VOTRE ARGENT EST EXCLUSIVEMENT DU RESSORT DES BANQUES FAUX

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "VOTRE ARGENT EST EXCLUSIVEMENT DU RESSORT DES BANQUES FAUX"

Transcription

1 Revue du n 1 COBANKING Juin 2015 Idée reçue... VOTRE ARGENT EST EXCLUSIVEMENT DU RESSORT DES BANQUES FAUX Page 9 Lumière sur... LE COBANKING Page 4 L interview INSPEER, 1 ER SITE D ASSURANCE COLLABORATIVE Page 11 Zapping CHANGEONS LA BANQUE! Page 16

2 SOMMAIRE P. 4 Lumière sur... LE COBANKING P. 7 Et vous? SELON VOUS, C EST QUOI LE COBANKING? P. 9 P. 11 P. 13 P. 14 P. 16 Idée reçue... VOTRE ARGENT EST EXCLUSIVEMENT DU RESSORT DES BANQUES L interview INSPEER, 1 ER SITE D ASSURANCE COLLABORATIVE Coup de coeur LES SURICATES Le point Co LA CO-EXPOSITION Zapping CHANGEONS LA BANQUE!

3 EDITO Chers lecteurs, chers cobanqueurs, J ai le plaisir de vous annoncer la naissance de la Revue du cobanking : quelques pages pour mettre en lumière cette tendance de fond qui bouleverse notre manière de consommer. Aussi, tous les mois, découvrez les événements marquants, les évolutions du secteur bancaire, des initiatives innovantes et solidaires ainsi qu un décryptage des nouvelles tendances technologiques et collaboratives. Notre mission à travers cette Revue : donner des pistes de réflexion et les clés pour mieux comprendre les transformations sociales impactant nos échanges et participer à la conception d un écosystème plus collaboratif et plus humain. Dans ce tout premier numéro, je vous propose de découvrir le concept de cobanking et les acteurs qui révolutionnent la manière dont nous disposons et nous utilisons notre argent. Cette tendance de fond propose une alternative à la banque sous toutes ses formes : recevoir de l argent, payer ses achats, financer ses projets, protéger ses biens, ou bien encore valoriser son patrimoine. Cette revue n est pas le fruit du hasard, mais la conjugaison de mutations économiques, d évolutions sociales, de rencontres passionnantes et d un besoin de renouvellement qui s impose comme une évidence. Ensemble, voyons loin et embrassons notre époque. Eric Charpentier, fondateur de Payname et cobanqueur averti Revue du cobanking n 1 3

4 Lumière sur... LE COBANKING Vous n en avez encore jamais entendu parler et c est normal! Découvrez dès maintenant le nouveau concept de cobanking qui révolutionne la manière dont vous utilisez votre argent. Qu est-ce que le cobanking? 1 C est le choc entre un système bancaire préhistorique et l émergence de nouveaux modes de consommation collaboratifs. 2 C est redonner l autonomie aux consommateurs qui souhaitent utiliser leur argent comme ils l entendent : prêter pour un projet auquel ils croient, collecter pour soutenir une cause, donner une 2ème vie aux objets grâce aux échanges sur les sites d annonces, créer des revenus complémentaires à travers de l aide à domicile, etc. 3 Ce sont des plateformes technologiques performantes, créées par les nouveaux entrepreneurs des FinTechs*, qui répondent simplement aux usages et aux modes de consommation d aujourd hui. *Technologies financières 4 C est disposer de son argent gratuitement avec des garanties et des avantages inédits, afin de faciliter, sécuriser et simplifier les échanges, même entre particuliers. Le cobanking comme soutien au développement de la consommation collaborative L économie de partage a dépassé le simple phénomène de mode. 82% des Français estiment qu elle va révolutionner notre manière de consommer et près d un français sur deux est déjà adepte de ces nouveaux modes de consommation (sondage TNS-Sofres, 2014), plus solidaires, écologiques et économiques. Selon les chiffres de l Acoss, la Caisse nationale du réseau des Urssaf, près d un million de Français sont des auto-entrepreneurs. La spécialiste de l économie collaborative Rachel Botsman évalue le marché à 26 milliards de dollars. 4 Revue du cobanking n 1

5 «L économie collaborative est le symbole du passage d une économie de masse, issue des Trente Glorieuses, à un monde de la très haute valeur ajoutée, des micromarchés, de l individualisation de l offre, du développement durable et de l accès, par opposition à la propriété matérielle.» N.Bouzou et C.Marquès, économistes La consommation collaborative prend forme dans un univers numérique mais impacte au niveau local, dans le monde physique. Les outils numériques, au lieu de nous isoler, permettent désormais de rencontrer des personnes aux intérêts partagés. Brian Solis, Digital Analyst, explique que «l important dans l économie collaborative n est pas la valeur de l économie mais la construction d une relation». L usage d un bien prime sur sa propriété. La notion de cobanking prend racine dans l économie collaborative et la volonté de redonner du pouvoir aux individus, de redonner du sens à la consommation. Le cobanking lutte contre les arnaques, crée de nouveaux écosystèmes, favorise et sécurise nos échanges. Il est vu comme le maillon, jusque là manquant, qui va permettre aux particuliers d échanger simplement de l argent avec leurs proches, de collecter les participations à une cagnotte en ligne, de payer et déclarer leurs services à la personne, d acheter et vendre sur les sites d annonces, etc. L expérience client dépasse aujourd hui l acte d achat pour créer une relation durable. Quelques chiffres 28% des français seulement recommanderaient leur banque 45% des français ont une mauvaise opinion des banques Sources : Observatoire de l image des banques - BVA / FBF - Mai 2014, Observatoire de la Confiance - La poste / TNS Sofres - Novembre 2013 Étude Ernst & Young «Gagner la bataille de l expérience client» mars % Le cobanking comme alternative à la banque? Philippe Gélis, co-fondateur de Kantox et expert en FinTech, dresse un portrait des banquiers : «Ils sont toujours persuadés que les clients font encore confiance aux banques alors que, depuis la crise financière de 2008 et les scandales incessants (manipulation du Libor, scandale du marché des devises, etc.), les clients (particuliers et entreprises) ont une énorme appétence pour la finance alternative. Les banques ne sont plus vues comme des partenaires mais plutôt comme de simples fournisseurs défendant leurs propres intérêts et recherchant le profit à court terme.» Le cobanking intervient à un tournant de l économie, un moment décisif où la confiance dans les outils en ligne, notamment le paiement sur Internet, arrive à maturité. Les consommateurs d aujourd hui sont en quête de solutions simples et pratiques pour contrôler leurs dépenses. Comme vu précédemment, ils sont également à l aise avec l idée d échanger avec d autres individus. Il reste pourtant un élément manquant et structurant : la sécurisation des échanges et la garantie des paiements entre particuliers. des français ne font pas confiance aux institutions bancaires Le système bancaire a plus de difficultés à s adapter à la montée en puissance du digital ainsi qu aux changements économiques et sociaux, par rapport à une FinTech au modèle souple, agile et participatif. Le cobanking vient bouleverser les codes de ce système en permettant aux cobanqueurs de simplifier et sécuriser leurs échanges, de consommer autrement, de faire des économies et même de créer des revenus alternatifs. Revue du cobanking n 1 5

6 La consommation collaborative n est plus marginale RÉPARTITION DES DIFFÉRENTS TYPES DE PRATIQUES COLLABORATIVES : 51% 40% 37% Revente d objets Achat de produits courant d occasion Achat d un véhicule d occasion 28% 17% 10% Achat de vêtements d occasion Covoiturage Location ou leasing d équipements Enquête «Nouvelles consommations, nouvelle confiance, les Français et la consommation collaborative», TNS / Observatoire de la confiance, novembre 2013 Payname, la FinTech pionnière du cobanking Si Payname propose une plateforme de paiement web et mobile peer-to-peer, la solution dépasse largement la simple transaction bancaire. Le fondement majeur du cobanking se situe au niveau de la connexion entre deux personnes : cobanquer permet de récréer un lien social entre les individus. «Le potentiel disruptif du cobanking est colossal, notre équipe s appuie sur des valeurs communes telles que le partage et l humain afin de bouleverser les règles de l économie traditionnelle pour s adapter au monde d aujourd hui. C est un challenge motivant pour nous tous qui peut réellement changer notre manière de consommer.» É.Charpentier, fondateur de Payname Cette innovation d usage est en partie due à la richesse des services et des avantages indissociables du paiement et pourtant complexes à mettre en œuvre au quotidien, pour les particuliers comme pour les professionnels. Le cobanking fait évoluer les modèles économiques en place depuis plus de 400 ans pour participer à l émergence d une économie décentralisée et horizontale. Et alors? En résumé, le cobanking représente un bouclier contre la complexité administrative et bancaire, et sécurise le paiement afin de favoriser le bon déroulement d un échange (financier ou matériel) entre deux personnes qui court-circuitent le système traditionnel pour gagner en tranquillité, en argent et en autonomie. 6 Revue du cobanking n 1

7 Et vous? SELON VOUS, C EST QUOI LE COBANKING? On demande souvent des avis experts mais qui de plus expert qu un utilisateur? Ce sont eux qui se servent d une solution, l éprouve et peuvent la faire évoluer. Nous pensons qu il est légitime de leur redonner la parole et de les intégrer pleinement à l élaboration des projets. Le Café du Cobanking La consommation collaborative, les échanges entre particuliers, la montée en puissance des travailleurs indépendants, etc., sont autant de nouvelles pratiques qui se développent à toute vitesse. Seule hésitation : le moment de la transaction. Comment payer ou se faire payer, ne pas se faire arnaquer et même bénéficier d avantages associés au paiement? C est pour éliminer cet obstacle que beaucoup d entre vous utilisent la plateforme de cobanking payname.fr. Xavier Commencez à réfléchir à la révolution du #cobanking et à ce que ça va apporter! Tout cela grâce la #startup #FinTech à suivre! Puisque vous êtes à l origine de ces changements, c est à vous, en tant que cobanqueur, de définir le concept qui répondra à vos attentes. Jeff Jarvis dans son ouvrage «What Would Google Do?» rapporte cet échange entendu au Forum de Davos : à la question «comment faire pour créer une communauté comme la vôtre? Faut-il posséder une communauté?», le jeune Mark Zuckerberg, 22 ans (fondateur de Facebook) répondit : «Vous ne pouvez pas créer de communauté. Les communautés existent déjà. Elles font ce qu elles veulent. La question que vous devriez vous poser est comment pouvez-vous les aider à le faire mieux?» C est dans cette optique de proximité et d adéquation avec les attentes utilisateurs (user centric) qu a eu lieu récemment le premier «Café du cobanking». Ce rassemblement convivial a pour but de donner la parole aux utilisateurs. Une discussion libre et ouverte entre une dizaine de personnes de tout âge, sexe et origine. Revue du cobanking n 1 7

8 Alors, le cobanking qu est-ce-que c est? Suite à des échanges passionnants, voici ce qui ressort des discussions entre les participants qui n avaient encore jamais entendu parler du terme «cobanking» : Le cobanking est pour vous le moyen d accompagner les nouveaux usages et modes de consommations. Il est lié majoritairement à l économie collaborative mais aussi au travail indépendant. Le cobanking est donc un outil au service de cette nouvelle économie de partage. Son but? Simplifier l échange d argent dans ce cadre. Ne remplaçant pas une banque, il est pour vous une offre complémentaire. Le cobanking, ce sont des solutions que les banques sont dans l incapacité de proposer. Il apporte des fonctionnalités et des avantages nouveaux, afin de simplifier et de faciliter le paiement, le tout gratuitement! Le socle : l écoute! Selon vous, le cobanking, c est également la prise en compte des besoins, des problèmes et des attentes de chacun, pour proposer un dispositif idéal aux cobanqueurs. «Je ne pense pas que le cobanking ait pour vocation de remplacer la banque. Je verrais plus une solution souple et adaptée aux utilisateurs en complément de ma banque traditionnelle qui peut difficilement répondre aux nouveaux usages.» Dimitri «De mon point de vue, le cobanking apporte de nouvelles fonctionnalités qui accompagnent, sécurisent, simplifient et favorisent les nouveaux usages comme par exemple la consommation collaborative.» Cyrille Extraits des échanges aux Cafés du cobanking Le Café du cobanking est donc l occasion pour vous de donner votre avis : étant les bâtisseurs d une nouvelle économie, c est aujourd hui vous qui en dictez les règles. Contactez-nous si vous souhaitez vous exprimer à travers cette rubrique ou lors du prochain Café du cobanking. 8 Revue du cobanking n 1

9 Idée reçue... VOTRE ARGENT EST EXCLUSIVEMENT DU RESSORT DES BANQUES FAUX Le secteur bancaire peine à se transformer Les FinTechs à la rescousse des consommateurs Ne faisons pas durer le suspens. Non, votre argent n est pas exclusivement réservé aux seules compétences des banques. Ces derniers temps, de plus en plus de français ont pris conscience qu ils pouvaient accéder à des services financiers sans leur banque. Dorénavant, ils délaissent leur agence et gèrent directement un nombre «Il y a une certaine complémentarité entre banques et FinTechs, qui viennent attaquer des secteurs où l offre bancaire est soit inexistante, soit bien trop chère.» B.Bazzochi (FinTech Day du 25 mars 2015) croissant d opérations. La perte de confiance, les nouveaux usages collaboratifs et les frais bancaires toujours plus élevés sont les principales causes de ce désamour assumé. Dans tous les secteurs, la montée en puissance du digital évince les entreprises qui ne s adaptent pas aux changements économiques et sociaux. La banque est un des secteurs qui a la plus forte propension à se voir «disrupter» (anglicisme de bouleverser) par de nouvelles entreprises nées de l économie digitale. Les entreprises high-tech qui tentent de bouleverser la finance sont appelées «FinTech» (conjonction entre «Finances» et «Technologie»). Le phénomène a émergé en 2008 avec la crise financière. Les FinTechs ainsi que les géants de l Internet et de l e-commerce appelé «GAFA» (Google, Amazon, Facebook et Apple) profitent de l explosion de l utilisation des smartphones pour s imposer sur le marché des moyens de paiement et même sur les services bancaires. Par exemple, Alibaba, géant chinois du commerce en ligne qui compte des dizaines de milliers de commerçants, «désintermédiatise» les banques. Il a capté 50 milliards de dollars, en quelques mois, moyennant des taux de rémunération très attractifs sur les prêts aux PME, et l épargne. «Finalement, le métier des banques est d être un intermédiaire, or le Web est une machine à désintermédier et c est ainsi qu apparaissent des services de crowdfunding ou de peer-to-peer lending» Yann Ranchere, Directeur des investissements chez Anthemis Group. Zoom Mercredi 24/06 à La Mêlée Numérique, Toulouse Table ronde : «Tous banquiers! Peut-on se passer de la banque?» Avec la participation de Benoit Legrand, PDG d ING Bank et auteur du livre «Changeons la banque» 3 acteurs de la FinTech échangeront avec 3 acteurs de la banque pour réfléchir aux tendances d aujourd hui et aux (r)évolutions de demain. Retrouvez les vidéos des échanges dans la Revue du cobanking en ligne : cobanking.fr Revue du cobanking n 1 9

10 L approche de ces nouveaux acteurs se focalise sur la conception du produit centrée sur l utilisateur et s appuyant sur des critères d ergonomie et d utilisabilité. Cette démarche, au lieu d imposer un mode d utilisation choisi par les concepteurs, permet d adapter le produit (généralement l interface utilisateur) à l utilisateur final. Les FinTechs offrent ainsi des coûts plus faibles, des services adaptés aux nouveaux usages et une plus grande proximité. Le cobanking : l argent autrement et sous toutes ses formes Les nouveaux entrants peuvent proposer des services en ligne à faibles coûts contrairement aux banques qui héritent de réseaux et de structures d un temps où les espèces et les chèques étaient courant, ce qui implique des frais bancaires illisibles et très élevés. De part la légèreté de leurs structures et la prédominance des moyens de paiement électroniques et de la CB, les FinTechs proposent des services à des taux très compétitifs voire même gratuits. Le cobanking favorise une expérience utilisateur optimale grâce à une connaissance pointue de leurs attentes et des nouveaux usages. Ces startups de la finance amènent des ruptures technologiques et remettent en cause les modèles existants. Elles innovent en repensant la manière de faire du crédit (Prêt d Union), de l investissement (Marie Quantier), de l épargne (Advize), des transactions entre particuliers et de la collecte d argent (Payname), de l assurance (Inspeer), de la trésorerie (FinexKap), du financement (Wiseed) Le cobanking challenge ainsi les banques sur tous leurs métiers. Patrice Bernard CONSULTANT CHEZ CONIX CONSULTING «Le changement de comportement des consommateurs et le ras-le-bol général ont amené certains à penser qu il était possible de créer des services financiers autrement, avec la technologie.» 10 Revue du cobanking n 1

11 L interview INSPEER, 1 ER SITE D ASSURANCE COLLABORATIVE Nous vous présentons Inspeer, une startup prometteuse fraichement arrivée dans le domaine des FinTechs au début de l année. Nous avons rencontré les fondateurs Louis de Broglie et Emmanuelle Mury qui répondent à nos questions : Comment l idée de la plateforme vous est-elle venue? Louis de Broglie (LdB) : Le déclic s est produit lors d un événement banal de la vie quotidienne. Nous étions 5 amis à louer une voiture pour partir en vacances et nous avions le choix entre 2 contrats d assurance : l un avec une franchise élevée à un prix abordable, l autre sans franchise mais très cher. Comme nous pouvions partager le coût de la franchise en 5 en cas de sinistre, nous avons opté pour la 1ère option. Mais si j avais été seul? Il n y avait aucune solution qui offre cette opportunité à tout moment. Le besoin est donc bien réel. Emmanuelle Mury (EM) m a rejoint sur le projet et, ensemble, on a lancé Inspeer : le 1er site français adaptant l économie collaborative à l assurance. Qu est-ce qu Inspeer et pourquoi le projet est innovant? LdB : Inspeer permet de mutualiser vos franchises d assurance auto, moto et habitation avec vos proches, et ce, sans changer de contrat d assurance. De manière concrète, l utilisateur demande à ses proches de contribuer à sa franchise lorsqu il aura un sinistre, et comme Inspeer s appuie sur la réciprocité, il s engage à contribuer à leur franchise de manière équivalente quand eux-mêmes auront un sinistre. Enfin, cela vous évite de payer la franchise d un seul coup, en s appuyant sur la solidarité de vos proches. En résumé, Inspeer est la première solution d assurance collaborative proposant aux particuliers d optimiser leurs contrats en mutualisant leurs efforts et en s appuyant sur une communauté solidaire et responsable. EM : Le système est très simple d utilisation et ne nécessite aucune démarche auprès de son assureur, ni aucune modification de contrat. En outre, Louis notre «actuaire-maison» a développé un algorithme qui permet de mieux comprendre son contrat avec un indicateur de risque représentant sa sinistralité potentielle. Par exemple, j ai un indicateur de risque de 19 ans sur mon profil Inspeer, cela signifie que j ai un risque statistique d avoir un sinistre tous les 19 ans. Qui peut souscrire à vos produits d assurance? LdB : Nous ne proposons pas à ce jour de produits d assurance, notre service est un complément à ce que proposent les assureurs. C est un moyen malin d éviter les coups durs, sans impact sur l assurance existante. Toute personne majeure peut s inscrire gratuitement sur notre plateforme d assurance collaborative et mutualiser ses franchises d assurance avec ses proches, et ce, sans changer de contrat ni d assureur. L utilisateur ne paie qu en cas de sinistre, et les frais Inspeer sont uniquement prélevés sur le montant collecté pour vos sinistres. L inscription, l invitation, la gestion des couvertures et l analyse des contrats d assurance sont complètement gratuites. Revue du cobanking n 1 11

12 EN FRANCE, LES FRANCHISES D ASSURANCE DOMMAGE SONT EN MOYENNE DE : Pour les sinistres habitations Pour les sinistres automobiles Pour les sinistres liés aux catastrophes naturelles, quel que soit le contrat En quoi Inspeer s inscrit dans la démarche du cobanking? LdB : Nous transposons l économie collaborative au monde de l assurance. En apportant des valeurs de partage, de responsabilisation et de soutien à un domaine souvent synonyme de dépenses, nous souhaitons apporter un nouveau souffle à l assurance. L idée d Inspeer est de réinventer le principe de l assurance en mutualisant les risques entre plusieurs personnes et en intégrant la notion de solidarité. En quelques sortes, on revient aux origines de l assurance, grâce à une solution technologique qui simplifie la mutualisation. Nous participons à La Mêlée Numérique, les 24, 25 et 26 juin, aux côtés de Wiseed et Payname, sur l espace «Café du cobanking» dans un objectif didactique : décrypter ensemble les nouveaux usages collaboratifs et les services financiers associés. Les acteurs du cobanking s unissent pour donner les clés aux particuliers comme aux professionnels afin qu ils saisissent les nouvelles opportunités qui s offrent à eux. Un compte utilisateur InsPeer 12 Revue du cobanking n 1

13 Coup de coeur LES SURICATES Qu est ce que Les Suricates? Les Suricates, c est un site internet qui permet à tous de se retrouver, d échanger, de partager et de soutenir des projets oeuvrant pour le bien commun et l intérêt des générations futures. Une volonté d encourager et de stimuler une économie plus durable, plus collaborative, plus solidaire. Partant du constat simple qu une multitude de projets innovants d intérêt général se développent mais sont très peu connus, Les Suricates sont nés! Les Suricates : de la visibilité mais pas que! Le site internet à certes la volonté de mettre en lumière les projets issus de l économie de demain mais pas seulement! La plateforme permet de voter pour vos projets favoris. Les adeptes et convaincus par cette nouvelle économie d échange, peuvent aussi discuter et proposer des idées de projet. Une véritable plateforme de partage parce que nous avons tous une pierre à ajouter pour (re)construire le monde. Pourquoi le Coup de Cœur? «Les Suricates» est avant tout une initiative du coeur. Le but premier est de soutenir des projets issus de l innovation sociale. Domaine émergent mais encore discret, il est important de le promouvoir et de donner la parole aux porteurs de changement ainsi qu aux citoyens du monde. Seconde raison mais pas des moindres, les projets sont soumis au jugement le plus objectif : le votre. En plus de l avis de modérateurs eux-mêmes acteurs du changement à leur échelle, vous avez aussi votre mot à dire. Les Suricates, c est donc une communauté de personnes qui se retrouvent autour des mêmes valeurs d humanisme, d entraide pour un monde plus juste et plus durable. Le concept de cobanking a vu le jour pour des raisons similaires et apporte le dernier maillon du paiement à certains de ces projets solidaires. Les cobanqueurs et les Suricates ont beaucoup de choses en commun Nous sommes quasiment sûr que vous connaissez un Suricate cobanqueur dans votre entourage, si ce n est vous cher lecteur! Les Suricates redonnent le sourire Plutôt que de parler des problèmes, Les Suricates gardent leurs sourires et leur optimisme en montrant qu il existe des solutions! La première liste de projets a été diffusée le lundi 20 avril 2015, à 12h. Depuis, chaque semaine, vous avez l opportunité de donner du courage à 10 projets exceptionnels. Il n est pas exclu que notre prochain Coup de Coeur fasse parti des Suricates Bref, on adore! Exemple de projets sur le site Les Suricates.fr Revue du cobanking n 1 13

14 Le point Co LA CO-EXPOSITION Nous voyons de plus en plus de mots courants commençant par «co» : collaboratif, covoiturage, coworking, cobanking D où vient ce penchant pour le «co»? Quelle est sa signification? A quoi ça sert concrètement? Tentez de trouver les réponses avec nous dans Le Point Co. Le «co» : décryptage Le «co» transmet l idée d association et de participation. Il véhicule le fait de se relier les uns aux autres pour agir et innover ensemble. L adage dit l union fait la force mais ne sous-entend pas de rapport de force. Dans le «co», la compétition et la hiérarchie sont réduites au minimum pour pouvoir s entraider et construire ensemble. L union oui, mais pas seulement! Le «co» c est aussi des valeurs de respect et de confiance : ces valeurs qui nous permettent d optimiser les ressources et ainsi favoriser l efficience et la créativité. Le «co» donc? Ce n est pas seulement un nouveau phénomène à la mode mais un véritable changement dans les rapports entre les individus, basé sur l échange. Présent à tous les niveaux que ce soit dans la vie professionnelle ou la vie personnelle, aucun secteur n y échappe : le transport avec le covoiturage, le travail avec le coworking, l argent avec le cobanking Une co-exposition à la Mêlée Numérique C est dans cette optique qu une alliance entre 3 startups de la FinTech (technologie financière) a lieu lors de la Mêlée numérique, événement incontournable du numérique à Toulouse, les 24, 25 et 26 juin 2015, sur le format «Café du cobanking». Espace partagé entre Payname, Wiseed et Inspeer, ce co-stand a pour vocation d expliquer le cobanking au grand public. Ces 3 jeunes pousses s unissent pour un intérêt commun : faire découvrir, comprendre et développer un concept innovant qui redonne autonomie et confiance aux consommateurs. Pendant 3 jours, les conseillers en cobanking présentent leurs solutions alternatives à l offre des banques : Pionnier de l assurance mutualisée, évitez les dépenses imprévues avec Inspeer Expert du financement participatif, investissez dans des projets innovants avec Wiseed Spécialiste du paiement entre particuliers, réglez vos achats, remboursez vos amis ou créez une cagnotte avec Payname Les manières de consommer évoluent et les startups de la finance s adaptent à vos attentes. Votre argent n étant plus uniquement du ressort des banques (cf. article p.9), les événements «Café du cobanking» ont été pensés pour recueillir vos besoins et proposer de nouvelles alternatives. 14 Revue du cobanking n 1

15 LE «CO» #UNITÉ #CRÉATIVITÉ #RESPECT #EFFICIENCE #FORCE #CONFIANCE Revue du cobanking n 1 15

16 Zapping CHANGEONS LA BANQUE! Dans son «plaidoyer pour une banque qui rend plus autonome», Benoît Legrand dresse un portrait bien pessimiste du système bancaire. Un système en crise et englué dans un immobilisme séculaire qui ne correspond plus aux attentes des usagers (65% des français n ont pas confiance dans les institutions bancaires). Pour autant, la banque n est pas morte selon Benoît Legrand qui prône une banque plus souple et simplifiée qui laisserait davantage d autonomie aux usagers dans la gestion de leurs finances. Une banque qui va devoir se transformer pour s adapter aux évolutions sociales. Pour ce faire, Benoît Legrand imagine 3 scénarios de ce que pourrait devenir la banque de demain. À travers ce livre, Benoît Legrand donne son regard d acteur du secteur bancaire (Benoît Legrand est PDG France de ING Bank) à un moment où la banque est au coeur de sa transformation digitale. Un regard éclairé et lucide sur la banque et ses évolutions. Dans un premier scénario, il imagine l extinction de l espèce financière telle que nous la connaissons, une extinction causée par les GAFA et les startups de la FinTech qui proposeraient des solutions techniques avancées et enrichies par l usage de la donnée. Le deuxième scénario est moins pessimiste pour les banques. Il imagine une mutation des banques du réel vers le virtuel. Une mutation qui permettrait aux banques de se concentrer sur leur activité de conseil et de proposer à leurs usagers une offre en self service, ajustable et modulable. Enfin, le dernier scénario imaginé par Benoît Legrand transforme la banque en un hypermarché financier où les usagers pourraient souscrire aux produits financiers de plusieurs banques comme on peut le faire dans l alimentation ou la grande consommation. Benoît Legrand, Changeons la banque! Plaidoyer pour une banque qui rend plus autonome. Collection Documents, La revue du cobanking est une publication de Payname 27 rue d Aubuisson Toulouse, France Juin 2015 Directeur de la publication : Éric Charpentier Responsable de la rédaction : Laëtitia Geneyton Conception graphique : Baptiste Lhopitault Imprimé par Imprimerie Ménard 2721, la Lauragaise (route de Baziège) BP Labège cedex Contact 16 Revue du cobanking n 1

L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS. Juin 2014

L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS. Juin 2014 L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS Juin 2014 Contacts BVA : Céline BRACQ Directrice BVA Opinion Lilas BRISAC Chargée d études 01 71 16 88 00

Plus en détail

DIGITAL MINDS. Chapitre 7, Les médias sociaux. 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web. 2014 WSI. All rights reserved.

DIGITAL MINDS. Chapitre 7, Les médias sociaux. 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web. 2014 WSI. All rights reserved. DIGITAL MINDS 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web Chapitre 7, WSI We Simplify the Internet Leader mondial en Stratégie Marketing sur Internet Siège social, Toronto, Canada Présent dans plus

Plus en détail

MONEY, MONEY, MONEY PAYER, VENDRE ET ÉCHANGER DE L ARGENT DEMAIN

MONEY, MONEY, MONEY PAYER, VENDRE ET ÉCHANGER DE L ARGENT DEMAIN MONEY, MONEY, MONEY PAYER, VENDRE ET ÉCHANGER DE L ARGENT DEMAIN EDITO Il y a 20 ans, il fallait se déplacer en agence pour effectuer un virement ou passer un ordre de bourse. Aujourd hui, il nous est

Plus en détail

L INVESTISSEMENT SEREIN

L INVESTISSEMENT SEREIN Assurersonavenir.fr 1 L INVESTISSEMENT SEREIN Assurersonavenir.fr Ce livre est la propriété exclusive de son auteur : La loi du 11 mars 1957 interdit des copies ou reproductions destinées à une utilisation

Plus en détail

Conférence du 14 juin 2012

Conférence du 14 juin 2012 Soutenu par : Conférence du 14 juin 2012 «Mobile banking : les premiers succès et les défis du futur» Présentation Le mobile banking est un formidable vecteur d inclusion financière. Des offres de mobile

Plus en détail

Dossier de presse Holimeet

Dossier de presse Holimeet Dossier de presse Holimeet Mardi 9 juin 2015 holimeet@gmail.com holimeet.fr Table des matières Communiqué Présentation de Holimeet 3 4-5 Le concept Holimeet, dans la mouvance du tribalisme planétaire La

Plus en détail

l info S engager avec sa banque, ça compte!

l info S engager avec sa banque, ça compte! La lettre d information des clients qui ont choisi d agir l info S engager avec sa banque, ça compte! Grâce à l engagement des clients du Crédit Coopératif, plus de 4,3 millions d euros de dons ont été

Plus en détail

LA LETTRE DE L EPARGNE ET DE LA RETRAITE DU CERCLE DE L EPARGNE. N 3 juillet 2014

LA LETTRE DE L EPARGNE ET DE LA RETRAITE DU CERCLE DE L EPARGNE. N 3 juillet 2014 LA LETTRE DE L EPARGNE ET DE LA RETRAITE DU CERCLE DE L EPARGNE N 3 juillet 2014 L Edito de Philippe Crevel L épargnant des temps nouveaux frappe à la porte En 2017, les «digital natives» auront pris le

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014

DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014 DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014 02/10/2014 Introduction Depuis plus de 30 ans, Altran anticipe le besoin croissant d innovation technologique dans tous les principaux secteurs

Plus en détail

Optimisez votre organisation et vos pratiques Marketing pour réussir la transformation digitale

Optimisez votre organisation et vos pratiques Marketing pour réussir la transformation digitale Optimisez votre organisation et vos pratiques Marketing pour réussir la transformation digitale Notre vision des enjeux et notre offre de service Septembre 2015 La révolution digitale est un challenge

Plus en détail

dossier de presse weforge [ 2015 ]

dossier de presse weforge [ 2015 ] dossier de presse weforge [ 2015 ] 2 SOMMAIRE weforge, c est quoi? Weforge, c est quoi?... p. 2 Une réponse aux nouvelles façons de travailler Weforge Office... p. 4 Investir au profit des dynamiques de

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Sommaire Préambule - Kickstarter dépasse le milliard de dollars collectés - Mouvement de fonds ou épiphénomène? - Un ensemble d opportunités et d enjeux pour les différents acteurs

Plus en détail

Malgré une image des banques entachée par la crise, les Français restent très attachés à leur agence bancaire

Malgré une image des banques entachée par la crise, les Français restent très attachés à leur agence bancaire Résultats de l enquête Ifop/Wincor sur les relations des Français à leur agence bancaire Malgré une image des banques entachée par la crise, les Français restent très attachés à leur agence bancaire -

Plus en détail

Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding

Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding Sondage exclusif Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding Un sondage exclusif mené par l Institut Think pour Sondage «Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding» mené par l Institut

Plus en détail

Fiche Produit. Assurance CAMPING-CAR

Fiche Produit. Assurance CAMPING-CAR Fiche Produit Assurance CAMPING-CAR Avec Toutpratique-assurances, l assurance camping-car devient plus simple. Notre rôle est de vous proposer un contrat avec toutes les garanties dont vous avez besoin

Plus en détail

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle Dirigeants et salariés de petites structures... Vous êtes déjà nombreux à nous

Plus en détail

Les cartes entreprises en 2014 et demain

Les cartes entreprises en 2014 et demain 2014 Les cartes entreprises en 2014 et demain Analyse prospective du marché des cartes entreprises L APECA accompagne depuis 10 ans le développement de la carte achat en France et se consacre, plus largement,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2014

DOSSIER DE PRESSE 2014 DOSSIER DE PRESSE 2014 Le mot des co-fondateurs En créant Bpeek nous avions une motivation simple, intégrer les consommateurs au cœur du business des entreprises, développer un lien direct entre ces deux

Plus en détail

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance Septembre 2013 Contact: Frédéric Dabi 01 45 84 14 44 Frederic.dabi@ifop.com Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance pour Note méthodologique Etude réalisée pour:

Plus en détail

Cloud Computing. Une feuille de route pour la France

Cloud Computing. Une feuille de route pour la France Cloud Computing Une feuille de route pour la France Le Cloud computing annonce la fin d une ère de l informatique - celle des systèmes d informations juxtaposés, de façon parfois chaotique au sein de

Plus en détail

Pretik est un site dédié au prêt d'objets entre particuliers

Pretik est un site dédié au prêt d'objets entre particuliers DOSSIER DE PRESSE 2 mai 2015 Pretik est un site dédié au prêt d'objets entre particuliers Je me suis aperçu qu il était facile de réaliser de vraies économies en empruntant à son entourage, mais qu aucune

Plus en détail

IAB France Études fil rouge Vague 2 Internet et la téléphonie mobile

IAB France Études fil rouge Vague 2 Internet et la téléphonie mobile IAB France Études fil rouge Vague 2 Internet et la téléphonie mobile Rapport d étude quantitative De : Nicolas SAINTAGNE / Azyadée BAKA A : IAB FRANCE Contexte & Objectifs Contexte & Objectifs Fort d une

Plus en détail

Un régime d assurance? Si oui, lequel?

Un régime d assurance? Si oui, lequel? Un régime d assurance? Si oui, lequel? AFESH-UQAM 20 novembre 2013 Résumé Ce texte présente quelques pistes de réflexion concernant le régime d assurance collective de l AFESH-UQAM. Il s agit d un document

Plus en détail

NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE POUR AFFIRMER UNE IMAGE POSITIVE ET ATTRACTIVE DES EXPERTS-COMPTABLES BRETONS

NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE POUR AFFIRMER UNE IMAGE POSITIVE ET ATTRACTIVE DES EXPERTS-COMPTABLES BRETONS NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE POUR AFFIRMER UNE IMAGE POSITIVE ET ATTRACTIVE DES EXPERTS-COMPTABLES BRETONS NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE 800 EXPERTS-COMPTABLES COMMUNICANTS

Plus en détail

le Club Mantica Bienvenue à vous, nouveau membre du Club MANTICA. Bienvenue à vos proches, qui ont besoin de nos services. www.mantica.

le Club Mantica Bienvenue à vous, nouveau membre du Club MANTICA. Bienvenue à vos proches, qui ont besoin de nos services. www.mantica. Devenez un parrain MANTICA en : - nous communiquant les coordonnées de la personne à contacter, - transmettant les nôtres à votre fi lleul et en lui précisant de vous annoncer comme son «parrain» au moment

Plus en détail

Clara Bove & Ophélie Le Bras

Clara Bove & Ophélie Le Bras L objectif du projet Mon Producteur Bien Aimé (MPBA) est un service collaboratif ayant pour objet de promouvoir les agriculteurs de petites et moyennes tailles locaux, en faisant la promotion d une consommation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Services de change et de gestion des paiements internationaux

DOSSIER DE PRESSE. Services de change et de gestion des paiements internationaux DOSSIER DE PRESSE Services de change et de gestion des paiements internationaux Janvier 2014 Fiche d identité de FX4Biz Date de création 2012 : FX4Biz Belgique Type de société SA de droit Belge au capital

Plus en détail

Prévoyance collective, assurance santé et dépendance

Prévoyance collective, assurance santé et dépendance Juin 2012 Prévoyance collective, assurance santé et dépendance La Comarep vient de publier un état des lieux de la protection sociale complémentaire des branches à fin 2011. C est l occasion d en tirer

Plus en détail

Il était une fois WiSEED

Il était une fois WiSEED Il était une fois WiSEED En 2008, le financement participatif des startups ou de toute autre entreprise n existe nulle part dans le monde. Deux hommes décident de réinventer l économie et créent WiSEED,

Plus en détail

NE PAYEZ PLUS DEUX FOIS LA MÊME ASSURANCE! AVEC FLUO, SOYEZ SÛRS D ETRE BIEN ASSURES.

NE PAYEZ PLUS DEUX FOIS LA MÊME ASSURANCE! AVEC FLUO, SOYEZ SÛRS D ETRE BIEN ASSURES. NE PAYEZ PLUS DEUX FOIS LA MÊME ASSURANCE! AVEC FLUO, SOYEZ SÛRS D ETRE BIEN ASSURES. Paris, le 12 juin 2014 Lancement de Fluo la 1 ère application mobile qui révèle les assurances que vous possédez déjà

Plus en détail

webgem.be VOTRE SOLUTION DE DESIGN & DÉVELOPPEMENT

webgem.be VOTRE SOLUTION DE DESIGN & DÉVELOPPEMENT webgem.be VOTRE SOLUTION DE DESIGN & DÉVELOPPEMENT QUI SOMMES NOUS? WEBGEM EST UNE AGENCE WEB QUI PROPOSE DE VOUS ACCOMPAGNER DANS LA CRÉATION DE VOTRE SITE INTERNET, DE REFLÉTER UN UNIVERS DE MARQUE,

Plus en détail

Assurer l avenir de votre activité grâce à l open marketing. Par David Mennie, Senior Director, Product Marketing, Acquia

Assurer l avenir de votre activité grâce à l open marketing. Par David Mennie, Senior Director, Product Marketing, Acquia Assurer l avenir de votre activité grâce à l open marketing Par David Mennie, Senior Director, Product Marketing, Acquia Table des matières Le Marketing à l ère de l ouverture 3 L émergence du marketeur

Plus en détail

Dossier de presse. La Cantine Numérique de Saint-Brieuc

Dossier de presse. La Cantine Numérique de Saint-Brieuc Dossier de presse La Cantine Numérique de Saint-Brieuc Sommaire Préambule Attentes et besoins du territoire La Cantine Numérique de Saint Brieuc by Kreizenn Dafar Un espace physique 3 AXES FONDAMENTAUX

Plus en détail

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-* Note détaillée Baromètre européen du rapport aux paiements Des pratiques uniformisées en Europe? Sondage Harris Interactive pour Crédit Agricole Cards & Payments Enquête réalisée en ligne du 19 au 29 septembre

Plus en détail

EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER

EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER LA PROTECTION sociale de vos salariés SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle EOVI MUTUELLE, UN EXPERT DE CONFIANCE Des chiffres et des Hommes

Plus en détail

Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble!

Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble! Le Livret d accueil du Repreneur Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble! 2 3. Sommaire Le CRA Ce livret a pour vocation de vous aider à utiliser d une manière optimale l

Plus en détail

Tout le pays, tous les jours, tous les calédoniens.

Tout le pays, tous les jours, tous les calédoniens. Tout le pays, tous les jours, tous les calédoniens. 02/csb csb /03 Présentation de la CSB Historique M. michel copreaux - Directeur Général Domaines métiers et expertises : moyens de paiement électroniques

Plus en détail

Dossierdepresse Septembre2012

Dossierdepresse Septembre2012 Dossierdepresse Septembre2012 SOMMAIRE P.3 Le marché du tourisme en France La France : première destination touristique au monde Le e-tourisme : une tendance qui s impose et constitue une évolution majeure

Plus en détail

Sommaire. o La start-up TripConnexion 1. o Le concept 2. o TripConnexion en bref 4. o Revue de presse 5. o Contacts presse 6

Sommaire. o La start-up TripConnexion 1. o Le concept 2. o TripConnexion en bref 4. o Revue de presse 5. o Contacts presse 6 1 Sommaire o La start-up TripConnexion 1 o Le concept 2 o TripConnexion en bref 4 o Revue de presse 5 o Contacts presse 6 2 Genèse C est au retour d un voyage en Birmanie, où ils ont fait la rencontre

Plus en détail

Conférence de presse. #DigitalAXA. 12 novembre 2014

Conférence de presse. #DigitalAXA. 12 novembre 2014 Conférence de presse #DigitalAXA 12 novembre 2014 Conférence de presse #DigitalAXA Bienvenue au NUMA Eric Lemaire Directeur de la Communication et de la Responsabilité d Entreprise 2 Conférence de presse

Plus en détail

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES Claude MULSANT, Directrice adjointe du réseau MAGELLAN INTERNATIONAL J ai donc la lourde responsabilité

Plus en détail

NE PAYEZ PLUS DEUX FOIS LA MÊME ASSURANCE! AVEC FLUO, SOYEZ SÛRS D ETRE BIEN ASSURES

NE PAYEZ PLUS DEUX FOIS LA MÊME ASSURANCE! AVEC FLUO, SOYEZ SÛRS D ETRE BIEN ASSURES NE PAYEZ PLUS DEUX FOIS LA MÊME ASSURANCE! AVEC FLUO, SOYEZ SÛRS D ETRE BIEN ASSURES Lancement de la 1 ère application mobile qui révèle les assurances que vous possédez déjà grâce à votre carte bancaire

Plus en détail

Immobilier : Internet est indispensable pour 2 Français sur 3

Immobilier : Internet est indispensable pour 2 Français sur 3 Immobilier : Internet est indispensable pour 2 Français sur 3 Sondage Opinion Way pour MeilleursAgents Paris, le 2 décembre 2014 MeilleursAgents s intéresse à un sujet de société qui anime les débats depuis

Plus en détail

L EVOLUTION DE LA RELATION CLIENT

L EVOLUTION DE LA RELATION CLIENT L EVOLUTION DE LA RELATION CLIENT DU CRM AU VRM LIVRE BLANC NOVEMBRE 2013 Frédéric Donati Directeur Général Délégué Directeur du Développement b2s Sandra Heyde Responsable Marketing Produits et Services

Plus en détail

72% des Français prêts à payer plus cher un produit fabriqué en France. Mais pas à n importe quel prix!

72% des Français prêts à payer plus cher un produit fabriqué en France. Mais pas à n importe quel prix! Communiqué de presse 21 novembre 2011 Une étude CEDRE/Ifop 1 propose le regard croisé des consommateurs et des chefs d entreprises français sur le «Made in France» 72% des Français prêts à payer plus cher

Plus en détail

Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire. Septembre 2013

Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire. Septembre 2013 Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire Septembre 2013 1 Note méthodologique Etude réalisée pour : Wincor Nixdorf Echantillon : Echantillon de 1001 personnes, représentatif de la population

Plus en détail

1 er guide PDF. Comment démarrer?

1 er guide PDF. Comment démarrer? 1 er guide PDF Comment démarrer? Bonjour, vous avez décidé de faire carrière dans les Relations Humaines. Et vous avez choisi Kapler Magazine. Bravo, c est le meilleur choix. Voyons maintenant comment

Plus en détail

Les internautes français et la confiance numérique. Lundi 7 avril 2014

Les internautes français et la confiance numérique. Lundi 7 avril 2014 Les internautes français et la confiance numérique Lundi 7 avril 2014 Méthodologie Echantillon Mode de recueil Dates de terrain 1007 individus âgés de 15 ans et plus. La représentativité de l échantillon

Plus en détail

les travailleurs non-salari

les travailleurs non-salari Septembre 2013 Contact: Frédéric Dabi 01 45 84 14 44 Frederic.dabi@ifop.com Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salari salariés, s, la crise et l assurancel pour Note méthodologique Etude réalisée

Plus en détail

E-commerce au Maroc : Plusieurs verrous à faire sauter

E-commerce au Maroc : Plusieurs verrous à faire sauter E-commerce au Maroc : Plusieurs verrous à faire sauter Le e-commerce selon les derniers chiffres est en bonne croissance. Il se dit que de belles perspectives l attendent. Mais, loin de tout optimisme

Plus en détail

Module 1 Module 2 Module 3 10 Module 4 Module 5 Module 6 Module 7 Module 8 Module 9 Module 10 Module 11 Module 12 Module 13 Module 14 Module 15

Module 1 Module 2 Module 3 10 Module 4 Module 5 Module 6 Module 7 Module 8 Module 9 Module 10 Module 11 Module 12 Module 13 Module 14 Module 15 Introduction Aujourd hui, les nouvelles technologies sont de plus en plus présentes et une masse considérable d informations passe par Internet. Alors qu on parle de monde interconnecté, de vieillissement

Plus en détail

Soutenons ensemble l économie sociale et solidaire pour un développement durable

Soutenons ensemble l économie sociale et solidaire pour un développement durable Soutenons ensemble l économie sociale et solidaire pour un développement durable «Nous devons être le changement que nous voulons pour le monde» Gandhi works et n n a lo y b a B n o ti a ci o ss a L Babyloan

Plus en détail

Restitution des débats. Les conditions de passage à l échelle européenne et les modèles d affaires pertinents

Restitution des débats. Les conditions de passage à l échelle européenne et les modèles d affaires pertinents Séminaire de travail du 9 juin 2015 France Stratégie Internet des objets : quelles stratégies européennes pour faire émerger des plateformes d envergure mondiale? Restitution des débats Les conditions

Plus en détail

Motards et Scootéristes, le paradoxe : Un sentiment croissant d insécurité sur la route, mais toujours des prises de risque

Motards et Scootéristes, le paradoxe : Un sentiment croissant d insécurité sur la route, mais toujours des prises de risque Communiqué de presse Mardi 16 septembre 2014 Baromètre AXA Prévention sur le comportement des Français en deux-roues motorisés Motards et Scootéristes, le paradoxe : Un sentiment croissant d insécurité

Plus en détail

L EVOLUTION DES FORMES D EMPLOI : SYNTHESE DU RAPPORT

L EVOLUTION DES FORMES D EMPLOI : SYNTHESE DU RAPPORT 1 RAPPORT DU CONSEIL D ORIENTATION POUR L EMPLOI 8 AVRIL 2014 L EVOLUTION DES FORMES D EMPLOI : SYNTHESE DU RAPPORT LES «FORMES D EMPLOI : DES REALITES TRES DIVERSES ET EN PLEINE EVOLUTION, QUI DESSINENT

Plus en détail

Retraite du Service public! Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public

Retraite du Service public! Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public Retraite du Service public! Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public Préfon (Caisse nationale de prévoyance de la fonction

Plus en détail

Accept er u n b o n c o n s e i l, sa propre performance. Goethe

Accept er u n b o n c o n s e i l, sa propre performance. Goethe Accept er u n b o n c o n s e i l, c e s t a c c ro î t re sa propre performance. Goethe Le Cabinet Laroze Patrimoine Conseils est un acteur indépendant du conseil et de la gestion de patrimoine, qui met

Plus en détail

«sortez surfer» Participez aux réunions d information. la capa lance le wifi gratuit du pays ajaccien. Dossier de presse. territoire numérique.

«sortez surfer» Participez aux réunions d information. la capa lance le wifi gratuit du pays ajaccien. Dossier de presse. territoire numérique. SEPTEMBRE 2012 Dossier de presse Liberte Egalite Tous connectes Paesi N 8 AOÛT / d Aiacciu Le magazine de la Communauté d Agglomération du Pays Ajaccien Nouvelle station d épuration des Sanguinaires Participez

Plus en détail

Ressources. APIE Agence du patrimoine immatériel de l état. Les paiements sur Internet. l immatériel. Pour agir. En bref

Ressources. APIE Agence du patrimoine immatériel de l état. Les paiements sur Internet. l immatériel. Pour agir. En bref Ressources de l immatériel APIE Agence du patrimoine immatériel de l état En bref Valoriser le patrimoine immatériel invite l État à développer des approches nouvelles et, parfois, à céder contre paiement

Plus en détail

Information sur l Assurance CAMPING-CAR

Information sur l Assurance CAMPING-CAR Information sur l Assurance CAMPING-CAR Avec Assurances France-Loisirs, l assurance Camping-Car devient plus simple. Notre rôle est de vous proposer un contrat avec toutes les garanties dont vous avez

Plus en détail

FAQ. Foire aux questions. Inscription. Que propose Ethis Foundation à travers ses filiales?

FAQ. Foire aux questions. Inscription. Que propose Ethis Foundation à travers ses filiales? Inscription Que propose Ethis Foundation à travers ses filiales? Ethis Foundation est une plateforme d investissement de Crowdfunding en ligne qui permet aux investisseurs particuliers d'investir au capital

Plus en détail

3 ans d existence, 1 million d auto-entrepreneurs inscrits : bilan et perspectives. Janvier 2012

3 ans d existence, 1 million d auto-entrepreneurs inscrits : bilan et perspectives. Janvier 2012 3 ans d existence, 1 million d auto-entrepreneurs inscrits : bilan et perspectives Janvier 2012 SOMMAIRE Contexte Résultats détaillés Profil de l auto-entrepreneur..p.5 Exercice de l activité..p.12 Vivre

Plus en détail

SILICON SENTIER UNE ASSOCIATION D ENTREPRISES LOI 1901. siliconsentier.org

SILICON SENTIER UNE ASSOCIATION D ENTREPRISES LOI 1901. siliconsentier.org SILICON SENTIER UNE ASSOCIATION D ENTREPRISES LOI 1901 SILICON SENTIER L ASSOCIATION Silicon Sentier est une association d entreprise regroupant 175 PMEs et TPEs en région Ile-de-France, spécialisées dans

Plus en détail

Alternative Assistance Informatique : une société de dépannage informatique à domicile

Alternative Assistance Informatique : une société de dépannage informatique à domicile DIESS Lille-Métropole Développement des Initiatives d'economie Sociale et Solidaire 1 bis place Charles Roussel 59200 TOURCOING Contact : Ignace Motte 03.20.24.39.03 ignacemotte@diess.fr OTeN - IRIS Observatoire

Plus en détail

Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance

Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance Sondage Ifop pour AILANCY 4 juin 2015 N 113049 Contacts Ifop : Frédéric Dabi - Directeur Général Adjoint Alexandre Bourgine Chargé

Plus en détail

Les salaires de L écosystème php en france. L Association Française des Utilisateurs de PHP (AFUP) le cabinet de recrutement spécialisé Agence-e

Les salaires de L écosystème php en france. L Association Française des Utilisateurs de PHP (AFUP) le cabinet de recrutement spécialisé Agence-e L Association Française des Utilisateurs de PHP (AFUP) & le cabinet de recrutement spécialisé Agence-e vous propose : baromètre AFUP Agence-e 2014 : Les salaires de L écosystème php en france édito : Fondée

Plus en détail

www.breizhconsulting.fr Centre de formation digital et communication : www. Komelya.fr

www.breizhconsulting.fr Centre de formation digital et communication : www. Komelya.fr «Comment bien choisir sa plateforme e-commerce» Merci de mettre votre portable en mode silencieux Mais vous pouvez twitter C est au programme - Les solutions open source - Les plateformes en mode SAAS

Plus en détail

CARAMAPS, Votre guide de voyage en camping-car. Dossier de presse - Avril 2015

CARAMAPS, Votre guide de voyage en camping-car. Dossier de presse - Avril 2015 CARAMAPS, Votre guide de voyage en camping-car Dossier de presse - Avril 2015 SOMMAIRE CARAMAPS en quelques mots... 3 Comment ça marche?... 4 L accueil collaboratif Caramaps... 5 L histoire de CaraMaps...

Plus en détail

Chap 4 : Etablir la relation entre les acteurs. I. Appréhender le groupe social. A. Identifier la nation de rapport social. 1. Les groupes sociaux

Chap 4 : Etablir la relation entre les acteurs. I. Appréhender le groupe social. A. Identifier la nation de rapport social. 1. Les groupes sociaux I. Appréhender le groupe social Chap 4 : Etablir la relation entre les acteurs A. Identifier la nation de rapport social 1. Les groupes sociaux Le groupe se définit par la réunion de plusieurs personnes

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE GOOD MORNING DESIGN

DOSSIER DE PRESSE GOOD MORNING DESIGN SOMMAIRE LE DOSSIER DE PRESSE Le concept Page 3 Une place de marché pour les passionnés du design Page 3 Nouvelle Vague : une place de marché pour les designers indépendants et les marques avant-gardistes

Plus en détail

LES NOUVELLES FRONTIÈRES / PROGRAMME 2015

LES NOUVELLES FRONTIÈRES / PROGRAMME 2015 LES NOUVELLES FRONTIÈRES / PROGRAMME 2015 BUT I TELL YOU THE NEW FRONTIER IS HERE, WHETHER WE SEEK IT OR NOT ( ) BUT I BELIEVE THE TIMES DEMAND INVENTION, INNOVATION, IMAGINATION, DECISION. I AM ASKING

Plus en détail

Créer un site internet?

Créer un site internet? WebexpR Communication digitale des PME 249 rue Irène Joliot Curie 60610 La Croix Saint Ouen contact@webexpr.fr Créer un site internet? Qui? Quoi? Pour qui? Pourquoi? Quand? Comment? Combien? Rédaction

Plus en détail

Regard sur hybridation et infogérance de production

Regard sur hybridation et infogérance de production Regard sur hybridation et infogérance de production Février 2014 édito «comment transformer l hybridation des infrastructures en levier de performances?» Les solutions d infrastructure connaissent depuis

Plus en détail

L ACCÈS AU LOGEMENT À L USAGE DU PUBLIC GUIDE PRATIQUE

L ACCÈS AU LOGEMENT À L USAGE DU PUBLIC GUIDE PRATIQUE À L USAGE DU PUBLIC GUIDE PRATIQUE Pôle sanitaire social Ce livret a été élaboré afin de vous guider dans les démarches liées au logement. Vous pouvez vous y référer lors de l intervention. Vous trouverez

Plus en détail

Enquête sur les complémentaires santé

Enquête sur les complémentaires santé Enquête sur les complémentaires santé La réforme des contrats responsables : Evolution ou révolution? 4 juin 2014 - Page 1 Au travers de la réforme des contrats responsables, Nexialog Consulting a souhaité

Plus en détail

Le rendez-vous de l innovation La Fintech Juillet 2015

Le rendez-vous de l innovation La Fintech Juillet 2015 Le rendez-vous de l innovation La Fintech Juillet 2015 Sondage réalisé par pour le publié et diffusé par et Publié le 9 juillet 2015 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français

Plus en détail

Présente. 3 Edition. France Journée Portes ouvertes Limoges Chambéry Savoie Technolac Paris L Essentiel du financement Nice Sophia Antipolis

Présente. 3 Edition. France Journée Portes ouvertes Limoges Chambéry Savoie Technolac Paris L Essentiel du financement Nice Sophia Antipolis Présente 3 Edition France Journée Portes ouvertes Limoges Chambéry Savoie Technolac Paris L Essentiel du financement Nice Sophia Antipolis DOSSIER DE PRESSE Contact presse Semaine des Business Angels 2008

Plus en détail

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer en SOLO SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE dépendance la qui renouvelle la mutuelle ARTISANS, COMMerçANTS, professions LIBÉRAles, INDÉPENDANTS... Vous

Plus en détail

e-commerce NAVIGATION MOBILE Votre site est-il optimisé? RESPONSIVE ET ÉCRANS LARGES Le paradoxe!

e-commerce NAVIGATION MOBILE Votre site est-il optimisé? RESPONSIVE ET ÉCRANS LARGES Le paradoxe! e-commerce+ Magazine d'information d'octave n 15 - Septembre 2015 fashion.com fashion.com Les TENDANCES MOBILES MOBILES du e-commerce du e-commerce NAVIGATION MOBILE Votre site est-il optimisé? RESPONSIVE

Plus en détail

Campagnes Presse POUR NOUS, ÊTRE BIEN ASSURÉ, C'EST ÊTRE COUVERT MÊME QUAND ON N'EST PAS PROPRIÉTAIRE DU VÉHICULE*.

Campagnes Presse POUR NOUS, ÊTRE BIEN ASSURÉ, C'EST ÊTRE COUVERT MÊME QUAND ON N'EST PAS PROPRIÉTAIRE DU VÉHICULE*. Campagnes Presse Découvrez les publicités qui ont installé le «style MAIF»... POUR NOUS, ÊTRE BIEN ASSURÉ, C'EST ÊTRE COUVERT MÊME QUAND ON N'EST PAS PROPRIÉTAIRE DU VÉHICULE*. PROTECTION ACCIDENT CORPOREL

Plus en détail

Analyse en temps réel du trafic des Internautes

Analyse en temps réel du trafic des Internautes Analyse en temps réel du trafic des Internautes Toute entreprise doit être en mesure d analyser le trafic de son site web et d obtenir une vue précise de son efficacité en temps réel SOMMAIRE Aperçu p.

Plus en détail

avec Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque»

avec Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque» avec Communiqué de presse Paris, le 22 octobre 2014 Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque» «A l heure où la marque devient

Plus en détail

Devenir une banque relationnelle de référence : pourquoi et comment?

Devenir une banque relationnelle de référence : pourquoi et comment? conseil organisation management Réussir ensemble Devenir une banque relationnelle de référence : pourquoi et comment? Conférence CCM Benchmark Banques sur Internet 2012-13 Mars 2012 csa consulting 80,

Plus en détail

Dossier de presse Lancement de l application e-constat auto Lundi 1er décembre 2014

Dossier de presse Lancement de l application e-constat auto Lundi 1er décembre 2014 Dossier de presse Lancement de l application e-constat auto Lundi 1 er décembre 2014 Sommaire Communiqué de presse Page 3 L e-constat auto : Le téléchargement Page 4 L application officielle des assureurs

Plus en détail

Proposition de Charte éthique de l élu-e pour un renouveau démocratique et la renaissance des pratiques politiques

Proposition de Charte éthique de l élu-e pour un renouveau démocratique et la renaissance des pratiques politiques Proposition de Charte éthique de l élu-e pour un renouveau démocratique et la renaissance des pratiques politiques Version du 23 février 2015, soumise à consultation publique jusqu au 15 avril 2015. N

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Octobre 2012

DOSSIER DE PRESSE. Octobre 2012 FLASH SUR MOI [Rue][Ville], [État][Code postal] Téléphone : [Votre téléphone]télécopie : [Votre télécopieur] Courrier électronique : morgane@cf- mh.frweb : [Adresse Web] CONTACT PRESSE CF- MH 110, avenue

Plus en détail

L information en Chine et le contrôle de la criminalité économique / financière.

L information en Chine et le contrôle de la criminalité économique / financière. L information en Chine et le contrôle de la criminalité économique / financière. La construction de l informatisation de la Chine est une stratégie nationale qui est directement liée avec la vitesse et

Plus en détail

: aujourd hui, un véritable succès et demain, quel avenir?

: aujourd hui, un véritable succès et demain, quel avenir? Paris, le 07 octobre 2009 er Baromètre Ciel Auto uto-entrepreneur : aujourd hui, un véritable succès et demain, quel avenir? 1 er Contexte du 1 er Baromètre Ciel Auto-Entrepreneur En mars dernier, Ciel,

Plus en détail

Maximiser la performance de vos projets immobilier de bureaux

Maximiser la performance de vos projets immobilier de bureaux Make the most of your energy* Maximiser la performance de vos projets immobilier de bureaux * Tirez le meilleur de votre énergie www.schneider-electric.fr Schneider Electric France Direction Communication

Plus en détail

Mémento Shopper FR Sujet : Prix de transaction

Mémento Shopper FR Sujet : Prix de transaction Mémento Shopper FR Sujet : Prix de transaction 1. Informations sur le projet Cette étude porte sur les prix de transaction de différentes concessions automobiles. Le prix de transaction est le prix négocié

Plus en détail

Mag. à la carte de fidélité virtuelle? Solution de fidélisation sur application mobile. Et si vous passiez

Mag. à la carte de fidélité virtuelle? Solution de fidélisation sur application mobile. Et si vous passiez http5000 Mag Et si vous passiez à la carte de fidélité virtuelle? Solution de fidélisation sur application mobile Retrouvez ce magazine et tous les autres numéros sur notre application mobile! Tapez http5000

Plus en détail

FRONTeO Plateforme digitale pour les banques. Dossier de presse

FRONTeO Plateforme digitale pour les banques. Dossier de presse FRONTeO Plateforme digitale pour les banques Dossier de presse 2015 Sommaire Page 3 Editorial «La banque se digitalise, l informatique évolue, MAINSYS anticipe...» Page 4 Une gamme complète de solutions

Plus en détail

Qui n a jamais eu envie d aider ou besoin d un coup de main?

Qui n a jamais eu envie d aider ou besoin d un coup de main? P1 DOSSIER DE PRESSE Qui n a jamais eu envie d aider ou besoin d un coup de main? En mettant en relation les internautes, Welp donne vie à l entraide gratuite, simple et sans contrainte. C est l envie

Plus en détail

3 minutes. relation client. avec Orange Consulting. pour tout savoir sur la. construisez et pilotez votre relation client

3 minutes. relation client. avec Orange Consulting. pour tout savoir sur la. construisez et pilotez votre relation client 3 minutes pour tout savoir sur la relation client construisez et pilotez votre relation client avec Orange Consulting 1 la relation client au coeur de la transformation digitale de l entreprise Aujourd

Plus en détail

Sommaire. A la une...2-3. Témoignage client...4. Prochain rendez-vous...6. Syselcom : l actu...7. Contact Us

Sommaire. A la une...2-3. Témoignage client...4. Prochain rendez-vous...6. Syselcom : l actu...7. Contact Us Sommaire A la une...2-3 ¾ L évolution du Cloud Computing et ses défis Témoignage client...4 ¾ OneSolutions SA Les événements SyselCloud...5 ¾ RoadShow SolvAxis - SyselCloud Prochain rendez-vous...6 ¾ SyselCloud

Plus en détail

Qu est-ce qu apprendre à l époque digitale?

Qu est-ce qu apprendre à l époque digitale? Qu est-ce qu apprendre à l époque digitale? Amodsen Chotia, Centre de recherche interdisciplinaire, Université Paris Descartes Quels sont les grands changements attendus? Les changements qui se sont opérés

Plus en détail

DIX, école supérieure du numérique RAMBOUILLLET. 6 formations post bac, de Bac+1 à Bac+5 :

DIX, école supérieure du numérique RAMBOUILLLET. 6 formations post bac, de Bac+1 à Bac+5 : DIX, école supérieure du numérique RAMBOUILLLET http://ecole-superieure-du-numerique.fr http://dix-rambouillet.fr 6 formations post bac, de Bac+1 à Bac+5 : 3 formations de Bac+1 à Bac+3 aux métiers du

Plus en détail

Animer une association

Animer une association FICHE PRATIQUE N 7 www.animafac.net gestion de projet Animer une association Une association vit mieux si elle est composée de plusieurs membres partageant un projet collectif. Si la loi 1901 est une loi

Plus en détail

Forums et Ateliers numériques

Forums et Ateliers numériques 2015 Programme Animation Numérique de Territoire Forums et Ateliers numériques Châtaigneraie Cantal F O R U M S A T E L I E R S ACCOMPAGNEMENT N U M E R I Q U E ANIMATION NUMERIQUE DE TERRITOIRE EN CHÂTAIGNERAIE

Plus en détail