Indicateur du coût de la rentrée étudiante à Poitiers

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Indicateur du coût de la rentrée étudiante à Poitiers"

Transcription

1 Indicateur du coût de la rentrée étudiante à Édition 2015 Par l Association Fédérative des Étudiants de.

2 E n ce début de mois de septembre et comme au début de chaque année universitaire, l (AFEP), première organisation représentative étudiante de l Université de, calcule le «coût de la rentrée» pour un étudiant s inscrivant en septembre 2015 dans notre Université. La rentrée universitaire est toujours le moment le plus délicat en termes de gestion financière pour l étudiant. En effet, les frais spécifiques à la rentrée, tels que les droits d inscription à l Université ou le paiement de la sécurité sociale étudiante et de l assurance logement sont autant de frais difficiles à gérer pour l étudiant. A cela s ajoutent les frais de la vie courante tels que la nourriture ou le loyer. L étude réalisée par l AFEP, basée sur la méthodologie de la Fédération des Associations Générales Étudiantes (FAGE), dénombre pas moins de 2062,02 à débourser pour le seul mois de septembre pour un étudiant, en comprenant les frais spécifiques à la rentrée ainsi que les frais de la vie courante. Il y a quelques jours, la FAGE, dont l AFEP est membre, démontrait dans son indicateur un coût de la rentrée étudiante au niveau national en baisse de 6,80% en 2015 par rapport à Le constat de la FAGE, basé sur une méthodologie identique depuis 2002, est cependant très préoccupant. En effet, les frais spécifiques à la rentrée que devront débourser les étudiants sont en diminution au niveau national mais les frais de la vie courante augmentent renforçant donc les inégalités. Un coût de la rentrée en hausse à, à l inverse d une tendance nationale Ce constat s applique au niveau du Poitou-Charentes, dans des proportions diverses. En effet, grâce au modèle représentatif de la FAGE, l AFEP a souhaité mettre en lumière la situation spécifique des étudiants de notre région. Cet indicateur, devenant d année en année une référence en la matière, prend en compte l ensemble des dépenses nécessaires pour qu un étudiant dispose de conditions de vie lui garantissant la réussite dans ses études. Deux types de dépenses sont donc pris en compte : les frais de la vie courante devant être assumés tous les mois et les frais spécifiques liés au mois de septembre. Les dépenses mensuelles de la vie courante comprennent le logement,

3 les repas pris au restaurant universitaire, la téléphonie/internet, les loisirs, les transports ainsi qu une catégorie alimentation, vêtements et équipements divers. Les frais spécifiques liés au mois de septembre sont quant à eux constitués de six éléments dont les droits d inscription, la cotisation à la sécurité sociale, la complémentaire santé, les frais d agence, l assurance du logement et le matériel pédagogique. Le Coût de la rentrée à : FRAIS DE LA VIE COURANTE MOIS DE SEPTEMBRE Année 2014 à Année 2015 à Variation à 2014/2015 France entière 2015 Loyer & charges % Repas Universitaire % 65 Téléphonie & Internet % Loisirs % Transports % Equipement divers % TOTAL FRAIS DE LA VIE COURANTE % Tableau 1 : Les frais de la vie courante à débourser à la rentrée pour un étudiant à 1. 1 Sources : AFEP données récoltées selon la méthodologie FAGE.

4 FRAIS SPECIFIQUES A LA RENTREE DE SEPTEMBRE Année 2014 à Année 2015 à Variation à 2014/2015 France entière 2015 Droits d inscription % Sécurité sociale % 214 Complémentaire santé % Frais d agence % Assurance logement % Matériel pédagogique % TOTAL FRAIS SPECIFIQUES A LA RENTREE % Tableau 2 : Les frais spécifiques au mois de septembre pour un étudiant à 2. COUT TOTAL DE LA RENTREE 2015 A POITIERS % Tableau 3 : L indicateur du coût de la rentrée 2015 pour un étudiant à 3. 2 Sources : AFEP données récoltées selon la méthodologie FAGE. 3 Sources : AFEP données récoltées selon la méthodologie FAGE.

5 Rapide tour d horizon du coût de la rentrée en France Le coût de la rentrée calculé par la FAGE au niveau national traduit donc une baisse globale de 6,80% par rapport à On assiste notamment à une baisse significative de 10,50% des postes de dépenses liés directement à la rentrée. Notons cependant que l on peut très largement attribuer cette diminution à la chute importante des frais d agence. En effet, la baisse de 42,25% sur ce poste est en partie due à l encadrement de ces frais spécifiques. Il ne faut cependant pas être aveuglé par ces chiffres flatteurs qui ont tendance à masquer une réalité plus difficile. Ainsi, avec une légère hausse des frais de la vie courante (1% au niveau national), il est consternant de remarquer que ces améliorations n ont pas de répercussions ni d impact sur la baisse des inégalités. En effet, 24% des étudiants exerceront une activité rémunérée pour pouvoir financer leurs études, ce qui pose de véritables questions au sujet du salariat étudiant et de son impact sur la réussite des étudiants salariés. Pire encore, le constat est terrible au vu des catégories socio-professionnelles des familles dont les enfants étudient dans le supérieur. En effet, selon la FAGE, la probabilité d exercer une activité sans lien avec ses études pour un étudiant salarié issu d une famille populaire est de 71,65%. Toujours sur cette thématique, le nombre total d étudiants suivant des formations privées, dont sont exclus les étudiants salariés, est passé de 14,6% à 18% en 10 ans. Pourtant, ces établissements ont appliqué, dans le même temps, une hausse de 20% des frais d inscriptions. On assiste donc, au niveau national, à la constitution implicite d un enseignement supérieur à deux vitesses. Il est nécessaire de combattre ces phénomènes pour enfin permettre l égalité des chances pour tous. Le cas de : une situation quasi-unique en France Au contraire du constat national de baisse du coût de la rentrée, les étudiants de l Université de devront cette année débourser 1,13% de plus que l année dernière. En effet, ils devront précisément débourser 1180,81 de frais spécifiques à la rentrée et 881,21 de frais pour la gestion de leur vie courante. On constate donc une hausse relative de ce coût de la rentrée, passant ainsi de 2039,04 à 2062,02, traduisant l inquiétante situation des étudiants poitevins. Par exemple, le poste «téléphone et internet» est un poste qui marque une forte hausse, de près de 49,12%, du fait d un secteur extrêmement volatile. Ce chiffre

6 s accompagne d une hausse de 1,25% du poste «équipement divers» qui regroupe l alimentation, les vêtements et les produits d hygiène et d entretien. Là où le bât blesse une nouvelle fois, c est lorsqu on analyse les chiffres de la restauration universitaire, délivrée par le CROUS. En effet, alors que le CROUS est censé être un «réseau des œuvres sociales», ces chiffres ne cessent d augmenter. Avec un ticket RU à 3,25, c est maintenant à une hausse de 1,56% que les étudiants vont devoir faire face. Rappelons également que le 12 mai dernier, l AFEP dénonçait l abandon par le CROUS du repas au tarif social et d une alimentation équilibrée suite à la fermeture le soir du seul restaurant universitaire ouvert sur le campus de. Les élus de l AFEP continueront donc de dénoncer les agissements du CROUS et appellent les étudiants en difficulté à les contacter pour les aider dans leurs démarches, quelles qu elles soient. Aussi, le montant des loyers Poitevins, incluant les charges, est en augmentation de 19,7% par rapport à Avec cette augmentation, le loyer représente 41,4% du budget mensuel d un étudiant à l Université de. De plus, la hausse continuelle du prix des transports en commun est une nouvelle fois à signaler. Ainsi, tous trajets confondus, l étudiant devra débourser 8,9% de plus par mois simplement pour se déplacer. Cette situation est inacceptable et c est pourquoi l AFEP appelle les pouvoirs publics à prendre leurs responsabilités. La jeunesse est l avenir de notre société, il est donc essentiel de maximiser ses chances de réussites. Demandons enfin de véritables tarifs compétitifs et adaptés pour les jeunes ainsi qu un réseau de transport en commun prenant en compte les exigences d une ville étudiante comme. Concernant la baisse des coûts spécifiques à la rentrée, l étudiant déboursait 1252,16 en 2014 et déboursera 1180,81 cette année, soit une baisse de 5,7%. Comme au niveau national, on peut imputer cette baisse à la chute des frais d agence : 25.76% «seulement» à contre 42.25% au niveau national et même 47.39% en Ile-de-France. Cette baisse, moins spectaculaire chez nous, s explique notamment par le fait que reste traditionnellement une ville où les loyers étudiants et les frais d agence sont les moins chers de France. On peut noter que le gel des frais d inscription à l Université fait du bien au budget des étudiants même si notre pays se doit de réfléchir à l intégration des écoles

7 privées au système universitaire pour ne pas tomber dans un enseignement supérieur à double vitesse. Concernant les bourses sur critères sociaux, elles sont en stagnation en ce début d année universitaire après une augmentation de 0,7% il y a un an. On peut considérer que la situation sera complexe pour les étudiants qui doivent gérer des budgets toujours plus importants avec les mêmes montants d aides sociales. On assiste donc logiquement à une hausse des inégalités sociales. La loi portant sur la Nouvelle Organisation de la République (NOTRe) est promulguée mais le cas des formations confiées il y a plusieurs années aux régions est préoccupant. En effet, même si la région Poitou-Charentes ne s en tire pas si mal, le constat étant rassurant avec par exemple 5539 d aides sociales pour les étudiants en formation sanitaires et sociales, l AFEP est opposée à une régionalisation des formations pour la simple et bonne raison que ces étudiants ne peuvent disposer automatiquement des services culturels, de santé ou de sports de notre Université. La solution que l AFEP propose est que la Région redonne à l Université le contrôle de toutes les formations dont elle possède la gestion de manière à harmoniser l intégralité de la carte des formations proposées dans notre région. Ainsi, tous les étudiants du Poitou-Charentes seront sur un même pied d égalité concernant leurs aides sociales mais également l accès aux différents services de notre Université. Notons enfin, concernant ces formations sanitaires est sociales qu un étudiant en Corse recevra 3554 annuel d aides sociales alors qu un étudiant en Alsace touchera lui 6600 : le gouffre est énorme et injustifié.

8 En conclusion Avec ce coût de la rentrée en légère hausse à, c est le droit à la réussite des étudiants qui est mis en danger. Pourtant, les différents acteurs de la vie étudiante restent muets. Ainsi, l AFEP est l une des seules organisations, souvent en partenariat avec le Centre de Santé Universitaire, à mettre en place des projets de prévention en continu de la santé publique des jeunes : Osons en parler (prévention de la prostitution étudiante), Jamais sans ta Capote (prévention des IST), Bouge ton Blues (prévention du mal-être étudiant) et bien d autres à venir en cette année universitaire Il est du devoir de l AFEP de réaliser ces actions de prévention. De plus, l AFEP lance une nouvelle fois sa campagne de Rentrée Étudiante Responsable, en mettant à disposition des kits de rentrée dans lesquels ils trouveront notamment des bouchons d oreilles, des préservatif, un guide de la ville de, un guide du mois d accueil, un stylo et des documents de prévention des risques. En 2015, l AFEP amplifiera ses actions culturelles afin de permettre un accès à la culture à tous. Un étudiant doit pouvoir étudier et réussir sa vie universitaire, vivre sa jeunesse et profiter des animations qui l entourent sur son campus mais un étudiant doit savoir protéger sa santé et connaitre les dangers liés à tout abus. Les recommandations de l AFEP Le constat global est donc en demi-teinte. Une hausse, l une des seules en France, n est jamais un signe encourageant. est donc une exception dans notre pays et doit s engager à redresser la pente, en suivant les orientations nationales et en espérant que ce constat n atteindra pas plus de villes universitaires françaises. Même si la baisse nationale constatée par la FAGE est flatteuse, cette étude indique clairement que notre pays ne prend pas la bonne direction. La Mairie de doit agir et utiliser sa force de conviction pour demander une véritable refonte du système de transport en commun de notre ville, tant sur le plan des lignes que sur celui des tarifs. Aussi, la stagnation des bourses sur critères sociaux du CROUS et l augmentation du ticket RU ne semblent pas démontrer la volonté du gouvernement de garantir l égalité des chances, puisque ces décisions sont en effet prises au niveau national.

9 Il faut agir pour un système d aides sociales rénové, efficace et juste via une revalorisation des bourses en septembre pour combler les déficits engendrés par la hausse de certains postes de dépenses. Il est également nécessaire d étendre à un plus grand nombre d étudiant l échelon 0 bis de bourse, cet échelon garantissant l exonération des frais d inscriptions ainsi qu une bourse annuelle de De plus, l AFEP encourage le CROUS de à poursuivre la rénovation de ses logements mais lui demande également de prendre en compte les appels à l aide des étudiants en ouvrant à nouveau un RU sur le campus de le soir. Enfin, depuis plusieurs années, l AFEP, via la FAGE, propose au gouvernement d entendre le mal-être grandissant des étudiants. C est pourquoi, pour simplifier leurs démarches et rendre la gestion des aides sociales plus faciles à gérer pour l Etat, il est essentiel de mettre en place l Aide Globale d Indépendance (AGI).

10 Méthodologie L indicateur national est obtenu par l addition des frais de vie courante et des frais spécifiques au mois de septembre. On effectue ensuite une moyenne pondérée entre les données d Ile de France et les données des autres régions en fonction des effectifs étudiants. L indicateur spécifique à est calculé selon les critères suivants, adapté de la méthodologie nationale de la FAGE : Pour le poste loyers et charges, les montants d une centaine de loyers à, Niort et Angoulême ont été étudiés. Les moyennes utilisées dans l indicateur sont obtenues grâce à une moyenne pondérée entre les logements de moins de 14 m2 (un tiers) et les logements dont la surface se situe entre 14 et 30 m2 (deux-tiers). Le prix des repas au restaurant universitaire est obtenu en considérant que les étudiants prennent en moyenne 20 repas au restaurant universitaire et en tenant compte du tarif du ticket RU qui est de 3,25. Les tarifs de «téléphonie/internet» pris en compte sont ceux pratiqués par les opérateurs Free, Orange et SFR sur leurs offres de type quadruple play incluant les services téléphonie et internet. Les loisirs considérés sont issus de «l Enquête Conditions de vie» de l OVE, à savoir : 2 séances de cinéma, 2 à 3 livres, 1 spectacle sportif à tarif étudiant, 1 pièce de théâtre et 1 sortie festive. Pour les transports nous avons pris en compte le tarif d un abonnement étudiant de transport en commun à. A cela s ajoute les allers et retours entre le lieu d habitation et le lieu d études dont la distance moyenne estimée par l INSEE est de 14 km. A raison de 20 allers et retours par mois, un étudiant parcourra donc 560 kilomètres auxquels on applique le barème fiscal qui inclut le coût du carburant et d entretien du véhicule, assurance comprise ou, le cas échéant, le tarif SNCF correspondant.

11 La partie alimentation du poste «Equipements diverts» est composée du panier alimentaire nécessaire pour un mois en dehors des 20 repas pris au restaurant universitaire, principalement les denrées non périssables et condiments achetés en prévision de l année à venir. A cette partie s ajoute un ensemble vestimentaire neuf acheté à l occasion de la rentrée, un lot de produits d hygiène et d entretien ainsi que d une mensualité de remboursement de prêt pour acheter un ordinateur. Les droits d inscription pris en compte sont ceux en vigueur pour un étudiant en licence à l université. La cotisation à la sécurité sociale est fixée chaque année par arrêté. La complémentaire santé est calculée grâce à une moyenne entre l offre «Tous soins» de la LMDE et l offre «Confort» de la SMECO. Les frais d agence immobilière sont calculés en retranchant 20 de charges au loyer. L assurance habitation est une moyenne entre l offre LMDE «Studio» et l offre SMECO «Studio». L indicateur matériel pédagogique est composé des articles de base nécessaires pour débuter une année universitaire. Les articles spécifiques à chaque filière ne sont pas pris en compte, vous les retrouverez dans les indicateurs proposés par les fédérations nationales de filières membres de la FAGE. Contacts Presse Jean-Baptiste DUBREUIL - Président, Paul BONNET - attaché de presse,

Coût de la rentrée universitaire à Poitiers

Coût de la rentrée universitaire à Poitiers Coût de la rentrée universitaire à Poitiers Édition 2013 À l heure où les étudiants préparent leur rentrée, l AFEP (Association Fédérative des étudiants de Poitiers) s est penchée sur le coût de la rentrée

Plus en détail

Fédération étudiante des Associations Angevines Fé2A - 2 boulevard Victor Beaussier - 49000 - Angers www.fe2a.fr - contact@fe2a.fr

Fédération étudiante des Associations Angevines Fé2A - 2 boulevard Victor Beaussier - 49000 - Angers www.fe2a.fr - contact@fe2a.fr Indicateur coût de la rentrée étudiante angevine 2192,95 Julie gastineau présidente de la Fé2a A l occasion de la rentrée universitaire 2014, la Fé2A publie l indicateur du coût de la rentrée étudiante

Plus en détail

INDICATEUR DU COUT DE LA RENTREE 2015 DOSSIER DE PRESENTATION

INDICATEUR DU COUT DE LA RENTREE 2015 DOSSIER DE PRESENTATION INDICATEUR DU COUT DE LA RENTREE 2015 DOSSIER DE PRESENTATION SOMMAIRE 2 PRÉSENTATION D INTERCAMPUS 3 EDITO DU PRÉSIDENT 4 PRÉSENTATION DU COÛT DE LA RENTRÉE 5 LES CHIFFRES DU COÛT DE LA RENTRÉE 6 ANALYSE

Plus en détail

INTRODUCTION. Pourquoi un tel indicateur?

INTRODUCTION. Pourquoi un tel indicateur? Is i 0 INTRODUCTION Pour cette rentrée étudiante 2013-2012 la FACE 06, Fédération des Associations et Corporations Étudiantes des Alpes- Maritimes, publie son indicateur du coût de la rentrée étudiante.

Plus en détail

Dossier de presse. Coût de la rentrée 2014 pour les étudiants de Paris

Dossier de presse. Coût de la rentrée 2014 pour les étudiants de Paris Dossier de presse Coût de la rentrée 2014 pour les étudiants de Paris AGEP Association Générale des Étudiants de Paris Introduction Pour un étudiant parisien, la vie coûte cher, et chaque année voit le

Plus en détail

RENTREE 2015 : ENQUETE SUR LE COUT DE LA VIE ETUDIANTE

RENTREE 2015 : ENQUETE SUR LE COUT DE LA VIE ETUDIANTE DOSSIER DE PRESSE 14 AOÛT 2015 RENTREE 2015 : ENQUETE SUR LE COUT DE LA VIE ETUDIANTE CONTACT PRESSE Pauline Collet 06 88 27 92 59 pcollet@unef.fr presse@unef.fr 2 Enquête sur le coût de la vie étudiante

Plus en détail

Coût de la rentrée 2014

Coût de la rentrée 2014 Dossier de presse Coût de la rentrée 2014 1 SOMMAIRE PREAMBULE... 3 COMMENT EST CALCULE L INDICATEUR... 4 LE COUT DE LA RENTREE 2014 : METHODOLOGIE POSTE PAR POSTE... 5 LES FRAIS SPECIFIQUES... 5 Droits

Plus en détail

Enquête sur le Coût de la Rentrée 2013

Enquête sur le Coût de la Rentrée 2013 Enquête sur le Coût de la Rentrée 2013 Par PRESENTATION Créée en 1991, INTERCampus est la fédération des associations étudiantes, corporations et bureaux des étudiants de la Région. Elle est régie par

Plus en détail

Coût de la rentrée 2015. Dossier de presse

Coût de la rentrée 2015. Dossier de presse Coût de la rentrée 2015 Dossier de presse Edito Cette année encore, pour la 3ème fois, la Fédération Campus Basse-Normandie a effectué le calcul du coût de la rentrée dans le cadre d une étude menée depuis

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE RÉFORME DES BOURSES

DOSSIER DE PRESSE RÉFORME DES BOURSES DOSSIER DE PRESSE RÉFORME DES BOURSES enseignementsup-recherche.gouv.fr Twitter : @MinistereESR «Après l effort exceptionnel qui avait été fait au budget 2013, avec une progression de plus de 7 % pour

Plus en détail

Sommaire. Sommaire... 2. Avant - Propos... 3. Présentation du coup de la rentrée... 4. Les chiffres de la rentrée étudiante en Bretagne...

Sommaire. Sommaire... 2. Avant - Propos... 3. Présentation du coup de la rentrée... 4. Les chiffres de la rentrée étudiante en Bretagne... Sommaire Sommaire... 2 Avant - Propos... 3 Présentation du coup de la rentrée... 4 Les chiffres de la rentrée étudiante en Bretagne... 5 Augmentation des inégalités entre étudiants!... 8 Focus sur les

Plus en détail

10 e Indicateur FAGE. la rentrée. du coût de. Édition 2012. d infos sur www.fage.org. formation international prévention représentation

10 e Indicateur FAGE. la rentrée. du coût de. Édition 2012. d infos sur www.fage.org. formation international prévention représentation formation international prévention représentation solidarité citoyenneté jeunesse 10 e Indicateur FAGE du coût de la rentrée d infos sur www.fage.org 2 10 e Indicateur FAGE du coût de la rentrée formation

Plus en détail

10 e Indicateur FAGE LA RENTRÉE. du COÛT DE. Édition 2012. représentation. d infos sur www.fage.org. formation international prévention

10 e Indicateur FAGE LA RENTRÉE. du COÛT DE. Édition 2012. représentation. d infos sur www.fage.org. formation international prévention formation international prévention représentation solidarité citoyenneté jeunesse 10 e Indicateur FAGE du COÛT DE LA RENTRÉE d infos sur www.fage.org 2 10 e Indicateur FAGE du COÛT DE LA RENTRÉE formation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE

DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2013 3e édition de l'indicateur du COÛT DE LA RENTRÉE en STAPS CONTACT VERCHERE Thomas Association Nationale des Étudiants en STAPS Président 06 81 29 98 28 president@anestaps.com

Plus en détail

Rentrée etudiante 2014 : augmentation du coût de la rentrée en lorraine

Rentrée etudiante 2014 : augmentation du coût de la rentrée en lorraine DOSSIER DE PRESSE Rentrée etudiante 2014 : augmentation du coût de la rentrée en lorraine Dans le cadre de la rentrée universitaire 2014, la FéDEN, en lien avec la Fédélor, innove en publiant la première

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE L A.G.I.

FICHE TECHNIQUE L A.G.I. formation innovation sociale représentation international fédéralisme jeunesse Un enseignement supérieur pour tous! FICHE TECHNIQUE + d infos sur www.fage.org FICHE TECHNIQUE L aide globale d indépendance

Plus en détail

du coût de la rentrée étudiante L indicateur FAGE Édition 2013 représentation + d infos sur www.fage.org jeunesse fédéralisme

du coût de la rentrée étudiante L indicateur FAGE Édition 2013 représentation + d infos sur www.fage.org jeunesse fédéralisme DOSSIER DE PRESSE L indicateur FAGE du coût de la rentrée étudiante + d infos sur www.fage.org AVANT PROPOS Présentation du coût de la rentrée Les chiffres du coût de la rentrée 2013 Analyse du coût de

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LE COÛT DE LA VIE ETUDIANTE

ENQUÊTE SUR LE COÛT DE LA VIE ETUDIANTE DOSSIER DE PRESSE 18 AOÛT 2014 ENQUÊTE SUR LE COÛT DE LA VIE ETUDIANTE CONTACT PRESSE LISA RIBEAUD 06 15 86 43 41 lribeaud@unef.fr presse@unef.fr 2 Rentrée 2014 SOMMAIRE Les principaux chiffres 5 Edito

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LE COÛT DE LA VIE ETUDIANTE

ENQUÊTE SUR LE COÛT DE LA VIE ETUDIANTE ENQUÊTE SUR LE COÛT DE LA VIE ETUDIANTE Dossier de presse 2013 Contact Presse Mathieu Landau 06.31.44.56.28 mlandau@unef.fr SOMMAIRE PAGE 3 PAGE 4 PAGE 5 PAGE 7 Introduction Les principaux chiffres + 1,6%

Plus en détail

LA SANTÉ EST UN DROIT, PAS UN PRIVILÈGE!

LA SANTÉ EST UN DROIT, PAS UN PRIVILÈGE! La Mutuelle des Étudiants - LMDE : mutuelle n 431 791 672, soumise aux dispositions du livre II du code de la Mutualité. Ce document n a pas de valeur contractuelle - Studio LMDE - 12117-03/2012 LA SANTÉ

Plus en détail

UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE

UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE DOSSIER DE PRESSE 24 OCTOBRE 2014 UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE «Le régime étudiant comme pilier d une politique de santé des jeunes» CONTACT PRESSE LISA RIBEAUD 06 15 86 43 41 lribeaud@unef.fr presse@unef.fr

Plus en détail

BUDGET ETUDIANT. Gérer pour optimiser

BUDGET ETUDIANT. Gérer pour optimiser BUDGET ETUDIANT Gérer pour optimiser Etudier à l Université de Savoie Le budget mensuel d un étudiant atteint en moyenne 620 en résidence universitaire et 800 en logement hors CROUS Les différents postes

Plus en détail

2 Avant Propos 3 Présentation du coût de la rentrée 6 Chiffres du coût de la rentrée 8 Analyse du coût de la rentrée

2 Avant Propos 3 Présentation du coût de la rentrée 6 Chiffres du coût de la rentrée 8 Analyse du coût de la rentrée 2 Avant Propos 3 Présentation du coût de la rentrée 6 Chiffres du coût de la rentrée 8 Analyse du coût de la rentrée Focus : Le logement, facteur d indépendance et de fragilité Focus : Salariat étudiant,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE INDICATEUR RENTREE ETUDIANTE EN PICARDIE. www.faep.fr. La FAEP est membre de la FAGE et du CRAJEP de Picardie

DOSSIER DE PRESSE INDICATEUR RENTREE ETUDIANTE EN PICARDIE. www.faep.fr. La FAEP est membre de la FAGE et du CRAJEP de Picardie DOSSIER DE PRESSE 2015 INDICATEUR RENTREE ETUDIANTE DE LA DU COUT EN PICARDIE La FAEP est membre de la FAGE et du CRAJEP de Picardie www.faep.fr Sommaire 2 Sommaire 3 L édito du président 4 La rentrée

Plus en détail

P2C05 Les e le ments de la re mune ration

P2C05 Les e le ments de la re mune ration P2C05 Les e le ments de la re mune ration - + - = I. Les primes et les avantages en natures A. Les primes et gratifications Les primes sont des éléments accessoires de rémunération. Chaque entreprise peut

Plus en détail

Grille ACOSS Barème d exonération des petits déplacements

Grille ACOSS Barème d exonération des petits déplacements Barème d exonération des petits déplacements Trajet aller et retour compris entre Limite d exonération quotidienne Repas pris hors des locaux de l entreprise ou sur un chantier Repas pris au restaurant

Plus en détail

représentation international innovation sociale fédéralisme DOSSIER DE PRESSE CROUS JUSTICE SOCIALE L INDICATEUR SANTE SALARIAT FINANCE

représentation international innovation sociale fédéralisme DOSSIER DE PRESSE CROUS JUSTICE SOCIALE L INDICATEUR SANTE SALARIAT FINANCE formation jeunesse représentation international innovation sociale fédéralisme DOSSIER DE PRESSE ENSEIGNEMENT SUPERIEUR BOURSES FORMATION UNIVERSITE CROUS JUSTICE SOCIALE L INDICATEUR DIPLOME JEUNES LOYER

Plus en détail

Réunion avec les directeurs de CROUS. sur les actions de solidarité vis-à-vis des étudiants en grande difficulté. Lundi 13 décembre à 14 h 30

Réunion avec les directeurs de CROUS. sur les actions de solidarité vis-à-vis des étudiants en grande difficulté. Lundi 13 décembre à 14 h 30 Réunion avec les directeurs de CROUS sur les actions de solidarité vis-à-vis des étudiants en grande difficulté Lundi 13 décembre à 14 h 30 Généraliser les mesures d accueil d urgence Les 28 CROUS répartis

Plus en détail

Qualité de vie étudiante. SRESVE, groupe 2.

Qualité de vie étudiante. SRESVE, groupe 2. Loïc Gojard ORES 28 février 2013 Qualité de vie étudiante. SRESVE, groupe 2. Chiffres clés 1 56 199 inscrits dans l ES de la région Centre (rentrée 2011) Répartition des inscrits par type de formation

Plus en détail

PASS INDÉPENDANCE. tous pour un!

PASS INDÉPENDANCE. tous pour un! PASS INDÉPENDANCE ne laissez pas vos salariés devenir dépendants de leur situation familiale tous pour un! LA DÉPENDANCE : DE PLUS EN PLUS DE PERSONNES TOUCHÉES Le nombre de personnes dépendantes devrait

Plus en détail

Dossier - Coût des études en Masso-kinésithérapie 2011

Dossier - Coût des études en Masso-kinésithérapie 2011 Dossier - Coût des études en Masso-kinésithérapie 2011 1 Dossier coût des études 2011 - Préambule - Cette année, la Fédération Nationale des Étudiants en Kinésithérapie (FNEK), membre de la Fédération

Plus en détail

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire «Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009 Le développement de l activité périscolaire Bordeaux Ville santé de l OMS Ville active du PNNS Le conseil local de santé

Plus en détail

Coût des études en Kinésithérapie

Coût des études en Kinésithérapie Solidarité Questions sociales Publication Formation Dossier Coût des études en Kinésithérapie Edition 2012-2013 + d infos sur: www.fnek.fr Contacts Mathieu NOIROT Président de la FNEK 06 67 28 26 40 president@fnek.fr

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

SERVICE PUBLIC DE TRANSPORTS COLLECTIFS Synthèse du rapport annuel du Délégataire 2012

SERVICE PUBLIC DE TRANSPORTS COLLECTIFS Synthèse du rapport annuel du Délégataire 2012 SERVICE PUBLIC DE TRANSPORTS COLLECTIFS Synthèse du rapport annuel du Délégataire 2012 L EXERCICE 2012 EN QUELQUES POINTS CLEFS : - 2012 : troisième année d exploitation du contrat de DSP 2010-2016. Rappel

Plus en détail

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir Dossier de presse Vendredi 23 novembre 2012 Contact presse : Cabinet de Sylvia PINEL Nadhéra BELETRECHE 01

Plus en détail

Actualité sociale - Juin/ juillet 2015 - Les activités sociales et culturelles et le contrôle URSSAF-

Actualité sociale - Juin/ juillet 2015 - Les activités sociales et culturelles et le contrôle URSSAF- Actualité sociale - Juin/ juillet 2015 - Les activités sociales et culturelles et le contrôle URSSAF- 1- Les principales règles URSSAF en matière d activités sociales et culturelles Il est difficile d

Plus en détail

N 25 juin 2015. Secrétariat de la CCMOSS 1/6

N 25 juin 2015. Secrétariat de la CCMOSS 1/6 N 25 juin 2015 Secrétariat de la CCMOSS 1/6 ACTUALITES 10 conseils pour simplifier l achat public...... 3 D E F I N I T I O N Qu est-ce que le PNAAPD?...3 R E G L E M E N T A T I O N Sur qui porte l obligation

Plus en détail

Fédération des Associations Étudiantes Picardes. Coût de la rentrée étudiante en picardie 2014 2405.53. www.faep.fr

Fédération des Associations Étudiantes Picardes. Coût de la rentrée étudiante en picardie 2014 2405.53. www.faep.fr Fédération des Associations Étudiantes Picardes Coût de la rentrée étudiante en picardie 2014 2405.53 www.faep.fr Sommaire 2 Sommaire 3 Édito 4 Infographie : le coût de la rentrée étudiante 5 Aides Sociales

Plus en détail

Salaires, Frais de déplacements, Astreintes : propositions des élus CE++ 22/11/2005

Salaires, Frais de déplacements, Astreintes : propositions des élus CE++ 22/11/2005 Salaires, Frais de déplacements, Astreintes : propositions des élus CE++ 22/11/2005 Salaires, Frais de déplacements, Astreintes : propositions des élus CE++ 1. REVALORISATION DES SALAIRES 3 1.1. Revalorisation

Plus en détail

Parti vert libéral suisse Direction de projet «Remplacer la TVA par une taxe sur l énergie» Roland Fischer 14.01.2014

Parti vert libéral suisse Direction de projet «Remplacer la TVA par une taxe sur l énergie» Roland Fischer 14.01.2014 Effets de l initiative populaire «Remplacer la TVA par une taxe sur l énergie» sur diverses catégories de ménages dont le comportement écologique varie Parti vert libéral suisse Direction de projet «Remplacer

Plus en détail

ANALYSE DES BESOINS : COMPTE-RENDU (RES)

ANALYSE DES BESOINS : COMPTE-RENDU (RES) «Du Boulot, mais pas seulement!» ANALYSE DES BESOINS : COMPTE-RENDU (RES) Conférence finale Bruxelles, le 27/08/201 Programme Organismes participants Méthodologie Résultats Analyse quantitative Analyse

Plus en détail

Retraite. Pacte social de la CFE-CGC

Retraite. Pacte social de la CFE-CGC Retraite Instaurer un bouclier retraite Permettre le cumul emploi et retraite de réversion Valider les droits à retraite, les années d études et les stages des jeunes générations 46 Pacte social de la

Plus en détail

Licence professionnelle Conducteur de travaux en maison individuelle

Licence professionnelle Conducteur de travaux en maison individuelle Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Conducteur de travaux en maison individuelle Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Résultats de l'enquête sociale 2014-2015 au sein de l'iep de Lille

Résultats de l'enquête sociale 2014-2015 au sein de l'iep de Lille Résultats de l'enquête sociale 2014-2015 au sein de l'iep de Lille Avant propos...1 I ANALYSE GÉNÉRALE...1 II LOGEMENT ET LOYER...2 III FRAIS D'INSCRIPTION...3 IV BOURSIER-E-S, BOURSES ET AIDES...4 V SANTÉ

Plus en détail

Indices des prix à la consommation pour les ménages retraités ou âgés

Indices des prix à la consommation pour les ménages retraités ou âgés CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 14 octobre 2015 à 9 h 30 «Le pouvoir d achat des retraités» Document N 4 Document de travail, n engage pas le Conseil Indices des prix à la consommation

Plus en détail

Limites d exonération des allocations forfaitaires. Nature de l indemnité 2011

Limites d exonération des allocations forfaitaires. Nature de l indemnité 2011 ÉDITION JANVIER 2011 Annexes Frais professionnels Limites d exonération des allocations forfaitaires (Arrêté du 20 décembre 2002 modifié) Nature de l indemnité 2011 Indemnité de restauration sur le lieu

Plus en détail

www.leguidedupatrimoine.com

www.leguidedupatrimoine.com Pour vivre pleinement votre retraite, prenez les devants ASSOCIATION D ÉPARGNE VIAGÈRE LA TONTINE Votre assurance sur l avenir La retraite, une nouvelle vie! La retraite, c est une nouvelle étape dans

Plus en détail

Le remboursement des titres de transport par les employeurs en Ile-de-France

Le remboursement des titres de transport par les employeurs en Ile-de-France Le remboursement des titres de transport par les employeurs en Ile-de-France Jusqu en 2009, le code du travail stipulait qu en Ile de France, les employeurs publics et privés ont obligation de rembourser

Plus en détail

Budget. Enseignement supérieur Recherche. vendredi 28 septembre 2012. Dossier de presse. www.enseignementsup-recherche.gouv.fr

Budget. Enseignement supérieur Recherche. vendredi 28 septembre 2012. Dossier de presse. www.enseignementsup-recherche.gouv.fr Budget Enseignement supérieur Recherche 2013 Dossier de presse www.enseignementsup-recherche.gouv.fr vendredi 28 septembre 2012 SOMMAIRE Edito 3 Budget 2013 : Repères 5 - Le maintien de tous les emplois

Plus en détail

Note d analyse. Les Français et la protection sociale. Sondage Harris Interactive pour la Mutualité Française

Note d analyse. Les Français et la protection sociale. Sondage Harris Interactive pour la Mutualité Française Note d analyse Les Français et la protection sociale Sondage Harris Interactive pour la Mutualité Française Enquête réalisée en ligne par l'institut Harris Interactive du 1 er au 6 février 2012. Echantillon

Plus en détail

Statut, Reconnaissance et Formation. Coût de la vie des étudiants en Médecine

Statut, Reconnaissance et Formation. Coût de la vie des étudiants en Médecine Statut, Reconnaissance et Formation Coût de la vie des étudiants en Médecine 0 Dans le contexte actuel marqué par une volonté forte des acteurs décisionnaires de modifier profondément, à la fois les études

Plus en détail

DU SERVICE ANNEXE DE RESTAURATION ET

DU SERVICE ANNEXE DE RESTAURATION ET REGLEMENT DU SERVICE ANNEXE DE RESTAURATION ET D HEBERGEMENT Collège MAJ mars 2014 1 Vu le code de l Education. Vu le code général des collectivités territoriales Vu la loi n 809 du 13 Août 2004 et notamment

Plus en détail

La Nouvelle tarification des risques professionnels Accidents du travail et maladies professionnelles

La Nouvelle tarification des risques professionnels Accidents du travail et maladies professionnelles La Nouvelle tarification des risques professionnels Accidents du travail et maladies professionnelles 1 La nouvelle tarification ne change pas dans son principe mais elle est plus simple à comprendre et

Plus en détail

Préparez. votre. Départ. Dernière étape avant votre arrivée en France.

Préparez. votre. Départ. Dernière étape avant votre arrivée en France. Préparez votre Départ Dernière étape avant votre arrivée en France. 1 2 AVANT VOTRE DÉPART, ON S OCCUPE DE VOUS, ON S OCCUPE DE TOUT VOTRE ESPACE PERSONNEL 3 VOTRE PASS CAMPUS OU LA NOTICE D ACCUEIL 4

Plus en détail

Etude OpinionWay pour ZUPdeCO : L impact de l accompagnement scolaire

Etude OpinionWay pour ZUPdeCO : L impact de l accompagnement scolaire www.zupdeco.org Communiqué de presse Avril 2015 Etude OpinionWay pour ZUPdeCO : L impact de l accompagnement scolaire Difficultés d apprentissage, décrochage, accompagnement scolaire et perception de réussite

Plus en détail

ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE?

ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE? 1 er trimestre ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE? Un baisse d activité au cours de ce 1 er trimestre pour les entreprises savoyardes, mais les prévisions pour le 2 ème trimestre

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du 17/06/2014 Angoulême 1 Le Pacte : quel contexte? Contexte national: la reprise économique se dessine, mais le chômage frappe encore trop fort notre pays.

Plus en détail

DOSSIER SOCIAL ETUDIANT Photo

DOSSIER SOCIAL ETUDIANT Photo DOSSIER SOCIAL ETUDIANT Photo Année Scolaire 2015/2016 Bourse d Excellence NOM... PRENOM... Age Nationalité.. Adresse...... Téléphone - Portable... e-mail... PROGRAMME : MASTER GRANDE ECOLE BACHELOR Promo

Plus en détail

L année européenne 2012, «Année européenne du vieillissement actif et de la solidarité entre les générations»

L année européenne 2012, «Année européenne du vieillissement actif et de la solidarité entre les générations» L année européenne 2012, «Année européenne du vieillissement actif et de la solidarité entre les générations» Avant projet de Plan d action EY 2012 Introduction La CES, ses deux organisations européennes

Plus en détail

DISPOSITIONS APPLICABLES AUX STAGES

DISPOSITIONS APPLICABLES AUX STAGES DISPOSITIONS APPLICABLES AUX STAGES RAPPEL DES TEXTES : Loi n 2006-396 pour l égalité des chances du 31 mars 2006 art 9 modifié par la loi n 2009-1437 du 24 novembre 2009, Décret n 2006-1093 du 29 août

Plus en détail

GUIDE DE PRE-RENTREE. unef.sciencespo@gmail.com PREPARER SON ARRIVEE A SCIENCES PO ADMINISTRATIVE

GUIDE DE PRE-RENTREE. unef.sciencespo@gmail.com PREPARER SON ARRIVEE A SCIENCES PO ADMINISTRATIVE GUIDE DE PRE-RENTREE 2015 INFORMATIONS UTILES POUR PREPARER SA RENTREE A SCIENCES PO Ce guide a pour objectif de te donner les informations nécessaires pour préparer au mieux ton arrivée à Sciences Po

Plus en détail

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE -

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - 9 ème WEEK-END DE FORMATION Des animateurs du réseau 11 13 mars 2011 Paris Le Parlement Européen des Jeunes France est une association apolitique et à but non lucratif,

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du date Ville

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du date Ville Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du date Ville 1 Le Pacte : quel contexte? Contexte national : début de reprise économique, mais chômage encore trop fort Dans notre région, une problématique

Plus en détail

DEDUCTION FRAIS REELS/FRAIS FORFAITAIRES TABLEAU COMPARATIF IMPOT A LA SOURCE/DECLARATION

DEDUCTION FRAIS REELS/FRAIS FORFAITAIRES TABLEAU COMPARATIF IMPOT A LA SOURCE/DECLARATION DEDUCTION FRAIS REELS/FRAIS FORFAITAIRES TABLEAU COMPARATIF IMPOT A LA SOURCE/DECLARATION 2012 Données indicatives. Se reporter au guide de l administration fiscale pour toutes précisions Catégorie de

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion de la réunion du Pacte de Responsabilité et de Solidarité Lundi 26 mai 2014 Lesparre-Médoc Mesdames et Messieurs les Parlementaires Mesdames et Messieurs

Plus en détail

Licence Administration publique

Licence Administration publique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Administration publique Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Guide pratique à l usage des futurs étudiants:

Guide pratique à l usage des futurs étudiants: Guide pratique à l usage des futurs étudiants: Bien préparer ses études supérieures Informations sociales et administratives Le rôle de l assistante sociale Elle a pour mission de favoriser l amélioration

Plus en détail

Position du think tank Sport et Citoyenneté relative à la santé et au sport

Position du think tank Sport et Citoyenneté relative à la santé et au sport Position du think tank Sport et Citoyenneté relative à la santé et au sport 1 Juin 2012 Position adoptée à l issue des échanges et travaux du réseau européen «Sport et Santé», créé et animé par Sport et

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Université Pierre Mendès France - Università degli studi Bicocca Vie pratique Logement Type de logement Pour ce séjour j ai fait le choix de trouver un appartement en collocation

Plus en détail

donateurs actualité et enquêtes de L engagement bénévole des seniors Innovation Bénévolat Engagement seniors Fundraising tendance Image société pour

donateurs actualité et enquêtes de L engagement bénévole des seniors Innovation Bénévolat Engagement seniors Fundraising tendance Image société pour donateurs enquêtes de société pour des expertises Innovation Bénévolat Engagement seniors études et opi Comportement associations Fundraising méthodologie L engagement bénévole des seniors -de 50 à 65

Plus en détail

LA FACTURATION FONDÉE SUR LA CAPACITÉ ET CE QU'ELLE SIGNIFIE POUR LE CONSOMMATEUR CANADIEN

LA FACTURATION FONDÉE SUR LA CAPACITÉ ET CE QU'ELLE SIGNIFIE POUR LE CONSOMMATEUR CANADIEN LA FACTURATION FONDÉE SUR LA CAPACITÉ ET CE QU'ELLE SIGNIFIE POUR LE CONSOMMATEUR CANADIEN TABLE DES MATIÈRES Introduction La facturation fondée sur la capacité arrive au Canada Pourquoi les gens utilisent-ils

Plus en détail

1) Pourquoi une instruction spécifique

1) Pourquoi une instruction spécifique Préambule Ce guide d instruction a vocation à faciliter l examen des demandes étudiantes de gratuité des transports sur le réseau STAR en donnant à chaque instructeur des Centres Communaux ou Intercommunaux

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES PRESTATIONS FAMILIALES

REGLEMENT INTERIEUR DES PRESTATIONS FAMILIALES REGLEMENT INTERIEUR DES PRESTATIONS FAMILIALES A titre indicatif, le présent règlement porte sur les prestations familiales suivantes : - Restauration scolaire - Accueils o périscolaires (matin et soir)

Plus en détail

SOMMAIRE. NOUVEAU REGLEMENT INTERIEUR ALSH Jeunesse - Espace Jeunes

SOMMAIRE. NOUVEAU REGLEMENT INTERIEUR ALSH Jeunesse - Espace Jeunes NOUVEAU REGLEMENT INTERIEUR ALSH Jeunesse - Espace Jeunes Le présent règlement a été validé en séance du conseil municipal du 6 octobre 2011, et est applicable à compter du 22 octobre 2011. SOMMAIRE 1)

Plus en détail

REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015

REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015 REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015 Accueil de loisirs Accueil pré / post scolaire Accueil pré / post centre de loisirs Restauration scolaire Important : Tous les parents inscrivant leur(s)

Plus en détail

RENTREE 2011. Inscriptions. Dès maintenant sur rendez-vous. Contactez-nous. Lycée de l Abbaye 2 rue de l Abbaye 45190 BEAUGENCY

RENTREE 2011. Inscriptions. Dès maintenant sur rendez-vous. Contactez-nous. Lycée de l Abbaye 2 rue de l Abbaye 45190 BEAUGENCY Inscriptions Dès maintenant sur rendez-vous Contactez-nous Mme CHAREYRON - Chef d établissement Lycée de l Abbaye 2 rue de l Abbaye 45190 BEAUGENCY 02 38 44 51 25 02 38 44 14 62 RENTREE 2011 Ouverture

Plus en détail

Assistant(e) Social(e)

Assistant(e) Social(e) CP Concours Prépa Santé Optimum : 400 h/an Access : 250 h/an de septembre à mai Assistant(e) Social(e) Le Métier d Assistant(e) Social(e) L assistant de service social, qui est parfois spécialisé (drogue,

Plus en détail

Taxes à la consommation

Taxes à la consommation Revenu Québec 3800, rue de Marly Québec (Québec) G1X 4A5 Page : 1de 7 Loi(s) : Loi sur la taxe de vente du Québec (RLRQ, c. T-0.1), articles 199, 201, 202, 203, 206, 206.1 1,211, 212, 386 et 457.1 Loi

Plus en détail

COUT DE LA VIE ETUDIANTE SELON LES VILLES UNIVERSITAIRES

COUT DE LA VIE ETUDIANTE SELON LES VILLES UNIVERSITAIRES DOSSIER DE PRESSE 17 AOÛT 2015 COUT DE LA VIE ETUDIANTE SELON LES VILLES UNIVERSITAIRES Cout de la vie étudiante selon les villes universitaires CONTACT PRESSE Pauline Collet 06 88 27 92 59 pcollet@unef.fr

Plus en détail

EMPLOYEURS. Base de calcul des cotisations des salariés agricoles AVANTAGES EN NATURE ET FRAIS PROFESSIONNELS : Valeurs applicables en 2014

EMPLOYEURS. Base de calcul des cotisations des salariés agricoles AVANTAGES EN NATURE ET FRAIS PROFESSIONNELS : Valeurs applicables en 2014 EMPLOYEURS Base de calcul des cotisations des salariés agricoles AVANTAGES EN NATURE ET FRAIS PROFESSIONNELS : Valeurs applicables en 2014 A jour au 1 er janvier 2014 Evaluation des avantages en nature

Plus en détail

Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse. réalisée pour l Office fédéral de la culture

Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse. réalisée pour l Office fédéral de la culture Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la culture OFC Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse réalisée pour l Office fédéral de la culture Juillet 2014 Table des matières 1.

Plus en détail

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4 LETTRE D ACTUALITE SOCIALE GROUP S MANAGEMENT SERVICES DONNEES ET CHIFFRES CLES POUR 2015 SOCIAL : GENERALITES ET ELEMENTS DE COTISATIONS 2 SMIC ET MINIMUM GARANTI 2 PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE 2 FORFAIT

Plus en détail

Expériences du Service de gestion de dettes et désendettement de Caritas Fribourg

Expériences du Service de gestion de dettes et désendettement de Caritas Fribourg Table ronde L endettement des jeunes en pratiques : sensibilisation et intervention Expériences du Service de gestion de dettes et désendettement de Caritas Fribourg Nicolas von Muhlenen Carrel Assistant

Plus en détail

Communiqué de presse Lyon, le 30 septembre 2015

Communiqué de presse Lyon, le 30 septembre 2015 Communiqué de presse Lyon, le 30 septembre 2015 Malakoff Médéric analyse les déterminants de la santé et du bien-être des salariés en Rhône-Alpes et évalue leur impact sur la performance des entreprises.

Plus en détail

Q U E S T I O N N A I R E destiné aux étudiants d échanges 2013 2014

Q U E S T I O N N A I R E destiné aux étudiants d échanges 2013 2014 Q U E S T I O N N A I R E destiné aux étudiants d échanges 2013 2014 à retourner complété au Département Mobilité Internationale Courriel : jacqueline.verdier@unicaen.fr avant le 30 avril 2014 UNIVERSITE

Plus en détail

DISPOSITIF «ASCENSEUR POUR LA REUSSITE» DOSSIER DE PRESSE. Lundi 6 juin 2011

DISPOSITIF «ASCENSEUR POUR LA REUSSITE» DOSSIER DE PRESSE. Lundi 6 juin 2011 DISPOSITIF «ASCENSEUR POUR LA REUSSITE» DOSSIER DE PRESSE Lundi 6 juin 2011 SOMMAIRE Communiqué de presse Le dispositif «Ascenseur pour la réussite» en détails Contexte : les grandes écoles et l ouverture

Plus en détail

La présente note a pour objet de vous rappeler les principaux points de ce dispositif.

La présente note a pour objet de vous rappeler les principaux points de ce dispositif. Montpellier, le 7 septembre 2009 Le Recteur de l Académie de Montpellier Chancelier des Universités à Pour attribution : Messieurs les Inspecteurs d académie, Directeurs des services départementaux de

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Rapport d'évaluation des licences de l'université d'aix-marseille I

Section des Formations et des diplômes. Rapport d'évaluation des licences de l'université d'aix-marseille I Section des Formations et des diplômes Rapport d'évaluation des licences de l'université d'aix-marseille I juin 2008 Section des Formations et des diplômes Rapport d'évaluation des licences de l'université

Plus en détail

LES LYCEENS, LES PROFESSEURS ET LES MOYENS DE TRANSPORT

LES LYCEENS, LES PROFESSEURS ET LES MOYENS DE TRANSPORT LES LYCEENS, LES PROFESSEURS ET LES MOYENS DE TRANSPORT Pendant mon séjour en France je me suis retrouvée dans une famille qui habitait à 10km du centre de la ville où j enseignais. Pendant la semaine

Plus en détail

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE 103.5 La station Radio E2C AUVERGNE Communiqué de presse 15 mai 2012 Radio E2C : 103.5 Une semaine dans la peau des animateurs radio, c est le challenge que vont relever les stagiaires de l E2C Du 21 au

Plus en détail

Règlement de la crèche et de l'uape

Règlement de la crèche et de l'uape Règlement de la crèche et de l'uape 1. Généralités Les enfants sont admis dès 18 mois jusqu à la fin de la scolarité obligatoire primaire soit environ 12 ans dans deux structures différentes : crèche (18

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

La solidarité en action

La solidarité en action nos adresses Depuis 1942 nous sommes à votre service. Rendez-vous dans l un de nos Pôles Santé Agence de Berck sur Mer 15, rue de l Impératrice 62600 Berck sur Mer Tél. : 03 21 84 12 74 Ouvert du mardi

Plus en détail

LES FRAIS DE DÉPLACEMENT DES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE DES COMMUNES DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE

LES FRAIS DE DÉPLACEMENT DES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE DES COMMUNES DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE République française Polynésie française www.cgf.pf DE DÉPLACEMENT DES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE DES COMMUNES DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE (Mode d emploi) (Applicable depuis le 15 Novembre 2011 à toutes

Plus en détail

Règlement du restaurant scolaire

Règlement du restaurant scolaire DEPARTEMENT DE LOIR-ET-CHER REPUBLIQUE FRANCAISE ARRONDISSEMENT DE BLOIS COMMUNE DE SAINT GERVAIS LA FORET Règlement du restaurant scolaire Le présent règlement concerne l organisation du restaurant scolaire.

Plus en détail

Règlement financier de la FFTA

Règlement financier de la FFTA Règlement financier de la FFTA Préambule : Le règlement financier de la Fédération Française de Tir à l Arc (FFTA) s inscrit dans l ensemble des dispositions législatives et réglementaires s appliquant

Plus en détail

RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE

RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE Dossier de presse De Francis CHOUAT Maire d Evry, Président de la Communauté d Agglomération Evry Centre Essonne Evry, le 26 août 2014 RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE Contact

Plus en détail

Crédit immobilier Bilan 2013, perspectives 2014

Crédit immobilier Bilan 2013, perspectives 2014 Dossier semestriel Crédit immobilier Bilan 2013, perspectives 2014 BILAN DE L ANNÉE 2013 : Evolution mensuelle des taux en 2013 : baisse de 0,10% du taux d intérêt sur 20 ans Evolution des taux depuis

Plus en détail