EKO. Rennes le tourisme #27. «AuGmeNtÉ» Destination. renforce l AttrActivitÉ

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EKO. Rennes le tourisme #27. «AuGmeNtÉ» Destination. renforce l AttrActivitÉ"

Transcription

1 EKO rennes.cci.fr LE MAG DIRECT AUX ENTREPRISES JUILLET 2012 #27 INNOVATION : L INFORMATION SANS CONTACT AVEC CARTELMATIC INTERNATIONAL : CAP SUR L INDONÉSIE ET LA THAÏLANDE COMMERCE : LES UNIONS COMMERCIALES PARTENT EN RECONqUêTE Destination Rennes le tourisme «AuGmeNtÉ» renforce l AttrActivitÉ

2 Et si votre performance énergétique passait par ce fil * Prix d un appel local, hors surcoût éventuel selon l opérateur RCS PARIS Siège social : 22-30, avenue de Wagram, Paris EDF Entreprises vous accompagne dans le choix de solutions énergétiques efficaces. Grâce aux diagnostics et aux conseils de nos experts, identifiez les principales sources d économies pour mieux maîtriser vos consommations d énergie et améliorer votre performance. Pour en savoir plus, contactez le ou rendez-vous sur edfentreprises.fr L énergie est notre avenir, économisons-la!

3 La CCi, ici Avec les entreprises TOURISME URBAIN, UNE AUTRE FACETTE ÉCONOMIqUE DE LA VILLE Entre touristes des villes ou touristes des champs, voyageurs de loisirs ou voyageurs d affaires, Rennes accueille un public aux profils multiples. Ce tourisme urbain représente une réelle opportunité pour la Métropole, c est notre conviction et le sujet du dossier de ce numéro estival d EKO. Emmanuel Thaunier, Président Le dossier de ce numéro d EKO, dresse un portrait touristique de la ville et des moyens dont elle se dote pour renforcer son attractivité. Parmi eux, on notera la place que prennent les nouvelles technologies dans ce marché en croissance. Une nouvelle ère se fait jour, celle du «tourisme augmenté» où le visiteur est connecté à la ville. Composer son carnet de voyage électronique, vérifier les disponibilités sur place grâce à son smartphone, modifier une réservation, trouver un service en temps réel, ces usages font déjà partie du quotidien des touristes urbains. Il faut donc se les approprier pour en généraliser la diffusion. Nous vous proposons également de découvrir dans la rubrique «Innovation» la technologie sans contact NFC. Elle supprime les distances et simplifie les communications avec une puce et un téléphone mobile. Le commerce profite aussi de ces nouveaux usages qui préfigurent des modes de consommation différents. Consulter, tester, essayer à distance, on pressent avec le e-shopping et le m-shopping des changements majeurs à anticiper. Votre CCI avec les commerçants et les Unions Commerciales s en emparent déjà. Je vous souhaite à tous de belles vacances ensoleillées et vous donne rendez-vous à la rentrée pour la première Université des Réseaux. 4 SOMMAIRE innovation L information sans contact avec Cartelmatic international Export : cap sur l Indonésie et la Thaïlande! Jeunes et entreprises l Art nouvelle génération avec Yellow Korner vie de l entreprise Le Marathon Vert avec le groupe Lamotte Dynamique des réseaux La Route du Meuble mobilisée pour la mobilité Dynamique des réseaux L Union du Commerce commerce et perspectives Les Unions Commerciales partent en reconquête! Dossier Destination Rennes, le «tourisme augmenté» CCI : 2 AVENUE DE LA PREFECTURE - CS CEDEX - TÉL FAX : EDITEUR : CCI. DIRECTEUR DE LA PUBLICATION : EMMANUEL THAUNIER. RÉDACTEUR EN CHEF : BERTRAND GERVAIS. CONCEPTION/RÉALISATION : AGENCE DUMAS ASSOCIES. RÉDACTION : FLORENCE LAHAYE - URIELL MORENO-COCAULT - DOMINIQUE VILLARS - STÉPHANIE GUILLOUX - STÉPHANIE MARQUER. PHOTOGRAPHIE : AGENCE DUMAS ASSOCIES - GUILLAUME PRIE - FRANCK HAMEL / CRTB - AGENCE JEAN GUERVILLY. NUMÉRO ISSN : RÉGIE PUBLICITAIRE : AGENCE DUMAS ASSOCIES IMPRIMÉ SUR PAPIER RECYCLÉ À EXEMPLAIRES.

4 EKO INNOvATION/TENDANcE/INTERNATIONAL REPORTAGE L INFORMATION SANS CONTACT La technologie de communication de données sans contact (NFC) fait office de mini-révolution dans le monde de l information publique. À l affût des nouveautés numériques, Cartelmatic ne fera pas exception en l intégrant dans son mobilier urbain. Partenaire des collectivités locales depuis plus de 20 ans, Philippe Le Berre, PDG de Cartelmatic contribue à développer le concept de ville numérique. «Il s agit de proposer un accès aux médias numériques dans la rue, en exploitant des technologies que le grand public utilise couramment. Plus qu un service aux habitants, cette technique d information s inscrit pour les municipalités comme un enjeu majeur d aménagement du territoire». Cartelmatic a fait de l accueil sa spécialité. C est donc très logiquement qu il s intéresse à la signalétique des services publics et touristiques. Orienter, relayer, informer sont les maîtres mots. Il développe des produits utiles pour les personnes en déplacement : signalétiques dans les parcs d activité, bornes de centre-ville permettant de localiser les commerçants ou de connaître les disponibilités hôtelières. Ou encore, installation de robots dans les vitrines d offices de tourisme. Depuis 2007, Cartelmatic a mis au point des systèmes capables de dialoguer avec les mobiles, grâce au Wifi. Un enjeu majeur d aménagement du territoire «En deux décennies, peu de domaines d activités ont subi autant d évolutions : informatique personnelle, internet, technologies mobiles, rappelle-t-il. Nous avons donc adapté nos produits pour qu ils soient en mesure de communiquer avec tous les supports que l usager emmène avec lui». L ATOUT NFC : L AUTHENTIFICATION Dans ce contexte, Philippe Le Berre voit aujourd hui dans la technologie NFC un nouvel atout de taille, qu il souhaite saisir. «Elle permet l authentification de la personne. C est fondamental pour les transactions comme les paiements ou les réservations. La NFC correspond à notre positionnement qui a toujours été le sans contact et le service de proximité immédiate». Techniquement, l intégration de cette technologie dans les bornes ne pose aucun problème. La principale préoccupation pour le dirigeant est plutôt la généralisation de la technique. Installés sur deux cent sites en France, les produits de Cartelmatic ne sont toujours pas présents à Rennes et dans sa région. Une anomalie que Philippe Le Berre s emploie à gommer en participant à un groupe de réflexion sous l égide de la CCI, qui réunit des entreprises locales comme Self Signal (panneaux de signalisation) ou Taz Tag (créateur de produits sans contact) et qui permettra peut-être des opportunités d offres communes. CARTELMATIC Chantepie Philippe Le Berre, PDG de Cartelmatic AVEC CARTELMATIC #27/04

5 EKO PROSPEcTIvE TECHNOLOGIE NFC : «LA VIE EN UN SEUL GESTE» Aujourd hui, nous utilisons des cartes électroniques pour la plupart des échanges d informations numériques. Demain, nous pourrons tout gérer avec nos téléphones mobiles. Par exemple, dans le domaine des transports, nous pourrons renouveler un abonnement, calculer un itinéraire, passer un portillon, etc. «La vie en un seul geste est possible parce que la technologie NFC* permet l identification, l autorisation et l activation de Pierre Métivier, Délégué Général du Forum SMSC services comme un paiement ou la lecture d informations, explique Pierre Métivier, Délégué Général du Forum SMSC**. De plus, la distance d utilisation (moins de cinq centimètres) se révèle être un avantage et une sécurité car seul le téléphone proche du terminal est reconnu». INNOvATION/TENDANcE/INTERNATIONAL ZOOM LA CCI ET L INNOVATION NFC : SUR TOUS LES FRONTS «La technologie NFC est mature et connue», annonce d emblée Emmanuel Thaunier, Président de la Chambre de Commerce et d Industrie de Rennes. Elle équipe les cartes à puce «sans contact» depuis au moins 2002, ainsi que la plupart des téléphones mobiles. La nouveauté n est donc plus vraiment Emmanuel Thaunier, Président de la CCI Rennes technique. Elle repose désormais sur la généralisation des usages. C est bien vers cet axe de réflexion que s orientent toutes les actions de la CCI. À commencer par l organisation en juin dernier, d un atelier sur l exploration de nouvelles voies technologiques dans le commerce par l introduction de la NFC : moyens de paiement sans contact et nouveaux comportements d achat. Cette technologie bénéficie aujourd hui d un contexte très favorable : une volonté politique (près de 43 M investis par l État et les collectivités territoriales dans le cadre du projet «Villes numériques»), une augmentation du nombre de mobiles NFC (près de trois millions prévus pour début 2013), une appétence enfin, du citoyen à la fois pour son mobile et pour ce type de services. «Reste à mettre en place l offre tout en respectant des équilibres financiers satisfaisant toutes les parties prenantes (fabricants, opérateurs, banques, commerçants, etc.). Voilà une des missions importantes du Forum SMSC», reconnaît Pierre Métivier, conscient des enjeux et de la concurrence, notamment américaine. «Mais nous bénéficions en France, sur le plan industriel, de deux à trois ans d avance et d une grande expertise». Et d une reconnaissance internationale puisque le prochain congrès mondial sur le sujet se déroulera à Nice en septembre prochain. *NFC : «Near Field Communication», norme définissant la communication entre deux objets électroniques proches (un lecteur et une étiquette par exemple) et l échange de données par radiofréquences. **SMSC : Services Mobiles Sans Contact Retrouvez sur Themavision, les analyses stratégiques et les décryptages des filières clés en Bretagne AGENDA 28 SEPT 12 OCT Puis, ce sera au tour du concours «Crisalide 2013» de sélectionner les plus beaux projets numériques. Emmanuel Thaunier n exclut pas, à cette occasion, la remise d un prix spécial NFC. «Notre mission est de montrer que cette technologie est une vraie valeur ajoutée», précise le Président. Pour cela, la CCI favorise les rencontres, informe et accompagne les entreprises. Enfin, elle joue un rôle déterminant dans le projet régional «Ville numérique», piloté par Rennes Métropole. «Nous avons réuni une vingtaine de PME qui développaient une offre numérique pour les associer étroitement au projet, faciliter leur accès à des expérimentations produits/services et développer l alliance de compétences», complète Gaël Tournesac, Responsable TIC à la CCI. «Le projet breton amorcé autour de la carte de transport Korrigo, devrait ainsi se déployer progressivement sur d autres services». Contact CCI : Gaël Tournesac Vitré Green Morning Stratégies gagnantes des PME face au renchérissement des matières premières Rennes Rencontre professionnelle RFID #27/05

6 EKO INNOvATION/TENDANcE/INTERNATIONAL Jakarta, capitale de l Indonésie MARcHé EXPORT : CAP SUR L INDONÉSIE ET LA THAÏLANDE! Ces deux puissances mondiales émergentes présentent de nombreux atouts et offrent de réelles opportunités d affaires. Mais comment les aborder? Paroles d experts. L Asie du Sud-Est est aujourd hui l une des régions les plus attractives de la planète. L Indonésie et la Thaïlande en font partie et retiennent actuellement toute l attention des experts. «Réformes économiques pertinentes, pays politiquement stable, esprit d entreprise : l Indonésie est une puissance mondiale émergente en Asie que nous ne pouvons ignorer. Elle est présentée par de nombreux économistes comme le nouveau «grand» d Asie du Sud-Est», avance Alain Pierre Mignon, Président de la CCI française en Indonésie. «Beaucoup moins touchée par la crise financière mondiale que ses voisins, l économie indonésienne enregistre une croissance soutenue (6,4 % en 2011, 6,7 % prévus en 2012). Elle dispose également de ressources naturelles diversifiées et bénéficie d une compétitivité élevée grâce au faible coût du travail. La consommation domestique (50 millions de consommateurs) portée par la démographie est accrue grâce à une classe moyenne et supérieure en pleine croissance à la recherche de produits de haut de gamme. C est pourquoi il n y a de la place que pour des professionnels et des produits de qualité! Les entreprises bretonnes ont donc leur carte à jouer dans les secteurs en pleine croissance, comme l industrie pharmaceutique, cosmétique, textile, cuir et agroalimentaire». quant à la Thaïlande, «c est une économie stable et performante qui a toujours su rebondir malgré les crises qui l ont frappée (crise asiatique en 1997, crise financière mondiale et inondations en 2011) grâce au dynamisme et à la réactivité de ses acteurs économiques», indique Lucas Boudet, Directeur de la CCI Franco-Thaïe à Bangkok. «Affichant une nette hausse dans sa consommation de biens et services, dotée d une classe moyenne en croissance, elle accueille un grand nombre d investissements étrangers et offre de larges opportunités d affaires. Les secteurs porteurs sont notamment les infrastructures de transport et de télécommunica- Président de la CCI Alain Pierre Mignon, tions, la santé (développement du tourisme française d Indonésie médical notamment), l énergie et le développement durable, l automobile (des besoins en sous-traitance et en ingénierie)». Mais comment aborder ces marchés indonésiens et thaïlandais? «Il faut avant tout venir en repérage, faire une étude de marché préliminaire et puis surtout s imprégner de la culture du pays», insiste Lucas Boudet. Un avis partagé par le Président de la CCI française en Indonésie et par Lydie Hamon, Dirigeante de Here & There (lire ci-contre). «Il existe un véritable écart culturel entre eux et nous dans la communication et la négociation, à l image des «oui» qui veulent dire «non» ou des délais de décision qui peuvent sembler particulièrement longs». Dernière recommandation d Alain Pierre Mignon : «Utiliser les compétences françaises locales pour contrôler les distributeurs locaux. En un mot : trouver les bons partenaires sur place». AGENDA 10 JUIL OCT Brest Assemblée Générale constitutive de la nouvelle entité regroupant CCI International Bretagne et Bretagne International Stockholm èmes rencontres internationales Inscription Union des Entreprises 35 #27/06

7 EKO INNOvATION/TENDANcE/INTERNATIONAL TéMOIGNAGE 60% DE VENTES EN ASIE BY HERE & THERE Ses ingrédients pour alimentation animale sont exportés dans plus de 20 pays dont une bonne partie en Indonésie, Malaisie et Thaïlande. L Asie, Lydie Hamon connaît bien. Basée à Châteaugiron, Here & There, la société qu elle a fondée et qu elle dirige réalise 100 % de son chiffre d affaires à l export. Here & There commercialise des ingrédients pour l alimentation animale dans plus de 20 pays ainsi que des formules d aliments complémentaires pour porcelets, porcs, et ruminants sous deux marques déposées (MIXIPIG et MIXICALF). Elle exporte 60 % de ses ingrédients en Asie, dont 50 % en Indonésie, Thaïlande et Malaisie. «Le pouvoir d achat des ménages dans les pays asiatiques émergents croît rapidement. Avides de consommation, leurs habitudes alimentaires changent. Ils mangent notamment plus de protéines animales, souligne Lydie Hamon. Here & There y trouve donc de nombreuses opportunités de marché». Pour aborder et réussir à s implanter dans ces pays d Asie du Sud-Est, la Chef d entreprise, qui propose aussi à ses clients des matières premières sourcées via la société HA World, préconise, avant tout de bien connaître leurs cultures et leurs besoins. «le continent asiatique est formé de multiples pays aux cultures et religions différentes. On ne traite pas de la Lydie Hamon, Dirigeante de Here & There même manière avec des Thaïlandais qu avec des Indonésiens. Leurs comportements sont différents, explique-t-elle. Il faut s adapter à la mentalité locale et se rendre régulièrement sur place pour s en imprégner». Et de conclure : «l international peut sembler compliqué. Les PME n osent pas toujours dépasser les frontières. Pour y parvenir, elles ne doivent pas hésiter à se tourner vers CCI International Bretagne, Bretagne International ou encore Ubifrance. Mais la clé de la réussite est d avoir la culture export!». HERE & THERE - Châteaugiron HA WORLD PROSPEcTIvE RENCONTRES D AFFAIRES FRANCE INDONESIE décembre à Jakarta L Indonésie est présentée par de nombreux experts dans le nouveau «grand» Asie du Sud-Est, comme l une des régions les plus attractives de la planète. Pour mieux appréhender ce marché de 238 millions de consommateurs, CCI International Bretagne et Ubi France vous proposent de participer aux rencontres France Indonésie du 10 au 12 décembre prochains. Vous pourrez ainsi : bénéficier de rendez-vous individuels BtoB avec des décideurs locaux et opérateurs et donneurs d ordre assister à des présentations thématiques et ateliers sectoriels, échanger avec des spécialistes réglementaires, fiscaux ou logistiques, profiter d une approche concrète et détaillée des opportunités du marché indonésien. Contact CCI : Michèle Morot #27/07

8 JEUNES ET ENTREPRISES TéMOIGNAGE L ART NOUVELLE GÉNÉRATION AVEC YELLOW KORNER Thomas Brylinski, Gérant de la franchise Yellow Korner Le concept est original et d une logique implacable : rendre la photographie d art accessible au plus grand nombre en augmentant le nombre de tirages. C est le pari relevé par Thomas Brylinski en avril dernier avec l ouverture d une boutique Yellow Korner. Il a 32 ans et vient de se lancer dans la création d entreprise. Après avoir longtemps cherché LE produit qui corresponde à ses critères de vente «plaisir», Thomas Brylinski a littéralement été séduit par le concept de la toute jeune franchise française Yellow Korner : proposer des œuvres de grands photographes et de jeunes talents à des prix accessibles. «L idée est de démocratiser la photographie d art en augmentant les tirages de 80 à 500 exemplaires maximum.» Les partenariats négociés avec les artistes permettent ainsi de proposer des œuvres originales de 25 à «Avec une trentaine de galeries dans le monde, il y a très peu de risques que votre voisin ait la même photo que vous! Nous proposons la même qualité de tirage et de support que les galeries d art (tirage sur dibond caisse américaine, films anti-uv, etc.) sans leur faire concurrence, commente Thomas Brylinski. Nous touchons effectivement un public nouveau, pas forcément habitué aux galeries.» Yellow Korner occupe ainsi une place restée vide. Il n en fallait pas plus pour décider ce photographe amateur Démocratiser la photographie d Art à ouvrir une boutique à Rennes. «Je cherchais depuis un moment à créer mon entreprise et cette franchise récemment créée, multipliait les avantages : concept original, environnement marketing puissant sans oublier un contrat en commission-affiliation : ce qui signifie notamment pas de stock à financer et la possibilité de renouveler très régulièrement les expositions». Conscient que la jeunesse d une franchise peut constituer un risque, Thomas Brylinski y voit aussi une force : «Tout est à faire et les relations avec les franchiseurs sont simples, dans un rapport constructif.» Ancien étudiant de l école de commerce Ifag Toulouse, Thomas Brylinski a été accompagné par la CCI Rennes. Même s il a réalisé lui-même son étude de marché, il reconnaît que ces démarches lui ont permis «d ouvrir des portes». Et notamment, celles de Rennes Initiatives qui lui a octroyé un prêt d honneur de Outre l efficacité de chacun et ce soutien financier, Thomas Brylinski rappelle l importance de ne pas rester seul : «Lorsque l on est créateur, certains interlocuteurs montrent un visage défiant, surtout lorsque l activité est encore inconnue. À tel point qu on en vient parfois à douter soi-même. Du coup, le fait qu une dizaine de personnes aguerries au monde de l entreprise, vous dise un grand «OUI», cela vous rebooste!» YELLOW KORNER - Rennes - EKO #27/08

9 EKO ENTREPRENDRE ENTREPRENDRE POUR APPRENDRE Changer l image de l entrepreneur en encourageant la création d entreprise dès l école, tel est l objectif de l association Entreprendre pour Apprendre. «Il existe encore une nébuleuse sur la représentation de l entreprise, note Jean-Carl Michel, Président de l antenne régionale. En vivant grandeur nature la création d un projet, les élèves comprennent mieux la réalité de l entreprise. C est aussi l occasion pour eux de donner du sens à leurs études». Jean-Carl Michel, Président de l association EPA Bretagne Née en 1995, Entreprendre pour Apprendre organise tous les ans, un championnat régional des mini-entreprises, soutenu par le Ministère de l Education Nationale, le CJD, la CCI Rennes, la fondation Adecco France, la Caisse d Épargne, la CGPME et Ouest-France. Des groupes d élèves aux cursus variés, du collège au post-bac, conduisent le processus d une création sur une année. Étude de marché, business plan, recherche de produits, commercialisation, JEUNES ET ENTREPRISES recrutement en conditions réelles. Les entrepreneurs en herbe relèvent ce défi, parrainés par un chef d entreprise et suivis par un conseiller de l association. Cette année, deux des douze équipes bretonnes participantes ont disputé la finale nationale avec l espoir de partir à Bucarest, en juillet, pour la finale internationale. Désormais, Jean-Carl Michel souhaite convaincre le rectorat de s associer à l événement. «C est aussi l occasion de provoquer des rencontres entre enseignants et dirigeants!». Contact CCI : Cyril Barbé Les lauréats 2012 du championnat régional EPA Première STG Lycée Jeanne d Arc Rennes ZOOM LA CCI ET LES JEUNES RAPPROCHER LES JEUNES ET L ENTREPRISE AVEC L AIDE DE L ÉCOLE «Les enseignants, et plus généralement l ensemble des acteurs de l éducation, sont, après les parents, en charge directe de l avenir des jeunes. Nous, chefs d entreprises, intervenons juste après». Élu à la CCI Rennes, Mario Piromalli en est convaincu : il est nécessaire de rapprocher la jeunesse et l entreprise. Les jeunes constituent l avenir de nos entreprises : ils sont appelés à remplacer la génération des baby-boomers avec un enjeu très fort de transmission des savoirs. Ils apportent innovation et créativité dans nos façons de faire, ils seront aussi nos clients de demain et savent donc mieux à quelles attentes nos entreprises devront répondre. Bien sûr les jeunes sont plus exigeants que leurs aînés et nos entreprises n y sont pas toujours préparées. En cela, les missions de l école et des entreprises se rejoignent, c est pourquoi nous souhaitons une relation forte entre les écoles et la CCI». Les actions telles que «Je Crée Ma Boîte» par exemple, sont évidemment reconduites. «Mais il y aura également des événements spécifiques organisés par la CCI, une permanence en centre-ville tenue par les jeunes et pour les jeunes Nous engageons ici un travail de fond pour Une meilleure connaissance des uns et des autres afin que l idée d entreprendre soit pensée comme une possibilité d avenir supplémentaire». Mario Piromalli, Vice-président CCI Délégué au rapprochement Entreprise & Jeunesse #27/09

10 vie DE L'ENTREPRISE REPORTAGE LE MARATHON EN VERT ET AVEC TOUS AVEC LAMOTTE Une trentaine de salariés du groupe Lamotte sera, pour la seconde fois, sur la ligne de départ du Marathon Vert en novembre prochain. Plus qu une participation, c est un partenariat qui répond aux valeurs de l entreprise. Jean-Marc Trihan, Président du groupe Lamotte Entre le groupe immobilier Lamotte et les marathons, c est une vieille histoire d amour qui a commencé il y a dix ans. «Nous avions emmené une équipe d une dizaine de personnes au marathon de New-York» explique Jean-Marc Trihan, Président du groupe. «Et puis, il y a cinq ans, on a renouvelé l expérience à l occasion du marathon de Chicago. C est donc presque tout naturellement que nous avons décidé de participer au Marathon Vert, dès sa création. Cela répond à la fois à un projet d entreprise mais aussi à un projet de territoire pour une société, rennaise depuis 1955 et fière de l être!» SOLIDARITÉ ET DÉVELOPPEMENT DURABLE Le constructeur immobilier est très impliqué dans le développement durable. «Cette démarche est intégrée de longue date dans les fondamentaux de l entreprise, qui réalise des programmes répondant aux normes BBC (Bâtiment Basse Consommation). Cela se traduit par une performance énergétique des immeubles alliée à la préservation des ressources naturelles, la réduction des pollutions, le choix des matériaux, la propreté des chantiers et la qualité paysagère. Si grâce à notre participation au Marathon vert, nous contribuons aussi à la plantation d arbres, on ne peut que s en féliciter!» L objectif de Jean-Marc Trihan est également de répondre à un projet d animation et de cohésion d équipe, d associer valeurs d entreprise et valeurs sportives. «Les sociétés ont besoin d événements forts qui rassemblent leurs collaborateurs au-delà de la dimension professionnelle. À la différence des marathons de New-York ou de Chicago, le Marathon Vert offre la possibilité à toutes les personnes de l entreprise de participer. Sportifs chevronnés, amateurs ou observateurs peuvent concourir aux épreuves ou s investir dans l organisation en tant que bénévoles. C est aussi l occasion de passer un moment tous ensemble et de renforcer la cohésion de groupe». L an dernier, une trentaine de collaborateurs a pris le départ. «Nos cinq agences (Brest, Vannes, Nantes, La Rochelle et Angers) ont toutes inscrit des concurrents. L adhésion d un grand nombre de salariés justifie à elle seule le partenariat, préciset-il. Nous sommes d ailleurs ravis de voir que cette opération plaît aussi beaucoup aux femmes, présentes dans l épreuve relais ou dans l organisation». Une fois la manifestation terminée, tous les participants de l entreprise se retrouvent pour passer un après-midi de détente et de convivialité. «Le Marathon Vert s inscrit désormais au sein de notre entreprise comme un rendez-vous annuel.» Cette année, les marathoniens Lamotte devraient être aussi nombreux que l an passé à revêtir le maillot rouge et blanc à l effigie de leur entreprise. Pour le moment, les différentes équipes ne sont pas encore constituées mais ce qui est sûr, c est que certains ont déjà commencé à s entraîner. Avis aux sportifs! GROUPE LAMOTTE - Rennes - EKO #27/10

11 EKO vie DE L'ENTREPRISE ZOOM LA CCI ET LES ENTREPRENEURS S IMPLIqUER DANS UN ÉVÉNEMENT TERRITORIAL Pourquoi la CCI Rennes parraine cet événement? «La CCI a la volonté de s investir dans les actions utiles pour le territoire, et particulièrement celles qui touchent à la protection de l environnement et au développement durable. Le Marathon vert est un événement fédérateur pour le monde économique. Il donne aux dirigeants une bonne occasion de démontrer qu ils ne sont pas là uniquement pour gérer leur société mais qu ils s intéressent aussi à ce qui se passe autour d eux et de leurs collaborateurs. Des entreprises impliquées dans leur environnement local participent et soutiennent des opérations citoyennes et responsables. La CCI Rennes les y encourage». En quoi le thème 2012 du Marathon est-il important pour vous? «Eco-responsable, le Marathon vert est aussi solidaire. Pour chaque kilomètre parcouru, un arbre sera planté par la Fondation Yves Rocher en Ethiopie. L an dernier nous avons eu plus de 2000 concurrents. Nous espérons doubler cette participation. Cela fera donc beaucoup d arbres plantés! Il n existe pas en Bretagne d autre course de cette dimension. Ce jour-là, les Mario Piromalli, Vice-président CCI Délégué au rapprochement Entreprise & Jeunesse sportifs courront pour une bonne cause, se feront du bien et du bien aussi à la planète!» Vous avez souhaité placer les jeunes au cœur de cet événement sportif? «Tout simplement parce que les élus de la CCI se sont réellement engagés auprès des jeunes à développer tous les moyens pour les rapprocher des entreprises. On attend une participation importante d étudiants à l épreuve relais du marathon. Les entreprises qui le souhaitent, peuvent se faire connaître auprès des jeunes en leur apportant un sponsoring. Des accords sont déjà passés avec des écoles de commerce et des universités. Il suffit de se mettre en relation avec les organisateurs». SOLIDARITé LE MARATHON VERT Entre 4000 et 5000 participants sont attendus sur la ligne de départ pour cette 2 nde édition du Marathon Vert qui partira de Cap Malo Melesse pour rejoindre l Esplanade Charles de Gaulle à Rennes. Cette année, le Marathon Vert proposera quatre types d épreuves ouvertes à tous! Le traditionnel marathon (42 km), un marathon relais Ouest France (42 km) en équipe de 4 à 5 coureurs, une course féminine Yves Rocher (7,5 km) ouverte aux plus de 16 ans, et enfin une marche nordique (10 km) en solo ou en duo. Tous les participants signeront une charte écocoureur et adhèreront aux 4 valeurs du Marathon Vert : le sport, l écologie, la solidarité, la responsabilité sociétale des entreprises. Plus d infos sur Contact organisateur : David Hervelin AGENDA JEUNES ENTREPRISES 20 SEPT 20 SEPT 20 SEPT 09 OCT 22 OCT 23 OCT Vitré : Atelier «L organisation et l efficacité commerciale au service des objectifs de l entreprise» Rennes : Soirée parrainage jeunes entreprises Rennes : Atelier «Les avantages spécifiques de la cession à ses salariés ou sa famille?» (Réservé aux dirigeants qui veulent préparer leur vente) Redon : Atelier «Le pilotage de l activité et la consolidation des premiers pas» Rennes : Soirée Transmission Rennes : Soirées des Nouveaux Entrepreneurs Contact CCI : InfoPlus #27/11

12 DYNAMIQUE DES RéSEAUX REPORTAGE ILS SONT MOBILISÉS POUR LA MOBILITÉ AVEC L ASSOCIATION LA ROUTE DU MEUBLE, DES LOISIRS ET DU CADRE DE VIE Godefroy Morel, Président de l association Route du Meuble Tout est parti d une question que les 90 adhérents de l association La Route du Meuble se sont posés en 2010 : «Quelle sera l attitude de nos clients et de nos salariés, lorsque l essence atteindra 2 le litre?» La Route du Meuble regroupe une centaine d enseignes, installées sur une distance de 10 km et un territoire de 5 communes au nord de Rennes (Montgermont, Saint-Grégoire, La Chapelle des Fougeretz, Melesse et La Mézière). Le déplacement des clients et des salariés constitue une préoccupation majeure. Il faut anticiper les changements liés à la mobilité. L association s est donc organisée pour rechercher des solutions innovantes et se différencier des autres zones commerciales. LA MOBILITÉ AUGMENTÉE L association participe au projet Bretagne Mobilité Augmentée (BMA), opération retenue par l ADEME au titre des investissements d avenir. Le but est «d amener des opérateurs à s intéresser à la Route du Meuble afin d en faire un champ d expérimentation sur les nouvelles mobilités» explique Godefroy Morel, Président de l association La Route du Meuble. «Cette initiative inédite engage 18 autres organisations sur un projet commun! La voiture, certes, ne va pas disparaître du jour au lendemain. En revanche, les commerçants se doivent d anticiper l évolution des comportements de leurs clients, mais aussi de leurs salariés». Pour cela, La Route du Meuble a confié une étude à des étudiants de Rennes 2 afin d examiner les flux de mobilité qui impactent l activité commerciale. C est un moyen également d explorer de nouvelles pistes. «Nous avons fait le constat que les salariés habitent majoritairement en zone rurale. Leur mode de déplacement est donc essentiellement la voiture. En outre, ceux qui viennent en bus déplorent un nombre d arrêts insuffisants». Il faut donc repenser la mobilité en interne, adapter des solutions de partage ou de substitution qui auront un impact positif sur l environnement mais également sur les coûts de déplacement. REPENSER LES ESPACES L étude auprès des clients a mis en exergue leur perception de cette zone commerciale. «La concentration des magasins est l une des principales raisons qui les amène sur la Route du Meuble puisqu elle leur procure un large choix et une possibilité de comparer». Il s agit désormais pour les commerçants d innover, de repenser l espace et les modes de consommation pour optimiser l offre. Tous ces éléments récoltés vont permettre à l association de réfléchir à des propositions d aménagement avec les élus afin de positionner la mobilité comme véritable organisateur des activités de ce territoire. LA ROUTE DU MEUBLE - Rennes EKO #27/12

2011/2015. La CCI, ICI IL S ENTREPREND NOUVELLE MANDATURE L AVENIR NE SE PRÉDIT PAS AVEC LES ENTREPRISES BRETAGNE AMBITION

2011/2015. La CCI, ICI IL S ENTREPREND NOUVELLE MANDATURE L AVENIR NE SE PRÉDIT PAS AVEC LES ENTREPRISES BRETAGNE AMBITION BRETAGNE AMBITION 2011/2015 NOUVELLE MANDATURE L AVENIR NE SE PRÉDIT PAS IL S ENTREPREND La CCI, ICI AVEC LES ENTREPRISES NOUVELLE ÉQUIPE ÉLUE : UN NOUVEL ÉLAN, UNE AMBITION EMMANUEL THAUNIER Président

Plus en détail

EKO. Rennes le tourisme #27. Destination. renforce

EKO. Rennes le tourisme #27. Destination. renforce EKO rennes.cci.fr LE MAG DIRECT AUX ENTREPRISES JUILLET 2012 #27 INNOVATION : L INFORMATION SANS CONTACT AVEC CARTELMATIC INTERNATIONAL : CAP SUR L INDONÉSIE ET LA THAÏLANDE COMMERCE : Les Unions Commerciales

Plus en détail

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR DU 02 AU 04 JUIN 2015 LYON EUREXPO FRANCE www.capurba.com AU CŒUR DES VILLES INTELLIGENTES & INNOVANTES Parce que la ville a laissé place à la Smart City, le salon CapUrba propose une réflexion globale

Plus en détail

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com DOSSIER DE PRESSE La Ville d ANGERS, Angers Loire Métropole, Angers Loire Tourisme, Angers Expo Congrès et la Chambre de Commerce et d Industrie de Maine et Loire ont décidé de créer à ANGERS un BUREAU

Plus en détail

Exclusive Restaurant se lance en franchise

Exclusive Restaurant se lance en franchise Dossier de Presse / Décembre 2012 Exclusive Restaurant se lance en franchise Parce qu un bon moment peut faire toute la différence. Ex c l usi ve R esta u ran ts - SAS au capital de 44 560 - RCS Par i

Plus en détail

Pour un travail mobile, à distance, collaboratif. ClubMelchior

Pour un travail mobile, à distance, collaboratif. ClubMelchior Pour un travail mobile, à distance, collaboratif ClubMelchior Il était une fois...... aux portes des Monts et Coteaux du Lyonnais, Charly a le charme d un village et le potentiel d une ville, situé à 14

Plus en détail

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature 4 AXES STRATEGIQUES Plan de mandature Un projet pour notre territoire 9 ObjECTIFS OPERATIONNELS B âtir un programme au service de l économie dans lequel une large majorité d entre vous se reconnaît est

Plus en détail

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 «seul le prononcé fait foi» Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

Communiqué : Meetinangers.com, le nouveau site internet du BDCE 3. Le Bureau des Congrès et Evènements d Angers, pour qui, pourquoi?

Communiqué : Meetinangers.com, le nouveau site internet du BDCE 3. Le Bureau des Congrès et Evènements d Angers, pour qui, pourquoi? 1 2 Sommaire Communiqué : Meetinangers.com, le nouveau site internet du BDCE 3 Le Bureau des Congrès et Evènements d Angers, pour qui, pourquoi? 4 Boîte à outils 5 Bilan de la première année d activité

Plus en détail

Vous pensez que l international est une nécessité pour votre entreprise et pour la Bretagne.

Vous pensez que l international est une nécessité pour votre entreprise et pour la Bretagne. Vous pensez que l international est une nécessité pour votre entreprise et pour la Bretagne. Devenez acteur du développement international de l économie de votre région en adhérant à Bretagne Commerce

Plus en détail

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Le sens de notre action Les questions relatives à l amélioration du cadre de vie et au bien-être des hommes sont des préoccupations sociétales

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse 1 «Le Perche souhaite accueillir de nouveaux arrivants et met en place une politique volontariste et des actions. La session d accueil s adresse à tous les porteurs de projet souhaitant créer ou reprendre

Plus en détail

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin»

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin» 1er réseau de financement des créateurs d entreprise 228 plateformes d accompagnement dans toute la France 16 200 entreprises et 38 500 emplois créés ou maintenus en 2014 CAHIER DES CHARGES Animation de

Plus en détail

Stimuler le rayonnement, le professionnalisme l efficacité et le développement des affaires

Stimuler le rayonnement, le professionnalisme l efficacité et le développement des affaires Programme de formations et de conférences Stimuler le rayonnement, le professionnalisme l efficacité et le développement des affaires Outils concrets, actualisés et flexibles pour professionnels, gestionnaires,

Plus en détail

Institut Automobile du Mans

Institut Automobile du Mans Dossier de presse Institut Automobile du Mans Le 24 février 2005 Sommaire : P2. Communiqué de synthèse P3. L institut IAM un projet pour développer les formations et l innovation de la filière automobile

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

QUI VISITE? POURQUOI EXPOSER AU SALON VOYAGES TOURISME & LOISIRS?

QUI VISITE? POURQUOI EXPOSER AU SALON VOYAGES TOURISME & LOISIRS? CONTEXTE Le secteur du tourisme mondial, après avoir connu un léger déclin en temps de crise connait ces quatre dernières années une reprise certaine. A titre indicatif, le secteur a connu une phase d

Plus en détail

Les solutions pour entreprendre. Édition 2014 GUIDE DES PRESTATIONS. Créateur, Repreneur, Nouveau dirigeant CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DU VAR

Les solutions pour entreprendre. Édition 2014 GUIDE DES PRESTATIONS. Créateur, Repreneur, Nouveau dirigeant CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DU VAR Les solutions pour entreprendre Édition 2014 GUIDE DES PRESTATIONS Créateur, Repreneur, Nouveau dirigeant CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DU VAR SOMMAIRE 3 INITIER VOTRE PROJET > Démarrer votre projet

Plus en détail

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Conférence de presse lundi 22 septembre 2014 à l Hôtel de Région, 1/10 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

1er réseau mondial de restauration rapide sur- mesure

1er réseau mondial de restauration rapide sur- mesure 1er réseau mondial de restauration rapide sur- mesure DOSSIER DE PRESSE Janvier 2013 2 SOMMAIRE Green is better : Un concept innovant La genèse L innovation Green is better Les valeurs Green is better

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

Investir l excellence et la solidarité

Investir l excellence et la solidarité Investir l excellence et la solidarité www.fondation.dauphine.fr CULTURE. ÉGALITÉ DES CHANCES. CAMPUS. RECHERCHE. INTERNATIONAL. ENTREPRENEURIAT La Fondation Dauphine Notre vision La Fondation Dauphine

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

Devenir Agent Général Allianz

Devenir Agent Général Allianz Devenir Agent Général Allianz Un métier d entrepreneur à découvrir. Avec vous de A à Z Si vous êtes motivé(e) pour vendre, entreprendre, organiser, animer, Allianz a besoin de votre compétence pour partager

Plus en détail

Prestation rédactionnelle : Réalisation de portraits d entrepreneuses lauréates du concours «Initiative au Féminin»

Prestation rédactionnelle : Réalisation de portraits d entrepreneuses lauréates du concours «Initiative au Féminin» CAHIER DES CHARGES Prestation rédactionnelle : Réalisation de portraits d entrepreneuses lauréates du concours «Initiative au Féminin» Initiative Doubs Territoire de Belfort Juin 2015 Philippe VOGNE Directeur

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Immeuble Le Méliès, 261 rue de Paris 93100 Montreuil Tél. 0142853952 Fax 0149950601 www.vacancesetfamilles.fr fede@vacancesetfamilles.asso.frfr 1 SOMMAIRE Présentation Vacances et

Plus en détail

«Entrepreneurs des quartiers»

«Entrepreneurs des quartiers» «Entrepreneurs des quartiers» Dossier de presse Pour surmonter les défis de la crise, le développement de l entreprenariat et de l activité économique dans les territoires en Politique de la Ville, constitue

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt

Appel à manifestation d intérêt Investissements d Avenir Développement de l Économie Numérique Appel à manifestation d intérêt Diffusion de la simulation numérique 2014 IMPORTANT ADRESSE DE PUBLICATION DE L APPEL A MANIFESTATION D INTERET

Plus en détail

Résultats de l enquête de satisfaction de la revue de presse

Résultats de l enquête de satisfaction de la revue de presse Résultats de l enquête de satisfaction de la revue de presse Réalisée quotidiennement par la CCI de Quimper Cornouaille, la revue de presse a pour objectif de présenter l essentiel de l actualité économique

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Raphaël Mehr Directeur de l Unité de Production Hydraulique Est EDF s engage en faveur du développement économique et

Plus en détail

Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions

Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions Orkhan Aslanov/ Fotolia.com > Suivez le guide nous saisissons vos opportunités de marchés publics! > Gardons Avec le Centre de Veille le contact nous

Plus en détail

Convention commune pour le développement du mécénat culturel. Département de l Hérault

Convention commune pour le développement du mécénat culturel. Département de l Hérault Préfecture de la région LR Direction Régionale des Affaires Culturelles Chambre de Commerce et d Industrie de Montpellier Chambre départementale des notaires de l Hérault Convention commune pour le développement

Plus en détail

Implantée depuis 2 ans à Bordeaux, Inside RDT fait le point sur ses pratiques et ses ambitions.

Implantée depuis 2 ans à Bordeaux, Inside RDT fait le point sur ses pratiques et ses ambitions. Page 1 COMMUNIQUÉ DE PRESSE À l occasion du Salon de l Entreprise Aquitaine, Inside Révélateur De Talents fête ses 10 ans d innovations dans les domaines de la formation et du coaching pour les entreprises.

Plus en détail

NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE POUR AFFIRMER UNE IMAGE POSITIVE ET ATTRACTIVE DES EXPERTS-COMPTABLES BRETONS

NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE POUR AFFIRMER UNE IMAGE POSITIVE ET ATTRACTIVE DES EXPERTS-COMPTABLES BRETONS NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE POUR AFFIRMER UNE IMAGE POSITIVE ET ATTRACTIVE DES EXPERTS-COMPTABLES BRETONS NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE 800 EXPERTS-COMPTABLES COMMUNICANTS

Plus en détail

REXEL, PARTENAIRE DE VOTRE QUOTIDIEN

REXEL, PARTENAIRE DE VOTRE QUOTIDIEN REXEL, PARTENAIRE DE VOTRE QUOTIDIEN Chaque jour, Rexel accompagne Quel que soit le secteur d activité, habitat, tertiaire ou industrie, Rexel accompagne les professionnels dans toute la France. Rexel

Plus en détail

450 idées d activités économiques

450 idées d activités économiques RAPPORT D ACTIVITE Année scolaire 2012-2013 450 idées d activités économiques impulsées par 5300 jeunes >> Le parcours entrepreneurial proposé aux jeunes du Nord-Pas-de-Calais S e n s i b i l i s e r 19

Plus en détail

CLÉS. pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche

CLÉS. pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche E 7 CLÉS pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche 1 Défi nir «votre» localisation géographique idéale Choisir un emplacement adapté, c est tout d abord définir le barycentre de votre future

Plus en détail

DOSSIER Du Salon africain du Web et de L intelligence économique www.saawie.com

DOSSIER Du Salon africain du Web et de L intelligence économique www.saawie.com DOSSIER Du Salon africain du Web et de L intelligence économique www.saawie.com 1 La 1 ère Edition du Salon du Web et de l Intelligence Economique, c est : Un RDV pour analyser l impact du Web sur l économie

Plus en détail

Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon

Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon Parce que chacun doit avoir la liberté d entreprendre. Parce que

Plus en détail

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire développement économique et économie sociale et solidaire En soutenant la création

Plus en détail

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Direction de l Economie Service des Projets d Entreprises Conseil régional Juin 2013 MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Le développement à l'international

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

Présentation du média salon

Présentation du média salon Présentation du média salon ll existe plusieurs type de salons : les salons professionnels, les salons grand public, les salons mixtes et les foires commerciales. Les salons professionnels sont des événements

Plus en détail

SOLUTION GLOBALE DE FIDÉLISATION. Florent MARTENNE-DUPLAN CCI Tarn-et-Garonne 12 novembre 2012 LE MOBILE MARKETING ET FIDELISATION CLIENTELE

SOLUTION GLOBALE DE FIDÉLISATION. Florent MARTENNE-DUPLAN CCI Tarn-et-Garonne 12 novembre 2012 LE MOBILE MARKETING ET FIDELISATION CLIENTELE SOLUTION GLOBALE DE FIDÉLISATION Florent MARTENNE-DUPLAN CCI Tarn-et-Garonne 12 novembre 2012 LE MOBILE MARKETING ET FIDELISATION CLIENTELE Développer son activité commerciale C est principalement améliorer

Plus en détail

Conclusion du rendez-vous du commerce «Transition numérique du commerce BtoB» -Lundi 19 octobre 2015 -

Conclusion du rendez-vous du commerce «Transition numérique du commerce BtoB» -Lundi 19 octobre 2015 - MARTINE PINVILLE SECRETAIRE D ETAT CHARGEE DU COMMERCE, DE L ARTISANAT, DE LA CONSOMMATION ET DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE, AUPRES DU MINISTRE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMERIQUE D i s

Plus en détail

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR Date Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcomconseil.com SOMMAIRE SOMMAIRE...2 LE PORTEUR...4 L IDEE DE DEPART...5 L ETUDE DE MARCHE...6 Le marché et son environnement...6

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

Réussir. tous vos recrutements. Services Entreprises

Réussir. tous vos recrutements. Services Entreprises conseil recherche sélection intégration www.pole-emploi.fr Pour connaître les coordonnées de nos sites. Pour plus d informations sur : Les services qui vous sont proposés Les mesures pour l emploi TBWA\CORPORATE

Plus en détail

«Du Temps pour Vivre

«Du Temps pour Vivre «Du Temps pour Vivre 1 GENERALE DES SERVICES : un concept original «Générale des Services se positionne comme un véritable opérateur global de services aux particuliers, le seul sur ce modèle économique.

Plus en détail

Préprogramme des thématiques

Préprogramme des thématiques 16 & 17 novembre 2011 Cité des Congrès de Nantes Préprogramme des thématiques Thème 2011 Comment booster son développement commercial? Programmes dédiés Jeunes et entrepreneurs My franchise et commerce

Plus en détail

CCI Dordogne. Axes stratégiques 2011 ı 2015. cci dordogne ı entreprendre ı équiper ı former

CCI Dordogne. Axes stratégiques 2011 ı 2015. cci dordogne ı entreprendre ı équiper ı former CCI Dordogne Axes stratégiques 2011 ı 2015 cci dordogne ı entreprendre ı équiper ı former Evolution du nombre d entreprises entre 2005 et 2010 8 000 7 000 6 000 5 000 4 000 3 000 6 125 5 151 2 522 6 472

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises

Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises ENTREPRISES ACHETEUSES Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises Cécile Rioux, Responsable des achats, et Nicolas Pernet, Trésorier du CE d'apicil, ont fait appel à Nathalie

Plus en détail

L AVENIR S E D É C I D E A U J O U R D H U I

L AVENIR S E D É C I D E A U J O U R D H U I L AVENIR S E D É C I D E A U J O U R D H U I CHIFFRES CLÉS GROUPE EXPERTISE OFFRE sommaire s o m m a i r e préambule l avenirsedécideaujourd hui Depuis toujours l immobilier d investissement fait partie

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Paris, le lundi 15 juin 2015 Seul le prononcé fait foi DISCOURS de Sylvia PINEL Installation du Conseil supérieur de la

Plus en détail

Privateimmo.com. Nouveau site. Nouvelles offres... Privateimmo.com s étend sur l Hexagone! le dossier de presse

Privateimmo.com. Nouveau site. Nouvelles offres... Privateimmo.com s étend sur l Hexagone! le dossier de presse le dossier de presse 1 er site de vente privée immobilière sur internet Nouveau site Nouvelles offres... s étend sur l Hexagone! Contact presse : Jean-Marc FERNANDEZ Tel : 04 72 40 09 09 E-Mail : jean-marc@privateimmo.com

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENT. Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION

CHARTE D ENGAGEMENT. Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION CHARTE D ENGAGEMENT Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION Le SYCOPARC s engage à mettre en œuvre la programmation via son service de médiation culturelle. Il veille à la cohérence et à la pertinence des

Plus en détail

INNOVER ACCOMPAGNER DEVELOPPER ÉVEILLER VOS IDÉES RÉALISER VOS PROJETS

INNOVER ACCOMPAGNER DEVELOPPER ÉVEILLER VOS IDÉES RÉALISER VOS PROJETS INNOVER ACCOMPAGNER DEVELOPPER ÉVEILLER VOS IDÉES RÉALISER VOS PROJETS INNOVER POUR ALLER PLUS LOIN Thibault CHARLES, Fondateur et directeur d isonomia «De formation ingénieur et expert en physique du

Plus en détail

Du CLD de L Érable. Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012.

Du CLD de L Érable. Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012. * Du CLD de L Érable Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012. 2 *Pour le CLD de L Érable, le développement économique et social passe par la réalisation concrète de projets menés par

Plus en détail

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par : Laurent LÉTHOREY Véronique-Anne HOURDIN Pierre-Yves LE BRUN

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par : Laurent LÉTHOREY Véronique-Anne HOURDIN Pierre-Yves LE BRUN Les bons critères pour choisir son lieu d implantation Animé par : Laurent LÉTHOREY Véronique-Anne HOURDIN Pierre-Yves LE BRUN Les critères de choix : Le couple projet/lieu d implantation 1. La localisation

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

Partie I L Allemagne

Partie I L Allemagne Partie I L Allemagne Avant-propos L Allemagne est le premier partenaire économique de la France, le plus grand marché de consommateurs en Europe et, selon la banque mondiale, c est le pays qui est actuellement

Plus en détail

Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy

Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy Service Développement Local et Appui aux Entreprises Industrielles 1 Chambre de Commerce et d Industrie de Moulins-Vichy Service Développement Local et

Plus en détail

Canon Business Services. Gestion des impressions

Canon Business Services. Gestion des impressions Canon Business Services Gestion des impressions 2 Gestion des impressions Aperçu du marché Le saviez-vous? Selon une étude IDC réalisée en 2012, la dépense globale en marketing et communication ne progressera

Plus en détail

Office de Tourisme d Orléans

Office de Tourisme d Orléans Office de Tourisme d Orléans Recommandation stratégie web Analyse 2 cibles prioritaires ont été privilégiées : développement de la fréquentation touristique des profils : - public local + public parisien

Plus en détail

Les objectifs de Rennes Métropole

Les objectifs de Rennes Métropole 12 Décembre 2012 Les objectifs de Rennes Métropole Se doter d une fonction métropolitaine nouvelle pour : Renforcer son attractivité internationale - favoriser le développement économique culturel et social

Plus en détail

Campagne de Développement 2010-2012. Ensemble, développons RMS!

Campagne de Développement 2010-2012. Ensemble, développons RMS! Campagne de Développement 2010-2012 Ensemble, développons RMS! RMS : une stratégie de développement dans laquelle s inscrit la Fondation Les valeurs de RMS Innovation et esprit d entreprise Excellence

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion de la réunion du Pacte de Responsabilité et de Solidarité Lundi 26 mai 2014 Lesparre-Médoc Mesdames et Messieurs les Parlementaires Mesdames et Messieurs

Plus en détail

Plan Stratégique 2015-2019

Plan Stratégique 2015-2019 Plan Stratégique 2015-2019 En 2015, le Schéma local de développement touristique évolue en Plan stratégique touristique pour la période 2015-2017. Ce document vient répondre aux enjeux de la Marque Qualité

Plus en détail

DOSSIER DE PARTICIPATION

DOSSIER DE PARTICIPATION DOSSIER DE PARTICIPATION " Marquez une page de votre entreprise avec les Trophées de la performance environnementale 2014 " L ENVIRONNEMENT ET MON ENTREPRISE... Vous avez à cœur de développer votre activité

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

SALON INVERSE ACHATS PUBLICS INNOVANTS

SALON INVERSE ACHATS PUBLICS INNOVANTS SALON INVERSE ACHATS PUBLICS INNOVANTS NUMERIQUE & INFORMATIQUE Les établissements publics rencontrent les PME 7 JUILLET 2014 1 ère édition Centre de conférences Pierre Mendès-France 139, rue de Bercy

Plus en détail

LE 1 ER MARCHE DE BIENS ET SERVICES DES ESAT ET DES ENTREPRISES ADAPTEES DU GRAND OUEST

LE 1 ER MARCHE DE BIENS ET SERVICES DES ESAT ET DES ENTREPRISES ADAPTEES DU GRAND OUEST DOSSIER DE PRESSE Jeudi 12 mars 2015 RENNES Halle Martenot Optimisez vos achats pro avec les ESAT et les entreprises adaptées! HANDI MARKET GRAND OUEST Un événement B2B. Une première dans le Grand Ouest!

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Région Rhône-Alpes Clémence CAPRON 04 26 73 49 57 06 87 56 05 48 + CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE SALON DES

Plus en détail

Réussir. en toute indépendance

Réussir. en toute indépendance Réussir en toute indépendance notre mission Acteur reconnu dans la distribution spécialisée Nature et Jardin, le Groupe Inédis fédère aujourd hui près de 400 commerçants indépendants sur l ensemble du

Plus en détail

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr Et si votre carrière s inventait avec mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr mc 2 i Groupe Des missions de conseil en systèmes d information, à forte valeur ajoutée Depuis sa création

Plus en détail

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité!

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! La franchise DIA, deux opportunités Pour parfaire votre parcours d intégration dans le réseau, vous rejoindrez un centre de formation

Plus en détail

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création.

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création. Christian LE LANN, Président de la Chambre de métiers et de l artisanat de Paris, les membres élus, Fabrice JUGNET, Secrétaire général, directeur des services et l ensemble du personnel vous souhaitent

Plus en détail

STRATÉGIE ET ORGANISATION / NÉGOCIATIONS / FORMATIONS / RECRUTEMENT ET DÉLÉGATION. La performance achats. Vous & nous pour transformer vos achats

STRATÉGIE ET ORGANISATION / NÉGOCIATIONS / FORMATIONS / RECRUTEMENT ET DÉLÉGATION. La performance achats. Vous & nous pour transformer vos achats STRATÉGIE ET ORGANISATION / NÉGOCIATIONS / FORMATIONS / RECRUTEMENT ET DÉLÉGATION La performance achats Vous & nous pour transformer vos achats Crop and co Créateur de performance achats Depuis 2004, chez

Plus en détail

Communiqué dé préssé

Communiqué dé préssé Communiqué dé préssé Business France est l agence nationale au service de l internationalisation de l économie française. Elle est chargée du développement international des entreprises et de leurs exportations,

Plus en détail

Dossier de presse Animation Numérique de Territoire

Dossier de presse Animation Numérique de Territoire Dossier de presse Animation Numérique de Territoire Contact : Laure Dubois : contact@animateurnumeriquedeterritoire.com Site web : www.animateurnumeriquedeterritoire.com Offices de Tourisme de France Fédération

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives.

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives. Du 24 janvier 2011 Mesdames et Messieurs, Vous avez pu le constater au cours des présentations : sur l exercice 2009/2010, nos résultats ont été solides, nous avons poursuivi la transformation de notre

Plus en détail

Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Seminar on latest trends and opportunities in IT

Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Seminar on latest trends and opportunities in IT Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Seminar on latest trends and opportunities in IT Date : Jeudi 29 Mars 2012 Time:

Plus en détail

renforcer votre jeune entreprise

renforcer votre jeune entreprise Parrainés Profitez de l expérience de chefs d entreprises aguerris pour renforcer votre jeune entreprise Pierre Grimaldi PARRAINÉ - Apéro Fiesta www.lyon-ville-entrepreneuriat.org par Lyon Ville de l Entrepreneuriat

Plus en détail

Cycle d échanges DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET QUARTIERS. 6 matinées d avril à décembre 2015. Contexte. Présentation du cycle

Cycle d échanges DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET QUARTIERS. 6 matinées d avril à décembre 2015. Contexte. Présentation du cycle DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET QUARTIERS 6 matinées d avril à décembre 2015 à Lyon (Rhône) Contexte Insuffisance de services et d activités économiques, commerces de proximité en berne, taux de chômage deux

Plus en détail

LES RENDEZ-VOUS DE l hôtellerie-restauration > Programme 2015 FAIRE AVANCER TOUTES LES ENVIES D ENTREPRENDRE. www.strasbourg.cci.

LES RENDEZ-VOUS DE l hôtellerie-restauration > Programme 2015 FAIRE AVANCER TOUTES LES ENVIES D ENTREPRENDRE. www.strasbourg.cci. LES RENDEZ-VOUS DE l hôtellerie-restauration > Programme 2015 FAIRE AVANCER TOUTES LES ENVIES D ENTREPRENDRE www.strasbourg.cci.fr LES RENDEZ-VOUS DE l hôtellerie-restauration > PROGRAMME 2015 Vous êtes

Plus en détail

Catalogue de formation

Catalogue de formation Catalogue de formation Inter intra Accompagnement des structures touristiques 4 domaines de formation : - Communication - Organisation et Ressources humaines - Développement commercial et stratégique -

Plus en détail

Stratégie de prospection. et de développement. des marchés hors Québec. 2009 sommaire

Stratégie de prospection. et de développement. des marchés hors Québec. 2009 sommaire Stratégie de prospection et de développement des marchés hors Québec 2009 sommaire 2013 1 Rédaction Direction du développement des marchés et de l exportation Transformation Alimentaire Québec Ministère

Plus en détail

Charte académique. éducation entreprise. Découverte professionnelle pour les élèves des collèges de l académie de Toulouse

Charte académique. éducation entreprise. Découverte professionnelle pour les élèves des collèges de l académie de Toulouse Charte académique éducation entreprise Découverte professionnelle pour les élèves des collèges de l académie de Toulouse mai 2008 1 Préambule L académie de Toulouse, les fédérations de parents d élèves,

Plus en détail

Conseil d Orientation et de Surveillance (COS) Directoire. Didier Patault. Pascal Chabot. Victor Hamon. Martine Poignonnec.

Conseil d Orientation et de Surveillance (COS) Directoire. Didier Patault. Pascal Chabot. Victor Hamon. Martine Poignonnec. CAISSE D EPARGNE : banque régionale qui finance l économie locale LA BANQUE. NOUVELLE DÉFINITION. LE MESSAGE DES PRÉSIDENTS En 2011, la Caisse d Epargne Bretagne Pays de Loire, malgré un contexte de tension

Plus en détail

Les Ateliers de l Epargne, une nouvelle approche financière, originale et pertinente.

Les Ateliers de l Epargne, une nouvelle approche financière, originale et pertinente. DOSSIER DE PRESSE Georges BILLAND Lieu dit Bouharée 35 230 ORGERES Tél : 02 99 83 46 77 Rennes, le 25 Mars 2011 Port : 06 29 23 08 32 Email : georges.billand@hotmail.fr En résumé : Les Ateliers de l Epargne,

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Coface - Natixis a décidé d internationaliser son activité d assurance crédit en Amérique Latine en 1997. Le

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse INSEE Aquitaine 33 rue de Saget 33 076 Bordeaux Cedex www.insee.fr Contact : Michèle CHARPENTIER Tél. : 05 57 95 03 89 Mail : michele.charpentier@insee.fr

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail