Axe 1 DÉVELOPPER UN URBANISME FAVORABLE AUX MODES ALTERNATIFS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Axe 1 DÉVELOPPER UN URBANISME FAVORABLE AUX MODES ALTERNATIFS"

Transcription

1 Axe 1 DÉVELOPPER UN URBANISME FAVORABLE AUX MODES ALTERNATIFS

2 Même s il n a pas vocation à préciser l'ensemble des actions à entreprendre au niveau de la commune, le PDU définit un cadre général pour une politique harmonieuse et cohérente des déplacements au sein de l agglomération. Pour atteindre ses objectifs, il incite les communes à accompagner dans leurs choix d aménagement urbain cette dynamique et ainsi participer à la réussite des actions concrètes qu il propose. Pour ce faire, les PLU doivent en particulier préciser comment le projet communal s insère dans le cadre du PDU et comment ils comptent décliner ses objectifs au niveau local Les Plans Communaux de Déplacements : une déclinaison du PDU à l échelle de la commune Une opportunité pour définir une stratégie communale en matière de déplacements Pour faciliter l intégration du PDU dans le PLU, il est proposé la création d un Plan Communal de Déplacements (PCD), véritable reflet du PDU au niveau de la commune. Ce document doit permettre d intégrer la problématique des déplacements dans les différentes pièces constitutives du PLU. Mais, plus largement, il précisera l ensemble de la politique de déplacements au sein de chaque commune. Les stratégies, ainsi clarifiées dans le PCD, participeront à imposer les principes d aménagement retenus lors de la conception, puis la réalisation d opérations d urbanisme (partage de la voirie, stationnement ) Mettre à profit la révision du Plan Local d Urbanisme pour l élaboration du Plan communal de Déplacements Il est préférable de réaliser le PCD de concert avec la révision du PLU afin qu ils se nourrissent mutuellement. Mais selon le calendrier retenu pour cette révision, ce travail pourra être réalisé indépendamment. Dans ce cas, le PCD servira de référence lors de l élaboration du nouveau PLU. Rennes Métropole se propose d accompagner les communes lors de l élaboration des PCD, en apportant sa connaissance et ses moyens d expertise et d analyse des déplacements. Un cahier des charges, développant les différentes thématiques qui seront analysées pour répondre de manière pertinente aux enjeux locaux en matière de déplacements, sera proposé ainsi qu une assistance pour leur réalisation Les quatre enjeux principaux de la traduction locale du PDU Œuvrer pour plus de "proximité" dans la ville Chaque commune doit, au travers de son PLU, entretenir autour de ses pôles forts (centre-ville, centres de quartiers), inducteurs de déplacements, les liens internes de la commune et avec les communes proches. Elle favorise ainsi l émergence de déplacements de proximité (vélo, marche à pied), plus économes en énergie et encourage le dynamisme local. Le PLH, par sa volonté de mixité et de renouvellement urbain accompagne cette politique. Il s agira d aménager une desserte de proximité par un maillage de cheminements autour des générateurs de déplacements, dont les arrêts de transports collectifs. Ce réseau local, comme celui des transports collectifs, doit contribuer à structurer l urbanisation communale et tisser des liens intercommunaux à l'échelle des réseaux de communes. Rapprocher les transports collectifs et les secteurs stratégiques des communes Il est nécessaire de mettre en cohérence les choix d aménagement urbain avec les réseaux de transports collectifs. Ce qui conduira à envisager les extensions et le renouvellement urbain de chaque commune en priorité dans les secteurs desservis ou faciles à desservir par les transports collectifs, pour encourager le report modal. Plan de Déplacements Urbains

3 Axe 1 Cela se traduira également en terme de densité du bâti, de localisation judicieuse des équipements et des commerces et d'une plus grande mixité des fonctions. La valorisation des lieux de connexion entre réseaux de transport devra être détaillée, à l occasion, sous la forme de véritables pôles d échanges autour de certaines gares ou haltes ferroviaires. Dans ce but, les communes réserveront et organiseront les espaces de circulation nécessaires. En préalable à la rédaction du PADD de son PLU, la commune est invitée à se rapprocher des Autorités Organisatrices de Transport (Rennes Métropole, Département et Région) afin d apprécier au mieux les possibilités de sa desserte. Rennes Métropole se propose de coordonner ces réflexions dans le cadre de l élaboration du PCD. Pour des conditions optimales de développement de chaque mode de déplacement : hiérarchiser le réseau viaire et partager l espace public Pour satisfaire les conditions de leur développement harmonieux (sécurité, performances ), tous les modes de déplacement n ont pas les mêmes besoins en terme de voirie. Ce qui nécessite d établir une hiérarchisation du réseau viaire, en précisant l affectation des espaces publics, afin de favoriser certains modes de déplacement, pour : - Mettre en valeur un réseau de proximité clair et continu permettant un maillage de dessertes adaptées au vélo et à la marche à pied. - Identifier les voies empruntées ou susceptibles de l être par les transports collectifs (réseaux STAR et Illenoo) en vue des aménagements futurs. - Proposer un plan de circulation compatible avec tous les modes de déplacement sans exclusive (y compris les véhicules agricoles). Ces principes devront trouver une traduction en terme d'aménagements de voirie et de réglementation. Encourager le report par l utilisation efficiente du stationnement Toute politique en faveur des modes alternatifs doit être accompagnée d une action volontaire sur le stationnement. En limitant l accessibilité de la voiture par la réduction des capacités de stationnement, les solutions alternatives gagneront en attractivité. Les communes sont invitées à encourager sur leur territoire ces mesures en prenant plusieurs initiatives, parmi lesquelles : - La réduction des normes dans les zones bien desservies par les transports collectifs pour ne pas encourager à la motorisation excessive des ménages. - La mutualisation des capacités de stationnement pour les programmes aux besoins complémentaires. - Le positionnement du stationnement en périphérie des opérations, en faveur d espace pour les autres modes. - L élargissement de l offre de stationnement en connexion avec les réseaux de transports collectifs. Pour plus de détails voir l Axe Compatibilité entre le PLU et le PDU Rennes Métropole appréciera le respect de la compatibilité entre PLU et PDU en évaluant la cohérence des choix d aménagement avec les objectifs prescrits dans le PDU et la bonne intégration des actions et projets inscrits dans ce document. Les PLU pourront donc préciser : Dans le diagnostic du rapport de présentation - Le rappel des enjeux et objectifs généraux inspirés par le PDU sur l agglomération. 27 Plan de Déplacements Urbains

4 - La déclinaison des orientations du PDU pour le secteur concerné. - Un état des lieux et une analyse des déplacements (personnes, marchandises, véhicules agricoles) et du stationnement sur la commune, en stipulant les relations entretenues avec les communes limitrophes. - L exposé des enjeux communaux et intercommunaux. Cet argumentaire devra justifier les choix ayant présidé à l établissement du PADD en matière de déplacements et les règles ou dispositions d urbanisme qui pourraient influer sur la politique de déplacements et de stationnement dans le cadre du PDU. Dans le Projet d Aménagement et de Développement Durable - La présentation des orientations du projet communal quant aux déplacements à moyen et long terme en précisant les conditions de son harmonisation avec les orientations supracommunales. - L'identification des axes de circulation des transports en commun et la caractérisation des secteurs qu ils desservent. - La clarification sur les conditions de desserte liée aux grands pôles de la commune (équipements, axes de transport en commun, zones d activités et d emplois) par les modes de proximité. - La présentation des modalités de circulation des poids lourds, en liaison avec les pôles d activités structurants afin de faciliter l accessibilité aux secteurs les plus fréquentés. - L'organisation de l intermodalité entre les modes de déplacement (abris vélos, stationnement...) - L'adaptation de l espace de circulation aux différentes fonctions qui lui sont dévolues. Dans les Orientations d Aménagement - La cohérence des opérations d aménagement en fonction des déplacements en les projetant dans le moyen-long terme. - Le développement d une trame viaire maillée et ses connexions avec le maillage existant dans la commune. - Les conditions de desserte des lieux centraux et des équipements en lien avec les autres quartiers de la commune. - Les voies structurantes susceptibles de connaître le passage des transports en commun. - La mixité des espaces en mettant l accent sur l amélioration du confort des usagers. Dans le Règlement Le règlement définira clairement les principes retenus par le PADD. Il précisera entre autres : - Les règles de stationnement en lien avec la desserte des transports. - L'inscription des emplacements réservés nécessaires au développement des modes alternatifs, en précisant le dimensionnement des voies concernées. - L intégration du stationnement des deux-roues dans les bâtiments. L'essentiel de l'axe 1 Chaque commune doit décliner à l'échelle communale les enjeux du PDU. En vue d'une meilleure intégration de ce document dans les politiques locales, et notamment le Plan Local d'urbanisme, chaque commune peut élaborer un Plan Communal de Déplacements. Les Plans Communaux de Déplacements devront être réalisés, de préférence à l'occasion d'une révision ou d'une modification de PLU, afin d'intégrer au mieux la problématique des déplacements et de la lier avec tout le reste de l'aménagement urbain, et plus particulièrement l'habitat. Rennes Métropole se tient à la disposition des communes, si elles le souhaitent, pour les aider à élaborer ce Plan Communal de Déplacements. Plan de Déplacements Urbains

5 Axe 2 LA MULTIMODALITÉ DANS LES TRANSPORTS EN COMMUN : UNE OPPORTUNITÉ POUR PLUS DE PERFORMANCE ET DE COMPLÉMENTARITÉ

6 La coexistence et le développement de plusieurs réseaux de transports collectifs constituent un atout de taille pour proposer une offre variée et adaptée aux besoins de chacun. Les Autorités organisatrices de transport concernées et les exploitants devront donc, en concertation, amplifier cette dynamique par la multiplication d offres complémentaires et faciles d appropriation par l usager Le réseau STAR pour desservir Rennes Métropole Un service pour l'ensemble de l'agglomération Pour se déplacer à l intérieur de Rennes Métropole, le réseau STAR est la référence en terme de transports collectifs, en desservant l ensemble des communes de l agglomération. En dehors des lignes " urbaines ", internes au cœur de l agglomération, la plupart des lignes du réseau STAR assurent des liaisons intercommunales avec Rennes, le long des axes à forte concentration de demande. Ceux-ci bénéficient donc des services les plus performants. En dehors des axes reliant Rennes, malgré l augmentation de la circulation, la dispersion de la demande n est pas favorable à l équilibre des lignes de transports collectifs, qui nécessitent des pôles d attraction forts pour en justifier leur création. Dans ce cadre, malgré l ouverture à des évolutions, d autres modes seront privilégiés (vélo, covoiturage, taxis ). Des études d'opportunité seront engagées pour développer des offres de déplacements répondant à cette demande diffuse, dans un objectif de sécurité et de cohésion sociale (déplacements des jeunes, personnes âgées ). Dans le cadre de la nouvelle Délégation de Service Public d exploitation du réseau, conclue jusqu en 2012, une augmentation kilométrique annuelle de 3% est programmée afin de mieux répondre à la demande croissante de déplacements et accompagner concrètement la politique de l Habitat. Cette augmentation de l'offre rend nécessaire la création d'un 2ème dépôt bus. Dans cette perspective, l'acquisition d'un terrain, préférentiellement en accroche de l'axe Est-Ouest (Parc d'activités Ouest ) sera recherchée. Les lignes desservant les communes périurbaines connaîtront une augmentation de l offre estimée à 26% sur la même période. Le parcours de ces lignes dans les communes sera réexaminé d ici fin 2007 et le développement des nouveaux services se fera en parallèle à la production de logements. De plus, par l innovation tarifaire, Korrigo permettra de favoriser l accès au réseau de transport Une armature du réseau STAR, constituée par le métro et les lignes de bus à haute performance. Articulant la ligne de métro et les lignes majeures de bus, l armature du réseau STAR constitue une offre à haute qualité de service pour l usager. Optimale, celle-ci légitime des actions d accompagnement particulières (stationnement, aménagement des espaces publics ) dans les secteurs bénéficiant de ces services. Plan de Déplacements Urbains

7 Lignes majeures de bus prévues à l horizon 2012 Axe 2 Corridor d étude pour l extension du réseau métro 31 Plan de Déplacements Urbains

8 Le métro Des études d'opportunité ont été engagées en 2002 en vue d'étendre le réseau de métro. Des études de faisabilité sont à présent en cours pour définir les possibilités de création d'une seconde ligne et l'extension de la première vers le sud. L'horizon de mise en service dépassera le temps imparti au PDU avec un objectif vers Cependant ce projet doit être retenu comme un but à atteindre. Les lignes majeures de bus Proposant une fréquence minimale de 10 minutes entre 7h et 20h et une amplitude équivalente à celle du métro, elles desservent avec régularité et rapidité les axes les plus denses de l agglomération, qui en font les lignes les plus fréquentées. Au nombre de 5 aujourd hui, elles passeront à 9 d ici Des sites propres Le métro et les lignes majeures ont vocation à proposer une desserte de grande qualité pour les communes du cœur de métropole (cf. SCoT). Ce niveau de service justifie la mise en place de sites propres pour garantir la régularité et la rapidité des services mis en place vers ces communes : Axe Est- Ouest, Val Blanc, Route de St Grégoire, Courrouze 2.2. Le TER Bretagne : un réseau essentiel de desserte pour l aire urbaine et la région Avec ses cinq axes ferroviaires, le train présente une vitesse de déplacement inégalée, y compris à l intérieur de Rennes Métropole et participe à la desserte de l agglomération en complément du réseau STAR. Plus pertinent sur les grandes distances, en assurant des relations avec des pôles importants de l aire urbaine et au-delà, le TER Bretagne dessert certains pôles majeurs de l agglomération, comme Betton, Bruz, Cesson et Vern. Une valeur ajoutée qui motive la création de pôles d échanges autour de ces gares. Par ailleurs, le maillage relativement étoffé de l'agglomération (13 gares et haltes) est un potentiel qu'il s'agit de maintenir et de valoriser (fonctions de pôle d échanges), notamment par la rénovation des points d'arrêts existants (Pontchaillou par exemple), qui devra s'envisager dans les plus brefs délais par le biais de partenariats entre collectivités (Région, Rennes Métropole, communes) et gestionnaires du domaine ferroviaire (RFF, SNCF) Des évolutions de l offre Pour répondre à la demande croissante et envisager du report modal, la Région Bretagne en tant qu'autorité Organisatrice de Transports, devra étoffer l offre (augmentation des capacités unitaires des trains et des fréquences de desserte). Mais les capacités limitées des infrastructures ferroviaires réduisent ses marges de manœuvre. Des perspectives pour renforcer la desserte périurbaine existent, particulièrement sur l axe de Vitré, libéré des TGV à compter de 2012, mais aussi sur les axes de Redon et de Retiers où l efficience des investissements serait supérieure. Par ailleurs, l'augmentation des capacités de circulation des trains en gare de Rennes est indispensable pour accroître la fréquence des dessertes. Pour cela, dans le prolongement de l'étude sur l'offre de transport de l'étoile ferroviaire menée en 2005 et 2006 par la Région Bretagne et Rennes Métropole, des études de faisabilité techniques et financières s'engageront dès que possible pour préciser les possibilités et les modalités d'intervention sur les infrastructures ferroviaires et pour définir les évolutions de dessertes. Plan de Déplacements Urbains

9 Actions relatives aux transports collectifs. Axe 2 33 Plan de Déplacements Urbains

10 De nouvelles haltes dans Rennes Métropole L opportunité de créer ou de déplacer à plus ou moins long terme des haltes ferroviaires dans Rennes Métropole existe : à la Courrouze, à Atalante-Champeaux et au Val Blanc (déplacement de la halte de la Poterie dans l hypothèse d un prolongement de la ligne a de métro), à Vezin, à St-Jacques et aux abords du Parc des Expositions, pour faciliter l accès depuis l'extérieur aux zones d emplois et aux équipements métropolitains. Ces haltes se justifient ou se justifieront par la demande d accéder à ces pôles majeurs de l agglomération depuis toute l aire urbaine. La Région, Réseau Ferré de France, la SNCF et Rennes Métropole engageront un programme d études pour vérifier la faisabilité des trois premières, dans le cadre du PDU et en lien avec le Schéma Régional Multimodal des Déplacements et des Transports, en cours d'élaboration. La création des autres (Vezin, St Jacques et abords du Parc des Expositions) n est pas envisagée dans le cadre du PDU actuel, les besoins limités et la présence du réseau STAR ne justifiant pas aujourd'hui le mode ferroviaire, particulièrement coûteux. Les interventions sur l infrastructure et ses abords ne devront cependant pas compromettre de futurs aménagements de points d arrêts Un lien avec l extérieur de l agglomération : le réseau Illenoo Les lignes d autocars du Conseil Général (Illenoo) tissent, en complémentarité avec les cinq lignes du TER Bretagne, une toile qui présente, en dehors de Rennes Métropole, un substitut attractif à la voiture pour desservir l aire urbaine hors Rennes Métropole. De plus, depuis 2005, le réseau des cars se restructure pour mieux affirmer cette proposition de transport. Un effort couronné d un certain succès puisque la fréquentation du public a augmenté la première année de 60% en un an. Une action qui devra être soutenue et poursuivie pour les années qui viennent, en veillant à la complémentarité et à la cohérence de l offre avec celle du TER Bretagne Amplifier l intermodalité des transports collectifs La complémentarité des offres n est pas la condition exclusive pour faciliter l accès aux transports publics. La coexistence de plusieurs réseaux ne représente un véritable atout que s il est aisé d en changer pour un même déplacement, d où l intérêt d une coopération également sur la tarification et sur l information. Pour faciliter la collaboration entre les Autorités Organisatrices sur ces aspects de l intermodalité, Rennes Métropole propose de mettre à l'étude la création d un Syndicat Mixte de Transports. Mais, sans attendre, certaines actions concrètes seront menées Les pôles d échanges Ces lieux, authentiques points de convergence entre le TER Bretagne, Illenoo et le STAR nécessitent des aménagements intégrés pour aider au transfert des usagers d un réseau à l autre. Les "gares-pôles" de Rennes Métropole (Cesson, Vern, Betton, Bruz) constitueront, avec la gare de Rennes (qui fera l'objet d'une étude Plan de Déplacements Urbains

11 Axe 2 partenariale particulière), les pôles d échanges principaux. Mais une attention particulière sera portée à tous les points de contacts entre réseaux, en prévoyant la jonction avec les modes de proximité (notamment par la mise en place de liaisons cyclables et piétonnes, comme entre la future halte de Champeaux et le Parc d'activités Ouest). Un partenariat entre collectivités est à prévoir dans le cadre du programme régional de rénovation des gares et haltes ferroviaires Les parcs-relais L offre publique de transports collectifs n est pas suffisante pour la couverture de l ensemble du territoire. La voiture demeure un mode de déplacement très pratique et usité. Pour réduire les trajets en voiture, il faut imaginer une combinaison judicieuse entre ces différents modes pour éviter la prégnance du tout voiture : les parcs relais répondent à cette aspiration. Les problèmes de circulation ne se résumant pas au secteur aggloméré, la création de parcs sur les axes de pénétration les plus fréquentés par les transports collectifs, en approche du coeur de l agglomération et en bordure des axes routiers majeurs, est incontournable. Face à cette situation, chaque Autorité Organisatrice de Transports devra prendre des initiatives en leur faveur, et en concertation avec ses partenaires, limitant ainsi les trop longues distances en voiture. utilisé également par la Région et le Département pour les titres TER et Illenoo. Ce support billettique permettra l introduction de nouvelles offres tarifaires, comme la dégressivité et autorisera la création de nouveaux titres multimodaux. Stimulant la collaboration entre les partenaires concernés, il présente deux avantages : permettre aux voyageurs une meilleure préhension de l offre globale et accélérer une réflexion sur la création d une communauté tarifaire Aménager la voirie pour améliorer la qualité de service Une attention particulière, lors de tout aménagement des voiries supportant les véhicules de transports en commun, s impose pour préserver la performance des réseaux STAR et Illenoo. Selon la fréquentation des réseaux, l encombrement des infrastructures, des territoires Korrigo : sésame de l intermodalité Depuis 2006, le système billettique Korrigo, carte bretonne des déplacements, est opérationnel. D abord réservé aux titres STAR, il est 35 Plan de Déplacements Urbains

12 desservis, une politique d "axes et de carrefours prioritaires" pour les transports collectifs est légitime. Sont identifiés sur la carte relative aux transports collectifs les lieux où donner la priorité aux transports collectifs est nécessaire, par des aménagements de la voirie qui pourront prendre la forme de couloirs pour les bus (par exemple en approche de carrefours). Pour garantir la priorité des bus aux carrefours, Rennes Métropole, en partenariat avec la Ville de Rennes, a engagé le déploiement d'un système de détection des bus à l approche des feux. Principalement dédié aux carrefours fréquentés par les lignes majeures, il améliorera la vitesse commerciale des véhicules tout en valorisant le réseau. Parallèlement, basé sur la détection en temps réel de la position des bus, un système d aide à l exploitation et à l information des voyageurs sera développé par Rennes Métropole sur le réseau STAR d ici Assurant la régularité du service, il sera aussi un outil d information du public sur les temps d attente par le biais d écrans situés aux arrêts principaux. L'essentiel de l'axe 2 Trois autorités organisatrices de transports proposent sur l'aire urbaine rennaise et sur Rennes Métropole des services de transports collectifs : Rennes Métropole (réseau STAR), Région Bretagne (réseau TER Bretagne) et Département d'ille et Vilaine (réseau Illenoo). Cultivant leur complémentarité, les différents réseaux permettent des déplacements internes à Rennes Métropole (STAR et TER Bretagne) ou en relation avec le reste de l'aire urbaine (TER Bretagne et Illenoo). Les évolutions de l'offre de transport sur le réseau STAR sont encadrées par une délégation de service public récemment renégociée pour accroître l'offre de transport de 3 % par an d'ici 2012, en lien avec la mise en œuvre du PLH. Croissance qui devra se poursuivre au-delà pour accompagner la dynamique urbaine de Rennes Métropole. L'offre sur le réseau TER Bretagne doit évoluer si on souhaite encourager le report modal pour des déplacements de longue distance, interne à l'aire urbaine. Des améliorations sont possibles à court ou moyen terme (modification des horaires, augmentation des capacités unitaires des trains, création de haltes, optimisation des pôles d'échanges ) ; mais l'offre ferroviaire est limitée dans son expansion par la capacité des infrastructures, qui nécessitent d'être aménagées pour voir circuler davantage de trains. Dans cette optique, des études d'opportunité et de faisabilité s'engageront donc, sous l'impulsion de la Région Bretagne pour préciser les actions envisageables. Quant au réseau Illenoo, il propose lui-aussi une alternative à la voiture pour des déplacements sur toute l'aire urbaine et au-delà. Disposant d'une offre accrue depuis sa profonde réorganisation début 2005, il connaît actuellement une hausse très élevée de sa fréquentation qui ne justifie pas d'évolutions majeures à court terme. La complémentarité et l'harmonie, autant en terme d'offre, de tarification que d'information, est une préoccupation que chaque Autorité Organisatrice veillera à conforter. Dans cet esprit, les interfaces entre réseaux, fondamentales pour démultiplier l'offre de transport doivent encore être optimisées en lien également avec les autres modes de transport (voiture, modes de proximité). Dans un souci d'amélioration de l'attractivité des transports collectifs routiers, des aménagements de voirie seront entrepris sur la base de partenariats entre les Autorités Organisatrices et les Gestionnaires de voirie, là où les transports en commun connaissent des difficultés de circulation. Plan de Déplacements Urbains

13 Axe 3 VALORISER LES MODES DE DÉPLACEMENT DE PROXIMITÉ

14 La marche à pied et la pratique du vélo pour les courtes distances participent à notre politique globale de développement durable et nous invitent à accompagner ces évolutions par une nouvelle conception et lecture de la ville. Ces modes " doux ", non polluants par nature, allient flexibilité et indépendance pour les déplacements en milieu urbain. Il est urgent et essentiel de permettre une croissance de leur usage Le vélo, adapté aux déplacements de courtes distances 3.1. La marche à pied, une pratique incontournable Les communes devront préciser, dans leur Plan Communal de Déplacements et dans leur PLU, le maillage de cheminements piétons qu elles entendent mettre en évidence afin de faciliter les déplacements de proximité. L'aménagement d'itinéraires directs garantira le confort et la sécurité des usagers. Cette réflexion devra être globale en intégrant parallèlement le déplacement à vélo et en favorisant l intermodalité. Dans ce cadre, les communes examineront les possibilités de créer ou d étendre la surface de leurs espaces piétons avec le souci de renforcer les " centralités " et ainsi encourager ce mode de déplacement. Le confort des aménagements pour la marche, plus que pour tous les autres modes, nécessite une attention particulière. Rennes Métropole se tiendra à la disposition des communes pour les conseiller dans la conception de leurs espaces publics. Cette assistance se concrétisera par la diffusion d un guide relatif à l'aménagement des espaces piétons La sécurité : une priorité pour étendre la pratique du vélo Comme il partage son espace de vitalité avec celui de la voiture, le cycliste ne se sent pas toujours en sécurité, ce qui constitue une limite à l'épanouissement de cette pratique. Dissiper cette hypothèque sera donc pour la collectivité une préoccupation majeure. La sécurité des pistes ou couloirs cyclables appelle des actions sur la circulation en général (réduction de la vitesse..), qui doivent correspondre à la hiérarchisation de la voirie prescrite dans le PDU et dans le Plan Communal de Déplacements. Comme la "loi sur l air " le stipule, les gestionnaires de voirie devront prévoir, lors de la création ou de la restructuration des voies urbaines, un itinéraire cyclable. Un guide technique, édité par Rennes Métropole, formulera des propositions quant aux choix des solutions les plus adaptées pour une plus grande sécurité. Un réseau intercommunal En complément des réseaux départementaux et régionaux, le Schéma directeur " Vélo " de Rennes Métropole précise le réseau cyclable primaire d agglomération, sélectionné en fonction de son potentiel de fréquentation pour des déplacements réguliers entre communes. Il connecte les zones d habitat aux équipements de l agglomération et dessine également les itinéraires majeurs à vocation de loisirs. Plan de Déplacements Urbains

15 Axe 3 Ceux-ci sont à réaliser par les gestionnaires de voirie concernés, Rennes Métropole pouvant intervenir sur les itinéraires en site propre à caractère utilitaire définis au shéma directeur, en dehors des voies existantes. Le financement de ces aménagements comptera sur la participation de Rennes Métropole et aussi de la commune et/ou du gestionnaire de la voirie concernée selon les cas. Pour les aménagements réalisés sous maîtrise d ouvrage des gestionnaires de voirie, les conditions d obtention de subventions et leur taux sont précisés dans le guide des subventions des aménagements cyclables de Rennes Métropole. Un réseau communal Le PCD fixe le réseau interne à la commune dont elle assume la charge. Une harmonie avec le Schéma Directeur " Vélo " de l agglomération sera recherchée afin de compléter le maillage qui relie les " centralités " communales, les quartiers et les arrêts de transports collectifs. Pour la réalisation d aménagements, Rennes Métropole apportera aux maîtres d ouvrage des opérations, au besoin, une assistance technique lors de la phase de conception. Coordonner les politiques pour améliorer la lisibilité des réseaux Rennes Métropole réunira les partenaires concernés dans le but d examiner la réalisation d une méthode de jalonnement cohérente entre les différents niveaux de réseaux (régional, départemental, communautaire et communal). L uniformisation du jalonnement garantira une meilleure lisibilité pour les usagers Des offres de stationnement pratique et sûr Des solutions sur l espace public La mise à disposition sur l espace public de différents moyens d accrochage permettra d ordonner le stationnement des vélos sur la voirie en respectant les autres usagers. Peu onéreuses, ces solutions doivent être multipliées à l initiative des communes en réponse à une demande de courte durée. Il est envisageable, par souci d amélioration, de construire des abris ou des enclos. Et pour plus de sécurité encore, la réalisation de parcs fermés avec contrôle d accès est une assurance supplémentaire. Ces systèmes sécurisés devront donc être étudiés Réseau cyclable du Schéma Directeur Vélo de Rennes Métropole 39 Plan de Déplacements Urbains

16 par chaque autorité organisatrice de transport pour privilégier l intermodalité à proximité des principaux arrêts de transports collectifs. Rennes Métropole pourra contribuer au financement de parcs sécurisés. Sa participation est précisée dans le "guide des subventions de Rennes Métropole pour le développement du réseau cyclable". Des règles pour le stationnement sur le domaine privé. Chaque PLU des communes de l agglomération doit détailler des normes prescrivant la réalisation d un minimum de places de stationnement couvertes, sécurisées et en rez-de-chaussée pour les vélos, quel que soit le type de construction. Une étude sera engagée par Rennes Métropole pour définir une cohérence des niveaux de normes avec les besoins identifiés. Elle s appuiera sur une analyse de l adéquation entre les normes actuellement appliquées et l usage des locaux proposés, ce qui motivera une modification du PDU d ici De plus, le guide des aménagements cyclables précisera les caractéristiques possibles et souhaitables des locaux privés destinés à l accueil des vélos. Il sera un élément de référence pour l intégration dans les PLU des compléments d information relatifs aux spécificités des locaux à vélos (modalités d accès, dimensions, formes ) Offrir un accès au vélo pour tous La Ville de Rennes a créé en 1998 un système de prêt de vélos sur son territoire communal, initiative qui contribue à faciliter l accès à ce mode de déplacement. Le fonctionnement de ce service, basé sur une utilisation de courte durée, nécessite une certaine densité urbaine, qui justifie son déploiement à l'intérieur du cœur de l'agglomération. Afin de confirmer une complémentarité optimale avec le réseau de transports collectifs, une évolution de ce système est souhaitable en terme de desserte des territoires, d horaires et de mode d'accès (carte Korrigo). L'essentiel de l'axe 3 La marche à pied et le vélo, modes écologiques et économiques par excellence, méritent une attention particulière pour valoriser les déplacements de courte distance. Leur promotion relève avant tout de l'aménagement de la voirie au premier rang desquelles les voiries communales. C'est pourquoi les communes, au travers de leur Plan Communal de Déplacements traduit dans leur PLU, s'attacheront à définir des itinéraires permettant de relier au mieux les différents lieux de vie entre eux, à l'échelle communale et intercommunale à courte distance. Elles rechercheront à définir des itinéraires directs, sûrs, confortables et accessibles à tous. Pour accompagner les politiques communales en matière de modes doux, Rennes Métropole veillera à la mise en œuvre des itinéraires intercommunaux définis dans son Schéma directeur Vélo, avec l'aide des gestionnaires de voirie concernés. En parallèle, les Autorités Organisatrices de Transport amélioreront les conditions de stationnement des vélos aux points d'entrée majeurs de leurs réseaux. Enfin, la Ville de Rennes, en reconduisant un service de "Vélos à la carte", permettra à chacun de disposer d'un vélo pour ses déplacements dans la partie centrale de l'agglomération. Plan de Déplacements Urbains

17 Axe 4 RÉDUIRE L USAGE DES MODES DE DÉPLACEMENTS MOTORISÉS INDIVIDUELS

18 Pour favoriser le développement des autres modes de déplacements et améliorer la qualité de l'environnement, il convient de limiter l'usage des modes de déplacements motorisés. Aussi bien la voiture que les deux roues ont des impacts très négatifs, en terme de sécurité, de pollution d'occupation de l'espace public. Même si l'action publique doit intégrer cet objectif, le PDU envisage en premier lieu de limiter l usage excessif de la voiture. Plusieurs solutions sont pour cela envisageables : en premier lieu la valorisation des modes alternatifs pour en relativiser l attractivité. Par ailleurs, l organisation des espaces de circulation qui lui sont dévolus (cf. axe 5) comme la gestion et la limitation des espaces de stationnement qui lui sont réservés représentent des variables d ajustement pertinentes dans ce domaine. Mais, au-delà de l essor des modes alternatifs (transports collectifs, modes de proximité ), la promotion de l utilisation partagée de la voiture peut participer à l'évolution souhaitable des habitudes de déplacements Le stationnement : un levier essentiel de la circulation automobile Bien qu il faille assurer à la voiture une offre de déplacements pour accéder au moteur du dynamisme économique qu'est le commerce, les objectifs d une politique viable de stationnement doivent s inspirer de deux priorités : limiter les possibilités de stationnement quand des solutions alternatives existent et faciliter le stationnement au domicile. Pour ce faire, les politiques de stationnement communales doivent poursuivre quatre directions favorables au développement des pratiques alternatives de déplacement Permettre un stationnement aisé sur le lieu de résidence Il s agit d établir sur le lieu d habitation la combinaison équilibrée de trois préoccupations : - Prévoir suffisamment d emplacements sur le domaine privé pour que les véhicules des ménages n occupent pas de manière inconsidérée l espace public ; - Susciter un niveau réduit de construction de places sur le domaine privé pour ne pas encourager à la motorisation excessive des ménages ; - Atteindre un niveau de places sur le domaine privé qui ne renchérisse pas trop le coût de l'habitat et qui n'altère pas la qualité du cadre de vie. Dans les PLU, adapter les normes de stationnement dans l'habitat avec la motorisation des ménages Compte tenu de la qualité de desserte par les transports collectifs de certains secteurs (voir carte) les PLU doivent moduler les obligations en terme de construction d aires de stationnement. Avec ses trois réseaux de transports collectifs que sont le STAR (métro, lignes de bus), Illenoo et TER, le centre-ville bénéficie d une desserte performante qui justifie la définition de normes de stationnement réduites. D où son découpage en deux zones concentriques : la plus centrale, mieux desservie par les transports collectifs, se rapproche du périmètre de stationnement payant ; la seconde concerne les secteurs péricentraux, irrigués par de multiples lignes du réseau STAR et qui intègre les abords de la ligne de métro (rayon de 400 m autour des stations). Au delà, trois autres périmètres se dessinent : le reste du territoire intra-rocade situé à l Ouest du Boulevard des Alliés, qui concentre de nombreuses lignes du réseau urbain ; ensuite, aux abords des lignes majeures du réseau STAR (250 m) un secteur qui légitime des normes particulières ; enfin, le reste de Rennes Métropole qui compose le dernier périmètre de ce zonage. De fait, les règlements de PLU ne pourront pas y envisager, pour les constructions à usage de logements, des obligations de réalisation d aires de stationnement supérieures aux niveaux suivants. Ils pourront cependant justifier de niveaux inférieurs selon la spécificité de certains secteurs spécifiques ou en fonction de dispositions particulières (mutualisation par exemple). Par ailleurs, concernant le logement social, le Code de l'urbanisme prévoit, quel que soit le secteur, que la norme plancher ne pourra pas Plan de Déplacements Urbains

19 Axe 4 être supérieure à 1 place par logement. Les PLU devront inviter à la banalisation du stationnement dans l habitat collectif, sous la forme notamment de parkings de secteur dans les opérations d aménagement. La mutualisation des espaces de stationnement, entre les programmes d une même opération d aménagement, sera promue pour trouver l équilibre entre besoins complémentaires pour les programmes d habitat comme pour les programmes aux fonctions diversifiées. Ces deux incitations pourront participer à la réduction du niveau d exigence en matière de normes minimales, selon des modalités à préciser par les PLU. Dans les opérations d'urbanisme, les cahiers des charges de cessions foncières pourront également préciser les objectifs et les modalités de banalisation et de mutualisation de stationnement. Logement collectif Logement individuel Centre-Ville de Rennes 0,8 pl. / logement 1 pl. / logement Centre-Ville élargi de Rennes et Proximité métro (400 m autour des stations) 1,2 pl. / logement 2 pl. / logement Intra-rocade (à l'ouest du Bd des Alliés) 1,4 pl. / logement 2 pl. / logement Extra rocade, à proximité d'une ligne majeure (250 m autour des arrêts) 1,8 pl. / logement 2 pl. / logement Périmètres d application des normes de stationnement 43 Plan de Déplacements Urbains

20 Proposer des conditions de tarification préférentielles de stationnement sur l espace public pour les résidents Dans les secteurs de stationnement payant (voirie et parcs en ouvrage), il faut prévoir systématiquement une tarification spécifique à destination exclusive des résidents afin qu ils bénéficient en journée d un tarif particulier. Mesure qui permettra aux résidents ne possédant pas de parking privé de délaisser leur voiture en journée sans être autrement pénalisés. Les abonnements " résidents " dans les parkings en ouvrage devront donc avoir un niveau de prix réduit par rapport aux abonnements pour les actifs Maîtriser le stationnement des visiteurs Stabiliser les capacités de stationnement permettant l accès au centre-ville de Rennes L évolution du périmètre du plateau piétonnier du centre-ville de Rennes et l aménagement des espaces publics conduiront, d ici l échéance du PDU, à une disparition progressive de places de stationnement sur voirie. Les conditions sont aujourd'hui favorables pour répondre à la demande de stationnement pour les visiteurs du centre-ville : nombre important de places disponibles dans les parkings en ouvrage, nombreuses places créées dans les parcs relais. Ces places en parcs relais (intrarocade) connectés au métro ou aux lignes majeures de bus (en travaux ou en projet à l arrêt du PDU) permettront de compenser les évolutions du nombre de places sur voirie du centreville de Rennes, l'objectif étant de disposer d'un nombre de places d'accès au centre-ville constant (stationnement en centre-ville + parcs relais). À noter que le parking Charles de Gaulle est comptabilisé dans l offre existante. En dehors de Rennes, les communes s appliqueront à ne pas augmenter sensiblement les capacités de stationnement public dans leur centre afin d accompagner la croissance des autres modes de déplacement. Dans le même esprit, leurs PLU devront prévoir des espaces permettant la réalisation de parcs relais prévus au PDU (carte p.33) et propices à l intermodalité. Garantir des conditions accueillantes de stationnement dans les secteurs commerciaux et les centralités de quartiers Sur voirie, la création ou l extension des périmètres de stationnement à durée limitée contribuera à réduire le stationnement pour les pendulaires et ainsi à préserver des places pour les visiteurs, dans les secteurs où l activité commerciale le motive. Cette limitation doit réduire certaines pratiques de stationnement dommageables comme les trop longues durées. Afin de stimuler la rotation, les tarifs de stationnement en zone payante du centre-ville de Rennes devront évoluer régulièrement en cohérence avec la tarification des transports collectifs. Tout en assurant la maîtrise du nombre de places à forte rotation, par souci de clarification pour l usager, la suppression d une des trois zones de tarification dans Rennes sera explorée. En incluant les secteurs les plus proches du centre-ville, puis les quartiers péri-centraux, le principe d une extension progressive du périmètre actuel de stationnement payant est retenu dans le cadre du calendrier du PDU Réduire le stationnement des actifs sur le lieu de travail Etendre le périmètre de stationnement à durée limitée La réduction de la durée autorisée de stationnement par l extension des périmètres payants, limite le stationnement des actifs tout en facilitant l usage de la voiture pour les visiteurs bénéficiaires d une plus grande rotation. Sauf pour les résidents, la durée de stationnement sera réduite dans les secteurs les mieux desservis par les transports collectifs à l exception des parcs relais. Cette décision aura pour Plan de Déplacements Urbains

Du diagnostic au Plan d Actions

Du diagnostic au Plan d Actions PDU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE ROYAN ATLANTIQUE (CARA) 2013-2022 Du diagnostic au Plan d Actions Réunions Publiques Automne 2012 1 Déroulé de la séance Rappel de la démarche (loi, diagnostic,

Plus en détail

Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011

Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011 Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011 1. La ville centre de Colmar 2. Les villes couronnes 3. Les pôles pluri-communaux 4. Les pôles secondaires 5. Les villages 6. En zone

Plus en détail

Annexe D-301 : Planologie stratégique

Annexe D-301 : Planologie stratégique C719 E.I. CU + CE Jardins de la Chasse Page - 1 - Annexe D-301 : Planologie stratégique Le Plan de Déplacement de la Région de Bruxelles-Capitale IRIS 2 (Stratec 2001 2006) La politique de transport et

Plus en détail

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE LIGNE 16 : NOISY CHAMPS < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 17 : LE BOURGET RER < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 14 : MAIRIE DE SAINT-OUEN < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE BLEUE) DOSSIER

Plus en détail

Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne

Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne I. Introduction PRO VELO Région Lausanne, en tant qu association forte de plus de 1 200 membres

Plus en détail

3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR

3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR 3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR LA MAÎTRISE DES DÉPLACEMENTS. Pour assurer un aménagement et un développement durable, la Ville de Boulogne- Billancourt souhaite mener

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Le bouquet "Mobilité" du Grand Lyon

Le bouquet Mobilité du Grand Lyon Le bouquet "Mobilité" du Grand Lyon Pierre SOULARD Ingénieur Génie Urbain - EIVP Chef de projet infrastructures CU MPM Responsable de subdivision de voirie Grand Lyon Grand Lyon, responsable du Service

Plus en détail

Version définitive approuvée après enquête publique

Version définitive approuvée après enquête publique Secteurs 3 et 4 de Marne-la-Vallée et communes environnantes Phase 3 Version définitive approuvée après enquête publique ROLAND RIBI & ASSOCIES Ingénieurs-conseils et urbanistes s.à.r.l. 15, avenue de

Plus en détail

Présentation des projets de plans directeurs sectoriels

Présentation des projets de plans directeurs sectoriels Présentation des projets de plans directeurs sectoriels 20.05.2014 Le plan sectoriel transports (PST) Sommaire Considérations générales Le PST, ses éléments réglementaires et mise en conformité des PAG

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville et nouveau Quartier du Vigneret

CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville et nouveau Quartier du Vigneret UNE VOIRIE POUR TOUS Se déplacer autrement dans les petites et moyennes agglomérations 15 novembre 2011 CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville

Plus en détail

1 VOLET MOBILITÉ - TRANSPORTS. Synthèse du volet Mobilité Transports

1 VOLET MOBILITÉ - TRANSPORTS. Synthèse du volet Mobilité Transports 1 VOLET MOBILITÉ - TRANSPORTS Synthèse du volet Mobilité Transports 2 VOLET MOBILITÉ - TRANSPORTS I / Contexte général en matière de mobilité et de transports... 3 A. Une population française et régionale

Plus en détail

acérola - plessis-grammoire

acérola - plessis-grammoire acérola - plessis-grammoire oap aménagement Le secteur d Acérola se situe au cœur de la commune du Plessis-Grammoire et couvre une surface d environ 5 hectares au coeur du tissu urbain. Il est délimité

Plus en détail

Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité

Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité Etudes préalables à la création d une ZAC multisites «Vallée du Thérain» à Beauvais (60) Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité Réunion du 7 mai 2014

Plus en détail

Guide méthodologique

Guide méthodologique Communauté d Agglomération de NIORT du GRAND NANCY PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS Plan de Déplacement Entreprise Guide méthodologique Septembre 2007 m u n i c i p a l i t é s e r v i c e 7 1, a v e n u e

Plus en détail

Les déplacements une préoccupation collective

Les déplacements une préoccupation collective Les déplacements une préoccupation collective En constante augmentation sur notre territoire, les déplacements ont un impact environnemental, économique et social grandissant et de plus en plus préoccupant.

Plus en détail

Test électoral 2014 de la RTBF

Test électoral 2014 de la RTBF ÉLECTIONS 2014 Test électoral 2014 de la RTBF L AVIS DES PRINCIPAUX PARTIS FRANCOPHONES EN MATIÈRE DE MOBILITÉ NIVEAU FÉDÉRAL Les voitures de société doivent être taxées plus fortement Il s agit avant

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

I. SITUATION ACTUELLE

I. SITUATION ACTUELLE DOSSIER SUR LES TRANSPORTS EN COMMUN I. SITUATION ACTUELLE Le réseau actuel de transports collectifs (offre de service et fréquentation) La zone d influence de la RD7 entre la porte de Sèvres et le Pont

Plus en détail

SOMMAIRE 1/ C2 : RELIER LA PART-DIEU A RILLIEUX-LA- PAPE

SOMMAIRE 1/ C2 : RELIER LA PART-DIEU A RILLIEUX-LA- PAPE SOMMAIRE 1/ C2 : RELIER LA PART-DIEU A RILLIEUX-LA- PAPE A - DES CHANGEMENTS POSITIFS POUR LE PLATEAU NORD B - FIABILITE ET FREQUENCE C - UN DOUBLE SITE PROPRE SUR LA ROUTE DE C2 D - LES AMENAGEMENTS A

Plus en détail

Agen coeur battant. vu par Vélocité en Agenais

Agen coeur battant. vu par Vélocité en Agenais Agen coeur battant vu par Vélocité en Agenais Rappel des objectifs du projet Assurer la prospérité du centre ville 1) Renforcer l attractivité et l accessibilité du centre ville a) Renforcer l offre commerciale

Plus en détail

Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement

Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement COMPTE RENDU DE L ATELIER DE CONCERTATION: TRANSPORT ET DEPLACEMENTS 15 JUIN 2010 Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement Agenda 21 de la ville de Poussan Zammit Sarah, chargée de mission Tél.

Plus en détail

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Île-de- Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Yann Caenen, Insee Île-de- Christine Couderc, Dreif Jérémy Courel, IAU île-de- Christelle Paulo et Thierry Siméon, Stif Avec 3,4

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION DE RENNES METROPOLE Commune de Chartres de Bretagne Plan Local d Urbanisme Orientations d Aménagement et de Programmation Révision approuvée par DCM du 29/06/2009 Modifications

Plus en détail

Vendredi 22 mars 2013. Prolongement de la ligne B du métro Toulouse > Ramonville > Labège

Vendredi 22 mars 2013. Prolongement de la ligne B du métro Toulouse > Ramonville > Labège Vendredi 22 mars 2013 Prolongement de la ligne B du métro Toulouse > Ramonville > Labège 2 ème phase de concertation publique 25 mars au 12 avril 2013 2 ème phase de concertation publique sur le projet

Plus en détail

Les données urbaines

Les données urbaines Les données urbaines Pour les études de faisabilité, le STIF a chargé l Institut d Aménagement et d Urbanisme d Ile-de- France (IAU IdF), d analyser et d'estimer les évolutions urbaines possibles du territoire

Plus en détail

Des solutions efficaces, économiques, écologiques. Les professionnels de la mobilité durable

Des solutions efficaces, économiques, écologiques. Les professionnels de la mobilité durable Des solutions efficaces, économiques, écologiques Les professionnels de la mobilité durable Mobili-T et la gestion des déplacements Mobili-T, le Centre de gestion des déplacements du Québec métropolitain,

Plus en détail

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST ENQUÊTE PUBLIQUE DE DÉCLASSEMENT DE LA PORTION DE LA RUE DES HALLES SAINT-LOUIS SITUÉE AU DROIT DE LA RUE DUQUESNE NOTICE EXPLICATIVE 1 LE DECLIN DES HALLES

Plus en détail

Mobilité urbaine Déplacements

Mobilité urbaine Déplacements 4 Mobilité urbaine Déplacements ctualisation de la politique du stationnement Schéma multimodal de voirie Rééquilibrage et piétonnisation de l'espace public 083 4 Mobilité urbaine / Déplacements ctualisation

Plus en détail

SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ

SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ 1 OBJET DU SCHÉMA DIRECTEUR Une démarche partenariale du Département de la Seine-Saint-Denis, avec les collectivités

Plus en détail

plu classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative modification n 7

plu classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative modification n 7 plu modification n 7 classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative NOTICE EXPLICATIVE Ouverture à l urbanisation d une partie de la zone 2AUe des Commandières (Classement en zone

Plus en détail

Dossier de presse. /p.1. Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr

Dossier de presse. /p.1. Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr PROLONGEMENT DE LA LIGNE T2 JUSQU A EUREXPO Dossier de presse /p.1 Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr Roland Sabbagh T. 04 72 84 58 63 sabbagh@sytral.fr Sommaire

Plus en détail

Les défis urbains et la mobilité urbaine durable

Les défis urbains et la mobilité urbaine durable Les défis urbains et la mobilité urbaine durable Cécile Clément-Werny Montréal - 20 mai 2010 Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer www.certu.gouv.fr SOMMAIRE Pages

Plus en détail

PLAN DE MOBILITÉ OU PLAN DE DÉPLACEMENTS

PLAN DE MOBILITÉ OU PLAN DE DÉPLACEMENTS VILLE DURABLE ET TRANSPORT FICHE 5 AIR CLIMAT ÉNERGIE PLAN DE MOBILITÉ OU PLAN DE DÉPLACEMENTS DE QUOI S AGIT-IL? Un plan de mobilité ou plan de déplacements est un outil de management de la mobilité.

Plus en détail

www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris

www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris 1 2 Avec des solutions françaises et une expertise mondiale dans le domaine du transport, Thales se positionne comme un acteur clé

Plus en détail

Equipe Rogers Stirk Harbour + Partners. Séminaire sur l accessibilité et la mobilité

Equipe Rogers Stirk Harbour + Partners. Séminaire sur l accessibilité et la mobilité Equipe Rogers Stirk Harbour + Partners Séminaire sur l accessibilité et la mobilité Conseil Scientifique AIGPPAU Luzarches 09/09/10 Mobilité métropolitaine Objectifs : Accessible Equitable Equilibré Durable

Plus en détail

PERMANENCE DES SOINS AMBULATOIRES : PRÉSENTATION DU NOUVEAU DISPOSITIF ET DE LA CAMPAGNE DE COMMUNICATION RÉGIONALE

PERMANENCE DES SOINS AMBULATOIRES : PRÉSENTATION DU NOUVEAU DISPOSITIF ET DE LA CAMPAGNE DE COMMUNICATION RÉGIONALE PERMANENCE DES SOINS AMBULATOIRES : PRÉSENTATION DU NOUVEAU DISPOSITIF ET DE LA CAMPAGNE DE COMMUNICATION RÉGIONALE DOSSIER DE PRESSE 12 DÉCEMBRE 2012 Contact Presse : Agathe LOBET Courriel : agathe.lobet@ars.sante.fr

Plus en détail

Situation, trafic et emploi

Situation, trafic et emploi Situation, trafic et emploi Situation MONTPELLIER - MÉDITERRANNÉE L'aéroport de Montpellier Méditerranée est situé sur la commune de Mauguio, à 10 km de Montpellier, 30 de Sète, 50 de Nîmes et 70 de Béziers.

Plus en détail

CHAPITRE II LES TRANSPORTS ET LES TELECOMMUNICATIONS OBJECTIF POLITIQUE I

CHAPITRE II LES TRANSPORTS ET LES TELECOMMUNICATIONS OBJECTIF POLITIQUE I CHAPITRE II LES TRANSPORTS ET LES TELECOMMUNICATIONS DEVELOPPER UNE INFRASTRUCTURE ET UNE ORGANISA- TION DES TRANSPORTS QUI REDUISENT LES NUISANCES ECOLOGIQUES, GARANTISSENT UNE ACCESSIBILITE EQUITABLE

Plus en détail

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Eco-quartier des Bergères - Cahier des Charges de la consultation d acquéreurs ILOT

Plus en détail

LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE Asnières bénéficie d'une excellente connexion au réseau de transports en commun de l Île-de-France. Toutefois, le territoire génère de nombreux déplacements motorisés et supporte les déplacements pendulaires

Plus en détail

Concertation sur le développement du réseau de transports en commun

Concertation sur le développement du réseau de transports en commun mission tramway Concertation sur le développement du réseau de transports en commun Dossier définitif du projet Pôle Mobilité novembre 2009 I LES ORIGINES DU PROJET I.1 Rappel du contexte d élaboration

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

Plan de transport 2008

Plan de transport 2008 Plan de transport 2008 Montréal Une démarche de planification stratégique de transport durable Claude Carette et Gilles Lalonde - Ville de Montréal Préparé par : Service des infrastructures, transport

Plus en détail

Réunion La Teste ( 08/03/10 )

Réunion La Teste ( 08/03/10 ) Réunion La Teste ( 08/03/10 ) Dès le début notre association a œuvré pour la création d un véritable réseau de transport en commun sur l ensemble du pays du Bassin d Arcachon en prônant le développement

Plus en détail

Lutte contre l étalement urbain

Lutte contre l étalement urbain Lutte contre l étalement urbain L étalement urbain et la consommation d espace résultent de plusieurs causes cumulatives. Ces phénomènes s expliquent notamment par l insuffisance et l inadaptation de l

Plus en détail

L EPF LR, EN QUELQUES MOTS

L EPF LR, EN QUELQUES MOTS 01 L EPF LR, EN QUELQUES MOTS 01 L EPF LR, EN QUELQUES MOTS ACTIVITÉ DE L EPF LR AU 31 JUILLET 2013 Tout axe du PPI confondu L EPF LR INTERVIENT SUR LES TERRAINS EN AMONT DE L AMÉNAGEMENT L EPF LR acquiert

Plus en détail

Casablanca - Maroc Pour un système de Transport moderne

Casablanca - Maroc Pour un système de Transport moderne Casablanca - Maroc Pour un système de Transport moderne 1 GRANDE METROPOLE AFRICAINE Grands projets de développements Cité Financière Internationale. Hub Pour l Afrique 1 200 Km² avec 70 Km de littoral

Plus en détail

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 DOSSIER DE PRESSE BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 Service Presse MPM Tél. : 04 88 77 62 54 / 06 32 87 51 18 / contact.presse@marseille-provence.fr BOULEVARD

Plus en détail

Développement du télétravail, Quel rôle pour les acteurs publics? Sylvie Mathon, CETE Nord Picardie

Développement du télétravail, Quel rôle pour les acteurs publics? Sylvie Mathon, CETE Nord Picardie 3ième journée d'étude nationale Nouveaux Services à la Mobilité Tours, 04 octobre 2012. Développement du télétravail, Quel rôle pour les acteurs publics? Sylvie Mathon, CETE Nord Picardie Un travail prospectif

Plus en détail

Ligne 067 000 de Lunéville à Saint-Dié-des- Vosges

Ligne 067 000 de Lunéville à Saint-Dié-des- Vosges Ligne 067 000 de Lunéville à Saint-Dié-des- Vosges CONVENTION DE FINANCEMENT DES ETUDES AVANT-PROJET/PROJET DE LIBERATION D EMPRISES FERROVIAIRES EN GARE DE SAINT-DIE-DES-VOSGES CDF n 1400179 SPIRE n 402

Plus en détail

Promouvoir des modes de déplacement alternatifs Compte rendu de l atelier A1 Mardi 02 Mars 2010 - Pays du Sundgau

Promouvoir des modes de déplacement alternatifs Compte rendu de l atelier A1 Mardi 02 Mars 2010 - Pays du Sundgau Promouvoir des modes de déplacement alternatifs Compte rendu de l atelier A1 Mardi 02 Mars 2010 - Pays du Ordre du jour Définition des objectifs Acteurs locaux présents Albert KRAFFT Jérémy RIEGEL Jean

Plus en détail

Développer sa commune

Développer sa commune N 18 juin 2008 Développer sa commune Les documents d urbanisme (1) quel document pour quel projet de territoire? Imaginer l avenir d un territoire communal ou intercommunal dans une vision durable de son

Plus en détail

Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi

Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi Agence de développement et d urbanisme de Lille Métropole 29 mars 2012 Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi www.adt-ato.be Qui sommes-nous? Partager

Plus en détail

FAVORISER LES DEPLACEMENTS ET LES TRANSPORTS LES MOINS POLLUANTS EXEMPLES, PROJETS, PROSPECTIVES

FAVORISER LES DEPLACEMENTS ET LES TRANSPORTS LES MOINS POLLUANTS EXEMPLES, PROJETS, PROSPECTIVES L EXEMPLE DE LA VILLE DE FRIBOURG ET DU QUARTIER VAUBAN EN ALLEMAGNE Responsables de 40 % des émissions de CO 2,, les transports routiers ont un impact non négligeable sur le réchauffement planétaire,

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME Département de la Loire-Atlantique (44) Commune de La Plaine sur Mer PLAN LOCAL D URBANISME Réunion publique de concertation 14 janvier 2013 Les étapes de l élaboration du PLU Prescription (DCM) 11/06/2009

Plus en détail

MÉMOIRE L ORGANISATION DU TRANSPORT COLLECTIF DANS LA MRC DE L ASSOMPTION

MÉMOIRE L ORGANISATION DU TRANSPORT COLLECTIF DANS LA MRC DE L ASSOMPTION MÉMOIRE L ORGANISATION DU TRANSPORT COLLECTIF DANS LA MRC DE L ASSOMPTION PRÉSENTÉ DANS LE CADRE DU PROJET PLAN D AMÉNAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT MÉTROPOLITAIN PMAD 13 OCTOBRE 2011 1 INTRODUCTION La communauté

Plus en détail

Roulons En Ville à Vélo

Roulons En Ville à Vélo Contribution au débat public sur la politique des transports dans la vallée du Rhône et l arc languedocien Roulons En Ville à Vélo Pour une prise en compte des modes doux et des transports en commun Notre

Plus en détail

INSTALLATIONS CYCLISTES AU NIVEAU DES PÔLES D'ÉCHANGE

INSTALLATIONS CYCLISTES AU NIVEAU DES PÔLES D'ÉCHANGE Infrastructure Give Cycling a Push INFRASTRUCTURE / TRANSPORT EN COMMUN INSTALLATIONS CYCLISTES AU NIVEAU DES PÔLES D'ÉCHANGE Vue d ensemble Le stationnement vélo au niveau des gares et des stations ou

Plus en détail

Les nouvelles offres de transport partagé dans les politiques de mobilité

Les nouvelles offres de transport partagé dans les politiques de mobilité Les nouvelles offres de transport partagé dans les politiques de mobilité Le cas de Montréal Marc Blanchet - Ville de Montréal Directeur direction des transports Préparé par : Service des infrastructures,

Plus en détail

CONSTRUCTION DU PROGRAMME OPERATIONNEL PLURIRE GIONAL PLAN RHO NE 2014-2020

CONSTRUCTION DU PROGRAMME OPERATIONNEL PLURIRE GIONAL PLAN RHO NE 2014-2020 Contribution CCI de région PACA CONSTRUCTION DU PROGRAMME OPERATIONNEL PLURIRE GIONAL PLAN RHO NE 2014-2020 Le Plan Rhône un projet de territoire intégré La CCIR PACA soutient cet outil de cohésion économique,

Plus en détail

Vision de la planification «TOD Bois-Franc» Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises

Vision de la planification «TOD Bois-Franc» Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises Vision de la planification «TOD Bois-Franc» Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises S O M M A I R E La gare de train Bois-Franc deviendra la troisième station intermodale (métro/gare)

Plus en détail

7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet

7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet 7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet 7.1. Méthodologie 7.1.1. Calcul des coûts socio-économiques L intérêt du projet de prolongement de la ligne T1 vers Val de Fontenay est évalué

Plus en détail

Un plan de mobilité pour votre entreprise

Un plan de mobilité pour votre entreprise Un plan de mobilité pour votre entreprise Observatoire Universitaire de la Mobilité (OUM) - UNIGE tél. +41 22 379 83 35 fax. +41 22 379 89 58 U n e o c c a s i o n d e r e p e n s e r l a m o b i l i t

Plus en détail

2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL

2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL 2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL Projet d Aménagement et de Développement Durable Dossier de PLU approuvé 13/26 Face à l augmentation du prix

Plus en détail

Evaluation. les ateliers. Quels constats? Quels enseignements sur les déplacements et le développement urbain? des Transports en Commun en Site Propre

Evaluation. les ateliers. Quels constats? Quels enseignements sur les déplacements et le développement urbain? des Transports en Commun en Site Propre les ateliers Observatoire partenarial des déplacements atelier du 30 novembre 2012 Evaluation des Transports en Commun en Site Propre Quels constats? Quels enseignements sur les déplacements et le développement

Plus en détail

Aménagement : comment favoriser le déplacement des piétons?

Aménagement : comment favoriser le déplacement des piétons? Aménagement : comment favoriser le déplacement des piétons? Préfecture du Var Pourquoi favoriser les piétons? Pour préserver la planète : moins de véhicules à moteur, moins de rejets de gaz d'échappement,

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014

Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014 1 Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014 Partie 1 Le programme INTERREG V France-Suisse 2014-2020 2 3 Carte du territoire INTERREG France-Suisse 2014-2020 Gouvernance

Plus en détail

Pose de la passerelle de la future gare «Entzheim-Aéroport»

Pose de la passerelle de la future gare «Entzheim-Aéroport» DOSSIER DE PRESSE 24 juin 2008 Tram-train Strasbourg-Bruche-Piémont des Vosges Pose de la passerelle de la future gare «Entzheim-Aéroport» Strasbourg, le 24 juin 2008 Dossier de presse Tram-train Strasbourg-Bruche-Piémont

Plus en détail

: prolongement du rer e à l ouest

: prolongement du rer e à l ouest : prolongement du rer e à l ouest S Y N T H È S E D U D O S S I E R D U D É B A T P U B L I C >>> PRÉAMBULE Le Syndicat des transports d Île-de-France (STIF) et Réseau Ferré de France (RFF) ont pour projet

Plus en détail

Montvalezan La Rosière

Montvalezan La Rosière Montvalezan La Rosière Elaboration du Plan Local d Urbanisme Réunion publique n 2 Synthèse du diagnostic Février 2015 1 Déroulement 1. Rappel de la démarche 2. Les enjeux identifiés par thématique 3. Synthèse

Plus en détail

Comment développer le covoiturage sur le territoire métropolitain lillois?

Comment développer le covoiturage sur le territoire métropolitain lillois? Comment développer le covoiturage sur le territoire métropolitain lillois? Synthèse de l étude exploratoire sur une politique partenariale de covoiturage sur le territoire métropolitain, réalisée par Inddigo.

Plus en détail

LE GROUPEMENT DE COMMANDE DANS LE CADRE DE PROJETS DE TRANSPORTS PUBLICS

LE GROUPEMENT DE COMMANDE DANS LE CADRE DE PROJETS DE TRANSPORTS PUBLICS Dossier de presse Conférence Mercredi 27 novembre 2013 24 èmes Rencontres Nationales du Transport Public LE GROUPEMENT DE COMMANDE DANS LE CADRE DE PROJETS DE TRANSPORTS PUBLICS Thierry Bonté Vice-président

Plus en détail

CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2014-2016

CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2014-2016 Département Administration Paris, le 3 mars 2014 et Gestion Communales VP/AH/Note 11 Affaire suivie par Véronique PICARD CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2014-2016 La continuité - maintien du montant

Plus en détail

Comité de Pilotage Ligne Nouvelle Provence Côte d Azur 23 septembre 2013

Comité de Pilotage Ligne Nouvelle Provence Côte d Azur 23 septembre 2013 Comité de Pilotage Ligne Nouvelle Provence Côte d Azur 23 septembre 2013 E-LGVPACA.1-PRG-CPI.C08-PRD-RFF-00001 Comité de Pilotage du 23 septembre 2013 Ordre du jour du COPIL : Conclusions du rapport de

Plus en détail

Lambotte J.-M. Géographe-Urbaniste. Chercheur au Lepur ULg. Semaine Universitaire Luxembourgeoise de l'environnement - Libramont - 15-11-2011

Lambotte J.-M. Géographe-Urbaniste. Chercheur au Lepur ULg. Semaine Universitaire Luxembourgeoise de l'environnement - Libramont - 15-11-2011 Aménagement rural et développement durable Dépendance à la voiture en milieu rural : le cas de la Province du Luxembourg Constats, enjeux et pistes de solutions à moyen-long terme via l aménagement du

Plus en détail

édition janvier 2015 les horaires Z.I. Ouest / Stade Rennais Saint-Saëns / La Poterie

édition janvier 2015 les horaires Z.I. Ouest / Stade Rennais Saint-Saëns / La Poterie 2015 édition janvier 2015 les horaires du lundi 5 janvier à debut juillet 2015 Z.I. Ouest / Stade Rennais Saint-Saëns / La Poterie SOMMAIRE Plan de la ligne.............................................

Plus en détail

Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité. La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012. Patrick LE CŒUR. État des lieux et perspectives

Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité. La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012. Patrick LE CŒUR. État des lieux et perspectives Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012 État des lieux et perspectives Patrick LE CŒUR Pôle Mobilité Electrique Direction de la Voirie et des Déplacements

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre du masque

Cliquez pour modifier le style du titre du masque Cliquez pour modifier le style du titre du masque Cliquez pour modifier Le télétravail, les styles du texte du masque un outil du management de la mobilité? Deuxième niveau Troisième niveau Quatrième niveau

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME PLAN LOCAL D URBANISME BROU-SUR-CHANTEREINE 2. PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES Plan Local d'urbanisme prescrit le : 5 février 2010 Plan Local d'urbanisme arrêté le : 11 juillet 2013 Plan

Plus en détail

COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du mercredi 10 Décembre 2014 Après avoir approuvé le compte rendu de la réunion du 12 novembre 2014, le conseil municipal a examiné les dossiers et pris

Plus en détail

Un milieu de vie à définir > imaginer

Un milieu de vie à définir > imaginer Programme particulier d urbanisme Secteur Henri-Bourassa Ouest Un milieu de vie à définir > imaginer > intégrer > partager > créer Cahier du participant ateliers de réflexion mai 2013 Introduction Le Plan

Plus en détail

Brou-sur-Chantereine Elaboration du PLU Compte-rendu de la réunion publique de présentation du diagnostic 20 janvier 2011 1

Brou-sur-Chantereine Elaboration du PLU Compte-rendu de la réunion publique de présentation du diagnostic 20 janvier 2011 1 1. Avant-propos de Monsieur Bréhaux (adjoint au maire en charge de l urbanisme) : L importance du P.L.U. en tant qu outil législatif permettant une maîtrise de l urbanisme de la commune est rappelée aux

Plus en détail

Des solutions nouvelles à la crise des transports franciliens

Des solutions nouvelles à la crise des transports franciliens Des solutions nouvelles à la crise des transports franciliens Frédéric Léonhardt Les travaux du Grand Paris Express s annoncent coûteux et décalés par rapport aux problèmes réels. Pour Frédéric Léonhardt,

Plus en détail

Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA

Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA COMMUNIQUE DE PRESSE Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA Saint-Denis, mardi 22 septembre 2015 Philippe Yvin, président du directoire

Plus en détail

Schéma Directeur Accessibilité

Schéma Directeur Accessibilité Schéma Directeur Des services régionaux de transport de voyageurs - Deuxième concertation en Gironde - Contenu de la présentation Rappel des étapes antérieures sur le réseau ferroviaire (Maillage, référentiel

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

Réponse de Jean Luc Forget, candidat du MoDem, aux questions envoyées par l association dans le cadre des élections municipales de 2008.

Réponse de Jean Luc Forget, candidat du MoDem, aux questions envoyées par l association dans le cadre des élections municipales de 2008. TOULOUSE, le 7 février 2008 Aux adhérents de l Association Vélo Assemblée Générale du 9 février 2008 Réponse de Jean Luc Forget, candidat du MoDem, aux questions envoyées par l association dans le cadre

Plus en détail

COMMERCIAL DE CAEN-MÉTROPOLE

COMMERCIAL DE CAEN-MÉTROPOLE LES RENDEZ VOUS DE L AGENCE D URBA AU PAVILLON CYCLE VILLE ET COMMERCE LES ENJEUX DE L ÉQUIPEMENT COMMERCIAL DE CAEN-MÉTROPOLE PATRICE DUNY, DIRECTEUR AUCAME CAEN NORMANDIE RAPPEL : LE COMMERCE EST CONSUBSTANTIEL

Plus en détail

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays Module 2 : Services à la population 2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays réservée : 400 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Développer les solidarités locales et l'accessibilité de tous aux services (Axe

Plus en détail

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Christophe RIPERT, Directeur immobilier, SOGARIS Cette présentation porte sur des exemples concrets d

Plus en détail

Veolia Transdev Pour une mobilité innovante, sûre et durable et des territoires plus harmonieux

Veolia Transdev Pour une mobilité innovante, sûre et durable et des territoires plus harmonieux Veolia Transdev Pour une mobilité innovante, sûre et durable et des territoires plus harmonieux Engagés, à vos côtés, pour créer des solutions de mobilité sur mesure, inventives et performantes Le groupe

Plus en détail

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014 Le nouveau programme national de renouvellement urbain CRDSU septembre 2014 Un nouveau programme de renouvellement urbain! Un projet à l échelle de l agglomération, un projet intégré : le contrat de ville!

Plus en détail

CONTRIBUTION GENERALE DU FORUM STRATEGIE 2014-2020

CONTRIBUTION GENERALE DU FORUM STRATEGIE 2014-2020 CONTRIBUTION GENERALE DU FORUM STRATEGIE 2014-2020 Cadre Le Forum a été sollicité officiellement à l automne 2012 pour participer à la réflexion stratégique de l Eurométropole pour la période 2014-2020.

Plus en détail

L évolution des parts modales des déplacements domicile-travail

L évolution des parts modales des déplacements domicile-travail Thème : Transport durable Orientation : Faire évoluer les pratiques de mobilité L évolution des parts modales des déplacements domicile-travail par aire urbaine et département hors aires urbaines La part

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2014 DE SNCF

RÉSULTATS ANNUELS 2014 DE SNCF COMMUNIQUÉ PARIS, LE 12 FEVRIER 2015 RÉSULTATS ANNUELS 2014 DE SNCF Préambule : le présent communiqué s inscrit dans le contexte de la mise en œuvre de la Loi du 4 août 2014 portant réforme ferroviaire

Plus en détail

Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon

Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon Schéma Régional de Cohérence Écologique (SRCE) Réunion commission EauBiodiversité-Déchets 22 janvier 2015 DGALN - Direction de l'eau et de la Biodiversité 1 Ordre du jour

Plus en détail