METROPOLE DES POUBELLES ÉCOCITOYENNES. p Le journal. Agglomération. Portrait Valenciennes : la folie de la Cow Parade débarque p. 21.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "METROPOLE DES POUBELLES ÉCOCITOYENNES. p. 10-15. Le journal. Agglomération. Portrait Valenciennes : la folie de la Cow Parade débarque p. 21."

Transcription

1 N 46 / Septembre-octobre 2013 METROPOLE Le journal Agglomération Portrait Valenciennes : la folie de la Cow Parade débarque p. 21 Marie-Paule Dussart partage sa passion de la peinture p. 27 Focus Actualité Sur le chantier des Rives créatives de l Escaut p Méconopsis donne vie au métro de Lille p. 8 DES POUBELLES ÉCOCITOYENNES p Retrouvez toute l actualité de l agglomération sur

2

3 N o 46 Septembre-octobre 2013 Sommaire Actualités Très haut débit : trois parcs d activité labellisés Ariane Sept continue à croître et embellir Rendons nos maisons étanches à l air! Des soucis de garde? Tramway : vers la fin des travaux Méconopsis donne vie au métro de Lille L agglomération en images Dossier POUBELLES ÉCOCITOYENNES La ronde des déchets Dix vérités sur le tri : le saviez-vous? Les bacs jaunes à la loupe Passage sur le tapis avant une seconde vie Point vert : coup de pouce financier La quête de l optimisation Le compost, un vrai bon plan Focus La Serre numérique est sortie de terre! La vie de l agglomération Le Village du réemploi L époque médiévale à fleur de terre L Ensiame intègre un nouveau réseau Un taux d embauche de 85 % Vachement bien! Le goût des saisons! Hainaut Volley : nouveaux objectifs Détente Sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle À table! Le coin des livres Passion partagée Le guide des sorties Tribunes Des résolutions en action Profitons de cette période de rentrée pour prendre de bonnes résolutions. À cet effet, je vous invite à lire le dossier du magazine consacré aux déchets. Ils concernent chacun d entre nous et coûtent chaque année près de 20 millions d euros à notre communauté d agglomération. Grâce à vos bons gestes «écocitoyens» et au travail que nous menons avec Éco- Emballages, le tri sélectif rapporte chaque année plus de 2 millions d euros et vos efforts nous ont encouragés à ne pas augmenter le taux de la taxe d enlèvement des ordures ménagères depuis cinq ans. Afin de respecter les objectifs du Grenelle de l environnement, nous devons encore mieux trier et votre magazine de rentrée vous donnera toutes les clés pour rester des bons élèves toute l année! Sur tous les sujets déterminants du Valenciennois, soyez assurés que tous les élus de Valenciennes Métropole sont mobilisés et redoublent d efforts. Notre agglomération doit rester un territoire dynamique et je peux vous assurer que nous sommes déterminés à accueillir de nouvelles entreprises sur nos zones économiques, comme à Onnaing, à Famars au Technopôle ou à Anzin sur les Rives créatives de Éditorial 3 l Escaut. En cette période difficile, nous sommes également convaincus qu il faut redoubler d efforts pour faire du Valenciennois un territoire où il fait bon vivre. Le calendrier de travail des prochains mois est déjà très chargé : ouverture de la nouvelle ligne de tramway vers le pays de Condé, lancement des travaux du Centre des congrès et des expositions à Anzin, fin des travaux du boulevard Carpeaux à Valenciennes, ouverture de la plateforme logistique d Oxylane-Décathlon à Rouvignies Vous le constatez, Valenciennes Métropole va poursuivre ses actions pour l emploi, favoriser le développement d équipements publics et de loisirs, remettre du lien social au cœur des quartiers pour réinventer les villes de notre communauté d agglomération. Vos élus de Valenciennes Métropole ont d ores et déjà pris les meilleures résolutions. Bonne rentrée à toutes et à tous! Emploi, équipements, lien social : nous allons continuer nos efforts. Présidente de Valenciennes Métropole Valenciennes Métropole, le Journal Hôtel communautaire, 84, rue du Faubourg-de-Paris BP Valenciennes Tél. : Fax. : Directeur de la publication : Valérie Létard Directeur de la rédaction : Sylvie Deregnaucourt Rédacteur en chef : Fabrice Gontier Rédaction : Gautier Boucly, David Charrier, Fabrice Gontier, Perrine Guillet Direction artistique : David Charrier Crédits photos : Samuel Dhote, François Lo Presti Conception graphique et réalisation : Rampazzo & Associés Photogravure : Keygraphic Impression : Léonce Deprez Régie publicitaire : Aecp Tirage : exemplaires ISSN : Dépôt légal : septembre 2013 Copyright Valenciennes Métropole. Tous droits de reproduction réservés. Site Internet : Courriel : Photo de couverture

4 culture, projets Économie, Découvrez la vie de l agglomération et ce que la Métropole fait pour vous! L actualité du territoire 1 Condé-sur-l Escaut L époque médiévale à fleur de terre p. 19 Durant le mois d août, 45 bénévoles ont participé aux fouilles archéologiques organisées sur le site du château de l Arsenal par la Société pour le développement du château de l Arsenal. 3 Rombies-et-Marchipont 2 Aubry-du-Hainaut Sur la route de Saint-Jacquesde-Compostelle p. 25 Passion partagée p. 27 Peintre autodidacte, Marie-Paule Dussart a créé en 1986 un atelier de peinture à la maison de quartier Saint-Waast de Valenciennes. Elle y transmet son amour du dessin et de la peinture à l huile. Péruwelz Flines-lèsMortagne BELGIQUE Châteaul Abbaye 4 Hergnies 1 VieuxCondé BruilleSaint-Amand Condésur-l Escaut Odomez Thivencelle Hensies Escautpont Le Village du réemploi p. 18 Crespin Raismes Vicq Bruaysur-l Escaut Bellaing Haveluy Oisy 2 Anzin PetiteForêt Valenciennes La Sentinelle 5 Prouvy Maing Thiant Monchauxsur-Écaillon Haspres VerchainMaugré Rombies-etMarchipont Saultain Aulnoy-lezValenciennes Préseau Artres Maresches Sepmeries Sommaing Vendegies- Bermerain sur-écaillon Haussy Honnelles Sebourg Quérénaing Saulzoir 3 Estreux Marly Famars Haulchin Nouvel entraîneur, nouveaux objectifs p Saint-Saulve Trith-SaintLéger Quiévrain Onnaing Hérin Rouvignies Wavrechainsous-Denain 5 Valenciennes Quarouble Quiévrechain Beuvrages Aubrydu-Hainaut Wallers Denain L ex-entraîneur de la Stella Es Calais, Badis Oukarache, a signé en août dernier avec le Hainaut Volley, repêché de justesse en Ligue A féminine. SaintAybert Fresnessur-Escaut 4 Vieux-Condé Réparer nos objets ou leur donner une seconde vie, c est plein de bon sens! Bienvenue au Village du réemploi et de la récup, qui ouvre ses portes le 12 octobre au Boulon, pour découvrir dans la bonne humeur des idées ingénieuses pour faire du neuf avec du vieux. Bernissart Eth Curgies WargniesJenlain le-grand Villers-Pol 6 Anzin Octobre sera sonore p. 28 Le festival Scènes sonores se déroulera du 11 au 23 octobre au théâtre d Anzin. À l affiche, le trio pop-rock Puggy et les Marseillais de IAM!

5 Décès Jean-Claude Puech nous a quittés Actualités DR Les Dix-Muids ont obtenu le label ZATHD. 5 TRÈS HAUT DÉBIT Trois parcs d activité labellisés Trois des huit parcs d activité de Valenciennes Métropole raccordés au réseau Redheval viennent d obtenir le label d État Zone d activité très haut débit (ZATHD). Cette distinction est un plus indéniable en termes d attractivité économique de l agglomération. L idée de construire un réseau très haut débit dans le Valenciennois (Redheval) est apparue dès l an En profitant des grands travaux menés dans l agglomération (tramway, chantiers de rénovation urbaine, etc.), Valenciennes Métropole a souhaité développer le réseau de fibre optique en s appuyant sur la liaison de 30 kilomètres existant entre Valenciennes et Mons. gagner en productivité et en réactivité. Souhaitant faire reconnaître la qualité de son infrastructure, Valenciennes Métropole s est portée candidate afin d obtenir le label ZATHD. Huit parcs desservis Aujourd hui, plus de 120 km de fibre optique sont opérationnels et connectent huit parcs d activité du Valenciennois au réseau très haut débit. Cette infrastructure permet aux entreprises implantées sur le territoire de Ce dernier permet aux entreprises souhaitant s implanter dans l Hexagone d identifier les zones d activité bénéficiant d offres concurrentielles de raccordement très haut débit. «La communauté d agglomération a obtenu le label ZATHD pour les zones d ac- Valenciennes Métropole est aujourd hui desservie par un réseau de fibre optique de plus de 120 kilomètres. tivité des Dix-Muids à Marly, Lavoisier à Petite-Forêt et pour le Parc de la vallée de l Escaut à Onnaing, explique Stéphane Doczekalski, directeur du développement numérique à Valenciennes Métropole. Notre objectif est que les cinq zones restantes soient également labellisées pour la fin de l année.» Ces dernières sont situées à Prouvy (aérodrome est et aérodrome ouest), Bruay-sur-l Escaut (Poléco), Anzin (Rives créatives de l Escaut) et Valenciennes (Mont Houy). À ce jour, une seule agglomération en France a obtenu la labellisation d un nombre aussi important de parcs d activité sur son territoire. 1 Pour tout savoir sur le label ZATHD : Jean-Claude Puech est décédé le 22 juillet à l âge de 68 ans. Adjoint aux travaux à la mairie de Monchaux-surÉcaillon, il était également élu communautaire. «Il siégeait notamment au sein des commissions aménagement et développement durable, économie, et appels d offres, explique Valérie Létard, la présidente de Valenciennes Métropole. Il était très investi dans ses dossiers et apprécié de tous. Sa disparition nous a beaucoup touchés et je tiens au nom de tous les élus à présenter mes plus sincères condoléances à sa famille et ses proches.» 1 EN BREF Sensibilisation En savoir plus sur la rénovation thermique Une action de sensibilisation à destination des membres des conseils syndicaux sur la rénovation thermique des copropriétés est mise en place à l initiative de la Région et de l Agence de l environnement et de la maîtrise de l énergie (Ademe) en partenariat avec Valenciennes Métropole. Ces sessions d une journée, gratuites, sont ouvertes à tout membre d une copropriété, de préférence appartenant au conseil syndical. À Valenciennes, elle se déroulera le 14 octobre. 1 Pour plus d informations, contacter : ou le

6 6 Actualités Pour éviter la soustraitance, un secteur broderie a été ouvert et une personne recrutée. Jean-Michel Pottier et Coralie Moreau, qui va reprendre l entreprise. MADE IN VALENCIENNOIS Ariane Sept continue à croître et embellir C est à Valenciennes, dans le quartier Dutemple, qu est installée l entreprise Ariane Sept. Spécialisée dans le textile publicitaire, elle emploie 17 salariés. Son savoir-faire est reconnu au niveau national tant par les grandes institutions que par les secteurs de l industrie ou de l agroalimentaire. A riane Sept, c est l histoire d une belle réussite. Celle de Jean-Michel Pottier, qui a créé l entreprise en 1982, et de Coralie Moreau, qui va reprendre le flambeau. «Suite à la fermeture de l usine Texture teinturerie et impression de Marly, où je travaillais en tant que responsable administratif et financier, j ai décidé de créer mon activité dans le domaine du textile publicitaire non vestimentaire, raconte l entrepreneur. Aujourd hui, cela représente 80 % de notre activité, les 20 % restants étant occupés par le textile publicitaire vestimentaire et par les objets. Nous avons aussi une niche : nous travaillons pour la quasi-totalité des fabricants de matelas pour lesquels nous réalisons des supports de marque.» Grosse particularité d Ariane Sept, toute la production non vestimentaire est fabriquée à Valenciennes, au sein d une usine où la confection est à la pointe du numérique. Fabriquer en France, c est possible! «Nous avons sept métiers de base représentés au sein de l équipe, ce qui nous permet d être très réactifs, d avoir des délais de livraison courts et de garantir la qualité des produits, résume JeanMichel Pottier, qui vient de monter un dossier pour obtenir le label Origine France garantie. Nous travaillons à partir de textiles produits en France, nous fabriquons notre pâte d impression et nous réalisons nos couleurs sans solvant. Pour éviter la sous-traitance, nous avons également ouvert, il y a un an, un sec- Les tissus utilisés par l entreprise sont produits en France. teur broderie, et recruté une personne.» Grâce à son savoir-faire, la PME a su séduire des clients comme l Assemblée nationale, le réseau Boutique de musées de France, des entreprises de l agroalimentaire (vins et champagnes) ou de l industrie. «Bien souvent, nos produits apparaissent dans les publicités diffusées à la télévision, se félicite Coralie Moreau, cogérante de l entreprise depuis quatre ans. Notre force réside dans notre capacité à répondre aussi bien aux demandes de grosses entreprises que de petites associations.» L activité étant florissante, la PME a recruté cet été cinq apprentis. «Les métiers du textile n ont pas toujours une bonne image et pourtant ce sont des métiers d avenir, de haute technicité, où le numérique occupe une bonne place», analyse Jean-Michel Pottier. Il suffit de visiter Ariane Sept pour s en convaincre. 1 Ariane Sept 37, rue Grégoire-Nicolas-Finez Valenciennes Tél. : Fax. : Courriel :

7 Actualités 7 BÂTIMENT Rendons nos maisons étanches à l air! Saviez-vous qu un bon isolant ne suffit pas à rendre votre maison économe en énergie? C est ce que démontre la nouvelle box d étanchéité à l air installée au sein de Poinfor par le cluster Ekwation(1) en partenariat avec Valenciennes Métropole, l Espace Info-Énergie et la Maison de l emploi. Informez-vous! Qu est-ce qu une box d étanchéité à l air? Frédéric Laroche, du cluster Ekwation : Il s agit d un outil de sensibilisation pour les professionnels du bâtiment, mais aussi les par ticuliers qui construisent une maison. En effet, la réglementation en matière de construction de bâtiments neufs va devenir de plus en plus stricte, notamment en matière d étanchéité à l air. Il existe onze box de ce type, financées par l Agence de l environnement et de la maîtrise de l énergie (Ademe) et la Région. Comment fonctionne-t-elle? À l intérieur, il y a un petit ventilateur qui souffle de la fumée expulsée naturellement vers l extérieur pour montrer où se font les fuites d air dues à des mauvaises pratiques comme les jointures de menuiserie et maçonnerie. Cette box comprend trois méthodes de construction différentes, afin de comprendre chaque cas de figure. Est-ce important de prendre en compte l étanchéité à l air? Bien sûr! Quand on ne traite pas ce problème, on amoindrit considérablement la qualité intrinsèque d un isolant. Cela peut aller jusqu à une perte de 80 % de qualité! Certains produits innovants comme les freins vapeurs peuvent être utilisés, on peut aussi avoir recours à des techniques de construction traditionnelles. Cet outil de sensibilisation unique permet une première découverte avant d envisager une formation et empêcher la facture d énergie de flamber. 1 SERVICES À LA PERSONNE Des soucis de garde? La Caisse d allocations familiales du Nord et Valenciennes Métropole se sont associées pour expérimenter une solution de garde d enfants à domicile, pour les parents travaillant tôt le matin ou tard le soir. Ce dispositif s adresse aux familles de l agglomération ayant des horaires de travail étendus ou spécifiques, ayant un revenu mensuel inférieur à 4 722,11 et des enfants à faire garder, dont au moins un de moins de 6 ans. La garde est effectuée à domicile et par des professionnels qualifiés. Le contrat est signé pour trois mois et renouvelable. Le tarif est adapté aux revenus grâce à la prestation de la Caisse d allocations familiales. Les prestations entrant dans le cadre des services à la personne, elles peuvent être réglées en chèque emploi service universel (Cesu). Dans la majorité des cas, vous pourrez récupérer la moitié des dépenses restant à votre charge sous forme d exonération fiscale si vous êtes imposable, ou sous forme de crédit d impôt si vous ne l êtes pas. Pour savoir si vous pouvez bénéficier de cette prestation, il suffit de contacter les deux associations partenaires de l opération qui vous apporteront une réponse en quarante-huit heures. 1 Vous souhaitez en savoir plus? Des formations sont organisées à partir d octobre. Contacter Valenciennes Métropole au Ekwation est un réseau indépendant d acteurs réunis pour le développement de la filière bâtiment en Nord-Pas-de-Calais. (1) Ekwation Cette box a été conçue par des spécialistes régionaux et Practee Formations. Pour toute information, contacter : - L UCIE Services : SIDAV :

8 8 Actualités TRAMWAY Vers la fin des travaux L e 5 août, les équipes ont procédé sur le site de la Croix d Anzin au ralliement symbolique entre la future ligne 2 et la ligne 1, dont le service a été partiellement interrompu pendant neuf jours. Ce chantier, qui consistait dans la pose de 14 dalles de béton et des rails de tramway intégrés, était le dernier élément spectaculaire après la déconstruction et la reconstruction du nouveau pont de la BleuseBorne à Anzin, la réhabilitation du pont du Moulin à Fresnes-sur-Escaut et le renforcement du pont de la Renaissance à Condé-sur-l Escaut. Les mois qui viennent seront consacrés à la pose des derniers rails, des enrobés et revêtements définitifs, et aux premiers essais techniques, contrôles de sécurité et «marches à blanc». L inauguration est prévue le 13 décembre. La ligne permettra de rallier Vieux-Condé et son terminus, Le Boulon, centre des arts de la rue, à Valenciennes en trente-cinq minutes. 1 Raccordement des deux lignes à la Croix d Anzin. Méconopsis met au service de l industrie des techniques issues du monde du cinéma. Les travaux de la ligne 2 du tramway, qui reliera Valenciennes à Vieux-Condé via Anzin, Bruay-sur-l Escaut, Escautpont, Fresnessur-Escaut et Condésur-l Escaut, entrent dans leur ultime phase. NUMÉRIQUE Méconopsis donne vie au métro de Lille Les habitants de la capitale régionale ont découvert le design de leur futur métro grâce à un film d animation réalisé par l agence de réalisation située aux Ateliers numériques, à Valenciennes. D eux mois de travail ont été nécessaires à l équipe de Méconopsis pour concevoir pour Alstom ce film de trois minutes et sa musique originale. Le défi relevé par ces professionnels de l animation est de taille. Design intérieur et extérieur Les Valenciennois ont été les premiers à découvrir les plans du futur métro en service en «On récupère des fichiers industriels que l on optimise pour créer un film», explique Virginie Guiot, directrice de Méconopsis. «Il s agissait ici de montrer le design intérieur et extérieur du métro dans un environnement monochrome suggérant la métropole lilloise», précise-t-elle. Nouveauté de taille, des personnages stylisés et ani- més prennent place dans le métro, que l on voit évoluer à travers la ville depuis l arrêt 4 Cantons. «Nous étions heureux de décrocher un contrat dans le Nord-Pas-deCalais», indique Virginie Guiot. Il faut dire que c est dans cet objectif que l équipe a choisi de quitter Paris pour Valenciennes en Marchés internationaux Depuis ce film sur le métro lillois, le réalisateur et le directeur de modélisation, qui ont d ailleurs été formés à Supinfocom Rubika à Valenciennes, restent sur les rails du ferroviaire. L équipe de Méconopsis, qui compte cinq personnes, planche sur le storyboard de deux nouveaux films. L un sera destiné au marché américain, l autre à l Asie, afin de promouvoir un concept ferroviaire adapté à la densité urbaine des villes de ces continents! 1 Les films d animation de Méconopsis peuvent être visionnés sur la chaîne YouTube de l entreprise :

9 Actualités 9 L agglomération en images 1. Foule de l air Le meeting aérien qui s est déroulé en juillet à Prouvy a été une nouvelle fois une belle réussite. La manifestation a été l occasion pour Valenciennes Métropole de mettre à l honneur Nungesser et les 100 ans de l aviation dans le Valenciennois Meuh!!!! Valenciennes accueille jusqu au 7 novembre la Cow Parade. Cette exposition permet à des artistes de tous genres, connus ou moins connus, de s exprimer sur des sculptures de vaches grandeur nature. Ici, celle de Valenciennes Métropole, décorée par l artiste Rémi Fiquet (lire p. 21). 3. Nouvel équipement Depuis la rentrée, les habitants du village de Rombies-etMarchipont disposent d une crèche de 15 places qui a été implantée dans les anciens locaux de l école maternelle. La réalisation de cet équipement a bénéficié d une subvention de de Valenciennes Métropole. 4. Vive les Maingovales! Marché artisanal, spectacles, animations pour enfants La 16e édition de la fête médiévale qui s est déroulée à Maing a été un succès. 2 - François Lo Presti 3 4

10 10 Dossier Poubelles écocitoyennes Les déchets, c est l affaire de tous. En quarante ans, leur volume a doublé, ce qui entraîne un gaspillage de nos ressources naturelles. La solution? Trier plus et jeter moins. Immersion dans le monde des déchets L arrivée progressive de véhicules de ramassage nouvelle génération permet de diminuer les rejets de C02 de 33 %.

11 Dossier 11 SERVICE QUOTIDIEN Sortir les poubelles est un geste si anodin qu on en oublierait presque ce qui se passe ensuite. La collecte et l élimination coûtent environ 20 millions d euros par an. Les habitants de l agglomération ne jettent pas moins de tonnes de déchets devant leur porte chaque année. ans. Rien qu à Anzin, 30 personnes s activent pour acheminer les emballages vers les usines de recyclage (lire le témoignage page 13). Mais pour la première fois, le tonnage de la collecte sélective a diminué de presque 4 % l an dernier. Même chose pour le verre en baisse de presque 5 %. Cela s explique par le changement des habitudes de consommation Vive ordures ménagères et le tri sélecl achat sur les marchés et la tif le même jour», rappelle chasse au suremballage! Hervé Brouillard. Objectif? Valen ciennes Métropole est Faciliter le tri et simplifier la adhérente du programme de vie des usagers. prévention des déchets Boréal, La collecte sélective est divisée qui préconise une diminution en deux : le verre est collecté à de 7 % de la production d orpart des emballages et du padures ménagères d ici à cinq Hervé Brouillard, ans, en lien avec le Grenelle pier. «Dans certains quartiers, vice-président à de l environnement. Car le de nouvelles colonnes d apport l écologie urbaine. volontaire ont été installées cette meilleur déchet est celui que année», précise le vice-président. Votre nous ne produisons pas (retrouvez nos geste de tri, contrôlé par les ambassadeurs conseils page 15)! 1 du tri de Valenciennes Métropole (lire (1) tonnes sont passées par le centre de tri d Anzin, le reste page 12), est le premier maillon de la étant principalement composé du verre et des d échets verts. longue chaîne du recyclage. Le développement de la collecte sélective a permis de (2) Pour l ensemble des filières soutenues par les éco-organismes et des filières de recyclage mises en place par Valenciennes Métropole. créer en France emplois en vingt Dossier réalisé par Perrine Guillet C haque habitant jette en moyenne 390 kg de déchets par an dans les poubelles et containers. «Le premier défi de Valenciennes Métropole est d assurer un service de collecte de qualité. Le second est le respect des objectifs de réduction des déchets et d amélioration du recyclage», explique Hervé Brouillard, vice-président chargé de l écologie urbaine. Sur les tonnes de déchets produits en 2012 par les habitants des 35 communes de l agglomération, ont été incinérées(1). La communauté d agglomération est adhérente du syndicat Écovalor qui gère l usine d incinération de SaintSaulve créée en Même si une unité de valorisation énergétique permet de produire de l électricité grâce à nos poubelles, l incinération génère des résidus solides et ne résoud pas le problème de la consommation de ressources naturelles non renouvelables. Trier pour recycler Le tri sélectif a été mis en place en Actuellement, chaque habitant du Valenciennois trie en moyenne 85 kg(2) de déchets par an. C est mieux que la moyenne française. Mais il faudra encore des efforts pour atteindre en 2015 l objectif de 102 kg/an fixé par le plan départemental des déchets. Quant au Grenelle de l environnement, il prévoit que 75 % des emballages ménagers soient recyclés. Bien des voisins européens dépassent déjà ce taux. «Valenciennes Métropole, chargée du ramassage et de la valorisation des déchets, a choisi, en 2012, de regrouper la collecte des Il y a urgence à moins jeter et à mieux trier! Ce sera le message de la Semaine européenne de réduction des déchets, du 16 au 24 novembre. La ronde des déchets

12 Dossier DIX VÉRITÉS SUR LE TRI Le saviez-vous? 1. Le point vert (cercle composé de doubles flèches) ne signifie pas qu un emballage est recyclable! Pour éviter la confusion, un mode d emploi du tri lancé par l organisme Éco-Emballages fait son apparition sur de plus en plus d emballages. 2. On trie mieux à la campagne qu en ville. 3. Les papiers-cartons se recyclent en moyenne une dizaine de fois. 4. Il faut 67 bouteilles d eau pour faire une couette pour deux personnes en matière synthétique. 5. Le tri se pratique aussi dans la salle de bains : pensez à mettre vos flacons de gel douche, les sprays de déodorant ou les rouleaux de papier toilette dans la poubelle jaune. 6. Les déchets alimentaires concernent encore 13 % des erreurs de tri. 7. Vous pouvez donner vos vêtements très usagés au Relais : ils servent dans ce cas à concevoir un isolant à base de coton. En plus de ses performances thermiques, il assure une isolation acoustique. Et sa fabrication crée des emplois d insertion! 8. Les livres peuvent être déposés à la ressourcerie du Maillon (quai des Mines) où ils commenceront une seconde vie. 9. Le taux de recyclage des emballages atteint 70 % en 2011 à Valenciennes, pour un objectif de 75 % en Dix-huit euros, c est le prix de vente des composteurs par Valenciennes Métropole. Pensez-y! 1 Les papiers se recyclent en moyenne une dizaine de fois. Les ambassadeurs du tri ouvrent chaque bac jaune pour vérifier que les consignes de tri sont respectées. 12 AVANT LA COLLECTE Les bacs jaunes à la loupe 5 h 30 du matin, rue Gabriel-Péri à PetiteFôret, début de l opération de contrôle. Elle se déroule ainsi toute l année, dans chaque commune. Une des missions des ambassadeurs du tri de Valenciennes Métropole : éviter que les erreurs perturbent la chaîne du recyclage. L e premier couvercle est soulevé. À l intérieur, des bouteilles plastiques, papiers et magazines et un intrus : un sachet de pâtes vide. «C est l erreur la plus fréquente, les barquettes ou films plastiques, explique Jean-Claude Lietard, un ambassadeur du tri. Souvent, on résume les choses en expliquant aux gens que tous les flacons et bouteilles sont recyclables, le reste non. En cas de doute, mieux vaut jeter dans le bac d ordures classique.» Un déchet mal trié coûte cher «Un de nos objectifs est de faire baisser le taux de refus, c est-à-dire d erreurs, car un déchet mal trié coûte trois fois plus cher à éliminer», indique Thomas Milot, un de ses collègues. Sans compter les risques de perturbation pour les autres emballages une fois dans la benne. Les équipes de Sita veillent également au grain. Lors du ramassage, les chauffeurs signalent les erreurs par GPS. En cas de problème impor tant, un autocollant «refus de tri» est apposé sur la poubelle. Elle ne sera pas collectée. Ce matin-là, à Petite-Forêt, 150 à 200 bacs ont été contrôlés, 40 bacs contenaient plusieurs erreurs, 3 bacs ont purement et simplement été refusés. L après-midi même, les ambassadeurs du tri frappent à la porte des propriétaires de bacs pour leur expliquer le problème rencontré. «Les gens sont plutôt réceptifs, c est l occasion de leur rappeler les consignes, parfois mal comprises», explique Alexandre Latawiec. Après dix ans de travail de terrain, les ambassadeurs du tri constatent un intérêt grandissant des Valenciennois pour le recyclage. Le taux de refus de tri est en baisse. Bravo! 1 Pour tout savoir sur les consignes de tri, reportez-vous à votre écoguide ou sur le site

13 Dossier GARE DE TRIAGE Emballages en plastique, papiers, journaux, canettes et bouteilles d eau C est tout le contenu de nos bacs et sacs jaunes qui arrive à Anzin, dans le centre de tri de Sita, pour une seconde étape de tri. Car à chaque matière, sa filière! 13 TÉMOIGNAGE D ans nos cuisines, la poubelle de tri regroupe à la fois le papier et tous les emballages plastiques, pour simplifier les gestes du quotidien. Une fois les camions déchargés, le contenu des poubelles jaunes est passé au crible au centre de tri d Anzin qui traite chaque année tonnes de déchets provenant des 35 communes de la communauté d agglomération. Les déchets sont prétriés mécaniquement selon leur poids et leur taille, et l acier est mis de côté par aimantation. Après le tri mécanique En fin de chaîne, les opérateurs réalisent un travail minutieux. Chacun envoie à la vitesse de l éclair les corps creux (bouteilles et flacons) dans des compartiments distincts. Car chaque déchet, selon la matière qui le compose, sera recyclé dans une usine différente. Les papiers, cartons et journaux forment 65 % du contenu de la collecte sélective. Réduits en balles d une tonne, ils partiront vers la société UPM, à Rouen, pour être retransformés en papier journal. Les bouteilles en plastique transparent (8 % de la collecte) seront lavées, réduites en paillettes et transportées jusqu à Nord Pal Plast, à Lesquin, pour fabriquer de nouvelles bouteilles. L acier et l aluminium de nos canettes sont pressés en paquets et galettes destinés à la fonderie, et notamment aux aciéries du Valenciennois. Ils représentent respectivement 6 % et 0,3 % de la collecte De nouvelles filières sont régulièrement créées. L Ademe vient d ailleurs de lancer un avis de recherche de projets innovants en matière de valorisation de déchêts. 1 Pour la visite gratuite du centre de tri d Anzin, s inscrire sur ou appeler le Les déchets suivent un long parcours sur les tapis du centre de tri. En fin de chaîne, 97 % des indésirables ont été éliminés. Passage sur le tapis avant une seconde vie Ludovic Vandendooren 39 ans, chef d équipe au centre de tri de Sita à Anzin «Il faut un an pour ne plus faire d erreur» «Il est important d apprendre à séparer les différentes sortes de produits, tout est codé en fonction de la matière. Il faut presqu un an à un opérateur pour assimiler chaque détail. Les PEHD, polyéthylène haute densité, sont les plus durs à maîtriser. Dans la cabine de tri, il y a trois chaînes différentes. Selon le poste, chacun a son rôle, cela va du refus net à l affinage plus précis dans les plastiques [lessive, plastique coloré ou non, etc., NDLR]. Malheureusement, nous sommes parfois en présence de déchets dangereux pour nous, comme le verre cassé, ou toxiques, comme des bidons d huile de moteur ou d acide. J ai même déjà retrouvé une grenade à plâtre!» 1 LES CHIFFRES CLÉS DU CENTRE DE TRI Ouvert en 1996 Trente personnes sont employées au centre Tonnage trié par an : tonnes de produits pour habitants (en provenance des secteurs de Valenciennes, Cambrai, Solesmes, Fourmies) Type de déchets : collecte sélective des habitants et déchets industriels Exploitant : Sita (groupe Suez)

14 Dossier Le point vert symbolise le recyclage. INDUSTRIE Le recyclage s organise autour d un principe : la responsabilité élargie du producteur (REP). Les entreprises qui mettent sur le marché des produits s acquittent d une taxe auprès d Éco-Emballages. C est le cas de Soufflet Alimentaire, situé à Valenciennes. POINT VERT La quête de l optimisation Coup de pouce financier C est au nom de la responsabilité élargie du producteur (REP) que plusieurs entreprises se sont regroupées en 1992 pour créer Éco-Emballages, qui a pour vocation d assurer la responsabilité des producteurs en matière de gestion de la fin de vie de leurs emballages et pilote le dispositif national de tri et de recyclage. Un organisme spécifique a vu le jour en 2006 pour la filière papier : Écofolio. Il existe d autres éco-organismes : ERP pour les déchets électriques et électroniques, Éco TLC pour les textiles, Corepile pour les piles et même Éco-Mobilier. La REP concerne une vingtaine de filières. Le consommateur paie d ailleurs souvent une écocontribution à l achat. Le point vert largement répandu Symbole de ce dispositif pour les emballages, le fameux point vert que l on retrouve sur 95 % des produits emballés. Il ne signifie pas que l emballage est recyclable, mais que l entreprise qui a produit ce futur déchet soutient financièrement la collecte sélective et le recyclage. Valenciennes Métropole reçoit donc un soutien financier d Éco-Emballages et d Écofolio : environ 2,4 millions d euros en La collectivité touche également le produit de la vente des emballages triés à des filières de reprise. Un million d euros pour les emballages et le verre en 2012, auxquels s ajoutent euros issus de la vente de ferraille et de cartons déposés en déchetterie. Insuffisant Pour 2016, la rétribution aux collectivités devra couvrir 80 % des coûts du recyclage. 1 T el Soufflet Alimentaire, qui importe plastiques de riz. «Nous menons une déet conditionne à Valenciennes du marche de réduction du poids de nos embalriz et des légumes secs sous la lages. Par exemple, pour un sachet qui commarque Vivien Paille et pour des marques prend trois couches de plastique de de distributeurs, près de entre- composants différents, nous avons réussi à prises françaises règlent une contribution passer de 80 à 60 grammes, après une phase à Éco-Emballages, au nom de de tests et d homologation.» la REP, qui finance indirecteil faut en effet que le nouvel ment la collecte et le recyclage emballage donne satisfaction (lire ci-contre). Et ce, même si 14 tonnes sur la chaîne de conditionnel emballage en question n est pas de film sont ment et conserve sa qualité. Sur recyclable! économisées l a n n é e, c e l a r e p r é s e n t e 14 tonnes de film économisé. Cette contribution est calculée en une Autre nouveauté, la suppression en fonction de l unité et du année. poids du produit emballé. «Pour des «fenêtres» de plastique : un sachet de riz de 1 kilo, cela représente elles permettaient de voir les céréales à 0,14 centime», précise Alexandre Saint- l intérieur des boîtes en carton mais ne Mars, responsable des achats et des tech- sont pas recyclables. Et pour les déchets niques d emballage. Si certains des embal- qui sont produits dans l usine, pendant le lages de la marque sont recyclables, car en processus de fabrication, Soufflet Alimencarton, d autres ne sont pas valorisés par taire revend 400 tonnes de matière à des le recyclage matière, comme les sachets usines de recyclage. 1 Soufflet Alimentaire a repensé ses opérations d emballage pour réaliser des économies de film plastique. 14

15 Dossier Les déchets verts Collecte jusqu au 15 novembre AGIR À LA SOURCE Quelques conseils pour mettre au régime votre poubelle Environ 150 kg de déchets produits par an pourraient être évités. Parmi les nouvelles habitudes à prendre, songez au compostage! Vous pouvez apporter vos déchets en déchetterie. Plus de tonnes de déchets verts y ont été déposées en Les déchets verts sont également collectés toutes les deux semaines, jusqu au vendredi 15 novembre. Sont admis : tonte de pelouse, feuilles mortes, résidus d entretien des massifs, tailles de haies et arbres en fagots liés avec ficelle (1 mètre maximum), troncs d arbres (diamètre 10 cm maximum). Attention, vos bacs ne sont pas vidés mécaniquement, mais par les agents de collecte. Veillez donc à ce que votre contenant puisse être facilement soulevé. Sinon, il pourrait ne pas être collecté. 1 Le compost, un vrai bon plan Rolande Dehouck, de Marly, a acheté un composteur vendu par Valenciennes Métropole dans le cadre du programme Boréal. Les encombrants Vers une seconde vie E n compostant les déchets verts et les épluchures, on peut éviter de jeter environ 40 kg de déchets par an. De plus, le compost permet d obtenir un engrais naturel bénéfique pour le potager. Valenciennes Métropole a lancé une grande opération pour encourager le compostage. Des réunions pour connaître les astuces en vue de produire un bon compost sont régulièrement organisées dans les communes de l agglomération, et des composteurs sont vendus à un tarif attractif. Vous êtes déjà nombreux à avoir sauté le pas! C est le cas de Rolande et Jean Dehouck, de Marly. «Nous avons un grand jardin et on aime faire pousser pas mal de fleurs, on en met dans nos jardinières», explique Jean. «On met notre composteur près de la maison, c est pratique», ajoute son épouse. Il existe beaucoup d autres gestes à appliquer pour moins jeter. L Ademe donne ainsi des conseils pour changer nos habitudes d achat. Faire une liste de courses permet d éviter les achats superflus de produits frais qui finiront à la poubelle, car périmés, par exemple. Dans les rayons, évitez d acheter des produits à usage unique : lingettes, vaisselle en carton Le papier essuie-tout est bien pratique, mais réapprenons à utiliser d abord éponge, torchon ou chiffon. Dernier conseil, choisissez des produits en matières recyclées ou issus de matières renouvelables! 1 En savoir plus Retrouvez le règlement de collecte de Valenciennes Métropole à télécharger sur Info tri : Prévention des déchets : ou Information indépendante sur les déchets : 15 L enlèvement et la valorisation des encombrants sont assurés deux fois par an (fréquence inchangée) par l association d insertion Le Maillon C2RI (Collecte réemploi recyclage insertion). Pour bénéficier de ce service gratuit, vous devez appeler l association au afin de vous inscrire. Les déchets seront ensuite listés et l habitant recevra un numéro d inscription ainsi que la date de passage à son domicile. L objectif de ce système est d améliorer la valorisation des déchets. Attention, il est interdit de déposer des déchets toxiques (bidon d huile de vidange, tôle en fibrociment ), des pneus, des gravats, des déchets issus d un chantier, des déchets verts et des déchets d équipements électriques et électroniques. 1 Les déchetteries Cinq lieux à votre disposition Cinq déchetteries communautaires sont à votre service à Maing, Onnaing, Quiévrechain, Vieux-Condé et Valenciennes. Vous êtes de plus en plus nombreux à les fréquenter. Le tonnage des déchets récupérés a augmenté de 15 % entre 2010 et Des travaux seront entrepris dans les mois qui viennent et la capacité d accueil de la déchetterie de Valenciennes va prochainement doubler (nous reviendrons sur ce projet dans notre prochain numéro). Attention, il est interdit de déposer vos déchets devant les déchetteries sous peine d amende. L accès est réservé aux particuliers (interdit aux entreprises et artisans). Le volume maximum de déchets accepté est de 1 mètre cube par jour et par foyer (pour le fibrociment, c est 1 mètre cube par semaine). Les fourgons des particuliers ont accès aux déchetteries uniquement du lundi au vendredi. 1

16 16 Focus Le gros œuvre de la Serre numérique est en passe d être achevé. Le bâtiment sera chauffé grâce à la géothermie. C est la superficie de la Serre numérique où seront implantées les écoles du groupe Rubika, ainsi qu un centre de R & D consacré à la création numérique m2 RIVES CRÉATIVES DE L ESCAUT La Serre est sortie de terre! À Anzin, 15 des 24 hectares des Rives créatives de l Escaut ont été aménagés par Valenciennes Métropole pour accueillir un pôle d excellence dans le domaine de l image et des nouvelles technologies. La première pièce maîtresse du site est sortie de terre. Il s agit de la Serre numérique, projet stratégique de la CCI Grand Hainaut. Coût de l opération? Trente-huit millions d euros. Par Fabrice Gontier Photos : Samuel Dhote A vec ses 105 mètres sur 85, la Serre numérique ne passe pas inaperçue! «Sa réalisation s inscrit dans le cadre du pôle d excellence Images, structurant pour la région», explique Michel Ossart, responsable du projet à la CCI Grand Hainaut. Implantée sur près de 2 hectares, la Serre pourra accueillir étudiants des écoles du groupe Rubika : Supinfocom Rubika, Supinfogame Rubika et l Institut supérieur de design (ISD). Mais pas seulement. «Le bâtiment de m2 est conçu sur trois niveaux. Il disposera d un amphithéâtre de 450 places avec projection 3D, d un espace immersif de réalité virtuelle, de laboratoires de recherche et développement mais aussi d un espace entreprises où les porteurs de projets pourront incuber avant de rejoindre une pépinière puis un hôtel d entreprises.»

17 Focus 17 L ancienne centrale électrique qui abrite le système de géothermie et le château d eau seront intégrés au projet du futur Centre des congrès et des expositions. La Serre numérique accueillera un millier d étudiants. Respectueux de l environnement La Serre numérique, dont le gros œuvre se termine, disposera d une toiture végétalisée et sera respectueuse de l environnement. «Nous allons être chauffés par le système de géothermie mis en place par Valenciennes Métropole et nous n aurons pratiquement pas recours à la climatisation», souligne Michel Ossart. Le parking sera limité à 100 places et nous encouragerons les personnels et les étudiants à se déplacer en transports en commun dans la mesure où la station de tramway sera située à 300 mètres du site.» Les premiers occu- DR Le futur espace immersif de réalité virtuelle. pants devraient prendre possession des lieux en La Serre numérique occupera 2 des 15 hectares qui ont déjà été requalifiés par la communauté d agglomération. Le site accueillera le Centre des congrès «À terme, les 24 hectares de l ancienne friche seront aménagés, explique JeanFrançois Nicq, responsable du suivi du chantier des Rives créatives de l Escaut à Valenciennes Métropole. Un programme mixte de bureaux, de logements et de commerces est prévu autour de la Serre numérique. D ici à décembre 2013, nous allons terminer les aménagements autour de la station de tramway et, pour septembre 2014, le parc urbain.» L autre pièce maîtresse du site sera bien entendu le Centre des congrès et des expositions dont la réalisation sera portée par Valenciennes Métropole. «Le lauréat du concours d architecture qui a été lancé sera connu en fin d année, poursuit Jean-François Nicq. Les travaux devraient débuter en 2015 pour une livraison fin 2016/début 2017.» Une date qui marquera à jamais la métamorphose de ce qui était l une des plus grandes friches industrielles de l agglomération. 1

18 18 La vie de l agglomération Vincent Vanhecke La Ligue des utopistes non alignés s amuse du détournement d objets. VIEUX-CONDÉ FÊTE Le Village du réemploi Réparer nos objets ou leur donner une seconde vie, c est plein de bon sens! Bienvenue au Village du réemploi et de la récup, qui ouvre ses portes le 12 octobre, au Boulon. De quoi découvrir dans la bonne humeur des idées ingénieuses pour faire du neuf avec du vieux Par Perrine Guillet A près une première édition à Wallers en 2012, le Village du réemploi et de la récup, organisé par le programme Boréal(1), pose ses valises à Vieux-Condé le 12 octobre prochain. Il faut dire qu au Boulon, une ancienne boulonnerie réhabilitée en lieu de création et de spectacle dédié aux arts de la rue, le réemploi, on connaît! En 2009, chaque Valenciennois a posé 16 kg d encombrants à jeter devant sa porte. Nos poubelles débordent (lire notre dossier)! «Nous nous sommes aperçus que les habitants étaient motivés pour réemployer, mais ils ne savent pas toujours où s adresser pour donner, acheter ou revendre. L objectif du Village du réemploi est de montrer tout ce qu on peut faire avec des objets récupérés», explique Charlotte Dhavelons, du programme de prévention des déchets Boréal. Testez les meubles en carton Au programme de cette journée festive et originale : des ateliers avec des spécialistes pour apprendre à recycler vos tissus, à réaliser de la décoration, à fabriquer des mobiles pour enfants, des bijoux Vous doutez de la solidité des meubles en carton? C est l occasion de les tester! Autre richesse à découvrir : le groupe Talacatak qui fourmille d idées et proposera plus de 60 instruments à élaborer à partir d objets de récupération. Des déambulations sonores avec les Transformateurs acoustiques ponctueront la journée, qui s achèvera avec un spectacle de la Ligue des utopistes non alignés. Des informations sur le retour de la consigne des emballages en verre ou sur le recyclage des vieux vêtements avec Écotextile seront également données. Le Village rassemblera aussi de nombreuses structures comme le Maillon, Emmaus, les Bouchons du Hainaut ou les PC de l espoir, etc. Le réemploi est créateur d activités et d emplois dans tous les domaines (textile, informatique, etc.). Pensez à ramener vos bouchons, petits objets ou périphériques d ordinateurs! 1 De 10 h à 18 h, entrée gratuite, petite restauration. Spectacle à 16 h (durée 1 h 30), programme complet sur (1) Le programme de prévention des déchets Boréal regroupe 217 communes du Hainaut, du Cambrésis et de l Ostrevent. Les écoles aussi! Rien ne se perd, tout se récupère! Un grand jeu concours de la réutilisation et de la réparation est proposé aux écoles des communes de Valenciennes Métropole par le programme Boréal afin de créer la mascotte du Village du réemploi. Un moyen ludique pour parler aux plus petits des (trop) nombreux déchets que l on produit!

19 La vie de l agglomération CONDÉ-SUR-L ESCAUT ARCHÉOLOGIE L époque médiévale à fleur de terre Durant le mois d août, 45 bénévoles ont participé aux fouilles archéologiques organisées sur le site du château de l Arsenal par l association So.Dev. château Arsenal (Société pour le développement du château de l Arsenal). la friche urbaine qu est actuellement le château en un site de valorisation hisu cœur de Condé-sur-l Escaut, torique, scientifique et touristique. Cet le site du château de l Arsenal a été, grâce au soutien des ministères de été transformé en place militaire la Culture et de la Ville, 45 bénévoles, sous Louis XIV, et ce jusqu à l époque dont une bonne part d étudiants en contemporaine. Revendu par histoire ou archéologie, se sont à nouveau retrouvés sur l armée, il devait accueillir un le terrain. «Nous fonctionnouveau quartier mais un Il n existe nons comme un chantier école. diagnostic, porté en 2005 par aucun autre Les participants apprennent les l Institut national de re- château techniques en fouillant mais cherches archéologiques pré- de ce genre aussi au travers de sessions ventives, ayant démontré dans théoriques, explique Lionel l intérêt archéologique du site, la région. Drouin. Des initiations sont le projet a été abandonné. Dès 2008, des bénévoles passionnés aussi proposées aux enfants de 8 à 15 ans d archéologie, groupés autour de Lionel qui peuvent découvrir l archéologie en Drouin, ont mené de nouvelles fouilles. menant des recherches réelles sur d anciens Ces dernières ont permis de révéler un jardins à la française.» ensemble de bâtiments remarquables des xiie au xive siècles, formant un véri- Un site parfaitement conservé table château très bien conservé. En L équipe qui a la chance d intervenir 2010, la So.Dev. château Arsenal a vu sur un site très bien préservé a déjà le jour avec pour objectifs de poursuivre mis au jour les vestiges du château du les recherches mais aussi de transformer xiie siècle transformé en forteresse au Par Fabrice Gontier A xive siècle, puis en arsenal d artillerie sous Louis XIV. «Nous avons pu révéler les restes du château primitif dont il existe une bonne dizaine du genre en Angleterre mais aucun dans la région», se félicite Lionel Drouin. L une des particularités du château est également qu il était desservi par un port intérieur : «On ne connaît pas de situation en France où le port est associé au château.» Lors des campagnes précédentes, ont été mis au jour les vestiges d une chapelle et d une halle. «Nous avons également découvert des objets et des restes d animaux qui vont nous permettre de comprendre comment les gens vivaient à l époque médiévale», conclut le responsable du chantier. Un chantier que de nombreux habitants de l agglomération ont eu la chance de visiter cet été grâce à l association ou via l Office de tourisme et des congrès de Valenciennes Métropole. Rendez-vous l année prochaine! 1 Pour en savoir plus, rendez-vous sur et sur la page Facebook de l association Le château de l Arsenal est en très bon état de conservation. Présentation aux visiteurs de pièces découvertes sur le site. Lionel Drouin, président de So.Dev. château Arsenal. 19

20 20 La vie de l agglomération ANZIN FORMATION Un taux d embauche de 85 % Lorsque l on pénètre dans l École du commerce à Anzin (anciennement ECGD), difficile de s imaginer que l on se trouve dans les locaux de l ancienne usine Vallourec. Bureaux flambant neufs, vue imprenable sur le site des Rives créatives de l Escaut : les lieux symbolisent le renouveau du territoire. Par Gautier Boucly Photo Samuel Dhote L emploi est au cœur des préoccupations de l École du commerce fondée en 1996 par Bruno Triay. «Au total, nos formations débouchent sur un taux d embauche de plus de 85 %», se félicite son directeur. L école dispense deux formations principales menées en alternance avec des contrats de professionnalisation et encadrées par des professionnels, tous issus du secteur du commerce et de la grande distribution. Le contrat de professionnalisation «Manager d univers marchand», d une durée de vingtquatre mois, ouvre sur un titre professionnel reconnu par le ministère du Travail. Le contrat de professionnalisation «Employé(e) de commerce» (hôte[sse] de caisse, vendeur[se], employé[e] polyvalent drive, préparateur[trice] de commandes), VALENCIENNES ÉTUDIANTS L ENSIAME INTÈGRE UN NOUVEAU RÉSEAU L École nationale supérieure d ingénieurs en informatique, automatique, mécanique, énergétique, et électronique (Ensiame) est désormais un établissement associé au groupe des Instituts nationaux des sciences appliquées (Insa). L Insa est le premier réseau d écoles publiques d ingénieurs en France. «C est une excellente nouvelle pour l école qui se voit aujourd hui reconnue et acceptée par un des plus grands réseaux d écoles d ingénieurs de France. Il bénéficie aujourd hui d une très forte lisibilité et d une très grande attractivité tant auprès des élèves qu auprès du monde de l entreprise, explique Daniel Coutellier, directeur de l Ensiame. Cela traduit une reconnaissance de la formation Ensiame qui s est affirmée ces dernières années à travers sa perception par le monde économique, dans un contexte international en pleine expansion et avec une insertion professionnelle de qualité pour ses diplômés.» 1 Ensiame Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis. Le Mont-Houy, Valenciennes Cedex 9 Tél. : Fax : Courriel : Bruno Triay a créé l École du commerce en d une durée de six à neuf mois, débouche sur un certificat de qualification professionnelle (CQP). L école développe également un important volet insertion en étroite collaboration avec Pôle emploi et les Missions locales. Nouveau cursus En début d année 2013, l école a donné un nouveau souffle à sa communication afin de rajeunir son image : nouveau nom, nouveau logo et très bientôt nouveau site Internet. Dès , une formation niveau licence management ou marchandisage sera mise en place. «Nous pourrons donc proposer des cursus allant du CQP à la licence, ce qui permettra une continuité et une progression», conclut Bruno Triay. 1 École du commerce 75, rue Jean-Jaurès Anzin Tél. :

David BUSTIN Vice-Président en charge de l environnement et de la gestion des déchets DATES DE RATTRAPAGE DES JOURS FÉRIÉS SANS COLLECTE.

David BUSTIN Vice-Président en charge de l environnement et de la gestion des déchets DATES DE RATTRAPAGE DES JOURS FÉRIÉS SANS COLLECTE. EDITION 2015 JOURS DE COLLECTE Commune Tri - OM Déchets verts Anzin Jeudi Lundi Artres Vendredi Mardi Aubry-du-Hainaut Jeudi Lundi Aulnoy-lez-Valenciennes Vendredi Mardi Beuvrages Jeudi Lundi Bruay-sur-l

Plus en détail

Une solution accessible financièrement peut vous être proposée rapidement : La garde d enfant à domicile

Une solution accessible financièrement peut vous être proposée rapidement : La garde d enfant à domicile LES SERVICES À LA PERSONNE, ÇA VOUS CHANGE LA VIE! Vous devez travailler tôt le matin ou tard le soir Une solution accessible financièrement peut vous être proposée rapidement : La garde d enfant à domicile

Plus en détail

L ECOGUIDE LE TRI DE VOS DECHETS. le jeu dont vous êtes le héros! Jours de collecte LIGNE TRIONS FÛTÉ

L ECOGUIDE LE TRI DE VOS DECHETS. le jeu dont vous êtes le héros! Jours de collecte LIGNE TRIONS FÛTÉ Commune Jours de collecte Tri Sélectif ordures ménagères déchets verts* Anzin Jeudi Lundi Jeudi Artres Lundi Mercredi Lundi Aubry-du-Hainaut Jeudi Lundi Jeudi Aulnoy-lez-Valenciennes Lundi Mercredi Lundi

Plus en détail

LE CONTRAT DE CIVILITE

LE CONTRAT DE CIVILITE Logo LMCU PROJET LE CONTRAT DE CIVILITE Un contrat : pourquoi faire? Parce que la gestion des déchets est une responsabilité partagée : Particuliers, entreprises, commerçants, administrations ou collectivités,

Plus en détail

Le recyclage, ou la. deuxième vie des emballages.

Le recyclage, ou la. deuxième vie des emballages. Le recyclage, ou la deuxième vie des emballages. 19 avenue Joseph Reinach 04 000 DIGNE LES BAINS sydevom-com@wanadoo.fr Tel : 04 92 36 08 52 Fax : 04 92 36 07 03 www.sydevom04.fr Sommaire Je trie, donc

Plus en détail

Les consignes de tri et les dates de collectes de vos produits résiduels et recyclables

Les consignes de tri et les dates de collectes de vos produits résiduels et recyclables Zone E 1 MANSPACH Les consignes de tri et les dates de collectes de vos produits résiduels et recyclables WOLFERSDORF «Mieux tu achètes, mieux tu compostes, plus tu tries moins tu paies!» Communauté de

Plus en détail

Tri sélectif des déchets. Guide pratique

Tri sélectif des déchets. Guide pratique Tri sélectif des déchets Guide pratique guide pratique Tri sélectif des déchets Le tri sélectif, pourquoi? En 80 ans, nous avons multiplié notre production de déchets par 6. Si on accumulait les déchets

Plus en détail

Communauté d Agglomération Hénin-Carvin. Trions facile, jetons utile! Guide Pratique. Collecte des Déchets. DocumenT à conserver

Communauté d Agglomération Hénin-Carvin. Trions facile, jetons utile! Guide Pratique. Collecte des Déchets. DocumenT à conserver Communauté d Agglomération Hénin-Carvin Trions facile, jetons utile! Guide Pratique Collecte des Déchets DocumenT à conserver «Le déchet le moins polluant et le moins cher à traiter est celui que l on

Plus en détail

Jeu des 7 familles de déchets

Jeu des 7 familles de déchets Jeu des 7 familles de déchets + Toi aussi deviens un super-héros de l environnement! Ensemble Trions bien Recyclons mieux Découvre en t amusant les gestes simples du tri et du recyclage et deviens, toi

Plus en détail

TOULOUSE À CONSERVER ) Guide du. Simplifiez-vous

TOULOUSE À CONSERVER ) Guide du. Simplifiez-vous TOULOUSE ( letri À CONSERVER ) Guide du Simplifiez-vous ensemble réduisons l impact de nos déchets sur l environnement AIDE-MÉMOIRE les emballages ménagers recyclables bien vidés et en vrac Parce que nous

Plus en détail

Liste des sujets COO 2012-2013

Liste des sujets COO 2012-2013 Liste des sujets COO 2012-2013 Entreprise de gestion de benne et acheminement des déchets : Wall-E La société Wall-E est spécialisée dans la production, la gestion et l exploitation des bennes à ordure

Plus en détail

Revue de presse. Ensemble, réduire c est agir!

Revue de presse. Ensemble, réduire c est agir! Du 16 au 24 novembre 2013, le SYTRAD et ses collectivités membres se sont mobilisés en faveur de la réduction des déchets. Ensemble, réduire c est agir! Revue de presse Contact : Frédérique DAHLEM Responsable

Plus en détail

Institut Automobile du Mans

Institut Automobile du Mans Dossier de presse Institut Automobile du Mans Le 24 février 2005 Sommaire : P2. Communiqué de synthèse P3. L institut IAM un projet pour développer les formations et l innovation de la filière automobile

Plus en détail

emballages des Le recyclage, vie ou la deuxième u Je trie mes emballages u Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens

emballages des Le recyclage, vie ou la deuxième u Je trie mes emballages u Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens Crédits photo : Photothèques Eco-Emballages, Tony Stone/Davies and Starr, Stock image, Getty images, Peugeot Document imprimé sur papier recyclé. Août 2006 Le recyclage, vie ou la deuxième des emballages

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DES DÉCHETS AUJOURD HUI JE TRIE POUR PRÉSERVER DEMAIN

GUIDE PRATIQUE DES DÉCHETS AUJOURD HUI JE TRIE POUR PRÉSERVER DEMAIN AUJOURD HUI JE TRIE POUR PRÉSERVER DEMAIN GUIDE PRATIQUE DES DÉCHETS Chanteloup-les-Vignes Chapet Ecquevilly Evecquemont Le Port-Marly Maisons-Laffitte Meulan-en-Yvelines Triel-sur-Seine Vaux-sur-Seine

Plus en détail

À CONSERVER ( ) Bruguières Gratentour Lespinasse GUIDE DU TRI. www.grandtoulouse.fr

À CONSERVER ( ) Bruguières Gratentour Lespinasse GUIDE DU TRI. www.grandtoulouse.fr ( ) À CONSERVER ( ) GUIDE DU TRI Bruguières Gratentour Lespinasse 1 www.grandtoulouse.fr & AIDE-MÉMOIRE Les bouteilles et flacons en plastique uniquement Depuis deux ans, la Communauté urbaine du Grand

Plus en détail

Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets

Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets 1 Centre Formation Acteurs Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets Locaux Ouagadougou g Ouagadougou du 26 au 30 Octobre 2009 2 Problématique déchets Augmentation des

Plus en détail

Conteneurisation des déchets ménagers et du tri sélectif en vu de la mise en œuvre de la Redevance Incitative

Conteneurisation des déchets ménagers et du tri sélectif en vu de la mise en œuvre de la Redevance Incitative Conteneurisation des déchets ménagers et du tri sélectif en vu de la mise en œuvre de la Redevance Incitative LA REDEVANCE INCITATIVE POURQUOI? POURQUOI LA REDEVANCE INCITATIVE? 1 Pour respecter la règlementation

Plus en détail

Capsule «Les déchets encombrants»

Capsule «Les déchets encombrants» Capsule «Les déchets encombrants» Vous sentez-vous encombrés par vos vieux objets périmés ou brisés? Les jeter aux ordures n est pas la solution. Appareils électriques, électroniques et mobilier de maison

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS RETHELOIS

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS RETHELOIS EDITION 2015 Les consignes de tri Les collectes La déchèterie COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS RETHELOIS Hôtel de Ville - Place de la République - 08300 RETHEL 03 52 10 01 13-03 24 39 74 12 collecte@cc-paysrethelois.fr

Plus en détail

DÉCHETS MÉNAGERS. Mode d emploi. Point info 01 46 12 75 20. www.ville-montrouge.fr

DÉCHETS MÉNAGERS. Mode d emploi. Point info 01 46 12 75 20. www.ville-montrouge.fr DÉCHETS MÉNAGERS Mode d emploi Point info 01 46 12 75 20 www.ville-montrouge.fr C ollecte sélective en porte à porte, ramassage des encombrants, déchetterie, etc., la Ville de Montrouge propose une palette

Plus en détail

Pourquoi et comment recycler, à quoi ça sert? Les gestes du tri malin en

Pourquoi et comment recycler, à quoi ça sert? Les gestes du tri malin en Réduisons la quantité de nos déchets! Pourquoi et comment recycler, à quoi ça sert? Les gestes du tri malin en COMMENT ET POURQUOI Pour recevoir votre équipement, téléphonez au TRIER SES DÉCHETS? LE TRI

Plus en détail

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons S ( implifiezletri vous GUIDE DU TRI Ville de Bondy Quelle poubelle choisir? Les autres déchets Vos équipements Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons Journaux, magazines

Plus en détail

10 GESTES SIMPLES POUR ALLÉGER NOS POUBELLES

10 GESTES SIMPLES POUR ALLÉGER NOS POUBELLES 10 GESTES SIMPLES POUR ALLÉGER NOS POUBELLES www.pas-si-bete.fr A5_8PAGES_GESTES.indd 1 07/10/2014 15:11 RÉDUIRE NOS DÉCHETS, POURQUOI? Il y a 40 ans, nos parents produisaient deux fois moins de déchets

Plus en détail

Oh les Déchets : passons au vert! tri sélectif. Les déchets. ménagers

Oh les Déchets : passons au vert! tri sélectif. Les déchets. ménagers Oh les Déchets : passons au vert! tri sélectif Les déchets ménagers QUADRI QUADRI Qui sommes nous? Pourquoi recycler? Le pôle Environnement du Groupe des Eaux de Marseille s engage depuis 30 ans dans les

Plus en détail

le recyclage, ou la deuxième vie des emballages Je trie mes emballages Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens

le recyclage, ou la deuxième vie des emballages Je trie mes emballages Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens Je trie mes emballages Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens 1 2 le recyclage, vie des ou la deuxième emballages Janvier 2001 SOMMAIRE Je trie, donc je suis Vraies et fausses idées sur le

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

COMMUNAUTé DU SOISSONNAIS

COMMUNAUTé DU SOISSONNAIS guide du tri ( NE PAS ) JETER COMMUNAUTé DU SOISSONNAIS www.agglo-soissonnais.com Les équipements pour mes déchets A mon domicile BAC VERT Pots en verre Bouteilles et canettes en verre Bocaux en verre

Plus en détail

Guide des déchets ménagers

Guide des déchets ménagers Guide des déchets ménagers Guide des déchets ménagers Chaque habitant du Grand Lyon se débarrasse d'un peu plus d'1,2 kg de déchets par jour. Au total cela représente plus de 500 000 tonnes de déchets

Plus en détail

D UNE MAISON FAMILIALE

D UNE MAISON FAMILIALE DE NOUVEAUX LOGEMENTS DANS LES QUARTIERS QUI BOUGENT Petit budget? DEVENEZ PROPRIÉTAIRE D UNE MAISON FAMILIALE ÉCONOME EN ÉNERGIE à partir de 126 000 Euros BEUVRAGES CONDÉ-SUR- L ESCAUT CRESPIN FRESNES-

Plus en détail

du tri multiflux Guide pratique des déchets ménagers Nos déchets ont de la ressource!

du tri multiflux Guide pratique des déchets ménagers Nos déchets ont de la ressource! Guide pratique du tri multiflux des déchets ménagers Nos déchets ont de la ressource! www.sydeme.fr Syndicat Mixte de Transport et de Traitement des Déchets Ménagers de Moselle-Est trions.multiflux@sydeme.fr

Plus en détail

sommaire 4 Notre service 5 Les différents modes de collecte 7 Collecte des ordures ménagères 8 Emballages et journaux, magazines 9 Verre

sommaire 4 Notre service 5 Les différents modes de collecte 7 Collecte des ordures ménagères 8 Emballages et journaux, magazines 9 Verre sommaire 4 Notre service 5 Les différents modes de collecte 7 Collecte des ordures ménagères 8 Emballages et journaux, magazines 9 Verre 10 Pour vos autres déchets : la déchèterie 11 Réduisons nos déchets

Plus en détail

DU BON TRI GUIDE PRATIQUE. Bien trier, c est bien recycler! emballages recyclables. verre. papier. Pays de

DU BON TRI GUIDE PRATIQUE. Bien trier, c est bien recycler! emballages recyclables. verre. papier. Pays de GUIDE PRATIQUE DU BON TRI Bois Communauté de Communes du Pays de Pont-Château - Saint Gildas des LAIT emballages recyclables verre Bien trier, c est bien recycler! LAIT LAI T papier LAIT Pays de Pont-Château

Plus en détail

implifiezletri vous GUIDE DU TRI 2009

implifiezletri vous GUIDE DU TRI 2009 Guide biflux:guide biflux.qxd 26/02/09 18:33 Page1 Boissy-Saint-Léger

Plus en détail

Ces objectifs visent la récupération de :

Ces objectifs visent la récupération de : Projet de plan de gestion des matières résiduelles 2016-2020 Les enjeux sont importants. La Ville de Gatineau doit revoir son plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) pour les années 2016 à 2020

Plus en détail

pourquoi 100% l engagement de la cub impact sur la planète En triant vos déchets ménagers du territoire de la cub équipé

pourquoi 100% l engagement de la cub impact sur la planète En triant vos déchets ménagers du territoire de la cub équipé sélectif? pourquoi le tri En France, chaque habitant produit plus de 400 kg de déchets par an, issus de sa consommation. Ce chiffre est en constante augmentation! impact sur la planète Les emballages représentent

Plus en détail

À CONSERVER. Aussonne Beauzelle Brax Colomiers Cornebarrieu Mondonville Pibrac Seilh Tournefeuille ( ) GUIDE DU TRI. www.grandtoulouse.

À CONSERVER. Aussonne Beauzelle Brax Colomiers Cornebarrieu Mondonville Pibrac Seilh Tournefeuille ( ) GUIDE DU TRI. www.grandtoulouse. ( ) À CONSERVER ( ) GUIDE DU TRI Aussonne Beauzelle Brax Colomiers Cornebarrieu Mondonville Pibrac Seilh Tournefeuille 1 www.grandtoulouse.fr & AIDE-MÉMOIRE Les bouteilles et flacons en plastique uniquement

Plus en détail

Année 2013-2014. Programme des animations scolaires

Année 2013-2014. Programme des animations scolaires Année 2013-2014 Programme des animations scolaires ANIMATRICE DU TRI SERVICE DECHETS CCPF - Déborah VIGNÉ : Tel : 04.50.22.43.80 standard@paysdefilliere.com Année 2013-2014 Sommaire 1. Interventions en

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2013. Rapport présenté par Monsieur Didier Rosier, Président de la Communauté de Communes Pierre Sud Oise et adopté le..

RAPPORT ANNUEL 2013. Rapport présenté par Monsieur Didier Rosier, Président de la Communauté de Communes Pierre Sud Oise et adopté le.. RAPPORT ANNUEL 2013 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ELIMINATION DES DECHETS Rapport présenté par Monsieur Didier Rosier, Président de la Communauté de Communes Pierre Sud Oise et adopté le..

Plus en détail

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion des déchets Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles

Plus en détail

Animation compostage en maternelle

Animation compostage en maternelle Fiche d animation 2 MAJ 25/07/2013 Fiche d animation 2 MAJ 25/07/2013 Animation compostage en maternelle À la suite d un jeu de questions-réponses les enfants retracent le cycle de la fabrication du compost.

Plus en détail

Expositions disponibles au Sytevom

Expositions disponibles au Sytevom Expositions disponibles au Sytevom 7 expositions sont mises à disposition gracieusement à toutes personnes (collectivités, écoles, associations ) : - Les hommes et leurs déchets, un nouvel état d esprit

Plus en détail

de la reom à la redevance incitative

de la reom à la redevance incitative de la reom à la redevance incitative Comment est calculée cette redevance? 1 La part foyer Elle est identique pour tous les foyers quelle que soit la taille du bac. Elle correspond aux frais fixes générés

Plus en détail

Guide pratique de la Redevance Incitative

Guide pratique de la Redevance Incitative Guide pratique de la Redevance Incitative Ernest NAVARRE, Président. Michel HÉRIEAU, Vice-Président en charge de la commission Collecte et traitement des Déchets. La loi relative à la mise en œuvre du

Plus en détail

JE M EMBALLE POUR LE VRAC!

JE M EMBALLE POUR LE VRAC! JE M EMBALLE POUR LE VRAC! DOSSIER DE PRESSE Professionels et citoyens agissent pour la vente en vrac (sans emballage jetable) VENDREDI 24 AVRIL 2015 MAISON DES ACTEURS DU PARIS DURABLE Crédits photo :

Plus en détail

ARRETE N REGLEMENT DE LA COLLECTE DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES

ARRETE N REGLEMENT DE LA COLLECTE DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES Commune de ARRETE N REGLEMENT DE LA COLLECTE DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES Le maire de la commune de.. Vu les directives européennes Vu la loi n 75-633 du 15 juillet 1975 Vu le code général des collectivités

Plus en détail

6Donner vos anciens. 5Utilisez. 8Réparez vos appareils : 7Préférez les cabas. 9Achetez en vrac : 10 au gaspillage. 1Limitez les emballages :

6Donner vos anciens. 5Utilisez. 8Réparez vos appareils : 7Préférez les cabas. 9Achetez en vrac : 10 au gaspillage. 1Limitez les emballages : 1Limitez les emballages : 26 Kg de déchets en moins*! Direction de la Communication Montpellier Agglomération - 10/2013 NE PAS JETER SUR LA VOIE PUBLIQUE. 3 Produisez votre compost : 40 Kg de déchets en

Plus en détail

La boîte à outils du Syctom sur le tri et le recyclage

La boîte à outils du Syctom sur le tri et le recyclage La boîte à outils du Syctom sur le tri et le recyclage Syctom, l agence métropolitaine des déchets ménagers - 84 communes - 5,5 millions d habitants - Un service public d écologie urbaine - Des équipements

Plus en détail

GUIDE DU TRI. Trions mieux Valorisons nos déchets

GUIDE DU TRI. Trions mieux Valorisons nos déchets Edition 2013 GUIDE DU TRI Trions mieux Valorisons nos déchets Ce guide a été conçu pour vous aider à réduire et à trier vos déchets ménagers. Il présente les divers équipements à votre disposition et les

Plus en détail

À CONSERVER. Aigrefeuille Beaupuy Drémil-Lafage Flourens Mondouzil Mons Pin-Balma Quint-Fonsegrives ( ) GUIDE DU TRI. www.grandtoulouse.

À CONSERVER. Aigrefeuille Beaupuy Drémil-Lafage Flourens Mondouzil Mons Pin-Balma Quint-Fonsegrives ( ) GUIDE DU TRI. www.grandtoulouse. ( ) À CONSERVER ( ) GUIDE DU TRI Aigrefeuille Beaupuy Drémil-Lafage Flourens Mondouzil Mons Pin-Balma Quint-Fonsegrives 1 www.grandtoulouse.fr & aide-mémoire Les bouteilles et flacons en plastique uniquement

Plus en détail

La CREA lance un important programme d amélioration du matériel de collecte de déchets

La CREA lance un important programme d amélioration du matériel de collecte de déchets DOSSIER DE PRESSE Vendredi 30 septembre 2011 La CREA lance un important programme d amélioration du matériel de collecte de déchets Contacts Marie Mahieu-Rivals Cathy PREVOST Attachée de presse de la CREA

Plus en détail

de Valenciennes Métropole

de Valenciennes Métropole N 2 Septembre 2012 L OBSERVATOIRE de Valenciennes Métropole Lettre d informations de la Direction de la Prospective Territoriale Quelles sont les dernières tendances du marché foncier et immobilier de

Plus en détail

Dossier de presse Pontivy, le 21 avril 2015. Nouvelles consignes. tri des emballages. plastiques. et installation de bacs jaunes!

Dossier de presse Pontivy, le 21 avril 2015. Nouvelles consignes. tri des emballages. plastiques. et installation de bacs jaunes! Dossier de presse Pontivy, le 21 avril 2015 Nouvelles consignes tri des emballages plastiques et installation de bacs jaunes! SOMMAIRE 1- Extension de la collecte en bacs jaunes pour les emballages ménagers

Plus en détail

Guide des professionnels pour la réduction et le tri des déchets

Guide des professionnels pour la réduction et le tri des déchets Guide des professionnels pour la réduction et le tri des déchets Commerçants, artisans de Tarentaise, Comment bien gérer vos déchets? Syndicat de traitement des déchets SOMMAIRE Qui gère la collecte et

Plus en détail

Tri sélectif des déchets. Guide pratique

Tri sélectif des déchets. Guide pratique Tri sélectif des déchets Guide pratique guide pratique Tri sélectif des déchets Le tri sélectif, pourquoi? En 80 ans, nous avons multiplié notre production de déchets par 6. Si on accumulait les déchets

Plus en détail

«À vous de jouer!» GUIDE PRATIQUE du tri et de la prévention des déchets

«À vous de jouer!» GUIDE PRATIQUE du tri et de la prévention des déchets GUIDE PRATIQUE du tri et de la prévention des déchets «À vous de jouer!» COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS DE REDON 66 RUE DES DOUVES CS 40264-35605 REDON CEDEX tél. 02 99 72 13 84 www.cc-pays-redon.fr Édito

Plus en détail

d eau TRI énergie Alimentation déplacements responsable des déchets Consommation d Consommation les fiches pratiques du développement durable

d eau TRI énergie Alimentation déplacements responsable des déchets Consommation d Consommation les fiches pratiques du développement durable les fiches pratiques du développement durable Petites infos et bons conseils pour mieux consommer et mieux vivre ensemble Consommation d eau Consommation d énergie Alimentation responsable déplacements

Plus en détail

Dossier d'inscription à l'exposition : Eton'Nantes, 25, 26 & 27 Septembre 2015 Au SOLILAB', Nantes

Dossier d'inscription à l'exposition : Eton'Nantes, 25, 26 & 27 Septembre 2015 Au SOLILAB', Nantes Dossier d'inscription à l'exposition : Eton'Nantes, 25, 26 & 27 Septembre 2015 Au SOLILAB', Nantes REGLEMENT DE L EXPOSITION REGLEMENT DE L EXPOSITION Article 1 : Participation La participation est soumise

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Participez au mouvement! Service de Presse EcoTLC :

DOSSIER DE PRESSE. Participez au mouvement! Service de Presse EcoTLC : DOSSIER DE PRESSE Eco TLC met en ligne la première carte de France des points d apport de Textiles, Linge de maison et Chaussures (TLC) usagés sur le site : www.ecotlc.fr Participez au mouvement! Service

Plus en détail

Une offre complète à votre service. innovation - coopération mutualisation - services

Une offre complète à votre service. innovation - coopération mutualisation - services Une offre complète à votre service innovation - coopération mutualisation - services Un projet collectif dynamique et innovant o L association a pour objectif de développer et promouvoir la mutualisation

Plus en détail

GRANDE SALLE DE SPECTACLE DE FLOIRAC ASSISTANCE TECHNIQUE A LA MAITRISE D OUVRAGE POUR L ATTEINTE DE LA CERTIFICATION HQE

GRANDE SALLE DE SPECTACLE DE FLOIRAC ASSISTANCE TECHNIQUE A LA MAITRISE D OUVRAGE POUR L ATTEINTE DE LA CERTIFICATION HQE GRANDE SALLE DE SPECTACLE DE FLOIRAC ASSISTANCE TECHNIQUE A LA MAITRISE D OUVRAGE POUR L ATTEINTE DE LA CERTIFICATION HQE REFERENTIEL NF BATIMENTS TERTIAIRES - DEMARCHE HQE NEUF NOTE SUR LA GESTION DES

Plus en détail

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Fiche E8 Démarche d'exemplarité des agents, services et communes COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBOURG Monographie complète Communauté Urbaine de

Plus en détail

Mémo. Un doute? N hésitez pas : Jetez les déchets dans le sac noir ou contactez-nous du lundi au vendredi 8h30-12h et 13h30-17h30 sauf vendredi 17h

Mémo. Un doute? N hésitez pas : Jetez les déchets dans le sac noir ou contactez-nous du lundi au vendredi 8h30-12h et 13h30-17h30 sauf vendredi 17h Mémo papier & carton verre plastique métal & alu Un doute? N hésitez pas : Jetez les déchets dans le sac noir ou contactez-nous du lundi au vendredi 8h30-12h et 13h30-17h30 sauf vendredi 17h Je sors mes

Plus en détail

Verre Avenir Chiffres, enjeux et missions

Verre Avenir Chiffres, enjeux et missions d o s s i e r d e p r e s s e 1 / 2 Verre Avenir Chiffres, enjeux et missions Verre Avenir Verre Avenir l organisme en charge de la promotion du verre d emballage «En 2010, les ventes de bouteilles se

Plus en détail

La lettre. Le bilan du tri en 2004. En 2004, nous avons trié plus de 1800 tonnes de déchets recyclables, soit en moyenne 82 kg par habitant.

La lettre. Le bilan du tri en 2004. En 2004, nous avons trié plus de 1800 tonnes de déchets recyclables, soit en moyenne 82 kg par habitant. La lettre N 1 - AVRIL 2005 du L ETT R E D I N FO R M AT I O N D U S E R V I C E D É C H ETS D E S COM MU N AU T É S D E COM MU N E S VA L D A M B O I S E ET D E S 2 R I V E S Editorial epuis le 1er janvier

Plus en détail

Comment répondre aux obligations liées à l éco-contribution?

Comment répondre aux obligations liées à l éco-contribution? Responsabilité élargie du producteur de meubles fabricants de meubles Comment répondre aux obligations liées à l éco-contribution? 2015 Depuis le décret du 6 janvier 2012, les metteurs sur le marché d

Plus en détail

Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats

Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats Seul le prononcé fait foi Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats porté par la communauté de communes du pays de Saint- Flour, le 6 juin

Plus en détail

Plan d accompagnement 2015-2020 du Syctom. pour les opérations de prévention et de tri des déchets GUIDE PRATIQUE / 1

Plan d accompagnement 2015-2020 du Syctom. pour les opérations de prévention et de tri des déchets GUIDE PRATIQUE / 1 Plan d accompagnement 2015-2020 du Syctom pour les opérations de prévention et de tri des déchets GUIDE PRATIQUE / 1 Plan d accompagnement 2015-2020 du Syctom pour les opérations de prévention et de tri

Plus en détail

Ensemble, trions nos déchets!

Ensemble, trions nos déchets! CONSEIL GENERAL HAUTES-PYRENEES jeudi 10 juillet 2013 Ensemble, trions nos déchets! «En mettant en place une Commission consultative du Suivi du Plan Départemental des Déchets Ménagers et Assimilés, le

Plus en détail

Règlement de collecte des déchets. ménagers et assimilés

Règlement de collecte des déchets. ménagers et assimilés Règlement de collecte des déchets ménagers et assimilés Chapitre 1 - Dispositions générales Objet et champ d application du règlement L objet du présent règlement est de définir les conditions et modalités

Plus en détail

Le recyclage des emballages au Luxembourg

Le recyclage des emballages au Luxembourg Le recyclage des emballages au Luxembourg Sommaire La responsabilité des producteurs page 4 VALORLUX, organisme agréé page 6 Le Point Vert page 9 La prévention des déchets d emballages page 10 La responsabilité

Plus en détail

COMMISSION DE SUIVI DE SITE

COMMISSION DE SUIVI DE SITE COMMISSION DE SUIVI DE SITE Centre de traitement multi filière SYCTOM IVRY Paris XIII Centre de tri et déchèterie exploités par SITA IDF SOMMAIRE Bassins versants Présentation du Centre de tri Bilan d

Plus en détail

La redevance Incitative.

La redevance Incitative. La redevance Incitative. La Communauté de Communes «Le Tonnerrois en Bourgogne» (CCTB) met en place sur les 52 communes du territoire un nouveau système de facturation pour les Déchets Ménagers : LA REDEVANCE

Plus en détail

LE COMPOSTAGE. Un jeu d enfant! Guide pratique du compostage domestique

LE COMPOSTAGE. Un jeu d enfant! Guide pratique du compostage domestique LE COMPOSTAGE Un jeu d enfant! Guide pratique du compostage domestique POURQUOI COMPOSTER? Je réduis ma poubelle 40 à 70 kg de déchets en moins par habitant chaque année. Ma poubelle est 30% plus petite.

Plus en détail

Lancement de l annuaire régional pour le réemploi

Lancement de l annuaire régional pour le réemploi DOSSIER DE PRESSE 25 septembre 2014 Lancement de l annuaire régional pour le réemploi Contacts presse: Magali Memponte : 01 40 13 40 72 / memponte@syctom-paris.fr Olivier Guillemain : 07 60 20 05 39 /

Plus en détail

Animations pédagogiques : le monde des déchets

Animations pédagogiques : le monde des déchets Animations pédagogiques : le monde des déchets Présentation L éducation à l environnement : pour un développement durable au programme L éducation au développement durable est une composante incontournable

Plus en détail

Ensemble, gérons mieux nos déchets : La Commune de Pont-à-Celles aura recours aux poubelles à puce à partir du 7 janvier 2014.

Ensemble, gérons mieux nos déchets : La Commune de Pont-à-Celles aura recours aux poubelles à puce à partir du 7 janvier 2014. Ensemble, gérons mieux nos déchets : La Commune de Pont-à-Celles aura recours aux poubelles à puce à partir du 7 janvier 2014. Pourquoi? Savez-vous qu en moyenne chaque citoyen de la zone ICDI produit

Plus en détail

Gardons. notre ville. propre. C est l affaire de tous au quotidien. www.ville-maubeuge.fr

Gardons. notre ville. propre. C est l affaire de tous au quotidien. www.ville-maubeuge.fr Gardons C est l affaire de tous au quotidien www.ville-maubeuge.fr intro La té d une ville, c est l affaire de tous au quotidien. Dès 2001, la municipalité a engagé une série d actions pour permettre à

Plus en détail

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée Pour la réduction dans vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles sont organisées chaque année en.

Plus en détail

économique et social.

économique et social. RAPPORT ANNUEL 2012 Le tri sélectif des ordures ménagères est une question importante pour notre environnement, mais aussi sur le plan LE MOT DU PRÉSIDENT économique et social. Les ordures ménagères sont

Plus en détail

COREPILE CONFORTE SES BONS RESULTATS ET PREPARE DE NOUVEAUX CHALLENGES

COREPILE CONFORTE SES BONS RESULTATS ET PREPARE DE NOUVEAUX CHALLENGES COREPILE CONFORTE SES BONS RESULTATS ET PREPARE DE NOUVEAUX CHALLENGES Si 2013 a été, pour Corepile, l année de la décennie réussie, 2014 sera celle des nouveaux défis. La position confirmée de leader

Plus en détail

CAPITAINE D EQUIPE : Quel est votre rôle à jouer? Félicitations!

CAPITAINE D EQUIPE : Quel est votre rôle à jouer? Félicitations! 24H DE MOBILISATION CONTRE LE CANCER Une manifestation de la ligue contre le cancer CAPITAINE D EQUIPE : Quel est votre rôle à jouer? Félicitations! Vous venez de créer votre équipe pour participer au

Plus en détail

Un territoire, une volonté RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ELIMINATION DES DECHETS ANNEE 2010

Un territoire, une volonté RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ELIMINATION DES DECHETS ANNEE 2010 COMMUNAUTE DE COMMUNES DU TARDENOIS Un territoire, une volonté RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ELIMINATION DES DECHETS ANNEE 2010 COMMUNAUTE DE COMMUNES DU TARDENOIS Rue de

Plus en détail

GUIDE DU TRI. Rentrée 2013 Sur le campus aussi, je trie!

GUIDE DU TRI. Rentrée 2013 Sur le campus aussi, je trie! GUIDE DU TRI Rentrée 2013 Sur le campus aussi, je trie! Édito Vous avez entre les mains le premier Guide du Tri du campus Lyon Ouest Écully. Il concerne les acteurs de l École Centrale de Lyon et d EMLYON

Plus en détail

Trier préserve l environnement et crée de l emploi

Trier préserve l environnement et crée de l emploi Proposition d articles (3 ème trimestre 2011) Trier préserve l environnement et crée de l emploi Chaque jour, grâce au tri et au recyclage des emballages ménagers, nous participons à la protection de l

Plus en détail

La Commune de Pont-à-Celles a recours aux poubelles à puce depuis le mois de janvier 2014.

La Commune de Pont-à-Celles a recours aux poubelles à puce depuis le mois de janvier 2014. Ensemble, gérons mieux nos déchets : La Commune de Pont-à-Celles a recours aux poubelles à puce depuis le mois de janvier 2014. Pourquoi? Savez-vous qu en moyenne chaque citoyen de la zone ICDI produit

Plus en détail

L AGENDA 21 CHU DE BREST

L AGENDA 21 CHU DE BREST L AGENDA 21 CHU DE BREST Une démarche stratégique : pour quels objectifs? comment et avec qui? pour quels résultats? LE CONTEXTE NATIONAL Une démarche hospitalière brestoise qui respecte : L engagement

Plus en détail

le guide du tri 2015

le guide du tri 2015 le guide du tri 2015 2 / 3 Une fois bien vidés, vos emballages seront valorisés Emballages métalliques Une astuce pour savoir quels sont les emballages plastiques qui se recyclent : ce sont ceux qui ont

Plus en détail

Guide éco-événements. Le sirtom vous accompagne pour une meilleure gestion des déchets sur vos manifestations. www.sirtom-region-brive.

Guide éco-événements. Le sirtom vous accompagne pour une meilleure gestion des déchets sur vos manifestations. www.sirtom-region-brive. Guide éco-événements Le sirtom vous accompagne pour une meilleure gestion des déchets sur vos manifestations SIRTOM DE LA REGION DE BRIVE Tél. 05 55 17 65 10 Fax 05 55 17 65 19 sirtom@ sirtom-brive.fr

Plus en détail

Guide des déchetteries. SIVOM des cantons du pays de Born. www.sivom-du-born.fr

Guide des déchetteries. SIVOM des cantons du pays de Born. www.sivom-du-born.fr Guide des déchetteries SIVOM des cantons du pays de B i a s - B i s c a r r o s s e B o u r g - B i s c a r r o s s e P l a g e - L a b o u h e y r e - L i p o s t h e y - L ü e - M é z o s - M i m i z

Plus en détail

Merci de nous recevoir M.Toussaint-Dauvergne. Pouvez nous en dire un peu plus sur vous?

Merci de nous recevoir M.Toussaint-Dauvergne. Pouvez nous en dire un peu plus sur vous? Screlec, collecteur et recycleur de nos piles! Publié le 19 mars 2015 par Julie dans éco-organismes/recycler Aucun commentaire Qui n a pas chez lui un tiroir ou un contenant avec des stylos usagés (on

Plus en détail

Attitude éco-citoyenne USEP

Attitude éco-citoyenne USEP Attitude éco-citoyenne USEP Saison 2010-2011 Idées pour un bon pique-nique éco-citoyen USEP Tous convaincus que nos gestes quotidiens ont un impact sur notre environnement, nous avons toujours des difficultés

Plus en détail

ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique. Michel Boudol Responsable Atelier DEEE

ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique. Michel Boudol Responsable Atelier DEEE ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique Michel Boudol Responsable Atelier DEEE 1 Créée en 1985 Implantée dans une ZUS de l agglomération Grenobloise Action Sociale, Environnementale

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Engagement du SICTOM Pontaumur-Pontgibaud et du SICTOM des Combrailles pour un programme de prévention des déchets

DOSSIER DE PRESSE Engagement du SICTOM Pontaumur-Pontgibaud et du SICTOM des Combrailles pour un programme de prévention des déchets DOSSIER DE PRESSE Engagement du SICTOM Pontaumur-Pontgibaud et du SICTOM des Combrailles pour un programme de prévention des déchets 28.09.11 : Signature des conventions avec l ADEME Le meilleur déchet

Plus en détail

Eaux de Marseille Environnement : Trier et recycler, c est facile!

Eaux de Marseille Environnement : Trier et recycler, c est facile! Eaux de Marseille Environnement : Trier et recycler, c est facile! Contacts presse : Sophie VAGUE 04 91 57 60 76 Adeline LEVEQUE 04 91 00 68 97 Sommaire Apprendre le tri de façon ludique! Un stand informatif

Plus en détail

Le saviez-vous? Le service a été labellisé en 2011 pour la qualité du service rendu aux usagers. À recycler ou pas? GUIDE PRATIQUE D U TRI

Le saviez-vous? Le service a été labellisé en 2011 pour la qualité du service rendu aux usagers. À recycler ou pas? GUIDE PRATIQUE D U TRI Le saviez-vous? Le service a été labellisé en 2011 pour la qualité du service rendu aux usagers À recycler ou pas? GUIDE PRATIQUE D U TRI Vos équipements à chaque couleur ses emballages Verre Des points

Plus en détail

À recycler ou pas? Guide pratique du tri

À recycler ou pas? Guide pratique du tri À recycler ou pas? Guide pratique du tri Pour trier, quels sont vos équipements? Pour les bouteilles et flacons en plastique, les emballages métalliques, les cartonnettes et les briques alimentaires Pour

Plus en détail

Club Qualité Apprentissage

Club Qualité Apprentissage Club Qualité Apprentissage DOSSIER DE PRESSE Lundi 16 juin 2003 Contact presse : Valérie Charrière-Villien Tél. 04 72 40 58 37 charriere@lyon.cci.fr SOMMAIRE Communiqué de presse 3 Le Club Qualité Apprentissage

Plus en détail

Ces trente dernières années, on a dilapidé 30% des ressources naturelles du globe.

Ces trente dernières années, on a dilapidé 30% des ressources naturelles du globe. Pourquoi trier? Le geste de tri permet de réaliser un coup double : réaliser des économies d énergie considérables et par la même occasion, préserver des ressources naturelles précieuses. Effet de serre,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 4 MARS 2013

DOSSIER DE PRESSE 4 MARS 2013 DOSSIER DE PRESSE 4 MARS 2013 SOMMAIRE I/ La réorganisation des collectes : raisons et enjeux II/ La méthode de réflexion engagée III/ Les changements pour les usagers IV/ Les changements pour les agents

Plus en détail