INFO CADRES «Gare aux faux pas» Comment puis-je prévenir les chutes dans mon entreprise? Conseils pour tous les jours. «Gare aux faux pas»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INFO CADRES «Gare aux faux pas» Comment puis-je prévenir les chutes dans mon entreprise? Conseils pour tous les jours. «Gare aux faux pas»"

Transcription

1 INFO CADRES Comment puis-je prévenir les chutes dans mon entreprise? Conseils pour tous les jours.

2 . Programme de sécurité CFST sous la direction de la Suva, Case postale 4358, CH-6002 Lucerne Téléphone Fax (commandes) Internet INFO CADRES Reproduction autorisée avec mention de la source. 1 re édition mars e édition remaniée: mars 2005 de à exemplaires Référence: 6210.f

3 Sommaire contribue à prévenir les accidents du travail «Marcher ne présente absolument aucun danger» grave erreur 4 Chaque année, environ accidents dus à des chutes au travail Les causes principales 5 Quelles sont les exigences requises pour un sol? 6 Attention à la marche! 7 Tous les escaliers ne se ressemblent pas 8 De la lumière pour mettre en lumière 9 Pas de course d obstacles sur les voies de circulation 10 Le nettoyage nécessaire et salutaire 11 Le manque d ordre crée le piège 12 Stress et précipitation en font chuter plus d un 13 A chaque lieu sa chaussure 14 Pour réussir nous comptons sur votre aide 15 Check-list en 10 points pour prévenir les accidents dus aux chutes dans votre entreprise 16

4 contribue à prévenir les accidents du travail L accident n arrive pas par hasard. Souvent, il pourrait être évité, si le nécessaire était fait à temps. Et c est exactement où nous voulons en arriver avec la campagne, qui se déroulera dans toute la Suisse. L objectif est, en tout premier lieu, de sensibiliser vos collaboratrices et collaborateurs aux risques de chute. Pour y parvenir, il nous faut toutefois votre aide, à vous les supérieurs. Le succès est entre vos mains. Commandez gratuitement bien entendu, le matériel d informations fort divertissant pour vos collaboratrices et collaborateurs par téléphone au , par fax au ou directement sur Internet à l adresse A propos «Evaluation du risque»: La crainte d un accident nous tenaille plus en faisant des travaux de découpe, de fraisage, etc. qu en marchant. Mais les statistiques prouvent que le risque de chute est bien plus élevé. «Marcher ne présente absolument aucun danger» grave erreur Pour la plupart d entre nous, marcher est un automatisme de tous les jours. Et c est justement la raison pour laquelle nous avons tendance à ne pas voir les risques. Il ressort des statistiques que le risque d accident est largement sous-estimé en ce qui concerne la marche. En moyenne, un quart environ de l ensemble des accidents du travail sont à mettre sur le compte de chutes, voire selon la branche plus de la moitié. Accidents du travail Autres Chutes En moyenne, un quart environ de l ensemble des accidents du travail sont à mettre sur le compte de chutes. 4

5 Chaque année, environ accidents dus à des chutes au travail Le plus souvent, de tels accidents peuvent être évités. C est une bonne raison de consacrer un peu de temps à la lecture de cette brochure. Elle vous apprend comment réduire les risques à un minimum et même, parfois, à peu de frais. Un seul accident évité vous fera économiser beaucoup d argent et vos collaboratrices ou collaborateurs ne feront pas d expérience douloureuse. Un seul accident évité vous fera économiser beaucoup d argent et vos collaboratrices ou collaborateurs ne feront pas d expérience douloureuse. Les causes principales Causes techniques Des accidents dus à des défauts de construction (par ex. revêtements de sol, marches d escalier et seuils non appropriés, éclairage insuffisant ou manquant, etc.). Causes organisationnelles Des accidents dus à des déficiences organisationnelles (par ex. absence de signalisation des voies de circulation, horaires de nettoyage chevauchant les horaires d exploitation, voies de circulation des personnes et des véhicules non séparées). Comportement humain Des accidents dus à l imprudence ou à un comportement contraire à la sécurité (par ex. manque d attention, désinvolture, désordre, port de chaussures non appropriées). 5

6 Quelles sont les exigences requises pour un sol? Ce qui est déterminant, c est que le revêtement du sol ait des propriétés antidérapantes. Il faut, par exemple, qu il soit rainuré dans les zones humides. Sur des sols existants, la pose de bandes antidérapantes est un moyen simple de garantir la sécurité. En règle générale: nettoyer les sols et les entretenir correctement afin de préserver leurs propriétés antidérapantes. Les sols lisses ou contenant du quartz et les carrelages peuvent être rendus moins glissants grâce à un traitement ultérieur. Utiliser des revêtements de sol antidérapants (voir également Doc technique, documentation technique pour limiter les chutes dans l entreprise, référence 6211.f). Aux endroits critiques, poser des bandes antidérapantes ou des tapis. Vous obtiendrez de plus amples informations par fax ou par téléphone Signaler et réparer immédiatement les revêtements de sol endommagés. En page 15, vous trouverez des indications quant au matériel de signalisation approprié. Maintenir les sols propres. Consulter à cet effet le chapitre «Le nettoyage nécessaire et salutaire» Ces bandes antidérapantes permettent d atténuer le risque aux endroits critiques. Les sols défectueux sont de dangereux pièges à faux pas. Il faut les réparer sans tarder. 6

7 Attention à la marche! Un moment d inattention, et les marches deviennent des endroits traîtres qui ne cessent de nous surprendre. Quelques millimètres de différence de niveau suffisent à nous faire trébucher. Il est donc important que le bord des tapis, les jonctions entre différents revêtements de sol ou des ouvertures dans les planchers soient toujours recouverts. Les canalisations au sol seront munies de grilles. Si les marches ne peuvent être évitées, il faut les marquer clairement. Recouvrir de baguettes les bords des tapis et les jonctions entre différents revêtements de sol. Fermer, recouvrir ou entourer les ouvertures dans les planchers. Marquer les marches de façon voyante De tels bords de tapis peuvent rapidement provoquer un accident. Si les marches ne peuvent être évitées, il faut les marquer de façon voyante. 7

8 Tous les escaliers ne se ressemblent pas Ce qui est valable pour les sols est également important pour les escaliers: un revêtement aux propriétés antidérapantes, car les chutes dans les escaliers font partie des accidents les plus dangereux. La cage d escalier n est pas un entrepôt de matériel. Il faut que l escalier soit praticable à tout moment et sans obstacles. Un dimensionnement ergonomiquement correct des marches constitue un aspect important lors de la construction d escaliers. Poser des bandes antidérapantes sur des marches d escalier lisses. Munir le nez des marches d un profilé en caoutchouc ou de carreaux rainurés. Signaler et réparer immédiatement des revêtements endommagés. Libérer la cage d escalier. Ne pas l utiliser abusivement comme entrepôt Un escalier aussi raide ressemble plutôt à une échelle. Des bandes antidérapantes posées ultérieurement sur des marches lisses. 8

9 De la lumière pour mettre en lumière Chuchoter est facile dans l obscurité, voir et marcher l est beaucoup moins. Un bon éclairage contribue à la sécurité de vos collaboratrices et collaborateurs. En particulier les couloirs, les escaliers, les marches et autres obstacles méritent un bon éclairage (l intensité lumineuse minimale requise est de 100 lux). Veiller à un bon éclairage partout. Installer des interrupteurs lumineux bien accessibles (par ex. immédiatement à proximité des entrées et portes). Remplacer immédiatement les appareils d éclairage défectueux. Régler les minuteries d éclairage pour que la durée d éclairage soit suffisante (dans les cages d escalier au moins 1 minute par étage, et au total pas moins de 3 minutes). Utiliser des moyens techniques modernes (par ex. des détecteurs infrarouges pour mettre en route l éclairage dans des locaux rarement utilisés). Eviter les effets d ombre et d éblouissement. Ils peuvent constituer des pièges. Eviter les contrastes clair/obscur trop violents entre différentes zones Installer les interrupteurs de façon à être accessibles et utilisables par tout un chacun. Vue de cette pièce bien éclairée, cette cage d escalier fait l effet d un trou noir. 9

10 Pas de course d obstacles sur les voies de circulation Les voies de circulation pour les personnes et les véhicules, à l intérieur de l entreprise, ne doivent jamais être encombrées afin de garantir une sécurité optimale à l utilisateur. Le marquage des voies de circulation et la signalisation des croisements rendent la situation claire. Pour permettre d enjamber en toute sécurité des convoyeurs à rouleaux ou des installations transporteuses, il faut installer des passages (si nécessaire des passerelles avec main courante). Déterminer les voies de circulation. Ne jamais encombrer les voies de circulation. Prévoir systématiquement des voies de circulation séparées pour les personnes et les véhicules. Marquer ou signaler les voies de circulation et les croisements. Débarrasser la neige et le verglas sur les voies de circulation à l extérieur Lorsque la place est réduite, il est particulièrement important de ne pas encombrer les voies de circulation. Une passerelle n est sûre que si elle est équipée d une main courante. 10

11 Le nettoyage nécessaire et salutaire La saleté sur le sol augmente les risques de faux pas, de chute et de glissade. Pour marcher en sécurité, il est indispensable de maintenir les sols propres. Pour ce faire, il convient de connaître la nature des sols afin d utiliser les produits de nettoyage et d entretien appropriés. C est la seule façon de conserver au revêtement ses propriétés antidérapantes. Vous obtiendrez des informations sur le nettoyage et l entretien directement auprès du fabricant ou du fournisseur de votre revêtement de sol. Le nettoyage normal doit avoir lieu si possible en dehors des horaires de travail de l entreprise. Mettez également à disposition des moyens convenant à un nettoyage immédiat (torchons, balais, liants). Sécher immédiatement les sols lavés à l eau. Si ce n est pas possible, signalez clairement le danger de glissade. En page 15, vous trouverez des indications quant aux moyens de signalisation. Maintenir les sols propres et secs. Utiliser des produits et appareils de nettoyage convenant à la nature du sol pour préserver les propriétés antidérapantes (vous obtiendrez les renseignements nécessaires auprès du fabricant ou du fournisseur de votre revêtement de sol). Les produits d entretien ne doivent pas réduire les propriétés antidérapantes du sol. Effectuer le nettoyage normal si possible en dehors de l horaire de travail de l entreprise. Désigner une personne responsable qui se familiariserait avec les connaissances spécifiques au nettoyage et à l entretien de sols Un tapis d entrée adéquat permet de maintenir les sols propres. Les sols mouillés sont comme du verglas. Donc les sécher immédiatement ou les marquer clairement. 11

12 Le manque d ordre crée le piège Maintenir l ordre signifie faire preuve de sens des responsabilités à l égard des collègues de travail. Combien de temps faudra-t-il pour qu un câble mal posé, un outil qui traîne, un liquide renversé ou des détritus jonchant le sol se transforment en dangereux pièges pour les autres? Responsabilisez vos collaboratrices et vos collaborateurs dans ce sens et vérifiez à l occasion s ils se comportent en conséquence. Encourager le sens des responsabilités à l égard de leurs collègues de travail chez vos collaboratrices et collaborateurs. Procéder à l initiation des collaboratrices et collaborateurs nouvellement engagés ou temporaires. Le bon exemple du supérieur est déterminant. Informer vos collaboratrices et collaborateurs au moyen de notre clip vidéo très divertissant (référence V 280.f). Organiser une «chasse aux pièges à faux pas» pour votre personnel. Stimuler les collaboratrices et collaborateurs pour qu ils veillent à l ordre et à la propreté (par ex. boissons gratuites pour une division dans laquelle aucun endroit glissant ou susceptible de provoquer des faux pas n a été trouvé au cours d une période définie). Signaler ou marquer les pièges qui ne peuvent pas être éliminés tout de suite Ce n est qu une question de temps jusqu à ce que cet «embrouillamini» provoque la chute de quelqu un. Essuyer et sécher tout de suite les liquides écoulés ou signaler au moins la zone dangereuse. 12

13 Stress et précipitation en font chuter plus d un Le stress et la précipitation augmentent sensiblement le risque de chute. En situation de stress, nous oublions toutes les règles de comportement et les mesures de prudence. Un grand nombre de situations de ce genre peuvent être évitées par des mesures organisationnelles sans perte d efficacité (horaire tampon, synchronisation des processus de travail, bonne mise en place). Profitez des connaissances et de l expérience en la matière de vos collaboratrices et collaborateurs. Ce sont souvent eux qui savent comment mieux organiser le déroulement d un travail. Il ne faut pas oublier que les gens préfèrent exécuter ce qu ils ont eux-mêmes proposé. Organiser une «semaine anti-stress» avec le personnel: pendant 4 jours, chacun/e note ses situations de stress et le 5 e jour elles sont analysées en commun. Des solutions sont recherchées. Bien planifier et organiser le travail, prendre en compte les besoins des collaboratrices et collaborateurs, garder la tête froide Il est pratiquement impossible de voir assez tôt les pièges à faux pas dans cette activité fébrile. Malgré la précipitation, toujours essuyer et sécher le sol tout de suite. 13

14 SUVA / CNA A chaque lieu sa chaussure Pour marcher en toute sécurité sur le lieu de travail, le port de chaussures adaptées est primordial. Elles devraient bien maintenir le pied (pas de sabots ou sandalettes) et être en bon état. Des chaussures éculées n offrent ni maintien, ni protection contre le dérapage. De bonnes chaussures antidérapantes sont pourvues de semelles profilées en caoutchouc ou polyuréthane. Votre meilleure protection sont les chaussures munies du label de sécurité bpa qui garantissent des propriétés antidérapantes accrues. Veiller à ce que vos collaboratrices et collaborateurs portent des chaussures appropriées. Encourager l achat de chaussures appropriées si possible aussi financièrement. Rendre les collaboratrices et collaborateurs attentifs aux chaussures que nous recommandons. Des informations à ce sujet peuvent être obtenues chez nous. En tant que supérieur, montrez le bon exemple. Portez vous-même en toute occasion des chaussures appropriées dans l entreprise. Apposer à un endroit bien visible du vestiaire l autocollant «porter des chaussures appropriées» (référence 1729/63). Référence 1729/63 / INSAI 1729 / Ce genre de chaussures n a pas sa place sur le lieu de travail. Des chaussures de sécurité peuvent également être à la mode. 14

15 Pour réussir nous comptons sur votre aide Entreprenez quelque chose pour déceler les risques de chute dans votre entreprise. Vous pouvez, par exemple, organiser un parcours de recherche avec vos collaboratrices et collaborateurs consistant à relever les endroits à risques. Faites marquer ces endroits (par ex. avec l autocollant «Risque de trébucher», référence 6219.d/f/i) et pensez à le faire dans un délai raisonnable. Grâce à ce genre d actions, vous motiverez votre personnel. Profitez de notre offre. Les articles sont disponibles séparément ou sous forme de set. Les imprimés sont gratuits. N hésitez pas à demander notre catalogue détaillé (réf f)! Nous vous souhaitons de passer d agréables moments, et sans chutes. Matériel didactique Réf «Gare aux faux pas» PORTER DE BONNES CHAUSSURES AU TRAVAIL Mes chaussures sont intactes, à semelles profilées, et maintiennent bien le pied. CHUTES ET TREBUCHEMENTS: CELA PEUT ETRE EVITE. Matériel didactique PORTER DE BONNES CHAUSSURES AU TRAVAIL Mes chaussures sont intactes, à semelles profilées, et maintiennent bien le pied. Bande de signalisation, autocollante, réf Film vidéo Réf. V 280 Carton de poignée de porte Réf Bande de signalisation Réf Autocollants de la campagne Réf d 6219.f 6219.i Panneau «Attention» Réf Grand signal pliable Réf Signal pliable Réf

16 Check-list en 10 points pour prévenir les accidents dus aux chutes dans votre entreprise 1. Les revêtements de sol sont-ils antidérapants? oui non 2. Des bandes antidérapantes ont-elles été posées aux endroits critiques? oui non 3. Les marches inévitables sont-elles marquées de manière voyante? oui non 4. Les escaliers et voies de circulation sont-ils praticables sans danger et sans obstacles? oui non 5. Toutes les lampes fonctionnent-elles? oui non 6. Y-a-t-il une personne responsable du nettoyage dans votre entreprise oui non et disposant des connaissances spécifiques à l entretien et au nettoyage de sols? 7. Dans votre entreprise, les moyens de signalisation de dangers temporaires oui non (signaux d avertissement, bandes de signalisation) sont-ils à portée de main? 8. Vos collaboratrices et collaborateurs veillent-ils à l ordre oui non afin d éviter les risques de faux pas? 9. Avez-vous déjà entrepris une action pour éviter ou réduire les oui non situations de stress? 10. Toutes les personnes dans l entreprise portent-elles des chaussures appropriées? oui non Cette check-list vous facilite la vérification du niveau de sécurité dans votre entreprise. Si vous devez répondre «non» à l une ou à l autre des questions, votre entreprise présente quelques lacunes en matière de sécurité. Pour certaines, des moyens simples permettent d y remédier. Dans la présente brochure, vous trouverez des conseils utiles. Si vous avez des questions, n hésitez pas à nous appeler. Nous sommes à votre disposition pour vous conseiller (téléphone ). 16

LA CHUTE DE PLAIN-PIED

LA CHUTE DE PLAIN-PIED LA CHUTE DE PLAIN-PIED LES ACCIDENTS DE DÉPLACEMENTS À PIED RECOUVRENT L'ENSEMBLE DES ACCIDENTS QUI SURVIENNENT LORS DES DÉPLACEMENTS SUR LE LIEU DE TRAVAIL. ILS COMPRENNENT ESSENTIELLEMENT DES CHUTES

Plus en détail

Échelles et autres aides à monter

Échelles et autres aides à monter Échelles et autres aides à monter Utiliser des aides à grimper et des échelles inadaptées est une des causes les plus fréquentes des chutes d une certaine hauteur. Par commodité, économie mal placée ou

Plus en détail

Campagne de prévention «trébucher.ch» Offre destinée aux entreprises

Campagne de prévention «trébucher.ch» Offre destinée aux entreprises Campagne de prévention «trébucher.ch» Offre destinée aux entreprises Campagne de prévention «trébucher.ch» L essentiel en bref 295 000 chutes: c est trop! Marcher est un mécanisme naturel pour la plupart

Plus en détail

Stop aux chutes en hiver Conseils pour les responsables des services de gestion et d entretien des bâtiments

Stop aux chutes en hiver Conseils pour les responsables des services de gestion et d entretien des bâtiments Stop aux chutes en hiver pour les responsables des services de gestion et d entretien des bâtiments Avez-vous déjà organisé le service d hiver? En Suisse, 295 000 personnes par an se blessent en trébuchant,

Plus en détail

Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés

Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés Examen de l habitat à des fins de prévention des chutes Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés 1. Aspects d ordre général Ces points sont à examiner pour chaque pièce du logement utilisée

Plus en détail

Sécurité des escaliers mécaniques et trottoirs roulants

Sécurité des escaliers mécaniques et trottoirs roulants Sécurité des escaliers mécaniques et trottoirs roulants Recommandations européennes relatives aux améliorations à apporter en matière de sécurité aux escaliers mécaniques et trottoirs roulants en service

Plus en détail

RESPONSABILITÉ CIVILE DE L OCCUPANT LES GLISSEMENTS, TRÉBUCHEMENTS ET CHUTES

RESPONSABILITÉ CIVILE DE L OCCUPANT LES GLISSEMENTS, TRÉBUCHEMENTS ET CHUTES RESPONSABILITÉ CIVILE DE L OCCUPANT LES GLISSEMENTS, TRÉBUCHEMENTS ET CHUTES ASSURANCE ENTREPRISE PARCOUREZ IBC.CA LES GLISSEMENTS, TRÉBUCHEMENTS, ET CHUTES donnent lieu à certaines des réclamations en

Plus en détail

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Fiche pratique Personnes âgées Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Accéder à son logement - utiliser les escaliers - prendre l ascenseur - accéder aux équipements Profiter de son

Plus en détail

Handicap visuel. Travaux d adaptation du logement pour les personnes non voyantes ou mal voyantes. Fiche pratique

Handicap visuel. Travaux d adaptation du logement pour les personnes non voyantes ou mal voyantes. Fiche pratique Fiche pratique Handicap visuel Travaux d adaptation du logement pour les personnes non voyantes ou mal voyantes Accéder aux parties communes - sécuriser le cheminement - choisir les équipements - bien

Plus en détail

Les échelles portables peuvent aussi être très dangereuses. Conseils pour votre sécurité

Les échelles portables peuvent aussi être très dangereuses. Conseils pour votre sécurité Les échelles portables peuvent aussi être très dangereuses Conseils pour votre sécurité Sommaire 1 Introduction 3 2 A quoi reconnaît-on une échelle sûre? 4 2.1 Lors de l achat d une échelle 4 2.2 Lors

Plus en détail

Publications CFST. relatives à la sécurité et à la protection de la santé au poste de travail. Edition août 2012

Publications CFST. relatives à la sécurité et à la protection de la santé au poste de travail. Edition août 2012 Schweizerische Eidgenossenschaft Confédération suisse Confederazione Svizzera Confederaziun svizra Commission fédérale de coordination pour la sécurité au travail CFST Publications CFST relatives à la

Plus en détail

S il vous plait, pas d accidents professionnels!

S il vous plait, pas d accidents professionnels! 22 fa chwis sen Prévention d accidents et protection de la santé S il vous plait, pas d accidents professionnels! De nombreux accidents surviennent lors de simples activités: en marchant, en montant les

Plus en détail

Liste de contrôle Soudage, coupage, brasage et chauffage (travaux à la flamme)

Liste de contrôle Soudage, coupage, brasage et chauffage (travaux à la flamme) La sécurité, c est réalisable Liste de contrôle Soudage, coupage, brasage et chauffage (travaux à la flamme) Les installations de soudage au gaz de votre entreprise sontelles en parfait état de fonctionnement?

Plus en détail

Les chutes de plain-pied, évaluer pour mieux prévenir. Rencontre d information et d échanges du 03/10/2014 Foire Internationale de Metz

Les chutes de plain-pied, évaluer pour mieux prévenir. Rencontre d information et d échanges du 03/10/2014 Foire Internationale de Metz Les chutes de plain-pied, évaluer pour mieux prévenir Rencontre d information et d échanges du 03/10/2014 Foire Internationale de Metz Chutes de plain-pied et prestations de services : de l évaluation

Plus en détail

Garde-corps. (moyens d accès permanents aux machines)

Garde-corps. (moyens d accès permanents aux machines) Garde-corps (moyens d accès permanents aux machines) Le présent feuillet d information rassemble les prescriptions (règles techniques) applicables aux garde-corps permettant d accéder à des machines. Il

Plus en détail

Séance 7 : Chute, équilibre et aménagement du domicile. Programme d aide aux aidants Hôpital Broca (Paris)

Séance 7 : Chute, équilibre et aménagement du domicile. Programme d aide aux aidants Hôpital Broca (Paris) Séance 7 : Chute, équilibre et aménagement du domicile Programme d aide aux aidants Hôpital Broca (Paris) Les chutes La chute est un évènement qui peut se produire à tous les âges. Enfants, adultes et

Plus en détail

De la gestion des absences au management durable Un atout supplémentaire pour les entreprises

De la gestion des absences au management durable Un atout supplémentaire pour les entreprises De la gestion des absences au management durable Un atout supplémentaire pour les entreprises Les absences pour cause de maladie ou d accident coûtent cher. Que peut faire une entreprise pour en réduire

Plus en détail

Risques de la conduite et comportement:

Risques de la conduite et comportement: Risques de la conduite et comportement: La nuit : Conduire la nuit est plus dangereux que la conduite en journée. Malgré le trafic moins dense il y a autant d accidents mortels que la journée Les risques

Plus en détail

Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante

Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante Suva Division sécurité au travail Lucerne Case postale, 6002 Lucerne Fax 041 419 59 17 (commandes) www.suva.ch Identifier et manipuler

Plus en détail

Brochure technique. Portes et portails. bpa Bureau de prévention des accidents

Brochure technique. Portes et portails. bpa Bureau de prévention des accidents Brochure technique Portes et portails bpa Bureau de prévention des accidents Porte close au risque Les portes et portails occasionnent régulièrement des accidents. Doigts coincés, fractures voire blessures

Plus en détail

L escalier extérieur, le jardin et le balcon

L escalier extérieur, le jardin et le balcon L escalier extérieur, le jardin et le balcon Les marches Glissantes, irrégulières ou en pierres disjointes, les marches de l escalier extérieur représentent un risque important de chute. Entretenez l escalier

Plus en détail

circulation sécurisée des hommes et des animaux

circulation sécurisée des hommes et des animaux Santé - Sécurité au Travail RISQUES EN SALLE DE TRAITE Fiche technique n 2 Intégrer la prévention : circulation sécurisée des hommes et des animaux Comment aménager son parc d attente? Comment faire circuler

Plus en détail

Garder son indépendance

Garder son indépendance Pour de plus amples renseignements, appelez : Avancez de pied ferme Nipissing. (705) 474-1400 Avancez de pied ferme Parry Sound. (705) 746-5801 1-800-563-2808 Soyez actif, soyez indépendant et avancez

Plus en détail

questions à vous poser pour rendre votre logement

questions à vous poser pour rendre votre logement 30 questions à vous poser pour rendre votre logement plus sûr «Jambe cassée! Je me suis pris les pieds dans le tapis en allant répondre au téléphone - Oh, c est bête!» Oui, c est toujours bête, un accident

Plus en détail

Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante

Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante Suva Division protection de la santé au poste de travail Case postale, 6002 Lucerne Fax 041 419 59 17 (commandes) www.suva.ch Identifier

Plus en détail

Fiche signalétique. Conseils d utilisation. Informations préalables. Identification de l'équipement

Fiche signalétique. Conseils d utilisation. Informations préalables. Identification de l'équipement Fiche signalétique Informations préalables - Date de l évaluation :.. - Nom des évaluateurs : - Organismes des évaluateurs : Identification de l'équipement Etablissement :... Nom et raison sociale de l'organisme

Plus en détail

Liste de contrôle Ponts roulants

Liste de contrôle Ponts roulants La sécurité, c est réalisable. Liste de contrôle Ponts roulants Travaille-t-on en toute sécurité dans votre entreprise avec des ponts roulants? Les ponts roulants sont couramment utilisés dans l industrie

Plus en détail

Liste de contrôle Chargement et déchargement des conteneurs et des bennes

Liste de contrôle Chargement et déchargement des conteneurs et des bennes La sécurité, c est réalisable Liste de contrôle Chargement et déchargement des conteneurs et des bennes Connaissez-vous les dangers liés au chargement et au déchargement des bennes, conteneurs roulants

Plus en détail

N ATTENDEZ PAS LA CHUTE! Guide de prévention des chutes au domicile des seniors N ATTENDEZ PAS LA CHUTE

N ATTENDEZ PAS LA CHUTE! Guide de prévention des chutes au domicile des seniors N ATTENDEZ PAS LA CHUTE N ATTENDEZ N ATTENDEZ! Guide de prévention des chutes au domicile des seniors CHAQUE ANNÉE, 9 400 PERSONNES DÉCÈDENT DES SUITES D UNE. LES 3/4 ONT PLUS DE 75 ANS. L Institut National de Veille Sanitaire

Plus en détail

Aménagez votre maison pour éviter les chutes.

Aménagez votre maison pour éviter les chutes. LE SAVIEZ-VOUS? De nombreux services tels que l aide, les soins ou encore la livraison de repas à domicile, sont à votre disposition pour vous permettre de rester autonome chez vous. Pour connaître les

Plus en détail

Lutter contre les chutes

Lutter contre les chutes Lutter contre les chutes Réduire le risque des chutes à domicile et à l'extérieur Enjeu Personne n'est à l'abri des chutes, mais le risque augmente avec l'âge. Voici quelques mesures simples que vous pouvez

Plus en détail

Check-list «Déménagement» 1

Check-list «Déménagement» 1 Check-list «Déménagement» 1 1 Sur le modèle de la Checkliste "Umzug" de Schweizerischer Mieterinnen- und Mieterverband Le plus tôt possible Examiner le nouveau contrat de location, éventuellement le faire

Plus en détail

POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ

POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ Ce livret est offert par la Carsat Nord-Picardie à : Nom, prénom :... Adresse :......... Pour bien vieillir chez moi, mon domicile en toute

Plus en détail

Aide à domicile. Recommandations du Service de Santé au Travail : Principaux risques professionnels :

Aide à domicile. Recommandations du Service de Santé au Travail : Principaux risques professionnels : AIDE A DOMICILE Aide à domicile Recommandations du Service de Santé au Travail : Principaux risques professionnels : L évaluation des risques (décret du 05 nov. 2001) doit être une démarche collective

Plus en détail

Via Bonnes pratiques de promotion de la santé des personnes âgées Cours de prévention des chutes

Via Bonnes pratiques de promotion de la santé des personnes âgées Cours de prévention des chutes Via Bonnes pratiques de promotion de la santé des personnes âgées Cours de prévention des chutes Check-list 2014 Contexte Le projet Via Bonnes pratiques de promotion de la santé des personnes âgées vise

Plus en détail

MODE D EMPLOI AC1F. www.primo-elektro.be

MODE D EMPLOI AC1F. www.primo-elektro.be MODE D EMPLOI aspirateur DE CENDRES AC1F www.primo-elektro.be AC1F www.primo-elektro.be CARTE DE GARANTIE Chère cliente, cher client, Nos produits sont soumis à des contrôles de qualité rigoureux. Si malgré

Plus en détail

TORDEZ LE COU À 6 IDÉES REÇUES

TORDEZ LE COU À 6 IDÉES REÇUES REÇUES TORDEZ LE COU À 6 IDÉES pour bien vieillir chez vous Bien vieillir chez soi, c est possible! Adapter son logement à ses nouveaux besoins ne nécessite pas forcément beaucoup de moyens et d investissements.

Plus en détail

Brochure technique. Garde-corps. bpa Bureau de prévention des accidents

Brochure technique. Garde-corps. bpa Bureau de prévention des accidents Brochure technique Garde-corps bpa Bureau de prévention des accidents Eviter les chutes dans les bâtiments Les garde-corps remplissent une fonction importante dans les bâtiments: ils protègent des chutes

Plus en détail

Un guide de gestion des risques de glissades, de trébuchements et de chutes

Un guide de gestion des risques de glissades, de trébuchements et de chutes Un guide de gestion des risques de glissades, de trébuchements et de chutes La gravité- qu est-ce qu elle vous coûte? Chaque année les blessures entraînées par les glissades, les trébuchements et les chutes

Plus en détail

Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante

Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante Utilisations courantes de l amiante Récapitulatif des exemples illustrés sans traitement, nettoyage, avec traitement, nettoyage,

Plus en détail

La mobilité en toute sécurité.

La mobilité en toute sécurité. La mobilité en toute sécurité. Mobilité, rapidité, confort et sécurité. Les CFF transportent environ un million de passagers, jour après jour. Car le train est fiable. Car voyager en train, c est pratique

Plus en détail

Brochure technique. Escaliers. bpa Bureau de prévention des accidents

Brochure technique. Escaliers. bpa Bureau de prévention des accidents Brochure technique Escaliers bpa Bureau de prévention des accidents Des escaliers sûrs Aménagés avec goût et dans un souci de sécurité, les escaliers incitent à se mouvoir. Ce faisant, ils contribuent

Plus en détail

Brochure technique. Escaliers. bpa Bureau de prévention des accidents

Brochure technique. Escaliers. bpa Bureau de prévention des accidents Brochure technique Escaliers bpa Bureau de prévention des accidents Les escaliers remplissent depuis toujours la même fonction: ils permettent de passer confortablement d un niveau à un autre. En revanche,

Plus en détail

Conseils pour la pose des revêtements de sols textiles (excepté dalles)

Conseils pour la pose des revêtements de sols textiles (excepté dalles) Indices d incendie minimums exigés par l association des établissements cantonaux d assurance incendie (AEAI): Bâtiments à un ou deux niveaux Bâtiments à trois niveaux ou davantage (sans les bâtiments

Plus en détail

Prévenir les chutes à votre domicile Une affaire personnelle!

Prévenir les chutes à votre domicile Une affaire personnelle! Prévenir les chutes à votre domicile Une affaire personnelle! TABLE DES MATIÈRES Introduction....1 Escaliers extérieurs......2 Escaliers intérieurs......4 Salle de bain.....6 Cuisine......8 Salon.. 10

Plus en détail

Trampolines de loisir

Trampolines de loisir Base de connaissances du bpa 2.087 Trampolines de loisir Auteurs: Berne, 2011 Fränk Hofer, Markus Buchser bpa Bureau de prévention des accidents Auteurs Fränk Hofer Responsable Sport, f.hofer@bpa.ch Maître

Plus en détail

Annexe 1: bases de conception des signaux de sécurité et des signaux auxiliaires

Annexe 1: bases de conception des signaux de sécurité et des signaux auxiliaires Annexes à la règle CIPA n 22 Annexe 1: bases de conception des signaux de sécurité et des signaux auxiliaires 1.1 Signaux de sécurité Forme géométrique Signification Couleur de sécurité Couleur de contraste

Plus en détail

Mon autonomie, j y tiens dans ma maison. CICAT des Pays de la Loire - 2013

Mon autonomie, j y tiens dans ma maison. CICAT des Pays de la Loire - 2013 Mon autonomie, j y tiens dans ma maison 1 Sommaire 2 Vieillir chez soi dans une maison fonctionnelle Les activités quotidiennes concernées Les précautions et mesures à prendre Les aménagements et équipements

Plus en détail

2 Nettoyage de la liste thermique de l imprimante

2 Nettoyage de la liste thermique de l imprimante BUSCH-Werke AG CH-7203 Trimmis Indications d entretien pour les appareils de pesage étiquetage de la ligne 7000 et 9000 1 Nettoyage général Avant le début des travaux de nettoyage l installation doit être

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION CUISEUR ÉLECTRIQUE MULTIFONCTIONS PRESTO PAN POUR USAGE DOMESTIQUE UNIQUEMENT

MANUEL D UTILISATION CUISEUR ÉLECTRIQUE MULTIFONCTIONS PRESTO PAN POUR USAGE DOMESTIQUE UNIQUEMENT MANUEL D UTILISATION CUISEUR ÉLECTRIQUE MULTIFONCTIONS PRESTO PAN Lisez attentivement ce mode d'emploi avant d'utiliser l'appareil et conservez-le pour un usage ultérieur. POUR USAGE DOMESTIQUE UNIQUEMENT

Plus en détail

Huit règles vitales pour la maintenance

Huit règles vitales pour la maintenance Huit règles vitales pour la maintenance des machines et installations La vie et la santé des travailleurs ont la priorité absolue. Nous respectons systématiquement les règles de sécurité. La sécurité au

Plus en détail

Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante

Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante Utilisations courantes de l amiante Récapitulatif des exemples illustrés sans traitement, nettoyage, avec traitement, nettoyage,

Plus en détail

Monte escalier à siège ou pour chaise roulante. sur plan incliné, suspendu à un monorail fixé au plafond

Monte escalier à siège ou pour chaise roulante. sur plan incliné, suspendu à un monorail fixé au plafond GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Luxembourg, le 10 février 2006 ITM-CL 317.1 Monte escalier à siège ou pour chaise roulante sur plan incliné, suspendu à un monorail fixé au plafond Prescriptions de sécurité types

Plus en détail

CHECKPOINT 72 À NOTER POURQUOI COMMENT QUELQUES CONSEILS SUPPLÉMENTAIRES. Favoriser le travail à la lumière naturelle.

CHECKPOINT 72 À NOTER POURQUOI COMMENT QUELQUES CONSEILS SUPPLÉMENTAIRES. Favoriser le travail à la lumière naturelle. Ergonomie pratique en 128 points CHECKPOINT 72 Favoriser le travail à la lumière naturelle. POURQUOI La lumière naturelle est la meilleure forme d éclairage. Économique, elle permet de réduire les coûts

Plus en détail

Mode d emploi Mini vitrine réfrigérée Modèle SC 70 Ref. n 330-1000

Mode d emploi Mini vitrine réfrigérée Modèle SC 70 Ref. n 330-1000 Mode d emploi Mini vitrine réfrigérée Modèle SC 70 Ref. n 330-1000 Sommaire 1. Notice explicative générale 2. Pièces détachées 3. Transport, installation et indications de sécurité 4. Réglage de température

Plus en détail

Sécurité des machines CE neuves è Grille de détection d anomalies

Sécurité des machines CE neuves è Grille de détection d anomalies Sécurité des machines CE neuves Grille de détection d anomalies ED 4450 Document uniquement téléchargeable sur www.inrs.fr Afin de ne pas exposer les opérateurs à des risques d accident ou de maladie professionnelle,

Plus en détail

Ib 0011. bfu bpa upi. Sports de neige. Bureau suisse de prévention des accidents

Ib 0011. bfu bpa upi. Sports de neige. Bureau suisse de prévention des accidents bfu bpa upi Ib 0011 Sports de neige Bureau suisse de prévention des accidents Tête 10% Epaule 20% Blessures Tronc 18% Avant-bras 15% Ski Genou 32% Chaque année, 43'000 personnes résidant en Suisse, dont

Plus en détail

Conception de bâtiments d habitation adaptés aux personnes âgées Aide-mémoire

Conception de bâtiments d habitation adaptés aux personnes âgées Aide-mémoire Octobre 2009 Conception de bâtiments d habitation adaptés aux personnes âgées Aide-mémoire L intégration de personnes âgées ou souffrant d un handicap est une tâche importante de notre société. Les personnes

Plus en détail

Manuel de sécurité pour les chantiers routiers.

Manuel de sécurité pour les chantiers routiers. Manuel de sécurité pour les chantiers routiers. René Steveny Conseiller en prévention. 1 Table des matières. 1. Prescriptions légales ou réglementaires en matière de signalisation des chantiers et des

Plus en détail

Guide d utilisation Vitrine réfrigérée Modèle KATRIN Best.-Nr. 330-1030

Guide d utilisation Vitrine réfrigérée Modèle KATRIN Best.-Nr. 330-1030 Guide d utilisation Vitrine réfrigérée Modèle KATRIN Best.-Nr. 330-1030 Sommaire 1. Indications générales 2. Indications liées à la sécurité 3. Transport et installation 4. Utilisation 5. Nettoyage 6.

Plus en détail

MC1-F www.primo-elektro.be

MC1-F www.primo-elektro.be NOTICE D UTILISATION CAFETIÈRE MUG ISOTHERME www.primo-elektro.be WWW.PRIMO-ELEKTRO.BE 2 WWW.PRIMO-ELEKTRO.BE Lisez toutes les instructions Conservez-les pour consultation ultérieure 1. CONDITIONS DE GARANTIE

Plus en détail

Autonome jusqu à un âge avancé

Autonome jusqu à un âge avancé Autonome jusqu à un âge avancé Liste de contrôle pour l habitat, entraînement et mobilité bpa Bureau de prévention des accidents De nombreuses chutes peuvent être évitées. Prenez les choses en main! Aménagez

Plus en détail

Liste de vérification

Liste de vérification Liste de vérification de votre sécurité à la maison Quelques simples précautions peuvent rendre votre maison plus sûre et prévenir les chutes Pour rester sur pied Mesures à prendre pour prévenir les chutes

Plus en détail

Organiser la sécurité: une tâche primordiale pour chaque entreprise

Organiser la sécurité: une tâche primordiale pour chaque entreprise Organiser la sécurité: une tâche primordiale pour chaque entreprise En tant que chef, vous devez organiser votre entreprise de manière à y assurer la sécurité et la protection de la santé. La présente

Plus en détail

Fiches d'information. Formation sur l'entretien des planchers pour la prévention des glissades et chutes de plain-pied

Fiches d'information. Formation sur l'entretien des planchers pour la prévention des glissades et chutes de plain-pied - + Fiches d'information Formation sur l'entretien des planchers pour la prévention des glissades et chutes de plain-pied Technologique document Six fiches résumant les informations pertinentes aux différentes

Plus en détail

Guide de l Accessibilité. des Etablissements. Recevant du Public

Guide de l Accessibilité. des Etablissements. Recevant du Public Guide de l Accessibilité des Etablissements Recevant du Public Direction du Développement Commerce Tourisme Réaliser un projet qui garantit l égalité d accès : S assurer que les entrées principales soient

Plus en détail

Le principe de fonctionnement. Réserver. Monter. Démarrer.

Le principe de fonctionnement. Réserver. Monter. Démarrer. Le principe de fonctionnement Réserver. Monter. Démarrer. Rouler malin Le car sharing, c est une manière intelligente de prendre la route: vous êtes mobile en permanence, sans les contraintes qu implique

Plus en détail

Manuel de l utilisateur

Manuel de l utilisateur Manuel de l utilisateur Borne de recharge de niveau 2 pour véhicule électrique EVC30T/EVC30T-IN ELMEC Inc. OCTOBRE 2014 (REV10) TABLE DES MATIÈRES Aperçu (Modèles 4, 5, 6 et 7) 2 Raccordement électrique

Plus en détail

POUR LE MONTAGE ET L'EXPLOITATION DE TENTES ET STRUCTURES PNEUMATIQUES PROVISOIRES

POUR LE MONTAGE ET L'EXPLOITATION DE TENTES ET STRUCTURES PNEUMATIQUES PROVISOIRES RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES POUR LE MONTAGE ET L'EXPLOITATION DE TENTES ET STRUCTURES PNEUMATIQUES PROVISOIRES 1. Base Les prescriptions de protection incendie AEAI sont

Plus en détail

Constructions sans obstacles Correctif C2 à la norme SIA 500:2009

Constructions sans obstacles Correctif C2 à la norme SIA 500:2009 SIA 500-C2:2013 Bâtiment, génie civil 521 500-C2 Constructions sans obstacles Correctif C2 à la norme SIA 500:2009 Numéro de référence: SN 521500-C2:2013 fr Valable dès: 2013-10-01 Éditeur Société Suisse

Plus en détail

Sika ComfortFloor pour votre maison

Sika ComfortFloor pour votre maison Sika ComfortFloor pour votre maison LA PERFECTION N A JAMAIS ÉTÉ AUSSI PROCHE Vivre avec perfection Sika ComfortFloor à la maison Sika ComfortFloor est bien plus qu un revêtement de sol. C est également

Plus en détail

Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 6, al. 4, et 40 de la loi du 13 mars 1964 2 sur le travail (loi), arrête: Objet et champ d application

Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 6, al. 4, et 40 de la loi du 13 mars 1964 2 sur le travail (loi), arrête: Objet et champ d application Ordonnance 3 relative à la loi sur le travail (OLT 3) (Protection de la santé) 1 822.113 du 18 août 1993 Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 6, al. 4, et 40 de la loi du 13 mars 1964 2 sur le travail

Plus en détail

Fiche 8 (Analyse): Unités

Fiche 8 (Analyse): Unités Fiche 8 (Analyse): Unités Le rayonnement lumineux visible est un rayonnement électromagnétique de longueur d'onde compris entre 400 et 760 nanomètres, entre l'ultraviolet (

Plus en détail

10 étapes pour un apprentissage en toute sécurité

10 étapes pour un apprentissage en toute sécurité 10 étapes pour un apprentissage en toute sécurité Carte STOP pour les apprentis Suva Sécurité au travail Case postale, 6002 Lucerne Renseignements Tél. 0848 800 540 Commandes www.suva.ch/apprentis Tél.

Plus en détail

ENTRETIEN. Entretien des sols Amtico. Avis de sécurité. Conseils d entretien et informations de sécurité

ENTRETIEN. Entretien des sols Amtico. Avis de sécurité. Conseils d entretien et informations de sécurité ENTRETIEN Entretien des sols Amtico Avis de sécurité PUn mauvais entretien peut rendre le sol glissant, ce qui peut entraîner des accidents. Lire attentivement les précautions ci-dessous pour que le sol

Plus en détail

Liste de contrôle Plateformes élévatrices mobiles de personnel (PEMP)

Liste de contrôle Plateformes élévatrices mobiles de personnel (PEMP) La sécurité, c est réalisable. Liste de contrôle Plateformes élévatrices mobiles de personnel (PEMP) Les plateformes élévatrices mobiles de personnel (PEMP) sont-elles correctement utilisées dans votre

Plus en détail

Percolateur à café CPC48 CPC60 CPC100

Percolateur à café CPC48 CPC60 CPC100 Percolateur à café CPC48 CPC60 CPC100 CASSELIN SAS Tél : +33 (0) 4 82 92 60 00 333 Cours du 3 ème Millénaire Fax : +33 (0) 4 83 07 51 01 69749 SAINT PRIEST Cedex Mail : contact@casselin.com France F/B/CH

Plus en détail

Déversements de pesticides

Déversements de pesticides Chapitre 26 Déversements de pesticides Dans ce chapitre Mots-clés Accidents Loi sur les pesticides et Loi sur la protection de l environnement Après avoir étudié la matière de ce chapitre, vous serez en

Plus en détail

ensemble et simplement et la protection sanitaire Solution de branche pour la sécurité au travail Remplir les conditions

ensemble et simplement et la protection sanitaire Solution de branche pour la sécurité au travail Remplir les conditions Solution de branche pour la sécurité au travail et la protection sanitaire de la branche de l automobile et des deux-roues Patronage de la solution de branche de l automobile et des deux-roues (SAD) Mittelstrasse

Plus en détail

Arrêté royal du 31 août 2005 relatif à l utilisation des équipements de travail. pour des travaux temporaires en hauteur.

Arrêté royal du 31 août 2005 relatif à l utilisation des équipements de travail. pour des travaux temporaires en hauteur. Arrêté royal du 31 août 2005 relatif à l utilisation des équipements de travail pour des travaux temporaires en hauteur (M.B. 15.9.2005; errata: M.B. 22.8.2006) Sous-section I.- Champ d application et

Plus en détail

LESI LIVRET POUR L ENTRETIEN EN SÉCURITÉ DES INSTALLATIONS

LESI LIVRET POUR L ENTRETIEN EN SÉCURITÉ DES INSTALLATIONS LESI LIVRET POUR L ENTRETIEN EN SÉCURITÉ DES INSTALLATIONS Département fédéral de l économie DFE Secrétariat d Etat à l économie SECO Commission fédérale de coordination pour la sécurité au travail (CFST)

Plus en détail

Mode d'emploi Chaise de transport et d'évacuation EXSIT 101

Mode d'emploi Chaise de transport et d'évacuation EXSIT 101 Mode d'emploi Chaise de transport et d'évacuation EXSIT 101 Version du document BSURE_EXSIT101_moded emploi_2014/06 rev 01 Juin 2014 Page Contenu- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Introduction

Plus en détail

Nouveau règlement Accessibilité Handicapés

Nouveau règlement Accessibilité Handicapés Nouveau règlement Accessibilité Handicapés 1 Les principaux points à retenir en synthèse Prise en compte de tous les handicaps notamment physique, cognitif, mental ou psychique Exigences de performance

Plus en détail

Formation et instruction en entreprise: des outils indispensables pour la sécurité

Formation et instruction en entreprise: des outils indispensables pour la sécurité Formation et instruction en entreprise: des outils indispensables pour la sécurité Travailler de façon sûre et sans nuire à sa santé nécessite certaines connaissances. La formation et l instruction de

Plus en détail

.4..ESCALIER. Critères d'accessibilité répondant aux besoins des personnes ayant une déficience visuelle. 4.1 Concept de base

.4..ESCALIER. Critères d'accessibilité répondant aux besoins des personnes ayant une déficience visuelle. 4.1 Concept de base énovation.4..escalie. 4.1 Concept de base S assurer que l emplacement des escaliers soit uniforme d un étage à l autre pour que leur localisation soit prévisible. egrouper l'escalier et les principaux

Plus en détail

Schéma Directeur de mise en Accessibilité

Schéma Directeur de mise en Accessibilité Schéma Directeur de mise en Accessibilité Audits accessibilité des Etablissements Recevant du Public et des Installations Ouvertes au Public Communauté de Communes de DOL DE BRETAGNE Siége Social Maison

Plus en détail

1- LES CHUTES DE PERSONNES...

1- LES CHUTES DE PERSONNES... 7 1-1- LES CHUTES DE PERSONNES... sont la cause de plusieurs accidents de travail Les chutes n ont pas de cible. Qui n est pas tombé dans un stationnement, en sortant de sa voiture, en se rendant à sa

Plus en détail

Revêtements de surface DeLaval

Revêtements de surface DeLaval Revêtements de surface DeLaval Des surfaces de qualité supérieure pour résister aux conditions difficiles Les revêtements de surface époxy DeLaval Sûrs, hygiéniques et antidérapants Les revêtements de

Plus en détail

Manuel de la sécurité et de la protection de la santé au travail (SST)

Manuel de la sécurité et de la protection de la santé au travail (SST) Manuel de la sécurité et de la protection de la santé au travail (SST) Manuel SST Version 1 - mai 2007 Etat de Fribourg Service du personnel et d'organisation rue Joseph-Piller 13 1700 Fribourg SUISSE

Plus en détail

Accidents de la vie courante. Comment aménager sa maison pour éviter les chutes?

Accidents de la vie courante. Comment aménager sa maison pour éviter les chutes? Accidents de la vie courante Comment aménager sa maison pour éviter les chutes? À chaque âge ses problèmes et les moyens de les prévenir. Chaque année, environ une personne de plus de 65 ans sur trois

Plus en détail

Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 6, al. 4, et 40 de la loi du 13 mars 1964 1 sur le travail (loi), arrête: Objet et champ d application

Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 6, al. 4, et 40 de la loi du 13 mars 1964 1 sur le travail (loi), arrête: Objet et champ d application Ordonnance 3 relative à la loi sur le travail (Hygiène, OLT 3) 822.113 du 18 août 1993 (Etat le 1 er mai 2010) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 6, al. 4, et 40 de la loi du 13 mars 1964 1 sur le

Plus en détail

Quelques notions d humidité

Quelques notions d humidité Quelques notions d humidité L air contient toujours une certaine quantité d eau sous forme de vapeur qui détermine le degré d humidité d une pièce. La capacité de l air de contenir de la vapeur d eau est

Plus en détail

Notice d installation

Notice d installation PLANCHER CHAUFFANT ELECTRIQUE SIMPLE ET CONFORTABLE Notice d installation Plancher Chauffant Electrique WARMUP Sticky Mat Assistance Technique : 0805 639 905 1 Sommaire Caractéristiques générales des éléments

Plus en détail

Acquisition, amélioration, réhabilitation et création de logements locatifs sociaux communaux. identification du/des logement(s) concerné(s)

Acquisition, amélioration, réhabilitation et création de logements locatifs sociaux communaux. identification du/des logement(s) concerné(s) Acquisition, amélioration, réhabilitation et création de logements locatifs sociaux communaux page 1/5 identification du/des logement(s) concerné(s) Nom du bailleur Nom de l opération Logement individuel

Plus en détail

IPP-0775 BAT-0745 Gîtes aux Ânes à Trooz Mars 2005 Page 1 sur 22

IPP-0775 BAT-0745 Gîtes aux Ânes à Trooz Mars 2005 Page 1 sur 22 Mars 2005 Page 1 sur 22 GÎTES AUX ÂNES Rue sur le Batty, 79 4870 TROOZ Tél. : 087/26 76 26 Fax : 087/26.67.07 E-Mail :info@gitesauxanes.be Web : www.gitesauxanes.be! 7 8 4 3 9 8 Avec le soutien financier

Plus en détail

Randonnées courses d école excursions

Randonnées courses d école excursions Promotion de la sécurité: feuilles didactiques Safety Tool N o 7 Randonnées courses d école excursions 6 15 ans bpa Bureau de prévention des accidents Randonnées courses d école excursions Safety Tool

Plus en détail

HUMAIN SIMPLE LYON. ACCeSSIBLE FACILE. aménager A TOUS ACCUEILLANT. www.lyon.fr. Janvier 2009. Les clés de la réglementation

HUMAIN SIMPLE LYON. ACCeSSIBLE FACILE. aménager A TOUS ACCUEILLANT. www.lyon.fr. Janvier 2009. Les clés de la réglementation Janvier 2009 SIMPLE HUMAIN aménager ACCUEILLANT LYON FACILE A TOUS ACCeSSIBLE DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL ACCESSIBILITE LOGEMENT COLLECTIF Les clés de la réglementation www.lyon.fr Nos enjeux

Plus en détail

CET HIVER, ADHEREZ EN TOUTES CIRCONSTANCES! CET HIVER, ADHEREZ EN TOUTES CIRCONSTANCES

CET HIVER, ADHEREZ EN TOUTES CIRCONSTANCES! CET HIVER, ADHEREZ EN TOUTES CIRCONSTANCES CET HIVER, ADHEREZ EN TOUTES CIRCONSTANCES! CET HIVER, ADHEREZ EN TOUTES CIRCONSTANCES LA ROUTE EN HIVER La route en hiver présente des conditions particulières de circulation (visibilité, adhérence) dues

Plus en détail

Prévention des risques professionnels Date : Classe : Séquence 5 : Les risques professionnels dans l activité de travail.

Prévention des risques professionnels Date : Classe : Séquence 5 : Les risques professionnels dans l activité de travail. Nom : Prénom : Prévention des risques professionnels Date : Classe : Séquence 5 : Les risques professionnels dans l activité de travail. Objectif : Analyser une situation de travail à partir des dangers

Plus en détail