de la culture architecturale. Club des partenaires Le Club des Partenaires est constitué d industriels ayant une relation privilégiée avec la Maison de l Architecture de Bretagne. C est avant tout un lieu d échanges entre les partenaires industriels et les architectes. Adhésions La Maison de l Architecture de Bretagne fonctionne grâce à l adhésion de ses membres, architectes ou non, et à leur soutien, tant moral que financier. Les adhérents participent à l Assemblée Générale et sont conviés aux événements en avant-première, aux visites sur invitation ; ils reçoivent également la lettre d information. Pour en savoir plus :

7 Éditorial de Jacques Gefflot, président de la Maison de l Architecture de Bretagne Le succès est de nouveau au rendez-vous pour cette neuvième édition du Prix Architecture Bretagne (Pab). Plus de 200 projets ont été soumis cette année à l appréciation du jury. Dans un souci de lisibilité accrue, ils sont désormais répartis en cinq catégories seulement et pour la première fois, les projets ont été transmis sous forme numérique. Cette année, le jury, constitué de 11 membres, était placé sous la présidence de l architecte Franck Hammoutène. Ensemble, ils ont longuement délibéré pour sélectionner 43 projets et désigner 11 lauréats et prix spéciaux. Cette compétition ne déroge pas à la règle : elle réserve son lot de surprises, de joies et de déceptions C est pourquoi je tiens à remercier tous les architectes qui ont participé à ce Prix et à souligner la qualité remarquée de l ensemble des réalisations. Les projets sélectionnés présentés dans cette plaquette constitueront une exposition qui voyagera pendant 2 ans en Bretagne mais aussi hors région et à l étranger. Ils participeront également à la création d une base de données de l architecture contemporaine en cours de réalisation par le Réseau des Maisons de l Architecture. Le site internet de la Maison de l Architecture de Bretagne, mis en ligne début novembre (www.architecturebretagne.fr), présentera également cette édition du Pab. Tous ces projets traduisent la vitalité et la diversité de l architecture dans notre région. Il est nécessaire que cet effort des architectes se poursuive lors des prochaines éditions pour refléter au mieux la richesse de la production architecturale en Bretagne. Je tiens à remercier tous ceux qui ont permis à ce Prix d exister et d abord Hervé Beaugé-Berubé, vice-président de la Mab et organisateur de cette manifestation, les membres du jury, les architectes, leurs maîtres d ouvrage et les collectivités qui leur ont fait confiance. Merci à nos partenaires institutionnels, à nos partenaires industriels, aux adhérents de la Mab. Merci à la Ville de Lorient qui nous accueille cette année encore. Enfin, je souhaite rendre hommage à Gabor Magyar, architecte, qui nous a quitté il y a un an. Gabor a présidé la Mab de 2000 à Il était également convaincu de la nécessité de partager la culture architecturale et urbaine. Cette édition du Prix 2008 lui est dédiée. PAGES

8 Le jury 2008 La qualité du Prix Architecture Bretagne dépend bien sûr de celle des projets présentés, mais elle tient aussi à la compétence des membres du jury qui le compose, et au sérieux de leur implication. Le jury, composé majoritairement d architectes, est constitué de trois collèges : élus et représentants d institutions, architectes et journalistes. Une personnalité de la société civile apporte la vision du candide. Président du jury : Franck HAMMOUTÈNE, architecte, Élus ou représentants d institutions : Jean-Yves LE DRIAN, président de la Région Bretagne, Jean-Yves LE CORRE, directeur de la Direction régionale des Affaires culturelles de Bretagne, Vincent EBLÉ, président du Conseil général de Seine-et-Marne Architectes : Pascal TEISSEIRE, architecte, président de la Maison de l Architecture d Aquitaine et secrétaire du Conseil régional de l Ordre des Architectes d Aquitaine Majida PERROT-MAURADY, architecte, présidente de l Ardepa Etienne DEBRÉ, architecte, président de la Maison de l Architecture de Basse-Normandie Anne-Marie LE GLANIC, directeur général de Nantes Habitat Journalistes : Annick LORÉAL, journaliste au Moniteur, chef du bureau de Nantes Didier AUBIN, responsable du cahier Famille de Dimanche Ouest-France Personnalité de la société civile : Olivier ROELLINGER, grand chef cuisinier à Cancale

9 MÉMOIRE EN DEMEURE À SAINT-THÉLO (22) Mathieu Le Barzic, architecte à Saint-Brieuc Tadashi Kawamata, artiste LIEUX D ENSEIGNEMENT Sommaire MAISON FAMILIALE HORTICOLE À SAINT-GRÉGOIRE (35) Clément Gillet, architecte à Chartres de Bretagne 12 COLLÈGE A. RECIPON À ORGÈRES (35) Mostini-Mostini architectes & associés, architectes à Morlaix 13 EXTENSION DU COLLÈGE M. LEBESQUE À MORDELLES (35) a/lta Agence Le Trionnaire-Tassot, architectes à Rennes 14 ESPACE ASSOCIATIF JEANNE-D ARC À BRUZ (35) Atelier Philippe Loyer et Brosset, architectes à Bruz 15 GROUPE SCOLAIRE À UZEL (22) Agence Coquard-Colleu-Charrier, architectes à Saint-Brieuc 16 GROUPE SCOLAIRE À SAINT-BRANDAN (22) Agence Coquard-Colleu-Charrier, architectes à Saint-Brieuc ÉQUIPEMENTS PUBLICS 18 CENTRE CULTUREL HALTE-GARDERIE À PLUDUNO (22) Agence d architecture Robert et Sur, architectes à Saint-Brieuc 20 SALLE DE MUSIQUES ACTUELLES LA CARÈNE À BREST (29) Atelier d architecture Jacques Ripault et Denise Duhart, architectes à Paris 22 ARCHIVES DÉPARTEMENTALES D ILLE-ET-VILAINE À RENNES (35) Ibos et Vitart, architectes à Paris 24 LA SOURIS VERTE, CRÈCHE INTER-ENTREPRISES À LOUDÉAC (22) Atelier d architecture Videlo-Ruffault, architectes à Loudéac 25 CITÉ DE LA VOILE ÉRIC TABARLY À LORIENT (56) Jacques Ferrier, architecte à Paris 26 PÔLE DE SERVICES À SAINT-HILAIRE-DES-LANDES (35) Jean-François Golhen, architecte à Rennes 27 SALLE CULTURELLE À UZEL (22) David Cras, architecte à Rennes 28 LE VOLUME À VERN-SUR-SEICHE (35) Mostini-Mostini architectes & associés, architectes à Morlaix 29 ESPACE CULTUREL LE GRAND PRÉ À LANGUEUX (22) Mostini-Mostini architectes & associés, architectes à Morlaix 30 LE TRAIT D UNION À SAINT-JULIEN (22) Yannick Schvartz, architecte à Saint-Brieuc 31 IMMEUBLE DE BUREAUX BIOCLIMATIQUE CAPV À VANNES (56) Arcau, architectes à Vannes 32 LE 4 BIS À RENNES (35) Yves-Marie Maurer, architecte à Rennes 33 MAISON DE QUARTIER À BREST (29) Michel Quéré, architecte à Brest 34 PÔLE DE L ENFANCE À PLUGUFFAN (29) Michel Grignou, architecte à Quimper 35 PÔLE DE LA PETITE ENFANCE À ERGUÉ-GABÉRIC (29) Michel Grignou, architecte à Quimper 36 SALLE CULTURELLE À LAUZACH (56) Bohuon-Bertic, architectes à Rezé 37 PARC RELAIS HENRI-FRÉVILLE À RENNES (35) Patrice Robaglia, architecte à Saint-Méloir-des-Ondes LIEUX D ENTREPRISES 38 DEUX BÂTIMENTS COMMERCIAUX À RENNES (35) Clément Gillet, architecte à Chartres-de-Bretagne 40 BLANC AÉROTECHNOLOGIE À PLÉRIN (22) Philippe Henocq, architecte à Plérin 42 BUREAUX SCI DE LA VALLÉE À LANGUEUX (22) Lionel Dunet, architecte à Saint-Brieuc 43 BÂTIMENT FLEXIBLE À PONT-L ABBÉ (29) Pierre-Yves Le Goaziou, architecte à Pont-L Abbé 44 IMMEUBLE DE BUREAUX KAÏDO À RENNES (35) Tréguer-Velly, architectes à Rennes 45 EXTENSION D UNE USINE DE DÉCHETS À PLOUFRAGAN (29) ARCAU, architectes à Vannes 46 BUREAUX INGÉNIERIE À BRUZ (35) Atelier Philippe Loyer et Brosset, architectes à Bruz 47 CAP ENTREPRISES À TRÉGUEUX (22) Agence Coquard-Colleu-Charrier, architectes à Saint-Brieuc HABITAT COLLECTIF MAISONS À VERN-SUR-SEICHE (35) Maryvonne Rigourd et Isabelle Hiault, architectes à Rennes 50 LOGEMENTS AU PORT-SAINT-MARTIN À RENNES (35) Michel Kagan, architecte à Paris HABITAT INDIVIDUEL 52 MAISON INDIVIDUELLE À LANNION (22) Atelier Rubin, architectes à Tonquédec 54 EXTENSION D UNE MAISON INDIVIDUELLE À RENNES (35) David Huet, architecte à Rennes 56 MAISON INDIVIDUELLE À HENNEBONT (56) AYA, architectes et urbanistes à Caudan 58 MAISON INDIVIDUELLE À LANNION (22) Fauquert, Espace Architecture, architectes à Lannion 59 MAISON INDIVIDUELLE À PLÉDRAN (22) Mathieu Le Barzic, architecte à Saint-Brieuc 60 MAISON INDIVIDUELLE À HENVIC (29) Alain Le Scour, architecte à Guimaëc 61 MAISON INDIVIDUELLE À PLEURTUIT (35) Christophe Bachmann, architecte à Dinard 62 EXTENSION D UNE MAISON INDIVIDUELLE À BRECH (56) ARCAU, architectes à Vannes 63 MAISON INDIVIDUELLE À LOCTUDY (29) Michel Grignou, architecte à Quimper PAGES

10

11 MÉMOIRE EN DEMEURE À SAINT-THÉLO (22) 250 m TTC Livré en 2006 Commune de Saint-Thélo Mathieu Le Barzic, architecte à Saint-Brieuc Tadashi Kawamata, artiste Ce projet collectif s inscrit à la croisée des disciplines de l art contemporain, de l aménagement et de l architecture. Les conditions de sa réalisation posent également de nombreuses questions relatives à la construction, l usage, ou l histoire des lieux. Cet ouvrage est issu d une collaboration de cinq ans entre l artiste Tadashi Kawamata, la commune, l architecte, le médiateur artistique et le CAUE (programme des nouveaux commanditaires de la fondation de France). La réalisation, un workshop organisé sur trois étés, a permis aux étudiants et entreprises de restructurer ce groupe d anciennes maisons de tisserands en vis à vis du musée des toiles. Ce nouvel espace public, construction hybride, établi un lien puissant avec le paysage et l histoire du site. HORS CATÉGORIE Prix spécial PAGES

12

13 MAISON FAMILIALE HORTICOLE À SAINT-GRÉGOIRE (35) PHOTOS : JAVIER CALLEJAS 513 m TTC Livré en 2006 Maison Familiale Horticole Clément Gillet, architecte à Chartres de Bretagne Insérée dans un site en pente, l extension de la maison familiale horticole relie deux bâtiments existant entre eux. Le projet est simple. La déclivité naturelle du site sert de support au programme par la construction d un amphithéâtre clairement exprimé dans la façade de l immeuble par un cadre coloré vert fluo. L aspect brillant et gris anthracite du projet associé à un effet de damier progressif entre gris clair et gris foncé dématérialise le volume et l insère doucement dans un parc d arbres centenaires. En son cœur, un patio central structure les différents espaces de l école. LIEUX D ENSEIGNEMENT LAURÉAT PAGES

14 COLLÈGE A. RECIPON À ORGÈRES (35) m TTC Livré en 2006 Conseil général d Ille-et-Vilaine Mostini-Mostini architectes & associés, architectes à Morlaix PHOTOGPO.COM STÉPHANE CHALMEAU LIEUX D ENSEIGNEMENT La localisation du projet lui confère une double particularité : il occupe, et d une manière assez dense pour un tel programme, la parcelle qui lui est dévolue, mais il ne s ouvre que sur une seule voie urbaine, la rue de Pont-Péan. Dans une logique urbaine de respect des constructions existantes, nous avons établi le recul des façades du collège en prenant pour base les habitations du lotissement voisin situé à l est. Ce projet se développe uniquement au rez-dechaussée pour permettre l accueil d élèves à mobilité réduite. Le caractère institutionnel est apporté par la grande toiture monopentée en cuivre qui coiffe la médiathèque, le parvis, le hall et qui émerge du socle en béton peint en blanc. Un jeu sur l alignement avec le muret en pierre, l abri des deux roues, l abri bus, la rive du toit génère des décalages, des profondeurs qui animent la façade principale. PHOTOGPO.COM STÉPHANE CHALMEAU Sélectionné STÉPHANE CHALMEAU

15 EXTENSION DU COLLÈGE M. LEBESQUE À MORDELLES (35) m TTC Livré en 2008 Conseil général d Ille-et-Vilaine a/lta Agence Le Trionnaire-Tassot, architectes à Rennes Le projet se décompose en 3 parties : L extension des locaux d enseignement s organise autour d un patio défini par une dent creuse existante, ce qui permet d éclairer naturellement l ensemble des pièces d enseignement et offre un espace de travail privilégié. Création du CDI et revalorisation du préau. Le préau couvert par la dalle qui porte le CDI, évite un effet de masse. Cette dalle s étire par une structure métal-verre, cet abri léger relie l école à son pôle culturel. Création d un bâtiment demi-pension. Il referme la cour et crée une perspective qui la rend plus intime et protégée. Les salles à manger orientées sud-ouest profitent d une vue sur la haie d arbres existante. LIEUX D ENSEIGNEMENT Sélectionné PAGES

16 ESPACE ASSOCIATIF JEANNE-D ARC À BRUZ (35) m TTC Livré en 2007 ASC Jeanne d Arc Atelier Philippe Loyer et Brosset, architectes à Bruz Sur un terrain de m ², cet équipement associatif se dessine avec les lignes de son environnement immédiat. La construction d un mur en panneaux de polycarbonate, en alignement de l avenue Lavoisier à Bruz, identifie le bâtiment et sert d enseigne à l Espace Jeanne-d Arc. Cet écran de 38 mètres de longueur par 8 mètres de hauteur, soit 304 m ², accroche une couleur naturelle verte le jour qui s intègre au paysage bocager. Une baie de 21 m ² théâtralise l activité intérieure et met en scène une des salles de cours avec la rue. Viennent s appuyer sur ce mur de lumière l ensemble des activités et salles de cours, comme un grand secret voilé comme un mur de savoir que l on aimerait percer comme un voile discret et pudique. PHOTOS : STÉPHANE CHALMEAU LIEUX D ENSEIGNEMENT Sélectionné

17 GROUPE SCOLAIRE À UZEL (22) m TTC Livré en 2007 Communauté de Communes du Pays d Uzel Agence Coquard-Colleu-Charrier, architectes à Saint-Brieuc L implantation du nouveau groupe scolaire s inspire directement des contraintes topographiques et géologiques du terrain et s inscrit sans heurt face à la force du site. Tirant profit de la pente, chacun des deux niveaux construits a un accès de plain-pied avec l extérieur : au rez-de-chaussée haut les espaces communs, les maternelles et les cours de récréation, au rez-de-chaussée bas les primaires. Le traitement des extérieurs est sobre et uniforme. Un espace de jardin en cœur de bâtiment accompagne la descente vers le rez-dechaussée bas depuis la cour. Les lignes renforcent les cadrages et travaillent sur la notion d horizontale en réponse à la pente. Le projet ne rivalise pas avec le site, mais vient en accompagnement de celui-ci. LIEUX D ENSEIGNEMENT Sélectionné PAGES

18 GROUPE SCOLAIRE À SAINT-BRANDAN (22) m TTC Livré en 2008 Mairie de Saint-Brandan Agence Coquard-Colleu-Charrier, architectes à Saint-Brieuc LIEUX D ENSEIGNEMENT Les volumes travaillent sur la notion d horizontale en réponse à la pente et à la verticalité des arbres de haute tige. Le projet cadre les vues vers les limites largement boisées. Le bâtiment s enterre légèrement au nord, se surélève au sud. L ensemble du programme se déroule autour de l espace commun extérieur sur lequel donnent les circulations intérieures colorées des classes. Le préau referme le projet au nord-est. Les panneaux de béton préfabriqué à gros agrégats de couleur sombre permettent une accroche particulière de la lumière, répondant aux soucis de mise en œuvre dans la pente et de pérennité. Une chaufferie bois semienterrée prend place en contrebas du terrain du groupe scolaire. Sélectionné

19 PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 PAGES

20

21 CENTRE CULTUREL HALTE-GARDERIE À PLUDUNO (22) 655 m TTC Livré en 2008 Commune de Pluduno Agence d architecture Robert et Sur, architectes à Saint-Brieuc RÉALISATION LABELLISÉE FAUR PAR LA RÉGION BRETAGNE Le projet regroupe, dans une unité bâtie, la bibliothèque, les salles associatives et la halte-garderie. Les équipements et leur accès sont implantés autour d une placette piétonne créée. On comprend alors que le projet vise à renforcer le statut public de cette cour et à valoriser la construction de la profondeur de la parcelle. L entrée sur la place est affirmée par un auvent, qui protège l espace culturel des rayonnements directs du soleil et abrite des intempéries. Sa toiture plate, affirmant l époque de sa construction, dégage la vue pour les logements situés aux étages du bâtiment existant. Au cœur du bâtiment, garderie et salle de réunion bénéficient d une hauteur supérieure, autorisant une prise de lumière haute et identifiant l équipement. ÉQUIPEMENTS PUBLICS Prix spécial PAGES

22

23 SALLE DE MUSIQUES ACTUELLES LA CARÈNE À BREST (29) m TTC Livré en 2007 Brest Métropole Océane et Brest Métropole Agglomération Atelier d architecture Jacques Ripault et Denise Duhart, architectes à Paris Ancré au pied des remparts de Brest, le bâtiment suit les brisures de ce dernier et se détache par ses teintes ocre-rouille mêlées au granit violacé du grand mur. De plain-pied, il se présente comme une progression ascensionnelle vers la cinquième façade du projet visible depuis la ville haute : l ascension se fait par une rampe longeant l édifice, rejoignant l auvent au-dessus du hall et reliant un espace scénique à l air libre au-dessus des volumes des salles de concert (diffusion, rencontre ). La terrasse, promenade extérieure est revêtue de platelages en bois et de végétation (toundra) qui constituent un jardin visible depuis la ville haute. Le projet est un bloc de teinte oxydée, associant lignes obliques, rampes et auvents. ÉQUIPEMENTS PUBLICS LAURÉAT PAGES

24

25 ARCHIVES DÉPARTEMENTALES D ILLE-ET-VILAINE À RENNES (35) PHOTOS : STÉPHANE CHALMEAU m HT Livré en 2006 Conseil général d Ille-et-Vilaine Ibos et Vitart, architectes à Paris Le site, avec sa déclivité et ses dégagements visuels, offre l opportunité d affirmer la présence des Archives depuis le lointain. Le bâtiment se développe, à l échelle du paysage, selon deux directions. À l horizontale, en contact avec le sol, le socle s adresse au public tandis qu à la verticale les stockages se positionnent frontalement dans la perspective. Le parvis, en se glissant sous les arbres, découpe dans la terre de larges auréoles. Le hall s étire longitudinalement, le long des patios dont la succession donne à lire la stratification horizontale de l espace public. Le circuit des documents est parfaitement distinct. Les vides réservés aux extensions futures sont clos par des bardages translucides dont le caractère transitoire, exacerbé par la vibration de la lumière colorée, joue en décalage avec la massivité des cellules pleines. ÉQUIPEMENTS PUBLICS LAURÉAT PAGES

26 LA SOURIS VERTE, CRÈCHE INTER-ENTREPRISES À LOUDÉAC (22) 810 m TTC Livré en 2008 CIDERAL / Communauté de Communes de Loudéac Atelier d architecture Videlo-Ruffault, architectes à Loudéac ÉQUIPEMENTS PUBLICS La crèche, implantée entre un espace culturel et sportif, un lotissement et des jardins ouvriers, se compose ainsi : un hall d accueil, prolongé par le préau et le jardin ; des salles communes à l est (repas, jeux d eau, motricité) ; une rue intérieure à l ouest, ponctuée d alcôves et de puits de lumière, distribuant les locaux du personnel au nord et les trois unités de vie au sud. L objectif est de réduire les impacts énergétiques et environnementaux : installation d un puits canadien et d une ventilation double flux ; protections solaires et isolation thermique renforcées ; filière végétale favorisée (bois, chanvre, lin, végétalisation) ; limitation des dégagements de composés organiques volatils (formaldéhydes, radon, etc.) Sélectionné

27 CITÉ DE LA VOILE ÉRIC TABARLY À LORIENT (56) m HT Livré en 2007 Cap l Orient Jacques Ferrier, architecte à Paris La Cité de la voile est le symbole du renouveau de la base sous-marine de Lorient. Contrastant avec la masse en béton des bunkers, ce vaisseau revêtu d aluminium irisé changeant de couleur au gré du temps semble flotter audessus du quai, ancré à la Tour des vents. La façade vitrée du rez-dechaussée donne à voir les activités d accueil, tandis que le 1 er étage réunit les espaces d exposition dédiés à la course au large. Une passerelle relie ce niveau d exposition aux infrastructures marines de la Tour des vents. Conçu dans un esprit environnemental, le bâtiment est composé d une coque très isolante, de 150 m 2 de panneaux photovoltaïques sur la façade sud et d une pompe à eau de mer. ÉQUIPEMENTS PUBLICS Sélectionné PAGES

28 PÔLE DE SERVICES À SAINT-HILAIRE-DES-LANDES (35) 820 m TTC Livré en 2008 Mairie de Saint-Hilaire-des-Landes Jean-François Golhen, architecte à Rennes RÉALISATION LABELLISÉE ECO-FAUR PAR LA RÉGION BRETAGNE PHOTOS : STÉPHANE CHALMEAU ÉQUIPEMENTS PUBLICS Restaurant scolaire, garderie, espace jeunes, salle de réunion et bibliothèque sont abrités dans cet équipement communal et intercommunal. Implantée sur un terrain à forte pente, en limite du bourg, la composition s appuie sur les données fondamentales du développement durable : insertion paysagère, échanges visuels intérieurs/extérieurs, matériaux et capteurs solaires. Retraits, auvents, orientation et shed central assurent un apport de lumière et une protection solaire. L écriture générale reprend par un jeu d assemblage contemporain la volumétrie des bâtiments en pierre de cette petite commune. Les matériaux naturels, comme la pierre, le zinc, le bois et l ardoise naturelle, sont simplement assemblés par une ligne de couture blanche qui s exprime en feuille de liaison. Sélectionné

29 SALLE CULTURELLE À UZEL (22) m TTC Livré en 2007 Commune d Uzel David Cras, architecte à Rennes Le projet s insère entre la place du champ de foire et le terrain de football, lieux importants dans les activités de la commune. Une longère vient s y rattacher et relie le bâtiment à l évolution historique du bourg. La salle se compose de trois volumes qui s affichent distinctement dans le paysage. L un, en équerre de faible hauteur, accueille les parties techniques, les loges, ainsi qu une salle annexe. Un second, plus haut, dessine l espace de la scène et s ouvre largement sur le terrain de sport, qui devient alors lieu de spectacle offert aux utilisateurs. Le dernier, la longère, contient l accueil, accessible depuis le champ de foire, et retrouve une place réelle au sein de la commune. ÉQUIPEMENTS PUBLICS Sélectionné PAGES

30 LE VOLUME À VERN-SUR-SEICHE (35) m TTC Livré en 2007 Mairie de Vern-sur-Seiche Mostini-Mostini architectes & associés, architectes à Morlaix PHOTOS : STÉPHANE CHALMEAU ÉQUIPEMENTS PUBLICS Médiathèque, salle de musique, espace d exposition, salle de danse. Pour la vie du futur équipement et son intégration dans la cité, une forte liaison piétonne entre le parking de la Chalotais et les quartiers sud de la ville est vitale. C est autour de cet axe de composition que le projet architectural s organise. Le caractère institutionnel qui sied à ce projet fédère, sous une même toiture horizontale, située à 8 mètres au-dessus du rez-de-chaussée, l ensemble des éléments du programme de la première tranche, en l entourant d un péristyle au rythme relativement espacé. Des transparences ont été créées, soit sur la largeur totale du bâtiment comme c est le cas pour le grand hall traversier, soit dans une moindre profondeur comme dans la médiathèque. La vie intérieure est révélée, comme une invitation au public à venir découvrir les différents espaces. Sélectionné

31 ESPACE CULTUREL LE GRAND PRÉ PHOTOS : PHOTOGPO.COM À LANGUEUX (22) m TTC Livré en 2007 Mairie de Langueux Mostini-Mostini architectes & associés, architectes à Morlaix Salle de spectacle de 400 places assises, salles annexes, office, loges, bureaux. Le centre culturel s inscrit par la simplicité de ses lignes et de ses volumes, comme par le tracé orthogonal de son plan et de ses façades dans la continuité de l esprit de composition du parc du Grand pré, dont les élus de Langueux ont confié la conception à la paysagiste Laure Planchais et à l architecte Benoît Robert. Les grands débords de toiture, outre leur rôle d auvent protecteur confèrent au projet une certaine élégance et une légèreté malgré les dimensions importantes et l opacité du volume de la salle. L adjonction d une peau, composée de lames de bois rétifié, dématérialise l enveloppe du bâtiment et adoucit les contours des volumes. Afin d apporter une polyvalence maximale à la grande salle de spectacle, celle-ci est dotée de plafonds mobiles permettant de varier la hauteur en fonction de l usage. ÉQUIPEMENTS PUBLICS Sélectionné PAGES

32 LE TRAIT D UNION À SAINT-JULIEN (22) 798 m TTC Livré en 2007 Commune de Saint-Julien Yannick Schvartz, architecte à Saint-Brieuc ÉQUIPEMENTS PUBLICS Situé en centre bourg, le Centre d Animation Associatif et Culturel est érigé contre l ancien presbytère intégré au projet. Cette bâtisse de belle facture, construite au XIX e siècle, est entièrement rénovée dans le respect de son caractère initial. En contrepoint de celle-ci, l extension neuve est implantée sur son flanc ouest et présente une écriture contemporaine à dominante horizontale, dont les lignes tendues permettent une intégration sans heurt dans l environnement. La rigueur et la simplicité ont prévalu dans la composition des façades, l objectif recherché étant de créer, entre construction neuve et bâtiment ancien, une tension qui renforce la mise en valeur réciproque de chacun. Sélectionné

Maisons 2020. les cinq projets

Maisons 2020. les cinq projets D O S S I E R d e p r e s s e Maisons 2020 les cinq projets P L U R I A L L E F F O R T R É M O I S S E P R O J E T T E E N 2 0 2 0 Toujours soucieux d anticiper les évolutions à venir, Plurial L Effort

Plus en détail

Ywood Les Docks Libres à Marseille

Ywood Les Docks Libres à Marseille Ywood Les Docks Libres à Marseille S. Bouquet 1 Ywood Les Docks Libres à Marseille Stéphane Bouquet NEXITY / YWOOD FR-Paris, Marseille 2 Ywood Les Docks Libres à Marseille S. Bouquet 5 ème Forum International

Plus en détail

Les vingt appartements, destinés à la vente en PPE, sont répartis en 4, 5, 6 pièces et 7 pièces en duplex.

Les vingt appartements, destinés à la vente en PPE, sont répartis en 4, 5, 6 pièces et 7 pièces en duplex. les vieux-chênes Situé au cœur de la commune du Petit-Lancy, à proximité de toutes commodités, ce projet d'habitation destiné à la vente en PPE, est composé de vingt appartements lumineux de 4 à 7 pièces,

Plus en détail

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Dossier de presse Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Introduction Le vendredi 26 avril 2013 à 17h à Bobigny Pose de la première pierre du nouveau siège de l Oph 93

Plus en détail

Immeuble dit résidence Sirius

Immeuble dit résidence Sirius Immeuble dit résidence Sirius Flaine Forêt Arâches-la-Frasse Dossier IA74000946 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ecole d'architecture

Plus en détail

UN NOUVEAU CADRE DE VIE...

UN NOUVEAU CADRE DE VIE... UN NOUVEAU CADRE DE VIE... Résider sur la rive d un parc Située au cœur du nouveau quartier résidentiel Rives de Seine, la résidence Rive de Parc est une réalisation exceptionnelle à plusieurs titres.

Plus en détail

Extérieur faubourg & Intérieur jardin

Extérieur faubourg & Intérieur jardin Extérieur faubourg & Intérieur jardin benjaminfleury Arch tecturbaniste 8 Logements 10 rue Berthier - Pantin Avril 2014 (@) atelier@benjaminfleury.com (http) /// www.benjaminfleury.com 214 rue Etienne

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME PLAN LOCAL D URBANISME Cahier de recommandations en vue de la réalisation d une devanture commerciale PLU prescrit le 26 mars 2007 PLU arrêté le 20 septembre 2010 PLU approuvé le 19 septembre 2011 Modification

Plus en détail

4. Dauphilogis. Le Jardin de Bonne

4. Dauphilogis. Le Jardin de Bonne 4. Dauphilogis Le Jardin de Bonne SOMMAIRE I : Présentation de la société II : Le site III : Le déroulement des études IV : L opération Le plan-masse Le programme Les grands principes de conception Un

Plus en détail

3 0La maison BBC, une réalité

3 0La maison BBC, une réalité 3 0La maison BBC, une réalité Dès le 1 er janvier 2013, la maison BBC sera la maison de référence. Innover pour le plus grand nombre Pour tous les futurs propriétaires de maisons individuelles neuves,

Plus en détail

PCAR n 3083 «Îlot Square Léopold» à Namur Survey & Aménagement Février 2014 Rapport d options

PCAR n 3083 «Îlot Square Léopold» à Namur Survey & Aménagement Février 2014 Rapport d options 1 Table des matières OPTIONS D AMENAGEMENT...3 I. Options relatives aux économies d énergie...3 I.1. Constructions...3 I.2 Energies renouvelables...3 II. Options relatives à l urbanisme & à l architecture...

Plus en détail

Le collège André Malraux à Senones

Le collège André Malraux à Senones Le collège André Malraux à Senones 2 Le collège André Malraux à Senones 4 Le mot du Président du Conseil Général 8 Genèse d un projet 10 Organisation des volumes et fonctions 12 Démarche haute Qualité

Plus en détail

Domaine. à Bayonne. Une nouvelle vie pour un nouveau quartier

Domaine. à Bayonne. Une nouvelle vie pour un nouveau quartier Domaine du Moulin à Bayonne Une nouvelle vie pour un nouveau quartier ** * Ceci n est pas un label. Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC-effinergie, Bâtiment Basse Consommation, auprès

Plus en détail

Ensemble d habitations

Ensemble d habitations Ensemble d habitations C o l l i n e S a i n t - D e n i s à L a g n y s u r M a r n e Une démarche architecturale à l épreuve du temps Ces maisons furent construites au début de la seconde moitié du XX

Plus en détail

LE BOIS, LA SOLUTION ÉCONOMIQUE POUR RÉINVENTER SA MAISON

LE BOIS, LA SOLUTION ÉCONOMIQUE POUR RÉINVENTER SA MAISON LE BOIS, LA SOLUTION ÉCONOMIQUE POUR RÉINVENTER SA MAISON Performant thermiquement, léger et travaillé en atelier avant d être rapidement monté sur chantier, le bois est le matériau idéal pour les Extensions/Surélévations.

Plus en détail

LE FRAXINETUM UNE SALLE MULTIFONCTION UN ÉQUIPEMENT DE LOISIRS, SPORTIF ET CULTUREL

LE FRAXINETUM UNE SALLE MULTIFONCTION UN ÉQUIPEMENT DE LOISIRS, SPORTIF ET CULTUREL LE FRAXINETUM UNE SALLE MULTIFONCTION UN ÉQUIPEMENT DE LOISIRS, SPORTIF ET CULTUREL SOMMAIRE 1 I SITUATION / BESOINS / ATTENTES 2 ENJEUX DU PROJET ET OBJECTIFS DE LA MAITRISE D OUVRAGE 3 PROJET D ETABLISSEMENT

Plus en détail

STYLE En pleine forme!

STYLE En pleine forme! STYLE En pleine forme! Même s il existe des modèles types dans tous les styles, la véranda est de plus en souvent «unique» en ce sens qu elle doit s adapter à la forme et aux dimensions de l habitation

Plus en détail

Le salon de l habitat

Le salon de l habitat Dossier de presse Le salon de l habitat Vous souhaitez rencontrer des professionnels pour la construction, l aménagement intérieur et extérieur d un bien immobilier? Lors du salon de l habitat du Trait,

Plus en détail

LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE

LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE Habitat, bureaux, commerces : le W conjugue les trois fondamentaux de l urbain. Dans cet esprit, Vauban Immobilier, Scharf Immobilier, GIPA et Rive Gauche CB Richard

Plus en détail

DIAGNOSTIC ET SCENARIOS POUR UN PROJET DE SALLE CULTURELLE en coeur de village

DIAGNOSTIC ET SCENARIOS POUR UN PROJET DE SALLE CULTURELLE en coeur de village Commune de Limogne en Quercy Diagnostic bâtiment de la halle DIAGNOSTIC ET SCENARIOS POUR UN PROJET DE SALLE CULTURELLE en coeur de village Lot Habitat partie nord rdc 41 m 2 Lot habitat partie sud rdc

Plus en détail

Hôtel de voyageurs le Flaine

Hôtel de voyageurs le Flaine Hôtel de voyageurs le Flaine Flaine Forum Arâches-la-Frasse Dossier IA74000908 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ecole d'architecture

Plus en détail

LE MONET SAINT DENIS / 93

LE MONET SAINT DENIS / 93 LE MONET SAINT DENIS / 93 DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE JUIN 2015 LIVRAISON DE L IMMEUBLE DE BUREAUX LE MONET... 2 LE MONET DES BUREAUX à HAUTE VALEUR AJOUTéE ENVIRONNEMENTALE DANS UN NOUVEAU BASSIN DE VIE...

Plus en détail

AGORA 2014 Appel à idées Habiter les toits à Bordeaux Et pour compléter

AGORA 2014 Appel à idées Habiter les toits à Bordeaux Et pour compléter AGORA 2014 Appel à idées Habiter les toits à Bordeaux Et pour compléter 1 SOMMAIRE Vues générales des toits 3 Type de charpentes, de la plus simple à la plus sophistiquée quelques coupes transversales

Plus en détail

Pavillon des années 70 Le choix d une isolation par l extérieur

Pavillon des années 70 Le choix d une isolation par l extérieur semaine de l architecture contemporaine Pavillon des années 70 Le choix d une isolation par l extérieur Adresse : lotissement Les Logis de l Huisne, Yvré l Evêque Surface : 100 m2 Parti architectural :

Plus en détail

CARNET DE ROUTE... CARNET DE ROUTE...

CARNET DE ROUTE... CARNET DE ROUTE... CARNET DE ROUTE... VOYAGE D ÉTUDE - visites de projets architecturaux mercredi 24 juin 2009 organisé par la Communauté de Communes de Mens et le Conseil d Architecture, d Urbanisme et de l Environnement

Plus en détail

LE PROJET SITE ADMINISTRATIF DU CREDIT AGRICOLE CENTRE FRANCE A AURILLAC. IMMEUBLE A ENERGIE POSITIVE TOUS USAGES: SHON 6100 m²

LE PROJET SITE ADMINISTRATIF DU CREDIT AGRICOLE CENTRE FRANCE A AURILLAC. IMMEUBLE A ENERGIE POSITIVE TOUS USAGES: SHON 6100 m² SITE ADMINISTRATIF DU CREDIT AGRICOLE CENTRE FRANCE A AURILLAC IMMEUBLE A ENERGIE POSITIVE TOUS USAGES: SHON 6100 m² BATIMENT A OSSATURE BOIS: 1300 m3 de bois UN JARDIN D HIVER DE 700 M² OUVERT SUR LE

Plus en détail

Livret d accompagnement

Livret d accompagnement Livret d accompagnement Bien penser son projet... Construire ensemble le patrimoine de demain... Sommaire Qui êtes-vous? Quelle maison imaginez-vous? Premiers pas sur le terrain Les caractéristiques du

Plus en détail

Remplacer la porte de grange LA MAISON RURALE AU QUOTIDIEN. La Fondation rurale de Wallonie Avec le soutien de la Région wallonne

Remplacer la porte de grange LA MAISON RURALE AU QUOTIDIEN. La Fondation rurale de Wallonie Avec le soutien de la Région wallonne LES FAÇADES Remplacer la porte de grange 1 1 LA MAISON RURALE AU QUOTIDIEN La Fondation rurale de Wallonie Avec le soutien de la Région wallonne Une publication de la Fondation rurale de Wallonie Assistance

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Pôles France et Espoir Canoë-Kayak Grand Ouest

DOSSIER DE PRESSE. Pôles France et Espoir Canoë-Kayak Grand Ouest DOSSIER DE PRESSE Pôles France et Espoir Canoë-Kayak Grand Ouest Un nouveau bâtiment pour préparer les J.O 2012 et 2016 SOMMAIRE Michel BIHAN Maire de Cesson-Sévigné page 3 Vincent HOHLER page 4 Président

Plus en détail

Introduction. Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage

Introduction. Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage Introduction Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage Approche globale à l Échelle d un bâtiment Exemple : réflexion sur

Plus en détail

Le quartier Denuzière révèle de nouveaux atouts Trois programmes supplémentaires pour une ambition renouvelée

Le quartier Denuzière révèle de nouveaux atouts Trois programmes supplémentaires pour une ambition renouvelée Le quartier Denuzière révèle de nouveaux atouts Trois programmes supplémentaires pour une ambition renouvelée Côté Saône : Le quartier Denuzière, un nouvel essor pour La Confluence Trois nouveaux programmes

Plus en détail

Embellir sa devanture commerciale

Embellir sa devanture commerciale C h a r t e p a y s a g e u r b a i n Embellir sa devanture commerciale Le centre-ville de Montfermeil bénéficie d un patrimoine bâti important, empreinte de cet ancien bourg agricole. Cependant, cet héritage

Plus en détail

La Charte. Les enseignes Les stores et les bannes Les accès Les couleurs et les matériaux L éclairage Les accessoires mobiles Les fermetures...

La Charte. Les enseignes Les stores et les bannes Les accès Les couleurs et les matériaux L éclairage Les accessoires mobiles Les fermetures... La Charte de devantures commerciales Les enseignes Les stores et les bannes Les accès Les couleurs et les matériaux L éclairage Les accessoires mobiles Les fermetures... Le sommaire page 3. page 4. page

Plus en détail

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA 4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA Dossier de Presse Nantes, le 6 janvier 2012 Sommaire Communiqué de presse p. 3 I - Présentation des 4 projets et

Plus en détail

Guide des autorisations d urbanisme

Guide des autorisations d urbanisme Guide des autorisations d urbanisme de Service Urbanisme Villenoy 2014 TABLE DES MATIERES QUEL DOSSIER DEPOSER POUR MON PROJET?... 2 QUELQUES NOTIONS POUR BIEN DEMARRER.... 2 MON PROJET EST-IL SOUMIS A

Plus en détail

Devantures commerciales et enseignes. Comment mettre en valeur votre commerce?

Devantures commerciales et enseignes. Comment mettre en valeur votre commerce? Devantures commerciales et enseignes Comment mettre en valeur votre commerce? t Votre enseigne est la signature de votre commerce L enseigne est une inscription, une forme, une image ou un signe apposé

Plus en détail

Regard sur le béton. Maison «Mannaz» à Wasseiges

Regard sur le béton. Maison «Mannaz» à Wasseiges Regard sur le béton Maison «Mannaz» à Wasseiges La maison «Mannaz» s implante dans la campagne de la Hesbaye, ouverte sur son paysage et ancrée dans son patrimoine bâti. L architecte Yves Delincé traduit

Plus en détail

Communiqué de presse. Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés. Vincennes, le 3 avril 2013

Communiqué de presse. Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés. Vincennes, le 3 avril 2013 Communiqué de presse Vincennes, le 3 avril 2013 Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés En décembre dernier, Bouygues Immobilier, le groupe Brémond, Crédit Agricole

Plus en détail

Pose de la première pierre de la résidence Tour Lumière

Pose de la première pierre de la résidence Tour Lumière Pose de la première pierre de la résidence Tour Lumière Tours, jeudi 19 février 2015 Jacques FERRIER Opération réalisée avec le soutien de : Présentation de l évènement Le 19 février 2015, Serge Babary,

Plus en détail

Ossature - Poteaux-poutres

Ossature - Poteaux-poutres Construction Bois Ossature - Poteaux-poutres 2015 Construction de clos-couverts isolés en ossature bois ou système poteaux-poutres Pionnier de la construction bois dans l Ain, ELCC intègre toutes les compétences

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Surélévation de la bibliothèque universitaire sur le campus d Illkirch Route du Rhin 67400 Illkirch

DOSSIER DE PRESSE. Surélévation de la bibliothèque universitaire sur le campus d Illkirch Route du Rhin 67400 Illkirch DOSSIER DE PRESSE Surélévation de la bibliothèque universitaire sur le campus d Illkirch Route du Rhin 67400 Illkirch Contact : info@lesarchitectes.com Baris Aydin + 33 (0)3 88 24 94 94 1/13 SOMMAIRE Communiqué

Plus en détail

nouvel horizon Quartier Beauregard Une vue sur le soleil, une vue sur la ville

nouvel horizon Quartier Beauregard Une vue sur le soleil, une vue sur la ville nouvel horizon Quartier Beauregard Une vue sur le soleil, une vue sur la ville ST MALO CAEN ST BRIEUC ICI VANNES LORIENT RENNES LE MANS NANTES Des accès proches et rapides Bus lignes 4 et 30 Métro A à

Plus en détail

Vu le dahir du 7 kaada 1371 (30 Juillet 1952) relatif à l urbanisme et, notamment, son article 18 ;

Vu le dahir du 7 kaada 1371 (30 Juillet 1952) relatif à l urbanisme et, notamment, son article 18 ; Décret n 2-64-445 du 21 chaabane 1384 (26 décembre 1964) définissant les zones d habitat économique et approuvant le règlement général de construction applicable à ces zones. (B.O. n 2739 du 28-4-1965,

Plus en détail

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE Photo aérienne Ville d Annecy prise de vue : mai 2008 1 LE SECTEUR GALERIES LAFAYETTE LOCALISATION GÉOGRAPHIQUE DU SECTEUR

Plus en détail

PROTÉGER, METTRE EN VALEUR ET RÉNOVER LE PATRIMOINE BÂTI

PROTÉGER, METTRE EN VALEUR ET RÉNOVER LE PATRIMOINE BÂTI A - PROBLÉMATIQUE : Le Pays Ouest Charente possède un patrimoine bâti et petit patrimoine (fontaines, lavoirs, fours, coués, etc.) de qualité. Patrimoine modeste (petite maison de bourg, maison de ville

Plus en détail

PLAN DE SITUATION C'est le plan qui localise votre terrain PCMI 1. SAINT DENIS - Bellepierre Parcelle AY 592. Ech : 1/ 2000 ème

PLAN DE SITUATION C'est le plan qui localise votre terrain PCMI 1. SAINT DENIS - Bellepierre Parcelle AY 592. Ech : 1/ 2000 ème PERMIS DE M. X. Plan de situation. Plan de masse 3. Coupe 4. Notice descriptive. Façades et plan de toiture. Insertion graphique 7. Photo dans le paysage proche 8. Photo dans le paysage lointain Mise à

Plus en détail

Fonds régional d art contemporain. Provence Alpes Côtes d Azur KENGO KUMA & ASSOCIATES

Fonds régional d art contemporain. Provence Alpes Côtes d Azur KENGO KUMA & ASSOCIATES Fonds régional d art contemporain Provence Alpes Côtes d Azur KENGO KUMA & ASSOCIATES 002 Notice sur le parti architectural et paysager APD 19 janvier 2009 1 Préambule 1. Parti urbain et insertion dans

Plus en détail

L INTÉGRATION ARCHITECTURALE DES PANNEAUX SOLAIRES

L INTÉGRATION ARCHITECTURALE DES PANNEAUX SOLAIRES L INTÉGRATION ARCHITECTURALE DES PANNEAUX SOLAIRES Éditorial Lors de mon élection à la Présidence du Conseil général, j ai souhaité placer l environnement et le développement durable en tête de mes priorités,

Plus en détail

Le financement du projet

Le financement du projet Le financement du projet Comment financer mon projet? 14 Votre budget doit faire l objet d une étude approfondie. Pour vous aider à établir votre plan de financement, faites appel à l Association Départementale

Plus en détail

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST ENQUÊTE PUBLIQUE DE DÉCLASSEMENT DE LA PORTION DE LA RUE DES HALLES SAINT-LOUIS SITUÉE AU DROIT DE LA RUE DUQUESNE NOTICE EXPLICATIVE 1 LE DECLIN DES HALLES

Plus en détail

Présentation renouveau école Georges Pamart

Présentation renouveau école Georges Pamart MAIRIE DE QUERENAING DEPARTEMENT DU NORD REPUBLIQUE FRANCAISE LIBERTE EGALITE FRATERNITE Arrondissement de Valenciennes - Canton de Valenciennes Sud www.querenaing.fr Présentation renouveau école Georges

Plus en détail

Opération : 103/105 rue Raymond Losserand / 49 rue de Gergovie 75014. Réunion du 25 Novembre 2009

Opération : 103/105 rue Raymond Losserand / 49 rue de Gergovie 75014. Réunion du 25 Novembre 2009 Opération : 103/105 rue Raymond Losserand / 49 rue de Gergovie 75014 Réunion du 25 Novembre 2009 Opération : 103/105 rue Raymond Losserand / 49 rue de Gergovie 75014 1. Situation et contexte urbain 2.

Plus en détail

(B.O. n 2739 du 28-4-1965, page 489) LE PREMIER MINISTRE,

(B.O. n 2739 du 28-4-1965, page 489) LE PREMIER MINISTRE, DECRET N 2-64-445 DU 21 CHAABANE 1384 (26 DECEMBRE 1964) DEFINISSANT LES ZONES D HABITAT ECONOMIQUE ET APPROUVANT LE REGLEMENT GENERAL DE CONSTRUCTION APPLIABLE A CES ZONES (B.O. n 2739 du 28-4-1965, page

Plus en détail

Observatoire. > Fiche 26 4 Maisons de ville groupées avec jardin en label H&E

Observatoire. > Fiche 26 4 Maisons de ville groupées avec jardin en label H&E Observatoire > Fiche 26 4 Maisons de ville groupées avec jardin en label H&E Architecte : ALPcar Architectes (Jean-Charles Legrand) & SA Luc Peirolo et Associés (Luc Peirolo) Maître d ouvrage : SAGEP Eau

Plus en détail

Le Confidentiel. 0 805 405 485 Appel gratuit depuis un poste fixe. LNC.fr

Le Confidentiel. 0 805 405 485 Appel gratuit depuis un poste fixe. LNC.fr Accès en voiture : Par l autoroute A620 / E72 / E9 : Sortie 31B (Les Minimes) A 10 minutes du Capitole EN TRANSPORTS EN COMMUN : Métro : station Barrière de Paris, ligne B Bus : arrêt Amat Massot, bus

Plus en détail

Maïlys BOUTAN PORTFOLIO 2013

Maïlys BOUTAN PORTFOLIO 2013 Maïlys BOUTAN PORTFOLIO 2013 SOMMAIRE 3 Semestre 4 Maquette de la maison Schröder Centre de loisirs à Sadirac 7 Semestre 5 Habiter à Pau Fontarrabie 12 Semestre 6 Grand-Parc, Bordeaux 15 Semestre 7 Logement,

Plus en détail

Une sobre prestance. Latham & Watkins LE MAGAZINE. Olivier Delattre, managing partner RENDEZ-VOUS À DOMICILE. Ancien siège de la Seita, l immeuble

Une sobre prestance. Latham & Watkins LE MAGAZINE. Olivier Delattre, managing partner RENDEZ-VOUS À DOMICILE. Ancien siège de la Seita, l immeuble Latham & Watkins LE MAGAZINE Une sobre prestance Par Nathalie Bru Ancien siège de la Seita, l immeuble aux lourdes façades qu occupe Latham & Watkins a fière allure sur les bords de la Seine. Tout en lignes

Plus en détail

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS LIEU : SURFACE D INTERVENTION: COÛT : LIVRAISON : ARCHITECTES : ARCHITECTES ASSOCIES : B.E.T. : MAÎTRE DE L OUVRAGE : MISSION : TOURS 3 000 m² (SHON) 3 845 000

Plus en détail

Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef

Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef Vendredi 27 février 2015 Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef Légende : Etablissement de recherche, de culture et de loisirs, elle proposera des collections renouvelées et des services innovants

Plus en détail

16 IDEA 04 07 TRANSFORMATION D UNE ANCIENNE FERME À PRAZ/VULLY FR. Ferme lumineuse

16 IDEA 04 07 TRANSFORMATION D UNE ANCIENNE FERME À PRAZ/VULLY FR. Ferme lumineuse 16 IDEA 04 07 Ferme lumineuse Avec la rénovation de cette ancienne ferme située dans la région des Trois lacs de Morat, Neuchâtel et Bienne, l architecte Christophe Pulver voulait atteindre trois buts:

Plus en détail

Ancien prieuré. Aménagement de la maison néogothique. Projet. Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre 08/11/2013

Ancien prieuré. Aménagement de la maison néogothique. Projet. Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre 08/11/2013 Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre Ancien prieuré Aménagement de la maison néogothique Projet 08/11/2013 // Pièces écrites / Sommaire /02 Le projet / Description architecturale

Plus en détail

LES ESCALIERS. Les mots de l escalier

LES ESCALIERS. Les mots de l escalier Les mots de l escalier L escalier :ouvrage constitué d une suite régulière de plans horizontaux (marches et paliers) permettant, dans une construction, de passer à pied d un étage à un autre. L emmarchement

Plus en détail

Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie

Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie Du projet à la réalisation Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie Lay Saint Christophe 54 «Notre projet est né en 2006, d une volonté de minimiser notre empreinte écologique. Nous

Plus en détail

Bâtiments Sports et Loisirs

Bâtiments Sports et Loisirs Bâtiments Sports et Loisirs Une construction d avenir pour le Sport et les Loisirs Depuis près de 50 ans, la société Losberger France (anciennement Walter), concepteur et fabricant français, est un acteur

Plus en détail

LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE DEMAIN

LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE DEMAIN CONSTRUCTION RENOVATION EQUIPEMENTS PUBLICS ARCHITECTURE - SECURITE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 14 février 2010 LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE

Plus en détail

Fiche d application Thermique. Ventilation naturelle de confort thermique BÂTIMENTS D HABITATION NEUFS. Réglementations Thermique Acoustique Aération

Fiche d application Thermique. Ventilation naturelle de confort thermique BÂTIMENTS D HABITATION NEUFS. Réglementations Thermique Acoustique Aération Réglementations Thermique Acoustique Aération Départements d Outre-Mer Version 1.1 Fiche d application Thermique Ventilation naturelle de confort thermique BÂTIMENTS D HABITATION NEUFS www.territoires.gouv.fr

Plus en détail

DUBROVNIK. Hors les murs - un paysage en echo avec la ville - DOCUMENT SOUMIS AU DROIT D'AUTEUR

DUBROVNIK. Hors les murs - un paysage en echo avec la ville - DOCUMENT SOUMIS AU DROIT D'AUTEUR La ville de Dubrovnik prend part à l Europan 11 pour questionner la manière d inplanter un parking conséquent voué à subvenir aux nécéssités d accueil générées par une ville classée au patrimoine mondiale

Plus en détail

Localisation : Mont de Type de bâtiment Bureaux Marsan rue Martin Luther King. Zone Site Bosquet Maître d'œuvre Marc Ballay

Localisation : Mont de Type de bâtiment Bureaux Marsan rue Martin Luther King. Zone Site Bosquet Maître d'œuvre Marc Ballay La maîtrise d ouvrage a souhaité ancrer le projet dans une démarche «d exemplarité reproductible» en termes de construction durable. En ce sens, la démarche de conduite de projet et les solutions retenues

Plus en détail

Place à votre nouvelle vie!

Place à votre nouvelle vie! Place à votre nouvelle vie! Le Stade de France Le parc de la légion d honneur Saint-Denis, une ville entreprenante et attractive! Saint-Denis fait partie de ces lieux incontournables de la région parisienne

Plus en détail

Château des Ducs de Bretagne, France : l accessibilité permet la réappropriation par les habitants de Nantes du château-musée

Château des Ducs de Bretagne, France : l accessibilité permet la réappropriation par les habitants de Nantes du château-musée Château des Ducs de Bretagne, France : l accessibilité permet la réappropriation par les habitants de Nantes du château-musée Thierry Mezerette FICHE D IDENTITÉ Type d établissement : château - musée Localisation

Plus en détail

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné :

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : l'assemblage de parpaings le moulage dans un coffrage donnant une forme circulaire

Plus en détail

Maison AA Natura DOSSIER. de PRESSE Un nouveau concept d habitat qui concilie qualité de vie et d usage avec écologie et accessibilité pour tous

Maison AA Natura DOSSIER. de PRESSE Un nouveau concept d habitat qui concilie qualité de vie et d usage avec écologie et accessibilité pour tous SEPTEMBRE 2011 DOSSIER de PRESSE Un nouveau concept d habitat qui concilie qualité de vie et d usage avec écologie et accessibilité pour tous Maison AA Natura Inscrite dans une démarche de développement

Plus en détail

Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA

Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA COMMUNIQUE DE PRESSE Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA Saint-Denis, mardi 22 septembre 2015 Philippe Yvin, président du directoire

Plus en détail

Les Coulisses du Bâtiment 10 et 11 octobre 2014. Chantiers ouverts au public. Paris

Les Coulisses du Bâtiment 10 et 11 octobre 2014. Chantiers ouverts au public. Paris Les Coulisses du Bâtiment 10 et 11 octobre 2014 Chantiers ouverts au public 8 rue Jean Calvin Paris 5 ème arrondissement Institut Pierre Gilles de Gennes Métro Ligne 7 Place Monge Samedi 11 octobre : 9h-17h

Plus en détail

Conseil d Architecture, d Urbanisme et d Environnement de la Seine-Maritime. Construire sa maison : les clefs du projet

Conseil d Architecture, d Urbanisme et d Environnement de la Seine-Maritime. Construire sa maison : les clefs du projet Conseil d Architecture, d Urbanisme et d Environnement de la Seine-Maritime Construire sa maison : les clefs du projet Conseil d Architecture, d Urbanisme et d Environnement de la Seine-Maritime Construire

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Présentation du projet de Bâtiment de Bureaux Avenue des Nations Unies à Roubaix. Jeudi 19 septembre 2013 à 11h

DOSSIER DE PRESSE. Présentation du projet de Bâtiment de Bureaux Avenue des Nations Unies à Roubaix. Jeudi 19 septembre 2013 à 11h Présentation du projet de Bâtiment de Bureaux Avenue des Nations Unies à Roubaix DOSSIER DE PRESSE Jeudi 19 septembre 2013 à 11h CA Consumer Finance 34 rue Emile Moreau à Roubaix Pour tout contact presse

Plus en détail

acérola - plessis-grammoire

acérola - plessis-grammoire acérola - plessis-grammoire oap aménagement Le secteur d Acérola se situe au cœur de la commune du Plessis-Grammoire et couvre une surface d environ 5 hectares au coeur du tissu urbain. Il est délimité

Plus en détail

Dolce vita. Plaisir. à la villa

Dolce vita. Plaisir. à la villa Plaisir D ÊTRE BIEN CHEZ SOI par marie-josée turcotte Dolce vita à la villa À la recherche d une parcelle de campagne en ville? Le Vert Mezzanine pourrait bien être la solution à tous vos souhaits. Visite

Plus en détail

Panoramia CHANTILLY. Un cadre de vie privilégié entre ville et nature

Panoramia CHANTILLY. Un cadre de vie privilégié entre ville et nature Panoramia Un cadre de vie privilégié entre ville et nature Panoramia Idéalement situé en cœur d îlot, au calme, un petit immeuble entouré de jardins Chantilly : ville au passé prestigieux, ville verte,

Plus en détail

Dossier descriptif de la villa Villa de style classique à Bourglinster

Dossier descriptif de la villa Villa de style classique à Bourglinster Villa de style classique à Bourglinster page 1 de 19 A. INFORMATIONS GENERALES 1. SITUATION L'immeuble construit en 2005 est érigé sur un terrain situé 11a, rue d'imbringen à L-6162 Bourglinster. La place

Plus en détail

REFERENT DE LA CHARTE : DIRECTION ADJOINTE DU PATRIMOINE TEL:02 38 70 33 72

REFERENT DE LA CHARTE : DIRECTION ADJOINTE DU PATRIMOINE TEL:02 38 70 33 72 REFERENT DE LA CHARTE : DIRECTION ADJOINTE DU PATRIMOINE TEL:02 38 70 33 72 1 Sommaire 1) objectif de la charte graphique patrimoniale 2) Type de fichiers 3) Propriété des travaux 4) Procédure de transmissions

Plus en détail

COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles

COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles Rappel : Organisation de la collecte des déchets sur le secteur de SAINT-BRIEUC

Plus en détail

HALLE DES SPORTS SERRURERIE. EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS. Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS

HALLE DES SPORTS SERRURERIE. EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS. Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS HALLE DES SPORTS EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS LOT N 07 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES SERRURERIE 1 VRD

Plus en détail

DES APPARTEMENTS QUI PRIVILÉGIENT LES BEAUX VOLUMES.

DES APPARTEMENTS QUI PRIVILÉGIENT LES BEAUX VOLUMES. 0 80 800 01 11 1 06 06 9 95 5 Appel Ap el gra grat gratuit it à ppartir tir d dd un u poste post fixe du d lundi lund au samedi samedi sans sa s interruption inte uption uptio de 9 h à 21 h. h À BORDEAUX

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

NaNtes NaNtes VERS PARIS VERS RENNES Erdre Domaine De l erdre NANTES

NaNtes NaNtes VERS PARIS VERS RENNES Erdre Domaine De l erdre NANTES Nantes Nantes Domaine Domaine Nantes, la métropole phare du Grand Ouest Nantes fait résolument partie des villes les plus appréciées de France : chaque année, quelques 3 500 nouveaux habitants viennent

Plus en détail

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 21

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 21 ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 21 HYGIENE ET SÉCURITÉ JUIN 2001 Francis MINIER Inspecteur d Hygiène et de Sécurité Correspondant académique à la sécurité Tel : 02 38 79 46 64 Secrétariat

Plus en détail

Bâtiment SHS - Université Paris Ouest Nanterre la Défense

Bâtiment SHS - Université Paris Ouest Nanterre la Défense 5 ème Forum International Bois Construction FBC 2015 Bâtiment SHS - Université Paris Ouest Nanterre la Défense P. Gontier 1 Bâtiment SHS - Université Paris Ouest Nanterre la Défense Pascal Gontier Architecte

Plus en détail

Rue de l Industrie 59 - CH - 1030 Bussigny-près-Lausanne Téléphone : 021 706 35 35 - Fax : 021 706 35 34 archi@acarre.ch - www.acarre.

Rue de l Industrie 59 - CH - 1030 Bussigny-près-Lausanne Téléphone : 021 706 35 35 - Fax : 021 706 35 34 archi@acarre.ch - www.acarre. Rue de l Industrie 59 - CH - 1030 Bussigny-près-Lausanne Téléphone : 021 706 35 35 - Fax : 021 706 35 34 archi@acarre.ch - www.acarre.ch A Carré SA atelier d architecture et d aménagement Date de création

Plus en détail

Restructuration des façades d un immeuble de bureau avenue Parmentier à Paris

Restructuration des façades d un immeuble de bureau avenue Parmentier à Paris Restructuration des façades d un immeuble de bureau avenue Parmentier à Paris Dossier de presse Novembre 2014 L agence PARC Architectes Démarche de l agence Les bâtiment livrés & à venir Réalisations de

Plus en détail

Le Conseil d Architecture d Urbanisme et de l Environnement de Loire-Atlantique propose une journée de visites et d échanges autour de

Le Conseil d Architecture d Urbanisme et de l Environnement de Loire-Atlantique propose une journée de visites et d échanges autour de construire une salle polyvalente Le Conseil d Architecture d Urbanisme et de l Environnement de Loire-Atlantique propose une journée de visites et d échanges autour de 4 réalisations récentes à destination

Plus en détail

Isolation... d une maison ancienne

Isolation... d une maison ancienne Photo F.Chevallereau Isolation...... d une maison ancienne comment s y prendre? L État : RT 2012? mais on est en 2014? Mes amis : Y a qu à mettre de la laine de verre! Mon voisin : Le polystyrène c est

Plus en détail

CONNAISSANCE DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL ET URBAIN RAPPORT DE PRÉSENTATION

CONNAISSANCE DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL ET URBAIN RAPPORT DE PRÉSENTATION ARCHITECTURAL ET URBAIN ZPPAUP Montpellier Gambetta Clemenceau Figuerolles Rapport de présentation Juillet 2006 Page 73 Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager SECTEUR GAMBETTA

Plus en détail

LQCM. Enquête sur la qualité d usage des logements. Expérimentation «Didier DAURAT» Le Polygone à Valence (Drôme)

LQCM. Enquête sur la qualité d usage des logements. Expérimentation «Didier DAURAT» Le Polygone à Valence (Drôme) LQCM logement à qualité et coût maîtrisés Plan urbanisme construction architecture Enquête sur la qualité d usage des logements Expérimentation «Didier DAURAT» Le Polygone à Valence (Drôme) Centre d'études

Plus en détail

Commune de Clichy-la-Garenne (Département des Hauts-de-Seine)

Commune de Clichy-la-Garenne (Département des Hauts-de-Seine) Commune de Clichy-la-Garenne (Département des Hauts-de-Seine) R èglement communal de la publicité, des enseignes et pré-enseignes Chapitre I du Titre VIII Livre V du Code de l Environnement élaboré par

Plus en détail

Municipalité de Saint-Marc-sur- Richelieu

Municipalité de Saint-Marc-sur- Richelieu Plania Municipalité de Saint-Marc-sur- Richelieu Chapitre 11 Dispositions particulières applicables à certaines zones P031607 303-P031607-0932-000-UM-0023-0A Municipalité de Saint-Marc-sur-Richelieu 102

Plus en détail

ALBIGNY-PETIT PORT Annecy-le-Vieux

ALBIGNY-PETIT PORT Annecy-le-Vieux ALBIGNY-PETIT PORT Annecy-le-Vieux Insertion dans le site côté lac A B C La douceur de vivre a un nom Entre lac et montagnes, rattaché à la prestigieuse commune d Annecyle-Vieux, le quartier d Albigny

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République - 77 340 Pontault-Combault

Plus en détail

- le code de l environnement, notamment ses articles L. L. 581-1 à L. 581-14 ;

- le code de l environnement, notamment ses articles L. L. 581-1 à L. 581-14 ; Vu, - le code de l environnement, notamment ses articles L. L. 581-1 à L. 581-14 ; - le décret n 80-924 du 21 novembre 1980 fixant la procédure d institution des zones de réglementation spéciale ; - le

Plus en détail

MUSEE GUGGENHEIM de BILBAO

MUSEE GUGGENHEIM de BILBAO MUSEE GUGGENHEIM de BILBAO Présentation œuvre et artiste : Le musée Guggenheim de Bilbao (Espagne) est un musée d art moderne et contemporain. Comme son frère de New York, bâti sur les plans de Frank Lloyd

Plus en détail