C est la récréation. Dans la cours de l école, ça court, ça crie, ça rit. Parfois, ça pleure. Enzo, 6 ans, est seul dans son coin.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "C est la récréation. Dans la cours de l école, ça court, ça crie, ça rit. Parfois, ça pleure. Enzo, 6 ans, est seul dans son coin."

Transcription

1 DYSPHASIE? 1

2 C est la récréation. Dans la cours de l école, ça court, ça crie, ça rit. Parfois, ça pleure. Enzo, 6 ans, est seul dans son coin. Il regarde les autres avec envie. Il aimerait bien jouer avec eux, mais il a peur que l on se moque de lui. Enzo est dysphasique : il cherche ses mots tout le temps. Parfois, il essaie de mimer (très bien, d ailleurs). Souvent, il renonce, les larmes aux yeux. C est un peu comme s il voulait attraper une clé parmi des milliers : au moment où il croit la saisir, elle se dérobe. La porte de la phrase ne veut pas s ouvrir. Il s exprime par des mots juxtaposés au prix d un énorme effort. 2

3 La dysphasie se caractérise par un trouble sévère, spécifique et primitif du développement du langage oral. Plus fréquemment observé chez les garçons que chez les filles (deux garçons pour une fille). Dr. Michèle MAZEAU 3

4 Dysphasie réceptive Dysphasie expressive Compréhension Élocution DYSPHASIES Dysphasie mixte Compréhension Élocution Mazeau(2003) 4

5 5

6 Un enfant dysphasique a le désir de communiquer. Les aspects relationnels et sociaux sont investis de manière adéquate, mais la forme linguistique du message est distordue. Il est en permanence dans l impossibilité de traduire en mots, en phrases ou en discours sa pensée souvent intacte. Dr. Michèle MAZEAU 6

7 Aménagements pédagogiques 7

8 Troubles Signes Aménagements pédagogiques Morpho-syntaxe Compétences linguistiques Trouble expressif plus m a r q u é q u e n compréhension Emploi prédominant de l infinitif Style télégraphiques Difficultés liées à l emploi des pronoms P a s d e m p l o i d e connecteurs Travailler la syntaxe à l aide de la méthode des jetons (Ortho-Editions, jetons de couleurs différentes selon la fonction du mot dans la phrase) Exploiter les pictogrammes Faire des allers-retours incessants entre o r a l, é c r i t, p i c t o g r a m m e s e t expérimentation 8

9 Mot Verbe Nom Pluriel 9

10 Présent Passé Futur 10

11 11

12 Troubles Signes Aménagements pédagogiques Travailler par catégories sémantiques Compétences linguistiques Lexique Manque de mot, ce qui rend la conversation laborieuse ou écologiques (lien avec son expérience, indices autour d un mot) Faire des jeux verbaux à partir d images et de pictogrammes 12

13 Troubles Signes Aménagements pédagogiques Compétences linguistiques Pragmatique Difficulté à appréhender la valeur du langage dans l interaction sociale, à respecter les règles de communication Apprendre à l élève à respecter le tour de parole, à intégrer le rôle du locuteur, à interpréter les émotions de l autre (jeu de rôle) Cibler et cadrer les situations de communication 13

14 Troubles Signes Aménagements pédagogiques Se servir des gestes Borel-Maisonny, de la dynamique naturelle de la Discrimination phonologique Confusion de sons p r o c h e s ( p a r n o n perception des o p p o s i t i o n s d e phonèmes) Difficulté de contrôle de la production parole, de la méthode Raconte-moi les sons Favoriser l apprentissage de l écrit par le soutien d une méthode gestuelle (apprentissage haptique des lettres) Simplifier les consignes Ralentir le débit 14

15 Troubles Signes Aménagements pédagogiques Organisation temporelle Difficulté à séquencer Suivre un emploi du temps, une routine, des repères fixes S p h è r e cognitive Abstraction Bonne compréhension de ce qu il peut voir ou toucher Insister sur les mots avant, après... Privilégier les entrées visuelles et kinesthésiques 15

16 Troubles Signes Aménagements pédagogiques Mémoire S p h è r e cognitive Mémoire verbale plus touchée que la mémoire visuelle S appuyer sur la mémoire visuelle 16

17 Dysphasie réceptive Compréhension 17

18 Attirer l attention de l enfant lorsqu on lui adresse un message (le nommer, maintenir un contact visuel, voire physique) Mimer le message lorsque c est possible, exagérer les gestes Diminuer la quantité d informations (ne donner qu une seule consigne à la fois, ralentir le débit). 18

19 Reformuler le même message (le répéter, le reproduire) par écrit, par dessins, par pictogrammes Vérifier la compréhension verbale de l enfant (le faire répéter, reformuler, ajouter les éléments qui manquent, poser des questions). 19

20 Dysphasie expressive Élocution 20

21 Rendre disponible les aides visuelles pour faciliter la communication Inciter l enfant à produire des gestes de communication non verbale Vérifier la compréhension du message de l enfant par une demande de reformulation Développer ses habiletés métaphonologiques (nombre de syllabes du mot, phonème initial, terminaison). 21

22 Organisation de la classe 22

23 Établir une routine très simple au début en planifiant tous les événements et en l illustrant par des images Prévoir un support visuel pour signaler les événements spéciaux Se référer à l horloge pour la gestion du temps Établir des règles de communication Varier le type d activités sur un même thème Prévoir des activités de courte durée. 23

24 Alterner les activités verbales et celles impliquant de la manipulation Placer l élève près de l enseignant, loin des fenêtres, loin de la porte Éviter la sur-stimulation : trop d images peut être aussi dommageable que trop de mots. 24

La dysphasie. Signaux d alerte. Expression. Compréhension. Âge du repérage (indicatif) Troubles associés possibles

La dysphasie. Signaux d alerte. Expression. Compréhension. Âge du repérage (indicatif) Troubles associés possibles Définition Trouble structurel durable de l'acquisition du langage parlé chez une personne sans déficience intellectuelle, sans déficience sensorielle ni pathologie psychiatrique. Signaux d alerte Âge du

Plus en détail

Les dysphasies. Les dysphasies - Audrey Thibaut

Les dysphasies. Les dysphasies - Audrey Thibaut Les dysphasies Le langage n est pas naturel chez l enfant dysphasique, il n y a pas de spontanéité dans l acquisition du langage et dans sa mise en place. C est un trouble persistant et durable mais ce

Plus en détail

Les troubles du langage en GSM maternelle. Préparer le langage écrit

Les troubles du langage en GSM maternelle. Préparer le langage écrit Les troubles du langage en GSM maternelle Préparer le langage écrit Normalement à 5 ans et demi comprend toutes les consignes. fait des phrases avec un ordre respecté, les articles appropriés, les prépositions,

Plus en détail

A propos de la Dysphasie :A destination des enseignants accueillant des élèves dysphasiques.

A propos de la Dysphasie :A destination des enseignants accueillant des élèves dysphasiques. A propos de la Dysphasie :A destination des enseignants accueillant des élèves dysphasiques. «Pénalisé dans l expression il [l enfant] est doublement gêné, dans son accès à l école et dans ses relations

Plus en détail

La prise en charge orthophonique auprès des personnes avec autisme

La prise en charge orthophonique auprès des personnes avec autisme La prise en charge orthophonique auprès des personnes avec autisme Sophie Lemarié Qui suis-je? 80 % en libéral / 20% à la fondation des amis de l atelier dans 2 unités d enseignement en Seine et Marne

Plus en détail

Outils pour l enseignement spécialisé. Travail en groupe Outils individuels

Outils pour l enseignement spécialisé. Travail en groupe Outils individuels Outils pour l enseignement spécialisé Travail en groupe Outils individuels Claire Goulet septembre 2009 Entrées dans la lecture et phonologie : La planète des alphas Borel-Maisonny La clé des sons Ateliers

Plus en détail

LES TROUBLES DU LANGAGE ORAL DE L ENFANT

LES TROUBLES DU LANGAGE ORAL DE L ENFANT LES TROUBLES DU LANGAGE ORAL DE L ENFANT 1 Troubles du langage oral diagnostic et prise en charge 1. ORTHOPHONISTE LIBERALE Médecin et Psychologue scolaires (5 à 10 % des élèves scolarisés présentent des

Plus en détail

ADAPTATIONS SPECIFIQUES

ADAPTATIONS SPECIFIQUES ADAPTATIONS SPECIFIQUES Béatrice Domoison CP ASH 2 conférence Aubagne Dyslexie : rappel! La dyslexie-dysorthographie # perturbe l apprentissage des mécanismes de l écrit # atteinte spécifique en reconnaissance

Plus en détail

Les troubles sévères du langage oral. M.P.Peyre, neuropédiatre Seynod 14 octobre 2009

Les troubles sévères du langage oral. M.P.Peyre, neuropédiatre Seynod 14 octobre 2009 Les troubles sévères du langage oral M.P.Peyre, neuropédiatre Seynod 14 octobre 2009 LE LANGAGE Est un code acquis au sein d une communauté de personnes L enfant est naturellement apte à apprendre à parler

Plus en détail

LA DYSLEXIE- DYSORTHOGRAPHIE

LA DYSLEXIE- DYSORTHOGRAPHIE LA DYSLEXIE- DYSORTHOGRAPHIE PLAN 1. Le développement du langage écrit 2. Les Dyslexies :définition 3.Troubles associés: a. la Dysorthographie b. autres troubles 4. Tableau récapitulatif 5. répercussions

Plus en détail

Les Troubles des Fonctions Cognitives. Circonscription de Calais ASH

Les Troubles des Fonctions Cognitives. Circonscription de Calais ASH Les Troubles des Fonctions Cognitives Circonscription de Calais ASH 1 Concerne tous les troubles qui affectent les FONCTIONS INTELLECTUELLES 2 4 catégories de Fonctions Intellectuelles Les fonctions réceptives

Plus en détail

TROUBLES ENVAHISSANTS DU DEVELOPPEMENT Aménagements pédagogiques

TROUBLES ENVAHISSANTS DU DEVELOPPEMENT Aménagements pédagogiques TROUBLES ENVAHISSANTS DU DEVELOPPEMENT Aménagements pédagogiques Des postures à adopter face à ces enfants différents Des conseils pratiques. Parce qu ils sont tous différents : Apprendre à connaître cet

Plus en détail

et les mesures d accommodement

et les mesures d accommodement Services adaptés 2410, chemin Sainte-Foy, Québec (Québec) G1V 1T3 Association entre les difficultés rencontrées et les Ce document se veut un guide utilisant les éléments ciblés par l attestation diagnostic

Plus en détail

ADAPTATIONS PEDAGOGIQUES: PPRE, PAP..

ADAPTATIONS PEDAGOGIQUES: PPRE, PAP.. ADAPTATIONS PEDAGOGIQUES: PPRE, PAP.. Magali Dumesny Psychologue, Responsable de formation, Psychopédagogue. Mercredi 21janvier 2015 Troubles Spécifiques des Apprentissages Il s agit de difficultés d apprentissage

Plus en détail

Troubles spécifiques du langage ORAL : des repères pour agir.

Troubles spécifiques du langage ORAL : des repères pour agir. Troubles spécifiques des apprentissages Troubles spécifiques du langage ORAL : des repères pour agir. Mme Saltarelli, Orthophoniste Membre Equipe Ressource Réseau Côte d Or Journée Nationale 2012 des DYS

Plus en détail

Français 3 ème année

Français 3 ème année Français 3 ème année Comprendre et produire l écrit Comprendre et produire l oral Accès à la littérature LIRE (méthode utilisée «Que d histoires») Formuler des hypothèses et vérifier celles-ci en fonction

Plus en détail

1. DÉFINITION ET PREVALENCE

1. DÉFINITION ET PREVALENCE 1. DÉFINITION ET PREVALENCE 2. MANIFESTATIONS : - Différents types de dyslexie - Compréhension - Dysorthographie - Apprentissages scolaires 4. LA REEDUCATION 5. ADAPTATIONS PEDAGOGIQUES 6. CONCLUSION DEFINITION

Plus en détail

ANGLAIS SPÉCIFICITÉS DE L ENSEIGNEMENT DE L ANGLAIS AU CYCLE 2

ANGLAIS SPÉCIFICITÉS DE L ENSEIGNEMENT DE L ANGLAIS AU CYCLE 2 SPÉCIFICITÉS DE L ENSEIGNEMENT DE L ANGLAIS AU CYCLE 2 ANGLAIS Les remarques qui suivent s inscrivent en complémentarité aux commentaires généraux du domaine Langues et ne font que préciser quelques-unes

Plus en détail

Langage oral en maternelle. Développement et repérage des difficultés

Langage oral en maternelle. Développement et repérage des difficultés Langage oral en maternelle Développement et repérage des difficultés Plan Développement du LO Les troubles du langage : retard de langage, retard de parole, dysphasie Les signes d alerte, quand agir? documentation

Plus en détail

Extrait du document d'aide à l'évaluation des élèves allophones nouvellement arrivés

Extrait du document d'aide à l'évaluation des élèves allophones nouvellement arrivés Extrait du document d'aide à l'évaluation des élèves allophones nouvellement arrivés Cet outil est constitué de deux parties distinctes (outil «professeur» / outil «élève»). Il est destiné à permettre

Plus en détail

La triade autistique. La triade autistique. Altérations qualitatives de la communication. Altérations qualitatives des interactions sociales

La triade autistique. La triade autistique. Altérations qualitatives de la communication. Altérations qualitatives des interactions sociales 10ème Journée toulousaine de psychomotricité Samedi 17 Mai 2008 Approche pluridisciplinaire auprès d un enfant TED Annabelle MIERMON, psychomotricienne annabelle.miemon@tele2.fr Isabelle BARRY, orthophoniste

Plus en détail

La dictée à l adulte au cycle 2 : parler la langue de l écrit et se représenter l acte d écrire

La dictée à l adulte au cycle 2 : parler la langue de l écrit et se représenter l acte d écrire La dictée à l adulte au cycle 2 : parler la langue de l écrit et se représenter l acte d écrire Définition, principe de la dictée à l adulte (D après Lire, écrire, tome 2 : produire des textes, A.M Chartier,

Plus en détail

ENTRER DANS L ÉCRIT À L ÉCOLE MATERNELLE. 20 avril Claudine Comte, Patrice Rousseau

ENTRER DANS L ÉCRIT À L ÉCOLE MATERNELLE. 20 avril Claudine Comte, Patrice Rousseau ENTRER DANS L ÉCRIT À L ÉCOLE MATERNELLE 20 avril 2015- Claudine Comte, Patrice Rousseau Le domaine «Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions» réaffirme la place primordiale du langage à l école

Plus en détail

INTRODUCTION. Programme de la journée. Un objectif visé : la qualité de vie de l enfant et de son entourage. Communication. Autonomie.

INTRODUCTION. Programme de la journée. Un objectif visé : la qualité de vie de l enfant et de son entourage. Communication. Autonomie. INTRODUCTION Programme de la journée Communication Autonomie Socialisation Loisirs Apprentissages Un objectif visé : la qualité de vie de l enfant et de son entourage INTRODUCTION Répétition d un thème

Plus en détail

Troubles d apprentissage scolaire

Troubles d apprentissage scolaire Troubles d apprentissage scolaire DCEM, Module III Pr Vincent des Portes Neuropédiatre Faculté de médecine Lyon Sud Université Claude Bernard, Lyon I Inhibition Psychique : «mauvaise utilisation des moyens»

Plus en détail

REPARTITION CYCLE 2 Français. Objectifs Code Attendus en fin de CP Attendus en fin de CE1 Attendus en fin de CE2

REPARTITION CYCLE 2 Français. Objectifs Code Attendus en fin de CP Attendus en fin de CE1 Attendus en fin de CE2 REPARTITION CYCLE 2 Domaine 1 Comprendre et s exprimer à l oral Objectifs Code Attendus en fin de CP Attendus en fin de CE1 Attendus en fin de CE2 Ecouter pour comprendre des messages oraux et des textes

Plus en détail

dyspraxie Dyspraxie Définition Ú Trouble des savoir-faire manuels et gestuels, avec de bonnes voire de très bonnes capacités intellectuelles.

dyspraxie Dyspraxie Définition Ú Trouble des savoir-faire manuels et gestuels, avec de bonnes voire de très bonnes capacités intellectuelles. Dyspraxie Définition dyspraxie Ú Trouble des savoir-faire manuels et gestuels, avec de bonnes voire de très bonnes capacités intellectuelles. - La dyspraxie gestuelle est un trouble des acquisitions motrices

Plus en détail

Construire des stratégies d accès au sens. Reconstruire du sens à partir d élèments connus ou contexte (inférer) Recueillir des informations précises

Construire des stratégies d accès au sens. Reconstruire du sens à partir d élèments connus ou contexte (inférer) Recueillir des informations précises Compréhension orale REPERER PERCEVOIR Developper et affiner la capacité de discrimination auditive (phonèmes, rythme et intonation) Reconnaîtres les phonèmes, s appuyer sur le rythme ou l intonation pour

Plus en détail

Les dysphasies. Apports théoriques

Les dysphasies. Apports théoriques Les dysphasies Apports théoriques 9 avril 2014 Site de l ASH 67 Rubrique formation : - Animations pédagogiques TSA 67 Rubrique scolariser tous les élèves dys - Dysphasies Définition Définition Troubles

Plus en détail

Limiter l enchaînement des difficultés en repérant les troubles spécifiques des apprentissages et en aménageant sa pédagogie

Limiter l enchaînement des difficultés en repérant les troubles spécifiques des apprentissages et en aménageant sa pédagogie L effet Domino «Dys» Limiter l enchaînement des difficultés en repérant les troubles spécifiques des apprentissages et en aménageant sa pédagogie Roselyne Guilloux, psychologue scolaire Un livre offrant

Plus en détail

DISPOSITIF TSA (Troubles Spécifiques des Apprentissages) DYSLEXIE - DYSORTHOGRAPHIE

DISPOSITIF TSA (Troubles Spécifiques des Apprentissages) DYSLEXIE - DYSORTHOGRAPHIE DISPOSITIF TSA (Troubles Spécifiques des Apprentissages) DYSLEXIE - DYSORTHOGRAPHIE Définition : La dyslexie est un trouble structurel de la mise en place des mécanismes d analyse et de reconnaissance

Plus en détail

Mettre en place une Communication Alternative et Améliorée

Mettre en place une Communication Alternative et Améliorée Mettre en place une Communication Alternative et Améliorée Eveline GODDERIDGE Orthophoniste Chargée d enseignement Courseulles/Mer Emmanuelle PRUDHON Orthophoniste FAM Les Lucines CEAA Niort Outil de CAA

Plus en détail

EVALUATION ET PRISE EN CHARGE DES TROUBLES SPECIFIQUES DU LANGAGE ORAL

EVALUATION ET PRISE EN CHARGE DES TROUBLES SPECIFIQUES DU LANGAGE ORAL EVALUATION ET PRISE EN CHARGE DES TROUBLES SPECIFIQUES DU LANGAGE ORAL Monique TOUZIN Orthophoniste, CHU Bicêtre Unité de rééducation et centre référent sur les troubles des apprentissages Coordinatrice

Plus en détail

Comment le tuteur peut-il travailler avec un élève dyslexique?

Comment le tuteur peut-il travailler avec un élève dyslexique? Comment le tuteur peut-il travailler avec un élève dyslexique? La dyslexie est un trouble spécifique et durable de l acquisition et de l automatisation du langage écrit chez un enfant d intelligence normale

Plus en détail

Différenciation pédagogique en lecture-écriture au cycle 2

Différenciation pédagogique en lecture-écriture au cycle 2 Différenciation pédagogique en lecture-écriture au cycle 2 L école est globalement efficace pour les élèves qui y arrivent dotés: - d un capital culturel, - d un désir de s approprier des savoirs scolaires,

Plus en détail

LE NUMÉRIQUE AU SERVICE DES TROUBLES DES APPRENTISSAGES STAGE DU 4 ET 5 AVRIL 2016 ANIMÉ PAR CHRISTIAN BORÉ ET ÉVELYNE SÉJOUR ISFEC NANTES

LE NUMÉRIQUE AU SERVICE DES TROUBLES DES APPRENTISSAGES STAGE DU 4 ET 5 AVRIL 2016 ANIMÉ PAR CHRISTIAN BORÉ ET ÉVELYNE SÉJOUR ISFEC NANTES LE NUMÉRIQUE AU SERVICE DES TROUBLES DES APPRENTISSAGES STAGE DU 4 ET 5 AVRIL 2016 ANIMÉ PAR CHRISTIAN BORÉ ET ÉVELYNE SÉJOUR ISFEC NANTES LES TROUBLES DES APPRENTISSAGES On entend par trouble spécifique

Plus en détail

LES PROCESSUS COGNITIFS

LES PROCESSUS COGNITIFS LES PROCESSUS COGNITIFS C C E D 1 8 F É V R I E R 2 0 1 5 C H R I S T I N E C Ô T É 1 LES PROCESSUS COGNITIFS LES TRAITEMENTS PHONOLOGIQUE ET LANGAGIER LE TRAITEMENT PERCEPTIVO-MOTEUR LES FONCTIONS VISUO-SPATIALES

Plus en détail

Les pathologies du langage écrit

Les pathologies du langage écrit Les pathologies du langage écrit Rochefort 19 novembre 2008 Anne LAMOTHE-CORNELOUP orthophoniste Vous êtes libres de reproduire, distribuer et communiquer cette création au public selon les conditions

Plus en détail

LES TROUBLES D APPRENTISSAGE

LES TROUBLES D APPRENTISSAGE LES TROUBLES D APPRENTISSAGE I. Les troubles du langage oral Le trouble d articulation Le retard de parole et de langage Les troubles liés à un trouble de la personnalité Le trouble spécifique et durable

Plus en détail

JOURNÉE DES «DYS» 10/10/2012

JOURNÉE DES «DYS» 10/10/2012 JOURNÉE DES «DYS» 10/10/2012 Circonscription ASH 36 DSDEN 110, rue Grande 36000 Châteauroux 02 54 60 57 41 http://circ-ash36.ac-orleans-tours.fr/ TROUBLES «DYS» troubles Dys = les troubles des fonctions

Plus en détail

Les troubles spécifiques des apprentissages

Les troubles spécifiques des apprentissages Les troubles spécifiques des apprentissages 13 Octobre 2012 13 rue de l est 21000 DIJON tél. 03 80 50 09 48 - contact@pluradys.org - www.pluradys.org Siège Social : 7 rue de volnay 21000 DIJON SIRET :

Plus en détail

APPRENDRE À LIRE POUR APPRENDRE À PARLER À L ENFANT DYSPHASIQUE

APPRENDRE À LIRE POUR APPRENDRE À PARLER À L ENFANT DYSPHASIQUE Recherches n 54, Oral, écrit, 2011-1 APPRENDRE À LIRE POUR APPRENDRE À PARLER À L ENFANT DYSPHASIQUE Monique Touzin Centre Hospitalier Universitaire de Bicêtre La dysphasie est un trouble grave et durable

Plus en détail

De la naissance à 2 ans Lorsque l enfant : Ne semble pas réagir aux sons, aux bruits ; Semble ne pas comprendre ; Fait souvent des otites séreuses ;

De la naissance à 2 ans Lorsque l enfant : Ne semble pas réagir aux sons, aux bruits ; Semble ne pas comprendre ; Fait souvent des otites séreuses ; De la naissance à 18 mois : - réagit aux bruits à la naissance - comprend des petites phrases vers 8 mois - - gazouille vers 3 mois - rit aux éclats vers 4 mois - imite des sons et des intonations vers

Plus en détail

Phonimots Jeux de langage oral et écrit. Hélène Grenier-Fontaine

Phonimots Jeux de langage oral et écrit. Hélène Grenier-Fontaine Phonimots Jeux de langage oral et écrit Hélène Grenier-Fontaine Table des matières Introduction... 5 Production articulatoire... 6 Lexique et structures morphosyntaxiques de phrases... 10 Conscience phonologique...

Plus en détail

Rôle du médecin de l école dans le dépistage des troubles du langage P M I pour la P S et la M S M E N pour la G S ->..

Rôle du médecin de l école dans le dépistage des troubles du langage P M I pour la P S et la M S M E N pour la G S ->.. Rôle du médecin de l école dans le dépistage des troubles du langage P M I pour la P S et la M S M E N pour la G S ->.. Illettrisme et santé publique Le niveau d éducation ou le niveau de diplôme sont

Plus en détail

Exception handicap : extension de l accessibilité pour des bibliothèques plus inclusives. Les DYS : présentation Diane Cabouat - FFDys

Exception handicap : extension de l accessibilité pour des bibliothèques plus inclusives. Les DYS : présentation Diane Cabouat - FFDys Exception handicap : extension de l accessibilité pour des bibliothèques plus inclusives Les DYS : présentation Diane Cabouat - FFDys Le 24 mars 2015 Plan Dys, de quoi parle-t-on? Principaux troubles Exemples

Plus en détail

Troubles du langage oral chez l enfant

Troubles du langage oral chez l enfant Troubles du langage oral chez l enfant Dr Elisabeth Martin-Lebrun Pédiatre AFPA 8 avril 2011 Le langage : Le langage est un moyen de communication parmi les autres Il nécessite l existence : D échanges

Plus en détail

FRANÇAIS. Premier cycle. Écriture et instruments de la communication. Compréhension et production de l écrit. Compréhension et production de l oral

FRANÇAIS. Premier cycle. Écriture et instruments de la communication. Compréhension et production de l écrit. Compréhension et production de l oral Compréhension et production de l écrit Compréhension et production de l oral Accès à la littérature Fonctionnement de la langue Approches interlinguistiques Écriture et instruments de la communication

Plus en détail

J.C TOUZANNE Formation AVS

J.C TOUZANNE Formation AVS Formation AVS 2015-2016 Pas une maladie mais un état permanent mais évolutif Déficience intellectuelle ou troubles cognitifs? Retard de développement de +/- 3 ans par rapport à la classe d âge Rythme

Plus en détail

Les troubles spécifiques des apprentissages Synthèse de l intervention du Docteur Fontaine, médecin scolaire à Reims Mercredi 1 er décembre 2010

Les troubles spécifiques des apprentissages Synthèse de l intervention du Docteur Fontaine, médecin scolaire à Reims Mercredi 1 er décembre 2010 Les troubles spécifiques des apprentissages Synthèse de l intervention du Docteur Fontaine, médecin scolaire à Reims Mercredi 1 er décembre 2010 Définition des troubles spécifiques de apprentissages (TSA)

Plus en détail

LA DYSLEXIE. Martine Innocenti. associations de parents des BDR

LA DYSLEXIE. Martine Innocenti. associations de parents des BDR LA DYSLEXIE Martine Innocenti Illustrations tirées du diaporama «déficit du langage écrit et oral, les DYS» réalisé par les associations de parents des BDR Définition de la dyslexie Défaut d apprentissage

Plus en détail

Échelles du réflexe nauséeux (5 stades) et du refus alimentaire de C. SENEZ

Échelles du réflexe nauséeux (5 stades) et du refus alimentaire de C. SENEZ 2.1 Communication 2.1.1 O utils d évaluation du langage et de l écriture T roubles de l alimentation/déglutition, bavage Échelles du réflexe nauséeux (5 stades) et du refus alimentaire de C. SENEZ E xamen

Plus en détail

Les langages pour penser et communiquer

Les langages pour penser et communiquer Les langages pour penser et communiquer Le domaine des langages fondamentaux est le plus transversal de tous. L élève y acquiert des savoirs et compétences sollicités comme outils de pensée, de communication,

Plus en détail

L école maternelle, un cycle unique. IEN Seine et Marne A.Breilloux IEN Maternelle 77 Arrêté du 31 décembre 2015

L école maternelle, un cycle unique. IEN Seine et Marne A.Breilloux IEN Maternelle 77 Arrêté du 31 décembre 2015 L école maternelle, un cycle unique IEN Seine et Marne A.Breilloux IEN Maternelle 77 Arrêté du 31 décembre 2015 L école maternelle, un cycle unique Un principe fondamental : Tous les enfants sont capables

Plus en détail

Tableau des besoins éducatifs particuliers

Tableau des besoins éducatifs particuliers Tableau des besoins éducatifs particuliers Nom et prénom : Classe de référence : Date : 1. Domaine affectif, émotionnel, bien-être psychologique Bien-être Souvent Parfois Jamais Etre serein Etre calme

Plus en détail

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur secondaire

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur secondaire 3165, rue de Louvain Est H1Z 1J7 (514) 334-2189 Date d envoi : Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur secondaire QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Ce document doit être complété par

Plus en détail

QUELLLES COMPETENCES TRAVAILLER AVEC LES ELEVES TED

QUELLLES COMPETENCES TRAVAILLER AVEC LES ELEVES TED QUELLLES COMPETENCES TRAVAILLER AVEC LES ELEVES TED 1. Compétences adaptées lors d'une première scolarisation pour un jeune qui n arrive pas à entrer dans des tâches scolaires. Objectif et travail avec

Plus en détail

Fiche de synthèse «interlangue» Situation d évaluation «Ciné-club»

Fiche de synthèse «interlangue» Situation d évaluation «Ciné-club» LANGUES VIVANTES Informer et accompagner les professionnels de l éducation ÉVALUATION CYCLES 2 3 4 Fiche de synthèse «interlangue» Situation d évaluation «Ciné-club» COMPOSANTE(S) DU SOCLE COMMUN D1-2

Plus en détail

Objectifs. Attendus en CP COMPRENDRE ET S EXPRIMER A L ORAL LECTURE ET COMPREHENSION DE L ECRIT DARIO

Objectifs. Attendus en CP COMPRENDRE ET S EXPRIMER A L ORAL LECTURE ET COMPREHENSION DE L ECRIT DARIO DARIO COMPRENDRE ET S EXPRIMER A L ORAL ü Ecouter pour comprendre des messages oraux et des textes lus ü Dire pour être entendu et compris ü Participer à des échanges ü Adopter une distance critique par

Plus en détail

Programmes de Mars Repères pour organiser une progressivité des apprentissages. Octobre 2015.

Programmes de Mars Repères pour organiser une progressivité des apprentissages. Octobre 2015. MOBILISER LE LANGAGE DANS TOUTES SES DIMENSIONS Entrer en communication avec autrui. Prendre l initiative d exprimer un besoin de la vie courante. Prendre l initiative de poser des questions simples. Abandonner

Plus en détail

APPRENDRE à PARTIR DES ALBUMS DE L ORAL PS/MS)

APPRENDRE à PARTIR DES ALBUMS DE L ORAL PS/MS) 1. ENJEUX APPRENDRE à PARTIR DES ALBUMS DE L ORAL PS/MS) GUIDE METHODOLOGIQUE - Instaurer des moments de langage oral riche et organisé - Favoriser l acquisition de structures syntaxiques et enrichir le

Plus en détail

l évolution du langage chez l enfant L évolution normale Les troubles

l évolution du langage chez l enfant L évolution normale Les troubles l évolution du langage chez l enfant L évolution normale Les troubles Avant-propos Les aspects socio-affectifs de l évolution du langage Le développement du langage chez l enfant dépend de ses dispositions

Plus en détail

Le D.P.L.3 : Dépistage et Prévention et langage à 3 ans. Françoise COQUET Orthophoniste

Le D.P.L.3 : Dépistage et Prévention et langage à 3 ans. Françoise COQUET Orthophoniste Le D.P.L.3 : Dépistage et Prévention et langage à 3 ans. Françoise COQUET Orthophoniste La méthodologie Schéma de fonctionnement Information des familles Formation des enseignants Repérage (Outil DPL3)

Plus en détail

La Communication, Entre Les Autistes et Nous!

La Communication, Entre Les Autistes et Nous! La Communication, Entre Les Autistes et Nous! Particularités de la communication des autistes ignorent nos initiatives ne nous regardent pas parlent dans leur langage ont des jeux bizarres ne comprennent

Plus en détail

FRANÇAIS ÉTUDE DE LA LANGUE - La notion de sujet-verbe.

FRANÇAIS ÉTUDE DE LA LANGUE - La notion de sujet-verbe. FICHE DE SÉQUENCE Socle commun : Utiliser ses connaissances pour mieux écrire un texte court. Compétence des IO 2008 : Reconnaitre les noms et les verbes et les distinguer des autres mots, repérer, justifier

Plus en détail

CARNET DE L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ DE LECTURE/ÉCRITURE 1

CARNET DE L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ DE LECTURE/ÉCRITURE 1 CARNET DE L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ DE LECTURE/ÉCRITURE 1 IDENTIFICATION DE L ÉLÈVE : NOM ET PRÉNOM : DATE DE NAISSANCE : / / ÉCOLE FRÉQUENTÉE : GRILLE A DE DÉPISTAGE (MATERNELLE, 1 ER CYCLE) 1 Document élaboré

Plus en détail

L écrit à l école maternelle

L écrit à l école maternelle Virginie HUEL institutrice de grande section Sophie BAILLY CPC Mai 2007 L écrit à l école maternelle S initier au monde de l écrit Il est important que les élèves soient dans un «bain d écrit» c est à

Plus en détail

Pôle Ressources RASED - Circonscription de Béthune Les troubles «dys»

Pôle Ressources RASED - Circonscription de Béthune Les troubles «dys» Pôle Ressources RASED - Circonscription de Béthune 3 2015 Les troubles «dys» Les signes d'alerte sont divers d'un enfant à l'autre et ne sont pas tous présents. Ils peuvent être diversement associés. C'est

Plus en détail

Français Cycle 2 CP. Langage oral

Français Cycle 2 CP. Langage oral Langage oral À la fin de la grande section de l école maternelle, l élève a largement accru son vocabulaire, il est capable de s exprimer, d écouter et de prendre la parole. Il comprend un récit lorsqu

Plus en détail

Sommaire. Apprendre à lire : une activité complexe...p. 6 L importance de la conscience phonologique...p. 7

Sommaire. Apprendre à lire : une activité complexe...p. 6 L importance de la conscience phonologique...p. 7 Sommaire Préfaces...p. 4 Les connaissances actuelles Apprendre à lire : une activité complexe...p. 6 L importance de la conscience phonologique...p. 7 Présentation du dispositif Objectifs généraux...p.

Plus en détail

Scolariser les élèves autistes ou présentant des troubles envahissants du développement

Scolariser les élèves autistes ou présentant des troubles envahissants du développement Scolariser les élèves autistes ou présentant des troubles envahissants du développement Armande Perrier Enseignante spécialisée MPEA Peyre-Plantade Montpellier Janvier 2011 Depuis la loi du 11 février

Plus en détail

Comprendre les «dys» 1

Comprendre les «dys» 1 Comprendre les «dys» 1 Quand nous sommes en situation d apprentissage Nous activons certaines fonctions de notre cerveau: les fonctions cognitives Être vigilant (auditif, visuel) c est l attention Comprendre

Plus en détail

MAKATON Association Avenir Dysphasie. UN PROGRAMME de communication d éducation au langage Parole Signe Pictogramme

MAKATON Association Avenir Dysphasie. UN PROGRAMME de communication d éducation au langage Parole Signe Pictogramme MAKATON Association Avenir Dysphasie UN PROGRAMME de communication d éducation au langage Parole Signe Pictogramme Makaton- AAD Les systèmes de communication Il existe différents systèmes de communication:

Plus en détail

LANGAGE ORAL CM1 CM2 6 e

LANGAGE ORAL CM1 CM2 6 e LANGAGE ORAL CM1 CM2 6 e Ecouter pour comprendre un message oral, un propos, un discours, un texte lu Attention portée aux éléments vocaux (accentuation, segmentation, intonation et repérage de leurs effets).

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT DU LANGAGE Geneviève Groulx ( )

DÉVELOPPEMENT DU LANGAGE Geneviève Groulx ( ) Maturation DÉVELOPPEMENT DU LANGAGE Geneviève Groulx (111 003 027) Évolution interne de l organisme (développement caractéristique d une espèce) L émergence de comportements ne dépendant pas de l exercice

Plus en détail

Emmanuelle MONTOLOY-RASCLE Orthophoniste, coordonnatrice au Réseau DYS-42

Emmanuelle MONTOLOY-RASCLE Orthophoniste, coordonnatrice au Réseau DYS-42 LA DYSPHASIE: qu est ce que c est? Emmanuelle MONTOLOY-RASCLE Orthophoniste, coordonnatrice au Réseau DYS-42 Définition: «Déficit durable des performances verbales, significatif en regard des normes établies

Plus en détail

Français - Cycle 2 CP CE1 CE2. Respect des règles régulant les échanges (prise de parole, rôles) Préparer et organiser un propos

Français - Cycle 2 CP CE1 CE2. Respect des règles régulant les échanges (prise de parole, rôles) Préparer et organiser un propos Français - Cycle 2 Langage oral - Conserver une attention soutenue lors de situations d écoute ou d interactions et manifester, si besoin et à bon escient, son incompréhension. - Dans les différentes situations

Plus en détail

ANIMATION PEDAGOGIQUE. Claire RIGAUD/ Gilles DUMAS Circonscription Bresse

ANIMATION PEDAGOGIQUE. Claire RIGAUD/ Gilles DUMAS Circonscription Bresse ANIMATION PEDAGOGIQUE Programmes de l école maternelle Découvrir l écrit / Se préparer à apprendre à lire et à écrire : Distinguer les sons de la parole Aborder le principe alphabétique A la fin de l

Plus en détail

UNE QUESTION DE SANTE PUBLIQUE

UNE QUESTION DE SANTE PUBLIQUE UNE QUESTION DE SANTE PUBLIQUE Les troubles des apprentissages du langage concernent 5% des enfants d une tranche d âge,1% sont atteints de troubles sévères Février 2000 : rapport Jean-Charles RINGARD

Plus en détail

Propositions d exploitation en lecture. Avant. Pendant

Propositions d exploitation en lecture. Avant. Pendant Coffret d animations en lecture : Moi, mon corps, mes qualités Animation #3 Titre du livre: Les fantaisies d Adèle Texte de : Robert Munsch Illustré par : Michael Martchenko Toujours présenter le titre,

Plus en détail

Définitions Comment bien parler? Les normes

Définitions Comment bien parler? Les normes L acquisition de la langue maternelle constitue une phase de développement fondamentale chez tous les enfants. Or on constate très tôt que le bagage linguistique des enfants diffère dès la petite section

Plus en détail

Faire le lien quantité d oral/quantité d écrit : au niveau de la phrase. A partir de «Idéogrammes» édition du Grand cerf

Faire le lien quantité d oral/quantité d écrit : au niveau de la phrase. A partir de «Idéogrammes» édition du Grand cerf Faire le lien quantité d oral/quantité d écrit : au niveau de la phrase A partir de «Idéogrammes» édition du Grand cerf Théorie : Notre langue est une langue alphabétique, c'est-à-dire qu elle transcrit

Plus en détail

Comment aider un enfant dysphasique? A l extérieur de l école. Motivation de l élève Estime de soi. Troubles du comportement

Comment aider un enfant dysphasique? A l extérieur de l école. Motivation de l élève Estime de soi. Troubles du comportement Comment aider un enfant dysphasique? Un document proposé par Christelle CHARRIER, conseillère pédagogique et Françoise VINCENT, formatrice à l' IUFM A l école mettre en place un programme d enrichissement

Plus en détail

ECOLE : QUELS INDICATEURS POUR REMPLIR LE FORMULAIRE D EVALUATION A DESTINATION DE LA CDO ou de la MDPH

ECOLE : QUELS INDICATEURS POUR REMPLIR LE FORMULAIRE D EVALUATION A DESTINATION DE LA CDO ou de la MDPH ECOLE : QUELS INDICATEURS POUR REMPLIR LE FORMULAIRE D EVALUATION A DESTINATION DE LA CDO ou de la MDPH DEROULEMENT DE LA SCOLARITE (p1) C est un indicateur intéressant dans la mesure où il retrace le

Plus en détail

FRANÇAIS A2. Unité Module Objectifs communicatifs Contenus linguistiques et culturels

FRANÇAIS A2. Unité Module Objectifs communicatifs Contenus linguistiques et culturels Unité Module Objectifs communicatifs Contenus linguistiques et culturels Unité 1 Module 1A En route! Module 1B - Paysages - Parler de soi, de sa famille, et de ses relations - avec les autres - Comprendre

Plus en détail

«La compréhension de l oral et l apprentissage de la langue»

«La compréhension de l oral et l apprentissage de la langue» Direction de l Education de la wilaya de Béjaia Inspection de langue française Circonscription d Akbou «03» Ecole Primaire Mouloud FERAOUN Akbou Le 11 12-2012 1 Opération de formation autour du thème de

Plus en détail

Fondements pour une pratique réfléchie en francisation. (Version abrégée)

Fondements pour une pratique réfléchie en francisation. (Version abrégée) Fondements pour une pratique réfléchie en francisation (Version abrégée) Fondements pour une pratique réfléchie en francisation 1. On doit mettre à contribution le capital linguistique et culturel de l

Plus en détail

GRAMMAIRE LE CLASSEMENT DES MOTS

GRAMMAIRE LE CLASSEMENT DES MOTS GRAMMAIRE DOMAINES ASSOCIES COMPETENCES Distinguer selon leur nature : les verbes, les noms, les articles, les pronoms personnels, les adjectifs qualificatifs. (CE1 et CM2) Les classes de mots et CE1 :

Plus en détail

La phrase donnée du jour. Vendredi, les élèves exposeront leurs œuvres à l école.

La phrase donnée du jour. Vendredi, les élèves exposeront leurs œuvres à l école. La phrase donnée du jour Exemple de progression à partir d une séance en CE2 Cléder Classe de Carole Belly Phrase donnée et écrite au tableau Les mots dont l orthographe est à justifier sont soulignés

Plus en détail

Arrivée dans l Unité :

Arrivée dans l Unité : 1 Maxence dysphasique À 3 ans il ne parlait pas En GSM il est difficilement intelligible C est un enfant inquiet comme ses parents L équipe s est demandé si on le maintenait Il est suivi en CMP et en orthophonie

Plus en détail

LANGAGE ORAL. Cycles 2/3. Patricia LE TALOUR- DDEC56

LANGAGE ORAL. Cycles 2/3. Patricia LE TALOUR- DDEC56 LANGAGE ORAL Cycles 2/3 Jeu d écoute* Volets fermés C est un exercice de perception de son corps et de concentration. Il prépare à la détente et à l écoute. - Debout, yeux fermés "rentrer chez soi" "fermer

Plus en détail

Projet personnalisé de scolarisation Document de mise en œuvre École maternelle

Projet personnalisé de scolarisation Document de mise en œuvre École maternelle ANNEE SCOLAIRE : Projet personnalisé de scolarisation Document de mise en œuvre École maternelle En application de l arrêté du 6 février 2015 relatif au PPS Vu la circulaire Renseignements administratifs

Plus en détail

ECHANGER et S EXPRIMERS Quelle posture professionnelle? Sylvie LAXAGUE, CPC Biarritz et ASH Ouest

ECHANGER et S EXPRIMERS Quelle posture professionnelle? Sylvie LAXAGUE, CPC Biarritz et ASH Ouest ZOOM sur l apprentissage l du LANGAGE ORAL ECHANGER et S EXPRIMERS Quelle posture professionnelle? Sylvie LAXAGUE, CPC Biarritz et ASH Ouest Diaporama élaboré à partir : Les programmes 2008 ce que disent

Plus en détail

LANGAGE ORAL DR BELLEGARDE

LANGAGE ORAL DR BELLEGARDE LANGAGE ORAL DR BELLEGARDE PLAN DE L INTERVENTION LE LANGAGE ORAL : 1 Modèle simplifié des processus de langage oral la réception : importance de la conscience phonologique la production : états de l acquisition

Plus en détail

LA POÉSIE ET LE DÉVELOPPEMENT COGNITIF DE L ENFANT

LA POÉSIE ET LE DÉVELOPPEMENT COGNITIF DE L ENFANT LA POÉSIE ET LE DÉVELOPPEMENT COGNITIF DE L ENFANT Sommaire Introduction 1. Le langage 2. La mémorisation 3. La poésie et le développement cognitif Introduction La première mission de l école maternelle

Plus en détail

Qu est ce que l autisme?

Qu est ce que l autisme? Qu est ce que l autisme? Pour comprendre le comportement des enfants Delphine Mauuary-Metz, enseignante Gwendoline Girodin, psychologue Définition Trouble neuro-développemental 1 naissance sur 150 Trouble

Plus en détail

La compréhension de consignes en CM2 et en 6ème.

La compréhension de consignes en CM2 et en 6ème. La compréhension de consignes en CM2 et en 6ème. 1 Autonomie et organisation de l élève Activités possibles à prévoir pour l enseignant Compétences attendues du CM2 vers 6ème Les consignes orales Quel

Plus en détail

Dire au cycle 2. Les actes de langage concernent tous les aspects de la vie quotidienne. Ils peuvent être :

Dire au cycle 2. Les actes de langage concernent tous les aspects de la vie quotidienne. Ils peuvent être : Dire au cycle 2 I] Savoir Entre 6 et 11ans, l enfant est capable d attention, d effort, de mémoire volontaire, de raisonnements logiques. Les classifications et les sériations se mettent en place. Il acquiert

Plus en détail

CIRCONSCRIPTION DE SARTROUVILLE. PROJET Tablettes 3

CIRCONSCRIPTION DE SARTROUVILLE. PROJET Tablettes 3 PROJET TABLETTE 3.0 CIRCONSCRIPTION DE SARTROUVILLE Réaliser un journal NIVEAU NOMBRE DE CLASSES DATES FREQUENCE CP au CM2 15 Novembre 2016 à mai 2017 1 à 2 /période S exprimer Lire Ecrire Comprendre S

Plus en détail

Le langage oral en maternelle

Le langage oral en maternelle Le langage oral en maternelle Comment évaluer? Animation V. GUILLERM Comment évaluer l oral? Et évaluer quoi? EVALUATION CRITERES OBJECTIFS COMPETENCES CONTENUS SITUATIONS CONDUITE DEROULEMENT OBJECTIFS

Plus en détail