Compte rendu du Comité de ligne Le Mans-Laval-Vitré-(Rennes) Laval-Nantes Laval-Angers

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Compte rendu du Comité de ligne Le Mans-Laval-Vitré-(Rennes) Laval-Nantes Laval-Angers"

Transcription

1 Compte rendu du Comité de ligne Le Mans-Laval-Vitré-(Rennes) Laval-Nantes Laval-Angers 27 mars 2008 à Sillé le Guillaume Présents : Conseil Régional des Pays de la Loire : - M. Gilles BONTEMPS, Vice-Président chargé des Transports - Mme Andrée GAUDOUIN, Conseillère Régionale Conseil Régional de Bretagne : - Mme Emmanuelle CARIOU, Chargée de mission aux Transports Conseil Général de la Mayenne : - M. Christian BLIN, Directeur Enseignement et Transports Angers Loire Métropole et Mairie d Angers : - Mme CAILLARD HUMEAU, Vice-Présidente et 1 e Adjoint au Maire Mairies : - Mairie de Château-Gontier sur Bazauges : M. Vincent SAULNIER, Adjoint au Maire - Mairie de Domfront en Champagne : M. Gérard HYRON, Mme Chantal BEZANNIER, Mme Françoise VION, Adjoints au Maire, - Mairie de Conlie : M. Raoul MARTEAU, Maire - Mairie de Crissé : Mme Martine PROVOST et M. COSNIER, Adjoints au Maire - Mairie de Sillé-le-Guillaume : M. Jean-Marie HOGUET, Maire - Mairie de Rouessé-Vassé : M. Michel QUILLET, Maire et M. Bernard CHARPENTIER, Adjoint au Maire - Mairie d Evron : M. Thierry ROBIN, Adjoint au Maire - Mairie de Segré : M. Gilles GRIMAUD, Maire Associations : - F.N.A.U.T : M. Fabrice EYMON, Délégation de la Mayenne - Association des Usagers des Chemins de fer de la région Ouest (AVUC) : M. Jacques DROUIN Chambre des Métiers et de l Artisanat de Laval : M. Christian FASCIAUX, 1 er Vice-Président Usagers individuels : Mmes Nathalie DAVID, Laure PROVOT, Françoise DUBOIS, Nathalie LEFEVRE, Véronique COME et M. Christophe BEURNARDEAU SNCF : MM. Pierre PERAN, Directeur Délégué TER, Jean-Luc CARPENTIER et Stéphane GOURDY RFF (Réseau Ferré de France) : M. Stéphane BIS, Responsable du service gestion du réseau EFFIA : M. Yves CHAUVIN, Directeur Régional Exploitant ligne routière : STAO Véolia Transports Laval : M. Jean-Louis LEHUGER, Directeur Direction des Transports Région Pays de la Loire : - M. Jean-François LEGRIS, Chef du Service Transports, Mme Carole GARRY, M. Jean-Baptiste LALANNE, Mme Joëlle BRETON, Mme Marie-Jeanne DANG, et M. Jacques CHAUDRONNIER Excusés : M. Patrick MARESCHAL, Président du Conseil Général de Loire Atlantique ; M. Christophe BECHU, Président du Conseil Général du Maine et Loire ; M. Roland du LUART, Président du Conseil Général de la Sarthe ; M. Jean-Marc AYRAULT, Président de Nantes Métropole et Maire de Nantes ; M. Guillaume GAROT, Président de Laval-Agglomération et Maire de Laval ; M. Jean-Claude 1/9

2 BOULARD, Président de Le Mans Métropole et Maire du Mans ; Mme Sophie JOZAN et MM. Bernard BREUX, Yannick FAVENNEC, Romain LANGLET et François ZOCHETTO, Conseillers Régionaux ; M. Yves CALIPPE, CESR ; M. Jean-Pierre BOURDIN, Maire de Voutré ; M. Daniel CLIMENT, Maire de Neau ; M. Jean-Noël RAVE, Maire de Montsûrs ; Mme Nicole BOUILLON, Maire de Le Genest Saint-Isle ; M. Thierry ROUSSEAU, Maire de Port-Brillé ; M. Claude LEFEUVRE, Maire de Saint- Pierre la Cour ; M. Gilles GRIMAUD, Maire de Segré ; M. Jean-Michel TOBIE, Maire d Ancenis ; M. Gilles DELAUNAY, Maire de Candé ; M. Etienne GLEMOT, Maire du Lion d Angers ; Mme Monique RICHARD, Confédération de la Consommation, du Logement et du Cadre de Vie (CLCV) ; Mme Yvette CHABERLOT, UFC Que Choisir Nantes ; M. Georges BAUDRY, UFC Que Choisir Sarthe ; M. Remi PASCREAU, Union Régionale des Associations Familiales (URAF) ; Mme Caroline SALIOU, Association Parents d Elèves Enseignement Libre (URAPEL) ; Mme Elisabeth COSTAGLIOLA, Délégation Parents d Elèves Enseignement Public (PEEP) ; M. Bernard LE BAIL, Confédération Syndicale des Familles (CSF) ; M. Bernard GAZON, Fédération Régionale des Familles Rurales ; M. Philippe CADORET, Fédération des Conseils des Parents d Elèves (FCPE) ; M. Bruno LOURMIERES et Mme Cécile BOELLE, Association des Paralysés de France (APF) ; M. Jean-Louis LEDUC, Association pour Adultes et Jeunes Handicapés de la Sarthe (APAJH) ; M. Philippe TEUTSCH, Association de Promotion du Cyclisme Urbain (CYCLAMAINE) ; M. Joseph ROGER, Association TRACES ; MM. Daniel BELLANGER, Chambre de Commerce et d Industrie de Laval, Bernard WARAIN, Chambre de Commerce et d Industrie du Mans et Roger MELOT, Chambre des Métiers et de l Artisanat du Mans ; MM. Les représentants des salariés de la SNCF : syndicats CGT, CFDT, UNSA, et SUD RAIL. -o-o-o- Monsieur Jean-Marie HOGUET, nouveau maire de Sillé le Guillaume, exprime sa satisfaction d accueillir dans sa commune les membres du Comité de ligne «Le Mans-Laval-Vitré-(Rennes)/Laval-Nantes/Laval-Angers» et leur souhaite des débats fructueux pour l avenir des lignes régionales du secteur. M. Gilles BONTEMPS, Vice-Président en charge des transports, remercie au nom de la Région des Pays de la Loire Monsieur le Maire pour la mise à disposition gratuite par la ville de Sillé le Guillaume de la salle et des facilités techniques nécessaires à la tenue de la troisième réunion du Comité de ligne. Il présente les excuses de M. Gérard LAHELLEC, Vice-Président aux Transports de la Région Bretagne, et de M. Jean- Claude ANTONINI, Président de la Commission Aménagement, Infrastructures, Transports et Déplacements du Conseil Régional et Maire d Angers, ville représentée par Mme CAILLARD-HUMEAU, 1 er adjoint. Il indique que le Conseil Régional est aussi représenté ce soir par Mme Andrée GAUDOUIN, Conseillère régionale. Enfin, il souhaite la bienvenue à tous et particulièrement aux nouveaux élus issus des dernières élections participant pour la première fois à un comité de ligne. I. POINT D ETAPE M. BONTEMPS précise que la Région a poursuivi son effort d acquisition de matériel depuis la dernière réunion. Il rappelle aussi : l adoption en septembre 2007 du Plan de Déplacement Régional de Voyageurs (PDRV), dont l ambition est d augmenter l offre de transport régional de voyageurs de 80 % et la fréquentation des lignes régionales de 130 % d ici 2020 et de dimensionner en conséquence les futures commandes de matériel ferroviaire avec l anticipation qui s impose. Le PDRV va se traduire par un développement significatif de l offre ferroviaire actuelle, avec 17 allers-retours par jour contre 7,5 pour Laval-Vitré et 8,5 pour Laval-Le Mans actuellement. L examen des lignes routières est en cours avec une perspective de doublement de l offre. l avant-projet du Schéma Régional des Infrastructures et des Transports (SRIT) a été adopté. Son objectif est de définir une stratégie d organisation des transports et infrastructures à 25 ans (ensemble des modes de transport : mer, fer, route et air). Il ambitionne d engager 10 milliards d euros d investissements, avec l ensemble des partenaires concernés, dont plus de 6 milliards pour le seul ferroviaire. Le vote définitif du SRIT est prévu fin juin Il intègre la LGV (ligne à grande vitesse) Connerré-Laval-Rennes, dont la réalisation du barreau de Sablé sur Sarthe dite la «virgule de Sablé» qui a pour objectif de réduire considérablement le temps de transport entre Rennes et 2/9

3 Angers, Laval et Angers et Laval et Nantes. Par exemple pour Laval Nantes, on passerait de 2 h 14 à 1 h 19 de temps de transport et Laval se trouverait à 40 mn d Angers. Sur le périmètre du comité de ligne, deux pôles d échanges multimodaux (PEM) sont en construction : - PEM de Laval : les travaux de stationnement sont achevés, mais la réalisation de la seconde partie est tributaire du règlement d un problème foncier autour de la gare de Laval. - PEM du Mans : l achèvement des travaux est attendu pour la fin du premier semestre M. BONTEMPS informe que suite à l étude sommaire faite sur la réouverture éventuelle de la ligne ferroviaire Laval- Mayenne, le Conseil Régional a voté euros en février pour pouvoir engager les études de faisabilité. Tarifications sociales - La carte «Acticarte» à destination des demandeurs d emploi (sous certaines conditions) a été délivrée à 7845 personnes qui ont réalisé voyages. - La carte TIVA a été achetée par plus de jeunes qui l ont utilisée pour faire voyages en Destineo : la centrale de mobilité par internet (www.destineo.fr) mise en place le 4 septembre 2006 a été primée à Bruxelles, en novembre 2007 obtenant le premier prix «catégorie transport» des «Trophées européens des champions régionaux». Distingué une première fois par le magazine «Ville et Transport» en 2006, Destineo est de nouveau «nominé» dans la catégorie «information multimodale» au Carrefour du Prédit (programme de recherche et de développement de l innovation). [info post réunion, Premier prix attribué à Destineo le 6 mai 2008]. A ce jour sur les 17 autorités organisatrices de transport en Pays de la Loire, 11 sont aujourd hui parties prenantes, et 3 ont exprimé leur volonté de l intégrer. Pour le secteur qui concerne ce comité de ligne, le département de la Mayenne a donné son accord en 2007, suivant l exemple des départements de la Loire Atlantique, la Sarthe et du Maine et Loire, et l annonce faite par le département de la Vendée. La Communauté d Agglomération de Laval vient elle aussi d annoncer sa prochaine intégration. M. BONTEMPS souhaite que la Communauté urbaine du Mans rejoigne prochainement le dispositif «Destineo». Il souligne que les données de la SNCF et de l Aéroport de Nantes sont aussi accessibles sur ce calculateur d itinéraire et rappelle qu EFFIA en est l opérateur. Mme Carole GARRY, de la Direction Transports et Déplacements du Conseil Régional, présente les enjeux financiers de la politique de transport du Conseil Régional et rapporte les chiffres votés au budget primitif 2008 (cf annexe). Elle souligne que la fréquentation, en progression constante sur la ligne routière Laval Angers ces dernières années est restée stable en 2007 et que celle de Laval-Nantes a légèrement progressé (+ de 3,5 %). Pour la ligne ferroviaire Laval-Vitré, l augmentation est de 5,5 % en Pour Le Mans-Laval, la progression est moindre en 2007 : 3 % seulement, mais il faut noter que les précédentes années il y avait eu création d offres. Elle invite les participants à se référer au powerpoint annexé pour plus de précisions. II. DEBATS Ligne ferroviaire Le Mans-Laval-Vitré II. 1 Qualité suppressions et retards sur la ligne ferroviaire Vitré-Laval-Le Mans - Mme Nathalie DAVID, usager, fait état de la suppression récurrente du train Laval-Le Mans s arrêtant à 7 h 19 à Sillé le Guillaume, fréquenté à la fois par des abonnés de travail et de nombreux élèves/étudiants (ex.mercredi 26 mars). 3/9

4 - la majorité des usagers présents confirment cette situation et rapportent que les suppressions de trains, à plusieurs horaires, ont été nombreuses, bien au-delà de la période du 29 avril au 29 mai 2007, où la SNCF a fait valoir des difficultés de maintenance pour expliquer la centaine de suppressions au cours de cette période. Il leur semble que leur ligne a été sacrifiée, servant de variable d ajustement à la SNCF sur l ensemble du réseau. - M. Jean-Luc CARPENTIER, manager de ligne, reconnaît les difficultés rencontrées avec les trains Laval-Le Mans 6 h 51-7 h 40 et Le Mans-Laval 7 h 15-8 h 07, retardés ou supprimés à de nombreuses reprises. En 2007, sur 218 circulations, 50 ont été supprimées, et 170 sont arrivées avec un retard de 5 mn. Ce sont les problèmes de maintenance qui ont généré une grande partie des suppressions. Pour pallier cette situation, imputable au manque de matériel, la SNCF a procédé à une refonte des roulements de maintenance. Les usagers ont d ailleurs été rencontrés dans les trains par des agents SNCF pour leur expliquer la situation. Enfin certains retards sont dus aux dessertes TGV encadrant des TER, et à la création récente d un TGV Rennes-Strasbourg, perturbant la ligne de bout en bout. - Mme Françoise DUBOIS et M. Christophe BEURNARDEAU, usagers, insistent sur les nombreux retards inadmissibles, considérant que les difficultés de maintenance rencontrées par la SNCF relèvent d un problème d organisation interne à l entreprise qui n a pas à impacter les usagers. Ils notent que les employeurs n acceptent pas que leurs salariés arrivent régulièrement en retard, ce qui conduit ceux-ci à reprendre leur véhicule personnel pour leur trajet domicile-travail, alors qu ils paient un abonnement de travail. - M. BONTEMPS demande à la SNCF qu elle mette en place un suivi particulier des trains en retard pour que des solutions soient apportées. Surcharge - Mme Laure PROVOT, usager, signale les surcharges et le manque de places assises dans les trains caboteurs de pointe. Ainsi, souvent à partir de Conlie vers le Mans, les usagers sont debout. De plus, elle cite le cas récent de classes scolaires montées pour des voyages en groupe réservés auprès de la SNCF bien en amont dans des trains déjà bondés, et la SNCF n avait prévu aucune voiture supplémentaire. Enfin, la surroccupation est de rigueur tous les lundis matins dans le train Laval-Le Mans s arrêtant à Conlie à 7 h 51 du fait de la présence de nombreux internes, chargés de sacs volumineux, interdisant quasiment la montée dans le train sur les trois derniers arrêts avant Le Mans. - Mme DUBOIS dénonce le fait que souvent dans le train du vendredi Le Mans-Rennes 15 h h 03 mais aussi les veilles de fêtes ou de vacances, des usagers sont invités à descendre du train pour cause de surcharge. Au mieux, on leur conseille d attendre le train suivant ou de prendre un car affrété par la SNCF, comme ce fut le cas pour rejoindre Laval lors du week end pascal. - M. Pierre PERAN, Directeur TER SNCF, s étonne des nombreuses critiques des usagers, mentionnant qu à ses yeux une amélioration sensible avait été constatée depuis le début de l année. Il précise que si des usagers sont invités à descendre, c est pour garantir leur sécurité. Il s engage à surveiller le train de 15 h 39. Les nouveaux trains commandés par la Région commencent à être livrés, et leur mise en service progressive sur le réseau permettra de dégager du matériel utilisable aux heures de pointe sur la ligne Laval-Le Mans, ce qui est actuellement impossible compte tenu de l état du parc (matériel insuffisant et vieux matériels). Et ces nouveaux trains offriront aussi une plus grande capacité. - M. Michel QUILLET, Maire de Rouessé-Vassé, s étonne que la SNCF ne tienne pas compte de l augmentation de la fréquentation et ne puisse ajouter une voiture supplémentaire à un train lorsque la surcharge est prévisible. Pour revenir sur la question des TGV, il souligne qu ils sont un handicap pour les dessertes régionales, car ils prennent les sillons empêchant leur développement. Il souhaite une densification des dessertes régionales sur l axe, tant pour les usagers que pour le développement économique du secteur. - En réponse M. BONTEMPS souligne que les trains express régionaux ne sont pas seulement victimes de leur succès, mais aussi du manque d anticipation des élus du mandat précédent. Le Conseil Régional est insatisfait du contexte actuel et donc des problèmes rencontrés par les usagers du fait des nombreux dysfonctionnements, mais attire l attention sur le fait qu il faut 3 ou 4 ans pour qu une commande de train se concrétise par une livraison ; il rappelle les 4/9

5 260 millions de commandes de matériels passées depuis 2004, dont les livraisons viennent seulement de commencer : 1 train réceptionné en février et 1 en septembre trains à deux niveaux viennent d être livrés, nécessitant trois mois de déverminage 1 : ils pourront être après accord avec la région limitrophe concernée, positionnés sur une ligne commune aux deux régions, ce qui permettrait de récupérer le matériel y circulant actuellement et de le redisposer sur d autres secteurs. Il faut être conscient que si ces premières livraisons vont progressivement améliorer la situation, elles ne seront pas suffisantes pour répondre complètement aujourd hui aux attentes des usagers sur tout le territoire régional. Enfin, il n est pas possible de mettre une voiture supplémentaire lorsqu il n y en a pas et ce même si l on fait fortement pression sur la SNCF- et de plus, les trains sont de plus en plus composés de matériels compacts et non plus de voitures comme autrefois. vétusté et propreté - Mme PROVOT se plaint que la ligne soit surtout desservie par des vieux trains et que la propreté laisse à désirer. Le manque de propreté, notamment des toilettes, est dénoncé par l ensemble des usagers présents. - S agissant de la vétusté, M. PERAN n est pas totalement de l avis des usagers, car les ZTER, dont certaines circulent sur la ligne, sont un matériel plutôt récent, ayant moins de 30 ans d âge, ces trains ayant été mis en circulation fin Devant l ampleur des remarques et doléances des usagers et de leurs représentants participant au comité de ligne de ce soir, M. BONTEMPS indique qu il décide comme cela a été fait sur Caen-Le Mans-Tours de placer la ligne sous surveillance, ce qui implique l envoi par la SNCF d un rapport hebdomadaire à la Région sur la situation journalière de la ligne, que la SNCF travaille aux recherches des causes et à l amélioration, et qu il viendra avec le représentant de la direction de la SNCF faire le point sur place avec les usagers d ici 1 mois ½ à 2 mois. - M. PERAN souscrit à cette proposition. [info post réunion : une réunion s est tenue le 9 juin 2008 avec les usagers à Sillé le Guillaume en présence de la SNCF et M. BONTEMPS. Le suivi des trains a montré que la ligne a connu une ponctualité normale en janvier, février et avril Des incidents plus nombreux ont toutefois eu lieu en mars 2008 (principalement liés à des problèmes d infrastructure) et en mai 2008 (1/3 des motifs de retard lié à des problèmes d infrastructure et 1/3 lié à des causes externes : incendies aux abords des voies, actes de malveillance). La SNCF a depuis fiabilisé et renforcé l information en situation perturbée via les SMS et des affiches en gare]. II. 2 Dessertes Ligne ferroviaire Le Mans-Laval-Vitré - Demande de création d un train par Mme Nathalie LEFEVRE, usager, le samedi matin Laval-Le Mans, pour une desserte de Sillé le Guillaume autour de 7 h 30/8 h, à une heure correcte permettant aux étudiants de se rendre au Mans pour leurs cours. Elle pense qu il y a un déficit de dessertes le samedi matin. - M. BONTEMPS prescrit aux services de la Région la mise à l étude de cette demande pour vérifier d une part sa faisabilité technique et d autre part qu un potentiel de fréquentation existe le samedi matin. - Mme PROVOT souhaite un arrêt en gare entre Sillé le Guillaume et le Mans (Crissé, Conlie et Dombront) sur le train Rennes 7 h 10 LE MANS 8 h 35 ainsi qu un arrêt à Sillé le Guillaume sur le train qui démarre à 17 h 38 du MANS. - M. BONTEMPS rappelle que cette dernière demande avait déjà été formulée, et sa faisabilité éventuelle étudiée par la Région et la SNCF. Une réponse négative argumentée avait été donnée lors de la première séance de ce comité de ligne, et l information transmise à la personne ayant fait parvenir à la Région une pétition en ce sens. 1 déverminage : période de contrôle et d essai sur le réseau 5/9

6 - M. Jean-François LEGRIS, Chef du service Transport régional de voyageurs du Conseil Régional, précise que lors de la mise en place des dessertes de roulement rapide des ZTER, la Région avait posé le postulat que toutes les dessertes devaient s arrêter à Sillé le Guillaume et Evron. Il s est avéré que pour ce train de 17 h 38 un seul arrêt était possible entre Le Mans et Laval. Evron a été privilégié car plus éloigné du Mans (temps de parcours 27 min au lieu de 52 mn avec le train de cabotage suivant). Il faut noter qu à 17 h 44 part du Mans un train qui dessert Sillé 30 mn plus tard. - Sur la première demande de Mme PROVOT, M. Jacques CHAUDRONNIER, technicien au service Transport du Conseil Régional, indique qu un arrêt supplémentaire ne peut être envisagé car il s agit d un train de liaison Rennes-Le Mans «grande distance» qui ne dessert que les principales gares intermédiaires. Or son horaire d arrivée au Mans est déjà tardif pour les abonnés ayant à prendre à l arrivée une correspondance urbaine pour se rendre à leur travail. - M. LEGRIS confirme que ce train a été créé pour répondre aux demandes de déplacement rapide entre ces deux grandes villes. Il faut bien comprendre que la Région doit satisfaire différentes demandes de déplacement : transport rapide, intercités intermédiaires, de cabotage et la difficulté consiste à trouver un juste équilibre pour la satisfaction de tous. - M. EYMON, FNAUT, souligne le creux de dessertes régionales entre 7 h 15 et 12 h 28 sur le Mans-Laval, à l exception bien entendu des TGV. - Il fait aussi état de la pétition envoyée par des abonnés de Neau, sollicitant la création d un arrêt dans leur commune sur le train express régional Le Mans Laval (12 h h25) en lieu et place du taxiter. M. BONTEMPS demande au service transport d étudier cette demande. - M. EYMON s étonne de la suppression de l arrêt TER de Louverné, commune en périphérie de Laval, disposant d un parking. - M. BONTEMPS précise que des enquêtes de fréquentation de clientèle sont faites par la Région, préalablement à toute création ou suppression d arrêt. Cela a été fait pour Louverné sur les trois dernières années : ni montée, ni descente. Or, il faut savoir que tout arrêt d un train en gare génère un péage auprès de RFF, et il n est pas envisageable pour la Région de payer des droits d arrêt en gare pour la montée de quelques individus de temps à autre. Pour information, en 2007 le droit de réservation des arrêts en gare (DRAG) payé par la Région des Pays de la Loire s est élevé à pour l ensemble du réseau. Lorsque des arrêts sont supprimés, les maires sont informés par le Conseil Régional des raisons conduisant à cette décision. Si à l avenir, le potentiel de fréquentation des arrêts supprimés évoluait à la hausse de façon significative, une remise en place pourrait être envisagée. M. BONTEMPS profite de cette question pour inciter les maires ayant la chance d avoir une gare ou un point d arrêt sur une ligne régionale, à les valoriser pour inciter leurs concitoyens à prendre le train. - M. BEURNARDEAU émet le souhait de connaître l échéancier de mise en place des augmentations de dessertes prévues sur l axe d ici M. BONTEMPS explique que la progressivité se fera par étape, par période de 5 ans, les 17 allers-retours annoncés devant tous être mis en place à l horizon Il indique que la convention signée avec la SNCF donne le cadre général à l intérieur duquel Région et SNCF travaillent en permanence à améliorer les dessertes. Pour les lignes routières, les changements ne peuvent intervenir que lors des renouvellements des marchés (appel d offres tous les 5 ans). Les cahiers des charges précisent que seules des modifications de +/- 15 % peuvent être apportées pendant la durée d un marché. Cette limite est donc très vite atteinte si on souhaite revoir l offre de façon importante. - Un usager s inquiète de savoir si la Région a tenu compte de la création de nouvelles zones d habitation dans les villes sur l axe et de la fréquentation induite pour passer les commandes de matériels nécessaires. 6/9

7 - M. BONTEMPS indique que le Plan de Déplacement Régional de Voyageurs (PDRV) a anticipé l augmentation prévisible de la population en Pays de la Loire (16 % de population supplémentaire attendue, contre 10 % au niveau national) et tenu compte des probables évolutions économiques et comportements des usagers vis-à-vis des transports publics. Il est cependant difficile d avoir une offre qui corresponde exactement à l afflux prévisible de voyageurs sur telle ou telle ligne. Mais les chiffres annoncés (130 % de fréquentation) permettent d anticiper sur les commandes de trains supplémentaires (35 à ce jour). D ores et déjà, la Région prépare les commandes de matériels qui seront livrés à partir de M. QUILLET souhaite la mise en place d un service par car de rabattement des communes en limite du département vers les principales gares, considérant que la Région ne doit pas seulement s occuper des grandes agglomérations mais aussi des territoires ruraux. - En réponse, M. BONTEMPS énonce les compétences des différentes collectivités territoriales en matière de transport, et qu en l occurrence la création de cars ou bus desservant les gares relève soit des départements, soit des structures intercommunales. Le Conseil Régional a pour vocation, pour ce qui le concerne, de mettre en place des transports routiers régionaux rapides reliant les principales villes du territoire régional. Ce que le Conseil Régional essaie de faire, c est d harmoniser les transports régionaux et départements pour éviter les ruptures de charge entre les différents modes de transport et faciliter ainsi l intermodalité pour les usagers. D ailleurs un travail en ce sens est en cours avec le Département de la Mayenne. II. 3 Cadencement - Sur la question du cadencement soulevée par le représentant de l AVUC, M. BONTEMPS indique que la Région envisage le cadencement sur son réseau à l horizon 2011/2012. Un travail est actuellement en cours avec la Direction nationale de la SNCF sur les conditions de celui-ci en Pays de la Loire. Il attire l attention sur le fait que les cadencements des différentes régions sont interdépendants et produisent des effets les uns sur les autres. - M. LEGRIS indique que la Région tirera partie du retour d expérience des régions qui ont mis en place le cadencement. Sa mise en œuvre est d une grande complexité, avec des enjeux sur les sillons, les matériels, etc Il mentionne que les objectifs retenus dans le Plan de déplacements régional de voyageurs (PDRV) s inscrivent bien dans cette perspective (clarification des missions des trains, meilleure distribution des fréquences dans la journée, plus grande homogénéité des matériels par axe). II. 4 Accès aux TGV - M. EYMON réitère sa demande d accès aux TGV pour les abonnés de travail, comme cela existe en Bretagne. Cela réglerait d après lui les problèmes en cas de suppression de trains régionaux. - Mme Emmanuelle CARIOU, Chargée de mission à la Région Bretagne, lui répond qu existe effectivement en Bretagne une «vignette TGV» permettant aux abonnés d accéder à certains d entre eux, suite à une concertation déjà ancienne. Cette disposition s applique uniquement sur les parcours terminaux Rennes-Brest et Rennes-Quimper. - M. BONTEMPS répond à M. EYMON qu il pose des questions dont il connaît parfaitement les réponses, puisqu elles lui ont déjà été fournies. Pour rappel, le Conseil Régional demande de manière constante auprès du «service grandes lignes» l accès aux TGV pour les abonnés de travail lorsqu il n y a pas de train régional. La direction nationale de VFE (en charge des grandes lignes et TGV) y oppose un non catégorique, sauf dérogation exceptionnelle en bout de ligne. Une dérogation a été obtenue en Pays de la Loire, à des conditions draconiennes, sur le tronçon Nantes-St Nazaire (pas de trains régionaux dans la ½ heure précédant ou suivant l horaire du TGV, et demande préalable d accès par écrit par l abonné intéressé). Le Conseil Régional maintient cette demande générale près de VFE, et a sollicité une dérogation pour le futur TGV Nantes-La Roche sur Yon-les Sables d Olonne qui arrivera en décembre M. PERAN rappelle qu en cas de situation gravement perturbée les TGV sont ouverts aux usagers des transports régionaux et qu ils assurent parfois des arrêts supplémentaires dans des villes intermédiaires. 7/9

8 II. 5 Information Information sur les transports publics existants - M. BEURNADEAU déplore qu il n y ait pas suffisamment de publicité pour inciter les gens à prendre les trains express régionaux pour leur déplacement. Il faut que l usager ait pris lui-même la décision de prendre le train, et ensuite il va en gare rechercher les informations, et parfois même, il doit essayer de trouver la gare sur sa commune. - M. BONTEMPS confirme avoir constaté bien souvent dans ses déplacements sur site qu il est difficile de trouver la gare ou le point d arrêt régional, en l absence d une signalisation directionnelle de qualité. Or un panneau indicateur de gare dans une ville contribue à faire la promotion des transports régionaux vis-à-vis des nouveaux arrivants. - M. BONTEMPS suggère en outre aux maires de promouvoir dans les bulletins municipaux les lignes régionales desservant leur commune, en indiquant les arrêts et leurs horaires, informant ainsi leurs administrés des possibilités de déplacement à partir de leur commune. campagne de publicité «Destineo» - M. BONTEMPS informe les participants qu une campagne de publicité serai faite en juin par la Région sur le système d information multimodale «destineo» afin de le faire encore mieux connaître. L existence de cet outil qui a pour objet de faciliter l organisation des déplacements aux Ligériens pourrait être lui aussi mentionné dans les bulletins municipaux. Information en situation perturbée - L enquête de satisfaction, dont la synthèse a été faite par Mme GARRY en début de séance, faisant ressortir un manque d information en cas de retard ou suppression de train, la SNCF est interpellée sur ce point par un usager. D autres se plaignent de l absence totale d information en gare et dans les trains. - M. PERAN confirme qu il s agit là d un point noir sur toutes les lignes du réseau. Constat ayant été fait que l information à destination des usagers, lors des dysfonctionnements, pêchait sérieusement la Direction Régionale a donc décidé de mettre en place, pour la rentrée 2008, un service d information, joignable tous les jours de 6 h à 22 heures, pour le prix d un appel local, qui renseignera en direct les usagers sur la circulation de leur train. Il rappelle que l information se fait aussi par l envoi de SMS et par voie d affichage dans les grandes gares. Les contrôleurs seront eux aussi immédiatement informés des perturbations et des précisions leur seront données pour qu ils puissent en informer les voyageurs. - L un des usagers souligne qu il ne reçoit plus d information au sujet des dysfonctionnements depuis janvier M. PERAN s étonne qu il n ait pas été informé, en tant qu abonné, que du fait de l automatisation de l envoi des SMS il devait se réinscrire, via le site de la SNCF sur internet, pour recevoir automatiquement les SMS et l invite à le faire. - M. BONTEMPS demande à la SNCF de renvoyer l information de ce changement aux abonnés. II. 6 gares Bâtiments - M. Raoul MARTEAU, Maire de Conlie, souhaiterait un effort de la part du propriétaire (RFF ou la SNCF) pour l entretien des bâtiments de la gare. - Un usager signale qu il n y a pas d éclairage côté campagne et que le parking devient trop petit, de plus en plus d abonnés extérieurs à la commune venant prendre le train à Conlie. - M. COSNIER, Conseiller municipal, souligne l insalubrité de la gare désaffectée de Crissé. Le bâtiment est muré et non entretenu [renseignement post réunion de la SNCF: une démolition est envisagée en 2009]. 8/9

9 - M. BONTEMPS fait part de la volonté du Conseil Régional de donner une deuxième vie aux bâtiments voyageurs désaffectés. Le Président du Conseil Régional M. AUXIETTE et M. ANTONINI, Vice-Président du Conseil Régional, ont interpellé RFF et la SNCF afin qu ils prennent les dispositions nécessaires, en partenariat avec les collectivités, pour réhabiliter les bâtiments dont l état dégradé dessert le service public de transport. Ces réhabilitations sécuriseront les lieux et de nouveaux services pourront y être implantés, demandes souvent formulées par les communes. Distributeur de billets (DBR) - Un usager indique que le distributeur à Conlie est souvent en panne et lorsqu il y a trop d affluence au guichet, les usagers montent dans le train sans billet. M. PERAN reconnaît que l outil en place est maintenant obsolète et souvent indisponible et informe qu un plan de révision de la distribution est en cours [info post réunion : certaines gares, dont le distributeur obsolète a été déposé, seront soit dotées d un distributeur neuf, soit un accord de distribution sera conclu avec un commerçant local]. Surtaxe pour billet pris dans le train - Du fait de la situation ci-dessus, un autre usager indique que certains clients ont été surtaxés par les contrôleurs SNCF lorsque ceux-ci établissent les billets. M. PERAN précise que l usager qui n est pas en règle doit se présenter de lui-même au contrôleur lors de la montée dans le train pour régulariser sa situation. - M. BONTEMPS demande à la SNCF de prendre les dispositions nécessaires afin que les usagers pénalisés dans ce cas précis soient remboursés de la surtaxe acquittée. M. PERAN s engage à faire le nécessaire auprès de ses services et invite les usagers, pour prévenir ce type d incident, à prendre un abonnement annuel avec prélèvement automatique. A l issue des débats, M. BONTEMPS remercie les membres du comité de leur participation animée aux échanges. -o-o-o- 9/9

Compte rendu du Comité de ligne «Le Mans-Laval-Vitré/Nantes-Laval-Angers-Laval» 23 novembre 2010 à EVRON

Compte rendu du Comité de ligne «Le Mans-Laval-Vitré/Nantes-Laval-Angers-Laval» 23 novembre 2010 à EVRON Compte rendu du Comité de ligne «Le Mans-Laval-Vitré/Nantes-Laval-Angers-Laval» 23 novembre 2010 à EVRON Présents : Conseil Régional des Pays de la Loire : M. Gilles BONTEMPS, Président de la Commission

Plus en détail

1 Communiqué de presse... p.2 2 Rappel des principaux aspects du projet... p.3 à 5

1 Communiqué de presse... p.2 2 Rappel des principaux aspects du projet... p.3 à 5 Première en France Réouverture de la ligne ferroviaire Nantes- Châteaubriant au trafic voyageurs par tram-train : ouverture commerciale le 28 février 2014 Conférence de presse Région-RFF-SNCF 15 mars 2013

Plus en détail

Compte rendu du Comité de ligne Le Mans-Laval-Vitré-(Rennes) Laval-Nantes Laval-Angers

Compte rendu du Comité de ligne Le Mans-Laval-Vitré-(Rennes) Laval-Nantes Laval-Angers Compte rendu du Comité de ligne Le Mans-Laval-Vitré-(Rennes) Laval-Nantes Laval-Angers 28 septembre 2009 à Laval Présents : Conseil Régional des Pays de la Loire : - M. Gilles BONTEMPS, Vice-Président

Plus en détail

Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.

Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon. Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.fr Dans le cadre du Pacte régional, la Région a mis en place

Plus en détail

Réunion publique Réunion publique. Sorgues Septèmes-les-Vallons 15 décembre 2014

Réunion publique Réunion publique. Sorgues Septèmes-les-Vallons 15 décembre 2014 Réunion publique Réunion publique Sorgues 9 Les Décembre Pennes-Mirabeau 2010 - Cabriès Septèmes-les-Vallons Notre réunion aujourd hui Pourquoi sommes-nous réunis ce soir? Qui fait quoi? Quels déplacements

Plus en détail

Compte rendu du Comité de ligne «Alençon-Le Mans-Château du Loir/Le Mans-La Flèche-Saumur/Saumur-Château du Loir» 14 décembre 2010 au MANS

Compte rendu du Comité de ligne «Alençon-Le Mans-Château du Loir/Le Mans-La Flèche-Saumur/Saumur-Château du Loir» 14 décembre 2010 au MANS Compte rendu du Comité de ligne «Alençon-Le Mans-Château du Loir/Le Mans-La Flèche-Saumur/Saumur-Château du Loir» 14 décembre 2010 au MANS Présents : Conseil Régional des Pays de la Loire : M. Gilles BONTEMPS,

Plus en détail

LGV POITIERS-LIMOGES OBSERVATIONS APPORTEES PAR RESEAU FERRE DE FRANCE

LGV POITIERS-LIMOGES OBSERVATIONS APPORTEES PAR RESEAU FERRE DE FRANCE LGV POITIERS-LIMOGES OBSERVATIONS APPORTEES PAR RESEAU FERRE DE FRANCE SUITE AU PROCES VERBAL DE SYNTHESE ETABLIE PAR LA COMMISSION D ENQUETE A L ISSUE DE L ENQUETE PUBLIQUE DU PROJET REMIS LE 25 JUILLET

Plus en détail

La palette des solutions vélo du stationnement en gare aux vélos partagés

La palette des solutions vélo du stationnement en gare aux vélos partagés La palette des solutions vélo du stationnement en gare aux vélos partagés La Région, un acteur clé du développement du vélo! Club Villes et territoires cyclables CAEN 2011 Les solutions vélo dans l intermodalité,

Plus en détail

[Lancement de la campagne des recrutements. pour la construction. de la LGV Bretagne Pays de la Loire

[Lancement de la campagne des recrutements. pour la construction. de la LGV Bretagne Pays de la Loire ] [Lancement de la campagne des recrutements pour la construction de la LGV Bretagne Pays de la Loire Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi

Plus en détail

Transports ferroviaires en Haute-Normandie

Transports ferroviaires en Haute-Normandie Transports ferroviaires en Haute-Normandie Responsable des Transports Express Régionaux (TER), la Région a apporté à ce titre des améliorations significatives sur le réseau régional (modernisation de l

Plus en détail

Etablir un compte transport fiche1

Etablir un compte transport fiche1 Mémento de la mobilité Etablir un compte transport fiche1 Méthode Le compte transport regroupe toutes les recettes et dépenses inscrites dans le budget annuel de l entreprise, au démarrage du PDE, et imputables

Plus en détail

Schéma Directeur Accessibilité

Schéma Directeur Accessibilité Schéma Directeur Des services régionaux de transport de voyageurs - Deuxième concertation en Gironde - Contenu de la présentation Rappel des étapes antérieures sur le réseau ferroviaire (Maillage, référentiel

Plus en détail

SERVICE PUBLIC DE TRANSPORTS COLLECTIFS Synthèse du rapport annuel du Délégataire 2012

SERVICE PUBLIC DE TRANSPORTS COLLECTIFS Synthèse du rapport annuel du Délégataire 2012 SERVICE PUBLIC DE TRANSPORTS COLLECTIFS Synthèse du rapport annuel du Délégataire 2012 L EXERCICE 2012 EN QUELQUES POINTS CLEFS : - 2012 : troisième année d exploitation du contrat de DSP 2010-2016. Rappel

Plus en détail

Nouveau départ pour la gare de Saint-Chamond

Nouveau départ pour la gare de Saint-Chamond Nouveau départ pour la gare de Saint-Chamond Depuis une dizaine d années, le pôle d échanges de Saint-Chamond connaît une fréquentation en hausse, avec en 2012, environ 3300 voyages par jour. C est la

Plus en détail

DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE. Aménagement De la place de la Gare de Clamart Dans le cadre de l arrivée de la ligne 15 Grand Paris Express

DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE. Aménagement De la place de la Gare de Clamart Dans le cadre de l arrivée de la ligne 15 Grand Paris Express Ville de CLAMART DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE Aménagement De la place de la Gare de Clamart Dans le cadre de l arrivée de la ligne 15 Grand Paris Express RELATIF AU DECLASSEMENT D UNE EMPRISE COMMUNALE située

Plus en détail

REGLEMENT DEPARTEMENTAL

REGLEMENT DEPARTEMENTAL REGLEMENT DEPARTEMENTAL des Transports Scolaires Département de l Indre D.G.A/R.T.P.E. Service Départemental des Transports Hôtel du Département CS20639 36020 Châteauroux Cedex REGLEMENT DEPARTEMENTAL

Plus en détail

POINT INFO TRANSPORT. Dossier Presse

POINT INFO TRANSPORT. Dossier Presse POINT INFO TRANSPORT FLY-COV2014_Layout 1 18/11/2014 09:37 Page 1 À partir du 1er décembre, Trans CoVe vous accueille au 270 avenue de la gare, du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 14h à 18h30. Tél.

Plus en détail

AVIS de la CCIP relatif à la desserte de l aéroport de Roissy CDG par le projet «CDG Express»

AVIS de la CCIP relatif à la desserte de l aéroport de Roissy CDG par le projet «CDG Express» AVIS de la CCIP relatif à la desserte de l aéroport de Roissy CDG par le projet «CDG Express» présenté par Bernard IRION Assemblée Générale du 23 juin 2005 Les enjeux d une desserte ferroviaire directe

Plus en détail

LE FER ET LA ROUTE :

LE FER ET LA ROUTE : LE FER ET LA ROUTE : UNE COMPLEMENTARITE NECESSAIRE EN REGION MIDI-PYRENEES Extrait «www.ortmidipyrenees.com/img/pdf/tla_2007ecran_cle0b63a1.pdf» www.ortmidipyrenees.com/img/pdf/tla_2007ecran_cle0b63a1.pdf

Plus en détail

Gares périurbaines : Points d appui du développement urbain durable et du réseau ferré

Gares périurbaines : Points d appui du développement urbain durable et du réseau ferré COLLOQUE Gares périurbaines : Points d appui du développement urbain durable et du réseau ferré >>> Mardi 29 Septembre 2009

Plus en détail

LANCEMENT DES TRAVAUX DOSSIER DE PRESSE

LANCEMENT DES TRAVAUX DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DES TRAVAUX 10 septembre 2015 DOSSIER DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Renaissance de la ligne ferroviaire Belfort Delle : lancement des travaux en gare de Delle Delle, le 10 septembre 2015 Un

Plus en détail

Les déplacements sur le territoire angevin

Les déplacements sur le territoire angevin Les déplacements sur le territoire angevin Conseil des Jeunes Angevins 24 janvier 2011 Bernadette CAILLARD-HUMEAU Première adjointe au Maire Vice-présidente Angers Loire Métropole Transports Déplacements

Plus en détail

Compte rendu du Comité de ligne Le Mans-Alençon Le Mans-Château du Loir-(Tours) Le Mans-La Flèche-Saumur

Compte rendu du Comité de ligne Le Mans-Alençon Le Mans-Château du Loir-(Tours) Le Mans-La Flèche-Saumur Présents : Compte rendu du Comité de ligne Le Mans-Alençon Le Mans-Château du Loir-(Tours) Le Mans-La Flèche-Saumur 24 juin 2009 à Vivoin Conseil Régional des Pays de la Loire : M. Gilles BONTEMPS, Vice-Président

Plus en détail

01 La définition du service et des conditions d accès

01 La définition du service et des conditions d accès guide d utilisation 01 La définition du service et des conditions d accès Le service APOLO+ est un service public de transport à la demande pour des déplacements à l intérieur du bassin Chellois. Il est

Plus en détail

COMITE DE LIGNE METRO 13 Compte-rendu de la réunion du 09 octobre 2013

COMITE DE LIGNE METRO 13 Compte-rendu de la réunion du 09 octobre 2013 Direction de l Exploitation Offre Ferroviaire 10-01-2014 Thomas WEHRLE COMITE DE LIGNE METRO 13 Compte-rendu de la réunion du 09 octobre 2013 Présidé par M. Pierre SERNE, Vice-président du conseil régional

Plus en détail

CCI Nord Isère Communauté de communes des Vallons de la Tour

CCI Nord Isère Communauté de communes des Vallons de la Tour CCI Nord Isère Communauté de communes des Vallons de la Tour Plan de déplacements inter-établissements des Vallons de la Tour Comité de pilotage 9 décembre 2013 Les objectifs et attentes du PDIE CONSEIL

Plus en détail

Ligne 067 000 de Lunéville à Saint-Dié-des- Vosges

Ligne 067 000 de Lunéville à Saint-Dié-des- Vosges Ligne 067 000 de Lunéville à Saint-Dié-des- Vosges CONVENTION DE FINANCEMENT DES ETUDES AVANT-PROJET/PROJET DE LIBERATION D EMPRISES FERROVIAIRES EN GARE DE SAINT-DIE-DES-VOSGES CDF n 1400179 SPIRE n 402

Plus en détail

COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du mercredi 10 Décembre 2014 Après avoir approuvé le compte rendu de la réunion du 12 novembre 2014, le conseil municipal a examiné les dossiers et pris

Plus en détail

P.70 CONVENTION, MÉDIATION ET RELATION CLIENT

P.70 CONVENTION, MÉDIATION ET RELATION CLIENT Convention, médiation et relation client Service relation client Si vous avez des remarques à faire sur le déroulement de votre voyage ou sur son organisation, SNCF met à votre disposition une adresse

Plus en détail

ACCESSIBILITÉ VERS UNE. Accès à tout pour tous. généralisée

ACCESSIBILITÉ VERS UNE. Accès à tout pour tous. généralisée PRÉFET DE LA SARTHE Direction Départementale des Territoires de la Sarthe Sous-Commission Départementale d Accessibilité VERS UNE ACCESSIBILITÉ généralisée Accès à tout pour tous La loi handicap du 11

Plus en détail

LES TARIFS ZONES PAYANTES ZONE ROUGE. ZONE VERTE Courte durée 2 heures maximum 0.50 pour 15 mn minimum 2.20 pour 1 heure

LES TARIFS ZONES PAYANTES ZONE ROUGE. ZONE VERTE Courte durée 2 heures maximum 0.50 pour 15 mn minimum 2.20 pour 1 heure LES TARIFS ZONES PAYANTES Du lundi au samedi inclus de 9h à 12h30 et de 14h à 19h ZONE ROUGE Courte durée 2 heures maximum 0.50 pour 15 mn minimum 2.20 pour 1 heure ZONE VERTE Courte durée 2 heures maximum

Plus en détail

Perspectives d évolution de la capacité «voyageurs» vers le Luxembourg

Perspectives d évolution de la capacité «voyageurs» vers le Luxembourg Juin 2015 Perspectives d évolution de la capacité «voyageurs» vers le Luxembourg Préambule Dans le cadre de la Commission Particulière du Débat Public de l A 31 Bis, et au regard du rôle du système ferroviaire

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION DU COMITÉ DES USAGERS DE LA LIGNE 900 PONT AUDEMER LE HAVRE SAMEDI 2 FÉVRIER 2013

COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION DU COMITÉ DES USAGERS DE LA LIGNE 900 PONT AUDEMER LE HAVRE SAMEDI 2 FÉVRIER 2013 COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION DU COMITÉ DES USAGERS DE LA LIGNE 900 PONT AUDEMER LE HAVRE SAMEDI 2 FÉVRIER 2013 Objet : LR 900 : Comité des usagers n 1 Participants : Usagers : Ø Madame MOKBEL Ø Monsieur

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 La Madeleine Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal Sommaire I - Introduction - Le contexte : un ancien bâtiment

Plus en détail

Projet de Transport Régional

Projet de Transport Régional Consulting Mass Transit Projet de Transport Régional en Pays de La Loire / Bretagne et dans le Grand Ouest Rappel raison sociale Le Groupe de Support à l Economie ESG INFRA a comme objectif de créer, aider

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

COMITE DE LIGNE TER NORD - PAS DE CALAIS 6 «Lille Lens via Libercourt et via Don Sainghin» Samedi 18 Avril 2015 A Lens

COMITE DE LIGNE TER NORD - PAS DE CALAIS 6 «Lille Lens via Libercourt et via Don Sainghin» Samedi 18 Avril 2015 A Lens COMITE DE LIGNE TER NORD - PAS DE CALAIS 6 «Lille Lens via Libercourt et via Don Sainghin» Samedi 18 Avril 2015 A Lens Cette 20ème réunion du Comité de Ligne n 6 s'est tenue le 18 avril 2015 de 18h à 20h

Plus en détail

Dossier de Presse LE MANS 2009 PÔLE D ÉCHANGES MULTIMODAL. Quartier "Les Gares" INAUGURATION LE MERCREDI 25 NOVEMBRE À 15 H

Dossier de Presse LE MANS 2009 PÔLE D ÉCHANGES MULTIMODAL. Quartier Les Gares INAUGURATION LE MERCREDI 25 NOVEMBRE À 15 H Dossier de Presse LE MANS 2009 Quartier "Les Gares" PÔLE D ÉCHANGES MULTIMODAL INAUGURATION LE MERCREDI 25 NOVEMBRE À 15 H LE MANS 2009 Quartier Les Gares Un pôle d échanges multimodal 15 500 voyageurs

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

Guide pour les établissements d accueil

Guide pour les établissements d accueil Mobilité individuelle des élèves tchèques Guide pour les établissements d accueil Année scolaire 2014-2015 I. Présentation Le programme Un an en France existe depuis l année scolaire 2009-2010 et permet

Plus en détail

Compte-rendu du Comité de ligne Nantes La Roche-sur-Yon Les Sables d Olonne/La Roche-sur-Yon Bressuire Le 25 octobre 2012 à Chantonnay.

Compte-rendu du Comité de ligne Nantes La Roche-sur-Yon Les Sables d Olonne/La Roche-sur-Yon Bressuire Le 25 octobre 2012 à Chantonnay. Compte-rendu du Comité de ligne Nantes La Roche-sur-Yon Les Sables d Olonne/La Roche-sur-Yon Bressuire Le 25 octobre 2012 à Chantonnay Présents : Collectivités territoriales : M. Gilles BONTEMPS - Vice-Président

Plus en détail

POLE D ÉCHANGES MULTIMODAL DE LA GARE SNCF DE NIORT. Présentation du projet. Can-Std / PEM Gare de Niort août 2010 1

POLE D ÉCHANGES MULTIMODAL DE LA GARE SNCF DE NIORT. Présentation du projet. Can-Std / PEM Gare de Niort août 2010 1 POLE D ÉCHANGES MULTIMODAL DE LA GARE SNCF DE NIORT Présentation du projet Can-Std / PEM Gare de Niort août 2010 1 Sommaire Rappel du diagnostic Présentation des scénarios d aménagement Présentation du

Plus en détail

Carte TIVA : 50% de réduction et 100% de simplicité La Région lance une nouvelle tarification TER pour les 15-25 ans

Carte TIVA : 50% de réduction et 100% de simplicité La Région lance une nouvelle tarification TER pour les 15-25 ans Nantes, août 2006 Dossier de presse Carte TIVA : 50% de réduction et 100% de simplicité La Région lance une nouvelle tarification TER pour les 15-25 ans Dossier de presse Conférence de presse Hôtel de

Plus en détail

Cahier des clauses techniques particulières Agence de voyages

Cahier des clauses techniques particulières Agence de voyages Fourniture d un service d agence de voyages pour les transports aériens et ferroviaires et les prestations associées des personnes dont les frais de déplacements professionnels sont pris en charge par

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

REGLEMENTATION DES FRAIS DE MISSION

REGLEMENTATION DES FRAIS DE MISSION REGLEMENTATION DES FRAIS DE MISSION Les conditions de remboursement et les pièces justificatives Délibération du 21/12/2012 L article 7 du décret n 2006-781 du 3 juillet 2006 fixant les conditions et les

Plus en détail

FAIRE APPEL À UN EXPERT

FAIRE APPEL À UN EXPERT FAIRE APPEL À UN EXPERT Décembre 2011 Afin d être en mesure d exercer ses missions, le comité d entreprise dispose de nombreux moyens d information, notamment par les documents que doit lui communiquer

Plus en détail

1. Contexte de la réunion publique. 2. Introduction

1. Contexte de la réunion publique. 2. Introduction Compte-rendu de la réunion publique du 24 novembre 2014 1. Contexte de la réunion publique Une vingtaine de personnes s est réunie à Bordeaux Métropole le 24 novembre 2014 pour prendre connaissance du

Plus en détail

Projet de loi Modernisation du dialogue social. Suivi du projet par l UNSA. 25 mai 2015

Projet de loi Modernisation du dialogue social. Suivi du projet par l UNSA. 25 mai 2015 Projet de loi Modernisation du dialogue social Suivi du projet par l UNSA 25 mai 2015 La commission des affaires sociales de l Assemblée nationale a adopté le projet de loi relatif au dialogue social et

Plus en détail

vers une accessibilité généralisée accès à tout pour tous

vers une accessibilité généralisée accès à tout pour tous vers une accessibilité généralisée accès à tout pour tous Guide Sommaire La réglementation... 3 A savoir...... 4 Le calendrier... 5 Le coût... 6 Les démarches... 6 Les dérogations... 7 Exemples... 8 Les

Plus en détail

DOSSIER D INFORMATION. Les 10 ans du Poste de commande à Distance (PCD) de Dol-de-Bretagne.

DOSSIER D INFORMATION. Les 10 ans du Poste de commande à Distance (PCD) de Dol-de-Bretagne. DOSSIER D INFORMATION Les 10 ans du Poste de commande à Distance (PCD) de Dol-de-Bretagne. Dol-de-Bretagne Le 24 septembre 2014 SOMMAIRE 1- Le Poste de commande à Distance (PCD). B Le poste de commande

Plus en détail

COMITE DE LIGNE TER NORD - PAS DE CALAIS 12 «Dunkerque-Calais-Boulogne-Rang du Fliers» Samedi 30 mai 2015 A Calais

COMITE DE LIGNE TER NORD - PAS DE CALAIS 12 «Dunkerque-Calais-Boulogne-Rang du Fliers» Samedi 30 mai 2015 A Calais COMITE DE LIGNE TER NORD - PAS DE CALAIS 12 «Dunkerque-Calais-Boulogne-Rang du Fliers» Samedi 30 mai 2015 A Calais Cette 20ème réunion du Comité de Ligne n 12 s'est tenue le 30 mai 2015 de 10h à 12h sous

Plus en détail

Parcs-relais et aires de covoiturage

Parcs-relais et aires de covoiturage Optimisation multimodale des déplacements du PST Rhône-Alpes sur la mobilité Le stationnement : quelles techniques de gestion pour quelles politiques? Parcs-relais et aires de covoiturage N 1 Plan Les

Plus en détail

VERS UNE ACCESSIBILITÉ. généralisée. Accès à tout pour tous

VERS UNE ACCESSIBILITÉ. généralisée. Accès à tout pour tous VERS UNE ACCESSIBILITÉ généralisée Accès à tout pour tous La loi handicap du 11 février 2005 précise que les conditions d accès des personnes handicapées dans les E.R.P.* doivent être les mêmes que celles

Plus en détail

B C. Amélioration des performances. des lignes de bus. Notions de base. Bruxelles, 5ème rendez-vous de Progrès, le 17 novembre 2005

B C. Amélioration des performances. des lignes de bus. Notions de base. Bruxelles, 5ème rendez-vous de Progrès, le 17 novembre 2005 Bruxelles, 5ème rendez-vous de Progrès, le 17 novembre 2005 Amélioration des performances A Les B C D En des lignes de bus enjeux de la progression des bus Quelques exemples de problèmes rencontrés Les

Plus en détail

ET SI ON PRENAIT UN NOUVEAU DÉPART?

ET SI ON PRENAIT UN NOUVEAU DÉPART? ET SI ON PRENAIT UN NOUVEAU DÉPART? 1 2 MAÎTRES MOTS POUR LE PROJET... EFFICACE ET RAISONNABLE «Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, c est parce que nous n'osons pas

Plus en détail

ECOLE DE MUSIQUE HENRI REBER REGLEMENT INTERIEUR. Le fonctionnement de l Ecole de Musique doit se conformer aux statuts de l Association.

ECOLE DE MUSIQUE HENRI REBER REGLEMENT INTERIEUR. Le fonctionnement de l Ecole de Musique doit se conformer aux statuts de l Association. ECOLE DE MUSIQUE HENRI REBER REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : BUT, FONCTIONNEMENT ET ORGANISATION Article 1 Le fonctionnement de l Ecole de Musique doit se conformer aux statuts de l Association. Article

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 16 DECEMBRE 2009

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 16 DECEMBRE 2009 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 16 DECEMBRE 2009 Convocation du 10 décembre 2009 Les membres du conseil se sont réunis en séance publique ordinaire sous la Présidence de Monsieur Laurent

Plus en détail

Débat public ITER en Provence Décision des personnes publiques responsables du projet

Débat public ITER en Provence Décision des personnes publiques responsables du projet Débat public ITER en Provence Décision des personnes publiques responsables du projet Vu les articles L. 121-1 et suivants et R. 121-11 du code de l Environnement, Vu la décision de la Commission nationale

Plus en détail

Organisation de l intermodalité et du Stationnement - gare de Voiron

Organisation de l intermodalité et du Stationnement - gare de Voiron Organisation de l intermodalité et du Stationnement - gare de Voiron Olivier Finet VP déplacement - Pays Voironnais Jérôme Marcuccini Adjoint en charge des Déplacements, Stationnement, qualité de l air

Plus en détail

TGV RHIN-RHÔNE : OUVERTURE DES RESERVATIONS LE 13 OCTOBRE AVEC UNE OFFRE EXCEPTIONNELLE DE LANCEMENT

TGV RHIN-RHÔNE : OUVERTURE DES RESERVATIONS LE 13 OCTOBRE AVEC UNE OFFRE EXCEPTIONNELLE DE LANCEMENT REGION BOURGOGNE FRANCHE-COMTE COMMUNIQUÉ N 33 - DIJON, LE 6 OCTOBRE 2011 TGV RHIN-RHÔNE : OUVERTURE DES RESERVATIONS LE 13 OCTOBRE AVEC UNE OFFRE EXCEPTIONNELLE DE LANCEMENT A partir du 13 octobre, la

Plus en détail

TRANSPORTS EN SEINE-ET-MARNE. Année scolaire 2015-2016

TRANSPORTS EN SEINE-ET-MARNE. Année scolaire 2015-2016 guide des TRANSPORTS SCOLAIRES EN SEINE-ET-MARNE Année scolaire 2015-2016 EN SEINE-ET-MARNE 42 000 ÉLÈVES BÉNÉFICIENT DE LA GRATUITÉ, sous conditions et hors frais de dossier annuels de 12, DES TRANSPORTS

Plus en détail

Concertation du 11 février au 30 mars 2013. Réunion territoriale 18 février 2013 Neuilly-sur-Marne

Concertation du 11 février au 30 mars 2013. Réunion territoriale 18 février 2013 Neuilly-sur-Marne Concertation du 11 février au 30 mars 2013 Réunion territoriale 18 février 2013 Neuilly-sur-Marne 1 Jacques MAHÉAS Maire de Neuilly-sur-Marne 2 Michel GAILLARD Garant de la concertation 3 Pourquoi une

Plus en détail

Inauguration de la vélo-station de la gare de Lille Flandres

Inauguration de la vélo-station de la gare de Lille Flandres Inauguration de la vélo-station de la gare de Lille Flandres 30 septembre 2010 Dossier de presse Contacts presse : Lille Métropole SNCF région Fatima KHADIR Pauline Spinnewyn-Cozzolino Julie VANHOVE 06.87.73.10.23

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 20 mai 2014 RÉGÉNÉRATION DE CATÉNAIRES SUR LA LIGNE PARIS ROUEN LE HAVRE

DOSSIER DE PRESSE 20 mai 2014 RÉGÉNÉRATION DE CATÉNAIRES SUR LA LIGNE PARIS ROUEN LE HAVRE DOSSIER DE PRESSE 20 mai 2014 RÉGÉNÉRATION DE CATÉNAIRES SUR LA LIGNE PARIS ROUEN LE HAVRE SOMMAIRE UN EFFORT DE MODERNISATION SANS PRECEDENT SUR LE RESEAU NATIONAL... 1-2 PRÉSENTATION TRAVAUX LIGNE PARIS

Plus en détail

COMITE REGIONAL DES PARTENAIRES DU TRANSPORT PUBLIC. Réunion du 26 mai 2008 Hôtel de la Région 15h00 * * * COMPTE-RENDU

COMITE REGIONAL DES PARTENAIRES DU TRANSPORT PUBLIC. Réunion du 26 mai 2008 Hôtel de la Région 15h00 * * * COMPTE-RENDU COMITE REGIONAL DES PARTENAIRES DU TRANSPORT PUBLIC Réunion du 26 mai 2008 Hôtel de la Région 15h00 * * * COMPTE-RENDU Conseil Régional des Pays de la Loire : M. ANTONINI, Président de la Commission Aménagement,

Plus en détail

QUESTION REDIGEE VOYAGEURS

QUESTION REDIGEE VOYAGEURS QUESTION REDIGEE VOYAGEURS Premier problème La Société T.I.A. est une PME de transports publics de voyageurs que vous dirigez. Elle a racheté en mai 2004 une entreprise de 30 salariés, les «Rapides Ducoin»,

Plus en détail

COMITÉ DE LIGNE TER AUVERGNE

COMITÉ DE LIGNE TER AUVERGNE COMITÉ DE LIGNE TER AUVERGNE 25 FEVRIER 2013 MONTLUÇON - GANNAT - CLERMONT-FERRAND MONTLUÇON - BOURGES - VIERZON LA DESSERTE FERROVIAIRE Clermont-Fd / Montluçon LE RESEAU 3 TER AUVERGNE Montluçon - Clermont

Plus en détail

D P E L P AC A E C M E EN E T N ENTREPRISE

D P E L P AC A E C M E EN E T N ENTREPRISE PLAN DE DEPLACEMENT ENTREPRISE Récapitulatif de la démarche Cette démarche s inscrit dans le cadre de la Loi sur l Air et des mesures liées à la limitation de l usage de l automobile contenues dans la

Plus en détail

DECISIONS MODIFICATIVES AU BUDGET 2014

DECISIONS MODIFICATIVES AU BUDGET 2014 COMMUNE DE FOURNEVILLE SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 Juin 2014 L an deux mille quatorze, le 20 Juin 2014 à 20 H 30, le Conseil Municipal de FOURNEVILLE, régulièrement convoqué, s est réuni sous la

Plus en détail

La politique foncière au service du logement social. La politique foncière au service du logement social Intervention du 26 mai 2010

La politique foncière au service du logement social. La politique foncière au service du logement social Intervention du 26 mai 2010 La politique foncière au service du logement social Intervention du 26 mai 2010 23/04/2009 La communauté Urbaine de Lyon a voté en décembre 2006 son 2 ième Programme Local de l Habitat 2007 / 2012 Rappel

Plus en détail

«Lignes spécifiques» régulières

«Lignes spécifiques» régulières INVENTAIRE DES LIGNES DE RABATTEMENT DEFINITION Le principe de base, qui distingue une ligne de rabattement d une simple ligne de transport, est la desserte d une gare à des horaires qui soient (ou puissent

Plus en détail

LE COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE

LE COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE République française Polynésie française www.cgf.pf LE COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE (Mode d emploi de la FPC) SOMMAIRE I La mise en place du comité technique paritaire p. 2 A Une instance paritaire pour

Plus en détail

COTITA Journée technique 27 janvier 2009. La démarche billettique interopérable en Bourgogne

COTITA Journée technique 27 janvier 2009. La démarche billettique interopérable en Bourgogne COTITA Journée technique 27 janvier 2009 La démarche billettique interopérable en Bourgogne w w w.c r-b o u rg o g n e.fr I Eléments de contexte LES FLUX TER EN BOURGOGNE Le trafic ferré* de voyageurs

Plus en détail

Sommaire. Foncière Commune, un outil stratégique foncier sur le long terme.3. Les instances de Foncière Commune.4

Sommaire. Foncière Commune, un outil stratégique foncier sur le long terme.3. Les instances de Foncière Commune.4 Dossier de presse Sommaire La communauté d agglomération Plaine Commune, terrain d enjeux pour les acquéreurs publics et privés.2 Foncière Commune, un outil stratégique foncier sur le long terme.3 Les

Plus en détail

Dossier de presse Mardi 17 novembre 2015

Dossier de presse Mardi 17 novembre 2015 «TOUS DIFFERENTS, TOUS VOYAGEURS» SMTC Tisséo s engage pour un réseau de transport pour tous 1 Sommaire Accessibilité : un réseau pour tous, la démarche ambitieuse du syndicat mixte des transports en commun

Plus en détail

ACCORD RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

ACCORD RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES Messier-Bugatti ACCORD RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES la CFDT, représentée par Monsieur Alain GUILLAUME, Délégué Syndical Central la CFE-CGC, représentée par Monsieur

Plus en détail

CCI NANTES ST-NAZAIRE. vers une. accessibilité. généralisée. Accès à tout pour tous

CCI NANTES ST-NAZAIRE. vers une. accessibilité. généralisée. Accès à tout pour tous CCI NANTES ST-NAZAIRE vers une accessibilité généralisée Accès à tout pour tous La loi handicap du 11 février 2005 précise que les conditions d accès des personnes handicapées dans les E.R.P.* doivent

Plus en détail

PROTOCOLE DE PARTENARIAT. Tremplin pour l emploi des bénéficiaires du RMI

PROTOCOLE DE PARTENARIAT. Tremplin pour l emploi des bénéficiaires du RMI PROTOCOLE DE PARTENARIAT Tremplin pour l emploi des bénéficiaires du RMI ----------------------------------------------------- ENTRE La Région des Pays de la Loire - Hôtel de la Région 1 Rue de la Loire

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL D ORIENTATION Compte rendu de la séance du 20 mai 2015

CONSEIL REGIONAL D ORIENTATION Compte rendu de la séance du 20 mai 2015 Flamand CONSEIL REGIONAL D ORIENTATION Compte rendu de la séance du 20 mai 2015 Etaient présents : Michel Désiré, Délégué régional, Maire de Passavant-La-Rochère, Bernard Amiens, titulaire, Maire d Arbois,

Plus en détail

DOCUMENT à CONSERVER

DOCUMENT à CONSERVER DOCUMENT à CONSERVER Genech Formation situé au 28 rue Victor Hugo, 59810 LESQUIN, accueille en formation des apprenants (jeunes et adultes) ayant conclu un contrat de type particulier ou une convention

Plus en détail

DECISION relative à la politique des déplacements des élèves à l École des Hautes Études en Santé Publique

DECISION relative à la politique des déplacements des élèves à l École des Hautes Études en Santé Publique N 7/2011/SG/DAFJ DECISION relative à la politique des déplacements des élèves à l École des Hautes Études en Santé Publique LE DIRECTEUR DE L ECOLE DES HAUTES ETUDES EN SANTE PUBLIQUE Vu, l article L.1415-1

Plus en détail

Le vélo chez Keolis : une offre sur mesure intégrée au réseau de transport collectif

Le vélo chez Keolis : une offre sur mesure intégrée au réseau de transport collectif Juin 2010 D O S S I E R D E P R E S S E Le vélo chez Keolis : une offre sur mesure intégrée au réseau de transport collectif Contacts Presse Direction de la Communication Lucile Chevallard, 01 71 18 00

Plus en détail

LA GARANTIE TER PICARDIE. Comment être indemnisé en cas de retard ou suppression de train?

LA GARANTIE TER PICARDIE. Comment être indemnisé en cas de retard ou suppression de train? LA GARANTIE TER PICARDIE Comment être indemnisé en cas de retard ou suppression de train? LA GARANTIE TER, C EST QUOI? La convention d exploitation des TER 2013-2018 entre le Conseil régional de Picardie

Plus en détail

MAIRIE de B E I G N O N

MAIRIE de B E I G N O N Beignon, le 25 mai 2012 MAIRIE de B E I G N O N Chers Parents, L année scolaire 2011 / 2012 se termine et il nous faut préparer la rentrée scolaire 2012/ 2013. A ce titre, nous vous rappelons quelques

Plus en détail

Sommaire exécutif. Étude de marché pour une desserte aérienne Développement Chibougamau & Corporation de développement économique de Chapais

Sommaire exécutif. Étude de marché pour une desserte aérienne Développement Chibougamau & Corporation de développement économique de Chapais Sommaire exécutif Étude de marché pour une desserte aérienne Développement Chibougamau & Corporation de développement économique de Chapais Janvier 2013 1 Pour nous joindre : Explorer Solutions Nathalie

Plus en détail

Conseil Municipal du 30 Juin 2015. Monsieur le Maire rappelle que la commune a adhéré à Ingénierie 70.

Conseil Municipal du 30 Juin 2015. Monsieur le Maire rappelle que la commune a adhéré à Ingénierie 70. Conseil Municipal du 30 Juin 2015 DCM N 2015/64 * Marché de travaux : renouvellement du réseau AEP rue de Verdun Monsieur le Maire rappelle que la commune a adhéré à Ingénierie 70. Monsieur le Maire rappelle

Plus en détail

STIF Concertation prolongement ligne 1 75443 PARIS CEDEX 9. Madame, Monsieur,

STIF Concertation prolongement ligne 1 75443 PARIS CEDEX 9. Madame, Monsieur, STIF Concertation prolongement ligne 1 75443 PARIS CEDEX 9 2015-006/GD/GL/CL Créteil, le 8 janvier 2015 Département Projets de territoire et collectivités Affaire suivie par Catherine LAINE et Raphaël

Plus en détail

COMMISSION INTERCOMMUNALE POUR L ACCESSIBILITE AUX PERSONNES HANDICAPEES DU 2 JUILLET 2009

COMMISSION INTERCOMMUNALE POUR L ACCESSIBILITE AUX PERSONNES HANDICAPEES DU 2 JUILLET 2009 Communauté de Communes de Douve et Divette COMMISSION INTERCOMMUNALE POUR L ACCESSIBILITE AUX PERSONNES HANDICAPEES DU 2 JUILLET 2009 L an deux mille neuf, le deux du mois de juillet, à 14 heures, les

Plus en détail

MODULE 6 : Mobilité. Inciter les collectivités à mettre en accessibilité aux personnes à mobilité réduite leur patrimoine

MODULE 6 : Mobilité. Inciter les collectivités à mettre en accessibilité aux personnes à mobilité réduite leur patrimoine MODULE 6 : Mobilité Quelques éléments de contexte Se déplacer, un «droit» fondamental pour accéder aux besoins essentiels : s éduquer, se soigner, travailler, consommer, se divertir... Désormais, la mobilité

Plus en détail

Pourquoi les horaires changent-ils en 2015? Objectifs et impacts

Pourquoi les horaires changent-ils en 2015? Objectifs et impacts Pourquoi les horaires changent-ils en 2015? Objectifs et impacts Nouvelle desserte TER 2015 Paris Creil Amiens Saint-Quentin Pourquoi changer les horaires? Qui a pris la décision? Comment les nouveaux

Plus en détail

Signature de la convention de financement des travaux de la 2ème phase de modernisation

Signature de la convention de financement des travaux de la 2ème phase de modernisation DOSSIER D INFORMATION Signature de la convention de financement des travaux de la 2ème phase de modernisation Challans, le 18 avril 2014 Sommaire 1. Le contexte et les objectifs page 3 A. Les caractéristiques

Plus en détail

Evaluation des bénéfices indirects d'une nouvelle infrastructure de transport

Evaluation des bénéfices indirects d'une nouvelle infrastructure de transport 11/12/13 1/7 Evaluation des bénéfices indirects d'une nouvelle infrastructure de transport Introduction Pour progresser vers une valorisation plus complète des effets socioéconomiques et économiques du

Plus en détail

Sommaire. 1) objectifs de la réunion. 2) rappel de l étude :

Sommaire. 1) objectifs de la réunion. 2) rappel de l étude : Sommaire 1) objectifs de la réunion 2) rappel de l étude : état des lieux pré-programme 2 scénarios d aménagement 3) retour sur la réunion du 22 avril 4) débat public : quel programme? quelles fonctionnalités

Plus en détail

MODERNISATION DE LA LIGNE DIJON-DOLE DOSSIER DE PRESSE 14 AVRIL 2014

MODERNISATION DE LA LIGNE DIJON-DOLE DOSSIER DE PRESSE 14 AVRIL 2014 MODERNISATION DE LA LIGNE DIJON-DOLE DOSSIER DE PRESSE 14 AVRIL 2014 SOMMAIRE UN EFFORT DE MODERNISATION SANS PRECEDENT SUR LE RESEAU NATIONAL... 1-2 PRÉSENTATION TRAVAUX LIGNE DIJON-DOLE-BESANCON.....

Plus en détail

Introduction. Le contexte ferroviaire européen

Introduction. Le contexte ferroviaire européen LE FERROVIAIRE Introduction Le contexte ferroviaire européen L arrivée de la concurrence ferroviaire Pour le Fret, une réalité depuis 2006 Pour le Transport Public, une réalité dès 2007 Pour les passagers

Plus en détail

République Française Département de l Isère. Commune de JARCIEU. Séance publique du Conseil Municipal en date du 22 Janvier 2015.

République Française Département de l Isère. Commune de JARCIEU. Séance publique du Conseil Municipal en date du 22 Janvier 2015. République Française Département de l Isère Commune de JARCIEU Séance publique du Conseil Municipal en date du 22 Janvier 2015. Une information complémentaire sur le projet de la Maison Médicale nous est

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR SALLE ASSOCIATIVE DE SAINT GEORGES DU BOIS

REGLEMENT INTERIEUR SALLE ASSOCIATIVE DE SAINT GEORGES DU BOIS REGLEMENT INTERIEUR SALLE ASSOCIATIVE DE SAINT GEORGES DU BOIS TITRE I DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Objet Le présent règlement a pour objet de déterminer les conditions dans lesquelles doit être utilisée

Plus en détail

SEANCE PUBLIQUE DU 10 MARS 2014

SEANCE PUBLIQUE DU 10 MARS 2014 Page 1 sur 7 SEANCE PUBLIQUE DU 10 MARS 2014 L an Deux mille quatorze, le dix mars, à vingt heures trente minutes, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni à la Mairie, sous la présidence

Plus en détail

LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION MISE SUR LE VELO!

LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION MISE SUR LE VELO! LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION MISE SUR LE VELO! La Communauté d agglomération de Marne-la-Vallée/Val Maubuée s est engagée dans son projet de territoire, voté à l unanimité en 2013, à proposer de nouveaux

Plus en détail