ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS Spec(63)204 DOUANIERS ET LE COMMERCE 5 jumet 1963

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS Spec(63)204 DOUANIERS ET LE COMMERCE 5 jumet 1963"

Transcription

1 RESTRICTED ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS Spec(63)204 DOUANIERS ET LE COMMERCE 5 jumet 1963 Groupe de travail des frais d'impression et des questions connexes" ~ DOCUMENT DE TRAVAIL N" 1 Examen des frais d'impression et des questions connexes Historique 1. Dans le rapport au Conseil (L/I562) du groupe de travail des questions budgétaires, qui s'est réuni en septembre 1961, figuraient les paragraphes suivants : n 8. Le Groupe de travail s'est déclaré préoccupé de l'augmentation constante, ces dernières années, des prévisions concernant la rubrique "frais d'impression" (deuxième partie, rubrique n' 4), tendance qu'il a constatée dans d'autres organisations internationales également. Sans proposer une réduction du crédit prévu pour cette rubrique, plusieurs membres ont déclaré qu'ils n'étaient pas entièrement convaincus de l'utilité d'imprimer certains documents et certaines publications. Le représentant du Secrétaire exécutif a déclaré que le secrétariat se rend parfaitement compte de ce problème; le Secrétaire exécutif l'a toujours présent à l'esprit et il désire vivement que les parties contractantes fassent connaître leur opinion quant à l'utilité des publications que le secrétariat fait imprimer. "9. En conséquence, le Groupe de travail recommande que le Conseil examine la question en vue de donner au secrétariat les directives nécessaires." 2. Par la suite, le Secrétaire exécutif a fait savoir au Conseil, à sa réunion de septembre/octobre 1961, qu'il avait l'intention de diffuser avant la réunion suivante du Conseil un bref questionnaire contenant la liste des publications du GATT et demandant aux parties contractantes d'exprimer leurs vues quant à l'utilité et à la nécessité de continuer la publication de chacun des ouvrages mentionnés. 3. En septembre 1962, le Comité des questions budgétaires, financières et administratives a été mis au courant des très peu nombreuses réponses reçues des parties contractantes, et il a fait rapport au Conseil dans les termes suivants (L/l842): "8. Considérant la deuxième partie, chapitre 4 (frais d'impression), le Comité a noté que le Secrétaire exécutif n'a pas été en mesure de présenter un rapport sur l'examen des frais d'impression parce que le secrétariat n'a pas encore reçu un nombre suffisant de réponses aux questions posées dans le document L/1806. Le Comité suggère que le Conseil pourrait peut-être demander au Secrétaire exécutif d'attirer une fois de plus l'attention des parties contractantes sur la nécessité de répondre sans délai aux questions contenues dans le document précité. Le Comité propose en outre que le Conseil institue un groupe de travail qui serait chargé

2 Page 2. ;[. d'examiner les réponses au document L/1806 lorsque celles-ci seront parvenues au secrétariat. Le groupe de travail pourrait également examiner diverses autres questions soulevées lors de la discussion, par le Comité, du chapitre 3 vii) - Tirage et distribution dés documents,- des prévisions de dépenses pour l'exercice 1963, ainsi que toute autre question connexe que le Secrétaire exécutif pourrait lui renvoyer. Le groupe de travail devrait en premier lieu faire rapport au Comité des questions budgétaires, financières et administratives en vue d'un examen de l'aspect financier de ses recommandations." 4. En février 1963, le Conseil a institué un Groupe de travail des frais d'impression et des questions connexes (L/1971 et L/1975). 5. Des rappels ont été adressés en mai 1963 aux parties contractantes qui n'avaient pas encore répondu au questionnaire. 6. Voici' où en est la situation à ce" jour:. Ont accusé réception et ont fait des observations; Australie' Belgique Ceylan Danemark Etats-Unis d'amérique Grèce Haïti Israël. Japon". Fédération de Malaisie Fédération du-nigeria Nouvelle-Zélande Royaume des Pays-Bas Portugal Fédération de la Rhodésie et du' Nyassaland République sud-africaine Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'irlande du Nord Suisse _ ;.-.'., Tanganyika _.'.'_... Tchécoslovaquie Uruguay Yougoslavie ' Ont-accusé réception sans faire d'observations: Finlande Inde Luxembourg Pakistan Suède

3 Spec(65)204 Page 5 N'ont pas répondu: République fédérale d'allemagne Argentine Autriche Birmanie Brésil Cambodge Canada Chili Cuba République dominicaine Espagne France Ghana Indonésie Italie Nicaragua Norvège Pérou Pologne Sierra Leone Tunisie Turquie 7. On trouvera ci-après des extraits des lettres où sont formulées des observations (les pays sont classés selon l'ordre alphabétique anglais): 8. Australie - lettre du 5 juin 1963 (original: anglais) "La majorité des publications énumérées dans le document L/i806 sont de caractère fondamental ou technique. Il semble donc inopportun d'en réduire le nombre. "Les décisions prises à la récente réunion ministérielle du GATT nécessiteront sans aucun doute une augmentation du volume de la documentation. Ce fait, joint à l'accroissement du nombre des pays membres du GATT, donne à penser que les dépenses au titré, du programme d'impression du GATT vont probablement augmenter plutôt que diminuer dans l'avenir immédiat. "Dans ces conditions,cependant, il faudrait faire tout le possible pour que ces augmentations probables ne dépassent pas le minimum compatible avec les besoins réels des programmes de travail des PARTIES CONTRACTANTES. "Le document L/18O6 pourrait être amélioré en tant que base de discussion du groupe de travail s'il y était incorporé des estimations concernant le tirage de chaque publication, le nombre d'exemplaires distribués gratuitement et les recettes probables des ventes."

4 Page 4 9. Belgique - lettre du 3 janvier 1963 (original: français) "Les commandes de documents ont été étudiées tant au point de vue de l'intérêt des brochures que de la quantité demandée de celles-ci. Ce travail a été exécuté en tenant compte des besoins de tous les services des Départements auxquels ils sont distribués. "En ce qui concerne le principe de la publication des documents énumérés dans le L/18O6, on peut estimer que ces publications répondent à une utilité réelle. Cependant, on peut se demander si la brochure renseignée dans la liste des publications sous le n 7 ne fait pas double emploi avec celle indiquée sous le n 4 et, dans la négative, ces textes concernant l'un et l'autre des aspects du commerce international, s'ils ne peuvent être réunis en une seule brochure, ce qui donnerait sans doute un coût total inférieur aux coûts actuels additionnés. "Par ailleurs, le coût des publications reprises sous les n 8 et 11 de la liste des publications (L./18O6) semble assez élevé." 10. Ceylan - lettre du 26 juin I963 (original:anglais) O8J.V : ; :.- -..c : /;.-.../ ',.. :! c,"j'ai examiné la liste des publications pour lesquelles a été dépensé le crédit de dollars prévu en A mon avis, aucun des documents de cette liste ne peut être supprimé sans inconvénient dans le but de réduire les. frais d'imprimerie. Pour nous (et je crois qu'il en est de même pour tous les fonctionnaires, des administrations centrales situées dans les capitales, en particulier loin de Genève), qui ; ne participons pas aux travaux quotidiens du GATT, comme c'est le cas pour vous, les publications du GATT constituent le seul moyen, de savoir ce qui s'y passe. En fait, pour nous, le problèjne,,est différent: nous ne recevons pas assez de publications de ce genre pour suivre ce qui se passe, abstraction faite des documents relatifs aux sessions des PARTIES : CONTRACTANTES, qui ne.figurent pas dans ;la liste des publications dont les frais d'impression sont.couverts par le crédit inscrit au budget. Je suis surpris de constater que des parties contractantes critiquentune note de frais d'impression dont le montant dollars - est relativement.modeste. Les travaux du GATT, surtout si l'on considère leur évolution actuelle, représentent quelque chose de tout à fait nouveau pour, la plupart des nouveaux Etats-.et-, si l'on veut que le GATT attire.de nouveaux membres et que son activité soit largement suivie, il faut que les brochures du genre de celles qui sont consacrées aux travaux du GATT soient mises à disposition en plus grandes quantités. S'il faut réaliser des économies, on devrait chercher à en faire en utilisant un papier meilleur marché plutôt qu'en réduisant le nombre des publications existantes."

5 s P ee(63)204 Page Tchécoslovaquie - lettre du 6 juin 1963 (original: anglais) "...Je tiens à vous faire savoir que les documents et ouvrages publiés jusqu'à présent par le secrétariat de l'accord général sur les tarifs douaniers et le commerce, y compris ceux qui sont mentionnés dans le document L/I806, sont à notre avis extrêmement utiles et intéressants. "Les dépenses à cet effet ne constituent pas une proportion importante du budget du GATT et nous ne croyons pas qu'une limitation de cette activité du secrétariat serait de quelque utilité et conduirait à une réduction sensible des dépenses budgétaires. "A notre avis, seule une limitation éventuelle du nombre des publications distribuées gratuitement aux parties contractantes pourrait être utilement envisagée." 12. Danemark - lettre du 14 juin 1963 (original: anglais) "... Les autorités danoises estiment que les publications du GATT sont d'une façon générale très utiles pour leurs travaux. Il n'est donc pas possible de proposer des réductions du programme actuel d'impression qui se traduiraient par des économies sensibles. En ce qui concerne "La situation des protocoles multilatéraux", il pourrait être suggéré cependant d'en effectuer la publication une fois au lieu de deux fois par an." 13» Grèce - lettre du 9 mai 1963 (original: français) "Je crois pouvoir vous informer que les autorités compétentes d'athènes n'ont pas de communication à formuler sur le contenu du document L/I806, si ce n'est qu'elles considèrent que la pratique suivie jusqu'à ce jour par le GATT, quant aux documents à publier, ne devrait pas subir d'altération importante." 14. Haïti - lettre du 14 mai 1963 (original: français) "Selon le document L/I8O6 en notre possession, aucun des divers points du programme d'impression du GATT ne nous paraît superflu. Aussi, nous approuvons ce programme tel qu'il est présenté." 15» Israël - lettre du 26 juin 1963 (original: anglais) "Etant donné l'ampleur croissante des travaux du GATT et l'importance sans cesse grandissante de son programme de travail, le programme d'impression, tel qu'il figure dans ce document, ne peut être considéré en aucune manière comme allant au-delà du strict minimum indispensable pour l'administration efficiente de l'accord général.

6 ' Page 6 "Nous avcais:-e3cabitnj&.-attentiyement-.la JListe de.s pujjlacatio.ris..et. nous n'en avons trouvé aucune qui, à notre avis, puisse être supprimée. Au contraire, étant donné la complexité inhérente au GATT, le nombre -. ' croissant de ses membres et l'intention générale d'instaurer des relations plus étroites entre le GATT et de nouveaux pays, il paraîtrait nécessaire d'imprimer un plus grand nombre de publications : d'un caractère général concernant les dispositions, le fonctionnement et les méthodes de 1'Accord général, qui contiendraient des renseignements sur des points dont les publications existantes ne traitent pas." 16. Japon - lettre du 4 avril 1963 (original: anglais) < "Tous les documents et publications que le secrétariat fait imprimer ne sont pas seulement nécessaires pour l'accomplissement de nos travaux, mais également utiles pour faire connaître les activités du GATT danë le grand public. Telles sont les raisons pour lesquelles nous considérons qu'aucune publication.au.programme_d_limpression ne doit..être..supprimée.. ' "En ce qui concerne le nombre d'exemplaires, en particulier deedocuments du GATT," nous désirons eh recevoir au moins autant'que maintenant en raison de 1*accroissement de la demande des divers ' ministères intéressés. - " ' "' 17. Fédération de Malaisie - lettre du 22.juin 1963 (original; anglais) "... en vue de réduire les frais, les publications mentionnées sous les points B.8 et C.12.du.programme, d'impression...ne.devraient pas. être imprimées, comme c'est le cas à l'heure actuelle, mais simplement ronéographiées." 18. Pays-Bas - lettre du 5 juin 1963 (original: anglais) "De l'avis de mon gouvernement, les publications du GATT mentionnées dans le document L/1806 ont une grande valeur comme documents de référence et de travail. - J *...>. ':.'...:.-...;.-.::.. :--...l'.:..^j.^..-^..~.:.. "De ce fait, le gouvernement néerlandais déplorerait qu'une ou plusieurs publications mentionnées dans l'annexe soient supprimées'. "Puisque votre secrétariat cherche avec raison des moyens de réduire les frais croissants-d'imprimerie ^t.d'jexpeditiojq^j'airaepais...suggérer,. en réponse à votre question, que des économies soient réalisées en limitant le nombre des documents envoyés gratuitement aux parties contractantes." ' :.":."'.:;': '.-ij '- "' > : : :.jfief.iuooï: -: ;.. >.; ; -

7 Page Nouvelle-Zélande - lettre du 19 juin 1963 (original; anglais) "Les publications mentionnées dans le programme sont considérées comme généralement utiles à des fins de références et elles constituent une source précieuse de renseignements concernant les travaux du GATT aussi bien pour les parties contractantes que pour d'autres organismes intéressés. Cependant, vu l'augmentation des frais d'impression, il pourrait être bon de revoir s'il vaut la peine de continuer les publications mentionnées aux points 2, 5 et 7 du programme. En ce qui concerne la section C et les brochures spéciales, nous estimons que la question de leur impression devrait être décidée dans chaque cas particulier et que le nombre d'exemplaires tirés devrait être aussi faible que possible." 20. Nigeria - lettre du 17.juin 1963 (original; anglais) "... La réaction initiale de mon gouvernement à cet égard est que toute la documentation mentionnée dans le document L/l806 est utile et que sa publication devrait se poursuivre." 21. Portugal - lettre du 18 juin 1963 (original; français) "Je saisis cette opportunité pour vous signaler qu'il semble de la plus grande urgence, en tenant compte spécialement des nouvelles accessions, de faire réimprimer les volumes I et I (édition revisée) des IBDD, qui sont épuisés depuis longtemps." 22. Fédération de la Rhodésie et du Nyassaland - lettre du 22 juin 1963 (original; anglais) "Le gouvernement de la Fédération de la Rhodésie et du Nyassaland estime que les deux seuls points sur lesquels on pourrait faire de modiques économies sont le point 5~ n Le GATT - Ce qu'il est" (brochure de vulgarisation) et le point 8 "Conférences du Secrétaire exécutif". "Il est suggéré que l'on pourrait réaliser certaines économies si l'on ronéographiait les publications sus-visées au lieu de les faire imprimer." 23. République sud-africaine - lettre du 27 juin 1963 (original; anglais) "... les autorités sud-africaines apprécient la louable efficacité avec laquelle le secrétariat du GATT s'occupe des questions relatives à la diffusion des publications et à la distribution des documents. C'est pourquoi les suggestions que l'on peut faire quant aux améliorations possibles ont nécessairement une portée limitée.

8 Page 8 "Parmi les publications, prévues dans le budget de 1962 et énumérées dans le dociffiënt L/l80'6,*"'nous ëstlmorïs"quë" le seul point" sur"'lequel" on" pourrait.réaliser ; une éconpmie substantielle et que l'on pourrait même supprimer est le point 12 (Brochures spéciales). Etant donné que la brochure consacrée aux deuxième et troisième rapports du Deuxième Comité se compose presque entièrement de documents qui ont été distribués aux parties contractantes et publiés dans les "Instruments de base et. documents divers", il serait peut-être judicieux, en se basant, sur le. nombre d'exemplaires vendus, de ne pas publier de brochures similaires à l'avenir. De même, il semble que les études relatives aux plans de développement de,' l'inde et du Pakistan soient un.-type de publications que l'on pourrait légitimement omettre à l'avenir. D'autre part, le., rapport du Deuxième Comité sur la consultation avec la Communauté économique européenne est considéré comme une brochure d'une très grande valeur, dont la publication'est amplement' justifiée par le très large" ; intérêt que suscite la politique agricole de la CEE. "Les rapports du Deuxième Comité sur, les consultations avec différentes parties contractantes ont été publiés' dans leur forme originale, c'est-a-dire sous forme de textes mimeographies, avec une couverture imprimée. La valeur des publications de ce genre est ïimi'tée, puisque les ^fonctionnaires'des administrations des différents pays peuvent ou devraient, pouvoir se procurer les documents originaux. Nous réalisons toutefois que la diffùsion/de ces publications pourrait se justifier par le nombre d'exemplaires vendus dans la République sud-africaine. ' ", "Enfin, le Groupe de.travail des frais d'impression et des questions connexes jugera peut-être utile d'explorer la possibilité de réduire, les-- frais d'impression en faisant imprimer les publications en-question : '-'- ailleurs qu'en Suisse."....., 24. Suisse - lettre du 11 octobre 1962 (original; français) "A. Publications annuelles "Nous ne connaissons ni le tirage hi. la distribution de la publication "Les travaux du GATT". Les frais d'impression étant relativement élevés, nous nous demandons si une édition multicopiée ne pourrait suffire aux besoins... "Nous estimons que la "Situation des Protocoles multilatéraux"., pourrait n'être éditée qu'une fois,par année. "Le GATT - Ce qu'il est" figure sur la liste des publications. " annuelles. Vu que cette publication est déjà imprimée, nous nous demandons quelles sont lés raisons qui imposent une nouvelle impression chaque année. Il nous paraît qu'un seul tirage devrait suffire pour faire face aux demandes pendant plusieurs années.

9 Page 9 tt B. Publications figurant habituellement au programme annuel des imprimés "Les "Etudes de certains aspects du commerce international" n'intéressant probablement qu'un nombre limité de lecteurs, il nous semble qu'une édition multicopiée avec une couverture analogue à celle de la collection des discours ministériels de la réunion de novembre'1961 devrait suffire. "On peut également se demander si la diffusion extrêmement utile à notre point de vue des conférences que vous prononcez ne pourrait pas être assurée sous la forme de textes multicopies plutôt qu'imprimés. "C. Distribution gratuite des publications "En ce qui concerne la distribution gratuite des publications imprimées, il nous paraît qu'elle pourrait être limitée à un nombre restreint, par exemple 6 exemplaires pour chaque délégation, les exemplaires supplémentaires pouvant être acquis au prix de revient. "Une autre solution consisterait dans la distribution aux diverses délégations proportionnée à leurs contributions." Tanganyika - lettre du 29 mai 1963 (original: anglais) "Nous pensons que le groupe de travail pourrait fort bien arriver à des conclusions qui ne seraient pas nécessairement fondées sur les réponses reçues. Il semble que le mandat du groupe couvre un champ suffisamment vaste; à ce propos, il serait intéressant de savoir si le secrétariat, avant de distribuer les diverses publications et documents, se renseigne périodiquement au sujet du nombre d'exemplaires dont chaque partie contractante aura besoin. Il pourrait être nécessaire d'organiser la -i distribution des documents aux parties contractantes d'après des considérations n'ayant aucun rapport avec la simple appartenance au GATT." Royaume-Uni - lettre du 29 août 1962 (original; anglais) "Points Al, A3, A5, B6, C9. CIO, Cil et C13 Nous n'avons pas d'observation à formuler au sujet de ces rubriques qui concernent des publications essentielles à notre avis. "Point A2; Les travaux du GATT en 1961/62 Cette brochure est utile mais non indispensable, et on pourrait éventuellement réaliser une économie en en tirant un nombre restreint d'exemplaires pour la vente, la distribution gratuite étant limitée à un ou deux exemplaires pour chaque partie contractante.

10 Page 10 "Point A4; Le commerce international en 1961 Cet ouvrage contient des renseignements intéressants mais il est suggéré qu'une économie pourrait être réalisée ae la même façon que pour ré'"pôiht" À2 ~ci-"dessus." "Points B7 et B8. Si la vente de ces deux brochures couvre les frais de production, il ne semble y avoir aucune raison d'en interrompre la publication. Nous estimons toutefois qu'elles ne devraient pas être publiées à perte. "Point C12 Cette publication est utile, mais comme il a été suggéré pour le point A2, une distribution plus limitée serait probablement tout à fait suffisante." r >... - ;.- I;V. a;/=j 27. Etats-Unis - lettre du 26 juillet 1962 (original: anglais), -.. "l. Les publications énumérées répondent bien aux objectifs des PARTIES CONTRACTANTES et devraient continuer à paraître. "2. L'utilité des publications suivantes serait accrue si.elles u. paraissaient aussi en langue"espagnole :"~ a) -Rapport annuel sur le commerce international b) Etudes commerciales :. c) Conférences du Secrétaire exécutif, : ; "3. La dernière Etude commerciale qui se trouve dans nos archives porte le n,6 et la date de décembre La nécessité d'ouvrir un crédit pour cette publication dans le budget de 1963 est peut-être contestable, à moins que L'on n'envisage assez sûrement de la reprendre l'année prochaine. Le "Département né "met - ce pendant 'pas "en doute l'utilité"dë~ ces documents qui étaient très bien venus autrefois, en particulier le n 6 qui traitait du Marché commune* 28. Uruguay - lettre du 16.juillet 1962 (original; anglais). "Me référant au contenu du dernier paragraphe du document L/l8o6j,- j'aimerais rappeler à votre attention le"débat qui"s'est engagé à là" dix-neuvième session au sujet de la suggestion de l'uruguay tendant à ce que la Revue semestrielle de politique commerciale soit publiée sous une forme nouvelle.et avec une teneur différente."

11 Page 11 Yougoslavie - lettre du 24 juin I963 (original: français) "... les autorités compétentes yougoslaves apprécient hautement les documents publiés par le secrétariat du GATT et les trouvent très utiles, parce qu'ils permettent de suivre les travaux du GATT et l'évolution du commerce international. Ceci étant le cas, il leur est difficile de se prononcer si la publication de l'un quelconque des documents figurant sous la cote L/18O6 devrait être supprimée. Par contre, les autorités yougoslaves considèrent que le GATT devrait ajouter à la liste des études supplémentaires telle, par exemple, une étude comparée des politiques douanières dans le monde, etc."

ANNEXE 4 RAPPORT DU SECRETAIRE EXECUTIF SUR LA REUNION DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF)

ANNEXE 4 RAPPORT DU SECRETAIRE EXECUTIF SUR LA REUNION DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF) ANNEXE 4 RAPPORT DU SECRETAIRE EXECUTIF SUR LA REUNION DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF) RAPPORT DU SECRETAIRE EXECUTIF DE LA REUNION DU COMITE PERMANENT SUR L ADMINISTRATION

Plus en détail

COMITE DU COMMERCE DES AERONEFS CIVILS. Projet. Compte rendu de la réunion du Comité tenue le 14 mars 1988

COMITE DU COMMERCE DES AERONEFS CIVILS. Projet. Compte rendu de la réunion du Comité tenue le 14 mars 1988 "STRICTED '*9 988 Déciale COMITE DU COMMERCE DES AERONEFS CIVILS Projet Compte rendu de la réunion du Comité tenue le 14 mars 1988 Les délégations sont invitées à faire parvenir au secrétariat, d'ici au

Plus en détail

Règlement d exécution de la convention instituant un bureau international pour la publication des tarifs douaniers

Règlement d exécution de la convention instituant un bureau international pour la publication des tarifs douaniers Texte original Règlement d exécution de la convention instituant un bureau international pour la publication des tarifs douaniers (Art. 13 de la convention) 1 0.632.011 Conclu à Bruxelles le 5 juillet

Plus en détail

ANNEXE 4 RAPPORT DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF)

ANNEXE 4 RAPPORT DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF) ANNEXE 4 RAPPORT DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF) RAPPORT DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF) En vue d'une première discussion, le comité permanent

Plus en détail

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE RESTRICTED Spec(81)23 1 mai 1981 QUESTIONS ADMINISTRATIVES ET FINANCIERES Rémunération du personnel des services généraux et autres dépenses de personnel

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

Conseil Économique et Social

Conseil Économique et Social NATIONS UNIES E Conseil Économique et Social Distr. GÉNÉRALE TRANS/WP.30/AC.2/2001/12 8 août 2001 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L'EUROPE Comité de gestion de la Convention TIR de

Plus en détail

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS Plumet 1955 DOUANIERS ET LE COMMERCE Distribution limitée

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS Plumet 1955 DOUANIERS ET LE COMMERCE Distribution limitée RESTRICTED ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS Plumet 1955 DOUANIERS ET LE COMMERCE Distribution limitée Original: anglais UNION DOUANIERE ENTRE L'UNION SUD-AFRICAINS ET LA RHODESIE DU SUD. Nouveau tarif douanier

Plus en détail

Réunion du Conseil au niveau des Ministres. Paris, 6-7 mai 2014

Réunion du Conseil au niveau des Ministres. Paris, 6-7 mai 2014 Réunion du Conseil au niveau des Ministres Paris, 6-7 mai 2014 DÉCLARATION RELATIVE À L ÉCHANGE AUTOMATIQUE DE RENSEIGNEMENTS EN MATIÈRE FISCALE Adoptée le 6 mai 2014 Déclaration relative à l Échange automatique

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l'environnement

Programme des Nations Unies pour l'environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l'environnement Distr. GENERALE UNEP/OzL.Pro/ExCom/70/34/Add.1 17 juin 2013 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS COMITE EXECUTIF DU FONDS MULTILATERAL AUX FINS

Plus en détail

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE RESTRICTED L/222 3 juin 964 Distribution limitée Original: anglais RAPPORT FINANCIER DU SECRETAIRE EXECUTIF SUR LES COMPTES DE 963 et RAPPORT DU SERVICE

Plus en détail

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS.^^ 22 septembre 1961 DOUANIERS ET LE COMMERCE Distribution luit*.

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS.^^ 22 septembre 1961 DOUANIERS ET LE COMMERCE Distribution luit*. RESTRICTED L / 1562 ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS.^^ 22 septembre 1961 DOUANIERS ET LE COMMERCE Distribution luit*. CONSEIL 25 septembre - 6 octobre 1961 RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL DES QUESTIONS BUDGETAIRES

Plus en détail

BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GENÈVE, 2005 MÉMORANDUM SUR L OBLIGATION DE SOUMETTRE LES CONVENTIONS 1 ET RECOMMANDATIONS AUX AUTORITÉS COMPÉTENTES

BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GENÈVE, 2005 MÉMORANDUM SUR L OBLIGATION DE SOUMETTRE LES CONVENTIONS 1 ET RECOMMANDATIONS AUX AUTORITÉS COMPÉTENTES BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GENÈVE, 2005 MÉMORANDUM SUR L OBLIGATION DE SOUMETTRE LES CONVENTIONS 1 ET RECOMMANDATIONS AUX AUTORITÉS COMPÉTENTES Article 19 de la Constitution de l Organisation internationale

Plus en détail

Faire de la liberté d'investissement un vecteur de croissance verte Table ronde sur la liberté d'investissement Avril 2011

Faire de la liberté d'investissement un vecteur de croissance verte Table ronde sur la liberté d'investissement Avril 2011 Faire de la liberté d'investissement un vecteur de croissance verte Table ronde sur la liberté d'investissement Avril 2011 Organisation de coopération et de développement économiques Division de l'investissement,

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

Convention n o 142 concernant le rôle de l orientation et de la formation professionnelles dans la mise en valeur des ressources humaines

Convention n o 142 concernant le rôle de l orientation et de la formation professionnelles dans la mise en valeur des ressources humaines Texte original Convention n o 142 concernant le rôle de l orientation et de la formation professionnelles dans la mise en valeur des ressources humaines 0.822.724.2 Conclue à Genève le 23 juin 1975 Approuvée

Plus en détail

Commission des finances Distr. GÉNÉRALE

Commission des finances Distr. GÉNÉRALE AUTORITÉ INTERNATIONALE DES FONDS MARINS Commission des finances Distr. GÉNÉRALE ISBA/5/FC/1 30 septembre 1999 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS AUTORITÉ INTERNATIONALE DES FONDS MARINS Cinquième session Kingston

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/MP.PP/WG.1/2010/8 Distr. générale 17 mai 2010 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Réunion des Parties à la Convention sur l accès

Plus en détail

Âge effectif de sortie du marché du travail

Âge effectif de sortie du marché du travail Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Âge effectif de sortie du marché du travail Merci

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF. ACTE portant élection des membres au Parlement européen au suffrage universel direct. Article 2 Article 2

TABLEAU COMPARATIF. ACTE portant élection des membres au Parlement européen au suffrage universel direct. Article 2 Article 2 TABLEAU COMPARATIF ACTE portant élection des membres au Parlement européen au suffrage universel direct Acte de 1976 Article premier Article premier Les représentants, au Parlement européen, des peuples

Plus en détail

OBSERVATIONS INTRODUCTION

OBSERVATIONS INTRODUCTION Comité d experts gouvernementaux d UNIDROIT sur l applicabilité des clauses de compensation avec déchéance du terme Deuxième session FR UNIDROIT 2013 C.E.G/Netting/2/W.P. 5 Original: anglais Rome, 4-8

Plus en détail

LE MÉCANISME DE SAUVEGARDE SPÉCIALE (MSS)

LE MÉCANISME DE SAUVEGARDE SPÉCIALE (MSS) LE MÉCANISME DE SAUVEGARDE SPÉCIALE (MSS) FONDÉ SUR LE VOLUME : ANALYSE DES CONDITIONS PRÉVUES AU TEXTE RÉVISÉ EN DÉCEMBRE 2008 DU PROJET DE MODALITÉS CONCERNANT L AGRICULTURE À L OMC RÉSUMÉ Genève, Suisse

Plus en détail

Liste des tableaux. I. Évolution du commerce mondial

Liste des tableaux. I. Évolution du commerce mondial Liste des tableaux I. Évolution du commerce mondial 1. Aperçu général Tableau I.1 Croissance du volume des exportations et de la production mondiales de marchandises, 2005-2013 21 Tableau I.2 Croissance

Plus en détail

et de conduire la recherche;

et de conduire la recherche; WHA18.44 Création d'un Centre international de Recherche sur le Cancer La Dix -Huitième Assemblée mondiale de la Santé, Attendu que l'article 18 de la Constitution prévoit, notamment, que l'une des attributions

Plus en détail

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE RESTRICTED c/65 14 mars 1966 Distribution limitée CONSEIL 14-16 mars 1966 COMPOSITION DU CONSEIL ET DESIGNATION DES REPRESENTANTS (à la date du 14

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES. Proposition de DÉCISION DU CONSEIL

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES. Proposition de DÉCISION DU CONSEIL COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 10.12.2001 COM(2001) 759 final 2001/0290 (ACC) Proposition de DÉCISION DU CONSEIL relative à la conclusion d'un accord sous forme d'échange de lettres

Plus en détail

LES RÉGIMES SUPPLÉMENTAIRES DE RETRAITE POUR LES CADRES SUPÉRIEURS AU CANADA

LES RÉGIMES SUPPLÉMENTAIRES DE RETRAITE POUR LES CADRES SUPÉRIEURS AU CANADA SANTÉ AVOIRS CARRIÈRE LES RÉGIMES SUPPLÉMENTAIRES DE RETRAITE POUR LES CADRES SUPÉRIEURS AU CANADA PRINCIPAUX RÉSULTATS OBTENUS AVEC LA BASE DE DONNÉES MERCER SUR LES RSR (MISE À JOUR DE 2014) AVRIL 2015

Plus en détail

Répartition des actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Répartition des actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Répartition des actifs des fonds de pension et

Plus en détail

SECURITE SOCIALE ET TRAVAIL A L ETRANGER QUE FAIRE?

SECURITE SOCIALE ET TRAVAIL A L ETRANGER QUE FAIRE? Office National de Sécurité Sociale SECURITE SOCIALE ET TRAVAIL A L ETRANGER QUE FAIRE? 1. Envoi dans des pays de l Union européenne (UE) Depuis le 1er mai 2010, le Règlement CE n 883/2004 détermine la

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/SC.3/2006/4/Add.2 19 juillet 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS

Plus en détail

Convention n o 132 concernant les congés annuels payés

Convention n o 132 concernant les congés annuels payés Texte original Convention n o 132 concernant les congés annuels payés (révisée en 1970) 0.822.723.2 Conclue à Genève le 24 juin 1970 Approuvée par l Assemblée fédérale le 28 janvier 1992 1 Instrument de

Plus en détail

MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09

MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09 MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09 Site de L'Ambassade Modalités d obtention d un visa Si vous êtes de nationalité française ou ressortissant

Plus en détail

Loi coordonnée - Fonds de vieillissement

Loi coordonnée - Fonds de vieillissement Loi du 5 septembre 2001 portant garantie d'une réduction continue de la dette publique et création d'un Fonds de vieillissement (Moniteur belge du 14 septembre 2001), modifiée par la loi du 20 décembre

Plus en détail

PRESENTATION. Objet : Règlement relatif à la classification d ensemble des diverses catégories de réunions convoquées par l UNESCO.

PRESENTATION. Objet : Règlement relatif à la classification d ensemble des diverses catégories de réunions convoquées par l UNESCO. U Conférence générale 32e session, Paris 2003 32 C 32 C/19 10 juillet 2003 Original français Point 6.1 de l'ordre du jour provisoire ADAPTATION AUX BESOINS DE L ORGANISATION DU "REGLEMENT RELATIF A LA

Plus en détail

Convention n o 172 concernant les conditions de travail dans les hôtels, restaurants et établissements similaires

Convention n o 172 concernant les conditions de travail dans les hôtels, restaurants et établissements similaires Texte original Convention n o 172 concernant les conditions de travail dans les hôtels, restaurants et établissements similaires 0.822.727.2 Conclue à Genève le 25 juin 1991 Approuvée par l Assemblée fédérale

Plus en détail

GC.12/11 Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

GC.12/11 Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr.: Générale 19 octobre 2007 Français Original: Anglais Conférence générale Douzième session Vienne, 3-7 décembre 2007 Point 10 d) de

Plus en détail

PARTIE I : RAISON, SIEGE ET BUTS DE L ASSOCIATION. Article premier Raison sociale et type d association. Article 2 - Siège

PARTIE I : RAISON, SIEGE ET BUTS DE L ASSOCIATION. Article premier Raison sociale et type d association. Article 2 - Siège STATUTS DE LA SOCIETE INTERNATIONALE E D D ANNOTATION ASSOCIATION DE DROIT SUISSE A BUT NON LUCRATIF Etat au 9 Décembre 2008; Révisé le 10 Septembre 2014 PARTIE I : RAISON, SIEGE ET BUTS DE L ASSOCIATION

Plus en détail

Programme de compensation volontaire des gaz à effet de serre (GES)

Programme de compensation volontaire des gaz à effet de serre (GES) Programme de compensation volontaire des gaz à effet de serre (GES) Volet déplacements professionnels L Université et la lutte aux changements climatiques L Université Laval souhaite contribuer à la lutte

Plus en détail

SOCIETES MULTINATIONALES : ETAT ACTUEL DES TRAVAUX. Note du Secrétaire général

SOCIETES MULTINATIONALES : ETAT ACTUEL DES TRAVAUX. Note du Secrétaire général GENERAL Distr. GENERALE A/CN.9/90 22 avril 197^ FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS COMMISSION DES NATIONS UNIES POUR LE DROIT COMMERCIAL INTERNATIONAL Septième session New York9 13-17 mai 197U SOCIETES MULTINATIONALES

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l environnement

Programme des Nations Unies pour l environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l environnement Distr. GENERALE UNEP/OzL.Pro/ExCom/72/46 15 mai 2014 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS COMITE EXECUTIF DU FONDS MULTILATERAL AUX FINS D APPLICATION

Plus en détail

E 4817 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2009-2010. le 15 octobre 2009 le 15 octobre 2009

E 4817 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2009-2010. le 15 octobre 2009 le 15 octobre 2009 E 4817 ASSEMBLÉE NATIONALE S É N A T TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2009-2010 Reçu à la Présidence de l'assemblée nationale Enregistré à la Présidence du Sénat le 15 octobre 2009 le 15 octobre

Plus en détail

Journal officiel de l'union européenne L 129. Législation. Actes législatifs. 57 e année. Édition de langue française. 30 avril 2014.

Journal officiel de l'union européenne L 129. Législation. Actes législatifs. 57 e année. Édition de langue française. 30 avril 2014. Journal officiel de l'union européenne L 129 Édition de langue française Législation 57 e année 30 avril 2014 Sommaire I Actes législatifs RÈGLEMENTS Règlement (UE) n o 421/2014 du Parlement européen et

Plus en détail

CONVENTION DE GENEVE DESTINEE A REGLER CERTAINS CONFLITS DE LOIS EN MATIERE DE LETTRES DE CHANGE ET DE BILLETS A ORDRE

CONVENTION DE GENEVE DESTINEE A REGLER CERTAINS CONFLITS DE LOIS EN MATIERE DE LETTRES DE CHANGE ET DE BILLETS A ORDRE UNIVERSITE LIBRE DE BRUXELLES CONVENTION DE GENEVE DESTINEE A REGLER CERTAINS CONFLITS DE LOIS EN MATIERE DE LETTRES DE CHANGE ET DE BILLETS A ORDRE Conclue à Genève, le 7 juin 1930-1 - CONVENTION DE GENEVE

Plus en détail

Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement et du Fonds des Nations Unies pour la population

Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement et du Fonds des Nations Unies pour la population Nations Unies DP/2004/28 Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement et du Fonds des Nations Unies pour la population Distr. générale 7 juin 2004 Français Original: anglais

Plus en détail

Cent soixante-huitième session REGLEMENTS FINANCIERS PARTICULIERS PRESENTES CONFORMEMENT A L'ARTICLE 6.7 DU REGLEMENT FINANCIER DE L'UNESCO RESUME

Cent soixante-huitième session REGLEMENTS FINANCIERS PARTICULIERS PRESENTES CONFORMEMENT A L'ARTICLE 6.7 DU REGLEMENT FINANCIER DE L'UNESCO RESUME ex Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture Conseil exécutif Cent soixante-huitième session 168 EX/4 Paris, 15 octobre 2003 Original anglais Point 8.1 de l'ordre du jour

Plus en détail

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE RESTRICTED Spec(81)56 11 novembre 1981 QUESTIONS ADMINISTRATIVES ET FINANCIERES Quote-part du GATT dans Le budget du Centre du commerce international

Plus en détail

Conférence générale Vingt-neuvième session, Paris 1997 VOTE DE LA RESOLUTION PORTANT OUVERTURE DE CREDITS POUR 1998-1999

Conférence générale Vingt-neuvième session, Paris 1997 VOTE DE LA RESOLUTION PORTANT OUVERTURE DE CREDITS POUR 1998-1999 Conférence générale Vingt-neuvième session, Paris 1997 29 C 29 C/77 12 novembre 1997 Original anglais Point 3.4 de l'ordre du jour VOTE DE LA RESOLUTION PORTANT OUVERTURE DE CREDITS POUR 1998-1999 Rapport

Plus en détail

Rendement des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Rendement des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Rendement des fonds de pension et des fonds de

Plus en détail

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation?

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? Indicateur Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? En 2008, les pays de l OCDE ont consacré 6.1 % de leur PIB cumulé au financement de leurs établissements d enseignement.

Plus en détail

ANNEXE. à la PROPOSITION DE DÉCISION DU CONSEIL

ANNEXE. à la PROPOSITION DE DÉCISION DU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 29.7.2015 COM(2015) 368 final ANNEX 1 ANNEXE à la PROPOSITION DE DÉCISION DU CONSEIL définissant la position à prendre, au nom de l Union européenne, au sein du conseil

Plus en détail

Couverture des régimes de retraite privés

Couverture des régimes de retraite privés Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Couverture des régimes de retraite privés Merci

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL "E" CHARGE DE L'EXAMEN DES QUESTIONS RELATIVES A LA BALANCE DES PAIEMENTS -

GROUPE DE TRAVAIL E CHARGE DE L'EXAMEN DES QUESTIONS RELATIVES A LA BALANCE DES PAIEMENTS - s &&i SECRET ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS^ TlÙ^f/^ DOUANIERS ET LE COMMERCE AL : ^ ^ -JO ' '. -. GROUPE DE TRAVAIL "E" CHARGE DE L'EXAMEN DES QUESTIONS RELATIVES A LA BALANCE DES PAIEMENTS - Restrictions

Plus en détail

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 17 décembre 2013 à 14h30 «Etat des lieux sur l épargne en prévision de la retraite» Document N 13 Document de travail, n engage pas le Conseil Le

Plus en détail

MOUVEMENTS MIGRATOIRES

MOUVEMENTS MIGRATOIRES PARTIE 5 MOUVEMENTS page 363 5 MOUVEMENTS page 364 SOMMAIRE MOUVEMENTS n Répartition par nationalité des travailleurs entrés en France au cours de l année 29 366 n L immigration familiale 367 à 37 n Les

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L OMPI

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L OMPI OMPI WO/GA/24/4 Rev. ORIGINAL : anglais DATE : 19 juillet 1999 F ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L OMPI Vingt-quatrième session (14 e session ordinaire)

Plus en détail

Estimant opportun de fixer les règles et les méthodes à suivre en vue de l'application de l'article 102 de la Charte des Nations Unies, ainsi conçu:

Estimant opportun de fixer les règles et les méthodes à suivre en vue de l'application de l'article 102 de la Charte des Nations Unies, ainsi conçu: ENREGISTREMENT ET PUBLICATION DES TRAITÉS ET ACCORDS INTERNATIONAUX. RÈGLEMENT DESTINÉ À METTRE EN APPLICATION L'ARTICLE 102 DE LA CHARTE DES NATIONS UNIES Adopté par l'assemblée générale le 14 décembre

Plus en détail

Art. 4 Sous réserve des règlements du pays de délivrance, les enfants pourront être mentionnés dans le titre de voyage d un réfugié adulte.

Art. 4 Sous réserve des règlements du pays de délivrance, les enfants pourront être mentionnés dans le titre de voyage d un réfugié adulte. Texte original 0.142.37 Accord concernant la délivrance d un titre de voyage à des réfugiés relevant de la compétence du Comité intergouvernemental pour les Réfugiés Conclu à Londres le 15 octobre 1946

Plus en détail

ORGANISMES NATIONAUX DE FACILITATION DU COMMERCE

ORGANISMES NATIONAUX DE FACILITATION DU COMMERCE NATIONS UNIES COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE ORGANISMES NATIONAUX DE FACILITATION DU COMMERCE RECOMMANDATION n 4, deuxième édition, adoptée par le Centre des Nations Unies pour la facilitation du

Plus en détail

Nous respectons le droit d auteur

Nous respectons le droit d auteur Nous respectons le droit d auteur La licence de votre bibliothèque achetée auprès d'access Copyright donne l'autorisation de faire des photocopies parmi un vaste répertoire de livres publiés commercialement,

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE OMPI SCT/S2/4 ORIGINAL : anglais DATE : 29 mars 2002 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITE PERMANENT DU DROIT DES MARQUES, DES DESSINS ET MODELES INDUSTRIELS ET DES INDICATIONS

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE (CGV) DE LA BOUTIQUE EN LIGNE NILE

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE (CGV) DE LA BOUTIQUE EN LIGNE NILE CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE (CGV) DE LA BOUTIQUE EN LIGNE NILE NILE Clothing AG accepte uniquement les commandes passées dans sa boutique en ligne depuis la Suisse, Liechtenstein, Canada, Israel ou un

Plus en détail

FORMALITES DOUANIERES

FORMALITES DOUANIERES FORMALITES DOUANIERES En France métropolitaine, pour les envois intra-métropole et vers les pays de l Union Européenne, toute vente de marchandise est soumise à la TVA. En revanche, les marchandises exportées

Plus en détail

Audit des contrôles de base du Centre canadien d hygiène et de sécurité au travail

Audit des contrôles de base du Centre canadien d hygiène et de sécurité au travail Audit des contrôles de base du Centre canadien d hygiène et de sécurité au travail Janvier 2015 Bureau du contrôleur général Pourquoi est-ce important Aux termes de la Loi sur la gestion des finances publiques,

Plus en détail

*** * * * * * * COUNCIL * * * CONSEIL OF EUROPE * DE L'EUROPE. Committee of Ministers Comité des Ministres. Strasbourg, le 19 avril 1995 CM(95)55

*** * * * * * * COUNCIL * * * CONSEIL OF EUROPE * DE L'EUROPE. Committee of Ministers Comité des Ministres. Strasbourg, le 19 avril 1995 CM(95)55 *** * * * * * * COUNCIL * * * CONSEIL OF EUROPE * DE L'EUROPE Committee of Ministers Comité des Ministres CM0008649 Strasbourg, le 19 avril 1995 Restricted CM(95)55 Pour examen lors de la 540e réunion

Plus en détail

Projet de position de la Communauté sur la procédure et l'organisation des négociations d'adhésion du Portugal (Bruxelles, 29 novembre 1978)

Projet de position de la Communauté sur la procédure et l'organisation des négociations d'adhésion du Portugal (Bruxelles, 29 novembre 1978) Projet de position de la Communauté sur la procédure et l'organisation des négociations d'adhésion du Portugal (Bruxelles, 29 novembre 1978) Légende: Conformément au mandat qui lui a été confié le 17 octobre

Plus en détail

Protocole de signature facultative à la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques, concernant le règlement obligatoire des différends

Protocole de signature facultative à la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques, concernant le règlement obligatoire des différends Texte original Protocole de signature facultative à la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques, concernant le règlement obligatoire des différends 0.191.011 Conclu à Vienne le 18 avril 1961

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP)

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP) OMPI CDIP/5/5 Corr. ORIGINAL : anglais DATE : 21 juillet 2010 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP) Cinquième session

Plus en détail

Processus officiel relatif aux Normes de pratique actuarielles internationales

Processus officiel relatif aux Normes de pratique actuarielles internationales Processus officiel relatif aux Normes de pratique actuarielles internationales Introduction Une norme de pratique est une instruction sur le comportement attendu de l actuaire évoluant dans un contexte

Plus en détail

1. Compte rendu de l'enquête effectuée auprès des utilisateurs du site Web de l'omc

1. Compte rendu de l'enquête effectuée auprès des utilisateurs du site Web de l'omc 1. Compte rendu de l'enquête effectuée auprès des utilisateurs du site Web de l'omc L'équipe Web de l'omc remercie les personnes qui ont rempli le questionnaire destiné aux utilisateurs. Les renseignements

Plus en détail

BUREAUX TEMPORAIRES AU SIEGE. Rapport du Directeur général

BUREAUX TEMPORAIRES AU SIEGE. Rapport du Directeur général WORLD HEALTH ORGANIZATION CONSEIL EXECUTIF Trente-neuvième session Point 5 de 1 f ordre du jour supplémentaire ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ EB39A2 Add Л 20 janvier 1967 ORIGINAL : ANGLAIS BUREAUX

Plus en détail

ARTICLE 27. Introduction... 1-4. I. Généralités... 5-7. II. Résumé analytique de la pratique... 8-11

ARTICLE 27. Introduction... 1-4. I. Généralités... 5-7. II. Résumé analytique de la pratique... 8-11 ARTICLE 27 Table des matières Paragraphes Texte de l'article 27 Introduction... 1-4 I. Généralités... 5-7 II. Résumé analytique de la pratique... 8-11 A. La distinction entre les "questions de procédure"

Plus en détail

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier.

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. VACANZA L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. Judicieuse et fiable. L assurance voyage de SWICA. L envie d ailleurs vous a pris, et les valises sont bouclées. Vous

Plus en détail

ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE COMITÉ POUR LA PROTECTION DES BIENS CULTURELS EN CAS DE CONFLIT ARMÉ

ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE COMITÉ POUR LA PROTECTION DES BIENS CULTURELS EN CAS DE CONFLIT ARMÉ CLT-10/CONF.204/6 PARIS, le 14 septembre 2010 Original anglais ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE COMITÉ POUR LA PROTECTION DES BIENS CULTURELS EN CAS DE CONFLIT

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES. Proposition de RÈGLEMENT DU CONSEIL

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES. Proposition de RÈGLEMENT DU CONSEIL COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 30.01.2001 COM(2001) 49 final Proposition de RÈGLEMENT DU CONSEIL portant modification du règlement (CE) n 2450/98 instituant un droit compensateur

Plus en détail

Sommaire. Présentation générale 2. Objectifs 2. Public 2. Procedures de candidature et criteres de recevabilite 2

Sommaire. Présentation générale 2. Objectifs 2. Public 2. Procedures de candidature et criteres de recevabilite 2 Le programme ALBAN Centro Franco- Brasileiro de Documentação Técnica e Científica ALBAN - Programme Communautaire de bourses d études pour les ressortissants de l Amérique Latine en Europe Sommaire Présentation

Plus en détail

Étude de marché. Critères de qualification Travaux de génie civil et construction de bâtiments industriels au CERN

Étude de marché. Critères de qualification Travaux de génie civil et construction de bâtiments industriels au CERN Étude de marché Critères de qualification Travaux de génie civil et construction de bâtiments industriels au CERN EDMS N : 1382269 MS-4034/GS Afin d être pris en considération en tant que soumissionnaire

Plus en détail

La recherche d assurance maladie à l étranger Procédure à l usage des CPAS

La recherche d assurance maladie à l étranger Procédure à l usage des CPAS La recherche d assurance maladie à l étranger Procédure à l usage des CPAS CAAMI Service Relations internationales (iri.enquete@caami.be) www.caami.be Introduction La Caisse Auxiliaire d Assurance Maladie-Invalidité

Plus en détail

LOI SUR SÉCURISATION DE L EMPLOI INCIDENCES SUR LE FONCTIONNEMENT DU CHSCT

LOI SUR SÉCURISATION DE L EMPLOI INCIDENCES SUR LE FONCTIONNEMENT DU CHSCT NOTE D INFORMATION-juillet 2013 LOI SUR SÉCURISATION DE L EMPLOI INCIDENCES SUR LE FONCTIONNEMENT DU CHSCT La loi du 14 Juin 2013 relative à la sécurisation de l emploi (n 2013-504) a introduit plusieurs

Plus en détail

MESURES D'APPLICATION DU CODE DE CONDUITE DES DÉPUTÉS AU PARLEMENT EUROPÉEN EN MATIÈRE D'INTÉRÊTS FINANCIERS ET DE CONFLITS D'INTÉRÊTS

MESURES D'APPLICATION DU CODE DE CONDUITE DES DÉPUTÉS AU PARLEMENT EUROPÉEN EN MATIÈRE D'INTÉRÊTS FINANCIERS ET DE CONFLITS D'INTÉRÊTS MESURES D'APPLICATION DU CODE DE CONDUITE DES DÉPUTÉS AU PARLEMENT EUROPÉEN EN MATIÈRE D'INTÉRÊTS FINANCIERS ET DE CONFLITS D'INTÉRÊTS DÉCISION DU BUREAU DU 15 AVRIL 2013 Chapitres: 1. Cadeaux reçus à

Plus en détail

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 aligne le coût de ce rachat

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À LA PROCÉDURE DE TRAITEMENT DES PLAINTES

POLITIQUE RELATIVE À LA PROCÉDURE DE TRAITEMENT DES PLAINTES 1. Traitement des plaintes Efficacité, efficience et responsabilité Cette politique met en place la procédure s appliquant à la Compagnie d assurances FCT Ltée., à la First American Title Insurance Company,

Plus en détail

Convention sur la reconnaissance des divorces et des séparations de corps

Convention sur la reconnaissance des divorces et des séparations de corps Texte original Convention sur la reconnaissance des divorces et des séparations de corps 0.211.212.3 Conclue à La Haye le 1 er juin 1970 Approuvée par l Assemblée fédérale le 4 mars 1976 1 Instrument de

Plus en détail

Article sur Minitab Statistical Software : Comprendre des données sur le progrès social à l aide de l analyse factorielle

Article sur Minitab Statistical Software : Comprendre des données sur le progrès social à l aide de l analyse factorielle Article sur Minitab Statistical Software : Comprendre des données sur le progrès social à l aide de l analyse factorielle L objectif est de montrer comment une analyse statistique multivariée, plus précisément

Plus en détail

Le Conseil d administration. L Article VI du Statut du PAM définit comme suit les fonctions du Conseil:

Le Conseil d administration. L Article VI du Statut du PAM définit comme suit les fonctions du Conseil: 1. L E C O N S E I L D A D M I N I S T R A T I O N E T S E S F O N C T I O N S 1er janvier 1996, suite à l adoption de résolutions parallèles par l Assemblée générale des Nations Unies et la Conférence

Plus en détail

Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C

Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la fonction publique Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C Le ministre de la fonction publique à

Plus en détail

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS «L e m,

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS «L e m, RESTRICTED ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS «L e m, DOUANIERS ET LE COMMERCE Comité d'action COMPTE RENDU DE LA PREMIERE REUNION DU PREMIER SOUS-COMITE DU COMITE D'ACTION Note du secrétariat Distribution

Plus en détail

Application provisoire des traités. Déclaration du Président du comité de rédaction, M. Mathias Forteau 4 août 2015

Application provisoire des traités. Déclaration du Président du comité de rédaction, M. Mathias Forteau 4 août 2015 COMMISSION DU DROIT INTERNATIONAL Soixante-septième session Genève, 4 mai 5 juin et 6 juillet 7 août 2015 La version prononcée fait foi Application provisoire des traités Déclaration du Président du comité

Plus en détail

Quels facteurs incitent la société à investir dans l'éducation?

Quels facteurs incitent la société à investir dans l'éducation? Extrait de : Regards sur l'éducation 2008 : Panorama Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264040649-fr Quels facteurs incitent la société à investir dans l'éducation? Merci de citer

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1208094L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1208094L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères PROJET DE LOI autorisant l approbation de l accord entre le Gouvernement de la République française, le Conseil fédéral suisse et l Organisation européenne

Plus en détail

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE RESTRICTED isf I965 PROJET DE RAPPORT DU.DEUXIEME COMITE SUR LA CONSULTATION AVEC LA COMMUNAUTE ECONOMIQUE EUROPEENNE Note du secrétariat,a la demande

Plus en détail

Fin 2003, plus de 26 000 robots industriels étaient en fonction dans l industrie française, soit plus 8% sur 2002

Fin 2003, plus de 26 000 robots industriels étaient en fonction dans l industrie française, soit plus 8% sur 2002 Commission économique des Nations Unies pour l Europe Embargo: 2 octobre 24, 11 heures (heure de Genève) Communiqué de presse ECE/STAT/4/P2 Genève, le 2 octobre 24 Fin 23, plus de 26 robots industriels

Plus en détail

Conférence des Parties à la Convention-cadre de l OMS pour la lutte antitabac Sixième session, Moscou (Fédération de Russie), 13-18 octobre 2014

Conférence des Parties à la Convention-cadre de l OMS pour la lutte antitabac Sixième session, Moscou (Fédération de Russie), 13-18 octobre 2014 Conférence des Parties à la Convention-cadre de l OMS pour la lutte antitabac Sixième session, Moscou (Fédération de Russie), 13-18 octobre 2014 JOURNAL N 4 Jeudi 16 octobre 2014 Le Journal ne constitue

Plus en détail

Aperçu des principales questions évoquées lors de la première réunion du sous-groupe sur l amortissement fiscal des actifs

Aperçu des principales questions évoquées lors de la première réunion du sous-groupe sur l amortissement fiscal des actifs COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DE LA FISCALITÉ ET DE L UNION DOUANIÈRE Analyses et politiques fiscales Analyse et coordination des politiques fiscales Bruxelles, le 23 février 2005 Taxud E1 MH/

Plus en détail

Comité permanent du droit des marques, des dessins et modèles industriels et des indications géographiques

Comité permanent du droit des marques, des dessins et modèles industriels et des indications géographiques F SCT/31/8 REV.4 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 23 MARS 2015 Comité permanent du droit des marques, des dessins et modèles industriels et des indications géographiques Trente et unième session Genève, 17 21

Plus en détail

BANQUE EUROPÉENNE D INVESTISSEMENT Août 2004 CONSEIL DES GOUVERNEURS. Procès-verbal de la décision du 27 juillet 2004 suscitée par procédure écrite

BANQUE EUROPÉENNE D INVESTISSEMENT Août 2004 CONSEIL DES GOUVERNEURS. Procès-verbal de la décision du 27 juillet 2004 suscitée par procédure écrite BANQUE EUROPÉENNE D INVESTISSEMENT Août 2004 PV/04/11 CONSEIL DES GOUVERNEURS Procès-verbal de la décision du 27 juillet 2004 suscitée par procédure écrite OLAF : DÉCISION EN MATIÈRE DE LUTTE CONTRE LA

Plus en détail

JANVIER 2014 RAPPORT D ENQUÊTE MINISTÈRE DU TOURISME, DU PATRIMOINE ET DE LA CULTURE

JANVIER 2014 RAPPORT D ENQUÊTE MINISTÈRE DU TOURISME, DU PATRIMOINE ET DE LA CULTURE JANVIER 2014 RAPPORT D ENQUÊTE MINISTÈRE DU TOURISME, DU PATRIMOINE ET DE LA CULTURE TRANSMIS : AU PREMIER MINISTRE AU SOUS-MINISTRE AU PLAIGNANT DANS L AFFAIRE DE LA LOI SUR LES LANGUES OFFICIELLES DU

Plus en détail

PROTOCOLE (n 36) SUR LES DISPOSITIONS TRANSITOIRES

PROTOCOLE (n 36) SUR LES DISPOSITIONS TRANSITOIRES PROTOCOLE (n 36) SUR LES DISPOSITIONS TRANSITOIRES LES HAUTES PARTIES CONTRACTANTES, CONSIDÉRANT que, afin d'organiser la transition entre les dispositions institutionnelles des traités applicables avant

Plus en détail

Protocole 1990 portant modification de la Convention relative aux Transports internationaux ferroviaires (COTIF) du 9 mai 1980

Protocole 1990 portant modification de la Convention relative aux Transports internationaux ferroviaires (COTIF) du 9 mai 1980 Texte original Protocole 1990 portant modification de la Convention relative aux Transports internationaux ferroviaires (COTIF) du 9 mai 1980 0.742.403.11 Conclu à Berne le 20 décembre 1990 Approuvé par

Plus en détail

Principes régissant les travaux du GIEC PROCÉDURES FINANCIÈRES DU GROUPE D'EXPERTS INTERGOUVERNEMENTAL SUR L'ÉVOLUTION DU CLIMAT (GIEC)

Principes régissant les travaux du GIEC PROCÉDURES FINANCIÈRES DU GROUPE D'EXPERTS INTERGOUVERNEMENTAL SUR L'ÉVOLUTION DU CLIMAT (GIEC) Principes régissant les travaux du GIEC Appendice B PROCÉDURES FINANCIÈRES DU GROUPE D'EXPERTS INTERGOUVERNEMENTAL SUR L'ÉVOLUTION DU CLIMAT (GIEC) Adoptées à la douzième session du GIEC (Mexico, 11-13

Plus en détail