DEUXIÈME SECTION DÉCISION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DEUXIÈME SECTION DÉCISION"

Transcription

1 DEUXIÈME SECTION DÉCISION Requête n o 39630/10 Rui Pedro FLORES FERNANDO contre le Portugal La Cour européenne des droits de l homme (deuxième section), siégeant le 9 avril 2013 en une chambre composée de : Guido Raimondi, président, Danutė Jočienė, Peer Lorenzen, Dragoljub Popović, Işıl Karakaş, Nebojša Vučinić, Paulo Pinto de Albuquerque, juges, et de Stanley Naismith, greffier de section, Vu la requête susmentionnée introduite le 8 juillet 2010, Après en avoir délibéré, rend la décision suivante : FAITS ET PROCÉDURE 1. Le requérant, M. Rui Pedro Flores Fernando, est un ressortissant portugais né en 1960 et résidant à Paço de Arcos. Il était, à la date d introduction de la requête, détenu à l établissement pénitentiaire de Pinheiro da Cruz (Portugal). A. Les circonstances de l espèce 2. Les faits de la cause, tels qu ils ont été exposés par le requérant, peuvent se résumer comme suit.

2 2 DÉCISION FLORES FERNANDO c. PORTUGAL 3. Le requérant purgeait depuis le 11 mars 2002 une peine de quinze ans d emprisonnement pour le meurtre de son épouse. 4. Le 11 septembre 2008, le requérant, invoquant les articles 61 et 62 du code pénal, demanda à bénéficier de la liberté conditionnelle anticipée avec obligation de porter le bracelet électronique. Il exposa remplir les conditions objectives de la loi et mit en avant son bon comportement pénitentiaire et les offres de travail dont il disposait. 5. A une date non précisée, le juge d application des peines V., du tribunal d application des peines d Évora, rejeta la demande. Le juge considéra que le requérant ne remplissait pas les conditions objectives lui permettant d être libéré sous condition, l article 62 du code pénal ne s appliquant que si les critères objectifs de l article 61 seraient remplis. Or, le requérant n avait pas encore atteint la moitié de sa peine. 6. Sur recours du requérant, la cour d appel d Évora annula la décision entreprise par un arrêt du 3 mars Elle souligna que l article 62 du code pénal ne s opposait pas à la mise en œuvre de la procédure conduisant à la libération conditionnelle anticipée, dans la mesure où l anticipation en question aurait lieu pendant l année antérieure à celle où le requérant purgerait la moitié de sa peine. La cour d appel renvoya le dossier devant le tribunal d application des peines afin que celui-ci se prononçât sur les conditions de fond de l octroi de la liberté conditionnelle. 7. Par une décision du 10 octobre 2009, le juge F., du tribunal d application des peines d Évora, rejeta la demande de liberté conditionnelle. Soulignant se prononcer non seulement sur la libération anticipée mais également sur l octroi de la liberté sous condition en tant que telle, vu que le requérant avait entre-temps atteint la moitié de sa peine, le juge considéra que certaines des conditions de fond ne se trouvaient pas remplies en l occurrence. Le juge releva ainsi que le requérant démontrait encore une certaine incapacité à accepter la gravité de son crime, sa libération conditionnelle pouvant par ailleurs, vu les circonstances de l affaire, mettre en danger la paix sociale. 8. Le requérant fit appel de cette décision devant la cour d appel. Son recours fut examiné par les juges N., rapporteur, et V., celui même ayant rendu la première décision refusant la liberté conditionnelle anticipée, entretemps promu à la cour d appel d Évora. 9. Par un arrêt du 18 février 2010, la cour d appel rejeta le recours, considérant que la condition de fond de l article 61 2 b) du code pénal ne se trouvait pas remplie, la liberté conditionnelle du requérant pouvant porter atteinte à la paix sociale. 10. A une date non précisée, le requérant déposa une demande en nullité de cet arrêt. Invoquant l article 40 du code de procédure pénale, il allégua notamment que l intervention du juge V. en appel avait entaché la procédure de nullité.

3 DÉCISION FLORES FERNANDO c. PORTUGAL Par un arrêt du 25 mars 2010, souscrit par les mêmes juges N. et V., la cour d appel rejeta la demande. Faisant remarquer que le recours en cause visait une décision qui n avait pas été prononcée par le juge V., la cour d appel estima qu il n y avait eu aucune violation de l article 40 du code de procédure pénale ni de la garantie de l impartialité du tribunal. La cour d appel s exprima par ailleurs comme suit : «S il n était pas ainsi, la simple existence d une décision d un juge empêcherait celui-ci d intervenir dans n importe quel recours subséquent dans le cadre de la même procédure, même dans le cas où ce recours ne porterait pas sur une telle décision. Il faut garder à l esprit que dans la procédure concernant l octroi de la liberté conditionnelle, inversement à ce qui se passe dans la procédure pénale dans laquelle toute la procédure s enchaîne en vue de parvenir à un seul jugement, plusieurs décisions peuvent être prononcées, compte tenu de l écoulement du temps et du fait que les conditions de fond soient on non réunies. Ainsi, rien n empêche qu un juge rejette l octroi de la liberté conditionnelle car les conditions de fond ne sont pas remplies et qu il vienne ultérieurement à l accepter car entre-temps ces mêmes conditions sont remplies.» 12. Le requérant déposa encore un recours constitutionnel devant le Tribunal constitutionnel mais celui-ci, par une décision sommaire du 1 er juin 2010, le déclara irrecevable, cette juridiction ne pouvant pas examiner l inconstitutionnalité d une décision judiciaire mais uniquement d une norme. B. Le droit et la pratique internes pertinents 1. La liberté conditionnelle 13. L article 61 du code pénal dispose les conditions d octroi de la liberté conditionnelle (liberdade condicional). 14. En fonction des circonstances, l octroi de la liberté sous condition peut être automatique ou facultatif. Dans tous les cas, la libération conditionnelle dépend du consentement du condamné (article 61 1 du code pénal). 15. L octroi est automatique si le détenu a été condamné à une peine de prison de plus de six ans et s il en a exécuté les 5/6 ème (article 61 4). L octroi est facultatif lorsqu il dépend de certaines conditions de fond et de forme. Un détenu peut bénéficier de la liberté conditionnelle s il a exécuté la moitié de sa peine de prison (il doit cependant avoir exécuté six mois d emprisonnement au minimum) et si le juge estime que «vu les circonstances de l espèce, la vie antérieure du détenu, sa personnalité, son évolution au cours de la détention, il y a des raisons d espérer qu il mènera une vie responsable, sans commettre de crimes» (article 61 2 a) et s il considère que cette libération ne met pas en danger l ordre public et la paix sociale (article 61 2 b). Si la condition de ce dernier alinéa n est pas

4 4 DÉCISION FLORES FERNANDO c. PORTUGAL remplie, alors que celles établies à l alinéa a) le sont, la liberté conditionnelle n est accordée que si les deux tiers de la peine (avec un minimum de six mois de prison purgés) ont été exécutés (article 61 3). 16. L article 62 dispose que l octroi de la liberté sous condition peut-être anticipé d une période pouvant aller jusqu à un an afin de permettre au condamné lequel doit remplir les conditions de fond et de forme de l article 61 de se préparer à sa libération conditionnelle. Cette mesure d adaptation à la liberté conditionnelle est soumise à l assignation à résidence et à des moyens de contrôles techniques à distance (dont l obligation de porter le bracelet électronique). 17. A l époque des faits, la procédure d octroi de la liberté conditionnelle était prévue aux articles 484 à 486 du code de procédure pénale ainsi qu au décret-loi n o 783/76, du 31 octobre 1976, portant sur les compétences des tribunaux d application des peines. Il incombait au juge d application des peines de décider sur les demandes en vue de la liberté conditionnelle. L article 127 du décret-loi n o 783/76 disposait que les décisions du juge d application des peines à cet égard étaient insusceptibles d appel mais le Tribunal constitutionnel, par son arrêt n o 638/06 du 21 novembre 2006, publié au Journal officiel le 8 janvier 2007, déclara cette disposition contraire à l article 20 de la Constitution (droit d accès à un tribunal). 18. Actuellement, cette matière est prévue au nouveau code d application des peines (approuvé par la loi n o 115/2009), qui est entré en vigueur le 12 avril Le juge d application des peines est compétent pour accorder la libération conditionnelle, ainsi que pour en effectuer le suivi. La décision du juge d application des peines est passible d appel devant la cour d appel. 2. L intervention du juge L article 40 du code de procédure pénale dispose : «Aucun juge ne peut intervenir dans un jugement, un recours ou une demande de révision dans le cadre d une procédure dans laquelle il ait : (...) c) participé à un jugement antérieur ; d) prononcé ou participé à la décision sur un recours ou une demande de révision antérieurs ; (...)»

5 DÉCISION FLORES FERNANDO c. PORTUGAL 5 GRIEFS 19. Invoquant l article 6 1 de la Convention, le requérant se plaint de la participation du même juge en première instance et en appel. EN DROIT 20. La Cour rappelle d abord que le 10 juillet 2012 elle a décidé de communiquer au Gouvernement le grief du requérant tel qu exposé ci-dessus. 21. Le 18 juillet 2012, le greffe a adressé à la partie requérante une lettre l informant que la requête avait été communiquée au Gouvernement. 22. Par un courrier du 23 août 2012, le requérant a informé le greffe qu il ne souhaitait plus maintenir sa requête devant la Cour car la liberté conditionnelle lui avait été accordée par un jugement du 17 décembre A la lumière de ce qui précède, la Cour conclut que le requérant n entend plus maintenir sa requête au sens de l article 37 1 a) de la Convention. Par ailleurs, conformément à l article 37 1 in fine, elle estime qu aucune circonstance particulière touchant au respect des droits garantis par la Convention ou ses Protocoles n exige la poursuite de l examen de la requête. Il y a donc lieu de rayer l affaire du rôle. Par ces motifs, la Cour, à l unanimité Décide de rayer la requête du rôle. Stanley Naismith Greffier Guido Raimondi Président

DEUXIÈME SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ

DEUXIÈME SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ DEUXIÈME SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ de la requête n o 28556/11 présentée par Habibe KUM et Mustafa Yasir KUM contre la Turquie La Cour européenne des droits de l homme (deuxième section), siégeant

Plus en détail

TROISIÈME SECTION EN FAIT. Requête n o 41773/09 présentée par Georgeta CRĂIŢĂ contre la Roumanie introduite le 20 juin 2009 EXPOSÉ DES FAITS

TROISIÈME SECTION EN FAIT. Requête n o 41773/09 présentée par Georgeta CRĂIŢĂ contre la Roumanie introduite le 20 juin 2009 EXPOSÉ DES FAITS TROISIÈME SECTION Requête n o 41773/09 présentée par Georgeta CRĂIŢĂ contre la Roumanie introduite le 20 juin 2009 EXPOSÉ DES FAITS EN FAIT La requérante, M me Georgeta Crăiţă, est une ressortissante roumaine,

Plus en détail

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS PREMIÈRE SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ de la requête n o 7856/02 présentée par Sergio Gaspare

Plus en détail

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS TROISIÈME SECTION DÉCISION PARTIELLE SUR LA RECEVABILITÉ de la requête n o 51431/99 présentée

Plus en détail

TROISIÈME SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE

TROISIÈME SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS TROISIÈME SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ de la requête n 41173/98 présentée par Jacques-Philippe

Plus en détail

QUATRIÈME SECTION. Requête n o 25560/13 Gabriela CEGOLEA contre la Roumanie introduite le 8 avril 2013 EXPOSÉ DES FAITS

QUATRIÈME SECTION. Requête n o 25560/13 Gabriela CEGOLEA contre la Roumanie introduite le 8 avril 2013 EXPOSÉ DES FAITS QUATRIÈME SECTION Requête n o 25560/13 Gabriela CEGOLEA contre la Roumanie introduite le 8 avril 2013 Communiquée le 8 février 2016 EXPOSÉ DES FAITS La requérante, M me Gabriela Cegolea, est une ressortissante

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE MONTREUIL N RÉPUBLIQUE FRANÇAISE M. X. AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Simon Rapporteur

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE MONTREUIL N RÉPUBLIQUE FRANÇAISE M. X. AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Simon Rapporteur TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE MONTREUIL N 1310173 M. X. M. Simon Rapporteur M. Gobeill Rapporteur public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Montreuil, (9 ème Chambre)

Plus en détail

ARRET DUCEAU C. FRANCE (req. n 29151/11), le 30 juin 2016

ARRET DUCEAU C. FRANCE (req. n 29151/11), le 30 juin 2016 LES ARRETS DE LA COUR EUROPEENNE DES DROITS DE L HOMME CLEFS DE LECTURE ARRET DUCEAU C. FRANCE (req. n 29151/11), le 30 juin 2016 http://hudoc.echr.coe.int/eng?i=001-164204 ARTICLE 6 1 Droit à un procès

Plus en détail

DEUXIÈME SECTION DÉCISION

DEUXIÈME SECTION DÉCISION DEUXIÈME SECTION DÉCISION Requête n o 36325/09 BİFA YEM SAN. VE TİC. A.Ş. contre la Turquie La Cour européenne des droits de l homme (deuxième section), siégeant le 13 novembre 2012 en un comité composé

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION DÉCISION

PREMIÈRE SECTION DÉCISION PREMIÈRE SECTION DÉCISION Requête n o 40427/06 Aleksey Gennadyevich TALALAYEV contre la Russie et 2 autres requêtes (voir liste en annexe) La Cour européenne des droits de l homme (première section), siégeant

Plus en détail

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS DEUXIÈME SECTION DÉCISION PARTIELLE SUR LA RECEVABILITÉ des requêtes n os 2794/05 et 40345/05

Plus en détail

DECISION DCC DU 02 DECEMBRE 2015

DECISION DCC DU 02 DECEMBRE 2015 DECISION DCC 15 252 DU 02 DECEMBRE 2015 Date : 02 Décembre 2015 Requérant : Jean Hounsa DJIDONOU Contrôle de conformité Atteintes à l intégrité physique et morale Détention arbitraire : (Application de

Plus en détail

DEUXIÈME SECTION DÉCISION

DEUXIÈME SECTION DÉCISION DEUXIÈME SECTION DÉCISION Requête n o 43575/09 Salvatore RIINA contre l Italie La Cour européenne des droits de l homme (deuxième section), siégeant le 19 mars 2013 en une Chambre composée de : Danutė

Plus en détail

DECISION DCC DU 20 OCTOBRE 2016

DECISION DCC DU 20 OCTOBRE 2016 DECISION DCC-16-159 DU 20 OCTOBRE 2016 Date : 20 octobre 2016 Requérant : Albert HOUNKLIN Contrôle de conformité Atteintes à l intégrité physique et morale Détention : (du 08 juillet 2010 au 08 janvier

Plus en détail

Défaillances du dispositif de protection des personnes en détention provisoire atteintes de maladie grave

Défaillances du dispositif de protection des personnes en détention provisoire atteintes de maladie grave du Greffier de la Cour Défaillances du dispositif de protection des personnes en détention provisoire atteintes de maladie grave CEDH 066 (2013) 05.03.2013 Dans son arrêt de chambre, non définitif 1, rendu

Plus en détail

LA COUR DES COMPTES a rendu l arrêt suivant :

LA COUR DES COMPTES a rendu l arrêt suivant : COUR DES COMPTES SEPTIEME CHAMBRE FORMATION PLENIERE Arrêt n 65230 GESTION DE FAIT DES DENIERS DE L ECOLE NATIONALE VETERINAIRE, AGROALIMENTAIRE ET DE L ALIMENTATION, NANTES-ATLANTIQUE Recours en révision

Plus en détail

DEUXIÈME SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ

DEUXIÈME SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ DEUXIÈME SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ de la requête n o 43811/02 présentée par Hüseyin AYHANCI contre la Turquie La Cour européenne des droits de l homme (deuxième section), siégeant le 12 janvier

Plus en détail

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS TROISIÈME SECTION DÉCISION PARTIELLE SUR LA RECEVABILITÉ de la requête n o 37626/02 présentée

Plus en détail

ADDENDUM AU RÈGLEMENT DE LA COUR

ADDENDUM AU RÈGLEMENT DE LA COUR ADDENDUM AU RÈGLEMENT DE LA COUR RELATIF À L APPLICATION PROVISOIRE DE CERTAINES DISPOSITIONS DU PROTOCOLE N o 14 À LA CONVENTION EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME ET DES LIBERTÉS FONDAMENTALES (1 Juillet

Plus en détail

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS QUATRIÈME SECTION. AFFAIRE PINTO DE OLIVEIRA c. PORTUGAL. (Requête n 39297/98)

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS QUATRIÈME SECTION. AFFAIRE PINTO DE OLIVEIRA c. PORTUGAL. (Requête n 39297/98) CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS QUATRIÈME SECTION AFFAIRE PINTO DE OLIVEIRA c. PORTUGAL (Requête n 39297/98) ARRÊT STRASBOURG

Plus en détail

Report de la date de mise en liberté définitive en application d une nouvelle jurisprudence intervenue après la condamnation : violation

Report de la date de mise en liberté définitive en application d une nouvelle jurisprudence intervenue après la condamnation : violation Note d information sur la jurisprudence de la Cour N o 167 Octobre 2013 Del Río Prada c. Espagne [GC] - 42750/09 Arrêt 21.10.2013 [GC] Article 7 Article 7-1 Peine plus forte Nulla poena sine lege Rétroactivité

Plus en détail

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS DEUXIÈME SECTION DÉCISION PARTIELLE SUR LA RECEVABILITÉ de la requête n o 35686/02 présentée par

Plus en détail

DEUXIÈME SECTION DÉCISION

DEUXIÈME SECTION DÉCISION DEUXIÈME SECTION DÉCISION Requête n o 1891/10 Daniele SCIABICA contre l Italie et l Allemagne La Cour européenne des droits de l homme (deuxième section), siégeant le 21 octobre 2014 en une chambre composée

Plus en détail

DÉCISION Nº66 du 31 janvier 2008

DÉCISION Nº66 du 31 janvier 2008 DÉCISION Nº66 du 31 janvier 2008 sur l exception d inconstitutionnalité des stipulations de l article I point 55 de la Loi nº219/2005 regardant l approbation de l Ordonnance d urgence du Gouvernement nº138/2000

Plus en détail

QUATRIÈME SECTION. Requête n o 68884/13 Rosalia CINCIMINO contre l Italie introduite le 7 octobre 2013 EXPOSÉ DES FAITS

QUATRIÈME SECTION. Requête n o 68884/13 Rosalia CINCIMINO contre l Italie introduite le 7 octobre 2013 EXPOSÉ DES FAITS QUATRIÈME SECTION Requête n o 68884/13 Rosalia CINCIMINO contre l Italie introduite le 7 octobre 2013 Communiquée le 14 janvier 2015 EXPOSÉ DES FAITS La requérante, M me Rosalia Cincimino, est une ressortissante

Plus en détail

DEUXIÈME SECTION. AFFAIRE CİHAN YEŞİL c. TURQUIE. (Requête n o 24592/08) ARRÊT STRASBOURG. 22 octobre 2013

DEUXIÈME SECTION. AFFAIRE CİHAN YEŞİL c. TURQUIE. (Requête n o 24592/08) ARRÊT STRASBOURG. 22 octobre 2013 DEUXIÈME SECTION AFFAIRE CİHAN YEŞİL c. TURQUIE (Requête n o 24592/08) ARRÊT STRASBOURG 22 octobre 2013 Cet arrêt est définitif. Il peut subir des retouches de forme. ARRÊT CİHAN YEŞİL c. TURQUIE 1 En

Plus en détail

CINQUIÈME SECTION. AFFAIRE KONOVSKI c. BULGARIE. (Requête n o 33231/04) ARRÊT STRASBOURG. 2 septembre 2010

CINQUIÈME SECTION. AFFAIRE KONOVSKI c. BULGARIE. (Requête n o 33231/04) ARRÊT STRASBOURG. 2 septembre 2010 CINQUIÈME SECTION AFFAIRE KONOVSKI c. BULGARIE (Requête n o 33231/04) ARRÊT STRASBOURG 2 septembre 2010 Cet arrêt deviendra définitif dans les conditions définies à l article 44 2 de la Convention. Il

Plus en détail

CINQUIÈME SECTION DÉCISION

CINQUIÈME SECTION DÉCISION CINQUIÈME SECTION DÉCISION Requête n o 38908/08 Philippe MUNIER contre la France La Cour européenne des droits de l homme (cinquième section), siégeant le 14 février 2012 en une chambre composée de : Dean

Plus en détail

DEUXIÈME SECTION. AFFAIRE MEDICI ET AUTRES c. ITALIE. (Requête n o 70508/01) ARRÊT (Satisfaction équitable) STRASBOURG.

DEUXIÈME SECTION. AFFAIRE MEDICI ET AUTRES c. ITALIE. (Requête n o 70508/01) ARRÊT (Satisfaction équitable) STRASBOURG. DEUXIÈME SECTION AFFAIRE MEDICI ET AUTRES c. ITALIE (Requête n o 70508/01) ARRÊT (Satisfaction équitable) STRASBOURG 4 décembre 2012 Cet arrêt deviendra définitif dans les conditions définies à l article

Plus en détail

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS TROISIÈME SECTION DÉCISION FINALE SUR LA RECEVABILITÉ de la requête n 42400/98 présentée par Paul

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE CRIMINELLE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE CRIMINELLE, a rendu l arrêt suivant : Cour de cassation chambre criminelle Audience publique du 19 mars 2013 N de pourvoi: 12-81676 ECLI:FR:CCASS:2013:CR01086 Publié au bulletin Cassation sans renvoi M. Louvel (président), président SCP Piwnica

Plus en détail

3 ) de mettre à la charge de l Etat la somme de euros au titre de l article L du code de justice administrative.

3 ) de mettre à la charge de l Etat la somme de euros au titre de l article L du code de justice administrative. TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS N 1410272/5-1 M. Alain X M. Guiader Rapporteur M. Martin-Genier Rapporteur public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Paris (5ème

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS RÉPUBLIQUE FRANÇAISE N /5-2 AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. Mme Pottier Magistrat désigné

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS RÉPUBLIQUE FRANÇAISE N /5-2 AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. Mme Pottier Magistrat désigné TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS N 1507065/5-2 M. J A Mme Pottier Magistrat désigné M. Lebdiri Rapporteur public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Paris (5ème Section

Plus en détail

Mécanisme pour les Tribunaux pénaux internationaux

Mécanisme pour les Tribunaux pénaux internationaux NATIONS UNIES MICT/3 Mécanisme pour les Tribunaux pénaux internationaux 5 juillet 2012 Original : FRANÇAIS Anglais DIRECTIVE PRATIQUE RELATIVE À L APPRÉCIATION DES DEMANDES DE GRÂCE, DE COMMUTATION DE

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE CLERMONT-FERRAND. N s , RÉPUBLIQUE FRANÇAISE M. D...C... AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Blanchet Rapporteur

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE CLERMONT-FERRAND. N s , RÉPUBLIQUE FRANÇAISE M. D...C... AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Blanchet Rapporteur TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE CLERMONT-FERRAND N s 041468,041958 M. D...C... M. Blanchet Rapporteur Mme Chappuis Commissaire du gouvernement RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif

Plus en détail

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS TROISIÈME SECTION DÉCISION FINALE SUR LA RECEVABILITÉ de la requête n o 56616/00 présentée par

Plus en détail

de l'organisation des Nations Unies

de l'organisation des Nations Unies TRIBUNAL ADMINISTRATIF Jugement No 837 Affaire No 932 : SAKBANI Contre : Le Secrétaire général de l'organisation des Nations Unies LE TRIBUNAL ADMINISTRATIF DES NATIONS UNIES, Composé comme suit : M. Hubert

Plus en détail

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, dix juin deux mille dix.

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, dix juin deux mille dix. N 43 / 10. du 10.6.2010. Numéro 2761 du registre. Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, dix juin deux mille dix. Composition: Marie-Paule ENGEL, présidente de

Plus en détail

France procédures nationales pour le transfèrement des personnes condamnées Mis à jour le 09/02/2016

France procédures nationales pour le transfèrement des personnes condamnées Mis à jour le 09/02/2016 France procédures nationales pour le transfèrement des personnes condamnées Mis à jour le 09/02/2016 L information contenue sur ce tableau devra faire l objet d une mise à jour annuelle. L autorité centrale

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 27 NOVEMBRE 2014 C.14.0050.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.14.0050.F C. L., demandeur en cassation, représenté par Maître François T Kint, avocat à la Cour de cassation, dont le cabinet est

Plus en détail

DEUXIÈME SECTION DÉCISION

DEUXIÈME SECTION DÉCISION DEUXIÈME SECTION DÉCISION Requête n o 32212/11 Turaboğlu USTA contre la Turquie La Cour européenne des droits de l homme (deuxième section), siégeant le 27 novembre 2012 en une chambre composée de : Guido

Plus en détail

Comores. Attributions de la cour constitutionnelle

Comores. Attributions de la cour constitutionnelle Attributions de la cour constitutionnelle Loi organique du 3 octobre 2005 [NB - Loi organique du 3 octobre 2005 relative aux autres attributions de la cour constitutionnelle] Conformément aux articles

Plus en détail

DECISION DCC DU 26 MAI 2015

DECISION DCC DU 26 MAI 2015 DECISION DCC 15-112 DU 26 MAI 2015 Date : 26 Mai 2015 Requérant : Alexis TOBOSSOU Contrôle de constitutionnalité Acte judiciaire : Ordonnance : (Ordonnance n JLD/2015/0031 du 09 janvier 2015) Prolongation

Plus en détail

sur le pourvoi de : comparant par Maître Sébastien LANOUE, avocat à la Cour, demeurant à Luxembourg, en l étude duquel domicile est élu,

sur le pourvoi de : comparant par Maître Sébastien LANOUE, avocat à la Cour, demeurant à Luxembourg, en l étude duquel domicile est élu, N 59 / 2016 pénal. du 22.12.2016. Not. 32573/11/CD Numéro 3735 du registre. La Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg, formée conformément à la loi du 7 mars 1980 sur l'organisation judiciaire,

Plus en détail

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS PREMIÈRE SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ de la requête n 55504/00 présentée par Eva Birgitta

Plus en détail

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS QUATRIÈME SECTION AFFAIRE MAILLARD BOUS c. PORTUGAL (Requête n 41288/98) ARRÊT STRASBOURG 28 juin

Plus en détail

du Grand-Duché de Luxembourg Inscrit le 4 janvier 2005 Audience publique du 15 juin 2005

du Grand-Duché de Luxembourg Inscrit le 4 janvier 2005 Audience publique du 15 juin 2005 Tribunal administratif N 19101 du rôle du Grand-Duché de Luxembourg Inscrit le 4 janvier 2005 Audience publique du 15 juin 2005 Recours formé par Monsieur..., en matière d employé de l Etat JUGEMENT Vu

Plus en détail

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS CINQUIÈME SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ de la requête n o 1306/05 présentée par P.L. contre

Plus en détail

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS PREMIÈRE SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ de la requête n o 27629/02 présentée par Georgios

Plus en détail

CINQUIÈME SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ

CINQUIÈME SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ CINQUIÈME SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ de la requête n o 22718/08 présentée par ASSOCIATION NATIONALE DES PUPILLES DE LA NATION contre la France La Cour européenne des droits de l homme (cinquième

Plus en détail

SUR LA RECEVABILITE. de la requête No 18160/91 présentée par Marcel DIENNET contre la France

SUR LA RECEVABILITE. de la requête No 18160/91 présentée par Marcel DIENNET contre la France SUR LA RECEVABILITE de la requête No 18160/91 présentée par Marcel DIENNET contre la France La Commission européenne des Droits de l'homme (Première Chambre), siégeant en chambre du conseil le 2 décembre

Plus en détail

TROISIÈME SECTION. Requête n o 7242/14 Gheorghe BERGHEA contre la Roumanie et 2 autres requêtes (voir liste en annexe) EXPOSÉ DES FAITS

TROISIÈME SECTION. Requête n o 7242/14 Gheorghe BERGHEA contre la Roumanie et 2 autres requêtes (voir liste en annexe) EXPOSÉ DES FAITS TROISIÈME SECTION Requête n o 7242/14 Gheorghe BERGHEA contre la Roumanie et 2 autres requêtes (voir liste en annexe) Communiquée le 15 avril 2015 EXPOSÉ DES FAITS La liste des parties requérantes figure

Plus en détail

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS DEUXIÈME SECTION DÉCISION PARTIELLE SUR LA RECEVABILITÉ de la requête n o 1814/02 présentée par

Plus en détail

CINQUIÈME SECTION. AFFAIRE MATHURIN c. FRANCE. (Requête n o 63648/12) ARRÊT STRASBOURG. 5 juin 2014 DÉFINITIF 05/09/2014

CINQUIÈME SECTION. AFFAIRE MATHURIN c. FRANCE. (Requête n o 63648/12) ARRÊT STRASBOURG. 5 juin 2014 DÉFINITIF 05/09/2014 CINQUIÈME SECTION AFFAIRE MATHURIN c. FRANCE (Requête n o 63648/12) ARRÊT STRASBOURG 5 juin 2014 DÉFINITIF 05/09/2014 Cet arrêt est devenu définitif en vertu de l article 44 2 de la Convention. Il peut

Plus en détail

DEUXIÈME SECTION DÉCISION

DEUXIÈME SECTION DÉCISION DEUXIÈME SECTION DÉCISION Requête n o 20442/10 Fedayi KAYA et Fezile KAYA contre la Turquie La Cour européenne des droits de l homme (deuxième section), siégeant le 10 juillet 2012 en une Chambre composée

Plus en détail

DECISION DCC DU 13 MAI 2014

DECISION DCC DU 13 MAI 2014 DECISION DCC 14-084 DU 13 MAI 2014 Date : 13 Mai 2014 Requérant : Greffier en chef du tribunal de première Instance de Première classe de cotonou Contrôle de Conformité Acte judiciaire Procédure judiciaire

Plus en détail

MEMOIRE AFIN DE QUESTION PRIORITAIRE DE CONSTITUTIONNALITE

MEMOIRE AFIN DE QUESTION PRIORITAIRE DE CONSTITUTIONNALITE CONSEIL D ETAT Recours 352-667 MEMOIRE AFIN DE QUESTION PRIORITAIRE DE CONSTITUTIONNALITE POUR : L Association Cercle de Réflexion et de Proposition d Action sur la psychiatrie, (CRPA) Association régie

Plus en détail

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS DEUXIÈME SECTION DÉCISION PARTIELLE SUR LA RECEVABILITÉ de la requête n 49531/99 présentée par

Plus en détail

111 e session Jugement n o 3013

111 e session Jugement n o 3013 Organisation internationale du Travail Tribunal administratif International Labour Organization Administrative Tribunal (Recours en exécution) 111 e session Jugement n o 3013 LE TRIBUNAL ADMINISTRATIF,

Plus en détail

du Grand-Duché de Luxembourg Inscrit le 14 janvier e chambre Audience publique du 18 juillet 2012

du Grand-Duché de Luxembourg Inscrit le 14 janvier e chambre Audience publique du 18 juillet 2012 Tribunal administratif Numéro 27646a du rôle du Grand-Duché de Luxembourg Inscrit le 14 janvier 2011 2 e chambre Audience publique du 18 juillet 2012 Recours formé par Monsieur..., contre une décision

Plus en détail

CINQUIÈME SECTION. AFFAIRE M.D. c. BELGIQUE. (Requête n o 56028/10) ARRÊT STRASBOURG. 14 novembre 2013

CINQUIÈME SECTION. AFFAIRE M.D. c. BELGIQUE. (Requête n o 56028/10) ARRÊT STRASBOURG. 14 novembre 2013 CINQUIÈME SECTION AFFAIRE M.D. c. BELGIQUE (Requête n o 56028/10) ARRÊT STRASBOURG 14 novembre 2013 Cet arrêt deviendra définitif dans les conditions définies à l article 44 2 de la onvention. Il peut

Plus en détail

CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE DU CREDIT AGRICOLE DE CHAMPAGNE-BOURGOGNE

CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE DU CREDIT AGRICOLE DE CHAMPAGNE-BOURGOGNE CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE DU CREDIT AGRICOLE DE CHAMPAGNE-BOURGOGNE (MAJ au 29/09/2016) La médiation bancaire est régie par le Code de la consommation (en particulier les articles L. 151-1 à L. 157-2)

Plus en détail

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS CINQUIÈME SECTION AFFAIRE TZVYATKOV c. BULGARIE (Requête n o 20594/02) ARRÊT STRASBOURG 12 juin

Plus en détail

LOI N /AN PORTANT REPRESSION DES ACTES DE VANDALISME COMMIS LORS DES MANIFESTATIONS SUR LA VOIE PUBLIQU E. SPECIAL JO N 3 DU 23 JUIN 2008

LOI N /AN PORTANT REPRESSION DES ACTES DE VANDALISME COMMIS LORS DES MANIFESTATIONS SUR LA VOIE PUBLIQU E. SPECIAL JO N 3 DU 23 JUIN 2008 LOI N 026-2008/AN PORTANT REPRESSION DES ACTES DE VANDALISME COMMIS LORS DES MANIFESTATIONS SUR LA VOIE PUBLIQU E. SPECIAL JO N 3 DU 23 JUIN 2008 L ASSEMBLEE NATIONALE Vu la Constitution ; Vu la résolution

Plus en détail

SUR LA RECEVABILITÉ. de la requête N 36054/97 présentée par Jean-Paul VERILLI contre la France

SUR LA RECEVABILITÉ. de la requête N 36054/97 présentée par Jean-Paul VERILLI contre la France SUR LA RECEVABILITÉ de la requête N 36054/97 présentée par Jean-Paul VERILLI contre la France La Commission européenne des Droits de l'homme (Deuxième Chambre), siégeant en chambre du conseil le 16 avril

Plus en détail

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS DEUXIÈME SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ de la requête n o 31674/07 présentée par Luc MONIN

Plus en détail

Chapitre VII : Discipline

Chapitre VII : Discipline Ordonnance n 58-1270 du 22 décembre 1958 portant loi organique relative au statut de la magistrature. Chapitre VII : Discipline Section I : Dispositions générales. Article 43 Modifié par LOI organique

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre criminelle Audience publique du 6 novembre 2013 N de pourvoi: 13-84320 ECLI:FR:CCASS:2013:CR04923 Publié au bulletin Cassation M. Louvel (président), président SCP Waquet, Farge

Plus en détail

DEUXIÈME SECTION DÉCISION

DEUXIÈME SECTION DÉCISION DEUXIÈME SECTION DÉCISION Requête n o 22209/09 Habib IGNAOUA et autres contre l Italie La Cour européenne des droits de l homme (deuxième section), siégeant le 10 juillet 2012 en une Chambre composée de

Plus en détail

Projet de loi n o 419. Loi modifiant la Loi favorisant la libération conditionnelle des détenus. Présentation

Projet de loi n o 419. Loi modifiant la Loi favorisant la libération conditionnelle des détenus. Présentation DEUXIÈME SESSION TRENTE-CINQUIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 419 Loi modifiant la Loi favorisant la libération conditionnelle des détenus Présentation Présenté par M. Pierre Bélanger Ministre de la

Plus en détail

du Grand-Duché de Luxembourg Inscrit le 7 septembre 2005 Audience publique du 26 janvier 2006 JUGEMENT

du Grand-Duché de Luxembourg Inscrit le 7 septembre 2005 Audience publique du 26 janvier 2006 JUGEMENT Tribunal administratif N 20363 du rôle du Grand-Duché de Luxembourg Inscrit le 7 septembre 2005 Audience publique du 26 janvier 2006 Recours formé par Monsieur...,, contre une décision du directeur de

Plus en détail

UNITE PROGRES - JUSTICE LEGISLATURE DE LA TRANSITION LOI N /CNT

UNITE PROGRES - JUSTICE LEGISLATURE DE LA TRANSITION LOI N /CNT BURKINA FASO IV E REPUBLIQUE. UNITE PROGRES - JUSTICE LEGISLATURE DE LA TRANSITION.. CONSEIL NATIONAL DE LA TRANSITION LOI N 077-2015/CNT PORTANT MODIFICATION DE LA LOI N 010/93/ADP DU 17 MAI 1993 PORTANT

Plus en détail

CONSEIL D'ETAT statuant au contentieux REPUBLIQUE FRANÇAISE N AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS ASSOCIATION POUR UNE FORMATION MEDICALE INDEPENDANTE

CONSEIL D'ETAT statuant au contentieux REPUBLIQUE FRANÇAISE N AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS ASSOCIATION POUR UNE FORMATION MEDICALE INDEPENDANTE CONSEIL D'ETAT statuant au contentieux N 334396 ASSOCIATION POUR UNE FORMATION MEDICALE INDEPENDANTE M. Jean Lessi Rapporteur Mme Claire Landais Rapporteur public REPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE

Plus en détail

Décision n QPC 17 décembre (M. David M.)

Décision n QPC 17 décembre (M. David M.) Les Nouveaux Cahiers du Conseil constitutionnel Cahier n 30 Décision n 2010-62 QPC 17 décembre 2010 (M. David M.) Le Conseil constitutionnel a été saisi par la Cour de cassation le 20 septembre 2010, d

Plus en détail

ARRET N 055/2005 du 15 décembre 2005

ARRET N 055/2005 du 15 décembre 2005 EXTRAIT DES MINUTES DU GREFFE DE LA COUR COMMUNE DE JUSTICE ET D ARBITRAGE DE L OHADA -------------------------------- --------- ORGANISATION POUR L HARMONISATION EN AFRIQUE DU DROIT DES AFFAIRES (OHADA)

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits MLD

Décision du Défenseur des droits MLD Paris, le 4 janvier 2016 Décision du Défenseur des droits MLD-2015-319 Le Défenseur des droits, Vu l article 71-1 de la Constitution du 4 octobre 1958 ; Vu la loi organique n 2011-333 du 29 mars 2011 relative

Plus en détail

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS CINQUIÈME SECTION AFFAIRE KRASTEV c. BULGARIE (Requête n o 29802/02) ARRÊT STRASBOURG 24 juillet

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET EUROPÉENNES CIRCULAIRE DU 19 JANVIER 2008 RELATIVE AU PACTE CIVIL DE SOLIDARITE NOR : MAEF C

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET EUROPÉENNES CIRCULAIRE DU 19 JANVIER 2008 RELATIVE AU PACTE CIVIL DE SOLIDARITE NOR : MAEF C MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET EUROPÉENNES CIRCULAIRE DU 19 JANVIER 2008 RELATIVE AU PACTE CIVIL DE SOLIDARITE NOR : MAEF0801234C 1. Le pacte civil de solidarité est régi par : - les articles 515-1

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour administrative d appel de Douai N 05DA00918 Inédit au recueil Lebon JUGE DES RECONDUITES A LA FRONTIERE M. Olivier Yeznikian, rapporteur M. Le Goff, commissaire du gouvernement BERTHE, avocat(s) lecture

Plus en détail

V. c. OPS. 121 e session Jugement n o 3589 LE TRIBUNAL ADMINISTRATIF,

V. c. OPS. 121 e session Jugement n o 3589 LE TRIBUNAL ADMINISTRATIF, Organisation internationale du Travail Tribunal administratif International Labour Organization Administrative Tribunal Traduction du Greffe, seul le texte anglais fait foi. V. c. OPS 121 e session Jugement

Plus en détail

Traduit de l Anglais. ROUMANIE 1 - procédures nationales d extradition

Traduit de l Anglais. ROUMANIE 1 - procédures nationales d extradition Traduit de l Anglais ROUMANIE 1 - procédures nationales d extradition Les États parties sont priés de remplir ce tableau avec les informations nécessaires et de le retourner au Secrétariat du PC-OC. Les

Plus en détail

LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL, Vu l ordonnance n du 7 novembre 1958 modifiée portant loi organique sur le Conseil constitutionnel ;

LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL, Vu l ordonnance n du 7 novembre 1958 modifiée portant loi organique sur le Conseil constitutionnel ; Décision n 2015-501 QPC du 27 novembre 2015 (M. Anis T.) Le Conseil constitutionnel a été saisi le 23 septembre 2015 par la Cour de cassation (chambre criminelle, arrêt n 4232 du 22 septembre 2015), dans

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Le : 13/04/2011 Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 23 mars 2011 N de pourvoi: 10-11889 Publié au bulletin Rejet M. Charruault (président), président Me Foussard, SCP Gatineau et Fattaccini,

Plus en détail

Vu 1/ la requête enregistrée au greffe de la cour le 24 mai 2000 sous le N 00BX01170, présentée pour le DEPARTEMENT DES DEUX-SÈVRES ;

Vu 1/ la requête enregistrée au greffe de la cour le 24 mai 2000 sous le N 00BX01170, présentée pour le DEPARTEMENT DES DEUX-SÈVRES ; COUR ADMINISTRATIVE D APPEL DE BORDEAUX N 00BX01170, 00BX02417 DEPARTEMENT DES DEUX-SÈVRES M. Barros Président M. de Malafosse Rapporteur M. Rey Commissaire du Gouvernement Arrêt du 4 mars 2003 REPUBLIQUE

Plus en détail

CINQUIÈME SECTION. Requête n o 58828/13 Bedrettin ISENC contre la France introduite le 16 septembre 2013 EXPOSÉ DES FAITS

CINQUIÈME SECTION. Requête n o 58828/13 Bedrettin ISENC contre la France introduite le 16 septembre 2013 EXPOSÉ DES FAITS CINQUIÈME SECTION Requête n o 58828/13 Bedrettin ISENC contre la France introduite le 16 septembre 2013 Communiquée le 3 septembre 2014 EXPOSÉ DES FAITS Le requérant, M. Bedrettin Isenc, est un ressortissant

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Conseil d État N 334777 ECLI:FR:CESSR:2012:334777.20120604 Mentionné dans les tables du recueil Lebon M. Aurélien Rousseau, rapporteur Mme Delphine Hedary, rapporteur public SPINOSI, avocat(s) 10ème et

Plus en détail

Exécution d un mandat d'arrêt européen en France.

Exécution d un mandat d'arrêt européen en France. Exécution d un mandat d'arrêt européen en France. Fiche pratique à l'attention des autorités judiciaires des autres Etats membres de l Union européenne 1. OBSERVATIONS PRELIMINAIRES 1) La France n appliquera

Plus en détail

Congrès de la société de criminologie du Québec

Congrès de la société de criminologie du Québec Congrès de la société de criminologie du Québec Mai 2009 ATELIER 7 Qu est-ce que la Loi sur le système correctionnel du Québec a changé dans les pratiques de la Commission québécoise des libérations conditionnelles

Plus en détail

LOIS D'APPLICATION DU STATUT SUEDE. Loi relative à la création d'un tribunal international pour juger les crimes commis dans l'ex- Yougoslavie

LOIS D'APPLICATION DU STATUT SUEDE. Loi relative à la création d'un tribunal international pour juger les crimes commis dans l'ex- Yougoslavie LOIS D'APPLICATION DU STATUT Coopération des états membres SUEDE Loi relative à la création d'un tribunal international pour juger les crimes commis dans l'ex- Yougoslavie Est adopté ce qui suit Dispositions

Plus en détail

Commentaire de la décision n QPC du 2 juillet Section française de l Observatoire international des prisons

Commentaire de la décision n QPC du 2 juillet Section française de l Observatoire international des prisons Les Cahiers du Conseil constitutionnel Cahier n 30 Commentaire de la décision n 2010-9 QPC du 2 juillet 2010 Section française de l Observatoire international des prisons Le Conseil constitutionnel a été

Plus en détail

SCP Masse-Dessen, Thouvenin et Coudray, SCP Waquet, Farge et Hazan, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

SCP Masse-Dessen, Thouvenin et Coudray, SCP Waquet, Farge et Hazan, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 10 juillet 2013 N de pourvoi: 12-24962 ECLI:FR:CCASS:2013:C100825 Publié au bulletin Rejet M. Charruault (président), président SCP Masse-Dessen,

Plus en détail

Décret n _ du 21 aout 2006 fixant les attributions du Ministre de la Justice et l organisation de l administration centrale de son Département

Décret n _ du 21 aout 2006 fixant les attributions du Ministre de la Justice et l organisation de l administration centrale de son Département REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice PREMIER MINISTERE Décret n _091-2006 du 21 aout 2006 fixant les attributions du Ministre de la Justice et l organisation de l administration

Plus en détail

Date de signature : 29 mars 2006 et 13 avril Date d entrée en vigueur : 13 avril Publication du Journal officiel

Date de signature : 29 mars 2006 et 13 avril Date d entrée en vigueur : 13 avril Publication du Journal officiel Accord entre la Cour pénale internationale et le Comité international de la Croix Rouge sur les visites aux personnes privées de liberté en vertu de la juridiction de la Cour pénale internationale ICC

Plus en détail

1. Le pouvoir de juridiction La compétence...18

1. Le pouvoir de juridiction La compétence...18 Table des matières Table des matières Préface...5 REMERCIEMENTS...7 INTRODUCTION...9 Titre I La procédure administrative devant le conseil du contentieux des étrangers Chapitre I. Le conseil du contentieux

Plus en détail

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS DEUXIÈME SECTION DÉCISION FINALE SUR LA RECEVABILITE de la requête n o 70387/01 présentée par

Plus en détail

ACCORDS POUR L'EXÉCUTION DES PEINES ACCORD ENTRE LES NATIONS UNIES LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL AUTRICHIEN RÉGISSANT L EXÉCUTION DES PEINES IMPOSÉES PAR LE

ACCORDS POUR L'EXÉCUTION DES PEINES ACCORD ENTRE LES NATIONS UNIES LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL AUTRICHIEN RÉGISSANT L EXÉCUTION DES PEINES IMPOSÉES PAR LE ACCORDS POUR L'EXÉCUTION DES PEINES Coopération des états membres ACCORD ENTRE LES NATIONS UNIES ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL AUTRICHIEN RÉGISSANT L EXÉCUTION DES PEINES IMPOSÉES PAR LE TRIBUNAL PÉNAL INTERNATIONAL

Plus en détail

DÉCISION FINALE SUR LA RECEVABILITÉ CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS

DÉCISION FINALE SUR LA RECEVABILITÉ CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS DÉCISION FINALE SUR LA RECEVABILITÉ de la requête n 36754/97 présentée par Antoine François DONSIMONI

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE NANTES REPUBLIQUE FRANCAISE

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE NANTES REPUBLIQUE FRANCAISE TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE NANTES REPUBLIQUE FRANCAISE N 1405921 Mme Sophie P M. Christien Juge des référés AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le Tribunal administratif de Nantes Le juge des référés Ordonnance du

Plus en détail

DEUXIÈME SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ

DEUXIÈME SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ DEUXIÈME SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ de la requête n o 22368/04 présentée par Sezen HARNUBOĞLU contre la Turquie La Cour européenne des droits de l homme (deuxième section), siégeant le 26 mai

Plus en détail

ARRET AUDIENCE PUBLIQUE DU 13 OCTOBRE 2010

ARRET AUDIENCE PUBLIQUE DU 13 OCTOBRE 2010 COUR DU TRAVAIL DE MONS R.G. 2010/AM/269 8 ème chambre ARRET AUDIENCE PUBLIQUE DU 13 OCTOBRE 2010 Accident du travail Secteur Public Action contre le tiers responsable de l accident Recevabilité. Article

Plus en détail