En 2007, plus loin que les mots!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "En 2007, plus loin que les mots!"

Transcription

1 1 sur 9 Si vous n'arrivez pas à lire ceci correctement, retrouvez la newsletter sur Si vous désirez vous désinscrire, voyez en fin de page. Numéro 22 [janvier 2007] - dossier < publicité > Version imprimable en PDF (sur du papier recyclé et uniquement à bon escient, bien sûr ;-)) En 2007, plus loin que les mots! L actualité économique et sociale de cet hiver , si doux (climatiquement parlant), nous confronte à des contradictions de plus en plus flagrantes, qui expriment la schizophrénie de nos sociétés.

2 2 sur 9 La «vérité qui dérange» (titre du film d Al Gore sur la menace du changement climatique) fait un tabac dans les salles,. des partis politiques. De nombreux médias et campagnes de sensibilisation ont diffusé en 2006 le concept d «empreinte écologique» et un message de grand bon sens, qu on semblait avoir oublié «l argent ne fait pas le bonheur», traduit par la divergence entre les indicateurs de bien-être et le PIB. Message reçu donc, nous devons changer nos façons de consommer, pour sauver la planète, pour mieux partager la richesse, et pour retrouver le bien être. Il s ensuit toute une kyrielle de bonnes résolutions, depuis celle du citoyen qui dit vouloir économiser son chauffage à celle de la Commission européenne qui dit vouloir une croissance durable, découplée de la consommation d énergie... Puis viennent les fêtes de Noël et les bilans annuels. «Records en vue pour le Père Noël, la folie des achats de Noël va atteindre des sommets pendant trois jours, un samedi historique en vue», titrait "le Soir" du 22 décembre. Génial! Noël tombant un lundi, on pouvait consommer pendant les deux jours du week-end puisque les magasins ont ouvert le dimanche 24! Personne n a pensé qu il aurait été agréable et apaisant pour les familles de pouvoir profiter du dimanche pour préparer la veillée de Noël à la maison, en toute convivialité. Non, préparer Noël c est faire ses achats. Cette belle fête, païenne ou chrétienne, c est selon, qui vibrait de magie et de symboles est réduite à un championnat de supermarchés. Et en ce début janvier, en première page des médias, on se félicite de la croissance économique des pays industrialisés, et on annonce qu elle sera «durable» (mais pas dans le sens «soutenable»). Le record de ventes de voitures est battu en Belgique : immatriculations de véhicules neufs et la vente de 4x4 continue à augmenter. De timides éditoriaux évoquent la contradiction entre cette consommation et le problème du changement climatique. Dur, dur de croire donc, en ce janvier pluvieux et chaud, que nos modes de raisonner et de consommer peuvent être modifiés par les messages médiatiques, gouvernementaux ou associatifs. Sans doute faut il bien plus que des mots! Il faut des actes, des témoignages, du vécu positif, et surtout un changement dans notre regard sur les choses et le monde. Allons donc en 2007 plus loin que les mots! Bonne Année! Thérèse Snoy Café, thé, chocolat, je les bois équitables! Profitons de ce mois de janvier pour prolonger l esprit des fêtes en retrouvant famille et amis autour d une bonne tasse de café, de thé ou de chocolat bien chaude Le tout dignement produit et justement payé. Pour de nombreux petits producteurs, la culture du café, du thé ou du cacao est une question de survie. Or, leur situation est souvent précaire car ces produits font l objet de pressions énormes, notamment sur les coûts. Cela fait l affaire des multinationales mais pas des petits paysans. La situation est telle que le prix du cacao ne permet même plus aux producteurs de couvrir leurs frais. Le commerce équitable offre la possibilité aux petits cultivateurs d échapper à la spirale de l agriculture dite de survie, au sous-développement et de se construire un avenir meilleur. Et c est ça qui donne cette saveur si délicieusement particulière à nos boissons chaudes! Découvrez-en plus ici et passez à l action! Retrouvez aussi les résultats du geste du mois de décembre.

3 3 sur 9 Impact écologique de la publicité : les observations et exposés sont disponibles! De septembre à novembre dernier, nous vous invitions à repérer et commenter les publicités vous semblant choquantes d un point de vue environnemental ou à cause du lieu où elles étaient situées. Découvrez les résultats de cette observation sur notre site Internet! Ce 15 décembre 2006, le Réseau Eco-consommation organisait, en partenariat avec Inter-Environnement Wallonie, Respire asbl et le GSARA, un séminaire associatif sur l impact écologique de la publicité, à l attention des associations d environnement et de consommateurs. Retrouvez les présentations de cette journée en ligne. Le Réseau engage! Le Réseau Eco-consommation engage un(e) chargé(e) de mission pour un contrat à durée indéterminée à temps plein, sous statut APE, à partir du 1er avril Profil demandé : motivation à être un acteur de changement en faveur d un mode de consommation durable et équitable ; formation scientifique universitaire ( licencié en chimie, bio, physique, ou ingénieur ; expérience et/ou formation en matière environnementale et/ou santé publique, et en particulier dans les risques chimiques ; formation complémentaire souhaitée en matière de pédagogie ou de communication ; connaissance des institutions publiques et du milieu associatif en Wallonie et à Bruxelles ; bonne pratique du néerlandais et de l anglais ; bonne capacité d expression écrite et orale ; connaissance des programmes informatiques de base. Mission : contribution aux missions d information et de sensibilisation du Réseau Eco-consommation (risques chimiques, éco-construction,...) et plus particulièrement au développement des services aux communes pour la mise en œuvre des achats publics «durables». Candidature à envoyer à Thérèse Snoy, secrétaire générale du Réseau Eco-consommation, 27, bd de Fontaine à 6000 Charleroi, ou par mail à avec lettre de motivation et CV, pour le 29 janvier Pour tous renseignements : tél : Je bouche mes oreilles, je cache mes yeux et je regarde pas la pub beeeuuuurk? (1)

4 4 sur 9 La publicité envahit de plus en plus nos espaces de vie, publics ou privés. Les toutes-boîtes nous submergent, représentant environ tonnes de déchets par an en Wallonie. Et combien de ces prospectus ne sont même jamais lus? Les affiches colonisent nos villes, générant plusieurs tonnes de déchets par mois. La publicité occupe environ 30% de l espace visible dans nos magazines et 10% du temps d antenne de La Une (RTBF). Mais ce n est pas tout : la publicité utilise de nombreuses techniques aux noms barbares tels que marketing direct, promotion, sponsoring, spam, buzz marketing, etc. Elle s immisce ainsi dans tous les lieux que nous visitons, réellement ou virtuellement : supermarchés, concerts, transports en commun, sites Internet, GSM Cela dit, même si la pub consomme effectivement tant d'espace et de matière, ce n est pourtant pas le plus problématique. L enjeu majeur réside dans le fait que la publicité alimente sans cesse la tendance à la surconsommation. La publicité, ce mal qui se multiplie et qui agace Séductrice, manipulatrice, la publicité invite à l achat de toujours plus de biens en nous faisant croire que nous en avons besoin avec, à la clé, le surendettement pour beaucoup de personnes. Cette surpression publicitaire est intenable! Un adulte est confronté en moyenne à 2500 messages commerciaux par jour. Or, le seuil de tolérance du consommateur n a jamais été aussi bas : 65% des personnes se sentent constamment bombardées par les pubs et 59% estiment qu elles ne leur apportent rien. Vos nombreuses réactions à notre appel à observations au sujet de la publicité sont autant de témoignages de ce ras-le-bol. Retrouvez-les sur notre site! Près de 70% des personnes considèrent d ailleurs être intéressées par des produits ou des services permettant d alléger cette pression. La pub, c est si mauvais docteur? Tout n est malheureusement pas tout noir ou tout blanc. Car si la publicité incite à la consommation, elle joue de fait un rôle économique important qui, selon les références de notre société, n est jamais anodin. Les dépenses publicitaires s élèvent à environ 700 milliards d euros par an au niveau mondial, soit 2% du PIB. En Belgique, elles représentent 2,4 milliards d euros d investissement annuels et pas mal d emplois aussi : en agences, centrales et maisons de production, et si on inclut le personnel des médias qui vivent en tout ou en partie de la publicité. La publicité joue aussi un rôle de choix dans le financement et la pluralité des médias. Sans les 225 milliards d euros investis dans les médias par la pub, le prix de vente des journaux devrait être significativement augmenté pour assurer leur rentabilité, ce qui réduirait leur lectorat et par là aussi leur poids dans le débat démocratique. Pour d autres médias, la gratuité est la norme, comme en radio ou encore largement en télévision. Face à l urgence de la situation environnementale, certaines associations plaident pour une interdiction totale de la publicité commerciale dans «l espace public», qu il s agisse de médias publics ou privés. D autres, tenant compte aussi des réalités économiques, revendiquent uniquement l absence de publicité dans les médias financés par les pouvoirs publics. Or cette demande n est pas irréalisable puisque certaines télévisions publiques fonctionnent entièrement sans pub : la VRT en Flandre, la BBC au Royaume-Uni ou la SVT en Suède. Cause ou symptôme? Certains reprochent les attaques faites à la pub car elle ne serait qu un symptôme, révélant les valeurs et l organisation de notre société. Pour eux, c est une modification de la société même qui est nécessaire. Ils ont raison. Pourtant, il n est pas inutile de s opposer à la publicité car c est un facteur aggravant de la consommation effrénée que nous connaissons. Le graphique ci-dessous montre à

5 5 sur 9 quel point elle stimule la consommation. Le but de la plupart des associations n est pourtant pas de faire disparaître toute publicité mais plutôt de préserver certains lieux ou publics plus fragiles (écoles, service public ) de l intrusion publicitaire. Le but est également de réglementer plus fortement voire interdire la publicité pour les produits allant à l encontre des principes et des politiques de développement durable. C est déjà le cas dans d autres domaines comme les médicaments ou le tabac. Des exemples environnementaux? Les Objectifs de Kyoto, le Plan wallon pour la maîtrise durable de l énergie ainsi que le Plan d action en matière de lutte contre les changements climatiques justifieraient largement l arrêt de la publicité pour les voitures. Même chose pour les pesticides, justifié par l existence du Programme fédéral de réduction des pesticides, adopté fin Et ce n est pas tout : la Loi sur les pratiques du commerce précise que le gouvernement peut, pour certains produits et services «interdire ou restreindre la publicité en vue d assurer une protection accrue ( ) de l environnement». Je veux lutter aujourd hui contre l intoxication, que puis-je faire? Poser au quotidien des gestes d insoumission Ne pas porter de vêtements avec une marque en grand, éteindre le son de la TV lors des «pauses» publicitaires, ne pas se promener avec des sacs publicitaires ou les retourner et inscrire dessus «sans pub, c est mieux», utiliser des logiciels anti-pop up sur Internet, etc. Retrouvez de nombreuses autres idées sur le site du RAP (Résistance à l Agression Publicitaire) : Apposer l autocollant «stop pub» Il existe des autocollants que l on peut apposer sur sa boîte aux lettres pour signaler au distributeur qu on ne souhaite pas recevoir de publicités. Il en existe un depuis quelques années à Bruxelles qui permet à la Région d éviter entre 2000 et 3500 tonnes de déchets de papier par an. Un autocollant du même type verra le jour cette année en Région wallonne. S inscrire sur la «liste Robinson» L autocollant, c est bien, mais ça ne concerne pas les publicités qui nous sont adressées personnellement. Pour éviter celles-ci, on peut s inscrire à la «liste Robinson» : Ce service existe pour les sollicitations par

6 6 sur 9 courrier, , téléphone et SMS. Le seul inconvénient, c est qu il ne permet pas de choisir les publicités à refuser ou celles que l on souhaite accepter. C est tout ou rien. Porter plainte Plusieurs instances existent pour recueillir les plaintes des consommateurs en matière de publicité. Parmi celles-ci, le Jury d Ethique Publicitaire (JEP) nous permet de réagir à une campagne publicitaire particulièrement choquante. C est un organe d autodiscipline du secteur de la publicité, financé par ce dernier et composé de représentants des annonceurs, des agences et des médias. Le JEP fonde ses décisions sur des codes précis. Lorsque l on dépose une plainte auprès du JEP, il faut donc veiller à justifier celle-ci avec des arguments se rapportant à l un ou l autre de ces codes. Par exemple, le Code de la Publicité écologique : Ce système a cependant plusieurs limites : constitué de publicitaires, il est à la fois juge et partie. De plus, ses décisions sont non-contraignantes et sont trop souvent prises alors que la publicité n est déjà plus diffusée. Il est donc préférable d adresser aussi sa plainte à un service public qui a un pouvoir de contrainte. On peut ainsi s adresser à la Direction Générale Contrôle et Médiation du Service Public Fédéral «Economie» - Elle est compétente pour le contrôle de la réglementation économique, et notamment la loi sur les pratiques du commerce. Elle peut exercer des tâches préventives, informatives et de médiation. Pour les publicités audiovisuelles, on peut également contacter le Conseil Supérieur de l Audiovisuel - Soutenir ou rejoindre une association Vous souhaitez aller plus loin et vous engager dans une action collective? Pourquoi ne pas soutenir et/ou rejoindre une association active dans le domaine de la publicité? RESPIRE est une asbl qui se réclame de la «non-violence active». Elle regroupe des personnes convaincues de la nocivité de la surconsommation et des modes de vie qui l accompagnent. L association a pour objectifs de sensibiliser l opinion publique et d ouvrir un débat politique sur le fonctionnement de la publicité et du système publicitaire en vue de libérer l espace public de la publicité commerciale. Pour en savoir plus sur l association et les possibilités de participation, surfez sur ou écrivez à Respire asbl, 49 rue Bruyère Saint Jean, 1410 Waterloo. Pour la suite? Une journée de réflexion entre associations travaillant dans le domaine de l environnement a eu lieu en décembre dernier. Suite à cela, une concertation sera lancée afin de discuter de la création d une plate-forme sur la publicité, des revendications à porter auprès des autorités et des actions à mener. Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant des évolutions de ce projet. Article rédigé par Ann Wulf (1) Extrait de la chanson "cache cache pub" de la marionnette Blabla : (2) Etude du Crioc, juin 2006 (3) (4) Etude réalisée par Yankelovich Partners - cité par B. Hennebert, in "la RTBF est aussi la nôtre", ed. Aden, 2006, p. 55 L'agenda reprend les activités dont le Réseau Eco-consommation a connaissance. Tous ces événements se déroulent en Belgique, sauf indication contraire. Ces événements sont classés par ordre chronologique <! > encore cette semaine <! > L'agenda 21 local : séance d'information le

7 7 sur 9 jeudi 11 janvier de 18h45 à 21h30 chez IEW à Namur, Boulevard du Nord, 6. Explications sur ce qu est l agenda 21 local, intérêt de l outil pour une commune et ses habitants, comment faire pour le mettre en place, quelles en sont les étapes clés etc. Séance à destination des représentants d associations actives à l échelle locale. Participation gratuite, sandwiches et boissons offerts. Infos et inscription : Anne THIBAUT Exposition de peintures et gravures des peintres Demant et Pirotte à propos du nucléaire à l'an vert (4 rue Pouplain 4020 Liège), du 5 au 27 janvier. Infos : Visite d'un bâtiment éco-rénové à Liège. Isolation spécifique, ventilation mécanique, "appoint" solaire, gestion des eaux, respect de l'environnement, énergie grise, Prochaines dates : samedi 13 janvier et samedi 10 février à 14h. Autres dates possibles pour les groupes sur réservation. PAF : 5 Infos et réservation : Energie, Démographie et Climat : conférence - débat le 15 janvier à 19h30 à Mons: quand et comment agir pour éviter une catastrophe économique, sociale et environnementale? Par Frédéric Chomé, docteur en sciences, analyste en stratégie financière chez Electrabel et consultant en stratégies durables. Entrée Gratuite. Infos (achiel simoen) : Ça passe par ma commune : 6 rendez-vous pour rejoindre les associations de cette campagne à destination des communes. Au menu: échange d'expériences d'interpellation, présentation des outils de suivi des communes et tous les rendez-vous de la campagne en 2007 (formations, visites,...). Dates : mercredi 17 janvier à Bruxelles / jeudi 18 janvier à Mons / mardi 23 janvier à Namur / mercredi 24 janvier à Liège / mardi 30 janvier à Ottignies / jeudi 15 février à marche. Infos : Sophie Bronchart Je construis ou je rénove bio, j'habite sain : conférence de Nature et Progrès le samedi 20 janvier à 14 h, par Jean-Pierre Gillis et Françoise Jadoul (spécialiste des problèmes de pollutions intérieures). Lieu : Noirhat (Bousval) rue du Pont Spilet (parcours fléché). Infos : Public, que deviennent tes services? Cinq séances de formation sur la libéralisation / privatisation des services publics à Liège, conséquences et pistes d actions. Première séance : 20 janvier. Infos : Les briques énergiques : vous souhaitez transformer votre maison et vous vous sentez concernés par les économies d'énergie et le respect de l'environnement? Echanges d'expériences entre éco-rénovateurs en présence d'un professionnel. Tous les derniers lundis du mois à 20h à la Cène, rue H. de Dinant 17 à 4000 Liège. Prochaine date : 29 janvier. Infos : La lutte biologique au jardin : conférence de Nature & Progrès le vendredi 2 février 2007 à 19h30 à Charleroi. PAF : 2 (membres : 1 ). Infos : (soirée uniquement) Le développement durable au travers de l'alimentation : 3 jours de formation aux outils et techniques d animation, les 2, 3 et 4 février. Formation pour animateurs désireux de concevoir ou d approfondir des activités de sensibilisation à l alimentation, son lien avec le développement durable : personnes relais, acteurs de l Education relative à l Environnement et des ONG, animateurs socioculturels et de mouvements associatifs, enseignants A Liège, Espace Belvaux, 189 rue Belvaux 4030 Grivegnée. PAF : 60 euros (logement et repas compris). Inscription avant le 22 janvier Infos :

8 8 sur 9 La création d un jardin et de l aire de compostage (1ère partie): exposé débat, le samedi 3 février par Francis Dufrasnes à Blaton. Un fléchage «Nature & Progrès» est mis en place pour vous guider. Infos : Consomm'action : acheter malin (atelier participatif). Conférence du CRIE de Liège le 7 février à 18h30 à la Mutualité Socialiste de Charleroi, avenue des Alliés, 2 (6ème étage) à Charleroi. Prix : 5 /conférence ou 20 pour le cycle de 6 conférences. Inscription vivement souhaitée et renseignements au Performances énergétiques des bâtiments : faire le point sur l'évolution réglementaire dans les trois régions. Impacts juridiques et économiques, techniques de construction et de rénovation... Deux journées, les 13 et 14 février au Sofitel (Bruxelles). PAF : 850 HTVA (1 jour), 1400 HTVA (2 jours). Infos : Vous souhaitez annoncer un événement? Envoyez-nous vos informations sur de préférence sous une forme résumée. Attention : l'art d'éco paraît au début de chaque mois, tenez-en compte lors de l'envoi de vos annonces! La rédaction se réserve le droit de publier les annonces qui lui parviennent. Des guides solidaires! Vêtements, déco, cadeaux, beauté, épicerie, mais aussi petits restos ou loisirs, on peut facilement être consommateur ET solidaire à Bruxelles. Il suffit d avoir les bons tuyaux! Le Guide du Bruxelles solidaire rassemble quelque 100 adresses, marques et réseaux pour vous permettre de joindre l utile à l agréable. Format : 148x105 mm p. Prix : 4. Infos : Le même guide existe à Namur. Plus d'infos sur Un courrier qui vous intéresse? Vraiment? C est ainsi que s intitule le courrier adressé par la Poste, avec l entête «Select Post», à beaucoup d entre nous. Il contient un questionnaire de 12 pages relative à nos habitudes, nos centres d intérêt, etc... accompagné d un dépliant explicatif et de propositions de bons de réductions divers. L objet du courrier et du questionnaire est soi-disant de nous aider à recevoir plus de courrier (publicitaire) qui nous intéresse et le questionnaire nous demande de cocher les secteurs de consommation pour lesquels nous désirons recevoir de la publicité. Par la même occasion, le questionnaire nous pose une série de questions sur nos goûts, notre mode de vie, nos projets. Les informations données seront transmises à des sociétés clientes. Une phrase plutôt ambiguë veut cependant garantir le respect de la vie privée. Je vous laisse juge «nous ne divulguerons jamais vos données personnelles de manière individuelle suite à des demandes spécifiques vous concernant». Le problème est que «Select Post» nous garantit sans doute plus de courrier

9 9 sur 9 désiré, mais est loin de nous garantir moins de courrier non désiré. Tout est fait dans ce courrier et ce questionnaire pour permettre aux entreprises de disposer de notre profil de consommateur, de nos centres d intérêt, mais aucune rubrique ne permet de dire que nous ne voulons pas de publicité. On peut vraiment se demander si c est le rôle de la Poste de pousser à la consommation et à la diffusion publicitaire dans les espaces privés. C est sans doute le résultat de l évolution de ce service public vers la privatisation. En tout cas, ne nous laissons pas impressionner par le caractère insistant et quelque peu officiel du courrier ; nul n est obligé de jouer ce jeu là, et voyez notre dossier sur la publicité si vous voulez efficacement résister à l intrusion de la publicité dans votre boîte aux lettres! Deuxième semaine sans pesticides! L ACAP lance la deuxième semaine pour les alternatives aux pesticides qui se tiendra du 20 au 31 mars L'ACAP, c'est l'action Citoyenne pour les Alternatives aux Pesticides, un collectif d associations lancé en octobre 2004 à l initiative du MDRGF (Mouvement pour les Droits et le Respect des Générations Futures). Ce collectif compte aujourd hui 125 organisations réparties partout en France travaillant ensemble sur les risques liés aux pesticides et sur les alternatives à l'utilisation de ces pesticides. Cette année, l'objectif de la semaine sans pesticides est de rassembler près de 200 évènements sur le sujet! Vous souhaitez participer à l'évènement? Devenez membre de l ACAP et remplissez la fiche évènement (à nous retourner avant le 15 février pour être sur le site au moment de sa mise en ligne). Infos : Réseau Eco-consommation, boulevard de Fontaine 27 à 6000 Charleroi Permanence téléphonique : / Fax : Web : / Dessins : Gérard Thèves - Editeur responsable : Thérèse Snoy - Secrétaire de rédaction : Renaud De Bruyn - Toute reproduction autorisée moyennant mention des sources

AVIS DU CONSEIL DE LA JEUNESSE Vers un Conseil fédéral de la publicité

AVIS DU CONSEIL DE LA JEUNESSE Vers un Conseil fédéral de la publicité AVIS DU CONSEIL DE LA JEUNESSE Vers un Conseil fédéral de la publicité INTRODUCTION Dans le débat sur la publicité qui oppose adversaires et partisans, il est une question essentielle, celle de son contrôle.

Plus en détail

La consommation d'espace et de matière par la publicité : quelques faits. 15 décembre 2006 - Namur «La pub et son / et notre empreinte écologique»

La consommation d'espace et de matière par la publicité : quelques faits. 15 décembre 2006 - Namur «La pub et son / et notre empreinte écologique» La consommation d'espace et de matière par la publicité : quelques faits Le poids de la publicité : généralités 4Dépenses publicitaires : environ 700 milliards par an sur le plan mondial, soit 2% du PIB.

Plus en détail

Publicités Toutes boîtes

Publicités Toutes boîtes Publicité Toutes boîtes Publicités Toutes boîtes Juin 2006 Étude réalisée avec le soutien de la Région wallonne Table des matières 1. Objectifs 2. Méthodologie 3. Poids et nombre de documents publicitaires

Plus en détail

Candidature des participants. PEJ-France Caen

Candidature des participants. PEJ-France Caen Candidature des participants PEJ-France Caen Du 29 mai au 8 juin 2014 2 Le mot du président Malo MOFAKHAMI Président du PEJ-France Chers participants, En 2014, le Parlement Européen des Jeunes - France

Plus en détail

Le téléspectateur peut participer au jeu, à ses frais, autant de fois qu'il le souhaite. Il lui est conseillé de jouer raisonnablement.

Le téléspectateur peut participer au jeu, à ses frais, autant de fois qu'il le souhaite. Il lui est conseillé de jouer raisonnablement. Règlement du jeu «LE GRAND JEU DE L ETE» 1. Objet du jeu Entre le lundi 2 juillet et le dimanche 2 septembre 2007, à l occasion de la présentation d un message de promotion diffusé notamment dans les émissions

Plus en détail

Les candidatures ne sont pas uniquement réservées aux agences adhérentes de l AACC, toutes les campagnes de collectivités sont éligibles.

Les candidatures ne sont pas uniquement réservées aux agences adhérentes de l AACC, toutes les campagnes de collectivités sont éligibles. 7ème édition Les candidatures ne sont pas uniquement réservées aux agences adhérentes de l AACC, toutes les campagnes de collectivités sont éligibles. Page 1 Période de qualification : Campagnes parues

Plus en détail

Sommaire. Belgique Belgïe B.P. P.B. 7800 ATH 1 BC 10653. Périodique trimestriel n 60 décembre 2013 Bureau de dépôt : 7800 Ath 1 P501288

Sommaire. Belgique Belgïe B.P. P.B. 7800 ATH 1 BC 10653. Périodique trimestriel n 60 décembre 2013 Bureau de dépôt : 7800 Ath 1 P501288 Belgique Belgïe B.P. P.B. 7800 ATH 1 BC 10653 Périodique trimestriel n 60 décembre 2013 Bureau de dépôt : 7800 Ath 1 P501288 Sommaire Page 2 : Edito Page 3 : Ce qui s est passé depuis la rentrée Page 4

Plus en détail

Collège Jean MONNET. 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr. Le STAGE en 3ème

Collège Jean MONNET. 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr. Le STAGE en 3ème Collège Jean MONNET 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr Le STAGE en 3ème Livret à destination des élèves Quel stage puis je faire? J hésite : vente,

Plus en détail

S engager comme Ange gardien de la planète

S engager comme Ange gardien de la planète S engager comme Ange gardien de la planète Une action pour répondre aux défis du 21 ème siècle Ange gardien de la planète est un projet construit dans l objectif d inciter le public à des changements de

Plus en détail

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail

Les droits syndicaux en matière d environnement

Les droits syndicaux en matière d environnement Les droits syndicaux en matière d environnement 1. Introduction Le CPPT dispose de compétences par rapport à l environnement. Le CE n a, quant à lui, pas de compétence propre par rapport à l environnement

Plus en détail

Les audits énergétique : une approche pédagogique

Les audits énergétique : une approche pédagogique Les audits énergétique : une approche pédagogique Journée information «Les changements climatiques et la gestion énergétique : mon école dans l ère de Kyoto» 12 mars 2009 Sommaire I. Projets et principes

Plus en détail

Guide du centre de ressources

Guide du centre de ressources Guide du centre de ressources Guide du centre de ressources Nous avons établi ce guide à l intention des enseignants qui souhaitent aborder les thèmes de la sécurité routière et de la mobilité durable

Plus en détail

APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS MODALITÉS

APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS MODALITÉS APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS 2015 MODALITÉS PRÉSENTATION DE L APPEL À PROJETS L appel à projets Quartiers Durables Citoyens encourage et soutient les habitants qui s engagent dans leur quartier

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE Lundi 23 mars 2015 5 e NUIT DE L ENTREPRISE NUMERIQUE «Les technologies à travers la performance de l entreprise et l amélioration de la vie de ses collaborateurs» DOSSIER DE CANDIDATURE 1 Vos coordonnées

Plus en détail

Manuel d utilisation de Form@Greta

Manuel d utilisation de Form@Greta Manuel d utilisation de Form@Greta Février 2014 Version apprenant Auriane Busson Greta-numerique@ac-caen.fr Sommaire 1. Qu est-ce que Form@Greta?... 2 2. S identifier sur la plateforme... 3 3. Espace d

Plus en détail

Séminaire LCSQA "Épisodes de pollution et mesures d urgence"

Séminaire LCSQA Épisodes de pollution et mesures d urgence Séminaire LCSQA "Épisodes de pollution et mesures d urgence" Jeudi 22 mai 2014 Messages sanitaires Marie FIORI (chargée du dossier Qualité de l air extérieur) Sous-direction de la Prévention des risques

Plus en détail

Accompagnement de projet

Accompagnement de projet Accompagnement de projet ESCT Deuxième année 13/01/2009 ESCT / Jean Bretin 1 Partie 1 Exposé de la problématique 13/01/2009 ESCT / Jean Bretin 2 3 situations 1 Je n ai n pas de projet 2 J ai un projet,

Plus en détail

Contre la pauvreté j agis un peu. Pourquoi? Comment?

Contre la pauvreté j agis un peu. Pourquoi? Comment? Contre la pauvreté j agis un peu beaucoup à la folie Pourquoi? Comment? Objectif de l animation Echanger sur nos engagements dans la lutte contre la pauvreté : contre la pauvreté, pour la justice sociale

Plus en détail

TROPHEES DEVELOPPEMENT DURABLE DE L ARTISANAT 2011 / 2012

TROPHEES DEVELOPPEMENT DURABLE DE L ARTISANAT 2011 / 2012 TROPHEES DEVELOPPEMENT DURABLE DE L ARTISANAT 2011 / 2012 Le concours créé par la Chambre de Métiers et de l Artisanat de région Bourgogne, a pour objectif de promouvoir les actions menées par les artisans

Plus en détail

ESPACE ACCUEIL POUR TOUS

ESPACE ACCUEIL POUR TOUS ESPACE ACCUEIL POUR TOUS DOSSIER DE PRESSE ESPACE ACCUEIL POUR TOUS Place Roger Ducos 1 er étage des Halles - 40100 Dax 05 58 56 59 89 - espacecentreville@dax.fr La ville de Dax a lancé depuis 2008 une

Plus en détail

Financement participatif/crowdfunding pour les projets environnementaux Appel à projets

Financement participatif/crowdfunding pour les projets environnementaux Appel à projets Financement participatif/crowdfunding pour les projets environnementaux Appel à projets septembre 2014 Financer vos projets? C est possible grâce au crowdfunding! De plus en plus, le financement participatif

Plus en détail

Suivi hebdomadaire (V 1.1)

Suivi hebdomadaire (V 1.1) Ce document a pour but de suivre les différents avancements effectués au cours de l élaboration de notre projet. Il sera renouvelé et substituer chaque semaine. SEMAINE N 1 (08/12/14 -> 14/12/14) Réflexion

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

La Fédération Sportive des Pêcheurs Francophones de Belgique asbl en collaboration avec la Maison wallonne de la Pêche

La Fédération Sportive des Pêcheurs Francophones de Belgique asbl en collaboration avec la Maison wallonne de la Pêche La Fédération Sportive des Pêcheurs Francophones de Belgique asbl en collaboration avec la Maison wallonne de la Pêche Nouveau! Formation à la gestion durable de la pêche et au développement des structures

Plus en détail

1 er Village de l Economie Sociale et Solidaire

1 er Village de l Economie Sociale et Solidaire 1 er Village de l Economie Sociale et Solidaire Pour vivre et consommer autrement 28 & 29 novembre 2014 Espace Racine Rue de la République Châteauroux (36) L Economie Sociale et Solidaire, kézako? L ESS

Plus en détail

COMMUNIQUER PLUS AISÉMENT AVEC L AWEX.

COMMUNIQUER PLUS AISÉMENT AVEC L AWEX. COMMUNIQUER PLUS AISÉMENT AVEC L AWEX. Vade-mecum des moyens de communication électroniques de l AWEX pour les entreprises. W A L L O N I A E X P O R T & I N V E S T M E N T Agence wallonne à l Exportation

Plus en détail

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours 2014 Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours Passation Fév-juillet 2014 Dépouillement Août 2014 Une démarche d amélioration En 2012, la SATE 86 s est engagée dans une démarche qualité

Plus en détail

Catalogue de formations

Catalogue de formations Catalogue de formations 2011 Cher membre, cher sympathisant, Comme vous le savez peut-être déjà, les équipes d Ingénieurs Sans Frontières vous offrent la possibilité de vous investir à travers une grande

Plus en détail

AVANT-PROJET PLAN FEDERAL DEVELOPPEMENT DURABLE

AVANT-PROJET PLAN FEDERAL DEVELOPPEMENT DURABLE AVANT-PROJET PLAN FEDERAL DEVELOPPEMENT DURABLE Energie et Climat 24 JUIN 2008 Erwan MARJO Consommations énergétiques : bref historique Croissance de la consommation énergétique en Belgique : 1970-2000

Plus en détail

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h I N F O R M A T I O N A L A P R E S S E La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h Du 7 au 19 octobre 2010, la Ville de Niort accueille la Maison du Développement Durable

Plus en détail

Programme. «Union des Villes et Communes de Wallonie» «Accompagner le porteur de projet» Mise en œuvre de partenariats. Namur 14 juin 2010

Programme. «Union des Villes et Communes de Wallonie» «Accompagner le porteur de projet» Mise en œuvre de partenariats. Namur 14 juin 2010 Programme «Union des Villes et Communes de Wallonie» «Accompagner le porteur de projet» Mise en œuvre de partenariats Namur 14 juin 2010 Partie 1 : Comment mettre en œuvre un partenariat et le faire vivre?

Plus en détail

Table des matières. Guide utilisateur seilia v1.0

Table des matières. Guide utilisateur seilia v1.0 Table des matières 1. Ajouter un bien... 4 Catégorie... 4 Type... 4 a) Pour ajouter un bien faisant partie du catalogue vente ou biens professionnels... 5 Généralité... 5 Techniques... 7 Descriptifs...

Plus en détail

La participation au Trophée des Audacieuses

La participation au Trophée des Audacieuses Réglement du concours A ÉDITION 2013 Article 1 : Objet et catégories du Trophée A La création d entreprise par les femmes est encore insuffisante. Les femmes ne représentent, en effet, que 30 % créateurs

Plus en détail

LE 28 NOVEMBRE 2015. Un événement qui soutient les petites entreprises et qui encourage le commerce local

LE 28 NOVEMBRE 2015. Un événement qui soutient les petites entreprises et qui encourage le commerce local LE 28 NOVEMBRE 2015 Un événement qui soutient les petites entreprises et qui encourage le commerce local Participez gratuitement en tant que commerçant, association de commerçants ou consommateur. Joignez-vous

Plus en détail

Conseils pour votre recherche d entreprise

Conseils pour votre recherche d entreprise Conseils pour votre recherche d entreprise BPC-ESC Freyming BPC-ESC Metz 2 rue de Savoie 57800 FREYMING-MERLEBACH 03 87 94 54 98 06 19 73 07 63 www.bpc-esc.com contact@bpc-esc.fr Suivez notre page :Bpc-esc

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment FAIRE. des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment FAIRE. des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment FAIRE des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES Avec le soutien du Fonds social européen Pourquoi faire des candidatures spontanées? Tous les emplois créés, tous les

Plus en détail

MASTER2 GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

MASTER2 GESTION DES RESSOURCES HUMAINES MASTER2 GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Vous trouverez ci-joint le dossier de candidature à remplir et à envoyer à ELEGIA Formation accompagné des pièces justificatives, ainsi qu une note qui reprend les

Plus en détail

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein France 2010 - DIVJEUSEIN10 Arguments pour convaincre TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein Arguments pour convaincre Le cancer du sein touche autour de 50 000

Plus en détail

Pendant 18 mois : un dispositif exceptionnel pour mobiliser et donner à voir les solutions Climat

Pendant 18 mois : un dispositif exceptionnel pour mobiliser et donner à voir les solutions Climat Pendant 18 mois : un dispositif exceptionnel pour mobiliser et donner à voir les solutions Climat En perspective de la Conférence Mondiale des Nations Unies sur le Climat qui se tiendra à Paris en décembre

Plus en détail

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 Temps de préparation : 1 minute Intervention par couple : 4-5 minutes CANDIDAT A CADEAU D ANNIVERSAIRE Votre collègue et vous allez acheter un CADEAU D ANNIVERSAIRE pour

Plus en détail

Les médias font leur pub :

Les médias font leur pub : Les médias font leur pub : TV5MONDE joue la diversité Thèmes Économie, consommation, publicité Le principe du dispositif À l'occasion de la 24 e édition de la Semaine de la presse et des médias dans l'école,

Plus en détail

De sources. en ressources! SECONDAIRE

De sources. en ressources! SECONDAIRE Activité éducative sur la récupération et le recyclage des contenants à remplissage unique inspirée de la campagne «Recycler, ça rapporte!» de RECYC-QUÉBEC SECONDAIRE Activité éducative sur la récupération

Plus en détail

Bâtir son entreprise sur du SOLIDE

Bâtir son entreprise sur du SOLIDE Bâtir son entreprise sur du SOLIDE Pieux Vistech possède une solide équipe à travers le Québec. Elle recherche actuellement de nouveaux distributeurs pour le reste du Canada et à l international. Avec

Plus en détail

Dossier de candidature B.A.F.A CITOYEN 2015-2016

Dossier de candidature B.A.F.A CITOYEN 2015-2016 Dossier de candidature B.A.F.A CITOYEN 2015-2016. Pièces à joindre : Dossier dûment rempli Jusficaf de domicile prouvant la domiciliaon sur territoire Roussillonnais depuis plus de 3 mois Un Curriculum

Plus en détail

Le développement durable

Le développement durable Le développement durable Le développement durable Les être humains sont au cœur des préoccupations relatives au développement durable. Ils ont droit à une vie saine et productive en harmonie avec la nature

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE Lundi 23 mars 2015 5 e NUIT DE L ENTREPRISE NUMERIQUE «Les technologies à travers la performance de l entreprise et l amélioration de la vie de ses collaborateurs» DOSSIER DE CANDIDATURE 1 Vos coordonnées

Plus en détail

OFFRE DES PLACES D ETUDE BOURSES DE FORMATION DU GROUPE ENERMAG

OFFRE DES PLACES D ETUDE BOURSES DE FORMATION DU GROUPE ENERMAG OFFRE DES PLACES D ETUDE ET BOURSES DE FORMATION DU GROUPE ENERMAG Offres de places d étude et bourse pour une formation en gestion de l énergie Le groupe Enermag Le groupe ENERMAG est une entreprise spécialisée

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Pour participer il vous suffit de retourner votre dossier de candidature accompagné d une copie de vos cartes d étudiant, diplôme ou attestation du statut étudiant entrepreneur avant le lundi 15 décembre

Plus en détail

Consomm Action -------------------------------- Je consomme, donc je suis? ========================================

Consomm Action -------------------------------- Je consomme, donc je suis? ======================================== ------------------!!!!!!!!!!!!!! CONSOMM ACTION RELOADED!!!!!!!!!!!!!!! ------------------ RELOADED RELOADED Consomm Action -------------------------------- Je consomme, donc je suis? ========================================

Plus en détail

Programme ESP R d accompagnement d entrepreneurs

Programme ESP R d accompagnement d entrepreneurs Programme ESP R d accompagnement d entrepreneurs 1 entrepreneur social ou entrepreneur des quartiers 2 ou 3 étudiants d HEC Paris 1 tuteur issu du monde professionnel 4 mois de collaboration (de février

Plus en détail

PRIX RAYMOND LEBLANC 2015 BULLETIN D INSCRIPTION

PRIX RAYMOND LEBLANC 2015 BULLETIN D INSCRIPTION PRIX RAYMOND LEBLANC 2015 BULLETIN D INSCRIPTION Bulletin à renvoyer à : Ou par mail à : Fondation Raymond Leblanc - Prix Raymond Leblanc Avenue Paul-Henri Spaak, 7 1060 Bruxelles Belgique info@fondationrleblanc.be

Plus en détail

Discours de Chantal JOUANNO, Secrétaire d'état chargée de l'écologie

Discours de Chantal JOUANNO, Secrétaire d'état chargée de l'écologie Discours de Chantal JOUANNO, Secrétaire d'état chargée de l'écologie Signature de l accord-cadre sur les pesticides utilisés par des professionnels en zones non agricoles Mesdames et Messieurs Je suis

Plus en détail

Bien comprendre la démarche du PDUC : exercices.

Bien comprendre la démarche du PDUC : exercices. Bien comprendre la démarche du PDUC : exercices. Exercice 1 : la différence entre missions et projet. 1. A partir des extraits du référentiel (doc 1) et des exemples de projet (doc 2), compléter le tableau

Plus en détail

Concours citoyen international «Agite Ta Terre!»

Concours citoyen international «Agite Ta Terre!» Concours citoyen international «Agite Ta Terre!» «Mon climat aujourd hui, mon climat dans 20 ans, et moi?» Qu est-ce que «Agite Ta Terre!»? Lancée en 2012 par l association ENERGIES 2050, l initiative

Plus en détail

Noël. + de fréquentation. + de communication

Noël. + de fréquentation. + de communication GUIDE DE NOËL GROUPE PROGMAG - ZA de Clairac - 260 rue St-Exupéry - 26760 Beaumont les Valence Téléphone : +33 4 75 780 780 - Fax : +33 4 75 780 781 Email : progmag@progmag.com Site : www.progmag.com Les

Plus en détail

3 COMMUNIQUER SUR VOS ACTIVITES Communication interne Communication avec le grand public Communication avec les médias

3 COMMUNIQUER SUR VOS ACTIVITES Communication interne Communication avec le grand public Communication avec les médias 3 COMMUNIQUER SUR VOS ACTIVITES Communication interne Communication avec le grand public Communication avec les médias Dans un premier temps, préparez un plan d action détaillé de votre communication Display.

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE MASTERES SPECIALISES 2009-2010

DOSSIER DE CANDIDATURE MASTERES SPECIALISES 2009-2010 Mastères Spécialisés DOSSIER DE CANDIDATURE MASTERES SPECIALISES 2009-2010 Mademoiselle Madame Monsieur Nom : Prénom(s) : Date de naissance : / /19 Lieu de naissance : Nationalité : Photo d'identité obligatoire

Plus en détail

Cahier des charges du REF

Cahier des charges du REF Cahier des charges du REF > Charte graphique > Site internet MIS À JOUR LE 23 JANVIER 2015 1 Table des matières I. QU EST- CE QUE LE RESEAU EUROMED FRANCE? 3 II. NOS ATTENTES 4 A. Ce que nous apportons

Plus en détail

Plan d action d Équiterre 2015

Plan d action d Équiterre 2015 Plan d action d Équiterre 2015 (présenté au Conseil d administration le 25 novembre 2014) (adopté le 15 janvier 2015) Version du 25 novembre 2014 LA MISSION L énoncé de mission d une organisation définit

Plus en détail

Réduire les coûts de communication. Votre guide SMS

Réduire les coûts de communication. Votre guide SMS Réduire les coûts de communication Votre guide SMS Le SMS face à l e-mail Rentabiliser la communication est un enjeu important pour les entreprises, qu il s agisse de multinationales ou de PME. Le défi

Plus en détail

La R et D est un Investissement obligé et rentable : un docteur scientifique pour votre entreprise? Oui c est possible

La R et D est un Investissement obligé et rentable : un docteur scientifique pour votre entreprise? Oui c est possible Appel à candidature Dans le cercle vertueux de l innovation, vecteur de compétitivité et de pérennité de nos PME La R et D est un Investissement obligé et rentable : un docteur scientifique pour votre

Plus en détail

CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse

CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse Stratégie du CECODHAS sur l efficacité énergétique et la prévention de la précarité énergétique dans le

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 10 ANS DE CULTURE CÉLÉBRÉ AVEC LA NATURE! Grâce à votre fidèle participation et celle de plus de 100 institutions culturelles, le programme Cultivez le Jour de la Terre célébrera

Plus en détail

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition Les modalités : 17 grande rue 58310 Saint-Amand-en-Puisaye tél. : 06 62 63 27 76/03 86 39 63 72 mail. : galeriesaintam@gmail.com mail : contact@galerielartetlamatiere.com Appel à projet Jeune Création

Plus en détail

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues 1 ÉPREUVES COLLECTIVES DURÉE NOTE SUR Compréhension de l oral Réponse à des questionnaires de compréhension

Plus en détail

MORE ABOUT LEDs. Séminaire IBE-BIV 22 octobre 2014. Michel MARCHETTI DGO4

MORE ABOUT LEDs. Séminaire IBE-BIV 22 octobre 2014. Michel MARCHETTI DGO4 MORE ABOUT LEDs Séminaire IBE-BIV 22 octobre 2014 Michel MARCHETTI DGO4 1 SOMMAIRE Moyens d action de la politique wallonne en éclairage Situation de l éclairage intérieur en Wallonie Les aides wallonnes

Plus en détail

Projet Collect+ LIFE 11 INF/FR/000730

Projet Collect+ LIFE 11 INF/FR/000730 PLAN DE COMMUNICATION APRÉS-LIFE Projet Collect+ LIFE 11 INF/FR/000730 Sensibilisation au recyclage des produits usagés SECTION I: APERCU DU PROJET LE PROJET Le projet COLLECT+ est mené par l un des leaders

Plus en détail

LA GRANDE ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L I.P.I. (Institut Professionnel des Agents Immobiliers)

LA GRANDE ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L I.P.I. (Institut Professionnel des Agents Immobiliers) LA GRANDE ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L I.P.I. (Institut Professionnel des Agents Immobiliers) INTRODUCTION Le CNIC lance une enquête chez les copropriétaires d appartements et les syndics professionnels au

Plus en détail

Montpellier Agglomération signe un accord-cadre pour la réduction des déchets

Montpellier Agglomération signe un accord-cadre pour la réduction des déchets signe un accord-cadre pour la réduction des déchets La Communauté d Agglomération de Montpellier assure, depuis 1991, le traitement des déchets ménagers et assimilés. Depuis plus d une quinzaine d année,

Plus en détail

EXERCICE 1 : LE DOMAINE DE LA PROMOTION TOURISTIQUE. Ecoutez attentivement l extrait qui suit puis répondez aux questions ci-dessous.

EXERCICE 1 : LE DOMAINE DE LA PROMOTION TOURISTIQUE. Ecoutez attentivement l extrait qui suit puis répondez aux questions ci-dessous. EXERCICE 1 : LE DOMAINE DE LA PROMOTION TOURISTIQUE Ecoutez attentivement l extrait qui suit puis répondez aux questions ci-dessous. 1) En quoi consiste la promotion touristique? 2) Tous les professionnels

Plus en détail

APPEL À INITIATIVES POUR UN COMMERCE PLUS EQUITABLE, ICI ET AILLEURS CLÔTURE DES INSCRIPTIONS AU 12 SEPTEMBRE 2014

APPEL À INITIATIVES POUR UN COMMERCE PLUS EQUITABLE, ICI ET AILLEURS CLÔTURE DES INSCRIPTIONS AU 12 SEPTEMBRE 2014 APPEL À INITIATIVES POUR UN COMMERCE PLUS EQUITABLE, ICI ET AILLEURS CLÔTURE DES INSCRIPTIONS AU 12 SEPTEMBRE 2014 Vous souhaitez rassembler des personnes de votre village, de votre commune autour du thème

Plus en détail

L Internet of Everything Les 10 points clés de l étude sur le potentiel de l IoE dans le secteur public

L Internet of Everything Les 10 points clés de l étude sur le potentiel de l IoE dans le secteur public L Internet of Everything Les 10 points clés de l étude sur le potentiel de l IoE dans le secteur public Joseph Bradley Christopher Reberger Amitabh Dixit Vishal Gupta L Internet of Everything (IoE) permet

Plus en détail

Conseils. Financement. Date limite de dépôt des dossiers : 13 décembre 2013 Informations et dotations sur www.petitpoucet.fr.

Conseils. Financement. Date limite de dépôt des dossiers : 13 décembre 2013 Informations et dotations sur www.petitpoucet.fr. Conseils pendant 3 ans Financement jusqu'à 500 000 Hébergement dans la Maison des Petits Poucets Conception : Benjamin Péré - bneuh.net Date limite de dépôt des dossiers : 13 décembre 2013 Informations

Plus en détail

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE -

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - 9 ème WEEK-END DE FORMATION Des animateurs du réseau 11 13 mars 2011 Paris Le Parlement Européen des Jeunes France est une association apolitique et à but non lucratif,

Plus en détail

Les Français et le courrier publicitaire. Rapport

Les Français et le courrier publicitaire. Rapport Les Français et le courrier publicitaire Rapport Sommaire 1. Présentation de l'étude 2. Principaux enseignements 3. Résultats détaillés 4. Les habitudes en termes de courrier 5. Appréciation des différents

Plus en détail

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues NATURE DES ÉPREUVES DURÉE NOTE SUR 1 2 3 4 Compréhension de l oral Réponse à des questionnaires de

Plus en détail

La réduction du temps de travail

La réduction du temps de travail Activité pour la classe : CFTH La réduction du temps de travail Cette fiche contient : un texte informatif sur la «RTT» des questions ouvertes sur ce texte une activité de compréhension et d expression

Plus en détail

CONTEXTE PÉDAGOGIQUE

CONTEXTE PÉDAGOGIQUE CONTEXTE PÉDAGOGIQUE Le principe L Isoloir est un dispositif participatif en ligne innovant, ludique et interactif, simple à mettre en œuvre et qui ménage une véritable place aux enseignants. Face à la

Plus en détail

BP 50135 75263 PARIS Cedex 06

BP 50135 75263 PARIS Cedex 06 Pour participer il vous suffit de retourner votre dossier de candidature accompagné d une copie de vos cartes d étudiant, diplôme ou attestation du statut étudiant entrepreneur avant le mardi 15 décembre

Plus en détail

SOUTIEN AUX PROJETS D EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE POUR LES COLLEGIENS DE LA MARTINIQUE REGLEMENT

SOUTIEN AUX PROJETS D EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE POUR LES COLLEGIENS DE LA MARTINIQUE REGLEMENT SOUTIEN AUX PROJETS D EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE POUR LES COLLEGIENS DE LA MARTINIQUE REGLEMENT REGLEMENT APPEL A PROJETS DEPARTEMENT MARTINIQUE 2015 1 CONTEXTE ET ENJEUX Depuis plus de dix ans,

Plus en détail

GUIDE D'UTILISATION : CREER ET ANIMER UNE COMMUNAUTE SUR L ESPACE LOISIRS

GUIDE D'UTILISATION : CREER ET ANIMER UNE COMMUNAUTE SUR L ESPACE LOISIRS GUIDE D'UTILISATION : CREER ET ANIMER UNE COMMUNAUTE SUR L ESPACE LOISIRS I. Qu est-ce qu une communauté sur l Espace loisirs? Une communauté est un espace de communication dédié et personnalisable. Vous

Plus en détail

Bien utiliser le site energychallenge.be

Bien utiliser le site energychallenge.be Cher participant à l Energy Challenge, Ce manuel a pour but de vous expliquer pas à pas l inscription et l utilisation du site www.energychallenge.be. Ce site vous permet de suivre de près votre consommation

Plus en détail

Aucun résultat n est transmis par téléphone

Aucun résultat n est transmis par téléphone INSTITUT DE FORMATION D AIDES - SOIGNANT(E)S du Centre Hospitalier 50208 COUTANCES CEDEX Notice d information concernant les épreuves d admission en Institut de Formation Aide-Soignant(e)s Rentrée 2015

Plus en détail

Les chèques-repas deviennent électroniques : ne ratez pas le coche!

Les chèques-repas deviennent électroniques : ne ratez pas le coche! Les chèques-repas deviennent électroniques : ne ratez pas le coche! Cher commerçant, cher restaurateur, C est officiel : au 31/12/2015, il n y aura plus aucun chèque-repas papier en circulation. Tous les

Plus en détail

Protocole d action : le guide du déverseur

Protocole d action : le guide du déverseur 8 décembre 2007 : 7ème Journée nationale de déversement de prospectus publicitaires A l appel de la Brigade Antipub, Résistance à l agression Publicitaire et avec le soutien du Centre national d'information

Plus en détail

VIE PRIVEE CIRCUS BELGIUM

VIE PRIVEE CIRCUS BELGIUM VIE PRIVEE CIRCUS BELGIUM CIRCUS BELGIUM reconnaît l'importance de la protection des informations et données à caractère personnel. C'est pourquoi nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour protéger

Plus en détail

Vivez l aventure. des langues. www.cavilam.com. Cours de langues PROGRAMME 2016. Département des Langues Étrangères

Vivez l aventure. des langues. www.cavilam.com. Cours de langues PROGRAMME 2016. Département des Langues Étrangères Cours de langues PROGRAMME 2016 Département des Langues Étrangères Vivez l aventure www.cavilam.com Cours de langues pour jeunes Calendrier et tarifs 2016 Stages pendant la période scolaire (hors vacances)

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

Utilisation du site www.energychallenge.be

Utilisation du site www.energychallenge.be Cher participant à l Energy Challenge, Ce manuel à pour but de vous expliquer pas à pas l inscription et l utilisation du site www.energychallenge.be. Ce site vous permet de suivre de près votre consommation

Plus en détail

Rénovation énergétique : le Pays des Herbiers territoire pilote

Rénovation énergétique : le Pays des Herbiers territoire pilote D O S S I E R D E P R E S S E D O S S I E R D E P R E S S E Rénovation énergétique : le Pays des Herbiers territoire pilote CC du Pays des Herbiers 43 r du 11 Novembre 85504 LES HERBIERS Tél. 02 51 66

Plus en détail

Réfléchir - Diffuser l appel à candidature - Accueillir Rassurer Consolider l esprit d équipe- Faire le point

Réfléchir - Diffuser l appel à candidature - Accueillir Rassurer Consolider l esprit d équipe- Faire le point R ecrut ec rut e err des volontaires Réfléchir - Diffuser l appel à candidature - Accueillir Rassurer Consolider l esprit d équipe- Faire le point Votre Comité devrait s étoffer mais y attirer de nouvelles

Plus en détail

Kit «Bouteilles d eau»

Kit «Bouteilles d eau» Campagne de sensibilisation à la polyarthrite Kit «Bouteilles d eau» - Sommaire - Les objectifs de la campagne L opération pilote du 21 avril 2012 en images Devenir ambassadeur de la campagne o Où et comment?

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10

DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10 UNE CAMPAGNE DE COMMUNICATION SUR LA LIBRAIRIE INDÉPENDANTE DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10 BIENVENUE Chez mon libraire, La librairie est un lieu essentiel de partage, qui valorise la richesse de notre

Plus en détail

Planificateur de campagne de publipostage

Planificateur de campagne de publipostage www.postescanada.ca Planificateur de campagne de publipostage Postes Canada 6-640 (11 04) Un guide par étapes pour vous aider à planifier et à créer votre prochaine campagne de publipostage Utilisez votre

Plus en détail

Liège, le 30 avril 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015/064

Liège, le 30 avril 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015/064 Centre Hospitalier Universitaire de Liège Domaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Département de Gestion des Ressources Humaines Service Recrutement Liège, le 30 avril 2015

Plus en détail

Séminaire sur les nouvelles stratégies de négociations sociales et de partenariat avec les acteurs sociaux

Séminaire sur les nouvelles stratégies de négociations sociales et de partenariat avec les acteurs sociaux African Training and Research Centre in Administration for Development المركز اإلفريقي للتدريب و البحث اإلداري لإلنماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

Personnes handicapées mentales : Citoyens à part entière

Personnes handicapées mentales : Citoyens à part entière A N A L Y S E S 2 0 0 8-1 Personnes handicapées mentales : Citoyens à part entière Contexte Lorsque l on évoque les personnes handicapées et le vote, l on pense presque systématiquement à l accessibilité

Plus en détail

PLAN D ACTION Rues principales Verchères PRÉSENTATION INTERNET. Présentation Assemblée générale annuelle Verchères 14 avril 2015

PLAN D ACTION Rues principales Verchères PRÉSENTATION INTERNET. Présentation Assemblée générale annuelle Verchères 14 avril 2015 PLAN D ACTION Rues principales Verchères PRÉSENTATION INTERNET Présentation Assemblée générale annuelle Verchères 14 avril 2015 MISSION RUES PRINCIPALES VERCHÈRES EST UN REGROUPEMENT DE GENS D AFFAIRES

Plus en détail

Programme européen d apprentissage tout au long de la vie 2007 2013 LLP Programme COMENIUS INFORMATION ET APPEL AUX CANDIDATS 2009

Programme européen d apprentissage tout au long de la vie 2007 2013 LLP Programme COMENIUS INFORMATION ET APPEL AUX CANDIDATS 2009 CIRCULAIRE N 2574 DU 12/01/2009 Objet : Programme européen d apprentissage tout au long de la vie 2007 2013 LLP Programme COMENIUS INFORMATION ET APPEL AUX CANDIDATS 2009 Réseaux : Tous Niveaux et services

Plus en détail