INFO CADRES «Gare aux faux pas» Comment puis-je prévenir les chutes dans mon entreprise? Conseils pour tous les jours. «Gare aux faux pas»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INFO CADRES «Gare aux faux pas» Comment puis-je prévenir les chutes dans mon entreprise? Conseils pour tous les jours. «Gare aux faux pas»"

Transcription

1 INFO CADRES Comment puis-je prévenir les chutes dans mon entreprise? Conseils pour tous les jours.

2 . Programme de sécurité CFST sous la direction de la Suva, Case postale 4358, CH-6002 Lucerne Téléphone Fax (commandes) Internet INFO CADRES Reproduction autorisée avec mention de la source. 1 re édition mars e édition remaniée: mars 2005 de à exemplaires Référence: 6210.f

3 Sommaire contribue à prévenir les accidents du travail «Marcher ne présente absolument aucun danger» grave erreur 4 Chaque année, environ accidents dus à des chutes au travail Les causes principales 5 Quelles sont les exigences requises pour un sol? 6 Attention à la marche! 7 Tous les escaliers ne se ressemblent pas 8 De la lumière pour mettre en lumière 9 Pas de course d obstacles sur les voies de circulation 10 Le nettoyage nécessaire et salutaire 11 Le manque d ordre crée le piège 12 Stress et précipitation en font chuter plus d un 13 A chaque lieu sa chaussure 14 Pour réussir nous comptons sur votre aide 15 Check-list en 10 points pour prévenir les accidents dus aux chutes dans votre entreprise 16

4 contribue à prévenir les accidents du travail L accident n arrive pas par hasard. Souvent, il pourrait être évité, si le nécessaire était fait à temps. Et c est exactement où nous voulons en arriver avec la campagne, qui se déroulera dans toute la Suisse. L objectif est, en tout premier lieu, de sensibiliser vos collaboratrices et collaborateurs aux risques de chute. Pour y parvenir, il nous faut toutefois votre aide, à vous les supérieurs. Le succès est entre vos mains. Commandez gratuitement bien entendu, le matériel d informations fort divertissant pour vos collaboratrices et collaborateurs par téléphone au , par fax au ou directement sur Internet à l adresse A propos «Evaluation du risque»: La crainte d un accident nous tenaille plus en faisant des travaux de découpe, de fraisage, etc. qu en marchant. Mais les statistiques prouvent que le risque de chute est bien plus élevé. «Marcher ne présente absolument aucun danger» grave erreur Pour la plupart d entre nous, marcher est un automatisme de tous les jours. Et c est justement la raison pour laquelle nous avons tendance à ne pas voir les risques. Il ressort des statistiques que le risque d accident est largement sous-estimé en ce qui concerne la marche. En moyenne, un quart environ de l ensemble des accidents du travail sont à mettre sur le compte de chutes, voire selon la branche plus de la moitié. Accidents du travail Autres Chutes En moyenne, un quart environ de l ensemble des accidents du travail sont à mettre sur le compte de chutes. 4

5 Chaque année, environ accidents dus à des chutes au travail Le plus souvent, de tels accidents peuvent être évités. C est une bonne raison de consacrer un peu de temps à la lecture de cette brochure. Elle vous apprend comment réduire les risques à un minimum et même, parfois, à peu de frais. Un seul accident évité vous fera économiser beaucoup d argent et vos collaboratrices ou collaborateurs ne feront pas d expérience douloureuse. Un seul accident évité vous fera économiser beaucoup d argent et vos collaboratrices ou collaborateurs ne feront pas d expérience douloureuse. Les causes principales Causes techniques Des accidents dus à des défauts de construction (par ex. revêtements de sol, marches d escalier et seuils non appropriés, éclairage insuffisant ou manquant, etc.). Causes organisationnelles Des accidents dus à des déficiences organisationnelles (par ex. absence de signalisation des voies de circulation, horaires de nettoyage chevauchant les horaires d exploitation, voies de circulation des personnes et des véhicules non séparées). Comportement humain Des accidents dus à l imprudence ou à un comportement contraire à la sécurité (par ex. manque d attention, désinvolture, désordre, port de chaussures non appropriées). 5

6 Quelles sont les exigences requises pour un sol? Ce qui est déterminant, c est que le revêtement du sol ait des propriétés antidérapantes. Il faut, par exemple, qu il soit rainuré dans les zones humides. Sur des sols existants, la pose de bandes antidérapantes est un moyen simple de garantir la sécurité. En règle générale: nettoyer les sols et les entretenir correctement afin de préserver leurs propriétés antidérapantes. Les sols lisses ou contenant du quartz et les carrelages peuvent être rendus moins glissants grâce à un traitement ultérieur. Utiliser des revêtements de sol antidérapants (voir également Doc technique, documentation technique pour limiter les chutes dans l entreprise, référence 6211.f). Aux endroits critiques, poser des bandes antidérapantes ou des tapis. Vous obtiendrez de plus amples informations par fax ou par téléphone Signaler et réparer immédiatement les revêtements de sol endommagés. En page 15, vous trouverez des indications quant au matériel de signalisation approprié. Maintenir les sols propres. Consulter à cet effet le chapitre «Le nettoyage nécessaire et salutaire» Ces bandes antidérapantes permettent d atténuer le risque aux endroits critiques. Les sols défectueux sont de dangereux pièges à faux pas. Il faut les réparer sans tarder. 6

7 Attention à la marche! Un moment d inattention, et les marches deviennent des endroits traîtres qui ne cessent de nous surprendre. Quelques millimètres de différence de niveau suffisent à nous faire trébucher. Il est donc important que le bord des tapis, les jonctions entre différents revêtements de sol ou des ouvertures dans les planchers soient toujours recouverts. Les canalisations au sol seront munies de grilles. Si les marches ne peuvent être évitées, il faut les marquer clairement. Recouvrir de baguettes les bords des tapis et les jonctions entre différents revêtements de sol. Fermer, recouvrir ou entourer les ouvertures dans les planchers. Marquer les marches de façon voyante De tels bords de tapis peuvent rapidement provoquer un accident. Si les marches ne peuvent être évitées, il faut les marquer de façon voyante. 7

8 Tous les escaliers ne se ressemblent pas Ce qui est valable pour les sols est également important pour les escaliers: un revêtement aux propriétés antidérapantes, car les chutes dans les escaliers font partie des accidents les plus dangereux. La cage d escalier n est pas un entrepôt de matériel. Il faut que l escalier soit praticable à tout moment et sans obstacles. Un dimensionnement ergonomiquement correct des marches constitue un aspect important lors de la construction d escaliers. Poser des bandes antidérapantes sur des marches d escalier lisses. Munir le nez des marches d un profilé en caoutchouc ou de carreaux rainurés. Signaler et réparer immédiatement des revêtements endommagés. Libérer la cage d escalier. Ne pas l utiliser abusivement comme entrepôt Un escalier aussi raide ressemble plutôt à une échelle. Des bandes antidérapantes posées ultérieurement sur des marches lisses. 8

9 De la lumière pour mettre en lumière Chuchoter est facile dans l obscurité, voir et marcher l est beaucoup moins. Un bon éclairage contribue à la sécurité de vos collaboratrices et collaborateurs. En particulier les couloirs, les escaliers, les marches et autres obstacles méritent un bon éclairage (l intensité lumineuse minimale requise est de 100 lux). Veiller à un bon éclairage partout. Installer des interrupteurs lumineux bien accessibles (par ex. immédiatement à proximité des entrées et portes). Remplacer immédiatement les appareils d éclairage défectueux. Régler les minuteries d éclairage pour que la durée d éclairage soit suffisante (dans les cages d escalier au moins 1 minute par étage, et au total pas moins de 3 minutes). Utiliser des moyens techniques modernes (par ex. des détecteurs infrarouges pour mettre en route l éclairage dans des locaux rarement utilisés). Eviter les effets d ombre et d éblouissement. Ils peuvent constituer des pièges. Eviter les contrastes clair/obscur trop violents entre différentes zones Installer les interrupteurs de façon à être accessibles et utilisables par tout un chacun. Vue de cette pièce bien éclairée, cette cage d escalier fait l effet d un trou noir. 9

10 Pas de course d obstacles sur les voies de circulation Les voies de circulation pour les personnes et les véhicules, à l intérieur de l entreprise, ne doivent jamais être encombrées afin de garantir une sécurité optimale à l utilisateur. Le marquage des voies de circulation et la signalisation des croisements rendent la situation claire. Pour permettre d enjamber en toute sécurité des convoyeurs à rouleaux ou des installations transporteuses, il faut installer des passages (si nécessaire des passerelles avec main courante). Déterminer les voies de circulation. Ne jamais encombrer les voies de circulation. Prévoir systématiquement des voies de circulation séparées pour les personnes et les véhicules. Marquer ou signaler les voies de circulation et les croisements. Débarrasser la neige et le verglas sur les voies de circulation à l extérieur Lorsque la place est réduite, il est particulièrement important de ne pas encombrer les voies de circulation. Une passerelle n est sûre que si elle est équipée d une main courante. 10

11 Le nettoyage nécessaire et salutaire La saleté sur le sol augmente les risques de faux pas, de chute et de glissade. Pour marcher en sécurité, il est indispensable de maintenir les sols propres. Pour ce faire, il convient de connaître la nature des sols afin d utiliser les produits de nettoyage et d entretien appropriés. C est la seule façon de conserver au revêtement ses propriétés antidérapantes. Vous obtiendrez des informations sur le nettoyage et l entretien directement auprès du fabricant ou du fournisseur de votre revêtement de sol. Le nettoyage normal doit avoir lieu si possible en dehors des horaires de travail de l entreprise. Mettez également à disposition des moyens convenant à un nettoyage immédiat (torchons, balais, liants). Sécher immédiatement les sols lavés à l eau. Si ce n est pas possible, signalez clairement le danger de glissade. En page 15, vous trouverez des indications quant aux moyens de signalisation. Maintenir les sols propres et secs. Utiliser des produits et appareils de nettoyage convenant à la nature du sol pour préserver les propriétés antidérapantes (vous obtiendrez les renseignements nécessaires auprès du fabricant ou du fournisseur de votre revêtement de sol). Les produits d entretien ne doivent pas réduire les propriétés antidérapantes du sol. Effectuer le nettoyage normal si possible en dehors de l horaire de travail de l entreprise. Désigner une personne responsable qui se familiariserait avec les connaissances spécifiques au nettoyage et à l entretien de sols Un tapis d entrée adéquat permet de maintenir les sols propres. Les sols mouillés sont comme du verglas. Donc les sécher immédiatement ou les marquer clairement. 11

12 Le manque d ordre crée le piège Maintenir l ordre signifie faire preuve de sens des responsabilités à l égard des collègues de travail. Combien de temps faudra-t-il pour qu un câble mal posé, un outil qui traîne, un liquide renversé ou des détritus jonchant le sol se transforment en dangereux pièges pour les autres? Responsabilisez vos collaboratrices et vos collaborateurs dans ce sens et vérifiez à l occasion s ils se comportent en conséquence. Encourager le sens des responsabilités à l égard de leurs collègues de travail chez vos collaboratrices et collaborateurs. Procéder à l initiation des collaboratrices et collaborateurs nouvellement engagés ou temporaires. Le bon exemple du supérieur est déterminant. Informer vos collaboratrices et collaborateurs au moyen de notre clip vidéo très divertissant (référence V 280.f). Organiser une «chasse aux pièges à faux pas» pour votre personnel. Stimuler les collaboratrices et collaborateurs pour qu ils veillent à l ordre et à la propreté (par ex. boissons gratuites pour une division dans laquelle aucun endroit glissant ou susceptible de provoquer des faux pas n a été trouvé au cours d une période définie). Signaler ou marquer les pièges qui ne peuvent pas être éliminés tout de suite Ce n est qu une question de temps jusqu à ce que cet «embrouillamini» provoque la chute de quelqu un. Essuyer et sécher tout de suite les liquides écoulés ou signaler au moins la zone dangereuse. 12

13 Stress et précipitation en font chuter plus d un Le stress et la précipitation augmentent sensiblement le risque de chute. En situation de stress, nous oublions toutes les règles de comportement et les mesures de prudence. Un grand nombre de situations de ce genre peuvent être évitées par des mesures organisationnelles sans perte d efficacité (horaire tampon, synchronisation des processus de travail, bonne mise en place). Profitez des connaissances et de l expérience en la matière de vos collaboratrices et collaborateurs. Ce sont souvent eux qui savent comment mieux organiser le déroulement d un travail. Il ne faut pas oublier que les gens préfèrent exécuter ce qu ils ont eux-mêmes proposé. Organiser une «semaine anti-stress» avec le personnel: pendant 4 jours, chacun/e note ses situations de stress et le 5 e jour elles sont analysées en commun. Des solutions sont recherchées. Bien planifier et organiser le travail, prendre en compte les besoins des collaboratrices et collaborateurs, garder la tête froide Il est pratiquement impossible de voir assez tôt les pièges à faux pas dans cette activité fébrile. Malgré la précipitation, toujours essuyer et sécher le sol tout de suite. 13

14 SUVA / CNA A chaque lieu sa chaussure Pour marcher en toute sécurité sur le lieu de travail, le port de chaussures adaptées est primordial. Elles devraient bien maintenir le pied (pas de sabots ou sandalettes) et être en bon état. Des chaussures éculées n offrent ni maintien, ni protection contre le dérapage. De bonnes chaussures antidérapantes sont pourvues de semelles profilées en caoutchouc ou polyuréthane. Votre meilleure protection sont les chaussures munies du label de sécurité bpa qui garantissent des propriétés antidérapantes accrues. Veiller à ce que vos collaboratrices et collaborateurs portent des chaussures appropriées. Encourager l achat de chaussures appropriées si possible aussi financièrement. Rendre les collaboratrices et collaborateurs attentifs aux chaussures que nous recommandons. Des informations à ce sujet peuvent être obtenues chez nous. En tant que supérieur, montrez le bon exemple. Portez vous-même en toute occasion des chaussures appropriées dans l entreprise. Apposer à un endroit bien visible du vestiaire l autocollant «porter des chaussures appropriées» (référence 1729/63). Référence 1729/63 / INSAI 1729 / Ce genre de chaussures n a pas sa place sur le lieu de travail. Des chaussures de sécurité peuvent également être à la mode. 14

15 Pour réussir nous comptons sur votre aide Entreprenez quelque chose pour déceler les risques de chute dans votre entreprise. Vous pouvez, par exemple, organiser un parcours de recherche avec vos collaboratrices et collaborateurs consistant à relever les endroits à risques. Faites marquer ces endroits (par ex. avec l autocollant «Risque de trébucher», référence 6219.d/f/i) et pensez à le faire dans un délai raisonnable. Grâce à ce genre d actions, vous motiverez votre personnel. Profitez de notre offre. Les articles sont disponibles séparément ou sous forme de set. Les imprimés sont gratuits. N hésitez pas à demander notre catalogue détaillé (réf f)! Nous vous souhaitons de passer d agréables moments, et sans chutes. Matériel didactique Réf «Gare aux faux pas» PORTER DE BONNES CHAUSSURES AU TRAVAIL Mes chaussures sont intactes, à semelles profilées, et maintiennent bien le pied. CHUTES ET TREBUCHEMENTS: CELA PEUT ETRE EVITE. Matériel didactique PORTER DE BONNES CHAUSSURES AU TRAVAIL Mes chaussures sont intactes, à semelles profilées, et maintiennent bien le pied. Bande de signalisation, autocollante, réf Film vidéo Réf. V 280 Carton de poignée de porte Réf Bande de signalisation Réf Autocollants de la campagne Réf d 6219.f 6219.i Panneau «Attention» Réf Grand signal pliable Réf Signal pliable Réf

16 Check-list en 10 points pour prévenir les accidents dus aux chutes dans votre entreprise 1. Les revêtements de sol sont-ils antidérapants? oui non 2. Des bandes antidérapantes ont-elles été posées aux endroits critiques? oui non 3. Les marches inévitables sont-elles marquées de manière voyante? oui non 4. Les escaliers et voies de circulation sont-ils praticables sans danger et sans obstacles? oui non 5. Toutes les lampes fonctionnent-elles? oui non 6. Y-a-t-il une personne responsable du nettoyage dans votre entreprise oui non et disposant des connaissances spécifiques à l entretien et au nettoyage de sols? 7. Dans votre entreprise, les moyens de signalisation de dangers temporaires oui non (signaux d avertissement, bandes de signalisation) sont-ils à portée de main? 8. Vos collaboratrices et collaborateurs veillent-ils à l ordre oui non afin d éviter les risques de faux pas? 9. Avez-vous déjà entrepris une action pour éviter ou réduire les oui non situations de stress? 10. Toutes les personnes dans l entreprise portent-elles des chaussures appropriées? oui non Cette check-list vous facilite la vérification du niveau de sécurité dans votre entreprise. Si vous devez répondre «non» à l une ou à l autre des questions, votre entreprise présente quelques lacunes en matière de sécurité. Pour certaines, des moyens simples permettent d y remédier. Dans la présente brochure, vous trouverez des conseils utiles. Si vous avez des questions, n hésitez pas à nous appeler. Nous sommes à votre disposition pour vous conseiller (téléphone ). 16

Échelles et autres aides à monter

Échelles et autres aides à monter Échelles et autres aides à monter Utiliser des aides à grimper et des échelles inadaptées est une des causes les plus fréquentes des chutes d une certaine hauteur. Par commodité, économie mal placée ou

Plus en détail

Campagne de prévention «trébucher.ch» Offre destinée aux entreprises

Campagne de prévention «trébucher.ch» Offre destinée aux entreprises Campagne de prévention «trébucher.ch» Offre destinée aux entreprises Campagne de prévention «trébucher.ch» L essentiel en bref 295 000 chutes: c est trop! Marcher est un mécanisme naturel pour la plupart

Plus en détail

Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés

Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés Examen de l habitat à des fins de prévention des chutes Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés 1. Aspects d ordre général Ces points sont à examiner pour chaque pièce du logement utilisée

Plus en détail

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Fiche pratique Personnes âgées Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Accéder à son logement - utiliser les escaliers - prendre l ascenseur - accéder aux équipements Profiter de son

Plus en détail

RESPONSABILITÉ CIVILE DE L OCCUPANT LES GLISSEMENTS, TRÉBUCHEMENTS ET CHUTES

RESPONSABILITÉ CIVILE DE L OCCUPANT LES GLISSEMENTS, TRÉBUCHEMENTS ET CHUTES RESPONSABILITÉ CIVILE DE L OCCUPANT LES GLISSEMENTS, TRÉBUCHEMENTS ET CHUTES ASSURANCE ENTREPRISE PARCOUREZ IBC.CA LES GLISSEMENTS, TRÉBUCHEMENTS, ET CHUTES donnent lieu à certaines des réclamations en

Plus en détail

Les échelles portables peuvent aussi être très dangereuses. Conseils pour votre sécurité

Les échelles portables peuvent aussi être très dangereuses. Conseils pour votre sécurité Les échelles portables peuvent aussi être très dangereuses Conseils pour votre sécurité Sommaire 1 Introduction 3 2 A quoi reconnaît-on une échelle sûre? 4 2.1 Lors de l achat d une échelle 4 2.2 Lors

Plus en détail

Handicap visuel. Travaux d adaptation du logement pour les personnes non voyantes ou mal voyantes. Fiche pratique

Handicap visuel. Travaux d adaptation du logement pour les personnes non voyantes ou mal voyantes. Fiche pratique Fiche pratique Handicap visuel Travaux d adaptation du logement pour les personnes non voyantes ou mal voyantes Accéder aux parties communes - sécuriser le cheminement - choisir les équipements - bien

Plus en détail

S il vous plait, pas d accidents professionnels!

S il vous plait, pas d accidents professionnels! 22 fa chwis sen Prévention d accidents et protection de la santé S il vous plait, pas d accidents professionnels! De nombreux accidents surviennent lors de simples activités: en marchant, en montant les

Plus en détail

Garde-corps. (moyens d accès permanents aux machines)

Garde-corps. (moyens d accès permanents aux machines) Garde-corps (moyens d accès permanents aux machines) Le présent feuillet d information rassemble les prescriptions (règles techniques) applicables aux garde-corps permettant d accéder à des machines. Il

Plus en détail

Brochure technique. Portes et portails. bpa Bureau de prévention des accidents

Brochure technique. Portes et portails. bpa Bureau de prévention des accidents Brochure technique Portes et portails bpa Bureau de prévention des accidents Porte close au risque Les portes et portails occasionnent régulièrement des accidents. Doigts coincés, fractures voire blessures

Plus en détail

questions à vous poser pour rendre votre logement

questions à vous poser pour rendre votre logement 30 questions à vous poser pour rendre votre logement plus sûr «Jambe cassée! Je me suis pris les pieds dans le tapis en allant répondre au téléphone - Oh, c est bête!» Oui, c est toujours bête, un accident

Plus en détail

Garder son indépendance

Garder son indépendance Pour de plus amples renseignements, appelez : Avancez de pied ferme Nipissing. (705) 474-1400 Avancez de pied ferme Parry Sound. (705) 746-5801 1-800-563-2808 Soyez actif, soyez indépendant et avancez

Plus en détail

L escalier extérieur, le jardin et le balcon

L escalier extérieur, le jardin et le balcon L escalier extérieur, le jardin et le balcon Les marches Glissantes, irrégulières ou en pierres disjointes, les marches de l escalier extérieur représentent un risque important de chute. Entretenez l escalier

Plus en détail

Check-list «Déménagement» 1

Check-list «Déménagement» 1 Check-list «Déménagement» 1 1 Sur le modèle de la Checkliste "Umzug" de Schweizerischer Mieterinnen- und Mieterverband Le plus tôt possible Examiner le nouveau contrat de location, éventuellement le faire

Plus en détail

MODE D EMPLOI AC1F. www.primo-elektro.be

MODE D EMPLOI AC1F. www.primo-elektro.be MODE D EMPLOI aspirateur DE CENDRES AC1F www.primo-elektro.be AC1F www.primo-elektro.be CARTE DE GARANTIE Chère cliente, cher client, Nos produits sont soumis à des contrôles de qualité rigoureux. Si malgré

Plus en détail

Brochure technique. Garde-corps. bpa Bureau de prévention des accidents

Brochure technique. Garde-corps. bpa Bureau de prévention des accidents Brochure technique Garde-corps bpa Bureau de prévention des accidents Eviter les chutes dans les bâtiments Les garde-corps remplissent une fonction importante dans les bâtiments: ils protègent des chutes

Plus en détail

POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ

POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ Ce livret est offert par la Carsat Nord-Picardie à : Nom, prénom :... Adresse :......... Pour bien vieillir chez moi, mon domicile en toute

Plus en détail

TORDEZ LE COU À 6 IDÉES REÇUES

TORDEZ LE COU À 6 IDÉES REÇUES REÇUES TORDEZ LE COU À 6 IDÉES pour bien vieillir chez vous Bien vieillir chez soi, c est possible! Adapter son logement à ses nouveaux besoins ne nécessite pas forcément beaucoup de moyens et d investissements.

Plus en détail

Conseils pour la pose des revêtements de sols textiles (excepté dalles)

Conseils pour la pose des revêtements de sols textiles (excepté dalles) Indices d incendie minimums exigés par l association des établissements cantonaux d assurance incendie (AEAI): Bâtiments à un ou deux niveaux Bâtiments à trois niveaux ou davantage (sans les bâtiments

Plus en détail

Mon autonomie, j y tiens dans ma maison. CICAT des Pays de la Loire - 2013

Mon autonomie, j y tiens dans ma maison. CICAT des Pays de la Loire - 2013 Mon autonomie, j y tiens dans ma maison 1 Sommaire 2 Vieillir chez soi dans une maison fonctionnelle Les activités quotidiennes concernées Les précautions et mesures à prendre Les aménagements et équipements

Plus en détail

Brochure technique. Escaliers. bpa Bureau de prévention des accidents

Brochure technique. Escaliers. bpa Bureau de prévention des accidents Brochure technique Escaliers bpa Bureau de prévention des accidents Des escaliers sûrs Aménagés avec goût et dans un souci de sécurité, les escaliers incitent à se mouvoir. Ce faisant, ils contribuent

Plus en détail

Lutter contre les chutes

Lutter contre les chutes Lutter contre les chutes Réduire le risque des chutes à domicile et à l'extérieur Enjeu Personne n'est à l'abri des chutes, mais le risque augmente avec l'âge. Voici quelques mesures simples que vous pouvez

Plus en détail

Sécurité des machines CE neuves è Grille de détection d anomalies

Sécurité des machines CE neuves è Grille de détection d anomalies Sécurité des machines CE neuves Grille de détection d anomalies ED 4450 Document uniquement téléchargeable sur www.inrs.fr Afin de ne pas exposer les opérateurs à des risques d accident ou de maladie professionnelle,

Plus en détail

Brochure technique. Escaliers. bpa Bureau de prévention des accidents

Brochure technique. Escaliers. bpa Bureau de prévention des accidents Brochure technique Escaliers bpa Bureau de prévention des accidents Les escaliers remplissent depuis toujours la même fonction: ils permettent de passer confortablement d un niveau à un autre. En revanche,

Plus en détail

Prévenir les chutes à votre domicile Une affaire personnelle!

Prévenir les chutes à votre domicile Une affaire personnelle! Prévenir les chutes à votre domicile Une affaire personnelle! TABLE DES MATIÈRES Introduction....1 Escaliers extérieurs......2 Escaliers intérieurs......4 Salle de bain.....6 Cuisine......8 Salon.. 10

Plus en détail

HUMAIN SIMPLE LYON. ACCeSSIBLE FACILE. aménager A TOUS ACCUEILLANT. www.lyon.fr. Janvier 2009. Les clés de la réglementation

HUMAIN SIMPLE LYON. ACCeSSIBLE FACILE. aménager A TOUS ACCUEILLANT. www.lyon.fr. Janvier 2009. Les clés de la réglementation Janvier 2009 SIMPLE HUMAIN aménager ACCUEILLANT LYON FACILE A TOUS ACCeSSIBLE DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL ACCESSIBILITE LOGEMENT COLLECTIF Les clés de la réglementation www.lyon.fr Nos enjeux

Plus en détail

Monte escalier à siège ou pour chaise roulante. sur plan incliné, suspendu à un monorail fixé au plafond

Monte escalier à siège ou pour chaise roulante. sur plan incliné, suspendu à un monorail fixé au plafond GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Luxembourg, le 10 février 2006 ITM-CL 317.1 Monte escalier à siège ou pour chaise roulante sur plan incliné, suspendu à un monorail fixé au plafond Prescriptions de sécurité types

Plus en détail

La mobilité en toute sécurité.

La mobilité en toute sécurité. La mobilité en toute sécurité. Mobilité, rapidité, confort et sécurité. Les CFF transportent environ un million de passagers, jour après jour. Car le train est fiable. Car voyager en train, c est pratique

Plus en détail

Organiser la sécurité: une tâche primordiale pour chaque entreprise

Organiser la sécurité: une tâche primordiale pour chaque entreprise Organiser la sécurité: une tâche primordiale pour chaque entreprise En tant que chef, vous devez organiser votre entreprise de manière à y assurer la sécurité et la protection de la santé. La présente

Plus en détail

Constructions sans obstacles Correctif C2 à la norme SIA 500:2009

Constructions sans obstacles Correctif C2 à la norme SIA 500:2009 SIA 500-C2:2013 Bâtiment, génie civil 521 500-C2 Constructions sans obstacles Correctif C2 à la norme SIA 500:2009 Numéro de référence: SN 521500-C2:2013 fr Valable dès: 2013-10-01 Éditeur Société Suisse

Plus en détail

Le principe de fonctionnement. Réserver. Monter. Démarrer.

Le principe de fonctionnement. Réserver. Monter. Démarrer. Le principe de fonctionnement Réserver. Monter. Démarrer. Rouler malin Le car sharing, c est une manière intelligente de prendre la route: vous êtes mobile en permanence, sans les contraintes qu implique

Plus en détail

Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97)

Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97) Préliminaires Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97) Ces obligations assurent la sécurité dans les escaliers

Plus en détail

MC1-F www.primo-elektro.be

MC1-F www.primo-elektro.be NOTICE D UTILISATION CAFETIÈRE MUG ISOTHERME www.primo-elektro.be WWW.PRIMO-ELEKTRO.BE 2 WWW.PRIMO-ELEKTRO.BE Lisez toutes les instructions Conservez-les pour consultation ultérieure 1. CONDITIONS DE GARANTIE

Plus en détail

Mode d'emploi Chaise de transport et d'évacuation EXSIT 101

Mode d'emploi Chaise de transport et d'évacuation EXSIT 101 Mode d'emploi Chaise de transport et d'évacuation EXSIT 101 Version du document BSURE_EXSIT101_moded emploi_2014/06 rev 01 Juin 2014 Page Contenu- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Introduction

Plus en détail

Accidents de la vie courante. Comment aménager sa maison pour éviter les chutes?

Accidents de la vie courante. Comment aménager sa maison pour éviter les chutes? Accidents de la vie courante Comment aménager sa maison pour éviter les chutes? À chaque âge ses problèmes et les moyens de les prévenir. Chaque année, environ une personne de plus de 65 ans sur trois

Plus en détail

Guide de l Accessibilité. des Etablissements. Recevant du Public

Guide de l Accessibilité. des Etablissements. Recevant du Public Guide de l Accessibilité des Etablissements Recevant du Public Direction du Développement Commerce Tourisme Réaliser un projet qui garantit l égalité d accès : S assurer que les entrées principales soient

Plus en détail

Accidents de la vie courante Aménagez votre maison pour éviter les chutes

Accidents de la vie courante Aménagez votre maison pour éviter les chutes Les numéros d urgence Pour ne pas être pris au dépourvu le jour où vous en aurez besoin, notez les numéros de téléphone utiles Samu : 15 (numéro d appel unique pour les urgences) Accidents de la vie courante

Plus en détail

.4..ESCALIER. Critères d'accessibilité répondant aux besoins des personnes ayant une déficience visuelle. 4.1 Concept de base

.4..ESCALIER. Critères d'accessibilité répondant aux besoins des personnes ayant une déficience visuelle. 4.1 Concept de base énovation.4..escalie. 4.1 Concept de base S assurer que l emplacement des escaliers soit uniforme d un étage à l autre pour que leur localisation soit prévisible. egrouper l'escalier et les principaux

Plus en détail

L accessibilité. Qui sommes-nous?

L accessibilité. Qui sommes-nous? Accessibilité Qui sommes-nous? Fondée en 1966, GRADUS est aujourd hui reconnu comme le leader dans la fabrication d accessoires et de produits de finition pour les revêtements de sols et murs. Grâce à

Plus en détail

Prévention des risques professionnels Date : Classe : Séquence 5 : Les risques professionnels dans l activité de travail.

Prévention des risques professionnels Date : Classe : Séquence 5 : Les risques professionnels dans l activité de travail. Nom : Prénom : Prévention des risques professionnels Date : Classe : Séquence 5 : Les risques professionnels dans l activité de travail. Objectif : Analyser une situation de travail à partir des dangers

Plus en détail

Résultats des 3 focus groups réalisés en 2007 avec 38 personnes âgées de 65 ans et + vivant à domicile dans la région de Charleroi Educa - Santé

Résultats des 3 focus groups réalisés en 2007 avec 38 personnes âgées de 65 ans et + vivant à domicile dans la région de Charleroi Educa - Santé Résultats des 3 focus groups réalisés en 2007 avec 38 personnes âgées de 65 ans et + vivant à domicile dans la région de Charleroi Educa - Santé PARTIE 1 : GRILLES D ENTRETIEN POUR LE RECUEIL DE DONNEES

Plus en détail

POUR LE MONTAGE ET L'EXPLOITATION DE TENTES ET STRUCTURES PNEUMATIQUES PROVISOIRES

POUR LE MONTAGE ET L'EXPLOITATION DE TENTES ET STRUCTURES PNEUMATIQUES PROVISOIRES RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES POUR LE MONTAGE ET L'EXPLOITATION DE TENTES ET STRUCTURES PNEUMATIQUES PROVISOIRES 1. Base Les prescriptions de protection incendie AEAI sont

Plus en détail

LES CIRCULATIONS VERTICALES

LES CIRCULATIONS VERTICALES 5 5.1 LES ESCALIERS FOCUS 1 : LA SIGNALÉTIQUE PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ Les escaliers constituent un obstacle pour certains usagers ne pouvant pas ou ayant du mal à se déplacer en marchant.

Plus en détail

1- LES CHUTES DE PERSONNES...

1- LES CHUTES DE PERSONNES... 7 1-1- LES CHUTES DE PERSONNES... sont la cause de plusieurs accidents de travail Les chutes n ont pas de cible. Qui n est pas tombé dans un stationnement, en sortant de sa voiture, en se rendant à sa

Plus en détail

Sika ComfortFloor pour votre maison

Sika ComfortFloor pour votre maison Sika ComfortFloor pour votre maison LA PERFECTION N A JAMAIS ÉTÉ AUSSI PROCHE Vivre avec perfection Sika ComfortFloor à la maison Sika ComfortFloor est bien plus qu un revêtement de sol. C est également

Plus en détail

Travaux sur les toits Pour ne pas tomber de haut

Travaux sur les toits Pour ne pas tomber de haut Travaux sur les toits Pour ne pas tomber de haut Priorité à la sécurité Les accidents dus aux chutes de hauteur ont des conséquences graves. En cas de travaux sur les toits, vous devez appliquer les mesures

Plus en détail

Les immeubles résidentiels et commerciaux disposent

Les immeubles résidentiels et commerciaux disposent LES AMÉNAGEMENTS USUELS DES IMMEUBLES Les immeubles résidentiels et commerciaux disposent normalement d installations et d aménagements relativement similaires qui répondent aux normes applicables et aux

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION

MANUEL D UTILISATION MANUEL D UTILISATION Table des matières Sécurité du produit 3 Mesures de précautions 4 Exigences électriques 5 Dépannage 5 Caractéristiques de My Rotisserie 6 Caractéristiques de My Rotisserie 7 Diagramme

Plus en détail

Conception de bâtiments d habitation adaptés aux personnes âgées Aide-mémoire

Conception de bâtiments d habitation adaptés aux personnes âgées Aide-mémoire Octobre 2009 Conception de bâtiments d habitation adaptés aux personnes âgées Aide-mémoire L intégration de personnes âgées ou souffrant d un handicap est une tâche importante de notre société. Les personnes

Plus en détail

Mode d emploi Residential. FR Mode d emploi L-DOOR Residential FR version 01.01.2013. Page 1 de 16

Mode d emploi Residential. FR Mode d emploi L-DOOR Residential FR version 01.01.2013. Page 1 de 16 Mode d emploi Residential FR Page 1 de 16 Page 2 de 16 AVERTISSEMENTS GÉNÉRAUX Plusieurs mesures de précaution doivent être prises pour assurer une utilisation et une maintenance en toute sécurité de cette

Plus en détail

Parties communes et services

Parties communes et services Parties communes et services Ergonomie pratique en 128 points CHECKPOINT 95 Mettre des vestiaires et des sanitaires à la disposition des employés pour garantir un bon niveau d'hygiène et de propreté. POURQUOI

Plus en détail

Appareils de transport mécanique 07 (ascenseur, escalier ou trottoir roulants)

Appareils de transport mécanique 07 (ascenseur, escalier ou trottoir roulants) transport mécanique 07 - Respecte les normes du Code de construction du Québec- Chapitre 1, Bâtiment et Code national du bâtiment-canada 1995 (modifié) - Résulte du vécu des personnes ayant une déficience

Plus en détail

Dangers liés à l électricité

Dangers liés à l électricité CUSSTR : Commission Universitaire de Sécurité et Santé au Travail Romande Version 2009 Dangers liés à l électricité Vers 2009 0 Introduction Personnes habilitées à effectuer des travaux d installations

Plus en détail

Nouveau règlement Accessibilité Handicapés

Nouveau règlement Accessibilité Handicapés Nouveau règlement Accessibilité Handicapés 1 Les principaux points à retenir en synthèse Prise en compte de tous les handicaps notamment physique, cognitif, mental ou psychique Exigences de performance

Plus en détail

Guide de l Accessibilité des ERP

Guide de l Accessibilité des ERP Guide de l Accessibilité des ERP Comment rendre votre établissement accessible aux handicapés et assurer la continuité de votre accueil du public pendant les travaux de mise aux normes. Sommaire 1. Introduction

Plus en détail

NOUVEAU DISPOSITIF REGLEMENTAIRE Les ERP

NOUVEAU DISPOSITIF REGLEMENTAIRE Les ERP Loi pour l Égalité des Droits et des Chances, la Participation et la Citoyenneté des Personnes Handicapées (EDCPCPH) NOUVEAU DISPOSITIF REGLEMENTAIRE Les ERP 1 1 Quel classement pour les ERP? Le classement

Plus en détail

HABITATION LES MÉANDRES IMMEUBLE A 2291, rue des Bienfaits Québec. RÈGLEMENT D IMMEUBLE Un Toit en Réserve de Québec inc.

HABITATION LES MÉANDRES IMMEUBLE A 2291, rue des Bienfaits Québec. RÈGLEMENT D IMMEUBLE Un Toit en Réserve de Québec inc. HABITATION LES MÉANDRES IMMEUBLE A 2291, rue des Bienfaits Québec RÈGLEMENT D IMMEUBLE Un Toit en Réserve de Québec inc. 1. Entretien du logement L entretien normal du logement est aux frais de l occupant.

Plus en détail

ISOLER LE SOL AU-DESSUS DES ESPACES NON CHAUFFÉS

ISOLER LE SOL AU-DESSUS DES ESPACES NON CHAUFFÉS Lisez aussi : Fiche 1 INTRODUCTION + Fiche 2 MAÎTRISER L ÉTANCHÉITÉ ET PROTÉGER L ISOLANT + Fiche 10 AMÉLIORER LA VENTILATION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE ISOLER LE SOL AU-DESSUS

Plus en détail

Prévention des chutes

Prévention des chutes Notre mission Dispensateur de services de première ligne et de services spécialisés, le CSSS du Suroît a la responsabilité de maintenir et d améliorer la santé et le bien-être de la population de son territoire

Plus en détail

Bonnes Pratiques de Fabrication des médicaments à usage humain et vétérinaire

Bonnes Pratiques de Fabrication des médicaments à usage humain et vétérinaire 1 2 3 4 Bonnes Pratiques de Fabrication des médicaments à usage humain et vétérinaire Partie 1 Chapitre 3: Locaux et matériel 5 6 7 8 9 10 11 12 13 PRINCIPE Les locaux et le matériel doivent être situés,

Plus en détail

Enfants sur le chemin de l école

Enfants sur le chemin de l école Enfants sur le chemin de l école Sécurité et autonomie bpa Bureau de prévention des accidents Des trajets scolaires adaptés aux enfants, des leçons d éducation routière, des patrouilleurs scolaires, des

Plus en détail

LUXOMAT Exemples d implantation pour électriciens et bureau d études

LUXOMAT Exemples d implantation pour électriciens et bureau d études B.E.G. LUXOMAT d implantation LUXOMAT d implantation pour électriciens et bureau d études Indexe Profitez des nombreuses années d expérience de B.E.G. pour planifier et installer avec succès et en toute

Plus en détail

Normes techniques d'accessibilité

Normes techniques d'accessibilité Normes techniques d'accessibilité Informations tirées du site de la CRIPH (Cellule de Recrutement et d Insertion des Personnes Handicapées) La notion d accessibilité intègre plusieurs composantes : l accès

Plus en détail

Ce récepteur sert de base ; jusqu à 32 produits d appel malade différents peuvent être connectés par récepteur.

Ce récepteur sert de base ; jusqu à 32 produits d appel malade différents peuvent être connectés par récepteur. Systèmes d alarme Vous trouverez ici une large palette de systèmes techniques faciles à installer et avantageux, évolutifs à souhait, étant donné que tous les composants sont combinables entre eux. (Principe

Plus en détail

Référentiel Handicap. Référentiel Handicap. 2 e seuil de bonification. Logement collectif neuf. Logement individuel neuf

Référentiel Handicap. Référentiel Handicap. 2 e seuil de bonification. Logement collectif neuf. Logement individuel neuf 2 e seuil de bonification page 1/5 identification du/des logement(s) concerné(s) Nom du bailleur Nom de l opération Logement individuel neuf Adresse de l opération Référence du/des logement(s) concerné(s)

Plus en détail

Agent d entretien des locaux

Agent d entretien des locaux Agent d entretien des locaux L entretien des locaux (bureaux, écoles, salles polyvalentes, structures sanitaires, gymnases ) nécessite l emploi de techniques, de produits et de matériels spécifiques qui

Plus en détail

Aspirateur avec sac. Réf: EV-100-S18 / Modèle: CEVC180ASB MANUEL D UTILISATION

Aspirateur avec sac. Réf: EV-100-S18 / Modèle: CEVC180ASB MANUEL D UTILISATION Aspirateur avec sac Réf: EV-100-S18 / Modèle: CEVC180ASB MANUEL D UTILISATION 1 MISES EN GARDE IMPORTANTES Lire attentivement le manuel d'instructions avant de vous servir de cet appareil. Conserver ce

Plus en détail

LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT)

LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT) LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT) Portes avec ouverture vers l'extérieur Portes : pose de poignées droites recourbées vers l'intérieur (en forme de "bec de canard") Éviter

Plus en détail

Remontées mécaniques: infrastructure + véhicules (approuvé par l UTP 12/02) (approuvé par l OFT 01/03)

Remontées mécaniques: infrastructure + véhicules (approuvé par l UTP 12/02) (approuvé par l OFT 01/03) UTP / OFT / HTP Concept pour handicapés: Remontées mécaniques D-F Page 1/5 Concept pour les handicapés funiculaires et téléphériques: profils d exigences fonctionnels Remontées mécaniques: infrastructure

Plus en détail

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien Tous droits réservés Design Spirale Communication visuelle Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien > d un événement majeur Alerte à la bombe Violentes intempéries

Plus en détail

ÉQUILIBRE ET PRÉVENTION DES CHUTES

ÉQUILIBRE ET PRÉVENTION DES CHUTES ÉQUILIBRE ET PRÉVENTION DES CHUTES Équilibre et prévention des chutes Les effets des chutes : un cercle vicieux pour les seniors La peur de la chute entraîne : Un refus de sortir, qui altère les «relations

Plus en détail

La sécurité routière : un enjeu pour le milieu professionnel, aussi!

La sécurité routière : un enjeu pour le milieu professionnel, aussi! La sécurité routière : un enjeu pour le milieu professionnel, aussi! Accident avec arrêt Accident avec incapacité temporaire Accident avec incapacité permanente 2.000 à 4.000 25.000 86.000 Accident mortel

Plus en détail

Les critères du label «Tourisme et Handicap»

Les critères du label «Tourisme et Handicap» Les critères du label «Tourisme et Handicap» Aide à la lecture du document En gras et rouge apparaissent les critères obligatoires. En non gras apparaissent les critères de confort qui ne sont pas obligatoires

Plus en détail

à l inspecteur de la CSST ; à l inspecteur de la prévention incendie ; à l inspecteur à la prévention ; au Comité SST.

à l inspecteur de la CSST ; à l inspecteur de la prévention incendie ; à l inspecteur à la prévention ; au Comité SST. GRILLE D AUTO-ÉVALUATION EN SANTÉ SÉCURITÉ AU TRAVAIL COMMISSION SCOLAIRE DES PATRIOTES GÉNÉRALE Juin 2002 DOCUMENT À CONSERVER ET À FOURNIR SUR DEMANDE : à l inspecteur de la CSST ; à l inspecteur de

Plus en détail

Et ça coûte combien? Info

Et ça coûte combien? Info Et ça coûte combien? Info ...une averse fraîche, délassante et économe De la peine à vous réveiller? Gagnez votre tonus quotidien sous le jet agréable et vivifiant d une douche incomparable! Vous êtes

Plus en détail

CONSIGNES D'UTILISATION ET D'ENTRE TIEN VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT LES CONSIGNES DE CE DOCUMENT AVANT D UTILISER VOTRE MACHINE À ESPRESSO.

CONSIGNES D'UTILISATION ET D'ENTRE TIEN VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT LES CONSIGNES DE CE DOCUMENT AVANT D UTILISER VOTRE MACHINE À ESPRESSO. The Else CONSIGNES D'UTILISATION ET D'ENTRE TIEN VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT LES CONSIGNES DE CE DOCUMENT AVANT D UTILISER VOTRE MACHINE À ESPRESSO. www.adrianos.ch Hey! Ces consignes contiennent toutes

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION

NOTICE D UTILISATION ASPIRATEUR SANS SAC COMPACT REF ZW1011S23010 Puissance NOM. : 1000W / Puissance MAX. : 1200W / 220-240V 50hz NOTICE D UTILISATION LIRE ATTENTIVEMENT LES INSTRUCTIONS SUIVANTES AVANT TOUTE PREMIERE UTILISATION

Plus en détail

Trousse de demande de déménagement

Trousse de demande de déménagement Vous vous apprêtez à déménager et il y a tant de choses à faire... Pourquoi ne pas laisser à Bell le soin de vous faciliter la tâche? Le déménagement d une entreprise peut être une expérience éprouvante.

Plus en détail

6.1 ORGANISATION D ACTIVITÉS

6.1 ORGANISATION D ACTIVITÉS L LL 6.1 ORGANISATION D ACTIVITÉS Comme la Ville de Cowansville s est dotée d une politique d accessibilité universelle en janvier 2011, il va de soi qu une de ses préoccupations majeures était d offrir

Plus en détail

DOSSIER : TOURISME ET HANDICAP

DOSSIER : TOURISME ET HANDICAP DOSSIER : TOURISME ET HANDICAP Dossier à l intention des professionnels souhaitant s améliorer dans l accueil des personnes handicapées. Réaliser les aménagements fondamentaux pour l accueil des personnes

Plus en détail

SIEGE D EVACUATION. Manuel d'utilisation

SIEGE D EVACUATION. Manuel d'utilisation SIEGE D EVACUATION Manuel d'utilisation REHA-TRANS Siège d évacuation Evacuation d'urgence Armoire de rangement Introduction Vous avez choisi d acheter un SIEGE D EVACUATION D'URGENCE. Veuillez lire attentivement

Plus en détail

Système de surveillance vidéo

Système de surveillance vidéo Conrad sur INTERNET www.conrad.fr N O T I C E Version 12/01 Entretien Pour un fonctionnement correct de votre système de surveillance vidéo, prenez note des conseils suivants : 1/ Tenez la caméra et le

Plus en détail

Prévention des chutes. Un guide à l intention des patients et leur famille

Prévention des chutes. Un guide à l intention des patients et leur famille Prévention des chutes Un guide à l intention des patients et leur famille 1 Qu est-ce qu une chute? Une chute survient lorsque vous tombez soudainement sur le plancher ou par terre. Une blessure peut ou

Plus en détail

Fiches risques des techniciens du spectacle : une démarche concertée avec les partenaires sociaux

Fiches risques des techniciens du spectacle : une démarche concertée avec les partenaires sociaux Fiches risques des techniciens du spectacle : une démarche concertée avec les partenaires sociaux Le CMB, service interentreprises de santé au travail, et la Commission «Structuration» du CNPS (Conseil

Plus en détail

MAISON J Y SUIS, J Y RESTE WWW.ADAPTATION-DU-LOGEMENT.BE

MAISON J Y SUIS, J Y RESTE WWW.ADAPTATION-DU-LOGEMENT.BE Centre d Adaptation du Logement Bruxelles MA MAISON J Y SUIS, J Y RESTE WWW.ADAPTATION-DU-LOGEMENT.BE EN LIGNE Cette publication peut être consultée en ligne sur www.adaptation-du-logement.be Editeur responsable

Plus en détail

Accessibilité locaux existants ERP 5ème catégorie

Accessibilité locaux existants ERP 5ème catégorie Auto-évaluation(1) Accessibilité locaux existants ERP 5 ème catégorie (Est considéré comme Etablissement Recevant du Public de 5 ème catégorie tout magasin de vente dans lequel l effectif du public admis

Plus en détail

Commerce et Services. L A.B.C. de l accessibilité des commerces

Commerce et Services. L A.B.C. de l accessibilité des commerces www.loir-et-cher.cci.fr Commerce et Services L A.B.C. de l accessibilité des commerces Au 1 er janvier 2015, tout commerce devra être accessible à toute personne souffrant de tout handicap (Loi du 11 février

Plus en détail

NOTICE D'ACCESSIBILITE

NOTICE D'ACCESSIBILITE DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES Service Expertive Technique Bureau Aménagement Durable, Ecoquartiers et Accessibilité affaire suivie par : Hervé Parrain Tél. : 04 73 42 14 82 Fax : 73 42 16 70

Plus en détail

Parking. Les places accessibles devront être les plus proches de l entrée.

Parking. Les places accessibles devront être les plus proches de l entrée. Parking Si vous avez un parking privé, 2% des places devront être accessibles : largeur minimum 3,30 m, place et devers de pente maxi 2%, signalétique horizontale et verticale. Les places accessibles devront

Plus en détail

- Grille d'autodiagnostic Restaurant

- Grille d'autodiagnostic Restaurant - Grille d'autodiagnostic Restaurant L objectif de ce document est de permettre aux exploitants de se forger un aperçu du niveau d accessibilité de leur établissement face aux obligations de mise en conformité

Plus en détail

Accessibilité d'un bâtiment d habitation collectif neuf

Accessibilité d'un bâtiment d habitation collectif neuf Accessibilité d'un bâtiment d habitation collectif neuf Points examinés R = 1. Généralités L opération de construction entre dans la définition des bâtiments d habitation collectifs ("oui" aux 2 critères

Plus en détail

MANUEL D INSTRUCTIONS DE L ASPIRATEUR

MANUEL D INSTRUCTIONS DE L ASPIRATEUR MANUEL D INSTRUCTIONS DE L ASPIRATEUR Référence : 10000174061 Attention : IMPORTANT - INSTRUCTIONS À LIRE ATTENTIVEMENT ET À CONSERVER POUR UTILISATION ULTÉRIEURE. Avant de nettoyer et d entretenir votre

Plus en détail

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT:

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT: Panneaux de terrasse TimberStar Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2 Veuillez lire l intégralité de la notice de pose avant de commencer le montage! Les panneaux de terrasse TimberStar peuvent être sciés,

Plus en détail

Politique et Standards Santé, Sécurité et Environnement

Politique et Standards Santé, Sécurité et Environnement Politique et Standards Santé, Sécurité et Environnement Depuis la création de Syngenta en 2000, nous avons accordé la plus haute importance à la santé, à la sécurité et à l environnement (SSE) ainsi qu

Plus en détail

ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES

ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES Textes de référence : Champ d application : Code de la Construction et de

Plus en détail

Manuel de l utilisateur

Manuel de l utilisateur Manuel de l utilisateur Borne de recharge de niveau 2 pour véhicule électrique EVC30T/EVC30T-IN ELMEC inc. JUIN 2014 (REV8) Table des matières 1 Aperçu... 2 2 Liste des pièces... 3 3 Spécifications...

Plus en détail

Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement?

Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement? 1 Concerne : Abords d école limitation 30Km/h Gilet rétro réfléchissant Camions Nouvelles cartes de stationnement - Motards Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement? Arrêté Royal

Plus en détail

Transports d écoliers

Transports d écoliers Information du bpa 2.055.02 04.2010 Transports d écoliers Vue d ensemble sous considération des modifications au 1 er avril 2010 Auteurs: Berne, 2010 Regula Stöcklin, Nathalie Clausen, Simone Studer bpa

Plus en détail

SOLUTIONS CONSTRUCTIVES

SOLUTIONS CONSTRUCTIVES Utilisation des marquages photoluminescents pour les voies d issue Par Noureddine Bénichou et Guylène Proulx Introduction Les marquages photoluminescents sont utilisés pour faciliter l évacuation des bâtiments

Plus en détail

BILAN DE L EDUCATION PHYSIQUE A L ECOLE PRIMAIRE RAPPORT DE LA COMMISSION DES INSPECTEURS DU VALAIS ROMAND (CPI)

BILAN DE L EDUCATION PHYSIQUE A L ECOLE PRIMAIRE RAPPORT DE LA COMMISSION DES INSPECTEURS DU VALAIS ROMAND (CPI) Département de l'éducation, de la culture et du sport Service de l enseignement Inspectorat de la scolarité obligatoire BILAN DE L EDUCATION PHYSIQUE A L ECOLE PRIMAIRE RAPPORT DE LA COMMISSION DES INSPECTEURS

Plus en détail