DÉCISION Nº66 du 31 janvier 2008

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DÉCISION Nº66 du 31 janvier 2008"

Transcription

1 DÉCISION Nº66 du 31 janvier 2008 sur l exception d inconstitutionnalité des stipulations de l article I point 55 de la Loi nº219/2005 regardant l approbation de l Ordonnance d urgence du Gouvernement nº138/2000 pour l amendement et le complètement du Code de procédure civile Publiée au Journal Officiel (Monitorul Oficial) de la Roumanie, Partie I re, nº142 du 25 février 2008 Ioan Vida Nicolae Cochinescu Aspazia Cojocaru Acsinte Gaspar Ion Predescu Puskás Valentin Zoltán Tudorel Toader Augustin Zegrean Ion Tiucă Ioana Marilena Chiorean président procureur assesseur Au rôle général de la Cour se trouve la solution de l exception d'inconstitutionnalité des prévisions de l article I point 55 de la Loi nº219/2005 regardant l approbation de l Ordonnance d urgence du Gouvernement nº138/2000 pour l amendement et le complètement du Code de procédure civile, exception soulevée par M.F.P. dans le Dossier nº2.902/2/2006 de la Haute Cour de Cassation et de Justice Section de contentieux administratif et fiscal. Les débats ont eu lieu durant la séance publique du 15 janvier 2008, en présence de l auteur de l exception et du représentant du Ministère Public, et ils ont été consignés dans le jugement avant dire droit de la date citée, lorsque la Cour, ayant besoin de temps pour délibérer, a ajourné le prononcé pour le 31 janvier LA COUR, vu les actes et les papiers du dossier, retient ce qui s en suit: Par le Jugement avant dire droit du 25 septembre 2007, rendu dans le Dossier nº2.902/2/2006, la Haute Cour de Cassation et de Justice Section de contentieux administratif et fiscal a saisi la Cour

2 Constitutionnelle de l exception d inconstitutionnalité des prévisions de l article I point 55 de la Loi nº219/2005 regardant l approbation de l Ordonnance d urgence du Gouvernement nº138/2000 pour l amendement et le complètement du Code de procédure civile. L exception d inconstitutionnalité a été soulevée par M.P.F. dans le dossier portant le numéro suscité et ayant comme objet la solution de l appel déclaré par celui-ci contre le verdict de la Cour d Appel de Bucarest, par lequel la demande portant révision a été rejetée comme irrecevable. En motivant l exception d inconstitutionnalité, son auteur allègue que l abrogation de la seconde thèse de l article 322 point 4 du Code de procédure civile est inconstitutionnelle. Ainsi, par l annulation de la possibilité du tribunal de se prononcer pour statuer dans le cadre d une procédure de référé à l égard de l existence ou de l absence de l infraction invoquée, l acte d apprendre la vérité n est plus garanti et le droit à un procès équitable est restreint. La Haute Cour de Cassation et de Justice Section de contentieux administratif et fiscal estime que les dispositions attaquées sont constitutionnelles et que les critiques de l auteur de l exception d inconstitutionnalité visent, en réalité, l interprétation rendue par la cour dont la charge était la révision, soit l impossibilité d établir, dans le cadre d une procédure de référé, le caractère réel ou irréel du contenu d un écrit essentiel pour le prononcé de l arrêt contesté. En accord avec les stipulations de l article 30 alinéa (1) de la Loi nº47/1992, le jugement avant dire droit de saisine a été communiqué aux Présidents des deux Chambres du Parlement, au Gouvernement et à l Avocat du Peuple, afin que ceuxci expriment leurs points de vue sur l exception d inconstitutionnalité. Le Gouvernement considère que l exception d inconstitutionnalité est dénuée de fondement, car l institution de règles spéciales concernant les voies de recours ne contrevient pas à l article 21 de la Constitution, tant que les parties se voient garantie la possibilité de formuler une voie de recours contre l arrêt judiciaire estimée comme défavorable. L Avocat du Peuple estime que l exception d inconstitutionnalité est dénuée de fondement, car, le principe du libre accès à la justice a un caractère légitime uniquement s il est exercé de bonne foi, dans des limites raisonnables, dans le respect des droits et des intérêts des autres sujets de droit. Les Présidents des deux Chambres du Parlement n ont pas communiqué à la Cour Constitutionnelle leur avis portant sur l exception d inconstitutionnalité. LA COUR, en examinant le jugement avant dire droit de saisine, les points de vue du Gouvernement et de l Avocat du Peuple, le rapport dressé par le juge-

3 rapporteur, les allégations de l auteur de l exception d inconstitutionnalité, les conclusions du procureur, les dispositions légales critiquées par rapport aux dispositions de la Constitution, ainsi que les dispositions de la Loi nº47/1992, retient ce qui s en suit: La Cour a été légalement saisie et, en vertu des dispositions de l article 146 lettre d) de la Constitution, ainsi que de l article 1 alinéa (2), des articles 2, 3, 10 et 29 de la Loi nº47/1992, elle est compétente de trouver une issue à l exception d inconstitutionnalité. L objet de l exception d inconstitutionnalité est représenté par les prévisions de l article I point 55 de la Loi nº219/2005 regardant l approbation de l Ordonnance d urgence du Gouvernement nº138/2000 pour l amendement et le complètement du Code de procédure civile, publiée au Journal Officiel (Monitorul Oficial) de la Roumanie, Partie I re, nº609 du 14 juillet 2005, dont le contenu est le suivant: A l article I point 123, le point 4 de l article 322 aura le contenu suivant: 4. si un juge, témoin ou expert, ayant pris part au jugement, a été définitivement condamné pour une infraction relative à l affaire ou si la décision a été rendue en accord avec un écrit déclaré faux pendant le ou comme suite du procès ou si un magistrat a été sanctionné disciplinairement, étant accusé de l exercice de sa fonction en faisant preuve de mauvaise foi ou de grave négligence à l égard de l affaire respective;. Antérieurement à ces changements, le point 4 de l article 322 du Code de procédure civile avait le contenu suivant: On pourrait solliciter la révision d une décision rendue définitive par la cour d appel ou par l absence de l appel, ainsi que d une décision rendue par une cour d appel, lorsqu il est évoqué le fond de l affaire, dans les situations suivantes: [...] 4. si un juge, témoin ou expert, ayant pris part au jugement, a été définitivement condamné pour une infraction relative à l affaire ou si la décision a été rendue en accord avec un écrit déclaré faux pendant le ou comme suite du procès. Si, dans les deux situations, le constat de l infraction ne peut plus être effectué par une décision pénale, l instance de révision se prononcera, d abord, dans le cadre d une procédure de référé, sur l existence ou l absence de l infraction alléguée. Lors du jugement sur la demande, sera aussi cité celui coupable de la perpétration du délit;. L exception d inconstitutionnalité est rapportée aux dispositions constitutionnelles de l article 1 alinéa (3) relatives à l État de droit, de l article 21 alinéas (1) (3) portant sur l accès libre à la justice, de l article 124 alinéa (3) visant l indépendance des juges et de l article 129 concernant l utilisation des voies de recours.

4 En analysant l exception d inconstitutionnalité, la Cour observe ce qui s en suit: Le cas de révision, prévu à l article 322 point 4 du Code procédure civile était rédigé, jusqu à l adoption de l Ordonnance d urgence du Gouvernement nº138/2000, ainsi qu il s en suit: si un juge, témoin ou expert, ayant pris part au jugement, a été irrévocablement condamné pour une infraction relative à l affaire ou si la décision a été rendue en accord avec un écrit déclaré faux pendant le ou comme suite du procès ou si la partie ayant juré a été irrévocablement condamnée pour un faux témoignage. Tant dans la doctrine, que dans la pratique des cours de justice, il a été soulevé la question sur ce qui peut être fait dans les situations où l intervention d un obstacle rend impossible le prononcé d une sentence pénale pour établir ces infractions. La solution, préconisée par la littérature juridique et reprise dans la jurisprudence, visait que même l instance chargée de la révision estimât la perpétration des infractions par l application du système probatoire de droit commun dans la matière, lequel serait administré pendant la révision. Vu que la solution citée demeurait critiquable sous l aspect de la légalité, par l Ordonnance d urgence du Gouvernement nº138/2000, l article 322 point 4 du Code de procédure civile a été complété par le texte suivant: Si, dans les deux situations, le constat sur l infraction ne peut plus être réalisé par un arrêt pénal, l instance de révision se prononcera, d abord, dans le cadre d une procédure de référé, sur l existence ou l absence de l infraction alléguée. Lors du jugement de la requête sera aussi cité celui coupable de la perpétration de l infraction. L élimination de ce texte par les dispositions légales qui constituent l objet de l exception d inconstitutionnalité rend impossible le retour à l issue antérieure, préconisée dans la doctrine et validée par les cours judiciaires, car, on ne pourrait accepter qu une norme de procédure judiciaire abolie expressément par le législateur produise, par la suite, des effets par la volonté du juge appelé à mettre en œuvre la loi. Cela engendre un vide législatif, où, les décisions judiciaires altérées par les infractions mentionnées ne peuvent plus être réformées, avec la violation manifeste des principes de l équité, du libre accès à la justice et du droit à la défense, entérinés par la Loi fondamentale. Par conséquent, la Cour Constitutionnelle constatera que l article I point 55 de la Loi nº219/2005 regardant l approbation de l Ordonnance d urgence du Gouvernement nº138/2000 pour l amendement et le complètement du Code de procédure civile, par lequel ont été retirées de l article 322 point 4 du Code de procédure civile les dispositions analysées, contrevient aux normes et aux

5 principes prévus à l article 1 alinéa (3), à l article 21 et, respectivement, à l article 24 de la Constitution de la Roumanie. Tenant compte des considérants au-dessus mentionnés, en vertu des dispositions de l article 146 lettre d) et de l article 147 alinéa (4) de la Constitution, ainsi que des prévisions des articles 1 3, de l article 11 alinéa (1) lettre A.d) et de l article 29 de la Loi nº47/1992, LA COUR CONSTITUTIONNELLE Au nom de la loi DÉCIDE: Elle admet l exception d inconstitutionnalité, soulevée par M.F.P. dans le Dossier nº2.902/2/2006 de la Haute Cour de Cassation et de Justice Section de contentieux administratif et fiscal et observe que les dispositions de l article I point 55 de la Loi nº219/2005 regardant l approbation de l Ordonnance d urgence du Gouvernement nº138/2000 pour l amendement et le complètement du Code de procédure civile, par lesquelles a été éliminé du contenu de l article 322 point 4 du Code de procédure civile le texte conformément auquel [ ] Si, dans les deux situations, le constat sur l infraction ne peut plus être réalisé par un arrêt pénal, l instance de révision se prononcera, d abord, dans le cadre d une procédure de référé, sur l existence ou l absence de l infraction alléguée. Lors du jugement de la requête sera aussi cité celui coupable de la perpétration de l infraction, sont inconstitutionnelles. Définitive et généralement obligatoire. La décision est communiquée aux Présidents des deux Chambres du Parlement et au Gouvernement et elle est publiée au Journal Officiel (Monitorul Oficial) de la Roumanie, Partie I re. Rendue en la séance publique en date du 31 janvier LE PRÉSIDENT DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE, Prof. Dr IOAN VIDA Assesseur, Ioana Marilena Chiorean

DÉCISION Nº1.325 du 4 décembre 2008

DÉCISION Nº1.325 du 4 décembre 2008 DÉCISION Nº1.325 du 4 décembre 2008 relative à l exception d inconstitutionnalité des prévisions de l Ordonnance du Gouvernement nº137/2000 regardant la prévention et la sanction de toutes les formes de

Plus en détail

DÉCISION Nº347 du 3 avril 2007

DÉCISION Nº347 du 3 avril 2007 DÉCISION Nº347 du 3 avril 2007 relative à l exception d inconstitutionnalité des dispositions de l article 118 alinéas (1), (2) et (5) de l Ordonnance d urgence du Gouvernement nº195/2002 portant sur la

Plus en détail

DÉCISION Nº65 du 25 janvier 2007

DÉCISION Nº65 du 25 janvier 2007 DÉCISION Nº65 du 25 janvier 2007 concernant l exception d inconstitutionnalité des dispositions de l article 1 alinéa (9) première thèse de la Loi sur le contentieux administratif nº554/2004 Publiée au

Plus en détail

DÉCISION Nº1.221 du 12 novembre 2008

DÉCISION Nº1.221 du 12 novembre 2008 DÉCISION Nº1.221 du 12 novembre 2008 relative à l exception d inconstitutionnalité des dispositions de l Ordonnance d urgence du Gouvernement nº136/2008 regardant l initiation de mesures pour le système

Plus en détail

DÉCISION Nº264 du 20 mars 2007

DÉCISION Nº264 du 20 mars 2007 DÉCISION Nº264 du 20 mars 2007 relative à l exception d inconstitutionnalité des dispositions de l article 95 alinéa (1) de la Loi nº19/2000 portant sur le système public des pensions de retraite et d

Plus en détail

DÉCISION Nº228 du 13 mars 2007

DÉCISION Nº228 du 13 mars 2007 DÉCISION Nº228 du 13 mars 2007 sur l exception d inconstitutionnalité des dispositions de l article 12 alinéa (1) de l Ordonnance du Gouvernement nº2/2001 portant sur le régime juridique des contraventions

Plus en détail

DÉCISION Nº971 du 31 octobre 2007

DÉCISION Nº971 du 31 octobre 2007 DÉCISION Nº971 du 31 octobre 2007 concernant la saisine d inconstitutionnalité de la Loi pour le rejet de l Ordonnance d urgence du Gouvernement nº24/2007 portant sur l établissement de mesures relatives

Plus en détail

DÉCISION Nº1.219 du 18 décembre 2007

DÉCISION Nº1.219 du 18 décembre 2007 DÉCISION Nº1.219 du 18 décembre 2007 relative à la saisine d inconstitutionnalité des prévisions de l article 96 alinéa (10) de la Loi nº67/2004 portant sur l élection des autorités de l administration

Plus en détail

DÉCISION Nº1.029 du 8 octobre 2008

DÉCISION Nº1.029 du 8 octobre 2008 DÉCISION Nº1.029 du 8 octobre 2008 relative à la saisine d inconstitutionnalité de la Loi pour la modification et la complétion de l article 54 de la Loi nº303/2004 portant sur le statut des juges et des

Plus en détail

DÉCISION Nº408 du 7 octobre 2004

DÉCISION Nº408 du 7 octobre 2004 DÉCISION Nº408 du 7 octobre 2004 relative à l exception d inconstitutionnalité des dispositions de l article 3 l alinéa (1) de la Loi nº54/1998 concernant la circulation juridique des terrains Publiée

Plus en détail

DÉCISION Nº1.059 du 14 novembre 2007

DÉCISION Nº1.059 du 14 novembre 2007 DÉCISION Nº1.059 du 14 novembre 2007 relative à l exception d inconstitutionnalité des dispositions de l article 10 alinéa (5) de l Ordonnance d urgence du Gouvernement nº27/2006 portant sur les salaires

Plus en détail

DÉCISION Nº89 du 27 février 2003

DÉCISION Nº89 du 27 février 2003 DÉCISION Nº89 du 27 février 2003 relative à l exception d inconstitutionnalité des dispositions de l article 8 de la Loi nº543/2002 relative à la grâce de certaines peines et la suppression de certaines

Plus en détail

DÉCISION Nº160 du 19 octobre 1999

DÉCISION Nº160 du 19 octobre 1999 DÉCISION Nº160 du 19 octobre 1999 relative à l exception d inconstitutionnalité des dispositions de l article 136 alinéa (1) thèse finale du Code du Travail, adopté par la Loi nº10 du 23 novembre 1972

Plus en détail

DÉCISION N 19 du 14 février 1995

DÉCISION N 19 du 14 février 1995 DÉCISION N 19 du 14 février 1995 relative à la constitutionnalité de la Loi pour l interprétation de l article 21, l alinéa (1) et l alinéa (2) de la Loi n 53/1991 concernant les indemnités et les autres

Plus en détail

Comores. Attributions de la cour constitutionnelle

Comores. Attributions de la cour constitutionnelle Attributions de la cour constitutionnelle Loi organique du 3 octobre 2005 [NB - Loi organique du 3 octobre 2005 relative aux autres attributions de la cour constitutionnelle] Conformément aux articles

Plus en détail

DÉCISION Nº293 du 1 er juillet 2004

DÉCISION Nº293 du 1 er juillet 2004 DÉCISION Nº293 du 1 er juillet 2004 relative à l exception d inconstitutionnalité des dispositions de l article 2 lettre a) paragraphe troisième partie première de la Loi du contentieux administratif nº29/1990,

Plus en détail

LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL, Vu l ordonnance n du 7 novembre 1958 modifiée portant loi organique sur le Conseil constitutionnel ;

LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL, Vu l ordonnance n du 7 novembre 1958 modifiée portant loi organique sur le Conseil constitutionnel ; Décision n 2011-218 QPC du 3 février 2012 (M. Cédric S.) Le Conseil constitutionnel a été saisi le 24 novembre 2011 par le Conseil d État (décision n 352366 du 23 novembre 2011) sur le fondement des dispositions

Plus en détail

DÉCISION Nº969 du 30 octobre 2007

DÉCISION Nº969 du 30 octobre 2007 DÉCISION Nº969 du 30 octobre 2007 relative à l exception d inconstitutionnalité des dispositions de l article 612 alinéa 6 du Code de procédure civile Publiée au Journal Officiel (Monitorul Oficial) de

Plus en détail

Chapitre VII : Discipline

Chapitre VII : Discipline Ordonnance n 58-1270 du 22 décembre 1958 portant loi organique relative au statut de la magistrature. Chapitre VII : Discipline Section I : Dispositions générales. Article 43 Modifié par LOI organique

Plus en détail

DÉCISION Nº9 du 24 janvier 2000

DÉCISION Nº9 du 24 janvier 2000 DÉCISION Nº9 du 24 janvier 2000 relative à l exception d inconstitutionnalité des dispositions de l article 274, de l article 338 et de l article 350 du Code de procédure pénale Publiée au Moniteur Officiel

Plus en détail

Décision n QPC 14 octobre Union syndicale des magistrats administratifs (USMA)

Décision n QPC 14 octobre Union syndicale des magistrats administratifs (USMA) Les Cahiers du Conseil constitutionnel Cahier n 30 Décision n 2010-54 QPC 14 octobre 2010 Union syndicale des magistrats administratifs (USMA) Le Conseil constitutionnel a été saisi le 16 juillet 2010

Plus en détail

L'EXCEPTION D'INCONSTITUTIONNALITE A LA COUR CONSTITUTIONNELLE DE LA ROUMANIE RAPPORT

L'EXCEPTION D'INCONSTITUTIONNALITE A LA COUR CONSTITUTIONNELLE DE LA ROUMANIE RAPPORT Strasbourg, le 17 décembre 2012 CDL-JU(2012)023 fr. seul COMMISSION EUROPEENNE POUR LA DEMOCRATIE PAR LE DROIT (COMMISSION DE VENISE) EN COOPERATION AVEC LA COUR CONSTITUTIONNELLE DU ROYAUME DU MAROC SEMINAIRE

Plus en détail

Conseil d Etat de Grèce Contribution au séminaire organisé sur le thème «Comment réduire les délais de jugement»

Conseil d Etat de Grèce Contribution au séminaire organisé sur le thème «Comment réduire les délais de jugement» Conseil d Etat de Grèce Contribution au séminaire organisé sur le thème «Comment réduire les délais de jugement» I. L accélération du procès par les délais de procédure 1. 3. Le procès administratif est

Plus en détail

1 ) d annuler le II de l article 7 du décret n du 23 décembre 2006 modifiant la partie réglementaire du code de justice administrative ;

1 ) d annuler le II de l article 7 du décret n du 23 décembre 2006 modifiant la partie réglementaire du code de justice administrative ; CONSEIL D'ETAT statuant au contentieux rt Nos 302040,302137 UNION SYNDICALE DES MAGISTRATS ADMINISTRATIFS (USMA) LIGUE DES DROITS DE L HOMME et autres Mme Béatrice Bourgeois-Machureau Rapporteur REPUBLIQUE

Plus en détail

SCP Masse-Dessen, Thouvenin et Coudray, SCP Waquet, Farge et Hazan, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

SCP Masse-Dessen, Thouvenin et Coudray, SCP Waquet, Farge et Hazan, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 10 juillet 2013 N de pourvoi: 12-24962 ECLI:FR:CCASS:2013:C100825 Publié au bulletin Rejet M. Charruault (président), président SCP Masse-Dessen,

Plus en détail

Elle soutient que la décision attaquée est entachée d incompétence et de violation de la liberté de conscience et de culte.

Elle soutient que la décision attaquée est entachée d incompétence et de violation de la liberté de conscience et de culte. TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE DIJON N 1502100, 1502726 LIGUE DE DEFENSE JUDICIAIRE DES MUSULMANS et autres M. A Président-rapporteur RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le tribunal administratif

Plus en détail

* Informations extraites du site du ministère de la Justice togolais*

* Informations extraites du site du ministère de la Justice togolais* Togo * Informations extraites du site du ministère de la Justice togolais* 1. Le cadre législatif La Constitution Le cadre constitutionnel actuel de la République togolaise a été posé par la Constitution

Plus en détail

Les principes. fondamentaux de la justice 1 LES PRINCIPES ISSUS DES EXIGENCES DU SERVICE PUBLIC CHAPITRE 1 DE LA JUSTICE

Les principes. fondamentaux de la justice 1 LES PRINCIPES ISSUS DES EXIGENCES DU SERVICE PUBLIC CHAPITRE 1 DE LA JUSTICE CHAPITRE 1 Les principes fondamentaux de la justice D un point de vue de la technique juridique, le terme de justice peut être conçu comme recouvrant l ensemble des institutions chargées de trancher, selon

Plus en détail

L accélération du procès par des délais de procédure devant les juridictions administratives

L accélération du procès par des délais de procédure devant les juridictions administratives COUR SUPREME DU TCHAD L accélération du procès par des délais de procédure devant les juridictions administratives L exemple des juridictions statuant en matière de contentieux administratif au Tchad 1

Plus en détail

ARRET DUCEAU C. FRANCE (req. n 29151/11), le 30 juin 2016

ARRET DUCEAU C. FRANCE (req. n 29151/11), le 30 juin 2016 LES ARRETS DE LA COUR EUROPEENNE DES DROITS DE L HOMME CLEFS DE LECTURE ARRET DUCEAU C. FRANCE (req. n 29151/11), le 30 juin 2016 http://hudoc.echr.coe.int/eng?i=001-164204 ARTICLE 6 1 Droit à un procès

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE BASSE-TERRE N RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. M. Pierre Igor E... AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Sauton Juge des référés

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE BASSE-TERRE N RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. M. Pierre Igor E... AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Sauton Juge des référés TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE BASSE-TERRE N 1300980 M. Pierre Igor E... M. Sauton Juge des référés Ordonnance du 18 juillet 2013 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le juge des référés Vu la requête,

Plus en détail

Ordonnance du 2 février 1945 relative à l enfance délinquante

Ordonnance du 2 février 1945 relative à l enfance délinquante Ce fichier a été téléchargé le jeudi 12 janvier 2017 sur Criminocorpus, Musée d'histoire de la justice, des crimes et des peines. 25 juin 2014 Pour citer cette page Législation, Musée Criminocorpus publié

Plus en détail

3 - d enjoindre aux autorités compétentes du Conseil économique, social et environnemental de déclarer recevable ladite pétition ;

3 - d enjoindre aux autorités compétentes du Conseil économique, social et environnemental de déclarer recevable ladite pétition ; TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS N o 1305796/6 M. Philippe BRILLAULT M. Rohmer Rapporteur Mme Baratin Rapporteur public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Paris,

Plus en détail

Vu la procédure suivante :

Vu la procédure suivante : CONSEIL D'ETAT statuant au contentieux N 402571 MINISTRE DE L INTÉRIEUR c/ M. A... Ordonnance du 23 août 2016 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS LE JUGE DES RÉFÉRÉS Vu la procédure suivante

Plus en détail

Politiques et droit européens. Brice Duthion L Union européenne Itip Paris 2 ème année Séance n 2 Mardi 20 octobre 2009

Politiques et droit européens. Brice Duthion L Union européenne Itip Paris 2 ème année Séance n 2 Mardi 20 octobre 2009 Politiques et droit européens Brice Duthion brice.duthion@cnam.fr L Union européenne Itip Paris 2 ème année Séance n 2 Mardi 20 octobre 2009 Introduction Introduction (1) Introduction (2) Introduction

Plus en détail

Conférence des Cours constitutionnelles européennes XIIème Congrès

Conférence des Cours constitutionnelles européennes XIIème Congrès Conférence des Cours constitutionnelles européennes XIIème Congrès Les relations entre les Cours constitutionnelles et les autres juridictions nationales, y compris l interférence, en cette matière, de

Plus en détail

LA PROCEDURE DU CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES INFIRMIERS

LA PROCEDURE DU CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES INFIRMIERS Commission Statut et Juridique AP- HP LA PROCEDURE DE LA CHAMBRE DISCIPLINAIRE DU CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES INFIRMIERS Petit guide pour connaître la procédure Février 2010 1 AU COMMENCEMENT DE L

Plus en détail

DÉCISION Nº1.177 du 12 décembre 2007

DÉCISION Nº1.177 du 12 décembre 2007 DÉCISION Nº1.177 du 12 décembre 2007 relative à la saisine d inconstitutionnalité de la Loi pour l élection de la Chambre des Députés et du Sénat et pour l amendement et le complètement de la Loi nº67/2004

Plus en détail

DÉCISION no du 7 octobre 2009

DÉCISION no du 7 octobre 2009 DÉCISION no 1.257 du 7 octobre 2009 sur l'exception d'inconstitutionnalité de la Loi portant approbation de l'ordonnance d'urgence du Gouvernement no 37/2009 relative à des mesures destinées à améliorer

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE NANTES

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE NANTES bd TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE NANTES N 1507321 COMMUNE DE CLEFS-VAL D ANJOU M. Dussuet Président-rapporteur Mme Rosemberg Rapporteur public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le tribunal administratif

Plus en détail

17 décembre AT/MP-opposabilité-irrégularité de procédure

17 décembre AT/MP-opposabilité-irrégularité de procédure COUR NATIONALE DE L INCAPACITÉ ET DE LA TARIFICATION DE L ASSURANCE DES ACCIDENTS DU TRAVAIL RÉPUBLIQUE FRANÇAISE 17 décembre 2013 - AT/MP-opposabilité-irrégularité de procédure L inopposabilité a pour

Plus en détail

Décision n QPC 17 décembre (M. David M.)

Décision n QPC 17 décembre (M. David M.) Les Nouveaux Cahiers du Conseil constitutionnel Cahier n 30 Décision n 2010-62 QPC 17 décembre 2010 (M. David M.) Le Conseil constitutionnel a été saisi par la Cour de cassation le 20 septembre 2010, d

Plus en détail

N 54 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 54 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 54 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUINZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 6 juillet 2017. PROPOSITION DE LOI ADOPTÉE PAR LE SÉNAT, portant amnistie

Plus en détail

JURISCOPE - mars 1996

JURISCOPE - mars 1996 LA PROCEDURE D EXTRADITION EN ESPAGNE Textes de référence :! Article 13, al. 3 de la Constitution espagnole de 1978;! Articles 824 à 833 de la Loi de Procédure pénale (Articulos 824 a 833 de la Ley de

Plus en détail

2 ) de faire droit à leur demande de première instance ;

2 ) de faire droit à leur demande de première instance ; CONSEIL D'ETAT statuant au contentieux N 374528 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE SARL Les Productions de la Plume et M. Dieudonné M Bala M Bala Ordonnance du 10 janvier 2014 AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS LE JUGE DES RÉFÉRÉS

Plus en détail

ARRET VERSINI-CAMPINCHI ET CRASNIANSKI C. FRANCE (req. n 49176/11), le 16 juin 2016

ARRET VERSINI-CAMPINCHI ET CRASNIANSKI C. FRANCE (req. n 49176/11), le 16 juin 2016 LES ARRETS DE LA COUR EUROPEENNE DES DROITS DE L HOMME CLEFS DE LECTURE ARRET VERSINI-CAMPINCHI ET CRASNIANSKI C. FRANCE (req. n 49176/11), le 16 juin 2016 http://hudoc.echr.coe.int/eng?i=001-163612 ARTICLE

Plus en détail

QUATRIÈME SECTION. Requête n o 25560/13 Gabriela CEGOLEA contre la Roumanie introduite le 8 avril 2013 EXPOSÉ DES FAITS

QUATRIÈME SECTION. Requête n o 25560/13 Gabriela CEGOLEA contre la Roumanie introduite le 8 avril 2013 EXPOSÉ DES FAITS QUATRIÈME SECTION Requête n o 25560/13 Gabriela CEGOLEA contre la Roumanie introduite le 8 avril 2013 Communiquée le 8 février 2016 EXPOSÉ DES FAITS La requérante, M me Gabriela Cegolea, est une ressortissante

Plus en détail

Décision n QPC. Dossier documentaire

Décision n QPC. Dossier documentaire Décision n 2010 62 QPC Article 148 du code de procédure pénale Détention provisoire : procédure devant le juge des libertés et de la détention Dossier documentaire Source : services du Conseil constitutionnel

Plus en détail

INSTITUTIONS JUDICIAIRES 1 ère PARTIE LES ORGANES JUDICIAIRES NATIONAUX CHAPITRE 4 LES JURIDICTIONS SUPERIEURES - LA COUR SUPRÊME

INSTITUTIONS JUDICIAIRES 1 ère PARTIE LES ORGANES JUDICIAIRES NATIONAUX CHAPITRE 4 LES JURIDICTIONS SUPERIEURES - LA COUR SUPRÊME INSTITUTIONS JUDICIAIRES 1 ère PARTIE LES ORGANES JUDICIAIRES NATIONAUX CHAPITRE 4 LES JURIDICTIONS SUPERIEURES - LA COUR SUPRÊME Fatou Kiné CAMARA, Docteure d Etat en droit Chargée d enseignement Faculté

Plus en détail

CONSEIL D ETAT ORDONNANCE 9 janvier Société Les Productions de la Plume et M. D. (requête numéro )

CONSEIL D ETAT ORDONNANCE 9 janvier Société Les Productions de la Plume et M. D. (requête numéro ) CONSULTA ONLINE CONSEIL D ETAT ORDONNANCE 9 janvier 2014 Société Les Productions de la Plume et M. D. (requête numéro 374508) Vu le recours, enregistré le 9 janvier 2014 au secrétariat du contentieux du

Plus en détail

L ORGANISATION JUDICIAIRE

L ORGANISATION JUDICIAIRE L ORGANISATION JUDICIAIRE LES TRIBUNAUX EN FRANCE I. Les principes généraux du système judiciaire o Deux ordres de juridiction o Le double degré de juridiction o La collégialité des décisions o La professionnalisation

Plus en détail

LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL, Vu l ordonnance n du 7 novembre 1958 modifiée portant loi organique sur le Conseil constitutionnel ;

LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL, Vu l ordonnance n du 7 novembre 1958 modifiée portant loi organique sur le Conseil constitutionnel ; Décision n 2011-223 QPC du 17 février 2012 (Ordre des avocats au barreau de Bastia) Le Conseil constitutionnel a été saisi le 23 décembre 2011 par le Conseil d État (décision n 354200 du 23 décembre 2011),

Plus en détail

Mots Clés : pension d invalidité - exploitant - membre de société - inaptitude totale

Mots Clés : pension d invalidité - exploitant - membre de société - inaptitude totale Mots Clés : pension d invalidité - exploitant - membre de société - inaptitude totale Résumé: L intéressé étant exploitant, membre de société, doit pour prétendre à une pension d invalidité des exploitants,

Plus en détail

Par une requête, enregistrée le 30 octobre 2015, la commune d Eguilles, représentée par MeB..., demande au juge des référés :

Par une requête, enregistrée le 30 octobre 2015, la commune d Eguilles, représentée par MeB..., demande au juge des référés : N 1508734 TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE MARSEILLE COMMUNE D EGUILLES M. Reinhorn Vice-président délégué Ordonnance du 6 novembre 2015 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le président de la 1 ère

Plus en détail

Règlement portant le Code communal de la participation

Règlement portant le Code communal de la participation Règlement portant le Code communal de la participation Chapitre I : de la concertation Article 1 Au sens du présent chapitre, il faut entendre par «la concertation» : l information obligatoire des habitants

Plus en détail

DÉCISION Nº147 du 21 er février 2007

DÉCISION Nº147 du 21 er février 2007 DÉCISION Nº147 du 21 er février 2007 relative à la constitutionnalité de la Loi pour la modification et le complètement de la Loi nº3/2000 réglementant l organisation et le déroulement du référendum Publiée

Plus en détail

Procédure de discipline dans la FPT

Procédure de discipline dans la FPT Procédure de discipline dans la FPT Les fonctionnaires sont responsables de l exécution des tâches qui lui sont confiées et peut commettre une faute dans l exercice de ses fonctions. Une sanction ou pas

Plus en détail

UNITE PROGRES - JUSTICE LEGISLATURE DE LA TRANSITION LOI N /CNT

UNITE PROGRES - JUSTICE LEGISLATURE DE LA TRANSITION LOI N /CNT BURKINA FASO IV E REPUBLIQUE. UNITE PROGRES - JUSTICE LEGISLATURE DE LA TRANSITION.. CONSEIL NATIONAL DE LA TRANSITION LOI N 077-2015/CNT PORTANT MODIFICATION DE LA LOI N 010/93/ADP DU 17 MAI 1993 PORTANT

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 26/09/2008 Cour de cassation chambre criminelle Audience publique du 10 mai 2000 N de pourvoi: 99-80784 Publié au bulletin Rejet Président : M. Gomez, président Rapporteur : Mme Mazars., conseiller

Plus en détail

ORDONNANCE N 72/6 DU 26 AOUT 1972 Fixant l organisation de la cour suprême ORDONNE: CHAPITRE PREMIER SIEGE, RESSORT, COMPOSITION

ORDONNANCE N 72/6 DU 26 AOUT 1972 Fixant l organisation de la cour suprême ORDONNE: CHAPITRE PREMIER SIEGE, RESSORT, COMPOSITION ORDONNANCE N 72/6 DU 26 AOUT 1972 Fixant l organisation de la cour suprême LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE UNIE DU CAMEROUN VU l article 42 de la Constitution du 2 Juin 1972, ORDONNE: CHAPITRE PREMIER SIEGE,

Plus en détail

N RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

N RÉPUBLIQUE FRANÇAISE CONSEIL D'ETAT statuant au contentieux N 403026 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTRE DE L INTÉRIEUR c/ Mme B...et M. A... AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Ordonnance du 5 septembre 2016 LE JUGE DES RÉFÉRÉS Vu la procédure

Plus en détail

LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL, Vu l ordonnance n du 7 novembre 1958 modifiée portant loi organique sur le Conseil constitutionnel ;

LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL, Vu l ordonnance n du 7 novembre 1958 modifiée portant loi organique sur le Conseil constitutionnel ; Décision n 2015-493 QPC du 16 octobre 2015 (M. Abdullah N.) Le Conseil constitutionnel a été saisi le 17 juillet 2015 par la Cour de cassation (chambre criminelle, arrêt n 3837 du 8 juillet 2015), dans

Plus en détail

VOUS SOUHAITEZ INVESTIR DANS L IMMOBILIER? DANS UNE COMMUNE OU LES BIPS DE PARKING COÛTENT EUROS? N HESITEZ PLUS! ACHETEZ A MAISONS ALFORT

VOUS SOUHAITEZ INVESTIR DANS L IMMOBILIER? DANS UNE COMMUNE OU LES BIPS DE PARKING COÛTENT EUROS? N HESITEZ PLUS! ACHETEZ A MAISONS ALFORT VOUS SOUHAITEZ INVESTIR DANS L IMMOBILIER? DANS UNE COMMUNE OU LES BIPS DE PARKING COÛTENT 9000. EUROS? N HESITEZ PLUS! ACHETEZ A MAISONS ALFORT 5) Ordonnance n 11/03864 rendue le 21 juin 2011 par le juge

Plus en détail

L ACTION DISCIPLINAIRE DE L ORDRE DES PHARMACIENS DU BENIN. Dr TOUKOUROU MOUTIATOU Présidente du CNOP

L ACTION DISCIPLINAIRE DE L ORDRE DES PHARMACIENS DU BENIN. Dr TOUKOUROU MOUTIATOU Présidente du CNOP L ACTION DISCIPLINAIRE DE L ORDRE DES PHARMACIENS DU BENIN Dr TOUKOUROU MOUTIATOU Présidente du CNOP PLAN INTRODUCTION I)ORGANES DE DISCIPLINE 1.1 Les chambres de discipline 1.2 Le Conseil de discipline

Plus en détail

L ARBITRAGE. Le rôle du pouvoir judiciaire est de donner une solution précise et équitable aux problèmes existants entre les hommes.

L ARBITRAGE. Le rôle du pouvoir judiciaire est de donner une solution précise et équitable aux problèmes existants entre les hommes. L ARBITRAGE Introduction Le rôle du pouvoir judiciaire est de donner une solution précise et équitable aux problèmes existants entre les hommes. Cette mission a été généralement confiée à l Etat, mais

Plus en détail

Décision n QPC 17 décembre (M. Boubakar B.)

Décision n QPC 17 décembre (M. Boubakar B.) Les Nouveaux Cahiers du Conseil constitutionnel Cahier n 30 Décision n 2010-81 QPC 17 décembre 2010 (M. Boubakar B.) La Cour de cassation a renvoyé au Conseil constitutionnel, le 28 septembre 2010, une

Plus en détail

COURS D APPEL ADMINISTRATIVES -INSTITUTION

COURS D APPEL ADMINISTRATIVES -INSTITUTION COURS D APPEL ADMINISTRATIVES -INSTITUTION Version consolidée en date du 26 octobre 2011 Loi n 80-03 instituant des cours d'appel administratives Telle qu elle a été modifiée et complétée par : - Dahir

Plus en détail

LA JUSTICE CONSTITUTIONNELLE: FONCTIONS ET RELATIONS AVEC LES AUTRES AUTORITÉS PUBLIQUES

LA JUSTICE CONSTITUTIONNELLE: FONCTIONS ET RELATIONS AVEC LES AUTRES AUTORITÉS PUBLIQUES Conférence des Cours constitutionnelles européennes Conference of European Constitutional Courts Konferenz der europäischen Verfassungsgerichte Конференция Eвропейских Kонституционных Cудов LA JUSTICE

Plus en détail

AVIS N 001 ACC-SVC/ 13 du 12 août 2013 SUR LA LEVEE DE L IMMUNITE PARLEMENTAIRE D UN SENATEUR LA COUR CONSTITUTIONNELLE,

AVIS N 001 ACC-SVC/ 13 du 12 août 2013 SUR LA LEVEE DE L IMMUNITE PARLEMENTAIRE D UN SENATEUR LA COUR CONSTITUTIONNELLE, COUR CONSTITUTIONNELLE ----------------- REPUBLIQUE DU CONGO Unité * Travail * Progrès -------------- AVIS N 001 ACC-SVC/ 13 du 12 août 2013 SUR LA LEVEE DE L IMMUNITE PARLEMENTAIRE D UN SENATEUR LA COUR

Plus en détail

DÉCISION Nº15 du 25 janvier 2000

DÉCISION Nº15 du 25 janvier 2000 DÉCISION Nº15 du 25 janvier 2000 relative à l exception d inconstitutionnalité de l Ordonnance d urgence du Gouvernement nº23/1999 pour l abrogation de la Loi nº31/1996 réglementant le régime du monopole

Plus en détail

Année TRAVAUX DIRIGES. Procédure civile. MATY DIAKHATE MCF-HDR droit privé

Année TRAVAUX DIRIGES. Procédure civile. MATY DIAKHATE MCF-HDR droit privé Année 2016-2017 TRAVAUX DIRIGES Procédure civile MATY DIAKHATE MCF-HDR droit privé 1 LUNDI 10/10 MARDI 11 /10 SEANCE 3 ----------------- La compétence juridictionnelle 1 Compétence territoriale I / DOCUMENTS

Plus en détail

DECISION DCC DU 30 MARS 2017

DECISION DCC DU 30 MARS 2017 DECISION DCC 17-071 DU 30 MARS 2017 Date : 30 Mars 2017 Requérant : Président par intérim du tribunal de première Instance de deuxième classe d Abomey- Calavi Contrôle de conformité Acte judiciaire Procédure

Plus en détail

N /9 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ASSOCIATION PROMOUVOIR et autres. Le juge des référés Ordonnance du 20 février 2014

N /9 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ASSOCIATION PROMOUVOIR et autres. Le juge des référés Ordonnance du 20 février 2014 TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS N 1402209/9 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ASSOCIATION PROMOUVOIR et autres M. Heu Juge des référés AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le juge des référés Ordonnance du 20 février 2014 54-035-01-05

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI TEXTE ADOPTE n 745 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 ONZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2001-2002 11 décembre 2001 PROPOSITION DE LOI ADOPTEE AVEC MODIFICATIONS PAR

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS RÉPUBLIQUE FRANÇAISE N /5-2 AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. Mme Pottier Magistrat désigné

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS RÉPUBLIQUE FRANÇAISE N /5-2 AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. Mme Pottier Magistrat désigné TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS N 1507065/5-2 M. J A Mme Pottier Magistrat désigné M. Lebdiri Rapporteur public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Paris (5ème Section

Plus en détail

SCP Bouzidi et Bouhanna, SCP Meier-Bourdeau et Lécuyer, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

SCP Bouzidi et Bouhanna, SCP Meier-Bourdeau et Lécuyer, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 15/09/2017 Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 12 juillet 2017 N de pourvoi: 16-22158 ECLI:FR:CCASS:2017:C100881 Publié au bulletin Cassation Mme Batut (président), président SCP

Plus en détail

LA CHAMBRE DISCIPLINAIRE DE PREMIERE INSTANCE DE L ORDRE DES MEDECINS --- Présentation rapide -

LA CHAMBRE DISCIPLINAIRE DE PREMIERE INSTANCE DE L ORDRE DES MEDECINS --- Présentation rapide - LA CHAMBRE DISCIPLINAIRE DE PREMIERE INSTANCE DE L ORDRE DES MEDECINS Présentation rapide - M. Blaise SIMONI Président de la chambre de première instance de l Ordre des médecins d Ile-de-France - Quelles

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE NANTES N & RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Centre hospitalier départemental de Vendée AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE NANTES N & RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Centre hospitalier départemental de Vendée AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE NANTES N 1700393 & 1700395 Centre hospitalier départemental de Vendée M. R Juge des référés RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le juge des référés Ordonnance du 30

Plus en détail

2 ) de mettre à la charge de l'etat une somme de euros au titre de l article L du code de justice administrative.

2 ) de mettre à la charge de l'etat une somme de euros au titre de l article L du code de justice administrative. TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS N 1601877/9 ASSOCIATION PROMOUVOIR M. Heu Juge des référés Audience du 17 février 2016 Ordonnance du 18 février 2016 54-035-02-03-01 09-05-01 C REPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM

Plus en détail

1 ) d annuler le compte rendu d entretien professionnel du 13 octobre 2009 ;

1 ) d annuler le compte rendu d entretien professionnel du 13 octobre 2009 ; TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE CERGY-PONTOISE N 1105347 Mme Dominique M... Mme Lorin Rapporteur M. Charier Rapporteur public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Cergy-Pontoise

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE CAEN N RÉPUBLIQUE FRANÇAISE PRÉFET DE LA MANCHE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Mondésert Juge des référés

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE CAEN N RÉPUBLIQUE FRANÇAISE PRÉFET DE LA MANCHE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Mondésert Juge des référés N 1201253 TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE CAEN PRÉFET DE LA MANCHE M. Mondésert Juge des référés Audience du 3 juillet 2012 Lecture du 4 juillet 2012 NH RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le juge

Plus en détail

DÉCISION No du 7 juillet 2009

DÉCISION No du 7 juillet 2009 DÉCISION No 1.008 du 7 juillet 2009 sur l'exception d'inconstitutionnalité de la Loi approuvant l'ordonnance d'urgence du Gouvernement no 224/2008 pour la modification de l'article 5, alinéa (2) de la

Plus en détail

CHAMBRE DE RECOURS DES ECOLES EUROPEENNES. Ordonnance de référé du 19 septembre 2008

CHAMBRE DE RECOURS DES ECOLES EUROPEENNES. Ordonnance de référé du 19 septembre 2008 Recours 08/43 R CHAMBRE DE RECOURS DES ECOLES EUROPEENNES Ordonnance de référé du 19 septembre 2008 Dans l affaire enregistrée le 4 septembre 2008 au greffe de la Chambre de recours sous le n 08/43 R,

Plus en détail

CONSEIL D'ETAT. statuant. au contentieux N REPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS COMMUNE DE VILLEURBANNE. M. Christian Fournier

CONSEIL D'ETAT. statuant. au contentieux N REPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS COMMUNE DE VILLEURBANNE. M. Christian Fournier CONSEIL D'ETAT FB statuant au contentieux N 391730 REPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS COMMUNE DE VILLEURBANNE M. Christian Fournier Rapporteur Le Conseil d'etat statuant au contentieux (Section

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DU SENEGAL. Loi organique n du 14 juillet 2016 relative au Conseil constitutionnel EXPOSE DES MOTIFS

JOURNAL OFFICIEL DU SENEGAL. Loi organique n du 14 juillet 2016 relative au Conseil constitutionnel EXPOSE DES MOTIFS Imprimer JOURNAL OFFICIEL DU SENEGAL LOI Loi organique n 2016-23 du 14 juillet 2016 Loi organique n 2016-23 du 14 juillet 2016 relative au Conseil constitutionnel EXPOSE DES MOTIFS La loi constitutionnelle

Plus en détail

REPUBLIQUE DE GUINEE Travail - Justice - Solidarité

REPUBLIQUE DE GUINEE Travail - Justice - Solidarité REPUBLIQUE DE GUINEE Travail - Justice - Solidarité LOI ORGANIQUE L/91/009/91 DU 23 DECEMBRE 1991 PORTANT ATTRIBUTION, ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE LA HAUTE COUR DE JUSTICE ET FIXATION DE LA PROCEDURE

Plus en détail

MEMOIRE AFIN DE QUESTION PRIORITAIRE DE CONSTITUTIONNALITE

MEMOIRE AFIN DE QUESTION PRIORITAIRE DE CONSTITUTIONNALITE CONSEIL D ETAT Recours 352-667 MEMOIRE AFIN DE QUESTION PRIORITAIRE DE CONSTITUTIONNALITE POUR : L Association Cercle de Réflexion et de Proposition d Action sur la psychiatrie, (CRPA) Association régie

Plus en détail

DECISION DCC VU la Constitution du 11 décembre 1990 ; VU le Règlement Intérieur de la Cour Constitutionnelle ;

DECISION DCC VU la Constitution du 11 décembre 1990 ; VU le Règlement Intérieur de la Cour Constitutionnelle ; DECISION DCC 06-046 DATE : 05 Avril 2006 REQUERANT : SOGLO Victor Contrôle de conformité Actes judiciaires Délai anormalement long Non lieu à statuer La Cour Constitutionnelle, Saisie d une requête du

Plus en détail

RESPONSABILITÉ PÉNALE DES MINISTRES. Loi du 25 juin 1998 réglant la responsabilité pénale des ministres 1 TITRE PREMIER CHAMP D APPLICATION

RESPONSABILITÉ PÉNALE DES MINISTRES. Loi du 25 juin 1998 réglant la responsabilité pénale des ministres 1 TITRE PREMIER CHAMP D APPLICATION RESPONSABILITÉ PÉNALE DES MINISTRES Loi du 25 juin 1998 réglant la responsabilité pénale des ministres 1 TITRE PREMIER CHAMP D APPLICATION Article 1 er La présente loi règle une matière visée à l article

Plus en détail

Le Président de la République s interroge sur la possibilité et l opportunité d une réorganisation de la justice en France.

Le Président de la République s interroge sur la possibilité et l opportunité d une réorganisation de la justice en France. Cas pratique Cours : Droit constitutionnel 2 : La Vème République Enoncé : Le Président de la République s interroge sur la possibilité et l opportunité d une réorganisation de la justice en France. Question

Plus en détail

DÉCISION Nº233 du 5 juin 2003

DÉCISION Nº233 du 5 juin 2003 DÉCISION Nº233 du 5 juin 2003 relative à l exception d inconstitutionnalité des dispositions de l article 18 alinéa (2) de la Loi nº146/1997 réglementant les taxes de justice de timbre, avec les modifications

Plus en détail

L ordre juridictionnel de la Principauté de Monaco

L ordre juridictionnel de la Principauté de Monaco L ordre juridictionnel de la Principauté de Monaco Juridictions de premier ressort Justice de paix Juge de paix Litiges ne dépassant pas 4 600 Contestations relatives aux élections des délégués du personnel

Plus en détail

United Nations Office on Drugs and Crime

United Nations Office on Drugs and Crime Page 1 of 5 United Nations Office on Drugs and Crime 中文 English Français Русский Español عربي Pays: Niger Année:2007 Langues disponibles:french Mots clefs: Code Pénal - Code de Procédure Pénale SPECIAL

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF Propositions de la commission. Texte en vigueur. Texte adopté par l Assemblée nationale en première lecture

TABLEAU COMPARATIF Propositions de la commission. Texte en vigueur. Texte adopté par l Assemblée nationale en première lecture - 91 - TABLEAU COMPARATIF Projet de loi constitutionnelle portant réforme du Conseil supérieur de la magistrature Projet de loi constitutionnelle portant réforme du Conseil supérieur de la magistrature

Plus en détail

La dualité juridictionnelle et le renvoi juridictionnel devant le juge administratif

La dualité juridictionnelle et le renvoi juridictionnel devant le juge administratif La dualité juridictionnelle et le renvoi juridictionnel devant le juge administratif Billet du blog publié le 29/04/2012, vu 8819 fois, Auteur : rockandlaw La dualité juridictionnelle et le renvoi juridictionnel

Plus en détail

l ordonnance n du 7 novembre 1958 modifiée portant loi organique sur le Conseil constitutionnel ;

l ordonnance n du 7 novembre 1958 modifiée portant loi organique sur le Conseil constitutionnel ; Décision n 2016-595 QPC du 18 novembre 2016 (Société Aprochim et autres) LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL A ÉTÉ SAISI le 23 août 2016 par la Cour de cassation (chambre criminelle, arrêt n 4141 du 10 août 2016),

Plus en détail

RÈGLES DE LA COUR PROVINCIALE DE LA NOUVELLE-ÉCOSSE

RÈGLES DE LA COUR PROVINCIALE DE LA NOUVELLE-ÉCOSSE RÈGLES DE LA COUR PROVINCIALE DE LA NOUVELLE-ÉCOSSE TABLE DES MATIÈRES Entrée en vigueur le 1 er janvier 2013 Règle 1 Dispositions générales 1.1 Objectif fondamental 1.2 Portée des règles 1.3 Définitions

Plus en détail

sur le pourvoi de : comparant par Maître Sébastien LANOUE, avocat à la Cour, demeurant à Luxembourg, en l étude duquel domicile est élu,

sur le pourvoi de : comparant par Maître Sébastien LANOUE, avocat à la Cour, demeurant à Luxembourg, en l étude duquel domicile est élu, N 59 / 2016 pénal. du 22.12.2016. Not. 32573/11/CD Numéro 3735 du registre. La Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg, formée conformément à la loi du 7 mars 1980 sur l'organisation judiciaire,

Plus en détail

N 07/00031 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

N 07/00031 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE COUR D APPEL DE NOUMÉA N 07/00031 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Présidente : Mme FONTAINE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Greffier lors des débats: Cécile KNOCKAERT Chambre sociale Arrêt du 7 Mai 2008 PARTIES EN CAUSE

Plus en détail

Loi permettant de relever provisoirement un élu municipal de ses fonctions

Loi permettant de relever provisoirement un élu municipal de ses fonctions PREMIÈrE SESSION QUARANTIÈME LéGISLATURE Projet de loi n o 10 (2013, chapitre 3) Loi permettant de relever provisoirement un élu municipal de ses fonctions Présenté le 15 novembre 2012 Principe adopté

Plus en détail