UNE OCCASION D INFLUENCER LE MILIEU DE L HABITATION EN MONTÉRÉGIE ET D AFFIRMER NOTRE IDENTITÉ COOPÉRATIVE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE EXTRAORDINAIRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UNE OCCASION D INFLUENCER LE MILIEU DE L HABITATION EN MONTÉRÉGIE ET D AFFIRMER NOTRE IDENTITÉ COOPÉRATIVE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE EXTRAORDINAIRE"

Transcription

1 Pause Café LE BULLETIN D INFORMATION DES MEMBRES DE LA FÉDÉRATION DES COOPÉRATIVES D HABITATION MONTÉRÉGIENNES UNE OCCASION D INFLUENCER LE MILIEU DE L HABITATION EN MONTÉRÉGIE ET D AFFIRMER NOTRE IDENTITÉ COOPÉRATIVE EXPLORONS LES POSSIBILITÉS DE DÉVELOPPEMENT AU SEIN DU MOUVEMENT COOPÉRATIF EN HABITATION Dans la poursuite de la thématique de la dernière assemblée générale annuelle de la FÉCHAM «Affirmer son identité coopérative», nous désirons offrir une occasion à nos membres ainsi qu aux membres des coopératives d habitation de s exprimer sur les possibilités de développement qui s offrent à tout le Mouvement. Les membres de la FÉCHAM seront appelés à se prononcer sur le rôle que devrait jouer la Fédération dans le développement de projets d habitation communautaire et sur le rôle que devrait jouer le Mouvement dans la promotion de nouvelles formules d habitation coopérative. Nous désirons échanger sur ces différents questionnements : Est-ce que d autres leviers que les programmes publics pourraient permettre de développer des coopératives d habitation? La fin des conventions représente-t-elle une opportunité à ce sujet? Est-ce que la Fédération et le Mouvement devraient promouvoir le modèle d habitation coopérative à une plus grande variété de clientèle? ASSEMBLÉE GÉNÉRALE EXTRAORDINAIRE Date : Samedi le 20 avril 2013, de 9:00 à 16:00 Lieu : 150 rue Grant à Longueuil Inscription ou information : ou PROGRAMMATION 8:30 Accueil 9:00 1. Ouverture de l Assemblée générale annuelle; 9:05 2. Nomination d un(e) président(e) et d un(e) secrétaire d Assemblée; 9:10 3. Lecture et adoption de l ordre du jour; 9:15 4. Les coopératives d habitation : historique, enjeux actuels et perspectives Rétrospective historique Portrait des résidents des coopératives d habitation Évolution des statistiques des coopératives d habitation au cours des dernières années Fin des conventions La démographie Le financement public Nouveaux modèles de coopérative d habitation 10:45 Pause 11:00 5. Ateliers d échange et de plénière (partie 1) 12:15 Dîner 13:30 5. Ateliers d échange et de plénière (partie 2) Quelles nouvelles formules la Fédération et le Mouvement pourraient-elles explorer? 14:30 6. Résolution de l Assemblée quant au rôle de la Fédération et au rôle du Mouvement en lien avec le développement Il s agit d une opportunité d échange à ne pas manquer. 15:45 7. Éléments d information a) Projet politique du Mouvement; b) Comité de promotion du bon voisinage de la FÉCHAM; c) Des possibilités pour vous impliquer et influencer; 16:00 8. Levée de la réunion LA PAUSE-CAFÉ, PRINTEMPS 2013 PAGE 1 PRINTEMPS 2013 La

2 UNE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE RÉUSSIE RETOUR SUR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DU 24 NOVEMBRE 2012 Le 24 novembre dernier, la Fédération des coopératives d habitation montérégiennes (FÉCHAM) a tenu son assemblée générale à laquelle plus de 70 personnes se sont déplacées. La FÉCHAM est heureuse d avoir pu offrir à ses membres des conférenciers de haute qualité. Monsieur André Martin, professeur associé au Département de management et de gestion des ressources humaines de la Faculté d administration et chercheur à l Institut de recherche et d éducation pour les coopératives et les mutuelles de l Université de Sherbrooke (IRECUS), nous a entretenus sur le thème de «La coopération : un paradigme d actualité et d avenir!». Également, l actuel président de la Confédération québécoise des coopératives d habitation (CQCH) et directeur général de la Coopérative d habitation des Cantons de l Est (CHCE) a présenté le modèle de cette coopérative de 254 unités qu il gère. Ces conférences ont alimenté les réflexions des membres de la FÉCHAM sur les formes de développement que pourrait entrevoir leur propre coopérative notamment. À en croire les commentaires reçus de nos membres : «Félicitations à toute l équipe! Vraiment une très belle assemblée» «Très bon conférenciers, très instructifs» «La meilleure AGA parce qu on n a pas parlé de problèmes de poignées de porte!», la formule devra être conservée pour les assemblées à venir! SUIVI DE LA DERNIÈRE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DE LA FÉCHAM MISE EN PLACE DU COMITÉ DE PROMOTION DU BON VOISINAGE Nous sommes heureux d annoncer que les travaux du Comité de promotion du bon voisinage débuteront très bientôt. Lors de l Assemblée de 2011, nous avons présenté aux membres un projet de médiation citoyenne qui a porté ses fruits en Estrie. Constatant l enthousiasme de la mise en place d une telle démarche au sein de notre Fédération, nous avons établi, lors de l été et du printemps 2012, un partenariat avec les organismes de justice alternative de Saint- Hyacinthe et de la Rive-Sud. Une douzaine de membres de coopératives d habitation ont manifesté leur intérêt de faire partie de ce Comité qui aura pour mandat de : Soulever les enjeux de bon voisinage dans les coopératives d habitation Établir une liste de problématiques Élaborer des moyens de prévention et d amélioration du bon voisinage Élaborer une proposition de plan d action pour effectuer la promotion du bon voisinage auprès des coopératives d habitation de la Montérégie Faire des recommandations au conseil d administration de la FÉCHAM Le Comité se réunira le 21 mars Si vous êtes intéressés à participer, n hésitez pas à manifester votre intérêt en communiquant avec nous. RÔLE D ÉVALUATION FONCIÈRE DES COOPÉRATIVES D HABITATION Une demande de l Assemblée nous a été adressée concernant le suivi d une demande datant de 2007 pour le rôle d évaluation foncière des coopératives d habitation. Nous avons retracé l extrait de cette résolution qui avait été déposée à l Assemblée générale de la CQCH et avons fait le suivi auprès de la CQCH. Nous recevrons sous peu de plus amples informations sur le sujet. Nous vous tiendrons informés de l évolution de ce dossier. DÉTERMINER DES ORIENTATIONS POUR LE SECTEUR DU DÉVELOPPEMENT La FÉCHAM a amorcé ses travaux de réflexion concernant l orientation à donner pour le secteur du développement. Il nous apparaît nécessaire de définir ce que nous entendons par «développement». Nous croyons que nous devons inclure, lorsque nous parlons de développement, tant le parc de coopératives d habitation existant que la création de nouvelles coopératives. Et ce développement peut prendre diverses formes. Par exemple : Consolider le parc coopératif existant (travaux de rénovation, regroupement, projet de 2ephase) Nouvelles unités Accès-Logis Nouvelles unités hors programme À ce sujet, nous tenons une assemblée générale extraordinaire avec l ensemble des coopératives d habitation de la Montérégie afin d informer et de consulter ces derniers en vue de déterminer des orientations plus précises. LA PAUSE-CAFÉ, PRINTEMPS 2013 PAGE 2

3 Chronique Verte «UNE IDÉE À PARTAGER» PAR LOÏC NIGEN CHARGÉ DE PROJETS EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE TRUCS ET ASTUCES POUR ÉCONOMISER ARGENT ET ÉLECTRICITÉ Alors que nous sommes en plein cœur de l hiver et que la fournaise tourne à plein régime dans nos sous-sols, il peut être utile de se rappeler quelques petits trucs et astuces afin de réduire notre consommation et notre facture d électricité. En effet, selon l Agence québécoise de l efficacité énergétique, les frais de chauffage représentent environ 60% de notre facture d électricité! LA CHASSE AUX FUITES Saviez-vous qu un pouce carré (1 po 2 ) d ouverture représente entre 1,75 $ et 3,50 $ de perte annuelle d énergie? On estime qu une maison typique des années 70 présente environ 100 po 2 de surface de fuites équivalente, soit des pertes annuelles de 175 $ à 350 $. Solutions Installez du scellant et des contre-fenêtres (pellicules plastiques) sur les fenêtres. Installez des joints d étanchéité en mousse derrière les plaques de prise de courant. Installez des coupe-froid aux portes et à la trappe du grenier. OPTIMISER SA CONSOMMATION Baisser le thermostat la nuit peut être payant. En effet, on estime que l on peut économiser en moyenne 2% de sa facture de chauffage pour chaque 1 o C que l on abaisse pendant la nuit. Ainsi, baisser la température de 3 o C à 6 o C pourrait vous faire économiser de 6% à 12% de votre facture de chauffage annuelle. D autres mesures simples peuvent nous faire économiser davantage : Faites fonctionner un ventilateur de plafond à basse vitesse pour faire descendre l air chaud qui s accumule au plafond. Fermez les stores et rideaux la nuit et ouvrezles le jour pour faire entrer le soleil. Fermez les portes des pièces inoccupées. POUR ALLER PLUS LOIN Le comité d entretien de votre coopérative pourrait également considérer les options suivantes : Poser des panneaux réflecteurs derrière les calorifères à eau. Leur surface métallisée réfléchit la chaleur vers le centre des pièces et limite les pertes thermiques à travers les murs. Faire installer des thermostats électroniques programmables. Faire inspecter régulièrement les systèmes de chauffage par des spécialistes. Planter des arbres! Les conifères tels les cèdres et les pins forment un excellent brise-vent des côtés Nord et Est, tandis que les feuillus protègent de la chaleur en été sur les côtés Sud et Ouest. Informations tirées du «Guide des pratiques vertes dans les coopératives d habitation», produit par la Confédération québécoise des coopératives d habitation, disponible sur l Intranet de la CQCH ou sur demande à la FÉCHAM. Voir également le Programme Éconologis : PARTICIPER À LA CHRONIQUE «UNE IDÉE À PARTAGER» APPAREILS MÉNAGERS: 22% CHAUFFAGE: 60% EAU CHAUDE: 10% ÉCLAIRAGE: 2% Panneau réflecteur Vous aimeriez partager une idée que vous avez mise en place dans votre coopérative? La chronique «une idée à partager» se veut un espace pour les membres de coopératives d habitation de la Montérégie qui désirent partager leurs bonnes pratiques et leurs idées. Nous attendons vos articles pour le prochain numéro d hiver Envoyez vos articles à ou contactez-nous au pour information. LA PAUSE-CAFÉ, PRINTEMPS 2013 PAGE 3

4 _ CONCOURS VOS BONS COUPS DANS LA COMMUNAUTÉ En raison du succès remporté l année dernière par le concours Vos bons coups dans la communauté, la Confédération québécoise des coopératives d habitation (CQCH) répète l expérience cette année. Votre coopérative d habitation est membre d une fédération régionale ou de la CQCH? Elle s est engagée dans sa communauté, elle a accompli un geste humanitaire, ou encore, une action solidaire? Faites-le-nous savoir! Les projets seront évalués selon les critères suivants : L engagement des membres; Les retombées positives du projet; La possibilité d exporter le projet vers d autres coopératives d habitation ou vers d autres communautés. Un jury examinera avec soin toutes les candidatures reçues et les gagnants seront présentés lors du prochain congrès annuel de la CQCH, au mois de mai Pour inscrire votre coopérative d habitation, vous devez faire parvenir une lettre décrivant l action ou le geste réalisé ayant eu des retombées dans la vie d une personne, d un groupe ou de toute une communauté avant le lundi 1er avril 2013 à 16 h, par courriel, à ou par la poste, à l adresse suivante : Concours Vos bons coups dans la communauté Confédération québécoise des coopératives d habitation 840, rue Raoul-Jobin, bureau 202 Québec (Québec) G1N 1S7 Afin d obtenir de l information supplémentaire, veuillez communiquer avec Martine Soucy par téléphone, au , poste 226 ou, sans frais, au , poste 226, ou encore par courriel, à Afin de vous inspirer, visionnez les capsules vidéo qui ont été réalisées sur les projets gagnants de l an dernier, dans la section vidéo du site Internet de la CQCH, au CALENDRIER DE FORMATION PRINTEMPS 2013 SÉLECTION DES MEMBRES La sélection de vos membres est d une importance capitale : les membres sont le cœur de la coopérative. Des outils vous sont proposés pour effectuer une sélection dont, notamment, un modèle de politique de sélection qui vous permettra de recruter les meilleurs membres possible. Dans le but de maintenir la bonne marche de la coop, une procédure d intégration des nouveaux membres vous sera présentée. Samedi 13 avril de 9 :00 à 11 :00 Mardi 16 avril de 19 :00 à 21 :00 Mercredi 15 mai de 19 :00 à 21 :00 Samedi 18 mai de 9 :00 à 11 :00 CONSEIL D ADMINISTRATION : RÔLE ET RESPONSABILITÉS Un classique et un incontournable autant pour les administrateurs que pour les membres. Au programme : pouvoirs, devoirs et responsabilités du conseil selon les dispositions de la Loi sur les coopératives et le Code civil du Québec. Mardi 2 avril de 18 :30 à 21 :30 Samedi 6 avril de 9 :00 à 12 :00 MA COOP, MON CHOIX! Relancez l engagement et l implication au sein de votre coop! Voici une formation qui s adresse à tous les membres, autant les anciens que les nouveaux. Un atelier qui pose les vraies questions pour réfléchir sur les attitudes à développer et à maintenir pour être un membre actif et impliqué dans la gestion de la coop. Mardi 23 avril de 18 :30 à 21 :30 Jeudi 25 avril de 18 :30 à 21 :30 ORGANISATION DES COMITÉS DE GESTION Cet atelier vise à maximiser l organisation du travail des membres au sein des comités de votre coopérative. Saisissez la chance de mobiliser vos membres autour d un partage équitable des responsabilités et des tâches. Cette formation vous permet de bien structurer les principaux comités de votre coop responsables de la gestion des finances, de l immeuble, du secrétariat, de la sélection et du bon voisinage. Mardi 7 mai de 18 :30 à 21 :30 Samedi 11 mai de 9 :00 à 12 :00 GESTION FINANCIÈRE Cet atelier s adresse particulièrement aux conseils d administration et au comité responsable de la gestion des finances de la coop. La base d une bonne gestion financière vous sera présentée lors de cet atelier. Vous y verrez notamment l organisation de la gestion financière, le rôle du conseil d administration, du trésorier et du comité. Jeudi 23 mai de 18 :30 à 21 :30 Samedi 25 mai de 9 :00 à 12 :00 LA PAUSE-CAFÉ, PRINTEMPS 2013 PAGE 4

5 FIN DES CONVENTIONS ET REFINANCEMENT : OPPORTUNITÉ ET DÉFI POUR VOTRE COOPÉRATIVE D HABITATION PAR ANDRÉ FORTIN ANALYSTE FINANCIER À LA CAISSE D ÉCONOMIE SOLIDAIRE DESJARDINS SE PRÉPARER AU MEILLEUR De façon très concrète, pour bon nombre de coopératives, la fin des conventions coïncide avec le remboursement complet du financement principal, un financement généralement contracté auprès de la SCHL. La coopérative qui sera dès lors libre d emprunt, peut à priori, s en réjouir. Elle est riche puisque sans dette. ASSURER L ÉQUILIBRE Toutefois, comme nous le savons tous, la coopérative a la responsabilité d offrir des logements de qualité à ses membres. La qualité référant ici à un équilibre adéquat entre, d une part, le prix du loyer et, d autre part, l état des logements et de l immeuble. Les administrateurs doivent donc veiller à l entretien, aux réparations et aux remplacements nécessaires pour éviter la vétusté d une construction et l adapter aux besoins des membres qui en sont les locataires. Bref, impossible d éviter les rénovations, les transformations et les améliorations puisqu il est impératif qu au fil des ans, votre édifice conserve son utilité collective et qu il demeure un objet de fierté pour vos membres et votre quartier. Donc, lorsque vous refinancez, vous devez tenter de créer ou de recréer cet équilibre entre la qualité du logement et un loyer abordable. GARANTIR LA QUALITÉ Votre coopérative est autonome. Avec le temps, elle a su développer une capacité financière qui repose principalement sur la croissance de la valeur de l immeuble. Votre coopérative peut probablement, comme la plupart, avoir accès à du financement sans recourir à l assurance hypothécaire. C est ici que nous nous croisons sur votre projet rassembleur et mobilisant. La Caisse d économie solidaire Desjardins croit au potentiel des coopératives d habitation. Elle est disposée à recevoir vos demandes et à rendre des décisions qui reposent généralement sur la seule base de la qualité. RECONNAÎTRE VOTRE RÉALITÉ Plus encore, la Caisse sait bien que les coopératives ont développé, notamment par l adhésion à un réseau structuré, une expertise enviable pour atteindre un équilibre complexe entre les exigences économiques et les responsabilités sociales. Cet équilibre est au cœur de l entrepreneuriat collectif que soutient la Caisse d économie solidaire. La Caisse sait aussi reconnaître que les coopératives entreprennent autrement en misant sur la participation de leurs membres dans la prise de décision. Vos deux réalités - économiques et sociales - peuvent et doivent se concilier dans toutes les décisions des coopératives, qu il s agisse d enjeux financiers ou non. Il est très difficile d annoncer des règles qui s appliqueraient à toutes les coopératives; chaque cas et chaque demande de financement est unique. Cependant, au strict plan financier, deux règles sont importantes : il faut pouvoir emprunter donc être en mesure d offrir en garantie des actifs - des immeubles - de qualité. Il faut également pouvoir rembourser donc avoir une rentabilité financière qui laisse place au remboursement des dettes - anciennes et nouvelles -. POUR LE RESTE, C EST DU CAS PAR CAS. Prochainement, dans le cadre du renouvellement du programme exclusif de notre caisse, le programme AFIC - Avantages Financiers Inter-Coopératif - nous vous transmettrons un court questionnaire. Il portera sur vos projets de rénovation après la fin des conventions ou même avant. Sur la base des informations que vous nous transmettrez, nous organiserons une rencontre avec un conseiller de la Caisse afin d envisager ensemble toutes les possibilités qui s offrent à votre coopérative. Nous vous invitons donc à compléter ce questionnaire ne serait-ce que pour être en mesure d avoir une discussion ouverte sur le potentiel financier de votre projet. Salutations coopératives, André Fortin ou SERIEZ-VOUS PRÊT EN CAS DE SINISTRE? Si vous deviez faire une réclamation d assurance habitation, seriez-vous capable de dresser la liste de tous vos avoirs, avec la marque, le numéro de modèle et la valeur de ceux-ci? Avoir un inventaire précis et récent du contenu de votre demeure est une tâche simple qui rendrait votre réclamation bien plus gérable. L inventaire nous permet également de vérifier que vous souscrivez une protection appropriée à la valeur de vos biens. FAIRE UN INVENTAIRE, C EST SIMPLE : Parcourez chaque pièce de votre demeure, y compris le garage et le patio, et dressez la liste de vos objets de valeur. Visitez le site Web Infoassurance pour obtenir gratuitement le logiciel d inventaire. Photographiez chaque article ou utilisez une caméra vidéo et décrivez verbalement ces articles. Conservez une copie des documents importants, notamment vos reçus et numéros de série, avec votre inventaire. Placez-les dans un coffre bancaire ou à tout autre endroit sûr, hors de la maison. Nos représentants d assurance agréés peuvent également vous aider à déterminer vos besoins en matière d assurance habitation et à choisir les options les plus valables. Protégez-vous dès aujourd hui avec SécuriMembre et AutoAssur en appelant au SécuriMembre MD LA PAUSE-CAFÉ, PRINTEMPS 2013 PAGE 5

6 DES NOUVELLES DU MOUVEMENT DES COOPÉRATIVES D HABITATION QUÉBÉCOISES COMITÉ POLITIQUE DE LA CONFÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DES COOPÉRATIVES D HABITATION (CQCH) Le comité politique de la CQCH, auquel siège Francine Plante, présidente de la FÉCHAM, a décidé de maintenir l idée de départ d une pétition pancanadienne en demandant à la FHCC de participer et d inciter ses fédérations et membres à la signer. Le comité a un objectif minimum de signataires à travers le Canada, mais idéalement de signataires. Le prochain numéro de la revue L Écho-Hop! D HABITATION sera entièrement consacré à la fin des conventions. Il y aura un éditorial signé par la direction générale, une entrevue réalisée auprès de coopératives d habitation qui ont traversé l étape de la fin des conventions et un dossier sur les enjeux et les différents impacts de la fin des conventions. La pétition sera annexée à la revue. En date du 22 janvier 2013, 1051 personnes avaient signé la pétition pancanadienne. L objectif est d obtenir signatures. Nous demandons un effort des membres pour bonifier le nombre de signature de cette pétition. Les membres peuvent signer la pétition dans leur coop, au bureau de la FÉCHAM ou lors de l AGE de la FÉCHAM. Nous faire parvenir les pétitions. PÉTITION Le logement social au sein des coopératives d habitation Nous, soussignés, portons à l attention de la Chambre des communes et du gouvernement du Canada les considérations suivantes : Considérant que les coopératives d habitation ont notamment comme mission d offrir à leurs membres un logement abordable et de qualité au meilleur coût possible; Considérant que les membres des coopératives d habitation, en participant activement à l exploitation de leur entreprise et à l administration de leur propriété collective sont impliqués directement dans la gestion financière, immobilière et la vie associative de cette dernière; Considérant que la formule coopérative est celle qui favorise le plus la diversité et la mixité sociale, économique, culturelle et intergénérationnelle; Considérant que le Mouvement canadien en habitation coopérative représente coopératives d habitation pour un chiffre d affaires annuel dépassant les 600 M$ et que le Mouvement québécois en habitation coopérative représente, pour sa part, coopératives d habitation générant un chiffre d affaires de plus de 150 M$ annuellement; Considérant que malgré le vieillissement du parc fédéral actuel de logements coopératifs, le gouvernement du Canada n investit plus dans la rénovation, l amélioration et la modernisation des coopératives d habitation; Considérant que le gouvernement fédéral a déjà mis fin aux subventions à long terme qu il accordait à des coopératives d habitation et sachant que ce phénomène s accélérera au cours des prochaines années pour toucher, d ici 2030, logements coopératifs au Canada, et plus spécifiquement logements coopératifs au Québec; Considérant que l une des premières conséquences sera le fait que les locataires à faible revenu de ces coopératives ayant relevé de la Société canadienne d hypothèques et de logement (SCHL) auront perdu, à la fin des conventions avec le gouvernement fédéral, l aide financière qui leur permettait de payer un loyer adapté à leur revenu. Conséquemment, les pétitionnaires demandent au gouvernement du Canada : De prévoir dès maintenant des budgets suffisants pour assurer la rénovation, l amélioration et la modernisation de tous les logements coopératifs ayant relevé ou qui relèvent encore de la SCHL; De s engager, sans plus tarder, à maintenir les subventions fédérales à long terme accordées aux coopératives d habitation réalisées avant 1994, en particulier celles qui permettaient d assurer aux locataires à faible revenu de payer un loyer en fonction de leur revenu. LA PAUSE-CAFÉ, PRINTEMPS 2013 PAGE 6

7 DÉVELOPPEZ VOS COMPÉTENCES GRÂCE À : EJCC DE SHERBROOKE ÉCOLE DES JEUNES CRÉATEURS DE COOPÉRATIVES L École des jeunes créateurs de coopératives (EJCC) se tiendra du 4 au 16 août 2013, sur le campus de l Université de Sherbrooke. L École s adresse à des jeunes âgés de 18 à 35 ans qui désirent s initier au monde québécois des coopératives et développer leur potentiel entrepreneurial coopératif. Il s agit d une occasion unique de découvrir les différents savoir-faire et savoir-être associés à la création et à la gestion des coopératives. Pour une deuxième année consécutive, la Confédération québécoise des coopératives d habitation (CQCH) est heureuse d offrir une bourse à un candidat qui participera à l EJCC 2013 organisée par la Coopérative de développement régional (CDR) de l Estrie. La bourse de 800 $ couvrira les frais de déplacement et les dépenses personnelles du candidat ainsi que les frais d inscription de 500 $ plus taxes. CES FRAIS COMPRENNENT : L hébergement en chambre individuelle durant la totalité du séjour; Les repas (à l exception des repas durant les deux ou trois journées libres); La formation et l encadrement; Le matériel pédagogique et documentaire; Les activités prévues au programme; L accès aux installations sportives; Le certificat d attestation. POUR ÊTRE ADMISSIBLE, VOUS DEVEZ REMPLIR LES CONDITIONS SUIVANTES : Être résident permanent du Québec; Être âgé de 18 à 35 ans; Habiter une coopérative d habitation; S exprimer couramment en français; Démontrer un intérêt pour l entrepreneuriat coopératif; Faire preuve d une grande ouverture d esprit; Démontrer une aptitude à exercer son leadership au sein d un groupe; Avoir été admis à l EJCC. LISTE DES PIÈCES REQUISES : Le dossier de candidature de l EJCC, dûment rempli et signé par le candidat; Le questionnaire de l EJCC; La fiche médicale du participant de l EJCC; Une photocopie d une preuve de résidence permanente du Québec; Un curriculum vitae; Une lettre de motivation de deux pages maximum. Votre dossier complet doit être acheminé à la CQCH au plus tard le 1er avril 2013, à 16 h (le cachet de la poste ou le reçu daté et signé du service de messagerie en faisant foi), à l adresse suivante : Candidature École des jeunes créateurs de coopératives Confédération québécoise des coopératives d habitation 840, rue Raoul-Jobin, bureau 202 Québec (Québec) G1N 1S7 Afin d obtenir plus d information, veuillez communiquer avec Martine Soucy, par téléphone, au , poste 226, ou sans frais, au , poste 226, ou encore par courriel, à Vous pouvez également consulter le site Internet de l EJCC, au De l information additionnelle sera rendue disponible sous peu. Le nouveau magazine Web de la Société d'habitation du Québec! Société Mieux-vivre International Durable Nordique Statistiques Expertise En ligne maintenant! LA PAUSE-CAFÉ, PRINTEMPS 2013 PAGE 7

8 TÉL. : (450) FAX : (450) , rue Grant, bureau 310 Longueuil Québec J4H 3H6 LES MEMBRES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA FECHAM FRANCINE PLANTE PRÉSIDENTE C.H. Des Cents Sous Longueuil NICOLAS LÉONARD VICE-PRÉSIDENT C.H. L Accueil Longueuil JACQUES BOUSQUET SECRÉTAIRE C.H. St-Hyacinthe St-Hyacinthe ALAIN POUPART TRÉSORIER C.H. Nouvelle Ère Longueuil FRANCINE MOISAN ADMINISTRATRICE C.H. Les 4 Saisons Longueuil SMAIL BOURBIA ADMINISTRATREUR C.H. Des Érables Longueuil JACINTHE CAYA ADMINISTRATEUR C.H. Vent du Sud Longueuil _ L ÉQUIPE DE LA FÉCHAM S AGRANDIT POUR VOUS ACCOM- PAGNER DANS VOS PROJETS Nous désirons souhaiter la chaleureuse bienvenue à Loïc Nigen, qui vient de se joindre à l équipe de la FÉCHAM comme chargé de projets. Possédant une expertise en génie civil et en gestion de projet, il aura notamment la responsabilité d accompagner les coopératives d habitation dans leurs projets de travaux et de rénovations ainsi que les groupes désirant démarrer un projet d habitation coopérative. N hésitez pas à faire appel à ses services poste 217 ou coop Loïc Nigen CHARGÉ DE PROJETS _ À VOTRE SERVICE : L ÉQUIPE DE LA FECHAM Sophie Rousseau-Loiselle DIRECTRICE GÉNÉRALE poste 214 Laurent Bigard CONSEILLER EN GESTION IMMOBILIÈRE poste 219 Raymond Gignère AGENT DE GESTION FINANCIÈRE poste 221 Loïc Nigen CHARGÉ DE PROJETS (450) #217 Elsa Poliseno ADJOINTE ADMINISTRATIVE *En congé de maternité Nathalie Livernois ADJOINTE ADMINISTRATIVE *En remplacement de congé de maternité poste 210 LA PAUSE-CAFÉ, PRINTEMPS 2013 PAGE 8

TROUSSE D INSCRIPTION

TROUSSE D INSCRIPTION TROUSSE D INSCRIPTION TABLE DES MATIÈRES Présentation du programme COOPS EFFICACES.. 2 Comment s inscrire... 3 Plan de l atelier MA COOP EFFICACE... 4 Avantages de participer au programme... 5 Résolution

Plus en détail

On a changé de. de l Association des MBA du Québec RÈGLEMENTS DE SÉLECTION DES LAURÉATS ET D OCTROI DU PRIX. Édition 2015

On a changé de. de l Association des MBA du Québec RÈGLEMENTS DE SÉLECTION DES LAURÉATS ET D OCTROI DU PRIX. Édition 2015 On a changé de Programme de Bourse Émérite de l Association des MBA du Québec RÈGLEMENTS DE SÉLECTION DES LAURÉATS ET D OCTROI DU PRIX Édition 2015 Ces informations sont également disponibles sur le site

Plus en détail

Règlement du Programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM. 1- Objectifs

Règlement du Programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM. 1- Objectifs Règlement du Programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM 1- Objectifs Le programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM a pour but de promouvoir l entreprenariat chez les jeunes avocats

Plus en détail

PARTICIPER NOS MEMBRES

PARTICIPER NOS MEMBRES VISION 2020 : FAIRE PARTICIPER NOS MEMBRES Conférence des fédérations de la FHCC novembre 6-9 2008 Panélistes: Nicholas Gazzard Panélistes: Nicholas Gazzard Sue Moorhead Objectifs informer les fédérations

Plus en détail

APRES-INRS. Compte rendu du 23 e Conseil d administration Tenu vendredi, le 30 avril 2010 à 10h00

APRES-INRS. Compte rendu du 23 e Conseil d administration Tenu vendredi, le 30 avril 2010 à 10h00 APRES-INRS Compte rendu du 23 e Conseil d administration Tenu vendredi, le 30 avril 2010 à 10h00 Local 4412 de l Édifice INRS à Québec et Local G-09 de l Édifice 18 au Campus de l IAF à Laval Étaient présents

Plus en détail

Pour jouer ce rôle, le Conseil du patronat veut, par cette politique :

Pour jouer ce rôle, le Conseil du patronat veut, par cette politique : POLITIQUE DU CONSEIL DU PATRONAT DU QUÉBEC EN MATIÈRE DE NOMINATION, DE FORMATION ET DE RECONDUCTION DES MEMBRES ISSUS DES ASSOCIATIONS D EMPLOYEURS À LA COMMISSION DES LÉSIONS PROFESSIONNELLES (CLP) RÔLE

Plus en détail

PRIX RÉSIDENCE ARTISTIQUE

PRIX RÉSIDENCE ARTISTIQUE PRIX RÉSIDENCE ARTISTIQUE EN ARTS DE LA SCÈNE CENTRE DES ARTS DE LA SCÈNE JEAN-BESRÉ SHERBROOKE Appel de projets 2014 CONSIGNES AUX DEMANDEURS DE RÉSIDENCE Veuillez, s il vous plaît : remplir le formulaire

Plus en détail

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business?

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? présente Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? Vous avez créé récemment votre start-up et vous cherchez des soutiens pour accélérer votre croissance? Vous

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉPÔT D UN PROJET

GUIDE POUR LE DÉPÔT D UN PROJET PROGRAMME DE BOURSES POUR DE COURTS SÉJOURS À l EXTÉRIEUR DU QUÉBEC À L INTENTION DES ÉLÈVES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE POUR LE DÉPÔT D UN PROJET Programme financé par le ministère de l Éducation,

Plus en détail

Gala de remise des prix MERCREDI 4 NOVEMBRE 2015 CONCOURS

Gala de remise des prix MERCREDI 4 NOVEMBRE 2015 CONCOURS LES PRIX FEMMES D AFFAIRES DU QUÉBEC HONORENT DEPUIS 15 ANS LES QUÉBÉCOISES QUI S ILLUSTRENT DANS LE MONDE DES AFFAIRES. Toutes les entrepreneures, dirigeantes, professionnelles ou cadres d entreprises

Plus en détail

UN SERVICE À VOTRE IMAGE

UN SERVICE À VOTRE IMAGE UN SERVICE À VOTRE IMAGE Un service Un service de de Mutuelles qui qui inspire inspire la fierté! la fierté! Depuis 2012, Depuis l AQEI 2012, offre l AQEI un offre outil un sur outil mesure à mesure ses

Plus en détail

FONDS POUR LE COMMERCE ET LES ENTREPRISES

FONDS POUR LE COMMERCE ET LES ENTREPRISES FONDS POUR LE COMMERCE ET LES ENTREPRISES PETITES ENTREPRISES Développement économique Yukon INVESTYUKON.COM Le Fonds pour le commerce et les entreprises du Yukon (FCE) a été créé par le ministère du Développement

Plus en détail

Guide du participant. Programme de rénovations écoénergétiques. Marchés Affaires et grandes entreprises

Guide du participant. Programme de rénovations écoénergétiques. Marchés Affaires et grandes entreprises Guide du participant Programme de rénovations écoénergétiques Marchés Affaires et entreprises Le bleu est efficace Dans le cadre de son Plan global en efficacité énergétique, Gaz Métro offre à sa clientèle

Plus en détail

Cas Marketing 1 Édition 2014

Cas Marketing 1 Édition 2014 Cas Marketing 1 Édition 2014 CAS : PROGRAMME EXCELLENCE JEUNESSE DESJARDINS LE MOUVEMENT DESJARDINS Le Mouvement Desjardins est le premier groupe financier coopératif du Canada. Notre mission est de contribuer

Plus en détail

Guide d information de la bourse du tournoi de golf bénéfice du CLD de la MRC d Antoine-Labelle - APPEL DE PROJETS 2009 -

Guide d information de la bourse du tournoi de golf bénéfice du CLD de la MRC d Antoine-Labelle - APPEL DE PROJETS 2009 - Guide d information de la bourse du tournoi de golf bénéfice du CLD de la MRC d Antoine-Labelle - APPEL DE PROJETS 2009-1) Objectif de la bourse du golf du CLD Ce fonds constitue, en soi, un incitatif

Plus en détail

GUIDE D INFORMATION ÉCHANGES CANADA

GUIDE D INFORMATION ÉCHANGES CANADA GUIDE D INFORMATION ÉCHANGES CANADA Les critères de participation et le financement accordé pour ce programme sont indiqués dans ce guide pour la session ou l année de mobilité visée, sous réserve de révision

Plus en détail

Guide du programme à l étranger

Guide du programme à l étranger Bourses de recherche Mitacs Globalink-Sorbonne Universités Pour la recherche aux cycles supérieurs à Sorbonne Universités Guide du programme à l étranger Bourses de recherche Mitacs Globalink - Sorbonne

Plus en détail

Contact avec les employeurs. Pour vous démarquer auprès des employeurs, faites-vous connaître!

Contact avec les employeurs. Pour vous démarquer auprès des employeurs, faites-vous connaître! Pour vous démarquer auprès des employeurs, faites-vous connaître! Document réalisé par le Carrefour jeunesseemploi Rivière-du-Nord 2011-2012 Contact avec les employeurs Sommaire : Le marché ouvert Le marché

Plus en détail

DIRECTIVES DE SOUMISSION DE CANDIDATURE POUR LA

DIRECTIVES DE SOUMISSION DE CANDIDATURE POUR LA DIRECTIVES DE SOUMISSION DE CANDIDATURE POUR LA BOURSE DE RECHERCHE DE L HÉRITAGE DE LA RECHERCHE ORTHOPÉDIQUE AU CANADA (HROC) Les candidatures doivent être soumises par voie électronique, en format PDF,

Plus en détail

LES PRIX FEMMES D AFFAIRES DU QUÉBEC HONORENT DEPUIS 2001 LES QUÉBÉCOISES QUI S ILLUSTRENT DANS LE MONDE DES AFFAIRES.

LES PRIX FEMMES D AFFAIRES DU QUÉBEC HONORENT DEPUIS 2001 LES QUÉBÉCOISES QUI S ILLUSTRENT DANS LE MONDE DES AFFAIRES. LES PRIX FEMMES D AFFAIRES DU QUÉBEC HONORENT DEPUIS 2001 LES QUÉBÉCOISES QUI S ILLUSTRENT DANS LE MONDE DES AFFAIRES. Toutes les entrepreneures, dirigeantes, professionnelles ou cadres d entreprises ou

Plus en détail

Catégorie développement durable

Catégorie développement durable DESJARDINS Catégorie développement durable L usage du masculin a uniquement pour but d alléger le texte. DATE LIMITE : 30 mars 2015 CRITÈRES D ADMISSIBILITÉ Connaître un succès commercial reconnu et avoir

Plus en détail

Dossier du participant Affaires

Dossier du participant Affaires Dossier du participant Affaires 1. Critères d admissibilité* * Compte tenu du nombre de places limité, le ministère de l Économie, de l Innovation et des Exportations (MEIE) se réserve le droit de prioriser

Plus en détail

COLLOQUE QUI SOMMES-NOUS? MISSION. EAU-AIR-SOL : L épuration par les plantes OBJECTIFS UNE ASSOCIATION GAGNANTE! ACTIVITÉS

COLLOQUE QUI SOMMES-NOUS? MISSION. EAU-AIR-SOL : L épuration par les plantes OBJECTIFS UNE ASSOCIATION GAGNANTE! ACTIVITÉS QUI SOMMES-NOUS? Fondée en 2008, la Société québécoise de phytotechnologie est un regroupement de professionnels actifs dans le domaine des phytotechnologies et ce, tant au niveau des applications que

Plus en détail

Programme de bourses d études David-Pouliot de la SCHQ 2014-2015. Formulaire de demande

Programme de bourses d études David-Pouliot de la SCHQ 2014-2015. Formulaire de demande Formulaire de demande 1 Renseignements généraux sur les bourses Avec la contribution de nos partenaires financiers, la SCHQ offre à toutes personnes affectées par un trouble de la coagulation, la possibilité

Plus en détail

PROCESSUS D EMBAUCHE ET D ENTREVUE des membres du corps professoral

PROCESSUS D EMBAUCHE ET D ENTREVUE des membres du corps professoral PROCESSUS D EMBAUCHE ET D ENTREVUE des membres du corps professoral LES ÉTAPES 1. ANNONCE D UN POSTE DE MEMBRE DU CORPS PROFESSORAL 2. CANDIDATURES 3. COMITÉ DE SÉLECTION DE L UNITÉ 4. LISTE RESTREINTE

Plus en détail

DISTINCTION RELÈVE 2015

DISTINCTION RELÈVE 2015 DISTINCTION RELÈVE 2015 42 e CONGRÈS ANNUEL 3 AU 5 NOVEMBRE 2015 HILTON LAC-LEAMY DE GATINEAU rccaq.com #CongresRCCAQ Distinction Relève 2015 Depuis 2003, le Prix Distinction vise à reconnaître les réalisations

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTIOND UNE STRUCTURE DE FORMATION

TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTIOND UNE STRUCTURE DE FORMATION «LA MAÎTRISE DES DÉPENSES ÉNERGÉTIQUES LIÉES À L EXPLOITATION DES BÂTIMENTS» TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTIOND UNE STRUCTURE DE FORMATION L Institut de l énergie et de l environnement de la Francophonie

Plus en détail

Programme Promotion de l enseignement collégial : productions étudiantes. Guide d attribution des subventions 2015-2016

Programme Promotion de l enseignement collégial : productions étudiantes. Guide d attribution des subventions 2015-2016 Programme Promotion de l enseignement collégial : productions étudiantes Guide d attribution des subventions 2015-2016 Le présent document a été produit par le ministère de l Enseignement supérieur, de

Plus en détail

Aucun résultat n est transmis par téléphone

Aucun résultat n est transmis par téléphone INSTITUT DE FORMATION D AIDES - SOIGNANT(E)S du Centre Hospitalier 50208 COUTANCES CEDEX Notice d information concernant les épreuves d admission en Institut de Formation Aide-Soignant(e)s Rentrée 2015

Plus en détail

L usage du masculin a uniquement pour but d alléger le texte.

L usage du masculin a uniquement pour but d alléger le texte. L usage du masculin a uniquement pour but d alléger le texte. DATE LIMITE : 2 mai 2014 CRITÈRES D ADMISSIBILITÉ Connaître un succès commercial reconnu et avoir obtenu récemment d excellents résultats financiers.

Plus en détail

ATTENDU QUE l article 960.1 du Code municipal du Québec, un règlement de cette nature doit indiquer :

ATTENDU QUE l article 960.1 du Code municipal du Québec, un règlement de cette nature doit indiquer : CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC DU HAUT SAINT FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HAMPDEN RÈGLEMENT NUMÉRO 110-34 DÉCRÉTANT LA DÉLÉGATION DE COMPÉTENCE DE LA PART DU CONSEIL À LA DIRECTRICE GÉNÉRALE / SECRÉTAIRE

Plus en détail

Présentation du Programme Excellence CSJV Boursier

Présentation du Programme Excellence CSJV Boursier Présentation du Programme Excellence CSJV Boursier Collège St-Jean-Vianney 12630, boul. Gouin Est Montréal H1C 1B9 Tél. 514-648-3821 www.st-jean-vianney.qc.ca Mise en contexte Depuis plusieurs années,

Plus en détail

Foire aux questions sur la bourse du CRDI aux chercheurs candidats au doctorat

Foire aux questions sur la bourse du CRDI aux chercheurs candidats au doctorat Foire aux questions sur la bourse du CRDI aux chercheurs candidats au doctorat Questions 1) Je suis étudiant au doctorat et la bourse du CRDI aux chercheurs candidats au doctorat m intéresse. Pourriez-vous

Plus en détail

La créativité comme pratique

La créativité comme pratique 2015 Prospectus à l intention des commanditaires La créativité comme pratique Mobiliser différents modes de pensée 14 et 15 mai 2015 dans le Quartier Latin Montréal, Québec, Canada Organisé par : L Institut

Plus en détail

Comment faire un budget et le respecter

Comment faire un budget et le respecter Budget et gestion des finances personnelles Comment faire un budget et le respecter Le mot «budget» vous fait-il grincer des dents? Il est vrai qu un budget ne se fait pas tout seul et qu on doit y mettre

Plus en détail

SOCIÉTÉ D HABITATION DU QUÉBEC

SOCIÉTÉ D HABITATION DU QUÉBEC GUIDE POUR LA PRÉPARATION D ANNONCES DANS LE CADRE DU BUDGET DE REMPLACEMENT, D AMÉLIORATION ET DE MODERNISATION (RAM) Karine-O Cain, Trois-Rivières SOCIÉTÉ D HABITATION DU QUÉBEC WWW.HABITATION.GOUV.QC.CA

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION Rapport d évaluation final de l Initiative de la nouvelle économie (INÉ) Date : le 17 mars 2010 Programme de l INÉ : contexte Dans le cadre du plan du gouvernement

Plus en détail

Informations et règlements de participation

Informations et règlements de participation Informations et règlements de participation CONCOURS PROVINCIAL PRIX AZILDA-MARCHAND (Janvier 2011) Quelle fierté pour vous Afeas locales DE RÉALISER DES ACTIONSQUI VOUS TIENNENT À COEUR. Quel plaisir

Plus en détail

Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic. Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre

Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic. Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre Développer les compétences de votre main-d œuvre avec l aide d Emploi-Québec LA FORMATION FAIT DÉJÀ

Plus en détail

Bourses de formation du Fonds pour la Santé des Femmes

Bourses de formation du Fonds pour la Santé des Femmes Objectifs Bourses de formation du Fonds pour la Santé des Femmes Le Fond pour la santé des femmes (FSF) à pour objectif principal de développer et soutenir financièrement des actions de formation d information

Plus en détail

Contact avec les employeurs. Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître!

Contact avec les employeurs. Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître! Contact avec les employeurs Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître! Document réalisé par le Carrefour jeunesse-emploi Rivière-du-Nord 2015 TU ENVOIES TON CV PAR COURRIEL? Écrire :

Plus en détail

Demande de propositions (DP) 13-1415. Services de recrutement d un ou d une cadre de direction. La Société du Paysage de Grand- Pré

Demande de propositions (DP) 13-1415. Services de recrutement d un ou d une cadre de direction. La Société du Paysage de Grand- Pré La Société du Paysage de Grand- Pré Demande de propositions (DP) 13-1415 Services de recrutement d un ou d une cadre de direction Page 1 de 8 Page 2 de 8 Demande de propositions pour des services de recrutement

Plus en détail

Inscription à l examen d agrément général 2015

Inscription à l examen d agrément général 2015 Inscription à l examen d agrément général 2015 Félicitations! Vous avez pris la décision de participer à l examen d agrément général qui se tiendra le samedi 17 octobre 2015 à l Université Laval, à Québec.

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE. 1.1 Mission

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE. 1.1 Mission POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE 1.1 Mission Le Centre local de développement (CLD) de Mirabel gère trois (3) fonds destinés à la création et au maintien d emploi par le biais d

Plus en détail

Politique initialement approuvée par les membres du CRIE en mai 2010, modifiée en février 2012 par le Comité des bourses CRIE-APECS

Politique initialement approuvée par les membres du CRIE en mai 2010, modifiée en février 2012 par le Comité des bourses CRIE-APECS POLITIQUE D ATTRIBUTION 2012 DE LA BOURSE GÉRARD-RAYMOND ROY Politique initialement approuvée par les membres du CRIE en mai 2010, modifiée en février 2012 par le Comité des bourses CRIE-APECS s adressant

Plus en détail

Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec

Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec Coordination Direction des mesures et services aux entreprises et du placement Ministère de l Emploi et de la Solidarité sociale Rédaction Direction

Plus en détail

Chantiers d initiation à l engagement communautaire

Chantiers d initiation à l engagement communautaire À propos de Chantiers jeunesse L objectif de Chantiers jeunesse est d offrir un support aux jeunes volontaires canadiens et étrangers qui désirent s engager dans un projet de développement personnel, social,

Plus en détail

Aussi, vous avez droit à ces indemnités seulement si vous n avez pas déjà reçu un remboursement pour ces dépenses d une autre partie.

Aussi, vous avez droit à ces indemnités seulement si vous n avez pas déjà reçu un remboursement pour ces dépenses d une autre partie. Service des réclamations relatives au polybutylène au Canada Au propriétaire, Message important à l égard de vos droits en vertu de la transaction de DuPont USA relative aux recours collectifs canadiens

Plus en détail

DOSSIER PERSONNEL DE PLANIFICATION SUCCESSORALE

DOSSIER PERSONNEL DE PLANIFICATION SUCCESSORALE Université d Ottawa University of Ottawa DOSSIER PERSONNEL DE PLANIFICATION SUCCESSORALE UN HÉRITAGE POUR L AVENIR Donner à une université, c est laisser un héritage aux générations futures. C est permettre

Plus en détail

Lignes directrices sur les activités de formation continue (FC)

Lignes directrices sur les activités de formation continue (FC) Lignes directrices sur les activités de formation continue (FC) Afin de conserver votre certification, vous devez satisfaire aux exigences en matière de formation continue reliées à votre titre de compétence.

Plus en détail

IDENTIFICATION. NOM DU STAGIAIRE : N o d étudiant : Adresse complète de la résidence :

IDENTIFICATION. NOM DU STAGIAIRE : N o d étudiant : Adresse complète de la résidence : STAGIAIRE - DEMANDE D INSCRIPTION AU STAGE AVOCAT - DEMANDE D AUTORISATION D AGIR COMME MAÎTRE DE STAGE Articles 26, 27, 28 et 29 du Règlement sur la formation professionnelle des avocats Ce formulaire

Plus en détail

2. Acceptation du procès-verbal de la réunion du Conseil d administration du 3 mai 2013

2. Acceptation du procès-verbal de la réunion du Conseil d administration du 3 mai 2013 Procès-verbal de la 45 e réunion du Conseil d administration tenue le lundi 19 août 2013 à 9h30, par vidéoconférence Étaient présents : Local 4412 de l Édifice INRS à Québec Salle G-09 de l Édifice 18

Plus en détail

«Security Manager» 2014

«Security Manager» 2014 Dossier de candidature Cycle d expertise «Security Manager» 2014 Institut National des Hautes Études de LA Sécurité et de la justice Cycle d expertise «Security Manager» 2014 C y c l e d expertise «Security

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉPÔT D UN PROJET

GUIDE POUR LE DÉPÔT D UN PROJET GUIDE POUR LE DÉPÔT D UN PROJET dans le cadre du Programme de soutien à la mobilité enseignante en formation professionnelle Programme financé par le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport Éducation

Plus en détail

Communiqué Du 25 octobre 2013

Communiqué Du 25 octobre 2013 Communiqué Du 25 octobre 2013 DÉPART D ÉLISABETH Bonjour à vous tous et toutes, Depuis février dernier, j ai eu la chance de faire de beaux apprentissages et de belles rencontres au sein du CPE-BC Québec

Plus en détail

1. DESCRIPTION DU PROGRAMME 2. MISE EN CONTEXTE

1. DESCRIPTION DU PROGRAMME 2. MISE EN CONTEXTE ENTENTE ADMINISTRATIVE SUR LA GESTION DU FONDS QUÉBÉCOIS D INITIATIVES SOCIALES DANS LE CADRE DES ALLIANCES POUR LA SOLIDARITÉ (MESS-VILLE 2015) GUIDE PRATIQUE 1. DESCRIPTION DU PROGRAMME L Entente administrative

Plus en détail

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin»

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin» 1er réseau de financement des créateurs d entreprise 228 plateformes d accompagnement dans toute la France 16 200 entreprises et 38 500 emplois créés ou maintenus en 2014 CAHIER DES CHARGES Animation de

Plus en détail

Le Comité exécutif vous souhaite un bon congé de Pâques et profitez-en pour faire le plein d énergie en ce début de printemps.

Le Comité exécutif vous souhaite un bon congé de Pâques et profitez-en pour faire le plein d énergie en ce début de printemps. Table des matie res - Mot du Comité exécutif... p.01 - Fériés à venir... p.01 - Babillard... p.02 - Consultation cahier des négociations. p.02 - Formation hiver-printemps 2013.. p.03 - Coordonnées de l

Plus en détail

D ISOLATION DES MAISONS

D ISOLATION DES MAISONS S emmitoufler pour rester au chaud Pourquoi payer pour de l électricité dont vous n avez pas besoin? Lignes Directrices Table des Matières 1. PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2 2. APERÇU DU PROGRAMME 2 3. ADMISSIBILITÉ

Plus en détail

Hommage à nos bénévoles

Hommage à nos bénévoles Hommage à nos bénévoles Les Cœurs d Or Les Cœurs d or sont des prix remis par l arrondissement de L Île-Bizard Sainte-Geneviève à des bénévoles qui se sont particulièrement distingués, soit au sein de

Plus en détail

Procédures d admission par équivalence

Procédures d admission par équivalence Procédures d admission par équivalence Conformément à ses règlements et aux exigences prescrites par le Code des professions du Québec, l Ordre des conseillers et conseillères d orientation du Québec (OCCOQ)

Plus en détail

PARTIE 1 RENSEIGNEMENTS PERSONNELS Note : tous les champs doivent être complétés. Veuillez écrire lisiblement.

PARTIE 1 RENSEIGNEMENTS PERSONNELS Note : tous les champs doivent être complétés. Veuillez écrire lisiblement. Demande de bourse pour l Academie Passe a l action Cette bourse est disponible pour les jeunes Canadiens qui participent à une Académie Passe à l action au Canada. Les candidats doivent démontrer une passion

Plus en détail

Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques

Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques Février 2015 Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques Bonjour, Il nous fait plaisir de vous transmettre une proposition d adhésion aux services juridiques personnalisés de l AQCPE. Ces services

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Pour participer il vous suffit de retourner votre dossier de candidature accompagné d une copie de vos cartes d étudiant, diplôme ou attestation du statut étudiant entrepreneur avant le lundi 15 décembre

Plus en détail

PROPOSITION DE PARTENARIAT

PROPOSITION DE PARTENARIAT PROPOSITION DE PARTENARIAT Événement organisé en collaboration avec la MRC Memphrémagog et Tourisme Memphrémagog À PROPOS L ASSOCIATION DES PROFESSIONNELS EN DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DU QUÉBEC L Association

Plus en détail

Voici les textes des fichiers associés au bulletin inf@ CA. Notez que vous retrouverez dans ces textes les nouvelles de toutes les régions.

Voici les textes des fichiers associés au bulletin inf@ CA. Notez que vous retrouverez dans ces textes les nouvelles de toutes les régions. Voici les textes des fichiers associés au bulletin inf@ CA de cette semaine. Notez que vous retrouverez dans ces textes les nouvelles de toutes les régions. Nouvelle Montréal, le 14 novembre 2003 Mise

Plus en détail

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires)

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) Mission Jeunesse FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) La Ville d Angers effectue un travail d aide aux projets des jeunes par l intermédiaire de la mission jeunesse. Cette mission

Plus en détail

BOURSES D ÉTUDES SUPÉRIEURES EN ARTS VISUELS YVONNE L. BOMBARDIER

BOURSES D ÉTUDES SUPÉRIEURES EN ARTS VISUELS YVONNE L. BOMBARDIER BOURSES D ÉTUDES SUPÉRIEURES EN ARTS VISUELS YVONNE L. BOMBARDIER Initiative née d une volonté commune du service des activités philanthropiques et du Centre culturel Yvonne L. Bombardier, la nouvelle

Plus en détail

D O S S I E R D E C A N D I D AT U R E

D O S S I E R D E C A N D I D AT U R E Diplôme d Université Etude de la Francophonie et de la Mondialisation Année universitaire 2005-2006 D O S S I E R D E C A N D I D AT U R E Date limite de dépôt des dossiers : Mercredi 22 février 2006 novembre

Plus en détail

BOURSES D ÉTUDES DE LA SOCIÉTÉ D ÉNERGIE DU YUKON BOURSE D ÉTUDES GÉNÉRALES

BOURSES D ÉTUDES DE LA SOCIÉTÉ D ÉNERGIE DU YUKON BOURSE D ÉTUDES GÉNÉRALES BOURSES D ÉTUDES DE LA SOCIÉTÉ D ÉNERGIE DU YUKON BOURSE D ÉTUDES GÉNÉRALES Bourses d études annuelles de 2 000 $ offertes à deux étudiants 1 entamant leur première année d études postsecondaires. Bourses

Plus en détail

LISTE DE CONTRÔLE DU FONDS D AIDE AUX ENTREPRISES DE MUSIQUE

LISTE DE CONTRÔLE DU FONDS D AIDE AUX ENTREPRISES DE MUSIQUE LISTE DE CONTRÔLE DU FONDS D AIDE AUX ENTREPRISES DE MUSIQUE Veuillez joindre les documents énumérés ci-dessous au formulaire de demande. Le fait de ne pas inclure tous les renseignements demandés pourrait

Plus en détail

Guide du promoteur «Ma démarche d affaires» 2015-2016 www.lancement-e.com Prenez votre avenir en main Créez votre emploi

Guide du promoteur «Ma démarche d affaires» 2015-2016 www.lancement-e.com Prenez votre avenir en main Créez votre emploi Guide du promoteur «Ma démarche d affaires» 2015-2016 www.lancement-e.com Prenez votre avenir en main Créez votre emploi Passez à l action La réussite au bout de vos doigts 1. Mission Lancement d une

Plus en détail

Guide du programme à l étranger

Guide du programme à l étranger Bourses de recherche Mitacs Globalink Sorbonne Universités Pour la recherche aux cycles supérieurs dans une université canadienne Guide du programme à l étranger Bourses de recherche Mitacs Globalink -

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS concernant l application de l article 41 de la Loi sur les langues officielles 2009-2012 TABLE DES MATIÈRES Glossaire... 1 Renseignements généraux... 2 Résumé des résultats

Plus en détail

La lettre de présentation

La lettre de présentation La lettre de présentation Importance de la lettre de présentation Cette lettre est votre premier contact personnalisé avec l employeur. C est pourquoi vous devez y attacher beaucoup d importance. C est

Plus en détail

GUIDE D APPEL D OFFRES. juillet 2013 à juin 2014 VOLET : ACTIVITÉS. janvier 2013

GUIDE D APPEL D OFFRES. juillet 2013 à juin 2014 VOLET : ACTIVITÉS. janvier 2013 GUIDE D APPEL D OFFRES VOLET : ACTIVITÉS juillet 2013 à juin 2014 janvier 2013 Québec en Forme est heureux d accompagner et de soutenir Rosemont Jeunesse en santé! AVANT TOUTE CHOSE ET POUR VOUS AIDER

Plus en détail

PAR COURRIEL Montréal, le 11 mai 2005. Objet : Position de la Société GRICS par rapport au logiciel libre.

PAR COURRIEL Montréal, le 11 mai 2005. Objet : Position de la Société GRICS par rapport au logiciel libre. Bureau du président-directeur général PAR COURRIEL Montréal, le 11 mai 2005 À TOUS LES DIRECTEURS GÉNÉRAUX, LES PRÉSIDENTS ET LES GESTIONNAIRES DES TECHNOLOGIES DES COMMISSIONS SCOLAIRES Objet : Position

Plus en détail

Tous les intéressés qui effectuent des opérations d assurance RC professionnelle (secteur des services financiers) au Québec

Tous les intéressés qui effectuent des opérations d assurance RC professionnelle (secteur des services financiers) au Québec bulletin Canadien Date 2014-06-05 Destinataires Référence Tous les intéressés qui effectuent des opérations d assurance RC professionnelle (secteur des services financiers) au Québec RE-14-008 Objet Pièce

Plus en détail

Assainir, ça paye. Le Programme Bâtiments Mode d emploi

Assainir, ça paye. Le Programme Bâtiments Mode d emploi Assainir, ça paye. Le Programme Bâtiments Mode d emploi Assainir, c est faire preuve de bon sens. Exemple En cas d assainissement global d une maison individuelle suisse classique, le potentiel d économie

Plus en détail

Dans la mesure du possible, il est fortement recommandé que vous obteniez des conseils d un avocat pour vous aider à formuler cette demande.

Dans la mesure du possible, il est fortement recommandé que vous obteniez des conseils d un avocat pour vous aider à formuler cette demande. Document d information À partir d ici, quelles sont mes options? Si l aide juridique vous a été refusée et que vous n avez pas les moyens de vous payer les services d un avocat, il existe une autre solution.

Plus en détail

Programmes en formation pratique intégrée

Programmes en formation pratique intégrée Programmes en formation pratique intégrée Premier cycle : Baccalauréat en sciences comptables Novembre 2010 L emploi du générique masculin dans ce document est utilisé sans aucune discrimination et uniquement

Plus en détail

GRILLE D ÉVALUATION DES PROJETS Volet Entrepreneuriat étudiant Édition 2005-2006

GRILLE D ÉVALUATION DES PROJETS Volet Entrepreneuriat étudiant Édition 2005-2006 GRILLE D ÉVALUATION DES PROJETS Volet Entrepreneuriat étudiant Édition 2005-2006 La grille d évaluation des projets en Entrepreneuriat étudiant est développée pour faciliter l évaluation des projets déposés

Plus en détail

Réponses de la Fédération des chambres de commerce du Québec

Réponses de la Fédération des chambres de commerce du Québec Réponses de la Fédération des chambres de commerce du Québec Consultation du Groupe conseil sur l actualisation de la Stratégie québécoise de la recherche et de l innovation 8 septembre 2009 Préambule

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI APPROUVÉ PAR : COMMISSION DES ÉTUDES RÉS. : CE-360-3601 12-12-00 EN VIGUEUR : 12-12-00

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI APPROUVÉ PAR : COMMISSION DES ÉTUDES RÉS. : CE-360-3601 12-12-00 EN VIGUEUR : 12-12-00 TITRE : POLITIQUE DE RECONNAISSANCE DE LA PARTICIPATION ÉTUDIANTE AUX ACTIVITÉS UNIVERSITAIRES CODE : APPROUVÉ PAR : COMMISSION DES ÉTUDES RÉS. : CE-360-3601 12-12-00 EN VIGUEUR : 12-12-00 MODIFICATIONS

Plus en détail

Séminaire sous le thème «Chauffez sans y passer»

Séminaire sous le thème «Chauffez sans y passer» Séminaire sous le thème «Chauffez sans y passer» Le est heureux de présenter son premier Séminaire. Ce séminaire destiné aux intervenants du secteur public, de l'enquête en recherche et cause de circonstance

Plus en détail

UTILISATION DES CARTES DE CRÉDIT PROFESSIONNELLES

UTILISATION DES CARTES DE CRÉDIT PROFESSIONNELLES UTILISATION DES CARTES DE CRÉDIT PROFESSIONNELLES PRINCIPE : L utilisation des cartes de crédit professionnelles devrait renforcer l efficacité en simplifiant l acquisition, la réception et le paiement

Plus en détail

Création d une coopérative scolaire

Création d une coopérative scolaire Pour créer une coopérative scolaire : Fiche modalités d adhésion Fiche d adhésion Création d une coopérative scolaire Règlement-type d une Coopérative scolaire (à conserver obligatoirement dans les archives

Plus en détail

Cahier de mise en candidature

Cahier de mise en candidature PRIX DISTINCTION 2014 L excellence reconnue en Haute-Yamaska et région! 30 ème édition Catégorie Travailleur Autonome 2014 Comme les finalistes et les gagnants seront dévoilés lors de la soirée du 22 février

Plus en détail

INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE

INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE CHRU de TOURS Adresse postale : Institut de Formation des Cadres de Santé C.H.R.U. de Tours 37044 TOURS Cedex 9 Tél : 02 47 47 59 36 Fax : 02 47 47 59 79 Pour

Plus en détail

GUIDE DU REQUÉRANT ET FORMULAIRE DE DEMANDE BOURSE D ÉTUDES

GUIDE DU REQUÉRANT ET FORMULAIRE DE DEMANDE BOURSE D ÉTUDES GUIDE DU REQUÉRANT ET FORMULAIRE DE DEMANDE BOURSE D ÉTUDES FORMULAIRE OFFICIEL 205 boulevard Provencher, bureau 101 Tél. /Ph.: 204.237.5852 Sans frais : 866.237.5852 Winnipeg (MB) R2H 0G4 Téléc. /Fax

Plus en détail

I. Candidature à un poste de physicien adjoint ou physicien

I. Candidature à un poste de physicien adjoint ou physicien Recommandations pour la constitution des dossiers de candidature à un poste de Physicien ou de Physicien Adjoint, titularisation, demande de mission longue durée et demande de détachement soumis à la commission

Plus en détail

La foire aux questions

La foire aux questions La foire aux questions La foire aux questions A- Détails du programme 1 Quels sont les objectifs du Fonds? Faire la promotion de la coopération. Contribuer au développement des compétences (agronomiques,

Plus en détail

Emprunter sur la valeur nette d une maison

Emprunter sur la valeur nette d une maison Série L ABC des prêts hypothécaires Emprunter sur la valeur nette d une maison Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques Table des matières Aperçu 1 Quelles sont les différentes options?

Plus en détail

Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» Terres de France. Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire»

Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» Terres de France. Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» 1 Principes du dispositif La «Bourse au permis de conduire», a pour vocation d attribuer une aide financière aux bénéficiaires pour le financement

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature LE PLUS GRAND RENDEZ-VOUS DES INVESTISSEURS ET DE L INNOVATION AU QUÉBEC Dossier de candidature Appel de projets Soumettre avant le 29 avril 2011 à : candidature@capitalinnovation.ca Vous trouverez dans

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE 2015/2016 DIPLÔME D UNIVERSITÉ GESTIONNAIRE DE PARCOURS EN SANTÉ

DOSSIER DE CANDIDATURE 2015/2016 DIPLÔME D UNIVERSITÉ GESTIONNAIRE DE PARCOURS EN SANTÉ DOSSIER DE CANDIDATURE 2015/2016 DIPLÔME D UNIVERSITÉ GESTIONNAIRE DE PARCOURS EN SANTÉ Photo (à coller) Cocher l option souhaitée : - Option «Prévention» - Option «Parcours de santé» Cadre réservé à l

Plus en détail

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE -

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - 9 ème WEEK-END DE FORMATION Des animateurs du réseau 11 13 mars 2011 Paris Le Parlement Européen des Jeunes France est une association apolitique et à but non lucratif,

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UNE STRUCTURE DE FORMATION

TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UNE STRUCTURE DE FORMATION «LA MAÎTRISE DES DEPENSES ENERGETIQUES DANS L INDUSTRIE ET LE RÔLE DU RESPONSABLE ENERGIE» TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UNE STRUCTURE DE FORMATION L Institut de l énergie et de l environnement

Plus en détail

Fiche d inscription aux épreuves de sélection Année 2013-2014

Fiche d inscription aux épreuves de sélection Année 2013-2014 Fiche d inscription aux épreuves de sélection Année 2013-2014 École d ingénieurs École de management et société DEVENEZ Ingénieur ou Cadre par l alternance Vos informations INFORMATIONS PERSONNELLES Civilité

Plus en détail