EPIRUBICINE FARMORUBICINE 100 mg/m 2 /j à J1 Perfusion de 15 mn dans 100 ml G 5 %

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EPIRUBICINE FARMORUBICINE 100 mg/m 2 /j à J1 Perfusion de 15 mn dans 100 ml G 5 %"

Transcription

1 FEC 100 Réf.: BONNETERRE J. et al. Indication : cancer du sein A.S.C.O. 1998, abst. 473 EPIRUBICINE FARMORUBICINE 100 mg/m 2 /j à J1 Perfusion de 15 mn dans 100 ml G 5 % CYCLOPHOSPHAMIDE ENDOXAN 500 mg/m 2 /j à J1 Perfusion de 1h dans 1000 ml G 5 % 5-FU FLUOROURACILE 500 mg/m 2 /j à J1 Perfusion de 15 mn dans 100 ml G 5 % Rythme :...J1 = J22. Durée :...Selon l indication thérapeutique. Anti 5HT3 :...Oui, à J1 associés aux corticoïdes ± clorazépate dipotassique (TRANXÈNE ). F.C.H :...Oui, en prophylaxie secondaire. Précautions :...Port du casque réfrigérant. Coût/cycle : Surveillance :...TA, NFS, ECG. Mesure de la fraction d éjection ventriculaire gauche avant la première cure.

2 FUN Réf.: DIERAS V. et al. Indication : cancer du sein métastatique J. Clin. Oncol. 1996, 14 : VINORELBINE NAVELBINE 30 mg/m 2 /j à J1 et J5 Perfusion de 15 mn dans 100 ml NaCl 0,9 % 5-FU FLUOROURACILE 750 mg/m 2 /j de J1 à J5 Perfusion continue de 24 h dans 1000 ml G 5 % ou par pompe portable L utilisation de ce protocole selon la référence provoque chez 90 % des patients une neutropénie de grade III - IV. Il est donc vivement recommandé de faire une concession posologique avec la VINORELBINE à 25 mg/m 2 /j. Attention :...Rinçage abondant après la perfusion de VINORELBINE (250 ml NaCl 0,9 %). Rythme :...J1 = J22. Durée :...Fonction de l efficacité. Anti 5HT3 :...Oui, à J1 et J5, Per Os. F.C.H :...Non. Précautions :...Port du casque réfrigérant conseillé. Risque notable de mucites à prévenir par bains de bouche avec la potion de Saint-Louis. Coût/cycle : Surveillance :...FC, ECG, NFS. Bilan hépatique.

3 PACLITAXEL Réf. : NABHOLTZ et al. Indication : cancer du sein métastatique J. Clin. Oncol., 1996, 14 : après échec des anthracyclines PACLITAXEL TAXOL 175 mg/m 2 /j à J1 Perfusion de 3 h dans 500 ml NaCl 0,9 % (utilisation de poche sans PVC ou flacon verre et tubulure sans PVC avec filtre 0,22 µm) Rythme : J1 = J22. Durée : Selon la réponse au traitement. Précautions : Avant l administration de PACLITAXEL, les patients doivent recevoir une prémédication associant corticoïdes oraux, antihistaminiques IV et antagonistes des récepteurs H2 soit : 20 mg de DEXAMETHASONE (DECTANCYL ) équivalent à 130 mg de PREDNISOLONE (SOLUPRED ) Per Os 12 h et 6 h avant la perfusion de PACLITAXEL ; 5 mg de DEXCHLORPHENIRAMINE (POLARAMINE ) IV 30 à 60 mn avant la perfusion ; 300 mg de CIMETIDINE IV ou 50 mg de RANITIDINE IV 30 à 60 mn avant la perfusion. Prévoir un débit de perfusion lent au début de l administration. Anti 5HT3 : Oui, à J1. F.C.H : Non. Coût/cycle : Surveillance : TA, FC : 2 fois par jour. NFS avant chaque cure. Bilan hépatique, poids.

4 PACLITAXEL Hebdomadaire Réf. : Seidman AD, Hudis CA, Albanel J, et al. Indication : cancer du sein métastatique J. Clin. Oncol., 1998, 16 : après échec d un traitement Perez EA, Vogel CL, Irwin DH, Kirshner J, Patel R. par anthracyclines J. Clin. Oncol., 2001, 19 : PACLITAXEL TAXOL 80 mg/m 2 à J1 Perfusion de 1 h dans 250 ml NaCl 0,9 % (utilisation de poche sans PVC ou flacon verre et tubulure sans PVC avec filtre 0,22 µm) Rythme :...Hebdomadaire, J1 = J8. Durée :...Variable : jusqu'à progression de la maladie. Médiane : 7 à 8 mois. Précautions :...Avant l administration de PACLITAXEL, les patients doivent recevoir une prémédication associant corticoïdes oraux, antihistaminiques IV. et antagonistes des récepteurs H2 : 10 mg de DEXAMETHASONE IV 30 mn avant la perfusion de PACLITAXEL ; 5 mg de DEXCHLORPHENIRAMINE (POLARAMINE ) IV 30 à 60 mn avant la perfusion ; 300 mg de CIMETIDINE IV ou 50 mg de RANITIDINE IV 30 à 60 mn avant la perfusion. Prévoir un débit de perfusion lent au début de l administration. Anti 5HT3 :...Oui, à J1. F.C.H. :...Oui, en prophylaxie secondaire. Coût/cycle : par jour d administration. Surveillance :...TA, FC : 2 fois par jour. NFS avant chaque cure. Bilan hépatique, poids.

5 DOCETAXEL Réf.: FUMOLEAU P. et al. Indication : cancer du sein métastatique Ann. Oncol., 1996, 7 : après échec des anthracyclines DOCETAXEL TAXOTERE 100 mg/m 2 /j à J1 Perfusion de 1 h dans 250 ml G 5 % Rythme :...J1 = J22. Durée :...En fonction de l efficacité, à réévaluer après 3 cycles. Précautions :...Prémédication systématique par corticoïdes oraux (60 mg de PREDNISOLONE* par prise) réparties sur 3 jours, soit la veille (H-12), le matin (H-3) et une heure avant la perfusion (H-1) de DOCETAXEL, puis toutes les 12 h les 2 jours suivants (H +12, H +24, H +36) soit 6 prises au total. En cas d oubli des corticoïdes devant être pris la veille et/ou le jour du traitement, les remplacer par une injection IV de 120 mg de METHYLPREDNISOLONE 15 mn avant le début de la perfusion de DOCETAXEL. Ceci ne remplace pas les prises ultérieures de PREDNISOLONE. Port du casque réfrigérant à changer en milieu de perfusion. Anti 5HT3 :...Oui, à J1. F.C.H :...Oui, en prophylaxie secondaire. Coût/cycle : Surveillance :...NFS, poids, bilan hépatique : 1) si ALAT ou ASAT 1,5 LSN et PAL 2,5 LSN, la dose recommandée est de 75 mg/m 2, 2) si bilirubine sérique augmentée et/ou ALAT ou ASAT 3,5 LSN et PAL 6 LSN, ne pas administrer sauf si strictement indiqué. Arrêt du traitement en cas d œdèmes périphériques ou de prise de poids ( 10 % du poids initial). * 60 mg de PREDNISOLONE équivalent à 48 mg de METHYLPREDNISOLONE.

6 DOCETAXEL-CAPECITABINE Gynécologie Réf.: O'Shaughnessy et al. J.C.O., vol 20, n 12,15, juin 2002 : Indication : cancer du sein métastatique chez des patientes ayant été traitées par une chimiothérapie à base d'anthracyclines DOCETAXEL TAXOTERE 75 mg/m 2 /j à J1 Perfusion de 1 h dans 250 ml G5 % CAPECITABINE XELODA mg x 2/m 2 /j, de J1 à J14 Per Os suivi de 7 jours sans traitement (cp à 150 mg et 500 mg) Rythme :...J1 = J22. Durée :...En fonction de l'efficacité, à reévaluer après 3 cures. L association thérapeutique est particulièrement toxique (hématologie, mucite) et nécessite une surveillance étroite lors des premiers cycles et, dans un tiers des cas, une réduction posologique. Précautions :...Prémédication systématique par corticoïdes oraux (60 mg de PREDNISOLONE* par prise) réparties sur 3 jours, soit la veille (H-12), le matin (H-3) et une heure avant la perfusion (H-1) de DOCETAXEL, puis toutes les 12 h les 2 jours suivants (H +12, H +24, H +36) soit 6 prises au total. En cas d oubli des corticoïdes devant être pris la veille et/ou le jour du traitement, les remplacer par une injection IV de 120 mg de METHYLPREDNISOLONE 15 mn avant le début de la perfusion de DOCETAXEL. Ceci ne remplace pas les prises ultérieures de PREDNISOLONE. Port du casque réfrigérant à changer en milieu de perfusion. Pour CAPECITABINE : les comprimés doivent être avalés avec de l'eau dans les 30 min qui suivent les repas. Le nombre de comprimés est fonction de la surface corporelle (cf. XELODA digestif). Anti 5HT3 :...Oui, à J1. F.C.H :...Oui, en prophylaxie secondaire. Coût/cycle : Surveillance :...NFS, poids, bilan hépatique : adaptation posologique selon bilan hépatique 1) si ALAT ou ASAT 1,5 LSN et PAL 2,5 LSN, la dose de 75 mg/m 2 doit être diminuée de 25 %, 2) si bilirubine sérique augmentée et/ou ALAT ou ASAT 3,5 LSN et PAL 6 LSN, ne pas administrer le DOCETAXEL sauf si strictement indiqué. Arrêt du traitement en cas d'oedèmes périphériques ou de prise de poids ( 10% du poids initial). * 60 mg de PREDNISOLONE équivalent à 48 mg de METHYLPREDNISOLONE.

7 TRASTUZUMAB-PACLITAXEL Gynécologie Réf.: Slamon D, Leyland-Jones B, Shak S, et al. Indication : 1 re ligne de chimiothérapie dans les N. Engl. J. Med., Vol 344, N 11, 2001 : cancers du sein métastatiques surexprimant HER2 (cotation 3 +) en immunohistochimie chez lesquels un traitement par anthracycline ne peut être envisagé TRASTUZUMAB HERCEPTIN 4 mg/kg à la 1 re administration (dose de charge) 2 mg/kg à partir de J8 Perfusion de 90 mn la 1 re injection puis de 30 mn pour les autres injections, dans 250 ml NaCl 0,9 % PACLITAXEL TAXOL 175 mg/m 2 à J2 ou à J1 après HERCEPTIN si bien toléré Perfusion de 3 h dans 500 ml NaCl 0,9 % (utilisation de poche sans PVC ou flacon verre et tubulure sans PVC avec filtre 0,22 µm) Rythme :...TRASTUZUMAB : hebdomadaire. PACLITAXEL : toutes les 3 semaines. Durée :...Variable : jusqu'à progression de la maladie. Médiane : 10/12 mois. Précautions :...Prémédication pour PACLITAXEL associant corticoïdes oraux, antihistaminiques IV et antagonistes des récepteurs H2 soit : 20 mg de DEXAMETHASONE (DECTANCYL ) équivalent à 130 mg de PREDNISOLONE (SOLUPRED ) Per Os 12 h et 6 h avant la perfusion de PACLITAXEL ; 5 mg de DEXCHLORPHENIRAMINE (POLARAMINE ) IV 30 à 60 mn avant la perfusion ; 300 mg de CIMETIDINE IV ou 50 mg de RANITIDINE IV 30 à 60 mn avant la perfusion. Ne pas administrer d antracyclines pendant les 22 semaines suivant l arrêt du traitement par TRASTUZUMAB. Anti 5HT3 :...Oui, à J2 avant PACLITAXEL. F.C.H :...Oui, en prophylaxie secondaire. Coût/cycle : Surveillance :...TRASTUZUMAB Surveiller les patients au moins 6 h lors de la 1 re administration, et 2 h lors des suivantes pour des symptômes tels que fièvre ou frissons, dyspnée, bronchospasme, asthme ou hypoxie, liés à la perfusion. Évaluer la fonction cardiaque avant le début du traitement (examen clinique, ECG, FEV), et la surveiller pendant le traitement tous les 3 mois. PACLITAXEL TA, FC : 2 fois par jour NFS avant chaque cure Bilan hépatique, poids.

8 TRASTUZUMAB Réf.: Cobleigh et al. J Clin Oncol 1999 ; 17 : Indication : 3 e ligne de chimiothérapie dans les cancers du sein métastatiques surexprimant HER2 (cotation 3 +) en immunohistochimie, après échec de traitements par au moins 2 protocoles ayant une anthracycline et un taxane TRASTUZUMAB HERCEPTIN 4 mg/kg à la 1 re administration (dose de charge) 2 mg/kg à partir de J8 Perfusion de 90 mn la 1 re injection puis de 30 mn pour les autres injections, dans 250 ml NaCl 0,9 % Rythme :...Hebdomadaire. J1 = J8 Nombre de cycle :...Variable : jusqu'à progression de la maladie. Médiane : 9 mois. Précautions :...TRASTUZUMAB ne nécessite pas de prémédication. Ne pas administrer d anthracyclines pendant les 22 semaines suivant l arrêt du traitement par TRASTUZUMAB. Anti 5HT3 :...Non. F.C.H :...Non. Coût/cycle : /semaine pour 2 mg/kg. Surveillance :...Surveiller les patients au moins 6 h lors de la 1 re administration, et 2 h lors des suivantes pour des symptômes tels que fièvre ou frissons, dyspnée, bronchospasme, asthme ou hypoxie, liés à la perfusion. Évaluer la fonction cardiaque avant le début du traitement (examen clinique, FEV, ECG), et la surveiller pendant le traitement tous les 3 mois.

9 DOXORUBICINE LIPOSOMALE Gynécologie Réf.: GORDON A. N. et al. Indication : cancer de l'ovaire à stade avancé J.C.O ; 18 : après échec d'une chimiothérapie de 1 re ligne WIGLER N.et al., Abstract n 177 ASCO 2002 à base de Platine ; cancer du sein Proc. ASCO 2002 : Abstract 177. métastatique avec un risque cardiaque augmenté. DOXORUBICINE LIPOSOMALE PEGYLEE CAELYX 50 mg/m 2 /j à J1 Si dose 90 mg, perfusion dans 250 ml G 5 %; si dose 90 mg dans 500 ml G5 % Précaution :...Perfuser la dose initiale à une vitesse inférieure à 1mg/ml (risque de réaction précoce). Si aucune réaction observée, perfusion sur 60 min; si réaction à la perfusion, administrer sur 90 min avec perfusion lente en début d'administration (5 % de la dose en 15 min). Rythme :...J1 = J29. Durée :...Variable, à évaluer après 3 cures. Anti 5HT3 :...Oui, à J1. F.C.H :...Oui, en prophylaxie secondaire. TOXICITÉ HÉMATOLOGIQUE (PNN ou PQ) PRISE EN CHARGE DES PATIENTS AVEC CANCER DU SEIN OU DE L OVAIRE GRADE PNN PQ MODIFICATION Grade Poursuivre le traitement sans diminution de dose. Grade Attendre jusqu à PNN et plaquettes ; réadministrer sans diminution de dose. Grade Attendre jusqu à PNN et plaquettes ; réadministrer sans diminution de dose. Grade Attendre jusqu à PNN et plaquettes ; diminuer la dose de 25 % ou continuer la dose complète avec un apport en facteur de croissance. Coût/cycle : Surveillance :...TA, NFS, ECG Mesure de la fraction d'éjection ventriculaire gauche avant la 1 re cure.

10 PACLITAXEL-CARBOPLATINE Gynécologie Réf. : NEIJT J.P. et al. Indication : adénocarcinome ovarien J. Clin. Oncol., Vol 18, n 17, 2000 : de stade avancé PACLITAXEL TAXOL 175 mg/m 2 /j à J1 Perfusion de 3 h dans 500 ml NaCl 0,9 % (utilisation de poche sans PVC ou flacon verre et tubulure sans PVC avec filtre 0,22 µm) CARBOPLATINE PARAPLATINE AUC 6 si 1 re chimiothérapie, AUC 5 si prétraité Perfusion de 60 min dans 250 ml G5 % Remarque :...Toujours perfuser le PACLITAXEL avant le CARBOPLATINE. Rythme :...J1 = J22. Durée :...Variable, selon les indications thérapeutiques. Précautions :...Avant l administration de PACLITAXEL, les patients doivent recevoir une prémédication associant corticoïdes oraux, antihistaminiques IV et antagonistes des récepteurs H2 : 20 mg de DEXAMETHASONE* (DECTANCYL ) équivalent à 130 mg de PREDNISOLONE (SOLUPRED ) Per Os 12 h et 6 h avant la perfusion de PACLITAXEL ; 5 mg de DEXCHLORPHENIRAMINE (POLARAMINE ) IV 30 à 60 mn avant la perfusion ; 300 mg de CIMETIDINE IV ou 50 mg de RANITIDINE IV 30 à 60 mn avant la perfusion. Prévoir un débit de perfusion lent au début de l administration. Anti 5HT3 :...Oui, à J1. F.C.H :...Oui, en prophylaxie secondaire. Coût/cycle : Surveillance :...TA, FC : 2 fois par jour. NFS avant chaque cure. Bilan hépatique, poids. Créatininémie AVANT CHAQUE cure. * 20 mg de DEXAMETHASONE équivalent à : 100 mg de METHYLPREDNISOLONE, 130 mg de PREDNISOLONE.

11 CAP Réf.: WILLIAMS C. J., et al. Indication : adénocarcinome J. Clin. Oncol. 1985, 11 : de l endomètre métastatique CYCLOPHOSPHAMIDE ENDOXAN 600 mg/m 2 /j à J1 Perfusion de 2 h dans 1000 ml G 5 % DOXORUBICINE ADRIBLASTINE 40 mg/m 2 /j à J1 IV. Intratubulaire 3-5 mn seringue G 5 % à la concentration de 2 mg/ml CISPLATINE CISPLATYL 80 mg/m 2 /j à J1 Perfusion de 2 h dans 500 ml NaCl 0,9 % Hyperhydratation :...à J1 : de H-6 à H0 : ml NaCl 0,9 % + 2 g de KCl/L ; de H0 à H +2 : CISPLATINE ; de H +2 à H +6 : 1000 ml NaCl 0,9 % + 2 g de KCL. La supplémentation en Mg dans le plan d hyperhydratation est conseillée mais non systématique. Si diurèse 500 ml durant la phase d hyperhydratation, ne pas administrer le CISPLATINE. L utilisation de FUROSEMIDE pour accélérer la diurèse est déconseillée. Rythme :...J1 = J29. Durée :...En fonction de l efficacité. Anti 5HT3 :...Oui, à J1 associé aux corticoïdes. F.C.H :...Non. Précautions :...Port du casque réfrigérant. En cas de toxicité ou de contre-indication au CISPLATINE, substituer par le CARBOPLATINE (cf. divers : «Carboplatine : adaptation individuelle de posologie»). Coût/cycle : Surveillance :...TA, FC : 2 fois par jour. Diurèse : 4 fois par jour. NFS avant chaque cure. ECG, poids, RP, ionogramme.

12 5FU-CDDP Réf.: KISH J. Indication : carcinome épidermoïde Cancer Treat. Rep. 1982, 66 : du col de l utérus FORASTIERE A. Ann. Oncol. 1992, 3 : FU FLUOROURACILE mg/m 2 /j de J2 à J5 Perfusion de 24 h dans 1000 ml G 5 % ou par pompe portable CISPLATINE CISPLATYL 100 mg/m 2 /j à J1 Perfusion de 2 h dans 500 ml NaCl à 0,9 % Hyperhydratation :...à J1 : de H-6 à H0 : ml NaCl 0,9 % + 2 g de KCl/L ; de H0 à H +2 : CISPLATINE ; de H +2 à H +6 : 1000 ml NaCl 0,9 % + 2 g de KCl. La supplémentation en Mg dans le plan d hyperhydratation est conseillée mais non systématique. Si diurèse 500 ml durant la phase d hyperhydratation, ne pas administrer le CISPLATINE. L utilisation de FUROSEMIDE pour accélérer la diurèse est déconseillée. Modifications en fonction de l état hématologique PNN PQ CDDP 5-FU et pleine dose pleine dose 1500 et pleine dose 75 % 1000 et % 50 % 1000 et/ou Attention :...Risque de toxicité cardiaque lié à l hypervolémie consécutive à l hyperhydratation requise par le CISPLATINE. Rythme :...J1 = J22. Durée :...Indéterminée. Anti 5HT3 :...Oui, à J1 associé aux corticoïdes. F.C.H. :...Non. Coût/cycle : Surveillance :...TA, FC : 2 fois par jour Diurèse : 4 fois par jour NFS avant chaque cure. ECG avant la première cure. Possibilité de substitution par CARBOPLATINE sur schéma J1 = J22 (Cf. annexe «CARBOPLATINE : adaptation individuelle de posologie») Calcul de la dose de CARBOPLATINE avec AUC 5 en cas de 1 re cure de chimiothérapie, AUC 4 si patient prétraité, puis 5 selon tolérance. La perfusion de CARBOPLATINE sera réalisée dans 250 ml G 5 % sur 1 h.

13 CP Réf.: ALBERTS D. et al. Indication : carcinome ovarien Proc. A.S.C.O. 1989, 8, Abst 588. FORASTIERE A. Ann. Oncol. 1992, 3 : CYCLOPHOSPHAMIDE ENDOXAN 600 mg/m 2 /j à J1 Perfusion de 1h dans 1000 ml G 5 % CISPLATINE CISPLATYL 100 mg/m 2 /j à J1 Perfusion de 2 h dans 500 ml NaCl 0,9 % Hyperhydratation :...à J1 : de H-6 à H0 : ml NaCl 0,9 % + 2 g de KCl/L ; de H0 à H +2 : CISPLATINE ; de H +2 à H +6 : 1000 ml NaCl 0,9 % + 2 g de KCl. La supplémentation en Mg dans le plan d hyperhydratation est conseillée mais non systématique. Si diurèse 500 ml durant la phase d hyperhydratation, ne pas administrer le CISPLATINE. L utilisation de FUROSEMIDE pour accélérer la diurèse est déconseillée. Rythme :...J1 = J29. Durée :...Selon l indication thérapeutique. Anti 5HT3 :...Oui, à J1 associé aux corticoïdes. F.C.H :...Non. Précautions :...Port du casque réfrigérant. En cas de toxicité ou de contre-indication au CISPLATINE, substituer par le CARBOPLATINE (cf. divers : «Carboplatine : adaptation individuelle de posologie»). Coût/cycle : Surveillance :...TA, FC : 2 fois par jour. Diurèse : 4 fois par jour. NFS avant chaque cure.

14 TOPOTECAN Réf.: TEN BOKKEL HUININK et al. Indication : carcinome métastatique J. Clin. Oncol., 1997, 15 : de l ovaire après échec d une ou plusieurs chimiothérapies TOPOTECAN HYCAMTIN 1,5 mg/m 2 /j de J1 à J5 Perfusion de 30 mn dans 100 ml NaCl 0,9 % Attention :...En cas de neutropénie de grade 4, faire une concession posologique à 1 mg/m 2 /j. Rythme :...J1 = J22. Durée :...En fonction de l efficacité. Précautions :...En cas d insuffisance rénale si clairance de la créatinine comprise entre 40 et 59 ml/mn réduction de la dose à 1 mg/m 2 /j ; si clairance de la créatinine comprise entre 20 et 39 ml/mn réduction de la dose à 0,75 mg/m 2 /j ; si clairance de la créatinine < 20 ml/mn utilisation, déconseillée. Anti 5HT3 :...Non. F.C.H :...Non. Coût/cycle : Surveillance :...TA, FC : 2 fois par jour. NFS avant chaque cure. Vérifier à la première cure les fonctions rénales et hépatiques.

THÉSAURUS DE SÉNOLOGIE

THÉSAURUS DE SÉNOLOGIE THÉSAURUS DE SÉNOLOGIE Actualisation Octobre 2008 Métastatique Adjuvant Néo-Adjuvant Après les éditions de 1996, 1999 et 2004, cette quatrième édition du Thésaurus de Chimiothérapie a été réalisée intégralement

Plus en détail

Référentiel de bon usage - cancers du sein

Référentiel de bon usage - cancers du sein Commission OMéDIT de Basse-Normandie "cancérologie" Référentiel de bon usage - cancers du sein juil.-12 Protocoles de chimiothérapie en adjuvant Intitulé du protocole schéma thérapeutique Stade Schéma

Plus en détail

Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie SEIN

Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie SEIN Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie SEIN Ce référentiel a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels regroupant le Réseau Onco-normand (RON) et

Plus en détail

Thésaurus de chimiothérapie. Gynécologie. Actualisation Juin ème édition

Thésaurus de chimiothérapie. Gynécologie. Actualisation Juin ème édition Thésaurus de chimiothérapie Gynécologie Actualisation Juin 2016 5 ème édition Préambule Après les éditions de 1996, 1999, 2004 et 2009 cette cinquième édition du Thésaurus de chimiothérapie a été réalisée

Plus en détail

Alimta = Pemetrexed. Indications. Solvant EPPI NaCl 0.9% G5% 100mL 250mL 500mL. Conservation avant utilisation du flacon: DMS

Alimta = Pemetrexed. Indications. Solvant EPPI NaCl 0.9% G5% 100mL 250mL 500mL. Conservation avant utilisation du flacon: DMS Alimta = Pemetrexed Solvant EPPI NaCl 0.9% G5% 100mL 250mL 500mL Tubulure Standard Sans PVC Opaque DMS Prêt à l emploi? Oui Seringue Diffuseur Non Indications Pulmonaire Sein Rénal Ovaire ORL Digestif

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 21 juillet 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 21 juillet 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 21 juillet 2004 TAXOTERE 20mg, solution à diluer et solvant pour perfusion Boîte de 1 flacon de poudre et de 1 flacon solvant TAXOTERE

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 9 janvier 2002

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 9 janvier 2002 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 9 janvier 2002 TAXOTERE 20mg, solution à diluer et solvant pour perfusion Boîte de 1 flacon de poudre et de 1 flacon solvant TAXOTERE 80mg, solution

Plus en détail

Quelques nouveautés ou nouvelles AMM

Quelques nouveautés ou nouvelles AMM Quelques nouveautés ou nouvelles AMM V. Noirez Réunion groupe qualité 04 mars 2008 NEXAVAR: Sorafénib comprimés 200 mg Traitement du carcinome hépatocellulaire 800 mg/jour Survie globale: 46,3 semaines

Plus en détail

A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE

A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 5 septembre 2001 MYOCET 50 mg, poudre et pré-adjuvants pour solution à diluer de dispersion

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 10 novembre 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 10 novembre 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 10 novembre 2004 GEMZAR 200 mg, lyophilisat pour usage parentéral (IV) Flacon de 10 ml GEMZAR 1000 mg, lyophilisat pour usage parentéral

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. 15 mars 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. 15 mars 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE 15 mars 2006 TAXOL 6 mg/ml, solution à diluer pour perfusion Flacons de 5 ml, 16,7 ml, 25 ml et 50 ml B/ 1 et 10 Laboratoires BRISTOL MYERS SQUIBB Paclitaxel Liste I. Médicament

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 29 avril 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 29 avril 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 29 avril 2009 NAVELBINE 20 mg, capsule molle plaquette(s) thermoformée(s) PVC-aluminium PVDC de 1 capsule(s) : 365 948-4 NAVELBINE 30 mg, capsule molle plaquette(s) thermoformée(s)

Plus en détail

PROGRAMME PERSONNALISE DE SOINS de Mme. :

PROGRAMME PERSONNALISE DE SOINS de Mme. : PROGRAMME PERSONNALISE DE SOINS de Mme. : Le traitement complémentaire de votre lésion du SEIN devrait a priori comprendre : Après discussion en comité multidisciplinaire : Selon les référentiels du réseau

Plus en détail

Le Cancer du Sein HER2+ Nouvelles modalités de traitement par voie sous-cutanée. Dr Lionel MOREAU, Pôle Santé République, Clermont-Fd

Le Cancer du Sein HER2+ Nouvelles modalités de traitement par voie sous-cutanée. Dr Lionel MOREAU, Pôle Santé République, Clermont-Fd Le Cancer du Sein HER2+ Nouvelles modalités de traitement par voie sous-cutanée Dr Lionel MOREAU, Pôle Santé République, Clermont-Fd 2 3 Développement Formulation sous-cutanée (SC) Trastuzumab est actuellement

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 18 avril 2007

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 18 avril 2007 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 18 avril 2007 TAXOTERE 20 mg, solution à diluer et solvant pour perfusion B/1 flacon de Taxotere et 1 flacon de solvant (CIP : 559 517-9) TAXOTERE 80 mg, solution à diluer

Plus en détail

Quelle chimiothérapie pour les formes N+ des cancers du sein? M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis

Quelle chimiothérapie pour les formes N+ des cancers du sein? M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Quelle chimiothérapie pour les formes N+ des cancers du sein? M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Historique Années 1970: CMF, CMFVP Années 1980: Anthracyclines En association: AC,

Plus en détail

CHIMIOTHERAPIES CYTOTOXIQUES EFFETS SECONDAIRES PREMEDICATION

CHIMIOTHERAPIES CYTOTOXIQUES EFFETS SECONDAIRES PREMEDICATION CHIMIOTHERAPIES CYTOTOXIQUES EFFETS SECONDAIRES PREMEDICATION Besançon 12 novembre 2015 Dr Valérie PAULUS CCA Pneumologie Protocoles onco-pneumologie 11/02/2013 Cisplatine-Alimta J1-J21 Cisplatine-Gemzar

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 29 avril 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 29 avril 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 29 avril 2009 NAVELBINE 20 mg, capsule molle plaquette(s) thermoformée(s) PVC-aluminium PVDC de 1 capsule(s) : 365 948-4 NAVELBINE 30 mg, capsule molle plaquette(s) thermoformée(s)

Plus en détail

Thésaurus régional harmonisé des protocoles de gynécologie

Thésaurus régional harmonisé des protocoles de gynécologie Thésaurus régional harmonisé des protocoles de gynécologie Ce référentiel a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels regroupant le Réseau Onco-normand (RON) et l'observatoire

Plus en détail

Cancer de l ovaire Version / décembre 2001

Cancer de l ovaire Version / décembre 2001 Cancer de l ovaire I-Introduction La stratégie de traitement choisie à l Institut Paoli Calmettes s applique aux tumeurs ovariennes, de la trompe et aux adénocarcinomes péritonéaux. Le traitement médical

Plus en détail

Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Septembre 2015

Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Septembre 2015 Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Septembre 2015 Introduction Les grandes lignes des recommandations ABC 2, ASCO, ESMO et NCCN, serviront de cadre général aux recommandations

Plus en détail

FICHE DE BON USAGE D UN MEDICAMENT FACTURABLE EN SUS DE LA T2A DENOMINATION DU MEDICAMENT AVASTIN CARACTERISTIQUES HISTORIQUE DES MODIFICATIONS

FICHE DE BON USAGE D UN MEDICAMENT FACTURABLE EN SUS DE LA T2A DENOMINATION DU MEDICAMENT AVASTIN CARACTERISTIQUES HISTORIQUE DES MODIFICATIONS DENOMINATION DU MEDICAMENT AVASTIN CARACTERISTIQUES Dénomination commune : Bevacizumab Composition qualitative et quantitative : AVASTIN 100 mg Flacon 25 mg/ml AVASTIN 500 mg Flacon 25 mg/ml Statut : A.M.M.

Plus en détail

CONTRIBUTION DU GROUPE PHARMACIEN DU RESEAU ONCAUVERGNE A L INFORMATION DES ACTEURS DU RESEAU. Régine CHEVRIER Nancy

CONTRIBUTION DU GROUPE PHARMACIEN DU RESEAU ONCAUVERGNE A L INFORMATION DES ACTEURS DU RESEAU. Régine CHEVRIER Nancy CONTRIBUTION DU GROUPE PHARMACIEN DU RESEAU ONCAUVERGNE A L INFORMATION DES ACTEURS DU RESEAU Régine CHEVRIER Nancy 21-09-06 Réseau Oncauvergne: Groupe Pharmacien Création du groupe en 2002 Prise en compte

Plus en détail

Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie Carcinomes epidermoïdes des Voies Aéro-digestives Supérieures

Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie Carcinomes epidermoïdes des Voies Aéro-digestives Supérieures Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie Carcinomes epidermoïdes des Voies Aéro-digestives Supérieures Ce référentiel a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels

Plus en détail

Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments. Avis juin 2014

Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments. Avis juin 2014 Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments Avis 117 10 juin 2014 Titre I : Nom du médicament, DCI, forme pharmaceutique, dosage, présentation : DOCETAXEL HOSPIRA, Docétaxel

Plus en détail

Prise en charge des patientes sous anticancéreux oraux au centre des maladies du sein. Centre des Maladies du Sein Nadja Sondarjee

Prise en charge des patientes sous anticancéreux oraux au centre des maladies du sein. Centre des Maladies du Sein Nadja Sondarjee Prise en charge des patientes sous anticancéreux oraux au centre des maladies du sein Centre des Maladies du Sein Nadja Sondarjee 1 Evolution de la prise en charge des cancers du sein métastatiques La

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 20 juillet 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 20 juillet 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 20 juillet 2011 HALAVEN 0,44 mg/ml, solution injectable B/1 flacon de 5 ml contenant 2 ml de solution (CIP 4183523) B/6 flacons de 5 ml contenant 2 ml de solution (CIP

Plus en détail

Thesaurus Régional de Chimiothérapie Réseau Oncolie Cancer du Sein

Thesaurus Régional de Chimiothérapie Réseau Oncolie Cancer du Sein Cancer du Sein AC(60/600) EC 100 FEC 50 FEC 75 FEC 100 Adriamycine 30mg dose totale sein Epiadriamycine 40mg dose totale Bevacizumab (10) J1/J15 Paclitaxel (90) hebdomadaire Bevacizumab 10mg/kg Sein Bevacizumab

Plus en détail

Référentiel de Prise en Charge du Cancer du Sein Traitements Médicaux Adjuvants Version Avril Coordonnateurs : William Jacot, Séverine Guiu

Référentiel de Prise en Charge du Cancer du Sein Traitements Médicaux Adjuvants Version Avril Coordonnateurs : William Jacot, Séverine Guiu Référentiel de Prise en Charge du Cancer du Sein Traitements Médicaux Adjuvants Version Avril 2015 Coordonnateurs : William Jacot, Séverine Guiu Rationnel L indication d un traitement adjuvant est directement

Plus en détail

THÉSAURUS DE PNEUMOLOGIE

THÉSAURUS DE PNEUMOLOGIE THÉSAURUS DE PNEUMOLOGIE Actualisation Juin 2009 CBNPC adjuvant CBPC CBNPC avancés Mésothéliome Malin Après les éditions de 1996, 1999 et 2004, cette quatrième édition du Thésaurus de Chimiothérapie a

Plus en détail

UN THESAURUS INFIRMIER DE BONNES PRATIQUES EN CHIMIOTHERAPIE? OUTIL POUR GARANTIR L'EXPERTISE

UN THESAURUS INFIRMIER DE BONNES PRATIQUES EN CHIMIOTHERAPIE? OUTIL POUR GARANTIR L'EXPERTISE UN THESAURUS INFIRMIER DE BONNES PRATIQUES EN CHIMIOTHERAPIE? OUTIL POUR GARANTIR L'EXPERTISE Frédéric DESPIAU - Cadre de santé de département Marie BOMBAIL - Directeur des soins Institut Universitaire

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 19 mars 2008

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 19 mars 2008 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 19 mars 2008 TAXOTERE 20 mg, solution à diluer et solvant pour perfusion B/1 flacon de Taxotere et 1 flacon de solvant (CIP : 559 517-9) TAXOTERE 80 mg, solution à diluer

Plus en détail

Les effets secondaires potentiels les plus fréquents des traitements de chimiothérapie et thérapeutiques ciblées* dans le cancer du sein

Les effets secondaires potentiels les plus fréquents des traitements de chimiothérapie et thérapeutiques ciblées* dans le cancer du sein Les effets secondaires potentiels les plus fréquents des traitements de chimiothérapie et thérapeutiques ciblées* dans le cancer du sein Ce tableau n est en aucun cas exhaustif et n a aucune valeur de

Plus en détail

Thésaurus régional de Chimiothérapie de Sénologie

Thésaurus régional de Chimiothérapie de Sénologie Thésaurus régional de Chimiothérapie de Sénologie Version de Décembre 2016 Groupe de travail SENOLOGIE Oncologue(s) médical(aux) : o Dr Axelle BOUDRANT o Dr Laure CHAUVENET o Dr Isabelle DESMOULINS o Pr

Plus en détail

DEJEUNER-DEBAT - Alternatives d administration des chimiothérapies (Session Plénière )

DEJEUNER-DEBAT - Alternatives d administration des chimiothérapies (Session Plénière ) DEJEUNER-DEBAT - Alternatives d administration des chimiothérapies (Session Plénière ) Salle : Salle Camille Blanc Standards thérapeutiques référencés en France mais sans AMM. Dr Cristian Villanueva CHRU

Plus en détail

Chimiothérapie. I. Généralités. 1. Symptomatologie. 2. Retentissements du cancer

Chimiothérapie. I. Généralités. 1. Symptomatologie. 2. Retentissements du cancer Chimiothérapie I. Généralités Cancer = ensemble de cellules qui échappent au contrôle de l organisme et multiplient indéfiniment, envahissant les tissus voisins et distants et les détruisant Trois caractéristiques

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 6 février 2008

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 6 février 2008 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 6 février 2008 XELODA 150 mg, comprimé pelliculé 6 plaquettes thermoformées PVC polyéthylène PVDC de 60 comprimés : 365 745-6 XELODA 500 mg, comprimé pelliculé 12 plaquettes

Plus en détail

Stratégie thérapeutique dans le cancer du sein

Stratégie thérapeutique dans le cancer du sein Stratégie thérapeutique dans le cancer du sein V. Noirez et C. Platini CP Oncolor 18/03/2003 1 Quoi de neuf? C est génial tumeur stromale LMC tumeurs digestives cancer du sein tumeur cérébrale mélanome

Plus en détail

Remise en perspective : du mieux

Remise en perspective : du mieux Remise en perspective : du mieux BSC 1 ère G 2 ème G 3 ème G Médiane de survie 4,5 mois 6 mois 8 mois 8 à 10 mois Survie à 1 an 5 % 15 % 25 % 35 à 46 % Survie à 2 ans 8 à 24 % Survie à 3 ans 6 à 13 % Chimiothérapie

Plus en détail

CHIMIOTHERAPIE DU CANCER DU SEIN : EN PRATIQUE. C. Cuvier

CHIMIOTHERAPIE DU CANCER DU SEIN : EN PRATIQUE. C. Cuvier CHIMIOTHERAPIE DU CANCER DU SEIN : EN PRATIQUE C. Cuvier 3 contextes cliniques pour la chimiothérapie du cancer du sein - Adjuvant - Néoadjuvant ( = chimiothérapie 1 ère ) - Métastatique PROTOCOLES adjuvant

Plus en détail

Cancers de l'œsophage, du cardia et de l'estomac. Traitement des formes avancées

Cancers de l'œsophage, du cardia et de l'estomac. Traitement des formes avancées Cancers de l'œsophage, du cardia et de l'estomac Traitement des formes avancées Emmanuel MITRY Ambroise Paré Séminaire DES 21/11/2008 1. CANCERS DE L'OESOPHAGE Traitement symptomatique Objectif = Qualité

Plus en détail

La pcr est-elle un surrogate marker permettant d envisager une désescalade thérapeutique?

La pcr est-elle un surrogate marker permettant d envisager une désescalade thérapeutique? La pcr est-elle un surrogate marker permettant d envisager une désescalade thérapeutique? Joseph Gligorov MD, PhD APHP Tenon, Paris, France INSERM U938 Institut Universitaire de Cancérologie Université

Plus en détail

DIU d Onco-hématologie du sujet âgé Cancers gynécologiques. Dr Rosa CONFORTI GH Pitié-Salpêtrière Paris

DIU d Onco-hématologie du sujet âgé Cancers gynécologiques. Dr Rosa CONFORTI GH Pitié-Salpêtrière Paris DIU d Onco-hématologie du sujet âgé Cancers gynécologiques Dr Rosa CONFORTI GH Pitié-Salpêtrière Paris Tumeurs gynécologiques de la femme âgée - Cancer de l'ovaire - 4 % des cancers féminins 6,2 % de décès

Plus en détail

FRALLE 2000-A Protocole thérapeutique NB : la surface corporelle est à calculer selon la formule donnée en Annexe 15.

FRALLE 2000-A Protocole thérapeutique NB : la surface corporelle est à calculer selon la formule donnée en Annexe 15. 36 FRALLE 2000-A Protocole thérapeutique NB : la surface corporelle est à calculer selon la formule donnée en Annexe 15. 37 FRALLE 2000-A Schéma général du traitement Préphase Prednisone + IT MTX INDUCTION

Plus en détail

CORRECTION EXERCICE CALCULS DE DOSES n 7

CORRECTION EXERCICE CALCULS DE DOSES n 7 CORRECTION EXERCICE CALCULS DE DOSES n 7 EXERCICE 1 Monsieur Ignace présente une maladie de Hodgkin de type scléro-nodulaire de stade IV. Il est hospitalisé pour une cure de chimiothérapie le 19/11 à 16

Plus en détail

Traitement au-delà de la 1 ère ligne Adénocarcinome oesogastrique

Traitement au-delà de la 1 ère ligne Adénocarcinome oesogastrique Traitement au-delà de la 1 ère ligne Adénocarcinome oesogastrique Thomas APARICIO Gastroentérologie & Oncologie digestive Hôpital Saint Louis thomas.aparicio@aphp.fr Multiples protocoles en 1 ère ligne

Plus en détail

Adénocarcinome gastrique avancé, Quelle prise en charge en 2013?

Adénocarcinome gastrique avancé, Quelle prise en charge en 2013? Adénocarcinome gastrique avancé, Quelle prise en charge en 2013? Dr Thomas Walter Hôpital E. Herriot, Lyon 13 décembre 2013 Jean-Louis Legoux et les auteurs du chapître Estomac du TNCD Survie globale des

Plus en détail

Cas cliniques Cancer du sein

Cas cliniques Cancer du sein Cas cliniques Cancer du sein Cas clinique 1 : tumeur HER2+ Mme F., 65 ans. Diagnos(c : carcinome canalaire infiltrant de grade II, RO+, RP -, Ki 67=25%, HER2+, du sein gauche. Lésion tumorale qui évolue

Plus en détail

Evaluation prospective monocentrique du trastuzumab administré concomitamment à la radiothérapie mammaire locorégionale

Evaluation prospective monocentrique du trastuzumab administré concomitamment à la radiothérapie mammaire locorégionale Evaluation prospective monocentrique du trastuzumab administré concomitamment à la radiothérapie mammaire locorégionale J. Jacob, L. Belin, J-Y. Pierga, A. Gobillion, R. Dendale, P. Beuzeboc, F. Campana,

Plus en détail

Cancer du sein guidelines PSOM. Le bilan initial dans le cadre d un nouveau diagnostic de cancer du sein doit comporter les éléments suivants :

Cancer du sein guidelines PSOM. Le bilan initial dans le cadre d un nouveau diagnostic de cancer du sein doit comporter les éléments suivants : Andrea Gombos (andrea.gombos@bordet.be) 1. Cancer du sein non métastatique Cancer du sein guidelines PSOM Le bilan initial dans le cadre d un nouveau diagnostic de cancer du sein doit comporter les éléments

Plus en détail

Cancer du sein : y a-t-il encore une place pour les anthracyclines chez les femme agées? Sélection, rapport bénéfice / risque

Cancer du sein : y a-t-il encore une place pour les anthracyclines chez les femme agées? Sélection, rapport bénéfice / risque Cancer du sein : y a-t-il encore une place pour les anthracyclines chez les femme agées? Sélection, rapport bénéfice / risque Dr Anne-Claire Hardy-Bessard Clinique Armoricaine, Saint-Brieuc UCOG Bretagne

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 16 mars 2005

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 16 mars 2005 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 16 mars 2005 ERBITUX 2 mg/ml, solution pour perfusion 1 flacon (50 ml) MERCK LIPHA SANTE cetuximab Liste I Médicament réservé à l usage hospitalier Prescription réservée

Plus en détail

Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments. Avis février 2013

Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments. Avis février 2013 Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments Avis 19 26 février 2013 Titre I : Nom du médicament, DCI, forme pharmaceutique, dosage, présentation : - Erbitux 5mg/ml (DCI

Plus en détail

Thérapies ciblées. J. Alexandre, F. Joly, C. Lhommé, F. Selle, E. Pujade Lauraine, H. Curé

Thérapies ciblées. J. Alexandre, F. Joly, C. Lhommé, F. Selle, E. Pujade Lauraine, H. Curé Thérapies ciblées J. Alexandre, F. Joly, C. Lhommé, F. Selle, E. Pujade Lauraine, H. Curé Bevacizumab en traitement initial: pour quelles patientes? Accord professionnel A- Situations où le bevacizumab

Plus en détail

1 ml de solution à diluer pour perfusion contient 10 mg de docétaxel.

1 ml de solution à diluer pour perfusion contient 10 mg de docétaxel. 1. DENOMINATION DU MEDICAMENT Docetaxel Sandoz 10 mg/ml solution à diluer pour perfusion 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE 1 ml de solution à diluer pour perfusion contient 10 mg de docétaxel.

Plus en détail

Traitement du cancer du poumon avancé

Traitement du cancer du poumon avancé Traitement du cancer du poumon avancé Joffre C. Allard, M.D., Rimouski Octobre 2008 Plan Classification TNM : qu est-ce qu un stade IV? Cancer du poumon non à petites cellules Chimiothérapie palliative

Plus en détail

Taxotere. (DCI : Docetaxel ) Taxotere 20mg et Taxotere 80mg, solution à diluer et solvant pour perfusion.

Taxotere. (DCI : Docetaxel ) Taxotere 20mg et Taxotere 80mg, solution à diluer et solvant pour perfusion. Taxotere (DCI : Docetaxel ) Laboratoire : Sanofi- Aventis DCI : Docétaxel (anhydre) Famille : antimitotique Formes et présentations Taxotere 20mg et Taxotere 80mg, solution à diluer et solvant pour perfusion.

Plus en détail

Prévention du risque émétique des chimiothérapies des cancers digestifs

Prévention du risque émétique des chimiothérapies des cancers digestifs Prévention du risque émétique des chimiothérapies des cancers digestifs Dr Olivier Dubreuil Oncologie Digestive GH Pitié-Salpêtrière, Paris olivier.dubreuil@aphp.fr - MSD Liens d intérêt Les NVCI Un des

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 3 septembre 2008

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 3 septembre 2008 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 3 septembre 2008 HYCAMTIN 0,25 mg, gélules (CIP 384 876-5) HYCAMTIN 1 mg, gélules (CIP 384 877-1) B/10 Laboratoire GLAXOSMITHKLINE topotécan liste I Date de l'amm (centralisée)

Plus en détail

Le cancer gastrique avancé à l heure de la stratégie multi-lignes

Le cancer gastrique avancé à l heure de la stratégie multi-lignes Le cancer gastrique avancé à l heure de la stratégie multi-lignes En 2015 : quelle stratégie pour quel patient? Dr Christelle de la Fouchardière Centre Léon Bérard, Lyon France Michel P, Carrère N, Lefort

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 06 juillet 2005

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 06 juillet 2005 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 06 juillet 2005 TAXOTERE 20 mg, solution à diluer et solvant pour perfusion B/1 flacon de Taxotere et 1 flacon de solvant (CIP : 559 517-9) TAXOTERE 80 mg, solution à

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES TOXICITES DIGESTIVES (nausées-vomissements-mucites) PAILLARD Marie-Justine Oncologie médicale-irfc-chru Besançon

PRISE EN CHARGE DES TOXICITES DIGESTIVES (nausées-vomissements-mucites) PAILLARD Marie-Justine Oncologie médicale-irfc-chru Besançon PRISE EN CHARGE DES TOXICITES DIGESTIVES (nausées-vomissements-mucites) PAILLARD Marie-Justine Oncologie médicale-irfc-chru Besançon Troubles digestifs en oncologie Dégoût alimentaire : 56 % sous chimiothérapie,

Plus en détail

Doxorubicine liposomale pégylée

Doxorubicine liposomale pégylée DENOMINATION DU MEDICAMENT CAELYX = Doxorubicine liposomale pégylée CARACTERISTIQUES Dénomination commune : CAELYX Composition qualitative et quantitative : Doxorubicine liposomale pégylée Statut : A.M.M.

Plus en détail

CANCER PULMONAIRE METASTATIQUE - CAS CLINIQUE. Déborah Assouan Tuteur : Docteur Camille Garoute CHU Amiens DES 3 février 2017

CANCER PULMONAIRE METASTATIQUE - CAS CLINIQUE. Déborah Assouan Tuteur : Docteur Camille Garoute CHU Amiens DES 3 février 2017 CANCER PULMONAIRE METASTATIQUE - CAS CLINIQUE Déborah Assouan Tuteur : Docteur Camille Garoute CHU Amiens DES 3 février 2017 CAS Mr G, 64 ans Homme de 64 ans sans antécédents notables, tabagisme actif

Plus en détail

Thésaurus régional des protocoles de chimiothérapie anticancéreuse injectable réalisables en HAD. Haute - Normandie

Thésaurus régional des protocoles de chimiothérapie anticancéreuse injectable réalisables en HAD. Haute - Normandie Thésaurus régional des protocoles de chimiothérapie anticancéreuse injectable réalisables en HAD Haute - Normandie Thésaurus régional des protocoles de chimiothérapie anticancéreuse injectable réalisables

Plus en détail

Actualités sur les toxicités digestives chimio-induites

Actualités sur les toxicités digestives chimio-induites Actualités sur les toxicités digestives chimio-induites 5 ème Journée Scientifique du Pôle de Cancérologie de Troyes 24 avril 2010 Dr Nicolas Jovenin - Institut Jean Godinot, Reims Toxicités digestives

Plus en détail

Thesaurus Régional de Chimiothérapie Réseau Oncolie Cancer du Sein

Thesaurus Régional de Chimiothérapie Réseau Oncolie Cancer du Sein Cancer du Sein AC (60/600) EC 100 FEC 50 FEC 75 FEC 100 Adriamycine 30mg dose totale sein Epiadriamycine 40mg dose totale Bevacizumab (10) J1/J15 Paclitaxel (90) hebdomadaire Bevacizumab 10mg/kg Sein Bevacizumab

Plus en détail

Dénutrition et sarcopénie quelles conséquences sur la tolérance et l efficacité des traitements anti-tumoraux?

Dénutrition et sarcopénie quelles conséquences sur la tolérance et l efficacité des traitements anti-tumoraux? Dénutrition et sarcopénie quelles conséquences sur la tolérance et l efficacité des traitements anti-tumoraux? Dr Jean-Philippe DURAND Président du CLAN du GHU Paris Centre Praticien Hospitalier Service

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 6 juillet 2016 Date d examen par la Commission : 6 avril 2016 L avis de la Commission de la Transparence adopté le 20 avril 2016 a fait l objet d une audition le 6 juillet

Plus en détail

RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT

RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT 1. DÉNOMINATION DU MÉDICAMENT Docetaxel AB 20 mg/ml solution à diluer pour perfusion 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Chaque flacon unidose contient 20

Plus en détail

ELOXATINE 100 mg et 50 mg - Poudre lyophilisée pour perfusion

ELOXATINE 100 mg et 50 mg - Poudre lyophilisée pour perfusion DENOMINATION DU MEDICAMENT & FORME PHARMACEUTIQUE ELOXATINE 100 mg et 50 mg - Poudre lyophilisée pour perfusion CARACTERISTIQUES Dénomination commune : Oxaliplatine Composition qualitative et quantitative

Plus en détail

M. Deslandres CHU/Oncopôle

M. Deslandres CHU/Oncopôle Recommandations Saint Paul de Vence 2016: ce qui change M. Deslandres CHU/Oncopôle Depuis 2012 Mise à jour des classifications anatomo-cliniques Évolution des critères de qualité recommandés pour la chirurgie

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 février 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 février 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 15 février 2006 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée limitée conformément au décret du 27 octobre 1999 (JO du 30 octobre 1999) et à l arrêté du

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 14 janvier 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 14 janvier 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 4 janvier 24 BUSILVEX 6 mg/ml, solution à diluer pour perfusion Boîte de 8 ampoules Pierre Fabre Médicament busulfan Liste I Réservé

Plus en détail

Rappels des paramètres PK

Rappels des paramètres PK DIU FARC S BOUCHET Rappels des paramètres PK Un médicament a une biodisponibilité absolue de 50%. Il est utilisé à de 10 mg en IV Quelle doit être la dose per os pour obtenir une exposition équivalente?

Plus en détail

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 08 juin 2005 MABTHERA 100 mg, solution à diluer pour perfusion B/2 MABTHERA 500 mg, solution à diluer pour perfusion B/1 ROCHE rituximab Liste

Plus en détail

Cancer de l'ovaire : je comprends la place de la chimiothérapie dans le traitement.

Cancer de l'ovaire : je comprends la place de la chimiothérapie dans le traitement. Cancer de l'ovaire : je comprends la place de la chimiothérapie dans le traitement. Centre François BACLESSE - CAEN Adresse du site : www.docvadis.fr/oncologie-baclesse La chimiothérapie anticancéreuse

Plus en détail

Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Janvier 2013

Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Janvier 2013 Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Janvier 2013 Introduction Les grandes lignes des recommandations ABC 1 et les «ESMO Clinical Practice Guidelines for diagnosis, treatment

Plus en détail

CHIMIOTHERAPIES ET THERAPIES CIBLEES

CHIMIOTHERAPIES ET THERAPIES CIBLEES CHIMIOTHERAPIES ET THERAPIES CIBLEES 1. ALTRETAMINE (HEXASTAT) 2. API/AI 3. BEVACIZUMAB (AVASTIN) 4. BEP 5. BEP CARBOPLATINE 6. CAP 7. CAPECITABINE (XELODA) 8. CARBOPLATINE 9. CARBOPLATINE CYCLOSPHOSPHAMIDE

Plus en détail

Cancer de l œsophage et de l estomac : Top 5 des articles publiés en 2014

Cancer de l œsophage et de l estomac : Top 5 des articles publiés en 2014 Cancer de l œsophage et de l estomac : Top 5 des articles publiés en 2014 J Desramé Hôpital privé Jean Mermoz Lyon Sélection : FOLFIRI/ECX vs ECX/FOLFIRI Guimbaud R, J Clin Oncol 2014 ; 32 : 3520-6 RAMUCIRUMAB

Plus en détail

SYNOPSIS ESSAI PC ANGERS GFPC

SYNOPSIS ESSAI PC ANGERS GFPC SYNOPSIS ESSAI PC ANGERS GFPC 01-2013 Titre Promoteur Investigateur Coordonnateur Centres participants Justification de l'étude Etude randomisée comparant le carboplatine-étoposide au topotécan chez les

Plus en détail

Protocole CHEOPS. Eudract n

Protocole CHEOPS. Eudract n Protocole CHEOPS Eudract n 2015-000401-39 ESSAI MULTICENTRIQUE DE PHASE II RANDOMISÉ ÉVALUANT L INTÉRET DE L AJOUT D UN INHIBITEUR NON STÉROIDIEN DE L AROMATASE A LA NAVELBINE MÉTRONOMIQUE PER OS CHEZ

Plus en détail

Session 3 : Recherche clinique

Session 3 : Recherche clinique Session 3 : Recherche clinique Modérateurs : Elena Paillaud Pierre Soubeyran Essai FFCD 1404, REGOLD et autres essais digestifs Thomas Aparicio Gastro entérologue, Bobigny Essais cliniques en cancérologie

Plus en détail

LG- MMP / 07_01_09 CANCERS BRONCHIQUES NON A PETITES CELLULES (CBNPC)

LG- MMP / 07_01_09 CANCERS BRONCHIQUES NON A PETITES CELLULES (CBNPC) RESEAUX DE CANCEROLOGIE RHONE-ALPES ET AUVERGNE ONCORA - CONCORDE - ONCOLOIRE - ARC ALPIN - ONCAUVERGNE GROUPE DE TRAVAIL REFERENTIELS COMMUNS DE PROTOCOLES DE CHIMIOTHERAPIE REFERENTIEL DE BON USAGE -

Plus en détail

Taxotere doit être administré sous la surveillance d un médecin expérimenté dans l emploi des antinéoplasiques.

Taxotere doit être administré sous la surveillance d un médecin expérimenté dans l emploi des antinéoplasiques. Les Canadiennes atteintes d un cancer du sein à un stade précoce avec atteinte ganglionnaire peuvent maintenant bénéficier d un traitement chimiothérapeutique approuvé récemment avec conditions par Santé

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 20 avril 2016 Date d examen par la Commission : 6 avril 2016 doxorubicine sous une forme liposomale pégylée CAELYX 2 mg/ml, solution à diluer pour perfusion B/1 flacon

Plus en détail

AUDIT REGIONAL SUR L UTILISATION DES ANTIEMETIQUES CHEZ DES PATIENTS ATTEINTS DE CANCER

AUDIT REGIONAL SUR L UTILISATION DES ANTIEMETIQUES CHEZ DES PATIENTS ATTEINTS DE CANCER AUDIT REGIONAL SUR L UTILISATION DES ANTIEMETIQUES CHEZ DES PATIENTS ATTEINTS DE CANCER résultats, discussions et perspectives COTECH ANTICANCEREUX - 11/2014 Objectif Faire un état des lieux de l utilisation

Plus en détail

Thésaurus régional harmonisé des protocoles d'urologie, de néphrologie et de l'appareil génital masculin.

Thésaurus régional harmonisé des protocoles d'urologie, de néphrologie et de l'appareil génital masculin. Thésaurus régional harmonisé des protocoles d'urologie, de néphrologie et de l'appareil génital masculin. Ce référentiel a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels regroupant

Plus en détail

Le Circuit des Médicaments Anti-Cancéreux. Cours Circuit Anti-Cancéreux - Sept Dr F. Chauvelot

Le Circuit des Médicaments Anti-Cancéreux. Cours Circuit Anti-Cancéreux - Sept Dr F. Chauvelot Le Circuit des Médicaments Anti-Cancéreux Principes du traitement anticancéreux Il repose sur : - chirurgie : exérèse large de la tumeur - chimiothérapie, - radiothérapie, - traitement hormonal, - traitement

Plus en détail

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 08 juin 2005 AVASTIN 25mg/ml, solution à diluer pour perfusion, flacon de 4 ml (B/1) AVASTIN 25mg/ml, solution à diluer pour perfusion, flacon

Plus en détail

Contacts: sanofi-aventis + 33 (0)6 70 93 75 28 + 33 (0) 1 58 10 08 97

Contacts: sanofi-aventis + 33 (0)6 70 93 75 28 + 33 (0) 1 58 10 08 97 Contacts: sanofi-aventis CIRG Anne Bancillon Emmanuelle Mékercke + 33 (0)6 70 93 75 28 + 33 (0) 1 58 10 08 97 DES TRAITEMENTS A BASE DE TAXOTERE ET HERCEPTINE DÉMONTRENT CHEZ LES FEMMES ATTEINTES DE FORME

Plus en détail

Leucémie lymphoïde chronique

Leucémie lymphoïde chronique Leucémie lymphoïde chronique Table des matières Introduction 3 - Antécédents et mode de vie 4 - Exercice 5 - Traitement à l'entrée 6 - Exercice : Objectifs thérapeutiques 7 - Exercice 8 - A l'arrivée dans

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 25 mai 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 25 mai 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 25 mai 2011 AVASTIN 25 mg/ml Boîte de 1 flacon de 4 ml (CIP : 566 200-7) Boîte de 1 flacon de 16 ml (CIP : 566 201-3) Laboratoires ROCHE Bevacizumab Liste I Réserve hospitalière

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 10 février 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 10 février 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 10 février 2010 ERBITUX 5 mg/ml, solution pour perfusion B/1 flacon de 20 ml (CIP : 570 750 8) B/1 flacon de 100 ml (CIP : 570 752 0) MERCK LIPHA SANTE cetuximab Code

Plus en détail

Les traitements des cancers du sein - Chimiothérapie

Les traitements des cancers du sein - Chimiothérapie Coalition européenne contre le cancer du sein Document extrait du site Version imprimable Les traitements des cancers du sein - Chimiothérapie Oeuvre collective de la FNCLCC Extrait de Comprendre le cancer

Plus en détail

très actifs et de ce fait ont des effets supportables et faire en sorte que la vie soit la plus normale possible.

très actifs et de ce fait ont des effets supportables et faire en sorte que la vie soit la plus normale possible. Introduction: Les produits utilisés en chimiothérapie sont très actifs et de ce fait ont des effets secondaires parfois importants. Cependant, il existe des moyens pour rendre ces effets supportables et

Plus en détail

RESUME DU PROTOCOLE. Titre de l étude. Promoteur. Coordinateur. Primaire :

RESUME DU PROTOCOLE. Titre de l étude. Promoteur. Coordinateur. Primaire : RESUME DU PROTOCOLE Titre de l étude Promoteur Coordinateur Essai randomisé, multicentrique de phase III, comparant une deuxième ligne de chimiothérapie avec ou sans bevacizumab chez des patientes atteintes

Plus en détail

HERCEPTIN - trastuzumab CANCERS DU SEIN RÉFÉRENTIELS DE BON USAGE HORS GHS ANNEXE

HERCEPTIN - trastuzumab CANCERS DU SEIN RÉFÉRENTIELS DE BON USAGE HORS GHS ANNEXE HERCEPTIN - trastuzumab RÉFÉRENTIELS DE BON USAGE HORS GHS CANCERS DU SEIN Date de publication : juin 2011 ANNEXE Situations hors-amm pour lesquelles l insuffisance des données ne permet pas l évaluation

Plus en détail

Poumon Cible : EGFR. Efficace si. Cancer bronchique métastatique. Gefitinib ( ) 1 ère ligne avec mutations activatrices de l'egfr Erlotinib ( )

Poumon Cible : EGFR. Efficace si. Cancer bronchique métastatique. Gefitinib ( ) 1 ère ligne avec mutations activatrices de l'egfr Erlotinib ( ) Poumon Cible : EGFR Cancer bronchique métastatique Gefitinib ( ) 1 ère ligne avec mutations activatrices de l'egfr Erlotinib ( ) 1 ère ligne avec mutations activatrices de l'egfr En 2 ème ligne après une

Plus en détail