votre magazine d'information Handyalogue Mars / Avril 2013 L accès à la santé pour tous Dossier La réinsertion socio-professionnelle

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "votre magazine d'information Handyalogue Mars / Avril 2013 L accès à la santé pour tous Dossier La réinsertion socio-professionnelle"

Transcription

1 2 votre magazine d'information Handyalogue Mars / Avril 2013 Dossier La réinsertion socio-professionnelle L accès à la santé pour tous

2 Sommaire Informer La mobilité, l accessibilité... Les maîtres mots de l inclusion L assistance sexuelle en question : quelles autres réponses? Un succès!! Oui!! 2 Colloques 3 VAS - un succès Capacité juridique La Stib 4 Des bus pour tous Campagne 8 Toi, Moi, Nous... Evénement 17 La Fête des Solidarités Echo des Régionales 18 Liège Luxembourg Province de Namur Mons-Wallonie picarde TAM Annonces 24 Accompagner Dossier 9 La réinsertion socio-professionnelle Conseiller Accessibilité 6 Un enseignement pour tous Bimestriel de l Association Socialiste de la Personne Handicapée asbl Editrice responsable : Catherine Lemière, rue Saint-Jean Bruxelles - Rédaction centrale : Nathalie De Wispelaere Tél. : 02/ Photos : Fotolia.com Junial Enterprises - Fotolia.com - Studio DER - Fotolia.com - jerga - Fotolia.co christemo - Fotolia.com - Michael Nivelet - Fotolia.com - v2 - Fotolia.com - treenabeena - Fotolia.com - Gina Sanders - Fotolia.com - Gina Sanders - Fotolia.com Tout don de 40 euros bénéficie d une déduction fiscale : BE BIC : BNAGBEBB - N d entreprise : Dépôt : Bruxelles X - P Une vie «normale», une participation «comme tout le monde» à la société - en termes d études, d emploi, de culture, de rencontres, - passe par la maitrise de l environnement. Rappelez-vous l article de la convention ONU relative aux droits des personnes handicapées qui stipule : «la notion de handicap évolue et le handicap résulte de l interaction entre des personnes présentant des incapacités et les barrières comportementales et environnementales qui font obstacle à leur pleine et effective participation à la société sur la base de l égalité avec les autres» Ce ne sont pas les personnes handicapées qui doivent s inclure mais bien l environnement en général qui doit se penser inclusif. Ce numéro de handyalogue est largement dédié à ce précepte. Les communes, tout d abord. L an passé à la même période, l remettait le label Handycity aux communes qui s étaient engagées et ont développé, au cours des six ans de mandature, des initiatives inclusives pour leurs citoyens et citoyennes, personnes handicapées. Les élections ont eu lieu en octobre dernier. Dès le mois de décembre, Les nouveaux conseils communaux étaient invités à renouveler cet engagement en signant la Charte d intégration des personnes handicapées Ainsi, durant la deuxième quinzaine du mois d avril, notre campagne «Toi, moi, nous, tous citoyens» sensibilisera les communes hésitantes, encouragera et soutiendra celles qui (re)mettent le couvert. (lire page 8) Mobilité, ensuite. Alerte avait été lancée dans notre Handyalogue (n ) concernant l abandon par la STIB des minibus, au profit de taxis réputés adaptés mais privés. Nous étions allées en front commun (associatif) exprimer nos critiques acerbes à la Ministre Brigitte Growels. La situation semble mieux que s éclaircir. (lire pages 4 et 5) Mais affaire à suivre en pratique. Enseignement. L expertise de l en matière d accessibilité de bâtiments publics a été notamment sollicitée pour deux projets d écoles. (lire pages 6-7) Emploi. En cas d invalidité, la reprise du travail est un événement important et le délai joue énormément sur les motivations et les capacités de se remettre dans le circuit, comme on dit. Le dispositif «Back to work» est une initiative pilote, qui se concrétise sur base volontaire (détails pages 9 à 16) Enfin côté culture et loisir vous serez informés d un festival pas comme les autres la Fête des solidarités qui mêle concerts, débats, familles et qui sera inclusif autant que faire se peut. Les régionales sont loin d être en reste, ainsi que le démontre l agenda très étoffé qu elles proposent. A tous moments, en tous lieux pensons inclusions! Catherine Lemière - Secrétaire générale Près de 140 personnes se sont déplacées le vendredi 22 février pour, ensemble, parler, discuter, argumenter, écouter, débattre... sur la vie affective et sexuelle, et plus particulièrement sur l assistance sexuelle... la première partie de la journée reprenait des interventions de professionnels du secteur. Fort enrichissante et proche du terrain, du vécu des institutions... La seconde partie s attachait à laisser la parole aux personnes directement concernées. Les actes seront disponibles pour la fin du 1er semestre. Par ailleurs, nous vous informons que la brochure «La vie affective et sexuelle» est en cours de traduction en facile à lire... A suivre... Ce vendredi 29 mars, l, l Afrahm et Altéo vous ont proposé une matinée de réflexion sur Une protection juridique conforme à la dignité humaine - présentation et analyse critique de la nouvelle législation Nous avons eu à coeur d aborder chaque facette de cette nouvelle législation qui touche tout autant les professionnels du secteur (Juges de Paix, représentants du cabinet, travailleurs sociaux...) que les familles et les personnes handicapées. Colloque Capacité juridique Par aillleurs, l réalisera une étude sur cette nouvelle législation qui sera consultable sur notre site d ici la fin de l année. Par ailleurs, nous avons en projets la réalisation d une brochure et une formation en la matière. Nous vous avertirons de l avancement des ces deux actions. Pour toute question : Contact Center Mardi, mercredi, jeudi - de 8h30 à 11h30 Tél. 02/

3 La STIB Vers des bus pour tous Que fait-on si on est une personne en chaise et que l on souhaite se déplacer en transports en commun à Bruxelles? Et bien on prend le bus. rendu accessible Détails C est par un bel après-midi ensoleillé que Silvia et moi rencontrons Christian de Strycker - Responsable de l accessibilité à la STIB. Nous allons tester en conditions réelles les lignes de bus rendues accessibles selon le principe Accessibus. L expérience fût concluante, le parcours sans embûches. Plus qu une bonne surprise pour Silvia plutôt une habituée du métro. L arrêt est accessible. Le pictogramme parle de lui-même. Il est internationalement reconnu. Une personne en chaise roulante peut monter à bord du bus de façon autonome. L arrêt est aménagé selon le plan de normes de la STIB. L arrêt est praticable. Cela signifie, que selon le degré d autonomie de la personne circulant en chaise roulante, l aide d une personne valide peut s avérer nécessaire durant le trajet. capacité de décision quant à son utilisation de nos transports. C est bien elle qui sait si elle est capable ou pas; pas nous.» «C est un projet de longue haleine car pas moins de 25 métiers sont impliqués dans le projet. Il faut coordonner le tout. Pour le moment, il s agit d accessibilité aux personnes en chaise sur le réseau de bus mais nous avons aussi amélioré le service d assistance au métro et les nouveaux trams pour les personnes déficientes visuelles.» continue Christian de Strycker. «Notre volonté est de proposer des transports vraiment accessibles. C est pourquoi, il est important de faire part de vos remarques, suggestions, avis Pour faire Point sur le Minibus avancer l accessibilité. Dès que vous rencontrez un fait que vous estimez important, notez le numéro du véhicule (4 chiffres), la date et l heure ainsi que la direction et enregistrez votre expérience à l adresse : Le service Customer Care vous donnera une réponse et transmettra le souci aux gestionnaires concernés pour faire changer les choses.» Tél. 02/ Accessibus? «C est dans les missions de la STIB de rendre le transport en commun accessible à toutes et tous», nous confie Christian de Strycker. «Nous y travaillons depuis plus d un an à ce projet et c est avec joie et fierté que nous avons pu lancer le principe d Accessibus le 3 décembre Journée Internationale des Personnes handicapées.» Le principe Accessibus répertorie le niveau d accessibilité des arrêts de bus STIB grâce à un système simple (voir encart ci-contre). Il repose tout d abord sur une bonne organisation; des bus adaptés desservant des arrêts qualifiés. Ensuite, les chauffeurs sont formés et un système d informations aux usagers est mis en place sur le site internet, aux arrêts de bus, sur et dans les véhicules. Des pictogrammes de couleurs différentes indiquent la qualité de l arrêt. S il n y a aucun logo, c est que l arrêt est inaccessible. Il est déconseillé pour une personne en chaise de tenter de monter dans le bus mais ce n est pas interdit. C est laissé à l appréciation de l usager qui lui seul connaît ses capacités. Grâce à ces données disponibles sur le site : dans l onglet Mobilité réduite, les personnes en chaise roulante se déplaceront en connaissance de cause en transport public sur les lignes 12 (Brussels City Brussels airport), 21 (Luxembourg Brussels airport), 71 (De Brouckère Delta), 48 (Bourse Uccle Stalle) et 84 (Beekkant - Heysel). «Autre nouveauté, et non des moindres, de ce projet, dans le respect de la Convention ONU relative aux droits des personnes handicapées, nous laissons à la personne handicapée la Christian de Strycker profite de l occasion pour nous faire le point sur le service Minibus de la STIB. «Les rumeurs les plus folles ont couru après que le Gouvernement régional bruxellois ait décidé de réformer le service vieux de 35 ans : suppression, diminution» Alors, qu en est-il? «Le Service Minibus existe bel et bien et restera. La décision prise par le Gouvernement en juillet dernier consiste à rendre le service moins coûteux pour le contribuable et plus proche des attentes de la clientèle. Grande nouveauté, nous allons travailler avec des véhicules à nous mais aussi avec l appui de la flotte de taxis adaptés qui ciculent dans Bruxelles. Les effets de la réforme à laquelle nous travaillons ardemment se feront sentir à la fin de cette année. Le service restera, comme aujourd hui, destiné au transport des personnes handicapées dans les mêmes conditions qu aujourd hui.» Quelles sont les nouveautés alors? «Nous avons entendu les attentes de la clientèle grâce au travail de concertation que nous menons en permanence aves le secteur associatif. Nos clients souhaitent bénéficier d une plage de disponibilité élargie, d une meilleure qualité d information, si possible en maintenant le niveau de service personnalisé qui caractérise le service actuellement. Bien entendu, la volonté de bénéficier du meilleur tarif possible est une attente fortement marquée. Mon rôle consiste, avec une équipe projet dynamique, à concilier, de la meilleure manière possible, les attentes de nos clients et le respect du contrat de gestion qui lie la STIB à la Région. Je compte vraiment sur les clients à mobilité réduite pour utiliser ce que l entreprise fait pour eux parce que l accessibilité reste une matière qui ne va pas de soi. Heureusement, à la STIB, on bouge. A vous de me dire si on bouge mieux qu ailleurs (rires)...» 5

4 Accessibilité Un enseignement pour tous 6 6 Régulièrement, notre cellule accessibilité est interpellée: une commune veut rendre ses guichets accessibles, il faut revoir l architecture d un hôpital... Dans cette édition, nous allons nous pencher sur deux expertises qui visent à rendre l infrastructure scolaire - estudiantine accessible. Ecole communale de Hotton Il y a près d un an maintenant, que les autorités communales nous ont interpellés en vue d analyser les plans de la future école fondamentale. Nous devons donc nous en référer à la législation en vigueur en Région wallonne, c est-à-dire les articles 414 et 415 du CWATUPE, Code wallon de l aménagement du territoire, de l urbanisme, du patrimoine et de l énergie. L ensemble du bâtiment doit être rendu accessible à tous, que ce soit dès l accès en voirie, au rez-dechaussée ou aux différents étages ainsi que les services offerts à tous visiteurs ou utilisateurs. En conséquent, nous avons invité la commune à remplir les conditions maximales en vigueur afin d offrir une école tout à fait accessible et exemplaire dans la région de Hotton... pour les élèves, les enseignants mais également les visiteurs potentiels. Nouvelle école... nouveau bâtiment... nouvelle construction = respect de l accessibilité plus facile. Nous avons envisagé tous les cas de figures et préconisé les aménagements les plus indiqués dans la situation en commençant par la disposition des places de parking selon l article 415 qui stipule que: «Les parkings doivent comporter, à proximité immédiate de leur sortie ou de l entrée du bâtiment qu ils jouxtent, un emplacement d une largeur minimale de 3,3 m et un même emplacement par tranche successive de 50 emplacements. Ces emplacements sont réservés sur une surface horizontale et sont signalés.» Pour la circulation extérieure, nous avons suggéré que le nouveau bâtiment soit construit de préférence sur une zone de plain-pied. Notre cellule Accessibilité a également envisagé un trottoir de 1,50 m, afin de sécuriser la circulation piétonne, ainsi que la pose de dalles podotactiles (normes du RW ), de la rue à l entrée principale. L accessibilité du bâtiment s arrête au rez de chaussée. L étage n est pas concerné. Nous avons néanmoins conseillé à l administration d envisager une cage d ascenseur accessible ou la pose d un lift avant travaux car les coûts d aménagements après travaux représentent toujours des coûts supplémentaires. Nous avons rappelé les préceptes d une bonne accessibilité : Toutes les portes extérieures et intérieures des locaux doivent présenter un libre passage de 85 cm minimum. L usage exclusif des portes à tambour est interdit. Les sas, les couloirs et les dégagements présentent une aire de rotation de 1,5 m minimum hors débattement de porte éventuel. Toutes les portes vitrées (intérieures/extérieures) doivent être sécurisées pour les personnes déficientes visuelles en posant 2 bandes de couleur contrastée de 7 cm de large entre 0,85m et 1 m ainsi qu entre 1,40 m et 1,60 m. Du travail en perspective... et en cours mais pour le bien-être de toute la communauté. U-Mons Courant avril 2012, le Centre pour l Egalité des chances nous interpelle: il faut effectuer une analyse des bâtiments de l U- Mons car une personne dont la pathologie a pour conséquence une réduction significative de la mobilité souhaite intégrer l université. Les bâtiments, situés rue d Havré 88 à Mons, ne permettent pas, dans l état actuel, de recevoir des personnes en chaise roulante. C est pourquoi, des aménagements sont nécessaires. De part son handicap, le refus d une scolarité en totale intégration ferait l objet d une discrimination à l enseignement. A ce jour, un étudiant ne peut plus être exclu de l enseignement faute d accessibilité suffisante à l établissement de son choix. En effet, la convention ONU, signée et ratifiée par la Belgique en 2009 ainsi que la loi antidiscrimination de 2007 et le protocole relatif au concept d aménagements raisonnables de 2007, suivi du décret de la Communauté française de 2008, renforce la pleine participation active à la vie scolaire des personnes handicapées. Le bâtiment est classé mais des aménagements sont toujours possibles car ils doivent se faire principalement à l intérieur de la cour ou à l intérieur de l un ou l autre bâtiment. Par conséquent, l article peut être pris en compte. Par soucis de faisabilité, il sera demandé à U-Mons de permettre l entrée et la sortie du véhicule adapté dans la cour pavée. Les principaux aménagements portent sur les entrées et la nécessité de placer (ou réaménager) des rampes d accès ou une plate-forme élévatrice. La seconde pierre d achopement était l absence de toilette adaptée... mais qui a également été totalement résolu. A ce jour, l ensemble des travaux et autres aménagements raisonnables ont été réalisés. Pari accessibilité gagné!! Tél. 02/

5 Campagne Toi, Moi, Nous... Réinsertion socio-professionnelle Tous citoyens Oui, pour que les choses avancent, elles doivent s investir vis-à-vis du handicap. Back to work sensibilisation et l accompagnement d un point de vue médico-social. 8 Qui dit : «Elections communales en 2012», dit : «Relance de la Charte communale de l Intégration de la Personne handicapée dès la constitution des nouveaux Conseils communaux en 2013». Faisons le point. Communes, élus, bourgmestres, collèges, décisions... il ne se passe pas une journée sans que l ne soit interpellée.... courriers, s, appels téléphoniques... au sujet de la Charte. Charte qui a été modifiée sur 2 points : le logement et le transport afin de coller davantage aux réalités du terrain. Ainsi, nous avons élargi le champs d application de la charte au logement et non plus rien qu au logement social et au transport et non plus qu aux transports communaux. Pour rappel, l lance pour la première fois en 2001 un projet d envergure: la Charte communale de l Intégration de la Personne handicapée. A l époque, 167 communes en Wallonie- Bruxelles marquent leur engagement visà-vis des personnes handicapées. Après la mandature, en 2007, nous réinvitons les communes à indiquer une fois encore leurs positions vis-à-vis du handicap : un succès. 184 communes franchissent le pas. Et en 2013? Vous le saurez dès le 15 avril. L échéance se rapproche et nous sentons le climat devenir fébrile et affairé. Oui, la commune est LE premier lieu d intégration de la personne handicapée. Oui, les communes doivent agir et travailler pour tous leurs concitoyens. Du 15 au 19 avril, nous officialiserons les noms des édiles communaux qui auront posé le geste fort de s impliquer, de renouveller leurs engagements envers les personnes handicapées de leur commune. Par ailleurs, nous concoctons également un outil mettant en lumière les diverses réalisations des communes labellisées l année dernière. C est en participant à des actions citoyennes d envergure que l inclusion de la personne handicapée prendra place dans notre société. Les communes l ont bien compris. Tél. 02/ Travailler ou reprendre une activité professionnelle quand on est une personne handicapée peut sembler difficile voire s apparenter au parcours du combattant. Nous avons voulu, dans ce dossier, reprendre dans le détails les 4 grands acteurs de la réinsertion socioprofessionnelle et mettre en lumière la façon dont ils vont coordonner leurs actions. Depuis le 15 janvier 2013, l INAMI, les médecins-conseil, le FOREM et l AWIPH ont signée une convention. Le but étant d accompagner de façon plus efficace et mieux coordonnée la personne tant en incapacité de travail primaire qu en invalidité et qui, sur base volontaire, souhaite retrouver un emploi. Grâce à l expertise des services de l Agence wallonne pour l intégration des personnes handicapés (AWIPH) et du Service public wallon de l emploi et de la formation (FOREM), les personnes en incapacité et le médecin conseil pourront déterminer les possibilités de retour sur le marché de l emploi. Rôle du médecin-conseil Le médecin-conseil est l interlocuteur direct du bénéficiaire en incapacité de travail et peut établir avec lui un plan visant une réinsertion socioprofessionnelle. Sa mission générale est la La convention stipule qu il doit en outre : 1. examiner dès que possible des opportunités de réadaptation professionnelle en faisant appel, le cas échéant, à des services spécialisés en la matière, 2. transmettre au Forem les données nécessaires à la réadaptation professionnelle du bénéficiaire, moyennant autorisation de ce dernier, 3. s assurer, en collaboration avec le Forem, de l adéquation du programme de réadaptation professionnelle avec la situation médicale du bénéficiaire, 4. le cas échéant, préparer le dossier de demande d intervention de l assurance indemnités dans le cadre d une réadaptation professionnelle, pour la Commission supérieure du Conseil médical de l invalidité (CSCMI). Rôle du FOREM Le médecin-conseil orientera le bénéficiaire vers le Forem. Ce dernier est chargé d accompagner le bénéficiaire tout au long de son parcours de réinsertion. Un conseiller référent sera chargé de faire le point sur les compétences, les aptitudes et les autres dimensions de l employabilité du bénéficiaire. La convention prévoit que des actions de formation et/ou d insertion professionnelle peuvent être menées ; 9

6 Réinsertion socio-professionnelle 10 1) soit par l opérateur public de formation (Forem Formation) ou l un de ses partenaires conventionnés, 2) soit par un partenaire conventionné avec Forem Conseil, 3) soit par l AWIPH, un service agréé par l AWIPH ou conventionné avec elle. Le Forem doit rester le coordinateur de l ensemble du parcours en assurant toutes les étapes reprises dans le plan d actions. Rôle de l AWIPH Selon les caractéristiques du demandeur et/ou l inadéquation de l offre de services, le conseiller référent pourra faire appel à l AWIPH afin d avoir une expertise par rapport à la dimension «handicap» via différentes approches (approche globale du parcours d insertion professionnelle, approche individualisée en matière de matériel de formation, ). Procédure Afin de se donner un maximum de chances de réussite au projet de réinsertion, il faut envisager une prise en charge rapide du bénéficiaire. Chacun s engagent à mettre tout en œuvre pour respecter ce principe. 1/ Le médecin-conseil reste l interlocuteur de première ligne pour le bénéficiaire. Il invite le bénéficiaire volontaire à s inscrire comme demandeur d emploi libre auprès du Forem. 2/ Le Forem l inscrit pour un accompagnement vers l emploi. Il établit, en accord avec le bénéficiaire, la demande individuelle et lui désigne un conseiller Comment introduire une demande à l AWIPH? Formulaire L Agence prend en compte toute demande écrite. Néanmoins, elle a prévu un formulaire de demande par secteur selon l intervention sollicitée. Les interventions obéissent à un code couleur : Verte : la demande doit concerner l aide précoce, l aide à l intégration, l accompagnement, l accueil de jour, l hébergement, l aide à la vie journalière, le placement familial Rose : reprendre ou maintenir un emploi, une orientation, une formation, des interventions auprès de l employeur,... Jaune : pour solliciter des aides individuelles, comme des équipements / aménagements, des prestations, des aides à la scolarité Dans certains cas, une fiche de description des capacités de travail pourra être demandée. L Agence prend en compte toute copie de rapports médicaux (suffisamment récents). Néanmoins, en l absence de ceux-ci, elle a aussi prévu un bilan médical type à faire compléter par le médecin (généraliste ou spécialiste). référent qui sera chargé d établir un plan d actions. La convention stipule 2 cas de figure : 1er cas le bénéficiaire n a pas de projet professionnel et il y a lieu d en définir un qui soit réaliste et réalisable au regard de ses capacités, aptitudes et compétences ainsi que des opportunités du marché de l emploi; 2e cas le bénéficiaire a déjà défini un projet de formation et/ou d insertion et il y a lieu d analyser ce projet. A cette fin, le conseiller référent oriente, le cas échéant, le bénéficiaire vers le Carrefour Emploi Formation de sa région, qui lui donnera toute information utile quant au choix de l opérateur et quant aux autres possibilités existant sur le territoire dans le domaine choisi. Services de l AWIPH dans le domaine de la formation et de l emploi 1. Stage de découverte Une semaine d immersion en entreprise pour découvrir un métier et le monde du travail. Ce stage permet à la personne handicapée: de mieux comprendre les exigences d un métier de vérifier que ce métier lui convient ou l intéresse de s assurer qu elle a un minimum de dispositions pour l exercice de ce métier Le stage est gratuit, on ne peut réclamer aucune rémunération ou indemnité. L entreprise ou l institution publique n a pas l obligation d embaucher le stagiaire à l issue du stage. La personne handicapée peut bénéficier de plusieurs périodes de stage de découverte. 2. Orientation professionnelle L AWIPH peut aider les personnes handicapées à formuler un projet professionnel qui tienne compte de leur choix, de leurs capacités et du marché de l emploi. Le Bureau régional pourra proposer de : rencontrer un attaché en intégration professionnelle ou un psychologue de l Agence consulter un Carrefour Emploi Formation solliciter les services du FOREM Conseil demander la collaboration d un Service d accompagnement entreprendre un module d émergence et d insertion, ou une période d immersion, dans 11

7 Réinsertion socio-professionnelle 12 un centre agréé par l AWIPH réaliser un stage de découverte d un métier ou d un secteur professionnel... ou tout simplement du monde du travail consulter un centre d orientation professionnelle spécialisé pour les personnes handicapées s inscrire dans certains organismes d insertion socio-professionnelle 3. Le contrat d adaptation professionnelle Formation individualisée en entreprise. Ce contrat est conclu entre la personne handicapée et une entreprise, après accord de l Agence. Il peut se réaliser dans tous les secteurs d activités. Il s agit d une formation par la pratique, réalisée sous la responsabilité de l entreprise. Un programme individuel de formation est établi, en collaboration étroite entre le stagiaire, l entreprise et l Agence. L expérience acquise à l issue du contrat d adaptation professionnelle est de nature à rendre possible l engagement du stagiaire sous contrat de travail, au sein de l entreprise formatrice ou ailleurs. 4. Le contrat de formation en centre Période de formation théorique et pratique qui a pour but de préparer l intégration professionnelle d une personne handicapée. Les centres préparent à une trentaine de métiers ou de secteurs professionnels. Des indemnités de formation sont accordées. Cette formation, après accord de l Agence, peut se réaliser dans un des différents secteurs d activités proposés par les centres. La formation professionnelle en centre est une réponse adaptée aux besoins des personnes handicapées, qui tient compte tant de leurs capacités physiques et/ou mentales que du marché de l emploi. 5. Tutorat en entreprise 750 par trimestre sont accordés à l entreprise qui désigne un tuteur chargé d accueillir et de guider le nouveau travailleur. L intervention peut durer 6 mois. L entreprise peut recevoir deux fois une intervention trimestrielle de 750. Elle est adaptée proportionnellement au régime horaire du travailleur. En cas d absence du travailleur pendant plus d un mois, elle est adaptée et sa durée est prolongée pour atteindre six mois effectifs. Cette intervention est cumulable avec les aides octroyées par d autres pouvoirs publics (par exemple, réductions de cotisations de sécurité sociale). L entreprise peut aussi bénéficier, à charge de l Agence, d une prime à l intégration permettant le remboursement de 25% du coût salarial pendant une année. Conditions Des aides spécifiques sont également prévues par l Agence pour faire face, si nécessaire, à des difficultés liées au handicap (prime de compensation, aménagement du poste de travail, ). 6. Prime à l intégration Il s agit d une intervention financière forfaitaire destinée à encourager l embauche d un travailleur handicapé. Une intervention fixée à 25% du coût salarial est accordée à l entreprise pour un travailleur handicapé qui n a pas travaillé depuis au moins 6 mois. L intervention peut durer 1 an. Cette intervention est cumulable avec les aides octroyées par d autres pouvoirs publics (par exemple, réductions de cotisations de sécurité sociale). La prime à l intégration n est pas cumulable avec la prime de compensation, intervention accordée à l employeur en vue de compenser le Quatre conditions doivent être réunies pour que la demande d intervention puisse être examinée : L âge Il faut être âgé de moins de 65 ans au moment de l introduction de la toute première demande d intervention. Le handicap Peuvent bénéficier des prestations de l Agence, les personnes présentant une limitation importante de leurs capacités d intégration sociale et professionnelle, suite à une altération de leurs facultés mentales, sensorielles ou physiques. 13

8 Réinsertion socio-professionnelle coût supplémentaire éventuel des mesures qu il prend pour permettre au travailleur d assumer ses fonctions. La prime de compensation peut cependant succéder à la prime à l intégration. 8. Prime au travailleur indépendant Prime octroyée à une personne handicapée qui s installe en qualité d indépendant, reprend son activité d indépendant, ou tente de la maintenir Prime de compensation Interventions financières dans le coût de l ajustement des conditions de travail d un travailleur handicapé. Une intervention dans le coût salarial est accordée à l entreprise pour compenser le coût supplémentaire éventuel des mesures qu elle prend pour permettre au travailleur d assumer ses fonctions. Elle est accordée pour un maximum de cinq ans et renouvelable. Conditions (suite) La prime mensuelle s élève à 33% du revenu mensuel moyen minimum garanti par la Convention collective de travail n 43. Elle est accordée pour une durée maximale d 1 an. Elle n est pas renouvelable. Au cas où la personne handicapée entreprend une activité complémentaire sous statut d indépendant, tout en exerçant une activité salariée, l intervention est fixée proportionnellement au rapport entre son régime de travail en tant que salarié et le régime horaire légal à temps plein. Pour les demandes de formation, d aide à l emploi et d aide matérielle : l Agence doit pouvoir admettre, sur base des documents fournis, une déficience mentale d au moins 20 % ou une déficience physique d au moins 30 %. La nationalité Il faut être de nationalité belge ou être assimilé à une personne de nationalité belge ou résider depuis 5 ans et de manière ininterrompue en Région wallonne. La territorialité Le domicile doit être situé sur le territoire de la Région wallonne de langue française. 9. Aménagement du poste de travail Une intervention couvre les frais supplémentaires d équipement liés au handicap. Ces ajustements, liés à la situation de handicap du travailleur, peuvent avoir un coût. L AWIPH peut accorder une intervention, totale ou partielle, pour compenser ce coût. Les adaptations du matériel peuvent faire l objet d une intervention pour aménagement de poste. Les adaptations relatives à l organisation du travail peuvent faire l objet d une prime de compensation. Les agents en intégration professionnelle des Bureaux régionaux sont à disposition pour aider à trouver les ajustements les plus adéquats. Les conseillers en prévention et divers services de conseil en aide technique aussi. 10. Frais de déplacement Lorsque la personne ne peut disposer d un véhicule, ni être conduite par un tiers, ni utiliser les transports adaptés organisés par le TEC («105»), l Agence peut intervenir dans les frais d utilisation d un taxi pour se rendre de son domicile à son lieu de travail. 15

9 Réinsertion socio-professionnelle Evénement La Fête des Solidarités 16 Le point de vue de l Certes notre société occidentale, se fondant sur un principe de solidarité par le travail, attend que tout individu participe par son activité à l alimentation du «pot commun». Elle permet, toujours sur base de ce principe, de soutenir les personnes qui ne sont pas en capacité d exercer. Le système économique tel qu il s est développé concurrence, compétitivité, rendement - impose l acquisition de compétences pour répondre au mieux à ces exigences. La notion de handicap évolue. Tant sur le plan législatif, technologique qu éducatif ou environnemental, les progrès permettent aujourd hui d envisager l (in)sertion des personnes handicapées ou invalides. En tant que citoyennes actives, elles ont comme n importe qui le droit/devoir au travail, le droit/ devoir de prendre part au financement collectif qu est la sécurité sociale. Le back to work offre l avantage de la mise en place d un parcours quasi sur mesure de (re)mise à l emploi. L se réjouit qu enfin les grands acteurs Emploi se coordonnent. Mais nous insistons sur l aspect humain et social que ce dispositif ne doit en aucune manière gommer de l équation. Ainsi, nous rappelons 1. que l entrée dans ce processus doit se faire sur base volontaire, 2. qu il y a rarement eu aussi peu d opportunités d emploi pour les valides et à fortiori pour les personnes invalides ou handicapées. Il ne faut pas, par le biais de ce dispositif, transférer le revenu de remplacement de l INAMI aux allocations pour personnes handicapées ou aux CPAS. 3. Les emplois qui seraient proposés et leur rémunération doivent permettre à qui s y engage de vivre décemment. Cette perspective ne doit pas faire naître la crainte (souvent justifiée) d avoir encore moins demain dans un portefeuille déjà bien maigre. Découvrez nos analyses sur le sujet : L outplacement ou le reclassement des travailleurs handicapés. Les personnes atteintes de sclérose en plaques : quelles répercussions au niveau de leur vie sociale et professionnelle? L intégration sociale et professionnelle des personnes déficientes visuelles. Quels sont les dispositifs mis en place afin de favoriser L acces à l emploi pour les personnes handicapées en milieux ordinaires. L intégration par le travail. L peut vous aider à voir plus clair au moment de décision. Contact center : mardi, mercredi et jeudi de 8h30 à 11h30 02/ Deux jours à retenir Les 7 et 8 septembre Un lieu La Citadelle de Namur Un programme ambitieux Festival, Animations, Débats, Découvertes... Un mot d ordre : Venez nombreux... Car nous sommes toutes et tous des acteurs sociaux et politiques. Participez aux débats Le samedi Etre de gauche au 21e siècle Egalité homme-femme, il y a encore du travail!? Le dimanche La finance mondiale est-elle domptable? Y-a-t-il un européen dans la salle? Découvrez des artistes engagés Le samedi SKA P - BURAKA SOM SISTEMA EMEL MATHLOUTHI - LA CHIVA GANTIVA Le dimanche MARC LAVOINE - CARAVAN PALACE - SUAREZ - SOUAD MASSI - EIFFEL - BARCELA Visitez le village asssociatif Découvrez le secteur associatif de la Mutualité Socialiste-Solidaris, leurs missions, leurs projets. Vous trouverez également des associations et autres ONG partenaires qui vous sensibiliseront à leurs combats. La Cité des Enfants Animations, concerts, spectacles à destination des enfants. Mais aussi parcours-aventures, châteaux gonflables, clowns... Véritable espace dédié à l accueil des enfants de 3 à 12 ans (encadrement professionnel et normes ONE), c est l esprit serein que vous assisterez aux concerts et débats. Cependant, les inscriptions sont obligatoires. L accès au Festival 25 pour les 2 jours. 10 pour le camping GRATUIT pour les moins de 12 ans. Par ailleurs, nous nous sommes assurés que l ensemble du site réponde aux critères Access-i avec entre-autres des toilettes adaptées, une zone PMR pour assister aux concerts... En savoir plus : 17

10 Echo des Régionales 18 de Liège Les Activités d Espace Différences Pour enfants et jeunes : Ateliers du mercredi Espace Différences propose divers ateliers adaptés qui s adressent tant aux personnes en situation de handicap qu aux personnes sans handicap. Cet espace d échange et de découverte permet de porter un regard neuf sur la différence. Ces activités sont adaptées pour que chaque enfant et jeune puissent découvrir, apprendre et s amuser tout en respectant leur rythme, leurs besoins et leurs envies. Elles se déroulent chaque mercredi après-midi (en période scolaire) à Liège et à Herve dans des locaux accessibles aux personnes à mobilité réduite. Les inscriptions se font tout au long de l année. Les ateliers de Liège : Ateliers d expressions, psychomotricité, technique de cirque, sports adaptés, Lieu : Rue E. Remouchamps, 2 à 4020 Liège Age Enfants de 5 à 12 ans pour les ateliers de 14h00 à 16h00-50 par trimestre Jeunes de 12 à 18 ans et +, pour les ateliers de 16h00 à 18h00-50 par trimestre pour les affilié-e-s Solidaris en ordre de cotisation - 90 par trimestre pour les non affilié-e-s Pour jeunes adultes Projet Jeune «Zooms de toutes Beautés» Réalisation d une exposition photos autour de la perception de la beauté. Tu as entre 12 et 25 ans? Tu as envie de montrer que malgré la différence, on est tous beaux et belles! Tu as envie de t exprimer haut et fort sur la perception de la beauté? Appelle-nous et viens nous rejoindre Pour Adultes Prochainement Création de groupes d échanges et de paroles pour les aidants proches Vous vous occupez d un de vos proches (enfant, adulte, adulte, malade, âgé ou en situatin de handicap)? Vous souhaitez en discuter, échanger avec d autres personnes qui vivent une situation similaire à la vôtre? Ce groupe est fait pour vous!! C est un lieu de rencontre, d échange et d écoute qui permettra aux aidants de souffler, de rompre l isolement, de parler librement de leurs ressentis, de leurs difficultés mais également de recharger leurs batteries! Si cette activité vous intéresse, n hésitez pas à prendre contact avec nous!! Une séance d information va être organisée prochainement avant la mise en place de ces groupes. Espace Différences rue Douffet, Liège 04/ en matinée uniquement 087/ en matinée uniquement A.S.P.H. du Luxembourg Après-midis cinéma en audiodescription La Régionale du Luxembourg vous invite à ses après-midis cinéma et ce en collaboration avec les Amis des aveugles, la Maison de la culture Famenne-Ardenne et Cinémarche. Nous vous accueillerons à la Maison de la culture Famenne Ardenne (grande salle de spectacle Chaussée de l Ourthe, 74 à 6900 Marche-en-Famenne) Mardi 30 avril à 14h «Billy Elliot» de S. Daldry Jeudi 30 mai à 14h «Il y a longtemps que je t aime» de P. Claudel L activité est gratuite et accessible à toutes et tous. 061/ ou Avec le soutien du Département des Affaires Sociales et Hospitalières de la Province de Luxembourg. Séjour d intégration à la ferme pédagogique Située à Nevraumont, la ferme du Pré la Garde accueille les plus petits afin de leur faire découvrir les joies de la ferme. Les enfants sont logés dans un gîte très agréable et entièrement rénové, respectant toutes les normes d hygiène et de sécurité. Chaque séjour d intégration peut accueillir 2 à 3 enfants en situation de handicap âgés de 6 à 12 ans. Ceux-ci sont intégrés dans un groupe d enfants dits «valides», âgés de 4 à 6 ans. Nous demandons à rencontrer chaque nouvel inscrit afin de pouvoir évaluer au mieux la prise en charge nécessaire à votre enfant. Nos prix comprennent la pension complète, les assurances et les activités. Le transport est à charge du participant. Durant tout le mois d août, le séjour s adresse aux enfants présentant un handicap léger. Dates : Du 30 juin au 6 juillet Du 14 au 20 juillet - Du 4 au 10 août Du 18 au 24 août Prix : 160 euros pour les affilié(e)s 300 euros pour les non affilié-e-s Votre avantage affilié : / Séjours adaptés pour adultes en situation de handicap En collaboration avec Evasions A.S.B.L, notre régionale vous propose les 4 destinations suivantes : La Panne (Belgique) : Du 3 au 10 août 2013 et du 10 au 17 août pour les affilié(e)s à la mutualité socialiste- Solidaris pour les non affilié-e-s Logement dans une structure hôtelière tout confort et parfaitement adaptée aux personnes à mobilité réduite, ambiance familiale. Animations diverses au sein de l hôtel, visites, promenades, cuistax, activités multiples organisées par les moniteurs «Evasions». La semaine du 10 au 17 août s adresse aux personnes cérébro-lésées. Spa (Belgique) Du 26 au 31 juillet pour les affilié(e)s à la mutualité socialiste- Solidaris pour les non affilié-e-s 19

11 Echo des Régionales 20 Logement au sein d une structure hyper adaptée. Visite de la ville, soirée dansante, spectacle de cirque présenté par les animateurs «Evasions» formés à l école du cirque, spectacle de magie, Ce séjour s adresse aux personnes lourdement handicapées, ayant peu ou pas d autonomie. Playa de Aro (Espagne) Du 12 au 21 juillet pour les affilié-e-s à la mutualité socialiste- Solidaris pour les non affilié-e-s Logement dans un hôtel situé en face de la mer. Visite de la ville et de ses environs, balade en bateau, soirée dansante, marchés, soirée «magie» et «flamenco», activités diverses organisées par les moniteurs «Evasions». Rimini (Italie) Du 23 juillet au 1er août pour les affilié-e-s à la mutualité socialiste- Solidaris pour les non affilié-e-s Logement en structure hôtelière de luxe 4 étoiles. Visite d un parc à dauphins et d un parc d attractions, marchés locaux, plage, soirées dansantes. Participation à la fête de la pastèque. Ce séjour s adresse aux personnes présentant un handicap léger ou cérébro-lésées. La réservation est valable uniquement sur réception d un premier acompte et après acceptation du dossier médical. Ces prix étaient valables jusqu au 15 février Passés ces délais, 35 de supplément seront demandés après chaque mois. Le prix dit «affilié» est réservé aux personnes affiliées à la Mutualité Socialiste du Luxembourg. Renseignement et inscriptions 061/ A.S.P.H. de Mons-Wallonie-Picarde Soirée d information Service Répit Le 23 avril, l vous propose, à l Espace Gens2bien, une séance d information sur le Répit. Cette séance a pour objectif de permettre aux familles et aux personnes atteintes d un handicap de trouver une solution de garde afin de pouvoir souffler un moment et prendre du temps pour soi. Le transport et l entrée sont gratuits. 068/ / Atelier Cuisine Venez découvrir nos ateliers de cuisine pour personnes valides et moins valides. Ils s organisent les 25 avril, 30 mai et 27 juin prochains. Une participation de 5 pour les affilié(e)s et de 6 pour les non-affilié(e)s sera demandée. L inscription est obligatoire. Espace Gens2bien 068/ Pratique d un art martial et handicap L Asbl propose, en collaboration avec le Club Ryu Rei de Mons, des Cours d arts martiaux associant des personnes valides et des personnes mal ou non-voyantes. La pratique d un sport est essentielle à une bonne hygiène de vie. Quand elle offre la posibilité d échanges entre valides et moins valides, le résultat ne peut être que meilleur encore. La recherche de l équilibre, le déplacement dans l espace et le maintien de son calme dans une situation difficile sont les buts premiers recherchés lors des différents entraînements. Apprendre à se défendre et se sentir à l aise dans la foule sont des avantages qui découleront naturellement des exercices proposés. L échange entre la personne handicapée et son accompagnant est le but principal du cours. il favorise la complémentarité et l harmonie. Le professeur est Jean-Pol Prevost, champion de Belgique et breveté en pédagogie. Il dispose en outre de 40 années d expérience qu il souhaite partager. Horaires : Lundi et jeudi, de 18h30 à 20h Tarifs : 6 / séance 40 / mois (+ 60 /an Coti Fed. Assurance) Club Ryu Rei de Mons - Centre Sportif Jean d Avesnes, Chemin des Préelles à 7000 Mons Carine Burgeon : 0479/ Club J-P Prévost : 0488/ Christophe Delin : 0489/ Province de Namur Groupe de travail autour de la Fibromyalgie A partir du 29 janvier, un groupe de personnes atteintes de fibromyalgie (ou pas) se réunit 2 fois par mois à Saint-Servais, le mardi après-midi. Lors de ces réunions les participants vont développer des projets qui auront pour but de développer l information tant au niveau public qu au niveau du corps médical et des pouvoirs politiques. Ces membres espèrent ainsi faire avancer la connaissance de cette pathologie encore trop méconnue aujourd hui. Si cela vous intéresse, rejoignez-nous! Relais fibromyalgie Groupe de parole sur cette maladie issu d une collaboration avec Focus Fibromyalgie Belgique. Les rencontres ont lieux, tous les 3e jeudis de chaque mois (sauf juillet et aout) de 14h30 à 16h30, 35 rue de France à Philippeville ainsi que tous les 2e jeudis de chaque mois (sauf juillet et août) de 13H30 à 15H30, Campus Solidaris, 182 Chaussée de Waterloo à St Servais Nouvelle plateforme Depuis le 31 janvier 2013, l de la Province de Namur-Réseau Solidaris organise tous les 15 jours une plateforme de citoyens ouverte à tous et qui travaillent sur le développement de l intégration et l accessibilité des personnes en situation de handicap au sein des communes de la province de Namur. Vous vous sentez concerné par le sujet alors rejoignez-nous! Séances cinéma en audio-description Le 3 décembre, à l occasion de la journée Internationale de la Personne Handicapée, notre asbl a organisé sa première séance de cinéma adapté en audio-description à Couvin. Fort du succès rencontré lors de cette diffusion, nous avons 21

12 Echo des Régionales 22 décidé de reproduire cette expérience à plusieurs reprises cette année, sur tout le territoire de la province de Namur, afin de permettre à un maximum de personnes déficientes visuelles d avoir accès à la culture cinématographique. Ludothèque adaptée La ludothèque met à votre disposition tous les mercredi de 13H à 16H des jeux adaptés (ou non) dans les locaux du bâtiment FUNDP rue Henry Blès, 33B à 5000 Namur (parking par la rue Jupin.) Envie de se mettre au sport? Nous proposons une discipline sportive douce à destination des Seniors et des personnes à mobilité réduite : Le Qi Gong (Art du corps utilisant les mouvements lents, la respiration et la concentration procurant une détente du corps.) : Tous les lundis de 14h à 15h au Hall Omnisports de Philippeville, Rue de la gendarmerie. Tous les lundis de 14h5 à 15h15 sur le site de Solidaris Mutualité à Saint Servais, Chaussée de Waterloo 182. Prix : 3 la séance. - Réseau Solidaris Renseignements Réseau Solidaris 081/ COPH Le Cercle Omnisport pour Personnes Handicapées vous propose de la pétanque à Heer-sur-Meuse, de la natation à Philippeville ou de la pêche à l étang communal de Neuville. Pour accéder à ce dernier vous devez impérativement acheter un permis au COPH. Prix pour la saison et ce à partir du 9 mars 2013 : Adulte ou enfant de +12ans : Affilié à Solidaris Mutualité : 65 Non affilié : 80 Adulte et enfant de -12ans issu du même milieu familial : Affilié à Solidaris Mutualité : 90 Non affilié : 110 Adulte et 1 enfant de +12ans issu du même milieu familial : Affilié à Solidaris Mutualité : 110 Non affilié : 140 FWSA La Fédération Wallonne du Sport Adapté est une asbl, organisant diverses activités sportives de septembre à Juin pour des personnes atteintes d un handicap (mental, physique ou sensoriel). Ces activités sont réparties sous forme de championnat, journée d initiationperfectionnement ou encore de journées ponctuelles, Nous pouvons citer les championnats de basket, net-ball, mini-foot, Boccia, pétanque, Bowling, Ou encore les journées d initiation ou de perfectionnement au Kinball, à l escrime, au kayak. Et Enfin les journée ponctuelles APA (activités physiques adaptées) pour les sportifs atteints d un handicap plus lourd ou encore des journée Multisports. Ces activités se réalisent partout en Fédération Wallonie-Bruxelles. La FWSA collabore également avec des école secondaires ou Hautes Ecoles pour l encadrement d activités ou simplement pour initier de futurs éducateurs ou professeurs à la pratique du sport adapté. du TAM COPH Tél. 081/ «Mon ami marche en fauteuil roulant» Séances de sensibilisation aux handicaps divisées en 3 modules et à l attention des classes de 5e et 6e primaires (pour la version «enfant») et des adultes. Ces séances de sensibilisation sont divisées en 3 temps : présentation-information (via un film pour les enfants); mises en situation et débats. Ces sensibilisations sont organisées à la demande et à destination des enfants et des adultes (personnes travaillant avec ou pour des personnes P.M.R., des délégués syndicaux, des personnes responsables des ressources humaines en entreprise.) L inscription est obligatoire. Atelier «Créatous» Participez à nos ateliers de création artistique. Découvrez des techniques diverses et multiples... avec pour objectif, une exposition des réalisations présentée au public en fin d année. Quand : Les 30/04, 28/05. - de 9h à 12h. Lieu Heures Heureuses asbl : Rue Maria Thomée 2 - Ath Cette activité est destinée aux personnes adultes en situation de handicap. Une participation de 1 par séance sera demandée. L inscription est obligatoire. Atelier «Ludothèque» Les 16/05 et 20/06 - De 14h à 16h30. La ludothèque «Pirouette», Rue de Pintamont, 36 à Ath - organise des séances de jeux de société ouvertes à toutes personnes adultes avec ou sans handicap. Au programme : Jeux de stratégies, de mémoire, d adresse et de coopération. L inscription est obligatoire. Il n y a aucune participation demandée. Plateforme Ath La plateforme Handiscussion est un groupe de personnes handicapées travaillant à la mise en place de projets tels que : Sensibilisations à l accessibilité (Carton rouge, mobilité). Projets d intégration des P.M.R. Actions citoyennes. Le jeudi 25/04. De 14h à 16h30. Nous vous accueillerons à la Mutualité Solidaris - rue du Fort, Ath. Toutes personnes âgées de 18 ans et plus sont les bienvenues. L inscription est souhaitée. Tél. 069/

13 vendre Secrétariat général Siège social Rue Saint-Jean Bruxelles Tél Fax MERCEDEZ VIANO long chassis noir de er propriétaire KM - moteur diesel 2,2 de 150 ch long chassis - banquette arrière de 3 places et deux sieges individuelles; radio cd verouillage central adapté pour fauteuil roulant avec homologation Prix demandé : à discuter Contact : michel cobut 0478/ Informer A Vendre Défendre Accompagner Plateau Stepless - Anti dérapant - Supporte de 100 à 200 Kg 3 m de long et 85 cm de large Pliable - Servi 2 fois Acheté : Prix demandé : 600 Contact : 071/ A emporter A Vendre Conseiller Protéger Monte escalier droit Free Lift - 16 ou 17 marches Prix demandé : Contact : 0475/ A emporter L décline toute responsabilité vis-à-vis des produits proposés.

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

AIDES FINANCIÈRES CEFA. Parcours de formation qualifiante possibles. La CCW à votre service. Les fonds sectoriels

AIDES FINANCIÈRES CEFA. Parcours de formation qualifiante possibles. La CCW à votre service. Les fonds sectoriels Parcours de formation qualifiante possibles La CCW à votre service Les fonds sectoriels La cellule emploi-formation de la CCW AIDES Automne 2012 Jeunes de 15 à 18 ans Des questions sur l emploi et la formation?

Plus en détail

Dossier de Presse Une campagne de l Association Socialiste de la Personne Handicapée du 28 novembre au 5 décembre 2015

Dossier de Presse Une campagne de l Association Socialiste de la Personne Handicapée du 28 novembre au 5 décembre 2015 Dossier de Presse Une campagne de l Association Socialiste de la Personne Handicapée du 28 novembre au 5 décembre 2015 L ASPH L Association Socialiste de la Personne Handicapée défend les personnes en

Plus en détail

Avantages. Services. Handicap

Avantages. Services. Handicap Avantages Services Handicap 1 Une publication de l Association Socialiste de la Personne Handicapée Rue Saint-Jean, 32/38-1000 Bruxelles Tél : 02/515 02 65 - Fax: 02/515 06 58 E-mail : asph@mutsoc.be Editrice

Plus en détail

Projet de service du SLS

Projet de service du SLS Institut Notre-Dame ACIS asbl Adresse du service : Service de Logements Supervisés (SLS) de Bressoux ACIS ASBL Rue Winston Churchill 25 4020 BRESSOUX Tél : 04/285 96 09 1. Historique / Finalité - Histoire

Plus en détail

Espace. DiFFéReNCe s et l ASPH. Vous êtes concernés-es par le handicap? Nous aussi! www.solidaris-liege.be/associations

Espace. DiFFéReNCe s et l ASPH. Vous êtes concernés-es par le handicap? Nous aussi! www.solidaris-liege.be/associations Espace DiFFéReNCe s et l ASPH Vous êtes concernés-es par le handicap? Nous aussi! www.solidaris-liege.be/associations Sommaire Et si nous faisions connaissance? Qui sommes-nous? Qui rencontrons-nous? Que

Plus en détail

Alors le centre de formation de la F.F.C.E.B. est peut-être fait pour vous!

Alors le centre de formation de la F.F.C.E.B. est peut-être fait pour vous! Jambes, le 4 avril 2012 Cher ami escrimeur, Chère amie escrimeuse, Durant cette saison qui se termine maintenant, vous avez été invité à participer à différentes actions de détection et de perfectionnement

Plus en détail

Programme Stratégique Transversal

Programme Stratégique Transversal Programme Stratégique Transversal 2013-2018 Avant-propos Gérer, c est prévoir! Prévoir, c est se fixer des objectifs à atteindre bien évidemment avec les moyens mis à notre disposition! En effet, la crise

Plus en détail

Dossier de presse Mardi 17 novembre 2015

Dossier de presse Mardi 17 novembre 2015 «TOUS DIFFERENTS, TOUS VOYAGEURS» SMTC Tisséo s engage pour un réseau de transport pour tous 1 Sommaire Accessibilité : un réseau pour tous, la démarche ambitieuse du syndicat mixte des transports en commun

Plus en détail

Le Contrat premier emploi

Le Contrat premier emploi www.far.be Le Contrat premier emploi Marie Greffe Septembre 06 Historique En 1999, afin de stimuler le travail des jeunes, Laurette Onkelinx (PS), alors ministre de l Emploi, lance l idée d un «Plan Rosetta»,

Plus en détail

Access-i, le baromètre de l accessibilité

Access-i, le baromètre de l accessibilité DOSSIER DE PRESENTATION Novembre 2014 Access-i, le baromètre de l accessibilité Aujourd hui, les loisirs, le tourisme et la culture prennent une place considérable dans notre société. Il est d ailleurs

Plus en détail

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE Service de presse Paris, le 11 décembre 2014 CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP Relevé des conclusions A l occasion de la Conférence nationale du handicap du 11 décembre 2014,

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

MERCREDIS RECREATIFS PROJET D'ACCUEIL

MERCREDIS RECREATIFS PROJET D'ACCUEIL www.coala.be Secrétariat général sg@coala.be 10 rue du Rivage 1300 Wavre Tel. : 010 22 44 49 Fax : 010 22 40 01 CRH - Centres rencontres et hébergement classes vertes - relations internationales - gîte

Plus en détail

Groupement demandeur : _. Siège social : Rue : _ N : Bte : Nom du Président ou du Bourgmestre : Pour les clubs de sport :

Groupement demandeur : _. Siège social : Rue : _ N : Bte : Nom du Président ou du Bourgmestre : Pour les clubs de sport : Case réservée à l administration DEMANDE N : Fédération Wallonie-Bruxelles Direction générale du sport Date d introduction : Accusé de réception : DEMANDE DE SUBSIDE POUR L ACHAT DE MATERIEL SPORTIF Arrêté

Plus en détail

Analyse 2013/26 10 décembre 2013

Analyse 2013/26 10 décembre 2013 Analyse 2013/26 10 décembre 2013 Allocation pour l aide aux personnes âgées : mesure sacrifiée au profit de la sixième réforme de l État, ou mesure à réinventer? À découvrir dans cette analyse Garder une

Plus en détail

Sportif(VE)S de haut niveau,

Sportif(VE)S de haut niveau, Sportif(VE)S de haut niveau, on vous soutient! MSJEPVA - Hervé Hamon MSJEPVA - Hervé Hamon MSJEPVA - Hervé Hamon Le ministère des Sports, de la Jeunesse, (MSJEPVA) met en œuvre une politique nationale

Plus en détail

Nous contacter : Comment se rendre au Centre?

Nous contacter : Comment se rendre au Centre? Nous contacter : ESPACE FORMATION EMPLOI, asbl Rue de Bruxelles,132 5000 NAMUR Tel. 081/22 27 53 Madame DEVAUX Site internet : ou www.espace-emploi-formation.be Adresse mail : b.devaux@e-f-e.be Comment

Plus en détail

vous êtes une personne handicapée

vous êtes une personne handicapée vous êtes une personne handicapée - 33 Le handicap est l affaire de tous. Le Conseil général s engage à améliorer votre intégration dans la vie sociale : aide à l autonomie, création de liens professionnels

Plus en détail

SOMMAIRE. Page - 2 Etape 1 - LA RECONNAISSANCE DU TRAVAILLEUR HANDICAPÉ POUR DEVENIR BÉNÉFICIAIRE DE L OBLIGATION D EMPLOI

SOMMAIRE. Page - 2 Etape 1 - LA RECONNAISSANCE DU TRAVAILLEUR HANDICAPÉ POUR DEVENIR BÉNÉFICIAIRE DE L OBLIGATION D EMPLOI Mémo 2010 SOMMAIRE La Campagne Itinérante de Formation et d Information sur le Handicap (CIFIH) a été conçue pour communiquer avec l ensemble des agents militaires et civils du ministère de la défense

Plus en détail

GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE

GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE { GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE L ENGAGEMENT DE SERVICE La caisse d assurances sociales du GROUPE S est un maillon indispensable entre l Administration et le citoyen. Elle contribue de concert

Plus en détail

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS D 4 COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS Les spécificités urbanistiques du territoire vélizien soulignent l enjeu de l accessibilité de la ville aux personnes à mobilité

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE A L ETRANGER

CONVENTION DE STAGE A L ETRANGER Exemplaire Etablissement Scolaire Nous retourner impérativement les 3 exemplaires signés + attestation de Sécurité Sociale Etudiante AVANT LE DEBUT DU STAGE, Par courrier à l attention de Mme REGEREAU

Plus en détail

EN BELGIQUE, LES MUTUELLES NE REMBOURSENT PAS LES

EN BELGIQUE, LES MUTUELLES NE REMBOURSENT PAS LES EN BELGIQUE, LES MUTUELLES NE REMBOURSENT PAS LES SÉANCES DE LOGOPÉDIE POUR LES ENFANTS DONT LE QUOTIENT INTELLECTUEL EST INFÉRIEUR À 86 PAR THOMAS DABEUX ANAHM ASBL 29 OCTOBRE 2014 Des études récentes

Plus en détail

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle Dirigeants et salariés de petites structures... Vous êtes déjà nombreux à nous

Plus en détail

Intervention du 8 mars 2013 - UVCW. Le secteur de l aide aux familles en Wallonie

Intervention du 8 mars 2013 - UVCW. Le secteur de l aide aux familles en Wallonie Le secteur de l aide aux familles en Wallonie Plan de la présentation Présentation Contexte Paysage belge de l aide et des soins à domicile Evolution socio-démographique Evolution du système de santé Autres

Plus en détail

Programme d Initiatives Spécifiques

Programme d Initiatives Spécifiques . Programme d Initiatives Spécifiques Appel à projets 2015 Thématique : Activités citoyennes Territoire de la commission subrégionale du Sud Luxembourg PROGRAMME FSE 2014-2020 PROGRAMME D INITIATIVES SPECIFIQUES

Plus en détail

demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise

demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise (Nouvelle réglementation régimes généraux) document d information Version 3.1 01.10.2014 C3 RCC EXTRAITS DE VOS DROITS ET OBLIGATIONS

Plus en détail

Mënscherechter: Och fir Mënsche mat enger Behënnerung!

Mënscherechter: Och fir Mënsche mat enger Behënnerung! 1 Les personnes en situation de handicap doivent pouvoir vivre de manière indépendante. Elles doivent pouvoir décider librement de leur vie. Elles doivent avoir les mêmes droits que les personnes qui n

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

VADE-MECUM. pour les bénéficiaires

VADE-MECUM. pour les bénéficiaires VADE-MECUM pour les bénéficiaires Ce vade-mecum vous est destiné si Vous avez reçu une décision d octroi d un budget d assistance personnelle (BAP). Et maintenant? Il faut maintenant mettre en place votre

Plus en détail

Les formations Supplément catalogue 2011

Les formations Supplément catalogue 2011 2011/2012 NOUVEAU Les formations Supplément catalogue 2011 Notre mission, au service de la «performance publique» Dans un contexte de maîtrise des finances publiques, de recherche d amélioration de la

Plus en détail

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Si vous vous posez des questions en matière de PROCESSUS DE FORMATION, voyez les rubriques

Plus en détail

Notre engagement de service

Notre engagement de service Heures d ouverture Lundi 8.30-12h 13-16h Mardi 8.30-12h 13-16h Mercredi 8.30-12h Jeudi 8.30-12h 13-16h Vendredi 8.30-12h Ou sur rendez-vous en dehors des heures d ouverture Notre engagement de service

Plus en détail

L INSERTION PROFESSIONNELLE

L INSERTION PROFESSIONNELLE L INSERTION PROFESSIONNELLE 22/10/2013 MDPH 59 1 mdph59 Le Référent Insertion Professionnelle LES MISSIONS Interface entre la MDPH et le SPE (Service Public de l Emploi) Rôle d expertise en matière d évaluation

Plus en détail

Tableau comparatif des décrets. Centre de vacances Accueil Temps Libre Ecole de devoirs

Tableau comparatif des décrets. Centre de vacances Accueil Temps Libre Ecole de devoirs Réseau Coordination Enfance asbl Tableau comparatif des décrets Centre de vacances Accueil Temps Libre Ecole de devoirs RCE asbl Rue Philomène, 37 1030 Bruxelles 02 203 65 75 02 218 87 34 rce@skynet.be

Plus en détail

Accessibilité. Mots-clés de l aide à l autonomie

Accessibilité. Mots-clés de l aide à l autonomie Mots-clés de l aide à l autonomie Accessibilité L accessibilité désigne «la conception de produits, d équipements, de programmes et de services qui puissent être utilisés par tous, dans la mesure du possible,

Plus en détail

Sodexo Résidences Services asbl 75, rue Charles Jacquinot L-3241 Bettembourg www.andewisen.lu andewisen@msb.lu Tél. : 51 77 11-1 Fax : 51 09 28

Sodexo Résidences Services asbl 75, rue Charles Jacquinot L-3241 Bettembourg www.andewisen.lu andewisen@msb.lu Tél. : 51 77 11-1 Fax : 51 09 28 Membre du groupe Sodexo Résidences Services asbl 75, rue Charles Jacquinot L-3241 Bettembourg www.andewisen.lu andewisen@msb.lu Tél. : 51 77 11-1 Fax : 51 09 28 VOTRE RESIDENCE RÉSIDENCE an POUR de PERSONNES

Plus en détail

Mesures du PDC suisse pour la 5 ème révision de l AI

Mesures du PDC suisse pour la 5 ème révision de l AI Mesures du PDC suisse pour la 5 ème révision de l AI Résumé Pour le PDC, la solidarité dans un Etat moderne signifie que ce dernier assume une responsabilité envers tous les êtres humains, qu ils soient

Plus en détail

Scouts, Guides, Patronnés. 100 000 jeunes. en mouvement. Les communes et les mouvements de jeunesse : une relation gagnante

Scouts, Guides, Patronnés. 100 000 jeunes. en mouvement. Les communes et les mouvements de jeunesse : une relation gagnante Scouts, Guides, Patronnés 100 000 jeunes en mouvement Les communes et les mouvements de jeunesse : une relation gagnante Les mouvements de jeunesse : du plaisir pour grandir! En Fédération Wallonie - Bruxelles,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE NOUVELLES GARANTIES PRÉVOYANCE

DOSSIER DE PRESSE NOUVELLES GARANTIES PRÉVOYANCE DOSSIER DE PRESSE NOUVELLES GARANTIES PRÉVOYANCE Protection ACCIDENT Protection HOSPI Capital ÉQUIPEMENT HANDICAP / DÉPENDANCE Contact presse : Stéphanie ARREGROS Responsable Communication Tél. : 01 64

Plus en détail

Quel est le régime d assurance maladie applicable à l artiste de spectacle vivant, mobile dans la Grande Région?

Quel est le régime d assurance maladie applicable à l artiste de spectacle vivant, mobile dans la Grande Région? www.frontalierslorraine.eu www.espaceculturelgr.eu Quel est le régime d assurance maladie applicable à l artiste de spectacle vivant, Novembre 2011 2 Introduction Le CRD EURES Lorraine est une association

Plus en détail

Le CPAS (Centre Public d Action Sociale), qu est-ce que c est?

Le CPAS (Centre Public d Action Sociale), qu est-ce que c est? Le CPAS (Centre Public d Action Sociale), qu est-ce que c est? Version n : 1 Dernière actualisation : 13-10-2006 1) A quoi sert cette fiche? 2) Qu est-ce qu un CPAS (Centre Public d Action Sociale)? 3)

Plus en détail

Nom et adresse :...Tél :... Nom et adresse :... Qualité :... Tél :...

Nom et adresse :...Tél :... Nom et adresse :... Qualité :... Tél :... Direction Départementale des Territoires et de la Mer Aude Service Habitat et Constructions Durables Unité Accessibilité et Réglementation de la Construction janvier 2010 NOTICE D ACCESSIBILITE ETABLISSEMENTS

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES

REGLEMENT INTERIEUR DU RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES REGLEMENT INTERIEUR DU RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES Le relais assistantes maternelles est un service géré par un Syndicat Intercommunal à Vocation Unique (SIVU). Il s inscrit dans un projet territorial

Plus en détail

Un dossier bien rempli et complet facilitera le traitement de votre demande.

Un dossier bien rempli et complet facilitera le traitement de votre demande. NOTICE EXPLICATIVE DU FORMULAIRE DE DEMANDE ET DE SES ANNEXES auprès de LA MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES (MDPH) Présentation du formulaire de demande (s) Ce document, utilisable pour

Plus en détail

Les Marmots asbl. Activités. Adultes - Enfants - Bébés. Association de Psychomotriciens - Grivegnée

Les Marmots asbl. Activités. Adultes - Enfants - Bébés. Association de Psychomotriciens - Grivegnée Belgique - Belgë P.P. 9/674 4000 - Liège X Les Marmots asbl Association de Psychomotriciens - Grivegnée Bulletin trimestriel d informations n 85 Septembre - Novembre 2011 Activités Adultes - Enfants -

Plus en détail

R.O.I. DE LA SECTION CONNAISSANCE DE GESTION DE BASE

R.O.I. DE LA SECTION CONNAISSANCE DE GESTION DE BASE COURS DE PROMOTION SOCIALE D UCCLE R.O.I. DE LA SECTION CONNAISSANCE DE GESTION DE BASE PO : Administration communale d Uccle Localisation : avenue De Fré, 62a 1180 Bruxelles Tél : 02/374 05 48 Fax : 02/375

Plus en détail

Le bagic c est pour qui?

Le bagic c est pour qui? Le bagic c est pour qui? Vous pilotez une Maison de Jeunes, un Centre d Information des Jeunes ou un Centre de Rencontres et d Hébergement? Vous coordonnez des projets à destination des jeunes? Vous désirez

Plus en détail

A) S opposant à l augmentation de l âge légal de départ à la pension de 65 à 67 ans à l horizon 2030, cette mesure ne se justifiant pas ;

A) S opposant à l augmentation de l âge légal de départ à la pension de 65 à 67 ans à l horizon 2030, cette mesure ne se justifiant pas ; Page 1 sur 6 Proposition de résolution visant à lier étroitement politiques de pension et d emploi, et à encourager le relèvement du taux d emploi des 55-64 ans par des mesures incitatives qualitatives.

Plus en détail

GUIDE. «La Cadière d Azur accessible à tous»

GUIDE. «La Cadière d Azur accessible à tous» GUIDE «La Cadière d Azur accessible à tous» Le village de La Cadière d Azur est un village perché. Les ruelles sont étroites, et il y a de nombreuses pentes. Le village possède plusieurs parkings, situés

Plus en détail

Contrat de Professionnalisation ou Stage? Tout savoir pour bien choisir

Contrat de Professionnalisation ou Stage? Tout savoir pour bien choisir Contrat de Professionnalisation ou Stage??? Tout savoir pour bien choisir L objectif de ce livret est de répondre à vos questions en matière de contrat de professionnalisation et de stage. En effet, cette

Plus en détail

MUSÉE DE L ART WALLON

MUSÉE DE L ART WALLON Mars 2006 Page 1 sur 21 MUSÉE DE L ART WALLON Ilot St-Georges En Féronstrée, 86 4000 Liège Tél. : 04/ 221 92 31 Fax : 04/ 221 92 32 E-Mail : musee.artwallon@liege.be 0 0 5 1 4 0 Avec le soutien financier

Plus en détail

Kids & Teens. Mettez des vitamines dans le futur de vos enfants!

Kids & Teens. Mettez des vitamines dans le futur de vos enfants! Kids & Teens Mettez des vitamines dans le futur de vos enfants! i s Q ex wr Parler plusieurs langues est devenu indispensable de nos jours. Dans la vie professionnelle mais aussi dans la vie de tous les

Plus en détail

Journée sportive et récréative pour enfants en situation de handicap avec intégration d enfants valides. Le 31 mars 2014 Namur

Journée sportive et récréative pour enfants en situation de handicap avec intégration d enfants valides. Le 31 mars 2014 Namur Collège Saint-André Auvelais Journée sportive et récréative pour enfants en situation de handicap avec intégration d enfants valides Le 31 mars 2014 Namur Présentation du projet A l intention des écoles

Plus en détail

PARLEMENT WALLON SESSION 2014-2015 23 MARS 2015 PROPOSITION DE DÉCRET

PARLEMENT WALLON SESSION 2014-2015 23 MARS 2015 PROPOSITION DE DÉCRET 25 (SE 2014) N 2 25 (SE 2014) N 2 PARLEMENT WALLON SESSION 2014-2015 23 MARS 2015 PROPOSITION DE DÉCRET visant à créer un «Explorateur de droits», outil d aide à l information sur tous les droits des citoyens

Plus en détail

Évaluation et recommandations

Évaluation et recommandations ÉVALUATION ET RECOMMANDATIONS 13 Évaluation et recommandations Les personnes souffrant de troubles mentaux s intègrent mal sur le marché du travail. En Belgique, par rapport aux personnes qui ont une bonne

Plus en détail

Les Vallons de la Tour rénovent le centre nautique intercommunal

Les Vallons de la Tour rénovent le centre nautique intercommunal Les Vallons de la Tour rénovent le centre nautique intercommunal APPEL A PROJET Centre nautique de la Tour du Pin Local commercial à louer pour activité de loisirs, Bien - être, sport, détente Rendre l

Plus en détail

Charte de la vie associative

Charte de la vie associative COMMUNE DE ROQUES SUR GARONNE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE Charte de la vie associative Engagements réciproques entre la MUNICIPALITE et les ASSOCIATIONS Roquoises Sommaire : Page - Préambule 2 - Engagements

Plus en détail

Inventaire des principales mesures d aide à l emploi 2015

Inventaire des principales mesures d aide à l emploi 2015 Inventaire des principales mesures d aide à l emploi 2015 Cet inventaire des principales mesures en faveur de l emploi est une photographie à un moment bien précis et est en perpétuel mouvement. Il est

Plus en détail

Tu quittes l école. Démarches à faire :

Tu quittes l école. Démarches à faire : Tu quittes l école. Démarches à faire : 1. Tu dois t inscrire, le plus rapidement possible (avant le 8 août) comme demandeur d emploi au Forem (Office Régional de l Emploi et de la Formation professionnelle)

Plus en détail

Règlement du Statut d Etudiant à Besoin Spécifique «EBS»

Règlement du Statut d Etudiant à Besoin Spécifique «EBS» Règlement du Statut d Etudiant à Besoin Spécifique «EBS» Chapitre I. Dispositions générales Art.1 Il est créé au sein de l Université Libre de Bruxelles un statut d étudiant à besoin spécifique. Art.2

Plus en détail

APAEIIE SAVS LIVRET D ACCUEIL. Service d Accompagnement à la Vie Sociale. Rue de la Grange aux Dimes 67340 INGWILLER : 03.88.89.20.

APAEIIE SAVS LIVRET D ACCUEIL. Service d Accompagnement à la Vie Sociale. Rue de la Grange aux Dimes 67340 INGWILLER : 03.88.89.20. APAEIIE LIVRET D ACCUEIL SAVS Service d Accompagnement à la Vie Sociale APAEIIE, Association Participant à l Accompagnement, à l Education et à l Intégration des personnes en situation de handicap d Ingwiller

Plus en détail

IPP-0775 BAT-0745 Gîtes aux Ânes à Trooz Mars 2005 Page 1 sur 22

IPP-0775 BAT-0745 Gîtes aux Ânes à Trooz Mars 2005 Page 1 sur 22 Mars 2005 Page 1 sur 22 GÎTES AUX ÂNES Rue sur le Batty, 79 4870 TROOZ Tél. : 087/26 76 26 Fax : 087/26.67.07 E-Mail :info@gitesauxanes.be Web : www.gitesauxanes.be! 7 8 4 3 9 8 Avec le soutien financier

Plus en détail

Organiser une réunion accessible à tous

Organiser une réunion accessible à tous Organiser une réunion accessible à tous L accessibilité, condition indispensable à la possibilité pour les personnes en situation de handicap de se déplacer, d accéder et de participer aux activités sociales,

Plus en détail

du 11 décembre 2014 Feuille de route du ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

du 11 décembre 2014 Feuille de route du ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes du 11 décembre 2014 Feuille de route du ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes À la suite de la Conférence nationale du handicap, le ministère des affaires sociales, de la

Plus en détail

UEROS LIVRET D'ACCUEIL. Unité d Evaluation de Réentraînement et d Orientation Socio-professionnelle

UEROS LIVRET D'ACCUEIL. Unité d Evaluation de Réentraînement et d Orientation Socio-professionnelle Unité d Evaluation de Réentraînement et d Orientation Socio-professionnelle Réinsertion socio-professionnelle des personnes cérébro-lésées UN PEU D HISTOIRE La prise en compte des difficultés d insertion

Plus en détail

A.D.V.A Info. Numéro 1. Février 2013

A.D.V.A Info. Numéro 1. Février 2013 ASSOCIATION DES DÉFICIENTS VISUELS DE L AUDE A.D.V.A Info Numéro 1 Février 2013 12 rue Hippolyte Faure - 11100 NARBONNE Tél : 04.68.33.98.47 Courriel : adva11@orange.fr Site web : http://adva11.info Association

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS Avenue des Thermes - BP 71 01220 Divonne-les-Bains Tel/Fax : 04 50 20 29 15 Courriel : divonne.espacejeunes@alfa3a.org REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS A compter du 1 er septembre 2014

Plus en détail

Informations destinées aux personnes sollicitant un séjour à Ellipse. 1. Le centre

Informations destinées aux personnes sollicitant un séjour à Ellipse. 1. Le centre Ce livret vous présente le centre résidentiel de postcure Ellipse. Vous y trouverez les informations essentielles qui vous permettront de préparer au mieux votre séjour. Informations destinées aux personnes

Plus en détail

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants»

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants» PROJET EDUCATIF De l ALSH De Caylus (Accueil de loisirs sans hébergement) «Le monde des enfants» 1) Présentation p3 2) Orientations éducatives...p4 3) Les moyens p5 4) Évaluation.p6 1) Présentation : Le

Plus en détail

Circuler en Belgique - 2010 -

Circuler en Belgique - 2010 - Circuler en Belgique - 2010 - Choisir la bonne voiture L achat d une voiture est un choix très personnel, en fonction des besoins, préférences ou gouts. Néanmoins, il existe un seul conseil qui est valable

Plus en détail

Le projet consiste en l organisation d un concours ouvert aux classes des écoles européennes d âge primaire.

Le projet consiste en l organisation d un concours ouvert aux classes des écoles européennes d âge primaire. PROJET EUROPEEN LA CHARTE DU JEUNE SPORTIF EUROPEEN Dans le prolongement du projet européen Sport, Ecoles et Valeurs Olympiques en Europe et de 2004, Année Européenne d Education par le Sport, le projet

Plus en détail

AVIS N 68 DU BUREAU DU CONSEIL DE L EGALITE DES CHANCES ENTRE HOMMES ET FEMMES DU 14 FEVRIER 2003, RELATIF AU TRAVAIL AUTORISÉ POUR LES PENSIONNÉS :

AVIS N 68 DU BUREAU DU CONSEIL DE L EGALITE DES CHANCES ENTRE HOMMES ET FEMMES DU 14 FEVRIER 2003, RELATIF AU TRAVAIL AUTORISÉ POUR LES PENSIONNÉS : AVIS N 68 DU BUREAU DU CONSEIL DE L EGALITE DES CHANCES ENTRE HOMMES ET FEMMES DU 14 FEVRIER 2003, RELATIF AU TRAVAIL AUTORISÉ POUR LES PENSIONNÉS : ÉLÉVATION DES PLAFONDS À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2002

Plus en détail

Le médecin-conseil de votre mutualité

Le médecin-conseil de votre mutualité en pratique Le médecin-conseil de votre mutualité www.omnimut.be 1 www.omnimut.be Le médecin-conseil de votre mutualité le médecin-conseil de votre mutualité Vous êtes en incapacité de travail et percevez

Plus en détail

Évaluation. Mots-clés de l aide à l autonomie

Évaluation. Mots-clés de l aide à l autonomie Mots-clés de l aide à l autonomie Évaluation évaluation de la situation et des besoins de la personne est au cœur du droit à compensation. Pluridisciplinaire et multidimensionnelle, elle envisage tous

Plus en détail

Circulaire n 4985 du 09/09/2014 Circulaire relative à "Ouvrir mon quotidien" et "Journalistes en classe" dans les écoles fondamentales et secondaires

Circulaire n 4985 du 09/09/2014 Circulaire relative à Ouvrir mon quotidien et Journalistes en classe dans les écoles fondamentales et secondaires Circulaire n 4985 du 09/09/2014 Circulaire relative à "Ouvrir mon quotidien" et "Journalistes en classe" dans les écoles fondamentales et secondaires Cette circulaire remplace la circulaire n 4510 du 27/08/2013.

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3125 Convention collective nationale IDCC : 1586. INDUSTRIES CHARCUTIÈRES (Salaisons, charcuteries,

Plus en détail

Appel à projets Règlement pour l octroi des subsides

Appel à projets Règlement pour l octroi des subsides Appel à projets Règlement pour l octroi des subsides Dans le texte ci-après, sera dénommée «l opération» et l asbl demanderesse «l association». 1. Publics cibles de L opération a pour vocation statutaire

Plus en détail

Catalogue des aides du FIPHFP

Catalogue des aides du FIPHFP Catalogue des aides du FIPHFP Dernière mise à jour au 27 mai 2013 Les modifications sont les suivantes : Les demandes d aides formées par les employeurs publics par la voie de la plateforme et qui relèveraient

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

COMMENTAIRE DU FORMULAIRE DE DEMANDE 2015

COMMENTAIRE DU FORMULAIRE DE DEMANDE 2015 COMMENTAIRE DU FORMULAIRE DE DEMANDE 2015 Après avoir lu la circulaire, nous vous invitons à suivre le présent guide pour vous aider à remplir les différentes rubriques de votre (vos) formulaire(s) de

Plus en détail

La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour!

La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour! SOLUTIONS ENTREPRENEUR La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour! Sophie B. Commerçante prévoyance épargne retraite ARTISANS, COMMERÇANTS, PROFESSIONS LIBÉRALES, INDÉPENDANTS......

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES ACCUEILS PERISCOLAIRES

REGLEMENT INTERIEUR DES ACCUEILS PERISCOLAIRES VILLE D'HEROUVILLE SAINT CLAIR Direction Petite Enfance, Education, et Jeunesse REGLEMENT INTERIEUR DES ACCUEILS PERISCOLAIRES PREAMBULE : La Ville d Hérouville Saint Clair organise un accueil périscolaire

Plus en détail

Ville d Albertville C C A S. Centre communal d action sociale Services aux personnes âgées et aux personnes handicapées. www.albertville.

Ville d Albertville C C A S. Centre communal d action sociale Services aux personnes âgées et aux personnes handicapées. www.albertville. Ville d Albertville Centre communal d action sociale Services aux personnes âgées et aux personnes handicapées www.albertville.fr Sommaire Logement-foyer : la résidence des 4 Vallées p. 4 Service maintien

Plus en détail

demande d allocations en tant que chômeur complet dispensé de

demande d allocations en tant que chômeur complet dispensé de demande d allocations en tant que chômeur complet dispensé de l INSCRIPTION COMME DEMANDEUR D EMPLOI (avec une carte de contrôle C3C) document d information Version 3.1 01.04.2015 C3C Cette feuille info

Plus en détail

Le salaire des internes en DES de Médecine Générale

Le salaire des internes en DES de Médecine Générale Le salaire des internes en DES de Médecine Générale *************** «Le salaire est la contrepartie du travail fourni» Guide pratique du droit au travail, La Documentation Française. **************** (I)

Plus en détail

LE GROUPE IFAC ASBL VOUS PROPOSE SUR LLN:

LE GROUPE IFAC ASBL VOUS PROPOSE SUR LLN: LE GROUPE IFAC ASBL VOUS PROPOSE SUR LLN:. DES ATELIERS TOUS LES SOIRS, l ETUDE DIRIGEE ou ETUDE-ATELIER DES ANIMATIONS LE MERCREDI APRES-MIDI DES STAGES ORGANISES LORS DES CONGES SCOLAIRES ( PÂQUES et

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE. Ce document rempli par l étudiant de façon très complète doit impérativement comporter :

CONVENTION DE STAGE. Ce document rempli par l étudiant de façon très complète doit impérativement comporter : CONVENTION DE STAGE Comment remplir la convention de stage? Ce document rempli par l étudiant de façon très complète doit impérativement comporter : 1) La signature de l étudiant ; 2) la signature du responsable

Plus en détail

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Depuis 2006, la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin a repris les activités de l association Vièvre Lieuvin Enfance

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE A L'ETRANGER

CONVENTION DE STAGE A L'ETRANGER Composante Code postal : localité téléphone: Année universitaire : 201 /201 fax CONVENTION DE STAGE A L'ETRANGER Stage L d orientation professionnelle [ECTS] obligatoire optionnel Stage M d insertion professionnelle

Plus en détail

BRANCHE DES ORGANISMES DE FORMATION RÉGIME DE PRÉVOYANCE VOS SALARIÉS MÉRITENT LE MEILLEUR

BRANCHE DES ORGANISMES DE FORMATION RÉGIME DE PRÉVOYANCE VOS SALARIÉS MÉRITENT LE MEILLEUR BRANCHE DES ORGANISMES DE FORMATION RÉGIME DE PRÉVOYANCE VOS SALARIÉS MÉRITENT LE MEILLEUR LE CHOIX DE L OFFRE MALAKOFF MÉDÉRIC Les partenaires sociaux de la convention collective nationale des Organismes

Plus en détail

Conditions. Être âgé(e) de 60 ans et plus sur présentation d une pièce d identité.

Conditions. Être âgé(e) de 60 ans et plus sur présentation d une pièce d identité. Conditions Être âgé(e) de 60 ans et plus sur présentation d une pièce d identité. Justifier d une adresse sur la ville d Évreux (quittance de loyer, facture récente d eau, d électricité, de gaz ou de téléphone

Plus en détail

La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre

La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre Avril 2011 La longue expérience de la Mutualité Française dans la mise en œuvre d actions de prévention,

Plus en détail

PROJET «Aide humanitaire au Maroc» MONTJAY-TAMESNA

PROJET «Aide humanitaire au Maroc» MONTJAY-TAMESNA PROJET «Aide humanitaire au Maroc» MONTJAY-TAMESNA Un groupe formé de sept résidents du Foyer d Hébergement APEI «Montjay», Accompagnés de trois éducateurs, et soutenus par l ensemble des professionnels.

Plus en détail

Animation - Vacances - Loisirs

Animation - Vacances - Loisirs Animation - Vacances - Loisirs Organisation de séjours de vacances et journées à thèmes AVL 10 rue landrecies 89600 Saint-Florentin @ contact@avl-animation.com www.avl-animation.com 03.86.56.13.41 La Qualité

Plus en détail

Handicap et Loi sur l accessibilité

Handicap et Loi sur l accessibilité Les nouvelles règles de l accessibilite en application de la loi du 11 fevrier 2005 La loi n 2005-102 du 11 fevrier 2005 Cette loi - pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté

Plus en détail