DÉVELOPPER DES APPLICATIONS WEB SÉCURISÉES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DÉVELOPPER DES APPLICATIONS WEB SÉCURISÉES"

Transcription

1 DÉVELOPPER DES APPLICATIONS WEB SÉCURISÉES De la théorie à la pratique Juillet Document confidentiel - Advens 2012

2 Développer des Applications Web Sécurisées Intervenants Agenda Frédéric Patouly Sales & Technical Unit Manager Quotium Etat des lieux Limites des processus et outils utilisés dans le cycle de développement Jérémie Jourdin Responsable R&D Advens Bénéfices d une approche «datacentric» dans la sécurité applicative L exemple Seeker Questions / Réponses 2

3 Déroulement La présentation vous sera envoyée par après le webinar Vous pouvez poser vos questions à tout moment dans la fenêtre de chat Nous y répondrons en fin de session pendant le Q&A Mais pour l instant, nous vous conseillons d afficher les slides en plein écran pour votre confort 3

4 Quotium Technologies Editeur français de solutions logicielles innovantes pour maîtriser la performance et la sécurité des applications métiers tout au long de leur cycle de vie: ü Qtest: Test de charge et diagnostic de la performance ü AppliManager: Monitoring du ressenti utilisateur ü Seeker: Test interactif de la sécurité applicative Éléments clés Côté au NYSE Euronext à Paris Bureaux à Paris, Toulouse, Tel Aviv, Londres et New-York 200+ références grands comptes Label EUREKA entreprise innovante décerné par l OSEO Chairman au Comité OWASP Nos différences Une suite intégrée assurant la continuité entre les équipes 8 ans d expérience en performance et sécurité des applications métier Une offre de solution logicielle en sécurité applicative, Seeker, distinguée par Gartner en 2011 et 2012 pour son innovation et sa performance 4

5 Qui sommes-nous? Advens Depuis plus de dix ans, nous aidons les organisations, publiques ou privées, à piloter la sécurité de l'information en parfait alignement avec leurs enjeux métiers et pour en améliorer la performance. Éléments clés Créée en 2000 CA 6 millions d euros 60 collaborateurs Bureaux à Paris et à Lille Organisme certificateur agréé par l ARJEL (*) * Autorité de Régulation des Jeux En Ligne Nos différences Un pôle R&D et une expertise sécurité adaptée au monde du développement Une approche métier s appuyant sur des compétences sectorielles Une offre unique pour délivrer la sécurité de bout en bout, comme un service Une approche pragmatique et des tableaux de bord actionnables Une vision globale et indépendante des technologies 5

6 Etat des lieux en 2012 Augmentation de la fréquence et de la complexité des attaques WEB Des intrusions parfois difficiles à détecter APT: Plusieurs exemples d intrusion et de maintient durant plusieurs jours / semaines AET: Qui en parle? De nombreuses entreprises ne maitrisent pas leur exposition sur le Web Les métiers qui contractualisent en direct Architectures distribuées Externalisation de services Des exemples réguliers dans la presse Cyber-Espionnage Cyber-Crime Cyber-Activisme 6

7 Etat des lieux en 2012 Augmentation des interventions forensic / post-mortem en 2011 E-Commerce: Chantages à l injection SQL Jeux vidéo en Ligne: Vol de données joueur Collectivité: Défiguration de site institutionnel Les applications restent vulnérables Aux attaques par injection Au Cross Site Scripting Aux faiblesses dans l authentification Aux faiblesses dans la gestion des sessions Le niveau de sécurité des applications Web ne progresse pas. Plus de 85% des applications Web auditées par Advens en 2011 présentent des failles dans le top 5 de l OWASP. 7

8 Des causes multiples Manque de sécurité dans les cahiers des charges Manque de sensibilisation des développeurs et des chefs de projets Manque de communication entre les développeurs / les architectes / le réseau Time to Market: Pression du métier Contrôles de sécurité insuffisants ou inadaptés Un comportement inacceptable de certains éditeurs sur les logiciels de niche Un manque de maitrise dans les techniques de sécurisation Une sécurité «périphérique» (ex: focus sur le frontal Web) 8

9 Sécuriser le cycle de développement Suivi de l application en production Analyse des besoins et faisabilité Contrôles / Audits Recette Spécifications générales Tests de validation Conception de l architecture Tests d intégration Conception détaillée Tests unitaires Développement 9

10 Sécuriser le cycle de développement Es#ma#on des coûts de correc#on des anomalies Secure Development Life Cycle Concep'on QA Produc'on 1x 5x 10x Conception Développement Intégration 15x Qualification 30x Pré-production 10

11 Ne pas raisonner en silo Web App Web Service Base de données Web Service Base de données Prendre en compte la sécurité de toute la chaine applicative 11

12 Les limites des tests de sécurité L audit de code statique a ses limites Long et fastidieux s il est fait manuellement Limites et coûts des outils automatisés L audit de code ne permet pas de prendre du recul sur le fonctionnement global de l application Un audit de code est inadapté dans le cycle de développement Sauf s il est fait au fil du projet, de manière régulière et automatisée Ou pour valider de petites portions de code critique, qui ne seront plus modifiées par la suite (ex: Routines d authentification) Ne pas oublier qu un développeur n est pas un expert en sécurité Les outils existants sont très souvent des outils d experts Nécessité d analyser les résultats avec un œil d expert pour identifier les failles dans le code 12

13 Les limites des tests de sécurité Les contrôles en boîte noire sont insuffisants et pourtant ce sont les plus utilisés On se focalise généralement sur les «portes d entrée» L approche boite noire impose de tout tester On ne teste que ce que l on découvre (limites du crawling sur certain site) Certains mécanismes d authentification empêchent l utilisation de scanners Obligation de tester «à la main» L application ne renvoie pas toujours d informations à l attaquant (ex: blind SQL injection) Un scan de vulnérabilités peut se révéler lourd pour les applications Impact non négligeable sur les ressources (notamment les bases SQL) Un scan est parfois très long pour être exhaustif (activation des fonctions heuristiques) Un test en boîte noire est inadapté dans le cycle de développement Il est préférable de le mener juste avant la mise en production C est un peu tard 13

14 Les limites des tests de sécurité Les outils d analyse dynamique du flux de code applicatif sont plus pertinents dans le processus de développement 14

15 Choisir les outils et les processus pour une défense en profondeur Applications Web Autres Applications Politique de sécurité Middlewares Bases de données Systèmes d exploitation Autres Environnements Réseau, stockage Privilégier une approche «Data Centric» dans les contrôles Plus rapide, plus sûre (moins de faux-positifs) 15

16 Analyse du codeflow L exemple Seeker Analyse du code flow et du flux de données de l application lg = d*p#3$f pwd = quotium01 Fonction Authenticate (lg, pwd) { Vue utilisateur Analyseur lg = dana dynamique = quotium01 Fonction dologinpwd (lg, pwd) { Agent Console Seeker Seeker lg =pwd) d*p#3$f rt = Authenticate (lg, pwd = quotium01 if rt <> 0 { Mot de passe non encrypté en base de données XSS SQL Injection } else exit -1; } lg =from d*p#3$f Select login, passwd Authentication where login=lg and = pwd pwdpasswd = quotium01 //Authentication Succeed if.. { Agent.. Analyseur dynamique Seeker } else // Authentication failed; } Agent Seeker Document confidentiel - Advens 2012 Agent Seeker Analyseur dynamique 16

17 Analyse du codeflow L exemple Seeker Analyse du code flow et du flux de données de l application 1 2 Construction d un arbre d attaque Exploitation de chaque faille potentielle Elimination des faux positifs Diminution importante des faux négatifs 17

18 Analyse du codeflow L exemple Seeker Visualisation de l exploitabilité de chaque vulnérabilité Seeker visualise le code où se trouve la faille sans disposer des fichiers sources. Avec une grande précision, Seeker détermine si une vulnérabilité est exploitable et où elle se trouve dans le code source sans avoir accès au code source pour conduire cette analyse. Joseph Feiman, Gartner 18

19 Analyse du code flow - avantages L analyse dynamique de l application (suivi du flux de code) est plus efficace Elle permet d identifier les risques suivants avec davantage de pertinence Persistent Cross Site Scripting Cross Site Request Forgery Problématiques sur la politique de mots de passe Mots de passe en clair dans les bases de données Contournement de l authentification Manipulation de paramètres Les outils d analyse dynamique s intègrent plus facilement dans les processus de développement Ils sont installés sur les environnements de développement / de test Ils «surveillent» l exécution du code et remontent les anomalies sans que le développeurs n aient besoin de s en soucier Le management peut piloter la réduction continue du nombre d alertes dans le temps 19

20 Analyse dynamique et SDLC: L exemple Seeker Posi#onnement de Seeker dans le SDLC Secure Development Life Cycle Concep'on QA Produc'on Durant la phase de développement Durant la phase d intégration Durant la phase de qualification 20

21 Outils et processus L exemple Seeker Développement QA Management Communication automatique avec les logiciels de contrôle qualité Tickets d incident documentés envoyés aux systèmes de gestion des incidents Reporting avancé mettant à disposition toutes les informations nécessaires à la prise de décision 21

22 Outils et processus L exemple Seeker Évolution dans le temps du niveau de sécurité de l application 22

23 Outils et processus L exemple Seeker Communication facilitée entre les différents acteurs Pour chaque risque du top 10 OWASP, Seeker indique le nombre de vulnérabilités et leur Nombre de vulnérabilités de sévérité. l application classées par criticité Nombre de pages vulnérables de l application classées par criticité 23

24 En synthèse La sécurité des applications doit être gérée de manière globale Analyser l application dans son architecture globale Ne pas se limiter aux portes d entrée Nécessité d analyser le code-flow et le data-flow La sécurité des applications doit se placer au cœur du cycle de développement Elle doit s intégrer le plus simplement possible et de la façon la plus transparente possible Elle doit pouvoir être portée par tous les acteurs (développement / sécurité / risk management) Cela nécessite une gestion du changement et un accompagnement adapté La prise en compte de la sécurité dans le cycle de développement va nécessiter : Une solution adaptée La mise à niveau des processus existants Une prise en compte progressive pour obtenir l adhésion de tous La sécurité est l affaire de tous et pas seulement de quelques spécialistes 24

25 Développer des applications Web sécurisées Questions? Jérémie Jourdin - Advens Frédéric Patouly - 25

26 MERCI DE VOTRE PARTICIPATION Téléchargez notre avis d expert : Retrouvez-nous sur LinkedIn : Télécharger notre livre blanc sur la sécurité : Retrouvez Seeker en vidéo: Juillet Document confidentiel - Advens 2012

DÉVELOPPER DES APPLICATIONS WEB SÉCURISÉES

DÉVELOPPER DES APPLICATIONS WEB SÉCURISÉES DÉVELOPPER DES APPLICATIONS WEB SÉCURISÉES et après? 3 avril 2012 www.advens.fr Document confidentiel - Advens 2012 Etat des lieux en 2012 Augmentation de la fréquence et de la complexité des attaques

Plus en détail

Revue de code Sécuritéou Test d Intrusion Applicatif. Quel est le plus efficace pour évaluer un niveau de sécurité applicatif?

Revue de code Sécuritéou Test d Intrusion Applicatif. Quel est le plus efficace pour évaluer un niveau de sécurité applicatif? Revue de code Sécuritéou Test d Intrusion Applicatif Quel est le plus efficace pour évaluer un niveau de sécurité applicatif? http://www.google.fr/#q=sebastien gioria Responsable de la branche Audit S.I

Plus en détail

Analyse statique de code dans un cycle de développement Web Retour d'expérience

Analyse statique de code dans un cycle de développement Web Retour d'expérience Analyse statique de code dans un cycle de développement Web Retour d'expérience Laurent Butti et Olivier Moretti Orange France prenom.nom@orange.com Agenda Introduction Notre contexte L (in)sécurité des

Plus en détail

Gestion des comptes à privilèges

Gestion des comptes à privilèges 12 décembre 2013 Gestion des comptes à privilèges Bertrand CARLIER, Manager Sécurité de l Information bertrand.carlier@solucom.fr Solucom, conseil en management et système d information Cabinet de conseil

Plus en détail

Attaques ciblées : quelles évolutions dans la gestion de la crise?

Attaques ciblées : quelles évolutions dans la gestion de la crise? 3 avril 2012 Attaques ciblées : quelles évolutions dans la gestion de la crise? Une nécessaire refonte des fondamentaux Gérôme BILLOIS gerome.billois@solucom.fr Twitter: @gbillois Frédéric CHOLLET frederic.chollet@solucom.fr

Plus en détail

Projet Formation E-Learning - Sept 2015 «Sécurité des applications Web»

Projet Formation E-Learning - Sept 2015 «Sécurité des applications Web» Projet Formation E-Learning - Sept 2015 «Sécurité des applications Web» 1 OBJECTIFS DE LA FORMATION RSSI PUBLIC Administrateur Réseau et Système Consultant sécurité Responsable Développement Développeur

Plus en détail

Club des Experts de la Sécurité de l Information et du Numérique

Club des Experts de la Sécurité de l Information et du Numérique Club des Experts de la Sécurité de l Information et du Numérique Cybersécurité dans les entreprises 9 ème Entretiens de Télécom ParisTech Alain Bouillé Président du CESIN Sommaire 1. Quel terrain de jeu

Plus en détail

Ce guide n a pas vocation à se substituer à une démarche de certification PCI DSS.

Ce guide n a pas vocation à se substituer à une démarche de certification PCI DSS. Guide à l attention des développeurs / hébergeurs de sites web marchands sur le niveau minimum de sécurité pour le traitement de numéros de cartes bancaires Préambule Ce guide n a pas vocation à se substituer

Plus en détail

Sécurité des sites Web Pas un cours un recueil du net. INF340 Jean-François Berdjugin

Sécurité des sites Web Pas un cours un recueil du net. INF340 Jean-François Berdjugin Sécurité des sites Web Pas un cours un recueil du net INF340 Jean-François Berdjugin Vulnérabilité Définition (wikipédia) : Dans le domaine de la sécurité informatique, une vulnérabilité est une faiblesse

Plus en détail

Approche Méthodologique de la Gestion des vulnérabilités. Jean-Paul JOANANY - RSSI

Approche Méthodologique de la Gestion des vulnérabilités. Jean-Paul JOANANY - RSSI Approche Méthodologique de la Gestion des vulnérabilités Jean-Paul JOANANY - RSSI Generali un grand nom de l Assurance Le Groupe Generali Generali en France 60 pays 65 millions de clients 80.000 collaborateurs

Plus en détail

L'infonuagique, les opportunités et les risques v.1

L'infonuagique, les opportunités et les risques v.1 L'infonuagique, les opportunités et les risques v.1 Avril 2014 Présenté au PMI 2014 Tactika inc. www.tactika.com @tactika http://ca.linkedin.com/in/tactika 1 Contenu de la conférence 1. Les concepts 2.

Plus en détail

Supplément de renseignements : Examens d applications et pare-feux d applications web clarifiés Normes : Normes en matière de sécurité des données de

Supplément de renseignements : Examens d applications et pare-feux d applications web clarifiés Normes : Normes en matière de sécurité des données de Supplément de renseignements : Examens d applications et pare-feux d applications web clarifiés Normes : Normes en matière de sécurité des données de la PCI (PCI DSS) Version : 1.2 Date : Octobre 2008

Plus en détail

5 novembre 2013. Cloud, Big Data et sécurité Conseils et solutions

5 novembre 2013. Cloud, Big Data et sécurité Conseils et solutions 5 novembre 2013 Cloud, Big Data et sécurité Conseils et solutions Agenda 1. Enjeux sécurité du Cloud et du Big Data 2. Accompagner les projets 3. Quelques solutions innovantes 4. Quelle posture pour les

Plus en détail

Découvrir les vulnérabilités au sein des applications Web

Découvrir les vulnérabilités au sein des applications Web Applications Web Découvrir les vulnérabilités au sein des applications Web Les vulnérabilités au sein des applications Web sont un vecteur majeur du cybercrime. En effet, selon le rapport d enquête 2012

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Réguler le virtuel : Expérience des jeux en ligne

Réguler le virtuel : Expérience des jeux en ligne Réguler le virtuel : Expérience des jeux en ligne Stéphane Vaugelade Les propos de cette présentation n engagent que leur auteur Forum 2011 1 Sommaire Rappel historique Exigences du régulateur Cahier des

Plus en détail

Principales failles de sécurité des applications Web Principes, parades et bonnes pratiques de développement

Principales failles de sécurité des applications Web Principes, parades et bonnes pratiques de développement Guillaume HARRY l Contenu sous licence Creative Commons CC-BY-NC-ND Principales failles de sécurité des applications Web Principes, parades et bonnes pratiques de développement P. 2 1. Introduction 2.

Plus en détail

Prise en compte des informations de veille et d alerte d

Prise en compte des informations de veille et d alerte d Prise en compte des informations de veille et d alerte d Cert-IST dans un workflow structuré Cert-IST Juin 2006 Agenda Le workflow? Quelles sont les diffusions du Cert-IST concernées Comment a-t-on adapté

Plus en détail

OZSSI NORD 4 JUIN 2015 - LILLE. Conférence thématique: Sécurité des applications

OZSSI NORD 4 JUIN 2015 - LILLE. Conférence thématique: Sécurité des applications OZSSI NORD 4 JUIN 2015 - LILLE Conférence thématique: Sécurité des applications www.advens.fr Document confidentiel - Advens 2015 Présentation de la société Advens 2 La sécurité est source de valeur Pas

Plus en détail

«Sécurisation des données hébergées dans les SGBD»

«Sécurisation des données hébergées dans les SGBD» Journée CLUSIR EST 28 septembre 2007 «Sécurité, Virtualisation et Bases de données» «Sécurisation des données hébergées dans les SGBD» Bruno Rasle bruno.rasle@cortina.fr Bruno Rasle Responsable des Offres

Plus en détail

Gestion des vulnérabilités «Back to basic» ou nouvelle tactique face à l évolution des attaques?

Gestion des vulnérabilités «Back to basic» ou nouvelle tactique face à l évolution des attaques? Gestion des vulnérabilités «Back to basic» ou nouvelle tactique face à l évolution des attaques? Xavier PANCHAUD Juin 2012, Paris Le groupe BNP Paribas 2 Organisation du BNP Paribas La sécurité des SI

Plus en détail

développements: Atouts et maillons faibles

développements: Atouts et maillons faibles Clusir RhA groupe SSI ENE 24 novembre 2010 Sécurité dans les projets et développements: Atouts et maillons faibles Yves RAISIN / BIOMERIEUX Sébastien RAILLARD / COEXSI Lionel PRADES / LEXSI Sécurité des

Plus en détail

Sécurité dans les développements

Sécurité dans les développements HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Sécurité dans les développements Paris, 11 mai 2007 Hervé Schauer

Plus en détail

Solution de sauvegarde pour flotte nomade

Solution de sauvegarde pour flotte nomade Solution de sauvegarde pour flotte nomade > PRÉSENTATION D OODRIVE > Les enjeux LA SOLUTION > La solution AdBackup Laptop > Sécurité et options de protection > Monitoring et services > Hébergement (mode

Plus en détail

La Sécurité des Données en Environnement DataCenter

La Sécurité des Données en Environnement DataCenter La Sécurité des Données en Environnement DataCenter Thien-Trung Nguyen tnguyen@imperva.com 1 Agenda Présentation Imperva Protection des applications Web Protection des données sensibles Modes de déploiement

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise COMMENT PROTÉGER VOS DONNÉES ET APPLICATIONS À L ÈRE DE LA MOBILITÉ?

Transformation IT de l entreprise COMMENT PROTÉGER VOS DONNÉES ET APPLICATIONS À L ÈRE DE LA MOBILITÉ? Transformation IT de l entreprise COMMENT PROTÉGER VOS DONNÉES ET APPLICATIONS À L ÈRE DE LA MOBILITÉ? L a montée en puissance des fuites de données en tout genre et l explosion des volumes de données

Plus en détail

Infostructures Performances Management La sécurité, la robustesse er la performance de vos infrastructures de données

Infostructures Performances Management La sécurité, la robustesse er la performance de vos infrastructures de données Infostructures Performances Management La sécurité, la robustesse er la performance de vos infrastructures de données Integrated Security Engineering (ISE) La sécurité au cœur de vos projets et systèmes

Plus en détail

Orange Business Services. Direction de la sécurité. De l utilisation de la supervision de sécurité en Cyber-Defense? JSSI 2011 Stéphane Sciacco

Orange Business Services. Direction de la sécurité. De l utilisation de la supervision de sécurité en Cyber-Defense? JSSI 2011 Stéphane Sciacco De l utilisation de la supervision de sécurité en Cyber-Defense? Orange Business Services Direction de la sécurité JSSI 2011 Stéphane Sciacco 1 Groupe France Télécom Sommaire Introduction Organisation

Plus en détail

IDC Risk Management 2009 Quelles démarches pour satisfaire les exigences de la norme PCI DSS?

IDC Risk Management 2009 Quelles démarches pour satisfaire les exigences de la norme PCI DSS? IDC Risk Management 2009 Quelles démarches pour satisfaire les exigences de la norme PCI DSS? Leif Kremkow Dir. Technical Account Managemet, CISSP Mardi, 5 Février, 2009 PCI Security Standards Council

Plus en détail

" Tests d intrusion» Marc Behar - Frederic Charpentier XMCO - Partners

 Tests d intrusion» Marc Behar - Frederic Charpentier XMCO - Partners " Tests d intrusion» Marc Behar - Frederic Charpentier XMCO - Partners 56 Retour d expériences Page 57 Le test d intrusion et les idées reçues Le test d intrusion et les autres solutions d audit Différents

Plus en détail

SÉCURITÉ DES APPLICATIONS WEB LA SOLUTION D ANALYSE IDÉALE POUR LES APPLICATIONS WEB

SÉCURITÉ DES APPLICATIONS WEB LA SOLUTION D ANALYSE IDÉALE POUR LES APPLICATIONS WEB SWAT BROCHURE SÉCURITÉ DES APPLICATIONS WEB La sécurité des applications Web s est avérée être un énorme défi pour les entreprises ces dernières années, très peu de solutions appropriées étant disponibles

Plus en détail

Tom Pertsekos. Sécurité applicative Web : gare aux fraudes et aux pirates!

Tom Pertsekos. Sécurité applicative Web : gare aux fraudes et aux pirates! Tom Pertsekos Sécurité applicative Web : gare aux fraudes et aux pirates! Sécurité Le mythe : «Notre site est sûr» Nous avons des Nous auditons nos Firewalls en place applications périodiquement par des

Plus en détail

www.netexplorer.fr contact@netexplorer.fr

www.netexplorer.fr contact@netexplorer.fr www.netexplorer.fr 05 61 61 20 10 contact@netexplorer.fr Sommaire Sécurité applicative... 3 Authentification... 3 Chiffrement... 4 Traçabilité... 4 Audits... 5 Sécurité infrastructure... 6 Datacenters...

Plus en détail

Trusteer Pour la prévention de la fraude bancaire en ligne

Trusteer Pour la prévention de la fraude bancaire en ligne Trusteer Pour la prévention de la fraude bancaire en ligne La solution de référence pour la prévention de la fraude bancaire en ligne Des centaines d institutions financières et des dizaines de millions

Plus en détail

OWASP Open Web Application Security Project. Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI

OWASP Open Web Application Security Project. Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI OWASP Open Web Application Security Project Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI A1: Injection Une faille d'injection, telle l'injection SQL, OS et LDAP, se produit quand une donnée non fiable est

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de sécurité

Vers un nouveau modèle de sécurité 1er décembre 2009 GS Days Vers un nouveau modèle de sécurité Gérôme BILLOIS - Manager sécurité gerome.billois@solucom.fr Qui sommes-nous? Solucom est un cabinet indépendant de conseil en management et

Plus en détail

Sécurité des applications Retour d'expérience

Sécurité des applications Retour d'expérience HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Netfocus Sécurité des applications Retour d'expérience Nicolas Collignon

Plus en détail

TEST D INTRUSION : UNE SIMULATION DE HACKING POUR IDENTIFIER LES FAIBLESSES DE VOTRE SYSTÈME

TEST D INTRUSION : UNE SIMULATION DE HACKING POUR IDENTIFIER LES FAIBLESSES DE VOTRE SYSTÈME TEST D INTRUSION : UNE SIMULATION DE HACKING POUR IDENTIFIER LES FAIBLESSES DE VOTRE SYSTÈME Vo t r e s p e a k e r a u j o u r d h u i : F r a n ç o i s W e b S e c u r i t y M a n a g e r Agenda Partie

Plus en détail

OWASP Top Ten 2007 Sommaire exécutif

OWASP Top Ten 2007 Sommaire exécutif OWASP Top Ten 2007 Sommaire exécutif Benoit Guerette, gueb@owasp.org Montreal Chapter Leader 24 février 2009 OWASP Education Project Copyright 2007 The OWASP Foundation Permission is granted to copy, distribute

Plus en détail

AdBackup Laptop. Solution de sauvegarde pour flotte nomade. Société Oodrive www.adbackup-corporatesolutions.com

AdBackup Laptop. Solution de sauvegarde pour flotte nomade. Société Oodrive www.adbackup-corporatesolutions.com AdBackup Laptop Solution de sauvegarde pour flotte nomade Société Oodrive www.adbackup-corporatesolutions.com Sommaire Présentation d Oodrive...3 Carte d identité...3 Références clients...3 Les enjeux...4

Plus en détail

Les failles de logique dans les applications Web

Les failles de logique dans les applications Web Victrix 4 secteurs d intervention Privilégiés Sécurité Solutions Applicatives Solutions d Infrastructure Réseaux &Télécommunication Patrick Chevalier CISSP, CISA, CSSLP, GIAC GSEC, CEH, SEC+ Conférences

Plus en détail

Présentation de la solution Open Source «Vulture» Version 2.0

Présentation de la solution Open Source «Vulture» Version 2.0 Présentation de la solution Open Source «Vulture» Version 2.0 Advens IST Day 15 septembre 2011 http://www.vultureproject.org 1 s/apache/mod_perl/ LE PROJET VULTURE Advens IST Day 15 septembre 2011 http://www.vultureproject.org

Plus en détail

Homologation ARJEL : Retour d expérience

Homologation ARJEL : Retour d expérience Homologation ARJEL : Retour d expérience Ossir Paris / Juin 2013 Thibaud Binétruy Consultant Sécurité Thibaud.Binetruy@intrinsec.com 1 Homologation ARJEL : Retour d expérience Intrinsec? Petite présentation!

Plus en détail

Tech-Evenings Sécurité des applications Web Sébastien LEBRETON

Tech-Evenings Sécurité des applications Web Sébastien LEBRETON Tech-Evenings Sécurité des applications Web Sébastien LEBRETON Pourquoi revoir la sécurité des applications Web Des technologies omniprésentes Facilité de mise en œuvre et de déploiement. Commerce en ligne,

Plus en détail

Application Performance Management : Kézako? Human Talk Compiègne 14 avril 2015 @UTC

Application Performance Management : Kézako? Human Talk Compiègne 14 avril 2015 @UTC Application Performance Management : Kézako? Human Talk Compiègne 14 avril 2015 @UTC Plan Introduction 1. Le problème 2. La solution 3. Instrumentation et monitoring 4. Qualification de performance 5.

Plus en détail

La sécurité intelligente intégrée pour protéger vos données critiques

La sécurité intelligente intégrée pour protéger vos données critiques IBM Software Livre blanc sur le leadership éclairé Avril 2013 La sécurité intelligente intégrée pour protéger vos données critiques Exploitez des informations décisionnelles afin de réduire les risques

Plus en détail

Single Sign-on (Gestion des accès sécurisés)

Single Sign-on (Gestion des accès sécurisés) 1 Single Sign-on (Gestion des accès sécurisés) Témoignage du C.H.R de la Citadelle 2 AGENDA A propos du CHR Genèse du projet Projet Bilan de la situation et Conclusions 3 A PROPOS DU C.H.R -Intercommunale

Plus en détail

Projet Sécurité des SI

Projet Sécurité des SI Projet Sécurité des SI «Groupe Défense» Auteurs Candide SA Diffusion: limitée Type de document Compte rendu Projet Sécurité Destinataires P. LATU Date 14/12/09 M2 STRI Version 1.2 Introduction Sous-traitance

Plus en détail

CYBERSÉCURITÉ. Des capacités globales de cybersécurité pour une transformation numérique en toute confiance. Delivering Transformation. Together.

CYBERSÉCURITÉ. Des capacités globales de cybersécurité pour une transformation numérique en toute confiance. Delivering Transformation. Together. CYBERSÉCURITÉ Des capacités globales de cybersécurité pour une transformation numérique en toute confiance Delivering Transformation. Together. Sopra Steria, leader européen de la transformation numérique,

Plus en détail

Des capacités de cybersécurité et de confiance numérique pour accélérer votre transformation digitale

Des capacités de cybersécurité et de confiance numérique pour accélérer votre transformation digitale CYBERSÉCURITÉ Des capacités de cybersécurité et de confiance numérique pour accélérer votre transformation digitale Delivering Transformation. Together. Sopra Steria, leader européen de la transformation

Plus en détail

Sécurité et mobilité

Sécurité et mobilité LEXSI > SÉMINAIRE ARISTOTE "SÉCURITÉ & MOBILITÉ" 1 Sécurité et mobilité QUELQUES ERREURS CLASSIQUES OU REX SUITE À AUDITS 07/02/2013 lgronier@lexsi.com/ fverges@lexsi.com Agenda 2 La mobilité et les audits

Plus en détail

Le Web 2.0 : Plus d ergonomie... et moins de sécurité?

Le Web 2.0 : Plus d ergonomie... et moins de sécurité? HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Le Web 2.0 : Plus d ergonomie... et moins de sécurité? Journée Sécurité

Plus en détail

Gestion des incidents de sécurité. Une approche MSSP

Gestion des incidents de sécurité. Une approche MSSP Gestion des incidents de sécurité Une approche MSSP Agenda Présentation du ThreatManagement Center Le rôle d un MSSP dans la supervision de sécurité La gestion d incidents 2 Agenda Présentation du ThreatManagement

Plus en détail

Conférence CRESTEL. Du risque SI aux risques business v1.0 09/03/2015

Conférence CRESTEL. Du risque SI aux risques business v1.0 09/03/2015 Conférence CRESTEL Du risque SI aux risques business v1.0 09/03/2015 1 Bonnes pratiques de certification, de conformité En matière de SSI, la «perfection», un «système sans faille», est toujours l objectif

Plus en détail

Sécurite Web. Xavier Tannier xavier.tannier@limsi.fr. Yann Jacob yann.jacob@lip6.fr

Sécurite Web. Xavier Tannier xavier.tannier@limsi.fr. Yann Jacob yann.jacob@lip6.fr Sécurite Web Xavier Tannier xavier.tannier@limsi.fr Yann Jacob yann.jacob@lip6.fr Généralités 80 % des sites contiennent au moins une faille de sécurité 24 familles de failles différentes : on ne présente

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information) DIRECTION DE LA COMPTABILITE RFI Demande d information Dématérialisation des factures fournisseurs Réf. : RFI2011_DEMAFAC_V1.3_2011-05-04.docx Page 1/6 DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information)

Plus en détail

ITIL et SLAs La qualité de service nous concerne tous!

ITIL et SLAs La qualité de service nous concerne tous! + Le 9 Avril 2013 ITIL et SLAs La qualité de service nous concerne tous! + Introduction Intervenants Yannick Goubet: Responsable Commercial GSX Solutions Yann Baudic: Technical Account Manager GSX Solutions

Plus en détail

Le scan de vulnérabilité

Le scan de vulnérabilité 4 Le scan de vulnérabilité Sommaire Le scan de vulnérabilité de base Scan avec NeXpose L assistant "nouveau site" Le nouvel assistant pour les scans manuels Scan avec Nessus Scanners de vulnérabilité spécialisés

Plus en détail

Cybersecurite. Leader européen - management des vulnérabilités - monitoring sécurité - Expertise as a service depuis 2007

Cybersecurite. Leader européen - management des vulnérabilités - monitoring sécurité - Expertise as a service depuis 2007 QUELLE PLACE POUR UN FRAMEWORK CLOUD SÉCURISÉ? Cybersecurite Leader européen - management des vulnérabilités - monitoring sécurité - Expertise as a service depuis 2007 Fondateurs Jean-Nicolas Piotrowski

Plus en détail

CYBERSECURITE LEADER EUROPÉEN - MANAGEMENT DES VULNÉRABILITÉS - MONITORING SÉCURITÉ - EXPERTISE AS A SERVICE DEPUIS 2007

CYBERSECURITE LEADER EUROPÉEN - MANAGEMENT DES VULNÉRABILITÉS - MONITORING SÉCURITÉ - EXPERTISE AS A SERVICE DEPUIS 2007 QUELLE PLACE POUR UN FRAMEWORK CLOUD SÉCURISÉ? CYBERSECURITE LEADER EUROPÉEN - MANAGEMENT DES VULNÉRABILITÉS - MONITORING SÉCURITÉ - EXPERTISE AS A SERVICE DEPUIS 2007 FONDATEURS Jean-Nicolas Piotrowski

Plus en détail

Présentation de la démarche : ITrust et IKare by ITrust

Présentation de la démarche : ITrust et IKare by ITrust Présentation de la démarche : ITrust et IKare by ITrust 1.1. ITrust La société ITrust est composée d Ingénieurs CISSP et LeadAuditor 27001. ITrust édite depuis 2007 un catalogue de services autour : -

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX DE LA GESTION DE LA SÉCURITÉ ET DU BIG DATA

ÉTAT DES LIEUX DE LA GESTION DE LA SÉCURITÉ ET DU BIG DATA ÉTAT DES LIEUX DE LA GESTION DE LA SÉCURITÉ ET DU BIG DATA Plan d évolution du Big Data en matière d analyse prédictive de la sécurité AVANTAGES CLÉS Ce livre blanc aborde les points suivants : La complexité

Plus en détail

JSSI 2012 13 mars 2012 Laurent Butti Orange France DMGP/PORTAIL laurent.butti@orange.com

JSSI 2012 13 mars 2012 Laurent Butti Orange France DMGP/PORTAIL laurent.butti@orange.com Retour d'expérience sur les outils d'audit d'applications Web en «boite noire» JSSI 2012 13 mars 2012 Laurent Butti Orange France DMGP/PORTAIL laurent.butti@orange.com À propos Expérience en R&D (Orange

Plus en détail

AUDIT CONSEIL CERT FORMATION

AUDIT CONSEIL CERT FORMATION www.lexsi.com AUDIT CONSEIL CERT FORMATION LEXSI GROUP / INNOVATIVE SECURITY / CONSEIL EN SECURITE DE L INFORMATION / PARIS LYON LILLE MONTREAL SINGAPOUR A PROPOS DE LEXSI Avec plus de 10 ans d expérience,

Plus en détail

Recovery as a Service

Recovery as a Service Recovery as a Service Quand le Cloud Computing vole au secours des entreprises Membres du groupe : KIRCHHOFER Nicolas BUISSON Marc DJIBRINE Rayanatou DUVAL Fabien JOUBERT Yohan PAQUET Jérôme 1 Coachés

Plus en détail

Gé nié Logiciél Livré Blanc

Gé nié Logiciél Livré Blanc Gé nié Logiciél Livré Blanc Version 0.2 26 Octobre 2011 Xavier Blanc Xavier.Blanc@labri.fr Partie I : Les Bases Sans donner des définitions trop rigoureuses, il faut bien commencer ce livre par énoncer

Plus en détail

HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet JSSI INSA

HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet JSSI INSA HERÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet JSSI INSA Gestion des risques SSI dans les projets Julien Levrard

Plus en détail

Ingénierie et Manufacture Votre guide SMS

Ingénierie et Manufacture Votre guide SMS Votre guide SMS Le SMS, un outil de communication efficace Beaucoup d entreprises intègrent l envoi de SMS dans leurs applications. Cette tendance est de plus en plus marquée puisque le SMS est l outil

Plus en détail

Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI

Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI 3 Système d information, une tentative de définition (1/2) Un système d information peut être défini comme l ensemble des moyens matériels,

Plus en détail

Problématique, Constats

Problématique, Constats Problématique, Constats Réactivité de la DSI pour les projets numériques consommateurs Contraintes de temps et de coûts Forte pression des métiers Compétitivité des sociétés externes Décalage de démarrage

Plus en détail

ModSecurity. Cible de sécurité CSPN Version 0.96

ModSecurity. Cible de sécurité CSPN Version 0.96 Cible de sécurité CSPN Version 0.96 TABLE DES MATIERES 1 IDENTIFICATION... 3 1.1 IDENTIFICATION DE LA CIBLE DE SECURITE... 3 1.2 IDENTIFICATION DU PRODUIT... 3 2 ARGUMENTAIRE (DESCRIPTION) DU PRODUIT...

Plus en détail

La GRC en temps de crise, difficile équilibre entre sentiment de sécurité et réduction des coûts

<Insert Picture Here> La GRC en temps de crise, difficile équilibre entre sentiment de sécurité et réduction des coûts La GRC en temps de crise, difficile équilibre entre sentiment de sécurité et réduction des coûts Christophe Bonenfant Cyril Gollain La GRC en période de croissance Gouvernance Gestion

Plus en détail

QUI SOMMES-NOUS? Cette solution s adresse aussi bien aux PME/PMI qu aux grands groupes, disposant ou non d une structure de veille dédiée.

QUI SOMMES-NOUS? Cette solution s adresse aussi bien aux PME/PMI qu aux grands groupes, disposant ou non d une structure de veille dédiée. PRESENTATION QUI SOMMES-NOUS? La société VIEDOC, formée d ingénieurs expérimentés, conseille depuis 2004 les entreprises dans les domaines de la veille, de l intelligence économique et de l innovation.

Plus en détail

La sécurité des PABX IP. Panorama des risques et introduction des mesures de protection

La sécurité des PABX IP. Panorama des risques et introduction des mesures de protection La sécurité des PABX IP Panorama des risques et introduction des mesures de protection Marc LEFEBVRE Consultant Sécurité Orange Consulting - 25 avril 2013 Consulting Services cybersécurité by Orange unité

Plus en détail

La sécurité pour les développeurs. Christophe Villeneuve @hellosct1

La sécurité pour les développeurs. Christophe Villeneuve @hellosct1 La sécurité pour les développeurs Christophe Villeneuve @hellosct1 Qui... est Christophe Villeneuve? afup lemug.fr mysql mariadb drupal demoscene firefoxos drupagora phptour forumphp solutionlinux demoinparis

Plus en détail

Industrie des cartes de paiement (PCI) Norme de sécurité des données Récapitulatif des modifications de

Industrie des cartes de paiement (PCI) Norme de sécurité des données Récapitulatif des modifications de Industrie des cartes de paiement (PCI) Norme de sécurité des données Récapitulatif des modifications de la norme PCI DSS entre les versions 2.0 et 3.0 Novembre 2013 Introduction Ce document apporte un

Plus en détail

Indicateur et tableau de bord

Indicateur et tableau de bord Agenda Indicateur et tableau de bord «La sécurité n est pas une destination mais un voyage» 1. Jean-François DECHANT & Philippe CONCHONNET jfdechant@exaprobe.com & pconchonnet@exaprobe.com +33 (0) 4 72

Plus en détail

www.pwc.fr Risk Assurance & Advisory Services Pour un management des risques performant et «résilient»

www.pwc.fr Risk Assurance & Advisory Services Pour un management des risques performant et «résilient» www.pwc.fr Risk Assurance & Advisory Services Pour un management des risques performant et «résilient» C est sans surprise que dans la dernière enquête «CEO» de PwC, les dirigeants font état de leurs préoccupations

Plus en détail

Les Bonnes PRATIQUES DU TEST LOGICIEL

Les Bonnes PRATIQUES DU TEST LOGICIEL Les Bonnes PRATIQUES DU TEST LOGICIEL SOMMAIRE Qu est-ce que le test logiciel? Pourquoi le test est-il un maillon crucial de l ingénierie logicielle? Quels sont les différents types de tests? Qu est-ce

Plus en détail

TIRER UN MAXIMUM DE PROFIT DES SOLUTIONS INNOVANTES. Solutions opérées d'advens

TIRER UN MAXIMUM DE PROFIT DES SOLUTIONS INNOVANTES. Solutions opérées d'advens TIRER UN MAXIMUM DE PROFIT DES SOLUTIONS INNOVANTES Solutions opérées d'advens 1 Contexte 2 L accompagnement Advens Plan Build Run Govern 3 Services opérés (RUN) Périmètres Endpoint Security Assurance

Plus en détail

Prestations d audit et de conseil 2015

Prestations d audit et de conseil 2015 M. Denis VIROLE Directeur des Services +33 (0) 6 11 37 47 56 denis.virole@ageris-group.com Mme Sandrine BEURTHE Responsable Administrative +33 (0) 3 87 62 06 00 sandrine.beurthe@ageris-group.com Prestations

Plus en détail

Présentation CERT IST. 9 Juin 2009. Enjeux et Mise en Œuvre du DLP. Alexandre GARRET Directeur des Opérations ATHEOS agarret@atheos.

Présentation CERT IST. 9 Juin 2009. Enjeux et Mise en Œuvre du DLP. Alexandre GARRET Directeur des Opérations ATHEOS agarret@atheos. Présentation CERT IST 9 Juin 2009 Enjeux et Mise en Œuvre du DLP Alexandre GARRET Directeur des Opérations ATHEOS agarret@atheos.fr Sommaire Constats, Riques & Enjeux Qu'est ce que le DLP? Quelle Démarche

Plus en détail

Nouveau usages, nouvelle gestion des identités?

Nouveau usages, nouvelle gestion des identités? 28 juin 2013 Nouveau usages, nouvelle gestion des identités? Patrick MARACHE, Manager Sécurité de l Information patrick.marache@solucom.fr Solucom, conseil en management et système d information Cabinet

Plus en détail

Traçabilité des administrateurs internes et externes : une garantie pour la conformité. Marc BALASKO Ingénieur Avant-vente

Traçabilité des administrateurs internes et externes : une garantie pour la conformité. Marc BALASKO Ingénieur Avant-vente Traçabilité des administrateurs internes et externes : une garantie pour la conformité Marc BALASKO Ingénieur Avant-vente Quelles normes? Sécurité des données des titulaires de cartes bancaires Régulation

Plus en détail

Cette solution s adresse aussi bien aux PME/PMI qu aux grands groupes, qu ils disposent ou non d une structure de veille dédiée.

Cette solution s adresse aussi bien aux PME/PMI qu aux grands groupes, qu ils disposent ou non d une structure de veille dédiée. PRESENTATION QUI SOMMES-NOUS? La société VIEDOC, formée d ingénieurs expérimentés, conseille depuis 2004 les entreprises dans les domaines de la veille, de l intelligence économique et de l innovation.

Plus en détail

L audit de sécurité des réseaux Windows avec WinReporter

L audit de sécurité des réseaux Windows avec WinReporter White Paper L audit de sécurité des réseaux Windows avec WinReporter Ce document présente comment les administrateurs réseaux et système peuvent tirer le meilleur parti de WinReporter, édité par IS Decisions,

Plus en détail

Techniques actuelles d'attaque IP

Techniques actuelles d'attaque IP Mélée Numérique 18 mars 2003 Techniques actuelles d'attaque IP 8 années d'expérience en test d'intrusion Stéphane Aubert Stephane.Aubert@hsc.fr Hervé Schauer Consultants 1 Hervé Schauer Consultants Cabinet

Plus en détail

Remote Cookies Stealing SIWAR JENHANI (RT4) SOUHIR FARES (RT4)

Remote Cookies Stealing SIWAR JENHANI (RT4) SOUHIR FARES (RT4) Remote Cookies Stealing SIWAR JENHANI (RT4) SOUHIR FARES (RT4) Sommaire : Contenu I. Introduction:... 2 II. Présentation de l atelier :... 2 1) Attaque persistante :... 3 2) Attaque non persistante :...

Plus en détail

la mutation de la fonction commerciale à l heure du digital méthode & outils

la mutation de la fonction commerciale à l heure du digital méthode & outils la mutation de la fonction commerciale à l heure du digital méthode & outils Le monde a changé, sachez vous adapter! 1. Laissez vos prospects s informer avant de les contacter. 2. Usez du digital pour

Plus en détail

Contrôle de l Activité et Gestion des Menaces dans un environnement Réseau Distribué. INTERDATA Présentation Q1Labs

Contrôle de l Activité et Gestion des Menaces dans un environnement Réseau Distribué. INTERDATA Présentation Q1Labs Contrôle de l Activité et Gestion des Menaces dans un environnement Réseau Distribué INTERDATA Présentation Q1Labs Agostinho Rodrigues Séminaire Aristote 11 juin 2009 2 Les Problématiques Actuelles Volume

Plus en détail

LA PROTECTION DES DONNÉES

LA PROTECTION DES DONNÉES LA PROTECTION DES DONNÉES PROTECTION DES BASES DE DONNÉES 22/11/2012, Swissôtel Métropole INTRODUCTION UNE CIBLE DE CHOIX Contient énormément de données confidentielles Rarement protégée autrement que

Plus en détail

SQL Parser XML Xquery : Approche de détection des injections SQL

SQL Parser XML Xquery : Approche de détection des injections SQL SQL Parser XML Xquery : Approche de détection des injections SQL Ramahefy T.R. 1, Rakotomiraho S. 2, Rabeherimanana L. 3 Laboratoire de Recherche Systèmes Embarqués, Instrumentation et Modélisation des

Plus en détail

Pourquoi se protéger? Croissance exponentielle des incidents. www.cert.org. 2004 Hades Security - Hadès Sécurité

Pourquoi se protéger? Croissance exponentielle des incidents. www.cert.org. 2004 Hades Security - Hadès Sécurité Cours 3 : Sécurité 160000 140000 120000 100000 80000 60000 40000 20000 0 Pourquoi se protéger? 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 Croissance exponentielle des incidents

Plus en détail

FORMATION AUDIT CONSEIL CYBERSÉCURITÉ. www.lexsi.fr. www.lexsi.fr

FORMATION AUDIT CONSEIL CYBERSÉCURITÉ. www.lexsi.fr. www.lexsi.fr www.lexsi.fr AUDIT CONSEIL CYBERSÉCURITÉ FORMATION LEXSI GROUP / INNOVATIVE SECURITY / CONSEIL EN CYBERSÉCURITÉ / PARIS LYON LILLE MONTREAL SINGAPOUR www.lexsi.fr SERVICES LEXSI est actif à l international

Plus en détail

Atelier Sécurité / OSSIR

Atelier Sécurité / OSSIR Atelier Sécurité / OSSIR Présentation Produits eeye SecureIIS Retina elorrain@eeye.com & broussel@eeye.com Sommaire Page 2 Qui sommes nous? SecureIIS Protection Web Retina Scanner de Sécurité Questions

Plus en détail

Créer un tableau de bord SSI

Créer un tableau de bord SSI Session n 16 Créer un tableau de bord SSI en 4 fois sans frais Eric LARCHER Banque Fédérale des Banques Populaires http://www.internet-securise.com Patrick CHAMBET Bouygues Telecom http://www.chambet.com

Plus en détail

Sécurité d un site php

Sécurité d un site php Sensibilisation IUT de Fontainebleau 8 juin 2015 1 2 1 2 Enjeux L application manipulent-ils des données fiables? L application interagit-elle avec le bon interlocuteur? Le secret des données échangées

Plus en détail

Web Application Firewalls (WAF)

Web Application Firewalls (WAF) Web Application Firewalls (WAF) Forum CERT-IST Paris le 9 Juin 2009 Sébastien GIORIA (sebastien.gioria@owasp.org) French Chapter Leader Copyright 2009 - The OWASP Foundation Permission is granted to copy,

Plus en détail

CIMAIL SOLUTION: EASYFOLDER SAE

CIMAIL SOLUTION: EASYFOLDER SAE 01100011 01101001 01101101 01100001 01101001 01 CIMAIL SOLUTION: EASYFOLDER SAE IRISLINK le 15 Février 2012 01100011 01101001 01101101 01100001 01101001 01101100 Un monde d informations en toute confiance

Plus en détail