> sommaire. édito. > Jeu c Gagnez un récupérateur d eau, un ensemble vélo ou un composteur. SEPT-OCT-NOV N 17. bulletin de participation p.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "> sommaire. édito. > Jeu c Gagnez un récupérateur d eau, un ensemble vélo ou un composteur. SEPT-OCT-NOV 2010 - N 17. bulletin de participation p."

Transcription

1 CAD17_Sept10_Mise en page 1 19/08/10 23:43 Page1 SEPT-OCT-NOV N 17 édito Deux dossiers, l un économique (la reprise d Arbel Fauvet Rail par le tandem Varin-Titagarh) et l autre touchant un service public (la desserte du sud du Douaisis par les autobus du réseau Arc en Ciel) m ont confirmé dans la conviction que la mission de la CAD ne pouvait pas se limiter à ses seuls dossiers classiques. Une communauté, comme son nom le sous-entend, doit aussi et surtout veiller à la défense des intérêts de ses habitants et de son territoire. Il en va de son attractivité, de sa qualité de vie. Pour AFR, les négociations-marathon que la CAD a menées visaient à préserver l activité sur le site douaisien, à maintenir en vie une entreprise dont la réputation dans le domaine ferroviaire est unanimement reconnue et à garder sur le territoire, le savoir-faire engrangé par des générations de wagonniers. Au travers de l opération Touche pas à mon bus, l engagement de la CAD aux côtés de petits transporteurs cherchait avant tout à assurer une juste desserte des communes de ce secteur du territoire et à démontrer que la solidarité entre les mondes urbain et rural est bien réelle dans la Communauté. Pour de nombreux habitants, employés et scolaires, l autobus reste le seul moyen de communication qui leur permet d aller dans les centres urbains, au collège et au travail. Réduire ce service public générerait fatalement des situations difficiles voire dramatiques. C est inacceptable! Les deux combats que nous avons livrés, n ont pas été vains. Ils se sont soldés par des conclusions heureuses. C est bon pour le Douaisis, pour la CAD et ses populations. Christian Poiret Président de la Communauté d agglomération du Douaisis > sommaire > Déchets : ce qui va changer en 2012 p2 et 3 > Territoire : bilan de l opération «Touche pas à mon bus!» p5 > Economie : Arbel Fauvet Rail est relancé p6 > Journée du Patrimoine : filer en douce à Goeulzin p8 oncours < > Jeu c Gagnez un récupérateur d eau, un ensemble vélo ou un composteur. bulletin de participation p.8

2 2 NOUVEAUX CONTENANTS, SERVICES À LA CARTE, COLLECTES MODIFIÉES 2012, l année des changements Cette année, à la CAD, le coût de la collecte et de la valorisation des déchets représentera 16 millions d euros! C est le premier poste de dépenses. Si rien n est fait, l addition continuera de grimper. Alors, stop ou encore?... Évolution de la TEOM de 20I0 à 20I5 en millions d euros En modifiant la fréquence de quelques collectes, en rendant payants certains services en porte à porte comme le ramassage des déchets verts en bacs et des encombrants sur rendez-vous, en privilégiant le compostage à domicile ou en invitant les habitants à mieux trier encore leurs déchets, la CAD veut réduire sensiblement l augmentation de la facture déchets à payer par les habitants du territoire. Poids des déchets collectés par habitant et par an Ordures ménagères résiduelles Emballages Déchets verts L habitant de la CAD trie plutôt bien ses déchets mais pour faire baisser sa facture, il devra encore s améliorer notamment pour le verre où des gains importants sont possibles car ils ne réclament qu un peu d attention quotidienne. Autre point encourageant : le poids des déchets produits dans le Douaisis est plus faible que dans le reste du pays. Verre Montant prévisionnel de la TEOM en euros/hab/an Jusqu à présent, le contribuable ne payait pas le vrai prix pour ses déchets puisque la Communauté d agglomération prenait à sa charge une partie de cette facture (1,2 millions d euros en 2010). Avec la future loi, cela sera bientôt interdit! La pression fiscale supportée par les habitants va donc croître d autant que de nouvelles taxes obligatoires vont venir s y ajouter. Si rien ne change, en 2015, la TEOM (Taxe d enlèvement des ordures ménagères) à payer par les habitants représentera une somme de 17,4 millions d euros. Réunis en février et juillet lors de deux Grenelle des déchets, les élus de la CAD ont arrêté d un commun accord, une série de modifications avec pour objectif de maîtriser puis de faire baisser cette facture. Voici les grandes lignes de ces changements applicables au 1 er janvier Mais d abord posons le décor. Le territoire sera divisé en deux secteurs : Douai et les 34 autres communes de la CAD alors qu actuellement du fait de l histoire héritée des anciens syndicats intercommunaux, la collecte des déchets est organisée en quatre secteurs avec des fréquences et des contenants variés. Centre de Douai : d économies par an A Douai, les principales modifications concerneront le centre commerçant (le secteur communément appelé la Croix de Douai) : la collecte des ordures ménagères passera d une fréquence de sept à trois ramassages par semaine quant aux cartons, ils seront ramassés trois fois contre cinq auparavant. Ces deux collectes se dérouleront simultanément le mardi, jeudi et samedi, le soir uniquement avec des camions spécialement adaptés à cette double collecte. Ces modifications devraient entraîner des économies de près /an. Pour le reste de la ville, la collecte des ordures ménagères s effectuera, comme aujourd hui, deux fois par semaine pour les sacs noirs (déchets ménagers résiduels et donc non valorisables) et une fois pour le tri sélectif (sacs jaunes). Par contre, la collecte du verre ne sera plus hebdomadaire mais bimensuelle (tous Collecte des déchets : ce qui va changer en 20I2 les 15 jours), les contenants ne changeront pas (bacs de 35 litres). Quant à la fréquence du ramassage des encombrants, elle passera de mensuelle à trimestrielle. Mais il sera possible moyennant un prix de 46 hors taxes, de bénéficier d une collecte particulière, par exemple lors d un déménagement. Enfin, pour les déchets verts, le compostage à domicile sera encouragé avec la mise à disposition gracieuse d un composteur par habitation. Il sera également possible de louer un bac de collecte de 240 litres (55 /an) et de le présenter à la collecte une fois par semaine, de mars à novembre soit un coût d environ 1,5 par semaine. Harmonisation pour le reste du territoire Pour les autres communes de la CAD, les changements toucheront la forme et la fréquence. Fini les cagettes jaunes et bleues et les points d apport volontaire où les habitants devaient se déplacer pour y déposer leur verre. En 2012, tous les contenants seront uniformisés et les points d apport volontaire supprimés. En remplacement, des bacs roulants de 120 ou 240 litres (selon les besoins) seront distribués pour recevoir les ordures ménagères avec, comme auparavant, un ramassage par semaine et 2 pour les grands collectifs. La collecte du verre ne sera plus hebdomadaire mais mensuelle et de nouveaux bacs de 120 litres à roulettes seront distribués. Le tri sélectif (papier, carton, emballages, journaux, conserves métal etc.) restera hebdomadaire avec la généralisation de bacs de 120 ou 240 litres. Enfin, les encombrants ne seront plus ramassés chaque mois mais tous les trimestres comme c est déjà le cas pour les habitants de l Arleusis, ou à la demande (46 ). Pour les déchets verts, le compostage à domicile (distribution gratuite de composteurs par le SYMEVAD) sera proposé ou la collecte à domicile moyennant la location d un bac de 240 litres (55 /an). Au total, l ensemble de ces mesures devraient générer en 2015 des économies de près de 2,25 millions d euros. 235 euros en 2014 sur la base des services actuels 209 euros en 2014 sur la base des services modifiés 127 euros en 2010 Le prix des déchets ne baissera pas car les coûts de collecte, de traitement et l application de nouvelles taxes tireront les prix vers le haut. Ils pourraient même exploser passant de 127 à 235 d ici 2014! Certes, les modifications dans l organisation des collectes décidées par tous les élus de la CAD diminueront la facture à payer mais cet effet mécanique a ses limites. Seul un changement de comportement de consommation et l application de la redevance incitative basée sur le concept pollueur-payeur seront de nature à inverser cette tendance lourde.

3 3 > optimisation LA CAD L APPLIQUERA EN 2015 La tarification incitative : le juste prix à payer A ujourd hui, la Taxe d enlèvement (et de traitement) des ordures ménagères est calculée par foyer fiscal en multipliant la valeur locative du logement établie par les services fiscaux par un taux d imposition défini chaque année par les élus et qui tient compte des besoins à financer. Cette taxe ignore la composition du foyer et donc le volume des déchets collectés. C est pour beaucoup de spécialistes, un impôt inéquitable et peu transparent. A l inverse, la tarification incitative voulue par le Grenelle de l Environnement et calculée à partir de la production réelle des déchets, s appuie, elle, sur le principe du pollueur-payeur. Plusieurs techniques existent pour établir cette facture personnalisée et collant au plus près à l usage que chacun fait du service de la collecte. La plus simple consiste à équiper chaque poubelle d une puce électronique où sont mémorisées les informations relatives aux occupants des lieux. Chaque présentation de la poubelle est enregistrée et facturée selon un tarif établi. La poubelle peut aussi être pesée et la facture est établie au poids des déchets. L enregistrement de ces données se fait par transmission électronique vers un centre de gestion ou directement sur l ordinateur embarqué dans le camion de collecte. S il fallait résumer le principe disons qu il fonctionne comme une quittance EDF : plus on consomme, plus on paie. Le Grenelle II de l Environnement impose la mise en place de la tarification incitative d ici juin Cette application se fera de manière progressive avec pour la facture, une part incompressible, une sorte d abonnement qui couvrira les frais fixes du service, et une part variable calculée sur le volume des déchets ou le nombre de présentations de la poubelle. Un outil pédagogique et efficace On l aura compris, la tarification incitative se veut avant tout un outil pédagogique aux objectifs multiples : responsabiliser voire culpabiliser l habitant devant la progression du coût de la collecte et du traitement des déchets, récompenser les efforts de tri car mieux trier c est forcément des poubelles moins remplies et donc moins coûteuses, augmenter le volume du tri sélectif et au final inciter à l achat de produits éco-responsables. Partout où la tarification incitative est en place et notamment dans les pays d Europe du Nord (Belgique, Finlande, Allemagne), les résultats ont été spectaculaires. En France où une cinquantaine de collectivités ont déjà opté par ce système plus juste, le constat est très positif. Après une période d adaptation, les La tarification incitative poussera les habitants à mieux trier les déchets, ce qui allégera les poubelles et augmentera les tonnages des produits recyclables. premiers bilans parlent d eux-mêmes : les poubelles sont sorties moins souvent, le poids des ordures ménagères baissent fortement (-30/40%) et à l inverse la collecte des produits valorisables s envole (+30%) et la qualité du tri s améliore. L effet recherché est donc pleinement atteint. A la CAD, des études sont menées pour définir le type de procédure (pesée ou levée des poubelles, sacs à acheter?). En 2012 et 2013, une zone test de habitants sera mise en place avec facturation à blanc. Ces tests qui concerneront également la ville de Douai, permettront de préciser la technique retenue pour le nouveau service avant son application à l ensemble de la CAD en La TEOM aura alors vécu. > propreté AVERTISSEMENTS EN 2009! La "police des déchets" distribue aussi des cartons rouges depuis le lancement en avril 2007, sur la seule année 2009! Voici en quelques chiffres, le volume des interventions effectuées par les deux agents de police de la propreté urbaine mis, par la CAD, à la disposition de la ville de Douai. Rappelons que la police de la propreté urbaine a pour mission de faire respecter la réglementation en matière de propreté en combinant prévention et répression. A deux, à vélo ou en voiture Ils sont deux agents de police à arpenter les rues de la cité de Gayant, en voiture l hiver et à vélo le reste du temps. Ils font la chasse aux dépôts sauvages, aux encombrants et aux sacs d ordures ménagères sortis trop rapidement sur la voie publique, ou encore aux déjections canines non ramassées par les propriétaires Cette police verte a vu rouge à 105 reprises durant l année 2009 avec, à la clé, l engagement de poursuites judiciaires. La police de la propreté urbaine transmet un rapport d'infraction au maire et au procureur. S'en suit une audition du contrevenant par la police nationale qui, en fonction des éléments contenus dans le dossier, peut saisir le Parquet pour une convocation au tribunal. Avant d en arriver là, des cartons jaunes sont distribués aux contrevenants : avertissements ont été rédigés l an dernier. Les dépôts sauvages de sacs en ligne de mire Les deux tiers des interventions réalisées en 2009 sont liées à des dépôts sauvages de sacs ou en dehors des heures autorisées de sortie (65%). Les autres constatations avaient pour motif le dépôt d encombrants (17%), de déchets verts (3%) et de cartons (2%), jetés sur la voie publique ou sortis en dehors des créneaux horaires réglementaires. Sans oublier les déjections canines, non ramassées par les propriétaires des chiens, qui, elles, ont concerné 13% des constatations. Cette charge de travail n a pas empêché les deux policiers de la propreté urbaine de mettre également l accent sur la prévention. Ils sont en effet passés à sept reprises dans des établissements scolaires pour sensibiliser les jeunes à la propreté publique et au respect de l environnement. Enfin, leur présence régulière sur le marché du Barlet, a permis une prise de conscience des commerçants non sédentaires. Ces derniers rendent désormais leurs emplacements (des places de stationnement) propres à leur départ. > bon à savoir POUR MIEUX RÉPONDRE AUX BESOINS DES HABITANTS Les horaires changent dans les déchetteries communautaires A vec plus de passages enregistrés en 2009, les quatre déchetteries installées sur le territoire de la CAD (à Sin-le-Noble, Cuincy, Roost- Warendin et Arleux) remplissent parfaitement leur rôle de point d apport permanent de déchets non ménagers. Ces installations accueillent, rappelons-le, aussi bien les déchets verts que la ferraille, les pneumatiques, les batteries, les textiles, les gravats, les huiles végétales et de vidange, le fibrociment ou les pots de peinture. Et depuis peu à Sin, Roost-Warendin et Arleux, les D3E (déchets d équipements électriques et électroniques) sont également acceptés avant valorisation par recyclage de leurs plastiques, métaux, écrans et du gaz fréon contenu dans les réfrigérateurs. Pas besoin donc d attendre la prochaine collecte des encombrants ou de déchets verts. Tous les jours de l année, sauf le dimanche après-midi et les jours fériés, les déchetteries sont accessibles gratuitement aux habitants des 35 communes de la CAD dans la limite de 2 m 3 de dépôt/jour ainsi qu aux artisans et professionnels moyennant, cette fois, une redevance de 30 par passage. Pour améliorer encore le service proposé, et répondre aux attentes exprimées par les usagers, à dater du 6 septembre, les horaires d ouverture des quatre déchetteries vont être légèrement modifiés: les grilles ouvriront plus tôt le matin et en début d après midi et fermeront moins tard en soirée. Voici ces nouveaux horaires : Du lundi au samedi du 1 er avril au 30 septembre : 8h30-11h45 / 13h30-17h45. Du 1 er octobre au 31 mars : 8h30-11h45 /13h30-16h45. Dimanche matin : 8h30-11h15. Tout renseignement complémentaire au N Vert : (appel gratuit) du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h. > Les déchetteries en chiffres Les habitants de la Communauté d agglomération du Douaisis sont de plus en plus nombreux à passer les portails des quatre déchetteries : personnes en 2007, en 2008, année de l ouverture de la 4ème déchetterie à Arleux et l an passé, soit une augmentation de plus de 40 %. Le tonnage des différents déchets acceptés a suivi cette courbe ascendante : tonnes, et soit une progression de plus de 30 %. Cette hausse continue de la collecte se retrouve dans le nombre de mouvements de bennes qui passe de en 2007 à l an dernier.

4 4 > foire de douai SUR LE STAND DE LA CAD L écoquartier du Raquet, comme si vous y étiez, (déjà)! 25 ans de chantier, 166 hectares, logements, habitants, 130 millions d euros Certains affirmeraient que la construction de l écoquartier du Raquet c est le chantier d une vie. Peut-être mais pour les élus et techniciens de la CAD, c est avant tout une obligation morale, un défi technique et une démonstration de savoir-faire autrement. En tout cas, ces chiffres situent bien l importance de ce projet dont l intérêt communautaire n échappe à personne. Visite guidée sur le stand de la foire-expo où cette année, les projecteurs seront braqués sur cette aventure emblématique. Lancé il y a quatre ans, ce projet entre cet automne dans sa phase active avec les premiers travaux de voirie. Situé aux limites de Douai / Sin-le-Noble, un nouveau quartier de vie, un espace nature va donc progressivement apparaître. Mais pour quoi faire? Les réponses sont aussi nombreuses que les bonnes raisons sont multiples : - Répondre aux besoins criants constatés : demandes de logements non satisfaites sur le Douaisis! - Créer du lien en favorisant la mixité sociale et le rapprochement des générations. - Redynamiser et relier des quartiers existants. - Lutter contre l étalement urbain. - Rééquilibrer l offre immobilière vers le sud de l arrondissement - Traduire dans la réalité l engagement fort de la CAD en faveur du développement durable. L ambition, elle, est unique : construire la ville autrement avec un habitat économe, respectueux de l environnement et en prise directe avec la nature. L écoquartier, un espace de vie où avec 43 hectares de respiration, la nature aura toute sa place (doc Cabinet Seura). Une visite virtuelle et des jeux Sur le stand de la CAD, le visiteur découvrira ce programme immobilier résolument axé sur la qualité de vie. Il pourra apprécier les esquisses et maquettes des logements qui y seront bâtis mais aussi s imprégner du mode de vie dans un écoquartier où les espaces naturels seront très fournis (43 ha!). Cette dominante développement durable sera omniprésente, dans le choix des matériaux, l ambiance générale, la présence végétale forte ou les dispositifs d éclairage. Enfin, grâce à une vidéo 3D, le visiteur plongera dans une visite virtuelle du futur écoquartier et découvrira son urbanisme, ses zones de loisirs, ses équipements publics ou se promènera le long du canal où s écouleront toutes les eaux de pluie du quartier avant d être infiltrées directement dans le sous-sol. Et comme il n y a pas de foire sans jeux, des concours permettront de gagner des cadeaux et qui sait, pour les plus chanceux, de repartir au guidon d un vélo de ville Une visite virtuelle en vidéo 3D Il y avait, depuis des siècles, le règne absolu des maquettes et des plans en relief,ces petits bijoux de précision nés du savoir-faire d orfèvres patients et méticuleux qui pouvaient consacrer des mois à réaliser des chefs d œuvre quasi parfaits. Eh puis patatras! La révolution informatique a tout chamboulé et désormais, voici la maquette virtuelle en passe de supplanter sa vénérable aînée. Ce concept informatique qui utilise des logiciels de dessins, d architecture et de calculs sans cesse plus performants permet tout ou presque et en beaucoup moins de temps, sans parler de l encombrement de cette maquette numérique qui se LE RAQUET Suivez le guide Situé sur la large bande de terrains (166 ha) qui sépare le quartier du Raquet et la résidence des Epis du reste de Sin-le Noble, l écoquartier va se développer autour de cinq parcs aux ambiances paysagères variées : urbaine, active, forestière, horticole (avec maintien de l activité de production traditionnelle de légumes) sans oublier le parc du canal, lieu de détente par excellence. Ces espaces végétalisés seront plantés d espèces régionales (aulnes, chênes, tilleuls, hêtres, saules) et conçus selon les préceptes de la gestion différenciée. Baignant dans ces 43 hectares d espaces de respiration (aucun logement ne sera situé à plus de 150 mètres d un parc!), les différents programmes immobiliers trouveront aisément leur place. Locatifs, petits collectifs, logements individuels, maisons particulières tout sera possible au Raquet à la condition évidemment de respecter et d intégrer les principes environnementaux de tout écoquartier en matière d économies d énergie, de gestion de l eau de pluie, de choix des matériaux. Mais pas question pour autant de faire de cet écoquartier une réserve à bobos. La priorité ira à la qualité de vie et à l écoconstruction, une tendance qui s impose d elle-même aujourd hui vu les avantages, notamment financiers, qu elle procure. Le Raquet peut donc être assimilé à un nouveau morceau de ville et réduit à un petit CD! Que ce soit dans les angles de prises de vue, le choix des couleurs, la cadence de défilement des images, l animation des personnages ou des véhicules tout est envisageable, tout peut être corrigé. Pratiques, mobiles, modulables, vivantes, ces vidéos 3D ne nécessitent qu un écran pour être visibles. Et c est le choix fait par la CAD pour présenter à la foire de Douai, son écoquartier. Sur le stand de la Communauté d agglomération du Douaisis, les visiteurs pourront en effet regarder une vidéo 3D qui, en l espace de trois minutes, leur fera découvrir le futur écoquartier, l ambiance qui règnera au Raquet, ses types d habitat, la gestion des espaces publics, la place importante occupée par l eau dans ce projet et la verdure omniprésente. Des séquences nocturnes mettront en valeur les matériels d éclairage. Bref, de quoi donner envie de poursuivre beaucoup plus loin cette visite du propriétaire. Pas de problème : l espace information aménagé sur le stand permettra de rencontrer les porteurs du projet et qui sait, en définitive, de poser un jour, ses valises au Raquet L écoquartier du Raquet, un harmonieux mariage d habitat durable, de nature et d eau (doc Seura). disposera de pôles d échanges, de brassage, de rencontres autour de commerces de proximité, de zones tertiaires, de lieux publics, d espaces de loisirs comme le centre aquatique et d équipements structurants (la future ligne 2 d Evéole y fera escale). Ces lieux d animation constitueront autant de centres de vie collective générant une vraie vie de quartier. > architecture durable Les promoteurs déjà au travail L exemple KIC L habitat durable, l éco-construction, la recherche d économies d énergie et surtout l obligation prochaine (2013) faite à tous les constructeurs de mettre sur le marché des bâtiments basse consommation (BBC) amènent forcément les candidats à l accession à la propriété à s interroger sur le type d architecture qui répondra le mieux à ces nouveaux défis et règlements. De leur côté, certains promoteurs et cabinets d architecture n ont pas attendu l application de ces normes. Ils proposent d ores et déjà des logements qui atteignent et dépassent ces futurs critères thermiques et énergétiques. Sur l écoquartier du Raquet, c est évidemment ce type de constructions que l on verra fleurir. Plusieurs sociétés de promotion privées mais aussi des bailleurs sociaux comme Norevie sont prêts à relever le défi de cet habitat nouveau. Parmi ces bâtisseurs, la société KIC, constructeur régional, présentera sur le stand de la CAD, un programme spécialement conçu pour l écoquartier du Raquet. Cet ensemble posé sur pilotis (notre photo) comprend neuf logements d environ 90 m² avec terrasse privative. Les habitations sont conçues pour être modulables et donc flexibles dans leur aménagement intérieur. On notera la toiture bardée de panneaux photovoltaïques et végétalisée qui devient, du même coup, un espace de plein air. Au pied de l immeuble, des jardinets permettront aux habitants de produire une partie de leur consommation légumière voire florale. Enfin, respectant les principes de la bioclimatie, la façade exposée au sud offre de grandes ouvertures permettant le réchauffement des intérieurs alors qu à l arrière et sur les pignons, les ouvertures sont de taille réduite et protégées par des volets. La maquette de ce projet sera présente sur le stand de la CAD ainsi que d autres programmes respectueux des préceptes de l éco construction.

5 > mobilisation 5 TOUCHE PAS À MON BUS! familles du Douaisis ont soutenu l action de la CAD M ême si l accueil d entreprises reste sa première priorité, l idée que la CAD se fait de sa mission dépasse le simple rôle de développeur économique. Une communauté d agglomération se doit aussi de défendre les intérêts de son territoire, de ses populations et donc s opposer à toutes atteintes portées à la qualité de vie de ses habitants et à l aménagement de son territoire. Ce souci de préserver l intérêt général, la CAD l a démontré dans le dossier de passation du nouveau marché gérant les transports collectifs dans la partie sud du territoire (secteur Sensée-Escaut). Le choix du Conseil général, responsable de l organisation du transport en milieu rural et périurbain via son réseau Arc en Ciel, s était porté sur le groupe Veolia dont les prix remis étaient légèrement inférieurs à son concurrent sortant : des petits transporteurs privés locaux réunis au sein d un groupement piloté par la société Dupas-Lebeda basée à Féchain. Ce choix fut aussitôt contesté tant dans la forme que dans son contenu par les petits transporteurs privés qui estimaient, eux, > > bon cœur FORUM DE L ALTERNANCE Plus de 230 offres d emploi présentées aux jeunes en recherche de qualification Préparé depuis le mois de mars, le Forum de l Alternance du Douaisis a connu à Gayant-expo un temps fort avec la mise en relation de quelque 310 jeunes avec des représentants du monde de l entreprise et de l artisanat ainsi que des organismes spécialisés dans les programmes de formation en alternance. L objectif visé et atteint était évidemment de la qualité des propositions de Veolia nettement inférieure à la leur. Après analyse de l offre retenue qui s avérait en effet moins favorable (diminution du nombre de dessertes dans certains villages voire suppression totale d autobus) et une rencontre avec les élus des communes concernées, la CAD décida de sensibiliser les habitants de l arrondissement sur la gêne quotidienne que générerait le maintien d une telle offre. permettre la conclusion de contrats d apprentissage ou de professionnalisation. Organisé par la CAD et de nombreux partenaires (Pôle Emploi, la Mission locale, le Plie, Chambre de Métiers etc..), ce Forum a suscité un vif engouement puisque les objectifs quantitatifs ont été largement dépassés et que plus de 200 offres Une campagne de sensibilisation Cette mobilisation prit des formes diverses : affiches dans les bus, publicités dans les journaux locaux et distribution au domicile de tous les habitants de la CAD, de cartes-pétition à renvoyer au Président du Conseil général. A la fin de la campagne de sensibilisation, la Poste fit ses comptes : familles du Douaisis avaient adressé au Conseil général leur carte-lettre pour défendre un service de proximité et réclamer le maintien d un transport rural de qualité. Cet envoi massif est venu confirmer l intérêt que les INAUGURATION DU REFUGE LE LAPIN DES CHAMPS La CAD organise deux jours de fête! Ç a y est! Et les amis des animaux seront les premiers à s en réjouir : le refuge de la Communauté d agglomération va être inauguré le samedi 25 septembre. A cette occasion, un week-end grilles ouvertes est organisé sur le site de ce nouvel équipement basé, rappelons-le, à Goeulzin, au lieu-dit Le Lapin des Champs en bordure de la route de Cantin peu après le carrefour du centre hospitalier. Les visiteurs qui sont attendus nombreux pendant ces deux jours auront tout loisir d apprécier la qualité de la réalisation communautaire et le soin apporté aux conditions de vie de nos amis à quatre pattes. La conception générale de ce refuge tourne en effet le dos à tout ce qu on peut voir trop souvent : des animaux entassés dans des boxes minuscules, sans espace suffisant pour s ébattre, des bâtiments vieillots parfois insalubres qui s apparentent à des mouroirs. 112 boxes pour les chiens Ici, le refuge de la CAD dispose d abord de vastes espaces puisque la parcelle acquise par la CAD est d une superficie proche de 4 hectares. Les chiens recueillis seront répartis sur cinq chenils soit un total de 112 boxes avec, pour chacun, une ouverture sur l extérieur. Les chats ne sont pas mal lotis : cinq chatteries soit de quoi accueillir quelques dizaines de petits félins. Ajoutons à ce catalogue, une écurie riche de cinq boxes, deux volières et le désormais inévitable espace réservé aux NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie) ; une acception qui regroupe aussi bien les reptiles (lézards, iguanes, serpents) que les insectes, les araignées ou les rongeurs... Précisons que la CAD a confié, après d appel d offres, la conduite de son refuge à la SAPAD qui gérait jusqu à présent le refuge douaisien et qui, du même coup, mettra la clé sous la porte. insertion d emploi avaient finalement été collectées par les organisateurs. A l heure des discours, le président de la CAD Christian Poiret après avoir remercié les artisans de cette journée, rappela toute l importance que la CAD accordée à la formation par l alternance «porte d entrée vers l emploi durable». Il salua l engagement de tous les professionnels habitants du territoire portent à l existence d un réseau de transports collectif en zone rurale mais aussi le bien fondé de la démarche de la CAD. Entre-temps, le tribunal administratif saisi par les petits transporteurs avaient jugé non-conforme la proposition Veolia. L offre du groupement restait donc seule en lice et début juillet, le Conseil général confiait au groupement Dupas-Lebeda le nouveau marché. Mais depuis, à son tour, Veolia a saisi le tribunal administratif qui finalement a demandé de relancer toute la procédure. Le Conseil général va donc devoir une nouvelle fois revoir sa copie. En attendant le groupement Dupas-Lebeda s est vu confier la poursuite de la délégation du transport pendant un an De son côté la CAD qui restera vigilante sur ce dossier, souhaite que la qualité du service public de proximité ne soit pas le grand perdant dans cette affaire. Le chauffage des bâtiments et des boxes est assuré par un système de géothermie. Un refuge développement durable Comme pour chacune de ses propres constructions, la CAD a tenu à intégrer dans cet ensemble immobilier, des cibles développement durable. Ainsi le chauffage des bâtiments et des boxes est assuré par un système de géothermie (captation de l eau souterraine naturellement tiède avant son passage dans une pompe à chaleur, l eau chauffe alors par le sol les locaux avant d être réinjectée dans la nappe phréatique). Autre mise en pratique des préceptes du développement durable : l eau de pluie des toitures est récupérée, stockée puis réutilisée. Pour réaliser ce refuge unique en son genre et donc reconnu d intérêt communautaire, la CAD aura investi près de 3 millions d euros. Week-end inaugural les 25 à partir de 14h et 26 septembre de 9h30 à 17h30. Au programme de ces deux jours : visite des installations, adoption possible d animaux, animations diverses dont des démonstrations équestres et les évolutions d un surprenant troupeau d oies qui travaillent à la promotion de ce type d insertion professionnelle avant de se féliciter de l arrivée prochaine sur le parc d activités de Douai-La Clochette du CFA (centre de formation des apprentis) qui manque tant au territoire communautaire. LES BREVES DE LA CAD SORTIE VÉLO A l occasion de la présentation du topoguide du Chemin des Galibots, la boucle de randonnée pédestre et cycliste de 35 km passant notamment par Sin, Lallaing, Rieulay, Auberchicourt et Lewarde et utilisant d anciens «cavaliers» des Houillères, la CAD organise le dimanche 19 septembre une sortie vélo sur son circuit de La Boucle du Vivier (9,3 km). Cette sortie est ouverte à tous sur inscription préalable au Rendez à 9h sur le parking du Vivier à Sin-le-Noble. QUATRE JOURS POUR TOURNER AUTOUR DU POT Du 5 au 8 octobre, la salle d Anchin de Douai accueillera un colloque international organisé conjointement par le Laboratoire de médiévistique occidentale de l université de Paris Panthéon/Sorbonne et la Communauté d agglomération de Douai (direction de l archéologie préventive). Ces rencontres intitulées Tourner autour du pot permettront à plusieurs dizaines d archéologues européens de faire le point sur leurs recherches et d échanger sur les techniques employées par les potiers entre les Vème et XII ème siècles. Une exposition mettra en valeur les découvertes mises au jour à Douai, Berck et à l Archéopole. DÉMATÉRIALISATION, C EST PARTI Christian Poiret, président de La CAD et le Souspréfet de Douai, M. Hervé Malherbe ont signé une convention portant sur la transmission dématérialisée (zéro papier) de certains actes soumis au contrôle de la légalité exercé par les pouvoirs publics. Elle concernera dans un premier temps les carrières des agents de la collectivité. Ce système de télétransmission qui simplifie les échanges, génère aussi des gains financiers tout en améliorant la sécurité et les délais. Cette dématérialisation est appelée, au fil du temps, à s étendre à d autres domaines administratifs. TOUR DE FRANCE Comme il s y était engagé à Auby sur la ligne d arrivée de l étape des 4 Jours de Dunkerque, le Président Poiret a officiellement, au nom de la CAD, fait acte de candidature pour l accueil sur le territoire communautaire d une étape du Tour de France. Le directeur de la Grande Boucle, Christian Prudhomme, présent ces deux dernières années sur l étape douaisienne des 4 Jours, a pris bonne note du souhait du président Poiret. Le dossier est ouvert, il ne reste plus qu à pédaler fort LOISIPARC Il suffit d un rayon de soleil pour que Cadou, la mascotte de Loisiparc, voie affluer la foule sur les rives du lac d Aubigny-au-Bac. Cet été, les conditions climatiques ont été globalement favorables aux loisirs alors que l offre en matière d animations s étoffe d année en année. Résultat : en juillet, la base de loisir communautaire a battu des records d affluence. Avec entrées comptabilisées, elle améliorait son score 2009 de 18 %!

6 6 > sauvetage ARBEL FAUVET RAIL SUR LA BONNE VOIE La CAD et Titagarh ont trouvé un accord qui relance le wagonnier douaisien Cela aurait pu s appeler une série à suspense, un film à rebondissements ou une tragédie évitée... Le feuilleton Arbel Fauvet Raila en effet duré de longs mois et mobilisé beaucoup d énergie du côté de la Communauté d agglomération. En tout cas, l histoire retiendra son rôle déterminant dans la conclusion positive d un dossier qui aurait pu se terminer par la disparition pure et simple de la mythique entreprise douaisienne plus que centenaire. L es difficultés financières d Arbel Fauvet Rail ne datent pas de cet ultime épisode. Ces derniers exercices s étaient clos dans le rouge et la CAD, comme d autres partenaires, avait régulièrement mis au pot pour renflouer une entreprise que personne ne voulait voir disparaître du paysage industriel du Douaisis. Car L Arbel, voilà bien un nom qui résonne de sens, de fierté et d émotions depuis des décennies pour des milliers de familles de wagonniers. La CAD, un acteur majeur Au fil de ses apports financiers, la CAD soucieuse de s entourer de garanties, est devenue propriétaire des terrains et bâtiments du dernier constructeur français de wagons de marchandises. Et lorsque la question de l avenir d Arbel s est posée avec une forte acuité au printemps et que sa mise en liquidation fut prononcée par le tribunal de commerce de Paris, la CAD s est retrouvée parmi les acteurs décisionnaires majeurs. Face à des liquidateurs empressés de trouver à tout prix un repreneur, la CAD en mettant à l abri des brevets détenus par AFR, calmait du même coup l appétit de certains et se donnait le temps de négocier avec les candidats à la reprise. Plusieurs plans de relance furent ainsi analysés par le président Poiret et les conseils juridiques de la CAD. Après des négociations serrées qui durèrent de longues semaines, un accord intervenait entre la Communauté d agglomération du Douaisis et les repreneurs d Arbel Fauvet Rail : l homme d affaires français Pascal Varin et le groupe indien Titagarh. Dans la foulée, le tribunal de commerce validait ce projet de relance piloté par le groupe indien. Titagarh, locataire de la CAD Aux termes de cet accord, la CAD moyennant un loyer, met à la disposition des repreneurs, l ensemble immobilier sur lequel est établie la société douaisienne. Lors de la signature prochaine du protocole d accord, la CAD, comme elle s y était engagée, libérera aussitôt les brevets saisis par mesure conservatoire En contrepartie, Titagarh reprend, dans les mêmes conditions, le créditbail de l ancienne entité industrielle douaisienne. Et en 2015, la société indienne aura la possibilité de se rendre propriétaire de l ensemble immobilier. Si tel est son choix, Titagarh s acquitterait de la totalité des impayés d AFR estimée 1,4 M. Si Titagarh renonçait à se rendre propriétaire des bâtiments, il serait alors conclu un nouveau bail commercial dans des conditions conformes au marché. Enfin, comme le prévoit cet accord, si le repreneur vient à faillir à ses obligations de locataire, la CAD récupèrera les brevets. Christian Poiret : un bon accord! Lors de la signature de cet accord (notre photo), le président Poiret qui, avec Lionel Courdavault, vice-président chargé du développement économique et Jacques Vernier maire de Douai, mena cette négociation-marathon, se félicita de ce bon accord qui préserve l emploi, l appareil industriel et les intérêts de la Communauté qui n a eu de cesse de vouloir trouver une issue favorable à ce dossier. Il se plut à noter que les syndicats et le personnel avaient, eux-aussi, exprimé leur satisfaction. De son côté, Pascal Varin précisa, en quelques chiffres, les engagements de Titagarh : 80 emplois tout de suite, 130 début 2011 et au minimum 200 en Il souligna les synergies potentielles que pouvait générer cette reprise avec la société indienne mère notamment dans le domaine des achats de matières. Il insista enfin sur la solidité financière de Titagarh qui garantissait à Arbel des moyens suffisants pour redémarrer dans de bonnes conditions. Jacques Vernier rappela, lui, la place importante qu occupait Arbel dans le cœur et le paysage des Douaisiens Depuis plus d un siècle, Arbel est l une des armes de Douai ( ) Pour sauver Arbel, le personnel, la population, les élus se sont vraiment mobilisés. Et aujourd hui, tous ces efforts ont payé!. Le mot de la fin revint à Christian Poiret qui s adressant à Pascal Varin lui souhaita la pleine réussite dans son entreprise et l assura de l attention et du soutien de la CAD Bonne chance mais je sais que vous êtes sur de bons rails. > attractivité SUR LES PARCS D ACTIVITÉS COMMUNAUTAIRES Quand le bâtiment va Même pendant les vacances, les chantiers ne s arrêtent pas sur les zones d activités de la CAD! Exemples à Lambres et Dechy. S ur le parc d activités de l Ermitage à Lambres, deux entreprises ont décidé de s implanter. La société d électricité Varlet et sa dizaine de salariés ont quitté début août leurs anciens locaux exigus de la rue de Marchiennes pour s installer dans un bâtiment aux formes et couleurs très modernes qui traduisent bien le dynamisme de cette PME créée il y a tout juste 12 ans. Spécialisée dans les chantiers de basse et moyenne tension, Varlet Electricité dispose d une clientèle diversifiée composée à la fois de collectivités, d entreprises et de particuliers. A ses activités classiques (électricité générale, alarme, télésurveillance), Varlet a ajouté aussi quelques niches comme l électricité marine. La PME équipe et entretient des installations à bord de bateaux de plaisance et de péniches en liaison avec les chantiers Despinoy de Courchelettes. Les énergies renouvelables branchent aussi l entreprise douaisienne et notamment l installation d éoliennes pour le particulier. Une machine à vent est d ailleurs prévue sur le site de Lambres. Varlet Electricité mise sur les énergies renouvelables et notamment les éoliennes pour particuliers. Pour Vincent Vanderstraeten, gérant de la société : Avec ce nouveau bâtiment, Varlet Electricité dispose d une belle vitrine et d un outil performant. A nous de le valoriser et d y démontrer tout notre savoir-faire pour gagner de nouveaux marchés. Des experts comptables économes Juste à côté des Ets Varlet, un second bâtiment éco-conçu affiche sa belle façade bois et ses toitures terrasses. Ici, la recherche d économies d énergie a fortement influencé la démarche architecturale. Cette construction abritera d ici la fin de l année, la quarantaine d employés de la société d expertise comptable Exco jusqu ici basée à Douai. Dans ce nouveau bâtiment de m², Exco va pouvoir poursuivre son développement. Des embauches, une dizaine, sont programmées dans les mois à venir. Le choix de ce site explique le porteur du projet M.Cockenpot, tient dans la difficulté à trouver dans le centre de Douai, les espaces pour construire. Par contre, le parc de l Ermitage et sa proximité avec les grandes voies de communication rapides répondaient parfaitement à nos besoins. Toujours sur le parc de l Ermitage, une nouvelle entreprise est déjà entrée en activité. Le Cottage et son enseigne traiteur-réception se sont développés dans l ancienne villa bâtie sur le site. Transformé en salle pouvant réunir jusqu à 160 convives, Le Cottage et son écrin de verdure entendent répondre au manque d espaces de réception constaté dans le secteur. L établissement accueille séminaires, cocktails, événements familiaux ou conventions commerciales mais dispensera aussi des cours de cuisine pour les enfants et les aînés. Au Luc, de nouvelles implantations Au parc du Luc à Dechy, là-encore, les projets ne manquent pas. Sur le secteur centre commercial (promoteur Catinvest), les travaux d extension sont achevés. Les cellules situées de part et d autre du restaurant Indian Trappeur ont trouvé preneur avec un centre-auto composé d un contrôle Fin 2010, le cabinet d expertise-comptable Exco aura intégré son nouveau bâtiment à l Ermitage. technique, d une enseigne de pose de pare-brise, d une station de lavage et d un atelier de pose d échappements. S ajoutent un soldeur textile (Zeeman) et bientôt Celio homme (prêt à porter) et Lille Oriental (cadeaux). Sur le reste du centre commercial, il faut noter l arrivée récentes de deux enseignes : Dreamland (jeux et jouets) et Kelly (prêt à porter féminin) Sur l autre partie du parc du Luc (55 ha gérés par la CAD), là-encore, les choses bougent. De nouveaux arrivants sont annoncés et les premiers travaux de construction démarreront à l automne. C est le cas notamment pour l hôtel Kyriad dont l ouverture est programmée au second semestre 2011, et la concession automobile Honda (ouverture courant 2011). Les murs du garage automobile Motors sortiront de terre d ici la fin d année. L entreprise d électricité Caudrelec s implantera l an prochain tout comme Antora Saded, spécialisée dans les pièces détachées automobiles. Enfin les locaux de l ancien Game n show ont trouvé preneur. Un restaurateur lillois va y installer ses fourneaux et développera une activité séminaires et événements. La partie jeux, elle, disparaît. Cette liste d implantations qui représente au total des ventes portant sur près de m² devrait encore s enrichir avec la concrétisation d un projet de sports en salle qui occupera, à lui seul, une parcelle de m². Pour répondre aux attentes d investisseurs, la CAD dispose au Luc de parcelles de toutes tailles prêtes à la vente et en prise directe avec les grandes voies de communications régionales, nationales et internationales. Une situation qui explique, pour beaucoup, le choix de la vingtaine de sociétés déjà implantées au LUC et qui, au total, y ont créé environ 550 emplois industriels et de services.

7 > colloque 7 LES 29 ET 30 SEPTEMBRE À GAYANT-EXPO La gestion durable des eaux pluviales L actualité nous le rappelle régulièrement : l eau de pluie est une richesse qu il faut préserver, maîtriser et économiser. Gérer durablement ce don du ciel est devenu une obligation imposée par la loi. Dans ce domaine, la Communauté d agglomération du Douaisis fait figure de référence nationale. En effet, chacun de ses chantiers de voirie, d assainissement, d aménagement intègre systématiquement un large panel de solutions alternatives comme par exemple l infiltration sur place, des eaux de pluie. Fini donc les rejets aux réseaux d égouts et à la station d épuration, détour coûteux et inutile. Forts de cette expertise, la CAD, le réseau IDEAL et l association Adopta qui assure la promotion de ces pratiques éco responsables, organisent le 3ème Forum national consacré à la gestion durable des eaux de pluie. > durable C est devenu une tradition! Les Assises nationales des risques technologiques organisées tous les deux ans par la Dreal (ex-drire) du Nord/Pasde-Calais sous l égide de plusieurs ministères et avec le soutien financier de la Communauté d agglomération du Douaisis, se dérouleront pour la quatrième fois consécutive dans les grands halls de Gayant-expo. Ces Assises sont un lieu privilégié de débat, d information et de suivi du progrès en matière de risques industriels et technologiques. Elles permettent aux différentes catégories d acteurs Ces deux jours de débats seront l occasion pour les 600 congressistes attendus de faire le point notamment sur les dernières avancées en matière d intégration de l eau dans la ville, d apprécier les retours sur expériences et d estimer les gains environnementaux mais aussi en termes de lutte contre les risques d inondation. Au programme également, la visite du showroom créé sur le parc d activités de Douai- Dorignies qui met en scène les différentes techniques alternatives possibles en matière de gestion durable des eaux de pluie (lire par ailleurs). de la maîtrise et de la prévention des risques de se tenir informées, de débattre et de créer une culture commune autour de ce domaine. En 2008, plus de industriels, élus, agents de l Etat, associations, experts avaient participé aux travaux et débats. Cette année encore, le thème n a rien perdu de son acuité et l actualité récente est là pour nous le rappeler. A Douai, les participants pourront s interroger notamment sur le devenir des industries à risques, le vieillissement des installations, la maîtrise des risques sanitaires, l urbanisation des zones sensibles mais aussi prendre ADOPTA, l association douaisienne pour la promotion des techniques alternatives poursuit depuis des années sa croisade pour une gestion durable et responsable des eaux de pluie. Deux projets viennent de concrétiser cet engagement fort : la création d un showroom et la mise en place d une licence professionnelle spécifique. Sur un terrain du parc d activités de Douai-Dorignies (rue Jean-Perrin) mis à disposition gracieuse par la CAD, un espace d exposition hors sol et grandeur nature (notre photo) présente les matériels et techniques alternatives pouvant être mis en œuvre (noues, chaussées réservoir, puits d infiltration). Cet espace d exposition est destiné aux professionnels du BTP, aux architectes, aux responsables des services techniques de collectivités mais aussi aux étudiants qui trouveront là une illustration pratique à leur enseignement. Parce que la systématisation des techniques alternatives voulue par le législateur réclame des compétences particulières, ADOPTA porte depuis des années le projet de création d un diplôme gestion durable des eaux pluviales. C est désormais chose acquise avec l ouverture à la rentrée prochaine, au lycée agricole de Douai-Wagnonville, d une formation débouchant sur l obtention d une licence professionnelle EPADE (Eaux pluviales et aménagement durable de l espace). Tous renseignements : Université d Artois, faculté des Sciences Jean-Perrin, secrétariat licence professionnelle Mme Angélique Gérard rue Jean Souvraz Lens Cedex. Tél : Sites : ou connaissance de l actualité des risques depuis deux ans. De nombreuses personnalités se succéderont à la tribune ou animeront des tables rondes. L ouverture des travaux sera faite notamment par Michel Pascal, directeur régional de la DREAL, Jacques Vernier, maire de Douai et président du Conseil supérieur de la prévention des risques industriels, Christian Poiret, président de la CAD et Daniel Percheron, président du Conseil régional. Jean-Louis Borloo, ministre d Etat, clôturera cette journée de réflexion. Renseignements : III ème Forum national sur la gestion durable des eaux de pluie, les 29 et 30 septembre à Gayant-expo. Renseignements et inscriptions sur le site : PROMOTION DES TECHNIQUES ALTERNATIVES Un showroom et un diplôme supérieur > environnement RISQUES TECHNOLOGIQUES La CAD accueille les 4 èmes Assises nationales LES BREVES DE LA CAD COHÉSION SOCIALE Le CUCS ou Contrat urbain de cohésion sociale est un contrat passé entre l Etat et une collectivité territoriale qui engage chacun des partenaires à mettre en œuvre des actions concertées pour améliorer la vie quotidienne des habitants dans les quartiers connaissant des difficultés. La CAD adhère à cette démarche et y consacre des sommes importantes. Pour 2010 que ce soit dans le cadre d actions menées seule ou en partenariat avec d autres collectivités du Douaisis, la CAD apportera un soutien financier à trente actions qui touchent l habitat, le cadre de vie, l accès à l emploi, la santé et l intégration. Au total, la CAD y consacrera cette année la somme d environ CIRCUITS COURTS Le 13 octobre de 9h30 à 16h, Loisiparc, la base de loisir communautaire d Aubigny-au-Bac, accueillera de 9h30 à 16h, une journée d échanges sur le thème des circuits courts qui privilégient la vente des productions locales sans intermédiaire ; c'est-à-dire directement du producteur au consommateur. Au programme : témoignages, débats, buffet de produits locaux, rencontre avec les réseaux. Inscription obligatoire au AU RAQUET, ÇA GAZE Un protocole de partenariat a été signé en la CAD et GrDF. Aux termes de cette convention, le distributeur de gaz accompagnera la Communauté d agglomération dans le cadre de l étude et de la réalisation de l écoquartier du Raquet. GrDF apportera son expertise en matière de maîtrise de la demande d énergie notamment dans les domaines de l optimisation des choix énergétiques, de l application de solutions performantes, de la valorisation des énergies renouvelables et de la mise en concurrence des énergies entre elles. Le Magazine de la Communauté d Agglomération du Douaisis est une publication trimestrielle de la CAD 746, rue Jean-Perrin - ZI Dorignies BP Douai cedex Tél Fax Périodique gratuit - Distribution toutes boîtes Tirage : ex. - ISSN : Dépôt légal : à parution Directeur de la publication : Christian Poiret Directeur de la rédaction : Patrick Masclet Rédacteur en chef : J-P. Eeckeman Ont également collaboré à ce numéro : Corinne Delaby, Raphaël Mathieu et les services de la CAD Mise en page : labinfographie ( ) Textes, photos et illustrations : Service communication de la CAD Impression : SIB Saint-Léonard Distribution : Distripub

8 DEMANDEZ LE PROGRAMME! Voici le calendrier des manifestations prévues à Gayant-Expo dans les prochaines semaines. Concerts, spectacles Symphonic Mania Vendredi 26 novembre à 15h et 20h30 Retrouvez pour la première fois en France, l Opéra de Moscou. Deux heures de spectacle éblouissant pour découvrir ou redécouvrir les plus grands airs de la musique classique comme vous ne les avez jamais vus ni imaginés. Tarif public : 39 parterres de chaises et bas de gradins, 36 haut des gradins. Tarif de groupe : 29 (15 places minimum sur la même séance. I place gratuite toutes les 20 places achetées). Renseignement au Spectacle de Noël : du vendredi 3 au dimanche 12 décembre. L American Circus présente Gigantissimo, le cirque à la piste géante. Celtic Legends, mercredi 15 décembre à 20h30 Le célèbre groupe irlandais vous propose son spectacle 2010 qui met en valeur le rythme musical, la pureté de la danse et le chant traditionnel celte. Le résultat est un show vibrant sur les rythmes effrénés de la musique conjuguant la grâce des danses et le tempo impétueux des claquettes dont chaque note, chaque son est un retour aux racines irlandaises. Tarifs : Carré d or : 46 - Catégorie 1 Plein tarif : 39 - CE : 36 - Catégorie 2 : plein tarif : 35 - CE : 32 Tarif réduit,collectivités à partir de 10 personnes et enfant de moins de I2 ans. Pour tous ces spectacles, la vente des billets se fait au Temple du disque (Douai), à Cultura, dans les réseaux Billetel et Ticketnet, à la FNAC, à Carrefour et Auchan. Foire et salons 66 ème Foire Exposition Régionale de Douai. Du samedi 4 au lundi 13 septembre Thème : L Inde des Maharajas. Tarif : 3 / Tarif réduit : 1.50, gratuit pour les moins de 10 ans. Tous les jours de 10h30 à 20h30. Spectacle tous les soirs au Carré Brasserie. A l affiche : samedi 4 : Dave en live, dimanche 5 : soirée karaoké, lundi 6 : Nicoletta en live, mardi 7 : Chantal Goya, mercredi 8: Super Trouper For ABBA, jeudi 9 : Lio en live, vendredi 10 : soirée Body temptation, samedi 11 : Barzotti en live, dimanche 12 : soirée country avec le Prairie Dog et lundi 13 midi et soir : Kubiak Orchestra Salon du chiot, du chat et du NAC Du samedi 18 au dimanche 19 septembre Puces du Nord Les dimanches 19 septembre, 17 octobre et 19 décembre 5 000m² d antiquités proposées par des professionnels. De 8h à 18h. Entrée libre et gratuite. Salon ID Créatives Du jeudi 7 au dimanche 10 octobre De 10à 18h. Nocturne le 8 octobre jusque 20h Tarif : 7.50 / Tarif réduit : 6 / Tarif de groupe : 4 (10 personnes min en pré-vente uniquement) Entrée gratuite de 18h à 20h Salon Nord de France des Véhicules de Loisirs Du samedi 30 octobre au lundi 8 novembre De 10 à 19h. Tarif : 3. Restauration sur place Europuces du Nord Du samedi 20 au dimanche 21 octobre Dans nos communes 49 ème Foire à l ail Fumé d Arleux Du samedi 4 au lundi 6 septembre : foire à l ail, braderie-brocante, défilé, fête foraine et dégustations Inauguration du refuge pour animaux à Geoulzin, samedi 25 et dimanche 26 septembre La CAD en partenariat avec la SAPAD vous propose un week end portes ouvertes à l occasion de l inauguration nouveau refuge pour animaux. Nombreuses animations et journées de l adoption. 8 > reconstitution LES III ÈMES JOURNÉES MÉDIÉVALES À GOEULZIN On va parler chiffons mais pas seulement Cette année encore à l occasion des Journées du Patrimoine, les archéologues de la Communauté d agglomération du Douaisis nous invitent à remonter le temps. Encouragés par le succès des deux précédentes éditions de leurs Journées Médiévales, ces fouilleurs, chercheurs et historiens s'installent les 18 et 19 septembre à Gœulzin et nous feront revivre au Moyen-âge. C ette année, le thème retenu sera au fil de la laine. On y parlera donc chiffons mais pas seulement. En effet, les archéologues de la CAD et leurs invités (des troupes de reconstitution historique) remonteront le fil du temps, au sens propre comme au sens figuré, tout au long d'un week-end consacré au textile et à toutes les étapes de sa confection au Haut Moyen Âge. On pourra ainsi suivre les transformations de la laine depuis son stade de matière première jusqu aux produits finis. Au programme donc : démonstrations de tonte, > c est le pied! Huit Sorties Nature l an dernier, 30 en 2010! En passant la vitesse supérieure, la CAD répond à l engouement constaté lors de la première édition de ce programme de balades guidées sur les circuits aménagés par la Communauté d agglomération. L édition 2009 avait attiré en effet plus de 200 participants. Cette fois, l offre a été élargie avec l ouverture aux marcheurs de nouveaux sites comme le lac de Cantin, la création de cinq rendez-vous pour les enfants (4/7ans et 7/11 ans) et de 15 sorties pour les scolaires avec pour thème la découverte du site du lac de Cantin. Enfin, ajoutons les 10 sorties adultes qui permettront d arpenter des circuits pédestres de la CAD (Galibots, Trous et Bosses, Au Fil de la Scarpe, Trois Cavaliers et le lac de Cantin). En proposant ses Sorties nature, la CAD poursuit plusieurs objectifs : faire découvrir la diversité des paysages, le patrimoine naturel, la richesse de la faune et de la flore, éduquer les plus jeunes à l environnement et au respect de la nature et promouvoir l action de la CAD en matière de trame verte et bleue tout en mettant en valeur les réalisations communautaires et le tissu rural et périurbain. foulonnage, teinture, tissage à l ancienne... Le visiteur pourra ainsi filer son chemin à travers les reconstitutions, les contes et l'archéologie. De nombreuses animations et expérimentations seront proposées durant les deux jours, dans une ambiance aussi festive que colorée! Les 3 èmes Journées médiévales le samedi 18 septembre de 14 à 20h et le dimanche 20 de 10 à 19h à Goeulzin près de l église. Programme détaillé sur le site de la CAD : (rubrique l archéologie - l actualité). SECONDE ÉDITION DES SORTIES NATURE La CAD passe la vitesse supérieure > JEU-CONCOURS Lisez bien Le Magazine et gagnez 10 ensembles pour le vélo (compteur, coupe-vent, casquette, sac isotherme, kit réparation), 10 composteurs de végétaux et 10 récupérateurs d eau de pluie!!! Gagnez un ensemble pour le vélo, un composteur de végétaux ou un récupérateur d eau de pluie en lisant ce nouveau numéro du Magazine de la CAD! Incroyable bonne nouvelle, non? Et pourtant rien de plus facile. Il suffit en effet de répondre correctement aux quatre questions posées ci-contre. Pour trouver les solutions, là encore, rien de bien compliqué puisque les bonnes réponses se trouvent dans les articles publiés dans ce numéro du Magazine. Alors bonne lecture et bonne chance! Pour participer à ce jeu-concours, il suffit d habiter le territoire de la CAD, de découper et de déposer le bulletin de participation bien rempli (adresse et numéro de téléphone) et ce, avant le I5 novembre 2010 dans les Cadbox, ces urnes disposées dans le hall d accueil des mairies des 35 communes de la CAD, ou de l envoyer à l adresse suivante : COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU DOUAISIS - JEU CONCOURS LE MAGAZINE 746, rue Jean-Perrin - BP I DOUAI Et ça continue jusqu en octobre! Entamé en juillet, ce programme de sorties se poursuit jusqu en octobre. Prochains rendez-vous en septembre : le 4 (9h-11h) pour une sortie au fil de la Scarpe, le 8 (10h-11h) : visite du terril de Germinies à Lallaing et le 25 (14h-16h) au lac de Cantin. Informations pratiques et inscriptions obligatoires (nombre de participants limité à +/- 20) auprès du MNLE, chargé de l animation au Des plaquettes-programme BULLETIN DE PARTICIPATION Combien de logements seront construits sur l écoquartier du Raquet? Combien d emplois ont déjà été créés sur le parc d activités du LUC? environ 550 Combien de personnes ont utilisé les 4 déchetteries de la CAD en 2009? III 958 I I Quel type d aménagement a été installé par l ADOPTA rue Jean-Perrin? Un bedroom un showroom un sitting room sont disponibles sur le stand de la CAD à la foire, dans les Offices de tourisme et au siège de la CAD. De nouveaux circuits de randonnée pourraient voir le jour à moyen terme et notamment la Boucle Nord : +/- 40 kilomètres dont une partie déjà aménagée (3 Cavaliers et Berges de Scarpe). Ce circuit possible mais non encore validé passerait par Faumont, Raimbeaucourt, Roost-Warendin, Râches, Anhiers, Flines, Douai, Auby. La boucle Ouest de 15 kms, elleaussi dans les cartons, pourrait traverser Flers-en-Escrebieux, Lauwin-Planque, Esquerchin, Cuincy, Douai, Lambres et Courchelettes. NOM :... PRENOM :... ADRESSE : TELEPHONE :... Un tirage au sort sera effectué parmi tous les auteurs de quatre bonnes réponses. Les lauréats seront personnellement informés des conditions de retrait de leur lot. Règlement disponible chez Me Meyer, huissier de justice rue Gambetta à Douai. Merci de cocher le cadeau que vous aimeriez gagner : un ensemble pour le vélo un composteur de végétaux un récupérateur d eau de pluie

GUIDE DE LA TARIFICATION INCITATIVE

GUIDE DE LA TARIFICATION INCITATIVE GUIDE DE LA TARIFICATION INCITATIVE www.sirtom-region-brive.net Sommaire Un nouveau service page 3 La réduction des déchets, une obligation pages 4-5 Les équipements pages 6-9 Les modalités de collecte

Plus en détail

Guide., d utilisation du nouveau service de collecte. Gestion des déchets Tous acteurs, un environnement préservé!

Guide., d utilisation du nouveau service de collecte. Gestion des déchets Tous acteurs, un environnement préservé! Guide, d utilisation du nouveau service de collecte Gestion des déchets Tous acteurs d, un environnement préservé! Madame, Monsieur, Vous trouverez dans ce guide les réponses aux questions que vous vous

Plus en détail

Règlement de collecte des déchets. ménagers et assimilés

Règlement de collecte des déchets. ménagers et assimilés Règlement de collecte des déchets ménagers et assimilés Chapitre 1 - Dispositions générales Objet et champ d application du règlement L objet du présent règlement est de définir les conditions et modalités

Plus en détail

Attribution des poubelles en logement collectif (3 foyers minimum par logement)

Attribution des poubelles en logement collectif (3 foyers minimum par logement) Mise en place de la redevance incitative : Information aux syndicats/propriétaires/bailleurs de logements collectifs La Communauté de Communes du Kochersberg et de l Ackerland a adopté depuis le 1 er juillet

Plus en détail

Pôle ressources sur l habitat et la ville durables

Pôle ressources sur l habitat et la ville durables Pôle ressources sur l habitat et la ville durables 1 UNE MAISON AU SERVICE DE TOU-TE-S LES ESSONNIEN-NE-S LA MAISON DÉPARTEMENTALE DE L HABITAT Pôle ressources sur l habitat et la ville durables, la Maison

Plus en détail

RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30

RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30 RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30 Le déroulement de la soirée 1. Qu est-ce qu un PLUi? 2. Etat des lieux du territoire 3. Temps d échanges

Plus en détail

Bienvenue. Saint-Médard d Aunis. www.agglo-larochelle.fr. le 1 er janvier 2014

Bienvenue. Saint-Médard d Aunis. www.agglo-larochelle.fr. le 1 er janvier 2014 Bienvenue le 1 er janvier 2014 Saint-Médard d Aunis entre dans la Communauté d agglomération de la rochelle Un document pratique pour tout savoir sur les services et les équipements qui feront bientôt

Plus en détail

La redevance Incitative.

La redevance Incitative. La redevance Incitative. La Communauté de Communes «Le Tonnerrois en Bourgogne» (CCTB) met en place sur les 52 communes du territoire un nouveau système de facturation pour les Déchets Ménagers : LA REDEVANCE

Plus en détail

l expérience de VOYAGE D ÉTUDE DE 3 JOURS POUR LES ÉLUS architecture & urbanisme durables : Le CAUE de la Sarthe fête ses 30 ans!

l expérience de VOYAGE D ÉTUDE DE 3 JOURS POUR LES ÉLUS architecture & urbanisme durables : Le CAUE de la Sarthe fête ses 30 ans! Le CAUE de la Sarthe fête ses 30 ans! architecture & urbanisme durables : l expérience de VOYAGE D ÉTUDE DE 3 JOURS POUR LES ÉLUS ET AGENTS DES COLLECTIVITÉS DE LA SARTHE L OBJECTIF DU VOYAGE D ÉTUDE Le

Plus en détail

Service collecte et gestion des déchets. Le guide de la Redevance Incitative

Service collecte et gestion des déchets. Le guide de la Redevance Incitative Service collecte et gestion des déchets Le guide de la Redevance Incitative Des premiers résultats encourageants! Pourquoi la Redevance Incitative? Le passage à la redevance incitative modifie nos principaux

Plus en détail

CONTACT de LA PORTE D ALSACE

CONTACT de LA PORTE D ALSACE CALENDRIER DE TRI ZONE C Les consignes de tri et les dates de collecte de vos produits résiduels DANNEMARIE GOMMERSDORF CONTACT de LA PORTE D ALSACE Communauté de communes de la région de Dannemarie ;

Plus en détail

pratique Guide Trions plus, trions mieux pour payer moins SMIEEOM Val de Cher

pratique Guide Trions plus, trions mieux pour payer moins SMIEEOM Val de Cher Guide pratique SMIEEOM Val de Cher Trions plus, trions mieux pour payer moins SMIEEOM Val de Cher - 22, rue de Gâtines - 41110 SEIGY Tél. : 02 54 75 76 66 - Fax : 02 54 75 76 60 - sieeomvaldecher@wanadoo.fr

Plus en détail

Rapport d utilitésociale

Rapport d utilitésociale Rapport d utilitésociale 2013 RAPPORT D UTILITÉ SOCIALE 2013-3 Aiguillon construction, c est : Une Entreprise Sociale pour l Habitat implantée dans l ouest depuis 1902. Filiale du groupe Arcade, Aiguillon

Plus en détail

Emmaüs Norges-France CONTEXTE

Emmaüs Norges-France CONTEXTE Emmaüs Norges-France Nom : Communauté Emmaüs Norges Type de structure : communauté Nombre de personnes accueillies:110 compagnons Sur Norges, 11 salariés équipe encadrement, 20 contrats aidés CUI, environ

Plus en détail

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Point presse du 17 juillet 2012 Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Avant-propos La Ville d Alès et la Communauté d agglomération du Grand

Plus en détail

Projet de lotissement éco-responsable de Folpersviller

Projet de lotissement éco-responsable de Folpersviller Projet de lotissement éco-responsable de Folpersviller Questionnaire aux personnes intéressées (à retourner à Mairie Service Urbanisme 2 rue du Maire Massing 57200 SARREGUEMINES pour le 06 janvier 2012

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2013. Rapport présenté par Monsieur Didier Rosier, Président de la Communauté de Communes Pierre Sud Oise et adopté le..

RAPPORT ANNUEL 2013. Rapport présenté par Monsieur Didier Rosier, Président de la Communauté de Communes Pierre Sud Oise et adopté le.. RAPPORT ANNUEL 2013 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ELIMINATION DES DECHETS Rapport présenté par Monsieur Didier Rosier, Président de la Communauté de Communes Pierre Sud Oise et adopté le..

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETERIES INTERCOMMUNALES

REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETERIES INTERCOMMUNALES REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETERIES INTERCOMMUNALES Le Président de la Communauté de Communes du Pays de Pont-Château Saint-Gildas-des-Bois, VU le Code Général des Collectivités Territoriales et notamment

Plus en détail

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Dossier de presse Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Contacts presse : Laurent DEULIN : 02 48 48 58 10 06 63 95 00 23 l.deulin@agglo-bourgesplus.fr

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B

REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B Les déchetteries intercommunales de la CCVD s inscrivent dans le rôle des collectivités

Plus en détail

Philippe Briand, Jean-Yves Couteau et le Conseil municipal vous présentent... un quartier nouveau se dessine à Saint-Cyr

Philippe Briand, Jean-Yves Couteau et le Conseil municipal vous présentent... un quartier nouveau se dessine à Saint-Cyr Philippe Briand, Jean-Yves Couteau et le Conseil municipal vous présentent... un quartier nouveau se dessine à Saint-Cyr Bienvenue à Central parc, votre nouveau quartier nature et "éco-logique"! Situé

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL JEUNES 1 er Mandat 2008 Bilan 2008. I Présentation des visites effectuées en lien avec les commissions en charge par le CMJ

CONSEIL MUNICIPAL JEUNES 1 er Mandat 2008 Bilan 2008. I Présentation des visites effectuées en lien avec les commissions en charge par le CMJ CONSEIL MUNICIPAL JEUNES 1 er Mandat 2008 Bilan 2008 I Présentation des visites effectuées en lien avec les commissions en charge par le CMJ - Aide Aux Personnes Solidarités - Sécurité / Environnement

Plus en détail

Direction. 1 responsable de service

Direction. 1 responsable de service PRESENTATION DU SERVICE DECHETS La collecte des déchets ménagers, la gestion des déchèteries ainsi que les transports jusqu aux installations de traitement sont réalisés par le personnel communautaire.

Plus en détail

Petit guide du. bien construire. sur les balcons sud. de chartreuse

Petit guide du. bien construire. sur les balcons sud. de chartreuse Petit guide du bien construire sur les balcons sud de chartreuse c o n s u l t a n c e Un architecte conseiller à votre disposition Avant même d arrêter le choix du lieu de votre projet, avant les premières

Plus en détail

Guide pratique de la Redevance Incitative

Guide pratique de la Redevance Incitative Guide pratique de la Redevance Incitative Ernest NAVARRE, Président. Michel HÉRIEAU, Vice-Président en charge de la commission Collecte et traitement des Déchets. La loi relative à la mise en œuvre du

Plus en détail

ARRETE N REGLEMENT DE LA COLLECTE DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES

ARRETE N REGLEMENT DE LA COLLECTE DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES Commune de ARRETE N REGLEMENT DE LA COLLECTE DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES Le maire de la commune de.. Vu les directives européennes Vu la loi n 75-633 du 15 juillet 1975 Vu le code général des collectivités

Plus en détail

Les habitants acteurs de la transformation

Les habitants acteurs de la transformation Les habitants acteurs de la transformation Placer l habitant au cœur des réflexions Actions de concertation et de participation Développer le lien social Favoriser le développement économique et l insertion

Plus en détail

GT 2012 : PROPOSITIONS

GT 2012 : PROPOSITIONS GT 2012 : PROPOSITIONS 12 pages Couverture Pacte pour le développement du commerce «Ce qui est bon pour le commerce est bon pour le client» + de commerces + de proximité + de choix + d emplois 2 et 3 POURQUOI

Plus en détail

www.journeesnature.midipyrenees.fr

www.journeesnature.midipyrenees.fr Initiatrice des Assises nationales du développement durable, la Région Midi-Pyrénées poursuit son engagement concret pour la sauvegarde de l environnement avec l organisation les 3 et 4 juin 2006 des premières

Plus en détail

Conteneurisation des déchets ménagers et du tri sélectif en vu de la mise en œuvre de la Redevance Incitative

Conteneurisation des déchets ménagers et du tri sélectif en vu de la mise en œuvre de la Redevance Incitative Conteneurisation des déchets ménagers et du tri sélectif en vu de la mise en œuvre de la Redevance Incitative LA REDEVANCE INCITATIVE POURQUOI? POURQUOI LA REDEVANCE INCITATIVE? 1 Pour respecter la règlementation

Plus en détail

Le salon de l habitat

Le salon de l habitat Dossier de presse Le salon de l habitat Vous souhaitez rencontrer des professionnels pour la construction, l aménagement intérieur et extérieur d un bien immobilier? Lors du salon de l habitat du Trait,

Plus en détail

Passages Pasteur, Lancement des travaux de construction 19 avril 2013

Passages Pasteur, Lancement des travaux de construction 19 avril 2013 DOSSIER DE PRESSE Passages Pasteur, Lancement des travaux de construction Contacts VILLE DE BESANÇON Direction de l'urbanisme et de l'habitat Franck BOURGAIGNE 03 81 61 52 86 Contact presse Laurence DEFEUILLE

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DECHETERIE INTERCOMMUNALE DE L AVANCE. Accès réservé aux résidants de la Communauté de Communes

REGLEMENT INTERIEUR DECHETERIE INTERCOMMUNALE DE L AVANCE. Accès réservé aux résidants de la Communauté de Communes REGLEMENT INTERIEUR DECHETERIE INTERCOMMUNALE DE L AVANCE Accès réservé aux résidants de la Communauté de Communes ARTICLE 1 ROLE DE LA DECHETERIE L unité implantée sur la commune d Avançon a pour rôle

Plus en détail

N 267.3.a.: Peinture (produits de préparation du procédé de peinture, produits de peinture, produits de brillance et autres produits de protection)

N 267.3.a.: Peinture (produits de préparation du procédé de peinture, produits de peinture, produits de brillance et autres produits de protection) LOI DU 10 JUIN 1999 RELATIVE AUX ETABLISSEMENTS CLASSES FORMULAIRE DE DEMANDE D AUTORISATION CLASSE 2 (produits de préparation du procédé de peinture, produits de peinture, produits de brillance et autres

Plus en détail

DÉCHETS MÉNAGERS. Mode d emploi. Point info 01 46 12 75 20. www.ville-montrouge.fr

DÉCHETS MÉNAGERS. Mode d emploi. Point info 01 46 12 75 20. www.ville-montrouge.fr DÉCHETS MÉNAGERS Mode d emploi Point info 01 46 12 75 20 www.ville-montrouge.fr C ollecte sélective en porte à porte, ramassage des encombrants, déchetterie, etc., la Ville de Montrouge propose une palette

Plus en détail

Séminaire déchets du 2 octobre 2014 Le service public d élimination des déchets ménagers et assimilés sur l Agglomération Côte Basque - Adour

Séminaire déchets du 2 octobre 2014 Le service public d élimination des déchets ménagers et assimilés sur l Agglomération Côte Basque - Adour Séminaire déchets du 2 octobre 2014 Le service public d élimination des déchets ménagers et assimilés sur l Agglomération Côte Basque - Adour Séminaire déchets du 2 octobre 2014 1 L Agglomération et le

Plus en détail

CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES

CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES L ensemble des règles définies ci-après constitue le Règlement Intérieur du Centre nécessaire à sa bonne marche et à la satisfaction

Plus en détail

GRANDE SALLE DE SPECTACLE DE FLOIRAC ASSISTANCE TECHNIQUE A LA MAITRISE D OUVRAGE POUR L ATTEINTE DE LA CERTIFICATION HQE

GRANDE SALLE DE SPECTACLE DE FLOIRAC ASSISTANCE TECHNIQUE A LA MAITRISE D OUVRAGE POUR L ATTEINTE DE LA CERTIFICATION HQE GRANDE SALLE DE SPECTACLE DE FLOIRAC ASSISTANCE TECHNIQUE A LA MAITRISE D OUVRAGE POUR L ATTEINTE DE LA CERTIFICATION HQE REFERENTIEL NF BATIMENTS TERTIAIRES - DEMARCHE HQE NEUF NOTE SUR LA GESTION DES

Plus en détail

SAVOIR ET APPRENDRE LA SOCIÉTÉ À 2000 W «L ÉNERGIE» LES ÉNERGIES FOSSILES: UN HÉRITAGE DÉVALISÉ. www.forum1203.ch

SAVOIR ET APPRENDRE LA SOCIÉTÉ À 2000 W «L ÉNERGIE» LES ÉNERGIES FOSSILES: UN HÉRITAGE DÉVALISÉ. www.forum1203.ch LA SOCIÉTÉ À 2000 W LES ÉNERGIES FOSSILES: UN HÉRITAGE DÉVALISÉ «L ÉNERGIE» Réalisé grâce au soutien de l État de Genève, Département du territoire LA SOCIÉTÉ À 2000 W LE TEMPS DU RENOUVELABLE EST ENTRE

Plus en détail

ANIMATIONS PÉDAGOGIQUES

ANIMATIONS PÉDAGOGIQUES ANIMATIONS PÉDAGOGIQUES 2012 2013 Sommaire Présentation de l AgglO et de la Direction Gestion des Déchets Présentation du projet pédagogique Animation «Tri et recyclage» Animation «Réduisons nos déchets»

Plus en détail

Saint-Ouen. l avenir vous appartient. Quai 102. Imaginez une vie sereine aux portes de Paris

Saint-Ouen. l avenir vous appartient. Quai 102. Imaginez une vie sereine aux portes de Paris Saint-Ouen Quai 102 Imaginez une vie sereine aux portes de Paris l avenir vous appartient Imaginez une vie entre modernité et bien-être Idéalement située en lisière de la capitale et au cœur d un département

Plus en détail

Les Vallons de la Tour rénovent le centre nautique intercommunal

Les Vallons de la Tour rénovent le centre nautique intercommunal Les Vallons de la Tour rénovent le centre nautique intercommunal APPEL A PROJET Centre nautique de la Tour du Pin Local commercial à louer pour activité de loisirs, Bien - être, sport, détente Rendre l

Plus en détail

1.Présentation Design d espace & Éducation à

1.Présentation Design d espace & Éducation à Éducation à l environnement pour un développement durable & Ancrages disciplinaires Design d espace en LYCÉE PROFESSIONNEL 1.Présentation Design d espace & Éducation à l Environnement pour un Développement

Plus en détail

«Comment construire le développement durable de nos territoires?»

«Comment construire le développement durable de nos territoires?» «Comment construire le développement durable de nos territoires?» COMPTE RENDU SOIRÉE DES ÉLUS 19 JANVIER 2012 Page 2 sur 11 À PROPOS «Comment construire le développement durable de nos territoires?» MAISON

Plus en détail

R è g l e m e n t d e l a c o l l e c t e d e s d é c h e t s m é n a g e r s

R è g l e m e n t d e l a c o l l e c t e d e s d é c h e t s m é n a g e r s R è g l e m e n t d e l a c o l l e c t e d e s d é c h e t s m é n a g e r s Communauté de Communes du Pays Léonard, 29 rue des Carmes, B.P. 116, 29250 Saint Pol de Léon : 02.98.69.10.44 Télécopie : 02.98.69.01.91

Plus en détail

Guide. tri. déchets ménagers. des GUIDE PRATIQUE À CONSERVER

Guide. tri. déchets ménagers. des GUIDE PRATIQUE À CONSERVER Guide du tri des déchets ménagers GUIDE PRATIQUE À CONSERVER 2 Editorial Depuis septembre dernier, la Communauté de Communes a modifié l organisation de la collecte des ordures ménagères. Cette nouvelle

Plus en détail

Cahier des charges d offre à la location d un local destiné à l activité de Restaurant Brasserie

Cahier des charges d offre à la location d un local destiné à l activité de Restaurant Brasserie Cahier des charges d offre à la location d un local destiné à l activité de Restaurant Brasserie Mairie de LA GRIGONNAIS 3, rue de l Abbé Mérel 44170 LA GRIGONNAIS tél 02 40 51 36 61 dominique.pelluchon@lagrigonnais.fr

Plus en détail

HOTEL D ENTREPRISES 14 avenue de l industrie Charleville-Mézières

HOTEL D ENTREPRISES 14 avenue de l industrie Charleville-Mézières HOTEL D ENTREPRISES 14 avenue de l industrie Charleville-Mézières PRESENTATION L hôtel d entreprises est une structure d accueil temporaire destiné aux entreprises en création ou en phase de croissance,

Plus en détail

Ville éco-responsable

Ville éco-responsable E 2 FAVORISER UN DEVELOPPEMENT RESPONSABLE La Ville souhaite, par son exemplarité, encourager la mise en place d un développement plus durable sur son territoire. Déjà investie sur plusieurs problématiques

Plus en détail

Compte rendu de la réunion publique

Compte rendu de la réunion publique Compte rendu de la réunion publique Le 19 Mai 2011, la mairie de Grand-Charmont a invité ses habitants à une réunion pour présenter le projet d'écoquartier de la commune de Vieux-Charmont. Celle-ci a été

Plus en détail

ÉDITO. Méthodologie. Chères Clermontoises, Chers Clermontois,

ÉDITO. Méthodologie. Chères Clermontoises, Chers Clermontois, ÉDITO Chères Clermontoises, Chers Clermontois, La municipalité de Clermont a fait le choix d accorder une place importante à la préservation de l environnement et du cadre de vie des Clermontois en maintenant

Plus en détail

la plateforme des engagements

la plateforme des engagements la plateforme des engagements Index La plateforme des engagements Les 35 engagements de la COMPAGNIE électrique de bretagne Les retombées économiques L emploi local Les partenariats écoles-entreprises

Plus en détail

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants»

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants» PROJET EDUCATIF De l ALSH De Caylus (Accueil de loisirs sans hébergement) «Le monde des enfants» 1) Présentation p3 2) Orientations éducatives...p4 3) Les moyens p5 4) Évaluation.p6 1) Présentation : Le

Plus en détail

Dossier de presse. 18 février 2014 Beauvais

Dossier de presse. 18 février 2014 Beauvais Dossier de presse Pose de la Première Pierre de l immeuble de bureaux de la Direction Régionale Picardie de Quille Construction 18 février 2014 Beauvais 1 Communiqué de presse Pose de la Première Pierre

Plus en détail

DECHETTERIES REGLEMENT INTERIEUR

DECHETTERIES REGLEMENT INTERIEUR SYNDICAT MIXTE DE COLLECTE ET DE TRAITEMENT DES ORDURES MENAGERES DE LA REGION DES FLANDRES DECHETTERIES REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 1 ACCES AUX DECHETTERIES Les déchetteries du SMICTOM DES FLANDRES implantées

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

Règlement intérieur de la Déchetterie

Règlement intérieur de la Déchetterie Direction des Services Techniques et du Développement Durable Règlement intérieur de la Déchetterie NE/TECH/002/DECHET/V4 Article 1 : Rôle de la déchetterie La déchetterie permet aux clétiens d évacuer

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Sommaire Communiqué de presse... 3 Le Nord-Pas de Calais se mobilise pour réussir la transition écologique de son économie. 5 Economie verte : définition... 5 Economie verte : la région Nord-Pas de Calais,

Plus en détail

Sa vocation est d accueillir l implantation d activités économiques prioritairement dans le domaine des éco activités et des éco filières.

Sa vocation est d accueillir l implantation d activités économiques prioritairement dans le domaine des éco activités et des éco filières. La zone correspond à une zone d urbanisation future, non équipée, située au nord-est de la commune entre les voies ferrées et les territoires des communes limitrophes de Combs-la-Ville et Moissy- Cramayel.

Plus en détail

* Programme réalisé en conformité avec les niveaux de performance énergétique fixés par la norme Réglementation Thermique 2012 (RT 2012).

* Programme réalisé en conformité avec les niveaux de performance énergétique fixés par la norme Réglementation Thermique 2012 (RT 2012). * Programme réalisé en conformité avec les niveaux de performance énergétique fixés par la norme Réglementation Thermique 2012 (RT 2012). INGRÉ Le centre-ville La mairie et l église Le parc de Bel Air

Plus en détail

Passons à l action! Pour aller plus loin, compensez! http://www.actioncarbone.org/calculateur

Passons à l action! Pour aller plus loin, compensez! http://www.actioncarbone.org/calculateur Le coût des énergies augmente et les ressources fossiles (gaz, pétrole) se font rares. Or dans la plupart de nos actions quotidiennes, nous utilisons de l énergie et émettons des gaz à effet de serre qui

Plus en détail

Ordre du jour. Date et lieu. Participants

Ordre du jour. Date et lieu. Participants Ordre du jour Présentation et débat autour des grands principes du règlement et du zonage du projet de Plan local d urbanisme Date et lieu Mardi 19 mars 2013 de 18h30 à 20h30 à l espace Gérard Philipe.

Plus en détail

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET Composition du dossier (Arrêté Ministériel du 21 août 2009) Transmis en douze exemplaires ou par voie électronique, plus deux exemplaires supplémentaires par département limitrophe concerné par le projet

Plus en détail

IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014

IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014 IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014 Département Génie Civil Point presse 06/02/2014 La 5e édition du challenge national Construction Durable accueillie à Belfort Les 24 départements

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES OBJET DU MARCHE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES OBJET DU MARCHE Marché public de prestation de services à bons de commande CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Marché passé selon la procédure d appel d offres conformément aux articles 33 et 77 du code des marchés

Plus en détail

et la COP21 Présentation du 2 octobre 2015

et la COP21 Présentation du 2 octobre 2015 et la COP21 Présentation du 2 octobre 2015 Les enjeux de la COP21 Pour les entreprises, la COP21 est un enjeu considérable tant en termes de citoyenneté que de pérennité économique Face aux graves enjeux

Plus en détail

Nouveau quartier de la Giraudière. Réunion publique du 17 décembre 2014 Aménagement de la 2 ème tranche

Nouveau quartier de la Giraudière. Réunion publique du 17 décembre 2014 Aménagement de la 2 ème tranche Nouveau quartier de la Giraudière Réunion publique du 17 décembre 2014 Aménagement de la 2 ème tranche Nouveau quartier de la Giraudière Réunion publique du 17 décembre 2014 Sujets de la réunion Historique

Plus en détail

Superficie : 542 hectares (dont 267 hectares agricoles) Démographie : 1572 habitants. Budget communal : 1 975 000

Superficie : 542 hectares (dont 267 hectares agricoles) Démographie : 1572 habitants. Budget communal : 1 975 000 AGENDA 21 Le SÉQUESTRE Présentation de la commune Superficie : 542 hectares (dont 267 hectares agricoles) Démographie : 1572 habitants Budget communal : 1 975 000 LE SEQUESTRE (Budget Agenda 21 : 35 000

Plus en détail

LE COMMERCE DE DÉTAIL

LE COMMERCE DE DÉTAIL ACTEUR DE L AMÉNAGEMENT ÉQUILIBRÉ DU TERRITOIRE ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE L ACTIVITÉ COMMERCIALE ET LES AMÉNAGEMENTS ENVIRONNEMENTAUX : L EXEMPLE D UN PÔLE COMMERCIAL MODÈLE M. Antoine FREY Président

Plus en détail

LE CONTRAT DE CIVILITE

LE CONTRAT DE CIVILITE Logo LMCU PROJET LE CONTRAT DE CIVILITE Un contrat : pourquoi faire? Parce que la gestion des déchets est une responsabilité partagée : Particuliers, entreprises, commerçants, administrations ou collectivités,

Plus en détail

La mise en place de la redevance incitative

La mise en place de la redevance incitative SICTOM DE LA ZONE SOUS VOSGIENNE novembre 2010-n 4 La mise en place de la redevance incitative Dans ce numéro : La redevance incitative: qu est-ce que c est? La redevance incitative Astuces pour réduire

Plus en détail

Expérimentation collecte du carton en centre-ville d Agen

Expérimentation collecte du carton en centre-ville d Agen Expérimentation collecte du carton en centre-ville d Agen Conférence de presse 4 ma1 2015-11h30 Place Wilson 1ères Explication chez les commerçants du Centre Ville Rappel du contexte Un nouveau mode de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015]

DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015] DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015] Organisateur du salon 7 rue du Faubourg Poissonnière 75009 Paris www.restauco.fr Contacts presse : agence becom! T. 01 42 09 04 34 Mathilde Heidary

Plus en détail

LILLE METROPOLE : «Minidéchets»

LILLE METROPOLE : «Minidéchets» LILLE METROPOLE : «Minidéchets» Le programme transfrontalier franco-belge «minidéchets» s inscrit dans le cadre du programme européen INTERREG III. Il a démarré en octobre 00 et s étend sur 5 ans (00-007.

Plus en détail

REZ-DE-CHAUSSEE COMMERCIAUX. LA DUCHERE LYON 9 ème

REZ-DE-CHAUSSEE COMMERCIAUX. LA DUCHERE LYON 9 ème ZA REZ-DE-CHAUSSEE COMMERCIAUX LA DUCHERE LYON 9 ème ANNEXE AU BAIL COMMERCIAL REGLEMENT INTERIEUR 02408 ZAC DE LA DUCHERE I ORGANISATION GENERALE Rappel L ensemble commercial du Plateau de la Duchère

Plus en détail

le guide du tri 2015 Comment mieux gérer mes déchets? Pour tout renseignement 03 89 77 50 32 ou sur www.cc-vallee-munster.fr

le guide du tri 2015 Comment mieux gérer mes déchets? Pour tout renseignement 03 89 77 50 32 ou sur www.cc-vallee-munster.fr PLUS BELLE A VALLÉE AVEC LE TRI le guide du tri 2015 Comment mieux gérer mes déchets? Pour tout renseignement 03 89 77 50 32 ou sur www.cc-vallee-munster.fr Les consignes de tri Dans la poubelle Dans le

Plus en détail

Guide 2015. Ordures ménagères

Guide 2015. Ordures ménagères Guide 2015 Ordures ménagères CDC de Podensac 12 rue du M al Leclerc-de-Hauteclocque Tel 05 56 76 38 00 environnement@cc-podensac.fr www.cc-podensac.fr EDITO Bernard Mateille Président de la CDC Maire de

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

EcoQuartier VAUBAN BESANCON (25)

EcoQuartier VAUBAN BESANCON (25) BESANCON (25) AMENAGEMENT FONCIER Préambule La ville de Besançon souhaite, à travers la reconversion de la Caserne Vauban, une réalisation exemplaire sous forme d un écoquartier. Ce nouvel aménagement,

Plus en détail

La CREA lance un important programme d amélioration du matériel de collecte de déchets

La CREA lance un important programme d amélioration du matériel de collecte de déchets DOSSIER DE PRESSE Vendredi 30 septembre 2011 La CREA lance un important programme d amélioration du matériel de collecte de déchets Contacts Marie Mahieu-Rivals Cathy PREVOST Attachée de presse de la CREA

Plus en détail

Les consignes de tri et les dates de collectes de vos produits résiduels et recyclables

Les consignes de tri et les dates de collectes de vos produits résiduels et recyclables Zone E 1 MANSPACH Les consignes de tri et les dates de collectes de vos produits résiduels et recyclables WOLFERSDORF «Mieux tu achètes, mieux tu compostes, plus tu tries moins tu paies!» Communauté de

Plus en détail

héma Une solution pour tous les Sarthois

héma Une solution pour tous les Sarthois S u p p l é m e n t g r a t u i t d e LA SARTHE Le magazine du Conseil général héma S A R T H E Une solution pour tous les Sarthois Avec ses 14 000 logements, Sarthe Habitat, qui défend les valeurs de

Plus en détail

de la reom à la redevance incitative

de la reom à la redevance incitative de la reom à la redevance incitative Comment est calculée cette redevance? 1 La part foyer Elle est identique pour tous les foyers quelle que soit la taille du bac. Elle correspond aux frais fixes générés

Plus en détail

Compte rendu de la première réunion de travail - 9 octobre 2012 -

Compte rendu de la première réunion de travail - 9 octobre 2012 - Compte rendu de la première réunion de travail - 9 octobre 2012 - ATELIER 3 : Préserver la Biodiversité et les ressources naturelles L atelier se déroule à la Ludothèque Bernard Tronchet Biodiversité,

Plus en détail

La zone correspond à la partie centrale du Carré.

La zone correspond à la partie centrale du Carré. La zone correspond à la partie centrale du Carré. Il s agit d une zone en cours d urbanisation, destinée à recevoir des équipements publics ou privés, des activités tertiaires ou de bureaux ainsi que des

Plus en détail

Communauté de communes. de la Baie du Kernic

Communauté de communes. de la Baie du Kernic Communauté de Communes de la Baie du Kernic Communauté de communes de la baie du Kernic REGLEMENT DE SERVICE DES DECHETS MENAGERS COLLECTE DES DECHETS MENAGERS Vu les délibérations du Conseil de la Communauté

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Prendre en compte les enjeux de développement durable

Prendre en compte les enjeux de développement durable Contrat de territoire2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires. Prendre en compte les enjeux de développement durable FICHE ACTION

Plus en détail

5, rue de Charonne 75011 Paris tél. 01 40 21 41 31 fax 01 40 21 41 30 atelier@atelierdesgiboulees.com www.atelierdesgiboulees.com

5, rue de Charonne 75011 Paris tél. 01 40 21 41 31 fax 01 40 21 41 30 atelier@atelierdesgiboulees.com www.atelierdesgiboulees.com 5, rue de Charonne 75011 Paris tél. 01 40 21 41 31 fax 01 40 21 41 30 atelier@atelierdesgiboulees.com www.atelierdesgiboulees.com Des images qui vont dans le bon sens Nos atouts Barbara Wülfken Directrice

Plus en détail

Pose de la première pierre du futur palais de Justice de Paris - Batignolles

Pose de la première pierre du futur palais de Justice de Paris - Batignolles Dossier de presse Pose de la première pierre du futur palais de Justice de Paris - Batignolles Mercredi 6 mai 2015 Un projet : de l ile de la cité aux Batignolles l Restructuration des juridictions parisiennes

Plus en détail

ACCEPTATION DES DECHETS PROFESSIONNELS EN DECHETTERIE. Règlement intérieur

ACCEPTATION DES DECHETS PROFESSIONNELS EN DECHETTERIE. Règlement intérieur ACCEPTATION DES DECHETS PROFESSIONNELS EN DECHETTERIE Règlement intérieur Article 1 : désignation de la déchetterie. Ce règlement intérieur s applique aux deux déchetteries communautaires de la Communauté

Plus en détail

Séminaire au centre Tadjabone LES ENERGIES RENOUVELABLES

Séminaire au centre Tadjabone LES ENERGIES RENOUVELABLES PRESENTATION Séminaire au centre Tadjabone LES ENERGIES RENOUVELABLES Organisé avec France Volontaires 24/05/2014 1 ORGANISATION DE LA JOURNEE 10H30 // 11H00 // 11H30 // Accueil et arrivée des participants

Plus en détail

Merville-Franceville. passe au durable!

Merville-Franceville. passe au durable! Du 23 mars au 7 avril Merville-Franceville passe au durable! Contact presse : Virginie QUENTRIC Tél. 02 31 30 43 27 vquentric@cpievdo.fr 1/10 Du 23 mars au 7 avril : Merville-Franceville passe au durable!

Plus en détail

CONCERTATION PREALABLE

CONCERTATION PREALABLE CONCERTATION PREALABLE PROJET D AMENAGEMENT DU SITE MULTILOM À LOMME REUNION PUBLIQUE 29 SEPTEMBRE 2011 Pôle Aménagement et Habitat Direction Espace Naturel et Urbain Service Développement Urbain et Grands

Plus en détail

Lettre info environnement

Lettre info environnement S O M M A I R E : 1-Edito du Président 2-Equipement des Professionnels et Particuliers en containers ordures ménagères 3-Les Permanences en Mairie et au bâtiment technique 4 Les Modalités de distribution

Plus en détail

REGROUPEMENT DE LACHINE

REGROUPEMENT DE LACHINE Système géothermique Plancher radiant Enveloppe thermique améliorée REGROUPEMENT DE LACHINE Candidature déposée dans le cadre du Concours Les Phénix de l environnement Catégorie Éducation et sensibilisation/organismes

Plus en détail

NOTICE DE PRESENTATION

NOTICE DE PRESENTATION - 1 - PROJET DE CENTRE DE RECYCLAGE SECTEUR MERMOZ A EYSINES NOTICE DE PRESENTATION CONTEXTE DE LA DEMANDE La Communauté Urbaine de Bordeaux est compétente en matière de gestion des déchets en ce qui concerne

Plus en détail

Prévoir ensemble l avenir de Pont-du-Château avec le «PLAN LOCAL d URBANISME»

Prévoir ensemble l avenir de Pont-du-Château avec le «PLAN LOCAL d URBANISME» Prévoir ensemble l avenir de Pont-du-Château avec le «PLAN LOCAL d URBANISME» La lettre d information municipale n 7 de mars 2005 vous a présenté et expliqué le pourquoi du Plan Local d Urbanisme (PLU).

Plus en détail

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet ROLAND Quentin 3èmeD Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet Année scolaire 2006-2007 Collège André CHENE SOMMAIRE

Plus en détail

Conditions d accès. Accès à EUREXPO Lyon SOLUTRANS 17 AU 21 NOVEMBRE 2015 EUREXPO LYON 6. En voiture. En transport en commun

Conditions d accès. Accès à EUREXPO Lyon SOLUTRANS 17 AU 21 NOVEMBRE 2015 EUREXPO LYON 6. En voiture. En transport en commun Conditions d accès Accès à EUREXPO Lyon En voiture A proximité de l A43 et de l A46, EUREXPO Lyon est au cœur du réseau autoroutier européen à 4h de Paris, 3h de Marseille, 1h30 de Genève, et 3h de Turin.

Plus en détail