Du travail répétitif au travail statique. Marie Authier, Ph.D Ergonome consultante

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Du travail répétitif au travail statique. Marie Authier, Ph.D Ergonome consultante"

Transcription

1 Du travail répétitif au travail statique Marie Authier, Ph.D Ergonome consultante

2 Troubles musculosquelettiques reliés au travail Inconfort, douleur ou lésion qui affecte le dos, les membres supérieurs ou les membres inférieurs Surviennent lorsque les exigences de la tâche dépassent la capacité d adaptation de l individu

3 Troubles musculosquelettiques reliés au travail Depuis 1995, les TMS représentent annuellement : environ 37% des dossiers indemnisés au Québec 46% des jours perdus pour absence

4 Les lésions déclarées : la pointe de l iceberg TMS Douleurs Inconforts Moins de 20% 20%-50% 50%-80%

5 Facteurs de risque professionnels Facteurs biomécaniques - Effort déployé - Postures contraignantes - Travail musculaire statique - Travail répétitif

6 Facteurs de risque professionnels Facteurs physiques - Pressions mécaniques - Vibrations - Chocs

7 Facteurs aggravants Facteurs environnementaux Facteurs psychosociaux

8 Troubles musculosquelettiques (TMS) Ces facteurs de risque agissent en combinaison Risque de développer un TMS dépend de la fréquence, durée et intensité de chacun des facteurs Nécessité d évaluer adéquatement

9 Objectif général Mieux comprendre les TMS reliés au : - Travail répétitif - Travail musculaire statique

10 Objectifs spécifiques Travail répétitif DIstinguer : - Tâche répétitive - Répétitivité

11 Objectifs spécifiques Travail statique Définir ce qu est le travail statique Comprendre ce qui peut occasionner un travail statique dans le travail Comprendre ses effets sur la santé Exemple : le travail de bureau

12 Travail répétitif

13 TMS souvent causés par des gestes répétitifs Tendinite/bursite épaule Épicondylite Tendinite main poignet

14 Tâche répétitive Tâche d une durée d au moins 1 heure en continu Travailleur accomplit des cycles similaires Durée relativement brève (maximum quelques minutes)

15 Évaluation du niveau de risque associé au travail répétitif Risque très élevé Même type de mouvements est répété fréquemment par la même articulation ou à toutes les quelques secondes Risque élevé - Varie selon les articulations. - Dans la plupart des études : 2 à 4 mouvements par minute ET Durée prolongée

16 Est-ce une tâche répétitive? La répétition n est pas suffisamment intense - Quelle est la mesure utilisée pour l évaluer? Que faire si la tâche ne présente pas un risque très élevé ou élevé?

17 Est-ce une tâche répétitive? Le travailleur peut récupérer Récupération = Période durant laquelle les structures sollicitées sont inactives

18 Est-ce une tâche répétitive? Le travailleur peut récupérer - La récupération est-elle suffisante? secondes consécutives % du temps de travail - Variable selon l effort fourni et sa durée - La distribution des périodes de récupération est-elle optimale?

19 Est-ce une tâche répétitive? Le travailleur ne fait pas toujours les mêmes actions

20 Que faire si la tâche n est pas répétitive?

21 Répétitivité Une tâche non répétitive doit être évaluée au niveau de sa répétitivité

22 Répétitivité Sollicitation variable mais répétée des mêmes tissus Cette répétitivité peut être présente dans un mouvement ou dans un effort sans mouvement

23 Répétitivité Un travail : - qui n est pas répétitif ou - qui a des tâches variées ou - qui ou un cycle long peut donc être un travail qui présente de la répétitivité Ex: Monter un moteur

24 Que faire si la tâche n est ni répétitive et qu elle ne sollicite pas de façon répétée? Évaluer la présence des autres facteurs de risque - Effort déployé - Postures contraignantes - Travail musculaire statique - Pressions locales - Vibrations, chocs

25 Travail statique

26 TMS souvent causés par un travail statique Tendinite/bursite épaule Douleur cou Douleur haut du dos Douleur bas du dos Douleur avant-bras

27 Enquête québécoise (ESSQ, 1998) Pourcentage de travailleurs et travailleuses ayant déclaré des douleurs importantes

28 Travail statique Pour comprendre le travail statique et ses effets sur la santé, il faut référer au travail musculaire car : Travail statique = travail musculaire

29 Travail musculaire Il y a travail musculaire dès que le muscle se contracte Travail musculaire dynamique Travail musculaire statique

30 Travail musculaire dynamique Le muscle se contracte et permet d effectuer un mouvement Biceps Triceps

31 Travail musculaire statique Le muscle se contracte mais : - Il n y a pas de mouvement Biceps OU - Il y a un peu de mouvements mais l articulation ne revient pas en position neutre

32 Travail musculaire statique La contraction statique permet de: Résister à la gravité (posture statique) Contrôler le geste

33 Travail musculaire statique pour résister à la gravité Effectuer un travail en position debout immobile ou quasi-immobile

34 Travail musculaire statique pour résister à la gravité Effectuer un travail en position assise

35 Travail musculaire statique pour résister à la gravité Effectuer un travail en gardant un bras en suspension Poids d un bras = 6% poids corporel

36 Travail musculaire statique pour résister à la gravité Effectuer un travail la tête penchée Poids tête = 9%

37 Travail musculaire statique pour résister à la gravité Effectuer un travail le dos penché Poids 2 bras = 12% Poids Tête = 9% Poids Tronc = 46% 67%

38 Tenir un outil Travail musculaire statique pour contrôler le geste Maintenir une pièce en place Utiliser une souris Assembler des petites pièces

39 Combien de temps la posture doitelle être maintenue pour être considérée statique? Selon Norme ISO : Posture de travail maintenue pendant une période de plus de 4 secondes

40 Pourquoi le travail musculaire statique peut-il devenir à risque? Le travail musculaire soutenu peut engendrer une fatigue musculaire locale

41 Qu est ce qui cause cette fatigue musculaire? Durant une contraction musculaire dynamique: Le muscle est contracté puis relâché Durant le relâchement du muscle, le sang apporte l énergie aux muscles et évacue les déchets

42 Qu est ce qui cause cette fatigue musculaire? Durant une contraction musculaire statique : Le muscle demeure contracté sans arrêt Il n est pas suffisamment nourri et nettoyé de ses déchets Occasionne fatigue musculaire locale

43 Fatigue musculaire locale Présence d acide lactique et de déchets dans le muscle Performance musculaire diminue Mouvements plus lents Risque de douleur et de blessure

44 Combien de temps une posture statique peut-elle être maintenue de façon acceptable? Pour définir la durée de maintien acceptable, il faut référer au : Durée de maintien maximale : Durée maximale pendant laquelle une posture statique peut être maintenue sans interruption à partir d un état de repos Durée de maintien maximale acceptable : 20% de la durée de maintien maximale

45 Combien de temps une posture statique peut-elle être maintenue de façon acceptable? Durée de maintien maximale acceptable est complexe à établir : Varie selon les articulations Exemple : Temps de maintien maximal tronc incliné < Temps de maintien maximal cou incliné

46 Inacceptable Durée de maintien maximal acceptable Varie selon la posture (amplitude) Temps (minutes) Acceptable Inacceptable Acceptable Élévation du bras (degrés) Durée de maintien maximale acceptable pour l élévation du bras

47 Durée de maintien maximal acceptable Varie selon l effort Plus l effort est important, plus la durée diminue

48 Récupération Indispensable de fournir des périodes de récupération Risque si période de repos adéquate ne suit pas immédiatement la période de travail statique

49 Que veut-on dire par récupération? La récupération correspond à une période de temps durant laquelle le segment corporel est : 1) Entièrement supporté OU 2) Maintenu dans une posture neutre

50 Mais attention.. Ce qui peut apparaître comme de la récupération ne l est pas nécessairement Ex: Travail de bureau Période entre deux cycles

51 Le travail de bureau Un travail souvent statique

52 Quelques exemples de travail statique Contraction statique des muscles du cou pour maintenir la tête tournée et penchée Contraction des muscles du haut du dos (trapèzes)

53 Quelques exemples de travail statique Contraction musculaire statique des muscles du cou et des épaules

54 Quelques exemples de travail statique Contraction musculaire statique des muscles du cou et des épaules

55 Quelques exemples de travail statique Contraction musculaire statique des muscles du dos, du cou et de l épaule

56 Quelques exemples de travail statique Contraction musculaire statique des muscles du dos et du cou

57 Quelques exemples de travail statique Contraction des muscles du dos Contraction des muscles du cou Contraction des muscles de l épaule

58 Postures acceptables pour les membres supérieurs

59 Postures acceptables pour le cou Flexion < 20 degrés Les bras doivent être supportés, si possible

60 À surveiller Le travail statique passe souvent inaperçu - souvent associé à d autres mouvements dynamiques - souvent difficilement observable - souvent d apparence anodin

61 Conclusion Défi de taille Action indispensable

62 Références utiles 1. Évaluation des postures de travail statiques, Norme IS :2000) 2. Colombini, D. et coll. (2001) Exposure assesment of upper limb repetitive movements : a consensus document 3. Proteau, R.A. Le travail statique. Conférence au Colloque sur la santé et la sécurité du travail

FORMATEUR. AUDREY RENAUD Directrice des services conseil Kinésiologue consultante Paramédic IRDC, SRDC. Formateur

FORMATEUR. AUDREY RENAUD Directrice des services conseil Kinésiologue consultante Paramédic IRDC, SRDC. Formateur «Ergono-Bureau» FORMATEUR AUDREY RENAUD Directrice des services conseil Kinésiologue consultante Paramédic IRDC, SRDC Formateur 2 PLAN DE LA PRÉSENTATION Plan de la présentation 3 POURQUOI L ERGONOMIE

Plus en détail

3. Un coup d œil sur le système.

3. Un coup d œil sur le système. 3. Un coup d œil sur le système musculosquelettique (SMS) www.asstsas.qc.ca Système musculosquelettique Plus de 80 % des lésions professionnelles en CPE et garderies sont des atteintes du SMS Les structures

Plus en détail

Annie Drouin, B.Sc. ergothérapie et psychologie Conseillère en prévention. Définition

Annie Drouin, B.Sc. ergothérapie et psychologie Conseillère en prévention. Définition TMS: AGIR POUR PRÉVENIR Travail de bureau Annie Drouin, B.Sc. ergothérapie et psychologie Conseillère en prévention Définition Ensemble d atteintes douloureuses des muscles, des tendons, des ligaments,

Plus en détail

Comment éviter et diminuer les TMS aux membres supérieurs

Comment éviter et diminuer les TMS aux membres supérieurs Le service de pneus L ergonomie Comment éviter et diminuer les TMS aux membres supérieurs Pourquoi vos articulations vous font-elles souffrir? De nombreux travailleurs souffrent de troubles musculo-squelettiques

Plus en détail

Webinaire Ergonomie du bureau

Webinaire Ergonomie du bureau Webinaire Ergonomie du bureau Jocelyne Dubé Avant de commencer Mot de bienvenue Présentation de la formatrice Déroulement du webinaire Un peu de théorie Ajustement de votre poste, étape par étape, en temps

Plus en détail

LES ACCIDENTS DORSO - LOMBAIRES

LES ACCIDENTS DORSO - LOMBAIRES LES ACCIDENTS DORSO - LOMBAIRES 1 INTRODUCTION 2 Le Squelette Charpente du corps ~ 2 0 0 os Les os s assemblent par des articulations 3 Le Squelette La surcharge d activité articulaire peut favoriser la

Plus en détail

TMS : à la recherche des risques

TMS : à la recherche des risques Regard global sur la prévention, pour mieux y voir! TMS : à la recherche des risques Jocelyne Dubé ASSTSAS Colloque ASSTSAS 30 avril et 1 er mai 2013 Hôtel Mortagne, Boucherville Objectifs de l atelier

Plus en détail

Préparation au ski Janvier 2016

Préparation au ski Janvier 2016 Préparation au ski Janvier 2016 1. AMÉLIORER SON SOUFFLE Velo d entrainement Velo d entrainement course d une durée de 15 à 25 minutes, à répéter trois à cinq fois dans la semaine. * Chaque semaine, augmenter

Plus en détail

L ERGONOMIE AU BUREAU. Guy Bertrand

L ERGONOMIE AU BUREAU. Guy Bertrand L ERGONOMIE AU BUREAU Guy Bertrand ASSTSAS Sommaire Travail à l ordinateur et les TMS Astreintes vs contraintes Les services de l ASSTSAS et aperçu du contenu de la formation Ergo Bureau ADAPTE, un outil

Plus en détail

La prévention et la prise en compte de la pénibilité dans la fonction publique. Réunion du 18 décembre 2013

La prévention et la prise en compte de la pénibilité dans la fonction publique. Réunion du 18 décembre 2013 La prévention et la prise en compte de la pénibilité dans la fonction publique Réunion du 18 décembre 2013 Déroulement de la séance 1 2 Présentation de l étude relative à l exposition aux risques professionnels

Plus en détail

Posture assise et siège

Posture assise et siège Posture assise et siège Informations pratiques Entreprise Information Sensibilisation 2 Missions du Service de santé au travail Eviter toute altération de la santé des travailleurs du fait de leur travail

Plus en détail

TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES (TMS) DU MEMBRE SUPÉRIEUR

TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES (TMS) DU MEMBRE SUPÉRIEUR TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES (TMS) DU MEMBRE SUPÉRIEUR Les troubles musculosquelettiques (TMS) sont la première cause de maladies professionnelles en France. En augmentation constante dans les entreprises,

Plus en détail

Manutention manuelle dans les ateliers de réparation pour véhicules lourds. Sabina Samperi, ergonome Via Prévention 2015

Manutention manuelle dans les ateliers de réparation pour véhicules lourds. Sabina Samperi, ergonome Via Prévention 2015 Manutention manuelle dans les ateliers de réparation pour véhicules lourds Sabina Samperi, ergonome Via Prévention 2015 Déroulement de la présentation La manutention manuelle est-elle une cause de blessure?

Plus en détail

LE TRAVAIL SUR ECRAN. Marjorie HELLIER - Service de Prévention et de Sécurité DR05

LE TRAVAIL SUR ECRAN. Marjorie HELLIER - Service de Prévention et de Sécurité DR05 LE TRAVAIL SUR ECRAN Marjorie HELLIER - Service de Prévention et de Sécurité DR05 Introduction Qui est exposé? les métiers du secrétariat les métiers de l informatique les métiers qui font appel à la rédaction

Plus en détail

Comment éviter et diminuer les TMS aux membres supérieurs

Comment éviter et diminuer les TMS aux membres supérieurs La carrosserie L ergonomie Comment éviter et diminuer les TMS aux membres supérieurs Pourquoi vos articulations vous font-elles souffrir? De nombreux travailleurs souffrent de troubles musculo-squelettiques

Plus en détail

1. Échelles de restrictions fonctionnelles

1. Échelles de restrictions fonctionnelles 1. Échelles de restrictions fonctionnelles Contenu : 1. Colonne lombo-sacrée (ou dorsale inférieure) 2. Colonne cervicale (ou dorsale supérieure) 3. Membres inférieurs 4. Membres supérieurs Objectifs :

Plus en détail

Repères ergonomiques essentiels au professionnel en santé et sécurité. Présenté par: Sébastien Bock, M.Sc., ergonome et kinésiologue

Repères ergonomiques essentiels au professionnel en santé et sécurité. Présenté par: Sébastien Bock, M.Sc., ergonome et kinésiologue Repères ergonomiques essentiels au professionnel en santé et sécurité Présenté par: Sébastien Bock, M.Sc., ergonome et kinésiologue L équipe Entrac Aider nos clients à compter sur des employés en santé,

Plus en détail

T.M.S. Les Troubles Musculosquelettiques

T.M.S. Les Troubles Musculosquelettiques T.M.S. Les Troubles Musculosquelettiques 1 La prévention des TMS SOMMAIRE De quoi s agit il? Facteurs de risques Individuels Environnementaux Organisationnels En savoir plus Un enjeu économique et social

Plus en détail

Contraintes physiques / TMS

Contraintes physiques / TMS Contraintes physiques / TMS Port de charges lourdes, utilisation d'outils et d'engins transmettant des vibrations, travail accroupi ou les bras en l'air, travail répétitif... les compagnons du BTP sont

Plus en détail

El Hadji Alioune CISS. consultant en insertion handicap LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES (TMS) DU MEMBRE SUPERIEUR (MS)

El Hadji Alioune CISS. consultant en insertion handicap LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES (TMS) DU MEMBRE SUPERIEUR (MS) El Hadji Alioune CISS consultant en insertion handicap LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES (TMS) DU MEMBRE SUPERIEUR (MS) Sommaire SOMMAIRE I. De quoi parle - t on? I. De quoi parle - t on? II. Anatomie

Plus en détail

GRILLE DE REPERAGE POUR LA PREVENTION DES RISQUES LIES A L'ACTIVITE PHYSIQUE

GRILLE DE REPERAGE POUR LA PREVENTION DES RISQUES LIES A L'ACTIVITE PHYSIQUE GRILLE DE REPERAGE POUR LA PREVENTION DES RISQUES LIES A L'ACTIVITE PHYSIQUE Collectivité Direction et service concernés Direction des services techniques, service espaces verts Nature de l'opération observée

Plus en détail

L ACTIVITE SPORTIVE BOWLING

L ACTIVITE SPORTIVE BOWLING L ACTIVITE SPORTIVE BOWLING LES QUALITES PHYSIQUES Direction Technique Nationale - 2009 LES QUALITES PHYSIQUES Il existe 5 qualités physiques de base : L endurance La force La vitesse La coordination La

Plus en détail

Évaluation des contraintes biomécaniques articulaires des pêcheurs de crustacés du quartier de Saint-Malo

Évaluation des contraintes biomécaniques articulaires des pêcheurs de crustacés du quartier de Saint-Malo Évaluation des contraintes biomécaniques articulaires des pêcheurs de crustacés du quartier de Saint-Malo B. Loddé, E. Rioual, D. Jégaden, D. Lucas, JA. Bronstein, C. Bombert, JD Dewitte Université de

Plus en détail

CUISINE Poste de plonge

CUISINE Poste de plonge CUISINE Poste de plonge Version 1 Créée le 14/09/2011 Mise à jour : 23/04/12 GENERALITES Activité observée : Deux agents sont chargés d assurer le nettoyage de la vaisselle et des couverts utilisés lors

Plus en détail

ERGONOMIE MANUTENTION

ERGONOMIE MANUTENTION ERGONOMIE MANUTENTION Florie LARGEAU Kiné en neurologie Chu de Bicêtre MES OBJECTIFS Prévenir au lieu de guérir Amener une réflexion Pratiquer Pour les professionnels Les troubles musculo-squelettiques

Plus en détail

GRILLE DE REPERAGE POUR LA PREVENTION DES RISQUES LIES A L'ACTIVITE PHYSIQUE

GRILLE DE REPERAGE POUR LA PREVENTION DES RISQUES LIES A L'ACTIVITE PHYSIQUE GRILLE DE REPERAGE POUR LA PREVENTION DES RISQUES LIES A L'ACTIVITE PHYSIQUE Collectivité Direction et service concernés Direction de la restauration et de l'entretien des bâtiments Nature de l'opération

Plus en détail

Troubles musculo-squelettiques liés au travail et conditions de travail

Troubles musculo-squelettiques liés au travail et conditions de travail Enquête québécoise sur les conditions de travail, d emploi et de santé et de sécurité du travail (EQCOTESST) Troubles musculo-squelettiques liés au travail et conditions de travail Colloque FTQ à Trois-Rivières

Plus en détail

Les effets de la division sexuelle du travail dans l élevage de bovins sur les TMS des travailleuses

Les effets de la division sexuelle du travail dans l élevage de bovins sur les TMS des travailleuses Les effets de la division sexuelle du travail dans l élevage de bovins sur les TMS des travailleuses Sandrine CAROLY Melissa BOHORQUEZ, Aurélie FORTUNE ETUI 2015 Femmes Santé Travail Une demande d intervention

Plus en détail

Pendant combien de temps les muscles peuvent-ils fournir un effort maximal grâce à leur seule réserve d ATP?

Pendant combien de temps les muscles peuvent-ils fournir un effort maximal grâce à leur seule réserve d ATP? 188 P a r t i e 2 1 2 3 4 5 Si une situation d urgence vous oblige à quitter les lieux à toute vitesse, quelle source d énergie immédiatement disponible vous permettra de le faire? a) Les granules de glycogène

Plus en détail

Troubles Musculo Squelettiques 21/09/2012. Qu est-ce qu un TMS?

Troubles Musculo Squelettiques 21/09/2012. Qu est-ce qu un TMS? LES T.M.S Troubles Musculo Squelettiques DRT/DSP/SMR/SST Béatrice Berthet, Stéphan de BARSONY, Marie PIGE Qu est-ce qu un TMS? Le terme TMS (Trouble Musculo-Squelettique) recouvre diverses pathologies

Plus en détail

Aménagement des postes à écran

Aménagement des postes à écran Département fédéral de l économie DFE Secrétariat d'etat à l'économie SECO Travail et Santé Aménagement des postes à écran Céline Dubey Guillaume Courtemelon, 1 er septembre 2011 Plan de la présentation

Plus en détail

Droit et ergonomie. Contenu de la présentation

Droit et ergonomie. Contenu de la présentation Droit et ergonomie Le défi de la prévention par des normes réglementaires en ergonomie: survol de cinq juridictions nordaméricaines Katherine Lippel et Joseph Caron CINBIOSE, UQÀM JASP - 1er décembre 2003

Plus en détail

GRILLE DE REPERAGE POUR LA PREVENTION DES RISQUES LIES A L'ACTIVITE PHYSIQUE

GRILLE DE REPERAGE POUR LA PREVENTION DES RISQUES LIES A L'ACTIVITE PHYSIQUE GRILLE DE REPERAGE POUR LA PREVENTION DES RISQUES LIES A L'ACTIVITE PHYSIQUE Collectivité Direction et service concernés Nature de l'opération observée Durée de l'opération Fréquence annuelle de l'opération

Plus en détail

A. DESCRIPTION DE L EMPLOI 1) Titre d emploi. B. CARACTÉRISTIQUES DE L ENTREPRISE 6) Type d entreprise

A. DESCRIPTION DE L EMPLOI 1) Titre d emploi. B. CARACTÉRISTIQUES DE L ENTREPRISE 6) Type d entreprise A. DESCRIPTION DE L EMPLOI 1) Titre d emploi 2) Description de l emploi (selon la fiche signalétique de l employeur) 3) Horaire de travail (ex: nombre d heures par jour, heures/semaine, temps complet,

Plus en détail

Dans ce chapitre : Définition des termes 198

Dans ce chapitre : Définition des termes 198 Dans ce chapitre : Définition des termes 198 Composantes de la forme physique 200 La force musculaire 200 La puissance 200 L endurance musculaire 201 L endurance cardiorespiratoire 203 La flexibilité 205

Plus en détail

check listes ergonomiques

check listes ergonomiques Unité d Ergonomie Faculté de Médecine Pitié-Salpêtrière 91, bd de l Hôpital 75 634 Paris cedex 13 www.ergonomie.chups.jussieu.fr DIPLÔME D ERGONOMIE ET DE PHYSIOLOGIE DU TRAVAIL option1 Ergonomie du travail

Plus en détail

TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES RELIÉS AU PONÇAGE

TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES RELIÉS AU PONÇAGE TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES RELIÉS AU PONÇAGE CHRISTIAN KELLY 1 DENIS MARCHAND 1 DENIS GIGUÈRE 2 UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL 1 INSTITUT DE RECHERCHE ROBERT-SAUVÉ EN SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL

Plus en détail

STRUCTURE ET CONTRACTION MUSCULAIRES. Sommaire

STRUCTURE ET CONTRACTION MUSCULAIRES. Sommaire STRUCTURE ET CONTRACTION MUSCULAIRES Sommaire A. La structure musculaire 1. Les fibres musculaires 2. La répartition des fibres 3. Les facteurs induisant leur transformation B. Les différents types de

Plus en détail

Mémento d ergonomie Définition Seuils Méthodes Outils spécifiques

Mémento d ergonomie Définition Seuils Méthodes Outils spécifiques Mémento d ergonomie Définition Seuils Méthodes Outils spécifiques Livre blanc Juillet 2013 Auteur : Emilie BISSON Éditions Tissot Juillet 2013 Page 1 sur 11 SOMMAIRE Introduction 1. Les postures 2. La

Plus en détail

Etabli à partir du DVD de la FFTA Méthode pour la performance - La démarche fédérale d enseignement Analyse technique.

Etabli à partir du DVD de la FFTA Méthode pour la performance - La démarche fédérale d enseignement Analyse technique. Etabli à partir du DVD de la FFTA Méthode pour la performance - La démarche fédérale d enseignement Analyse technique. LES MEMBRES INFERIEURS ET LE BASSIN : L archer positionne ses pieds parallèles de

Plus en détail

Document de référence. L ergonomie

Document de référence. L ergonomie Document de référence L ergonomie Table des matières Introduction 2 Pourquoi faire de l ergonomie? 2 Que sont les TMS? 2 Pouvons-nous prévenir les TMS à l aide des connaissances actuelles? 2 Ajustement

Plus en détail

LE TRAVAIL MANUEL. Position : gynécologique, surtout soutenir la tête pour éviter une contraction parasite des abdominaux.

LE TRAVAIL MANUEL. Position : gynécologique, surtout soutenir la tête pour éviter une contraction parasite des abdominaux. TOMBE AUX EXAMENS LE TRAVAIL MANUEL Permet de rééduquer et aborder la sphère périnéale Le toucher vaginal = base de notre intervention. I) Le toucher vaginal Position : gynécologique, surtout soutenir

Plus en détail

Réunion des animateurs sécurité

Réunion des animateurs sécurité Réunion des animateurs sécurité de Charente Maritime PROGRAMME Accueil des participants Présentation de l entreprise WESPER Actualité de la prévention (documentation ) Les Troubles Musculo Squelettiques

Plus en détail

Travail et santé Travailler assis

Travail et santé Travailler assis Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d'etat à l'économie SECO Travail et santé Travailler assis SECO Conditions de travail Travailler longtemps assis peut

Plus en détail

Comment éviter et diminuer les TMS aux membres supérieurs

Comment éviter et diminuer les TMS aux membres supérieurs La carrosserie L ergonomie Comment éviter et diminuer les TMS aux membres supérieurs Pourquoi vos articulations vous font-elles souffrir? De nombreux travailleurs souffrent de troubles musculo-squelettiques

Plus en détail

Les étirements: pourquoi, comment et quand?

Les étirements: pourquoi, comment et quand? Les étirements: pourquoi, comment et quand? Pourquoi 3 principales raisons de s étirer 1. Améliorer la posture : Les problèmes posturaux (épaules arrondies, fesses ressorties, tête avancée) sont souvent

Plus en détail

CYCLISTES NAZAIRIENS, ÉTIREZ VOUS!

CYCLISTES NAZAIRIENS, ÉTIREZ VOUS! CYCLISTES NAZAIRIENS, ÉTIREZ VOUS! VENDREDI 7 OCTOBRE 2016 Patricia MARTIN, Kinésithérapeute Formatrice en prévention Physique AU MENU CE SOIR Les étirements : Définition Les étirements: Pourquoi? Les

Plus en détail

Troubles Musculo Squelettiques (TMS)

Troubles Musculo Squelettiques (TMS) Prévention Conseils Troubles Musculo Squelettiques (TMS) Mutuelle des agents de la Fonction Publique Les troubles musculosquelettiques (tms) Les 3 grandes causes de TMS 1 2 Facteurs mécaniques Gestes répétés,

Plus en détail

ET ÉTIREMENTS DE VOS FONCTIONS

ET ÉTIREMENTS DE VOS FONCTIONS ACTIVATION ET ÉTIREMENTS DANS LEXERCICE L EXERCICE DE VOS FONCTIONS PLAN DE LA CONFÉRENCE 1. Qu est ce qu uneactivation/étirement? une 2. Qu est ce qu une bonne posture? 3. Importance des micropauses 4.

Plus en détail

Manutention : tirer, pousser, c est lourd quand même!

Manutention : tirer, pousser, c est lourd quand même! www.msa.fr Manutention : tirer, pousser, c est lourd quand même! Manutention manuelle de charges Quel que soit le secteur d activité, de nombreux salariés sont concernés par la manutention de charge (37,2

Plus en détail

ENTRAÎNEMENT EN CIRCUIT NOVEMBRE & DÉCEMBRE

ENTRAÎNEMENT EN CIRCUIT NOVEMBRE & DÉCEMBRE ENTRAÎNEMENT EN CIRCUIT NOVEMBRE & DÉCEMBRE Prenez avantage d un temps saisonnier plus difficile au niveau motivationnel pour passer à l action et ainsi forger votre endurance ou votre persévérance. Pour

Plus en détail

Forum CHSCT du 23 octobre 2012 Atelier TMS. Les Troubles MusculoSquelettiques

Forum CHSCT du 23 octobre 2012 Atelier TMS. Les Troubles MusculoSquelettiques Les Troubles MusculoSquelettiques 2 Sommaire I- Les TMS, leurs conséquences II- Le rôle des CHSCT dans la prévention des TMS I- Les TMS, leurs conséquences Qu est-ce que les TMS? 3 Nb 0,1% Ils concernent

Plus en détail

POSTURES PENIBLES ACCORD COLLECTIF NATIONAL RELATIF A LA PREVENTION DE LA PENIBILITE (FICHE 1)

POSTURES PENIBLES ACCORD COLLECTIF NATIONAL RELATIF A LA PREVENTION DE LA PENIBILITE (FICHE 1) N 56 - SOCIAL n 25 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 06 mars 2012 ISSN 1769-4000 POSTURES PENIBLES - ACCORD COLLECTIF NATIONAL RELATIF A LA PREVENTION DE LA PENIBILITE (FICHE 1) L essentiel

Plus en détail

Blessures / Types. Lésions osseuses Lésions musculaires Lésions tendineuses et ligamentaires

Blessures / Types. Lésions osseuses Lésions musculaires Lésions tendineuses et ligamentaires Traumatologie Blessure D après la littérature, on définit une blessure comme étant à l origine d un arrêt d au moins 3 jours de l activité sportive, dû à une surcharge. Elle peut toucher l articulation,

Plus en détail

Fréquences cardiaques

Fréquences cardiaques Fréquences cardiaques La fréquence cardiaque maximale (FCM) correspond à la valeur la plus élevée pouvant être atteinte. La formule la plus répandue est 220 - âge quel que soit le sexe Reiss & Prévost

Plus en détail

DE LA FATIGUE AUX TROUBLES POSTURAUX

DE LA FATIGUE AUX TROUBLES POSTURAUX DE LA FATIGUE AUX TROUBLES POSTURAUX G. Péninou Docteur en Biomécanique Laboratoire d analyse du mouvement EFOM Boris Dolto - Paris Effort musculaire et fatigue En situation statique: Un travail musculaire

Plus en détail

GESTES ET POSTURES. FORMATION CNFPT PRAP Entretien des locaux DE SECURITE DANS LE TRAVAIL

GESTES ET POSTURES. FORMATION CNFPT PRAP Entretien des locaux DE SECURITE DANS LE TRAVAIL FORMATION CNFPT PRAP Entretien des locaux GESTES ET POSTURES DE SECURITE DANS LE TRAVAIL INTERVENANT : Nicolas DAUBA, Technicien hygiène et sécurité du travail Source des illustrations: Dexia SOFCAP GESTES

Plus en détail

Travail sur écran. Comment bien s installer à son poste de travail? L écran n abîme pas la vue, l écran révèle les défauts visuels latents

Travail sur écran. Comment bien s installer à son poste de travail? L écran n abîme pas la vue, l écran révèle les défauts visuels latents Travail sur écran Comment bien s installer à son poste de travail? Éclairage Vision Fatigue visuelle Matériel Posture Organisation du travail Charge mentale Stress Troubles musculosquelettiques L écran

Plus en détail

Musculation. Formation ADEPS LBFA Educateur - Lancers

Musculation. Formation ADEPS LBFA Educateur - Lancers Musculation Formation ADEPS LBFA Educateur - Lancers Cette présentation a été réalisée pour le compte de la LBFA et de l ADEPS en 2015-2016 par : Marc Delforge Mise en page : Simon Berteau MS Educateur

Plus en détail

La P.P.G. La Préparation Physique Généralisée

La P.P.G. La Préparation Physique Généralisée La P.P.G. La Préparation Physique Généralisée Introduction Dans l entraînement, quelque soit les discipline, il y a des moments dans l année où l on ne fait pas n importe quoi! Quel que soit l athlète,

Plus en détail

EXERCICE 1 : Échauffement des muscles du cou «10 fois chaque mouvement» EXERCICE 2 : Placement du Dos lié à celui du Bassin

EXERCICE 1 : Échauffement des muscles du cou «10 fois chaque mouvement» EXERCICE 2 : Placement du Dos lié à celui du Bassin EXERCICE 1 : Échauffement des muscles du cou «10 fois chaque mouvement» Règles à respecter: Quel que soit le mouvement à réaliser, maintenir le tronc et les épaules fixes Réaliser les mouvements à vitesse

Plus en détail

PRÉSENTATION. 2. Troubles musculo-squelettiques (TMS) :

PRÉSENTATION. 2. Troubles musculo-squelettiques (TMS) : 1. Définitions. PRÉSENTATION 2. Troubles musculo-squelettiques (TMS) : a) Symptômes courants de TMS. b) Trois principaux facteurs liés aux tâches qui peuvent mener à des TMS. 3. Prévention : a) Facteurs

Plus en détail

1 L approche canadienne du ski à l égard de la compétition

1 L approche canadienne du ski à l égard de la compétition 1 L approche canadienne du ski à l égard de la compétition Introduction Au niveau développement, l entraîneur doit s efforcer d aider les participants à : Adapter les schémas moteurs globaux appris antérieurement

Plus en détail

Paramètres biomécaniques et sensorimoteurs affectant la réponse biodynamique du système main-bras

Paramètres biomécaniques et sensorimoteurs affectant la réponse biodynamique du système main-bras Paramètres biomécaniques et sensorimoteurs affectant la réponse biodynamique du système main-bras Denis Marchand, UQAM Pierre Marcotte, IRSST Christian Larivière, IRSST Christian Kelly, UQAM Vincent Mandeville-Gauthier,

Plus en détail

Échographie. générale

Échographie. générale 12 Échographie générale Le travail en échographie générale occasionne des postures et des mouvements susceptibles d entraîner des troubles musculosquelettiques (TMS). Cette fiche présente de grands principes

Plus en détail

CONTRÔLE VISUEL DES GALETS

CONTRÔLE VISUEL DES GALETS CONTRÔLE VISUEL DES GALETS PARTIE I PRÉSENTATION DU POSTE ET HYPOTHÈSE ERGONOMIQUE Loupe grossissante Repose bras Table lumineuse Papier de verre Tampon abrasif Peau de chamois retouches rebuts bons Tâches

Plus en détail

Animation du réseau départemental des agents de prévention

Animation du réseau départemental des agents de prévention Animation du réseau départemental des agents de prévention Réseau agents de prévention Troubles Musculo-Squelettiques TMS Catherine Cornin-chevalier 2015 Définition Réglementation Facteurs de risque Prévention

Plus en détail

BIENVENUE Travail, postures et troubles associés Quelles mesures de prévention? Vendredi 24 avril 2015 Clinique romande de réadaptation Sion

BIENVENUE Travail, postures et troubles associés Quelles mesures de prévention? Vendredi 24 avril 2015 Clinique romande de réadaptation Sion BIENVENUE Travail, postures et troubles associés Quelles mesures de prévention? Vendredi 24 avril 2015 Clinique romande de réadaptation Sion INTERVENANT : JACQUES TROILLET : PHYSIOTHÉRAPEUTE DU SPORT FORMATEUR

Plus en détail

Organiser L3 à travers l expérimentation du mobile 2 «entretien de la forme».

Organiser L3 à travers l expérimentation du mobile 2 «entretien de la forme». Proposition d un 2 ème cycle en MUSCULATION de Niveau 4 BAC PRO Leçons L1 L2 THÈMES DE TRAVAIL POUR LA LEÇON Identifier les charges de personnelles sur chaque atelier. Convertir ses résultats pour obtenir

Plus en détail

Entrainements abdominaux et stabilisation

Entrainements abdominaux et stabilisation Entrainements abdominaux et stabilisation Qu est-ce qu un entrainement en circuit : L entrainement en circuit est le terme donné aux exercices regroupés pour permettre une mise en condition générale ou

Plus en détail

Lombo-sacrée - Échelle de restrictions pour la colonne lombo-sacrée (ou dorsale inférieure)

Lombo-sacrée - Échelle de restrictions pour la colonne lombo-sacrée (ou dorsale inférieure) Classe IRSST 1 Source : Lapointe C. Procédure d intégration professionnelle à l usage du conseiller en réadaptation, Rapport B-023. Montréal : IRSST ; 1991, http://www.irsst.qc.ca/media/documents/pubirsst/b-023.pdf

Plus en détail

Le système musculaire

Le système musculaire Le système musculaire Ils représentent environ 40% de votre poids corporel. Vous les utilisez à tous les jours pour effectuer une gamme de mouvements. Cependant, très peu de gens peuvent les identifier.

Plus en détail

La pliométrie: aspects pratiques

La pliométrie: aspects pratiques La pliométrie: aspects pratiques CESA Les régimes de contraction 4 grands régimes de contraction Isométrique Concentrique Excentrique Pliométrique Anisométriques Régimes de contraction et méthodes d entraînement

Plus en détail

Les composantes de la condition physique. 6 tests d évaluation globale de la force. La force de contraction. La vitesse de contraction

Les composantes de la condition physique. 6 tests d évaluation globale de la force. La force de contraction. La vitesse de contraction Les composantes de la condition physique La force La force musculaire est engendrée par les contractions musculaires. Elle peut être dynamique ou statique. On peut distinguer 3 types de force : La force

Plus en détail

La mécanique sous le capot

La mécanique sous le capot La mécanique sous le capot L ergonomie Comment éviter et diminuer les TMS aux membres supérieurs Pourquoi vos articulations vous font-elles souffrir? De nombreux travailleurs souffrent de troubles musculo-squelettiques

Plus en détail

CE MOIS-CI DANS PRENEZ LA PAUSE-LECTURE ISO-INFO! Description de la blessure p.2. Facteurs de risque p.2. Traitements, micro-pauses et exercices p.

CE MOIS-CI DANS PRENEZ LA PAUSE-LECTURE ISO-INFO! Description de la blessure p.2. Facteurs de risque p.2. Traitements, micro-pauses et exercices p. MAI 2005 UE CE MOIS-CI DANS ISO-INFO INFO PRENEZ LA PAUSE-LECTURE ISO-INFO! Description de la blessure p.2 Facteurs de risque p.2 Traitements, micro-pauses et exercices p.3 PRODUIT PAR L ÉQUIPE DE Fiches

Plus en détail

Les conseils de prévention de votre service de Santé au Travail TRAVAIL SUR ECRAN. Comment bien s installer?

Les conseils de prévention de votre service de Santé au Travail TRAVAIL SUR ECRAN. Comment bien s installer? Les conseils de prévention de votre service de Santé au Travail TRAVAIL SUR ECRAN Comment bien s installer? Guide d information destiné aux salariés et employeurs Le travail sur écran est un environnement

Plus en détail

FORMULAIRE DE DÉCLARATION D UN ÉVÉNEMENT ACCIDENTEL EN SERVICE DE GARDE

FORMULAIRE DE DÉCLARATION D UN ÉVÉNEMENT ACCIDENTEL EN SERVICE DE GARDE FORMULAIRE DE DÉCLARATION D UN ÉVÉNEMENT ACCIDENTEL EN SERVICE DE GARDE À remplir pour tout événement accidentel, avec ou sans perte de temps SECTION A : À COMPLÉTER PAR L EMPLOYÉE OU SA REPRÉSENTANTE

Plus en détail

Proposition d un 1er cycle en MUSCULATION de Niveau 3 BGT

Proposition d un 1er cycle en MUSCULATION de Niveau 3 BGT Proposition d un 1er cycle en MUSCULATION de Niveau 3 BGT Leçons THÈMES DE TRAVAIL POUR LA LEÇON L1 Acquisition de connaissances sécuritaires et posturales : Travail en binôme avec observateur qui valide

Plus en détail

Différents formes d étirements Avant l échauffement Catégorie : DYNAMIQUE Type : activo-dynamique et balistique

Différents formes d étirements Avant l échauffement Catégorie : DYNAMIQUE Type : activo-dynamique et balistique Étirement Les étirements sont des exercices spécifiques destinés à améliorer la mobilité par un allongement progressif du muscle au maximum de son amplitude. Les étirements améliorent l amplitude articulaire

Plus en détail

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)?

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Ensemble de symptômes et d atteintes qui touchent principalement : nerfs ligaments tendons vaisseaux sanguins articulations disques intervertébraux muscles

Plus en détail

PRÉVENTION DES BLESSURES EN TRIATHLON ET NATATION

PRÉVENTION DES BLESSURES EN TRIATHLON ET NATATION PRÉVENTION DES BLESSURES EN TRIATHLON ET NATATION 20 avril 2016 Par: Edith Castonguay pht. Élise Lechasseur pht PLAN DE LA PRÉSENTATION Prévention des blessures Les différentes blessures en triathlon Blessure

Plus en détail

Les Risques Musculo Squelettiques des professionnels de la restauration Lundi 14 décembre 2015

Les Risques Musculo Squelettiques des professionnels de la restauration Lundi 14 décembre 2015 Les Risques Musculo Squelettiques des professionnels de la restauration Lundi 14 décembre 2015 Françoise RIVOLET Infirmière diplômée d Etat Santé Travail Ville de Poitiers Elise TEXIER Chargée de projets

Plus en détail

Billet du coach FFKAMA MAI 2015 LE BILLET DU COACH. Par Etienne DUBUISSON, Educateur physique et préparateur des élites francophones

Billet du coach FFKAMA MAI 2015 LE BILLET DU COACH. Par Etienne DUBUISSON, Educateur physique et préparateur des élites francophones LE BILLET DU COACH. Par Etienne DUBUISSON, Educateur physique et préparateur des élites francophones L ENTRAINEMENT DE LA SOUPLESSE I.TROIS REGLES DE BASE 1. D abord ne pas nuire a) Identifier et supprimer

Plus en détail

Risques médicaux des professions de santé : risques musculo-squelettiques. Dr CADENE SOFOMEC 22/03/2012

Risques médicaux des professions de santé : risques musculo-squelettiques. Dr CADENE SOFOMEC 22/03/2012 Risques médicaux des professions de santé : risques musculo-squelettiques Dr CADENE SOFOMEC 22/03/2012 Risques des métiers de la santé Infectieux ( AES,hygiène, soins ) Chimiques ( antiseptiques, cytotoxiques

Plus en détail

Objectifs du webinaire

Objectifs du webinaire Prévenir les TMS en laboratoire Lisette Duval Sylvain LeQuoc Christiane Gambin Conseillers ASSTSAS Objectifs du webinaire Prévenir les TMS en laboratoire Session 1 Contraintes posturales Postures contraignantes

Plus en détail

LE POINT SUR LES ETIREMENTS

LE POINT SUR LES ETIREMENTS LE POINT SUR LES ETIREMENTS INTRODUCTION Pour comprendre la nécessité des étirements il faut rappeler l extrême fréquence chez le footballeur des accidents d élongations et de claquages musculaires, ce

Plus en détail

Renforcement musculaire en Rééducation

Renforcement musculaire en Rééducation Renforcement musculaire en Rééducation A. YAHIA, MH ELLEUCH Service de Médecine Physique Hôpital Habib Bourguiba SFAX Cours collège du 02.09.20 Plan Objectifs Définitions Rappel physiologique Les modes

Plus en détail

TP1 Le réflexe myotatique

TP1 Le réflexe myotatique Réflexe rotulien TP1 Le réflexe myotatique L objectif de ce TP est de caractériser le réflexe achilléen. Lycée E. Delacroix Tale S RAPPELS DE LA CLASSE DE 2 NDE Schéma A : Schéma de l action musculaire

Plus en détail

Liste de contrôle pour la prévention des mauvaises postures de travail

Liste de contrôle pour la prévention des mauvaises postures de travail 45 Liste de contrôle pour la prévention des mauvaises postures de travail Partie A: Introduction La prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS) liés au travail a pour condition préalable l adoption

Plus en détail

L ERGONOMIE:QUELQUES DEFINITIONS...

L ERGONOMIE:QUELQUES DEFINITIONS... L ERGONOMIE:QUELQUES DEFINITIONS... ETYMOLOGIE (du Grec): Ergon:Travail Nomos: Loi naturelle A. WISNER : L ergonomie est l ensemble des connaissances scientifiques relatives à l homme et nécessaires pour

Plus en détail

Notions essentielles et méthodologiques pour une prévention pérenne des TMS

Notions essentielles et méthodologiques pour une prévention pérenne des TMS Semaine nationale de prévention des TMS Notions essentielles et méthodologiques pour une prévention pérenne des TMS Département «Homme au Travail» Laboratoire Biomécanique et Ergonomie Jean-Jacques Jacques

Plus en détail

Gestes et postures. Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie. Schneider Electric Master Tech

Gestes et postures. Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie. Schneider Electric Master Tech Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie Schneider Electric Master Tech 70 Rue de la Grange Batie Centr alp 38430 MOIRANS Tel. 33 (0)4 76 57 72 72 Gestes et postures www.schneider-electric.com

Plus en détail

Restauration fonctionnelle de la lombalgie

Restauration fonctionnelle de la lombalgie Nom : L I V R E T Restauration fonctionnelle de la lombalgie D E X ER C I CE S Hôpital de Jour Adultes 92, rue Edmond Locard 69322 Lyon cedex 05 Tel 04 72 38 48 67- Fax 04 72 38 48 46 FS/HDJ/MAJ N 3 2/11/06

Plus en détail

Entreprises, connaissez-vous bien les Troubles Musculo- Squelettiques?

Entreprises, connaissez-vous bien les Troubles Musculo- Squelettiques? Entreprises, connaissez-vous bien les Troubles Musculo- Squelettiques? Ce qu'il faut savoir pour les prévenir Tendinites, ténosynovites, tendinopathies, épicondylites, compressions nerveuses, syndromes

Plus en détail

L INDEMNITÉ POUR SÉQUELLES

L INDEMNITÉ POUR SÉQUELLES Avis au lecteur sur l accessibilité: Ce document est conforme au standard du gouvernement du Québec SGQRI 008-02 afin d être accessible à toute personne handicapé ou non. Toutes les notices entre accolades

Plus en détail

Survenue d un trouble musculosquelettique

Survenue d un trouble musculosquelettique Survenue d un trouble musculosquelettique à l unité École du Val de Grâce Module «médecine appliquée aux forces» 3 décembre 2014 Médecin en chef J-F Ferrand CMPA Paris/EHMP 1 Histoire de la maladie Homme

Plus en détail

Mieux-être à son poste de travail sur écran. Informations pratiques

Mieux-être à son poste de travail sur écran. Informations pratiques Mieux-être à son poste de travail sur écran Informations pratiques Missions du Service de santé au travail Eviter toute altération de la santé des travailleurs du fait de leur travail 1 - Conduire des

Plus en détail

«Pratique physique et effets sur le corps : approche physiologique de l exercice» UE d ouverture L3

«Pratique physique et effets sur le corps : approche physiologique de l exercice» UE d ouverture L3 «Pratique physique et effets sur le corps : approche physiologique de l exercice» UE d ouverture L3 Définitions, caractéristiques de l activité physique, différents types d activité physique et fonction

Plus en détail

Micropauses. Les micropauses consistent à prendre un bref repos après une certaine durée ou quantité de travail effectuée. Celles-ci contribuent à :

Micropauses. Les micropauses consistent à prendre un bref repos après une certaine durée ou quantité de travail effectuée. Celles-ci contribuent à : Micropauses Les micropauses consistent à prendre un bref repos après une certaine durée ou quantité de travail effectuée. Celles-ci contribuent à : Diminuer les risques de blessures ainsi que les inconforts

Plus en détail