CHARGÉ(E) DE SÉCURITÉ (60 % - 80 %)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CHARGÉ(E) DE SÉCURITÉ (60 % - 80 %)"

Transcription

1 La Municipalité de Montreux met au concours un poste de : Tâches principales : CHARGÉ(E) DE SÉCURITÉ (60 % - 80 %) Conseiller et aider la Municipalité, les services, les supérieurs hiérarchiques et les collaborateurs à assumer leurs responsabilités en matière de sécurité et de protection de la santé, s assurer que les exigences de la santé et sécurité au travail (MSST) sont mises en œuvre et respectées et diriger la Commission de sécurité (COMSEC) Organiser et gérer les tâches selon les 10 chapitres de la solution de branche des communes Organiser et coordonner la sécurité au sein de l administration communale en collaboration avec les responsables Veiller à l application des exigences légales relatives à la sécurité au travail et à la protection de l environnement Définir et soumettre les budgets Gérer les tâches administratives, telles que la rédaction de procès-verbaux, de rapports annuels, de propositions et de correspondance courante Proposer des campagnes thématiques sur la sécurité Suivre et participer aux séances de chantier pour les aspects de sécurité et, en collaboration avec le collaborateur en charge de la police du feu, d incendie Recenser et surveiller toutes les activités dangereuses Planifier et assurer des audits de sécurité si nécessaire Participer à l identification des dangers possibles Participer à l élaboration des concepts de formations pour les collaborateurs en matière de sécurité au travail et, en collaboration avec le collaborateur en charge de la police du feu, de protection incendie Dispenser des formations théoriques et pratiques aux collaborateurs en matière de sécurité au travail et, en collaboration avec le collaborateur en charge de la police du feu, de protection incendie Profil souhaité : Titre reconnu de chargé(e) de sécurité au sens des dispositions de l ordonnance sur la prévention des accidents et de l ordonnance sur les qualifications des spécialistes de la sécurité au travail ou diplôme de chargé de sécurité AEAI (Association des établissements cantonaux d assurance incendie) et de la CFST (Commission fédérale de coordination pour la sécurité au travail) Formation sanctionnée par un certificat fédéral de capacité dans le domaine technique ou formation jugée équivalente confirmée par quelques années de pratique (5 ans au minimum) Connaissance en management de la qualité en gestion de projets Maîtrise du français et solides connaissances commerciales et orthographiques Maîtrise des outils informatiques courants (bureautique et messagerie) Capacité à conduire et à travailler seul et aptitude d organisateur et de planificateur Aisance dans les contacts humains, sens de l écoute et de la communication Sens des priorités et de la discrétion Esprit d analyse et de synthèse et résistance au stress Connaissance des activités et du fonctionnement d une administration (un atout) Titulaire du permis de conduire catégorie B (véhicules légers) Nationalité suisse ou titulaire du permis d établissement type "C". Entrée en fonction : de suite ou date à convenir. Tous renseignements concernant ce poste peuvent être obtenus auprès de M. J.-P. Pernet, chef de service, : La description de fonction et le cahier des charges sont disponibles sur le site : Les offres accompagnées d un curriculum vitae, copies de diplômes et certificats, références, prétentions de salaire, photographie récente (format passeport), sont à adresser avec la mention «CSMSST60-80%» au service des ressources humaines de la Commune de Montreux, avenue des Alpes 18, case postale 2000, 1820 Montreux 1, d ici au 15 août 2015 au plus tard.

2 C O M M U N E D E M O N T R E U X Direction finances et ressources humaines Service des ressources humaines Fonction : Chargé de sécurité (amplitude salariale C 13 à C 48) 1. DESCRIPTION GENERALE DE LA FONCTION Conseiller et aider la Municipalité, les supérieurs hiérarchiques et les collaborateurs à assumer leurs responsabilités en matière de sécurité et de protection de la santé, s assurer que les exigences de la MSST sont mises en œuvre et respectées et diriger la Commission de sécurité (COMSEC). 2. TACHES PRINCIPALES RESPONSABILITES 2.1 Organiser et gérer les tâches selon les 10 chapitres de la solution de branche des communes (cf cahier des charges en annexe) 2.2 Organiser et coordonner la sécurité au sein de l administration communale en collaboration avec les responsables 2.3 Conseiller et aider les services, les supérieurs hiérarchiques et les collaborateurs en matière de sécurité et de protection de la santé 2.4 Veiller à l application des exigences légales relatives à la sécurité au travail et à la protection de l environnement - du respect des prescriptions légales en matière de MSST. - de la bonne qualité de la collaboration et du suivi. - du respect des prescriptions légales. - du respect des prescriptions légales. 2.5 Définir et soumettre les budgets - du bien-fondé de ses déterminations ; - de la qualité des renseignements donnés. 2.6 Gérer les tâches administratives, telles que la rédaction de procès-verbaux (de la COMSEC), de rapports annuels, de propositions et de correspondances courantes - de la qualité du travail et des documents établis.

3 Description de fonction chargé de sécurité page Proposer des campagnes thématiques sur la sécurité - de la qualité du travail, des sujets proposés ; - de la bonne exécution des campagnes et de leur suivi. 2.8 Suivre et participer aux séances de chantier pour les aspects de sécurité et, en collaboration avec le collaborateur en charge de la police du feu, d incendie - de la nécessité de la participation. 2.9 Recenser et surveiller toutes les activités dangereuses - de la bonne appréciation ; - de la bonne qualité des mesures et solutions proposées Planifier et assurer des audits de sécurité si nécessaire - de la bonne planification et du suivi Participer à l identification des dangers possibles - de la bonne qualité de l identification et du suivi ; - de la bonne qualité des mesures proposées Participer à l élaboration des concepts de formations pour les collaborateurs en matière de sécurité au travail et, en collaboration avec le collaborateur en charge de la police du feu, de protection incendie 2.13 Dispenser des formations théoriques et pratiques aux collaborateurs en matière de sécurité au travail et, en collaboration avec le collaborateur en charge de la police du feu, de protection incendie 2.14 Respecter et faire respecter les mesures individuelles et collectives de santé et sécurité au travail (MSST) - de la bonne qualité et de la pertinence des concepts. - de la qualité des formations dispensées. - du respect des prescriptions légales Exécuter toutes les autres tâches qui lui sont confiées - de leur bonne exécution dans les délais impartis.

4 Description de fonction chargé de sécurité page 3 3. LIAISONS HIERARCHIQUES Supérieur direct : Subordonnés directs : - le chef du service des ressources humaines - néant 4. CONNAISSANCES ET APTITUDES PROFESSIONNELLES - Titre reconnu de chargé de sécurité au sens des dispositions de l ordonnance sur la prévention des accidents et de l ordonnance sur les qualifications des spécialistes de la sécurité au travail ou diplôme de chargé de sécurité AEAI (Association des établissements cantonaux d assurance incendie) et de la CFST (Commission fédérale de coordination pour la sécurité au travail) - Formation sanctionnée par un certificat fédéral de capacité dans le domaine technique ou formation jugée équivalente confirmée par quelques années de pratique - 5 ans de pratique professionnelle - Connaissance en management de la qualité en gestion de projets - Maîtrise du français et solides connaissances commerciales et orthographiques - Maîtrise des outils informatiques courants (bureautique et messagerie) - Capacité à conduire et à travailler seul - Aptitude d organisateur et de planificateur - Aisance dans les contacts humains, sens de l écoute et de la communication - Précision, rapidité, rigueur et autonomie dans l exécution des tâches - Personnalité dynamique, autonome, méthodique et faisant preuve d une vision globale - Sens des priorités et de la discrétion - Esprit d analyse et de synthèse - Résistance au stress - Connaissance des activités et du fonctionnement d une administration (un atout) - Titulaire du permis de conduire catégorie B (véhicules légers)

5 Description de fonction chargé de sécurité page 4 5. SECRET DE FONCTION ET ASSERMENTATION - Art. 30 du règlement sur le statut du personnel communal : 1 Le fonctionnaire est tenu d observer le secret sur toutes les affaires dont il a connaissance de par sa fonction. Il lui est notamment interdit de communiquer ou de conserver des documents contenant des données sensibles, en original ou en copie. 2 L obligation de garder le secret de fonction subsiste même après la cessation des rapports de service. - Prestation de serment par devant la Municipalité 6. ANNEXE, CAS PARTICULIERS - Le cahier des charges fait partie intégrante de la présente description. Montreux, juillet 2015.

6 COMMUNE DE MONTREUX Montreux, juillet 2015 Service des ressources humaines JPP/KCH Chargé de sécurité MSST Cahier des charges Description générale Conseille et aide la Municipalité, les supérieurs hiérarchiques des services et domaines à assumer leurs responsabilités en matière de sécurité et de protection de la santé dans l'entreprise. Conseille et aide les collaborateurs dans leurs taches journalières en matière de sécurité et de protection de la santé dans l'entreprise. En collaboration avec le chef du service des ressources humaines, les Chef Sécurité des Domaines, les Répondant Sécurité des Domaines, les Chefs de Service s assure que les exigences de la MSST sont mises en œuvre et respectées par l ensemble des collaborateurs, les personnels temporaires et les entreprises tierces. En collaboration avec les chefs de services planifie, défini, soumet les budgets nécessaires dans le cadre de la Prévention des Accidents et de l amélioration de l environnement de travail. Dirige la Commission de Sécurité dont les tâches sont de : - centraliser les questions relatives à la sécurité et à la protection de la santé dans l'entreprise et définir les actions à entreprendre ; - d organiser les audits, inspections, observations périodiques ; - conduire les analyses de causes suite à des accidents et de rapporter, communiquer, mettre en œuvre les mesures correctives ; - mettre en place les programmes ou campagnes se rapportant aux accidents professionnels et non professionnels. Gestion administrative. Tâches, compétences et responsabilités Selon les dix chapitres de la solution de branche des communes suisses et conformément aux directives MSST 1. Principes directeurs, objectifs en matière de sécurité - S assure que les Principes Directeurs "Sécurité et protection de la santé" sont communiqués, affichés au sein de l entreprise. - Avec la municipalité définit les objectifs à atteindre en matière de sécurité et de protection de la santé, les communique, les réactualise périodiquement. 2. Organisation de la sécurité - Contrôle et l'actualise régulièrement le concept de sécurité de l'entreprise. - S assure que le manuel de sécurité inhérent audit concept est tenu à jour. - Définit les tâches, les compétences et les responsabilités des collaborateurs de l'entreprise en matière de sécurité au travail. - Organise la communication interne sur la sécurité et la protection de la santé. - Propose et planifie le recours à des spécialistes de la sécurité au travail (MSST) en cas de dangers particuliers ou de changements dans l'entreprise, si les connaissances spécialisées font défaut. 3. Formation, instruction, information - Planifie et coordonne en collaboration avec les Ressources Humaines la formation, l'instruction régulière des collaborateurs en matière de sécurité et de protection de la santé. - Conseille et soutient les CDS et RSD lors de l'introduction de nouveaux collaborateurs. - Planifie et coordonne en collaboration avec les Ressources Humaines et la hiérarchie les formations des salariés relatives aux "travaux présentant des dangers particuliers". - Documente en collaboration avec les Ressources Humaines le suivi des formations et instructions (quand, par qui et sur quoi) - Acquiert des informations et des publications sur la "sécurité et la protection de la santé" et les communique aux salariés de l'entreprise.

7 - Conseille les supérieurs hiérarchiques sur les points relatifs à la sécurité et à la protection de la santé, lors de l'évaluation périodique des collaborateurs. 4. Règles de sécurité, normes - S assure de l'intégration de la sécurité et de la protection de la santé dans : - les projets, - les mandats confiés à des entreprises tierces, - les consignes de travail pour les collaborateurs de l'entreprise. - Participe aux choix de moyens de travail et d'équipements de protection individuelle conformes aux règles de sécurité. - S assure de bonne maintenance des moyens de travail, en collaboration avec les supérieurs hiérarchiques. - Conseille les supérieurs hiérarchiques lors des contrôles portant sur - l'utilisation des moyens de travail et des EPI conforme à leur destination, - l'entretien et la maintenance des EPI par les utilisateurs, - les travaux présentant des dangers particuliers (exécutés uniquement par des collaborateurs disposant d'une formation correspondante), - le respect des règles de sécurité lors de tous les travaux, - l'efficacité des mesures et dispositifs de protection. 5. Détermination des dangers, évaluation des risques - Planifie et effectue, en collaboration avec les CSD / RSD / Chefs de Services et / ou avec un MSST externe, la détermination des dangers, l'évaluation des risques. Etablit un compte-rendu des résultats et assure le suivi des actions correctives. - Planifie et documente les inspections de sécurité, soutient les supérieurs hiérarchiques lors de la réalisation. - Comptabilise et enquête sur les accidents, les incidents et les maladies professionnelles, établit un compte-rendu, communique les résultats et assure le suivi des actions correctives. - S'assure que la détermination des dangers / l'évaluation des risques liés aux Installation et Appareillage Technique ont été réalisées (déclaration de conformité, marquage CE). 6. Planification des mesures Planifie, applique, documente, assure le suivi, en accord avec les supérieurs hiérarchiques, des mesures de sécurité, y compris les programmes et campagnes prioritaires. 7. Organisation en cas d'urgence 8. Participation - Contrôle l organisation en cas d'urgence, en accord avec les supérieurs hiérarchiques, et l'actualise périodiquement. - Sélectionne le matériel de premiers secours et contrôle régulièrement sa disponibilité. - Instruit régulièrement les collaborateurs de l'entreprise sur l'organisation et le comportement à adopter en cas d'urgence, en accord avec les supérieurs hiérarchiques. - Organise, dirige et supervise la commission de Sécurité - Conseille les supérieurs hiérarchiques pour garantir la participation des travailleurs, prescrite par la loi, aux questions relatives à la sécurité et à la protection de la santé. 9. Protection de la santé Conseille l'employeur et les supérieurs hiérarchiques sur : - le respect des dispositions légales en matière de temps de travail ; - la prise en compte des principes ergonomiques dans la conception des postes de travail ; - les mesures à prendre dans le cadre des dépendances ; - les mesures à prendre dans les cas de stress, situations conflictuels, mobbing. 10. Contrôle, audit - Etablit une statistique des accidents et des absences (gestion des absences) et informe régulièrement l'employeur ainsi que les supérieurs hiérarchiques des résultats. - Planifie, organise, rapporte les Audits / Observation, Inspections périodiques Lieu et date Signature

8

DESSINATEUR(TRICE) TECHNICIEN(NE) À 100 % au service des domaines et bâtiments, sport

DESSINATEUR(TRICE) TECHNICIEN(NE) À 100 % au service des domaines et bâtiments, sport La Municipalité de Montreux met au concours un poste de : DESSINATEUR(TRICE) TECHNICIEN(NE) À 100 % au service des domaines et bâtiments, sport Tâches principales : Veiller au bon état physique et technique

Plus en détail

Organiser la sécurité: une tâche primordiale pour chaque entreprise

Organiser la sécurité: une tâche primordiale pour chaque entreprise Organiser la sécurité: une tâche primordiale pour chaque entreprise En tant que chef, vous devez organiser votre entreprise de manière à y assurer la sécurité et la protection de la santé. La présente

Plus en détail

Appendice. LTr Loi fédérale du 13 mars 1964 sur le travail dans l industrie, l artisanat et le commerce (loi sur le travail) OLT 3 et 4

Appendice. LTr Loi fédérale du 13 mars 1964 sur le travail dans l industrie, l artisanat et le commerce (loi sur le travail) OLT 3 et 4 Appendice A B C D E F G H Abréviations Définitions Bases légales Sites Internet intéressants Organisation de la santé et sécurité au travail Information et formation du personnel Participation Documentation

Plus en détail

Contrôle de l exécution de la directive MSST conformément à la norme CFST 6508

Contrôle de l exécution de la directive MSST conformément à la norme CFST 6508 Contrôle de l exécution de la directive MSST conformément à la norme CFST 6508 Entreprise: Rue: NPA/ Localité: Brève description de l entreprise: Identification: N Suva: Classe: Effectif: Temps complet:

Plus en détail

MUNICIPALITE DE PORRENTRUY. Description de poste

MUNICIPALITE DE PORRENTRUY. Description de poste Page 1 / 5 Description de poste 1. Indentification Intitulé de la fonction : Classification de la fonction : assistant-e administratif-ve urbanisme Fonction de référence : 02- employé-e CFC Classes : 2

Plus en détail

Manuel de la sécurité et de la protection de la santé au travail (SST)

Manuel de la sécurité et de la protection de la santé au travail (SST) Manuel de la sécurité et de la protection de la santé au travail (SST) Manuel SST Version 1 - mai 2007 Etat de Fribourg Service du personnel et d'organisation rue Joseph-Piller 13 1700 Fribourg SUISSE

Plus en détail

DIRECTION DES RESSOURCES FINANCIÈRES ET MATÉRIELLES GESTIONNAIRE ADMINISTRATIF (SECTEUR ENTRETIEN DES BÂTIMENTS)

DIRECTION DES RESSOURCES FINANCIÈRES ET MATÉRIELLES GESTIONNAIRE ADMINISTRATIF (SECTEUR ENTRETIEN DES BÂTIMENTS) Le Cégep de l Outaouais accueille, dans ses trois campus et à son centre d études collégiales de la Vallée-de-la-Gatineau, 5150 étudiants à qui il offre un riche éventail de 5 programmes préuniversitaires

Plus en détail

Concept de sécurité 10 éléments pour des places de travail sécurisées et saines SSV

Concept de sécurité 10 éléments pour des places de travail sécurisées et saines SSV Villars-sur-Glâne Concept de sécurité 10 éléments pour des places de travail sécurisées et saines Santé et Sécurité au travail Villars-sur-Glâne SSV Directive MSST 6508 Chiffre 2.3 Entreprises présentant

Plus en détail

DESCRIPTION DE FONCTION. Enseignant ou enseignante de classe de développement itinérant-e au degré primaire

DESCRIPTION DE FONCTION. Enseignant ou enseignante de classe de développement itinérant-e au degré primaire Direction de l'instruction publique, de la culture et du sport Direktion für Erziehung, Kultur und Sport CANTON DE FRIBOURG / KANTON FREIBURG DESCRIPTION DE FONCTION Enseignant ou enseignante de classe

Plus en détail

Société Centrale de Réassurance. Avis de recrutement

Société Centrale de Réassurance. Avis de recrutement Société Centrale de Réassurance Avis de recrutement Date : 27 Février 2015 La société Centrale de Réassurance, filiale du Groupe Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG) lance un appel à candidature pour pourvoir

Plus en détail

Guide Santé et sécurité au travail

Guide Santé et sécurité au travail 0 Guide Santé et sécurité au travail Pour les responsables hiérarchiques et les coordinateurs/coordinatrices et les responsables de la sécurité au travail Ce guide présente les attributions qui incombent

Plus en détail

Cahier des charges du secrétaire municipal et administrateur des finances municipales (les définitions personnelles se rapportent aux deux sexes)

Cahier des charges du secrétaire municipal et administrateur des finances municipales (les définitions personnelles se rapportent aux deux sexes) 1 Commune municipale Cahier des charges du secrétaire municipal et administrateur des finances municipales (les définitions personnelles se rapportent aux deux sexes) I. GENERALITES 1. Bases légales, prescriptions

Plus en détail

-INSPECTEUR HSE 1- OBJECTIFS 2- PERSONNES CONCERNEES-NIVEAUX REQUIS

-INSPECTEUR HSE 1- OBJECTIFS 2- PERSONNES CONCERNEES-NIVEAUX REQUIS FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 2 1- OBJECTIFS -INSPECTEUR HSE L inspecteur HSE est avant tout un technicien HSE mais il est formé aux multiples tâches d inspections : Vérifier la conformité dans l exécution

Plus en détail

CHSCT. Date de création du document : 23/08/2011

CHSCT. Date de création du document : 23/08/2011 CHSCT Date de création du document : Direction du Travail et de l Emploi de Nouvelle-Calédonie Immeuble Gallieni - 12 Rue de Verdun BP - 141-98 845 Nouméa CEDEX Tél. Nouméa : 27.55.72 Tél. Koné 27.00.00

Plus en détail

Concept de formation. - spécialistes en protection incendie AEAI - spécialistes en protection des bâtiments contre les dangers naturels AEAI

Concept de formation. - spécialistes en protection incendie AEAI - spécialistes en protection des bâtiments contre les dangers naturels AEAI Concept de formation pour les - spécialistes en protection AEAI - spécialistes en protection des bâtiments contre les dangers naturels AEAI Association des établissements cantonaux d'assurance AEAI Formation

Plus en détail

LA CHAMBRE RÉGIONALE DES COMPTES DE BRETAGNE UN(E) VERIFICATEUR(TRICE)

LA CHAMBRE RÉGIONALE DES COMPTES DE BRETAGNE UN(E) VERIFICATEUR(TRICE) LA CHAMBRE RÉGIONALE DES COMPTES DE BRETAGNE RECRUTE UN(E) VERIFICATEUR(TRICE) Catégorie A poste vacant le 1er Avril 2016 MISSIONS Créées par la loi n 82.213 du 2 mars 1982 modifiée, les chambres régionales

Plus en détail

A la direction / au patron : Organisation de votre entreprise en matière de sécurité

A la direction / au patron : Organisation de votre entreprise en matière de sécurité A la direction / au patron : Organisation de votre entreprise en matière de sécurité A savoir avant de lire ce document l Connaître l existence de la directive 6508 de la commission fédérale sur la sécurité

Plus en détail

relative à la sécurité et à la protection de la santé au travail dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg

relative à la sécurité et à la protection de la santé au travail dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg .0.8 Ordonnance du 4 avril 007 relative à la sécurité et à la protection de la santé au travail dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu les articles 8 à 88 de la loi

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) 3. Dépôt et date de clôture des candidatures

AVIS DE RECRUTEMENT UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) 3. Dépôt et date de clôture des candidatures UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) AVIS DE RECRUTEMENT N 008/2013/DSAF/DRH La Commission de l Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) ayant son siège à Ouagadougou, Burkina

Plus en détail

DESCRIPTIF DES FORMATIONS PROTECTION CIVILE 1. FORMATION DE BASE 2. FORMATION DES CADRES 3. FORMATION COMPLEMENTAIRE 4.

DESCRIPTIF DES FORMATIONS PROTECTION CIVILE 1. FORMATION DE BASE 2. FORMATION DES CADRES 3. FORMATION COMPLEMENTAIRE 4. REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE C 2.5 Département de la sécurité et de l'économie Office cantonal de la protection de la population et des affaires militaires Centre d instruction feu et protection civile

Plus en détail

Les Métiers du Secrétariat et de la Bureautique

Les Métiers du Secrétariat et de la Bureautique Les Métiers du Secrétariat et de la Bureautique Mondial des Métiers 2008 Présentation des métiers Alors que l'on avait annoncé la quasi-disparition des secrétaires, supplantées par les ordinateurs, elles

Plus en détail

CQPM 0215 Préventeur Santé Sécurité Environnement

CQPM 0215 Préventeur Santé Sécurité Environnement CQPM 0215 Préventeur Santé Sécurité Environnement Salariés ou futurs salariés des entreprises qui auront pour missions d animer et/ou participer à la mise en œuvre de la politique prévention, sécurité,

Plus en détail

- SUPERVISEUR HSE - FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 3

- SUPERVISEUR HSE - FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 3 FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 3 - SUPERVISEUR HSE - 1- OBJECTIFS Donner une formation HSE d un niveau de supervision et notamment : Aider à la définition de la politique et des objectifs HSE. Comprendre

Plus en détail

Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009

Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009 Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009 Les entreprises du paysage de la CNATP ont 6 mois après la date d extension

Plus en détail

Réglement intérieur. Ecole de Musique Conservatoire à rayonnement communal. La Source 38 avenue Lénine - 38600 Fontaine

Réglement intérieur. Ecole de Musique Conservatoire à rayonnement communal. La Source 38 avenue Lénine - 38600 Fontaine Réglement intérieur Ecole de Musique Conservatoire à rayonnement communal La Source 38 avenue Lénine - 38600 Fontaine www.lasource-fontaine.eu/ecoledemusique tel : 04.76.28.76.80 I - STATUTS Le conservatoire

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT: CHARGÉ(E) DE PROGRAMME, GESTION DES CONNAISSANCES, SUIVI ET ÉVALUATION - NO.VA/NPCA/15/17

AVIS DE RECRUTEMENT: CHARGÉ(E) DE PROGRAMME, GESTION DES CONNAISSANCES, SUIVI ET ÉVALUATION - NO.VA/NPCA/15/17 AVIS DE RECRUTEMENT: CHARGÉ(E) DE PROGRAMME, GESTION DES CONNAISSANCES, SUIVI ET ÉVALUATION - NO.VA/NPCA/15/17 L Union Africaine (UA), un organe continental panafricain unique en son genre, est chargée

Plus en détail

Ordonnance sur les qualifications des spécialistes de la sécurité au travail

Ordonnance sur les qualifications des spécialistes de la sécurité au travail Ordonnance sur les qualifications des spécialistes de la sécurité au travail 822.116 du 25 novembre 1996 (Etat le 5 décembre 2006) Le Conseil fédéral suisse, Vu l art. 83, al. 2, de la loi fédérale du

Plus en détail

RECRUTEMENT D UN CHEF DE LA DIVISION DES SERVICES INFORMATIQUES DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE DOUALA

RECRUTEMENT D UN CHEF DE LA DIVISION DES SERVICES INFORMATIQUES DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE DOUALA COMMUNAUTE URBAINE DE DOUALA REPUBLIQUE DU CAMEROUN ------------------------- --------------------- Paix Travail - Patrie Secrétariat Général ----------------- AVIS D APPEL A CANDIDATURE RECRUTEMENT D

Plus en détail

Système de management hygiène, sécurité et environnement

Système de management hygiène, sécurité et environnement FIBA MANUEL HSE Page 1 sur 12 Système de management hygiène, sécurité et environnement Nature de la dernière modification : date 4 février 2005 2006 2010 Le conducteur de travaux et le chargé d affaires

Plus en détail

La Commune de Plombières recrute un ouvrier qualifié (H/F) contractuel plombier-zingueur-couvreur D2 à temps plein

La Commune de Plombières recrute un ouvrier qualifié (H/F) contractuel plombier-zingueur-couvreur D2 à temps plein La Commune de Plombières recrute un ouvrier qualifié (H/F) contractuel plombier-zingueur-couvreur D2 à temps plein Descriptif de fonction: Mission Dans le cadre d un service public, dans le respect des

Plus en détail

Règlement concernant l examen de chargé(e) de sécurité

Règlement concernant l examen de chargé(e) de sécurité Règlement concernant l examen de chargé(e) de sécurité conformément à l ordonnance sur les qualifications des spécialistes de la sécurité au travail (ordonnance sur les qualifications) Conformément à l

Plus en détail

Les métiers du secrétariat et de la bureautique

Les métiers du secrétariat et de la bureautique Les métiers du secrétariat et de la bureautique Présentation des métiers Alors que l'on avait annoncé la quasi-disparition des secrétaires, supplantées par les ordinateurs, elles bénéficient aujourd'hui

Plus en détail

N Postes Missions principales Profils exigés

N Postes Missions principales Profils exigés La Banque d Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC) basée à Lomé, République Togolaise, recherche des candidats qualifiés, citoyens de la communauté, pour pourvoir aux postes vacants de

Plus en détail

AGENCE DE PLANIFICATION ET DE COORDINATION DU NEPAD

AGENCE DE PLANIFICATION ET DE COORDINATION DU NEPAD AGENCE DE PLANIFICATION ET DE COORDINATION DU NEPAD AVIS DE RECRUTEMENT: ADMINISTRATEUR DE PROGRAMME, COMMUNICATIONS - NO.VA/NPCA/14/41 L Union Africaine (UA), créée en tant qu organe continental panafricain

Plus en détail

Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA (2015)

Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA (2015) Public Works and Government Services Canada Canadian General Standards Board Travaux publics et Services gouvernementaux Canada Office des normes générales du Canada Norme relative au système de gestion

Plus en détail

MAS HES-SO Marketing Management

MAS HES-SO Marketing Management Règlement d études MAS HES-SO Marketing Management Neuchâtel, avril 015 Règlement d études Page 1/7 Vu la loi fédérale sur l encouragement et la coordination des hautes écoles (LEHE) du 0 septembre 011,

Plus en détail

Guide pour les entreprises utilisatrices de travail eurs temporaires 2012

Guide pour les entreprises utilisatrices de travail eurs temporaires 2012 Guide pour les entreprises utilisatrices de travailleurs temporaires 2012 2 Guide pour les entreprises utilisatrices Edito c Editorial Le travailleur temporaire, est un perpétuel nouveau, soumis à des

Plus en détail

MODELES DE CAHIERS DES CHARGES

MODELES DE CAHIERS DES CHARGES Département de la formation et de la sécurité Service de la sécurité civile et militaire Office cantonal de la protection de la population Departement für Bildung und Sicherheit Dienststelle für zivile

Plus en détail

Article 3 Délégation à la VPRI

Article 3 Délégation à la VPRI Directive en matière de santé et sécurité LEX 1.5.1 du travail (DSST) 1 er décembre 2012 La Direction de l'ecole polytechnique fédérale de Lausanne arrête : Section 1 Dispositions générales Article 1 Principes

Plus en détail

Liste de contrôle pour l organisation des projets

Liste de contrôle pour l organisation des projets Liste de contrôle pour l organisation des projets Sécurité et protection de la santé des thèmes importants dans l'organisation de votre projet de construction Avez-vous suffisamment pris en compte la sécurité

Plus en détail

GUIDE REFERENTIEL DU CONSEILLER DE PREVENTION

GUIDE REFERENTIEL DU CONSEILLER DE PREVENTION GUIDE REFERENTIEL DU CONSEILLER DE PREVENTION 1 TABLE DES MATIERES 1. INTRODUCTION...3 2. STATUT ET MISSION DU CONSEILLER...3 2.1. CADRE LEGISLATIF ET REGLEMENTAIRE...3 2.2. CONDITIONS DE DESIGNATION...4

Plus en détail

Arrêté royal du 3 mai 1999 relatif aux missions et au fonctionnement des comités pour la prévention et la protection au travail (M.B. 10.7.

Arrêté royal du 3 mai 1999 relatif aux missions et au fonctionnement des comités pour la prévention et la protection au travail (M.B. 10.7. Arrêté royal du 3 mai 1999 relatif aux missions et au fonctionnement des comités pour la prévention et la protection au travail (M.B. 10.7.1999) Modifié par: (1) arrêté royal du 10 août 2001 modifiant

Plus en détail

Formation et instruction en entreprise: des outils indispensables pour la sécurité

Formation et instruction en entreprise: des outils indispensables pour la sécurité Formation et instruction en entreprise: des outils indispensables pour la sécurité Travailler de façon sûre et sans nuire à sa santé nécessite certaines connaissances. La formation et l instruction de

Plus en détail

AVIS DE VACANCE DE POSTE N PATS-2014-011

AVIS DE VACANCE DE POSTE N PATS-2014-011 AVIS DE VACANCE DE N PATS-2014-011 Le Service Départemental d Incendie et de Secours des Bouches-du-Rhône, 1580 agents statutaires, 4100 sapeurs-pompiers volontaires, recrute par voie de mobilité interne,

Plus en détail

Assistant et conseiller en prévention (anciennement ACMO)

Assistant et conseiller en prévention (anciennement ACMO) CENTRE DEPARTEMENTAL DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE LA CORSE DU SUD 18 Cours Napoléon - BP 60321-20178 AJACCIO CEDEX 1 Tel: 04.95.51.07.26 Fax: 04.95.21.60.75- www.cdg2a.com Assistant

Plus en détail

AVIS DE VACANCE DE POSTES

AVIS DE VACANCE DE POSTES Communauté Economique des Etats de l Afrique Centrale ECOFAC V CEEAC -------------------- Programme Ecosystèmes Fragilisés d Afrique Centrale (ECOFAC V) -------------------------- Composante FLEGT Union

Plus en détail

MUNICIPALITE DE PORRENTRUY. Description de poste

MUNICIPALITE DE PORRENTRUY. Description de poste Page 1 / 5 Description de poste 1. Indentification Intitulé de la fonction : Classification de la fonction : assistant-e administratif-ve Fonction de référence : 02- employé-e CFC Classes : 2 à 4 Titulaire

Plus en détail

RECRUTEMENT D UN TECHNICIEN SUPERIEUR AU SEIN DE LA DIVISION DES SERVICES INFORMATIQUES DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE DOUALA

RECRUTEMENT D UN TECHNICIEN SUPERIEUR AU SEIN DE LA DIVISION DES SERVICES INFORMATIQUES DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE DOUALA COMMUNAUTE URBAINE DE DOUALA REPUBLIQUE DU CAMEROUN ------------------------- --------------------- Paix Travail - Patrie Secrétariat Général ----------------- AVIS D APPEL A CANDIDATURE RECRUTEMENT D

Plus en détail

Les 5 étapes du management des. risques routiers. pour les entreprises et les collectivités

Les 5 étapes du management des. risques routiers. pour les entreprises et les collectivités Les 5 étapes du management des risques routiers pour les entreprises et les collectivités Qu'est-ce que le C.P.A.T.S.? Le C.P.A.T.S., Centre de Psychologie Appliquée aux Transports et à leur Sécurité,

Plus en détail

Edition octobre 2000 Directive nº 6510 Formation de grutier: cours de base et examen

Edition octobre 2000 Directive nº 6510 Formation de grutier: cours de base et examen Edition octobre 2000 Directive nº 6510 Formation de grutier: cours de base et examen CFST 6510.f 11.00 Sommaire Page 1 Introduction 5 1.1 But 5 1.2 Champ d application 5 1.3 Bases légales 5 1.4 Définitions

Plus en détail

MARCHE A SUIVRE. dirigeant(e) de maintenance diplômé(e) relative au règlement. de l examen professionnel supérieur de

MARCHE A SUIVRE. dirigeant(e) de maintenance diplômé(e) relative au règlement. de l examen professionnel supérieur de MARCHE A SUIVRE relative au règlement de l examen professionnel supérieur de dirigeant(e) de maintenance diplômé(e) TABLE DES MATIERES A Informations générales 1. Profil professionnel du dirigeant de maintenance

Plus en détail

Charte d organisation et de fonctionnement du service Médecine Préventive

Charte d organisation et de fonctionnement du service Médecine Préventive Charte d organisation et de fonctionnement du service Médecine Préventive 6, rue de Flacé - 71018 Mâcon Cedex Tél. 03 85 21 19 19 - Fax 03 85 21 19 10 centredegestion@cdg71.fr SOMMAIRE Propos introductif...p.

Plus en détail

AGENCE DE PLANIFICATION ET DE COORDINATION DU NEPAD

AGENCE DE PLANIFICATION ET DE COORDINATION DU NEPAD AGENCE DE PLANIFICATION ET DE COORDINATION DU NEPAD AVIS DE RECRUTEMENT: CHEF DE BUREAU RÉGIONAL, RÉSEAU AFRICAIN D EXPERTISE EN BIOSÉCURITÉ (ABNE) NO.VA/NPCA/22 L Union Africaine (UA), créée en tant qu

Plus en détail

211.222.338. Ordonnance sur le placement d enfants (OPE) 1. Dispositions générales. du 19 octobre 1977 (Etat le 1 er janvier 2014)

211.222.338. Ordonnance sur le placement d enfants (OPE) 1. Dispositions générales. du 19 octobre 1977 (Etat le 1 er janvier 2014) Ordonnance sur le placement d enfants (OPE) 1 211.222.338 du 19 octobre 1977 (Etat le 1 er janvier 2014) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 316, al. 2, du code civil (CC) 2, vu l art. 30, al. 2, de la

Plus en détail

PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION

PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF REACTION AU FEU DES MATERIAUX DESTINES AU BATIMENT TUBES ET RACCORDS PVC FILMS PVC SUPPORTS TEXTILES REVETUS PLAFONDS PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES

Plus en détail

Règlement interne du Service d'incendie et de Secours des Montagnes neuchâteloises (SISMN) LE CONSEIL COMMUNAL DE LA VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS

Règlement interne du Service d'incendie et de Secours des Montagnes neuchâteloises (SISMN) LE CONSEIL COMMUNAL DE LA VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS 12 janvier 2011 Règlement interne du Service d'incendie et de Secours des Montagnes neuchâteloises (SISMN) LE CONSEIL COMMUNAL DE LA VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS Vu le règlement organique du Service d'incendie

Plus en détail

Formation ACMO / CHS 26 mai 2011. Intervention d entreprises extérieures. Plan de Prévention Protocole de Sécurité. Brochure ED 941 INRS

Formation ACMO / CHS 26 mai 2011. Intervention d entreprises extérieures. Plan de Prévention Protocole de Sécurité. Brochure ED 941 INRS Formation ACMO / CHS 26 mai 2011 Intervention d entreprises extérieures Brochure ED 941 INRS Plan de Prévention Protocole de Sécurité PLAN Introduction Réglementation Démarche globale Cas particulier du

Plus en détail

Projet d Accès aux soins de santé materno-infantile dans le cadre de la relance du système de santé dans la région de Gao, Mali.

Projet d Accès aux soins de santé materno-infantile dans le cadre de la relance du système de santé dans la région de Gao, Mali. 1 Projet d Accès aux soins de santé materno-infantile dans le cadre de la relance du système de santé dans la région de Gao, Mali. Nom et Prénom Fonction Affectation Responsable hiérarchique (superviseur

Plus en détail

Référentiels interministériels de formation

Référentiels interministériels de formation Livret 4 MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Référentiels interministériels de formation OUTILS DE LA GRH p. 2 Référentiels interministériels de formation

Plus en détail

Dans le présent règlement, toute désignation de personne, de statut ou de fonction vise indifféremment la femme et l homme.

Dans le présent règlement, toute désignation de personne, de statut ou de fonction vise indifféremment la femme et l homme. Règlement communal Sur la protection contre l incendie L Assemblée primaire de la Commune d Anniviers Vu l article 5 de la loi cantonale du 8 novembre 977 sur la protection contre l incendie et les éléments

Plus en détail

Mission Locale pour l Emploi en Thiérache Communication Juin 2012. r l. i e. D e. e j. n u. u D é. Cette action a été financée par :

Mission Locale pour l Emploi en Thiérache Communication Juin 2012. r l. i e. D e. e j. n u. u D é. Cette action a été financée par : Mission Locale pour l Emploi en Thiérache Communication Juin 2012 t e r Liv l i e u c c a D e n u e j u D é i r a sal reprise t n e En Cette action a été financée par : edito Mes notes Par manque de disponibilité,

Plus en détail

AVIS DE VACANCE DE POSTE : SECRETAIRE DE DIRECTION AGENCE DE PLANIFICATION ET DE COORDINATION DU NEPAD No. VA/NPCA/12/09

AVIS DE VACANCE DE POSTE : SECRETAIRE DE DIRECTION AGENCE DE PLANIFICATION ET DE COORDINATION DU NEPAD No. VA/NPCA/12/09 www.nepad.org info@nepad.org Tel: +27 (0) 11 256 3600 Fax: +27 (0) 11 206 3762 P.O. Box 1234 Halfway House 1685 Midrand, Johannesburg South Africa AVIS DE VACANCE DE POSTE : SECRETAIRE DE DIRECTION AGENCE

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT. En outre, le Directeur ou la Directrice des Affaires juridiques a pour responsabilités :

AVIS DE RECRUTEMENT. En outre, le Directeur ou la Directrice des Affaires juridiques a pour responsabilités : REPUBLIQUE D HAITI Conseil Electoral Provisoire AVIS DE RECRUTEMENT Le Conseil électoral provisoire cherche pour emploi immédiat, des professionnels de haut niveau, pour occuper les fonctions suivantes

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS Santé et Sécurité du Travail

CATALOGUE FORMATIONS Santé et Sécurité du Travail Prévention et Sécurité Incendie Jean-Baptiste PLAISANCE email : azur.secourisme@yahoo.fr AUDIT ASSISTANCE CONSEILS et FORMATIONS Tél : 06 99 97 18 18 www.formations-secourisme.fr Des formations interactives

Plus en détail

AVIS DE VACANCE DE POSTE : CHARGÉ DE COMMUNICATION PRINCIPAL NO.VA/NPCA/15/16

AVIS DE VACANCE DE POSTE : CHARGÉ DE COMMUNICATION PRINCIPAL NO.VA/NPCA/15/16 AVIS DE VACANCE DE POSTE : CHARGÉ DE COMMUNICATION PRINCIPAL NO.VA/NPCA/15/16 L Union africaine (UA) créée en tant qu organe continental panafricain unique en son genre, est chargée de conduire le processus

Plus en détail

ROF 2003_096. Ordonnance. modifiant certaines dispositions relatives à la sécurité des ascenseurs. Le Conseil d Etat du canton de Fribourg

ROF 2003_096. Ordonnance. modifiant certaines dispositions relatives à la sécurité des ascenseurs. Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Ordonnance du 1 er juillet 2003 Entrée en vigueur : 01.07.2003 modifiant certaines dispositions relatives à la sécurité des ascenseurs Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi fédérale du 19 mars

Plus en détail

Arrêté concernant l organisation de gestion de crise et de catastrophe du canton de Neuchâtel (ORCCAN)

Arrêté concernant l organisation de gestion de crise et de catastrophe du canton de Neuchâtel (ORCCAN) 17 février 2014 Arrêté concernant l organisation de gestion de crise et de catastrophe du canton de Neuchâtel (ORCCAN) Etat au 1 er septembre 2015 Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel,

Plus en détail

Caisse nationale suisse d'assurance en cas d'accidents (CNA) Informations relatives à la formation de cariste

Caisse nationale suisse d'assurance en cas d'accidents (CNA) Informations relatives à la formation de cariste Informations relatives à la formation de cariste "L'essentiel en bref Pourquoi une formation? Objectif de sécurité: Les caristes doivent justifier d'une formation pratique et théorique leur permettant

Plus en détail

AVIS DE VACANCE DE POSTE N AFCHPR/11/2012 CHEF DE DIVISION DES FINANCES ET DE L ADMINISTRATION (P5)

AVIS DE VACANCE DE POSTE N AFCHPR/11/2012 CHEF DE DIVISION DES FINANCES ET DE L ADMINISTRATION (P5) AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA AFRICAN COURT ON HUMAN AND PEOPLES RIGHTS COUR AFRICAINE DES DROITS DE L HOMME ET DES PEUPLES P.O Box 6274 Arusha, Tanzania, Tel: +255 732 979506/9; Fax: +255

Plus en détail

LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE

LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE I - CODE DU TRAVAIL A - LES PRINCIPES GENERAUX DE PREVENTION L obligation générale de sécurité incombe

Plus en détail

GUIDE REFERENTIEL DE L ASSISTANT DE PREVENTION

GUIDE REFERENTIEL DE L ASSISTANT DE PREVENTION GUIDE REFERENTIEL DE L ASSISTANT DE PREVENTION 1 TABLE DES MATIERES 1. INTRODUCTION...3 2. STATUT ET MISSION DE L ASSISTANT...3 2.1. CADRE LEGISLATIF ET REGLEMENTAIRE...3 2.2. PROFIL DE RECRUTEMENT - STATUT...4

Plus en détail

AVIS DE VACANCE DE POSTE TEMPORAIRE

AVIS DE VACANCE DE POSTE TEMPORAIRE UNITED NATIONS NATIONS UNIES Réf : HRSS/15/09/1366 AVIS DE VACANCE DE POSTE TEMPORAIRE P-3 Assistant spécial du Directeur de la Division de l administration Classe du poste Titre fonctionnel Commission

Plus en détail

Appel aux candidats. 65 sapeurs-pompiers volontaires (h/f).

Appel aux candidats. 65 sapeurs-pompiers volontaires (h/f). ANNEXE 1 : Appel à candidats Extrait des délibérations des Conseils de zone des 26 octobre et 14 décembre 2015 ayant pour objet : PROCEDURE DE RECRUTEMENT DU PERSONNEL DU CADRE DE BASE. ZONE DE SECOURS

Plus en détail

Directeur-Directrice à 100%

Directeur-Directrice à 100% Profa est une Fondation reconnue d utilité publique par l Etat de Vaud. Elle propose des espaces de parole dans le domaine de l intimité sur tout le territoire du canton (Aigle, Vevey, Lausanne, Renens,

Plus en détail

modifiant certaines dispositions dans le domaine de la police du feu et de la protection contre les éléments naturels

modifiant certaines dispositions dans le domaine de la police du feu et de la protection contre les éléments naturels Ordonnance du 29 juin 2004 Entrée en vigueur : 01.07.2004 modifiant certaines dispositions dans le domaine de la police du feu et de la protection contre les éléments naturels Le Conseil d Etat du canton

Plus en détail

Santé au travail et entreprise

Santé au travail et entreprise Formation postgrade Institut universitaire romand de Santé au Travail Certifiée par la Société Suisse de Médecine du Travail (SSMT) Santé au travail et entreprise Octobre 2015 Novembre 2016 En partenariat

Plus en détail

Loi sur la formation professionnelle, l emploi et la démocratie social 05 mars 2014

Loi sur la formation professionnelle, l emploi et la démocratie social 05 mars 2014 Loi sur la formation professionnelle, l emploi et la démocratie social 05 mars 2014 Entretien professionnel Suppression de l obligation de réaliser certains entretiens La loi du 5 mars 2014 rend l entretien

Plus en détail

Les obligations de l'exploitant

Les obligations de l'exploitant Guide technique : Sécurité > Les obligations de l'exploitant > Les obligations de l'exploitant Les obligations de l'exploitant L exploitant assiste aux visites de la commission de sécurité, ou s y fait

Plus en détail

Cycle de formation. Dossier d'inscription au cycle 2013-2014. Votre dossier d'inscription comprend 3 documents

Cycle de formation. Dossier d'inscription au cycle 2013-2014. Votre dossier d'inscription comprend 3 documents Cycle de formation Animateur prévention/sécurité de l'industrie du béton Dossier d'inscription au cycle 2013-2014 Votre dossier d'inscription comprend 3 documents La fiche récapitulative du cycle de formation

Plus en détail

1. INFORMATIONS GÉNÉRALE S 2. DESCRIPTION DU CONTEXTE DE TRAVAIL 3. DESCRIPTION DES ACTIV ITÉS CODE FONCTION 1596 FONCTION :

1. INFORMATIONS GÉNÉRALE S 2. DESCRIPTION DU CONTEXTE DE TRAVAIL 3. DESCRIPTION DES ACTIV ITÉS CODE FONCTION 1596 FONCTION : . INFORMATIONS GÉNÉRALE S CODE FONCTION 596 FONCTION : A2 - Premier Attaché - audit interne (m/f) TYPE DE CONTRAT : A durée indéterminée ADMINISTRATION : Bruxelles Coordination régionale DIRECTION : Direction

Plus en détail

STAGE PROFESSIONNEL ET RAPPORT DE STAGE 2ÈME ANNEE

STAGE PROFESSIONNEL ET RAPPORT DE STAGE 2ÈME ANNEE ESTP SERVICE DES RELATIONS ENTREPRISES Classes d ingénieurs NOTE DE SERVICE N 2467 STAGE PROFESSIONNEL ET RAPPORT DE STAGE 2ÈME ANNEE INSTRUCTIONS GENERALES CONDITIONS GÉNÉRALES Un stage professionnel

Plus en détail

Recours aux entreprises extérieures

Recours aux entreprises extérieures RECOMMANDATION R429 Recommandations adoptées par le Comité technique national de la chimie, du caoutchouc et de la plasturgie le 21 novembre 2006. Cette recommandation annule et remplace la recommandation

Plus en détail

FICHE DE FONCTION - 04

FICHE DE FONCTION - 04 FICHE DE FONCTION - 04 ANIMATEUR/EDUCATEUR de classe 1 INTITULE DE LA FONCTION : animateur/éducateur RELATIONS HIERARCHIQUES L animateur/éducateur de classe 1 exerce ses fonctions sous la responsabilité

Plus en détail

REPUBLIQUE DU BURUNDI Bujumbura, le / /2015 AVIS DE RECRUTEMENT

REPUBLIQUE DU BURUNDI Bujumbura, le / /2015 AVIS DE RECRUTEMENT REPUBLIQUE DU BURUNDI Bujumbura, le / /2015 MINISTERE DU DEVELOPPEMENT COMMUNAL CABINET DU MINISTRE AVIS DE RECRUTEMENT Dans le but d accomplir ses missions, le Ministère du Développement Communal lance

Plus en détail

Examen de RECRUTEMENT AIDE-SOIGNANT(e) CPAS de HANNUT

Examen de RECRUTEMENT AIDE-SOIGNANT(e) CPAS de HANNUT Examen de RECRUTEMENT AIDE-SOIGNANT(e) CPAS de HANNUT Conditions générales - Être belge ou citoyen (ne) de l Union Européenne ; - Avoir une connaissance de la langue française jugée suffisante au regard

Plus en détail

MANUEL DE MANAGEMENT DE Edition 6 LA QUALITE ET DE LA SECURITE Ind B Février 2014

MANUEL DE MANAGEMENT DE Edition 6 LA QUALITE ET DE LA SECURITE Ind B Février 2014 MANUEL DE MANAGEMENT DE Edition 6 LA Février 2014 DIFFUSION INTERNE CONTROLEE Rédaction Valérie MINSENTI Responsable Management de la Qualité et de la Sécurité Date : 18/02/14 Visa : Approbation M. Vincent

Plus en détail

Veille Réglementaire VEILLE REGLEMENTAIRE. Réponse DAJ. Réponse DAJ. Nanoparticules. Nanoparticules

Veille Réglementaire VEILLE REGLEMENTAIRE. Réponse DAJ. Réponse DAJ. Nanoparticules. Nanoparticules 30 e rencontres du GP'Sup Université de Strasbourg 9 et 10 décembre 2010 Veille Réglementaire Janvier 2005 IHSESR - Présentation 1 VEILLE REGLEMENTAIRE Réponses DAJ Électricité Rayonnements optiques A

Plus en détail

Sécurité Incendie (SSIAP1, 2 et 3, CQP-APS ) Secourisme (SST, PSC1 )

Sécurité Incendie (SSIAP1, 2 et 3, CQP-APS ) Secourisme (SST, PSC1 ) FORMATION SECURITE Sécurité Incendie (SSIAP1, 2 et 3, CQP-APS ) Secourisme (SST, PSC1 ) Les métiers de la sécurité, la sécurité d un métier Madame, Monsieur, Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-joint

Plus en détail

Travaux interdits et travail en élévation. Aspects réglementaires applicables en EPLE. Les interdits et les dérogations

Travaux interdits et travail en élévation. Aspects réglementaires applicables en EPLE. Les interdits et les dérogations Travaux interdits et travail en élévation Aspects réglementaires applicables en EPLE Les interdits et les dérogations Adresse du site hygiène et sécurité académique: http://www.ac-creteil.fr/hygiene-securite

Plus en détail

Ils sont soumis aux mêmes obligations (article L4611-3). Le CHSCT : CQFS En + Le CHSCT

Ils sont soumis aux mêmes obligations (article L4611-3). Le CHSCT : CQFS En + Le CHSCT Le CHSCT Un comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) doit être constitué dans tout établissement de cinquante salariés et plus (art. L4611-1 du code du travail). A défaut de CHSCT

Plus en détail

ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification

ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Référentiel des activités professionnelles Dans le cadre de l exercice et de la promotion des droits des publics, le titulaire

Plus en détail

5. INSPECTION COMMUNE PREALABLE ET PLAN DE PREVENTION

5. INSPECTION COMMUNE PREALABLE ET PLAN DE PREVENTION 1. OBJET Le décret n 92-158 du 20 février 1992 s'applique dès lors qu'une entreprise extérieure intervient dans un établissement d'une collectivité ou dans ses dépendances ou chantiers. 2. REGLEMENTATION

Plus en détail

ÉCOLE D ADMINISTRATION Formations continuées

ÉCOLE D ADMINISTRATION Formations continuées INSTITUT PROVINCIAL DE FORMATION DU HAINAUT ÉCOLE D ADMINISTRATION continuées Vous trouverez ci-dessous le récapitulatif des formations organisées par l Ecole d administration à partir de septembre 2015.

Plus en détail

PROCEDURE DEPARTEMENTALE MISE EN PLACE D'UN CONCEPT DE GESTION DES URGENCES FEU ADMINISTRATION AVEC + DE 50 COLLABORATEURS-TRICES

PROCEDURE DEPARTEMENTALE MISE EN PLACE D'UN CONCEPT DE GESTION DES URGENCES FEU ADMINISTRATION AVEC + DE 50 COLLABORATEURS-TRICES REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'instruction publique, de la culture et du sport Secrétariat général PROCEDURE DEPARTEMENTALE MISE EN PLACE D'UN CONCEPT DE GESTION DES URGENCES FEU ADMINISTRATION

Plus en détail

Direction générale PROGRAMME PRINCIPAL 02

Direction générale PROGRAMME PRINCIPAL 02 PROGRAMME PRINCIPAL 02 WO/PBC/4/2 page 33 Direction générale 02.1 Cabinet du directeur général 02.2 Conseiller spécial et commissions consultatives 02.3 Supervision interne Résumé 61. La propriété intellectuelle

Plus en détail

Lignes directrices de qualité de kibesuisse, la fédération suisse pour l accueil de jour de l enfant (avant Accueil familial de jour

Lignes directrices de qualité de kibesuisse, la fédération suisse pour l accueil de jour de l enfant (avant Accueil familial de jour Lignes directrices de qualité de kibesuisse, la fédération suisse pour l accueil de jour de l enfant (avant Accueil familial de jour Suisse FSAFJ) pour le placement d enfants institutionnalisé en famille

Plus en détail

Directive pour les installations nucléaires suisses. IFSN-B13/f

Directive pour les installations nucléaires suisses. IFSN-B13/f Directive pour les installations nucléaires suisses IFSN-B13/f Version novembre 2010 Version novembre 2010 Directive pour les installations nucléaires suisses IFSN-B13/f Contenu Directive pour les installations

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES ADHÉRENTS

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES ADHÉRENTS RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES ADHÉRENTS A ssociation des C entres I nterentreprises pour la S anté au T ravail Association sans but lucratif régie par les dispositions de la loi du 1 er Juillet 1901 Préambule

Plus en détail

SYNTHESE REGLEMENTATION

SYNTHESE REGLEMENTATION 2012 SYNTHESE REGLEMENTATION CODE DU TRAVAIL Le saviez-vous? L obligation générale de formation à la sécurité a été introduite par la loi n 76-1106 du 6 décembre 1976 relative à la prévention des accidents

Plus en détail