I.RÉNOV Saint-Gille-Croix-de-Vie (85) Le marché de la rénovation vu par Jocelyn Merceron, Président Directeur Général

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "I.RÉNOV Saint-Gille-Croix-de-Vie (85) Le marché de la rénovation vu par Jocelyn Merceron, Président Directeur Général"

Transcription

1 Les acteurs de la rénovation globale certifiée NF Maison Rénovée livrent leur vision du marché Contact presse : Le Bonheur estt dans la Com - Ingrid Launay LD :

2 I.RÉNOV Saint-Gille-Croix-de-Vie (85) Le marché de la rénovation vu par Jocelyn Merceron, Président Directeur Général de I.RÉNOV Comment voyez-vous le marché aujourd hui? Le marché a réellement évolué depuis 2011 : nous n avons pas plus de chantiers mais ceux que nous réalisons sont plus importants et plus qualitatifs : en 1 an, nous avons doublé notre panier moyen. Cette évolution s explique principalement par une meilleure sensibilisation, ou du moins une meilleure écoute de la part de nos clients, en matière de réduction des consommations énergétiques. Leur préoccupation première reste le confort (agrandissement, réaménagement, embellissement ), c est pour cette raison qu ils viennent nous voir, mais ils sont plus sensibles aux questions d économie d énergie. En parlant de la RT 2012, de l Eco prêt à taux 0%, nous arrivons donc plus facilement à les convaincre de profiter de travaux d extension ou de réaménagement (travaux de budget moyen de euros) pour améliorer la performance thermique de leur maison. Jocelyn Merceron Président Directeur Général de I.Rénov Ld : Ceci dit, une part significative de nos prospects, même s ils sont convaincus de l intérêt de tels travaux, ne peuvent les engager. Ils seraient prêts à franchir le pas mais n en ont pas les moyens, se voient refuser leur crédit, etc. Il faudrait pour eux plus de dispositifs fiscaux, de subventions régionales L autre évolution importante que nous avons pu noter ces derniers mois, c est la meilleure compréhension de notre métier par nos clients : aujourd hui, ils perçoivent mieux l intérêt de l interlocuteur unique, de l approche globale et donc de la certification NF Maison Rénovée, concernant plus spécifiquement I.Rénov, la pertinence de notre origine de constructeur Que va changer, pour vous, le dispositif RGE? C est une étape importante dans la mesure où elle va permettre à nos clients d accéder à de nouvelles aides. Mais pour que cela soit réellement un levier de compétitivité, ce dispositif, comme NF Maison Rénovée HQE, doit rester élitiste pour apporter une réelle valeur ajoutée aux particuliers. Il doit conserver un niveau d exigences fort pour que n y soient intégrés que les professionnels en capacité d apporter une réponse encadrée et parfaitement adaptée aux nouveaux enjeux de la rénovation. I.Rénov a obtenu le droit d usage de la certification NF Maison Rénovée HQE en I.Rénov en bref Rénovateur global Entreprise créée en salariés (47 pour le groupe SATOV auquel appartient I.Rénov) CA 2013 : agences dans Les Pays-de-la-Loire Clientèle : primo-accédants ou jeunes retraités, engageant des travaux dans des maisons secondaires en passe de devenir des résidences principales Une vingtaine de rénovations de 3 lots minimum réalisées par an. Principalement des restructurations de maisons datant des années 70, très cloisonnées, que leurs propriétaires souhaitent «ouvrir» Site web : Entreprise certifiée NF Maison Rénovée HQE

3 I.RÉNOV Saint-Gille-Croix-de-Vie (85) Focus sur une rénovation NF Maison Rénovée HQE réalisée par I.Rénov à Challans (85) Surface : Avant travaux : 159,65 m² Après travaux : 203,29 m² Performance énergétique : Avant travaux : 160 kwh/m² Après travaux : 114 kwh/m² Émission de CO 2 : Avant travaux : 38 kgeqco ² /m².an Après travaux : 31 kgeqco ² /m².an Consommation de chauffage annuelle : Avant travaux : TTC Après travaux : 762 TTC Montant de l investissement : environ TTC Avant travaux Un chantier emblématique des nouveaux modes de vie Située à Challans (85), cette maison avait été construite en 1970 pour le compte de ses propriétaires actuels. Aujourd hui jeunes retraités dynamiques, ils souhaitaient voir leur maison évoluer avec eux en :. Agrandissant la surface et l adaptant à leurs nouvelles activités. Améliorant les performances et le confort de l existant Approche globale & démarche HQE comme fondamentaux Pour répondre à cette demande, emblématique de ses problématiques marché actuelles, l entreprise I. Rénov a travaillé dans une approche globale, tant pour l extension que pour l amélioration de l existant, et a inscrit ces travaux dans le respect de la démarche HQE. Ainsi :. La maison est passée d une surface SHON de 159,65m² à 203,29m². L isolation des combles de la maison existante a été totalement revue avec de la laine de verre projetée (R=7). De nouvelles pièces ont été créées : dressing, cellier, garage et atelier de peinture. Etc. Après travaux

4 OPTIRENO NIVOLAS-VERMELLE (38) Le marché de la rénovation vu par Jean-Paul Drouard, Directeur Technique d OPTIRÉNO janvier Comment voyez-vous le marché aujourd hui? Le marché est aujourd hui porté sur les rénovations globales et les agrandissements. On constate un réel renforcement de la demande en terme d accompagnement global (architecture, thermique, économie bâtiment, décoration, financement, suivi travaux, etc.), avec un seul interlocuteur. Optiréno répond depuis sa création à cette demande d interlocuteur unique et a renforcé ses prestations en 2011 avec la création d une cellule architecture et décoration et le recrutement d un thermicien diplômé. Jean-Paul Drouard Directeur Technique Optiréno Tel: La performance énergétique elle, n est pas encore la préoccupation majeure chez nos clients. À mon sens, le manque de lisibilité et la complexité des dispositifs légaux et financiers contribue considérablement à cette situation : on le voit bien, dans les régions qui diffusent des aides, le label BBC-effinergie rénovation se développe mieux que partout ailleurs. Il faudrait une loi réellement opérationnelle qui sensibilise le client à l intérêt de travaux liés aux économies d énergie. Ceci dit, les dernières annonces gouvernementales semblent aller dans le bons sens : Elles intègrent la notion de bouquets de travaux qui sont une bonne solution, néanmoins encore assez mal-connue, beaucoup de gens confondant ce dispositif avec le prêt à taux 0% pour la 1 ère acquisition ; Le fait de ramener la TVA à 5,5% est très important. Il faudra voir néanmoins comment cela se concrétisera, mais cela peut vraiment accélérer le mouvement ; En revanche, d autres mesures nous semblent moins adaptées, telle que la prime de 1350 euros annoncée en mars dernier dans le cadre du Plan d Investissement pour le Logement : cette prime ne vaut que pour des revenus modestes, or ces foyers pourront-ils débloquer les à euros moyens d une rénovation globale, intégrant une large part de thermique? Que va changer, pour vous, le dispositif RGE? Le dispositif RGE va surtout engendrer plus de communication institutionnelle sur l enjeu et les bénéfices de la rénovation thermique. L éco-conditionnalité à des critères qualitatifs des entreprises facturant les travaux est une bonne chose. Les professionnels certifiés NF Maison Rénovée sont logiquement devenus RGE, ce qui confirme la valeur de cette certification. Optiréno a obtenu le droit d usage de la certification NF Maison Rénovée HQE en Optiréno en bref Maître d œuvre et contractant général Entreprise créée en salariés 5 agences en Rhône-Alpes et en Île-de-France CA 2012 : 10 M d activité travaux Clientèle : 90% de particuliers mais aussi copropriétés, petit tertiaire et collectivités locales Très peu de mono-lots sauf ITE ou sarkings 150 à 200 rénovations de 3 lots minimum réalisées par an Principalement des rénovations complètes après acquisition Budget moyen : Entreprise certifiée NF Maison Rénovée HQE

5 OPTIRENO NIVOLAS-VERMELLE (38) Focus sur une rénovation NF Maison Rénovée HQE réalisée par Optiréno à Chassieu (69) Surface : Avant travaux : 98 m² Après travaux : 134 m² Performance énergétique : Avant travaux : plus de 300 kwh/m² Après travaux : 101 kwh/m² Émission de CO 2 : Avant travaux : 80 kgeqco ² /m².an Après travaux : 32 kgeqco ² /m².an Perméabilité : Avant travaux : 1,6 m 3 /h.m² Après travaux : 1,01 m 3 /h.m² Consommation de chauffage annuelle : Avant travaux : 3550 TTC Après travaux : 1290 TTC Montant de l investissement : dont HT pour le gros œuvre et HT pour le second œuvre. Avant travaux Confort, performance et durabilité L objectif principal de cette opération était de gagner en confort de vie : agrandir l espace et optimiser l enveloppe thermique de la maison pour obtenir une maison basse consommation labellisée BBC-effinergie rénovation. Divers travaux ont ainsi été menés durant 6 mois :. Pour l extension :. 25 m² en ossature bois 45x145, contreventement OSB et pare-pluie. Isolation en laine de bois de 200mm (R=8 5m²k /W). Finition revêtement extérieur en enduit minéral projeté. Menuiseries en PVC (Uw<1,4W/m²k) et équipées de double vitrage 4/16/4 avec gaz argon et des brises soleil orientables en aluminium. Isolation des combles perdus avec de la ouate de cellulose (R=8m²k/W). Pour l optimisation de l enveloppe thermique et de la performance énergétique :. Isolation thermique par l extérieur des murs : pose en callé-chevillé de PSE blanc de 200 mm (R=5m²k/W). Renforcement de l isolation des retours de tableaux de fenêtres par l utilisation de peintures isolantes à effet réflexif (Thermoshield). Isolation du toit par l extérieur (sarking) avec pose d un écran pare vapeur puis de panneaux de polyuréthane de 160 mm (R=7m² k/w), et membrane d étanchéité à l air. Changement des fenêtres de toit et ajout de volets roulants électrique. Installation d une ventilation double flux hygroréglable (installation du système de mesure de débits d air) Après travaux Le recours au monitoring Pour l une des premières fois en France, un suivi par monitoring de la production et des consommations électriques réalisées après travaux de la maison a été installé. Objectif : garantir la performance thermique de la rénovation tout en analysant l utilisation quotidienne et les habitudes de vie des occupants. Ce système est contrôlé à distance par le thermicien d Optiréno, pour les consommations et les productions d énergie, et par les propriétaires pour le rendement de la VMC. Ceci peut ainsi les orienter sur les gestes à améliorer pour contrôler et réduire les consommations d énergie.

6 Lee marché de la rénovation vu par Patrick Vandromm me, Président de RÉNOVERT Comment voyez-vous le marché aujourd hui? J ai le sentiment qu on évolue vers une logique de bouquet de travaux, même si aujourd hui ce bouquet reste minimaliste. Les particuliers sont plus sensibilisés à cette logique qu il y a deux ans, du moins, ils comprennent de mieux en mieux l intérêt de combiner a minima deux types de travaux. La récurrence des discours, des dispositifs, etc., semble faire son chemin. Le 1 er grand virage, dans cette dynamique, a été la Loi de Finances 2012 qui a couplé le crédit d impôts à une logique de bouquet de travaux. Les dernières annonces gouvernementales, émises le 20 septembre, vont aussi dans ce sens. Patrick Vandromme Président de Rénovert RÉNOVERT SAINT-PRIEST (69) Face à cette évolution de marché, la certification NF Maison Rénovée agit comme un levier complémentaire : la marque NF a toujours un capital confiance automatique chez nos clients. De fait cette évolution vers une logique de bouquet de travaux complète et crédibilise encore plus notre discours. Néanmoins, même si la dynamique amorcée est bonne, il manque à mon sens, encore, des éléments déclencheurs pour que cette évolution très progressivee devienne véritablemen ent un essor de marché : l annonce d un 3 ème lot dans le dispositif présenté en septembre par le Gouvernement par exemple aurait pu permettre d accélérer encore plus le processus. Que va changer, pour vous, le dispositif RGE? C est un dispositif totalement en phase avec notre Rénovert en bref métier : en tant que contractan général, notre expertise repose sur notre capacité à apporter une réponse globale en matière de travaux. C est aussi la valeur ajoutée de NF Maison Rénovée : il Contractant général Entreprise créée en collaborateurs au global n y a pas aujourd hui de certification plus 2 agencess NF Maison Rénovée en Rhônecomplète et plus exigeante, qui réponde mieux aux contours du marché. Alpes CA 2012, en e intégrant le réseau : 5,5 M Clientèle : majoritairement des couples de Il est donc logique que les professionnels NF Maison Rénovée, a fortiori, acteurs les plus à même de s engager sur un résultat après travaux dans le domaine de la rénovation thermique, soient intégrés au dispositif RGE anss (plus d enfant à charge ni de crédits enn cours) Principalement des rénovations globales de résidences principales (amélioration de l existant, optimisation de la performance énergétique ), des aménagements, des extensions, etc. Rénovert a obtenu le droit d usage de la certification NF Maison Rénovée en Budget moyen m des rénovations : 40 K 3 rénovations labellisées BBC effinergie rénovation Contact presse : Le Bonheur estt dans la Com - Ingrid Launay LD :

7 Focus sur une rénovation NF Maison Rénovée réalisée par Rénovert à Vourles (69)( Surface : 147m² répartis en 2 logements RÉNOVERT SAINT-PRIEST (69) Performance énergétique : Avant travaux : 720 kwh EP /m²/an Après travaux : 74,5 kwh/m² Émission de CO 2 : Après travaux : 18 kgeqco ² /m².an/ Perméabilité après travaux : 0,51 m 3 /h.m² Consommation de chauffage annuelle après travaux : 425 TTC Consommation d eau chaude annuelle après travaux : 142, 5 TTC Avant travaux Après travaux Des contraintes spécifiques La maison, située à Vourles (69), intègre deux logements locatifs mitoyens, l un de 67m²,, l autre de 80m². Il s agit d une maison de ville construite en Le propriétaire bailleur, pour optimiser son investissement, souhaitait améliorer considérablement la performance thermique des 2 logements. Il considérait par ailleurs, à juste titre, qu'une labellisation BBC- effinergie lui permettrait à laa fois de valoriser v son patrimoine mais aussi le potentiel locatif des logements : confort et bien-êtree accrus, chauffage plus performant, dépenses énergétiques maîtrisées... Des solutions fiables et reproductibles pour répondre à un enjeu majeur : la basse consommation Rompu aux rénovations globales complexes, Rénovert a relevé le défi de la rénovation r BBC-effinergie (dès 2010, à Cornas en Ardèche,, l entreprisee avait livré une première opération NF Maison Rénovée BBC-effinergie rénovation en France). Les solutions les plus simples, les plus efficaces et surtout facilement reproductibler es, ont été retenues, et ce pour tous les postess :. Isolation par l extérieur en 12 cm de polystyrène graphité. Chauffage : chaudière à condensation au gaz naturel. Isolation des planchers avec panneaux polyuréthane. Doublage intérieurr. Isolation des combles en rampant avec 300mm de laine de verre. Réfection des menuiseries extérieures avec double vitrage 4/16/4 argon faible émissivité. Etc. Contact presse : Le Bonheur estt dans la Com - Ingrid Launay LD :

8 RÉSAU LA MOSAIQUE Oullins (69) Le marché de la rénovation vu par François Volle, Gérant du Réseau La Mosaïque Comment voyez-vous le marché aujourd hui? Si l on s intéresse au marché central qu est celui de la rénovation énergétique, nous constatons, au sein du Réseau La Mosaïque, que clairement, le client n est toujours pas prêt à payer plus pour ce type de travaux. Les travaux de rénovation thermique, effectués avant tout pour répondre à une sensibilité environnementale, représentent un marché de niche encore réservé aux particuliers intégralement engagés dans une démarche écologique, isolant en chanvre, éco-construisant, etc. Cela ne correspond pas au plus grand nombre qui veut de la rénovation thermique à prix constant ou, a minima, avec un retour sur investissement de moins de 7 ans. François Volle Gérant du Réseau La Mosaïque Ld : Pour que la dynamique se crée réellement, seule la législation peut avoir un réel impact. Repeindre une façade sans ITE devrait être interdit par exemple. Si ce n est pas l État, avec des dispositifs légaux et fiscaux, qui met cela pleinement en place, ce seront les industriels qui devront progresser pour proposer des solutions véritablement concurrentielles. Que va changer, pour vous, le dispositif RGE? Ce dispositif est une réponse pertinente et j espère efficace, à la fois pour le marché mais aussi pour la certification NF Maison Rénovée. Réseau La Mosaïque a obtenu le droit d usage de la certification NF Maison Rénovée en Réseau La Mosaïque en bref Entreprise de rénovation globale Créée en salariés au siège et 2 contractants généraux sous licence de marque 2 agences en Rhône-Alpes CA 2012 : rénovations réalisées par an Site web :

9 RÉSAU LA MOSAIQUE Oullins (69) Focus sur une rénovation NF Maison Rénovée réalisée par le Réseau La Mosaïque à Poleymieux (69) Surface : 165m² Performance énergétique : Avant travaux : plus de 320 kwh/m² Après travaux : 149 kwh/m² Émission de CO 2 : Avant travaux : 80 kgeqco ² /m².an Après travaux : 34 kgeqco ² /m².an Perméabilité : Avant travaux : 1,32 m 3 /h.m² Après travaux : 0,85 m 3 /h.m² Consommation de chauffage annuelle : Avant travaux : TTC Après travaux : TTC Montant de l investissement : environ TTC de travaux Après travaux Une rénovation totale associant confort et performances Rénovation complète d une maison en pierres dorées afin de réaménager l espace et moderniser le cadre de vie, dans le souci constant d une amélioration notable de la performance énergétique. Les travaux, engagés pour 10 mois après la dépose totale de l existant sur les murs et sols, ont consisté à :. Décaisser le sol en terre battue du RDC pour la mise en place d un isolant PSE de 5 cm sous dalle.. Renforcer l isolation :. Des murs périphériques, avec laine GR32 de 100mm.. Du plancher intermédiaire en bois, avec un isolant de 100mm pour limiter les impacts acoustiques.. Des plafonds rampants avec un isolant de 240mm croisé. Les fenêtres de toits ont également été remplacées.. Une porte isolante a également été installée pour l accès à la cave (zone froide).. Créer des ouvertures sur la façade sud pour optimiser l apport de lumière.. Changer l ensemble des menuiseries avec des solutions en aluminium avec rupteur de pont thermique et gaz Argon à faible émissivité.. Créer un réseau de chauffage eau sur une chaudière gaz à condensation de 20Kw. Installer une VMC hygro B dans l ensemble des pièces d eau.

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Participez aussi au Prix National de la Construction Bois 2015 Inscrivez-vous directement sur : www.prixnational-boisconstruction.org Palmarès des constructions Bois de la Région

Plus en détail

Les règles de l isolation

Les règles de l isolation 3 Les règles de l isolation Étape 1 : assurer une excellente isolation thermique des parois vitrées et opaques. En plus de jouer un rôle de barrière contre les déperditions thermiques, l isolation des

Plus en détail

AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL

AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL Montreuil, le 10 mars 2014 AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL Réunion Intermédiaire Florent LOUSSOUARN DES TEXTES RÉGLEMENTAIRES Bâtiments avant 1974 1 er choc pétrolier RT 74 Décret affichage

Plus en détail

Rénovation thermique performante d une maison individuelle à Vanves

Rénovation thermique performante d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Rénovation thermique performante d une maison individuelle à Vanves B ÂTIMENTS Afin d améliorer le confort thermique de leur maison d après-guerre, un couple

Plus en détail

Programme TSP sur la performance énergétique des bâtiments

Programme TSP sur la performance énergétique des bâtiments Programme TSP sur la performance énergétique des bâtiments Présentation des cas individuels Les cas présentés dans ce document visent à montrer des situations représentatives des s et ménages dans le parc

Plus en détail

ISOvER PRÉSEnTE LEs LAURÉAts DE ses trophées EFFICACItÉ ÉnERGÉtIQUE

ISOvER PRÉSEnTE LEs LAURÉAts DE ses trophées EFFICACItÉ ÉnERGÉtIQUE Dossier de presse / Février 2014 ISOvER PRÉSEnTE LEs LAURÉAts DE ses trophées EFFICACItÉ ÉnERGÉtIQUE IsoVER organise depuis 2007 un concours dans toute l Europe, qui récompense les projets de construction

Plus en détail

Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves

Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves B ÂTIMENTS Une maison en briques des années 1920 à Vanves avec un petit jardin. Un cadre idéal, si

Plus en détail

Concours Maison Econome Édition 2011. Présentation des projets lauréats

Concours Maison Econome Édition 2011. Présentation des projets lauréats Concours Maison Econome Édition 2011 Présentation des projets lauréats 3 catégories «particuliers» (3 vélos alloués) Construction : 5 candidats Rénovation : 4 candidats Prix spécial du jury Pas de candidat

Plus en détail

Les solutions URSA en neuf et en rénovation

Les solutions URSA en neuf et en rénovation www.ursa.fr www.pureone.fr URSA France SAS 35, Grande Allée du 12 février 1934 77 186 Noisiel Tél : 01.60.17.77.60 Fax : 01.60.17.47.70 Pour vos commandes : Service commandes URSA : 0 820 20 57 57 Fax

Plus en détail

Le BBC et son Label ZAC du Centre Ville Ilot Stalingrad Résidence Mosaïque Samedi 22 juin 2013 Le Label BBC - effinergie Pour les constructions neuves : c est concevoir et réaliser des bâtiments dont la

Plus en détail

Energéticien Consultant Formateur

Energéticien Consultant Formateur 1 Energéticien Consultant Formateur 2 Cas 1 : maison contemporaine Maison individuelle 1972 Façade avant entrée Pignon jardin Façade arrière jardin 3 Description Présentation générale état initial 2 niveaux

Plus en détail

Les professionnels NF Maison Rénovée livrent leur vision du marché

Les professionnels NF Maison Rénovée livrent leur vision du marché Dossier de presse 16 novembre 2011 Rénovation individuelle, enjeux & perspectives Les professionnels NF Maison Rénovée livrent leur vision du marché Véritables ensembliers de la rénovation certifiée, acteurs

Plus en détail

Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux

Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux En se lançant dans ce projet de rénovation de leur maison des années 1970, les propriétaires ont choisi de faire

Plus en détail

FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles

FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles Fiche conseil Édition février 2012 Source Weishaupt SOMMAIRE P 2 : Contexte, enjeux et objectifs P 3 : Le parc des maisons chauffées au

Plus en détail

Conception bioclimatique et efficacité énergétique L enveloppe passive et active

Conception bioclimatique et efficacité énergétique L enveloppe passive et active Conception bioclimatique et efficacité énergétique L enveloppe passive et active 20/03/2012 Olivier Servant Saint-Gobain Habitat France Directeur des marchés Les lois Grenelle pour les Bâtiments Neufs

Plus en détail

Reproduction interdite. Propriété de BBC-EXPERTISE. Rénovation BBC Immeuble 10 lots 38 E [BBC-EXPERTISE] Labellisation BBC Effinergie

Reproduction interdite. Propriété de BBC-EXPERTISE. Rénovation BBC Immeuble 10 lots 38 E [BBC-EXPERTISE] Labellisation BBC Effinergie [BBC-EXPERTISE] Labellisation BBC Effinergie Rénovation BBC Immeuble 10 lots 38 E BBC-EXPERTISE Expert en Rénovation Enérgétique Certifié 1 Présentation Prestations [BBC-EXPERTISE] CHANGEMENT DE DESTINATION

Plus en détail

Bilan d exploitation

Bilan d exploitation Rénovation Energétique du Bâtiment Municipal à UGINE 21/01/2009 Bilan d exploitation Réalisé le 19 Mars 2012 à Saint Etienne 14/10/2010 Période réalisation des travaux : du 15 Avril 2010 au 21 Octobre

Plus en détail

Démarche passive - Illot bossuet. Principaux indicateurs de performance

Démarche passive - Illot bossuet. Principaux indicateurs de performance 1 Contexte et objectif Maitre d ouvrage : Résidences de l Orléanais Architecte : GA Architecture AMO passif : FIABITAT Concept > 5 maisons passives mitoyennes, 3 T4 + 2 T5 508 m² shab > Réalisation Orléans

Plus en détail

Audit Energétique En Maison Individuelle

Audit Energétique En Maison Individuelle V 1.03 Audit Energétique En Maison Individuelle Date : 14/06/2012 Réf: AR 0000 613 Prescripteur : OPERATION RENOV EE Mr CORBIN ARNAUD 50 Rue des Paras 56 000 VANNES INOVEHA Bureau d Etudes Thermiques 5,

Plus en détail

Projet JCE. MAISON MITOYENNE - Mr et Mme Guiquel. 22 rue de la pommerais - SAINT JACQUES DE LA LANDE

Projet JCE. MAISON MITOYENNE - Mr et Mme Guiquel. 22 rue de la pommerais - SAINT JACQUES DE LA LANDE Ecole des Métiers de l Environnement Campus de Ker Lann Rennes 35170 BRUZ Tél. : 02.99.05.88.00./ Fax. : 02.99.05.88.09. http://www.ecole-eme.com Auteurs : BOTREL Yohann Section : DEPS EREE DESGRANGES

Plus en détail

Comment construire une maison en béton économiquement BBC?

Comment construire une maison en béton économiquement BBC? Comment construire une maison en béton économiquement BBC? Réalisation du second œuvre, des équipements et du test de perméabilité à l air (4/4) Réalisation du second œuvre Pose des menuiseries Menuiseries

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 Journée Adhérents AIDELEC 18/11/2011 Présentée par : Caroline Dreumont BE thermique EN&CO Jean-Luc Bonnot - BE Fluides RUBIN VARREON 1 Plan de présentation Le bâtiment

Plus en détail

MAIRIE DE SAUVETERRE DE GUYENNE

MAIRIE DE SAUVETERRE DE GUYENNE MAIRIE DE SAUVETERRE DE GUYENNE COMMUNE DE SAUVETERRE DE GUYENNE (33540) Juin 2009 1 1 ) Bilan thermique du Bâtiment (état actuel) Adresse du logement : Coordonnées du propriétaire : Mairie de Sauveterre

Plus en détail

Guide de l HABITAT durable PRÉSENTATION

Guide de l HABITAT durable PRÉSENTATION Guide de l HABITAT durable 2012 PRÉSENTATION Un habitat durable pour tous Promulguée le 12 juillet 2010, la loi portant «engagement national pour l environnement» dite Grenelle 2 a inscrit des objectifs

Plus en détail

Retours d expériences sur les consommation de logements BBC - Neufs et Rénovés -

Retours d expériences sur les consommation de logements BBC - Neufs et Rénovés - Retours d expériences sur les consommation de logements BBC - Neufs et Rénovés - Focus sur les stratégies d accompagnement des locataires. 02 juillet 2013 Sommaire Réhabilitation Thermique : Hersin-Coupigny

Plus en détail

Une réhabilitation en maison passive? L enjeux de l isolation par l extérieur.

Une réhabilitation en maison passive? L enjeux de l isolation par l extérieur. Une réhabilitation en maison passive? L enjeux de l isolation par l extérieur. Réduire par 10 les consommations de chauffage Bâtiments existants : besoins en chauffage de 180 à 300 kwh/m².an Objectif :

Plus en détail

La maison individuelle : 3 exemples dans le Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse. Les Parcs sont des territoires d innovation

La maison individuelle : 3 exemples dans le Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse. Les Parcs sont des territoires d innovation La maison individuelle : 3 exemples dans le Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse Les Parcs sont des territoires d innovation ENJEUX Aborder la question à l échelle du territoire en croisant

Plus en détail

Amanlis le 10 mai 2014 AUDIT THERMIQUE EHPAD LANGOURLA

Amanlis le 10 mai 2014 AUDIT THERMIQUE EHPAD LANGOURLA Amanlis le 10 mai 2014 AUDIT THERMIQUE EHPAD LANGOURLA Cet Audit de l existant a été effectué suite à la visite du 17/02/2014. Il prend en considération tous les points ayant un rattachement à la thermique

Plus en détail

CARACTERISTIQUES du BATIMENT. ENVELOPPE et BATI

CARACTERISTIQUES du BATIMENT. ENVELOPPE et BATI CARACTERISTIQUES du BATIMENT Type de bâtiment : Maison individuelle Année de construction : Entre 1948 et 1974 Forme du bâtiment : Longueur : 12,10 m Largeur : 6,10 m Surface Shon : 109,00 m² Surface hab.

Plus en détail

Comment optimiser la performance énergétique de son logement?

Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Janvier 2014 AHF / J.M. VOGEL Plan de la présentation Contexte Objectifs Faire un premier bilan énergétique Les différents travaux d économies

Plus en détail

ENSAIT. Réhabilitation du bâtiment A

ENSAIT. Réhabilitation du bâtiment A ENSAIT Réhabilitation du bâtiment A 1 Préambule Dans le cadre de la réhabilitation du bâtiment A, l ENSAIT a souhaité suivre une démarche HQE, avec des objectifs BBC, qui conditionnait une demande de subvention

Plus en détail

Présentation du concept

Présentation du concept Label THPE RT 2005 2 niveaux d isolation disponibles Maisons INOV en clos couvert avec garantie décennale Version B du 11 mail 2009 SOMMAIRE Présentation du concept... 3 Descriptif du clos couvert des

Plus en détail

Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat

Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat Maison Basse mmation Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat Constructeur responsable et engagé dans la préservation de l environnement, Maisons Ericlor s est depuis longtemps

Plus en détail

Sérent, Morbihan 25 ans d existence 70 Salariés 5000 m2 d atelier de préfabrication

Sérent, Morbihan 25 ans d existence 70 Salariés 5000 m2 d atelier de préfabrication Sérent, Morbihan 25 ans d existence 70 Salariés 5000 m2 d atelier de préfabrication Maisons Individuelles (CMI), logement social, Bâtiments Tertiaires Publics et Privés. Ossature bois, charpente, Isolation,

Plus en détail

Maisons modèles Catalogue 2015

Maisons modèles Catalogue 2015 Créateur et constructeur de maisons ossature bois Depuis plus de 18 ans Le bois, la plus noble manière de marier votre créativité au respect de l environnement. Notre société bénéficie de plus de 18 ans

Plus en détail

Maison neuve 2007. Dépense annuelle pour le chauffage : environ 500

Maison neuve 2007. Dépense annuelle pour le chauffage : environ 500 Le bâtiment : consommation d énergie et émissions de CO2 Consommation d énergie en rance Industries 28 % Autres 2 % Où agir? Dans une maison non isolée, par où s échappent la chaleur et les? Toiture 30

Plus en détail

RT 2012, Vous vous la trouvez compliquée... On va vous aider à y voir plus clair!

RT 2012, Vous vous la trouvez compliquée... On va vous aider à y voir plus clair! RT 2012, Vous vous la trouvez compliquée... On va vous aider à y voir plus clair! CH UN EXEMPLE DE MAISON CONFORME À LA RT 2012 ISOLATION ÉQUIPEMENTS Laine de verre entre fermettes λ35 200 mm R = 5,70

Plus en détail

La rénovation rénovation globale performante. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr

La rénovation rénovation globale performante. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr La rénovation rénovation globale performante Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr SOMMAIRE Les coûts 1. POURQUOI RENOVER? 1.1. Contexte et chiffres clés 1.2. Typologies et consommations

Plus en détail

BILAN THERMIQUE SIMPLIFIE Rapport DIALOGIE

BILAN THERMIQUE SIMPLIFIE Rapport DIALOGIE BILAN THERMIQUE SIMPLIFIE Rapport DIALOGIE Ce Bilan thermique simplifié a été réalisé à l aide du logiciel DIALOGIE Il a permis d estimer, à partir des informations recueillies lors d une visite d un technicien

Plus en détail

RESTAURATION ENERGETIQUES et environnement du bâti ancien

RESTAURATION ENERGETIQUES et environnement du bâti ancien RESTAURATION ENERGETIQUES et environnement du bâti ancien Congrès Besançon 2015 Outils de mesure de la consommation du BATI ANCIEN Selon la consommation réelle mesurée (étude BATAN 2007) Logiciels thermiques

Plus en détail

La RT 2012... 2. les labels énergétiques

La RT 2012... 2. les labels énergétiques 1.2.2. RT 2012 ChapitRe Règlementation thermique 1 - Réglementation et labels - Volet pratique La RT 2012... La Rt 2012, publiée au Journal Officiel le 27 octobre 2010, intègre les conclusions du Grenelle

Plus en détail

Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie

Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie Du projet à la réalisation Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie Lay Saint Christophe 54 «Notre projet est né en 2006, d une volonté de minimiser notre empreinte écologique. Nous

Plus en détail

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS Michel Perrin Directeur opérationnel CNDB Un marché en pleine expansion Plus de 10 000 maisons et logements bois/an Une demande potentielle

Plus en détail

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé VOUS AVEZ UN PROJET DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 EDITION 2015 avec la mention RGE et le CITE Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé SOMMAIRE ECO PTZ P.2 CREDIT D IMPÔT

Plus en détail

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation»

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Mercredi de l info du 22 février 2012 Conseil et Réseaux Bureau d études Bâtiment et Process «Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Vincent DUBAR Chef de projets

Plus en détail

Les aides financières 2015. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87

Les aides financières 2015. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 Les aides financières 2015 Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 1 Dans le neuf 2 PTZ + : Neuf Primo-accédant. Acquisition d une résidence principale.

Plus en détail

Rénovation thermique de votre logement

Rénovation thermique de votre logement Audits et conseils énergétiques Rénovation thermique de votre logement Réalisé par : Guy LAMOUR Pour : Mr et Mme LEFRANC à LANDAS Le : 19/03/2015 Guy Lamour : conseiller indépendant en rénovation thermique

Plus en détail

Les Jeudis de la Construction Bois

Les Jeudis de la Construction Bois 1 Jeudi par mois = 1 visite de chantier ou de construction achevée en région Centre 1 chantier = 1 thématique Visite alternativement dans les 6 départements Plus d info : www.arbocentre.asso.fr Contact

Plus en détail

Dossier de présentation

Dossier de présentation INGENIERIE Bureau d Etudes Thermiques Dossier de présentation Mise à jour mai 2012 Kalisaya Ingenierie, 20 montée de Beauregard 07200 AUBENAS. Tél. : 06 86 41 11 47 Site internet : www.kalisaya-ingenierie.fr

Plus en détail

OPAH MOISSAC 2012-2016. OPAH (Opération Programmée -27/11/2012

OPAH MOISSAC 2012-2016. OPAH (Opération Programmée -27/11/2012 OPAH MOISSAC 2012-2016 OPAH (Opération Programmée -27/11/2012 1 OPAH? Une Opération Pour A Habitat privé Proposée par la Mairie Dans un périmètre défini (centre ville) Des subventions proposées sous conditions

Plus en détail

Maisons Individuelles THPE et BBC. Les solutions avec les produits manufacturés en béton.

Maisons Individuelles THPE et BBC. Les solutions avec les produits manufacturés en béton. Maisons Individuelles THPE et BBC Les solutions avec les produits manufacturés en béton. Principes des solutions étudiées dans le cadre de la Réglementation Thermique concernant les prestations courantes

Plus en détail

Mise en place d une énergie renouvelable obligatoire en maison(s) individuelle et groupées

Mise en place d une énergie renouvelable obligatoire en maison(s) individuelle et groupées Besoin bioclimatique inférieur au Bbio max Attestation à remettre au permis de construire Consommation d énergie primaire inférieure au Cep max Etude à finaliser avant le début de la construction Température

Plus en détail

Audit énergétique de la Copropriété

Audit énergétique de la Copropriété Audit énergétique de la Copropriété Sommaire SOMMAIRE Démarche de l étude A- Etat des lieux Recueil des données Présentation de la copropriété Enquête auprès des usagers Performances du bâti et éléments

Plus en détail

Construction d un bâtiment industriel/tertiaire plus un logement au standard passif à Schlierbach

Construction d un bâtiment industriel/tertiaire plus un logement au standard passif à Schlierbach > Architecte / Bureau d'études Appel à projets bâtiments économes en énergie Cette fiche a été réalisée dans le cadre du deuxième appel à projets «bâtiments économes en énergie» lancé début 2009 par l

Plus en détail

Audit Energétique En Maison Individuelle

Audit Energétique En Maison Individuelle INOVEHA Bureau d Etudes Thermiques 5, rue Jean Marie Tullou 35740 PACE Tél : 02 99 85 16 45 Fax : 02 99 85 57 83 RCS : 494 300 619 Compagnie d assurance : GROUPAMA n 7950376/409 Audit Energétique En Maison

Plus en détail

Diagnostic thermique sur une amiénoise

Diagnostic thermique sur une amiénoise Diagnostic thermique sur une amiénoise Par Jordi Hubert Ingénieur thermicien Bureau d études Pic Energie SCOP Ekidina Note synthétique Isolation des murs : Laine de bois à privilégier Il s avère que lors

Plus en détail

Paris, le 26 novembre 2009

Paris, le 26 novembre 2009 Paris, le 26 novembre 2009 SOMMAIRE -Les Engagements ISOVER -Les Avantages de construire BBC -Label et Exigences Réglementaires -Conception et Confort d été -Le CPT 3560 -Etanchéité à l air -Les Solutions

Plus en détail

En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES. Quercy Energies

En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES. Quercy Energies En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES Quercy Energies Le réseau EIE en Midi-Pyrénées 4 premiers EIE créés en novembre 2001, toute la région est couverte en 2007 avec 11 CIE dans 9 EIE En MIDI- PYRENEES

Plus en détail

Aide à l isolation de l habitat

Aide à l isolation de l habitat Aide à l isolation de l habitat Dans le cadre de l élaboration du Schéma Régional Climat Air Energie dit SRCAE, l état des lieux énergétique a mis en évidence la part du secteur du bâtiment dans le bilan

Plus en détail

le 06 Octobre 2010 Opportunité Nouveau métier

le 06 Octobre 2010 Opportunité Nouveau métier Étanchéitéàl air le 06 Octobre 2010 Opportunité Nouveau métier Les rencontres du Groupe PROTEC - CONFERENCE Qui sommes nous? Bureau de mesure et contrôle de la perméabilité à l air Formations en Infiltrométrie

Plus en détail

LA MAISON DE DEMAIN... C'EST POSSIBLE AUJOURD'HUI. Et pour moins de 1050 LE m2...

LA MAISON DE DEMAIN... C'EST POSSIBLE AUJOURD'HUI. Et pour moins de 1050 LE m2... LA MAISON DE DEMAIN... C'EST POSSIBLE AUJOURD'HUI. Et pour moins de 1050 LE m2... Fervent défenseur de l accession à la propriété depuis plus de 25 ans, avec à son actif plus de 20 000 maisons réalisées

Plus en détail

PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais. Réunion Publique du 27/06/2013

PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais. Réunion Publique du 27/06/2013 PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais Réunion Publique du 27/06/2013 1 Sa durée est de 3 ans de Juin 2013 à Mai 2016. Le périmètre de l opération concerne les 10

Plus en détail

ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN

ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN Bureau d Etudes Thermiques SCHLIENGER 45, rue de Mulhouse 68210 BALSCHWILLER Tél. 03.89.25.91.95 Fax 03.89.25.91.95 E-mail : sschlienger@free.fr SOMMAIRE

Plus en détail

Situation actuelle Préconisation 1 Préconisation 2

Situation actuelle Préconisation 1 Préconisation 2 Menuiserie : Double vitrage bois 4/12/4 + 2 Velux 4/8/4 + 2 "lucarnes" de toiture. Murs Situation actuelle Préconisation 1 Préconisation 2 Brique rouge alvéolaire 25cm + 7,5cm laine de verre + 7cm brique

Plus en détail

CHAPITRE 1 : CONNAISSANCES GENERALES ET CONNAISSANCES SIMPLES EN THERMIQUE

CHAPITRE 1 : CONNAISSANCES GENERALES ET CONNAISSANCES SIMPLES EN THERMIQUE Le QCM (questionnaire à choix multiple) a 40 questions piochées au hasard dans un potentiel de 400 questions environ, divisées en 4 chapitres repris ci-après. La liste des connaissances requises correspond

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

VILOGIA L énergie du développement

VILOGIA L énergie du développement VILOGIA L énergie du développement LES ENJEUX DE DEMAIN CONFORT ET ENERGIE Notre ambition: agir concrètement sur les charges des ménages à revenus modestes, pour lutter contre la réduction de leur pouvoir

Plus en détail

L Eco PTZ : le bouquet de travaux et la performance énergétique globale après travaux, Ou comment intervenir globalement en rénovation.

L Eco PTZ : le bouquet de travaux et la performance énergétique globale après travaux, Ou comment intervenir globalement en rénovation. L Eco PTZ : le bouquet de travaux et la performance énergétique globale après travaux, Ou comment intervenir globalement en rénovation. Pourquoi l éco prêt? La mise en place de l éco-prêt est là pour inciter

Plus en détail

Présentation réhabilitation Résidence TENNIS 50 logements collectifs à VILLENEUVE D ASCQ. «Logement social : rénovation en basse consommation»

Présentation réhabilitation Résidence TENNIS 50 logements collectifs à VILLENEUVE D ASCQ. «Logement social : rénovation en basse consommation» Présentation réhabilitation Résidence TENNIS 50 logements collectifs à VILLENEUVE D ASCQ Cd2e «Logement social : rénovation en basse consommation» 22 février 2012 Avant La résidence se situe à VILLENEUVE

Plus en détail

CREDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE AIDE AU FINANCEMENT

CREDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE AIDE AU FINANCEMENT LES AIDES A LA RENOVATION: CREDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE TVA REDUITE AIDE AU FINANCEMENT Février 2014 RENOVATION ENERGETQUE / THERMIQUE Aides / Avantages Montants accordés Conditions imposées Type

Plus en détail

11_ Coût global. Cette analyse présente un retour sur les simulations du coût global des maisons de Hunspach et de Ludwigswinkel.

11_ Coût global. Cette analyse présente un retour sur les simulations du coût global des maisons de Hunspach et de Ludwigswinkel. 11_ Coût global Cette analyse présente un retour sur les simulations du coût global des maisons de Hunspach et de Ludwigswinkel. P A N O P T I Q U E P o r t e r u n r e g a r d g l o b a l s u r l E d

Plus en détail

L efficacité énergétique mise en œuvre : Focus sur deux chantiers exemplaires En neuf / En rénovation Avec ISOVER

L efficacité énergétique mise en œuvre : Focus sur deux chantiers exemplaires En neuf / En rénovation Avec ISOVER DOSSIER DE PRESSE JUIN 2011 L efficacité énergétique mise en œuvre : Focus sur deux chantiers exemplaires En neuf / En rénovation Avec ISOVER Les enjeux économiques et environnementaux liés à l énergie

Plus en détail

Situation Maison ouvrière bruxelloise de la fin du 19e siècle, située au coeur

Situation Maison ouvrière bruxelloise de la fin du 19e siècle, située au coeur Rénovation d une maison ouvrière bruxelloise Laurent Collignon David Dardenne 1040 Bruxelles 1 Situation Maison ouvrière bruxelloise de la fin du 19e siècle, située au coeur d E t t e r b e e k. Sa localisation

Plus en détail

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 18 Economies d énergie et bâtiment

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 18 Economies d énergie et bâtiment FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 18 Economies d énergie et bâtiment Type d'activité Activité avec étude documentaire Notions et contenus du programme de Terminale S Compétences exigibles

Plus en détail

L éco-prêt à taux zéro

L éco-prêt à taux zéro L éco-prêt à taux zéro «L éco-prêt à taux zéro» est un prêt à taux d intérêt nul et accessible sans conditions de ressources, pour financer un ensemble cohérent de travaux d amélioration de la performance

Plus en détail

PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT (PLH 2010-2015) OBSERVATOIRE : Amélioration de l Habitat

PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT (PLH 2010-2015) OBSERVATOIRE : Amélioration de l Habitat PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT (PLH 2010-2015) OBSERVATOIRE : Amélioration de l Habitat «Comprendre et qualifier la situation et l évolution du marché dans toutes ses compoanah N 5 Septembre 2015 Observatoire

Plus en détail

GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE INCIDENCE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 SUR LES COÛTS DE CONSTRUCTION

GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE INCIDENCE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 SUR LES COÛTS DE CONSTRUCTION Institut National des Sciences Appliquées de Strasbourg GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE INCIDENCE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 SUR LES COÛTS DE CONSTRUCTION Projet de Fin d Études

Plus en détail

avec ou sans isolation Relookez et isolez votre maison bardage pvc

avec ou sans isolation Relookez et isolez votre maison bardage pvc avec ou sans isolation Relookez et isolez votre maison F IC H E PRODUIT bardage pvc L utilisation du revêtement avec ou sans isolant proposé par Plein jour vous permet de rajeunir et embellir l aspect

Plus en détail

MARDIS DE L ARENE RETOUR D EXPÉRIENCE SUR L ACCOMPAGNEMENT DE LA RÉSIDENCE «LE BIEF», À CHELLES (77)

MARDIS DE L ARENE RETOUR D EXPÉRIENCE SUR L ACCOMPAGNEMENT DE LA RÉSIDENCE «LE BIEF», À CHELLES (77) MARDIS DE L ARENE L accompagne -ment pour le montage du plan de financement RETOUR D EXPÉRIENCE SUR L ACCOMPAGNEMENT DE LA RÉSIDENCE «LE Cofinancé par le programme Énergie intelligente-europe de l'union

Plus en détail

Appel à projet Réhabilitation d une Maison individuelle a énergie positive

Appel à projet Réhabilitation d une Maison individuelle a énergie positive Appel à projet Réhabilitation d une Maison individuelle a énergie positive Restitution d expérience Décembre 2013. Maître d Oeuvre Agence de l Environnement Région Languedoc-Roussillon BET ENTEC LR Vincent

Plus en détail

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges SA LE TOIT VOSGIEN BP 31 88100 SAINT-DIE-DES-VOSGES / F. LAUSECKER ARCHITECTE /

Plus en détail

L isolation par le toit. découvrez un nouveau métier

L isolation par le toit. découvrez un nouveau métier L isolation par le toit découvrez un nouveau métier 1 Le marché de l isolation par le toit Un marché en plein essor 25 à 30% des déperditions thermiques se font par le toit De nombreuses normes en vigueur

Plus en détail

Rénovation globale de copropriété

Rénovation globale de copropriété Rénovation globale de copropriété Retour d expérience - Copropriété «Les Tilleuls» à Vaires-sur- Marne (77) Contexte Partant du constat du vieillissement des bâtiments de la résidence, et des travaux de

Plus en détail

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13 Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13 Récapitulatif du l audit énergétique de RANTIGNY 1 Sommaire I. Introduction... 3 II. Visite du site... 4

Plus en détail

La rénovation thermique des copropriétés

La rénovation thermique des copropriétés La rénovation thermique des copropriétés Isolation thermique par l extérieur (façades, toitures, planchers bas) ASDER - Chambéry Mardi 19 mars 2013 François Sivardière Chargé de mission Copropriétés L

Plus en détail

La dynamique Grenelle et les outils incitatifs. Arno HOULLIERE, chargée de mission Patrimoine Environnement Métiers Matériaux CAPEB Rhône-Alpes

La dynamique Grenelle et les outils incitatifs. Arno HOULLIERE, chargée de mission Patrimoine Environnement Métiers Matériaux CAPEB Rhône-Alpes La dynamique Grenelle et les outils incitatifs Les aides financières (TVA à taux réduit) (Crédit d impôt développement durable) Eco PTZ, FEDER TVA à 5,5 % Travaux d isolation, changement de fenêtres Installation

Plus en détail

Qualité environnementale des bâtiments BBC. Apports des systèmes constructifs en béton

Qualité environnementale des bâtiments BBC. Apports des systèmes constructifs en béton Qualité environnementale des bâtiments BBC Apports des systèmes constructifs en béton www.infociments.fr OCTOBRE 2009 1 Typologie de l étude A. Contexte B. Objectifs C. Méthodologie D. Revue critique SOMMAIRE

Plus en détail

«Habitat et Maîtrise de l énergie»

«Habitat et Maîtrise de l énergie» «Habitat et Maîtrise de l énergie» Réunion d information Introduction l ALEC SQY - le CAUE MDE écogestes - petits travaux Isolation et Architecture Rénovation isolation - préconisations Énergie chauffage

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

LE BATIMENT L HABITAT

LE BATIMENT L HABITAT LE BATIMENT L HABITAT L habitat est en France le plus gros consommateur d'énergie parmi tous les secteurs économiques, avec 70 millions de tonnes équivalent pétrole (tep). Soit 43 % de l'énergie finale

Plus en détail

Autoconstruction Basse Consommation BBC Du T3 RDC au T6 R+1

Autoconstruction Basse Consommation BBC Du T3 RDC au T6 R+1 Autoconstruction Basse Consommation BBC Du T3 RDC au T6 R+1 Lauréat 2010-2011 du concours CQFD (Coût, Qualité, Fiabilité, Délais) du Ministère de l Ecologie et du Développement Durable T3 RDC Handi-Senior

Plus en détail

Cure de Puy Sanières. Puy Sanières (05) HC-R - Phase Réalisation Niveau OR (86pts)

Cure de Puy Sanières. Puy Sanières (05) HC-R - Phase Réalisation Niveau OR (86pts) Mur mitoyen église - BA13 - ITE laine de verre (ép. 10cm) - Mur en pierre ép60cm Toit - BA13 - Laine de verre (ép. 24cm) - OSB+lame d air -Couverture en ardoise Mur MOB - OSB - Fibre de bois HD (ép. 12cm)

Plus en détail

L implication des coopératives dans la construction durable

L implication des coopératives dans la construction durable L implication des coopératives dans la construction durable 9 opérations Les enseignements Innovation et expérimentation préparation pour la RT 2012 et avance sur la concurrence surcout compris entre

Plus en détail

Les réglementations thermiques dans les existants. Jacques Faucher - DREAL Limousin

Les réglementations thermiques dans les existants. Jacques Faucher - DREAL Limousin Les réglementations thermiques dans les existants Jacques Faucher - DREAL Limousin 1 RÉGLEMENTER SENSIBILISER INCITER RT existants : les grands principes À quel moment de la vie d un bâtiment? À l occasion

Plus en détail

DISPOSITIF REGIONAL ENERGIE - HABITAT + REGLEMENT D APPLICATION

DISPOSITIF REGIONAL ENERGIE - HABITAT + REGLEMENT D APPLICATION DISPOSITIF REGIONAL ENERGIE - HABITAT + REGLEMENT D APPLICATION L amélioration de l efficacité énergétique des logements privés et des logements sociaux, enjeu majeur identifié par le Schéma Régional Climat

Plus en détail

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Réalisé par : Arnaud Larvol Conseiller énergie Pays Ruthénois 6, avenue de L Europe 12 000 Rodez 05.65.73.61.70 a.larvol@pays-ruthenois.f

Plus en détail