Sainte-Catherine. Bulletin Municipal

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sainte-Catherine. Bulletin Municipal"

Transcription

1 Sainte-Catherine Bulletin Municipal 2013

2 >>Sommaire mot du maire n Lotissement Communal n Commerces... 2 n Urbanisme n L aménagement centre bourg.. 3 n Budget Communal... 4 n Assainissement... 6 n Mots mêlés... 6 n Camping municipal n CCAS n Voirie... 8 n Arbre de Noël n Lecture pour tous n Culture n Fêtes et cérémonies n Cantine n Environnement n Petites informations n Hôtel Resto Les Farges n École Privée n Cartes pionnières n École Publique n OGEC n Amicale des donneurs de sang. 26 n Club de l amitié n 3 petites blagues n AGPOSEC n FNACA n Association des familles n Amicale boules des terreaux n Les pêcheurs de la platte n ESC Section football n École de musique n Bibliothèque n Assistantes maternelles n Local jeunes n Fête des voisins n Artisans/commerçants n Associations n État civil n Classes en Directeur de la publication :. Pierre Dussurgey Rédaction : Commission Information Conception graphique et Imprimeur impression : CAPCOLOR / Saint-Martin-en-Haut / Tél St-Martin-en-Haut - Tél Bulletin n 17 Janvier Edité à 530 exemplaires. sur papier 50 % recyclé Photo de couverture : Village sous la neige I.Viricel arbre sous la neige P.Dussurgey Photo intérieure : arbre sous la neige P.Dussurgey Bienvenue à tous pour la lecture de ce bulletin municipal de l année Sur le plan national, les perspectives sont moroses. Le brouillard semble s épaissir sur l avenir, le travail, les retraites, les services de santé, l éducation, l économie Comme toutes les collectivités, nous prenons cette crise en pleine face. Malgré tout, il est de notre devoir de continuer à œuvrer pour le bien de notre commune. Le mariage pour tous : j avoue que je serais très mal à l aise si je devais célébrer un mariage entre deux hommes ou deux femmes. Pour moi, le mariage est une institution qui protège la famille à commencer par les plus faibles de ses membres : les enfants. Les français étaient tout à fait prêts à accepter une amélioration du PACS pour protéger les couples homosexuels qui s aiment. Mais malheureusement, notre gouvernement cède à des excès : l adoption ou la procréation médicalement assistée. Le Département du Rhône vient d engager la procédure PENAP (protection des espaces naturels agricoles et périurbains). Cette démarche permettra de sauvegarder les territoires agricoles et naturels de notre commune. Comme vous avez pu vous en apercevoir, beaucoup de chantiers sont en cours de réalisation : le lotissement de Chateauvieux dont les constructions de maisons devraient prochainement débuter ; l édification du bâtiment communal destiné à recevoir la boulangerie et l épicerie. La première fournée de pain est prévue pour le mois de Juin ; la première tranche des travaux d aménagement du centre bourg qui permettra un accès sécurisé à la Mairie, à la Salle de l Amitié ainsi qu aux nouveaux commerces ; la mise en place du réseau d assainissement reliant le hameau de Montaland à la station d épuration. Nous venons de signer avec le Conseil Général un nouveau contrat triennal. Cela devrait permettre à notre commune de bénéficier d une aide de 45 % pour finir l aménagement du centre bourg. Le Syndicat des eaux prévoit de remplacer la colonne d eau de 500 mm et de profiter de ces travaux pour refaire tous les branchements des particuliers habitant la Rue du Pertuis. Ces deux gros chantiers provoqueront inévitablement des difficultés supplémentaires de circulation sur l axe de la départementale D2 qui traverse notre village. C est pourquoi, je vous demanderai d être «patient» pendant la durée de ces travaux si nécessaires pour améliorer la qualité de vie de nos «têtes plates». Je finis ce petit mot par des remerciements chaleureux : aux cinq nouveaux membres de notre conseil municipal qui ont accepté de s engager pour le bien commun de tous ; aux employés communaux qui ne rechignent jamais devant le travail ; aux diverses associations, sans qui, notre village ressemblerait plus à une cité dortoir qu à un village où «il fait bon vivre». Je me joins à l ensemble du Conseil Municipal pour vous renouveler mes vœux de bonne année, de bonne santé, de réussite à chacun de vous avec une pensée toute particulière pour les plus démunis qui souffrent de solitude et de maladie. Que l année 2013 leur apporte un peu plus de bonheur. n Pierre DUSSURGEY

3 Lotissement Communal Les travaux de terrassement sont terminés. La Société T.P.J. vient de mettre en place les canalisations qui serviront aux rejets des eaux pluviales et usées. Le Syder réalisera, courant du mois de Février, les tranchées destinées à recevoir les réseaux de gaz, téléphone et électricité. En Mars, une partie des travaux de finition, concernant l accès aux différentes parcelles, sera effectuée. Tout cela permettra aux propriétaires des lots de débuter leurs constructions dès le mois de Mai. Sur les neuf lots composant le lotissement communal, six ont déjà fait l objet d une promesse de vente. Pour rappel, ces lots sont destinés aux primo-accédants ne dépassant pas des revenus correspondant aux logements sociaux de catégorie «PLS». Les travaux de terrassement effectués par la Société Lacassagne ont permis de mettre à jour l ancienne source qui alimentait en eau «potable» notre village, avant les captages de la source Sainte Olive. n Pierre DUSSURGEY POUR INFORMATION Il ne reste que deux lots à vendre Si vous êtes intéressés, merci de prendre contact avec la Mairie Bulletin Municipal

4 commissions Commerces A quand la boulangerie et l épicerie dans le nouveau bâtiment? Patience! Patience! (quelque chose d assez rare aujourd hui, n est-ce pas?) Comme vous pouvez le constater en passant devant la Mairie, les travaux ont enfin commencé. Le terrassement a laissé la place aux maçons, qui malgré une météo peu clémente, poursuivent leurs activités (fouilles, semelles, soutènement du terrain). Ensuite les murs du bâtiment s élèveront et dès leurs finitions, ils accueilleront charpente et couverture. Cela finira le gros œuvre. Place alors aux différents corps de métiers devant intervenir en menuiserie, plâtrerie, plomberie, électricité, carrelages Viendront ensuite les aménagements extérieurs. Si tout se déroule bien, au plus tard à la fin du Printemps 2013, nous pourrons goûter aux pâtisseries et aux pains du boulanger Benjamin GIRAUD et retrouverons l épicerie d Isabelle GASQUEZ dans de nouveaux locaux. n Christian VILLE Urbanisme Rappel de quelques règles : Quelques soient vos projets, tous les travaux sont soumis à autorisation : simple clôture, cabane de jardin, changement et créations d ouvertures, piscine, isolations extérieures des façades, toitures Voir en mairie pour les dossiers concernant ces travaux. Un délai d attente est indispensable avant d obtenir la réponse de la Mairie et de la D.D.T. L affichage du chantier et de son autorisation sont obligatoires. En respectant ces procédures, vous éviterez bien des ennuis inutiles. D autre part, la Municipalité s assure d une gestion raisonnée des constructions, tout en protégeant l environnement communal et la ruralité des Monts du Lyonnais, sans oublier le développement de la commune et le respect du coefficient d augmentation de la population. C est pourquoi, la Municipalité préconise la restauration des bâtiments existants, travaux qui peuvent bénéficier d aides financières spécifiques. Ceci permet de diminuer le nombre de maisons non habitées dans le village. Cela évite également les constructions à n importe quel prix ; sans restriction aucune, entraînant une défiguration à court terme de notre environnement. n Christian VILLE 2 Commune de Sainte-Catherine

5 L aménagement du centre bourg : Enfin une réalité? Les objectifs de réaménagement n ont pas changé Sécuriser les cheminements des piétons (accessibilité PMR : personne à mobilité réduite) par un dispositif de ralentissement de la vitesse des voitures et poids lourd Garantir des places de stationnement en nombre suffisant Donner à la place un caractère convivial Mettre en valeur le centre bourg Améliorer la signalétique pour les commerces existants Le périmètre de réaménagement RD2 côté Mairie, la Place de l Eglise et la Rue du Pertuis. La Rue des Ecoliers ne pourra être incluse dans le cadre de ce réaménagement, uniquement pour des raisons d économie. Planning Printemps 2013 : Réalisation des commerces et de la voirie en correspondance (RD2 côté Mairie) Eté-Automne-Hiver : Place de l Eglise 1 er trimestre 2014 et printemps : Rue du Pertuis Pour tous renseignements Des permanences seront prévues les deuxièmes samedi du mois de 10 h 30 à 11 h 30 à partir de janvier 2013 pendant la durée des travaux Sur rendez-vous, avec Ghislaine Didier Tél. à la mairie n Combien ça coûte et comment on paye? L estimation prévisionnelle de ce projet est de TTC. Il est subventionné à 45 % par le Conseil Général au travers du contrat triennal La Municipalité, par une gestion rigoureuse a dégagé des marges d autofinancement. L emprunt à long terme qui sera nécessaire est estimé aujourd hui à , ce qui, à l échelle de la commune est tout à fait acceptable. n Un centre bourg pour les habitants..ralentissement de la circulation par un système de plateaux surélevés, de marquage au sol et de rétrécissement de la largeur de chaussée à certains endroits. Toutefois, une grande attention a été portée pour que les poids lourds puissent se croiser sans difficulté grâce à des zones d attente...carrefour Saint Subrin-Pertuis encore à l étude car les enjeux entre la circulation piétonne et automobile sont complexes..l éclairage public sur la zone des travaux : il sera refait. Chaque riverain concerné par un luminaire sur façade sera contacté pour signer une convention avec le Syder, avant tous travaux..règles d accessibilité pour les trottoirs : largeur requise de 1m40 minimum sur l un des côtés de la route..le nombre de stationnements est maintenu mais la place et le parvis de l église seront dégagés...signalétique du village : Les besoins des commerçants seront vus avec les personnes concernées...la façade de la fresque sera rafraîchie et une nouvelle fontaine rappellera la ligne de partage des eaux...une place conviviale : terrain de pétanque, terrasse, fontaine, jardin d enfants, cheminement piéton, fermeture de la voirie montante (Chemin des Garennes) Bulletin Municipal

6 commissions Budget Communal Budget de fonctionnement prévisionnel 2012 DÉPENSES DE FONCTIONNEMENT Dépenses imprévues ,00 Charges de personnel ,00 (Salaires et Charges) Charges financières ,00 (Intérêts des emprunts payés aux banques) Charges de gestion courante ,00 (Sub. Aux Assoc. - Dotation au CCAS Cotisation incendie Dpt - Attributions de compensation à la COPAMO) Virement à la section d investissement ,64 Charges à caractère général ,36 (Assurances - Combustibles -Electricité - Eau) Charges exceptionnelles ,00 Atténuations de produits ,00 (Attribution de compensation voirie et jeunesse) TOTAL ,00 RECETTES DE FONCTIONNEMENT Produits des services ,00 (Recettes Régies) Impôts et taxes ,00 (Taxes habitation et Foncier bâti) Dotations Subv. Part ,00 (Dotation Forfaitaire - Dotations diverses) Excédent Fonct. Reporté ,00 Produits de gestion courante ,00 (Revenus des Immeubles) TOTAL ,00 Excédent Fonct. Reporté 14 % Atténuations de produits 3 % Produits des services 9 % Charges à caractère général 32 % Charges exceptionnelles 2 % Dépenses de Fonctionnement Atténuations de produits 3 % Dépenses imprévues 3 % Dotations Subv. Part 3 % Recettes de Fonctionnement Impôts et taxes 35 % Virement à la section d investissement 7 % Charges de gestion courante 14 % Charges de personnel 38 % Charges financières 4 % 4 Commune de Sainte-Catherine

7 Budget de investissement prévisionnel 2012 DÉPENSES D INVESTISSEMENT RECETTES D INVESTISSEMENT Chapitre 020 Dépenses imprévues ,00 Chapitre 001 Solde reporté d investissement ,42 Chapitre 16 Remboursement d emprunt (capital) ,00 Remboursement emprunts ,00 e Remboursement caution ,00 e Chapitre 20 Immobilisations incorporelles ,00 Modifications du P.L.U conformité SCOT ,00 e Chapitre 021 Virement de la section de fonctionnement ,64 Chapitre 10 Dotations ,76 Fonds de compensation TVA Taxe locale d Equipement Excédent de fonctionnement Chapitre 21 Immobilisation corporelles ,33 Achat terrains ,00 e Plantation de haies ,00 e Menuiserie Local jeunes ,33 e Chauffage église ,00 e Eclairage camping ,00 e Toiture Eglise ,00 e Travaux de voirie ,00 e Raccordement eau potable ,00 e Réseau eaux pluviales hameau Montaland ,00 e Outillage incendie ,00 e Achat tracteur ,00 e Radar pédagogique ,00 e Outillage voirie ,00 e Installations générales ,00 e Matériel de bureau et informatique ,00 e Mobilier (tapis, panneaux Camping ) ,00 e Défibrillateur ,00 e Chapitre 13 Subventions de l Etat ou du Département ,00 Chapitre 16 Emprunt ,51 TOTAL : ,33 n Pour la Commission Finances Sylvie VILLARD Chapitre 23 Immobilisation en cours constructions ,00 Création voirie nouvelle ,00 e Réaménagement RD N ,00 e Bâtiment accueillant les commerces ,00 e TOTAL : ,33 Bulletin Municipal

8 commissions Assainissement Au Printemps 2012, des jeunes élèves du Lycée Jean Monnet à Saint Symphorien sur Coise sont venus visiter notre station d épuration. Ils ont été très intéressés par la découverte de ce système d épuration, simple et très efficace. Les résultats d analyses des échantillons prélevés sur 24 heures ont encore été excellents. Quant à l entretien journalier et des abords, il reste irréprochable. Chapeau bas à Guy et Robert! Au mois de Novembre, nous avons changé le tuyau d assainissement situé sous la RD2 entre l angle de l église et la mairie. En effet, cette portion du réseau montrait quelques faiblesses : les tuyaux en ciment étaient fendus par endroits et surtout, du fait de la très faible pente, ils avaient tendance à s obstruer. Nous les avons remplacés par des tuyaux en fonte, plus solides. Nous en avons profité pour augmenter leur pente et donc améliorer l écoulement. Malgré les difficultés du chantier qu ont été le trafic très intense sur la RD2 associé aux incivilités d un certain nombre de conducteurs, et la multitude de réseaux rencontrés sous la chaussée (eau du Rhône, gaz, électricité, téléphone, câble, eaux usées et eaux de pluie...) l Entreprise TPJ de Saint Christo en Jarez a réalisé un excellent travail. En Janvier, l Entreprise Rivollier de Saint Martin en Haut va raccorder le hameau de Montaland au réseau collectif d assainissement et d eaux de pluie. Une étude est en cours actuellement afin de refaire la station d épuration du camping devenue obsolète, et toujours à base de roseaux. En principe, les travaux devraient être réalisés au 2e semestre n Pierre THIZY Mots melés A partir de la liste, retrouvez les noms des hameaux, voir lieu-dits de Sainte Catherine dans la grille. Mais les situez-vous? Solutions à la Bibliothèque ABREUVOIRS ACCOLE BARROT BESSY BRULEFER BULIERE BURDELIERE CAGE CALE CHARBONNIERE CHARONNIERE CHATELARD CHAVASSIEUX CHIPARIE FARGES FAYOLLE GARAT GARENNES IRIGNOLLES MARGARAT MAS MONTALAND MOULINVERT NOYER PAPONNIERE RAT RICHAGNEUX ROULAIES SAPIN SERVANNIERES SOLEYMIEUX VERGNASSIERE VILLONNIERE M A R G A R A T Ç A C H A T E L A R D V F D S T E E R E I N N O P A P X I R T V U N U L S R X E N R I C H A G N E U X J O F I L E E E A R U S E L L O N G I R I B N G P I I R I C E G L O K I Z O D S T T O A N A S E X N W I E E L A C T R C B R Y R W L S I F Ç N G N C L D T I I T R E E A S U A N Q E O O Ç N N Y O W G B U V R T S O N N C J E H R A O V B Y Ç N L N F O E R G O Z O C G L A U B U I R W E I A R N S R L N Q E A A E H W R M X L F L Y R N L E L F S T H R C A C D A A X E U O A E N V I M N Y B Y Z C V E D H S R O L B R A F V O D A O J J P U L O H C Ç M L Q A B W M Z B E S S Y N S I N T J X V E S G Z M E R E I L U B V R E A K A A X U E I S S A V A H C E B R G R T M A R Z S E G R A F W C H I P A R I E G Ç W T T A C C O L E A S E R E I N N A V R E S P D Y Z B Z S O L E Y M I E U X U S N B 6 Commune de Sainte-Catherine

9 Camping municipal L année 2012 se termine avec un déficit d un montant de 9 922, dû : à l augmentation des frais d entretien (changement douchettes, plantations d arbres) au report d une facture d électricité non réglée l année dernière à l installation du nouvel éclairage public solaire (2 785 à prévoir sur les 10 prochaines années) Les recettes ont augmenté, malgré le départ de quelques résidants encore cette année. La répartition des nuitées en 2012 se décompose comme suit : campeurs de passage résidants visiteurs étrangers dont 127 hollandais - 41 belges 8 anglais 39 allemands et 12 habitants d autres pays Suite à une nouvelle réglementation, notre camping a perdu ses 3 étoiles depuis juillet Nos équipements actuels ne sont pas suffisants : pas de salles de réunions, de jeux, de propositions d activités diverses. La Commune ayant fait depuis quelques années le choix d un camping orienté vers la nature, le calme, le repos : proposant des activités de plein air, nous ne rentrons plus dans les «standards» des campings actuels réglementés à 3 étoiles. Nous réfléchissons à une nouvelle classification nous permettant de proposer une offre en adéquation avec la vie rurale et campagnarde des Monts du Lyonnais. n Sylvie AUCLAIR - Sylvie VILLARD DÉPENSES RECETTES Encaissements Charges salariales Eau, Électricité, Télécommunication 9364 Entretien - Fournitures Divers 4512 Location bureau accueil 160 Caravane 1072 Publicité 0 Opération SYDER 336 Eclairage Solaire 2785 Total Entretien Fournitures Divers 11 % Eau, Électricité, Télécommunication 22 % Déficit Caravane 3 % Répartition des Dépenses 2012 Opération SYDER 1 % Eclairage Solaire 7 % Charges salariales 56 % Bulletin Municipal

10 commissions CCAS Centre Communal d Action Sociale Comme chaque année, le repas de fin d année s est déroulé avec convivialité. Tandis que dans la salle, les chanteurs, les blagueurs animaient l après midi, dans la cuisine régnait une ambiance géniale entre conseillers municipaux, membres du CCAS et bénévoles au service de leurs aînés. Un clin d œil tout particulier pour les décorations ornant les tables créées avec les matériaux de nos forêts confectionnés par Sandrine. Un grand merci à l artiste. n Angèle GOUTAGNY Le comique septuagénaire Marc Fillon était présent en fin de repas pour parler d une façon très humoristique du monde paysan. Et pour terminer la journée, trois accordéonistes ont déployé leurs talents pour faire danser les convives et clôturer la soirée. Voirie De compétence intercommunale, la gestion du réseau routier de Sainte Catherine est financée par une enveloppe de la COPAMO dont le montant annuel est fixé par la CLECT (Commission Locale d Evaluation des Charges Transférées). Réévalué tous les 5 ans, celui-ci est calculé en fonction du linéaire de voirie, mais aussi du nombre d habitants. Pour notre Municipalité, il s agit d une enveloppe de ,98 répartie comme suit : une somme de 9 911,36 pour l entretien courant, et versée tous les ans et une somme de ,62 qui constitue l enveloppe investissement et qui est quant à elle versée tous les 2 ans (programme bisannuel). La présence de nos deux employés communaux Guy MONTEILLER et Robert GOY sur le terrain et leur capacité à intervenir efficacement sur des opérations ponctuelles, telles le rebouchage de nids de poules, la remise à niveau de tabourets ou regards, le curage de fossés et l entretien de banquettes formant les abords sans oublier le déneigement en hiver nous permet de minimiser les coûts. En conséquence, la quasitotalité de l enveloppe «entretien courant» est utilisée dans les opérations de Point à temps réalisées en début de chaque été, limitant ainsi, de manière préventive, la dégradation de nos chaussées soumises à de rudes conditions météorologiques (gel, neige, ruissèlement d eau de pluie ). Considérant l état de son réseau routier communal, dans le cadre de son programme d investissement voirie 2011/2012, la Commission s était donc réunie et avait opté d utiliser pour partie l enveloppe dans la réalisation de la nouvelle route d accès au futur lotissement de Châteauvieux afin de boucler au mieux le budget de celui-ci. Avec une enveloppe investissement d un montant de ,36 jusqu en 2014 (fin de mandat), c est un peu plus de la moitié, soit , qui ont ainsi été budgétés. La Commission Voirie, qui suite aux dernières élections compte un membre de plus en la personne de Patrice GRANGE, aura donc à charge de se prononcer en début d année afin d utiliser au mieux les restants dans la réalisation de son programme 2013/2014 (plusieurs projets ayant déjà été avancés). n Pour la Commission Voirie, P. BROCARD 8 Commune de Sainte-Catherine

11 Arbre de Noël 2012 de Guy et Robert Suite aux restrictions budgétaires dues à la crise Noël 2013 Guy Merci LA CRISE! Robert Bulletin Municipal

12 commissions Lecture pour tous La commune de Sainte-Catherine et la bibliothèque La lecture pour tous est-elle d actualité? La Commune de Sainte Catherine a vocation à gérer une bibliothèque au travers de la compétence «Lecture pour tous». C est ainsi que la Municipalité subventionne la Bibliothèque qui est ellemême organisée sous forme associative et tenue par des bénévoles. C est la Médiathèque du Rhône qui fournit les livres, et la Bibliothèque a une partie des livres en fond propre. C est grâce à la Médiathèque que le fond peut être renouvelé. Ces dernières années, toutes les bibliothèques ont eu tendance à perdre des lecteurs du fait du développement de l informatique. L avenir des bibliothèques est d intégrer les nouvelles technologies dans leurs propositions mais cela demandera encore quelques années de tâtonnements Les bénévoles de Sainte Catherine, contrairement à beaucoup d autres petites bibliothèques, ont montré leurs compétences, en informatisant ellesmêmes la bibliothèque, avec un logiciel gratuit et sans frais de maintenance. Depuis, nous assistons à une pression de plus en plus forte sur la «rentabilité» de la bibliothèque, le nombre de Augmentation du travail administratif Moins de temps pour l animation de la vie culturelle Figure n 1 Suppression des DVD et disques Moins de. lecteurs lecteurs et de prêts sont ainsi étudiés de près par les personnels de la médiathèque!!! Les bénévoles sont soumis à une double contrainte : il faut développer le nombre de prêts, assumer un fonctionnement de plus en plus lourd en terme administratif et, en même temps, développer des animations, ce qui est, bien évidemment, extrêmement intéressant. Mais il est impossible de tout faire. De plus, la Bibliothèque proposait un choix de DVD et de disques sur place, supprimé par la médiathèque, sur l argument que le recentrage sur les livres augmenterait le nombre de lecteurs! Provocation ou manque de bon sens? C est ainsi qu un cercle vicieux se met en place : (Figure n 1) La mise en réseau des bibliothèques de la Copamo est-elle une réponse? Peut-être, mais à certaines conditions Que s est-il passé au niveau politique? Il est manifeste que le Conseil Général étant en situation financière difficile, la Médiathèque se désengage de plus en plus de la fourniture de documents. Il était donc important que les communes rurales se regroupent Evolution du rapport au livre Démotivation. GÉNÉRALE! et financent leurs bibliothèques. Dans le cadre du schéma départemental de lecture publique, la Copamo et la Médiathèque devaient créer un réseau de bibliothèques, avec une mise en commun de tous les fonds. Un lecteur pourra ainsi réserver en ligne un livre sur le fond d environ livres du territoire. C est un coordinateur qui fera les navettes pour amener les livres à proximité du lecteur. (Figure n 2) La crise aidant, le financement par les petites communes s avère trop lourd. La Copamo a donc mis à l ordre du jour le financement du poste de coordinateur (qui n est pas encore voté). Les communes assumeraient alors le budget d acquisition des documents. Cependant, la Municipalité exprime de vives réserves sur ce projet. Nous constatons d abord un manque de clarté dans la présentation du projet, un flou sur l avenir, puisqu à terme, il pourrait y avoir un transfert de compétence entre la commune et la Copamo. Peut-on réellement penser que, comme le souhaiteraient les bénévoles, une autonomie dans le fonctionnement soit alors préservée? Le coordinateur pourra-t-il décharger les bénévoles du travail fastidieux? Rien n est réfléchi de ce côté et les missions de conseils prennent beaucoup trop d importance, au détriment du travail concret, dans beaucoup de situations, actuellement. Le risque est présent. Une bibliothèque de la taille de la nôtre pourra-t-elle fonctionner sur un fond propre? Par expérience, la réservation de livres concerne les lecteurs avertis, mais pour les autres, ceux qui aiment fouiner dans les rayons, qu en sera-t-il? 10 Commune de Sainte-Catherine

13 Communes Achat documents pour les fonds propres Copamo Coordinateur : Circulation documents Le lecteur fait sa réservation à la Bibliothèque de son village, sans bouger de chez lui, s il le veut. Figure n 2 Médiathèque : Fond complémentaire Bibliothèques classées par tailles Les bénévoles auront-ils le temps de se consacrer davantage à animer la vie culturelle du village? Si un réseau peut être l occasion de rencontrer d autres bénévoles, ce qui est toujours enrichissant, ne faudraitil pas que les réunions ne soient pas sur les temps de travail, comme c est le cas aujourd hui? Ainsi, la liste des questions est longue et peu de réponses sont apportées aux bénévoles, qui doivent faire avec l incertitude. Il est donc urgent de déterminer les rôles respectifs des associations, des communes, de la Copamo et de la Médiathèque et de voir si tout le monde s y retrouve. En attendant les réponses de la Copamo, nous soutenons les bénévoles de la bibliothèque dans cette période un peu démotivante. Nous leur souhaitons de retrouver de nombreux lecteurs ou amateurs de culture. A chaque habitant également de se mobiliser. Si l on veut poursuivre cet objectif de lecture pour tous et plus largement de culture pour tous, il va falloir compter sur nos propres moyens, apprendre ou continuer à se rencontrer et à créer des dynamiques de groupes pour découvrir, échanger, créer.. Finalement, cela n est peut-être pas une si mauvaise chose n Pour la Commission Culture, Ghislaine DIDIER Culture La culture à Sainte Catherine. et les jeunes La Commission Culture a soutenu l initiative de l Association Montenscène, du Local Jeunes, de la Bibliothèque et de la Ferme de Richagneux, qui au travers d une belle dynamique collective, nous ont proposé Sainte Cath à Pattes. Cet événement a permis des rencontres riches entre bénévoles, public, artistes, avec une programmation de qualité. La culture est portée de multiples manières par plusieurs associations, dont les comptes-rendus sont dans ce bulletin. La Commission Culture oriente donc son action, en complément, vers le développement d une culture qui puisse concerner les jeunes tout en restant intergénérationnelle. Permettre à des artistes de la région, amateurs ou non, débutants ou non, de se produire pour un moment de plaisir partagé, autour d une buvette pourquoi pas locale, comme les jeunes l ont voulue sur cet événement, permettre de se rencontrer entre habitants de différentes communes, est un objectif que nous soutenons. La culture, c est aussi la fête. Nous espérons que cet événement puisse donner de l élan pour d autres festivités musicales ou autres, et que ces rencontres entre différents acteurs associatifs et culturels viennent montrer le dynamisme de notre commune. n Ghislaine DIDIER Bulletin Municipal

14 commissions Fêtes et cérémonies où Joseph DEFRANCE, caporal chef du 6 e bataillon des chasseurs alpins en Algérie, a reçu la médaille commémorative des mains de Pierre DUSSURGEY. Le dimanche 15 janvier, Monsieur le Maire et les membres du Conseil Municipal ont présenté leurs vœux aux habitants de la commune et aux nouveaux arrivants. Après un bref résumé des travaux réalisés en 2011, Pierre DUSSURGEY rappelle les grands projets qui doivent débutés en 2012 : Création du bâtiment accueillant la boulangerie et la réinstallation de l épicerie, avec un parking et des arrêts-minute dédiés à la clientèle. Création du lotissement communal réservé aux primo-accédants. Aménagement du centre bourg (par tranches successives) favorisant la convivialité et les déplacements piétons. Notre Maire laisse ensuite la parole à Françoise THIZY qui présente aux habitants «l Epargne solidaire des Têtes Plates» créée afin de venir en aide aux commerçants et artisans du village qui en ont ou auraient besoin. Le 19 mars, après la cérémonie du «Cessez le feu» en Algérie au Parc de la Tête d Or à Lyon, les Anciens combattants se sont rendus à Riverie et enfin à Sainte Catherine Le 8 mai 2012, les Anciens d AFN se souviennent de la 2 e guerre mondiale 39/45, et commémorent cette journée mettant fin à de nombreux et tragiques évènements. Après le dépôt des gerbes, la lecture du manifeste rend hommage aux innombrables victimes civiles et militaires et met un accent particulier sur le rôle prépondérant des patriotes résistants pendant l occupation du pays. Une minute de silence est observée en mémoire des morts de toutes les guerres. Le verre de l amitié réunit ensuite la plupart des participants. La journée souvenir du 11 novembre a réuni un nombre important de participants. Les enfants des écoles ont pris part à cette cérémonie en faisant la lecture des noms et prénoms des personnes de notre commune qui sont morts pour la France. L apéritif servi à la Salle de l Amitié clôture la commémoration. n Sylvie VILLARD CITATIONS..Tout ce que tu feras sera dérisoire, mais il est essentiel que tu le fasses.. Gandhi..Que celui qui n a pas traversé ne se moque pas de celui qui s est noyé.. Proverbe africain L espérance d une joie est presque égale à la joie. William Shakespeare..Lorsque les hommes travaillent ensemble, les montagnes se changent en or.. Proverbe chinois 12 Commune de Sainte-Catherine

15 Cantine Quel est le rôle de la Municipalité dans. le fonctionnement de la cantine? Au printemps 2012, la Commission Cantine de la Municipalité de Sainte Catherine a étudié les résultats du questionnaire sur la cantine, transmis par Madame Cadet à Monsieur le Maire. Voici les précisions qui ont pu être apportées aux parents. La Municipalité met à disposition les locaux et gère la surveillance des enfants alors que la confection des repas est sous la responsabilité d un groupe de parents de l Association des Familles. La salle de réfectoire appartient à la Commune alors que la cuisine est propriété de l OGEC et gérée par l Association des Familles. Cette salle de réfectoire peut accueillir 40 enfants confortablement. Au-delà, les enfants sont accueillis sur l estrade en toute sécurité. Manger en plus petit groupe est très apprécié des enfants. La salle de réfectoire a été refaite entièrement en 2011, ce qui a semblé satisfaire petits et grands. La question d une remise aux normes ne se pose pas, puisque les locaux publics sont soumis aux contrôles du SDIS. Il n y a pas d autres normes en vigueur. Les locaux de la cantine sont donc aux normes avec 2 issues de secours existantes (sortie cuisine et sortie salle). La Commission est bien consciente que ces lieux n étaient pas à l origine destinés à une cantine. Mais il n existe pas à ce jour, d autres locaux adaptés sur la commune, ce qui n exclut pas la possibilité de projets ultérieurs. Trois employées municipales se relaient auprès des enfants : Nadine Goutagny de 11 h 30 à 12 h 30, Odile Benière de 12 h 30 à 13 h 30 et Aline Bai de 11 h 30 à 13 h 30. Dès la 41e inscription, une bénévole intervient sur toute la durée. Le personnel a d autre part suivi des formations auprès du CNFPT (Centre National de la Fonction Publique Territoriale). L inscription des enfants à la cantine est très souple pour répondre aux besoins des familles, cependant cette souplesse rend la question de l encadrement complexe. Deux bénévoles, n ayant pas d enfants à la cantine, se sont ainsi mis à disposition, ce qui permet également l animation de la séance relaxation. Toute participation de parents bénévoles est possible, de manière régulière ou plus ponctuelle. Les parents peuvent aussi proposer une animation pour le temps d après repas. D après les données à la disposition de la municipalité, il y aura dans les 4 ans à venir un peu plus de départs que d arrivées d enfants dans les écoles primaires. Les prévisions d effectifs seront revues au printemps. Le budget annuel de la Municipalité est d environ euros. D autre part, à la demande des parents du Groupe Cantine de l Association des Familles, une personne va être embauchée sur la fin de l année scolaire pour aider au service, car l effectif moyen a augmenté en début d année Le Conseil Municipal actuel s est donné pour objectif de limiter la hausse des impôts dans cette période difficile. Le budget de fonctionnement tente de répondre aux besoins de tous les habitants. Ainsi, le budget de la cantine ne peut être augmenté dans des proportions importantes. La construction de nouveaux locaux n est pas envisageable pour l instant. Nous estimons que l action de la Municipalité vis-à-vis des enfants et des jeunes doit être un engagement important. Ainsi, les besoins des enfants sont pris en compte par la participation de la Mairie au fonctionnement des écoles, de la garderie, de la cantine, des loisirs (sports, local jeune, école de musique quote part Copamo obligatoire pour la compétence jeunesse). La Commission Cantine a été très sensible cette année aux difficultés de comportement d une proportion non négligeable d enfants qui appréhendent difficilement les règles de vie collectives. Rendre ce temps convivial et éducatif n est pas chose facile. Nous comptons donc sur tous les parents et leurs représentants pour nous aider dans cette tâche, par leurs attitudes éducatives ou par leur engagement bénévole. n Commission Cantine Bulletin Municipal

16 commissions Et l environnement dans tout ça? Nettoyage. de printemps Venez nous retrouver le samedi 6 avril, à 9 h 00, Salle des fêtes,. avec gants et bottes! La Commission Environnement et Développement durable s est moins réunie cette année. Pour autant, des dossiers progressent et d autres arrivent à terme. L éclairage Le camping est équipé de lampadaires solaires qui fonctionnent avec des détecteurs de présence. Une horloge astronomique a été posée et les habitants du lotissement de Montaland peuvent comme les habitants des hameaux, retrouver un ciel nocturne. Pour les autres, il faudra encore attendre que les problèmes techniques puissent être résolus. L eau La renaturation de la Platte qui consiste à supprimer le seuil, en dessous de l étang en face du parc des Ecureuils, est un dossier en cours. Il s agit d abaisser le seuil en aval de l étang progressivement afin que les sols puissent s assécher petit à petit et afin que les dépôts fins ne s échappent brutalement vers la Coise car cela pourrait présenter des risques pour les frayères. Puis il y aura nécessité de restaurer le lit de la rivière afin de ne pas risquer une érosion en amont. Sans restauration du lit en pente progressive, il y aurait un dénivelé de 2m40, là où l étang avait été creusé. Cette restauration se fera de la manière la plus naturelle et la moins onéreuse possible. Elle permettra aux poissons de remonter le cours d eau, de conserver une zone humide, et de limiter le réchauffement des eaux de la Platte et de la Coise. Ce projet est porté par le Sima Coise. Quasiment finalisé sur le plan technique, il ne l est pas sur le plan financier. Il pourrait être subventionné par l Agence de l eau Loire Bretagne, la Région et la Fédération de pêche. Dans ce cas, la Commune pourrait avoir à sa charge 10% du montant total des travaux. Ils pourraient s étaler entre 2013 et 2015, en fonction du rythme d abaissement du seuil et des financements. Mais rien n est encore fait. Pour la Commission, Ghislaine DIDIER 14 Commune de Sainte-Catherine

17 Qualité de l eau de la rivière Platte Le Sima Coise effectue des relevés réguliers de la qualité de l eau depuis Les résultats des efforts fournis par les agriculteurs, la collectivité et les particuliers sont encore mitigés, comme en témoignent les résultats ci-dessous. Concentration en nitrate dans la Coise (Amont de La Bruyère) Obligation européenne Objectif contrat de la rivière Coise Mois de Janvier chaque année Il n y a pas d amélioration nette, ni de dégradation non plus. En 2015, l objectif au niveau de l Europe est d atteindre des seuils inférieurs à 50 mg/l, ce qui est atteint. Mais ceci n est pas une fin en soi puisque le contrat de rivière vise un niveau de nitrates à 25 mg/l. Somme des concentrations des herbicides dans la Coise (Amont de La Bruyère) Été : Désherbage du maïs et des bords de parcelles Automne : Désherbage des clôtures et des collectivités (cimetière notamment) Printemps : Désherbage des céréales et des espaces communaux Le cercle représente la présence d herbicides liés à un autre usage concomitant à l autre à la date du prélèvement. Il y a là encore une stabilité des résultats, avec des pics au dessus des normes concernant l eau potable. Si la démarche du Sima Coise peut être considérée comme trop normative par beaucoup, il est cependant de notre responsabilité de veiller à la préservation de la qualité de nos sources. Les cumuls de pollution en aval pouvant être catastrophiques pour la biodiversité. Il est nécessaire de mettre en œuvre tout ce qui est en notre pouvoir pour limiter cette pollution, que ce soit au niveau de la commune, des particuliers ou des professionnels. n Pour la Commission, Ghislaine DIDIER Bulletin Municipal

18 Petites informations DÉFIBRILLATEUR Depuis cet été, la Commune est dotée d un défibrillateur situé vers le cabinet médical. Cet appareil sert à réanimer une personne victime d un arrêt cardiaque. Il est disponible 24 h / 24 h Il est facile d utilisation Un contrat d entretien est signé avec une société afin de réaliser tous les contrôles nécessaires. ANIMAUX ERRANTS Le Code Rural interdit la divagation des animaux domestiques sur la voie publique. Pour le bien-être de tous, il est demandé aux propriétaires d animaux de les surveiller et de les empêcher de divaguer sur les routes ou sur la propriété d autrui. Le Maire peut faire procéder à leur capture. Une convention ayant été signée avec la SPA de Brignais, il convient ensuite aux propriétaires de les récupérer sur présentation d une attestation d identité. DÉJECTIONS CANINES Le Règlement Sanitaire Départemental prévoit que «tout propriétaire de chien est tenu de procéder immédiatement par tout moyen approprié au ramassage des déjections canines». En cas de non respect, l infraction est passible d une contravention de 1 re classe (35 ). Le Maire pourrait verbaliser les infractions prises «sur le fait». FEUX DE JARDINS Il est interdit par le Règlement Sanitaire Départemental de brûler à l air libre dans sa propriété, les végétaux en raison de nuisances induites (fumées, odeurs, poussières, etc ). Vous devez déposer ces déchets à la déchetterie. ÉCLAIRAGE PUBLIC Lorsqu un lampadaire est hors service, n hésitez pas à le signaler en Mairie par téléphone ou mail. RAPPEL Pour le bon fonctionnement des canalisations ainsi que de la station d épuration, il est rappelé que les lingettes non biodégradables et les couches de bébés ne doivent pas être jetées dans les toilettes. Hôtel Resto Les Farges Bienvenue à Aude Millequant Arrivée fin mars 2012, vous pouvez rencontrer Aude si vous vous rendez à l Hôtel-Restaurant des Farges. Ouvert du Lundi au Vendredi midi et le week-end sur réservation, vous pourrez déguster les menus cuisinés par Hervé et servis par Aurélie, nouvelle serveuse depuis le mois de Décembre. L établissement vous propose également 6 chambres dont 3 ont déjà été rénovées. Bientôt se sera le jeu de boules ainsi que l aire de jeux pour enfants qui seront remis en état afin de sécuriser les abords et d accueillir vos repas de familles en toute tranquillité. Quelques concerts et manifestations à thèmes ont déjà été organisés au cours de l année, mais si vous préférez prendre un simple repas en tête à tête, Aude vous réservera son meilleur accueil avec en prime son sourire et sa gentillesse. L équipe municipale, quant à elle lui souhaite bon courage et bonne année n Contact : ou Commune de Sainte-Catherine

19 École Privée St-Jean-Pierre-Néel n Tél n Mail : n Directrice : Axelle LAMOTE n Horaires : matin 8h20 à 11h40 (accueil jusqu à 8h45 pour les maternelles) / après midi : 13h30-16h30 n Etude surveillée : 16h30 à 18h00 n Aide personnalisée n Accueil des touts petits (dès la propreté) La rentrée des classes L école St Jean Pierre Néel accueille en cette rentrée 2012/2013, 38 élèves de la TPS au CM2 répartis en deux classes : de TPS à CP et du CE1 au CM2. C est avec beaucoup d émotion que nous avons fait nos adieux à Ophélie Cayrol à qui nous adressons tous nos remerciements pour son engagement, son dynamisme et sa participation à la réussite de notre école pendant 3 ans. Le flambeau a été dignement repris par Axelle Lamotte, qui nous vient tout droit de Bretagne, et qui a d ores et déjà insufflé une nouvelle dynamique à l école. Nous lui souhaitons la bienvenue et lui transmettons tout notre soutien dans ses nouvelles fonctions. Nous sommes fiers de notre école, qui offre aux enfants, un enseignement différent et de qualité dans un cadre privilégié, grâce à l implication de l équipe éducative et des membres bénévoles de l OGEC. Retour sur l année 2012 Le projet de l année écoulée portait sur «la vie d autrefois» marqué par 2 temps forts 1/..Le voyage scolaire en avril 2012 des élèves de GS à CM2, à St Jorioz sur les bords du lac d Annecy. Durant 5 jours, les enfants ont découvert la vie d autrefois à travers notamment la visite d un chalet typique de montagne, l apprentissage du tissage, les jeux d autrefois dans la cour de récréation et la participation à une journée type à l école du début du siècle. Ce voyage riche en découvertes et en rencontres a pu être réalisé grâce notamment à la participation financière de l OGEC, de l Association des Familles de Ste Catherine, des habitants de Ste Catherine par la vente de brioches et de subventions mairie et collectivité Un grand merci à vous tous! 2/..Les 100 ans de l école st Jean Pierre Néel le 23 juin A cette occasion, les élèves ont fait leur spectacle dans une salle comble. Nous avons ensuite accueilli les anciens élèves et maîtresses de l école autour d un apéritif et dans une ambiance musicale assurée par plusieurs groupes : les Bambanes, les groupes Pink Candies, The Light in Sores, l Ecole de musique de Ste Catherine. Un grand merci à tous les participants en espérant n avoir oublié personne! Nous avons pu assister également à une représentation de danse country du Comité des Fêtes de Sainte Catherine. Une belle photo souvenir de tous les anciens de l école a été faite et offerte à chacun. A cette occasion, les maîtresses et élèves avaient également installé un musée d anciens objets d école et des photos d anciens élèves. A la nuit tombée, nous nous sommes tous réunis autour du feu de la St Jean, célébré au stade et béni par le Père Payan. Cette journée a été une grande réussite et une belle fête pour notre école. Merci à tous les participants! Bulletin Municipal

20 École Privée St-Jean-Pierre-Néel (suite) Projets pour l année C est encore à travers une année riche en projets que les élèves de notre école vont apprendre et grandir ensemble au cours de cette nouvelle année. La semaine du goût Cette année, à nouveau, notre école a participé à la semaine du goût. Les élèves de cycle 1 et 2 ont pu participer grâce à la généreuse intervention de Sophie et Hervé Coche du Restaurant le Nezel de Larajasse à 3 ateliers autour des sens : L odorat : Deviner avec son nez ce qui se cachait dans des petits pots. Le goût : Distinguer ce qui était amer, sucré, salé ou acide. La vue : Différents sirops colorés étaient présentés aux enfants, il fallait retrouver leur parfum mais le sirop de menthe était rouge et celui à de fraise était vert! Pour clôre cette semaine, tous les enfants de l école ont préparé une jolie surprise culinaire aux parents qui sont venus déguster avec nous le goûter! La manipulation en maternelle En maternelle, pour mieux apprendre, nous vivons nos apprentissages en manipulant des objets et en réalisant diverses activités afin d observer, de s étonner, de nommer, de décrire, de classer La numération en cycle 2 :. 1, 2, 3,. 100! Chaque jour compte! Les élèves de cycle 2 (GS-CP-CE1) comptent depuis le début de l année, chaque jour passé à l école. En avril, à l occasion du 100 e jour d école, ils prépareront une journée festive particulière pour tous les élèves, autour du nombre 100, remplie de surprise! Ce projet sera l occasion de travailler sur les unités et les dizaines, sur les quantités, ainsi que sur la résolution de problèmes. Cycle 3- Du semis à la récolte Cette année, les élèves de cycle 2 et 3 ont le projet de fabriquer du pain. Avec l aide de Bertrand, un intervenant de la Mnle (Mouvement National de lutte pour l environnement), les élèves sèmeront du blé d hiver sur une parcelle prêtée par la municipalité, à côté de l école. Ce sera l occasion de résoudre des problèmes de la vie quotidienne : calcul de l aire de notre parcelle, graphique expliquant la longueur des tiges. Le cirque Au retour des vacances de la Toussaint, la compagnie des Kipouni s est venue faire découvrir à tous les enfants de l école l univers du cirque. Acrobaties, équilibre, jonglage et clowns n auront bientôt plus de secret pour les enfants heureux de présenter leur spectacle le 20 décembre Nous ferons aussi des sciences en réalisant des expérimentations diverses ayant pour objectif de comprendre la mise en place d un dispositif expérimental (facteurs limitant ou favorisant le développement des végétaux, réalisation d expérimentation sur les engrenages les poulies, ). Nous rencontrerons un agriculteur afin de découvrir les différentes facettes de ce métier, les machines liées à ce travail, il nous expliquera aussi le rôle de l agriculture. 18 Commune de Sainte-Catherine

Le Conseil Municipal s est réuni le 10 mars.

Le Conseil Municipal s est réuni le 10 mars. Mars 2009 Infos n 3 arrive avec le printemps Que s est-il passé depuis le 01Janvier. 2009 Que s est-il passé depuis Janvier 2009?.. Le 04 janvier Galette des rois du Et que va-t-il se passer dans notre

Plus en détail

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Compte-rendu fait par : I.MOUSQUET Présents : C.CHARRIER, architecte E.BAZZO, DGS A.DJEBARI, enseignante maternelle

Plus en détail

Le compte-rendu du Conseil Municipal du 27 Février 2015 est adopté à l unanimité.

Le compte-rendu du Conseil Municipal du 27 Février 2015 est adopté à l unanimité. Mairie de SAINTE CATHERINE 58 Rue de Châteauvieux 69440 SAINTE CATHERINE COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE ORDINAIRE DU VENDREDI 20 MARS 2015 PRESENTS : Pierre DUSSURGEY, Ghislaine DIDIER, Lucien

Plus en détail

LEVET COMMUNE DE LEVET

LEVET COMMUNE DE LEVET LEVET COMMUNE DE LEVET Conseil Municipal du 4 juin 2015 Le Compte Administratif présenté aujourd hui découle de la gestion de l exercice 2014 : il constitue notre socle de gestion pour l avenir. Compte

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 23 avril 2014

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 23 avril 2014 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 23 avril 2014 L an deux mille quatorze et le vingt-trois avril à vingt heures trente, le Conseil Municipal de cette Commune, régulièrement convoqué, s est réuni

Plus en détail

MAIRIE de B E I G N O N

MAIRIE de B E I G N O N Beignon, le 25 mai 2012 MAIRIE de B E I G N O N Chers Parents, L année scolaire 2011 / 2012 se termine et il nous faut préparer la rentrée scolaire 2012/ 2013. A ce titre, nous vous rappelons quelques

Plus en détail

BUDGET LOTISSEMENT «LE CLOS DU ROY»

BUDGET LOTISSEMENT «LE CLOS DU ROY» Date de la convocation : 3 avril 2015 Date d affichage : 3avril 2015 COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DE LINGREVILLE SÉANCE DU 14 AVRIL 2015 Présents : Jean-Benoît RAULT (maire), Daniel MARIE, Charlyne

Plus en détail

Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat

Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat Publié le 08/11/2014 PAR JEAN-CHARLES GATINEAU PHOTOS PIB Elle fait partie des rares nouveaux maires du secteur. Alors, forcément,

Plus en détail

Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise

Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 2 Février 2015 à 20h30 Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise Madame Le Maire rappelle

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES»

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» ALSH Municipal 3-12 ans «Les P tits Diables» GUIDE PRATIQUE 2014-2015 Rue Jules Ferry 35420 Louvigné du Désert ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» MERCREDIS ET VACANCES SCOLAIRES Organisateur

Plus en détail

La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues

La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues Contact Presse : Laurie Carrias Service Communication Mairie de Baillargues Tél. 04 67 87 48 60 laurie.carrias@ville-baillargues.fr SOMMAIRE

Plus en détail

D importants travaux d élagage ont été réalisés, en particulier sur les marronniers du village.

D importants travaux d élagage ont été réalisés, en particulier sur les marronniers du village. N 14 MAI NNNN 2015 Cette LETTRE qui arrive avec le Printemps permet de faire le point de la vie communale, depuis la dernière parue en Novembre 2014. Les travaux : Les Marliozards ont pu constater que

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

RAPPORT MORAL SAMEDI 07 JANVIER 2012 ASSEMBLEE GENERALE RAPPORT MORAL

RAPPORT MORAL SAMEDI 07 JANVIER 2012 ASSEMBLEE GENERALE RAPPORT MORAL RAPPORT MORAL SAMEDI 07 JANVIER 2012 ASSEMBLEE GENERALE Les membres de l association «Club Gym Plus EPMM» se sont réunis en assemblée générale ordinaire, le samedi 07 janvier 2012, au foyer de Générargues

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL. du 9 décembre 2009

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL. du 9 décembre 2009 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL du 9 décembre 2009 - Embauche d un CA.E. Campagne de vaccination Grippe H 1 N 1 Demande émanant de la Mairie d Orchies de mise à disponibilité d agents communaux pour

Plus en détail

Commune de PRINQUIAU SEANCE DU 17 DECEMBRE 2012. 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé

Commune de PRINQUIAU SEANCE DU 17 DECEMBRE 2012. 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé CONVENTION DE SERVITUDES ENTRE ERDF ET LA COMMUNE POUR LA POSE DE POTEAUX BASSE TENSION A L ATELIER MUNICIPAL DES BASSES LANDES (MISE

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA)

GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA) GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA) ACCES AUX SERVICES DU RESTAURANT SCOLAIRE DES SERVICES PERISCOLAIRES (Les TAP et La GARDERIE DU MATIN ET DU SOIR) Juillet

Plus en détail

Considérant la régularité des opérations,

Considérant la régularité des opérations, SEANCE DU 14 FEVRIER 2011 L an DEUX MIL ONZE, le QUATORZE FEVRIER à 20 h, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni en séance publique à la Mairie sous la présidence de M. René REGNAULT, Maire,

Plus en détail

LE MOT DU MAIRE. 1 INFORMATIONS MUNICIPALES BUXERIENNES Octobre 2014 Site internet : http://www.boissylaillerie.com

LE MOT DU MAIRE. 1 INFORMATIONS MUNICIPALES BUXERIENNES Octobre 2014 Site internet : http://www.boissylaillerie.com 1 INFORMATIONS MUNICIPALES BUXERIENNES Octobre 2014 Site internet : http://www.boissylaillerie.com Rentrée scolaire Le 02 septembre, comme chaque année, nous avons eu une rentrée scolaire sans problème

Plus en détail

Anne PELLETIER LE BARBIER Maire de Bièvres

Anne PELLETIER LE BARBIER Maire de Bièvres Un an après la mise en œuvre des nouveaux horaires scolaires à Bièvres, nous souhaitons vous donner une information précise sur l ensemble des acteurs qui interviennent auprès de vos enfants tout au long

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Conseil municipal du 30 juin 2010 RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Délibération Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, Considérant qu il y a lieu de mettre

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE PREAMBULE : La ville de GODERVILLE organise au sein de ses écoles un service d accueil périscolaire. Ces prestations regroupent : les activités périscolaires mises

Plus en détail

COOPERATION ANGERS - BAMAKO

COOPERATION ANGERS - BAMAKO 1 COOPERATION ANGERS - BAMAKO RAPPORT D ACTIVITES 2013 SOMMAIRE 2 Préambule I. Actions Ville d Angers 1) Education - Jeunesse 2) Santé 3) Sports et Loisirs 4) La Maison du Partenariat Angers-Bamako 5)

Plus en détail

Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2013. Sommaire

Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2013. Sommaire Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre Sommaire Arrêtés du Maire : DIVERS /79/DIV Arrêté portant autorisation d ouverture de la maison de retraite Saint Martin (Bât 1) /80/DIV Arrêté municipal

Plus en détail

- Accueil périscolaire - Restauration scolaire - Étude surveillée (pour les établissements dans lesquels le service est mis en place)

- Accueil périscolaire - Restauration scolaire - Étude surveillée (pour les établissements dans lesquels le service est mis en place) Sommaire Courrier destiné aux familles Dossier : Fiche «Famille» Fiche «Enfant» : une fiche par enfant Règlements intérieurs : - Accueil périscolaire - Restauration scolaire - Étude surveillée (pour les

Plus en détail

Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2014. Sommaire

Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2014. Sommaire Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2014 Sommaire Délibérations : Séance du conseil municipal du 1 er juillet 2014 2014/96 Adoption du règlement intérieur du conseil municipal de la

Plus en détail

Guide du Professionnel

Guide du Professionnel Guide du Professionnel Forum des Métiers et de la Formation du Pays du Centre Ouest Bretagne 29 et 30 janvier 2010 à Gourin Madame, Monsieur, Vous avez accepté de participer au Forum des Métiers et de

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013 L an deux mille treize, le cinq décembre à vingt heures, le Conseil municipal de la commune de Saint Pierre Quiberon (Morbihan) dûment convoqué, s

Plus en détail

édition 2015 fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo

édition 2015 fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo le collège édition 2015 en pratique fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo Édito La réussiste des collégiens est une priorité du Département. Il consacre cette année, malgré des contraintes

Plus en détail

Mairie de THEHILLAC BULLETIN D INFORMATIONS COMMUNALES 02.99.90.23.79 Site : www.thehillac.fr Mail : mairie.thehillac@wanadoo.fr

Mairie de THEHILLAC BULLETIN D INFORMATIONS COMMUNALES 02.99.90.23.79 Site : www.thehillac.fr Mail : mairie.thehillac@wanadoo.fr Mairie de THEHILLAC BULLETIN D INFORMATIONS COMMUNALES 02.99.90.23.79 Site : www.thehillac.fr Mail : mairie.thehillac@wanadoo.fr Compte rendu Conseil Municipal de Théhillac Séance du 6 mars 2015 Sont présents

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE JULES MUSSO

PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE JULES MUSSO PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE JULES MUSSO 2009.2010 SOMMAIRE I) Présentation des accueils. II) Le fonctionnement. III) 1-L alimentation 2-Les relations 3-Le rythme de vie 4-Santé et hygiène 5-Les activités

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR RESTAURANT SCOLAIRE DE CORDON

REGLEMENT INTERIEUR RESTAURANT SCOLAIRE DE CORDON Pour toutes correspondances, Merci de nous contacter par mail cantine.cordon@orange.fr REGLEMENT INTERIEUR RESTAURANT SCOLAIRE DE CORDON Le restaurant scolaire de Cordon n est pas communal. Il est géré

Plus en détail

Ecole Jeanne d Arc Compte rendu du Conseil d établissement 12.01.2016

Ecole Jeanne d Arc Compte rendu du Conseil d établissement 12.01.2016 Ecole Jeanne d Arc Compte rendu du Conseil d établissement 12.01.2016 Liste des présents : Equipe pédagogique : Mmes Brun, Barbier, Barrière, Pochon, Boileau, Bissuel, Blas Personnel de l école : Mmes

Plus en détail

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE NOUVEAUX ANNÉE SCOLAIRE 2014-2015 VENDREDI 4 JUILLET 2014-14H SALLE HENRI-MARTIN - HÔTEL DE VILLE CAHORS SOMMAIRE Communiqué de presse page 3 Les axes du projet éducatif

Plus en détail

MAIRIE D AURADÉ CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DE SÉANCE DU 25 FÉVRIER 2015

MAIRIE D AURADÉ CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DE SÉANCE DU 25 FÉVRIER 2015 MAIRIE D AURADÉ CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DE SÉANCE DU 25 FÉVRIER 2015 Le Conseil Municipal s est réuni le mercredi 25 février 2015 à 20h30, sur convocation régulière et sous la présidence de Monsieur

Plus en détail

Résidence Clairefontaine

Résidence Clairefontaine Résidence Clairefontaine Bienvenue Madame, Monsieur, Vous venez de retirer un dossier de demande de pré-admission pour intégrer la Résidence Clairefontaine. Le Conseil d administration, la direction, tout

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 DECEMBRE 2005

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 DECEMBRE 2005 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 DECEMBRE 2005 L an deux mille cinq, le jeudi 15 décembre à 20 heures 30, le Conseil Municipal, convoqué le 9 décembre, s est réuni en ses lieux habituels

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE SAINT SULPICE LA FORET Séance du 21 novembre 2013

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE SAINT SULPICE LA FORET Séance du 21 novembre 2013 Étaient présents :, G. LESCOAT, J-L. CORRE, M. LE BER, J-M. BELOT, N 13-11-21/01 FINANCES / TARIFS MUNICIPAUX 2014 / DÉLIBÉRATION Concessions Prestations municipales 2014 arrondi 15 ans renouvelables (le

Plus en détail

Conseil municipal du 9 avril 2013

Conseil municipal du 9 avril 2013 Conseil municipal du 9 avril 2013 Présents : Mmes FROMONOT, ZANOTTO, M GARNIER, CANCIANI, BOC, CANONICI, HENRIAT, MAZURIER, PERVILHAC, SAPOLIN. Excusés : Mme GARCIA (pouvoir) Absent : Mme DAMIANI - Approbation

Plus en détail

Les Rythmes scolaires

Les Rythmes scolaires Les Rythmes scolaires 1 1. C E Q U E D I T L E D É C R E T D U 2 4 J A N V I E R 2 0 1 3 2. E T A L O R S, À S TE J A M M E - S U R - S A R T H E? Ce que dit le décret n 2013-77 du 24 janvier 2013 2 1.

Plus en détail

La réforme des rythmes scolaires. Réunion de présentation du mardi 18 février 2014

La réforme des rythmes scolaires. Réunion de présentation du mardi 18 février 2014 La réforme des rythmes scolaires Réunion de présentation du mardi 18 février 2014 Le cadre légal La loi d orientation et de programmation pour l Ecole prévoit la refonte des rythmes scolaires Le décret

Plus en détail

DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 14 avril 2015

DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 14 avril 2015 REPUBLIQUE FRANCAISE --------------------- DEPARTEMENT DU TARN 2015-007 COMMUNE DE RIVIERES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 14 avril 2015 L'an deux mille quinze, le quatorze avril à 18h30,

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Décembre 2012 COMPTE RENDU PRESSE

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Décembre 2012 COMPTE RENDU PRESSE CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Décembre 2012 COMPTE RENDU PRESSE Demande de subvention 2013 au titre de la répartition du produit des amendes de police Monsieur le Maire expose au Conseil Municipal la

Plus en détail

Réunion d échanges sur la mise en place de la réforme des rythmes scolaires

Réunion d échanges sur la mise en place de la réforme des rythmes scolaires Réunion d échanges sur la mise en place de la réforme des rythmes scolaires Jeudi 15 janvier 2015 BOUXIERES-AUX-DAMES La réforme des rythmes scolaires Décret n 2013-77 du 24 janvier 2013 9 demi-journées

Plus en détail

CHAPITRE XI - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES A

CHAPITRE XI - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES A 105 CHAPITRE XI - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES A SECTION I - NATURE DE L OCCUPATION ET DE L UTILISATION DU SOL Article 1 A - Occupations et utilisations du sol interdites 1. Les bâtiments à usage d habitation,

Plus en détail

INFORMATIONS GENERALES

INFORMATIONS GENERALES ALSH Intercommunal (Accueil de Loisirs Sans Hébergement) Livret d inscription De Septembre 2015 À Juin 2016 Saiint Martiin lle Beau (Mercrediis et vacances) La Croiix en Touraiine (Mercrediis) INFORMATIONS

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

Dans tous les autres cas, les tarifs fixés dans la délibération n 4.15 du 16 mars 2007 sont applicables.

Dans tous les autres cas, les tarifs fixés dans la délibération n 4.15 du 16 mars 2007 sont applicables. Direction du cinéma Tourner à Nice Les personnes morales ou physiques s engageant à mentionner le nom de la Ville de Nice au générique de leur film ou sur leur prise de vue photographique peuvent, sous

Plus en détail

Les rythmes scolaires à Villaz. Rentrée 2014

Les rythmes scolaires à Villaz. Rentrée 2014 Les rythmes scolaires à Villaz Rentrée 2014 Objectifs pédagogiques de la réforme permettre aux enfants de mieux apprendre, en répartissant les heures de classe sur un plus grand nombre de jours dans l

Plus en détail

Pause Méridienne et Restaurant Scolaire Municipal

Pause Méridienne et Restaurant Scolaire Municipal Pause Méridienne et Restaurant Scolaire Municipal Rue des Ecoles 37210 PARCAY-MESLAY Tel : 02 47 29 18 98 Règlement Intérieur La pause méridienne et le restaurant scolaire sont des activités gérées par

Plus en détail

LA GAZETTE BASTIDOISE

LA GAZETTE BASTIDOISE LA GAZETTE BASTIDOISE JUILLET 2009-1 - Réunion publique du vendredi 13 février 2009 Après les votes des comptes administratifs et des comptes de gestion, avant la préparation du budget primitif 2009, une

Plus en détail

LOISIRS ADULTES CLUB SPORTIF

LOISIRS ADULTES CLUB SPORTIF LOISIRS ADULTES CLUB SPORTIF SÉJOURS ADAPTÉS Hiver 2015-2016 Présentation et Sommaire Chères vacancières, chers vacanciers, La saison d été se termine, nous voilà déjà dans la préparation de vos vacances

Plus en détail

WARMERIVILLE CLAIR ET NET SEPTEMBRE 2011

WARMERIVILLE CLAIR ET NET SEPTEMBRE 2011 WARMERIVILLE CLAIR ET NET N 39 LE MOT DU MAIRE WARMERIVILLE CLAIR ET NET SEPTEMBRE 2011 L actualité communale est souvent alimentée par la nouvelle qui se répand de bouche à oreilles sans garantie d exactitude.

Plus en détail

MAI 2011 LE MOT DU MAIRE. Madame, Monsieur,

MAI 2011 LE MOT DU MAIRE. Madame, Monsieur, MAI 2011 LE MOT DU MAIRE Madame, Monsieur, Le budget 2011 vient d être voté, il laisse apparaître un résultat cumulé de 44.144,75, dont vous trouverez le détail à l intérieur du bulletin. Cela nous a permis

Plus en détail

Nombre de réponses par quartiers

Nombre de réponses par quartiers Quartier 10 Nombre de réponses par quartiers Quartier 16 Quartier 15 165 176 Quartier 14 94 Quartier 13 156 Quartier 12 229 Quartier 11 201 Quartier 10 252 Quartier 9 344 Quartier 8 200 Quartier 7 236

Plus en détail

Règlement intérieur du service périscolaire 2013-2014

Règlement intérieur du service périscolaire 2013-2014 Règlement intérieur du service périscolaire 2013-2014 Contact : - Service scolaire mairie : Horaire : tous les jours de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h Coordonnées : 05 58 41 79 10 / ccas@hossegor.fr -

Plus en détail

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL SPORT-ÉTUDES FOOTBALL Depuis 1983, l équipe d enseignants d Energy Academy transmet sa pasdernes. Si votre enfant est passionné par le football et qu il souhaite le pratiquer quotidiennement pour son simple

Plus en détail

PROCES-VERBAL REUNION DE CONSEIL MUNICIPAL DU 16 JANVIER 2014 MENTION D AFFICHAGE

PROCES-VERBAL REUNION DE CONSEIL MUNICIPAL DU 16 JANVIER 2014 MENTION D AFFICHAGE PROCES-VERBAL REUNION DE CONSEIL MUNICIPAL DU 16 JANVIER 2014 MENTION D AFFICHAGE Monsieur le Maire soussigné, certifie que le procès-verbal du Conseil municipal, en date du 6 Décembre 2013 a été affiché

Plus en détail

MODALITES D ACCUEIL REGLEMENT INTERIEUR 2015 / 2016. 50 rue de l Hôtel de ville 63200 MOZAC Renseignements Inscriptions 04 73 74 45 80

MODALITES D ACCUEIL REGLEMENT INTERIEUR 2015 / 2016. 50 rue de l Hôtel de ville 63200 MOZAC Renseignements Inscriptions 04 73 74 45 80 MODALITES D ACCUEIL REGLEMENT INTERIEUR 2015 / 2016 50 rue de l Hôtel de ville 63200 MOZAC Renseignements Inscriptions 04 73 74 45 80 ACCUEILS PERISCOLAIRES : L accueil périscolaire est ouvert le lundi,

Plus en détail

Règlement du restaurant scolaire

Règlement du restaurant scolaire DEPARTEMENT DE LOIR-ET-CHER REPUBLIQUE FRANCAISE ARRONDISSEMENT DE BLOIS COMMUNE DE SAINT GERVAIS LA FORET Règlement du restaurant scolaire Le présent règlement concerne l organisation du restaurant scolaire.

Plus en détail

Le temps du repas est un moment privilégié pour les enfants : alimentation, éducation au goût, moment d échanges, temps de repos.

Le temps du repas est un moment privilégié pour les enfants : alimentation, éducation au goût, moment d échanges, temps de repos. VIE SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR Restaurant Scolaire La commune de PLUDUNO met à disposition de tous les enfants des écoles maternelles et élémentaires publiques et privées un restaurant scolaire pour

Plus en détail

3 099 704,29 RECETTES 2013 61 220,81

3 099 704,29 RECETTES 2013 61 220,81 BUDGET 2013 EQUILIBRE GENERAL Le budget global 2013 se monte à 5 146 475,64 en recettes pour 4 615 844,79 en dépenses. Ces chiffres intègrent à la fois l année 2013 en fonctionnement et investissement

Plus en détail

Règlementation pour l utilisation des bâtiments communaux par les associations Commune de Montfleur

Règlementation pour l utilisation des bâtiments communaux par les associations Commune de Montfleur Règlementation pour l utilisation des bâtiments communaux par les associations Commune de Montfleur 1 1 Réglementation pour la commune de Montfleur L attribution annuelle sera faite par demande écrite

Plus en détail

Le marché de l entreprise PREVOSTO passera donc de 91 093,95 HT soit 108 948.36 TTC à 98 672,13 HT soit 118 011.87 TTC (avenant n 2)

Le marché de l entreprise PREVOSTO passera donc de 91 093,95 HT soit 108 948.36 TTC à 98 672,13 HT soit 118 011.87 TTC (avenant n 2) 2013-01-9/1 (1) AVENANT N 2 LOT 1 NOUVELLE MAIRIE ENTREPRISE PREVOSTO DEMOLITION MUR ELARGISSEMENT BAIE-PORTE LOCAL ARCHIVES MASSIF PORTE-DRAPEAU Monsieur le Maire présente au Conseil Municipal, un devis

Plus en détail

DECISIONS MODIFICATIVES AU BUDGET 2014

DECISIONS MODIFICATIVES AU BUDGET 2014 COMMUNE DE FOURNEVILLE SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 Juin 2014 L an deux mille quatorze, le 20 Juin 2014 à 20 H 30, le Conseil Municipal de FOURNEVILLE, régulièrement convoqué, s est réuni sous la

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2014. Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble

BUDGET PRIMITIF 2014. Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble BUDGET PRIMITIF 2014 Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble 2 Dans le cadre de la continuité de certains dossiers, le budget primitif 2014 ne contiendra aucune action nouvelle engageant

Plus en détail

(Approuvé par délibération du Conseil Municipal)

(Approuvé par délibération du Conseil Municipal) REGLEMENT INTERIEUR PERISCOLAIRE DES ACTIVITES PERISCOLAIRES FACULTATIVES, DE 15H30 A 16H15 ET DE LA RESTAURATION SCOLAIRE DE LA COMMUNE D ANDÉ (Approuvé par délibération du Conseil Municipal) Dispositions

Plus en détail

Programme des activités du 1 er septembre au 18 décembre 2015. Inscription : obligatoire. A partir du lundi 3 août 2015. Contact :

Programme des activités du 1 er septembre au 18 décembre 2015. Inscription : obligatoire. A partir du lundi 3 août 2015. Contact : ACTIVITES JEUNESSE RENTREE SCOLAIRE 2015-2016 Programme des activités du 1 er septembre au 18 décembre 2015 Inscription : obligatoire A partir du lundi 3 août 2015 Contact : Service Enfance-jeunesse Pôle

Plus en détail

Bulletin d informations Janvier 2013 :

Bulletin d informations Janvier 2013 : Bulletin d informations Janvier 2013 : La sécurité des enfants, des mesures de bon sens : Merci aux parents traversant le site de l école primaire pour rejoindre la maternelle ou inversement de veiller

Plus en détail

SÉANCE DU 06 MARS 2014

SÉANCE DU 06 MARS 2014 SÉANCE DU 06 MARS 2014 L'an deux mille quatorze, le six mars, à 20 H 30, les membres du Conseil Municipal, légalement convoqués, se sont réunis à la mairie sous la présidence de M. Jean-Vincent PISONI,

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE NORD PAS-DE-CALAIS, PICARDIE Commune de Nédonchel. Budget primitif 2012 non voté

REPUBLIQUE FRANCAISE CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE NORD PAS-DE-CALAIS, PICARDIE Commune de Nédonchel. Budget primitif 2012 non voté REPUBLIQUE FRANCAISE CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE NORD PAS-DE-CALAIS, PICARDIE Commune de Nédonchel 2 ème Section Département du Pas-de-Calais Budget primitif 2012 non voté N 2012-0097 Article L. 1612-2

Plus en détail

Bulletin d informations à destination des parents en lien avec le RAM

Bulletin d informations à destination des parents en lien avec le RAM Infos Parents n 37 JANVIER Bulletin d informations à destination des parents en lien avec le RAM Dans ce numéro : Planning baby gym 2 Suite à un important dégât des eaux survenu en novembre dernier, les

Plus en détail

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS Règlement approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 29 juin 2015 Les parents devront en

Plus en détail

BULLETIN D INFORMATIONS SIROS

BULLETIN D INFORMATIONS SIROS BULLETIN D INFORMATIONS SIROS Numéro de septembre 2014. NOUS CONTACTER Commune de Siros 20 Rue Carrerasse 64230 SIROS Tel : 05 59 68 66 05 Fax : 05 59 68 72 80 Courriel : mairie.siros@wanadoo.fr www.siros.fr

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 04 NOVEMBRE 2015 (Convocation du 26/10/2015)

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 04 NOVEMBRE 2015 (Convocation du 26/10/2015) SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 04 NOVEMBRE 2015 (Convocation du 26/10/2015) L an deux mil quinze, le mercredi quatre novembre à vingt heures trente minutes, le conseil municipal de la commune

Plus en détail

Le complément de main-d œuvre formé pour vos besoins

Le complément de main-d œuvre formé pour vos besoins Le complément de main-d œuvre formé pour vos besoins Nom Prénom :... Raison sociale de l exploitation :... Adresse complète :... Code Postal :... Commune :... Tél :... Fax :... Portable :... Mail : L ensemble

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents

REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents de la RESTAURATION SCOLAIRE MATERNELLE/ELEMENTAIRE Direction de l Education, de l Enfance et de la Réussite Educative Approuvé au Conseil Municipal

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA SALLE DU MAIL

REGLEMENT INTERIEUR DE LA SALLE DU MAIL DEPARTEMENT DE L'ISERE REGLEMENT INTERIEUR DE LA SALLE DU MAIL 1 PREAMBULE Le présent règlement intérieur a pour objectif de permettre l utilisation de la salle du mail pour la satisfaction pleine et entière

Plus en détail

DOSSIER à l attention des candidats à la reprise du commerce multiservices

DOSSIER à l attention des candidats à la reprise du commerce multiservices COMMUNE DE MARCELLUS (Lot-et-Garonne) DOSSIER à l attention des candidats à la reprise du commerce multiservices Ce dossier se décompose en 2 parties : Partie 1 : présentation de la commune et du multiservices

Plus en détail

DARNETS. Mairie de SEPTEMBRE 2002. Corrèze A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT D. LES RESPONSABILITES

DARNETS. Mairie de SEPTEMBRE 2002. Corrèze A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT D. LES RESPONSABILITES Mairie de DARNETS Corrèze SEPTEMBRE 2002 19300 Darnets Tél. : 05.55.93.09.91 Fax. : 05.55.93.13.06 Email : mairiededarnets@wanadoo.fr A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT

Plus en détail

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG Strasbourg, le 22 novembre 2013 FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG La Ville de Strasbourg entend mettre en place la réforme des rythmes scolaires avec le souci

Plus en détail

Concrétiser votre projet...

Concrétiser votre projet... CONSTRUIRE AU CONGO (De PONTON à BRAZZA) Concrétiser votre projet... IL arrive dans l existence des événements tellement forts qu ils déterminent à eux seuls l avenir, la réussite, l épanouissement de

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections

Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections 1 Une bibliothèque publique est un Etablissement Recevant du Public (ERP) Les réglementations en vigueur prévoient des

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL du 23 Mai 2015

CONSEIL MUNICIPAL du 23 Mai 2015 CONSEIL MUNICIPAL du 23 Mai 2015 Délib. 23.05.15.001 OBJET : EDIFICATION DU MONUMENT AUX MORTS DE LA GUERRE 1914-1918 DEMANDE D UNE SUBVENTION EXCEPTIONNELLE M. Le Maire expose qu à l occasion de la commémoration

Plus en détail

Règlement intérieur des accueils périscolaires, de la restauration et du centre de loisirs

Règlement intérieur des accueils périscolaires, de la restauration et du centre de loisirs Règlement intérieur des accueils périscolaires, de la restauration et du centre de loisirs Préambule La mairie de St Crépin Ibouvillers met à disposition des familles qui ont un enfant de 3 à 11 ans, scolarisé

Plus en détail

Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives

Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives Aménagement des Rythmes Scolaires Concertation Locale Venez nous rencontrer le : Lundi 20 Janvier 2014 à 18H30 CDC Aune et Loir Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives Mot du Président

Plus en détail

COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL Nombre de conseillers : En exercice : 15 COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL Le 30 JUIN 2014 Le Conseil Municipal légalement convoqué s'est réuni en session ordinaire sous la présidence de Madame LEVRARD Françoise

Plus en détail

Projet EDucatif Territorial. v.02

Projet EDucatif Territorial. v.02 Mairie de Nonglard 74330 Haute-Savoie Téléphone : 0450605431 Fax : 0450605736 Mail : accueil@nonglard74.fr Commune de NONGLARD Projet EDucatif Territorial v.02 1. Introduction Ce PEDT, à partir de l expérience

Plus en détail

DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL MAIRIE DE COUFFOULEUX 2012/1 DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL L an Deux Mille Douze, le Vingt-Sept Juin, le Conseil Municipal s est réuni à l hôtel de ville, dans la salle du Conseil Municipal, sur convocation

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Du 1 er février 2016.

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Du 1 er février 2016. REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Du 1 er février 2016. Madame Le Maire demande à l assemblée si des observations particulières sont à formuler sur le compte-rendu de la séance du 4 janvier 2016. M me Françoise

Plus en détail

S P A N C. (Service Public d Assainissement non Collectif) RAPPORT D ACTIVITÉ

S P A N C. (Service Public d Assainissement non Collectif) RAPPORT D ACTIVITÉ S P A N C (Service Public d Assainissement non Collectif) RAPPORT D ACTIVITÉ 2013 Sommaire Editorial du Président.. 1 Rappel de la mise en oeuvre du SPANC 2 Contrôle / Diagnostic des installations 2 Réhabilitation..

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE L ENQUÊTE DE SATISFACTION

COMPTE-RENDU DE L ENQUÊTE DE SATISFACTION COMPTE-RENDU DE L ENQUÊTE DE SATISFACTION Vous avez été 206 usagers à répondre à notre enquête de satisfaction et nous vous en remercions. Retrouvez ci-dessous les résultats de cette enquête et les réponses

Plus en détail

Accueil pe?riscolaire:mise en page 1 5/10/11 6:57 Page 1 Commune de MATHAY Septembre 2011 Rudi Compo - 25150 Pont de Roide

Accueil pe?riscolaire:mise en page 1 5/10/11 6:57 Page 1 Commune de MATHAY Septembre 2011 Rudi Compo - 25150 Pont de Roide Commune de MATHAY Septembre 2011 RESTAURATION SCOLAIRE ET ACCUEIL PÉRISCOLAIRE La commune de MATHAY, en collaboration avec les Francas du Doubs, a mis en place un service de restauration le midi dans le

Plus en détail

Compte Rendu Sommaire Conseil Municipal du 20 février 2013

Compte Rendu Sommaire Conseil Municipal du 20 février 2013 Compte Rendu Sommaire Conseil Municipal du 20 février 2013 L an deux mille treize, le vingt février à dix -neuf heures, le conseil municipal de la commune de Locmaria Belle-Île, s est réuni publiquement

Plus en détail

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires!

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! Ecoles de la Communauté de Communes du Pays de Chalindrey École de LE PAILLY (maternelle & élémentaire) Cette plaquette est téléchargeable sur

Plus en détail

formations «Lire et faire lire» Année scolaire 2015/2016 le calendrier prévisionnel des

formations «Lire et faire lire» Année scolaire 2015/2016 le calendrier prévisionnel des La coordination FOL/UDAF du Maine et Loire vous propose le calendrier prévisionnel des formations «Lire et faire lire» Année scolaire 2015/2016 Fédération des Oeuvres Laïques 49 Fédération des Œuvres Laïques

Plus en détail

RÉUNION PUBLIQUE DE PRÉSENTATION DU PROJET D ASSAINISSEMENT DU 23 NOVEMBRE 2013

RÉUNION PUBLIQUE DE PRÉSENTATION DU PROJET D ASSAINISSEMENT DU 23 NOVEMBRE 2013 MAIRIE DE BAZINCOURT/THIERCEVILLE RÉUNION PUBLIQUE DE PRÉSENTATION DU PROJET D ASSAINISSEMENT DU 23 NOVEMBRE 2013 Mairie de BAZINCOURT sur EPTE et THIERCEVILLE 6, rue de la Mairie 27140 Bazincourt sur

Plus en détail

Commune de Plaisance. Procès-verbal de la séance du conseil municipal du 29 janvier 2015

Commune de Plaisance. Procès-verbal de la séance du conseil municipal du 29 janvier 2015 Commune de Plaisance Procès-verbal de la séance du conseil municipal du 29 janvier 2015 Commune de Plaisance Page 1 / 13 Conseil municipal du 29 janvier 2015 L an DEUX MILLE QUINZE, le VINGT-NEUF du mois

Plus en détail