Impact du travail à l étranger pour un intermittent du spectacle. Indemnisation chômage et cotisations sociales. Table ronde du 30 mai 2013 Strasbourg

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Impact du travail à l étranger pour un intermittent du spectacle. Indemnisation chômage et cotisations sociales. Table ronde du 30 mai 2013 Strasbourg"

Transcription

1 DE : Pôle emploi services Unité Juridique et Contentieux Impact du travail à l étranger pour un intermittent du spectacle Indemnisation chômage et cotisations sociales Table ronde du 30 mai 2013 Strasbourg Ne pas diffuser Document de travail Document pouvant être diffusé

2 Les travailleurs migrants au sein de la communauté européenne Quelle législation doit s appliquer concernant la protection sociale de salariés migrant au sein de l UE, l EEE ou la suisse particulièrement au regard de l assurance chômage?

3 Les trois mécanismes : La territorialité C est le lieu de la prestation de travail qui va terminer la législation applicable. Le détachement Il est possible de demeurer rattaché à la législation d un pays autre que celui d exécution de la prestation de travail. La coordination communautaire Il est possible de prendre en compte des périodes d assurance ou d emploi accomplies en qualité de travailleur salarié sous la législation de tout autre Etat membre, comme s il s agissait de périodes d assurance accomplies en France.

4 Exemple d une situation de détachement sans coordination communautaire : Cas d un employeur français détachant son salarié sur le territoire du Royaume-Uni avec paiement des contributions et cotisations en France La législation applicable est celle de la France (sous réserve du respect des formalités de détachement attesté par un formulaire A 1 ancien E 101). Les déclarations se font par l employeur selon les modalités des annexes VIII et X. La totalité des heures effectuées sera prise en compte au titre des annexes. Cette situation est transparente pour les intéressés.

5 Exemple d une situation d auto-détachement sans coordination communautaire : Cas d un salarié qui s auto-détache sur le territoire du Royaume-Uni avec paiement des contributions pour l artiste relevant de l annexe X en France (Centre de Recouvrement) Le salarié doit rester assujetti au régime français de protection sociale Sous réserve de la production d un formulaire de détachement (formulaire A1 ancien E101), l employeur situé à l étranger devra maintenir son salarié au régime français La totalité des heures effectuées sera prise en compte au titre de l annexe X avec les données de l Attestation Employeur Mensuel (AEM). Pour les techniciens, l affiliation au Centre de Recouvrement ne pourra pas être prise en compte (défaut de critères relatifs aux codes NAF/APE, licence de spectacle, label )

6 La coordination communautaire et la totalisation des périodes d assurance Principe : L harmonisation des législations nationales en matière de sécurité sociale est impossible en raison des trop grandes différences qui existent entre les Etats membres. Le principe adopté est donc de développer une politique de convergence. L objectif qui en résulte est la prise en compte des faits qui se sont déroulés à l étranger notamment les périodes d assurance accomplies dans l UE, l EEE et la Suisse pour le calcul de la durée d affiliation.

7 Champ d application territorial de la coordination européenne S applique à l Union européenne qui comporte aujourd hui 27 états membres. S applique pour les échanges entre Union européenne et la Suisse. S applique pour les échanges entre l Union européenne et les Etats de l AELE ( l Islande, le Liechtenstein et la Norvège.

8 Calcul des prestations chômage en cas de coordination communautaire Pour les artistes du spectacle : les périodes travaillées dans l UE, EE ou la Suisse sont prises en compte dans la durée d affiliation pour une indemnisation relevant de l annexe X à raison de 6 h par jour. Pour les artistes : sont pris en compte pour le calcul de l allocation, tous les salaires afférents à une période de références de 319 jours, que ces derniers aient été perçus au titre d une période travaillée dans l UE, EEE, en Suisse ou en France. Pour les techniciens du spectacle : les périodes réalisées dans l UE, EEE ou la Suisse ne peuvent relever de l annexe VIII parce que les critères relatifs aux codes NAF/APE, licence de spectacle, label font défaut. Les heures relèvent du régime général.

9 Conditions de mise en œuvre du principe de totalisation Une période d activité en France postérieurement à celle réalisée dans l UE,EEE ou la Suisse doit être justifiée. Ces périodes travaillées hors de France doivent être attestées sur le formulaire U1.

10 Exemple : condition de mise œuvre de la coordination communautaire

11 Les formulaires européens - Anciens formulaires E101, E301, E303 - Nouveaux formulaires A1, U1, U2, U3 - A terme les échanges de données seront dématérialisés.

12 Salarié ressortissant français, travaillant dans l UE, l EEE ou la Suisse sans détachement avec mise en œuvre de la coordination communautaire Cotisations et contributions sociales versées dans ces états. Pour l assurance chômage, les périodes d emploi seront attestées par la production du formulaire U1 (ancien E301). Pour les artistes, ces heures seront prises en compte à hauteur de 6 heures par jour dans le cadre de la recherche de l affiliation au titre de l annexe X. Pour les techniciens, les heures ne relèvent pas de l annexe VIII. elles relèvent néanmoins du régime général.

13 Exemple de coordination communautaire : Cas d un artiste français réalisant un spectacle produit par un employeur anglais sur le territoire du Royaume-Uni correspondant à une durée de 10 jours de travail. Cotisations et contributions sociales recouvrées par le Royaume-Uni. L institution locale valide les périodes d assurance chômage sur le formulaire U1 (ancien E301). De retour en France, 60 heures seront prises en compte pour une admission ou une réadmission.

14 Le travailleur Frontalier : Définition Est travailleur frontalier : «Toute personne qui exerce une activité salariée ou non salariée dans un Etat membre et qui réside dans un autre Etat membre où elle retourne en principe chaque jour ou au moins une fois par semaine»

15 Statut de Frontalier : Conséquences Il ne doit pas y avoir de reprise de travail sur le territoire Français, et lorsqu il s agit de petites périodes d emploi, on peut considérer que le statut de frontalier est établi. Pour l artiste, prise en compte des prestations réalisées hors de France à hauteur de 6 heures par jour en annexe X avec la totalité des salaires perçus dans l Etat frontalier. Pour le technicien, les périodes travaillées dans l Etat frontalier relèvent du régime général.

16 Cas particulier des ressortissants d Etats tiers Les ressortissants d Etats tiers peuvent-ils bénéficier des règles de coordination communautaire?

17 Cas particulier des ressortissants d Etats tiers Cas d un ressortissant canadien résidant en France et exerçant substantiellement son activité en France : Exception : Les heures effectuées sur le territoire Danois, La Norvege, Le liechtenstein, l Island et la Suisse ne peuvent pas bénéficier de la coordination communautaire.

18 Inscription du demandeur d emploi : Changement de situation Le demandeur d emploi est tenu de signaler tout changement de situation dans les 72 heures. Ce signalement est effectué à l aide d un avis de changement de situation (ACS). Pour une absence de la résidence habituelle d une durée inférieure à 7jours, la déclaration de changement de situation n est pas obligatoire. L absence de la résidence habituelle supérieure à 35 jours entraine une cessation d inscription (reprise des droits et de l indemnisation après réinscription).

19 Maintien des prestations Un demandeur d emploi indemnisé par Pôle emploi peut-il exporter ses droits sur un territoire de l UE, l EEE ou la Suisse?

20 Maintien des prestations : Principe Le droit aux prestations peut être maintenu pendant trois mois au maximum, dans la limite des droits acquis pour un DE indemnisé en France partant chercher un emploi dans un autre Etat membre.* Le paiement effectué par l institution compétente. (ce qui entraîne la disparition théorique du formulaire E 303) Ce dispositif est géré par Pôle Emploi Services des missions nationales qui est l organisme de liaison français pour le chômage. Il a un rôle dans le volet EESSI France/Chômage (Electronic exchange of social Security Information). * Pour la Norvège, l Islande, le Liechtenstein la Suisse, applicable depuis 2012.

21 Exemple de maintien des prestations : Cas d un demandeur d emploi, indemnisé par Pôle emploi, parti chercher un emploi au Royaume-Uni :

22 Maintien des prestations Pôle Emploi incite le demandeur d emploi à conserver un compte en France pour procéder au versement de l indemnisation Il est possible de verser l indemnisation sur un compte situé à l étranger.

23 Exemple de maintien des prestations :

24 Exemple : départ d un demandeur d emploi indemnisé en France vers un autre Etat membre. Le DE part s inscrire à l étranger (ex : ici l Italie) avec son U2

25 Cotisations et contributions recouvrées par les institutions françaises Toutes les rémunérations des prestations artistiques ou techniques réalisées sur le territoire français par un ressortissant communautaire autre que français sont-elles soumises aux cotisations et contributions sociales françaises?

26 Cotisations et contributions recouvrées par les institutions françaises Que prévoit le code du travail français? «Tout contrat par lequel une personne s'assure, moyennant rémunération, le concours d'un artiste du spectacle en vue de sa production, est présumé être un contrat de travail dès lors que cet artiste n'exerce pas l'activité qui fait l'objet de ce contrat dans des conditions impliquant son inscription au registre du commerce.» «La présomption de l'existence d'un contrat de travail subsiste quels que soient le mode et le montant de la rémunération, ainsi que la qualification donnée au contrat par les parties.»

27 Cotisations et contributions recouvrées par les institutions françaises Que prévoit le code du travail français? «La présomption de salariat ne s'applique pas aux artistes reconnus comme prestataires de services établis dans un Etat membre de la Communauté européenne ou dans un autre Etat partie à l'accord sur l'espace économique européen où ils fournissent habituellement des services analogues et qui viennent exercer leur activité en France, par la voie de la prestation de services, à titre temporaire et indépendant.»

28 Cotisations et contributions recouvrées par les institutions françaises Que prévoit le droit communautaire? Il est possible de demeurer rattaché à la législation d un pays autre que celui d exécution de la prestation de travail. Le formulaire A1 permet de justifier du rattachement en matière de protection sociale à un pays autre que la France.

29 Cotisations et contributions recouvrées par les institutions françaises Quelles sont les cotisations et contributions dues en présence d un formulaire A 1 justifiant du rattachement à une protection sociale autre que la France?

30 Cotisations et contributions recouvrées par les institutions françaises Sont dues aux institutions françaises : La cotisation AGS La cotisation CMB La cotisation AFDAS La cotisation Congé Spectacle

L'organisation d'une tournée à l'étranger

L'organisation d'une tournée à l'étranger L'organisation d'une tournée à l'étranger ACCORDS INTERNATIONAUX La situation des artistes qui se produisent hors de France PRINCIPE Comme pour tous les travailleurs, le principe retenu est celui du rattachement

Plus en détail

Intermittents du spectacle * * * * * * * *

Intermittents du spectacle * * * * * * * * Direction de la Réglementation et de l Indemnisation Intermittents du spectacle * * * * * * * * Les notions essentielles d ouverture des droits A8 et A10 Les incidences des activités exercées dans d autres

Plus en détail

> Guide 28 juillet 2008

> Guide 28 juillet 2008 > Guide 28 juillet 2008 Le travailleur frontalier Dans notre région frontalière, environ 5600 personnes résidant en Belgique traversent chaque jour la frontière pour venir travailler en France. Se pose

Plus en détail

FAQ sur le metteur en scène

FAQ sur le metteur en scène FAQ sur le metteur en scène I. LE STATUT SOCIAL DU METTEUR EN SCENE Le metteur en scène est-il juridiquement considéré comme un artiste? Oui. Le droit du travail donne une liste non exhaustive des artistes

Plus en détail

Entreprises étrangères travaillant en France

Entreprises étrangères travaillant en France Entreprises étrangères travaillant en France QUELLES SONT LEURS OBLIGATIONS? Si les entreprises sont établies sur le territoire de l Union européenne, elles peuvent «librement» effectuer des travaux en

Plus en détail

Guylaine RIONDEL BESSON Cabinet Juriste Conseil Entreprise CP5114 14 Rue de la Corraterie 1211 GENEVE 11 (022) 312 18 65 (022) 781 02 76

Guylaine RIONDEL BESSON Cabinet Juriste Conseil Entreprise CP5114 14 Rue de la Corraterie 1211 GENEVE 11 (022) 312 18 65 (022) 781 02 76 +- CREATION D ENTREPRISE PLURIACTIVITE PRESTATIONS DE SERVICE SUISSE/FRANCE Guylaine RIONDEL BESSON Cabinet Juriste Conseil Entreprise CP5114 14 Rue de la Corraterie 1211 GENEVE 11 (022) 312 18 65 (022)

Plus en détail

Pôle emploi international Service juridique Expaconseil. La protection sociale du salarié en poste à l étranger

Pôle emploi international Service juridique Expaconseil. La protection sociale du salarié en poste à l étranger La protection sociale du salarié en poste à l étranger La sécurité sociale française distingue deux statuts : le détachement et l expatriation. Pour résumer il est possible de dire que le détacher reste

Plus en détail

La mobilité européenne des artistes et techniciens du spectacle vivant

La mobilité européenne des artistes et techniciens du spectacle vivant La mobilité européenne des artistes et techniciens du spectacle vivant Ce guide est le fruit d un partenariat européen entre les différents services publics de l emploi LA MOBILITÉ EUROPÉENNE DES ARTISTES

Plus en détail

Guide. Frontalier. Suisse

Guide. Frontalier. Suisse Guide Frontalier du Suisse Sommaire A. Généralités 3 1. L accord sur la libre circulation des personnes 3 2. Le droit d option 5 B. Je pars travailler en Suisse et j habite en France 7 1. Quel est mon

Plus en détail

Note de Synthèse réalisée par Madame Firouse BOUDJELLA, Consultante mobilité internationale et recrutement (contact@fboconseils.

Note de Synthèse réalisée par Madame Firouse BOUDJELLA, Consultante mobilité internationale et recrutement (contact@fboconseils. Mobilité internationale : détachement et expatriation Note de Synthèse réalisée par Madame Firouse BOUDJELLA, Consultante mobilité internationale et recrutement (contact@fboconseils.com) Avec le concours

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL DU SALARIÉ FRANÇAIS DANS LE CADRE D'UN DÉTACHEMENT OU D'UNE EXPATRIATION. Généralités

CONTRAT DE TRAVAIL DU SALARIÉ FRANÇAIS DANS LE CADRE D'UN DÉTACHEMENT OU D'UNE EXPATRIATION. Généralités I MAJ.05-2015 SOMMAIRE A - CONTRAT DE TRAVAIL INTERNATIONAL CONTRAT DE TRAVAIL DU SALARIÉ FRANÇAIS DANS LE CADRE D'UN DÉTACHEMENT OU D'UNE EXPATRIATION A10 A10 CRITÈRES DE DISTINCTION ENTRE LA SITUATION

Plus en détail

Les règles et conséquences du cumul d activités au regard de l allocation chômage

Les règles et conséquences du cumul d activités au regard de l allocation chômage Les règles et conséquences du cumul d activités au regard de l allocation chômage Les conditions de droit commun pour bénéficier de l allocation de retour à l emploi - Être inscrit comme demandeur d'emploi

Plus en détail

F CH 09 Chômage. Guide pour les frontaliers de France en Suisse. Guide pour les frontaliers. de France

F CH 09 Chômage. Guide pour les frontaliers de France en Suisse. Guide pour les frontaliers. de France Guide pour les frontaliers de France 1. Ce qui est différent en Suisse... 2 2. Droit interétatique... 2 3. Dispositions communautaires... 2 3.1 Responsable des frontaliers au chômage complet: Etat de résidence...

Plus en détail

PRESTATION DE SERVICE INTERNATIONALE LEGISLATION DE SECURITE SOCIALE APPLICABLE AUX SALARIES REGLEMENTS (CE) 883/2004 et 987/2009 AMIENS OCTOBRE 2014

PRESTATION DE SERVICE INTERNATIONALE LEGISLATION DE SECURITE SOCIALE APPLICABLE AUX SALARIES REGLEMENTS (CE) 883/2004 et 987/2009 AMIENS OCTOBRE 2014 PRESTATION DE SERVICE INTERNATIONALE LEGISLATION DE SECURITE SOCIALE APPLICABLE AUX SALARIES REGLEMENTS (CE) 883/2004 et 987/2009 AMIENS OCTOBRE 2014 Amiens 2014 Coordination des systèmes de sécurité sociale

Plus en détail

Projet financé par l'ue

Projet financé par l'ue Soutien au Processus de Rabat sur la Migration et le Développement Réunion d experts sur les droits sociaux des migrants et leur portabilité dans un cadre transnational Rabat,(Maroc)31mars 1 er avril2011

Plus en détail

A - TITRES DE SÉJOUR ET DE TRAVAIL DES RESSORTISSANTS HORS EEE ENTRÉE SUR LE TERRITOIRE FRANÇAIS. Entrée sur le territoire français

A - TITRES DE SÉJOUR ET DE TRAVAIL DES RESSORTISSANTS HORS EEE ENTRÉE SUR LE TERRITOIRE FRANÇAIS. Entrée sur le territoire français I MAJ.06-2015 SOMMAIRE A - TITRES DE SÉJOUR ET DE TRAVAIL DES RESSORTISSANTS HORS EEE ENTRÉE SUR LE TERRITOIRE FRANÇAIS Entrée sur le territoire français Textes législatifs Pays dont les ressortissants

Plus en détail

Les obligations sociales des employeurs

Les obligations sociales des employeurs Animateur : Benoît BOUMARD Réunion information 28 Mars 2013 Les obligations sociales des employeurs Les formalités incontournables de l embauche Le formalisme des contrats particuliers Les obligations

Plus en détail

INDEMNISATION ARTISTES ET TECHNICIENS : VOTRE ALLOCATION CHÔMAGE POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION ARTISTES ET TECHNICIENS : VOTRE ALLOCATION CHÔMAGE POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION ARTISTES ET TECHNICIENS : VOTRE ALLOCATION CHÔMAGE POLE-EMPLOI.FR VOTRE ALLOCATION CHÔMAGE Bénéficient du régime d intermittents du spectacle relevant des annexes 8 et 10 de l assurance chômage

Plus en détail

L assurance retraite en France. Armand LOTZER 14/10/2013

L assurance retraite en France. Armand LOTZER 14/10/2013 L assurance retraite en France Armand LOTZER 14/10/2013 La CARSAT d Alsace Moselle : la gestion des prestations d assurance vieillesse près de 5 milliards versés à 685.000 retraités en 2012, dont 22.400

Plus en détail

SOMMAIRE MANUEL «MOBILITÉ INTERNAT I O N A L E»

SOMMAIRE MANUEL «MOBILITÉ INTERNAT I O N A L E» I MAJ.6.05 SOMMAIRE MANUEL «MOBILITÉ INTERNAT I O N A L E» I - EXPAT R I E S - DETA C H E S A - CONTRAT DE TRAVAIL INTERNATIONAL Index alphabétique A Contrat de travail du salarié français dans le cadre

Plus en détail

LA GESTION ADMINISTRATIVE DU RETOUR DES EXPATRIES

LA GESTION ADMINISTRATIVE DU RETOUR DES EXPATRIES ADILE Hayette GIFFARD Claire OCKMAN Maëva par le groupe NOUVELLE ZELANDE Au terme de toute expatriation et lors d un retour en France, vous serez amenés à effectuer diverses démarches administratives :

Plus en détail

1. Présentation générale

1. Présentation générale Instruction n 2012-53 du 12 mars 2012 Modalités de cumul d une pension d invalidité avec les allocations d assurance chômage Sommaire 1. Présentation générale 1.1. Date d application des nouvelles règles

Plus en détail

L'accueil d'artistes et de spectacles étrangers L'accueil d'artistes et de spectacles étrangers en France

L'accueil d'artistes et de spectacles étrangers L'accueil d'artistes et de spectacles étrangers en France pôle juridique pôle juridique L'accueil d'artistes et de spectacles étrangers pôle en juridique France L artiste L'accueil enseignant d'artistes : quel et de cadre spectacles juridique étrangers? en France

Plus en détail

Entrée et séjour en Europe

Entrée et séjour en Europe Entrée et séjour en Europe CH-4501 Soleure Dornacherstrasse 28A Case Postale 246 Téléphone 032 346 18 18 Téléfax 032 346 18 02 info@ch-go.ch www.ch-go.ch Table des matières Introduction... 3 1. Entrée...

Plus en détail

travailler en france frontalière Guide pratique du travailleur frontalier

travailler en france frontalière Guide pratique du travailleur frontalier travailler en france frontalière Guide pratique du travailleur frontalier 1 Vous exercez votre activité professionnelle, salariée ou indépendante, sur le territoire français mais résidez sur le territoire

Plus en détail

Conseil d orientation pour l emploi

Conseil d orientation pour l emploi Conseil d orientation pour l emploi 20 février 2014 L Assurance chômage et les nouvelles formes d emploi I/ LA CONSTANTE PRISE EN COMPTE DES ÉVOLUTIONS DU MARCHÉ DU TRAVAIL PAR L ASSURANCE CHÔMAGE 1.1-

Plus en détail

STAGES OBLIGATOIRES REALISES HORS DU TERRITOIRE NATIONAL. Principes juridiques

STAGES OBLIGATOIRES REALISES HORS DU TERRITOIRE NATIONAL. Principes juridiques STAGES OBLIGATOIRES REALISES HORS DU TERRITOIRE NATIONAL Principes juridiques STAGES OBLIGATOIRES HORS DU TERRITOIRE NATIONAL Formalisme et durée des conventions de stage : -Emargement obligatoire par

Plus en détail

Réunion d experts sur les droits sociaux des migrants et leur portabilité dans un cadre transnational

Réunion d experts sur les droits sociaux des migrants et leur portabilité dans un cadre transnational Soutien au Processus de Rabat sur la Migration et le Développement Réunion d experts sur les droits sociaux des migrants et leur portabilité dans un cadre transnational Rabat, (Maroc) 31 mars 1 er avril

Plus en détail

GUIDE DES FRONTALIERS

GUIDE DES FRONTALIERS Avec le soutien de l Union européenne SOMMAIRE Fiche 1 Fiche 2 Fiche 3 Fiche 4 Fiche 5 Fiche 6.1 Fiche 6.2 Fiche 6.3 Fiche 7 Fiche 8 Fiche 9 Fiche 10 Fiche 11 Fiche 12 Fiche 13 Fiche 14 Fiche 15 Généralités

Plus en détail

ARTISTE ENSEIGNANT, QUEL CADRE JURIDIQUE?

ARTISTE ENSEIGNANT, QUEL CADRE JURIDIQUE? ARTISTE ENSEIGNANT, QUEL CADRE JURIDIQUE? L'enseignement artistique est un sujet d'actualité car de plus en de compagnies et d artistes développent cette activité en parallèle de la production et de la

Plus en détail

DETACHER UN SALARIE D UNE EXPLOITATION A L AUTRE

DETACHER UN SALARIE D UNE EXPLOITATION A L AUTRE PREFECTURE DE LA REGION CORSE Direction Régionale de l Agriculture et de la Forêt DETACHER UN SALARIE D UNE EXPLOITATION A L AUTRE PRET DE MAIN D OEUVRE? DETACHEMENT? ENTRAIDE? MISE A DISPOSITION DE SALARIES?

Plus en détail

Ministère des affaires sociales et de la santé. Ministère de l'économie et des finances. Ministère de l agriculture, l agroalimentaire et de la forêt

Ministère des affaires sociales et de la santé. Ministère de l'économie et des finances. Ministère de l agriculture, l agroalimentaire et de la forêt Direction de la sécurité sociale Sous-direction du financement de la sécurité sociale Bureau du recouvrement (5C) Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l'économie et des finances

Plus en détail

La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation. Atelier de la Profession

La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation. Atelier de la Profession La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation Atelier de la Profession INTERVENANTS Pierre FAUCHER Expert-Comptable Rapporteur en charge du social Henri SCHMELTZ Expert-Comptable

Plus en détail

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 22 MARS 2014 RELATIF A L INDEMNISATION DU CHOMAGE

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 22 MARS 2014 RELATIF A L INDEMNISATION DU CHOMAGE ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 22 MARS 2014 RELATIF A L INDEMNISATION DU CHOMAGE Préambule Considérant la situation économique et, notamment, l impact de celle ci sur le marché de l emploi et le

Plus en détail

LE MAINTIEN DES COTISATIONS VIEILLESSES ET RETRAITE

LE MAINTIEN DES COTISATIONS VIEILLESSES ET RETRAITE LE MAINTIEN DES COTISATIONS VIEILLESSES ET RETRAITE COMPLEMENTAIRE SUR UN SALAIRE A TEMPS PLEIN Ludivine LEROUX, juriste au sein des équipes du pôle Veille d ADP, nous propose une lecture synthétique des

Plus en détail

L ACTIVITE PARTIELLE

L ACTIVITE PARTIELLE L ACTIVITE PARTIELLE L'activité partielle permet d'éviter aux salariés de perdre leur emploi lorsque l'activité de leur entreprise se réduit. Dans un contexte de crise économique, le recours au chômage

Plus en détail

Quitter la Suisse. Quitter la Suisse

Quitter la Suisse. Quitter la Suisse Quitter la Suisse et se rendre dans un Etat membre de l Union européenne (UE) ou de l Association européenne de libre-échange (AELE) Quitter la Suisse et se rendre dans un Etat membre de l Union européenne

Plus en détail

Transmission des taux de conversion, pour le 2 e trimestre 2015, des monnaies en application du règlement CEE n 574/72.

Transmission des taux de conversion, pour le 2 e trimestre 2015, des monnaies en application du règlement CEE n 574/72. CIRCULAIRE N 2015-07 DU 12 MARS 2015 Direction des Affaires Juridiques INSX004-ACE Titre Coordination des régimes d'indemnisation du chômage au sein de l'union européenne et des Etats parties à l'accord

Plus en détail

Contributions Assurance chômage et cotisation AGS

Contributions Assurance chômage et cotisation AGS Contributions Assurance chômage et cotisation AGS Présentation générale Observation préalable : Vous trouverez dans ce dossier en premier lieu toutes les informations générales et les modalités pratiques

Plus en détail

Circulaire du. Vu la loi de modernisation de l'économie n 2008-776 du 4 août 2008 ; Vu les articles 50-0 et 102 ter du code général des impôts ;

Circulaire du. Vu la loi de modernisation de l'économie n 2008-776 du 4 août 2008 ; Vu les articles 50-0 et 102 ter du code général des impôts ; RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la Culture et de la communication NOR: MCCHI001678C Circulaire du Relative à la mise en oeuvre, pour les artistes et techniciens du spectacle, des dispositions de la loi

Plus en détail

Transfert du recouvrement de l Unédic

Transfert du recouvrement de l Unédic Transfert du recouvrement de l Unédic Cahier des Charges Fonctionnel DUCS EDI Généralisation Version du cahier des charges V 1.2 Etat Validé Date dernière modification 11/10/10 Date de validation 11/10/10

Plus en détail

AssurAnce chômage. DAJ 740 - octobre 2012 LE PRÉCIS DE L INDEMNISATION DU CHÔMAGE

AssurAnce chômage. DAJ 740 - octobre 2012 LE PRÉCIS DE L INDEMNISATION DU CHÔMAGE AssurAnce chômage DAJ 740 - octobre 2012 LE PRÉCIS DE L INDEMNISATION DU CHÔMAGE LE PRÉCIS DE L INDEMNISATION DU CHÔMAGE Petit par sa taille, qui permet de l emporter partout avec soi, ce précis n en est

Plus en détail

DÉCISION D EXÉCUTION DE LA COMMISSION. du 26.3.2013

DÉCISION D EXÉCUTION DE LA COMMISSION. du 26.3.2013 COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 26.3.2013 C(2013) 1725 final DÉCISION D EXÉCUTION DE LA COMMISSION du 26.3.2013 établissant les listes des documents justificatifs devant être fournis par les demandeurs

Plus en détail

Transmission des taux de conversion, pour le 2 ème trimestre 2014, des monnaies en application du règlement CEE n 574/72.

Transmission des taux de conversion, pour le 2 ème trimestre 2014, des monnaies en application du règlement CEE n 574/72. CIRCULAIRE N 2014-12 DU 9 AVRIL 2014 Direction des Affaires Juridiques INSW0014-JKR Titre Coordination des régimes d'indemnisation du chômage au sein de l'union européenne et des Etats parties à l'accord

Plus en détail

Moyens de déclaration

Moyens de déclaration Moyens de déclaration Obligation de déclaration et de paiement par voie dématérialisée L obligation de payer exclusivement par virement bancaire : Les entreprises ou établissements d'une même entreprise,

Plus en détail

L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2013

L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2013 Février 2015 - N 15.004 L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2013 En résumé : En 2013, l emploi intermittent du spectacle concerne 254 000 salariés, 111 000 employeurs relevant du

Plus en détail

RECAPITULATIF DES PROPOSITIONS

RECAPITULATIF DES PROPOSITIONS 77 RECAPITULATIF DES PROPOSITIONS PROPOSITIONS THEMATIQUES LOGEMENT 1. Mieux faire connaître aux personnes propriétaires de leur logement en France et s établissant temporairement à l étranger : 1 les

Plus en détail

Titre. Portage salarial : mesures transitoires. Objet CIRCULAIRE N 2014-31 DU 22 DECEMBRE 2014. Direction des Affaires Juridiques INSW0031-ACE

Titre. Portage salarial : mesures transitoires. Objet CIRCULAIRE N 2014-31 DU 22 DECEMBRE 2014. Direction des Affaires Juridiques INSW0031-ACE CIRCULAIRE N 2014-31 DU 22 DECEMBRE 2014 Direction des Affaires Juridiques INSW0031-ACE Titre Portage salarial : mesures transitoires Objet Décision du Bureau de l Unédic du 16 décembre 2014 relative aux

Plus en détail

ALLOCATIONS DE CHOMAGE SECTEUR PUBLIC FICHES PRATIQUES 1 - CONDITIONS D OUVERTURE DES DROITS EN ALLOCATION D AIDE AU RETOUR L EMPLOI

ALLOCATIONS DE CHOMAGE SECTEUR PUBLIC FICHES PRATIQUES 1 - CONDITIONS D OUVERTURE DES DROITS EN ALLOCATION D AIDE AU RETOUR L EMPLOI ALLOCATIONS DE CHOMAGE SECTEUR PUBLIC FICHES PRATIQUES 1 - CONDITIONS D OUVERTURE DES DROITS EN ALLOCATION D AIDE AU RETOUR L EMPLOI 2 - DEMARCHES A SUIVRE POUR ETRE INDEMNISE AU CHOMAGE 3 - OŪ VOUS PROCURER

Plus en détail

Assurance-maternité et adoption dans le canton de Genève

Assurance-maternité et adoption dans le canton de Genève «Task Force LAMat» AMat Etat au 1 er janvier 2010 Assurance-maternité et adoption dans le canton de Genève Rapport avec le droit fédéral En date du 1 er juillet 2005, la législation fédérale sur les allocations

Plus en détail

PROTECTION SOCIALE DES EXPATRIES

PROTECTION SOCIALE DES EXPATRIES Assurances Collectives Catalogue des produits 4. Expatriés 4.2 Protection sociale des expatriés PROTECTION SOCIALE DES EXPATRIES 2. Protection sociale des expatriés : Assurances à souscrire 2.1. Problématiques

Plus en détail

LES APPORTS DE LA LOI DE MOBILITE POUR LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

LES APPORTS DE LA LOI DE MOBILITE POUR LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE F I C H E P R A T I Q U E C D G 5 0 LES APPORTS DE LA LOI DE MOBILITE POUR LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE L E S S E N T I E L La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours

Plus en détail

Table des matières. Partie 1 L organisation de la sécurité sociale 21. Chapitre 1 L organisation administrative 23

Table des matières. Partie 1 L organisation de la sécurité sociale 21. Chapitre 1 L organisation administrative 23 Introduction La place de sa sécurité sociale dans le système de protection sociale 5 I. La construction du système de protection sociale 5 1. Les influences de Bismarck et de Beveridge 6 2. La structuration

Plus en détail

Le cumul d activités. 13 décembre 2012. Présentation de David Berthelot Pôle Accompagnement ressources de la NACRe

Le cumul d activités. 13 décembre 2012. Présentation de David Berthelot Pôle Accompagnement ressources de la NACRe Le cumul d activités 13 décembre 2012 Présentation de David Berthelot Pôle Accompagnement ressources de la NACRe Le cumul d activités/ de revenus 1 situation de plus en plus fréquente Des cadres incitatifs

Plus en détail

Le Contrat premier emploi

Le Contrat premier emploi www.far.be Le Contrat premier emploi Marie Greffe Septembre 06 Historique En 1999, afin de stimuler le travail des jeunes, Laurette Onkelinx (PS), alors ministre de l Emploi, lance l idée d un «Plan Rosetta»,

Plus en détail

QUEBEC. ASPECTS JURIDIQUES Service Expa-Conseil I. LA PROTECTION SOCIALE AU QUEBEC

QUEBEC. ASPECTS JURIDIQUES Service Expa-Conseil I. LA PROTECTION SOCIALE AU QUEBEC QUEBEC ASPECTS JURIDIQUES Service Expa-Conseil I. LA PROTECTION SOCIALE AU QUEBEC Il existe deux statuts au regard de la sécurité sociale française, le détachement et l expatriation. Le détaché est rattaché

Plus en détail

le statut de l artiste et les cumuls d activités

le statut de l artiste et les cumuls d activités Association départementale pour le développement des arts vivants dans le Morbihan Fiche 19 Le statut de l artiste le statut de l artiste et les cumuls d activités Le statut de l artiste du spectacle 1)

Plus en détail

TRAVAIL EMPLOI FORMATION

TRAVAIL EMPLOI FORMATION TRAVAIL EMPLOI FORMATION Mannequin MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL Direction générale du travail Sous-direction des relations individuelles du travail

Plus en détail

Les bourses de stage ne concernent que les stages obligatoires de 5ème année.

Les bourses de stage ne concernent que les stages obligatoires de 5ème année. Bourses de stage Plusieurs organismes peuvent, sous certaines conditions, attribuer aux étudiants des bourses d aide à la mobilité dans le cadre de stages : Conseil Régional, Programme ERASMUS, Programme

Plus en détail

Quel est le statut de l artiste de spectacle vivant mobile dans la Grande Région?

Quel est le statut de l artiste de spectacle vivant mobile dans la Grande Région? www.frontalierslorraine.eu www.espaceculturelgr.eu Quel est le statut de l artiste de spectacle vivant mobile dans la Grande Région? Novembre 2011 2 Introduction Le CRD EURES Lorraine est une association

Plus en détail

La coordination des soins de santé en Europe

La coordination des soins de santé en Europe La coordination des soins de santé en Europe Droits des personnes assurées et des membres de leur famille selon les règlements (CE) n 883/2004 et (CE) n 987/2009 La coordination des soins de santé en

Plus en détail

Titre. Attestation relative au portage salarial. Objet CIRCULAIRE N 2011-33 DU 7 NOVEMBRE 2011. Direction des Affaires Juridiques INST0026-ACE/JBB

Titre. Attestation relative au portage salarial. Objet CIRCULAIRE N 2011-33 DU 7 NOVEMBRE 2011. Direction des Affaires Juridiques INST0026-ACE/JBB CIRCULAIRE N 2011-33 DU 7 NOVEMBRE 2011 Direction des Affaires Juridiques INST0026-ACE/JBB Titre Attestation relative au portage salarial Objet Transmission de l attestation relative au portage salarial

Plus en détail

Annexe IX. au règlement général annexé à la convention du 6 mai 2011 relative à l'indemnisation du chômage. 1.1. Salariés en situation de détachement

Annexe IX. au règlement général annexé à la convention du 6 mai 2011 relative à l'indemnisation du chômage. 1.1. Salariés en situation de détachement Annexe IX au règlement général annexé à la convention du 6 mai 2011 relative à l'indemnisation du chômage Salariés occupés hors de France 1 ou par des organismes internationaux, ambassades et consulats

Plus en détail

LES ASSOCIATIONS SPORTIVES

LES ASSOCIATIONS SPORTIVES LES ASSOCIATIONS SPORTIVES 1.2.3. AU SOMMAIRE Les missions de l URSSAF La répartition des cotisations Les acteurs Les dispositifs Les cas particuliers Les remboursements de frais Les avantages en nature

Plus en détail

La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul. Florence Navarro

La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul. Florence Navarro La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul Déjeuner-débat ELSA Florence Navarro 2 juillet 2014 Le principe des 3 piliers en matière de pension 1 er pilier Sécurité sociale

Plus en détail

B. L ENGAGEMENT DE PRISE EN CHARGE COMME PREUVE DE MOYENS DE SUBSISTANCE SUFFISANTS (Annexe 3bis)

B. L ENGAGEMENT DE PRISE EN CHARGE COMME PREUVE DE MOYENS DE SUBSISTANCE SUFFISANTS (Annexe 3bis) L ENGAGEMENT DE PRISE EN CHARGE INFORMATION AUX GARANTS (Article 3 bis de la loi du 15 décembre 1980 sur l accès au territoire, le séjour, l établissement et l éloignement des étrangers) Cette information

Plus en détail

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR A L EMPLOI (ARE) POUR QUI? Pour vous si : Vous avez travaillé au minimum 122 jours (ou 610 heures)

Plus en détail

10.01 International Salariés à l étranger et les membres de leur famille

10.01 International Salariés à l étranger et les membres de leur famille 10.01 International Salariés à l étranger et les membres de leur famille Etat au 1 er janvier 2015 1 1 En bref Ce mémento vous fournit des informations sur l obligation et les possibilités de s assurer

Plus en détail

FAQ. Club des investisseurs japonais en France FOIRE AUX QUESTIONS IMPORTANT QUESTION 1

FAQ. Club des investisseurs japonais en France FOIRE AUX QUESTIONS IMPORTANT QUESTION 1 Club des investisseurs japonais en France FAQ FOIRE AUX QUESTIONS Club des investisseurs japonais en France FAQ FOIRE AUX QUESTIONS MISE À JOUR : MARS 2015 IMPORTANT La délivrance des cartes d une validité

Plus en détail

SOMMAIRE. I- Vos prestations à court terme 5. II- Vos prestations à long terme 11. III- Allocations familiales 14. IV- Adresses utiles 15

SOMMAIRE. I- Vos prestations à court terme 5. II- Vos prestations à long terme 11. III- Allocations familiales 14. IV- Adresses utiles 15 I- Vos prestations à court terme 5 SOMMAIRE I-1- A quelles prestations avez-vous droit 5 I-2- Qui bénéficie de ces prestations et quand 5 I-3- Comment bénéficier de ces droits 5 II- Vos prestations à long

Plus en détail

REGIME DE FRAIS DE SANTE COLLECTIF A ADHESION OBLIGATOIRE

REGIME DE FRAIS DE SANTE COLLECTIF A ADHESION OBLIGATOIRE REGIME DE FRAIS DE SANTE COLLECTIF A ADHESION OBLIGATOIRE Rappel des principales clauses devant figurer dans la lettre d information individuelle formalisant la mise en place du régime par DUE (Décision

Plus en détail

DÉCISION A2. du 12 juin 2009

DÉCISION A2. du 12 juin 2009 COMMISSION ADMINISTRATIVE POUR LA COORDINATION DES SYSTÈMES DE SÉCURITÉ SOCIALE DÉCISION A2 du 12 juin 2009 concernant l interprétation de l article 12 du règlement (CE) n o 883/2004, relatif à la législation

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE n 2012 0000063

LETTRE CIRCULAIRE n 2012 0000063 LETTRE CIRCULAIRE n 2012 0000063 GRANDE DIFFUSION Réf Classement 1.028 Montreuil, le 24/05/2012 24/05/2012 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE POLE GESTION DES COMPTES COTISANTS

Plus en détail

Transmission des taux de conversion, pour le 3 ème trimestre 2013, des monnaies en application du règlement CEE n 574/72.

Transmission des taux de conversion, pour le 3 ème trimestre 2013, des monnaies en application du règlement CEE n 574/72. CIRCULAIRE N 2013-16 DU 25 JUILLET 2013 Direction des Affaires Juridiques INSV0016-ACE Titre Coordination des régimes d'indemnisation du chômage au sein de l'union européenne et des Etats parties à l'accord

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ. Assurance maladie, maternité, décès. Direction de la sécurité sociale

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ. Assurance maladie, maternité, décès. Direction de la sécurité sociale Protection sociale Assurance maladie, maternité, décès MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES _ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ _ Direction de la sécurité sociale Sous-direction de l accès

Plus en détail

Guide du travailleur mobile européen

Guide du travailleur mobile européen Guide du travailleur mobile européen CES CONFEDERATION EUROPEENNE DES SYNDICATS Guide du travailleur mobile européen Bart Vanpoucke FGTB & Ger Essers FNV-Bruxelles CONFEDERATION EUROPEENNE DES SYNDICATS

Plus en détail

La Convention de sécurité sociale franco-coréenne. Ses implications pour les ressortissants français

La Convention de sécurité sociale franco-coréenne. Ses implications pour les ressortissants français La Convention de sécurité sociale franco-coréenne Ses implications pour les ressortissants français i Les informations délivrées dans cette présentation le sont à titre indicatif et n engagent pas la responsabilité

Plus en détail

La coordination des régimes de sécurité sociale : remarques introductives. par Francis Kessler Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne

La coordination des régimes de sécurité sociale : remarques introductives. par Francis Kessler Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne La coordination des régimes de sécurité sociale : remarques introductives par Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne La formulation du problème Les droits à certaines prestations (pensions) s acquièrent

Plus en détail

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Le remboursement des frais de soins reçus à l étranger

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Le remboursement des frais de soins reçus à l étranger CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES Le remboursement des frais de soins reçus à l étranger Mise à jour : mai 2014 Le remboursement des frais de soins reçus à l étranger Vous êtes agent RATP,

Plus en détail

Annexe IX au règlement général annexé à la convention du 14 mai 2014 relative à l indemnisation du chômage

Annexe IX au règlement général annexé à la convention du 14 mai 2014 relative à l indemnisation du chômage CIRCULAIRE N 2014-34 DU 23 DECEMBRE 2014 Direction des Affaires Juridiques INSW0035-JBB Titre Annexe IX au règlement général annexé à la convention du 14 mai 2014 relative à l indemnisation du chômage

Plus en détail

CIRCULAIRE CDG90 LES EMPLOIS D AVENIR. Loi n 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création des emplois d avenir,

CIRCULAIRE CDG90 LES EMPLOIS D AVENIR. Loi n 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création des emplois d avenir, CIRCULAIRE CDG90 16/2013 LES EMPLOIS D AVENIR Loi n 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création des emplois d avenir, Décret n 2012-1207 du 31 octobre 2012 relatif à l entrée en vigueur de décrets et

Plus en détail

Quel est le régime d assurance maladie applicable à l artiste de spectacle vivant, mobile dans la Grande Région?

Quel est le régime d assurance maladie applicable à l artiste de spectacle vivant, mobile dans la Grande Région? www.frontalierslorraine.eu www.espaceculturelgr.eu Quel est le régime d assurance maladie applicable à l artiste de spectacle vivant, Novembre 2011 2 Introduction Le CRD EURES Lorraine est une association

Plus en détail

L indispensable à la croissance de votre entreprise LE VRP MULTICARTE! Petit aujourd hui forcément grand demain CCVRP

L indispensable à la croissance de votre entreprise LE VRP MULTICARTE! Petit aujourd hui forcément grand demain CCVRP CCVRP 7 et 9 rue Frédérick-Lemaître 75971 PARIS CEDEX 20 Téléphone : 01 40 33 77 77 Télécopie : 01 47 97 75 44 Site : www.ccvrp.com Mail : accueil@ccvrp.com Petit aujourd hui forcément grand demain Organisme

Plus en détail

Effectif de l entreprise TA et FPC

Effectif de l entreprise TA et FPC Décompte des effectifs de l entreprise Contribution supplémentaire à l apprentissage et Formation Professionnelle continue Les effectifs des entreprise déterminent des obligations pour les entreprises

Plus en détail

AVENANT N 18-2014 DU 29 OCTOBRE 2014

AVENANT N 18-2014 DU 29 OCTOBRE 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE A L ETRANGER

CONVENTION DE STAGE A L ETRANGER CONVENTION DE STAGE A L ETRANGER La présente convention doit être retournée, une fois signée par l étudiant, le responsable pédagoqique (masters 2 et prépas) et l organisme d accueil, à : IEP Bureau des

Plus en détail

Septembre. Les rémunérations dépassant 4 fois le plafond de sécurité sociale applicable soit 12 344 euros pour 2013.

Septembre. Les rémunérations dépassant 4 fois le plafond de sécurité sociale applicable soit 12 344 euros pour 2013. Majoration de la contribution patronale d assurance chômage pour l embauche en CDD Depuis le 1 er Juillet 2013 le taux de la contribution patronale d assurance chômage a été modifié en cas d embauche d

Plus en détail

Quitter la Suisse. Quitter la Suisse

Quitter la Suisse. Quitter la Suisse Quitter la Suisse et se rendre dans un Etat membre de l Union européenne (UE) ou de l Association européenne de libre échange (AELE) Informations destinées aux ressortissants suisses ou d un Etat membre

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES PRESTIMA CHIRURGIE garantie collective

CONDITIONS GENERALES PRESTIMA CHIRURGIE garantie collective CONDITIONS GENERALES PRESTIMA CHIRURGIE garantie collective CCPMA PRÉVOYANCE 2 SOMMAIRE TITRE 1 DISPOSITIONS GENERALES PREAMBULE Article 1-1 Composition du contrat Article 1-2 Objet du contrat Article

Plus en détail

M. Gosselin (conseiller le plus ancien faisant fonction de président), président REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

M. Gosselin (conseiller le plus ancien faisant fonction de président), président REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre sociale Audience publique du 30 mai 2012 N de pourvoi: 11-12274 Non publié au bulletin Rejet M. Gosselin (conseiller le plus ancien faisant fonction de président), président SCP

Plus en détail

Note à l attention des OPCA relative aux incitations financières en contrat de professionnalisation

Note à l attention des OPCA relative aux incitations financières en contrat de professionnalisation Note à l attention des OPCA relative aux incitations financières en contrat de professionnalisation Depuis la parution de la circulaire du 23 juillet 2007, le paysage des incitations financières a fortement

Plus en détail

Extension de l accord du 24 juin 2010 relatif à l activité de portage salarial

Extension de l accord du 24 juin 2010 relatif à l activité de portage salarial CIRCULAIRE N 2013-15 DU 18 JUILLET 2013 Direction des Affaires Juridiques INSV0014-ACE Titre Portage salarial Objet Extension de l accord du 24 juin 2010 relatif à l activité de portage salarial Unédic

Plus en détail

Travail temporaire dans un autre pays

Travail temporaire dans un autre pays Travail temporaire dans un autre pays tout en restant assuré aux Pays-Bas Travail temporaire dans un autre pays tout en restant assuré(e) aux Pays-Bas 1 La procédure 4 Bon à savoir 4 Adresses 5 Travail

Plus en détail

pratiques Salarié mis à disposition d une filiale étrangère :

pratiques Salarié mis à disposition d une filiale étrangère : pratiques [mise à disposition de salariés] Salarié mis à disposition d une filiale étrangère : quelles sont les obligations de l employeur? Dans les groupes de dimension internationale, il n est pas rare

Plus en détail

Ministère du travail, de l emploi et de la santé Ministère du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l Etat

Ministère du travail, de l emploi et de la santé Ministère du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l Etat Ministère du travail, de l emploi et de la santé Ministère du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l Etat Direction de la sécurité sociale Division des affaires communautaires

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) indemnisation L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus Pour qui? Pour vous si : vous n avez pas atteint

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1422780L/Bleue-1 ----- ÉTUDE D IMPACT. I- Situation de référence et objectifs de l Avenant

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1422780L/Bleue-1 ----- ÉTUDE D IMPACT. I- Situation de référence et objectifs de l Avenant RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères et du développement international PROJET DE LOI autorisant l approbation de l avenant n 6 entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement

Plus en détail

Réunion d experts sur les droits sociaux des migrants et leur portabilité dans un cadre transnational

Réunion d experts sur les droits sociaux des migrants et leur portabilité dans un cadre transnational Soutien au Processus de Rabat sur la Migration et le Développement Réunion d experts sur les droits sociaux des migrants et leur portabilité dans un cadre transnational Rabat, (Maroc) 31 mars 1 er avril

Plus en détail

GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE

GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES MÉDICO-TECHNIQUES GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE CONDITIONS GÉNÉRALES N 2926 Incapacité temporaire de travail Sommaire ARTICLE 1 Objet du contrat 4 ARTICLE 2 Souscription

Plus en détail

PREVOYANCE -----------------------

PREVOYANCE ----------------------- NOTICE D INFORMATION PREVOYANCE ----------------------- CONNAISSEZ VOS DROITS... Juillet 2011 Caissedeprévoyancedesagentsdelasécuritésocialeetassimilés régieparlecodedelasécuritésociale 2ter,boulevardSaintMartin75010PARIS

Plus en détail