UNIVERSITÉ DE SCIENCES AGRONOMIQUES ET DE MÉDECINE VÉTÉRINAIRE, BUCAREST THÈSE DE DOCTORAT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UNIVERSITÉ DE SCIENCES AGRONOMIQUES ET DE MÉDECINE VÉTÉRINAIRE, BUCAREST THÈSE DE DOCTORAT"

Transcription

1 UNIVERSITÉ DE SCIENCES AGRONOMIQUES ET DE MÉDECINE VÉTÉRINAIRE, BUCAREST THÈSE DE DOCTORAT RECHERCHES CONCERNANT LES PROGRAMMES DE DÉVELOPPEMENT RURAL PROMUS PAR L ORGANISATION DES NATIONS UNIES ET PAR L UNION EUROPÉENNE EN VUE DE PERFECTIONNER LA MODALITÉ DE LEUR IMPLÉMENTATION EN ROUMANIE COORDONNATEUR SCIENTIFIQUE, Maître de conférences Dr. IOAN-NICULAE ALECU THESARD, ALEXANDRU SIN Projet de recherche réalisé au sein du projet POSDRU/107/1.5/S/ BUCAREST,

2 RÉSUMÉ Mots clé: développement rural, pauvreté, prospérité, agriculture, économie rurale nonagricole, ONU, Déclaration du Millénaire, UE, PAC, PNDR, FEADR, cofinancement, critères de sélection, conseil. L objectif de la présente thèse, dénommée RECHERCHES CONCERNANT LES PROGRAMMES DE DÉVELOPPEMENT RURAL PROMUS PAR L ORGANISATION DES NATIONS UNIES ET PAR L UNION EUROPÉENNE EN VUE DE PERFECTIONNER LA MODALITÉ DE LEUR IMPLÉMENTATION EN ROUMANIE, est celui d identifier les principaux problèmes affectant les programmes de développement en Roumanie et, par l analyse de ceux-ci, de trouver les solutions nécessaires pour les résoudre et améliorer le grade d absorption des fonds européens. A cet effet, le premier chapitre, dénommé L ESPACE RURAL, analyse le cadre général de fonctionnement des programmes de développement rural, ainsi que les provocations auxquelles ceux-ci doivent répondre. Le principal problème, la pauvreté, est un phénomène multidimensionnel, ne pouvant pas être limité par rapport au niveau des revenus, mais qui doit être analysé par rapport à la privation des capacités. La pauvreté revêt la forme de limitation des opportunités de l individu d avoir accès à la prospérité, sous toutes ses formes: éducation, santé, environnement, etc. Même si elle affecte également les zones urbaines, la pauvreté est notamment un problème rural; au niveau global, la plupart des personnes pauvres (environ 70%) vivent au milieu rural. A présent, environ 1,4 milliards de personnes vivent avec moins de 1,25 dollars par jour et environ 1 milliard de personnes souffrent de sous-nutrition. De plus, en certaines grandes parties des pays en voie de développement le nombre de personnes pauvres et souffrant de sous-nutrition est en croissance. Il a été constaté que les moyens de subsistance des ménages ruraux pauvres sont très divers et différents entre régions, pays et même à l intérieur du même pays. Ces ménages se fondent, en différents degrés, sur l agriculture de petite taille, sur les travaux agricoles salariés, sur l autoemploi en activités non-agricoles et sur la migration. S échapper aux risques et gérer les risques sont des conditions absolument nécessaires pour que les ménages ruraux pauvres changent de manière 2

3 positive leur condition et, pour ce motif, sont essentiels pour les stratégies d assurance des moyens de vivre et pour l amélioration de la prospérité. Le deuxième chapitre, LE DÉVELOPPEMENT RURAL, traite les éléments impliquant et les vecteurs assurant la durabilité de ce développement. Pour la croissance économique et la réduction de la pauvreté du milieu rural ont été identifiés comme étant d une importance majeure les marchés agricoles, l infrastructure, l économie rurale non-agricole et l éducation. Le développement rural doit se concentrer sur la création des opportunités économiques, ainsi que sur l obtention par les habitants et les communautés rurales du contrôle sur les ressources locales et sur l offre des connaissances nécessaires à leur gestion durable. Ces désirs sont exprimés en cinq facteurs clé: amélioration de l environnement général des zones rurales, amélioration de la capacité de management du risque pour les personnes pauvres du milieu rural, renforcement des capacités individuelles et développement des habiletés et des connaissance nécessaires pour profiter des nouvelles opportunités des zones rurales, développement des capacités collectives des populations rurales et l implication de la communauté internationale. Au sein du troisième chapitre, LE DÉVELOPPEMENT RURAL EN VISION DE L ORGANISATION DES NATIONS UNIES, a été analysée la modalité d approche par les organismes de l ONU du problème du développement rural au niveau global et de l efficacité des programmes implémentés, rapportant leurs résultats aux objectifs envisagés. Ces objectifs, également dénommés les Objectifs de Développement du Millénaire, représentent la composante principale de la Déclaration du Millénaire, adoptée en septembre 2000, et concernent la réduction de la faim et de la pauvreté sévère, l accès universel au cycle primaire d enseignement, la promotion de l égalité des sexes et l affirmation des femmes, la réduction de la mortalité au sein des enfants, l amélioration de la santé materne, la lutte conte le HIV/SIDA, la malaria, la tuberculose et contre autres maladies, l assurance de la durabilité de l environnement et la création d un partenariat global pour le développement. L expérience des organisations de l ONU, directement impliqués aux programmes de développement rural, peut offrir des informations importantes concernant les résultats de l implémentation des différentes approches sur la réduction de la pauvreté. LE DÉVELOPPEMENT RURAL EN VISION DE L UNION EUROPÉENNE, le quatrième chapitre de l ouvrage, présente en détail la modalité d approche par l Union Européenne de cette provocation. Selon les caractéristiques spécifiques à l agriculture européenne et les priorités de 3

4 développement, la nouvelle philosophie du développement rural européen se fonde sur le concept de développement rural durable, qui implique l imbrication harmonieuse entre la composante agricole (et forestière), la composante économique rurale non agricole et la protection de l environnement. Cette nouvelle philosophie du développement durable est liée à l autonomie locale et régionale et au principe de la subsidiarité. Les trois domaines clé de la Politique de Développement Rural (l économie agroalimentaire, l environnement et l économie rurale au sens large et la population) se concrétisent en trois axes, composantes du Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural (FEADR). A cet effet, a été analysée l allocation financière pour l implémentation de la Politique Agricole Commune, au niveau européen, ainsi qu au niveau de la Roumanie. Le cinquième chapitre, L IMPLÉMENTATION DU PROGRAMME FEADR EN ROUMANIE, vise à analyser la stratégie d implémentation du programme FEADR, la modalité d organisation des structures de management et les résultats enregistrés. Parmi les causes du taux bas d absorption des fonds européens ont été identifiées la bureaucratie excessive, la difficulté d accès aux ressources financières nécessaires au cofinancement privé, les critères de sélection inappropriés et l absence des services de conseil correspondants. On a également souligné les particularités des plus importantes mesures adressées à l environnement privé: 121 («Modernisation des exploitations agricoles»), 123 («Croissance de la valeur ajoutée des produits agricoles et forestiers»), 312 («Appui pour la création et le développement de micro-entreprises») et 313 («Encouragement des activités touristiques»). Pour chacune de celles-ci, on a analysé une étude de cas, représenté par un projet déposé pour financement, avec des résultats différents. ANALYSE COMPARATIVE DE LA MISE EN ŒUVRE DU PROGRAMME FEADR EN ROUMANIE ET EN POLOGNE, le sixième chapitre, se fonde sur les importantes similarités entre les deux pays, en ce qui concerne l espace rural et les priorités de développement, identifie les éléments de succès au modèle polonais. Certaines de celles-ci peuvent être facilement adaptées et intégrées dans la stratégie d implémentation du programme FEADR en Roumanie. Au cas de la Pologne, les plus importants problèmes ont été résolus par la réduction de la bureaucratie, l agrandissement de l autonomie des régions (voïvodats), la sélection attentive et l instruction approprié du personnel impliqué au management des fonds, la promotion des organisations offrant l assistance et des services de conseil, ainsi que par l implication active de l Etat au soutien du cofinancement privé. La préférence de financer un plus grand nombre de petits 4

5 projets, au détriment du financement d un nombre inférieur de grands projets, assure également un développement plus homogène de l espace rural et promeut l esprit entrepreneurial. Comme suite à l analyse des programmes de développement rural promus par l ONU, aux résultats de l implémentation du programme FEADR en Roumanie et à l analyse du modèle polonais, on a souligné quelques propositions: réduire la bureaucratie, par délégation de plusieurs responsabilités aux Centres Régionaux de Payements pour le Développement Rural et Pêche, simplifier les procédures, réduire le nombre de documents nécessaires à l analyse des projets, faire une sélection plus attentive et instruire mieux le personnel impliqué; agrandir l accessibilité des ressources financières pour le cofinancement privé, par l implication active de l Etat, ainsi que par l adoption de la logique des plusieurs petits projets à la place de quelques grands projets; promouvoir de manière réelle l esprit entrepreneurial et les projets ayant des chances agrandies de succès, atteindre les objectifs de développement, par la révision des critères de sélection; faire accessibles/disponibles les services de conseil nécessaires, en promouvant les organisations capables à les offrir, comme par exemple les chambres agricoles; améliorer, de manière générale, l implémentation du PNDR, en présentant en priorité financière les mesures capables à contribuer à un développement durable. 5

U N I O N P A R L E M E N T A I R E A F R I C A I N E U P A

U N I O N P A R L E M E N T A I R E A F R I C A I N E U P A U N I O N P A R L E M E N T A I R E A F R I C A I N E U P A 35 ème CONFERENCE R.133/35/12 Kigali, 29 et 30 Novembre 2012 RESOLUTION sur «Le rôle des Parlements dans la mise en oeuvre des stratégies de

Plus en détail

La politique de développement rural

La politique de développement rural La politique de développement rural Bilan et perspectives Diego Villalba de Miguel Limoges, 10 juin 2005 1 Bilan et perspectives de la politique de DR. Bilan: les enseignements des évaluations. Perspectives:

Plus en détail

REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple -Un But -Une Foi MINISTERE DE LA SANTÉ ET DE LA PREVENTION MEDICALE EXTRAIT DE LA

REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple -Un But -Une Foi MINISTERE DE LA SANTÉ ET DE LA PREVENTION MEDICALE EXTRAIT DE LA REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple -Un But -Une Foi MINISTERE DE LA SANTÉ ET DE LA PREVENTION MEDICALE EXTRAIT DE LA FEUILLE DE ROUTE MULTISECTORIELLE POUR ACCELERER LA REDUCTION DE LA MORTALITÉ ET DE LA

Plus en détail

PLAN D ACTION LOCAL RELATIF AU HANDICAP

PLAN D ACTION LOCAL RELATIF AU HANDICAP 6. PLAN D ACTION LOCAL RELATIF AU HANDICAP UN INSTRUMENT DE REALISATION DES DROITS DE L HOMME Voir p87 l ETUDE DE CAS MACEDOINE/HANDICAP INTERNATIONAL - Elaboration de plans d action locaux relatifs au

Plus en détail

LE BIEN-ETRE DES MIGRANTS ET LE DEVELOPPEMENT

LE BIEN-ETRE DES MIGRANTS ET LE DEVELOPPEMENT LE BIEN-ETRE DES MIGRANTS ET LE DEVELOPPEMENT - Lancement officiel - Vendredi 13 septembre 2013 Palais des Nations Genève (Suisse) Série des rapports Etat de la migration dans le monde Rapport 2013 Le

Plus en détail

Résumé analytique Plan de développement régional pour l Afrique

Résumé analytique Plan de développement régional pour l Afrique Résumé analytique Plan de développement régional pour l Afrique 2013 2016 Juillet 2013 UPU UNION POSTALE UNIVERSELLE Résumé analytique du plan de développement régional pour la région Afrique (2013 2016)

Plus en détail

RÉUNION DE HAUT NIVEAU

RÉUNION DE HAUT NIVEAU RÉUNION DE HAUT NIVEAU 2016 SUR LA FIN DU SIDA ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES NATIONS UNIES NEW YORK 8 10 JUIN 2016 Accélérer l action pour mettre fin au sida II METTRE FIN À L ÉPIDÉMIE DE SIDA EST UNE COMPOSANTE

Plus en détail

Séminaire sur les inégalités et les perspectives de mobilité sociale. «Croissance inclusive : Clé de promotion de l emploi des jeunes.

Séminaire sur les inégalités et les perspectives de mobilité sociale. «Croissance inclusive : Clé de promotion de l emploi des jeunes. Séminaire sur les inégalités et les perspectives de mobilité sociale. «Croissance inclusive : Clé de promotion de l emploi des jeunes.» Plan Définitions des concepts Approches et dimensions de la croissance

Plus en détail

Forum sur la vulgarisation des résultats de la recherche économique et sociale Dakar, 7 Janvier 2014

Forum sur la vulgarisation des résultats de la recherche économique et sociale Dakar, 7 Janvier 2014 Forum sur la vulgarisation des résultats de la recherche économique et sociale Dakar, 7 Janvier 2014 La scolarisation des enfants pauvres grâce à un programme de transfert monétaire Auteurs : Gaye Daffé

Plus en détail

Conseil des droits de l homme. Le droit qu a toute personne de jouir du meilleur état de santé physique et mentale possible

Conseil des droits de l homme. Le droit qu a toute personne de jouir du meilleur état de santé physique et mentale possible Conseil des droits de l homme Résolution 6/29. Le droit qu a toute personne de jouir du meilleur état de santé physique et mentale possible Le Conseil des droits de l homme, Sachant que, pour des millions

Plus en détail

FÖRDERGELDER. Programmation des fonds européens Séance d information : 10 février 2015

FÖRDERGELDER. Programmation des fonds européens Séance d information : 10 février 2015 FÖRDERGELDER Programmation des fonds européens 2014-2020 Séance d information : 10 février 2015 Le cadre financier européen Nouvelles opportunités de financement Programme 2014-2020 L Union européenne

Plus en détail

6 ème réunion des ministres de l Agriculture. des pays membres du CIHEAM

6 ème réunion des ministres de l Agriculture. des pays membres du CIHEAM 6 ème réunion des ministres de l Agriculture des pays membres du CIHEAM RECOMMANDATIONS Les ministres de l Agriculture des 13 pays membres du CIHEAM réunis au Caire le 2 décembre 2006 sous les auspices

Plus en détail

Au moins 80 des 110 milliardaires russes, détenant 35 % des. richesses du pays, vivent dans la capitale. Ces nouveaux riches ont

Au moins 80 des 110 milliardaires russes, détenant 35 % des. richesses du pays, vivent dans la capitale. Ces nouveaux riches ont Doc 4 p. 215 Des inégalités sociales qui se creusent à Moscou Au moins 80 des 110 milliardaires russes, détenant 35 % des richesses du pays, vivent dans la capitale. Ces nouveaux riches ont transformé

Plus en détail

Des statistiques pour quoi faire?

Des statistiques pour quoi faire? Des statistiques pour quoi faire? Disposer de données statistiques fiables et régulièrement mises à jour est, en République du Congo, un défi à relever pour : Améliorer la gouvernance des affaires publiques

Plus en détail

Réunion de haut niveau sur les politiques nationales en matière de sécheresse (HMNDP) CICG, Genève mars 2013

Réunion de haut niveau sur les politiques nationales en matière de sécheresse (HMNDP) CICG, Genève mars 2013 Réunion de haut niveau sur les politiques nationales en matière de sécheresse (HMNDP) CICG, Genève 11-15 mars 2013 Document directif: Politiques nationales de gestion de la sécheresse Convention des Nations

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur le rapport de la Troisième Commission (A/58/497 (Part II))]

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur le rapport de la Troisième Commission (A/58/497 (Part II))] Nations Unies A/RES/58/132 Assemblée générale Distr. générale 19 janvier 2004 Cinquante-huitième session Point 106 de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sur le rapport de la Troisième

Plus en détail

STATUTS DE L ORGANISATION ADIFEJ TOGO ACTIONS POUR LE DEVELOPPEMENT INTEGRAL DE LA FEMME ET L EMPLOI DES JEUNES AU TOGO

STATUTS DE L ORGANISATION ADIFEJ TOGO ACTIONS POUR LE DEVELOPPEMENT INTEGRAL DE LA FEMME ET L EMPLOI DES JEUNES AU TOGO STATUTS DE L ORGANISATION ADIFEJ TOGO ACTIONS POUR LE DEVELOPPEMENT INTEGRAL DE LA FEMME ET L EMPLOI DES JEUNES AU TOGO Sis à LOME Quartier Attiégou Rue 2085 B.P. 4771 Tel. 22 36 56 33/ 90 14 08 35 Créée

Plus en détail

1 CADRE GENERAL DE LA POLITIQUE DE COHESION...

1 CADRE GENERAL DE LA POLITIQUE DE COHESION... 9 SOMMAIRE 1 CADRE GENERAL DE LA POLITIQUE DE COHESION... 15 1.1 INFORMATIONS UTILES SUR LA RÉPUBLIQUE TCHÈQUE...15 1.1.1 Présentation de la République tchèque...15 1.1.2 Indicateurs macroéconomiques dépuis

Plus en détail

La famille : une priorité gouvernementale

La famille : une priorité gouvernementale Le soutien aux familles défavorisées Portrait des programmes gouvernementaux au Québec Octobre 2006 La famille : une priorité gouvernementale Le Québec a mis la famille au cœur de ses priorités en 1996

Plus en détail

Deuxième Conférence internationale sur la nutrition (ICN2),

Deuxième Conférence internationale sur la nutrition (ICN2), Deuxième Conférence internationale sur la nutrition (ICN2), Intervention de Monsieur Serge TOMASI, Ambassadeur, Représentant permanent de la France auprès de la FAO, du PAM et du FIDA Rome, 21 novembre

Plus en détail

Commentaires sur le DENARP : réflexion thématique en cours en Guinée-Bissau

Commentaires sur le DENARP : réflexion thématique en cours en Guinée-Bissau Commentaires sur le DENARP : réflexion thématique en cours en Guinée-Bissau Les commentaires ci-après visent à apporter une valeur ajoutée au travail en cours, qui porte sur l identification des principaux

Plus en détail

Pourquoi la Côte d Ivoire

Pourquoi la Côte d Ivoire Pourquoi la Côte d Ivoire a besoin de statistiques fiables Institut National de la Statistique Plateau, Cité administrative, Tour C, 2 ème étage - BP V 55 Abidjan 01 Côte d'ivoire Tél : (225) 20 21 05

Plus en détail

OBJECTIFS DU MILLENAIRE POUR LE DEVELOPPEMENT A l HORIZON 2015

OBJECTIFS DU MILLENAIRE POUR LE DEVELOPPEMENT A l HORIZON 2015 OBJECTIFS DU MILLENAIRE POUR LE DEVELOPPEMENT A l HORIZON 2015 Situation actuelle au Bénin Djabar D. ADECHIAN & Raïmi A. ESSESSINOU Direction des Statistiques Sociales Institut National de la Statistique

Plus en détail

Conclusions du Conseil relatives à l architecture : contribution de la culture au développement durable

Conclusions du Conseil relatives à l architecture : contribution de la culture au développement durable CO SEIL DE L'U IO EUROPÉE E Conclusions du Conseil relatives à l architecture : contribution de la culture au développement durable 2905ème session du Conseil ÉDUCATIO, JEU ESSE et CULTURE Bruxelles, le

Plus en détail

L engagement des Nations Unies pour l amélioration du statut des personnes handicapées

L engagement des Nations Unies pour l amélioration du statut des personnes handicapées Annexe 2 L ONU et les personnes handicapées L engagement des Nations Unies pour l amélioration du statut des personnes handicapées Plus de 500 millions de personnes sont handicapées par suite d une déficience

Plus en détail

AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI FICHE THEMATIQUE 6-1 : CREATION REPRISE PAR LA CREATION D ACTIVITES D ENTREPRISES

AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI FICHE THEMATIQUE 6-1 : CREATION REPRISE PAR LA CREATION D ACTIVITES D ENTREPRISES AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI PAR LA CREATION D ACTIVITES FICHE THEMATIQUE 6-1 : CREATION REPRISE D ENTREPRISES 1 Priorité d investissement 8.3 : promotion d emplois pérennes et de qualité et soutien à la

Plus en détail

Processus de Planification basée sur les OMD:

Processus de Planification basée sur les OMD: Processus de Planification basée sur les OMD: Expériences du Niger Lusaka, octobre novembre 2007 Plan de l exposé Contexte Stratégie de Développement Accéléré et de Réduction de la Pauvreté: SDRP (2008-2012)

Plus en détail

De nombreux auteurs, dans leurs oeuvres publiées, accordent une grande attention aux fonctions du marketing touristique dont on va souligner les

De nombreux auteurs, dans leurs oeuvres publiées, accordent une grande attention aux fonctions du marketing touristique dont on va souligner les RÉSUMÉ La thèse de doctorat intitulée Étude concernant l offre, la promotion et la mise en valeur tourisme et de l agritourisme de la zone Valea Iadului (la Valée de l Enfer) du département de Bihor deux

Plus en détail

Le Budget Genre, une perspective stratégique pour l égalité des sexes et l habilitation des femmes Maroc

Le Budget Genre, une perspective stratégique pour l égalité des sexes et l habilitation des femmes Maroc General Assembly, Informal thematic debate on the promotion of gender equality and the empowerment of women New York, March 2007 Le Budget Genre, une perspective stratégique pour l égalité des sexes et

Plus en détail

LA STRATÉGIE MONDIALE POUR LA SANTÉ DE LA FEMME, DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT ( )

LA STRATÉGIE MONDIALE POUR LA SANTÉ DE LA FEMME, DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT ( ) CHAQUE FEMME CHAQUE ENFANT LA STRATÉGIE MONDIALE POUR LA SANTÉ DE LA FEMME, DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT (2016-2030) SURVIVRE S ÉPANOUIR TRANSFORMER D UN COUP D OEIL SURVIVRE S ÉPANOUIR TRANSFORMER La

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies E/ESCAP/73/38 Conseil économique et social Distr. générale 8 mai 2017 Français Original: anglais Commission économique et sociale pour l Asie et le Pacifique Soixante-treizième session Bangkok,

Plus en détail

Se reporter au Guide de l utilisateur pour la façon de remplir ce formulaire

Se reporter au Guide de l utilisateur pour la façon de remplir ce formulaire Indicateurs de performance relatifs à l égalité des sexes et à l autonomisation des femmes à l intention des UNCT (Equipe de pays du système des Nations Unies) Se reporter au Guide de l utilisateur pour

Plus en détail

Tabac & Objectifs du millénaire pour le développement. Inoussa Saouna SOS Tabagisme Niger

Tabac & Objectifs du millénaire pour le développement. Inoussa Saouna SOS Tabagisme Niger Tabac & Objectifs du millénaire pour le développement Inoussa Saouna SOS Tabagisme Niger OMD 8 objectifs pour 2015 En 2000, à l occasion du Sommet du Millénaire, les Nations-Unies ont fixé 8 objectifs

Plus en détail

U P A LA PROMOTION DE LA DEMOCRATIE ET DE L ETAT DE DROIT EN VUE D ASSURER LA PAIX ET LE DEVELOPPEMENT DANS LES PAYS AFRICAINS

U P A LA PROMOTION DE LA DEMOCRATIE ET DE L ETAT DE DROIT EN VUE D ASSURER LA PAIX ET LE DEVELOPPEMENT DANS LES PAYS AFRICAINS U N I O N P A R L E M E N T A I R E A F R I C A I N E U P A LA PROMOTION DE LA DEMOCRATIE ET DE L ETAT DE DROIT EN VUE D ASSURER LA PAIX ET LE DEVELOPPEMENT DANS LES PAYS AFRICAINS Résolution adoptée par

Plus en détail

Opérationnaliser la Croissance Pro-Pauvres (OCPP) en. Afrique de l Ouest. Le rôle des échanges et migrations intra-régionales. Adama Konseiga APHRC

Opérationnaliser la Croissance Pro-Pauvres (OCPP) en. Afrique de l Ouest. Le rôle des échanges et migrations intra-régionales. Adama Konseiga APHRC Opérationnaliser la Croissance Pro-Pauvres (OCPP) en Afrique de l Ouest Adama Konseiga APHRC Le rôle des échanges et migrations intra-régionales Plan de la Presentation Problématique Migration saisonnière:

Plus en détail

A/HRC/33/L.3/Rev.1. Assemblée générale. Nations Unies

A/HRC/33/L.3/Rev.1. Assemblée générale. Nations Unies Nations Unies Assemblée générale Distr. limitée 28 septembre 2016 Français Original : anglais A/HRC/33/L.3/Rev.1 Conseil des droits de l homme Trente-troisième session Point 3 de l ordre du jour Promotion

Plus en détail

Stratégie Europe 2020 : 5 objectifs

Stratégie Europe 2020 : 5 objectifs Stratégie Europe 2020 : 5 objectifs Emploi : taux d emploi à 75% Recherche-développement et innovation: 3% du PIB 2Changement climatique et énergie : - 20 % d émission de gaz à effet de serre par rapport

Plus en détail

Conseil des droits de l homme. Le logement convenable en tant qu élément du droit à un niveau de vie suffisant

Conseil des droits de l homme. Le logement convenable en tant qu élément du droit à un niveau de vie suffisant Conseil des droits de l homme Résolution 6/27. Le logement convenable en tant qu élément du droit à un niveau de vie suffisant Le Conseil des droits de l homme, Réaffirmant toutes les résolutions antérieures

Plus en détail

Rapport de la réunion conjointe des Conseils d administration du. PNUD/FNUAP/UNOPS, de l UNICEF, d ONU Femmes et du PAM

Rapport de la réunion conjointe des Conseils d administration du. PNUD/FNUAP/UNOPS, de l UNICEF, d ONU Femmes et du PAM Rapport de la réunion conjointe des Conseils d administration du PNUD/FNUAP/UNOPS, de l UNICEF, d ONU Femmes et du PAM le 2 février 2015 1. Tirer ensemble des leçons pour renforcer l innovation et mieux

Plus en détail

PROFIL PAYS: CAMEROUN Préparé pour la Réunion de haut niveau 2012 d Assainissement et eau pour tous*

PROFIL PAYS: CAMEROUN Préparé pour la Réunion de haut niveau 2012 d Assainissement et eau pour tous* * Facteur déterminant Assainissement Eau Réglementation 5 4 Infrastructure ancienne 5 5 Capacités en ressources humaines 4 5 Politiques et Institutions 3 4 Financement suffisant 3 4 Resssources en eau

Plus en détail

LA POLITIQUE EUROPÉENNE DE COHÉSION ( )

LA POLITIQUE EUROPÉENNE DE COHÉSION ( ) Note d analyse prospective n 167 10 juin 2014 LA POLITIQUE EUROPÉENNE DE COHÉSION (2014-2020) Julien Damon La politique de cohésion est l instrument de mise en œuvre des interventions régionales de l Union

Plus en détail

République du Sénégal Ministère de la Santé et de la Prévention Médicale Cellule d Appui et de Suivi du PNDS

République du Sénégal Ministère de la Santé et de la Prévention Médicale Cellule d Appui et de Suivi du PNDS République du Sénégal Ministère de la Santé et de la Prévention Médicale Cellule d Appui et de Suivi du PNDS Politique et Stratégie du Gouvernement du Sénégal dans le domaine de la Santé Partners for Africa

Plus en détail

La pauvreté en Roumanie, état des lieux, tendances et convergence

La pauvreté en Roumanie, état des lieux, tendances et convergence La pauvreté en Roumanie, état des lieux, tendances et convergence Le risque de pauvreté et d exclusion sociale est élevé en Roumanie à 37,3%. Il semble que cette pauvreté, qui régresse tout de même efficacement

Plus en détail

«ONE BASIN, 9 COUNTRIES, ONE VISION» «UN BASSIN, 9 PAYS, UNE VISION» 4 ème FORUM MONDIAL DE L EAU LE BASSIN DU NIGER / THE NIGER RIVER BASIN

«ONE BASIN, 9 COUNTRIES, ONE VISION» «UN BASSIN, 9 PAYS, UNE VISION» 4 ème FORUM MONDIAL DE L EAU LE BASSIN DU NIGER / THE NIGER RIVER BASIN 4 ème FORUM MONDIAL DE L EAU (Mexico, du 16 au 22 mars 2006) SESSION SUR LA GESTION DES EAUX TRANSFRONTALIERES LE BASSIN DU NIGER / THE NIGER RIVER BASIN «UN BASSIN, 9 PAYS, UNE VISION» «ONE BASIN, 9 COUNTRIES,

Plus en détail

Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA)

Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA) Introduction: - Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA) Sixième Plan (2010-2014) Le Conseil des Gouverneurs de la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA)

Plus en détail

Marseille, France 12 mars 2012

Marseille, France 12 mars 2012 Discours prononcé par Irina Bokova, Directrice générale de l UNESCO, à l occasion de l événement parallèle organisé lors du 6 e Forum mondial de l eau sur le thème Ressources en eau et égalité des sexes

Plus en détail

ASSOCIATION DES ETATS DE LA CARAÏBE (AEC)

ASSOCIATION DES ETATS DE LA CARAÏBE (AEC) ACS/2012/DRR.20/INF.013 Original : espagnol Dernière mise à jour : le 18 octobre 2012 ASSOCIATION DES ETATS DE LA CARAÏBE (AEC) XX REUNION DU COMITE SPECIAL POUR LA REDUCTION DES RISQUES DE CATASTROPHE

Plus en détail

Accord de coopération entre le FIDA et l Agence française de développement

Accord de coopération entre le FIDA et l Agence française de développement Cote du document: EB 2006/89/INF.5 Date: 12 décembre 2006 Distribution: Restreinte Original: Anglais F Accord de coopération entre le FIDA et l Agence française de développement Conseil d'administration

Plus en détail

Ressources pédagogiques. Politique d intégration scolaire des élèves non francophones, d éducation interculturelle et d éducation à la citoyenneté

Ressources pédagogiques. Politique d intégration scolaire des élèves non francophones, d éducation interculturelle et d éducation à la citoyenneté Ressources pédagogiques Politique d intégration scolaire des élèves non francophones, d éducation interculturelle et d éducation à la citoyenneté 7 juin 1999 TABLE DES MATIÈRES Préambule.. 2 1. Objectifs

Plus en détail

L inclusion des personnes handicapées

L inclusion des personnes handicapées L inclusion des personnes handicapées La stratégie de l Europe en matière d égalité des chances Commission européenne À droits égaux, chances égales La valeur ajoutée européenne L Année européenne des

Plus en détail

Rencontres Roumanie. 28 juin Nos valeurs : l'ouverture, la loyauté, l'engagement, l'esprit d'équipe

Rencontres Roumanie. 28 juin Nos valeurs : l'ouverture, la loyauté, l'engagement, l'esprit d'équipe Rencontres Roumanie 28 juin 2016 Nos valeurs : l'ouverture, la loyauté, l'engagement, l'esprit d'équipe Géographie et frontières 2 Rencontres Roumanie 28 juin 2016 Présentation du pays u Présentation générale

Plus en détail

L action de la FAO face au changement climatique Adaptation ADAPTER L AGRICULTURE AU CHANGEMENT CLIMATIQUE

L action de la FAO face au changement climatique Adaptation ADAPTER L AGRICULTURE AU CHANGEMENT CLIMATIQUE L action de la FAO face au changement climatique Adaptation ADAPTER L AGRICULTURE AU CHANGEMENT CLIMATIQUE Assurer une alimentation et une agriculture durables pour l avenir Les secteurs agricoles¹ sont

Plus en détail

Abréviations 9. Recommandations 76

Abréviations 9. Recommandations 76 Sommaire Sommaire Introduction Quelques mots sur ce rapport 1 Abréviations 9 Résumé 13 Première partie : les raisons 19 Recommandations 76 Deuxième partie : l analyse et les faits 93 1 Vue d ensemble :

Plus en détail

Contributions du CESE à la politique européenne du tourisme. Comité économique et social européen

Contributions du CESE à la politique européenne du tourisme. Comité économique et social européen Contributions du CESE à la politique européenne du tourisme Comité économique et social européen Introduction à la notion de tourisme Selon la définition établie par l Organisation mondiale du tourisme,

Plus en détail

PRESENTATION DE LA POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE DE SUCO

PRESENTATION DE LA POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE DE SUCO PRESENTATION DE LA POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE DE SUCO DOCUMENT DE TRAVAIL Février 2008 Politique environnementale de SUCO 1. Le contexte Le septième Objectif du Millénaire pour le Développement vise à

Plus en détail

DESCRIPTION DES FONCTIONS

DESCRIPTION DES FONCTIONS DESCRIPTION DES FONCTIONS I. RENSEIGNEMENTS SUR LE POSTE Titre Expert/e Associé/e Migrations, Environnement et Changement Climatique Grade P1 Lieu d affectation Genève, Suisse Sous l autorité directe de

Plus en détail

La Stratégie de développement rural et de gestion des ressources naturelles de la Cen-Sad. pour. un développement rural facteur de paix et de sécurité

La Stratégie de développement rural et de gestion des ressources naturelles de la Cen-Sad. pour. un développement rural facteur de paix et de sécurité La Stratégie de développement rural et de gestion des ressources naturelles de la Cen-Sad pour un développement rural facteur de paix et de sécurité Wafa Essahli Chargée de Programmes wafa@essahli.com

Plus en détail

I -CULTURE ET TOURISME DANS LA LUTTE CONTRE LA PAUVRETE

I -CULTURE ET TOURISME DANS LA LUTTE CONTRE LA PAUVRETE INTRODUCTION John Steinbeck disait «je crois que les touristes sont très utiles en ce monde. Il est très difficile de détester les personnes que l on connaît». Le tourisme n est plus seulement perçu aujourd

Plus en détail

Les femmes dans l économie mondiale en temps de crise

Les femmes dans l économie mondiale en temps de crise Point 3 (a) (i) de l ordre du jour provisoire E/CN.6/2010/1 pour la cinquantequatrième session de la Commission de la condition de la femme, du 1 er au 12 mars 2010 : Révision de la mise en œuvre de la

Plus en détail

Regardons de plus près ce qui se passe dans notre pays!

Regardons de plus près ce qui se passe dans notre pays! RÉPUBLIQUE DU BÉNIN Fraternité - Justice - Travail Ministère de l Économie, des Finances et des Programmes de Dénationalisation Direction Générale des Affaires Économiques Direction de la Prévision et

Plus en détail

DECLARATION DU ROYAUME DU MAROC A L OCCASION DU CONSEIL DES GOUVERNEURS DE LA BERD

DECLARATION DU ROYAUME DU MAROC A L OCCASION DU CONSEIL DES GOUVERNEURS DE LA BERD AM046f-X 1 MAROC DECLARATION DU ROYAUME DU MAROC A L OCCASION DE LA 25 E ASSEMBLEE ANNUELLE DU CONSEIL DES GOUVERNEURS DE LA BERD LONDRES 11 et 12 mai 2016 AM046f-X 2 Monsieur le Président du Conseil des

Plus en détail

Les Français et la politique d aide au développement de la France

Les Français et la politique d aide au développement de la France 22 septembre 2015 Étude réalisée auprès de l ensemble des Français âgés de 15 ans et plus Contacts : François Kraus Jean-Philippe Dubrulle 01 72 34 94 64 / 01 72 34 95 45 francois.kraus@ifop.com Les Français

Plus en détail

CHAPITRE 3 DISPARITÉS ET INÉGALITÉS SOCIO-SPATIALES : L ACTION DE L UNION EUROPÉENNE SUR LES TERRITOIRES

CHAPITRE 3 DISPARITÉS ET INÉGALITÉS SOCIO-SPATIALES : L ACTION DE L UNION EUROPÉENNE SUR LES TERRITOIRES CHAPITRE 3 DISPARITÉS ET INÉGALITÉS SOCIO-SPATIALES : L ACTION DE L UNION EUROPÉENNE SUR LES TERRITOIRES INTRODUCTION Définition du sujet : L élargissement de l UE vers l Est à partir des années 2000 a

Plus en détail

Association des Jeunes Engagés pour l Action Humanitaire «ONG AJEAH»

Association des Jeunes Engagés pour l Action Humanitaire «ONG AJEAH» Organisation Non Gouvernementale ayant statut consultatif spécial à l ECOSOC aux Nations Unies Pacte Mondial des Nations Unies Communication sur l Engagement 2014-2016 Association des Jeunes Engagés pour

Plus en détail

APPEL A PROJETS. Lutter contre le décrochage scolaire par la prévention PON FSE EN RÉGION PACA POUR L EMPLOI ET L INCLUSION EN MÉTROPOLE

APPEL A PROJETS. Lutter contre le décrochage scolaire par la prévention PON FSE EN RÉGION PACA POUR L EMPLOI ET L INCLUSION EN MÉTROPOLE APPEL A PROJETS PON FSE 2014-2020 EN RÉGION PACA POUR L EMPLOI ET L INCLUSION EN MÉTROPOLE Date de lancement de l appel à projets : 16/12/2016 Date butoir de dépôt des candidatures : 24/04/2017 Rétroactivité

Plus en détail

La participation des locataires: un instrument de gestion dans les organismes HLM

La participation des locataires: un instrument de gestion dans les organismes HLM La participation des locataires: un instrument de gestion dans les organismes HLM Jeanne Demoulin Thèse soutenue le 25 juin 2014, Université Paris Ouest, sous la direction de Marie-Hélène Bacqué Université

Plus en détail

LA POLITIQUE D'ÉGALITÉ DANS LES COMMISSIONS OUVRIÈRES (CC.OO.)

LA POLITIQUE D'ÉGALITÉ DANS LES COMMISSIONS OUVRIÈRES (CC.OO.) LA POLITIQUE D'ÉGALITÉ DANS LES COMMISSIONS OUVRIÈRES (CC.OO.) 1.- «Les politiques en matière de genre dans les CC.OO.» De la lutte pour les droits de la femme à la transversalité des politiques syndicales

Plus en détail

Protection sociale et agriculture

Protection sociale et agriculture 16 octobre 2015 Journée mondiale de l alimentation Protection sociale et agriculture Sasint/Dollar Photo Club briser le cercle vicieux de la pauvreté rurale 16 octobre 2015 Journée mondiale de l alimentation

Plus en détail

Luxembourg. Le travail au service du développement humain. Rapport sur le développement humain 2015

Luxembourg. Le travail au service du développement humain. Rapport sur le développement humain 2015 Rapport sur le développement humain 2015 Le travail au service du développement humain Note d information pour les pays concernant le Rapport sur le développement humain 2015 Luxembourg Introduction Le

Plus en détail

Groupe de travail sur les Objectifs de Développement Durable Spécifiques au Sénégal (MEDD) - points essentiels débattus

Groupe de travail sur les Objectifs de Développement Durable Spécifiques au Sénégal (MEDD) - points essentiels débattus Groupe de travail sur les Objectifs de Développement Durable Spécifiques au Sénégal (MEDD) - points essentiels débattus Le Sénégal s est inscrit, dès l origine, dans la dynamique du développement durable.

Plus en détail

Discours de Monsieur Benoît SOSSOU-Directeur du Bureau UNESCO/Yaoundé. Palais des Congrès YAOUNDE, LE 21 NOVEMBRE 2012

Discours de Monsieur Benoît SOSSOU-Directeur du Bureau UNESCO/Yaoundé. Palais des Congrès YAOUNDE, LE 21 NOVEMBRE 2012 ATELIER DE VALIDATION DES ETUDES DIAGNOSTIQUES DE L ALPHABETISATION ET DE L EDUCATION NON FORMELLE(AENF), DE LEURS SYSTEMES D INFORMATION ET DES AXES STRATEGIQUES DE LA POLITIQUE DE L AENF AU CAMEROUN

Plus en détail

Résolution de l'assemblée générale ONU - Le droit de l homme à l eau potable et à l assainissement (2013)

Résolution de l'assemblée générale ONU - Le droit de l homme à l eau potable et à l assainissement (2013) Résolution de l'assemblée générale ONU - Le droit de l homme à l eau potable et à l assainissement (2013) Ce document est disponible à ielrc.org/content/e1310fr.pdf Note: Ce document est mis en ligne par

Plus en détail

La Coopération Suisse au Bénin Champs d intervention. Zones prioritaires. Investissements cumulés de Perspectives

La Coopération Suisse au Bénin Champs d intervention. Zones prioritaires. Investissements cumulés de Perspectives Bureau de la coopération suisse au Bénin La Coopération Suisse au Bénin 1981-2011 Principes Champs d intervention Zones prioritaires Investissements cumulés de 1981-2011 Perspectives 2011-2012 Quelques

Plus en détail

Groupe de travail 1 du CoC-EEI 21 mai Formulation d objectifs stratégiques

Groupe de travail 1 du CoC-EEI 21 mai Formulation d objectifs stratégiques Formulation d objectifs stratégiques 1. Le présent document a été établi par la direction à la demande du Groupe de travail 1 qui souhaitait disposer d un ensemble d objectifs stratégiques à débattre entre

Plus en détail

Remettre l Europe sur les rails de la croissance et créer de l emploi

Remettre l Europe sur les rails de la croissance et créer de l emploi Remettre l Europe sur les rails de la croissance et créer de l emploi Depuis le début de la crise économique et financière mondiale, l Union européenne (UE) souffre d un faible niveau d investissement

Plus en détail

Fondation sous l égide de la Fondation de France, reconnue d utilité publique, 40, avenue Hoche PARIS. Appel à projet

Fondation sous l égide de la Fondation de France, reconnue d utilité publique, 40, avenue Hoche PARIS. Appel à projet SOUTIEN POUR ACQUERIR INDIVIDUELLEMENT SA DIGNITE PAR SON DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL Fondation sous l égide de la Fondation de France, reconnue d utilité publique, 40, avenue Hoche 75008 PARIS

Plus en détail

Programme Régional FEDER/FSE Projet V1 - septembre 2013

Programme Régional FEDER/FSE Projet V1 - septembre 2013 Programme Régional FEDER/FSE 2014-2020 Projet V1 - septembre 2013 Une concentration de l intervention des fonds sur 11 objectifs thématiques (OT) listés par l UE et contribuant à UE2020 OT1 - Renforcer

Plus en détail

POLITIQUE. No 1902 POLITIQUE LINGUISTIQUE INSTITUTIONNELLE. Titre : Politique linguistique institutionnelle 1.0 CONTEXTE ET DÉFIS

POLITIQUE. No 1902 POLITIQUE LINGUISTIQUE INSTITUTIONNELLE. Titre : Politique linguistique institutionnelle 1.0 CONTEXTE ET DÉFIS POLITIQUE No 1902 Titre : POLITIQUE LINGUISTIQUE INSTITUTIONNELLE Politique linguistique institutionnelle 1.0 CONTEXTE ET DÉFIS 1.1 Le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, dans le cadre du

Plus en détail

INTERVENTION DU MALI A LA 2 ème CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA NUTRITION Du 19 au 21 NOVEMBRE 2014 à ROME

INTERVENTION DU MALI A LA 2 ème CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA NUTRITION Du 19 au 21 NOVEMBRE 2014 à ROME MINISTERE DU DEVELOPPEMENT REPUBLIQUE DU MALI RURAL Un Peuple - Un But - Une Foi ******************* ***************** SECRETARIAT GENERAL ******************** INTERVENTION DU MALI A LA 2 ème CONFERENCE

Plus en détail

L ASSURANCE DE LA QUALITE ET SON EVALUATION

L ASSURANCE DE LA QUALITE ET SON EVALUATION accepté: Comite de l'unes 08.06.00 L ASSURANCE DE LA QUALITE ET SON EVALUATION Remarques introductives La discussion tournant autour de la question d une assurance de la qualité de l enseignement et de

Plus en détail

LA CHAMPAGNE-ARDENNE AU CŒUR DE L EUROPE

LA CHAMPAGNE-ARDENNE AU CŒUR DE L EUROPE LA CHAMPAGNE-ARDENNE AU CŒUR DE L EUROPE Comme les 274 régions des 28 États membres de l Union européenne, la Champagne-Ardenne bénéficie d un soutien financier de l Europe : un budget d environ 430 M

Plus en détail

SOIXANTE-SIXIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ. Point 13.5 de l ordre du jour 27 mai Handicap

SOIXANTE-SIXIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ. Point 13.5 de l ordre du jour 27 mai Handicap SOIXANTE-SIXIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ WHA66.9 Point 13.5 de l ordre du jour 27 mai 2013 Handicap La Soixante-Sixième Assemblée mondiale de la Santé, Ayant examiné le rapport sur le handicap ;

Plus en détail

POLITIQUE DE COHÉSION

POLITIQUE DE COHÉSION DÉVELOPPEMENT LOCAL MENÉ PAR LES ACTEURS LOCAUX POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 La Commission européenne a adopté des propositions législatives concernant la politique de cohésion 2014-2020 en octobre

Plus en détail

Programme détaillé de développement de l agriculture africaine

Programme détaillé de développement de l agriculture africaine AFRICAN UNION NEPAD DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT Programme détaillé de développement de l agriculture africaine INTÉGRATION DES SOUS-SECTEURS ÉLEVAGE, FORÊTS ET PÊCHES DANS LE PDDAA Nouveau partenariat pour

Plus en détail

LE MILLENNIUM CHALLENGE CORPORATION (MCC) ET LE MILLENNIUM CHALLENGE ACCOUNT (MCA)

LE MILLENNIUM CHALLENGE CORPORATION (MCC) ET LE MILLENNIUM CHALLENGE ACCOUNT (MCA) PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE ---------------------- CABINET --------- CELLULE MCA REPUBLIQUE TOGOLAISE Travail Liberté - Patrie LE MILLENNIUM CHALLENGE CORPORATION (MCC) ET LE MILLENNIUM CHALLENGE ACCOUNT

Plus en détail

Charte éthique en matière d adoption

Charte éthique en matière d adoption Charte éthique en matière d adoption Par cette charte, les autorités, services, organismes et professionnels intervenant dans le processus d adoption, s engagent au respect de valeurs, de critères et de

Plus en détail

Qu est ce que le FSE? Eléments de contexte et d histoire

Qu est ce que le FSE? Eléments de contexte et d histoire Qu est ce que le FSE? Eléments de contexte et d histoire Le FSE est un moyen de créer des emplois plus nombreux et de meilleure qualité Le Fonds social européen (FSE) et l'un des Fonds structurels de l'union

Plus en détail

REPUBLIQUE DU NIGER Fraternité-Travail-Progrès

REPUBLIQUE DU NIGER Fraternité-Travail-Progrès REPUBLIQUE DU NIGER Fraternité-Travail-Progrès ------------------------------- ALLOCUTION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR ISSOUFOU MAHAMADOU, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU NIGER A L OCCASION DU SOMMET DES DIRIGEANTS

Plus en détail

Le système espagnol de prise en charge de la perte d autonomie comparaison avec ses voisins européens

Le système espagnol de prise en charge de la perte d autonomie comparaison avec ses voisins européens Le système espagnol de prise en charge de la perte d autonomie comparaison avec ses voisins européens Emmanuelle Brun Économiste de la santé Direction de la compensation CNSA En préambule Cette communication

Plus en détail

Présentation dans le cadre de la semaine des Nations Unies «Tous ensemble contre la pauvreté» du volontariat dans la lutte contre la pauvreté

Présentation dans le cadre de la semaine des Nations Unies «Tous ensemble contre la pauvreté» du volontariat dans la lutte contre la pauvreté Présentation dans le cadre de la semaine des Nations Unies 2006 «Tous ensemble contre la pauvreté» Le rôle r du volontariat dans la lutte contre la pauvreté Concepts de pauvreté et stratégies de lutte

Plus en détail

UNE INITIATIVE POUR L'ADAPTATION DE L'AGRICULTURE AFRICAINE

UNE INITIATIVE POUR L'ADAPTATION DE L'AGRICULTURE AFRICAINE UNE INITIATIVE POUR L'ADAPTATION DE L'AGRICULTURE AFRICAINE Une initiative pour lutter contre le changement climatique et l insécurité alimentaire L initiative pour l Adaptation de l'agriculture Africaine

Plus en détail

Relever un défi mondial : réduire la pauvreté en s appuyant sur le partenariat

Relever un défi mondial : réduire la pauvreté en s appuyant sur le partenariat Relever un défi mondial : réduire la pauvreté en s appuyant sur le partenariat Déclaration de la réunion à haut niveau du CAD à l occasion de l approbation des Lignes directrices du CAD pour la réduction

Plus en détail

JOURNÉE THÉMATIQUE: L INTÉGRATION DE L ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS LA COMIFAC

JOURNÉE THÉMATIQUE: L INTÉGRATION DE L ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS LA COMIFAC JOURNÉE THÉMATIQUE: L INTÉGRATION DE L ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS LA COMIFAC Pour une stratégie genre au cœur de l action de la COMIFAC SESSION INTRODUCTIVE Les engagements et les acquis

Plus en détail

Dr Akilou AMADOU Economiste, Enseignant-Chercheur à la FASEG, Université de Lomé

Dr Akilou AMADOU Economiste, Enseignant-Chercheur à la FASEG, Université de Lomé Dr Akilou AMADOU Economiste, Enseignant-Chercheur à la FASEG, Université de Lomé Plan de présentation 1. Définition et éléments du travail décent 2. Principales caractéristiques du marché du travail en

Plus en détail

Bienvenue à la célébration de la Journée internationale des transferts d argent familiaux *

Bienvenue à la célébration de la Journée internationale des transferts d argent familiaux * Bienvenue à la célébration de la Journée internationale des transferts d argent familiaux * Il existe aujourd hui près de 250 millions de migrants internationaux dans le monde, qui vivent dans un autre

Plus en détail

Responsabilité internationale et Politique Agricole Commune européenne - la France et l Allemagne, acteurs de la lutte contre la faim?

Responsabilité internationale et Politique Agricole Commune européenne - la France et l Allemagne, acteurs de la lutte contre la faim? Responsabilité internationale et Politique Agricole Commune européenne - la France et l Allemagne, acteurs de la lutte contre la faim? Lina Brink et Aurélie Marx 1 Le problème de l approvisionnement alimentaire

Plus en détail

DECLARATION A L OCCASION DE LA JOURNEE INTERNATIONALE POUR L ERADICATION DE LA PAUVRETE. Agir ensemble pour éradiquer la grande pauvreté en Europe

DECLARATION A L OCCASION DE LA JOURNEE INTERNATIONALE POUR L ERADICATION DE LA PAUVRETE. Agir ensemble pour éradiquer la grande pauvreté en Europe DECLARATION A L OCCASION DE LA JOURNEE INTERNATIONALE POUR L ERADICATION DE LA PAUVRETE Agir ensemble pour éradiquer la grande pauvreté en Europe Strasbourg, 17 October 2012 Les Présidents du Comité des

Plus en détail

Panel 2 Le rôle de la gouvernance et des institutions sensibles au genre dans l'autonomisation des femmes rurales Cas du Mali

Panel 2 Le rôle de la gouvernance et des institutions sensibles au genre dans l'autonomisation des femmes rurales Cas du Mali Commission on the Status of Women Fifty-sixth session 27 February 9 March 2012 Panel 2 Le rôle de la gouvernance et des institutions sensibles au genre dans l'autonomisation des femmes rurales Cas du Mali

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION. Plans simples de gestion volontaires

REGLEMENT D INTERVENTION. Plans simples de gestion volontaires REGLEMENT D INTERVENTION Plans simples de gestion volontaires Type d opération 8.5.1 du programme de développement rural régional 2014 2020 Version modifiée au 30 septembre 2016 Programme de Développement

Plus en détail

REPUBLIQUE DE GUINEE Mme Jacqueline SULTAN, Ministre de l Agriculture

REPUBLIQUE DE GUINEE Mme Jacqueline SULTAN, Ministre de l Agriculture 1 REPUBLIQUE DE GUINEE Mme Jacqueline SULTAN, Ministre de l Agriculture REPUBLIQUE DE GUINEE Travail Justice - Solidarité COMMUNICATION DE MME JACQUELINE SULTAN MINISTRE DE L AGRICULTURE II ème CONFERENCE

Plus en détail