Frais et systèmes nationaux d'aides financières aux étudiants dans l'enseignement supérieur en Europe

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Frais et systèmes nationaux d'aides financières aux étudiants dans l'enseignement supérieur en Europe"

Transcription

1 Frais et systèmes nationaux d'aides financières aux étudiants dans l'enseignement supérieur en Europe 2014/2015 Eurydice Faits et chiffres Education et formation

2

3 Problématiques clés Introduction La question des frais et des aides financières est difficile à comprendre et à comparer avec précision et clarté au niveau européen. Des diagrammes nationaux ainsi que des fiches nationales d'information (uniquement disponibles en anglais) essaient de mettre en évidence les principaux éléments des systèmes nationaux pour que le lecteur comprenne rapidement et facilement la réalité; ils permettent aussi de faire une comparaison précise avec d'autres pays. Cependant, de nombreuses dimensions sont à prendre en considération et l'information doit être lue attentivement. Là où les frais existent, sont-ils payés par tous les étudiants ou seulement par certains? S'ils ne sont payés que par certains étudiants, quels sont les critères qui déterminent qui doit payer et qui ne doit pas payer? Les frais sont-ils payés avant l'inscription ou après l'obtention du diplôme? Les mêmes questions se posent à l'égard des aides accordées aux étudiants. Quels sont les étudiants ou les familles qui ont accès à l'aide financière publique sous la forme de bourses, de prêts, ou d'avantages fiscaux? Quels sont les conditions et les critères appliqués et quel est le soutien fourni? Frais Figure 1. Pourcentage d'étudiants qui paient des frais (d inscription et administratifs) dans les programmes d'enseignement supérieur du premier cycle, étudiants à temps plein, 2014/ % % 1-49 % Pas de frais Note explicative Les données statistiques disponibles couvrent les étudiants à temps plein et tous les types de frais, y compris les frais d inscription, les frais administratifs et les frais supplémentaires pour les étudiants qui dépassent la durée d étude normale. La figure 1 indique une grande variation du nombre d'étudiants qui paient des frais dans les établissements d'enseignement supérieur subventionnés par des fonds publics en Europe. Un nombre important de systèmes y compris les pays Nordiques applique un régime de «pas de droits» pour tous les étudiants. À l'autre bout de l'échelle, dans neuf systèmes, tous les étudiants de premier cycle paient des droits. Parmi les pays où une minorité d'étudiants paient des frais, la minorité payante peut correspondre à une catégorie particulière d'étudiants. C'est le cas en Slovénie, par exemple, où des frais ne sont payés que par les étudiants à temps partiel. 3

4 Figure 2. Montants des frais (d inscription et administratifs) les plus courants dans les programmes d'études du premier cycle, étudiants à temps plein, 2014/2015. > 5000 Entre et < Pas de frais Note explicative Les données statistiques disponibles couvrent les étudiants à temps plein et tous les types de frais, y compris les frais d inscription, les frais administratifs et les frais supplémentaires pour les étudiants qui dépassent la durée d étude normale. Même quand tous les étudiants payent des frais, la situation diffère considérablement selon les pays, tout comme il y a une grande diversité dans le montant des frais et la manière dont ceux-ci sont perçus. Par exemple les frais payés en République tchèque s'élèvent à moins de 50 EUR par an et sont facturés comme une participation aux frais administratifs. Les frais les plus élevés sont perçus en Angleterre, suite à une réforme radicale des frais et des aides en Les frais sont fixés par les établissements d'enseignement supérieur et plafonnés à GBP (EUR ) par an. Cependant, contrairement aux autres systèmes, ces frais ne sont remboursés qu'après l'obtention du diplôme quand le diplômé a un emploi rémunéré et gagne un salaire supérieur à un certain niveau (actuellement GBP par an). Les autres pays où les frais sont relativement élevés sont l'irlande, l'italie, la Lettonie, la Lituanie la Hongrie, les Pays-Bas et la Slovénie. Toutefois, en Lituanie et en Hongrie, la majorité des étudiants bénéficient de places financées par l'état et ne paient pas de frais. Ces places sont généralement accordées sur la base des performances académiques. Ces systèmes font, par conséquent, l'objet de critiques, à savoir que le modèle de financement fait peu pour élargir la participation et traiter les inégalités sociales. En Slovénie, seuls les étudiants à temps partiel et les étudiants internationaux (non EU) payent des frais. L'Estonie a apporté un changement important à son système de frais en 2013/2014, liant les frais aux performances d'études. Tous les étudiants qui réussissent à atteindre 30 ECTS par semestre et 60 ECTS par an dans le programme d'études de la langue estonienne peuvent étudier sans payer de frais. Toutefois, pour les étudiants qui atteignent moins de crédits, les établissements d'enseignement supérieur ont le droit (pas l'obligation) de faire payer pour chaque ECTS manquant. Il est également important de noter que le plus grand pays européen, l'allemagne, a permis aux Länder d'introduire des frais en Toutefois, les Länder qui avaient introduit des droits ont abandonné cette pratique récemment et, en 2014/2015, pour la première fois depuis 2007, aucun droit ne sera perçu en Allemagne. Des frais administratifs peu importants sont toutefois demandés en Allemagne (la situation varie selon les Länder). 4

5 Aides financières aux étudiants Les aides financières aux étudiants peuvent prendre différentes formes et visent à satisfaire des besoins différents selon le pays. Toutefois, les formes les plus courantes sont les bourses et les prêts, qui parfois sont combinés (là où les étudiants reçoivent des bourses et des prêts) ou séparés (quand les étudiants reçoivent soit un prêt, soit une bourse). Bourses Les bourses sont généralement considérées comme la forme la plus généreuse et la plus directe d'aide publique aux étudiants, contrairement aux prêts, car le financement offert ne doit pas être remboursé, et contrairement à des avantages fiscaux ou allocations familiales, le paiement est effectué directement à l'étudiant. La figure 3 montrent les principaux critères utilisés pour allouer des bourses aux étudiants, en différenciant celles accordées sur la base du besoin financier et celles accordées sur la base du mérite. L'Islande est le seul pays qui ne de fournit pas d'aide sous la forme de bourses. Les bourses accordées sur la base des performances dominent, avec 35 systèmes qui offrent une telle aide à certains ou à tous les étudiants (le Danemark, la Finlande et la Suède ont un système de bourses universelles pour les étudiants à temps plein à condition que les exigences de base pour la performance aux études soient remplies). 23 systèmes offrent des bourses sur la base du mérite évalué par la performance académique. Presque tous ces systèmes combinent les bourses basées sur le besoin et celles basées sur le mérite. La Grèce et le Monténégro seuls les pays où les critères basés sur le besoin ne jouent pas de rôle. L'Estonie a apporté des changements cette année afin d'introduire les bourses basées sur le mérite en fonction de différents éléments: une part du financement ira aux étudiants «doués», comme défini par les résultats des examens. De plus, un nouveau programme de bourses pour soutenir le développement de «zones de spécialisation intelligente» a été créé, où des bourses seront disponibles pour environ 50 % des nouveaux entrants dans des zones définies. Figure 3. Principaux critères d'attribution des bourses, 2014/2015. Critères basés sur le besoin Critères basés sur le mérite Pas de bourses 5

6 La figure 4 montre le pourcentage d'étudiants qui reçoivent des bourses au premier cycle. Dans 12 systèmes tous les étudiants ou la majorité d'entre eux reçoivent des bourses, alors qu'il est nettement plus courant de trouver une minorité d'étudiants qui reçoivent une aide sous la forme de bourses. Figure 4. Pourcentage d'étudiants qui reçoivent des bourses au premier cycle, 2014/ % % 1-49 % Pas de bourses Note spécifique par pays Pour l'angleterre, le pays de Galles et l'irlande du Nord, les données fournies montrent la proportion de candidats éligibles à une aide qui reçoivent une bourse. Tous les candidats ne sont pas inscrits comme étudiants. Figure 5. Montant maximal des bourses au premier cycle, 2014/2015. Supérieur à < Pas de bourses Comme la figure 5 le montre, 11 systèmes offrent une bourse dont le montant maximal est supérieur à EUR par année académique. Onze autres systèmes fournissent des bourses qui atteignent un montant de à EUR. 6

7 L'Allemagne, le Liechtenstein et la Norvège appliquent un système combiné de bourses et de prêts: une partie du montant est accordée sous la forme de bourse et une partie doit être remboursée comme un prêt. Autres aides: allocations familiales et avantages fiscaux pour les parents des étudiants Figure 6. Aides aux étudiants sous la forme de prêts, d'avantages fiscaux et d'allocations familiales, 2014/2015 Prêts Avantages fiscaux Allocations familiales Aucune Les systèmes d'aides aux étudiants peuvent considérer l'étudiant soit comme un individu, soit comme un membre de la famille qui pourrait avoir besoin d'aide. Dans les pays nordiques, en particulier, c'est l'individu qui reçoit l'aide. Toutefois, dans de nombreux autres pays, l'aide peut dépendre de la situation familiale globale, et certaines formes d'aides peuvent être attribuées aux autres membres de la famille plutôt qu'à l'étudiant. Ces formes d'aide existent dans environ la moitié des systèmes d'enseignement supérieur en Europe. Des fiches nationales par pays complètent cette synthèse. Elles sont disponibles en anglais sur le site internet d'eurydice 7

Erasmus+ Les actions internationales pour l'enseignement supérieur. Bruxelles, 28 novembre 2014 Réunion d'information Erasmus+ Vito Borrelli (DG EAC)

Erasmus+ Les actions internationales pour l'enseignement supérieur. Bruxelles, 28 novembre 2014 Réunion d'information Erasmus+ Vito Borrelli (DG EAC) Les actions internationales pour l'enseignement supérieur Bruxelles, 28 novembre 2014 Réunion d'information Vito Borrelli (DG EAC) 1 Qu'est-ce qu'? Programme de l'ue pour soutenir l'éducation, la formation

Plus en détail

PROGRAMME ERASMUS+ Toute mobilité Erasmus+, financée ou non par la bourse, doit faire l objet de justification sur la base des documents suivants

PROGRAMME ERASMUS+ Toute mobilité Erasmus+, financée ou non par la bourse, doit faire l objet de justification sur la base des documents suivants PROGRAMME ERASMUS+ Le programme Erasmus+ concerne les mobilités réalisées dans le cadre d un des accords Erasmus de Sciences Po Grenoble dans les pays suivants : 27 Etats membres de l Union Européenne

Plus en détail

Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 2004 et 2013

Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 2004 et 2013 R EGARD SUR... Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 24 et 213 (application des règlements (CEE) n 148/71 puis (CE) n 883/24) Chaque année, les paiements effectués par la France en application

Plus en détail

Réseaux : Tous Niveaux et services : Enseignement supérieur artistique Période : Année académique 2004-2005

Réseaux : Tous Niveaux et services : Enseignement supérieur artistique Période : Année académique 2004-2005 Administration générale de l Enseignement et de la Recherche scientifique Direction générale de l Enseignement non obligatoire (*) et de la Recherche scientifique Service général des Hautes Ecoles et de

Plus en détail

193/2014-15 décembre 2014. Coûts horaires de la main-d'œuvre dans les États membres de l'ue28, 2012 (en euros)

193/2014-15 décembre 2014. Coûts horaires de la main-d'œuvre dans les États membres de l'ue28, 2012 (en euros) 193/2014-15 décembre 2014 Enquête 2012 sur les coûts de la main-d œuvre dans l UE28 Coûts de la main-d'œuvre les plus élevés dans le secteur financier et des assurances Le triple de ceux du secteur de

Plus en détail

Tableau de bord de la mobilité: foire aux questions

Tableau de bord de la mobilité: foire aux questions COMMISSION EUROPEENNE MEMO Bruxelles, le 10 janvier 2014 Tableau de bord de la mobilité: foire aux questions (voir aussi IP/14/09) Qu'est-ce que le tableau de bord de la mobilité? Le tableau de bord de

Plus en détail

ANNEXES. à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL

ANNEXES. à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 23.7.2014 COM(2014) 520 final ANNEXES 1 to 3 ANNEXES à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL L'efficacité énergétique: quelle contribution

Plus en détail

Transmission des taux de conversion, pour le 2 e trimestre 2015, des monnaies en application du règlement CEE n 574/72.

Transmission des taux de conversion, pour le 2 e trimestre 2015, des monnaies en application du règlement CEE n 574/72. CIRCULAIRE N 2015-07 DU 12 MARS 2015 Direction des Affaires Juridiques INSX004-ACE Titre Coordination des régimes d'indemnisation du chômage au sein de l'union européenne et des Etats parties à l'accord

Plus en détail

Sous-indicateur n 3-5-1 : Taux d emploi des femmes et des hommes âgés de 20 à 64 ans

Sous-indicateur n 3-5-1 : Taux d emploi des femmes et des hommes âgés de 20 à 64 ans 94 Partie II Objectifs / Résultats Objectif 3 : Concilier vie familiale et vie professionnelle Indicateur n 3-5 : Indicateur sur l emploi des femmes Sous-indicateur n 3-5-1 : Taux d emploi des femmes et

Plus en détail

Au sein de l'union Européenne, le congé de maternité est variable d'un État à l'autre.

Au sein de l'union Européenne, le congé de maternité est variable d'un État à l'autre. Analyse n 3/2012 du RIEPP 1 Lorsque l'enfant paraît... à propos du repos d'accouchement, du congé de maternité, de paternité et autres congés parentaux et de l'égalité des genres en Europe Joëlle Mottint,

Plus en détail

Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits

Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits Salariés FÉVRIER 2014 Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits B Les majorations de durée d assurance B Le congé parental B La majoration pour 3 enfants Vous avez eu ou élevé des enfants Vous avez

Plus en détail

Transmission des taux de conversion, pour le 2 ème trimestre 2014, des monnaies en application du règlement CEE n 574/72.

Transmission des taux de conversion, pour le 2 ème trimestre 2014, des monnaies en application du règlement CEE n 574/72. CIRCULAIRE N 2014-12 DU 9 AVRIL 2014 Direction des Affaires Juridiques INSW0014-JKR Titre Coordination des régimes d'indemnisation du chômage au sein de l'union européenne et des Etats parties à l'accord

Plus en détail

Mobilité de l enseignement supérieur

Mobilité de l enseignement supérieur Mobilité de l enseignement supérieur Guide financier 2014 1 SOMMAIRE Introduction... 3 Le calcul de la subvention par l agence... 4 Utilisation de la subvention par l établissement... 7 Exemple d allocation

Plus en détail

Focus. Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage

Focus. Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage Focus Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage Introduction Le travailleur qui devient chômeur et qui est admissible sur base de prestations de travail se voit, en application du principe

Plus en détail

> Dossier 17 mars 2009

> Dossier 17 mars 2009 > Dossier 17 mars 2009 Le travail des étrangers en France Vous embauchez un étranger au sein de votre entreprise : ce que vous devez savoir. L embauche de personnels de nationalité étrangère est soumise

Plus en détail

Bourses de mobilité des étudiants et membres du personnel de l UMONS Année académique 2014-2015

Bourses de mobilité des étudiants et membres du personnel de l UMONS Année académique 2014-2015 Bourses de mobilité des étudiants et membres du personnel de l UMONS Année académique 2014-2015 A) Règles d attribution Mobilité des ETUDIANTS 1 Les bourses de mobilités octroyées à l UMONS proviennent

Plus en détail

Transmission des taux de conversion, pour le 3 ème trimestre 2013, des monnaies en application du règlement CEE n 574/72.

Transmission des taux de conversion, pour le 3 ème trimestre 2013, des monnaies en application du règlement CEE n 574/72. CIRCULAIRE N 2013-16 DU 25 JUILLET 2013 Direction des Affaires Juridiques INSV0016-ACE Titre Coordination des régimes d'indemnisation du chômage au sein de l'union européenne et des Etats parties à l'accord

Plus en détail

Âge effectif de sortie du marché du travail

Âge effectif de sortie du marché du travail Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Âge effectif de sortie du marché du travail Merci

Plus en détail

Couverture des régimes de retraite privés

Couverture des régimes de retraite privés Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Couverture des régimes de retraite privés Merci

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES A UNE ALLOCATION STAGE-ERASMUS 2015/2016. Partie A : Présentation du dispositif et des règles d éligibilité

APPEL A CANDIDATURES A UNE ALLOCATION STAGE-ERASMUS 2015/2016. Partie A : Présentation du dispositif et des règles d éligibilité APPEL A CANDIDATURES A UNE ALLOCATION STAGE-ERASMUS 2015/2016 Partie A : Présentation du dispositif et des règles d éligibilité 1- DEFINITION d un stage ERASMUS : Est éligible au statut ERASMUS-stage toute

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

Des allocations de solidarité

Des allocations de solidarité Retraités juin 205 Des allocations de solidarité Aspa ASI Des allocations de solidarité Vous êtes retraité et vous avez de faibles revenus? Vous pouvez peut-être bénéficier de l allocation de solidarité

Plus en détail

Aperçu de la santé privée volontaire en Europe

Aperçu de la santé privée volontaire en Europe Aperçu de la santé privée volontaire en Europe Alors que la France tend à élargir la complémentaire santé à une partie d autant plus large de sa population, il est intéressant d'apprécier en quoi les autres

Plus en détail

Structures des systèmes éducatifs européens 2014/2015:

Structures des systèmes éducatifs européens 2014/2015: Structures des systèmes éducatifs européens 2014/2015: diagrammes Novembre 2014 Eurydice Faits et chiffres Éducation et Formation The Eurydice Network provides information on and analyses of European education

Plus en détail

DISPOSITIF D INTERVENTION REGIONALE AIDE À LA MOBILITE ETUDIANTE A L'ETRANGER Année universitaire 2015/2016

DISPOSITIF D INTERVENTION REGIONALE AIDE À LA MOBILITE ETUDIANTE A L'ETRANGER Année universitaire 2015/2016 DISPOSITIF D INTERVENTION REGIONALE AIDE À LA MOBILITE ETUDIANTE A L'ETRANGER Année universitaire 2015/2016 OBJECTIFS - Soutenir la mobilité internationale des étudiants lorrains au sein des cursus universitaires

Plus en détail

S installer en France en tant que travailleur indépendant

S installer en France en tant que travailleur indépendant Ressortissants étrangers S installer en France en tant que travailleur indépendant Édition 2015 S installer en France en tant que travailleur indépendant Vous avez l intention de vous installer en France

Plus en détail

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 aligne le coût de ce rachat

Plus en détail

Charte européenne pour la qualité des stages et des apprentissages

Charte européenne pour la qualité des stages et des apprentissages Charte européenne pour la qualité des stages et des apprentissages www.qualityinternships.eu Préambule Etant donné que:! la passage des jeunes des études au marché de l'emploi devient de plus en plus compliqué

Plus en détail

INSCRIPTION PEDAGOGIQUE - CTES 2015-2016

INSCRIPTION PEDAGOGIQUE - CTES 2015-2016 INSCRIPTION PEDAGOGIQUE - CTES 2015-2016 NOM : Prénom : 1 photo d identité Date de naissance : Téléphone : Mail : Etape 1 Etape 2 Semestre 1 Semestre 2 Semestre 3 Semestre 4 Parcours SV ECTS Panorama et

Plus en détail

Réduire la dette étudiante. Les raisons de la baisse de l endettement des étudiants universitaires au Manitoba

Réduire la dette étudiante. Les raisons de la baisse de l endettement des étudiants universitaires au Manitoba Réduire la dette étudiante Les raisons de la baisse de l endettement des étudiants universitaires au Manitoba Publié en 2007 par la Fondation canadienne des bourses d études du millénaire 1000, rue Sherbrooke

Plus en détail

Supérieur non universitaire Lois 13905 p.1

Supérieur non universitaire Lois 13905 p.1 Lois 13905 p.1 Arrêté royal fixant les notions "d'étudiant régulièrement inscrit" et "d'étudiant entrant en ligne de compte pour le financement" dans l'enseignement supérieur de plein exercice, à l'exception

Plus en détail

Le programme Erasmus + à Sciences Po. La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages

Le programme Erasmus + à Sciences Po. La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages Le programme Erasmus + à Sciences Po La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages Qu est ce que le programme Erasmus +? Erasmus + est un programme de la Commission Européenne destiné à encourager

Plus en détail

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 17 décembre 2013 à 14h30 «Etat des lieux sur l épargne en prévision de la retraite» Document N 13 Document de travail, n engage pas le Conseil Le

Plus en détail

15/2015-21 janvier 2015. Proportion d entreprises innovantes dans l Union européenne, 2010-2012 (en % des entreprises)

15/2015-21 janvier 2015. Proportion d entreprises innovantes dans l Union européenne, 2010-2012 (en % des entreprises) 15/2015-21 janvier 2015 Enquête communautaire sur l innovation 2012 La proportion d entreprises innovantes est passée sous la barre des 50% dans l UE en 2010-2012 Les innovations liées à l organisation

Plus en détail

Quels facteurs incitent la société à investir dans l'éducation?

Quels facteurs incitent la société à investir dans l'éducation? Extrait de : Regards sur l'éducation 2008 : Panorama Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264040649-fr Quels facteurs incitent la société à investir dans l'éducation? Merci de citer

Plus en détail

À propos de l euro. - Le Danemark - Le Royaume-Uni - La Suède

À propos de l euro. - Le Danemark - Le Royaume-Uni - La Suède À propos de l euro Le 1er janvier de l'an 2002, les billets et les pièces en euros remplaceront les francs. Le taux de l'euro est fixé à : 1 euro pour 6,55957 francs Chaque pays candidat à la monnaie unique

Plus en détail

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 194/2014-15 décembre 2014 Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 Par rapport à 2013, le revenu agricole réel par actif 1 a diminué de 1,7% dans

Plus en détail

Projet de Fin d'etudes (PFE)

Projet de Fin d'etudes (PFE) Projet de Fin d'etudes (PFE) PFE au Département Télécommunication Un PFE est un projet : 1. de Recherche et Développement : le but du projet doit être le développement de technologies (plateformes, architectures,

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

Liste des tarifs. Liste des tarifs. Tarifs en vigueur à partir du 01/09/2015 (sujets à modifications)

Liste des tarifs. Liste des tarifs. Tarifs en vigueur à partir du 01/09/2015 (sujets à modifications) Liste des tarifs Liste des tarifs Tarifs en vigueur à partir du 01/09/2015 (sujets à modifications) Applicables aux comptes Hello bank! à usage privé (Pour les consommateurs) Liste des tarifs 2 Sommaire

Plus en détail

RAPPORT DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL ET AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN

RAPPORT DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL ET AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN FR FR FR COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 10.11.2010 COM(2010) 655 final RAPPORT DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL ET AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN Surveillance des émissions

Plus en détail

Taux de risque de pauvreté ou d exclusion sociale le plus élevé en Bulgarie, le plus faible en République tchèque

Taux de risque de pauvreté ou d exclusion sociale le plus élevé en Bulgarie, le plus faible en République tchèque 168/2014-4 Novembre 2014 Risque de pauvreté ou d'exclusion sociale dans l'ue28 Plus de 120 millions de personnes menacées de pauvreté ou d exclusion sociale en 2013 Soit près d une personne sur quatre

Plus en détail

Chiffres clés. de l éducation. et de l accueil. des jeunes enfants en Europe Rapport Eurydice et Eurostat. Édition 2014. Éducation et formation

Chiffres clés. de l éducation. et de l accueil. des jeunes enfants en Europe Rapport Eurydice et Eurostat. Édition 2014. Éducation et formation Chiffres clés de l éducation et de l accueil des jeunes enfants en Europe Rapport Eurydice et Eurostat Édition 2014 Éducation et formation Chiffres clés de l éducation et de l accueil des jeunes enfants

Plus en détail

CONSULTATION SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES - Consultation par la DG MARKT

CONSULTATION SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES - Consultation par la DG MARKT CONSULTATION SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES - Consultation par la DG MARKT Introduction Remarque préliminaire: Le document suivant a été élaboré par les services

Plus en détail

Une augmentation des revenus fiscaux liés au tabac peut faire entrer de 200 à 300 millions d euros dans les caisses de l'état.

Une augmentation des revenus fiscaux liés au tabac peut faire entrer de 200 à 300 millions d euros dans les caisses de l'état. Page 1 sur 5 COMMUNIQUE DE PRESSE Augmentation des accises du tabac : plus de revenus et moins de fumeurs Une augmentation des revenus fiscaux liés au tabac peut faire entrer de 200 à 300 millions d euros

Plus en détail

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE Source: Eurostat, 2014, sauf indication contraire Les données se rapportent aux ressortissants de pays tiers, dont le lieu de résidence habituel se trouvait dans un pays hors

Plus en détail

Les Documents de séjour des Etrangers

Les Documents de séjour des Etrangers Les Documents de séjour des Etrangers Pas toujours facile de s'y retrouver! Par G GEERTS (CJD) En effet, la plupart des cartes électroniques pour étrangers ont une validité de 5 ans, mais le séjour est

Plus en détail

Mobilité internationale

Mobilité internationale Mobilité internationale études et stages : aides financières* Service des Affaires Internationales Université de Rennes 1 * Les aides financières présentées sont celles dont le SAI a connaissance àla date

Plus en détail

L AIDE FINANCIERE DE L ETAT

L AIDE FINANCIERE DE L ETAT L AIDE FINANCIERE DE L ETAT pour études supérieures Centre de Documentation et d Information sur l Enseignement Supérieur 209, route d Esch L-1471 Luxembourg Tél.: 247-88650 Fax: 26 19 01 04 www.cedies.lu

Plus en détail

NOTE DE SYNTHÈSE DU REM (INFORM)

NOTE DE SYNTHÈSE DU REM (INFORM) NOTE DE SYNTHÈSE DU REM (INFORM) Politiques, pratiques et données statistiques sur les mineurs isolés étrangers (MIE) dans les États membres de l UE et en Norvège 1. INTRODUCTION Cette note de synthèse

Plus en détail

Programmes d échanges Erasmus-Mercator 2014-2015

Programmes d échanges Erasmus-Mercator 2014-2015 U C L Université catholique de Louvain Faculté de santé publique Master en sciences de la santé publique Programmes d échanges Erasmus-Mercator 2014-2015 Informations à destination des étudiants en master

Plus en détail

Tableau de bord de l Union de l innovation 2015 Synthèse Version FR

Tableau de bord de l Union de l innovation 2015 Synthèse Version FR Tableau de bord de l Union de l innovation 2015 Synthèse Version FR Marché intérieur, industrie, entrepreneuriat et PME SYNTHÈSE Tableau de bord de l Union de l innovation 2015: la performance en matière

Plus en détail

Je travaille en Belgique

Je travaille en Belgique FICHES INFOS DU FRONTALIER FRANCO-BELGE Je travaille en Belgique Ma pension 2 Je travaille en Belgique Vous travaillez ou avez travaillé en Belgique, la fin de votre carrière professionnelle approche Quels

Plus en détail

Union nationale des étudiant-e-s du Luxembourg 1

Union nationale des étudiant-e-s du Luxembourg 1 1 Avis de l UNEL concernant le Projet de loi 6148 : Contre la création de nouvelles inégalités et pour la mise en place d une bourse garantissant l autonomie et l équité sociale. Bien que l Union nationale

Plus en détail

FRAIS DE SCOLARITÉ valables pour l'année universitaire 2015-2016 I. ÉTUDIANTS AVEC FRAIS DE SCOLARITÉ - QUI PASSENT UN EXAMEN ÉCRIT D'ADMISSION

FRAIS DE SCOLARITÉ valables pour l'année universitaire 2015-2016 I. ÉTUDIANTS AVEC FRAIS DE SCOLARITÉ - QUI PASSENT UN EXAMEN ÉCRIT D'ADMISSION FRAIS DE SCOLARITÉ valables pour l'année universitaire 2015-2016 I. ÉTUDIANTS AVEC FRAIS DE SCOLARITÉ - QUI PASSENT UN EXAMEN ÉCRIT D'ADMISSION 1. FRAIS DE SCOLARITÉ: Année d'étude Médecine (3 crédits)

Plus en détail

NCOSBL EN UN COUP D OEIL Présentation des états financiers1

NCOSBL EN UN COUP D OEIL Présentation des états financiers1 NCOSBL EN UN COUP D OEIL Présentation des états financiers1 Décembre 2014 Présentation des états financiers 1 ORGANISME SANS BUT LUCRATIF Entrée en vigueur: exercices ouverts à compter du 1 er janvier

Plus en détail

ANNEXE X PRESTATIONS SPÉCIALES EN ESPÈCE À CARACTÈRE NON CONTRIBUTIF. [Article 70, paragraphe 2, point c)]

ANNEXE X PRESTATIONS SPÉCIALES EN ESPÈCE À CARACTÈRE NON CONTRIBUTIF. [Article 70, paragraphe 2, point c)] ANNEXE X (1) (3) PRESTATIONS SPÉCIALES EN ESPÈCE À CARACTÈRE NON CONTRIBUTIF [Article 70, paragraphe 2, point c)] BELGIQUE a) Allocation de remplacement de revenus (loi du 27 février 1987). b) Revenu garanti

Plus en détail

Notice explicative. Qui souscrit cette déclaration?

Notice explicative. Qui souscrit cette déclaration? Notice explicative L option pour le prélèvement forfaitaire libératoire, prévue à l article 117 quater du code général des impôts (CGI), est applicable à certains revenus distribués (de source française

Plus en détail

Rencontre d information générale

Rencontre d information générale Rencontre d information générale Programme d échanges d étudiants Maison internationale- 2009-2010 Qu est-ce qu un programme d échanges d étudiants? 1- Consulter la rubrique Programme d échanges d étudiants

Plus en détail

REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA

REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA Regards sur l éducation est un rapport annuel publié par l Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et portant sur

Plus en détail

Licence de management des organisations Formation initiale, apprentissage et continue

Licence de management des organisations Formation initiale, apprentissage et continue 1/ Evaluation : Licence de management des organisations Formation initiale, apprentissage et continue REGLEMENT DU CONTROLE DES CONNAISSANCES année 2012/2013 Approuvé par le Conseil LSO, le CEVU et le

Plus en détail

Union fruitière lémanique www.ufl.ch

Union fruitière lémanique www.ufl.ch A tous les producteurs, Nous avons eu des questions quant aux assurances maladies pour les personnes non Suisse engagée pour une courte durée, vous trouverez ci-dessous un résumé des exigences et dérogations

Plus en détail

Est-ce que la maturité professionnelle augmente la mobilité sociale?

Est-ce que la maturité professionnelle augmente la mobilité sociale? Est-ce que la maturité professionnelle augmente la mobilité sociale? Florian Wendelspiess Chávez Juárez Université de Genève 20 Octobre 2014 Plan de la présentation 1 Mobilité sociale et inégalité d opportunités

Plus en détail

Le BTS dans la réforme LMD

Le BTS dans la réforme LMD Le BTS dans la réforme LMD La réforme LMD Le BTS et la réforme LMD Le système européen de transfert et d'accumulation de crédits Le supplément au diplôme Le supplément EUROPASS Les crédits ECTS et comment

Plus en détail

Rendement des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Rendement des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Rendement des fonds de pension et des fonds de

Plus en détail

Mode d emploi. Partir avec Erasmus. Erasmus en quelques chiffres : 31 665 étudiants Erasmus au départ de la France

Mode d emploi. Partir avec Erasmus. Erasmus en quelques chiffres : 31 665 étudiants Erasmus au départ de la France Partir avec Erasmus Mode d emploi Erasmus en quelques chiffres : Depuis la création du programme en 1987, plus de 2.2 millions d Européens, dont près de 380 000 étudiants français, ont bougé dans toute

Plus en détail

... (nom et prénom de la personne introduisant la requête) né(e) à... [ville] le... [date]

... (nom et prénom de la personne introduisant la requête) né(e) à... [ville] le... [date] OFFICE DE L HARMONISATION DANS LE MARCHE INTERIEUR (MARQUES, DESSINS ET MODÈLES) Département «Administration des marques, dessins et modèles» Service «Registre et bases de données connexes» v.9/2003 REQUETE

Plus en détail

L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes pour l entreprise et les salariés Conférence

L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes pour l entreprise et les salariés Conférence L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes Conférence INTERVENANTS Laurence LUENGAS Directeur des Ressources Humaines de la société PARADIGM Evelyne PICHOT Commission

Plus en détail

PROTOCOLE (n 36) SUR LES DISPOSITIONS TRANSITOIRES

PROTOCOLE (n 36) SUR LES DISPOSITIONS TRANSITOIRES PROTOCOLE (n 36) SUR LES DISPOSITIONS TRANSITOIRES LES HAUTES PARTIES CONTRACTANTES, CONSIDÉRANT que, afin d'organiser la transition entre les dispositions institutionnelles des traités applicables avant

Plus en détail

La Mobilité individuelle des étudiants et des personnels en EUROPE - Programme ERASMUS + (action clé 1)

La Mobilité individuelle des étudiants et des personnels en EUROPE - Programme ERASMUS + (action clé 1) La Mobilité individuelle des étudiants et des personnels en EUROPE - Programme ERASMUS + (action clé 1) Procédures internes mises en place à l Université de Lorraine dans le respect de la Charte ERASMUS

Plus en détail

AIDE FINANCIÈRE AUX ÉTUDES STATISTIQUES RAPPORT 2002-2003

AIDE FINANCIÈRE AUX ÉTUDES STATISTIQUES RAPPORT 2002-2003 AIDE FINANCIÈRE AUX ÉTUDES STATISTIQUES RAPPORT 2002-2003 AIDE FINANCIÈRE AUX ÉTUDES STATISTIQUES RAPPORT 2002-2003 Symboles et abréviations % : pourcentage $ : en milliers de dollars ou moins M $ : en

Plus en détail

Vous avez du talent, nous protégeons votre indépendance. Demande de pension d invalidité Notice explicative

Vous avez du talent, nous protégeons votre indépendance. Demande de pension d invalidité Notice explicative Vous avez du talent, nous protégeons votre indépendance Demande de pension d invalidité Nature des pensions PENSION POUR INCAPACITE AU METIER (seulement les professions artisanales) Il s agit d une pension

Plus en détail

L AIDE FINANCIERE DE L ETAT

L AIDE FINANCIERE DE L ETAT L AIDE FINANCIERE DE L ETAT pour études supérieures Centre de Documentation et d Information sur l Enseignement Supérieur 209, route d Esch L-1471 Luxembourg Tél.: 247-88650 Fax: 26 19 01 04 www.cedies.lu

Plus en détail

Arrêtons: Chapitre I: De l'organisation des études menant au grade de bachelor et au grade de master

Arrêtons: Chapitre I: De l'organisation des études menant au grade de bachelor et au grade de master Règlement grand-ducal du 22 mai 2006 relatif à l'obtention du grade de bachelor et du grade de master de l'université du Luxembourg. - base juridique: L du 12 août 2003 (Mém. A - 149 du 06 octobre 2003,

Plus en détail

AIDES FINANCIÈRES POUR ÉTUDES SUPÉRIEURES

AIDES FINANCIÈRES POUR ÉTUDES SUPÉRIEURES AIDES FINANCIÈRES POUR ÉTUDES SUPÉRIEURES Guide pratique 2 AIDES FINANCIÈRES POUR ÉTUDES SUPÉRIEURES : Guide pratique Suite à l arrêt de la Cour de Justice de l Union Européenne du 20 juin 2013 dans l

Plus en détail

PROMOTION CANON CONDITIONS GÉNÉRALES DE L OFFRE DE REMBOURSEMENT SUR LES OBJECTIFS CANON

PROMOTION CANON CONDITIONS GÉNÉRALES DE L OFFRE DE REMBOURSEMENT SUR LES OBJECTIFS CANON PROMOTION CANON CONDITIONS GÉNÉRALES DE L OFFRE DE REMBOURSEMENT SUR LES OBJECTIFS CANON 1. ORGANISATEUR DE LA PROMOTION L'organisateur est Canon Europa N.V., une société immatriculée à Bovenkerkerweg

Plus en détail

D. 11-04-2014 M.B. 10-06-2014

D. 11-04-2014 M.B. 10-06-2014 Docu 40234 p.1 Décret adaptant le financement des établissements d'enseignement supérieur à la nouvelle organisation des études D. 11-04-2014 M.B. 10-06-2014 Le Parlement de la Communauté française a adopté

Plus en détail

Main-d'œuvre étrangère : Rappels utiles et mesures d'accompagnement

Main-d'œuvre étrangère : Rappels utiles et mesures d'accompagnement Main-d'œuvre étrangère : Rappels utiles et mesures d'accompagnement Michèle Ducret OCIRT / MOE Théophane Savioz OCPM 29 septembre et 1 er octobre 2015 Main-d'œuvre étrangère / Secteur emploi Entrée en

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/SC.3/2006/4/Add.2 19 juillet 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS

Plus en détail

Kit Demande de Bourse Etude Erasmus 2014-2016

Kit Demande de Bourse Etude Erasmus 2014-2016 CESI-ERA- 1415 - Informations Programme Erasmus ERASMUS 2014-2016 Période d Etude Note d information aux élèves Les élèves de l ei.cesi et d exia.cesi peuvent bénéficier d une bourse Erasmus : - pour une

Plus en détail

FARDEAU FISCAL INTERNATIONAL : PERSONNES SEULES AVEC OU SANS ENFANTS

FARDEAU FISCAL INTERNATIONAL : PERSONNES SEULES AVEC OU SANS ENFANTS PRB 05-107F FARDEAU FISCAL INTERNATIONAL : PERSONNES SEULES AVEC OU SANS ENFANTS Alexandre Laurin Division de l économie Le 15 février 2006 PARLIAMENTARY INFORMATION AND RESEARCH SERVICE SERVICE D INFORMATION

Plus en détail

SONDAGE SUR LES ÉTUDIANTES ET LES ÉTUDIANTS UNIVERSITAIRES À TEMPS PARTIEL 2013

SONDAGE SUR LES ÉTUDIANTES ET LES ÉTUDIANTS UNIVERSITAIRES À TEMPS PARTIEL 2013 SONDAGE SUR LES ÉTUDIANTES ET LES ÉTUDIANTS UNIVERSITAIRES À TEMPS PARTIEL 2013 Coordination et rédaction Ministère de l'éducation, de l Enseignement et de la Recherche Direction de la planification et

Plus en détail

LES STATISTIQUES. Le BUDGET des DU DEP. ETABLISSEMENTS D'ENSEIGNEMENT de la MUSIQUE et de la DANSE contrôlés par le Ministère de la culture

LES STATISTIQUES. Le BUDGET des DU DEP. ETABLISSEMENTS D'ENSEIGNEMENT de la MUSIQUE et de la DANSE contrôlés par le Ministère de la culture LES STATISTIQUES DU DEP Le BUDGET des ETABLISSEMENTS D'ENSEIGNEMENT de la MUSIQUE et de la DANSE contrôlés par le Ministère de la culture 1998 et 1999 Direction de l'administration générale Département

Plus en détail

Accords bilatéraux sur la libre circulation des personnes

Accords bilatéraux sur la libre circulation des personnes Accords bilatéraux sur la libre circulation des personnes 25 octobre 2006 1 CAISSE DE PENSIONS DE LA REPUBLIQUE ET CANTON DU JURA 1. Introduction/rappel système de retraite en Suisse (3 piliers) 2. Rappel

Plus en détail

C O N T E X T. Mesures C h a péducatives spécifiques pour la promotion de tous. les talents en Europe. Document de travail. Juin 2006 E U RYD I C E

C O N T E X T. Mesures C h a péducatives spécifiques pour la promotion de tous. les talents en Europe. Document de travail. Juin 2006 E U RYD I C E E U RYD I C E Direction générale de l éducation et de la culture C h a péducatives t e r A : spécifiques pour la promotion de tous C O N T E X T les talents en Europe Document de travail Juin 2006 Commission

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE FINANCIERE A LA MOBILITE INTERNATIONALE ETUDIANTE (AIDE DE L UNIVERSITE DE LORRAINE)

FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE FINANCIERE A LA MOBILITE INTERNATIONALE ETUDIANTE (AIDE DE L UNIVERSITE DE LORRAINE) FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE FINANCIERE A LA MOBILITE INTERNATIONALE ETUDIANTE (AIDE DE L UNIVERSITE DE LORRAINE) CONDITIONS D ATTRIBUTION DE L AIDE A LA MOBILITE INTERNATIONALE ETUDIANTE DE L UNIVERSITE

Plus en détail

RENTES, PENSIONS ET ALLOCATIONS

RENTES, PENSIONS ET ALLOCATIONS PARTIE 3 Avant-propos...76 Synthèse...77 Règlements européens > Les paiements des rentes d accident du travail...8 > Les paiements des pensions d invalidité...83 > Les paiements des pensions de vieillesse...86

Plus en détail

Préparez-vous au virement SEPA

Préparez-vous au virement SEPA OCTOBRE 2012 ENTREPRENEURS N 6 PAIEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Préparez-vous au virement SEPA FBF - 18 rue La Fayette - 75009

Plus en détail

Logement aux frais du membre du personnel 3,82 EUR 19,22 EUR 43,78 EUR 23,04 EUR

Logement aux frais du membre du personnel 3,82 EUR 19,22 EUR 43,78 EUR 23,04 EUR boulevard du Souverain 280-1160 Bruxelles - Belgique T +32 2 761 46 00 F +32 2 761 47 00 info@claeysengels.be Avocats Date : Août 2015 Sujet : Les frais de séjour (missions) en Belgique et à l étranger

Plus en détail

Salaires et allocations. Eurydice Faits et chiffres. des enseignants. et des chefs d établissement. en Europe, 2013/2014. Education et formation

Salaires et allocations. Eurydice Faits et chiffres. des enseignants. et des chefs d établissement. en Europe, 2013/2014. Education et formation Salaires et allocations des enseignants et des chefs d établissement en Europe, 2013/2014 Eurydice Faits et chiffres Education et formation Salaires et allocations des enseignants et des chefs d'établissement

Plus en détail

Fiche n 32: «Le logement en France»

Fiche n 32: «Le logement en France» Fiche n 32: «Le logement en France» Avant de commencer votre recherche, il est nécessaire de déterminer, en fonction de vos moyens financiers, de la durée de votre séjour et du type d études choisi, vers

Plus en détail

GUIDE DES AIDES À LA MOBILITÉ ÉTUDIANTE INTERNATIONALE 2015-2016

GUIDE DES AIDES À LA MOBILITÉ ÉTUDIANTE INTERNATIONALE 2015-2016 GUIDE DES AIDES À LA MOBILITÉ ÉTUDIANTE INTERNATIONALE 2015-2016 Dossier établi par la Direction des Relations Internationales Mise à jour : décembre 2015 Table des matières Organismes finançant la mobilité

Plus en détail

Le prix de l électricité à usage domestique a augmenté de 2,9% dans l UE en 2014 Union européenne Bulgarie Danemark Roumanie Suède Eurostat

Le prix de l électricité à usage domestique a augmenté de 2,9% dans l UE en 2014 Union européenne Bulgarie Danemark Roumanie Suède Eurostat 92/2015-27 mai 2015 Prix de l énergie dans l UE Le prix de l électricité à usage domestique a augmenté de 2,9% dans l UE en 2014 Le prix du gaz en hausse de 2,0% dans l UE Dans l Union européenne (UE),

Plus en détail

Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien de l'emploi

Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien de l'emploi Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien de l'emploi 5.1 Financement du soutien de l emploi Sommaire de la directive Décrire le cadre de financement

Plus en détail

Qui sont les enseignants?

Qui sont les enseignants? Extrait de : Regards sur l'éducation 2008 : Panorama Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264040649-fr Qui sont les enseignants? Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE (2009),

Plus en détail