VALORISATION DES CO-PRODUITS ISSUS DE LA PRODUCTION INDUSTRIELLE DE BIOCOMBUSTIBLES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "VALORISATION DES CO-PRODUITS ISSUS DE LA PRODUCTION INDUSTRIELLE DE BIOCOMBUSTIBLES"

Transcription

1 VALORISATION DES CO-PRODUITS ISSUS DE LA PRODUCTION INDUSTRIELLE DE BIOCOMBUSTIBLES Laboratoire de Génie des Procédés pour l Environnement, l Energie et la Santé (GP2ES EA 21)

2 Plan de l exposé Introduction 1- Élaboration de la biomasse 2- Filière oléagineuse - Colza 3- Filière sucrière - Betterave Conclusions

3 Introduction Evolution de la chimie Agrochimie Carbochimie Pétrochimie Agrochimie

4 Introduction Biomasse et Bioproduits Combustibles : huiles de colza, tournesol, soja, palme et blé, maïs, betterave ou canne, biogaz, bois ; Matières premières pour l industrie chimique : tensio-actifs, solvants, encres, peintures, résines, liants, lubrifiants, produits antigels, ; Matériaux : bois, papier, carton, plantes textiles, béton composite, polymères biodégradables (amidon).

5 Introduction Activité photosynthétique Rendement photosynthétique faible : 1 à 2 % ; Bilan photosynthétique étonnant : t de C fixé/an ; Forêt tropicale : 1 à 2 kg C/m 2 au sol ; Forêt tempérée : 0,3 kg C/m 2 au sol ; Toundra : 0,01 à 0,02 kg C/m 2 au sol ; Betteraves : 1,3 kg de MS/m 2 au sol ; Blé : 0,9 kg de MS/m 2 au sol ; Colza : 0,3 kg de MS/m 2 au sol.

6 Élaboration de la biomasse - Photosynthèse Synthèse chlorophyllienne Les charbon, pétrole et gaz naturel sont d origine photosynthétique Lumière 6 CO H 2 O C 6 H 12 O O 2 Chorophylle

7 Élaboration de la biomasse - Photosynthèse Synthèse chlorophyllienne Phase claire : 2 étapes Captation de l énergie solaire : température, humidité, lumière (intensité, longueur d onde : 430 nm et 660 nm) ; Conversion de l énergie lumineuse en énergie chimique : réduction du CO 2 et oxydation de H 2 O Phase sombre : Biosynthèse Formation de sucres simples (glucose, ) Formation de sucres complexes (amidon, ) Formation de lipides, protides et autres molécules

8 Élaboration de la biomasse - Substances métabolisées Glucides végétaux Métabolisme des glucides : glycéraldéhyde-p dihydroxyacétone-p fructose 1,6-di P fructose 6-P oses divers ; Glucides du métabolisme intermédiaire : oses à fonction carbonyle à C3-7 ; Glucides de transport : saccharose (temporaire, durable) ; Glucides de réserve : amidon ; Glucides de parois : cellulose et hémicelluloses ; Autres : polyols, vitamine C, hétérosides.

9 Élaboration de la biomasse - Substances métabolisées Lipides végétaux Métabolisme des lipides : glucides acide pyruvique CH 3 COSCoA lipides ; Lipides de réserve : triglycérides (AG saturés, AG insaturés, AG acétyléniques et cycliques ; Lipides de constitution : phospholipides et glycolipides ; Lipides de revêtement : cutine, cires.

10 Élaboration de la biomasse - Substances métabolisées Protides végétaux Métabolisme des protides : amination réductrice de l acide α-cétoglutarique acide glutarique acides aminés et par transamination ; Amino-acides : libres (120) ou protéiniques (20) ; Protides de structure : protéines et enzymes ; Protides de réserve : protéines et polypeptides ; Hétéroprotéines : glucoprotéines, nucléoprotéines, lipoprotéines.

11 Élaboration de la biomasse - Substances métabolisées Autres composés Acides nucléiques, porphyrines et composés azotés divers ; Acides organiques : malique, citrique, pyruvique, fumarique, succinique, oxalique, etc ; Composés aromatiques : lignine, flavones, anthocyanes ; Terpènes et dérivés terpénoïdiques et stéroïdiques ; Alcaloïdes et dérivés de l acide cyanhydrique.

12 Élaboration de la biomasse - Conclusions Inconvénients de la synthèse chlorophyllienne Rendement photosynthétique faible ; Matières premières diluées sur la quasi-totalité de l écorce terrestre ; Production soumise aux aléas météorologiques ; Certaines molécules sont en infime quantité dans la plante ; Gestion des co-produits.

13 Élaboration de la biomasse - Conclusions Avantages de la synthèse chlorophyllienne Véritable usine à produits chimiques simples ou complexes ; Production inépuisable de composés organiques à partir de matières premières minérales (CO 2, H 2 0, N, S, P, ) ; Possibilité d adapter les procédés de la carbochimie pour préparer les produits de base.

14 Le Colza Molécules valorisables Composition des graines Famille des brassicacées (Brassica napus L.) ; Pellicule : 10 à 20 % (polysaccharides, cellulose, lignine, pectines) ; Tourteau : 30 à 50 % (protéines, fibres, polyphénols, glucosinolates, minéraux) ; Huile : % (triglycérides + liposolubles).

15 Le Colza Molécules valorisables Utilisation et débouchés Alimentation animale : tourteau ; Alimentation humaine : huile et margarines raffinées riches en acides oléique (55-62%), linolénique (7-10 %), linoléique (19-28 %) ; Biocarburant : huile transestérifiée et distillée ; Autres : adjuvants (phytosanitaire, plastique, peinture), agents (biolubrifiant, anti-poussière, démoulage, détergent tensioactif, encre).

16 Le Colza Molécules valorisables Constituants de l huile de colza 98 % de triglycérides (8 % d acides gras saturés, 60 % d acides gras monoinsaturés et 32 % acides gras polyinsaturés) ; Composés mineurs : 5-stérols, vitamines E, A1, K1, coenzyme Q10, caroténoïdes, polyphénols, phospholipides, etc.

17 Le Colza Procédés Traitement des graines de colza

18 Le Colza Procédés Synthèse du Diester CH 2 OC(O)R CH 2 OH RCO 2 CH 3 Catalyseur CHOC(O)R + 3 CH 3 OH CHOH + R CO 2 CH 3 CH 2 OC(O)R CH 2 OH R"CO 2 CH kg 100 kg 100 kg kg Diester : composé raffiné ; Libération de 100 kg de glycérol/t de Diester.

19 Fabrication du Diester Le Colza Procédés Huile de colza Neutralisation - Lavages

20 Le Colza Procédés Valorisation des stérols présents dans le résidu de distillation Stérols en faibles concentrations dans l huile de colza ; -Stérols concentrés dans le résidu de distillation du Diester (25 % de la masse) ; 8 % de brassicastérol, 36,7 % de campestérol, 55,3 % de β-sitostérol (anticholestérolémiants, antitumoraux, hypertrophie prostatique, etc) ; Vitamines E (antioxydant) et K1, β-carotène (colorant), co Q10 (cardio, obésité), isoflavones (cardio),.

21 Le Colza Procédés Saponification-Relargage 100 kg de résidu kg de KOH 88 % kg EtOH 48 % Filtration 76 kg de stérols bruts à 46 % (35,1 kg) kg de filtrat Recristallisation Filtration 76 kg de stérols bruts à 46 % kg EtOH 96 % 24,4 kg de stérols purs à kg de filtrat alcoolique D. CHARLEMAGNE, S. BOSTYN, D. DAGUET, Brevet PCT, WO2004,11073 du 23 décembre 2004

22 Le Colza Procédés Valorisation des autres composés mineurs (teneur en ppm) Composés Huile colza Huile neutralisée Diester Résidu distillation Vitamine K β-carotène Coenzyme Q Vitamine E Seul l α-tocophérol peut présenter un intérêt

23 Le Diester Conclusions Certaines molécules mineures de la plante peuvent se concentrer dans la chaîne de traitement ; Isolement de molécules mineures mais à haute valeur ajoutée à partir d un «déchet» en utilisant les méthodes très simples et des produits courants ; La valorisation des co-produits permet d abaisser le coût de production du produit principal ; La valorisation des co-produits est économiquement viable si le procédé est simple et la molécule en quantité suffisante.

24 La betterave Molécules valorisables Composition de la plante (en kg/t et en % de la MS) Famille des Chénopodiacées (Beta vulgaris L.) Constituants Humidité Saccharose Cellulose Autres matières carbonées Matières azotées totales Matières minérales Racines (69,0) 15 (6,5) 34 (14,7) 15 (6,5) 8 (3,4) Feuilles (9,2) 77 (59,2) 26 (20,0) 15 (11,5)

25 La betterave Molécules valorisables Utilisation et débouchés Alimentation humaine : saccharose ; Alimentation animale : pulpes déshydratées et vinasses (bovins et ovins) ; Biocarburant : bioéthanol (à partir jus ou mélasse) ; Autres : pulpes (papiers, colles, charbons actifs), éthanol (pharmacie, chimie, cosmétique), vinasses (fertilisation).

26 La betterave Molécules valorisables Composition de la betterave (pour kg de MS) kg de MS 702 kg de sucre 106,5 kg de nonsucre soluble 191,5 kg de nonsucre insoluble 43,0 kg de composés azotés 45,1 kg de composés non-azotés 18,3 kg de matières minérales

27 La betterave Molécules valorisables Constituants mineurs de la betterave sucrière Saponines : composés amphiphiles (shampooing, hémolytique, anticholestérolémiant) ; Polyphénols : acides phénoliques, flavonoïdes (cardioprotecteur, anti-oxydant, ), anthocyanes, tannins ; Bétaïne : tensio-actif (shampooing, nettoyant), osmoprotecteur et antiradicalaire (agrochimie) ; Polysaccharides : pectines (améliorent le métabolisme) ; Glycérol, stérols, enzymes.

28 Traitement des racines La betterave Procédés Betterave CaO CO 2 Sucre blanc Lavage Découpage Diffusion Jus brut Epuration des jus Jus épuré Concentration des jus d évaporation Sirop Cristallisation Essorage Séchage Conditionnement Déchets Pulpe dessucrée Ecume Mélasse Eau excédentaire Fermentation Distillation Sucrerie Distillerie Bioéthanol Vinasse

29 La betterave Procédés Composition de la vinasse (pour kg vinasse à 65 % de MS = kg de MS) 1000 kg de MS 180 kg de bétaïne 26,7 kg de composés phénoliques 94,8 kg de matière azotée totale 41,5 kg de matières minérales 118,5 kg de pectines 538,5 kg de matières diverses

30 Valorisation des vinasses La betterave Procédés Etape de précipitation Eau de dilution Vinasse dépotassifiée C12 C11 E5 Ethanol 95 % C10 C13 C9 C8 C7 E4 C2 C6 E3 C5 E1 C1 C4 C3 E2 Procédé simple Réactifs peu coûteux et recyclables 53 % de matières solides séparées 89 % de la bétaïne initiale dans le filtrat E6 C14 Eluant E7 C16 C15

31 Valorisation des vinasses La betterave Procédés Etape d adsorption Eau de dilution Vinasse dépotassifiée C12 Ethanol 95 % C9 C8 C7 E4 C2 E3 C6 E1 C1 C4 C3 E2 Procédé simple Décoloration de la solution 80 % de la bétaïne précédente séparée (71 % de la bétaïne initiale) C11 E5 C10 C5 C13 E6 C14 Eluant E7 C16 C15

32 Valorisation des vinasses La betterave Procédés Etape d échange d ions C8 Eau de dilution Vinasse dépotassifiée C12 Ethanol 95 % C9 C7 E4 C2 C6 E3 E1 C1 C4 C3 E2 Rendement quantitatif (η g = 71 %) 95 % de la bétaïne concentrée dans 20 % de l éluat Pureté moyenne à 95,5 % C11 E5 C10 C5 C13 E6 C14 Eluant E7 C16 C15

33 Le bioéthanol Conclusions Mêmes conclusions que pour le Diester : - molécules à haute valeur ajoutée concentrées dans le résidu de distillation ; - mise en place de méthodes et réactifs courants ; - abaissement du coût du production. Enjeux environnementaux : chimie verte - valorisation de composés végétaux en substitution de composés de synthèse ; - réduction de la charge en azote épandue dans sols.

34 Conclusion générale Le monde végétal constitue une source renouvelable de produits de base ou à haute valeur ajoutée La photosynthèse permet de réaliser des réactions étonnantes : - réduction du dioxyde de carbone et oxydation de l eau - synthèse de molécules optiquement actives L élimination de molécules majoritaires peut mettre en valeur les molécules minoritaires

35 Organismes et sociétés Remerciements

36 Journées thématiques du GFC : Biocombustibles - Biocarburants Remerciements Doctorants David Daguet Collègues

Au menu aujourd hui. Les éléments chimiques et l eau. http://eau.tourdumonde.free.fr/image%20partie%20pedagogique/molecule%20etat%20de%20l'eau2.

Au menu aujourd hui. Les éléments chimiques et l eau. http://eau.tourdumonde.free.fr/image%20partie%20pedagogique/molecule%20etat%20de%20l'eau2. La chimie de la vie Au menu aujourd hui Les éléments chimiques et l eau http://eau.tourdumonde.free.fr/image%20partie%20pedagogique/molecule%20etat%20de%20l'eau2.jpg Au menu aujourd hui Les éléments chimiques

Plus en détail

Les molécules organiques. Notez que plusieurs diapositives proviennent de Bourbonnais, CEGEP Ste-Foy

Les molécules organiques. Notez que plusieurs diapositives proviennent de Bourbonnais, CEGEP Ste-Foy Les molécules organiques Notez que plusieurs diapositives proviennent de Bourbonnais, CEGEP Ste-Foy Les composés organiques Objectif 3.2.1 Distinguer les composés organiques et les composés inorganiques.

Plus en détail

Biotechnologies et production du cidre : vocabulaire et définitions

Biotechnologies et production du cidre : vocabulaire et définitions BIOTECHNOLOGIES ET PRODUCTION DU CIDRE : DEFINITIONS (DOCUMENT PROFESSEUR) I Place des biotechnologies dans le domaine des sciences : Biotechnologies : comme leur nom l indique, elles résultent d un mariage

Plus en détail

CHIMIE DU VEGETAL : RETOUR AUX SOURCES Académie de Pharmacie

CHIMIE DU VEGETAL : RETOUR AUX SOURCES Académie de Pharmacie 1 CHIMIE DU VEGETAL : RETOUR AUX SOURCES Académie de Pharmacie Johnny Pallot Affaires Extérieures Chimie du Végétal Société Roquette Frères Chimie du Végétal : retour aux sources 2 Sommaire A travers les

Plus en détail

Présentation Institutionnelle. Janvier 2015

Présentation Institutionnelle. Janvier 2015 Présentation Institutionnelle Janvier 2015 ARD est un centre de R&D ouvert Qui sommes-nous? ARD est un centre de R&D ouvert dans le domaine du fractionnement du végétal, des biotechnologies blanches, et

Plus en détail

L utilisation des micro-organismes pour la production de carburants et de produits (bio)-chimiques

L utilisation des micro-organismes pour la production de carburants et de produits (bio)-chimiques L utilisation des micro-organismes pour la production de carburants et de produits (bio)-chimiques I R. A L I S O N B R O G N A U X U N I T É D E B I O - I N D U S T R I E S G E M B L O U X A G R O B I

Plus en détail

LE FERMENTEUR. il permet de réaliser les cultures dans des conditions stériles, physiquement et chimiquement contrôlées : température ph agitation po2

LE FERMENTEUR. il permet de réaliser les cultures dans des conditions stériles, physiquement et chimiquement contrôlées : température ph agitation po2 FERMENTATION le terme de fermentation est réservé à la culture de microorganismes (bactéries, levures, moisissures) mais, métaboliquement parlant, on devrait réserver ce terme aux cultures en conditions

Plus en détail

Mars 2012. Les biocarburants, ou agrocarburants, sont des carburants liquides produits à partir de matières premières végétales.

Mars 2012. Les biocarburants, ou agrocarburants, sont des carburants liquides produits à partir de matières premières végétales. LES BIOCARBURANTS Définition Les biocarburants, ou agrocarburants, sont des carburants liquides produits à partir de matières premières végétales. Il existe deux types de biocarburants : L'Union Européenne

Plus en détail

La biomasse, source d énergie?

La biomasse, source d énergie? Paul MATHIS mathis.paul@orange.fr Editions Quae Dijon Le 11 octobre 2012 L énergie, c est quoi? L énergie, c est ce qui permet : de se chauffer, de cuire les aliments, de se déplacer, de faire marcher

Plus en détail

L énergie du sportif

L énergie du sportif L énergie du sportif 1 Le corps : une usine à «brûler» les aliments Pour vivre, marcher, penser, notre corps a besoin d énergie. Celle-ci est apportée par la transformation de certains nutriments, en particulier

Plus en détail

Le soja. utilisations. plante. de la. à ses

Le soja. utilisations. plante. de la. à ses Le soja de la plante à ses utilisations Une culture économe en énergie venue d un autre monde A maturité, un champ de soja ne se confond avec aucune autre culture. Avec ses gousses duveteuses accrochées

Plus en détail

La digestion chimique

La digestion chimique SBI3U La digestion chimique Les aliments sont réduits mécaniquement en particules plus petites ils sont soumise à l action de substances chimiques et des enzymes les molécules complexes deviennent des

Plus en détail

1777473 - EnergyOatSnack barre Banana Bread

1777473 - EnergyOatSnack barre Banana Bread 777473 - EnergyOatSnack barre Banana Bread Une barre de flocons d avoine avec des bananes sèches. Flocons d avoine (38%), sucre inverti liquide, bananes sèches (8%), margarine (huile de palme, huile de

Plus en détail

RÉSOLUTION OIV-OENO 439-2012

RÉSOLUTION OIV-OENO 439-2012 RÉSOLUTION OIV-OENO 439-2012 PRATIQUES OENOLOGIQUES SPECIFIQUES AUX VINS AROMATISES, AUX BOISSONS A BASE DE PRODUIT VITIVINICOLE ET AUX BOISSONS A BASE DE VIN L Assemblée Générale CONSIDERANT la résolution

Plus en détail

L ensemble de ces besoins est satisfait par les nutriments apportés par l alimentation.

L ensemble de ces besoins est satisfait par les nutriments apportés par l alimentation. B E S O I N S N U T R I T I O N N E L S E T A P P O R T S R E C C O M M A N D E S L organisme demande pour son bon fonctionnement la satisfaction de trois types de besoins : Besoins énergétiques : l individu

Plus en détail

Les protéines en nutrition animale

Les protéines en nutrition animale Les protéines en nutrition animale Sources, origine, évolution Plan Qui sommes nous? Les coopératives de nutrition animale Principes de base de la nutrition animale Les principales matières protéiques

Plus en détail

LES CONSTITUANTS MOLÉCULAIRES DU VIVANT

LES CONSTITUANTS MOLÉCULAIRES DU VIVANT Préparation à l Agrégation Interne Paris VI 2009-2010 Séances des 19 et 23 septembre LES CONSTITUANTS MOLÉCULAIRES DU VIVANT Les mots clés : Lipide, glucide, protide, acide nucléique, monomère, polymère,

Plus en détail

Direction des affaires économiques : agriculture et énergie

Direction des affaires économiques : agriculture et énergie Direction des affaires économiques : agriculture et énergie 1. LE CONTEXTE NATIONAL. Augmentation des agréments de production des biocarburants défiscalisés pour atteindre le taux de 5,75% dans les essences

Plus en détail

L ES E S GLUCIDES. a) Oses Les oses sont de petites molécules de glucides comprenant entre 12 et 24 atomes. Ce sont des molécules non hydrolysables.

L ES E S GLUCIDES. a) Oses Les oses sont de petites molécules de glucides comprenant entre 12 et 24 atomes. Ce sont des molécules non hydrolysables. L ES E S GLUCIDES. Introduction : Source de glucides? Plusieurs aliments d origine différente contiennent des glucides : Sucre, fruits, lait, pain, pâte, riz, légumes secs Rôle? Leur rôle est d apporter

Plus en détail

Qu est-ce que la biomasse

Qu est-ce que la biomasse Introduction Exploitation de la biomasse forestière Photo Colloque biomasse énergie Canada Qu est-ce que la biomasse Serge Degueil La biomasse est l ensemble des matières organiques non fossiles, issues

Plus en détail

DENREES ALIMENTAIRES REGLES DE COMPOSITION

DENREES ALIMENTAIRES REGLES DE COMPOSITION TS30 (EC)v03fr_Formulation DENREES ALIMENTAIRES REGLES DE COMPOSITION Guide Pratique n 30 : LES REGLES DE COMPOSITION DES DENREES ALIMENTAIRES Selon Ecocert Organic Standard (EOS) Ce guide ne concerne

Plus en détail

AUSILAB TM Une gamme complète de détergents pour le lavage de la verrerie

AUSILAB TM Une gamme complète de détergents pour le lavage de la verrerie AUSILAB TM Une gamme complète de détergents pour le lavage de la verrerie CARLO ERBA Reagents Un partenaire de choix pour le laboratoire et l industrie CARLO ERBA Reagents, fournisseur reconnu de produits

Plus en détail

Manger ou conduire faudra-t-il choisir?

Manger ou conduire faudra-t-il choisir? LES BICARBURANTS Après avoir pris connaissance des documents suivants, répondez en présentant une argumentation chiffrée à la question suivante : Présenter l intérêt d utiliser les biocarburants et dans

Plus en détail

OLYMPIADES REGIONALES DE CHIMIE 2004 SUD FRANCHE-COMTE. 1) Du fait de la présence de dioxyde de carbone une eau distillée présente :

OLYMPIADES REGIONALES DE CHIMIE 2004 SUD FRANCHE-COMTE. 1) Du fait de la présence de dioxyde de carbone une eau distillée présente : Partie 1 (sur 15 points) OLYMPIADES REGIONALES DE CHIMIE 2004 SUD FRANCHE-COMTE N d anonymat 1/4 Etude d un démaquillant pour les yeux 1) Du fait de la présence de dioxyde de carbone une eau distillée

Plus en détail

BIOMASSE. Marcel Lacroix Université de Sherbrooke

BIOMASSE. Marcel Lacroix Université de Sherbrooke BIOMASSE Marcel Lacroix Université de Sherbrooke LA BIOMASSE 1. Matière animale ou végétale qui peut être convertie en énergie. 2. Pendant la presque totalité de l histoire humaine, la biomasse a été la

Plus en détail

Le bioéthanol. Le bioéthanol

Le bioéthanol. Le bioéthanol Le bioéthanol Le bioéthanol À VOS PLEINS, PRÊTS, ROULEZ!!! À VOS PLEINS, PRÊTS, ROULEZ!!! www.bioethanolcarburant.com Dossier de presse FÉVRIER 2015 Le bioéthanol en quelques mots De l énergie végétale

Plus en détail

GRAISSES ET HUILES ANIMALES OU VEGETALES; PRODUITS DE LEUR DISSOCIATION; GRAISSES ALIMENTAIRES ELABOREES; CIRES D'ORIGINE ANIMALE OU VEGETALE

GRAISSES ET HUILES ANIMALES OU VEGETALES; PRODUITS DE LEUR DISSOCIATION; GRAISSES ALIMENTAIRES ELABOREES; CIRES D'ORIGINE ANIMALE OU VEGETALE Section III GRAISSES ET HUILES ANIMALES OU VEGETALES; PRODUITS DE LEUR DISSOCIATION; GRAISSES ALIMENTAIRES ELABOREES; CIRES D'ORIGINE ANIMALE OU VEGETALE Chapitre 15 Graisses et huiles animales ou végétales;

Plus en détail

ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION

ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION Mardi 24 janvier 2012 au Centre de Formation Multimétiers de REIGNAC L objectif de cet atelier sur la santé est de guider chacun vers une alimentation plus

Plus en détail

COURS BIOMASSE A N N É E 2 0 1 4-2 0 1 5

COURS BIOMASSE A N N É E 2 0 1 4-2 0 1 5 COURS BIOMASSE ANNÉE 2014-2015 QU EST-CE QUE LA BIOMASSE? Biomasse brute : Arbres et végétaux Productions agricoles (canne à sucre, colza, maïs, betterave ) Matières aquatiques (algues, varech ) Biomasse

Plus en détail

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse?

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? 1 Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? Ce support a été réalisé avec le soutien financier du Compte d'affectation spéciale "Développement Agricole et Rural" du Ministère de l'alimentation,

Plus en détail

- pellicule de fruits qui a un rôle de prévention contre l'évaporation, le développement de moisissures et l'infection par des parasites

- pellicule de fruits qui a un rôle de prévention contre l'évaporation, le développement de moisissures et l'infection par des parasites LES LIPIDES Quelles Sont les Idées Clés? Les lipides sont les huiles et les graisses de la vie courante. Ils sont insolubles dans l eau. Pour les synthétiser, une réaction : l Estérification. Pour les

Plus en détail

Les Sacs Biodégradables

Les Sacs Biodégradables Les Sacs Biodégradables Introduction: De nos jours, l utilisation des sacs plastiques est très fréquente, notamment dans le commerce ou encore pour l usage personnel (sacs poubelles ) mais cela n est pas

Plus en détail

Olympiades de la chimie Ligérienne Epreuves Régionales

Olympiades de la chimie Ligérienne Epreuves Régionales Lycée Clemenceau Nantes Mercredi 3 mars 200 lympiades de la chimie Ligérienne Epreuves Régionales Partie II : Questionnaire - Corrigé SURISSEAU Sébastien PREAMBULE (7 points). Que signifient les initiales

Plus en détail

PHYSIOLOGIE CELLULAIRE

PHYSIOLOGIE CELLULAIRE PHYSIOLOGIE CELLULAIRE Licence STAPS 1ère année Stéphane TANGUY Département STAPS Université d Avignon et des pays de Vaucluse PHYSIOLOGIE CELLULAIRE CELLULE molécules atomes CHIMIE TISSU ORGANISME ORGANE

Plus en détail

LES BIOMOLECULES. Enseigner lesbiomoléculessans utiliser directement les classifications. GAP PC- Ali Ouchaaou- bac STAV

LES BIOMOLECULES. Enseigner lesbiomoléculessans utiliser directement les classifications. GAP PC- Ali Ouchaaou- bac STAV LES BIOMOLECULES Enseigner lesbiomoléculessans utiliser directement les classifications I Introduction Qu évoque pour vous le mot «biomolécule»? Molécules du vivant, molécules biologiques Molécules nécessaires

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Biotechnologies SESSION 2015 Sous-épreuve écrite de Biotechnologies Coefficient de la sous-épreuve : 4 Ce sujet est

Plus en détail

Portrait du Groupe Roquette

Portrait du Groupe Roquette Portrait du Groupe Roquette «Servir les femmes et les hommes en offrant le meilleur de la nature» Vision Devenir, sur des marchés identifiés, un acteur leader à l échelle mondiale en solutions et produits

Plus en détail

Oléagineux, Corps Gras, Lipides. Volume 10, Numéro 1, 11-4, Janvier - Février 2003, La filière, aujourd'hui, demain

Oléagineux, Corps Gras, Lipides. Volume 10, Numéro 1, 11-4, Janvier - Février 2003, La filière, aujourd'hui, demain Iterg - Un nouvel outil de raffinage Oléagineux, Corps Gras, Lipides. Volume 10, Numéro 1, 11-4, Janvier - Février 2003, La filière, aujourd'hui, demain Auteur(s) : Anne ROSSIGNOL-CASTERA, Institut des

Plus en détail

RESOLUTION ECO 3/2004 NIVEAU DE BASE REQUIS POUR LES FORMATIONS DIPLOMANTES DES PROFESSIONNELS IMPLIQUES DANS LES PRATIQUES ŒNOLOGIQUES

RESOLUTION ECO 3/2004 NIVEAU DE BASE REQUIS POUR LES FORMATIONS DIPLOMANTES DES PROFESSIONNELS IMPLIQUES DANS LES PRATIQUES ŒNOLOGIQUES NIVEAU DE BASE REQUIS POUR LES FORMATIONS DIPLOMANTES DES PROFESSIONNELS IMPLIQUES DANS LES PRATIQUES ŒNOLOGIQUES L ASSEMBLEE GENERALE, sur proposition de la Commission III «Economie», à partir des travaux

Plus en détail

L index glycémique. Index glycémique de quelques aliments ( 100=glucose) Pomme 36, orange 43, abricots secs 35. Pain aux céréales 45.

L index glycémique. Index glycémique de quelques aliments ( 100=glucose) Pomme 36, orange 43, abricots secs 35. Pain aux céréales 45. L index glycémique L index glycémique d un aliment dépend de divers facteurs ayant une influence sur son absorption: Sa composition en glucides simples et complexes Sa teneur en graisse ( I.G.) Sa teneur

Plus en détail

Les procédés de transformation des biocarburants. Patrick MAGNOUX. Laboratoire de Catalyse en Chimie Organique (LACCO - Poitiers)

Les procédés de transformation des biocarburants. Patrick MAGNOUX. Laboratoire de Catalyse en Chimie Organique (LACCO - Poitiers) Les procédés de transformation des biocarburants Patrick MAGNOUX Laboratoire de Catalyse en Chimie Organique (LACCO - Poitiers) Filières de conversion de la biomasse vers les carburants biomasse lignocellulosique.

Plus en détail

Chimie verte, biotechnologies et bioraffineries en Europe

Chimie verte, biotechnologies et bioraffineries en Europe Chimie verte, biotechnologies et bioraffineries en Europe Daniel THOMAS Président du pôle de compétitivité Industries et Agro Ressources Professeur, UMR CNRS 6022 Génie Enzymatique et Cellulaire Université

Plus en détail

Comment est-il produit? Où est-il produit?

Comment est-il produit? Où est-il produit? Que contient le SP95-E10? Le Bioéthanol, qu est-ce que c est? Comment est-il produit? SP95-E10 Où est-il produit? Quels sont les bénéfices du bioéthanol? Quand le SP95-E10 sera-t-il disponible? Qui peut

Plus en détail

François Nicot http://securite-en-montagne.e-monsite.com. Eléments de nutrition

François Nicot http://securite-en-montagne.e-monsite.com. Eléments de nutrition François Nicot http://securite-en-montagne.e-monsite.com Eléments de nutrition Consommation énergétique Eléments de nutrition F. Nicot 2 Métabolisme de repos MRT = (35 à 40) x 24 x S (Kcal / j) Surface

Plus en détail

La Biomasse. Dans le domaine de l'énergie, le terme de biomasse regroupe l'ensemble des matières organiques pouvant devenir des sources d'énergie.

La Biomasse. Dans le domaine de l'énergie, le terme de biomasse regroupe l'ensemble des matières organiques pouvant devenir des sources d'énergie. La Biomasse I. Définition Qu'est-ce que la biomasse? Dans le domaine de l'énergie, le terme de biomasse regroupe l'ensemble des matières organiques pouvant devenir des sources d'énergie. Elles peuvent

Plus en détail

BATIONO Fabrice IRSAT/DTA Septembre 2014

BATIONO Fabrice IRSAT/DTA Septembre 2014 COMPOSITION ET VALEUR NUTRITIONNELLE DU SORGHO,MIL ET MAÏS BATIONO Fabrice IRSAT/DTA Septembre 2014 Introduction PLAN DE PRESENTATION Définitions Groupes d aliments Nutriments dans les céréales Facteurs

Plus en détail

Les Extras LES PLUS SUCRES PAIN, BEURRE ET CONFITURE. Beurre micro pain Poids net : 10g Contient lait

Les Extras LES PLUS SUCRES PAIN, BEURRE ET CONFITURE. Beurre micro pain Poids net : 10g Contient lait Les Extras LES PLUS SUCRES PAIN, BEURRE ET CONFITURE Beurre micro pain Poids net : 10g Confiture de fruits Poids net : 30g Ingrédients : sirop de glucose - fructose, fruits 35% (fraises ou groseilles ou

Plus en détail

Oléagineux, Corps Gras, Lipides. Volume 9, Numéro 5, 296-8, Septembre - Octobre 2002, La filière

Oléagineux, Corps Gras, Lipides. Volume 9, Numéro 5, 296-8, Septembre - Octobre 2002, La filière L'impact des biocarburants sur l'effet de serre Oléagineux, Corps Gras, Lipides. Volume 9, Numéro 5, 296-8, Septembre - Octobre 2002, La filière Auteur(s) : Etienne POITRAT, ADEME (Agence de l'environnement

Plus en détail

PRÉSENTATION DES AXES DE RECHERCHE DU LGP2 (I)

PRÉSENTATION DES AXES DE RECHERCHE DU LGP2 (I) PRÉSENTATION DES AXES DE RECHERCHE DU LGP2 (I) École Française de Papeterie et des Industries Graphiques Laboratoire LGP2 UMR-CNRS 5518 EFPG, Domaine Universitaire, BP 65, 38402 Saint-Martin-d Hères Cedex

Plus en détail

Qui sont-ils? D où viennent-ils? Où sont-ils?

Qui sont-ils? D où viennent-ils? Où sont-ils? Qui sont-ils? D où viennent-ils? Où sont-ils? Les glucides sont des éléments nutritifs indispensables au bon fonctionnement de l organisme. Ils sont présents dans les aliments aux côtés des protéines (viande,

Plus en détail

LISTE V AU PROTOCOLE A MAROC. Description des produits

LISTE V AU PROTOCOLE A MAROC. Description des produits LISTE V AU PROTOCOLE A MAROC 04.03 Babeurre, lait et crème caillés, yoghourt, képhir et autres laits et crèmes fermentés ou acidifiés, même concentrés ou additionnés de sucre ou d'autres édulcorants ou

Plus en détail

OLYMPIADES REGIONALES de LA CHIMIE - XX ème édition PROTOCOLE EXPERIMENTAL

OLYMPIADES REGIONALES de LA CHIMIE - XX ème édition PROTOCOLE EXPERIMENTAL UNIVERSITE DE CAEN 2004-03-03 LYMPIADES REGINALES de LA CHIMIE - XX ème édition PRTCLE EXPERIMENTAL Durée 2 h Au début du XX ème siècle, l industrie des produits cosmétiques connaît un développement exponentiel.

Plus en détail

Quelle place pour les biocarburants parmi les carburants fossiles?

Quelle place pour les biocarburants parmi les carburants fossiles? Quelle place pour les biocarburants parmi les carburants fossiles? Journée Biocarburants 22 Janvier 2008 Benoit Engelen 3 objectifs majeurs Renforcer l indépendance énergétique du pays Réduire les gaz

Plus en détail

1- Les oses naturels : a) comportent toujours une fonction carbonyle. b) sont tous dextrogyres. 1pt

1- Les oses naturels : a) comportent toujours une fonction carbonyle. b) sont tous dextrogyres. 1pt Université AbouBekr Belkaid Tlemcen Année 2013/2014 Faculté SV-STU Département de Biologie 2 ème année LMD Module de Biochimie Générale (Corrigé Type) 1- Les oses naturels : a) comportent toujours une

Plus en détail

bio dej BEFORE Pot de 540 g Müesli-pomme Fruits rouges 23/09/10 Apport en glucides complexes Dernier repas 2 à 3 h avant le début de l effort

bio dej BEFORE Pot de 540 g Müesli-pomme Fruits rouges 23/09/10 Apport en glucides complexes Dernier repas 2 à 3 h avant le début de l effort BEFORE bio dej Apport en glucides complexes Dernier repas 2 à 3 h avant le début de l effort Texture crémeuse, très digeste Ingrédients (arôme müesli-pomme) : Maltodextrine*, dextrose*, poudre de lait*,

Plus en détail

Le biodiesel algal l emporte sur le bioéthanol

Le biodiesel algal l emporte sur le bioéthanol Le biodiesel algal l emporte sur le bioéthanol Yusuf Chisti, École d ingénieurs, Université de Massey, Private Bag 11 222, Palmerston North, Nouvelle-Zélande En ligne depuis le 24 janvier 2008. Traduction

Plus en détail

LA CHIMIE VERTE : Solutions nouvelles pour une chimie plus propre et plus sûre à partir de carbone renouvelable

LA CHIMIE VERTE : Solutions nouvelles pour une chimie plus propre et plus sûre à partir de carbone renouvelable LA CHIMIE VERTE : Solutions nouvelles pour une chimie plus propre et plus sûre à partir de carbone renouvelable Jean Pierre HALUK ENSAIA INPL Membre titulaire de l Académie Lorraine des Sciences. Plan

Plus en détail

Biomasse : un monde d innovations à notre portée

Biomasse : un monde d innovations à notre portée Biomasse : un monde d innovations à notre portée Source : http://www.dico-ecolo.com/fond-2.html Innofibre oeuvre principalement dans les domaines suivants : Agricoles Recherche, Développement et Innnovations

Plus en détail

Liquides oraux : et suspensions. Préparations liquides pour usage oral. Solutions

Liquides oraux : et suspensions. Préparations liquides pour usage oral. Solutions Préparations pharmaceutique Cours de en 2ème petites Année quantités de Master en Pharmacie Liquides oraux : solutions, Préparation sirops pharmaceutique et suspensions en petites quantités Section des

Plus en détail

Reformulons donc la question : De quels sucres s agit-il?

Reformulons donc la question : De quels sucres s agit-il? TP : ETUDE D UNE BOISSON POUR LE SPORT : une boisson riche en glucides La nutrition du sportif : Avoir une bonne nutrition contribue non seulement à améliorer les performances mais cela permet aussi de

Plus en détail

LES DEFIS DE DEMAIN. I. Les enjeux énergétiques. 1. Dans le domaine de l habitat. Economies d énergie dans l habitat

LES DEFIS DE DEMAIN. I. Les enjeux énergétiques. 1. Dans le domaine de l habitat. Economies d énergie dans l habitat LES DEFIS DE DEMAIN La population mondiale ne cesse d augmenter et les besoins énergétiques ont été multipliés par 10 (!) en un siècle. Les réserves en ressources fossiles (et fissiles) s épuisent. Les

Plus en détail

2 C est quoi la chimie?

2 C est quoi la chimie? PARTIE 1 AVANT LA CHIMIE VERTE... 2 C est quoi la chimie? L inconnu étant source d angoisse, nous allons essayer de définir les grands domaines de la chimie pour mieux la connaître, l appréhender et donc

Plus en détail

La fluorescence des végétaux

La fluorescence des végétaux La fluorescence des végétaux Définition de la fluorescence La fluorescence est une émission lumineuse provoquée par l excitation d une molécule, généralement par absorption d un photon. Ce signal optique

Plus en détail

FORCE-A. Voir pour Agir

FORCE-A. Voir pour Agir Fluorescence and Optoelectronics Research for the Communication between Ecophysiology and - Agriculture Lauréat du concours national d Aide à la création d entreprises de technologies innovantes en 2002

Plus en détail

Terminale STL Sciences physiques et chimiques de laboratoire Terminale STI2D Evaluation

Terminale STL Sciences physiques et chimiques de laboratoire Terminale STI2D Evaluation Terminale STL Sciences physiques et chimiques de laboratoire Terminale STI2D Evaluation Classe : Terminale Enseignement : Physique-chimie tronc commun STL/STI2D THEME du programme : Les Transports Résumé

Plus en détail

Principes et procédés d épuration du biométhane pour l injection dans les réseaux de gaz naturel. Phase : Faisabilité du projet d injection

Principes et procédés d épuration du biométhane pour l injection dans les réseaux de gaz naturel. Phase : Faisabilité du projet d injection Principes et procédés d épuration du biométhane pour l injection dans les réseaux de gaz naturel Phase : Faisabilité du projet d injection Etape : Considérations générales 11 pages version 19/08/2011 Sommaire

Plus en détail

La lignine, une molécule d intérêt issue du bioraffinage lignocellulosique. Dr Aurore Richel Université de Liège Gembloux Agro-Bio Tech (Belgium)

La lignine, une molécule d intérêt issue du bioraffinage lignocellulosique. Dr Aurore Richel Université de Liège Gembloux Agro-Bio Tech (Belgium) La lignine, une molécule d intérêt issue du bioraffinage lignocellulosique Dr Aurore Richel Université de Liège Gembloux Agro-Bio Tech (Belgium) Plan de l exposé 1. Contexte : bioraffinage de 2 ème génération

Plus en détail

LA BIOMASSE ET LA BIOENERGIE (ER 12)

LA BIOMASSE ET LA BIOENERGIE (ER 12) LA BIOMASSE ET LA BIOENERGIE (ER 12) 1 INTRODUCTION Du poêle à bois aux centrales industrielles Les combustibles fossiles (pétrole, gaz naturel, charbon, etc.) paraissaient être inépuisables. Les différentes

Plus en détail

LA MESTA en quelques mots

LA MESTA en quelques mots LA MESTA en quelques mots La Mesta Chimie Fine développe et fabrique des intermédiaires et des principes actifs à destination des laboratoires pharmaceutiques, ainsi que des produits destinés aux secteurs

Plus en détail

2.7 TENEURS EN NUTRIMENTS ET VALEUR ENERGETIQUE DES DENREES. La teneur en eau est la proportion effective (totale, dosable) d'eau dans la denrée.

2.7 TENEURS EN NUTRIMENTS ET VALEUR ENERGETIQUE DES DENREES. La teneur en eau est la proportion effective (totale, dosable) d'eau dans la denrée. - 2.7/1-2.7 TENEURS EN NUTRIMENTS ET VALEUR ENERGETIQUE DES DENREES 2.7.1 Méthodes d analyse des nutriments 2.7.1.1 Détermination de la teneur en eau La teneur en eau est la proportion effective (totale,

Plus en détail

Les marchés de production et de consommation et les prix des biocarburants dans l Union européenne et le monde

Les marchés de production et de consommation et les prix des biocarburants dans l Union européenne et le monde N 9 Décembre 2012 Service du soutien au réseau Sous-direction de la communication, programmation et veille économique Bureau de la veille économique et des prix Les marchés de production et de consommation

Plus en détail

@ Demandeur: Roquette Frères F-62136 Lestrem (FR) @ Inventeur: Huchette, Michel 63, rue du Maréchal Joffre F-59660 Merville (FR)

@ Demandeur: Roquette Frères F-62136 Lestrem (FR) @ Inventeur: Huchette, Michel 63, rue du Maréchal Joffre F-59660 Merville (FR) Patentamt JEuropaisches European Patent Office Numéro de publication: 0 237 442 Office européen des brevets A2 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Numéro de dépôt: 87400568.9 Int. CI.4: C 13 K 1/00 C 12 P 19/24

Plus en détail

masse du produit désiré UA masse des produits obtenus

masse du produit désiré UA masse des produits obtenus Activité : "Green Chemistry attitude" ou chimie verte. Economie d atomes dans l oxydation du bioéthanol CORRECTION REMARQUES ( adapté des Olympiades de la chimie - Académie de Rouen 2007 ) Le concept de

Plus en détail

Rapport du groupe de travail PNNS sur les glucides. Etapes 1 et 2 du mandat. Mars 2007

Rapport du groupe de travail PNNS sur les glucides. Etapes 1 et 2 du mandat. Mars 2007 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l'alimentation Sous-Direction de la réglementation, de la recherche et de la coordination des contrôles Rapport du groupe de travail PNNS

Plus en détail

LA FILIERE DES BIOCARBURANTS

LA FILIERE DES BIOCARBURANTS LA FILIERE DES BIOCARBURANTS Enjeux et perspectives du développement de la filière en France Plan de la présentation Pourquoi développer les biocarburants? Qu est ce que les biocarburants? La filière en

Plus en détail

Comment fabriquer une colle à partir du lait?

Comment fabriquer une colle à partir du lait? BTS Mil agroressources septembre 2010 TP N 1 CHIMIE Comment fabriquer une colle à partir du lait? Pour faire coaguler le lait, il y a 3 principales méthodes : - par action enzymatique (ex : de la pressure

Plus en détail

1 L LES GLUCIDES. Compétences exigibles au BAC :

1 L LES GLUCIDES. Compétences exigibles au BAC : 1 L LES GLUCIDES Alimentation et environnement 4 Compétences exigibles au BAC : Connaître l existence des sucres : glucose, fructose, saccharose. Identifier l amidon et le glucose à partir de résultats

Plus en détail

Particuliers, enseignants et animateurs découvrez toute la collection des guides Milgraines sur le site semencemag.fr

Particuliers, enseignants et animateurs découvrez toute la collection des guides Milgraines sur le site semencemag.fr Particuliers, enseignants et animateurs découvrez toute la collection des guides Milgraines sur le site semencemag.fr Rubrique : Ressources & jeux en ligne La série des guides Milgraines pour apprendre

Plus en détail

SP. 3. Concentration molaire exercices. Savoir son cours. Concentrations : Classement. Concentration encore. Dilution :

SP. 3. Concentration molaire exercices. Savoir son cours. Concentrations : Classement. Concentration encore. Dilution : SP. 3 Concentration molaire exercices Savoir son cours Concentrations : Calculer les concentrations molaires en soluté apporté des solutions désinfectantes suivantes : a) Une solution de 2,0 L contenant

Plus en détail

Quels matériaux biosourcés pour l automobile d aujourd hui et celle de demain? Dr Stéphane DELALANDE Direction des Matériaux et Procédés Innovation

Quels matériaux biosourcés pour l automobile d aujourd hui et celle de demain? Dr Stéphane DELALANDE Direction des Matériaux et Procédés Innovation Quels matériaux biosourcés pour l automobile d aujourd hui et celle de demain? Dr Stéphane DELALANDE Direction des Matériaux et Procédés Innovation Plan Introduction Les challenges de l industrie automobile

Plus en détail

Pétrole: matière première et produits. Union Pétrolière

Pétrole: matière première et produits. Union Pétrolière Pétrole: matière première et produits Union Pétrolière Une matière première précieuse Le pétrole brut ne procure pas seulement de l essence. Nous utilisons chaque jour l un ou l autre de ses nombreux dérivés,

Plus en détail

Fiche n 9 : Le brunissement des pommes Niveau : 1 ère S SVT

Fiche n 9 : Le brunissement des pommes Niveau : 1 ère S SVT FICHE RÉCAPITULATIVE Lorsque nous croquons une pomme, la chair de celle-ci est blanche. Nous avons tous pu remarquer, après avoir oublié cette même pomme croquée sur une table pendant plusieurs minutes,

Plus en détail

Rapport final. Avril 2008

Rapport final. Avril 2008 Elaboration d un référentiel méthodologique pour la réalisation d Analyses de Cycle de Vie appliquées aux biocarburants de première génération en France Rapport final Etude réalisée pour le compte de l

Plus en détail

I- SUIVI SPECTROPHOTOMÉTRIQUE D UNE CINÉTIQUE DE RÉACTION

I- SUIVI SPECTROPHOTOMÉTRIQUE D UNE CINÉTIQUE DE RÉACTION CORRECTION DS n 8 Cinétique et chimie organique I- SUIVI SPECTROPOTOMÉTRIQUE D UNE CINÉTIQUE DE RÉACTION On se propose d étudier la cinétique de la réaction totale entre les ions dichromate Cr 2 O 7 2-

Plus en détail

Quel sirop choisir pour le nourrissement d hiver.

Quel sirop choisir pour le nourrissement d hiver. Syndicat des apiculteurs de Thann et environs Quel sirop choisir pour le nourrissement d hiver. Auteurs : R.Hummel & M.Feltin Octobre 2014 Les sirops de nourrissement : La qualité des sirops utilisés pour

Plus en détail

LES SUCRES. Exemple : Représentation du glycéraldéhyde (2, 3 dihydroxypropanal)

LES SUCRES. Exemple : Représentation du glycéraldéhyde (2, 3 dihydroxypropanal) LES SUCRES I ) Compléments de Stéréochimie 1) Représentation de Fischer Pour les sucres et les acides aminés, on utilise une autre représentation des molécules dans l'espace : la représentation de Fischer.

Plus en détail

1) Quand on est diabétique, faut-il éviter de consommer du pain, des féculents et des fruits, car ils contiennent trop de sucre?

1) Quand on est diabétique, faut-il éviter de consommer du pain, des féculents et des fruits, car ils contiennent trop de sucre? LA DIETETIQUE DU DIABETE EN 24 QUESTIONS 1) Quand on est diabétique, faut-il éviter de consommer du pain, des féculents et des fruits, car ils contiennent trop de sucre? 2) Les légumes sont-ils pauvres

Plus en détail

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 28 Une chimie verte

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 28 Une chimie verte FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 28 Une chimie verte Type d'activité Activité avec étude documentaire et utilisation de sites Internet Notions et contenus du programme de Terminale S Apport

Plus en détail

Fiche professeur. Rôle de la polarité du solvant : Dissolution de tâches sur un tissu

Fiche professeur. Rôle de la polarité du solvant : Dissolution de tâches sur un tissu Fiche professeur TEME du programme : Comprendre ous-thème : Cohésion et transformations de la matière Rôle de la polarité du solvant : Dissolution de tâches sur un tissu Type d activité : Activité expérimentale

Plus en détail

LA A RESPIRATION CELLULAIRE

LA A RESPIRATION CELLULAIRE Instructions aux professeurs Domaine : 1.1 Le transport de substances, réaction chimique de la respiration cellulaire, p. 6 Travail à réaliser : Les élèves répondent aux questions. Matériel : Feuilles

Plus en détail

PROTOCOLE OLYMPIADES Février 2007 - ACADEMIE DE CAEN

PROTOCOLE OLYMPIADES Février 2007 - ACADEMIE DE CAEN PROTOCOLE OLYMPIADES Février 2007 - ACADEMIE DE CAEN Afin de pallier la raréfaction donc la hausse du coût des combustibles d origine fossile, le gouvernement et le secteur automobile se sont lancés depuis

Plus en détail

Page 1 GLOBAL BIOENERGIES DOSSIER DE PRESSE

Page 1 GLOBAL BIOENERGIES DOSSIER DE PRESSE Page 1 GLOBAL BIOENERGIES DOSSIER DE PRESSE Une innovation de rupture pour convertir les ressources renouvelables en hydrocarbures Global Bioenergies est l une des rares sociétés au monde et la seule en

Plus en détail

Passerelles possibles entre les différentes 1ères.

Passerelles possibles entre les différentes 1ères. Passerelles possibles entre les différentes 1ères. Ce document est construit sur la base du programme de 1 ère S. Les programmes de STL et de L/ES ne sont donc pas complets. On ne trouve dans ce tableau

Plus en détail

Contexte : Objectif : Expérimentation :

Contexte : Objectif : Expérimentation : Estimation de la valeur fertilisante de digestats issus de la biométhanisation. Résultat de 3 années d expérimentation en culture de maïs (2009 à 2011). (JFr. Oost 1, Marc De Toffoli 2 ) 1 Centre pilote

Plus en détail

CAC/RCP 64-2008 INTRODUCTION

CAC/RCP 64-2008 INTRODUCTION CODE D USAGES POUR LA RÉDUCTION DES TENEURS EN 3-MONOCHLOROPROPANE-1,2DIOL (3-MCPD) LORS DE LA PRODUCTION DE PROTÉINES VÉGÉTALES HYDROLYSÉES OBTENUES PAR VOIE ACIDE (PVHA) ET DE PRODUITS CONTENANT CE TYPE

Plus en détail

ACTION 2 : Optimisation des processus d extraction et valorisation énergétique

ACTION 2 : Optimisation des processus d extraction et valorisation énergétique ACTION 2 : Optimisation des processus d extraction et valorisation énergétique Action 2.6. : Analyse environnementale de la filière microalgues-biodiesel Séminaire Final, Vitoria, 27 Mars 2014 Objectifs

Plus en détail

Déchets ménagers et traitement de lixiviat. (Extrait d un mastère soutenu en décembre 2008)

Déchets ménagers et traitement de lixiviat. (Extrait d un mastère soutenu en décembre 2008) Déchets ménagers et traitement de lixiviat (Extrait d un mastère soutenu en décembre 2008) I- Introduction La Tunisie produit près de 2,5 millions de tonnes de déchets ménagers par an, dont 700 000 tonnes

Plus en détail

1 But de la manipulation

1 But de la manipulation LA DIGESTION ENZYMATIQUE La digestion consiste essentiellement en une transformation chimique que subissent les aliments ingérés sous l'action d'enzymes sécrétés par les glandes digestives. Ces phénomènes

Plus en détail

Hydrolyse du sucre. Frédéric Élie, octobre 2004, octobre 2009

Hydrolyse du sucre. Frédéric Élie, octobre 2004, octobre 2009 ACCUEIL Hydrolyse du sucre Frédéric Élie, octobre 2004, octobre 2009 La reproduction des articles, images ou graphiques de ce site, pour usage collectif, y compris dans le cadre des études scolaires et

Plus en détail