LE BIO À LA FWA, UNE RÉALITÉ!

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE BIO À LA FWA, UNE RÉALITÉ!"

Transcription

1 LE BIO À LA FWA, UNE RÉALITÉ!

2 L agriculture biologique: réglementation, aides et plan stratégique Isabelle Jaumotte Conseillère au Service d Etude

3 Introduction à l agriculture biologique Réglementée par règlements européens s appliquant aux 27 EM qui couvre la production (agriculture, aquaculture, levures), la commercialisation (y compris importation), les contrôles, l étiquetage et la publicité Terme «bio» protégé légalement Produits identifiables via logo UE Produits contrôlés 3

4 Les principaux objectifs Système de gestion durable de l agriculture qui Respecte les systèmes et cycles naturels, santé du sol, de l eau, des végétaux et des animaux Contribue à un niveau élevé de biodiversité Fait une utilisation responsable énergie et ressources naturelles Respecte des normes élevées en matière de bien-être animal Produire des produits de haute qualité Viser une grande variété de denrées alimentaires répondant aux demandes des consommateurs 4

5 Les principes généraux Utiliser des ressources internes au système écologique Organismes vivants et méthodes de production mécaniques Pratiques liées au sol OGM exclus Évaluation des risques pour mesures de prévention Réduire l utilisation d intrants extérieurs Limiter l utilisation d intrants chimiques sauf exception (indisponibilité, effets indésirables sur l environnement, ) S adapter au climat, aux conditions locales, aux stades de développement et aux pratiques d élevage 5

6 Les règles de production générales Obligation de se conformer aux règles de production du règlement européen et dans son règlement d application Interdiction d utiliser des OGM ou produits obtenus à partir d OGM pour production de végétaux, d animaux, de produits agricoles, de produits transformés et d aliments pour bétail (exception: médicaments vétérinaires) Interdiction de traiter les produits avec des rayons ionisants Exploitation 100% bio mais possibilité de la scinder en unités distinctes pas toutes gérées en bio (sp. animales ou variétés végétales, séparation des terres, animaux et produits, tenue d un registre) 6

7 Les règles pour les productions végétales Travail du sol et pratiques culturales qui préserve et augmente la MO, améliore la stabilité et la biodiversité et empêche le tassement et l érosion des sols Fertilité et activité biologique des sols augmentées par Rotations pluriannuelles des cultures incluant légumineuses et engrais verts Épandage effluents ou MO provenant de la production bio (idéal: compost) Préparation de micro-organismes autorisée pour activation compost ou amélioration état ou d éléments nutritifs des sols Préparation biodynamique autorisées Interdiction d utiliser des engrais minéraux azotés 7

8 Les règles pour les productions végétales Apport d effluents d élevages limité à 170 kg d azote/ha (équivalent de 2UGB/ha) Effluents d élevages bio + liste positive pour autres fertilisants et amendements Exploitations bio ne peuvent faire des échanges d effluents excédentaires qu avec d autres exploitations bio Si mesures insuffisantes pour couvrir les besoins nutritionnels des plantes, possibilité d utiliser engrais et amendements autres mais selon liste positive et selon les besoins! Utilisation des produits désinfection et nettoyages si autorisés! Cultures hydroniques interdites 8

9 Les règles pour les productions végétales Eviter toute contamination de l environnement Prévenir les dégâts causés par ravageurs, maladies et mauvaises herbes vie prédateurs naturels, choix espèces, rotations, techniques culturales et procédés thermiques Si menace avérée: possibilité d utiliser des produits selon liste positive et pour l usage déterminé! Utilisation de semences et matériel de reproduction issus de l AB mais, si indisponibilité en bio, semences ou matériel de reproduction conventionnels non traitées sous certaines conditions 9

10 Les règles pour les productions animales Origine des animaux: biologique dès naissance/éclosion (sauf conditions particulières et après période de conversion) Choix des races et souches fonction de Capacité à s adapter aux conditions locales => préférer les autochtones Vitalité et résistance aux maladies et aux problèmes sanitaires (stress porcin, avortements spontanés, mises bas difficiles, césariennes ) Charge maximale telle que max 170 kg N/ha, soit 2 UGB/ha Elevage adapté au site et production liée au sol Production animale hors sol interdite Durée du transport des animaux réduite au minimum 10

11 Les règles pour les productions animales Reproduction basée sur monte naturelle (=> race adaptée) mais insémination artificielle autorisée >< clonage, transfert d embryons ou hormones de contrôle d ovulation interdits Pour troupeaux viandeux: 30 % des naissances naturelles après 3 ans et 80 % après 5 ans. Eviter au maximum toute souffrance ou mutilation de l animal pose d élastiques, coupe de queue, ébecquage, écornage pas systématiques, autorisés pour certains cas et fonction conditions Anesthésie et/ou analgésie pour réduire la souffrance Castration physique autorisée mais sous condition Chargement des animaux sans stimulation électrique et sans calmants allopathiques 11

12 Les règles pour les productions animales Conditions de logement des animaux Bâtiments conçus correctement (isolation, aération, éclairage, ) Densité de peuplement garantissant confort et bien-être Accès permanent à des espaces de plein air et chaque fois que conditions climatiques et état du sol le permettent (sauf restrictions et obligations) Détention séparée des animaux bio et non bio Interdiction d attacher ou d isoler les animaux sauf individuellement, pour durée limitée et selon justifications dérogation générale pour les exploitations de petite taille (max. 50 bovins à l attache) si accès à l extérieur au moins 2x/semaine Bâtiment nettoyés et désinfectés avec produits (liste positive) 12

13 Les règles pour les productions animales Conditions de logement des mammifères Sols lisses mais non glissants et min. ½ surface intérieure en dur Aire de couchage confortable, propre, sèche, pourvue de litière Interdiction de loger des veaux de + d 1 semaine dans boxes individuels Truies maintenues en groupe, sauf fin de gestation et allaitement (28 j. max.) Interdiction de loger les porcelets en cages ou sur caillebotis Conditions de logement des volailles Interdiction d utiliser des cages 1/3 surface en dur et couverte de litière Limitation de la densité de peuplement de chaque poulailler (4800 poulets / 3000 poules pondeuses/ ) Âge minimal d abattage déterminé + conditions de logement 13

14 Les règles pour les productions animales Accès aux espaces extérieurs Tous les animaux doivent pouvoir accéder à un parcours extérieur et les herbivores à un pâturage chaque fois que conditions le permettent Parcours extérieurs partiellement couverts (max. 50 % de surface ou max. 75 % si la moitié du périmètre est à front ouvert) Herbivores: si accès au pâturage pendant période pacage et si animaux en liberté dans bâtiment, pas d obligation de parcours en hiver Volailles: accès parcours extérieur couvert de végétation pendant min 1/3 vie. Si obligation de confinement, apports de fourrages grossiers Les porcs doivent avoir la possibilité de fuir Période de conversion des parcours extérieurs des sp. non herbivores ramenée à 1 an (>< 2) si absence de résidus organo-chlorés et phosphorés 14

15 Les règles pour les productions animales Alimentation des animaux Aliments 100 % bio pour les herbivores et 95% pour les non herbivores (5% uniquement de matières premières riches en protéines jusqu au 31/12/2017) Min. 60 % doivent provenir de l exploitation ou d exploitations bio de la même région pour les herbivores / 20 % pour les non herbivores Partie de l alimentation peut provenir d exploitations en conversion (20 à 100 % de la ration selon année conversion et origine) Accès permanent à des pâturages ou des fourrages grossiers Facteurs de croissance, hormones et a.a. de synthèse interdits Jeunes mammifères au lait maternel voire au lait naturel Fourrages grossiers ajoutés aux rations des porcs et volailles Interdit de gaver (engraissement réversible) ou de mettre au régime 15

16 Les règles pour les productions animales Prophylaxie et soins vétérinaires Prévention fondée sur choix races/souches, pratiques, qualité aliments, Maladies traitées immédiatement pour éviter toute souffrance avec produits phytothérapeutiques, homéopathiques, voire traitement chimique si nécessaire et sous conditions Interdiction d utiliser des médicaments vétérinaires allopathiques chimiques de synthèse ou des antibiotiques à titre préventif => uniquement usage curatif et sur prescription vétérinaire Nettoyage et désinfection des locaux pour prévenir toute infection Vaccins et traitements obligatoires autorisés Déclassement des animaux si + de 3 traitements «chimiques» sur 1 an (ou + de 1 si cycle de vie < 1 an) Délai d attente doublé avec un min. de 48h) 16

17 Les règles pour les productions animales Introduction d animaux non biologiques dans une exploitation si animaux bio non disponibles mais respect de périodes de conversion et sous conditions: Conversion variable (6 semaines poules pondeuses à 12 mois bovins) Si constitution d un nouveau cheptel, jeunes mammifères non bio sont élevés bio depuis leur sevrage et sous conditions (âge ou poids max.) Si renouvellement cheptel, mammifères mâles adultes et femelles adultes nullipares non bio sont élevées bio et max. 10 % de femelles non bio dans cheptel équidés/bovins (20 % pour porcs, ovins et caprin) Pourcentage porté à 40 % si accord RW si extension importante de l élevage, changement de race, nouvelle spécialisation ou race menacée Dérogation pour poulettes non bio 17

18 Production biologique et conventionnelle Parcelles et lieux de stockage clairement séparés Ensemble de l exploitation contrôlée Pour les productions végétales, variétés ou distinguables sauf: Conversion de verger, essais agronomiques et production de semences ou plants sous conditions Pour les herbages exclusivement destinés aux pâturages Pour les productions animales, sp. sauf pour activités de recherches ou d enseignement avec mesures Animaux non bio peuvent pâturer terres bio pendant une durée limité chaque année si non simultané, si MAE et si sp. 18

19 Les aides à l agriculture biologique Conditions d accès identification SIGEC et avoir des terres en RW demande d aide via via formulaire avant 1 er novembre respecter règles bio sur toutes terres «primées» avoir notifié son activité à un OC Conditions d engagement Engagement de 5 ans (comme MAE) Aide à la conversion si pas aide bio depuis min. 10 ans Conditions en cas de transfert d exploitation Min 0,6 UGB/ha pour aides prairies et fourrages de base Pas d aide si moins de 250 arbres fruitiers/ha 19

20 Les aides à l agriculture biologique Prairies et fourrages de base + Jachères Autres cultures annuelles Arboriculture, horticulture et production de semences Conversion 375 (de 0 à 32 ha) 275 (du 32 e à 64 e ha) 175 (au-delà du64 e ha) 600 (de 0 à 32 ha) 475 (du 32 e à 64 e ha) 400 (au-delà du 64 e ha) 1050 (de 0 à 3 ha) 900 (de 3 e à 14 ha) 550 (au-delà du 14 e ha) Maintien 225 (de 0 à 32 ha) 125 (du 32 e au 64 e ha) 25 (au-delà du64 e ha) 450 (de 0 à 32 ha) 325 (du 32 e à 64 e ha) 250 (au-delà du 64 e ha) 900 (de 0 à 3 ha) 750 (de 3 e à 14 ha) 400 (au-delà du 14 e ha 20

21 L agriculture biologique en Wallonie Adoption, fin juin 2013, d un plan stratégique pour le développement de l agriculture bio en Wallonie Objectifs exploitations sous contrôle bio 14 % de la SAU wallonne sous contrôle bio Des moyens financiers spécifiques Série de fiches actions selon 4 axes majeurs 21

22 Axes majeurs du plan stratégique Assurer un encadrement de qualité Information relative à la filière bio Sensibilisation des agriculteurs conventionnels Service d appui à la reconversion Création de filière de production, transformation et commercialisation Développer la recherche Elaborer un programme de recherche et développement «agriculture biologique» Promouvoir l innovation 22

23 Axes majeurs du plan stratégique Inscrire la production bio parmi les axes de promotion d une agriculture de qualité Introduire un axe de promotion «productions bio» dans la stratégie de l APAQ-W Établir une stratégie de communication coordonnée Développer une offre de formation bio Formations bio dans cursus scolaires Sensibiliser et informer les enseignants Poursuite des formations postscolaires spécifiques au bio Cycles de formation basés sur les bonnes pratiques 23

24 LE BIO À LA FWA, UNE RÉALITÉ! Merci pour votre attention Isabelle Jaumotte 081/

LE BIO Cahier des Charges & Règles de Conversion. nov.-12 1

LE BIO Cahier des Charges & Règles de Conversion. nov.-12 1 LE BIO Cahier des Charges & Règles de Conversion nov.-12 1 1. Les Règlements 2. Le Champ d Application 3. Mixité bio/non bio 4. La conversion des végétaux 5. Production végétale : les grands principes

Plus en détail

Guide Bovins Lait et Viandes

Guide Bovins Lait et Viandes Guide Bovins Lait et Viandes 1 Réglementations en vigueur : Règlement (CE) N 834/2007 du 28 Juin 2007 Règlement (CE) N 889/2008 du 5 Septembre 2008 CCF Production biologique du 15 Janvier 2010 Autres documents

Plus en détail

Guide Production Porcine

Guide Production Porcine Guide Production Porcine 1 Réglementations en vigueur : Règlement (CE) N 834/2007 modifié du 28 Juin 2007 Règlement (CE) N 889/2008 modifié du 5 Septembre 2008 CCF Production biologique modifié homologué

Plus en détail

1. Origine des animaux et conversion

1. Origine des animaux et conversion Sommaire : 1. Origine des animaux et conversion... 1 2. Espaces en plein-air et conditions de logement... 2 3. Pratiques d élevage... 4 4. Alimentation... 5 5. Traitements vétérinaires... 6 Attention,

Plus en détail

L ELEVAGE DES PORCINS BIOLOGIQUES

L ELEVAGE DES PORCINS BIOLOGIQUES TS22 (EC)v03fr_Porcins 05/04/2013 L ELEVAGE DES PORCINS BIOLOGIQUES Guide pratique n 22 : Les règles de production biologique des porcins selon Ecocert Organic Standard (EOS) 1 I. Champ d application L

Plus en détail

Sommaire : 1. Origine des animaux et conversion

Sommaire : 1. Origine des animaux et conversion Sommaire : 1. Origine des animaux et conversion... 1 2. Espaces en plein-air et conditions de logement... 2 3. Pratiques d élevage... 4 4. Alimentation... 4 5. Traitements vétérinaires... 5 Attention,

Plus en détail

Production biologique : réglementation et primes

Production biologique : réglementation et primes Production biologique : réglementation et primes Direction de la Qualité Département du Développement Ir. Laurence Chateau HUY 9 décembre 2013 1 Production biologique : réglementation et primes Le cahier

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE PRODUCTION DE LAPINS EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE

GUIDE PRATIQUE PRODUCTION DE LAPINS EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE ID-SC-197 - GUIDE PRATIQUE ESCARGOTS - 16.01.12 ID-SC-206 - GUIDE PRATIQUE PRODUCTION DE LAPINS GUIDE PRATIQUE PRODUCTION DE LAPINS EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE Références Règlementaires : Cahier des charges

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE ELEVAGE PORCIN

GUIDE PRATIQUE ELEVAGE PORCIN ID-SC-177- GUIDE PRATIQUE ELEVAGE PORCIN 29.11.10 GUIDE PRATIQUE ELEVAGE PORCIN REFERENCES REGLEMENTAIRES : Règles communes sur la production animale : Art 14 RCE 834/2007 - Conversion = art. 17 RCE 834/2007

Plus en détail

Sommaire : 1. Origine des animaux et conversion

Sommaire : 1. Origine des animaux et conversion Sommaire : 1. Origine des animaux et conversion... 1 2. Espaces en plein air et conditions de logement... 2 3. Pratiques d élevage... 3 4. Effluents... 4 5. Alimentation... 5 6. Prophylaxie et traitements

Plus en détail

Guide n 3 - Elevage d animaux

Guide n 3 - Elevage d animaux TS03(NOP) v03 en Guide n 3 - Elevage d animaux Selon le Règlement NOP de l United States Department of Agriculture (USDA) Ce guide ne remplace pas la règlementation en vigueur. Il fournit des explications

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE PRODUCTIONS ANIMALES HERBIVORES

GUIDE PRATIQUE PRODUCTIONS ANIMALES HERBIVORES ID-SC-175 GUIDE PRATIQUE PRODUCTIONS ANIMALES HERBIVORES 05.05.17 GUIDE PRATIQUE PRODUCTIONS ANIMALES HERBIVORES REFERENCES REGLEMENTAIRES : Règles communes sur la production animale = Art.14 du RCE 834/2007

Plus en détail

FICHE «AGRICULTURE BIOLOGIQUE» ETABLIE A L ATTENTION DES ELEVEURS DE BOVINS-OVINS-CAPRINS

FICHE «AGRICULTURE BIOLOGIQUE» ETABLIE A L ATTENTION DES ELEVEURS DE BOVINS-OVINS-CAPRINS FICHE «AGRICULTURE BIOLOGIQUE» ETABLIE A L ATTENTION DES ELEVEURS DE BOVINS-OVINS-CAPRINS CAB/I011/14-1 Les éleveurs concernés par cette fiche sont les éleveurs de bovins viande ou lait, d ovins, de caprins

Plus en détail

FICHE EXPLICATIVE GUIDE PRATIQUE ELEVAGE DE VOLAILLE

FICHE EXPLICATIVE GUIDE PRATIQUE ELEVAGE DE VOLAILLE ID-SC-178 MAR 10 ELEVAGE DES FICHE EXPLICATIVE GUIDE PRATIQUE ELEVAGE DE VOLAILLE REFERENCES REGLEMENTAIRES : Conversion = art. 17 RCE 834/2007 et art. 36, 37 et 38 RCE 889/2008 Mixité= art.11 RCE 834/2007

Plus en détail

Version abrégée des exigences bio

Version abrégée des exigences bio Version abrégée des exigences bio 2017 2.2.1 Dispositions générales Obligatoire pour la production, la transformation et la commercialisation des produits végétaux et animaux (sauf aquaculture) issus de

Plus en détail

Productions porcines biologiques Principales dispositions réglementaires

Productions porcines biologiques Principales dispositions réglementaires Conversion Pour plus d'informations reportez-vous à la fiche «Conversion à l'ab» La période de conversion est la période de transition entre l'agriculture conventionnelle et l'agriculture biologique. Durant

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE ELEVAGE DE VOLAILLES

GUIDE PRATIQUE ELEVAGE DE VOLAILLES ID-SC-178- GUIDE PRATIQUE ELEVAGE DE VOLAILLES GUIDE PRATIQUE ELEVAGE DE VOLAILLES REFERENCES REGLEMENTAIRES : Conversion = art. 17 RCE 834/2007 et art. 36, 37 et 38 RCE 889/2008 Mixité= art.11 RCE 834/2007

Plus en détail

Journée filière : bovins viande en agriculture bio. Points réglementaires et techniques principaux

Journée filière : bovins viande en agriculture bio. Points réglementaires et techniques principaux Journée filière : bovins viande en agriculture bio Points réglementaires et techniques principaux Les bases réglementaires Convertir son exploitation à l'ab A partir du 1 er janvier 2009 : un seul règlement

Plus en détail

S INSTALLER EN QUALITÉ DIFFÉRENCIÉE, QUELLES CONTRAINTES POUR LA MISE EN PLACE DES CAHIERS DES CHARGES

S INSTALLER EN QUALITÉ DIFFÉRENCIÉE, QUELLES CONTRAINTES POUR LA MISE EN PLACE DES CAHIERS DES CHARGES S INSTALLER EN QUALITÉ DIFFÉRENCIÉE, QUELLES CONTRAINTES POUR LA MISE EN PLACE DES CAHIERS DES CHARGES Collège des Producteurs - Assemblée sectorielle Porc 9/10/2015 Christine Anceau DGARNE-Département

Plus en détail

Limitation de la quantité d azote contenue dans les effluents d élevage épandue annuellement par exploitation (plafond 170kgN/ha)

Limitation de la quantité d azote contenue dans les effluents d élevage épandue annuellement par exploitation (plafond 170kgN/ha) Limitation de la quantité d azote contenue dans les effluents d élevage épandue annuellement par exploitation (plafond 170kgN/ha) Je cultive un îlot cultural en zone vulnérable : La quantité d'azote contenue

Plus en détail

Usuellement, trois essais d obtention d animaux bio doivent être présentés à l organisme certificateur pour justifier de l indisponibilité.

Usuellement, trois essais d obtention d animaux bio doivent être présentés à l organisme certificateur pour justifier de l indisponibilité. Sommaire : 1. Origine des animaux et conversion... 1 2. Espaces en plein air et conditions de logement... 2 3. Pratiques d élevage... 3 4. Alimentation... 4 5. Prophylaxie et traitements vétérinaires...

Plus en détail

Comment introduire des produits biologiques dans mon établissement? Quels enjeux?

Comment introduire des produits biologiques dans mon établissement? Quels enjeux? Inter profession biologique de Normandie Comment introduire des produits biologiques dans mon établissement? vous accompagne Action soutenue par Réussir son introduction de produits biologiques locaux

Plus en détail

6 OCTOBRE 2016 THIERRY MERCIER, PRESIDENT ITAB

6 OCTOBRE 2016 THIERRY MERCIER, PRESIDENT ITAB 6 OCTOBRE 2016 THIERRY MERCIER, PRESIDENT ITAB La bonne rentabilité économique des «systèmes AB» conditionnée à leurs performances agronomiques, au lien au sol et à l autonomie alimentaire L organisme

Plus en détail

Normes d excrétion d azote par espèce animale

Normes d excrétion d azote par espèce animale Annexe 6 Normes d excrétion d azote par espèce animale Source : Arrêté du 19 décembre 2011 relatif au programme d actions national à mettre en œuvre dans les zones vulnérables afin de réduire la pollution

Plus en détail

Version abrégée des exigences bio 2013

Version abrégée des exigences bio 2013 Version abrégée des exigences bio 2013 pour : Ordonnance Bio Extrait du classeur de fiches techniques «Agriculture biologique» http://www.srva.ch/scripts/publications/publications.php?id_page=119&type=16

Plus en détail

PARTICULARITES DE L ELEVAGE FRANCAIS Exemple de l élevage de Bruno Dufayet. Bruno DUFAYET, éleveur de salers

PARTICULARITES DE L ELEVAGE FRANCAIS Exemple de l élevage de Bruno Dufayet. Bruno DUFAYET, éleveur de salers PARTICULARITES DE L ELEVAGE FRANCAIS Exemple de l élevage de Bruno Dufayet Bruno DUFAYET, éleveur de salers ❶ Sur 4,1 millions de vaches allaitantes, 205 000 salers ELEVAGE ALLAITANT ELEVAGE LAITIER REPARTITION

Plus en détail

2. Espaces en plein-air et conditions de logement

2. Espaces en plein-air et conditions de logement Sommaire : 1. Origine des animaux et conversion... 1 2. Espaces en plein-air et conditions de logement... 1 3. Pratiques d élevage... 4 4. Alimentation... 4 5. Traitements vétérinaires... 5 Attention,

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE PRODUCTION D ESCARGOTS EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE

GUIDE PRATIQUE PRODUCTION D ESCARGOTS EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE ID-SC-197- GUIDE PRATIQUE PRODUCTION D ESCARGOTS 16.01.12 GUIDE PRATIQUE PRODUCTION D ESCARGOTS EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE Références Règlementaires : Cahier des charges concernant le mode de production

Plus en détail

Caprins bio règlementation

Caprins bio règlementation Caprins bio règlementation 25 novembre 2015 La conversion de l atelier caprin en bio Conversion non simultanée TERRES engagement 24 mois terres bio 0 12 24 30 engagement lait bio Particularité : engagement

Plus en détail

La conversion à l'ab Principales dispositions réglementaires

La conversion à l'ab Principales dispositions réglementaires La période de conversion est la période de transition entre l'agriculture conventionnelle et l'agriculture biologique. Durant cette période, l'agriculteur applique les règles du cahier des charges de l'ab

Plus en détail

MODE DE PRODUCTION BIOLOGIQUE DE PRODUITS AGRICOLES PRESENTATION SUR LES PRODUITS AGRICOLES ET LES DENREES ALIMENTAIRES. Partie 2 : ANNEXES

MODE DE PRODUCTION BIOLOGIQUE DE PRODUITS AGRICOLES PRESENTATION SUR LES PRODUITS AGRICOLES ET LES DENREES ALIMENTAIRES. Partie 2 : ANNEXES 1/63 R CEE/2092/91 - Annexes REGLEMENT CEE n 2092/91 du Conseil du 24 juin 1991 (J.O.C.E. du 22 juillet 1991) Concernant le MODE DE PRODUCTION BIOLOGIQUE DE PRODUITS AGRICOLES et sa PRESENTATION SUR LES

Plus en détail

Tout (ou presque) ce qu il faut savoir sur le bio et ses principes

Tout (ou presque) ce qu il faut savoir sur le bio et ses principes Tout (ou presque) ce qu il faut savoir sur le bio et ses principes LE BIO EN QUELQUES MOTS L agriculture biologique est un mode d agriculture alternatif qui se veut respectueux des équilibres écologiques.

Plus en détail

LEADER COOPERATION. Présentation de la charte durable

LEADER COOPERATION. Présentation de la charte durable LEADER 2007-2013 COOPERATION Présentation de la charte durable Pourquoi une charte? OBJECTIFS des deux territoires : accompagner les agriculteurs vers plus de durabilité dans les pratiques et les systèmes

Plus en détail

Le cahier des charges Agriculture Biologique Conséquences en production porcine et évolutions prévisibles.

Le cahier des charges Agriculture Biologique Conséquences en production porcine et évolutions prévisibles. Le cahier des charges Agriculture Biologique Conséquences en production porcine et évolutions prévisibles. La reconnaissance de l agriculture biologique par l Union Européenne est récente. Elle a débuté

Plus en détail

exploitation Taille du troupeau (voir cijoint (voir document 1) Hors zone vulnérable

exploitation Taille du troupeau (voir cijoint (voir document 1) Hors zone vulnérable Grille de positionnement de l'exploitation agricole par rapport aux mesures environnementales exploitation Taille faible RSD Règlement Sanitaire Départemental (voir document 2) Taille du troupeau (voir

Plus en détail

de noter les flux d azote contenus dans les fertilisants organiques quittant ou entrant sur l exploitation = bordereaux de livraison et tableau VI

de noter les flux d azote contenus dans les fertilisants organiques quittant ou entrant sur l exploitation = bordereaux de livraison et tableau VI Ce cahier vous permet : d établir le plan de fumure prévisionnel pour l azote sur votre exploitation en début de campagne culturale = plan de fumure prévisionnel : tableaux I, II, III d enregistrer les

Plus en détail

Cahier des charges pour la mise en œuvre de l appui technique pour la conversion en agriculture biologique Pass BIO / SUIVI BIO

Cahier des charges pour la mise en œuvre de l appui technique pour la conversion en agriculture biologique Pass BIO / SUIVI BIO Cahier des charges pour la mise en œuvre de l appui technique pour la conversion en agriculture biologique Pass BIO / SUIVI BIO 1- Objectif de l appui technique L objectif du dispositif PASS BIO / SUIVI

Plus en détail

Agriculture biologique et protection de l eau

Agriculture biologique et protection de l eau Agriculture biologique et protection de l eau PNR des Caps et Marais d Opale Démarche de concertation Agriculture Biologique Atelier 3 : Réglementation et volonté politique 22 mai 2015 Les principes de

Plus en détail

L Elevage de porcs EN AGRICULTURE Biologique

L Elevage de porcs EN AGRICULTURE Biologique L Elevage de porcs EN AGRICULTURE Biologique AGROBIO 47 vous présente son guide technique sur l élevage de porcs en agriculture biologique destiné à tous les producteurs qui souhaitent connaître ce type

Plus en détail

Les systèmes de production de viande bovine

Les systèmes de production de viande bovine Titre du diaporama Les systèmes de production de viande bovine Juin 2013 Titre du diaporama L élevage bovin en France, sur presque tout le territoire Titre du diaporama 1 ère partie : Présentation des

Plus en détail

Quel avenir pour le lapin bio?

Quel avenir pour le lapin bio? la réglementation bio... élevage en cages mobiles élevage en parc collectif quelques résultats techniques et économiques Quel avenir pour le lapin bio? Caractéristiques de la réglementation bio La constitution

Plus en détail

Productions de volailles biologiques Principales dispositions réglementaires

Productions de volailles biologiques Principales dispositions réglementaires Pour plus d'informations reportez-vous à la fiche «Conversion à l'ab» Conversion La période de conversion est la période de transition entre l'agriculture conventionnelle et l'agriculture biologique. Durant

Plus en détail

PRÉPARATEURS DISTRIBUTEURS & IMPORTATEURS

PRÉPARATEURS DISTRIBUTEURS & IMPORTATEURS TS27(EC)V02fr_Guide preparateurs distributeurs importateurs PRÉPARATEURS DISTRIBUTEURS & IMPORTATEURS Guide Pratique n 27 : Préparation, Distribution, Importation de produits issus de l Agriculture Biologique

Plus en détail

L agriculture biologique

L agriculture biologique L agriculture biologique Chloé MILESI Conseillère en agriculture biologique Chambre d agriculture des Bouches-du-Rhône 22 av. Henri Pontier 13 626 Aix en Pce Tél.: 04 42 23 86 26 c.milesi@bouches-du-rhone.chambagri.fr

Plus en détail

Vous êtes en agriculture biologique, en conversion vers l AB ou en agriculture conventionnelle et motivé par les conduites alternatives?

Vous êtes en agriculture biologique, en conversion vers l AB ou en agriculture conventionnelle et motivé par les conduites alternatives? Vous êtes en agriculture biologique, en conversion vers l AB ou en agriculture conventionnelle et motivé par les conduites alternatives? Vos coordonnées : (pour l envoi des bulletins d inscription correspondants

Plus en détail

Fiche Technique Issue de centrifugation du lisier de porc

Fiche Technique Issue de centrifugation du lisier de porc Fiche Technique Issue de centrifugation du lisier de porc Engrais organique NP issu de lisier de porc NFU 42 001* 1 Mode d obtention : Ce produit est issu directement de la centrifugation du lisier de

Plus en détail

Ordonnance du DFE sur les systèmes de stabulation particulièrement respectueux des animaux

Ordonnance du DFE sur les systèmes de stabulation particulièrement respectueux des animaux Ordonnance du DFE sur les systèmes de stabulation particulièrement respectueux des animaux (Ordonnance SST) du 7 décembre 1998 Le Département fédéral de l économie, vu les art. 59, al. 4, et 60, al. 2

Plus en détail

Guide Productions Apicoles

Guide Productions Apicoles Guide Productions Apicoles 1 Réglementations en vigueur : Règlement (CE) N 834/2007 du 28 Juin 2007 Règlement (CE) N 889/2008 du 5 Septembre 2008 CCF Production biologique du 15 Janvier 2010 Autres documents

Plus en détail

L agriculture biologique : un atout pour le climat

L agriculture biologique : un atout pour le climat L agriculture biologique : un atout pour le climat www.agencebio.org L agriculture biologique : naturellement respectueuse de l environnement Visant la protection de l environnement des sols, de l air,

Plus en détail

I. N. A. O. COMITE NATIONAL DE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE

I. N. A. O. COMITE NATIONAL DE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE I. N. A. O. COMITE NATIONAL DE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE Séance du 29 septembre 2009 RESUME DES DECISIONS PRISES 2009-202 Approbation du procès-verbal du CNAB du 13 novembre 2008 Le compte rendu analytique

Plus en détail

Ordonnance sur l agriculture biologique et la désignation des produits et des denrées alimentaires biologiques 1

Ordonnance sur l agriculture biologique et la désignation des produits et des denrées alimentaires biologiques 1 Ordonnance sur l agriculture biologique et la désignation des produits et des denrées alimentaires biologiques 1 (Ordonnance sur l agriculture biologique) 910.18 du 22 septembre 1997 (Etat le 1 er janvier

Plus en détail

Ordonnance sur l agriculture biologique et la désignation des produits et des denrées alimentaires biologiques 1

Ordonnance sur l agriculture biologique et la désignation des produits et des denrées alimentaires biologiques 1 Ordonnance sur l agriculture biologique et la désignation des produits et des denrées alimentaires biologiques 1 (Ordonnance sur l agriculture biologique) 910.18 du 22 septembre 1997 (Etat le 1 er janvier

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APFLBB associé à la marque BIOBREIZH

CAHIER DES CHARGES APFLBB associé à la marque BIOBREIZH Dernière mise à jour avril 2012 CAHIER DES CHARGES associé à la marque BIOBREIZH PREAMBULE Je soussigné,... adhérent de l (Association des Producteurs de Fruits et Légumes Biologiques de Bretagne), et

Plus en détail

Démystifier le bio! Sonia Gosselin, conseillère en production laitière biologique. Valacta, LE CENTRE D EXPERTISE EN PRODUCTION LAITIÈRE DU QUÉBEC

Démystifier le bio! Sonia Gosselin, conseillère en production laitière biologique. Valacta, LE CENTRE D EXPERTISE EN PRODUCTION LAITIÈRE DU QUÉBEC Démystifier le bio! Sonia Gosselin, conseillère en production laitière biologique Agriculture bio Ne doit pas se résumer uniquement à de simples pratiques qui excluent l emploi de produits de synthèse

Plus en détail

Le GAB : Groupement des Agriculteurs Biologiques d Ile-de-France

Le GAB : Groupement des Agriculteurs Biologiques d Ile-de-France Le GAB : Groupement des Agriculteurs Biologiques d Ile-de-France Depuis 1988, le GAB rassemble les producteurs biologiques (ou en conversion) de la région Ile-de- France. Son objectif : le développement

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES VIANDE DE VEAU GIE TERRE D ELSASS

CAHIER DES CHARGES VIANDE DE VEAU GIE TERRE D ELSASS pour le Sundgau CAHIER DES CHARGES 1/7 VIANDE DE VEAU GIE TERRE D ELSASS PREAMBULE 2/7 L arrêté préfectoral, ordonnant la fermeture de l abattoir de Colmar, a eu pour conséquence une large mobilisation

Plus en détail

Résumé du rapport d activités annuel de l asbl Nitrawal en matière d encadrement des agriculteurs

Résumé du rapport d activités annuel de l asbl Nitrawal en matière d encadrement des agriculteurs CONVENTION-CADRE RELATIVE AU PROGRAMME DE GESTION DURABLE DE L AZOTE EN AGRICULTURE WALLONNE Financée par le Ministère de la Région wallonne Direction Générale des Ressources Naturelles et de l Environnement

Plus en détail

Le Programme de Gestion Durable de l Azote (PGDA) change

Le Programme de Gestion Durable de l Azote (PGDA) change Le Programme de Gestion Durable de l (PGDA) change Fin 2005, comme d'autres Etats membres de l'union européenne, la Région wallonne a été condamnée par la Commission européenne pour transcription incomplète

Plus en détail

L agriculture biologique en Île-de-France

L agriculture biologique en Île-de-France L agriculture biologique en Île-de-France GAB IDF Groupement des agriculteurs biologiques d Île de France contact@bioiledefrance.fr 01.60.24.71.84. Introduction France : 2.12% SAU bio. Forte dynamique

Plus en détail

Conférence sur la gestion de l état organique des sols cultivés

Conférence sur la gestion de l état organique des sols cultivés Conférence sur la gestion de l état organique des sols cultivés Claire BODELE SATEGE Nord - Pas de Calais Types de produits utilisés et distribués en région Nord-Pas de Calais et comportement agronomique

Plus en détail

Les Fermobioscopies d Agrobio 35

Les Fermobioscopies d Agrobio 35 Les Petits Gourmets Virginie FRABOT Betton Redon Production de porcs et de volailles 2012 2011 L HISTORIQUE Ferme familiale de 16 ha de SAU avec 13 vaches allaitantes + les suites productions de céréales

Plus en détail

SOMMAIRE POURQUOI PROPOSER DES INGREDIENTS BIO EN RESTAURATION COLLECTIVE? P 3 1.QU EST-CE QUE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE? P 4

SOMMAIRE POURQUOI PROPOSER DES INGREDIENTS BIO EN RESTAURATION COLLECTIVE? P 3 1.QU EST-CE QUE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE? P 4 SOMMAIRE INTRODUCTION : POURQUOI PROPOSER DES INGREDIENTS BIO EN RESTAURATION COLLECTIVE? P 3 1.QU EST-CE QUE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE? P 4 2. QUELLE DEMARCHE POUR INTRODUIRE DES PRODUITS BIO LOCAUX EN

Plus en détail

Bien-être des porcs : obligations légales futures en matière de logement des truies et de castration des porcelets

Bien-être des porcs : obligations légales futures en matière de logement des truies et de castration des porcelets Bien-être des porcs : obligations légales futures en matière de logement des truies et de castration des porcelets José Wavreille, 11 ème Journée professionnelle des Productions porcines et avicoles, 30

Plus en détail

L élevage biologique des bovins

L élevage biologique des bovins AGRI P R O DUC TION Élevage bovin L élevage biologique des bovins Dominique Antoine 26097_elevage_bio.indb 3 L ouvrage L élevage biologique des bovins a été dirigé par : Anne-Marie Paulais L élevage biologique

Plus en détail

ANNEXE 4. CALCUL du BILAN AZOTE

ANNEXE 4. CALCUL du BILAN AZOTE ANNEXE 4 CALCUL du BILAN AZOTE Le calcul du bilan azoté se réalise en 2 phases. Dans un premier temps, il faut calculer le solde azote sur les surfaces cultivées. Ce calcul se fait sur la base du cahier

Plus en détail

Normes de production d'azote épandable par espèce animale pour la mise en œuvre du 5 de l'annexe I du présent arrêté : document consolidé

Normes de production d'azote épandable par espèce animale pour la mise en œuvre du 5 de l'annexe I du présent arrêté : document consolidé Normes de production d'azote épandable par espèce animale pour la mise en œuvre du 5 de l'annexe I du présent arrêté : document consolidé Arrêté du 27 avril 2017 modifiant l arrêté du 11 octobre 2016 modifiant

Plus en détail

Captage de

Captage de Version mai 2010 Captage de ------------- -diagnostic- Analyse de l opportunité de développer l agriculture biologique en lien avec les problématiques eau du territoire Réalisé par Approuvé le ---------

Plus en détail

Réagir aux alertes sanitaires : avortements et diarrhées

Réagir aux alertes sanitaires : avortements et diarrhées c Réagir aux alertes sanitaires : avortements et diarrhées Les avortements, les diarrhées constituent des troubles de santé potentiellement contagieux qui doivent alerter l éleveur et l amener à prendre

Plus en détail

MANUEL SUR LE CONCEPT

MANUEL SUR LE CONCEPT MANUEL SUR LE CONCEPT D AGRICULTURE BIOLOGIQUE A l intention des producteurs Travailler pour un monde meilleur 1 Table des matières I OBJECTIF ET DEFINITION I-1. Avantages de l Agriculture Biologique 3

Plus en détail

La Ferme Expérimentale des Bordes et ses études

La Ferme Expérimentale des Bordes et ses études D 1 La Ferme Expérimentale des Bordes et ses études Dans le cadre du Programme Structurel Herbe et Fourrages en Limousin avec le soutien financier de : Jean Paul GIRAULT, Président de l OIER Emilie BOURIEL,

Plus en détail

Ces données sont indicatives et synthétiques. Pour plus de détails, se reporter aux documents officiels (cahier des charges, circulaires ).

Ces données sont indicatives et synthétiques. Pour plus de détails, se reporter aux documents officiels (cahier des charges, circulaires ). Origine Aide Montant Conditions Démarches AIDE A LA CONVERSION à l Agriculture Biologique (2 ème pilier) Montants MAXIMUM possible : Maraîchage, arboriculture 1 : 900 /ha/an Cultures légumières plein champ:

Plus en détail

L ELEVAGE DES VOLAILLES BIOLOGIQUES

L ELEVAGE DES VOLAILLES BIOLOGIQUES TS23 (EC)v03fr_Volailles 05/04/2013 L ELEVAGE DES VOLAILLES BIOLOGIQUES Guide pratique n 23 : Les règles de production biologique des volailles Selon Ecocert Organic Standard (EOS) 1 I. Champ d application

Plus en détail

L ELEVAGE DES HERBIVORES BIOLOGIQUES

L ELEVAGE DES HERBIVORES BIOLOGIQUES TS21(EC)V03fr_Herbivores 04/04/2013 L ELEVAGE DES HERBIVORES BIOLOGIQUES Guide pratique n 21 : Les Règles de production des animaux herbivores Selon Ecocert Organic Standard (EOS) 1 I. Champ d application

Plus en détail

Nouveau régime de subventions agri-environnementales. Arrêté du Gouvernement wallon du 28 octobre 2004

Nouveau régime de subventions agri-environnementales. Arrêté du Gouvernement wallon du 28 octobre 2004 Nouveau régime de subventions agri-environnementales Arrêté du Gouvernement wallon du 28 octobre 2004 Conservation d éléments du réseau écologique et du paysage Conservation d éléments du réseau écologique

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APFLBB associé à la marque BIOBREIZH

CAHIER DES CHARGES APFLBB associé à la marque BIOBREIZH CAHIER DES CHARGES associé à la marque BIOBREIZH PREAMBULE Je soussigné,... adhérent de l (Association des Producteurs de Fruits et Légumes Biologiques de Bretagne), et résidant. m engage à respecter l

Plus en détail

L élevage biologique des bovins

L élevage biologique des bovins AGRI PRO DUC TION Élevage bovin L élevage biologique des bovins Dominique Antoine L ouvrage L élevage biologique des bovins a été dirigé par : Anne-Marie Paulais L élevage biologique des bovins Éditions

Plus en détail

Que voit-on? Poulespondeusesdevant un bâtimentd élevage. Présence de trappes d entrée/sortie. Bio ou pas? Peut être bio car présence de trappe

Que voit-on? Poulespondeusesdevant un bâtimentd élevage. Présence de trappes d entrée/sortie. Bio ou pas? Peut être bio car présence de trappe 1 2 Que voit-on? Poulespondeusesdevant un bâtimentd élevage. Présence de trappes d entrée/sortie. Bio ou pas? Peut être bio car présence de trappe entrée/sortie. En bio, les volailles doivent avoir accès

Plus en détail

Nom de demandeur : Adresse : Téléphone :

Nom de demandeur : Adresse : Téléphone : Nom de demandeur : Adresse : Téléphone : Présentation du projet de conversion et des débouchés envisagés Extrait de la circulaire DGPAAT/SDEA/C2011-3026 du 18 avril 2011 : «Ce document, présenté par le

Plus en détail

Présentation du GUIDE REGIONAL AUVERGNE Fertilisation des prairies et cultures fourragères. Salon de l Herbe 02/06/2016 S.

Présentation du GUIDE REGIONAL AUVERGNE Fertilisation des prairies et cultures fourragères. Salon de l Herbe 02/06/2016 S. Présentation du GUIDE REGIONAL AUVERGNE Fertilisation des prairies et cultures fourragères Salon de l Herbe 02/06/2016 S. VIOLLEAU / CA 63 Raisonner la fertilisation des prairies et cultures fourragères

Plus en détail

Quelle réglementation concerne votre élevage : Règlement Sanitaire Départemental ou Installations Classées pour la Protection de l'environnement?

Quelle réglementation concerne votre élevage : Règlement Sanitaire Départemental ou Installations Classées pour la Protection de l'environnement? Quelle réglementation concerne votre élevage : Règlement Sanitaire Départemental ou Installations Classées pour la Protection de l'environnement? Cette fiche vous permet de : Fiche 3-1 1 ère étape : Situer

Plus en détail

POUR LES VOLAILLES POUR LES LAPINS NOTRE GAMME EN SAC DE 25 KG

POUR LES VOLAILLES POUR LES LAPINS NOTRE GAMME EN SAC DE 25 KG Certisys BE-BIO-01 POUR LES VOLAILLES ACTI POUSSIN [438000000] Aliment complet pour poussins sous forme de farine, produit selon les L Acti Poussin est composé de matières premières 100 % végétales directement

Plus en détail

Pays de la Loire, Deux-Sèvres. Cas type NAISSEUR ENGRAISSEUR AOC MAINE ANJOU

Pays de la Loire, Deux-Sèvres. Cas type NAISSEUR ENGRAISSEUR AOC MAINE ANJOU RÉSEAUX D ÉLEVAGE POUR LE CONSEIL ET LA PROSPECTIVE COLLECTION RÉFÉRENCES Cas type NAISSEUR ENGRAISSEUR AOC MAINE ANJOU 80 ha - 60 vêlages - 1,2 UMO 105 UGB - 27 taurillons - 1,5 UGB/ha de SFP Race rouge

Plus en détail

RENDEZ-VOUS TECH&BIO BOURGOGNE FRANCHE - COMTE Aiserey (21) 27 mai 2016 de 9h à 18h

RENDEZ-VOUS TECH&BIO BOURGOGNE FRANCHE - COMTE Aiserey (21) 27 mai 2016 de 9h à 18h RENDEZ-VOUS TECH&BIO BOURGOGNE FRANCHE - COMTE Aiserey (21) 27 mai 2016 de 9h à 18h Terre d agriculture, la Bourgogne Franche-Comté a vu ces dernières années s accroître significativement et rapidement

Plus en détail

Stratégie de croissance du secteur biologique

Stratégie de croissance du secteur biologique Stratégie de croissance du secteur biologique Nicolas Turgeon, biologiste Conseiller expert secteur biologique Direction générale du développement et de l aménagement du territoire agricole Colloque régional

Plus en détail

Principales modifications du Programme wallon de développement rural au 19/03/2015

Principales modifications du Programme wallon de développement rural au 19/03/2015 Principales modifications du Programme wallon de développement rural au 19/03/2015 A. Aides à l installation Concernant les aides à l installation, le document ne donne pas de précision quant aux conditions

Plus en détail

LES ENJEUX DE L AGROECOLOGIE EN ALSACE

LES ENJEUX DE L AGROECOLOGIE EN ALSACE LES ENJEUX DE L AGROECOLOGIE EN ALSACE Dominique ORTH DRAAF Alsace Service Régional de l Information Statistique et Economique Séminaire «L AGROECOLOGIE EN PRATIQUE» Obernai, 11 octobre 2013 Axe 1 : Connaître

Plus en détail

AVICULTURE MODULE 3 SOUS-MODULES CONDUITE D UN ATELIER AVICOLE. par téléphone au ou par mail NIVEAU DURÉE OBJECTIFS :

AVICULTURE MODULE 3 SOUS-MODULES CONDUITE D UN ATELIER AVICOLE. par téléphone au ou par mail NIVEAU DURÉE OBJECTIFS : 3 SOUS-S CONDUITE D UN ATELIER AVICOLE EN 3 SESSIONS - INSCRIPTIONS OBLIGATOIRES par téléphone au 43 01 43 ou par mail cfppasud@canl.nc 3 journées auprès du Centre de Formation Professionnelle et de Promotion

Plus en détail

L essentiel de la filière. viande ovine française 2014

L essentiel de la filière. viande ovine française 2014 L essentiel de la filière viande ovine française 2014 Sommaire Cheptel Chiffres filière Environnement Consommation Lexique / Vocabulaire Agneau Ovin mâle ou femelle de moins d un an. Agneau de lait ou

Plus en détail

Sur 109 ha, 85 vaches allaitantes. avec vente de broutards

Sur 109 ha, 85 vaches allaitantes. avec vente de broutards Sur 109 ha, 85 vaches allaitantes avec vente de broutards 1 Un système naisseur herbager 100 % foin Assolement 1 couple - 1,5 UMO Sur 109 ha tout en herbe 85 vaches allaitantes Ce système se rencontre

Plus en détail

Pistes explorées par la recherche/expérimentation pour favoriser un approvisionnement local en. Bio-Thémas 2013 Antoine Roinsard ITAB

Pistes explorées par la recherche/expérimentation pour favoriser un approvisionnement local en. Bio-Thémas 2013 Antoine Roinsard ITAB Pistes explorées par la recherche/expérimentation pour favoriser un approvisionnement local en protéines AB Bio-Thémas 2013 Antoine Roinsard ITAB Contexte et problématique Règlement UE de l agriculture

Plus en détail

FICHE «AGRICULTURE BIOLOGIQUE» ETABLIE A L ATTENTION DES FABRICANTS D ALIMENTS POUR ANIMAUX

FICHE «AGRICULTURE BIOLOGIQUE» ETABLIE A L ATTENTION DES FABRICANTS D ALIMENTS POUR ANIMAUX FICHE «AGRICULTURE BIOLOGIQUE» ETABLIE A L ATTENTION DES FABRICANTS D ALIMENTS POUR ANIMAUX Les fabricants d aliments pour animaux concernés par cette fiche sont ceux produisant des aliments à destination

Plus en détail

Ensemble des bovins. Productions animales

Ensemble des bovins. Productions animales Ensemble des bovins vec près de 20 millions de bovins en, la France contribue à 23 % du cheptel européen (UE à 28). Le cheptel orienté vers la viande se maintient depuis 2000, celui à destination laitière

Plus en détail

Les engrais verts : Pour qui? Pourquoi? Présenté par Normand Leblond, agronome

Les engrais verts : Pour qui? Pourquoi? Présenté par Normand Leblond, agronome Les engrais verts : Pour qui? Pourquoi? Présenté par Normand Leblond, agronome Plan de la présentation Qu est-ce qu un engrais vert Avantages et inconvénients Types d engrais verts Choix d un engrais vert

Plus en détail

MODE SAISIE 1 INFORMATIONS GÉNÉRALES. A quoi sert la saisie? A quoi sert la saisie?

MODE SAISIE 1 INFORMATIONS GÉNÉRALES. A quoi sert la saisie? A quoi sert la saisie? MODE SAISIE 1 INFORMATIONS GÉNÉRALES Toutes ces informations se retrouvent dans la page de garde du bilan DIALECTE. Les champs renseignés n auront pas d incidences sur le bilan : ce sont des données globales

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE PRODUCTIONS ANIMALES HERBIVORES

GUIDE PRATIQUE PRODUCTIONS ANIMALES HERBIVORES ID-SC-175 GUIDE PRATIQUE PRODUCTIONS ANIMALES HERBIVORES 11.07.11 GUIDE PRATIQUE PRODUCTIONS ANIMALES HERBIVORES REFERENCES REGLEMENTAIRES : Règles communes sur la production animale = Art.14 du RCE 834/2007

Plus en détail

Les changements réglementaires de 2011 : Récapitulatif de septembre à décembre Décembre 2011

Les changements réglementaires de 2011 : Récapitulatif de septembre à décembre Décembre 2011 I. Réglementation bio Règlementation bio européenne Vinification Ce qui s'applique Il n'y a toujours pas de réglementation sur la vinification biologique à ce jour. Conséquence : La mention «vin biologique»

Plus en détail

Chantier n 3.3 Adapter la réglementation pour encourager les pratiques agro-écologiques

Chantier n 3.3 Adapter la réglementation pour encourager les pratiques agro-écologiques Chantier n 3.3 Adapter la réglementation pour encourager les pratiques agro-écologiques Objectif général Les réglementations, en particulier environnementales, ont été élaborées pour remédier à des déséquilibres

Plus en détail

le bien-etre des animaux

le bien-etre des animaux Nous voulons le bien-etre des animaux Le Bourgeon garantit une qualite bio Les aliments biologiques sont produits en harmonie avec la nature: nourriture et élevage respectueux des espèces et non-recours

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE ELEVAGE PORCIN

GUIDE PRATIQUE ELEVAGE PORCIN ID-SC-177- GUIDE PRATIQUE ELEVAGE PORCIN 13.02.14 GUIDE PRATIQUE ELEVAGE PORCIN REFERENCES REGLEMENTAIRES : Règles communes sur la production animale : Art 14 RCE 834/2007 - Conversion = art. 17 RCE 834/2007

Plus en détail

Quels leviers d action en élevage? Isabelle Corrégé

Quels leviers d action en élevage? Isabelle Corrégé Quels leviers d action en élevage? Isabelle Corrégé Introduction : quels leviers d action? Utiliser moins et mieux (ou différemment?) les antibiotiques Utilisation actuelle? Quels types de traitement et

Plus en détail