Maturités, gymnase et hautes écoles. Formations Débouchés. Direction de l instruction publique du canton de Berne

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Maturités, gymnase et hautes écoles. Formations Débouchés. Direction de l instruction publique du canton de Berne"

Transcription

1 Maturités, gymnase et hautes écoles Formations Débouchés Direction de l instruction publique du canton de Berne

2 Editeur: Rédaction: Relecture: Direction de l instruction publique du canton de Berne Service cantonal de l orientation professionnelle (SCOP) Bremgartenstrasse 37, case postale 3001 Berne Patricia Capit, OP Bienne Sylvie Christen, OP Tavannes Septembre 2014

3 Avant-propos Dans notre travail quotidien de conseiller ou conseillère en orientation, les parents nous demandent souvent: «Mon fils ou ma fille compte aller au gymnase. Comment cela se passe-t-il exactement et que peut-elle ou que peut-il faire après?» La présente brochure essaie de répondre à ces questions. Elle s adresse en priorité aux jeunes qui pensent poursuivre des études et à leurs parents. Elle sert aussi d outil à celles et ceux qui informent et conseillent les intéressé-e-s, comme les autorités scolaires, les enseignant-e-s ou les conseillères et conseillers en orientation. La voie gymnasiale s adresse aux élèves qui ont des résultats scolaires bons à excellents, qui aiment l école et qui souhaitent développer et approfondir leur culture générale. Outre la volonté d apprendre et un grand intérêt pour les études, les préalables à la formation gymnasiale sont la joie de résoudre des tâches exigeantes, ainsi que la volonté de comprendre et de remettre en question les choses. Si la formation gymnasiale est un des thèmes centraux de cette brochure, nous y abordons aussi celui des autres types de maturités, ainsi que celui des débouchés s offrant aux porteurs et aux porteuses d une maturité gymnasiale. OP Bienne Patricia Capit 3

4 Sommaire Avant-propos 3 Voies de formations après l école obligatoire (schéma) 6 Les différents types de maturités 7 Maturité gymnasiale 8 Maturité professionnelle 9 Maturité spécialisée 10 Ecoles de maturité gymnasiale 11 Structure des études 12 Disciplines fondamentales 13 Options spécifiques 13 Options complémentaires 14 Travail de maturité 15 Activités en marge du programme obligatoire 15 Equivalence des certificats de maturité 15 L élève face à différents choix 16 Critères de choix 16 Cas particulier du latin 17 Maturité bilingue 17 Filière sport-culture-études 18 Procédure d admission 19 Admission 19 Examen d admission 20 Matières d examens 20 Recommandation 20 Admission définitive 20 Cas spéciaux 21 Examens de maturité et certificat de maturité 21 Coût et financement de la formation 22 Après la maturité: les hautes écoles 23 Universités et écoles polytechniques fédérales 24 La transition gymnase hautes écoles 24 Domaines d études 25 Branches d études 27 Organisation des études 28 Conditions d admission 29 A l uni sans matu 30 Durée des études 31 Coût et financement des études 31 4

5 Hautes écoles spécialisées (HES) 31 Domaines d études 31 Branches d études 32 Organisation des études 32 Conditions d admission 33 Durée 33 Coût et financement 33 Hautes écoles pédagogiques (HEP) 33 Domaines d études 33 Conditions d admission 34 Durée 36 Coût et financement 36 Après la maturité: les autres formations 37 Ecoles supérieures (ES) 38 Branches d études 38 Formations professionnelles 39 Formation professionnelle initiale avec CFC 39 Formation professionnelle supérieure 39 Les débouchés 41 Professions et secteurs professionnels universitaires 42 Carrières professionnelles après les études universitaires 42 Manque ou pléthore d universitaires? 42 Les plus importants secteurs professionnels universitaires 43 Formations et secteurs professionnels non universitaires 46 Pour s informer 47 Sites internet 48 Documents d information 48 Domaines professionnels 48 Formations 48 Orientation professionnelle et personnelle 49 Questions sur le choix des études et d une profession 49 Questions concernant les bourses 50 Etudes à l étranger 50 Annexe 51 5

6 6 Voies de formations après l école obligatoire

7 Les différents types de maturités 7

8 Les différents types de maturités s obtiennent au terme d une formation du secondaire II. Il en existe trois types: maturité gymnasiale, maturité professionnelle et maturité spécialisée. Nous verrons que les formations qui y conduisent sont elles aussi différentes, ainsi que les débouchés qu elles offrent. Le schéma (page 6) résume le système de formation en Suisse et permet de visualiser ces trois maturités. Maturité gymnasiale La durée totale des études jusqu à la maturité est de quatorze ans. La préparation à la maturité en elle-même s étend sur quatre ans; la première année s accomplit à l école secondaire (11 e année d école obligatoire), les deuxième, troisième et quatrième années dans une école de maturité. La formation gymnasiale a pour objectif l acquisition et l approfondissement des connaissances en culture générale en vue d obtenir le certificat de maturité. Grâce à une offre diversifiée de matières obligatoires, les élèves acquièrent une base solide qui leur ouvre les portes de toutes les facultés des universités, des écoles polytechniques fédérales, des hautes écoles pédagogiques et, moyennant certains compléments, des hautes écoles spécialisées. La voie gymnasiale ne prépare pas à une profession. Si l élève ne prévoit pas de poursuivre des études, le certificat de maturité gymnasiale peut toutefois constituer une bonne base pour d autres formations. Etant donné la formation générale élargie que dispense le gymnase, les intérêts et les aptitudes des élèves devraient aussi être multiples: Aptitudes intellectuelles: aisance, particulièrement dans les domaines des langues et des mathématiques, ainsi qu une bonne capacité d abstraction. Intérêts: curiosité intellectuelle, notamment dans les domaines langues-histoire et mathématiques-sciences. Intérêt également pour la théorie, à vouloir connaître et comprendre le comment et le pourquoi des choses. Motivation: être disposé-e à apprendre beaucoup et cela pendant de nombreuses années, s avérer capable de maî- 8

9 triser une matière difficile. Il est important que l élève aille volontiers à l école et soit disposé-e à s engager dans un long processus de formation. Capacité de travail: investissement scolaire important, volonté, ténacité et faculté de concentration, autonomie et bonnes méthodes de travail (organisation, etc.). Ainsi, on exige des étudiant-e-s un éventail assez large aussi bien d aptitudes que d intérêts. Une motivation et des goûts trop unilatéraux sont peu favorables aux études gymnasiales. Plus les conditions décrites ci-dessus sont remplies, plus le profil de l élève y répond, plus grandes sont ses chances de réussir au gymnase. S il subsiste des doutes, il est recommandé d avoir un entretien avec des membres du corps enseignant ou de recourir aux services de l orientation professionnelle et personnelle (OP) la plus proche, qui dispose aussi d une documentation sur d autres formations (voir page 47). Maturité professionnelle La maturité professionnelle allie une formation professionnelle initiale et une formation élargie en culture générale. Les titulaires d une maturité professionnelle disposent d une double qualification: outre le fait que ces personnes soient reconnues comme étant des professionnel-le-s pouvant se présenter sur le marché du travail, elles ont démontré une aptitude aux études et peuvent accéder aux hautes écoles spécialisées (HES), établissements de formation supérieure en ingénierie, santé, social, arts et économie, entre autres. La maturité professionnelle est un titre étroitement lié au certificat fédéral de capacité (CFC) et il n est pas possible de l obtenir en l absence de CFC. La maturité professionnelle peut s acquérir de deux façons différentes: soit lors de la formation professionnelle initiale avec CFC, moyennant une demi-journée supplémentaire de cours théoriques par semaine, soit après l obtention d un CFC, moyennant une année de préparation à temps plein, éventuellement deux ans en emploi dans certains cantons. Le chemin menant à la maturité professionnelle dure donc de trois à six ans selon le métier et la voie choisis. 9

10 Maturité spécialisée La maturité spécialisée s acquiert dans une école de culture générale comme l Ecole de maturité spécialisée (EMSp) à Moutier. Cette école a pour objectif d assurer un bon niveau de connaissances générales et une spécialisation dans un des domaines suivants: santé, social, sport, arts visuels et musique/théâtre. Les trois dernières options sont proposées en collaboration avec les écoles de culture générale des cantons du Jura et de Neuchâtel. La maturité spécialisée option arts visuels est le fruit d une collaboration entre les écoles de culture générale de l espace BEJUNE et l Ecole d arts visuels de Berne et Bienne. Pour cette maturité spécialisée, les cours et ateliers professionnels se font à l Ecole de culture générale de Delémont et à l Ecole d arts visuels de Bienne. A l EMSp de Moutier, la maturité spécialisée existe pour deux options: santé ou social. La formation se déroule en deux temps. Après trois ans d études, l étudiant-e obtient un certificat de culture générale lui permettant d accéder aux écoles spécialisées correspondant à son choix. Il est à noter que les titulaires d un certificat de culture générale ont la possibilité d entrer en deuxième année de formation au gymnase. Après l obtention du certificat de culture générale, il est possible, selon l option choisie, d acquérir une maturité spécialisée. D une durée d une année, celle-ci se compose essentiellement d un stage de longue durée dans le domaine spécifique et d un travail de recherche et d analyse lié à cette pratique professionnelle. Elle ouvre les portes de la HES correspondant à la filière choisie. 10

11 Ecoles de maturité gymnasiale 11

12 Le gymnase (lycée ou collège selon le canton où l on réside) permet d acquérir, en école, les connaissances en langues, sciences humaines, sciences naturelles, mathématiques et arts, requises pour l entrée à l université, dans une école polytechnique fédérale (EPF) ou une haute école pédagogique (HEP). Il vise aussi à développer les méthodes de travail indispensables à la poursuite d études universitaires. Les écoles de maturité garantissent une formation de base dans des disciplines dites fondamentales, complétée par un large choix d options permettant une personnalisation des parcours scolaires. Structure des études Dans le canton de Berne, le gymnase comprend des disciplines fondamentales communes à tous et toutes les gymnasien-ne-s ainsi qu une option spécifique et une option complémentaire choisies par l élève. Disciplines fondamentales obligatoires Option spécifique (10 disciplines à choix) Option complémentaire (15 disciplines à choix) français latin biologie allemand anglais chimie anglais ou italien ou latin espagnol physique mathématiques italien applications des mathématiques biologie biologie et chimie informatique chimie physique et applications des géographie mathématiques physique économie et droit histoire histoire philosophie, pédagogie et histoire, cours en anglais psychologie géographie arts visuels économie et droit introduction à l économie et au droit musique philosophie arts visuels ou musique sport Travail de maturité pédagogie et psychologie enseignement religieux arts visuels musique sport 12

13 Disciplines fondamentales Options spécifiques Leur enseignement est dispensé de la 12 e à la 14 e année. Elles représentent environ 80% de la formation. Elles constituent l essentiel de la maturité gymnasiale et c est donc d abord à travers l apprentissage de ces disciplines que s acquièrent les aptitudes à suivre une formation universitaire. En choisissant une option spécifique, les élèves mettent un accent particulier sur un aspect de leur formation et lui donnent ainsi un profil personnalisé. Ils font leur choix parmi les dix disciplines ou groupes de disciplines énumérés dans le tableau (page 12). Leur enseignement s étend de la 12 e à la 14 e année scolaire et représente environ 10% de la formation, les 10% restant se partageant entre l option complémentaire, le travail de maturité et le sport. Choix d une discipline en option spécifique Domaine des langues En plus du français et de l allemand, l élève peut étudier comme troisième langue, en discipline fondamentale, soit l anglais, soit l italien, soit le latin. Si suivre l enseignement d une quatrième langue est souhaité, il est possible de le faire en option spécifique, en la sélectionnant dans le tableau (page 12). Cette quatrième langue doit alors être nécessairement différente de la troisième. Un-e élève qui veut choisir l anglais en discipline fondamentale ou en option spécifique doit nécessairement avoir suivi l enseignement de la langue en question au cours de la 11 e année au moins de l école secondaire. Un-e élève qui veut choisir l italien en discipline fondamentale ou en option spécifique devrait, a priori, avoir suivi deux leçons annuelles d enseignement facultatif de l italien à l école secondaire, si possible en 11 e année. Les élèves qui n auraient pas suivi une telle formation préparatoire bénéficieront d une leçon d appui d italien durant le 1 er semestre du gymnase. Un-e élève qui veut choisir le latin en discipline fondamentale ou en option spécifique doit nécessairement avoir suivi l enseignement de la langue en question au cours de la 11 e année au moins de l école secondaire. Aucune connaissance préalable n est exigée pour l espagnol dont l enseignement démarre à zéro en 12 e année scolaire. 13

14 Domaine des arts Un-e élève ayant opté pour les arts visuels en discipline fondamentale peut parfaitement reprendre cette même discipline en option spécifique. Par analogie, cette remarque vaut également pour la musique. Choix des arts visuels en option spécifique: l élève reçoit un appui d une leçon hebdomadaire d introduction aux techniques (gravure, infographie, photographie, ). il ou elle peut également suivre cet enseignement d introduction en dehors du cadre scolaire, à condition de présenter une demande motivée. il ou elle suit un enseignement obligatoire en ACT (activités créatrices textiles, en 12 e année) et en ACM (activités créatrices manuelles, en 13 e année). Choix de la musique en option spécifique: un-e élève n ayant jamais joué d un instrument a le droit de choisir la musique en option spécifique. Mais, ce faisant, la pratique d un instrument devra être commencée en 12 e année. l élève qui choisit la musique en option spécifique suit des leçons de musique instrumentale à raison d une leçon hebdomadaire, en règle générale auprès d un-e enseignant-e d une école de musique dont le nom et les coordonnées seront précisés à l école de maturité. Cet enseignement, qui est gratuit pour l élève, est financé par le budget du gymnase. Liberté de choix Sous réserve des conditions liées aux langues, ainsi que des contraintes attachées aux disciplines artistiques, la liberté de choix est garantie à chaque élève pour toutes les disciplines de l option spécifique. Options complémentaires En optant pour une option complémentaire du même domaine d études que son option spécifique, l élève accentue encore le profil personnel qu il ou elle veut donner à sa formation gymnasiale. Au contraire, il peut être diversifié et élargi par le choix d une discipline de nature très différente. L option complémentaire est choisie parmi les quinze possibilités énumérées dans le tableau de la page 12. Son enseignement s étend de la 13 e à la 14 e année et représente environ 5% de la formation. 14

15 Choix: conditions à respecter Il est exclu que la même discipline soit choisie au titre d option spécifique et d option complémentaire. Le choix de la musique ou des arts visuels comme option spécifique exclut celui de la musique, des arts visuels ou du sport comme option complémentaire. Travail de maturité Activités en marge du programme obligatoire Au cours de la deuxième partie de sa formation, chaque élève, seul-e ou en équipe, effectue un travail de maturité d une certaine importance, qui fait l objet d un texte rédigé et d une présentation orale. Le travail de maturité est une préparation aux méthodes de travail en usage dans les écoles de niveau universitaire: assimiler de nouveaux savoirs, rechercher et traiter des informations de façon critique, planifier son propre travail, puis l organiser et le remanier, s initier à la recherche scientifique, etc. Une offre variée de cours facultatifs donne l opportunité à l élève qui le désire de compléter ou de diversifier sa formation. Des manifestations culturelles ou sportives, spectacles, camps, voyages, semaines d étude et échanges linguistiques sont autant d apports précieux à la formation des étudiants. Equivalence des certificats de maturité Même si la formation gymnasiale propose des profils très variés qui résultent du jeu des multiples possibilités de choix, il est important de préciser qu ils ont tous la même valeur et qu ils donnent accès chacun à toutes les facultés des universités et des hautes écoles. Le tronc commun, constitué de l ensemble des disciplines fondamentales, sur lequel se base la formation gymnasiale, l emporte sur la partie individualisée. En outre, la formation met davantage l accent sur les objectifs à atteindre et les savoir-faire utiles à développer, que sur la quantité de connaissances à acquérir. Ainsi, les exigences posées par l étude des disciplines en option spécifique se situent toutes à des niveaux comparables, quelle que soit l option choisie. Les études gymnasiales conservent donc comme but principal de dispenser une culture générale de haute qualité donnant aux bachelier-ère-s la formation permettant d aborder leur parcours universitaire avec les plus grandes chances de succès. 15

16 L élève face à différents choix Au cours de sa 11 e année, au moment où l élève dépose sa demande d admission en école de maturité, elle ou il décide du choix de sa troisième langue; soit l anglais, soit l italien, soit le latin sa discipline du domaine des arts; soit arts visuels, soit musique son option spécifique dans l éventail des dix propositions présentées dans le tableau (page 12) Au cours de sa 12 e année, l élève choisit: son option complémentaire dans l éventail des quinze propositions présentées dans le tableau (page 12) Au cours de sa 13 e année, l élève choisit: le sujet de son travail de maturité la discipline de son 5 e examen de maturité Critères de choix Trois types de réflexion paraissent particulièrement s imposer au moment du choix des disciplines en option: L élève se laisse guider par ses talents, ses capacités et ses intérêts actuels. Ce cas de figure se rencontre fréquemment puisque bon nombre de gymnasien-ne-s n ont pas encore choisi clairement leur orientation professionnelle. Ils ou elles hésitent parfois jusqu à la fin de leur parcours gymnasial, voire au-delà. Certain-e-s désirent aussi approfondir un intérêt n entrant pas nécessairement dans un plan de carrière. L élève se décide dans le sens d une préparation aux études et à la formation qu il ou elle compte aborder par la suite. Cela concerne surtout les élèves ayant déjà des idées précises quant à leur avenir et qui organisent leurs activités avec comme objectif de réaliser leur vocation. L élève choisit une discipline ou un groupe de disciplines qui lui fourniront des connaissances de base dans des domaines qui ne constitueront pas forcément l objet de ses études ultérieures. Cela illustre le cas d élèves désireux et désireuses d acquérir des connaissances de base qui pourraient leur être utiles dans leur future activité professionnelle sans que la discipline choisie constitue une préparation directe aux études qu ils ou elles entameront ultérieurement. 16

17 Par ailleurs, les préférences concernant les études et les professions changent encore pendant les années de gymnase. C est pourquoi, lors du choix des options, on ne devrait pas viser uniquement l objectif futur et possible des études. Il vaut mieux s orienter en fonction de ses aptitudes et intérêts essentiels. Celui ou celle qui choisit en option ce qui lui plaît et ce dans quoi elle ou il excelle remplira avec plus de satisfaction et de succès les exigences du gymnase. Cas particulier du latin Chaque université a ses exigences concernant les connaissances préalables en latin. Mais la tendance va vers une diminution de celles-ci. Les principales branches d études requérant toujours des connaissances de base en latin dans les universités suisses sont la littérature classique, la linguistique, l archéologie classique, la théologie, l histoire ancienne, les sciences de l Antiquité et l histoire de l art. Pour des informations actualisées, le mieux est de consulter les sites internet des universités. Par ailleurs, des cours sont organisés dans chaque université pour celles et ceux qui doivent rattraper le latin. Ils durent de 2 à 4 semestres selon l université, à raison d environ 5 heures par semaine. Ils se font en parallèle au cursus universitaire normal. Maturité bilingue Les écoles de maturité biennoises offrent à celles et ceux qui le désirent la possibilité d effectuer une maturité bilingue. Elle leur permet non seulement d améliorer leurs compétences en allemand, respectivement en français, mais aussi d entrer en contact avec des étudiant-e-s et des enseignant-e-s de la langue partenaire. Il n est pas nécessaire d être bilingue pour accéder à cette formation, il s agit plutôt de faire preuve d attention et de persévérance durant les premiers mois de la formation, particulièrement dans les disciplines enseignées en allemand, la langue partenaire pour les francophones. Les élèves alémaniques et les élèves romand-e-s se préparent à la maturité bilingue au sein d une même classe. La formation menant à la maturité bilingue dure trois ans. L enseignement est dispensé en allemand dans environ 50% des disciplines non linguistiques et en français dans les disciplines non linguistiques restantes. Les 17

18 élèves suivent l enseignement de la première langue dans leur langue maternelle. La grille horaire ne diffère qu en quelques points de celle des classes monolingues. Les conditions d admission et de promotion sont, en principe, les mêmes que celles qui sont exigées pour avoir accès à la formation gymnasiale dans une section de maturité monolingue. Les élèves qui désirent retourner en classe monolingue peuvent le faire librement à la fin de la douzième année. Les examens de maturité se déroulent dans la langue d enseignement des disciplines qui font l objet d un examen (si une discipline a été enseignée en allemand, l examen se déroule en allemand). Les élèves des classes bilingues ne peuvent en principe pas choisir le latin ou l italien en troisième langue. L éventail des disciplines en option spécifique est spécialement adapté à la section bilingue. Il se compose des branches suivantes: 1. italien 2. espagnol 3. économie et droit 4. physique et applications des mathématiques 5. biologie et chimie En revanche, l éventail des disciplines de l option complémentaire est le même que celui de la section monolingue. D autres possibilités de maturité bilingue existent dans les gymnases alémaniques du canton, notamment la maturité allemand-anglais. Des renseignements complémentaires peuvent être demandés auprès de l Orientation professionnelle et personnelle. Filière sport-culture-études Afin d encourager le développement de talents particuliers, spécialement dans les domaines du sport, de la musique, de la danse et des arts visuels, une structure a été mise sur pied dans les écoles de la ville de Bienne, grâce à une collaboration entre le Département de l instruction publique, la ville de Bienne, les centres nationaux de compétences de Macolin et Bienne et l Ecole de musique de Bienne. Les deux gymnases biennois sont impliqués dans ce projet. Dans chaque école, un coordinateur encadre et soutient les élèves concerné-e-s. Les élèves désirant être intégré-e-s dans ce programme peuvent ainsi choisir leur option spécifique sans au- 18

19 cune restriction dans la palette des dix disciplines du tableau (page 12). Il existe également une classe spéciale pour élèves talentueux au Gymnase alémanique de Hofwil. Procédure d admission Les élèves remplissent à la fin du premier semestre de la 11 e année un formulaire d inscription qu ils ou elles obtiennent auprès de la direction de leur école secondaire. Ils ou elles y indiquent leur choix concernant la troisième langue (anglais, italien ou latin), les arts (arts visuels ou musique) et l option spécifique. En parallèle, l école secondaire constitue un dossier d information comprenant le rapport d appréciation du premier semestre de 11 e, les données personnelles de l élève et, pour celles et ceux devant passer l examen d admission, une recommandation du corps enseignant. La direction de l école s occupe de transmettre ledit dossier. Admission Pour être admis sans examen au gymnase, les élèves de section prégymnasiale (P) d une école secondaire du canton de Berne devront, à la fin du premier semestre de 11 e année: 1. en français, allemand et mathématiques, avoir trois niveaux A dont une note 5 au moins si les notes sont suffisantes aux deux autres branches (sinon deux notes 5, si la troisième est insuffisante) ou deux niveaux A avec note 5 et un niveau B avec note suffisante. 2. obtenir au moins la note 4.5 dans la majorité des autres disciplines obligatoires. 3. avoir au maximum une note inférieure à 4 dans les autres disciplines obligatoires. Si l une de ces exigences n est pas remplie, l élève souhaitant poursuivre des études au gymnase devra se soumettre à un examen d entrée. N.B.: Il se peut que ces conditions d admission subissent des modifications dans les années à venir. C est pourquoi on se référera pour plus de précisions aux sites internet des gymnases. 19

20 Examen d admission Matières d examens Les candidat-e-s sont interrogé-e-s sur la matière du plan d études des sections/classes P des écoles secondaires de langue française du canton de Berne, prise en compte jusqu au premier semestre de 11 e année inclus. Les candidat-e-s passent une épreuve écrite dans les trois disciplines fondamentales et, selon le résultat, une épreuve orale complémentaire. Français épreuve écrite 120 minutes 1 note épreuve orale 15 minutes 1 note Allemand épreuve écrite 60 minutes 1 note épreuve orale 15 minutes 1 note Mathématiques épreuve écrite 120 minutes 1 note épreuve orale 15 minutes 1 note Les notes sont exprimées en points ou en demi-points. Quiconque obtient, dans les épreuves écrites, moins de 11 points (notes des trois examens plus 2 points pour la recommandation) est refusé. Les autres candidat-e-s passent les examens oraux. Si le résultat minimal de 26 points est obtenu (total des six notes plus 2 points pour la recommandation), la candidate ou le candidat est reçu-e. Les personnes ayant des connaissances limitées en français (scolarité suivie dans la première langue depuis la 8 e ou ultérieurement) peuvent choisir si elles désirent être interrogées uniquement en rédaction, auquel cas la durée de l enseignement dans la première langue est prise en compte dans l évaluation. Si les connaissances en allemand sont limitées, elles peuvent choisir de passer des examens d anglais plutôt que des examens d allemand. Recommandation Admission définitive Pour les élèves de section P qui ne peuvent entrer au gymnase sans examen, la direction de l école secondaire peut, sur préavis de la maîtresse ou du maître de classe, délivrer une recommandation pour la poursuite de la formation gymnasiale, dans la mesure où l élève semble pouvoir remplir les conditions correspondantes compte tenu de sa motivation à apprendre, ses capacités à saisir et à comprendre les choses ainsi que ses capacités à appliquer et à transférer ses connaissances à d autres domaines. Sont admis-es définitivement les élèves de section P remplissant les conditions d admission ou ayant réussi l examen d entrée en 11 e, à condition qu au deuxième semestre, ils remplissent à nouveau les exigences d admission sans examen. 20

21 Dans tous les autres cas, l admission est réputée provisoire et elle est assortie d une période probatoire d un semestre. Pour de justes motifs, cette période probatoire peut être prolongée d un semestre supplémentaire. Cas spéciaux Les personnes porteuses d un certificat de culture générale sont admissibles sans examen en 13 e année au gymnase. Il en est de même pour celles qui remplissent les conditions de promotion de la maturité professionnelle commerciale d une école supérieure de commerce (sans le stage). En principe, les élèves étranger-ère-s provenant d écoles préparant à des études universitaires dans leur pays d origine sont admis-es sans examen en 12 e ou, au plus tard, début de 13 e, ceci moyennant un semestre probatoire. Les connaissances linguistiques en 1 re, 2 e et 3 e langues sont prises en compte lors de l examen de la demande d admission. Dans tous les cas, la différence d âge tolérée entre les intéressé-e-s et leurs futur-e-s collègues de classe est de 3 ans maximum. Examens de maturité et certificat de maturité La formation gymnasiale s achève par des examens. Cinq branches sont testées: le français l allemand les mathématiques l option spécifique la troisième langue ou l option complémentaire selon le choix de l élève. Toutes ces branches font l objet d un examen écrit et d un examen oral (ou pratique). La note d examens et la moyenne de l année ont le même poids et leur moyenne donne la note de maturité. Pour les autres branches, la note de maturité correspond à la moyenne de la dernière année scolaire. La note obtenue au travail de maturité compte aussi pour l obtention du certificat de maturité. Les candidat-e-s qui ont réussi leur maturité obtiennent un certificat de maturité de l Instruction publique du canton de Berne, reconnu dans l ensemble de la Suisse. Il contient les notes des branches de maturité, soit des disciplines fondamentales, option 21

22 spécifique et option complémentaire, ainsi que le thème et la note du travail de maturité. Il comporte la mention bilingue si la formation correspondante a été suivie. Coût et financement de la formation Les élèves domicilié-e-s dans le canton de Berne ne sont pas astreint-e-s au paiement d un écolage. Les frais d acquisition des manuels et du matériel scolaire ainsi que les frais occasionnés par la participation aux manifestations scolaires (spectacles, camps, excursions, voyages de maturité) sont à la charge des élèves, soit des dépenses allant de CHF à Il en est de même pour les frais de déplacement et les repas pris à l extérieur du domicile. Les parents sont tenus de financer la formation gymnasiale de leur enfant. Si leur capacité financière ne suffit pas, il est possible d obtenir un subside de formation selon certaines conditions. Des renseignements supplémentaires peuvent être obtenus auprès de la section des subsides de formation Jura Bernois à Tramelan (voir page 50). A noter que les possibilités pour les jeunes de gagner de l argent pendant la formation gymnasiale sont restreintes. Les horaires d études et le travail personnel nécessaire rendent le travail rémunéré quasi impossible en dehors des vacances scolaires ou des week-ends. 22

Ecole de commerce EC. La voie scolaire vers une formation commerciale. Direction de l instruction publique du canton de Berne

Ecole de commerce EC. La voie scolaire vers une formation commerciale. Direction de l instruction publique du canton de Berne Ecole de commerce EC La voie scolaire vers une formation commerciale Direction de l instruction publique du canton de Berne Office de l enseignement secondaire du 2 e degré et de la formation professionnelle

Plus en détail

École de culture générale et École de commerce

École de culture générale et École de commerce Direction de l instruction publique de la culture et du sport Service de l enseignement secondaire du deuxième degré Département de la formation, de la jeunesse et de la culture Direction de l enseignement

Plus en détail

Préparation d une maturité avec mention bilingue français-allemand ou français-anglais

Préparation d une maturité avec mention bilingue français-allemand ou français-anglais Préparation d une maturité avec mention bilingue français-allemand ou français-anglais Dans les écoles de maturité des gymnases du canton de Vaud Edition 2014 Département de la formation, de la jeunesse

Plus en détail

Economiste d entreprise BACHELOR OF SCIENCE

Economiste d entreprise BACHELOR OF SCIENCE Economiste d entreprise BACHELOR OF SCIENCE LES HAUTES ÉCOLES SPÉCIALISÉES Les Hautes écoles spécialisées (HES), dénommées aussi University of Applied Sciences, constituent un élément majeur du système

Plus en détail

Disciplines. Ecoles - facultés - titres délivrés. UNIL - Faculté des lettres. Maîtrise universitaire ès Lettres

Disciplines. Ecoles - facultés - titres délivrés. UNIL - Faculté des lettres. Maîtrise universitaire ès Lettres Masters de l UNIL, de l EPFL et de la HES-SO de référence, répondant sans restriction aux conditions d admission au Diplôme d enseignement pour le degré secondaire II Ecoles - facultés - titres délivrés

Plus en détail

COLLEGES FRIBOURGEOIS

COLLEGES FRIBOURGEOIS COLLEGES FRIBOURGEOIS 1. Structure scolaire 2. Gymnase / Ecole de commerce 3. Conditions d admission 4. Conditions de promotion 5. Critères de choix 6. Qualités personnelles requises 7. Horaires de travail

Plus en détail

Spécialiste en assurance avec brevet fédéral

Spécialiste en assurance avec brevet fédéral Spécialiste en assurance avec brevet fédéral 2 Après l analyse de la formation initiale et continue de l assurance privée, étude réalisée sur mandat de l Association Suisse d Assurances ASA, la politique

Plus en détail

Secrétariat général de la cshep, Thunstr. 43a, 3005 Berne, tél.: 031 350 50 20, fax: 031 350 50 21

Secrétariat général de la cshep, Thunstr. 43a, 3005 Berne, tél.: 031 350 50 20, fax: 031 350 50 21 Secrétariat général de la cshep, Thunstr. 43a, 3005 Berne, tél.: 031 350 50 20, fax: 031 350 50 21 Recommandations de la CSHEP et de la CRUS pour la mise en œuvre coordonnée de la déclaration de Bologne

Plus en détail

413.12. Ordonnance sur l examen suisse de maturité. Dispositions générales. du 7 décembre 1998 (Etat le 1 er janvier 2013)

413.12. Ordonnance sur l examen suisse de maturité. Dispositions générales. du 7 décembre 1998 (Etat le 1 er janvier 2013) Ordonnance sur l examen suisse de maturité 413.12 du 7 décembre 1998 (Etat le 1 er janvier 2013) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 39, al. 2, de la loi fédérale du 4 octobre 1991 sur les écoles polytechniques

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE commerciale (MPC) La maturité professionnelle complète une formation par apprentissage, afin de permettre l accès aux niveaux supérieurs de formation. Il existe différentes orientations

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE à orientation Technique, architecture et sciences de la vie (MP TASV) La maturité professionnelle est une formation approfondie en culture générale qui complète une formation professionnelle

Plus en détail

au Lycée cantonal 2014

au Lycée cantonal 2014 GUIDE POUR L'INSCRIPTION au Lycée cantonal 2014 LES INSCRIPTIONS SE FERONT PAR INTERNET SUR NOTRE SITE www.lycee.ch. LE LIEN SERA ACTIF DES LE SAMEDI 1 ER FEVRIER 2014 JUSQU'AU VENDREDI 28 FEVRIER 2014.

Plus en détail

REGLEMENT D ETUDES GENERAL DE LA FACULTE DES SCIENCES

REGLEMENT D ETUDES GENERAL DE LA FACULTE DES SCIENCES REGLEMENT D ETUDES GENERAL DE LA FACULTE DES SCIENCES Dans les articles 1 à 24 du présent règlement général, il faut entendre «section ou département directement rattaché à la Faculté» partout où il est

Plus en détail

Règlement intercantonal des compléments de formation requis en vue de l'admission dans les filières des domaines de la santé et du social HES-SO

Règlement intercantonal des compléments de formation requis en vue de l'admission dans les filières des domaines de la santé et du social HES-SO 15 mars 2007 Règlement intercantonal des compléments de formation requis en vue de l'admission dans les filières des domaines de la santé et du social HES-SO vu la loi fédérale sur les hautes écoles spécialisées

Plus en détail

Bac français. Bac international. Quel bac choisir? Classes 1 & Terminale

Bac français. Bac international. Quel bac choisir? Classes 1 & Terminale Bac français Bac international Quel bac choisir? Classes 1 & Terminale 2014-2015 Quelques critères de choix pour votre orientation en Première 1. Quel(s) métier(s) envisagez-vous? Dans quel(s) domaine(s)

Plus en détail

Ordonnance de l EPF de Zurich sur la formation continue à l Ecole polytechnique fédérale de Zurich

Ordonnance de l EPF de Zurich sur la formation continue à l Ecole polytechnique fédérale de Zurich Ordonnance de l EPF de Zurich sur la formation continue à l Ecole polytechnique fédérale de Zurich (Ordonnance sur la formation continue à l EPF de Zurich) 414.134.1 du 26 mars 2013 (Etat le 1 er octobre

Plus en détail

Directive 05_04 Prise en compte des études déjà effectuées

Directive 05_04 Prise en compte des études déjà effectuées Haute école pédagogique Comité de Direction Avenue de Cour CH 04 Lausanne www.hepl.ch Directives du Comité de direction Chapitre 05 : Filières de formation Directive 05_04 Prise en compte des études déjà

Plus en détail

Le Gouvernement de la République et Canton du Jura, vu l'ordonnance fédérale du 30 novembre 1998 sur la maturité professionnelle 1),

Le Gouvernement de la République et Canton du Jura, vu l'ordonnance fédérale du 30 novembre 1998 sur la maturité professionnelle 1), Ordonnance concernant les de maturité et de maturité professionnelle dans les écoles supérieures de commerce de la République et Canton du Jura (Version en vigueur jusqu'au 31 juillet 2011) du 8 mars 2005

Plus en détail

Profil B ou profil E? Aide à la décision

Profil B ou profil E? Aide à la décision Employée/Employé de commerce CFC Profil B ou profil E? Aide à la décision Introduction Le présent document sert d aide pour les acteurs qui participent au choix de la voie de formation la plus appropriée

Plus en détail

Assistant/-e d assurance AFA Formation pour titulaires d une maturité. L assurance d une carrière prometteuse!

Assistant/-e d assurance AFA Formation pour titulaires d une maturité. L assurance d une carrière prometteuse! Assistant/-e d assurance AFA Formation pour titulaires d une maturité L assurance d une carrière prometteuse! 2 De tout temps, l assurance privée s engage fortement à la formation de sa propre relève.

Plus en détail

4. Enseignement. Sommaire

4. Enseignement. Sommaire Unil, (canton of Vaud) 4. Enseignement Sommaire 4.1 Le système éducatif 4.2 Les études universitaires 4.3 L enseignement universitaire supérieur 4.4 La formation pour adultes 4.5 Les écoles internationales

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale Ordonnance sur la formation professionnelle initiale 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 14 décembre 2006 70610 Assistante en pharmacie CFC/Assistant en pharmacie CFC Pharma-Assistentin EFZ/Pharma-Assistent

Plus en détail

Domaines Santé Social - Pédagogie

Domaines Santé Social - Pédagogie ECGF Maturités spécialisées 2 Les ECG ont une fonction incontestée de raccordement à la formation professionnelle tertiaire. Après l obtention du Certificat de Culture Générale, l obtention de la maturité

Plus en détail

GYMNASE DE LA CITE LAUSANNE

GYMNASE DE LA CITE LAUSANNE GYMNASE DE LA CITE LAUSANNE Document de référence ÉCOLE DE MATURITÉ Classes de 1 re, 2 e et 3 e années Version 2014-2015 Ce document est établi selon la Loi scolaire sur l enseignement secondaire supérieur

Plus en détail

Section des bourses. Sommaire. Informations générales à propos des aides à la formation. Etat au 27 mai 2015. Seules les bases légales font foi

Section des bourses. Sommaire. Informations générales à propos des aides à la formation. Etat au 27 mai 2015. Seules les bases légales font foi Section des bourses Sommaire Informations générales à propos des aides à la formation Etat au 27 mai 2015 BOURSE, PRÊT D'ÉTUDES ET CONTRIBUTION CANTONALE AUX FRAIS DE FORMATION...3 CONDITIONS REQUISES

Plus en détail

Formulaire de candidature Bachelor Soins Infirmiers Sion

Formulaire de candidature Bachelor Soins Infirmiers Sion Formulaire de candidature Bachelor Soins Infirmiers Sion Inscription pour la rentrée de septembre 20.. Photo Je m inscris pour la formation ordinaire, à plein temps, en 3 ans Je suis intéressé-e par une

Plus en détail

Ordonnance sur la Haute école spécialisée bernoise (OHESB) (Modification)

Ordonnance sur la Haute école spécialisée bernoise (OHESB) (Modification) 1 436.811 8 juin 006 Ordonnance sur la Haute école spécialisée bernoise (OHESB) (Modification) Le Conseil-exécutif du canton de Berne, sur proposition de la Direction de l instruction publique, arrête:

Plus en détail

HFVESA. Ecole supérieure assurance (ESA) Höhere Fachschule Versicherung Ecole supérieure assurance. Une coopération entre l AFA et AKAD Business

HFVESA. Ecole supérieure assurance (ESA) Höhere Fachschule Versicherung Ecole supérieure assurance. Une coopération entre l AFA et AKAD Business HFVESA Höhere Fachschule Versicherung Ecole supérieure assurance Une coopération entre l AFA et AKAD Business Ecole supérieure assurance (ESA) 2 Selon l Office fédéral de la formation professionnelle et

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE GENEVE. langue et littérature italiennes italien 3 langue et littérature latines philosophie philosophie 3

UNIVERSITÉ DE GENEVE. langue et littérature italiennes italien 3 langue et littérature latines philosophie philosophie 3 Enseignement secondaire II postobligatoire REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'instruction publique, de la culture et du sport Enseignement obligatoire CO et enseignement secondaire II Services

Plus en détail

Le Comité directeur de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale. Master of Science HES-SO in Engineering (ci-après HES-SO//MSE).

Le Comité directeur de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale. Master of Science HES-SO in Engineering (ci-après HES-SO//MSE). Directives du Master of Science HES-SO in Engineering Version du février 01 Le Comité directeur de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale vu le protocole d accord entre la CUSO et la HES-SO relatif

Plus en détail

Une école qui répond aux défis du futur. Information concernant la Loi sur l enseignement obligatoire. Votation cantonale du 4 septembre 2011

Une école qui répond aux défis du futur. Information concernant la Loi sur l enseignement obligatoire. Votation cantonale du 4 septembre 2011 département de la formation, de la jeunesse Et de la CUltUrE Information concernant la Loi sur l enseignement obligatoire Contre-projet du Conseil d Etat et du Grand Conseil à l initiative «Ecole 2010»

Plus en détail

MATURITÉS SPÉCIALISÉES

MATURITÉS SPÉCIALISÉES Ecole de culture générale Edition 2015-2016 MATURITÉS SPÉCIALISÉES ECG HES arts visuels communication - information musique pédagogie santé travail social La maturité spécialisée (MS) est un titre délivré

Plus en détail

Réponse du Conseil d Etat à la question écrite urgente de M. Pierre Weiss : Quelle est la place de l'anglais dans les hautes écoles genevoises?

Réponse du Conseil d Etat à la question écrite urgente de M. Pierre Weiss : Quelle est la place de l'anglais dans les hautes écoles genevoises? Secrétariat du Grand Conseil QUE 33-A Date de dépôt : 12 décembre 2012 Réponse du Conseil d Etat à la question écrite urgente de M. Pierre Weiss : Quelle est la place de l'anglais dans les hautes écoles

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS. Faculté des lettres et sciences humaines

RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS. Faculté des lettres et sciences humaines RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS Faculté des lettres et sciences humaines PRÉAMBULE Ce règlement facultaire sur la reconnaissance des acquis s inscrit dans le cadre de la Politique

Plus en détail

Expert-e en finance et controlling Diplôme fédéral

Expert-e en finance et controlling Diplôme fédéral Expert-e en finance et controlling Diplôme fédéral Cours organisés par le CPLN-EPC formations supérieures page 1 1. Introduction Pourquoi choisir cette formation? Afin d être concurrentiel sur le marché

Plus en détail

414.132.3 Ordonnance sur la formation menant au bachelor et au master de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

414.132.3 Ordonnance sur la formation menant au bachelor et au master de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne Ordonnance sur la formation menant au bachelor et au master de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (Ordonnance sur la formation à l EPFL) du 14 juin 2004 (Etat le 1 er septembre 2015) La Direction

Plus en détail

Maîtrise universitaire d études avancées en Microbiologie

Maîtrise universitaire d études avancées en Microbiologie Maîtrise universitaire d études avancées en Microbiologie Art. E1 Objet 1. La Faculté des sciences de l Université de Genève décerne le diplôme de Maîtrise universitaire d études avancées en Microbiologie

Plus en détail

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, vu la Convention intercantonale sur la haute école spécialisée de Suisse occidentale,

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, vu la Convention intercantonale sur la haute école spécialisée de Suisse occidentale, Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, vu la Convention intercantonale sur la haute école spécialisée de Suisse occidentale, du 26 mai 2011, vu le règlement relatif à la formation

Plus en détail

MAINTENANCE AGENT DE MAINTENANCE

MAINTENANCE AGENT DE MAINTENANCE Secteur Techn que MAINTENANCE AGENT DE MAINTENANCE Brevet fédéral Préparation aux examens Situation de la formation Domaines Bilans de compétences Coaching Commerce Culture générale (ECG) Finances Formation

Plus en détail

Calendrier. d Admission 2015-2016 CYCLE I

Calendrier. d Admission 2015-2016 CYCLE I Calendrier d Admission 2015 2016 CYCLE I L Université SaintEsprit de Kaslik (USEK) est une institution catholique privée d enseignement supérieur fondée en 1938 par l Ordre Libanais Maronite (OLM). L

Plus en détail

SUPPLEMENT AU DIPLOME

SUPPLEMENT AU DIPLOME SUPPLEMENT AU DIPLOME Préambule : «Le présent supplément au diplôme suit le modèle élaboré par la Commission européenne, le Conseil de l Europe et l UNESCO/CEPES. Le supplément vise à fournir des données

Plus en détail

SCIENCES DE L ÉDUCATION

SCIENCES DE L ÉDUCATION UniDistance 1 Centre d Etudes Suisse Romande Formation universitaire SCIENCES DE L ÉDUCATION En collaboration avec L Université de Bourgogne à Dijon Centre de Formation Ouverte et A Distance CFOAD UniDistance

Plus en détail

BUT. Sauf indications contraires sous remarques, l admission concerne le premier semestre d études

BUT. Sauf indications contraires sous remarques, l admission concerne le premier semestre d études DISPOSITIONS D APPLICATION DU REGLEMENT D ADMISSION EN FORMATION BACHELOR DES FILIERES ECONOMIE D ENTREPRISE, TOURISME, INFORMATIQUE DE GESTION, INFORMATION DOCUMENTAIRE, DROIT ECONOMIQUE ET INTERNATIONAL

Plus en détail

MAS Master of Advanced Studies HES-SO MARKETING MANAGEMENT

MAS Master of Advanced Studies HES-SO MARKETING MANAGEMENT MAS Master of Advanced Studies HES-SO MARKETING MANAGEMENT UNIQUE EN SUISSE ROMANDE En partenariat avec : En collaboration avec : LE MOT DES DIRECTEURS LES VOIES DE L EXCELLENCE L envol : vers un titre

Plus en détail

GUIDE DE CONSTITUTION DE DOSSIER EN VUE DE LA RECONNAISSANCE ET/OU DE L EQUIVALENCE DES DIPLOMES, TITRES ET GRADES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

GUIDE DE CONSTITUTION DE DOSSIER EN VUE DE LA RECONNAISSANCE ET/OU DE L EQUIVALENCE DES DIPLOMES, TITRES ET GRADES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) 01 B.P. 134 OUAGADOUGOU 01 (BURKINA FASO) Tél. : (226) 50.36.81.46 - Fax : (226) 50.36.85.73 Email : cames@bf.refer.org GUIDE

Plus en détail

FAQ. Admissions en Bachelor. A la Haute école de gestion Arc. Année académique 2015-2016. Dernière mise à jour : 12.5.15 / GCH

FAQ. Admissions en Bachelor. A la Haute école de gestion Arc. Année académique 2015-2016. Dernière mise à jour : 12.5.15 / GCH FAQ Admissions en Bachelor A la Haute école de gestion Arc Année académique Crédits photographiques : dreamstime.fr 2015-2016 Dernière mise à jour : 12.5.15 / GCH Introduction Cette FAQ est destinée aux

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE AUX MASTERS OF ADVANCED STUDIES (MAS) INTERUNIVERSITAIRES

CONVENTION RELATIVE AUX MASTERS OF ADVANCED STUDIES (MAS) INTERUNIVERSITAIRES CONVENTION RELATIVE AUX MASTERS OF ADVANCED STUDIES (MAS) INTERUNIVERSITAIRES L Université de Fribourg ; L Université de Genève ; L Université de Lausanne ; L Université de Neuchâtel ; L Institut de hautes

Plus en détail

Ordonnance du Conseil des EPF sur les taxes perçues dans le domaine des Ecoles polytechniques fédérales

Ordonnance du Conseil des EPF sur les taxes perçues dans le domaine des Ecoles polytechniques fédérales Ordonnance du Conseil des EPF sur les taxes perçues dans le domaine des Ecoles polytechniques fédérales (Ordonnance sur les taxes du domaine des EPF) Modification du 3 mars 2011 Le Conseil des Ecoles polytechniques

Plus en détail

Et les conférences : Conférence des Présidents d Université (CPU), Conférence des Directeurs des Ecoles Françaises d Ingénieurs (CDEFI),

Et les conférences : Conférence des Présidents d Université (CPU), Conférence des Directeurs des Ecoles Françaises d Ingénieurs (CDEFI), Accord de reconnaissance mutuelle d études et diplômes en vue de la poursuite d études supérieures dans les établissements d enseignement supérieur français et taiwanais Les associations : Association

Plus en détail

Master of Advanced Studies HUMAN CAPITAL MANAGEMENT. www.mas-hcm.ch

Master of Advanced Studies HUMAN CAPITAL MANAGEMENT. www.mas-hcm.ch Master of Advanced Studies HUMAN CAPITAL MANAGEMENT Master of Advanced Studies HUMAN CAPITAL MANAGEMENT MAS HCM: la formation intégrée des DRH et futur-e-s DRH Singularités du MAS en Human Capital Management

Plus en détail

Etudier l informatique

Etudier l informatique Etudier l informatique à l Université de Genève 2015-2016 Les bonnes raisons d étudier l informatique à l UNIGE La participation à des dizaines de projets de recherche européens Dans la présente brochure,

Plus en détail

de manager du commerce de détail

de manager du commerce de détail Diplôme fédéral de manager du commerce de détail Le diplôme dans le commerce de détail le plus hautement reconnu en Suisse. La formation du commerce de détail pour le commerce de détail: Préparation à

Plus en détail

Exigences spécifiques en matière de maîtrise des langues étrangères

Exigences spécifiques en matière de maîtrise des langues étrangères Règlement des études menant au Bachelor of Arts en enseignement pour les degrés préscolaire et primaire et au Diplôme d enseignement pour les degrés préscolaire et primaire (RBP) du 8 juin 00, état au

Plus en détail

Le travail de maturité (TM) au Gymnase français

Le travail de maturité (TM) au Gymnase français Plan d'études Gymnase français de Bienne 9 Le (TM) au Gymnase français 2. Objectifs 3. Dispositif 3. Cadre du 3.. Choix du domaine et du sujet du 3..2 Organisation du 3..3 Déroulement du 3..4 Forme du

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE GENÈVE. Aides financières aux étudiant-es. Bureau universitaire d information sociale (BUIS)

UNIVERSITÉ DE GENÈVE. Aides financières aux étudiant-es. Bureau universitaire d information sociale (BUIS) UNIVERSITÉ DE GENÈVE Aides financières aux étudiant-es Bureau universitaire d information sociale (BUIS) 2005 2006 Les prestations sociales de la Division administrative et sociale des étudiants sont regroupées

Plus en détail

Concrétisez vos projets avec l Ecole de culture générale

Concrétisez vos projets avec l Ecole de culture générale Edition rentrée 006 Ecole de culture générale Concrétisez vos projets avec l Ecole de culture générale Santé Socioéducatif Communicationexpression Arts République et Canton de Genève Département de l instruction

Plus en détail

Page 1 Domaine commercial filière informatique de gestion 2 sur 16

Page 1 Domaine commercial filière informatique de gestion 2 sur 16 Page 1 Domaine commercial filière informatique de gestion 2 sur 16 Introduction SOMMAIRE Introduction 4 Les objectifs de votre formation 6 Vos perspectives professionnelles 7 Notre offre de formation 8

Plus en détail

FORMATION CONTINUE CASÉNERGIE ÉLECTRIQUE GESTION DU RÉSEAU. Certificate of Advanced Studies HES-SO en «Energie Electrique Gestion du réseau»

FORMATION CONTINUE CASÉNERGIE ÉLECTRIQUE GESTION DU RÉSEAU. Certificate of Advanced Studies HES-SO en «Energie Electrique Gestion du réseau» FORMATION CONTINUE CASÉNERGIE ÉLECTRIQUE GESTION DU RÉSEAU Certificate of Advanced Studies HES-SO en «Energie Electrique Gestion du réseau» 2 Formation continue en relation avec l exploitation des réseaux

Plus en détail

Objet et champ d application

Objet et champ d application Ordonnance du DEFR concernant les conditions minimales de reconnaissance des filières de formation et des études postdiplômes des écoles supérieures (OCM ES 1 ) du 11 mars 2005 (Etat le 1 er janvier 2015)

Plus en détail

Master en Travail social. Nouveau programme avec deux options!

Master en Travail social. Nouveau programme avec deux options! Master en Travail social 2015 Nouveau programme avec deux options! HES-SO Fabrice Nobs HES-SO Thierry Parel 2 Le travail social vise à prévenir et à combattre les problèmes sociaux tels que l exclusion,

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de spécialiste en restauration

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de spécialiste en restauration 78704 Spécialiste en restauration Restaurationsfachfrau / Restaurationsfachmann Impiegata di ristorazione / Impiegato di ristorazione Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de spécialiste

Plus en détail

La Commission des Titres d ingénieur a adopté le présent avis

La Commission des Titres d ingénieur a adopté le présent avis Avis n 2010/05-10 relatif à l habilitation de l École polytechnique fédérale de Lausanne (Suisse) à délivrer des titres d ingénieur diplômé admis par l état Objet : G : accréditation et admission par l'état

Plus en détail

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Institut Catholique de Paris Service Communication Fiche Filière / parcours Philosophie Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Collection «Orientation à l ICP : Fiches

Plus en détail

CPESI / EIA PROGRAMME DE FORMATION. Cours de Préparations aux Examens Suisses et Internationaux. Avenue du Tribunal-Fédéral 31, 1005 Lausanne

CPESI / EIA PROGRAMME DE FORMATION. Cours de Préparations aux Examens Suisses et Internationaux. Avenue du Tribunal-Fédéral 31, 1005 Lausanne PROGRAMME DE FORMATION CPESI / EIA Cours de Préparations aux Examens Suisses et Internationaux Avenue du Tribunal-Fédéral 31, 1005 Lausanne Tél : 021 312 16 19 Site web : www.cpesi-eia.ch 1 Fondée en 1944,

Plus en détail

Directives-cadres relatives à la formation continue en HES-SO. Le Comité directeur de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale,

Directives-cadres relatives à la formation continue en HES-SO. Le Comité directeur de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, Directives-cadres relatives à la formation continue en HES-SO Version du 9 mai 008 Le Comité directeur de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, vu la loi fédérale sur les hautes écoles spécialisées

Plus en détail

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale vu la convention intercantonale sur la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO), du mai 011, arrête : I. Dispositions générales

Plus en détail

LICENCE MODALITES DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 2014 2015

LICENCE MODALITES DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 2014 2015 LICENCE Domaine : ARTS, LETTRES, LANGUES Mention : ARTS DU SPECTACLE Tronc commun : L1-L2-L3 Parcours : Spectacle et musique Numéro d accréditation : [20140588] Régime : formation initiale et formation

Plus en détail

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale. un diplôme d une haute école (titre de bachelor ou équivalent).

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale. un diplôme d une haute école (titre de bachelor ou équivalent). Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale vu la convention intercantonale sur la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO), du mai 011, arrête : Champ d application Article

Plus en détail

414.132.3 Ordonnance sur la formation menant au bachelor et au master de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

414.132.3 Ordonnance sur la formation menant au bachelor et au master de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne Ordonnance sur la formation menant au bachelor et au master de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (Ordonnance sur la formation à l EPFL) du 14 juin 2004 (Etat le 1 er septembre 2009) La Direction

Plus en détail

Le profil HES Dossier destiné aux HES. Contenu Sommaire I. Introduction II. Revendications III. Mesures à prendre par les HES IV. Prochaines Démarches

Le profil HES Dossier destiné aux HES. Contenu Sommaire I. Introduction II. Revendications III. Mesures à prendre par les HES IV. Prochaines Démarches Le profil HES Dossier destiné aux HES Contenu Sommaire I. Introduction II. Revendications III. Mesures à prendre par les HES IV. Prochaines Démarches Plus de lecture - www.fhprofil.ch - INLINE, Page 8,

Plus en détail

Maturité spécialisée arts visuels. Plan d études et critères de réussite

Maturité spécialisée arts visuels. Plan d études et critères de réussite Maturité spécialisée arts visuels Plan d études et critères de réussite Département de la formation, de la jeunesse et de la culture Direction générale de l enseignement postobligatoire Maturité spécialisée

Plus en détail

Master of Advanced Studies en lutte contre la criminalité économique [MAS LCE] Master of Advanced Studies in Economic Crime Investigation [MAS ECI]

Master of Advanced Studies en lutte contre la criminalité économique [MAS LCE] Master of Advanced Studies in Economic Crime Investigation [MAS ECI] Master of Advanced Studies en lutte contre la criminalité économique [MAS LCE] Master of Advanced Studies in Economic Crime Investigation [MAS ECI] Les Hautes écoles spécialisées Les Hautes écoles spécialisées

Plus en détail

Devenir ingénieur. Faculté des Sciences, de la Technologie et de la Communication. Faculté des Sciences, de la Technologie et de la Communication

Devenir ingénieur. Faculté des Sciences, de la Technologie et de la Communication. Faculté des Sciences, de la Technologie et de la Communication Faculté des Sciences, de la Technologie et de la Communication Devenir ingénieur Faculté des Sciences, de la Technologie et de la Communication Notre offre de formations Devenir ingénieur Fascination pour

Plus en détail

Quels masters envisageables après un BA en Psycho/Éd à Neuchâtel?

Quels masters envisageables après un BA en Psycho/Éd à Neuchâtel? Quels masters envisageables après un BA en Psycho/Éd à Neuchâtel? Présentation des masters de Genève, Lausanne, Fribourg et Neuchâtel Association des étudiants en psychologie/ éducation, en psychologie

Plus en détail

Direction de l instruction publique du canton de Berne. Voies de formation après l école obligatoire

Direction de l instruction publique du canton de Berne. Voies de formation après l école obligatoire Direction de l instruction publique du canton de Berne Voies de formation après l école obligatoire Impressum Rédaction: Révision et relecture: Mise en page: Rachel Chervaz, conseillère en orientation

Plus en détail

Reconnaître les besoins d apprentissage Check-list pour établir l état des lieux Planifier une formation Trouver l offre de formation adéquate

Reconnaître les besoins d apprentissage Check-list pour établir l état des lieux Planifier une formation Trouver l offre de formation adéquate Reconnaître les besoins d apprentissage Check-list pour établir l état des lieux Planifier une formation Trouver l offre de formation adéquate Check-list pour la bonne formation continue Voies de formation

Plus en détail

MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION Mention DROIT PUBLIC

MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION Mention DROIT PUBLIC Adopté par le conseil d UFR le 10 juillet 2013 Voté au CA du 1 er octobre 2013 Adopté par la CFVU du 09 septembre 2013 MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION Mention DROIT PUBLIC Master année 1 Arrêté d habilitation

Plus en détail

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale,

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, Règlement de filière du Bachelor of Science HES-SO en International Business Management Version du 14 juillet 2015 Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, vu la convention intercantonale

Plus en détail

UM iéë=j~ëíéêë=bìêçé Éåë=EjbF ÇÉ=åáîÉ~ì=HR

UM iéë=j~ëíéêë=bìêçé Éåë=EjbF ÇÉ=åáîÉ~ì=HR UM iéë=j~ëíéêë=bìêçé Éåë=EjbF ÇÉ=åáîÉ~ì=HR UMNM o ÖäÉãÉåí=ëé ÅáÑáèìÉ=ÇÉë=Éñ~ãÉåë=ÇÉë j~ëíéêë=bìêçé Éåë=EjbF UMOM ^êåüáíéåíìêé=d å ê~äé=çéë=j~ëíéêë=bìêçé Éåë UMPM o Ñ êéåíáéäë=é~ê=råáí =ÇÛbåëÉáÖåÉãÉåí UMNM

Plus en détail

Accord intercantonal sur l harmonisation des régimes de bourses d études

Accord intercantonal sur l harmonisation des régimes de bourses d études Version de consultation du 25 octobre 2007 Accord intercantonal sur l harmonisation des régimes de bourses d études du I. Dispositions générales A. Objectifs et principes Art. 1 But de l accord Le présent

Plus en détail

UNIL I Université de Lausanne de NelTcliItll ^ ^ f^ 1^7 H F^'R^UIGENSIS. Maîtrise universitaire en études muséales

UNIL I Université de Lausanne de NelTcliItll ^ ^ f^ 1^7 H F^'R^UIGENSIS. Maîtrise universitaire en études muséales UNIVERSITÉ DE GENEVE ratàtàtài û ratà^atal TATàl UAAJL.^ iniie UNIL I Université de Lausanne de NelTcliItll ^ ^ f^ 1^7 H F^'R^UIGENSIS Maîtrise universitaire en études muséales Master of Arts (MA) in Museum

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 6 décembre 2006 95004 Agente/Agent d exploitation CFC Fachfrau/Fachmann Betriebsunterhalt EFZ

Plus en détail

Directive 05_59 du programme de formation menant au Certificate of Advanced Studies en "Didactique du français langue seconde"

Directive 05_59 du programme de formation menant au Certificate of Advanced Studies en Didactique du français langue seconde Avenue de Cour 33 CH 04 Lausanne Directives du Chapitre 05 : Filières de formation Directive 05_59 du programme de formation menant au Certificate of Advanced Studies en "Didactique du français langue

Plus en détail

Bachelor of Science en. Informatique. Informatique. Haute école spécialisée bernoise Informatique La Haute Route 80 2502 Bienne

Bachelor of Science en. Informatique. Informatique. Haute école spécialisée bernoise Informatique La Haute Route 80 2502 Bienne Haute école spécialisée bernoise Informatique La Haute Route 80 2502 Bienne Téléphone +41 32 321 63 23 office.ti@bfh.ch ti.bfh.ch/informatique Bachelor of Science en Informatique En tant qu informaticien

Plus en détail

LA LICENCE D ENSEIGNEMENT (LE)

LA LICENCE D ENSEIGNEMENT (LE) La licence d enseignement (LE) Licence d enseignement dans les matières reconnues par l Etat libanais comme disciplines d enseignement. Nombre de crédits : 40 crédits, capitalisables dans le CAPES, à effectuer

Plus en détail

Règlement du Certificate of Advanced Studies en Stratégie et management du système d information (CAS SMSI)

Règlement du Certificate of Advanced Studies en Stratégie et management du système d information (CAS SMSI) Règlement CAS SMSI, volée 014 GES-FOR3-REF614 PDA Mise à jour : 9.10.013 Règlement du Certificate of Advanced Studies en Stratégie et management du système d information (CAS SMSI) Volée 014 Validé par

Plus en détail

REGLEMENT DU DIPLOME DE MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION "ECONOMIE APPLIQUEE"

REGLEMENT DU DIPLOME DE MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION ECONOMIE APPLIQUEE REGLEMENT DU DIPLOME DE MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION "ECONOMIE APPLIQUEE" SPECIALITE FINANCE DE MARCHE, EPARGNE INSTITUTIONNELLE ET GESTION DE PATRIMOINE (Dispositions générales Contrôle des connaissances

Plus en détail

Titres des hautes écoles spécialisées notice explicative

Titres des hautes écoles spécialisées notice explicative Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation SEFRI Hautes écoles Questions de fond et politique HES Titres

Plus en détail

Bienvenue à l UCL, dans une

Bienvenue à l UCL, dans une Bienvenue à l UCL, dans une des 9 universités de la Communauté française des 3300 universités de l Union européenne des 4000 universités européennes (4194 aux USA) des 17000 universités dans le monde Bologne

Plus en détail

MASTER OF SCIENCE EN SCIENCES DE L ÉDUCATION PÉDAGOGIE / PSYCHOLOGIE

MASTER OF SCIENCE EN SCIENCES DE L ÉDUCATION PÉDAGOGIE / PSYCHOLOGIE UNIVERSITÉ DE FRIBOURG SUISSE 101012 FACULTÉ DES LETTRES MASTER OF SCIENCE EN SCIENCES DE L ÉDUCATION PÉDAGOGIE / PSYCHOLOGIE DESCRIPTION DU PROGRAMME Ce programme d'études vise à approfondir les concepts,

Plus en détail

Dans la fonction de maître de formation pratique. Dans la fonction de maître assistant

Dans la fonction de maître de formation pratique. Dans la fonction de maître assistant LA HAUTE ECOLE FRANCISCO FERRER porte à votre connaissance qu'une réserve de recrutement est constituée pr l'année académique 2015-2016. En cas d'engagement, et pr autant que le budget allé par la Communauté

Plus en détail

Bourse Binding de la Fondation suisse d études

Bourse Binding de la Fondation suisse d études Univers Suisse Bourse Binding de la Fondation suisse d études Dossier de candidature Veuillez présenter les documents dans l ordre et en suivant de manière stricte le modèle fourni. Nous vous sommes reconnaissants

Plus en détail

PAL PROGRAMME D ASSISTANTS DE LANGUE SUISSE LAP LANGUAGE ASSISTANT PROGRAMME SWITZERLAND SAP SPRACHASSISTENZ-PROGRAMM SCHWEIZ

PAL PROGRAMME D ASSISTANTS DE LANGUE SUISSE LAP LANGUAGE ASSISTANT PROGRAMME SWITZERLAND SAP SPRACHASSISTENZ-PROGRAMM SCHWEIZ PAL PROGRAMME D ASSISTANTS DE LANGUE SUISSE LAP LANGUAGE ASSISTANT PROGRAMME SWITZERLAND SAP SPRACHASSISTENZ-PROGRAMM SCHWEIZ Assistantes et assistants de langue en Suisse Définition et objectifs Dans

Plus en détail

Etudier la traduction et l interprétation. à l Université de Genève

Etudier la traduction et l interprétation. à l Université de Genève Etudier la traduction et l interprétation à l Université de Genève 1 Bienvenue à la faculté de traduction et d interprétation La Faculté de traduction et d interprétation (FTI) est, dans son champ d activités,

Plus en détail

CONCEPTION ET DEVELOPPEMENT DES PROGRAMMES

CONCEPTION ET DEVELOPPEMENT DES PROGRAMMES CONCEPTION ET DEVELOPPEMENT DES PROGRAMMES Les études sont organisées en 3 cycles : Premier cycle : Il consiste en une formation initiale de 3 ans (diplôme d Etat + 3 ans). C est un cycle de transition,

Plus en détail

Formulaire d inscription

Formulaire d inscription Modules complémentaires en vue d une admission dans une filière d une Haute Ecole Spécialisée dans le domaine Santé. Formulaire d inscription Je m inscris aux modules complémentaires en vue d une formation

Plus en détail

Master of science Hes-so en ingénierie du territoire

Master of science Hes-so en ingénierie du territoire Domaine Ingénierie et Architecture Master of science Hes-so en ingénierie du territoire construction et structures porteuses mensuration officielle et gestion foncière gestion et aménagement des eaux conservation

Plus en détail

Formation continue CAS. en expertise technique dans l immobilier. en «Expertise technique dans l immobilier»

Formation continue CAS. en expertise technique dans l immobilier. en «Expertise technique dans l immobilier» Formation continue CAS en expertise technique dans l immobilier Certificate of Advanced Studies HES-SO en «Expertise technique dans l immobilier» 2 3 Situation et contexte Chaque bâtiment subit des dégâts

Plus en détail

La formation continue dans les hautes écoles spécialisées

La formation continue dans les hautes écoles spécialisées Best Practice KFH La formation continue dans les hautes écoles spécialisées à usage interne des HES La KFH en a pris connaissance le 27 janvier 2006. Best Practice KFH: La formation continue dans les hautes

Plus en détail