EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE EN SAVOIE BILAN 2009

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE EN SAVOIE BILAN 2009"

Transcription

1 OsCC GES, n 3, mai 212 EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE EN SAVOIE BILAN 29 28% Agriculture Nature 13% Fig. 1 : Estimation de la répartition des émissions de GES (CO 2, CH 4, N 2 O) par secteur en Savoie en 29. Source : Air Rhône-Alpes / Air-Aps GES - PRG à 1 ans à climat réel (hors GES fluorés) (kteqco2) Nature : forêt, marécage, etc., quantités marginales. Tertiaire 11% Industrie 28% 19% Fig. 2 : Evolution des émissions totales de GES en Savoie entre 2 et 29 et niveau référence de 199. Source : Air Rhône-Alpes / Air-Aps 1

2 Les émissions de GES de l année 29 en Savoie sont les plus faibles depuis 2 et atteignent quasiment celles de 199. La baisse atteint -7% par rapport à 28. Rappel : en Savoie, les variations annuelles des émissions totales sont fortement corrélées à l activité de deux secteurs, l industrie, et le résidentiel/tertiaire (via le chauffage). - La part de l industrie dans les émissions de GES en Savoie a toujours été supérieure entre 21 et 28 à celle des transports. Le pic d émissions a été atteint en 26 (soit +26% entre 2 et 26), avant de chuter. - La Savoie connaît aussi une forte activité touristique hivernale. Ainsi en fonction des facteurs de température, d enneigement, d ensoleillement et de fréquentation, on explique en grande partie les variations des émissions liées au chauffage des secteurs résidentiels et tertiaires. Ainsi en 25 pour un hiver très froid on enregistre une hausse de +16% des émissions par rapport à la moyenne 2/29, en 27 pour un hiver extrêmement doux et peu enneigé une baisse de -11%*. Evolution des émissions par secteur en 29 La baisse observée en 29 par rapport à 28 est presque totalement imputable au secteur industriel, avec une réduction de -18.7% des émissions de GES. Nous sommes ainsi passés en dessous des valeurs de 199. Notons qu en 29 deux des industries qui émettent le plus de GES en Savoie ont vu leurs émissions divisées par deux. Ces réductions ne concernent pas toutefois l ensemble des industries savoyardes. Le secteur résidentiel observe une légère baisse de -3.5% des émissions par rapport à 28, due à une fréquentation touristique hivernale inférieure et à une année 29 globalement chaude. En dehors des années d extrêmes climatiques, les émissions de ce secteur (liées au chauffage) n ont pas évolué depuis 2 (fig.6). Le tertiaire est resté stable. Les émissions du secteur des transports continuent quant à elles leur très lente diminution avec un recul de -1% des émissions liées aux voitures particulières, malgré un parc en constante augmentation. Par contre, les émissions des poids-lourds stagnent (fig.5). Enfin pas d évolution notable pour le secteur de l agriculture Industrie Tertiaire Agriculture/nature Fig. 3 : Evolution par secteur des émissions de GES en Savoie entre 2 et 29, et les émissions de 199. Présentation en courbes * Il est généralement admis que la consommation de chauffage est proportionnelle à la rigueur climatique de l'hiver. Le bilan à climat normal correspond aux consommations corrigées des effets de température ; les consommations à climat réel sont celles qui ont été effectivement consommées au cours de l année. 2

3 Industrie Tertiaire Agriculture/nature Fig. 4 : Evolution par secteur des émissions de GES en Savoie entre 2 et 29, et les émissions de 199. Présentation en histogramme. Détails par secteur Voitures Poids lourds Véhicules Utilitaires Légers Fig. 5 : Evolution des émissions de GES liées aux voitures, poids lourds et véhicules utilitaires légers en Savoie entre 2 et 29, et 1es émissions de

4 Les variations des émissions des poids-lourds sur la période 2/29 s expliquent dans un premier temps par le report du trafic jusqu en 23 suite à l accident du tunnel du Mont-Blanc, suivi d un retour à la normale, puis en 28 par la crise économique. On retrouve d ailleurs ce léger décrochage de 28 pour les voitures particulières et les véhicules utilitaires légers : effets cumulés de la crise économique, du bonus malus écologique instauré en 28 et de la prime à la casse (aide à l'acquisition des véhicules propres) en 29? Difficile de faire la part des choses. Les autres modes de déplacements motorisés non représentés ici (deux-roues, bus urbain, autocars) ne représentent que 1.4% des émissions liées au transport Chauffage C+ECS Chauffage Cuisson et eau chaude sanitaire Fig. 6 : Evolution des émissions de GES liées au chauffage et de la somme des émissions de la cuisson et eau chaude sanitaire en Savoie entre 2 et 29, et les émissions de 199. On retrouve approximativement dans les émissions liées au chauffage le profil de l évolution des émissions globales en Savoie (fig.2). Le pic de 25 correspond à la rigueur de l hiver qui fut le plus froid de la période 1981/212. Bien qu à la marge, les émissions liées à la cuisson et à l eau chaude sanitaire sont en baisse. Page suivante 4

5 usages autres - lavage - froid 4 2 Fig. 7 : Evolution des émissions de GES liées à l électricité spécifique (froid, lavage, autres usages) en Savoie entre 2 et 29, et les émissions de 199. Encore plus marginales, les émissions de l électricité spécifique sont par contre en constante augmentation et traduisent l utilisation de plus en plus importante des appareils électriques informatiques, audiovisuels, etc. Cette augmentation compense la baisse observée sur la cuisson et l eau chaude sanitaire. 5

Élaboration du Plan Climat-Energie Territorial de la Ville de Nice

Élaboration du Plan Climat-Energie Territorial de la Ville de Nice Élaboration du Plan Climat-Energie Territorial de la Ville de Nice Diagnostic des émissions de gaz à effet de serre et des consommations énergétiques de la Ville de Nice Synthèse - Décembre 2011 - Diagnostic

Plus en détail

Oreges GT du 21 novembre Romain MALACARNE Lig Air 260 avenue de la Pomme de Pin Saint-Cyr-en-Val Tél:

Oreges GT du 21 novembre Romain MALACARNE Lig Air 260 avenue de la Pomme de Pin Saint-Cyr-en-Val Tél: Oreges GT du 21 novembre 2013 Romain MALACARNE malacarne@ligair.fr Lig Air 260 avenue de la Pomme de Pin 45590 Saint-Cyr-en-Val Tél: 02-38-78-09-49 Cadre réglementaire : Arrêté du 24 août 2011 relatif

Plus en détail

Les émissions de Gaz à Effet de Serre en région Poitou-Charentes de 1990 à 2013

Les émissions de Gaz à Effet de Serre en région Poitou-Charentes de 1990 à 2013 Les synthèses de l AREC Les émissions de Gaz à Effet de Serre en région Poitou-Charentes de 1990 à 2013 Janvier 2016 PRÉAMBULE : Le rôle des acteurs locaux dans l animation territoriale des politiques

Plus en détail

Consommation et production d énergie en Rhône-Alpes en 2013 Tendances au 05 septembre 2014

Consommation et production d énergie en Rhône-Alpes en 2013 Tendances au 05 septembre 2014 1 Tendances 2013 Pour plus d informations : www.oreges.rhonealpes.fr oreges@rhonealpes.fr Structures techniques de l Observatoire de l énergie et des gaz à effet de serre de Rhône-Alpes : Consommation

Plus en détail

Bilans régionaux de consommation et de production d'énergie pour la période

Bilans régionaux de consommation et de production d'énergie pour la période Bilans régionaux de consommation et de production d'énergie pour la période 1990-2005 Il convient de considérer avec précaution l ensemble des résultats étant donné qu il s agit du croisement de différentes

Plus en détail

Consommation et production d énergie en Rhône- Alpes en 2012 Tendances au 05 septembre 2013

Consommation et production d énergie en Rhône- Alpes en 2012 Tendances au 05 septembre 2013 1 Tendances 2012 Pour plus d informations : www.oreges.rhonealpes.fr oreges@rhonealpes.fr Structures techniques de l Observatoire de l énergie et des gaz à effet de serre de Rhône- Alpes : Consommation

Plus en détail

Panorama mondial des émissions de GES 2.1

Panorama mondial des émissions de GES 2.1 Panorama mondial des émissions de GES 2.1 Répartition des émissions mondiale de GES 1 par gaz en 21 Selon le potentiel de réchauffement global 2 à 2 ans Selon le potentiel de réchauffement global 2 à 1

Plus en détail

I CONTEXTE II OBJECTIFS 31 COMMUNES

I CONTEXTE II OBJECTIFS 31 COMMUNES Plan Climat Energie Territorial de Montpellier-Agglomération Bilan territorial énergétique et des émissions de GES 2007, 2020 Tendanciel et 2020 "Politique Energie-Climat" I CONTEXTE réalise un bilan territorial

Plus en détail

COMMISSION ÉCOLOGIE URBAINE. Comment lutter contre la pollution urbaine Les sources et l historique de la pollution lyonnaise

COMMISSION ÉCOLOGIE URBAINE. Comment lutter contre la pollution urbaine Les sources et l historique de la pollution lyonnaise Page 1 / 11 Comment lutter contre la pollution urbaine Raymond Joumard COMMISSION ÉCOLOGIE URBAINE Comment lutter contre la pollution urbaine Les sources et l historique de la pollution lyonnaise Fichier

Plus en détail

PCET du Conseil général du Bas-Rhin

PCET du Conseil général du Bas-Rhin PCET du Conseil général du Bas-Rhin Bilan des émissions de gaz à effet de serre selon l approche territoriale Association pour la Surveillance et l étude de la Pollution Atmosphérique 1 en Alsace PCET

Plus en détail

Répartition par source des émissions de GES dans l UE en 2010 (4 721 Mt CO2éq. hors UTCF 1 )

Répartition par source des émissions de GES dans l UE en 2010 (4 721 Mt CO2éq. hors UTCF 1 ) La combustion d énergie : première source d émission de GES 4.1 Répartition par source des émissions de GES dans l UE en 2010 (4 721 Mt CO2éq. hors UTCF 1 ) Déchets 2 (3,0) Procédés industriels 3 (3,0)

Plus en détail

Valeur limite. Le long du trafic. Loin du trafic

Valeur limite. Le long du trafic. Loin du trafic Mise à jour : juillet 2013 La qualité de l air Les polluants problématiques La qualité de l air quotidienne reste insatisfaisante en Île-de-France pour certains polluants. En 2011, on estime qu environ

Plus en détail

Les émissions de gaz à effet de serre dus aux transports en Midi Pyrénées

Les émissions de gaz à effet de serre dus aux transports en Midi Pyrénées Les émissions de gaz à effet de serre dus aux transports en Midi Pyrénées Sources mobilisées Données OREMIP (observation des consommations d'énergie et modélisation des émissions basée sur les consommations

Plus en détail

Diagnostic Energie et GES du secteur résidentiel de la Communauté d Agglomération du Bocage Bressuirais

Diagnostic Energie et GES du secteur résidentiel de la Communauté d Agglomération du Bocage Bressuirais - Diagnostic Energie et GES du secteur résidentiel de la Communauté d Agglomération du Bocage Bressuirais Novembre 2013 Tous les mots suivis d un «*» sont définis dans le lexique en fin de document. 1.

Plus en détail

Les nouvelles motorisations en Bretagne en 2013

Les nouvelles motorisations en Bretagne en 2013 PUBLICATION S Service COPREV Division CPROS 17 mai 2016 Les nouvelles motorisations en Bretagne en 2013 Place des véhicules avec des motorisations nouvelles (multi bi-carburation électrique) dans le parc

Plus en détail

Tendances Consommation et production d énergie en Auvergne-Rhône-Alpes en 2015 Tendances au 01 Novembre 2016

Tendances Consommation et production d énergie en Auvergne-Rhône-Alpes en 2015 Tendances au 01 Novembre 2016 1 Tendances 2015 Pour plus d informations : oreges.rhonealpes.fr oreges@rhonealpes.fr Structures techniques de l Observatoire de l énergie et des gaz à effet de serre : Consommation et production d énergie

Plus en détail

Immatriculations des véhicules routiers au quatrième trimestre 2010

Immatriculations des véhicules routiers au quatrième trimestre 2010 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 192 Février 2011 OBSERVATION ET STATISTIQUES TRANSPORT Immatriculations des véhicules routiers au quatrième trimestre 2010 En données CVS-CJO (corrigées

Plus en détail

Au cours de l année 2000, une directive CE a été publiée, contenant des valeurs normatives pour le CO dans l air ambiant.

Au cours de l année 2000, une directive CE a été publiée, contenant des valeurs normatives pour le CO dans l air ambiant. 4.6 MONOXYDE DE CARBONE (CO) Le trafic routier est la principale source d émissions de CO. Les concentrations maximales sont observées dans un environnement où le trafic est intense. Début 1997, le monoxyde

Plus en détail

Au cours de l année 2000, une directive CE a été publiée, contenant des valeurs normatives pour le CO dans l air ambiant.

Au cours de l année 2000, une directive CE a été publiée, contenant des valeurs normatives pour le CO dans l air ambiant. 4.6 MONOXYDE DE CARBONE (CO) Le trafic routier est la principale source d émissions de CO. Les concentrations maximales sont observées dans un environnement où le trafic est intense. Début 1997, le monoxyde

Plus en détail

La qualité de l air en Ile de France. Volet transports 20 juin 2014 Julien ASSOUN, DRIEE Ile de France

La qualité de l air en Ile de France. Volet transports 20 juin 2014 Julien ASSOUN, DRIEE Ile de France La qualité de l air en Ile de France Volet transports 20 juin 2014 Julien ASSOUN, DRIEE Ile de France 1 Qu est-ce que la pollution atmosphérique? C est la pollution de l air que nous respirons NO NO 2

Plus en détail

Élaboration du volet Climat Air Énergie du SRADDET Nouvelle-Aquitaine

Élaboration du volet Climat Air Énergie du SRADDET Nouvelle-Aquitaine Élaboration du volet Climat Air Énergie du SRADDET Nouvelle-Aquitaine Fiches Thématiques synthétiques - Documents de travail non contractuels Région Nouvelle-Aquitaine* N Nom de la fiche Thématique (liste

Plus en détail

La politique «énergie-climat» du PETR du Pays Midi Quercy

La politique «énergie-climat» du PETR du Pays Midi Quercy La politique «énergie-climat» du PETR du Pays Midi Quercy Assemblée des Territoires -atelier "l appropriation locale la production d'énergies renouvelables" 1 Historique 2004 : Etude «bilan énergétique

Plus en détail

G Bilan de la circulation

G Bilan de la circulation G Bilan de la circulation Commissariat général au développement durable Service de l observation et des statistiques 135 G1 Bilan de la circulation routière La circulation routière augmente en 213 (+.7

Plus en détail

Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE, président, Christine CHAUVET, Catherine EDWIGE, Yann PADOVA, Jean-Pierre SOTURA, commissaires

Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE, président, Christine CHAUVET, Catherine EDWIGE, Yann PADOVA, Jean-Pierre SOTURA, commissaires Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 14 décembre 2016 portant vérification de la conformité du barème des tarifs réglementés de vente de gaz proposé par Engie pour le mois de janvier

Plus en détail

INDICATEURS ENVIRONNEMENTAUX

INDICATEURS ENVIRONNEMENTAUX INDICATEURS ENVIRONNEMENTAUX Réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) En 2014, le groupe Monoprix réalise son 3 ème Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES). Monoprix a choisi d

Plus en détail

Pour en savoir plus Sur Internet :

Pour en savoir plus Sur Internet : Problématique des transports dans la Vallée du Gier fait partie du dispositif français de surveillance et d information de la qualité de l air. Sa mission s exerce dans le cadre de la loi sur l air du

Plus en détail

ENERGIE ET EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DANS LE MONDE CAS DE LA PRODUCTION D ELECTRICITE. Petit aide-mémoire. Bernard Laponche 23 juin 2015

ENERGIE ET EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DANS LE MONDE CAS DE LA PRODUCTION D ELECTRICITE. Petit aide-mémoire. Bernard Laponche 23 juin 2015 ENERGIE ET EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DANS LE MONDE CAS DE LA PRODUCTION D ELECTRICITE Petit aide-mémoire Bernard Laponche 23 juin 2015 www.global-chance.org ENERGIE ET EMISSIONS DE GAZ A EFFET

Plus en détail

4.1 La combustion d énergie : première source d émission de CO2

4.1 La combustion d énergie : première source d émission de CO2 4.1 La combustion d énergie : première source d émission de CO2 Répartition par source des émissions de CO2 dans l UE en 2008 (4 089 Mt CO2 hors UTCF 1 ) Déchets 2 0,1 % Procédés industriels 3 7,1 % Solvants

Plus en détail

Les Inventaires des Gaz à effet de

Les Inventaires des Gaz à effet de Gestion durable des gaz à effet de serre en Tunisie Mesurer, gérer et réduire les émissions de gaz à effet de serre Les Inventaires des Gaz à effet de Serre / utilisation IPCC 2006 en TUNISIE Les Défis

Plus en détail

Faible croissance de la demande énergétique mondiale en 2011

Faible croissance de la demande énergétique mondiale en 2011 Faible croissance de la demande énergétique mondiale en 211 Forte réduction de la demande des pays de l OCDE largement compensée par la bonne santé de l économie chinoise Enerdata analyse les tendances

Plus en détail

Bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre

Bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre Bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre Description de la personne morale concernée Raison sociale : Code NAF : 3811Z Code SIREN 745 550 111 Adresse :,18-20 rue Henri Rivière - 76000

Plus en détail

Programme obligations vertes Contribution développement durable de la Société de transport de Montréal

Programme obligations vertes Contribution développement durable de la Société de transport de Montréal Programme obligations vertes Contribution développement durable de la Société de transport de Montréal 24 février 2017 Programme obligations vertes Le Gouvernement du Québec a procédé le 24 février 2017

Plus en détail

Que sont les énergies? Que sont les distillats? Fioul. Le Gaz Naturel, le Fioul et l Essence

Que sont les énergies? Que sont les distillats? Fioul. Le Gaz Naturel, le Fioul et l Essence Dans cet article, nous aborderons plusieurs matières énergétiques, notamment le gaz naturel, le fioul et l essence. On peut classer l essence et le fioul dans la catégorie des énergies raffinées, ou distillats,

Plus en détail

Le Bilan carbone. 1. Changement climatique : rappels 2. Eléments de contexte et enjeux. Contexte du projet

Le Bilan carbone. 1. Changement climatique : rappels 2. Eléments de contexte et enjeux. Contexte du projet Contexte du projet Le Bilan carbone 1. Changement climatique : rappels 2. Eléments de contexte et enjeux Cabinet ESPERE Bilan Carbone - Responsabilité Sociétale Diapo 1 L effet de serre : un phénomène

Plus en détail

Novembre *Gaz à Effet de Serre CONSTRUCTION. Développement Durable. Eiffage Construction

Novembre *Gaz à Effet de Serre CONSTRUCTION. Développement Durable. Eiffage Construction Novembre 2015 de *Gaz à Effet de Serre CONSTRUCTION Développement Durable Eiffage Construction Préliminaire R é f é r e n c e s Date du Bilan Carbone Logiciel utilisé Période de Référence Adresse de publication

Plus en détail

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE PERIMETRE FRANCE

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE PERIMETRE FRANCE BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE PERIMETRE FRANCE Rapport destiné à la Préfecture de Paris Année calendaire 2014 World Headquarters & siège social : 16-18, rue Chalgrin 75016 Paris France Tél.

Plus en détail

Bilan de qualité de l air en 2016

Bilan de qualité de l air en 2016 www.atmo-auvergnerhonealpes.fr Bilan de qualité de l air en 2016 Drôme-Ardèche / Agglomération de Valence Diffusion : Mai 2017 Siège social : 3 allée des Sorbiers 69500 BRON Tel. 09 72 26 48 90 contact@atmo-aura.fr

Plus en détail

Bilan carbone complet et plan climat de l école des Guernazelles d Orléans pour la période 2008/2011

Bilan carbone complet et plan climat de l école des Guernazelles d Orléans pour la période 2008/2011 Bilan carbone complet et plan climat de l école des Guernazelles d Orléans pour la période 2008/2011 Notions importantes : Dans les bilans présentés ci-dessous, les consommations d énergie (électricité

Plus en détail

Développement Durable Magazine La consommation et la production d électricité en France métropolitaine en 2015

Développement Durable Magazine  La consommation et la production d électricité en France métropolitaine en 2015 Développement Durable Magazine www.ddmagazine.com La consommation et la production d électricité en France métropolitaine en 2015 Bernard CHABOT Expert et formateur en énergies renouvelables Bernard_Chabot@yahoo.fr

Plus en détail

Résumé non technique du Plan de Protection de l Atmosphère de l Agglomération de Nancy

Résumé non technique du Plan de Protection de l Atmosphère de l Agglomération de Nancy Résumé non technique du Plan de Protection de l Atmosphère de l Agglomération de Nancy Plan de Protection de l Atmosphère de l agglomération de Nancy version projet novembre 2014 1/8 Qualité de l air sur

Plus en détail

1. CONTEXTE, COMPETENCE ET SAISINE DE LA CRE

1. CONTEXTE, COMPETENCE ET SAISINE DE LA CRE DELIBERATION N 2017-087 Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 20 avril 2017 portant vérification de la conformité du barème des tarifs réglementés de vente de gaz proposé par Engie

Plus en détail

PLF EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : AIDES À L'ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES

PLF EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : AIDES À L'ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES PLF 2018 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : AIDES À L'ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES Version du 03/10/2017 à 09:10:40 PROGRAMME 791 : CONTRIBUTION AU FINANCEMENT DE L'ATTRIBUTION D'AIDES À

Plus en détail

Réseau de chaleur Bellevue. Synthèse du rapport annuel 2012

Réseau de chaleur Bellevue. Synthèse du rapport annuel 2012 Réseau de chaleur Bellevue Synthèse du rapport annuel 2012 Sommaire Contexte contractuel Présentation du réseau Faits marquants en 2012 Consommation des abonnés Rendement du réseau CO 2 : gestion des quotas

Plus en détail

Emissions d après la loi sur le CO 2 et d après le Protocole de Kyoto

Emissions d après la loi sur le CO 2 et d après le Protocole de Kyoto Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l environnement OFEV Emissions d après la loi sur le CO 2 et d après le Protocole de

Plus en détail

Bilans Carbone «Patrimoine et Services» et «Territoire» de la Communauté d agglomération de Chartres Métropole

Bilans Carbone «Patrimoine et Services» et «Territoire» de la Communauté d agglomération de Chartres Métropole Bilans Carbone «Patrimoine et Services» et «Territoire» de la Communauté d agglomération de Chartres Métropole Réunion de présentation des résultats Adissa LOROGO Sabrina GIORGI Programme Contexte de l

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 49 Janvier 4 Les émissions de CO dues à la combustion d énergie dans le monde en OBSERVATION ET STATISTIQUES ÉNERGIE La combustion d énergie est responsable

Plus en détail

Les immatriculations de voitures neuves en Poitou-Charentes en 2014

Les immatriculations de voitures neuves en Poitou-Charentes en 2014 Chiffres et statistiques Les immatriculations des voitures neuves en 2014 en Poitou-Charentes Chiffres et statistiques février 2015 Les immatriculations de voitures neuves en Poitou-Charentes en 2014 DREAL

Plus en détail

ROYAUME-UNI NOTE D INFORMATION ÉCONOMIQUE ACTIVITÉS PÉTROLIÈRES EN Grande-Bretagne (Angleterre, Pays de Galles, Écosse) & Irlande du Nord

ROYAUME-UNI NOTE D INFORMATION ÉCONOMIQUE ACTIVITÉS PÉTROLIÈRES EN Grande-Bretagne (Angleterre, Pays de Galles, Écosse) & Irlande du Nord ROYAUME-UNI Grande-Bretagne (Angleterre, Pays de Galles, Écosse) & Irlande du Nord ACTIVITÉS PÉTROLIÈRES EN 213 Source : Department of energy and climate change www.decc.gov.uk NOTE D INFORMATION ÉCONOMIQUE

Plus en détail

Résultats 2009. Depuis la mise en place par la Métro, en 2005, du Plan Climat

Résultats 2009. Depuis la mise en place par la Métro, en 2005, du Plan Climat ENVIRONNEMENT GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE Communauté d agglomération GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE OBSERVATOIRE janvier 2012 Suivi des Consommations d Energie, des émissions de GAZ À EFFET DE SERRE et de la production

Plus en détail

3.1 Émissions de CO2 dues à l énergie

3.1 Émissions de CO2 dues à l énergie 3.1 Émissions de CO2 dues à l énergie Émissions de CO2 dues à la combustion d énergie 1 dans le monde 3 Index base 1 en 199 25 2 15 1 Afrique USA 5 UE à 15 197 1975 198 1985 199 1995 2 25 28 En Mt CO2

Plus en détail

Conjoncture énergétique Mars 2011

Conjoncture énergétique Mars 2011 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 215 Mai 211 Conjoncture énergétique Mars 211 OBSERVATION ET STATISTIQUES ÉNERGIE La production d énergie primaire de mars est supérieure de 2,7 % à son niveau

Plus en détail

Lutter contre la pollution : Stratégie contre la pollution due aux transports

Lutter contre la pollution : Stratégie contre la pollution due aux transports Lutter contre la pollution : Stratégie contre la pollution due aux transports Page 2 / 17 Stratégie contre la pollution due aux transports Lutter contre la pollution UCIL COMMISSION ÉCOLOGIE URBAINE Sommaire

Plus en détail

MATIN - Climat et impacts locaux - GES : responsabilités locales - Zoom sur les déplacements

MATIN - Climat et impacts locaux - GES : responsabilités locales - Zoom sur les déplacements Changement climatique et politique énergétique des territoires Journée TEDDIF / 9 décembre 2003 Laurent Coméliau Chargé de mission collectivités locales Mission interministérielle de l effet de serre (MIES)

Plus en détail

IAIA Montréal. Paris Action climat

IAIA Montréal. Paris Action climat RETOUR D EXPÉRIENCE FRANÇAIS SUR L ÉVOLUTION DE LA PRISE EN COMPTE DU CHANGEMENT CLIMATIQUE DANS LES ÉVALUATIONS ENVIRONNEMENTALES IAIA 2017 - Montréal Paris Action climat CONTENTS 1 DE 1976 AUX ANNÉES

Plus en détail

Bilan Région Haute-Normandie

Bilan Région Haute-Normandie Bilan Région Haute-Normandie Population au 01/01/2014 1 851 909 habitants Economie PIB 2013 51,6 Md 27 864 / habitant +0,1% en moyenne depuis 2000 Emploi 2013 702 800-0,7% depuis 2000 Taux de chômage 2014

Plus en détail

PRÉVISION DES ÉMISSIONS DE POLLUANTS DE VÉHICULES PARTICULIERS D ICI 2020

PRÉVISION DES ÉMISSIONS DE POLLUANTS DE VÉHICULES PARTICULIERS D ICI 2020 PRÉVISION DES ÉMISSIONS DE POLLUANTS DE VÉHICULES PARTICULIERS D ICI 2020 Alain SAUVANT Pour mieux apprécier l étendue de la réduction des émissions de polluants atmosphériques locaux dues aux véhicules

Plus en détail

Qualité de l air sur le centre-ville de Strasbourg

Qualité de l air sur le centre-ville de Strasbourg Qualité de l air sur le centre-ville de Strasbourg ASPA 15051203-ID, version du 2 juillet Association 2015 pour la Surveillance et l étude de la Pollution Atmosphérique 1 en Alsace Intervenants : Intervenants

Plus en détail

I. De la croissance économique au développement durable

I. De la croissance économique au développement durable I. De la croissance économique au développement durable A. Quelles sont les limites écologiques de la croissance économique? 1. À partir des documents 1 à 5, complétez le tableau recensant les limites

Plus en détail

Synthèse Bilan Carbone 2014 de la Française des Jeux

Synthèse Bilan Carbone 2014 de la Française des Jeux Synthèse Bilan Carbone 2014 de la Française des Jeux Décembre 2015 Contact : Sabrina Giorgi Sabrina.giorgi@eco-act.com Tel : + 33 (0)9 66 93 40 25 Note de Synthèse Contexte Afin de lutter contre le changement

Plus en détail

N 3. Missions : Février 2013

N 3. Missions : Février 2013 Inventaire territorial des émissions de gaz à effet de serre en Aquitaine N 3 Février 2013 Année 2010 (version 2012) Les résultats présentés dans ce document sont issus de travaux réalisés par AIRAQ portant

Plus en détail

Consommation d énergie Informations aux enseignants

Consommation d énergie Informations aux enseignants Informations aux enseignants 1/12 Tâche Objectif Matériel Les élèves s informent sur la consommation d énergie dans le monde et en Suisse, et réfléchissent à leur contribution personnelle pour diminuer

Plus en détail

Bilan d émissions de gaz à effet de serre. Construire, entretenir et exploiter un réseau d autoroutes à péage

Bilan d émissions de gaz à effet de serre. Construire, entretenir et exploiter un réseau d autoroutes à péage BEGES Bilan d émissions de gaz à effet de serre 1. Description de la personne morale concernée 30 décembre 2015 Raison sociale Code NAF APRR Autoroutes Paris-Rhin-Rhône 52 21Z Code SIREN 016 250 029 Adresse

Plus en détail

Bilan des émissions pour le département de l Essonne Rendu 2010 (Données de Base année 2007)

Bilan des émissions pour le département de l Essonne Rendu 2010 (Données de Base année 2007) Bilan des émissions pour le département de l Essonne Rendu 2010 (Données de Base année 2007) AIRPARIF réalise des bilans annuels d émissions dans le cadre des missions qui lui sont confiées par son Conseil

Plus en détail

CI 4 : DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES ET CHOIX DES MATÉRIAUX Comportement énergétique QUESTIONNAIRE: «RT2012»

CI 4 : DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES ET CHOIX DES MATÉRIAUX Comportement énergétique QUESTIONNAIRE: «RT2012» QUESTIONNAIRE: «RT2012» http://www.rt-batiment.fr/batiments-neufs/reglementation-thermique-2012/presentation.html 1. QUE SIGNIFIE «RT»? Résistance Thermique Règlementation Thermique Régulation Thermique

Plus en détail

Réalisation des objectifs de réduction du Protocole de Kyoto et de la loi sur le CO 2

Réalisation des objectifs de réduction du Protocole de Kyoto et de la loi sur le CO 2 Eidgenössisches Departement für Umwelt, Verkehr, Energie und Kommunikation UVEK Bundesamt für Umwelt BAFU Le 15 janvier 2013, révisé le 18.11.2013 Réalisation des objectifs de réduction du Protocole de

Plus en détail

3.1 Émissions de CO2 dues à l énergie

3.1 Émissions de CO2 dues à l énergie 3.1 Émissions de CO2 dues à l énergie Émissions de CO2 dues à la combustion d énergie 1 dans le monde 3 Indice base 1 en 199 25 2 15 1 Etats-Unis 5 UE à 15 197 1975 198 1985 199 1995 2 27 En Mt CO2 199

Plus en détail

Etude de l évolution du climat à Lyon/Bron depuis 1925

Etude de l évolution du climat à Lyon/Bron depuis 1925 Etude de l évolution du climat à Lyon/Bron depuis 1925 Romain WEBER Novembre 2016 NORMALES CLIMATIQUES POUR LYON/BRON (PÉRIODE 1981-20) Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc Année Température

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 19 Maître d Ouvrage d Insertion : Monde en Marche Monde en Marge 38 rue de Lormoy 91310 Longpont sur Orge Adresse logement : 8 rue de censive

Plus en détail

Bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre

Bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre Bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre Description de la personne morale concernée Raison sociale : Onyx Méditerranée (OMED) Code NAF : 3811Z Code SIREN : 073 806 440 00134 Adresse :

Plus en détail

Observatoire de l Energie et des Gaz à Effet de Serre

Observatoire de l Energie et des Gaz à Effet de Serre Observatoire de l Energie et des Gaz à Effet de Serre Chiffres clés - Edition Mai 2013 Sommaire > L effet de serre et ses conséquences en Rhône-Alpes page 4 > Chiffres clés régionaux La consommation d

Plus en détail

G Bilan de la circulation

G Bilan de la circulation G Bilan de la circulation 134 Commissariat général au développement durable Service de l observation et des statistiques G Bilan de la circulation Évolutions En 214, la circulation routière augmente de,8

Plus en détail

Emissions d après la loi sur le CO 2 et d après le Protocole de Kyoto

Emissions d après la loi sur le CO 2 et d après le Protocole de Kyoto Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l environnement OFEV Emissions d après la loi sur le CO 2 et d après le Protocole de

Plus en détail

PLF EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : AIDES À L'ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES

PLF EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : AIDES À L'ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES PLF 2017 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : AIDES À L'ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES Version du 04/10/2016 à 08:55:16 PROGRAMME 791 : CONTRIBUTION AU FINANCEMENT DE L'ATTRIBUTION D'AIDES À

Plus en détail

Révision du PDU. Approche Bilan Carbone Émissions de GES du secteur des Transports en Ile-de-France

Révision du PDU. Approche Bilan Carbone Émissions de GES du secteur des Transports en Ile-de-France Révision du PDU Approche Bilan Carbone Émissions de GES du secteur des Transports en Ile-de-France Groupe de travail «environnement» 10 février 2009 - Erwan Cordeau 1 Contexte Plan Climat 2004 => plans

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre de Natixis -2015

Bilan des émissions de gaz à effet de serre de Natixis -2015 Bilan des émissions de gaz à effet de serre de Natixis -2015 1 Description de la personne morale Raison sociale : Natixis Code NAF : 6492Z Code SIREN : 542044524 Adresse : BP4-75060 Paris cedex 02 Nombre

Plus en détail

LES GAZ A EFFET DE SERRE

LES GAZ A EFFET DE SERRE LES GAZ A EFFET DE SERRE L EFFET DE SERRE L EFFET DE SERRE Le Soleil réchauffe la Terre. L EFFET DE SERRE La Terre perd de la chaleur sous forme de rayons infrarouges L EFFET DE SERRE Une partie de cette

Plus en détail

Dispositif d observation des clientèles touristiques des sites patrimoniaux et culturels majeurs du département de l Aude

Dispositif d observation des clientèles touristiques des sites patrimoniaux et culturels majeurs du département de l Aude Dispositif d observation des clientèles touristiques des sites patrimoniaux et culturels majeurs du département de l Aude Redressement des comptages réalisés à CARCASSONNE et NARBONNE 2012, 2013, 2014

Plus en détail

Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre Rapport réglementaire

Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre Rapport réglementaire Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre Rapport réglementaire Description de la personne morale concernée SOITEC, entreprise industrielle internationale d origine française, est spécialisée dans la

Plus en détail

Les activités d Auxilia ont entrainé en 2015 l émission de 46,7 tonnes équivalent CO2. Cela correspond à l émission de 1,9 t. éq. CO2 par salarié.

Les activités d Auxilia ont entrainé en 2015 l émission de 46,7 tonnes équivalent CO2. Cela correspond à l émission de 1,9 t. éq. CO2 par salarié. Bilan Carbone 2015 Comme chaque année, Auxilia a réalisé son Bilan Carbone pour l année 2015. La méthode de l Association Bilan Carbone permet d évaluer les impacts en termes d émissions de gaz à effet

Plus en détail

Atteinte de l objectif du Protocole de Kyoto et Politique climatique Bruno Oberle, directeur OFEV

Atteinte de l objectif du Protocole de Kyoto et Politique climatique Bruno Oberle, directeur OFEV Eidgenössisches Departement für Umwelt, Verkehr, Energie und Kommunikation UVEK Bundesamt für Umwelt BAFU Abteilung Atteinte de l objectif du Protocole de Kyoto et Politique climatique 2020 Bruno Oberle,

Plus en détail

Plan Climat Energie Territorial (PCET)

Plan Climat Energie Territorial (PCET) Plan Climat Energie Territorial (PCET) Plan Climat Energie Territorial du SIEIL Le Syndicat Intercommunal d Energie d Indre-et-Loire a lancé son projet de Plan Climat Energie Territorial en 2011 afin de

Plus en détail

Le dioxyde de de souf re SO 2

Le dioxyde de de souf re SO 2 Le dioxyde de de souf re SO 2 18 ème Aubervilliers boulevard périphérique porte d'auteuil Tour Eiffel (3m) ème ème 14 ème Zone rurale Sud-Est stations de mesure au 1// La figure 43 illustre la tendance

Plus en détail

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE THALES AVIONICS ELECTRICAL SYSTEMS SAS (TAES) Réf : SE/15-038/HA Décembre 2015 Page 1

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE THALES AVIONICS ELECTRICAL SYSTEMS SAS (TAES) Réf : SE/15-038/HA Décembre 2015 Page 1 BILAN GAZ A EFFET DE SERRE THALES AVIONICS ELECTRICAL SYSTEMS SAS (TAES) Réf : SE/15-038/HA Décembre 2015 Page 1 SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 3 2. PRESENTATION DE THALES AVIONICS ELECTRICAL SYSTEM... 3

Plus en détail

L expérience française en matière d effacement. Louis-Jacques Urvoas Direction du Marketing stratégique d EDF

L expérience française en matière d effacement. Louis-Jacques Urvoas Direction du Marketing stratégique d EDF L expérience française en matière d effacement Louis-Jacques Urvoas Direction du Marketing stratégique d EDF EDF est un pionnier des tarifications horosaisonnières L histoire des tarifications horosaisonnières

Plus en détail

Le Gazole Non Routier

Le Gazole Non Routier Le Gazole Non Routier Le gazole et le fioul domestique en France Fioul domestique Poids lourds, bus et cars Chauffage individuel Pêche 50% Divers BTP 2% 5% 14% Agriculture 14% 15% Véhicules particuliers

Plus en détail

Changement climatique dans les Alpes du Sud Passé, présent, futur. Yves BIDET Météo France CLIMALPSUD, Barcelonnette, 8 novembre 2016

Changement climatique dans les Alpes du Sud Passé, présent, futur. Yves BIDET Météo France CLIMALPSUD, Barcelonnette, 8 novembre 2016 Changement climatique dans les Alpes du Sud Passé, présent, futur Yves BIDET Météo France CLIMALPSUD, Barcelonnette, 8 novembre 2016 Plan de la présentation Le changement climatique, un phénomène global

Plus en détail

Bilan des émissions pour le département des Yvelines Rendu 2010 (Données de Base année 2007)

Bilan des émissions pour le département des Yvelines Rendu 2010 (Données de Base année 2007) Bilan des émissions pour le département des Yvelines Rendu 2010 (Données de Base année 2007) AIRPARIF réalise des bilans annuels d émissions dans le cadre des missions qui lui sont confiées par son Conseil

Plus en détail

Un contexte général favorable au changement

Un contexte général favorable au changement Un contexte général favorable au changement De par sa situation au cœur de la mégalopole européenne, l Alsace est une région dynamique sur le plan économique. L activité de service y est très représentée,

Plus en détail

Bilan des émissions pour le département du Val d Oise Rendu 2010 (Données de Base année 2007)

Bilan des émissions pour le département du Val d Oise Rendu 2010 (Données de Base année 2007) Bilan des émissions pour le département du Val d Oise Rendu 2010 (Données de Base année 2007) AIRPARIF réalise des bilans annuels d émissions dans le cadre des missions qui lui sont confiées par son Conseil

Plus en détail

Annexe 6 : accumulateur de chaleur

Annexe 6 : accumulateur de chaleur Annexe 6 : accumulateur de chaleur I. Description physique L accumulateur de chaleur de 11 m3, partie centrale de l installation, est de type tank in tank avec un boiler de 210 litres. Deux échangeurs

Plus en détail

Rapport Réglementaire

Rapport Réglementaire - 1 - Rapport Réglementaire Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) «Patrimoine et compétences» (Établi en Mars 2014 sur la base des données 2013) SDIS de l Ain - 2 - Sommaire 1. Description

Plus en détail

BILANS ENERGETIQUES REGIONAUX PANORAMA DES ENERGIES RENOUVELABLES ET DE RECUPERATION

BILANS ENERGETIQUES REGIONAUX PANORAMA DES ENERGIES RENOUVELABLES ET DE RECUPERATION BILANS ENERGETIQUES REGIONAUX 2010-2011 PANORAMA DES ENERGIES RENOUVELABLES ET DE RECUPERATION Table des matières Consommation... 2 Bilan de gaz a effet de serre... 13 Production... 17 Panorama des énergies

Plus en détail

La part des différentes énergies dans la production et la consommation en Languedoc Roussillon

La part des différentes énergies dans la production et la consommation en Languedoc Roussillon La part des différentes énergies dans la production et la consommation en Languedoc Roussillon Formation Commissaires Enquêteurs du 17 mai 2011 Danye ABOKI DREAL Languedoc Roussillon Ingénieur en charge

Plus en détail

Groupe CAILLOT Transport - Logistique - Copacking

Groupe CAILLOT Transport - Logistique - Copacking BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE SELON LE DECRET DU 11 JUILLET 2011 N 2011-829 Groupe CAILLOT Transport - Logistique - Copacking Rapport du 23 Juillet 2014 DISCOVER David LAVOINE 3 rue du Nil

Plus en détail

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre de 2011 de la DIRECCTE de la Corse

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre de 2011 de la DIRECCTE de la Corse Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre de 2011 de la DIRECCTE de la Corse 1 P a g e Sommaire Cadre général... 3 1. Description de la personne morale concernée... 4 2. Année de reporting de l exercice

Plus en détail

Agriculture biologique et changement climatique

Agriculture biologique et changement climatique Agriculture biologique et changement climatique Les enseignements d un colloque (Clermont-Ferrand, 17-18 avril 2008) Claude Aubert DinABio, 19-20 mai 2008 Petit rappel En France, l agriculture, c est 24%

Plus en détail

Mesures de la qualité de l air à Monaco. Année 2016

Mesures de la qualité de l air à Monaco. Année 2016 Mesures de la qualité de l air à Monaco Année 2016 Réseau de mesure Le réseau de mesure de la qualité de l air de Monaco est constitué par 6 stations de mesures des polluants : Quatre stations représentatives

Plus en détail

PROCTER ET GAMBLE AMIENS SAS

PROCTER ET GAMBLE AMIENS SAS PROCTER ET GAMBLE AMIENS SAS Zone Industrielle Nord Rue André DUROUCHEZ 80 082 AMIENS Pascal VANDEZANDE Risk Manager Tel 03 22 54 35 37 vandezande.pv@pg.com PROCTER ET GAMBLE AMIENS SAS BILAN DES EMISSIONS

Plus en détail

CHIFFRES CLES DEPLACEMENTS / TRANSPORTS. Source : IFEN

CHIFFRES CLES DEPLACEMENTS / TRANSPORTS. Source : IFEN CHIFFRES CLES DEPLACEMENTS / TRANSPORTS Source : IFEN Les transports sont le premier secteur émetteur de CO2 en France (34% des émissions totales de CO2 étaient dues aux transports en 2006). De 1990 à

Plus en détail

AwAC. UWE 90 minutes pour l environnement Plan Air-Climat-Energie. Créée en 2008 Direction à gestion séparée Compétences. 37 agents en /10/2016

AwAC. UWE 90 minutes pour l environnement Plan Air-Climat-Energie. Créée en 2008 Direction à gestion séparée Compétences. 37 agents en /10/2016 UWE 90 minutes pour l environnement Plan Air-Climat-Energie Aurélie Cuvelier 12 octobre 2016 Créée en 2008 Direction à gestion séparée Compétences Qualité de l air Changements climatiques Atténuation adaptation

Plus en détail