Installations électriques des bâtiments

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Installations électriques des bâtiments"

Transcription

1 Savoir visé : S5 sécurité des personnes des biens et de l environnement. Mise en situation : Votre entreprise vous demande de réaliser des travaux d ordre électrique dans le pavillon de Mr et Mme Dupond, vous arrivez sur les lieux, un responsable vous indique qu il a coupé toutes les sources d énergie électrique et donc, que vous pouvez travailler en toute sécurité, en êtes vous sûr?. Problème posé : Vous devez décoder les différents schémas électriques de Mr et Mme Dupond pour réaliser par la suite l installation électrique du pavillon. Objectif : Reperer les risques encourus, et determiner le type de protection adéquat. 1

2 Les dangers du courant électrique 1- Introduction : l électricité : Une énergie à bien maîtriser! Vous allez réaliser des travaux électriques avant toutes choses, il faut savoir qu une installation électrique mal réalisée ou mal contrôlée peut présenter des risques :... Exemple des risques encourus par le corps humain : Effets d un courant alternatif (15Hz à 1000Hz) Courant 0,5 ma 10 ma 30 ma 75 ma 1 A effets 2- Protection des personnes On rencontre deux risque électrique possible pour les personnes : le contact avec une partie sous tension : -.. : contact d une personne avec une partie active d un circuit électrique (normalement sous tension) -...: contact d une personne avec une masse mise sous tension par suite d un défaut d isolement. (une cosse dévissée est venue toucher la carcasse métallique d un appareil électrique) Le contact direct est le plus dangereux et représente 80% des accidents électriques 2

3 I 1 I 2 I fuite Défaut d isolement Les moyens de protection Les contacts directs : Exemples de contact direct : - Toucher un conducteur sous tension en travaillant avec son tournevis - Se pencher sur une armoire électrique et toucher un conducteur sous tension - Un bracelet, montre, chaine, entre en contact avec un conducteur sous tension - Mettre les doigts dans une prise Moyens de protection : - éloignement des pièces nues sous tension (distance de sécurité suivant la tension) - Obstacle (barrière, isolation, ecran de protection). - Isolation (protection intrinsèque : indice de protection) Eloignement Obstable Isolation Les contacts indirects : 3

4 Exemples de contact indirect : - En touchant la carcasse métallique d un appareil qui est entrée en contact avec un conducteur actif. Moyens de protection : - par coupure automatique (disjoncteur différentiel + mise a la terre des recepteurs). - par emploi de matériel de deuxieme classe - par séparation de circuit (Très basse tension) Coupure Automatique Matériel de différente classe Pour toute intervention sur une partie de l'installation, il convient de la consigner. La consignation s'effectue en plusieurs étapes : - l'ouvrage des sources de tension (ouvrir sectionneur, disjoncteur, interrupteur). - les organes de séparation en position ouverte (cadenas et pancarte). - l'ouvrage (au moyen du schéma). - l'absence de tension sur chacun des conducteurs V.A.T (au moyen d'un contrôleur). -.. la zone de travail et se protéger contre les pièces voisines restées sous tension. Remarque : En cas de présence d un accident d ordre électrique, voici les étapes à suivre : : la victime, soi même, les autres : - non qualifié : collecter les informations, pratiquer quelques gestes simples pour éviter l aggravation de l état de la victime, - qualifié : compétence d un SST ou d un titulaire de l AFPS : Les secours (les pompiers, le SAMU, l infirmerie et les responsables de l entreprise) 4

5 Savoir visé : S3 : Installations et équipements électriques. S6 : Representation graphique et modélisation. Mise en situation : Mr et Mme Dupond ont fait appel à votre entreprise pour commencer la réalisation des travaux électriques de leur pavillon, votre entreprise vous a chargé de ce travail. Problème posé : Vous devrez rédiger les différents schémas électriques du pavillon de Mr et Mme Dupond en vue de la réalisation d une partie de l installation électrique. Objectif : Après avoir rédigé la liste du matériel nécessaire pour la réalisation du montage «double allumage» et «prise de courant» de la salle de bain de Mr et Mme Dupond, vous devrez réaliser la fixation, le montage et le raccordement électrique d une installation simple. 5

6 Le montage «double allumage», et «prise de courant» Le montage double allumage est identique à celui du simple allumage, mise à part qu il y à deux lampes au lieu d une. Un double allumage composé d'un interrupteur double, permettant l' allumage sélectif des lumières. 1- Le montage «double allumage» Dans ce schéma, les symboles des différents éléments sont disposés de façon à ce que le tracé de chaque circuit soit facile à suivre. Voici le schéma développé du «simple allumage» : Disjoncteur Interrupteur S1 L1 S2 L2 6

7 2- Table de vérité : Cette table est très utilisée pour mieux comprendre le fonctionnement Pour l interrupteur, Pour la lampe, 1 interrupteur fermé 1 lampe allumée 0 interrupteur ouvert 0 lampe éteinte Interrupteur 2 Interrupteur 1 Lampe 1 Lampe Le montage «prise de courant» Petit rappel de la norme NF-C concernant les circuits prises de courant : - Protection différentielle 30mA obligatoire en amont de la protection. - Maximum 5 prises par circuit si la section des fils est de 1,5mm² et qu il y a une protection par disjoncteur 16A, fusible interdit. - Maximum 8 prises par circuit si la section des fils est de 2,5mm² et qu il y a une protection par disjoncteur 20A ou fusible 16A. - Installation des socles à au moins 50mm au dessus du sol fini. - Fixation des socles par griffes interdite, utiliser les vis de fixation. - Socle à obturation obligatoire. - Conducteur de terre obligatoire. Un simple circuit de prise se compose d'un disjoncteur 20A ou fusible 16A et de socles de prises limités à 8 dans ce cas là. La prise est représenté coté connexion, vu de face le neutre se met par convention à gauche et la phase à droite. Par convention, nous utilisons : -.., -.., 7

8 Exercice 1 Nous allons commencer la réalisation entière de l éclairage et la prise électrique de la salle de bain, de l étude à la réalisation. Dans un premier temps, rédigez les schémas architectural,unifilaire et multifilaire de la salle de bain de Mr et Mme Dupond. Schéma architectural Energie électrique Schéma unifilaire Energie électrique Exercice 2: Schéma multifilaire 8

9 Réalisez le montage double allumage + prise de courant à l aide de l appareillage et en respectant les couleurs des conducteurs Exercice 3: 9

10 1) Réalisez le branchement du montage double allumage + prise de courant. 2) Indiquez le nom de chaque appareil. 10

Structure d une installation électrique

Structure d une installation électrique Savoir visé : S3 : Installations et équipements électriques. S6 : Representation graphique et modélisation. Mise en situation : Mr et Mme Dupond ont fait appel à votre entreprise pour commencer la réalisation

Plus en détail

S3.2 EVALUATION PROTECTION ELECTRIQUE

S3.2 EVALUATION PROTECTION ELECTRIQUE S3.2 EVALUATION PROTECTION ELECTRIQUE Prénom : NOM : Classe : 26/07/13 page 1 / 9 FICHE CONTRAT EVALUATION PROTECTIONS ELECTRIQUES THEME : INSTALLATIONS ET EQUIPEMENTS ELECTRIQUES Nom : Prénom : Capacités

Plus en détail

TP N 5 L appartement

TP N 5 L appartement Données : Fichiers nécessaires pour le TP : http://forum.lyceejoliotcurie77.fr/ (rubrique aides aux devoirs, puis 2AE2 Fichiers nécessaires pour les TP série 2) ou http://tof225391.free.fr/forum (Entraide

Plus en détail

FICHE DE SEQUENCE. Lieu d activité : Atelier. Système : MODULE 3D VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ: VOUS DEVEZ FAIRE: CRITERES D EVALUATION:

FICHE DE SEQUENCE. Lieu d activité : Atelier. Système : MODULE 3D VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ: VOUS DEVEZ FAIRE: CRITERES D EVALUATION: FICHE DE SEQUENCE Repère :TP M3D n 4/GAUCHE CHAMBRE 2 et COULOIR TP n 4 Elève 1 partie gauche Système : MODULE 3D Lieu d activité : Atelier OBJECTIF : CABLER DANS LES REGLES DE L ART, UN MONTAGE TELERUPTEUR,

Plus en détail

FICHE DE SEQUENCE LE SIMPLE ALLUMAGE - TP1. Lieu d activité : Atelier. Système : Initiation «Placo» VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ: VOUS DEVEZ FAIRE:

FICHE DE SEQUENCE LE SIMPLE ALLUMAGE - TP1. Lieu d activité : Atelier. Système : Initiation «Placo» VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ: VOUS DEVEZ FAIRE: FICHE DE SEQUENCE Repère :TP placo n 1 LE SIMPLE ALLUMAGE - TP1 Système : Initiation «Placo» Lieu d activité : Atelier OBJECTIF : CABLER DANS LES REGLES DE L ART : UN MONTAGE SIMPLE ALLUMAGE, AVEC DU MATERIEL

Plus en détail

CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Partie 1: LES NIVEAUX D'HABILITATION Objectif : Nommer les limites d'habilitations Enoncé : Face aux différentes interventions, manœuvres et travaux, cocher la colonne qui correspond au niveau d'habilitation

Plus en détail

Rappels appareillage électrique

Rappels appareillage électrique TSTIE 2004/2005 Cours n 1 Rappels appareillage électrique Sur chacun des systèmes sur lesquels vous allez travailler, vous aurez à décoder des schémas afin de réaliser des mises en service, des mesurages

Plus en détail

En monophasé, nous trouvons principalement des prises à 2 pôles (2P) ou 2 pôles plus terre (2P+T).

En monophasé, nous trouvons principalement des prises à 2 pôles (2P) ou 2 pôles plus terre (2P+T). LES CIRCUITS 1. LES CIRCUITS DE PRISES DE COURANT Dans ce chapitre, nous ne parlons que des prises des circuits en monophasé. Les prises en triphasé sont abordées dans le chapitre sur le triphasé. Elles

Plus en détail

Techno Appareillage électrique BTS1ET

Techno Appareillage électrique BTS1ET Techno Appareillage électrique BTS1ET Sur chacun des systèmes sur lesquels vous allez travailler, vous aurez à décoder des schémas afin de réaliser des mises en service, des mesurages précis Avant de lire

Plus en détail

Installations électriques des bâtiments.

Installations électriques des bâtiments. Q40 Q32 Nom : Objectifs : Prendre connaissance du CCTP, des plans d exécution. Prendre connaissance de l environnement de travail. Poser les équipements électriques. Mise en œuvre du montage va et vient.

Plus en détail

Câblage Simple Allumage Maquette 1ère ANNEE

Câblage Simple Allumage Maquette 1ère ANNEE Câblage Simple Allumage Maquette 1ère ANNEE Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S2.1 Niveau de Maîtrise 4 3 4 2 26/07/13 page 1 / 6 FICHE CONTRAT CABLAGE SIMPLE ALLUMAGE THEME : CABLAGE MONTAGE D'ECLAIRAGE Nom : Prénom

Plus en détail

Page 54 Communication technique Date : Le permutateur

Page 54 Communication technique Date : Le permutateur Page 54 Communication technique Date : Le 1. Problématique Le couloir de la maison de Monsieur Sisbisse dispose de deux points lumineux commandés par trois points de commande. Il y a plusieurs façons de

Plus en détail

La tension du secteur

La tension du secteur Plan 1. L installation domestique 2. Modèle d une installation électrique : 3. Caractéristiques des prises de courant 4. Les dangers d une prise de courant 5. Les protections contre les risques électriques

Plus en détail

FICHE DE SEQUENCE. TP PLACO n 3 : «LE VA ET VIENT» Lieu d activité : Atelier. Système : Initiation «Placo» VOUS AVEZ APPRIS:

FICHE DE SEQUENCE. TP PLACO n 3 : «LE VA ET VIENT» Lieu d activité : Atelier. Système : Initiation «Placo» VOUS AVEZ APPRIS: FICHE DE SEQUENCE Repère :TP placo n 3 TP PLACO n 3 : «LE VA ET VIENT» Système : Initiation «Placo» Lieu d activité : Atelier OBJECTIF : CABLER DANS LES REGLES DE L ART : UN MONTAGE «VA ET VIENT» AVEC

Plus en détail

FICHE DE SEQUENCE TOTAL : /120. Lieu d activité : Atelier. Système : TGBT VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ: VOUS DEVEZ FAIRE: CRITERES D EVALUATION:

FICHE DE SEQUENCE TOTAL : /120. Lieu d activité : Atelier. Système : TGBT VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ: VOUS DEVEZ FAIRE: CRITERES D EVALUATION: FICHE DE SEQUENCE Repère :TP placo n 1 M3D Repère : TP n 13 MISE EN SERVICE D UN TGBT Système : TGBT Lieu d activité : Atelier OBJECTIF : DECOUVRIR ET METTRE EN SERVICE LE TGBT. UTILISER UN CONTROLEUR

Plus en détail

FICHE DE SEQUENCE MONTAGE DE CAVE TP9. Lieu d activité : Atelier. Système : Initiation «Placo»

FICHE DE SEQUENCE MONTAGE DE CAVE TP9. Lieu d activité : Atelier. Système : Initiation «Placo» FICHE DE SEQUENCE Repère : TP «placo» 9 MONTAGE DE CAVE TP9 Système : Initiation «Placo» Lieu d activité : Atelier Définition des tâches confiées à l élève à l occasion de la séquence. VOUS AVEZ APPRIS:

Plus en détail

APPAREILLAGE ÉLECTRIQUE. Réseau. Séparer et Condamner. Protéger contre les courts-circuits. Protéger contre les surcharges. Protéger les personnes

APPAREILLAGE ÉLECTRIQUE. Réseau. Séparer et Condamner. Protéger contre les courts-circuits. Protéger contre les surcharges. Protéger les personnes APPAREILLAGE ÉLECTRIQUE Sur chacun des systèmes sur lesquels vous allez travailler, vous aurez à décoder des schémas afin de réaliser des mises en service, des mesurages précis Avant de lire un schéma,

Plus en détail

ELECTRICITE, 5eme / Chapitres 10, 11, 12 et 13 TRAVAUX PRATIQUES

ELECTRICITE, 5eme / Chapitres 10, 11, 12 et 13 TRAVAUX PRATIQUES ELECTRICITE, 5eme / Chapitres 10, 11, 12 et 13 TRAVAUX PRATIQUES A l aide du matériel disponible nous allons répondre aux questions suivantes : 1) Peut-on réaliser un circuit électrique avec une pile seule?

Plus en détail

SUPPORT ELECTRICITE MSF CEFORLOG 2011

SUPPORT ELECTRICITE MSF CEFORLOG 2011 SUPPORT ELECTRICITE MSF CEFORLOG 2011 TABLE DES MATIÈRES OBJECTIF...7 POLITIQUE DE SÉCURITÉ ELECTRIQUE BRAD BURLINGHAM...9 1.INTRODUCTION...9 2.LES RISQUES LIÉS À ÉLECTRICITÉ...9 3.DIMINUTION DES RISQUES...9

Plus en détail

La norme NF C

La norme NF C Savoir visé : S3 : Installations et équipements électriques. Respect de la normalisation. Mise en situation : Mr et Mme Dupond ont fait appel à votre entreprise pour faire la réalisation électrique de

Plus en détail

SENSIBILISATION A LA PREVENTION DES RISQUES ELECTRIQUES

SENSIBILISATION A LA PREVENTION DES RISQUES ELECTRIQUES QUESTIONNAIRE SENSIBILISATION A LA PREVENTION DES RISQUES ELECTRIQUES A imprimer et à rendre au professeur. B.Hanin FORMATION À LA SECURITÉ DÉCRET 88-1056 1) Le contact DIRECT c est : q Toucher une masse

Plus en détail

SAVOIRS ASSOCIES S 56 Les circuits électriques des installations sanitaires Identifier un circuit Décoder un schéma

SAVOIRS ASSOCIES S 56 Les circuits électriques des installations sanitaires Identifier un circuit Décoder un schéma Page 1 sur 8 SAVOIRS ASSOCIES S 56 Les circuits électriques des installations sanitaires Identifier un circuit Décoder un schéma Lieu: labo électricité Temps: 3 heures Critères d évaluation : Compétences

Plus en détail

Fusibles et disjoncteurs

Fusibles et disjoncteurs Savoir visé : S3 : Installations et équipements électriques. Protection des installations. Mise en situation : Lors de la rénovation de l appartement de Mr Dupond, celui-ci se pose la question : qu elle

Plus en détail

LA SECURITE DANS LES INSTALLATIONS ELECTRIQUES

LA SECURITE DANS LES INSTALLATIONS ELECTRIQUES LA SECURITE DANS LES INSTALLATIONS ELECTRIQUES 1 En France, les réseaux publics de distribution ont le neutre : a) Raccordé à la phase b) Isolé c) Raccordé à la terre 2 Un dispositif différentiel protège

Plus en détail

Installations électriques des bâtiments.

Installations électriques des bâtiments. Nom : Objectifs : Installations électriques des bâtiments. Prendre connaissance du CCTP, des plans d exécution. Prendre connaissance et simuler le montage Télérupteur. Remplacer le télérupteur du couloir

Plus en détail

Date : Communication technique. Les salles d eau

Date : Communication technique. Les salles d eau Date : Communication technique Page 103 Les salles d eau 1. Problématique La salle de bains, de par la présence d eau, est une pièce où les risques liés à l électricité sont plus importants que dans les

Plus en détail

A quoi sert le disjoncteur de branchement?

A quoi sert le disjoncteur de branchement? DISJONCTEUR DE BRANCHEMENT Le disjoncteur de branchement peut porter plusieurs noms: DB pour Disjoncteur de Branchement Disjoncteur EDF Coupure générale AGCP pour Appareil Général de Coupure Principal

Plus en détail

LES POSTES HAUTE TENSION BASSE TENSION

LES POSTES HAUTE TENSION BASSE TENSION LES POSTES HAUTE TENSION BASSE TENSION Introduction: Ce chapitre porte sur la création et la distribution du réseau 400 Volts triphasé + neutre à partir d un réseau 20 000 Volts EDF. AUTEURS : J.-C. GEORGES

Plus en détail

TP câblage et mesure de terre (Durée 2h)

TP câblage et mesure de terre (Durée 2h) TP câblage et mesure de terre (Durée 2h) I. Matériel utilisé 6 maquettes de câblage réparties sur trois tables. Un contrôleur d installation. Image 1 : Maquette câblage Image 2 : Contrôleur II. Avertissement

Plus en détail

TP N 2 : MODIFICATION DE L INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA CAVE

TP N 2 : MODIFICATION DE L INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA CAVE PROE TP N : MODIFICATION DE OBJECTIFS : l élève sera capable de : Réaliser un câblage d ordre domestique dans les règles de l art et en suivant la norme NF C5-00 (PC commandée). Savoirs technologiques

Plus en détail

TP N 2 SLT : TT. Le schéma des liaisons à la terre TT. Données : Présentation de la maquette :

TP N 2 SLT : TT. Le schéma des liaisons à la terre TT. Données : Présentation de la maquette : Le schéma des liaisons à la terre TT Données : Fichiers nécessaires pour le TP : http://tof225391.free.fr/forum (Entraide Index du Forum Electrotechnique 2AE Fichiers nécessaires pour les TP série 3 TP1

Plus en détail

S1-3 LA DISTRIBUTION

S1-3 LA DISTRIBUTION S13 LA DISTRIBUTION LES SCHEMAS DE LIAISON A LA TERRE 1) 2) 3) 4) 5) Codification des schémas de liaison à la terre Schéma TT : neutre à la terre Schéma TN : mise au neutre des masses Schéma IT : neutre

Plus en détail

FICHE DE SEQUENCE. SA + PC COMMANDEE + SONNERIE en moulure TP5. Lieu d activité : Atelier. Système : Initiation «Placo» VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ:

FICHE DE SEQUENCE. SA + PC COMMANDEE + SONNERIE en moulure TP5. Lieu d activité : Atelier. Système : Initiation «Placo» VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ: FICHE DE SEQUENCE Repère :TP placo n 5 SA + PC COMMANDEE + SONNERIE en moulure TP5 Système : Initiation «Placo» Lieu d activité : Atelier OBJECTIF : CABLER DANS LES REGLES DE L ART : UN MONTAGE SIMPLE

Plus en détail

QCM Diagnostic électrique dans l habitat

QCM Diagnostic électrique dans l habitat QCM Diagnostic électrique dans l habitat HACHEMAOUI Diagnostic électrique en habitation 2016 1 ELECTRICITE catégorie 1 Donnez la formule de la puissance en monophasé? S=U.I P=U.I P=U.I.Cosφ P=UI 3.Cosφ

Plus en détail

Description du lot électricité

Description du lot électricité On se propose d étudier l équipement électrique relatif à un appartement de type 4 situé sur la commune de Villeurbanne, dans une résidence comprenant des appartements de type 1, 2, 3, 4, des caves, garages,

Plus en détail

Habilitations électriques

Habilitations électriques Habilitations électriques Habilitation Electrique BO, HO, BS, BR, BC, B1V, B2V, H1V, H2V, HC HO BO : Etre capable d opérer dans les locaux d accès réservés aux électriciens ou au voisinage des pièces nues

Plus en détail

INSTALLATION ELECTRIQUE DOMESTIQUE

INSTALLATION ELECTRIQUE DOMESTIQUE NOM : Prénom : Classe : Date : PREPARATION ECLAIRAGE SIMPLE ALLUMAGE Problématique Vous devez remplacer un électricien sur un chantier. Il a installé le tableau électrique et les boites de réservation

Plus en détail

Problématique : Comment vérifier le mise en conformité d une installation suite à la livraison de celle-ci chez le client.

Problématique : Comment vérifier le mise en conformité d une installation suite à la livraison de celle-ci chez le client. Prérequis : Classe : 1 ELEEC Compétence(s) : Contrôler l adéquation entre la réalisation et : le cahier des charges. Les normes en vigueur. Effectuer les mesures confirmant l efficacité des moyens de protection

Plus en détail

La protection des personnes et des circuits

La protection des personnes et des circuits La protection des personnes et des circuits Pourquoi ce cours? La loi (Décret n 88-1056 du 14 novembre 1988) impose que chaque personne susceptible de manipuler sur une installation électrique ou au voisinage

Plus en détail

Pavillon Uranus 1. Réalisation des circuits d'éclairage de la chambre 1 et de l'escalier et du circuit du chauffe-eau complété d'une prise 2P+T 32A

Pavillon Uranus 1. Réalisation des circuits d'éclairage de la chambre 1 et de l'escalier et du circuit du chauffe-eau complété d'une prise 2P+T 32A CAHIER DES CHARGES T.P. habitat n 2 p1/8 Mr CLYAN vous confie une partie de la réalisation de l installation électrique de sa maison. Lot «chambre 1, escaliers, chauffe-eau, cuisine» Dimensionnement, pose,

Plus en détail

Montage n 26 Distribution du courant électrique ; sécurité des personnes et des matériels.

Montage n 26 Distribution du courant électrique ; sécurité des personnes et des matériels. Montage n 26 Distribution du courant électrique ; sécurité des personnes et des matériels. Introduction L utilisation d appareils électriques munis de prises électrique et raccordés au secteur est maintenant

Plus en détail

Mesures professionnelles

Mesures professionnelles LP - Section BEP ME LE TITRE D HABILITATION ELECTRIQUE Dossier de formation LP - Section BEP ME 1. Généralités sur l. Pour intervenir : - sur une installation électrique, - à proximité de pièces nues sous

Plus en détail

KIT BS. Interventions. Réf. : Kit BS comprenant : - 1 macaron de condamnation. Écran facial. de remplacement & de raccordement.

KIT BS. Interventions. Réf. : Kit BS comprenant : - 1 macaron de condamnation. Écran facial. de remplacement & de raccordement. GUIDE UTE secu 2011-BS2_12Pages_GUIDE_CATU 01/06/11 15:16 Page1 GUIDE UTE secu 2011-BS2_12Pages_GUIDE_CATU 01/06/11 15:16 Page2 KIT BS Interventions 0 1 5 8 1 C Spécial NF L essentiel n! sans concessio

Plus en détail

PROTECTION (Schéma de Liaison à la Terre)

PROTECTION (Schéma de Liaison à la Terre) Achamel.info Cours pratiques en ligne PROTECTION (Schéma de Liaison à la Terre) En électricité, un Schéma de Liaison à la Terre, ou SLT (Anciennement Régime de neutre) définit le mode de raccordement à

Plus en détail

LE SCHEMA DE LIAISON IT

LE SCHEMA DE LIAISON IT LE SCHEMA DE LIAISON IT 1 La première lettre du schéma de liaison IT signifie que : a) Le neutre est raccordé à une forte impédance. b) le neutre n'est pas raccordé. c) les masses sont en liaison avec

Plus en détail

FICHE DE SEQUENCE SEJOUR + ENTREE TP8. Lieu d activité : Atelier. Système : Initiation «Placo»

FICHE DE SEQUENCE SEJOUR + ENTREE TP8. Lieu d activité : Atelier. Système : Initiation «Placo» FICHE DE SEQUENCE Repère : TP «placo» 8 SEJOUR + ENTREE TP8 Système : Initiation «Placo» Lieu d activité : Atelier Définition des tâches confiées à l élève à l occasion de la séquence. VOUS AVEZ APPRIS:

Plus en détail

CFA Lycée Gustave EIFFEL LE BUNGALOW. Niveau de Maîtrise

CFA Lycée Gustave EIFFEL LE BUNGALOW. Niveau de Maîtrise S3.1 LE BUNGALOW Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3 page 1 / 11 FICHE CONTRAT Capacités Prénom : THEME : INSTALLATIONS ET EQUIPEMENTS ELECTRIQUES Fonctions Organisation C1 S INFORMER

Plus en détail

SYNTHÈSE GÉNÉRALE. Module. L électricité, notions générales et installations électriques

SYNTHÈSE GÉNÉRALE. Module. L électricité, notions générales et installations électriques Module 02 SYNTHÈSE GÉNÉRALE L électricité, notions générales et installations électriques Notions générales d électricité Installations et réseaux électriques De la production à l utilisation Principe

Plus en détail

Habilitations électriques nécessaires pour les différentes activités du personnel

Habilitations électriques nécessaires pour les différentes activités du personnel Habilitations électriques nécessaires pour les différentes activités du personnel 1) Le Contexte Réglementaire : Le décret du 22 septembre 2010 a introduit de nouveaux articles au code du travail : Article

Plus en détail

CI 3 : OUTILS ET MÉTHODES D ANALYSE, DE DESCRIPTION ET DE MODÉLISATION DES SYSTÈMES ET OUVRAGES.

CI 3 : OUTILS ET MÉTHODES D ANALYSE, DE DESCRIPTION ET DE MODÉLISATION DES SYSTÈMES ET OUVRAGES. CAHIER DES CHARGES Vous devez réaliser l installation électrique complète de la villa type T3 de M.Martin. Le schéma architectural présentant les besoins du client est fourni en annexe N Une partie de

Plus en détail

FORMATION PREPARATION A L HABILITATION INITIALE PERSONNEL ELECTRICIEN

FORMATION PREPARATION A L HABILITATION INITIALE PERSONNEL ELECTRICIEN PREPARATION A L HABILITATION INITIALE PERSONNEL ELECTRICIEN IPE Public : Technicien de service maintenance Technicien de mise en service Installateur électricien BT - HTA Méthodes pédagogiques : Exposé

Plus en détail

TP N 3 La minuterie. La crèche de Noël

TP N 3 La minuterie. La crèche de Noël La crèche de Noël Prénom : Données : Vos parents ont décidé de participer au grand concours de crèche de Noël, et vont en installer une dans le jardin. Pour l éclairer, ils vont utiliser une minuterie

Plus en détail

Le chauffage domestique

Le chauffage domestique Savoir visé : S3 : Installations et équipements électriques. Installations électriques des bâtiments. Mise en situation : Dans le pavillon que Mr Dupond vient d acheter, le chauffage est réalisé par des

Plus en détail

L électricité. Les 5 séances : Le matériel : En annexe :

L électricité. Les 5 séances : Le matériel : En annexe : Sciences Les objets techniques L électricité Objectifs généraux : Pratiquer une démarche d investigation : savoir observer, questionner. Manipuler et expérimenter, formuler une hypothèse et la tester,

Plus en détail

Sécurité électrique. On crée un court-circuit en reliant, accidentellement ou pas l entrée ou la sortie d un appareil électrique.

Sécurité électrique. On crée un court-circuit en reliant, accidentellement ou pas l entrée ou la sortie d un appareil électrique. Sécurité électrique 1) Le court-circuit : On crée un court-circuit en reliant, accidentellement ou pas l entrée ou la sortie d un appareil électrique. Exemple de court-circuit : Le montage ci-dessus fonctionne

Plus en détail

LES SCHEMAS DES LIAISONS A LA TERRE (LES REGIMES DE NEUTRE)

LES SCHEMAS DES LIAISONS A LA TERRE (LES REGIMES DE NEUTRE) LES SCHEMAS DES LIAISONS A LA TERRE (LES REGIMES DE NEUTRE) Les réseaux de distribution sont caractérisés essentiellement par la nature du courant et le nombre de conducteurs actifs, ainsi que par les

Plus en détail

Séquence 8 : circuits électriques avec dérivations Classe de cinquième

Séquence 8 : circuits électriques avec dérivations Classe de cinquième Séquence 8 : circuits électriques avec dérivations Classe de cinquième Voir le manuel de la page 120 à la page 125 Voir également la dernière page de votre manuel Objectifs de la séquence : - Savoir ce

Plus en détail

DM2 : LA MAISON CHARENCY

DM2 : LA MAISON CHARENCY DM2 : LA MAISON CHARENCY Soit la vue de face de la maison de monsieur «T» ci-dessous : D après le plan de l intérieur de la maison et du cahier des charges du client : - L architecte doit placer les différents

Plus en détail

Régime de neutre. Câblage. Définition des régimes de neutre

Régime de neutre. Câblage. Définition des régimes de neutre Régime de neutre Définition des régimes de neutre En électricité, un régime de neutre définit la façon dont est raccordé la terre sur la source de tension (ex : un transformateur de distribution EDF, un

Plus en détail

La sécurité en électricité

La sécurité en électricité La sécurité en électricité Objectifs : (à la fin du chapitre, je dois être capable de ) : - Connaître les dangers que représente l'électricité. - Connaître les appareils qui permettent de protéger les

Plus en détail

La sécurité électrique

La sécurité électrique Date : Communication technique Page 7 La sécurité électrique 1. Problématique L énergie électrique est dangereuse. On lit régulièrement dans les journaux que des gens sont victimes d accidents d origine

Plus en détail

Fiche à destination des enseignants INSTALLATION ÉLECTRIQUE DOMESTIQUE ET SÉCURITÉ 3 ème P4

Fiche à destination des enseignants INSTALLATION ÉLECTRIQUE DOMESTIQUE ET SÉCURITÉ 3 ème P4 FICHE 1 Fiche à destination des enseignants INSTALLATION ÉLECTRIQUE DOESTIQUE ET SÉCURITÉ 3 ème P4 Type d activité Évaluation Compétences - Les installations domestiques sont réalisées en dérivation. -

Plus en détail

STRUCTURE D UNE INSTALLATION ELECTRIQUE DOMESTIQUE

STRUCTURE D UNE INSTALLATION ELECTRIQUE DOMESTIQUE STRUCTURE D UNE INSTALLATION ELECTRIQUE DOMESTIQUE OBJECTIFS DU COURS Connaître la structure d une installation domestique Savoir décoder la norme NF-C-1500 afin : - de choisir la section des conducteurs,

Plus en détail

QCM électricité. On veut allumer 6 lampes fonctionnant sous 3 Volt avec deux piles de 4,5 Volt.

QCM électricité. On veut allumer 6 lampes fonctionnant sous 3 Volt avec deux piles de 4,5 Volt. QCM électricité 1 On fait fonctionner ces quatre montages avec des piles neuves. Cocher le montage correspondant à la pile qui s'use le moins vite. 2 Quelle pile débite le plus d'énergie (plus grande puissance)?

Plus en détail

Décret du Décret du ETUDE DES SYSTEMES TECHNIQUES INDUSTRIELS SENSIBILISATION AUX RISQUES ELECTRIQUES I INTRODUCTION

Décret du Décret du ETUDE DES SYSTEMES TECHNIQUES INDUSTRIELS SENSIBILISATION AUX RISQUES ELECTRIQUES I INTRODUCTION ETUDE DES SYSTEMES TECHNIQUES INDUSTRIELS LT Paul Emile Victor CLASSE DE 1GE SENSIBILISATION AUX RISQUES ELECTRIQUES I INTRODUCTION Dans les années 70, il y avait près de 4000 accidents par an. De nos

Plus en détail

Activité N 6 Série n 6

Activité N 6 Série n 6 Nom : Date : Bac Pro Technicien du Froid et du Conditionnement de l Air DOSSIER : Découverte professionnelle Thème : Les fonctions des éléments les pressostats TACHES : Cette séquence participe à développer

Plus en détail

2. SLT TT 2.1 Définition 2.2 Ce que dit la norme 2.3 Schéma 2.4 Calcul courant de défaut et tension de contact 2.5 Sensibilité du dispositif

2. SLT TT 2.1 Définition 2.2 Ce que dit la norme 2.3 Schéma 2.4 Calcul courant de défaut et tension de contact 2.5 Sensibilité du dispositif 2. SLT TT 2.1 Définition 2.2 Ce que dit la norme 2.3 Schéma 2.4 Calcul courant de défaut et tension de contact 2.5 Sensibilité du dispositif différentiel 2.6 Analyse d un défaut 2.7 Avantages, inconvénients,

Plus en détail

Valhabilis. S'initier aux risques électriques et aux interventions sur une installation électrique

Valhabilis. S'initier aux risques électriques et aux interventions sur une installation électrique Valhabilis S'initier aux risques électriques et aux interventions sur une installation électrique 1. Présentation de l Equipement L équipement pédagogique Valhabilis est constitué de deux valises complémentaires

Plus en détail

Réalisation N 4 Installation électrique d une cave Montage cascade, Trois lampes

Réalisation N 4 Installation électrique d une cave Montage cascade, Trois lampes Réalisation N 4 Montage cascade, Trois lampes Mise en situation : On vous demande de réaliser l installation électrique de la cave de M. Newton. Elle est composée de trois points lumineux en commande cascade.

Plus en détail

Risque électrique Formation pratique à l habilitation

Risque électrique Formation pratique à l habilitation Nom: T STIE Risque électrique Formation pratique à l habilitation TD-TPet 2-5- Habilitation_ métro 1/1 SYSTEME Ventilation du tunnel du métro de Paris LIEU D'ACTIVITE SOUS-SYSTEME Laboratoire d'étude des

Plus en détail

LA TENSION DU SECTEUR ET LA SECURITE

LA TENSION DU SECTEUR ET LA SECURITE LA TENSION DU SECTEUR ET LA SECURITE Programme : B.O n 10 du 15.10.1998 Chapitre : Installations électriques domestiques. Contenu : Paragraphe B2 3 Durée : 1 heure 30 Objectifs : - Distinguer la du. -

Plus en détail

Date : Communication technique. Le dépannage

Date : Communication technique. Le dépannage Date : Communication technique Page 109 Le dépannage 1. Problématique Le dépannage est une opération qui consiste à remettre en état de marche un équipement qui ne fonctionne plus ou qui n a jamais fonctionné

Plus en détail

CHAPITRE 13 : LES SCHEMAS DE LIAISON A LA TERRE.

CHAPITRE 13 : LES SCHEMAS DE LIAISON A LA TERRE. CHAPITRE 13 : LES SCHEMAS DE LIAISON A LA TERRE. 1. INTRODUCTION. A. REGIMES DE NEUTRE : Les régimes de neutre sont les dispositions qui décrivent comment sont connectés le conducteur NEUTRE et le conducteur

Plus en détail

INSTALLATIONS ELECTRIQUES DOMESTIQUES CTE14a

INSTALLATIONS ELECTRIQUES DOMESTIQUES CTE14a INSTALLATIONS ELECTRIQUES DOMESTIQUES CTE14a NIVEAU : 1STI10 SUPPORT : TPF 1 à 12 0 - Les différents secteurs d activités de l électrotechnique ( électricité, électronique.. ) 1 er PARTIE : Représentation

Plus en détail

TP2 AUTOMATISME CI.7 CI.3 DOSSIER

TP2 AUTOMATISME CI.7 CI.3 DOSSIER O.JAMMES Académie de la RÉUNION 6 Problématique : Nous venons de réceptionner un nouveau système l HABILIS vous devrez procéder a sa mise en service Etape 1 : S approprier le dossier de préparation Demandeur

Plus en détail

EDF : Electricité De France. Le réseau EDF est un réseau 230V / 400V.

EDF : Electricité De France. Le réseau EDF est un réseau 230V / 400V. EDF : Electricité De France. Le réseau EDF est un réseau 230V / 400V. On trouve dans une maison : Un fil de phase rouge, brun ou noire. Un fil neutre bleu. Un fil de terre jaune et vert qui ne dépend pas

Plus en détail

I) Caractéristiques de la tension du secteur.

I) Caractéristiques de la tension du secteur. I) Caractéristiques de la tension du secteur. Cette borne est reliée au sol par l intermédiaire d un piquet enfoncé dans la terre. Le fil est de couleur jaune et verte. Le symbole de la Terre est Fil de

Plus en détail

Notice STENDINO. d utilisation et d installation SÈCHE-SERVIETTES ET SÉCHE-LINGE ELECTRIQUE

Notice STENDINO. d utilisation et d installation SÈCHE-SERVIETTES ET SÉCHE-LINGE ELECTRIQUE Notice d utilisation et d installation STENDINO SÈCHE-SERVIETTES ET SÉCHE-LINGE ELECTRIQUE STR_SER Rev. 14/03/2011 SEUL UN USAGE APPROPRIÉ DES INSTRUCTIONS SUIVANTES POURRA GARANTIR LA SÉCURITÉ DU RADIATEUR.

Plus en détail

S3.1 LE SOUS-SOL. CFA Lycée Gustave EIFFEL S3.1 LE SOUS-SOL RNCAP13-S3-1-SOUS-SOL-APP. Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise

S3.1 LE SOUS-SOL. CFA Lycée Gustave EIFFEL S3.1 LE SOUS-SOL RNCAP13-S3-1-SOUS-SOL-APP. Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise S3.1 LE SOUS-SOL Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3 26/07/13 page 1 / 14 FICHE CONTRAT TD LE SOUS-SOL THEME : INSTALLATIONS ET EQUIPEMENTS ELECTRIQUES Nom : Prénom : Capacités Fonctions

Plus en détail

L énergie électrique : distribution et installation

L énergie électrique : distribution et installation L énergie électrique : distribution et installation 1 Production et distribution de l énergie électrique EDF produit 93% de l énergie électrique consommée en France : - 75% par les centrales nucléaires

Plus en détail

MA4 : TELERUPTEUR & MINUTERIE. d initiation. MA4 Telerupteur.doc

MA4 : TELERUPTEUR & MINUTERIE. d initiation. MA4 Telerupteur.doc MA4 : TELERUPTEUR & MINUTERIE THEME A : Poste d initiation LYCEE PROFESSIONNEL BEP METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE Page sur 9 MA4 THEME A TELERUPTEUR & MINUTERIE Fiche contrat Date : Temps passé : On donne

Plus en détail

FICHE DE SEQUENCE LA NOUVELLE NORME NFC TOTAL : / 110. Lieu d activité : Atelier. Système : Maison de M.Garojus VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ:

FICHE DE SEQUENCE LA NOUVELLE NORME NFC TOTAL : / 110. Lieu d activité : Atelier. Système : Maison de M.Garojus VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ: FICHE DE SEQUENCE Repère :TP placo n 1 M3D Repère :TP n 12 LA NOUVELLE NORME NFC15-100 Système : Maison de M.Garojus Lieu d activité : Atelier OBJECTIF : Découvrir la norme NF C15-100. VOUS AVEZ APPRIS:

Plus en détail

PUISSANCE ELECTRIQUE

PUISSANCE ELECTRIQUE PUISSANCE ELECTRIQUE I- De quoi dépend la puissance d un appareil? Activité 1 : Regardons les appareils électriques d un peu plus près Activité 2 : Calcul de la puissance d une lampe - La puissance nominale

Plus en détail

LA MISE A LA TERRE 1. LE PRINCIPE

LA MISE A LA TERRE 1. LE PRINCIPE LA MISE A LA TERRE MSF CEFORLOG 1. LE PRINCIPE La mise à la terre est INDISPENSABLE en association avec un dispositif différentiel afin de couper l alimentation en cas de défaut d isolement : la phase

Plus en détail

L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens

L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens Variateur bouton-poussoir/va-et-vient BT N de commande : 2262 00 Manuel d utilisation 1 Consignes de sécurité L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens

Plus en détail

P = Puissance en watts (W) U= Tension en volts (V) I = Intensité en ampères (A)

P = Puissance en watts (W) U= Tension en volts (V) I = Intensité en ampères (A) S.A. L ENERGIE ELECTRIQUE 1- Principales grandeurs utilisées en électricité : 1-1 Le courant électrique : La matière est formée d atomes. Chaque atome est constitué d un noyau autour duquel gravitent des

Plus en détail

Séparation - Condamnation

Séparation - Condamnation Séquence n Séparation - Condamnation Note : /2 Le système présente une panne dans l armoire électrique. On vous demande d intervenir à l intérieur. Pour intervenir dans une armoire électrique, il vous

Plus en détail

Contenu. Avant-propos 12. Les effets du courant electrique 15

Contenu. Avant-propos 12. Les effets du courant electrique 15 Contenu Avant-propos 12 Les effets du courant electrique 15 Connaissances relatives aux effets Impedance du corps humain 18 Impedances du corps des de rente 20 Effets sur le cceur Le phenomene de lafibrillationventriculaire

Plus en détail

Mise en service du malaxeur de la cuisine du restaurant Part 1 TP2.6 1 BAC Page 1

Mise en service du malaxeur de la cuisine du restaurant Part 1 TP2.6 1 BAC Page 1 Lycée des métiers Louis Blériot, Marignane Travaux Pratiques Nom : ELEC TEAM Repère : TP2.5 Mise en service du malaxeur de la cuisine du restaurant d altitude le Panoramic 2600m Les 2-Alpes fait partie

Plus en détail

TP N 3 : INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA ZONE ATELIER

TP N 3 : INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA ZONE ATELIER TP 3 : ISTALLATIO ELECTRIQUE DE LA ZOE OBJECTIFS : l élève sera capable de : Réaliser un câblage d ordre domestique dans les règles de l art et en suivant la norme F C15-100 (VV + PC). Savoirs technologiques

Plus en détail

Chapitre 1 : Classification simplifié des schémas

Chapitre 1 : Classification simplifié des schémas Chapitre 1 : Classification simplifié des schémas Connaître la structure d une installation domestique Savoir décoder la norme NF-C-1500 afin : - de choisir la section des conducteurs, - de choisir le

Plus en détail

S3.2 GESTION DE L ENERGIE

S3.2 GESTION DE L ENERGIE S3.2 GESTION DE L ENERGIE LE DETECTEUR DE MOUVEMENT 1) 2) 3) 4) Étude de la documentation fournisseur Câblage du détecteur Réglage du détecteur Conclusion Savoir S1.4 S3.1 S3.2 S6.1 Niveau de Maîtrise

Plus en détail

PROTECTION INDIVIDUELLE SIGNALISATION/CONDAMNATION DÉTECTEURS DE TENSION CONTRÔLEURS OUTILLAGE ISOLÉ MISE A LA TERRE ET EN COURT-CIRCUIT

PROTECTION INDIVIDUELLE SIGNALISATION/CONDAMNATION DÉTECTEURS DE TENSION CONTRÔLEURS OUTILLAGE ISOLÉ MISE A LA TERRE ET EN COURT-CIRCUIT PROTECTION INDIVIDUELLE SIGNALISATION/CONDAMNATION DÉTECTEURS DE TENSION CONTRÔLEURS OUTILLAGE ISOLÉ MISE A LA TERRE ET EN COURT-CIRCUIT Contactez notre service clients pour avoir l adresse du distributeur

Plus en détail

PROTECTION INDIVIDUELLE SIGNALISATION/CONDAMNATION DÉTECTEURS DE TENSION CONTRÔLEURS OUTILLAGE ISOLÉ MISE A LA TERRE ET EN COURT-CIRCUIT

PROTECTION INDIVIDUELLE SIGNALISATION/CONDAMNATION DÉTECTEURS DE TENSION CONTRÔLEURS OUTILLAGE ISOLÉ MISE A LA TERRE ET EN COURT-CIRCUIT PROTECTION INDIVIDUELLE SIGNALISATION/CONDAMNATION DÉTECTEURS DE TENSION CONTRÔLEURS OUTILLAGE ISOLÉ MISE A LA TERRE ET EN COURT-CIRCUIT Contactez notre service clients pour avoir l adresse du distributeur

Plus en détail

METHODES DE TESTS KNX et DALI

METHODES DE TESTS KNX et DALI METHODES DE TESTS KNX et DALI (Guide pour l électricien sur site) - KNX - DALI - Raccordements Route de Thonon 114 CH- 1222 Vésenaz Tél. : + 41 (0)22 752 66 60 Fax : +41 (0)22 752 66 61 E-mail : info@speec.ch

Plus en détail

La sécurité électrique

La sécurité électrique Page : 1 sur 6 1. Introduction L énergie électrique est aujourd hui la forme d énergie la plus employée. Ceci est dû au fait qu elle est simple à produire, transporter et transformer. Cette énergie peut

Plus en détail

Ch.3 Conducteurs et isolants

Ch.3 Conducteurs et isolants Ch.3 Conducteurs et isolants Citer des conducteurs et des isolants usuels. Savoir qu un interrupteur peut se comporter comme un conducteur ou un isolant. Savoir que le comportement d une diode ressemble

Plus en détail

Installations électriques des bâtiments.

Installations électriques des bâtiments. Objectifs : Installations électriques des bâtiments. Prendre connaissance du CCTP, des plans d exécution. Prendre connaissance et simuler sous Schemaplic le montage Télérupteur. Poser les équipements électriques.

Plus en détail

Le CFA bâtiment de Tulle est centre de formation à l habilitation électrique référencé par le CARSAT.

Le CFA bâtiment de Tulle est centre de formation à l habilitation électrique référencé par le CARSAT. Le CFA bâtiment de Tulle est centre de formation à l habilitation électrique référencé par le CARSAT. «L habilitation est la reconnaissance, par l employeur, de la capacité d une personne à accomplir en

Plus en détail

CFA Lycée Gustave EIFFEL S1.4 EVALUATION COMPTAGE TARIFICATION RNCAP13-S1-4-EVAL-COMPTAGE-TARIF-APP

CFA Lycée Gustave EIFFEL S1.4 EVALUATION COMPTAGE TARIFICATION RNCAP13-S1-4-EVAL-COMPTAGE-TARIF-APP S1.4 COMPTAGE / TARIFICATION S3-2 GESTION DE L ENERGIE EVALUATION Prénom : NOM : Classe : 26/07/13 page 1 / 16 FICHE CONTRAT EVALUATION GESTION ENERGIE THEME : COMPTAGE TARIFICATION - GESTION DE L ÉNERGIE

Plus en détail