PROJET ASSOCIATIF. Association COM EXPRESSION 92 Rue des Charmettes LYON

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROJET ASSOCIATIF. Association COM EXPRESSION 92 Rue des Charmettes 69006 LYON 09 52 91 11 59 bureau@comexpression.com www.comexpression."

Transcription

1 PROJET ASSOCIATIF En décrivant le passé, le présent et l avenir de Com Expression, ce projet associatif aide à comprendre l activité de l association, en constante évolution. 1

2 Com Expression en quelques mots En tant que structure sociale de proximité, Com Expression souhaite répondre aux besoins des habitants du quartier Bellecombe/Charmette. Pour cela, elle exerce deux types d activités distinctes : elle est un Accueil Centre de Loisirs et elle organise des évènements citoyens dans le quartier. Historique de Com Expression : Naissance de Séquanie et Cie, ancêtre de Com Expression Adhérents : 6 Budget exprimé en chiffre d'affaire réalisé : 1,6 KE Un collectif composé d'un infirmier psychiatrique, d un professeur de sport en collège, d'un artiste et d'un éducateur spécialisé crée l association Séquanie et Cie à Marseille. Une réflexion sur deux questions de fond principales a précédé la naissance de cette association : - Quelle est la place des activités dites «consuméristes» dans un processus d'éducation? - Quelle est la place de la rencontre entre les générations dans ce dit processus? Cette réflexion était menée avec pour fil conducteur le thème de la transmission. Ces questionnements soulevés par Yann DOMENGE sont nés de ses 10 ans de pratique en tant qu'éducateur au sein d'institutions sociales type M.E.C.S. (Maison d'enfants à caractères sociales.) Pour des raisons complexes d'organisation et de mutation des pratiques éducatives, force est de constater une tendance à accompagner les jeunes pris en charge vers une systématisation de «consommation d'activités». Les WE Mac Donald/cinéma et les vacances en colonies de ski ou de jet ski sont loin d être marginaux. Cette opulence de moyens a frappé Yann DOMENGE. D'autant plus que dans la majorité des cas, l'enfant placé a souvent des difficultés scolaires ; ainsi au terme de son placement (généralement à 18 ans, au mieux à 21 ans) sa formation ne lui permet pas encore d'accéder à un emploi qualifié et donc bien rémunéré. Aussi on peut se poser la question suivante : comment financera t-il ses activités? Cette question est encore aujourd'hui un vrai débat au sein des équipes d'éducateurs d'une majorité d'institutions. En créant l'association Séquanie et Cie, Yann DOMENGE et le collectif ont tenté de proposer une réponse possible : proposer d'accompagner les jeunes, le temps de leur placement, en leur faisant découvrir des activités autres que celles dites «consuméristes». L'association a donc été créée pour permettre aux institutions sociales de construire, avec les jeunes, les équipes éducatives et des artistes, des projets dits de «médiation artistique». Autrement dit, il s agissait de permettre à des jeunes, accompagnés par des professionnels du spectacle et de l'éducation spécialisée, de se retrouver dans un «espace» et un «temps» pour créer et mettre en valeur leurs compétences ou sensibilités artistiques. 2

3 En 2006, un premier projet a vu le jour : le collectif a signé un partenariat avec une maison de quartier du 8ème arrondissement de Marseille pour travailler avec un groupe d'adolescents dits «difficiles». L'objectif était d'accompagner ces jeunes à se retrouver régulièrement (une fois par semaine) en vue de monter un spectacle et de l'offrir aux habitants du territoire d'implantation de la maison de quartier. Emmanuel CHAMBERT, comédien, a donc animé ce groupe durant toute une année scolaire ; cette action a été menée à bien. En Juin 2006, les 8 adolescents ont donné aux habitants du quartier un petit moment de bonheur en leur présentant leur spectacle «Les Z'emballa» : Naissance Com Expression à Lyon Adhérents : 14 Budget exprimé en chiffre d'affaire réalisé : 15 KE L'évaluation du projet mené à Marseille a donné confiance à l'équipe. L'Assemblée Générale du 28 janvier 2007 a été décisive dans l'évolution de l association Séquanie et Cie. En raison d une mutation professionnelle de Yann DOMENGE au samu social de Lyon, le siège social de l association est transféré de Marseille à Lyon. Avec l'arrivée de Guillaume LE MARECHAL (formation artistique et communication), et considérant la nouvelle adresse du siège, le collectif décide de développer ses activités de médiations artistiques sur la région Rhône Alpes. Cette Assemblée Générale est aussi l'occasion de questionner et d affiner les statuts de l'association en décentrant déjà l'objet vers une orientation plus sociale qu'artistique. Aussi, le nom de l'association change, Séquanie et Cie disparaît au profit de Com'Expression (contraction de Commune Expression ou de Comme Une Expression). En 2007, les bénévoles réussissent à activer plusieurs partenariats avec des institutions sociales pour mettre en œuvre les activités de médiation artistique. La méthodologie de projet s'affine. Plusieurs institutions adhérent au concept et confient à l'équipe plusieurs groupes de jeunes âgés de 7 à 14 ans pendant les temps de vacances scolaires. A chaque fois, l'équipe réussi à mobiliser l'ensemble des acteurs du territoire : une maison d'enfants (d'où sont issus les jeunes), la municipalité (mise à disposition de locaux) et une maison de retraite ou assimilé (programmation de temps de rencontre avec les jeunes). Parallèlement, conscient du «temps» qu'il faut pour se faire connaître et reconnaître par les services financeurs (ville, département, région), l'équipe décide de mettre au service d'entreprises ses compétences artistiques et d animation afin d'organiser des événements type soirée du personnel. Ces activités lucratives permettent ainsi de financer en partie les ateliers de médiation artistique et intergénérationnels ; à partir de ce moment là, ils sont communément décrits avec la citation suivante «L'art comme une passerelle entre les générations». 3

4 2008 L'identité de Com Expression s affine Adhérents : 24 Budget exprimé en chiffre d'affaire réalisé : 100 KE Salariés : 1,7 EETP (embauche en octobre 2008) En 2008, l activité de l association bat son plein. Grâce à la mise en œuvre de 9 partenariats avec des structures d'accueil, 160 jeunes sont concernés et plus de 200 personnes âgées sont rencontrées. Deux institutions s'inscrivent comme partenaires privilégiés : le service d'accueil familial de la Société Lyonnaise de L'enfance et de l'adolescence (SLEA) et l'institut Médico-Educatif (IME) «Vert Pré» de Marseille. En effet la première quinzaine d'août, la SLEA confie à Com'Expression 30 jeunes du service pour une colonie de vacances organisée dans les locaux de l'ime Vert Pré. Outre la découverte de Marseille et ses calanques, cette colonie a permis aux jeunes de la SLEA de créer un spectacle en alliant détente et loisirs. En fin de séjour ils ont d'ailleurs offert une représentation à un autre groupe de jeunes et quelques familles d'accueil du service venues pour l'occasion. Ce séjour a été aussi l'occasion d'intégrer au groupe Lyonnais, deux jeunes pris en charge par l'ime vert Pré. L'expérience a été très positive. Deux sources financières principales font évoluer le profil de l association : l'attribution d'un marché public par la ville de Marseille pour la coordination de deux arrondissements de la ville dans le cadre du carnaval, ainsi que l organisation de deux importantes soirées entreprises. Ces deux activités engendrent des rentrées d argent conséquentes qui permettent à l association d évoluer sur deux points. D une part, l'association décide de louer un local de plus de 200 m2 dans le quartier Bellecombe (92, rue des Charmettes), à la frontière de Villeurbanne et du 6ème arrondissement de Lyon. D autre part, en octobre 2008, l'association propose pour la première fois deux contrats de travail. Le premier est un CDI à temps plein, il concerne un poste de chargé de communication et animateur du projet «l'art comme une passerelle entre les générations» ; c est un emploi tremplin financé par la Région. Le second est un CDD (CAE) de 24 mois à ¾ temps, il concerne un poste d'animateur, intervenant. L'équipe fondatrice décide alors d'orienter le projet associatif vers un projet d'action sociale. A ce titre elle rédige pour la première fois un projet éducatif, et elle commence la rédaction de projets pédagogiques pour les accueils de loisirs à venir. L'association commence alors à donner une identité au spacieux local (le «Loft») qu elle loue en s'orientant vers la stabilisation d'une structure de proximité pour les familles du quartier Bellecombe /Charmettes. 4

5 2009 : L'association se développe, prémisse d'un tournant historique Adhérents : 40 Budget exprimé en chiffre d'affaire réalisé : 200 KE Salariés : 6 En 2009 l association mène un nombre importants de projets qu il convient de lister : Développement du projet «l'art comme une passerelle entre les générations» (10 partenariats institutionnels pour 150 jeunes concernés). Ouverture d'un Accueil Centre de Loisirs agréé par Jeunesse et Sports au Loft : fonctionnement pendant les temps de vacances scolaires, 16 places pour des enfants âgés de 6 à 12 ans (moyenne de 10 jeunes inscrits par jour d'ouverture). Ouverture du service anniversaire enfants au Loft. Reconduction de la colonie de vacances pour 32 jeunes de la SLEA en Août. Mise en place d'une convention d'échange non marchand avec l'ime «Vert pré» de Marseille. Reconduction du marché public avec la Ville de Marseille. Organisation de soirées, de spectacles de Marionnettes à 1euros l'entrée par famille le dimanche après midi au Loft. Expérimentation d'activités socioculturelles au Loft le soir pour les familles du quartier : danse, Taï Chi, marionnettes... Création d'un spectacle semi-professionnel «La Lettre de Pierrot» programmation à la Salle Rameau de Lyon les 1,2 et 12 décembre 2009 sous un partenariat avec la délégation des personnes âgées de la Ville de Lyon. (300 personnes âgées invitées). Naissance du Festival des Ateliers Citoyens (FAC) : mise en place d'un comité de pilotage constitué par des particuliers et des associations du territoire Bellecombe/Charmettes ; son objectif est d'organiser, en 2010, un festival d une journée où chacun pourrait montrer et mettre en valeur ses savoirs «être» et «faire». Toutes ces activités pousse l association à : 1. Embaucher Laetitia Paris au poste de chargé de projet, ¾ temps (CDD/CAE) : elle doit assurer la pérennité du projet «L'art comme une passerelle entre les générations». 2. Embaucher Yann DOMENGE au poste de Directeur de l'association, ¾ temps (CDD/CAE) 3. Embaucher deux animateurs à mi-temps pour assurer la prise en charge des enfants de l Accueil Centre de Loisirs et de la colonie (CDD/CAE). 4. Signer avec la CAF une convention cadre pour les activités Accueil Centre de Loisirs. 5

6 2010 : Le projet se stabilise avec la césure entre les activités dites «sociales» et les activités dites «commerciales». Adhérents : 60 Budget exprimé en chiffre d'affaire réalisé : 402 KE (Avec le contrat du CGOS l'association a sous traité «La lettre de Pierrot» à la SARL Dream up (180 KE)) Salariés : 7 Un élément clé provoque une grand changement au sein de l association : La Lettre de Pierrot, spectacle présenté Salle Rameau en décembre 2009, a retenu l'attention du Délégué Régional Rhône Alpes du CGOS (Comité de gestion des œuvres sociales) des hospitaliers. Ce dernier propose alors d'acheter 7500 billets pour ce spectacle et ainsi de le programmer dans 7 villes de la Région dont Lyon pour fin Jusqu'alors, il y avait une répartition cohérente des activités dites «sociales» et des activités dites «commerciales» ; cette proposition du CGOS bouleverse cet équilibre. En effet, de 2007 à 2009, le pourcentage des activités dites commerciales (carnaval de Marseille, organisation de soirées et anniversaires enfants) représentait moins de 35% du chiffre d'affaire de l'association ; mais avec ce nouveau contrat, la part des activités commerciales seraient passées de 35% à 70%. En janvier 2010, le CA décide donc de mettre à plat la totalité des activités. Après plusieurs consultations auprès d'un cabinet d'expert comptable le CA décide de séparer les différentes activités pour atteindre deux objectifs. Le premier est de permettre à Com'Expression de se recentrer sur son cœur de métier, soit la médiation artistique et la mise en place d'activités de loisirs de proximité, «œuvrer pour l'action sociale». Le second est de permettre à Com Expression d être reconnue et repérée à moyen et long terme par les familles mais aussi par les partenaires financiers potentiels (CAF, Jeunesse et Sports...). Ainsi l'assemblée Générale de 2010 a été décisive puisqu'elle a marqué la rupture avec le projet initial. Yann DOMENGE alors directeur salarié, et Guillaume LE MARECHAL, décident de démissionner de leurs postes de salariés. Yann se présente au poste de Président de l'association avec la ferme volonté de laisser sa place dès 2011 : avant son départ, il souhaite assurer l'intérim de la responsabilité et accompagner l'association dans cette tempête de changements. En mai 2010, naît une autre structure, DREAM UP Evénements ; sa gérance est assurée par Yann DOMENGE et Guillaume LE MARECHAL. Cette structure est dédiée principalement à la production et à la diffusion du spectacle La Lettre de Pierrot, à l organisation d'événements d'entreprises et a pour perspective moyen terme de récupérer l'activité «anniversaires enfants» de Com Expression qui elle aussi entre dans le champ de la fiscalité. En 2010 les deux structures signent une première convention de mutualisation de moyens en partageant les coûts de fonctionnement (local, téléphone, produits d entretien...) ; Dream Up s'engage à verser une subvention annuelle de fonctionnement à l'association pour la mise en œuvre de ses projets sociaux. 6

7 Com Expression en 2011/2012 Com Expression se positionne clairement comme une structure sociale de proximité : elle souhaite donc continuer à développer ses activités au sein du Loft et abandonner petit à petit ses activités de médiation artistique qui ne sont pas portées par la nouvelle équipe de travail. Com expression souhaite stabiliser des activités qui donnent pleinement sens à son objet «créer et développer des projets sociaux et citoyens permettant la rencontre de publics et de générations différentes. Elle souhaite par ces actions renforcer le lien social.» Les locaux Le lieu d accueil se situe au siège social de l association : ASSOCIATION COM EXPRESSION Les locaux sont situés en rez-de-chaussée de plein pied, d une surface d environ 200m2. L établissement est classé E.R.P 5. Il peut accueillir 49 personnes (public et personnel compris). Propriétaire : SCI représentée par Guillaume Le Maréchal. Locataires : Com Expression et Dream Up Evènements (occupation de seulement 25m2). Dream Up événement va s en aller en juin 2012 et sera a priori remplacé par une structure qui aura accès à la même partie des locaux. Les acteurs de l association Un Conseil Administration et une équipe de salariés donnent de l énergie chaque jour pour mettre en œuvre cet objet. Le Conseil d Adminisatration (CA) Le Conseil d Administration définit le projet associatif de Com Expression : il réfléchit aux valeurs, aux activités et aux orientations de l association. C est ensuite à l équipe de salariés de mettre en œuvre les décisions du CA. En se réunissant environ une fois par trimestre, le CA suit la réalisation du projet associatif qu il a définit. Il apporte ainsi un regard extérieur afin de faire évoluer ce projet. Il est aussi intéressant qu un administrateur s investisse dans la vie de l association de façon opérationnelle (participation aux activités) en fonction de sa disponibilité. Lors de l Assemblée Générale du 14 avril 2011, la présidence de Com Expression est confiée à Chloé LESPAGNOL, qui séduite par le projet de cette association, souhaite s y investir. Yann DOMENGE & Guillaume LE MARECHAL sortent définitivement de l'administration de l'association, ils sont associés chez Dream Up Evènements. Yann DOMENGE est nommé Président d honneur de Com Expression, association qu il a fondé et dont il souhaite continuer à suivre l évolution. Chloé Lespagnol est accompagnée de 10 administrateurs pour gérer l association ; un CA est organisé tous les 4/5 mois. 7

8 Les salariés Des salariés font vivre Com Expression au quotidien. - Une directrice financière et administrative assure la gestion de l association (salaires, factures, budget, demande de subvention ). Ce poste est un CDI mi temps que l association assume pleinement depuis octobre Valérie AUSSEDAT est notre directrice financière actuelle. Perspective pour ce poste : le transformer en poste d assistance de direction à 7h/semaine. - Une directrice pédagogique assure le fonctionnement général du centre de loisirs (inscriptions, projets pédagogiques, plannings, lien avec les animateurs ) et travail également sur le terrain (périscolaire). Ce poste est un CDD temps plein de un an. Clotilde AUCLAIR est notre directrice pédagogique actuelle. Perspective pour ce poste : le transformer en poste de direction générale de l association, c est le poste clé de l association. - Des animateurs assurent les heures d animation avec les enfants et participent à l écriture des projets pédagogiques et des plannings. Les postes d animateurs sont tous des CEE, le nombre d animateurs dépend de l effectif des enfants. Nous essayons, dans la mesure du possible, de garder les mêmes animateurs sur une année. - Une maîtresse de maison assure le nettoyage des locaux de l association, et aide les animateurs sur les temps des repas et sur quelques temps d animation. Ce poste est un CAE de 24H/semaine, Com Expression ne pourra pas le pérenniser en Myriam ZAHRA EL ARAR est notre maîtresse de maison actuelle. Perspective pour ce poste : Com Expression souhaite financer une formation bafa à la maîtresse de maison et pérenniser son poste en CDD à mi temps en avril

9 Les activités actuelles de Com Expression Comme il a déjà été mentionné et comme l indique son objet, Com Expression se positionne clairement comme une structure sociale de proximité. Elle souhaite répondre aux besoins des habitants du quartier Bellecombe/Charmette. Pour cela, elle exerce deux types d activités distinctes : elle est un Accueil Centre de Loisirs et elle organise des évènements citoyens dans le quartier. Ces deux types d activités sont exercées en suivant la ligne directrice définit par les 7 grands principes du projet éducatif de Com Expression (annexe 6 : Projet Educatif) - Prendre en considération l individu dans sa globalité (famille, territoire, culture). - Favoriser l ouverture d esprit. - Inscrire le principe d éducation, d évolution, et de formation permanente tout au long de la vie. - Favoriser l épanouissement individuel et collectif. - Inscrire le principe de non exclusion. - Impulser des démarches d entraide et de solidarité. - Permettre à tout individu et particulièrement aux jeunes d accéder à une citoyenneté participative par le débat et la responsabilisation et l action. Les Accueils de Loisirs Sans Hébergement (ALSH) Description Au jour d aujourd hui, les activités qui fonctionnent au sein du Loft sont : - Un ALSH de 24 enfants âgés de 6 à 12 ans les mercredis et vacances scolaires de 8h à 19h ; cet ACL est reconnu par Jeunesse et Sport. - Un ALSH de 10 enfants âgés de 4 à 6 ans les mercredis et vacances scolaires de 8h à 19h ; cet ACL est reconnu par Jeunesse et Sport. - Un ALSH de 12 enfants âgés de 6 à 12 ans en périscolaire de 16h30 à 19h30 ; un pédibus fonctionne pour les écoles Bellecombe et Antoine Rémond. Depuis juin 2011, nous avons été reconnue Association d Education Populaire par la Direction Départementale de la Cohésion Sociale (annexe 4 : agrément au titre de la jeunesse et de l éducation populaire). La valeur pédagogique des journées est continuellement questionnée par l équipe de travail : préparation des activités en fonction du projet pédagogique, bilan effectué à la fin de chaque journée avec les enfants puis bilan effectué en réunion d équipe. Il s agit de toujours travailler dans le sens des valeurs décrites dans le projet éducatif : pour l équipe de Com Expression, il s agit d «Œuvrer, tous ensemble, à former des citoyens épanouis, libres et autonomes, capables de prendre place dans la société et de devenir les acteurs de leur évolution.» Il s agit également d inscrire les activités dans le quartier : Exemples : - Les enfants de notre Centre de Loisirs sont régulièrement en contact avec les personnes âgées de la Maison de retraite Eloïse et avec située à quelques mètres de nos locaux : ce lien intergénérationnel au sein du quartier reflète parfaitement les valeurs de l association. - Les enfants vont à la bibliothèque de Villeurbanne. 9

10 - Les enfants aident à la préparation des festivals organisés par Com Expression. Annexes 7, 8, 9 : projets pédagogiques. Annexe 10 : exemples de plannings - Le repas n est actuellement pas fourni par Com Expression : les enfants amènent leur propre repas qui est mis au frigo à son arrivée et réchauffé, si besoin, lors de la pause déjeuner. Tarifs Nous avons signé une convention avec la CAF ce qui nous donne droit à une aide financière pour chaque enfant qui participe au centre de loisirs. Celle-ci nous verse 0,48 par heure par enfant. Afin d être accessible au plus grand nombre de famille et dans un souci d équilibre, nos tarifs varient en fonction du quotient familial des familles. Voici les prix du centre de loisirs primaire et maternel à la journée ou à la demi-journée : Quotient familial 1er enfant 2ème enfant ½ Journée journée ½ Journée journée 0 à ,75 9, à , à ,75 10, à ,5 19, à ,75 20,75 11, à , à ,75 12, et plus 14,75 23, Ces tarifs sont valables pour un enfant restant de 8h à 18h. Si un enfant reste au-delà de 18h (notre ALSH propose une garderie jusqu à 19h pour rendre service aux parents finissant le travail tard), il faut alors payer un supplément de 2 euros. Le tarif de L ACL périscolaire est un tarif unique : 4,75 euros pour une soirée de 16h30 à 19h30. En outre, nous voulons bien faire comprendre aux familles qui nous confient leurs enfants que nous sommes une association avec une vie associative. Nous leur demandons donc d adhérer à l association à hauteur de 20 euros pour pouvoir bénéficier des activités. Nous les incitons à s intéresser à notre vie associative en insistant sur leur droit de vote à l Assemblée Générale et à leur possibilité d entrer au sein du Conseil d Administration dans le but de nous aider à faire évoluer nos activités et notre fonctionnement pour qu ils répondent le plus possible à leurs besoins. Actuellement, deux mamans sont administratrices. 10

11 Les activités citoyennes du quartier Com Expression travaille sur le lien social au sein du quartier Bellecombe/Charmettes. Concrètement, l association organise, chaque année, deux évènements dans le quartier : le Festival de Ateliers Citoyens et l Apéro des Gônes. Ces deux évènements gratuits visent à animer la vie du quartier : il s agit de pousser les habitants à se rencontrer, à échanger, à partager des moments de joie en toute simplicité. A terme, Com Expression souhaite que les gens s emparent de leur rôle d habitants citoyens du quartier en prenant part activement à l organisation des évènements et en proposant de nouvelles idées. Cette volonté est déjà une réalité puisqu en mai 2011, 65 bénévoles se sont impliqués dans le Festival des Ateliers Citoyens. Le Festival des Ateliers Citoyens (FAC) Description générale Le FAC se déroule en mai depuis Le FAC est un festival gratuit et tout public : le temps d une journée, différentes animations proposées par des bénévoles se déroulent dans un endroit précis du quartier : la place des passementiers. Tout le monde peut proposer une activité (il faut nous contacter en amont du festival). Exemples d activités : - Métiers anciens (tricot, crochet, dentelle, machine à écrire ) ; - Cuisine (découverte de goûts insolites) ; - Arts (flashmob, danse hip hop, peinture, magie, chorale ) ; - Jeux (sculpture sur ballon, jeux en bois, chasse au trésor, marelle, échecs ) ; - Citoyenneté : quiz sur Villeurbanne La journée se termine par un événement culture (concert, spectacle) place des passementiers ou square Germain Charmettes selon les années. Annexes 11, 12, 13 : quelques articles de presse sur le FAC 2011 Les objectifs - Créer le lien social et intergénérationnel. - Dynamiser un quartier limitrophe Lyon 6è/Lyon 3è/Villeurbanne. - Permettre aux habitants de se transmettre des savoirs faire et être à travers les ateliers. - Permettre aux habitants de faire connaissance, d échanger. - Mettre en réseau des associations d un territoire partagé. Les partenaires 11

12 Chaque année, le festival est soutenu à la fois par la ville de Lyon et la ville de Villeurbanne (représenté par le Conseil de Quartier Dedieu/Charmettes). L Apéro des Gones Description La première édition de l Apéro des Gones a eu lieu les 9 et 10 juillet 2011 dans le square des Charmettes (angle rue des Charmettes et rue Germain). Com Expression, Dream Up Evènement et Kaboch Art proposent des activités aux enfants l après midi (jeux de société, maquillages, sculptures sur ballons) et une projection de courts métrages le soir (enfants et adultes). Pour comprendre l esprit de l Apéro des Gones, il suffit de visionner cette vidéo : L édition 2012 La deuxième édition de l Apéro des Gones est en cours de préparation et s inscrit dans Tout le Monde Dehors. Elle sera, une nouvelle fois, organisée en partenariat avec Kaboch Art Vidéo et Dream Up Evènement. Les projets de Com Expression Pour les ALSH Cette année, l organisation de nos ALSH se stabilise. Nous souhaitons améliorer continuellement la qualité de nos ACL et les rendre accessibles au plus grand nombre. Ainsi, nous avons décidé de demander des subventions publiques : Fonjep et CEJ (Contrat Enfance Jeunesse). Le CEJ requiert un développement de l ALSH : nous allons ouvrir 24 places supplémentaires chez les 3/6 ans en utilisant les locaux de l école publique maternelle Antoine Rémond. Nous avons également demandé un soutien financier à RDI (Rhône Développement Initiative). Grâce à ces subventions, nous souhaitons : - Pérenniser un poste de direction de l association en temps plein ; - Pérenniser un poste de maîtresse de maison à mi-temps ; - Diminuer nos tarifs ALSH - Fournir le repas aux enfants ALSH - Augmenter les salaires - Augmenter le budget pédagogique 12

13 Divers projets que nous avons en tête Monter un accueil d adultes handicapés Le principe est d organisé des temps de rencontre encadré par un animateur. Ils pourront se retrouver et décider ensemble des activités qu ils veulent faire soit le jour même (sous forme de jeux, de discussion autour d un verre, d atelier ) ou pour organiser des sorties ou activités plus compliquées. Le fait de se retrouver en groupe peuvent peut être leur permettre d être autonome et de faire des activités qu ils ne pourraient pas faire seul. Dans un groupe chaque personne a des compétences et des qualités différentes. C est pourquoi nous souhaitons utiliser ces compétences différentes pour rendre le groupe autonome. L animateur les aidera à organiser leur temps, leur proposer des activités s ils le souhaitent, leur trouver des bénévoles pour les accompagner lors de leurs sorties s ils en ont besoin, ou encore de les aider à organiser une sortie ou une activité (transport, logement, règlement ). Nous recherchons des financements qui permettront de couvrir au minimum les frais d embauche de l animateur, ce qui nous permettra de pouvoir proposer ce service gratuitement aux adultes handicapés intéressés. Ils devront néanmoins adhérer à l association. Monter un pole adolescents Voir projet en annexe 14 En outre, ces deux accueils permettraient de donner une place au bénévolat en proposant des missions construites aux personnes qui veulent s investir bénévolement dans notre association (partage de temps avec une personne en situation de handicap que nous accueillons ; partage d une passion, d un savoir avec les ados ) Monter un accueil des parents de nos enfants ACL type «Cafet aux mômes» Cet accueil est à l état pur d idée : nous souhaitons travailler sur la parentalité. Etre un lieu d accueil pour tous Nous souhaitons également montrer aux habitants du quartier que le Loft est un lieu d accueil pour tous, et ce dans le but de renforcer le lien social. Nous sommes donc en train de réfléchir aux différentes activités pouvant avoir lieu au sein du Loft : -repas partagés -soirées jeux de sociétés -soirées débats autour d un film, d un livre que quelqu un à aimé et souhaite faire partager -soirées spectacle avec de petites compagnies qui acceptent de jouer gratuitement leur spectacle -soirées contes -soirées tricot, couture -composte dans le jardin (chacun y dépose son composte) -chorale etc.toutes les idées sont les bienvenues de la part de nos adhérents qui doivent faire vivre l association avec nous. Le partage de nos locaux 13

14 La Miete (Maison des Initiatives, de l Engagement, du Troc et de l Echange) s est installée dans nos locaux début mars Notre projet n est pas simplement de partager des locaux mais également de mutualiser des moyens humains et matériels, de monter des projets ensemble et de travailler sur un objet social commun. Le projet de la Miete a pour objectif général de promouvoir la culture et d encourager la solidarité à travers l engagement, l échange et la création artistique pour et par tous. Il se traduit pas un espace mutualisé appelé MIETE. Conclusion Générale Com Expression est donc avant tout une association HUMAINE qui respecte chaque individu dans son intégralité, sans le juger. Via ses activités, l équipe de Com Expression souhaite donner une chance à chacun de trouver un équilibre de vie dans la société. Les partenaires SCI La S.C.I représentée par Guillaume Le maréchal, propriétaire du LOFT situé au loue ses locaux à la société Com Expression et à la société Dream-Up événement. La SCI autorise Com Expression à sous louer les locaux. Dream-Up évènements La société Dream-Up Evènement aide régulièrement Com Expression : participation au financement des travaux, prêt de matériel Mairie de lyon - Depuis 2008, la Ville de Lyon nous soutient, notamment la délégation de Mme Najat VALLAUD BELKACEM, 6è Adjointe au maire, Grands Evenements, Jeunesse, Vie Associative (Chargé de mission : M. François Pirola). De 2008 à 2010, entre le fonctionnement de l association et ses projets spécifiques, cette délégation a beaucoup soutenu Com Expression. En outre, Com Expression a participé à l édition 2010 de Tout L Monde Dehors. - Com Expression est également en lien avec la délégation de M. Yves Fournel, 11è Adjoint Education, Petite Enfance, Place de l enfant dans la ville (Chargés de mission Mme Martine Ledro et M. Djamel Lebbal, directeur du service Petite Enfance, Avenue Jean Jaurès). - Com Expression est également en lien avec Mr Maurin, chargé du PEL de Lyon et coordinateur territorial des 3 ème et 6 ème arrondissements de Lyon. 14

15 Mairie du 6ème arrondissement de Lyon - La mairie du 6è arrondissement de Lyon nous a également beaucoup soutenue, notamment Mme Elsa Muchada (animation culturelle) et Madame Dominique Nachury (relations avec les habitants). - Com Expression a répondu à un appel d offre en 2009 (Casino Partouch) pour faire un mini spectacle de marionnettes et un atelier marionnettes sur Nous sommes également en lien avec Anne-Claire Pech, Insertion, Handicap et Petite Enfance. => Subvention Ville de Lyon : euros en 2010 Département du Rhône Com Expression est soutenue depuis 2008 par le Département, aussi bien au niveau de son fonctionnement général que pour des projets spécifiques (caravane sténomobile en 2009, caravane des marionnettes en 2010) => 4000 euros en Nous avons fait une demande de subvention pour Interlocuteur à la Maison du Rhône du 6è arrondissement de Lyon : Mme Sylvie Atamer. Région Rhone Alpes Emploi tremplin (EJE) => 6000 euros en Caf de lyon L Association Com Expression a signé une convention avec la CAF pour l ouverture de son centre de loisirs 6/12 ans en période de vacances scolaires depuis avril 2009 et aussi le mercredi journée hors période vacances scolaires depuis septembre Interlocuteur : Mme Krim Arbi. Mairie de villeurbanne Nous sommes en contact avec le secteur Enfance (Secrétaire : Françoise Giraudet et Adjointe : Mme Sarah Sultan). Nous sommes également en contact avec Mr Jaboulet (coordination territoriale et animation jeunesse). Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale Pour l agrément Jeunesse et Sport et l agrément Education populaire. Interlocuteurs : Mme Raymond et M. Pascal Delnatte (jeunesse et sport), Madame Lacroix Baudrion et Madame Pili (éducation populaire), Mr Dumas (service civique). Crèche des charmettes La directrice de la crèche des Charmettes est prête à mutualiser du matériel et des activités avec Com Expression. Directrice : Mme Testot Ferry La Protection Maternelle Infantile Pour l autorisation d accueillir des enfants de moins de 6 ans au sein de notre établissement. Médecin : Salmon 15

16 Annexes - Annexe 1 : Déclaration de Com Expression au Journal Officiel. - Annexe 2 : Statuts de Com Expression - Annexe 3 : Récépissé de déclaration de la dernière modification des statuts (avril 2011) - Annexe 4 : Agrément au titre de la jeunesse et de l éducation populaire - Annexe 5 : le mot de la Présidente - Annexe 6 : Projet éducatif - Annexe 7 : Projet Pédagogique Grands - Annexe 8 : Projet Pédagogique Petits - Annexe 9 : Projet Pédagogique Périscolaire - Annexe 10 : exemples de plannings - Annexes 11, 12, 13 : Articles de Presse sur le Festival des Ateliers Citoyens Annexe 14 : Projet pôle adolescents 16

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Mairie d Orange Direction AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS. Accueil de Loisirs Périscolaire de Camus. Rue Joachim du Bellay 84100 ORANGE

Mairie d Orange Direction AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS. Accueil de Loisirs Périscolaire de Camus. Rue Joachim du Bellay 84100 ORANGE Mairie d Orange Direction AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS Accueil de Loisirs Périscolaire de Camus Rue Joachim du Bellay 84100 ORANGE PROJET PEDAGOGIQUE Année 2012-2013 Autour du livre Présentation

Plus en détail

Sociale et solidaire, l association qui contribue au développement social et de l emploi pour améliorer les conditions de vie des habitants.

Sociale et solidaire, l association qui contribue au développement social et de l emploi pour améliorer les conditions de vie des habitants. Sociale et solidaire, l association qui contribue au développement social et de l emploi pour améliorer les conditions de vie des habitants. Association d habitants et d acteurs du territoire (collectivités,

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS Avenue des Thermes - BP 71 01220 Divonne-les-Bains Tel/Fax : 04 50 20 29 15 Courriel : divonne.espacejeunes@alfa3a.org REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS A compter du 1 er septembre 2014

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2014

PROJET PEDAGOGIQUE 2014 PROJET PEDAGOGIQUE 2014 Animation Jeunesse 12-16 ans Ahuillé GENERALITES Ce projet a été élaboré par les animateurs jeunesse et a été rédigé à partir des intentions éducatives des municipalités. L environnement

Plus en détail

Accueils de Loisirs REGLEMENT INTERIEUR

Accueils de Loisirs REGLEMENT INTERIEUR Accueils de Loisirs REGLEMENT INTERIEUR portail-animation.ufcv.fr Plaine des Tilles portail-animation.ufcv.fr Ufcv Délégation régionale de Bourgogne 29 rue Jean-Baptiste BAUDIN 21000 Dijon Mis à jour le

Plus en détail

Écoles maternelles et élémentaires

Écoles maternelles et élémentaires Écoles maternelles et élémentaires Instruction pour la promotion de la généralisation des projets éducatifs territoriaux sur l'ensemble du territoire NOR : MENE1430176C circulaire n 2014-184 du 19-12-2014

Plus en détail

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire 2014 Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire Enquête organisée par l AMF 49 et la ville d Avrillé auprès des du département de Maine et Loire Décembre 2014 1 Résultats de l enquête sur les

Plus en détail

s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance

s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance L enfance au cœur de nos actions. La Fondation 29 Haussmann a retenu pour thème la lutte contre la rupture du lien

Plus en détail

PRESENTATION DIAGNOSTIQUE INITIAL. 1) Historique

PRESENTATION DIAGNOSTIQUE INITIAL. 1) Historique PROJET PEDAGOGIQUE ANNUEL 2014 C.L.J. police nationale BEZIERS du 01/01/2014 au 31/12/2014 PRESENTATION DIAGNOSTIQUE INITIAL 1) Historique En 2012 les policiers formateurs, moniteurs en activités physiques

Plus en détail

Qu est-ce que l accueil de loisirs? I/ Présentation du gestionnaire. La Haye du Puits : Prétot-Sainte-Suzanne :

Qu est-ce que l accueil de loisirs? I/ Présentation du gestionnaire. La Haye du Puits : Prétot-Sainte-Suzanne : Qu est-ce que l accueil de loisirs? C est un accueil collectif de mineurs ouvert pendant le temps libre des enfants (mercredis/vacances), ayant une dimension éducative. Il est géré et financé par une collectivité

Plus en détail

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 Document créé le 22/02/2011 Direction de l Education RHONE ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 En proposant aux collectivités territoriales de négocier et de signer les Contrats

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE DE L'ACCUEIL JEUNES 11/17 ANS

PROJET PEDAGOGIQUE DE L'ACCUEIL JEUNES 11/17 ANS PROJET PEDAGOGIQUE DE L'ACCUEIL JEUNES 11/17 ANS Le projet pédagogique met en œuvre le projet éducatif de l'organisateur, il en précise les conditions de réalisation dans un document élaboré en concertation

Plus en détail

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ»,

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Partenaires fondateurs DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ» «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Construisons ensemble des voies nouvelles pour un sport utile à tous

Plus en détail

!!" # $ % & ' ( ) # * ( + # # $ (, $ - (. / -- 0 # # 1-2 - # $ 3 - ( 4 *4-5. & ) * 5

!! # $ % & ' ( ) # * ( + # # $ (, $ - (. / -- 0 # # 1-2 - # $ 3 - ( 4 *4-5. & ) * 5 "$ %&' ( )* ( +$ (,$- (./-- 0 1-2- $ 3- ( 4*4-5.&)* 5 Un cadre légal : Les écoles primaires, à la différence des collèges et des lycées, ne sont pas des établissements publics autonomes, et ne bénéficient

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ L explosion de l activité professionnelle des femmes et la situation géographique de la commune d Aumetz et de notre

Plus en détail

La MIETE c est une...

La MIETE c est une... La MIETE c est une... Maison,une structure artistique et culturelle. Un espace qui se veut chaleureux, de protection, modulable, sécurisant, convivial, un lieu qui permet à chaque personne d agir. Accueillant

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

Collectivité : ANIMATEUR JEUNESSE

Collectivité : ANIMATEUR JEUNESSE ANIMATEUR JEUNESSE Missions du poste : Accueillir et accompagner les jeunes de 11 à 17 ans dans leurs projets. Proposer et conduire des activités dans le cadre du projet pédagogique de la collectivité.

Plus en détail

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine Informations aux familles Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine 15 rue de Kérourien - 29200 BREST 07-88-04-22-93 (Catherine PERRAMENT) Rentrée de septembre 2015

Plus en détail

SIVU Enfance-Jeunesse Aod Ar Brug. Mairie 1 place de l'église 22300 Ploumilliau 02.96.35.32.92 06.60.25.48.55 sivu.ploumilliau@wanadoo.

SIVU Enfance-Jeunesse Aod Ar Brug. Mairie 1 place de l'église 22300 Ploumilliau 02.96.35.32.92 06.60.25.48.55 sivu.ploumilliau@wanadoo. SIVU Enfance-Jeunesse Aod Ar Brug Mairie 1 place de l'église 22300 Ploumilliau 02.96.35.32.92 06.60.25.48.55 sivu.ploumilliau@wanadoo.fr Reglement intérieur Centre de loisirs Maternel 11 Hent Bras Nevez

Plus en détail

Parents, enfants. un guide pour vous

Parents, enfants. un guide pour vous Parents, enfants un guide pour vous edit s mmaire Parents, Notre engagement de mettre en place un territoire compétitif, solidaire et durable ne peut se concevoir sans répondre aux besoins des enfants

Plus en détail

DESTINATION LONDRES 2012

DESTINATION LONDRES 2012 DESTINATION LONDRES 2012 Présentation L IME André Coudrier Les jeunes et le sport Projet «London 2012» L IME André Coudrier La structure La mission et le projet L IME et l APAJH Le personnel encadrant

Plus en détail

Projet éducatif. Ville de Rungis. S OUVRIR AU MONDE Environnement Prévention. Service scolaire Service enfance/jeunesse

Projet éducatif. Ville de Rungis. S OUVRIR AU MONDE Environnement Prévention. Service scolaire Service enfance/jeunesse Projet éducatif Ville de Rungis Service scolaire Service enfance/jeunesse Autonomie RESPONSABILISER VIVRE ENSEMBLE Sensibiliser Epanouissement SOLIDARITE Projets Citoyenneté IMPLICATION Devenir adulte

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Créés en septembre 2003 pour remplacer les séances éducatives du mercredi, sous

Créés en septembre 2003 pour remplacer les séances éducatives du mercredi, sous Créés en septembre 2003 pour remplacer les séances éducatives du mercredi, sous l impulsion de Yves Fournel, adjoint à l éducation et à la petite enfance à la ville de Lyon avec la participation de la

Plus en détail

LES ATELIERS LES RESSOURCES LES PROJETS

LES ATELIERS LES RESSOURCES LES PROJETS 13-25 ans Pôle Ressources Jeunesse PROGRAMMATION JANVIER - SEPTEMBRE 2013 LES ATELIERS LES RESSOURCES LES PROJETS www.ville-roubaix.fr Fiche D ADHéSION SAISON 2012 /2013 RENSEIGNEMENTS PERSONNELS : NOM

Plus en détail

SERVICE ENFANCE-JEUNESSE REGLEMENT INTERIEUR. 11-17 ans

SERVICE ENFANCE-JEUNESSE REGLEMENT INTERIEUR. 11-17 ans SERVICE ENFANCE-JEUNESSE REGLEMENT INTERIEUR «POINT ACCUEIL JEUNES DE LA VILLE DE BEAUGENCY» 11-17 ans Le Point Accueil Jeunes est géré par le Service Enfance-Jeunesse de la ville de Beaugency représenté

Plus en détail

Le Projet institutionnel. (Un avenir assuré = notre ambition)

Le Projet institutionnel. (Un avenir assuré = notre ambition) VIVRE ENSEMBLE Mutuelle d Aide aux Personnes Handicapées Mentales Siège Social : 5 rue de Breuvery 78100 St Germain en Laye Tél. : 01 34 51 38 80 - Fax : 01 39 73 75 72 e-mail : direction@vivre-ensemble.fr

Plus en détail

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant :

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant : La municipalité d Amboise a mené une réflexion afin d améliorer la qualité de l accueil périscolaire du matin et du soir, au sein des écoles maternelles et élémentaires de la commune. A partir de cette

Plus en détail

CCAS Compte rendu Conseil d'administration du mardi 09 septembre2014

CCAS Compte rendu Conseil d'administration du mardi 09 septembre2014 CCAS Compte rendu Conseil d'administration du mardi 09 septembre2014 L an deux mil quatorze le mardi 09 septembre à 20h30, le Centre Communal d Action Social de la commune d Esnandes, dûment convoqué,

Plus en détail

CENTRE DE LOISIRS SANS HÉBERGEMENT ----- PROJET PÉDAGOGIQUE

CENTRE DE LOISIRS SANS HÉBERGEMENT ----- PROJET PÉDAGOGIQUE CENTRE DE LOISIRS SANS HÉBERGEMENT ----- PROJET PÉDAGOGIQUE SOMMAIRE INTRODUCTION.. page 3 I. LE CONTEXTE...4 II. LES OBJECTIFS PEDAGOGIQUES...5 III. L'ORGANISATION DU CENTRE DE LOISIRS..7 IV. LE RÔLE

Plus en détail

Jeunesse Loisirs Sport - Social

Jeunesse Loisirs Sport - Social Jeunesse Loisirs Sport - Social Renforcer les dynamiques de professionnalisation et de structuration des filières de la jeunesse, des loisirs, du sport et du social sur les territoires ruraux de la Région

Plus en détail

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances RAPPORT COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL GENERAL DU 26 MARS 2013 Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances Conformément aux textes en vigueur

Plus en détail

Logiciel libre de gestion pour l'education Populaire. Module ALSH et ALSH périscolaire

Logiciel libre de gestion pour l'education Populaire. Module ALSH et ALSH périscolaire Logiciel libre de gestion pour l'education Populaire Module ALSH et ALSH périscolaire INTRODUCTION CONTEXTE Il n'existe que très peu de logiciels libres parmi les logiciels métiers destinés à l'éducation

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ENFANCE

PROJET PEDAGOGIQUE ENFANCE PROJET PEDAGOGIQUE ENFANCE A/ LA STRUCTURE D ACCUEIL I La localisation II L Accueil de loisirs sans hébergement : LES LOULOUS DU PIC I La localisation L accueil de Loisirs se trouve dans la ville de Saint

Plus en détail

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 054-215402744-20140619-N6-19-06-2014-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 26/06/2014 Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire

Plus en détail

A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015

A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015 A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015 Dédié aux 11-25 ans «Depuis le 7 juillet 2014, le Service jeunesse (consacré aux pré-adolescents, adolescents et jeunes adultes de 11 à 25 ans) est

Plus en détail

FORMATION AUTOUR DE LA PARENTALITE - 2003

FORMATION AUTOUR DE LA PARENTALITE - 2003 FORMATION AUTOUR DE LA PARENTALITE - 2003 LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU BOULONNAIS ET L ASSOCIATION DEPARTEMENTALE DES FRANCAS DU PAS DE CALAIS 24 rue du Général De Gaulle B.P55 62022- Saint Laurent

Plus en détail

Communauté de Communes du Pays de Ribeauvillé Service Enfance Jeunesse 1 rue Pierre de Coubertin 68150 Ribeauvillé 03.89.73.27.10 03.89.73.27.

Communauté de Communes du Pays de Ribeauvillé Service Enfance Jeunesse 1 rue Pierre de Coubertin 68150 Ribeauvillé 03.89.73.27.10 03.89.73.27. Communauté de Communes du Pays de Ribeauvillé Service Enfance Jeunesse 1 rue Pierre de Coubertin 68150 Ribeauvillé 03.89.73.27.10 03.89.73.27.11 Projet pédagogique Périscolaire Le p tit Grimm Accueil de

Plus en détail

STATUTS Approuvés en Assemblée Générale Extraordinaire du 18 décembre 2013

STATUTS Approuvés en Assemblée Générale Extraordinaire du 18 décembre 2013 STATUTS Approuvés en Assemblée Générale Extraordinaire du 18 décembre 2013 Art. 1 : Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts, une Association d Éducation Populaire dénommée :

Plus en détail

Enquête sur la réforme des rythmes scolaires

Enquête sur la réforme des rythmes scolaires Enquête sur la réforme des rythmes scolaires Une étude exclusive de l AMF Enquête sur la réforme des rythmes scolaires Près de 4 000 communes, soit 17% des municipalités scolarisant 22% des élèves du public,

Plus en détail

Définition des temps périscolaires et extrascolaires

Définition des temps périscolaires et extrascolaires ANNEXE 3 Définition des temps périscolaires et extrascolaires Le temps périscolaire est constitué des heures qui précèdent et suivent la classe durant lesquelles un encadrement est proposé aux enfants

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE NOTE AU BUREAU MUNICIPAL

CONTRAT DE VILLE NOTE AU BUREAU MUNICIPAL CONTRAT DE VILLE NOTE AU BUREAU MUNICIPAL Objet : les dispositifs politique de la ville La politique de la ville est la pièce majeure des politiques publiques de lutte contre toutes les formes d'exclusion

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS L association «Les Petits Malins» a pour mission d organiser et de mettre en place des activités socio-éducatives pour les enfants à partir de trois ans

Plus en détail

Projet Pédagogique. Accueil Périscolaire. Service Enfance et Jeunesse. Mairie de Varces Allières et Risset. Décembre 2013

Projet Pédagogique. Accueil Périscolaire. Service Enfance et Jeunesse. Mairie de Varces Allières et Risset. Décembre 2013 Projet Pédagogique - Accueil Périscolaire Service Enfance et Jeunesse Mairie de Varces Allières et Risset - Décembre 2013 Page 1 SOMMAIRE 1. Le contexte varçois... 3 2. Des intentions pédagogiques portées

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Madame, Monsieur, «Territoires 2 vie, territoires d initiatives» est un projet de coopération lancé

Plus en détail

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mobilisation contre le décrochage scolaire Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mercredi 8 janvier 2014 SOMMAIRE Introduction : la Nation mobilisée contre le

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ANNEE

PROJET PEDAGOGIQUE ANNEE PROJET PEDAGOGIQUE ANNEE 2013 /2014 Préambule La réforme des rythmes scolaires, mise en œuvre par le Gouvernement, doit permettre une meilleure répartition du temps scolaire passant de 4 à 4,5 jours d

Plus en détail

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche 2015 1 PRESENTATION DE LA STRUCTURE RAViV est un réseau solidaire de compagnies et structures franciliennes de spectacle vivant

Plus en détail

Compte Rendu du Conseil Communautaire du 4 juillet 2008

Compte Rendu du Conseil Communautaire du 4 juillet 2008 Compte Rendu du Conseil Communautaire du 4 juillet 2008 Etaient Présents sous la présidence de Robert MALOU, Président : Messieurs Lapouble, Carrère, Duboué, Pouyanné, Bordes, Cohéré, Aimé, Lassalle, Bourdales,

Plus en détail

Fabriquer du lien social!

Fabriquer du lien social! Renseignements Inscriptions Muriel Début des activités le lundi 23/09 pour les cours collectifs et le lundi 30 pour les cours individuels FORUM DES ASSOCIATIONS PRÉ-INSCRIPTIONS 14 Septembre 2013 de 10h30

Plus en détail

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite Dossier de Presse,,,, Une école indépendante, laïque et gratuite Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole K Une nouvelle chance pour des enfants de pouvoir apprendre dans les meilleures conditions. Ecole

Plus en détail

Le service social en faveur des personnels

Le service social en faveur des personnels Le service social en faveur des personnels Service généraliste et de proximité. Des interventions soumises au respect du secret professionnel. Loi L 411-3 du code de l'action sociale et des familles. (CASF)

Plus en détail

www.rhonealpes.fr Rhône-Alpes

www.rhonealpes.fr Rhône-Alpes www.rhonealpes.fr Accueillir et accompagner des jeunes en contrat d engagement de service civique Rhône-Alpes Alors que la jeunesse doit rester l âge des projets et des rêves, aujourd hui, dans notre région,

Plus en détail

STATUTS DU CENTRE DE RENSEIGNEMENT ET D INFORMATION BUREAU D INFORMATION JEUNESSE TITRE I : OBJET ET BUT DE L ASSOCIATION

STATUTS DU CENTRE DE RENSEIGNEMENT ET D INFORMATION BUREAU D INFORMATION JEUNESSE TITRE I : OBJET ET BUT DE L ASSOCIATION STATUTS DU CENTRE DE RENSEIGNEMENT ET D INFORMATION BUREAU D INFORMATION JEUNESSE ( CRI BIJ ) TITRE I : OBJET ET BUT DE L ASSOCIATION Article 1 : Il est formé à Metz, entre les personnes physiques et collectives

Plus en détail

Créer un syndicat UNSA Territoriaux

Créer un syndicat UNSA Territoriaux Créer un syndicat UNSA Territoriaux Qui peut constituer le syndicat? Deux conditions : avoir une activité professionnelle, être syndiqué. Ces deux conditions sont issues du préambule de la constitution

Plus en détail

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS Règlement approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 29 juin 2015 Les parents devront en

Plus en détail

CDAJE 16 mai 2014 COMMISSION DÉPARTEMENTALE D ACCUEIL DES JEUNES ENFANTS. MICRO CRECHE - CDAJE 16 mai 2014

CDAJE 16 mai 2014 COMMISSION DÉPARTEMENTALE D ACCUEIL DES JEUNES ENFANTS. MICRO CRECHE - CDAJE 16 mai 2014 CADRE DÉPARTEMENTAL DE RÉFÉRENCE CDAJE À l intention des élus municipaux et leurs représentants, des institutions, de l ensemble des acteurs de la petite enfance et des porteurs de projet. CDAJE 16 mai

Plus en détail

La charte parisienne de la participation Dix clefs pour la participation des Parisiennes et des Parisiens

La charte parisienne de la participation Dix clefs pour la participation des Parisiennes et des Parisiens La charte parisienne de la participation Dix clefs pour la participation des Parisiennes et des Parisiens Page 1 Première clef La démocratie participative est une aide à la prise de décision publique.

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention,

Plus en détail

Trame de la notice descriptive du projet (à détailler)

Trame de la notice descriptive du projet (à détailler) 1/3 Trame de la notice descriptive du projet (à détailler) 1. TITRE DU PROJET : TRICOTON LA VILLE Fiche Action CDDRA 4.4.1 2. DESCRIPTIF DU PROJET : Installation de tricot de rue lors de la Foire aux plants

Plus en détail

SOMMAIRE LA SÉPARATION : DES ÉLÉMENTS JURIDIQUES... 3

SOMMAIRE LA SÉPARATION : DES ÉLÉMENTS JURIDIQUES... 3 La séparation 1 SOMMAIRE LA SÉPARATION : DES ÉLÉMENTS JURIDIQUES... 3 VOUS ÉTIEZ MARIÉS...3 Vous vous séparez légalement... 3 Vous vivez chacun de votre côté (séparation de fait).... 3 VOUS ÉTIEZ PACSÉS

Plus en détail

COMPTE-RENDU SOMMAIRE DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 AVRIL 2014

COMPTE-RENDU SOMMAIRE DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 AVRIL 2014 1 VILLE DE SAINTE FOY-LÈS-LYON ---------- Secrétariat Général ---------- BI/NC COMPTE-RENDU SOMMAIRE DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 AVRIL 2014 Le conseil municipal, sous la présidence du Maire,

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD SUR LES NEGOCIATIONS ANNUELLES OBLIGATOIRES 2014. C.S.F. France 1/9

PROTOCOLE D ACCORD SUR LES NEGOCIATIONS ANNUELLES OBLIGATOIRES 2014. C.S.F. France 1/9 PROTOCOLE D ACCORD SUR LES NEGOCIATIONS ANNUELLES OBLIGATOIRES 2014 C.S.F. France 1/9 En préambule, il est rappelé que la négociation annuelle obligatoire prévue par les articles L.2242-1 et suivants du

Plus en détail

Construire son été. avec la Ville de Reims et sa direction de la Jeunesse

Construire son été. avec la Ville de Reims et sa direction de la Jeunesse Construire son été avec la Ville de Reims et sa direction de la Jeunesse Une école de vie La Ville de Reims accompagne avec exigence enfants et jeunes Le but? Permettre à chaque enfant et chaque jeune

Plus en détail

DECOUVRIR PARTAGER Et SE FAIRE PLAISIR

DECOUVRIR PARTAGER Et SE FAIRE PLAISIR Organisation pédagogique du séjour de vacances de La Marmotane 2015 DECOUVRIR PARTAGER Et SE FAIRE PLAISIR I. Descriptif Le séjour de vacances de l association La Marmotane (6 rue de la Fontaine 67 870

Plus en détail

MODALITÉS D'UTILISATION DES LOCAUX SCOLAIRES

MODALITÉS D'UTILISATION DES LOCAUX SCOLAIRES MODALITÉS D'UTILISATION DES LOCAUX SCOLAIRES A/ EN DEHORS DU TEMPS SCOLAIRE 1. PRÉALABLE Il arrive que des associations, des personnes physiques morales de droit public ou privé, demandent à occuper régulièrement

Plus en détail

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE 1 Préambule Chaque usager doit être conscient des droits et devoirs qu entraîne son inscription et la fréquentation à des activités municipales. Ce règlement intérieur a été adopté en conseil municipal

Plus en détail

Tarifs activités affaires scolaires, centre de loisirs, activités loisirs Année 2015

Tarifs activités affaires scolaires, centre de loisirs, activités loisirs Année 2015 Tarifs activités affaires scolaires, centre de loisirs, activités loisirs Année 2015 Les tarifs sont déterminés en fonction du quotient familial mensuel de la famille. Vous avez la possibilité de calculer

Plus en détail

Méthodologie des jardins d éveil

Méthodologie des jardins d éveil Méthodologie des jardins d éveil Conformément à l engagement du Président de la République, 200 000 offres d accueil du jeune enfant seront crées d ici à 2012 pour répondre aux besoins de l ensemble des

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

CDAJE 16 mai 2014 COMMISSION DÉPARTEMENTALE D ACCUEIL DES JEUNES ENFANTS

CDAJE 16 mai 2014 COMMISSION DÉPARTEMENTALE D ACCUEIL DES JEUNES ENFANTS CADRE DÉPARTEMENTAL DE RÉFÉRENCE CDAJE À l intention des élus municipaux et leurs représentants, des institutions, de l ensemble des acteurs de la petite enfance et des porteurs de projet. CDAJE 16 mai

Plus en détail

Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH. Edito de Monsieur le Maire

Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH. Edito de Monsieur le Maire Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH CHARTE SUR LE TEMPS DE LA RESTAURATION SCOLAIRE Edito de Monsieur le Maire Depuis les années 1980, à l issue d une convention liant la commune avec l Etat

Plus en détail

Service enfance et jeunesse. Projet pédagogique. Accueil de loisirs Belle image maternel. Thème : «Voyage autour du monde»

Service enfance et jeunesse. Projet pédagogique. Accueil de loisirs Belle image maternel. Thème : «Voyage autour du monde» Mairie de Cachan Service enfance et jeunesse Directrice : CARAYOL Nathalie Projet pédagogique Accueil de loisirs Belle image maternel Thème : «Voyage autour du monde» 2010 / 2011 Sommaire I. Introduction.p1

Plus en détail

accueils de loisirs été 2015 Accueils de loisirs de quartiers et de pleine nature 6 Juillet- 31 aout 2 1/2-15 ans

accueils de loisirs été 2015 Accueils de loisirs de quartiers et de pleine nature 6 Juillet- 31 aout 2 1/2-15 ans accueils de loisirs été 2015 Accueils de loisirs de quartiers et de pleine nature ˆ 6 Juillet- 31 aout 2 1/2-15 ans 2 Accueils de loisirs de quartiers Verger - Favreau - Jean Monnet - Bretagne - Girardière

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain. Géré par le Home des Flandres

LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain. Géré par le Home des Flandres HOME DES FLANDRES 355, Boulevard Gambetta 59200 TOURCOING 03.20.24.75.78 Fax : 03.20.11.02.49 LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain Géré par le Home des Flandres 337 bis rue du Brun Pain 59200

Plus en détail

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE ADDITIF EXPLICATIF 1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE Organisation de deux «secteurs» clairement identifiés dans leurs objectifs et missions. Sous la responsabilité d un pilotage unique, ces deux «secteurs»

Plus en détail

Dossier de demande de subvention 2016

Dossier de demande de subvention 2016 Nous sommes là pour vous aider D après CERFA N 12156*03 Association Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Dossier de demande de subvention 2016 Associations sportives NOM DE L ASSOCIATION

Plus en détail

ATTENTION LA RESERVATION EST INDISPENSABLE POUR TOUTE PERIODE

ATTENTION LA RESERVATION EST INDISPENSABLE POUR TOUTE PERIODE ACCUEILS DE LOISIRS DE LA MJC INTERCOMMUNALE D AY : «Notice d utilisation» Chers parents, Ce courrier a pour but de vous donner les informations principales concernant les Accueils Collectifs de Mineurs

Plus en détail

autonome loi 1901 A. CREATION DE L ASSOCIATION Une Coopérative scolaire peut se constituer en Association autonome.

autonome loi 1901 A. CREATION DE L ASSOCIATION Une Coopérative scolaire peut se constituer en Association autonome. INFORMATIONS LEGALES ET REGLEMENTAIRES EN MATIERE DE FONCTIONNEMENT D'UNE COOPERATIVE SCOLAIRE SELON LA FORME JURIDIQUE (Circ. n 2008-095 du 23/07/2008) Association : ce que dit la loi 1901 La Constitution

Plus en détail

Un GSI plénier est prévu en juin 2001 au cours duquel devra être présenté un document élaboré à partir des travaux du groupe de travail.

Un GSI plénier est prévu en juin 2001 au cours duquel devra être présenté un document élaboré à partir des travaux du groupe de travail. Contrats éducatifs locaux missions et la formation des coordonnateurs de cel Réflexions du groupe de travail relevant du groupe de suivi interministériel des cel 1. Informations L'outil informatique de

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION BAFA CITOYEN SESSION 2015

DOSSIER D INSCRIPTION BAFA CITOYEN SESSION 2015 DOSSIER D INSCRIPTION BAFA CITOYEN SESSION 2015 Dossier à retourner complet au Point Information Jeunesse ou au Service Engagement Citoyen Avant le 24 juin 2015 COORDONNÉES PHOTO OBLIGATOIRE Sexe : F M

Plus en détail

18 e. Projet de territoire. Quartier Goutte d or. Délégation à la Politique de la Ville et à l Intégration

18 e. Projet de territoire. Quartier Goutte d or. Délégation à la Politique de la Ville et à l Intégration Projet de territoire Quartier Goutte d or 18 e Depuis plusieurs années, les quartiers populaires parisiens font l objet d une attention particulière. Dans le cadre d un projet global conduit par Gisèle

Plus en détail

L éducation populaire en Alsace

L éducation populaire en Alsace L éducation populaire en Alsace Actions et partenariats (avec les collectivités L ÉTÉ DE L ÉDUCATION POPULAIRE 1 L éducation populaire en Alsace ( Sommaire Édito de Philippe Richert, Président du Conseil

Plus en détail

Les actions éducatives familiales (AEF) Enjeux et perspectives

Les actions éducatives familiales (AEF) Enjeux et perspectives Les actions éducatives familiales (AEF) Enjeux et perspectives Novembre 2013 1. Qu est-ce qu une AEF? Une action éducative familiale est une action menée avec des adultes qui sont aussi parents et pour

Plus en détail

Formation des Directeurs

Formation des Directeurs Sujets proposés : Préalable: l Ecole n est pas un Etablissement public. Objectifs, actions pédagogiques et socle commun Quelle coopérative? Comment? Argent à l'école, argent de l'école, gratuité Assurances

Plus en détail

Sommaire. Introduction...p 2. Le 4ème schéma départemental Enfance - Famille - Jeunesse 2011-2015.p 3

Sommaire. Introduction...p 2. Le 4ème schéma départemental Enfance - Famille - Jeunesse 2011-2015.p 3 Sommaire Introduction...p 2 Le 4ème schéma départemental Enfance - Famille - Jeunesse 2011-2015.p 3 Présentation des structures au programme de la journée thématique Enfance-Famille..p 4 Le service éducatif

Plus en détail

La création d'une association est une démarche relativement simple qui nécessite cependant le respect de certaines procédures.

La création d'une association est une démarche relativement simple qui nécessite cependant le respect de certaines procédures. I- CREER SON ASSOCIATION LOI 1901 Si vous êtes là c est que vous avez en tête un projet associatif. Vous rejoindrez certainement le monde des associations qui compte environ 1 million d intervenants. Grâce

Plus en détail

2008/8930 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2008

2008/8930 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2008 2008/8930 Direction de l'enfance PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2008 Commission Education - Petite Enfance du 31 janvier 2008 Objet : Attribution d'une subvention d'investissement

Plus en détail

Comment faire calculer votre QF? Tarifs. Quotient Familial 2011-2012. www.colombes.fr

Comment faire calculer votre QF? Tarifs. Quotient Familial 2011-2012. www.colombes.fr Comment faire calculer votre QF? Tarifs Quotient Familial 2011-2012 www.colombes.fr Edito Madame, monsieur, Vous avez entre les mains la plauette des tarifs municipaux pour l année scolaire 2011-20112.

Plus en détail

ANIMATEUR PERISCOLAIRE

ANIMATEUR PERISCOLAIRE ANIMATEUR PERISCOLAIRE Missions du poste : Participer à l animation des temps de garderie des élèves de maternelle. Participer aux missions de distribution, de service, d accompagnement des enfants pendant

Plus en détail