CENTRE REY-LEROUX LIVRET DE PRESENTATION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CENTRE REY-LEROUX LIVRET DE PRESENTATION"

Transcription

1 CENTRE REY-LEROUX LIVRET DE PRESENTATION Le Carfour LA BOUEXIERE Tél Fax Association REY-LEROUX, déclarée en 1908, reconnue d utilité publique le

2 LA MESURE DU TEMPS 1908 Création de la "Société des Colonies de Vacances des Elèves du Lycée de Rennes" Oscar LEROUX est élu Président de l Association. Alexis REY fait don à l Association du château du Carfour à LA BOUËXIERE. L Association change de titre, elle devient : "Société des Colonies de Vacances des Ecoles Publiques de la Ville de Rennes" L Association est reconnue d utilité publique par décret du 12 Décembre Inauguration du Préventorium pour 100 garçons et filles. Nomination du premier Directeur : M. HENRY. Ouverture d une Ecole de Plein Air Prise de fonction de M. SIMON, nouveau Directeur Le 8 Mars, signature d une convention avec les "Assurances Sociales" lesquelles financent la construction du "Pavillon des Assurances Sociales" destiné à accueillir une "Colonie Sanitaire". Deux représentants des Assurances Sociales siégeront au Conseil d Administration de la Société. Parmi ceux-ci M.BACHOLLE, Directeur de l Union Régionale des Caisses Primaires d Assurance Maladie et Maternité Construction d un troisième pavillon financé en partie par une subvention des Assurances Sociales. La capacité est ainsi portée à 150 lits Le 2 Novembre, signature d une convention générale avec la Caisse Régionale de Sécurité Sociale. 50% des lits sont réservés aux enfants des assurés sociaux de la région. Le 23 Juin, M. BACHOLLE, Directeur de la Caisse Régionale, est élu Président du Conseil d Administration de l Association Le Docteur TANNOU, Chef de service de pneumophtisiologie infantile de Rennes, est nommé Médecin Chef de l Etablissement. L Association modifie ses statuts, son titre devient : "Société des Colonies de Vacances des Ecoles Publiques de Rennes et du Préventorium REY-LEROUX" Nomination de M. BESNARD, nouveau Directeur L établissement est assimilé à un Préventorium Public. Prêt de la Caisse Régionale de Sécurité Sociale, pour l agrandissement des locaux Adhésion de l Association à la Fédération des Etablissements d Hospitalisation et d Assistance Privée à but non lucratif (F.E.H.A.P) entraînant l application de la Convention Collective Nationale du 31 Octobre Nomination de M. CHRETIEN, nouveau Directeur L âge d admission des enfants est abaissé à 3 ans Subvention de la Caisse Primaire de Sécurité Sociale d Ille et Vilaine pour l installation d une salle de radiologie. Nomination de M. ORY, nouveau Directeur M. BLANDIN, Directeur de la C.P.A.M d Ille et Vilaine, est élu Président du Conseil d administration Nomination du Professeur COUTEL, Chef de Service de Pédiatrie au C.H.R de Rennes, au poste de Médecin Chef de l Etablissement Création du Laboratoire Début de la reconversion de l établissement : création de la Maison d Enfants à Caractère Sanitaire pour 27 lits. La capacité du Préventorium est abaissé à 123 lits. M. HURAULT, Pharmacien Inspecteur Régional de la Santé, est élu Président du Conseil d Administration Protocole d accord avec le Ministère de l Education Nationale précisant les conditions de création et de fonctionnement de l Ecole Publique dans l Etablissement. Ouverture de la pouponnière pour 25 lits. La capacité de la M.E.C.S est maintenue à 27 lits, celle du Préventorium est abaissée à 98 lits Prêt de la Caisse Régionale d Assurance Maladie pour la construction du pavillon Carfour et d un bâtiment scolaire. Les premiers hémophiles sont accueillis à la Maison d Enfants à Caractère Sanitaire qui devient...

3 1973 Maison d Enfants à Caractère Sanitaire Spécialisée Permanente : le Centre Médical REY-LEROUX Création de la pharmacie Année qui voit se concrétiser les réflexions menées par tous : établissement, tutelle, Education Nationale, Sécurité Sociale. L'évolution des pathologies accueillies conduit à l'agrément suivant, toujours pour 150 lits : - 30 lits au titre de l'annexe VI - Préventorium lits au titre de l'annexe XIII - Pouponnière lits au titre des Annexes XIV-XV-XVI - Maison d'enfants à Caractère Sanitaire Spécialisée Permanente lits au titre de l'annexe XVIII - Maison de Santé Médicale pour handicapés moteurs. L'établissement est admis comme Participant au Service Public Hospitalier (PSPH) : décret du 14 Octobre Nomination du Professeur JEZEQUEL, Chef de Service de Pédiatrie au C.H.R. de Rennes, au poste de Médecin Chef. Réalisation du bassin de balnéothérapie Début des travaux d'humanisation qui s'étaleront jusqu'en La capacité en lits installés est ramenée, dans le cadre de l'agrément de 1977 à : - 5 lits de Préventorium - 15 lits de Pouponnière - 60 lits de M.E.C.S.S lits pour handicapés moteurs Convention avec le Ministère de l'education Nationale précisant les conditions de la scolarisation des élèves du second degré dans l'établissement et en dehors par mesure d'intégration Nomination de M. TILLIER, nouveau Directeur Ouverture de la section hospitalisation de jour, la capacité globale de l'établissement étant maintenue à 110 lits ou places Modification des statuts, l'association prend pour titre : "Association REY-LEROUX" Création d'une consultation spécialisée pour hémophiles non hospitalisés, enfants et adultes. La C.R.A.M. accorde et renouvelle une subvention qui en permet l'ouverture et le fonctionnement Création, dans le cadre de la scolarité, d'une section de formation pré professionnelle pour les activités de reprographie Construction de l'atelier de reprographie. Construction d'un bâtiment annexe au pavillon Carfour pour des sanitaires adaptés aux handicapés moteurs Convention avec le C.H.R. de Rennes pour le suivi et l'organisation des soins aux patients hémophiles enfants et adultes. Modification des agréments : - 11 lits au titre de l Agrément XIII - Pouponnière Sanitaire lits au titre des Annexes XIV - XV - XVI - Maison d Enfants à Caractère Sanitaire,. 60 en hospitalisation complète. 25 en hospitalisation de jour. 6 en hospitalisation de nuit Agrément : Annexe XXVIII - Centre de Soins Spécialisé pour Hémophiles Ouverture à Rennes du Service d'education Spécialisée et de Soins à Domicile (SESSAD) pour handicapés moteurs, en collaboration avec le CHR de Rennes M. F. BERNARD est élu Président du Conseil d'administration. Autorisation de création d'un Foyer Médicalisé pour adultes handicapés physiques - Foyer à Double Tarification de 20 places Nomination du Dr J. FONLUPT au poste de Médecin Chef. Création avec la Commune de La Bouëxière de l'association pour le Développement et la Promotion d'activités liées à la Santé et à l'insertion (ADPASI) Création d'un Service de Scolarisation à Domicile pour enfants malades ou accidentés (SEMAD) Ouverture du Foyer Médicalisé pour Adultes : Résidence "Les Courtils". Départ en retraite du Dr J. FONLUPT et nomination du Dr COATMELEC au poste de Médecin Coordonnateur. M. Paul COLLINOT, Directeur Régional des Affaires Sanitaires et Sociales en retraite, est élu Président du Conseil d Administration.

4 1998 Nomination de M. HOLOGNE, nouveau Directeur. Signature d une convention de collaboration avec le CHU de RENNES Signature de l accord sur la réduction du temps de travail. Emergence de nouveaux projets : - Construction d un nouvel hébergement (40 lits). - Construction de la Maison des Familles (avec le soutien de la Fondation des Hôpitaux de Paris Hôpitaux de France). Construction d un manège équestre Mise en place de la réduction du temps de travail. Retrait du CHU de la gestion du SESSAD, qui est dorénavant géré par l Association REY-LEROUX. Construction de la salle informatique et du CDI (scolaire) Engagement dans la procédure d accréditation Mise en place du réseau Intranet. Construction de la Maison des Familles Application de la nouvelle convention collective 51 (FEHAP). Approbation du Projet d Etablissement. Avis favorable du CROSS à la restructuration vers le Médico-Social. Préparation et signature du Contrat d Objectifs et de Moyens avec l ARH. Nomination du Dr COATMELEC au poste de Médecin Coordonnateur Ouverture de la section médico-sociale (Institut d Education Motrice) au 1 er janvier 2005 : - XXIV ter : 10 places d internat + 5 places de semi-internat - XXIV bis : 18 places d internat + 10 places de semi-internat Restructuration de la section sanitaire : - Pouponnière : 11 lits - MECS : 35 lits d internat + 10 places de semi-internat Le Centre Médical REY-LEROUX devient alors le Centre REY-LEROUX Mise en service du nouveau bâtiment au 1 er mai L Etablissement est certifié par la Haute Autorité de Santé Monsieur Jacques LE MEUR est élu Président Transfert du Centre Régional de Traitement de l Hémophilie vers le CHU de RENNES (1 er janvier) Mise en service du pavillon «Francis Bernard», accueillant la Pouponnière et le groupe Oasis Après la procédure d auto-évaluation et la visite des experts-visiteurs, la Haute Autorité de Santé prononce la certification de l Etablissement. L inspection académique met fin au partenariat mis en place pour la gestion du SEMAD Dans le cadre de l application de la loi HPST (Hôpital, Patients, Santé et Territoire), un renouvellement des autorisations entraîne une nouvelle appellation pour l activité sanitaire Etablissement de soins de suite et de réadaptation polyvalent pour enfants de moins et plus de 6 ans et adolescents (temps complet ou partiel). Disparition de la notion PSPH au profit de ESPIC : Etablissement de Soins Privé d Intérêt Collectif 2012 Nomination de Madame CUENCA, Directrice 2014 Autorisation d accueil dès l âge de 3 ans pour l I.E.M Nomination de Monsieur RAOULT, Directeur

5 CADRE JURIDIQUE Le Centre REY-LEROUX est géré par l Association REY-LEROUX, association reconnue d utilité publique par décret du 12 décembre 1928 et confirmée, après modification des statuts, le 25 janvier Les buts de l Association REY-LEROUX sont ainsi définis : a) d assurer la gestion et le développement : - d établissements sanitaires, - d établissements médico-sociaux ou sociaux, - d établissements de suite, - d actions de formations initiales ou continues. b) d assurer, en accord et avec la participation des services de l Education Nationale, l enseignement général et professionnel, l intégration scolaire des enfants et adolescents confiés à ses Etablissements sanitaires, médico-sociaux ou sociaux, c) de promouvoir la recherche et les publications sur le traitement des maladies et handicaps des enfants et adolescents ainsi que sur les moyens propres à favoriser leur développement, leur insertion sociale, d) de mettre en place tous services ou toutes structures de nature à favoriser et compléter les buts ci-dessus énoncés dont l Assemblée Générale déciderait la création ou la fusion en accord avec les différentes autorités concernées. Le Centre REY-LEROUX est un Etablissement de Santé Privé d Intérêt Collectif (ESPIC). Il assure, avec ou sans hébergement, la surveillance médicale, les soins, les traitements pour des enfants et des adolescents de la naissance jusqu à 18 ans mais aussi l instruction et l éducation et la réadaptation dans un but de réinsertion ou d orientation vers des structures adaptées en visant le maximum d autonomie. L établissement est agréé pour 99 lits et places. Le Centre REY-LEROUX est lié au Ministère de l Education Nationale par protocole et convention qui permet le fonctionnement dans l établissement : - d une Ecole Elémentaire, pour l enseignement du 1er degré, - d un Collège, pour l enseignement du 1er cycle du second degré. Par ailleurs, l Association REY-LEROUX a créé avec le C.H.R. de Rennes un Service d Education Spécialisé et de Soins à Domicile pour enfants et adolescents handicapés moteurs (S.E.S.S.A.D.). Ce service est installé à Rennes et intervient dans un rayon de 30 km autour de RENNES et de LA BOUEXIERE.

6 Association REY-LEROUX AGREMENTS ET AUTORITE DE TARIFICATION Agence Régionale de Santé (ARS) Conseil Général Adhère à la FEHAP (Fédération des Etablissements Hospitaliers et d Assistance Privé à but non lucratif) Vie Associative Actions du Conseil d Administration gérant l Association et les différents établissements et Services qui en dépendent. ACTIVITES Centre REY-LEROUX SESSAD «Henri Matisse» Résidence «Les Courtils» Etablissement de Santé Privé d Intérêt Collectif (ESPIC) Comprenant : - Un établissement de soins de suite et de réadaptation polyvalent pour enfants et adolescents, - un Institut d Education Motrice. et un établissement scolaire de la pré-scolarité à la classe de 3 ème, ainsi qu une classe de formation pré-professionnelle adaptée en Reprographie. Service d Education Spécialisée et de Soins à Domicile Foyer d Accueil Médicalisé Hébergement médicalisé pour adultes handicapés. Voir explication des sigles dans la liste en fin de document

7 S. RAOULT Direction Générale F. HOLLE Directrice Adjointe B. COLLIN Adjoint de Direction Responsable cuisine J. FEUGUEUR Responsable soins F. COUBOULIC Responsable éducatif A. AUDOUX Responsable rééducation M.D ORY Responsable qualité V. KERSUAL Secrétaire Direction A. MASNY Accueil Standard A. GANDILLET Secrétaire Admissions V. BERGEAULT Technicien DIM B. FOLLIET Agents logistiques Ateliers Sécurité C. BOISHU D. DESBLE Y. MIRAMONT G. POIRIER Psychologues L. CARON DE FROMENTEL N. GICQUEL F. MATTE D. MELO Assistantes Sociales C. GUIHARD A. TIZLI Médecins Pédiatres B. COATMELEC coordonateur C. LECLAIR Médecin généraliste F. LE CLAINCHE Médecin MPR B. PIALOUX Pharmacienne F. FARDEL Préparatrice en phie V. BART Secrétaire médicale S. PAYS Comptables P. SERRAND V. TUBAU Secrétaire Personnel I. ROCHER Agents de service N. AMPRIME C. AUBREE A. GROIGNO R. GUYOT A. JANVIER B. LHERONDEL M.C LOICHON M. MARTIN J. THIBAULT F. TRAVERS Veilleurs de nuit E. ANDRIANASOLO S. CHEVREL F. GUILLARD J. LECLUSE C. LEMESLE C. TRIQUET Second de cuisine S. DAUGAN Ouvrier service logistique J.F. FADIER Agents de service C. COROLLER J. HARDY A. MAZURAIS Infirmières M. BENAIS C. BENARD A. GUIJARRO S. JAMET K. LE MANAC H A.C MARTIN Y. MILLON N. OLERON J. PERRIN N. RIVOAL N.A SMOEUN A. VARGAS Auxiliaires de puériculture C. BLANCHET M.P BRUZIERE S. CARDIET M.C COLLIN M. HALNA B. MEIN P. MESLIF Aides-Soignantes A. BARBOT S. DANIC H. DAVID M.T GUILLARD L. MONNERIE L. PELLETAN A. VIGNER Aides Médico- Psychologiques A.A BLANDIN-GUESDON C. MARTIN B. ORIA Educateurs spécialisés B. ABDAT Y. VALLEE A. LOUIS Educateur technique spé. F. SOURD Moniteurs-Educateurs B. HAVARD L. MARTIN Y. MERCIER E. OLLIVIER P. ROCH S. THEZE Educ. Jeunes Enfants M. GEFFRAULT B. LE CLANCHE Animateur socio-éducatif A. LABBE Moniteur d Atelier P. HEBERT Aides Médico-Psycho. F. DESBLES Q. GONNORD E. PICHOFF M. REGNAULT M. SEMERIL Aides-Soignantes M. DOUMALIN M. OCHS Diététicienne N. JAUPITRE Ergothérapeutes V. ABALAIN P. BROCHEC J.A DENOT H. GASTEL Kinésithérapeutes J. BRUNET K. DODEMAN L. LACIRE M. MOTTE M.D ORY Orthophonistes A.L ELIE S. HAMIDOU Psychomotriciennes L. VANIERE Agents de soins R. HUBERT A. PELE F. YARDIN

8 PRESENTATION DE L ETABLISSEMENT SANITAIRE Etablissement de Soins de Suite et de Réadaptation polyvalent pour enfants de moins et plus de 6 ans et adolescents (temps complet et partiel) lits et places MEDICO-SOCIAL XXIV ter - Internat... 5 places à 210 jours + 5 places à 365 jours - Semi-internat... 5 places à 210 jours XXIV bis - Internat places à 210 jours - Semi-internat places à 210 jours 99 places La création d une structure médico-sociale répond aux recommandations du Schéma régional d Organisation des Soins : «apporter les solutions aux inadéquations entre le caractère sanitaire des structures et l état pathologique des enfants qui induit des prises en charge médico-sociales». (ARH Bretagne SROSS p ) Le secteur sanitaire est dominé par la priorité des soins, cette priorité exclusive étant le fil conducteur du projet individuel. Or, il apparaît qu une progressive stabilisation des soins permet de développer les dimensions éducatives et pédagogiques visant à préparer l adolescent à son insertion sociale et professionnelle. Les populations concernées sont : Enfants et adolescents relevant du secteur XXIV bis âgés de 3 à 20 ans, atteints de déficience motrice, ayant des critères de stabilité excluant : - soins de haute technicité (ventilation assistée, trachéotomie...), - situations nécessitant une surveillance médicale (risque de fausse route lors de l'alimentation, troubles graves du transit ), - soins ou rééducations pluriquotidiens (sondages urinaires, traitements d'escarres, postures pluriquotidiennes), dont les principales étiologies sont : - les pathologies neurologiques (infirmité motrice cérébrale, spina-bifida), - les pathologies neuro musculaires relativement fixées, - les pathologies de l'appareil locomoteur peu évolutives (rhumatismes, arthrogrypose), - les séquelles de lésions cérébrales traumatiques infectieuses et tumorales, ce qui exclut les poussées évolutives de ces mêmes affections (période pubertaire, évolution «naturelle»),

9 nécessitant aussi éventuellement une prise en charge des troubles associés à condition qu'ils ne dominent pas la prise en charge : - la gestualité, - la communication, - la vision et l'utilisation du regard, - la comitialité, - les troubles viscéraux et métaboliques, - les troubles du comportement s'ils ne compromettent pas l'harmonie de la vie collective, pouvant bénéficier d'une scolarité adaptée en prenant en compte leurs troubles cognitifs et l'adaptation environnementale. Enfants et adolescents relevant du secteur XXIV ter âgés de 3 à 20 ans, atteints de déficience motrice, ayant les critères de stabilité ci dessus cités, nécessitant une prise en charge des troubles associés : - la communication, - la vision et l'utilisation du regard, - la gestualité, - la comitialité, - les troubles viscéraux et métaboliques, - les troubles du comportement s'ils ne compromettent pas la vie collective. Prise en charge éducative adaptée de la déficience intellectuelle sévère ou profonde. Critères repris à partir du guide d'aide à l'orientation des enfants déficients moteurs vers les structures médicosociales relevant de l'annexe XXIV bis du décret du (Dr A OLLIVIER). La vie de ces enfants et adolescents qui relèvent des annexes XXIV bis ou XXIV ter comporte souvent des épisodes médicaux aigus, des interventions chirurgicales nécessitant un relais par une prise en charge dans le secteur sanitaire, d'où l'intérêt de la polyvalence de l'établissement, évitant des ruptures de prises en charge chez ces jeunes qui ont des difficultés d'adaptation

10 FINANCEMENT SANITAIRE Le budget du Centre REY-LEROUX est soumis à un système de financement appelé Dotation Annuelle de Financement (DAF). C'est une modalité de financement des établissements de santé privé d intérêt collectif. L A.R.S Bretagne (Agence Régionale de Santé) est chargée de répartir l enveloppe budgétaire entre les différents établissements et raisonne en terme de DAF. Celle-ci est versée mensuellement à l'établissement. Mais au préalable, l A.R.H., avant de déterminer la répartition de la DAF, reçoit des établissements concernés leur Etat Prévisionnel des Recettes et Dépenses (EPRD) dont le calcul se fait à partir des dépenses réelles de l'année précédente augmentées des coûts et facteurs nouveaux. L EPRD est présenté en 4 groupes de dépenses : Titre Personnel Titre Médicales Titre Hôtelières et générales Titre Amortissement, provisions, charges financières. MEDICO-SOCIAL Le financement de cette section est assuré par l Assurance Maladie et/ou les organismes complémentaires, sur la base de la facturation transmise par l établissement. Une facture est établie mensuellement par enfant, facture qui précise le nombre de journées de présence, multiplié par le prix de journée fixé chaque année par l Agence Régionale de Santé. Le budget prévisionnel N de la section médico-sociale doit être adressé à l ARS pour le N-1. Ce budget est présenté en 3 groupes : Groupe Dépenses afférentes à l exploitation courante Groupe Dépenses afférentes au personnel Groupe Dépenses afférentes à la structure

11 ACTIVITE Situé à LA BOUEXIERE en Ille & Vilaine, à 20 km de RENNES, le Centre REY-LEROUX dépend du Secteur Sanitaire n 5. Le Centre REY-LEROUX est inscrit dans le Schéma Régional d Offre de Soins de la région BRETAGNE comme établissement de soins de suite et de réadaptation polyvalent pour enfants de moins et plus de 6 ans et adolescents (temps complet et partiel). Les unités de Soins de Suite et de Réadaptation (S.S.R.) ont une vocation thérapeutique dans une approche globale de la personne soignée. La prise en en charge des enfants doit intégrer plusieurs éléments : l aspect médical et social, la rééducation et l éducation. La prise en compte des besoins de rééducation et de soins médicaux doit être prioritaire dans les établissements sanitaires. Les modalités de prise en charge sont axées sur : - la polyvalence, - la pluridisciplinarité, - la précocité dans les traitements, - la proximité avec les familles. L établissement se classe selon deux typologies : 1. l unité de soins de suite pédiatriques pour enfants ayant besoin d une surveillance médicale souvent associée à un problème social, 2. l unité de soins de suite spécialisés pédiatriques pour des enfants avec des besoins prioritaires en soins médicaux ou en soins spécifiques nécessitant l intervention d une équipe et d équipements spécifiques. Etablissement polyvalent pour enfants et adolescents de la Région Bretagne et du Grand Ouest, il accueille, majoritairement, des enfants originaires de l Ille et Vilaine, mais aussi d autres départements bretons et d autres régions notamment pour certaines pathologies dont l hémophilie.

12 Origine géographique 2012 Hospitalisation complète 2012 SANITAIRE Hospitalisation partielle Séjour<1 sem Bretagne Ille et Vilaine (35) Côtes d Armor (22) 3 Finistère (29) 2 Morbihan (56) 5 Départements limitrophes Loire Atlantique (44) 17 Mayenne (53) 7 Manche (50) 3 Hors région grand Ouest Pour les hospitalisations complètes 85 (2) Total MEDICO SOCIAL Hospitalisation complète Hospitalisation partielle Bretagne Ille et Vilaine (35) Morbihan (56) 2 Départements limitrophes Mayenne (53) 1 Total Tous les enfants admis dans le cadre du secteur médico-social sont originaires du département 35. Par ailleurs le Centre REY-LEROUX est un des rares établissements pour enfants ouvert en continu toute l année.

13 Population accueillie. Le Centre REY-LEROUX accueille des enfants et adolescents de la naissance à 18 ans pour des motifs médicaux très variés, sur des séjours de quelques semaines à plusieurs années, notamment lorsqu il s agit de pathologies évolutives gravement invalidantes. Il arrive que certains patients séjournent au-delà de 18 ans et jusqu à 20 ans, dans l attente d une admission en structure adulte de type Maison d Accueil Spécialisée ou Foyer d Accueil Médicalisé. Répartition par âge en 2012 SANITAIRE 2012 Hospitalisation Hospitalisation complète partielle 1journée bilan pré-admission* <1 an 1 an ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans 2 18 ans 0 19 ans 0 20 ans ou plus 0 MEDICO SOCIAL 2012 Hospitalisation complète Hospitalisation partielle 6 ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans 2 0

14 . Répartition suivant les pathologies en 2012 SECTION SANITAIRE Hospitalisation complète Hospitalisation partielle Année Scolaire Eté Année Scolaire Séjours < à 1 semaine exclus Maladies neuromusculaires Neurologie Traumato/ortho/ rhumato Polyhandicapés Neuro orthopédie IMC IMOC Cardiologie Pneumologie Troubles du comportement alimentaire Endocrinologie Z 1 spina bifida Z1 myasthénie Z1 myopathie de Duchenne Z1 myopathie non étiquetée Z 7 encéphalopathies convulsivante Z 1 IMOC (<6 ans) Z 1 myocardiopathie Z1 cardiopathie congénitale Z 1 mucoviscidose Z 2 séquelles pulmonaires prématurité Z 1 épilepsie pharmaco résistante Z 1 retard de développement (contexte maladie génétique poly malformations) Z 2 maladies neuro dégénératives Z1 tumeur cérébrale Z 7 encéphalopathies Z 4 IMOC (<6 ans) Z 2 séquelles pulmonaires prématurité Z 38 obésités Z 12 obésités Z 1 anorexie Z 5 diabètes insulino dépendants(did) Z1 Panhipopituitarisme (séquelle cranio pharyngiome) Z 1 DID Z1 Panhipopituitarisme (séquelle cranio pharyngiome Soins palliatifs Z 2 soins palliatifs Autres Z1 Bébé «secoué» Z 1 hémophile contexte maladie neurodégénérative Qui adresse les enfants? Près des deux tiers des enfants sont adressés par des établissements hospitaliers, dont une forte proportion du C.H.U. de RENNES. Pour un quart, les admissions sont proposées par le médecin traitant (généraliste ou spécialiste), les autres sont adressés par différentes structures (établissements médico-sociaux, services sociaux), ou à la demande des familles ou du jeune.

15 Toute demande d admission en section médico-sociale nécessite une notification de la Maison Départementale des Personnes Handicapées. Il convient de mentionner que 50 % des enfants admis connaissent une situation familiale difficile qui a nécessité une mesure sociale avant l admission ou en cours de séjour et que certains «bénéficient» d une mesure de justice sur décision du Juge des enfants : mesure de garde, de placement, aide éducative... Prise en charge des frais du séjour. La quasi totalité des enfants ont des soins pris en charge à 100 % (sauf pour les surcharges pondérales) par leur caisse d'assurance maladie, avec ou sans exonération du forfait journalier (dans ce dernier cas leur mutuelle prend le relais).

16 SERVICE DE SANTE Traitements et rééducations sont prescrits par les Médecins du Centre, les soins sont programmés et organisés par l équipe soignante. Le Service médical. L établissement est doté d un service médical composé de : - 3 Médecins Pédiatres, - 1 Médecin Généraliste, - 1 Médecin de Médecine Physique et de Réadaptation, - 1 Psychiatre. Des spécialistes effectuent des consultations au Centre REY-LEROUX : Pédiatre Professeur d université spécialisé en mucoviscidose Neurologue spécialisé dans la prise en charge de la douleur Pédiatre spécialisé en endocrinologie Pédiatre spécialisé en gastro-entérologie hépatologie Le Service de soins. Le Responsable Service Soins L équipe soignante (Infirmiers, Aides-Soignants, Auxiliaires de Puériculture, Agents Hospitaliers) Il est responsable de l exécution des prescriptions, des soins, de l hygiène et du confort de l enfant et participe à son développement physique et psychique par son écoute et sa présence affective. La Pharmacie. Le Centre dispose d une Pharmacie : Pharmacien Préparateur en pharmacie

17 Les réadaptations et rééducations. Kinésithérapeutes - Kinésithérapie et éducation neuromotrice, respiratoire, orthopédique. - Appareillages et adaptations diverses. - Kiné-balnéothérapie. - Rééducation de l oralité. Ergothérapeutes - Autonomie et gestes de la vie quotidienne. - Conseil sur l adaptation des lieux de vie. - Aides techniques. - Adaptation d aide au déplacement. - Rééducation de l oralité. Psychomotriciennes - Rééducation en salle. - Education motrice et sensorielle. - Balnéothérapie. - Rééducation de l oralité. Orthophonistes - Rééducation des troubles du langage écrit et oral. - Rééducation neuro-psychologique en collaboration avec l équipe référente. - Rééducation de l oralité. Orthoptiste - Bilans, rééducation des troubles du regard et des troubles neuro-visuels. Les autres prises en charge. Psychologues - Soutien psychologique du patient, entretien individuel ou éventuellement familial. Diététicienne - Elaboration et suivi des régimes personnalisés. - Conseils auprès du patient et de sa famille. - Ateliers diététiques et cuisines.

18 SERVICE EDUCATIF Le service éducatif assure la prise en charge des enfants, en dehors des temps de soins et de scolarisation, notamment pour ceux qui sont en situation de dépendance pour les actes de la vie quotidienne. Les objectifs généraux concernent le développement de l autonomie, la socialisation à travers la vie en collectivité, le maintien de la relation familiale pour les enfants hospitalisés sur de longues périodes, et l épanouissement personnel. Il est organisé sur les temps de loisirs des activités : - poterie, - activités manuelles (peinture sur verre, arts plastiques ), - horticulture (serre), - activités sportives (en interne ou dans des clubs extérieurs), - équitation (construction d un manège équestre en 2000, adapté à la prise en charge de jeunes handicapés), - activités diverses (atelier esthétique, informatique, sorties extérieures ), qui permettent aux enfants de développer différents savoir-faire et de valoriser leurs compétences. Les différents groupes d accueil de jour qui reçoivent les enfants et adolescents sont organisés en fonction de l âge des jeunes mais aussi de l efficience du handicap intellectuel et du niveau scolaire : Groupe Oasis Groupe Rivage Groupe Ile aux Enfants Groupe Bleu Marine Groupe Trimaran Groupe Escale Groupe Passerelle L accueil en internat se fait sur deux groupes : pour les jeunes relevant du secteur sanitaire, le 1er étage du pavillon ouest, pour les jeunes relevant du secteur médico-social, le rez-de-chaussée du pavillon ouest. Les enfants et adolescents sont encadrés par l ensemble du personnel éducatif : Educateurs Spécialisés, Moniteurs Educateurs, Educateurs de Jeunes Enfants, Aide Médico-Psychologique. Lors des vacances scolaires et certains week-ends, l animation est assurée en continu par l Association EPAL (Evasion en Pays d Accueil et de Loisirs), agréée «Jeunesse et Sports». Elle propose, dans le cadre d un Centre de Loisirs Sans Hébergement, des activités diverses, des sorties extérieures (cinéma, patinoire, festivals ). Les animateurs d EPAL interviennent en complémentarité de l équipe éducative du Centre REY-LEROUX.

LIVRET D ACCUEIL CENTRE REY-LEROUX

LIVRET D ACCUEIL CENTRE REY-LEROUX LIVRET D ACCUEIL CENTRE REY-LEROUX LE MOT DE LA DIRECTION L arrivée de votre enfant au Centre REY-LEROUX est motivée par un besoin médical. Une équipe pluridisciplinaire va l accompagner tout au long de

Plus en détail

CENTRE D EDUCATION ET DE SOINS SPECIALISES POUR ENFANTS POLYHANDICAPES «LE RIVAGE» LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE

CENTRE D EDUCATION ET DE SOINS SPECIALISES POUR ENFANTS POLYHANDICAPES «LE RIVAGE» LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE CENTRE D EDUCATION ET DE SOINS SPECIALISES POUR ENFANTS POLYHANDICAPES «LE RIVAGE» LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE 12 rue aux raisins - 62600 BERCK SUR MER 03.21.89.44.01 - Fax : 03.21.89.44.82 Le mot d

Plus en détail

Fiche descriptive : DEAMP

Fiche descriptive : DEAMP Fiche descriptive : DEAMP FICHE METIER L'aide médico-psychologique (AMP) exerce une fonction d'accompagnement et d'aide dans la vie quotidienne. A ce titre, il intervient auprès d'enfants, d'adolescents,

Plus en détail

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V.

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V. Siège social : 9 bis, rue Armand Chabrier 47400 TONNEINS Tél. : 05.53.64.61.57 Fax : 05.53.64.63.12 e-mail : adestonneins@yahoo.fr Site : www.adesformations.fr Antenne de Bazas 7 chemin Larriou 33430 BAZAS

Plus en détail

L enfant handicapé : orientation et prise en charge

L enfant handicapé : orientation et prise en charge 1 ère partie : modules transdisciplinaires - Module 4 : Handicap. Incapacité. Dépendance - Objectif 51 : L enfant handicapé : orientation et prise en charge Rédaction : C Aussilloux, A Baghdadli - Actualisation

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL D ENFANTS. 60 rue Bertin BP 840 97400 SAINT DENIS DE LA RÉUNION

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL D ENFANTS. 60 rue Bertin BP 840 97400 SAINT DENIS DE LA RÉUNION COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL D ENFANTS 60 rue Bertin BP 840 97400 SAINT DENIS DE LA RÉUNION Octobre 2005 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE RUMILLY. 23, rue Charles-de-Gaulle 74151 RUMILLY

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE RUMILLY. 23, rue Charles-de-Gaulle 74151 RUMILLY COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE RUMILLY 23, rue Charles-de-Gaulle 74151 RUMILLY FEVRIER 2006 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION

Plus en détail

Livret. Maison. handicapées. Maison. de prestations. des personnes. départementale

Livret. Maison. handicapées. Maison. de prestations. des personnes. départementale Livret de prestations Maison départementale des personnes handicapées Vous informer, vous orienter, évaluer vos besoins, suivre vos prestations Maison départementale des personnes handicapées PYRÉNÉES-ATLANTIQUES

Plus en détail

Association La vie pour Christie Section «On devient moins petit» Les chemins de L Isle-84800 Lagnes

Association La vie pour Christie Section «On devient moins petit» Les chemins de L Isle-84800 Lagnes Association La vie pour Christie Section «On devient moins petit» Les chemins de L Isle-84800 Lagnes QUESTIONNAIRE D ENQUETE SUR LES BESOINS RELATIFS A L ACCUEIL DES ENFANTS DEFICIENTS INTELLECTUELS Ce

Plus en détail

IMC Val de Murigny. Centre de Rééducation Motrice pour Infirmes Moteurs Cérébraux. C.R.M-I.M.C. Val de Murigny 51100 REIMS

IMC Val de Murigny. Centre de Rééducation Motrice pour Infirmes Moteurs Cérébraux. C.R.M-I.M.C. Val de Murigny 51100 REIMS CRM-IMC IMC Val de Murigny Centre de Rééducation Motrice pour Infirmes Moteurs Cérébraux C.R.M-I.M.C. Val de Murigny 42, Boulevard Edmond Michelet 51100 REIMS Tél. 03 26 36 08 08 Fax 03 26 49 91 21 crm51direction@wanadoo.fr

Plus en détail

Annexe 3 30/11/04/DGAS 1

Annexe 3 30/11/04/DGAS 1 Annexe 3 LES INDICATEURS CHRS GUIDE PRATIQUE 30/11/04/DGAS 1 SOMMAIRE N 1 répartition des populations par classe d âge N 2 répartition des populations par sexe N 2 bis répartition des populations par situation

Plus en détail

Formulaire de demande(s) auprès de la MDPH Enfants/Jeunes (0-20 ans)

Formulaire de demande(s) auprès de la MDPH Enfants/Jeunes (0-20 ans) Tampon dateur de la Formulaire de demande(s) auprès de la Enfants/Jeunes (0-20 ans) Vous formulez une demande auprès de la pour votre enfant Nom de naissance : I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I

Plus en détail

COMPTE RENDU D ACCREDITATION DE L'HOPITAL ET INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS CROIX-ROUGE FRANÇAISE

COMPTE RENDU D ACCREDITATION DE L'HOPITAL ET INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS CROIX-ROUGE FRANÇAISE COMPTE RENDU D ACCREDITATION DE L'HOPITAL ET INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS CROIX-ROUGE FRANÇAISE Chemin de la Bretèque 76230 BOIS-GUILLAUME Mois de juin 2001 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE

Plus en détail

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Avertissement Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements du secteur médico-social et social

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC. 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC. 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC Août 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION

Plus en détail

Inscription en établissements et services pour personnes adultes handicapées

Inscription en établissements et services pour personnes adultes handicapées Date de la demande : ae ae azze Inscription en établissements et services pour personnes adultes handicapées Accueil de jour Foyer de vie Foyer d accueil médicalisé Maison d accueil spécialisée Unité pour

Plus en détail

INAUGURATION Du service de Pédiatrie Dossier de presse JEUDI 14 NOVEMBRE 2013

INAUGURATION Du service de Pédiatrie Dossier de presse JEUDI 14 NOVEMBRE 2013 Dossier de presse INAUGURATION Du service de Pédiatrie JEUDII 14 NOVEMBRE 2013 Le dossier Le service de Pédiatrie Introduction La Pédiatrie : Ses activités Quelques données chiffrées Son fonctionnement

Plus en détail

ZOOM ETUDES Les études paramédicales. Auditorium de l Institut Français du Bénin 9 novembre 2013

ZOOM ETUDES Les études paramédicales. Auditorium de l Institut Français du Bénin 9 novembre 2013 ZOOM ETUDES Les études paramédicales Auditorium de l Institut Français du Bénin 9 novembre 2013 L enseignement supérieur français - santé Études de médecine, pharmacie et odontologie : Universités en partenariat

Plus en détail

Les différentes structures d accueil des secteurs médicaux sociaux, sanitaires, et résidences services / Glossaire

Les différentes structures d accueil des secteurs médicaux sociaux, sanitaires, et résidences services / Glossaire Les différentes structures d accueil des secteurs médicaux sociaux, sanitaires, et résidences services / Glossaire E.H.P.A.D E.H.P.A.D (Etablissement d hébergement pour personnes agées dépendantes) Un

Plus en détail

Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents handicapés

Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents handicapés 2012 Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents handicapés Avant-propos La scolarisation des élèves handicapés constitue une priorité nationale. Dans ce domaine, des progrès considérables ont

Plus en détail

ASSOCIATION ARISSE INSTITUT MEDICO-EDUCATIF ARMONIA Avec prise en charge de jour et d internat séquentiel LIVRET D ACCUEIL

ASSOCIATION ARISSE INSTITUT MEDICO-EDUCATIF ARMONIA Avec prise en charge de jour et d internat séquentiel LIVRET D ACCUEIL ASSOCIATION ARISSE INSTITUT MEDICO-EDUCATIF ARMONIA Avec prise en charge de jour et d internat séquentiel LIVRET D ACCUEIL Directeur: Chef de Service Éducatif Assistante de Direction Accueil - Secrétariat

Plus en détail

Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents handicapés

Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents handicapés Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents handicapés Avant-propos Une nouvelle loi, de nouveaux principes La loi du 11 février 2005 relative à l égalité des droits et des chances, la participation

Plus en détail

Les résidences du Centre Hospitalier

Les résidences du Centre Hospitalier Les résidences du Centre Hospitalier QUIMPER Résidence Ty Glazig Résidence Ty Creac h Résidence Ker Radeneg CONCARNEAU Résidence Avel Ar Mor Résidence Les Embruns Résidence Les Brisants POUR VOUS AIDER

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel d activités du Diplôme

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain. Géré par le Home des Flandres

LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain. Géré par le Home des Flandres HOME DES FLANDRES 355, Boulevard Gambetta 59200 TOURCOING 03.20.24.75.78 Fax : 03.20.11.02.49 LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain Géré par le Home des Flandres 337 bis rue du Brun Pain 59200

Plus en détail

Aides financières pour les patients de moins de 60 ans atteints de maladie chronique Véronique LACROIX FRANCOIS

Aides financières pour les patients de moins de 60 ans atteints de maladie chronique Véronique LACROIX FRANCOIS Aides financières pour les patients de moins de 60 ans atteints de maladie chronique Véronique LACROIX FRANCOIS Définition Qu est ce qu une pathologie chronique? «C est une maladie de longue durée, évolutive,

Plus en détail

Livret de Présentation (Extrait du livret des patients distribué à leur accueil)

Livret de Présentation (Extrait du livret des patients distribué à leur accueil) Livret de Présentation (Extrait du livret des patients distribué à leur accueil) Centre de Rééducation et de Réadaptation Fonctionnelles PASTEUR «Tout faire pour la personne, ne rien faire à sa place»

Plus en détail

M.A.S. Franche Terre/ A.S.F.A. Tél. : 0262 90 87 60 Fax : 0262 92 23 39 E-mail : direction.samsah.mas@asfa.re B.P. 840 97476 Saint-Denis Cedex

M.A.S. Franche Terre/ A.S.F.A. Tél. : 0262 90 87 60 Fax : 0262 92 23 39 E-mail : direction.samsah.mas@asfa.re B.P. 840 97476 Saint-Denis Cedex M.A.S. Franche Terre/ A.S.F.A. Tél. : 0262 90 87 60 Fax : 0262 92 23 39 E-mail : direction.samsah.mas@asfa.re B.P. 840 97476 Saint-Denis Cedex ÉDITO «La loi rappelle que le pouvoir de décision en matière

Plus en détail

Complément à la circulaire DH/EO 2 n 2000-295 du 30 mai 2000 relative à l'hospitalisation à domicile

Complément à la circulaire DH/EO 2 n 2000-295 du 30 mai 2000 relative à l'hospitalisation à domicile http://www.sante.gouv.fr/adm/dagpb/bo/2001/01-01/a0010017.htm Bulletin Officiel n 2001-1 Direction de l'hospitalisation et de l'organisation des soins Page 1 sur 6 Complément à la circulaire DH/EO 2 n

Plus en détail

IMR PEC-5.51 IM V2 19/05/2015. Date d'admission prévue avec le SRR : Date d'admission réelle : INFORMATIONS ADMINISTRATIVES ET SOCIALES

IMR PEC-5.51 IM V2 19/05/2015. Date d'admission prévue avec le SRR : Date d'admission réelle : INFORMATIONS ADMINISTRATIVES ET SOCIALES DOSSIER D ADMISSION 1/6 Date d'admission souhaitée : Date de la demande : Date d'admission prévue avec le SRR : Date d'admission réelle : INFORMATIONS ADMINISTRATIVES ET SOCIALES Renseignements administratifs

Plus en détail

- Evaluation de la situation sur dossier ou à domicile (vous pouvez être amené à rencontrer différents professionnels)

- Evaluation de la situation sur dossier ou à domicile (vous pouvez être amené à rencontrer différents professionnels) Maison Départementale des Personnes Handicapées du Haut-Rhin CG 68 - Direction de la Communication - Dessins réalisés par des usagers des établissements pour personnes handicapées du Haut-Rhin Qu est-ce

Plus en détail

FILIERE TRAUMATISMES CRANIENS CEREBRO-LESIONS GRAVES

FILIERE TRAUMATISMES CRANIENS CEREBRO-LESIONS GRAVES Unité Mobile de Coordination Adultes des SSR du Bassin de St Etienne CHU HOPITAL NORD BATIMENT B NIVEAU 1 42055 SAINT ETIENNE cedex 2 Tél : 04 77 1 20316 Fax : 04 77 1 27661 Mail : umcssr@chu-st-etienne.fr

Plus en détail

Une exposition : «Les services à la personne»

Une exposition : «Les services à la personne» Une exposition : «Les services à la personne» Pour tous vos forums, salons, espaces d'accueil de public, une exposition itinérante en 4 panneaux (100 x 40 cm) disponible gratuitement. Un aperçu des activités,

Plus en détail

Hospitalisation à Temps Partiel Soins de Suite et Réadaptation Affections cardio-vasculaires et Affections respiratoires Livret de séjour

Hospitalisation à Temps Partiel Soins de Suite et Réadaptation Affections cardio-vasculaires et Affections respiratoires Livret de séjour CENTRE HOSPITALIER de BOURG-EN-BRESSE CS 90401 900 route de Paris 01012 BOURG-EN-BRESSE CEDEX 04 74 45 44 08 Hospitalisation à Temps Partiel Soins de Suite et Réadaptation Affections cardio-vasculaires

Plus en détail

ARS et Conseils généraux de Bretagne Prestations d études et d analyses de l organisation de la prise en charge des personnes avec TED dans les ESSMS

ARS et Conseils généraux de Bretagne Prestations d études et d analyses de l organisation de la prise en charge des personnes avec TED dans les ESSMS ARS et Conseils généraux de Bretagne Prestations d études et d analyses de l organisation de la prise en charge des personnes avec TED dans les ESSMS Synthèse des questionnaires destinés aux établissements

Plus en détail

la maladie d Alzheimer

la maladie d Alzheimer Prévenir... les difficultés de vie avec un proche atteint de la maladie d Alzheimer 27 La maladie d Alzheimer n est pas la maladie d une seule personne 800 000 français sont atteints par la maladie d Alzheimer

Plus en détail

Sommaire : Le mot du directeur... p. 2 Présentation de la M.A.S... p. 3-4 - lieu de vie au cœur de la cité

Sommaire : Le mot du directeur... p. 2 Présentation de la M.A.S... p. 3-4 - lieu de vie au cœur de la cité Sommaire : Le mot du directeur... p. 2 Présentation de la M.A.S.... p. 3-4 - lieu de vie au cœur de la cité - organisation architecturale L admission... p. 5 Fonctionnement... p. 6 Le projet personnalisé...

Plus en détail

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES Sommaire : Les missions page 2 Les secteurs d interventions page 2 Les contacts privilégiés page 3 Les cibles : A La restauration collective 1. Objectifs

Plus en détail

Protection Maternelle et Infantile Santé scolaire (33b) Professeur Dominique PLANTAZ Septembre 2004

Protection Maternelle et Infantile Santé scolaire (33b) Professeur Dominique PLANTAZ Septembre 2004 Protection Maternelle et Infantile Santé scolaire (33b) Professeur Dominique PLANTAZ Septembre 2004 Objectifs : indiquer les objectifs de prévention du Service départemental de Protection Maternelle et

Plus en détail

Présentation MFAM 2013

Présentation MFAM 2013 Présentation MFAM 2013 1 Présentation générale 2 Qui sommes nous? une entreprise de droit privé un organisme mutualiste à but non lucratif implanté en Maine et Loire et en Mayenne siège à Angers / délégation

Plus en détail

Nous vous en remercions par avance et vous souhaitons un prompt rétablissement.

Nous vous en remercions par avance et vous souhaitons un prompt rétablissement. Madame, Mademoiselle, Monsieur, Toute l équipe de MédiHAD vous souhaite la bienvenue. Nous vous remercions d avoir choisi notre structure d Hospitalisation A Domicile pour votre prise en charge médicale

Plus en détail

ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER

ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER ANNEXE N 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL POUR LA COUVERTURE DU RISQUE HOSPITALISATION TITRE I - PRINCIPES GÉNÉRAUX ARTICLE 1-1 CATÉGORIES COUVERTES Sont admis à bénéficier des

Plus en détail

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation Assistant socio-éducatif 4 diplôme d état d assistant de service social 4 formation diplômante sur 3 ans dont 12 mois de stages pratiques 4 accueil, écoute, évaluation, information, orientation des personnes

Plus en détail

Accompagnement de fin de vie des enfants et adolescents polyhandicapés en établissements et services médico-sociaux

Accompagnement de fin de vie des enfants et adolescents polyhandicapés en établissements et services médico-sociaux Accompagnement de fin de vie des enfants et adolescents polyhandicapés en établissements et services médico-sociaux Cette enquête est réalisée en partenariat avec le Groupe Polyhandicap France (GPF) et

Plus en détail

Code emploi statutaire de la fonction publique hospitalière (NEH) Emplois non-médicaux

Code emploi statutaire de la fonction publique hospitalière (NEH) Emplois non-médicaux emploi statutaire de la fonction publique hospitalière (NEH) Emplois non-médicaux Rubriques S40.G10.08.002.004 / S40.G10.10.002.004 / S40.G10.25.002.004 Table incluant les codes fournis par la Direction

Plus en détail

La santé. Les établissements de l entité Mutualité Santé Services

La santé. Les établissements de l entité Mutualité Santé Services 1 solidaire Apporter une réponse concrète aux besoins de la population en matière de santé, selon des principes fondamentaux de solidarité et d entraide. Développer un important réseau d œuvres sanitaires

Plus en détail

Le secteur des EHPAD Définition, évolution et organisation

Le secteur des EHPAD Définition, évolution et organisation Le secteur des EHPAD Définition, évolution et organisation DU et Capacité «médecin coordonnateur en EHPAD» Le 15 décembre 2010 Katy Jarny Responsable Conseil & Formation - I - Les différentes formules

Plus en détail

DESTINATION LONDRES 2012

DESTINATION LONDRES 2012 DESTINATION LONDRES 2012 Présentation L IME André Coudrier Les jeunes et le sport Projet «London 2012» L IME André Coudrier La structure La mission et le projet L IME et l APAJH Le personnel encadrant

Plus en détail

Liste 625 créée le 03/02/2015 par CPNE BRANCHE SANITAIRE SOCIALE ET MEDICO SOCIALE PRIVEE A BUT NON LUCRATIF

Liste 625 créée le 03/02/2015 par CPNE BRANCHE SANITAIRE SOCIALE ET MEDICO SOCIALE PRIVEE A BUT NON LUCRATIF Liste 625 créée le 03/02/2015 par CPNE BRANCHE SANITAIRE SOCIALE ET MEDICO SOCIALE PRIVEE A BUT NON LUCRATIF Pour le public : SALARIE Pour la région : TOUTES LES REGIONS Pour les branches : Sanitaire Sociale

Plus en détail

Epilepsies : Parents, enseignants, comment accompagner l enfant pour éviter l échec scolaire?

Epilepsies : Parents, enseignants, comment accompagner l enfant pour éviter l échec scolaire? Epilepsies : Parents, enseignants, comment accompagner l enfant pour éviter l échec scolaire? L épilepsie concerne plus de 500 000 personnes en France, dont la moitié sont des enfants ou des adolescents.

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE ALMA SANTE

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE ALMA SANTE COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE ALMA SANTE Chemin de l Étrat BP 57 42210 MONTROND-LES-BAINS Février 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU

Plus en détail

Préparation au concours d aide-soignant

Préparation au concours d aide-soignant Préparation au concours d aide-soignant Le métier Il contribue à une prise en charge globale des personnes en liaison avec les autres intervenants au sein d une équipe pluridisciplinaire, en milieu hospitalier

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR / DOCUMENT INDIVIDUEL

CONTRAT DE SEJOUR / DOCUMENT INDIVIDUEL CONTRAT DE SEJOUR CONTRAT DE SEJOUR / DOCUMENT INDIVIDUEL DE PRISE EN CHARGE DE PRISE EN CHARGE Accueil de Jour «Maison Bleue» Le contrat de séjour définit les droits et les obligations de l'etablissement

Plus en détail

ANNEXE N 1 AU REGLEMENT MUTUALISTE DE LA MUTUELLE FAMILIALE DES CHEMINOTS DE FRANCE N 784 394 413

ANNEXE N 1 AU REGLEMENT MUTUALISTE DE LA MUTUELLE FAMILIALE DES CHEMINOTS DE FRANCE N 784 394 413 ANNEXE N 1 AU REGLEMENT MUTUALISTE page 1 Sécurité Sociale I - HONORAIRES MEDICAUX Consultations et visites de généralistes et spécialistes Actes de chirurgie en cabinet Actes techniques médicaux (endoscopie,

Plus en détail

GROUPE 03 et GROUPE 04 : CAMSP CMPP. Établissement dont le code de la catégorie Finess est : 189, 190

GROUPE 03 et GROUPE 04 : CAMSP CMPP. Établissement dont le code de la catégorie Finess est : 189, 190 GROUPE 03 et GROUPE 04 : CAMSP CMPP Établissement dont le code de la catégorie Finess est : 189, 190 SOMMAIRE DES NOMENCLATURES : Code de la catégorie Finess modifié... 1 Agrément de clientèle... 1 Code

Plus en détail

Prénom : Date de naissance : Commune de résidence : M.D.A. Maison Départementale de l'autonomie DOSSIER DE DEMANDES POUR LES PERSONNES HANDICAPEES

Prénom : Date de naissance : Commune de résidence : M.D.A. Maison Départementale de l'autonomie DOSSIER DE DEMANDES POUR LES PERSONNES HANDICAPEES Identification du demandeur Nom : Prénom : Date de naissance : Commune de résidence : M.D.A. Maison Départementale de l'autonomie Dossier à retourner au : Service autonomie de la Maison du Conseil général

Plus en détail

ASH-63. Livret d accueil. année scolaire 2011-2012

ASH-63. Livret d accueil. année scolaire 2011-2012 ASH-63 Livret d accueil de l auxiliaire de vie scolaire année scolaire 2011-2012 Inspection académique du Puy-de-Dôme Cité Administrative - rue Pélissier Circonscription ASH Bâtiment P - 5 ème étage -

Plus en détail

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Action sociale Nos actions dans le domaine du handicap L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Assumer au quotidien une situation de handicap est difficile pour une famille

Plus en détail

Une passerelle pour votre avenir

Une passerelle pour votre avenir Une passerelle pour votre avenir Livret d accueil Jeunes de 14 à 20 ans Plusieurs structures pour des parcours individualisés Des équipes pluridisciplinaires pour un service de qualité Enfance et Adolescence

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES 1 TEXTES DE REFERENCE 1.1 Cadre juridique Loi n o 2004-806 du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique, notamment la mesure 72 de son annexe

Plus en détail

ANNEXE N 1 AU REGLEMENT MUTUALISTE DE LA MUTUELLE FAMILIALE DES CHEMINOTS DE FRANCE N 784 394 413

ANNEXE N 1 AU REGLEMENT MUTUALISTE DE LA MUTUELLE FAMILIALE DES CHEMINOTS DE FRANCE N 784 394 413 ANNEXE N 1 AU REGLEMENT MUTUALISTE Désignation des I - HONORAIRES MEDICAUX HORS HOSPITALISATION (5) Consultations et visites de généralistes et spécialistes Actes de chirurgie en cabinet Actes techniques

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL DE MOZE. 1, rue du Docteur-Tourasse 07320 SAINT-AGRÈVE

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL DE MOZE. 1, rue du Docteur-Tourasse 07320 SAINT-AGRÈVE COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL DE MOZE 1, rue du Docteur-Tourasse 07320 SAINT-AGRÈVE Février 2007 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. Vue générale du bâtiment Jeanne Mance Médecine - soins de suite et de réadaptation au 2ème étage

LIVRET D ACCUEIL. Vue générale du bâtiment Jeanne Mance Médecine - soins de suite et de réadaptation au 2ème étage LIVRET D ACCUEIL Vue générale du bâtiment Jeanne Mance Médecine - soins de suite et de réadaptation au 2ème étage Médecine Soins de suite et de réadaptation Hôpital Saint-Charles - 4 rue Charles de Gaulle

Plus en détail

FOURNISSEURS ET PRESTATAIRES DE SERVICES Matériels, aides techniques : venez choisir vos interlocuteurs!

FOURNISSEURS ET PRESTATAIRES DE SERVICES Matériels, aides techniques : venez choisir vos interlocuteurs! FOURNISSEURS ET PRESTATAIRES DE SERVICES Matériels, aides techniques : venez choisir vos interlocuteurs! Vous trouverez dans cette rubrique une large sélection d entreprises spécialisées dans les secteurs

Plus en détail

LE DYNAMISME DU SECTEUR MÉDICO-SOCIAL EN ILE-DE-FRANCE

LE DYNAMISME DU SECTEUR MÉDICO-SOCIAL EN ILE-DE-FRANCE LE DYNAMISME DU SECTEUR MÉDICO-SOCIAL EN ILE-DE-FRANCE DOSSIER DE PRESSE 11 FÉVRIER 2014 Contacts Presse : Burson Marsteller I & E Courriel : tanaquil.papertian@bm.com Tanaquil PAPERTIAN Téléphone : 01

Plus en détail

Niveau 4 Certification niveau Bac. Niveau 2 Certification niveau Bac + 3 et 4 : licence, master 1 Niveau 1 Certification niveau Bac + 5 : master 2

Niveau 4 Certification niveau Bac. Niveau 2 Certification niveau Bac + 3 et 4 : licence, master 1 Niveau 1 Certification niveau Bac + 5 : master 2 d auxiliaire de vie d aide-soignant d auxiliaire de puériculture Certains titres ou diplômes permettent des exemptions à des épreuves de sélection pour l entrée en formation dans le secteur sanitaire et

Plus en détail

Connaître. facultatif. le régime. de complémentaire. santé Pour les anciens salariés

Connaître. facultatif. le régime. de complémentaire. santé Pour les anciens salariés 1 Connaître le régime facultatif de complémentaire santé Pour les anciens salariés Préambule Le 12 août 2008, l Union des Caisses Nationales de Sécurité sociale et des organisations syndicales ont signé

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT Handicap, Dépendance, Invalidité REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT HANDIVIE 1 Boulevard de Compostelle - 13012 Marseille : 04 91 44 07 73 - : 09 70 62 08 48 ssiad-handivie@wanadoo.fr TABLE DES MATIERES I.LE

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE SAINT-DOMINIQUE. 18, avenue Henry-Dunant 06100 NICE

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE SAINT-DOMINIQUE. 18, avenue Henry-Dunant 06100 NICE COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE SAINT-DOMINIQUE 18, avenue Henry-Dunant 06100 NICE Octobre 2006 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT

Plus en détail

PROGRAMME INTERDÉPARTEMENTAL D'ACCOMPAGNEMENT DES HANDICAPS ET DE LA PERTE D'AUTONOMIE

PROGRAMME INTERDÉPARTEMENTAL D'ACCOMPAGNEMENT DES HANDICAPS ET DE LA PERTE D'AUTONOMIE PROGRAMME INTERDÉPARTEMENTAL D'ACCOMPAGNEMENT DES HANDICAPS ET DE LA PERTE D'AUTONOMIE Proposition de révision 2014 I - Le contexte de la réactualisation du PRIAC 2014/2017 1. Le champ du PRIAC Le PRIAC

Plus en détail

Dép. 75 «Service d Accueil de Jour»

Dép. 75 «Service d Accueil de Jour» Dép. 75 «Service d Accueil de Jour» PRESENTATION DE L ACTION Intitulé, ancienneté et lieu d implantation Le Service d accueil de jour -SAJE- est implanté sur le 19 e arrondissement de Paris et accueille

Plus en détail

Troubles «dys» de l enfant. Guide ressources pour les parents

Troubles «dys» de l enfant. Guide ressources pour les parents Troubles «dys» de l enfant Guide ressources pour les parents Troubles «dys» de l enfant Guide ressources pour les parents Direction de la collection Thanh Le Luong Édition Jeanne Herr Institut national

Plus en détail

Centre Hospitalier Intercommunal de Meulan - Les Mureaux Direction des Soins - CAMPUS de Formation Site de Bécheville 1, rue Baptiste Marcet 78130

Centre Hospitalier Intercommunal de Meulan - Les Mureaux Direction des Soins - CAMPUS de Formation Site de Bécheville 1, rue Baptiste Marcet 78130 Sommaire 1) Préambule...3 2) Le CAMPUS de formation...4 3) L Institut de Formation en Psychomotricité (I.F.P.)...5 4) Le statut des étudiants en psychomotricité...5 5) Les conditions d inscription aux

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

eduscol Santé et social Enseignement d'exploration

eduscol Santé et social Enseignement d'exploration eduscol Consultation nationale sur les programmes Projets de programmes de la classe de seconde générale et technologique Santé et social Enseignement d'exploration L'organisation de la consultation des

Plus en détail

PARAMEDICAL. Métiers et formations. Centre d information et d orientation de NOUMEA

PARAMEDICAL. Métiers et formations. Centre d information et d orientation de NOUMEA PARAMEDICAL Métiers et formations Centre d information et d orientation de NOUMEA Santé et paramédical Soins médicaux médecin, chirurgien dentaire, pharmacien, sage-femme Soins paramédicaux infirmier,

Plus en détail

Parent d un enfant particulier : Où être accueilli, écouté, informé?

Parent d un enfant particulier : Où être accueilli, écouté, informé? Parent d un enfant particulier : Où être accueilli, écouté, informé? Guide pratique pour l accueil d un enfant en situation de handicap DIRECTION GéNéRALE ADJOINTE de l ACTION SOCIALE ET DE LA SOLIDARITé

Plus en détail

L ERGOTHERAPIE EN GERIATRIE Dr S.FARDJAD, Praticien Hospitalier Service de MPR du Professeur J-M.GRACIES CHU Mondor-Chenevier DEFINITION Thérapie utilisant comme moyen l activité (du grec «ergon»): - l

Plus en détail

Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge Pôle de santé du Canton d Aulnay de Saintonge MSP Aulnay et Néré PROJET D AULNAY PSP

Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge Pôle de santé du Canton d Aulnay de Saintonge MSP Aulnay et Néré PROJET D AULNAY PSP Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge PROJET D AULNAY MSP PSP Réseau de santé de proximité Historique Objectifs Particularités Avenir Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge MAISON DE SANTE

Plus en détail

APPROCHE QUALITATIVE ET QUANTITATIVE DU SUIVI DE L ACTIVITÉ DES SESSAD DE LA RÉGION PAYS DE LA LOIRE

APPROCHE QUALITATIVE ET QUANTITATIVE DU SUIVI DE L ACTIVITÉ DES SESSAD DE LA RÉGION PAYS DE LA LOIRE APPROCHE QUALITATIVE ET QUANTITATIVE DU SUIVI DE L ACTIVITÉ DES SESSAD DE LA RÉGION PAYS DE LA LOIRE MARS 2013 «Le Sillon de Bretagne» 8 av. Thébaudières CP 30406-44804 SAINT-HERBLAIN CEDEX Tél. : 02 28

Plus en détail

1- LA CHARTE DU PATIENT HOSPITALISÉ...19 2- DROIT À L INFORMATION DU MALADE...20 3- PERSONNE DE CONFIANCE...20 4- RÉCLAMATIONS ET CONCILIATION...

1- LA CHARTE DU PATIENT HOSPITALISÉ...19 2- DROIT À L INFORMATION DU MALADE...20 3- PERSONNE DE CONFIANCE...20 4- RÉCLAMATIONS ET CONCILIATION... T U L L E I - PRÉSENTATION....2 II - PLAN....3 III - POUR NOUS JOINDRE....4 IV - PRÉSENTATION DU PERSONNEL.....5 V - PRÉSENTATION DUSERVICE... 10 VI - PRÉPARER SON HOSPITALISATION INFORMATIONS PRATIQUES....17

Plus en détail

sociales (pour information) CIRCULAIRE DGS(SD6/A)/DGAS/DSS/2002/551 / du 30 octobre 2002 relative aux appartements de coordination thérapeutique (ACT)

sociales (pour information) CIRCULAIRE DGS(SD6/A)/DGAS/DSS/2002/551 / du 30 octobre 2002 relative aux appartements de coordination thérapeutique (ACT) Le Ministre de la Santé, de la Famille Et des personnes Handicapées A Mesdames et Messieurs les Préfets de région Direction régionales des affaires sanitaires et sociales Mesdames et Messieurs les Préfets

Plus en détail

Aide kinésithérapeute : une réalité?

Aide kinésithérapeute : une réalité? Aide kinésithérapeute : une réalité? Fabien Launay Cadre supérieur du pôle rééducation CHU de Dijon Dijon (21) Préambule : La fonction d aide-kinésithérapeute n est pas nouvelle. Elle peut être occupée

Plus en détail

SSIAD de Déville-Lès-Rouen. 4, rue Georges Hébert. 76250 Déville-Lès-Rouen 02.35.76.30.91. ssiad@chg-lafilandiere.fr

SSIAD de Déville-Lès-Rouen. 4, rue Georges Hébert. 76250 Déville-Lès-Rouen 02.35.76.30.91. ssiad@chg-lafilandiere.fr IVRET D ACCUEI Service Soins Infirmier A Domicile SSIAD de Déville-ès-Rouen 4, rue Georges Hébert 76250 Déville-ès-Rouen 02.35.76.30.91 ssiad@chg-lafilandiere.fr Centre d Hébergement Gérontologique A FIANDIERE

Plus en détail

Dispenses et allègements pour les diplômes du secteur SANITAIRE et SOCIAL

Dispenses et allègements pour les diplômes du secteur SANITAIRE et SOCIAL Dispenses et allègements pour les diplômes du secteur SANITAIRE et SOCIAL (Document réalisé par la CIO Paramédical Février 2014 www.cioparamedical.com) Les références des textes législatifs figurant dans

Plus en détail

Contenu du métier. Contenu du métier

Contenu du métier. Contenu du métier FICHE METIER et PASSERELLES ASSISTANT(E) D'ACCUEIL PETITE ENFANCE Domaines : Domaine Services à la personne - Sous domaine : Education et animation Code fiche du répertoire des métiers territoriaux : 06/D/23

Plus en détail

Sortie d Hôpital Reprise du cours de la vie

Sortie d Hôpital Reprise du cours de la vie Sortie d Hôpital Reprise du cours de la vie après une maladie handicapante, un accident,... (pour une personne présentant une dépendance fonctionnelle ou sanitaire) Le patient et les proches sont d e s

Plus en détail

Secteur social et médico-social : zoom sur quatre métiers qui recrutent

Secteur social et médico-social : zoom sur quatre métiers qui recrutent Métiers... Secteur social et médico-social : zoom sur quatre métiers qui recrutent Le secteur social et médico-social est constitué d une large gamme d organismes et de services qui offrent des services

Plus en détail

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010 Référentiel métier de Directeur(trice) des soins Ce référentiel intègre à la fois le métier Directeur(trice) des soins en établissement et celui de Directeur(trice) des soins en institut de formation paramédicale.

Plus en détail

La Mutualité en chiffres

La Mutualité en chiffres La Mutualité en chiffres Édition 2012 La Mutualité en chiffres Édition 2012 La Mutualité, acteur principal de la complémentaire santé page 5 La complémentaire santé dans l activité des mutuelles Les prestations

Plus en détail

26, boulevard de Louvain 13285 MARSEILLE Cedex 08 www.hopital-saint Joseph.fr. HAD Saint Joseph. Service d hospitalisation à domicile

26, boulevard de Louvain 13285 MARSEILLE Cedex 08 www.hopital-saint Joseph.fr. HAD Saint Joseph. Service d hospitalisation à domicile 26, boulevard de Louvain 13285 MARSEILLE Cedex 08 www.hopital-saint Joseph.fr HAD Saint Joseph Service d hospitalisation à domicile Sommaire édito 3 édito 4 Présentation du groupe Saint Joseph 6 Qu est

Plus en détail

Le Transport. des assurés sociaux

Le Transport. des assurés sociaux Le Transport des assurés sociaux 1 Arrêtés du 23.12.2006 Prise en charge des frais de transports exposés par les assurés sociaux. Référentiel de prescription des transports. 2 Décret du 10.03.2011 Prise

Plus en détail

quel plan pour qui? Répondre aux besoins éducatifs PARticuliers des élèves :

quel plan pour qui? Répondre aux besoins éducatifs PARticuliers des élèves : Répondre aux besoins éducatifs PARticuliers des élèves : quel plan pour qui? _ Le projet d accueil individualisé (PAI) _ Le projet personnalisé de scolarisation (PPS) _ Le plan d accompagnement personnalisé

Plus en détail

quel plan pour qui? Répondre aux besoins éducatifs particuliers des élèves :

quel plan pour qui? Répondre aux besoins éducatifs particuliers des élèves : Répondre aux besoins éducatifs particuliers des élèves : quel plan pour qui? _ Le projet d accueil individualisé (PAI) _ Le projet personnalisé de scolarisation (PPS) _ Le plan d accompagnement personnalisé

Plus en détail

Le Foyer d Hébergement

Le Foyer d Hébergement Le Foyer d Hébergement Résidences Strada et Vittoz du Complexe de Braconnac - Les Ormes Complexe de Braconnac - Les Ormes Jonquières - 81440 LAUTREC - Tél. 05 63 82 10 70 - Fax. 05 63 82 10 79 - e.mail

Plus en détail

Accompagner les apprentissages d un l élève handicapé scolarisé individuellement dans une classe «ordinaire» 2013 ASH 06 1

Accompagner les apprentissages d un l élève handicapé scolarisé individuellement dans une classe «ordinaire» 2013 ASH 06 1 Accompagner les apprentissages d un l élève handicapé scolarisé individuellement dans une classe «ordinaire» 2013 ASH 06 1 Critères efficaces dans la relation d aide «Empathie, disponible, attentif, attentionné,

Plus en détail

I. Qu est ce qu un SSIAD?

I. Qu est ce qu un SSIAD? 1 Plan Introduction I. Qu est ce qu un SSIAD? II. L accompagnement du SSIAD III. Présentation du SSIAD de Meyssac et de Beynat IV. Les personnes prises en soin dans le SSIAD V. Présentation d une situation

Plus en détail

LES GRILLES DE SALAIRES 2014 des agents dans la Fonction Publique Hospitalière

LES GRILLES DE SALAIRES 2014 des agents dans la Fonction Publique Hospitalière LES GRILLES DE SALAIRES 2014 des agents dans la Fonction Publique Hospitalière Site Internet : http:/// Copyright infosdroits 2014 Tout droit réservé Ne pas reproduire ou diffuser sans notre autorisation

Plus en détail

L'accueil de l'élève handicapé dans un établissement ordinaire

L'accueil de l'élève handicapé dans un établissement ordinaire juillet 2009 L'accueil de l'élève handicapé dans un établissement ordinaire Rectorat 3, boulevard de Lesseps Versailles www.ac-versailles.fr GROUPE ACADÉMIQUE EPS ET HANDICAP COMMUNICATION L'accueil de

Plus en détail

«SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée»

«SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée» «SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée» intéresser, l entendre, et transformer en soins de vie ce qu elle veut nous dire qu elle soit atteinte

Plus en détail