Référentiel pour la seconde professionnelle Baccalauréat professionnel TB ORGO TECHNICIEN DU BATIMENT ORGANISATION ET REALISATION DU GROS OEUVRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Référentiel pour la seconde professionnelle Baccalauréat professionnel TB ORGO TECHNICIEN DU BATIMENT ORGANISATION ET REALISATION DU GROS OEUVRE"

Transcription

1 BACCALAUREAT PROFESSIONNEL EN 3 ANS Référentiel pour la seconde professionnelle Baccalauréat professionnel TB ORGO TECHNICIEN DU BATIMENT ORGANISATION ET REALISATION DU GROS OEUVRE Technicien du bâtiment : organisation et réalisation du gros œuvre bac pro Page 1

2 SOMMAIRE CHAPITRES PAGES 1- PREAMBULE PROPOSITON DE REPARTITION HORAIRE PROPOSITION DE DECOUPAGE DES ACTIVITES/TÂCHES PAR TRIMESTRE DESCRIPTION DES ACTIVITES 6 à REFERENTIEL DE CERTIFICATION PRESENTATION DES CAPACITES GENERALES ET DES COMPETENCES REFERENTIEL DE CERTIFICATION DU DOMAINE PROFESSIONNEL 17 à SAVOIRS ASSOCIES 26 à PERIODE DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEXE PROPOSITION D ORGANIGRAMME PEDAGOGIQUE ANNEXE 3 38 à à GLOSSAIRE DES SIGLES ET ABREVIATIONS 48 Technicien du bâtiment : organisation et réalisation du gros œuvre bac pro Page 2

3 ACADEMIE DE RENNES Mai PREAMBULE : BACCALAUREAT PROFESSIONNEL Technicien du Bâtiment Organisation et Réalisation du Gros Œuvre Les contenus de formation technologiques et professionnelles à traiter en seconde professionnelle ont été identifiés et conservées à partir de l étude des référentiels du BAC PRO Technicien du Bâtiment Organisation et Réalisation du Gros Œuvre et du BEP rénové Etudes du Bâtiment pour la certification intermédiaire, les autres parties seront traitées au cours de deu années suivantes. Une proposition de répartition horaire est proposée en partie 2 du document. Une répartition par trimestre des tâches professionnelles à traiter en établissement et en entreprise est proposée en partie 3 du document. Des limites ou des précisions ont été ajoutées en marge du document, chapitre 6. Une répartition par trimestre des savoirs associés est proposée et les parties incombant au enseignements de la construction et de la prévention secourisme et environnement sont précisées dans le document chapitre 8. - Les périodes de formation en milieu professionnel sont précisées dans le document chapitre 9. L annee 1 définit les contenus et les modalités d évaluation : - Le contenu du rapport d activé. - Le livret de suivi et ses modalités d évaluation. - Une proposition d organigramme pédagogique de la formation pour la classe de seconde professionnelle est proposée en annee 2* ainsi qu un eemple** de présentation de thème. Les thèmes étudiés et réalisés tout ou partie seront lies à la réalisation d ouvrage courant de la maison individuelle. Pendant cette première année, il est recommandé de porter l accent sur la prévention et la sécurité, tant dans les activités professionnelles que dans les apports de connaissances technologiques. Il est prévu de mettre en place la formation échafaudage pour les élèves au cours de second trimestre. * à partir d une trame réalisée par l académie de NICE. ** eemple proposée par le LP J. Monnet à QUINTIN Technicien du bâtiment : organisation et réalisation du gros œuvre bac pro Page 3

4 2 - PROPOSITON DE REPARTITION HORAIRE : 14 heures d enseignement professionnel : eemple (4 + 1O) 4 heures de cours en classe entière : - 2 Heures DESSIN CONSTRUCTION dispensé par un professeur de Génie Civil Construction Economie GCCE P Heures TECHNOLOGIE DE CONSTRUCTION (savoirs associés) dispensé par un professeur de Génie Civil Construction Réalisation GCCR P heures de TD/TP en groupe. Dispensé par un professeur de Génie Civil Construction Réalisation GCCR P 3020 Technicien du bâtiment : organisation et réalisation du gros œuvre bac pro Page 4

5 3 - PROPOSITION DE DECOUPAGE DES ACTIVITES/TÂCHES PAR TRIMESTRE REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES II - ACTIVITES PROFESSIONNELLES Elles s inscrivent dans la fonction «Réaliser» pour des activités qui se porteront principalement sur des ouvrages simples de la construction de maisons individuelles tant en centre de formation qu en entreprise. Fonction Réaliser 1 er trimestre 2eme trimestre 3eme trimestre Activités Tâches Centre C E C E Préparation 1. Participer à l organisation d une Réaliser 3. Établir un relevé d ouvrage Mise en œuvre 7. Faire respecter les règles d hygiène, de sécurité et de protection de la santé 8. Assurer le traitement des déchets de chantier 9. Implanter et/ou tracer tout ou partie d un ouvrage 10. Participer à l installation de chantier 11. Diriger et participer à la manutention et au stockage 12. Conduire et participer au opérations de terrassement 13. Réaliser des réseau enterrés 14. Mettre en place des étaiements 15. Monter et démonter des échafaudages 16. Réaliser des ouvrages en béton armé 17. Réaliser des ouvrages en maçonnerie 18. Poser des éléments préfabriqués 19. Modifier des ouvrages eistants 20. Eécuter les finitions 21. Effectuer la maintenance de premier niveau sur les matériels et les outillages C : Centre E : Entreprise Pour chacune des activités de référence et des tâches qui en découlent, le degré d implication sera de niveau 2 sur une échelle de 3. Niveau Définition du niveau d implication 2 Connaissances et savoir-faire partiels : participe sous contrôle ponctuel en étant partiellement responsable de l eécution de tâches simples. Technicien du bâtiment : organisation et réalisation du gros œuvre bac pro Page 5

6 4 - Description des activités Fonction Réaliser Activité 1 préparation Tâche 1 participer à l organisation d une Réaliser Niveau d implication 2 Conditions d eercice Consignes orales et écrites Dossier de travau : orientations techniques retenues plan particulier de sécurité et de protection de la santé (PPSPS) - Moyens disponibles, ratios d eécution Au bureau (entreprise ou locau de chantier) pour : des chantiers courants de gros œuvre Contete d intervention Résultats attendus Les directives et contraintes sont inventoriées et prises en compte. Tâche 3 établir un relevé d ouvrage Niveau d implication 2 Consignes orales ou écrites Situation de l ouvrage Matériel de relevé et de mesurage Fonction Réaliser Activité 1 préparation Conditions d eercice Sur le chantier en phase de préparation Pour des travau neufs, Contete d intervention Résultats attendus L ouvrage est localisé, l accessibilité et l environnement sont précisés. Le croquis d ensemble est complet, précis et respecte l organisation des ouvrages. Toutes les dimensions nécessaires sont relevées. Les documents établis sont eploitables. Technicien du bâtiment : organisation et réalisation du gros œuvre bac pro Page 6

7 Fonction Réaliser Activité 3 mise en œuvre Tâche 7 faire respecter les règles d hygiène, de sécurité et de protection de la santé Niveau d implication 2 Conditions d eercice Etraits du PPSPS Matériels et équipements de sécurité (collectifs et individuels) Fiches techniques des fabricants et fournisseurs Documentation interne de l entreprise (plans de pose, affiches sécurité ) Sur tout type de chantier, avec l équipe Contete d intervention Résultats attendus Les règles d hygiène, de sécurité et de protection de la santé sont respectées par les membres de l équipe utilisant et respectant les locau spécifiques ; mettant en œuvre en conformité les protections collectives ; étant vigilant(e) sur l utilisation des protections individuelles ; utilisant les appareils électroportatifs et les matériels en toute sécurité. L environnement est protégé conformément au règles en vigueur. Les comptes-rendus orau ou écrits sont effectués à la demande de la hiérarchie. La hiérarchie est informée de tous les manquements relatifs à : l insuffisance de moyens ; l incapacité à les mettre en œuvre. Fonction Réaliser Activité 3 mise en œuvre Tâche 8 assurer le traitement des déchets de chantier Niveau d implication 2 Consignes orales et écrites. Plan d installation de chantier. PPSPS, Etraits des normes et règlements. Espaces, matériels et équipements dédiés. Conditions d eercice Tous types de chantier Contete d intervention Résultats attendus Les règles de tri sélectif des déchets sont respectées par les membres de l équipe en utilisant les bennes (DIB et inertes) et conteneurs (DIS) prévus. L environnement est protégé conformément au règles en vigueur. La hiérarchie est informée de tous les manquements relatifs à : l insuffisance de moyens ; l impossibilité à les mettre en œuvre. Technicien du bâtiment : organisation et réalisation du gros œuvre bac pro Page 7

8 Fonction Réaliser Activité 3 mise en œuvre Tâche 9 : Implanter et/ou tracer tout ou partie d un ouvrage Niveau d implication 2 Conditions d eercice Instructions orales ou écrites de la hiérarchie. Dossier de plans d eécution. Références planimétriques et altimétriques matérialisées sur le terrain. Matériel de mesurage: décamètre, équerre, niveau de chantier Personnel d assistance. Contete d intervention Tracé d ouvrages simples et de constructions de conception courante Résultats attendus Les instructions sont respectées. Le tracé est conforme au documents fournis. Le matériel est utilisé de façon rationnelle. L utilisation des tracés professionnels de la spécialité est maîtrisée. Fonction Réaliser Activité 3 mise en œuvre Tâche 10 Participer à l installation de chantier Niveau d implication 2 Conditions d eercice Instructions orales ou écrites de sa hiérarchie. Matériels et matériau nécessaires à l installation du chantier. Lieu d ouverture du chantier. Ouvrage/construction support des travau. Contete d intervention Résultats attendus Les instructions sont respectées. Un compte rendu oral des travau réalisés est effectué. La hiérarchie est informée des difficultés et/ou impossibilités techniques relevées. Les matériau et matériels sont utilisés de façon rationnelle. Le travail est organisé et les délais sont respectés. Technicien du bâtiment : organisation et réalisation du gros œuvre bac pro Page 8

9 Fonction Réaliser Activité 3 mise en œuvre Tâche 11 diriger et participer à la manutention et au stockage Niveau d implication 2 Conditions d eercice Consignes orales et écrites. Plan d installation de chantier et documents complémentaires. Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé (PPSPS). Matériels de levage et manutention. Contete d intervention Tous types de chantier : construction neuve, Résultats attendus Les accessoires défectueu ou inadaptés (levage ) sont détectés, immédiatement écartés et remplacés. Le personnel affecté est correctement dirigé. La manutention est conforme au règles de sécurité. Les consignes de stockage sont respectées. Les règles de tri des emballages et des déchets sont respectées. Les problèmes rencontrés sont signalés à la hiérarchie. Les produits conservent leurs caractéristiques et leur qualité. Tâche 12 Participer au travau de terrassement Niveau d implication 2 Fonction Réaliser Activité 3 mise en œuvre Conditions d eercice Instructions orales ou écrites. Dossier d eécution (plans de terrassement, de fondation, des réseau, planning ). Références planimétriques et altimétriques matérialisées sur le terrain. Matériel de mesurage: décamètre, équerre, niveau de chantier, théodolite Matériel adapté à la réalisation. Contete d intervention Chantiers courants nécessitant un décapage et des terrassements superficiels Zone limitée d un chantier complee. Résultats attendus Les instructions sont respectées. La Réaliser est conforme au documents d eécution. Les consignes de stockage et d évacuation des déblais sont respectées. La hiérarchie est informée des problèmes rencontrés. Technicien du bâtiment : organisation et réalisation du gros œuvre bac pro Page 9

10 Tâche 13 réaliser des réseau enterrés Niveau d implication 2 Fonction Réaliser Activité 3 mise en œuvre Conditions d eercice Instructions orales ou écrites. Dossier d eécution. PPSPS Références planimétriques et altimétriques. Matériels de mesurage, de contrôle (optique, laser ). Matériel et outils adaptés à la réalisation. Matériau et fournitures conformes à la définition des ouvrages du marché. Dispositifs de sécurité. Contete d intervention Ouvrages courants dans la limite du marché de travau Résultats attendus Les travau sont conformes au prescriptions (lit de pose, matériau, pente, remblaiement ). Les habilitations des personnels sont connues (CACES). Les règles de sécurité sont respectées. La protection provisoire des attentes (canalisations, fourreau, regards) est assurée. Tâche 14 mettre en place des étaiements Niveau d implication 2 onction Réaliser Activité 3 mise en œuvre Conditions d eercice Instructions orales ou écrites. Dossier d eécution : PPSPS. Documentation technique des produits et prescriptions des fabricants. Références planimétriques et altimétriques. Matériel et outils adaptés à la mise en œuvre. Dispositifs de sécurité. Contete d intervention Chantiers courants en construction neuve, rénovation ou réhabilitation Résultats attendus Les consignes sont appliquées et les règles de sécurité sont respectées. L eécution est conforme au données et pièces du dossier d eécution. Les techniques de mise en place et les modes opératoires sont respectés. La hiérarchie est informée des problèmes rencontrés. Technicien du bâtiment : organisation et réalisation du gros œuvre bac pro Page 10

11 Tâche 15 monter et démonter des échafaudages Niveau d implication 2 Fonction Réaliser Activité 3 mise en œuvre Conditions d eercice Instructions orales ou écrites Dossier d eécution, plans de montage Autorisations administratives PPSPS Documentation technique des produits et prescriptions des fabricants Matériel et outils adaptés à la mise en œuvre Personnel formé et habilité Réglementation en vigueur Dispositifs de sécurité Contete d intervention Chantiers courants en construction neuve, rénovation ou réhabilitation Résultats attendus L eécution est conforme au données et pièces du dossier d eécution. La compatibilité des éléments et des quantités à disposition est vérifiée. Les habilitations des personnels sont connues. Le personnel est correctement dirigé. La réception de l échafaudage est demandée à la hiérarchie. Les règles de sécurité lors du montage, de l utilisation et du démontage sont respectées. Le démontage et le rangement rationnel des éléments sont assurés. Les problèmes rencontrés sont signalés à la hiérarchie. Tâche 16 réaliser des ouvrages en béton armé Niveau d implication 2 Fonction Réaliser Activité 3 mise en œuvre Conditions d eercice Consignes orales et écrites Dossier d eécution plans de coffrage plans et nomenclatures d armatures modes opératoires de Réaliser (méthodes, cycles ) plan particulier de sécurité et de protection de la santé niveau de qualité et mise en œuvre du béton Matériel, équipements de sécurité et outils adaptés à la mise en œuvre Tous types de coffrage : traditionnels, modulaires, outils Accessoires, inserts et équipements Contete d intervention Ouvrages courants (fondations, voiles, poteau, poutres, planchers, dallages ) Ouvrages incorporés au maçonneries Technicien du bâtiment : organisation et réalisation du gros œuvre bac pro Page 11

12 Fonction Réaliser Activité 3 mise en œuvre Tâche 16 réaliser des ouvrages en béton armé (Ouvrages simples) Niveau d implication 2 Résultats attendus La réalisation est conforme au dossier d eécution et au prescriptions : respect des dimensions, des tolérances et des formes ; positionnement des armatures et des attentes ; qualité des parements ; position des réservations et des inserts (éléments incorporés). Les règles de sécurité sont appliquées. Les normes et règlements sont respectés. Les matériau et matériels sont utilisés de façon rationnelle. Le nettoyage et le conditionnement des éléments coffrants pour une utilisation ultérieure sont réalisés. Le nettoyage du poste de travail est effectué. Tâche 17 réaliser des ouvrages en maçonnerie Niveau d implication 2 Fonction Réaliser Activité 3 mise en œuvre Conditions d eercice Consignes orales et écrites. Dossier de réalisation : plans d eécution. plan particulier de sécurité et de protection de la santé. prescriptions techniques, calepinages et appareillages. fiches techniques et méthodes particulières de mise en œuvre des matériau. matériels, équipements de sécurité et outils nécessaires à la Réaliser des ouvrages. Contete d intervention Ouvrages courants : maçonneries brutes prêtes à enduire maçonneries apparentes avec préparation à la finition Résultats attendus La réalisation est conforme au dossier d eécution et au prescriptions : respect des dimensions, tolérances et appareillages ; position des réservations et inserts (éléments incorporés). Les normes et règlements sont respectés. Les règles de sécurité sont appliquées. Les matériau et les matériels sont utilisés de façon rationnelle. Le nettoyage du poste de travail est effectué. Technicien du bâtiment : organisation et réalisation du gros œuvre bac pro Page 12

13 Tâche 18 poser des éléments préfabriqués Niveau d implication 2 Fonction Réaliser Activité 3 mise en œuvre Conditions d eercice Consignes orales et écrites. Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé (PPSPS). Matériels de levage et de manutention. Dossier d eécution : plans de pose des éléments mode opératoire de Réaliser (méthodes, cycles ) Matériel, équipements de sécurité et outils adaptés. Contete d intervention Ouvrages courants : éléments de structures (parements bruts ou finis) La pose est conforme au dossier d eécution, les tolérances (verticalité, horizontalité, altimétrie) sont respectées. La stabilité et le maintien des éléments en phase provisoire sont assurés. Les règles de sécurité sont respectées. Le matériel est utilisé de façon rationnelle. Les produits conservent leurs caractéristiques et leur qualité. La manutention est conforme au règles de sécurité. Les problèmes rencontrés sont signalés à la hiérarchie. Niveau d implication 2 Fonction Réaliser Activité 3 mise en œuvre Tâche 19 modifier des ouvrages eistants Conditions d eercice Consignes orales ou écrites Consignes de mise en sécurité de la structure eistante Dossier de Réaliser plans d eécution - PPSPS matériels, équipements de sécurité et outils nécessaires à la Réaliser des ouvrages Contete d intervention Travau courants de rénovation ou réhabilitation après réception de l eistant (etension, surélévation, percements) Résultats attendus L environnement proche et les riverains sont pris en compte. Lors de l eécution, les incompatibilités techniques constatées, au regard du dossier d eécution initial, sont soumises à la hiérarchie. Les règles de sécurité liées à l intervention sont appliquées. Les matériels sont utilisés rationnellement. Technicien du bâtiment : organisation et réalisation du gros œuvre bac pro Page 13

14 Fonction Réaliser Activité 3 mise en œuvre Niveau d implication 2 Tâche 20 eécuter les finitions Conditions d eercice Consignes orales et écrites (etraits du CCTP). Situation des ouvrages et aspects des finitions. Plan particulier de sécurité et de protection de la santé. Fiches techniques et méthodes particulières de mise en œuvre des produits. Contete d intervention Travau courants de finition sur les ouvrages en maçonnerie brute ou en béton armé (enduits, appuis, seuils, chapes, ragréages ) Résultats attendus Les ouvrages sont conformes au prescriptions techniques. Les règles liées à l application des produits et les tolérances (planéité, verticalité, horizontalité) sont respectées. La qualité des parements répond au eigences du cahier des charges techniques. Les règles de sécurité et de protection. L utilisation des matériels est rationnelle. Fonction Réaliser Activité 3 mise en œuvre Tâche 21 effectuer la maintenance de premier niveau sur les matériels et les outillages Niveau d implication 2 Conditions d eercice Matériels et outillages affectés au activités de Réaliser de l équipe Carnets de bord des matériels : consignes de contrôle et plannings d interventions fiches de maintenance préventive et curative procédures de mise en sécurité des matériels documentations techniques des matériels Outillages nécessaires à la maintenance de premier niveau et au contrôle. Consommables, lubrifiants, pièces d usure. Contete d intervention Sur tous types de chantier pour les matériels et outillages utilisés couramment Résultats attendus Les matériels et outillages sont vérifiés après emploi, entretenus, rangés et/ou stockés, prêts pour une nouvelle utilisation. Le matériel à moteur thermique est contrôlé avant mise en marche (niveau). Les dysfonctionnements sont identifiés, les détériorations et pannes sont signalées à la hiérarchie. Les actions de maintenance respectent les éléments des carnets de bord des matériels. Les carnets de bord sont tenus à jour. Technicien du bâtiment : organisation et réalisation du gros œuvre bac pro Page 14

15 5- REFERENTIEL DE CERTIFICATION Mise en relation des tâches et des compétences Acticités professionnelles Participer à l organisation d une Réaliser Établir un relevé d ouvrage Faire respecter les règles d hygiène et de sécurité Assurer le traitement des déchets de chantier Implanter et/ou tracer tout ou partie d un ouvrage Participer à l installation de chantier Diriger et participer à la manutention et au stockage Conduire et participer au opérations de terrassements Réaliser des réseau enterrés Mettre en œuvre des étaiements Monter et démonter les échafaudages Réaliser des ouvrages en béton armé Réaliser des ouvrages en maçonnerie Poser des éléments préfabriqués Modifier des ouvrages eistants Eécuter les finitions Effectuer la maintenance et l entretien du matériel C1 CAPACITES GENERALES S informer C11 COMPETENCES Collecter et classer des informations TACHES X X X X X X X X X X X X X X X X X C12 Décoder des documents X X X X X X X X X X X X X X X X X C2 Traiter, décider, communiquer C21 C22 Préparer son activité dans l environnement du chantier Choisir des matériels, matériau et outillages X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X C24 Produire des documents X X X X X X X X X X C3 C4 Mettre en œuvre, réaliser Contrôler, réceptionner C31 Organiser le poste de travail X X X X X X X X X X X X X X C32 C33 C34 C35 C36 C37 C38 C39 C311 C41 C42 Mettre en œuvre les moyens collectifs et individuels de protection Traiter les déchets et respecter l environnement Implanter et tracer des ouvrages Préparer, utiliser et entretenir les matériels et outillages Monter et démonter un échafaudage, un étaiement Réaliser des ouvrages enterrés Réaliser des ouvrages en maçonnerie Réaliser des ouvrages en béton armé Réaliser les finitions d un ouvrage Effectuer le suivi des activités confiées Réceptionner les matériels, matériau et composants X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X C43 Contrôler des ouvrages X X X X X X X Technicien du bâtiment : organisation et réalisation du gros œuvre bac pro Page 15

16 6 - Présentation des capacités générales et des compétences Capacités générales Compétences 1 Collecter et classer des informations S informer C1 2 Décoder des documents Traiter, décider, communiquer C2 1 Préparer son activité dans l environnement du chantier 2 Choisir des matériels, matériau et outillages 4 Produire des documents Mettre en œuvre, réaliser Contrôler réceptionner C3 C4 1 Organiser le poste de travail 2 Mettre en œuvre les moyens collectifs et individuels de protection 3 Traiter les déchets et protéger l environnement 4 Implanter et tracer des ouvrages 5 Préparer, utiliser et entretenir les matériels et outillages 6 Monter et démonter un échafaudage, un étaiement 7 Réaliser des ouvrages enterrés 8 Réaliser des ouvrages en maçonnerie 9 Réaliser des ouvrages en béton armé 11 Réaliser les finitions d un ouvrage 2 Réceptionner les matériels, matériau et composants 3 Contrôler des ouvrages Technicien du bâtiment : organisation et réalisation du gros œuvre bac pro Page 16

17 7 - Référentiel de certification du domaine professionnel Compétences Capacité C1 s informer Compétence C1.1 collecter et classer des informations Rechercher des informations, au regard de l activité à accomplir Unité Être capable de Conditions Critères U11 U11 Rechercher les informations nécessaires à la résolution d un problème posé Classer les informations retenues en fonction de critères préétablis Informations écrites et/ou orales Critères permettant de caractériser, classer les informations à rechercher Sites Internet Documentations techniques Les informations collectées sont en concordance avec le problème posé. Le classement répond au besoins de l activité. Eemple de tâches Utiliser une fiche technique pour le choi d un matériau Remettre en ordre la chronologie des opérations Compétence C1.2 décoder des documents Utiliser ses compétences afin de faciliter la lecture et la compréhension d un dossier de construction au membres de l équipe Eemple de tâches Unité U11 U11 Être capable de d évaluation Réaliser l inventaire des différentes pièces écrites et graphiques d un dossier Analyser les pièces graphiques et les cahiers des charges Conditions Dossier technique d étude comprenant : plans, pièces écrites Critères Les documents sont inventoriés par catégorie. Les particularités sont repérées. Repérer et inventorier les différents documents à partir d un dossier du permis de construire Décoder les plans et le descriptif à partir d un dossier de pavillon Capacité C2 traiter, décider, communiquer Compétence C2.1 préparer son activité dans l environnement du chantier Rechercher la meilleure organisation de l activité afin de répondre au eigences de l eécution Unité Être capable de Conditions Critères d évaluation Eemple de tâches U20 Définir les zones d activités (stockage, travail ) Activité de chantier Dossier d eécution Consignes orales ou écrites Le projet d installation du poste de travail tient compte des contraintes de l eécution et du chantier. Organiser le poste de travail à l atelier Technicien du bâtiment : organisation et réalisation du gros œuvre bac pro Page 17

18 Compétence C2.4 produire des documents Élaborer et compléter des documents écrits et graphiques des activités confiées en phases de préparation et de restitution Unité Être capable de Conditions Critères d évaluation U20 Eécuter un croquis, un schéma à main levée ou un relevé Ouvrage ou partie d ouvrage concerné Consignes orale ou écrites Dossier de travau : PGC, PPSPS Toutes les informations sont relevées. Les conventions de représentation graphique sont utilisées. Le relevé est eploitable par un tiers. Eemple de tâches Sur un bâtiment eistant : Effectuer le relevé d une partie d ouvrage puis mettre au net le document U20 Rédiger un mode opératoire Le mode opératoire est cohérent avec : les prescriptions du PPSPS ; les moyens mis à disposition. A partir d un ouvrage : Etablir le mode opératoire «e : mur en maçonnerie de blocs» Capacité C3 mettre en œuvre, réaliser Compétence C3.1 organiser le poste de travail Cette phase de préparation précède immédiatement l intervention Eemple de tâches Unité Être capable de Conditions Critères d évaluation U20 U20 Préparer le travail confié en fonction des moyens affectés Vérifier la disponibilité des matériels, outillages et équipements de sécurité Sur chantier Définition de la tâche Consignes orales ou écrites Dossier de travau : pièces graphiques PPSPS Matériels et outillage affectés L organisation proposée permet de respecter les objectifs fiés. Le poste de travail est maintenu propre et eempt de tout matériau ou matériel inutilisable. Le matériel est opérationnel et en adéquation avec la tâche à réaliser. Les équipements de sécurité sont vérifiés. Réaliser un ouvrage en maçonnerie brute et de parement «bbc + briques» Matériels : A partir d un plan d étaiement, etc.. Mettre en œuvre du béton pour «linteau- appui etc..» U20 Vérifier l approvisionnement des matériau Les matériau approvisionnés sont conformes au besoins. Contrôler les matériau: pour la réalisation des l ouvrage : Linteau- Appui etc. Technicien du bâtiment : organisation et réalisation du gros œuvre bac pro 18 Page

19 Compétence C3.2 mettre en œuvre les moyens collectifs et individuels de protection Appliquer les solutions définies par le PPSPS Unité Être capable de Conditions Critères d évaluation Eemple de tâches U33 Repérer les risques liés à l activité U33 Assurer l utilisation réglementaire des moyens de protection individuels et collectifs Sur chantier Dossier de travau Consignes orales ou écrites PPSPS Fiches techniques et modes opératoires Matériels et équipements de sécurité Les solutions de sécurité proposes sont conformes à la réglementation Les équipements sont adaptés à la tâche et utilisés dans le respect des prescriptions des fabricants. Lister les différents risques : Agression du ciment mauvaise posture pour la prise de charges Respecter : la mise en place de l utilisation de la bétonnière, etc Compétence C3.3 traiter les déchets et protéger l environnement Contribuer à une évacuation cohérente des déchets voire à leur recyclage Unité Être capable de Conditions Critères d évaluation Eemple de tâches U20 Localiser et identifier les matériels de stockage et les matériau qui peuvent y être stockés Sur chantier Consignes de la hiérarchie Plan d installation de chantier PPSPS Le tri est conforme au consignes reçues (nature des matériau, recyclage ). Trier les déchets pour les différentes bennes, inertes, Dib, ferraille. U20 Limiter la propagation des poussières et des boues ou les projections de matériau Guide de classement des déchets Matériau et matériels à évacuer (déchets, outils hors service ) Matériels de conditionnement, de transport et de stockage des déchets Les structures mitoyennes sont protégées. Les voies de circulation etérieures au chantier ne sont pas souillées. Pulvériser sur l espace à nettoyer. Mettre en place des parcs à gravats U20 Économiser les énergies utilisées sur le chantier (eau, électricité ) Les consommables et les énergies sont utilisés à bon escient. Arrêter les machines à la fin de leur utilisation : Bétonnière, robinet d eau, etc. Technicien du bâtiment : organisation et réalisation du gros œuvre bac pro Page 19

20 Compétence C3.4 implanter et tracer des ouvrages Matérialiser un ouvrage simple Eemple de tâches Unité Être capable de Conditions Critères d évaluation U33 Tracer sur différents supports Sur chantier Dossier de travau Plan d implantation Tolérances d implantation. Consignes de la hiérarchie Les tracés respectent les plans d eécution. Les tracés sont visibles et durables. Implanter l ouvrage sur la dalle : (murs, poteau, etc ) Tracer : des ouvertures, du trait d un mètre Compétence C3.5 préparer, utiliser et entretenir les matériels et outillages Optimiser l utilisation du matériel en sécurité et assurer sa pérennité Eemple de tâches Unité Être capable de Conditions Critères d évaluation U33 Contrôler, avant utilisation, l état : du matériel et de ses protections des outils et accessoires Sur le chantier Matériels et outillages adaptés à la tâche Tout manquement ou anomalie est signalé à la hiérarchie Mettre en place un étaiement, un échafaudage, une bétonnière, une scie circulaire portative U33 Replier le matériel ou l outillage en vue d une utilisation ultérieure Le matériel ou l outillage est mis en état (prêt à servir). Conditionner les Banches manuportables, Bétonnière échafaudage Technicien du bâtiment : organisation et réalisation du gros œuvre bac pro Page 20

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL TECHNICIEN DU BÂTIMENT : ORGANISATION ET REALISATION DU GROS ŒUVRE

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL TECHNICIEN DU BÂTIMENT : ORGANISATION ET REALISATION DU GROS ŒUVRE : BACCALAUREAT PROFESSIONNEL TECHNICIEN DU BÂTIMENT : ORGANISATION ET REALISATION DU GROS ŒUVRE 1 MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE, DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE Direction générale de

Plus en détail

CAP de Charpentier Bois RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES FABRICATION

CAP de Charpentier Bois RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES FABRICATION Fonction 1 Activités CAP de Charpentier Bois RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Tâches FABRICATION Contrôle et réception de l existant - Contrôler l état de l existant x - Effectuer les croquis

Plus en détail

CAP d Installateur sanitaire RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES

CAP d Installateur sanitaire RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES Les activités sont à développer lors de la réalisation d un ouvrage ou d une installation simple ACTIVITES : 1) Préparation / Organisation 1- Prendre connaissance du

Plus en détail

Référentiel du Baccalauréat professionnel MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS INDUSTRIELS

Référentiel du Baccalauréat professionnel MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS INDUSTRIELS Référentiel du Baccalauréat professionnel MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS INDUSTRIELS Juin 2005 SOMMAIRE DES ANNEXES DE L ARRÊTÉ DE CRÉATION DU DIPLÔME ANNEXE I : RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME I a. Référentiel

Plus en détail

Guide de pose du bloc traditionnel courant en béton (50 x 20 x 19)

Guide de pose du bloc traditionnel courant en béton (50 x 20 x 19) Marque de qualité identifiant les produits adaptés à notre environnement climatique Guide de pose du bloc traditionnel courant en béton (50 x 20 x 19) Recommandations, conseils d utilisation et de mise

Plus en détail

Annexe I b. Référentiel de certification

Annexe I b. Référentiel de certification Annexe I b Référentiel de certification Page 15 sur 45 CORRESPONDANCE ENTRE ACTIVITÉS ET COMPÉTENCES ACTIVITÉS ET TÂCHES A1. S ORGANISER, S INTEGRER à une EQUIPE A1-T1 Préparer son intervention et/ou la

Plus en détail

Baccalauréat professionnel. Maintenance des Équipements Industriels

Baccalauréat professionnel. Maintenance des Équipements Industriels Baccalauréat professionnel Maintenance des Équipements Industriels 2005 SOMMAIRE DES ANNEXES DE L ARRÊTÉ DE CRÉATION DU DIPLÔME ANNEXE I : RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME I a. Référentiel des activités professionnelles...7

Plus en détail

CAP Serrurier-métallier REFERENTIEL D ACTIVITES PROFESSIONNELLES PRESENTATION DES ACTIVITES ET TACHES

CAP Serrurier-métallier REFERENTIEL D ACTIVITES PROFESSIONNELLES PRESENTATION DES ACTIVITES ET TACHES REFERENTIEL D ACTIVITES PROFESSIONNELLES PRESENTATION DES ACTIVITES ET TACHES ACTIVITES : TACHES 1 - Prendre connaissance des documents, des consignes écrites et orales. 2 - Relever des cotes pour l'exécution

Plus en détail

CAPACITÉS ET COMPETENCES

CAPACITÉS ET COMPETENCES CAPACITÉS ET COMPETENCES C1 COMMUNIQUER, S INFORMER C1 1 EMETTRE, RECEVOIR DES INFORMATIONS Utiliser les appellations et les représentations graphiques. Elément et ou toute partie d ouvrage, plans, cahier

Plus en détail

I LA PROFESSION. - Le nombre d entreprises de couverture est d environ 10 000, le nombre de salariés employés est d environ 30 000.

I LA PROFESSION. - Le nombre d entreprises de couverture est d environ 10 000, le nombre de salariés employés est d environ 30 000. Réferentiel des activités professionnelles INTRODUCTION I LA PROFESSION La couverture et les techniques du toit consistent à assurer l étanchéité des toitures (mettre hors d eau les différentes formes

Plus en détail

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné :

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : l'assemblage de parpaings le moulage dans un coffrage donnant une forme circulaire

Plus en détail

Produits préfabriqués lourds

Produits préfabriqués lourds Fiche Prévention - E4 F 13 14 Produits préfabriqués lourds Manutention, stockage et transport Les produits préfabriqués lourds sont nombreux et communément utilisés sur les chantiers de gros œuvre. Parmi

Plus en détail

MACONNERIE/GROS OEUVRE

MACONNERIE/GROS OEUVRE GIDE AVANT METRE MACONNERIE/GROS OEVRE MET 2 ORDRE D EXECTION Infrastructure Maçonnerie soubassement : murs, poteaux, poutres, chaînages, enduit d étanchéité, escaliers Maçonnerie superstructure : Dallage

Plus en détail

SPECIALITE INSTALLATEUR, DEPANNEUR EN FROID ET CONDITIONNEMENT D AIR DE BREVET PROFESSIONNEL

SPECIALITE INSTALLATEUR, DEPANNEUR EN FROID ET CONDITIONNEMENT D AIR DE BREVET PROFESSIONNEL SPECIALITE INSTALLATEUR, DEPANNEUR EN FROID ET CONDITIONNEMENT D AIR DE BREVET PROFESSIONNEL SOMMAIRE DES ANNEXES ANNEXE I : pages Référentiel des activités professionnelles.. 3 Référentiel de certification....

Plus en détail

DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DES INDUSTRIES DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DES INDUSTRIES DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS RECO R.464 DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DES INDUSTRIES DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Prévention des risques dus à l utilisation des plates-formes de travail en encorbellement CRAMIF Pour vous aider

Plus en détail

UNITE PROFESSIONNELLE UP 3 Pose, installation et maintenance d un ouvrage

UNITE PROFESSIONNELLE UP 3 Pose, installation et maintenance d un ouvrage Ministère de la jeunesse, de l éducation nationale et de la recherche C O N T R O L E E N C O U R S D E F O R M A T I O N Nom et prénom du candidat : Diplôme postulé : Etablissement de formation : Entreprise

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION IDENTIFICATION DES COMPÉTENCES À PARTIR DES ACTIVITÉS

RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION IDENTIFICATION DES COMPÉTENCES À PARTIR DES ACTIVITÉS RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION IDENTIFICATION DES COMPÉTENCES À PARTIR DES ACTIVITÉS ACTIVITÉS Capacités COMPÉTENCES C1 Préparation des activités Réalisation d activités Relations avec les clients, avec

Plus en détail

Le maçon à son poste de travail

Le maçon à son poste de travail Fiche Prévention - E2 F 03 14 Le maçon à son poste de travail Partie 2 : la protection face au vide La réalisation de murs en maçonnerie est une opération courante sur les chantiers du bâtiment (maison

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES I CLASSIFICATION DU DIPLOME ET NIVEAU DE QUALIFICATION Ce diplôme se situe au niveau V de la nomenclature interministérielle des niveaux de formation. L emploi

Plus en détail

Murs poutres & planchers

Murs poutres & planchers Murs poutres & planchers Henri RENAUD Deuxième édition Groupe Eyrolles, 2002, 2005, ISBN 2-212-11661-6 8. Structure porteuse : murs, planchers, charpente Eléments porteurs ou de liaisons qui contribuent

Plus en détail

>I Maçonnerie I Escaliers

>I Maçonnerie I Escaliers ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières g Terminologie n Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

800_Pajol Cpt au 31-01-2011 inclus. Complexe Sportif PAJOL SOLUTION RADIER. Finitions Scellements et calfeutrements Coulage plancher.

800_Pajol Cpt au 31-01-2011 inclus. Complexe Sportif PAJOL SOLUTION RADIER. Finitions Scellements et calfeutrements Coulage plancher. 800_Pajol Cpt au 31-01-2011 inclus Complexe Sportif PAJOL SOLUTION RADIER BILAN MAIN D' ŒUVRE RECAP COD DESIGNATIONS Bud AVANCMT CREDIT DEPENSE ECART ACT 14 817,00 106,00 14 817,00 3,65% 541,45 570,00-28,55

Plus en détail

BEP Maintenance des produits et équipements industriels. Annexe I a. Référentiel des activités professionnelles. Page 4 sur 45

BEP Maintenance des produits et équipements industriels. Annexe I a. Référentiel des activités professionnelles. Page 4 sur 45 Annexe I a Référentiel des activités professionnelles Page 4 sur 45 Présentation Le diplôme du brevet d études professionnelles «Maintenance des produits et équipements industriels» (MPEI) valide un ensemble

Plus en détail

Mise en œuvre des filets de sécurité en grandes nappes

Mise en œuvre des filets de sécurité en grandes nappes RECOMMANDATION R 446 Recommandation adoptée par le comité technique national du bâtiment et des travaux publics lors de sa réunion du 14 mai 2009. Cette recommandation annule et remplace la recommandation

Plus en détail

CAP Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques

CAP Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques ministère Éducation nationale DEFINITION DES EPREUVES PONCTUELLES ET DES SITUATIONS D'EVALUATION EN COURS DE FORMATION CAP Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques DIRECTION DE L'ENSEIGNEMENT

Plus en détail

Toitures et charpentes

Toitures et charpentes Toitures et charpentes 1/7 Toiture-terrasse Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des toitures-terrasses, accessibles ou non. Les ouvrages considérés sont

Plus en détail

REHABILITATION DES LOGEMENTS DE LA CITE BAD A ABIDJAN - COCODY

REHABILITATION DES LOGEMENTS DE LA CITE BAD A ABIDJAN - COCODY REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE ----------- BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT ---------- REHABILITATION DES LOGEMENTS DE LA CITE BAD A ABIDJAN - COCODY DESCRIPTIF LOT 02 GROS-OEUVRE MODE D'EXECUTION DES TRAVAUX

Plus en détail

CCTP 07.TVX.02 Page N 1

CCTP 07.TVX.02 Page N 1 CCTP 07.TVX.02 Page N 1 SOMMAIRE A EXPOSE GENERAL DE L OPERATION A.01 OPERATION Page : 3 A.02 INTERVENANTS Page : 3 A.03 DOCUMENTS REMIS Page : 3 B GENERALITES TOUS CORPS D ETAT B.01 OBJET DU C.C.T.P.

Plus en détail

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières Terminologie Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

LE MINISTRE DE LA JEUNESSE, DE L'EDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE

LE MINISTRE DE LA JEUNESSE, DE L'EDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE L'EDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE DIRECTION DE L ENSEIGNEMENT SCOLAIRE Service des formations Sous-direction des formations professionnelles Arrêté du 25 octobre 2002

Plus en détail

Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ

Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ Le constructeur en béton armé réalise les fondations, les murs et les planchers de constructions neuves (logements individuels ou collectifs,

Plus en détail

Référentiel professionnel CQPI Technicien de Maintenance Industrielle

Référentiel professionnel CQPI Technicien de Maintenance Industrielle Référentiel professionnel CQPI Technicien de Maintenance Industrielle Dans le respect des procédures, des règles d hygiène et de sécurité, afin de satisfaire les clients ou fournisseurs internes/externes

Plus en détail

Le chantier compte 4 étapes :

Le chantier compte 4 étapes : 02 Bien mettre en place le 03 béton désactivé La technique du béton désactivé consiste à mettre en valeur les granulats en éliminant la couche superficielle du mortier en surface. Un chantier de béton

Plus en détail

Protections collectives contre les chutes de hauteur

Protections collectives contre les chutes de hauteur Fiche 2 Protections collectives contre les chutes de hauteur A qui servent-elles? Comment les dimensionner? promouvoir cette disposition? Quels en est le coût, quels en sont les gains? Sur la majorité

Plus en détail

8.5 Les murs coupe-feu en béton

8.5 Les murs coupe-feu en béton 8.5 Les murs coupe-feu en béton bâtiments d activité de commerce et de stockage Entrepôt de stockage de matières plastiques dans l Ain. Un mur séparatif coupe-feu aurait permis d arrêt de la propagation

Plus en détail

«RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie

«RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie «RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie Maître d ouvrage : Maître d œuvre : Marché : Objet : Mode de consultation : Personnes à contacter

Plus en détail

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Tout coordonnateur SPS titulaire d une attestation de formation initiale. La réglementation : - les nouveaux

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES. Présentation

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES. Présentation RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Présentation Les matériels agricoles, de travaux publics et de manutention, de parcs et jardins sont de plus en plus complexes et l'évolution de leurs technologies

Plus en détail

CQP Plasturgie Assemblage parachèvement finitions. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Plasturgie Assemblage parachèvement finitions. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Plasturgie Assemblage parachèvement finitions Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification DESIGNATION DU METIER OU DES COMPOSANTES DU METIER EN LIEN AVEC LE CQP Le titulaire

Plus en détail

B1 Cahiers des charges

B1 Cahiers des charges B1 Cahiers des charges B1 cahiers des charges 35 B.1 Cahiers des charges Ce chapitre contient les cahiers des charges. Pour plus d informations, nous réfèrons au paragraphe B.3. Mise en oeuvre et B.4 Détails

Plus en détail

LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES

LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES Il décline les activités/compétences qui peuvent être partagées par d autres métiers et d autres familles

Plus en détail

MARNE REIMS PALAIS DU TAU

MARNE REIMS PALAIS DU TAU CENTRE DES MONUMENTS NATIONAUX DIRECTION REGIONALE DES AFFAIRES CULTURELLES DE CHAMPAGNE-ARDENNE, Maître d'ouvrage délégué CONSERVATION REGIONALE DES MONUMENTS HISTORIQUES 3, FAUBOURG SAINT-ANTOINE 51

Plus en détail

LE GÉNIE PARASISMIQUE

LE GÉNIE PARASISMIQUE LE GÉNIE PARASISMIQUE Concevoir et construire un bâtiment pour qu il résiste aux séismes 1 Présentation de l intervenant Activité : Implantation : B.E.T. structures : Ingénierie générale du bâtiment. Siège

Plus en détail

CQP Plasturgie Opérateur spécialisé en assemblage, parachèvement finition. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Plasturgie Opérateur spécialisé en assemblage, parachèvement finition. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Plasturgie Opérateur spécialisé en assemblage, parachèvement finition Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Designation du métier ou des composantes du métier en lien

Plus en détail

La Règue Verte 54 logements THPE à structure béton et enveloppe à ossature bois

La Règue Verte 54 logements THPE à structure béton et enveloppe à ossature bois Forum Bois Construction Beaune 2011 La Règue verte - 54 logements THPE à structure béton et enveloppe à ossature bois B. Dayraut 1 La Règue Verte 54 logements THPE à structure béton et enveloppe à ossature

Plus en détail

ORGANISATION MODULAIRE C.A.P. PROELEC

ORGANISATION MODULAIRE C.A.P. PROELEC ORGANISATION MODULAIRE C.A.P. PROELEC Rapport réalisé avec le soutien du fonds social européen (FSE) DAFCO Formation continue Académie de Reims 2010 ORGANISATION MATÉRIELLE Mesureurs : - voltmètre, - pince

Plus en détail

C0nstruire une mais0n. Sommaire

C0nstruire une mais0n. Sommaire Sommaire Page 2 : Le terrain Page 3 : Les raccordements Page 4 : Les fondations Page 5 : La chape Page 6 : Les murs Page 8 : Les planchers Page 9 : Le toit Page 10 : La charpente Page 12 : Les tuiles C0nstruire

Plus en détail

L isolation extérieure dès le gros œuvre

L isolation extérieure dès le gros œuvre L isolation extérieure dès le gros œuvre L ISOLATION PAR L EXTERIEUR : SA SUPERIORITE SUR L ISOLATION PAR L INTERIEUR RTh est un nouveau procédé de maçonnerie spécialement conçu pour l isolation par l

Plus en détail

CAP Serrurier-métallier II - SAVOIRS ASSOCIES

CAP Serrurier-métallier II - SAVOIRS ASSOCIES II - SAVOIRS ASSOCIES 32 TABLEAU DE MISE EN RELATION "COMPÉTENCES - SAVOIR ASSOCIES" S8 - La maintenance des ouvrages. SAVOIRS ASSOCIES S7 - Contrôle - qualité. S6 - Santé et sécurité au travail. S5 -

Plus en détail

Plancher chauffant avec revêtement de sol

Plancher chauffant avec revêtement de sol Équipements E.2 1/6 Plancher chauffant avec revêtement de sol Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des planchers chauffants, à eau chaude ou électriques,

Plus en détail

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES Place Jean Marie Danel 80370 BERNAVILLE DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT n 04: SERRURERIE MAITRISE d ŒUVRE Antoine MAUGNARD Architecte 11 Avenue de

Plus en détail

Certificat d'aptitude professionnelle MENUSIER FABRICAT DE MENUSERIE, MOBILIER ET AGENCEMENT (2003)

Certificat d'aptitude professionnelle MENUSIER FABRICAT DE MENUSERIE, MOBILIER ET AGENCEMENT (2003) Certificat d'aptitude professionnelle MENUSIER FABRICAT DE MENUSERIE, MOBILIER ET AGENCEMENT (2003) Sommaire Arrêté du 15 juillet 2003 Référentiel de certification - Référentiel des activités professionnelles

Plus en détail

DOMAINE D'ACTIVITE 1 : ORGANISATION DES ARRIVAGES, DES RECEPTIONS ET DES EXPEDITIONS DES MATERIELS ET DES INGREDIENTS

DOMAINE D'ACTIVITE 1 : ORGANISATION DES ARRIVAGES, DES RECEPTIONS ET DES EXPEDITIONS DES MATERIELS ET DES INGREDIENTS REFERENTIEL D ACTIVITES FICHE 6 INGENIERIE : REFERENTIEL D ACTIVITES ET REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITE et TACHES COMPETENCES ASSOCIEES AUX ACTIVITES ET TACHES COMPETENCES

Plus en détail

LE MINISTRE DE LA JEUNESSE, DE L'ÉDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE

LE MINISTRE DE LA JEUNESSE, DE L'ÉDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE MINISTÈRE DE LA JEUNESSE, DE L'ÉDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE DIRECTION DE L ENSEIGNEMENT SCOLAIRE Service des formations Sous-direction des formations professionnelles Arrêté du 1 er août 2002

Plus en détail

C A H I E R D E S C H A R G E S C H A N T I E R P R O P R E

C A H I E R D E S C H A R G E S C H A N T I E R P R O P R E C A H I E R D E S C H A R G E S C H A N T I E R P R O P R E La SIEMP, en accord avec la Ville de Paris, s est engagée dans une démarche de Développement Durable dans ses opérations de construction ou de

Plus en détail

LOT UNIQUE. ECOLE MATERNELLE JULES VERNE (Secteur Aval)

LOT UNIQUE. ECOLE MATERNELLE JULES VERNE (Secteur Aval) LOT UNIQUE ECOLE MATERNELLE JULES VERNE (Secteur Aval) RESTAURATION DES FACADES Ravalement des 4 façades du bâtiment Ecole maternelle Jules Verne à Amiens Restauration des murs d enceinte de la cour d

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment MAÇON MAÇON Le maçon construit le gros œuvre des bâtiments. Il met en place les fondations puis monte les structures porteuses : murs, poutrelles et planchers. Métier Le maçon réalise des travaux

Plus en détail

Institut Technique de Formation Professionnelle en Bâtiment, Travaux Publics et Génie Civil (Privé) Plan de Formation

Institut Technique de Formation Professionnelle en Bâtiment, Travaux Publics et Génie Civil (Privé) Plan de Formation Plan de Formation Adresse : 66 Rue Melouiya, 4 ème étage, plateau N 11, Agdal Rabat (angle Avenue de France et Rue Melouiya) Tel/Fax : 05 37 68 60 62 Email : contact@itechbtp.com Site : www.itechbtp.ma

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle Guide de repérage des compétences du candidat Candidat Nom :... Prénom :........ Entreprise :... Le document original est conservé par l entreprise

Plus en détail

Principes d établissement de plans pour ouvrages en briques de parement en terre cuite et clinker

Principes d établissement de plans pour ouvrages en briques de parement en terre cuite et clinker Principes d établissement de plans pour ouvrages en briques de parement en terre cuite et clinker Sommaire Principes d établissement de plans Formats de briques Appareillages de maçonnerie Construction

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Technicien de maintenance Autres appellations du métier Technicien polyvalent, agent d entretien polyvalent, agent de maintenance Le technicien de maintenance maintient les installations techniques en

Plus en détail

ETUDE D UN BATIMENT EN BETON : LES BUREAUX E.D.F. A TALENCE

ETUDE D UN BATIMENT EN BETON : LES BUREAUX E.D.F. A TALENCE 1 ENSA Paris-Val de Seine Yvon LESCOUARC H ETUDE D UN BATIMENT EN BETON : LES BUREAUX E.D.F. A TALENCE Architecte : Norman FOSTER 2 LES BUREAUX EDF A TALENCE Ce bâtiment de bureaux conçu par l'agence de

Plus en détail

Activité : Élaboration, mise en forme et renseignement de documents

Activité : Élaboration, mise en forme et renseignement de documents ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES À CARACTÈRE TECHNIQUE Activité : Élaboration, mise en forme et renseignement de documents Tâche : Rédaction de messages et de courriers professionnels simples liés à l activité

Plus en détail

CAP de Peintre-applicateur de revêtements RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

CAP de Peintre-applicateur de revêtements RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 1 PRESENTATION DES CAPACITES GENERALES ET DES COMPETENCES CAPACITES GENERALES COMPETENCES 1 Lire et décoder les documents. S INFORMER ET COMMUNIQUER 2 Rechercher des informations.

Plus en détail

PREFECTURE DU VAR PAGE 1 SECURISATION DE ZONES ACCESSIBLES ET CREATION D UNE PASSERELLE METALLIQUE MARCHE DE TRAVAUX

PREFECTURE DU VAR PAGE 1 SECURISATION DE ZONES ACCESSIBLES ET CREATION D UNE PASSERELLE METALLIQUE MARCHE DE TRAVAUX PREFECTURE DU VAR PAGE 1 PREFECTURE DU VAR MINISTERE DE L INTERIEUR BD DU 112EME REGIMENT D INFANTERIE BP 1209 83 070 TOULON TEL : 04 94 18 83 83 FAX : 04.94.18.85.88 Mise en sécurité des accès du public

Plus en détail

Plan National d Action Coordonné BTP

Plan National d Action Coordonné BTP Plan National d Action Coordonné BTP SOCLE COMMUN EXIGENCES FONDAMENTALES EN MATIERE DE MESURES DE PREVENTION A METTRE EN ŒUVRE POUR LA PASSATION DES MARCHES ET LA REALISATION DES CHANTIERS DE CONSTRUCTION

Plus en détail

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat N 5 SUPERSTRUCTURE Enveloppe Seconde œuvre Arezou MONSHIZADE MOBat SUPERSTRUCTURE: Eléments constructifs SUPERSTRUCTURE Murs et baies Plancher Toiture Couverture +Seconde oeuvre INFRASTRUCTURE Sol Semelles

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

TRAVAIL EMPLOI FORMATION

TRAVAIL EMPLOI FORMATION TRAVAIL EMPLOI FORMATION Equipement de protection Hygiène et sécurité Prévention Santé MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL Direction générale du travail

Plus en détail

DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS RECO DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Pose, maintenance et dépose des panneaux solaires thermiques et photovoltaïques en sécurité Guillaume J.Plisson - pour l'inrs Des préconisations

Plus en détail

RENOVATION DES LOCAUX DU BATIMENT CITADELLE SIS 8, RUE DE LA CITADELLE A METZ

RENOVATION DES LOCAUX DU BATIMENT CITADELLE SIS 8, RUE DE LA CITADELLE A METZ MINISTERE DE L INTERIEUR, PREFECTURE DE LA MOSELLE DIRECTION DES RESSOURCES ET DES MOYENS MUTUALISES Bureau des Affaires Immobilières et du soutien 9, Place de la Préfecture 57034 METZ CEDEX Tél. 03.87.34.88.06

Plus en détail

Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97)

Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97) Préliminaires Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97) Ces obligations assurent la sécurité dans les escaliers

Plus en détail

ACCUEIL DU NOUVEL ARRIVANT SUR UN CHANTIER DE GROS ŒUVRE

ACCUEIL DU NOUVEL ARRIVANT SUR UN CHANTIER DE GROS ŒUVRE ACCUEIL DU NOUVEL ARRIVANT SUR UN CHANTIER DE GROS ŒUVRE ACCUEIL ACCUEIL DU NOUVEL ARRIVANT SUR UN CHANTIER DE GROS ŒUVRE Ce guide est remis à toute personne lors de son intégration dans l entreprise :

Plus en détail

chantier & environnement Guide pratique DÉMARCHE ISO 14001

chantier & environnement Guide pratique DÉMARCHE ISO 14001 chantier & environnement Guide pratique DÉMARCHE ISO 14001 Introduction Les principales nuisances susceptibles d être rencontrées sur un chantier proviennent de la gestion des déchets, du bruit et des

Plus en détail

LOT 02 CHARPENTE BOIS / BARDAGE

LOT 02 CHARPENTE BOIS / BARDAGE LOT 02 CHARPENTE BOIS / BARDAGE - page 1/5 LOT 02 CHARPENTE BOIS / BARDAGE IMPORTANT LOT 00 : Les entrepreneurs doivent impérativement prendre connaissance des prescriptions communes (lot 00) ainsi que

Plus en détail

Baccalauréat professionnel Electrotechnique Energie Equipements Communicants ANNEXE I. Référentiel des activités professionnelles... P.

Baccalauréat professionnel Electrotechnique Energie Equipements Communicants ANNEXE I. Référentiel des activités professionnelles... P. ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles... P. 7 Référentiel de certification... P. 17 Tableaux de mise en relation des tâches et des capacités et compétences terminales.. P. 18 Présentation

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES PREAMBULE Le baccalauréat professionnel Electrotechnique Energie Equipements Communicants traite des secteurs d activités : de l industrie, des services, de l habitat, du tertiaire et des équipements publics.

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE SikaLatex

FICHE TECHNIQUE SikaLatex FICHE TECHNIQUE SikaLatex RÉSINE À MÉLANGER À L'EAU DE GÂCHAGE DES MORTIERS DESCRIPTION DU PRODUIT Le SikaLatex est une dispersion aqueuse de résine synthétique qui se présente sous la forme d un liquide

Plus en détail

L HABILITATION EN ÉLECTRICITÉ Démarche en vue de l habilitation du personnel

L HABILITATION EN ÉLECTRICITÉ Démarche en vue de l habilitation du personnel Prévention et Gestion des Risques Professionnels Sécurité Sociale Caisse régionale d assurance maladie Alsace-Moselle L HABILITATION EN ÉLECTRICITÉ Démarche en vue de l habilitation du personnel Note Technique

Plus en détail

PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN

PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN Rue Jean Bouin 69320 FEYZIN Maître d ouvrage : Ville de FEYZIN 18 rue de la mairie 69320 FEYZIN Maître d œuvre : REFECTION ETANCHEITE TERRASSE EX SOLARIUM LPG ARCHITECTE

Plus en détail

LE MINISTRE DE LA JEUNESSE, DE L EDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE

LE MINISTRE DE LA JEUNESSE, DE L EDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE L EDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE DIRECTION DE L ENSEIGNEMENT SCOLAIRE Service des formations Sous-direction des formations professionnelles Arrêté du 21 août 2002 portant

Plus en détail

GUIDE D ACHAT ET DE POSE D UN BLOC PORTE*

GUIDE D ACHAT ET DE POSE D UN BLOC PORTE* GUIDE D ACHAT ET DE POSE D UN BLOC PORTE* BIEN CHOISIR SON PRODUIT : 1 ) Composition d un bloc-porte : Un bloc-porte est composé d une porte (1) associée à une huisserie (ou dormant ou cadre (2)). 2 )

Plus en détail

Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS

Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS 6.1 PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES 6.1.1 Généralités Les présentes prescriptions techniques particulières au lot doublages-cloisons sèches,

Plus en détail

Etude des possibilités de passerelles entre les CQP des Entreprises de l industrie pharmaceutique et les CQP des industries chimiques

Etude des possibilités de passerelles entre les CQP des Entreprises de l industrie pharmaceutique et les CQP des industries chimiques Etude des possibilités de passerelles entre les CQP des Entreprises de l industrie et les CQP des industries chimiques @ COPYRIGHT LEEM - Page 1 sur 51 Sommaire 1 - Finalités des passerelles... 3 2 - Principes

Plus en détail

SOMMAIRE. Ia Référentiel des activités professionnelles.p 3. Ib Référentiel de certification p 8. IIa Règlement d examen p 30

SOMMAIRE. Ia Référentiel des activités professionnelles.p 3. Ib Référentiel de certification p 8. IIa Règlement d examen p 30 SOMMAIRE ANNEXE I : REFERENTIEL DU DIPLOME Ia Référentiel des activités professionnelles.p 3 Ib Référentiel de certification p 8 ANNEXE II : MODALITES DE CERTIFICATION IIa Règlement d eamen p 30 IIb Définition

Plus en détail

Ingénieur patrimoine immobilier et logistique

Ingénieur patrimoine immobilier et logistique Ingénieur patrimoine immobilier et logistique G1X21 Patrimoine : travaux et maintenance immobilière / Logistique et service - IR L ingénieur du patrimoine immobilier et logistique conduit : Le management

Plus en détail

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES page 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot PLOMBERIE SANITAIRES pour la construction des nouvelles

Plus en détail

gamme GROS-œuvre Briques de structure et de cloisons traditionnelles

gamme GROS-œuvre Briques de structure et de cloisons traditionnelles gamme GROS-œuvre Briques de structure et de cloisons traditionnelles Les Briques de structure Briques C Savoir-faire et innovation Savoir-faire de la brique Les briques en terre cuite sont, par excellence,

Plus en détail

Guide de mise en œuvre. Liant ProKalK

Guide de mise en œuvre. Liant ProKalK Guide de mise en œuvre Liant ProKalK Applications Confort Caractéristiques du produit Caractéristiques physiques Dosage et conseil d utilisation Isolation du sol en béton de chanvre ProKalK Isolation pour

Plus en détail

La Chapelle de la Ferme d Ithe

La Chapelle de la Ferme d Ithe La Chapelle de la Ferme d Ithe Le Tremblay-sur-Mauldre / Jouars-Pontchartrain (78 Yvelines) Une dizaine de jeunes, âgés de 17 à 20 ans, ont inauguré, durant les deux dernières semaines de juillet, une

Plus en détail

Commune de Barjouville. Travaux d aménagements de sécurité Rd 339 et Rd 127 et divers :

Commune de Barjouville. Travaux d aménagements de sécurité Rd 339 et Rd 127 et divers : Commune de Barjouville (Département d Eure-et-Loir) MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX Marché à procédure adaptée passé en application de l article 28 du Code des marchés publics. Nature des travaux : Travaux d

Plus en détail

Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels techniques et administratifs de recherche et de formation

Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels techniques et administratifs de recherche et de formation G1 Recrutements des assistants de recherche et de formation...2 G1.1 Assistant gestion de données patrimoniales...2 G1.2 Assistant technique en génie climatique...2 G1.3 Assistant technique en électricité...2

Plus en détail

Ingénieur patrimoine immobilier et logistique

Ingénieur patrimoine immobilier et logistique Ingénieur patrimoine immobilier et logistique G1X21 Patrimoine : travaux et maintenance immobilière / Logistique et service - IR L ingénieur du patrimoine immobilier et logistique conduit : Le management

Plus en détail

Concevoir et réaliser des systèmes constructifs ossature bois

Concevoir et réaliser des systèmes constructifs ossature bois Concevoir et réaliser des systèmes constructifs ossature bois Cette vous permettra d appréhender les principes fondamentaux du système constructif ossature bois selon les normes et DTU en vigueur. Elle

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX TRAVAUX DE REHABILITATION DU RESEAU D EAUX USEES DU BOURG

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX TRAVAUX DE REHABILITATION DU RESEAU D EAUX USEES DU BOURG MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Objet du marché TRAVAUX DE REHABILITATION DU RESEAU D EAUX USEES DU BOURG 4 - B O R D E R E A U D E S P R I X U N I T A I R E S ( B P U ) Maître de l'ouvrage Commune de Mouzeil

Plus en détail

Activités. Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Direction. Animation d équipe et organisation du travail. Conduite de projets

Activités. Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Direction. Animation d équipe et organisation du travail. Conduite de projets Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Activités 1. 1. Pilotage, management Direction Informer et aider les élus à la décision Définir (ou participer à la définition de) la stratégie de la direction

Plus en détail

MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET. BORDEAUX SCIENCES AGRO. 1, cours du général de Gaulle CS 40201.

MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET. BORDEAUX SCIENCES AGRO. 1, cours du général de Gaulle CS 40201. MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET. BORDEAUX SCIENCES AGRO 1, cours du général de Gaulle CS 40201 33175 Gradignan CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Marché à procédure

Plus en détail

MARCHÉS PUBLICS MARCHÉ DE TRAVAUX «REMPLACEMENT TOITURE BASSIN DE PLONGEE» CAHIER DES CHARGES INDICATIONS GÉNÉRALES DESCRIPTIONS DES PRESTATIONS

MARCHÉS PUBLICS MARCHÉ DE TRAVAUX «REMPLACEMENT TOITURE BASSIN DE PLONGEE» CAHIER DES CHARGES INDICATIONS GÉNÉRALES DESCRIPTIONS DES PRESTATIONS MARCHÉS PUBLICS MARCHÉ DE TRAVAUX «REMPLACEMENT TOITURE BASSIN DE PLONGEE» CAHIER DES CHARGES INDICATIONS GÉNÉRALES DESCRIPTIONS DES PRESTATIONS ARTICLE 1 ER : DISPOSITIONS GÉNÉRALES Nom et adresse de

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Electricien maintenancier process 1 OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Electricien maintenancier process 1 OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : B Dernière modification : 10/04/2008 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Electricien maintenancier process 1 I OBJECTIF

Plus en détail

Brevet de technicien supérieur Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle

Brevet de technicien supérieur Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle Brevet de technicien supérieur Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle ACTIVITÉS ET TÂCHES PROFESSIONNELLES Les activités professionnelles décrites ci-après, déclinées à partir des fonctions

Plus en détail