Lo moin de Fotimoh. (Collection privee A. Bollog et T. Hutmacher)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Lo moin de Fotimoh. (Collection privee A. Bollog et T. Hutmacher)"

Transcription

1 Lo moin de Fotimoh Fotimoh, fille préfêrêe de Mohommed, jouit du lo même vénérotion que lo Vierge Morie ouprès des chrêtiens. Lo représenlolion de so moin orne bon nombre de topis, reproduclion détqillée ou ou controire, obsfoile. Lo moin de Fotimoh opporoîl souvent sur les topis de prière, roppelonl oux fidèles les cinq lois islomiques les plus importontes: foi, prière, pèlerinoge, ieûne et chorité {Shohodo, Solot, Hodi, Romodon et Sohol). Elle est oussi un symbole éloignonl le molheur et protégeont du mol. Détoils d un 5of (= topis de prière) de la seconde partie du 19me siècle, vraisemblablemenl dun sous'groupe de Belufsch de I'ouesf du Turkesfon, noué por les Ersari furkmenen (Collection privee A. Bollog et T. Hutmacher)

2 D Dos Teppichmogozin Lo revue du topis

3 EorroRrAL "Nous connlrssons LE PRtx DE TouT/ MAIS LA VALEUR DE RIEN/,, AINSI L'Hut'.tontve ounufte-tll A RÉALIÉ. Er rréorur, TouT SEMBLE TRÈs SMPLE. ON,qppnrlo n ÉcoNo,r,tte: "Lr pntx correspond À LA VALEUR D'UNE ulncnmose." CsEn = or valeurt BoN umcné = oe peu or vnuun. N' rst-ct pls? Nous AurREs, MARCHANDs DE TAPrs, AVoNs DE ta. PETNE À ACCEPTER cefie EOUAION, CAR NOUS OSCtttONS EMRE DEUX MONDES, DONT LES SYSÎEMES DE vateur NE se CoMPAREM PAs. Nous FAtsoNs tf commerce D'oBIEIS EN MÈME TEMps DE vat"eur Fr BoN MARCHÉ. Nous POWONS VOUS CO.IVAINCRE DE CEIA PAR LE nitsonnemem sutvmn: Nous calcutons COMBIEN CHAOUE TÀPIS EXIGE DE KILOS DE tatne vterge, FILÉE MAIN, DE NoEUDS au uùnr canné. CEsT-À-DRE DE Mors DE ruvnll o'une TFSEnINDE/ rrc. EN elus, I FAU TENIR COMPTE DE A VATEUR u.avanénteue; ta créanon o'un raprs nelevr o'un Ættslr{,qr nès ÉuleonÉ, o'unr CULIURE SECUI-AIRE ET 1MDIIIONELLE DE r'onrenr. Pnn comre, te PRx DÉPEND untouement DEs FoRcEs DU MARCHÉ. Nous sot"tues persuadés DE ta vateur DEs rapts MÊME st EIE NE se ràtsse PAS CHIFFRER. AVEC CETTE REVUE, NOUS AIMERIONS DONNER UN APERçU DE CEI AUTRE MONDE/ OUE NOUS AVONS APPRIS A AIMER MALGRE TOUTESES comradcnons. Nous vous RAcoNToNs tfs HtsrotREs eut se sont NouÉEs AVEC LEs rapts. Nous vous présentons LEs HoMMES RENCONTRES AU COURS DE NOS VOYAGES ET out PouR Nous sont NSÉPAMBLES DE LEURs TApts. Nous espenons AtNst JEIER un povr. SlNs pnrx.

4 Contenu JL ^ "- _ TaT-Dç] "-'.ee""* *l r" * "".* no 1/93 Pdroîtdeux fois pdr onnæ en lrcncois et Une publicotion de l'associotion suisse des.ommerçonls en topis d'orienl (SOV/ Schweizerische Orienneppichhdndler Vereinigung) Ediieur: SOV Adresse de redoction: Cose postole 729, 8025 Zurich R. Gorini, R. Grof, E. Kisller, J. Linsi J. Gons, M.L. Auinche Dne.lion de redoclion: lirre, concept, grophisme, DTP: lub, Zurich Lifiogrophie: tilhoromd/eibv, Zurich weber impr. coul. SA, Bienne Auieu6 el phologrophes Rico Gorini, Rudolf J. Grof, Nocer Khemir, Edi Kistler, lùrgen Kllge, Peler Kopp, UBUIo Leonhord, Fronz Mon,.Jùrs Rosetfi, Rudol{ schldfli o Tour les droib des bxles el des phobs sonr chez les outeurs el phologrdphes. Lo reproduclion, même portielle, n'esl ourorisee qu'ove. leur occord G'odre$ ser d lo redooion). Lo redoction dkline loure responsobilié pour les monuscriis el photos envoyés spontonémenl. Pose de couverrure. Kihm Koschguli, ddtonr de 1870 env. {190x285 cml Technique: li5sog ove. lioge en denls de scie des chonsement de couleur. Pons in iiioux ei finoux: double iissose en {Phoio: R.S.) Repodoge Gobbeh Art: [o ronçon du succès Lo fobricotion del ropis (Porrie ll Mouton, loine el loison... Obiel Un soc nommé Torbo Golerie Reportoge torbo Enlre possée el prégent: Iopis tirsés du sud de l'lron Expositions : Le dilemme du trovoil des enfonb Hislorique 8000 ons de motifs troditionnels en lnlérieur Elémenfs importonts de I'ombiqnce Service : [e choix ô domicile Récil [e voisin Recelle Gyuniku Teriyoki Beouté orcho\ue éternelle Repodoge Sur les lroces des nomodes Anotolie 4 ô t0 tô t6 t7 't 8 l "torbo" signifi en turc "poche". Les nomodes, qui n'ont pos d'outre meuble, l'utilisent pour ronger des provisions et des uslensiles. Elle est suspendue dons lo lenie et so porlie visiblest ornée de motifs ortistiques noués, tissés ou brodês. "Lo moin de Fotimo", symbole de l'associolion suisse des commerçonts en topis d'orienl, esi un motif qui émet des influences mogiques: il protégeroit du moléfice et opporteroit le bonheur.

5 ) Reportoge ( Gqbbeh Art: t l \ LO ronçon OU SUCCeS ll est iout ô foit rore qu'un type de tqpis oit rcnconhé en Suisse le succès que connqissent les Gobbehs du sud de l'lron (onciennemenl Perse. Néonmoins, l'enthousiqsme des déburs se colme, por suib des développements dus ô lo dynonique du mqrché. cobbh ht ei Zdgros Kilim, s*hel:,t oprès Ie hvoge ll suffit porfiois de peu de choses, pour foire pos ossez senés, défout corrigé néonmoins hès le sucês d'un produit. Le Gobbeh trodifionnel o rodidemenl. l,ouiours eu beoucoup d'othoits, en roison de se5 Les preces qur coresponootent o nos cneres/ couleurs et des moffs. l,e seul désovontoge, étoient importées sous le lobel "Gobbeh Ad", consistoit en so brme ollongée. morque déposée. Leur dishibution, A.tivitê féb.ib y o environ 5 ons, l'idee o germé se foisoil exclusivement por les de honsmethe nos exigences de membres du SOV. Bien entendu, ouolié etde 6rmot oux fobriconts des mogosins non offiliés, des ironiens: lo loine devoii provenir grossisbs de Zûrich, Hombourg, des monis Zogros, êhe fflê et l,ondres, ek., ont oppris nos rebrdue ô lo moin et de surcrol succès. Por consâ1uent, lo coloée ou moyen de teinlures demonde o hès vite lorgement veoâoles. Seul le formot du dêpossé l'of{re. l.es morchonds càbb.h, d"*it difë."r du brmot euroféense sont rués por hodilionnel oour s'odooter ô nos Éléphone sur ces l,opis, sons les hobitotions- læs noueuses de topis qvoir ws ei surlout en poyonl des ont exoucé nos voeux et les prix surfoits ofin d'obtênir de lo premiers l,opis Gobbeh de brme morchondise. Plusieurs fobriconts corrée. cônsidérés ouiourd'hui se sonl mis ô produire ces lopis de dêiô, comme rorelés soni opporus nomodes; même l'etot, qui sur le morché. Le. premiers topis encouroge des oteliers d'ortisonot prêsentoient le défout de n'êke s'est engogé dons lo fobricotion

6 Reportoge des Gobbeh. ll y o 5 ons, toub lo région de Fors produisoit 4000 m2 por on. Auiourd'hui ce chiffre o été lorgement dépossé. Lo loine des monts Zogros ne sulfit plus à lo demonde. ll n'est donc pos surprenont que lo créotivité et lo quolité s'en ressentent. Les noueuses {ou leurs époux), vendent les topis ou m2. Résultot ououel il folloit s'ottendre: le nombre de noe,-,ds dirinu., les dessins complexes disporoissenl el les nouvelles créotions fondenl comme neige ou soleil. Bre[, lo monoionie s'instolle... Celle tendonce nous esi opporue lo première fois duront l'été Si d ce moment-là encore, un lopis sur huit correspondoit à nos critères, nous constotons oujourd'hui - soit ô peine 6 mois plus tord - que seul un topis sur quinze sotisfoii oux exigences "Gobbeh Ar/' (loine, noeuds, couleurs, quolité ortistique). Tont que le boom se moinfient, il n'y o pos de.roison pour que ceile tendonce s'inverse, Forl heureusement, nous orolilons encore el l,ouiours des ovonloges de nos relotions personnelles, nouées ou temps des débuts. Ceci nous permel - et nous permettro à l'ovenir égolement -, de vous ossurer une quolilé irréprochoble. Mois il est évident que les topis "Gobbeh Art" vonl devenir plus rores. Si les producleurs, les morcnonos se rendent compte qu'ils détruisent cet orticle en proposont un produit de mosse ô Lors du choix d* cabbeh na,læ critères de qudlitê tût tès élevéé bon morché, et si les omoteurs ne se conlenl,ent pos de lopis de deuxième cotégorie, olors, l'ovenir du Gobbehesl ossuré. Schiros, le 29 lonvier 1993 Text et photos: Edi Kistler L'un des premiers tapis Gobbeh At de forne corrêe. Lorsgue'ils'odopfent bien à r,os hobitotions, lo denonde o décuplé. CRITERES oe ouarlé Do "GaBBEH ARr" : - Lr velours Esr coàr$rrué oe 100 % DE LaNE F LÉE À MAIN, PRoVENANT DEs MoNrs ZaGRos - LÀ LAjNE Ésr TE I. 'ÉE avec DEs renrures NAIUREIIIS (veceraux Er NsÊcrEs), À ffxcemon Dù sllu - Es TAfls onr au MTNMUM 50'000 roruos ru u2 Original GABBEH ART "" 97rlSOV 4255 ::;::". 142 x 2o7 cm V -u i*,i*ilil+:";x

7 ( Lo fobricotion des topis (Portie 1! Mouton, loine et toison... Lo loine, fibre noturelle, est lo motière première lo plus importonte pour lo fobricotion des topis - l,onf pour lo kome que pour levelours. Lo pluporl des tissoges è plot sont conbctionnés en loine. Mois otteniion, il y o loine et loine... Les roces de moulcns ocfuelles sont issues de moulons souvoges qui peuvent être divisés en irois roces principoles: l. Le mouflon {mouton primitif) qui provienl encorc octuellement de lo Sordoigne ef de lo Corse. 2. ljargoll quivitdons les monlognes d'asie 3. ljuriol, originoire des régions de l'lron (Perse), des Indes et du Tibet. lrors des grondes invosions indo-germoniques du second millénoire ovont JC, ces moutonsowoges ont élé inhoduits en Europe. Au Proche et Moyen-Orient, il existe une roce de moufons à loine mixte, quio lo poriiculorité de préseôliêr de nombreuses espèces, reconnoissobles à Ieur queue souvent lorge el odipeuse, d'où le nom bien connu de l'une d'entre elles, dite "Breihchwonz". Lo quolié de lo loine dêpen de lo roce des moulons. [o durée de vie d'un topis d'orienf, so personnolité, dépendent en premier lieu de lo quolité de lo loine. to solidite et l'élosticité du fil ne peweni provenir que d'un mouton bien nourri. ll est vroi qu'une brillonce de courie durée peut êlre oblenue por un lovoge chimique, mois lo luminosilé inoltéroble des couleurs, ne peul être obtenue qu'ovec une loine de première quolite. lrois focteurs déterminent lo quolité de lo loine: l. fohitude, le climot et lo noufiifure. Les moulons des montognes ou des régions froides ô foible vegétotion, produisent une meilleure loine que ceux vivoni dons des régions choudes, à bosse oliitude. 2. rôge. Seul le moul,on odulte fournit une loine ferme et solide. Lo loine des ogneoux el des jeunes bêles i d'un on, ne se prête pos ô lo fubricotion des topis. 3. Lo soison. [o l,onie de printemps fournit lo meilleure loine. Lo quolitê de lo loine vorie en fonciion des porties du corps de lo bête. Lo meilleure quolite Les ciseoux du hout sonl ulilisés por lesyuruk du sud de lo Turquie, ceux du bos avec leur lames détochees oryartiennenl oux Kurdes du nord de l'lron. provient du dos et des époules, celle des côl,es el des cuisses esr quoliliée de bonne. Por contre, lo loine du uenke, du cou et des jombes est de moindre quolité. lors de lo ionie, il sero lenu compte de ne pos mélonger lo loine precieuse ovec celle de moindre quolité. "Lo loine morte" provient des bêies de.édees. Elle est lerne et cossonte. Por contre, lo loinê dite 'Kork*olle" {Perse, Kurk =- duvetl est line et délicote. Elle n'est pos tondue, mois prélevée sur lo bête vivonte. Edi Kistler

8 Obiet Un soc nommé Torbo Les Torbos ont en gênérol une forme reclonguloire ollongé et sont eniolivês de fronges - porfois tressees -, dons lo poaie in- Érieure. Deux vorionfes de Torbos, l,es éleveurs nomodes vivent ou ryhme de leurs troupeoux et les suivent dons leur lronshumonce, ou ffldes soisons. Un périple quiexige une gronde mobilit et explique le mode de vie sous lenle ou yourle, de ces peuplodes. Les déserls qu'elles toversent, les montognes.où elles bivouoquent volonfiers, se trouvent dons des rq]ions, soumises ô des voriotions deiempérofu res exhêmes, survenont en l'espoce de 24 heures. Aux joumêes brûlonles et orides, succèdent les nuitsglocioles. les nornodes kovoillont, mongeont ei dormo nt porlierre sont polvenus lont bien que molà occoufumer leur orgonisme ces écorb de iempéroture excessifs. lls se protègent du froid ovec lo loine de leurs koupeoux. [o tente, en tissu de poils de chèvre, ou les porois de lo yourte circuloiren feuke, sont les meilleurs exemples de l'occlimototion de l'hommeô des conditions climotiques impitoyobles. Les omênogemenls sont égolement odopés ô ce mode de vie. l,es femmes turques fobriquent des topis en feuke ou à points noués, pour recouvrir le sol. Des socoches ou poches de toutes formes font office d'étogères, de bohuh, commodes, ormoires, etc. En oénérol, elles sont suspendues"ô lo voûte des yourtes et des ienles et leur foce visible, élegommentdecoree, embellitdu même coup l'hobiùct. lo loine, présenten obondonce, fournit lo motière premièret ce, iusqu'ou icrchon de cuisine! Ces obieh ménogersont ti5sés ou encore noués, por les moîlresses de moison. Les poches ont dif{érents formots, selon l'usoge ouquel elles sonl destinées. Torbo lekke du 19ène siède (formot 35x98 cn) Des re)(rhes de foutes diûensions seryent à ronger des uslensiles. sonl {F6 r. x.l inséporobles du foyer: lo Dis Torbo ou Duz Torbo qui sert à lo conservolion du sel, lo TschemF sche Torbo, de 6rme ollongee, utilisée pour le rongement des usl,ensiles bois. Plus êhoia que lo Torbo, il y o encore lo Kops ou Mofrosh. les Tschowols (turc: çwol = soc) sont por conke plus gronds et plus probnds; ils sonl suspendus comme les Tor_ bos ou encore disposés le long des porois de l'hobitot, en guise de siqles. Rudolf.J. Grof

9 ) Gqlerie C I.TS TAPIS EXCEPTIONNELS NE PERDENT NI LEUR VATEUR NI LEUR CHARME. CHAOUT EXTMPLI.IRE NACOMT son Époou EI son CHEMTNEMENT JUSau'À Nous. Ll catente tong.q orfre DE TELtEs plèces AUX AMATEURS. Provenonce: Veromin (dêtoil) 230 x 365 cm, très bon étot, prix 1 l'800 froncs {voleur selon expertise: 15'000 froncs} Werner Betz & Co., Vorderqosse 53, 8201 Schoff]rousen Té1. 053/ Ol E Provenonce: Kilim Koshgoi (sud de l'hon) 269 x 172 cm, ièrê moitié du l9me siecle, prix sur demonde Golerie Nomodenschôke, Kirchgosse 3é, 8001 Zûrich Iê1. 01/25255 OO Provenonce: Coucqse I 24 x 134 cm, entre 60 et 80 ons, prix 21'500 froncs, très bon étot Teppich Stettler AG, Amlhousgosse l, 301I Bern Té1. 031/ Provenonce: Chine, Poo Tou, oncien I 29 x 196 cm, 19me siecle, prix 28'000 froncs - pièce de musée ô I'éiot de neuf, pour colleciionneur. J. Springer & Co. AG, Seestrosse 6, 8002 Zùrich fê.01/ Re,rmnout napoarnm: Poup ors nltsots ttcht leues, tes coulrurs DEs REPRODUCNONS PEI'VE^., DTFER'R DE CE;S oes rnfls!

10 Provenonce: Beloutsch-Nomokdon (soc à sel, No 12706) env. 40 x 60 cm, env. 60 ons, orix 2'580 froncs. Trovoil extrêmement ffn, wec de beoux motifs en ligne ou dos du soc. Excellent étot. Forster & Co. AG, Theobrstrosse 8, 80Ol Zûrich Iê1.01/ Provenonce: Derekôy (Anotolie cenhole, Turquie) 135 x 105 cm, env. 80 ons, prix 32'500 froncs. Cette pièce rore est due ou kovoil d'onotcliens chrétiens du villoge de Derekôy en Coppodoce; hès bon âot, restouré. Anoùcl Corpets, Morktgosse 10, 9450 Altsttiflen Iê '. O71/ Provenonce: Siwos Turquie, Kilim 230 x début 20me siecle, prix sur demonde. Choîne et home en loine, tês bon étot Zonnelos AG, 6, rue de l'argent, 2502 Bienne 1ê.032/ 22 OB U 133 cm, Provenonce: Koordi Goochon 148 x 142 cm, porfoit éiot, prix 3'250 froncs lr'nsi & Co. AG, Zentrolshosse 2, 6003 Luceme 1êl. 041/ Provenonce: Kilim- Koshgoï 160_x 300 cm, ovec dole orobe IJJ/, pflx 4 5UU troncs, hès bon étot, kovoil hès ffn Dekor Ki AG, Bernshosse I L 3250 Lvss Té1. O32/ 84 U 33

11 ) Reporioge torbo ( Enlre possê et présenl Topis fissésdu sud de l'lron Pour ne pas rompre le lil d'une trodition, il fqul enrrelenir la technique et h sovoir lronsmis por les onciens. Cor il ne svffit pos de copier les réfêrences du possé. Si le pdssé,rouve sd iuslilicorion dons le préseni, olors lo trodition 'oncestrol oeut êlre mointenue. les li5se.otdes de kilims recherchent ce lien du sovoir ovec les formes modernes. Les nomades porliellenenl sâlenforisés réolisent de nouveoux dessins mois consewenleurs lechniques trodifionnelles: Kilin Zogros dolonf de 992 (180x180 cn, tissoge type Klinl.

12 Longtemps méconnu: le kilim Ces lissus orienlnux (kilims) ne sont sortis de l'ononymot, pour nous, quedepuis quelquesonnées. Dons les onnées 20, quelques morchonds et colleclionneurs ont fuit connoilre ces lexfiles por des expositions êt des ouvroges hoitont du suiet. Celui qui s'inléresse ô ces liopis est Ce n'est pos louiours un "coup de foudre": dons mon cos, le premier kilim o plulôt provoqué un Klira Ko*hgdi, daant de l92o environ (172x27O cn, ns*ge type Klin) plus exocle, lenonl comple de lo technique, du molériel et de Io provenonce. ll y o quelque 20 ons, on s'est conlené de regrouper les topis du sud de l'lron sous le nom de "Schiros", nous $uhoibns ouiourd'hui locoliser et closser ces lopis. Dqns lo province du For, nous diflêrencions oeux conlédérolions, les KoshgoTer les Khomseh, brmées de olusieurs tribus de nomodes. Ces tribus elhniquement difliirentes, ont un mode de vie sembloble. Lo conlédérolion des Koshgoï compie environ 220'000 membres. Elle est comoogêe des hibu5 suivontes: shish Boluki, Amoleh, Dorrêh3huri, Kilin Koschgoï, dolonl de 1930 environ (I 68x270 cn, ns:oge type Kiliû) sentimentmiligé. En 1964,olorsque i'étoisemployé dons une gronde moison de topis, un codeou somplueux me frrt ofbrt. ll s'ogissoit d'un topis tisé en deux porties, provenont d'afshors d'anotolie cenhol el qu'un clienl me donno. Le propriétoire de ce kilim qvoitsouhoilé procâjerô so reslourotion. G, le monlontdu devis delo éporolion, lui permetloit d'ochecr un topis d'afohonislon. llfullut quelques onnês, ownl que ie prenne conscience de lo beoulé et de lo significolion de ce kilim dons mon inlérieur. Aulourd'hui, il y occupe une ploce d'honneur. llimportonce culturêllet hisbrique des kilims est reconnue de nos jours et o âé lorgément commenlée dons les ormoges spéciolisés. [e terme turc "kilim", ne suffû plus ô déffnir lo voriâé des tissoges, brmots etienres. llomoleur exige une désigno-lion

13 Forsimodon, Goschguli, Sofi Khoni, Rohimi. Plusieurs de ces tribus vivent encore dons lo plus purehoditionomode. Quontoux khomseh, depuis 1874, ils regroupent cinq tribus lkhoms = cinq): Arob, Bosseri, Nofor, Bohorlu et Inonlu. Ces deux dernières ont obondonné le nomodisme. Hier: les préporotifs de fioncqilles En générol, les porl,enoires sont choisis por les porenh. De nos jours encore, celle kodilion est L'ou le plus importonf: le peigne, qui sed à fosser les ltumes Kilî'm Zdgros, 1992 cn strictement oppliqueê dons les hibus nomodes, qui n'odmettenf d'oilleurs le choix des époux et le morioge qu'ô l'intêrieur de lo tribu. ll en résule. molheureusement des déoénérescences. Duronl lo periode des fionçoilles, L promise s'occupe oe conbctionner le fissr.r de lo tenle et des uslensiles de ménoge. Lo lobricotion de ces obiets exige Io moîtrise des diflérentes techniques de tissoge. [e trousseou comporte de gronds Tschowols lsocs) Dor.rr Io conservotion des lits, des hobits et de lo nourriture séchée. lls sont dépoés ovec beoucoup de soin, sur des pierres ou des podiums, ô l'orrière

14 de lo tente. Deux gronds coffres, dénommés "Mofrosh", renforcés ovec du cuir et munis de poignês en cuir, sontdestinés oux efbb personnels de I'hommet de lo bmme. De petiles pocnes, res "Chonieh", servent ou rongement des uslensiles oe cutsson, couleoux, crseoux, prpe o eou, médicoments, ollumeites, eic. les gronds kilims consiiluent une porlie imporlonie de l'oménogement, ouisou'ilservent è recouvrir le solet lestscnowors. A lo soison froide, les Cicim (grondes couverlures), permellent oux nomodes de se protéger du froid. Une sorte de homoc est réservé oux enfonts, en Lo lrome est poss& à la moin. En hiver 1es métieis à fisser sônl instolles à l'intêrieur des so É.rture fomille. Cette fière trodition o permis que des pièces exceptionnelles soit honsmises iusqu'ô nos iours. J'oieu le loisird'odmirerchez les femmes nomodes, ces oblets du trousseou, qui n'opporoissent que hès rorement sur les morchés. Au jourd'hui: trocleurs, éleciricité et motièrê plostique Schoh Rezo ( ) et Schoh Mohommed Rezo ( ) ont démontelê les confédérolions de nomodes et ont conkoini leurs membres de s'étoblir dons les villoges, pour s'y occuper d'ogriculture. Cependont, lo révolution islomiquede 1979, o rét obli les onciennes shuctures politiques et le mode de vie troditionnel des Koschgoi. Mois, jusqu'à ce iour, les conédérotions n'oni pos pu êhe reconstituêes. [ô où lo dynostie Klim Zogros, 1992 (226x1 lo cn). Klim Zagros, 1992 (20Ox203 cnl. guise de berceou. l-e sofreh Ard (âof+e à pôte) sert ô moinljenir lo pôte à poin froîche, et le sel pour les bêbs est enkeposé dons le Nomokdon {soc à sel}, muni d'un orifice éhoil. Enffn, pour le voyoge, de pelites et grondes Khordjin {soc double), servent ou konspori des ustensiles de ménoge, ô dos de mulet ou chevol. l..,ors de festivilés, ce5 onimoux porl,ent des hornois decorés de bondes de topis et de couverlures multicolores. Molheureosement, trout celo opportient de plus en plus ou possê. Auhebis, lo fioncée se donnoit une peine infinie pour êhe occeplée et respeclée por

15 conëctionnés à lo mochine. ll n'est donc orus nécessoire oue les femmes lissent ou nouent des lopis, socs et ouhes âofbs. lres mouicn sonl vendus ou boucher, direclement sur les pôturoges d'été. Beoucoup de villoges des quortiers d'hiver sont olimentés en goz ei électricité. Le lemps est désormois occupe ô regorder lo TV. l,es prog.o.-es TV honsmetteni des émissions eurooéennes er ioponoises qui présentênt d'ouhes modes de vie, dons un monde idéol, imoges désosheuses pour lo culture troditionnelle de ce oeuole nornode. Kilim Zogros, 1992 (l l6x2oo cn). Pohlovi n'o pos Éussi à opérer des chongements, le progês s'instolle insidieusement, obolissont les hodiiions. l,e gouvernemenl octuel subventlonne les hocleurs. Dès lors, les nomodese "déplocenf beoucouplus ropidement enhe les pôturoges d'été et d'hiver... læ plus souvent, ils louent des comions oour konspor er les bêfes. l,es muleh efdromodoires ne sont protiquement plus mis ô coniribulion. Tous les obiets ménogersont rongés dons des corsses et socs en plosfque, qui sont chorgésur les comons. les lentes sont de plus en plus remplocées por des moisons en pierre {cobones d'olpoge). Les morchonds ombulonh foumissent oux nomooes des moblos, des cowerlures, des socs et des iopis Le motif de ce ucicim', lissé en deux pdies, est cottstitué por les Êls de choîne. Les ieunes fanmes créent des notifs nanfs e sponfonâs. Un pos vers lo prochoine générotion Hron subit en foit les mêmes chongemenls que nous ovons Gcus oprès lo guerre. Quelle Ëmme voudrqit encore préporer son housseou, broder ses initiolesur les droos ou les mouchoirs? Cet qrtisqnot ne peut survivre que s'il esi considéré comme un 04 pour lequel exisie un morchê. Les semi-nomodes du sud de l'lron, vivent ùcuiours de leur propre produclion. Nâ:nmoins, certoins obiets de oremière nécessié doivent êhe ochelés et les nomodesont de ce fuit iributoires d'un revenu. Sochont que ces kibus regorgent de créotivilé,

16 Repori:ge loôo fontnisie et hodition, nous lenlons por lous les moyens - por l'intermédioire de nos porl,enoires de Schiroz - de motiver les bmmes pour qu'elles tissent des kilims dons des formots inhobituels oour elles. les premiers essois nous oni convoincui quonr ou dessin, mois pos quont ô lo quolié. tes fils de choîne et de home enhe oulres, élioii hop épois. ll s'est ovénô que nohe voeu n'étoit pos si simple ô sotisfuire; les Ëmmes ne sovoient plus ffler des fils si ffns. Por le possé, les nomodes connoissoient toures res echniques de filoge et torsion du ff. Actuellement, il leur fout Éopprendre ces bchniques. Dons le domoine de lo teinture oussi, on o beoucoup oublié le sovoire-fuire de iodis. Pour gorontir une quolité uniforme de couleurs, lo loine filê ô lo moin est teinl6e ouiourd'hui dons une teinturerie centrole. Les hovoux sont moinljenonl sufffsomment qvoncés pour que nous puissions les pésenter à un public plus lo4ge. l,e nouveou genre de kilim morie lo trodition et lo céotivilé des tisserondes octuelles. Nous ledénommons "Kilim Zogros", du foitque les moulons qui loumissent loine proviennent de lo choîne des monh Zogros. Mani[estqrent fière mais avec un rrupçon ce doute; commenles nowelles crêolions serclrrtelles accueillies? Klim Zogros, 1992 (293x207 cnl- C'est Qlolement ce poysoge oux tons ocre, qui inviie lo tisseronde ô honsposer ces couleurs, choleur ei brmes, dons ses créotions. Apprécier lo hodition, moiswoirlecourogedu renoweou,voilà' peui-êhe ce qui permetho de lronsmelhe une hodition onceshole ou orochoin millénqire. Texc et photos: Edi Kistler

17 ) Expositions ( Gobbeh Art - geknùpfte l-ebensfreude, lère portie de lrilogie der Innovotionen". Teppich Stettler AG, Amthousgosse l, Berne. Lu'Ve 08:00'12:00, l3:30 l8:30, So 09:00-16: ' Flochgewebe ous Sûdpersien: gesl,êtn und heuie Dekor Ki AG, Bernstrasse ll, Lyss. Tli I4:00 2l:00 (même So ei Di) fib ter Antico Forster & Co AG. Theoterstrosse B/Bellevue. Zurich. Visiie libre pendont les heures d'ouveriure du mogozin Gobbeh J. Springer & Co AG, Seeskosse 6, Zurich. Lu-Ve 09:00-l B:30, So 09:00 I Kelim - eine olte Liebe neu enldeckl 2ème portie de,tribgie der Innovoiionen". Visifes suidês: Lu 5./19./26.a. )7:OO, )e 15./22./ :30. Teppich Stettler AG, Amthousgosse I, Berne. Lu'Ve 08:00-12:00, I3:30 l8:30, So 09:00-16: A.93 Roritôt n onotolischer Knûpfkunst in Vergongenheil und Gegenwort Vernissoge 23.4., 19:30. Berit Porocelsus Klinik, Steinwichslenstr.33, Teufen/AR Orgonisoteur: Anotol Corpels, Altstôtlên. l0:00 I2:00, I4:00 20: ' Gobbeh Art Vernissoge ù portir de Mosserey SA, Portes-Rouses l3l, Neuchôtel ' Kelims J. Springer & Co AG, Seestrosse 6, Zurich. Lu Ve 09:00 I 8:30, Sa 09:00- I 6: Gobbeh Art Forster & Co AG, Theoierslrosse 8/Bellevue, Zurich. Visiie libre pendantles heures d'ouverture du mosozin Azeri Folklife - Dorfgeschichten ous der Osfiiirkei, 3ème p. de,trilogie der lnnovolionen" Teppich Sbnler AG, Amùoosgosse 1, Berne. Lu-Ve 08:00-12:00, l3:30-l B:30, So 09:00 I6: I Allohu okbor - Der Gebetsteppich und seine Bedeutung Dekor Ki AG, Bernstrosse 11, Lyss. Tli 14:002l :00(même So et Di) Nepol-fibet J. Springer & Co AG, Seestrosse 6, Zurich. Lu-Ve 09:00-18:30, So 09:00 l6:00 Point de vue ) C : Le dilemme du trovoil des enfont" l,e hovoil des enfonb foii portie strucfurels et socioux ne peuvenl êhe gronde moiorilé des imponoleurs onl des suiets souvent obordés ù du résolus pordes lois. Porodoxolement, négligê cet ospect négolif. Mois commerce de lopis. Ce lhème est les inlerventions bienveillontesrécemmenl, cerloins ont cherché une explosif en soi puisqu'il conduit d un oggrovenisouvenllo situolion,si elles solufion conskucjive: ou lieu dechosser roisonnementlouiours podiol. Lelrovoil sonl mol dirigees. l,es portenoires les enënts des ploces de trovoil, les des enfonis comporb bien des zones indiens de Terre des Hommesonl entreprises leur proposeni une d'ombre. ll vo de lo relève dons le unonimes: "ionl que les couses du formdtion scôlôireetun suùi medicol. trovoil - iournolier tel que celo est trovoil des enfunts - c'esr-à'dire lo Ce n'esl p ul-êhe qu'une gouhb d'eou protiqué dons les communoutés pouvrelé et le chômoge - ne sonl pos donslo mer, mois ne perdons pos de nomodes - en possonl por le kovoil à supprimês, le combotconke cel éloi vue que seul un progromme de domicile, pourfinir porlo locotion ou deëitn'estpos seulementune illusion, développement à long lerme, une lovented'enfu niscommedeéritobles mois pourroit ovoir des consequencestronsformotion fondomentole du escloves, De lrisles exemples sonl hogiques pourlesenfu nts concemés". commerce mondiol, oinsi que de soli donnês por les lndes nolommenl, où Lo loi edicte une norme souhoitoble, des structures socioles, peuvent les enfunh servenl oux gros trovoux mois poussen réolité les enfonts et modifier les conditions de vie de dons les mines ou encore, sonlivrés leurs porenh dons l'illegolité. Les l'homme. A portir de là seulement, ô lo proslitulion. Lo moin d'oeuvre orgonisotions d'entroide onl moinles trovoil des enfonis dwient superfl u. enfontine contribue oussi ù lo fois informé le public ces demières fobricotion des topis. De combien onnées, du rôle qr.re iouentlesenlonb Ursulo Leonhord - d'enfonts s'ogit-il? Cetle question'o dons lo fobricotion des topis. Celo o (lnformotions et recherches: pos de sens puisque lo podee du engendrédes reicmbees indésirobles: Wendelin Meier) problème nesouroilen oucun cosêhe le boycot o provoqué l'effondrement chiffree. Même s'il ne s'ogissoit que des prix dons les poys producreurs. le de quelques cenl,oines d'enfunts, le résullofen o élé une pression occrùe foit que le irovoil oinsi imposé est surle rendementelpor lô,surletrovoil néfoste ô leur développement, est des enfonh. On oublie souventque ce fondomenlolement coolroire ô Io n'est pos lo demonde qui engendre le morole. Depuis 1986, les lndes ont tovoil des enfonrs, mois bien les proscrit le kovoil des enfonts, sous soloires tres bos desodules, le monque peined'omendes. Mois les problèmes de formotion et d'ocquisocioux. Lo

18 Historique 8000 ons de motifs trqditionnels en Anotolie ljorigineetlo signiff cotion quelque 5000 hobit'cnts loisse hodifionnels: olors qu'ou milieu des motifs de l'anotolie est songeur. Cerloins tobleoux du 19me siècle sont opporues depuis louiours un suiei de muroux de grond formol oux les premières couleurs conlroverse pormr re5 moiifs géométriques, revêlent synihétiques, ou 20me siècle, spéciolisies. Pour l'homme un iniérêi exceptionnel. Ces les motifs fontoisie demondés moderne à lo pensée linêoire, motifs en reloiion wec l'élevoge por les morchondsonleu roison il estprotiquemenl inconcevoble qu'une lorme pu isse se lronsmettre de gênérotions en généroiions pendqnt des millénoires, sons chongemeni notoble. Ce phénomèn est pourlonlconsicté dons d'ouires domoines, comme le folklore ou encore en motière d'ogriculturet d'élevoge du baril. Lo révoluiioneolithique intervenue qu 1Ome millênoire to o.iùê 1urcle ûonhe rci,,o.aæs M des ûohf' dë wôbua ovont JC, coroctérisée por (; "i, ", '""",".t '" ot" ;nnàn dons le c"he det norts des l'opporition de l'ogriculturet Cd]Él Huwk. ta d4tui11û étoiû! e4dsée sur dæ suppo.'s l.onnæ plus btd ens bwlbton "tous lo domesticotion des onimqux, du silencè") et la5 os nettoyês por la vdûntuts- Le squelehe êtdit ak s ptépotê pour lo rêstne.tion o provoqué lo sédentqrisotion et hs ôt tæower\ entera dans le sol, soa lo noisn. lre.onsfitution d'une oeintue nùdb de conl Huvuk de lo couche des peuples, iusqu'olors E.\48/12, ûv. JC. Dë. Melood/Hns.h/Balpinot, the nomodes et chosseurs. Les Godd5s îû Anotolio. Milono 1 9) conditions climotiques du Proche-Orienioni permis ce pos cuhureldécisif. Le résultotde lo propogotion de lo cullure néolithiquest l'ovènement de lormes nouvelles, typiques de l'ôge de lo pierre et inconnues jusqu'olors. ll s'ogii dons ce Le hosnût de Kilin rcpa5ûte deux tû7ées de wtous, qui oése;tent une sinilitude stupê[idnè ove æux de lo peinture cos-lè de motifs étroitement liês ieille de SOOA ons. lf.agrent de Kilin, anotalie, l8/1?ène à une forme de culle religieux si*le, colh.ton privée.) el influencés direclemeni por lo cullure des plonles et lo des onimoux ei lo cuhure des de lo trodition. De nos jours, domeslicolion des qnimoux. [o sols, sonl porvenus inlocls cette riche culture d'asie noissonce, lo mqturité, lq mort jusqu'è nous. lls ont été Mineure, inestimoble héritoge ei lo renoissonce mqrquent les prêservés por cei environnement culturel ei ortisonol esl ô l'qgonie. du lome millénoire ovqnt JC, phoses les plus importonies du cycle de lo vie. Le site inchongê. Seule, l'ère de orchéologique neolithique le l'indushiolisqtion est porvenue Text et photos: Jùrg Rogeih plus importonl - connu sous le ô infligerle premiercoup mortel nom decotol Hûyûk- se irouve ô cetfe trodilion millénoire. près de Konyo en Anotolie llexemple le plus froppont de centrole. Lo culture très cel éioi de choses esffournipor développée de cette ville de le iissoge des Kêlims

19 ) lnlérieur ( Eléments importonts de I'ombionce ll n'existe pos seulemenl plusieurs genres de topis, mois égolement plusieurs foçons de vivre ovec eux. Nous ne sommes pos des nomodes et n'hqbitons pos sous lenle ou dons une yourle, ce qui foir que les textiles ont pri! une loule oulre significotion <hez nous. Voici trois différents exemples d'oménqgement intérieur, ovec un point commun loutefois: les topis d'orient en sont le centre d'ottrqction, éléments prépondérqnts d'une olmosphère d'intérieur. Jeux de topis Les fonctions de revêtement de sol ossuront choleur, moelleux et isolotion phonique, sont confiées dons ce premier exemple ô un topis bord à bord beige.. [o moîtresse de moison o choisi de viwe enl,ourée de hpis berbères morocoins et est enchonlee de son choix- Elle en possède une petite collection. qu'elle o ocquis ilyo bien l5 ou 20ons, du temps où lo quolite de ces topis étoil irréprochoble. On ne distingue d'oilleurs pos leur ôge, les hobilonts de cetle moison, en oyont pris grond soin. En efët, les topis non utiliés sonl entreposés à Io cove, dons un endroilbien sec. Et en bnction de l'humeur ou des soisons, les lopis sont déposés et iuxtoposés en diffêrents endroits. De ljels soins péservent les couleurs des topis, ceux-ci n'êtont pos soumisioutou longde l'onnéeà lo lumière vive qui boigne lo piece de éiour de lo moison. De surcroît, l'inl6rieur chonge d'ospect ô souhoit, sons grond effort. Ambionce à créer llorchitrectu fronçois Jeon Nowd, célébrité de so profession s'est égolement foit connoîlre chez nous récemmenf. Un exemple de son don de crâ:tivité loissont lo ploceô une odoptotion ultérieure personnolisée, est cefle chombre de l'hôlel Houterive près de Bordeou: le gypse des porois non crépies, est possé à lo cire; le sol en béton, est quont ô lui simplement poli, Bref, froute l'enveloppe est à l'étot brui. Ce qui implique qu'à lo diflêrence des onciennes demeures, le confort inlérieurdoit être intégrolement créê. Avec l'ovontoge néonmoins, que l'orchiiecte ne subit oucune influence et peut dès lors trqvoiller' dons une ombionce obsolument neuhe. Jeon Nowel morque une cerloine relenue dons l'omeub' lement - lits, toblesetchoises -, qui sonl de couleur cloire, voire blonche. [e royonnement de l'inlérieur est obbnu por le topis, lui seul ossuront le décor de lo pièce, tel un tobleou dons une golerie.

20 Intérieur ( L roee prolrque Hobiter et trovoiller dons un espoce restreint implique souvent que les dilférentes chombres oient plusieurs fonclions. Le couple qui hobite lo moison de notre dernier exemple, confectionne des obiels en céromique. Duront lo iournée, Io chombre ù coucher serr quelquefois d'exposition, dons I f l t ' 1 1, t l roquele enel o une tompe ou d'un récipienl doit êlre mis en voleur. Le lit ne doit donc plus ressembler à un Iit, mois plufôf à un divon. Longfemps et sons succès, nolre couple o recherché un couvre-litqui permette d'oublier lo fonction du lit..lusqu'ou iour où l'idée lui est venue d'utiliser un Kilim. Cette dêmorche quelque peu inhobituelle ou déport - puisque le tissu ovoit déjà servi de couvre-sol, puis de décor murol -, s'esf révélê por lo suile une solution idéole. Ce genre de lopis est extrêmement solide, ossez léger pour qu'une personne seule puisse le déplocer, bien qu'ossez lourd loutefois, pour ne pos glisser. Ursulo Leonhord ) Service ( i Le choix à domicile Soviez-vous que nous vous ovec les mesures du toois recherché. ll n'esl pos nécessoire d'ovoir fl 1.,' I' onrons ro possrb rle d essoyer - o domicile -, le topis de vos rêves. t.? oes roees Precrses, quonl ou genre de topis. Sivous êtes ouvertoux Lô, en toute tronquillité ef sons I l... l,. odlgoron o ocnol/ vous pourrez innovotions et pourquoi pos, ô vous rendre comote de l'effer l'inconnu, Ie choix sero d'outont t l reer que produrro chez vous cel prus rorge. ùons compler que te élément de décorolion incomporoble: un beou topis. A notre Exposez-nous le contexte (mesu- ploisir de choisir sero décuplé. sens, cet essoi est lo condition res, style d'omeublement, utilisotion, genre de sol) et nous vous préoloble à une décision oussi rmpononè que I ocqursrlron d un ferons porcourir l'ossortimenf st topis. Un tel ochot n'est pos un sceptible de correspondre ô vos inveslissement dicté oor un ropport prix - voeux el besoins. Notre longue contre-vo leu r. expérience o démontré qu'oprès Choque topis d'orient o un ovoir "feuilleté" olusieurs fois les royonnement qui suscife des topis empilés, l'omoteur morque émotions, voire un étol d'esprit; une préférence personnelle. ll pour vous, il devro compléter un suffitolors de fixer un déloi pour lo omeublement el co roctériser livroison des topis et vous ourez un intérieur. Ueffet ne oeul être à portir de cet instont, tout loisir t '. r iugé que sur ploce. Le fopis doit de foire vofre choix. ll vo de soi donc êlre contemolé dons son que nos conseillers vous soutiendronf ovec compétence, si vous le environnement, dons lo lumière -. l. '. \.. tl qur re oorgnero. Le, ' cnorx o oomicile, pourroit s'effectuer de lo premier essoi ne permetie pos un sounorrcz. I peul s overer que ce focon suivonte: Vous nous rendez visite - choix définitif. ll est olors indispensoble de procéder à outont que possible une seconde expérience, lors de loquelle le contexle sero forcémenr. l'1.. I l, I mreux oelrnr. Lors d un cnotx o domicile. oucun effort n'est eporgne, cor nous sommes ont'l '.. I screnls qu I s ogrr oe vore pon d'un investissementqui imprégnero l'otmosphère de votre intérieur duront plusieurs onnées, voire décennies. Cette monière de choisir un topis d'orient n'est pos seulement une source de ploisir, mois constitue une expérience personnellenrichissonte... rg (Aufres services à votre disposifion: renseignements, expertises selon torifs de l'ossociotion, réporotions, restourotions, nettoyoges et troilements onti-miles.) torbo l/93

:tï::,ï"i".ï::ffi ::ïdl5:;*:d;:*ff iî.,î:::'i::

:tï::,ïi.ï::ffi ::ïdl5:;*:d;:*ff iî.,î:::'i:: - REpu8t_tffir fij 8[NlN,, _ Lr:/orrou, kr îf l "liil,,.,, i.fiffi#tf TRANSTT{ilRI 0[ RfGuiAïtril û[s F{tsT[s ET Tftft{lMfi {JillfiAnfi ff s :tï::,ï"i".ï::ffi ::ïdl5:;*:d;:*ff iî.,î:::'i:: posles et des

Plus en détail

Règlement intérieur < 6RAND CHALON POKER >

Règlement intérieur < 6RAND CHALON POKER > Règlement intérieur < 6RAND CHALON POKER > Le règlenenf inférieur a pour objet de préciser les statuts de l'association êrand CHALON POKER. fl conplète les sfafufs ef ne saurait donc s'y subsfifuer. Le

Plus en détail

- Bien, a conclu momie, nous pouvons donc déduire que le molfqiteur a opëré entre dix

- Bien, a conclu momie, nous pouvons donc déduire que le molfqiteur a opëré entre dix Collège des Saints-Coeurs Siouii Nom :... Francais Enguête Classe de 5e Examen final Juin 2008 Durée : 2 périodes.t0 4, {o &5 30 Ma grond-mère est détective omoteur. A force de lire des romons policiers

Plus en détail

Bureau de la Section des anciens. tsuililf,tï]n N" 6:2,",000. moyens d'existence. 5i notre Coisse est une coisse commune à 19

Bureau de la Section des anciens. tsuililf,tï]n N 6:2,,000. moyens d'existence. 5i notre Coisse est une coisse commune à 19 ll JT",R w Bureau de la Section des anciens fonctionnaires de 1'UIT Juin 2000 tsuililf,tï]n N" 6:2,",000 Lo Cqisse des pensions et lq Caisse d'ossurqnce molodie : deux éléments essentiels de notre retroite.

Plus en détail

Les jours de la semaine

Les jours de la semaine Les jours de la semaine Les jours de la semaine S enfilent un à un Comme les billes d un grand collier Dans un ordre, ils se suivent Chaque jour se ressemble Chaque jour est différent Mais on ne peut les

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

TU VAS VISITER : Pour toi, qu est ce qu une ferme? - 1 -

TU VAS VISITER : Pour toi, qu est ce qu une ferme? - 1 - TU VAS VISITER : Pour toi, qu est ce qu une ferme? - 1 - LA FERME Qui travaille sur la ferme? le facteur l agriculteur le crémier Nommes les 4 saisons, et dessine un arbre pour chacune d elle. Qu est-ce

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Notre sortie à la ferme de LA BERTINE

Notre sortie à la ferme de LA BERTINE Notre sortie à la ferme de LA BERTINE Dans cette ferme ils y avaient toutes sortes d'animaux différents comme une cinquantaine de brebis et de chèvres, 2 vaches, 1 poney une dizaine de poules ou encore

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE

Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE PARTIE 1 Complétez les pointillés par une des réponses ci-dessus de manière que les phrases obtenues

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Les repères de temps familiers

Les repères de temps familiers séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Les repères de temps familiers Je me repère dans le temps séance 1 A. Observe bien chacune de ces séries de deux photographies. À chaque fois, indique dans quel ordre elles

Plus en détail

Petit guide pédagogique

Petit guide pédagogique Petit guide pédagogique des 1. Peux-tu résoudre cette énigme? Mon premier se trouve dans un musée; mon deuxième est le petit de la biche; mon troisième a six faces et est utile dans un jeu; mon quatrième

Plus en détail

Connaissance et pratiques du «jeu du foulard» et autres jeux d apnée ou d évanouissement chez les enfants âgés de 6 à 15 ans

Connaissance et pratiques du «jeu du foulard» et autres jeux d apnée ou d évanouissement chez les enfants âgés de 6 à 15 ans Connaissance et pratiques du «jeu du foulard» et autres jeux d apnée ou d évanouissement chez les enfants âgés de 6 à 15 ans Une étude Ipsos Public Affairs / A.P.E.A.S Janvier 01 Nobody s Unpredictable

Plus en détail

Guide pour réaliser un carnet de voyages

Guide pour réaliser un carnet de voyages Guide pour réaliser un carnet de voyages Les voyageurs, les explorateurs, les aventuriers du siècle passé conservaient la trace de leurs voyages en réalisant des carnets de voyages, contenant des dessins,

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

Herrebout-Vermander N.V. S.A.

Herrebout-Vermander N.V. S.A. Pag. 1/5 Herrebout-Vermander N.V. S.A. Kuurne, mai 2002 rev. Janvier 2005 Le parquetteur est parti, et qu'est-ce qu'on fait maintenant Félicitations avec votre nouveau Le parquet est un revêtement de sol

Plus en détail

CES TABLETTES DE FENÊTRE SONT GÉNIALES.

CES TABLETTES DE FENÊTRE SONT GÉNIALES. CES TABLETTES DE FENÊTRE SONT GÉNIALES. POUR TOUJOURS ET EN TOUS LIEUX. WERZALIT. Que ce soit à l intérieur pour des tablettes de fenêtre ou à l extérieur pour balcon et façade Werzalit offre des solutions

Plus en détail

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays!

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Guide du citoyen L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Sommaire p 4 p 5 p 8 p 12 p 16 p 20 p 24 p 28 Préambule Nos noms dans la République Les grands moments de l existence Acte de

Plus en détail

Quel Sont les 7 couleurs de l arc en ciel?

Quel Sont les 7 couleurs de l arc en ciel? Quel Sont les 7 couleurs de l arc en ciel? Rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo et violet Pourquoi a on défini 7 couleurs pour l arc an ciel A cause de l'analogie entre la lumière et le son, la gamme

Plus en détail

Concertation des enseignants de mathématique de deuxième secondaire

Concertation des enseignants de mathématique de deuxième secondaire Concertation des enseignants de mathématique de deuxième secondaire 1- Explication du projet «ma chambre de rêve» MATH.- SECONDAIRE 2 Nombre de cours : 1 Date prévue : semaine du 15 au 17 avril 2009 Explication

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

Sika ComfortFloor pour votre maison

Sika ComfortFloor pour votre maison Sika ComfortFloor pour votre maison LA PERFECTION N A JAMAIS ÉTÉ AUSSI PROCHE Vivre avec perfection Sika ComfortFloor à la maison Sika ComfortFloor est bien plus qu un revêtement de sol. C est également

Plus en détail

Isolation grâce à l air immobile

Isolation grâce à l air immobile Principes / La structure idéale 44 La structure idéale Schutz im Winter Rücktrocknung im Sommer L efficacité de toutes les isolations thermiques repose sur les inclusions d air dans le matériau isolant

Plus en détail

Les moments parfaits méritent le cadre

Les moments parfaits méritent le cadre Les moments parfaits méritent le cadre Riviera Maya, Mexique Karisma Hotels and Resorts propose une expérience Gourmet Inclusive cinq étoiles. Vous serez choyés grâce à d extraordinaires aménagements et

Plus en détail

Le Baptême de notre enfant

Le Baptême de notre enfant Le Baptême de notre enfant Baptême de notre enfant : Le à l église de Ce même jour, ils ont également reçu le baptême 1 Chers parents, Déroulement de la célébration (p 3-8) 1. Accueil et entrée dans l

Plus en détail

Route Internationale en Angleterre des Compagnons de St François 28 Juillet ~ 5 Août 2015 (séparation après le petit déjeuner le 6 août)

Route Internationale en Angleterre des Compagnons de St François 28 Juillet ~ 5 Août 2015 (séparation après le petit déjeuner le 6 août) Route Internationale en Angleterre des Compagnons de St François 28 Juillet ~ 5 Août 2015 (séparation après le petit déjeuner le 6 août) Les Compagnons de St François sont un mouvement œcuménique chrétien

Plus en détail

La vie des étoiles. La vie des étoiles. Mardi 7 août

La vie des étoiles. La vie des étoiles. Mardi 7 août La vie des étoiles La vie des étoiles Mardi 7 août A l échelle d une ou plusieurs vies humaines, les étoiles, que l on retrouve toujours à la même place dans le ciel, au fil des saisons ; nous paraissent

Plus en détail

Conseils déco express Comment éclairer une pièce, décorer vos murs, habiller vos fenêtres?

Conseils déco express Comment éclairer une pièce, décorer vos murs, habiller vos fenêtres? Conseils déco express Comment éclairer une pièce, décorer vos murs, habiller vos fenêtres? Textes rédigés pour le site www.mmatravodeco.com Reportage : projet de décoration Bambù, Paris 14 e Photos : Béatrice

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet

c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet Mon nom est Valérie Gueudet, je suis formatrice indépendante dans de grandes entreprises. Je suis spécialisée dans l'accueil verbal et dans l'accueil

Plus en détail

mariage dans votre forfait LES FORFAITS CE QUI EST INCLUT Forfait #1 / Bloc de 4 heures* u 2050 $ Forfait #2 / Bloc de 6 heures** u 2600 $

mariage dans votre forfait LES FORFAITS CE QUI EST INCLUT Forfait #1 / Bloc de 4 heures* u 2050 $ Forfait #2 / Bloc de 6 heures** u 2600 $ CE QUI EST INCLUT dans votre forfait Les services d un photographe professionnel assisté par un second photographe Les corrections et les retouches photos : couleur, luminosité et contraste Les photographies

Plus en détail

AGASC / BUREAU INFORMATION JEUNESSE 06700 Saint Laurent du Var Tel : 04.93.07.00.66 E mail : bij@agasc.fr www.agasc.fr. Word: La présentation

AGASC / BUREAU INFORMATION JEUNESSE 06700 Saint Laurent du Var Tel : 04.93.07.00.66 E mail : bij@agasc.fr www.agasc.fr. Word: La présentation Word: La présentation Introduction 2 ième partie Bien que le contenu du document soit le plus important, Word vous offre plusieurs options pour améliorer la présentation du texte. Cette page va vous montrer

Plus en détail

L'important C'est la rose

L'important C'est la rose L'important 'est la rose Gilbert ecaud rr: M. de Leon opista: Felix Vela 200 Xiulit c / m F m m 7 9. /. m...... J 1 F m.... m7 ro - se. rois - ro - se. rois - ro - se. rois - ro - se. rois - oi qui oi

Plus en détail

POUR LE MONTAGE ET L'EXPLOITATION DE TENTES ET STRUCTURES PNEUMATIQUES PROVISOIRES

POUR LE MONTAGE ET L'EXPLOITATION DE TENTES ET STRUCTURES PNEUMATIQUES PROVISOIRES RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES POUR LE MONTAGE ET L'EXPLOITATION DE TENTES ET STRUCTURES PNEUMATIQUES PROVISOIRES 1. Base Les prescriptions de protection incendie AEAI sont

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer La petite poule qui voulait voir la mer Ecris les mots suivants au bon endroit : le titre l auteur - l illustration - l illustrateur - l éditeur Exercices couverture Décris la première de couverture. Que

Plus en détail

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)?

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)? Leçon 1 1. Comment ça va? 2. Vous êtes (Tu es) d'où?' 3. Vous aimez (Tu aimes) l'automne? 4. Vous aimez (Tu aimes) les chats? 5. Comment vous appelez-vous (t'appelles-tu)? 6. Quelle est la date aujourd'hui?

Plus en détail

Comment utiliser les graines de soja à la cuisine

Comment utiliser les graines de soja à la cuisine Comment utiliser les graines de soja à la cuisine Auteur : Renate Schemp Box 90612 Luanshya Zambie Traduction : SECAAR Service Chrétien d Appui à l Animation Rurale 06 BP 2037 Abidjan 06 Côte d Ivoire

Plus en détail

Le décret du 11 mars 1999 relatif au PERMIS D ENVIRONNEMENT

Le décret du 11 mars 1999 relatif au PERMIS D ENVIRONNEMENT Le décret du 11 mars 1999 relatif au PERMIS D ENVIRONNEMENT «Le registre des modifications» UWE «90 minutes pour l environnement» DGO3 - DPA Mons Wavre - Jeudi 10 mai 2012. B. Bequet 1 Plan de l exposé

Plus en détail

MARS/AVR 10 Bimestriel OJD : 131921

MARS/AVR 10 Bimestriel OJD : 131921 Page 1/8 Page 2/8 La magnifique verrière ancienne s élance sur toute la hauteur de I appartement et ouvre sur un balcon ou de grands pots plantes de bambous cachent le vis a vis Afin de renforcer le cote

Plus en détail

Soupe aux lentilles Virginia Freynet

Soupe aux lentilles Virginia Freynet Soupe aux lentilles Virginia Freynet Donne 6 portions_ 1 os de jambon ou un jambon fumé 6 tasses d'eau 1.5 tasse de lentilles sèches, lavées 1 gros oignon coupé en dés 2 bâtons de céleri avec feuilles,

Plus en détail

Mon argent pour la vie

Mon argent pour la vie Mon argent pour la vie Bâtir son épargne. Protéger ses avoirs. Prendre sa retraite en toute confiance. QUESTIONNAIRE SUR LE STYLE DE VIE À LA RETRAITE NAME DATE CURRENT AGE AGE YOU HOPE TO RETIRE La vie

Plus en détail

J ai cinq sens JE FAIS LE POINT. Exercice

J ai cinq sens JE FAIS LE POINT. Exercice C est mon corps J ai cinq sens 4 5 6 > Comment es-tu renseigné sur ce qui t entoure? Que peux-tu répondre à cette question? Dessine ou note tes réponses sur ton cahier de sciences. > Comment donner la

Plus en détail

ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010

ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010 ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010 Cette documentation est réservée à l usage du personnel et des médecins du Centre de santé et de services sociaux de Port-Cartier. Les autres lecteurs doivent évaluer

Plus en détail

Espace Vente Mobilier

Espace Vente Mobilier CATALOGUE SHOWROOM 2012 PRÉSENTATION DU SHOWROOM Articles vendus : Mobilier customisé : Chaises, tables, buffets, commodes, lits d enfants, etc. Objets de serrurerie : Bougeoirs, miroirs, presse-papiers,

Plus en détail

L enfant du toit du monde

L enfant du toit du monde Je découvre l album. 1) Observe bien la couverture de l album et réponds aux questions. Le!itre du"i#e$st L auteur% appelle L illustrateur$st L éditeur$st 2) Réponds par #ai ou faux. Le héros de l histoire

Plus en détail

Archivistes en herbe!

Archivistes en herbe! Les archives c est quoi? Un archiviste travaille avec des archives. Oui, mais les archives c est quoi? As-tu déjà entendu ce mot? D après toi, qu est-ce qu une archive? 1. Les archives ce sont des documents

Plus en détail

GUIDE GÉNÉRAL SUR LE CCSP ET LA PRÉSENTATION DE L I N F O R M ATION FINANCIÈRE DES CONSEILS SCOLAIRES

GUIDE GÉNÉRAL SUR LE CCSP ET LA PRÉSENTATION DE L I N F O R M ATION FINANCIÈRE DES CONSEILS SCOLAIRES GUIDE GÉNÉRAL SUR LE CCSP ET LA PRÉSENTATION DE L I N F O R M ATION FINANCIÈRE DES CONSEILS SCOLAIRES Ministère de l Éducation TA B L E D E S M AT I È R E S 2 I N T RO D UC TI ON E T C O N T EX T E Q

Plus en détail

Migration: un plus pour la Suisse Relations entre État social et migration: la position de Caritas

Migration: un plus pour la Suisse Relations entre État social et migration: la position de Caritas Migration: un plus pour la Suisse Relations entre État social et migration: la position de Caritas Prise de position de Caritas_mars 2011 Migration: un plus pour la Suisse En bref: Quel est l effet de

Plus en détail

Charlotte Dejey Catherine Nouvelle. l o r t h o. g r a p h e. sans se casser la tête

Charlotte Dejey Catherine Nouvelle. l o r t h o. g r a p h e. sans se casser la tête + l o r t h o Charlotte Dejey Catherine Nouvelle g r a p h e sans se casser la tête Pourquoi se casser la tête avec l orthographe? Je boi deu ver de lê le matain Ge bois de vair deux laid le mât tain Jeu

Plus en détail

Jours et semaines. séquence 1 2. séance 1 Le jour, la nuit. séance 2 Les activités d une journée. séance 3 Une journée à l école.

Jours et semaines. séquence 1 2. séance 1 Le jour, la nuit. séance 2 Les activités d une journée. séance 3 Une journée à l école. séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Van GOGH, La nuit étoilée, Arles RMN (Musée d Orsay) / H. Lewandowski Jours et semaines séance 1 Le jour, la nuit. séance 2 Les activités d une journée. séance 3 Une journée

Plus en détail

Assurance des auxiliaires

Assurance des auxiliaires Digne de confiance Assurance des auxiliaires Assurance-accidents pour le personnel auxiliaire des exploitations agricoles non soumis à la LAA Conditions générales d assurance (CGA) Information à la clientèle

Plus en détail

Service éducatif et culturel. Enquête à travers. www.musees-mulhouse.fr. Collèges

Service éducatif et culturel. Enquête à travers. www.musees-mulhouse.fr. Collèges Service éducatif et culturel Enquête à travers le temps www.musees-mulhouse.fr Collèges M ulhouse, une histoire particu lière Te voilà arrivé en ter re inconnue, ici tu vas remont er le temps Mulhouse,

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

MESURES PRÉVENTIVES Pour les travailleurs qui peuvent entrer en contact avec des punaises de lit.

MESURES PRÉVENTIVES Pour les travailleurs qui peuvent entrer en contact avec des punaises de lit. MESURES PRÉVENTIVES Pour les travailleurs qui peuvent entrer en contact avec des punaises de lit. Introduction Au cours de la dernière décennie, il y a eu une augmentation exponentielle du nombre d infestation

Plus en détail

La place des vitrages dans la démarche de qualité environnementale

La place des vitrages dans la démarche de qualité environnementale La place des vitrages dans la démarche de qualité environnementale Des créations architecturales sans oublier les performances Contexte Un produit verrier impacte de différentes façons le bilan environnemental

Plus en détail

Comment le Chat et la Souris sont venus au monde Conte populaire du Vietnam Partie 1

Comment le Chat et la Souris sont venus au monde Conte populaire du Vietnam Partie 1 Comment le Chat et la Souris sont venus au monde Conte populaire du Vietnam Partie 1 Ngoc-hoang, l empereur de Jade, le dieu suprême des cieux, vivait dans son royaume céleste où il possédait un palais

Plus en détail

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es 1 D er m ato ses f r éq u en tes M o ti f s d e c o n su l tati o n : D er m at o ses f r éq u en tes D er m at o ses p l u s r ar es 2 D er m ato ses f r éq u en tes: D er m at i te at o p i q u e E r

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Le jour et la nuit. Lecture : Le jour et la nuit, comment ça marche?, Collection les questions de Justine, BELIN

Le jour et la nuit. Lecture : Le jour et la nuit, comment ça marche?, Collection les questions de Justine, BELIN CE1 Le jour et la nuit Découverte du monde 3 séances Outils pour le PE : Le temps Cycle 2, Les dossiers Hachette de 2011. Education civique et découverte du monde, Cycle 2 Collection Magellan de 2008 La

Plus en détail

Tutoriel Infuse Learning. Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette

Tutoriel Infuse Learning. Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette Tutoriel Infuse Learning Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette 1- Présentation Infuselearning.com est un service web (en ligne) gratuit qui permet aux enseignants de créer des exercices

Plus en détail

Analyse comparative d un corpus de sites web : Les musées historiques 2) LE CORPUS

Analyse comparative d un corpus de sites web : Les musées historiques 2) LE CORPUS Alexandre GRIVEAU Mathieu GROLEAU IUP 2 Analyse comparative d un corpus de sites web : Les musées historiques 2) LE CORPUS 2.1) brève présentation- description des trois sites 2.1.1) musée de la révolution

Plus en détail

ACADEMIE DU JEUDI 61 rue Falguière 75015 Paris 01 45 48 75 55

ACADEMIE DU JEUDI 61 rue Falguière 75015 Paris 01 45 48 75 55 ACADEMIE DU JEUDI 61 rue Falguière F-75015 Paris Tél. (+33) 01 45 48 75 55 Fax : (+33) 09 56 60 78 66 es@arnostern.com DEVIS D EQUIPEMENT MATERIEL FIXE Prix TTC (TVA 20%) ADJ 01 Table-Palette 500 Godets

Plus en détail

Technique de la peinture

Technique de la peinture Supports pédagogiques: Fiches de travail n 1, 2 et 4 (lycée), fiche de travail n 3 (école primaire et collège). ENSEIGNANT E : Michel Haider (retable de Hohenlandenberg), Triptyque de la Crucifixion, panneau

Plus en détail

Le droit d auteur dans un environnement numérique : les positions de l IFLA et de l UNESCO 1

Le droit d auteur dans un environnement numérique : les positions de l IFLA et de l UNESCO 1 Le droit d auteur dans un environnement numérique : les positions de l IFLA et de l UNESCO 1 Das Urheberrecht in einer digitalen Umwelt: die Positionen der IFLA und der UNESCO Jean-Philippe Accart Information

Plus en détail

Dossier table tactile - 11/04/2010

Dossier table tactile - 11/04/2010 Dossier table tactile - 11/04/2010 Intro Je vais brièvement exposer dans ce document: Ce que j'ai fait, comment je l'ai fait, combien ça m'a couté, et combien de temps j'ai mis à fabriquer, dans le cadre

Plus en détail

Quelques exemples de croyants célibataires

Quelques exemples de croyants célibataires Périodique de matière biblique pour les jeunes - Août 2013 - Numéro 16 Quelques exemples de croyants célibataires La situation du chrétien En 1 Corinthiens 7, Paul aborde le sujet du chrétien célibataire.

Plus en détail

Le monde du vivant : les dents

Le monde du vivant : les dents SEANCE 6 Evaluation SEANCE 5 L hygiène dentaire Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com SEANCE 4 Le différent rôle des dents SEANCE 3 Nos dents sontelles identiques? EANCE 2 Combien avonsnous

Plus en détail

ENQUETE AUTOUR DE LA CATHEDRALE NORD NIVEAU DE DIFFICULTE 2 (5P-6P) NOM ET PRENOM DE L ENQUETEUR : DATE DE L ENQUETE :

ENQUETE AUTOUR DE LA CATHEDRALE NORD NIVEAU DE DIFFICULTE 2 (5P-6P) NOM ET PRENOM DE L ENQUETEUR : DATE DE L ENQUETE : ENQUETE AUTOUR DE LA CATHEDRALE NORD NIVEAU DE DIFFICULTE 2 (5P-6P) NOM ET PRENOM DE L ENQUETEUR : DATE DE L ENQUETE : 1. DANS LA PEAU D UN ARCHEOLOGUE Tu vas te glisser dans la peau d un archéologue pour

Plus en détail

calendrier Objectif: Se familiariser avec le calendrier Matériel: Un calendrier pour chaque étudiant.

calendrier Objectif: Se familiariser avec le calendrier Matériel: Un calendrier pour chaque étudiant. Le calendrier Objectif: Se familiariser avec le calendrier Matériel: Un calendrier pour chaque étudiant. Exercice 1 En te servant du calendrier, classe les mois selon le nombre de jours Exercice 2 En te

Plus en détail

V3 - LE PASSE COMPOSE

V3 - LE PASSE COMPOSE CM1 V.3 LE PASSE COMPOSE DE L INDICATIF Il s agit de mettre en évidence la conjugaison des verbes en «er», en «ir-iss» des verbes être, avoir, faire, prendre, aller, pouvoir. On mettra en évidence le fait

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Les Bases de Données occupent aujourd'hui une place de plus en plus importante dans les systèmes informatiques. Les Systèmes de Gestion de Bases de Données

Plus en détail

Préavis de la Municipalité concernant une demande de crédit extrabudgétaire pour financer l acquisition et la mise en place d un silo à sel routier

Préavis de la Municipalité concernant une demande de crédit extrabudgétaire pour financer l acquisition et la mise en place d un silo à sel routier Préavis de la Municipalité concernant une demande de crédit extrabudgétaire pour financer l acquisition et la mise en place d un silo à sel routier No 106/2011 LA MUNICIPALITÉ DE FROIDEVILLE AU CONSEIL

Plus en détail

Présentation générale des principales sources d énergies fossiles.

Présentation générale des principales sources d énergies fossiles. Présentation générale des principales sources d énergies fossiles. Date : 19/09/2012 NOM / Name SIGNATURE Etabli / Prepared Vérifié / Checked Approuvé /Approved G J-L & R-SENE R.SENE R.SENE Sommaire 1.

Plus en détail

Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2

Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2 Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2 I. Origine et Protagonistes Cette légende fut narrée pour la première fois par Homère, un poète grec du 9 e siècle avant J.-C. ayant écrit l Iliade

Plus en détail

Alarme! A toute vitesse pour arrêter les cambrioleurs! Contenu du jeu FRANÇAIS N. B.:

Alarme! A toute vitesse pour arrêter les cambrioleurs! Contenu du jeu FRANÇAIS N. B.: Jeu Habermaaß n 3589 Alarme! A toute vitesse pour arrêter les cambrioleurs! Un jeu d'adresse où il faut agir rapidement, pour 2 à 4 policiers et cambrioleurs de 6 à 99 ans. Avec une variante pour joueurs

Plus en détail

L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS. Juin 2014

L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS. Juin 2014 L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS Juin 2014 Contacts BVA : Céline BRACQ Directrice BVA Opinion Lilas BRISAC Chargée d études 01 71 16 88 00

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2009 Séries : TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNELLE CONSEILS AUX CANDIDATS

DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2009 Séries : TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNELLE CONSEILS AUX CANDIDATS DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2009 NOTATION SUR 40 Durée : 3 heures Epreuve : FRANÇAIS Code : CONSEILS AUX CANDIDATS L épreuve se déroule en deux parties séparées par une pause. Rappel : PREMIERE

Plus en détail

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants Lorsqu une personne chère vit avec la SLA Guide à l intention des enfants 2 SLA Société canadienne de la SLA 3000, avenue Steeles Est, bureau 200, Markham, Ontario L3R 4T9 Sans frais : 1-800-267-4257 Téléphone

Plus en détail

Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale. Date de retour :

Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale. Date de retour : Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale Date de retour : Message aux parents Les fascicules «Mes défis au préscolaire» suggèrent des activités à réaliser avec votre enfant. Le choix

Plus en détail

Le jeu «Si le monde était un village» Source : Afric Impact

Le jeu «Si le monde était un village» Source : Afric Impact Le jeu «Si le monde était un village» Source : Afric Impact Niveau / âge des participants Enfants (à partir de 12 ans), adolescents et adultes. Temps/durée d animation Environ ¼ d heure. Nombre d animateurs

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE GOOD MORNING DESIGN

DOSSIER DE PRESSE GOOD MORNING DESIGN SOMMAIRE LE DOSSIER DE PRESSE Le concept Page 3 Une place de marché pour les passionnés du design Page 3 Nouvelle Vague : une place de marché pour les designers indépendants et les marques avant-gardistes

Plus en détail

Les élèves, ta tache aujourd hui est de travailler sur ton projet de sciences humaines. J envoie de nouveau les directives.

Les élèves, ta tache aujourd hui est de travailler sur ton projet de sciences humaines. J envoie de nouveau les directives. 8 ième année science humaines Les élèves, ta tache aujourd hui est de travailler sur ton projet de sciences humaines. J envoie de nouveau les directives. Si tu n as pas ton information avec toi, tu peux

Plus en détail

SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE...

SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE... SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE... Éditions Mariko Francoeur Miguel Hortega IL Y A DES ANIMAUX? 1 Mon école est à Montréal, rue Berri. C est une belle école primaire toute faite de briques. En temps

Plus en détail

La mesure du temps. séance 1 Les calendriers. séance 2 Je me repère dans la ronde des mois et des saisons.

La mesure du temps. séance 1 Les calendriers. séance 2 Je me repère dans la ronde des mois et des saisons. Calendrier du XV e siècle représentant les 12 mois de l année et les travaux des champs correspondants. RMN (Domaine de Chantilly) / Ojéda séance 1 Les calendriers. séance 2 Je me repère dans la ronde

Plus en détail

Shahsavan (au service du Shah)

Shahsavan (au service du Shah) R E P O R T A G E t o r b a Shahsavan (au service du Shah) Les nomades du nord-ouest de l Iran et leurs tentes hémisphériques nommées «alachiq» L histoire des Shahsavan Les Shahsavan étaient dévoués corps

Plus en détail

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture Le journal des CE1 et CE2 Vendredi 13 mars 2003 Une nouvelle maîtresse Après les vacances de février (c est à dire depuis le lundi 24 février 2003), nous avons eu une nouvelle maîtresse qui s appelle Aurélie.

Plus en détail

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Rappel d u c h api t r e pr é c é d en t : l i de n t i f i c a t i o n e t l e s t i m a t i o n de s y s t è m e s d é q u a t i o n s s i m u lt a n é e s r e p o

Plus en détail

Comment procéder : 9 étapes simples pour installer un plan de travail préformé

Comment procéder : 9 étapes simples pour installer un plan de travail préformé Comment procéder : 9 étapes simples pour installer un plan de travail préformé L'installation de votre propre plan de travail vous donne l'opportunité de vous exprimer et d'économiser de l'argent. Pour

Plus en détail

Nos coups de e SELECTION 2014

Nos coups de e SELECTION 2014 Page 1/6 SELECTION 2014 Nos coups de e UP Chaque année, les 26 éditions de ELLE Décoration récojmpensent le meilleur du design avec les ELLE Deco International Des gn Awards. Voici les choix de notre rédaction,

Plus en détail

Chargement des supports

Chargement des supports Chargement des supports Ce chapitre contient : «Supports pris en charge», page 2-2 «Chargement des supports dans le bac 1», page 2-8 «Chargement de supports dans les bacs 2, 3 et 4», page 2-14 Copyright

Plus en détail

IMPORTANT! à conserver pour consultation ultérieure

IMPORTANT! à conserver pour consultation ultérieure 3,5-15 kg IMPORTANT! à conserver pour consultation ultérieure Le Tri-Cotti est disponible en 3 tailles : Small = 34, 36, 38 Medium = 40, 42 Large = 44, 46. Pour choisir la bonne taille, il ne faut pas

Plus en détail

Ne vas pas en enfer!

Ne vas pas en enfer! Ne vas pas en enfer! Une artiste de Corée du Sud emmenée en enfer www.divinerevelations.info/pit En 2009, une jeune artiste de Corée du Sud qui participait à une nuit de prière a été visitée par JésusChrist.

Plus en détail

REGISTRE DE LA MÉMOIRE DU MONDE. Journal d Anne Frank

REGISTRE DE LA MÉMOIRE DU MONDE. Journal d Anne Frank REGISTRE DE LA MÉMOIRE DU MONDE Journal d Anne Frank Réf. N 2008-42 PARTIE A - INFORMATIONS ESSENTIELLES 1. RÉSUMÉ Le Journal d Anne Frank porte l attention du monde entier l histoire de cette jeune fille.

Plus en détail

Prise en main par Guy BIBEYRAN Chevalier médiéval époque XIII / XIV siècle métal 75mm Atelier Maket Référence AM75-010 Sculpteur: Benoit Cauchies

Prise en main par Guy BIBEYRAN Chevalier médiéval époque XIII / XIV siècle métal 75mm Atelier Maket Référence AM75-010 Sculpteur: Benoit Cauchies Prise en main par Guy BIBEYRAN Chevalier médiéval époque XIII / XIV siècle métal 75mm Atelier Maket Référence AM75-010 Sculpteur: Benoit Cauchies Cette prise en main est destinée à ceux qui voudraient

Plus en détail

OUVREZ L OEIL. Cette fiche propose de mieux connaître le fonctionnement de l oeil, différents problèmes de vision et les correctifs à apporter.

OUVREZ L OEIL. Cette fiche propose de mieux connaître le fonctionnement de l oeil, différents problèmes de vision et les correctifs à apporter. OUVREZ L OEIL Cette fiche propose de mieux connaître le fonctionnement de l oeil, différents problèmes de vision et les correctifs à apporter. Thème : l optique Âges : 8 à 13 ans (à adapter pour les 5

Plus en détail

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit.

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit. Lola Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin www.majuscrit.fr www.majuscrit.fr Marcus Papa Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine

Plus en détail

Le GPS, la téléphonie mobile et les alertes intelligentes au service de la santé et de votre famille.

Le GPS, la téléphonie mobile et les alertes intelligentes au service de la santé et de votre famille. Le GPS, la téléphonie mobile et les alertes intelligentes au service de la santé et de votre famille. Symposium sur les Créneaux d'excellence québécois et les Pôles de compétitivité français Québec Mercredi

Plus en détail