Techniques chirurgicales mini-invasives de décompression par voie postérieure

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Techniques chirurgicales mini-invasives de décompression par voie postérieure"

Transcription

1 Techniques chirurgicales mini-invasives de décompression 2ème Printemps du Rachis Dr Alexandre DELMOTTE Unité de Chirurgie du Rachis et Neurostimulation CHU de POITIERS

2 1 Techniques chirurgicales mini-invasives de décompression 1. Introduction Indication chirurgicale: HD symptomatique depuis plus de 6 semaines Imagerie concordante Radiculalgie résistante à la prise en charge médico-rééducative Critères d urgence (déficit, syndrome de la queue de cheval...)

3 1I. Différentes techniques Technique classique, à ciel ouvert ± microscope Technique mini-invasive vidéo assistée, Technique endoscopique, tarnsforaminale, interlamaire... Technique mini-invasive, transtubulaire

4 Technique classique, à ciel ouvert ± microscope

5 Technique classique, à ciel ouvert ± microscope 5 à 7 cm Incision de 5 à 7 cm

6 Technique classique, à ciel ouvert ± microscope 5 à 7 cm Incision de 5 à 7 cm Abord inter-myolamaire unilatéral = désinsertion des muscles et abord sous périosté Ecarteur autostatique = masses musculaires sous pression

7 Technique classique, à ciel ouvert ± microscope 5 à 7 cm Incision de 5 à 7 cm Abord inter-myolamaire unilatéral = désinsertion des muscles et abord sous périosté Ecarteur autostatique = masses musculaires sous pression

8 2 à 3 cm Technique mini-invasive vidéo assistée, Incision de 2 à 3 cm Abord inter-myolamaire unilatéral = désinsertion des muscles et abord sous périosté

9 2 à 3 cm Technique mini-invasive vidéo assistée, Incision de 2 à 3 cm Abord inter-myolamaire unilatéral = désinsertion des muscles et abord sous périosté Ecarteur en forme de speculum, sans pression sur les masses musculaires

10 2 à 3 cm Technique mini-invasive vidéo assistée, Incision de 2 à 3 cm Abord inter-myolamaire unilatéral = désinsertion des muscles et abord sous périosté Ecarteur en forme de speculum, sans pression sur les masses musculaires Endoscope permettant une bonne visualisation mais difficulté de maniement du système

11 2 à 3 cm Technique mini-invasive vidéo assistée, Incision de 2 à 3 cm Abord inter-myolamaire unilatéral = désinsertion des muscles et abord sous périosté Ecarteur en forme de speculum, sans pression sur les masses musculaires Endoscope permettant une bonne visualisation mais difficulté de maniement du système

12 Incision de 2 à 3 cm, légèrement latéralisée du côté de la hernie 2 à 3 cm Technique mini-invasive, transtubulaire

13 Incision de 2 à 3 cm, légèrement latéralisée du côté de la hernie Splitting musculaire et écarteur tubulaire de 18 à 22 mm de diamètre 2 à 3 cm Technique mini-invasive, transtubulaire

14 Incision de 2 à 3 cm, légèrement latéralisée du côté de la hernie Split musculaire et rétracteur tubulaire de 18 à 22 mm de diamètre 2 à 3 cm Technique mini-invasive, transtubulaire

15 Incision de 2 à 3 cm, légèrement latéralisée du côté de la hernie Split musculaire et rétracteur tubulaire de 18 à 22 mm de diamètre 2 à 3 cm Technique mini-invasive, transtubulaire

16 Incision de moins de 1 cm Voie d abord transmusculaire Accès à la hernie par voie transforaminale ou interlamaire postérieure Contrôles scopiques nombreux 1 cm Technique endoscopique, transforaminale, interlamaire...

17 Intérêt des techniques mini-invasives dans la prise en charge Transforaminale chirurgicale des hernies discales lombaires Incision de moins de 1 cm Voie d abord transmusculaire Accès à la hernie par voie transforaminale ou interlamaire postérieure Contrôles scopiques nombreux Technique endoscopique, tarnsforaminale, interlamaire...

18 Intérêt des techniques mini-invasives dans la prise en charge Interlamaire chirurgicale des hernies discales lombaires Incision de moins de 1 cm Voie d abord transmusculaire Accès à la hernie par voie transforaminale ou interlamaire postérieure Technique endoscopique, tarnsforaminale, interlamaire...

19 3 Techniques chirurgicales mini-invasives de décompression 3. Intérêt des techniques mini invasives avantages théoriques: diminution des lombalgies post-opératoires durées d hospitalisation plus courtes reprise rapide des activités et du travail intérêt médico-économique... Mais tout cela est difficile à prouver...

20 3 Techniques chirurgicales mini-invasives de décompression 3. Intérêt des techniques mini invasives micro-discectomie conventionnelle (MD) vs discectomie transforaminale endoscopique Incision cutanée significativement plus petite Moins de lombalgies post-opératoires précoces en endoscopie Pas de pour la radiculalgie Ruetten et al, Spine, 2008 VS Mais courbe d apprentissage très longue durée opératoire bcp + importante chez un opérateur entrainé à la MD Donc technique qui reste assez confidentielle

21 3 Techniques chirurgicales mini-invasives de décompression 3. Intérêt des techniques mini invasives micro-discectomie conventionnelle (MD) vs discectomie mini invasive tubulaire réduction du traumatisme musculaire: VS Dosage sanguin des CPK Pas de significative entre micro-discectomie et mini-invasif transtubulaire. Imagerie IRM Pas de sur l atrophie du multifidus Arts et al, Eur Spine J, 2011

22 3 Techniques chirurgicales mini-invasives de décompression 3. Intérêt des techniques mini invasives micro-discectomie conventionnelle (MD) vs discectomie mini invasive tubulaire récupération plus rapide? pas de significative pour mobilisation précoce durée d hospitalisation VS

23 3 Techniques chirurgicales mini-invasives de décompression 3. Intérêt des techniques mini invasives Alors, ces techniques mini-invasives nouveau gold standard ou effet de mode??? Doit on revenir à des techniques plus traditionnelles? Non!!! Car pas meilleures mais pas moins bonnes! intérêt chez les obèses intérêt pour les hernies extra-foraminales possibilité de traiter un peu plus que la radiculalgie l ARTHRODESE!

24 En conclusion Choix de la technique doit être basé sur les préférences: du patient et du chirurgien Ne pas se laisser influencer par les médias ou les industriels! Ne pas oublier la rééducation!

25 En conclusion Choix de la technique doit être basé sur les préférences: du patient et du chirurgien Ne pas se laisser influencer par les médias ou les industriels! Ne pas oublier la rééducation! Merci de votre attention!

du G.I.E.D.A. inter rachis BRUXELLES

du G.I.E.D.A. inter rachis BRUXELLES 21ème RéunionR Annuelle du G.I.E.D.A. inter rachis BRUXELLES 12-13 13 décembred 2008 Chirurgie Endoscopique Transforaminale (C.E.T.) après «Syndrome d éd échec post chirurgical» (F.B.S.S.) REVUE DE LA

Plus en détail

CHIRURGIE du RACHIS J.M. VITAL. Unité Rachis 1, Tripode, CHU Bordeaux

CHIRURGIE du RACHIS J.M. VITAL. Unité Rachis 1, Tripode, CHU Bordeaux CHIRURGIE du RACHIS J.M. VITAL Unité Rachis 1, Tripode, CHU Bordeaux Quels sont les grands principes chirurgicaux? Comment raisonne t on avec l imagerie avant d opérer? GRANDS PRINCIPES CHIRURGICAUX Décompression

Plus en détail

Traitement chirurgical des douleurs sciatiques

Traitement chirurgical des douleurs sciatiques Traitement chirurgical des douleurs sciatiques Hervé Tourneux Bertrand Dumas Chirurgie du rachis Lombo-radiculalgie aigues Hernie discale Lombo-radiculalgies chroniques Canal lombaire étroit Discopathie

Plus en détail

QUELLE CHIRURGIE POUR LES STÉNOSES FORAMINALES LOMBAIRES? ÉVALUATION D'UNE SÉRIE DE 65 CAS AVEC UN RECUL DE 5 ANS

QUELLE CHIRURGIE POUR LES STÉNOSES FORAMINALES LOMBAIRES? ÉVALUATION D'UNE SÉRIE DE 65 CAS AVEC UN RECUL DE 5 ANS QUELLE CHIRURGIE POUR LES STÉNOSES FORAMINALES LOMBAIRES? ÉVALUATION D'UNE SÉRIE DE 65 CAS AVEC UN RECUL DE 5 ANS S. Azzouz ; B. Belbachir ; S. chabane ; H. Nzie ; M. Mokhtari ; H. Chelbi ; A. Ouahmed.

Plus en détail

Thérapeutiques invasives de prise en charge de la hernie discale

Thérapeutiques invasives de prise en charge de la hernie discale Thérapeutiques invasives de prise en charge de la hernie discale Quand opérer? Quels patients? Quel délai? ! Attention aux patients conditionnés! + + Ressources fiables : site du collège, Pubmed (+/- )

Plus en détail

La chirurgie rachidienne en ambulatoire

La chirurgie rachidienne en ambulatoire La chirurgie rachidienne en ambulatoire ColloqueAmbulatoire 12 décembre 2016 J.M. VITAL, C. DEGRYSE, A. GENNARI, O. GILLE Unité Rachis 1, CHU Bordeaux Etat des lieux de la chirurgie ambulatoire en Orthopédie

Plus en détail

LOMBOSCIATIQUES 130 cas récents. J.R. ALLIEZ, N.HILAL, C. BALAN B.ALLIEZ C.H.U. Nord Neurochirurgie Marseille

LOMBOSCIATIQUES 130 cas récents. J.R. ALLIEZ, N.HILAL, C. BALAN B.ALLIEZ C.H.U. Nord Neurochirurgie Marseille LOMBOSCIATIQUES 130 cas récents J.R. ALLIEZ, N.HILAL, C. BALAN B.ALLIEZ C.H.U. Nord Neurochirurgie Marseille T.M.S. NOV.2005 Définition Lombo : Syndrome rachidien Sciatique : Syndrome radiculaire Chronique

Plus en détail

Instruments mini-invasifs postérieurs. Assortiment complet compatible avec un abord direct et un abord transforaminal postérieur du rachis lombaire.

Instruments mini-invasifs postérieurs. Assortiment complet compatible avec un abord direct et un abord transforaminal postérieur du rachis lombaire. Instruments mini-invasifs postérieurs. Assortiment complet compatible avec un abord direct et un abord transforaminal postérieur du rachis lombaire. Permet des pro cédures avec mini-ouverture, idéal pour

Plus en détail

* Syndrome du canal carpien

* Syndrome du canal carpien * Syndrome du canal carpien L opération consiste à ouvrir le ligament annulaire antérieur du carpe qui comprime le nerf médian. Ce ligament important qui retient les tendons des doigts dans le poignet,

Plus en détail

Face au constat que la chirurgie du rachis en privé est de plus en plus dynamique et

Face au constat que la chirurgie du rachis en privé est de plus en plus dynamique et Face au constat que la chirurgie du rachis en privé est de plus en plus dynamique et innovante, face aussi à une situation parfois un peu ressentie comme isolée de certains opérateurs, Medtronic a décidé

Plus en détail

Les nouveautés en prothèse de genou : Innovation ou effet de mode? 18 Journée de la Clinique Saint Vincent 2012

Les nouveautés en prothèse de genou : Innovation ou effet de mode? 18 Journée de la Clinique Saint Vincent 2012 Les nouveautés en prothèse de genou : Innovation ou effet de mode? 18 Journée de la Clinique Saint Vincent 2012 La chirurgie mini invasive Avantages Approche moins agressive Récupération fonctionnelle

Plus en détail

LA CHIRURGIE DU RACHIS LOMBAIRE

LA CHIRURGIE DU RACHIS LOMBAIRE LA CHIRURGIE DU RACHIS LOMBAIRE Voie Antérieure ou Voie Postérieure? DR P. PENCALET, NEUROCHIRURGIEN INSTITUT NOLLET - HEP LA ROSERAIE (PARIS - AUBERVILLIERS) LA LORDOSE LOMBAIRE Protection du disque intervertébral

Plus en détail

L IBODE ET LA CHIRURGIE ROBOTIQUE MULTIDISCIPLINAIRE. Bilan 4 ans après

L IBODE ET LA CHIRURGIE ROBOTIQUE MULTIDISCIPLINAIRE. Bilan 4 ans après L IBODE ET LA CHIRURGIE ROBOTIQUE MULTIDISCIPLINAIRE Bilan 4 ans après HISTORIQUE INTRODUCTION Expériences en chirurgie mini-invasive AU TONKIN Urologie 2001 Digestif 2000 Vasculaire 2004 (AAA) Gynécologie

Plus en détail

10/01/2010 LA LOMBOSCIATIQUE COMMUNE. La douleur radiculaire est à type de brûlure à la face. La douleur lombaire est décrite comme une barre non

10/01/2010 LA LOMBOSCIATIQUE COMMUNE. La douleur radiculaire est à type de brûlure à la face. La douleur lombaire est décrite comme une barre non La sciatique par hernie discale Monsieur P âgé de 50 ans présente une douleur lombo radiculaire droite depuis 14 jours. LA LOMBOSCIATIQUE COMMUNE La douleur lombaire est décrite comme une barre non impulsive

Plus en détail

Durant la dernière décade, la chirurgie minimale

Durant la dernière décade, la chirurgie minimale Article original LA STABILISATION PEDICULAIRE PERCUTANEE. INDICATIONS, TECHNIQUE CHIRURGICALE ET RESULTATS PRELIMINAIRES DOSSIER PERCUTANEOUS PEDICULAR FUSION INDICATIONS, SURGICAL TECHNIC AND PRELIMINARY

Plus en détail

Prise en charge médicale de la lombalgie commune chronique recommandations ANAES 2000 ET HAS Dr RAKOTONIRAINY Oliva Henintsoa

Prise en charge médicale de la lombalgie commune chronique recommandations ANAES 2000 ET HAS Dr RAKOTONIRAINY Oliva Henintsoa Prise en charge médicale de la lombalgie commune chronique recommandations ANAES 2000 ET HAS 2005 Dr RAKOTONIRAINY Oliva Henintsoa 1 Plan Introduction Epidémiologie Evaluation initiale Stratégie thérapeutique

Plus en détail

Les Prothèses Discales Lombaires

Les Prothèses Discales Lombaires Les Prothèses Discales Lombaires 31 èmes Journées Nationales d Etude et de Perfectionnement 16 mai 2014 Service de Neurochirurgie CHU DIJON Prothèses lombaires Expérience du service Premières poses en

Plus en détail

6 UTILISATION D ENDOSPINE DANS LE TRAITEMENT CHIRURGICAL DES HERNIES DISCALES LOMBAIRES

6 UTILISATION D ENDOSPINE DANS LE TRAITEMENT CHIRURGICAL DES HERNIES DISCALES LOMBAIRES 6 UTILISATION D ENDOSPINE DANS LE TRAITEMENT CHIRURGICAL DES HERNIES DISCALES LOMBAIRES Jean DESTANDAU Service de Neurochirurgie, Hopital Bagatelle, Talence, France Correspondance: Jean DESTANDAU, 145

Plus en détail

DENERVATION DES MUSCLES PARASPINAUX LOMBAIRES : ASPECT EN IMAGERIE

DENERVATION DES MUSCLES PARASPINAUX LOMBAIRES : ASPECT EN IMAGERIE DENERVATION DES MUSCLES PARASPINAUX LOMBAIRES : ASPECT EN IMAGERIE R. RICHARD, B. LAW-YE, C. WATTEL, D. SIAHOU, S. MOKHTARI, D. SAFA, C. LE BRETON, R. CARLIER Hôpital Raymond Poincaré Garches Objectifs

Plus en détail

LES INFILTRATIONS PERIDURALES

LES INFILTRATIONS PERIDURALES LES INFILTRATIONS PERIDURALES UOAD 18-12-2014 Dr B. Kaschten CHU Liège - C.H. Dinant Infiltration péridurale = injection dans l espace péridural de corticoides dans un but anti-inflammatoire Anesthésie

Plus en détail

Calendrier optimal du traitement de la fracture vertébrale par compression avec un implant intravertébral

Calendrier optimal du traitement de la fracture vertébrale par compression avec un implant intravertébral Calendrier optimal du traitement de la fracture vertébrale par compression avec un implant intravertébral A DENIS (1), X BARREAU (2), V DOUSSET (2), S LUC (2), JM VITAL (2), JJ RAILHAC (1), N SANS (1)

Plus en détail

Y a-t-il des risques à manipuler un patient avec sciatique? Dr C. BLAES Service de Médecine physique et de réadaptation CHU Hautepierre- Strasbourg

Y a-t-il des risques à manipuler un patient avec sciatique? Dr C. BLAES Service de Médecine physique et de réadaptation CHU Hautepierre- Strasbourg Y a-t-il des risques à manipuler un patient avec sciatique? Dr C. BLAES Service de Médecine physique et de réadaptation CHU Hautepierre- Strasbourg INTRODUCTION Sciatique = motif fréquent en MMO Complications

Plus en détail

L instabilité rachidienne

L instabilité rachidienne L instabilité rachidienne Dr Pierre Coloma, neurochirurgien Dr Sébastien Le Pape, chirurgien orthopédiste + (In)stabilité : définitions Stabilité : capacité des vertèbres à rester cohésives lors des mouvements

Plus en détail

Arrêtons de soigner la lombalgie : les différentes formes cliniques et leurs diagnostics. Xavier Dufour 13 octobre 2012

Arrêtons de soigner la lombalgie : les différentes formes cliniques et leurs diagnostics. Xavier Dufour 13 octobre 2012 Arrêtons de soigner la lombalgie : les différentes formes cliniques et leurs diagnostics Xavier Dufour 13 octobre 2012 Lombalgie Douleur des lombes Sciatalgie ou cruralgie associée Symptôme Intérêt de

Plus en détail

Le traitement chirurgical du canal lombaire rétréci À propos de 26 cas

Le traitement chirurgical du canal lombaire rétréci À propos de 26 cas Le traitement chirurgical du canal lombaire rétréci À propos de 26 cas A. Benzemrane, N.Diaf, K.Hachelaf, Y.Guidoum, A.Mekhaldi Service «COB» EHS de Douéra Objectif de l étude Evaluation de l efficacité

Plus en détail

Le canal lombaire rétréci vu par le Neurochirurgien

Le canal lombaire rétréci vu par le Neurochirurgien Le canal lombaire rétréci vu par le Neurochirurgien Docteur Paul HALLACQ Services de Neurochirurgie et de Neurotraumatologie Hôpital Dupuytren, Limoges 11 septembre 2002 Cadre nosologique CLE cause anatomique

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITE ET DE SECURITE DE L IMPLANT INTRAVERTEBRAL SPINE JACK :

ETUDE DE FAISABILITE ET DE SECURITE DE L IMPLANT INTRAVERTEBRAL SPINE JACK : ETUDE DE FAISABILITE ET DE SECURITE DE L IMPLANT INTRAVERTEBRAL SPINE JACK : Résultats à 3 mois E DE ROQUEFEUIL DURANDEAU (1), X BARREAU(1), C RENAUD (2), JM VITAL (1), V DOUSSET (1) (1) Bordeaux-France

Plus en détail

Une hernie lombaire est peu fréquente et doit être prise en compte comme diagnostic

Une hernie lombaire est peu fréquente et doit être prise en compte comme diagnostic Cas du mois Une hernie lombaire diagnostiquée par échographie Dr. Torben Lorentzen, Service de Chirurgie abdominale, Herlev Hospital, CHU de Copenhague, Danemark Traduction francaise (French translation):

Plus en détail

Chirurgie du cancer de la prostate. C.H. Rochat

Chirurgie du cancer de la prostate. C.H. Rochat Chirurgie du cancer de la prostate C.H. Rochat Conférence PROSCA Genève, 17 septembre 2009 Traitement chirurgical : prostatectomie radicale La prostate, comme un sommet, peut être approchée par différentes

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES FRACTURES TROCHANTÉRIENNES PAR LE CLOU GAMMA

PRISE EN CHARGE DES FRACTURES TROCHANTÉRIENNES PAR LE CLOU GAMMA PRISE EN CHARGE DES FRACTURES TROCHANTÉRIENNES PAR LE CLOU GAMMA Dr M.Belkacem; Dr F.Silmi; Dr M.Bouagar; Dr Y.S Debbache; Dr T.Damou; Pr R.Benbakouche CHU Bab El Oued Alger INTRODUCTION Toute solution

Plus en détail

N. Zée 1, V. Freire 1, M. Benhamou 2, S. Poiraudeau. J.-L. Drape 1, A. Feydy 2

N. Zée 1, V. Freire 1, M. Benhamou 2, S. Poiraudeau. J.-L. Drape 1, A. Feydy 2 Évaluation de la hauteur discale lombaire : comparaison entre un système de radiographie basse dose à balayage (EOS) et un système de radiographie numérique (RN) N. Zée 1, V. Freire 1, M. Benhamou 2, S.

Plus en détail

OBJECTIFS REVUE DE LA LITERATURE

OBJECTIFS REVUE DE LA LITERATURE DECOMPRESSION ENDOSCOPIQUE DANS LES STENOSES FORAMINALES DEGENERATIVES (FORAMINOPLASTIE) E. GOZLAN (Paris), B. LAVIGNOLLE (Bordeaux), V. AURILLAC-LAVIGNOLLE (Bordeaux) L abord endoscopique transforaminal

Plus en détail

REPRISES CHIRURGICALES TARDIVES DES RECIDIVES HERNIAIRES PLACE DE L ENDOSCOPIE CHIRURGICALE ET DE L ARTHRODESE PERCUTANEE Daniel Gastambide (Paris)

REPRISES CHIRURGICALES TARDIVES DES RECIDIVES HERNIAIRES PLACE DE L ENDOSCOPIE CHIRURGICALE ET DE L ARTHRODESE PERCUTANEE Daniel Gastambide (Paris) REPRISES CHIRURGICALES TARDIVES DES RECIDIVES HERNIAIRES PLACE DE L ENDOSCOPIE CHIRURGICALE ET DE L ARTHRODESE PERCUTANEE Daniel Gastambide (Paris) Pierre Finiels (Nîmes) Patrice Moreau (Boursay) Historique

Plus en détail

CHIRURGIE MINI INVASIVE DE L'HYPERPARATHYROIDISME PRIMAIRE. Service de Chirurgie Générale et Endocrinienne Hôpital de la Timone Marseille

CHIRURGIE MINI INVASIVE DE L'HYPERPARATHYROIDISME PRIMAIRE. Service de Chirurgie Générale et Endocrinienne Hôpital de la Timone Marseille CHIRURGIE MINI INVASIVE DE L'HYPERPARATHYROIDISME PRIMAIRE Service de Chirurgie Générale et Endocrinienne Hôpital de la Timone Marseille CHIRURGIE DE L'HPT I : INDICATIONS Diagnostic Quels patients opérer?

Plus en détail

INTERVENTION POUR UNE HERNIE DISCALE LOMBAIRE

INTERVENTION POUR UNE HERNIE DISCALE LOMBAIRE INTERVENTION POUR UNE HERNIE DISCALE LOMBAIRE QU EST CE QU EST UNE HERNIE DISCALE LOMBAIRE? La colonne vertébrale est constituée d un empilement de vertèbres. Les cinq vertèbres du bas constituent la colonne

Plus en détail

Fractures du rachis thoracolombaire

Fractures du rachis thoracolombaire Fractures du rachis thoracolombaire Prise en charge thérapeutique Dr Cyril DAUZAC, Dr Thibaut LENOIR, Pr Pierre GUIGUI DU de pathologie rachidienne 29 janvier 2010 10 000 fractures du rachis thoracique

Plus en détail

La charnière Lombo-sacrée

La charnière Lombo-sacrée La charnière Lombo-sacrée 15/03/2012 Marc Page 1 sur 6 I/ Le disque L5-S1 Matériau composite qui amorti les pressions. Eléments de stabilité intrinsèque entre les 2 vertèbres II/ Equilibre Sagittal 1-

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DIAGNOSTIQUE ET THERAPEUTIQUE DES LOMBALGIES ET LOMBOSCIATIQUES COMMUNES DE MOINS DE TROIS MOIS D EVOLUTION

PRISE EN CHARGE DIAGNOSTIQUE ET THERAPEUTIQUE DES LOMBALGIES ET LOMBOSCIATIQUES COMMUNES DE MOINS DE TROIS MOIS D EVOLUTION PRISE EN CHARGE DIAGNOSTIQUE ET THERAPEUTIQUE DES LOMBALGIES ET LOMBOSCIATIQUES COMMUNES DE MOINS DE TROIS MOIS D EVOLUTION TEXTE DES RECOMMANDATIONS ANAES FEVRIER 2000 La lombalgie est une douleur de

Plus en détail

INJECTION PERIDURALE THERAPEUTIQUE PAR LE HIATUS COCCYGIEN S. AZZOUZ,

INJECTION PERIDURALE THERAPEUTIQUE PAR LE HIATUS COCCYGIEN S. AZZOUZ, INJECTION PERIDURALE THERAPEUTIQUE PAR LE HIATUS COCCYGIEN S. AZZOUZ, Hôpital Militaire Universitaire Spécialisé de Staoueli DEFINITION La Hernie Discale est une saillie que fait un disque intervertébral

Plus en détail

Rééducation des lombalgies et lombo-radiculalgies chroniques. Xavier Dufour

Rééducation des lombalgies et lombo-radiculalgies chroniques. Xavier Dufour Rééducation des lombalgies et lombo-radiculalgies chroniques Xavier Dufour Douleur des lombes Lombalgie Sciatalgie ou cruralgie Symptôme IL FAUT DÉTERMINER LA CAUSE POUR PROPOSER LE TRAITEMENT 1- Etiologie

Plus en détail

Surveillance des Infections du Site Opératoire

Surveillance des Infections du Site Opératoire Surveillance des Infections du Site Opératoire Résultats de l interrégion Ouest 2015 Rapport disponible sur le site du CClin ouest : Surveillances\ISO\Résultats http://www.cclinouest.com/pages/surveillance-iso3-2.html

Plus en détail

Traitement chirurgical moins invasif des hernies discales lombaires

Traitement chirurgical moins invasif des hernies discales lombaires Traitement chirurgical moins invasif des hernies discales lombaires Etude comparative entre la technique conventionnelle et une technique utilisant un système tubulaire de rétraction musculaire (communication

Plus en détail

CHIRURGIE DES LOMBO SCIATALGIES INDICATIONS OPERATOIRES

CHIRURGIE DES LOMBO SCIATALGIES INDICATIONS OPERATOIRES CHIRURGIE DES LOMBO SCIATALGIES INDICATIONS OPERATOIRES Soirée du 10/05/2010 AFMC Lagny sur Marne Intervenant Gaëlle MOUTON PARADOT Organisateur Francis ABRAMOVICI LOMBO SCIATALGIES Soirée du 10/05/2010

Plus en détail

Syndrome de la queue de cheval et délai optimal de chirurgie de décompression Arnaud GILLE Symposium octobre 2014

Syndrome de la queue de cheval et délai optimal de chirurgie de décompression Arnaud GILLE Symposium octobre 2014 Syndrome de la queue de cheval et délai optimal de chirurgie de décompression Arnaud GILLE Symposium octobre 2014 ATCD : Cas clinique Mlle M. 29 ans Hernie discale lombaire ancienne (niveau indéterminé)

Plus en détail

L exercice physique: le traitement de choix de la lombalgie. Pr Y Henrotin

L exercice physique: le traitement de choix de la lombalgie. Pr Y Henrotin L exercice physique: le traitement de choix de la lombalgie Pr Y Henrotin Syndrome de déconditionnement physique Déficits Activités Participation Diminution de la force et de l endurance musculaire Perte

Plus en détail

TROCARTS. L utilisation de trocarts permet d opérer en endoscopie et permet ainsi le passage de l endoscope (l optique) et des différents instruments.

TROCARTS. L utilisation de trocarts permet d opérer en endoscopie et permet ainsi le passage de l endoscope (l optique) et des différents instruments. TROCARTS Le nom de trocart viendrait de troisquart car à son origine la pointe se présentait de manière triangulaire sous la forme de 3 arêtes tranchantes L utilisation de trocarts permet d opérer en endoscopie

Plus en détail

PRÉLÈVEMENT DES TENDONS DES MUSCLES GRACILE ET SEMI- TENDINEUX PAR TECHNIQUE MINI-INVASIVE DANS LA FOSSE POPLITÉE. SOFARTHRO.com

PRÉLÈVEMENT DES TENDONS DES MUSCLES GRACILE ET SEMI- TENDINEUX PAR TECHNIQUE MINI-INVASIVE DANS LA FOSSE POPLITÉE. SOFARTHRO.com PRÉLÈVEMENT DES TENDONS DES MUSCLES GRACILE ET SEMI- TENDINEUX PAR TECHNIQUE MINI-INVASIVE DANS LA FOSSE POPLITÉE Description, étude anatomique de faisabilité et revue de la littérature SFA 2010 Aix en

Plus en détail

Chirurgie robo+sée en cancéro gynéco. JP Estrade B Gurriet A Lazard

Chirurgie robo+sée en cancéro gynéco. JP Estrade B Gurriet A Lazard Chirurgie robo+sée en cancéro gynéco JP Estrade B Gurriet A Lazard Quelle est l évolution actuelle? Coelioscopie en France / HT indic oncologiques : 15-25% HT coelioscopiques (SFOG 2009) Robotique aux

Plus en détail

Intérêt d une prothèse discale lombaire dans certaines lombalgies chroniques

Intérêt d une prothèse discale lombaire dans certaines lombalgies chroniques Intérêt d une prothèse discale lombaire dans certaines lombalgies chroniques A propos de notre expérience depuis 2003, sur 50 Cas J.Godard, et collaborateurs Service de neurochirurgie CHU Besançon Lombalgies

Plus en détail

PROSTATECTOMIE TOTALE ROBOTIQUE

PROSTATECTOMIE TOTALE ROBOTIQUE PROSTATECTOMIE TOTALE ROBOTIQUE Dr Jérôme RIGAUD Urologue Cancer de la prostate Introduction Controverse sur le Dépistage Le plus fréquent en terme d incidence Taux de mortalité en baisse Prostatectomie

Plus en détail

La chirurgie mini-invasive en cancérologie chez le sujet âgé. Docteur Cécile de Chaisemartin

La chirurgie mini-invasive en cancérologie chez le sujet âgé. Docteur Cécile de Chaisemartin La chirurgie mini-invasive en cancérologie chez le sujet âgé Docteur Cécile de Chaisemartin INTRODUCTION Sujet âgé : > 70 ans (G8) d après l INCA > 65 ans + polypathologie (OMS) Pratique IPC : Evaluation

Plus en détail

SPONDYLOLISTHESIS ARTHROSIQUE LOMBAIRE

SPONDYLOLISTHESIS ARTHROSIQUE LOMBAIRE SPONDYLOLISTHESIS ARTHROSIQUE LOMBAIRE P. ANTONIETTI Clinique Jouvenet - PARIS Le spondylolisthésis arthrosique (SPLA) s oppose au spondylolisthésis par lyse isthmique comme nous l avons vu. En particulier,

Plus en détail

Diagnostic appliqué aux lombalgies

Diagnostic appliqué aux lombalgies Diagnostic appliqué aux lombalgies Lombalgie Douleur des lombes Sciatalgie ou cruralgie associée Symptôme Intérêt de la classification en chronicité? Spécifique / commune? IL FAUT DÉTERMINER LA CAUSE POUR

Plus en détail

Désinsertion endoscopique et approche mini-invasive de l aponévrose plantaire

Désinsertion endoscopique et approche mini-invasive de l aponévrose plantaire Myoaponévrosite plantaire Désinsertion endoscopique et approche mini-invasive de l aponévrose plantaire Julien LUCAS y HERNANDEZ Rappels anatomiques ü Insertion proximale sur les tubérosités lat. et méd.

Plus en détail

Item n 215 : Rachialgies

Item n 215 : Rachialgies Généralité Interrogatoire Item n 215 : Rachialgies ATCD : cancer, tuberculose,... Caractéristique de la douleur : Siège et irradiation (radiculalgie) Horaire : inflammatoire ou mécanique Intensité : EVA

Plus en détail

Etude du risque de réintervention à long terme après traitement chirurgical d une sténose lombaire

Etude du risque de réintervention à long terme après traitement chirurgical d une sténose lombaire Etude du risque de réintervention à long terme après traitement chirurgical d une sténose lombaire Introduction Matériels et méthodes Toutes les sténose opérées entre 1989 et 1992 Exclus: reprises chirurgicales,

Plus en détail

CONTRÔLE DE L EQUILIBRE L MOUVEMENT : PATIENTS GONARTHROSIQUES AVANT ET APRES ARTHROPLASTIE TOTALE DE GENOU

CONTRÔLE DE L EQUILIBRE L MOUVEMENT : PATIENTS GONARTHROSIQUES AVANT ET APRES ARTHROPLASTIE TOTALE DE GENOU CONTRÔLE DE L EQUILIBRE L ET DU MOUVEMENT : PATIENTS GONARTHROSIQUES AVANT ET APRES ARTHROPLASTIE TOTALE DE GENOU Introduction Réalisation d une tâche motrice impliquant les membres inférieurs : - Système

Plus en détail

Rôle et utilité des cages intersomatiques transforaminales (TLIF) dans les déformations rachidiennes de l adulte

Rôle et utilité des cages intersomatiques transforaminales (TLIF) dans les déformations rachidiennes de l adulte Rôle et utilité des cages intersomatiques transforaminales (TLIF) dans les déformations rachidiennes de l adulte I OBEID, A BOURGHLI, N GANGNET, N AUROUER, JM VITAL Unité de pathologie rachidienne Hôpital

Plus en détail

Faut-il opérer en urgence les ruptures «isolées» du LCA?

Faut-il opérer en urgence les ruptures «isolées» du LCA? Faut-il opérer en urgence les ruptures «isolées» du LCA? D. Saragaglia CHU de Grenoble - hôpital sud - Avant 1980 : Les entorses graves du genou Antéro-internes Antéro-externes Antéro-postérieures => Opérées

Plus en détail

Cas clinique numéro 1. Clinique vétérinaire du Front de Mer Saint Paul - La Réunion Dr Visée Elodie

Cas clinique numéro 1. Clinique vétérinaire du Front de Mer Saint Paul - La Réunion Dr Visée Elodie Cas clinique numéro 1 Clinique vétérinaire du Front de Mer Saint Paul - La Réunion Dr Visée Elodie Anamnèse chiot Terre Neuve de 7 mois présenté pour boiterie de l antérieur droit depuis plusieurs semaines

Plus en détail

RESULTATS DE L ARTHRODESE LOMBAIRE POSTERO -LATERALE INSTRUMENTEE DANS LE TRT DU SPONDYLOLISTHESIS ISTHMIQUE SYMPTOMATIQUE

RESULTATS DE L ARTHRODESE LOMBAIRE POSTERO -LATERALE INSTRUMENTEE DANS LE TRT DU SPONDYLOLISTHESIS ISTHMIQUE SYMPTOMATIQUE RESULTATS DE L ARTHRODESE LOMBAIRE POSTERO -LATERALE INSTRUMENTEE DANS LE TRT DU SPONDYLOLISTHESIS ISTHMIQUE SYMPTOMATIQUE S. AZZOUZ HMUS STAOUELI SACOT 2010 INTRODUCTION Depuis sa description en 1782

Plus en détail

PROTHESE LP-ESP RESULTATS CLINIQUES ET RADIOLOGIQUES. JP. RAKOVER JY. LAZENNEC O. RICART GECO 19 janvier 2015

PROTHESE LP-ESP RESULTATS CLINIQUES ET RADIOLOGIQUES. JP. RAKOVER JY. LAZENNEC O. RICART GECO 19 janvier 2015 PROTHESE LP-ESP RESULTATS CLINIQUES ET RADIOLOGIQUES JP. RAKOVER JY. LAZENNEC O. RICART GECO 19 janvier 2015 Etude Evaluer l efficacité et la tolérance de la prothèse LP-ESP dans le traitement des lombalgies

Plus en détail

Risques médicaux des professions de santé : risques musculo-squelettiques. Dr CADENE SOFOMEC 22/03/2012

Risques médicaux des professions de santé : risques musculo-squelettiques. Dr CADENE SOFOMEC 22/03/2012 Risques médicaux des professions de santé : risques musculo-squelettiques Dr CADENE SOFOMEC 22/03/2012 Risques des métiers de la santé Infectieux ( AES,hygiène, soins ) Chimiques ( antiseptiques, cytotoxiques

Plus en détail

Docteur Dominique COURBIS Docteur Michel DUCAS Docteur Alain POIRIER

Docteur Dominique COURBIS Docteur Michel DUCAS Docteur Alain POIRIER Docteur Dominique COURBIS Docteur Michel DUCAS Docteur Alain POIRIER Les lombalgies aiguës non spécifiques sont améliorées dans : 50% des cas à 24 heures 70% des cas à 1 semaine 90% des cas à 1 mois Au

Plus en détail

Rôle du rachis. Stabilité et statique Mobilité Protection de la moelle épinière et des racines nerveuses

Rôle du rachis. Stabilité et statique Mobilité Protection de la moelle épinière et des racines nerveuses FRACTURES DU RACHIS INTRODUCTION RACHIS = empilement de vertèbres sous forme de colonne autour de laquelle s articule le tronc la tête et les 4 membres Cette colonne présente des courbures physiologiques

Plus en détail

REMPLACEMENT DU DISQUE INTERVERTÉBRAL LOMBAIRE PAR

REMPLACEMENT DU DISQUE INTERVERTÉBRAL LOMBAIRE PAR REMPLACEMENT DU DISQUE INTERVERTÉBRAL LOMBAIRE PAR PROTHÈSE Classement CCAM : 12.02.02.04 code : LHKA900 AVRIL 2007 Service évaluation des dispositifs Service évaluation des actes professionnels 2 avenue

Plus en détail

Clinique Médipôle Garonne Chirurgie Ambulatoire et orthopédie Savoir changer nos habitudes

Clinique Médipôle Garonne Chirurgie Ambulatoire et orthopédie Savoir changer nos habitudes Dr Patrice Determe Clinique Médipôle Garonne Chirurgie Ambulatoire et orthopédie Savoir changer nos habitudes Une histoire de culture Lié à la terminologie même de patient. Le patient est à la disposition

Plus en détail

Sympathectomie Thoracique Endoscopique - STE

Sympathectomie Thoracique Endoscopique - STE Sympathectomie Thoracique Endoscopique - STE Définitions Hyperhidrose: Transpiration excessive pathologique. Elle peut être généralisée (conséquence d une maladie systémique) ou localisée aux mains, aisselles,

Plus en détail

hiatus sacrococcygien,

hiatus sacrococcygien, épidurale Powerpoint Templates Infiltration hiatus par le sacrococcygien, expérience du service de MPR, CHU SAHLOUL Sousse Résidente GADDOUR Mariem Page 1 Plan DISCUSSION/ CONCLUSION 4 1 INTRODUCTION 2

Plus en détail

Pas de garrot pour une Prothèse Totale de Genou

Pas de garrot pour une Prothèse Totale de Genou Pas de garrot pour une Prothèse Totale de Genou 2 ème Cours d Arthroplastie de Fès Chirurgie Prothétique du Genou Clinique Ste Odile - HAGUENAU + Habitude? + Pourquoi l utiliser? Meilleures conditions

Plus en détail

JC LE HUEC. SYNDROMES RADICULAIRES LOMBAIRES: SCIATALGIE CRURALGIE aspects chirurgicaux

JC LE HUEC. SYNDROMES RADICULAIRES LOMBAIRES: SCIATALGIE CRURALGIE aspects chirurgicaux SYNDROMES RADICULAIRES LOMBAIRES: SCIATALGIE CRURALGIE aspects chirurgicaux Rappel anatomo-pathologique JC LE HUEC L annulus fibrosus est le siège de micro-traumatismes et de micro-fissures qui peuvent

Plus en détail

QU EST CE QU EST UNE HERNIE DISCALE LOMBAIRE?

QU EST CE QU EST UNE HERNIE DISCALE LOMBAIRE? QU EST CE QU EST UNE HERNIE DISCALE? La colonne vertébrale est constituée d un empilement de vertèbres. Les cinq vertèbres du bas constituent la colonne lombaire ou rachis lombaire qui repose sur le sacrum.

Plus en détail

Peut-on corréler la présence d une radiculalgie à l asymétrie des muscles piriformes en TDM?

Peut-on corréler la présence d une radiculalgie à l asymétrie des muscles piriformes en TDM? Peut-on corréler la présence d une radiculalgie à l asymétrie des muscles piriformes en TDM? J Bolivar, D Hoa, Y Thouvenin, I Millet, MP Baron, C Cyteval Service de radiologie et imagerie médicale Pr.

Plus en détail

Y-a-il une place pour la radio du. polytraumatisme? Dr Marion DOUPLAT Pôle RUSH Timone/Sainte Marguerite

Y-a-il une place pour la radio du. polytraumatisme? Dr Marion DOUPLAT Pôle RUSH Timone/Sainte Marguerite Y-a-il une place pour la radio du rachis cervical lors d un polytraumatisme? Dr Marion DOUPLAT Pôle RUSH Timone/Sainte Marguerite NON!!!!! Y-a-t-il une place pour la radio du rachis cervical lors d un

Plus en détail

Collagène avec Sulfate de Gentamicine. Au service de la gestion du risque infectieux opératoire

Collagène avec Sulfate de Gentamicine. Au service de la gestion du risque infectieux opératoire Collagène avec Sulfate de Gentamicine Au service de la gestion du risque infectieux opératoire 1 Un nouvel acteur EUSA Pharma: Laboratoire International de spécialités pharmaceutiques impliqué dans l oncologie,

Plus en détail

Biopsies du sein ambulatoires. Nouvelles procédures (système INTACT; expérience de l Hôpital Saint Louis)

Biopsies du sein ambulatoires. Nouvelles procédures (système INTACT; expérience de l Hôpital Saint Louis) Biopsies du sein ambulatoires. Nouvelles procédures (système INTACT; expérience de l Hôpital Saint Louis) Marcela Albiter, Cédric de Bazelaire Service de radiologie 1 Introduction Intact BLES = Breast

Plus en détail

Réparation de la valve mitrale avec da Vinci

Réparation de la valve mitrale avec da Vinci Réparation de la valve mitrale avec da Vinci Une nouvelle approche de la chirurgie cardiaque Êtes-vous intéressé par la dernière option de traitement de la maladie de la valve mitrale? Votre médecin peut

Plus en détail

Prise en charge des métastases osseuses en radiologie interventionnelle. François Casalonga Service d imagerie HP Clairval

Prise en charge des métastases osseuses en radiologie interventionnelle. François Casalonga Service d imagerie HP Clairval Prise en charge des métastases osseuses en radiologie interventionnelle François Casalonga Service d imagerie HP Clairval Introduction La présence de métastases osseuses est la cause la plus fréquente

Plus en détail

(5e81,2162)&27 129(0%5( 3$5,6)5$1&(

(5e81,2162)&27 129(0%5( 3$5,6)5$1&( (5e81,2162)&27 129(0%5( 3$5,6)5$1&( Remplacement prothétique total ou partiel du disque lombaire : Bilan après 10 ans de recul Indications, résultats 'LUH WHXU7'$9,'%RLV%HUQDUG Il existe plusieurs types

Plus en détail

Navigation des PTG. Solution per- ou pré-opératoire R.Paule

Navigation des PTG. Solution per- ou pré-opératoire R.Paule Navigation des PTG Solution per- ou pré-opératoire R.Paule L INSTRUMENTATION PTG Traditionnellement basée sur : Guides tibiaux : Intra médullaires ou Extra médullaires Guides fémoraux : Coupes liées Coupes

Plus en détail

Sémiologie du rachis. Pr Olivier GILLE

Sémiologie du rachis. Pr Olivier GILLE Sémiologie du rachis Pr Olivier GILLE DCEM1 Année 2010-2011 Sémiologie du rachis I. Rappels anatomiques II. Examen clinique III. Examen radiologique IV. Principales pathologies Dégénératives rachis cervical

Plus en détail

HERNIE DISCALE LOMBAIRE DE L ADULTE. Institut Du Rachis Parisien

HERNIE DISCALE LOMBAIRE DE L ADULTE. Institut Du Rachis Parisien HERNIE DISCALE LOMBAIRE DE L ADULTE Institut Du Rachis Parisien HERNIE DISCALE LOMBAIRE ÉPIDÉMIOLOGIE sciatiques 95 % sont des HD HD asymptomatique 20 % pop. Sciatique (France) 120 000 cas / an 37 000

Plus en détail

TRAITEMENT CHIRURGICAL DU CANAL LOMBAIRE ETROIT

TRAITEMENT CHIRURGICAL DU CANAL LOMBAIRE ETROIT TRAITEMENT CHIRURGICAL DU CANAL LOMBAIRE ETROIT Pierre Antonietti, Clinique Jouvenet Paris. Le canal lombaire étroit (CLE) est fréquent. En effet, son origine étant le plus souvent arthrosique et l'âge

Plus en détail

est la seconde cause de récidive, due au pincement discal ou à des phénomènes d instabilité apparus après la première intervention. Les investigations

est la seconde cause de récidive, due au pincement discal ou à des phénomènes d instabilité apparus après la première intervention. Les investigations INTERET DE LA DISCECTOMIE PAR VOIE TRANSFORAMINALE APRES CHIRURGIE INTERLAMAIRE DES HERNIES DISCALES LOMBAIRES (E. GOZLAN, Paris; M. FORGERIT, Niort; B.LAVIGNOLLE, Bordeaux; O. RICART, Thionville; V. LAVIGNOLLE-AURILLAC,

Plus en détail

LA CHIRURGIE DE LA LOMBALGIE

LA CHIRURGIE DE LA LOMBALGIE LA CHIRURGIE DE LA LOMBALGIE Indications, Techniques, Résultats Dr Ph. Pencalet Service de Neurochirurgie - HEP La Roseraie (Aubervilliers) Évaluation préopératoire des lombalgies! IRM +++!déshydratation

Plus en détail

Aspect IRM des principales complications urgentes du rachis opéré.

Aspect IRM des principales complications urgentes du rachis opéré. Aspect IRM des principales complications urgentes du rachis opéré. S Chinellato, G Koch, M Nonent, D Colin, P Mériot, D Ben Salem Service de Radiologie CHU La Cavale Blanche Brest. HIA Brest INTRODUCTION

Plus en détail

Chirurgie mammaire à visée diagnostique

Chirurgie mammaire à visée diagnostique Chirurgie mammaire à visée diagnostique Dr L.Cahen-Doidy Hôpital Saint-Louis Circonstances de découverte des tumeurs mammaires - Autopalpation des seins - Examen clinique - Bilan radiologique!! Mammographie!!

Plus en détail

CONCLUSIONS. NOM : PRODISC L, prothèse totale de disque lombaire. AVIS DE LA CNEDiMTS 06 Novembre 2012 complétant l avis du 24 Juin 2008

CONCLUSIONS. NOM : PRODISC L, prothèse totale de disque lombaire. AVIS DE LA CNEDiMTS 06 Novembre 2012 complétant l avis du 24 Juin 2008 COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE AVIS DE LA CNEDiMTS 06 Novembre 2012 complétant l avis du 24 Juin 2008 CONCLUSIONS NOM : PRODISC L, prothèse totale

Plus en détail

ORTHORISQ PARIS

ORTHORISQ PARIS ORTHORISQ le 15 novembre 2013 ORTHORISQ le 15 novembre 2013 Analyse des dossiers Radioscopie Sinistralité Facteurs favorisants (environnement) Causes à l origine des décisions (chirurgien) Causes à l origine

Plus en détail

Hernies Diaphragmatiques Chroniques Etranglée H. KHALIL

Hernies Diaphragmatiques Chroniques Etranglée H. KHALIL Hernies Diaphragmatiques Chroniques Etranglée H. KHALIL C.H.U de Rouen - FRANCE HDM: Femme, 60 ans, Douleur épigastrique depuis 48 + vomissements Pas de notion de traumatisme ATCD: - Hernie diaphragmatique

Plus en détail

Traitement des ruptures du tendon d Achille par ténorraphie percutanée

Traitement des ruptures du tendon d Achille par ténorraphie percutanée Traitement des ruptures du tendon d Achille par ténorraphie percutanée à propos de 50 cas R.Saddiki, A.Harisboure,J.Normand,E.Dehoux CHU de REIMS S.O.T.EST NANCY 2005 Historique De Galien 150 avt JC J.L.

Plus en détail

Notion de réhabilitation rapide après chirurgie. Drs. JB DOLBEAU & B RAIMBAULT

Notion de réhabilitation rapide après chirurgie. Drs. JB DOLBEAU & B RAIMBAULT Notion de réhabilitation rapide après chirurgie Drs. JB DOLBEAU & B RAIMBAULT Principes de la RRAC Rétablissement rapide des conditions physique et psychique Favoriser et ne pas contrarier la réhabilitation

Plus en détail

S O M M A I R E. 2 - Un partenariat régional pour une utilisation élargie du robot - page 3

S O M M A I R E. 2 - Un partenariat régional pour une utilisation élargie du robot - page 3 S O M M A I R E 1 - Introduction - page 3 2 - Un partenariat régional pour une utilisation élargie du robot - page 3 3 - Le robot chirurgical da Vinci Si HD : une nouvelle possibilité de chirurgie miniinvasive

Plus en détail

Je vais être opéré d une hernie discale cervicale

Je vais être opéré d une hernie discale cervicale Je vais être opéré d une hernie discale cervicale Maison médicale des SITTELLES Adresse du site : www.docvadis.fr/maisonmedicalesittelles Vous allez être opéré d une hernie discale cervicale. Il s agit

Plus en détail

La lombosciatalgie par hernie discale

La lombosciatalgie par hernie discale 1 La lombosciatalgie par hernie discale I. Généralités - Définition : Fléau moderne invalidant, les lombosciatalgies ont plusieurs étiologies possibles. Même si les lombosciatalgies évoquent pour la plupart

Plus en détail

LCA Pièges et difficultés Timing opératoire. Société Française d Arthroscopie PARIS 2005

LCA Pièges et difficultés Timing opératoire. Société Française d Arthroscopie PARIS 2005 LCA Pièges et difficultés Timing opératoire Société Française d Arthroscopie PARIS 2005 Timing de la chirurgie Après lésion aigue du LCA délai idéal entre traumatisme et chirurgie facteur de récupération

Plus en détail

EXEMPLE DE PRISE EN CHARGE CHIROPRATIQUE : LA TECHNIQUE COX».

EXEMPLE DE PRISE EN CHARGE CHIROPRATIQUE : LA TECHNIQUE COX». EXEMPLE DE PRISE EN CHARGE CHIROPRATIQUE : LA TECHNIQUE COX DITE DE «FLEXION-DISTRACTION». par Karl VINCENT, D.C. Institut Franco-Europ Européen de Chiropratique 1ER CONGRÈS S NATIONAL DE LA SOFMMOO 08

Plus en détail

Actinomycose pelvienne: comment l évoquer pour une meilleure prise en charge?

Actinomycose pelvienne: comment l évoquer pour une meilleure prise en charge? Actinomycose pelvienne: comment l évoquer pour une meilleure prise en charge? C H A P E L L E E, D E L A P P A R E N T T, J O L L Y M, B A E Z A C, G O V Y A D O W S K I Y A, T E R Z I B A C H I A N J

Plus en détail

PROTHESE TOTALE DE HANCHE MINI INVASIVE

PROTHESE TOTALE DE HANCHE MINI INVASIVE PROTHESE TOTALE DE HANCHE MINI INVASIVE Dr.Adrien Wijne Service d Orthopédie CHEM Esch sur Alzette La chirurgie de la hanche Mini invasive Mini incision Mini incision Incision cutanée courte En profondeur,

Plus en détail