Document de référence 2002 COB

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Document de référence 2002 COB"

Transcription

1 Document de référence 2002 COB Le présent document de référence a été enregistré auprès de la Commission des opérations de Bourse le 2 septembre 2003 sous le numéro R Il ne peut être utilisé à l appui d une opération financière que s il est complété par une note d opération visée par la Commission des opérations de Bourse. Ce document de référence a été établi par l émetteur et engage la responsabilité de ses signataires. Cet enregistrement, effectué après examen de la pertinence et de la cohérence de l information donnée sur la situation de la société, n implique pas l authentification des éléments comptables et financiers présentés.

2 Sommaire Les moments forts de 2002 Orco Property Group : L immobilier et l hôtellerie au cœur de la «Nouvelle Europe» : page Orco en bourse Orco : territoires et marchés Rapport d activité Orco Property Group : nos cœurs de métiers - Orco gestionnaire immobilier - Orco ingénierie immobilière - Orco asset manager Orco Hotel Group : page - La collection Andrassy et les hôtels Orco - MaMaison Residences Comptes consolidés et sociaux 2002 Chiffres clés 2002 Evaluation du patrimoine et actif net réévalué Informations complémentaires sur le groupe - Renseignements de caractère général concernant l émetteur et le capital - Renseignements concernant l administration et la direction Sources d information Tableau de concordance 2

3 Les moments forts : Orco Property Group: C est désormais confirmé, les marchés d Orco seront définitivement intégrés à l Union Européenne. Douze pays rejoindront l UE en mai 2004, dont : la République Tchèque, la Hongrie, la Slovaquie et la Pologne. - Le projet Luxembourg Plaza est lancé. Orco a obtenu le permis de construire pour ce complexe de m². Le groupe a également signé un accord avec TriGranit (filiale de la BERD, de TrizecHahn et de AIG) pour la vente de 50% de la partie bureaux du projet. - Orco a émis un emprunt obligataire de 10 millions d euros coté à la Bourse du Luxembourg, portant à près de 33 millions d euros le montant total de capitaux levés depuis l introduction en bourse du groupe en décembre Orco prépare la création d un fonds d investissements immobiliers en Europe Centrale : «The Endurance Fund» afin de profiter des opportunités d investissement dans cette région. - Orco finalise l année 2002 avec un chiffres d affaires en hausse de près de 27.5%. - Avec une valorisation totale de son patrimoine par DTZ de près de 134 millions d euros, soit un actif net réévalué de 27,32 par action, 2002 est une nouvelle année de création de valeur pour les actionnaires d Orco Property Group. - Le projet Americka 1 d appartements de luxe à Prague est lancé. Le premier immeuble a été livré début L ensemble du projet est achevé en juin Orco Hotel Group : - L Hôtel Andrassy est désormais un hôtel 5 étoiles. Il a par ailleurs été élu «Meilleur hôtel de Budapest 2002» par l hebdomadaire Budapest Business Journal. - L Hôtel Riverside à Prague a ouvert ses portes en Décembre 2002 et rejoint ainsi la collection des Hôtels Andrassy. Les deux établissements sont désormais affiliés aux prestigieux réseaux «Small Luxury Hotels of the World» et «Hôtels et Préférence». - Les travaux du futur Hôtel Koscielna à Varsovie ont débuté et son ouverture est prévue au quatrième trimestre Orco a inauguré avec succès sa seconde résidence hôtelière à Prague : la Résidence Belgicka. Un projet qui a reçu une distinction par «The Construction Journal» de Prague. - La résidence hôtelière Izabella est désormais en activité, les 38 appartements ayant été livrés fin Début 2003, la BERD (Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement) s est engagée à entrer dans le capital de «MaMaison Residences», la nouvelle filiale d Orco Hotel Group réunissant les résidences hôtelières. - Mai 2003 : un accord est conclu avec le groupe Marriott. Le prestigieux opérateur s engage pour 25 ans dans la gestion de l hôtel 3 étoiles prévue dans le cadre du projet Luxembourg Plaza. 3

4 ORCO PROPERTY GROUP : l immobilier et l hôtellerie au cœur de la «Nouvelle Europe» Orco Property Group développe, loue et gère un portefeuille diversifié en Europe Centrale : - des immeubles de bureaux loués à de grandes entreprises internationales, - des appartements avec services de grand standing, - des résidences hôtelières sous la marque «MaMaison Residences», - une collection d hôtels de luxe sous la marque «Andrassy». Ces douze années d expérience tant en terme d acquisitions que de développement ont permis à Orco de se constituer un patrimoine exceptionnel. Situés sur les meilleurs emplacements des centres-villes de capitales prestigieuses, ses actifs sont légitimement appelés à prendre de la valeur. Par son positionnement sur plusieurs marchés et pays, Orco limite non seulement les risques liés à une activité mais tire partie des effets de cycle pour réaliser ses acquisitions au meilleur coût. Présent en Europe Centrale depuis 1991, Orco a l âge de son marché et s est crée une forte identité en terme de design et d architecture. Afin de tirer partie de l expérience de ses équipes, le groupe est structuré en différents métiers clairement identifiés : promoteur, gestionnaire immobilier et hôtelier, asset manager. Aujourd hui ses directions sont au service du groupe Orco exclusivement mais demain elles pourront également générer des revenus en fournissant une prestation à l externe. 4

5 Communication & Relations actionnaires C. Chapuis Président Jean-François OTT Corporate finance P. Lerouge, JL. Laporte Vice-Président Silvano PEDRETTI Organisation & Système d information P. Lerouge, JL Laporte Orco Hotel Group Direction financière D. Lazukic Cash, Juridique & Administra tion L. Leroi Asset Managem ent A. Vobruba Gestion immobilière M. Cullen Promotion & Développem ent P. Klimes Collection Andrassy G. Irondelle MaMaison Residences N. Tommasini ORGANIGRAMME DU GROUPE 5

6 Orco en bourse L action Orco est aujourd hui la seule valeur permettant aux actionnaires de bénéficier du développement de la zone Europe centrale et de son intégration à l Union Européenne. Si le groupe affiche toujours clairement sa volonté de poursuivre ses investissements, Orco est par ailleurs doté non seulement de revenus récurrents liés aux loyers mais également dispose d actifs tangibles. Ainsi, à la fin de l année 2002, l actif net réévalué par action s élevait à 27,32. Les volumes de transactions se sont également nettement accrus, avec en moyenne plus de 2000 titres par jour. Pour suivre le cours d Orco Property Group, il convient de se reporter au compartiment «valeurs étrangères, zone euro». Code Euroclear : 5767 Code Bloomberg : ORC FP Evolution du cours de l action et volumes de transaction : L emprunt obligataire de d Euros émis par Orco en décembre 2002 est coté sur la Bourse de Luxembourg. Etant donné qu aucune transaction n a été effectuée sur le marché, le cours communiqué est resté le cours d emission soit 92,5%. Code ISIN XS

7 Répartition du capital au 31/12/2002: Orco Holding 36,23% Auto détention 2,38% Public 61,39% 10 0 Le souci de la transparence Orco est une société luxembourgeoise cotée depuis décembre 2000 au Second Marché d Euronext Paris. La société est également membre de NextPrime et par là même s est engagée à mettre en application les obligations comptables et la communication financière liées à ce contrat, notamment : la rédaction des informations relatives à ses activités en deux langues, la publication du calendrier financier, le suivi de la valeur par des analystes financiers. Toutes ces informations ainsi que les communiqués de presse, comptes consolidés, cours de bourse en direct, analyses financières, études de marché et rapport annuel sont également consultables sur le site Internet : Depuis le 1 er janvier 2002, Orco est éligible au PEA. Toutes les demandes d informations complémentaires peuvent être également envoyées à l adresse suivante : Investir dans Orco Pour devenir actionnaire d Orco vous pouvez contacter les sociétés de bourse suivantes : FORTIS SECURITIES 30, quai Dion Bouton Puteaux Monsieur Farid BOUDIS Tel : AEK, Amsterdams Effectenkantoor Herengracht Amsterdam, 1016 BS Pays-Bas Monsieur Willem VAN DER MEER Tel:

8 Pour toute information relative à l émission obligataire cotée à la Bourse du Luxembourg, contactez notre siège Luxembourgeois: Luc LEROI Tel :

9 LES MARCHES D ORCO PROPERTY GROUP «Demain, la Nouvelle Europe ouvre ses portes» Alors que l heure est à toutes les interrogations internationales, la Nouvelle Europe prendra naissance en mai Parmi les 10 nouveaux membres et notamment les PECO, la République Tchèque, la Hongrie, la Pologne, la Slovaquie et les trois Pays Baltes correspondent aux lieux d investissement d Orco Property Group. Demain, avec l élargissement vers les pays d Europe Centrale et Orientale la libre circulation des personnes, des capitaux et des services sera effective. Au delà de l offre et de la demande régissant les prix des immeubles, une stabilité économique et politique renforcées favoriseront la valorisation des biens immobiliers. L'Europe passera de 380 à 455 millions d habitants, développant ainsi des flux économiques soutenus notamment par l instrument immobilier. Par ailleurs le tourisme européen étant déjà ancré dans les mœurs, le secteur hôtelier est naturellement appelé à bénéficier de l élargissement. Le nouvel espace européen devrait également initier une nouvelle évolution des marchés immobiliers au sein des PECO, évitant les excès et favorisant ainsi l investissement immobilier. Positionnement d Orco Property Group sur ses marchés Chaque pays ayant sa spécificité, le savoir faire du groupe s étant éprouvé depuis 1991 et en raison de son implantation première à Prague, le positionnement d Orco est différent selon ses marchés. De plus Orco n a pas de concurrent direct de taille similaire et actif dans les mêmes pays d Europe Centrale. Ainsi, Orco s est avant tout développé à Prague à travers des développements dans le secteur du bureau et du résidentiel. Depuis 1999, le groupe a développé des activités de types hôtelières avec les résidences puis les hôtels de luxe. Parallèlement de premiers investissements ont été réalisés à Budapest et Varsovie. Aujourd hui la concurrence existe dans chacun des secteurs, l ensemble des grands groupes internationaux qu ils soient hôteliers ou immobiliers ayant développé des projets en Europe Centrale. Néanmoins, Orco conserve une spécificité dans la mesure où le groupe est globalement présent dans la région avec quatre produits différents mais complémentaires dans leur offre. De plus l expérience de ses équipes depuis 1991 a permis au groupe de se forger une image de marque locale, de développer de solides partenariats lui permettant ainsi de maîtriser ses coûts d acquisition et de développement. 9

10 Tendance des loyers européens des bureaux de Classe A- Source Jones Lang Lasalle Décembre 2002 Bruxelles Copenhague, Barcelone, Luxembourg, Milan, Rome Edimbourg, Lisbone Moscou Munich Croissance des loyers en baisse Loyers en baisse Dublin, Londres Frankfort, Madrid Loyers en hausse Ralentissement de la baisse des loyers Oslo Helsinki Stockholm Prague, Budapest Varsovie 10

11 Evolution des prix des bureaux en euros/m² et par an (Source : FPD Savills- Printemps 2003) Varsovie Budapest Prague ème Trim ème Trim ème Trim er Trim 2003 Evolution des rendements bruts des bureaux en % (Source : FPD Savills- Printemps 2003) 10 9,8 9,6 9,4 9,2 9 8,8 8,6 8,4 8,2 3ème Trim ème Trim ème Trim er Trim 2003 Varsovie Budapest Prague 11

12 REPUBLIQUE TCHEQUE Chiffres clés 2002 Croissance du PIB: 2.5% Inflation : 1.8% Population: 10.1 million Taux de chômage : 9.9% Investissements directs étrangers: 7 milliards de USD Les marchés immobiliers à Prague Compte tenu du marasme économique international et des difficultés locales liées aux inondations du mois d août, l année 2002 s est avérée relativement satisfaisante sur l ensemble des marchés immobiliers. Les bureaux Bureaux de classe A Stock de bureaux en millions de m² 1,178 Taux de vacance 9,9% En retrait par rapport aux prévisions, m² de nouveaux bureaux ont été livrés en Le différentiel s explique en particulier par des livraisons reportées ou annulées dans les quartiers lourdement touchés par les inondations. Avec m² de bureaux loués (en hausse de 40%), 2002 a néanmoins constitué une bonne année pour ce segment de marché et notamment pour les immeubles neufs qui constituent près de 60% des stocks actuels. Le résidentiel locatif Le marché est toujours aussi dynamique. Concernant le segment haut de gamme sur lequel est présent Orco, la demande est stable et la clientèle, essentiellement expatriée, renouvelée. Celle-ci s explique notamment par une nouvelle année record des investissements étrangers et les implantations liées à l intégration européenne en mai Il existe également une réelle demande locale en terme de promotion ; c est pourquoi Orco entend renforcer son positionnement sur ce segment en Tourisme et hôtellerie Le nombre de visiteurs étrangers en République Tchèque a baissé de 5,3% en 2002 notamment en raison des inondations et des tensions politiques internationales. De même le nombre de visiteurs demeurant plus d une journée a diminué de 14%. Néanmoins, Prague demeure une destination professionnelle et touristique toujours prisée, grâce notamment à l amélioration des structures hôtelières. 12

13 Question à Silvano PEDRETTI, Vice-président d Orco Property Group: «comment voyez-vous le marché immobilier Tchèque dans les trois années à venir et quelle est la stratégie d Orco dans ce pays?» S. Pedretti: «Le marché praguois est celui qui offre le plus de visibilité en Europe Centrale pour les trois années à venir. En République Tchèque, à Prague mais aussi dans les grandes villes, Orco entend se concentrer sur son métier de promoteur, notamment sur de plus grands programmes résidentiels à la vente. Dans le segment des bureaux, maintenant que le projet Luxembourg Plaza est lancé, Orco entend prendre part à de plus grandes acquisitions, par exemple dans le cadre d externalisation de portefeuilles institutionnels. Ceci constitue une étape de plus pour Orco qui a démontré, tant sa longue expérience locale que sa capacité à gérer des négociations plus importantes avec des opérateurs internationaux en Nous étudions également l opportunité de prendre part à un grand projet commercial à Prague.» 13

14 HONGRIE Chiffres clés 2002 Croissance du PIB: 3.2% Taux d inflation : 5.3% Population: Taux de chômage: 5.8% Investissements étrangers directs: 1,4 milliards de USD Les marches immobiliers à Budapest Les bureaux Bureaux de classe A Stock de bureaux en millions de m² 1,540 Taux de vacance 17,6% Avec m² de bureaux loués en 2001, Budapest a connu une année mitigée et en baisse de 16% par rapport à En effet, certains projets d implantation ou de déménagements ont été reportés par les clients. Néanmoins, le taux de vacance est en nette baisse, les livraisons ayant été moins nombreuses et la demande pour des bureaux de très haut de gamme est toujours d actualité. Quant aux prix, ils restent stables depuis deux ans. Tourisme et hôtellerie Le marché souffre bien évidement de la conjoncture générale, mais parallèlement se structure en terme d offre. En effet, l offre hôtelière est désormais conséquente sur la ville de Budapest qui dispose de 12 établissements classés 5 étoiles ayant totalisé nuitées pour chambres. Question à Jean-François OTT, Président d Orco Property Group: comment voyez vous le marché immobilier hongrois dans les trois années à venir, et quelle est la stratégie d Orco dans ce pays? JF. OTT: "Le marché du bureau a souffert ces 5 dernières années. Avec la récession, le stock des bureaux s est stabilisé, de même que les loyers. Budapest est aujourd hui la ville la moins chère pour investir. Je considère aujourd hui que les loyers devraient augmenter de 10 à 15% dans les trois années à venir et je suis particulièrement confiant dans le succès du centre-ville dont l attractivité a déjà été démontrée dans le secteur commercial. De même, les récentes performances des business parcs ont prouvé que le marché hongrois était sur la voie de la reprise. Orco étudie également l opportunité d investir en tant que promoteur sur le marché résidentiel de Budapest. 14

15 POLOGNE Chiffres clés 2002 Croissance du PIB: 1.2% Inflation: 1,9% Population: 38,6 millions Taux de chômage: 18,1% Investissements directs étrangers: 7 milliards de USD Les marches immobiliers à Varsovie Les bureaux Bureaux de classe A Stock de bureaux en millions de m² 1, 78 Taux de vacance 16,9% Malgré une économie en difficulté depuis deux ans, le marché à Varsovie a enregistré un nouveau record en terme de locations de bureaux : m² ayant trouvé preneur, soit une hausse de 25% par rapport à Parallèlement on attend la livraison de m² de nouveaux espaces en Le taux de vacance global de 16,9% est toutefois inférieur dans le centre ville avec 15,2%. Les prix sont par ailleurs stabilisés et devraient le demeurer avec la baisse du taux de vacance. Tourisme et marchés hôteliers En 2002 le nombre de visiteurs en Pologne et à Varsovie a une nouvelle fois baissé, notamment suite aux évènements du 11 septembre Le taux d occupation moyen des hôtels a donc diminué au début de l année et la reprise ne s est ressentie que courant Par ailleurs la concurrence à Varsovie s est accrue sur le segment hôtelier haut de gamme avec l ouverture des Hôtels Hyatt et SAS Radisson. Toutefois ces ouvertures ont aussi donné le signal d une nette amélioration de l offre hôtelière à Varsovie et il existe un réel potentiel pour cette ville avec l intégration à l Union Européenne de la Pologne, le plus grand pays en terme de population. Le Ministère du tourisme s est fixé des objectifs ambitieux espérant atteindre d ici 2006, 122 millions de visiteurs chaque année. Question à Frank Cisar, directeur Orco Varsovie: comment voyez vous l évolution des marchés immobiliers polonais dans les trois prochaines années et quelle est la stratégie d Orco dans ce pays? Même si je pense que nous serons confrontés encore à deux années difficiles, l impact devrait être limité pour les marchés immobiliers. Les stocks de bureaux sont toujours inférieurs à moins d un m² par habitant et cela me semble être un bon critère d investissement en Pologne aujourd hui. Je suis confiant dans le fait qu Orco pourrait réaliser près de 10% de son chiffre d affaires en Pologne dans trois ans. Notre prochaine priorité est de développer notre première résidence hôtelière et d investir dans des immeubles de bureaux existants. Je pense aussi qu il existe un fort potentiel pour le marché résidentiel à Varsovie et dans les grands villes secondaires. 15

16 RAPPORT D ACTIVITE ORCO GESTIONNAIRE IMMOBILIER Placé sous la direction de Martin Cullen, ce département d Orco s efforce de gérer de manière dynamique et prospective les biens immobiliers du Groupe hors activités hôtelières, à savoir : les immeubles de bureaux et résidentiels à Prague et Budapest. Les bureaux : Cette activité qui a représenté 33,7% du chiffre d affaires du groupe en 2002 demeure un des cœurs de métiers de Orco. Bien que le groupe n ait pas délivré de nouveaux projets en 2002, plusieurs immeubles ont eu un impact financier significatif dans la mesure où ils avaient été acquis au quatrième trimestre Il s agit de l immeuble Manesova à Prague et de l immeuble Revay à Budapest. L année 2002 a été satisfaisante sur ce segment qui a enregistré un taux d occupation moyen de 99,7% à Prague et de 86% à Budapest. Le prix moyen mensuel de location des bureaux Orco s est par ailleurs élevé à 19,5 par m². Orco demeure confiant dans la qualité de son patrimoine qui bénéficie, notamment, d une localisation à Vinohrady particulièrement sûre au regard des inondations qui ont touché lourdement des quartiers concurrentiels. Le résidentiel : Ce segment a contribué à hauteur de 15,5% au chiffre d affaires. Intégralement situé à Prague, les immeubles de luxe Orco se sont loués à un prix moyen mensuel de 13,8 par m². L année 2002 n a pas enregistré de livraison de nouveaux projets mais demeure néanmoins significative. Le taux d occupation malgré une rotation fréquente de la clientèle expatriée s est situé à 95%. Deux projets résidentiels marquants seront opérationnels en Les travaux du luxueux projet résidentiel Americka Park ont débuté en 2002 et un premier immeuble a été livré en janvier Ces trois immeubles résidentiels situés dans un cadre arboré comprennent au total 26 appartements spacieux et bénéficient d une vue exceptionnelle sur la ville de Prague. Les premiers appartements ont été pré loués sur la base mensuelle de 280 par m² pour un prix de développement de /m² en moyenne (SHON). Les services (piscine, spa ) liés à la Résidence hôtelière Americka seront accessibles également à l ensemble des clients d Orco. De même les 95 parkings permettront de proposer des emplacements pour certains des immeubles de bureaux voisins n en bénéficiant pas jusqu alors. Cela donnera un avantage commercial et patrimonial supplémentaire à ces immeubles. Ce projet constitue une étape majeure pour le groupe qui entend répliquer ce type de concept. Le projet Dubovy Mlyn est situé à Prague 6 et composé de 12 maisons de grand standing. Il s agit d un projet de promotion pure dont la livraison est prévue au troisième trimestre

17 Orco Promoteur immobilier Prague Budapest - Varsovie Depuis 1991 l équipe de promotion d Orco est celle qui a obtenu le plus de permis de construire sur la ville de Prague faisant preuve d une longue expérience. En 2002 le département de promotion immobilière dirigé par Pavel Klimes a livré avec succès plusieurs projets majeurs : la Résidence Izabella à Budapest, l Hôtel Riverside et la Résidence Belgicka à Prague ; cette dernière a par ailleurs obtenu un prix par «The Construction Journal» de Prague. Parallèlement les permis de construire ont été obtenus pour l hôtel Koscielna en travaux depuis le mois de septembre à Varsovie et le projet Luxembourg Plaza. Enfin les travaux du projet Americka Park ont débuté. Les projets en cours Le projet Luxembourg Plaza Ce complexe de m² est idéalement situé à Prague- Vinohrady à deux pas du métro Flora et du nouveau centre d affaires Flora Plaza. Il comprend m² de bureaux haut de gamme, un hôtel trois étoiles de 160 chambres et 406 emplacements de parking. En 2002 ce projet représentant un investissement total de 52,5 M a, d une part obtenu son permis de construire et d autre part séduit des partenaires désormais engagés auprès d Orco. Ainsi, en décembre % de la partie bureaux de ce projet a été vendue au groupe TriGranit, filiale de TrizecHahn, AIG et EBRD pour un montant de 4 M, dont 1M est conditionnel. Ceci représente d ores et déjà une plus value de 3M. Cette plus-value est par ailleurs non imposable en raison du statut de SOPARFI du groupe. Seul le terrain portant son droit à construire a fait l objet d une évaluation par DTZ et est estimé à 10,7M. L estimation DTZ ne porte donc pas sur le projet fini dont la valeur devrait être d environ 50 M. Le projet Americka Park Ce complexe résidentiel luxueux de 7 000m² sera achevé en juin Il bénéficie d un emplacement exceptionnel et de la synergie entre les appartements et la Résidence hôtelière. Développé pour un montant total de 10,6M le projet non achevé au 31 décembre 2002 a été estimé 7,7M par DTZ. Le projet Dubovy Mlyn En raison de sa localisation dans une zone arborée l obtention du permis de construire est plus longue que prévue. Ainsi, il est finalement envisagé une livraison du projet au troisième trimestre L investissement total pour ces 12 maisons de grand standing est estimé à 8,2 M et le profit sur la vente à 1,8 M, soit une marge de près de 22% pour ce projet de vente en VEFA. Le projet Pachtuv Palace Après de longues discussions avec les services de protection du patrimoine, Orco a obtenu en mars 2003 le permis de construire définitif pour ce projet de 50 appartements de luxe. Cet ancien palais dispose d une situation exceptionnelle aux pieds du Pont Charles. Les travaux de rénovation ont débuté en avril 2003 et devraient s achever en avril

18 L investissement total pour ce projet unique à Prague est estimé à 17,5 M dont 11M représentent le coût d acquisition. Avec les complexes Luxembourg Plaza et Americka Park, Orco démontre une nouvelle fois sa capacité d adaptation à la gestion de grands projets. L Hôtel Koscielna à Varsovie Futur membre du réseau Small Luxury Hotel cet établissement est situé dans le centre ancien de Varsovie. Les travaux devraient s achever au quatrième trimestre Comptant 63 chambres, cet hôtel est le premier projet développé par les équipes d Orco en Pologne, démontrant ainsi ses capacités à s adapter à de nouveaux marchés. 18

19 ORCO ASSET MANAGEMENT Le département d asset management est dirigé par Ales Vobruba et est en charge des arbitrages du portefeuille de bureaux et résidentiel, de l étude des acquisitions et la mise en place d éventuels partenariats. A ce titre le département d asset management a piloté avec la direction générale du groupe les négociations des contrats avec TriGranit, Marriott et la BERD mais également assuré le financement et refinancement de projets tels que : l hôtel Koscielna à Varsovie et le projet Pachtuv Palace. Cette direction entend tirer partie de la baisse des taux et travaille donc également sur le refinancement de l ensemble du portefeuille praguois du groupe. En terme de gestion du portefeuille, Orco asset management a permis en 2002 l intégration des immeubles Revay et Manesova acquis au quatrième trimestre Enfin «Orco Asset Management» est lié au développement des deux dossiers suivants : «The Endurance Fund» En 2002, Orco soucieux de profiter des opportunités d investissement et des larges opérations d externalisation de portefeuille réalisées par des acteurs institutionnels a lancé l étude d un fonds d investissement immobilier en Europe Centrale. En partenariat avec le groupe Invesco ce fonds s élèverait à 150M hors effet de levier. Bien que fondé sur la synergie des compétences et de l expérience d Orco en Europe Centrale, ce fonds ne serait en aucun cas en concurrence avec les activités propres du groupe. Des critères quantitatifs et qualitatifs clairs seront appliqués afin d éviter une concurrence quelconque dans l attribution d un projet au fonds plutôt qu à Orco et inversement. Orco Bercy Warehouse Orco a signé un accord avec la «Compagnie du Parc de Bercy», spécialisée dans le développement de locaux industriels, afin de créer une filiale commune, Orco Bercy Warehouse. La filiale a pour but d étudier les opportunités d investissements sur ce marché et ceci à Prague, Budapest et Varsovie. OBW bénéficiera de l expertise de la Compagnie du Parc de Bercy et de l expérience d Orco dans la région. 19

20 ORCO HOTEL GROUP Orco Hotel Group est une filiale de Orco Property Group regroupant l ensemble des activités hôtelières : les hôtels de luxe d une part, et les résidences hôtelières d autre part réunies dans la filiale MaMaison Residences. Ces deux types d actifs répondent à une stratégie de niche et de développement de marque : - de petits hôtels de luxe alliant un design et une atmosphère uniques en Europe Centrale, - des résidences hôtelières de grand standing pour répondre à une clientèle croissante. Les hôtels de luxe Andrassy Dirigée par Gilbert Irondelle cette collection regroupe les hôtels Andrassy à Budapest, Riverside à Prague et prochainement l Hôtel Koscielna à Varsovie. En 2002 les Hôtels Andrassy et Riverside ont rejoint le prestigieux réseau «Small Luxury Hotels of the World» dont ils sont les seuls membres en Europe Centrale. Ils sont également affiliés au réseau «Hôtels et préférence». L Hôtel Andrassy qui a obtenu sa cinquième étoile et désigné meilleur établissement de Hongrie par le «Budapest Business Journal» a connu sa première année d activité pleine. L Hôtel Riverside a ouvert ses portes à Prague en décembre 2002 soit avec un trimestre de retard; ce délai s explique d une part, par le souhait d améliorer encore l offre aux clients et d autre part, par les inondations du mois d août qui ont entravé l accès au chantier. Fidèle à son originalité Orco a particulièrement soigné cet établissement de 45 chambres abrité derrière une façade Belle Epoque. A Varsovie les travaux de l Hôtel Koscielna ont débuté en septembre 2002 et devraient s achever au quatrième trimestre 2003 complétant ainsi l offre hôtelière sur les principales capitales d Europe Centrale. Cet hôtel est situé au cœur de la vieille ville dans un immeuble de caractère autrefois occupé par l Ambassade des Etats-Unis. Parallèlement à la collection des hôtels Andrassy, Orco exploite également l Impérial Hotel à Ostrava, un établissement réputé dans la région, notamment auprès de la clientèle d affaires qui apprécie son centre de conférence. En 2002, la direction de l hôtel a par ailleurs développé une offre plus ciblée pour les touristes.. Aux vues des performances en progression régulière de cet établissement acquis en 2001, Orco a démontré sa capacité à reprendre et gérer un hôtel de grand standing. L ensemble des hôtels du groupe a contribué à 36,4% du chiffre d affaires en L hôtel trois étoiles développé dans le cadre du projet Luxembourg Plaza sera confié en gestion au groupe Marriott qui garantira un revenu minimum de 1,7M par an 20

21 Rendements hôteliers Européens Source : Jones Lang Lasalle Hotels- Décembre 2002 Varsovie Budapest RevPar : croissance en baisse RevPar: en baisse Bruxelles Munich, Madrid Milan, Rome, Düsseldorf RevPar en hausse RevPar: ralentissement de la baisse Berlin Stockholm Prague Barcelone, Amsterdam Paris Londres, Hambourg Frankfort 21

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont résultats et autres renseignements caractéristiques de la société au cours des cinq derniers exercices) La société mère : Comptes

Plus en détail

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 GROUPE NSE INDUSTRIES Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 BILAN (en milliers d euros) ACTIF Note 30/06/14 30/06/13 Ecarts d'acquisition 1 3 872 3 972 Immobilisations

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 27 mars 2013 Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic Conformément à ce qui avait été annoncé lors de la publication des comptes annuels, Icade publie

Plus en détail

Sommaire. Weborama Rapport financier du premier semestre 2007 2

Sommaire. Weborama Rapport financier du premier semestre 2007 2 Rapport financier du premier semestre 2007 Sommaire 1. Commentaires sur l activité de la période... p. 3 2. Rapport des Commissaires aux comptes... p. 5 3. Comptes consolidés au 30 juin 2007... p. 9 Weborama

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

Comptes Consolidés 31/12/2013

Comptes Consolidés 31/12/2013 Comptes Consolidés 31/12/2013 Table des matières BILAN... 2 COMPTE DE RESULTAT... 3 NOTE ANNEXE AUX COMPTES CONSOLIDES... 4 Note 1 - Faits marquants de la période et évènements post clôture... 4 Note 2

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2002 BILANS CONSOLIDES Avant répartition ACTIF Note au 31 décembre au 31 décembre au 31 décembre en millions d'euros 2002 2001 2000 Immobilisations incorporelles

Plus en détail

- Produit net bancaire : +14% à 2,3 milliards $EU ( 1 134 milliards FCFA )

- Produit net bancaire : +14% à 2,3 milliards $EU ( 1 134 milliards FCFA ) Le Groupe Ecobank présente de très bons résultats en 2014 : - Produit net bancaire : +14% à 2,3 milliards $EU ( 1 134 milliards FCFA ) - Résultat avant impôt : +134% à 519,5 millions $EU ( 258 milliards

Plus en détail

Comptes Consolidés 30/06/2014

Comptes Consolidés 30/06/2014 Comptes Consolidés 30/06/2014 Table des matières BILAN... 2 COMPTE DE RESULTAT... 3 NOTE ANNEXE AUX COMPTES CONSOLIDES... 4 Note 1 - Faits marquants de la période et évènements post clôture... 4 Note 2

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS Exercice clos le 31 décembre 2013

COMPTES CONSOLIDÉS Exercice clos le 31 décembre 2013 COMPTES CONSOLIDÉS Exercice clos le 31 décembre 2013 1, cours Xavier Arnozan 33000 BORDEAUX BILAN ACTIF 31/12/2013 31/12/2012 Brut Amort.dépréciat. Net Net Capital souscrit non appelé ACTIF IMMOBILISE

Plus en détail

C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications

C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications Paris, le 14 février 2014 8h Information réglementée C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications Indicateurs clés : Loyers IFRS à 43,3 M (+12,1%)

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014

COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 ca-des-savoie.fr Arrêtés par le Conseil d administration du Crédit Agricole des Savoie en date du 23 janvier 2015 soumis à l approbation de l Assemblée Générale Ordinaire

Plus en détail

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 COMMUNIQUE D INFORMATION Sète, le 17 avril 2013-17h45 RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 GILBERT GANIVENQ, PRESIDENT, ET OLIVIER GANIVENQ, DIRECTEUR GENERAL «Groupe Promeo a engagé depuis plusieurs mois

Plus en détail

EURASIA GROUPE Comptes consolidés au 31 décembre 2010

EURASIA GROUPE Comptes consolidés au 31 décembre 2010 1 EURASIA GROUPE Comptes consolidés au 31 décembre 2010 S O M M A I R E COMPTES CONSOLIDES Bilan consolidé...4 Compte de résultat consolidé...6 Tableau de flux de trésorerie consolidé...7 NOTES ANNEXES

Plus en détail

L'avis précise les informations qu'il convient notamment d'indiquer en annexe :

L'avis précise les informations qu'il convient notamment d'indiquer en annexe : L'AVIS DE L'ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES SUR LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE Hervé Stolowy, Professeur au Groupe HEC, diplômé d'expertise comptable L'avis n xx de l'oec "Le tableau des flux de trésorerie",

Plus en détail

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2.

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2. LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau des flux de trésorerie consolidés 5 Notes annexes 6 Compte

Plus en détail

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012 Communiqué de presse RESULTATS ANNUELS 2011 Solides résultats 2011 et accroissement du patrimoine Paris, le 15 février 2012 Résultats 2011 o Progression de +14% du cash-flow courant par action à 2,14 o

Plus en détail

ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS. Données consolidées. Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014. Page 1 sur 13

ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS. Données consolidées. Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014. Page 1 sur 13 ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS Données consolidées Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014 Page 1 sur 13 SOMMAIRE 1. Principes et méthodes de consolidation 2. Evénements significatifs postérieurs à la clôture

Plus en détail

Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC31

Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC31 Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC31 Objectif de la norme 01 L entreprise d assurance et/ou de réassurance doit disposer à son actif, en couverture

Plus en détail

SOCIÉTÉ BIC Siège social : 14, rue Jeanne d Asnières 92 110 Clichy Société Anonyme au capital de 197 481 206.82 EUR 552 008 443 R.C.S.

SOCIÉTÉ BIC Siège social : 14, rue Jeanne d Asnières 92 110 Clichy Société Anonyme au capital de 197 481 206.82 EUR 552 008 443 R.C.S. Page 1 sur 8 SOCIÉTÉ BIC Siège social : 14, rue Jeanne d Asnières 92 110 Clichy Société Anonyme au capital de 197 481 206.82 EUR 552 008 443 R.C.S. Nanterre Note d information émise par SOCIÉTÉ BIC en

Plus en détail

---------------------------------------------------- Rapport Financier Semestriel 30/06/2013 --------------------------------------

---------------------------------------------------- Rapport Financier Semestriel 30/06/2013 -------------------------------------- RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 1 er janvier 30 juin 2013 ---------------------------------------------------- Rapport Financier Semestriel 30/ -------------------------------------- Société anonyme au capital

Plus en détail

SOCIÉTÉ BIC Siège social : 14, rue Jeanne d Asnières 92 110 Clichy Société Anonyme au capital de 205 952 534.32 EUR 552 008 443 R.C.S.

SOCIÉTÉ BIC Siège social : 14, rue Jeanne d Asnières 92 110 Clichy Société Anonyme au capital de 205 952 534.32 EUR 552 008 443 R.C.S. 1 SOCIÉTÉ BIC Siège social : 14, rue Jeanne d Asnières 92 110 Clichy Société Anonyme au capital de 205 952 534.32 EUR 552 008 443 R.C.S. Nanterre Note d information émise par SOCIÉTÉ BIC en vue de la mise

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2014 1 SOMMAIRE ÉTATS DE SYNTHESE 1. Etat résumé de la situation financière consolidée 2. Etats résumés du résultat net et des gains et pertes

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE INNATE PHARMA ANNONCE SES RESULTATS POUR 2006 : FORTE CROISSANCE DE L ACTIVITE DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT (+75%), ET NOTAMMENT DE LA CLINIQUE Marseille, le 20 mars 2007 Innate Pharma SA (la «Société»),

Plus en détail

Rapport semestriel sur les comptes consolidés

Rapport semestriel sur les comptes consolidés Rapport semestriel sur les comptes consolidés www.concoursmania.com 1 Référentiel comptable, modalités de consolidation, méthode et règles d évaluation 1.1. Principes comptables En vue d apporter une information

Plus en détail

AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010

AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010 AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010 Relatif aux modalités de première application du règlement du CRC n 99-02 par les sociétés dont les instruments

Plus en détail

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS UNIVERSITE NAY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 01 : LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCITE DE LA NORME...3 1.1.1.

Plus en détail

ADTHINK MEDIA Société Anonyme au capital de 1.839.150 euros Siège social : 79, rue François Mermet 69160 TASSIN LA DEMI-LUNE 437 733 769 RCS LYON

ADTHINK MEDIA Société Anonyme au capital de 1.839.150 euros Siège social : 79, rue François Mermet 69160 TASSIN LA DEMI-LUNE 437 733 769 RCS LYON ADTHINK MEDIA Société Anonyme au capital de 1.839.150 euros Siège social : 79, rue François Mermet 69160 TASSIN LA DEMI-LUNE 437 733 769 RCS LYON RAPPORT DE GESTION SUR LES OPERATIONS DE L'EXERCICE CLOS

Plus en détail

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORMES IAS 32/39 : INSTRUMENTS FINANCIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS PERIODE DU 1 ER AVRIL AU 31 DECEMBRE 2004-1 - COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ Période du 1 er avril au 31 décembre 2004 2003 2003 Exercice clos le Notes Pro forma 31 mars 2004

Plus en détail

Résultats annuels 2013 en forte croissance

Résultats annuels 2013 en forte croissance Communiqué de presse - Clichy, 25 mars 2014, 18h Résultats annuels 2013 en forte croissance Chiffre d affaires en hausse de 5,3% à 420,7 M Résultat opérationnel en hausse de 31,7% à 43,4 M Résultat net

Plus en détail

Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile

Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile PARIS, France le 14 mai 2009 CGGVeritas (ISIN: 0000120164 NYSE: CGV) annonce ce jour les résultats consolidés,

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Communiqué de presse Chiffre d affaires pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Paris, le 19 mars 2015 Le Conseil d administration du Groupe Sopra Steria, réuni le 17 mars

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES BNP PARIBAS WEALTH MANAGEMENT

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES BNP PARIBAS WEALTH MANAGEMENT PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COMPTES ANNUELS) BNP PARIBAS WEALTH MANAGEMENT Société anonyme au capital de 103 312 500. Siège social : 33, rue du Quatre Septembre, 75002

Plus en détail

SOCIETE DE TAYNINH RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL. A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013

SOCIETE DE TAYNINH RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL. A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 SOCIETE DE TAYNINH 2013 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 B. Etats financiers au 30 juin 2013 C. Rapport des commissaires aux comptes

Plus en détail

Rapport financier semestriel. Société Anonyme au capital de 13.401.587 Euros Siège Social : 12, rue Ampère ZI 91430 IGNY 343 902 821 RCS EVRY

Rapport financier semestriel. Société Anonyme au capital de 13.401.587 Euros Siège Social : 12, rue Ampère ZI 91430 IGNY 343 902 821 RCS EVRY Rapport financier semestriel 2013 Société Anonyme au capital de 13.401.587 Euros Siège Social : 12, rue Ampère ZI 91430 IGNY 343 902 821 RCS EVRY SOMMAIRE RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITE DU CONSEIL D AMINISTRATION

Plus en détail

ETATS FINANCIERS ARRETES AU 30 JUIN 2015

ETATS FINANCIERS ARRETES AU 30 JUIN 2015 ETATS FINANCIERS ARRETES AU 30 JUIN 2015 Pages Bilan 2 Etat des engagements hors bilan 3 Etat de résultat 4 Etat des flux de trésorerie 5 Notes aux états financiers 6 Bilan Arrêté au 30 JUIN 2015 (Unité

Plus en détail

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 %

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 % RESULTATS ANNUELS 2014-2015 Chiffre d affaires 2014-2015 consolidé : 222,9 millions d euros Perte opérationnelle courante 2014-2015 : 125,9 millions d euros Poursuite du recentrage stratégique sur le cœur

Plus en détail

Communiqué de presse S1 2014-2015

Communiqué de presse S1 2014-2015 Communiqué de presse 27 novembre 2014 Huizingen, Belgique Communiqué de presse S1 2014-2015 (Résultats pour le premier semestre clôturé le 30 septembre 2014) Le chiffre d affaires semestriel a connu une

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux adps 18 bis rue de bruxelles 75009 paris Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 Téléphone : Etats Financiers Bilan Actif adps Edition du 17/03/15 RUBRIQUES BRUT Amortissements Net (N) Net (N-1) 31/12/2014

Plus en détail

4.1 Compte de résultat de l exercice 2008 100. 4.2 Bilan au 31 décembre 2008 101

4.1 Compte de résultat de l exercice 2008 100. 4.2 Bilan au 31 décembre 2008 101 États Financiers consolidés.1 Compte de résultat de l exercice 2008 100.2 Bilan au 31 décembre 2008 101.3 Tableaux de passage des capitaux propres du 1 er janvier 2007 au 31 décembre 2008 102. Tableau

Plus en détail

états FINANCIERS ARRêTéS AU 31 DéCEMBRE 2013

états FINANCIERS ARRêTéS AU 31 DéCEMBRE 2013 états FINANCIERS ARRêTéS AU 31 DéCEMBRE 2013 SOCIETE DE GESTION DES PARTICIPATIONS DE L ETAT TOURISME & HOTELLERIE ENTREPRISE DE GESTION HOTELIERE CHAINE EL AURASSI SOCIETE PAR ACTIONS AU CAPITAL DE 1.500.000.000

Plus en détail

Rectificatif du 29 juin 2005 au Document de référence 2004 DEPOSE AUPRES DE L AMF LE 23 MAI 2005 SOUS LE NUMERO D.05-0751

Rectificatif du 29 juin 2005 au Document de référence 2004 DEPOSE AUPRES DE L AMF LE 23 MAI 2005 SOUS LE NUMERO D.05-0751 Rectificatif du 29 juin 2005 au Document de référence 2004 DEPOSE AUPRES DE L AMF LE 23 MAI 2005 SOUS LE NUMERO D.05-0751 Ce rectificatif est disponible sur le site de l AMF ( www.amf-france.org) et auprès

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES BINCKBANK N.V.

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES BINCKBANK N.V. PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COMPTES ANNUELS) BINCKBANK N.V. Société anonyme de droit néerlandais. Siège social : Barbara Strozzilaan, 1083 HN Amsterdam, Pays-Bas. Comptes

Plus en détail

PARTIE B - NOTES ANNEXES AUX COMPTES SOCIAUX

PARTIE B - NOTES ANNEXES AUX COMPTES SOCIAUX PARTIE B - NOTES ANNEXES AUX COMPTES SOCIAUX Note 1. Informations générales et faits marquants La société Bricorama SA et ses filiales exploitent en France, au Benelux et en Espagne un réseau de grandes

Plus en détail

Rapport financier semestriel au 30 juin 2008 GROUPE BERNARD LOISEAU 1/19

Rapport financier semestriel au 30 juin 2008 GROUPE BERNARD LOISEAU 1/19 Rapport financier semestriel au 30 juin 2008 GROUPE BERNARD LOISEAU 1/19 Sommaire Attestation du responsable du rapport 3 Etats financiers consolidés résumés 4 Bilan 4 Compte de résultat 5 Variation des

Plus en détail

Documents de synthèse Regroupements

Documents de synthèse Regroupements Documents de synthèse Regroupements Pré-requis : o Connaitre les documents de synthèse (bilan et tableau de résultat) selon les trois systèmes : Système de base, Système abrégé, Système développé. Objectif

Plus en détail

SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE

SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE - Bilan consolidé - Compte de résultat consolidé - Tableau de flux - Annexe simplifiée 1 SOMMAIRE DE L ANNEXE SIMPLIFIEE 1 EVENEMENTS SIGNIFICATIFS

Plus en détail

Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères

Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères Objectif 1 Une entité peut exercer des activités à l international de deux manières. Elle peut conclure des transactions

Plus en détail

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités)

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités) États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés du résultat Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre (en milliers de dollars canadiens, sauf

Plus en détail

Fonds de revenu Colabor

Fonds de revenu Colabor États financiers consolidés intermédiaires au et 8 septembre 2007 3 ième trimestre (non vérifiés) États financiers Résultats consolidés 2 Déficit consolidé 3 Surplus d'apport consolidés 3 Flux de trésorerie

Plus en détail

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Synthèse // Réflexion // Une entreprise/un homme // Références Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Particulièrement utiles pour évaluer la capacité

Plus en détail

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013 GROUPE Comptes consolidés Au 31décembre 2013 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE

Plus en détail

Fonds de revenu Colabor

Fonds de revenu Colabor États financiers consolidés intermédiaires au et 24 mars 2007 (non vérifiés) États financiers Résultats consolidés 2 Déficit consolidé 3 Surplus d'apport consolidés 3 Flux de trésorerie consolidés 4 Bilans

Plus en détail

KBC GROUP NV SUPPLÉMENT (N 1) AU PROSPECTUS DE BASE EN DATE DU 10 FÉVRIER 2015. KBC Group NV (société à responsabilité limitée de droit belge)

KBC GROUP NV SUPPLÉMENT (N 1) AU PROSPECTUS DE BASE EN DATE DU 10 FÉVRIER 2015. KBC Group NV (société à responsabilité limitée de droit belge) Ce document est la traduction du Supplément N 1 au Prospectus de Base rédigé en anglais qui a été approuvé par la FSMA. En cas de contradictions entre la version anglaise et la version française du Supplément

Plus en détail

GROUPE TXCOM 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON

GROUPE TXCOM 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON Tel : 33 (0)1 30 83 91 70 Fax : 33 (0)1 30 83 91 71 7, rue du Parc de Clagny 78000 Versailles FRANCE 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON COMPTES CONSOLIDES Arrêté au 30 juin 2012

Plus en détail

31.12.2012 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES. (Comptes non audités)

31.12.2012 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES. (Comptes non audités) 31.12.2012 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES (Comptes non audités) Sommaire Etats financiers consolidés Bilan consolidé 1 Compte de résultat consolidé 3 Etat du résultat net et gains et pertes comptabilisés

Plus en détail

LES CRÉANCES ET LES DETTES

LES CRÉANCES ET LES DETTES LES CRÉANCES ET LES DETTES Règles générales d évaluation Définition d un actif et d un passif ACTIFS Tout élément de patrimoine ayant une valeur économique positive pour l entité est considéré comme un

Plus en détail

Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance

Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance Communiqué de Presse 20 février 2013 Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance Résultats solides en 2012 Progression

Plus en détail

Résultats semestriels 2014

Résultats semestriels 2014 COMMUNIQUE DE PRESSE 30 JUILLET 2014 Résultats semestriels 2014 PARIS, le 30 JUILLET 2014 - Le Directoire de Foncière de Paris s est réuni le 30 juillet 2014 et a arrêté les comptes semestriels de la société

Plus en détail

SOMMAIRE DES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

SOMMAIRE DES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES SOMMAIRE DES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES Bilan Compte de résultat Tableau des flux de trésorerie Variation des capitaux propres Annexe aux comptes consolidés 1 Transition aux normes IFRS 2 Principes et

Plus en détail

Comptes Consolidés Logic Instrument au 31 décembre 2011 1

Comptes Consolidés Logic Instrument au 31 décembre 2011 1 GROUPE Comptes consolidés Au 31 décembre 2011 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET MÉTHODES

Plus en détail

68 Bilan consolidé 70 Compte de résultats consolidé 71 État consolidé du résultat global 72 État consolidé des variations des capitaux propres 74

68 Bilan consolidé 70 Compte de résultats consolidé 71 État consolidé du résultat global 72 État consolidé des variations des capitaux propres 74 ÉTATS FINANCIERS 68 Bilan consolidé 70 Compte de résultats consolidé 71 État consolidé du résultat global 72 État consolidé des variations des capitaux propres 74 Tableau des flux de trésorerie consolidé

Plus en détail

Résultats financiers du 1 er trimestre 2015 Numericable-SFR retrouve le chemin de la croissance avec un EBITDA en hausse de 21%

Résultats financiers du 1 er trimestre 2015 Numericable-SFR retrouve le chemin de la croissance avec un EBITDA en hausse de 21% Communiqué de presse Saint-Denis, le 12 mai 2015 Résultats financiers du 1 er trimestre 2015 Numericable-SFR retrouve le chemin de la croissance avec un EBITDA en hausse de 21% Leader sur le marché de

Plus en détail

Résultats annuels 2005

Résultats annuels 2005 Résultats annuels 2005 SOMMAIRE Chiffres clés Activité 2005 - Crédit-Bail Immobilier/Location Longue Durée - Location simple Résultats 2005 Structure financière LOCINDUS en bourse Perspectives pour 2006

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

Communiqué de presse FY 2014-2015

Communiqué de presse FY 2014-2015 Communiqué de presse du 29 mai 2015 Huizingen, Belgique Confidentiel jusqu au 29 mai 2015 Communiqué de presse FY 2014-2015 (Résultats pour l exercice clôturé le 31 mars 2015) 1,8 de croissance du chiffre

Plus en détail

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées COMMUNIQUE DE PRESSE 1 er septembre 2015 Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées Chiffre d affaires

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013. IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair 1

RESULTATS ANNUELS 2013. IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair 1 Bruxelles, 27 mars 2014 17h40 Information réglementée COMMUNIQUÉ DE PRESSE RESULTATS ANNUELS 2013 IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair

Plus en détail

GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT

GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31/12/2012 Groupe BIAT Etats financiers consolidés arrêtés au 31 décembre 2012 Page ~ 2~ BILAN CONSOLIDE ARRETE AU 31 DECEMBRE

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES GDF SUEZ TRADING

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES GDF SUEZ TRADING PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COTES ANNUELS) GDF SUEZ TRADING Société par actions simplifiée au capital de 351 200 000. Siège social : 1, place Samuel de Champlain, 92400

Plus en détail

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT 3 PLACE ARNOLD BILAN ET COMPTE DE RESULTAT - Bilan actif-passif - Compte de résultat - Détail des comptes bilan actif passif - Détail compte de résultat C.D. 63 B.P. 4 67116 STRASBOURG-REICHSTETT 03 88

Plus en détail

Cegedim : Une année 2014 stratégique

Cegedim : Une année 2014 stratégique SA au capital de 13 336 506,43 euros R. C. S. Nanterre B 350 422 622 www.cegedim.com COMMUNIQUE DE PRESSE Page 1 Information Financière annuelle au 31 décembre 2014 IFRS - Information Réglementée Auditée

Plus en détail

VEOLIA ENVIRONNEMENT - Etats financiers consolidés au 31 décembre 2013 Etats financiers consolidés Au 31 décembre 2013

VEOLIA ENVIRONNEMENT - Etats financiers consolidés au 31 décembre 2013 Etats financiers consolidés Au 31 décembre 2013 Etats financiers consolidés 31 décembre 2013 Sommaire ETATS FINANCIERS CONSOLIDES... 1 COMPTES CONSOLIDES... 4 1.1 État de la situation financière consolidée... 4 1.2 Compte de résultat consolidé... 6

Plus en détail

ABCD KPMG Entreprises Bourgogne Sud 3 avenue de Chalon 71380 Saint-Marcel Adresse postale : B.P. 51-71103 Chalon-sur-Saône Cedex France

ABCD KPMG Entreprises Bourgogne Sud 3 avenue de Chalon 71380 Saint-Marcel Adresse postale : B.P. 51-71103 Chalon-sur-Saône Cedex France KPMG Entreprises Bourgogne Sud 3 avenue de Chalon 71380 Saint-Marcel Adresse postale : B.P. 51-71103 Chalon-sur-Saône Cedex France Téléphone : +33 (0)3 85 42 80 80 Télécopie : +33 (0)3 85 42 80 60 Site

Plus en détail

Norme comptable internationale 12 Impôts sur le résultat

Norme comptable internationale 12 Impôts sur le résultat Norme comptable internationale 12 Impôts sur le résultat Objectif L objectif de la présente norme est de prescrire le traitement comptable des impôts sur le résultat. La question principale en matière

Plus en détail

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005 International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts 2 février 2005 QUE SONT LES IFRS? Les IFRS ont été élaborées par l International Accounting Standards Board (IASB) en vue de

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Hal, le 11 décembre 2006 RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Par rapport aux chiffres publiés précédemment (le 19

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE ASSURANCES. Rapport d examen limité des commissaires aux comptes. sur les comptes consolidés intermédiaires résumés

CREDIT AGRICOLE ASSURANCES. Rapport d examen limité des commissaires aux comptes. sur les comptes consolidés intermédiaires résumés sur les comptes consolidés intermédiaires résumés Rapport d examen limité des commissaires aux comptes (Période du rjanxier au 30 juin 2015) CREDIT AGRICOLE ASSURANCES PricewaterhouscCoopers Audit ERNST

Plus en détail

IFRS Etats financiers consolidés abrégés (en milliers d euros)

IFRS Etats financiers consolidés abrégés (en milliers d euros) IFRS Etats financiers consolidés abrégés (en milliers d euros) 1. Compte de résultats consolidé par segment au 30.06.2005 2. Bilan consolidé par segment au 30.06.2005 3. Tableau des flux de trésorerie

Plus en détail

A. Bilan. B. Compte de résultat. Comptes sociaux au 31 décembre 2013. ACTIF (en milliers d euros) Notes Brut

A. Bilan. B. Compte de résultat. Comptes sociaux au 31 décembre 2013. ACTIF (en milliers d euros) Notes Brut Comptes sociaux au 31 décembre 2013 A. Bilan ACTIF (en milliers d euros) Notes Brut 2013 Amort. et dépréc. Immobilisations incorporelles 3-4 21 280 1 926 19 354 19 071 Immobilisations corporelles 3-4 7

Plus en détail

COMPTES DE GROUPE Consolidation et présentation de participations

COMPTES DE GROUPE Consolidation et présentation de participations La nouvelle Swiss GAAP RPC 30 regroupe toutes les règles applicables aux comptes. Ce qui implique que toutes les autres Swiss GAAP RPC font référence aux comptes individuels. Quelles sont les questions

Plus en détail

COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013

COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013 185 T AVENUE DE FABRON CZ MR GAUTHIER BERNARD COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013 - Bilan actif-passif - Compte de résultat - Détail des comptes bilan actif passif - Détail compte de résultat Le

Plus en détail

Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises

Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire le traitement comptable des participations

Plus en détail

Réglementation prudentielle. en assurance. Plan. - I - Les principes de la comptabilité générale et leur application à l assurance

Réglementation prudentielle. en assurance. Plan. - I - Les principes de la comptabilité générale et leur application à l assurance Réglementation prudentielle en assurance Principes de comptabilité : comment lire les comptes des entreprises d assurance? Franck Le Vallois Commissaire-contrôleur des assurances Plan - I - Les principes

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG DROIT FISCAL session 2013 CORRIGÉ Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur Dossier 1 : IMPOSITION DES BÉNÉFICES 7,5 points 1) Calculer pour l exercice 2012 le résultat

Plus en détail

Veolia Environnement - Etats financiers consolidés au 31 décembre 2011 Projet En cours d audit. Etats financiers consolidés Au 31 décembre 2011

Veolia Environnement - Etats financiers consolidés au 31 décembre 2011 Projet En cours d audit. Etats financiers consolidés Au 31 décembre 2011 Veolia Environnement - Etats financiers consolidés au 2011 Projet En cours d audit Etats financiers consolidés 2011 Veolia Environnement - Etats financiers consolidés au 2011 Projet En cours d audit Sommaire

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2014. Direction de la CONSOLIDATION REPORTING GROUPE

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2014. Direction de la CONSOLIDATION REPORTING GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2014 Direction de la CONSOLIDATION REPORTING GROUPE BILAN CONSOLIDE (en millions d'euros) Notes 31 déc 2014 31 déc 2013 retraité * ACTIF Ecarts d'acquisition

Plus en détail

Circulaire n DAPS/EA/06/05 du 9 juin 2006 relative aux comptes semestriels des entreprises d'assurances et de réassurance

Circulaire n DAPS/EA/06/05 du 9 juin 2006 relative aux comptes semestriels des entreprises d'assurances et de réassurance Royaume du Maroc Circulaire n DAPS/EA/06/05 du 9 juin 2006 relative aux comptes semestriels des entreprises d'assurances et de réassurance Dans le cadre de la mise en place d'un dispositif permettant le

Plus en détail

Fondation Québec Philanthrope (antérieurement Fondation communautaire du grand Québec)

Fondation Québec Philanthrope (antérieurement Fondation communautaire du grand Québec) Fondation Québec Philanthrope (antérieurement Fondation communautaire du grand Québec) États financiers Au 31 décembre 2014 Accompagnés du rapport de l'auditeur indépendant Certification Fiscalité Services-conseils

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS DE PAGES JAUNES LIMITÉE (auparavant «Yellow Média Limitée»)

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS DE PAGES JAUNES LIMITÉE (auparavant «Yellow Média Limitée») ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS DE PAGES JAUNES LIMITÉE (auparavant «Yellow Média Limitée») 31 décembre 2014 Table des matières Rapport de l auditeur indépendant... 2 États consolidés de la situation financière...

Plus en détail

États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS

États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS Au 31 mars 2014 Deloitte S.E.N.C.R.L./s.r.l. 2000 Manulife Place 10180 101 Street Edmonton (Alberta) T5J 4E4 Canada Tél. : 780-421-3611

Plus en détail

Groupe de la Société de Fabrication des Boissons de Tunisie

Groupe de la Société de Fabrication des Boissons de Tunisie Groupe de la Société de Fabrication des Boissons de Tunisie Le rapport des commissaires aux comptes sur les états financiers consolidés clos le 31 décembre 2013 Cabinet Conseil Audit Formation Société

Plus en détail

20 Mai 2005 BULLETIN DES ANNONCES LÉGALES OBLIGATOIRES

20 Mai 2005 BULLETIN DES ANNONCES LÉGALES OBLIGATOIRES 14413 UNILOG S.A. Société anonyme au capital de 12 752 569 e. Siège social 39/41, rue du Rocher, 75008 Paris. 702 042 755 R.C.S. Paris. Exercice social du 1 er janvier au 31 décembre. Documents comptables

Plus en détail

Imagine Canada États financiers

Imagine Canada États financiers États financiers 31 décembre 2014 Table des matières Page Rapport de l auditeur indépendant 1-2 État des produits et des charges 3 État de l évolution des actifs nets 4 État de la situation financière

Plus en détail

RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES. Exercice clos le 31 décembre 2014

RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES. Exercice clos le 31 décembre 2014 RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES Exercice clos le 31 décembre 2014 Avril2015 RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR ETATS

Plus en détail

Malgré un environnement économique difficile, IMMOBEL continue à investir pour assurer sa croissance

Malgré un environnement économique difficile, IMMOBEL continue à investir pour assurer sa croissance Bruxelles, le 31 août 2012 8h40 Information réglementée COMMUNIQUÉ DE PRESSE Malgré un environnement économique difficile, IMMOBEL continue à investir pour assurer sa croissance Résultat opérationnel consolidé

Plus en détail