Vu pour enregistrement le 17 février 2006

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Vu pour enregistrement le 17 février 2006"

Transcription

1 Avis Technique 3/ Annule et remplace l Avis Technique 3/ Composants structuraux Structural components Strukturelle bestandteile escaliers helicoïdaux GANTOIS Titulaire : Etablissements GANTOIS. BP 307 F Saint-Dié-des-Vosges CEDEX Tél. : Fax : Internet : Commission chargée de formuler des Avis Techniques (arrêté du 2 décembre 1969) Groupe Spécialisé n 3 Structures, planchers et autres composants structuraux Vu pour enregistrement le 17 février 2006 Secrétariat de la commission des Avis Techniques CSTB, 84 avenue Jean Jaurès, Champs sur Marne, F Marne la Vallée Cedex 2 Tél. : Fax : Internet : Les Avis Techniques sont publiés par le Secrétariat des Avis Techniques, assuré par le CSTB. Les versions authentifiées sont disponibles gratuitement sur le site Internet du CSTB (http://www.cstb.fr) CSTB 2006

2 Le Groupe Spécialisé N 3 "STRUCTURES, PLANCHERS ET AUTRES COMPOSANTS STRUCTURAUX" de la Commission chargée de formuler les Avis Techniques, a examiné le 20 octobre 2005, le procédé des escaliers HELICOÏDAUX GANTOIS, exploité par les Etablissements GANTOIS. Il a formulé sur ce procédé l'avis Technique ci-après, qui annule et remplace l Avis Technique 3/ Définition succincte 1,1 - Description succincte Les escaliers hélicoïdaux GANTOIS sont des escaliers métalliques constitués d'un fût central en acier sur lequel sont liaisonnées par boulonnage des marches indépendantes en tôle pliée sans contremarches. Les extrémités de marches sont reliées entre elles par un barreaudage ou un voile en tôle perforée boulonné formant garde-corps. L'ensemble est complété par une main-courante en tête de garde-corps, une ossature métallique légère pour les paliers et des bracons métalliques de fixation aux bâtiment servant d'appui horizontal à l'escalier. Le fût est supporté en pied par un dé de fondation ou par l intermédiaire d une platine de fixation sur un élément de structure du bâtiment. 1,2 Identification Les escaliers GANTOIS sont livrés démontés en colis étiqueté et référencé avec notice de pose. La référence permet une traçabilité complète de l'origine des composants de l'escalier et des dates et conditions de sa fabrication. 2 - Avis 2,1 Domaine d'emploi accepté Les escaliers GANTOIS peuvent être utilisés en extérieur comme en intérieur de bâtiments de toutes natures situés en France européenne. Leur usage est limité au transit des personnes dans les conditions normales d'utilisation d'un escalier. Sont exclus du domaine d emploi accepté par le Groupe Spécialisé n 3 : les escaliers subissant des trafics intenses, desservant des circulations communes à débit important et constamment répété dans le temps ( passages quotidiens et nombreux d'élèves dans une circulation principale commune d'établissement scolaire, par exemple). les cas pour lesquels le bâtiment servant d'appui horizontal à l'escalier serait anormalement déformable au sens des règles de l'art en matière de déformabilité des constructions. Les utilisations autres que celles prévues au présent domaine d'emploi sortent du champ du présent Avis et peuvent faire l'objet d'une étude particulière. 2,2 - Appréciation sur le procédé 2,21 - Aptitude à l'emploi Stabilité: La stabilité est normalement assurée dans le domaine d'emploi accepté. Sécurité au feu: La tenue au feu de ces escaliers peut être appréciée par les normes en vigueur pour les ouvrages métalliques non protégés. Pour la définition du nombre d unités de passage conférées par l escalier, on doit se référer aux articles CO 36 et CO 56 du Règlement de Sécurité contre l incendie relatif aux établissements recevant du public. Sécurité du travail sur chantier : La mise en oeuvre des composants n'a aucune influence spécifique sur la sécurité du personnel de chantier. Confort: La rigidité de l escalier est normalement suffisante pour les utilisations habituelles de ce type d équipement. Toutefois, les garde-corps du type «Voile», bien que satisfaisants aux normes de sécurité, peuvent être jugés trop souples au gré des utilisateurs de la main courante. Cette souplesse, laissée à l appréciation de l utilisateur en fonction de ses propres critères de confort, peut, si nécessaire, être diminuée par adjonction d un raidisseur de main courante, prévu à cet effet par le fabricant. 2,22 - Durabilité / Entretien Compte tenu de la nature des matériaux utilisés (acier galvanisé, acier inoxydable et aluminium) et des conditions de fabrication des composants dans une usine spécialisée, la durabilité des composants est équivalente à celle des ouvrages de construction métallique traditionnelle réalisés en acier galvanisé, acier inoxydable ou aluminium. Ils ne nécessitent aucun entretien spécifique. 2,23 - Mise en oeuvre Les composants sont livrés avec une notice de pose indiquant la procédure de montage; la mise en œuvre ne conduit à aucune difficulté particulière. 2,3 - Cahier des prescriptions techniques particulières L appréciation portée sur le procédé en cause est subordonnée au respect des conditions de conception - calcul suivantes : Les différents éléments structuraux de l escalier GANTOIS doivent être vérifiés vis-à-vis des critères de résistance par référence générale aux Règles de Construction métalliques CM66/82 ou EUROCODE 3 et aux Règles AL76 Le modèle à utiliser est un modèle linéaire pour déterminer les sollicitations du premier comme du deuxième ordre. Le modèle de calcul de l escalier doit, sauf justification spéciale des liaisons, considérer le pied du fût comme une articulation et les autres fixations comme des appuis simples vis-à-vis du déplacement horizontal. Les charges caractéristiques d exploitation à considérer successivement dans les justifications de résistance sont les suivantes : - Chargement de type "uniformément réparti" Il correspond à une accumulation de personnes dans l escalier et la charge correspondante est prise égale à 400 dan/m². Elle est applicable à la surface de marches projetée verticalement la plus défavorable vis-à-vis de la sollicitation considérée. Dans cette définition, la totalité de la surface horizontale des marches comprise entre le fût et le nu intérieur du garde-corps est supposée chargeable. - Chargement de type "ponctuel" Il correspond à la descente de personnes et inclut l effet dynamique correspondant par la définition de charges statiques équivalentes. Il vise explicitement la vérification d une marche donnée et de ses liaisons au fût et au limon. Il est constitué d une seule charge placée à une distance comprise entre 30 cm et 60 cm du nu intérieur du garde-corps et prise égale à Q = F x λ x δ avec : F = charge statique caractéristique prise égale à 125 dan λ = coefficient de dispersion des essais de comportement dynamique pris égal à 1,2 δ = coefficient de majoration dynamique résultant d essais. Les essais effectués sur les escaliers GANTOIS ont montré un coefficient 2,4, soit au total, une charge statique équivalente de valeur caractéristique Q égale à 360 dan pour les escaliers courants. Pour les escaliers de plus grand diamètre pouvant donner lieu à la descente de deux personnes de front sollicitant donc 2 3/05-445

3 simultanément une marche donnée, cette charge Q est alors majorée de 25% et portée à 450 dan. Cette majoration vise les escaliers dont le diamètre mesuré au nu intérieur de la main courante est supérieur à 2,5 mètres. Compatibilité des charges sur les différentes marches : L application de cette charge sur une marche donnée exclut toute possibilité de chargement de la marche précédente et de la marche suivante. Les autres marches de l escalier peuvent être chargées par une charge statique équivalente ponctuelle de même nature mais dont la valeur caractéristique est réduite à 150 dan. Les charges caractéristiques d exploitation à considérer dans les justifications de déformation sont limitées au chargement de type ponctuel décrit pour les vérifications de résistance ; l intensité de la charge ponctuelle statique équivalente Q est prise égale à 150 dan et la flèche maximale autorisée des marches sous l action de cette seule charge est de 10 mm, aucune autre marche n étant chargée. Dans cette vérification, qui vise le confort d utilisation de l escalier sous l'action d'une seule personne, la flèche vérifiée est mesurée à 30 cm du nu intérieur du garde-corps. Dans l analyse des sollicitations et des déformations en l absence d un modèle complet de l escalier, il est loisible de considérer un partage forfaitaire des contributions de chacune des marches à la reprise d une charge ponctuelle comme suit : - 50 % de la charge est supposée appliquée à la marche chargée % de la charge est supposée appliquée à la marche supérieure à la marche chargée - 25 % de la charge est supposée appliquée à la marche inférieure à la marche chargée. La justification est alors menée en supposant les marches isolées les unes des autres, en console sur le fût. Dans le cas d'un garde-corps uniquement constitué d'un barreaudage, sans limon en tôle pleine associé, le partage forfaitaire décrit ci-dessus devient 70%, 15% et 15% respectivement pour tenir compte de la diminution de raideur résultant de l'absence de limon en tôle et de la possibilité de mise en torsion des marches qui en résulte. La fréquence propre de l escalier doit être au moins égale à 7,5 H z. Elle peut être appréciée par la formule suivante : Conclusion Le présent Avis annule et remplace l Avis Technique 3/ Appréciation globale: L'utilisation des ESCALIERS HELICOÏDAUX GANTOIS dans le domaine d'emploi accepté est appréciée favorablement. Validité : Cinq ans, au 31 octobre 2010 Pour le Groupe Spécialisé n 3. Le Président, Jean-Pierre BRIN. 3 - REMARQUES COMPLEMENTAIRES DU GROUPE SPECIALISE. Le Groupe Spécialisé a exclu du domaine d emploi accepté les cas de trafics intenses. Il est précisé que ce type d usage doit donner lieu à un examen spécifique des risques de fatigue, soit par une analyse particulière des contraintes dans les zones concernées (soudures et attaches), soit par des essais justifiant un nombre de cycles donné, déterminé en rapport avec le trafic prévu et la durée de vie escomptée, soit par des contrôles périodiques des ouvrages en service. De même, une analyse particulière des conditions de soudage peut être effectuée en vue d obtenir un comportement déterminé des liaisons. Cette situation, qui sort du cadre du présent Avis Technique, n est évidemment envisageable que dans les cas où le trafic est connu par avance. Le Rapporteur du Groupe Spécialisé n 3. f = 1,57 2 p l EI (en Hz ) Ménad CHENAF avec - p = masse de l escalier par mètre linéaire de hauteur, en kg/ml incluant une masse relative aux charges d exploitation prise égale à 30 kg/m² appliquée sur la totalité de la surface horizontale des marches. - EI = raideur flexionnelle du fût en N.m² - l = distance en m entre deux fixations du fût vis-à-vis du déplacement horizontal. Tous les escaliers visés par le présent Avis Technique, destinés à des utilisations domestiques et les escaliers de secours ne présentent pas de risque particulier vis-à-vis des phénomènes de fatigue. A ce titre, aucune mesure particulière autre que celles données ci-dessus n est à envisager pour ce type d usage. 3/

4 Dossier Technique établi par le demandeur A - DESCRIPTION 1 - PRINCIPE DU PROCEDE Les escaliers hélicoïdaux GANTOIS permettent le passage de personnes entre différents étages d une structure, généralement un bâtiment, et sont conçus dans le but d'assurer cette fonction avec un minimum d encombrement au sol. Ils sont utilisés essentiellement en tant qu'escaliers de secours (hôtels, écoles, etc.); ils sont également utilisés dans les bureaux, les industries et l'habitat individuel ou collectif. Ils sont fournis en éléments séparés (fût central, marches, garde-corps, paliers, visserie,...) et sont montés sur chantier comme un «kit». L outillage nécessaire pour le montage est réduit et courant (marteau, tournevis, clés, perceuse, scie,...). La pose peut être assurée par le client, par un poseur professionnel ou par GANTOIS. 2 - DESCRIPTION DES ELEMENTS CONSTITUTIFS Fût central Le fût central est la colonne vertébrale de l escalier. C est un tube en acier fixé au bâtiment au moins en tête et en pied. Il n'est jamais posé en console seulement fixée en pied, sauf cas spéciaux faisant l objet d une étude particulière. Les marches, le ou les paliers et éventuellement un main courante y sont fixés. Un bouchon obturateur complète le sommet du fût et une platine soudée à sa base permet la fixation au sol. Le fût reprend tous les efforts (poids propre, personnes, neige, vent) et les transmet au sol par l intermédiaire de la platine et au bâtiment par l intermédiaire du ou des paliers et éventuellement des bracons pour les grandes longueurs en fût. Il assure enfin un point d appui complémentaire aux utilisateurs. Marches Ce sont des tôles pliées sur lesquelles sont soudées une platine de fixation au fût et une bande de fermeture extérieure pour la fixation au limon. La surface des marches peut être lisse, gaufrée, avec des trous emboutis,... Elles supportent le poids des utilisateurs et éventuellement de la neige. Ces efforts sont retransmis au fût par la fixation marche/fût et au limon par la fixation marche/limon. Elles peuvent être antidérapantes. Leur dimension se situe dans les séries courantes de 60 cm à 140 cm. Limon Le limon relie les extrémités extérieures des marches. C est une tôle poinçonnée de trous pour la fixation des marches. Elle peut être en aluminium, en acier galvanisé ou inoxydable. Il sert d appui aux extrémités des marches et permet une certaine répartition des efforts appliqués sur une marche aux marches contiguës. Le garde-corps y est fixé. Garde-corps Le garde-corps protège les personnes des chutes. Il définit l esthétique et le modèle de l escalier. Le plus souvent, cet élément est commun avec le limon et forme une large bande de tôle, perforée ou non. Il peut également être constitué de barreaux ou de tubes. le sommet du garde-corps comporte une main courante. Il supporte les efforts (horizontaux, verticaux) exercés par les utilisateurs et la charge engendrée par la chute éventuelle d une personne. Il encaisse également les efforts dus au vent. Tous ces efforts sont transmis au fût par le limon et les marches et au bâtiment par la fixation garde-corps droit/bâtiment prévue au niveau des paliers et au sol par le montant de départ. A noter que le garde-corps hélicoïdal et le garde-corps droit des paliers sont reliés par le montant d arrivée. Le garde-corps hélicoïdal commence au sol par le montant de départ. Ces montants sont des tubes carrés en acier, généralement galvanisé. Ces tubes comportent un plat soudé pour le raccord du gardecorps. Main courante La main-courante assure l équilibre de l utilisateur en offrant un point d appui. C est un profil spécial fixé en haut du garde-corps. Elle est conçue pour s adapter à la forme de la main. Paliers Les paliers relient l escalier au bâtiment. Ces surfaces planes sont des tôles soudées sur une ossature. Leur surface peut, comme les marches, être lisse, gaufrée, avec des trous emboutis,... La forme des paliers est très diversifiée (carré, rectangle, trapèze, triangle,...) car celle-ci dépend de la disposition du bâtiment, des ouvertures d accès aux étages, ainsi que de la distribution des marches et de la hauteur de l escalier. Ils supportent le poids des utilisateurs et éventuellement de la neige. Ces efforts sont retransmis au fût et au bâtiment par les fixation palier/fût et palier/bâtiment. Le palier permet également le débattement des portes aux étages. Visserie Le fût est fixé au sol par l intermédiaire de la platine généralement avec des chevilles à expansion. La fixation est adaptée au cas par cas à la nature et à la qualité du sol. Le palier est fixé au bâtiment lui aussi généralement par des chevilles à expansion ou chimiques. La fixation est également adaptée à la nature et à la qualité du support. Les marches sont fixées au fût avec des vis HM serrées dans des écrous noyés. Le garde-corps droit est fixé au palier par des vis HM et des écrous. Le garde-corps hélicoïdal est fixé aux marches et aux montants par des vis poêlier et des écrous. La main courante est fixée aux garde-corps par vis Parker. La tôle palière est fixée sur son ossature par rivets Pop, (comme la jointure des voiles et la main-courante sur le garde-corps droit) ou par soudure. 3 - CARACTERISTIQUES DES MATERIAUX Fût central Tube en acier E 24.2 galvanisé à chaud. Normes : - NF A : produits sidérurgiques - aciers pour galvanisation par immersion à chaud. - NF A : produits creux finis à chaud pour construction. - NF EN ISO 1461 : Revêtements par galvanisation à chaud sur produits finis ferreux. Spécifications et méthodes d essais. - NF A : produits finis en acier galvanisés à chaud - spécifications du revêtement de zinc et recommandations de fabrication des produits à galvaniser. Son dimensionnement est effectué et vérifié par une note de calcul de la résistance du fût. En cas d escaliers spéciaux, la matière, le traitement de surface, le diamètre et l épaisseur peuvent être modifiés. La platine soudée est en E 24.2 épaisseur 5 ou 10 mm et est galvanisée avec le fût. L obturateur est en aluminium moulé AS13. Marches 4 3/05-445

5 Tôles pliées en E 24.2 galvanisée à chaud. Normes : - NF A : aciers de construction d usage général - Nuances et qualités - tôles minces, moyennes et fortes, larges plats, laminés marchands et poutrelles. - NF A : voir précédemment. - NF A : produits sidérurgiques - feuillards laminés à chaud en acier de construction d usage général. - NF A : voir précédemment. - NF A : voir précédemment. Les dimensions les plus courantes permettent un passage libre dans l escalier de : 0,6-0,7-0,8-0, ,2 et 1,4 m. L épaisseur varie de 2 à 3 mm. Celle-ci est choisie et vérifiée par note de calcul. La platine de fixation au fût épaisseur 5 mm et la bande de fermeture extérieure épaisseur 3 mm soudées sont en E 24.2 galvanisé à chaud avec la marche. Limon/Garde-corps Tôle en aluminium 1050 A - H 24 ou en acier XC Normes : NF A : voir précédemment. NF A : voir précédemment. NF A : Aluminium et alliages d aluminium - Produits laminés d usage général - Caractéristiques. Les épaisseurs les plus courantes sont 2 et 3 mm. Ces épaisseurs ont été vérifiées par des essais de résistance de garde-corps (Rapport SOCOTEC-Nancy CM 7335 du 12/12/94). Main courante Profil en éthylène - propylène noir de dureté shore classe A. Peut être également constituée par un tube d aluiminum. Paliers Ils sont constitués de tôles en E 24.2 galvanisées à chaud fixées sur une ossature en profils divers en E 24.2 soudés qui est galvanisée à chaud également. Ils sont en tôle pliée avec renforts en fers plats dans le cas d escaliers peints. Normes : } NF A NF A NF A Voir précédemment. NF A NF A Visserie Toute la visserie est en acier inoxydable. 4 - REGLES DE CONCEPTION - CALCUL Note de calcul Sur demande du client, une note de calcul de vérification de la résistance du fût central, du ou des paliers, des jambes de force, peut être établie. Les marches, elles, sont dimensionnées en standard selon la configuration et la charge, conformément au CPTP du présent Avis Technique. Elle suit les règles de calcul DTU CM66 (règles de calcul de constructions en acier) et NV65 (règles définissant les effets de la neige et du vent sur les constructions) + annexes et N84. Les charges sont définies par la norme NFP (bases de calcul des constructions - charges d exploitations des bâtiments). Garde-corps Le dimensionnement a été établi suivant la norme NFP (dimensions des garde-corps - règles de sécurité relatives aux dimensions des garde-corps et rampes d escalier). La résistance a été testée dans l esprit de la norme NFP (essais des garde-corps - méthodes et critères) sous contrôle SOCOTEC. Ces essais ont fait l objet du compte-rendu CM Règles générales de conception-calcul En fonction des impératifs de sécurité inhérents à la nature de la construction et/ou de ceux imposés par le Maître d'ouvrage, l escalier pourra être conforme aux règles de «sécurité contre l incendie pour établissements recevant du public (ERP)». Celles-ci ont été éditées par le Journal Officiel et complétées par des commentaires officiels édités par le ministère de l intérieur (Direction de la sécurité civile). L essentiel de ces textes a été repris dans le code du travail utilisé dans l industrie. En dehors de l application de ces normes particulières, les règles de l art (foulée de l escalier et hauteur d échappée sous palier) sont également systématiquement respectées. Fixations Les conditions d emploi sont vérifiées d après les Cahiers des Charges des fournisseurs. 5 - FABRICATION ET ASSURANCE QUALITE La fabrication des divers composants se fait exclusivement dans les ateliers GANTOIS. Le siège social (activité technique et commerciale) et l usine de ST DIE font l objet de la certification ISO Fournitures Toutes les livraisons sont réceptionnées suivant une procédure de réception. Fabrication Les escaliers sont fabriqués suivant une procédure générale de l atelier serrurerie. Les moyens de fabrication sont des presses (hydrauliques et col de cygne), cintreuse, rouleuse, scies diverses, postes de soudure, perceuses,... A chaque étape, les opérateurs suivent une procédure d autocontrôle. Les vérifications sont effectuées par l agent de maîtrise et l inspecteur qualité de l atelier. Livraison Le conditionnement s effectue suivant une procédure générale d emballage par un personnel qualifié. Chaque colis est identifié et un bordereau de colisage est systématiquement joint. Les expéditions suivent une procédure générale d expédition. 6 - MISE EN OEUVRE L escalier est livré démonté et emballé sur chantier. Le montage peut se faire par le client, un poseur ou par GANTOIS. Une nomenclature et une notice de pose sont fournies à chaque livraison. Le montage se fait sans aucune difficulté avec de l outillage courant (marteau, tournevis, clés, perceuses, scie,...) à la manière d un «kit». Dans certains cas particuliers, un soudage d appoint peut être nécessaire. 7 - APPLICATIONS PARTICULIERES GANTOIS peut étudier, fabriquer et poser des escaliers hors standard; notamment, dans le cas d utilisation intense (connue et définie à la commande ou sur demande du client), un renfort périphérique intérieur en fer plat inoxydable de 30x4 mm rigidifie la tête de garde-corps au niveau de la main courante. La main courante en aluminium peut alors rigidifier efficacement le tête de grade-corps. B REFERENCES ET ESSAIS Les escaliers standards GANTOIS, notamment du type voile qui font l objet d un dépôt de modèle, sont commercialisés et posés en très grand nombre depuis plusieurs dizaines d années, sans pathologie spécifique constatée. Depuis la formulation de l Avis Technique, il en a été fabriqué environ 900 volées chaque année ( une volée : un étage). Ces escaliers ont fait l'objet des deux rapports d'essais suivants: essais de résistance de garde-corps: Rapport SOCOTEC- Nancy CM 7335 du 12/12/94. Essais de comportement dynamique au Laboratoire des Structures du CSTB: Rapport du 26/6/95. 3/

6 DESSINS ANNEXES 6 3/05-445

7 3/

8 8 3/05-445

9 3/

10 10 3/05-445

CRABESCAL ESCALIERS DE CHANTIER ET ESCALIERS PUBLICS. www.entrepose-echafaudages.com

CRABESCAL ESCALIERS DE CHANTIER ET ESCALIERS PUBLICS. www.entrepose-echafaudages.com CRABESCAL ESCALIERS DE CHANTIER ET ESCALIERS PUBLICS www.entrepose-echafaudages.com SOMMAIRE Introduction 3 CrabEscal chantier Les avantages produit 4-5 La nomenclature des pièces 6-7 CrabEscal public

Plus en détail

Avis Technique 14/14-2017. Giacoflex PE-RT

Avis Technique 14/14-2017. Giacoflex PE-RT Avis Technique 14/14-2017 Annule et remplace l Avis Technique 14/09-1499*V1 Tubes en PE-RT Système de canalisations en PE-RT PE-RT piping system PE-RT Rohresystem Ne peuvent se prévaloir du présent Avis

Plus en détail

Bacs métalliques sertis. Kalzip Droit. Vu pour enregistrement le 22 mars 2007

Bacs métalliques sertis. Kalzip Droit. Vu pour enregistrement le 22 mars 2007 Avis Technique 5/06-1856*01 Add Additif à l'avis Technique 5/06-1856 Avant d utiliser ce système, il est indispensable de prendre connaissance de l Avis Technique 5/06-1856 en tenant compte de l additif

Plus en détail

Avis Technique 2/13-1569 BALARDO ALU

Avis Technique 2/13-1569 BALARDO ALU Avis Technique 2/13-1569 Garde-corps Ouvrage en verre Glass structures Glasbauteile BALARDO ALU Titulaire : Usine : Distributeur : GLASSLINE GmbH Industriestraβe 7-8 74740 Adelsheim Tél. : 00 49 (0) 6291

Plus en détail

Ce guide se divise en six chapitres, dont quatre sont dédiés à une catégorie de bâtiment :

Ce guide se divise en six chapitres, dont quatre sont dédiés à une catégorie de bâtiment : INTRODUCTION Constructions de pointe et d usage courant, les escaliers métalliques doivent répondre à d autres exigences, que celle de pouvoir passer d un niveau à un autre. L un des principaux points

Plus en détail

PREFECTURE DU VAR PAGE 1 SECURISATION DE ZONES ACCESSIBLES ET CREATION D UNE PASSERELLE METALLIQUE MARCHE DE TRAVAUX

PREFECTURE DU VAR PAGE 1 SECURISATION DE ZONES ACCESSIBLES ET CREATION D UNE PASSERELLE METALLIQUE MARCHE DE TRAVAUX PREFECTURE DU VAR PAGE 1 PREFECTURE DU VAR MINISTERE DE L INTERIEUR BD DU 112EME REGIMENT D INFANTERIE BP 1209 83 070 TOULON TEL : 04 94 18 83 83 FAX : 04.94.18.85.88 Mise en sécurité des accès du public

Plus en détail

Avis Technique 14/14-2041. Luxor Silicone

Avis Technique 14/14-2041. Luxor Silicone Avis Technique 14/14-2041 Annule et remplace l Avis Technique 14/09-1511*V1 Flexibles comportant un tuyau en matériau thermoplastique revêtu d une tresse Flexibles de raccordement Flexible hoses Flexibel

Plus en détail

Avis Technique 14/09-1458 Raccords métalliques à glissement Raccords pour tubes en matière plastique Plastic pipe fittings Kunststoffrohre Verbindungen Ferroplast Titulaire : Braseli Tubos y Accesorios

Plus en détail

Jean-Marc Schaffner Ateliers SCHAFFNER. Laure Delaporte ConstruirAcier. Jérémy Trouart Union des Métalliers

Jean-Marc Schaffner Ateliers SCHAFFNER. Laure Delaporte ConstruirAcier. Jérémy Trouart Union des Métalliers Jean-Marc Schaffner Ateliers SCHAFFNER Laure Delaporte ConstruirAcier Jérémy Trouart Union des Métalliers Jean-Marc SCHAFFNER des Ateliers SCHAFFNER chef de file du GT4 Jérémy TROUART de l Union des Métalliers

Plus en détail

Avis Technique 14/13-1922*V1 DISTRITUB

Avis Technique 14/13-1922*V1 DISTRITUB Avis Technique 14/13-1922*V1 Annule et remplace l Avis Technique 14/13-1922 Tubes en PE-Xc Système de canalisations en PEX PEX piping system PEX Rohresystem Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 06 Métallerie Maîtrise d'ouvrage

Plus en détail

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières Terminologie Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES M A I T RE D O U V R A G E VILLE DE BAYON EGLISE DE BAYON Consolidation & entretien C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT 03 SERURRERIE JANVIER 2013 ATELIER PATRIMOINE & PAYSAGE Sarl

Plus en détail

Le maçon à son poste de travail

Le maçon à son poste de travail Fiche Prévention - E2 F 01 13 Le maçon à son poste de travail Partie 5 : Stabilisation des murs maçonnés en phase de construction La réalisation de murs en maçonnerie est une opération courante sur les

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Raccords pour tubes en matière plastique Plastic pipe fittings Kunststoffrohre Verbindungen Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que les productions certifiées, marque CSTBat, dont la liste

Plus en détail

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE Affaire n E2124 Page 1 CNRS HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE A 07/2010 Emission originale BL BL INDICE DATE OBJET REDIGE VERIFIE JJ/MM/AA REVISIONS DU DOCUMENT Affaire n

Plus en détail

Structures métalliques. Willy Naessens 83

Structures métalliques. Willy Naessens 83 Structures métalliques Willy Naessens 83 Les structures métalliques sont - entre autres- utilisées pour les constructions de PME, les constructions agricoles, les complexes de bureaux et les grands complexes

Plus en détail

Mur extérieur «mur PAMAflex»

Mur extérieur «mur PAMAflex» A 1. Description Elément préfabriqué hautement isolé composé d une paroi portante en béton de 14 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 27 cm de polyuréthane, épaisseur totale du mur de 41 cm. Un

Plus en détail

HALLE DES SPORTS SERRURERIE. EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS. Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS

HALLE DES SPORTS SERRURERIE. EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS. Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS HALLE DES SPORTS EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS LOT N 07 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES SERRURERIE 1 VRD

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Plafond Avis Technique 9/00-688 Annule et remplace l Avis Technique 9/92-525 Plafond Prégyfeu M0 Titulaire : LAFARGE PLATRES 500 rue Marcel Demonque Zone du Pôle Technologique Agroparc F-84915 Avignon

Plus en détail

Mise aux normes PMR de la zone publique CCTP DCE - 1 SOMMAIRE 1 SPECIFICATIONS TECHNIQUES... 2

Mise aux normes PMR de la zone publique CCTP DCE - 1 SOMMAIRE 1 SPECIFICATIONS TECHNIQUES... 2 Mise aux normes PMR de la zone publique CCTP DCE - 1 SOMMAIRE 1 SPECIFICATIONS TECHNIQUES... 2 1.1 GENERALITES... 2 1.1.1 OBJET... 2 1.1.2 BASE DE CALCULS NORMES ET REGLEMENTS... 2 1.1.3 CONTROLES ET ESSAIS...

Plus en détail

Document Technique d Application. OMEGA 10 Ste Foy

Document Technique d Application. OMEGA 10 Ste Foy Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/12-2270 Annule et remplace l Avis Technique 5/02-1606 Tuile de terre cuite Couverture en petits éléments Discontinous roofing Drachdeckungen

Plus en détail

Note d information n 15

Note d information n 15 Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe Spécialisé n 2 Groupe Spécialisé n 7 Constructions, façades et cloisons légères Produits et systèmes d étanchéité et d isolation complémentaire

Plus en détail

Système de bardage sur ossature bois Bardeau

Système de bardage sur ossature bois Bardeau Système de bardage sur ossature bois Bardeau 2 Système de bardage sur ossature bois - Bardeau Système de bardage sur ossature bois - Bardeau 3 Index Présentation Domaine d usage Les éléments du système

Plus en détail

Procédé de chutes uniques CHUH. Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006

Procédé de chutes uniques CHUH. Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006 Avis Technique 14/06-1042 Révision de l'avis Technique 14/01-632 Procédé de chutes uniques Évacuation des eaux usées Foul drainage from buildings Hausabfluβeitungen Ne peuvent se prévaloir du présent Avis

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Procédés de fondation Avis Technique 3/06-463 TECHNOPIEUX Titulaire : Techno Pieux France 7, rue de la cuirasse F-67600 Sélestat France Tél. : 03 88 92 35 10 Fax : 03 88 92 39 14 Internet : http //www.technopieuxfrance.com

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Rubans chauffants Heating cables Heizbänder Avis Technique 14/13-1928 Annule et remplace l Avis Technique 14/08-1314 Mise hors gel de tuyauteries, gouttières, chéneaux, déneigement de toiture. Rubans chauffants

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Procédé de mur en béton léger Wall with insulating light concrete Wand auf Basis von isolierenden leichten Betons Constat de Traditionalité n 20/10-170 Edition corrigée du 1 er décembre 210 Procédé de

Plus en détail

de construction métallique

de construction métallique sous la direction de Jean-Pierre Muzeau Manuel de construction métallique Extraits des Eurocodes à l usage des étudiants Afnor et Groupe Eyrolles, 2012 ISBN Afnor : 978-2-12-465370-6 ISBN Eyrolles : 978-2-212-13469-8

Plus en détail

Travaux d étanchéité des toitures-terrasses

Travaux d étanchéité des toitures-terrasses Fiche Prévention - F1 F 04 11 Travaux d étanchéité des toitures-terrasses Les étancheurs travaillant le plus souvent en hauteur, il est nécessaire d installer des protections collectives provisoires contre

Plus en détail

Rue de la Scie 9a 1895 Vionnaz T:024 481 8510

Rue de la Scie 9a 1895 Vionnaz T:024 481 8510 MANDATAIE: BF Architecture & Technique du Bâtiment EMAIL:bf.architecture@netplus.ch ue de la Scie 9a 1895 Vionnaz T:024 481 8510 OUVAGE: MAÎTE DE L'OUVAGE: SOUMISSION: Date d'envoi: Date de retour: Début

Plus en détail

>I Maçonnerie I Escaliers

>I Maçonnerie I Escaliers ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières g Terminologie n Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

Rubans chauffants ELSR

Rubans chauffants ELSR Avis Technique 14/12-1745 Annule et remplace l Avis Technique 14/07-1140 Système de maintien en température de réseaux d évacuation et de mise hors gel de tuyauterie et de déneigement Rubans chauffants

Plus en détail

SPECIFICATION TECHNIQUE

SPECIFICATION TECHNIQUE SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE L - 24 ELEMENTS ELASTIQUES ELASTOMERE THERMOPLASTIQUE POUR ORGANES DE CHOC ET TRACTION EDITION : 03/2004 Index 1. INTRODUCTION... 3 1.1.

Plus en détail

MARQUE NF ROBINETTERIE-FONTAINERIE HYDRAULIQUE

MARQUE NF ROBINETTERIE-FONTAINERIE HYDRAULIQUE CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DU BATIMENT Organisme certificateur mandaté par AFNOR Certification 84 avenue Jean Jaurès CHAMPS-SUR-MARNE F - 77447 MARNE LA VALLEE CEDE 2 www.cstb.fr MARQUE NF ROBINETTERIE-FONTAINERIE

Plus en détail

Avis Technique 14/05-980 Annule et remplace l Avis Technique 14+15/00-593 ACOME MT

Avis Technique 14/05-980 Annule et remplace l Avis Technique 14+15/00-593 ACOME MT Avis Technique 14/05-980 Annule et remplace l Avis Technique 14+15/00-593 Raccords pour tubes en matière plastique Plastic pipe fitting Klemmverbinder Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique

Plus en détail

LES ESCALIERS. Les mots de l escalier

LES ESCALIERS. Les mots de l escalier Les mots de l escalier L escalier :ouvrage constitué d une suite régulière de plans horizontaux (marches et paliers) permettant, dans une construction, de passer à pied d un étage à un autre. L emmarchement

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Document Technique d Application Référence Avis Technique 20/12-268 Procédé d isolation thermique pour comble perdu ou aménagé Thermal insulation products for roof. Produkt von Wärmeschutz Isolation des

Plus en détail

Sécurité incendie. Outils et guides à disposition des entreprises

Sécurité incendie. Outils et guides à disposition des entreprises Sécurité incendie Outils et guides à disposition des entreprises Union des Métiers du Bois UMB FFB Etats Généraux du bois Angers 2014 R. Maufront Guide de la sécurité incendie pour les menuisiers agenceurs

Plus en détail

CRABESCAL ESCALIERS DE CHANTIER ESCALIERS PUBLICS

CRABESCAL ESCALIERS DE CHANTIER ESCALIERS PUBLICS CRABESCAL ESCALIERS DE CHANTIER ESCALIERS PUBLICS E C H A F A U D A G E S www.entrepose-echafaudages.com SOMMAIRE Introduction 3 CrabEscal chantier Les avantages produit 4-5 La nomenclature des pièces

Plus en détail

FAÇADE VENTILÉE EN ARDOISE NATURELLE

FAÇADE VENTILÉE EN ARDOISE NATURELLE FAÇADE VENTILÉE EN ARDOISE NATURELLE GUIDE D INSTALLATION Modèles 101, 101 RANDOM, 201 et 301 INDEX CUPACLAD est un ensemble de systèmes complets de façade ventilée avec ardoise naturelle CUPA. L ardoise

Plus en détail

Systèmes d évacuation des eaux pluviales par effet siphoïde

Systèmes d évacuation des eaux pluviales par effet siphoïde Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe Spécialisé n 5 Groupe Spécialisé n 14 Toitures, couvertures, étanchéités Installations de génie climatique et d installations sanitaires Systèmes

Plus en détail

Document Technique d Application DURGO

Document Technique d Application DURGO Document Technique d Application Référence Avis Technique14/10-1528 Clapet équilibreur de pression Évacuation des eaux usées Foul drainage from buildings Hausablußeitungen DURGO Relevant de la norme NF

Plus en détail

ST001-01 Indice D. Application Ferroviaire Spécification Technique

ST001-01 Indice D. Application Ferroviaire Spécification Technique ST001-01 Indice D Application Ferroviaire Spécification Technique ÉLÉMENTS DE FIXATION : Exigences pour la fourniture de Vis à métaux, goujons, tiges filetées, écrous et rondelles plates en acier, de diamètre

Plus en détail

CONSTRUCTION D UN BATIMENT ARTISANAL SCI JOCHARIE 76570 PAVILLY

CONSTRUCTION D UN BATIMENT ARTISANAL SCI JOCHARIE 76570 PAVILLY CONSTRUCTION D UN BATIMENT ARTISANAL SCI JOCHARIE 76570 PAVILLY LOT 04 CHARPENTE METALLIQUE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES SELARL d'architecture CREVEL N d' inscription au tableau Régional

Plus en détail

GARDE-CORPS EN PRV MM09 GARDE-CORPS EN PRV. 26.11.2015 Rév. 3 COMPOSITE SOLUTION PAGE 1

GARDE-CORPS EN PRV MM09 GARDE-CORPS EN PRV. 26.11.2015 Rév. 3 COMPOSITE SOLUTION PAGE 1 GARDE-CORPS EN PRV MM09 26.11.2015 Rév. 3 GARDE-CORPS EN PRV COMPOSITE SOLUTION PAGE 1 SOMMAIRE 1. APPLICATIONS ET CARACTÉRISTIQUES...... 3 2. SECTEURS D'UTILISATION...... 4 3. MATÉRIAUX...... 5 3.1 PROFILÉS......

Plus en détail

MARQUE NF ROBINETTERIE-FONTAINERIE HYDRAULIQUE

MARQUE NF ROBINETTERIE-FONTAINERIE HYDRAULIQUE CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DU BATIMENT Organisme certificateur mandaté par AFNOR Certification 84 avenue Jean Jaurès CHAMPS-SUR-MARNE F - 77447 MARNE LA VALLEE CEDE 2 www.cstb.fr MARQUE NF ROBINETTERIE-FONTAINERIE

Plus en détail

Avis Technique 14/13-1887 PEXFIT PRO

Avis Technique 14/13-1887 PEXFIT PRO Avis Technique 14/13-1887 Tubes multicouches en PE-Xc/Al/PE-Xc Système de canalisations multicouches Multilayer piping system Verbundrohresystem Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que les

Plus en détail

Echafaudages Caractéristiques générales

Echafaudages Caractéristiques générales Echafaudages Caractéristiques générales Mise à jour Octobre 2009 Echafaudage multidirectionnel, multiniveaux 12 7 22 20 14 11 23 21 6 15 13 10 4 5 18 17 16 19 3 9 8 2 1 1 Cale-bois 2 Socle réglable 3 Poteau

Plus en détail

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE Bureau Alpes Contrôles bac.bourg@alpes-controles.fr - RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE REFERENCE: BT120018 indice 0 NOM DU PROCEDE: MODULES PHOTOVOLTAIQUES ASSOCIES EN POSE PORTRAIT OU PAYSAGE:

Plus en détail

A.P.D. 06-17. C.C.T.P. Lot 02 - Charpente métallique BUREAU D'ETUDES EXTENSION ET REAMENAGEMENT DU RESTAURANT ADMINISTRATIF DE LA DELEGATION

A.P.D. 06-17. C.C.T.P. Lot 02 - Charpente métallique BUREAU D'ETUDES EXTENSION ET REAMENAGEMENT DU RESTAURANT ADMINISTRATIF DE LA DELEGATION EXTENSION ET REAMENAGEMENT DU RESTAURANT ADMINISTRATIF DE LA DELEGATION Allée de la Boétie 33400 TALENCE LOT : BUREAU D'ETUDES DOSSIER N PHASE DATE : 06-17 AVRIL 2007 A.P.D. Lot 02 - Charpente métallique

Plus en détail

Plancher KNAUF INTEGRAL GIFAfloor DB et DBgreen modulable

Plancher KNAUF INTEGRAL GIFAfloor DB et DBgreen modulable Avis Technique 3/13-745 Annule et remplace l Avis Technique 3/03-400 Plancher surélevé Elevated floor Erhöhter Fu boden Plancher KNAUF INTEGRAL GIFAfloor DB et DBgreen modulable Titulaire : KNAUF INTEGRAL

Plus en détail

Maître d Ouvrage : COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE CHAMBORD 41500 SAINT DYE SUR LOIRE

Maître d Ouvrage : COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE CHAMBORD 41500 SAINT DYE SUR LOIRE Maître d Ouvrage : COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE CHAMBORD 41500 SAINT DYE SUR LOIRE Opération : REAMENAGEMENT DE LA MAISON DE LOIRE DU LOIR ET CHER A SAINT DYE SUR LOIRE C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES

Plus en détail

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES Programme des Nations Unies pour le Développement ANNEXE CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE : ESCALIER METALLIQUE DE SECOURS SUR LA FACADE POSTERIEURE DE L IMMEUBLE LOSONIA

Plus en détail

NORMES FRANÇAISES. I. Garde-corps pour bâtiments d'habitation et établissements recevant du public

NORMES FRANÇAISES. I. Garde-corps pour bâtiments d'habitation et établissements recevant du public NORMES FRANÇAISES I. Garde-corps pour bâtiments d'habitation et établissements recevant du public II. Garde-corps pour terrasses techniques inaccessibles au public I. Garde-corps pour bâtiments d'habitation

Plus en détail

Variations autour de motifs entre barreaux

Variations autour de motifs entre barreaux Variations autour de motifs entre barreaux GARDE-CORPS ALUMINIUM 2 CORAL est un concept de garde-corps en aluminium composé de barreaux entre lesquels peuvent venir se glisser des motifs existants ou à

Plus en détail

La plate-forme de stockage

La plate-forme de stockage La plate-forme de stockage Optimisez l espace disponible et multipliez par deux les surfaces de votre entreprise. Robustesse Sécurité Esthétique 2 solutions techniques pour satisfaire au mieux vos exigences

Plus en détail

Powerwall, le panneau performant pour le système d isolation thermique des façades par l extérieur.

Powerwall, le panneau performant pour le système d isolation thermique des façades par l extérieur. Powerwall, le panneau performant pour le système d isolation thermique des façades par l extérieur. Convient à une large gamme de systèmes de finition de façades en bardage, vêture et vêtage. La réglementation

Plus en détail

Constructions à ossature métallique et plaques Megaplac 25

Constructions à ossature métallique et plaques Megaplac 25 01 Constructions à ossature H01 002 Constructions à ossature métallique et plaques Megaplac 25 Description Les plaques de plâtre Megaplac 25 permettent la réalisation d ouvrages à très hautes performances

Plus en détail

TOPECAL Bâtiment Industriel, s.a.r.l.

TOPECAL Bâtiment Industriel, s.a.r.l. COUVERTURE METALLIQUE AUTOPORTANTE Les couvertures métalliques autoportantes TOPECAL représentent un système tout à fait nouveau dans le groupe des couvertures traditionnelles existantes. La couverture

Plus en détail

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Document entériné par le Groupe Spécialisé n 3 le 15 janvier 2013 Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Groupe Spécialisé n 3 «Structures, planchers et autres composants

Plus en détail

LOT N 02 CHARPENTE METALLIQUE COUVERTURE CHENEAU SOMMAIRE

LOT N 02 CHARPENTE METALLIQUE COUVERTURE CHENEAU SOMMAIRE Ville de Saint Sébastien/Loire Lot n 02 Charpente métallique - page 1/9 LOT N 02 CHARPENTE METALLIQUE COUVERTURE CHENEAU SOMMAIRE 2.1. GENERALITES Pages 2.1.1 OBJET DU PRESENT DOCUMENT 2 2.1.2. ETUDE DES

Plus en détail

OBLIGATION D INSTALLATION D UN GARDE-CORPS

OBLIGATION D INSTALLATION D UN GARDE-CORPS 2 CHAPITRE OBLIGATION D INSTALLATION D UN GARDE-CORPS 2.1. CAS GÉNÉRAL L installation d un garde-corps est obligatoire lorsque la hauteur de chute comptée à partir de la zone de stationnement normal (ZSN)

Plus en détail

Avis Technique 14/01-631 Annule et remplace l'avis Technique 15/88-123. Rubans chauffants FTP et FTSH

Avis Technique 14/01-631 Annule et remplace l'avis Technique 15/88-123. Rubans chauffants FTP et FTSH Avis Technique 14/01-631 Annule et remplace l'avis Technique 15/88-123 Système de maintien en température des réseaux d'eau chaude sanitaire, de mise hors gel de canalisations et de déneigement Rubans

Plus en détail

Avis Technique 14/11-1685 AC-FIX PRESS

Avis Technique 14/11-1685 AC-FIX PRESS Avis Technique 14/11-1685 Révision de l Avis Technique 14/06-1062 Raccords à sertir Raccords pour tubes en matière plastique Plastic pipe fittings Kunststoffrohre Verbindungen AC-FIX PRESS Titulaire :

Plus en détail

! "# $ "%& & *+ *!1 '() /.2( + (/(, 2,2 )5 0120 "$62!, 75., "#8%% "#9$%!&%#'%(988)(*+,-&%#'%("%:"9 &%#'%('9)#9*+,-&%#'%%'()$%.,&,2;3,<4.

! # $ %& & *+ *!1 '() /.2( + (/(, 2,2 )5 0120 $62!, 75., #8%% #9$%!&%#'%(988)(*+,-&%#'%(%:9 &%#'%('9)#9*+,-&%#'%%'()$%.,&,2;3,<4. ! "# $ "%& & '() *+ *,!+-).(/0-!1 % *! "#$#%!&%#'%((")##*+,-&%#'%((")##.,&/01, 2-344 /.2( + (/(, 2,2 )5 0120 "$62!, 75., "#8%% "#9$%!&%#'%(988)(*+,-&%#'%("%:"9 &%#'%('9)#9*+,-&%#'%%'()$%.,&,2;3,

Plus en détail

EXTENSION DE L ECOLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 6. Serrurerie

EXTENSION DE L ECOLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 6. Serrurerie EXTENSION DE L ECOLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 6 Serrurerie JEAN-YVES IMBERT ARCHITECTE D.P.L.G. INNOPARC - AVENUE MARC SEGUIN BP 434 07 004 PRIVAS TELEPHONE 04-75-65-82-72 e mail

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION

NOTICE D UTILISATION NOTICE D UTILISATION ESCALIB notice utilisation.doc Page 2 sur 18 SOMMAIRE 1- Contacts... 2 2- Présentation, description et caractéristiques... 3 3- Transport, chargement et déchargement... 4 4- Levage...

Plus en détail

DGST-BATIMENTS. REFECTION TOITURE-TERRASSE DANS LES LOCAUX ADMINISTRATIFS Place de Paradis S-t-Roch C.C.T.P

DGST-BATIMENTS. REFECTION TOITURE-TERRASSE DANS LES LOCAUX ADMINISTRATIFS Place de Paradis S-t-Roch C.C.T.P DGST-BATIMENTS REFECTION TOITURE-TERRASSE DANS LES LOCAUX ADMINISTRATIFS Place de Paradis S-t-Roch C.C.T.P 2 S O M M A I R E 0 G E N E R A L I T E S--------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Fiche technique Ligne de vie SECURIFIL industrie

Fiche technique Ligne de vie SECURIFIL industrie ZI de Monterrat B.P.13 42501 Le Chambon Feugerolles Cedex France Tel : 04 77 40 54 38 Fax : 04 77 40 54 41 Mail : securite@somain.fr Fiche technique Ligne de vie SECURIFIL industrie ZI de Monterrat B.P.13

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 14/13-1943 Annule et remplace l'avis Technique 14/08-1303 Evacuation des produits de combustion pour les poêles à granulés de bois Chimney for

Plus en détail

DES CONSEILS MALINS! C'EST DE ÇA QU'IL S'AGIT AVEC LES MARCHEPIEDS!

DES CONSEILS MALINS! C'EST DE ÇA QU'IL S'AGIT AVEC LES MARCHEPIEDS! DES CONSEILS MALINS! C'EST DE ÇA QU'IL S'AGIT AVEC LES MARCHEPIEDS! CONSEIL MALIN 1 CONSEIL MALIN 2 Marches et repose-pieds larges pour travailler confortablement, en toute sécurité et sans se fatiguer

Plus en détail

MISE EN CONFORMITE ACCESSIBILITE DU PARKING, DU BATIMENT D ACCUEIL & AMENAGEMENT DES SANITAIRES BATIMENT D ACCUEIL DES PUNTAS 65 110 CAUTERETS

MISE EN CONFORMITE ACCESSIBILITE DU PARKING, DU BATIMENT D ACCUEIL & AMENAGEMENT DES SANITAIRES BATIMENT D ACCUEIL DES PUNTAS 65 110 CAUTERETS MISE EN CONFORMITE ACCESSIBILITE DU PARKING, DU BATIMENT D ACCUEIL & AMENAGEMENT DES SANITAIRES BATIMENT D ACCUEIL DES PUNTAS 65 110 CAUTERETS MAÎTRE D'OUVRAGE SEM DU PONT D Espagne MAIRIE DE CAUTERETS

Plus en détail

REMPLISSAGE DE GARDE-CORPS

REMPLISSAGE DE GARDE-CORPS REMPISSGE DE GRDE-CORPS e présent document a pour seule vocation de présenter des recommandations d ordre général. Ces recommandations ainsi que l ensemble des données relatives aux essais, aux codes applicables

Plus en détail

La présente fiche technique décrit les exigences auxquelles doit répondre le Système Barofor Round.

La présente fiche technique décrit les exigences auxquelles doit répondre le Système Barofor Round. 1 Objet La présente fiche technique décrit les exigences auxquelles doit répondre le Système Barofor Round. Le système complet comprend les éléments suivants: Panneaux Poteaux Accessoires tels que fixations

Plus en détail

Le maçon à son poste de travail

Le maçon à son poste de travail Fiche Prévention - E2 F 03 14 Le maçon à son poste de travail Partie 2 : la protection face au vide La réalisation de murs en maçonnerie est une opération courante sur les chantiers du bâtiment (maison

Plus en détail

Étaiement des balcons

Étaiement des balcons Fiche Prévention - E4 F 07 13 Étaiement des balcons Les étaiements constituent, en général, dans le bâtiment, des opérations essentielles et répétées dont dépendent la stabilité et la solidité des ouvrages

Plus en détail

VILLE DE SAINT GALMIER (42) CONSTRUCTION D UN PLAFOND DE SECURITE ANTI CHUTES ET ANTI-GOUTTES LOCAL DE VERRERIE ARTISANALE

VILLE DE SAINT GALMIER (42) CONSTRUCTION D UN PLAFOND DE SECURITE ANTI CHUTES ET ANTI-GOUTTES LOCAL DE VERRERIE ARTISANALE VILLE DE SAINT GALMIER (42) CONSTRUCTION D UN PLAFOND DE SECURITE ANTI CHUTES ET ANTI-GOUTTES LOCAL DE VERRERIE ARTISANALE LOT UNIQUE : SERRURERIE / METALLERIE Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

COMMENT FAIRE DES ESCALIERS?

COMMENT FAIRE DES ESCALIERS? COMMENT FAIRE DES ESCALIERS? Conception et mise en œuvre GUIDE TECHNIQUE 2012 Union des Métalliers C O L L E CT I O N R E C H E R C H E D É V E LO P P E M E N T M É T I E R 4 INTRODUCTION 13 PARTIE I GÉNÉR

Plus en détail

ESSAI DE RESISTANCE STATIQUE ET DYNAMIQUE DE GARDE-CORPS SELON LA NORME NF E 85-015

ESSAI DE RESISTANCE STATIQUE ET DYNAMIQUE DE GARDE-CORPS SELON LA NORME NF E 85-015 Contact : Gilles LAJEUNESSE Téléphone : 01.49.21.66.42 Fax : 01.49.21.66.66 Mail : gilles.lajeunesse@apave.com ESSAI DE RESISTANCE STATIQUE DYNAMIQUE DE GARDE-CORPS SELON LA NORME NF E 85-015 MODELE Platine

Plus en détail

Sommaire DVD Eurocodes Le référentiel et les outils

Sommaire DVD Eurocodes Le référentiel et les outils Sommaire DVD Eurocodes Le référentiel et les outils Sommaire du cadre juridique de la construction Cadre juridique de la construction o Règles d'urbanisme Documents d'urbanisme Règles d'occupation du sol

Plus en détail

Avis Technique 2/10-1434*02 Add

Avis Technique 2/10-1434*02 Add Avis Technique 2/10-1434*02 Add Additif à l Avis Technique 2/10-1434 et 2/10-1434*01 Add Avant d utiliser ce système, il est indispensable de prendre connaissance de l Avis Technique 2/10-1434 en tenant

Plus en détail

SYSTÈMES DE MAINS-COURANTES ET DE BALUSTRADES

SYSTÈMES DE MAINS-COURANTES ET DE BALUSTRADES SYSTÈMES DE MAINS-COURANTES ET DE BALUSTRADES Utilisation intérieure : Balustrades pour escalier mezzanine Utilisation extérieure : Balustrades pour balcon escalier terrasses et clôture Mains-courantes

Plus en détail

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES Place Jean Marie Danel 80370 BERNAVILLE DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT n 04: SERRURERIE MAITRISE d ŒUVRE Antoine MAUGNARD Architecte 11 Avenue de

Plus en détail

Les escaliers intérieurs

Les escaliers intérieurs Guide de choix Les escaliers intérieurs Bois Métal Mixtes A savoir Avec ou sans contremarches? Opter pour un escalier avec contremarches n est pas seulement choisir une solution traditionnelle. C est aussi

Plus en détail

Partie non ressaisie intentionnellement (voir ci-dessous)

Partie non ressaisie intentionnellement (voir ci-dessous) - 39 - Partie non ressaisie intentionnellement (voir ci-dessous) Les modules sont en outre équipés de 4 patins de caoutchouc (125 x 125 x 20) afin d améliorer l adhérence au sol du dispositif. 2. Dimension

Plus en détail

Composants de menuiserie Escaliers Définition : Escalier : Types d escaliers : Rôle d un escalier :

Composants de menuiserie Escaliers Définition : Escalier : Types d escaliers : Rôle d un escalier : Composants de menuiserie Escaliers Definition Caractéristiques Références normatives Spécifications Marquage C.E Acquis environnementaux Définition : Escalier : Ouvrage de menuiserie constitué de gradins

Plus en détail

Document Technique d'application

Document Technique d'application Document Technique d'application Référence Avis Technique14/12-1728 Annule et remplace le Document Technique d'application 14/06-1099 Système d'amenée d'air comburant et d'évacuation des produits de combustion

Plus en détail

Systèmes 3CE (Conduits collectifs pour chaudières étanches) en tirage naturel

Systèmes 3CE (Conduits collectifs pour chaudières étanches) en tirage naturel Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe Spécialisé n 14 «Installations de Génie Climatique et Installations Sanitaires» Systèmes 3CE (Conduits collectifs pour chaudières étanches) en

Plus en détail

COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL. Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP.

COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL. Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP. 1 COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP Lot 4 METALLERIE Février 2013 ATÉCO Economiste de la Construction

Plus en détail

2 Couverture - Etanchéité

2 Couverture - Etanchéité COMMUNE DE SAINT-PIERRE Page n 13 2 Couverture - Etanchéité 2-1 - Etendue des travaux - Réglementations 2-1-1 - Etendue des travaux Les travaux à réaliser par l'entreprise dans le cadre de son marché sont

Plus en détail

FOURNITURE ET POSE DE DEUX ESCALIERS EXTERIEURS EN ACIER SALLE DE SPORTS PENNY BROOKES

FOURNITURE ET POSE DE DEUX ESCALIERS EXTERIEURS EN ACIER SALLE DE SPORTS PENNY BROOKES Ville de Cysoing Hôtel de Ville 2, place de la République BP 67 59830 CYSOING Tél : 03.20.79.44.70. Fax : 03.20.79.57.59. N Cys FOURNITURE ET POSE DE DEUX ESCALIERS EXTERIEURS EN ACIER SALLE DE SPORTS

Plus en détail

Dossier de Consultation des Entreprises

Dossier de Consultation des Entreprises CCTP LOT 07 : METALLERIE - SERRURERIE Dossier de Consultation des Entreprises AVRIL 2009 MODIFICATION JUILLET OCT 2009 09.007.PRO.CCTP.24.04.2009 Métallerie - Serrurerie - 1 / 10 7 LOT 07 METALLERIE -

Plus en détail

www.nicoll.fr Guide de choix d'un caniveau Connecto

www.nicoll.fr Guide de choix d'un caniveau Connecto www.nicoll.fr Guide de choix d'un caniveau Connecto GTCONNEC Norme EN 1433 et marquage CE : une obligation depuis 2005. La norme NF EN 1433 Les caniveaux doivent être conformes à la norme NF EN 1433 qui

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE MULTISCAF

NOTICE TECHNIQUE MULTISCAF présentation MULTISCAF est un système modulaire multidirectionnel, destiné aux travaux de construction, de rénovation et de réhabilitation. Il permet de réaliser des échafaudages de façade, des ponts roulants,

Plus en détail

SOLAR HRS LA FOURNAISE 3.10

SOLAR HRS LA FOURNAISE 3.10 Avis Technique 14/04-927 Capteur solaire Capteur solaire Solar collector Sonnenkollektor Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que les productions certifiées, marque CSTBat, dont la liste à

Plus en détail

MARQUE NF CANALISATIONS EN FONTE POUR EVACUATION ET ASSAINISSEMENT DOCUMENT TECHNIQUE 4 : FAMILLE ASSAINISSEMENT POLYURETHANE

MARQUE NF CANALISATIONS EN FONTE POUR EVACUATION ET ASSAINISSEMENT DOCUMENT TECHNIQUE 4 : FAMILLE ASSAINISSEMENT POLYURETHANE Mandaté par CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DU BATIMENT Organisme certificateur 84, avenue Jean Jaurès Champs sur Marne F - 77447 MARNE LA VALLEE Cedex 2 11, rue Francis de Pressensé F 93571 LA PLAINE

Plus en détail

Couvertures métalliques

Couvertures métalliques FICHE TECHNIQUE Couvertures métalliques 2 4 5 CONNAÎTRE > Les métaux utilisés > Compatibilité des matériaux > Mise en œuvre > Supports > Ventilation REGARDER > L état de la couverture > L état des supports

Plus en détail