ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS Spec(63)204 DOUANIERS ET LE COMMERCE 5 jumet 1963

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS Spec(63)204 DOUANIERS ET LE COMMERCE 5 jumet 1963"

Transcription

1 RESTRICTED ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS Spec(63)204 DOUANIERS ET LE COMMERCE 5 jumet 1963 Groupe de travail des frais d'impression et des questions connexes" ~ DOCUMENT DE TRAVAIL N" 1 Examen des frais d'impression et des questions connexes Historique 1. Dans le rapport au Conseil (L/I562) du groupe de travail des questions budgétaires, qui s'est réuni en septembre 1961, figuraient les paragraphes suivants : n 8. Le Groupe de travail s'est déclaré préoccupé de l'augmentation constante, ces dernières années, des prévisions concernant la rubrique "frais d'impression" (deuxième partie, rubrique n' 4), tendance qu'il a constatée dans d'autres organisations internationales également. Sans proposer une réduction du crédit prévu pour cette rubrique, plusieurs membres ont déclaré qu'ils n'étaient pas entièrement convaincus de l'utilité d'imprimer certains documents et certaines publications. Le représentant du Secrétaire exécutif a déclaré que le secrétariat se rend parfaitement compte de ce problème; le Secrétaire exécutif l'a toujours présent à l'esprit et il désire vivement que les parties contractantes fassent connaître leur opinion quant à l'utilité des publications que le secrétariat fait imprimer. "9. En conséquence, le Groupe de travail recommande que le Conseil examine la question en vue de donner au secrétariat les directives nécessaires." 2. Par la suite, le Secrétaire exécutif a fait savoir au Conseil, à sa réunion de septembre/octobre 1961, qu'il avait l'intention de diffuser avant la réunion suivante du Conseil un bref questionnaire contenant la liste des publications du GATT et demandant aux parties contractantes d'exprimer leurs vues quant à l'utilité et à la nécessité de continuer la publication de chacun des ouvrages mentionnés. 3. En septembre 1962, le Comité des questions budgétaires, financières et administratives a été mis au courant des très peu nombreuses réponses reçues des parties contractantes, et il a fait rapport au Conseil dans les termes suivants (L/l842): "8. Considérant la deuxième partie, chapitre 4 (frais d'impression), le Comité a noté que le Secrétaire exécutif n'a pas été en mesure de présenter un rapport sur l'examen des frais d'impression parce que le secrétariat n'a pas encore reçu un nombre suffisant de réponses aux questions posées dans le document L/1806. Le Comité suggère que le Conseil pourrait peut-être demander au Secrétaire exécutif d'attirer une fois de plus l'attention des parties contractantes sur la nécessité de répondre sans délai aux questions contenues dans le document précité. Le Comité propose en outre que le Conseil institue un groupe de travail qui serait chargé

2 Page 2. ;[. d'examiner les réponses au document L/1806 lorsque celles-ci seront parvenues au secrétariat. Le groupe de travail pourrait également examiner diverses autres questions soulevées lors de la discussion, par le Comité, du chapitre 3 vii) - Tirage et distribution dés documents,- des prévisions de dépenses pour l'exercice 1963, ainsi que toute autre question connexe que le Secrétaire exécutif pourrait lui renvoyer. Le groupe de travail devrait en premier lieu faire rapport au Comité des questions budgétaires, financières et administratives en vue d'un examen de l'aspect financier de ses recommandations." 4. En février 1963, le Conseil a institué un Groupe de travail des frais d'impression et des questions connexes (L/1971 et L/1975). 5. Des rappels ont été adressés en mai 1963 aux parties contractantes qui n'avaient pas encore répondu au questionnaire. 6. Voici' où en est la situation à ce" jour:. Ont accusé réception et ont fait des observations; Australie' Belgique Ceylan Danemark Etats-Unis d'amérique Grèce Haïti Israël. Japon". Fédération de Malaisie Fédération du-nigeria Nouvelle-Zélande Royaume des Pays-Bas Portugal Fédération de la Rhodésie et du' Nyassaland République sud-africaine Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'irlande du Nord Suisse _ ;.-.'., Tanganyika _.'.'_... Tchécoslovaquie Uruguay Yougoslavie ' Ont-accusé réception sans faire d'observations: Finlande Inde Luxembourg Pakistan Suède

3 Spec(65)204 Page 5 N'ont pas répondu: République fédérale d'allemagne Argentine Autriche Birmanie Brésil Cambodge Canada Chili Cuba République dominicaine Espagne France Ghana Indonésie Italie Nicaragua Norvège Pérou Pologne Sierra Leone Tunisie Turquie 7. On trouvera ci-après des extraits des lettres où sont formulées des observations (les pays sont classés selon l'ordre alphabétique anglais): 8. Australie - lettre du 5 juin 1963 (original: anglais) "La majorité des publications énumérées dans le document L/i806 sont de caractère fondamental ou technique. Il semble donc inopportun d'en réduire le nombre. "Les décisions prises à la récente réunion ministérielle du GATT nécessiteront sans aucun doute une augmentation du volume de la documentation. Ce fait, joint à l'accroissement du nombre des pays membres du GATT, donne à penser que les dépenses au titré, du programme d'impression du GATT vont probablement augmenter plutôt que diminuer dans l'avenir immédiat. "Dans ces conditions,cependant, il faudrait faire tout le possible pour que ces augmentations probables ne dépassent pas le minimum compatible avec les besoins réels des programmes de travail des PARTIES CONTRACTANTES. "Le document L/18O6 pourrait être amélioré en tant que base de discussion du groupe de travail s'il y était incorporé des estimations concernant le tirage de chaque publication, le nombre d'exemplaires distribués gratuitement et les recettes probables des ventes."

4 Page 4 9. Belgique - lettre du 3 janvier 1963 (original: français) "Les commandes de documents ont été étudiées tant au point de vue de l'intérêt des brochures que de la quantité demandée de celles-ci. Ce travail a été exécuté en tenant compte des besoins de tous les services des Départements auxquels ils sont distribués. "En ce qui concerne le principe de la publication des documents énumérés dans le L/18O6, on peut estimer que ces publications répondent à une utilité réelle. Cependant, on peut se demander si la brochure renseignée dans la liste des publications sous le n 7 ne fait pas double emploi avec celle indiquée sous le n 4 et, dans la négative, ces textes concernant l'un et l'autre des aspects du commerce international, s'ils ne peuvent être réunis en une seule brochure, ce qui donnerait sans doute un coût total inférieur aux coûts actuels additionnés. "Par ailleurs, le coût des publications reprises sous les n 8 et 11 de la liste des publications (L./18O6) semble assez élevé." 10. Ceylan - lettre du 26 juin I963 (original:anglais) O8J.V : ; :.- -..c : /;.-.../ ',.. :! c,"j'ai examiné la liste des publications pour lesquelles a été dépensé le crédit de dollars prévu en A mon avis, aucun des documents de cette liste ne peut être supprimé sans inconvénient dans le but de réduire les. frais d'imprimerie. Pour nous (et je crois qu'il en est de même pour tous les fonctionnaires, des administrations centrales situées dans les capitales, en particulier loin de Genève), qui ; ne participons pas aux travaux quotidiens du GATT, comme c'est le cas pour vous, les publications du GATT constituent le seul moyen, de savoir ce qui s'y passe. En fait, pour nous, le problèjne,,est différent: nous ne recevons pas assez de publications de ce genre pour suivre ce qui se passe, abstraction faite des documents relatifs aux sessions des PARTIES : CONTRACTANTES, qui ne.figurent pas dans ;la liste des publications dont les frais d'impression sont.couverts par le crédit inscrit au budget. Je suis surpris de constater que des parties contractantes critiquentune note de frais d'impression dont le montant dollars - est relativement.modeste. Les travaux du GATT, surtout si l'on considère leur évolution actuelle, représentent quelque chose de tout à fait nouveau pour, la plupart des nouveaux Etats-.et-, si l'on veut que le GATT attire.de nouveaux membres et que son activité soit largement suivie, il faut que les brochures du genre de celles qui sont consacrées aux travaux du GATT soient mises à disposition en plus grandes quantités. S'il faut réaliser des économies, on devrait chercher à en faire en utilisant un papier meilleur marché plutôt qu'en réduisant le nombre des publications existantes."

5 s P ee(63)204 Page Tchécoslovaquie - lettre du 6 juin 1963 (original: anglais) "...Je tiens à vous faire savoir que les documents et ouvrages publiés jusqu'à présent par le secrétariat de l'accord général sur les tarifs douaniers et le commerce, y compris ceux qui sont mentionnés dans le document L/I806, sont à notre avis extrêmement utiles et intéressants. "Les dépenses à cet effet ne constituent pas une proportion importante du budget du GATT et nous ne croyons pas qu'une limitation de cette activité du secrétariat serait de quelque utilité et conduirait à une réduction sensible des dépenses budgétaires. "A notre avis, seule une limitation éventuelle du nombre des publications distribuées gratuitement aux parties contractantes pourrait être utilement envisagée." 12. Danemark - lettre du 14 juin 1963 (original: anglais) "... Les autorités danoises estiment que les publications du GATT sont d'une façon générale très utiles pour leurs travaux. Il n'est donc pas possible de proposer des réductions du programme actuel d'impression qui se traduiraient par des économies sensibles. En ce qui concerne "La situation des protocoles multilatéraux", il pourrait être suggéré cependant d'en effectuer la publication une fois au lieu de deux fois par an." 13» Grèce - lettre du 9 mai 1963 (original: français) "Je crois pouvoir vous informer que les autorités compétentes d'athènes n'ont pas de communication à formuler sur le contenu du document L/I806, si ce n'est qu'elles considèrent que la pratique suivie jusqu'à ce jour par le GATT, quant aux documents à publier, ne devrait pas subir d'altération importante." 14. Haïti - lettre du 14 mai 1963 (original: français) "Selon le document L/I8O6 en notre possession, aucun des divers points du programme d'impression du GATT ne nous paraît superflu. Aussi, nous approuvons ce programme tel qu'il est présenté." 15» Israël - lettre du 26 juin 1963 (original: anglais) "Etant donné l'ampleur croissante des travaux du GATT et l'importance sans cesse grandissante de son programme de travail, le programme d'impression, tel qu'il figure dans ce document, ne peut être considéré en aucune manière comme allant au-delà du strict minimum indispensable pour l'administration efficiente de l'accord général.

6 ' Page 6 "Nous avcais:-e3cabitnj&.-attentiyement-.la JListe de.s pujjlacatio.ris..et. nous n'en avons trouvé aucune qui, à notre avis, puisse être supprimée. Au contraire, étant donné la complexité inhérente au GATT, le nombre -. ' croissant de ses membres et l'intention générale d'instaurer des relations plus étroites entre le GATT et de nouveaux pays, il paraîtrait nécessaire d'imprimer un plus grand nombre de publications : d'un caractère général concernant les dispositions, le fonctionnement et les méthodes de 1'Accord général, qui contiendraient des renseignements sur des points dont les publications existantes ne traitent pas." 16. Japon - lettre du 4 avril 1963 (original: anglais) < "Tous les documents et publications que le secrétariat fait imprimer ne sont pas seulement nécessaires pour l'accomplissement de nos travaux, mais également utiles pour faire connaître les activités du GATT danë le grand public. Telles sont les raisons pour lesquelles nous considérons qu'aucune publication.au.programme_d_limpression ne doit..être..supprimée.. ' "En ce qui concerne le nombre d'exemplaires, en particulier deedocuments du GATT," nous désirons eh recevoir au moins autant'que maintenant en raison de 1*accroissement de la demande des divers ' ministères intéressés. - " ' "' 17. Fédération de Malaisie - lettre du 22.juin 1963 (original; anglais) "... en vue de réduire les frais, les publications mentionnées sous les points B.8 et C.12.du.programme, d'impression...ne.devraient pas. être imprimées, comme c'est le cas à l'heure actuelle, mais simplement ronéographiées." 18. Pays-Bas - lettre du 5 juin 1963 (original: anglais) "De l'avis de mon gouvernement, les publications du GATT mentionnées dans le document L/1806 ont une grande valeur comme documents de référence et de travail. - J *...>. ':.'...:.-...;.-.::.. :--...l'.:..^j.^..-^..~.:.. "De ce fait, le gouvernement néerlandais déplorerait qu'une ou plusieurs publications mentionnées dans l'annexe soient supprimées'. "Puisque votre secrétariat cherche avec raison des moyens de réduire les frais croissants-d'imprimerie ^t.d'jexpeditiojq^j'airaepais...suggérer,. en réponse à votre question, que des économies soient réalisées en limitant le nombre des documents envoyés gratuitement aux parties contractantes." ' :.":."'.:;': '.-ij '- "' > : : :.jfief.iuooï: -: ;.. >.; ; -

7 Page Nouvelle-Zélande - lettre du 19 juin 1963 (original; anglais) "Les publications mentionnées dans le programme sont considérées comme généralement utiles à des fins de références et elles constituent une source précieuse de renseignements concernant les travaux du GATT aussi bien pour les parties contractantes que pour d'autres organismes intéressés. Cependant, vu l'augmentation des frais d'impression, il pourrait être bon de revoir s'il vaut la peine de continuer les publications mentionnées aux points 2, 5 et 7 du programme. En ce qui concerne la section C et les brochures spéciales, nous estimons que la question de leur impression devrait être décidée dans chaque cas particulier et que le nombre d'exemplaires tirés devrait être aussi faible que possible." 20. Nigeria - lettre du 17.juin 1963 (original; anglais) "... La réaction initiale de mon gouvernement à cet égard est que toute la documentation mentionnée dans le document L/l806 est utile et que sa publication devrait se poursuivre." 21. Portugal - lettre du 18 juin 1963 (original; français) "Je saisis cette opportunité pour vous signaler qu'il semble de la plus grande urgence, en tenant compte spécialement des nouvelles accessions, de faire réimprimer les volumes I et I (édition revisée) des IBDD, qui sont épuisés depuis longtemps." 22. Fédération de la Rhodésie et du Nyassaland - lettre du 22 juin 1963 (original; anglais) "Le gouvernement de la Fédération de la Rhodésie et du Nyassaland estime que les deux seuls points sur lesquels on pourrait faire de modiques économies sont le point 5~ n Le GATT - Ce qu'il est" (brochure de vulgarisation) et le point 8 "Conférences du Secrétaire exécutif". "Il est suggéré que l'on pourrait réaliser certaines économies si l'on ronéographiait les publications sus-visées au lieu de les faire imprimer." 23. République sud-africaine - lettre du 27 juin 1963 (original; anglais) "... les autorités sud-africaines apprécient la louable efficacité avec laquelle le secrétariat du GATT s'occupe des questions relatives à la diffusion des publications et à la distribution des documents. C'est pourquoi les suggestions que l'on peut faire quant aux améliorations possibles ont nécessairement une portée limitée.

8 Page 8 "Parmi les publications, prévues dans le budget de 1962 et énumérées dans le dociffiënt L/l80'6,*"'nous ëstlmorïs"quë" le seul point" sur"'lequel" on" pourrait.réaliser ; une éconpmie substantielle et que l'on pourrait même supprimer est le point 12 (Brochures spéciales). Etant donné que la brochure consacrée aux deuxième et troisième rapports du Deuxième Comité se compose presque entièrement de documents qui ont été distribués aux parties contractantes et publiés dans les "Instruments de base et. documents divers", il serait peut-être judicieux, en se basant, sur le. nombre d'exemplaires vendus, de ne pas publier de brochures similaires à l'avenir. De même, il semble que les études relatives aux plans de développement de,' l'inde et du Pakistan soient un.-type de publications que l'on pourrait légitimement omettre à l'avenir. D'autre part, le., rapport du Deuxième Comité sur la consultation avec la Communauté économique européenne est considéré comme une brochure d'une très grande valeur, dont la publication'est amplement' justifiée par le très large" ; intérêt que suscite la politique agricole de la CEE. "Les rapports du Deuxième Comité sur, les consultations avec différentes parties contractantes ont été publiés' dans leur forme originale, c'est-a-dire sous forme de textes mimeographies, avec une couverture imprimée. La valeur des publications de ce genre est ïimi'tée, puisque les ^fonctionnaires'des administrations des différents pays peuvent ou devraient, pouvoir se procurer les documents originaux. Nous réalisons toutefois que la diffùsion/de ces publications pourrait se justifier par le nombre d'exemplaires vendus dans la République sud-africaine. ' ", "Enfin, le Groupe de.travail des frais d'impression et des questions connexes jugera peut-être utile d'explorer la possibilité de réduire, les-- frais d'impression en faisant imprimer les publications en-question : '-'- ailleurs qu'en Suisse."....., 24. Suisse - lettre du 11 octobre 1962 (original; français) "A. Publications annuelles "Nous ne connaissons ni le tirage hi. la distribution de la publication "Les travaux du GATT". Les frais d'impression étant relativement élevés, nous nous demandons si une édition multicopiée ne pourrait suffire aux besoins... "Nous estimons que la "Situation des Protocoles multilatéraux"., pourrait n'être éditée qu'une fois,par année. "Le GATT - Ce qu'il est" figure sur la liste des publications. " annuelles. Vu que cette publication est déjà imprimée, nous nous demandons quelles sont lés raisons qui imposent une nouvelle impression chaque année. Il nous paraît qu'un seul tirage devrait suffire pour faire face aux demandes pendant plusieurs années.

9 Page 9 tt B. Publications figurant habituellement au programme annuel des imprimés "Les "Etudes de certains aspects du commerce international" n'intéressant probablement qu'un nombre limité de lecteurs, il nous semble qu'une édition multicopiée avec une couverture analogue à celle de la collection des discours ministériels de la réunion de novembre'1961 devrait suffire. "On peut également se demander si la diffusion extrêmement utile à notre point de vue des conférences que vous prononcez ne pourrait pas être assurée sous la forme de textes multicopies plutôt qu'imprimés. "C. Distribution gratuite des publications "En ce qui concerne la distribution gratuite des publications imprimées, il nous paraît qu'elle pourrait être limitée à un nombre restreint, par exemple 6 exemplaires pour chaque délégation, les exemplaires supplémentaires pouvant être acquis au prix de revient. "Une autre solution consisterait dans la distribution aux diverses délégations proportionnée à leurs contributions." Tanganyika - lettre du 29 mai 1963 (original: anglais) "Nous pensons que le groupe de travail pourrait fort bien arriver à des conclusions qui ne seraient pas nécessairement fondées sur les réponses reçues. Il semble que le mandat du groupe couvre un champ suffisamment vaste; à ce propos, il serait intéressant de savoir si le secrétariat, avant de distribuer les diverses publications et documents, se renseigne périodiquement au sujet du nombre d'exemplaires dont chaque partie contractante aura besoin. Il pourrait être nécessaire d'organiser la -i distribution des documents aux parties contractantes d'après des considérations n'ayant aucun rapport avec la simple appartenance au GATT." Royaume-Uni - lettre du 29 août 1962 (original; anglais) "Points Al, A3, A5, B6, C9. CIO, Cil et C13 Nous n'avons pas d'observation à formuler au sujet de ces rubriques qui concernent des publications essentielles à notre avis. "Point A2; Les travaux du GATT en 1961/62 Cette brochure est utile mais non indispensable, et on pourrait éventuellement réaliser une économie en en tirant un nombre restreint d'exemplaires pour la vente, la distribution gratuite étant limitée à un ou deux exemplaires pour chaque partie contractante.

10 Page 10 "Point A4; Le commerce international en 1961 Cet ouvrage contient des renseignements intéressants mais il est suggéré qu'une économie pourrait être réalisée ae la même façon que pour ré'"pôiht" À2 ~ci-"dessus." "Points B7 et B8. Si la vente de ces deux brochures couvre les frais de production, il ne semble y avoir aucune raison d'en interrompre la publication. Nous estimons toutefois qu'elles ne devraient pas être publiées à perte. "Point C12 Cette publication est utile, mais comme il a été suggéré pour le point A2, une distribution plus limitée serait probablement tout à fait suffisante." r >... - ;.- I;V. a;/=j 27. Etats-Unis - lettre du 26 juillet 1962 (original: anglais), -.. "l. Les publications énumérées répondent bien aux objectifs des PARTIES CONTRACTANTES et devraient continuer à paraître. "2. L'utilité des publications suivantes serait accrue si.elles u. paraissaient aussi en langue"espagnole :"~ a) -Rapport annuel sur le commerce international b) Etudes commerciales :. c) Conférences du Secrétaire exécutif, : ; "3. La dernière Etude commerciale qui se trouve dans nos archives porte le n,6 et la date de décembre La nécessité d'ouvrir un crédit pour cette publication dans le budget de 1963 est peut-être contestable, à moins que L'on n'envisage assez sûrement de la reprendre l'année prochaine. Le "Département né "met - ce pendant 'pas "en doute l'utilité"dë~ ces documents qui étaient très bien venus autrefois, en particulier le n 6 qui traitait du Marché commune* 28. Uruguay - lettre du 16.juillet 1962 (original; anglais). "Me référant au contenu du dernier paragraphe du document L/l8o6j,- j'aimerais rappeler à votre attention le"débat qui"s'est engagé à là" dix-neuvième session au sujet de la suggestion de l'uruguay tendant à ce que la Revue semestrielle de politique commerciale soit publiée sous une forme nouvelle.et avec une teneur différente."

11 Page 11 Yougoslavie - lettre du 24 juin I963 (original: français) "... les autorités compétentes yougoslaves apprécient hautement les documents publiés par le secrétariat du GATT et les trouvent très utiles, parce qu'ils permettent de suivre les travaux du GATT et l'évolution du commerce international. Ceci étant le cas, il leur est difficile de se prononcer si la publication de l'un quelconque des documents figurant sous la cote L/18O6 devrait être supprimée. Par contre, les autorités yougoslaves considèrent que le GATT devrait ajouter à la liste des études supplémentaires telle, par exemple, une étude comparée des politiques douanières dans le monde, etc."

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE RESTRICTED c/65 14 mars 1966 Distribution limitée CONSEIL 14-16 mars 1966 COMPOSITION DU CONSEIL ET DESIGNATION DES REPRESENTANTS (à la date du 14

Plus en détail

COMITE DU COMMERCE DES AERONEFS CIVILS. Projet. Compte rendu de la réunion du Comité tenue le 14 mars 1988

COMITE DU COMMERCE DES AERONEFS CIVILS. Projet. Compte rendu de la réunion du Comité tenue le 14 mars 1988 "STRICTED '*9 988 Déciale COMITE DU COMMERCE DES AERONEFS CIVILS Projet Compte rendu de la réunion du Comité tenue le 14 mars 1988 Les délégations sont invitées à faire parvenir au secrétariat, d'ici au

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier.

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. VACANZA L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. Judicieuse et fiable. L assurance voyage de SWICA. L envie d ailleurs vous a pris, et les valises sont bouclées. Vous

Plus en détail

0.941.291 relative à l établissement d un bureau international des poids et mesures

0.941.291 relative à l établissement d un bureau international des poids et mesures Texte original 0.941.291 Convention relative à l établissement d un bureau international des poids et mesures Conclue à Paris le 20 mai 1875 Approuvée par l Assemblée fédérale le 2 juillet 1875 1 Instruments

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS «L e m,

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS «L e m, RESTRICTED ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS «L e m, DOUANIERS ET LE COMMERCE Comité d'action COMPTE RENDU DE LA PREMIERE REUNION DU PREMIER SOUS-COMITE DU COMITE D'ACTION Note du secrétariat Distribution

Plus en détail

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation?

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? Indicateur Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? En 2008, les pays de l OCDE ont consacré 6.1 % de leur PIB cumulé au financement de leurs établissements d enseignement.

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER BOURSES SCOLAIRES au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER ÉTABLISSEMENT PUBLIC NATIONAL À CARACTÈRE ADMINISTRATIF SOUS

Plus en détail

MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09

MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09 MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09 Site de L'Ambassade Modalités d obtention d un visa Si vous êtes de nationalité française ou ressortissant

Plus en détail

CONCILIATION EXPORTATIONS DE POMMES DE TERRE A DESTINATION DU CANADA. Rapport adopté le 16 novembre 1962 (L/1927-11S/90) I.

CONCILIATION EXPORTATIONS DE POMMES DE TERRE A DESTINATION DU CANADA. Rapport adopté le 16 novembre 1962 (L/1927-11S/90) I. 16 novembre 1962 CONCILIATION EXPORTATIONS DE POMMES DE TERRE A DESTINATION DU CANADA Rapport adopté le 16 novembre 1962 (L/1927-11S/90) I. Introduction 1. Le groupe spécial a examiné, conformément aux

Plus en détail

DÉCLARATION DE SEOUL SUR LE FUTUR DE L'ÉCONOMIE INTERNET. 18 juin 2008. Session ministérielle

DÉCLARATION DE SEOUL SUR LE FUTUR DE L'ÉCONOMIE INTERNET. 18 juin 2008. Session ministérielle DÉCLARATION DE SEOUL SUR LE FUTUR DE L'ÉCONOMIE INTERNET 18 juin 2008 Session ministérielle OCDE 2008 DÉCLARATION DE SEOUL SUR LE FUTUR DE L'ÉCONOMIE INTERNET 5 DÉCLARATION DE SEOUL SUR LE FUTUR DE L'ÉCONOMIE

Plus en détail

Âge effectif de sortie du marché du travail

Âge effectif de sortie du marché du travail Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Âge effectif de sortie du marché du travail Merci

Plus en détail

1. Compte rendu de l'enquête effectuée auprès des utilisateurs du site Web de l'omc

1. Compte rendu de l'enquête effectuée auprès des utilisateurs du site Web de l'omc 1. Compte rendu de l'enquête effectuée auprès des utilisateurs du site Web de l'omc L'équipe Web de l'omc remercie les personnes qui ont rempli le questionnaire destiné aux utilisateurs. Les renseignements

Plus en détail

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 Entrée en vigueur : L Accord est entré en vigueur le 30 janvier 1945. Situation : 130 parties. Cette liste

Plus en détail

RAPPORT. (préparé par le Secrétariat)

RAPPORT. (préparé par le Secrétariat) FR COMMISSION DES FINANCES UNIDROIT 2011 70 ème session AG/Comm. Finances (70) 9 Rome, 29 septembre 2011 Original: français septembre 2011 RAPPORT (préparé par le Secrétariat) Sommaire Action demandée

Plus en détail

REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA

REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA Regards sur l éducation est un rapport annuel publié par l Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et portant sur

Plus en détail

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 17 décembre 2013 à 14h30 «Etat des lieux sur l épargne en prévision de la retraite» Document N 13 Document de travail, n engage pas le Conseil Le

Plus en détail

Traité établissant une Constitution pour l'europe

Traité établissant une Constitution pour l'europe CONFÉRENCE DES REPRÉSENTANTS DES GOUVERNEMENTS DES ÉTATS MEMBRES Bruxelles, le 29 octobre 2004 CIG 87/2/04 REV 2 Objet: Traité établissant une Constitution pour l'europe CIG 87/2/04 REV 2 FR TABLE DES

Plus en détail

Personnel. Composition de l effectif du Secrétariat de l Agence. Rapport du Directeur général

Personnel. Composition de l effectif du Secrétariat de l Agence. Rapport du Directeur général L atome pour la paix Conseil des gouverneurs Conférence générale GOV/2015/46-GC(59)/16 19 août 2015 Réservé à l usage officiel Point 8 b) i) de l ordre du jour provisoire du Conseil des gouverneurs (GOV/2015/43)

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul Le nombre de dépôts de demandes en matière de propriété intellectuelle a poursuivi sur sa lancée d avant la crise, celui des dépôts de demandes de brevet augmentant à son rythme le plus fort en près de

Plus en détail

Logement aux frais du membre du personnel 3,82 EUR 19,22 EUR 43,78 EUR 23,04 EUR

Logement aux frais du membre du personnel 3,82 EUR 19,22 EUR 43,78 EUR 23,04 EUR boulevard du Souverain 280-1160 Bruxelles - Belgique T +32 2 761 46 00 F +32 2 761 47 00 info@claeysengels.be Avocats Date : Août 2015 Sujet : Les frais de séjour (missions) en Belgique et à l étranger

Plus en détail

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 aligne le coût de ce rachat

Plus en détail

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS 5GJ/f~ DOUANIERS ET LE COMMERCE Z^Z'Z^

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS 5GJ/f~ DOUANIERS ET LE COMMERCE Z^Z'Z^ l^otitlcted ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS 5GJ/f~ DOUANIERS ET LE COMMERCE Z^Z'Z^ PITIES CGKIUIACTAKTSS ~~~ ~~ Pagœ 36/37 Douzième session CQJPTJ5?i IDU D^i L, CIN^UIEtJS S&J&C2 tenue eu Palais dos Nations,

Plus en détail

Santé et secteur social Lettres, sciences humaines et arts Sciences sociales, commerce et droit. Nouvelle-Zélande. Danemark. Portugal.

Santé et secteur social Lettres, sciences humaines et arts Sciences sociales, commerce et droit. Nouvelle-Zélande. Danemark. Portugal. Indicateur Quels sont les domaines d études les plus attractifs pour les étudiants? Les femmes sont majoritaires dans l effectif d étudiants et de diplômés dans la quasi-totalité des pays de l OCDE, et

Plus en détail

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres LE POINT SUR LES INÉGALITÉS DE REVENU Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres Résultats issus de la Base de données de l OCDE sur la distribution des revenus

Plus en détail

CONSEIL INTERNATIONAL DE LA VIANDE. Trente et unième réunion. Projet de rapport. Présidente: Mme Brid Canon

CONSEIL INTERNATIONAL DE LA VIANDE. Trente et unième réunion. Projet de rapport. Présidente: Mme Brid Canon ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE RESTRICTED Spec(95)2 24 janvier 1995 (95-0121) Arrangement relatif à la viande bovine CONSEIL INTERNATIONAL DE LA VIANDE Trente et unième réunion

Plus en détail

ACCORD INTERNATIONAL SUR LA VIANDE BOVINE

ACCORD INTERNATIONAL SUR LA VIANDE BOVINE ACCORD INTERNATIONAL SUR LA VIANDE BOVINE Les Parties au présent accord, Convaincus qu'une coopération internationale plus grande devrait s'exercer de manière à contribuer à accroître la libéralisation,

Plus en détail

Étude de marché. Critères de qualification Travaux de génie civil et construction de bâtiments industriels au CERN

Étude de marché. Critères de qualification Travaux de génie civil et construction de bâtiments industriels au CERN Étude de marché Critères de qualification Travaux de génie civil et construction de bâtiments industriels au CERN EDMS N : 1382269 MS-4034/GS Afin d être pris en considération en tant que soumissionnaire

Plus en détail

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET note d information Enseignement supérieur & Recherche 11.11 JUILLET En 27-28, 3,3 millions d étudiants suivent une formation hors de leur pays d origine dont 2,7 dans un pays de l OCDE. Leur nombre a quadruplé

Plus en détail

Améliorer la gouvernance des Services Publics d'emploi pour de meilleurs résultats sur l'emploi

Améliorer la gouvernance des Services Publics d'emploi pour de meilleurs résultats sur l'emploi Améliorer la gouvernance des Services Publics d'emploi pour de meilleurs résultats sur l'emploi Congrès Mondial de l AMSEP Istanbul, 6 mai 2015 Sylvain Giguère, Directeur de la division LEED, OCDE Pourquoi

Plus en détail

45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin

45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin L OIV: Etats membres 45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin MEMBRES: Afrique du Sud, Algérie, Allemagne, Argentine, ARY Macédoine, Australie, Autriche, Belgique, Bosnie-et-Herzégovine,

Plus en détail

Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS

Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS 23 mars 2015 Synthèse Avec plus de 12.000 évaluations

Plus en détail

ECONOMIE. DATE: 16 Juin 2011

ECONOMIE. DATE: 16 Juin 2011 BACCALAUREAT EUROPEEN 2011 ECONOMIE DATE: 16 Juin 2011 DUREE DE L'EPREUVE : 3 heures (180 minutes) MATERIEL AUTORISE Calculatrice non programmable et non graphique REMARQUES PARTICULIERES Les candidats

Plus en détail

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE Source: Eurostat, 2014, sauf indication contraire Les données se rapportent aux ressortissants de pays tiers, dont le lieu de résidence habituel se trouvait dans un pays hors

Plus en détail

Commission des finances

Commission des finances Autorité internationale des fonds marins ISBA/21/FC/5 Commission des finances Distr. limitée 4 juin 2015 Français Original : anglais Vingt et unième session Kingston (Jamaïque) 13-24 juillet 2015 État

Plus en détail

CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE. Bruxelles, le 13 octobre 2008 (OR. en) 14162/08 LIMITE ACP 179 PTOM 32 FIN 376

CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE. Bruxelles, le 13 octobre 2008 (OR. en) 14162/08 LIMITE ACP 179 PTOM 32 FIN 376 CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE Bruxelles, le 13 octobre 2008 (OR. en) 14162/08 LIMITE ACP 179 PTOM 32 FIN 376 PROPOSITION Origine: Commission européenne En date du: 8 octobre 2008 Objet: Proposition de

Plus en détail

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre CCI International Centre NUMÉRO 08 LE CAHIER SPÉCIAL DE L OBSERVATOIRE DES ENTREPRISES À L INTERNATIONAL 2015 Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives Une publication

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

VAIO en toute sérénité

VAIO en toute sérénité VAIO en toute sérénité Les garanties VAIO et leurs Extensions Modèles VAIO grand public Garantie standard 1 an* Extensions de Garantie Modèles VAIO Professionnels Garantie standard 2 ans* internationale

Plus en détail

Dole Food Company Instructions concernant les appels internationaux gratuits

Dole Food Company Instructions concernant les appels internationaux gratuits Dole Food Company Instructions concernant les appels internationaux gratuits Appels nationaux (États-Unis, Canada et Guam): 1. Composez le 888-236-7527 Appels internationaux: 1. Pour appeler EthicsPoint

Plus en détail

Pension AOW pour les assurés hors des Pays-Bas

Pension AOW pour les assurés hors des Pays-Bas Pension AOW pour les assurés hors des Pays-Bas Sommaire Qu est-ce que la pension AOW? 2 A qui est destinée la pension AOW? 2 Quand aurez-vous droit à la pension AOW? 4 Résider dans un pays et travailler

Plus en détail

statut de l office du haut commissaire des nations unies pour les réfugiés

statut de l office du haut commissaire des nations unies pour les réfugiés statut de l office du haut commissaire des nations unies pour les réfugiés Résolution n o 428 (V) de l Assemblée générale du 14 décembre 1950 s t a t u t d u h a u t c o m m i s s a r i a t d e s n a

Plus en détail

AUGMENTATION DE CAPITAL 2014 RESERVEE AUX ADHERENTS DU PLAN D EPARGNE DU GROUPE SAINT-GOBAIN

AUGMENTATION DE CAPITAL 2014 RESERVEE AUX ADHERENTS DU PLAN D EPARGNE DU GROUPE SAINT-GOBAIN Compagnie de Saint-Gobain Les Miroirs 18, avenue d'alsace (92400) Courbevoie France S.A. au capital de 2 220 707 160 542 039 532 R.C.S. Nanterre Le 21 mars 2014 Communiqué AUGMENTATION DE CAPITAL 2014

Plus en détail

CERN LIBRARIES, GENEVA CERN/FC/33 Genève, le 15 février 1955 ORGANISATION EUROPEENNE POUR LA RECHERCHE NUCLEAIRE PROJET DE PROCES-VERBAL

CERN LIBRARIES, GENEVA CERN/FC/33 Genève, le 15 février 1955 ORGANISATION EUROPEENNE POUR LA RECHERCHE NUCLEAIRE PROJET DE PROCES-VERBAL CERN LIBRARIES, GENEVA CERN/FC/33 Genève, le 15 février 1955 CM-P00080522 ORGANISATION EUROPEENNE POUR LA RECHERCHE NUCLEAIRE PROJET DE PROCES-VERBAL DEUXIEME REUNION DU COMITE DES FINANCES GENEVE 25 janvier

Plus en détail

La BRI. Au service de la stabilité monétaire et financière

La BRI. Au service de la stabilité monétaire et financière La BRI Au service de la stabilité monétaire et financière Fondée le 17 mai 1930, la BRI est la plus ancienne organisation financière internationale. Outre son siège social, à Bâle (Suisse), elle possède

Plus en détail

La profession d architecte à l international, synthèse de l étude du Collège des architectes de Catalogne

La profession d architecte à l international, synthèse de l étude du Collège des architectes de Catalogne La profession d architecte à l international, synthèse de l étude du Collège des architectes de Catalogne En 1999, à l occasion de son congrès de Pékin, l UIA adoptait un accord international pour la recommandation

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

MESURE DE CORRECTION URGENTE SUR LES DISPOSITIFS MÉDICAUX NOTIFICATION IMPORTANTE DE SÉCURITÉ

MESURE DE CORRECTION URGENTE SUR LES DISPOSITIFS MÉDICAUX NOTIFICATION IMPORTANTE DE SÉCURITÉ Objet : Appellation commerciale du produit concerné : Version(s) / Lot(s) concernés : Référence / Identifiant FSCA : Date de notification : Type d action : Détails sur les dispositifs concernés : Cessation

Plus en détail

Comité permanent du droit des brevets

Comité permanent du droit des brevets F SCP/20/5 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 9 OCTOBRE 2013 Comité permanent du droit des brevets Vingtième session Genève, 27 31 janvier 2014 EXCEPTIONS ET LIMITATIONS RELATIVES AUX DROITS DE BREVET : PRÉPARATION

Plus en détail

La recherche d assurance maladie à l étranger Procédure à l usage des CPAS

La recherche d assurance maladie à l étranger Procédure à l usage des CPAS La recherche d assurance maladie à l étranger Procédure à l usage des CPAS CAAMI Service Relations internationales (iri.enquete@caami.be) www.caami.be Introduction La Caisse Auxiliaire d Assurance Maladie-Invalidité

Plus en détail

PC 60/10 24 mars 2010 Original : anglais

PC 60/10 24 mars 2010 Original : anglais PC 60/10 24 mars 2010 Original : anglais F Décisions et Résolutions adoptées par le Comité de promotion à sa 17 e réunion 1. Le Comité de promotion, présidé par M. Mick Wheeler (Papouasie-Nouvelle-Guinée),

Plus en détail

Principes régissant les travaux du GIEC PROCÉDURES FINANCIÈRES DU GROUPE D'EXPERTS INTERGOUVERNEMENTAL SUR L'ÉVOLUTION DU CLIMAT (GIEC)

Principes régissant les travaux du GIEC PROCÉDURES FINANCIÈRES DU GROUPE D'EXPERTS INTERGOUVERNEMENTAL SUR L'ÉVOLUTION DU CLIMAT (GIEC) Principes régissant les travaux du GIEC Appendice B PROCÉDURES FINANCIÈRES DU GROUPE D'EXPERTS INTERGOUVERNEMENTAL SUR L'ÉVOLUTION DU CLIMAT (GIEC) Adoptées à la douzième session du GIEC (Mexico, 11-13

Plus en détail

Qui sont les enseignants?

Qui sont les enseignants? Extrait de : Regards sur l'éducation 2008 : Panorama Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264040649-fr Qui sont les enseignants? Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE (2009),

Plus en détail

GlaxoSmithKline Biologicals

GlaxoSmithKline Biologicals GSK Biologicals en route vers la facturation électronique Madame, Monsieur GSK Biologicals s est engagé à améliorer continuellement son niveau de service et d efficacité. Un des aspects de cet effort consiste

Plus en détail

Déclaration d'assurance (budget général) relative à l'exercice 1994 (25-26 octobre 1995)

Déclaration d'assurance (budget général) relative à l'exercice 1994 (25-26 octobre 1995) Déclaration d'assurance (budget général) relative à l'exercice 1994 (25-26 octobre 1995) Légende: Première déclaration d'assurance relative aux activités relevant du budget général. Depuis l'entrée en

Plus en détail

PROGRAMME ERASMUS+ Toute mobilité Erasmus+, financée ou non par la bourse, doit faire l objet de justification sur la base des documents suivants

PROGRAMME ERASMUS+ Toute mobilité Erasmus+, financée ou non par la bourse, doit faire l objet de justification sur la base des documents suivants PROGRAMME ERASMUS+ Le programme Erasmus+ concerne les mobilités réalisées dans le cadre d un des accords Erasmus de Sciences Po Grenoble dans les pays suivants : 27 Etats membres de l Union Européenne

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

FAITS ESSENTIELS. L intensité du savoir croissante des économies de la zone

FAITS ESSENTIELS. L intensité du savoir croissante des économies de la zone FAITS ESSENTIELS La présente édition du Tableau de bord de la science, de la technologie et de l industrie indique que l intensité du savoir des économies de la zone OCDE a poursuivi sa progression ces

Plus en détail

RPM International Inc. Instructions relatives à la ligne d assistance

RPM International Inc. Instructions relatives à la ligne d assistance RPM International Inc. Instructions relatives à la ligne d assistance Bien que les difficultés relatives à la conformité puissent souvent être résolues au niveau local, la ligne d assistance de RPM International

Plus en détail

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros Partenaires pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages BNP Paribas Assurance conçoit et commercialise dans quarante-deux pays ses produits et services dans les domaines de l épargne, de la prévoyance

Plus en détail

Le Conseil d administration. L Article VI du Statut du PAM définit comme suit les fonctions du Conseil:

Le Conseil d administration. L Article VI du Statut du PAM définit comme suit les fonctions du Conseil: 1. L E C O N S E I L D A D M I N I S T R A T I O N E T S E S F O N C T I O N S 1er janvier 1996, suite à l adoption de résolutions parallèles par l Assemblée générale des Nations Unies et la Conférence

Plus en détail

TROISIEME REUNION DU FORUM SUR L ADMINISTRATION FISCALE DE L OCDE

TROISIEME REUNION DU FORUM SUR L ADMINISTRATION FISCALE DE L OCDE ORGANISATION FOR ECONOMIC CO-OPERATION AND DEVELOPMENT TROISIEME REUNION DU FORUM SUR L ADMINISTRATION FISCALE DE L OCDE 14-15 septembre 2006 Séoul, Corée Déclaration de Séoul (version définitive) CENTRE

Plus en détail

Lusaka, 7 mai 1982. Note: L'original de l'accord a été établi par le Secrétaire général de l'organisation des Nations Unies le 2 juin 1982.

Lusaka, 7 mai 1982. Note: L'original de l'accord a été établi par le Secrétaire général de l'organisation des Nations Unies le 2 juin 1982. . 2. b) Accord portant création de la Banque africaine de développement en date à Khartoum du 4 août 1963 tel qu'amendé par la résolution 05-79 adopté par le Conseil des gouverneurs le 17 mai 1979 Lusaka,

Plus en détail

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS ^Liet 1961

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS ^Liet 1961 RESTRICTED ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS ^Liet 1961 DOUANIERS ET LE COMMERCE PARTIES CONTRACTANTES Dix-neuvième session 13 novenbre-8 décembre 1961 PREVISIONS BUDGETAIRES POUR L'EXERCICE I962 Note du Secrétaire

Plus en détail

Bienvenue au service d audioconférence sans réservation de Bell. Guide de démarrage de votre nouveau service de Bell

Bienvenue au service d audioconférence sans réservation de Bell. Guide de démarrage de votre nouveau service de Bell Bienvenue au service d audioconférence sans réservation de Bell Guide de démarrage de votre nouveau service de Bell Table des matières Bienvenue au service d audioconférence sans réservation de Bell...

Plus en détail

REGARDS SUR L ÉDUCATION RAPPORT INTERMÉDIAIRE MISE À JOUR DES INDICATEURS RELATIFS A L EMPLOI ET AU NIVEAU DE FORMATION

REGARDS SUR L ÉDUCATION RAPPORT INTERMÉDIAIRE MISE À JOUR DES INDICATEURS RELATIFS A L EMPLOI ET AU NIVEAU DE FORMATION REGARDS SUR L ÉDUCATION RAPPORT INTERMÉDIAIRE MISE À JOUR DES INDICATEURS RELATIFS A L EMPLOI ET AU NIVEAU DE FORMATION Regards sur l éducation Rapport intermédiaire Mise à jour des indicateurs relatifs

Plus en détail

note d 13.30 LA COMPRÉHENSION DE L ÉCRIT

note d 13.30 LA COMPRÉHENSION DE L ÉCRIT note d informationdécembre 13.30 En 2012, 5 700 élèves de 15 ans scolarisés dans les collèges et lycées français ont participé à l enquête internationale PISA visant à évaluer principalement la culture

Plus en détail

ICC 109 8. 14 septembre 2012 Original : anglais. tendances de la consommation du café dans certains pays importateurs.

ICC 109 8. 14 septembre 2012 Original : anglais. tendances de la consommation du café dans certains pays importateurs. ICC 109 8 14 septembre 2012 Original : anglais F Conseil international du Café 109 e session 24 28 septembre 2012 Londres, Royaume Uni Tendances de la consommation du café dans certains pays importateurs

Plus en détail

Service de Messagerie Evoluée. Option Mail to Fax. Guide Utilisateur

Service de Messagerie Evoluée. Option Mail to Fax. Guide Utilisateur Service de Messagerie Evoluée Option Mail to Fax Guide Utilisateur Mars 2004 Mail to Fax Guide utilisateur 1 SOMMAIRE 1. ENVOI DE FAX DEPUIS VOTRE BOITE AUX LETTRES EVOLUEE... 3 1.1. CREATION/PREPARATION

Plus en détail

Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005. Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005.

Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005. Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005. Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005 Summary in French Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005 Résumé Le soutien accordé aux producteurs

Plus en détail

Thème 1: l environnement pédagogique et scolaire dans le primaire et le secondaire

Thème 1: l environnement pédagogique et scolaire dans le primaire et le secondaire FRANCE Cette note sur la France se focalise sur trois grands thèmes que l on retrouve dans cette édition de Regards sur l éducation et qui concernent plus particulièrement la France. Il s agit de l environnement

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1419878L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1419878L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères et du développement international PROJET DE LOI autorisant l approbation de l arrangement concernant les services postaux de paiement NOR : MAEJ1419878L/Bleue-1

Plus en détail

Le marché de l assurance de protection juridique en Europe. Octobre 2013

Le marché de l assurance de protection juridique en Europe. Octobre 2013 Le marché de l assurance de protection juridique en Europe Octobre 2013 Le marché de l assurance de protection juridique en Europe Octobre 2013 Dans sa dernière publication, RIAD, l Association internationale

Plus en détail

L impératif des gains de productivité

L impératif des gains de productivité COLLOQUE ANNUEL DE L ASDEQ MONTRÉAL Plan de présentation Montréal, 9 décembre 9 L impératif des gains de productivité Partie L importance de rehausser notre productivité La diminution du bassin de main-d

Plus en détail

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE par John P. Martin, Martine Durand et Anne Saint-Martin* Audition

Plus en détail

LA SOCIETE DE PARTICIPATIONS FINANCIERES «LA SOPARFI»

LA SOCIETE DE PARTICIPATIONS FINANCIERES «LA SOPARFI» LA SOCIETE DE PARTICIPATIONS FINANCIERES «LA SOPARFI» La SOPARFI n'est pas régie par une loi spécifique, mais se définit comme une société de capitaux luxembourgeoise soumise à une fiscalité tant directe

Plus en détail

Conseil d administration 310 e session, Genève, mars 2011 GB.310/PFA/12 PFA POUR DÉCISION

Conseil d administration 310 e session, Genève, mars 2011 GB.310/PFA/12 PFA POUR DÉCISION BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL Conseil d administration 310 e session, Genève, mars 2011 GB.310/PFA/12 Commission du programme, du budget et de l administration PFA POUR DÉCISION DOUZIÈME QUESTION À L

Plus en détail

Les conditions relatives à l âge pour les candidats à l adoption dans les pays d accueil

Les conditions relatives à l âge pour les candidats à l adoption dans les pays d accueil Mission de l Adoption Internationale, Direction des Français à l Étranger et de l Administration Consulaire Schwengler Isabelle Les conditions relatives à l âge pour les candidats à l adoption d les pays

Plus en détail

Guide d utilisateur rapide pour MO-Call Blackberry

Guide d utilisateur rapide pour MO-Call Blackberry Que dois-je faire pour commencer à faire des appels avec MO-Call? Avant de faire un appel vous aurez besoin des choses suivantes: Un compte MO-Call enregistré. Du crédit MO-Call dans votre compte. Le logiciel

Plus en détail

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales»

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les chaînes d activité mondiales (CAM) Les chaînes d activité recouvrent la gamme complète des fonctions et des tâches

Plus en détail

les étudiants d assas au service des professionnels

les étudiants d assas au service des professionnels les étudiants d assas au service des professionnels 2 3 Présentation Générale Les avantages de l Association Pour les professionnels QUI SOMMES-NOUS? Assas Junior Conseil est une association à caractère

Plus en détail

NERIM VoIP Centrex Avril 2011

NERIM VoIP Centrex Avril 2011 NERIM VoIP Centrex Avril 2011 :// Sommaire Caractéristiques de la solution Destinations internationales incluses Fonctionnement Téléphones IP Informations à fournir Tarification Modalités contractuelles

Plus en détail

- Pour une demande d admission en Master 1 Géographie et aménagement, merci d imprimer et de compléter les pages 2 à 6 de ce document.

- Pour une demande d admission en Master 1 Géographie et aménagement, merci d imprimer et de compléter les pages 2 à 6 de ce document. U.F.R. LETTRES, LANGUES & SCIENCES HUMAINES - Pour une demande d admission en Master 1 Géographie et aménagement, merci d imprimer et de compléter les pages 2 à 6 de ce document. - Pour une demande d admission

Plus en détail

OBSERVATIONS INTRODUCTION

OBSERVATIONS INTRODUCTION Comité d experts gouvernementaux d UNIDROIT sur l applicabilité des clauses de compensation avec déchéance du terme Deuxième session FR UNIDROIT 2013 C.E.G/Netting/2/W.P. 5 Original: anglais Rome, 4-8

Plus en détail

Livre blanc Compta Le SEPA : Comment bien préparer sa migration?

Livre blanc Compta Le SEPA : Comment bien préparer sa migration? Livre blanc Compta Le SEPA : Comment bien préparer sa migration? Notre expertise en logiciels de gestion et rédaction de livres blancs Compta Audit. Conseils. Cahier des charges. Sélection des solutions.

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE (CGV) DE LA BOUTIQUE EN LIGNE NILE

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE (CGV) DE LA BOUTIQUE EN LIGNE NILE CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE (CGV) DE LA BOUTIQUE EN LIGNE NILE NILE Clothing AG accepte uniquement les commandes passées dans sa boutique en ligne depuis la Suisse, Liechtenstein, Canada, Israel ou un

Plus en détail

Le défi numérique et les enjeux du e-learning Comment renforcer la compétitivité?

Le défi numérique et les enjeux du e-learning Comment renforcer la compétitivité? Le défi numérique et les enjeux du e-learning Comment renforcer la compétitivité? Rhena TIC DAYS Mulhouse 2011 Le défi numérique : Le développement des téléphones mobiles, d Internet et des technologies

Plus en détail

U.F.R. LETTRES, LANGUES & SCIENCES HUMAINES

U.F.R. LETTRES, LANGUES & SCIENCES HUMAINES U.F.R. LETTRES, LANGUES & SCIENCES HUMAINES Demande d admission en 1 ère année de Master Le dossier est à envoyer à : Master Sciences Humaines & Sociales, mention GEOGRAPHIE ou HISTOIRE Secrétariat Master

Plus en détail

FORMALITES DOUANIERES

FORMALITES DOUANIERES FORMALITES DOUANIERES En France métropolitaine, pour les envois intra-métropole et vers les pays de l Union Européenne, toute vente de marchandise est soumise à la TVA. En revanche, les marchandises exportées

Plus en détail

Colissimo Colissimo. Offre Entreprises. Solution d Affranchissement en ligne

Colissimo Colissimo. Offre Entreprises. Solution d Affranchissement en ligne Renseignez-vous auprès de votre conseiller commercial habituel et sur le site Internet : www.colissimo.fr/entreprises* *Consultation gratuite hors coûts de connexion et de communication selon l opérateur

Plus en détail

FRANCE. PISA 2012 : Faits marquants. Performance en mathématiques. Performance en compréhension de l écrit et en sciences

FRANCE. PISA 2012 : Faits marquants. Performance en mathématiques. Performance en compréhension de l écrit et en sciences FRANCE PISA 2012 : Faits marquants Performance en mathématiques La performance des élèves de 15 ans en mathématiques se situe en France au niveau de la moyenne des pays de l OCDE, avec un score de 495

Plus en détail

e-mail : bcf.courrier@bcf.asso.fr site internet : www.bcf.asso.fr. ASSURANCE FRONTIÈRE --------------------- CAHIER DES CHARGES

e-mail : bcf.courrier@bcf.asso.fr site internet : www.bcf.asso.fr. ASSURANCE FRONTIÈRE --------------------- CAHIER DES CHARGES BUREAU CENTRAL FRANÇAIS DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES CONTRE LES ACCIDENTS D AUTOMOBILES Adresser toute correspondance : 1, rue Jules Lefebvre 75431 PARIS CEDEX 09 Téléphone : 01 53 21 50 80 Télécopieur :

Plus en détail

CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE. Bruxelles, le 30 mars 2009 (OR. en) 7522/09 Dossier interinstitutionnel: 2009/0020 (CNS) VISA 96 AMLAT 28

CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE. Bruxelles, le 30 mars 2009 (OR. en) 7522/09 Dossier interinstitutionnel: 2009/0020 (CNS) VISA 96 AMLAT 28 CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE Bruxelles, le 30 mars 2009 (OR. en) 7522/09 Dossier interinstitutionnel: 2009/0020 (CNS) VISA 96 AMLAT 28 ACTES LÉGISLATIFS ET AUTRES INSTRUMENTS Objet: Décision du Conseil

Plus en détail

Questions Réponses Feuille d informations

Questions Réponses Feuille d informations Questions Réponses Feuille d informations Informations importantes à l'attention des retraités de l'istituto Nazionale della Previdenza Sociale (Inps) qui perçoivent leur pension à l'étranger. Qui est

Plus en détail

SUBVENTIONS. Notifications conformément à l'article XVI: 1 TURQUIE

SUBVENTIONS. Notifications conformément à l'article XVI: 1 TURQUIE ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE RESTRICTED L/7162/Add.l8 6 mai 1994 Distribution limitée (94-0829) Original: anglais SUBVENTIONS Notifications conformément à l'article XVI: 1 TURQUIE

Plus en détail

Fonds internationaux d indemnisation pour les dommages dus à la pollution par les hydrocarbures

Fonds internationaux d indemnisation pour les dommages dus à la pollution par les hydrocarbures Fonds internationaux d indemnisation pour les dommages dus à la pollution par les hydrocarbures Édition 2012 Rôle des FIPOL Le Fonds de 1992 et, le cas échéant, le Fonds complémentaire, fournissent un

Plus en détail