BRUNO SALVADORI Impr. DUC - 65, av. du Bataillon d'aoste - téléphone 41!47 GERER LA VICTOIRE DU 25 JUIN

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BRUNO SALVADORI Impr. DUC - 65, av. du Bataillon d'aoste - téléphone 41!47 GERER LA VICTOIRE DU 25 JUIN"

Transcription

1 LE PEUPLE VA ~J:N ème Année L'Union Valdôtaine, qui se rattache aux pnnclpes fédéralistes, a Hebdomadaire de l'u.v. - -, av. des Maquisards - AO comme finalités d'assurer l'épanouissement du caractère ethnique et juillet téléphone 0 - Enr. Tribunal d'aoste n. du -- - linguistique du peuple valdôtain, d'en servir les intérêts culturels, économiques, politiques et sociaux et de favoriser la coopération Expédition abonn. postal groupe bis (0%) - 00 lires - Directeur responsable entre les communautés ethniques. BRUNO SALVADORI Impr. DUC -, av. du Bataillon d'aoste - téléphone! GERER LA VICTOIRE DU JUIN Le premier objectif de l'u.v., après le grand résultat électoral du juin, est celui de gérer en sens valdôtain la victoire. Pas de triomphalismes inutiles, pas de démagogie: l'u. V. veut servir le pays et son devoir est celui de trouver des solutions rapides afin de constituer au plus vite un gouvernement fort qui commence tout de suite son travail. Je pense que nous avons donné preuve de vouloir réaliser ce programme d'action: le, une réunion extraordinaire du Comité Central donnait mandat à une commission politique de contacter les forces présentes au Conseil ayant une organisation de base; le une lettre officielle demandait à UVP, OC, PCI, OP, PSI, PRI, PSDI et Oemocrazia Proletaria de fixer une date pour une première rencontre; le juillet la première série de rencontres avait déjà été faite; l'assemblée Générale de l'u. V. a été convoquée pour le juillet et, pour cette date, la commission politique pourra donner un aperçu général sur les perspectives et les dirigeants de la base unioniste pourront tracer la ligne politique générale sur laquelle marcher. En même temps l'u.v. est en train de se préparer pour le renouvellement des charges internes du mouvement, fixé pour l'automne, et on continue le travail d'organisation lié aux «Rendezvous», ces manifestations populaires qui ont permis ' à notre mouvement de contacter des milliers de personnes et qui sont devenues un important moment de rencontre et d'échange d'idées. J'ai voulu souligner ce type d'activité pour remarquer encore une fois ce que nous avons dit au cours de toute la campagne électorale: la vie de l'u.v. ne s'arrête pas le juin, elle commence alors. Le résultat, imprév!-, dans ses dimensions, n'a que poussé les dirigeants, les in!') crits, les sympathisants. à continuer l'oeuvre de la réunification, à reprendre avec une force accrue le chemin de la construction de la maison valdôtaine. On parle souvent, en ces jours, pour essayer de diminuer la sensation que finalement les valdôtains ont ouvert les yeux, de probables démissions au sein du gro~. des conseillers unionistes, de contrastes, de divisions. C'est le même discours que nos adversaires ont fait le jour après la réunification de Saint Vincent du décembre. Ils disaient: vous verrez, au moment des élections il y aura de nouvelles scissions; la réunification ce n'est qu'un accord «di H:rticc;, et la base ne suivra pas les décisions des dirigeants. Ces «Cassandre» ont eu la leçon qu'elles méritaient et c'est le peuple qui leur a donné cette leçon, ce sont les. valdôtains qui, en faisant le signe de croix sur le symbole du lion rampant, ont choisi la nouvelle Vallée d'aoste que nous voulons construire, libre, unie et autonome. Cette fois aussi les «Cassandre» auront ce qu'elles méritent car elles n'ont pas compris que la réunification a été un moment historique qui a modifié le cours de la vie politique, administrative et sociale en Vallée d'aoste. Et pour cela sont loin de nous les petits jeux auxquels nous ont habitués les partis romains qui en ces jours, à Rome, ont donné des preuves évidentes de leur incapacité à gérer le futur des peuples et qui, en Vallée d'aoste, et au Frioul. ont reçu une lourde leçon de démocratie et de liberté de la part des électeurs. Aucune démission, aucun contraste: l'u.v. marche, a vec l'esprit de la victoire et la modération des gens de la montagne, vers la réalisation de ses buts, en pleine démocratie et suivant les indications que le peuple a données avec son vote. Un vote, etie veux le souligner, qui a primé, ici comme au Frioul, les mouvements autonomistes qui ont fait du fédéralisme leur drapeau. Au Frioul, le «Movimento Friuli» a largement augmenté ses suffrages en passant de à conseillers tandis que l'<<unione Siovena» a maintenu son siège et, à Trieste, la liste locale est devenue la première force. Il y a un mois, dans le Trentin les listes du «Partito dei popolo trentino tirolese» avaient obtenu des résultats très satisfaisants dans les élections communales. C'est le signe des temps nouveaux, c'est la renaissance de cet esprit de liberté qui a toujours animé les peuples des Alpes et qui voit nos frères de la valle d'ossola commencer leur lutte pour l'autonomie et nos frères occitans reprendre a vec vigueur leur travail pour la reconn-;'issance de leur minorité. Pour tous ces peuples des Alpes, les résultats du juin resteront un moment fondamental, le moment d'une véritable renaissance pour la liberté et c'est pour cela aussi que nous avons dit et nous disons, aux valdôtains: merci. Bruno Salvadori. Elezione dei 0 Consiglio Regionale della Valle d'aosta giugno LISTE RISUl TATI UFFICIALI VOTI VALIDI % SUI VOTI DI LISTA VALIDI n. P.C.I., n. P.S.D.I..,0 n. INDIPENDENTI., n. ARTIG. E COMMERC. VALDOSTANI., n. p.r..., n. U.V.., n. ECOLOGIA VALDOSTANA 0, n. M.S.I., n. DEMOCRAZIA PROLETARIA., n. 0 DEMOCRATICI POPOLARI.0, n. D. C.., n. U.V.P.., n. DEMOCRAZIA NAZIONALE 0 0,. n. RAGGRUP. OPERAIO SOCIALISTA 0, n. P.S.I.., n. ALTERNATIVA RADICALE, n. AUTONOMIA SOCIALISTA.0,

2 LE PEUPLE VALDOTAIN Ce n'est qu'un début, CONTINUONS LE COMBAT. Jeunes valdôtains, le succès remporté par l'u.v. au cours de ces dernières élections, n'est que le début d'une nouvelle façon de gérer le pouvoir en V.D.A.; c'est pour la J.V. le début d'un combat nouveau. La prise de conscience de la part du peuple valdôtain de son identité ethnique s'est exprimée par la confiance qu'if a donnée à l'u.v. Les jeunes ont joué un rôle très important au cours de ces dernières années. Par leur travail et leur engagement ils ont contribué à ce succès. Il suffit, pour s'en convaincre, d'analyser les résultats obtenus parl'u.v. à Pont-Saint Martin, Introd, Coumba Freide, Charvensod etc., où déjà la J. V. agit à tous les niveaux de la vie de la communauté. Ces exemples doivent nous pousser à travailler davantage pour aboutir enfin à la libération de notre Ethnie, pour lui donner une physionomie propre au sein de l'europe unie des Régions, pour lui trouver les moyens de s'augérer et de s'autodéterminer. Le programme et les buts de l'u.v. sont clairs à ce propos et l'électorat valdôtain par son vote a dit NON aux grands partis stato-nationaux, NON à la gestion du pouvoir et de l'économie de la part des forces foncièrement ennemies du Peuple valdôtain. L'U.V. doit oeuvrer avec toutes ses énergies afin que nous soyons vraiment MAITRES - CHEZ - NOUS. La Jeunesse Valcjôtaine doit se faire interprête de cet état d'âme pour que ce succès devienne une victoire d'ici peu. Elle doit suivre les candidats élus au Conseil régiomal, les appuyer quand il faut, les pousser sans cesse à la réalisation intégrale du programme de l'u.v., les critiquer aussi durement s'ils ne se démontrent pas à la hauteur de leur tâche, s'ils n'oeuvrent pas avec toutes leurs forces et leurs moyens à l'application des principes fédéralistes auxquels l'u.v. se rattache, Participation, autogestion, minimum social garanti etc. ne doivent pas rester des mots vides et abstraits, mais ils doivent se traduire en pratique. La J. V. doit être à même de collaborer avec eux en leur proposant des idées nouvelles. En effet il ne faut pas oublier que dans un régime authentiquement démocrate les électeurs ne doivent pas se borner à déposer leur bulletin de vote dans une urne; ils doivent en contraire participer activement à la vie politique, et surtout après les élections, afin d'empêcher que le lien entre les élus et leur base électorale se détériore et se brise. --r:rautre part, les conseillers régionaux doivent se garder de la tentation d'oublier les voeux et les nécessités de la population, ce qui entraîne toujours une méfiance t!nvers les pouvoirs publics et une scission entre le <<Pays légal» et le «Pays réd». La J.V. veut un Val d'aoste LIBRE, et libre cela veut dire ~v ant tout pouvoir de se autodéterminer, ce qui implique la révision totale du ST A TUT qui de spécial n'a que la faculté d'aliéner les valdôtains, les dépersonnaliser, leur enlever petit-à-petit leur i dentité et donc leur autonomie. Après 0 ans de démocratie nous devons recommencer presque du début, nous devons redécouvrir notre culture particulière pour l'opposer à celle de l'etat, nous devons réapprendre notre langue et commencer à la pratiquer constamment (au Conseil régional comme dans la rue), poul que le français ne soit pas seulement un prétexte pour conserver encore pour quelque temps seulement cette pseudo-autonomie. Le Val d'aoste doit pouvoir s'autogére. Cela implique évidemment la reconquête de nos ressourses (eaux, tourisme, industries) que l'etat italien nous a enlevées sans trop de problème en démontrant par là combien l'autonomie qu'il nous a octroyée est fausse. L'une de nos richesse fondamentales est l'agriculture. Nous demandons donc à nos conseillers beaucoup d'imagination et d'effort, non pas pour accorder des subventions aux paysans, mais pour restructurer de fond en comble notre agriculture. Nous leur demandons de l'imagination aussi pour la valorisation de notre patrimoine forestier, source de richesse et de nouveaux emplois à mesure du peuple valdôtain, outre qu'un moyen pour défendre notre sol des avalanches et des éboulements. Autogestion aussi du tou- risme qui petit à petit doit être arraché dt!~ mains du grand capital et des grands spéculateurs étrangers. _ Les moyens économiques dans les mains des valdôtains, voilà la seule façon d'être MAI TRES-CHEZ-NOUS. De moins en moins l'etat italien doit poindre son nez dans nos affaires. Nous sommes assez grands et assez mûrs pour disposer de nous mêmes comme nous voulons et la vraie LIBERTE ne peut passer que par l'autodisposition du Peuple Valdôtain. Ce n'est pas Rome qui doit nous accorder certains privilèges (nous ne connaissons que trop bien ses promesses), c'est le peuple valdôtain uni et compact qui doit arracher, par tous les moyens à sa disposition, du pouvoir centralisateur et capitaliste ce qui lui appartient de droit, ainsi que nos pères ont fait en. La J.V. est là prête à redescendre sur les places s'il le faut et avec elle tout le Peuple Vafdôtain. Nous invitons les jeunes à s'unir davantage pour atteindre enfin notre LIBERTE. J.V. Risultati ufficiali dei VOT! DI PREFERENZA :lttribuiti dall'ufficio Centrale Circoscrizionale ai candidati della lista n. - UNION VALDOTAINE CANDIDATI SOYEZ DES NOTRES VOTI DI PREFERENZA * ANDRIONE Mario. * MARCOZ Ettore. * ROLANDO Attilio.0 * VIGLINO Maria Ida.0 * VOYAT Ugo.0 * ROLLANDIN Augusto. * CLUSAZ Roberto.0 * SAL V ADORI Bruno. * FAVAL Renato.0 0 T AMONE Leonardo. Il RONC Mario. BIONAZ Augusto CARREL Antonio PARIS Lorenzo MONDET Camillo GIANOGLIO Osvaldo 0 BANCOD Beniamino CESAL Guido LEXERT Valentino 0 BAUDIN Remigio VITT AZ Rinaldo SQUINABOL Dionigi TONETTI Roberto FOUDON Elia BREUVE' Ernesto GROSJACQUES Pietro G. ZANOLLI Beppino CA VERI Renato SQUINDO Eugenio 0 0 SAPINET Edoardo 0 ROLLAND Georgette ZANIV AN Bruno CHANTEL Enrico LOMBARD Aldo JORRIOZ Giorgio TOTALE.00 Rejoignez-nous immigrés du sud, vous savez bien que nous, Valdôtains, nous avons eu et nous avons encore nos immigrés en Suisse, en France, en Allemagne, aux Etats Unis et nos émigrés victimes du fascisme. Vous savez bien que vos enfants épouseront nos enfants, que vous le vouliez, que nous le voulions ou non. Rejoignez-nous donc, Valdôtains d'adoptions, travaillons ensemlbe à la défense de nos droits, et défendez ainsi la terre que vous habitez. Rejoignez-nous chrétiens, nous allons faire le Val d'aoste et... qui sait? le monde, libre, juste et bon à l'image de Dieu. Nous vivrons notre oecuménisme parallèlement à notre Fédéralisme. Informezvous les deux vont de pair. Venez, nous oeuvrerons ensemble, unis et fraternels, comme au temps des Apôtres... comme au temps de Bréan. Rejoignez-nous communistes, mal à l'aise dans vos cellules endoctrineuses, vous savez bien que depuis le P rintemps de Prague, votre socialisme a désavoué les héros de Potemkine. Par fidélité ou sentimentalité, vous ne voulez pas admettre que votre marxisme s'use et se moisit. Il se maintient, féroce, par l'internement psychiatrique, l'emprisonnement, et prêche la dépersonnalisation, dénie les Droits de l'homme, préconise la force armée, s'allie aux partis d'idéologies opposées, prône le nationalisme et le totalitarisme. Rejoignez-nous communistes valdôtains, notre Fédéralisme Intégral est révolu- ' tionnaire, non violent, axé sur des problèmes économiques modernes. Il y a du travail pour tous. Rejoignez-nous, vous de l'extrême gauche, vous, les Harpitans, vous, les Alpa que pouvez-vous souhaiter de mieux que l'autogestion, l'autodétermination, le nivellement des classes sociales, le Service Civil, le Minimun Social Garanti, l'europe des Ethnies, et pour les générations futures le monde entier sans frontière, sans armées et, il va de soi, sans guerre et sans misère. Rejoignez-nous Valdôtains, indifférents ou apolitiques jusqu'à ce jour, parce qu'écoeurés et désespérés. Ils ont fait leur travail ceux qui sont morts pour sauvegarder notre liberté. Ajourd'hui, lève le blé qu'ils ont semé. Demain, la moisson sera abondante. Rejoignez-nous, frères, afin que notre diversité bâtisse notre unité. Dans J'union retrouvée, avec nos coeurs, a vec nos mains, avec nos esprits et notre foi, gerbes a près gerbes engrangeons «notre nouveau Destin». Irma Bonfillon.

3 LE PEUPLE VALDOTAIN Brève réponse à M. Cuaz au sujet du «Familiaire» Certes, en faisant l'éloge de «Toponymie et Famitiaire de La Thuile»dans notre journal (P. V., no ), j'étais loin de prévoir que j'aurais attiré sur son auteur, M. Robert Berton, les foudres de M. René Cuaz, auteur lui aussi d'écrits remarquables sur la Vallée d'aoste. (Le Peuple Valdôtain, no ). Il ne me reste qu'à reprendre la plume pour tâcher de détourner ces foudres sur ma tête. M. Cuaz nous apprend que son nom ne vient pas de CA UDA, latin, mais «provient en droite ligne de CUEZ, mot celte signifiant chêne».. C'est possible... mais voici tout ce que dit M. Berton au sujet. j de CUAZ, toponyme (il ne par Ie pas du patronyme, qui n'est pas de La Thuile): CUAZ - Lieu~dit. Forme fran-. çaise: la queue. Formes anciennes mentionnées dans le cadastre sarde: La Cuaz - Laquaz. Toponyme souvent employé pour désigner l'extrémitp d'un territoire d'une forr.le allongée, un endroit reculé, une pointe de prairie, etc. Nombre de localités aussi dans tout le pays de la Suisse romande: La Cuaz - La Couaz - Cue - Longue Coue - Courte Queue - Les Queues.. Je me demande auss/pourquoi M. Cuaz, qui critique les écrits de M. Berton, ne touche pas même du bout de sa plume M. Prou, auteur français cité par M. Berton à l'appui de sa thèse sur le Z final de nos noms de lieu et de famille. Si M. Berton, ' comme il a l'air de dire, «raisonne en latiniste et favorise l'italophonie et ses prétentions dominatrices», M. Prou fait de même et mérite la même condamnation. Selon M. Cuaz, «une thèse ' n'est valable que si elle repose sur des bases historiques et scientifique incontestables; autrement elle ressort de sentiments passionnelsqui n'osent pas s'avouer, technique spécifique du roman et de la mauvaise foi.» J'ai deux objections à ce sujet:' une concernant la science, l'autre l'action. Contrairement à M. Cuaz, je ne crois pas à l'incontesta BLEen matière de science. «Science» et «incontestable» sont antinomiques. La Science se dis tingue de la Révélation, de la Foi, _. Nous n'avons pas le loisir de la Métaphysique, du Sen ti- d'attendre les conclusions «inment, du «Passionnel», précisé- contestables», le «dernier mot» ment par son refus de l'incon- des «savants». Nous nous sertestable, par son relativisme, par vons des armes à notre portée, la porte constamment ouverte quitte à les remplacer par d'auau doute et à la contestation. tres meilleures après avoir dé- Les arguments de M. Cuaz sont fendu la tranchée «unguibus et peut-être supérieurs à ceux de rostro». M. Berton (nous verrons cela Supposons que M. Berton ait dans la «thèse» qu'il nous promet) mais ils ne sauraient être pensée, sous prétexte qu'elle est renoncé à faire connaître sa incontestables, à moins. qu'il ne «contestable». et que j'aie hésité à me faire son «complice» en prétende répéter le rôle joue par Aristote dans la Scolastique. répandant son «hérésie romaine», M. Cuaz aurait probable M. Cuaz mérite toute notre admiration et notre reconnaissance pour l'excellent (et pasques la révélation de la Vérité ment renvoyé aux calendes grecsionné!) travail qu 'il fait pour qu'il possède et dont il nous la Vallée d'aoste dans les domaines de l'histoire et de la privait injustement. Tandis que, langue. Moi même ai fait jadis l'éloge de son Histoire des Valdôtains. Mais ces domaines ne sont pas réservés à lui seul. NAISSANCES D'autres peuvent s'y exercer; ils en ont le droit et aussi le devoir, même s'ils combattent en SAINT - MARTIN - de - première ligne, dans la boue et CORLEANS - Deux bonnes la crasse, le froid et le chaud, nouvelles de la section de du er janvier aü décembre, Saint - Martin - de - Corléans: et cela depuis plus de trente deux nouveaux nés qui ont ans. Toutes les armes n'ont pas réjoui les familles Charbonnier et Cerise. été inventées par des officiers du génie, ni toutes les machines Simone, née le avril, a par des ingénieurs. Les poilus de porté le bonheur dans la l'infanterie et les ouvriers de famille de Carmen et Auguste Charbonnier, membre de l'atelier et de l'usine y ont eu leur part, plus importante qu'on ne croit généralement. la locale section unioniste. grâce à M. Berton et au soussigné, les Valdôtains connaîtront trèsprochainement, dansleflambeau, le «dernier» mot» sur le Z final de nos noms de lieu et de famille, et ils disposeront d'une arme qui clouera le bec aux adversaires de notre ethnie. Ce qui prouve que l'erreur (si erreur il y a) peut servir la vérité... à condition. bien entendu qu'il n'y ait pas de «mauvaise foi». Mais la frontière entre la bonne et la mauvaise foi est tellement difficile à tracer qu'il est préférable d'en par Ier le moins possible, si l'on veut éviter de se faire traiter de «passionnel»... et d'autre encore! E. P. Le mai c'est le tour de Chantal, de Linda et Candide Cerise, secrétaire de la forte section unioniste de Saint-Martin. Le directeur et le comité de rédaction du journal, ainsi que les membres du conseil de direction de la section de Saint - Martin - de - Corléans, présentent à Simone et Chantal, ainsi qu'à leurs parents, les souhaits les plus sincères de joie et de prospérité. COMUIIICHIAMO PER Completa ristrutturazione vendite LA Ditta Nlagazzini ZÀNlBAITI - Aoata Liquida tutte le confezioni A Prezzo di assoluto realizzo DOMO CAMICIE MEZ/MAN - TERITAL L..00 PANTALONI JEANS AMERICANI L PANTALONI CLASSICI TER/COT l..00 PANTALONI CLASSICI TERITAL L..00 PANTALONI PURA LANA VERGINE L..00 CAMICIE COTONE TERITAL L..00 MAGLIETTEBLUSOTTO L..00 DOLCE VIT A FIL. L..00 MAGLIETTE MISTO LANA L..00 BELLISSIMI GOLF UOMO L..00 ABITI ESTIVI TERIT AL L..00 ABITI GABARDINE CO N GILET L..000 CAPPOTTI. SOPRABITI L..000 DO.NA COLLANT GONNE CORTE GONNE LUNGHE MAGLIE COL,LO ANElLO MAGLIETTE MEZ/MAN - ESTIVE PANTALONI DONNA LANA GIACCHE DONNA GIACCHE GABARDINE TAILLEURS SOPRABITI CAPPOTTI SOPRABITI PElLE NAPPA GIACCHE PELLE NAPPA L. 00 L..00 L.00 L..0 L..00 L..00 L..00 L..00 L..00 L..000 l..000 L BIMBI COMPLETO SPUGNA MARE MAGLIETTE PURO COTONE PANTALONI JEANS L..000 L..00 L..00 GIUBBINI PANNO ABITI CERIMONIA PANTOLONI GABARDINE CERIMONIA L..000 l..00 L..00 MAGAZZINI ZAMBAITI - Via Feslaz - (ango)o via Challand) - AOST A ATTENZIONE! Questa vendita eccezionale è valida solo per 0 giorni

4 ' Résultats des élections régionales du iuin COMMUNE ELfC- Tf URS mails VOIX DE LISTE UVP ROS PSI 'l f'j:! tsl: Bulletins Blancs Nuls ALLEIN ANTEY SAINT ANDRE AOSTA ARNAD ARVIER AVISE AYAS AYMAVILLES BARD BIONAZ BRISSOGNE BRUSSON CHAllAND SAINT ANSELME CHALLAND-SAINT-VICTOR CHAM BAVE CHAMOIS CHAMPDEPRAZ CHAMPORCHER CHARVENSOD CHATillON COGNE COURMAYEUR DONNAS DOUES EMARESE ETROUBLES FENIS FONTAINEMORE GABY GIGNOD GRESSAN GRESSONEY LA TRINITE GRESSONEY-SAINT.JEAN HONE INTROD ISSIME ISSOGNE JOVENCAN LA MAGDELEINE LA SAllE LA THUILE lillianes MONTJOVET MORGEX NUS OLLOMONT OYACE PERLOZ POLLEIN PONTBOSET PONTEY PONT -SAINT MARTIN PRE SAINT DlDIER QUART RHEMES NOTRE-DAME RHEMES SAINT-GEORGES ROISAN SAINT CHRISTOPHE SAINT DENIS SAINT MARCEL SAINT NICOLAS SAINT OYEN SAINT PIERRE SAINT RHEMY SAINT VINCENT SARRE TOR GNON V ALGRISENCHE VALPELUNE VALSAVARENCHE VALTOURNENCHE VER RAYES VERRES VILLENEUVE ~~~ ; / ' 0 ' / ' Hl "".; ~:~ ~ m / i , 0 0 ~ I ~ SB Il 0 ' ' 0 -= / ',, ' i, :! :,, ', '! 0 ; TOTALE 0,:,,,0,,,, 0,,,,,, 0, 0,,,, Les é/us liste N PARTI COMMUNISTE ITALIEN sièges ) Dolchi Giulio ) Mafrica Demetrio ) Cout Enzo ) Tonino Aider ) Bajocco Igino NOUVELLES DE LA RÉGION AUTONOME DE LA VALLÉE D'AOSTE N0 /- l'" quinzaine de juillet Cette page a été rédigée par le Bureau de Presse de l'adm inistration Régionale de la Vallée d'aoste ) Péaquin Sergio ) Carrai Franco Liste N PARTI SOCIALISTE DEM. ITALIEN siège ) Minuzzo Pietro Liste N INDEPENDANTS ALLIANCE POUR LA LIBERTE ET LE PROGRES siège ) Pedrini Ennio Liste N ARTISANS ET COMMERÇANTS VALDOTAINS ) Berti Vigilio Liste N PARTI REPUBLICAIN ITALIEN siège ) De Grandis Franco Liste N UNION VALDOTAINE sièges ) Andrione Mario ) Marcoz Ettore ) Rolando Attilio ) Viglino Maria Ida ) Voyat Ugo ) Rollandin Augusto l Clusaz Roberto ) Salvadori Bruno ) Faval Renato Liste N ECOLOGIE VALDOTAINE Liste N MSI DROITE NATIONALE Liste N DEMOCRATIE PROLETAIRE siège ) Riccarand Elio Liste N 0 DEMOCRATES POPULAIRES sièges ) Dujany Cesare ) Maquignaz Amato ) Pollicini Angelo ) Lanivi Ilario Liste N DEMOCRATIE CHRETIENNE sièges ) Chabod Guido ) Ramera Sergio ) Borbey Giuseppe ) Lanièce Angelo ) Fosson Augusto ) Mappelli Angelo ) Manganone Eraldo Liste N" UNION VALDOT. PROGRESSISTE siège ) Fillietroz Giuseppe Liste N DEMOCRATIE NATIONALE Liste N REGROUPEMENT OUVRIER SOCIAL. Liste N PARTI SOCIALISTE ITALIEN ) Nebbia Giuseppe Liste N ALTERNATIVE RADICALE Liste N" AUTONOMIE SOCIALISTE siège ) Tripodi Pasquale

5 LE PEUPLE VALDOTAIN_ DEFINITIONS ET REFLEXIONS camere con bagno doccia telefono frigobar pareo piscina riscaldata tennis bocce minigolf autorimessa assis,tenza sanitaria massofisioterapia Quelqu'un m'a dit: «Nation, patrie, état, ethnie, nos journaux et nos revues en sont bourrés, et, dans l'esprit du Valdôtain moyen, c'est la confusion totale. Le Valdôtain moyen c'est vous et moi, fourvoyés entre tous ces dénominatifs trop souvent employés comme synonymes. Reste à s'en référer à notre dictionnaire. NATION: 0 (vieilli) groupe d'hommes auxquels on suppose une origine commune. (Noter au passage le «suppose»). r Groupe humain généralement assez vaste qui se caractérise par la conscience de son unité et sa volonté de vivre en commun. (Cette volonté communautaire existe-t-elle dans le cas où une Nationdomine des «ethnies»?) 0 Groupe humain constituant une communauté politique é tendue sur un territoire défini ou un ensemble de territoires définis et personnifiée par une autorité souveraine. (Autorité souveraine: réjouissons-nous! on ne nous l'envoie pas dire). Synonymes: Etat, pays, pouvoir. Exempies: les voeux de la Nation. (Soit les voeux du dirigisme d'etat). Par quel sortilège, les citoyens de Port-de-France, en Martinique, et de Versailles, en France, peuvent-ils partager un passé commun et une civilisation ancestrale identique? ETAT: Autorité souveraine s'exerçant sur l'ensemble d'un peuple et d'un territoire déterminé. Synonymes: Nation. D'après Paul Valéry: «L'Etat est un être énorme, terrible, débile. Cyclope d'une puissance et d'une maladresseinsignes, enfaut monstrueux de la Force et du Droit». Qui, mieux que ce poète u niversellement connu, peut apprécier l'effroyable puissance de nos administrations centralisatrices? ETHNIE: Peuple ou nation mais avant tout ensemble d'individus que rapprochent un certain nombre de caractères de civilisation, notamment la communauté de langue et de culture (alors que la race dépend du caractère anatomique). Dans l'affai~ ~thnie n'a rien à voir avec les frontières arbitraires définies par les Gouvernements d'etats qui, au cours des siècles, ont parqué des territoires avec leurs habitants, les ont annexés, achetés, vendus ou revendus sans comûlter la volonté de leur population. Une ethnie est une famille humaine qui a ses traditions, la culture et la langue de ses aîeux. Ces droits naturels et primordiaux lui sont, en principe, refusés par l'etat-nation qui l'a acquise ou conquise et, en conséquence, a intérêt à la coloniser pour la soumettre à son optique nationaliste. PATRIE: «Pays du père». Nation. Donne l'adjectif patriotique. Et le mot sublime de DANTON: «On n'emporte pas ' sa patrie à la semelle de ses souliers», qui exprime et traduit le sentiment que les Valdôtains éprouvent à l'égard de leur village natal. A retenir que Patrie s'entend aussi bien dans le sens de «nation» que dans celui d'ethnie, pays de nos pères, ce qui inclut une civilisation et une culture commune. IRMA DI PLACIDO ~GRAND HOTEL ~---=------=' BILLIA saint-vincent lusso aperto lutto Panno ristorante con specialita' internazionali e regionali saloni e sale riservate pranzi di nozze, battesimi,cresime e per ogni altra ricorrenza banchetti colazioni di lavoro la sera... CENTRO CONGRESSI traduzione simultanea in sei lingue servizio registrazione audio- video collegamento TV a circuito chiuso proiezioni cir:lematografiche. super.. mm. ottica magnetica proiezioni slides formati standard sala stampa servizio lelescrivente ANSA ufficio turistico. biglietteria aerea marittima. ferroviaria ristorante - grill - night club - dancing informazioni tel. 0/. - prezzi e condizioni pa rticolari Deux mots sur le vin valdôtain Récemment, j'ai accompli grosso-modo, un tour des cafés et hôtels-restaurants valdôtains. A ma grande surprise et liesse, j'ai remarqué presque partout la présentation de fontine, vins, pommes reinettes, etc., grâce à l'intelligence et au savoir de ces hôteliers. Face à ce bon exemple, subsiste cependant toujours un manque d 'intérêt à l'égard de nos produits, remplacés trop souvent par du fontal, des tomini ou des oranges. Chez moi, par exemple, les restaurants proposent «dolcetto ou barbera», même aux clients qui demandent du vin valdôtain. Une simple phrase: «Il vino valdostano è troppo caro!» sert à faire changer d'avis aux consommateurs les plus férus de bonne chère. Notre rouge n'est pas plus cher que le vin d'italie. Nos aubergistes jouent la hausse pour le vendre au prix du champagne et donc dégoûter la clientèle. Aldo Perrier Une autre fois nous altend un véritable coupage entre vin valdôtain et gros rouge, tout juste à préparer une salade. Dans certains cas, le restaurateur, à la demande du client qui aime le vin du terroir, répond par la négative: «Non ne abbiamo!» De quoi tomber sur son cul. «Bella vergogna!» Les voisins vignerons sont là, prêts à leur fournir les bouteilles nécessaires. Bien entendu pas gratuitement. Mais personne ne nous contacte. Sans doute le JOOfJo de bénéfice n-e leur suffit-il pas? Un magnifique exemple de solidarité. La fin du monde n'est pas pour aujourd'hui. Nous, vignerons, ne désespérons pas. Pour nos vins, la demande est plus importante que l'offre. Les fins gourmets et les vrais restaurateurs valdôtains le comprennent de toutt évidence. Non! aux fraudeurs qui déshonorent nos produits. Non! aux spéculateurs. FIAT RITMO Découvrez les différences r.."ofl S.I.C.A.V. votre concessionnaire Fiat... ~~. Avenue Bataillon Aoste Tél, 0 URBANO QUINTO GALLERIA dei FERRI BA TTUTI e MOBILI RUSTICI. ALTA EPOCA NOVARA VIA DOLORES BELLO, Tel. GALLERIA 0/ PRIVATO FERRI BATTUTI - MOBILI RUSTICI TIPICI dei PIEMONTE e VALLE d'aosta CANCELLI - GRATE - FORZIERI - CASSONI TORCIERE - BALCONI - PORTE - TAVOLI - INSEGNE - BRACCI - ALARI - CREDENZE. VENDITA SPECIALE di COLLEZIONI in PEL TRO - RAME - LEGNO e FERRO UTENSILI TIPICI dei PIEMONTE e VALLE d'aosta

6 LE PEUPLE VALDOTAIN Les principaux programmes des télévisions francophones ANTENNE SAMEDI h00 Série: Le jardin derrière le mur 0h0 Dramatique: Les cinq dernières minutes h0 La télévision d'ailleurs: Camera obscure (Suède) h0 Musique DIMANCHE h0 Vingt-cinquième anniversaire de la Patrouille de France h0 Annie 0h0 Spécial Duke Ellington h Document de création LUNDI 0 h00 Série: Police story 0h Music hall h Lire c'est vivre MARDI Il h00 Série: L'homme qui valait trois milliards 0h Dossiers de l'écran - Film: A tous les coups l'on gagne - Débat: La passion du jeu MERCREDI h00 Film: Si Versailles m'était conté 0h Moi, Claude Empereur h0 Question de temps JEUDI h00 Série: Police story 0h0 Otello VENDREDI h00 Série: Le coeur au ventre h Film: D'Artagnan l'intrépide 0h0 Ces merveilleuses pierres h Apostrophes h Ciné-club: Quando 0 Carnaval Chegar SEMAINE DU AU ~UIL~ET TV SUISSE ROMANDE SAMEDI h00 Tennis (Finale Wimbledon) h La ville au secret (découverte de la ville la plus ancienne) h Jeu: A vos lettres 0h Spécial vacances à Deauville h00 Howard Hughes DIMANCHE h Dimanche-mélodies h0 Guerre et Paix 0h00 Film: Le dernier des Camarguais h Les grands chefs d'orchestre h0 Vespérales LUNDI JO 0h0 Nos vies sont en jeu h0 Superstar: Raquel We\ch h Athlétisme MARDI h0 TV-Contacts 0h0 Les folies Offenbach h En direct avec... (les libertés en cause) MERCREDI 0h0 Jeux sans frontières (En Eurovision de Zemun-Yougoslavie) h0 Histoire de l'aviation JEUDI 0h0 Film: Le voyage de noces h La corde au cou VENDREDI h Sports 0h0 Film: La fureur des hommes h Angela Davis, l'enchaînement (toute l'histoire du mouvement noir pour les droits civiques aux Etats-Unis) "Celui qui n'honore pas son passé n'a pas d'avenir» ou Les racines du passé Il Y a toujours eu tendance, dans les partis nationaux, à diminuer, et même à éliminer chez les Valdôtains toute référence à leur passé et à leurs héritages ethniques et linguistiques; par exemple on a entendu ceci en : «Sono finiti i tempi di una retorica esaltazione volta a rinverdire un patrimonio secolare di Iibertà e di privilegi, perchè non si vive di ri cor dh)... Si l'on n'y prend pas garde; cette action conduira à un nivellement de la personnalité valdôtaine, c'est à-dire à la disparition de ses langues pluriséculaires, de ses traditions, de ses façons de vivre et de penser. Heureux les peuples qui peuvent encore se vanter d'avoir un passé aussi riche que MARIAGES FENIS - Nous avons le plaisir d'annoncer le mariage de la gentille Demoiselle Rosette Pellissier avec Ferdinand Chasseur, célébré le samedi juin dans l'eglise de Féni.s. Dimanche juin la jeune institutrice élémentaire Lucienne Vial a uni sa destinée celui de la Vallée d'aoste! Ceux qui n'ont pas de passé, ceux qui l'ont perdu ou bien ceux à qui on l'a arraché de force, voudraient retrouver, par tous les moyens, ces «racines)) nécessaires et indispensables. Car le passé n'est pas un rêve creux. Un écrivain français a affirmé avec justesse: «Ainsi les morts font les vivants. Ainsi le passé livre naissance à l'avenir. Ainsi la race des hommes survit aux hommes mêmes)). (Emile Henriot). Valdôtains, vos racines sont profondes, puissantes et précieuses. Ne les arrachez pas. Ne vous les laissez pas enlever. Ne permettez pas qu'on vous déracine de votre passé. Asmodée avec Ruben Bottel, expert comptable. La messe de circonstance fut célébrée à Saint Barthélemy dans la Chapelle de Cotaz, village natal de l'epouse. A ces jeunes époux, qui vont former leurs familles sincèrement valdôtaines, nous présentons nos meilleurs voeux de bonheur et prospérité. CENTRa VENDITA AUTO USATE FRA 00 AUTO TROVERETE LA VOSTRA G f, r g Q Z G e n n c n r, l, p n OSTINELLI OTTICO DIPLOMATD RAPIDITA' e accuratezza nella preparazione di occhiall su ricette. Lenti SALMOIRAGHI - ZEISS _ GALILEO - Lentl contatto morbide BAUSCH ~ LOMB - SOFLENS. INGEG~EBIA LlVELLI-TACHEOMETRI delle migliori case italiane ed estere - CLiSIMETRI - Stadie - PALINE - Rotelle metriche, ecc. Tutto per la FOTOGRAFIA e CINEMATOGRAFIA Sorditè Recapito MAICO 0 e JO martedi dei mese AOSTA - Via Croce di Città - Telefono.. _. DECES GIGNOD - La section de l'union Valdôtaine de Gignod a le regret d'annoncer la mort de Monsieur Emile Rollandin âgé de ans, membre de l'u.v. depuis la première heure, homme travailleur et estimé. La Section ainsi que le directeur et le comité de rédaction du journal, présentent leurs condoléances sincères et émues à tous les parents. SPORT GARAGE Via Monte Vodice - Telefono (0).

7 LE PEUPLE VALDOTAIN LETTERA APERTA AL MINISTRO PER L'AGRICOLTURA E FORESTE PQnorQmlque Signor Ministro, il Consiglio comunale di Valsavarenche, riunitosi il maggio scorso, ha deciso di inviarle questa lettera aperta per testimoniare la voee, troppo a lungo mislificata da moita Slampa nazionale, della popolazione che ha l'onore ed il do vere di rappresentare. Argomento di questa lettere è la questione, di vitale interesse per l'amministrazione comunale e la popolazione tutta, dei confini dei Parco Nazionale Gran Paradiso sul territorio comuna-. le. Questo territorio, che è in gran parte compreso nell'ambito dei Parco, esclusi fin dalla sua istituzione i eentri abitati dei fondo valle, ora verrebbe ad essere totalmente sottqposto al suo controllo. L'Ente Parco ci comunica infatti di voler proeedere alla rettifica dei confini disposta con il Decreto Ministeriale dei... Dunque oggi, persa l'occasione di una regolamentazione della materia con 0 stralcio dell'art. dalla legge reeentemente approvata dal Parlamento coneemente le «Norme di attuazione della Statuto Speciale della Valle di Aosta», si vogliono rettificare quei confini per adeguarli ad una legge talmente assurda che non fu mai applicata, ad una planimetria tracciata rozzamente nella totale ignoranza della realtà geografica, sociale ed economica locale, in un momento storico in cui eertamente non brillavano valori di democrazia. Quei confini, che non furono mai rispettati in passato, oggi, rettificati ad inglobare tutto il territorio comunale nel Parco, sarebbero assurdi perchè sottoporrebbero ad una disciplina neeessariamente rigida zone for- Agrico/tori! temente antropizzate, villaggi a bitati nel corso di tutto l'anno, tutta una realtà sociale ed economica che sul suo territario vuole e deve vivere. Confini assurdi: infatti l'art. la dei Regio Decreto Legge dieembre, n. stabilisee che nessuna costruzione civile, stradale e di qualsiasi altra specie potrà essere eseguita senza speciale permesso dell'ente Parco; ed il Pretore di Aosta, in una reeente sentenza, ha sostenuto un 'interpretazione particolarmente ampia dei termine «costruzione» intendendo qualsiasi specie di opera suscettibile di trasformare temporaneamente 0 durevolvemte con carattere di precarietà 0 di stabilità una eerta area. Dunque nei centri abitati anche la sempliee infissione di un palo nel terreno dovrebbe essere autorizzata dall'ente Parco; ma tale permesso sarebbe rilasciato 0 negato con criteri per 0 mena discutibili se si consideri, infine, che l'ente stesso è gravemente inadempiente rispetto all'art. dei Decreto Legislativo dei Capo Pro v visorio dello Stato, n., ratificatoconleggel, n., il quale stabilisee che il Consiglio dell'ente deve fissare in un regolamento le norme relative alla tutela della fauna e della flora, delle formazioni geologique, della bellezza dei paesaggio, nonchè quelle relative allo sviluppo de! turismo nella zona dei Parco. Poichè il regolament() non è mai stato approvato, quale criterio si dovrebbe adottare per decidere dell'ammissibilità delle proposte? Si è de;to che i confini, ove sono vggi e sono sempre stati, turberebbero la buona gestione dell'ente rendendo difficile il PENSATE in tempo all'acquisto della vostra attrezzatura Ma prima passate da DEV AL ad Ârnad TRATTORI - FALCIATRICI - PRESSE - AUTOCA- RICANTI SPANDILETAME - MOTOZAPPE MOTOSEGHE Tutto per l'agrico/tura Vende Assiste Ripara con rapidità DEVAL - Arnad 'à (0). controllo e favorendo il bracconaggio. Oggi ch"! la caccia è vietata con legge regionale su tutto il territorio comunale, è vero inveee il contrario: la rettifica dei co nfini, se effettuata, turberebbe eertamente la buona gestione dei Comune vanificando l'efficacia dei suo Piano Regolatore Generale e sovvertendo /p disciplina e la prassi prevista dalla vigen te legislazione urbanistica, vincolando allo speciale permesso di un Ente, che non riconosee neppure l'esistenza dei Piano Regolatore, qualsiasi atlività suseettibile di trasformare il territorio anche in modo precario. / Consiglio comunale sarebbe in tale modo spogliato di una competenza che gli è attribuita per legge e la ragione stessa della sua esistenza sarebbe duramente colpita vanificando la sua funzione di programmazione della sviluppo sul territorio. Si è delto che a muoverci è soprattutto un interesse speculativo, evocando i fantasmi di altri seempi compiuti a danno dei patrimonio naturale (Abruzzo, ecc... ). Possiamo serenamente confutare tali calunniose illazioni, invitandola a prendere in esame il Piano Regolatore reeentemente adottato dal Consiglio comunale ed in via di approvazione da parte della Regione; non vi si troverà alcuna previsione faraonica, alcun intento speculativo, ma delle indicazioni precise per un ordinato sviluppo edilizio che privilegia il recupero dei vecchi fabbricati nel tentativo di rivitalizzare una difficile economia montana, anche e soprattutto faeendo leva sullo sfruttamento corretto delle risorse naturalistiche presenti nel Parco.. Vi è infine una ulteriore ragione che sconsiglia ad un uomo di Governo iiiuminato l'applicazione letterale di una legge ingiusta, superata dai tempi e mai rispettata nei fatti: se la rettifica dei confini inglobasse tutto il territori comunnle, il Comune si troverebbe soltoposto ad una tutela preventiva da parte dei Consiglio di Amministrazione dei Parco (ai sensi dei citato Art. /0) che colpirebbe la sua autonomia ed i principi stessi sanciti nello Statuto Speciale della Valle d'aosta, approvato con Legge costituzionale, e che sarebbe interpretata come una ingerenza insopporta-. bile da tutta la popolazione. Quella stessa popolazione che con la sua operosità montanara ha conservato la Valsavarenche integra nelle sue bellezze naturali sia al di sopra che al di sotto dei-confini dei Parco e che oggi chiede il prevalere della ragione perchè possa continuare a vivere sul territorio che ha e reditato dai suoi padri. IL CONS/GLlO COMUNALE D/ VALSAVARENCHE La réunion de section s'achève. C'est maintenant le verre de l'amitié qui,après le débat politique et d'intérêt communal, détena les esp-rlts et délie les langues dans un «patoué» chantant. Les tables rapprochées tiennent toute la largeur du café. Un couple et des jeunes «charvensonnais» s'attablent donc un peu à l'écart de leurs compagnons. Les deux plus jeunes, je les connais bien; beaucoup d'entre vous aussi, sans doute. L'un, jovial et la moustache gauloise, profondément catholique, est un de ces chrétiens des catacombes, le coeur sur la main et la main tendue à quiconque. L'autre, grave, les traits émaciés et l'oeil bleu des lacs valdôtains, est un de nos excellents danseurs folkloriques. «Enfin, dit le premier, qu'allons-nous faire de rapide et de décisif au point de vue justice sociale? J'attend, moi, qu'on me propose d'instaurer une authentique fratern.ité humaine». Et l'autre d'enchaîner: «Les élections, les partis, la gauche, la droite: déjà veiux comme le monde! Mais, la véritable rénovation sociale, l'égalité des chances, le travail devenu passion et non servitude rétribuée, l'homme à part entière, finalement c'est motus!» «Mais, non, mes amis. Le Fédéralisme Intégral a pour but unique la grandeur et l'émancipation de l'homme. Lequel doit prendre son destin entre ses mains. Le Minimun Social garanti, le Service Civil, autogestion, le pouvoir contrôlé et suggéré par la base, l'union dans la diversité, les Droits de l' Homme devenus législation internationale: c'est là un programme assez tentant?» Voici que l'on s'informe. Voici que l'on s'enthousiasme. A deux pas, l'assemblée des doyens discutent ferme, eux aussi, du prix du lait, des coopératives, de la qualité des vins, des subventions régionales possibles et de l'impôt. Réal isme positif car ventre creux n'a pas d'oreille. Sans sécurité économique, l'homme n'y voit guère plus loin que son porte-monnaie. Seulement nos deux jeunes amis pressentent d'instinct qu'on ne sauvera la Vallée, qu'on ne sauvera le monde, qu'en appliquant, au pied de la lettre le «un pour tous, tous pour un» et que, si l'homme ne vit pas uniquement de pain, c'est la transformation intérieure de chacun qui lui permettra de le rompre joyeusement et de le beurrer en toute quiétude. Noir et Rouge. ~SSURA~CESTOUTENATURE (vie - incendies - accidents - autos vols - risques a gricoles - transports - risques divers, etc.) L'intérêt est réciproque si pour Vos nécessités vous vous adressez à: L'AGENCE GENERALE ((TlRRENA» (Géom. Jean PIEROPAN) - Place E. Chanoux - AOSTE tél. 00

8 RENAISSANCE DES ETUDES HISTORIQUES C'est avec beaucoup de plaisir que nous assistons depuis quelques années en Vallée d'aoste à une renaissance des études historiques. Si d'un côté la très louable activité philologique déployée par nos Archives historiques régionales, sous l'impulsion du dynamisme et de l'action inductrice menée par notre ami Lin Colliard, n'a pas donné pour le moment - et nous le regrettons - à quelques exceptions près des oeuvres d'interprétation pour les époques les moins récentes du passé de notre région, autre que dans le champ de l'érudition très spécialisée (mais, alors, de quelle qualité!) c'est dans l'histoire contemporaine que la jeune recherche historique a fourni de remarquables essais. Et cela notamment dans le domaine de l'histoire politique, é conomique et sociale, conformément aux soucis qui hantent actuellement notre société. J'ai parcouru avec intérêt la récente monographie qu 'Elio Riccarand a consacrée aux problèmes du Fascismo e antifascismo in Valle d'aosta. - (Aosta, Istituto storico della Resistenza in Valle d'aosta, ). / s'agit d'une recherche très fouillée, qui apporte une quantité de renseignements inédits, qui sont puisés la plupart dans les journaux de l'époque. Le tout est cependant encore trop lié à une conception de l'histoire événementielle, trop dure à mourir en Italie. Jamais l'auteur n'a le souci de la «quantité». En lisant ce que dit tel et tel journal je ne puis m'empêcher de me poser la question: à combien tirait ce journal? quel était son poids sur la vie de la société locale? L'auteur est un tenant de la méthodologie marxiste et le défaut de son ouvrage est bien celui de l'école qu'il suit. Voilà une quinzaine d'années, un grand historien italien le rep"rochait justement à un historien marxiste, d'être «un po' troppo limitato per quanto riguarda le fonti». Et l'auteur que je cite, W. Maturi, disait que l'école historique marxiste voit les choses exactement à l'opposé de Frédéric le Grand, roi de Prusse, pour qui l'histoire est faite par les gros bataillons. Pour documenter ce manque de discrimination dans l'importance des sources de la part de E. Riccarand il suffirait Il comunismo e la Valle d'aosta, paru dans l'<<ordine Nuovo» de Turin, où est étalée une vue sur les autonomies' locales 0 «ldoveva costituire l'impalcatura teorica su cui calibrare l'intero ~, intervento politico dei comunisti in Valle d'aosta», alors que J. -CO Perrin, avec qui je tombe d'accord, pense plutôt à une tactique contingente), et le peu d'attention qu'il prête, au contraire, à la levée de boucliers des délégués valdôtains contre la tentative de confier à la Chambre du Travail d'ivrée le soin de gérer les intérêts des travailleurs de la Vallée d'aoste, en 0 (p. ). On ignore qu.elles auraient été la suite et l'influence de l'article de l'<<ordine Nuovo», mais l'on se rend très bien compte que l'esprit autonomiste des délégués à Ivr~ hait l'expression d'un désidératum populaire. Qu'il y ait ëù dichotomie, dès le premier après guerre, entre les «rouges» (noyau de l'antifascisme ouvrier) et notre paysannerie (celle des manifestations populaire de - pour nous entendre), cela est incontestable, en dépit des efforts louables de notre auteur, trop lié, à mon avis, aux schémas marxistes. Pour s'en convaincre il suffit de lire ce qu'écrivait, toujours en 0, un journal socialiste: «Noi dobbiamo capire che i contadinimontanari di Pont-Saint-Martin, se sentono tutto il disagio della loro condizione economica non possono facilmente comprendere i fenomeni della lotta di classe quali possono manifestarsi in condizioni economicamente diverse di lavoro, agricolo 0 tanto più industriale» (pp. -). Au fait, problèmes du prolétariat urbain et intérêts de la minorité ethnique valdôtaine aboutiront dans Ijantifascisme de la mêmè façon que ces fameuses convergenze parallele. Certes, la dét-'esse 'du prolétariat local était la même que celle des immigrés. Mais quand ceux-ci trouvaient chez nous un «paradiso», les pauvres Valdôtains prenaient le chemin de l'émigration. M. Riccarand le dit dans son livre à maintes reprises, quelle était la persécution antivaldôtaine: «... la Breda licenza gli operai valdostani con una tracotante discriminazione denunciata a chiare lettere da «L'Ordine Nuovo»., (p. ). Et de citer le journal de Turin: «Percià la Società (Breda) e, le imprese ad essa subordinate vanno praticando il boicotaggio della manodopera locale, obbligando i valligiani ad emigrare 0 a rimanere disoccupati». (p, ). Et encore du même organe de presse: «L'Ansaldo ha portato ad Aosta individui per rafforzare le poco temibili file dei fascismo locale». La démarche d'elio Riccarand dans l'analyse de l'antifascisme FINANZIAMO stipendiati, casalinghe correntisti, bancari C,so G, Cesare 0 TORINO talai. (0), -, velocità e riservatezza. ATTENZIONE finanziamenti in giornata a casalinghe, correntisti, bancari. Via C, Colombo, TORINO Tel. (0) 0,. 0.0 valdôtain est beaucoup plus assurée quand il se met sur le chemir;- plus aisé et efftmt! des vicissitudes de nos problèmes de minorité ethnique ei linguistique. Le matériel inédit qu'il apporte est considérable, son jugement devient équitable, sa sympathie pour des personnages tels que l'abbé Trèves (oui il était bien «un esa/tato che percorre la Valle eccitando i sacerdoti e la popolazione...» tel que le décrivait un rapport du préfet d'aoste) ou Emile Chanoux est certaine. Dans le détail, on eût préféré que l'auteur nuance certains jugements portés contre la collaboration des intellectuels à la revue de la province, ou bien quand il taxe de fascistes d'autres personnages qui, à ces tempslà, n'avaient pas eu le flair de comprendre tout de SU/fe la portée négative du fascisme. I/s n'avaient pas le senno di poi, les Page, " les' Durand et tant d'autres. D'ailleurs, beaucoup d'entre eux, se sont abondamment rachetés par la suite. En ~onclusion, l'on 'peut dire que l'ouvrage de M, Riccarand est de bon aloi. / donne une coniribution remarquable à la connaissance de notre passé récent, On peut ne pas être toujours d'accord avec lui, mais ce livre a une bonne place dans les rayons de notre bibliothèque valdôtaine. André Zanotto, Rendez-vous d'arnad: hommage à Lucio Duc ISTITUTO BANCARIO SAN PAOLO DI TORINO Rendez-vous d'arnad: une grande fête populaire qui a réuni, au cours de jours" plusieurs centaines de per~ sonnes sous les châtaigniers d'echallod. Une participation et un enthousiasme record pour cette fête de la victoire valdôtaine, très bien organisée et animée par les unionistes d'arnad. ' Dimanche, après le dîner auquel ont participé 0 personnes, parmi lesquelles les conseillers régionaux Viglino, Voyat et Salvadori, on a rappelé le premier anniversaire de la disparition de Lucio Duc, par le moyen d'un texte écrit par Marie Janin et lu par un des élèves de Lucio. Cet hommage siïnpîë à un homme qui a tant donné à sa communauté, à quelques jours de la grande victoire du juin, témoigne de "esprit profondément valdôtain avec lequel nous voulons gérer, dans la modération et sans tapages inutiles, notre victoire. V oici donc les mots touchants que Marie Janin a écrits: C'est bien triste pour moi, ton élève, de rappeler ici, devant tant d'amis, l'anniversaire le ta mort, pourtant deux mots, je veux les dire. Quatre années, passées avec toi, cber maître, avec ton calme et la chaleur de ton amour, resteront pour nous, le plus merveilleux de nos souvenirs. Tu nous a appris à lire, à écrire, mais surtout, tu nous a appris à vivre, car toi, tu étais notre maître, mais, surtout notre plus grand ami. Beaucoup de choses nous garderons de toi, mais deux resteront dans notre coeur: l'amour pour le travail, même le plus simple et le plus dur, et surtout, l'amour pour notre terre Valdôtaine, pour la Vallée que toi, cher maître tu amais de ton amour le plus grand. Cher maître, aujourd'hui, comme pour toujours, moi, et mes camarades un seul mot nous pouvons te dire: Cher Lucio: Merci, Merci.

Le conditionnel présent

Le conditionnel présent Le conditionnel présent EMPLOIS On emploie généralement le conditionnel présent pour exprimer: une supposition, une hypothèse, une possibilité, une probabilité ( certitude); Ça m'étonnerait! J'ai entendu

Plus en détail

USO DEL PASSATO PROSSIMO

USO DEL PASSATO PROSSIMO USO DEL PASSATO PROSSIMO Il passato prossimo generalmente viene utilizzato nella seguenti circostanze: per esprimere un azione che è avvenuta in un passato recente; Esempio: Cet été nous avons fait un

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui Les chaises.' Ca a ete terrible, a l'ecole, aujourd'hui! Nous sommes arrives ce matin, comme d'habitude, et quand Ie Bouillon (c'est notre surveillant) a sonne la cloche, nous sommes alles nous mettre

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano

5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano 5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano Ce guide peut être librement imprimé et redistribué gratuitement. Vous pouvez pouvez l'offrir ou le faire suivre à vos amis musiciens. En revanche,

Plus en détail

Jouer, c'est vivre! Repères sur le jeu en Action Catholique des Enfants

Jouer, c'est vivre! Repères sur le jeu en Action Catholique des Enfants Présentation du livre Jouer, c'est vivre! Repères sur le jeu en Action Catholique des Enfants 17 X 23 cm, 100 pages, 2014, 12 Pourquoi un livre sur le jeu? Parce que jouer est un droit fondamental de l'enfant,

Plus en détail

Cet examen comprend 2 parties. Les réponses à ces deux parties doivent figurer sur des pages séparées. MERCI

Cet examen comprend 2 parties. Les réponses à ces deux parties doivent figurer sur des pages séparées. MERCI Cet examen comprend 2 parties. Les réponses à ces deux parties doivent figurer sur des pages séparées. MERCI!"#-t-! $!#%&'!( PARTIE I? Expliquez ses idées en vos propres mots et commentez-les (environ

Plus en détail

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE idees-cate 16 1 L'EVANGILE DE SAINT LUC: LE FILS PRODIGUE. Luc 15,11-24 TU AS TERMINE LE LIVRET. PEUX-TU DIRE MAINTENANT, QUI EST LE PERE POUR TOI? Un Père partage

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux!

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! Christian Husson: Salut Matthieu. Matthieu Tenenbaum: Comment vas-tu? C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! M. T.: Mes meilleurs vœux! C. H.: Alors, moi, je vais te

Plus en détail

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin N. 0311 Lunedì 27.04.2015 Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin Il Santo Padre Francesco ha ricevuto questa mattina in Udienza i Vescovi della Conferenza Episcopale

Plus en détail

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)?

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)? Leçon 1 1. Comment ça va? 2. Vous êtes (Tu es) d'où?' 3. Vous aimez (Tu aimes) l'automne? 4. Vous aimez (Tu aimes) les chats? 5. Comment vous appelez-vous (t'appelles-tu)? 6. Quelle est la date aujourd'hui?

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire,

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Paris, le Grand Véfour, mardi 3 février 2004 Messieurs

Plus en détail

22 Nous Reconnaissons la force du pardon

22 Nous Reconnaissons la force du pardon 22 Nous Reconnaissons la force du pardon 23 Par le rite pénitentiel, les chrétiens se tournent vers Dieu pour lui demander son pardon. Dieu nous reçoit tels que nous sommes et nous pardonne pour que nous

Plus en détail

Activity Space: acrobatica a squadre

Activity Space: acrobatica a squadre Activity Space: acrobatica a squadre Nell activity show dell acrobatica a squadre potete costruire diverse forme. Provate a formare diverse figure. Potete anche creare delle nuove forme voi stessi. È importante

Plus en détail

Emmanuel, Dieu avec nous

Emmanuel, Dieu avec nous Emmanuel, Dieu avec nous Jésus, un homme comme nous, dans une chair de péché Texte : Matthieu 1:18-23 (Ce que croit les Ad7J, p. 103, 55) Connaissez-vous la généalogie de Jésus? Luc 3:31 - Fils de David

Plus en détail

Chers parrains, chers amis, chère famille

Chers parrains, chers amis, chère famille Jeudi 1 er Janvier 2015, Jet New s n 2 Chers parrains, chers amis, chère famille Tout d abord je crois qu il est important que je vous souhaite pleins de belles choses pour cette année 2015!! «Vivez, si

Plus en détail

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique Georges BORGEAUD La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir Dans Echos de Saint-Maurice, 1966, tome 64, p. 18-22 Abbaye de Saint-Maurice 2013 Souvenir

Plus en détail

Série TD 3. Exercice 4.1. Exercice 4.2 Cet algorithme est destiné à prédire l'avenir, et il doit être infaillible! Exercice 4.3. Exercice 4.

Série TD 3. Exercice 4.1. Exercice 4.2 Cet algorithme est destiné à prédire l'avenir, et il doit être infaillible! Exercice 4.3. Exercice 4. Série TD 3 Exercice 4.1 Formulez un algorithme équivalent à l algorithme suivant : Si Tutu > Toto + 4 OU Tata = OK Alors Tutu Tutu + 1 Tutu Tutu 1 ; Exercice 4.2 Cet algorithme est destiné à prédire l'avenir,

Plus en détail

AMÉLIE NOTHOMB. Tuer le père ROMAN ALBIN MICHEL

AMÉLIE NOTHOMB. Tuer le père ROMAN ALBIN MICHEL AMÉLIE NOTHOMB Tuer le père ROMAN ALBIN MICHEL Éditions Albin Michel, 2011. ISBN : 978-2-253-17415-8 1 re publication LGF. «L obstination est contraire à la nature, contraire à la vie. Les seules personnes

Plus en détail

Association des Secrétaires Généraux des Parlements Francophones CONTRIBUTION DE

Association des Secrétaires Généraux des Parlements Francophones CONTRIBUTION DE Association des Secrétaires Généraux des Parlements Francophones CONTRIBUTION DE Mr Abdeljalil ZERHOUNI SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE LA CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS DU MAROC SUR LA COMMUNICATION DES ASSEMBLÉES PARLEMENTAIRES

Plus en détail

Archivistes en herbe!

Archivistes en herbe! Les archives c est quoi? Un archiviste travaille avec des archives. Oui, mais les archives c est quoi? As-tu déjà entendu ce mot? D après toi, qu est-ce qu une archive? 1. Les archives ce sont des documents

Plus en détail

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 Temps de préparation : 1 minute Intervention par couple : 4-5 minutes CANDIDAT A CADEAU D ANNIVERSAIRE Votre collègue et vous allez acheter un CADEAU D ANNIVERSAIRE pour

Plus en détail

GUIDE DE SENSIBILISATION DES ELECTEURS

GUIDE DE SENSIBILISATION DES ELECTEURS 1 République de Guinée Commission Electorale Nationale Indépendante GUIDE DE SENSIBILISATION DES ELECTEURS Election Présidentielle, octobre 2015 Conakry, Août 2015 1 2 Introduction Les organisations de

Plus en détail

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait.

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait. Jeudi 8 mai 2014 Cérémonie patriotique / Parvis de l Hôtel de Ville Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Monsieur le Ministre, Monsieur le Préfet, Madame la Conseillère

Plus en détail

Le Baptême de notre enfant

Le Baptême de notre enfant Le Baptême de notre enfant Baptême de notre enfant : Le à l église de Ce même jour, ils ont également reçu le baptême 1 Chers parents, Déroulement de la célébration (p 3-8) 1. Accueil et entrée dans l

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone

Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone St Thomas d Aquin Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone 1 er janvier 2014 Entrée Peuple louez Marie Ref/ Peuple louez Marie (Ave Marie) la mère au

Plus en détail

programme connect Mars 2015 ICF-Léman

programme connect Mars 2015 ICF-Léman programme connect Mars 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays!

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Guide du citoyen L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Sommaire p 4 p 5 p 8 p 12 p 16 p 20 p 24 p 28 Préambule Nos noms dans la République Les grands moments de l existence Acte de

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011

N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011 N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : Es-tu plutôt roman, BD, conte ou poésie? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE Voici

Plus en détail

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS DOCUMENT : 1979. 29489 (1). «L'Actualité. L'union fait la force. Jeu stratégique». Sans éditeur. Vers 1915. PLACE

Plus en détail

Épreuve de Compréhension orale

Épreuve de Compréhension orale 60 questions (4 sections) 40 minutes L épreuve de compréhension orale rassemble 4 sections comprenant 60 questions (questions 51 à 110). SECTION A SECTION B 8 questions Associer des illustrations à des

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

L ECOLE DE L ARNAQUE

L ECOLE DE L ARNAQUE L ECOLE DE L ARNAQUE Vous avez tous eu des projets de rénovation ou des projets d améliorations de votre habitation! Voici toutes les techniques de vente, les secrets des commerciaux, les pièges à éviter

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR Activité 1. Complète les phrases avec le bon verbe au présent. DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR 1. Elle absolument terminer son boulot avant de partir. 2. Elle sait bien qu elle rentrer à dix heures! 3. Il acheter

Plus en détail

Mieux gérer son temps ou savoir travailler efficacement

Mieux gérer son temps ou savoir travailler efficacement Mieux gérer son temps ou savoir travailler efficacement OBJECTIF GENERAL : savoir gérer son temps personnel, savoir s organiser. Pour atteindre cet objectif, 3 objectifs intermédiaires sont nécessaires

Plus en détail

«Qu est-ce qui fait courir les gens aisés?» Aspirations, valeurs et styles de vie Etude HSBC Premier / CSA

«Qu est-ce qui fait courir les gens aisés?» Aspirations, valeurs et styles de vie Etude HSBC Premier / CSA «Qu est-ce qui fait courir les gens aisés?» Aspirations, valeurs et styles de vie Etude HSBC Premier / CSA Une enquête online auprès de 507 Françaises et Français détenant plus de 75000 euros d avoirs

Plus en détail

Monsieur l Ambassadeur, chers amis,

Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Je suis très honorée par la haute distinction dont vous venez de me remettre les insignes. Et je vous remercie de vos paroles particulièrement chaleureuses. Je suis

Plus en détail

MODULE V: POLITIQUE DE REMUNÉRATION

MODULE V: POLITIQUE DE REMUNÉRATION MODULE V: POLITIQUE DE REMUNÉRATION INTRODUCTION Plusieurs entreprises tentent de compenser les coupures au niveau de la rémunération par l'introduction d'avantages moins coûteux, comme une plus grande

Plus en détail

Discours 1 er mai 2014 Fleurier et Yverdon

Discours 1 er mai 2014 Fleurier et Yverdon Alain Carrupt, Président syndicom, syndicat des médias et de la communication Fleurier 11.30 et Yverdon 18.30 Discours 1 er mai 2014 Fleurier et Yverdon (Seul le texte parlé fait foi!) Les travailleuses

Plus en détail

Newsletter n 4 Avril 2015

Newsletter n 4 Avril 2015 Newsletter n 4 Avril 2015 Chères et chers bénévoles, Nous espérons que vous allez toutes et tous bien et que vous trouverez du temps entre les chasses aux œufs pour les activités que nous vous proposons

Plus en détail

La Constitution européenne

La Constitution européenne La Constitution européenne "Le Parlement européen approuve la Constitution et appuie sans réserve sa ratification"(*): elle éclaire la nature et les objectifs de l'union, renforce son efficacité et son

Plus en détail

Les jeunes (12 et +) et la prière Quelques idées d'animations...

Les jeunes (12 et +) et la prière Quelques idées d'animations... Les jeunes (12 et +) et la prière Quelques idées d'animations... Au fait, la prière c est quoi, quand, comment, pourquoi? Utilisez cette courte vidéo de 2 pour faire réfléchir les jeunes sur le thème de

Plus en détail

Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val

Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val Notr'Canard Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val Chers amis de la Confrérie St Hubert du Grand-Val, L'automne, est-ce la saison des chasseurs? La réponse est: non! Le chasseur

Plus en détail

STATUTS DE L'ASSOCIATION "LES PLANTAGENETS Compagnons de Marc Leclerc"

STATUTS DE L'ASSOCIATION LES PLANTAGENETS Compagnons de Marc Leclerc STATUTS DE L'ASSOCIATION "LES PLANTAGENETS Compagnons de Marc Leclerc" Réunis en Assemblée Générale Extraordinaire Statutaire le 1 er octobre 2004, les Membres du groupe folklorique "Les Plantagenêts,

Plus en détail

Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007

Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007 Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007 Quand je pense à ces nouveaux Chefs d établissement qui me disaient récemment avoir

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement...

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement... Bonjour, Maintenant que vous avez compris que le principe d'unkube était de pouvoir vous créer le réseau virtuel le plus gros possible avant que la phase d'incubation ne soit terminée, voyons COMMENT ce

Plus en détail

Quelques exemples de croyants célibataires

Quelques exemples de croyants célibataires Périodique de matière biblique pour les jeunes - Août 2013 - Numéro 16 Quelques exemples de croyants célibataires La situation du chrétien En 1 Corinthiens 7, Paul aborde le sujet du chrétien célibataire.

Plus en détail

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE 52 INSIDE Un autre regard sur Michel R. WALTHER Directeur général de la Clinique de La Source Directeur général de la Clinique de La Source, Michel R. Walther est né en 1949 au Maroc de parents suisses.

Plus en détail

TRAIT D UNION. Temps de Pâques, temps de Renouveau ÉDITORIAL. Paroisse Ste Marie de Batbielle. Sommaire

TRAIT D UNION. Temps de Pâques, temps de Renouveau ÉDITORIAL. Paroisse Ste Marie de Batbielle. Sommaire N 41 GRATUIT Pâques 2007 TRAIT D UNION Édito : Sommaire Temps de Pâques, temps de Renouveau Dessin : J. Véron-Durand Le Mot du Conseil Pastoral Horaires et Communications Paroisse Ste Marie de Batbielle

Plus en détail

L UNAF LA DEMI-PART FISCALE

L UNAF LA DEMI-PART FISCALE L UNAF et LA DEMI-PART FISCALE Union nationale des associations familiales 28 place Saint-Georges 75009 PARIS Tél : 01 49 95 36 00 Fax : 01 40 16 12 76 www.unaf.fr 1/11 L'UNAF et la suppression de la demi-part

Plus en détail

La Constitution et l exercice des pouvoirs

La Constitution et l exercice des pouvoirs Thème La Constitution et l exercice des pouvoirs Instituée par le général de Gaulle en 958, et toujours en vigueur aujourd hui grâce à la souplesse des institutions qui ont su s adapter au fil du temps,

Plus en détail

Rebecca Léo Thomas Gaspard

Rebecca Léo Thomas Gaspard Parfois on va à l'école parce que nos parents n'ont pas le temps, ou sinon nos parents ne savent pas tout. On va à l école pour avoir un bon métier et une belle maison, pour développer notre intelligence,

Plus en détail

ENFANCE ET FAMILLES D'ADOPTION DE L'HERAULT Association de foyers adoptifs STATUTS

ENFANCE ET FAMILLES D'ADOPTION DE L'HERAULT Association de foyers adoptifs STATUTS ENFANCE ET FAMILLES D'ADOPTION DE L'HERAULT Association de foyers adoptifs STATUTS ARTICLE 1 Il est formé entre ceux qui adhérent aux présents statuts, une association déclarée conformément à la loi du

Plus en détail

Informazioni su questo libro

Informazioni su questo libro Informazioni su questo libro Si tratta della copia digitale di un libro che per generazioni è stato conservata negli scaffali di una biblioteca prima di essere digitalizzato da Google nell ambito del progetto

Plus en détail

A propos de ce livre. Consignes d utilisation

A propos de ce livre. Consignes d utilisation A propos de ce livre Ceci est une copie numérique d un ouvrage conservé depuis des générations dans les rayonnages d une bibliothèque avant d être numérisé avec précaution par Google dans le cadre d un

Plus en détail

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS DOSSIER PASSÉ RÉCENT FUTUR PROCHE PRÉSENT PROGRESSIF

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS DOSSIER PASSÉ RÉCENT FUTUR PROCHE PRÉSENT PROGRESSIF 1 DOSSIER PASSÉ RÉCENT FUTUR PROCHE PRÉSENT PROGRESSIF 2 futur immédiat aller + infinitif présent continu ou progressif être en train de + infinitif passé récent venir de + infinitif Ça va se passer Ça

Plus en détail

Mais revenons à ces deux textes du sermon sur la montagne dans l évangile de Matthieu.

Mais revenons à ces deux textes du sermon sur la montagne dans l évangile de Matthieu. «AIMER SES ENNEMIS» «Qui veut prendre ta tunique, laisse lui aussi ton manteau». Si quelqu un te force à faire mille pas, fais-en deux mille avec lui». «Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent»

Plus en détail

LA LETTRE D UN COACH

LA LETTRE D UN COACH LA LETTRE D UN COACH COACH DIDIER GAGNANT KALIPE N 18 du Dimanche 04 Mai 2014 «Il fallait commencer un peu plutôt ; c'est-à-dire maintenant et résolument.» Un Coach vous enseigne la Méthode qui permet

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

A. DISPOSITIONS DES TRAITÉS EN MATIÈRE D'AIDES D'ETAT

A. DISPOSITIONS DES TRAITÉS EN MATIÈRE D'AIDES D'ETAT DISPOSITIONS DES TRAITÉS EN MATIÈRE D'AIDES D'ETAT DISPOSITIONS DES TRAITÉS EN MATIERE D'AIDES D'ETAT Tableau de correspondance entre l'ancienne et la nouvelle numérotation des articles suite à l'entrée

Plus en détail

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique Déclaration concernant la promotion parmi les jeunes des idéaux de paix, de respect mutuel et de compréhension entre les peuples (Droit des enfants et des jeunes)

Plus en détail

French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25%

French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25% French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25% Tâche 1 5 Vous allez entendre deux fois une série d annonces. Examinez les séries d images cidessous, puis, écoutez bien. Choisissez l image de

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

Pour travailler avec le film en classe Niveau b1...7. Avant la séance...4 L affiche...4 La bande-annonce...4 Après la séance... 5

Pour travailler avec le film en classe Niveau b1...7. Avant la séance...4 L affiche...4 La bande-annonce...4 Après la séance... 5 Festival Study guide Dossier pédagogique destiné aux adolescents 2014 (Homeland) présente Alliance Française FRENCH FILM FESTIVAL Table des matières Pour travailler avec le film en classe Niveau A2...4

Plus en détail

M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la défense. Discours pour les vingt ans du lancement du satellite Hélios IA

M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la défense. Discours pour les vingt ans du lancement du satellite Hélios IA MINISTÈRE DE LA DÉFENSE M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la défense Discours pour les vingt ans du lancement du satellite Hélios IA A Toulouse, le 9 juillet 2015 Seul le prononcé fait foi Page 1 sur

Plus en détail

Les traitements de texte : open office writer

Les traitements de texte : open office writer Les traitements de texte : open office writer Qu'est ce qu'un traitement de texte? Peut être le paragraphe qui passionnera le moins, il apparaît néanmoins nécessaire de savoir ce qu'est (de manière grossière)

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

Élections fédérales. Formation 101

Élections fédérales. Formation 101 Élections fédérales Formation 101 Déroulement de la formation 1- Le parlement canadien 2- Rôle du député 3- Rôle du premier ministre 4- Les enjeux locaux en lien avec les élections fédérales 5- Comment,

Plus en détail

TRAITÉ SUR L'UNION EUROPÉENNE (VERSION CONSOLIDÉE)

TRAITÉ SUR L'UNION EUROPÉENNE (VERSION CONSOLIDÉE) TRAITÉ SUR L'UNION EUROPÉENNE (VERSION CONSOLIDÉE) Article 2 L'Union est fondée sur les valeurs de respect de la dignité humaine, de liberté, de démocratie, d'égalité, de l'état de droit, ainsi que de

Plus en détail

Indications pédagogiques C3-15

Indications pédagogiques C3-15 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques C3-15 C : comprendre un message Degré de difficulté 3 Objectif intermédiaire 1 : Analyser un message Objectif opérationnel 5 : Reconnaître les

Plus en détail

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand LBE Ordinateurs et Internet Programme 8 Auteur: Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand Personnages: Beatrice (fille adolescente), John (garçon adolescent), Ordinateur (voix électronique off) Clips

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

Le Livret du Citoyen

Le Livret du Citoyen Le Livret du Citoyen Bienvenue à l âge de la majorité! Vous venez d avoir 18 ans et à l occasion de la remise de votre carte d électeur, l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes

Plus en détail

Navigation dans Windows

Navigation dans Windows Cours 03 Navigation dans Windows Comme je le disais en introduction, notre souris se révèle plus maligne qu'elle n'en a l'air. À tel point qu'il faut apprendre à la dompter (mais c'est très simple, ce

Plus en détail

Philippe Van Parijs. La gauche doit-elle être socialiste?

Philippe Van Parijs. La gauche doit-elle être socialiste? Philippe Van Parijs La gauche doit-elle être socialiste? in Le Socialisme a-t-il un avenir?, numéro spécial de Raison Publique (Paris), 4, mai 2006, p. 25-28. Il n'y a pas d'essence profonde de la gauche.

Plus en détail

Les jours de la semaine

Les jours de la semaine Les jours de la semaine Les jours de la semaine S enfilent un à un Comme les billes d un grand collier Dans un ordre, ils se suivent Chaque jour se ressemble Chaque jour est différent Mais on ne peut les

Plus en détail

HiDA Fiche 1. Je crois que ça va pas être possible ZEBDA. Leçon EC1 - Les valeurs, principes et symboles de la république

HiDA Fiche 1. Je crois que ça va pas être possible ZEBDA. Leçon EC1 - Les valeurs, principes et symboles de la république HiDA Fiche 1 Education Civique Partie 1 La République et la citoyenneté Leçon EC1 - Les valeurs, principes et symboles de la république Je crois que ça va pas être possible ZEBDA Je crois que ça va pas

Plus en détail

Bulletin de l AQDR Rosemont 5350 rue Lafond, Montréal (Québec) Décembre 2011. Joyeuses Fêtes

Bulletin de l AQDR Rosemont 5350 rue Lafond, Montréal (Québec) Décembre 2011. Joyeuses Fêtes 5350 rue Lafond, Montréal (Québec) Décembre 2011 Le mot de la présidente.. 2 Nos souhaits 3 On tourne la page 2011.. 4 Pour amorcer la nouvelle Année... 4 Hommage à Claude Major.. 4 Votre association s

Plus en détail

En voiture (*) de Sylvain BRISON

En voiture (*) de Sylvain BRISON En voiture (*) de Sylvain BRISON Pour demander l'autorisation à l'auteur : sylvain@kava.fr Durée approximative : 8 minutes Personnages - A, homme ou femme - B, homme ou femme Synopsis Un voyage pour Issoudun

Plus en détail

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit J ai droit, tu as droit, il/elle a droit Une introduction aux droits de l enfant Toutes les personnes ont des droits. Fille ou garçon de moins de 18 ans, tu possèdes, en plus, certains droits spécifiques.

Plus en détail

STATUTS DE l ASSOCIATION SPORTIVE ANTONY VOLLEY

STATUTS DE l ASSOCIATION SPORTIVE ANTONY VOLLEY STATUTS DE l ASSOCIATION SPORTIVE ANTONY VOLLEY Article 1 : Constitution et siège social Il est fondé, le 12 mai 1998, entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet

Plus en détail

DISCOURS D OUVERTURE DU PRESIDENT Monsieur Gérard VARIN

DISCOURS D OUVERTURE DU PRESIDENT Monsieur Gérard VARIN Siège Social & Administratif (Direction Générale Pôle Ressources) Centre polyvalent «Les Blanchères» - 40, rue Louise Damasse VERNON Tél. 02 32 64 35 70 Fax. 02 32 64 35 79 Courriel : siege.asso@lesfontaines.fr

Plus en détail

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la André Vanasse Naïm Kattan André Vanasse est un homme multiple. Ecrivain, professeur, éditeur, directeur de revue. Toutes ses activités sont, certes, consacrées à la littérature. Ecrivain, il est romancier,

Plus en détail

Déclaration universelle des droits de l'homme

Déclaration universelle des droits de l'homme Déclaration universelle des droits de l'homme Préambule Considérant que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables constitue

Plus en détail

mission Le conflit des «gars de Lapalme»,

mission Le conflit des «gars de Lapalme», composition Le conflit des «gars de Lapalme», à l origine du CIMM Le 1 er mai 1970, la CSN, la CEQ et la FTQ organisaient, à Montréal, une manifestation en appui aux travailleurs et à la travailleuse de

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L'HOMME ONU - 10 Décembre 1948. Texte intégral

DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L'HOMME ONU - 10 Décembre 1948. Texte intégral DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L'HOMME ONU - 10 Décembre 1948 Texte intégral Préambule : Considérant que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de

Plus en détail

Enquête exclusive CampusFrance - TNS Sofres Les étudiants étrangers en France : image et attractivité

Enquête exclusive CampusFrance - TNS Sofres Les étudiants étrangers en France : image et attractivité Enquête exclusive CampusFrance - TNS Sofres Les étudiants étrangers en France : image et attractivité Sommaire. Présentation de l étude. Recommandation de venir en France Les étudiants étrangers en France

Plus en détail